Rechercher dans ce blog

samedi 21 janvier 2023

History of algebra


Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos :
Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions de personnes la possèdent déjà ! Le but de Wikipédia est de profiter aux lecteurs en agissant comme une encyclopédie largement accessible et gratuite qui contient des informations sur toutes les branches de la connaissance. Hébergé par la Wikimedia Foundation, Wikipédia se compose d'un contenu librement modifiable, dont les articles ont également de nombreux liens pour guider les lecteurs vers plus d'informations. Écrit en collaboration par des bénévoles largement anonymes, toute personne ayant accès à Internet et en règle peut écrire et apporter des modifications aux articles de Wikipédia (sauf dans des cas limités où l'édition est restreinte pour éviter les perturbations ou le vandalisme). Depuis sa création le 15 janvier 2001, Wikipédia est devenu le plus grand site Web de référence au monde, attirant plus d'un milliard de visiteurs par mois. Il compte actuellement plus de soixante millions d'articles dans plus de 300 langues, dont 6 605 641 articles en anglais avec 120 549 contributeurs actifs au cours du mois dernier. Les principes fondamentaux de Wikipédia sont résumés dans ses cinq piliers. La communauté Wikipédia a développé de nombreuses politiques et directives, mais vous n'avez pas besoin de les connaître toutes avant de contribuer. Tout le monde est autorisé à ajouter ou à modifier le texte, les références et les images de Wikipédia. Ce qui est contribué est plus important que qui y contribue. Le contenu doit être conforme aux politiques de Wikipédia, y compris être vérifiable par une source fiable publiée. Les opinions, les croyances, les expériences personnelles des rédacteurs en chef, les recherches non examinées, les documents diffamatoires et les violations du droit d'auteur ne resteront idéalement pas. Le logiciel de Wikipédia permet d'annuler facilement les erreurs et les modifications sont surveillées et surveillées par des éditeurs expérimentés. Commencez par cliquer simplement sur le bouton Modifier en haut de n'importe quelle page modifiable ! Wikipédia diffère des références imprimées de manière importante. Il est continuellement créé et mis à jour, et les articles sur les nouveaux événements apparaissent en quelques minutes plutôt qu'en mois ou en années. Parce que n'importe qui peut améliorer Wikipédia, il est devenu plus complet que n'importe quelle autre encyclopédie. Ses contributeurs améliorent la qualité et la quantité des articles et suppriment la désinformation, les erreurs et le vandalisme. Tout lecteur qui reconnaît une erreur ou trouve des endroits dans des articles nécessitant plus d'informations (voir Wikipedia:Recherche avec Wikipedia) peut développer ou corriger des articles. Au fil du temps, les pages de Wikipédia ont tendance à devenir plus complètes et équilibrées. Wikipédia a testé la sagesse de la foule depuis 2001 et a constaté qu'il réussit. Comme l'affirme la loi de Linus, "Avec suffisamment de globes oculaires, tous les insectes sont superficiels!"
Histoire de_Ybor_City/Histoire de la ville d'Ybor :
Ybor City (EE-bor) est un quartier historique qui comprend le quartier historique d'Ybor City à Tampa, en Floride. Il est situé juste au nord-est du centre-ville de Tampa et au nord de Port Tampa Bay. Le quartier possède un héritage architectural, culinaire, culturel et historique distinct qui reflète sa composition multiethnique. C'était unique dans le sud des États-Unis en tant que communauté manufacturière prospère construite et peuplée presque entièrement par des immigrants. Ybor City a été fondée en tant que ville indépendante en 1885 par un groupe de fabricants de cigares dirigé par Vicente Martinez-Ybor et a été annexée par Tampa en 1887. La population d'origine était principalement composée d'immigrants cubains et espagnols qui travaillaient dans les fabriques de cigares. Les immigrants juifs italiens et d'Europe de l'Est ont suivi peu de temps après et ont établi de nombreux magasins de détail, fermes et épiceries, fabriques de boîtes, imprimeries et autres entreprises qui desservaient l'industrie du cigare et ses travailleurs. Martinez-Ybor a commencé la pratique de la construction de petites maisons, " casitas ", que ses ouvriers pouvaient acheter à prix coûtant, afin d'augmenter la rétention du personnel. Il a également aidé à assurer les soins médicaux et a pavé les rues et les trottoirs locaux. Le quartier s'est développé rapidement au cours des années 1890, évoluant rapidement d'un avant-poste primitif avec des rues de sable meuble peuplées principalement de jeunes hommes cubains et espagnols cherchant du travail dans une ville animée avec des commodités et une composition démographique diversifiée. Au cours de cette décennie, les habitants de Ybor City ont fondé des sociétés d'entraide, des organisations syndicales, des journaux en plusieurs langues et de nombreuses autres organisations sociales et civiques ainsi qu'une liste diversifiée d'entreprises, contribuant à créer une société civile dynamique qui a mélangé les différentes cultures des habitants. origine dans une nouvelle