Rechercher dans ce blog

jeudi 29 décembre 2022

HMS Drottning Victoria


HMS Daring_(1804)/HMS Daring (1804):
Le HMS Daring était un brick de 12 canons de la classe Archer de la Royal Navy britannique. Elle a été lancée en 1804 et a servi dans la Manche et la mer du Nord, capturant un certain nombre de navires marchands. En 1813, elle servait sur la station d'Afrique de l'Ouest lorsque son équipage a dû la saborder pour empêcher sa capture.

HMS Daring_(1844)/HMS Daring (1844):
Le HMS Daring était un brick de 12 canons de la Royal Navy qui fit partie des escadrons expérimentaux de 1844 et 1845, et servit plus tard dans les Antilles. Elle a été vendue en 1864.
HMS Daring_(1874)/HMS Daring (1874):
Le HMS Daring était un sloop de classe Fantome à 4 canons de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1874 et vendue pour démolition en 1889 après avoir effectué la majeure partie de sa carrière dans le Pacifique.
HMS Daring_(1893)/HMS Daring (1893):
Le HMS Daring et le HMS Decoy constituaient ensemble la classe Daring de destroyers lance-torpilles qui ont servi dans la Royal Navy au tournant des XIXe et XXe siècles. Lors de son procès, il a fait la une des journaux en tant que «bateau le plus rapide de tous les temps». L'introduction des turbines à vapeur après 1897 la rendit rapidement obsolète, ainsi que ses sœurs, et elle fut vendue en 1912.
HMS Daring_(D05)/HMS Daring (D05):
Le HMS Daring était le nom des destroyers de la classe Daring autorisés en 1944. Entre 1953 et 1957, ils ont été reclassés en tant que "Darings" et non inclus dans le total des destroyers, mais à partir d'octobre 1957, ils sont revenus à la classification en tant que destroyers. Daring a été construit par Swan, Hunter et Wigham Richardson sur la Tyne et propulsé par la Wallsend Slipway & Engineering Company. Elle a été couchée le 29 septembre 1945; lancé le 10 août 1949; et achevé le 8 mars 1952. Il a servi cinq commissions, a été mis en réserve en décembre 1968 et vendu à la ferraille en 1971. Il était le sixième navire de son nom dans la Royal Navy.
HMS Daring_(D32)/HMS Daring (D32):
Le HMS Daring est le navire de tête des destroyers de défense aérienne de type 45 ou de classe Daring construits pour la Royal Navy, et le septième navire à porter ce nom. Elle a été lancée en 2006 sur la Clyde et a mené des essais en mer de l'entrepreneur en 2007 et 2008. Elle a été remise à la Royal Navy en décembre 2008, est entrée dans son port de base de Portsmouth pour la première fois en janvier 2009 et a été officiellement mise en service le 23 juillet. 2009. En tant que navire de tête de la première classe de destroyers construits pour la Royal Navy depuis le Type 42 dans les années 1970, il a attiré l'attention des médias et du public. Son nom, son écusson et sa devise font référence au jeune romain Gaius Mucius Scaevola, célèbre pour sa bravoure.
HMS Daring_(H16)/HMS Daring (H16):
Le HMS Daring était un destroyer de classe D construit pour la Royal Navy au début des années 1930. Le navire a passé l'essentiel de sa carrière à la China Station. Elle a été brièvement commandée par Louis Mountbatten avant la Seconde Guerre mondiale. Daring a escorté des convois dans la mer Rouge en octobre-novembre 1939, puis est retourné au Royaume-Uni en janvier 1940 pour la première fois en cinq ans. Alors qu'il escortait un convoi depuis la Norvège, il fut coulé par le sous-marin allemand U-23 en février 1940.
HMS Darsham_(M2619)/HMS Darsham (M2619):
Le HMS Darsham était l'un des 93 navires de la Royal Navy de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis dans des villages se terminant par -ham, dans ce cas après Darsham dans le Suffolk.
Fléchette HMS/Fléchette HMS :
Neuf navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Dart, du nom de la rivière Dart dans le Devon : le HMS Dart (1796) était un sloop de guerre de 28 canons lancé en 1796 et démoli en 1809. Le HMS Dart (1803) était un lougre de 8 canons, anciennement le corsaire britannique Dart, construit en 1796, capturé par les Français en 1798, repris aux Français par le HMS Apollo en 1803 et vendu en 1808. Le HMS Dart (1810) était un cotre de 10 canons, le marchand Belerina ou Ballerina, qui avait été construit à Mevagissey en 1809; la Royal Navy l'a achetée en 1810 et elle a été perdue en mer entre octobre et décembre 1813. Le HMS Dart (1847) était un brick de classe Pandora à 3 canons lancé en 1847, converti en navire de garde-côtes et renommé WV.26 en 1863 et démantelé en 1875. Le HMS Dart (1860) était un navire de guerre en bois de classe Philomel lancé en 1860. Il a été rebaptisé HMS Kangaroo en 1882 et démantelé en 1884. Le HMS Dart (1882) était l'ex-yacht colonial Cruiser, transféré en 1882, prêté au gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud en 1904 et vendu en 1912. Le HMS PC.73 (1918), un sloop de classe PC lancé en 1918, fut rebaptisé HMS Dart en 1925. Il fut vendu pour démolition en 1938. HMS Dart était le nom original de la corvette de classe Flower HMS Godetia, lancée en 1941, transférée aux forces belges en exil en 1942 et ferraillée en 1947. HMS Dart (K21) était une frégate de classe River lancée en 1942 et vendue pour rodage 1956.
HMS Dart_(1796)/HMS Dart (1796):
Le HMS Dart était l'un des deux sloops construits selon une conception expérimentale par Sir Samuel Bentham et lancés en 1796. Il a servi la Royal Navy pendant les guerres de la Révolution française et le début des guerres napoléoniennes avant d'être vendu en 1809 pour démantèlement.
HMS Dart_(1803)/HMS Dart (1803):
Le HMS Dart était un lougre de 8 canons, apparemment auparavant le corsaire britannique Dart, construit en 1796, capturé par les Français en 1798, repris aux Français en 1803 et vendu en 1808.
HMS Dart_(1810)/HMS Dart (1810):
Le HMS Dart était un cotre marchand que la Royal Navy a acheté sur les stocks en 1810. Elle a passé sa carrière à transporter des dépêches et du courrier. Elle a sombré sans laisser de trace en 1813.
HMS Dart_(1882)/HMS Dart (1882):
Le HMS Dart était une goélette de la Royal Navy, construite par la Barrow Shipbuilding Company, Barrow et lancée en 1877 en tant que croiseur pour Lord Eglinton. Elle a ensuite été achetée par le Colonial Office pour l'utilisation de Sir Arthur Hamilton Gordon en tant que gouverneur des îles Fidji. Lors de sa nomination en Nouvelle-Zélande, Cruiser a été acheté par la Royal Navy en tant qu'offre pour le navire-école Britannia et le nom a été changé en Dart en mars 1882.
HMS Dart_(K21)/HMS Dart (K21):
Le HMS Dart (K21) était une frégate de classe River de la Royal Navy. Dart a été construit selon les spécifications de la RN en tant que frégate de classe River du groupe I. La classe River était une classe de 151 frégates lancées entre 1941 et 1944 pour être utilisées comme escortes de convois anti-sous-marins et portaient le nom de rivières du Royaume-Uni. Les navires ont été conçus par l'ingénieur naval William Reed, de la Smith's Dock Company de South Bank-on-Tees, pour avoir l'endurance et les capacités anti-sous-marines des sloops de classe Black Swan, tout en étant rapides et bon marché à construire dans les chantiers navals civils en utilisant les machines (par exemple, les moteurs à vapeur alternatifs au lieu des turbines) et les techniques de construction mises au point dans la construction des corvettes de la classe Flower. Son but était d'améliorer les classes d'escorte de convoi en service dans la Royal Navy à l'époque, y compris la classe Flower. Elle a navigué de Blyth, Northumberland en mai 1943 pour Tobermory, pour se préparer avant d'être envoyée pour rejoindre un groupe d'escorte océanique de convois. Après quelques semaines de préparation du navire et de l'équipage, l'amiral Stephenson inspectait personnellement chaque escorte et soumettait le capitaine et l'équipage à un test rigoureux avant de les libérer pour le service opérationnel. Des exercices anti-sous-marins ont été menés le 19 juin.
HMS Dartmouth / HMS Dartmouth :
Six navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Dartmouth, du nom du port de Dartmouth, tandis que deux autres étaient prévus : le HMS Dartmouth (1655) était un navire de 22 canons lancé en 1655. Il fut converti en pompier en 1688, et reconstruit en tant que cinquième taux en 1689. Elle a fait naufrage dans le détroit de Mull en 1690. Le HMS Dartmouth (1672) était un pompier de 4 canons capturé en 1672 et vendu en 1674. Le HMS Dartmouth (1693) était un 48 - canon de quatrième rang lancé en 1693. Il fut capturé par la France en 1695, repris en 1702, et rebaptisé HMS Vigo. Elle a fait naufrage en 1703. Le HMS Dartmouth (1698) était un quatrième rang de 50 canons lancé en 1698. Elle a été reconstruite en 1741 et coulée au combat avec le navire espagnol Glorioso en 1747. Le HMS Dartmouth (1746) devait être un 50 -pistolet quatrième taux. Elle a été commandée en 1746, mais a été annulée en 1748. Le HMS Dartmouth (1813) était un cinquième taux de 36 canons lancé en 1813. Elle a été utilisée pour le service portuaire à partir de 1831 et a été démantelée en 1854. Le HMS Dartmouth (1860) devait ont été une frégate à vis en bois. Elle a été établie en 1860 mais a été annulée en 1864. Le HMS Dartmouth (1910) était un croiseur de classe Town du sous-groupe Weymouth lancé en 1911. Elle a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été vendue à la ferraille en 1930. Le HMS Dartmouth (shore établissement) est le nom de l'établissement naval à terre du Britannia Royal Naval College
HMS Dartmouth_(1655)/HMS Dartmouth (1655) :
Le HMS Dartmouth était une petite frégate ou navire de cinquième rang, l'un des six commandés par le Conseil d'État anglais le 28 décembre 1654 et construit en 1655.
HMS Dartmouth_(1693)/HMS Dartmouth (1693):
Le HMS Dartmouth était un navire de quatrième rang de 50 canons de la ligne de la Royal Navy anglaise, lancé à Rotherhithe le 24 juillet 1693. Elle a été capturée par les Français en 1695. Lors de sa re-capture en 1702, elle a été rebaptisée HMS Vigo, comme un nouveau navire de la marine avait déjà été mis en service sous le nom de HMS Dartmouth. Son service en tant que HMS Vigo fut cependant de courte durée, car il fit naufrage sur la côte hollandaise le 25 novembre 1703.
HMS Dartmouth_(1698)/HMS Dartmouth (1698):
Le HMS Dartmouth était un navire de quatrième rang de 50 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 3 mars 1698 à Southampton.
HMS Dartmouth_(1911)/HMS Dartmouth (1911):
Le HMS Dartmouth était un croiseur léger de classe Town construit pour la Royal Navy dans les années 1910. Elle faisait partie de la sous-classe Weymouth de la classe Town. Le navire a survécu à la Première Guerre mondiale et a été vendu à la ferraille en 1930.
HMS Dasher/HMS Dasher :
Cinq navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Dasher : le HMS Dasher (1797) était un sloop de 18 canons lancé aux Bermudes en 1797. Il devint un bagnard en 1832 et fut démantelé en 1838. Le HMS Dasher (1837) était un paquet de palettes en bois lancé en 1837 et vendu en 1885. Le HMS Dasher (1894) était un destroyer lance-torpilles de classe Charger lancé en 1894 et vendu en 1912. Le HMS Dasher (D37) était un transporteur d'escorte de classe Avenger lancé en 1941. Elle était transféré à la Royal Navy en prêt-bail en 1942 et coulé en 1943. Le HMS Dasher (P280) est un patrouilleur de classe Archer lancé en 1986 et actuellement en service.
HMS Dasher_(1894)/HMS Dasher (1894):
Le HMS Dasher était un destroyer de classe Charger qui servait dans la Royal Navy. Elle a été construite par Yarrow Shipbuilders en 1895, a servi dans les eaux territoriales et a été vendue en 1911.
HMS Dasher_(D37)/HMS Dasher (D37) :
Le HMS Dasher (D37) était un porte-avions de la Royal Navy britannique, de la classe Avenger, des navires marchands convertis et l'un des porte-avions d'escorte les plus éphémères. Il a servi pendant la Seconde Guerre mondiale et a coulé le 27 mars 1943.
HMS Dasher_(P280)/HMS Dasher (P280) :
Le HMS Dasher est un navire de patrouille et d'entraînement P2000 de classe Archer de la Royal Navy britannique. Dasher a été construit à Vosper Thorneycroft et mis en service en 1988.
HMS Dauntless/HMS Dauntless :
Cinq navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Dauntless : le HMS Dauntless (1804) était un sloop de 18 canons lancé à Hull, en Angleterre, en novembre 1804. En 1807, il s'échoua lors d'une bataille dans la Vistule et est contraint de se rendre aux Français. Le HMS Dauntless (1808) était un sloop de 26 canons lancé en 1808 et vendu pour démolition en 1825. Le HMS Dauntless (1847) était une frégate de 24 canons (à partir de 1854, 33 canons) lancée en 1847 et vendue pour démolition en 1885. Le HMS Dauntless (D45) était un croiseur léger de classe Danae lancé en 1918. Il a été utilisé comme navire-école à partir de 1943 avant d'être vendu pour démolition en 1946. Le HMS Dauntless était l'établissement de formation WRNS à Burghfield, près de Reading, Berkshire, à partir de 1947. jusqu'en 1981. Le HMS Dauntless (D33) est un destroyer de type 45 lancé le 23 janvier 2007 au chantier naval BAE Systems Govan à Glasgow, et mis en service en juin 2010.
HMS Dauntless_(1804)/HMS Dauntless (1804):
Le premier HMS Dauntless était un sloop de classe Combattant de sixième rang de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1804 et les Français l'ont capturée en 1807 à Danzig. La marine française l'a mise en service sous le nom de Sans Peur, mais son sort ultérieur est inconnu.
HMS Dauntless_(1808)/HMS Dauntless (1808):
Le deuxième HMS Dauntless était un sloop de classe Cormorant de la Royal Navy, lancé en 1808. Il fut vendu en 1823.
HMS Dauntless_(1847)/HMS Dauntless (1847):
Le troisième HMS Dauntless était une frégate à vis à vapeur à coque en bois, lancée à Portsmouth en 1847.
HMS Dauntless_(D33)/HMS Dauntless (D33):
Le HMS Dauntless est le deuxième navire des destroyers de défense aérienne de type 45 ou de classe Daring construits pour la Royal Navy britannique. Elle a été lancée à Govan en janvier 2007, a été remise à la Royal Navy le 3 décembre 2009 et a été officiellement mise en service le 3 juin 2010.
HMS Dauntless_(D45)/HMS Dauntless (D45):
Le HMS Dauntless était un croiseur léger de classe Danae de la Royal Navy. Il a été construit par Palmers Shipbuilding and Iron Company of Jarrow, lancé le 10 avril 1918 et mis en service le 22 novembre 1918.
HMS Dauphin_Royal_(1796)/HMS Dauphin Royal (1796):
Le HMS Dauphin Royal était une goélette de huit ou dix canons que la Royal Navy acheta en 1796 aux Antilles. Le 18 octobre 1796, elle et Adventure amenèrent au Môle-Saint-Nicolas une petite goélette corsaire française, le Capitaine Generoux, d'un canon, trois canons pivotants et 25 hommes. Le capitaine Generoux, de Saint-Domingue, était à deux jours des Cayes et n'avait rien capturé. Lorsque l'amiral Duckworth prit le commandement de la station de l'île sous le vent au milieu des années 1800, le Dauphin Royal figurait parmi les navires placés sous son commandement. Elle était encore répertoriée comme étant sur la station en 1801.
HMS Davenham_(M2620)/HMS Davenham (M2620):
Le HMS Davenham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Davenham dans le Cheshire.
HMS Deal_Castle/HMS Deal Castle :
Un certain nombre de navires de la Royal Navy ont été nommés Deal Castle, d'après le château du même nom. HMS Deal Castle (1697), un sixième taux HMS Deal Castle (1706), un sixième taux HMS Deal Castle (1727), un quatrième taux HMS Deal Castle (1746), un sixième taux HMS Deal Castle (1756), un sixième taux
HMS Deal_Castle_ (1697)/HMS Deal Castle (1697) :
Le HMS Deal Castle faisait partie des six rangs standardisés de 20 canons construits à la fin du XVIIe siècle. Après avoir été mise en service, elle était à Terre-Neuve, aux Antilles, en mer d'Irlande en Jamaïque et de retour à Home Waters. Elle a été capturée par les Français en 1706. Deal Castle a été le premier navire de la Royal Navy.
HMS Deal_Castle_ (1706)/HMS Deal Castle (1706) :
Le HMS Deal Castle était un navire de sixième rang de 24 canons de la Royal Navy, acheté en 1706 et en service dans les Antilles, en Amérique du Nord et dans les eaux anglaises jusqu'en 1727, date à laquelle il fut reconstruit à Sheerness. Elle a commandé après sa reconstruction en mai 1727 et a servi dans les eaux territoriales, l'Amérique du Nord et les Antilles. Il fut finalement démantelé à Deptford en août 1746. Deal Castle était le deuxième navire nommé puisqu'il fut utilisé pour un sixième rang de 24 canons lancé à Deptford Dockyard le 6 novembre 1697 et pris par les Français au large de Dunkerque le 3 juillet 1706.
HMS Deal_Castle_ (1756)/HMS Deal Castle (1756) :
Le HMS Deal Castle était un navire de la Royal Navy de 20 canons construit en 1756.
HMS Deane/HMS Deane :
Le HMS Deane était une frégate de classe Captain, initialement construite pour l'US Navy en tant qu'escorte de destroyer de classe Buckley. Avant qu'elle ne soit terminée en 1943, elle a été transférée à la Royal Navy en vertu d'un prêt-bail et a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit par Bethlehem-Hingham Shipyard Inc. dans le Massachusetts, et a reçu le numéro de coque DE-86 mais pas de nom. Le navire de guerre a été lancé le 29 septembre 1943 et a été mis en service dans la Royal Navy le 26 novembre de la même année. Elle a servi pendant trois ans avec les Britanniques sous le nom de HMS Deane et a opéré principalement dans les eaux britanniques et escorté des convois arctiques. La frégate était également l'un des navires chargés d'escorter et de superviser la reddition des sous-marins allemands à la fin de la guerre. Il est rendu à l'US Navy le 4 mars 1946, puis vendu à la casse le 7 novembre 1946.
Décennie HMS_(1798)/Décennie HMS (1798) :
Le HMS Decade était une frégate de cinquième rang de 36 canons de la Royal Navy. Elle était autrefois la frégate française de classe Galathée Décade , que les Britanniques avaient capturée en 1798. Elle a servi avec les Britanniques pendant les guerres de la Révolution française et napoléoniennes , et a été vendue hors service en 1811.
HMS Découverte/HMS Découverte :
Deux navires capturés aux Français ont servi la Royal Navy britannique sous le nom de HMS Découverte. Le HMS Decouverte était une goélette de la marine française lancée en 1800, capturée en 1803, mise hors service en 1806 et vendue en 1808. Le HMS Decouverte (1806) était la goélette française Eclipse, lancée en 1804, capturée en 1806, mise en service comme canon-brig Decouverte , et vendu en 1816.
HMS Découverte_(1806)/HMS Découverte (1806) :
Le HMS Découverte était la goélette française Eclipse, lancée en 1804, qui a été capturée en 1806. La Royal Navy l'a mise en service sous le nom de HMS Découverte. Elle a servi dans les Caraïbes, où elle a capturé deux corsaires, un français et un américain. Elle fut vendue en 1816.
