Rechercher dans ce blog

jeudi 29 décembre 2022

HMS Daring


HMS Consort_(R76)/HMS Consort (R76) :
Le HMS Consort était l'un des trente-deux destroyers de classe C construits pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale, membre de la sous-classe Co à huit navires.

HMS Constance/HMS Constance :
Six navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Constance, tandis qu'un autre était prévu : le HMS Constance était un sixième rang de 22 canons que les Français lancèrent en 1794 et que les Britanniques capturèrent en 1797. Les Français le reprirent en 1806 ; elle s'est échouée et a été récupérée en décembre et condamnée en février 1807. Le HMS Constance devait être un cinquième rang de 36 canons. Elle fut commandée en 1833 mais annulée en 1844. Le HMS Constance (1838) était une goélette de 3 canons lancée en 1838 et vendue en 1877. Le HMS Constance (1846) était une quatrième cadence de 50 canons lancée en 1846. Elle fut convertie à la vapeur propulsion en 1862 et fut vendu en 1875. Le HMS Constance (1880) était une corvette à vis lancée en 1880 et vendue en 1899. Le HMS Constance (1915) était un croiseur léger de classe C lancé en 1915 et vendu en 1936. Le HMS Constance (R71 ) était un destroyer de classe C lancé en 1944 et démantelé en 1956.
HMS Constance_(1846)/HMS Constance (1846):
Le HMS Constance était une frégate de quatrième rang de 50 canons de la Royal Navy lancée en 1846. Elle avait une jauge de 2 132 et a été conçue avec une coque en forme de V par Sir William Symonds. Elle était également l'une des dernières classes de frégates conçues par lui. Lors de son voyage de shakedown de l'Angleterre à Valparaiso, elle a contourné le cap Horn en bonne assiette, son capitaine pour ce voyage étant Sir Baldwin Wake Walker, qui a commenté "Je pense que c'est un bon bateau de mer et un bel homme de guerre". Pendant le voyage, elle a rencontré un ouragan à 62° sud. Walker a écrit que "rien n'aurait pu dépasser la façon dont elle l'a parcouru, pas même tendre un fil de corde". En août 1848, son capitaine George William Courtenay, qui a donné son nom à la ville de Courtenay, a conduit 250 marins et marines du fort Victoria pour tenter d'intimider les Indiens. En 1848, elle est devenue le premier navire de la Marine royale à utiliser Esquimalt comme base. En 1859, elle fut impliquée dans le bombardement de Dwarka dans l'état du Gujarat au nord-ouest de l'Inde. En 1862, elle a été convertie en propulsion à vis à l'aide d'une machine à vapeur composée conçue par Randolph & Elder. Elle fut le premier navire de la Royal Naval à être équipé de cette classe de moteurs et remporta une course contre deux frégates de Plymouth à Madère en 1865. Son équipage et ses officiers furent mis en quarantaine à bord alors qu'ils étaient amarrés à Port Royal le 26 octobre 1867 lors d'une épidémie de La fièvre jaune
HMS Constance_(1880)/HMS Constance (1880):
Le HMS Constance était une corvette en acier de classe Comus de la Royal Navy. Elle a été lancée de Chatham Dockyard le 9 juin 1880.
HMS Constance_(1915)/HMS Constance (1915):
Le HMS Constance était un croiseur léger de classe C de la Royal Navy qui a servi pendant la Première Guerre mondiale. Il faisait partie du groupe cambrien de la classe C.
HMS Constance_(R71)/HMS Constance (R71) :
Le HMS Constance était un destroyer de classe C de la Royal Navy lancé le 22 juin 1944. Après la guerre, il fut affecté au 8e escadron de destroyers pour servir en Extrême-Orient. Cela comprenait des déploiements dans le cadre des opérations des Nations Unies, dans le cadre de la guerre de Corée. Elle est revenue d'Extrême-Orient et a été répertoriée pour élimination en 1955. Elle a été vendue à Thos. W. Ward pour démolition à Inverkeithing, y arrivant le 8 mars 1956.
Constante HMS_(1801)/Constante HMS (1801) :
Le HMS Constant était un brick de classe Archer de la Royal Navy, lancé en 1801 pour servir contre les Français pendant les guerres de la Révolution française et napoléoniennes. Elle était diversement stationnée dans les eaux territoriales anglaises, la Baltique, les Caraïbes et au large des côtes espagnoles, et était responsable de la capture d'au moins sept navires ennemis au cours de ses quinze années en mer. La Royal Navy a vendu Constant à Chatham Dockyard en 1816.
HMS Constant_Warwick_(1645)/HMS Constant Warwick (1645) :
Constant Warwick était un corsaire de 32 canons, construit en 1645 dans le cadre d'une entreprise privée entre le comte de Warwick et Sir William Batten. Engagé pour le service dans la marine parlementaire pendant la première guerre civile anglaise, son capitaine William Batten a fait défection aux royalistes pendant la seconde guerre civile anglaise de 1648. Après la mutinerie de son équipage en novembre 1648, elle retourna en Angleterre et fut achetée par le Parlement le 20 janvier 1649. Décrit comme un "voilier incomparable", il était connu pour sa netteté et ses lignes fines, et est considéré par certains comme la première vraie frégate de la Royal Navy. Principalement utilisé pour les patrouilles, il fut capturé par les Français en 1691. Le Constant Warwick fut le seul navire de la Royal Navy à porter ce nom.
Constitution du HMS/Constitution du HMS :
Un seul navire de la Royal Navy a porté le nom de HMS Constitution. Le HMS Constitution était une goélette que la Royal Navy a achetée le 24 août 1835. Elle n'était plus répertoriée en 1837.
Contenu HMS/Contenu HMS :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Content : HMS Content (1695) était un troisième rang de 70 canons capturé aux Français en 1695 et encombré en 1703. HMS Content (1708) était un magasin acheté en 1708 et vendu en 1715. Le HMS Content (1797) était un vaisseau de 12 canons lancé en 1797 et fait naufrage en 1799 (bien qu'il y ait un doute sur ce navire, qui était peut-être un brick loué).
Concours HMS/Concours HMS :
Dix navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Contest : le HMS Contest (1797) ou Gunboat No. 16 était un navire de 14 canons lancé en 1797 et démantelé en 1799. Le HMS Contest (1799 gun-brig) était un 5- gun gun-brig, anciennement le Hell-hound hollandais. Elle a été capturée en 1799 et démolie en 1803. Le HMS Contest (goélette de 1799) était une goélette de 14 canons achetée en 1799 et démolie plus tard cette année-là. Le HMS Contest (1804) était un brick de 12 canons lancé en 1804 ; elle a sombré en 1809. Le HMS Contest (1812) était un brick de 12 canons lancé en 1812 et détruit en 1828. Le HMS Contest (1846) était un brick de 12 canons lancé en 1846 et démantelé en 1868. Le HMS Contest (1874 ) était une canonnière à vis composite lancée en 1874 et mise au rebut en 1889. Le HMS Contest (1894) était un destroyer de classe Banshee lancé en 1894 et vendu en 1911. Le HMS Contest (1913) était un destroyer de classe Acasta lancé en 1913 et coulé par SM U-106 en 1917. Le HMS Contest (R12) était un destroyer de classe C lancé en 1944 et vendu en 1960.
Concours HMS_(1894)/Concours HMS (1894) :
Le HMS Contest était l'un des trois destroyers de la classe Banshee à servir dans la Royal Navy. Elle a été lancée le 1er décembre 1894 au chantier naval Laird, Son and Co, Birkenhead, et a servi la majeure partie de sa carrière dans les eaux nationales.
Concours HMS_(R12)/Concours HMS (R12) :
Le HMS Contest était un destroyer de classe C de la Royal Navy, construit par J. Samuel White, Cowes. Mis sur cale le 1er novembre 1943 et mis en service le 9 novembre 1945, il fut le premier navire de guerre entièrement soudé de la Royal Navy. Elle a été démolie en 1960.
HMS Conundrum/HMS Conundrum :
HMS Conundrum était le nom officieux donné aux grands tambours utilisés pour la pose du pipeline PLUTO du débarquement de Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale. Les tambours avaient une extrémité conique, d'où l'abréviation CONUN et étaient utilisés en mer, d'où le surnom du navire HMS Conundrum. Ils mesuraient 30 pieds de diamètre et pesaient 250 tonnes. Vues des composants du "HMS Conundrum"
HMS Convertine_(1650)/HMS Convertine (1650):
Le Convertine était un navire de quatrième rang de 36 canons capturé aux Portugais par le Commonwealth d'Angleterre. Elle a été nommée dans la Force navale parlementaire en tant que Convertine. Pendant la première guerre anglo-néerlandaise, elle a participé à la bataille de Dungeness, à la bataille de Portland et à la bataille de Gabbard. Pendant la seconde guerre anglo-néerlandaise, elle a participé à la bataille de Lowestoft et à la bataille des quatre jours. Elle a été capturée pendant la bataille de quatre jours.Convertine était le deuxième navire nommé puisqu'il a été utilisé pour un navire de 36 canons nommé Destiny construit à Woolwich en 1616 et renommé Convertine en 1620, capturé par les forces royalistes en 1648 et vendu à Lisbonne en 1650.
HMS Convolvulus/HMS Convolvulus :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Convolvulus, d'après la fleur : HMS Convolvulus (1917) était un sloop de classe Anchusa lancé en 1917 et vendu en 1922. HMS Convolvulus (K45) était une corvette de classe Flower lancée en 1940 et vendu en 1947 pour rupture.
HMS Convolvulus_(K45)/HMS Convolvulus (K45):
Le HMS Convolvulus était une corvette de classe Flower de la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été lancé en 1940, a servi dans la bataille de l'Atlantique et a été démoli en 1947.
HMS Conway/HMS Conway :
Quatre navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont été nommés HMS Conway d'après la rivière Conwy dans le nord du Pays de Galles, anciennement connue sous son nom anglais de Conway. Deux ont été lancés sous le nom de Conway, tandis que deux autres ont été renommés: le HMS Conway (1814) était un sixième rang de 20 canons lancé en 1814 et vendu en 1825; il est devenu le marchand et baleinier Toward Castle et a fait naufrage en 1838 HMS Conway (1832) était un sixième rang de 26 canons lancé en 1832. Il est devenu un navire-école en 1859, a été rebaptisé Winchester en 1861 et a été démantelé en 1871. HMS Le Conway (navire-école) était un établissement de formation créé en 1859 à bord du second HMS Conway. Ce navire a été remplacé par deux autres : le HMS Winchester était le HMS Conway de 1861 à 1876, date à laquelle il a été rebaptisé HMS Mount Edgecombe. Le HMS Nile était le HMS Conway de 1876 à 1953, date à laquelle il s'est échoué et s'est cassé le dos. L'épave a brûlé jusqu'à la ligne de flottaison en 1956. L'école a continué comme frégate en pierre jusqu'en 1974.
HMS Conway_(1814)/HMS Conway (1814):
Le HMS Conway était un navire de poste de sixième rang de la Royal Navy lancé en 1814 en tant que navire de tête de sa classe. La Royal Navy l'a vendu en 1825 et il est devenu le marchand Toward Castle, puis un baleinier. Elle a été perdue en 1838 au large de la Basse-Californie alors qu'elle en était à son troisième voyage de chasse à la baleine.
HMS Conway_(1832)/HMS Conway (1832):
Le HMS Conway était un sixième classe Conway de la Royal Navy, construit par Chatham Dockyard et lancé le 2 février 1832. Il a été prêté à la Mercantile Marine Association de Liverpool en février 1859 pour servir de navire-école pour les garçons, et lui a donné nom au HMS Conway, une série de navires et une école à terre. Lorsque Winchester a pris sa place en tant que navire-école en 1861, les deux navires ont échangé leurs noms. Sous son nouveau nom de Winchester, il devint le navire Aberdeen Royal Naval Reserve le 28 août 1861.
HMS Conway_(navire_école)/HMS Conway (navire-école):
Le HMS Conway était une école de formation navale ou «navire-école», fondée en 1859 et hébergée pendant la majeure partie de sa vie à bord d'un navire de ligne en bois du XIXe siècle. Le navire était à l'origine stationné sur la Mersey près de Liverpool, puis déplacé vers le détroit de Menai pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu'elle était remorquée à Birkenhead pour un radoub en 1953, elle s'est échouée et a fait naufrage, puis brûlée. L'école a déménagé dans des locaux spécialement construits à Anglesey où elle a continué pendant encore vingt ans.
HMS Conway_Castle/HMS Conway Castle :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Conway Castle après le château de Conwy au Pays de Galles. HMS Conway Castle (1804) acquis c. 1804, était un canonnier irlandais engagé pour combattre dans les guerres napoléoniennes. Le HMS Conway Castle (FY509), lancé en 1916, était un chalutier naval de 274 tonnes. Elle a été commandée par la Royal Navy en août 1939 et a servi comme dragueur de mines pendant la Seconde Guerre mondiale.
HMS Cook_(K638)/HMS Cook (K638) :
Le HMS Cook était une frégate de classe Bay de la Royal Navy, du nom de l'explorateur James Cook, qui a servi de navire d'étude, principalement dans l'océan Pacifique de 1950 à 1964.
HMS Cooke_(K471)/HMS Cooke (K471):
Le HMS Cooke (K471) était une frégate britannique de classe Captain de la Royal Navy en service pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit à l'origine en tant que destroyer d'escorte de classe Evarts de la marine américaine USS Dempsey (DE-267), il a servi dans la Royal Navy de 1943 à 1946.
HMS Coquette / HMS Coquette :
Six navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Coquette. Un septième fut commandé mais jamais achevé : le HMS Coquette (1783) était un sixième rang de 28 canons capturé aux Français en 1783 et en service en 1785. Le HMS Coquette (1807) était un sixième rang de 20 canons lancé en 1807 et vendu en 1817. Elle devint baleinière et fut perdue en 1835. Le HMS Coquette devait être une corvette de 18 canons. Elle a été commandée en 1835 et annulée en 1851. Le HMS Coquette (1855) était une canonnière à vis en bois de classe Vigilant lancée en 1855 et démolie en 1868. Le HMS Coquette (1871) était une canonnière à vis composite de classe Ariel lancée en 1871 et vendue en 1889. Le HMS Coquette (1897) était un destroyer de classe D lancé en 1897 et coulé par une mine d'un sous-marin allemand en 1916 (22 victimes). Le HMS Coquette (J305) était un dragueur de mines de classe Algerine lancé en 1943 et mis au rebut en 1958.
HMS Coquette_(1807)/HMS Coquette (1807):
Le HMS Coquette a été lancé en 1807 et a passé sa carrière navale à patrouiller dans la Manche et à escorter des convois. En 1813, elle engagea un corsaire américain dans une action à un seul navire notable mais peu concluante. La marine a mis Coquette au rang ordinaire en 1814 et l'a vendue en 1817. Elle est devenue baleinière et a effectué cinq voyages à la baleine vers la pêche britannique à la baleine australe avant d'être perdue en 1835 lors de son sixième.
HMS Coquette_(1897)/HMS Coquette (1897):
Pour les autres navires de ce nom, voir HMS Coquette. Le HMS Coquette était un destroyer à deux entonnoirs et 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1896-1897. Elle était le cinquième navire à porter ce nom. Elle a été lancée en 1897, a servi dans les eaux territoriales avant la Première Guerre mondiale et en tant que soumissionnaire à l'école d'artillerie de Sheerness pendant la guerre. Elle a été vendue pour démolition en 1920.
HMS Cordelia/HMS Cordelia :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cordelia, du nom de la légendaire reine des Britanniques : HMS Cordelia (1808) était un brick de classe Cherokee de 10 canons lancé en 1808. Il fut vendu en 1833. HMS Cordelia (1856) était un sloop à vis en bois de classe Racer de 11 canons lancé en 1856. Elle a été vendue en 1870. HMS Cordelia (1881) était une corvette à vis de classe Comus lancée en 1881. Elle a été vendue en 1904. HMS Cordelia (1914 ) était un croiseur léger de classe C lancé en 1914. Il fut vendu en 1921.
HMS Cordelia_(1808)/HMS Cordelia (1808):
Le HMS Cordelia était un sloop de classe Cherokee achevé en 1808. Il a servi dans les eaux territoriales pendant la guerre napoléonienne, puis en Méditerranée et aux Antilles.
HMS Cordelia_(1856)/HMS Cordelia (1856):
Le HMS Cordelia était un sloop de classe Racer de 11 canons de la Royal Navy lancé en 1856 et vendu en 1870.
HMS Cordelia_(1881)/HMS Cordelia (1881):
Le HMS Cordelia était une corvette de classe Comus de la Royal Navy, construite au chantier naval de Portsmouth et lancée le 25 octobre 1881. Elle a commencé son service à la station chinoise avant d'être transférée à la station australienne en avril 1890. Le 29 juin 1891, pendant lors d'une croisière entre Fidji et Nouméa, une rafale d'arme à feu tue cinq personnes, en blesse mortellement une autre et blesse treize membres d'équipage. Elle quitta la gare d'Australie à la fin de 1891. Elle fut vendue le 5 juillet 1904 pour rupture. Le mât du HMS Ganges était le mât avant du Cordelia.
HMS Cordelia_(1914)/HMS Cordelia (1914):
Le HMS Cordelia était un croiseur léger de classe C construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale. Elle était l'un des six navires de la sous-classe Caroline et a été achevée au début de 1915. Le navire a été affecté aux 1er et 4e Light Cruiser Squadrons (LCS) de la Grande Flotte pendant toute la guerre et a joué un rôle mineur dans la bataille du Jutland à la mi-1916. Cordelia a passé la plupart de son temps à effectuer des patrouilles sans incident en mer du Nord. Il passa la majeure partie de 1919 comme navire-école avant d'être remis en service dans la flotte de l'Atlantique en 1920. Le navire fut mis en réserve à la fin de 1922 et vendu à la ferraille au milieu de 1923.
HMS Cordella/HMS Cordella :
Le HMS Cordella était un navire auxiliaire de lutte contre les mines de la Royal Navy qui a servi pendant la guerre des Malouines dans le cadre du 11e Escadron MCM.
HMS Coreopsis/HMS Coreopsis :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Coreopsis, du nom de la plante à fleurs coreopsis. HMS Coreopsis (1917), un sloop de classe Anchusa de la Première Guerre mondiale HM Drifter Coreopsis II, un dériveur armé crédité d'avoir coulé le sous-marin allemand SM UB-85 en avril 1918 HMS Coreopsis (K32), une corvette de classe Flower de la Seconde Guerre mondiale qui est apparu dans le film de 1953 The Cruel Sea.
HMS Coreopsis_(1917)/HMS Coreopsis (1917):
Le HMS Coreopsis était un sloop de classe Anchusa et un Q-ship de la Royal Navy, construit dans les chantiers de Barclay Curle sur Clydeside et lancé le 15 septembre 1917. Employé comme navire leurre avec armement dissimulé, il a servi avec la Grande Flotte ou dans la Méditerranée opérant depuis Gibraltar sous les faux noms de Beardsley et Bigott. Après la fin de la Première Guerre mondiale, il est désarmé avant d'être vendu à la casse le 6 septembre 1922, mais n'arrive pas à Thos. Le chantier de W. Ward à Preston, Lancashire jusqu'au 5 mai 1924. Le HMS Coreopsis est parfois confondu avec le HM Drifter Coreopsis II, qui est crédité d'avoir coulé le sous-marin allemand SM UB-85 le 30 avril 1918.
HMS Coreopsis_(K32)/HMS Coreopsis (K32):
Le HMS Coreopsis était une corvette de classe Flower, construite pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale qui a servi dans la bataille de l'Atlantique. En 1943, elle a été transférée à la Royal Hellenic Navy sous le nom de RHNS Kriezis ( grec : ΒΠ Κριεζής ) et a participé à l' invasion de la Normandie en 1944 . Peu de temps avant d'être ferraillée, elle a participé au film de guerre britannique, The Cruel Sea.
