Rechercher dans ce blog

jeudi 29 décembre 2022

HMS Gladiator 1783""


HMS Firefly_(1808)/HMS Firefly (1808):
Le HMS Firefly était la goélette espagnole Antelope, que la Royal Navy britannique a capturée en février 1808 et achetée. Elle a été rebaptisée Antelope en 1812, ou peut-être en 1809. Elle a été démantelée en 1814.

Entreprise HMS/Entreprise HMS :
Huit navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Firm ou Firme. Le navire français, La Ferme capturé en 1702, fut rebaptisé HMS Firm pour la Royal Navy et donné à la Russie en 1713. HMS Firm (1759), un navire de ligne de quatrième rang de 60 canons, lancé le 15 janvier 1759. Elle a servi de carcasse de prison à Portsmouth à partir de 1784, jusqu'à sa dissolution en 1791. HMS Firm (1794), une batterie flottante de 16 canons, principalement basée à Sheerness, lancée en 1794 et éliminée en 1803. HMS Firm (1804), un Un brick de classe Archer de 12 canons, lancé en 1804 et fait naufrage au large des côtes françaises le 28 juin 1811. HMS Firme (1805), anciennement le navire espagnol de 74 canons Ferme capturé à la bataille du cap Finisterre (1805) , qui a servi de carcasse de prison à Plymouth jusqu'à sa vente en 1814. HMS Firm (1855), un mortier, lancé le 1er mars 1855, renommé Mortar Vessel 11 plus tard cette année-là, et éliminé en 1858. HMS Firm (1856), une canonnière en service jusqu'à sa vente en 1871 HMS Firm (1879), une canonnière de 2e classe de classe Forester, lancée en 1879 et stationnée à Queensferry jusqu'en 1890.
Entreprise HMS_(1759)/Entreprise HMS (1759) :
Le HMS Firm était un navire de quatrième rang de 60 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 15 janvier 1759 à Blackwall Yard, Londres. Son charpentier de 1775 était James Wallis, qui avait auparavant servi à bord du HMS Resolution avec le capitaine James Cook sur son deuxième voyage dans le Pacifique.Il était en service portuaire à partir de 1784, et a été démantelé en 1791.
Entreprise HMS_(1794)/Entreprise HMS (1794) :
Le HMS Firm était une batterie flottante de classe Firm de 16 canons de la Royal Navy , lancée en 1794. La classe à deux navires était destinée à opérer dans des eaux peu profondes. Après la paix d'Amiens Firm a été payé en mars 1802; elle fut vendue en 1803.
Entreprise HMS_(1804)/Entreprise HMS (1804) :
Le HMS Firm était un brick de classe Archer de 12 canons de la Royal Navy, lancé le 2 juillet 1804. Elle a servi dans la Manche, où elle s'est engagée dans une action qui a finalement permis à son équipage de se qualifier pour la Médaille du service général de la Marine. . Elle s'est échouée en 1811 et son équipage a dû la détruire avant de l'abandonner.
HMS Fisgard/HMS Fisgard :
Trois navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont été nommés HMS Fisgard ou HMS Fishguard d'après la ville côtière de Fishguard dans le Pembrokeshire, au Pays de Galles, théâtre de la défaite de la dernière tentative d'invasion de la Grande-Bretagne, par une force française en 1797 lors de la Guerres de la Révolution française. Le HMS Fisgard (1797) était une frégate de cinquième rang de 44 canons (initialement appelée Résistance) capturée aux Français en 1797 et vendue en 1814. Le HMS Fisgard (1819) était une frégate de cinquième rang de 46 canons construite en 1819 et vendue en 1879 après avoir servi comme navire-école à Woolwich. Le HMS Fisgard (établissement à terre) était l'établissement de formation initié à bord du deuxième HMS Fisgard. Après sa vente en 1879, il fut remplacé par d'autres navires : le HMS Audacious était Fisgard de 1904 à 1914. Le HMS Invincible était Fisgard II de 1906 à 1914. Le HMS Hindustan était Fisgard III de 1905 à 1920. Le HMS Sultan était Fisgard IV de 1906 à 1931. L'installation a déménagé à terre, mais a continué à utiliser des navires de dépôt jusqu'à son transfert à Chatham en 1931. Le HMS Spartiate était Fisgard de 1915 à 1932. Le HMS Hercules était Fisgard II de 1915 à 1932. Le HMS Terrible était Fisgard III de 1920 à 1932. L'installation a déménagé à Torpoint en 1940 et a été établie en tant que commandement en 1946. Elle a été opérationnelle jusqu'en 1983, date à laquelle elle a été fusionnée avec le HMS Raleigh Le HMS Fishguard (Y59) était un sloop de classe Banff, anciennement USCGC Tahoe transféré de la US Coast Guard en 1941 et revint en 1946.
HMS Fisgard_(1819)/HMS Fisgard (1819):
Le HMS Fisgard était une frégate de classe Leda de cinquième rang de 46 canons de la Royal Navy. Elle a passé soixante ans en service dans diverses fonctions.
HMS Fisgard_(établissement_terre)/HMS Fisgard (établissement terre):
Le HMS Fisgard était un établissement à terre de la Royal Navy actif à différentes périodes et à différents endroits entre 1848 et 1983. Il a été utilisé pour former des artificiers et des ingénieurs pour la Marine.
HMS Fittleton/HMS Fittleton :
Le HMS Fittleton, initialement nommé HMS Curzon, était un dragueur de mines de classe Ton à coque en bois de la Royal Navy qui a passé la majeure partie de sa carrière dans la Royal Naval Reserve. Elle a été coulée dans une collision avec le HMS Mermaid le 20 septembre 1976 alors qu'elle se rendait à Hambourg pour une visite officielle. Douze membres du service naval (onze de la Royal Naval Reserve et un de la Royal Navy) ont perdu la vie, ce qui en fait le pire accident en temps de paix impliquant la Royal Naval Reserve.
HMS Fitzroy/HMS Fitzroy :
HMS Fitzroy a été le nom de plus d'un navire britannique de la Royal Navy, et peut faire référence à : HMS Fitzroy (J03), un dragueur de mines de classe Hunt achevé comme navire d'enquête, plus tard dragueur de mines, lancé en 1919 et coulé en 1942 HMS Fitzroy (K553), une frégate de classe Captain, à l'origine un navire de guerre américain, en commission avec la RN de 1943 à 1945
HMS Fitzroy_(K553)/HMS Fitzroy (K553) :
Le deuxième HMS Fitzroy (K553) était une frégate britannique de classe Captain de la Royal Navy en service pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit à l'origine comme destroyer d'escorte de la classe Buckley de la marine américaine, il a servi dans la Royal Navy de 1943 à 1945.
HMS Flamborough/HMS Flamborough :
Trois navires de la Royal Navy britannique ont été nommés HMS Flamborough, du nom de la ville anglaise : HMS Flamborough (1697) était un navire de poste de 24 canons lancé à Chatham Dockyard en 1697 et capturé par le navire français Jason près du cap Spartel le 10 octobre 1705 Le HMS Flamborough (1707) était un navire de poste de 24 canons lancé au chantier naval de Woolwich le 29 janvier 1707. Il a été reconstruit en tant que navire de poste de 20 canons en 1727 à Portsmouth et vendu le 10 janvier 1748. Le HMS Flamborough (1756) était un Navire de poste de 20 canons lancé à Limehouse le 14 mai 1756 et vendu le 23 septembre 1772.
HMS Flamborough_(1697)/HMS Flamborough (1697):
Le HMS Flamborough faisait partie des six rangs standardisés de 20 canons construits à la fin du XVIIe siècle. Elle a été commissionnée pour le service dans les eaux intérieures, puis méditerranéennes. Il fut capturé par les Français en 1705 et sabordé. Le Flamborough fut le premier navire à porter ce nom dans la Royal Navy.
HMS Flamborough_(1707)/HMS Flamborough (1707):
Le HMS Flamborough était un navire de poste de la Royal Navy, lancé en 1707 avec 24 canons. Elle a été le premier navire de la Royal Navy à être stationné en Caroline du Sud, occupant ce poste de 1719 à 1721. Elle a été reconstruite en tant que navire de 20 canons considérablement plus grand en 1727, et a été employée pendant la décennie suivante au large de l'Irlande et plus tard sur la Jamaïque. station. Après une période à New York, elle retourna dans les Carolines en 1739, patrouillant la côte et jouant un rôle mineur dans la guerre de l'oreille de Jenkins. Elle retourna en Angleterre en 1745. Après avoir subi une réparation majeure, elle fut remise en service sous le capitaine Jervis Porter en avril 1746 et servit en mer du Nord pendant les deux années suivantes. Elle a été vendue hors du service naval en 1749.
Prix_HMS Flamborough_(1757)/Prix HMS Flamborough (1757) :
Le HMS Flamborough Prize était un corsaire français appelé à l'origine Le Général Lally (général Lally). Le sloop a été capturé au combat le 14 avril 1757 par le HMS Flamborough et ensuite mis en service dans la Royal Navy. Le navire est vendu le 15 mars 1763.
HMS Flamingo/HMS Flamingo :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Flamingo, d'après l'oiseau. Le premier HMS Flamingo (1876) était un canon à vis composite lancé en 1876, envoyé au service portuaire en 1893 et ​​vendu en 1923. Le second HMS Flamingo (L18) était un sloop de classe Black Swan. Il a été posé par Yarrow Shipbuilders à Scotstoun à Glasgow le 26 mai 1938, lancé le 18 avril 1939, achevé le 3 novembre 1939 et mis en service le 3 décembre 1939. Flamingo a été vendu à l'Allemagne de l'Ouest en janvier 1959 et renommé Graf Spee.
HMS Flamingo_(L18)/HMS Flamingo (L18):
Le HMS Flamingo était un sloop de classe Black Swan de la Royal Navy. Elle a vu le service comme escorte de convoi pendant la Seconde Guerre mondiale, voyant un service étendu en Méditerranée et en Extrême-Orient en 1945. Elle a été vendue à la République fédérale d'Allemagne en 1959, où elle a été rebaptisée Graf Spee et utilisée comme navire-école de cadets.
HMS Flèche/HMS Flèche :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Fleche, du nom français de "flèche": HMS Fleche était la corvette française de 14 canons Fleche lancée en 1768 que les Britanniques capturèrent en 1794. Elle fit naufrage dans la baie de San Fiorenzo en Novembre 1795. Le HMS Fleche (1798) était le corsaire français Caroline, que le HMS Phoenix captura le 31 mai 1798. Les Britanniques l'emmenèrent dans la marine en tant que sloop de 18 canons. Il fait naufrage à l'embouchure de l'Elbe le 24 mai 1810 à cause des erreurs de ses pilotes. Tout son équipage a été sauvé. Flèche était un sloop français de vingt canons de 8 livres. Sous le commandement du lieutenant de vaisseau Bonamy, elle transporta des déportés de Nantes aux Seychelles en 1801. C'est près de là que le HMS Victor l'engagea pour la première fois le 2 septembre 1801 et la captura le 5 septembre. Fleche s'est échoué et son équipage l'a incendiée. Les Britanniques ont réussi à éteindre le feu, mais elle est tombée sur le côté et a coulé, et n'a donc jamais été emmenée dans la Royal Navy.
HMS Fleetwood/HMS Fleetwood :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Fleetwood, d'après la ville de Fleetwood. Un troisième navire était prévu sous le nom de Fleetwood, mais fut renommé avant d'être lancé : le HMS Fleetwood (1655) était un navire royaliste capturé par les parlementaires en 1655 et rebaptisé Wexford. Le HMS Fleetwood devait être un dragueur de mines de la classe Hunt. Elle a été rebaptisée HMS Ford en 1918 et a été lancée plus tard cette année-là. Le HMS Fleetwood (U47) était un sloop de classe Grimsby lancé en 1936 et démantelé après 1959.
HMS Fleetwood_(U47)/HMS Fleetwood (U47) :
Le HMS Fleetwood était un sloop de classe Grimsby de la Royal Navy. Construit au chantier naval de Devonport dans les années 1930, Fleetwood a été lancé en mars 1936 et mis en service en novembre de la même année. Elle a servi dans la mer Rouge jusqu'au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Fleetwood a servi d'escorte de convoi pendant la guerre, à laquelle elle a survécu, et a coulé les sous-marins allemands U-528 et U-340. Après la guerre, le navire a servi de navire-école radar, restant en service jusqu'en 1959, date à laquelle il a été démoli.
HMS Fleur_de_Lys_(K122)/HMS Fleur de Lys (K122) :
Le HMS Fleur de Lys était une corvette de classe Flower qui a servi dans la Royal Navy et a été construite par Smith's Dock Company en 1940. Elle a été nommée d'après Fleur de Lys. Mis en service en 1940, percuté et coulé par le U-206 le 14 octobre 1941. Son nom était à l'origine La Dieppoise et construit pour la marine française mais a ensuite été changé.
HMS Fleur_de_la_Mer_(1807)/HMS Fleur de la Mer (1807):
Le HMS Fleur de la Mer était le corsaire français Gipsey, capturé en 1806. La Royal Navy britannique l'a acheté en 1807 et il a servi jusqu'à son naufrage en 1810.
HMS Flint_Castle_ (K383)/HMS Flint Castle (K383) :
Le HMS Flint Castle (K383) était l'une des 44 corvettes de classe Castle construites pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Achevé à la fin de 1943, le navire s'est échoué pendant l'entraînement en janvier 1944. Une fois les réparations terminées le mois suivant, il a été brièvement affecté au 39e groupe d'escorte pour des tâches d'escorte de convoi dans l'océan Atlantique. Flint Castle a été transféré au groupe d'escorte B2 en mars et a contrôlé les convois à destination et en provenance de Gibraltar jusqu'en septembre. Ce mois-là, il rejoint le groupe d'escorte B3 pour escorter des convois entre le Canada et la Grande-Bretagne et continue de le faire jusqu'à la fin de la guerre en mai 1945. Le navire devient alors un navire-école anti-sous-marin à Rosyth et Campbeltown, en Écosse, avant de passer à Portland au début de 1947. Flint Castle y resta jusqu'à ce qu'il soit mis hors service en mars 1956 et démantelé à partir de juillet 1958.
HMS Flintham_(M2628)/HMS Flintham (M2628):
Le HMS Flintham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Flintham dans le Nottinghamshire.
HMS Flirt/HMS Flirt :
Six navires de la Royal Navy britannique ont été nommés HMS Flirt : Flirt était un navire en service dans la marine en 1592. Le HMS Flirt (1782) était un brick de 14 canons de 209 tonnes lancé à Douvres le 4 mars 1782 et vendu le 1 Décembre 1795. Elle devient ensuite baleinière dans la pêche à la baleine australe britannique jusqu'en 1803, date à laquelle le corsaire français François Aregnaudeau à Blonde capture Flirt alors qu'elle rentre d'un voyage. Le HMS Flirt (1856) était une canonnière à vis en bois de classe Cheerful lancée à Greenhythe le 7 juin 1856 et démolie à Haslar en avril 1864. Le HMS Flirt (1862) était une canonnière achetée en 1862 pour le service néo-zélandais et vendue en 1864. HMS Flirt (1867) était une canonnière à hélice composite de 603 tonnes lancée à Devonport le 20 décembre 1867 et vendue en novembre 1888 pour démolition. Le HMS Flirt (1897) était un destroyer de classe C lancé à Jarrow le 15 mai 1897 et coulé le 27 octobre 1916 dans le détroit de Douvres.
HMS Flirt_(1782)/HMS Flirt (1782):
Le HMS Flirt a été lancé en 1782 mais a été achevé trop tard pour voir un service significatif dans la guerre d'indépendance américaine. Elle a ensuite passé la plupart des années de paix dans les eaux britanniques. Elle a navigué vers la Jamaïque en 1791, mais a été désarmée à Deptford en novembre 1792 et n'a pas repris du service avant d'être vendue en 1795. Daniel Bennett l'a achetée, l'a presque reconstruite, puis l'a employée comme baleinière dans le sud de la baleine. Pêcherie. Un corsaire français l'a capturée en 1803 alors que Flirt revenait en Grande-Bretagne d'un voyage à la baleine.
HMS Flirt_(1897)/HMS Flirt (1897):
Le HMS Flirt était un destroyer Palmer à trois entonnoirs et 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1896 à 1897. C'était le cinquième navire à porter ce nom depuis son introduction en 1782 pour un brick de 14 canons en service jusqu'en 1795.
HMS Flora/HMS Flora :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Flora : HMS Flora était un sloop commandé en 1755 mais plus tard annulé. Le HMS Flora était un cinquième rang de 32 canons, auparavant le navire français Vestale. Le HMS Unicorn l'a capturée en 1761 mais la Royal Navy l'a sabordée en 1778 pour éviter d'être capturée. Les Américains l'ont récupérée et elle est devenue une lettre de marque. Les Américains l'ont vendue aux Français et elle est devenue le corsaire français Flore en 1784. Elle a ensuite été reprise par le HMS Phaeton en 1798 et vendue. Le HMS Flora (1780) était un cinquième rang de 36 canons lancé en 1780 et fait naufrage en 1808. Parce que Flora a servi dans la campagne d'Égypte de la marine entre le 8 mars 1801 et le 2 septembre, ses officiers et son équipage se sont qualifiés pour le fermoir « Égypte » à la marine. Médaille du service général, que l'Amirauté a délivrée en 1847 à tous les réclamants survivants. Le HMS Flora (1844) était un cinquième rang de 44 canons lancé en 1844. Il était en service portuaire à partir de 1851 et a été vendu en 1891. Le HMS Flora (1893) était un croiseur de classe Astraea lancé en 1893. Il a été rebaptisé TS Indus II en 1915 et a été vendu en 1922. Le HMS Flora était à l'origine la canonnière à vis en fer de classe Ant HMS Griper. Griper a été utilisé pour le service portuaire à partir de 1905 et a été renommé YC373. Il a ensuite été rebaptisé HMS Flora lorsqu'il est devenu un navire de base en 1923. Il a été rebaptisé HMS Afrikander en 1933 et a été vendu en 1937.
HMS Flora_(1893)/HMS Flora (1893):
Le HMS Flora était un croiseur de classe Astraea de la Royal Navy lancé le 21 novembre 1893. Il a été construit en vertu du Naval Defence Act 1889 avec plusieurs autres croiseurs de classe Astraea. Flora a été mis hors service en 1922.
HMS Florentina_(1800)/HMS Florentina (1800):
Le HMS Florentina (ou parfois Florentia ou Florentine), était la frégate espagnole Santa Florentina, construite en 1786 à Carthagène, en Espagne, selon une conception achevée le 17 octobre 1785 par José Romero Fernández de Landa, modifiée par rapport à sa conception antérieure pour le Santa Casilda. La Royal Navy britannique l'a capturée le 6 avril 1800 et l'a mise en service sous le nom de HMS Florentina. Elle a servi en Méditerranée jusqu'à son retour en Grande-Bretagne en 1802 après le traité d'Amiens. Là, l'Amirauté l'a fait désarmer ordinairement et il a été vendu en 1803.
HMS Florizel_(J404)/HMS Florizel (J404):
Le HMS Florizel (J404), fanion américain n° BAM-26, était un dragueur de mines de classe Auk commandé par l'US Navy pour être fourni à la Royal Navy (RN) dans le cadre d'un prêt-bail. Florizel a été construit par Associated Ship Builders à Harbor Island, Seattle, Washington, États-Unis et commandé par la Royal Navy sous le nom de Pennant n ° J404. Elle est commandée le 24 mars 1942, mise en chantier le 27 janvier 1943, lancée le 20 mai 1943 et mise en service le 14 avril 1944.