Leurre HMS/leurre HMS :
Au moins six navires de la Royal Navy britannique ont été baptisés HMS Decoy. HMS Decoy (1810), le navire nommé pour sa classe de trois navires de cotre; les Français la capturèrent en 1814 HMS Decoy (1856), canonnière de classe Cheerful démantelée en 1869 à Haslar HMS Decoy (1871), canonnière lancée en 1871 et vendue en 1885. HMS Decoy (1894), destroyer lance-torpilles lancé en 1894 et coulé lors d'une collision en 1904. HMS Decoy (H75), un destroyer de classe D lancé en 1932 et transféré à la Marine royale canadienne en 1943 sous le nom de NCSM Kootenay (H75), puis démantelé en 1946. Decoy, un destroyer commandé en 1945, la commande étant annulée en janvier 1946 HMS Decoy (D106), un destroyer de classe Daring lancé en 1949 et vendu à la marine péruvienne en 1970 sous le nom de BAP Ferré (DM-74), mis hors service en 2007. Il devait à l'origine avoir été nommé Dragon.
HMS Leurre_(1810)/HMS Leurre (1810):
Le HMS Decoy a été lancé en 1810. Il a participé à la capture de plusieurs petits corsaires français, capturé ou repris un certain nombre de navires marchands et capturé un certain nombre de navires de contrebande. Les Français l'ont capturée en 1814.
HMS Leurre_(1871)/HMS Leurre (1871):
Le HMS Decoy était une canonnière composite de classe Ariel de la Royal Navy, construite au chantier naval de Pembroke et lancée le 12 octobre 1871. Elle a servi à la fois dans la troisième guerre anglo-ashanti en 1873 et le bombardement d'Alexandrie en 1882. Elle est rapidement devenue obsolète et a été vendu en 1885.
HMS Leurre_(1894)/HMS Leurre (1894):
Le HMS Decoy était un destroyer torpilleur de classe Daring qui servait avec la Royal Navy dans les eaux territoriales. Il a été lancé en 1895 et coulé lors d'une collision avec le destroyer HMS Arun en 1904.
Leurre HMS_(H75)/leurre HMS (H75) :
Le HMS Decoy était un destroyer de classe D de la Royal Navy. Commandé en 1931, le navire a été construit par John I. Thornycroft & Company, et est entré dans le service naval en 1933. Leurre a d'abord été affecté à la flotte méditerranéenne avant d'être transféré à la station chinoise au début de 1935. Il a été temporairement déployé dans le Red Mer à la fin de 1935 pendant la crise d'Abyssinie, avant de retourner à son lieu d'affectation où elle est restée jusqu'à la mi-1939. Le leurre a été transféré à la flotte méditerranéenne juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Il a été brièvement affecté en Afrique de l'Ouest pour des fonctions d'escorte de convoi en 1940 avant de retourner en Méditerranée. Le navire a participé aux batailles de Calabre sans dommages importants et a escorté des navires de la flotte méditerranéenne pendant la majeure partie du reste de l'année. Decoy a aidé aux évacuations de Grèce et de Crète en avril-mai 1941. Elle a commencé à escorter des convois de ravitaillement en juin vers Tobrouk, en Libye, jusqu'à ce que le navire soit gravement endommagé lors d'une collision en novembre. Les réparations ne furent achevées qu'en février 1942 et le Decoy fut transféré à la flotte de l'Est dans l'océan Indien le mois suivant. Elle y resta jusqu'en septembre, date à laquelle on lui ordonna de retourner en Grande-Bretagne. Le navire a été réaménagé en tant que destroyer d'escorte de novembre à avril 1943 et transféré à la Marine royale canadienne le même mois que le NCSM Kootenay. Le navire a été affecté à des tâches d'escorte de convoi au milieu de l'Atlantique pour le reste de 1943 et au début de 1944. Le Kootenay a été transféré dans les eaux côtières britanniques en mai pour protéger la préparation de l'opération Overlord. Avec d'autres navires, il a coulé trois sous-marins allemands entre juillet et septembre. Le navire a fait l'objet d'un long radoub au Canada d'octobre à février 1945 et est retourné dans la Manche en avril pour se protéger contre tout effort de dernière minute de la Kriegsmarine pour interférer avec les lignes de ravitaillement alliées vers le continent. Après la fin de la guerre en mai, Kootenay a servi de transport de troupes dans les eaux canadiennes. Il est mis en réserve en octobre et démantelé en 1946.
HMS Dee/HMS Dee :
Un certain nombre de navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Dee, d'après l'un ou l'autre des fleuves britanniques appelés Dee. Le HMS Dee (1814), une frégate (ou corvette) de classe Conway construite par Jabez Bayley à Ipswich, lancée en mai 1814, mise en service à Sheerness en octobre 1814 et vendue en juillet 1819. Le HMS Dee devait être un Brick (ou brick-sloop) de classe Cherokee commandé au chantier naval de Woolwich en mars 1823 et commandé à nouveau comme bateau à aubes en mai 1824. HMS Dee (1832), un bateau à aubes construit par le chantier naval de Woolwich, lancé en Mai 1832, qui a servi jusqu'en juin 1871, et démantelé à Sheerness en octobre 1871. HMS Dee (1877), une canonnière flatiron de classe Medina construite par Palmer, lancée en avril 1877 et vendue en 1902. HMS Dee (1903), un destroyer de classe River construit par Palmer, lancé en septembre 1903, achevé en mai 1903 et vendu en 1919. Le HMS Beckford , un patrouilleur de classe Ford lancé en 1955 a été renommé HMS Dee tout en servant d'offre de formation à la division Mersey de la Royal Naval Reserve.
HMS Dee_(1832)/HMS Dee (1832):
Le HMS Dee fut le premier bateau à aubes commandé pour la Royal Navy, conçu pour transporter un armement important. Elle a été commandée le 4 avril 1827 au chantier naval de Woolwich. Elle a été conçue par Sir Robert Seppings, Surveyor of the Navy et modifiée par Oliver Lang. Ce navire était considéré comme une nouvelle construction car un ancien navire commandé comme un brick de classe Cherokee à pont affleurant en 1824, avait été renommé Africain en mai 1825. Il était initialement classé comme navire à vapeur (SV), et en 1837 reclassé comme bateau à vapeur. navire de classe 2 (SV2). Elle a été convertie en navire de troupes en mai 1842 et en tant que sloop de deuxième classe en 1846. Elle a été convertie en magasin en 1868. Elle a été cassée à Sheerness en 1871.Dee était le troisième navire à porter ce nom depuis qu'il a été introduit pour un Sixième rang de 20 canons, lancé par Bailey d'Ipswich le 5 mai 1814 et vendu le 33 juillet 1819 à Pitman.
HMS Dee_(1903)/HMS Dee (1903):
Le HMS Dee était un destroyer de classe River de type Palmer commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1901-1902. Nommé d'après la rivière Dee près de Liverpool, en Angleterre, il était le quatrième navire à porter ce nom depuis son introduction en 1814 pour un 6e rang de 20 canons vendu en 1819.
Défense HMS/Défense HMS :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Defence : HMS Defence (1763), lancé en 1763, a combattu dans de nombreuses batailles de la guerre d'indépendance américaine, des guerres de la Révolution française et des guerres napoléoniennes. Le HMS Defence (1815) était un navire de ligne de 74 canons, construit en 1815 et démantelé en 1857. Le HMS Defence (1861), lancé en 1861, était un cuirassé démoli en 1935. Le HMS Defence (1907), lancé en 1907 , était un croiseur cuirassé coulé à la bataille du Jutland. Defence, un croiseur de classe Minotaur a été lancé en 1945 mais les travaux sur lui ont été suspendus jusqu'en 1954. En 1957, il a été rebaptisé Lion.
Défense HMS_(1763)/Défense HMS (1763) :
Le HMS Defence était un navire de troisième rang de classe Bellona de 74 canons de la ligne de la Royal Navy , construit par Israel Pownoll et lancé le 31 mars 1763 au chantier naval de Plymouth . C'était l'un des navires les plus célèbres de l'époque, participant à plusieurs des batailles navales les plus importantes des guerres de la Révolution française et de Napoléon. En 1811, il fit naufrage au large des côtes du Jutland avec la perte de presque tout son équipage.
HMS Défense_(1815)/HMS Défense (1815) :
Le HMS Defence était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 25 avril 1815 à Chatham. Il a été converti pour servir de navire-prison en 1849. La défense a été gravement endommagée par un incendie accidentel, probablement causé par combustion spontanée dans un chargement de charbon récemment livré, à Woolwich le 14 juillet 1857.</ref> L'incendie a été éteint en sabordant le navire. et bien qu'il n'ait pas été totalement détruit, les restes ont été brisés plus tard.
HMS Défense_(1861)/HMS Défense (1861) :
Le HMS Defence était le navire de tête des frégates blindées de classe Defence commandées par la Royal Navy en 1859. Une fois achevé en 1862, il fut affecté à la Channel Fleet. Le navire a été payé en 1866 pour être remis en état et réarmé et a été brièvement réaffecté à la flotte de la Manche lorsqu'il a été remis en service en 1868. La défense a effectué de courtes tournées sur les stations de l'Atlantique Nord et de la Méditerranée, soulageant d'autres cuirassés, de 1869 à 1872 avant qu'elle a été réaménagé à nouveau de 1872 à 1874. Il est devenu navire de garde sur la rivière Shannon lors de sa remise en service. Le navire fut de nouveau transféré à la flotte de la Manche en 1876, puis devint navire de garde sur la rivière Mersey jusqu'en 1885. La défense fut mise en réserve jusqu'en 1890, date à laquelle il fut affecté à l'école de formation mécanique de Devonport en 1890. Il fut renommé Indus lorsque le L'école a adopté ce nom et y a servi jusqu'à ce qu'elle soit vendue à la ferraille en 1935.
HMS Defense_(1907)/HMS Defense (1907):
Le HMS Defence était un croiseur blindé de classe Minotaur construit pour la Royal Navy dans la première décennie du 20e siècle, le dernier croiseur blindé construit pour la Royal Navy. Il était stationné en Méditerranée au début de la Première Guerre mondiale et participa à la poursuite du croiseur de guerre allemand SMS Goeben et du croiseur léger SMS Breslau. Le navire a été transféré à la Grande Flotte en janvier 1915 et y est resté pour le reste de sa carrière. La défense a été coulée le 31 mai 1916 lors de la bataille du Jutland, la plus grande bataille navale de la guerre. Escortant le corps principal de la Grande Flotte, le navire a été attaqué par un croiseur de bataille allemand et quatre cuirassés alors qu'il tentait d'engager un croiseur léger allemand désemparé. Elle a été frappée par deux salves des navires allemands qui ont fait exploser son chargeur arrière. Le feu de cette explosion s'est propagé aux magasins secondaires du navire, qui ont explosé à leur tour. On pense que tout l'équipage a été tué, bien que les journaux de l'époque aient fait des déclarations non vérifiées sur d'éventuels survivants.
HMS Defender/HMS Defender :
Huit navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Defender : le HMS Defender (1797), un brick de 12 canons de classe Courser lancé en 1797 et inscrit sur la Navy List jusqu'en 1802. Le HMS Defender (1804), un 14 canons Un brick de classe Archer lancé en 1804 et détruit en 1809. Le HMS Defender (1809), un lougre de 8 canons, anciennement le corsaire français Beau Marseille. Elle a été capturée en 1809 par le HMS Royalist et vendue en 1814. Le HMS Defender (1883), un torpilleur de deuxième classe du service colonial construit en 1883 pour le service en Nouvelle-Zélande et abandonné à Lyttelton, en Nouvelle-Zélande, quelque temps après 1900. Ses restes peuvent être vu au Torpedo Boat Museum, Magazine Bay, Lyttelton. HMS Defender (1911), destroyer de classe Acheron, lancé en 1911, présent à la bataille du Jutland et vendu en 1921. HMS Defender (H07), destroyer de classe D lancé en 1932 et coulé en 1941. HMS Defender (D114 ), un destroyer de classe Daring lancé en 1950 et démantelé en 1972. HMS Defender (D36), un destroyer de type 45 lancé le 21 octobre 2009. Le nom a également été utilisé entre 1941(?) et 1945 pour un petit établissement à terre juste à l'extérieur de Liverpool.
HMS Defender_(1797)/HMS Defender (1797) :
Lancé le 21 mai 1797, le GB n°21 est rebaptisé HMS Defender le 7 août de la même année. C'était un brick de 12 canons de classe Courser construit pour la Royal Navy britannique à Limehouse et éliminé en 1802.
HMS Defender_(1804)/HMS Defender (1804) :
Le HMS Defender était un brick de classe Archer de 12 canons construit à Chester en 1804 et employé dans la Manche. Le 14 décembre 1809, elle fait naufrage près de Folkestone.
HMS Defender_(1809)/HMS Defender (1809) :
Le HMS Defender était le lougre corsaire français Bon Marcel (Beau Marseille dans les archives britanniques), que les royalistes capturèrent en 1809. Le Defender servit sans distinction dans les eaux territoriales pendant un peu plus de trois ans avant d'être vendu en 1814.
HMS Defender_(1883)/HMS Defender (1883) :
Le HMS Defender était un torpilleur de deuxième classe du service colonial construit en 1883 pour le service en Nouvelle-Zélande et abandonné à Lyttelton quelque temps après 1900. Ses restes sont aujourd'hui exposés au Lyttelton Torpedo Boat Museum.
HMS Defender_(1911)/HMS Defender (1911):
Le HMS Defender était un destroyer de classe Acheron qui a été construit en 1911, a servi tout au long de la Première Guerre mondiale et a été démantelé en 1921. C'était le cinquième navire du nom à servir dans la Royal Navy.
HMS Defender_(D114)/HMS Defender (D114) :
Le HMS Defender était un destroyer de classe Daring de la Royal Navy. Construite sous le numéro de chantier 609 chez Alexander Stephen and Sons, et initialement destinée à s'appeler Dogstar, elle a été lancée le 27 juillet 1950. Après une carrière qui l'a vue impliquée dans la guerre de Corée et les conflits en Malaisie, à Chypre, à Suez et à Aden, elle a été répertorié pour élimination en 1969 et a été utilisé pour la pratique de la cible dans le Forth. Elle a été vendue à James A White & Co Ltd, Inverkeithing, Fife pour casse en 1972.
HMS Defender_(D36)/HMS Defender (D36) :
Le HMS Defender est le cinquième des destroyers de défense aérienne de type 45 ou de classe Daring construits pour la Royal Navy. C'est le huitième navire à porter ce nom. La construction du Defender a commencé en 2006 et il a été lancé en 2009. Le navire a terminé ses premiers essais en mer en octobre et novembre 2011 et a été mis en service en mars 2013.
HMS Defender_(H07)/HMS Defender (H07) :
Le HMS Defender était un destroyer de classe D construit pour la Royal Navy au début des années 1930. Le navire a d'abord été affecté à la flotte méditerranéenne avant d'être transféré à la station chinoise au début de 1935. Il a été temporairement déployé en mer Rouge à la fin de 1935 pendant la crise d'Abyssinie, avant de retourner à sa station assignée où il est resté jusqu'à la mi-1939. . Le Defender a été transféré à la flotte méditerranéenne juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Il a été brièvement affecté en Afrique de l'Ouest pour des tâches d'escorte de convoi en 1940 avant de retourner en Méditerranée. Le navire a participé aux batailles de Calabre, du cap Spartivento et du cap Matapan au cours de l'année suivante sans dommage. Defender a participé aux évacuations de Grèce et de Crète en avril-mai 1941, avant de commencer à mener des missions de ravitaillement à Tobrouk, en Libye, en juin. Le navire a été gravement endommagé par un bombardier allemand lors d'une de ces missions et a dû être sabordé par son épouse le 11 juillet 1941.
HMS Defiance/HMS Defiance :
Douze navires et deux établissements à terre de la Royal Navy ont été baptisés HMS Defiance. D'autres ont porté le nom tout en servant de navires de dépôt et d'offres aux établissements : le navire anglais Defiance (1588) était une pinasse de 8 canons qui a participé à l'action contre l'Armada espagnole en 1588. Le navire anglais Defiance (1590) était un 46 - galion construit en 1590. Il a été reconstruit et réduit à 34 canons en 1614 et a été vendu en 1650. Le navire anglais Defiance (1652) était un navire de 10 canons capturé aux parlementaires par les royalistes en 1652 pendant la guerre civile anglaise. Elle a sombré plus tard en 1652. Le HMS Defiance (1666) était un navire de troisième rang de 66 canons lancé en 1666 et brûlé par accident en 1668. Le HMS Defiance (1671) était un sloop en service entre 1671 et 1678. Le HMS Defiance ( 1675) était un troisième taux de 64 canons lancé en 1675. Il a été reconstruit en 1695, réduit à un quatrième taux en 1716, encombré en 1743 et démantelé en 1749. Le HMS Defiance (1744) était un quatrième taux de 69 canons lancé en 1744 et vendu en 1766. Le HMS Defiance (1766) était un sloop lancé en 1766. Le HMS Defiance (1772) était un troisième taux de 64 canons lancé en 1772 et détruit en 1780 au large de la rivière Savannah. Le HMS Defiance (1783) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1783. Il a été utilisé comme navire-prison à partir de 1813 et a été démantelé en 1817. Le HMS Defiance (1794) était une canonnière de 4 canons achetée en 1794 et vendue en 1797. Le HMS Defiance (1861) était un 91 canons propulsé à vis de second rang lancé en 1861. Elle est devenue le navire-école de torpilles de la Marine en 1884 et a été vendue en 1931. Le HMS Defiance (établissement à terre 1884) était l'école de torpilles de la Royal Navy, établie en 1884 dans le second HMS Defiance (1861), et dans les navires suivants qui ont été rebaptisés HMS Defiance. Le HMS Defiance était le navire-école d'origine de 1884 à 1931. Le HMS Perseus était le HMS Defiance II de 1904 à 1931. Le HMS Spartan était le HMS Defiance II de 1921 à 1931. Le HMS Cleopatra était le HMS Defiance III de 1922 à 1931. Le HMS Inconstant était le HMS Defiance IV de 1922 à 1930 et le HMS Defiance II de 1930 à 1956. Le HMS Andromeda était le HMS Defiance de 1931 à 1956. Le HMS Vulcan était le HMS Defiance III de 1931 à 1955. L'école a déménagé à Portsmouth en 1955, devenant une pierre frégate. Il a été payé en 1959. Le HMS Defiance (établissement à terre en 1970) était la base de maintenance de la flotte du HMNB Devonport entre 1972 et 1979, puis de nouveau entre 1981 et 1994 lorsqu'il a été absorbé par la base principale. Un navire a été renommé HMS Defiance alors qu'il servait de navire de dépôt de l'établissement. Le HMS Forth était le HMS Defiance de 1972 à 1978. Aussi Defiance était une canonnière que la garnison de Gibraltar a lancée en juin 1782 lors du Grand Siège de Gibraltar. Elle était l'une des 12. Chacune était armée d'un canon de 18 livres et recevait un équipage de 21 hommes tirés de navires de la Royal Navy stationnés à Gibraltar. Brilliant a fourni l'équipage de Defiance.
HMS Defiance_(1666)/HMS Defiance (1666):
Le HMS Defiance était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy anglaise, commandé le 26 octobre 1664 dans le cadre du nouveau programme de construction de cette année-là, et lancé le 27 mars 1666 au chantier naval privé de William Castle à Deptford en présence de Le roi Charles II. Elle a été commandée sous Sir Robert Holmes et a pris part à la bataille des quatre jours du 1er juin 1666 au 4 juin 1666. Après la bataille, Holmes a été brièvement remplacé par le capitaine William Flawes, mais un mois plus tard, le commandement a été pris par l'arrière -Amiral Sir John Kempthorne. En septembre 1667, Holmes, maintenant commandant en chef de Portsmouth, reprit le commandement, mais plus tard cette année-là, il céda la place à Sir John Harman dans le même rôle. Defiance a été accidentellement détruit par un incendie à Chatham le 6 décembre 1668. Samuel Pepys était membre de la cour martiale de l'artilleur du navire qui a été accusé d'avoir causé la perte du navire. Dans l'entrée du journal de Pepys du 25 mars 1669, il écrit que le navire a été perdu en raison de la "négligence" du tireur "en faisant confiance à une fille pour porter le feu dans sa cabine".
