Rechercher dans ce blog

mardi 31 janvier 2023

Huppert's reagent


Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos :
Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions de personnes la possèdent déjà ! Le but de Wikipédia est de satisfaire les esprits curieux en agissant comme une encyclopédie largement accessible et gratuite qui contient des informations sur toutes les branches de la connaissance. Hébergé par la Wikimedia Foundation, Wikipédia se compose d'un contenu librement modifiable, dont les articles ont également de nombreux liens pour guider les lecteurs vers plus d'informations. Écrit en collaboration par des bénévoles largement anonymes, toute personne ayant accès à Internet et en règle peut écrire et apporter des modifications aux articles de Wikipédia (sauf dans des cas limités où l'édition est restreinte pour éviter les perturbations ou le vandalisme). Depuis sa création le 15 janvier 2001, Wikipédia est devenu le plus grand site Web de référence au monde, attirant plus d'un milliard de visiteurs par mois. Il compte actuellement plus de soixante millions d'articles dans plus de 300 langues, dont 6 610 663 articles en anglais avec 129 296 contributeurs actifs au cours du mois dernier. Les principes fondamentaux de Wikipédia sont résumés dans ses cinq piliers. La communauté Wikipédia a développé de nombreuses politiques et directives, mais vous n'avez pas besoin de les connaître toutes avant de contribuer. N'importe qui peut modifier le texte, les références et les images de Wikipédia. Ce qui est écrit est plus important que qui l'écrit. Le contenu doit être conforme aux politiques de Wikipédia, y compris être vérifiable par une source fiable publiée. Les opinions, les croyances, les expériences personnelles, les recherches non révisées, les contenus diffamatoires et les violations du droit d'auteur des éditeurs ne resteront pas ! Le logiciel de Wikipédia permet d'inverser facilement les erreurs et les éditeurs expérimentés surveillent et patrouillent les mauvaises modifications. Commencez par cliquer simplement sur le bouton Modifier en haut de n'importe quelle page modifiable ! Wikipédia diffère des références imprimées de manière importante. Il est continuellement créé et mis à jour, et les articles sur les nouveaux événements apparaissent en quelques minutes plutôt qu'en mois ou en années. Parce que n'importe qui peut améliorer Wikipédia, il est devenu plus complet que n'importe quelle autre encyclopédie. Ses contributeurs améliorent la qualité et la quantité des articles et suppriment la désinformation, les erreurs et le vandalisme. Tout lecteur qui reconnaît une erreur ou trouve des endroits dans des articles qui nécessitent plus d'informations (voir Wikipedia:Recherche avec Wikipedia) peut développer ou corriger des articles. Au fil du temps, les pages de Wikipédia ont tendance à devenir plus complètes et équilibrées. Wikipédia a testé la sagesse de la foule depuis 2001 et a constaté qu'il réussit. Comme l'affirme la loi de Linus, "Avec suffisamment de globes oculaires, tous les insectes sont superficiels!"
Huon/Huon :
Huon peut faire référence à : Jean-Michel Huon de Kermadec, explorateur français Portant son nom : Golfe de Huon, grand golfe de Papouasie-Nouvelle-Guinée Île Huon, Tasmanie Péninsule de Huon, grande péninsule de Papouasie-Nouvelle-Guinée Huon Pine, espèce de conifère originaire de Tasmanie Huon River, quatrième plus grand fleuve de Tasmanie Huon Valley, district du gouvernement local de Tasmanie Port Huon, Tasmanie Huon de Bordeaux, personnage de chansons de geste médiévales King-Emperor Huon de Granbretan, personnage fictif de l'œuvre de Michael Moorcock Huon particules, un ancien source d'énergie apparaissant dans l'épisode de Doctor Who "The Runaway Bride" HMAS Huon, deux navires et une base à terre de la Royal Australian Navy Huon, Victoria, une localité en Australie
Huon, Victoria/Huon, Victoria :
Huon est une localité du nord-est de Victoria, en Australie. La localité se trouve dans la zone du gouvernement local de Shire of Indigo et sur le lac Hume , à 347 kilomètres (216 mi) au nord-est de la capitale de l'État, Melbourne . Lors du recensement de 2016, Huon comptait 219 habitants.
Chasseur de mines de classe Huon / Chasseur de mines de classe Huon :
Les navires côtiers de chasseurs de mines de classe Huon (MHC) sont un groupe de chasseurs de mines construits pour la Royal Australian Navy (RAN). Suite à des problèmes avec les chasseurs de mines de classe Bay, un appel d'offres a été lancé en 1993 pour une classe de six chasseurs de mines côtiers sous la désignation de projet SEA 1555. L'appel d'offres a été attribué en 1994 au partenariat d'Australian Defence Industries (ADI) et Intermarine SpA , qui offrait une variante du chasseur de mines italien de classe Gaeta. Cinq des six navires ont été entièrement construits à Newcastle, en Nouvelle-Galles du Sud, tandis que la coque du premier navire a été construite en Italie, puis transportée en Australie pour y être aménagée. La construction s'est déroulée de 1994 à 2003, le navire de tête HMAS Huon étant entré en service en 1999. Les six navires sont basés au HMAS Waterhen, à Sydney. En 2006, à la suite d'un examen des capacités trois ans auparavant, un chasseur de mines a été placé en réserve, tandis qu'un autre a été marqué pour être transféré au statut de réserve; cette instruction a été annulée avant 2008 et les deux navires ont été chargés de soutenir les opérations de protection des frontières. En janvier 2014, seuls quatre navires étaient actifs, les deux autres étant placés en réserve.
Aquaculture de Huon/Aquaculture de Huon :
Huon Aquaculture est une grande entreprise d'aquaculture et de transformation alimentaire située en Tasmanie. Fondée en 1986, Huon est devenue le deuxième plus grand producteur de saumon de l'État, après Tassal, cotée à l'ASX ; elle emploie 487 Tasmaniens et produit 25 000 tonnes de saumon par an. Elle est devenue une filiale de la société brésilienne de transformation de la viande JBS SA en novembre 2021. Huon exploite des enclos à poisson à Storm Bay, au large de Bruny Island, Macquarie Harbour, près de Strahan, et Hideaway Bay, près de Douvres, une entreprise de transformation, d'emballage et de valeur ajoutée du poisson. installation à Parramatta Creek, en Tasmanie. En 2020, Huon Aquaculture a été reconnu coupable d'infractions environnementales concernant ses opérations à Whale Point et condamné à une amende de 40 000 $. Depuis 2021, Huon possède des actifs supplémentaires en Australie-Occidentale, notamment une installation de transformation à Perth et un bail de 2 200 hectares dans la zone aquacole du Mid West. C'était une entreprise familiale majoritairement détenue par ses employés cotée à l'ASX, mais elle a été acquise par JBS en novembre 2021.
Baie de Huon_(Antarctique)/Baie de Huon (Antarctique) :
Huon Bay (63°23′S 58°00′W) est le ca. Baie de 13 km de large entre le cap Ducorps et le cap Legoupil, le long de la côte nord de la péninsule de la Trinité, en Antarctique. Sa tête est alimentée par le glacier Ogoya. Une expédition française dirigée par le capitaine Jules Dumont d'Urville, 1837-1840, donna à l'origine le nom de Huon à un cap de cette région d'après Félix Huon de Kermadec, membre de l'expédition. Une enquête menée par le Falkland Islands Dependencies Survey en 1946 n'a pas identifié le cap mais a appliqué le nom à cette baie qui se trouve dans la même zone.
Huon Commonwealth_Marine_Reserve/Huon Commonwealth Marine Reserve :
Huon Commonwealth Marine Reserve est une aire marine protégée de 9 991 km2 dans les eaux australiennes. L'ancienne réserve marine des monts sous-marins de Tasmanie créée en 1999 a été intégrée à la réserve de Huon en 2007 et fait partie du réseau de réserves marines du sud-est du Commonwealth. La réserve de Huon contient un groupe d'environ 70 monts sous-marins culminant de 750 m (2 460 pieds) à 1 700 m (5 600 pieds) au-dessus du fond marin. Ils apparaissent comme des montagnes submergées en forme de cône, qui offrent une gamme de profondeurs pour une diversité de plantes et d'animaux. La réserve est une zone d'alimentation pour les grands requins blancs et les oiseaux de mer et une zone de frai ou d'alevinage pour d'importants poissons commerciaux, notamment la perche de mer et l'entrepôt bleu.
District de Huon/District de Huon :
Le district de Huon (ou district du golfe de Huon) est un district de la province de Morobe en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Sa capitale est Salamaua. La population du district était de 77 564 habitants au recensement de 2011.
Golfe de Huon/Golfe de Huon :
Huon Gulf est un grand golfe dans l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il est bordé par la péninsule de Huon au nord. Les deux portent le nom de l'explorateur français Jean-Michel Huon de Kermadec. Le golfe de Huon fait partie de la mer des Salomon. Sa limite nord est marquée par le cap Cretin, au sud par le cap Longerue. La côte, qui augmente rapidement en altitude depuis la plage, est bordée par la chaîne Rawlinson au nord et la chaîne Kuper à l'ouest, qui culmine à environ 600 m (2000 pieds). Lae, capitale de la province de Morobe, est située sur la côte nord du golfe. Markham Bay forme le coin nord-ouest du golfe Huon, où se termine la rivière Markham.
Huon Gulf_languages/Langues du golfe Huon :
Les langues du golfe Huon sont des langues océaniques occidentales parlées principalement dans la province de Morobe en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ils peuvent former un groupe de langues du nord de la Nouvelle-Guinée, peut-être au sein de la branche Ngero – Vitiaz de cette famille. Les seules autres langues tonales océaniennes se trouvent en Nouvelle-Calédonie.
Autoroute Huon/Autoroute Huon :
La Huon Highway est une autoroute de 87 kilomètres (54 mi) dans le sud de la Tasmanie, en Australie. L'autoroute fait partie de l'A6 et relie Hobart aux parties sud de la Tasmanie. L'autoroute Huon d'origine (maintenant connue sous le nom de Huon Road) était une route sinueuse à deux voies contournant le mont Wellington, mais cette section de l'autoroute a été contournée par étapes lorsque la sortie sud a été achevée en 1968. Cela a fourni un accès plus direct et plus élevé. capacité de trafic, route entre Hobart et la vallée de Huon. Quelques tronçons de l'ancienne autoroute subsistent, tous dans la vallée de Huon, et ont été modernisés.
