Rechercher dans ce blog

jeudi 29 décembre 2022

HMS B9


HMS Anthony/HMS Anthony :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Anthony : HMS Anthony (1417), construit en 1417 HMS Anthony (1588), en service entre 1588 et 1599 HMS Anthony (H40), destroyer de classe A lancé en 1929 et démoli en 1948

HMS Anthony_(H40)/HMS Anthony (H40):
Le HMS Anthony était un destroyer de classe A de la Royal Navy. Elle a servi pendant la Seconde Guerre mondiale.
HMS Antigua/HMS Antigua :
Le HMS Antigua a été le nom de quatre navires de la Royal Navy, du nom de l'île antillaise d'Antigua : le HMS Antigua (1757) était un sloop de 14 canons qui avait autrefois servi de corsaire. Elle a été achetée en 1757 et vendue en 1763. Le HMS Antigua (1779) était un sloop de 14 canons qui est entré en service en 1779 et a été vendu en 1782. Le HMS Antigua (1780) était un brick qui est entré en service en 1780 et que les Français ont capturé en mai 1781. Elle était sous le commandement du lieutenant John Hutt. Le HMS Antigua (1804) était l'ancien corsaire français Egyptienne. Capturée en 1804, elle a servi de navire-prison jusqu'à sa mise au rebut en 1816. Le HMS Antigua (K501) était une frégate de classe Colony établie en tant que frégate de patrouille de classe Tacoma de la marine américaine USS Hamond (PF-73). Elle a été lancée en 1943 et livrée à la Royal Navy dans le cadre d'un prêt-bail en 1944. Elle a été renvoyée à la marine américaine en 1946 et mise au rebut en 1947.
HMS Antigua_(1757)/HMS Antigua (1757):
Le premier HMS Antigua était un sloop de 14 canons qui a servi dans la Royal Navy britannique de 1757 à 1763. Antigua avait servi comme corsaire avant que la Royal Navy ne l'achète le 4 juin 1757. Elle a été vendue aux Antilles le 13 Août 1763.Le sloop a amené le corsaire français Marie-Catherine à St. John's, Antigua, le 24 mars 1758. L'Antigua avait capturé le Marie-Catherine avec l'aide de corsaires. L'équipage français a jeté ses 8 canons de transport et 8 canons pivotants par-dessus bord pendant la poursuite. L'Antigua a repris une goélette britannique qui quittait le Suriname néerlandais quelques jours plus tard. La goélette, chargée de sucre et de mélasse, fut envoyée à English Harbour. Des mois plus tard, l'Antigua a capturé un corsaire français de 10 canons le 1er mai après un "engagement intelligent" au cours duquel les Français ont subi plusieurs pertes. Le prix a été apporté à St. John's. L'Antigua captura un corsaire français de 10 canons dans l'Atlantique en juin 1758 après une bataille qui dura plusieurs heures. Le prix a été apporté dans le port de Philadelphie. En juillet, l'Antigua a été attaqué alors qu'il naviguait de la Barbade du côté au vent de la Martinique par un corsaire français de 16 canons. Les deux navires ont échangé des tirs jusqu'à l'arrivée de deux autres corsaires français et l'Antigua a rompu l'engagement et atteint en toute sécurité English Harbour. Le 6 novembre, l'Antigua a amené un corsaire français de 5 canons et son équipage de 24 hommes à St. John's. L'Antigua, commandé par le commandant Weston Varlo, a engagé un corsaire français de 12 canons au large de la côte au vent de son île homonyme le 11 décembre. La bataille a duré une demi-heure et a abouti à la capture du navire français, avec 5 corsaires tués et 9 blessé. L'Antigua a commencé 1759 avec beaucoup d'activité. Le 7 janvier, le navire a repéré le marchand Nancy de Bristol capturé par deux corsaires au large de la baie de Wiloughby. Varlo a signalé le HMS Spy à English Harbour et les deux navires de la Royal Navy ont navigué après les navires français et leur prise. Les deux corsaires ont laissé leur prise pour être repris par l'Antigua et le Spy, abandonnant un équipage de prise qui avait pris le contrôle du Nancy. Six jours plus tard, l'Antigua fait venir un corsaire français de 6 canons. Un autre corsaire, un sloop chargé de bœuf et de vin, est capturé le 23 janvier alors qu'il fait route de Saint-Eustache vers la Martinique. En octobre 1759, l'Antigua reprit le sloop George, un navire basé à New London qui avait été pris par un corsaire français. Le sloop a capturé 4 navires supplémentaires en novembre, amenant 3 navires engagés dans le commerce franco-néerlandais des Caraïbes et un sloop corsaire français de 6 canons à St. John's, Antigua.
HMS Antigua_(1779)/HMS Antigua (1779):
Le HMS Antigua était un sloop de 14 canons qui a servi dans la Royal Navy britannique de 1779 à 1792. Dans les archives contemporaines, il est parfois appelé "le brick armé de Sa Majesté Antigua".
HMS Antigua_(1804)/HMS Antigua (1804):
Le HMS Antigua était une frégate française lancée en 1779. Elle devint un corsaire que les Britanniques capturèrent en 1804. Elle servit la Royal Navy comme navire-prison de 1804 à 1816, date à laquelle elle fut démantelée.
HMS Antigua_(K501)/HMS Antigua (K501):
Le HMS Antigua (K501) était une frégate de classe Colony du Royaume-Uni en service de 1943 à 1945 qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été initialement commandée par la marine américaine en tant que frégate de patrouille de classe Tacoma USS Hamond (PF-73) et a été transférée avant l'achèvement.
HMS Antrim/HMS Antrim :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Antrim, d'après le comté d'Antrim en Irlande du Nord : le HMS Antrim (1903) était un croiseur blindé de la classe Devonshire lancé en 1903. Il a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été démantelé en 1923. HMS Antrim (D18) était un destroyer de classe County lancé en 1967. Il a été vendu à la marine chilienne en 1984 et renommé Almirante Cochrane après Thomas Cochrane.
HMS Antrim_(1903)/HMS Antrim (1903):
Le HMS Antrim était un croiseur cuirassé de classe Devonshire construit pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle. Il a été affecté au 1er escadron de croiseurs de la flotte de la Manche à la fin en 1905 et a été transféré au 2e escadron de croiseurs de la flotte de l'Atlantique en 1907. Il a été affecté à la troisième flotte de réserve en 1909 puis est devenu le vaisseau amiral du 3e escadron de croiseurs. de la deuxième flotte de réserve en 1913. Lors de la mobilisation au milieu de 1914, son escadron fut affecté à la grande flotte et passa une grande partie de son temps à patrouiller les sorties nord de la mer du Nord. Antrim a été envoyé à Arkhangelsk au milieu de 1916, puis à la gare d'Amérique du Nord et des Antilles pour des missions d'escorte de convoi. Il est désarmé fin 1917, mais remis en service au milieu de 1918 comme escorte de convoi. Le navire était en réserve en 1919, mais a mené des essais radio et Asdic en 1920 avant de devenir un navire-école en 1922. Antrim a été vendu à la ferraille à la fin de l'année.
HMS Antrim_(D18)/HMS Antrim (D18) :
Le HMS Antrim était un destroyer de classe County de la Royal Navy britannique lancé le 19 octobre 1967. Pendant la guerre des Malouines, il était le vaisseau amiral de la récupération de la Géorgie du Sud, participant à la toute première opération anti-sous-marine menée avec succès exclusivement par des hélicoptères. En 1984, elle a été mise en service dans la marine chilienne et rebaptisée Almirante Cochrane.
HMS Anzac/HMS Anzac :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Anzac, du nom de l'Australian and New Zealand Army Corps (ANZAC). Un autre était prévu mais jamais achevé : le HMS Anzac, un chalutier engagé par l'Amirauté en 1916 pour servir de dragueur de mines auxiliaire. Elle a été rebaptisée HMS Anzac II en 1917 et est restée en service jusqu'en 1919 HMS Anzac (1917) était un chef de flottille de classe Parker lancé en 1917, transféré à la Royal Australian Navy en 1919 sous le nom de HMAS Anzac et vendu en 1935. HMS Anzac ( P431) devait être un sous-marin de classe Amphion, annulé en 1945.
HMS Apelles_(1808)/HMS Apelles (1808):
Le HMS Apelles était un sloop de classe Crocus de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1808 et vendue en 1816. Pendant son service, elle s'est échouée sur la côte française et a été aux mains des Français pendant environ un jour avant que les Britanniques ne la reprennent. Au cours de sa carrière, elle a capturé deux corsaires français.
HMS Aphis/HMS Aphis :
Le HMS Aphis était une canonnière de classe Insect de la Royal Navy. Il a été construit par Ailsa Shipbuilding Company, lancé le 15 septembre 1915 et achevé en novembre 1915. Il était basé à Port-Saïd au début de la Première Guerre mondiale, a servi en Roumanie puis à la China Station jusqu'en 1940. Tout son service de combat a été en Méditerranée, participant à l'invasion de Pantelleria et aux débarquements dans le sud de la France, retournant brièvement dans le Pacifique en 1945. Elle est ferraillée à Singapour en 1947. Sa classe était destinée aux rivières peu profondes et rapides et elles se sont également révélées adaptées pour les opérations côtières lorsque son armement relativement lourd pourrait être utilisé pour soutenir les opérations de l'armée. En février 1942, après une campagne réussie d'épargne nationale de la Warship Week , Aphis a été adopté par les communautés civiles de Warminster et Westbury dans le Wiltshire.
HMS Apollo/HMS Apollo :
Neuf navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Apollo, du nom du dieu grec Apollo : HMS Apollo (1747) était un magasin de 20 canons capturé aux Français en 1747 et naufragé en 1749 au large de Madras. Le HMS Apollo était un cinquième rang de 32 canons lancé en 1763 sous le nom de HMS Glory. Il fut rebaptisé en 1774 et démantelé en 1786. Le HMS Apollo (1794) était un cinquième rang de 38 canons lancé en 1794 et détruit en 1799 au large de la Hollande. Le HMS Apollo (1799) était un cinquième rang de 36 canons lancé en 1799 et fait naufrage en 1804 au large du Portugal. Le HMS Apollo (1805) était un cinquième rang de 38 canons lancé en 1805. Elle a été mise en service portuaire, suivie d'une utilisation comme navire de troupes en 1846 et a été démantelée en 1856. Le HMS Apollo (1891) était une classe Apollo protégée croiseur lancé en 1891. Il fut converti en poseur de mines en 1909 et démantelé en 1920. Le HMS Apollo était un croiseur léger de classe Leander lancé en 1934. Il fut transféré à la Royal Australian Navy en 1938 et rebaptisé HMAS Hobart. Le HMS Apollo (M01) était un minelayer de classe Abdiel lancé en 1943 et démantelé en 1962. Le HMS Apollo (F70) était une frégate de classe Leander lancée en 1970. Elle a été vendue à la marine pakistanaise en 1988 et renommée Zulfiquar.
HMS Apollo_(1794)/HMS Apollo (1794):
Le HMS Apollo , le troisième navire de la Royal Navy à porter le nom du dieu grec Apollon , était une frégate de cinquième rang de classe Artois de 38 canons de la Royal Navy . Elle a servi pendant les guerres de la Révolution française, mais sa carrière s'est terminée après seulement quatre ans de service lorsqu'elle a fait naufrage sur les sables de Haak au large des côtes néerlandaises.
HMS Apollo_(1799)/HMS Apollo (1799):
Le HMS Apollo , le quatrième navire de la Royal Navy à porter le nom du dieu grec Apollon , était une frégate de cinquième rang d'un nombre nominal de 36 canons. Elle était le nom du navire des frégates de la classe Apollo. Apollo a été lancé en 1799 et a fait naufrage avec de lourdes pertes en vies humaines en 1804.
HMS Apollo_(1805)/HMS Apollo (1805):
Le HMS Apollo, le cinquième navire de la Royal Navy à porter le nom du dieu grec Apollon, était une frégate de cinquième rang de la classe Lively, transportant 38 canons, lancée en 1805 et démolie en 1856.
HMS Apollo_(1891)/HMS Apollo (1891):
Le HMS Apollo, le sixième navire de la Royal Navy à porter le nom du dieu grec Apollon, était un croiseur protégé de classe Apollo de deuxième classe lancé en 1891 et converti en poseur de mines en 1909 avec six de ses sœurs. Ils ont formé un escadron de pose de mines en 1914-15 pendant la Première Guerre mondiale, bien qu'Apollo ait été désarmé en 1915 et ait servi dans des rôles secondaires jusqu'à sa dissolution en 1920.
HMS Apollo_(F70)/HMS Apollo (F70):
Le HMS Apollo était une frégate de classe Leander à larges faisceaux du lot 3B de la Royal Navy. Elle était, comme le reste de la classe, nommée d'après une figure de la mythologie. Apollo a été construit par Yarrow Shipbuilders de Scotstoun. Elle a été lancée le 15 octobre 1970 et mise en service le 28 mai 1972, faisant d'elle l'avant-dernière Leander. Apollo et Ariadne se distinguent facilement des autres Leander par leur «chapeau de sorcière» - fixé au sommet du mât de misaine dans le cadre du réseau de guerre électronique.
HMS Apollo_(M01)/HMS Apollo (M01):
Le HMS Apollo était un minelayer de classe Abdiel de la Royal Navy, le huitième navire RN à porter ce nom. Elle a servi dans la Home Fleet pendant la Seconde Guerre mondiale, participant au débarquement de Normandie avant d'être transférée à la flotte britannique du Pacifique. Mis en réserve en 1946, il fut remis en service en 1951, servit jusqu'en 1961, et fut vendu à la casse en 1962.
HMS Appledore/HMS Appledore :
Un navire et deux établissements à terre de la Royal Navy britannique ont été nommés HMS Appledore, d'après le village du Devon. Appledore (1919-1920), un dragueur de mines de classe Hunt. Appledore (1942–1948), une base d'opérations combinées et un établissement d'entraînement à Fremington, Devon. Appledore II (1943–1946), une base d'opérations combinées à Ilfracombe.
HMS Appledore_(1919)/HMS Appledore (1919):
Le HMS Appledore était un dragueur de mines de classe Hunt de la sous-classe Aberdare construit pour la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale. Il n'a pas été terminé à temps pour participer à la Première Guerre mondiale et a été vendu au service civil en 1920.
HMS Aquilon/HMS Aquilon :
Trois navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Aquilon, pour commémorer la destruction du navire français Aquilon par le HMS Antelope en 1757. Aquilon était à l'origine le nom romain du North Wind. Le HMS Aquilon (1758) de 1758 était une frégate de sixième rang qui a servi dans la marine jusqu'en 1776. Le HMS Aquilon (1786) de 1786 était une frégate de cinquième rang pendant la Révolution française et les guerres napoléoniennes, démolie en 1815. Le HMS Aquilon était un petit navire de guerre qui a été rebaptisé HMS Conquerant avant sa mise en service. Un autre Aquilon a été capturé à La Havane en 1762 et mis en service dans la Royal Navy, servant jusqu'en 1770.
HMS Aquilon_(1758)/HMS Aquilon (1758):
Le HMS Aquilon était une frégate de sixième rang de classe Coventry de 28 canons de la Royal Navy. Lancée en 1758, elle a servi activement contre les Français pendant la guerre de Sept Ans, capturant sept navires ennemis au cours des huit premiers mois de 1761. Elle a été déclarée excédentaire par rapport aux besoins de la Marine et vendue à des particuliers en 1776.
HMS arabe/HMS arabe :
Sept navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Arab : le HMS Arab (1795) était un sloop de guerre de 16 canons, à l'origine la corvette française Jean Bart, capturé en 1795 dans la Manche par le HMS Cerberus et le HMS Santa Margarita, et fait naufrage en 1796. Le HMS Arab (1797) était une goélette de 8 canons, l'ancien Français Arabe, capturé en 1797, rebaptisé Ant en 1798 et vendu en 1815. Le HMS Arab (1798) était un navire de poste de 22 canons, à l'origine le corsaire français à pont affleurant Brave , capturé en 1798 et équipé en sloop à pont arrière la même année. Il fut vendu en 1810. Coula en 1824. Le HMS Arab (1812) était un brick de classe Cruizer de 18 canons lancé en 1812 et détruit en 1823 au large de l'Irlande. Le HMS Arab (1847) était un sloop de classe Acorn de 16 canons lancé en 1847. Il a été transféré en tant que navire de garde-côtes n ° 18 en 1863 et a été démantelé en 1879. Le HMS Arab (1874) était un canon de classe arabe, lancé en 1874 et vendu en 1889. Le HMS Arab (1901) était un destroyer de classe B lancé en 1901 et vendu en 1919.
HMS Arab_ (1795)/HMS Arab (1795):
Le HMS Arab était la corvette française de 20 canons Jean Bart, lancée en 1793. Les Britanniques l'ont capturée en 1795 et la Royal Navy l'a mise en service. Elle a fait naufrage en 1796.
HMS Arab_ (1798)/HMS Arab (1798):
Le HMS Arab était un navire de poste de 22 canons de la Royal Navy. Elle était autrefois le corsaire français de 18 canons Brave, que les Britanniques ont capturé en 1798. Elle a servi pendant les guerres de la Révolution française et napoléonienne jusqu'à ce qu'elle soit vendue en 1810. Au cours de ses 12 ans de carrière dans la Royal Navy, elle a servi dans trois stations distinctes. , et a été impliqué dans deux incidents internationaux. Le premier incident s'est produit sous le capitaine John Perkins et a impliqué les Danois. Le deuxième incident s'est produit sous le commandement du capitaine Lord Cochrane et a impliqué les Américains. Elle a participé à la prise de Sint Eustatius et Saba. Sous les capitaines Perkins et Maxwell, elle a également remporté un nombre considérable de prix. Après que la Royal Navy l'ait vendue en 1810, elle a servi comme navire baleinier dans les pêcheries de baleines des mers du Sud. Elle a fait six voyages baleiniers complets jusqu'à ce qu'elle soit perdue en 1824 lors de son septième; tout son équipage a été sauvé.
HMS Arab_ (1874)/HMS Arab (1874):
Le HMS Arab était un navire de combat composite de classe arabe construit pour la Royal Navy en 1874. Il a servi dans les Indes orientales et a été vendu en 1889.