HMS Defiance_(1675)/HMS Defiance (1675):
Le HMS Defiance était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, construit par Phineas Pett II à Chatham Dockyard, et lancé en 1675. À l'été 1678, Defiance était sous le commandement de John Ernle. Elle a été reconstruite à Woolwich Dockyard en 1695, à nouveau en tant que navire de 64 canons. Defiance faisait partie d'un escadron sous le vice-amiral John Benbow en août 1702. Dans une action entre l'escadron de Benbow et l'escadron de l'amiral français Jean du Casse, Defiance sous le capitaine Richard Kirkby était l'un des navires qui ont refusé de s'engager. Avec Windsor, Defiance s'éloigne de l'escadre française après seulement deux ou trois bordées et se tient hors de portée. Lors de sa cour martiale, le capitaine Kirkby a été reconnu coupable de lâcheté et condamné à être abattu. En 1707, elle a été reconstruite pour la deuxième fois, relançant de Deptford Dockyard en tant que troisième taux de 66 canons. Le défi a été réduit à un quatrième taux en 1716. Le 30 août 1739, son commandement est confié au capitaine John Trevor.Il est encaissé en 1743 et démantelé en 1749.
HMS Defiance_(1744)/HMS Defiance (1744):
Le HMS Defiance était un navire de quatrième rang de 58 canons de la ligne de la Royal Navy, construit aux dimensions énoncées dans les propositions de 1741 de l'établissement de 1719 à Deptford, et lancé le 12 octobre 1744.En novembre 1745, elle rencontra son compatriote Royal Navire de la marine HMS Hampton Court. L'équipage des deux navires prit l'autre pour un homme de guerre français et ouvrit le feu à longue distance. L'engagement s'est terminé au bout d'une demi-heure, lorsque l'équipage à bord de Defiance a observé des marques britanniques sur les boulets de canon frappant leur navire et a signalé une trêve. Pendant la guerre de Sept Ans, le Defiance faisait partie de la flotte de la Royal Navy de 1758 assemblée pour attaquer la forteresse française. à Louisbourg. Avant le siège, elle a capturé un navire français qui transportait des provisions et des fournitures militaires indispensables de la France à la forteresse. Defiance a été vendu à la marine en 1766.
HMS Defiance_(1772)/HMS Defiance (1772):
Le HMS Defiance était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 31 août 1772 à Woolwich. Defiance a fait naufrage en 1780.
HMS Defiance_(1783)/HMS Defiance (1783):
Le HMS Defiance était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, construit par Randall and Co., à Rotherhithe sur la Tamise, et lancé le 10 décembre 1783.
HMS Defiance_(1861)/HMS Defiance (1861):
Le HMS Defiance était le dernier navire de ligne en bois lancé pour la Royal Navy. Elle n'a jamais vu le service en tant que navire de ligne de bataille en bois. En 1884, elle devient école.
HMS Delft/HMS Delft :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont porté le nom de Delft : le HMS Delft (1665), capturé en 1665 lors de la bataille de Lowestoft. Elle fut vendue en 1668. HMS Delft (1797), ancien navire hollandais Hercules capturé en 1797 lors de la bataille de Camperdown. Elle a été coulée comme brise-lames en 1822. Parce que Delft a servi dans la campagne d'Égypte de la marine entre le 8 mars 1801 et le 2 septembre, ses officiers et son équipage se sont qualifiés pour le fermoir «Égypte» de la Médaille du service général de la marine, que l'Amirauté a délivrée en 1847 à tous les demandeurs survivants.
HMS Delhi/HMS Delhi :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Delhi, du nom de la ville indienne de Delhi : HMS Delhi était le nom sous lequel le cuirassé HMS Emperor of India a été construit, mais il a été renommé un mois avant son lancement en novembre 1913. Le HMS Delhi (D47) était un croiseur léger de classe Danae lancé en 1918. Il a servi pendant la Seconde Guerre mondiale et a été démoli en 1948. Le HMIS Delhi (1948) était autrefois le croiseur de classe Leander HMNZS Achilles, transféré à la Royal Indian Navy en 1948, et remis en service en tant qu'INS Delhi (C74) lorsque l'Inde est devenue une république en 1950. Elle a été démantelée en 1978.
HMS Delhi_(D47)/HMS Delhi (D47):
Le HMS Delhi était un croiseur de classe Danae qui a servi dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale, des Caraïbes à l'est de la Chine. Elle a été déposée en 1917, lancée en 1918 et mise en service en 1919, servant jusqu'à son déclassement au milieu de 1945 en raison d'importants dommages de combat, et devait être mise au rebut en 1948 après une longue guerre et un service en temps de paix dans le monde entier.
HMS Delight/HMS Delight :
Treize navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Delight : Le HMS Delight (1583) était un navire de découverte qui a fait naufrage en 1583 au large de l'île de Sable. Elle n'a peut-être pas fait partie de la Royal Navy et a peut-être fait partie de l'expédition de 1583 de Sir Humphrey Gilbert à Terre-Neuve. Le HMS Delight (1686) était un hoy de quatre canons acheté en 1686 et vendu en 1713. Le HMS Delight (1709) était un sixième rang de 14 canons lancé en 1709 et vendu en 1712. Le HMS Delight (1778) était un canon de 14 sloop lancé en 1778 et coulé en 1781. Le HMS Delight (1801) était un sloop de 18 canons, anciennement la corvette française Sans Pareille. Elle a été capturée en 1801 par le HMS Mercury et vendue en 1805. Le HMS Delight (1806) était un brick de 16 canons lancé en 1806 et capturé par les Français en 1808 lorsqu'il s'est échoué au large de la Calabre. Le HMS Delight était un brick de 16 canons, anciennement le brick français Friedland, nom du navire de sa classe de six bricks. Le HMS Standard l'a capturée en 1808; Delight a été payé en 1810 et vendu en 1814. Le HMS Delight (1819) était un brick de 10 canons de la classe Cherokee lancé en 1819 et détruit en 1824 avec la perte de tout son équipage. Elle transportait quelque 103 esclaves qu'elle avait sauvés de l'île de Providence où ils s'étaient échoués lorsque le brick français Lys y avait fait naufrage. Le HMS Delight (1829) était un autre sloop de classe Cherokee de 10 canons lancé en 1829 et vendu en 1844. Le HMS Delight (1856) était une canonnière à vis à bois de classe Albacore lancée en 1856 et vendue en 1867. Elle a ensuite été rebaptisée MA Starr. Le HMS Delight (H38) était un destroyer de classe D lancé en 1932 et coulé en 1940. Le HMS Delight devait être un destroyer, commandé en 1945, mais annulé l'année suivante. Le HMS Delight (D119) était un destroyer de classe Daring lancé en 1950. Il devait auparavant s'appeler HMS Disdain, mais a été renommé en 1946 avant son lancement. Elle a été vendue en 1970.
HMS Delight_(1806)/HMS Delight (1806):
Le HMS Delight était un sloop de 16 canons de la Royal Navy britannique de la classe Seagull lancé en juin 1806, avec six mois de retard. Elle s'est échouée au large de Reggio Calabria en janvier 1808 et a été brûlée pour empêcher sa récupération.
HMS Delight_(D119)/HMS Delight (D119):
Le HMS Delight était un destroyer de classe Daring de la Royal Navy britannique, lancé en 1950 en tant que premier navire de guerre entièrement soudé de la Royal Navy, et démantelé à Inverkeithing en 1971.
HMS Delight_(H38)/HMS Delight (H38):
Le HMS Delight était un destroyer de classe D construit pour la Royal Navy au début des années 1930. Delight a d'abord été affecté à la flotte méditerranéenne avant d'être transféré à la station chinoise au début de 1935. Il a été temporairement déployé en mer Rouge à la fin de 1935 pendant la crise d'Abyssinie, avant de retourner à son lieu d'affectation où il est resté jusqu'à la mi-1939. Delight a été transféré à la flotte méditerranéenne juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Elle a servi avec la Home Fleet pendant la campagne de Norvège. Le navire a été coulé par des bombardiers en piqué allemands le 29 juillet 1940 alors qu'il tentait de traverser la Manche en plein jour.
HMS Delphinen_(1807)/HMS Delphinen (1807):
Le HMS Delphinen a été lancé en 1805 à Nyholm pour la marine dano-norvégienne. La Royal Navy britannique l'a capturée en 1807 lors de la capitulation danoise après la bataille de Copenhague. La Royal Navy l'a commandée en 1808 mais elle a été perdue plus tard cette année-là.
HMS Delphinium/HMS Delphinium :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Delphinium : HMS Delphinium (1915) était un sloop de classe Arabis lancé en 1915 et vendu en 1933 HMS Delphinium (K77) était une corvette de classe Flower, lancée en 1940 et ferraillée en 1949
HMS Delphinium_(1915)/HMS Delphinium (1915):
Le HMS Delphinium était un sloop de classe Arabis lancé en 1915. Pendant la Première Guerre mondiale, le Delphinium était exploité par la Royal Navy en tant que dragueur de mines et escorte, basé à Queenstown. Elle a escorté des navires marchands et a participé au sauvetage des équipages de deux navires marchands coulés par des sous-marins allemands. Delphinium a payé en 1919, mais a été remis en service à Chatham le 18 décembre 1928 pour le service dans la station Africa jusqu'en 1932. Pendant ce temps, Delphinium a fait des appels de service dans un certain nombre de pays africains et en 1929, a accueilli la Commission Christy de la Ligue. des Nations, lors de ses travaux au Libéria. Delphinium a été vendu à la ferraille le 13 octobre 1933.
HMS Delphinium_(K77)/HMS Delphinium (K77):
Le HMS Delphinium (K77) était une corvette de classe Flower construite pour la Royal Navy (RN) de 1940 à 1946. De 1941 à 1943, il est actif en Méditerranée comme escorte de convois soutenant la Huitième Armée et l'invasion de la Sicile. À partir de la mi-1943, elle était chargée d'escorter des convois entre l'Afrique, la Méditerranée et le Royaume-Uni ; et les convois atlantiques entre l'Amérique du Nord et le Royaume-Uni. Elle a escorté un total de 68 convois.
HMS Demerara/HMS Demerara :
Deux navires de la Royal Navy britannique ont été nommés Demerara pour Demerara : le HMS Demerara (1804) était la goélette marchande Anna que la Royal Navy britannique a achetée en 1804. Un corsaire français l'a capturée la même année et Demerara est devenu le corsaire français Hebe. Elle a eu une action à un seul navire infructueuse en 1806. La Royal Navy l'a reprise et elle est revenue au service cette année-là en tant que HMS Anna. Il fut démantelé en 1809. Le HMS Demerara (1806) était le corsaire français Cosmopoli, lancé, capturé et acheté en 1806. Il passa toute sa carrière aux Antilles. En 1809, elle participe à la prise de la Martinique. Demerara a été vendu en 1813.
HMS Demerara_(1804)/HMS Demerara (1804):
Le HMS Demerara était la goélette marchande Anna que la Royal Navy britannique acheta en 1804. Un corsaire français la captura la même année et Demerara devint le corsaire français Hebe. Elle a eu une action à un seul navire infructueuse en 1806. La Royal Navy l'a reprise et elle est revenue au service cette année-là en tant que HMS Anna. Elle a été démantelée en 1809.
HMS Demerara_(1806)/HMS Demerara (1806):
Le HMS Demerara était le corsaire français Cosmopoli, lancé, capturé et acheté en 1806. Il a passé toute sa carrière aux Antilles. En 1809, elle participe à la prise de la Martinique. Demerara a été vendu en 1813.
Château_HMS Denbigh_(K696)/Château HMS Denbigh (K696) :
Le HMS Denbigh Castle (K696) était l'une des 44 corvettes de classe Castle construites pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire a été achevé à la fin de 1944 et a été affecté au 7e groupe d'escorte au début de 1945. Alors qu'il escortait son premier et unique convoi arctique vers la Russie, il a affirmé avoir abattu un bombardier torpilleur allemand. Le château de Denbigh a été torpillé au début de 1945 par le sous-marin allemand U-992, avec la perte de 11 hommes, près des côtes soviétiques. Le navire s'est échoué dans le but de le sauver, mais il a été entraîné par la marée descendante et a chaviré. Son épave a été déclarée perte totale.
HMS Deptford/HMS Deptford :
Neuf navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Deptford, du nom de Deptford, une zone sur la rive sud de la Tamise dans le sud-est de Londres. : HMS Deptford (1652) était un sloop de 4 canons lancé en 1652 et répertorié pour la dernière fois en 1659. Le HMS Deptford (1665) était un ketch de 10 canons lancé en 1665 et détruit en 1689. Le HMS Deptford (1687) était un quatrième rang de 50 canons lancé en 1687, reconstruit en 1700 et 1719, et vendu en 1726. HMS Deptford (1732) était un quatrième rang de 60 canons lancé en 1732. Il fut réarmé à 50 canons en 1752 et vendu en 1767. Le HMS Deptford (1735) était un magasin de 24 canons lancé en 1735 et démantelé en 1756. HMS Deptford (1781) était un tender de 12 canons lancé en 1781 et vendu en 1863. Le HMS Deptford (1784) était un transport lancé en 1784 et présenté à la Hibernian Marine Society en 1816. Le HMS Deptford (1788) était un transport de 12 canons brick acheté en 1788. Il devint un briquet d'amarrage et fut démantelé en 1862. Le HMS Deptford (U53) était un sloop de la classe Grimsby lancé en 1935 et vendu en 1944. 8.
HMS Deptford_(1687)/HMS Deptford (1687):
Le HMS Deptford était un navire de quatrième rang de 50 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé au chantier naval de Woolwich en 1687. Il a subi sa première reconstruction à Woolwich en 1700 en tant que quatrième rang de 46 à 54 canons. Sa deuxième reconstruction a eu lieu au chantier naval de Portsmouth, où elle a été reconstruite en quatrième rang de 50 canons pour l'établissement de 1706 et relancée le 19 juin 1719.Elle a été commandée en 1710 par Sir Tancred Robinson.Deptford a été vendu hors de la marine c. 1725.
HMS Deptford_(1732)/HMS Deptford (1732):
Le HMS Deptford était un navire de quatrième rang de 60 canons de la ligne de la Royal Navy, construit aux dimensions de l'établissement de 1719 à Deptford Dockyard, et lancé le 22 août 1732. En 1752, il fut réduit à un navire de 50 canons. . Le 31 janvier 1759, Montagu et Deptford ont pourchassé un corsaire français que Montagu a capturé le lendemain. Le corsaire était le marquis de Martigny, de Granville. Elle avait un équipage de 104 hommes sous le commandement de M. Le Crouse, et était armé de vingt canons de 6 livres. longitude en mer.
HMS Deptford_(U53)/HMS Deptford (U53) :
Le HMS Deptford était un sloop de classe Grimsby de la Royal Navy britannique. Construit à Chatham Dockyard dans les années 1930, Deptford a été lancé en 1935 et mis en service plus tard cette année-là. Le navire a vu le service au début de la station du golfe Persique, mais le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale a vu Deptford servir d'escorte de convoi dans l'Atlantique Nord et la Méditerranée, coulant un sous-marin allemand en 1941. Elle a survécu à la guerre et a été ferraillée. en 1948.
HMS Derby_(J90)/HMS Derby (J90):
Le HMS Derby était un dragueur de mines de classe Hunt de la sous-classe Aberdare construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale. Il n'a pas été terminé à temps pour participer à la Première Guerre mondiale et a survécu à la Seconde Guerre mondiale pour être vendu à la ferraille en 1946. .
HMS Derwent / HMS Derwent :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Derwent : le HMS Derwent (1807) était un sloop de classe Cruizer lancé en 1807 et vendu en 1817. Avec le HMS Solebay, ils furent les premiers navires de l'escadron d'Afrique de l'Ouest qui fut créé pour interdire et mettre fin à la traite transatlantique des esclaves. Le HMS Derwent (1903) était un destroyer de la classe River lancé en 1903 et coulé par une mine en 1917. Le HMS Derwent (L83) était un destroyer de la classe Hunt lancé en 1940. Il fut endommagé par une torpille en 1943 et non réparé, étant mis au rebut en 1947.
HMS Derwent_(1807)/HMS Derwent (1807):
Le HMS Derwent a été lancé en 1807 et plus tard cette année-là, il est devenu l'un des premiers navires envoyés par la Royal Navy britannique pour réprimer la traite des esclaves.
HMS Derwent_(1903)/HMS Derwent (1903):
Le HMS Derwent était un destroyer de classe River de type Hawthorn Leslie commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1901 à 1902. Nommé d'après la rivière Derwent dans le centre de l'Angleterre, il était le deuxième navire à porter ce nom.
HMS Derwent_(L83)/HMS Derwent (L83):
Le HMS Derwent était un destroyer d'escorte de classe Hunt de type III de la Royal Navy. Elle a été construite par Vickers-Armstrongs, à Barrow-in-Furness, et a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. En mars 1943, il fut gravement endommagé alors qu'il était ancré dans le port de Tripoli par avion et échoué pour l'empêcher de couler. Temporairement réparé et remorqué en Angleterre, d'autres travaux de réparation ont été interrompus en janvier 1945 et il a été démoli en 1947. La classe "Hunt" a été nommée d'après les chasses britanniques au renard et au cerf, dans ce cas, la chasse Derwent Ryedale, North Yorkshire. En février 1942, elle est adoptée par la communauté civile d'Easthampstead, Berkshire, après une campagne d'épargne nationale.
Dépêche HMS_(1804)/Dépêche HMS (1804) :
Le HMS Dispatch (également Despatch) était un brig-sloop de classe Cruizer de la Royal Navy construit par Richard Symons & Co. à Falmouth et lancé en 1804. Dispatch a joué un rôle déterminant dans la capture d'une frégate française de 40 canons et a été actif à la bataille de Copenhague en 1807. Elle a également navigué sur la station de la Jamaïque. Elle a été démantelée relativement tôt, en 1811.
Dépêche HMS_(D30)/Dépêche HMS (D30) :
Le HMS Despatch était un croiseur léger de classe Danae construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale. Il faisait partie de la sous-classe Delhi de la classe Danae.
HMS Desperate/HMS Desperate :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Desperate, l'adjectif ayant le sens de « s'abandonner témérairement à la poursuite d'un désir extrême » : HMS Desperate (1805), un brick de 12 canons lancé en 1805, converti en un brick de mortier en 1811 et vendu en 1814. HMS Desperate (1849), un sloop à vis en bois de classe Conflict lancé en 1849 et démantelé en 1865. HMS Desperate (1896), un Thornycroft à deux entonnoirs, destroyer de 30 nœuds (classé comme un destroyer de classe D en 1912) lancé en 1896 et vendu pour démolition en 1920. Deux autres navires furent commandés puis annulés : HMS Desperate (1918), un croiseur léger de classe Danae commandé en mars 1918 et annulé en novembre an. HMS Desperate (1945), destroyer de classe Daring commandé en mars 1945 et annulé en janvier 1946. Voir aussi HMS Desperante (1799), goélette de 8 canons en service de 1799 à 1811.