HMS Cormorant/HMS Cormorant :
Onze navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cormorant, du nom de l'oiseau de mer, le cormoran : le HMS Cormorant (1757) était un brûlot de 16 canons, anciennement le Marchault français. Elle a été capturée en 1757 et vendue en 1762. Le HMS Cormorant (1776) était un sloop de 14 canons lancé en 1776. Elle a peut-être été au siège de Pondichéry (1778). Les Français l'ont capturée en 1781 au large de Charleston, en Caroline du Sud, et l'ont mise en service en tant que Cormoran. Elle a apparemment accompagné la flotte de l'amiral de Grasse au Chesapeake, cependant, son sort ultérieur est inconnu. Le HMS Cormorant (1781) était un brick de 12 canons, anciennement le Rattlesnake américain. Elle a été capturée en 1781, rebaptisée HMS Rattlesnake en 1783 et vendue en 1786. Le HMS Cormorant (1794) était un navire-sloop de classe Cormorant de 18 canons lancé en 1794 et détruit par une explosion accidentelle en 1796. Le HMS Cormorant était un 20 -canon de sixième rang, lancé en 1795, anciennement le nom du navire de la classe Etna des corvettes françaises. Elle fut capturée en 1796 et détruite en 1800. Le HMS Cormorant (1804) était un sloop de 16 canons, anciennement le Blenheim civil. Elle a été achetée en 1804, convertie en magasin en 1808 et vendue en 1817. Elle est ensuite revenue au service commercial en tant que West Indiaman sous le nom de Blenheim. Elle a été vue pour la dernière fois le 10 novembre 1821. Le HMS Cormorant (1842) était un sloop à aubes lancé en 1842 et démantelé en 1853. Le HMS Cormorant (1856) était un canon à vis lancé en 1856 et coulé en 1859. Le HMS Cormorant (1860) était un sloop à vis lancé en 1860 et vendu en 1870. Le HMS Cormorant (1877) était un sloop à vis composite de classe Osprey lancé en 1877, réduit au service portuaire en 1889, rebaptisé HMS Rooke en 1946 et démantelé en 1949. Le HMS Cormorant ( P256) était un patrouilleur lancé en 1975 sous le nom de HMAFV Sunderland pour la Royal Air Force. Elle a été transférée à la Royal Navy en 1985 et a été vendue en 1991.
HMS Cormorant_(1781)/HMS Cormorant (1781):
Le HMS Cormorant a probablement été lancé en 1780 à Plymouth, Massachusetts. Elle a été commandée en tant que corsaire du Massachusetts Rattlesnake en 1781. La Royal Navy l'a capturée peu de temps après qu'elle est partie en croisière et l'a achetée. En novembre 1781, elle apporta en Angleterre la première nouvelle de la défaite du général Cornwallis. La Royal Navy l'a enregistré sous le nom de Cormorant. En 1783, la marine l'a rebaptisée Rattlesnake. Il l'a payée et l'a vendue en 1786.
HMS Cormorant_(1794)/HMS Cormorant (1794):
Le HMS Cormorant était un sloop de 16 canons de la classe Cormorant de la Royal Navy, lancé en 1794 à Rotherhithe. Elle a capturé quatre corsaires français avant qu'un incendie accidentel ne la détruise en 1796.
HMS Cormorant_(1804)/HMS Cormorant (1804):
Le HMS Cormorant a probablement été lancé en 1803 à Howden Pans en tant que navire marchand Blenheim. L'Amirauté l'a acheté en juin et la Royal Navy l'a mis en service pour l'utiliser comme escorte de convoi. Puis en 1809, il la convertit en magasin. Après que l'Amirauté l'ait vendue en 1817, elle reprit le nom de Blenheim et retourna au service commercial en tant que West Indiaman. Elle disparut après le 10 novembre 1821 et fut présumée avoir sombré.
HMS Cormorant_(1842)/HMS Cormorant (1842):
Le HMS Cormorant était un sloop à aubes en bois de classe Driver de la Royal Navy qui a fonctionné de 1843 à 1853.
HMS Cormorant_(1877)/HMS Cormorant (1877):
Le HMS Cormorant était un sloop de classe Osprey lancé à Chatham le 12 septembre 1877 et plus tard le navire de réception à Gibraltar. Elle a été rebaptisée Rooke en 1946 et démantelée en 1949.
HMS Corncrake/HMS Corncrake :
Un navire et un établissement à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Corncrake HMS Corncrake était le nom d'un chalutier converti de pose de mines RN, perdu dans l'Atlantique en janvier 1943. Le HMS Corncrake était une station aérienne de la Fleet Air Arm, à Ballyhalbert , comté de Down. Il était situé sur RAF Ballyhalbert, une station de la RAF, et a été désarmé en 1946.
HMS Cornelia/HMS Cornelia :
Le HMS Cornelia était une frégate de classe Narcissus de 32 canons de la Royal Navy, lancée en 1808 à South Shields. Elle participa à l'invasion de l'Ile de France en 1810 et à l'invasion de Java en 1811. Elle fut démantelée en 1814.
HMS Bleuet/HMS Bleuet :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Cornflower : HMS Cornflower (1916), un sloop de classe Arabis lancé en 1916 et démantelé en 1940 HMS Cornflower (1940), un vapeur fluvial lancé en 1927, à l'origine SS Tai Hing, perdu en 1941, le HMS Cornflower (1950), était un dragueur de mines de classe algérienne établi sous le nom de NCSM Hespeler mais rebaptisé Lysander lors de son transfert à la Royal Navy en 1943. Il fut rebaptisé Cornflower en 1950 et démantelé en 1957
HMS Bleuet_(1916)/HMS Bleuet (1916):
Le HMS Cornflower ( chinois :禾花) était un sloop de classe Arabis de la Royal Navy et à partir de 1933 de la Hong Kong Naval Volunteer Force (HKNVR).
HMS Cornouailles/HMS Cornouailles :
Sept navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Cornwall en l'honneur du duché de Cornouailles. La devise de Cornwall est onen hag oll (- cornique), unus et omnes (- latin), un et tous - anglais). Le HMS Cornwall (1692) était un navire de troisième rang de 80 canons lancé en 1692 et démantelé en 1761. Le HMS Cornwall (1761) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1761. Il a été endommagé au combat en 1780. , et ensuite brûlé comme inutilisable. Le HMS Cornwall était le nom initialement choisi pour le HMS Heir Apparent, un troisième rang de 74 canons capturé aux Danois en 1807, mais le nom n'a pas été utilisé. Le HMS Cornwall (1812) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1812. Il a été réduit à 50 canons en 1831, a été rebaptisé HMS Wellesley en 1869 et a servi de navire-école jusqu'à sa rupture en 1874. Le HMS Cornwall était un 74- canon de troisième rang lancé en 1815 sous le nom de HMS Wellesley. Il a été rebaptisé HMS Cornwall en 1868 lorsqu'il est devenu un navire-école et a été coulé en 1940. Le HMS Cornwall (1902) était un croiseur blindé de classe Monmouth lancé en 1902 et vendu en 1920. Le HMS Cornwall (56) était un comté de classe croiseur lourd lancé en 1926 qu'une attaque aérienne japonaise a coulé lors du raid dans l'océan Indien en 1942. Le HMS Cornwall (F99) était une frégate Type 22 Batch 3 lancée en 1985 et mise hors service en juin 2011.
HMS Cornwall_(1692)/HMS Cornwall (1692):
Le HMS Cornwall était un navire de ligne de troisième rang de 80 canons construit pour la Royal Navy dans les années 1690. Elle a servi dans la guerre de la Grande Alliance et, dans sa première année, a participé à la bataille de Barfleur et à l'action de La Hougue.
HMS Cornwall_(1761)/HMS Cornwall (1761):
Le HMS Cornwall était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 19 mai 1761 à Deptford.Le navire a été nommé en l'honneur de James Cornewall, qui avait été tué à la bataille de Toulon en 1744, et a été initialement commandé par son cousin Frederick Cornewall qui a perdu un bras dans le même engagement. Elle a servi dans la Manche jusqu'à la fin de la guerre de Sept Ans en 1763. Après avoir servi comme navire de garde à Plymouth, elle a été envoyée en Amérique du Nord pour servir dans la guerre d'indépendance américaine. Mai 1778 sous le commandement du capitaine Timothy Edwards. Elle est arrivée à New York le 30 juillet 1779 et à peine dix jours plus tard, elle a été confrontée à la marine française. Plus tard cette année-là, elle fut déployée aux Antilles où elle fut gravement endommagée au large de la Grenade et de nouveau au large de la Martinique en 1780. Elle fut envoyée à Sainte-Lucie pour des réparations, mais ses dégâts étaient trop importants. Jugée hors d'usage, elle est détruite par incendie le 30 juin 1780.
HMS Cornwall_(1812)/HMS Cornwall (1812):
Le HMS Cornwall était un navire de troisième rang de classe Vengeur de 74 canons construit pour la Royal Navy dans les années 1810. Elle a passé la majeure partie de son service dans la réserve et a été convertie en maison de correction et en navire-école dans ses dernières années. Le navire a été démoli en 1875.
HMS Cornwall_(1902)/HMS Cornwall (1902):
Le HMS Cornwall était l'un des 10 croiseurs blindés de la classe Monmouth construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle. Il a été affecté au 2e escadron de croiseurs de la flotte de la Manche à la fin de 1903. Le navire a été réaménagé en 1907 en vue de servir de navire-école pour les cadets avec le 4e escadron de croiseurs sur la station Amérique du Nord et Antilles à partir de 1908. En 1909, elle a visité la Méditerranée et la Baltique, où elle a diverti le Kaiser qui a visité sur son yacht le Hohenzollern à Kiel le 24 juin.Cornwall s'est échoué en 1911 en essayant de libérer un autre croiseur, mais a été renfloué et réparé avec succès. Elle a capturé un navire marchand allemand quelques jours après le début de la Première Guerre mondiale en août 1914 et a ensuite été envoyée dans l'Atlantique central pour rechercher des pillards commerciaux allemands. Plus tard cette année-là, le navire a été affecté à l'escadron qui a détruit l'escadron allemand d'Asie de l'Est lors de la bataille des Malouines, où il a aidé à couler un croiseur léger allemand. Cornwall a brièvement bloqué un croiseur allemand en Afrique de l'Est au début de 1915 avant qu'il ne soit envoyé pour participer à la campagne des Dardanelles un mois plus tard. Le navire a ensuite été transféré à la station chinoise à la fin de l'année et y est resté jusqu'à la fin de 1916. Il a ensuite été transféré à la station nord-américaine cette année-là pour des fonctions d'escorte de convoi et est resté à ce service pour le reste de la guerre. Le Cornwall est devenu un navire-école en 1919 avant d'être payé plus tard cette année-là. Le navire a été vendu à la ferraille en 1920.
HMS Cornwall_(56)/HMS Cornwall (56) :
Le HMS Cornwall, fanion numéro 56, était un croiseur lourd de classe County de la sous-classe Kent construit pour la Royal Navy au milieu des années 1920. Le navire a passé la majeure partie de sa carrière d'avant la Seconde Guerre mondiale affecté à la China Station. Peu de temps après le début de la guerre en août 1939, elle fut affectée à la recherche de pillards commerciaux allemands dans l'océan Indien. Le Cornwall a été transféré dans l'Atlantique Sud à la fin de 1939 où il a escorté des convois avant de retourner dans l'océan Indien en 1941. Il a ensuite coulé le croiseur auxiliaire allemand Pinguin en mai. Après le début de la guerre du Pacifique en décembre 1941, il a commencé à escorter des convois jusqu'à ce qu'il soit transféré à la flotte de l'Est en mars 1942. Le navire a été coulé le 5 avril par des bombardiers en piqué de trois porte-avions japonais lors du raid de l'océan Indien.
HMS Cornwall_(F99)/HMS Cornwall (F99) :
Le HMS Cornwall était une frégate Batch 3 Type 22 de la Royal Navy. Elle a été le premier lot 3 à être construit et le dernier à être mis hors service. Cornwall était basé au HMNB Devonport dans le Devon, en Angleterre, qui faisait partie de la flottille Devonport. Il a été construit par Yarrow Shipbuilders et lancé par Diana, princesse de Galles à Scotstoun sur la rivière Clyde en octobre 1985 et mis en service à Falmouth en 1988 par le sponsor du navire, Diana, princesse de Galles (qui était également la duchesse de Cornouailles).
HMS Cornwallis/HMS Cornwallis :
Cinq ou six navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Cornwallis, du nom de l'amiral Sir William Cornwallis. Le HMS Cornwallis (1777) était une galère de 5 canons achetée en Amérique du Nord en 1777 et vendue en 1782. Le HMS Cornwallis (1781) était un magasin de 14 canons acheté en 1781, qui a sombré en 1782 dans l'Atlantique. Le HMS Cornwallis était un brick de 18 canons qui n'est pas entré dans les registres de l'Amirauté. Quelques mentions en passant dans d'autres contextes sont les seuls indicateurs de son existence. Elle semble avoir été achetée au Cap de Bonne-Espérance. Le lieutenant Richard Byron est nommé à son commandement en mars 1798 et au commandement le 22 juin. Il l'a fait naviguer "avec des dépêches" en Grande-Bretagne, où elle a été payée et n'a apparemment jamais repris le service. Le HMS Cornwallis (1805) était un navire de ligne de quatrième rang de 54 canons, anciennement l'East Indiaman Marquis Cornwallis, lancé en 1801 et acheté en 1805. Il a été rebaptisé HMS Akbar en 1811 et utilisé comme navire de troupes. En 1824, il fut utilisé pour le service portuaire et fut finalement vendu en 1862. Le HMS Cornwallis (1813) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1813. Il fut converti en navire à propulsion par vis en 1855 et réarmé à 60 canons. Elle est devenue une jetée en 1865, a été rebaptisée HMS Wildfire en 1916 et a été démantelée en 1957. Le HMS Cornwallis (1901) était un cuirassé de classe Duncan lancé en 1901 et coulé en 1917 par un sous-marin allemand.Battle honore Amboina 1810 Chine 1842 Baltique 1855 Dardanelles 1915
HMS Cornwallis_(1805)/HMS Cornwallis (1805):
Le HMS Cornwallis était un quatrième rang de 54 canons de la Royal Navy. Jemsatjee Bomanjee a construit le Marquis Cornwallis en teck pour l'Honorable East India Company (EIC) entre 1800 et 1801. En mars 1805, l'amiral Sir Edward Pellew l'a achetée à la Compagnie peu de temps après son retour d'un voyage en Grande-Bretagne. Elle a servi en Extrême-Orient, naviguant vers l'Australie et la côte pacifique de l'Amérique du Sud avant de retourner en Inde. En février 1811, l'Amirauté le renomma HMS Akbar. Elle a capturé des forts et des navires dans les Célèbes et Amboine, et a participé à l'invasion de l'île de France et à l'invasion de Java en 1811. Elle a également servi dans les Antilles avant d'être immobilisée à Portsmouth en décembre 1816. Elle est ensuite restée en Grande-Bretagne dans un certain nombre de fonctions médicales et de formation fixes jusqu'à ce que l'Amirauté la vende dans les années 1860.
HMS Cornwallis_(1813)/HMS Cornwallis (1813):
Le HMS Cornwallis était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 12 mai 1813 à Bombay. Elle a été construite en teck. La capture de Java par l'USS Constitution a retardé l'achèvement de Cornwallis car Java avait apporté son gainage de cuivre d'Angleterre. Cornwallis est arrivé à Deal, Kent le 31 mai 1814, après avoir escorté plusieurs Indiens de l'Est (dont Baring, Charles Mills et Fairlie), et deux baleiniers (dont Indispensable). Le 27 avril 1815, Cornwallis engagea le sloop américain USS Hornet (1805), qui avait confondu Cornwallis avec un navire marchand. Lourdement dépassé en armes, Hornet a été contraint de battre en retraite. L'équipage a jeté des bateaux, des fusils et d'autres équipements par-dessus bord pour s'échapper. Après la défaite de la Chine lors de la première guerre de l'opium, des représentants des empires britannique et Qing ont négocié un traité de paix à bord du Cornwallis à Nanjing. Le 29 août 1842, le représentant britannique Sir Henry Pottinger et les représentants Qing, Qiying, Yilibu et Niujian, signent à son bord le traité de Nankin. Le Cornwallis est équipé d'une propulsion à vis et réduit à 60 canons en 1855, et participe à la guerre de Crimée, où il est commandé par George Wellesley, futur amiral et premier seigneur de la mer, et neveu du duc de Wellington. Elle a été convertie en jetée à Sheerness en 1865. En 1916, elle a été rebaptisée HMS Wildfire et utilisée comme navire de base. Elle a finalement été démantelée en 1957 à Sheerness, quelque 144 ans après son lancement.
HMS Cornwallis_(1901)/HMS Cornwallis (1901):
Le HMS Cornwallis était un cuirassé pré-dreadnought de classe Duncan de la Royal Navy. Construits pour contrer un groupe de cuirassés russes rapides, le Cornwallis et ses navires jumeaux étaient capables de naviguer à 19 nœuds (35 km/h ; 22 mph), ce qui en faisait les cuirassés les plus rapides au monde. Les cuirassés de la classe Duncan étaient armés d'une batterie principale de quatre canons de 12 pouces (305 mm) et ils étaient globalement similaires aux cuirassés de la classe London, bien qu'avec un déplacement légèrement réduit et une disposition de blindage plus fine. En tant que tels, ils reflétaient un développement des navires de seconde classe plus légers du cuirassé de classe Canopus . Le Cornwallis a été construit entre la pose de sa quille en juillet 1899 et son achèvement en février 1904. Après sa mise en service en 1904, le Cornwallis a été affecté à la flotte méditerranéenne jusqu'en 1905, date à laquelle il a été transféré à la flotte de la Manche. Elle y resta deux ans avant d'être transférée dans la flotte de l'Atlantique, où elle resta jusqu'en 1909, date à laquelle elle retourna dans la flotte méditerranéenne. En 1912, elle est réaffectée à la Home Fleet, d'abord au 4th Battle Squadron puis au 6th Battle Squadron, où elle est stationnée au début de la Première Guerre mondiale. Le 6e Escadron couvrit la traversée du Corps expéditionnaire britannique vers la France en août 1914, puis ses navires furent transférés au 3e Escadron de combat pour renforcer la Grande Flotte de la Patrouille du Nord. En janvier 1915, Cornwallis est envoyé en Méditerranée pour participer à la campagne des Dardanelles contre l'Empire ottoman. Elle tire les premiers coups de feu de la campagne le 19 février lors d'un bombardement des défenses côtières ottomanes. Au cours des deux mois suivants, elle a participé à de nombreuses attaques contre les forts qui n'ont pas réussi à les détruire, ce qui a conduit à la décision qu'une attaque terrestre majeure serait nécessaire pour neutraliser les défenses. Cornwallis a soutenu le débarquement au cap Helles le 25 avril et a bombardé les troupes ottomanes au cours du mois suivant alors que les soldats alliés cherchaient à pousser plus à l'intérieur des terres. Elle a ensuite servi avec la patrouille du canal de Suez et brièvement à la station des Indes orientales jusqu'en mars 1916, date à laquelle elle est retournée en Méditerranée. Alors qu'il patrouillait au large de Malte le 9 janvier 1917, il fut torpillé et coulé par le sous-marin allemand U-32.