HMS Arab_ (1901)/HMS Arab (1901):
Le HMS Arab (programme de 1896 à 1897) était un destroyer lance-torpilles de classe B de la Royal Navy britannique. Elle a été posée par J & G Thomson à Clydebank et complétée par John Brown & Company qui a repris le chantier.
HMS Arabis/HMS Arabis :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Arabis, d'après la fleur Arabis. Le HMS Arabis (1915) était un sloop de classe Arabis lancé en 1915 et coulé en 1916. Le HMS Arabis (K73) était une corvette de classe Flower lancée en 1940. Elle a été transférée à l'US Navy en 1942 sous le nom d'USS Saucy. Elle a été renvoyée en 1945, rebaptisée HMS Snapdragon, et a été vendue en 1946. Le HMS Arabis (K385) était une autre corvette de classe Flower, lancée en 1943 et prêtée à la Royal New Zealand Navy où elle a servi comme HMNZS Arabis. Le navire a été rendu à la Royal Navy en 1948 et mis au rebut en 1951.
HMS Arabis_(1915)/HMS Arabis (1915):
Le HMS Arabis était un sloop de classe Arabis de la Royal Navy. Elle a eu une brève carrière, servant pendant la Première Guerre mondiale. Elle a été construite par D. et W. Henderson and Company, de Glasgow sous le nom de Yard No 497, et a été lancée le 6 novembre 1915. Elle a participé à un exercice de déminage au large du Dogger Bank dans la nuit du 10 février 1916, alors qu'elle était rencontré par une flottille de torpilleurs allemands. Une brève action a suivi qui a conduit au torpillage et au naufrage de l' Arabis avec la perte de 56 membres de son équipage.
HMS Arabis_(K73)/HMS Arabis (K73):
Le HMS Arabis était une corvette de classe Flower de la Royal Navy. Le navire a été mis en service dans la Royal Navy sous le nom de HMS Arabis. Elle a été transférée à la marine des États-Unis en 1942, servant comme USS Saucy. De retour au Royaume-Uni en 1945, il est remis en service dans la Royal Navy sous le nom de HMS Snapdragon.
HMS Arachné/HMS Arachné :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Arachne : HMS Arachne (1809), un brick de classe Cruizer lancé en 1809 et vendu en 1837 HMS Arachne (1847), un sloop lancé en 1847 et démantelé en 1866
HMS Arachné_(1809)/HMS Arachné (1809) :
Le HMS Arachne était un sloop de classe Cruizer de 18 canons qui a servi pendant la première guerre anglo-birmane et a été vendu au service marchand en 1837. Il a fait naufrage en 1848 sur la côte australienne.
Arbitre HMS/Arbitre HMS :
USS St. Simon (CVE-51) (à l'origine AVG-51 puis plus tard ACV-51), un porte-avions d'escorte classé à l'origine comme porte-avions auxiliaire, a été posé le 26 avril 1943 à Tacoma, Washington, par le Seattle-Tacoma Shipbuilding Corporation, dans le cadre d'un contrat avec la Commission maritime (MC coque 262); reclassé en porte-avions d'escorte, CVE-51, le 15 juillet 1943 ; lancé le 9 septembre 1943; parrainé par Mme RH Lewis, l'épouse du général de division RH Lewis, général commandant, secteur nord-ouest, Fort Lewis, Washington ; affecté à la Commercial Iron Works, Portland, Oregon, pour l'achèvement de la construction ; et livré à la Royal Navy, en prêt-bail, le 31 décembre 1943. Rebaptisé HMS Arbiter (D31) (tout en étant inscrit au Naval Vessel Register des États-Unis avec la classification BCVE-51), le porte-avions d'escorte a servi dans le Royal Marine pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale. Elle a gagné des "honneurs de bataille" dans l'Atlantique en 1944, servant sur les approches occidentales des îles britanniques, et en 1945 a servi comme l'un des sept navires similaires engagés dans l'exploitation comme un ferry d'avions soutenant le train de la flotte britannique du Pacifique, amenant des avions de remplacement. ou fournir une patrouille aérienne de combat pour les navires de ravitaillement. De retour à Norfolk, Virginie, le 23 février 1946, il est accepté par la marine américaine le 3 mars 1946. Rayé de la liste de la marine le 12 avril 1946, le navire est vendu à la Newport News Shipbuilding and Dry Dock Company, Newport News , Virginie, le 30 janvier 1947. Converti en cargo Coracero, l'ancien transporteur d'escorte a servi sous deux autres noms, President Macapagal de 1965 à 1972 et Lucky Two en 1972 avant d'être démoli à Kaohsiung, Taiwan, en 1972.
HMS Arbutus/HMS Arbutus :
Trois navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Arbutus : HMS Arbutus (1917) était un sloop de classe Anchusa qui a servi pendant la Première Guerre mondiale. Il a été torpillé par le sous-marin allemand SM UB-65 au large des côtes irlandaises le 15 décembre 1917, et coulé lors d'un remorquage le 16 décembre. Le HMS Arbutus (K86) était une corvette de classe Flower, lancée le 5 juin 1940, et torpillée et coulée par le sous-marin allemand U-136 le 5 février 1942. Le HMS Arbutus (K403) était une corvette modifiée de classe Flower, lancée le 26 janvier 1944, et prêté à la Royal New Zealand Navy. Désarmé en 1948, il est réintégré dans la Royal Navy et démantelé en juin 1951.
HMS Arbutus_(K86)/HMS Arbutus (K86):
Le HMS Arbutus était une corvette de la classe Flower de la Royal Navy, active pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle était un navire d'escorte réussi et a participé à la destruction de deux U-boot pendant la bataille de l'Atlantique. Arbutus a été coulé dans l'Atlantique Nord en février 1942.
HMS Archer/HMS Archer :
Sept navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Archer, du nom d'une personne compétente en tir à l'arc - un archer : le HMS Archer (1801) était un brick de 12 canons lancé en 1801 et vendu en 1815. Le HMS Archer (1849) était un sloop à vis à bois lancé en 1849 et démoli en 1866. HMS Archer (1885) était un croiseur torpilleur lancé en 1885 et vendu en 1905. HMS Archer (1911) était un destroyer de classe Acheron lancé en 1911 et vendu en 1921. HMS Archer (D78) était un porte-avions d'escorte de classe Long Island lancé en 1939 et transféré à la Royal Navy en prêt-bail en 1941. Il a ensuite été exploité par le ministère des Transports de guerre sous le nom d'Empire Lagan et a été renvoyé aux États-Unis en 1945. Il a été vendu au service commercial et a été démantelé en 1962. Le HMS Archer (P264) est un patrouilleur de classe Archer lancé en 1985 et actuellement en service.
HMS Archer_(1849)/HMS Archer (1849):
Le HMS Archer a été initialement commandé comme l'un des deux canonnières de type Rifleman le 25 avril 1846. Avec sa construction suspendue en septembre 1846, il a été réorganisé en tant que sloop le 25 avril 1847 pour être construit selon une conception de John Edye approuvée le 25 août. . À l'exception de deux ans de service dans la Baltique pendant la guerre de Russie de 1854 à 1855, elle passa la majorité sur la côte ouest de l'Afrique dans la patrouille anti-esclavagiste. Ce service impliquait un travail anti-esclavagiste sur les côtes du golfe du Bénin et était notoirement malsain, les maladies tropicales faisant un lourd tribut aux marins britanniques. Un de ses commandants est mort et trois autres ont été invalidés. Archer a été reclassée en tant que corvette en 1862. Elle est finalement revenue dans les eaux territoriales, vendue pour démolition en janvier 1866. Archer était le deuxième navire nommé depuis son introduction pour un brick de 12 canons lancé par Perry à Blackwall le 2 avril 1801 et vendu. le 14 décembre 1815.
HMS Archer_(1885)/HMS Archer (1885):
Le HMS Archer était un croiseur torpilleur de classe Archer de la Royal Navy britannique qui a été construit par le constructeur naval de Glasgow J & G Thomson entre 1885 et 1888. Il a servi dans des stations à l'étranger, y compris des opérations au large de l'Afrique, de la Chine et de l'Australie. Elle a été vendue à la ferraille en 1905.
HMS Archer_(1911)/HMS Archer (1911):
Le HMS Archer était l'un des 20 destroyers de classe Acheron construits pour la Royal Navy dans les années 1910. Elle était l'une des deux Yarrow Specials avec lesquelles le constructeur a eu plus de liberté dans le but d'augmenter les vitesses au-delà du reste de la classe. Achevé en 1912, le navire a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été vendu en 1921.
HMS Archer_(D78)/HMS Archer (D78):
Le HMS Archer était un porte-avions d'escorte de classe Long Island construit par les États-Unis en 1939-1940 et exploité par la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été construit en tant que cargo Mormacland, mais a été converti en porte-avions d'escorte et renommé HMS Archer. Sa transmission était une cause constante de problèmes qui l'ont amenée à être retirée du service de première ligne. Elle a été utilisée comme navire de ravitaillement, puis comme navire d'hébergement avant un radoub et une utilisation ultérieure comme ferry pour avions marchands, Empire Lagan. Il a été renvoyé dans l'US Navy, puis désarmé en tant qu'Archer avant d'être vendu au service marchand et converti en navire à passagers, l'Anna Salén. Elle était utilisée pour emmener des émigrants en Australie et au Canada au début des années 1950. Elle a été vendue et renommée Tasmania et après un service supplémentaire en tant que navire d'émigrants, elle a été reconvertie en cargo. Elle a ensuite été vendue et renommée Union Reliance. Elle a été mise au rebut après une collision et un incendie en 1961.
HMS Archer_(P264)/HMS Archer (P264):
Le HMS Archer est le navire de tête de la classe Archer. En tant que navire de tête, il était l'un des nombreux navires de sa classe à être achevés en 1985 par Watercraft Marine, les constructeurs navals d'origine - la plupart des navires restants ont été achevés ou construits par Vosper Thornycroft. En 2015, elle a été l'une des premières de sa classe à bénéficier d'un surclassement.
HMS Ard_Patrick/HMS Ard Patrick :
Deux navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Ard Patrick. Le HMS Ard Patrick (1918) était un sloop de dragage de mines de 24 classes lancé en 1918 et vendu le 12 août 1920. Le HMS Ard Patrick (1944) était un cargo réquisitionné SS Clan Lamont, mis en service en 1944 et rendu à ses propriétaires en 1946.
HMS Ardent / HMS Ardent :
Huit navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Ardent, tandis que deux autres étaient prévus : le HMS Ardent (1764) était un troisième rang de 64 canons lancé en 1764. Il fut capturé par les Français en 1779, mais fut repris en 1782 et rebaptisé HMS Tigre. Elle fut vendue en 1784. Le HMS Ardent (1782) était un troisième taux de 64 canons lancé en 1782. Il prit feu et explosa près de la Corse en 1794. Le HMS Ardent (1796) était un troisième taux de 64 canons lancé en 1796. Elle était utilisé pour le service portuaire à partir de 1812 et a été démantelé en 1824. Le HMS Ardent (1841) était un sloop à aubes en bois lancé en 1841 et mis au rebut en 1865. Le HMS Ardent devait être un sloop à vis en bois, mais il a été rebaptisé HMS Rattler avant son lancement en 1843. Le HMS Ardent (1894) était un destroyer lance-torpilles de classe Ardent lancé en 1894 et démantelé en 1911. Le HMS Ardent (1913) était un destroyer de classe Acasta lancé en 1913 et coulé à la bataille du Jutland en 1916. Le HMS Ardent (H41) était un destroyer de classe A lancé en 1929 et coulé en 1940. Le HMS Ardent (P437) devait être un sous-marin de classe Amphion, mais il a été annulé en 1945. Le HMS Ardent (F184) était un Type 21 frégate lancée en 1975 et coulée en 1982 pendant la guerre des Malouines.
HMS Ardent_(1764)/HMS Ardent (1764):
Le HMS Ardent était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy. Elle a été construite par contrat à Blaydes Yard à Hull selon une conception de Sir Thomas Slade et lancée le 13 août 1764 en tant que premier navire de la classe Ardent. Elle a eu une carrière quelque peu mouvementée, étant capturée par les Français lors de l'action du 17 août 1779, puis reprise par la Grande-Bretagne en 1782.
HMS Ardent_(1782)/HMS Ardent (1782):
Le HMS Ardent était un troisième rang de 64 canons de la Royal Navy. Ce navire de ligne a été lancé le 21 décembre 1782 à Bursledon, Hampshire. Elle disparut en 1794, crue perdue dans un incendie et une explosion.
HMS Ardent_(1796)/HMS Ardent (1796):
Le HMS Ardent était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 9 avril 1796 à Northfleet. Elle avait été conçue et posée pour la Compagnie britannique des Indes orientales qui allait la nommer princesse royale, mais la marine l'a achetée avant son lancement, pour servir de navire de guerre pendant la guerre de la Révolution française. Ardent a servi tout au long des guerres de la Révolution française et napoléoniennes, participant notamment à la bataille de Camperdown, à l'incident de Vlieter et à la bataille de Copenhague. Il a servi fréquemment dans la mer Baltique au cours de sa carrière, avant de devenir un navire-prison en 1813 et d'être démantelé aux Bermudes en 1824.
HMS Ardent_(1841)/HMS Ardent (1841):
Le HMS Ardent était un sloop à aubes en bois de classe Alecto et le quatrième navire de la Royal Navy à utiliser ce nom. Elle a été lancée le 12 février 1841 à Chatham et a passé une grande partie de sa carrière sur la côte ouest de l'Afrique engagée dans des opérations anti-esclavagistes. L'un des membres de l'équipage du navire, l'artilleur John Robarts, a reçu la Croix de Victoria pour la destruction de magasins d'alimentation russes pendant la guerre de Crimée. Elle a été ferraillée en 1865.
HMS Ardent_(1894)/HMS Ardent (1894):
Le HMS Ardent était un destroyer torpilleur de 27 nœuds de la Royal Navy commandé à John I Thornycroft & Company dans le cadre des estimations navales de 1893 à 1894. Elle était le sixième navire à porter ce nom.
HMS Ardent_(1913)/HMS Ardent (1913):
Le HMS Ardent était l'un des 20 destroyers de classe Acasta construits pour la Royal Navy dans les années 1910. Achevé en 1914, il servit activement pendant la Première Guerre mondiale et fut coulé lors de la bataille du Jutland en 1916.
HMS Ardent_(F184)/HMS Ardent (F184):
Le HMS Ardent était une frégate de type 21 de la Royal Navy. Construit par Yarrow Shipbuilders Ltd, Glasgow, Écosse. Elle a été complétée par des lanceurs Exocet en position «B». Ardent a participé à la guerre des Malouines , où elle a été coulée par des avions argentins dans le détroit de Falkland le 21 mai 1982.
HMS Ardent_(H41)/HMS Ardent (H41):
Le HMS Ardent était l'un des huit destroyers de classe A construits pour la Royal Navy (RN) dans les années 1920. Le navire a passé la majeure partie des années 1930 affecté à la flotte méditerranéenne. Au cours des premiers mois de la guerre civile espagnole de 1936 à 1939, Ardent passa un temps considérable dans les eaux espagnoles pour faire respecter le blocus des armes imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés du conflit. Au début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939, le navire a escorté des porte-avions avant d'être transféré vers les approches occidentales pour des missions d'escorte de convois qui durent jusqu'en avril 1940 lorsque les Allemands envahirent la Norvège. Ce mois-là, Ardent a été transféré à la Home Fleet et a soutenu les opérations alliées en Norvège. Alors qu'il escortait le porte-avions Glorious, il fut coulé par les cuirassés Scharnhorst et Gneisenau le 8 juin 1940.
HMS Ardrossan_(J131)/HMS Ardrossan (J131):
Le HMS Ardrossan était un dragueur de mines de classe Bangor construit pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.
HMS Arethusa/HMS Arethusa :
Huit navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Arethusa d'après la nymphe mythologique grecque Arethusa qui a été transformée par Artemis en fontaine. Le HMS Arethusa (1759) était un navire de cinquième rang de 32 canons capturé à la Marine française en 1759 et fait naufrage en 1779. Son action du 17 juin 1778 fait l'objet de la ballade : The Saucy Arethusa. Le HMS Arethusa (1781) était un cinquième rang de 38 canons lancé en 1781 et démantelé en 1814. Le HMS Arethusa (1817) était un cinquième rang de 46 canons lancé en 1817 et renommé HMS Bacchus en 1844 lors de sa conversion en un ponton; il a été démantelé en 1883. Le HMS Arethusa (1849) était un quatrième rang de 50 canons lancé en 1849. Il a été équipé d'une propulsion à vis en 1861 et est devenu un navire-école en 1874. Il a été démantelé en 1934. Le HMS Arethusa ( 1882) était un croiseur protégé de classe Leander lancé en 1882 et mis au rebut en 1905. Le HMS Arethusa (1913) était un croiseur léger de classe Arethusa lancé en 1913 et détruit après avoir été endommagé par une mine navale en 1916. Le HMS Arethusa (26) était un croiseur léger de classe Arethusa lancé en 1934 et mis au rebut en 1950. Le HMS Arethusa (F38) était une frégate de classe Leander lancée en 1963 et coulée comme cible d'entraînement en 1991.
HMS Arethusa_(1759)/HMS Arethusa (1759):
L'Aréthuse était une frégate française lancée en 1757 pendant la guerre de Sept Ans. Elle a été capturée par la Royal Navy en 1759 et est devenue le HMS Arethusa de cinquième rang. Elle est restée au service de la Royal Navy pendant vingt ans jusqu'à ce qu'elle fasse naufrage après avoir été gravement endommagée au combat.
HMS Arethusa_(1781)/HMS Arethusa (1781):
Le HMS Arethusa était une frégate de cinquième rang de classe Minerva de 38 canons de la Royal Navy construite à Bristol en 1781. Elle a servi dans trois guerres et a fait un certain nombre de captures notables avant d'être démantelée en 1815.
HMS Arethusa_(1817)/HMS Arethusa (1817):
Le HMS Arethusa était une frégate de cinquième rang de classe Leda de 46 canons construite pour la Royal Navy dans les années 1810. Le navire n'a jamais été mis en service et a été converti en lazarette (navire de quarantaine) en 1836. Il a été rebaptisé HMS Bacchus en 1844 et a ensuite été converti en carcasse de charbon en 1851–52. Le navire a été vendu à la ferraille en 1883.