HMS Desperate_(1849)/HMS Desperate (1849):
Le HMS Desperate devait à l'origine être construit sur le navire à vapeur conçu par Sampson et classé en tant que navire à vapeur de première classe (SV1); cependant, l' Amirauté , a d'abord réévalué les navires en tant que sloops de première classe le 19 avril 1845, puis le 9 mai 1845, elle a reçu l'ordre de construire des sloops à vis de première classe à partir d'une conception de Sir William Symonds, arpenteur de la marine. Elle serait un navire de 10 canons avec 400 moteurs NHP. Elle a servi dans la Baltique pendant la guerre de Crimée et comme navire-magasin pour l'expédition arctique d'Edward Augustus Inglefield. Il a été démantelé en 1865. Desperate était le deuxième navire nommé depuis qu'il a été introduit pour un brick de 12 canons lancé par White à Broadstairs le 2 janvier 1802, converti en brick de mortier en 1811 et vendu le 15 décembre 1814.
HMS Desperate_ (1896)/HMS Desperate (1896):
Le HMS Desperate était un destroyer à deux entonnoirs et 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1894 à 1895. Elle a été lancée en 1896, a servi dans les eaux intérieures et la Méditerranée avant la Première Guerre mondiale. Elle était basée à Portsmouth pendant la guerre et a été vendue pour démolition en 1920.
HMS Destiny_(W_115)/HMS Destiny (W 115) :
Le HMS Destiny (W 115) était un remorqueur de la classe Favorite de la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.
Destruction HMS/Destruction HMS :
Au moins deux navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Destruction.
HMS Détroit/HMS Détroit :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Detroit, du nom de Fort Detroit. Tous deux ont servi sur le lac Érié pendant la guerre de 1812 : le HMS Detroit (1812) était un brick de 6 canons, auparavant le navire de l'armée américaine Adams. Elle a été capturée en 1812, mais a été reprise et brûlée plus tard cette année-là. Le HMS Detroit (1813) était un sloop de 20 canons lancé en 1813 et capturé par les Américains plus tard cette année-là, devenant l'USS Detroit (1813).
HMS Détroit_(1812)/HMS Détroit (1812) :
Detroit était un brick de 6 canons lancé en 1798 sous le nom d'Adams aux États-Unis. Pendant la guerre de 1812, les Britanniques l'ont capturée, l'ont renommée et l'ont emmenée dans la marine provinciale. Elle a servi sur le lac Érié pendant la guerre de 1812, donnant aux Britanniques le contrôle du lac. Les Américains l'ont brièvement reprise, mais elle s'est échouée et a essuyé un feu nourri. Les Américains ont dû l'abandonner. Le navire a été incendié et brûlé.
HMS Détroit_(1813)/HMS Détroit (1813) :
Le HMS Detroit était un sloop de 20 canons de la Royal Navy, lancé en juillet 1813 et servant sur le lac Érié pendant la guerre de 1812. Il était le navire britannique le plus puissant de l'escadron du lac Érié jusqu'à ce que les Américains le capturent lors de la bataille du lac. Erie le 10 septembre 1813. Detroit a été mis en service dans la marine des États-Unis en tant que premier USS Detroit. Cependant, elle a été tellement endommagée que le sloop n'a plus pris part à la guerre. Après la guerre, Detroit a été coulé pour être préservé à Misery Bay au large de Presque Isle jusqu'en 1833, date à laquelle il a été renfloué et converti pour le service commercial. En 1841, Detroit a été réduit à une carcasse à Buffalo, New York, où elle a été achetée avec l'intention de l'envoyer au-dessus des chutes du Niagara. Le plan a mal tourné et Detroit s'est échoué sur un haut-fond avant les chutes et s'est séparé.
HMS Deux_Amis_(1796)/HMS Deux Amis (1796):
Le HMS Deux Amis était la goélette corsaire française Deux Amis, lancée en 1796. Les Britanniques l'ont capturée en décembre 1796 et la Royal Navy l'a mise en service sous son nom actuel. Elle a fait une capture avant de faire naufrage en mai 1799.
HMS Devastation/HMS Devastation :
Quatre navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Devastation. Le HMS Devastation (1804) était un bombardier de 8 canons acheté en 1804 et vendu en 1816. Le HMS Devastation devait être un bombardier de 14 canons. Il a été déposé en 1820, mais a été annulé en 1831. Le HMS Devastation (1841) était un sloop à aubes lancé en 1841 et démantelé en 1866. Le HMS Devastation (1871) était un navire à tourelle de classe Devastation lancé en 1871 et vendu en 1908. .
HMS Devastation_(1804)/HMS Devastation (1804):
Le HMS Devastation était un bombardier de 8 canons de la Royal Navy britannique lancé en 1803 à South Shields sous le nom de mercantile Intrepid. La marine l'a achetée en 1804. Elle a servi dans la Manche, la Baltique, au large des côtes espagnoles et aux États-Unis pendant les guerres napoléoniennes et la guerre de 1812, notamment lors du bombardement de Fort McHenry lors de la bataille de Baltimore. en septembre 1814. La Marine la vendit en 1816.
HMS Devastation_(1841)/HMS Devastation (1841):
Le HMS Devastation était un sloop à vapeur de la classe Royal Navy Driver, exceptionnellement propulsé comme un bateau à aubes conçu par Sir William Symonds et lancé en 1841. Il n'a vu aucune action majeure mais avait des commandants remarquables.
HMS Devastation_ (1871)/HMS Devastation (1871):
Le HMS Devastation a été le premier des deux navires à tourelle sans mât de classe Devastation construits pour la Royal Navy. Il s'agissait de la première classe de navires capitaux océaniques qui ne portaient pas de voiles, et la première dont l'armement principal entier était monté sur le dessus de la coque plutôt qu'à l'intérieur.
HMS Devonshire/HMS Devonshire :
Huit navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Devonshire, à l'origine en l'honneur de William Cavendish, 1er duc de Devonshire, et plus tard après le comté de Devonshire (maintenant appelé Devon). Le HMS Devonshire (1692) était un troisième rang de 80 canons lancé en 1692 et explosé au combat avec les Français en 1707 lors de la bataille du Lézard. Le HMS Devonshire (1710) était un troisième taux de 80 canons, lancé en 1710, encombré en 1740 et vendu en 1760. Le HMS Devonshire (1745) était un troisième taux de 74 canons lancé en 1745 et démantelé en 1772. Le HMS Devonshire ( 1804) était un brûlot acheté en 1804 et dépensé le 3 octobre de la même année à Boulogne-sur-Mer. Le HMS Devonshire (1812) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1812, en service portuaire à partir de 1849 et démantelé en 1869. Le HMS Devonshire (1904) était un croiseur blindé de classe Devonshire lancé en 1904 et vendu en 1921. HMS Devonshire (39) était un croiseur lourd de classe County lancé en 1927, converti en navire-école en 1947 et vendu en 1954. Le HMS Devonshire (D02) était un destroyer lance-missiles de classe County lancé en 1960 et coulé comme cible en 1984. .
HMS Devonshire_(1692)/HMS Devonshire (1692):
Le HMS Devonshire était un navire de troisième rang de 80 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé à Bursledon le 5 avril 1692. Il a été reconstruit au chantier naval de Woolwich en 1704, mais a été détruit au combat en 1707 lors de la bataille de The Lizard le 21 Octobre.
HMS Devonshire_(1710)/HMS Devonshire (1710):
Le HMS Devonshire était un navire de troisième rang à trois ponts de 80 canons de la ligne de la Royal Navy, construit au chantier naval de Woolwich et lancé le 12 décembre 1710. Sa conception était conforme à l'établissement de 1706 des dimensions prévues pour les navires de 80 canons. .Devonshire a été encombré en 1740 et finalement vendu hors de la marine en 1760.
HMS Devonshire_(1745)/HMS Devonshire (1745):
Le HMS Devonshire était un navire de troisième rang de 66 canons de la ligne de la Royal Navy, construit aux dimensions énoncées dans les propositions de 1741 de l'établissement de 1719 à Woolwich Dockyard, et lancé le 19 juillet 1745. Devonshire a servi jusqu'en 1772, date à laquelle elle a été rompu.
HMS Devonshire_(1812)/HMS Devonshire (1812):
Le HMS Devonshire était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 23 septembre 1812 à Deptford. Elle a été mise au service du port en 1849 et a été démantelée en 1869.
HMS Devonshire_(1904)/HMS Devonshire (1904):
Le HMS Devonshire était le navire de tête de sa classe de six croiseurs blindés construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du 20e siècle. Elle a été affectée au 1er escadron de croiseurs de la flotte de la Manche à la fin en 1905 et a été transférée au 2e escadron de croiseurs de la flotte de l'Atlantique en 1907. Elle a été affectée à la troisième flotte de réserve en 1909, puis au 3e escadron de croiseurs de la réservez la deuxième flotte en 1913. Lors de la mobilisation au milieu de 1914, son escadron a été affecté à la grande flotte; Le Devonshire n'a pas vu de combat avant d'être transféré sur le Nore en 1916. À la fin de cette année, il a été affecté à la station Amérique du Nord et Antilles et a passé le reste de la guerre à escorter des convois. Elle a été vendue à la ferraille en 1921.
HMS Devonshire_(39)/HMS Devonshire (39):
Le HMS Devonshire, fanion numéro 39, était un croiseur lourd de classe County de la sous-classe de Londres construit pour la Royal Navy à la fin des années 1920. Le navire a passé la majeure partie de sa carrière d'avant la Seconde Guerre mondiale affecté à la flotte méditerranéenne, à l'exception d'une brève tournée avec la station chinoise. Il passa les deux premiers mois de la Seconde Guerre mondiale en Méditerranée jusqu'à ce qu'il soit transféré dans la Home Fleet et devienne le vaisseau amiral d'un escadron de croiseurs. Devonshire a pris part à la campagne norvégienne au milieu de 1940 et a évacué une grande partie du gouvernement norvégien en juin. Plusieurs mois plus tard, elle a participé à la bataille de Dakar , une tentative ratée de s'emparer de la colonie française de Vichy au Sénégal en septembre. Le navire est resté dans l'Atlantique Sud par la suite et a soutenu les efforts de la France libre pour prendre le contrôle de l'Afrique équatoriale française en plus de rechercher des pillards commerciaux allemands. Le Devonshire rentra chez lui au début de 1941 et rejoignit brièvement la Home Fleet, période pendant laquelle il escorta plusieurs porte-avions alors qu'ils attaquaient les forces allemandes en Norvège et en Finlande et couvraient le premier convoi vers l'Union soviétique. Peu de temps après, le navire a été envoyé dans l'Atlantique Sud où il a coulé le Q-ship Atlantis. Devonshire a ensuite été affecté à la flotte de l'Est dans l'océan Indien et a soutenu l'invasion alliée de Madagascar à la mi-1942. Elle a ensuite passé l'année suivante à escorter des convois avant de rentrer chez elle pour commencer un long radoub. Après avoir été achevé au début de 1944, le navire a escorté divers porte-avions pour le reste de la guerre alors qu'ils attaquaient des cibles en Norvège. Après la reddition allemande en mai 1945, elle a navigué vers la Norvège et a escorté deux croiseurs allemands rendus du Danemark au Royaume-Uni. Le Devonshire a alors commencé à ramener les troupes britanniques d'Australie pour le reste de l'année. En 1947, le navire a été converti en navire-école pour les cadets de la marine et a servi jusqu'à ce qu'il soit vendu à la ferraille en 1954.
HMS Devonshire_(D02)/HMS Devonshire (D02) :
Le HMS Devonshire a été le premier des destroyers de classe County et le premier navire du lot 1 de la Royal Navy. Le navire a été construit par Cammell Laird à Birkenhead près de Liverpool. Avec un déplacement de 5 440 tonnes (6 850 tonnes à pleine charge), le Devonshire a été nommé d'après le comté anglais du Devon. Il a été lancé le 10 juin 1960 et livré à la marine deux ans plus tard.
HMS Dexterous/HMS Dexterous :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Dexterous ou HMS Dextrous : HMS Dexterous (1805) (ou Dextrous) était un gun-brig lancé à Buckler's Hard en 1805. Entre 1805 et 1807, Dexterous opérait depuis Gibraltar, où elle a capturé deux petits navires armés, un naval et un corsaire. Par la suite, Dexterous a opéré dans la Manche, où il a repris plusieurs navires marchands britanniques que des corsaires français avaient capturés. La marine a vendu Dexterous en 1816. Le HMS Dextrous était une frégate à vis commandée en 1861, la commande ayant été annulée en 1863.
HMS Dexterous_(1805)/HMS Dexterous (1805):
Le HMS Dexterous (ou Dextrous) était un gunbrig de classe Archer lancé plus tard à Buckler's Hard en 1805. Entre 1805 et 1807, Dexterous opérait à partir de Gibraltar, où elle captura deux petits navires armés, un naval et un corsaire. Par la suite, Dexterous a opéré dans la Manche, où il a repris plusieurs navires marchands britanniques que des corsaires français avaient capturés. La Marine a vendu Dexterous en 1816.
HMS Diadème/HMS Diadème :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Diadem, d'après le diadème, un type de couronne : le HMS Diadem (1782) était un navire de troisième rang de 64 canons lancé en 1782. Il devint un navire de troupes en 1798 et fut démantelé en 1832. Le HMS Diadem (1801) était un sloop de 14 canons lancé sous le nom de Diadem en 1798 que l'Amirauté acheta en 1801 et rebaptisé HMS Falcon en 1802. L'Amirauté la vendit en 1816. Ses acheteurs la rebaptisèrent Duc de Wellington. Elle a fait naufrage à Batavia en 1820. Le HMS Diadem (1856) était une frégate à vis en bois lancée en 1856 et vendue en 1875. Le HMS Diadem (1896) était un croiseur protégé de classe Diadem, lancé en 1896 et vendu en 1921. Le HMS Diadem ( 84) était un croiseur léger de classe Dido lancé en 1942. Le gouvernement britannique l'a vendu à la marine pakistanaise en 1956, qui l'a rebaptisé Babur en 1957 et Jahangir en 1982. Il a quitté le service en 1985. Voir aussi Diadem (navire)
HMS Diadème_(1782)/HMS Diadème (1782) :
Le HMS Diadem était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 19 décembre 1782 à Chatham. Elle a participé à la bataille du cap St Vincent en 1797 sous le capitaine George Henry Towry. En 1798, elle a été convertie pour servir de navire de troupes. Le 7 avril 1799, elle quitta Portsmouth avec Trompe. Ils transportèrent la milice de West York à Dublin. En 1800, sous le commandement du capitaine de poste Sir Thomas Livingstone, elle fut employée dans l'expédition à Quiberon et Belle Île sous Sir Edward Pellew, puis elle fut employée dans l'expédition à Cadix sous l'amiral Lord Keith. . Parce que Diadem a servi dans la campagne d'Égypte de la marine entre le 8 mars 1801 et le 2 septembre, ses officiers et son équipage se sont qualifiés pour le fermoir "Égypte" de la Médaille du service général de la marine que l'Amirauté a autorisée en 1850 à tous les demandeurs survivants.Entre avril et juillet 1810 Diadem était à Chatham en train d'être équipé pour le service en tant que navire de troupes de 28 canons. En juin, le capitaine John Phillimore (ou Philmore) l'a commandée pour Lisbonne. Elle a ensuite passé quelque temps à travailler avec les forces anti-françaises espagnoles sur la côte nord de l'Espagne. En janvier 1812, elle transporta des prisonniers de guerre danois libérés de Plymouth à Chatham. Le 7 octobre, Diadem s'empare de la lettre américaine de la marque Baltimore. Plus tard, elle a navigué jusqu'à la gare d'Halifax. Phillimore est transféré au commandement du HMS Eurotas le 4 mai 1813.
HMS Diadème_(1896)/HMS Diadème (1896) :
Le HMS Diadem était le navire de tête de la classe Diadem de croiseurs protégés de la Royal Navy.
HMS Diadème_(84)/HMS Diadème (84) :
Le HMS Diadem était un croiseur léger de classe Dido du sous-groupe Bellona de la Royal Navy. C'était une conception Dido modifiée avec seulement quatre tourelles mais un armement anti-aérien amélioré - également connu sous le nom de Dido Group 2. Elle a été construite par Hawthorn Leslie and Company à Hebburn-on-Tyne, au Royaume-Uni, la quille étant posée le 15 décembre 1939. Elle a été lancée le 26 août 1942 et achevée le 6 janvier 1944.
Diamant HMS/Diamant HMS :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Diamond. HMS Diamond (1652), un navire de 50 canons lancé à Deptford en 1652 et capturé par la France en 1693. HMS Diamond (1708), un navire de 50 canons de cinquième rang lancé à Blackwall Yard en 1708 et reconstruit à Deptford Dockyard en 1722, vendu en 1744. HMS Diamond (1741), un cinquième rang lancé à Limehouse en 1741 et vendu en 1756. HMS Diamond (1774), un cinquième rang lancé à Hull en 1774 et vendu en 1784. HMS Diamond (1794), un cinquième rang lancé à Deptford en 1794 et démantelé en 1812. HMS Diamond (1816), un cinquième rang lancé à Chatham en 1816 et démantelé à la suite d'un grave incendie à Portsmouth en 1827. HMS Diamond (1848), un sixième -rate frégate lancée en 1848. Elle a été utilisée comme navire-école et rebaptisée Joseph Straker entre 1866 et 1868, et vendue en 1885. HMS Diamond (1874), une corvette de classe Amethyst de 14 canons lancée en 1874 et vendue en 1889. HMS Diamond (1904), un croiseur de classe Topaze construit par Cammell Laird, lancé en 1904 et démoli en 1921 HMS Diamond (H22), un destroyer de classe D lancé en 1 931 et perdu au combat en 1941. HMS Diamond (D35), un destroyer de classe Daring lancé en 1950 et vendu en 1980. HMS Diamond (D34), un destroyer de type 45 dont la construction a commencé en 2005 et a été lancé le 27 novembre 2007.
HMS Diamond_(1652)/HMS Diamond (1652) :
Diamond était une frégate de quatrième rang de 40 canons de la Royal Navy anglaise, construite à l'origine pour la marine du Commonwealth d'Angleterre par Peter Pett à Deptford Dockyard, et lancée le 15 mars 1652. En 1677, son armement avait été porté à 48 canons. .Diamond a été capturé par les Français en 1693.
HMS Diamond_(1774)/HMS Diamond (1774) :
Le quatrième HMS Diamond était une frégate de cinquième rang de classe Lowestoffe modifiée commandée en 1770, lancée en 1774, mais n'a commencé son service qu'en 1776. Diamond a servi au large de la côte est de l'Amérique du Nord et a partagé la capture d'au moins un brick pendant l'American Guerre révolutionnaire. La frégate fut désarmée en 1779, mais remise en service la même année après avoir été cuivrée. Diamond a navigué aux Antilles en 1780, a été payé une dernière fois en 1783 et vendu en 1784.
HMS Diamond_(1874)/HMS Diamond (1874):
Le HMS Diamond était une corvette de classe Amethyst en service de 1874 à 1889.
HMS Diamond_(D34)/HMS Diamond (D34) :
Le HMS Diamond est le troisième navire des destroyers de défense aérienne de type 45 ou de classe Daring construits pour la Royal Navy. Elle a été lancée en 2007, a terminé les essais en mer de son entrepreneur en juillet 2010 et est arrivée à son port de base le 22 septembre 2010. Diamond a été mise en service lors d'une cérémonie traditionnelle le 6 mai 2011 et est officiellement entrée en service le 12 juillet 2011.
HMS Diamond_(D35)/HMS Diamond (D35) :
Le HMS Diamond était un destroyer de classe Daring de la Royal Navy britannique. Il a été construit par John Brown & Company à Clydebank, en Écosse, et lancé le 14 juin 1950. Ce navire était le premier navire entièrement soudé de John Brown & Company (par opposition à la construction rivetée plus couramment utilisée jusqu'à cette époque).