Huon Hooke/Huon Hooke :
Huon Hooke est un écrivain et critique de vin australien. Hooke est président des Vin de Champagne Awards et juge du Winemaker australien de l'année. Il déguste des vins à l'aveugle et écrit pour The Real Review, Decanter and Gourmet Traveler Wine, Sydney Morning Herald. Hooke juge une dizaine de concours de vin par an en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Italie et dans d'autres pays.
Île Huon/Île Huon :
Huon Island est une île d'une superficie de 47 hectares située dans le sud-est de l'Australie. Il fait partie du groupe d'îles Partridge, situé près de la côte sud-est de la Tasmanie, dans le canal D'Entrecasteaux entre Bruny Island et le continent. L'île a une petite population humaine et a été soumise à des activités agricoles intensives dans le passé. Le nom Nuenonne de l'île est Prahree.
Péninsule de Huon/Péninsule de Huon :
La péninsule de Huon est une grande péninsule accidentée sur l'île de Nouvelle-Guinée dans la province de Morobe, à l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il porte le nom de l'explorateur français Jean-Michel Huon de Kermadec. La péninsule est dominée par les montagnes escarpées de Saruwaged et Finisterre et Cromwell. La grande ville la plus proche est la capitale provinciale de Morobe, Lae, au sud, tandis que les colonies sur la côte nord comprennent l'ancienne ville allemande de Finschhafen, la capitale du district de Wasu, Malalamai et Saidor avec son aéroport de Saidor datant de la Seconde Guerre mondiale. La région a été le site de la campagne de la péninsule de Huon pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1943-44, alors que les troupes japonaises se retirant de Lae se frayaient un chemin au-dessus des montagnes du Finisterre jusqu'à Madang sur la côte nord.
Huon Peninsula_campaign/Campagne de la péninsule de Huon :
La campagne de la péninsule de Huon était une série de batailles menées dans le nord-est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée en 1943-1944 pendant la Seconde Guerre mondiale. La campagne a constitué la première partie d'une offensive que les Alliés ont lancée dans le Pacifique à la fin de 1943 et a abouti à la poussée des Japonais vers le nord de Lae à Sio sur la côte nord de la Nouvelle-Guinée au cours d'une période de quatre mois. Pour les Australiens, un avantage significatif a été acquis grâce à l'avantage technologique que l'industrie alliée avait atteint sur les Japonais par cette phase de la guerre, tandis que les Japonais étaient gênés par un manque de ravitaillement et de renforts en raison des efforts d'interdiction alliés en mer et dans le air. La campagne a été précédée d'un débarquement amphibie des troupes de la 9e division australienne à l'est de Lae le 4 septembre 1943. Cela a été suivi d'une avance vers l'ouest le long de la côte vers la ville où ils devaient rejoindre la 7e division venant de Nadzab. Pendant ce temps, les forces australiennes et américaines ont lancé des attaques de diversion autour de Salamaua. De fortes pluies et des inondations ont ralenti l'avancée de la 9e division, qui a dû traverser plusieurs rivières en cours de route. L'arrière-garde japonaise a également mis en place une défense rigide et, par conséquent, Lae n'est tombée que le 16 septembre, lorsque les troupes de la 7e division y sont entrées avant la 9e, et le corps principal de la force japonaise s'est échappé vers le nord. Moins d'une semaine plus tard, la campagne de la péninsule de Huon a été ouverte alors que les Australiens entreprenaient un autre débarquement amphibie plus à l'est, visant à capturer Finschhafen. Après le débarquement à Scarlet Beach, les Alliés se sont mis à se déplacer vers le sud pour sécuriser Finschhafen, qui a également vu des combats autour de Jivevaneng. À la mi-octobre, les Japonais ont lancé une contre-attaque contre la tête de pont australienne autour de Scarlet Beach, qui a duré environ une semaine et a entraîné une petite contraction des lignes australiennes et une division de leur force avant qu'elle ne soit vaincue. Après cela, les Australiens ont repris l'initiative et ont commencé à poursuivre les Japonais qui se sont retirés à l'intérieur des terres vers les hauteurs autour de Sattelberg. Au milieu de violents combats et d'une deuxième contre-attaque japonaise ratée, Sattelberg a été sécurisé fin novembre et les Australiens ont commencé une avancée de zone vers le nord pour sécuriser une ligne entre Wareo et Gusika. Cela a été achevé début décembre et a été suivi par une avance des forces australiennes le long de la côte à travers Lakona jusqu'à Fortification Point, surmontant de fortes forces japonaises combattant des actions retardatrices. La dernière étape de la campagne a vu la résistance japonaise enfin se briser. Une avance rapide des Australiens le long de la côte nord de la péninsule a suivi et en janvier 1944, ils ont capturé Sio. Au même moment, les Américains débarquent à Saidor. Après cela, des opérations de nettoyage ont été entreprises par les forces alliées autour de Sio jusqu'en mars et Madang a été capturé en avril. Une période d'accalmie a ensuite suivi dans le nord de la Nouvelle-Guinée jusqu'en juillet, lorsque les forces américaines se sont affrontées avec les Japonais autour de la rivière Driniumor. Cela a été suivi de nouveaux combats en novembre 1944 lorsque les Australiens ont ouvert une nouvelle campagne à Aitape-Wewak.
Péninsule Huon_montane_rain_forests/Forêts pluviales montagnardes de la péninsule Huon :
Les forêts tropicales humides de montagne de la péninsule de Huon sont une écorégion de forêt tropicale humide en Nouvelle-Guinée. L'écorégion couvre les montagnes de la péninsule Huon du nord-est de la Nouvelle-Guinée.
Rivière Huon/Rivière Huon :
La rivière Huon est une rivière pérenne située dans les régions sud-ouest et sud-est de la Tasmanie, en Australie. D'une longueur de 174 kilomètres (108 mi), la rivière Huon est la cinquième plus longue de l'État, avec son cours coulant vers l'est à travers la fertile vallée de Huon et se jetant dans le canal D'Entrecasteaux, avant de se jeter dans la mer de Tasman.
Spectacle de Huon/spectacle de Huon :
Le Huon Show ou Huon Agricultural Show est un salon agricole annuel qui se déroule de 1947 à 2019 et depuis 2022, situé au Ranelagh Showgrounds à Ranelagh dans la vallée de Huon, en Tasmanie, en Australie. Il attire environ 13 000 visiteurs chaque année, avec une gamme d'attractions, notamment une grande section de produits locaux, une exposition de bétail comprenant une grande section d'alpagas, des concours de fleurs et plus de 102 stands d'entreprises locales. Il a lieu le deuxième samedi de chaque mois de novembre, bien qu'il ait eu lieu le 8 décembre, qui était pendant un certain temps un jour férié pour les résidents de la vallée de Huon. Ce spectacle est en pause depuis 2020 en raison de la pandémie de COVID-19 .Marion Woodward a été secrétaire adjointe puis secrétaire de l'émission depuis 1967.
Heures Huon/Heures Huon :
Le Huon Times (1910–1933), plus tard le Huon & Derwent Times (1933–1942), était un journal de langue anglaise publié à Franklin, en Tasmanie, en Australie.
Vallée de Huon/Vallée de Huon :
La vallée de Huon, ou simplement Huon, est une vallée et une zone géographique située dans le sud de la Tasmanie, en Australie. La plus grande ville est Huonville, avec d'autres petites villes réparties dans la région. Il comprend la colonie permanente la plus méridionale d'Australie à Southport. La région du Huon Valley Council comptait 15 140 habitants en 2011. Célèbre pour sa culture de pommes, la vallée a été colonisée pour la première fois par des colons britanniques dans les années 1820; avant la colonisation, la région de la vallée de Huon était habitée par les peuples Mouheneenner, Nuenonne, Mellukerdee et Lyluequonny. La région est parfois combinée en tant que région de Huon-Channel avec les zones autour du canal D'Entrecasteaux.
Huon Valley_Council/Conseil de la vallée de Huon :
Huon Valley Council est un organisme gouvernemental local de Tasmanie, couvrant la majeure partie du sud de l'État. Huon Valley est classée comme une zone de gouvernement local rural et compte 17 219 habitants. Les villes et localités de la région comprennent Cygnet, Douvres, Franklin, Geeveston, Southport et la plus grande ville principale, Huonville.
Wardle Huon/Wardle Huon :
Huon Wardle est un anthropologue social enseignant à l'Université de St Andrews en Écosse. Il est l'un des ethnographes clés du cosmopolitisme et il s'appuie à la fois sur la théorie philosophique et anthropologique dans ses analyses. Il est l'auteur de An Ethnography of Cosmopolitanism in Kingston, Jamaica (Lewiston, New York : Edwin Mellen Press, 2000) et, avec Paloma Gay y Blasco de How to Read Ethnography (Routledge 2007). Il est l'éditeur avec Nigel Rapport de A Cosmopolitan Anthropology? (Numéro spécial de Social Anthropology, 2010), avec Moises Lino e Silva de Freedom in Practice: Governance Autonomy and Liberty in the Everyday (Routledge 2017) et avec Justin Shaffner de Cosmopolitics (OAC Press 2017). Il a écrit des articles dans The Journal of the Royal Anthropological Institute, Social Anthropology et d'autres et a reçu le prix JB Donne du Royal Anthropological Institute en 2014.
Astrapie Huon/Astrapie Huon :
L'astrapia Huon ( Astrapia rothschildi ), également connue sous le nom d' astrapia de Rothschild , oiseau de paradis Huon ou oiseau de paradis de Lord Rothschild , est une espèce d' oiseau de paradis appartenant au genre Astrapia . Comme la plupart de ses congénères, A. rothschildi est un membre plutôt insaisissable de son genre et de sa famille.