HMS Arethusa_(1849)/HMS Arethusa (1849):
Le HMS Arethusa était une frégate à voile de quatrième rang de 50 canons de la Royal Navy, lancée en 1849 depuis le chantier naval de Pembroke et servit pendant la guerre de Crimée. En 1861, elle a été convertie en frégate à vis à vapeur. Désarmé en 1874, l'Arethusa devint une école et un navire-école sur la Tamise, préparant les jeunes garçons aux carrières maritimes, jusqu'à sa démolition en 1934.
HMS Arethusa_(1882)/HMS Arethusa (1882):
Le HMS Arethusa était un croiseur de deuxième classe de la classe Leander, qui servait dans la Royal Navy. Elle a été construite à Napier, Glasgow, posée en 1880, lancée en 1882 et achevée au cours de l'exercice 1886–87. Elle est restée en réserve ordinaire à Chatham, étant commandée pour les manœuvres annuelles de 1887, 1888, 1889, 1890 et 1892. Elle a servi en Méditerranée de 1893 à 1896, a été commandée pour les manœuvres annuelles de 1899, puis remise en service pour le Pacifique, et plus tard envoyée en renfort à la China Station pendant la rébellion des Boxers jusqu'à son dernier retour en 1903.
HMS Arethusa_(1913)/HMS Arethusa (1913):
Le HMS Arethusa était le nom de navire de sa classe de huit croiseurs légers construits pour la Royal Navy dans les années 1910. Elle a vu une quantité considérable d'actions au cours des premières années de la Première Guerre mondiale, participant à la bataille de Heligoland Bight et à la bataille de Dogger Bank.
HMS Arethusa_(26)/HMS Arethusa (26):
Le HMS Arethusa était le nom du navire de sa classe de croiseurs légers construits pour la Royal Navy. Elle a été construite par Chatham Dockyard, la quille étant posée le 25 janvier 1933. Elle a été lancée le 6 mars 1934 et mise en service le 21 mai 1935 par le capitaine Philip Vian.
HMS Arethusa_(F38)/HMS Arethusa (F38):
Le HMS Arethusa était une frégate de classe Leander de la Royal Navy. Elle était, comme la plupart des Léandres, nommée d'après une figure de la mythologie (les exceptions étant Cléopâtre et Sirius). Arethusa a été construit par JS White & Company Shipbuilders de Cowes, lancé le 5 novembre 1963 et mis en service le 24 novembre 1965.
HMS Argenta/HMS Argenta :
Le HMS Argenta (à l'origine le cargo américain SS Argenta) était un navire-prison de la Royal Navy britannique.
HMS Argo/HMS Argo :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Argo, d'après l'Argo, le navire de Jason et des Argonautes : le HMS Argo (1758) était une frégate de sixième rang de 28 canons lancée en 1758 et démolie en 1776. Le HMS Argo ( 1780) était une goélette achetée en 1780 et vendue en 1783. Le HMS Argo (1781) était un cinquième rang de 44 canons lancé en 1781. En 1783, il fut capturé par deux frégates françaises, mais fut repris deux jours plus tard par le HMS Invincible. Elle a été vendue en 1816. Le HMS Argo (1833) était un cinquième rang de 38 canons, lancé en 1799 sous le nom de HMS Active. Elle a été convertie au service portuaire en 1826, a été rebaptisée HMS Argo en 1833 et a été démantelée en 1860. Le HMS Argo était un sloop à vis composite lancé en 1880 sous le nom de HMS Espiegle. Il a été utilisé comme navire de défense à flèche à partir de 1899 et a été rebaptisé HMS Argo en 1904. Il a été vendu en 1921.
HMS Argo_(1758)/HMS Argo (1758):
Le HMS Argo était une frégate de sixième rang de 28 canons de la Royal Navy. Le navire faisait partie de la classe Coventry , conçu par Sir Thomas Slade comme un développement basé sur le HMS Lyme , "avec des modifications susceptibles de permettre un meilleur arrimage des hommes et le transport des armes à feu".
HMS Argo_(1781)/HMS Argo (1781):
Le HMS Argo était un navire de classe Roebuck de cinquième rang de 44 canons de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1781 depuis Howdon Dock. Les Français l'ont capturée en 1783, mais 36 heures plus tard, les Britanniques l'ont reprise. Elle s'est ensuite distinguée dans les guerres de la Révolution française en remportant plusieurs prix, bien qu'elle n'ait participé à aucune action majeure. Elle a également servi dans les guerres napoléoniennes. Elle fut vendue en 1816.
HMS Argonaut/HMS Argonaut :
Quatre navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Argonaut d'après les Argonautes de la mythologie grecque : le HMS Argonaut (1782) était un troisième rang de 64 canons, à l'origine le navire français Jason, capturé en 1782 aux Antilles et démantelé en 1831. Le HMS Argonaut (1898) était un croiseur blindé de classe Diadem lancé en 1898 et démantelé en 1921. Le HMS Argonaut (61) était un croiseur léger de classe Dido lancé en 1941 et vendu en 1955. Le HMS Argonaut (F56) était un Leander- frégate de classe lancée en 1966 et démantelée en 1995.
HMS Argonaute_(1782)/HMS Argonaute (1782):
Le HMS Argonaut était un navire de troisième rang de 64 canons, au service de la Royal Navy pendant les guerres de la Révolution française et la Révolution américaine. Lancé en 1779 sous le nom de navire français Jason, il fut capturé par les Britanniques en 1782 et mis en service par eux la même année. Après un service actif contre les Français, il est converti en navire-hôpital en 1804 et amarré en permanence au large de Chatham Dockyard. Argonaut a été retiré du service de la marine en 1828 et démantelé en 1831.
HMS Argonaut_(1898)/HMS Argonaut (1898):
Le HMS Argonaut était un navire de la classe Diadem de croiseur protégé de la Royal Navy britannique. Elle a été posée en 1898 et mise en service sur la station chinoise en 1900. À partir de 1906, elle a servi dans la Home Fleet et pendant la Première Guerre mondiale, elle a servi dans l'Atlantique. Il fut converti en navire-hôpital en 1915, et vendu pour démolition en 1920.
HMS Argonaut_(61)/HMS Argonaut (61):
Le HMS Argonaut était un croiseur de classe Dido de la Royal Navy britannique qui a été en service actif pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit au chantier naval Cammell Laird, Birkenhead, l'Argonaut a été construit en 1939, lancé en septembre 1941 et officiellement mis en service le 8 août 1942. Il a été mis en service en Méditerranée en 1942 et a été gravement endommagé le 14 décembre. Après avoir été réparée, elle a participé à l'opération Overlord, au débarquement de Normandie et à l'opération Dragoon, l'invasion du sud de la France, avant de servir de navire amiral du groupe de transporteurs d'escorte. Après la guerre, il a été désarmé et mis au rebut en 1955.
HMS Argonaut_(F56)/HMS Argonaut (F56):
Le HMS Argonaut (F56) était une frégate de classe Leander qui a servi dans la Royal Navy de 1967 à 1993. Elle a pris part à la guerre des Malouines en 1982, subissant des dommages et des pertes au combat.
HMS Argus/HMS Argus :
Neuf navires de la Royal Navy et un de la Royal Fleet Auxiliary ont été nommés Argus, du nom d'Argus, le géant aux cent yeux de la mythologie : le HMS Argus (1799) était un sloop de 10 canons, à l'origine un corsaire français, capturé en 1799 et démantelé en 1811. Le HMS Argus devait être un cinquième rang de 36 canons. Elle fut commandée en 1812, mais annulée la même année. Le HMS Argus (1813) était un sloop de classe Cruizer de 18 canons lancé en 1813 et vendu en 1827. La vente a ensuite été annulée et il a été revendu en 1828. Le HMS Argus devait être un sloop de 18 canons. Elle a été déposée en 1831, mais annulée plus tard cette année-là. Le HMS Argus (1849) était un sloop à aubes à coque en bois lancé en 1849 et démantelé en 1881. Le HMS Argus (1851) était un navire de garde-côtes lancé en 1851, rebaptisé HMS Amelia en 1872 et HMS Fanny en 1889. 1899, utilisé comme navire de défense à flèche à partir de 1902 et vendu en 1907. Le HMS Argus était un navire de garde-côtes lancé en 1864 sous le nom de HMS Imogene. Elle a été rebaptisée HMS Argus en 1884 et a été vendue en 1903. HMS Argus (1904) était un navire de garde-côtes lancé en 1904, rebaptisé HMS Argon en 1918 et vendu en 1920. Rebaptisé Peninnis et exploité par la Isles of Scilly Steamship Company de 1920 à 1926. Rebaptisé Riduna et vendu à la Alderney Steam Packet Company en 1926. Envoyé pour démolition à Plymouth en 1931. Le HMS Argus (I49) était un porte-avions, à l'origine établi comme le paquebot italien Conte Rosso. Elle a été achetée en 1916 et lancée en 1917. Elle était en service portuaire à partir de 1944 et a été vendue pour démolition en 1946 RFA Argus (A135) est un navire de formation aéronautique auxiliaire de la Royal Fleet et de réception des blessés principaux, auparavant le porte-conteneurs MV Contender Bezant , lancé en 1981. Il a été acheté en 1984 et rebaptisé RFA Argus en 1987. Il est actuellement en service.
HMS Argus_(1799)/HMS Argus (1799):
Le HMS Argus a été lancé en 1798 à Bordeaux sous le nom d'Argus. Elle est devenue un corsaire que la Royal Navy britannique (RN) a capturé en 1799. Elle a servi d'avril 1803 jusqu'à ce qu'elle soit démantelée en avril 1811.
HMS Argus_(1904)/HMS Argus (1904):
Le HMS Argus était un navire à vapeur qui a été construit en Écosse en 1904 en tant que cotre et navire de protection des pêches pour la Garde côtière de Sa Majesté, et a ensuite servi dans la Royal Navy sous le nom de HMS Argon. Après la Première Guerre mondiale, il a été converti en ferry pour passagers, desservant d'abord les îles Scilly sous le nom de Peninnis, puis les îles anglo-normandes sous le nom de Riduna. Elle a été ferraillée en Angleterre en 1932.
HMS Argus_(I49)/HMS Argus (I49):
Le HMS Argus était un porte-avions britannique qui a servi dans la Royal Navy de 1918 à 1944. Elle a été convertie à partir d'un paquebot qui était en construction lorsque la Première Guerre mondiale a commencé et est devenue le premier exemple du modèle standard de porte-avions, avec un poste de pilotage pleine longueur qui permettait aux avions à roues de décoller et d'atterrir. Après sa mise en service, le navire a été impliqué pendant plusieurs années dans le développement de la conception optimale pour d'autres porte-avions. Argus a également évalué divers types d'engins d'arrêt, les procédures générales nécessaires pour faire fonctionner un certain nombre d'aéronefs de concert et les tactiques de la flotte. Le navire était trop lourd tel qu'il avait été construit à l'origine et a dû être modifié pour améliorer sa stabilité au milieu des années 1920. Elle passa un bref déploiement sur la China Station à la fin des années 1920 avant d'être mise en réserve pour des raisons budgétaires. L'Argus a été remis en service et partiellement modernisé peu de temps avant la Seconde Guerre mondiale et a servi de navire-école pour la pratique de l'appontage jusqu'en juin 1940. Le mois suivant, il a effectué le premier de ses nombreux voyages en ferry vers la Méditerranée occidentale pour faire voler des combattants vers Malte ; elle a été largement occupée par cette tâche pendant les deux années suivantes. Le navire a également livré des avions à Mourmansk en Russie, à Takoradi sur la Gold Coast et à Reykjavík en Islande. En 1942, la Royal Navy était très à court de porte-avions et l'Argus a été pressé de servir en première ligne malgré son manque de vitesse et d'armement. En juin, elle a participé à l' opération Harpoon , assurant la couverture aérienne du convoi à destination de Malte. En novembre, le navire a fourni une couverture aérienne lors de l' opération Torch , l'invasion de l'Afrique du Nord française, et a été légèrement endommagé par une bombe. Après son retour au Royaume-Uni pour des réparations, l'Argus a de nouveau été utilisé pour la pratique de l'appontage jusqu'à la fin septembre 1944. En décembre, il est devenu un navire d'hébergement et a été répertorié pour élimination à la mi-1946. Argus a été vendu à la fin de 1946 et mis au rebut l'année suivante.
HMS Argyll / HMS Argyll :
Plusieurs navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Argyll d'après la région d'Argyll en Écosse. Sa devise est ne obliviscaris (pour ne pas oublier). Le HMS Argyll (1722), un navire de ligne de quatrième rang de 50 canons, lancé en 1650 sous le nom de President de 38 canons, rebaptisé HMS Bonaventure en 1660, reconstruit quatre fois et rebaptisé HMS Argyll en 1715. Il fut coulé en 1748 sous le nom de un brise-lames. Le HMS Argyll (1904), un croiseur blindé de classe Devonshire mis en service en 1905. Il s'échoua sur le Bell Rock à la tête des Firths of Forth et Tay en 1915. Le HMS Argyll (F231), une frégate de classe Duke de type 23 commandée en mai 1991. Elle a été impliquée dans un certain nombre de déploiements, le plus réussi pendant la guerre civile sierra-léonaise en 2000, y compris l'opération Barras et l'opération Telic IV dans le golfe Persique de février à août 2005.
HMS Argyll_(1904)/HMS Argyll (1904):
Le HMS Argyll était l'un des six croiseurs blindés de la classe Devonshire construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle. Elle a été affectée au 1er escadron de croiseurs de la flotte de la Manche à la fin et a été transférée au 5e escadron de croiseurs de la flotte de l'Atlantique en 1909. Deux ans plus tard, elle a été détachée pour escorter le yacht royal lors du voyage du roi George V en Inde britannique. Argyll a été affecté au 3e escadron de croiseurs de la deuxième flotte de réserve en 1913. Lors de la mobilisation au milieu de 1914, son escadron a été affecté à la grande flotte ; Argyll n'a pas vu de combat avant de s'échouer et de faire naufrage en octobre 1915. Son équipage a été secouru sans perte et l'épave a ensuite été récupérée avant d'être démolie. Néanmoins, il reste plongable.
HMS Argyll_(F231)/HMS Argyll (F231):
Le troisième et actuel HMS Argyll est une frégate de classe Duke de type 23. Elle est actuellement la plus ancienne frégate de type 23 en service dans la Royal Navy. Comme toute sa classe, elle porte le nom d'un duché britannique, en l'occurrence celui d'Argyll. Le HMS Argyll a été construit en mars 1987 par Yarrow Shipbuilders à Glasgow et lancé en 1989 par Lady Wendy Levene, parrainé par la Worshipful Company of Paviors. Elle a été mise en service en mai 1991. Argyll est actuellement basée au HMNB Devonport. Argyll est le premier Type 23 à être équipé du nouveau système de missiles Sea Ceptor. Elle devait être retirée du service en 2023. Cependant, en 2021, dans une réponse écrite fournie au Comité de défense restreint de la Chambre des communes, le premier Sea Lord, l'amiral Tony Radakin, a suggéré que les anciennes frégates de type 23 seraient maintenues en service plus longtemps que prévu afin de s'assurer que le nombre total d'escortes ne tombe pas en dessous de 17 navires (6 destroyers et 11 frégates) et commence à dépasser 19 escortes à partir de 2026. Si cela est confirmé, cela signifierait que les anciennes frégates de type 23, telles que l'Argyll, verraient leur durée de vie prévue considérablement prolongée.
HMS Ariadne/HMS Ariadne :
Huit navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Ariadne, du nom de la déesse grecque : HMS Ariadne (1776) était un navire de poste de 20 canons lancé en 1776. Il affronta l'USS Alfred en 1778 et força la reddition d'Alfred. Ariadne a été reconstruite en 1792 pour transporter 24 canons et a été vendue en 1814. HMS Ariadne (1805) était un bateau-conseil acheté en 1805. Elle a été rebaptisée HMS Dove plus tard cette année-là et HMS Flight en 1806. Elle a sombré en 1806. HMS Ariadne (1816) était un autre navire de poste de 20 canons lancé en 1816. Elle a été convertie en coque de charbon en 1837 et a été vendue en 1841. Le HMS Ariadne (1839) était un sloop indien à aubes en fer lancé en 1839 qui a sombré en 1842. HMS Ariadne (1859) était une frégate à vis en bois lancée en 1859. Elle est devenue une partie de l'établissement à terre HMS Vernon en 1884, et a été rebaptisée HMS Actaeon en 1905. Elle a finalement été vendue en 1922. HMS Ariadne (1898) était une classe Diadem croiseur lancé en 1898, converti en minelayer en 1917 et torpillé et coulé plus tard cette année-là. Le HMS Ariadne (M65) était un minelayer de classe Abdiel lancé en 1943 et vendu pour démolition en 1965. Le HMS Ariadne (F72) était une frégate de classe Leander lancée en 1971. Elle a été vendue à la marine chilienne en 1992 et rebaptisée General Baquedano. Elle a été désarmée en 1998 et coulée comme cible en 2004.
HMS Ariane_(1805)/HMS Ariane (1805) :
Le HMS Ariadne a été lancé à Cowes en 1803 en tant que navire civil Ariadne. La Royal Navy l'a acheté en juillet 1805 comme bateau-conseil et l'a commandé sous le lieutenant John Wells. Il l'a renommé HMS Dove plus tard cette année-là, puis en 1806 a renommé son HMS Flight. En septembre 1806, Flight disparut dans la Manche et fut présumé avoir sombré avec la perte de toutes les mains.
HMS Ariane_(1816)/HMS Ariane (1816) :
Le HMS Ariadne était un navire de poste de sixième rang de classe Hermès de 20 canons construit pour la Royal Navy dans les années 1810. Le navire a été achevé en 1816, modifié au début des années 1820 et n'est entré en service qu'en 1823. Ariadne a été affecté à la station du cap de Bonne-Espérance, suivi d'un passage en mer Méditerranée. Le navire de poste a été mis hors service en 1828, transformé en carcasse de charbon et vendu à la ferraille en 1841.
HMS Ariadne_(1859)/HMS Ariadne (1859):
Le HMS Ariadne était une frégate à vis Walker de 26 canons de la Royal Navy en service de 1859 à 1873. Après sa mise hors service en 1873, elle devint une station côtière de 1884 à 1905 et une carcasse d'entraînement de 1905 à 1922.