HMS Diamond_(H22)/HMS Diamond (H22) :
Le HMS Diamond était un destroyer de classe D construit pour la Royal Navy au début des années 1930. Le navire a passé l'essentiel de sa carrière à la China Station. Elle a été brièvement affectée à la flotte méditerranéenne en 1939 avant d'être transférée en Afrique de l'Ouest pour des fonctions d'escorte de convoi. Diamond est retourné dans la flotte méditerranéenne au début de 1940 où il a généralement escorté des convois à destination et en provenance de Malte. Le navire a participé à la bataille du cap Spartivento en novembre. Diamond a été coulé par des avions allemands le 27 avril 1941 lors de l'évacuation des troupes alliées de Grèce.
HMS Diana/HMS Diana :
Neuf navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Diana d'après le personnage de la mythologie romaine, tandis qu'un autre était prévu mais annulé plus tard: HMS Diana (1757), un cinquième rang de 32 canons lancé en 1757, commandé par Alexander Schomberg c. 1758/1759, et vendu en 1793. HMS Diana (1775), une goélette à six canons achetée en 1775 en Amérique du Nord, abandonnée et incendiée plus tard cette année-là. HMS Diana (1794), un cinquième rang de 38 canons lancé en 1794 et vendu en 1815 à la marine néerlandaise. Il a été accidentellement détruit alors qu'il était en cale sèche le 16 janvier 1839. HMS Diana (1807), un brick de 10 canons acheté en 1807 aux Indes orientales et condamné à Rodrigues en 1810. Le HMS Diana (1822), un cinquième rang de 46 canons lancé en 1822, converti au service portuaire en 1868 et démantelé en 1874. Le HMS Diana (1836), une pagaie indienne en bois navire lancé en 1836 et vendu en 1846. HMS Diana (1895), un croiseur de seconde classe de classe Eclipse, lancé en 1895 et vendu en 1920. HMS Diana (H49), un destroyer de classe D lancé en 1932, vendu au Marine royale canadienne et rebaptisé NCSM Margaree en 1940, perdu cette année-là après une collision. HMS Diana , un destroyer de classe Daring prévu, commandé en 1945 et annulé en 1946. HMS Diana (D126), un destroyer de classe Daring, établi sous le nom de HMS Druid , mais renommé en 1946 après l'annulation du Diana précédemment prévu. Il a été lancé en 1952, vendu en 1969 à la marine péruvienne et rebaptisé Palacios. Elle a été rayée de leurs listes en 1993.
HMS Diana_(1757)/HMS Diana (1757):
Le HMS Diana était l'une des quatre frégates de cinquième rang de classe Southampton de 32 canons de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1757. En 1760, à la bataille de Neuville, elle et le HMS Vanguard ont poursuivi et coulé deux frégates françaises, Atlante, commandée par Jean Vauquelin, et Pomone ; Diane embarqua les prisonniers importants. Plus tard, elle a servi pendant la guerre d'indépendance américaine.
HMS Diana_(1775)/HMS Diana (1775):
Le HMS Diana a été le premier navire britannique que les forces coloniales ont capturé et détruit pendant la guerre d'indépendance américaine.
HMS Diana_(1794)/HMS Diana (1794):
Le HMS Diana était une frégate de cinquième rang de classe Artois de 38 canons de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1794. Parce que Diana a servi dans la campagne égyptienne de la Royal Navy entre le 8 mars 1801 et le 2 septembre, ses officiers et son équipage se sont qualifiés pour le fermoir "Égypte" de la Médaille du service général de la marine que l'Amirauté a autorisée en 1850 à tous les demandeurs survivants. .Diana a participé à une attaque contre une escadre de frégates françaises ancrée à Saint-Vaast-la-Hougue lors de l'action du 15 novembre 1810, qui a finalement conduit à la destruction de la frégate française Elisa. (Des bateaux de Diana sont entrés et ont incendié l'Eliza échoué malgré les tirs nourris des batteries côtières et de trois bricks armés à proximité; les Britanniques n'ont subi aucune victime.) En janvier ou février 1812, les Français ont capturé Patent, Gillespie, maître. Diana a repris Patent le 4 février. Le brevet est arrivé à Plymouth le 6 février.
HMS Diana_ (1807)/HMS Diana (1807):
Le HMS Diana a été diversement décrit comme un brick ou un cotre. Ses origines sont actuellement obscures, mais la Royal Navy britannique l'a acquise à Bombay en 1807. Au cours de sa courte carrière, elle a capturé trois navires armés, l'un dans une action notable à un seul navire. Elle est condamnée en 1810.
HMS Diana_ (1895)/HMS Diana (1895):
Le HMS Diana était un croiseur protégé de classe Eclipse construit pour la Royal Navy au milieu des années 1890.
HMS Diana_(D126)/HMS Diana (D126):
Le HMS Diana faisait partie de la classe de destroyers Daring prévus pendant la Seconde Guerre mondiale par la Royal Navy. La conception reflétait les développements de la campagne du Pacifique, y compris la longue portée et la capacité de se réapprovisionner efficacement en mer (RAS).
HMS Diana_(H49)/HMS Diana (H49):
Le HMS Diana était un destroyer de classe D de la Royal Navy. Commandé en 1931, le navire a été construit par Palmers Shipbuilding and Iron Company et est entré dans le service naval en 1932. Diana a d'abord été affectée à la flotte méditerranéenne avant d'être transférée à la station chinoise au début de 1935. Elle a été temporairement déployée en mer Rouge. à la fin de 1935 pendant la crise d'Abyssinie, avant de retourner à son lieu d'affectation où elle est restée jusqu'à la mi-1939. Diana a été transférée dans la flotte méditerranéenne juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Elle a servi dans la Home Fleet pendant la campagne de Norvège. Le navire a été transféré à la Marine royale canadienne en 1940 et renommé NCSM Margaree. Il a servi un peu plus d'un mois avec les Canadiens avant d'être coulé dans une collision avec un gros cargo qu'il escortait le 22 octobre 1940.
HMS Dianella / HMS Dianella :
Le HMS Dianella était une corvette de classe Flower de la Royal Navy. Elle a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Les corvettes de la classe Flower ont été conçues comme un navire de guerre polyvalent bon marché et simple, capable d'être construit dans la multitude de petits chantiers navals civils qui n'ont généralement pas l'habitude de construire selon les normes navales. John Lewis, & Sons Ltd, Torry, Aberdeen était une telle entreprise qui construisait des caboteurs, des dériveurs et des cargos. Pendant la Seconde Guerre mondiale, John Lewis & Sons a construit plus de trente navires, dont de petits navires de guerre. chalutiers dragueurs de mines et patrouilleurs; six d'entre elles étaient des corvettes de classe Flower. Elle avait été lancée sous le nom de HMS Daffodil et, exceptionnellement, cela a été changé en HMS Dianella le 26 octobre 1940 avant la mise en service. Elle a navigué d'Aberdeen en janvier 1941 pour Tobermory, pour se préparer avant d'être envoyée pour rejoindre un groupe d'escorte océanique de convois. Après quelques semaines de préparation du navire et de l'équipage, l'amiral Stephenson inspectait personnellement chaque escorte et soumettait le capitaine et l'équipage à un test rigoureux avant de les libérer pour le service opérationnel. Des exercices d'essai anti-sous-marins ont été menés le 11 février.
HMS Dianthus/HMS Dianthus :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom HMS Dianthus, après la fleur : HMS Dianthus (1917) était un sloop de classe Anchusa lancé en 1917 et vendu en 1921 devenant le mercantile Guerrero.. HMS Dianthus (K95) était une fleur- corvette de classe lancée en 1940 et vendue en 1947 devenant la marchande Thorslep.
HMS Dianthus_(K95)/HMS Dianthus (K95):
Le HMS Dianthus était une corvette de la classe Flower de la Royal Navy. Elle a été lancée le 9 juillet 1940 depuis les quais de Leith sur le Firth of Forth et nommée d'après le genre de plantes à fleurs comprenant Carnation, Pink et Sweet William. Le navire a escorté des convois commerciaux entre Terre-Neuve et les approches occidentales lors des attaques de la meute de loups de la bataille de l'Atlantique de l'hiver 1942-1943.
HMS Dictator_(1783)/HMS Dictator (1783) :
Le HMS Dictator était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 6 janvier 1783 à Limehouse. Elle a été convertie en navire de troupes en 1798 et démantelée en 1817.
HMS Dido / HMS Dido :
Sept navires de la Royal Navy britannique ont été nommés HMS Dido, d'après Dido, la légendaire fondatrice et reine de Carthage. Le HMS Dido (1784) était un sixième rang de 28 canons lancé en 1784 et vendu en 1817. Le HMS Dido (1836) était une corvette de 18 canons lancée en 1836, utilisée comme carcasse de charbon après 1860 et vendue en 1903. Conçu par Symonds et construit à Pembroke. A participé à la guerre de Syrie de 1840 et à la guerre de Chine de 1842. Dans le Pacifique en 1855. Est devenu un charbonnier à Sheerness et a été vendu en 1903. Le HMS Dido devait être une corvette en bois à propulsion par vis. Établie le 14 janvier 1861, la construction fut annulée le 12 décembre 1863. Le HMS Dido (1869) était une corvette à vis en bois de classe Eclipse lancée en 1869, encombrée en 1886, rebaptisée HMS Actaeon en 1906 et vendue en 1922. HMS Dido (1896 ) était un croiseur de deuxième classe de classe Eclipse lancé en 1896, utilisé comme navire de dépôt après 1913 et vendu en 1926. Le HMS Dido (37) était un croiseur léger de classe Dido, lancé le 18 juillet 1939 et démantelé en 1958. HMS Dido (F104) était une frégate de classe Leander lancée en 1961. Elle a été vendue à la Royal New Zealand Navy en 1983 et a été rebaptisée HMNZS Southland. Elle a été mise hors service en 1995 et ferraillée à Goa en Inde.
HMS Dido_(1784)/HMS Dido (1784):
Le HMS Dido était l'une des vingt-sept frégates de classe Enterprise de 28 canons de sixième rang en service dans la Royal Navy à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Dido est mis en service en septembre 1787 sous le commandement du capitaine Charles Sandys. Elle a participé à une action notable pour laquelle son équipage recevrait plus tard la Médaille du service général de la marine ; sa participation à une campagne s'est soldée par l'attribution d'une autre. Dido a été vendu pour rupture en 1817.
HMS Dido_(1836)/HMS Dido (1836):
Le HMS Dido était une corvette de classe Daphne de 18 canons construite pour la Royal Navy dans les années 1830.
HMS Dido_(1869)/HMS Dido (1869):
Le HMS Dido était un sloop à vis en bois de classe Eclipse construit pour la Royal Navy en 1869. C'était le quatrième navire de la Royal Navy à porter ce nom. Elle a été reclassée en 1876 en tant que corvette, et en 1906 rebaptisée Actéon II. Elle a servi de navire de dépôt de mines et a été fusionnée avec l'école des torpilles de Sheerness, vendue pour démolition en 1922.
HMS Dido_(1896)/HMS Dido (1896):
Le HMS Dido était un croiseur protégé de classe Eclipse construit pour la Royal Navy au milieu des années 1890.
HMS Dido_(37)/HMS Dido (37):
Le HMS Dido était le nom du navire de sa classe de croiseurs légers pour la Royal Navy. Construit par Cammell Laird Shipyard de Birkenhead, Royaume-Uni, il est entré en service en 1940 pendant la Seconde Guerre mondiale. Le croiseur a pris part à plusieurs batailles sur les théâtres de guerre méditerranéens et arctiques. Après la guerre, le navire remplit des fonctions cérémonielles avant d'être vendu à la casse en 1957.
HMS Dido_(F104)/HMS Dido (F104):
Le HMS Dido était une frégate de classe Leander de la Royal Navy (RN). Entré en service en 1961, Dido a été impliqué dans la confrontation Indonésie-Malaisie, a servi avec la Force navale permanente de l'Atlantique de l'OTAN à plusieurs reprises et a été l'une des frégates utilisées pour le tournage de la série dramatique Warship. Suite à un examen de la défense au début des années 1980, le navire a été transféré à la Royal New Zealand Navy (RNZN) et remis en service sous le nom de HMNZS Southland. Southland est resté en service jusqu'en 1995. Après le déclassement, la frégate a été remorquée aux Philippines où ses chaudières ont été retirées, puis envoyées en Inde pour être mises au rebut.
HMS Didon / HMS Didon :
Didon était une frégate de 40 canons de la classe Virginie de la marine française. Capturée par les Britanniques en 1805, elle servit brièvement dans la Royal Navy en tant que HMS Didon de 38 canons de cinquième rang jusqu'à sa vente en 1810.
HMS Dieppe/HMS Dieppe :
HMS Dieppe était le nom de deux navires de la Royal Navy britannique. HMS Dieppe (1905), un navire à vapeur converti en navire de troupes, navire-hôpital, yacht (Rosaura) et embarcation armée RN (HMS Rosaura); coulé en 1941 LST 3016, un LST Mark 3 renommé plus tard HMS Dieppe ; construit par Hawthorn Leslie & Co. (Hebburn-on-Tyne, Royaume-Uni) en 1944 et vendu en 1980
Diligence HMS / Diligence HMS :
Un certain nombre de navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Diligence. Le HMS Diligence (1756) était un sloop de huit canons construit en 1756, rebaptisé Comet et converti en pompier en 1779, mais vendu cette année-là. Le HMS Diligence (1795) était un sloop de 18 canons. À l'origine HMS Spencer, elle a été rebaptisée HMS Diligence avant d'être lancée en 1795. Elle a été perdue en 1800. HMS Diligence (1801) était l'ancienne Union marchande, achetée en 1801 et vendue en 1812. HMS Diligence (1814) faisait partie de 1854 d'Inglefield Expédition arctique. Le HMS Diligence était un sloop de classe Camelion de 17 canons établi en 1861 mais annulé le 12 décembre 1863. Le HMS Diligence (1915) était un navire de dépôt de destroyers, anciennement le Tabaristan civil, acheté en octobre 1915. Il a été démoli en 1926. HMS Diligence (F174) était un navire de réparation, anciennement USS Diligence (BAR-18) a été transféré en vertu de la loi sur le prêt-bail à la Royal Navy et retourné à l'US Navy en 1946. Le HMS Diligence (établissement à terre) était une base à Hythe, Hampshire pour les dragueurs de mines et les torpilleurs à moteur de la flotte de réserve, qui a ouvert ses portes en 1953. Navire de réparation de la flotte RFA Diligence (A132) de la Royal Fleet Auxiliary, anciennement le civil MV Stena Inspector, acheté en octobre 1983.
HMS Diligence_(1756)/HMS Diligence (1756):
Le HMS Diligence était un sloop de classe Alderney de 10 canons de la Royal Navy qui a servi activement pendant la guerre de Sept Ans et la guerre d'indépendance américaine. Lancé en 1756, il fut un chasseur corsaire prospère au large des côtes françaises avant d'être réaffecté dans les eaux nord-américaines en 1763. Quinze ans plus tard, il fut brièvement réaménagé en tant que navire de réception pour les marins de la presse amenés au chantier naval de Sheerness, avant d'être réenregistré. en août 1779 sous le nom de pompier Comet. En décembre 1780, il fut vendu à des particuliers à Sheerness Dockyard pour 300 £.
HMS Diligence_(1795)/HMS Diligence (1795) :
Le HMS Diligence était le nom de navire de sa classe de sloops de brick de la Royal Navy. Il fut lancé en 1795 et perdu en 1800. Il passa sa brève carrière sur la station de la Jamaïque où il captura quatre navires armés, dont un après un bref engagement, et de nombreux petits navires marchands espagnols et français dans les Caraïbes inter-îles et côtières. Commerce.
HMS Diligent_(1776)/HMS Diligent (1776) :
Le HMS Diligent était la goélette marchande Byfield, que la Royal Navy a achetée en 1776. Elle a fait naufrage dans la baie de Fundy en mai 1777. La Royal Navy a commandé Diligent sous le commandement du lieutenant Edmund Dod en juillet 1776. Le 18 mai 1777, Dod est allé à bord de Scarborough, le capitaine Andrew Barkley, que Diligent "a été mis en pièces sur les corniches de Gannet Rock". Barkley a emmené les officiers et l'équipage de Diligent à bord de Scarborough à midi. Un rapport, dans l'Independent Chronicle du 19 juin 1777, daté du 27 mai à Halifax, indiquait que Diligent avait été perdu sur les Gannet Rocks dans la baie de Fundy et que le brick de transport Berry avait transporté des officiers et des membres d'équipage à Annapolis Royal.Diligent avait été à la tête d'un convoi le 16 mai vers la baie de Fundy par mauvais temps. Le brouillard a cédé la place à la pluie et la visibilité était très limitée. A peine les vigies aperçurent-elles les brisants qu'elle s'échoua. Les mesures pour la libérer ont échoué. Il s'est retrouvé sur le côté et son équipage a passé la nuit accroché à sa coque renversée. Le lendemain matin, Berry a enlevé son équipage; aucune vie n'avait été perdue.
HMS Diligent_(1777)/HMS Diligent (1777):
Le HMS Diligent était un brick que la Royal Navy a acheté en 1777. La Marine continentale l'a capturée en mai 1779 et l'a mise en service sous le nom d'USS Diligent. Elle a ensuite participé à la désastreuse expédition Penobscot où son équipage a dû la saborder en août pour empêcher sa capture.
HMS Diligent_(1790)/HMS Diligent (1790) :
Le HMS Diligent (ou Diligente, ou Diligence), était une petite goélette marchande que la Royal Navy acheta localement en 1790 pour la station de la Nouvelle-Écosse. Elle a aidé à capturer Saint-Pierre en 1793 et ​​a été vendue en 1794. Elle a ensuite servi dans le port d'Halifax, transportant de l'eau et des provisions à l'escadre navale qui y était stationnée.
HMS Diligent_(1806)/HMS Diligent (1806) :
Le HMS Diligent était le brick de la marine française Diligent, lancé en 1800, que le HMS Renard a capturé en 1806. La Royal Navy l'a mis en service sous son nom actuel, qu'il a ensuite changé, d'abord en Prudente, puis en Wolf. Au cours de ses deux années de service actif dans la Royal Navy, elle a capturé deux petits corsaires. Wolf a été désarmé en 1808 et vendu en 1811.
HMS Diligent_(1813)/HMS Diligent (1813) :
Le HMS Diligente était le corsaire français Diligente que le HMS Cephalus captura le 22 février 1813. Capture : Le 22 février 1813, Cephalus, après une poursuite de neuf heures, captura le lougre corsaire français Diligente, Bonet, maître, en Méditerranée. Diligente, de Marseille, était percé pour quatorze canons mais n'en avait que huit montés; elle a jeté quatre de ses caronades de 12 livres par-dessus bord pendant la poursuite. Elle était à 26 jours de Marseille mais n'avait rien capturé. Diligente arriva à Plymouth le 20 août 1814. Les "Principal Officers and Commissioners of His Majesty's Navy" proposèrent le "Diligent lugger, of 105 tons", gisant à Plymouth, en vente sur 15 décembre. Elle s'y vendit, à cette date, pour 200 £.
HMS Diomède/HMS Diomède :
Quatre navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Diomede. Un cinquième était prévu mais jamais achevé : le HMS Diomede (1781) était un 44 canons de quatrième rang à deux étages lancé en 1781 et détruit en 1795. Le HMS Diomede (1798) était un 50 canons de quatrième rang construit sous le nom de HMS Firm mais renommé en 1794 et lancé en 1798. Il fut vendu en 1815. Le HMS Diomede devait être un sloop à vis en bois, projeté en 1866 mais annulé en 1867. Le HMS Diomede (D92) était un croiseur léger de classe Danae lancé en 1919 et vendu en 1946. Le HMS Diomede (F16) était une frégate de classe Leander lancée en 1969. Elle a été vendue au Pakistan et remise en 1988, sous le nom de Shamsher. Elle a servi jusqu'en 2003.