Bowerbird Huon / Bowerbird Huon:
L'oiseau oiseau Huon (Amblyornis germanus) est une espèce d'oiseau oiseau que l'on trouve sur la péninsule de Huon, dans le nord-est de la Nouvelle-Guinée.
Moqueur chat Huon / Moqueur chat Huon :
Le moqueur Huon (Ailuroedus astigmaticus) est une espèce d'oiseau oiseau (Ptilonorhynchidae) que l'on trouve dans le nord-est de la Nouvelle-Guinée. Cette espèce était autrefois considérée comme une sous-espèce de l'oiseau chat tacheté avant d'être reclassée comme une espèce distincte en 2016. Martin Irestedt et ses collègues ont examiné génétiquement le complexe d'espèces d'oiseaux chat à oreilles noires, tachetées et vertes et ont découvert qu'il y avait sept lignées distinctes : l'oiseau chat vert ( A. crassirostris ) de l'est de l'Australie et le moqueur chat tacheté ( A. maculosus ) de l'est du Queensland étant les premières ramifications, suivis du moqueur chat Huon ( A. astigmaticus ) et du moqueur chat à tête noire ( A. melanocephalus ) de l'est de la Nouvelle-Guinée, le moqueur chat d'Arfak (A. arfakianus) de la péninsule de Bird's Head (Vogelkop), le moqueur chat du nord (A. jobiensis) du centre-nord de la Nouvelle-Guinée et le moqueur chat à oreilles noires (A.melanotis) du sud-ouest de la Nouvelle-Guinée, des îles Aru et l'extrême nord du Queensland.
Huon d%27Auvergne/Huon d'Auvergne:
Huon d'Auvergne est une épopée romanesque moderne écrite en franco-italien, une langue littéraire hybride. Huon d'Auvergne est resté en grande partie inédit, seuls des segments sélectionnés apparaissant sous forme imprimée. La version toscane en prose d'Andrea da Barberino, datée du début du XVe siècle, est beaucoup plus connue. L'un des premiers, sinon le premier, ouvrage à incorporer La Divine Comédie de Dante Alighieri avec des citations directes de l'Enfer, le langage de l'épopée romantique l'a empêché d'être largement apprécié. La forme poétique, la langue et le contenu narratif des quatre témoins existants démontrent comment une édition synoptique, ou simultanée, en ligne des multiples manuscrits peut répondre au besoin de textes fiables ainsi qu'à la recherche sur la tradition et la trajectoire de ses exemplaires. Un projet d'édition est en cours depuis janvier 2013.
Huon de_M%C3%A9ry/Huon de Méry :
Huon de Méry (fl. 1200–1250) était l'auteur de Li Tournoiemenz Anticrit ( français moderne : Le Tornoiement de l'Antechrist , "Le Tournoi de l'Antéchrist"), un poème en vieux français de 3 546 lignes écrit en octosyllabes.
Langues huon/langues huon :
Les langues Huon sont une famille de langues, parlées sur la péninsule Huon de Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui a été classée dans la proposition originale de Trans-Nouvelle-Guinée (TNG), et William A. Foley considère que leur identité TNG est établie. Ils partagent avec les langues finistéroises une petite classe fermée de verbes prenant des préfixes d'objet pronominaux dont certains sont apparentés aux deux familles (Suter 2012), preuve morphologique forte qu'ils sont liés.
Huon mélidectes/Huon mélidectes :
Le Huon melidectes ou Méliphage Huon (Melidectes foersteri) est une espèce d'oiseau de la famille des Meliphagidae. Il est endémique de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Son habitat naturel est la forêt de montagne humide subtropicale ou tropicale.
Huon de_Bordeaux/Huon de Bordeaux :
Huon de Bordeaux est le personnage principal d'un poème épique français du XIIIe siècle avec des éléments romantiques.
Huon Railway_gare/Gare de Huon :
Huon est une gare fermée située dans la ville de Huon, sur la ligne de chemin de fer Cudgewa à Victoria, en Australie. La gare de Huon, avait officiellement ouvert ses portes en 1889 sous le nom de "Huon Lane" jusqu'en 1904. Huon a été érigée dans le cadre du "octopus act", un tristement célèbre acte de construction ferroviaire composé de 65 projets ferroviaires proposés à Victoria. La ligne Cudgewa (composée de la gare de Houn) bifurque à l'ancienne gare de Wodonga, créant une gare de changement pour les passagers souhaitant voyager sur la ligne Cudgewa.
Huon small-toothed_moss_mouse/Souris mousse à petites dents Huon :
La souris mousse à petites dents huon (Pseudohydromys carlae) est une espèce de souris appartenant à la famille des Muridae endémique de Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Huonbrook, New_South_Wales/Huonbrook, Nouvelle-Galles du Sud :
Huonbrook est une localité située dans la région des rivières du Nord de la Nouvelle-Galles du Sud.
Huonekalu- ja_Rakennusty%C3%B6tehdas/Huonekalu- ja Rakennustyötehdas :
Huonekalutehdas Korhonen Oy, anciennement appelé OY Huonekalu-ja Rakennustyötehdas AB est un ancien producteur de meubles situé à Littoinen, Kaarina, Finlande. L'entreprise était autrefois connue pour la fabrication de meubles conçus par Alvar Aalto. L'entreprise a été créée en 1910 lorsque Otto Korhonen et trois autres charpentiers ont acheté Puuseppien Osuuskunta ("Coopérative de charpentiers") basée à Turku, alors Grand-Duché de Finlande. Son portefeuille comprenait des portes, des fenêtres et des meubles qui ont été produits dans des installations situées à Uudenmaankatu 7. La société a été enregistrée sous le nom de Huonekalu-ja Rakennustyötehdas en 1912. À la fin des années 1920, Otto Korhonen s'est associé à l'architecte Alvar Aalto. Aalto s'était récemment lancé dans deux grands projets : le bâtiment de la coopérative agricole du sud-ouest à Turku et le sanatorium de Paimio. Le sanatorium était le projet de collaboration le plus important entre Korhonen et Aalto. Aalto a conçu le bâtiment lui-même ; lui et Korhonen ont conçu une gamme de fauteuils et de tables pour le personnel et les patients de l'établissement. Huonekaluja Rakennustyötehdas a fabriqué les meubles et autres éléments intérieurs. Le projet Paimio Sanatorium représente l'introduction des conceptions de meubles empilables d'Aalto qui ont ensuite influencé les designers américains Charles et Ray Eames. Dans les années 1930, Huonekaluja Rakennustyötehdas a développé une méthode spéciale de pliage du bois. Aalto a largement utilisé la technique: son "Y-leg", introduit en 1947, et son "X-leg" qui a suivi en 1954 en sont des exemples notables. Les pièces en bois pliées sont devenues des caractéristiques distinctives dans de nombreux modèles de meubles Aalto, tels que "Stacking Stool Model 60" et "Tea Trolley Model 98". En 1966, la société a été rebaptisée Huonekalutehdas Korhonen Oy. Au cours des décennies suivantes, le portefeuille de l'entreprise était largement basé sur les classiques du design d'Aalto. La production de meubles de Korhonen a été vendue à Artek, une filiale de Vitra, en 2014 et se poursuit à Littoinen sous le nouveau nom.
Huong Giang/Huong Giang :
Nguyễn Hương Giang (né le 29 décembre 1991) est un mannequin et chanteur transgenre vietnamien. En mars 2018, elle a remporté le concours de beauté transgenre "Miss International Queen" qui s'est tenu à Pattaya, en Thaïlande.
Huong Keenleyside/Huong Keenleyside :
Huong Keenleyside (née en 1971) est une romancière britannique d'origine vietnamienne. Elle est née à Hanoï de parents vietnamiens. Hương a d'abord suivi le chemin de son père pour ouvrir une boutique de tailleur à l'âge de 17 ans. Elle a déménagé au Royaume-Uni en 1998, dans le comté natal de son mari, le Yorkshire, et a créé une nouvelle entreprise de mode. Elle a écrit trois livres : Secrets of [the] soul (Hanoi, 1994) For the love of Vietnam, espionage fiction (Londres, 2007) Cầu vồng ở Iraq ("Rainbow in Iraq"), recueil d'histoires (2009)
Huong Truong/Huong Truong :
Thi Viet Huong Truong est un homme politique australien. Elle était membre des Verts du Conseil législatif de Victoria, ayant représenté la région métropolitaine de l'Ouest de février 2018, date à laquelle elle a été nommée au poste vacant résultant de la démission de Colleen Hartland, jusqu'à sa défaite aux élections de l'État de Victoria en 2018. Ses parents sont venus du Vietnam en tant que réfugiés par bateau après la guerre du Vietnam. Elle est diplômée de l'Université de Melbourne avec un baccalauréat ès arts en 2005 et du RMIT avec une maîtrise en sciences sociales en environnement et planification en 2009. Elle avait auparavant travaillé comme coordinatrice de la durabilité au conseil municipal de Brimbank de 2008 à 2018. Elle a servi au Comité parlementaire de l'environnement et de la planification de Victoria.
Huonie/Huonie :
Huonia est un genre de libellule de la famille des Libellulidae. Les espèces de ce genre se trouvent en Indonésie, en Nouvelle-Guinée et en Australie.
Huonia melvillensis/Huonia melvillensis :
Huonia melvillensis est une espèce de libellule de la famille des Libellulidae, connue sous le nom de garde forestier. C'est la seule espèce de Huonia en Australie, où elle a été trouvée sur l'île Melville, dans le Territoire du Nord. Il habite les piscines dans les ruisseaux. C'est une petite libellule avec des marques noires et vert pâle et un abdomen matraqué.
Huonville/Huonville :
Huonville est une ville située sur la rivière Huon, au sud-est de la Tasmanie, en Australie. C'est le siège de la région du Huon Valley Council et se trouve à 38 km au sud de Hobart sur la Huon Highway. Au recensement de 2016, Huonville comptait 2 714 habitants et au recensement de 2011, 1 741 habitants.
Huonville Football_Club/Huonville Football Club :
Le Huonville Lions Football Club, surnommé The Lions, est un club de football australien évoluant actuellement dans la Southern Football League à Huonville, en Tasmanie, en Australie.