HMS Ariane_(1898)/HMS Ariane (1898) :
Le HMS Ariadne était un croiseur protégé de classe Diadem de la Royal Navy , qui a été lancé en 1898. En mars 1913, il a été converti en navire-école de chauffeurs et en 1917 a été converti en minelayer et affecté au commandement Nore . Il a été torpillé et coulé au large de Beachy Head par le sous-marin allemand UC-65 (Otto Steinbrinck) le 26 juillet 1917.
HMS Ariane_(F72)/HMS Ariane (F72) :
Le HMS Ariadne était une frégate de classe Leander de la Royal Navy. Il a été lancé en 1971, a été vendu au Chili en 1992 et coulé comme carcasse cible en 2004.
HMS Ariane_(M65)/HMS Ariane (M65) :
Le HMS Ariadne était un minelayer de classe Abdiel de la Royal Navy. Il a été construit par Alexander Stephen and Sons de Glasgow, en Écosse. Il est mis en chantier le 15 novembre 1941, lancé le 16 février 1943 et mis en service le 9 octobre 1943.
HMS Ariel/HMS Ariel :
Neuf navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Ariel, peut-être d'après l'archange Ariel dans le mysticisme judéo-chrétien, mais certainement influencé par "l'esprit aérien" de Shakespeare du même nom : HMS Ariel (1777), un sixième rang de 20 canons lancé en 1777, capturé par le navire français Amazone en 1779 et prêté aux Américains sous le nom d'USS Ariel jusqu'en 1781. Il fut perdu en 1793. HMS Ariel (1781), un sloop de 16 canons lancé en 1781. désarmé en 1792, offert à vendre en 1795, et vendu en 1802. HMS Ariel (1806), un sloop de 18 canons lancé en 1806 et vendu en 1816. HMS Ariel (1820), un brick-sloop de classe Cherokee lancé en 1820 et fait naufrage en 1828 sur L'île de Sable. Elle était devenue un paquet de la poste en 1826, naviguant de Falmouth. Cornouailles. Le 10 novembre 1828, elle quitta Falmouth sous le commandement du lieutenant John Figg (RN). En décembre, une goélette l'a vu au large de l'île de Sable mais n'a pas pu l'avertir et on a cru qu'il avait fait naufrage quelques heures plus tard. Tous à bord d'Ariel sont morts. HMS Ariel (1837), un paquet de pagaies en bois lancé en 1822 et transféré à la Marine depuis le General Post Office en 1837, où il avait été nommé Arrow. Elle a été revendue au service commercial en 1850. HMS Ariel (1854), un sloop à vis à bois lancé en 1854 et vendu en 1865. HMS Ariel (1873), une canonnière de deuxième classe lancée en 1873, transférée aux garde-côtes en 1877 et vendue en 1889. HMS Ariel (1897), un destroyer de classe D lancé en 1897 et fait naufrage en 1907 à Malte. Le HMS Ariel (1911), un destroyer de classe Acheron lancé en 1911 et coulé en 1918 en mer du Nord. Ariel a également été le nom d'un établissement d'entraînement naval à terre : le HMS Ariel était un établissement d'entraînement établi à Warrington en 1942, puis déplacé à Worthy Down en 1952. Il a déménagé au RNAS Lee-on-Solent, qui avait été nommé HMS Daedalus, mais a été rebaptisé Ariel en 1959. Il avait un site jumeau appelé Seafield Park. Le nom est revenu au HMS Daedalus en 1965. Aussi : HCS Ariel, était un brick de 14 canons lancé à Bombay en 1809 pour la branche navale de la British East India Company. Elle a sombré le 12 mars 1820.
HMS Ariel_(1777)/HMS Ariel (1777):
Le HMS Ariel était un navire de poste de sixième rang de classe Sphinx de 20 canons de la Royal Navy. Les Français l'ont capturée en 1779, et elle a servi pendant la guerre d'indépendance américaine pour eux, et plus tard pour les Américains, avant de revenir sous contrôle français. Son équipage français a sabordé Ariel en 1793 pour empêcher les Britanniques de la reprendre.
HMS Ariel_(1897)/HMS Ariel (1897):
Le HMS Ariel était un destroyer à deux entonnoirs de 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1895 à 1896. Nommé d'après «l'esprit aéré» de Shakespeare, ou l'esprit biblique du même nom, il était le neuvième navire du nom à servir dans la Royal Navy. Elle a été lancée en 1897, a servi à Chatham et à Malte, et a fait naufrage dans une tempête en 1907.
HMS Ariel_(1911)/HMS Ariel (1911):
Le HMS Ariel était un destroyer de classe Acheron construit en 1911, qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et a coulé en 1918 après avoir heurté une mine. Nommé d'après «l'esprit aéré» de Shakespeare, ou l'esprit biblique du même nom, il était le dixième et dernier navire du nom à servir dans la Royal Navy.
HMS Ark_Royal/HMS Ark Royal :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Ark Royal : Ark Royal (1587), vaisseau amiral de la flotte anglaise lors de la campagne de l'Armada espagnole de 1588 HMS Ark Royal (1914), prévu comme cargo, construit comme porte-hydravions pendant la Première Guerre mondiale, rebaptisé Pegasus en 1934 HMS Ark Royal (91), porte-avions britannique lancé en 1937 qui participa à la Seconde Guerre mondiale et fut coulé par un U-boot en 1941 HMS Ark Royal (R09), un avion de classe Audacious porte-avions lancé en 1950, mis hors service en 1979 HMS Ark Royal (R07), un porte-avions de classe Invincible, lancé en 1981, mis hors service en 2011
HMS Ark_Royal_ (1914)/HMS Ark Royal (1914) :
Le HMS Ark Royal a été le premier navire conçu et construit comme porte-hydravions. Elle a été achetée par la Royal Navy en 1914 peu de temps après la pose de sa quille et le navire n'était que dans des cadres; cela a permis de modifier presque totalement la conception du navire pour accueillir les hydravions. Pendant la Première Guerre mondiale, l'Ark Royal a participé à la campagne de Gallipoli au début de 1915, avec ses avions effectuant des missions de reconnaissance aérienne et d'observation. Son avion a ensuite soutenu les troupes britanniques sur le front macédonien en 1916, avant de retourner aux Dardanelles pour servir de navire de dépôt pour tous les hydravions opérant dans la région. En janvier 1918, plusieurs de ses avions attaquèrent sans succès le croiseur de guerre allemand SMS Goeben lorsqu'il sortit des Dardanelles pour attaquer les navires alliés dans la région. Le navire a quitté la zone plus tard dans l'année pour soutenir les hydravions effectuant des patrouilles anti-sous-marines au-dessus du sud de la mer Égée. Après la fin de la guerre, l'Ark Royal a principalement servi de transport d'avions et de navire de dépôt pour ces avions à l'appui des opérations russes blanches et britanniques contre les bolcheviks dans les régions de la mer Caspienne et de la mer Noire pendant l'intervention alliée dans la guerre civile russe. Elle a également soutenu les avions de la Royal Air Force (RAF) au Somaliland britannique dans la campagne contre Darawiish de Diiriye Guure et Mohammed Abdullah Hassan en 1920. Plus tard cette année-là, le navire a été placé en réserve. L'Ark Royal a été chargé de transporter un escadron de la RAF vers les Dardanelles pendant la crise de Chanak en 1922. Il a été réduit à nouveau en réserve à son retour au Royaume-Uni l'année suivante. Le navire a été remis en service en 1930 pour servir de navire-école, pour les pilotes d'hydravions et pour évaluer les opérations et les techniques de catapulte des avions. Il est rebaptisé HMS Pegasus en 1934, libérant le nom du porte-avions commandé cette année-là, et continue à servir de navire-école jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Affecté à la Home Fleet au début de la guerre , il a assumé des tâches de transport d'avions, en plus de ses fonctions d'entraînement, jusqu'à ce qu'il soit modifié pour servir de prototype de catapulte de chasse à la fin de 1940. Ce type de navire était destiné à défendre les convois contre les attaques des navires maritimes à longue portée allemands. patrouiller les bombardiers en lançant des chasseurs via leur catapulte pour fournir une couverture aérienne au convoi. Pegasus a servi dans ce rôle jusqu'au milieu de 1941, date à laquelle il est revenu à ses fonctions précédentes de navire-école. Cela a duré jusqu'au début de 1944, date à laquelle il est devenu un navire de caserne. Le navire a été vendu à la fin de 1946 et sa conversion en navire marchand a commencé l'année suivante. Cependant, le propriétaire a manqué d'argent pendant le processus et Anita I, comme elle avait été rebaptisée, a été saisie par ses créanciers en 1949 et vendue à la ferraille. Elle n'a été rompue qu'à la fin de 1950.
HMS Ark_Royal_(91)/HMS Ark Royal (91) :
Le HMS Ark Royal (fanion numéro 91) était un porte-avions de la Royal Navy qui a été exploité pendant la Seconde Guerre mondiale. Conçu en 1934 pour s'adapter aux restrictions du traité naval de Washington, l'Ark Royal a été construit par Cammell Laird à Birkenhead, en Angleterre, et achevé en novembre 1938. Sa conception différait des porte-avions précédents. Ark Royal a été le premier navire sur lequel les hangars et le poste de pilotage faisaient partie intégrante de la coque, au lieu d'un ajout ou d'une partie de la superstructure. Conçu pour transporter un grand nombre d'avions, il possédait deux niveaux de pont de hangar. Elle a été utilisée pendant une période qui a vu pour la première fois l'utilisation intensive de la puissance aérienne navale; plusieurs tactiques de transport ont été développées et affinées à bord de l'Ark Royal. Ark Royal a opéré dans certains des théâtres navals les plus actifs de la Seconde Guerre mondiale. Elle a été impliquée dans les premières tueries aériennes de U-boot de la guerre, les opérations au large de la Norvège, la recherche du cuirassé allemand Bismarck et les convois de Malte. L'Ark Royal a survécu à plusieurs quasi-accidents et s'est forgé une réputation de "navire porte-bonheur". Il est torpillé le 13 novembre 1941 par le sous-marin allemand U-81 et coule le lendemain. L'un de ses 1 488 membres d'équipage a été tué. Son naufrage a fait l'objet de plusieurs enquêtes, les enquêteurs désireux de savoir comment le porte-avions a été perdu malgré les efforts pour sauver le navire et le remorquer jusqu'à la base navale de Gibraltar. Ils ont constaté que plusieurs défauts de conception ont contribué à la perte, qui ont été corrigés dans les nouveaux transporteurs britanniques. L'épave a été découverte en décembre 2002 par une société américaine d'études sous-marines utilisant un sonar monté sur un véhicule sous-marin autonome, sous contrat avec la BBC pour le tournage d'un documentaire sur le navire, à une profondeur d'environ 3 300 pieds (1 000 m) et environ 30 miles nautiques (56 km; 35 mi) de Gibraltar.
HMS Ark_Royal_(R07)/HMS Ark Royal (R07) :
Le HMS Ark Royal était un porte-avions léger et ancien navire amiral de la Royal Navy. Elle était le troisième et dernier navire de la classe Invincible. Elle a été construite par Swan Hunter sur la rivière Tyne et lancée par eux en 1981. Ark Royal a été baptisé par la reine Elizabeth la reine mère. Il a suivi les navires jumeaux HMS Invincible et HMS Illustrious en service en 1985. Affectueusement connu sous le nom de The Mighty Ark, il est le cinquième navire de la Royal Navy à avoir porté le nom du navire amiral de 1587 qui a vaincu l'Armada espagnole en 1588. À l'origine destiné à être nommé Indomptable pour correspondre au reste de la classe, cela a été changé en raison de la réaction du public à la perte du nom Ark Royal après la mise au rebut de l'ancien Ark Royal en 1980, après 30 ans de service. Légèrement plus grand que ses navires jumeaux, et avec une rampe de saut à ski plus raide, Ark Royal transportait l' avion à réaction de saut STOVL (décollage court et atterrissage vertical) Harrier , ainsi que divers hélicoptères. Avec un équipage de plus de 1 000 marins et aviateurs, elle a servi activement pendant la guerre de Bosnie des années 1990 et l'invasion de l'Irak en 2003. Initialement prévu pour être retiré en 2016, l'Ark Royal a plutôt été mis hors service le 11 mars 2011, dans le cadre de la partie restructuration de la marine de l'examen stratégique de défense et de sécurité de 2010. Après le démantèlement de l'Ark Royal, le HMS Albion l'a remplacée en tant que navire amiral de la Royal Navy. Ark Royal a été vendu à la ferraille à la société turque Leyal Ship Recycling et a quitté Portsmouth en mai 2013.
HMS Ark_Royal_(R09)/HMS Ark Royal (R09) :
Le HMS Ark Royal (R09) était un porte-avions de classe Audacious de la Royal Navy et, lorsqu'il a été mis hors service en 1979, il était le dernier porte-avions conventionnel à catapulte et à atterrissage arrêté de la Royal Navy. Il fut le premier porte-avions à être équipé d'un poste de pilotage incliné lors de sa mise en service ; son navire jumeau, le HMS Eagle , était le premier porte-avions à pont angulaire de la Royal Navy après modification en 1954. Ark Royal était le seul navire non américain à exploiter le McDonnell Douglas Phantom en mer.
HMS Arlingham / HMS Arlingham :
Le HMS Arlingham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Les noms de ces navires ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Ce dragueur de mines porte le nom d'Arlingham dans le Gloucestershire. En 1969, le HMS Arlingham a été percuté par un lancement des douanes espagnoles près de Gibraltar, qui a ensuite fait l'objet d'une plainte officielle.
HMS Armada / HMS Armada :
Le HMS Armada était le nom de deux navires de la Royal Navy britannique : le HMS Armada (1810) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1810 qui a participé à la guerre de 1812 et a été vendu en 1863. Le HMS Armada (D14) était un Destroyer de classe bataille lancé en 1943 et mis au rebut en 1965.
HMS Armada_(1810)/HMS Armada (1810):
Le HMS Armada était un navire de ligne de troisième rang de 74 canons de la Royal Navy, lancé en 1810. Il fut le premier navire à porter ce nom. Après une carrière relativement médiocre, l'Armada a été vendu hors de la marine en 1863 et démantelé au chantier de démolition de navires de Marshall à Plymouth.
HMS Armada_(D14)/HMS Armada (D14) :
Le HMS Armada était un destroyer de classe Battle de la Royal Navy (RN). Elle a été nommée en l'honneur de la victoire anglaise sur l'Armada espagnole en 1588. L'Armada a été construite par Hawthorn Leslie and Company sur la Tyne. Elle a été lancée le 9 décembre 1943 et mise en service le 2 juillet 1945.
HMS Arno_(1915)/HMS Arno (1915):
Le HMS Arno était un destroyer unique de la Royal Navy qui a servi et a été perdu pendant la Première Guerre mondiale. Elle était en construction à Gênes, en Italie, pour la marine portugaise amicale sous le nom de Liz en 1914 lorsqu'elle a été achetée par la Royal Navy pour servir en Méditerranée. Elle avait deux cheminées et mâts et quatre canons QF de 12 livres, expédiés de côté sur le gaillard d'avant, derrière la deuxième cheminée et sur le pont arrière. Bien que beaucoup plus petit et plus lent que ses contemporains britanniques, il était solidement construit et avait un haut franc-bord et un grand pont, ce qui en faisait un navire utile. Elle a été perdue au large des Dardanelles après une collision avec le destroyer de classe Acorn-/H Hope le 23 mars 1918.
HMS Arpha/HMS Arpha :
Arpha était un ferry de passagers de 602 GRT construit en 1900 sous le nom de Canterbury pour le chemin de fer du sud-est et de Chatham. Elle passa au Southern Railway le 1er janvier 1923. Elle fut vendue à WE Guinness en 1926 et rebaptisée Arpha. En 1938, il fut vendu à Sark Motorships Ltd, pour être réquisitionné par la Royal Navy en 1939. Après-guerre, il fut vendu à Compania Shell de Venezuela et rebaptisé Coriano. Après un nouveau changement de propriétaire, elle a été ferraillée en 1955.
HMS Arrogant/HMS Arrogant :
Six navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Arrogant, ou HMS Arrogante, tandis qu'un autre était prévu : le HMS Arrogant (1705) était un troisième taux de 60 canons capturé aux Français en 1705. Elle transportait des magasins navals entre Gibraltar et Port Mahon lors de son naufrage en 1709 ; il n'y a pas eu de survivants. Le HMS Arrogant (1761) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1761. Il a été utilisé comme navire de réception, carcasse et batterie flottante à Bombay à partir de 1804, et a été démantelé en 1810. Le HMS Arrogante était le canon français-brig Brave de six canons de 24 livres, lancé en 1793 et ​​rebaptisé Arrogante en mai 1795, que le HMS Jason captura aux Français en 1798. Il fut rebaptisé HMS Insolent plus tard en 1798 et fut vendu en 1818. Le HMS Arrogant (1810) était auparavant le navire civil, Ardaseer. L'amiral Drury l'a achetée en 1810 pour l'utiliser comme navire de guerre, mais l'a plutôt utilisée comme carcasse d'hôpital. Il a été vendu en 1842. Le HMS Arrogant (1848) était une frégate à vis à bois lancée en 1848 et vendue en 1867. Le HMS Arrogant (1896) était un croiseur de deuxième classe de classe Arrogant lancé en 1896. Il a été utilisé comme navire de dépôt à partir de 1911. et a été vendu en 1923. Le HMS Arrogant était un porte-avions de classe Centaur prévu, annulé en 1945.
HMS Arrogant_(1761)/HMS Arrogant (1761):
Le HMS Arrogant était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, construit en chêne Suffolk par John Barnard et lancé le 22 janvier 1761 à King's Yard Harwich. C'était le premier des navires de ligne de la classe Arrogant, conçu par Sir Thomas Slade.