HMS Fly/HMS Fly :
Seize navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Fly : le HMS Fly (1648) était un sloop de six canons, construit en 1648 et répertorié pour la dernière fois en 1652. Le HMS Fly (1672) était un dogger de six canons capturé aux Hollandais en 1672 et fait naufrage en 1673. Le HMS Fly (1694) était un bateau-conseil à six canons construit en 1694 et fait naufrage en 1695. Le HMS Fly (1696) était un ketch à quatre canons construit en 1696 et vendu en 1712. HMS Fly (1732) était un sloop de 12 canons lancé en 1732 et démantelé en 1750. Le HMS Fly (1752) était un sloop de huit canons lancé en 1752 et vendu en 1772. Le HMS Fly (1763) était un cotre acheté en 1763 et vendu en 1771. Le HMS Fly (1776) était un sloop de 14 canons lancé en 1776 et a sombré au large de Terre-Neuve en 1801 ou 1802. Le HMS Fly (1778) était un cotre de 14 canons acheté en 1780 et capturé par les Français en mai 1781. HMS Fly (1804) était un sloop de 18 canons lancé en 1804 et fait naufrage en mars 1805 sur le récif de Carysfort dans le golfe de Floride ; son équipage a été sauvé. Le HMS Fly (1805) était un brick de 16 canons lancé en 1805. En 1807, il participa à une grande campagne navale. Elle a fait naufrage le 28 février 1812 sur l'île d'Anholt dans le Kattegat. Le HMS Fly (1813) était un sloop de classe Cruizer lancé en 1813 et vendu en 1828. Le HMS Fly (1831) était un sloop de 18 canons lancé en 1831. Il a été converti en hulk de charbon en 1855, après quoi il a été renommé C2 puis C70. Elle a été démantelée en 1903. Le HMS Fly (1856) était une canonnière à vis en bois de classe Albacore lancée en 1856 et démantelée en 1862. Le HMS Fly (1867) était une canonnière de classe Beacon lancée en 1867 et vendue en 1887. HMS Fly (J306) était un dragueur de mines de classe Algerine lancé en 1942. Il fut vendu à l'Iran en 1949 et rebaptisé Palang. Il a été désarmé en 1966 et rayé de la liste de la marine en 1972. Il a coulé puis a été démantelé.
HMS Fly_(1776)/HMS Fly (1776):
Le HMS Fly était un sloop de classe Swan de la Royal Navy , lancé le 14 septembre 1776. Il a principalement effectué des missions d'escorte de convoi pendant les guerres de la Révolution française , bien qu'il ait capturé trois corsaires. Elle a sombré et a été perdue de toutes les mains au début de 1802.
HMS Fly_(1778)/HMS Fly (1778):
Le HMS Fly était un cotre que la Royal Navy a acheté en 1778. La marine française a capturé Fly en juin 1781.
HMS Fly_(1804)/HMS Fly (1804):
Le HMS Fly a été lancé en mars 1804. Il a fait naufrage en mars 1805.
HMS Fly_(1805)/HMS Fly (1805):
Le HMS Fly a été lancé en 1805. En 1807, il a participé à une grande campagne navale. Elle a fait naufrage le 28 février 1812 sur l'île d'Anholt dans le Kattegat.
HMS Fly_(1813)/HMS Fly (1813):
Le HMS Fly (1813) était un sloop de classe Cruizer de la Royal Navy construit par Jabez Bailey à Ipswich. Elle fut commandée le 23 avril 1812, lancée le 16 février 1813 et mise en service en mai 1813. Station de Cork, après remise en service en 1818, jusqu'en décembre 1821, sur la station du cap de Bonne-Espérance à partir de décembre 1821, en Amérique du Sud à partir de 1823, aux Indes orientales à partir de 1825. En décembre 1826, Fly, sous le commandement du capitaine Frederick Augustus Wetherall, a soutenu l'éphémère colonie de Western Port, dans le sud de Victoria, en Australie. Elle a été vendue à Bombay le 10 avril 1828.
HMS Fly_(1831)/HMS Fly (1831):
Le HMS Fly était un sloop de 18 canons de la Royal Navy. Elle était responsable de l'exploration et de la cartographie d'une grande partie de la côte nord-est de l'Australie et des îles voisines. Elle a été convertie en char à charbon en 1855 et démantelée en 1903.
HMS Fly_(J306)/HMS Fly (J306):
Le HMS Fly (J306) était un dragueur de mines de classe Algerine à moteur alternatif pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a survécu à la guerre et a été vendue à l'Iran en 1949 sous le nom d'IIS Palang.
HMS Flycatcher/HMS Flycatcher :
Le HMS Flycatcher était un nom de frégate en pierre pour le quartier général de la Royal Navy pour ses bases aériennes navales mobiles qui soutenaient leurs unités de la Fleet Air Arm. Flycatcher était d'abord basé au RNAS Ludham, Norfolk, puis a déménagé à Middle Wallop. Le 1er avril 1947, l'aéroport de Kai Tak à Hong Kong a été remis en service sous le nom de HMS Flycatcher. L'ancien HMS Flycatcher était un ancien patrouilleur à moteur turc. Construit en 1912 par Thornycroft, il fut coulé le 9 novembre 1914 par le HMS Espiegle à Chatt-al-Arab, renfloué et remis en service fin 1915, armé d'un canon de 6 livres et d'une mitrailleuse. Vendu c1923.
HMS Flying_Fish/HMS Poisson Volant :
Il y a eu douze navires de la Royal Navy qui ont été nommés HMS Flying Fish, d'après le Flying Fish. Le HMS Flying Fish (1778) était un cutter acheté en 1778 et fait naufrage au large de Calais en 1782. Les Français semblent l'avoir renfloué et mis en service en tant que Poisson Volant, le mettant en service à Dunkerque le 12 juin 1783. En 1785 ou 1786, elle fut radié à Brest. Le HMS Flying Fish (1793) était auparavant la goélette Esperanza capturée aux Français en 1793, reprise par les Français en 1795 et nommée Poisson Volant, reprise aux Français en 1797 par le HMS Esperance et vendue en 1799. HMS Flying Fish (1803) était auparavant la goélette Poisson Volant capturée aux Français en 1803. Rebaptisée Firefly en 1807, elle sombra aux Antilles la même année avec la perte de toutes ses mains. Le HMS Flying Fish (1804) était une goélette lancée en 1804 et capturée par des prisonniers à bord. Elle est devenue le corsaire français à 5 canons Tropard , que Pheasant a repris en 1808. Elle n'a pas repris le service dans la Royal Navy. Le HMS Flying Fish (1806) était la goélette Revenge, achetée en 1806 et détruite en 1808. Le HMS Flying Fish (1807) était auparavant le brick Flyvendefiske capturé aux Danois en 1807 et vendu en 1811. Le HMS Flying Fish (1817) était anciennement Lady Augusta, achetée en 1817 et vendue en 1821. Le HMS Flying Fish (1844) était un brick lancé en 1844 et démantelé en 1852. Le HMS Flying Fish (1855) était un navire d'expédition lancé en 1855 et démantelé en 1866. HMS Flying Fish (1873) a été établi en tant que sloop de classe Fantome HMS Daring, renommé avant d'être lancé en 1873. Converti en navire d'étude en 1880 et vendu en 1888. HMS Flying Fish (1897) était un destroyer de classe Star lancé en 1897 et démantelé en 1919. Le HMS Flying Fish (J370) était un dragueur de mines de classe Algerine lancé en 1944, donné à la Royal Ceylon Navy sous le nom de HMCyS Vijaya, et démantelé en 1975.
HMS Poisson_volant_(1793)/HMS Poisson volant (1793) :
Le HMS Flying Fish était une goélette de 6 canons mise au service de la Royal Navy en 1793. Flying Fish est remarquable pour être le premier navire dans lequel William Beatty a servi comme chirurgien par intérim de 1793 à 1794. Beatty était le chirurgien de la marine qui continuerait à traita l'amiral Nelson lors de la bataille de Trafalgar en 1805.
HMS Poisson_volant_(1803)/HMS Poisson volant (1803) :
Le HMS Flying Fish était la goélette de construction américaine Flying Fish, lancée en 1801. Elle devint la goélette corsaire française Poisson Volant, que les Britanniques capturèrent en 1803 aux Antilles et embarquèrent dans la Royal Navy. Elle captura un corsaire et reprit quelques petits navires marchands. Elle a été rebaptisée Firefly en 1807, mais a été perdue de toutes ses mains lorsqu'elle a sombré plus tard cette année-là.
HMS Poisson_volant_(1806)/HMS Poisson volant (1806) :
Le HMS Flying Fish était la goélette Revenge, achetée aux Antilles en 1806 pour la Royal Navy. Elle participa à une notable expédition de découpe et en 1807 à la seconde des invasions britanniques du Río de la Plata ; elle a fait naufrage en 1808.
HMS Poisson_volant_(1873)/HMS Poisson volant (1873) :
Le HMS Flying Fish était un sloop de classe Fantome de la Royal Navy, construit au chantier naval de Chatham et lancé le 27 novembre 1873. Initialement destiné à s'appeler Daring, il fut rebaptisé Flying Fish avant son lancement le 14 janvier 1873.
HMS Flying_Fish_ (1897)/HMS Poisson Volant (1897):
Le HMS Flying Fish était un destroyer Palmer à trois entonnoirs et 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1896 à 1897. Elle était le dixième navire à porter ce nom.
HMS Flying_Fox/HMS Flying Fox :
Un navire et un établissement à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Flying Fox, du nom du cheval de course Flying Fox. Le HMS Flying Fox était un sloop de classe 24 lancé en 1918. Elle a été transférée à la Royal Naval Reserve en 1920 en tant que navire de forage et est restée dans ce rôle jusqu'à ce qu'elle soit vendue pour démolition en 1973. Le HMS Flying Fox est la base de Bristol de la Royal Réserve navale. Il a été initialement formé en 1924 à bord du sloop, après avoir été à bord du navire de forage HMS Daedalus. Il a fermé en tant qu'unité de réserve en 1940, devenant un centre de formation pour les cours de défense contre les mines jusqu'en 1945. Il a rouvert en tant qu'unité de réserve en 1946, et le nom Flying Fox a été attribué à la réserve Severn en 1951. La division a déménagé à terre en 1972, et est actuellement opérationnel.
HMS Flying_Fox_(établissement_terre)/HMS Flying Fox (établissement terre) :
Le HMS Flying Fox est une unité de la Royal Naval Reserve située à Bristol, en Angleterre. Entraînant plus de 100 réservistes le jeudi soir à Bristol, Flying Fox dessert Bristol, Dorset, Devon, Somerset, Wiltshire et Gloucestershire.
Mousse HMS/Mousse HMS :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Foam, terme figuré désignant la mer : HMS Foam (1856), une canonnière en bois de classe Albacore lancée en 1856 et vendue à la casse en 1867. HMS Foam (1871), un composite Canonnière de classe Ariel lancée en 1871 et vendue pour démolition en 1887. HMS Foam (1896), un Thornycroft à deux entonnoirs, destroyer de 30 nœuds (classé destroyer de classe D en 1912) lancé en 1896 et vendu pour démolition en 1914. HMS Foam (1919), un dériveur en acier de l'Amirauté, lancé en 1919, vendu en 1921 et rebaptisé Starwort. HMS Foam (1943), J405 un dragueur de mines prêt-bail de classe Catherine lancé en 1943 et retourné à l'US Navy en 1946.Voir aussi HMS Northern Foam un chalutier de 655 tonnes engagé en 1939 et rendu à ses propriétaires en 1945.
Mousse HMS_ (1896)/Mousse HMS (1896) :
Le HMS Foam était un destroyer à deux entonnoirs de 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1894 à 1895. Elle a servi en Méditerranée pendant la majeure partie de sa courte carrière et a été vendue en 1914, 4 mois avant le début de la Première Guerre mondiale.
HMS Foley/HMS Foley :
HMS Foley a été le nom de plus d'un navire de la Royal Navy, et peut faire référence à : HMS Foley (BDE-22), une frégate construite aux États-Unis à l'origine destinée à servir dans la Royal Navy, mais plutôt retenue par les États-Unis States Navy, dans laquelle elle a servi comme destroyer d'escorte USS Wileman (DE-22) de 1943 à 1945 HMS Foley (K474), une frégate en service de 1943 à 1945
HMS Foley_(K474)/HMS Foley (K474):
Le deuxième HMS Foley (K474) était une frégate britannique de classe Captain de la Royal Navy en service pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit à l'origine en tant que destroyer d'escorte de classe Evarts de la marine américaine USS Gillette (DE-270), il a servi dans la Royal Navy de 1943 à 1945 et dans la marine américaine sous le nom de USS Foley (DE-270) d'août à octobre 1945.
HMS Folkestone/HMS Folkestone :
Six navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Folkestone ou l'archaïque HMS Folkeston, d'après la ville de Folkestone dans le Kent : le HMS Folkeston (1299) était un rouage, faisant partie de la flotte des Cinque Ports en 1299. Le HMS Folkeston (1703) était un quatrième rang de 44 canons lancé en 1703 et démantelé en 1727. Le HMS Folkeston (1741) était un cinquième rang de 44 canons lancé en 1741 et vendu en 1749. Le HMS Folkestone (1764) (ou Folkestone), était un 8 canons cotre lancé en 1764. Le 24 juin 1778, la frégate française Surveillante le captura au large d'Ouessant. La marine française a acheté Folkestone pour 12 405 Lt et l'a mise en service sous son nom actuel. Elle a été rayée des listes en 1782 ou au début de 1783. Le HMS Folkestone (1914) était un dragueur de mines de la Première Guerre mondiale. Une conversion mercantile, M.33 (1914). Construit en 1903, 496 TJB. L'armement était de deux canons de 12 pdr. En service du 9 octobre 1914 au 31 janvier 1920. Le HMS Folkestone (L22) était un sloop de classe Folkestone lancé en 1930, vendu en 1947 et démantelé plus tard cette année-là.
HMS Folkestone_(L22)/HMS Folkestone (L22):
Le HMS Folkestone était un sloop de classe Hastings de la Royal Navy qui a participé à la Seconde Guerre mondiale. Elle a été construite par Swan Hunter et Wigham Richardson Ltd. de Wallsend-on-Tyne, posée le 21 mai 1929 et lancée le 12 février 1930. Elle a été mise en service le 25 juin 1930 sous le numéro de fanion L22/U22. Elle a été vendue le 22 mai 1947 et démolie en novembre de la même année par Ward, de Milford Haven.
HMS Ford_(1918)/HMS Ford (1918):
Le HMS Ford était un dragueur de mines de classe Hunt de la sous-classe Aberdare construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS Fordham_(M2717)/HMS Fordham (M2717):
Le HMS Fordham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Fordham dans le Cambridgeshire.
HMS Foresight/HMS Foresight :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Foresight : le navire anglais Foresight (1570), un prototype de galion "construit pour la course" de 1570, démantelé en 1604 HMS Foresight (1650), un navire de quatrième rang de 40 canons de 1650 HMS Foresight (1904), un croiseur éclaireur de classe Forward qui a servi pendant la Première Guerre mondiale HMS Foresight (H68), un destroyer de classe F coulé pendant la Seconde Guerre mondiale
HMS Foresight_(1650)/HMS Foresight (1650):
Foresight était un quatrième rang de 40 canons du Commonwealth d'Angleterre, après la restauration de la monarchie en 1660, il fut incorporé dans la marine du Royaume d'Angleterre. Pendant son temps dans la marine du Commonwealth, elle a participé à la première guerre anglo-néerlandaise en étant présente dans les batailles de Dungeness, Kentish Knock, Portland, The Gabbard et Scheveningen. Elle était également présente à la bataille de Santa Cruz et au bombardement de Porto Farina. Dans la seconde guerre anglo-néerlandaise, elle a participé à la bataille de Vagen et au combat de la Saint-Jacques. Pendant la troisième guerre anglo-néerlandaise, elle a participé aux batailles de Schooneveld et Texel. Pour le reste de sa carrière, elle était dans les Antilles, les eaux méditerranéennes et nord-américaines. Elle a fait naufrage au sud de Cuba en juillet 1698. Foresight était le deuxième navire nommé puisqu'il était utilisé pour un navire de 36 canons construit en 1570 et vendu en 1604.
HMS Foresight_(1904)/HMS Foresight (1904):
Le HMS Foresight était l'un des deux croiseurs éclaireurs de classe Forward construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle. Le navire était en réserve pendant la majeure partie de la première décennie de son existence. Après le début de la Première Guerre mondiale en août 1914, il est d'abord affecté à la Dover Patrol puis transféré à la 8th Destroyer Flotilla. Le Foresight est envoyé en Méditerranée au milieu de 1915, puis affecté en mer Egée un an plus tard, avec son navire jumeau, le Forward, et y reste jusqu'à la fin de la guerre. De retour chez elle en 1919, elle est vendue à la ferraille en 1920.
HMS Foresight_(H68)/HMS Foresight (H68):
Le HMS Foresight était l'un des neuf destroyers de classe F construits pour la Royal Navy dans les années 1930. Elle a été affectée à la Home Fleet à la fin. Contrairement à ses navires jumeaux, elle ne semble pas avoir été attachée à la flotte méditerranéenne en 1935-1936 pendant la crise d'Abyssinie, et elle n'a pas non plus appliqué le blocus des armes imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés du conflit la guerre civile espagnole de 1936 –1939. Le navire a escorté les plus gros navires de la flotte au début de la Seconde Guerre mondiale et a joué un rôle mineur dans la campagne norvégienne de 1940. Foresight a été envoyé à Gibraltar au milieu des années 1940 et a fait partie de la Force H où il a participé à l'attaque. sur Mers-el-Kébir et la bataille de Dakar. Le navire a escorté de nombreux convois vers Malte en 1941 et des convois arctiques en 1942. Plus tard cette année-là, Foresight a participé à l' opération Pedestal , un autre convoi vers Malte. Il est torpillé par un avion italien le 12 août et doit être sabordé le lendemain.
HMS Forest_Moor/HMS Forest Moor :
Le HMS Forest Moor était une base terrestre de la Royal Navy située à Nidderdale dans l'arrondissement de Harrogate, North Yorkshire, Angleterre.
HMS Forester/HMS Forester :
Dix navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Forester : le HMS Forester (1657) était un navire de 22 canons lancé en 1657 et explosé en 1672. Le HMS Forester (1693) était un canon de 7 canons lancé en 1693 et ​​naufragé en 1752. Le HMS Forester (1748) était un canon à 4 canons lancé en 1748 et transféré aux garde-côtes en tant que hulk en 1828. Le HMS Forester (1794) était un canon à 3 canons, anciennement une barge à voile de la Tamise, achetée en 1794 et vendue le 29 décembre 1801 pour 210 £. Le HMS Forester (1806) était un sloop de classe Cruizer de 18 canons lancé en 1806. Il a été utilisé pour le service portuaire à partir de 1816 et a été vendu en 1819. Le HMS Forester devait être un brick de 10 canons. Elle a été commandée en 1824, mais la commande a été soit annulée en 1830, soit transférée pour devenir le prochain HMS Forester. Le HMS Forester (1832) était un brig-sloop de classe Cherokee de 10 canons lancé en 1832, détruit en 1833 et vendu en 1843. Le HMS Forester (1856) était une canonnière à vis en bois de classe Albacore lancée en 1856. Elle a été renommée YC7 comme un engin de triage en 1868, et a été perdu dans un typhon en 1871. Le HMS Forester (1877) était une canonnière à vis composite lancée en 1877. Elle est devenue une carcasse de charbon en 1894 et a été vendue en 1904. Le HMS Forester (1911) était un Acheron -destroyer de classe lancé en 1911 et vendu en 1921. Le HMS Forester (H74) était un destroyer de classe F lancé en 1934. Il fut vendu à la casse en 1946.Citations
HMS Forester_(1806)/HMS Forester (1806):
Le HMS Forester était un sloop de classe Cruizer de 18 canons de la Royal Navy construit par John King et lancé en 1806 à Douvres. Elle a eu une carrière relativement calme avant que la Marine ne la vende en 1819.