Huonville High_School/Huonville Lycée :
Huonville High School est une école secondaire polyvalente gouvernementale située à Huonville, une ville au sud de Hobart, en Tasmanie, en Australie. Fondée en 1940, l'école accueille environ 400 élèves de la 7e à la 12e année. Le ministère de l'Éducation de Tasmanie administre l'école. En 2015, Huonville High School s'est associée à Dover District High School pour proposer des cours de 11 Les écoles secondaires publiques doivent aller en 11e année. Les élèves suivent des cours au Centre d'apprentissage avancé ou au Centre de formation commerciale de Huon Valley.
Huopalahti/Huopalahti :
Huopalahti ( suédois : Hoplax ) était une municipalité des années 1920 à 1945 à Uusimaa , en Finlande . La municipalité était bilingue. Les zones actuelles de Munkkiniemi, Lauttasaari et certaines parties du nord de Pasila faisaient partie de Huopalahti. La zone a été séparée de l'ancienne paroisse d'Helsinki en 1920. Haaga faisait partie de la municipalité, mais en a été séparée en 1923. L'Université de la défense nationale finlandaise, qui a été transférée à Munkkiniemi en 1923, était située à Huopalahti. En 1946, la municipalité a été consolidée à Helsinki. La Société finlandaise de chasse, dont le siège est dans la ville, a accueilli les épreuves de tir au fusil de chasse pour les Jeux olympiques d'été de 1952.
Gare_Huopalahti/Gare Huopalahti :
La gare de Huopalahti ( finnois : Huopalahden rautatieasema , suédois : Hoplax järnvägsstation ) est une gare ferroviaire du réseau ferroviaire de banlieue VR située dans le nord d' Helsinki , en Finlande . Il est situé à environ 6 kilomètres (4 mi) au nord/nord-ouest de la gare centrale d'Helsinki. La gare de Huopalahti est maintenant située dans le district d'Etelä-Haaga, mais elle porte le nom de la municipalité de Huopalahti, qui a été annexée à la ville d'Helsinki en 1946.
Huopanankoski/Huopanankoski :
Huopanankoski (signifiant : rapides de Huopana) est un rapide de pêche populaire en Finlande centrale avec un paysage de patrimoine culturel. La pêche sportive est pratiquée dans ces eaux depuis les années 1800. Les rapides sont devenus célèbres grâce à l'auteur et journaliste finlandais Juhani Aho, qui a écrit des nouvelles populaires sur ses expériences de pêche à la mouche. Huopana est situé sur la voie navigable du lac Kivijärvi au lac Keitele. Les rapides consistent en un étroit ruisseau fourchu coulant du lac Vuosjärvi au lac Muuruejärvi avec une différence d'altitude totale de 6,5 mètres (21 pieds). La fourche gauche des rapides est dans un état presque naturel. La fourche droite a été légèrement modifiée pour le flottement des bûches. Dans le village il y a aussi une ancienne centrale électrique, un moulin et un vieux pont routier. Le village Huopana est situé dans la partie inférieure des rapides. La saison de pêche est du 1er janvier au 10 septembre et du 16 novembre au 31 décembre. Les espèces naturelles capturées sont la truite fario, l'ide, l'ombre et le corégone. Les espèces stockées sont la truite brune et l'ombre.
Comté de Huoqiu/Comté de Huoqiu :
Le comté de Huoqiu (chinois simplifié : 霍邱县 ; chinois traditionnel : 霍邱縣 ; pinyin : Huòqiū Xiàn) est un comté à l'ouest de la province d'Anhui, République populaire de Chine, sous la juridiction de la ville de Lu'an et limitrophe de la province du Henan à l'ouest. Il a une population de 1 640 000 et une superficie de 3 483 kilomètres carrés (1 345 milles carrés). Le gouvernement du comté de Huoqiu est situé dans la ville de Chengguan. Le comté de Huoqiu a juridiction sur 19 villes et 10 cantons.
Gare de Huoqiu/gare de Huoqiu :
La gare de Huoqiu (chinois : 霍邱站) est une gare du comté de Huoqiu, Lu'an, Anhui, Chine. C'est une gare intermédiaire sur le chemin de fer Fuyang-Lu'an. Il a ouvert le 2 juillet 2014.
Gare de Huoqiying/Gare de Huoqiying :
Huoqiying ( chinois simplifié :火器营站 ; chinois traditionnel :火器營站 ; pinyin : Huǒqìyíng Zhàn ) est une station de la ligne 10 du métro de Pékin . Cette station a ouvert le 30 décembre 2012.
Huoratron/Huoratron :
Aku Raski, connu sous son nom de scène Huoratron, est un artiste finlandais de musique électronique. Actif depuis 2003, il est connu pour plusieurs sorties telles que "Prevenge", "$$ Troopers", et "Corporate Occult". Il a également fait un remix de "In Venere Veritas" de HIM. En 2010, il signe avec Last Gang Records et sort son premier album intitulé "Cryptocracy".
Huos/Huos :
Huos est une commune du département de la Haute-Garonne dans le sud-ouest de la France.
Comté de Huoshan/Comté de Huoshan :
Huoshan ( chinois :霍山; pinyin : Huòshān ) est un comté de l'ouest de la province d' Anhui , en République populaire de Chine , et relève de la juridiction de la ville de Lu'an . Il a une population de 370 000 habitants et une superficie de 2 042 kilomètres carrés (788 milles carrés). Le gouvernement du comté de Huoshan est situé dans la ville de Hengshan. Le comté de Huoshan a juridiction sur neuf villes et seize cantons. Le comté a une longue histoire de plus de 2000 ans, et le nom "Huoshan" a été utilisé pour la première fois sous la dynastie Sui.
Thé Huoshan Huangya_tea/Thé Huoshan Huangya :
Le thé Huoshan Huangya ( chinois simplifié :霍山黄芽; chinois traditionnel :霍山黃芽; pinyin : huòshān huángyá ; prononcé [xwô.ʂán xwǎŋ.jǎ]) est un thé jaune du comté de Huoshan de la province d'Anhui en Chine. C'est un thé hommage impérial, qui remonte à la dynastie Ming. Les feuilles de thé sèches ont un aspect brillant et ressemblent beaucoup au thé Huang Shan Mao Feng. Ce thé est généralement récolté début avril et ne comprend que des boutures avec un bourgeon et une feuille, ou un bourgeon avec deux feuilles non ouvertes. Lorsqu'il est infusé, le thé a un goût très sucré et de noisette ainsi qu'une couleur vert-jaune inhabituelle. Comme pour la plupart des thés aux bourgeons, la couleur et le parfum sont légers.
Huoshanornis/Huoshanornis :
Huoshanornis est un genre d'oiseaux énantiornithins qui existait dans ce qui est aujourd'hui la formation Jiufotang de la province occidentale du Liaoning, en Chine, au début du Crétacé. Ses restes fossiles ont été trouvés dans la ville de Chaoyang. Il a été nommé pour la première fois par Xia Wang, Zihui Zhang, Chunling Gao, Lianhai Hou, Qingjin Meng et Jinyuan Liu en 2010 et l'espèce type est Huoshanornis huji.
Huoshaoyun/Huoshaoyun :
Huoshaoyun ( chinois :火 烧 云; pinyin : Huǒshāoyún ) est une montagne avec un important gisement de plomb-zinc dans la région contestée d' Aksai Chin dans le comté de Hetian au Xinjiang , en Chine . La découverte du gisement minéral a été publiée dans une revue universitaire en 2015 et annoncée commercialement en 2016. Le développement du site en exploitation minière a commencé en 2017. La mine appartient à Guanghui Energy. Il devrait être mis en ligne entre 2020 et 2022. On s'attend à ce qu'elle devienne la 7e plus grande mine de plomb-zinc au monde. En 2019, une étude sur site a découvert que les montagnes voisines comprenaient suffisamment de gisements pour justifier un développement futur.
Hôpital Huoshenshan/Hôpital Huoshenshan :
L'hôpital Huoshenshan ( chinois :火神山医院; pinyin : Huǒshénshān Yīyuàn ; allumé `` Mount Fire God Hospital '') était un hôpital de campagne spécialisé d'urgence, construit entre le 23 janvier et le 2 février 2020, en réponse à la pandémie de COVID-19 en Chine . L'établissement est situé près du lac Zhiyin (知音湖) dans le district de Caidian, Wuhan, Hubei, Chine, à côté du sanatorium des travailleurs de Wuhan (武汉职工疗养院), et est conçu pour traiter les personnes atteintes de COVID-19. L'hôpital est géré sous la juridiction et la gestion de l'Armée populaire de libération depuis son achèvement. Un deuxième hôpital de campagne, l'hôpital Leishenshan, utilisant le même concept, a ouvert ses portes le 8 février. Seize autres installations de traitement temporaires ont été installées dans des bâtiments convertis à Wuhan pour l'isolement et le traitement des cas de COVID-19. Les hôpitaux de Huoshenshan et de Leishenshan ont été fermés le 15 avril après l'arrêt de la transmission communautaire en Chine, près d'un mois après la fermeture des autres installations temporaires.
Huosi/Huosi :
Les Huosi faisaient partie des Uradel (anciennes familles nobles) du duché de Bavière. Leur statut a été inscrit dans la loi des Bavarois, qui les classe au premier rang des cinq familles ayant des privilèges de droits spéciaux après la dynastie ducale Agilolfing. La zone où ils détenaient beaucoup de terres est devenue connue sous le nom de pagus Huosi ou "Huosiland". C'était la zone située entre les rivières Isar et Lech et au nord de Freising. Les origines des Huosi ne sont pas claires. La dynastie semble avoir commencé comme de petits chefs germaniques sous les Ostrogoths, après que Théodoric le Grand a pris le contrôle des anciennes provinces romaines avec accès à la péninsule italienne depuis Odoaker, y compris les Alamans réfugiés à Raetia des Francs de Clovis. Aux alentours de la christianisation de l'Allemagne, les Huosi ont été convertis au christianisme chalcédonien à partir du paganisme germanique, bien qu'il soit probable que certains étaient déjà ariens. Plusieurs descendants ont occupé le poste d'évêque de Freising au IXe siècle. Ils peuvent s'être affiliés à la dernière dynastie Luitpolding. L'un d'eux était Arbeo of Freising (723 ou plus tôt près de Meran - 4 mai 784), un auteur médiéval précoce et évêque de Freising à partir de 764. De nombreuses abbayes du sud de la Bavière telles que Benediktbeuern, Ilmmünster, Scharnitz, Schlehdorf et Tegernsee ont été fondées dans le 8ème siècle par des personnes qui auraient été membres des Huosi.