HMS Diomède_(1781)/HMS Diomède (1781) :
Le HMS Diomede était un cinquième rang de 44 canons construit par James Martin Hillhouse et lancé à Bristol le 18 octobre 1781. Il appartenait à la classe Roebuck de navires spécialement construits pendant la guerre d'indépendance américaine pour servir dans les eaux côtières américaines peu profondes. En tant que deux ponts, elle avait deux batteries complètes de canons, une sur le pont supérieur et l'autre sur le pont inférieur. Diomède a participé à deux actions majeures. Le premier s'est produit en 1782 lorsqu'elle a capturé la Caroline du Sud de la marine de Caroline du Sud. La seconde a eu lieu en 1794 dans l'océan Indien. Bien que l'action dans l'océan Indien n'ait pas été concluante et que les Français aient rompu le contact après avoir subi des pertes beaucoup plus lourdes que les Britanniques, les Français ont réussi à briser le blocus de l'Île de France et l'ont sauvée de la famine. Diomède a fait naufrage en 1795 au large de Trincomalee, Ceylan, lors de la campagne de capture de Trincomalé.
HMS Diomède_(1798)/HMS Diomède (1798) :
Le HMS Diomede était un navire de quatrième rang de 50 canons de la ligne de la classe Diomede de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1798.
HMS Diomède_(D92)/HMS Diomède (D92) :
Le HMS Diomede était un croiseur de classe Danae de la Royal Navy. Construit à Vickers Armstrong, Barrow, il a été construit trop tard pour participer à la Première Guerre mondiale et a été achevé au Royal Dockyard de Portsmouth. Entre les deux guerres, il sert sur la China Station, les eaux du Pacifique, les eaux des Indes orientales et à partir de 1936, en réserve. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a effectué quatre années de service de guerre ardu, au cours desquelles elle a capturé le coureur de blocus allemand Idarwald. Entre le 22 juillet 1942 et le 24 septembre 1943, il est converti en navire-école au Rosyth Dockyard. En 1945, il est mis en réserve et ferraillé un an plus tard.
HMS Diomède_(F16)/HMS Diomède (F16) :
Le HMS Diomede (F16) était une frégate de classe Leander de la Royal Navy. Il a été construit par Yarrow Shipbuilders à Glasgow. Diomede a été lancé le 15 avril 1969 et mis en service le 2 avril 1971. En 1998, le navire a été mis hors service et vendu au Pakistan. Rebaptisé PNS Shamsheer, le navire a servi dans la marine pakistanaise jusqu'à sa mise au rebut.
Directeur HMS_(1784)/Directeur HMS (1784) :
Le HMS Director était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 9 mars 1784 à Gravesend. Elle a été déposée spéculativement en novembre 1779 et commandée par la marine l'année suivante. En 1797, le directeur était sous le commandement du capitaine William Bligh. Au début de 1797, il arpenta le Humber, préparant une carte du tronçon allant de Spurn à l'ouest de l'île Sunk. En mai, l'équipage s'est mutiné lors de la mutinerie de Nore. La mutinerie n'a été déclenchée par aucune action spécifique de Bligh. Le 12 octobre, elle a pris part à la bataille de Camperdown, où elle a capturé le commandant néerlandais, le vice-amiral Jan de Winter, et son vaisseau amiral, Vrijheid.
Découverte HMS/Découverte HMS :
Onze navires de la Royal Navy et un établissement à terre de réserve de la Marine canadienne ont porté le nom de HMS/HMCS Discovery, tandis que des navires d'autres branches ont également utilisé le nom : HMS Discovery (1600) était un navire de découverte en service entre 1600 et 1620 Le HMS Discovery (1651) était un navire de 20 canons acheté en 1651 et incendié en 1655. Le HMS Discovery (1692) était un ketch de 6 canons lancé en 1692 et démoli en 1705. Le HMS Discovery (1719) était un sloop de découverte perdu dans l'Arctique en 1719. Le HMS Discovery (1741) était un magasin de 6 canons acheté en 1741 et vendu en 1750. Le HMS Discovery (1774) était un navire de découverte de 8 canons lancé en 1774 sous le nom de charbonnier civil Diligence. Elle a été acquise en 1775 et a accompagné le HMS Resolution lors du troisième voyage d'exploration du capitaine James Cook de 1776 à 1780. Elle est devenue un transport de chantier naval en 1781 et a été démantelée en 1797. Le HMS Discovery (1789) était un sloop de 10 canons lancé et achetée en 1789. Elle était commandée par le capitaine George Vancouver lors de son voyage d'exploration de 1791 à 1795. Elle a été convertie en bombardier en 1799, en navire condamné en 1818 et a été démolie en 1834. Le HMS Discovery (1800) était un navire hydrographique en service en 1800 et vendu en 1828. Le HMS Discovery devait être un canonnier à vis à bois. Elle a été commandée en 1861 mais a été annulée en 1863. Le HMS Discovery (1874) était un magasin à vis à bois, anciennement le Bloodhound civil, acheté en 1874. Elle était commandée par le capitaine George Nares lors de l'expédition britannique dans l'Arctique entre 1875 et 1876. Elle était vendu en 1902. Le HMS Discovery était un navire d'enquête spécialement conçu à cet effet lancé en 1901. Elle était commandée par le capitaine Robert Falcon Scott lors de l'expédition Discovery en Antarctique en 1901 et a été vendue en 1905. Elle a été renommée RRS (Royal Research Navire) Discovery en 1923, racheté en 1929 comme navire-école et remis pour être conservé comme navire-musée en 1979. Le NCSM Discovery, la frégate en pierre de Vancouver de la Réserve navale des Forces canadiennes, établie comme demi-compagnie de volontaires de la Royal Canadian Naval Volunteer Reserve en 1924 et mis en service sous le nom de Discovery en 1941.
HMS Discovery_(1741)/HMS Discovery (1741) :
Le HMS Discovery était un petit navire, mis en service en 1741. Elle était commandée par le lieutenant William Moor alors qu'elle accompagnait le plus grand HMS Furnace, commandé par son cousin, Christopher Middleton, lors d'une expédition dans la baie d'Hudson, à la recherche du passage du Nord-Ouest.Comme beaucoup autres navires que la Royal Navy utilisait pour l'exploration, Discovery était un charbonnier converti. Elle a déplacé 150 tonnes.
HMS Discovery_(1774)/HMS Discovery (1774) :
Le HMS Discovery était le navire consort de la troisième expédition de James Cook dans l'océan Pacifique en 1776-1780. Comme les autres navires de Cook, le Discovery était un charbonnier construit à Whitby et nommé à l'origine Diligence lors de sa construction en 1774. Acheté en 1775, le navire pesait 299 tonnes. À l'origine un brick, Cook l'a fait changer pour un navire entièrement gréé. Elle était commandée par Charles Clerke , qui avait déjà servi dans les deux premières expéditions de Cook, et avait un effectif de 70. Après que Cook ait été tué dans une escarmouche à la suite de sa tentative d'enlèvement du chef hawaïen Kalaniʻōpuʻu, Clerke a été transféré au vaisseau amiral de l'expédition HMS Resolution et John Gore a pris le commandement de Discovery. Elle retourna en Grande-Bretagne sous le commandement du lieutenant James King, y revenant le 4 octobre 1780. Après son retour au Nore en 1780, Discovery fut aménagée comme moyen de transport au chantier naval de Woolwich, servant comme tel entre décembre 1780 et mai 1781. Elle est devenu un engin de chantier naval à Woolwich et a été démantelé au chantier naval de Chatham en octobre 1797. Le navire est le principal homonyme de la navette spatiale Orbiter Discovery de la National Aeronautics and Space Administration des États-Unis .
HMS Discovery_(1789)/HMS Discovery (1789) :
Le HMS Discovery était un navire de la Royal Navy lancé en 1789 et surtout connu comme le navire de tête de l'exploration de la côte ouest de l'Amérique du Nord par George Vancouver lors de sa célèbre expédition de 1791-1795. Elle a été convertie en bombardier en 1798 et a participé à la bataille de Copenhague. Par la suite, il servit de navire-hôpital et plus tard de navire condamné jusqu'en 1831. Il fut démantelé en 1834.
HMS Discovery_(1874)/HMS Discovery (1874) :
Le HMS Discovery était un navire d'expédition à vis à coque en bois, et plus tard un magasin, anciennement le navire de chasse aux phoques Bloodhound construit en 1873 à Dundee. Elle a été achetée en 1874 pour l'expédition britannique dans l'Arctique de 1875 à 1876 et a ensuite servi de navire-magasin. Discovery a été vendu en 1902, revenant au nom de Bloodhound et à son ancien commerce de chasse au phoque. Le navire a fait naufrage à Terre-Neuve en 1917.
Répartition HMS/Répartition HMS :
Dix-sept navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Dispatch, ou la variante HMS Despatch : HMS Despatch (1691) était un brigantin de 2 canons lancé en 1691 et vendu en 1712. HMS Despatch (1745) était un sloop de 14 canons lancé en 1745 et vendu en 1763. Le HMS Dispatch (1772) était un sloop de 14 canons qui a sombré dans un ouragan en 1772. Il a peut-être été sauvé et vendu en 1773. Le HMS Dispatch (1776) était un sloop de 8 canons capturé en 1776 par le corsaire américain Tyrannicide. Le HMS Despatch était un transport acheté en 1774 sous le nom de navire armé à 6 canons HMS Cherokee. Elle a été rebaptisée HMS Despatch en 1777 et vendue en 1783. Le HMS Dispatch était un sloop de 16 canons lancé en 1777. Elle a chaviré en 1778. Le HMS Dispatch était une goélette de 8 canons achetée en 1780 et vendue en 1795. Le HMS Dispatch était un 14 -Sloop canon lancé en 1779 sous le nom de HMS Zephyr. Elle a été rebaptisée HMS Navy Transport en 1782, HMS Dispatch en 1783 et a été vendue en 1798. HMS Dispatch (1790) était un sloop capturé aux Français en 1790 et vendu en 1801. Dispatch (navire de 1795) était un Albatros de 16 canons- sloop de classe brick lancé en 1795 et jamais mis en service mais plutôt vendu à la marine russe cette année-là, et transféré en 1796. Il fit naufrage en 1805. Le HMS Dispatch (1797) était un tender de 6 canons en service entre 1797 et 1801. HMS Dispatch (1799) était un sloop de 18 canons, anciennement le corsaire français Indefatigable. Elle a été capturée en 1799 et vendue en 1801. Le HMS Dispatch (1804) était un brick de classe Cruizer de 18 canons lancé en 1804 et démantelé en 1811. Le HMS Despatch (1812) était un brick de classe Cruizer de 18 canons. sloop lancé en 1812 et vendu en 1836. Il a brûlé en mer le 11 mars 1839. Le HMS Dispatch (1816) était un brick de 6 canons transféré du Bureau des transports c. 1816. Elle a été encombrée en 1820, utilisée comme une carcasse à partir de 1826 et détruite en 1846. Elle a reçu l'ordre d'être démantelée, mais est restée répertoriée jusqu'en 1865. Le HMS Despatch (1851) était un brick de 12 canons lancé en 1851. Elle est devenu Watch Vessel n ° 24 sous le nom de HMS Cadmus en 1863 et a été vendu en 1901. Le HMS Despatch (D30) était un croiseur léger de classe Danae lancé en 1919 et vendu en 1946.
HMS Dittany / HMS Dittany :
Le HMS Dittany était une corvette de classe Flower de la Royal Navy britannique pendant la Seconde Guerre mondiale. Le 14 août 1942, le nom Beacon a été approuvé pour PG 88, une corvette modifiée de classe Flower en cours de construction à Collingwood, Ontario, Canada. Les archives indiquent que le Beacon devait être accepté en vertu d'un "bail de prêt inversé", mis en service au Canada, puis emmené au Boston Navy Yard pour être équipé. Affecté, d'abord, au Royaume-Uni le 30 janvier 1943, mais réaffecté à l'US Navy le 7 mars 1943, il est de nouveau affecté à la Royal Navy le 31 mai 1943 et mis en service sous le nom de HMS Dittany, son nom britannique d'origine. Elle a servi sous ce nom pour le reste de la guerre.
HMS Dittisham_(M2621)/HMS Dittisham (M2621):
Le HMS Dittisham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers construits pour la Royal Navy britannique. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Dittisham dans le Devon.
HMS Dolphin/HMS Dolphin :
De nombreux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Dolphin d'après le dauphin. Les sept premiers dauphins étaient de petits ketchs et des brûlots. Le HMS Dolphin (1731), lancé en 1731, était un navire de poste de 20 canons, rebaptisé Firebrand en 1755 et Penguin en 1757. Le HMS Dolphin (1751), lancé en 1751, était un navire de poste de 24 canons. Il a été utilisé comme navire d'étude à partir de 1764 et a fait deux circumnavigations sous le commandement de John Byron et Samuel Wallis. Elle a été démantelée en 1777. Le HMS Dolphin (1781) était un cinquième rang de 44 canons lancé en 1781 et démantelé en 1817. Le HMS Dolphin (1799) était à l'origine le Dolflin hollandais de 24 canons, lancé en 1780 au chantier naval d'Amsterdam. , que le HMS Wolverine et le HMS Arrow ont capturé à Vlie Island en 1799. Elle est devenue un transport en 1800, un magasin en 1802 et a été démantelée en 1803. Le HMS Dolphin (1801) était un coupeur de 10 ou 12 canons engagé par le Royal Marine en 1793, achetée en 1801 et vendue en 1802. Le HMS Dolphin (1813) était la goélette corsaire américaine de 12 canons Dolphin capturée par l'escadron de l'amiral John Borlase Warren le 13 avril 1813. Le HMS Hindostan (1804) était à l'origine l'amiral des Indes orientales. Rainier, acheté en 1804 et rebaptisé Hindostan, rebaptisé Dolphin en 1819, et Justitia en 1830. Il fut utilisé comme navire condamné et vendu en 1855. Le HMS Dolphin (1836) était un brigantin à 3 canons lancé en 1836 et vendu en 1894. Le HMS Dolphin (1882) était un sloop à vis lancé en 1882. Elle a servi de navire de dépôt sous-marin à Wor ld War I. Elle a sombré en 1925 mais a été échouée et utilisée comme navire-école. Il a été démantelé en 1977. Le HMS Dolphin (1924) était à l'origine le navire de dépôt Pandora, acheté en 1914. Il a été rebaptisé Dolphin en 1924 et a été coulé par une mine en 1939. Le HMS Dolphin (établissement à terre), la maison spirituelle du Service sous-marin de la Royal Navy à Fort Blockhouse à Gosport, et était une base sous-marine jusqu'en 1994 et une école de formation jusqu'en 1999.
HMS Dolphin_(1751)/HMS Dolphin (1751):
Le HMS Dolphin était une frégate de sixième rang de 24 canons de la Royal Navy. Lancé en 1751, il servit de navire hydrographique à partir de 1764 et effectua deux tours du monde sous les ordres successifs de John Byron et Samuel Wallis. Elle a été le premier navire à faire deux fois le tour du monde. Elle est restée en service jusqu'à ce qu'elle soit payée en septembre 1776, et elle a été démantelée au début de 1777.
HMS Dolphin_(1781)/HMS Dolphin (1781):
Le HMS Dolphin était un navire de cinquième rang de 44 canons de la Royal Navy lancé en 1781. Conçu par Sir Thomas Slade, il transportait son armement sur deux ponts et disposait d'une batterie principale de canons longs de 18 livres. Elle a fait une apparition à la bataille de Dogger Bank en 1781. Le reste de sa carrière de 36 ans s'est déroulé sans incident, une grande partie étant passée comme navire de transport ou hôpital, armé seulement de vingt ou vingt-quatre 9 livres. Elle a été démantelée à Portsmouth en 1817.
HMS Dolphin_(1799)/HMS Dolphin (1799):
Le HMS Dolphin était le 7e Charter Dolfijn néerlandais, lancé en 1780 à Amsterdam. En 1781, elle était sous le commandement du capitaine Mulder lorsqu'elle participa à la bataille de Dogger Bank. Le HMS Wolverine et le HMS Arrow la capturèrent le 15 septembre 1799 au large de l'île de Vlie. La Royal Navy l'a mis en service et l'a commandée en novembre comme HMS Dolphin de sixième rang sous le commandement du lieutenant R. M'Dougall. Elle devint un transport en 1800, et un magasin en 1802. Elle fut démantelée en 1803.
HMS Dolphin_(1801)/HMS Dolphin (1801):
Le HMS Dolphin était un cotre de 10 canons qui a servi la Royal Navy de 1793 à 1802, d'abord en tant que cotre armé engagé, puis après que la Marine l'a acheté, en tant que HMS Dolphin. Au cours de ses presque dix ans de service, Dolphin a patrouillé dans la Manche pour protéger le commerce britannique en capturant des corsaires français et en reprenant leurs prises.
HMS Dolphin_(1813)/HMS Dolphin (1813):
Le HMS Dolphin était la goélette corsaire américaine de 12 canons Dolphin que l'escadron de l'amiral John Borlase Warren captura le 13 avril 1813 et que la Royal Navy mit en service. En tant que HMS Dolphin, elle a participé à des actions de bateaux les 29 avril et 5 mai 1813 pour lesquelles l'Amirauté a émis un fermoir pour la Médaille du service général de la marine. Son destin ultime est actuellement sans papiers.
HMS Dolphin_(1836)/HMS Dolphin (1836):
Le HMS Dolphin était un navire brigantin de 3 canons de la Royal Navy, lancé en 1836. Il a participé à la bataille de la Vuelta de Obligado. Il a été désaffecté en 1861 et vendu en 1894.
HMS Dolphin_(1882)/HMS Dolphin (1882):
Le HMS Dolphin était un sloop de guerre à vis de la Royal Navy lancé en 1882, utilisé comme navire-école, et finalement démantelé en 1977.
HMS Dolphin_ (1924)/HMS Dolphin (1924):
Le HMS Dolphin était à l'origine le navire marchand à vapeur Seti construit en 1902 par Sir Raylton Dixon & Co Ltd. Il a été acheté par l'Amirauté pour la Royal Navy en novembre 1914, rebaptisé Pandora et utilisé comme navire de dépôt. Il a été rebaptisé Dolphin en 1924 et a été coulé par une mine posée par le sous-marin allemand U-22 en 1939, sans perte de vie. Elle a été perdue lors de son dernier voyage alors qu'elle était remorquée à Cambois pour être dépouillée de pièces utilisables et sabordée comme un blockship à Scapa Flow.
HMS Dolphin_(établissement_à_terre)/HMS Dolphin (établissement à terre) :
Le dix-septième navire de la Royal Navy à porter le nom de HMS Dolphin était l'établissement à terre de la Royal Naval situé à Fort Blockhouse à Gosport. Dolphin était le siège du Royal Navy Submarine Service de 1904 à 1999 et l'emplacement de la Royal Navy Submarine School.
HMS Dolphins_Prize/HMS Dolphins Prize :
Le HMS Dolphins Prize était un brick qui était autrefois le corsaire français La Marquise de Cavalaire, capturé par le HMS Dolphin le 19 septembre 1757.
HMS Domett_(K473)/HMS Domett (K473):
Le HMS Domett (K473) était une frégate britannique de classe Captain de la Royal Navy en service pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit à l'origine en tant que destroyer d'escorte de classe Evarts de la marine américaine USS Eisner (DE-269), il a servi dans la Royal Navy de 1943 à 1946.