HMS Forester_(1832)/HMS Forester (1832):
Le HMS Forester était un sloop de classe Cherokee de 10 canons de la Royal Navy britannique commandé le 23 mai 1826, mis en chantier en septembre 1830 et lancé le 28 août 1832 à Chatham Dockyard. Le 14 février 1833, elle s'est échouée sur un récif au large de St Martin, îles Scilly , avec la perte d'un membre d'équipage. Elle a ensuite été renflouée et remorquée par le sloop de guerre à aubes HMS Rhadamanthus jusqu'à Plymouth, Devon, Angleterre, où elle a été désarmée en temps normal. Elle a été vendue en 1843.
HMS Forester_(1911)/HMS Forester (1911):
Le HMS Forester était un destroyer de classe Acheron de la Royal Navy qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été vendu pour démolition en 1921. Il était le neuvième navire de la Royal Navy à porter le nom du métier traditionnel de forestier.
HMS Forester_(H74)/HMS Forester (H74):
Le HMS Forester était l'un des neuf destroyers de classe F construits pour la Royal Navy au début des années 1930. Bien qu'affecté à la Home Fleet une fois terminé, le navire a été attaché à la flotte méditerranéenne en 1935-1936 pendant la crise d'Abyssinie. Quelques semaines après le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939, elle a aidé à couler un sous-marin allemand puis a participé à la deuxième bataille de Narvik pendant la campagne de Norvège de 1940. Forester a été envoyé à Gibraltar au milieu de 1940 et faisait partie de Force H où elle a participé à l'attaque des navires français de Vichy à Mers-el-Kébir et à la bataille de Dakar entre l'escorte des porte-avions de la Force H alors qu'ils décollaient des avions pour Malte et la couverture des convois ravitaillant et renforçant l'île jusqu'à fin 1941 Pendant ce temps, le navire a aidé à couler un autre sous-marin allemand. Converti en destroyer d'escorte au milieu de la guerre, le Forester est chargé d'escorter des convois vers la Russie pendant un an et demi puis dans l'Atlantique Nord jusqu'à la mi-1944. Le navire a aidé à couler un autre sous-marin allemand avant d'être transféré dans la Manche pour protéger les convois lors du débarquement de Normandie. Forester a participé au naufrage d'un sous-marin allemand avant de retourner dans l'Atlantique Nord pendant quelques mois. Le navire était en réparation pendant la première moitié de 1945 et a ensuite été réduit en réserve en novembre avant d'être démoli au début de 1946.
HMS Forfar/HMS Forfar :
Le HMS Forfar est le nom de deux navires de la Royal Navy : le HMS Forfar (1918), un dragueur de mines de la classe Hunt lancé en 1918 et vendu en 1922 le HMS Forfar (F30), anciennement le paquebot SS Montrose, réquisitionné comme croiseur marchand armé en 1939 et coulé en 1940
HMS Forfar_(1918)/HMS Forfar (1918):
Le HMS Forfar était un dragueur de mines de classe Hunt de la Royal Navy de la Première Guerre mondiale.
HMS Forfar_(F30)/HMS Forfar (F30):
Le HMS Forfar (F30) était un paquebot britannique qui a été mis en service dans la Royal Navy en tant que croiseur marchand armé en 1939 et coulé par l'action ennemie en 1940. Elle a été lancée en Écosse en 1920 en tant que paquebot transatlantique pour la Canadian Pacific Steamship Company comme Montrose. Elle était l'un des trois navires jumeaux. Les autres étaient Montcalm, également lancé en 1920, et Montclare, lancé en 1921.
HMS Formidable/HMS Formidable :
Quatre navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Formidable avec un cinquième, le French Formidable, rebaptisé HMS Ham après avoir été capturé et remis en service ; un sixième a été annoncé : le HMS Ham (1759) était le Formidable de second rang de 80 canons capturé aux Français lors de la bataille de la baie de Quiberon en 1759. Démantelé en 1768. Le HMS Formidable (1777) était un second rang de 90 canons lancé en 1777. Elle a combattu à la bataille d'Ouessant et à la bataille des Saintes , a été convertie en troisième rang de 74 canons en 1813 et démantelée plus tard cette année-là. Le HMS Formidable (1825) était un second rang de 84 canons lancé en 1825. Il a été prêté comme navire-école en 1869 et a été vendu en 1906. Le HMS Formidable (1898) était un cuirassé prédreadnought de classe Formidable lancé en 1898 et torpillé et coulé en 1915. Le HMS Formidable (67) était un porte-avions de classe Illustrious lancé en 1939 et vendu à la ferraille en 1953. Le HMS Formidable sera une frégate de type 31.
HMS Formidable_(1777)/HMS Formidable (1777):
Le HMS Formidable était un vaisseau de guerre de second rang de 98 canons au service de la Royal Navy. Elle a été lancée le 20 août 1777 à Chatham Dockyard. Elle avait un poids ajusté de 1945 tonnes. Il porte le nom du HMS Formidable capturé à Quiberon en 1759 et démantelé en 1767. Au cours de sa carrière, son armement est porté à 98 canons.
HMS Formidable_(1825)/HMS Formidable (1825):
Le HMS Formidable était un second rang de 84 canons de la Royal Navy, lancé le 19 mai 1825 à Chatham Dockyard. Avec un équipage de 700 personnes, il était à l'époque l'un des plus gros navires de la marine.
HMS Formidable_(1898)/HMS Formidable (1898):
Le HMS Formidable, le troisième des quatre navires de ce nom à servir dans la Royal Navy, était le navire de tête de sa classe de cuirassés pré-dreadnought. Le navire a été posé en mars 1898, a été lancé en novembre de cette année-là et a été achevé en septembre 1901. Formidable a d'abord servi avec la flotte méditerranéenne, transféré à la flotte de la Manche en 1908. En 1912, il a été affecté au 5e escadron de combat. , qui était stationné à Nore. Après le déclenchement de la Première Guerre mondiale en août 1914, l'escadron a mené des opérations dans la Manche et était basé à Sheerness pour se prémunir contre une éventuelle invasion allemande. Dans les premiers jours de la guerre, le 5th Battle Squadron couvrit la traversée du corps expéditionnaire britannique vers la France. Le 31 décembre, l'escadron menait des exercices d'entraînement dans la Manche et, malgré le risque des sous-marins allemands, était sans protection anti-sous-marine; le U-24 allemand a traqué les navires pendant la journée et aux premières heures du 1er janvier 1915, a torpillé le Formidable à deux reprises, le coulant avec de très lourdes pertes en vies humaines.
HMS Formidable_(67)/HMS Formidable (67):
Le HMS Formidable était un porte-avions de classe Illustrious commandé pour la Royal Navy avant la Seconde Guerre mondiale. Après avoir été achevé à la fin de 1940, il fut brièvement affecté à la Home Fleet avant d'être transféré à la flotte méditerranéenne en remplacement de son navire jumeau paralysé, l'Illustrious. Les avions de Formidable ont joué un rôle clé dans la bataille du cap Matapan au début de 1941, et ils ont ensuite couvert les navires alliés et attaqué les forces de l'Axe jusqu'à ce que leur porte-avions soit gravement endommagé par des bombardiers en piqué allemands en mai. Affecté à la flotte de l'Est dans l'océan Indien au début de 1942, Formidable couvrit l'invasion de Diego Suarez à Vichy Madagascar à la mi-1942 contre la possibilité d'une sortie des Japonais dans l'océan Indien. Le Formidable est rentré chez lui pour un bref radoub avant de participer à l' opération Torch , l'invasion de l'Afrique du Nord française en novembre. Il est resté en Méditerranée et a couvert les invasions de la Sicile et de l'Italie continentale en 1943 avant d'entamer un long carénage. Le Formidable a effectué plusieurs attaques contre le cuirassé allemand Tirpitz en Norvège au milieu de 1944 dans le cadre de la Home Fleet. Elle a ensuite été affectée à la flotte britannique du Pacifique (BPF) en 1945 où elle a joué un rôle de soutien pendant la bataille d'Okinawa et a ensuite attaqué des cibles dans les îles japonaises. Le navire a été utilisé pour rapatrier les prisonniers de guerre et les soldats alliés libérés après la capitulation japonaise, puis a transporté du personnel britannique à travers le monde jusqu'en 1946. Il a été mis en réserve l'année suivante et vendu à la ferraille en 1953.
HMS Formidable_(Frégate_Type_31)/HMS Formidable (Frégate Type 31) :
Le HMS Formidable est une frégate de type 31 de la Royal Navy et le sixième navire nommé d'après le mot redoutable. En mai 2021, les noms des cinq navires de type 31 prévus ont été annoncés par le First Sea Lord. Les noms ont été choisis pour représenter des thèmes clés qui représentent les plans futurs de la Royal Navy et des Royal Marines - déploiement avancé de navires à l'étranger ; opérant dans l'Atlantique Nord; opérations de transport ; technologie et innovation; et la Future Commando Force. Formidable, nommé d'après le porte-avions HMS Formidable (67) de la Seconde Guerre mondiale, représente les opérations des transporteurs. Le Formidable a participé à la bataille du cap Matapan, l'opération Torch, a attaqué le cuirassé allemand Tirpitz et a combattu le Japon sur le théâtre du Pacifique. Le plan du projet Type 31 prévoit que les cinq unités de la classe seront en service d'ici février 2030.
HMS Forres_ (1918)/HMS Forres (1918):
Le HMS Forres était un dragueur de mines de classe Hunt de la Royal Navy commandé vers la fin de la Première Guerre mondiale. Il s'appelait initialement Fowey mais a été renommé avant le lancement pour éviter toute confusion possible avec les emplacements côtiers.
HMS Fort_Diamond/HMS Fort Diamond :
Le HMS Fort Diamond était un sloop (ou cotre) de six canons, mis en service en 1804 en Martinique. Ses origines sont inconnues. Elle a capturé un corsaire français avant d'être perdue au profit d'une équipe d'arraisonnement française en juin 1804.
HMS Forte/HMS Forte :
Le HMS Forte peut faire référence à plus d'un navire de la Royal Navy britannique : le HMS Forte (1794), une frégate de 42 canons de la Marine française lancée en 1794, capturée par la Royal Navy en 1799 et détruite en 1801. Le HMS Forte, un 5e tarif commandé en 1801 mais annulé par la suite. HMS Pembroke (1812), un 3e rang de 74 canons renommé HMS Forte lorsqu'il est devenu un hulk de réception en 1890. HMS Forte (1814), un 5e rang de 38 canons lancé en 1814 et démantelé en 1844. HMS Forte (1858) , une frégate à vis de 51 canons lancée en 1858, encaissée dans les années 1870 et détruite par un incendie en 1905. HMS Forte (1893), croiseur protégé lancé en 1893 et ​​mis hors service en 1913. HMS Furious (1896), croiseur protégé renommé HMS Forte après avoir été encombré en 1915.
HMS Forte_(1893)/HMS Forte (1893):
Le HMS Forte était un croiseur de classe Astraea de la Royal Navy lancé le 9 décembre 1893. Il a été construit en vertu du Naval Defence Act de 1889 avec plusieurs autres croiseurs de classe Astraea. Forte a finalement été mis hors service en 1913.
HMS Forth/HMS Forth :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Forth, du nom de River Forth : le HMS Forth devait être un cinquième rang de 36 canons, mais il fut rebaptisé HMS Tigris en 1812 avant d'être lancé en 1813. HMS Forth (1813) était un cinquième taux de 50 canons lancé en 1813 et démantelé en 1819. Le HMS Forth (1833) était un cinquième taux de 44 canons lancé en 1833. Elle a été convertie en frégate à vis et désamarrée en 1856. Elle est devenue une carcasse de charbon en 1869 et fut rebaptisé HMS Jupiter, avant d'être vendu en 1883. Le HMS Forth (1886) était un croiseur de classe Mersey lancé en 1886. Il devait être rebaptisé HMS Howard en 1920, mais cela ne se produisit pas et il fut vendu en 1921 Le HMS Forth (A187) était un navire de dépôt sous-marin lancé en 1938. Il a été rebaptisé HMS Defiance entre 1972 et 1978 et a été vendu pour démolition en 1985. Le HMS Forth (P222) est le premier des cinq nouveaux navires de patrouille de la classe River du lot 2 . Elle a été mise en service en 2018.
HMS Forth_(1813)/HMS Forth (1813):
Le HMS Forth était une frégate de cinquième rang de 50 canons de la classe Endymion, lancée le 14 juin 1813 à Blackwall et démantelée à Chatham en juillet 1819. De juin 1813 à 1815, Forth passa sous le commandement du capitaine Sir William Bolton dans les Downs et plus tard dans l'année au large de l'Escaut, avec un sort sous Sir Edward Codrington en 1814–1815. Pendant le service au large de l'Amérique du Nord pendant la guerre de 1812 sous le commandement du capitaine Bolton, le brick corsaire américain Regent fut capturé le 19 septembre 1914 à Little Egg Harbor. De février 1816 à juillet 1819, Forth passa sous le commandement de l'amiral Sir John Louis, 2 baronnet, après avoir subi un réaménagement d'abord en tant que navire amiral, puis en tant que frégate de quatrième rang à Chatham.
HMS Forth_(1833)/HMS Forth (1833):
Le HMS Forth était une frégate de cinquième rang de classe Seringapatam de 44 canons construite pour la Royal Navy dans les années 1820, l'un des trois navires de la sous-classe Andromeda. Après l'achèvement en 1833, elle a reçu l'ordre d'être convertie en navire à vapeur en 1845, mais cela ne s'est pas produit avant une autre décennie.
HMS Forth_(A187)/HMS Forth (A187):
Le HMS Forth, numéro de fanion F04 plus tard A187, était un navire de dépôt sous-marin. Forth a été achevé en 1939. Elle a servi dans des bases en Écosse, notamment Holy Loch sur la Clyde et à Halifax au Canada pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant la guerre, Forth a été adoptée par Stirlingshire dans le cadre de la Warship Week. La plaque de cette adoption est détenue par le National Museum of the Royal Navy à Portsmouth. Pendant son séjour à Malte dans les années 1950, elle était amarrée du côté est du ruisseau Msida. En 1953, elle a participé à la revue de la flotte pour célébrer le couronnement de la reine Elizabeth II. Elle a quitté Malte en 1960. Elle a été modifiée pour soutenir les sous-marins à propulsion nucléaire de la Royal Navy au HMDockyard Chatham entre 1962 et 1966. Elle est arrivée à Singapour au milieu de 1966 pour relever le HMS Medway (ancien char de débarquement HMS LCT 1109) en tant que navire de dépôt. du 7e Escadron de sous-marins. Il quitte Singapour pour retourner au Royaume-Uni le 31 mars 1971. En 1968, le HMS Forth transporte le premier aéroglisseur (un petit deux ou trois places) vers l'Australie.
HMS Forth_(P222)/HMS Forth (P222):
Le HMS Forth est un navire de patrouille offshore de classe Batch 2 River en service actif dans la Royal Navy. Nommé d'après le River Forth, il est le premier navire de classe River Batch 2 à être construit. Elle a été mise en service dans la Royal Navy le 13 avril 2018, à la suite d'une cérémonie de mise en service dans son port d'attache HMNB Portsmouth. En janvier 2020, elle a remplacé le HMS Clyde en tant que navire de patrouille des Malouines.
HMS Fortitude/HMS Fortitude :
Deux navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Fortitude : Ships HMS Fortitude (1780) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1780. Il devint un navire-prison en 1795, un powder hulk en 1802, et fut démantelé en 1820. Le HMS Fortitude a été lancé en 1807 sous le nom de HMS Cumberland de troisième rang de 74 canons. Il est devenu un navire-prison en 1830, a été rebaptisé Fortitude en 1833 et a été vendu en 1870. Établissements à terre HMS Fortitude (établissement à terre) était la base navale d'Ardrossan, mis en service en 1940 et désarmé en 1945. Le HMS Fortitude II était le Coastal Base militaire d'Ardrossan, mise en service en 1941. La base était sur la liste de la marine en 1944, mais pas en 1942.
HMS Fortitude_(1780)/HMS Fortitude (1780):
Le HMS Fortitude était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, construit par John Randall & Co. et lancé le 23 mars 1780 à Rotherhithe. Sous les ordres du capitaine Richard Bickerton, Fortitude a servi dans la Manche. En avril 1781, elle participe au second secours de Gibraltar. En mai 1781, pendant la quatrième guerre anglo-néerlandaise , le vice-amiral Hyde Parker a déplacé son drapeau du HMS Victory à Fortitude . Le 5 août, Fortitude a combattu dans la bataille de Dogger Bank en tant que vaisseau amiral de Parker. Après une bataille désespérée et sanglante dans laquelle aucun des combattants n'a obtenu d'avantage, les deux camps se sont retirés.
HMS Fortune/HMS Fortune :
Vingt-deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Fortune : HMS Fortune (1512) était un navire en service en 1512. HMS Fortune (1522) était un navire en service en 1522. HMS Fortune (1627) était un navire, anciennement la fortune française. Elle a été capturée en 1627 et apparaît pour la dernière fois sur les listes de la marine en 1635. Le HMS Fortune (1649) était un navire royaliste de 12 canons, capturé par les parlementaires en 1644 et rebaptisé Robert. Elle a été capturée par les royalistes irlandais en 1649. Le HMS Fortune (1644) était un navire royaliste de 12 canons acheté en 1644 et capturé cette année-là par les parlementaires. Elle a été rebaptisée Dove et a été perdue en 1650. Le HMS Fortune (1651) était un navire capturé en 1651 et capturé en 1652 par les Hollandais. Le HMS Fortune (1652) était un navire de pompiers de 10 canons capturé en 1652 et répertorié pour la dernière fois en 1653. Le HMS Fortune (1653) était un navire de 32 canons, anciennement le French Fortunee. Elle a été capturée en 1653 et vendue en 1654. Le HMS Fortune (pompier de 1666) était un pompier de 6 canons capturé en 1666 et dépensé plus tard cette année-là. Le HMS Fortune (flyboat de 1666) était un flyboat à 4 canons capturé aux Hollandais en 1666 et coulé comme blockship en 1667. Le HMS Fortune (1672) était un flyboat à 8 canons capturé aux Hollandais en 1672 et vendu en 1674. HMS Fortune (1699) était un magasin acheté en 1699 et détruit en 1700. Le HMS Fortune (1700) était un magasin capturé en 1700 et toujours sur les listes de la marine en 1702. Le HMS Fortune (1709) était un magasin de 24 canons lancé en 1709 et vendu en 1713. Le HMS Fortune était un sloop de 14 canons lancé en 1744. Elle a été capturée par les Français en 1745, a été reprise comme un sloop de 18 canons en 1746, et avait été rebaptisée HMS Fortune en 1756. Elle a été convertie en pompier en 1759 et fut vendu en 1770. Le HMS Fortune (1770) était un sloop de 10 canons acheté en 1770 et toujours en service en 1772. Le HMS Fortune (1778) était un sloop de 14 canons lancé en 1778 et capturé par les Français en avril 1780 et servit dans la marine française sous le même nom. En octobre 1783, il devient un paquebot sous le nom de Courrier de Lorieint (et plus tard Courrier de Lorient n°3), desservant au départ de Lorient sur la ligne Lorient-New York. En janvier 1787, elle est transférée à la Régie des Paquebots, pour laquelle elle sert sur la ligne Havre-New York. Elle fut mise en vente au Havre en décembre 1788 et vendue en janvier 1789 à M. Ruellan. Le HMS Fortune (1779) était un sloop de 14 canons capturé aux Américains en 1779 et perdu en 1780. Le HMS Fortune (1780) était un sloop de 14 canons lancé en 1780 et détruit en 1797. Le HMS Fortune (1798) était un Sloop de 18 canons capturé aux Français en 1798 et repris par eux en 1799. Le HMS Fortune (1913) était un destroyer de classe Acasta lancé en 1913 et coulé à la bataille du Jutland en 1916. Le HMS Fortune (H70) était un F- destroyer de classe lancé en 1934. Il a été transféré à la Marine royale canadienne en 1943 sous le nom de NCSM Saskatchewan et a été démantelé en 1946.