Huot/Huot :
Huot peut faire référence à : Huot, Minnesota, une traversée de rivière historique et un site dans le nord-ouest du Minnesota, maintenant une ville fantôme Old Crossing Treaty Park, un parc de comté dans le comté de Red Lake, Minnesota Fusil automatique Huot, un programme canadien d'armes automatiquesPeopleBenoit Huot (né en 1984 ), le nageur paralympique canadien Chhor Leang Huot, l'homme politique cambodgien François Huot (1756–1822), l'homme d'affaires et homme politique canadien Hector-Simon Huot (1803–1846), l'avocat et homme politique canadien Hong Sun Huot, le ministre cambodgien de la Santé et président de la Autorité nationale du sida Isabelle Huot , nutritionniste et diététicienne canadienne Jean Jacques Nicolas Huot (1790-1845), géographe, géologue et naturaliste français Jessica Huot (née en 1983), patineur artistique finlandais Joseph Oliva Huot (1917-1983), homme politique américain Marcel Huot (1896—1954), coureuse cycliste professionnelle française Marie Huot (1846–1930), poétesse, écrivaine, féministe et militante des droits des animaux Marie-Catherine Huot (1791–1869), mère canadienne supérieur Patrick Huot, homme politique canadien Pierre-Gabriel Huot (1825-1913), journaliste et homme politique québécois Sylvia Huot, professeur d'anglais et auteur Try Chheang Huot, homme politique cambodgien Ung Huot (né en 1947), homme politique cambodgien
Huot, Minnesota/Huot, Minnesota :
Huot est une communauté non constituée en société du canton de Louisville, dans le comté de Red Lake, dans le Minnesota, aux États-Unis. Le nom de la communauté évoque l'histoire canadienne-française et métisse des sentiers de la rivière Rouge et des établissements Pembina d'Assiniboia.
Fusil automatique Huot_Rifle/fusil automatique Huot :
Le fusil automatique Huot était un projet canadien de mitrailleuse légère de la Première Guerre mondiale.
Huot Tat/Huot Tat :
Samdech Preah Mahā Somethea Dhipati Huot Tat ( Khmer : ហួត តាត , 1er février 1893 - 1975), nom du Dharma : Vajirapañño , était le cinquième patriarche suprême de l' ordre Maha Nikaya du Cambodge . Huot Tat est né dans le district d'Oudong, province de Kampong Speu. Il a rejoint le monachisme à l'âge de 13 ans. En 1969, il a succédé à Chuon Nath en tant que nouveau patriarche suprême de l'ordre Maha Nikaya à la mort de ce dernier. Le 17 avril 1975, immédiatement après la marche des Khmers rouges sur Phnom Penh, Huot Tat et tous les moines bouddhistes reçurent l'ordre de quitter la ville. Le lendemain, il a été emmené à Oudong, où il a été insulté et battu. Il a été exécuté à la pagode Prang dans le district d'Oudong. Sa statue a ensuite été jetée dans le Mékong. Pendant le génocide des Khmers rouges, plus de 25 000 moines ont été exécutés. 1 968 bâtiments bouddhistes, dont des temples et des monastères, ont été détruits.
Huot Vuthy/Huot Vuthy :
Huot Vuthy est un juge cambodgien et membre du tribunal des Khmers rouges. Il est professeur de droit à l'Université Norton.
Huotari/Huotari :
Huotari est un nom de famille finlandais. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Anton Huotari (1881–1931), journaliste et homme politique finlandais Kalevi Huotari (1924–1975), homme politique finlandais Anne Huotari (née en 1959), homme politique finlandais Satu Huotari (né en 1967), joueur de hockey sur glace finlandais
Huotian, Chaling/Huotian, Chaling :
Huotian Town ( chinois simplifié :火田镇; chinois traditionnel :火田鎮; pinyin : Huǒtián Zhèn ) est une ville urbaine du comté de Chaling , province du Hunan , République populaire de Chine .
Huovins/Huovins :
Huovinen est un nom de famille finlandais. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Eero Huovinen (né en 1944), l'évêque luthérienne finlandaise Susanna Huovinen (née en 1972), l'homme politique finlandais Veikko Huovinen (1927–2009), le romancier et forestier finlandais
Huoxian, Pékin/Huoxian, Pékin :
La ville de Huoxian ( chinois :漷县镇; pinyin : Huǒxiàn Zhèn ) est une ville située dans le district de Tongzhou , à Pékin , en Chine . Il borde la ville de Xiji au nord-est, la ville d'Anping à l'est, la ville de Yongledian au sud, le canton de Yujiawu Hui au sud-ouest et la ville de Zhangjiawan au nord-ouest. Le recensement chinois de 2020 a dénombré 68 466 habitants pour cette ville.
Huoxiang Zhengqi_Shui/Huoxiang Zhengqi Shui :
Huoxiang Zhengqi Shui (chinois simplifié : 藿香正气水 ; chinois traditionnel : 藿香正氣水) est une formule liquide à base de plantes utilisée en médecine traditionnelle chinoise pour "induire la diaphorèse et éliminer la chaleur estivale, résoudre l'humidité et réguler la fonction de la rate et estomac ». Il a un goût amer et piquant. Environ 5 ml à 10 ml de cette formule liquide sont appliqués deux fois par jour sur des symptômes tels que " rhume avec accumulation d'humidité à l'intérieur et été-chaleur et humidité marquées par des maux de tête, des étourdissements et une sensation de lourdeur dans la tête, une sensation de congestion dans les poitrine, douleurs distendues dans l'épigastre et l'abdomen, vomissements et diarrhée ».
Huoy Meas/Huoy Meas :
Huoy Meas ( khmer : ហួយ មាស prononcé [huəj miəh] ) (6 janvier 1946 - vers 1977) était un chanteur et animateur de radio cambodgien dans les années 1960 et au début des années 1970.
Mont Huoyan/Mont Huoyan :
La montagne Huoyan ( chinois :火 炎 山; pinyin : Huǒyánshān ; lit. '" montagne de feu "') est une montagne située à la frontière des cantons de Sanyi et Yuanli dans le comté de Miaoli , à Taiwan . La montagne est connue pour ses surfaces de latérite exposées et déchiquetées qui ressemblent à du feu.
Huoyan Mountain_Ecology_Museum/Musée de l'écologie de la montagne Huoyan :
Le musée de l'écologie de la montagne Huoyan ( chinois traditionnel :火炎山生態教育館 ; chinois simplifié :火炎山生态教育馆 ; pinyin : Huǒyán Shān Shēngtài Jiàoyùguǎn ) est un musée de l'écologie sur la montagne Huoyan dans le canton de Sanyi , comté de Miaoli , à Taïwan .
Huoying/Huoying :
Huoying, Huo-ying, ou Huo Ying, peut faire référence à : la station Huoying, une station de métro de Pékin Huoying Subdistrict, une division cantonale de Pékin Huo Ying, politicien du Guizhou au 11e Congrès national du peuple Huo-Ying Jian-Cha- Zhe, un drone de GYBC UAV
Sous-district de Huoying/Sous-district de Huoying :
Le sous-district de Huoying ( chinois simplifié :霍营街道; chinois traditionnel :霍營街道; pinyin : Huòyíng Jiēdào) est un sous-district situé dans le district de Changping, à Pékin, en Chine. Il partage la frontière avec la ville de Dongxiaokou au nord et à l'est, les sous-districts de Xisanqi et de Huilongguan au sud et le sous-district de Longzeyuan à l'ouest. Selon le résultat du recensement chinois de 2020, la population du sous-district était de 93 545 habitants. Cette région s'appelait autrefois Huoshaoying ( chinois :火烧营; lit. 'Fire Burning Camp') Village pendant la dynastie Qing . Au fur et à mesure que le nombre de personnes portant le nom de famille Huo augmentait, il a ensuite été changé en Huoying.
Gare de Huoying/Gare de Huoying :
La station Huoying ( chinois simplifié :霍营站; chinois traditionnel :霍營站; pinyin : Huòyíng zhàn ) est une station d'échange sur les lignes 8 et 13 du métro de Pékin .
Huozhong/Huozhong :
Huozhong (惑众) signifiant "Tricks", est le premier album de Guntzepula. Il est sorti le 27 juin 2014 à Taiwan.
Huozhou/Huozhou :
Huozhou ( chinois :霍州; pinyin : Huòzhōu ), anciennement le comté de Huo ou Huoxian , est une ville au niveau du comté de Linfen , dans le sud de la province du Shanxi , en Chine . La ville s'étend sur une superficie de 765 kilomètres carrés et compte 155 000 habitants en 2017.
Huozhou East_railway_station/Gare de Huozhou East :
La gare de Huozhou East (en chinois :霍州东站) est une gare ferroviaire du chemin de fer de passagers Datong-Xi'an située à Huozhou, dans le Shanxi, en Chine. Il a été mis en service le 1er juillet 2014, en même temps que le chemin de fer.
Hop/Hop :
Hup ou HUP peut faire référence à :
Hop (album)/Hup (album) :
Hup est le deuxième album de The Wonder Stuff, sorti en 1989.