culture « latine » unique à Tampa. Ybor City a continué de croître et de prospérer dans les années 1920, époque à laquelle ses usines produisaient près d'un demi-milliard de cigares roulés à la main chaque année, donnant à Tampa le surnom de "Cigar City". L'arrivée de la Grande Dépression au début des années 1930 a entraîné une forte réduction de la demande mondiale de cigares fins, et la base économique de Ybor City a beaucoup souffert. Certaines usines de cigares ont fermé, d'autres ont mis fin à la tradition du roulé à la main et se sont tournées vers la mécanisation pour réduire les coûts, et les opérations restantes ont fortement diminué la production et la masse salariale, entraînant un chômage généralisé et des difficultés dans tout le quartier. La demande de cigares a augmenté après la Seconde Guerre mondiale, mais à ce moment-là, presque toutes les usines de cigares d'Ybor City étaient mécanisées et n'ont pas réembauché les artisans qualifiés et bien payés qu'ils avaient autrefois employés par milliers. Lorsque les anciens combattants sont revenus de la guerre, ils ont en grande partie choisi de quitter le quartier vieillissant pour des zones offrant de meilleurs logements et de meilleures perspectives économiques, accélérant la tendance à la baisse de la population et à la contraction économique. Ce processus s'est encore accéléré dans les années 1950 et 1960, lorsque le programme fédéral de rénovation urbaine et la construction de l'Interstate 4 ont entraîné la démolition de nombreuses structures, dont des centaines d'unités de logement. Le réaménagement prévu n'a jamais eu lieu et, avec son quartier commercial et son noyau social pratiquement abandonnés, Ybor City est tombée dans une période de négligence et de décadence. À partir des années 1980, l'ancien quartier des affaires centré sur la 7e avenue (La Septima) a commencé une lente reprise, d'abord en tant que refuge bohème pour les artistes et, au début des années 1990, en tant que quartier populaire de vie nocturne et de divertissement. Depuis 2000, de nombreuses structures historiques près de la 7e Avenue ont été rénovées et restaurées, et la construction a comblé la plupart des terrains vacants depuis longtemps. Parmi les nouvelles structures figurent des hôtels, des espaces de bureaux et de vente au détail et des complexes d'appartements, ce qui a entraîné la première augmentation de population de la ville d'Ybor depuis plus d'un demi-siècle. Les zones résidentielles telles que VM Ybor et Tampa Heights ont également commencé à voir la gentrification, avec des structures plus anciennes restaurées et de nouvelles construites. Alors que l'ancien quartier des affaires d'Ybor City et certaines zones résidentielles voisines ont été revitalisés, tout le quartier d'origine n'a pas participé à la reprise. La pauvreté et la brûlure sont des problèmes persistants dans certaines parties du Grand Ybor City, en particulier au nord de la I-4 et à l'est de la 22e rue.
Histoire du_Yémen/Histoire du Yémen :
L'histoire du Yémen décrit les cultures, les événements et les peuples de ce qui est l'un des plus anciens centres de civilisation du Proche-Orient. Ses terres relativement fertiles et ses précipitations adéquates dans un climat plus humide ont contribué à maintenir une population stable, une caractéristique reconnue par l'ancien géographe grec Ptolémée, qui a décrit le Yémen comme l'Arabie Eudaimon (mieux connue dans sa traduction latine, Arabia Felix) signifiant "Arabie chanceuse" ou "Heureuse Arabie". Les Yéménites avaient développé l'alphabet sud-arabe entre le XIIe et le VIIIe siècle av. J.-C., ce qui explique pourquoi la plupart des historiens datent tous les anciens royaumes yéménites de cette époque. Entre le XIIe siècle avant J.-C. et le VIe siècle après J.-C., elle fut dominée par six civilisations successives qui rivalisaient ou s'alliaient entre elles et contrôlaient le lucratif commerce des épices : Ma'in, Qataban, Hadramaout, Awsan, Saba et Himyar. . L'islam est arrivé en 630 après JC et le Yémen est devenu une partie du royaume musulman plus large.
Histoire d'_Erevan/Histoire d'Erevan :
L'histoire d'Erevan moderne, la capitale de l'Arménie, remonte à la forteresse d'Erebuni, un ancien monument fortifié d'Urartian dont la ville moderne d'Erevan tire également son nom. La première référence à Erevan dans les archives médiévales date de 607 après J. province d'Ayrarat). Plusieurs capitales arméniennes antiques et médiévales sont situées à proximité d'Erevan. À partir du début du XVe siècle, la ville était le centre administratif de l'empire safavide ; au milieu du XVIIIe siècle, elle fut proclamée capitale du Khanat d'Erivan, en 1918 - capitale de la Première République d'Arménie et en - 1920 - capitale de la République socialiste soviétique d'Arménie. Depuis 1991, Erevan est la capitale de la Troisième République d'Arménie.
Histoire de_l'Université_de_Yeshiva/Histoire de l'Université de Yeshiva :
L'Université Yeshiva, une université privée américaine à New York, avec six campus à New York et un en Israël, a été fondée en 1886. Il s'agit d'une université de recherche classée 45e aux États-Unis parmi les universités nationales par US News & World Report in 2012.