HMS Fortune_(1778)/HMS Fortune (1778):
Le HMS Fortune était un sloop britannique de 14 canons lancé en 1778 que les Français capturèrent en avril 1780. Il servit ensuite dans la marine française sous le même nom.
HMS Fortune_(1913)/HMS Fortune (1913):
Le HMS Fortune était un destroyer de classe Acasta et le vingt et unième navire de la Royal Navy à porter ce nom. Il a été lancé en 1913 et a été coulé lors de la bataille du Jutland en 1916.
HMS Fortune_(H70)/HMS Fortune (H70):
Le HMS Fortune était l'un des neuf destroyers de classe F construits pour la Royal Navy au milieu des années 1930. Bien qu'il ait été affecté à la Home Fleet une fois terminé, le navire a été détaché dans la flotte méditerranéenne pour faire respecter le blocus des armements imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés pendant la guerre civile espagnole de 1936-1939. Plusieurs semaines après le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939, Fortune a aidé à couler un sous-marin allemand. Le navire a escorté les plus gros navires de la flotte au début de la Seconde Guerre mondiale et a joué un rôle mineur dans la campagne norvégienne de 1940. Fortune a été envoyé à Gibraltar au milieu des années 1940 et a fait partie de la Force H où il a participé à la bataille. de Dakar contre les Français de Vichy. Le navire a escorté de nombreux convois vers Malte en 1940-1941 jusqu'à ce qu'il soit gravement endommagé par des bombardiers italiens à la mi-1941. Une fois les réparations terminées, Fortune a été brièvement affecté à la flotte méditerranéenne avant d'être transféré à la flotte orientale dans l'océan Indien au début de 1942. Le navire a examiné un porte-avions pendant la bataille de Madagascar plus tard cette année-là et a été affecté à des tâches d'escorte de convoi. pour le reste de 1942 et au début de 1943. Elle est rentrée chez elle en février pour commencer la conversion en destroyer d'escorte. Le navire a été transféré à la Marine royale canadienne (MRC) lorsqu'il a été achevé au milieu de 1943 et renommé NCSM Saskatchewan. Le navire passa l'année suivante à escorter des convois dans l'Atlantique Nord avant d'être transféré dans la Manche pour défendre les convois lors du débarquement de Normandie en juin 1944. Le Saskatchewan engagea des patrouilleurs allemands le mois suivant et fut légèrement endommagé. Il a été envoyé au Canada pour des réparations et un radoub général et n'est revenu au Royaume-Uni qu'en janvier 1945. Le navire a repris ses anciennes fonctions jusqu'à la fin de la guerre en mai, puis a ramené des troupes au Canada pendant plusieurs mois. La Saskatchewan a été jugée excédentaire plus tard cette année-là et a été vendue à la ferraille au début de 1946.
HMS avant/HMS avant :
Quatre navires et deux établissements à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Forward : Ships HMS Forward (1805) était un brick de 12 canons lancé en 1805 et vendu en 1815. Le HMS Forward (1855) était un navire en bois de classe Albacore. canonnière à vis lancée en 1855 et vendue en 1869. Le HMS Forward (1877) était une canonnière à vis composite lancée en 1877. Elle est devenue une coque de charbon en 1892 et a été vendue en 1904. Le HMS Forward (1904) était un croiseur scout de classe Forward lancé en 1904 et vendu en 1921. Établissements à terre HMS Forward (établissement à terre de 1939) était le nom donné à la base de la Marine à Newhaven. Il a été mis en service le 25 août 1939 et désarmé en 1945. Le HMS Forward II était la base des forces côtières à Newhaven entre 1941 et 1942, date à laquelle il a été rebaptisé HMS Aggressive. Le HMS Forward (établissement à terre de 1984) est une unité de la Royal Naval Reserve et un centre de formation aux communications à Birmingham. Il a été mis en service en 1984 et est actuellement actif. Cet article comprend des données publiées sous une licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported UK: England & Wales, par le National Maritime Museum, dans le cadre du projet Warship Histories.
HMS Forward_(1805)/HMS Forward (1805) :
Le HMS Forward était un brick de 12 canons de la classe Archer de la Royal Navy britannique.
HMS Forward_(1855)/HMS Forward (1855) :
Le HMS Forward était une canonnière à vis en bois de classe Albacore britannique lancée en 1855 et vendue en 1869. Après sa vente, des pirates mexicains l'ont capturée et des bateaux du sloop de guerre de la marine américaine USS Mohican l'ont détruite lors de la bataille de Boca Teacapan. en 1870.
HMS Forward_(1904)/HMS Forward (1904) :
Le HMS Forward était le nom du navire de sa classe de deux croiseurs éclaireurs construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du 20e siècle. Le navire était en réserve pendant la majeure partie de la première décennie de son existence. Après le début de la Première Guerre mondiale en août 1914, elle est affectée à des missions de défense côtière sur la côte est de l'Angleterre. Forward était présent lorsque les Allemands ont bombardé Hartlepool à la mi-décembre 1914, mais n'a joué aucun rôle significatif dans la bataille. Le navire a été envoyé en Méditerranée au milieu de 1915 et a ensuite été affecté à la mer Égée un an plus tard, avec son navire jumeau, Foresight, et y est resté jusqu'à la fin de la guerre. De retour chez elle en 1919, elle est vendue à la ferraille en 1921.
HMS Forward_(1939_shore_establishment)/HMS Forward (1939_shore_establishment) :
Le HMS Forward était un établissement à terre de la Royal Navy britannique pendant la Seconde Guerre mondiale. Il était basé à South Heighton, juste à l'extérieur de Newhaven, East Sussex.
HMS Forward_(1984_shore_establishment)/HMS Forward (1984_shore_establishment) :
Le HMS Forward est une unité de la Royal Naval Reserve située à Birmingham, en Angleterre, près du stade de football de St. Andrews. Il compte un équipage de près de 100 réservistes de la marine et de la marine, en plus d'une poignée d'employés à temps plein. L'unité navale royale de l'Université de Birmingham, le programme technique de premier cycle de la défense « l'escadron Taurus » et un détachement de la Royal Marine Reserves Merseyside sont également situés sur le site. Le navire a la particularité d'être situé à 80 milles de la mer.
HMS Foudroyant/HMS Foudroyant :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés Foudroyant, le nom dérivé du français, signifiant Thunderbolt. Un troisième était prévu mais renommé plus tard : le HMS Foudroyant (1758) était un troisième rang de 80 canons, capturé aux Français en 1758 et démantelé en 1787. Le HMS Foudroyant (1798) était un troisième rang de 80 canons. , lancé en 1798. Il fut utilisé comme navire de garde à partir de 1820 et comme navire-école à partir de 1862. Il fut vendu en 1892 et utilisé comme navire-école jusqu'à son naufrage en 1897. Le HMS Foudroyant devait être un cuirassé. Il a été rebaptisé HMS Neptune peu de temps avant son lancement en 1909.
HMS Foudroyant_(1758)/HMS Foudroyant (1758):
Le Foudroyant était un navire de 80 canons de la ligne de la Marine nationale française. Elle a ensuite été capturée et a servi dans la Royal Navy en tant que HMS Foudroyant de troisième rang. Suivant la tradition de la Royal Navy, elle est identifiée par la date de son introduction dans la marine britannique (dans ce cas, postérieure à la date de sa construction).
HMS Foudroyant_(1798)/HMS Foudroyant (1798):
Le HMS Foudroyant était un troisième rang de 80 canons de la Royal Navy , l'un des deux seuls navires de 80 canons de construction britannique de l'époque (l'autre était le HMS Caesar ). Foudroyant a été construit dans le chantier naval de Plymouth Dock (alias Devonport) et lancé le 31 mars 1798. Foudroyant a servi Nelson comme navire amiral du 6 juin 1799 jusqu'à la fin juin 1800. Foudroyant a eu une longue et fructueuse carrière, et bien qu'elle n'ait pas été impliquée dans toute action majeure de la flotte, elle a fourni un service inestimable à de nombreux amiraux tout au long de ses 17 années de service actif. Au cours de ses dernières années, elle est devenue un navire-école pour les garçons.
HMS Fowey/HMS Fowey :
Sept navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Fowey, soit d'après la ville de Cornouailles de Fowey, soit la rivière Fowey qui la traverse, tandis que deux autres étaient prévus : le HMS Fowey (1696) était un cinquième rang de 32 canons lancé en 1696 et capturé par les Français en 1704. Le HMS Fowey (1705) était un cinquième taux de 32 canons lancé en 1705 et capturé par les Français en 1709. Le HMS Fowey (1709) était un cinquième taux de 44 canons lancé en 1709. Elle était rebaptisé HMS Queenborough en 1744 et a été démantelé en 1746. Le HMS Fowey (1744) était un cinquième taux de 44 canons lancé en 1744 et détruit en 1748. Le HMS Fowey (1749) était un sixième taux de 24 canons lancé en 1749 et coulé dans 1781. Le HMS Fowey (1795) était un navire de combat à 3 canons, à l'origine une ancienne barge achetée en 1795 et vendue le 29 décembre 1801 pour 160 £. Le HMS Fowey était un dragueur de mines prévu pour la classe Hunt. Il a été rebaptisé HMS Forres en avant d'être lancé en 1918. Le HMS Fowey (L15) était un sloop de classe Shoreham lancé en 1930 et vendu en 1946. Le HMS Fowey a été établi comme frégate de classe Rothesay, mais il a été renommé et lancé par la suite. comme la frégate de classe Leander HMS Ajax.
HMS Fowey_(1696)/HMS Fowey (1696):
Le HMS Fowey était un cinquième rang de 32 canons construit par M. Flint de Plymouth en 1695/96. Elle a été employée dans des patrouilles de protection commerciale et de lutte contre la piraterie dans les eaux territoriales et en Amérique du Nord. Elle participait à la capture d'un Français de 50 canons alors qu'elle revenait de Virginie. Elle a été emmenée par les Français au large des îles Scilly en août 1704. Elle a été le premier navire à porter le nom de Fowey dans la marine anglaise et royale.
HMS Fowey_(1705)/HMS Fowey (1705):
Le HMS Fowey était un cinquième rang de 32 canons construit à Chatham Dockyard en 1703/05. Elle passa sa carrière en Méditerranée et fut emmenée par les Français au large du cap Gato, en Espagne, en avril 1709. Elle était le deuxième navire nommé puisqu'il était utilisé pour un cinquième rang de 32 canons construit par Burgess & Briggs de Shoreham et pris par le Français au large des îles Scilly le 1er août 1704.
HMS Fowey_(1744)/HMS Fowey (1744):
Le HMS Fowey était un navire de guerre de cinquième rang de la Royal Navy, lancé le 14 août 1744 à Hull, en Angleterre. Elle n'a passé que quatre ans en commission avant de heurter un récif et de couler dans ce qui est aujourd'hui connu sous le nom de Legare Anchorage dans le parc national de Biscayne, au large des côtes de la Floride. Elle était armée de six, neuf et dix-huit canons et équipait plus de 200 hommes.
HMS Fowey_(1749)/HMS Fowey (1749):
Le HMS Fowey était un navire de guerre de sixième rang de la Royal Navy. Construit en 1749, le navire a été coulé au combat avec les Français lors du siège de Yorktown en 1781. Mark Robinson a été nommé au Fowey, un 6e taux de 24 canons, le 13 juin 1767, à Sheerness, et a navigué via Spithead, à Plymouth, et de là à Madère en septembre, et sur la côte est des colonies américaines, arrivant à Charleston le 28 octobre 1767, relevant la Sardoine. "Pennsylvania Gazetter Décembre 1767 6 novembre. Le capitaine Mark Robinson, de Sa Majesté le navire Fowey, de 28 canons, qui est arrivé ici la semaine dernière de Grande-Bretagne, est commandant, ou Commodore de tous les navires de Sa Majesté de la Virginie au Cap Floride, y compris les îles Bahama. Le commodore Hood, stationné à Halifax, commande au sud jusqu'à New York, et, dit-on, un troisième commodore sera stationné en Virginie. L'itinéraire du Fowey, avec Mark Robinson aux commandes était Charleston en 1768, Rebellion Roads (juillet 1768), Charleston, Sandy Hook, Louisburg (octobre 1768, Halifax, Charleston (janvier 1769) Cape Fear Charleston, Fort Royal (juin 1769) , Charleston, Halifax, Charleston, quittant le Fowey le 31 janvier 1771. (ADM 36/ 7374) Mark Robinson croyait que les petits caboteurs se livraient à beaucoup de contrebande, et il demanda à l'Amirauté d'acheter un appel d'offres pour examiner les criques et des îlots (15 novembre 1767 ADM1/2388). Il est mis au clair par les Marchands de Caroline du Sud au sujet du commerce intra-colonial, après l'affaire Sardoine et le Capitaine Hawker, et on lui demande de ne pas arrêter le commerce intérieur. Il semble ont tenu compte de cet avis, car il n'y a aucune trace qu'il ait saisi des navires de cabotage pendant qu'il était en Caroline du Sud. Le 29 avril 1770, Sir William Draper s'embarqua sur le Fowey, pour rendre visite au gouverneur Tryon à Cape Fear. Mark Robinson sur le Fowey est également indiqué comme étant arrivé d à Charles Town le 8 octobre 1770, de Virginie et repartit pour la Virginie le 29 janvier 1771. Pendant qu'il était sur cette côte, il eut la satisfaction de préserver Charleston des effets d'une conflagration alarmante, un service pour lequel les marchands du Sud Carolina a exprimé sa gratitude par un vote public de remerciements, daté du 14 janvier 1771. Il a navigué de Charleston le 22 (29) janvier 1771. Son capitaine le 1er janvier 1775 est répertorié comme Cpt. Géo Montagu. Le navire est noté comme ayant reçu Lord Dunmore, le gouverneur de la colonie de Virginie, lorsqu'il a fui la colonie pour des raisons de sécurité après l'incident de la poudre à canon au début de la Révolution américaine, marquant le dernier départ d'un gouverneur royal de la colonie, effectivement mettant fin à la domination britannique en Virginie. Le National Park Service l'a identifié comme un candidat probable pour une épave située au large de Yorktown, en Virginie, dans la rivière York.
HMS Fowey_(L15)/HMS Fowey (L15):
Le HMS Fowey était un sloop de classe Shoreham de la Royal Navy. Elle a servi pendant la Seconde Guerre mondiale.
HMS Fox_(1740)/HMS Fox (1740):
Le HMS Fox était une frégate de sixième rang de 20 canons de la Royal Navy. Elle a été construite à Rotherhithe par John Buxton senior et lancée en 1740. Fox faisait partie de l'établissement de 1733 construit en réponse à la prochaine guerre de Succession d'Autriche et a passé la majeure partie de sa carrière à patrouiller pour les corsaires et les petites embarcations hostiles, et à protéger convois. Elle était active pendant le soulèvement jacobite de 1745, fournissant des troupes à la bataille de Prestonpans et protégeant l'avancée de l'armée et des approvisionnements de John Cope, avant de succomber à une tempête au large de Dunbar le 14 novembre 1745.
HMS Fox_(1773)/HMS Fox (1773):
Le HMS Fox était une frégate de sixième rang de classe Enterprise de 28 canons de la Royal Navy. Fox a été mis en service pour la première fois en octobre 1775 sous le commandement du capitaine Patrick Fotheringham. Les Américains l'ont capturée en juin 1777, seulement pour que les Britanniques la reprennent environ un mois plus tard. Les Français l'ont alors capturée un peu moins d'un an après cela, pour la perdre au sol en 1779, environ six mois plus tard.
HMS Fox_(1780)/HMS Fox (1780):
Le HMS Fox était une frégate de cinquième rang de classe Active de 32 canons de la Royal Navy. Elle a été lancée le 2 juin 1780 à Bursledon, Hampshire par George Parsons. Fox a été envoyé dans les Caraïbes à la fin de 1781 et en janvier de l'année suivante, sous le commandement du capitaine Thomas Windsor, il a capturé deux frégates espagnoles. En mars 1783, le capitaine George Stoney captura la frégate espagnole Santa Catalina. Fox était à Plymouth le 20 janvier 1795 et partageait ainsi le produit de la détention des navires de la marine néerlandaise, East Indiamen, et d'autres navires marchands qui étaient au port sur le déclenchement de la guerre entre la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.En mars 1797, près de Visakhapatnam, Fox captura le corsaire français Modeste, sous les ordres de Jean-Marie Dutertre.A pris part au raid sans effusion de sang sur Manille en janvier 1798. Parce que Fox a servi dans la campagne égyptienne de la marine entre Le 8 mars 1801 et le 2 septembre, ses officiers et son équipage se sont qualifiés pour l'agrafe «Égypte» de la Médaille du service général de la marine que l'Amirauté a décernée en 1847 à tous les réclamants survivants. Le 12 mai 1809, Fox, le commandant Henry Hart, amena à Madras sa caravane de prix, Aikin, maître. Caravan était l'ancien Cartier, Aikin, maître, que le brick corsaire français Adèle avait capturé en octobre 1807. Caravan transportait des pierres pour la construction de forts, de l'arack, du café et plusieurs voitures et bandies. D'avril à juin 1812, Fox était à Woolwich Le chantier naval est réaménagé en navire de troupes de 16 canons. En septembre 1814, Fox était dans un escadron, avec Bedford comme vaisseau amiral, qui portait l'avant-garde de l'armée du major général Keane, qui se déplaçait pour attaquer la Nouvelle-Orléans. Avant cette bataille terrestre, l'équipage du Fox a participé à la bataille du lac Borgne en tant qu'équipes d'arraisonnement, et son équipage devait recevoir un prix annoncé en 1821.