Hup Holland_Hup/Hup Holland Hup :
Hup Hup est une chanson de football néerlandaise. Il a été écrit en 1950 par l'employé du KRO Jan de Cler et Dico van de Meer. Les paroles sont en néerlandais, mais se traduisent à peu près par : Go Holland go Don't let the lion stand around in his undershirt pas dans son petit porte-chemise". Notez que "hempie" est un diminutif populaire pour "hemd" qui peut être traduit par "chemise". Dans ce cas, cela signifie que la "chemise" est décontractée.] Go Holland go Ne mettez pas de pantoufles sur la bête [Lit. : "Tirez le petit animal sans pantoufles". Notez que "beesie" est un diminutif populaire pour "bête" qui peut être traduit par "animal". Dans ce cas, cela signifie que l'animal est aimé.] Go Holland go Ne les laissez pas vous vaincre sur le terrain [Lit. mieux s'adapter à la mélodie] Parce que le lion en chaussures de football ose emmener le monde entier [Lit .: "Ose le monde entier" Notez que durft implique que la tâche osée être accomplie est dangereuse ou nécessite du courage.] Paroles en néerlandais : Hup Holland Hup Laat de leeuw niet in zijn hempie staan ​​Hup Holland Hup Trek het beesie geen pantoffels aan Hup Holland Hup Laat je uit 't veld niet slaan Want de leeuw op voetbalschoenen Durft de hele wereld aan
Hup Pa_Tat/Hup Pa Tat :
Hup Pa Tat (thaï : หุบป่าตาด, prononcé [hùp pàː tàːt]) est une vallée située dans la province d'Uthai Thani en Thaïlande. Il y a une abondance de plantes exotiques, comme Arenga Pinnata. Les plantes s'épanouissent sauvagement dans le cordon de stalagmites et de stalactites. Au cours des visites, des animaux rares comme les tortues allongées et le mille-pattes dragon rose pourraient être trouvés. La vallée est située à Kao Huai Sok, l'une des montagnes d'une chaîne de montagnes calcaires, comprenant une superficie d'environ 48 000 mètres carrés. Il y a longtemps, c'était une énorme grotte jusqu'à ce que le plafond s'effondre. D'importants blocs de calcaire éparpillés sur le fond de la vallée confirment cette théorie. Entouré de montagnes calcaires, la lumière du soleil est empêchée d'atteindre le sol à tout moment à partir de midi. L'endroit a été découvert par un moine local en 1979. Plus tard en 1984, la montagne a été dynamitée pour faciliter l'accès à la vallée.
Hop Seng/Hup Seng :
Hup Seng ( chinois :合成) est un fabricant malaisien de biscuits. En 1957, quatre frères de la famille Kerk et un autre associé ont fondé Hup Seng dans le village malais de Parit Linau Kecil, Bukit Pasir à Batu Pahat, Johor, avec un capital de 1 500 RM pour vendre des confiseries, notamment des biscuits. La société est officiellement devenue Hup Seng Perusahaan Makanan (M) Sdn Bhd (HPSM) en 1974. HPSM fait maintenant partie de Hup Seng Industries Bhd, qui a été cotée à Bursa Malaysia en 2000.
Langue Hup/Langue Hup :
La langue Hup (également appelée Hupdë, Hupdá, Hupdé, Hupdá Makú, Jupdá, Makú, Makú-Hupdá, Makú De, Hupda et Jupde) est l'une des quatre langues Naduhup. Il est parlé par les peuples indigènes amazoniens Hupda qui vivent à la frontière entre la Colombie et l'État brésilien d'Amazonas. Il y a environ 1500 locuteurs de la langue Hup. Depuis 2005, selon Epps, Hup n'est pas sérieusement menacé - bien que le nombre réel de locuteurs soit peu nombreux, tous les enfants Hupda apprennent Hup comme première langue.
Hupa/Hupa :
Les Hupa (terme en langue yurok : Huep'oola' / Huep'oolaa = "peuple Hupa") sont un peuple amérindien du groupe ethnolinguistique parlant l'Athabaskan dans le nord-ouest de la Californie. Leur endonyme est Natinixwe, également orthographié Natinook-wa, signifiant "Les gens de l'endroit où les sentiers reviennent". Le nom Karuk était Kishákeevar / Kishakeevra ("Hupa (Trinity River) People", de kishákeevar-sav = "Hupa River, c'est-à-dire Trinity River"). La majorité de la tribu est inscrite dans la tribu Hoopa Valley reconnue par le gouvernement fédéral.
Hupa (homonymie)/Hupa (homonymie) :
Les Hupa sont un peuple amérindien du nord-ouest de la Californie (y compris la tribu Hoopa Valley reconnue par le gouvernement fédéral). Hupa ou Hoopa peut faire référence à : la langue Hupa, la langue Athabaskan du peuple Hupa. Les récits traditionnels Hupa. L'USS Hupa (SP-650), un navire de la marine américaine. Hoopa, Californie, une communauté non constituée en société. aéroport public du comté de Humboldt, Californie, États-Unis Hoopa Valley, une vallée le long de la rivière Trinity dans le nord de la Californie Trinity River (Californie), une rivière majeure du nord-ouest de la Californie appelée nativement "Hoopa" ou "Hupa" Hoopa (Pokémon), une espèce fictive des Pokémon Mythiques dans la série Pokémon
Langue Hupa/Langue Hupa :
Hupa (nom natif: Na꞉tinixwe Mixine꞉wheʼ, allumé "langue du peuple de la vallée de Hoopa") est une langue athabaskane (de souche Na-Dené) parlée le long du cours inférieur de la rivière Trinity dans le nord-ouest de la Californie par la vallée de Hoopa Hupa (Na꞉tinixwe) et Tsnungwe/South Fork Hupa (Tse:ningxwe) et, avant le contact européen, par les peuples Chilula et Whilkut, à l'ouest.
Récits_traditionnels Hupa/Récits traditionnels Hupa :
Les récits traditionnels Hupa comprennent des mythes, des légendes, des contes et des histoires orales préservés par les peuples Hupa, Chilula et Whilkut du bassin de la rivière Trinity et des environs du nord-ouest de la Californie. Le peuple Hupa des temps modernes se compte par milliers et vit dans la vallée de Hoopa située dans le comté de Humboldt, en Californie. La littérature orale des Hupa est nettement similaire à celle de leurs voisins linguistiquement indépendants, les Karuk et Yurok. Il diffère des récits traditionnels de la plupart des groupes californiens, mais montre des liens plus forts avec la région de la côte nord-ouest de l'Amérique du Nord.
Hupac/Hupac :
Hupac est une compagnie ferroviaire en Suisse. Le Shuttle Net de Hupac compte 110 trains intermodaux par jour à travers l'Europe. Hupac propose également une autoroute roulante de Bâle à Lugano. En 2009, les volumes transportés ont diminué de 13,5 %, à 607 284 transports routiers ; mais le profit a augmenté. En 2010, les volumes de trafic ont augmenté de 13,7 %. Hupac est présent dans le secteur du transport de marchandises intermodal depuis 30 ans. En août 2010, Hupac a pris une participation de 25 % dans Crossrail. En septembre 2010, Hupac s'est associée à SBB Cargo pour former une joint-venture appelée SBB Cargo International, dont le siège sera à Olten. Hupac est membre de l'UIRR.
Première Nation Hupacasath/Première Nation Hupacasath :
La Première Nation Hupacasath est un gouvernement des Premières Nations basé dans la vallée d'Alberni sur la côte ouest de l'île de Vancouver en Colombie-Britannique, au Canada. Elle est membre du Conseil tribal Nuu-chah-nulth. Une autre orthographe de Hupacasath est Opetchesaht ou Opitchesaht. La Première Nation Hupacasath compte environ 300 membres répartis dans cinq réserves. En septembre 2012, l'Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers du gouvernement du Canada a signé un accord commercial avec des investisseurs chinois leur donnant le contrôle d'actifs majeurs tels que le charbon sur son territoire de 232 000 hectares. Il entre en vigueur lorsqu'il a été ratifié par les deux parties. La communauté des Premières Nations Hupacasath « a fait valoir devant un tribunal fédéral en juin que le gouvernement fédéral est tenu de consulter les Premières Nations en vertu de l'article 35 de la Loi constitutionnelle, qui offre une protection constitutionnelle aux droits ancestraux et issus de traités des peuples autochtones au Canada ». ans, le peuple Hupacasath a occupé son territoire traditionnel au centre de l'île de Vancouver (voir la carte du territoire traditionnel). Les Hupacasath sont trois tribus distinctes : les Muh-uulth-aht, les Kleh-koot-aht et les Cuu-ma-as-aht (Ahahswinis). Le peuple Muh-uulth-aht (signifie les gens d'où il y a une montagne avec le visage brûlé) vivait dans la région du Grand Lac Central avec des villages situés à la tête du Grand Lac Central et autour de la région de Beaver Creek à Stamp Falls. Leur chef s'appelait Kanaawis (Kanowish) qui était un grand guerrier à son époque. Cette région était et est toujours un endroit idéal pour la chasse au cerf, au wapiti, etc. ainsi que pour les activités de pêche et de cueillette. Les Cuu-ma-as-ath vivaient à Ahahswinis (signifie défriché au milieu), qui se trouvait à proximité de l'emplacement actuel de la ville de Port Alberni, jusqu'à la région de Coleman Creek, le long du canal Alberni. Leur village était là où se trouve maintenant la colonie actuelle, sur la rivière Somass. La pêche au saumon, la chasse, la cueillette et le potlatch étaient des activités importantes menées par les gens sur leur territoire traditionnel. Le peuple Kleh-koot-aht résidait autour de Kleh-koot (lac Sproat) (signifie une longue étendue de terrain plat). La région de Kleh-koot-aht se situait entre Yaaqis (ferme des Prairies) et Sproat Falls et il y avait un village saisonnier situé sur la rivière Sproat. Ce village était un lieu de pêche et de fumage du saumon, de cueillette de mûres et de chasse au cerf. Il y avait une maison longue ici où l'on pratiquait des potlatchs en hiver. Les