HMS Coromandel / HMS Coromandel :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Coromandel, d'après la côte indienne de Coromandel : le HMS Coromandel (1795) était un quatrième rang de 56 canons, auparavant l'East Indiaman Winterton. Elle a été achetée sur les stocks en 1795, utilisée comme magasin à partir de 1800, a été convertie en navire de convalescence en 1807 pour la Jamaïque, et y a été vendue en 1813. Elle est revenue en Grande-Bretagne vers 1847 et a fait naufrage à Yarmouth en 1856. HMS Coromandel était l'East Indiaman Cuvera, que l'Amirauté acheta en 1804 et convertit en HMS Malabar de quatrième rang de 56 canons. Elle a été reconstruite en tant que magasin de 20 canons en 1806 et rebaptisée HMS Coromandel en 1815. Elle a transporté des condamnés en Australie en 1819. De 1828 à 1853, date à laquelle elle a été démantelée, elle a servi de prison aux Bermudes. Le HMS Coromandel (1855) était un navire d'expédition à aubes en bois de la Royal Navy. Elle a été construite en 1853 pour la compagnie P&O en tant que vapeur de passagers et de fret Tartar. La marine l'a achetée en 1855 et elle a participé à plusieurs batailles dans les eaux chinoises, notamment après avoir été coulée et récupérée. La marine l'a vendue en 1866 et elle a connu plusieurs changements de propriétaire avant d'être démantelée en 1876. Le HMS Coromandel (1856) était une frégate à vis en bois de 4 canons lancée en 1856 et en service jusqu'en 1870 au moins.
HMS Coromandel_(1795)/HMS Coromandel (1795):
Le HMS Coromandel était un quatrième rang de 56 canons de la Royal Navy, anciennement East Indiaman Winterton. Il a été acheté sur les stocks en 1795, utilisé comme navire de troupes à partir de 1796, a été converti en navire de convalescence en 1807 pour la Jamaïque, et y a été vendu en 1813.
HMS Coromandel_(1855)/HMS Coromandel (1855):
Le HMS Coromandel était un navire d'expédition à aubes en bois de la Royal Navy. Elle a été construite pour la société P&O en tant que vapeur de passagers et de fret Tartar. La marine l'a achetée en 1855 et elle a participé à plusieurs batailles dans les eaux chinoises, notamment après avoir été coulée et récupérée. La Marine l'a vendue en 1866 et elle a connu plusieurs changements de propriétaire avant d'être démantelée en 1876.
Couronnement du HMS_(1685)/Couronnement du HMS (1685) :
Le couronnement était un navire de second ordre de 90 canons de la ligne de la Royal Navy anglaise, construit à Portsmouth Dockyard dans le cadre du « programme des 30 grands navires » de 1677, et lancé en 1685. Il a été perdu dans une tempête au large de Rame Head. , Cornwall le 3 septembre 1691 et est désignée en vertu de la loi de 1973 sur la protection des épaves. L'épave est une épave protégée gérée par Historic England.
HMS Corso/HMS Corso :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Corso : le HMS Corso (1796) était un brick-sloop espagnol que le HMS Southampton a capturé le 12 février 1796. Il était en service à partir de mars 1803. La Marine l'a vendu le 1er septembre 1814. Le HMS Corso était un destroyer de classe C de la Royal Navy, commandé sous le nom de Corso pendant la Seconde Guerre mondiale, et a été construit par John I. Thornycroft & Company, Southampton. Elle a été lancée le 14 mai 1945, rebaptisée HMS Concord en juin 1946 et mise en service le 20 décembre 1946. En 1949, elle a été impliquée dans l' incident d'Amethyst . Elle a été retirée du service actif en 1957; après sa mise hors service, elle a été attachée au HMS Caledonia à Rosyth en tant que navire-école statique. Elle a été rompue en octobre 1962.
HMS Corso_(1796)/HMS Corso (1796):
El Corso a été lancé en Espagne en 1791 en tant que brick naval. la Royal Navy britannique l'a capturée en 1796 et l'a mise en service en tant que HMS Corso. Elle a ensuite servi en Méditerranée où elle a capturé de nombreux petits navires, dont la grande majorité étaient des navires marchands. En 1802, elle s'embarque pour l'Angleterre. De juillet 1802 à sa vente en septembre 1814, il servit de navire de réception.
HMS Corogne_(D97)/HMS Corogne (D97) :
Le HMS Corunna (D97) était un destroyer de flotte de classe Battle plus récent ou de 1943 de la Royal Navy. Elle a été nommée en l'honneur de la bataille de La Corogne, qui a eu lieu pendant la guerre de la péninsule en 1809 entre les forces britanniques et françaises. La Corogne a été construite par Swan Hunter & Wigham Richardson Limited sur la Tyne. Elle a été lancée le 29 mai 1945 et mise en service le 6 juin 1947.
HMS Cosby/HMS Cosby :
Le HMS Cosby était une frégate de classe Captain de classe Buckley pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été nommé d'après le capitaine Phillips Cosby (1727-1808) du HMS Robust pendant la guerre d'indépendance américaine. Initialement destiné à l'US Navy, le HMS Cosby reçut provisoirement le nom d'USS Reeves (plus tard ce nom fut réaffecté à DE 156), mais la livraison fut détournée vers la Royal Navy avant le lancement.
HMS Cossack/HMS Cossack :
Six navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cossack, d'après le peuple cosaque d'Europe de l'Est, tandis qu'un autre a été commencé mais a été annulé pendant la construction : le HMS Cossack (1806) était un navire de poste de sixième rang de 22 canons, commencé sous le nom de Pandour en 1805, mais renommé avant d'être lancé en 1806. Il a été démantelé en 1816. Le HMS Cossack devait être un canon à vapeur, établi au chantier naval de Portsmouth en 1846, mais annulé en mai 1849. HMS Cossack (1854) a été commandé comme le navire russe Witjas, une corvette à vis en bois construite sur la Tamise à Northfleet, mais le gouvernement britannique l'a saisie alors qu'elle était en construction en 1854; il a été vendu en 1875. HMS Cossack (1886) était un croiseur torpilleur de classe Archer lancé en 1886 et vendu en 1905. HMS Cossack (1907) était un destroyer de classe Tribal lancé en 1907 et vendu en 1919. HMS Cossack (F03) était un destroyer de classe Tribal lancé en 1937 et coulé quatre jours après avoir été torpillé par le sous-marin allemand U-563 en 1941, lorsque les tentatives pour le remorquer en lieu sûr échouèrent. Le HMS Cossack (R57) était un destroyer de classe C lancé en 1944 et démantelé en 1961.
HMS Cosaque_(1806)/HMS Cosaque (1806) :
Le HMS Cossack était un navire de poste de classe Banterer de la Royal Navy d'une capacité nominale de 22 canons, lancé en 1806 à South Shields, en Angleterre. Elle a été commandée en janvier 1805 sous le nom de HMS Pandour et lancée sous ce nom, mais son nom a été changé en cosaque en 1806. Elle a servi tout au long de la guerre napoléonienne, mais semble avoir vu peu d'action. Elle a été démantelée à Portsmouth en juin 1816.
HMS Cossack_(1854)/HMS Cossack (1854):
Le HMS Cossack était une corvette de classe Cossack qui a été créée sous le nom de Witjas pour la marine impériale russe. Elle a été saisie en raison de l'éclatement de la guerre de Crimée alors qu'elle était en construction et mise en service dans la Royal Navy.
HMS Cossack_(1907)/HMS Cossack (1907):
Le HMS Cossack était un destroyer de classe Tribal de la Royal Navy lancé en 1907 et vendu en 1919.
HMS Cosaque_(F03)/HMS Cosaque (F03) :
Le HMS Cossack était un destroyer de classe Tribal nommé d'après le peuple cosaque de la steppe ukrainienne. Elle est devenue célèbre pour l'arraisonnement du navire de ravitaillement allemand Altmark dans les eaux norvégiennes et le sauvetage associé de marins capturés à l'origine par l'amiral Graf Spee. Elle a été torpillée par le sous-marin allemand U-563 le 23 octobre 1941 et a coulé quatre jours plus tard.
HMS Cossack_(R57)/HMS Cossack (R57) :
Le HMS Cossack était un destroyer de classe C de la Royal Navy lancé le 10 mai 1944.
HMS Cotillon/HMS Cotillon :
Le HMS Cotillion est le nom de deux navires de la Royal Navy du XXe siècle : le HMS Cotillion (1917), un dragueur de mines de la classe Dance de la Première Guerre mondiale Le HMS Cotillion (T104), un chalutier de la classe Dance de la Seconde Guerre mondiale
HMS Cotswold/HMS Cotswold :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cotswold : le HMS Cotswold (1916) était un dragueur de mines de classe Hunt lancé en 1916 et vendu en 1923 pour démolition. Le HMS Cotswold (L54) était un destroyer de classe Hunt lancé en 1940 et vendu en 1957 pour démolition.
HMS Cotswold_(L54)/HMS Cotswold (L54) :
Le HMS Cotswold était un destroyer de classe I Hunt de la Royal Navy qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été ferraillée en 1957.
HMS Cottesmore / HMS Cottesmore :
Trois navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Cottesmore après la chasse à Cottesmore : Le premier HMS Cottesmore (1917), lancé en 1917, était un dragueur de mines de classe Hunt. Elle a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été payée et vendue en 1919. Le deuxième HMS Cottesmore (L78), lancé en 1940, était un destroyer de classe Hunt. Il a servi pendant la Seconde Guerre mondiale, a été vendu à la marine égyptienne en 1950, rebaptisé Port-Saïd, et a servi dans les années 1980 comme navire-école. Le troisième HMS Cottesmore (M32), lancé en 1982 et mis hors service en 2005, était un navire de lutte contre les mines d'une autre classe Hunt. Le prince Andrew, duc d'York a commandé le HMS Cottesmore d'avril 1993 à novembre 1994.
HMS Cottesmore_(L78)/HMS Cottesmore (L78) :
Le HMS Cottesmore était un destroyer de classe Hunt de la Royal Navy britannique. Le navire a été construit par le constructeur naval écossais Yarrow dans leur chantier naval Scotstoun, Glasgow en 1939-1940, lancé le 5 septembre 1940 et mis en service le 29 décembre de la même année. Cottesmore a servi dans la mer du Nord et la Manche pendant la Seconde Guerre mondiale et a participé à l'invasion de la Normandie en juin 1944. Elle a survécu à la guerre et a été vendue à l'Égypte en 1950, rebaptisée Ibrahim el Awal. Le navire a de nouveau été rebaptisé Mohammed Ali el Kebir en 1951 et plus tard renommé Port Saïd. Elle a été réduite à une carcasse d'hébergement en 1986.
HMS Cottesmore_(M32)/HMS Cottesmore (M32) :
Le HMS Cottesmore était un navire de lutte contre les mines de classe Hunt de la Royal Navy britannique, lancé en 1982 et converti en 1997 en patrouilleur. Le navire a été déclaré excédentaire et mis sur la liste du MoD pour élimination en 2004. En 2008, il a été acheté par la Lituanie, avec Dulverton. Lors de leur introduction, les navires de la classe Hunt étaient les plus grands navires de guerre jamais construits en plastique renforcé de verre. Tous ont été construits par Vosper Thornycroft à Woolston, Hampshire, à l'exception de Cottesmore et Middleton, qui ont été construits par Yarrow Shipbuilders Limited sur la rivière Clyde. Le capitaine de corvette Prince Andrew, duc d'York a commandé Cottesmore d'avril 1993 à novembre 1994. Elle a été mise hors service par la Royal Navy en septembre 2005. La cloche du navire et d'autres souvenirs ont été présentés au village de Cottesmore à Rutland. Le navire est entré en service dans la marine lituanienne sous le nom de M53 Skalvis. Thales était le maître d'œuvre de la mise à niveau des navires avec un système de chasse aux mines technologiquement avancé comprenant le système Sonar 2193 monté sur la coque, des systèmes de propulsion, de commande et de contrôle et des systèmes de déminage.
Coton HMS/Coton HMS :
Le HMS Cotton (K510) était une frégate de classe Captain de la Royal Navy britannique qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire a été déposé en tant qu'escorte de destroyer de classe Buckley au chantier naval Bethlehem-Hingham à Hingham, Massachusetts le 2 juin 1943, avec le numéro de coque DE-81, et lancé le 21 août 1943. Le navire a été transféré au Royaume-Uni sous Prêt-bail le 8 novembre 1943 et nommé d'après le contre-amiral Sir Charles Cotton, un officier qui a servi pendant les guerres de la Révolution américaine, de la Révolution française et napoléoniennes.
HMS Courageux/HMS Courageux :
Le HMS Courageous ou Courageux (l'orthographe française) peut faire référence à l'un des nombreux navires de la Royal Navy : le HMS Courageux (1761), un navire de ligne de 74 canons capturé aux Français le 13 août 1761 et fait naufrage sur la côte de Maroc 19 décembre 1796. Le HMS Courageux, ou Courageuse, était une frégate à voile de 32 canons capturée aux Français en juin 1799. Elle a été rebaptisée « Lutine » en novembre 1799 et utilisée comme navire-prison à Gibraltar. Vendu en avril 1802 et démantelé à Malte. HMS Courageux (1800), un troisième rang de 74 canons lancé en 1800, désarmé en 1814, et plus tard utilisé comme lazaret. Démantelé en 1832. HMS Courageous (50), un croiseur de bataille de classe Courageous, converti en porte-avions (classe Courageous) en 1924; coulé par le U-29 en septembre 1939 au sud-ouest de l'Irlande en mer Celtique. HMS Courageous (S50), un sous-marin de la flotte à propulsion nucléaire de classe Churchill en service de 1971 à 1993, et actuellement exposé à Plymouth.
HMS Courageux_(50)/HMS Courageux (50) :
Le HMS Courageous était le navire de tête de sa classe de trois croiseurs de bataille construits pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale. Conçu pour soutenir le Baltic Project défendu par First Sea Lord John Fisher, le navire était très légèrement blindé et armé de seulement quelques canons lourds. Courageous a été achevé à la fin de 1916 et a passé la guerre à patrouiller en mer du Nord. Elle a participé à la deuxième bataille de Heligoland Bight en novembre 1917 et était présente lorsque la flotte allemande de haute mer s'est rendue un an plus tard. Courageous a été mis hors service après la guerre, puis reconstruit en tant que porte-avions au milieu des années 1920. Elle pouvait transporter 48 avions contre 36 portés par sa demi-sœur Furious sur approximativement le même déplacement. Après sa remise en service, elle a passé la majeure partie de sa carrière à opérer au large de la Grande-Bretagne et de l'Irlande. Il est brièvement devenu un navire-école, mais est revenu à son rôle normal quelques mois avant le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Courageous a été torpillé et coulé par un sous-marin allemand plus tard ce mois-là, perdant plus de 500 de son équipage.
HMS Courageous_(S50)/HMS Courageous (S50):
Le HMS Courageous (S50) est un sous-marin de la flotte nucléaire de classe Churchill déclassé en service dans la Royal Navy à partir de 1971. Il est maintenant un navire-musée géré par le Devonport Naval Heritage Centre. En 2021, le projet de création d'un centre de guerre froide autour de Courageous est entré dans sa première phase de mise en œuvre, soutenu par le National Museum of the Royal Navy.
HMS Courageux_(1800)/HMS Courageux (1800):
Le HMS Courageux était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 26 mars 1800 à Deptford. Il a été conçu par Sir John Henslow comme l'un des grands navires de classe 74 canons et était le seul navire construit à son tirant d'eau. Contrairement aux navires de classe moyenne et commune de 74 canons, qui transportaient des armes d'épaule de 18 livres, en tant que grand navire de 74 canons, Courageux transportait des canons de 24 livres sur son pont supérieur. Le 3 janvier 1804, Atalanta a dû mettre à Dartmouth après Courageux Fin janvier 1801, une escadre française commandée par l'amiral Honoré Ganteaume comprenant sept navires de ligne et deux frégates, et transportant 5 000 hommes, s'échappe du port de Brest. Il a été repéré le 27 janvier par une frégate britannique qui a transmis la nouvelle à Plymouth le 3 février. Croyant que sa destination était les Antilles, une force de taille similaire, sous Sir Robert Calder, fut envoyée à sa poursuite. En tant que l'un des deux ponts les plus rapides disponibles à l'époque, Courageux a été sélectionné pour participer à cette expédition inutile. Lorsque la paix d'Amiens a éclaté en mai 1803, Courageux, faisait partie de l'escadron de Samuel Hood dans les îles sous le vent et a pris part lors d'une attaque contre Sainte-Lucie en juin. Elle a quitté la Barbade le 20 juin en compagnie du vaisseau amiral de 74 canons de Hood, le HMS Centaur , des frégates Argo et Chichester et des sloops Hornet et Cyane . Ils sont rejoints le lendemain matin par le HMS Emerald et le sloop de 18 canons Osprey. L'escadron mouille à Choc Bay vers 11h00, les troupes sont débarquées vers 17h00 et une demi-heure après, la ville de Castries capitule. La forteresse principale de l'île, Morne-Fortunée, a refusé de se rendre, alors les Britanniques l'ont prise d'assaut à 04h00 le 22 juin, et à 04h30, elle était également aux mains des Britanniques. Suite à cette prise de contrôle relativement facile, la force britannique envahit Tobago, qui se rendit le 1er juillet. Le 1er janvier 1804, un convoi partit de Portsmouth pour les Antilles. Le 1er février, 43 navires retournèrent à Plymouth, avec leur escorte, Courageux. Au milieu de 1804, Courageaux escorta un convoi de Sainte-Hélène vers la Grande-Bretagne. Le convoi se composait de l' East Indiamen City of London , Ceylan , Calcutta et Wyndham , de deux navires des mers du Sud , Lively et Vulture , et du navire Rolla , qui avait transporté des condamnés en Nouvelle-Galles du Sud . En chemin, le convoi a rencontré des intempéries avec pour résultat que le prince de Galles, qui avait également quitté Sainte-Hélène avec les autres, a sombré avec la perte de tous à bord; c'était son voyage inaugural. Du 4 au 5 novembre 1805, elle participa à la bataille du cap Ortegal (action de Sir Richard Strachan). En 1806 et 1807, Courageux est connu pour avoir été sous le commandement de James Bissett. Peu de temps après le déclenchement de la guerre de 1812, le 12 août, Courageaux a participé à la saisie de plusieurs navires américains : Cuba, Caliban, Edward, Galen, Halcyon , et Cygne.
HMS Coureur/HMS Coureur :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Coureur , ou HMS Coureuse , d'après le français pour «coureur» (masculin et féminin, respectivement):
HMS Coureuse_(1795)/HMS Coureuse (1795):
Le HMS Coureuse était une goélette lancée vers 1785 à New York, que la marine française acquit à Cayenne et armée et mise en service à Lorient en 1794. Les Britanniques la capturèrent en 1795 et la Royal Navy l'utilisa brièvement comme navire d'expédition en Méditerranée. L'Amirauté la vendit en 1799.
HMS Coventry/HMS Coventry :
Six navires de la Royal Navy britannique ont été nommés Coventry, d'après la ville de Coventry dans les West Midlands. Le navire anglais Coventry (1658) était le navire espagnol de 28 canons San Miguel, capturé en 1658, mais à son tour pris par les Français en 1666, le HMS Coventry (1695) était un navire de ligne de quatrième rang de 48 canons lancé en 1695, capturé par les Français en 1704 mais bientôt repris et démantelé en 1709 HMS Coventry (1757) était une frégate de sixième rang de classe Coventry de 28 canons lancée en 1757, capturée par les Français en 1783 et frappée en 1786 Le HMS Coventry (D43) était un croiseur léger de classe C lancé en 1916 et coulé lors d'une attaque aérienne en 1942. Le HMS Coventry était conçu comme une frégate de type 61 commandée mais ensuite reportée par le Livre blanc sur la défense de 1957 ; lorsque le navire a finalement été confirmé, il a été construit à la place car le HMS Penelope (F127) de classe Leander HMS Coventry (D118) était un destroyer de type 42 lancé en 1974 et perdu pendant la guerre des Malouines HMS Coventry (F98) était une frégate de type 22 lancée en 1986 et vendu à la Roumanie en 2003
HMS Coventry_(1695)/HMS Coventry (1695) :
Le HMS Coventry était un navire de quatrième rang de 50 canons de la ligne de la Royal Navy anglaise, lancé à Deptford Dockyard en 1695. L'Auguste français de 54 canons, avec le Jason de 54 canons, a capturé Coventry en septembre 1704. Le 17 mars 1709, Portland reprend Coventry.