HMS Fox_ (1799)/HMS Fox (1799):
Le HMS Fox était une goélette que la Royal Navy a achetée en 1799; elle a peut-être été un prix français. Le lieutenant James Woolridge l'a commandée en Jamaïque. Fox quitta la Jamaïque le 5 septembre 1799 pour débarquer le général Bowles, le chef des Indiens Creek, dans le golfe du Mexique. Fox a touché l'île de Providence sur son chemin mais n'a pas pu trouver de pilote. Le 28, alors que le capitaine effectuait des sondages, elle a heurté un récif au large de Dog Island, Apalachee Bay, Floride, à environ 9 milles du rivage. Le récif a percé le fond, il s'est rapidement rempli d'eau et est tombé sur son côté bâbord. Les bateaux étaient tous cuits, donc les officiers, l'équipage et le général Bowles ont passé la nuit dans le gréement en s'attendant à ce qu'elle tombe en morceaux à tout moment. Au lever du jour, ils ont réussi à amener des tonneaux de porc sur le récif et à midi, ils étaient tous en sécurité là-bas lorsque la goélette s'est renversée et s'est brisée. creuser du sable. Le trente-troisième jour, ils aperçoivent un navire qui répond à leurs signaux de détresse. C'était le corsaire jamaïcain Providence, et elle a embarqué tous les survivants. Elle a rencontré le HMS Thunderer dans le Golfe et lui a transféré tous les hommes secourus. Thunderer les a débarqués à Port Royal le 1er décembre. La cour martiale qui a suivi a acquitté Woolridge, ses officiers et les hommes de tout blâme.
HMS Fox_(1829)/HMS Fox (1829):
Le HMS Fox était un cinquième rang de 46 canons lancé en 1829, converti en frégate à vis en 1856 et démantelé en 1882.
HMS Fox_ (1893)/HMS Fox (1893):
Le HMS Fox était un croiseur protégé de deuxième classe de la classe Astraea de la Royal Navy. La classe représentait une amélioration par rapport aux types précédents, un déplacement de 1 000 tonnes plus grand avec une meilleure navigabilité grâce à une conception de coque améliorée. Il avait également une puissance de feu quelque peu accrue et une disposition supérieure des canons.
HMS Fox_(A320)/HMS Fox (A320):
Le HMS Fox, fanion numéro A320, était un navire hydrographique de classe Bulldog de la Royal Navy britannique.
Prix_HMS Fox_(1705)/Prix HMS Fox (1705) :
Le HMS Fox Prize était un corsaire français de 24 canons, Le Behringhen pris par le HMS Triton le 2 mai 1705. Elle fut achetée le 19 mai 1705. Elle fut mise en service dans la Royal Navy en 1705 pour servir en Irlande. Il a fait naufrage à Holyhead Bay en 1706. Le Fox Prize (répertorié uniquement sous le nom de Fox) était le cinquième navire nommé depuis qu'il a été utilisé pour un navire français de 22 canons capturé en 1650 et utilisé comme pompier à Malaga en 1656.
HMS Foxglove/HMS Foxglove :
Le HMS Foxglove était un sloop de dragage de mines de classe Acacia de la Royal Navy. Elle a vu le service dans la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale.
HMS Foxhound/HMS Foxhound :
Six navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Foxhound. Un septième était prévu mais jamais achevé : le HMS Foxhound (1806) était un brick de classe Cruizer de 18 canons lancé en 1806. Il sombra en 1809 dans l'Atlantique. Le HMS Foxhound (1809) était un sloop de 16 canons, à l'origine le brick basque de la marine française. Elle a été capturée en 1809 et vendue en 1816. Elle est ensuite devenue baleinière, effectuant 10 à 11 voyages de chasse à la baleine entre 1817 et 1848. Le HMS Foxhound devait être un sloop de classe Cherokee de 10 canons. Elle a été commandée en 1826 mais annulée en 1831. Le HMS Foxhound (1856) était une canonnière à vis lancée en 1856 et démantelée en 1866. Le HMS Foxhound (1877) était une canonnière à vis à 4 canons lancée en 1877. Elle a été transférée à la Garde côtière en 1886, est devenu un yug charbonnier et a été rebaptisé YC 20 en 1897, a été vendu en 1920 et finalement démantelé en 1975. HMS Foxhound (1909) était un destroyer de classe Beagle lancé en 1909 et vendu en 1921. HMS Foxhound (H69) était un destroyer de classe F lancé en 1934, transféré à la Marine royale canadienne en 1944 et rebaptisé NCSM Qu'appelle, et vendu en 1948.
HMS Foxhound_(1806)/HMS Foxhound (1806):
Le HMS Foxhound était un sloop de classe Cruizer de 18 canons construit par King à Douvres et lancé en 1806. Il participa à la bataille des routes basques au début de 1809 et sombra plus tard cette année-là.
HMS Foxhound_(1809)/HMS Foxhound (1809):
Le HMS Foxhound était le brick basque de la marine française, lancé en 1809, que la Royal Navy britannique a capturé en 1809 et mis en service en tant que sloop de 16 canons. Elle a eu une carrière navale relativement brève au cours de laquelle elle a capturé un certain nombre de navires marchands. Après que la Marine l'ait vendu en 1816, il a effectué 10 ou 11 voyages baleiniers entre 1817 et 1848.
HMS Foxhound_(1909)/HMS Foxhound (1909):
Le HMS Foxhound était un destroyer de classe Beagle (ou classe G) de la Royal Navy britannique. Les Beagles étaient des navires alimentés au charbon, conçus pour une vitesse de 27 nœuds (31 mph; 50 km/h), armés d'un canon de 4 pouces (102 mm et de deux tubes lance-torpilles. Foxhound a été construit par John Brown & Company à leur Chantier Clydebank, entre 1909 et 1910, lancé le 11 décembre 1909 et achevé en août 1910.
HMS Foxhound_(H69)/HMS Foxhound (H69):
Le HMS Foxhound était l'un des neuf destroyers de classe F construits pour la Royal Navy au milieu des années 1930. Bien qu'il ait été affecté à la Home Fleet, le navire a été détaché dans le cadre de la flotte méditerranéenne pour faire respecter le blocus des armements imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés pendant la guerre civile espagnole de 1936-1939. Plusieurs semaines après le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939, Foxhound a aidé à couler un sous-marin allemand et a participé à la deuxième bataille de Narvik pendant la campagne de Norvège d'avril à juin 1940. Le navire a été envoyé à Gibraltar à la mi-1940 et fait partie de la Force H où elle participe à l'attaque de Mers-el-Kébir. Foxhound a escorté les porte-avions de la Force H alors qu'ils décollaient des avions pour Malte et couvraient les convois réapprovisionnant et renforçant l'île jusqu'à la fin de 1941. Pendant ce temps, le navire a aidé à couler un autre sous-marin allemand. En décembre, elle a été brièvement transférée à la flotte méditerranéenne où elle a escorté plusieurs convois vers Malte depuis la Méditerranée orientale. Le Foxhound a été transféré à la flotte de l'Est au début de 1942 et a ensuite été affecté à des tâches d'escorte de convoi au large de l'Afrique du Sud, puis en Afrique de l'Ouest jusqu'à la mi-1943, date à laquelle il a été converti en destroyer d'escorte. Une fois la conversion terminée au début de 1944, le navire est transféré à la Marine royale canadienne et renommé NCSM Qu'Appelle. Il a été affecté à des tâches d'escorte dans les approches occidentales pendant plusieurs mois avant que le navire ne soit transféré dans la Manche pour protéger les convois lors du débarquement de Normandie. Le Qu'Appelle a engagé plusieurs fois des navires de surface allemands avant d'être envoyé en Islande pour d'autres travaux d'escorte de convoi en octobre. Le navire a fait l'objet d'un long radoub au Canada à la fin de l'année qui n'a été achevé qu'au milieu de 1945. Le Qu'Appelle a ensuite ramené les troupes canadiennes au Canada pendant plusieurs mois avant de devenir un navire-école. Il est mis en réserve au milieu de 1946 et vendu à la ferraille fin 1947.
HMS Foyle/HMS Foyle :
Le HMS Foyle était un destroyer de classe River de type Laird commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1902-1903. Nommé d'après la rivière Foyle en Irlande, il fut le premier navire à porter ce nom dans la Royal Navy.
HMS Foylebank/HMS Foylebank :
Le HMS Foylebank était un navire marchand converti de 5 500 tonnes actif pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été lancée sous le nom de MV Foylebank par Bank Line (Andrew Weir Shipping) en 1930 et réquisitionnée par la Royal Navy en septembre 1939. Elle a été convertie en navire anti-aérien, équipé de mitrailleuses de 0,5 pouce (12,7 mm), de deux quad Pompons de 2 livres et quatre tourelles jumelles de 4 pouces à angle élevé. Le Foylebank a vu l'action dans le port de Portland à côté de l'île de Portland dans le Dorset, en Angleterre. Elle est arrivée à Portland le 9 juin 1940 pour un renforcement des fonctions anti-aériennes commandées par le capitaine Henry P. Wilson.
HMS Francis_(1666)/HMS Francis (1666):
Le HMS Francis a été construit par Anthony Deane pendant son mandat de maître constructeur naval au chantier naval de Harwich dans le cadre du programme 1665. Elle fut mise en service en juillet 1666, elle fut l'escadre d'Allin en Méditerranée et participa au blocus de Salé (port nord-africain pour les pirates barbaresques) en octobre 1668, elle fut garde à Sheerness entre 1671 et 1674 et servit dans la Manche . Elle a été envoyée aux îles sous le vent en 1683 où elle a été perdue dans un ouragan en août 1684. Francis était le cinquième navire nommé depuis son introduction pour un navire de découverte en 1578 et a fait naufrage en 1583.
HMS Franklin/HMS Franklin :
Le HMS Franklin (J84) était un dragueur de mines de classe Halcyon (officiellement, « sloop de dragage de mines de la flotte ») de la Royal Navy britannique, qui a été mis en service en 1938 en tant que navire d'étude. Elle a servi en tant que tel tout au long de la Seconde Guerre mondiale, continuant dans ce rôle jusqu'à sa mise hors service en 1953.
HMS Frederick/HMS Frederick :
Trois navires nommés Frederick ont ​​servi la Royal Navy (RN) britannique. Dans chaque cas, le service a été bref. Entre 1799 et 1801, la Royal Navy a déployé une goélette nommée Frederick dans les Antilles. Elle était sous le commandement d'un lieutenant W. Edwards. En 1803, le coupeur armé engagé Lord Nelson a été rebaptisé Frederick pendant les derniers mois de son service. En 1819, les compagnies d'assurance de Malte ont engagé un brick de Gibraltar nommé Frederick pour chasser un pirate britannique, le capitaine Delano, à William. Le HMS Spey et le Racehorse ont fourni un lieutenant, un aspirant et 18 marins à Frederick. Après que Frederick ait capturé William et les pirates, dont la plupart ont ensuite été pendus, le personnel de la RN est retourné à leurs navires.
HMS Frederick_William/HMS Frederick William :
Le HMS Frederick William était un navire de premier ordre à propulsion par vis de 86 canons de la ligne de la Royal Navy. Le HMS Royal Sovereign. La commande a été suspendue le 7 mai 1834, mais a ensuite été renouvelée, cette fois sous le nom de HMS Royal Frederick, un changement de nom qui a eu lieu le 12 avril 1839. Elle a été déposée le 1er juillet 1841, mais les travaux ont commencé lentement, et le 29 juin 1848, elle fut commandée à nouveau pour une modification de la conception de la classe Queen, toujours propulsée uniquement par des voiles. La commande du navire encore inachevé fut de nouveau modifiée le 28 février 1857, lorsqu'il fut ordonné qu'il soit achevé en tant que cuirassé à vis de 86 canons. Les travaux de conversion ont commencé le 28 mai 1859 et le navire a été rebaptisé HMS Frederick William le 28 janvier 1860, peu de temps avant son lancement le 24 mars de la même année. Elle a été achevée en juin 1860. Du 1er juillet au 31 décembre 1864, elle a servi comme station d'accueil de service de la Garde côtière, à Portland, en remplacement du HMS Colossus. Le 19 octobre 1876, il fut rebaptisé Worcester, pour assumer un nouveau rôle de navire-école à Greenhithe pour le Thames Nautical Training College. Elle a rempli ce rôle jusqu'à sa vente en juillet 1948. Elle a sombré dans la Tamise le 30 août 1948. Elle a été élevée en mai 1953 et a été démantelée.
HMS Frettenham_(M2702)/HMS Frettenham (M2702):
Le HMS Frettenham était un dragueur de mines de classe Ham de la Royal Navy. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Frettenham à Norfolk.
HMS vendredi/HMS vendredi :
Le HMS Friday est un mythe urbain concernant une tentative désastreuse de la Royal Navy de dissiper la superstition contre la navigation le vendredi. Bien que largement diffusée, l'histoire est en fait fausse; de plus, il n'y a même jamais eu de navire nommé HMS Friday. Les détails de l'histoire varient, mais elle suit généralement cette forme : au cours du XIXe siècle, la Royal Navy a tenté de dissiper enfin la vieille superstition parmi les marins selon laquelle commencer un voyage sur un Vendredi était certain d'apporter la malchance. Pour démontrer la fausseté de cette croyance, ils ont décidé de mettre en service un navire nommé HMS Friday. Sa quille a été posée un vendredi, elle a été lancée un vendredi et elle a mis les voiles pour son voyage inaugural le vendredi 13, sous le commandement d'un capitaine James Friday. Elle n'a jamais été revue ni entendue. Cette histoire, dans de nombreuses variantes, est fréquemment racontée, souvent comme un fait. Il est également apparu comme un petit article "de remplissage" dans le magazine Reader's Digest, son format donnant l'impression d'avoir fait l'objet de recherches historiques. En fait, il n'y a jamais eu de navire de la Royal Navy de ce nom. On ne sait pas d'où vient l'histoire; cependant, il semble avoir gagné en popularité après son récit par le comédien Dave Allen dans son émission télévisée de la BBC Dave Allen at Large, série 1, épisode 2, diffusée pour la première fois le 4 février 1971. Il a également été raconté en détail dans le livre de 1983 Destiny by Paul Aurandt Jr., le fils de Paul Harvey dans le cadre de la série de livres The Rest Of The Story de l'aîné Harvey.
HMS Fridericksteen/HMS Fridericksteen :
HDMS Friderichssteen ou HMS Frederichsteen était une frégate de la marine danoise, construite en 1800 et capturée par la Royal Navy en 1807 lors de la bataille de Copenhague. Elle a été mise en service sous le nom de HMS Fredericksteen (ou Frederickstein) et a servi en Méditerranée jusqu'à ce qu'elle soit finalement démantelée en 1813.
Amitié HMS / Amitié HMS :
Six navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Friendship : HMS Friendship (1673), un brûlot acheté en 1673 et coulé au combat la même année. HMS Friendship (1763), un cotre à 4 canons, acheté en 1763 et revendu huit ans plus tard. HMS Friendship (1794), un pompier acheté en 1794 et démantelé en 1801. HMS Friendship (1795) : la Royal Navy a acheté deux navires en 1795, tous deux des canonnières armées de 2 à 3 canons, nommés HMS Friendship. Les deux ont été perdus en novembre 1801. Les parallèles dans les noms et les dates ont fait que les deux navires et leurs destins ont probablement été confondus. Le Friendship #1 a fait naufrage à Plymouth le 9 novembre 1801, et le Friendship #2 a fait naufrage sur la côte française le 2 novembre 1801. Le HMS Friendship (J398), un dragueur de mines de classe Algerine fourni à la Royal Navy en 1942 sous le prêt- Régime de location et retour à la marine américaine en 1947.
HMS Amitié_(1763)/HMS Amitié (1763):
Le HMS Friendship était un cotre à mât unique de 4 canons de la Royal Navy, acheté en 1763 pour des missions de patrouille côtière au lendemain de la guerre de Sept Ans avec la France. Après huit ans de service à Start Bay dans le Devon, elle a été déclarée excédentaire par rapport aux besoins de la Marine et vendue hors service à Plymouth.
HMS Amitié_(1794)/HMS Amitié (1794):
Le HMS Friendship était un navire marchand, l'un des 12 que la Royal Navy a acheté en 1794 pour être utilisé comme pompiers. Ils étaient sous le commandement d'un maître de voile plutôt que d'un officier. Aucun n'a été dépensé; au lieu de cela, ils ont servi de petites canonnières, bien que leur armement n'ait pas été officiellement établi.Mister Bromwick a commandé Friendship en mai 1794. Elle a été payée en janvier 1796. M. A. Chapman l'a remise en service en novembre 1796. M. James Welsh a pris le commandement en août 1798. Elle fut payée en janvier 1799. Selon un compte, elle fut démantelée à Woolwich en septembre ou novembre 1801. Plymouth. Elle a vendu ce jour-là pour 110 £.
Amitié HMS_ (1795)/Amitié HMS (1795) :
La Royal Navy britannique a acheté deux navires en 1795, tous deux nommés HMS Friendship. Les deux ont été perdus en novembre 1801. Les parallèles dans les noms et les dates ont fait que les deux navires et leurs destins ont probablement été confondus. Friendship #1 : Maître A.Chapman a commandé Friendship en septembre 1796. En 1800, elle était sous le commandement de W.Cartwright. La canonnière Friendship # 1 arrivait à Plymouth pour être payée lorsqu'elle est allée à terre à Portland et a été perdue. Son équipage a été sauvé. Friendship # 2 : Master J.Richardson a commandé Friendship en septembre 1796. C'était une barge à voile de la Tamise que la Royal Navy britannique utilisait comme canonnière de deux ou trois canons. Les barges à voile avaient un équipage de 19 hommes, généralement sous le commandement d'un capitaine de voile.Deux sources rapportent qu'elle était sous le commandement du lieutenant Peter Rigby lorsqu'elle fit naufrage près de Saint-Malo le 9 novembre 1801. Amitié #1. Le Naval Chronicle a rapporté dans les nouvelles de Plymouth du 24 novembre la perte de Friendship #2. Un coup de vent le 2 novembre 1801 avait chassé Friendship, le lieutenant Ashley, en mer depuis Guernsey Roads. Alors qu'elle n'avait pas donné de nouvelles depuis plusieurs semaines, on supposait qu'elle était perdue et la famille d'Ashley était plongée dans un profond deuil. Cependant, le 24 novembre, des lettres parvinrent à Plymouth du HMS Bravo, Commodore Philippe d'Auvergne, à Jersey indiquant que le lieutenant Ashley et son équipage étaient arrivés à Jersey le 15 novembre. Friendship avait débarqué près de Saint-Malo et quand la marée s'était retirée, l'équipage avait débarqué. Le commandant français local les a fait marcher à environ deux miles à l'intérieur des terres où ils ont été détenus pendant dix jours dans une grange avec beaucoup de paille pour la literie. Les Français les ont ensuite transportés à Jersey dans un bateau ouvert sous un pavillon de trêve; on s'attendait à ce qu'ils retournent à Plymouth sur le prochain navire de Jersey.
HMS Fritham_(M2630)/HMS Fritham (M2630):
Le HMS Fritham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Fritham dans le Hampshire.
HMS Frobisher/HMS Frobisher :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Frobisher, du nom de l'explorateur et aventurier élisabéthain Martin Frobisher : le HMS Frobisher a été rebaptisé HMS Parker (1916) en 1915, avant d'être lancé l'année suivante en tant que chef de destroyer de classe Marksman amélioré. Le HMS Frobisher (D81) était un croiseur lourd de classe Hawkins lancé en 1920. Il a servi pendant la Seconde Guerre mondiale et a été démantelé en 1949.