Histoire de_York/Histoire de York :
L'histoire de York, en Angleterre, en tant que ville remonte au début du premier millénaire après JC, mais les preuves archéologiques de la présence de personnes dans la région de York remontent bien plus loin entre 8000 et 7000 avant JC. Comme York était une ville à l'époque romaine, son nom celtique est enregistré dans des sources romaines (comme Eboracum et Eburacum); après 400, Angles a repris la région et a adapté le nom par étymologie populaire au vieil anglais Eoforwīc ou Eoforīc, qui signifie "ville de sanglier" ou "riche en sanglier". Les Vikings, qui ont repris la région plus tard, ont à leur tour adapté le nom par étymologie populaire au norrois Jórvík signifiant "baie de sanglier", "jór" étant une contraction du mot vieux norrois pour sanglier, "jǫfurr". Le nom gallois moderne est Efrog. Après la colonie anglienne du nord de l'Angleterre, Anglian York fut d'abord la capitale de Deira et plus tard de Northumbrie, et au début du 7ème siècle, York était un centre royal important pour les rois de Northumbrie. Après la conquête normande de 1066, York a été considérablement endommagé, mais est devenu avec le temps un centre urbain important en tant que centre administratif du comté de Yorkshire. York a prospéré pendant une grande partie de la fin de l'ère médiévale; les dernières années du XIVe et les premières années du XVe siècle furent caractérisées par une prospérité particulière. Pendant la guerre civile anglaise, la ville était considérée comme un bastion royaliste et a été assiégée et finalement capturée par les forces parlementaires sous Lord Fairfax en 1644. Après la guerre, York a conservé sa prééminence dans le Nord et, en 1660, était le troisième plus grande ville d'Angleterre après Londres et Norwich. Modern York compte 34 zones de conservation, 2 084 bâtiments classés et 22 monuments anciens répertoriés. Chaque année, des milliers de touristes viennent voir les bâtiments médiévaux survivants, entrecoupés de vestiges romains et vikings et d'architecture géorgienne.
Histoire du_York_City_F.C./Histoire du York City FC :
L'histoire du York City Football Club s'étend de 1922 à nos jours. Pour plus de détails sur les périodes individuelles de l'histoire du club, consultez l'un des articles suivants: Histoire du York City FC (1922–1980) Histoire du York City FC (1980 à aujourd'hui)
Histoire du_York_City_F.C._(1922%E2%80%931980)/Histoire du York City FC (1922–1980) :
York City Football Club est un club de football professionnel basé à York, North Yorkshire, Angleterre. L'histoire du York City FC de 1922 à 1980 couvre la période allant de la fondation du club, en passant par ses progrès dans la Ligue de football, jusqu'à la fin de la saison 1979-1980. Fondée en 1922, York City a été élue pour jouer dans la Midland League en 1922–23. Après sept saisons dans la Midland League, ils ont été élus pour jouer dans la Ligue de football de 1929 à 1930 et ont été placés dans la troisième division nord. Pendant la Seconde Guerre mondiale, York a joué dans des compétitions régionales, avant que la Ligue de football ne rétablisse ses compétitions habituelles lors de la saison 1946-1947. Après 14 saisons dans la Ligue de football, le club a dû demander sa réélection pour la première fois car il a terminé la saison 1949-1950 au bas de la troisième division nord. York a connu sa meilleure saison de FA Cup lors de la saison 1954–55 , lorsqu'il a atteint la demi-finale; ils ont été vaincus par l'équipe de première division Newcastle United lors d'une rediffusion. York a joué dans la troisième division nord jusqu'à la saison 1958–59, lorsqu'une réorganisation de la ligue les a placés dans la quatrième division. La même saison, ils terminent troisièmes et remportent leur première promotion, mais sont relégués après une saison. York a remporté une autre promotion au cours de la saison 1964-1965, mais a de nouveau été relégué après une saison. Le club a remporté une troisième promotion dans la troisième division désormais unifiée lors de la saison 1970-1971 , y restant pendant les deux saisons suivantes avec une moyenne de buts. Ils ont été promus en deuxième division pour la première et unique fois de la saison 1973-1974. À la mi-octobre 1974, York occupait la cinquième place - leur meilleur classement dans la ligue - avant de terminer la saison 1974-1975 à la 15e place. Ils ont fait face à deux relégations successives en 1976 et 1977, et une 22e place dans la quatrième division 1977-1978 a forcé le club à demander sa réélection.
Histoire du_York_City_F.C._ (1980 % E2 % 80 % 93présent) / Histoire du York City FC (depuis 1980) :
York City Football Club est un club de football professionnel basé à York, North Yorkshire, Angleterre. Son histoire de 1980-1981 à la saison actuelle a vu des fortunes fluctuantes dans les années 1980 et 1990, et des relégations de la Ligue de football. York a fait sa septième candidature à la réélection après 1980–81, avant que le club ne remporte son premier et unique titre de champion après avoir terminé premier de la quatrième division en 1983–84 avec 101 points. Ils ont été la première équipe à marquer autant de points au cours d'une saison de la Ligue de football. Après quatre saisons dans la troisième division, York a été relégué en 1987–88, statistiquement la pire saison de la Ligue de football du club. Ils ont battu Crewe Alexandra aux tirs au but au stade de Wembley lors de la finale des barrages en 1992-1993, remportant une promotion au troisième niveau du football anglais, désormais rebaptisé deuxième division. La saison suivante, York a participé à la demi-finale des barrages, lorsqu'il a été battu par Stockport County. Plus tard dans les années 1990, ils ont éliminé les équipes de Premier League Manchester United et Everton de la Coupe de la Ligue au cours des saisons successives. Après six saisons, York a été relégué en troisième division en 1998-1999. Dans les années suivantes, le club a connu des problèmes financiers; le président Douglas Craig a proposé le club et son terrain à vendre en décembre 2001. Le club a été acheté par John Batchelor en mars 2002, mais en décembre suivant, ils sont entrés en administration. En mars 2003, York a été repris par le Supporters 'Trust et a été relégué à la Conférence nationale en 2003–04, mettant fin à 75 ans d'adhésion à la Ligue de football. L'équipe a échoué lors des barrages des saisons 2006–07 et 2009–10 et a été battue au stade de Wembley nouvellement reconstruit lors de la finale du FA Trophy 2009 . En 2011-2012, York a battu le comté de Newport au stade de Wembley lors de la finale du trophée FA 2012, et peu de temps après, il est revenu dans la Ligue de football avec une victoire sur Luton Town lors de la finale des barrages. Lors de sa deuxième saison en Ligue 2, le club a atteint les barrages mais a été éliminé en demi-finale par Fleetwood Town. Après quatre ans de retour dans la Ligue de football, York a été relégué en Ligue nationale en 2015-2016. Ils ont été relégués en National League North la saison suivante, mais ont remporté le FA Trophy après avoir battu Macclesfield Town lors de la finale de 2017.