HMS Coventry_(1757)/HMS Coventry (1757):
Le HMS Coventry était une frégate de sixième rang de 28 canons de la Royal Navy , lancée en 1757 et en service actif en tant que chasseur corsaire pendant la guerre de Sept Ans , et faisant partie de la flotte britannique en Inde pendant la guerre anglo-française . Après dix-sept ans de service britannique, elle fut capturée par les Français en 1783, au large de Ganjam dans la baie du Bengale. Par la suite, elle passa deux ans dans la marine française jusqu'en janvier 1785, date à laquelle elle fut retirée du service au port de Brest. Elle a été démantelée en 1786.
HMS Coventry_(D118)/HMS Coventry (D118) :
Le HMS Coventry était un destroyer de type 42 (classe Sheffield) de la Royal Navy. Mis sur cale par Cammell Laird and Company, Limited, à Birkenhead le 29 janvier 1973, il est lancé le 21 juin 1974 et mis en service le 20 octobre 1978 pour un coût de 37 900 000 £. Elle a été coulée par les A-4 Skyhawks de l'armée de l'air argentine le 25 mai 1982 pendant la guerre des Malouines.
HMS Coventry_(D43)/HMS Coventry (D43) :
Le HMS Coventry était un croiseur léger de classe C de la Royal Navy, du nom de la ville anglaise de Coventry. Elle faisait partie du groupe Cérès de la classe C des croiseurs.
HMS Cowdray/HMS Cowdray :
Le HMS Cowdray était un destroyer de classe Hunt de type II de la Royal Navy qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été le seul navire de la Royal Navy à porter ce nom. Elle a été démolie en 1959.
HMS Cowslip/HMS Cowslip :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Cowslip : HMS Cowslip (1917) un sloop de classe Anchusa lancé en 1917 et coulé en 1918 HMS Cowslip (K196), une corvette de classe Flower lancée en 1941 et vendue en 1948
Craqueur HMS/craqueur HMS :
Cinq navires nommés HMS Cracker ont servi la Royal Navy. Un sixième a été commandé mais la commande a été annulée. Le HMS Cracker (1797) était un brick de classe Acute, lancé en 1797. Il a été vendu en 1802. Le HMS Cracker (1804) était un brick de classe Archer plus tard, lancé en 1804. Il a participé à plusieurs actions et a capturé deux petits corsaires français. Il fut vendu pour démolition en 1816. Le HMS Cracker (1826) était un cotre acheté à Cowes et vendu en novembre 1842. Cracker était une goélette commandée en 1846 au Deptford Dockyard. La commande a été annulée en 1850. Le HMS Cracker (1855) était une canonnière en bois de classe Dapper lancée par Pitcher, Northfleet. Elle fut vendue pour démolition en avril 1864. Le HMS Cracker (1867) était une canonnière à vis composite lancée à Portsmouth. Elle y a été brisée en 1889.
HMS Cracker_(1797)/HMS Cracker (1797):
Le HMS Cracker était un gunbrig de classe Acute, lancé en 1797. Il fut vendu en 1802.
HMS Cracker_(1804)/HMS Cracker (1804):
Le HMS Cracker était un brick de classe Archer plus tard, lancé en 1804. Il participa à plusieurs actions et captura deux petits corsaires français. Elle fut vendue pour rupture en 1816.
HMS Craigie_(1918)/HMS Craigie (1918):
Le HMS Craigie était un dragueur de mines de classe Hunt de la Royal Navy de la Première Guerre mondiale.
Grue HMS/grue HMS :
Au moins sept navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Crane. Le HMS Crane (1590) était un navire de 24 canons vendu en 1629. Le HMS Crane (1777) était une galère achetée en Amérique du Nord et vendue en 1783. Le HMS Crane (1806) était une goélette de classe Cuckoo à 4 canons qui a fait naufrage en 1808. Le HMS Crane (1809) était un brick de classe Cruizer lancé en 1809. Il sombra avec la perte de tout son équipage en 1814. Le HMS Crane (1839) était un brick de 6 canons lancé en 1839 et vendu en 1862. HMS Crane (1896) était un destroyer de classe Star lancé en 1896 et démantelé en 1919 après la fin de la Première Guerre mondiale. Le HMS Crane (U23) était un sloop de classe Black Swan modifié lancé en 1942 et démantelé en 1965.
Grue HMS_(1806)/Grue HMS (1806) :
Le HMS Crane était une goélette de classe Cuckoo de la Royal Navy composée de quatre caronades de 12 livres et d'un équipage de 20 personnes. Elle a été construite par Custance & Stone à Great Yarmouth et lancée en 1806. Comme beaucoup de sa classe et les goélettes de classe Ballahoo associées, elle a succombé aux périls de la mer relativement tôt dans sa carrière. Elle a été commandée en 1806 sous le lieutenant John Cameron pour des opérations en mer du Nord. En mai 1808, Crane envoya à Plymouth le navire danois capturé Justitia. En 1808, Crane était sous le lieutenant Mitchell, puis sous le lieutenant Joseph Tindale. À 19 h 30, le 25 octobre 1808, le mauvais temps la chassa de son mouillage à Plymouth. Elle a jeté une seconde ancre. À 4 heures du matin le 26 octobre 1808, elle était près du rivage et s'est mise en route pour se diriger vers le détroit. Elle revient trois heures plus tard pour trouver un mouillage mais une rafale la frappe au passage. Elle a lâché une ancre mais a heurté un rocher au large de Plymouth Hoe. Elle a tiré ses fusils pour signaler la détresse, ce qui a fait sortir plusieurs bateaux du chantier naval de Plymouth. Avec une certaine aide, elle a été renflouée, mais elle s'est de nouveau échouée. Elle a coulé dans des eaux plus profondes avec ses plats-bords tribord juste en dégageant la surface. Des bateaux ont récupéré tout son équipage de l'eau. Elle a ensuite été rompue.
Grue HMS_ (1809) / Grue HMS (1809):
Le HMS Crane était un sloop de classe Cruizer de la Royal Navy lancé en 1809. Il a eu une carrière inhabituellement sans incident de cinq ans avant de sombrer en 1814. Il a été mis en service en septembre 1809 sous le commandement du Cmdr. James Stuart pour la station irlandaise. Stuart a capturé deux navires américains, Asia of Boston et Washington of Marblehead, sur le chemin du retour d'Archangel. Il amena les équipages à Horta, aux Açores, et les remit à John B. Dabney, le consul américain, qui les rapatria. On ne sait pas du tout pourquoi Stuart avait détenu les Américains.En août 1811, le commandant William Haydon prit le commandement temporaire et l'embarqua pour les îles sous le vent le 29 septembre 1812. Le 13 décembre 1812, elle entre en collision avec le navire marchand britannique Robert Augustus, qui était en voyage de la Barbade au Surinam; Robert Augustus a coulé sans perte de vie. Le prochain capitaine de Crane était le commandant Thomas Forrest. En décembre 1813, le commandant Robert Standly devint son capitaine.Le 4 avril 1814, Crane a chassé le corsaire américain Chasseur, de 14 canons et 135 hommes, au large de St Kitts, mais n'a pas pu la capturer.Crane a été perdu, présumé sombré de toutes les mains, dans septembre 1814 alors qu'il était en route des Bermudes vers le Canada.
Grue HMS_ (1896) / Grue HMS (1896):
Le HMS Crane était un destroyer Palmer à trois entonnoirs et 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1895-1896. C'était le sixième navire à porter ce nom depuis son introduction en 1590 pour une goélette de 24 canons en service jusqu'en 1629.
Grue HMS_(U23)/Grue HMS (U23) :
Le HMS Crane était un sloop modifié de classe Black Swan de la Royal Navy. Elle a été posée par William Denny and Brothers, Dumbarton le 13 juin 1941, lancée le 9 novembre 1942 et mise en service le 10 mai 1943, avec le fanion numéro U23. Il a vu le service actif pendant la Seconde Guerre mondiale, exécutant d'abord des rôles d'escorte de convoi dans l'Atlantique avant de soutenir le débarquement de Normandie. Dans les derniers mois de la guerre, Crane rejoint la flotte britannique du Pacifique avec laquelle le navire a servi pendant la bataille d'Okinawa. Après la guerre, Crane est resté en Asie du Sud-Est et a pris part aux hostilités pendant la guerre de Corée. Elle a été redéployée au Moyen-Orient pendant la crise de Suez avant de retourner en Asie pour servir pendant l'urgence malaise. Crane a été retiré du service au début des années 1960 et mis au rebut en 1965.
HMS Cranham_(M2701)/HMS Cranham (M2701):
Le HMS Cranham était l'un des 93 navires de la Royal Navy de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Cranham dans le Gloucestershire.
HMS Cranstoun / HMS Cranstoun :
Le HMS Cranstoun (K511) était une frégate de classe Captain de la Royal Navy britannique qui a servi au cours des deux dernières années de la Seconde Guerre mondiale. Le navire a été déposé en tant qu'escorte de destroyer de classe Buckley au chantier naval Bethlehem-Hingham à Hingham, Massachusetts le 9 juin 1943, avec le numéro de coque DE-82, et lancé le 28 août 1943. Le navire a été transféré au Royaume-Uni sous Prêt-bail le 13 novembre 1943 et nommé d'après le capitaine James Cranstoun, un officier qui a servi pendant les guerres de la Révolution américaine et de la Révolution française.
Crash du HMS/Crash du HMS :
Au moins deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Crash. Le HMS Crash (1797) était un brick de classe Acute de 12 canons lancé en 1797 et démantelé en 1802. Le HMS Scourge a été rebaptisé HMS Crash en 1803 et démantelé la même année.
Crash du HMS_(1797)/Crash du HMS (1797) :
Le HMS Crash était un brick de 12 canons de la classe Acute. Elle a été lancée en avril 1797 sous le nom de GB n ° 15 et a reçu le nom de Crash en août. Elle a servi contre les Français et les Néerlandais pendant les guerres napoléoniennes, bien qu'après sa capture en 1798, elle ait passé un an au service de la République batave avant que les Britanniques ne la reprennent. Elle a été vendue en 1802.
HMS Créole/HMS Créole :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Creole : le HMS Creole, anciennement la frégate française Créole (1797), capturée aux Français en 1803, a sombré dans l'océan Atlantique le 3 janvier 1804. Le HMS Creole était un cinquième rang commandé en 1803, la commande étant annulée en 1809. Le HMS Creole (1813) était une frégate de cinquième rang lancée en 1813 et démantelée en 1833. Le HMS Creole (1845) était une frégate de sixième rang lancée en 1845 et démantelée en 1875. Le HMS Creole (R82) était un destroyer de classe C lancé en 1945, vendu à la marine pakistanaise en 1958 et rebaptisé PNS Alamgir. Elle a été ferraillée en 1982.
HMS Créole_(R82)/HMS Créole (R82) :
Le HMS Creole était un destroyer de classe C de la Royal Navy construit par J. Samuel White, Cowes entre 1944 et 1946. Il fut vendu à la marine pakistanaise en 1958 et rebaptisé PNS Alamgir. Elle a été ferraillée en 1982.
HMS Crescent/HMS Crescent :
Onze navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Crescent : le HMS Crescent (1643) était un navire de 14 canons acheté en 1643. Il fut capturé en 1648 par les royalistes et fait naufrage en 1649. Le HMS Crescent (1692) était un 6- Fireship canon, anciennement de la marine française. Elle a été capturée en 1692 par le HMS Dover et vendue en 1698. Le HMS Crescent (1758) était un cinquième rang de 32 canons. Elle était autrefois le corsaire français Rostan, que le HMS Torbay captura en 1758. Crescent fut vendu en 1777. Le HMS Crescent (1779) était un sixième rang de 28 canons lancé en 1779, que les Français capturèrent au large de Cadix en 1781. Le HMS Crescent (1784 ) était un cinquième rang de 36 canons lancé en 1784 et naufragé au large du Jutland en 1808. Le HMS Crescent (1810) était un cinquième rang de 38 canons lancé en 1810, réaffecté au service portuaire en 1840 et vendu en 1854. HMS Crescent (1854) était un tender à aubes en bois acheté en 1854 et vendu en 1855. Le HMS Crescent (1892) était un croiseur de première classe de classe Edgar lancé en 1892. Il a été vendu en 1921. Le HMS Crescent était auparavant le cuirassé de classe Canopus HMS Glory, rebaptisé Crescent lorsqu'il devint navire-dépôt en 1920, avant d'être vendu en 1922. Le HMS Crescent (1931) était un destroyer de classe C lancé en 1931, mais transféré à la Marine royale canadienne en 1937 et rebaptisé NCSM Fraser. Il a été coulé en 1940 lors d'une collision avec le HMS Calcutta. Le HMS Crescent (R16) était un destroyer de classe C lancé en 1944 et transféré en prêt à la Marine royale canadienne en 1945. Il fut acheté purement et simplement par les Canadiens en 1951 et converti en frégate en 1956. Il fut désarmé en 1970 et rompu en 1971.
HMS Crescent_(1779)/HMS Crescent (1779) :
Le HMS Crescent était une frégate de sixième rang de classe Enterprise de 28 canons de la Royal Navy. Crescent a été lancé en 1779. Les Français l'ont capturé en 1781. Il a fait naufrage en 1786.
HMS Crescent_(1784)/HMS Crescent (1784) :
Le HMS Crescent était une frégate de classe Flora de 36 canons de la Royal Navy britannique. Lancée en 1784, elle passa les premières années de son service en service de blocus dans la Manche où elle captura à elle seule la frégate française La Réunion. En 1795, Crescent faisait partie d'un escadron commandé par George Elphinstone, qui força la reddition d'un escadron de la marine batave lors de la capitulation de la baie de Saldanha. Après avoir servi aux Antilles, Crescent retourna dans ses eaux territoriales et fit naufrage au large des côtes du Jutland le 6 décembre 1808.
HMS Crescent_(1892)/HMS Crescent (1892):
Le HMS Crescent était un croiseur de première classe de la classe Edgar de la Royal Navy britannique. Crescent et son navire jumeau Royal Arthur ont été construits selon une conception légèrement modifiée et sont parfois considérés comme une classe distincte. Elle a été lancée en 1892, a servi au début à la gare d'Australie et à la gare d'Amérique du Nord et des Antilles, a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été vendue pour démolition en 1921.
HMS Crescent_(1931)/HMS Crescent (1931):
Le HMS Crescent était un destroyer de classe C construit pour la Royal Navy au début des années 1930. Le navire a été initialement affecté à la Home Fleet, bien qu'il ait été temporairement déployé dans la mer Rouge et l'océan Indien pendant la crise d'Abyssinie de 1935–36. Crescent a été vendu à la Marine royale du Canada à la fin de 1936 et renommé NCSM Fraser. Elle a été stationnée sur la côte ouest du Canada jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale lorsqu'elle a été transférée sur la côte atlantique pour des fonctions d'escorte de convoi. Le navire a été transféré au Royaume-Uni (UK) en mai 1940 et a aidé à évacuer les réfugiés de France à son arrivée début juin. Le Fraser a été coulé le 25 juin 1940 lors d'une collision avec le croiseur anti-aérien HMS Calcutta alors qu'il revenait d'une de ces missions.
HMS Cressy / HMS Cressy :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cressy, après la bataille de Crécy. Le HMS Cressy (1810) était un troisième taux de 74 canons lancé en 1810 et démantelé en 1832. Le HMS Cressy (1853) était un troisième taux propulsé par vis de 80 canons lancé en 1853 et vendu en 1867. Le HMS Cressy (1899) était un Croiseur blindé de classe Cressy lancé en 1899 et coulé par un U-boot en 1914. Le HMS Cressy était le nom donné au HMS Unicorn de 46 canons de cinquième rang entre 1941 et 1959 alors qu'il servait de navire de forage pour la Royal Naval Reserve. . Elle a été remise pour conservation en 1968.
HMS Cressy_(1810)/HMS Cressy (1810):
Le HMS Cressy était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 7 mars 1810 à Frindsbury.
HMS Cressy_(1899)/HMS Cressy (1899):
Le HMS Cressy était un croiseur blindé de classe Cressy construit pour la Royal Navy vers 1900. Une fois terminé, il a été affecté à la China Station. En 1907, il est transféré à la North America and West Indies Station avant d'être mis en réserve en 1909. Remis en service au début de la Première Guerre mondiale, il joue un rôle mineur dans la bataille d'Heligoland Bight quelques semaines après le début de la guerre. . Cressy et deux de ses navires jumeaux ont été torpillés et coulés par le sous-marin allemand U-9 le 22 septembre 1914 avec la perte de 560 membres de son équipage.
HMS Crested_Eagle/HMS Crested Eagle :
Le HMS Crested Eagle était un bateau à aubes coulé lors de l'évacuation de Dunkerque. J. Samuel White l'a construit en 1925 pour la General Steam Navigation Company et a été réquisitionné par l'Amirauté pendant la Seconde Guerre mondiale pour des fonctions anti-aériennes dans le cadre de la flottille du service spécial de la Tamise.
HMS Cretan/HMS Cretan :
Deux navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Cretan. Le HMS Cretan était le brick Nettuno de la marine française lancé à Venise en 1807 que la Royal Navy a capturé en 1808 et nommé Cretan ; Elle fut vendue en 1814 puis entre 1815 et 1831 elle fit cinq voyages comme baleinière. Le HMS Cretan était un destroyer de classe C construit pour la Royal Navy sous le nom de HMS Cromwell, lancé en 1946, et devait initialement s'appeler Cretan. Elle a été vendue à la Royal Norwegian Navy en 1946 et rebaptisée HNoMS Bergen (1946). Elle a été ferraillée en 1967.
HMS Cricket/HMS Cricket :
Deux navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cricket, d'après le cricket, un insecte originaire de Grande-Bretagne : le HMS Cricket (1906) était un destroyer côtier de classe Cricket, lancé en 1906. Il a été réévalué comme un torpilleur de 1ère classe cette année-là et rebaptisé TB 1. Il fut vendu en 1920. Le HMS Cricket (1915) était une canonnière de classe Insect, lancée en 1915. Elle fut utilisée comme dragueur de mines à partir de 1939 et canonnière à partir de 1940, avant d'être mis au rebut en 1942. Le HMS Cricket (établissement à terre) était un établissement à terre dans le Hampshire, mis en service en 1943 et payé en 1946.
HMS Cricket_ (1915)/HMS Cricket (1915) :
Le HMS Cricket était une canonnière de classe Insect de la Royal Navy. Elle a été construite par Barclay Curle et lancée le 17 décembre 1915. Pendant la Première Guerre mondiale, Cricket a participé à la campagne mésopotamienne dans le cadre de l'escadron de canonnières opérant sur les fleuves Euphrate et Tigre. Pendant la guerre civile russe, Cricket a fait partie des forces d'intervention britanniques combattant en soutien aux forces russes blanches sur la rivière Dvina en 1919-1920. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Cricket est en Chine jusqu'en 1940 puis transféré à l'escadron côtier de la flotte méditerranéenne. Le 12 juillet 1941, elle fut paralysée lors d'une attaque aérienne par l'unité Regia Aeronautica 97 Gruppo (Groupe) et sa 239 Squadriglia (Escadron), dirigée par le Major Giuseppe Cenni. L'un des membres de l'équipage de Cenni a pris une photo d'elle pendant l'attaque. Elle a été déclarée perte totale constructive le 30 juin 1942 et dépouillée de pièces de rechange à Alexandrie, en Égypte, en 1942. Sa coque a été remorquée à Chypre et utilisée comme cible pour la Royal Air Force. formation au large de Dhekelia où la coque est une attraction pour les plongeurs.