HMS Frobisher_(D81)/HMS Frobisher (D81) :
Le HMS Frobisher était l'un des cinq croiseurs lourds de classe Hawkins construits pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale. Il ne fut pas terminé pendant la guerre et la construction se poursuivit très lentement après la fin de la guerre en 1918. Achevé en 1924, le navire fut initialement affecté à la flotte méditerranéenne et fut transféré à la flotte atlantique en 1929, servant parfois de vaisseau amiral. Mis en réserve en 1930, le Frobisher est converti en navire-école de cadets en 1932 avant d'être remis en réserve en 1937. Deux ans plus tard, il est réactivé pour servir à nouveau de navire-école. Lorsque la Seconde Guerre mondiale a commencé en 1939, la Royal Navy a décidé de le reconvertir en croiseur lourd, mais les travaux ont été retardés à plusieurs reprises par des réparations plus prioritaires pour d'autres navires et il n'a repris le service qu'au début de 1942. Frobisher a été transféré à la flotte de l'Est et a passé la majeure partie des deux années suivantes en service d'escorte. Elle est retournée au Royaume-Uni au début de 1944 pour participer à l'opération Neptune, la partie navale de l'invasion de la Normandie en juin. Le navire a bombardé les défenses côtières allemandes le 6 juin, mais a été endommagé par une torpille en août. La Royal Navy a décidé de le reconvertir en navire-école alors qu'il était en réparation et que les travaux ont été achevés en 1945. Frobisher a occupé ce poste jusqu'à ce qu'il soit remplacé en 1947 et le navire a été vendu à la ferraille en 1949.
HMS Frolic/HMS Frolic :
Cinq navires de la Royal Navy britannique ont été baptisés HMS Frolic. Le premier HMS Frolic (1806) était un sloop de 18 canons de 384 tonnes en service de 1806 à 1813. Voir aussi Capture du HMS Frolic. Le deuxième HMS Frolic (1820) était un sloop de 10 canons de 236 tonnes lancé en 1820 et vendu en 1838. Le troisième HMS Frolic (1842) était un sloop de 16 canons de 511 tonnes lancé en 1842 et vendu en 1864. Le quatrième HMS Frolic (1872) était une canonnière à vis composite lancée en 1872. Converti en navire de forage en 1888. Rebaptisé WV.30 lors de la conversion en navire de garde-côtes en 1893 et ​​renommé WV.41 en 1897. Vendu en avril 1908. Le cinquième HMS Frolic (1943 ) était un dragueur de mines de classe Lend-Lease Auk lancé en 1943, retourné à la marine américaine en 1947, et à son tour vendu à la marine turque en tant que navire d'étude, servant de TCG Çandarlı (AGS-2, plus tard A-593) jusqu'en 1986.
HMS Frolic_(1806)/HMS Frolic (1806):
Le HMS Frolic était un sloop de 18 canons de la classe Cruizer de la Royal Navy. Elle a été construite par Boole, de Bridport et a été lancée le 9 février 1806. Bien qu'elle ait participé à la capture de la Martinique, de la Guadeloupe et de Saint Martin, elle semble avoir eu une carrière sans incident jusqu'au 8 octobre 1812, lorsque le sloop américain- l'USS Wasp de guerre l'a capturée après un combat acharné. Plus tard dans la journée, les Britanniques ont repris Frolic et capturé Wasp. Frolic a été démantelé en 1813.
HMS Frolic_(1820)/HMS Frolic (1820):
Le HMS Frolic était un sloop de classe Cherokee de 10 canons construit pour la Royal Navy dans les années 1810. Elle a été vendue en 1838.
HMS Fulminante_(1798)/HMS Fulminante (1798):
Le HMS Fulminante était un cotre appartenant à la marine française que les Britanniques ont capturé en 1798, les Français ont repris en 1800 et les Britanniques ont repris trois mois plus tard. Elle a fait naufrage au début de 1801.
HMS Furieuse_(1809)/HMS Furieuse (1809):
Furieuse était une frégate de 38 canons de la marine française. La Royal Navy l'a capturée en 1809 et l'a mise en service en tant que HMS Furieuse de cinquième rang. Elle a passé la majeure partie de sa carrière britannique dans la mer Méditerranée, bien que vers la fin de la guerre de 1812, elle ait brièvement servi sur la station nord-américaine. Il fut désarmé en 1815 et vendu pour démolition en 1816.
HMS Furieux/HMS Furieux :
Cinq navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Furious : HMS Furious (1797) était un brick de 12 canons de classe Courser lancé en 1797 et vendu en 1802. HMS Furious (1804) était un canon de 12 canons de classe Archer -brig lancé en 1804 et vendu en 1815. Le HMS Furious (1850) était une frégate à aubes à coque en bois lancée en 1850. Elle fut encaissée en 1867 et vendue en 1884. Le HMS Furious (1896) était un croiseur protégé de deuxième classe de classe Arrogant lancé en 1896. Il a été encombré en 1915 et rebaptisé Forte, et a été vendu en 1923. Le HMS Furious (47) était un croiseur de bataille de classe Courageous modifié lancé en 1916. Il a été converti en porte-avions à pont affleurant entre 1921 et 1925 et a été vendu en 1948.
HMS Furieux_(1850)/HMS Furieux (1850) :
Le HMS Furious était une frégate à roue à aubes à vapeur de 16 canons de la Royal Navy construite au chantier naval de Portsmouth et lancée le 26 août 1850. Elle était le navire de tête de la classe de deux navires de la frégate de classe Furious . Elle a été construite au coût de 64 794 £, dont ses machines ont coûté 24 577 £. Le 29 octobre 1853, Furious heurta un rocher englouti dans les Dardanelles à 20 milles marins (37 km) de Gallipoli , Empire ottoman et fut endommagé. Par conséquent, l'amiral Dundas a transféré son drapeau au HMS Tiger. Le 15 avril 1854, elle coula la corvette Andromaque à Odessa après avoir été sous le feu de l'artillerie basée à terre. Le Furious fut envoyé avec 14 canonnières en renfort à l'escadre chinoise en 1857. Il devint un charbonnier à Portsmouth en mars 1867 et fut vendu pour démolition en 1884 à Castle, de Charlton.
HMS Furieux_(47)/HMS Furieux (47) :
Le HMS Furious était un croiseur de bataille modifié de classe Courageous construit pour la Royal Navy (RN) pendant la Première Guerre mondiale. Conçu pour soutenir le Baltic Project défendu par le First Sea Lord, Lord Fisher, le navire était très légèrement blindé et conçu avec une batterie principale de seulement deux canons de 18 pouces (457 mm). Furious a été modifié en tant que porte-avions pendant sa construction. Sa tourelle avant a été retirée et un poste de pilotage a été ajouté à sa place, de sorte que les avions devaient manœuvrer autour de la superstructure pour atterrir. Plus tard dans la guerre, le navire avait sa tourelle arrière retirée et un deuxième poste de pilotage installé à l'arrière de la superstructure, mais cela était moins que satisfaisant en raison de la turbulence de l'air. Furious a été brièvement désarmé après la guerre avant d'être reconstruit avec un poste de pilotage complet au début des années 1920. Après sa conversion, Furious a été largement utilisé pour les essais d'avions navals et plus tard comme transporteur d'entraînement une fois que les nouveaux transporteurs blindés comme l'Ark Royal sont entrés en service à la fin des années 1930. Pendant les premiers mois de la Seconde Guerre mondiale, le porte-avions passe son temps à chasser les raiders allemands dans l'Atlantique Nord et à escorter des convois. Cela a radicalement changé pendant la campagne de Norvège au début de 1940 lorsque son avion a fourni un soutien aérien aux troupes britanniques à terre en plus d'attaquer la navigation allemande. La première de ce qui allait être de nombreuses missions de convoyage d'avions a été effectuée par le porte-avions pendant la campagne. Après le retrait des troupes britanniques en mai, Furious a effectué plusieurs frappes anti-navigation en Norvège avec peu de résultats avant de commencer une routine régulière de convoyage d'avions pour la Royal Air Force. Au début, Furious a fait plusieurs voyages en Afrique de l'Ouest, mais elle a commencé à transporter des avions à Gibraltar en 1941. Une attaque infructueuse contre les ports occupés par les Allemands sur l'océan Arctique a interrompu les missions de ferry à la mi-1941. Furious a fait l'objet d'un long radoub aux États-Unis et a passé quelques mois à s'entraîner après son retour en avril 1942. Elle a effectué plusieurs autres voyages en ferry au milieu de 1942 avant que son avion n'attaque les aérodromes de Vichy en Algérie française dans le cadre des premières étapes de l'opération. Torch en novembre 1942. Le navire est resté en Méditerranée jusqu'en février 1943, date à laquelle il a été transféré à la Home Fleet. Furious a passé la majeure partie de 1943 à s'entraîner, mais a lancé un certain nombre d'attaques contre le cuirassé allemand Tirpitz et d'autres cibles en Norvège au cours de la première moitié de 1944. En septembre 1944, le navire montrait son âge et il a été placé en réserve. Furious a été mis hors service en avril 1945, mais n'a été vendu à la ferraille qu'en 1948.
Four HMS/Four HMS :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Furnace : le HMS Furnace (1695) était un bombardier à 4 canons lancé en 1695 et démoli en 1725. Le HMS Furnace (1740) était un bombardier à 14 canons lancé en 1740 et vendu en 1763. Le HMS Furnace (1779) était un navire de pompiers de 8 canons lancé en 1779 et vendu en 1783. Le HMS Furnace (1797) était un navire de combat de 12 canons lancé en 1797 et vendu en 1802.
Four HMS_(1797)/Four HMS (1797) :
Le HMS Furnace était un canonnier de classe Courser lancé en 1797 et vendu en 1802.
HMS Fury_(1779)/HMS Fury (1779):
Le HMS Fury était un sloop de classe Swan de la Royal Navy et a été lancé en mars 1779. Il a principalement exercé des fonctions anti-corsaires pendant la guerre d'indépendance américaine, à la fois dans la Manche et plus tard dans la mer des Caraïbes. Elle a eu une courte durée de vie, étant payée après moins de 5 ans de service et démantelée 3 ans plus tard, mais avait des commandants notables.
HMS Fury_(1794)/HMS Fury (1794):
Le HMS Ferret était un hoy néerlandais du même nom que l'Amirauté a acheté en 1794 pour être utilisé comme canonnière. Il la vendit en mai 1802.
HMS Fury_(1814)/HMS Fury (1814):
Le HMS Fury était un bombardier de classe Hecla de la Royal Navy britannique.
HMS Fury_(1845)/HMS Fury (1845):
Le HMS Fury était un sloop de classe Bulldog conçu par Sir William Symonds, inspecteur de la marine. Il est commandé le 19 février 1844. Après sa mise en service, il s'embarque pour les Indes orientales et participe à l'action contre les jonques pirates près du Vietnam. Elle était alors dans la mer Noire pour la guerre russe suivie de la deuxième guerre de l'opium avec la Chine. Il fut vendu pour démolition en juillet 1864. Le Fury était le huitième navire nommé puisqu'il était utilisé pour un sloop de 14 canons, lancé par Lime & Mackenzie de Leith le 18 mars 1779 et démantelé en avril 1787.
HMS Fury_(H76)/HMS Fury (H76):
Le HMS Fury était un destroyer de classe F construit pour la Royal Navy dans les années 1930. Bien qu'affecté à la Home Fleet une fois terminé, le navire a été attaché à la flotte méditerranéenne en 1935-1936 pendant la crise d'Abyssinie. Pendant la guerre civile espagnole de 1936 à 1939, elle passa du temps dans les eaux espagnoles, faisant respecter le blocus des armes imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés du conflit. Le navire a escorté les plus gros navires de la flotte au début de la Seconde Guerre mondiale et a joué un rôle mineur dans la campagne norvégienne de 1940. Le Fury a été envoyé à Gibraltar au milieu des années 1940 et a fait partie de la Force H où il a participé à l'attaque. sur Mers-el-Kébir et la bataille de Dakar. Le navire a escorté de nombreux convois vers Malte en 1940-1941 et des convois arctiques en 1942. Fury a été brièvement transféré en Méditerranée en août 1942 pour participer à l' opération Pedestal mais est retourné à la Home Fleet immédiatement après pour reprendre son rôle de filtrage des convois vers la Russie. Elle a continué dans ce rôle jusqu'en mars 1943, date à laquelle elle a commencé à escorter des convois dans l'Atlantique Nord pendant plusieurs mois. Le navire a été transféré à la flotte méditerranéenne quelques mois plus tard lorsque les Alliés ont commencé à débarquer sur le territoire italien à la mi-1943. Plus tard dans l'année, elle a participé à la campagne du Dodécanèse dans la mer Égée où elle a aidé à couler un convoi de troupes allemandes. Fury retourna dans la Home Fleet au milieu de 1944 en préparation de l'opération Neptune, l'invasion alliée de la France. Le navire a fourni un soutien de tir naval pendant les débarquements jusqu'à ce qu'il heurte une mine lors d'une tempête le 21 juin et soit ensuite projeté à terre. Elle a été jugée non économique à réparer et la mise au rebut a commencé en septembre.
HMS G1/HMS G1 :
Le HMS G1 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G10/HMS G10 :
Le HMS G10 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G11/HMS G11 :
Le HMS G11 était un sous-marin de classe G de la Royal Navy en service pendant la Première Guerre mondiale. L'un des six de sa classe construits par Vickers à Barrow in Furness, il a été lancé le 22 février 1916 et mis en service le 13 mai 1916.
HMS G12/HMS G12 :
Le HMS G12 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G13/HMS G13 :
Le HMS G13 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G14/HMS G14 :
Le HMS G14 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G2/HMS G2 :
Le HMS G2 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G3/HMS G3 :
Le HMS G3 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G4/HMS G4 :
Le HMS G4 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G5/HMS G5 :
Le HMS G5 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G6/HMS G6 :
Le HMS G6 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G7/HMS G7 :
Le HMS G7 était un sous-marin britannique de classe G construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale.
HMS G8/HMS G8 :
Le HMS G8 était un sous-marin de classe G de la Royal Navy qui a servi pendant la Première Guerre mondiale, coûtant environ 125 000 £.
HMS G9/HMS G9 :
Le HMS G9 était un sous-marin britannique de classe G, l'un des huit sous-marins de la Royal Navy connus pour avoir été perdus lors de tirs amis pendant la Première Guerre mondiale.
HMS Gabbard_(D47)/HMS Gabbard (D47):
Le HMS Gabbard était un destroyer de classe Battle de la Royal Navy (RN). Elle a été nommée en l'honneur de la bataille du Gabbard, qui a eu lieu en 1653 et qui a abouti à une victoire anglaise sur la flotte néerlandaise. Gabbard a été construit par Swan Hunter & Wigham Richardson Limited sur la Tyne. Elle a été posée le 2 février 1944, lancée le 16 mars 1945 et achevée le 10 décembre 1946.
HMS Gabriel / HMS Gabriel :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Gabriel, du nom de l'ange Gabriel. Deux autres étaient prévus : le HMS Gabriel (1410) était un navire acheté en 1410 et donné en 1413. Le HMS Gabriel (1416) était un navire lancé en 1416. Son sort est inconnu. Le HMS Gabriel (1417) était un balinger lancé en 1417. Le HMS Gabriel (1575) était un navire de découverte en service en 1575. Le HMS Gabriel devait être un destroyer de classe Marksman, mais il a été rebaptisé HMS Ithuriel avant son lancement en 1916. Le HMS Gabriel (1915) était un destroyer de classe Marksman lancé en 1915 et vendu en 1921. Le HMS Gabriel devait être un dragueur de mines de classe Algerine, commandé en 1943 mais annulé en 1944.
HMS Gabriel_(1915)/HMS Gabriel (1915):
Le HMS Gabriel était un chef de flottille de classe Marksman de la Royal Navy britannique, qui a pris part à la Première Guerre mondiale. Le navire a été construit par Cammell Laird à Birkenhead, lancé le 23 décembre 1915 et mis en service en juillet 1916. Gabriel a servi dans la Grande Flotte, dirigeant une flottille de destroyers et a ensuite été utilisé comme poseur de mines. Elle survécut à la guerre, avant d'être vendue à la ferraille en mai 1921.
HMS Gaddesden_(1917)/HMS Gaddesden (1917):
Le HMS Gaddesden était un dragueur de mines de la classe Hunt de la Royal Navy commandé vers la fin de la Première Guerre mondiale. Il a été mis en service en 1918 sous les ordres du lieutenant. GH Hughes-Onslow pour la flottille de dragueurs de mines rapides n° 12, sur la rivière Clyde ; elle a payé en septembre 1919.
HMS Gadfly/HMS Gadfly :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Gadfly : Le HMS Gadfly (1856) était une canonnière à vis de classe Cheerful lancée en 1856 et démantelée en 1864. Le HMS Gadfly (1879) était une canonnière à fer plat de classe Ant lancée en 1879. Il fut envoyé au Cap de Bonne-Espérance en avril 1886 et devint un briquet à charbon nommé YC 230 en 1900. Il fut vendu en 1918. Le HMS Gadfly (1906) était un destroyer côtier lancé en 1906, et rebaptisé TB 6 plus tard cette année-là. Elle a été vendue en 1920. Le HMS Gadfly (1915) était une canonnière de classe Fly lancée en 1915 et transférée au Département de la Guerre en 1923.
HMS Gaiete_(1797)/HMS Gaiete (1797):
Le HMS Gaiete (également Gayette) était une corvette française de classe Bonne Citoyenne que la frégate britannique HMS Arethusa a capturée au large des Bermudes en 1797. Elle a ensuite servi la Royal Navy jusqu'à sa vente en 1808.
HMS Gainsborough/HMS Gainsborough :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Gainsborough : Gainsborough était un navire de 40 canons lancé en 1653. Il fut rebaptisé HMS Swallow en 1660 et classé au quatrième rang. Elle a fait naufrage en 1692. Le HMS Gainsborough (1918) était un dragueur de mines de classe Hunt, construit sous le nom de HMS Gorleston, mais renommé avant d'être lancé en 1918. Il a été vendu en 1928.
HMS Gainsborough_(1918)/HMS Gainsborough (1918):
Le HMS Gainsborough était un dragueur de mines de classe Hunt de la Royal Navy commandé vers la fin de la Première Guerre mondiale. Elle a été déposée sous le nom de HMS Gorleston, mais renommée après la chasse au renard de Gainsborough, Lincolnshire avant son lancement. Elle a été vendue en juin 1928.
Gala HMS/Gala HMS :
Le HMS Gala était un destroyer de classe River de type Yarrow commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1903-1904. Nommé d'après les Gala Waters dans la région des Scottish Borders au sud d'Édimbourg, il fut le premier navire de la Royal Navy à porter ce nom. Il a été lancé le 7 janvier et a été accidentellement coulé lors d'une collision avec le croiseur Attentive le 28 avril 1908.
HMS Galatée/HMS Galatée :
Le HMS Galatea, d'après le Galatea de la mythologie, a été le nom de huit navires de la Royal Navy britannique. Le HMS Galatea (1776) était un post-navire de sixième rang de 20 canons lancé en 1776 et démantelé en 1783. Le HMS Galatea (1794) était un cinquième rang de 32 canons lancé en 1794 et démantelé en 1809. HMS Galatea (1810) était une cinquième cadence de 36 canons lancée en 1810, une coque de charbon après 1836 et démantelée en 1849. Le HMS Galatea (1859) était une frégate à vis en bois lancée en 1859 et démantelée en 1883. En 1866, elle partit pour une croisière mondiale, sous le commandement du prince Alfred, duc d'Édimbourg. Le HMS Galatea (1887) était un croiseur de première classe de classe Orlando construit à Glasgow, et lancé le 10 mars 1887 et vendu pour démolition le 5 avril 1905. Le HMS Galatea (1914) était un croiseur léger de classe Arethusa lancé le 14 mai 1914 au chantier naval William Beardmore and Company et vendu en 1921. Le HMS Galatea (71) était un croiseur léger d'une (autre) classe Arethusa, lancé le 9 août 1934 au chantier naval Scotts à Greenock, en Écosse, torpillé et coulé en Méditerranée le 14 décembre 1941 avec la perte de la plupart de son équipage. Le HMS Galatea (1946) était une frégate en pierre RNVR à Kingston upon Hull désaffectée en 1958. Le HMS Galatea (F18) était une frégate de classe Leander construite en 1963 et utilisée comme cible en 1988.