HMS Arrogant_(1848)/HMS Arrogant (1848):
Le HMS Arrogant était une des premières frégates à vis à bois de la Royal Navy, lancée en 1848 et vendue en 1867. Au cours de la période 1848–1850, elle était commandée par le capitaine Robert FitzRoy. En 1854, Arrogant faisait partie de la flotte déployée dans la mer Baltique lors du déclenchement de la guerre de Crimée et servit dans ce théâtre jusqu'en 1855. Le 15 avril 1854, Arrogant était l'un des nombreux navires de la Royal Navy qui capturèrent le brick russe Patrioten . Trois membres de l'équipage du navire, le lieutenant John Bythesea, le capitaine de mât George Ingouville et le chauffeur William Johnstone ont remporté des Croix de Victoria. Bythesea et Johnstone ont gagné le leur après avoir débarqué dans l'un des bateaux du navire le 9 août 1854, intercepté des soldats russes transportant des sacs postaux, puis ont forcé les soldats à retourner au navire avec les sacs postaux. Ingouville a remporté son VC après avoir héroïquement sauvé le deuxième cutter d'Arrogant sous le feu nourri de l'ennemi au large de Viborg le 13 juillet 1855. Plus tard dans la guerre de Crimée, quatre navires de la Royal Navy - Arrogant, Cossack, Magicienne et Ruby - ont fait taire les batteries russes à un fort sur Gogland le 21 juillet 1855, tandis que la flotte anglo-française attaquait Sveaborg avant de rentrer chez elle. Arrogant a été retiré du service actif et équipé pour les fonctions de la Garde côtière en 1857. Il a été mis hors service en 1862 et a été vendu pour être démantelé en mars 1867.
Flèche HMS/Flèche HMS :
Sept navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Arrow, du nom du projectile : HMS Arrow (1796), un sloop de 20 canons lancé en 1796 que les frégates françaises Incorruptible et Hortense capturèrent près de Gibraltar le 4 février 1805 ; il coula le même jour le HMS Arrow (1805), un cutter de 14 canons lancé à Deptford Dockyard le 7 septembre 1805, et converti en brise-lames en mai 1815. Démantelé en mai 1828. Le HMS Arrow (1823), un 10-gun cutter lancé à Portsmouth le 14 mars 1823 et démantelé en janvier 1852. HMS Arrow (1854), un navire d'expédition à vis en bois de classe Arrow de 477 tonnes lancé à Leamouth le 26 juin 1854 et vendu le 19 mai 1862. HMS Arrow (1871 ), une canonnière en fer de classe Ant lancée à Greenwich le 22 avril 1871 et vendue le 1er mars 1922. Le HMS Arrow (H42), lancé en 1929, était un destroyer de classe A qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale et a été endommagé de façon irréparable à Alger port en 1944 lorsqu'un navire de munitions a explosé. La coque a été démolie en mai 1949. Le HMS Arrow (F173), lancé en 1974, était une frégate de type 21 qui a servi pendant la guerre des Malouines. Il a été vendu au Pakistan en 1994 et rebaptisé Khaibar. Le patrouilleur de 146 tonnes de la Royal Australian Navy HMAS Arrow (P 88) a été lancé le 17 février 1968 et a fait naufrage le 25 décembre 1974 à Darwin, en Australie, lors du cyclone Tracy.
HMS Flèche_(1796)/HMS Flèche (1796):
Le HMS Arrow était un sloop de guerre de la Royal Navy que l'Amirauté a acheté en 1796. Pendant les guerres de la Révolution française, il a participé à de nombreuses actions, dont une qui a permis à son équipage de se qualifier pour la Médaille du service général de la marine. Le 3 février 1805, elle et Acheron escortaient un convoi de Malte vers l'Angleterre lorsqu'ils rencontrèrent deux frégates françaises. Arrow et Acheron ont pu sauver la majorité des navires du convoi par leur résistance avant qu'ils ne soient obligés de frapper. Arrow a coulé presque immédiatement après sa reddition et Acheron a été si gravement endommagé que les Français l'ont brûlée.
Flèche HMS_(F173)/Flèche HMS (F173) :
Le HMS Arrow était une frégate de type 21 de la Royal Navy. Arrow a été actif pendant la guerre des Malouines de 1982, où il a fourni un soutien au tir naval (NGFS) et a sauvé la plupart des membres d'équipage survivants du HMS Sheffield. Elle a été vendue au Pakistan le 1er mars 1994 et rebaptisée PNS Khaibar.
Flèche HMS_(H42)/Flèche HMS (H42) :
Le HMS Arrow était un destroyer de classe A de la Royal Navy. Elle a servi pendant la Seconde Guerre mondiale avant d'être endommagée lors d'un incendie sur un navire de munitions et radiée en 1943.
HMS Artemis_(P449)/HMS Artemis (P449):
Le HMS Artemis (P449) était un sous-marin de classe Amphion de la Royal Navy, construit par Scotts Shipbuilding & Engineering Co. de Greenock et lancé le 28 août 1946. Le sous-marin a coulé lors du ravitaillement en carburant en 1971, a été renfloué et vendu pour démolition en 1972.
HMS Artful/HMS Artful :
Deux sous-marins de la Royal Navy ont été nommés HMS Artful : HMS Artful (P456), un sous-marin de classe Amphion lancé en 1947. HMS Artful (S121), un sous-marin de classe Astute lancé en 2014.
HMS Artful_(P456)/HMS Artful (P456) :
Le HMS Artful (P456), était un sous-marin de classe Amphion de la Royal Navy, construit par Scotts Shipbuilding and Engineering Company de Greenock et lancé le 22 mai 1944. En 1953, il a participé à la revue de la flotte pour célébrer le couronnement de la reine Elizabeth II. En 1955, elle fut la première de sa classe à être reconstruite et rationalisée. En 1966, elle a terminé un radoub et remis en service avec la Home Fleet. En 1967, elle a entrepris une tournée de l'escadron de la Home Fleet aux Antilles et plus tard cette année-là, elle a assisté aux Journées de la marine de Portsmouth.
HMS Artful_(S121)/HMS Artful (S121) :
Le HMS Artful est le troisième sous-marin nucléaire de la flotte de classe Astute de la Royal Navy britannique. C'est le deuxième sous-marin de la Royal Navy à porter ce nom. Artful a été commandé à Marconi Marine de GEC (maintenant BAE Systems Submarine Solutions) le 17 mars 1997 et a été construit à Barrow in Furness. Elle a été nommée le 20 septembre 2013, a été déployée hors du hall de construction du chantier naval le 16 mai 2014 et devait commencer les essais en mer au début de 2015. Artful a effectué sa première plongée réussie dans le bassin en octobre 2014 et a navigué le 13 août 2015 pour essais en mer. Artful a été remis à la Royal Navy le 14 décembre 2015 et mis en service le 18 mars 2016.
HMS Artifex_(F28)/HMS Artifex (F28):
Le HMS Artifex était un navire de réparation de la Royal Navy de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre froide. Lancé sous le nom de paquebot Cunard RMS Aurania, il a été réquisitionné au début de la guerre pour servir de croiseur marchand armé. Endommagé par un U-boot alors qu'il naviguait avec un convoi de l'Atlantique, il a été purement et simplement acheté et converti en atelier flottant, passant le reste de sa vie comme navire de soutien pour la marine.
HMS Artois / HMS Artois :
Deux navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Artois. Le nom est entré dans la marine avec la capture de la frégate française Artois : le HMS Artois (1780) était un cinquième rang de 40 canons capturé aux Français en 1780 et vendu en 1786. Le HMS Artois (1794) était un cinquième rang de 38 canons lancé en 1794 et fait naufrage en 1797.
HMS Artois_(1794)/HMS Artois (1794):
Le HMS Artois était une frégate de classe Artois de cinquième rang de la Royal Navy, conçue par Sir John Henslow et lancée en 1794 à Rotherhithe en tant que navire de tête de sa classe. Elle servit la majeure partie de sa carrière dans la Manche sous le commandement d'Edmund Nagle dans les escadrilles d'Edward Pellew et de John Borlase Warren, participant notamment à l'action du 21 octobre 1794 où elle captura la frégate de 44 canons La Révolutionnaire presque à lui seul. Elle a participé à un certain nombre d'autres actions et événements, y compris la tentative d'invasion de la France en 1795. L'Artois a continué à servir activement sur la côte de la France dans des rôles de blocus et de patrouille, prenant un grand nombre de navires comme prix, jusqu'à ce qu'elle soit détruite sans mort au large de l'île de Ré le 31 juillet 1797 alors qu'il tentait de reconnaître la rade de La Rochelle.
HMS Arun / HMS Arun :
Le HMS Arun est le nom de deux navires de la Royal Navy, nommés d'après le fleuve anglais Arun : le HMS Arun (1903), un destroyer de classe River construit par Cammell Laird, Birkenhead, lancé en 1903 et achevé plus tard cette année-là. Le navire est vendu à la ferraille en 1920. Le HMS Arun (M2014), dragueur de mines de la classe River, est lancé à Lowestoft en 1985. Le navire est vendu à la marine brésilienne en 1998, et rebaptisé successivement Hercules, Jose Bonifacio et Babitonga.
HMS Arun_(1903)/HMS Arun (1903):
Le HMS Arun était un destroyer de classe Laird Type River commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1902-1903. Nommé d'après la rivière Arun dans le sud de l'Angleterre, il fut le premier navire à porter ce nom dans la Royal Navy.
HMS Arundel / HMS Arundel :
Un certain nombre de navires de la Royal Navy ont été nommés Arundel, d'après la ville de Sussex, notamment - le HMS Arundel (1695), un cinquième taux HMS Arundel (1746), un sloop HMS Arundel (1776), un cotre non classé HMS Arundel (1800 ), un navire de ligne de classe Dublin HMS Arundel (1802), un navire de ligne de classe Medway
HMS Arundel_(1695)/HMS Arundel (1695):
Le HMS Arundel était un cinquième rang de 32 canons construit par Thomas Ellis de Shoreham en 1694/95. Après sa mise en service, elle a été utilisée comme escorte de convoi, protection commerciale et opérations de lutte contre la piraterie. Ses principaux domaines d'opération étaient les eaux irlandaises, la Manche et les escortes de convois vers Terre-Neuve et les Antilles. Elle a été vendue en juin 1713. Elle a été le premier navire à porter le nom d'Arundel dans la marine anglaise et royale.
HMS Ascension/HMS Ascension :
Le HMS Ascension (K502) était une frégate de classe Colony du Royaume-Uni qui a servi dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été initialement commandée par la marine américaine en tant que frégate de classe Tacoma USS Hargood (PF-74) et a été transférée à la Royal Navy avant son achèvement.
HMS Ascot/HMS Ascot :
Le HMS Ascot était un dragueur de mines de classe Racecourse de la Royal Navy. La classe Racecourse comprenait 32 sloops de déminage côtiers à roues à aubes. L'Ascot fut le dernier navire coulé lors de la Première Guerre mondiale le 10 novembre 1918, la veille de l'annonce de l'armistice. Elle a été torpillée par UB-67 au large des îles Farne. L'épave repose à une profondeur de 60 mètres (200 pieds), à 55°37′9.24″N 001°29′8.60″W.
HMS Ashanti/HMS Ashanti :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Ashanti en l'honneur du peuple Ashanti. Le HMS Ashanti (F51) était un destroyer de classe Tribal lancé en 1937 et vendu pour démolition en 1949. Le HMS Ashanti (F117) était une frégate de classe Tribal lancée en 1959. Elle a été utilisée comme cible en 1988.
HMS Ashanti_(F117)/HMS Ashanti (F117):
Le HMS Ashanti était une frégate de classe Tribal de la Royal Navy. Elle a été nommée d'après le peuple Ashanti, un groupe ethnique situé au Ghana. La frégate a été coulée comme cible en 1988. Ashanti a été construit par Yarrow, de Scotstoun, au coût de 5 315 000 £ et a été le premier navire de guerre de la Royal Navy à être équipé de moteurs combinés à vapeur et à gaz (COSAG). Elle a été lancée le 9 mars 1959 et mise en service le 23 novembre 1961.
HMS Ashanti_(F51)/HMS Ashanti (F51):
Le HMS Ashanti était un destroyer de classe Tribal de la Royal Navy. Suivant le style de ses navires jumeaux, il porte le nom d'un groupe ethnique, en l'occurrence le peuple Ashanti de la Gold Coast en Afrique de l'Ouest. Il a servi pendant la Seconde Guerre mondiale et a été démantelé en 1949. Il a été le premier des deux navires de la Royal Navy à porter le nom d'Ashanti.
HMS Asheldham/HMS Asheldham :
Le HMS Asheldham était l'un des 93 navires de la classe Ham de dragueurs de mines côtiers. Leurs noms ont tous été choisis parmi les villages se terminant par -ham. Le dragueur de mines a été nommé d'après Asheldham dans l'Essex. Le HMS Asheldham (Pennant numéro M2604) faisait partie de la première série de dragueurs de mines de classe Ham, avec une construction en bois composite et en aluminium. Il a été construit par Philip and Son de Dartmouth, Devon et a été achevé le 9 septembre 1953. Asheldham a fait partie du 232nd Mine Sweeper Squadron à Harwich dans l'Essex de 1954 à 1956, après quoi il a été mis en réserve. La classe Ham s'était avérée trop petite pour transporter des équipements de dragage de mines modernes et la plupart de la classe a été retirée de l'utilisation ou transférée à des rôles secondaires. Le navire a été transféré à la Royal Malayan Navy le 1er avril 1958, rebaptisé Sri Perlis. Après le transfert, le canon Bofors de 40 mm et l'équipement de dragage de mines de Sri Perlis ont été retirés et remplacés par trois canons Oerlikon de 20 mm, bien que l'équipement de dragage de mines ait été réaménagé plus tard, le navire conservant un seul canon Oerlikon.
HMS Asie/HMS Asie :
Cinq navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Asia, du nom du continent asiatique : le HMS Asia (1694) était un hulk acheté en 1694 et coula en 1701. Le HMS Asia (1764) était un troisième rang de 64 canons lancé en 1764 et démantelé en 1804. Le HMS Asia (1811) était un troisième rang de 74 canons lancé en 1811. Il fut rebaptisé HMS Alfred en 1819, réduit à 50 canons en 1828 et démantelé en 1865. Le HMS Asia (1824) était un 84 canons de second rang lancé en 1824. Il fut utilisé comme navire de garde à partir de 1858 et fut vendu en 1908. Le HMS Asia (1919) était un croiseur auxiliaire de la flottille britannique de la Caspienne de 1918 à 1919.
HMS Asia_(1764)/HMS Asia (1764) :
Le HMS Asia était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, construit par Thomas Bucknall et lancé le 3 mars 1764 au chantier naval de Portsmouth. Elle participa à la guerre d'indépendance américaine et à la prise de la Martinique en 1794. Elle fut démantelée en 1804.
HMS Asia_(1811)/HMS Asia (1811):
Le HMS Asia était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 2 décembre 1811 à Frindsbury.
HMS Asia_(1824)/HMS Asia (1824):
Le HMS Asia était un navire de seconde classe de 84 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 19 janvier 1824 à Bombay Dockyard. Elle était le vaisseau amiral de Codrington à la bataille de Navarin. Elle a servi dans la campagne de Syrie contre Mehemet Ali, en Méditerranée orientale, 1840-1841. En 1858, elle a été convertie pour servir de garde, et pendant plusieurs années, elle a été le vaisseau amiral de l'amiral-surintendant du chantier naval de Portsmouth. En 1908, elle a été vendue hors de la marine.
HMS Asp/HMS Asp :
Cinq navires de la Royal Navy britannique ont porté le nom de HMS Asp, du nom de l'Asp, qui dans l'Antiquité faisait référence à l'une des nombreuses espèces de serpents venimeux trouvées dans la région du Nil. Le HMS Asp (1797) était un gunbrig de classe Acute (ex-GB No.5), éliminé en 1803. Le HMS Asp (1808) était la corvette Serpent de la marine française, sous le commandement du lieutenant de vaisseau Paul de Lamanon, lorsque le HMS Acasta l'a capturée en 1808 au large de La Guaira, au Venezuela. Le contre-amiral l'honorable Sir Alexander Cochrane l'a nommé provisoirement Pert, mais comme il y avait déjà un brick HMS Pert, l'Amirauté l'a nommé HMS Asp. La Royal Navy l'a commandée comme sloop de 16 canons et s'en est débarrassée en 1814. Elle a ensuite effectué quatre voyages en tant que baleinier et a fait naufrage en décembre 1828 lors du cinquième voyage. Le HMS Asp (1826) était un cotre que la Royal Navy a acheté en 1826 et vendu en 1829. Le HMS Asp (1837) était un paquet de vapeur à aubes de 112 tonnes que l'Amirauté a acquis de la Poste en 1837 et s'est débarrassé en 1881. HMS Asp (1890) était un remorqueur en service 1891-1947
HMS Asp_(1797)/HMS Asp (1797):
Le HMS Asp était un gunbrig de classe Acute (ex-GB No.5), de la Royal Navy britannique. La marine s'en est débarrassée en 1803.
HMS Asphodèle/HMS Asphodèle :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Asphodel : HMS Asphodel (1915) un sloop de classe Arabis lancé en 1915 et vendu à la Royal Danish Navy en 1920 qui le renomma Fylla HMS Asphodel (K56), une corvette de classe Flower lancée en 1940 et perdu en 1944
HMS Asphodèle_(K56)/HMS Asphodèle (K56) :
Le HMS Asphodel était une corvette de classe Flower qui a servi dans la Royal Navy et a été construite par George Brown and Company en 1940. Elle porte le nom d'Asphodel. Mis en service en 1940 et coulé par le U-575 le 10 mars 1944.
HMS Aspirant_(W_134)/HMS Aspirant (W 134):
Le HMS Aspirant (W 134) était un remorqueur de la classe Favorite de la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.
HMS Assiduous_ (1823)/HMS Assiduous (1823) :
Le HMS Assiduous était l'ancien navire pirate Jackal, capturé en 1823. Le 24 juin 1824, Assiduous et le HMS Lion capturèrent une goélette pirate. Le lieutenant Richard Dowse a commandé Assiduous en novembre 1824. Après que le HMS Lion, un tender du HMS Carnation, ait capturé le navire négrier Relampago, Carnation, Union et Assiduous se sont lancés à la poursuite d'un autre négrier. Ils l'ont chassée à Cardinas (ou Cardanas). Là, les autorités espagnoles ont refusé d'autoriser les Britanniques à la saisir, malgré une inspection révélant qu'elle avait transporté des esclaves. Le navire était Magico et Union l'a finalement capturé en 1826. La marine a vendu Assiduous le 5 mai 1825.