HMS Cricket_(établissement_à_terre)/HMS Cricket (établissement à terre) :
Le HMS Cricket était le nom donné à un établissement côtier de la Royal Navy sur la rivière Hamble de 1943 à 1946. Ce nom était auparavant utilisé par la canonnière de classe Insect Cricket (1915) qui a été mise au rebut en 1942. Le HMS Cricket a été mis en service le 15 juillet 1943. Au départ, il s'agissait d'une "base d'entraînement de l'équipage de la Royal Marine Landing Craft". Il a été établi en tant que commandement indépendant avec des comptes gérés par le HMS Shrapnel. La base a ensuite été utilisée pour rassembler des troupes et des péniches de débarquement lors de la préparation du jour J. A partir du 23 mai 1944, lors des derniers préparatifs du jour J, la base est totalement scellée. Pendant le fonctionnement de la base, elle s'est vu attribuer un certain nombre de navires de dépôt. Le premier était le Nab Happy Lass, depuis sa mise en service jusqu'au 30 avril 1945. Il a été remplacé par la vedette portuaire 30455 jusqu'en mai de cette année-là, puis a été remplacé par la vedette portuaire à essence 436622 jusqu'en mars 1946. Il a été décidé de fermer Le HMS Cricket après la fin de la Seconde Guerre mondiale, décision prise le 1er mars 1946. Les dernières arrivées ont eu lieu le 20 mai 1946 et Cricket a probablement été désarmé le 15 juillet 1946, trois ans après sa mise en service. Ses bâtiments ont été utilisés pour l'hébergement temporaire d'après-guerre pour la population civile de Southampton. River Hamble Country Park occupe maintenant ce site. Les scouts d'Itchen South exploitent un camping scout, nommé Cricket Camp, sur une partie du terrain.
HMS Crispin/HMS Crispin :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Crispin : le HMS Crispin (1940) était un navire d'embarquement océanique réquisitionné en 1940 et perdu en 1941. Le HMS Crispin (R68) était un destroyer de classe C commandé sous le nom de Craccher et lancé en 1945. Elle était vendu au Pakistan en 1956 et rebaptisé Jahangir.
HMS Crispin_ (1940)/HMS Crispin (1940):
Le HMS Crispin était un cargo à vapeur britannique lancé en Angleterre en 1934 et exploité par Alfred Booth and Company entre Liverpool et la côte est de l'Amérique du Sud. En 1940, l'Amirauté britannique le réquisitionne et le fait convertir en navire d'embarquement océanique. En 1941, un U-boot l'a coulé lors de la bataille de l'Atlantique, tuant 20 membres de son équipage. C'était le deuxième des cinq navires de la ligne Booth appelés Crispin. Le premier était un bateau à vapeur qui a été construit en 1907 et coulé par l'action ennemie en 1917. Les autres étaient des cargos d'après-guerre. Il a été le premier des deux navires de la Royal Navy à s'appeler Crispin. Le deuxième HMS Crispin était un destroyer de classe C lancé en 1945 et vendu en 1956.
HMS Crispin_(R68)/HMS Crispin (R68):
Le HMS Crispin était un destroyer de classe C de la Royal Navy construit par J. Samuel White, Cowes entre 1944 et 1946. Il devait à l'origine s'appeler HMS Craccher. Elle a été vendue à la marine pakistanaise en 1958 et rebaptisée PNS Jahangir. Elle a été ferraillée en 1982. Elle était le deuxième navire de la Royal Navy à s'appeler Crispin. Le premier HMS Crispin était un navire d'embarquement océanique qui a été réquisitionné en 1940 et coulé en 1941.
HMS Crocodile/HMS Crocodile :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Crocodile, du nom du grand reptile aquatique qu'est le crocodile : le HMS Crocodile (1781) était un sixième rang de 24 canons lancé en 1781 et perdu en 1784. Le HMS Crocodile (1806) était un 22 -canon de sixième rang lancé en 1806 et démantelé en 1816. Le HMS Crocodile (1825) était un sixième rang de 28 canons lancé en 1825. Il était en service portuaire à partir de 1850 et a été vendu en 1861. Le HMS Crocodile (1867) était un fer à repasser navire de troupe à vis lancé en 1867 et vendu pour démolition en 1894.
HMS Crocodile_(1806)/HMS Crocodile (1806):
Le HMS Crocodile était un navire de poste de sixième rang de 22 canons lancé à South Shields en 1806. Il a été démantelé à Portsmouth en octobre 1816.
HMS Crocodile_(1867)/HMS Crocodile (1867):
Le HMS Crocodile était un navire de troupes de classe Euphrate lancé dans la Tamise depuis le Blackwall Yard of Money Wigram & Sons le 7 janvier 1867. Il était le quatrième et dernier navire de la Royal Navy à porter ce nom.
HMS Crocus/HMS Crocus :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Crocus, d'après le crocus, un genre de plantes à fleurs. Le HMS Crocus (1808) était un sloop de 14 canons lancé en 1808 et vendu en 1815. Le HMS Crocus (1856) était une canonnière à vis en bois de classe Albacore lancée en 1856 et démolie en 1864. Le HMS Crocus (1915) était un Arabis- sloop de dragage de mines de classe lancé en 1915 et vendu en 1930. Le HMS Crocus (K49) était une corvette de classe Flower lancée en 1940 et vendue au service civil en 1946 sous le nom d'Annlock.
HMS Crocus_(1808)/HMS Crocus (1808):
Le HMS Crocus était le nom des sloops de classe Crocus de la Royal Navy. Il a été lancé en 1808 et a eu une carrière presque sans incident jusqu'à ce qu'il soit vendu en 1815. Il est alors devenu un marchand commerçant avec les Antilles et la Méditerranée. Elle a été répertoriée pour la dernière fois en 1823.
HMS Cromer / HMS Cromer :
Le HMS Cromer, d'après la ville de Norfolk de Cromer, peut désigner l'un des trois navires de la Royal Navy : le HMS Cromer (1867), une canonnière à vis en bois de classe Britomart lancée en 1867 et vendue en 1886 pour démolition. HMS Cromer (J128), un dragueur de mines de classe Bangor perdu en 1942 HMS Cromer (M103), un chasseur de mines de classe Sandown lancé en 1990 et mis hors service en 2001. Converti en navire-école portuaire statique à Dartmouth, Hindostan.
HMS Cromer_(J128)/HMS Cromer (J128):
Le HMS Cromer était un dragueur de mines de classe Bangor construit pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.
HMS Cromer_(M103)/HMS Cromer (M103):
Le HMS Cromer est un chasseur de mines de classe Sandown commandé par la Royal Navy en 1992. Il porte le nom de la ville balnéaire du même nom de North Norfolk. ) lorsqu'elle était accompagnée de divers navires de guerre de pays européens, notamment : le poseur de mines/navire de commandement norvégien KNM Vidar, le dragueur de mines norvégien KNM Måløy, le chasseur de mines néerlandais M 860 Hr.Ms. Schiedam, le chasseur de mines belge Crocus, la frégate de type 23 HMS Montrose et le dragueur de mines allemand Volkingen. Conformément à la tradition, pour ce rôle, le navire a été renommé Hindostan. Comme il ne s'agit pas d'un navire mis en service, il ne porte pas le préfixe "HMS".
HMS Croome/HMS Croome :
Le HMS Croome fait référence à l'un des deux navires de la Royal Navy nommés d'après la chasse au renard de Croome. Croome est un hameau d'East Riding, dans le Yorkshire. Le HMS Croome (1917) était un dragueur de mines de classe Hunt lancé en 1917 et vendu en 1922. Le HMS Croome (L62) était un destroyer de classe Hunt lancé en 1941 et mis au rebut en 1957.
HMS Croome_(L62)/HMS Croome (L62):
Le HMS Croome était un destroyer de classe Hunt de type II de la Royal Navy. Elle a servi pendant la Seconde Guerre mondiale, passant une grande partie de son temps en Méditerranée, opérant depuis les ports de Gibraltar et d'Alexandrie.
Arbalète HMS_(D96)/Arbalète HMS (D96) :
Le HMS Crossbow était un destroyer de classe Weapon de la Royal Navy qui était en service à partir de 1948 et mis au rebut en 1972.
Couronne HMS/Couronne HMS :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Crown. Un autre était prévu mais jamais achevé : le HMS Crown (1654) était un navire de 48 canons lancé sous le nom de Taunton en 1654. Il fut rebaptisé HMS Crown en 1660, fut reconstruit en 1704 et fit naufrage en 1719. Le HMS Crown (1747) était un 44- canon de cinquième rang lancé en 1747, utilisé comme magasin à partir de 1757 et vendu en 1770. Le HMS Crown (1782) était un troisième rang de 64 canons lancé en 1782. Il a été utilisé comme navire-prison à partir de 1798, un poudrier à partir de 1802 et a été démantelé en 1816. Le HMS Crown (1794) était une canonnière achetée en 1794 et vendue en 1800. Le HMS Crown devait être une canonnière à vis en bois de classe Britomart . Il a été déposé en 1861 et annulé en 1863. Le HMS Crown (R46) était un destroyer de classe C lancé en 1945 et vendu à la Royal Norwegian Navy en 1946 sous le nom d'Oslo.
HMS Crown_(1654)/HMS Crown (1654):
Le Taunton était une frégate de quatrième rang de 40 canons de la Royal Navy, construite à l'origine pour la Royal Navy par William Castle à Rotherhithe, et lancée en 1654. Après la restauration de la monarchie en 1660, son nom a été changé en HMS Crown. En 1677, son armement avait été porté à 48 canons. Le 14 mars 1674, Crown, commandé par Richard Carter, avec le HMS Newcastle et le HMS Cambridge captura le néerlandais East Indiaman Wapen van Rotterdam lors de la bataille de Ronas Voe, dans le cadre de la troisième Guerre anglo-néerlandaise.En 1704, Crown subit une reconstruction à Deptford Dockyard, d'où il fut relancé en tant que navire de quatrième rang de la ligne de 46 à 54 canons.Crown fit naufrage en 1719.
HMS Crown_(1782)/HMS Crown (1782):
Le HMS Crown était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 15 mars 1782 à Blackwall Yard. Elle a été convertie pour servir de navire-prison en 1798 et a été démolie en 1816.
HMS Croxton/HMS Croxton :
Le HMS Croxton était un dragueur de mines de classe Racecourse de la Royal Navy construit en 1916. La classe Racecourse (également appelée classe Ascot) comprenait 32 sloops de dragage de mines côtiers à roues à aubes.
HMS Cruelle_(1800)/HMS Cruelle (1800):
Cruelle était une goélette-cannonière (goélette à canon), lancée en 1793. Les Britanniques l'ont capturée en juin 1800 et l'ont commandée comme HMS Cruelle. Elle passa un peu plus d'un an en Méditerranée, servant à Malte et à Alexandrie avant que la Royal Navy ne la vende en 1801.
HMS Cruizer/HMS Cruizer :
Onze navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cruizer ou HMS Cruiser : le HMS Cruizer (1705) était un sixième rang de 24 canons, auparavant le navire français De Meric. Elle a été capturée en 1705 par le HMS Tryton et a fait naufrage en 1708. Le HMS Cruizer (1709) était un sloop de 14 canons. Elle s'appelait auparavant Unity, avant d'être achetée en 1709. Elle fut vendue en 1712. Le HMS Cruizer (1721) était un sloop de 8 canons capturé en 1721 et coulé en 1724. Le HMS Cruizer (1721 sloop) était un sloop de 8 canons lancé en 1721 et démantelé en 1731. Le HMS Cruizer (1732) était un sloop de 14 canons lancé en 1732 et démantelé en 1744. Le HMS Cruizer (1752) était un sloop de 8 canons de classe Bonetta lancé en 1752 et incendié en 1776. Le HMS Cruizer (1780) était un cotre de 14 canons acheté en 1780 et perdu en 1792. Le HMS Cruizer (1797) était le prototype des sloops de brick de 18 canons de classe Cruizer , pour lesquels 110 navires de conception ont été commandés; le prototype a été lancé en 1797 et vendu en 1819. Le HMS Cruizer (1828) était un sloop de classe Snake lancé en 1828, converti en brick en 1831, de retour en navire en 1840 et vendu à Bombay en 1849. Le HMS Cruizer ( 1852) était un sloop à vis en bois de classe Cruizer lancé en 1852. Il fut renommé HMS Cruiser en 1857, puis converti en navire-école et renommé HMS Lark en 1893. Il fut vendu en 1912. Le HMS Cruizer était un sloop de classe Doterel. , anciennement nommé HMS Kingfisher. Il avait été lancé en 1879, rebaptisé HMS Lark en 1892 et HMS Cruizer en 1893. Il fut vendu en 1919.
HMS Cruizer_(1797)/HMS Cruizer (1797):
Le HMS Cruizer (souvent Cruiser) était un brig-sloop de classe Cruizer de la Royal Navy construit par Stephen Teague d'Ipswich et lancé en 1797. C'était le premier navire de la classe, mais il y avait un écart de 5 ans entre son lancement et la commande. du lot suivant en octobre 1803 ; en 1815, un total de 105 autres navires avaient été commandés à sa conception. Elle a eu une carrière mouvementée en temps de guerre, principalement dans la mer du Nord, la Manche et la Baltique, et a capturé une quinzaine de corsaires et de navires de guerre, ainsi que de nombreux navires marchands. Elle a également participé à plusieurs actions. Elle a été désarmée en 1813 et les commissaires de la marine l'ont vendue pour démolition en 1819.
HMS Cruizer_(1828)/HMS Cruizer (1828):
Le HMS Cruizer était un sloop de classe Snake lancé en 1828 pour la Royal Navy britannique. Le navire a été construit comme une renaissance des navires-sloops de classe Snake à la retraite. La marine l'a convertie en brick en 1831, de nouveau en navire en 1840 et l'a vendue à Bombay en 1849.
HMS Cruizer_(1852)/HMS Cruizer (1852):
Le HMS Cruizer était un sloop à vis en bois de 17 canons, le nom du navire de la classe Cruizer de la Royal Navy, lancé au Royal Dockyard de Deptford en 1852. L'orthographe de son nom a été officiellement modifiée en HMS Cruiser en 1857. Elle est devenue un navire-école de voile en 1872 et a été rebaptisé HMS Lark. Elle a finalement été vendue pour démolition en 1912.
HMS Crusader/HMS Crusader :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Crusader, du nom des participants aux croisades médiévales : HMS Crusader (1909) était un destroyer de classe Tribal lancé en 1909 et vendu en 1920. HMS Crusader (H60) était un C-class destroyer lancé en 1931. Il est transféré à la Marine royale canadienne en 1938 et rebaptisé NCSM Ottawa. Il fut coulé en 1942. Le HMS Crusader (R20) était un destroyer d'une autre classe C. Il a été lancé en 1944, transféré à la Marine royale canadienne en 1945 et vendu en 1964.
HMS Crusader_(1909)/HMS Crusader (1909):
Le HMS Crusader était un destroyer de classe Tribal de la Royal Navy lancé en 1909. Pendant la Première Guerre mondiale, il a servi en mer du Nord et dans la Manche avec la 6e flottille de destroyers. Après la guerre, elle fut vendue pour ferraille à Thos. W. Ward le 30 juin 1920 pour démolition à Preston.
HMS Crusader_(H60)/HMS Crusader (H60):
Le HMS Crusader était un destroyer de classe C construit pour la Royal Navy au début des années 1930. Elle a servi dans les flottes intérieure et méditerranéenne et a passé six mois pendant la guerre civile espagnole à la fin de 1936 dans les eaux espagnoles, appliquant le blocus des armes imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés du conflit. Le Crusader a été vendu à la Marine royale canadienne (MRC) en 1938 et renommé NCSM Ottawa. Elle a d'abord été déployée sur la côte canadienne du Pacifique avant la Seconde Guerre mondiale, mais a été transférée dans l'Atlantique trois mois après le début de la guerre. Elle a servi d'escorte de convoi pendant la bataille de l'Atlantique jusqu'à ce qu'elle soit coulée par le sous-marin allemand U-91 le 14 septembre 1942. Avec un destroyer britannique, elle a coulé un sous-marin italien dans l'Atlantique Nord en novembre 1941.
HMS Cubitt_(K512)/HMS Cubitt (K512):
Le HMS Cubitt (K512) était une frégate de classe Captain de la Royal Navy britannique qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire a été déposé en tant qu'escorte de destroyer de classe Buckley au chantier naval Bethlehem-Hingham à Hingham, Massachusetts le 9 juin 1943, avec le numéro de coque DE-83, et lancé le 11 septembre 1943. Le navire a été transféré au Royaume-Uni sous Prêt-bail le 17 novembre 1943 et nommé d'après le capitaine J. Cubitt, un officier de la marine qui commandait la frégate Mary Rose en 1661.
HMS Cuckmere_ (K299)/HMS Cuckmere (K299) :
Le HMS Cuckmere (K299) était une frégate de classe River de la Royal Navy (RN) en 1943. Cuckmere devait à l'origine être construit pour la marine américaine, après avoir été établi comme PG-104, mais a été transféré à la Royal Navy comme partie du prêt-bail et fini selon les spécifications de la RN en tant que frégate de classe River du groupe II. Elle a été le premier navire de la Royal Navy à porter le nom de Cuckmere. La classe River était une classe de 151 frégates lancées entre 1941 et 1944 pour être utilisées comme escortes de convois anti-sous-marins et portaient le nom de rivières du Royaume-Uni. Les navires ont été conçus par l'ingénieur naval William Reed, de la Smith's Dock Company de South Bank-on-Tees, pour avoir l'endurance et les capacités anti-sous-marines des sloops de classe Black Swan, tout en étant rapides et bon marché à construire dans les chantiers navals civils en utilisant les machines (par exemple, les moteurs à vapeur alternatifs au lieu des turbines) et les techniques de construction mises au point dans la construction des corvettes de la classe Flower. Son but était d'améliorer les classes d'escorte de convoi en service dans la Royal Navy à l'époque, y compris la classe Flower. En octobre 1943, Cuckmere servit d'escorte pour l'opération Torch. En novembre et décembre, il sert à la défense des convois en Méditerranée occidentale. A 13h04 le 11 décembre 1943, le Cuckmere est touché par une torpille GNAT tirée par le sous-marin allemand U-223 au large de Béjaïa alors qu'il escorte un convoi vers l'est, souffrant 16 victimes. Elle a été remorquée à Alger et a ensuite déclaré une perte totale constructive. Elle est restée à Alger jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, date à laquelle elle a ensuite été réparée à Cantieri Navali, Tarente. Elle est revenue sous la garde de l'US Navy le 6 novembre 1946 et a été stationnée à Brooklyn, New York. En mai 1948, il est transféré à la War Shipping Administration et mis au rebut.
HMS Coucou/HMS Coucou :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cuckoo, du nom du coucou, une famille d'oiseaux : HMS Cuckoo (1806) était une goélette à 4 canons lancée en 1806 et naufragée en 1810. HMS Cuckoo (1837) était une pagaie en bois paquebot lancé en 1822 sous le nom de navire GPO Cinderella. Elle a été transférée à la marine en 1837, a été utilisée comme remorqueur à partir de 1861 et a été vendue en 1864. Le HMS Cuckoo (1873) était une canonnière à vis en fer de classe Ant lancée en 1873. Elle est devenue un navire de base en 1912 et a été rebaptisée HMS Vif. Il a été rebaptisé HMS Vivid (Old) en 1920 et YC37 en 1923. Il a été vendu en 1958. Le HMS Cuckoo était un navire des garde-côtes lancé en 1869 sous le nom de HMS Hawk. Elle a été rebaptisée HMS Amelia en 1888 en tant que canonnière des garde-côtes. Elle a été rebaptisée HMS Colleen en 1905, HMS Colleen Old en 1916, et HMS Emerald puis HMS Cuckoo en 1918. Elle a été vendue en 1922.