HMS Dominique/HMS Dominique :
Quatre navires de la Royal Navy britannique ont porté le nom de HMS Dominica, du nom de l'île de la Dominique. Le HMS Dominica (1805) était une goélette achetée en 1805, dont l'équipage s'est mutiné en 1806 et l'a remise aux Français qui l'ont envoyée comme corsaire Napoléon. Dans les quatre jours suivant la mutinerie, Wasp l'avait reprise; elle a été remise en service sous son nom d'origine et démantelée en 1808. Le HMS Dominica (1807) était la goélette corsaire Tape a L'Oeil , que le HMS Superieure a capturé en 1807. La Dominique a été perdue dans un ouragan au large de Tortola en août 1809. Le HMS Dominica (1810) était la goélette corsaire française Duc de Wagram, que la Royal Navy captura en 1809 et acheta l'année suivante. Le corsaire américain Decatur l'a capturée en 1813, mais Majestic l'a reprise en 1814. Elle a été remise en service et a fait naufrage sur les récifs des Bermudes au large des Bermudes en 1815 alors qu'elle escortait un convoi. Le HMS Dominica (K507) était une frégate de classe Colony du Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale, lancée en 1943 et mise au rebut en 1947.
HMS Dominique_(1805)/HMS Dominique (1805):
Le HMS Dominica était une goélette que les Britanniques ont achetée en 1805 dans les îles sous le vent. Son équipage se mutine en 1806, la remettant aux Français, qui l'envoient immédiatement en tant que corsaire Napoléon. Les Britanniques l'ont reprise quatre jours après la mutinerie et l'ont remise à leur service. Au service britannique, elle a capturé quelque six petits corsaires. Elle a été démantelée en 1808.
HMS Dominique_(1807)/HMS Dominique (1807):
Le HMS Dominica était la goélette corsaire française J(T?)opo L'Oeil (alias Tape à l'Oeil ou Tape à l'Oeuil ou Tap à l'Oeil) que les Britanniques ont capturée en 1807 dans les îles sous le vent. Elle a pris part à une action non concluante à un seul navire avant de sombrer en 1809.
HMS Dominique_(1810)/HMS Dominique (1810):
Le HMS Dominica était la lettre française de la goélette de marque Duc de Wagram, que les Britanniques capturèrent en 1809 dans les îles sous le vent et emmenèrent dans la Royal Navy en 1810. Le corsaire américain Decatur la captura en 1813 lors d'une action notable à un seul navire. Cependant, Majestic l'a reprise en 1814. Elle a fait naufrage en 1815
HMS Dominique_(K507)/HMS Dominique (K507) :
Le quatrième HMS Dominica (K507) était une frégate de classe Colony du Royaume-Uni qui a servi dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été initialement commandée par la marine américaine en tant que frégate de patrouille de classe Tacoma USS Harman (PF-79) et a été transférée à la Royal Navy avant l'achèvement.
HMS Dominion/HMS Dominion :
Le HMS Dominion était un cuirassé de classe King Edward VII de la Royal Navy. Comme tous les navires de la classe (à l'exception du navire de tête de la classe, le HMS King Edward VII), il porte le nom d'une partie importante de l'Empire britannique, à savoir le Dominion du Canada. Le navire a été construit par Vickers; elle a été posée en mai 1902, a été lancée en août 1903 et a été achevée en juillet 1905. Armée d'une batterie de quatre canons de 12 pouces (305 mm) et de quatre canons de 9,2 pouces (234 mm), elle et ses navires jumeaux ont marqué une avancée significative de la puissance offensive par rapport aux modèles de cuirassés britanniques antérieurs qui ne portaient pas le 9.2 en canons. Mis en service en août 1905, le Dominion entre en service dans la Flotte de l'Atlantique mais s'échoue en août 1906 dans le golfe du Saint-Laurent. Les réparations ont duré près d'un an et, une fois terminées, elle a été affectée à la Home Fleet. Suite à une réorganisation de la flotte en 1912, elle et ses navires jumeaux formèrent le 3rd Battle Squadron, qui faisait partie de la Home Fleet. Cette année-là, l'escadron s'est rendu en mer Méditerranée pendant la première guerre des Balkans dans le cadre d'un blocus international du Monténégro. En 1913, le navire retourne dans les eaux britanniques. Lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté, le 3e Escadron de combat a été affecté à la Grande Flotte, le Dominion menant des opérations dans le cadre de la Patrouille du Nord. Au cours de 1914 et 1915, les navires sont fréquemment allés en mer pour rechercher des navires allemands, mais Dominion n'a vu aucune action pendant cette période. À la fin de l'année, la Grande Flotte a cessé de fonctionner avec les anciens navires du 3e Escadron de combat et, en 1916, l'escadron a été détaché au Nore Command. L'unité s'est dissoute par la suite en mars 1918. Elle était un navire de dépôt pour les raids sur Zeebrugge et Ostende et, mise hors service en mai, a mis fin à la guerre en tant que navire d'hébergement. Elle a été vendue en 1921 et finalement ferraillée en 1924.
HMS Donegal / HMS Donegal :
Trois navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Donegal, après l'échec de la tentative française de débarquer dans le comté de Donegal en 1798 : le HMS Donegal (1798) était un troisième rang de 76 canons, anciennement le navire français Hoche. Elle a été capturée en 1798 et mise en service dans la marine sous le nom de HMS Donegal. Il a été démantelé en 1845. Le HMS Donegal (1858) était un navire de ligne de première classe Conqueror de 101 canons lancé en 1858. Il est devenu une partie du torpilleur et du navire-école minier HMS Vernon en 1886 et a été vendu en 1925. Le HMS Donegal (1902) était un croiseur blindé de classe Monmouth lancé en 1902. Il a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été vendu à la ferraille en 1920.
HMS Donegal_(1798)/HMS Donegal (1798):
Le HMS Donegal a été lancé en 1794 sous le nom de Barra, un navire de 74 canons de la classe Téméraire de la ligne de la marine française. Elle fut rebaptisée Pégase en octobre 1795 et Hoche en décembre 1797. La Royal Navy britannique la captura à la bataille de l'île Tory le 12 octobre 1798 et la remit en service sous le nom de HMS Donegal.
HMS Donegal_(1858)/HMS Donegal (1858):
Le HMS Donegal était un navire de premier ordre à vis de 101 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 23 septembre 1858 au chantier naval de Devonport. Lors de sa mise en service, elle a navigué à Liverpool pour recruter un équipage. Elle rejoint ensuite l'escadron de la Manche, où elle participe à de nombreuses revues de flotte. En novembre 1861, elle était l'un des nombreux navires transportant des troupes au Mexique et, en février 1862, elle a aidé à récupérer l'équipement et les magasins de l'épave de sa sœur HMS Conqueror. Le 28 octobre 1859, William Hall reçut sa Croix de Victoria à bord du Donegal alors qu'il était ancré à Queenstown. Elle passa plusieurs années comme garde-côte à Liverpool. Elle a pris la dernière reddition de la guerre civile américaine le 6 novembre 1865 lorsque le CSS Shenandoah s'est rendu après avoir parcouru 9 000 milles (14 500 km) pour ce faire. Le Shenandoah se trouvait à l'origine dans l'océan Pacifique lorsque la nouvelle lui parvint de la fin de la guerre civile, nécessitant un si long voyage. Lors de sa mission suivante, elle transporta le vice-amiral Sir Henry Kellett et un équipage de remplacement pour relever le HMS Ocean , alors sur la station chinoise sous le commandement du vice-amiral Henry Keppel . Elle était alors commandée par le capitaine William Hewett, secondé par John Fisher. En 1870, elle devint un tender du HMS Duke of Wellington, qui était alors un navire de réception à Portsmouth. Donegal fut payé le 30 septembre 1870. Le 14 janvier 1886, Donegal fut encombré et fusionné avec l'école des torpilles de Portsmouth, et son nom fut changé en Vernon. Entre 1888 et 1892, elle est commandée par le capitaine Arthur Knyvet Wilson. Le 23 avril 1895, elle fut déplacée à Portchester Creek, avec le reste des carcasses composant l'école. Elle est restée dans ce rôle jusqu'à ce que l'école de torpilles déménage à terre en 1923, et le Donegal a été vendu pour démolition le 18 mai 1925 à Pounds, de Portsmouth. Certains des bois et des lambris ont été utilisés pour reconstruire la maison publique Prince of Wales (rouverte sous le nom de The Old Ship en 2007) à Brighouse en 1926.
HMS Donegal_(1902)/HMS Donegal (1902):
Le HMS Donegal était l'un des 10 croiseurs blindés de la classe Monmouth construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle. Elle a d'abord été affectée au 1er escadron de croiseurs à la fin en 1903 et s'est échouée en route vers la station chinoise en 1906. Elle a été brièvement placée en réserve après des réparations avant d'être affectée à la Home Fleet en 1907. Elle a rejoint le 4e escadron de croiseurs sur la station Amérique du Nord et Antilles en 1909 avant de rentrer chez lui pour une affectation avec l'escadron d'entraînement en 1912. Donegal a été réduit en réserve avant le début de la Première Guerre mondiale en août 1914 dans le cadre du réaménagement de la troisième flotte au début de la guerre, elle a ensuite été affectée à la Sierra Leone pour des tâches de protection des convois dans le cadre du 5e escadron de croiseurs. Elle a été transférée à plusieurs escadrons de croiseurs différents de la Grande Flotte en 1915 où elle a escorté des convois vers Archangelsk, en Russie. Au milieu de 1916, il est affecté à des missions d'escorte de convoi dans l'Atlantique. Le Donegal a rejoint le 4e Escadron de croiseurs sur la station Amérique du Nord et Antilles en 1917 et a continué avec des fonctions de convoi jusqu'à la fin de la guerre. Donegal a été vendu à la ferraille en 1920.
HMS Donovan/HMS Donovan :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Donovan : le HMS Donovan (1918) était un sloop de classe 24 lancé en 1918 et vendu en 1922. Le HMS Donovan était un Landing Ship, Infantry, construit sous le nom de Cape Berkeley, mais rebaptisé HMS Empire Battleaxe avant d'être lancé en 1943. Il a été rebaptisé HMS Donovan en 1945, le nom revenant à Empire Battleaxe en 1946, avant d'être renvoyé dans l'US Navy en 1947.
HMS Donovan_(1918)/HMS Donovan (1918):
Le HMS Donovan était un sloop de classe 24 de la Royal Navy.
HMS Donovan_(album)/HMS Donovan (album):
HMS Donovan est le neuvième album studio et le dixième album au total de l'auteur-compositeur-interprète britannique Donovan. Il s'agit du deuxième album de musique pour enfants de Donovan, après la partie For Little Ones de A Gift from a Flower to a Garden. HMS Donovan est le deuxième double album de la carrière de Donovan, et est sorti au Royaume-Uni uniquement, en juillet 1971 (Dawn Records DNLD 4001 (stéréo)).
HMS Doon/HMS Doon :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Doon : le HMS Doon (1904) était un destroyer de classe River lancé en 1904 qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été éliminé en 1919. Le HMS Doon (1917) était un chalutier engagé entre 1917 et 1919. Le HMS Doon (1920) était un chalutier de classe Mersey lancé en 1917 sous le nom de Fraser Eaves et rebaptisé Doon en 1920. Il a été vendu en 1947
HMS Doon_(1904)/HMS Doon (1904):
Le HMS Doon était un destroyer de classe River de type Hawthorn Leslie commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1903-1904. Nommé d'après la rivière Doon dans l'ouest de l'Écosse, il fut le premier navire à porter ce nom dans la Royal Navy.
HMS Doris/HMS Doris :
Quatre navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Doris d'après la mythique nymphe grecque Doris, tandis qu'un autre était prévu : le HMS Doris (1795) était une frégate de cinquième rang de 36 canons lancée en 1795 et détruite en 1805. Le HMS Doris devait était une frégate de cinquième rang de classe Narcissus de 32 canons. Elle a été commandée en 1806 mais a été annulée plus tard cette année-là. Le HMS Doris (1808) était une frégate de cinquième rang de 36 canons construite pour la marine au chantier naval de la Compagnie des Indes orientales à Bombay et lancée en 1807 sous le nom de Salsette, mais rebaptisée Pitt plus tard cette année-là. Elle a ensuite été rebaptisée HMS Doris. Elle a été vendue en 1829. Le HMS Doris (1857) était une frégate à vis en bois lancée en 1857 et vendue en 1885. Le HMS Doris (1896) était un croiseur léger de classe Eclipse lancé en 1896 et vendu en 1919. Le HMS Doris (1904) était une goélette trois-mâts, lancée en 1904 coulée en 1907 devant la côte de Westkapelle, Pays-Bas
HMS Doris_(1795)/HMS Doris (1795):
Le HMS Doris était une frégate de cinquième rang de 36 canons de la Royal Navy, lancée le 31 août 1795. qui a servi pendant les guerres de la Révolution française et napoléoniennes. Doris a été construit par Cleveley, de Gravesend.
HMS Doris_(1808)/HMS Doris (1808):
Le HMS Doris était une frégate de cinquième rang de classe Persévérance de 36 canons de la Royal Navy qui a servi entre 1808 et 1829.
HMS Doris_(1896)/HMS Doris (1896):
Le HMS Doris était un croiseur protégé de classe Eclipse construit pour la Royal Navy au milieu des années 1890.
HMS Dorking_(1918)/HMS Dorking (1918):
Le HMS Dorking était un dragueur de mines de classe Hunt de la Royal Navy de la Première Guerre mondiale. Les autorités ne sont pas d'accord sur l'endroit où il a été construit : Colledge dit Dundee Shipbuilding Company, tandis que Rupert-Jones et le site d'histoire de la Royal Navy disent Clyde Shipbuilders.
HMS Dorsetshire/HMS Dorsetshire :
Trois navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Dorsetshire, du nom du comté traditionnel de Dorsetshire : le HMS Dorsetshire (1694) était un troisième rang de 80 canons lancé en 1694, reconstruit en 1712 et vendu en 1749. Le HMS Dorsetshire (1757) était un troisième rang de 70 canons lancé en 1757 et démantelé en 1775. Le HMS Dorsetshire (40) était un croiseur lourd de classe County lancé en 1929 et coulé en 1942.
HMS Dorsetshire_(1694)/HMS Dorsetshire (1694):
Le HMS Dorsetshire était un navire de troisième rang de 80 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé à Southampton le 8 décembre 1694. Le Dorsetshire passa sous le commandement d'Edward Whitaker en 1704 et il était à la capture de Gibraltar (mais hors service) . Whitaker a ensuite pris le navire pour jouer un rôle dans la bataille de Málaga la même année. ponts, mais au cours de cette reconstruction, ils ont été redistribués sur un troisième pont d'artillerie, bien qu'elle ait continué à être classée comme un troisième taux. Dorsetshire a continué à servir jusqu'en 1749, date à laquelle elle a été vendue hors de la marine.
HMS Dorsetshire_(1757)/HMS Dorsetshire (1757):
Le HMS Dorsetshire était un navire de troisième rang de 70 canons de la ligne de la Royal Navy, construit à Chatham Dockyard selon le projet spécifié par l'établissement de 1745, modifié en 1754, et lancé le 13 décembre 1757. À l'action du 29 avril 1758 , le Dorsetshire a vaincu et capturé le navire français de la ligne Raisonnable dans le golfe de Gascogne. Le Dorsetshire a servi jusqu'en 1775, date à laquelle il a été démantelé.
HMS Dorsetshire_(40)/HMS Dorsetshire (40):
Le HMS Dorsetshire (fanion numéro 40) était un croiseur lourd de classe County de la Royal Navy britannique, nommé d'après le comté anglais, maintenant généralement connu sous le nom de Dorset. Le navire était membre de la sous-classe Norfolk, dont Norfolk était la seule autre unité; la classe County comprenait onze autres navires dans deux autres sous-classes. Le Dorsetshire a été construit au chantier naval de Portsmouth ; sa quille a été posée en septembre 1927, elle a été lancée en janvier 1929 et achevée en septembre 1930. Le Dorsetshire était armé d'une batterie principale de huit canons de 8 po (200 mm) et avait une vitesse de pointe de 31,5 nœuds (58,3 km /h ; 36,2 mph). Le Dorsetshire a d'abord servi dans la flotte de l'Atlantique au début des années 1930, avant de devenir le navire amiral du commandant en chef, l'Afrique en 1933, puis à la station chinoise à la fin de 1935. Elle y est restée jusqu'au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Guerre en septembre 1939, lorsqu'il est transféré dans l'Atlantique Sud. Là, elle renforce la recherche du croiseur lourd allemand Admiral Graf Spee. Fin mai 1941, le Dorsetshire participa à l'engagement final avec le cuirassé Bismarck, qui se termina lorsque le Dorsetshire reçut l'ordre de fermer et de torpiller le cuirassé allemand paralysé. Elle a rejoint les recherches du croiseur lourd Admiral Hipper en août et du croiseur auxiliaire Atlantis en novembre. En mars 1942, le Dorsetshire a été transféré à la flotte de l'Est pour soutenir les forces britanniques dans le théâtre de guerre du Pacifique récemment ouvert. À la fin du mois, le groupe de transport rapide japonais - le Kido Butai - a lancé le raid dans l'océan Indien. Le 5 avril, des avions japonais ont repéré le Dorsetshire et sa sœur Cornwall alors qu'ils se dirigeaient vers Colombo; une force de bombardiers en piqué a ensuite attaqué les deux navires et les a coulés. Plus de 1 100 hommes ont été secourus le lendemain, sur un équipage combiné de plus de 1 500.
HMS Doterel/HMS Doterel :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Doterel, du nom de l'échassier plus souvent orthographié « dotterel » : HMS Doterel (1808), sloop brick de classe Cruizer lancé le 6 octobre 1808, encaissé en 1827 et démantelé en vers 1855. HMS Doterel (1837), l'ancien paquet de pagaies en bois du bureau de poste Escape, acheté en 1837 et éliminé en 1850. HMS Doterel (1860), une canonnière de classe Britomart lancée le 5 juillet 1860 et vendue au maréchal de Plymouth le 6 juin 1871. HMS Doterel (1880), un sloop de classe Doterel lancé en 1880. Il a coulé au large de Punta Arenas après une explosion le 26 avril 1881 faisant 143 morts. HMS Doterel (1918), un yacht réquisitionné en 1918 rebaptisé par la suite Dotter
HMS Doterel_(1808)/HMS Doterel (1808):
Le HMS Doterel (ou Dotterel) était un sloop de classe Cruizer de 18 canons de la Royal Navy britannique. Lancée le 6 octobre 1808, elle participe aux guerres napoléoniennes et à la guerre de 1812. En février 1809, elle participe à la bataille des Sables-d'Olonne, puis en avril à la bataille des chemins basques. Elle a été immobilisée en 1827 aux Bermudes, mais n'a été démolie qu'en 1855.
HMS Doterel_(1880)/HMS Doterel (1880):
Le HMS Doterel était un sloop de classe Doterel lancé par la Royal Navy en 1880. Il a coulé à l'ancre au large de Punta Arenas après une explosion le 26 avril 1881. Sa perte a causé la mort de 143 membres d'équipage et il y a eu 12 survivants. Elle était en route pour rejoindre la Pacific Station. Sa perte a d'abord été la source de nombreuses spéculations. Les causes envisagées comprenaient une attaque des Fenians, une torpille perdue et une explosion de gaz de houille. Une enquête en septembre 1881 a conclu que le gaz de houille en était la cause. En novembre 1881, une explosion dans le HMS Triumph tua trois hommes et en blessa sept autres; il a été déterminé qu'il avait été causé par le "siccatif de xérotine", l'un des composés communément appelés "siccatifs brevetés". Un survivant de l'explosion de Doterel s'est rappelé avoir senti ce composé peu de temps avant l'explosion. En 1883, le gouvernement a déterminé que le siccatif de xérotine avait causé la première explosion sur Doterel, qui a déclenché l'explosion la plus dommageable du chargeur avant. L'Amirauté a ordonné le retrait du composé de l'utilisation dans la Royal Navy et une meilleure ventilation sous les ponts.
HMS Douglas / HMS Douglas :
Le HMS Douglas était un chef de flottille de type Amirauté (également connu sous le nom de classe Scott) de la Royal Navy britannique. Construit par Cammell Laird, Douglas a été mis en service en 1918, juste avant la fin de la Première Guerre mondiale. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Douglas a servi avec la Force H à partir de Gibraltar et comme escorte de convoi. Elle a été vendue à la ferraille en mars 1945.