Histoire du_Yorkshire/Histoire du Yorkshire :
Le Yorkshire est un comté historique d'Angleterre, centré sur le chef-lieu de York. La région a été occupée pour la première fois après le retrait de l'ère glaciaire vers 8000 av. Au cours du premier millénaire de notre ère, elle était habitée par des Britanniques celtiques et occupée par des Romains, des Angles et des Vikings. Le nom vient de "Eborakon" (vers 150) un ancien nom brythonique qui dérive probablement de "Efor" ou "le lieu des ifs". De nombreux mots et aspects de la prononciation du dialecte du Yorkshire dérivent du vieux norrois en raison de l'influence viking dans cette région. Le nom "Yorkshire", est apparu pour la première fois par écrit dans la Chronique anglo-saxonne en 1065. Il était à l'origine composé de trois sections appelées Thrydings, appelées par la suite Ridings. Après la conquête normande de l'Angleterre en 1066, le Yorkshire a été soumis au harcèlement punitif du Nord, qui a causé de grandes difficultés. Le Harrying a été l'un des premiers génocides enregistrés dans l'histoire du monde et a été perpétré par les conquérants normands sur les Danois anglo-saxons. La région s'est avérée remarquable pour les soulèvements et les rébellions jusqu'à la période Tudor. Pendant la révolution industrielle, le West Riding est devenu la deuxième zone manufacturière la plus importante du Royaume-Uni, tandis que les industries prédominantes des East et North Ridings sont restées la pêche et l'agriculture. À l'époque moderne, l'économie du Yorkshire a souffert d'un déclin de l'industrie manufacturière qui a affecté ses industries traditionnelles du charbon, de l'acier, de la laine et du transport maritime.
Histoire du_Yorkshire_County_Cricket_Club_(1883%E2%80%931918)/Histoire du Yorkshire County Cricket Club (1883–1918) :
L'histoire du Yorkshire County Cricket Club de 1883 à 1918 couvre la période allant du début de la capitainerie de Lord Hawke jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Le club du comté avait été fondé en 1863 par des membres du Sheffield Cricket Club dont les officiels conservaient toujours le contrôle général vingt ans plus tard, malgré l'objectif déclaré du club de représenter l'ensemble du comté du Yorkshire. Les plaintes des membres ont entraîné une réorganisation progressive du comité et, en 1902, les bureaux du club ont été transférés de Sheffield à Leeds. Alors que le plus grand défi auquel Hawke était confronté lors de sa nomination était d'unir les factions géographiques et sociales du club, il devait également s'unir et inculquer la discipline à une équipe réputée pour son incohérence et son comportement capricieux. Hawke a finalement réussi et, au cours de cette période de leur histoire, le Yorkshire a remporté le championnat du comté à neuf reprises, les huit premières sous la capitainerie de Hawke. Ces réalisations étaient principalement dues à la production de joueurs exceptionnels qui ont été façonnés par Hawke en une unité efficace et professionnelle : ils comprenaient des personnalités aussi formidables que George Hirst, Wilfred Rhodes et Stanley Jackson.
Histoire de_YouTube/Histoire de YouTube :
YouTube est une plate-forme américaine de partage de vidéos en ligne basée à San Bruno, en Californie, fondée par trois anciens employés de PayPal - Chad Hurley, Steve Chen et Jawed Karim - en février 2005. Google a acheté le site en novembre 2006 pour 1,65 milliard de dollars, depuis qu'elle exploite comme l'une des filiales de Google. YouTube permet aux utilisateurs de télécharger des vidéos, de les visionner, de les évaluer avec des goûts et des aversions, de les partager, d'ajouter des vidéos à des listes de lecture, de signaler, de faire des commentaires sur des vidéos et de s'abonner à d'autres utilisateurs. Le slogan « Broadcast Yourself » utilisé depuis plusieurs années et la référence aux profils d'utilisateurs en tant que « Chaînes » signifient la prémisse sur laquelle la plate-forme est basée, de permettre à quiconque d'exploiter une station de diffusion personnelle à l'instar de la télévision avec l'extension de la vidéo à la demande. . En tant que telle, la plate-forme propose une grande variété de vidéos générées par les utilisateurs et les médias d'entreprise. Le contenu disponible comprend des clips vidéo, des clips d'émissions de télévision, des clips vidéo, des courts métrages et des documentaires, des enregistrements audio, des bandes-annonces de films, des flux en direct et d'autres contenus tels que des blogs vidéo, de courtes vidéos originales et des vidéos éducatives. En février 2017, plus de 400 heures de contenu étaient téléchargées sur YouTube chaque minute et un milliard d'heures de contenu étaient visionnées sur YouTube chaque jour. En octobre 2020, YouTube est le deuxième site Web le plus populaire au monde, derrière Google, selon Alexa Internet. Depuis mai 2019, plus de 500 heures de contenu vidéo sont téléchargées sur YouTube chaque minute. Sur la base des revenus publicitaires trimestriels déclarés, YouTube est estimé à 15 milliards de dollars de revenus annuels. YouTube a fait l'objet de critiques sur certains aspects de ses opérations, y compris sa gestion du contenu protégé par le droit d'auteur contenu dans les vidéos téléchargées, ses algorithmes de recommandation perpétuant des vidéos qui promeuvent des théories du complot et des mensonges, l'hébergement de vidéos ciblant ostensiblement des enfants mais contenant du contenu violent ou sexuellement suggestif impliquant des personnages populaires, des vidéos des mineurs attirant des activités pédophiles dans leurs sections de commentaires et des politiques fluctuantes sur les types de contenu pouvant être monétisés avec de la publicité.