HMS Galatée_(1776)/HMS Galatée (1776) :
Le HMS Galatea était un navire de poste de classe Sphinx de 20 canons de la Royal Navy. Elle a été conçue par John Williams et construite par Adam Hayes à Deptford Dockyard et lancée le 21 mars 1776. Elle a servi pendant la guerre d'indépendance américaine.
HMS Galatée_(1794)/HMS Galatée (1794) :
Le HMS Galatea était une frégate à voile de cinquième rang de 32 canons de la Royal Navy britannique que George Parsons a construite à Bursledon et lancée en 1794. Avant d'être démantelée en 1809, elle a remporté de nombreux prix et a participé à un certain nombre d'actions, d'abord dans le Manche et au large de l'Irlande (1794–1803), puis dans les Caraïbes (1802–1809), dont une qui a valu à son équipage la Médaille du service général de la marine.
HMS Galatée_(1810)/HMS Galatée (1810) :
Le HMS Galatea était un cinquième rang de classe Apollo de la Royal Navy. La frégate a été construite à Deptford Dockyard, Londres, Angleterre et lancée le 31 août 1810. En 1811, elle a participé à la bataille de Tamatave, bataille qui a confirmé la domination britannique des mers à l'est du cap de Bonne-Espérance pour le reste des guerres napoléoniennes. . Elle a été encaissée en 1836 et démantelée en 1849.
HMS Galatée_(1859)/HMS Galatée (1859) :
Le HMS Galatea était une frégate à vis en bois de sixième rang de classe Jason de 26 canons de la Royal Navy, lancée en 1859 et démolie en 1883.
HMS Galatée_(1887)/HMS Galatée (1887) :
Le HMS Galatea était l'un des sept croiseurs blindés de la classe Orlando construits pour la Royal Navy au milieu des années 1880. Elle est vendue à la ferraille le 5 avril 1905.
HMS Galatée_(1914)/HMS Galatée (1914) :
Le HMS Galatea était l'un des huit croiseurs légers de classe Arethusa construits pour la Royal Navy dans les années 1910. Elle a combattu pendant la Première Guerre mondiale, participant à la bataille du Jutland. Après la guerre, elle a été ferraillée.
HMS Galatée_(71)/HMS Galatée (71) :
Le HMS Galatea était un croiseur léger de classe Arethusa de la Royal Navy. Elle a été construite par Scotts Shipbuilding & Engineering Co. (Greenock, Écosse), la quille étant posée le 2 juin 1933. Elle a été lancée le 9 août 1934 et mise en service le 14 août 1935.
HMS Galatée_(F18)/HMS Galatée (F18) :
Le HMS Galatea (F18) était une frégate de classe Leander de la Royal Navy. Elle a été construite par Swan Hunter & Wigham sur le Tyne. Il a été lancé le 23 mai 1963 et mis en service le 25 avril 1964 et était le huitième navire de la Royal Navy à porter ce nom.
HMS Galgo/HMS Galgo :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Galgo, d'après le Galgo Español, le lévrier espagnol : HMS Galgo (1742) était un sloop corsaire espagnol de douze canons de 4 livres (espagnol) et de 178 tonnes de charge que le Hampshire a capturé en 1742 Il fut vendu le 24 mars 1743. HMS Galgo (1743) était un sloop de dix canons de 6 livres et 272 tonnes de charge, lancé en 1743 sous le nom de HMS Galgo. Elle a été rebaptisée HMS Swallow cette année-là, mais a fait naufrage à la fin de 1744. HMS Galgo (1745) HMS Galgo (1799) était une corvette espagnole de 16 canons capturée en 1799 qui a sombré en 1800. HMS Galgo (1801) était le mercantile Guirlande, achetée en 1801 et vendue en 1814.
HMS Galgo_(1799)/HMS Galgo (1799):
Le HMS Galgo était un corsaire jamaïcain que la marine espagnole a capturé en 1797 et nommé Galgo Inglés (lévrier anglais), et que les Britanniques ont capturé en novembre 1799. Au cours de sa brève carrière, elle a détenu, pris ou détruit un certain nombre de petits prix avant octobre 1800. , lorsqu'il a sombré, entraînant la perte de la plupart de son équipage et de ses passagers.
HMS Galgo_(1801)/HMS Galgo (1801):
Le HMS Galgo était le mercantile Garland, que l'Amirauté britannique a acheté en 1801. Il a eu une brève carrière dans la Manche avant d'être désarmé. Elle a été réaménagée en tant que fusée en 1809, la première de la Royal Navy (et presque certainement du monde), et a servi en tant que telle mais sans distinction dans la campagne infructueuse de Walcheren. Elle fut ensuite de nouveau désarmée avant d'être vendue en 1814.
HMS Gallant / HMS Gallant :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Gallant : le HMS Gallant (1797) était un canonnier lancé en 1797 et connu pendant au moins une partie de sa carrière sous le nom de Gunboat n° 29. Il fut vendu en 1802. Le HMS Gallant (1804 ) était un brick de 12 canons lancé en 1804 et vendu en 1815. Le HMS Gallant (H59) était un destroyer de classe G lancé en 1935. Il fut endommagé par une mine en 1941 et un raid aérien en 1942, étant déclaré perte totale. Il a été coulé en tant que blockship en 1943 et l'épave a été dispersée en 1953. Le HMS Gallant devait être un destroyer de classe G. Elle a été commandée en 1944 sous le nom de HMS Gael, mais a été annulée l'année suivante.
HMS Gallant_(H59)/HMS Gallant (H59):
Le HMS Gallant (H59) était un destroyer de classe G, construit pour la Royal Navy au milieu des années 1930. Pendant la guerre civile espagnole de 1936 à 1939, le navire a passé un temps considérable dans les eaux espagnoles, appliquant le blocus des armes imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés du conflit. Gallant a été transféré de la flotte méditerranéenne peu après le début de la Seconde Guerre mondiale vers les îles britanniques, pour escorter les navires dans les eaux locales. Il est légèrement endommagé par des avions allemands lors de l'évacuation des troupes alliées de Dunkerque fin mai 1940. Suite à des réparations, Gallant est transféré à Gibraltar et sert dans la Force H pendant plusieurs mois. En novembre, le navire est transféré à la flotte méditerranéenne, où il escorte plusieurs convois. Elle a heurté une mine en janvier 1941 et a été remorquée à Malte pour des réparations. Ceux-ci se sont avérés importants et Gallant a été encore plus endommagé par des quasi-accidents lors d'un raid aérien en avril 1942, avant qu'ils ne soient achevés. Les dommages supplémentaires ont rendu le navire peu économique à réparer, il a donc été sabordé en tant que blockship en 1943. Son épave a été démolie en 1953.
HMS Gambia_(48)/HMS Gambia (48):
Le HMS Gambia (fanion numéro 48, plus tard C48) était un croiseur léger de classe Fidji de la Royal Navy. Elle était au service de la Royal New Zealand Navy (RNZN) sous le nom de HMNZS Gambia de 1943 à 1946. Elle a été nommée d'après la colonie de la Couronne de Gambie à l'époque et a été le seul navire de la Royal Navy à porter ce nom.
HMS Gamunu/HMS Gamunu :
Le HMS Gamunu était un établissement à terre de la Royal Navy à Ceylan. Avec l'Amirauté prenant le contrôle de la Ceylan Naval Volunteer Force en 1942, son quartier général à Kochchikade a été commandé sous le nom de HMS Gamunu. Construit au coût de Rs 28 000, il a fourni des bureaux pour le commandant, les officiers d'état-major et le payeur, des mess et une armurerie. Il avait un petit terrain de parade et un canon de 12 livres. Les installations ont été agrandies pendant la Seconde Guerre mondiale et sont restées le quartier général de la Ceylan Royal Naval Volunteer Force après avoir été transférées au gouvernement de Ceylan à la fin de la guerre. Il est resté le quartier général de la Force navale volontaire après la formation de la Marine royale de Ceylan en 1950, jusqu'à ce qu'il soit remis à l'Autorité portuaire.
HMS Gange/HMS Gange :
Deux navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont été nommés HMS Ganges d'après le fleuve Gange en Inde. Le HMS Ganges (1782) était un navire de ligne de troisième rang de 74 canons lancé en 1782 et démantelé en 1816. Le HMS Ganges (1821) était un second rang de 84 canons lancé en 1821 et finalement démantelé en 1930. Elle était le dernier voilier de la Marine à servir de vaisseau amiral. Le HMS Ganges (établissement à terre) était un établissement d'entraînement, à l'origine à bord du second HMS Ganges. Elle était en service entre 1865 et 1976. Au cours de cette période, un certain nombre d'autres navires ont été renommés HMS Ganges tout en servant d'établissement : le HMS Minotaur était Ganges entre 1906 et 1908, et de nouveau entre 1913 et 1919. Elle était également Ganges II entre 1908 et 1912, et de nouveau entre 1920 et 1922. Le HMS Caroline était Ganges entre 1908 et 1913. Le HMS Agincourt était Ganges II entre 1906 et 1908. RNTE Shotley, un établissement de formation à terre créé en 1905 était Ganges II de 1913 à 1919, et Gange de 1927 à 1976.
HMS Gange_(1782)/HMS Gange (1782) :
Le HMS Ganges était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé en 1782 à Rotherhithe. Elle a été le premier navire de la Marine à porter ce nom et était le nom du navire de sa classe. Elle a vu le service actif de 1782 à 1811, en Europe et aux Antilles.
HMS Gange_(1821)/HMS Gange (1821):
Le HMS Ganges était un navire de seconde classe de 84 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 10 novembre 1821 à Bombay Dockyard, construit en teck. Elle a été le dernier voilier de la Marine à servir de navire amiral et a été le deuxième navire à porter ce nom. Les ordres de l'Amirauté du 4 juin 1816 ordonnèrent qu'elle soit construite comme un fac-similé du HMS Canopus (l'ex-navire français Franklin, qui avait combattu à la bataille du Nil). La construction a commencé en mai 1819, sous la direction du maître constructeur de navires Jamsetjee Bomanjee Wadia. Lorsque le HMS Liverpool a été payé à Bombay en janvier 1822, le capitaine de Liverpool, Francis Augustus Collier, et ses officiers et son équipage ont été transférés au Gange nouvellement construit et l'ont ramené à Spithead, arrivant le 6 octobre 1822. Le Gange a été mis en service à Portsmouth en 1823. , et a servi dans plusieurs endroits au cours des décennies suivantes. Les événements notables comprenaient une période en tant que navire amiral de la station sud-américaine pendant trois ans, au cours de laquelle elle a débarqué des Royal Marines à Rio de Janeiro après une mutinerie de soldats brésiliens. Elle vit également des actions en Méditerranée de 1838 à 1840, bombardant Beyrouth et bloquant Alexandrie. Elle a été payée pendant la guerre de Crimée et n'a vu aucune action. De 1857 à 1861, elle était le navire amiral de la Pacific Station, basée à Valparaíso, au Chili sous le commandement du contre-amiral Robert Lambert Baynes. Elle a passé beaucoup de temps à régler le différend frontalier de San Juan depuis le chantier naval Esquimalt Royal Navy à la colonie de l'île de Vancouver, après quoi elle est retournée en Angleterre pour être convertie en navire-école; elle a commencé son service en tant que navire-école HMS Ganges en 1865 à Mylor Harbour, près de Falmouth ; en 1899, elle a été déplacée à Harwich. En 1905, elle fait partie du RNTE (Royal Naval Training Establishment) Shotley, qui comprend également les navires HMS Caroline et HMS Boscawen III. Elle a été rebaptisée Tenedos III en 1906, puis a déménagé à Devonport pour faire partie de l'établissement de formation HMS Indus ; le 13 août 1910, il est rebaptisé Indus V. En octobre 1922, il est rebaptisé Impregnable III et transféré à l'établissement d'entraînement HMS Impregnable, également à Devonport. Elle a finalement été retirée du service en 1923 et transférée au chantier naval; en 1929, elle est vendue pour rupture. L'année suivante, après plus d'un siècle de service, elle est finalement démantelée à Plymouth. Lors de la rupture, une partie du bois a été utilisée pour fabriquer des souvenirs, ayant généralement une petite plaque en laiton avec une partie de l'histoire du navire attachée. Le lambris de la cabine du capitaine a été acheté par Thomas Nelson, 4e comte Nelson, qui l'a installé dans la pièce principale du dernier étage de Trafalgar Park dans le Wiltshire. La cabine du capitaine à l'arrière a été utilisée dans la construction de l'hôtel Burgh Island dans le Devon, où elle se trouve encore aujourd'hui. En 1933, les bois du navire ont également été utilisés pour construire la croix qui se dresse à l'extérieur de l'extrémité est de la cathédrale de Guildford à Surrey. La ville de Ganges, en Colombie-Britannique, sur l'île de Salt Spring, et les eaux adjacentes de Ganges Harbour portent le nom du HMS Ganges. De plus, le tableau arrière de l'un des bateaux du HMS Ganges occupe une place de choix dans le Centennial Park de la ville de Ganges. La communauté de Vesuvius Bay, également sur l'île de Saltspring, a été nommée d'après le HMS Vesuvius, qui, avec Ganges, a également été affecté à la Pacific Station. L'insigne du navire a été adopté par le Saltspring Island Sailing Club, et l'éléphant distinctif de l'insigne est le symbole clé du burgee du club.
HMS Ganges_(établissement_à_terre)/HMS Ganges (établissement à terre) :
Le HMS Ganges était un navire-école et plus tard une frégate de pierre de la Royal Navy. Elle a été établie en tant qu'établissement de formation pour garçons en 1865 et était basée à bord d'un certain nombre de carcasses avant de déménager à terre. Elle était basée alternativement à Falmouth, Harwich (à partir de 1899) et Shotley (à partir de 1905). Elle est restée en service à RNTE Shotley jusqu'en octobre 1976. Le HMS Ganges était également connu sous le nom de Shotley Training Establishment.
HMS Ganges_mast/Mât du HMS Ganges :
Un mât de navire se dresse sur le site de l'établissement à terre de la Royal Navy HMS Ganges à Shotley, Suffolk en Angleterre. Il était autrefois utilisé pour la pratique de l'escalade de mât lorsque le site était un centre de formation pour les garçons marins. Chaque garçon de l'école devait grimper à mi-hauteur du mât pour se qualifier. Lors des cérémonies, le mât était occupé par une équipe de garçons debout sur différentes parties. Celui qui se tenait sur le camion au sommet était connu sous le nom de "bouton boy". En 1928, l'un des garçons qui escaladaient le mât mourut après être tombé et avoir raté le filet de sécurité à sa base. Ganges a fermé en 1976 et le mât est ensuite tombé en désuétude, bien qu'il s'agisse d'une structure classée de grade II. Il y a des propositions pour restaurer le mât dans le cadre d'un réaménagement du site pour le logement.
HMS Fou de Bassan/HMS Fou de Bassan :
Neuf navires et deux établissements à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Gannet, d'après l'oiseau de mer le Gannet :
HMS Fou de Bassan_(1878)/HMS Fou de Bassan (1878):
Le HMS Gannet est un sloop de guerre à vis de classe Doterel de la Royal Navy lancé le 31 août 1878. Il est devenu un navire-école dans la Tamise en 1903, puis a été prêté comme navire-école pour les garçons dans le Hamble à partir de 1913. Elle était restauré en 1987 et fait maintenant partie de la flotte historique nationale du Royaume-Uni.
HMS Fou de Bassan_(1927)/HMS Fou de Bassan (1927):
Le HMS Gannet était une canonnière fluviale de la Royal Navy construite par Yarrow Shipbuilders en 1927 pour la patrouille du Yangtze. Gannet est le navire jumeau du HMS Peterel. Fonctionnant à l'origine dans la région de Hong Kong, Gannet a été endommagé par des avions japonais et s'est rendu à Chongqing, la capitale chinoise de la guerre, pour y être réparé. Les Britanniques ont décidé de présenter à la fois la canonnière et son navire jumeau Peterel à la Chine en cadeau, les transferts officiels ayant lieu en février 1942. Le mois suivant, les deux canonnières ont officiellement rejoint le ROCN et Gannet a été renommé Ying Shan (英山, traduction littérale = britannique Montagne). La canonnière a servi avec le ROCN jusqu'au 30 novembre 1949, lorsque le commandant de la flottille fluviale du ROCN a fait défection pour faire avancer la force communiste qui bloquait le fleuve Yangtze, emmenant sept bateaux du côté communiste, dont Ying San. Après avoir rejoint le PLAN, la canonnière a de nouveau été rebaptisée Nu River. Elle a servi jusqu'à sa retraite en 1975.
HMS Gannet_(frégate_de_pierre)/HMS Gannet (frégate de pierre) :
Le HMS Gannet est une base d'opérations avancée de la Fleet Air Arm de la Royal Navy située à l'aéroport de Glasgow Prestwick, dans le South Ayrshire en Écosse. L'installation était auparavant également connue sous le nom de Royal Naval Air Station (RNAS) Prestwick avant d'être réduite en 2001. Elle accueillait le seul vol de recherche et de sauvetage (SAR) de la Fleet Air Arm en Écosse (HMS Gannet SAR Flight). Le vol SAR a été mis hors service en mars 2016, laissant la base fonctionner comme une base d'opérations avancée et un soutien à l'armée britannique.
HMS Ganymède_(1809)/HMS Ganymède (1809) :
Le HMS Ganymède était une carcasse de prison britannique amarrée dans le port de Chatham dans le Kent, en Angleterre. Le HMS Ganymède était l'ancienne frégate française de 450 tonnes Hébé (20 canons, percés pour 34), qui, sous le commandement du lieutenant Bretonneuire, fut capturée par la frégate britannique Loire le 6 février 1809 alors qu'elle était en route de Bordeaux à Saint-Domingue, transportant 600 barils de farine. Rebaptisé Ganymède, il a servi dans la Royal Navy avant d'être désarmé. Elle a été convertie en carcasse de prison en 1819 et plus tard démantelée en 1838.
HMS Gardénia/HMS Gardénia :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Gardenia : HMS Gardenia (1917) un sloop de classe Anchusa lancé en 1917 et vendu en 1923 HMS Gardenia (K99), une corvette de classe Flower lancée en 1940 et coulée en 1942
HMS Gardénia_(K99)/HMS Gardénia (K99) :
Le HMS Gardenia était une corvette de classe Flower qui a servi dans la Royal Navy et a été construite par William Simons and Company en 1940. Elle a été nommée d'après Gardenia. Mis en service en 1940, percuté et coulé par le HMS Fluellen le 9 novembre 1942.
HMS Gardiner_(K478)/HMS Gardiner (K478):
Le HMS Gardiner (K478) était une frégate britannique de classe Captain de la Royal Navy en service pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit à l'origine en tant que destroyer d'escorte de classe Evarts de la marine américaine USS O'Toole (DE-274), il a servi dans la Royal Navy de 1943 à 1946.