HMS Coucou_(1806)/HMS Coucou (1806):
Le HMS Cuckoo était une goélette de classe Cuckoo de la Royal Navy composée de quatre caronades de 12 livres et d'un équipage de 20 personnes. Elle a été construite par James Lovewell à Great Yarmouth et lancée en 1806. Comme beaucoup de sa classe et les goélettes de classe Ballahoo associées, elle a succombé aux périls de la mer relativement tôt dans sa carrière.
HMS Culloden / HMS Culloden :
Cinq navires de la Royal Navy ont eu le nom de HMS Culloden, après la bataille de Culloden qui eut lieu en Ecosse en 1746 et vit la défaite du soulèvement jacobite. Le HMS Culloden a été renommé avant son lancement en 1747 en HMS Prince Henry. Le HMS Culloden (1747) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1747 et vendu en 1770. Le HMS Culloden (1749) était un magasin de 2 canons lancé en 1749 et vendu en 1765. Le HMS Culloden (1776) était un 74 canons troisième taux lancé en 1776 et fait naufrage en 1781 pendant la guerre d'indépendance américaine près de Long Island. Le HMS Culloden (1783) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1783. Il participa à la bataille du Nil, où il s'échoua. Elle a été démantelée en 1813.
HMS Culloden_(1747)/HMS Culloden (1747):
Le HMS Culloden était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, construit selon les dimensions prévues par les propositions de 1741 de l'établissement de 1719 à Deptford Dockyard, et lancé le 9 septembre 1747. Elle était le premier navire pour porter le nom, et a été nommé pour la bataille de Culloden, qui avait eu lieu l'année précédente.
HMS Culloden_(1749)/HMS Culloden (1749):
Le HMS Culloden est le deuxième navire à porter ce nom. Elle a été construite à Cleveland, Plymouth, comme magasin hoy et lancée en décembre 1749. Elle a été vendue le 16 décembre 1765.
HMS Culloden_(1776)/HMS Culloden (1776):
Le HMS Culloden était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, construit à Deptford Dockyard, en Angleterre, et lancé le 18 mai 1776. Il était le quatrième navire de guerre à porter le nom de la bataille de Culloden, qui a eu lieu en Écosse en 1746 et vit la défaite du soulèvement jacobite. Elle a servi dans la flotte de la Manche pendant la guerre d'indépendance américaine. Mai 1778 sous le commandement du capitaine George Balfour. Elle a participé à la bataille du cap Saint-Vincent, avant d'être envoyée aux Antilles. Son séjour là-bas fut bref, naviguant vers New York avec l'amiral Rodney en août 1780 pour rejoindre la station nord-américaine. Les tâches spécifiques du navire étaient de bloquer les Français à Newport, Rhode Island, où une armée française de 6 000 hommes avait débarqué en juillet 1780. Le 23 janvier 1781, alors qu'il tentait d'intercepter des navires français tentant de faire exécuter le blocus à Newport, Rhode Island, Culloden rencontra temps violent et s'est échoué à North Neck Point (Will's Point) à Montauk. Toutes les tentatives de renflouement du navire ont échoué, mais tout l'équipage a été sauvé et les mâts de Culloden ont été embarqués à bord du HMS Bedford. La région est aujourd'hui connue sous le nom de Culloden Point.
HMS Culloden_(1783)/HMS Culloden (1783):
Le HMS Culloden était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 16 juin 1783 à Rotherhithe. Elle a participé à certaines des batailles les plus célèbres des guerres de la Révolution française et des guerres napoléoniennes avant d'être démantelée en 1813.
HMS Culver/HMS Culver :
L'USCGC Mendota était un cotre de classe Lake appartenant à la Garde côtière des États-Unis lancé le 20 juin 1928 et mis en service le 23 mars 1929. Après 12 ans de service avec la Garde côtière, elle a été transférée à la Royal Navy britannique dans le cadre du prêt -Loi sur le bail. Il a été coulé en janvier 1942 lorsqu'il a été touché par deux torpilles tirées par le sous-marin allemand U-105.
HMS Cumberland/HMS Cumberland :
Onze navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cumberland, d'après le comté anglais traditionnel de Cumberland, en Angleterre : le HMS Cumberland (1695) était un navire de ligne de troisième rang de 80 canons lancé en 1695. Il fut capturé par les Français en la bataille du Lézard en 1707. En 1715, elle fut vendue à Gênes, en 1717 à l'Espagne et rebaptisée Principe de Asturias. Puis capturé par la Grande-Bretagne à la bataille du cap Passaro en 1718 et vendu à l'Autriche en 1720, et rebaptisé San Carlos. Le HMS Cumberland (1710) était un troisième rang de 80 canons lancé en 1710. Il a été reconstruit en 1739 pour transporter 66 canons et a sombré à l'ancre en 1760. Le HMS Cumberland (1739) était un navire de pompiers de 8 canons, auparavant le civil Alex Roberts. . Elle a été achetée en 1739 et a été démantelée en 1742. Le HMS Cumberland (1745) était un navire de pompiers de 8 canons en service en 1745. Le HMS Cumberland (1774) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1774 et démantelé en 1805. Le HMS Cumberland (1803) était une goélette lancée à Port Jackson en 1801 que la Royal Navy acheta en 1803. Les Français s'en emparèrent en décembre. La Royal Navy l'a repris en 1810 et l'a immédiatement vendu. Le HMS Cumberland (1807) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1807. Il a été converti en navire condamné en 1830 et a été rebaptisé HMS Fortitude en 1833. Il a été mis sur la liste de vente en 1870 et a ensuite été vendu. Le HMS Cumberland (1842) était un troisième rang de 70 canons lancé en 1842. Il a été utilisé comme navire-école à partir de 1870 et a été incendié en 1889. L'épave a été démolie plus tard cette année-là. Le HMS Cumberland (1902) était un croiseur cuirassé de classe Monmouth lancé en 1902. Il fut vendu en 1921 et démantelé en 1923. Le HMS Cumberland (57) était un croiseur lourd de classe County lancé en 1926 et démantelé en 1959. HMS Cumberland (F85) était une frégate de type 22 lancée en 1986 et mise hors service le 23 juin 2011.
HMS Cumberland_(1695)/HMS Cumberland (1695):
Le HMS Cumberland était un navire de troisième rang à trois ponts de 80 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé à Bursledon le 12 novembre 1695. Cumberland a été capturé par les Français lors de la bataille du Lézard en 1707. Elle a servi dans la marine française sous son ancien nom, et en 1715 fut vendue à Gênes. Les Génois la vendirent à l'Espagne en 1717 et elle fut rebaptisée Principe de Asturias. Elle a été reprise par les Britanniques à la bataille du cap Passaro en 1718, mais n'a pas repris le service et a été vendue à l'Autriche en 1720. Elle était basée à Naples et a été rebaptisée San Carlos. Elle a servi jusqu'à sa démolition en 1733, ayant alors servi sous cinq drapeaux.
HMS Cumberland_(1710)/HMS Cumberland (1710):
Le HMS Cumberland était un navire de troisième rang à trois ponts de 80 canons de la ligne de la Royal Navy, construit par Joseph Allin l'aîné à Deptford Dockyard et lancé le 27 décembre 1710. Sa conception correspondait à celle établie par l'établissement de dimensions de 1706. pour les navires de 80 canons. Le 4 septembre 1733, elle reçut l'ordre d'être démontée et reconstruite à Woolwich selon les propositions de 1733 de l'établissement de 1719. Il est relancé le 11 juillet 1739. En 1747, il est réduit à un navire de 56 canons. Le Cumberland a coulé alors qu'il était ancré au large du port indien de Goa dans la nuit du 2 novembre 1760. Son capitaine, Robert Kirk, a fait face à une cour martiale pour la perte de son navire, mais a été acquitté. Le tribunal a conclu que le naufrage du Cumberland "était dû au fait qu'il était entièrement décomposé et n'était pas en état d'avoir pris la mer".
HMS Cumberland_(1739)/HMS Cumberland (1739):
Le HMS Cumberland était un navire de pompiers à 8 canons, anciennement le navire civil Alex Roberts. Elle a été achetée en 1739 et a été démantelée en 1742 après avoir servi dans la guerre de Succession d'Autriche.
HMS Cumberland_(1774)/HMS Cumberland (1774):
Le HMS Cumberland était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 29 mars 1774 au chantier naval de Deptford. Il a participé à des actions contre la marine française avant et pendant les guerres napoléoniennes. Elle a été démantelée en 1804.
HMS Cumberland_(1803)/HMS Cumberland (1803):
Le HMS Cumberland était une goélette construite à Port Jackson, en Australie, en 1801.
HMS Cumberland_(1807)/HMS Cumberland (1807):
Le HMS Cumberland était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 19 août 1807 à Northfleet. Pendant les guerres napoléoniennes, elle a amené le roi Guillaume Ier des Pays-Bas de Londres aux Pays-Bas. En 1809, elle participe à la bataille de Maguelone sous les ordres du capitaine Philip Wodehouse. Le 12 mars 1812, alors que le navire marchand Ramoncita revenait de Lima et de Cadix, le corsaire français Amelia la capture. Cependant, le HMS Virago a repris Ramoncita. L'avis d'argent de récupération indiquait que Virago avait été en compagnie du HMS Venerable, Cumberland, Elizabeth et Plantagenet.Cumberland a été converti pour servir de navire-prison en 1830. Elle a été rebaptisée Fortitude en 1833.Elle a finalement été vendue hors du service en 1870.
HMS Cumberland_(1842)/HMS Cumberland (1842):
Le HMS Cumberland était un navire de troisième rang de 70 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 21 octobre 1842 à Chatham Dockyard. Elle transportait un équipage de 620 hommes. Le Cumberland a été remis en service en tant que navire amiral sous le capitaine George Henry Seymour en tant que navire amiral de son père, le vice-amiral Sir George Francis Seymour. Elle a servi sur la station Amérique du Nord et Antilles. En mars 1854, elle a navigué vers la mer Baltique alors que la guerre de Crimée avec la Russie était imminente. Cumberland a été impliqué dans la bataille de Bomarsund , une attaque anglo-française contre Bomarsund au Grand-Duché de Finlande en août 1854. Le 15 mars 1858, Cumberland s'est échoué sur un rocher inexploré dans la River Plate au large de l' Isla de Flores , en Uruguay . Son capitaine et son capitaine ont tous deux été acquittés lors de la cour martiale qui s'est tenue à bord du HMS Impregnable au HMNB Devonport le 11 août. Le Cumberland a été converti par la Clyde Industrial Training Ship Association pour servir de navire-école aux garçons démunis et sans abri de Glasgow en 1869. Elle a été détruite dans un incendie criminel par de jeunes marins à Rhu sur le Gareloch en Écosse le 17 février 1889. L'Association l'a remplacée par le HMS Revenge (1859) en 1891, à condition que son nom soit changé en HMS Empress. Le Revenge était un second rang propulsé par vis de 91 canons lancé en 1859 et avait été utilisé comme navire de base à partir de 1872. L'Association rebaptisée The Clyde Industrial Training Ship Empress Association l'a converti en navire-école, il a été utilisé comme tel jusqu'à ce qu'il soit finalement vendu. pour casse en 1923.
HMS Cumberland_(1902)/HMS Cumberland (1902):
Le HMS Cumberland était l'un des 10 croiseurs blindés de la classe Monmouth construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle. Elle a été affectée au 2e escadron de croiseurs de la flotte de la Manche à la fin en 1903. Après un radoub en 1907–1908, elle est devenue un navire-école dans la Home Fleet. Elle a été envoyée en Afrique de l'Ouest après le début de la Première Guerre mondiale en août 1914 et a capturé 10 navires marchands allemands en septembre. Cumberland a passé le reste de la guerre à escorter des convois et à patrouiller pour les raids commerciaux allemands. Elle a été vendue à la ferraille en 1921 et démantelée deux ans plus tard.
HMS Cumberland_(57)/HMS Cumberland (57):
Le HMS Cumberland était un croiseur lourd de classe County de la Royal Navy qui a combattu pendant la Seconde Guerre mondiale.
HMS Cumberland_(F85)/HMS Cumberland (F85):
Le HMS Cumberland était une frégate Batch 3 Type 22 de la Royal Navy britannique. Elle a été lancée en 1986 et mise en service le 10 juin 1989. La frégate était en poste pendant la première guerre du Golfe et faisait partie de la flottille Devonport basée à Devonport Dockyard. Cumberland a été mis hors service le 23 juin 2011.
HMS Cupar_(1918)/HMS Cupar (1918):
Le HMS Cupar était un dragueur de mines de classe Hunt de la Royal Navy de la Première Guerre mondiale. Il devait à l'origine s'appeler Rosslare, mais a été renommé avant son lancement pour éviter d'éventuels malentendus concernant le fait que des navires portent le nom d'emplacements côtiers.
HMS Curacoa/HMS Curacoa :
Quatre navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Curacoa, du nom de l'île de la mer des Caraïbes plus communément orthographiée Curaçao : HMS Curacoa (1809), un cinquième rang de 36 canons lancé en 1809. Il fut réduit à 24 canons en 1831 et brisé en 1849. HMS Curacoa (1854), une frégate à vis à bois lancée en 1854. Elle était le navire amiral de la station australienne pendant les guerres de Nouvelle-Zélande et a été démantelée en 1869. HMS Curacoa (1878), une corvette à vis lancée en 1878 et vendu en 1904. HMS Curacoa (D41), un croiseur léger de classe C lancé en 1917 et accidentellement coulé par le RMS Queen Mary en 1942.
HMS Curacoa_(1809)/HMS Curacoa (1809):
Le HMS Curacoa était une frégate à voile de cinquième rang de 36 canons de la Royal Navy. Commandée en octobre 1806 et lancée en septembre 1809, elle faisait partie d'une nouvelle série de frégates de classe Apollo conçues par Sir William Rule en 1798. Curacoa pesait 952 87⁄94 tonnes (bm), armée d'une batterie principale de vingt-six 18 livres (8,2 kilogrammes) et transportait un effectif de 264 hommes lorsqu'il était entièrement équipé. Commandée pour la première fois par le capitaine John Tower, qui l'a commandée tout au long de son service, Curacoa a passé deux ans en service autour des îles anglo-normandes avant d'être affectée en Méditerranée en 1811, d'abord au large de la côte est de l'Italie, puis dans la mer des Baléares. À la fin des guerres napoléoniennes, Curacoa a été convertie en une corvette de sixième rang de 24 canons et envoyée en Amérique du Sud pour aider à la suppression de la traite des esclaves. Elle est dissoute en mars 1849.
HMS Curacoa_(1854)/HMS Curacoa (1854):
Le HMS Curacoa était une frégate à vis de classe Tribune de 31 canons lancée le 13 avril 1854 depuis le chantier naval de Pembroke. Elle a servi dans la station méditerranéenne entre 1854 et 1857 et était en mer Noire pendant la guerre de Crimée. Elle faisait partie de l'escadron de la Manche entre 1857 et 1859. Le 24 octobre 1858, Curacoa s'échoua sur le récif Pelican, au large de Smyrne, dans l'Empire ottoman. Tous à bord ont été secourus. Elle a été renflouée le 26 octobre avec l'aide de l'USS Macedonian et emmenée à Smyrne le 28 octobre. Le 4 février 1859, Curacoa entre en collision avec le navire marchand britannique Fleta dans la Manche. Elle a ensuite été envoyée en Amérique du Nord et à la gare des Antilles et a servi entre 1859 et 1862. Ensuite, elle est allée à la gare d'Australie, où elle est restée jusqu'en 1866. Elle était le navire amiral de la gare d'Australie du 20 avril 1863 à mai 1866, ayant fit réduire son armement à 23 canons en 1863. L'île de Curacoa, au large de la côte du Queensland, porte le nom du HMS Curacoa (1854) Lors de l'invasion de Waikato, sa compagnie fournit des renforts à la brigade navale d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, le 2 octobre 1863. Elle a été renvoyée en Grande-Bretagne en 1866 et a été démantelée en 1869.
HMS Curacoa_(1878)/HMS Curacoa (1878):
Le HMS Curacoa était une corvette de classe Comus de la Royal Navy, construite par John Elder & Co., Govan, lancée en 1878 et vendue en 1904 pour être démantelée. Elle a servi sur la station Cap de Bonne-Espérance et Afrique de l'Ouest, la station Australie et comme croiseur d'entraînement dans l'Atlantique.
HMS Curacoa_(D41)/HMS Curacoa (D41):
Le HMS Curacoa était un croiseur léger de classe C construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale. Elle était l'un des cinq navires de la sous-classe Ceres et a passé une grande partie de sa carrière en tant que navire amiral. Le navire a été affecté à la Harwich Force pendant la guerre, mais a vu peu d'action car il a été achevé moins d'un an avant la fin de la guerre. Brièvement affecté à la flotte de l'Atlantique au début de 1919, Curacoa a été déployé dans la Baltique en mai pour soutenir les forces anti-bolcheviques pendant la campagne britannique dans la Baltique pendant la guerre civile russe. Peu de temps après, le navire a heurté une mine navale et a dû rentrer chez lui pour des réparations. Après avoir passé le reste de 1919 et 1920 en réserve, elle rejoint la flotte de l'Atlantique jusqu'en 1928, mis à part un transfert temporaire vers la flotte méditerranéenne en 1922-1923 pour soutenir les intérêts britanniques en Turquie pendant la crise de Chanak. Le Curacoa est transféré à la flotte méditerranéenne en 1929. En 1933, le Curacoa devient navire-école et en juillet 1939, deux mois avant le début de la Seconde Guerre mondiale, il est converti en croiseur anti-aérien. Elle est revenue au service en janvier 1940 et, alors qu'elle assurait l'escorte dans la campagne de Norvège en avril, a été endommagée par des avions allemands. Une fois les réparations terminées cette année-là, elle a escorté des convois dans et autour des îles britanniques pendant deux ans. À la fin de 1942, alors qu'il était en service d'escorte, il fut accidentellement coupé en deux et coulé par le paquebot RMS Queen Mary, entraînant la perte de 337 hommes.
HMS Curieux/HMS Curieux :
Au moins deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Curieux, du mot français pour « curieux » : le HMS Curieux (1804) était un brick de 18 canons, la corvette de la marine française Curieux, lancée en 1800, capturée par la Royal Navy en 1804 et fait naufrage en 1809. Le HMS Curieux (1809) était le brick Béarnais de la marine française , lancé en 1808, que la Royal Navy captura en 1809, désarmé en 1810 et vendu en 1814.
HMS Curieux_(1804)/HMS Curieux (1804):
Le HMS Curieux était une corvette française lancée en septembre 1800 à Saint-Malo sur un dessin de François Pestel et transportant seize canons de 6 livres. Elle a été commandée sous le capitaine de frégate Joseph-Marie-Emmanuel Cordier. Les Britanniques l'ont capturée en 1804 lors d'une action de découpe à la Martinique. Au cours de sa carrière britannique de cinq ans, Curieux a capturé plusieurs corsaires français et s'est engagé dans deux actions notables à un seul navire, également contre des corsaires. Dans le premier, elle captura Dame Ernouf ; dans le second, elle a subi de lourdes pertes dans une action indécise avec Revanche. En 1809, Curieux heurte un rocher ; tout son équipage a été sauvé mais ils ont dû l'incendier pour empêcher sa reprise.