Histoire du_Yuan/Histoire du Yuan :
L'Histoire du Yuan (Yuán Shǐ), également connue sous le nom de Yuanshi, est l'un des ouvrages historiques chinois officiels connus sous le nom de Vingt-Quatre Histoires de la Chine. Commandé par la cour de la dynastie Ming, conformément à la tradition politique, le texte fut composé en 1370 par le Bureau officiel d'histoire de la dynastie Ming, sous la direction de Song Lian (1310-1381). La compilation a officialisé l'histoire officielle de la dynastie Yuan précédente. Sous la direction de Song Lian, l'histoire dynastique officielle a rompu avec l'ancienne tradition historiographique confucéenne, établissant un nouveau cadre historique affirmant que l'influence de l'histoire était égale en influence aux grands classiques confucéens pour déterminer le cours des affaires humaines.
Histoire du_Yukon/Histoire du Yukon :
L'histoire du Yukon couvre la période allant de l'arrivée des Paléo-Indiens au pont terrestre de la Béringie il y a environ 20 000 ans. Au 18e siècle, les explorateurs russes ont commencé à commercer avec les peuples des Premières nations le long de la côte de l'Alaska, puis ont établi des réseaux commerciaux s'étendant jusqu'au Yukon. Au 19e siècle, les commerçants de la Compagnie de la Baie d'Hudson étaient également actifs dans la région. La région a été administrée comme faisant partie du Territoire du Nord-Ouest jusqu'en 1870, date à laquelle le Royaume-Uni a transféré le territoire au Canada et il est devenu les Territoires du Nord-Ouest. Après la découverte d'or dans la région du Klondike en 1896, la région a vu un grand afflux de prospecteurs entrer dans la région à la recherche d'or. En raison de l'afflux important de prospecteurs dans la région, la partie ouest des Territoires du Nord-Ouest a été séparée du reste du territoire en 1898 pour former le Territoire du Yukon. Bien que la ruée vers l'or ait pris fin au tournant du siècle, les développements miniers se sont poursuivis sur le territoire au début du 20e siècle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la route de l'Alaska a été construite à travers le territoire afin de faciliter le transport de fournitures vers l'Alaska. En 1953, la capitale du territoire a été déplacée de Dawson City à Whitehorse. Depuis la fin du 20e siècle, un certain nombre de Premières nations du Yukon ont entamé des négociations sur les revendications territoriales avec le gouvernement du Canada.
Histoire du_Yunnan/Histoire du Yunnan :
Cet article décrit l'histoire du Yunnan (Plateau Yunnan-Guizhou), actuellement une province de la République populaire de Chine.
Histoire de_Zagreb/Histoire de Zagreb :
L'histoire de Zagreb, capitale et plus grande ville de Croatie, remonte au Moyen Âge. Les Romains avaient construit une colonie, Andautonia, dans l'actuel Ščitarjevo. Le nom "Zagreb" a été utilisé pour la première fois en 1094 lors de la fondation du diocèse de Zagreb à Kaptol, après l'arrivée des Slaves dans la région. Zagreb est devenue une ville royale libre en 1242. Elle est devenue la capitale de la Croatie en 1845 et a élu son premier maire, Janko Kamauf, en 1851. Selon le recensement croate de 2011, Zagreb comptait 792 875 habitants et était également la plus grande ville de Croatie par zone.
Histoire de_Zakynthos/Histoire de Zakynthos :
Zakynthos (en grec : Ζάκυνθος, Zante en italien) est une île grecque de la mer Ionienne. C'est la troisième plus grande des îles Ioniennes. Aujourd'hui, Zakynthos est une unité régionale distincte de la région des îles Ioniennes et sa seule municipalité. Il couvre une superficie de 405,55 km2 (156,6 milles carrés) et son littoral mesure environ 123 km (76 milles) de long. Le nom, comme tous les noms similaires se terminant par -nthos, est d'origine pré-mycénienne ou pélasgienne. Dans la mythologie grecque, l'île porte le nom de Zakynthos, le fils du légendaire chef arcadien Dardanus. L'histoire de Zakynthos est longue et complexe, même selon les normes grecques. Après la chute de l'Empire byzantin, elle a été détenue par le Royaume de Naples, les Turcs ottomans, la République de Venise, les Français, les Russes, les Britanniques, les Italiens et les Allemands.