Guirlande HMS/guirlande HMS :
De nombreux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Garland. Le nom remonte à 1242, étant le plus ancien nom de navire confirmé de la Royal Navy. Navire anglais Garland (1590) (ou Guardland), un galion de 38/48 canons, construit en 1590 et coulé en 1618. Le navire Topsham Garland, contenant les possessions de Charles Ier d'Angleterre, fit naufrage sur l'île Godrevy à Cornwall le jour où Charles fut exécuté le 30 janvier 1649. Navire anglais Garland (1620), un navire intermédiaire lancé en 1620 et capturé par les Hollandais en 1652. HMS Garland (1654), un navire de 30 canons lancé en 1654 et initialement appelé HMS Grantham, rebaptisé Garland en 1660, devint pompier en 1688, transformé en frégate de cinquième rang en 1689 et finalement vendu en 1698. HMS Garland (1703), une frégate de cinquième rang de 44 canons lancée en 1703 et détruite en 1709. HMS Garland (1712) , une frégate de cinquième rang de 32 canons, initialement nommée HMS Scarborough, lancée en 1696. Capturée par les Français en 1710 au large de la Guinée, reprise en 1712 et rebaptisée Garland et utilisée comme brûlot ; vendu en 1744. HMS Garland (1748), navire de poste de sixième rang de 24 canons lancé en 1748 et vendu en 1783. Il devint alors le négrier Garland. Elle a fait six voyages complets de traite des esclaves à partir de 1784 et a fait naufrage au large de la Barbade en 1792 après avoir livré une septième cargaison d'esclaves. HMS Garland (1762), à l'origine une frégate française de 20 canons appelée Guirlande, capturée en 1762. Elle a peut-être été encaissée en 1768, n'ayant jamais été mise en service. HMS Garland , une frégate de sixième rang de 28 canons lancée en 1779 sous le nom de Sibyl , rebaptisée Garland en 1795 et détruite en 1798 au large de Madagascar . HMS Garland (1798), une goélette de 6 canons achetée en 1798 et vendue en mars 1803. HMS Garland (1800), à l'origine un corsaire français de 22 canons appelé Mars que le HMS Amethyst a capturé en 1800 et qui a fait naufrage en 1803 dans l'Ouest Indes. HMS Garland (1807), un navire de poste de sixième rang de classe Laurel de 22 canons lancé en 1807 et vendu en 1817. HMS Garland (1847), un paquet de pagaies en bois lancé en 1847 et vendu en 1855. HMS Garland (1856) , une canonnière à vis de classe Cheerful lancée en 1856 et démantelée en 1864. HMS Garland (1913), un destroyer de classe Acasta lancé en 1913 qui a combattu lors de la bataille du Jutland. Vendu en 1921. HMS Garland (H37), destroyer de classe G lancé en 1935. A servi dans la marine polonaise de 1940 à 1946. Vendu à la marine néerlandaise en 1947 et démantelé en 1964.
HMS Garland_(1748)/HMS Garland (1748):
Le HMS Garland était une frégate de la Royal Navy britannique, lancée à Sheerness en 1748. Elle a eu une carrière apparemment sans incident dans la Royal Navy, n'étant pas répertoriée comme participant à des engagements ou à des batailles. Elle a capturé des navires marchands français et américains. Sa capture la plus importante, en 1782, fut celle du corsaire Fair American, qui avait capturé en deux ans environ plus de 40 navires britanniques. La marine l'a vendue en 1783 et elle est devenue un navire négrier, effectuant six voyages complets de traite des esclaves et faisant naufrage alors qu'elle rentrait chez elle après avoir livré les esclaves qu'elle avait rassemblés lors de son septième voyage.
HMS Garland_(1798)/HMS Garland (1798):
Le HMS Garland était une goélette que la Royal Navy acheta aux Antilles en 1798 pour servir de tender au Prince of Wales, le navire amiral du commandant en chef de la station des îles sous le vent. Garland a capturé un corsaire d'une plus grande force qu'elle-même, ainsi que deux petits prix. Elle est vendue en mars 1803, lors de la paix d'Amiens.
HMS Garland_(1800)/HMS Garland (1800):
Le HMS Garland était le corsaire français Mars, lancé en 1798 qu'Amethyst captura en 1800. La Royal Navy le prit en service et l'envoya à la gare de la Jamaïque. Là, elle a eu une carrière brève et mouvementée avant de faire naufrage en 1803.
HMS Garland_(1807)/HMS Garland (1807):
Le HMS Garland était un navire de poste de classe Laurel de la Royal Navy de 22 canons. Elle a été construite par Richard Chapman à Bideford et lancée le 5 mai 1807. Elle a participé à la guerre de 1812 et a été vendue en 1817.
HMS Garland_(H37)/HMS Garland (H37):
Le HMS Garland, également connu sous son appellation polonaise ORP Garland, était un destroyer de classe G construit pour la Royal Navy au milieu des années 1930. Pendant la guerre civile espagnole de 1936 à 1939, le navire a passé un temps considérable dans les eaux espagnoles, appliquant le blocus des armes imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés du conflit. Peu de temps après le début de la Seconde Guerre mondiale, elle a été gravement endommagée par l'explosion prématurée de ses propres grenades sous-marines et a nécessité plus de six mois de réparations. Avant que ceux-ci ne soient achevés, Garland a été prêté à la marine polonaise en mai 1940. Le navire a ensuite été affecté à la flotte méditerranéenne et y a escorté des convois avant d'être affecté au commandement des approches occidentales en septembre pour des tâches d'escorte. Elle a escorté un convoi de Gibraltar à Malte lors de l' opération Halberd en septembre 1941 et a escorté le convoi PQ 16 d'Islande à Mourmansk en mai 1942. Elle a été gravement endommagée par un quasi-accident d'un bombardier allemand au cours de cette opération et a nécessité trois mois de réparations. Garland a ensuite été affecté à la Mid-Ocean Escort Force dans l'Atlantique Nord jusqu'en décembre 1943, date à laquelle elle a été transférée à Freetown, en Sierra Leone, pour escorter des convois au large de l'Afrique de l'Ouest. En avril 1944, le navire est transféré à la flotte méditerranéenne où il escorte des convois. Elle a coulé un sous-marin allemand en septembre avant de retourner au Royaume-Uni pour un long radoub qui a duré jusqu'en mars 1945. Garland a ensuite été affecté au Commandement des approches occidentales, mais a transporté des fournitures d'urgence vers les villes côtières de Belgique et des Pays-Bas immédiatement après la fin de la guerre en Mai. Il a été désarmé et récupéré auprès de la marine polonaise en juillet 1946. Quelques mois plus tard, le navire a été vendu à la marine royale néerlandaise pour être utilisé comme navire-école. Garland a été réaménagé en navire-école anti-sous-marin en 1948 et rebaptisé Marnix en 1950. Reclassé en frégate en 1952, le navire n'a été désarmé qu'en 1964 et mis au rebut par la suite.
HMS Garlies_(K475)/HMS Garlies (K475):
Le HMS Garlies (K475) était une frégate britannique de classe Captain de la Royal Navy en service pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit à l'origine en tant que destroyer d'escorte de classe Evarts de la marine américaine USS Fleming (DE-271), il a servi dans la Royal Navy de 1943 à 1945 et dans la marine américaine sous le nom de USS Garlies (DE-271) d'août à octobre 1945.
HMS Garry/HMS Garry :
Le HMS Garry était un destroyer de classe River de type Yarrow de la Royal Navy construit dans le cadre des estimations navales de 1903 à 1904. Nommé d'après la rivière Garry dans le centre-nord de l'Écosse, il a été le premier navire à porter ce nom dans la Royal Navy.
HMS Garth/HMS Garth :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Garth. Le HMS Garth (1917) était un dragueur de mines de classe Hunt lancé en 1917 et vendu en 1923. Le HMS Garth (L20) était un destroyer de classe Hunt lancé en 1940 et mis au rebut en 1958.
HMS Garth_(L20)/HMS Garth (L20):
Le HMS Garth était un destroyer de classe I Hunt de la Royal Navy construit par John Brown & Company sur la rivière Clyde et lancé le 28 décembre 1939. Il a été adopté par la communauté civile de Wokingham, Berkshire, dans le cadre de la Warship Week campagne en 1942.
HMS Gaspee/HMS Gaspee :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont porté le nom de Gaspee (ou Gaspe): Gaspee (1763) était une goélette à revenus notoirement détruite lors de l' affaire Gaspee de 1772 dans la baie de Narragansett . Le HMS Gaspée était une goélette ou un brick acheté en Amérique du Nord et capturé le 23 novembre 1775. Ses ravisseurs l'ont sabordée mais la Royal Navy l'a récupérée en mai 1776. Elle a servi à nouveau en 1777 mais son sort ultérieur est inconnu.
HMS Gasp%C3%A9e_(1773)/HMS Gaspée (1773):
Le HMS Gaspée (ou HMS Gaspe ou HMS Gaspé) a été acheté en Amérique du Nord en 1772, mis en service en 1773 et capturé en 1775. La Royal Navy l'a repris en 1776. Il a été remis en service et a servi à nouveau jusqu'à ce qu'il soit prêt à être éliminé à la fin de 1777. À un moment donné, elle était à la "bataille de Fundy", mais quand cela s'est produit et quel était son rôle est actuellement obscur.
HMS Gay_Archer_(P1041)/HMS Gay Archer (P1041) :
Le HMS Gay Archer était un patrouilleur rapide de classe Gay de la Royal Navy. Elle a été construite par Vosper, Portchester, et lancée le 20 août 1952.
HMS Gay_Bombardier_(P1042)/HMS Gay Bombardier (P1042) :
Le HMS Gay Bombardier était un patrouilleur rapide de classe Gay de la Royal Navy. Elle a été construite par Vosper, Portchester, et lancée le 28 août 1952. Elle était le deuxième navire à être lancé dans sa classe. Suite à sa vente à un particulier, elle est saisie et confisquée par les douanes italiennes au milieu des années 1960. Son sort éventuel est inconnu.
HMS Gay_Bruiser_(P1044)/HMS Gay Bruiser (P1044) :
Le HMS Gay Bruiser était un patrouilleur rapide de classe Gay de la Royal Navy. Elle a été construite par Vosper, Portchester, et lancée le 19 décembre 1952. Elle était le troisième navire à être lancé dans sa classe. Le navire aurait été au Wessex Power Units Yard au début des années 1960.
HMS Gazelle_(J342)/HMS Gazelle (J342):
Le HMS Gazelle était un dragueur de mines de classe Catherine de la Royal Navy (la classe Catherine était la désignation britannique des dragueurs de mines de classe Auk de la marine américaine). En mai 1945, alors que la guerre touchait à sa fin, une flottille de huit dragueurs de mines, dont Gazelle a pris part à "l'opération Cleaver" pour dégager le barrage de mines allemand du Skagerrak, laissant la place à un escadron dirigé par les croiseurs légers Birmingham et Dido avec quatre destroyers pour ramener le gouvernement danois en exil à Copenhague et prendre la reddition de l'allemand navires de guerre dans les eaux danoises. La force atteint Copenhague le 9 mai, prenant le contrôle des croiseurs allemands Prinz Eugen et Nürnberg après leur reddition.
HMS General_Craufurd/HMS General Craufurd :
Le HMS General Craufurd était l'un des huit moniteurs de classe Lord Clive construits pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale. Leur armement principal provenait de cuirassés obsolètes pré-dreadnought. Le navire a passé la guerre dans la Manche à bombarder les positions allemandes le long de la côte belge dans le cadre de la patrouille de Douvres. Elle a participé à l'échec des premier et deuxième raids d'Ostende en 1918, bombardant l'artillerie côtière en défense alors que les Britanniques tentaient de bloquer le canal Bruges-Ostende. Plus tard cette année-là, le général Craufurd a soutenu les batailles côtières pendant l' offensive des cent jours jusqu'à ce que les Allemands évacuent la Belgique côtière à la mi-octobre. Le navire a été mis hors service presque immédiatement après la fin de la guerre le mois suivant, mais il a été réactivé en 1920 pour servir de navire-école d'artillerie pendant un an. Le général Craufurd fut vendu à la ferraille en 1921.
HMS General_Hunter/HMS General Hunter :
Le HMS General Hunter était un brick de 10 canons de la Marine provinciale du Haut-Canada puis, en 1813, de la Royal Navy pour leur escadron sur le lac Érié. Elle a été commandée et construite comme goélette en 1806 pour remplacer le Hope, un navire de la Marine provinciale qui s'était échoué en 1805. Le General Hunter a été lancé en 1807 et est entré en service cette année-là. Avec le déclenchement de la guerre de 1812, le général Hunter a été converti en brick et réarmé. En tant que membre de l'escadron du lac Érié, le général Hunter était présent à la bataille du lac Érié où la marine américaine a vaincu les Britanniques et pris le contrôle du lac. Le général Hunter a été capturé lors de la bataille et mis au service américain. Avec le nom du navire raccourci en Hunter, il a été utilisé comme moyen de transport pour le reste de la guerre. Après la guerre, le navire a été vendu au service commercial. En 1816, le navire s'est échoué dans une tempête sur le lac Huron et a fait naufrage. Le contenu du navire a été récupéré, mais l'épave a été enterrée sous le sable. En 2004, l'épave est devenue le site de fouilles archéologiques et des artefacts ont été récupérés du site et placés dans des musées.
HMS General_Wolfe_ (1915)/HMS General Wolfe (1915):
Le HMS General Wolfe, également connu sous le nom de Wolfe, était un moniteur de la classe Lord Clive qui a été construit en 1915 pour les missions de bombardement à terre pendant la Première Guerre mondiale. Sa classe de huit navires était armée par quatre pré-dreadnoughts obsolètes de classe Majestic dont les canons et supports de 12 pouces avaient été retirés, modifiés et installés dans les écrans nouvellement construits. Wolfe a passé tout son service de guerre avec la patrouille de Douvres, bombardant la côte belge occupée par l'Allemagne, qui avait été fortement fortifiée. Au printemps 1918, elle fut équipée d'un canon de 18 pouces (457 mm), avec lequel elle effectua le tir à plus longue portée de l'histoire de la Royal Navy - 36 000 verges (20 mi) - sur une cible à Snaeskerke, Belgique. Après la guerre, il est désarmé avant d'être dépouillé et mis en vente en 1920. Il est finalement ferraillé en 1923.
HMS Genista/HMS Genista :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Genista, d'après la fleur : HMS Genista (1916) était un sloop de dragage de mines de classe Arabis construit par Napier & Miller et lancé le 26 février 1916. Coulé par le sous-marin allemand U-57 dans l'Atlantique le 23 octobre 1916. Le HMS Genista (K200) était une corvette de classe Flower lancée à Harland & Wolff le 24 juillet 1941. Elle fut transférée au ministère de l'Air en 1947 et rebaptisée Weather Recorder, et démantelée à Anvers en octobre 1961.
HMS Gentiane/HMS Gentiane :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Gentian, d'après la fleur : le HMS Gentian (1915) était un sloop de classe Arabis lancé en 1915 et exploité dans le golfe de Finlande, le 16 juillet 1919. Le HMS Gentian (K90) était un Corvette de classe Flower lancée en 1940 et ferraillée en 1947.
HMS Gentiane_(1915)/HMS Gentiane (1915) :
Le HMS Gentian était un sloop de classe Arabis envoyé pour aider les États baltes dans leur lutte pour l'indépendance. Lors du déminage le 15 juillet 1919, le HMS Myrtle et le HMS Gentian ont également heurté une mine et coulé, tuant neuf marins dans les deux explosions.
HMS Gentian_(K90)/HMS Gentian (K90):
Le HMS Gentian était une corvette de la classe Flower de la Royal Navy qui a servi dans la bataille de l'Atlantique pendant la Seconde Guerre mondiale. L'un des premiers lots de corvettes de guerre établies, elle a servi la plupart du temps dans les approches occidentales, escortant des convois à travers l'Atlantique Nord avec le groupe d'escorte B2 et était également sur les pistes arctiques vers Mourmansk et Archange. En 1941, le navire a également été impliqué dans des travaux d'escorte à partir de Gibraltar et était l'une des corvettes de la Royal Navy employées pour des missions d'escorte pendant le jour J.
HMS George/HMS George :
Treize navires de la Royal Navy et de ses prédécesseurs ont porté le nom de George. George était un navire construit en 1338 sur la rivière Hamble. George (1416) était une caraque génoise de 600 tonnes (bm) que les Britanniques capturèrent le 15 août 1416 et que la marine vendit le 10 août 1425 George était une ballerine de 120 tonnes (bm), construite à Smallhithe en 1420 et vendue en Août 1425. George (1564) était un navire de 80 tonnes (bm) et 28 canons, acheté en 1564 et répertorié jusqu'en 1557. George était un hoy de 50 tonnes (bm), répertorié 1564–1585. Gerge était un hoy de 100 tonnes (bm), acheté en 1588 et répertorié jusqu'en 1603. George était un navire de pompiers répertorié en 1652. Le HMS George (1672) était un dogger hollandais de 8 canons, capturé en 1672 et vendu en 1674. HMS George était un navire de pompiers de six canons et 393 tonnes (bm), acheté en 1672 et coulé comme fondation à Sheerness en 1674. Le HMS George (1755) était une goélette sur les lacs canadiens répertoriée en 1755 que les Français ont capturé à Oswego le 14 août 1756. George était un navire de location répertorié en 1774 et fait naufrage le 26 décembre 1776 par mauvais temps à Piscatagua, New Hampshire. Le HMS George (1796) était un sloop de six canons et de 105 tonneaux (bm), capturé en 1796 que deux corsaires espagnols capturèrent aux Antilles le 3 janvier 1798. Le HMS George (1794) était une barge à voile de 61 tonneaux (bm) et deux ou trois canons achetés en mars 1794 et vendus en octobre 1798.
HMS George_(1796)/HMS George (1796):
Le HMS George était un sloop que la Royal Navy a acquis en 1796, probablement comme achat d'un prix. Deux corsaires espagnols de force supérieure l'ont capturée le 3 janvier 1798 dans un engagement sanglant.
HMS Georgeham_(M2788)/HMS Georgeham (M2788):
Le HMS Georgeham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Georgeham dans le Devon.
HMS Géranium/HMS Géranium :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Geranium, du nom de la fleur, le géranium : HMS Geranium (1915) était un sloop de classe Arabis lancé en 1915. Il fut transféré à la Royal Australian Navy en 1920, fut démantelé en 1932 et coulé comme cible en 1935. Le HMS Geranium (K16) était une corvette de classe Flower lancée en 1940 et vendue à la Marine royale danoise en 1945. Ils l'ont rebaptisée Thetis et l'ont rejetée en 1963.
HMS Germaine/HMS Germaine :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Germaine ou Germain, en l'honneur de Lord Germain : le navire armé HM Germaine, de 14 canons, était un navire marchand que le gouverneur Patrick Tonyn a acheté en avril 1778 pour la marine provinciale de l'Est de la Floride et renommé . Il a dissous la marine provinciale en 1779 et la Royal Navy l'a commandée en 1779 sous le lieutenant John Mowbray. Les Français l'ont capturée en 1781; son destin ultime est actuellement inconnu. Le HMS Germaine (1781) était le brig-sloop marchand américain capturé en 1781, mis en service sous le nom de HMS Germaine et vendu en mars 1784.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Hugh Adair

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...