HMS Curlew/HMS Curlew :
Neuf navires et une base de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Curlew d'après l'oiseau, le courlis : le HMS Curlew (1795) était un sloop de 16 canons lancé en 1795 qui a sombré en 1796. Le HMS Curlew (1803) était un 16 -gun sloop, anciennement nommé Leander, acheté en 1803 et vendu en 1810. Le HMS Curlew (1812) était un sloop de 18 canons de la classe Cruizer lancé en 1812 et vendu en 1822 pour être utilisé dans le commerce de l'opium, rebaptisé Jamesina. Le HMS Curlew (1830) était un sloop de 10 canons de la classe Cherokee lancé en 1830 et démantelé en 1840. Le HMS Curlew (1854) était un sloop à vis de la classe Swallow lancé en 1854 et vendu en 1865. HMS Curlew (1868) était un canonnier de classe Plover lancé en 1868 et vendu en 1882. Le HMS Curlew (1885) était un canon torpilleur lancé en 1885 et vendu en 1906. Le HMS Curlew (D42) était un croiseur de classe C lancé en 1917 et coulé en 1940. Le HMAS Curlew était un dragueur de mines de classe Ton, lancé en 1953 sous le nom de HMS Montrose, rebaptisé HMS Chediston en 1958 puis HMAS Curlew lors de son transfert à la Royal Australian Navy en 1962. Il a été payé en 1990 et vendu en 1997. emmené à Hobart en 1998 où il est prévu à partir de 2003 de le conserver comme navire-musée. Le HMS Curlew était une base aéronavale près de St Merryn, en Cornouailles, anciennement appelée HMS Vulture. Elle était HMS Vulture depuis sa mise en service en 1940 jusqu'en 1952, date à laquelle elle a été renommée HMS Curlew. Elle a été fermée en 1956 et vendue en 1959.
HMS Curlew_(1795)/HMS Curlew (1795):
Le HMS Curlew était un sloop de 18 canons de la Royal Navy, mis en service en juin 1795 sous le commandement du commandant Francis Ventris Field pour la flotte de l'amiral Duncan. Le 31 octobre 1796, elle disparut lors d'une tempête en mer du Nord et fut présumée avoir sombré de toutes les mains.
HMS Curlew_(1803)/HMS Curlew (1803):
Le HMS Curlew était le sloop mercantile Leander, lancé à South Shields en 1800. La Royal Navy l'a acheté en 1803 et l'a nommé Curlew car il y avait déjà un HMS Leander en service, et le nom Curlew était disponible. Curlew était un sloop de 16 canons. La marine l'a vendue en 1810 et elle est revenue au service commercial sous le nom de Leander. Lors de son premier voyage aux Antilles, un corsaire français l'a capturée dans une action à un seul navire; elle a été perdue peu de temps après.
HMS Curlew_(1812)/HMS Curlew (1812):
Le HMS Curlew (1812) était un sloop de classe Cruizer de la Royal Navy construit par (William) Good & Co., à Bridport et lancé en 1812. Il a servi dans la Marine pendant seulement 10 ans. Pendant la guerre de 1812, il quitta Halifax et captura plusieurs corsaires américains. Son plus grand moment a été son rôle dans l'occupation britannique de Ras Al Khaimah en 1819, qui a conduit à la signature du Traité maritime général de 1820, qui a établi les États de la Trêve, aujourd'hui les Émirats arabes unis. Courlis a été vendu en 1822 à Bombay. Elle a ensuite eu une carrière d'environ 13 ans en tant que trafiquante d'opium pour James Matheson, l'un des fondateurs de la société Jardine Matheson.
HMS Curlew_(D42)/HMS Curlew (D42):
Le HMS Curlew était un croiseur léger de classe C construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale. Il faisait partie de la sous-classe Ceres de la classe C. Le navire a survécu à la Première Guerre mondiale pour être coulé par des avions allemands lors de la campagne de Norvège en 1940.
HMS Curzon/HMS Curzon :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Curzon : Le HMS Curzon (K513) était une frégate de classe Captain construite aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale et fournie aux Britanniques dans le cadre d'un accord de prêt-bail. Le HMS Curzon (M1136) était un dragueur de mines de classe Ton qui portait ce nom entre 1960 et 1975.
HMS Curzon_(K513)/HMS Curzon (K513):
Le HMS Curzon (K513) était une frégate de classe Captain de la Royal Navy britannique qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire a été déposé en tant qu'escorte de destroyer de classe Buckley au chantier naval Bethlehem-Hingham à Hingham, Massachusetts le 23 juin 1943, avec le numéro de coque DE-84, et lancé le 18 septembre 1943. Le navire a été transféré au Royaume-Uni sous Prêt-bail le 20 novembre 1943, et nommé d'après soit le capitaine Henry Curzon, qui commanda Pallas à la première bataille de Groix (1795), soit le capitaine Edward Curzon qui commanda l'Asie à la bataille de Navarin (1827). Il y a une incertitude officielle sur ce qui est correct.
HMS Cutlass/HMS Cutlass :
Trois navires de la Royal Navy britannique ont été nommés HMS Cutlass d'après l'arme: HMS Cutlass (G74), un destroyer de classe Weapon établi en 1945 mais annulé avant l'achèvement. HMS Cutlass (P274), un bateau d'entraînement rapide de classe Scimitar lancé en 1968 et éliminé en 1982. Le HMS Cutlass (P295) est le premier des nouveaux patrouilleurs rapides de Gibraltar.
HMS Cutlass_(P295)/HMS Cutlass (P295) :
Le HMS Cutlass est un patrouilleur rapide de classe Cutlass de la Royal Navy britannique. C'est un patrouilleur rapide avec une vitesse maximale d'environ 41 nœuds (76 km / h; 47 mph) conçu pour la protection de la souveraineté et les tâches de sécurité côtière. Il est arrivé à Gibraltar en novembre 2021 après avoir subi des essais en mer à Liverpool. Le bateau a été officiellement remis à la Royal Navy en mars 2022. Avec le HMS Dagger, il remplace les patrouilleurs de classe Scimitar à Gibraltar. Les bateaux de classe Scimitar ont été déployés à Gibraltar après 2003 mais ont été retirés du territoire en 2020, étant ensuite remplacés par deux bateaux de classe Archer de manière intérimaire jusqu'à l'arrivée des navires de classe Cutlass. Le 4 mai 2022, elle a été mise en service dans la Royal Navy.
HMS Cuttle_(1807)/HMS Cuttle (1807):
Le HMS Cuttle était une goélette de classe Ballahoo de la Royal Navy composée de quatre carronades de 12 livres et d'un équipage de 20 personnes. Le maître d'œuvre du navire était Goodrich & Co., aux Bermudes, et il a été lancé en 1807. Il a été démantelé en 1814. .
HMS Cyane/HMS Cyane :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cyane. Le HMS Cyane (1796) était un sloop de 18 canons construit en 1796 que les Français capturèrent en mai 1805 et que les Britanniques reprirent en octobre, lorsqu'il fut rebaptisé HMS Cerf ; vendu en 1809. Elle est apparue dans certains disques sous le nom de Cayenne. Le HMS Cyane (1806) était un navire de poste de classe Banterer construit en 1806 et capturé en 1815 ; elle a servi dans la marine américaine par la suite et a été démantelée en 1836.
HMS Cyane_(1806)/HMS Cyane (1806):
Le HMS Cyane était un navire de poste de classe Banterer de la Royal Navy de 22 canons, construit en 1806 à Topsham, près d'Exeter, en Angleterre. Elle a été commandée en janvier 1805 sous le nom de HMS Columbine mais rebaptisée Cyane le 6 décembre de la même année. Cyane a eu une carrière distinguée dans le service britannique qui comprenait l'attribution en 1847 d'un fermoir à la Médaille du service général de la marine à tous les membres d'équipage encore survivants de l'une des deux actions. Le 20 février 1815, elle et le HMS Levant engagent l'USS Constitution ; dépassés en armes, tous deux ont dû se rendre. Elle a ensuite servi comme USS Cyane, y compris un passage dans des fonctions anti-esclavagistes, jusqu'à ce qu'elle soit démantelée en 1836.
HMS Cyclamen/HMS Cyclamen :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Cyclamen : HMS Cyclamen (1916) un sloop de classe Arabis lancé en 1916 et vendu en 1932 HMS Cyclamen (K83), une corvette de classe Flower lancée en 1940 et vendue au service commercial sous le nom de Southern Briar en 1947. Elle a fait naufrage en 1966 en route pour la mise au rebut
HMS Cyclope/HMS Cyclope :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cyclops d'après les Cyclopes borgnes de la mythologie grecque. Le HMS Cyclops (1779) était un sixième rang de 28 canons lancé en 1779. Il a été utilisé comme navire de troupes à partir de 1800 et a été vendu en 1814. Le HMS Cyclops (1839) était une frégate à roue à aubes à vapeur lancée en 1839 et vendue en 1864. HMS Le Cyclops (1871) était un navire à tourelle lancé en 1871 et vendu en 1903. Le HMS Cyclops (F31) était un navire de réparation, lancé en 1905 sous le nom de navire marchand Indrabarah. Elle a été utilisée comme navire de stockage de la flotte, puis comme navire de dépôt de sous-marins. Elle a été ferraillée en 1947.
HMS Cyclope_(1779)/HMS Cyclope (1779) :
Le HMS Cyclops était une frégate de sixième rang de classe Enterprise de 28 canons de la Royal Navy. Le Cyclope a été mis en service pour la première fois en juillet 1779 sous le commandement du capitaine John Robinson. En janvier 1783, elle captura le brick français de 14 canons Railleur sur la station nord-américaine.Parce que Cyclope servit dans la campagne d'Égypte de la marine entre le 8 mars 1801 et le 2 septembre, ses officiers et son équipage se qualifièrent pour l'agrafe « Égypte » au service général de la marine. Médaille, que l'Amirauté a autorisée en 1850 à tous les réclamants survivants.
HMS Cyclope_(1839)/HMS Cyclope (1839) :
Le HMS Cyclops était une frégate à vapeur à roue à aubes construite pour la Royal Navy et lancée en 1839 et mise hors service en 1861 et vendue pour démolition en janvier 1864. Elle a participé à la guerre de Syrie en 1840 et à la guerre de Crimée en 1854, plus tard étant impliqué dans la pose du premier câble télégraphique transatlantique en 1858. Le Cyclops était un sloop de première classe lancé le 10 juillet 1839 et achevé en février 1840. Construit dans le chantier naval de la Royal Navy à Pembroke Dock, Pembrokeshire au Pays de Galles avec une coque en bois, il pesait 1 195 tonnes, avait six canons et était propulsé par une pagaie au milieu du navire propulsé par des moteurs J. & S. Seaward et Capel à deux cylindres "Gorgon" donnant une vitesse de pointe de 9,5 nœuds. Le Cyclops était à l'origine conçu comme un navire jumeau du Gorgon, mais en juillet 1838, sa conception a été modifiée en ajoutant une section médiane de 12 pieds de long et il est devenu une frégate à vapeur, passant à une corvette dans les années 1850. A cette époque, c'était le plus grand navire de guerre à vapeur du monde.
HMS Cyclope_(1871)/HMS Cyclope (1871) :
Le HMS Cyclops était le navire de tête des moniteurs de parapet de classe Cyclops construits pour la Royal Navy dans les années 1870. Les navires ont reçu l'ordre de satisfaire les demandes de défense locale pendant la peur de la guerre de 1870, mais le rythme de construction a considérablement ralenti à mesure que la menace de guerre perçue diminuait. Le navire a passé la majeure partie de sa carrière en réserve; sa seule période prolongée de commission fut de quatre mois dans le port de Portland, pendant la guerre russo-turque en 1878, lorsque les Britanniques tentaient de forcer les Russes à mettre fin à la guerre sans leur permettre de s'emparer de Constantinople. Cyclope a été vendu à la ferraille en 1903.
HMS Cyclope_(F31)/HMS Cyclope (F31) :
Le HMS Cyclops (F31) était un navire de réparation et de dépôt de sous-marins de la Royal Navy. Elle était à l'origine le paquebot Indrabarah sistership d'Indralema, construit par Laing, pour Indra Line Ltd puis acheté par l'Amirauté, alors qu'elle construisait. Elle a été lancée le 27 octobre 1905. Cyclope mesurait 460 pieds (140,2 m) de long entre perpendiculaires et 476 pieds (145,1 m) hors tout, avec un faisceau de 55 pieds (16,8 m).
HMS Cydnus_(1813)/HMS Cydnus (1813):
Le HMS Cydnus était l'un des huit cinquièmes rangs de classe Cydnus de 38 canons de la Royal Navy . Cette frégate a été construite en 1813 à Blackwall Yard, à Londres, et démolie en 1816.
HMS Cygnet/HMS Cygnet :
Seize navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cygnet, nom donné à un jeune cygne : HMS Cygnet (1585) était un 3-gun pink construit en 1585 et condamné en 1603. HMS Cygnet (1643) était un 10-gun navire, à l'origine un corsaire. Elle a été achetée en 1643 et vendue en 1654. Le HMS Cygnet (1657) était un sloop de 8 canons lancé en 1657 et vendu en 1664. Le HMS Cygnet (1684) était un navire de sondage acheté en 1684. Elle a sombré en 1687. Le HMS Cygnet ( 1688) était un pompier de 8 canons acheté en 1688 et capturé par les Français en 1693. Le HMS Cygnet (1758) était un sloop de 18 canons, anciennement la Guirlande française. Elle a été capturée en 1758 et vendue en 1768. Le HMS Cygnet (1776) était un sloop de 14 canons de la classe Swan lancé en 1776 et vendu en 1802. Le HMS Cygnet (1804) était un sloop de 16 canons de la classe Merlin lancé en 1804 et fait naufrage en 1815. Le HMS Cygnet (1819) était un brig-sloop de classe Cherokee de 10 canons lancé en 1819 qui devint un paquet du service postal postal, naviguant au départ de Falmouth, en Cornouailles. Elle a été vendue en 1835. Le HMS Cygnet (1840) était un brig-sloop de classe Alert de 8 canons lancé en 1840, rebaptisé WV30 lors de sa remise à HM Coastguard en 1863, et démantelé en 1877. Le HMS Cygnet (1860) était un Philomel - canonnière à vis en bois de classe lancée en 1860 et démolie en 1868. Le HMS Cygnet (1874) était une canonnière à vis composite de classe Forester lancée en 1874 et démolie en 1889. Le HMS Cygnet (1898) était un destroyer de classe D lancé en 1898 et vendu en 1920. Le HMS Cygnet (H83) était un destroyer de classe C lancé en 1931. Il a été transféré à la Marine royale canadienne en tant que destroyer de classe River NCSM St. Laurent en 1937 et a été vendu pour démolition en 1947. HMS Cygnet (U38) était un sloop de classe Black Swan lancé en 1942 et démantelé en 1956. Le HMS Cygnet (P261) était un patrouilleur de classe Bird lancé en 1975 et vendu en 1996.
HMS Cygnet_(1776)/HMS Cygnet (1776):
Le HMS Cygnet était un sloop de 14 canons de la classe Swan de la Royal Navy, lancé le 24 janvier 1776. Il a servi à la fois pendant la guerre d'indépendance américaine et la guerre d'indépendance française avant d'être vendu pour élimination en 1802.
HMS Cygnet_(1898)/HMS Cygnet (1898):
Pour les autres navires de ce nom, voir HMS Cygnet. Le HMS Cygnet était un destroyer à deux entonnoirs et 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1896–1897. C'était le treizième navire à porter ce nom. Elle a été lancée en 1898, a servi dans la division Chatham avant la Première Guerre mondiale et a été soumise à l'école d'artillerie de Sheerness pendant la guerre. Elle a été vendue pour démolition en 1920.
HMS Cygnet_(H83)/HMS Cygnet (H83) :
Le HMS Cygnet était un destroyer de classe C construit pour la Royal Navy au début des années 1930. Le navire a été initialement affecté à la Home Fleet, bien qu'il ait été temporairement déployé en mer Rouge pendant la crise d'Abyssinie de 1935–36. Cygnet a été vendu à la Marine royale canadienne (MRC) à la fin de 1937 et renommé NCSM St. Laurent. Elle était stationnée sur la côte ouest du Canada lorsque la Seconde Guerre mondiale a commencé en septembre 1939 et a dû être transférée sur la côte atlantique pour des fonctions d'escorte de convoi. Elle a servi d'escorte de convoi dans la bataille de l'Atlantique et a participé au naufrage de deux sous-marins allemands. Le navire participait à des patrouilles anti-sous-marines lors de l'invasion de la Normandie et a été utilisé comme transport de troupes après le jour de la victoire pour les militaires canadiens de retour. Le St. Laurent a été mis hors service à la fin de 1945 et mis au rebut en 1947.
HMS Cygnet_(U38)/HMS Cygnet (U38) :
Le HMS Cygnet était un sloop modifié de classe Black Swan de la Royal Navy. Elle a été posée par Cammell Laird, Birkenhead le 30 août 1941, lancée le 28 juillet 1942 et mise en service le 1er décembre 1943, avec le fanion numéro U38.
HMS Cynthia/HMS Cynthia :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Cynthia. Un sixième était prévu mais jamais achevé : le HMS Cynthia (1796) était un sloop de 18 canons lancé en 1796 et démantelé en 1809. Le HMS Cynthia (1810) était un sloop de 16 canons répertorié entre 1810 et 1815. Le HMS Cynthia (1826) était le brick Prince Regent de Falmouth, Cornwall Post Office Packet Service, lancé en 1821, que la Marine a acheté en 1826 et renommé lorsqu'il a repris le service de paquets. Elle a fait naufrage au large de la Barbade le 6 juin 1827. Le HMS Cynthia devait être un sloop à vis en bois de classe Rosario . Elle a été déposée en 1861 mais annulée en 1863. Le HMS Cynthia (1898) était un destroyer lancé en 1898, classé comme destroyer de classe D en 1913 et vendu en 1920. Le HMS Cynthia (J345) était un dragueur de mines de classe Catherine lancé en 1943 et transféré à la Royal Navy en prêt-bail. Elle a été renvoyée dans la marine américaine en 1947.
HMS Cynthia_(1796)/HMS Cynthia (1796):
Le HMS Cynthia était un sloop de navire de conception inhabituelle, lancé en 1796. Elle a pris part à une action de bateau digne d'une médaille et a participé à la capture d'un certain nombre de navires marchands, était présente à deux occasions notables, la reddition de la flotte néerlandaise dans le L'incident de Vlieter et la prise d'Alexandrie, et son équipage ont participé à deux attaques terrestres contre des forts. Elle a été démantelée en 1809.
HMS Cynthia_(1898)/HMS Cynthia (1898):
Le HMS Cynthia était un destroyer à deux entonnoirs et 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1896 à 1897. Elle était le troisième navire à porter ce nom. Elle a été lancée en 1898, a servi dans les eaux territoriales et la Méditerranée avant la Première Guerre mondiale, et comme soumissionnaire à l'école d'artillerie de Sheerness pendant la guerre. Elle a été vendue pour démolition en 1920.
HMS Cyrus/HMS Cyrus :
Trois navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Cyrus d'après Cyrus le Grand : le HMS Cyrus (1782) était le sloop marchand Cyrus acheté par la Royal Navy en 1782. Il fut mis en service comme transport puis en 1783 converti en 16 canons. navire armé. Elle a fait naufrage à la Barbade le 22 avril 1786. Le HMS Cyrus (1813) était un sloop de classe Cyrus de 20 canons. Il fut vendu le 23 mai 1823. Le HMS Cyrus (1943) était un navire destructeur de mines de classe Cybele achevé en octobre 1943. Il fit naufrage dans l'estuaire de la Seine le 5 décembre 1944.
HMS D1/HMS D1 :
Le HMS D1 était l'un des huit sous-marins de classe D construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle.
HMS D2/HMS D2 :
Le HMS D2 était l'un des huit sous-marins de classe D construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle.