Histoire de_Zamalek_SC/Histoire de Zamalek SC :
Zamalek SC, communément appelé Zamalek, est un club sportif égyptien basé au Caire, connu pour son équipe de football professionnelle. L'histoire du Zamalek SC remonte à 1911, lorsque le club a été fondé par George Merzbach le 5 janvier sous le nom de Qasr El Nile (arabe, traduction : The Nile Palace Club). En 1913, le club a déménagé son siège social à l'intersection actuelle de la rue du 26 juillet et de Ramses et est devenu le Cairo International Sports Club, familièrement connu sous le nom de Nady El Qāhirah El Mokhtalat. Le nom a changé à nouveau en 1942 pour Nady Farouk El Awal à la demande du roi Farouk Ier. Le nom actuel de Zamalek a été choisi en 1952 suite à la révolution égyptienne.
Histoire de la_Zambie/Histoire de la Zambie :
L'histoire de la Zambie a connu de nombreuses étapes, de la colonisation à l'indépendance de la Grande-Bretagne le 24 octobre 1964. La Rhodésie du Nord est devenue une sphère d'influence britannique dans la région actuelle de la Zambie en 1888 et a été officiellement proclamée protectorat britannique en 1924. Après de nombreuses années de fusions suggérées, la Rhodésie du Sud, la Rhodésie du Nord et le Nyasaland ont été fusionnés dans la Fédération britannique de la Rhodésie et du Nyasaland. En 1960, le Premier ministre britannique, Harold Macmillan, a déclaré que l'ère de la domination coloniale en Afrique touchait à sa fin. Enfin, en décembre 1963, la fédération a été dissoute et la République de Zambie a été formée à partir de la Rhodésie du Nord le 24 octobre 1964.
Histoire de_Zamo%C5%9B%C4%87/Histoire de Zamość :
Zamość, fondée en 1580, est une ville de Pologne.
Histoire de_Zanzibar/Histoire de Zanzibar :
Les gens vivent à Zanzibar depuis 20 000 ans. L'histoire commence correctement lorsque les îles sont devenues une base pour les commerçants voyageant entre les Grands Lacs africains, la péninsule somalienne, la péninsule arabique, l'Iran et le sous-continent indien. Unguja offrait un port protégé et défendable, donc bien que l'archipel ait peu de produits de valeur, les Omanais et les Yéménites se sont installés dans ce qui est devenu Zanzibar City (Stone Town) comme un point pratique pour commercer avec les villes de la côte swahili. Ils ont établi des garnisons sur les îles et construit les premières mosquées de la région des Grands Lacs africains. Pendant l'ère de l'exploration, l'Empire portugais a été la première puissance européenne à prendre le contrôle de Zanzibar et l'a conservé pendant près de 200 ans. En 1698, Zanzibar tombe sous le contrôle du Sultanat d'Oman, qui développe une économie de commerce et de cultures de rente, avec une élite arabe dirigeante et une population générale bantoue. Des plantations ont été développées pour cultiver des épices; d'où le surnom des îles aux épices (un nom également utilisé pour la colonie néerlandaise des Moluques, qui fait maintenant partie de l'Indonésie). Un autre bien commercial majeur était l'ivoire, les défenses d'éléphants qui ont été tués sur le continent du Tanganyika - une pratique qui est toujours en place à ce jour. Le troisième pilier de l'économie était les esclaves, ce qui a donné à Zanzibar une place importante dans la traite des esclaves de l'océan Indien, l'équivalent de l'océan Indien du commerce triangulaire plus connu. Le sultan omanais de Zanzibar contrôlait une partie importante de la côte africaine des Grands Lacs, connue sous le nom de Zanj, ainsi que de vastes routes commerciales intérieures. Parfois progressivement, parfois par à-coups, le contrôle de Zanzibar est passé aux mains de l'Empire britannique. En 1890, Zanzibar devient un protectorat britannique. La mort d'un sultan et la succession d'un autre que les Britanniques n'ont pas approuvé ont conduit plus tard à la guerre anglo-Zanzibar, également connue comme la guerre la plus courte de l'histoire. Les îles ont obtenu leur indépendance de la Grande-Bretagne en décembre 1963 en tant que monarchie constitutionnelle. Un mois plus tard, la sanglante révolution de Zanzibar, au cours de laquelle plusieurs milliers d'Arabes et d'Indiens ont été tués et des milliers d'autres expulsés et expropriés, a conduit à la formation de la République populaire de Zanzibar. En avril, la république a fusionné avec le Tanganyika continental, ou plus exactement, a été intégrée à la Tanzanie, dont Zanzibar reste une région semi-autonome. Les dernières décennies à Zanzibar ont été marquées par des violences politiques liées à des élections contestées, avec un massacre majeur en 2001.
Histoire de_Zaporizhzhia/Histoire de Zaporizhzhia :
L'histoire de Zaporizhzhia montre les origines de Zaporizhzhia, une ville située dans l'Ukraine moderne.
Histoire de_Zhengzhou/Histoire de Zhengzhou :
L'histoire de Zhengzhou, une ville qui est aujourd'hui la capitale provinciale de la province du Henan, en Chine, s'étend sur plus de 10 000 ans, depuis ses débuts en tant que colonie néolithique jusqu'à son émergence en tant que port de commerce au cours des dernières années de la dynastie Qing.