Assistance HMS/Assistance HMS :
Onze navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Assistance : HMS Assistance (1650) était un navire de 50 canons lancé en 1650, reconstruit en 1699, 1712 et 1725, et coulé en 1746 comme brise-lames. Le HMS Assistance (1747) était un 50 canons de quatrième cadence lancé en 1747 et vendu en 1773. Le HMS Assistance (1771) était un transport lancé en 1771 et vendu en 1802. Le HMS Assistance (1781) était un 50 canons de quatrième cadence lancé en 1781 et fait naufrage en 1802. Le HMS Assistance était une carcasse de prison, lancée en 1769 sous le nom de HMS Royal Oak de 74 canons de troisième rang. Elle est devenue une carcasse de prison en 1796, a été rebaptisée HMS Assistance en 1805 et a été démantelée en 1815. HMS Assistance (1809) était un magasin lancé en 1809 à Deptford et vendu en 1821. HMS Assistance (1850) était un navire de découverte, anciennement le navire marchand Baboo. Elle a été achetée en 1850 et abandonnée dans l'Arctique en 1854. HMS Assistance (1855) était un magasin à vis acheté en 1855 et fait naufrage en 1860. HMS Assistance (1874) était un magasin à vis en fer lancé en 1874 et vendu en 1897. HMS Assistance (1900) était un navire de réparation acheté en 1900 et remis aux démolisseurs Ward en paiement partiel du RMS Majestic en 1937. Le HMS Assistance (F173) était un navire de réparation lancé en 1944 et transféré à la Royal Navy en prêt-bail. Elle a été renvoyée dans la marine américaine en 1946.
Assistance HMS_(1650)/Assistance HMS (1650) :
Le HMS Assistance était l'une des six frégates de quatrième rang de 40 canons, construites pour le Commonwealth d'Angleterre dans le cadre du programme 1650, après la restauration de la monarchie en 1660, elle fut incorporée à la marine du Royaume d'Angleterre. Pendant son temps dans la marine du Commonwealth, elle a participé à la première guerre anglo-néerlandaise en étant présente dans les batailles de Kentish Knock, Portland et The Gabbard. En Méditerranée, elle était présente à la bataille de Santa Cruz et au bombardement de Porto Farina. Pendant la seconde guerre anglo-néerlandaise, elle a participé à la bataille de Lowestoft, à la bataille de Vagen et au combat de la Saint-Jacques. Elle n'a pas participé aux actions de la flotte après cela. Elle a passé le reste de sa vie à subir plusieurs reconstructions et à sillonner les eaux en tant que croiseur protégeant le commerce britannique et projetant la souveraineté britannique. Après près de 95 ans de service, il a été coulé comme brise-lames à Sheerness à la fin de 1745. L'Assistance a été le premier navire nommé de la marine anglaise et royale.
Assistance HMS_(1747)/Assistance HMS (1747) :
Le HMS Assistance était un navire de quatrième rang de 50 canons de la ligne de la Royal Navy, construit dans un chantier privé sur la rivière Medway selon le projet spécifié par l'établissement de 1745, et lancé le 22 décembre 1747. L'assistance a servi jusqu'en 1773, date à laquelle elle a été vendu hors de la marine.
Assistance HMS_(1781)/Assistance HMS (1781) :
Le HMS Assistance était un quatrième rang de classe Portland de 50 canons de la Royal Navy. Il a été lancé pendant la guerre d'indépendance américaine et a passé la majeure partie de sa carrière à servir dans les eaux américaines, en particulier au large d'Halifax et de Terre-Neuve. L'assistance était le vaisseau amiral de plusieurs des commandants de la station. Elle était en service au début des guerres de la Révolution française et a fait naufrage au large de Dunkerque en 1801.
Assistance HMS_(1850)/Assistance HMS (1850) :
Le HMS Assistance était une barque de découverte de l'Arctique de la Royal Navy et le sixième navire à porter ce nom. Elle a commencé en 1834 en tant que navire marchand Acorn construit en Inde. Son nom a été changé en Baboo. Sous ce nom, elle a transporté des travailleurs contractuels entre Maurice et l'Inde, et des immigrants en Australie-Méridionale. La Royal Navy l'a acheté en 1850 et l'a nommé HMS Assistance. Assistance a participé à deux expéditions dans l'Arctique avant que son équipage ne l'abandonne dans les glaces en 1854.
Assistant HMS/Assistant HMS :
L'assistant était un brick de 110 tonnes, armé de quatre canons de 4 livres et de huit canons pivotants, et transportant un effectif de vingt-sept. Son commandant était le lieutenant Nathaniel Portlock.
Association HMS_(1697)/Association HMS (1697) :
L'Association était un navire de second ordre de 90 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé au chantier naval de Portsmouth en 1697. Elle a servi avec distinction lors de la prise de Gibraltar, et a été perdue en 1707 en s'échouant sur les îles Scilly dans le plus grand catastrophe maritime de l'époque. L'épave est une épave protégée gérée par Historic England.
HMS Assurance/HMS Assurance :
Six navires de la Royal Navy ont porté le nom d'Assurance. Un septième était prévu mais jamais achevé : le navire anglais Assurance (1559) était un galion lancé en 1559 sous le nom de Hope de 48 canons, reconstruit et renommé Assurance en 1604 et démantelé en 1645. Le HMS Assurance (1646) était un quatrième de 32 canons. -rate frégate lancée en 1646 et vendue en 1698. HMS Assurance (1702) était un navire de ligne de troisième rang de 66 canons, anciennement l'Assuré français construit en 1697, capturé en 1702 et démantelé en 1712. HMS Assurance ( 1747) était une frégate de cinquième rang de 44 canons lancée en 1747 et détruite en 1753. Le HMS Assurance (1780) était une frégate de cinquième rang de 44 canons lancée en 1780 et démolie en 1815. Le HMS Assurance (1856) était un canonnier à vis lancé en 1856 et vendu en 1870. Le HMS Assurance (1940) était un remorqueur de la flotte. La Royal Navy l'a fait équiper pour le service océanique et l'a ensuite utilisée pour remorquer des navires qui avaient subi des dommages lors d'attaques de torpilles allemandes. Assurance a fait naufrage le 18 octobre 1941 et se trouve toujours sur Bluick Rock au nord de Greencastle, Co. Donegal. Le HMS Assurance (P462) devait être un sous-marin de classe Amphion, commandé en 1945 mais annulé plus tard cette année-là.
HMS Assurance_(1646)/HMS Assurance (1646) :
Le HMS Assurance était un quatrième rang de 32 canons de la marine anglaise, construit par Peter Pett I à Deptford Dockyard et lancé en 1646. Elle était dans la force parlementaire pendant la guerre civile anglaise, puis la marine du Commonwealth et a été incorporée dans le Royal Marine après la restauration en 1660. Pendant son temps dans la marine du Commonwealth, elle a participé aux batailles de Douvres, Portland, Gabbard et Texel. Elle a sombré dans un coup de vent à Woolwich en 1660 et a été sauvée. Après la Restauration, elle participa à la bataille de Lowestoffe, au combat des quatre jours et au Texel (1673). Il a été réduit à un cinquième taux en 1690 avant d'être vendu en 1698. Assurance était le deuxième navire nommé puisqu'il était utilisé pour un galion de 48 canons nommé Hope lancé à Deptford en 1559, reconstruit et renommé Assurance en 1604 et brisé en 1645.
HMS Assurance_(1747)/HMS Assurance (1747) :
Le HMS Assurance était une frégate de cinquième rang de 44 canons de la Royal Navy, lancée en 1747. Elle a fait naufrage au large des Needles près de l'île de Wight, en Angleterre, en 1753, et est restée coincée sur le rocher assez longtemps pour que son équipage et ses passagers puissent s'échapper. .Le site du naufrage identifié aux Aiguilles contient les restes de deux épaves, supposées être l'Assurance et la Pomone. Il a été désigné en vertu de la loi sur la protection des épaves le 4 avril 1974 et est une épave protégée gérée par Historic England. La désignation indique la date du naufrage en 1738, bien que les recherches effectuées par John Bingeman (licencié de 1978) à partir des comptes rendus de la cour martiale indiquent que l'épave s'est produite en 1753. Le site de l'épave a été identifié par un résident de l'île de Wight, Derek Williams, qui devient le premier licencié. Il comprend des canons et d'autres objets métalliques du navire.
HMS Aster/HMS Aster :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Aster : HMS Aster (1915) était un sloop de classe Acacia lancé en 1915 et coulé en 1917 HMS Aster (K188) était une corvette de classe Flower, lancée en 1941 et vendue en 1946
HMS Astraea / HMS Astraea :
Six navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Astraea, HMS Astree ou HMS Astrea, d'après la figure d'Astraea dans la mythologie grecque : HMS Astraea (1739) était un magasin, ancien navire espagnol capturé en 1739. Il fut brûlé par accident en 1743. Le HMS Astraea (1781) était un cinquième rang de 32 canons lancé en 1781 et fait naufrage sur les récifs d'Anegada dans les îles Vierges en 1808. Le HMS Astraea (1810) était un cinquième rang de 36 canons lancé en 1810, sur le service portuaire de 1823 et démantelé en 1851. Le HMS Astree (1810) était un cinquième rang de 38 canons, ancien navire français capturé en 1810. Il a été rebaptisé HMS Pomone en 1811 et a été démantelé en 1816. Le HMS Astrea était une frégate à vis en bois commandé en 1861, mais annulé en 1863. Le HMS Astraea (1893) était un croiseur de classe Astraea lancé en 1893 et ​​vendu en 1920. Il fut ensuite revendu et finalement démantelé en Allemagne.
HMS Astraea_ (1781)/HMS Astraea (1781):
Le HMS Astraea (ou Astrea) était une frégate de classe active de cinquième rang de 32 canons de la Royal Navy. Fabian à E. Cowes l'a lancée en 1781, et elle a vu l'action dans la guerre d'indépendance américaine ainsi que pendant les guerres napoléoniennes. Elle est surtout connue pour sa capture de la plus grande frégate française Gloire lors d'une bataille le 10 avril 1795, alors qu'elle était sous le commandement du capitaine Lord Henry Paulet. Elle a fait naufrage le 23 mars 1808 au large d'Anegada dans les îles Vierges britanniques.
HMS Astraea_ (1810)/HMS Astraea (1810):
Le HMS Astraea (fréquemment orthographié HMS Astrea) était une frégate de classe Apollo de 36 canons de la Royal Navy, lancée en 1810 à Northam. Elle a participé à la bataille de Tamatave et à une action à un seul navire peu concluante avec la frégate française Etoile. Astrea a été démantelée en 1851.
HMS Astraea_ (1893)/HMS Astraea (1893):
Le HMS Astraea était un croiseur de deuxième classe de classe Astraea de la Royal Navy. Elle a été construite vers la fin du XIXe siècle et a survécu pour servir pendant la Première Guerre mondiale.
HMS astucieux/HMS astucieux :
Deux sous-marins de la Royal Navy ont été baptisés HMS Astute pour leurs caractéristiques d'astuce et de discernement. Le HMS Astute (P447), lancé en 1945, était un sous-marin de la classe Amphion. Elle a servi pendant la Seconde Guerre mondiale mais n'a jamais vu d'action contre un ennemi. Il a été démoli en 1970. Le HMS Astute (S119), établi en 2001 et lancé en 2007, est le bateau de tête de la classe Astute de sous-marins d'attaque à propulsion nucléaire. Elle a été mise en service dans la Royal Navy en 2010.
HMS Astute_(P447)/HMS Astute (P447):
Le HMS Astute (P447) était un sous-marin de la classe Amphion. Sa quille a été posée par Vickers à Barrow-in-Furness. Elle a été lancée en 1944 et mise en service en 1945. En 1953, elle a participé à la revue de la flotte pour célébrer le couronnement de la reine Elizabeth II. Astute a été démoli le 1er octobre 1970 à Dunston on Tyne.
HMS Astute_(S119)/HMS Astute (S119) :
Le HMS Astute est un sous-marin d'attaque à propulsion nucléaire opérationnel de la Royal Navy, le bateau de tête de sa classe. Astute est le deuxième sous-marin de la Royal Navy à être nommé d'après la caractéristique de la perspicacité et du discernement - le premier était l'Astute de classe Amphion de la Seconde Guerre mondiale. C'était le plus grand sous-marin d'attaque de l'histoire de la Royal Navy lors de sa mise en service en 2010.
HMS Atalante/HMS Atalante :
Huit navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Atalanta ou HMS Atalante d'après l'athlète de la mythologie grecque antique. Le HMS Atalanta (1775) était un sloop de 14 canons lancé en 1775, rebaptisé HMS Helena en 1801 et vendu en 1802. Le HMS Atalante (1797) était un sloop de 16 canons capturé aux Français en 1797 et détruit en 1807. HMS Atalante (1808) (ou Atalanta) était un sloop de 18 canons lancé en 1808 et fait naufrage en 1813. Le HMS Atalanta (1814) était à l'origine la lettre de la goélette de marque Siro, que le HMS Pelican captura en janvier 1814 et que la Royal Navy enregistra mais vendu apparemment avant de servir dans la Royal Navy, et que l'USS Wasp captura en septembre 1814. Le HMS Atalanta (1816) était un appel d'offres lancé en 1816 et transféré au service des douanes l'année suivante. Le HMS Atalanta (1847) était un brick de 16 canons lancé en 1847 et démantelé en 1868. Le HMS Atalanta était une frégate de 26 canons lancée en 1844 sous le nom de HMS Juno. Il est rebaptisé HMS Mariner en janvier 1878 puis HMS Atalanta deux semaines plus tard. Elle a disparu en 1880 alors qu'elle servait de navire-école et aurait sombré dans une tempête. HMS Atalanta (1915) yacht armé, fanion 020. A l'origine Lorena, en service naval du 5 juin 1915 au 21 février 1919.
HMS Atalante_(1775)/HMS Atalante (1775) :
Le HMS Atalanta était un sloop de 14 canons de la classe Swan, lancé le 12 août 1775. Il a servi pendant la guerre d'indépendance américaine. Le 28 mai 1781, Atlanta est engagé par le corsaire Alliance, dans lequel 24 membres d'équipage sont tués ou blessés. En mai 1782, sous le commandement de Brett, elle détruit un corsaire américain (6 canons, 25 hommes), alors sous le commandement d'Ayret, près du Cap d'Or. Des corsaires de Cumberland (dont Samuel Rogers) étaient à bord. Les corsaires se sont enfuis dans les bois en laissant leurs provisions, que le capitaine Brett a emmenées à Cumberland. Elle a également servi pendant la guerre de la Révolution française et a ensuite été rebaptisée HMS Helena en mars 1797 avant d'être vendue pour élimination en 1802.
HMS Atalanta_(1814)/HMS Atalanta (1814):
Le HMS Atalanta était la lettre américaine de la goélette de marque Siro, lancée en 1812, que les Britanniques ont capturée en 1814. Il n'y a aucune preuve qu'elle soit réellement entrée en service actif dans la Royal Navy. Elle était un brick marchand lorsque l'USS Wasp l'a capturée en septembre 1814 et l'a envoyée à Savannah comme prise, où elle a été condamnée et vendue.
HMS Atalante_(1797)/HMS Atalante (1797):
Le HMS Atalante était un sloop de 16 canons de la Royal Navy. Elle était autrefois l'Atalante française, capturée en 1797. Elle a servi avec les Britanniques pendant les guerres de la Révolution française et napoléoniennes, et a fait naufrage en 1807.
HMS Atalante_(1808)/HMS Atalante (1808):
Le HMS Atalante (ou Atalanta) était un sloop de guerre de 18 canons lancé en 1808 aux Bermudes. Elle a fait naufrage le 10 novembre 1813 à cause du brouillard au large d'Halifax, en Nouvelle-Écosse.
HMS Atheling / HMS Atheling :
Le HMS Atheling (D51) était un porte-avions d'escorte de classe Royal Navy Ruler de la Seconde Guerre mondiale. Il s'agissait d'un navire construit aux États-Unis, fourni en vertu d'un bail de prêt et renvoyé aux États-Unis à la fin des hostilités.
HMS Athene/HMS Athene :
Le HMS Athene était un avion de transport de la Royal Navy. C'était un marchand reconverti, réquisitionné par la Marine pendant la Seconde Guerre mondiale et revenu après sa fin. C'est le seul navire de la Royal Navy à porter le nom de la déesse grecque Athéna. Elle a rompu en 1963.
HMS Athénienne/HMS Athénienne :
Trois navires de la Royal Navy britannique ont été nommés HMS Athenienne, ou Athenian, ou Athenien : HMS Athenienne (1796) était un ancien corsaire français que la Marine française a mis en service en 1796 mais que les Britanniques ont capturé au large de la Barbade et mis en service plus tard cette année-là. avant de la vendre en 1802. Le HMS Athenienne (1800) était un navire que les Chevaliers de Malte ont construit mais que les Français ont capturé et lancé en 1798 sous le nom d'Athénien. Les Britanniques l'ont capturée en 1800 et l'ont mise en service en tant qu'Athénienne. Elle a fait naufrage en Méditerranée avec de lourdes pertes en vies humaines en octobre 1806. Le HMT Athenian était un chalutier réquisitionné pour être utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale.
HMS Athénienne_(1796)/HMS Athénienne (1796):
Le HMS Athenienne était un brick, probablement un corsaire français que la marine française réquisitionna vers avril 1796, mais que les Britanniques capturèrent au large de la Barbade et commandèrent plus tard cette année-là avant de la vendre en 1802. Le 3 mai 1796, le HMS Albacore captura la corvette française Athénienne au large de la Barbade. à 14°42′N 47°39′W après une longue chasse de 14 heures. Athénienne était armé de 14 canons et avait un équipage de 83 hommes sous le commandement du lieutenant de vaisseau Gervais. Elle avait jeté 10 de ses armes par-dessus bord pendant la poursuite. La Royal Navy l'a mis en service sous le nom de HMS Athénienne.
HMS Athénienne_(1800)/HMS Athénienne (1800) :
Le HMS Athenienne était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy. C'était l'ancien navire maltais San Giovanni , que les Français ont capturé sur les stocks en 1798 et lancé et mis en service sous le nom d' Athénien . La Royal Navy l'a capturée à ou avant la reddition de La Valette, le 4 septembre 1800, et l'a mise en service en tant qu'Athénienne. Elle a fait naufrage près de la Sicile, avec une grande perte de vie, en 1806.