HMS D3/HMS D3 :
Le HMS D3 était l'un des huit sous-marins de classe D construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle.
HMS D4/HMS D4 :
Le HMS D4 était un sous-marin britannique de classe D construit par Vickers, Barrow. Le D4 a été posé le 24 février 1910, lancé le 27 mai 1911 et mis en service le 29 novembre 1911. Il a été le premier sous-marin à être équipé d'un canon à usage offensif. Pendant la Première Guerre mondiale, le 22 juin 1915, le D4 a trouvé le échoué Dragueur de mines allemand Bielefeld dans l'Heligoland Bight au large de Juist, Allemagne, gardé par un destroyer allemand. Le commandant du D4 a décidé d'attaquer le destroyer en premier, mais la torpille D4 tirée a manqué. Le destroyer alerté a effectué plusieurs passages au-dessus du D4, qui a été immergé dans l'eau à seulement 30 pieds (9,1 mètres) de profondeur, dans une tentative de l'éperonner, mais n'a pas réussi et a finalement quitté les lieux. Le D4 a ensuite fait surface et a coulé Bielefeld. Bien que les Allemands aient récupéré Bielefeld, elle n'a pas repris le service naval et a été rendue à ses propriétaires civils d'avant-guerre.Plus tard dans sa carrière, D4 ​​a torpillé UB-72 le 12 mai 1918. À 04h30 ce jour-là, alors que le patrouillant approximativement à mi-chemin entre Guernesey et Portland Bill, D4 a observé UB-72 en surface se déplaçant vers le sud à environ deux milles de distance. Cinq minutes plus tard, le Lt Claud Barry, aux commandes du D4, a vu l'UB-72, manifestement inconscient de la présence du bateau britannique, changer de cap de sorte que le U-boot semblait s'approcher du D4. Afin que sa présence ne soit pas détectée, le Lt Barry a abaissé son périscope pendant quelques minutes, mais à 04h43, le périscope du D4 a été levé pour révéler l'UB-72 qui dirigeait vers l'est. Quelques minutes plus tard, l'UB-72 était du côté bâbord du bateau britannique et Barry a attendu que le U-boot soit en vue. À 04 h 50, le lieutenant Barry a tiré une torpille à 600 mètres (549 mètres) de la cible et après avoir abaissé le périscope pendant quelques instants, il en a lancé une seconde. Dix secondes plus tard, l'équipage du D4 entend une explosion et ressent une violente commotion cérébrale. Barry a ramené son bateau à la surface et s'est dirigé vers trois hommes nageant dans une nappe d'huile. Il réussit à récupérer ces hommes, qui étaient les seuls survivants de l'équipage de l'UB-72 composé de trois officiers et de trente et un hommes. Le D4 fut désarmé en 1919 puis vendu le 17 décembre 1921 à H Pounds, Portsmouth.
HMS D5/HMS D5 :
Le HMS D5 était l'un des huit sous-marins de classe D construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle.
HMS D6/HMS D6 :
Le HMS D6 était l'un des huit sous-marins de classe D construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle.
HMS D7/HMS D7 :
Le HMS D7 était l'un des huit sous-marins de classe D construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle.
HMS D8/HMS D8 :
Le HMS D8 était l'un des huit sous-marins de classe D construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle.
HMS Dacres/HMS Dacres :
Le HMS Dacres (K472) était une frégate de classe Captain, construite aux États-Unis en tant qu'escorte de destroyers de classe Evarts et transférée à la Royal Navy en vertu d'un prêt-bail, qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire a été établi sous le nom de Duffy (DE-268) le 7 avril 1943 par le Boston Navy Yard, Boston, Massachusetts, et lancé le 19 mai 1943. Transféré à la Royal Navy et mis en service sous le nom de Dacres le 28 août 1943, le navire a été nommé d'après le vice-amiral James Richard Dacres (1749–1810).
HMS Daedalus/HMS Daedalus :
Cinq navires et un certain nombre d'établissements à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Daedalus, du nom du mythique Daedalus : HMS Daedalus (1780) était une frégate de cinquième rang de 32 canons lancée en 1780. Elle fut prêtée à Trinity House entre 1803 et 1806 en tant que ponton et a été démantelé en 1811. Le HMS Daedalus (1811) était un cinquième rang de 38 canons, anciennement la frégate vénitienne Corona . Elle a été capturée aux Français en 1811 et a fait naufrage en 1813. Le HMS Daedalus (1826) était un cinquième rang de 46 canons lancé en 1826. Elle a été réduite à 20 canons en 1843 et est devenue un navire de forage de la Royal Naval Reserve en 1862. Elle a été vendu en 1911. Le HMS Daedalus était une batterie flottante à vis de fer lancée en 1856 sous le nom de HMS Thunderbolt. Converti en tête de jetée flottante en 1873, il portait le nom de HMS Daedalus entre 1916 et 1919 tout en servant de navire de dépôt nominal du Royal Naval Air Service. Le personnel du Royal Naval Air Service Training Establishment, Cranwell, a été détenu contre le HMS Daedalus (voir Royal Air Force College Cranwell # History. Le navire a coulé en 1948 lorsqu'un remorqueur est entré en collision avec lui, et a été soulevé l'année suivante pour être démoli. HMS Daedalus devait être un croiseur léger de classe Danae. Il a été commandé en 1918, mais annulé plus tard cette année-là. Le HMS Daedalus était une station aéronavale, également connue sous le nom de RNAS Lee-on-Solent. La base a été ouverte en 1917 et transférée à la RAF en 1918. Il a été rendu au successeur du Royal Naval Air Service, la Fleet Air Arm, en 1939. Il et diverses stations extérieures portaient le nom de HMS Daedalus entre 1957 et 1996. Le HMS Daedalus II était une base d'hydravions et établissement de formation à plusieurs endroits au Royaume-Uni. Mise en service en 1940, la base a été désarmée en 1946. Le HMS Daedalus III était un centre d'hébergement et de libération à Lee on Solent et Bedhampton entre 1943 et 1947.
HMS Daedalus_(1780)/HMS Daedalus (1780):
Le HMS Daedalus était une frégate de cinquième rang de 32 canons de la Royal Navy, lancée en 1780 depuis les chantiers de John Fisher, de Liverpool. Elle a ensuite servi dans la guerre d'indépendance américaine, ainsi que dans les guerres de la Révolution française et napoléoniennes.
HMS Daedalus_(1826)/HMS Daedalus (1826):
Le HMS Daedalus était un navire de guerre du XIXe siècle de la Royal Navy. Elle a été lancée en tant que frégate de cinquième rang de 46 canons de la classe Leda modifiée en 1826, mais n'a jamais été mise en service dans ce rôle, étant couverte à l'avant et à l'arrière, puis désarmée en ordinaire (réserve). Après avoir passé 18 ans en réserve, elle fut rasée (réduite) au chantier naval de Woolwich en une corvette, réduite à 19 canons en 1844. Le 6 août 1848, le capitaine McQuhae de Daedalus et plusieurs de ses officiers et membres d'équipage (en route vers Sainte-Hélène) a vu un serpent de mer qui a ensuite été rapporté (et débattu) dans le Times. Le navire aperçut ce qu'ils nommèrent un énorme serpent entre le cap de Bonne-Espérance et Sainte-Hélène. Le serpent a été témoin d'avoir nagé avec quatre pieds (1,2 m) de sa tête au-dessus de l'eau et ils ont cru qu'il y avait encore soixante pieds (18 m) de la créature dans la mer. Le capitaine McQuahae a également signalé que la créature était brun foncé et avait une couleur blanc jaunâtre autour de sa gorge et se déplaçait entre 19 et 24 kilomètres par heure. Le capitaine McQuahae a également déclaré que "la créature est passée rapidement, mais si près sous notre quartier sous le vent, que si cela avait été un homme de ma connaissance, j'aurais facilement reconnu ses traits à l'œil nu." Selon sept membres de l'équipage, il est resté en vue pendant une vingtaine de minutes. Un autre officier a écrit que la créature était plus un lézard qu'un serpent. en 2015, le biologiste évolutionniste Gary J Galbreath a soutenu que ce que l'équipage de Daedalus avait vu était un rorqual boréal. En 1853, Daedalus a été désarmé au chantier naval de Plymouth. Entre mars et juin 1851, il fut équipé comme navire-école et transféré à la Royal Naval Reserve comme navire de forage à Bristol. Elle est finalement licenciée de ce rôle en septembre 1910, et vendue en 1911 à Bristol pour être démontée.
HMS Daedalus_II/HMS Daedalus II :
Le HMS Daedalus II était une station aérienne et un établissement d'entraînement de la Royal Navy britannique entre 1940 et 1946. Le nom s'appliquait à quatre endroits différents avec le Royaume-Uni à divers moments de la Seconde Guerre mondiale. L'établissement a été formé pour libérer de l'espace au RNAS Lee-on-Solent (HMS Daedalus). Le premier emplacement était l'ancienne station de la Royal Air Force (RAF) à l'aéroport de Lympne. Cette station de la RAF a été reprise par la Fleet Air Arm en juillet 1939 et mise en service sous le nom de HMS Buzzard pour être utilisée comme établissement de formation pour les mécaniciens du HMS Daedalus. Il a été rebaptisé HMS Daedalus II en janvier 1940, mais l'aérodrome a été transféré à la RAF en mai 1940. Alors que l'aérodrome du Kent était transféré à la RAF, une base d'hydravions de sauvetage air-mer et un centre de formation des équipages ont été établis au Royal Motor Yacht Club à Sandbanks dans le Dorset et cette base a été officiellement mise en service sous le nom de HMS Daedalus II le 15 mai 1940. Les 764 et 765 Naval Air Squadrons (NAS) y étaient basés avec leurs avions Supermarine Walrus, Fairey Swordfish et Fairey Seafox. Cette station était également connue sous le nom de RNAS Sandbanks. Parallèlement, l'établissement de formation anciennement à Lympne a été déplacé à Clayton Hall, Newcastle-under-Lyme comme base pour former des artificiers, mais a également conservé le nom de Daedalus II. NAS y a été déplacé en tant qu'unité de conversion opérationnelle. Le 764 NAS est resté à Lawrenny Ferry jusqu'en octobre 1943, date à laquelle l'escadron a été dissous et la base réduite au statut de soins et d'entretien. Sandbanks a également été réduit au statut de soins et d'entretien en octobre 1943 et le 765 NAS a également été dissous. La base de Sandbanks est ensuite devenue une partie de la base de débarquement HMS Turtle. À Noël 1943, Clayton Hall était le seul site restant du HMS Daedalus II et a continué à former des artificiers d'avions tout au long de la guerre jusqu'en janvier 1946, date à laquelle le HMS Daedalus II a été mis hors service.
HMS Jonquille/HMS Jonquille :
Un certain nombre de navires de la Royal Navy ont été nommés Daffodil. Le HMS Daffodil (1906), un ferry de la Mersey réquisitionné pour le raid de Zeebrugge en 1918 Le HMS Daffodil (1915) était un sloop de classe Acacia lancé en 1915 et vendu pour démolition en 1935. Le HMS Daffodil (1940), ancien ferry-train TF3 converti en un navire de débarquement Sternchute (LSS) pendant la Seconde Guerre mondiale et coulé en 1945 HMS Dianella (K07), une corvette de classe Flower, devait s'appeler HMS Daffodil mais a été renommé le 26 octobre 1940
Dague HMS/Dague HMS :
Deux navires de la Royal Navy britannique ont été nommés HMS Dagger d'après l'arme: HMS Dagger , un navire de débarquement à quai de classe Casa Grande construit sous prêt-bail aux États-Unis et renommé HMS Oceanway en août 1943 avant son achèvement. Le navire a servi dans la Royal Navy jusqu'en 1947, date à laquelle il a été prêté à la marine grecque. Renvoyé aux États-Unis en 1952, il fut prêté à la France puis acheté par le gouvernement français. Il a été utilisé comme cible en 1970. HMS Dagger (G23), un destroyer de classe Weapon établi en mars 1945 mais annulé avant l'achèvement. HMS Dagger (P296) l'un des nouveaux patrouilleurs rapides de Gibraltar.
HMS Dagger_(P296)/HMS Dagger (P296) :
Le HMS Dagger est un patrouilleur rapide de classe Cutlass de la Royal Navy britannique. C'est un patrouilleur rapide avec une vitesse maximale d'environ 41 nœuds (76 km / h; 47 mph) conçu pour la protection de la souveraineté et les tâches de sécurité côtière. Il est arrivé à Gibraltar en avril 2022Avec le HMS Cutlass, il remplace les patrouilleurs de classe Scimitar à Gibraltar. Les bateaux de classe Scimitar ont été déployés à Gibraltar après 2003 mais ont été retirés du territoire en 2020, étant ensuite remplacés par deux bateaux de classe Archer de manière intérimaire jusqu'à l'arrivée des navires de classe Cutlass. Le 14 juillet 2022, elle a été mise en service dans la Royal Navy.
HMS Dahlia/HMS Dahlia :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Dahlia : HMS Dahlia (1915) était un sloop de classe Acacia lancé en 1915 et vendu en 1932 HMS Dahlia (K59) était une corvette de classe Flower, lancée en 1940 et vendue en 1948
HMS Dainty/HMS Dainty :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Dainty : le navire anglais Dainty (1588), précédemment nommé Repentance mais rebaptisé en 1589, était un galion construit pour le voyage de découverte. Elle a été capturée par les Espagnols en 1594. Le HMS Dainty (1654) était un rose à quatre canons en service en 1645. Le HMS Dainty (H53) était un destroyer de classe D lancé en 1932 et coulé en 1941. Le HMS Dainty (D108) était un destroyer de classe Daring lancé en 1950 et démantelé en 1971.
HMS Dainty_(D108)/HMS Dainty (D108):
Le HMS Dainty était un destroyer de classe Daring de la Royal Navy britannique. Commandé en 1945, il a été construit par J. Samuel White dans leur chantier naval de l'île de Wight, lancé en 1950 et achevé en 1953. Il a passé les premières années de son service en alternance entre la mer Méditerranée et les eaux britanniques, avant de subir des modifications entre 1958 et 1959 et de nouveau entre 1962 et 1964. Après d'autres services, y compris des séjours aux Antilles et en Extrême-Orient, elle a été mise hors service en 1969 et vendue à la ferraille en 1971.
HMS Dainty_(H53)/HMS Dainty (H53):
Le HMS Dainty était un destroyer de classe D construit pour la Royal Navy au début des années 1930. Le navire a d'abord été affecté à la flotte méditerranéenne avant d'être transféré à la station chinoise au début de 1935. Il a été temporairement déployé en mer Rouge à la fin de 1935 pendant la crise d'Abyssinie, avant de retourner à sa station assignée où il est resté jusqu'à la mi-1939. . Le Dainty a été transféré à la flotte méditerranéenne juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Il a été brièvement affecté en Afrique de l'Ouest pour des fonctions d'escorte de convoi en 1940 avant de retourner en Méditerranée. Le navire a participé à la bataille de Calabre en juillet 1940 et a été affecté à des missions d'escorte de convoi et de patrouille jusqu'à ce qu'il soit coulé par des bombardiers allemands au large de Tobrouk le 24 février 1941.
HMS Dakins_(K550)/HMS Dakins (K550) :
Le HMS Dakins (K550) était une frégate de classe Captain de la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit en tant que destroyer d'escorte de classe Buckley DE-85 destiné à la marine américaine, il a été transféré à la Royal Navy en 1943 dans le cadre d'un prêt-bail. Endommagé par une mine fin 1944, il ne fut réparé qu'à la fin de la guerre. Après la guerre, elle a été utilisée comme navire de dépôt jusqu'à ce qu'elle soit vendue à la casse.
HMS Dalriada / HMS Dalriada :
Le HMS Dalriada est l'unité de la Royal Naval Reserve de Glasgow. Il est basé à Govan, l'une des banlieues sud-ouest de la ville.
HMS Dalrymple / HMS Dalrymple :
Le HMS Dalrymple était une frégate anti-aérienne de classe Bay de la Royal Navy britannique, qui a servi de navire d'étude, principalement dans le golfe Persique, de 1948 à 1965. Elle a été achevée pour faire face au grand nombre d'épaves et de mines inexplorées autour les îles britanniques à la suite de la Seconde Guerre mondiale. A cet effet, elle était équipée pour le déminage. Elle a été nommée en l'honneur de l'hydrographe pionnier de l'Amirauté Alexander Dalrymple (1737–1808).
HMS Damerham_(M2629)/HMS Damerham (M2629):
Le HMS Damerham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Damerham dans le Hampshire. Le 2 juillet 1960, alors qu'il était amarré dans le port de Hong Kong, le Damerham a été percuté et presque coupé en deux par la frégate HMS St Brides Bay
HMS Dampier/HMS Dampier :
Le HMS Dampier était un navire d'étude de la Royal Navy, nommé d'après l'explorateur, auteur et corsaire, William Dampier (1652-1715). Conçu à l'origine comme une frégate anti-aérienne de classe Bay, le navire a été en service de 1948 à 1968, passant toute sa carrière à Singapour, effectuant des travaux d'arpentage.
HMS Danae/HMS Danae :
Sept navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Danae, du nom de l'héroïne grecque Danaë. Le HMS Danae (1759) était un cinquième rang de 38 canons capturé aux Français en 1759 par le HMS Southampton et le HMS Melampe. Elle a été démantelée en 1771. Le HMS Danae (1779) était un cinquième rang de 32 canons capturé aux Français en 1779. Elle a été vendue en 1797. Le HMS Danae (1798) était un navire de poste de sixième rang de 20 canons, anciennement le Frégate française, Vaillante. Elle a été capturée par le HMS Indefatigable en 1798 au large de l'île de Ré. En mars 1800, les membres de son équipage se mutinent, prennent le contrôle et la livrent aux Français. Le HMS Danae (1867) était une corvette à vis en bois de classe Eclipse lancée en 1867. Elle a été prêtée au Département de la guerre en 1886 en tant que carcasse et a été vendue en 1906. Le HMS Danae (D44) était un croiseur léger de classe Danae lancé en 1918. Il a été prêté à la marine polonaise entre 1944 et 1946 sous le nom d'ORP Conrad et a été vendu pour démolition en 1948. Le HMS Danae devait être un destroyer de classe Battle nommé HMS Vimiera. Elle a ensuite été réorganisée en tant que destroyer de classe Daring, mais a été annulée en 1946. Le HMS Danae (F47) était une frégate de classe Leander lancée en 1965. Elle a été vendue à l'Équateur en 1991 et renommée Moran Valverde.
HMS Danae_ (1779)/HMS Danae (1779):
Le HMS Danae était une frégate à voile de 32 canons construite pour la marine française en 1763 et capturée par les Britanniques en 1779, pendant la guerre anglo-française. Après sa capture, elle fut nommée dans la Royal Navy en tant qu'escorte de convoi pour les navires marchands naviguant entre l'Angleterre et Québec. Désarmé en 1783, il fut retenu pour le service portuaire en Angleterre jusqu'en 1797, date à laquelle il fut vendu à des particuliers.
HMS Danae_ (1798)/HMS Danae (1798):
Vaillante était une corvette française de classe Bonne-Citoyenne de 20 canons, construite à Bayonne et lancée en 1796. Le capitaine de la marine britannique Edward Pellew dans Indefatigable l'a capturée au large de l'île de Ré le 7 août 1798. L'Amirauté l'a emmenée dans la Royal Navy comme le navire de poste HMS Danae. Une partie de son équipage se mutine en 1800 et réussit à la livrer aux Français. Les Français l'ont rendue à son nom d'origine de Vaillante et l'ont vendue en 1801. En tant que transport affrété par le gouvernement, elle a fait un voyage en Haïti ; son histoire ultérieure est inconnue à ce moment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

IPGCL

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...