Histoire du_Zimbabwe/Histoire du Zimbabwe :
Jusqu'à il y a environ 2 000 ans, ce qui allait devenir le Zimbabwe était peuplé d'ancêtres du peuple San. Les habitants bantous de la région sont arrivés et ont développé la production de céramique dans la région. Une série d'empires commerciaux ont émergé, dont le Royaume de Mapungubwe et le Royaume du Zimbabwe. Dans les années 1880, la British South Africa Company a commencé ses activités dans la région, menant à l'ère coloniale en Rhodésie du Sud. À la suite de l'accord de Lancaster House de 1979, il y a eu une transition vers la règle de la majorité internationalement reconnue en 1980. Le Royaume-Uni a accordé l'indépendance du Zimbabwe le 18 avril de la même année. Dans les années 2000, l'économie du Zimbabwe a commencé à se détériorer en raison de divers facteurs, notamment l'imposition de sanctions économiques par les pays occidentaux menés par le Royaume-Uni et la corruption généralisée au sein du gouvernement. L'instabilité économique a poussé de nombreux Zimbabwéens à émigrer. Avant son indépendance reconnue sous le nom de Zimbabwe en 1980, la nation était connue sous plusieurs noms : Rhodésie, Rhodésie du Sud et Rhodésie du Zimbabwe.
Histoire_du_sionisme/Histoire du sionisme :
Le sionisme en tant que mouvement organisé est généralement considéré comme ayant été fondé par Theodor Herzl en 1897. Cependant, l'histoire du sionisme a commencé plus tôt et est liée au judaïsme et à l'histoire juive. Les Hovevei Zion, ou les amoureux de Sion, étaient responsables de la création de 20 nouvelles villes juives en Palestine entre 1870 et 1897. L'objectif central du mouvement était le rétablissement d'un foyer national juif et d'un centre culturel en Palestine en facilitant le retour des Juifs de la diaspora, ainsi que le rétablissement d'un État juif (généralement défini comme un État laïc à majorité juive), atteignant son objectif en 1948 avec la création d'Israël. Depuis la création d'Israël, l'importance du mouvement sioniste en tant qu'organisation a diminué, à mesure que l'État israélien s'est renforcé. Le mouvement sioniste continue d'exister, travaillant pour soutenir Israël, aider les Juifs persécutés et encourager l'émigration juive vers Israël. La plupart des partis politiques israéliens continuent de se définir comme sionistes. Le succès du sionisme a signifié que le pourcentage de la population juive mondiale qui vit en Israël n'a cessé de croître au fil des ans et aujourd'hui, 40 % des Juifs du monde vivent en Israël. Il n'y a pas d'autre exemple dans l'histoire humaine d'une nation rétablie après une aussi longue période d'existence qu'une diaspora.
Histoire de_Z%C3%BCrich/Histoire de Zürich :
Zürich a été continuellement habitée depuis l'époque romaine. Le vicus de Turicum a été établi en 90 après JC, sur le site d'une colonie gauloise (helvétique) existante. La culture gallo-romaine semble avoir persisté au-delà de l'effondrement de l'empire d'Occident au Ve siècle, et ce n'est qu'à l'époque carolingienne. Un château royal a été construit sur le site du Lindenhof et des monastères sont établis à Grossmünster et Fraumünster. Le pouvoir politique appartenait à ces abbayes à l'époque médiévale, jusqu'à la révolte des guildes au 14ème siècle qui a conduit à l'adhésion de la Confédération suisse. Zurich était au centre de la Réforme suisse dirigée par Huldrych Zwingli, et elle s'est enrichie avec l'industrie de la soie au début de l'époque moderne.
Histoire d'une_ville_ennuyeuse/Histoire d'une ville ennuyeuse :
"Histoire d'une ville ennuyeuse" est un single de Less Than Jake. Il s'agit du septième morceau du troisième album studio du groupe, Hello Rockview, et est sorti en single. La chanson a atteint le numéro 39 sur les pistes de rock moderne.
Histoire d'une_lutte_cubaine_contre_les_démons/Histoire d'une lutte cubaine contre les démons :
Histoire d'une lutte cubaine contre les démons (Historia de una pelea cubana contra los demonios en espagnol) est un livre écrit par l'ethnologue Fernando Ortiz Fernández, publié en 1959 par l'université de la ville de Santa Clara : Universidad Central de Las Villas. Dans ce volumineux essai, l'auteur explore l'histoire coloniale de la ville de Remedios. Pr. José González de la Cruz, un prêtre, alarme les habitants de la ville en leur annonçant que Lucifer, le prince des ténèbres, commande une armée de démons contre eux. Il propose qu'ils déplacent la colonie vers un autre endroit sur ses propres terres. Ces événements ont eu lieu vers la fin du XVIIe siècle, lorsque les villes de l'intérieur de l'île cubaine ont été largement ignorées par la monarchie espagnole et le gouvernement colonial. Comme les habitants de Trinidad et de Sancti Spírirus, ceux de Remedios ont subi des incursions et de fréquents raids de pirates et de corsaires, qui se consacraient principalement à la contrebande. De nombreux habitants de Remedios les craignaient et se sont rangés du côté de la suggestion du prêtre de déménager. En fin de compte, une partie des habitants de Remedios ont quitté pour hatos de cupey une région voisine, où ils ont développé ce qu'on appelle la ville de Santa Clara. Au 21ème siècle, c'est la capitale de la province de Villa Clara.