peuples Cuu-ma-as, Klehkoot et Muhuulaht ont décidé de fusionner avant l'arrivée des Européens. Cette décision a été prise parce que chacune des tribus était en guerre avec le peuple Coast Salish et ils pensaient que rejoindre les trois tribus les rendrait plus forts dans leur guerre contre les Salish. Après la fusion, les trois tribus décidèrent de s'appeler les Hupacasath. Le guerrier le plus fort, Kanaawis, a été choisi comme grand chef. Le peuple Hupacasath exerce ses droits ancestraux (autodétermination en matière de gouvernance, de terres, de ressources et de culture) sur son territoire traditionnel. L'utilisation du territoire est régie par les saisons. Les Hupacasath suivent les schémas migratoires des cerfs et les migrations saisonnières du saumon. Territoire traditionnel Le territoire traditionnel de la Première nation Hupacasath est vaste par rapport aux autres Premières nations nuu-chah-nulth. Le territoire est d'environ 229 000 hectares, qui engloutit toute la vallée d'Alberni. Les limites de ce territoire sont les sommets des montagnes de la vallée d'Alberni, qui partent du nord au mont Chief Frank, du sud au 5040 Peak et Hannah Mountain, de l'est au mont Arrowsmith et du mont Spencer, et de l'ouest de Big Interior Mountain. Ce territoire contient certaines des ressources forestières, halieutiques et marines les plus précieuses au monde. Les vents formés par les courants chauds du large de l'océan Pacifique créent un climat maritime tiède avec une période estivale sèche. Cela crée de vastes forêts de cèdre rouge de l'Ouest, de cèdre jaune, de douglas, de pruche et de baumier. Les lacs et les rivières contiennent les cinq espèces de saumon du Pacifique ainsi que la truite arc-en-ciel et la truite. dans le territoire Hupacasath, il y a cinq réserves. Ahahswinis (Réserve #1) est située du côté nord de la rivière Somass à Port Alberni. C'est le village principal de la tribu Hupacasath. Dans le passé, les gens d'ici pratiquaient des activités telles que la chasse, la pêche, le potlatch, la cueillette de baies et de fruits. Actuellement, cette réserve abrite la majorité du peuple Hupacasath. Certaines personnes mènent les mêmes activités que leurs ancêtres à cet endroit. Kleekoot (réserve no 2) est située sur les rivières Stamp et Sproat, juste à l'ouest du lac Sproat. Dans le passé, cet endroit était principalement utilisé à des fins de pêche telles que le harponnage du poisson, le piégeage du poisson dans des barrages et la préparation du poisson. Les autres activités exercées sur cette réserve étaient la chasse, le potlatch et la cueillette de baies. Aujourd'hui, cet endroit abrite quelques membres de la bande Hupacasath qui continuent de pêcher et de chasser dans la région. La troisième réserve Hupacasath du territoire est Cous (Réserve #3). Il est situé du côté ouest de l'anse Alberni, adjacent à Lone Tree Point. Il y avait autrefois une belle colonie saisonnière à cet endroit, mais elle est maintenant nue. C'est le résultat du décès d'un chef à cet endroit. Le chef Dan Watts est décédé accidentellement un jour à Cous et après sa mort, tout le monde a quitté cet endroit. Cette réserve était principalement utilisée à des fins de chasse et de pêche. Aujourd'hui, il n'y a plus personne qui y habite mais les gens s'y rendent encore pour y pratiquer des activités telles que pique-niquer, pêcher et chasser. Chu-ca-ca-cook (Réserve n°4) est la plus petite réserve Hupacasath. Il est situé du côté ouest de l'anse Alberni, juste au nord de la baie Nahmint. Cet endroit était autrefois un site de pêche et une halte pour le peuple Hupacasath. Ces dernières années cependant, il y a eu très peu d'activité ou d'habitation là-bas. Enfin, il y a l'île Nettlé (Réserve n°5). Cette réserve se trouve en dehors du territoire Hupacasath dans les îles Broken Group à Barkley Sound. Cette propriété a été achetée à Arthur Maynard au début des années 1900. Il a été acheté parce que les Hupacasath descendaient fréquemment le bras de mer jusqu'à Barkley Sound pour faire des affaires avec d'autres Premières Nations (c.-à-d. commerce et troc), rendre visite à des parents et assister à des potlatchs tenus dans la région. Aujourd'hui, l'île Nettlé est utilisée pour le camping et la cueillette de fruits de mer. De plus, il fait maintenant partie du parc national Pacific Rim. Par conséquent, des touristes du monde entier se rendent désormais sur l'île Nettle et dans ses environs pour participer à des activités telles que le camping, la pêche et le kayak. Les médicaments ont été collectés dans ces zones aux moments appropriés de l'année. Il est également important de noter qu'il y avait des gardiens pour chaque zone ou ressource, pour s'assurer que personne n'abusait de la terre et des ressources. Ce soin du territoire se pratiquait toute l'année. Avant la fusion, chaque chef des trois groupes avait son propre peuple pour s'occuper des ressources au sein de son ha-houlthe. Après la fusion, l'utilisation et l'entretien du territoire ont été partagés
Université Hupan / Université Hupan:
L'Université Hupan (湖畔大学) est une école de commerce d'entreprise située dans la baie de Yuhu, Xihu (西湖) Hangzhou, province du Zhejiang, en Chine. Elle a été fondée en 2015 par Jack Ma, fondateur du groupe Alibaba, un conglomérat technologique multinational. Cette école de commerce compte 9 co-fondateurs dont Jack Ma, Chuanzhi Liu, Lun feng, Guangchang Guo, Yuzhu Shi, Guojun Shen, Yingyi Qian, Hongbing Cai et Xiaofeng Shao. L'Université Hupan est classée 101-200e dans le classement WURI Global Top 100 des universités innovantes 2021.
Hupari/Hupari :
Hupari est un conseil municipal du district de Kolhapur dans l'État indien du Maharashtra. Hupari relève de Hatkanangle taluka. Hupari est célèbre pour la production d'ornements en argent. La plupart des familles de cette ville ont des compétences ancestrales pour développer des ornements artistiques en argent. Il y a un grand temple de Shri aai ambabai mata (temple Mahalaxmi)
Huparlac/Huparlac :
Huparlac (prononciation française : [ypaʁlak] ; occitan : Uparlac) est une commune du département de l'Aveyron dans le sud de la France.
Hupda/Hupda :
Hupda, Hupde, Jupda, et leurs variantes, peuvent désigner : le peuple Hupda, un groupe ethnique de la langue Amazon Hupda, leur langue
Peuple Hupda/peuple Hupda :
Les Hupda (également connus sous le nom de Hup, Hupd'äh ou Húpd'əh) sont un peuple indigène amazonien qui vit au Brésil et en Colombie. Ils parlent la langue Hup.
Hupehsuchia/Hupehsuchia :
Hupehsuchia est un ordre de reptiles diapsides étroitement liés aux ichtyosaures. Le groupe était de courte durée, avec une plage temporelle limitée à la fin de l'âge Olenekian, couvrant seulement quelques millions d'années du Trias inférieur. L'ordre tire son nom de la province du Hubei, en Chine, à partir de laquelle de nombreux spécimens ont été trouvés. Ce sont des membres probables du clade Ichthyosauromorpha.
Hupehsuchus/Hupehsuchus :
Hupehsuchus est un genre éteint de petits reptiles marins, d'environ 1 m (3 pi) de long, trouvés dans la région de Hubei en Chine. Ce reptile marin a vécu au stade Olenekian du début du Trias.
Hupeia/Hupeia :
Hupeia est un genre éteint d'une classe bien connue d'arthropodes marins fossiles, les trilobites. Il a vécu pendant la phase Botomian, qui a duré il y a environ 524 à 518,5 millions d'années. Ce stade faunique faisait partie de la période cambrienne.
Huperzia/Huperzia :
Huperzia est un genre de plantes lycophytes, parfois connues sous le nom de firmosses ou mousses de sapin ; la flore de l'Amérique du Nord les appelle gemma fir-mousses. Ce genre était à l'origine inclus dans le genre apparenté Lycopodium , dont il diffère par ses feuilles sporanges indifférenciées et les sporanges non formés en cônes apicaux. Le nom commun firmoss, utilisé pour certaines des espèces tempérées du nord, fait référence à leur ressemblance superficielle avec des branches de sapin (Abies), un conifère. À partir de 2020, deux circonscriptions très différentes du genre étaient utilisées. Dans la classification Pteridophyte Phylogeny Group de 2016 (PPG I), Huperzia est l'un des trois genres de la sous-famille Huperzioideae de la famille des Lycopodiaceae. La plupart des espèces de la sous-famille sont placées dans le genre Phlegmariurus. Huperzia se retrouve avec environ 25 espèces, bien que toutes n'aient pas été officiellement transférées à d'autres genres. D'autres sources ne reconnaissent que Huperzia, qui compte alors environ 340 espèces.
Huperzia apressa/Huperzia apressa :
Huperzia apppressa (nom commun, firmoss des Appalaches) est une plante non florifère des Lycopodiaceae. Il a été signalé aux États-Unis, au Canada, en Chine, en Russie et dans plusieurs pays européens. C'est une plante terrestre atteignant 10 cm de haut, avec des tiges ramifiées de manière dichotomique.Histoire de dénomination : Huperzia apppressa (Desv.) Á. Love & D. Love, Bot. Pas. 114 : 34. 1961. = Lycopodium selago L. var. apressum Desv., Mém. Soc. Linn. Paris 6(2): 180. 1827
Huperzia australiana/Huperzia australiana :
Huperzia australiana est une espèce de petite plante terrestre, une firmoss, de la famille des Lycopodiaceae (clubmoss). Il est originaire d'Australie et de Nouvelle-Zélande.