HMS Dove/HMS Dove :
Neuf navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Dove d'après la famille des oiseaux Columbidae : Dove (1672 dogger) était un dogger à 8 canons capturé aux Hollandais en 1672 et fait naufrage en 1674. Dove (1672 ketch) était un ketch à 4 canons construit à Deptford en 1672 et vendu en 1683. Le HMS Dove (1805) était une goélette de 4 canons achetée en mai 1805 et capturée par les Français en août de la même année. Le HMS Ariadne (1805) était le mercantile Ariadne, lancé à Cowes en 1803 et acheté en 1805 comme bateau-conseil. Elle a été rebaptisée HMS Dove, puis renommée HMS Flight en 1806 mais a sombré en septembre 1806. HMS Dove (1823) était un brick de 6 canons acheté en 1823 et vendu en 1829. HMS Kangaroo (1852), un Acorn de 12 canons -class brick-sloop, a été commandé sous le nom de HMS Dove en 1839, rebaptisé Kangaroo en 1843, et finalement lancé en 1852. Il a été vendu en 1897. Le HMS Dove (1855) était une canonnière à vis en bois de classe Albacore lancée en 1855 et vendue à Shanghai en 1873. Le HMS Dove (1893) était une canonnière à aubes de 20 tonnes construite en sections à Yarrows à Poplar, Londres en 1893 et ​​assemblée en Afrique de l'Est. Il a été transféré au gouvernement de l'Afrique centrale britannique en 1895. Le HMS Dove (1898) était un destroyer à trois entonnoirs et 30 nœuds (plus tard classé comme destroyer de classe C) lancé en 1898 et vendu en 1920.
HMS Dove_(1805)/HMS Dove (1805):
Le HMS Dove était un navire marchand de nom ou d'origine inconnu. L'Amirauté l'a achetée le 21 mai 1805 et l'a enregistrée le 28 mai. Elle a subi un ajustement à Deptford pour le service extérieur entre le 21 mai et le 3 juillet. Le lieutenant Alexander Boyack l'a commandée.
HMS Dove_ (1898)/HMS Dove (1898):
Le HMS Dove était un destroyer à trois entonnoirs et 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1896–1897. Elle était le neuvième navire à porter le nom.
HMS Douvres/HMS Douvres :
Huit navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Dover, du nom de la ville et du port maritime anglais de Douvres : le HMS Dover (1649) était un rose capturé aux royalistes en 1649 et vendu en 1650. Le HMS Dover (1654) était un 48- canonnier lancé en 1654, reconstruit en 1695 et 1716 et démantelé en 1730. Le HMS Dover (1672) était un dogger de 8 canons capturé aux Hollandais en 1672 et donné en 1677. Le HMS Dover (1740) était un 44 canons cinquième taux lancé en 1740 et vendu en 1763. Le HMS Dover (1786) était un cinquième taux de 44 canons lancé en 1786, converti en transport armé en 1799 et brûlé par accident en 1806. Parce que Douvres a servi dans la campagne égyptienne de la marine entre Le 8 mars 1801 et le 2 septembre, ses officiers et son équipage se sont qualifiés pour l'agrafe «Égypte» de la Médaille du service général de la marine, que l'Amirauté a délivrée en 1847 à tous les réclamants survivants. Le HMS Dover (1798) était une barge à voile de 57 tonnes (bm), construite à Woolwich et achetée par la Marine. Le HMS Dover était un cinquième rang de 38 canons, auparavant l'East Indiaman Carron. La marine l'a achetée en 1804, l'a nommée HMS Duncan et l'a rebaptisée HMS Dover en 1807; elle a fait naufrage en 1811. Le HMS Dover (1811) était un navire de troupes de 38 canons, anciennement la corvette de la Royal Marine italienne Bellona , lancée à Venise en 1808. Elle a été capturée en 1811, utilisée pour le service portuaire à partir de 1825 et vendue en 1836. Le HMS Dover (1840) était un paquet de pagaies en fer lancé en 1840. Il fut le premier navire en fer de la Royal Navy et fut vendu en 1866.
HMS Douvres_(1654)/HMS Douvres (1654) :
Le HMS Dover était une frégate de quatrième rang de 40 canons de la Royal Navy, construite à l'origine pour la marine du Commonwealth d'Angleterre à Shoreham par William Castle, et lancée en 1654. En 1677, son armement avait été porté à 48 canons. la bataille de Solebay de 1672, Douvres, commandée par John Ernle, sauva Sir John Harman et le Charles d'un navire de pompiers. navire de ligne. Elle a subi une deuxième reconstruction en 1716.
HMS Dover_(1811)/HMS Dover (1811):
Le HMS Dover était un navire de troupes de 38 canons, anciennement la corvette française Bellona, ​​lancée à Venise en 1808. Elle a été capturée à Lissa en 1811. Elle a servi de navire de troupes et de transport jusqu'en 1819 environ. Elle est ensuite devenue le navire amiral de l'amiral commandant le Gare de Leith. Elle a été utilisée pour le service portuaire à partir de 1825 et a été vendue en 1836.
HMS Dover_Prize/HMS Dover Prize :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Dover Prize, indiquant qu'il s'agissait de navires pris comme prix par l'un des navires nommés HMS Dover. Les deux navires dans ce cas ont été capturés par le même HMS Dover. Le HMS Dover Prize (1689) était une carcasse capturée en 1689 et détruite la même année. Le HMS Dover Prize (1693) était un cinquième rang de 32 canons, auparavant le navire français Legere. Elle fut capturée en 1693 et ​​vendue en 1698.
Prix_HMS Dover_(1693)/Prix HMS Dover (1693) :
Le HMS Dover Prize était un cinquième rang de 32 canons de la Royal Navy. Elle était auparavant la frégate française La Legere, transportant entre 20 et 24 canons. Elle a été capturée en 1693 par le HMS Dover, portant 48 canons et emmenée dans la Royal Navy, sous le nom de Dover Prize. Elle a ensuite été réaménagée avec 32 canons et est restée dans la Marine jusqu'en 1698, date à laquelle elle a été vendue.
HMS Downham_(M2622)/HMS Downham (M2622):
Le HMS Downham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham.
HMS Dragon/HMS Dragon :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Dragon. Navire anglais Dragon (1512), un navire de 100 tonnes construit en 1512 sous Sir William Sidney dans la guerre avec la France. Mentionné pour la dernière fois 1514. Navire anglais Dragon (1542), un navire à trois mâts de 140 tonnes représenté dans l'Anthony Roll de 1546. Construit en 1542 ou 1544 et reconstruit en 1551. Mentionné pour la dernière fois 1553 galion anglais Dragon (ou Red Dragon), un galion construit en 1593 et ​​mentionné pour la dernière fois en 1613. HMS Dragon (1647), une frégate de quatrième rang lancée en 1647, reconstruite en 1690 et 1707 et détruite en 1711. HMS Ormonde (1711), un navire de ligne de quatrième rang de 50 canons lancé en 1711, rebaptisé HMS Dragon en 1715, et démantelé en 1733. HMS Dragon (1736), un navire de ligne de quatrième rang de 60 canons lancé en 1736, et sabordé comme brise-lames en 1757. HMS Dragon (1760), un navire de ligne de troisième rang de 74 canons construit en 1760 et vendu en 1784. HMS Dragon (1798), un navire de ligne de troisième rang de 74 canons construit en 1798 à Rotherhithe. Réaménagé en 1814, il servit jusqu'en 1815. Il fut démantelé en 1850. Le HMS Dragon (1845), une frégate de second ordre à aubes en bois de 6 canons construite en 1845 et vendue en 1865, conçue par Sir William Symonds, qui servit dans la Baltique pendant la guerre de Crimée. Le HMS Dragon (1878), un sloop à vis de classe Doterel à 6 canons lancé en 1878 et vendu en 1892. Le HMS Dragon (1894), un destroyer lance-torpilles à double vis de classe Banshee lancé en 1894 et vendu en 1912. Le HMS Dragon ( D46), un croiseur léger de classe Danae lancé en 1917 et sabordé de la Normandie en 1944 alors qu'il servait dans la marine polonaise en tant qu'ORP Dragon. Le HMS Dragon (1982) était une frégate en pierre de la Réserve navale royale de Swansea et servait de centre de formation aux communications. Elle a été mise hors service en 1994. Le HMS Dragon (D35), est un destroyer de type 45 lancé en novembre 2008
HMS Dragon_(1647)/HMS Dragon (1647):
Le HMS Dragon était un quatrième rang de 38 canons de la marine anglaise, il est devenu une partie de la Royal Navy après la restauration, construit par le maître Shipwright Henry Goddard à Chatham et lancé en 1647. Elle a été la première frégate à être construite à Chatham ( le terme « frégate » à cette époque désignait un navire conçu pour la navigation rapide, avec une superstructure basse, plutôt qu'un rôle qui ne se développera qu'au siècle suivant). Dragon était le quatrième navire nommé puisqu'il était utilisé pour un navire de 100 tonnes bm, en service de 1512 à 1514/
HMS Dragon_(1736)/HMS Dragon (1736):
Le HMS Dragon était un navire de quatrième rang de 60 canons de la ligne de la Royal Navy, construit selon les propositions de 1733 de l'établissement de 1719 au chantier naval de Woolwich, et lancé le 11 septembre 1736. En février 1744, il participa à la bataille de Toulon. .Dragon a été coulé en 1757 pour faire partie d'un brise-lames.
HMS Dragon_(1760)/HMS Dragon (1760):
Le HMS Dragon était un navire de troisième rang de classe Bellona de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 4 mars 1760 à Deptford Dockyard.
HMS Dragon_(1798)/HMS Dragon (1798):
Le HMS Dragon était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 2 avril 1798 à Rotherhithe. Il a été conçu par Sir William Rule et était le seul navire construit à son tirant d'eau.
HMS Dragon_(1878)/HMS Dragon (1878):
Le HMS Dragon était un sloop de classe Doterel de la Royal Navy, construit à Devonport Dockyard et lancé le 30 mai 1878. Il a servi dans les Indes orientales, y compris la guerre anglo-égyptienne de 1882 et la suppression de l'esclavage. Elle fut vendue pour démolition en 1892.
HMS Dragon_(1894)/HMS Dragon (1894):
Le HMS Dragon était un destroyer de classe Banshee de la Royal Navy. Elle a été lancée le 15 décembre 1894 au chantier naval Laird, Son and Co., Birkenhead, et a servi la plupart de son temps en Méditerranée avant d'être vendue en 1912.
HMS Dragon_(D35)/HMS Dragon (D35) :
Le HMS Dragon est le quatrième navire des destroyers de défense aérienne de type 45 ou de classe Daring construits pour la Royal Navy. Elle a été lancée en novembre 2008 et mise en service le 20 avril 2012.
HMS Dragon_(D46)/HMS Dragon (D46):
Le HMS Dragon , également connu dans le service polonais sous le nom d' ORP Dragon ( polonais : dragon ), était un croiseur de classe D ou Danae construit pour la Royal Navy . Il est lancé à Glasgow, en décembre 1917, et sabordé en juillet 1944 au large des plages normandes dans le cadre du brise-lames d'Arromanches.
HMS Drake/HMS Drake :
Dix-neuf navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont été nommés HMS Drake d'après Sir Francis Drake ou d'après le drake : le HMS Drake (1653) était un sixième rang de 16 canons lancé en 1653 et vendu en 1691. Le HMS Drake (1694) était un sixième rang de 24 canons lancé en 1694 et détruit plus tard cette année-là. Le HMS Drake (yacht 1705) était un yacht à 2 canons lancé en 1705. Il a été reconstruit en 1727 et vendu en 1749. Le HMS Drake (sloop 1705) était un sloop à 14 canons lancé en 1705, reconstruit en 1729 et démantelé en 1740. Le HMS Drake (1736) était un sloop de 14 canons lancé en 1736, converti en bombardier en 1748 et vendu en 1755. Le HMS Drake (1741) était un sloop de 14 canons lancé en 1741 et détruit en 1742. L'épave a été vendu en 1748. Le HMS Drake (1743) était un sloop de 14 canons lancé en 1743 et vendu en 1748. Le HMS Drake (1770) était un sloop de 12 canons lancé en tant que marquis civil de Granby. Elle a été achetée en 1770 et brièvement nommée HMS Drake. Elle a été rebaptisée HMS Resolution en 1771 et a servi James Cook lors de ses deuxième et troisième voyages de découverte dans le Pacifique. Elle a été capturée en 1782 par le navire français Sphinx. En juillet 1782, les Français l'envoyèrent à Manille. En 1789, elle aurait été rebaptisée Général Conway, en novembre 1790 Amis Réunis, et en 1792 Liberté. Le HMS Drake (1777) était un sloop de 14 canons lancé sous le nom de Résolution civile. Elle a été achetée en 1777 et capturée en 1778 par le sloop américain USS Ranger. Le HMS Drake (1779) était un brick de 14 canons lancé en 1779 et condamné en 1800. Le HMS Drake (1798) était un brick de 14 canons, anciennement le corsaire français Tigre. Elle a été capturée en 1798 par le HMS Melpomene et a fait naufrage en 1804. Le HMS Drake (1804) était un sloop de 16 canons, lancé en 1799 pour la Compagnie des Indes orientales en tant que comte civil de Mornington. Elle a été achetée en 1804 et démantelée en 1808. Le HMS Drake (1808) était un brig-sloop de classe Cherokee de 10 canons lancé en 1808 et fait naufrage en 1822. Le HMS Drake (1834) était un navire de mortier lancé en 1834 comme chantier naval plus léger et converti en 1854. Il a été rebaptisé MV 1 en 1855, suivi du HMS Sheppey après avoir été remis dans un briquet en 1856. Il a été démantelé en 1867. Le HMS Drake (1856) était une canonnière de classe Clown lancée en 1856 et vendue en 1859. Le HMS Drake (1870) était un cotre, anciennement nommé YC 1 et acquis et renommé en 1870. Il était auparavant le HMS Hart. Elle a été démantelée en 1875. Le HMS Drake (1888) était une canonnière à vis composite de classe Forester lancée en 1875 sous le nom de HMS Sheldrake. Il a été rebaptisé HMS Drake lorsqu'il est devenu un navire-école en 1888. Il a été rebaptisé WV 29 en 1893 et ​​a été rebaptisé HMS Drake en 1906 avant d'être vendu plus tard cette année-là. Le HMS Drake (1901) était un croiseur blindé de classe Drake lancé en 1901 et coulé en 1917. Le HMS Drake (1934) était auparavant le moniteur de classe Marshal Ney, le HMS Marshal Ney. Il a été lancé en 1915, est devenu un navire de base et a été rebaptisé HMS Vivid en 1922, HMS Drake en 1934 et HMS Alaunia II en 1947. Il a été démantelé en 1957. HMS Drake (établissement à terre) est le nom maintenant donné à HMNB Devonport . De 1934 au début du 21e siècle, il ne faisait référence qu'à la caserne navale de la base.
HMS Drake_(1694)/HMS Drake (1694):
Le HMS Drake faisait partie des six rangs standardisés de 20 canons construits à la fin du XVIIe siècle. Après sa mise en service, il a été perdu dans les trois mois sur la côte irlandaise lors d'une tempête le 20 décembre 1694. Drake était le deuxième navire nommé puisqu'il a été utilisé pour un navire de 16 canons lancé à Deptford en 1653 et vendu à la Jamaïque en 1691.
HMS Drake_(1741)/HMS Drake (1741):
Le HMS Drake était un sloop à neige de 8 canons de la Royal Navy, lancé en 1741 comme le premier des trois sloops de classe Drake construits pour le service de convoi pendant la guerre anglo-espagnole de l'oreille de Jenkins de 1739 à 1742. Après un service limité des îles anglo-normandes, elle a été naviguée à Gibraltar où elle a fait naufrage en 1742 alors qu'elle était sous le commandement temporaire de son premier lieutenant.
HMS Drake_(1777)/HMS Drake (1777):
Le HMS Drake était un navire de la Royal Navy de 14 canons gréé en sloop de guerre avec un déplacement de 275 tonnes de charge. Initialement nommé Royal Oak, il a été construit en Nouvelle-Angleterre en 1775 par John Wharton de Philadelphie. Elle a d'abord navigué entre Londres et Stettin en tant que tabac-navire. Elle fut ensuite vendue en 1776 et rebaptisée Resolution. Commandé par Edward Hawker, le navire faisait du commerce entre Londres, Boston et Cork. Le 4 mars 1777, la marine britannique l'acheta à Plymouth pour 3 000 livres sterling. Elle a terminé son aménagement en tant que navire de guerre le 24 mai 1777. Elle est devenue le sloop de guerre gréé Drake avec 14, 18 ou 20 canons. À partir du 17 juillet 1777, elle a servi dans la guerre d'indépendance américaine. Sa première mission fut de protéger les paquebots entre Harwich et Gorée
HMS Drake_(1779)/HMS Drake (1779):
Le HMS Drake était un sloop de 14 canons de la Royal Navy. Elle a été achetée à un constructeur commercial pendant les premières années de la guerre d'indépendance américaine et a continué à soutenir les opérations dans la Manche et les Caraïbes. À un moment donné, elle a aidé une attaque sur une île tenue par les Français, une expédition commandée par un jeune Horatio Nelson. Désarmé pendant un certain temps après la fin de la guerre d'indépendance américaine, il a repris du service peu de temps avant le déclenchement des guerres de la Révolution française. Drake a passé la plupart de son temps dans les eaux des Caraïbes, jusqu'à ce qu'il soit déclaré inapte au service en 1800 et supprimé des listes de la marine.
HMS Drake_(1901)/HMS Drake (1901):
Le HMS Drake était le navire de tête de sa classe de croiseurs blindés construits pour la Royal Navy vers 1900. Une fois terminé, il a été affecté à plusieurs escadrons de croiseurs différents dans les eaux territoriales, parfois en tant que navire amiral, jusqu'en 1911, date à laquelle il est devenu le navire amiral de la station australienne. À son retour au pays, il est affecté au 6e escadron de croiseurs de la 2e flotte et devient le navire amiral de l'escadron lorsque la flotte est intégrée à la grande flotte au début de la Première Guerre mondiale. Elle est restée avec la Grande Flotte jusqu'à ce qu'elle soit réaménagée à la fin de 1915, date à laquelle elle a été transférée à la gare d'Amérique du Nord et des Antilles pour des fonctions d'escorte de convoi. En 1916, elle a participé à la recherche infructueuse du raider commercial allemand SMS Möwe. À la fin de 1917, Drake a été torpillé par un sous-marin allemand au large de l'Irlande du Nord et a coulé en eau peu profonde avec la perte de dix-huit vies près de l'île de Rathlin. L'épave a été en partie récupérée, à partir de 1920; un chalutier de pêche est entré en collision avec le reste de l'épave en 1962 et a coulé le lendemain. Les épaves des deux navires ont été démolies dans les années 1970, mais leurs vestiges restent un site de plongée populaire. Depuis juin 2017, l'épave de Drake est classée monument historique.
HMS Dreadnought_(1660)/HMS Dreadnought (1660) :
Le HMS Dreadnought était un navire de troisième rang de 52 canons, en service dans la Royal Navy de 1660 à 1690. Le navire a été initialement lancé en 1654 sous le nom de Torrington pour la marine du Commonwealth d'Angleterre. Son constructeur était le constructeur naval Henry Johnson à Blackwall Yard, Londres. Elle a été nommée pour la victoire parlementaire à la bataille de Torrington en 1646. Elle a été rebaptisée Dreadnought après la restauration en 1660. En 1677, son armement avait été porté à 62 canons. Après une carrière active à la fois dans la Seconde Guerre des Pays-Bas et la Troisième Guerre des Pays-Bas , Dreadnought a sombré en mer en octobre 1690.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Hunton Andrews Kurth

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...