Histoire d'un_cœur/Histoire d'un cœur :
History of a Heart (espagnol : Historia de un corazón) est un film dramatique mexicain de 1951 réalisé par Julio Bracho et mettant en vedette Rosario Granados, Albert Carrier et Alma Delia Fuentes.
Histoire d'un_salaire/Histoire d'un salarié :
History of a Salaryman ( coréen : 샐러리맨 초한지 ; RR : Selreorimaen Chohanji ; lit. "Salaryman Cho Han Ji") est une série télévisée sud-coréenne de 2012 diffusée sur SBS du 2 janvier au 31 mars 2012 les lundis et mardis à 21h : 55 pour 22 épisodes. Avec Lee Beom-soo, Jung Ryeo-won, Jung Gyu-woon, Hong Soo-hyun, Lee Deok-hwa et Kim Seo-hyung, la série est une comédie originale et un mystère de meurtre sur un salarié ordinaire qui se retrouve impliqué avec des espions corporatifs et des sociétés pharmaceutiques rivales. Il fait la satire des événements historiques de la Chine Chu-Han Contention (206-202 avant JC) en utilisant le contexte de la politique de bureau moderne.
History of_a_Six_Weeks%27_Tour/History of a Six Weeks' Tour :
Histoire d'une tournée de six semaines à travers une partie de la France, de la Suisse, de l'Allemagne et de la Hollande ; avec lettres descriptives d'une voile autour du lac Léman et des glaciers de Chamouni est un récit de voyage des auteurs romantiques anglais Mary Shelley et Percy Bysshe Shelley. Publié anonymement en 1817, il décrit deux voyages effectués par Mary, Percy et la demi-sœur de Mary, Claire Clairmont : un à travers l'Europe en 1814 et un au lac Léman en 1816. Divisé en trois sections, le texte se compose d'un journal, quatre lettres , et le poème "Mont Blanc" de Percy Shelley. Outre le poème, la préface et deux lettres, le texte a été principalement écrit et organisé par Mary Shelley. En 1840, elle révisa le journal et les lettres, les republiant dans un recueil des écrits de Percy Shelley. S'inscrivant dans le nouveau genre du récit de voyage romantique, History of a Six Weeks' Tour respire la spontanéité et l'enthousiasme ; les auteurs manifestent leur volonté de développer le sens du goût et de se distinguer de leur entourage. Les éléments romantiques de l'œuvre auraient fait allusion à la politique radicale du texte aux lecteurs du XIXe siècle. Cependant, la discussion franche du texte sur la politique, y compris les références positives à la Révolution française et l'éloge du philosophe des Lumières Jean-Jacques Rousseau, était inhabituelle pour un récit de voyage à l'époque, en particulier un écrit principalement par une femme. Bien qu'il se soit mal vendu, History of a Six Weeks' Tour a reçu des critiques favorables. En proposant un autre récit de voyage à son éditeur en 1843, Mary Shelley a affirmé que "ma tournée de 6 semaines m'a apporté de nombreux compliments".
Histoire d'un_temps_à_venir/Histoire d'un temps à venir :
History of a Time to Come est le premier album du groupe de thrash metal britannique Sabbat.
Histoire d'un_voyage_en_terre_du_Brésil/Histoire d'un voyage en terre du Brésil :
History of a Voyage to the Land of Brazil, Also Called America, (français : Histoire d'un voyage fait en la terre de Brésil ; latin : Historia Navigationis in Brasiliam, quae et America Dicitur) est un récit publié par le français Huguenot Jean de Léry en 1578 sur ses expériences de vie dans une colonie calviniste de la baie de Guanabara à Rio de Janeiro, au Brésil. Après la dissolution de la colonie, De Léry a passé deux mois à vivre avec les Indiens Tupinambá.
Antécédents_d'avortement/Antécédents d'avortement :
La pratique de l'avortement provoqué - l'interruption volontaire de grossesse - est connue depuis l'Antiquité. Diverses méthodes ont été utilisées pour pratiquer ou tenter un avortement, y compris l'administration d'herbes abortives, l'utilisation d'instruments aiguisés, l'application d'une pression abdominale et d'autres techniques. Un avortement naturel qui met fin à une grossesse est parfois décrit comme un avortement "spontané" ou, avec l'euphémisme populaire le plus fréquemment utilisé, "fausse couche", pour faire la différence entre un avortement provoqué et un avortement naturel, mais médicalement, l'avortement est la terminologie appliquée soit naturelle soit induite. Les lois sur l'avortement et leur application ont fluctué à travers les époques. Dans une grande partie du monde occidental au cours du XXe siècle, les mouvements pour le droit à l'avortement ont réussi à faire abroger les interdictions d'avortement. Alors que l'avortement reste légal dans la majeure partie de l'Occident, cette légalité est régulièrement contestée par les groupes anti-avortement. L'Union soviétique sous Vladimir Lénine est reconnue comme le premier pays moderne à légaliser l'avortement provoqué à la demande. La Chine a utilisé l'avortement provoqué comme méthode de contrôle des naissances ordonnée par l'État dans le cadre d'un effort visant à réduire la population au XXe siècle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Hurlet

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...