HMS Atherstone/HMS Atherstone :
Trois navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Atherstone d'après la ville d'Atherstone dans le Warwickshire, ou après sa chasse : le HMS Atherstone (1916), lancé en 1916, était un dragueur de mines de classe Racecourse qui a servi pendant la Première Guerre mondiale. HMS Atherstone ( L05), lancé en 1939, était un destroyer de classe Hunt qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Le HMS Atherstone (M38), lancé en 1985, était un navire de lutte contre les mines de la classe Hunt.
HMS Atherstone_(1916)/HMS Atherstone (1916):
Le HMS Atherstone était un dragueur de mines de classe Racecourse de la Royal Navy. La classe Racecourse comprenait 32 sloops de déminage côtiers à roues à aubes.
HMS Atherstone_(L05)/HMS Atherstone (L05):
Le HMS Atherstone était un destroyer de classe Hunt de la Royal Navy. Il a été lancé fin 1939 comme le premier de sa classe mais s'est avéré instable et a dû subir d'importantes modifications avant d'entrer en service en mars 1940.
HMS Atherstone_(M38)/HMS Atherstone (M38):
Le HMS Atherstone était un navire de lutte contre les mines de classe Hunt de la Royal Navy, le troisième navire à porter ce nom. Construit par les constructeurs navals Vosper Thornycroft à Woolston, Southampton, il a été lancé le 1er mars 1986 par Amy Jarvis, l'épouse de Pat Jarvis, CB, contrôleur adjoint de la Marine au ministère de la Défense, et mis en service le 17 janvier 1987. Il a été le dixième navire de sa classe.
Athlète HMS_(W_150)/Athlète HMS (W 150) :
Le HMS Athlete (W 150) était un remorqueur de la classe Favorite de la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.
Atlas du HMS/Atlas du HMS :
Deux navires de la Royal Navy britannique ont été baptisés HMS Atlas : le HMS Atlas (1782), un navire de ligne de second rang lancé en 1782 et démantelé en 1821. Le HMS Atlas (1860), un navire de second rang de 91 canons navire lancé à Chatham Dockyard le 21 juillet 1860 mais gardé en réserve après ses essais à vapeur, et jamais mis en service. Prêté au Metropolitan Asylums Board en juillet 1881 et démantelé en 1904.
HMS Atlas_(1782)/HMS Atlas (1782):
Le HMS Atlas était un navire de second ordre de 98 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 13 février 1782. C'était un navire de ligne de la classe Duke construit à Chatham Dockyard par Nicholas Phillips.
HMS Atlas_(1860)/HMS Atlas (1860):
Le HMS Atlas était un navire de second rang de 91 canons qui n'a jamais été achevé et a passé tout son service en réserve ou en tant que navire-hôpital. Elle a été lancée en 1860 et prêtée au Metropolitan Asylums Board pour être utilisée comme navire-hôpital en 1881, et leur a été vendue en 1885. Atlas a servi jusqu'en 1904, date à laquelle elle a été vendue pour démolition.
Attaque HMS/Attaque HMS :
Trois navires et un établissement à terre de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Attack : Ships HMS Attack (1794) était un brick de 12 canons de classe Conquest lancé en 1794 et vendu en 1802. HMS Attack (1804) était un Archer -class gun-brig lancé en 1804 et capturé par des canonnières danoises au large d'Anholt en 1812. Le HMS Attack (1911) était un destroyer de classe Acheron lancé en 1911 et coulé en 1917. Établissements côtiers Le HMS Attack (établissement côtier) était une base des forces côtières à Portland, mis en service en 1941 et désarmé en 1945.
Attaque HMS_(1794)/Attaque HMS (1794) :
Le HMS Attack a été lancé en 1794 en tant que canonnière de classe Conquest pour la Royal Navy. Elle a eu une carrière sans incident et la Marine l'a vendue en 1802.
Attaque HMS_(1804)/Attaque HMS (1804) :
Le HMS Attack a été lancé en 1804 en tant que gunbrig de classe Archer. Les canonnières danoises ont capturé Attack en août 1812.
Attaque du HMS_(1911)/Attaque du HMS (1911) :
Le HMS Attack était un destroyer de classe Acheron construit en 1911, qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été coulé en 1917 en Méditerranée par un sous-marin allemand. Elle était le troisième navire du nom à servir dans la Royal Navy.
Attaquant HMS/Attaquant HMS :
Trois navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Attacker : le HMS Attacker (D02) était un porte-avions d'escorte de classe Bogue lancé en 1941. Transféré à la Royal Navy sous prêt-bail en 1942, rendu en 1946. Vendu deux fois pour un usage civil mais n'a pas échangé. Après la conversion a commencé à New York et s'est terminée à Gênes, a servi de 1958 à 1977 en tant que paquebot Fairsky et a été démantelé en 1980. Le HMS Attacker (1944) était un LST lancé en 1944 sous le nom de LST 3010. Il a été renommé HMS Attacker en 1947, transféré au ministère des transports de guerre en 1954 et rebaptisé Empire Cymric. Il a été démantelé en 1963. Le HMS Attacker (P281) était un patrouilleur de classe Attacker lancé en 1983. Il a été vendu au Liban en 1992 et rebaptisé Trablous.
Attaquant HMS_(D02)/Attaquant HMS (D02) :
Le HMS Attacker (D02) était un porte-avions d'escorte construit aux États-Unis qui a servi dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Converti d'un navire marchand en construction, il fut mis en service par la marine américaine le 30 septembre 1942, sous le nom d'USS Barnes (CVE-7), un porte-avions d'escorte de classe Bogue ; elle a été désarmée et transférée à la Royal Navy le même jour en vertu de l'accord de prêt-bail. L'attaquant a servi tout au long de la guerre, d'abord comme escorte de convoi lors de la bataille de l'Atlantique. Après une nouvelle conversion par la Royal Navy en octobre 1943, en porte-avions d'assaut, le navire fut actif en Méditerranée, et plus tard dans la guerre du Pacifique. Fin août 1945, l'attaquant assiste à la reddition japonaise de Penang, en Malaisie, dans le cadre de l'opération Jurist.
HMS attentif/HMS attentif :
Quatre navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Attentive, ainsi que deux établissements à terre : le HMS Attentive (1804) était un gunbrig de classe Archer de 12 canons, lancé en 1804 et démantelé en 1812. Le HMS Attentive était le brick américain Aimant capturé en 1812 que la Royal Navy a mis en service sous le nom de HMS Magnet, utilisé comme navire-prison à Halifax, en Nouvelle-Écosse, pendant la guerre de 1812, puis renommé HMS Attentive c. 1814. Attentif a servi de magasin jusqu'à ce qu'il soit démantelé en Grande-Bretagne en 1817. Le HMS Attentive (1904) était un croiseur scout de classe Adventure de la Royal Navy lancé en 1904 et vendu pour démolition en 1920. Le HMS Attentive II était le rivage base pour la patrouille de Douvres, et a été créé en 1914 et mis hors service le 31 octobre 1919. Le HMS Adder (1905) était un appel d'offres transféré du département de la guerre en 1905. Il a été rebaptisé HMS Attentive en 1919 et a été vendu en 1923. Le HMS Attentive était une base à terre établie le 1er septembre 1939 comme base de commandement de Portland.
HMS Attentif_(1804)/HMS Attentif (1804) :
Le HMS Attentive était un brick de classe Archer de la Royal Navy, lancé en 1804. Il captura un petit corsaire et participa à d'autres captures dans les îles sous le vent avant de retourner en Grande-Bretagne, où il fut démantelé en 1812.
HMS Attentif_(1904)/HMS Attentif (1904):
Le HMS Attentive était l'un des deux croiseurs éclaireurs de classe Adventure construits pour la Royal Navy au cours de la première décennie du 20e siècle. Achevé en 1905, le navire a été placé en réserve jusqu'à sa mise en service en 1907 dans le cadre de la Home Fleet. Elle a ensuite passé les sept années suivantes à passer et quitter le service actif dans les eaux britanniques. Le navire a coulé un destroyer et en a endommagé deux autres lors de collisions. Attentive a été affecté à des tâches de défense côtière lorsque la Première Guerre mondiale a commencé en 1914 et a passé la majeure partie de la guerre affectée à la patrouille de Douvres. Elle a joué un rôle mineur dans le raid de Zeebrugge au début de 1918 et a ensuite été affectée à l'escorte de convois vers Gibraltar. Le navire a été envoyé en mer Blanche plus tard dans l'année pour soutenir l'intervention infructueuse de la Russie du Nord pendant la guerre civile russe. Attentive a payé fin 1918 et a été vendu à la ferraille en 1920.
HMS Aubrietia/HMS Aubrietia :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Aubrietia : HMS Aubrietia (1916) était un sloop de classe Aubrietia lancé en 1916 et vendu en 1922 HMS Aubrietia (K96) était une corvette de classe Flower, lancée en 1940 et vendue en 1946
HMS Aubrietia_ (1916)/HMS Aubrietia (1916):
Le HMS Aubrietia était l'un des 12 sloops de classe Aubrietia achevés pour la Royal Navy et a été lancé en 1916. Pendant la Première Guerre mondiale, il a fonctionné comme Q-Ship et a servi sous le nom de Q.13, prenant également les noms de Kai, Winton et Zébal. Aubrietia faisait partie de la 1ère flottille de sloop, basée à Queenstown et par la suite, de la 3ème flottille de sloop en mer du Nord. L'Aubrietia est vendue à la ferraille le 25 octobre 1922.
HMS Aubrietia_(K96)/HMS Aubrietia (K96):
Le HMS Aubrietia (K96) était une corvette de classe Flower construite pour la Royal Navy (RN) de 1941 à 1946. Elle était active comme escorte de convoi dans l'Atlantique et la Méditerranée. En mai 1941, Aubrietia a aperçu et chargé en profondeur le sous-marin allemand U-110, conduisant à sa capture et à la saisie d'une énigme navale allemande (machine à énigmes) et de son livre de codes Kurzsignale.
HMS Auckland/HMS Auckland :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Auckland : HMS Auckland (1840) était une frégate de Bombay lancée en 1840 HMS Auckland (L61) était un sloop de classe Egret, lancé en 1938 et coulé en 1941
HMS Auckland_(L61)/HMS Auckland (L61):
Le HMS Auckland (L61) était un sloop de classe Egret construit pour la Royal Navy britannique. Elle a été active pendant la Seconde Guerre mondiale et a été employée comme escorte de convoi et navire de guerre anti-sous-marine. Auckland a été coulé lors d'une attaque aérienne dans l'est de la Méditerranée en juin 1941.
HMS Audacieux/HMS Audacieux :
Plusieurs navires de la Royal Navy britannique ont été baptisés HMS Audacious. Le HMS Audacious (1785) était un troisième rang de 74 canons en service de 1785 à 1815. Le HMS Audacious (1869) était un cuirassé de classe Audacious, lancé en 1869, converti en navire de dépôt en 1902, plus tard nommé Fisgard puis Imperieuse, et vendu pour démolition en 1927. Le HMS Audacious (1912) était un cuirassé dreadnought de classe King George V, lancé en 1912 et coulé par une mine navale en octobre 1914. Le HMS Audacious a été lancé en 1897 sous le nom de cargo SS Montcalm et a changé plusieurs noms temps, devenant le HMS Audacious lorsqu'il était un navire de guerre factice entre 1914 et 1916, et le SS Polar Chief. HMS Audacious était un nom initial du porte-avions HMS Eagle, de la classe Audacious. Le navire a été rebaptisé HMS Eagle le 21 janvier 1946, deux mois avant son lancement le 19 mars 1946. Le HMS Audacious (S122) est un sous-marin de classe Astute, lancé le 28 avril 2017 et mis en service le 3 avril 2020.Un sloop de 14 canons que le HMS Magnanime capturé en France en 1798, Audacieux, a été mis en service dans la Royal Navy sous le nom de HMS Audacieux.
HMS Audacious_(1785)/HMS Audacious (1785):
Le HMS Audacious était un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 23 juillet 1785 à Rotherhithe. Elle fut le premier navire à porter ce nom. Elle faisait partie du groupe de navires qui ont démâté le Révolutionnaire à trois ponts français avant le Glorieux Premier Juin. Elle a également participé à la bataille du Nil , sous les ordres du capitaine Davidge Gould , où elle a engagé le navire français Conquérant et a aidé à forcer sa reddition. Elle est finalement démantelée en août 1815.
HMS Audacious_(1869)/HMS Audacious (1869):
Le HMS Audacious était le navire de tête des cuirassés de classe Audacious construits pour la Royal Navy à la fin des années 1860. Ils ont été conçus comme des cuirassés de deuxième classe pouvant être utilisés sur des stations étrangères et le navire a passé l'essentiel de sa carrière sur la station chinoise. Il a été mis hors service en 1894 et encombré en 1902 pour être utilisé comme navire-école. Le navire a été remorqué à Scapa Flow après le début de la Première Guerre mondiale pour être utilisé comme navire de réception, puis à Rosyth après la fin de la guerre. Audacious a été vendu à la ferraille en 1929.
HMS Audacious_(1912)/HMS Audacious (1912):
Le HMS Audacious était le quatrième et dernier cuirassé dreadnought de classe King George V construit pour la Royal Navy au début des années 1910. Après l'achèvement en 1913, elle a passé sa brève carrière affectée à la Home and Grand Fleets. Le navire a été coulé par une mine navale allemande au large de la côte nord du comté de Donegal, en Irlande, au début de la Première Guerre mondiale. Audacious a lentement inondé, permettant à tout son équipage d'être secouru et a finalement coulé après que les Britanniques aient été incapables de le remorquer jusqu'au rivage. Cependant, un sous-officier d'un croiseur à proximité a été tué par des éclats d'obus lorsqu'Audacious a ensuite explosé. Même si les touristes américains à bord de l'un des navires de sauvetage ont photographié et filmé le cuirassé en train de couler, l'Amirauté a interdit l'annonce de sa perte en Grande-Bretagne pour empêcher les Allemands de profiter de la Grande Flotte affaiblie. C'est le plus grand navire de guerre jamais coulé par des mines navales.
HMS Audacieux_(S122)/HMS Audacieux (S122) :
Le HMS Audacious est le quatrième sous-marin nucléaire de la flotte de classe Astute de la Royal Navy. Plusieurs anciens navires de la Royal Navy ont porté ce nom. Elle a été officiellement nommée le 16 décembre 2016 et a été lancée le 28 avril 2017. Audacious devait être remise en janvier 2021. Une réponse écrite parlementaire a déclaré qu'Audacious avait été mise en service le 3 avril 2020, mais sa cérémonie publique de mise en service a eu lieu le 23 Septembre 2021.
HMS Audacity/HMS Audacity :
Le HMS Audacity était un porte-avions d'escorte britannique de la Seconde Guerre mondiale et le premier du genre à servir dans la Royal Navy. Il s'agit à l'origine du navire marchand allemand Hannover, que les Britanniques capturent aux Antilles en mars 1940 et rebaptisent Sinbad, puis Empire Audacity. Elle a été convertie et mise en service en tant que HMS Empire Audacity, puis en tant que HMS Audacity. Elle a été torpillée et coulée par un sous-marin allemand à la fin de 1941.
HMS Augusta/HMS Augusta :
Huit navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Augusta ou HMS Auguste, tandis que deux autres étaient prévus : le HMS Auguste (1705) était un quatrième rang de 60 canons capturé aux Français en 1705. Il fit naufrage en 1716 lorsqu'il s'échoua à terre. sur l'île d'Anholt (Danemark) par gros temps. Le HMS Augusta (1736) était un quatrième taux de 60 canons lancé en 1736 et démantelé en 1765. Le HMS Augusta (1763) était un troisième taux de 64 canons lancé en 1763 et incendié en 1777. Le HMS Augusta (1771) était un yacht lancé en 1771. Elle fut rebaptisée HMS Princess Augusta en 1773 et vendue en 1818. Le HMS Augusta (1795) était une canonnière et une ancienne barge achetée en 1795 et en service jusqu'en 1801 au moins. Le HMS Augusta devait être un 74 canons troisième taux. Elle a été posée en 1806 mais a été annulée en 1809. Le HMS Augusta (1819) était une goélette, anciennement en service civil sous le nom de Policy. Elle a été achetée en 1819 et vendue en 1823. Le HMS Augusta (1853) était une goélette à deux canons lancée en 1853 et en service jusqu'en 1866 au moins. Le HMS Augusta devait être un dragueur de mines de classe Catherine. Elle devait être transférée à la Royal Navy en 1943 mais a été retenue par l'US Navy sous le nom d'USS Devastator.
HMS Augusta_(1736)/HMS Augusta (1736):
Le HMS Augusta était un navire de quatrième rang de 60 canons de la ligne de la Royal Navy, construit selon les propositions de 1733 de l'établissement de 1719 à Deptford Dockyard, et lancé le 1er juillet 1736.Augusta était actif dans les Caraïbes pendant les sept ans Guerre. Arthur Forrest devint le commandant du navire en 1757. Le 23 décembre 1757, elle aperçut un convoi français armé de 9 navires au large d'Haïti, déguisé sous des drapeaux néerlandais neutres. Le convoi, dirigé par le 32 canons Le Mars, a supposé à tort que l'Augusta était un navire de guerre hollandais. Forrest a tiré une bordée sur Le Mars qui a entraîné la reddition du navire, ainsi que la capitulation de l'ensemble du convoi. Forrest et Augusta ont capturé le navire français Pallas de 400 tonnes après une poursuite de 5 jours en octobre 1758. Le prix, chargé d'huile, de vin et d'autres marchandises, était évalué à plus de deux millions de livres.Augusta a servi jusqu'en 1765, date à laquelle elle a été Ce navire britannique a servi d'inspiration au constructeur naval danois Andreas Gerner pour la conception du navire de ligne de 50 canons HDMS Fyen. Le lieutenant principal A Gerner avait été impressionné par les qualités de navigation d'Augusta lors d'un voyage d'étude en Grande-Bretagne dans les années 1730.
HMS Augusta_(1763)/HMS Augusta (1763):
Le HMS Augusta était un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, lancé le 24 octobre 1763 à Rotherhithe.Après s'être échoué dans la rivière Delaware, l'Augusta s'est échoué et a été accidentellement détruit par un incendie le 22 octobre 1777 lors de la bataille de Banque Rouge.