Huperzia lucidula/Huperzia lucidula :
Huperzia lucidula, le firmoss brillant ou clubmoss brillant, est un clubmoss brillant à feuilles persistantes et rhizomateux du genre Huperzia. Ils poussent en touffes lâches de 14 à 20 cm de long, parfois jusqu'à 1 m de long. Les feuilles mesurent 7–11 mm de long (plus courtes, 3–6 mm, aux nœuds annuels), étroites, en forme de lance, brillantes et persistantes. Les bords sont irrégulièrement dentés. Les sporanges (étuis à spores) sont nichés à la base des feuilles supérieures. Les racines de cette plante poussent à partir d'un rhizome rampant, ramifié et souterrain. Le firmoss brillant s'étend au Canada du Manitoba à Terre-Neuve, et au sud des États-Unis jusqu'au Missouri et aux Carolines. Son habitat comprend des sols riches et acides dans des forêts fraîches et humides de conifères et de feuillus mixtes, des bords de tourbières et de cours d'eau et des coteaux. Ils poussent occasionnellement sur les falaises et les rebords et sur le grès ombragé, moussu et acide. Le nom spécifique lucidula vient du latin et signifie "brillant". Ceci est en référence à la couleur verte brillante et vive des plantes. La reproduction se fait soit par une production abondante de spores à partir de sporanges à la base des feuilles de la tige, soit par voie végétative par la propagation de gemmes
Huperzia porophile/Huperzia porophile :
Huperzia porophila, la mousse de roche ou firmoss de roche, pousse dans toute la province des Appalaches de l'est des États-Unis et du centre du Canada, de l'Ontario au sud jusqu'à la Géorgie et l'Alabama. Il est rare à l'est des Appalaches, étant le plus commun dans une ceinture nord-sud le long de la zone du plateau occidental. Huperzia porophila ne pousse que sur ou au-dessus de la roche et nécessite des endroits acides, frais, humides et ombragés. C'est une belle vue qui pousse sur les rochers et les affleurements. Elle est souvent confondue avec l'Huperzia lucidula dont elle partage largement l'aire de répartition et qui pousse aussi souvent sur les rochers. Les feuilles de la mousse de roche, longues de 3 à 8 mm, ne sont généralement pas brillantes comme celles de la mousse de roche brillante, et les tiges ascendantes de 12 à 15 cm sont rarement ramifiées. Contrairement à H. lucidula, il ne pousse que sous forme de plantes individuelles et non de colonies denses. L'un des meilleurs sites pour observer cette espèce se trouve dans les Hocking Hills, dans le sud-est de l'Ohio. Cette espèce est d'origine hybride, les parents étant Huperzia lucidula et Huperzia selago. H. porophila s'hybride avec H. lucidula pour produire l'hybride stérile H. × bartleyi.
Huperzia selago/Huperzia selago :
Huperzia selago, le firmoss du nord ou le clubmoss du sapin, est une plante vasculaire de la famille des Lycopodiaceae. Il a une distribution circumpolaire dans les régions tempérées et boréales des deux hémisphères.
Huperzia serrata/Huperzia serrata :
Huperzia serrata, la mousse dentée, est une plante connue sous le nom de firmoss qui contient l'huperzine A, un inhibiteur de l'acétylcholinestérase. L'espèce est originaire d'Asie orientale (Chine, Tibet, Japon, péninsule coréenne, Extrême-Orient russe).
Huperzine A/Huperzine A :
L'huperzine A est un composé alcaloïde sesquiterpène naturel présent dans la firmoss Huperzia serrata et en quantités variables dans d'autres espèces alimentaires d'Huperzia, notamment H. elmeri, H. carinat et H. aqualupian. L'huperzine A a été étudiée comme traitement de maladies neurologiques telles que la maladie d'Alzheimer, mais une méta-analyse de ces études a conclu qu'elles étaient de mauvaise qualité méthodologique et que les résultats doivent être interprétés avec prudence. L'huperzine A inhibe la dégradation du neurotransmetteur acétylcholine par l'enzyme acétylcholinestérase. Il est couramment disponible en vente libre en tant que supplément nutritif et est commercialisé comme un activateur cognitif pour améliorer la mémoire et la concentration.
Huperzioideae/Huperzioideae :
Huperzioideae est une sous-famille de lycopsides de la famille des Lycopodiaceae. Il a parfois été reconnu comme une famille distincte, les Huperziaceae. La classification Pteridophyte Phylogeny Group de 2016 (PPG I) reconnaît trois genres existants : Huperzia (firmosses tempérées) ; environ 25 espèces; terrestre. Phlegmariurus (firmosses tropicales); environ 250 espèces; précédemment inclus dans Huperzia ; essentiellement des épiphytes. Phylloglossum (clubmoss pygmée); autrefois considéré comme n'étant que de loin lié à Huperzia. C'est une plante terrestre ressemblant à de l'herbe avec des feuilles basales charnues de 2 à 5 cm de long. La seule espèce acceptée est Phylloglossum drummondii. Les plantes se distinguent de celles des autres membres des Lycopodiaceae par leur croissance dressée (et non rampante); et dans leurs structures porteuses de spores produites à l'aisselle des feuilles non modifiées, plutôt que dans des structures terminales en forme de massue. La sous-famille a également un nombre de chromosomes basaux de n = 67, contre un nombre de n = 23, 34 chez les Lycopodiaceae.
Hupet/Hupet :
Hupet est un village fluvial du canton de Homalin, district de Hkamti, dans la région de Sagaing, au nord-ouest de la Birmanie.
Hupfeld/Hupfeld :
Hupfeld est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Hans-Hermann Hupfeld, physicien allemand Herman Hupfeld, auteur-compositeur américain Hermann Hupfeld, orientaliste allemand et commentateur biblique Ludwig Hupfeld, fabricant de pianos allemand (et sa société Ludwig Hupfeld, AG, Leipzig)
Hupi/Hupia :
Dans la culture Taíno, la hupia (également opia, opi'a, op'a, operi'to) est l'esprit d'une personne décédée. Dans les croyances spirituelles Taíno, les hupias (esprits fantômes de ceux qui étaient morts) étaient opposés aux goeiza, les esprits des vivants. Alors qu'un goieza vivant avait une forme définie, après son décès, l'esprit a été libéré en tant que hupia et est allé vivre dans un paradis terrestre éloigné appelé Coaybay. On croyait que les hupias pouvaient prendre de nombreuses formes, apparaissant parfois comme des personnes sans visage ou prenant la forme d'un être cher décédé. Les hupias à forme humaine se distinguaient toujours par leur absence de nombril. Les hupias étaient également associés aux chauves-souris et on disait qu'ils se cachaient ou dormaient pendant la journée et sortaient la nuit pour manger des goyaves. Les Hupias, en tant qu'esprits fantômes de ceux qui sont morts et de la nuit, étaient craints et réputés pour séduire les femmes et kidnapper les personnes qui s'aventuraient à l'extérieur après la tombée de la nuit.
Hupigon/Hupigon :
Hupigon (également Graftor) détecté comme (Backdoor.Win32.Hupigon, Trojan.Win32.Hupigon, Backdoor.Win32.Graftor et Trojan.Win32.Graftor) est un cheval de Troie de porte dérobée. Sa première détection connue remonte à novembre 2008, selon Securelist de Kaspersky Labs. des PC victimes et forment un botnet (également connu sous le nom de réseau zombie). Le logiciel est capable de se propager à travers les réseaux afin d'infecter d'autres ordinateurs comme le font les vers informatiques (voir Conficker). La différence est que ces portes dérobées ne se propagent pas automatiquement (comme le font les vers), mais sont démarrées par un centre de commande et de contrôle qui les supervise. Dans la famille Hupigon, il existe un grand nombre de variantes. Ils sont écrits en Borland Delphi.
Huping Ling/Huping Ling :
Huping Ling (chinois : 令狐萍 ; pinyin : Lìng Húpíng ; née en 1956) est professeur d'histoire et ancienne directrice de département à la Truman State University à Kirksville, Missouri, où elle a fondé le programme d'études asiatiques. Ses recherches portent sur les études asiatiques américaines. , y compris l'immigration et l'ethnicité, l'assimilation et l'adaptation, la famille et le mariage, le féminisme, les modèles d'emploi et les structures communautaires. Auteure lauréate du prix de la Fondation Ford, elle a publié onze livres et plus de cent articles sur les études asiatiques américaines, y compris l'immigration et l'ethnicité, l'assimilation et l'adaptation, le transnationalisme, la famille et le mariage, les modèles d'emploi et les structures communautaires.
Îles Hupisaaret/Îles Hupisaaret :
Le parc municipal des îles Hupisaaret est un parc urbain public situé dans le district de Myllytulli, dans le centre d'Oulu, en Finlande. Le parc est situé dans le delta de la rivière Oulu. La zone a été construite en tant que parc public dans les années 1860, les premiers ponts en bois blanc qui caractérisent le parc ont également été construits à l'époque. De petits ruisseaux et voies navigables divisent la zone du parc en îles plus petites et plus grandes. Les plus grandes des îles sont Plaatansaari, Pakolansaari, Paratiisisaari, Kiikkusaari et Lasaretinsaari. Le nom Hupisaaret n'était auparavant utilisé que pour le groupe de nombreuses petites îles sans nom dans la partie nord du parc, mais plus tard, toute la zone du parc a été nommée d'après ces îles. Le musée de l'Ostrobotnie du Nord est situé sur l'île Pakolansaari dans le parc depuis 1911. Le premier bâtiment du musée, une villa romantique nationale, a été construit en 1888, mais il a été détruit dans un incendie en 1929. Le bâtiment actuel conçu par l'architecte Oiva Kallio a été achevé en 1930. Les jardins botaniques de l'Université d'Oulu étaient situés sur le L'île de Kiikkusaari dans le parc Hupisaaret jusqu'en 1983 avant de déménager sur le campus de Linnanmaa. De nos jours, les serres sont utilisées par le service de l'environnement de la ville. Il y a aussi un café situé dans l'une des serres. Il y a une aire de jeux centrale sur l'île de Kiikkusaari à côté des serres. L'Oulun Työväen Näyttämö (c'est-à-dire le théâtre des travailleurs d'Oulu) exploite un théâtre en plein air dans les îles Hupisaaret depuis 1957. Le bâtiment actuel du théâtre a été construit en 1987.
Langue Hupla/Langue Hupla :
Le hupla est une langue papoue des hautes terres indonésiennes de Nouvelle-Guinée, semblable à la basse Grand Valley Dani. La Bible a été traduite en langue Hupla.
Hupmobile/Hupmobile :
Hupmobile était une automobile construite de 1909 à 1939 par la Hupp Motor Car Company de Detroit. Le prototype a été développé en 1908.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

José G. Cruz

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie en ligne gratuite que n'importe qui peut modifier de bon...