HMS Auguste_(1705)/HMS Auguste (1705):
Le HMS Auguste était l'Auguste français de 54 canons construit à Brest en 1704 que les Britanniques capturèrent en 1705. Au cours de son bref service français, il captura deux hommes de guerre britanniques. Elle a fait naufrage en 1716.
HMS Augustus_(1796)/HMS Augustus (1796):
Le HMS Augustus (ou Augusta) était une barge à voile de la Tamise que la Royal Navy britannique a achetée en 1795 et utilisée comme canonnière de deux ou trois canons. Elle était sous le commandement du lieutenant James Scott lorsqu'elle fit naufrage à Plymouth le 7 juillet 1801. Les barges à voile avaient un équipage de 19 hommes, généralement sous le commandement d'un capitaine de voile. Elle avait trois commandants. En septembre 1796, MJ Yates la commanda. Il la commanda jusqu'en 1797. De 1798 à 1801, elle était sous le commandement de M. EK Foley. Le matin du 7 juillet 1801, Augustus, qui s'était couché dans le Cattewater, a été pesé pour Cawsand Bay. Alors qu'elle tournait dans Plymouth Sound, elle a raté ses séjours et s'est échouée à l'est de deux batteries de canons sous la Citadelle. Le HMS Fisgard a envoyé ses bateaux pour aider. Un lancement de chantier naval est également venu à côté. Des tentatives ont été faites pour faire partir Augustus, mais elles ont échoué et elle a commencé à se séparer. Son équipage et certains des magasins ont été sauvés. Le lendemain, les navires du chantier naval ont réussi à l'arracher et à le remorquer jusqu'au Cattewater, mais là, il a été déclaré naufrage.
HMS Auricula/HMS Auricula :
Deux navires de la Royal Navy ont été baptisés HMS Auricula : HMS Auricula (1917) un sloop de classe Anchusa lancé en 1917 et vendu en 1923 HMS Auricula (K12), une corvette de classe Flower lancée en 1940 et perdue en 1942 lors de la bataille de Madagascar.
HMS Auricula_(K12)/HMS Auricula (K12) :
Le HMS Auricula était une corvette de classe Flower qui a servi dans la Royal Navy et a été construite par George Brown and Company en 1940. Elle a été nommée d'après Auricula. Mis en service en 1941 et coulé par une mine le 6 mai 1942.
HMS Auriga_(P419)/HMS Auriga (P419):
Le HMS Auriga (P419/S69), était un sous-marin de classe Amphion de la Royal Navy, construit par Vickers Armstrong et lancé le 29 mars 1945.
HMS Aurochs_(P426)/HMS Aurochs (P426):
Le HMS Aurochs (P426/S26), était un sous-marin de classe Amphion de la Royal Navy, construit par Vickers Armstrong et lancé le 28 juillet 1945. Son homonyme était l'aurochs (Bos primigenius), un bœuf sauvage eurasien éteint ancestral du bétail domestique et souvent représenté dans l'art rupestre et l'héraldique.
HMS Aurora/HMS Aurora :
Dix navires de la Royal Navy ont été appelés HMS Aurora ou HMS Aurore, du nom de la déesse romaine de l'aube. Le HMS Aurora (1757) était un cinquième rang de 36 canons, anciennement l'Abenakise français. Elle a été capturée en 1757 et démantelée en 1763. Le HMS Aurora (1766) était un cinquième rang de 32 canons lancé en 1766, a navigué en septembre 1769 pour les Indes orientales, perdu sans laisser de trace, vraisemblablement à cause d'un incendie ou d'une tempête, dans l'océan Indien en Janvier 1770. Le HMS Aurora (1777) était un sixième rang de 28 canons lancé en 1777 et vendu en 1814. Le HMS Aurore (1793) était une frégate de 32 canons de la marine française remise aux Britanniques lors de la prise de Toulon en 1793. Elle est devenu un navire-prison en 1799 et a été démantelé en 1803. Le HMS Aurora (1814) était un cinquième rang de 38 canons, à l'origine la frégate française Clorinde. Il a été capturé en 1814 et démantelé en 1851. Le HMS Aurora (1861) était une frégate à vis en bois lancée en 1861 et démantelée en 1881. Le HMS Aurora (1887) était un croiseur blindé de classe Orlando lancé en 1887 et vendu en 1907. Le HMS Aurora (1913) était un croiseur léger de classe Arethusa lancé en 1913. Il fut brièvement transféré à la Marine royale du Canada en 1920 et démoli en 1927. Le HMS Aurora (12) était un croiseur léger de classe Arethusa lancé en 1936. Il a été vendu à la République de Chine en 1948, a été coulé en 1950 et récupéré en 1951, encombré puis mis au rebut en 1960. Le HMS Aurora (F10) était une frégate de classe Leander lancée en 1962 et démolie en 1990.
HMS Aurora_(12)/HMS Aurora (12) :
Le HMS Aurora était un croiseur léger de classe Arethusa de la Royal Navy. Elle a été construite par Portsmouth Dockyard, la quille étant posée le 27 juillet 1935. Elle a été lancée le 20 août 1936 et mise en service le 12 novembre 1937.
HMS Aurora_(1766)/HMS Aurora (1766):
Le HMS Aurora était une frégate de cinquième rang de 32 canons de la Royal Navy. Le navire a été construit à Chatham Dockyard et lancé le 13 janvier 1766. Il a ensuite été acheté et transféré à la Compagnie des Indes orientales en 1768. John Monkton a été enregistré comme servant sur elle avant septembre 1769 mais a été transféré sur un autre navire avant son dernier voyage. .
HMS Aurora_(1777)/HMS Aurora (1777):
Le HMS Aurora était une frégate de sixième rang de classe Enterprise de 28 canons de la Royal Navy, qui a servi pendant les guerres révolutionnaires américaines et françaises et les guerres napoléoniennes. Conçue pour transporter un effectif de 200 hommes, elle était armée d'une batterie principale de vingt-quatre canons de 9 livres. Lancée en juin 1777, elle fut mise en service le mois suivant et envoyée aux Antilles où elle fit partie d'un escadron sous le vice-amiral Clark Gayton, attaquant les intérêts maritimes américains dans la région. Le 13 janvier 1778, sous le commandement du capitaine Harmon Courter, elle captura le corsaire américain "St. Peter". Au début de 1794, l'Aurora faisait partie des navires britanniques aidant Sir David Dundas à capturer la ville de San Fiorenzo, en Corse. En janvier 1797, Aurora passa sous le commandement d'Henry Digby en Méditerranée et en novembre de l'année suivante, participa à la prise de Minorque. De retour aux Antilles en 1808, elle rejoint l'escadron de Charles Dashwood qui prend possession de la ville de Samaná en novembre et en juillet 1809, escorte une importante force sous Hugh Lyle Carmichael envoyée pour expulser les Français de la ville de Saint-Domingue. En décembre 1810, Aurora est désarmé, puis le 3 novembre 1814, il est vendu.
HMS Aurora_(1887)/HMS Aurora (1887):
Le HMS Aurora était l'un des sept croiseurs blindés de la classe Orlando construits pour la Royal Navy au milieu des années 1880. Le navire passa un bref moment en réserve avant d'être affecté à l'escadron de la Manche pendant deux ans en 1890. En 1893, l'Aurora devint un navire de la garde côtière en Irlande pendant deux ans avant d'être à nouveau placé en réserve. Le navire a été remis en service en 1899 pour servir sur la China Station et une partie de son équipage a participé à la bataille de Tientsin en 1900 pendant la rébellion des Boxers. Aurora rentra chez elle deux ans plus tard et fut de nouveau réduite à la réserve. Elle fut retirée du service en 1905 et vendue à la ferraille le 2 octobre 1907.
HMS Aurora_(1913)/HMS Aurora (1913):
Le HMS Aurora était un croiseur léger de classe Arethusa qui a servi pendant la Première Guerre mondiale avec la Royal Navy. Pendant la guerre, le croiseur participa à la bataille de Dogger Bank et fut membre de la Grande Flotte lorsque la flotte principale de la Marine impériale allemande se rendit en 1918. Après la guerre, l'Aurora fut mis en réserve et en 1920, le croiseur a été transféré à la Marine royale canadienne. Son service au sein de la Marine royale canadienne fut de courte durée, étant payé en 1922. Le croiseur fut vendu à la ferraille en 1927 et démantelé.
HMS Aurora_(F10)/HMS Aurora (F10):
Le HMS Aurora était une frégate de classe Leander de la Royal Navy (RN). Comme les autres navires de la classe, Aurora a été nommé d'après une figure de la mythologie, Aurora étant l'équivalent romain de la déesse grecque Eos.
HMS Australie_ (1886)/HMS Australie (1886) :
Le HMS Australia était l'un des sept croiseurs blindés de la classe Orlando construits pour la Royal Navy au milieu des années 1880. Elle a été affectée à la flotte méditerranéenne en 1889 et y est restée jusqu'en 1893, date à laquelle elle est rentrée chez elle. Le navire a été affecté à l'escadron de la Garde côtière pendant la décennie suivante avant d'être mis en réserve en 1903. L'Australie a été vendue à la ferraille en 1905.
HMS Automne_(1801)/HMS Automne (1801) :
Le HMS Autumn a été lancé à Shields en 1800 en tant que navire marchand. La Royal Navy l'a achetée en 1801. La Marine l'a vendue en 1815 et elle est revenue au service commercial. Elle a été perdue en 1818.
HMS Avenger/HMS Avenger :
Neuf navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Avenger : le HMS Avenger était un sloop de guerre lancé en 1778 sous le nom de HMS Lucifer, pompier à 8 canons. Il a été rebaptisé HMS Avenger lors de sa conversion en sloop en 1779 et a été vendu en 1783. Le HMS Avenger (1794) était un sloop de guerre de 16 canons, anciennement le Vengeur français. Elle a été capturée en 1794 et vendue en 1802. Le HMS Avenger (1803) était un sloop de guerre, auparavant le navire civil Elizabeth. Elle a été achetée en 1803 et a sombré plus tard cette année-là. Le HMS Avenger (1804) était un sloop de guerre de 18 canons, anciennement le charbonnier Thames. Elle a été achetée en 1804 et a fait naufrage en 1812. Le HMS Avenger (1845) était une frégate à aubes en bois lancée en 1845 et a fait naufrage au large de l'Afrique du Nord en 1847. Le HMS Avenger (1915) était un croiseur marchand armé torpillé et coulé le 14 juin 1917 par SM U-69. Le HMS Avenger (D14) était un porte-avions d'escorte de classe Avenger, établi comme navire marchand Rio Hudson mais converti et lancé en 1940. Il a été transféré à la Royal Navy en prêt-bail et a été coulé par le U-155 en 1942. HMS Avenger (LST 3011) était un Landing Ship, Tank lancé en 1945 sous le nom de LST 3011. Elle a été rebaptisée HMS Avenger en 1947 et a été vendue à la Royal Indian Navy en 1949, rebaptisée Magar en 1951. HMS Avenger (F185) était un Type 21 frégate lancée en 1975. Elle a combattu dans la guerre des Malouines et a été vendue au Pakistan en 1994 et rebaptisée Tippu Sultan.
HMS Avenger_(1794)/HMS Avenger (1794):
Le HMS Avenger était un sloop de 16 canons de la Royal Navy britannique. Auparavant, elle était le corsaire français Marseillaise puis la corvette navale Vengeur, que l'armée britannique a capturée lors de la bataille de la Martinique en 1794. L'Amirauté l'a vendue en 1802.
HMS Avenger_(1803)/HMS Avenger (1803):
Le HMS Avenger était un sloop de guerre, anciennement le navire civil Elizabeth, lancé en 1801 à Bridlington. La Royal Navy britannique l'a achetée en 1803 et l'a commandée en octobre 1803 sous le commandement du commandant Francis Snell. mais elle sombra à Heligoland Bight, au large de la Weser, le 5 décembre 1803 ; l'équipage a été sauvé. Avenger avait été posté au large des côtes allemandes pour bloquer l'Elbe. Il embarque un pilote qui procède, avec confiance, à le diriger vers le sud malgré des sondages indiquant une faible profondeur d'eau. Après qu'elle se soit échouée, des tentatives ont été faites pour la faire descendre, mais elles ont échoué. Les navires de pêche sont arrivés et ont enlevé l'équipage. La cour martiale du 18 janvier 1804 à Sheerness a acquitté le commandant Snell, ses officiers et son équipage de la perte de leur navire, mais a réprimandé le pilote pour son ignorance. Comme le pilote avait disparu peu après l'atterrissage, ce jugement n'a vraisemblablement eu aucun effet sur lui.
HMS Avenger_(1804)/HMS Avenger (1804):
Le HMS Avenger était le charbonnier Thames, lancé en 1803, que la Royal Navy a acheté en 1804 et renommé. Au cours de son service, elle a remporté un certain nombre de prix. Elle a également capturé un corsaire français et a participé à la capture de l'île danoise d'Anholt. Elle fit naufrage à St Johns Terre-Neuve le 8 octobre 1812.
HMS Avenger_(1845)/HMS Avenger (1845):
Le HMS Avenger était une frégate à roues à aubes en bois de la Royal Navy lancée en 1845 et détruite avec de lourdes pertes en vies humaines en 1847.
HMS Avenger_(D14)/HMS Avenger (D14) :
Le HMS Avenger était un porte-avions d'escorte de la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1939, il a été mis en chantier en tant que navire marchand Rio-Hudson au chantier Sun Shipbuilding & Drydock Company à Chester, en Pennsylvanie. Lancé le 27 novembre 1940, il est converti en porte-avions d'escorte et transféré en vertu du contrat de prêt-bail à la Royal Navy. Elle a été mise en service le 2 mars 1942. La capacité d'Avenger permettait un maximum de 15 avions. En septembre 1942, elle a pris part à ce qui était le convoi russe le plus important et le plus réussi à ce jour. À son retour chez elle, après avoir observé un certain nombre de défauts de conception, le capitaine de l'Avenger a formulé des recommandations pour la conception du futur transporteur d'escorte. En novembre 1942, elle participe à l'opération Torch, l'invasion alliée de l'Afrique du Nord, où elle subit des problèmes de moteur. Alors qu'il quittait l'Afrique du Nord pour commencer le voyage de retour, Avenger a été coulé par le sous-marin allemand U-155 le 15 novembre 1942 à 3 h 20 GMT, 9 heures après avoir quitté Gibraltar pour la Grande-Bretagne, avec une lourde perte de vie parmi son équipage.
HMS Avenger_(F185)/HMS Avenger (F185) :
Le HMS Avenger était une frégate de type 21 de la Royal Navy. Construit par Yarrow Shipbuilders Ltd, Glasgow, Écosse, il a été complété par des lanceurs Exocet en position «B».
HMS Avon/HMS Avon :
Six navires de la Royal Navy ont porté le nom de HMS Avon. Avon vient d'un mot brythonique signifiant "rivière". Le HMS Avon (1805) était un sloop de classe Cruizer de 18 canons lancé en 1805. En 1814, il fut coulé au combat avec l'American Wasp dans la Manche. Le HMS Avon (1837) était un navire à palettes en bois à 2 canons transféré du GPO à la Royal Navy en 1837. À partir de 1843, il a été utilisé comme navire d'enquête et il a été vendu en 1863. Le HMS Avon (1862) était un 2- canonnière à aubes en bois achetée en 1862. Elle a été utilisée dans les guerres de Nouvelle-Zélande et a été vendue en 1865 comme carcasse à charbon. Elle est devenue plus tard le navire civil Clyde. Le HMS Avon (1867) était un navire à canon à vis composite de 4 canons lancé en 1867. Il a été vendu en 1890. Le HMS Avon (1896) était un destroyer lancé en 1896. Il a été vendu en 1920. Le HMS Avon (K97) était un fleuve -frégate de classe lancée en 1943. Elle a été remise à la marine portugaise en 1949 où elle a été rebaptisée Nuno Tristao. Elle a rompu en 1970.
HMS Avon_(1805)/HMS Avon (1805):
Le HMS Avon était un sloop de classe Cruizer de la Royal Navy construit à Falmouth et lancé en 1805. Pendant la guerre de 1812, il a mené une action désespérée avec l'USS Wasp qui a entraîné le naufrage de l'Avon le 27 août 1814.
HMS Avon_(1896)/HMS Avon (1896):
Le HMS Avon était un destroyer Vickers à trois entonnoirs et 30 nœuds commandé par la Royal Navy dans le cadre des estimations navales de 1895-1896. C'était le cinquième navire à porter ce nom depuis son introduction en 1805 pour un brick de 18 canons, coulé en 1847.
HMS Avon_(K97)/HMS Avon (K97):
Le HMS Avon, rebaptisé plus tard NRP Nuno Tristão, était une frégate de classe River de la Royal Navy (RN). Avon a été construit selon les spécifications de la RN en tant que frégate de classe River du groupe II. Elle a servi dans l'Atlantique Nord pendant la Seconde Guerre mondiale. En tant que frégate de classe River , Avon était l'une des 151 frégates lancées entre 1941 et 1944 pour être utilisées comme escortes de convois anti-sous-marins, du nom de rivières du Royaume-Uni. Les navires ont été conçus par l'ingénieur naval William Reed, de la Smith's Dock Company de South Bank-on-Tees, pour avoir l'endurance et les capacités anti-sous-marines des sloops de classe Black Swan, tout en étant rapides et bon marché à construire dans les chantiers navals civils en utilisant les machines (par exemple, les moteurs à vapeur alternatifs au lieu des turbines) et les techniques de construction mises au point dans la construction des corvettes de la classe Flower. Son but était d'améliorer les classes d'escorte de convoi en service dans la Royal Navy à l'époque, y compris la classe Flower. Après sa commission, Avon a été déployée dans l'océan Indien, où elle a sauvé les survivants du cargo norvégien coulé Tarifa. En 1945, elle a participé à la bataille d'Okinawa, où elle a subi une attaque aérienne. Après la guerre, Avon a été payé et placé dans la flotte de réserve, où elle est restée jusqu'en 1949. Cette année-là, elle a été vendue au Portugal et renommée NRP Nuno Tristão. Le Nuno Tristão a été utilisé dans plusieurs événements notables, tels que le transport de l'empereur Haile Selassie de L'Éthiopie en visite d'État de Bayonne au Portugal en juillet 1959 et en soutien aux fuzileiros en Afrique. En 1970, après 21 ans de service dans la marine portugaise, le navire a été retiré de la liste ; il a été ferraillé à Lisbonne deux ans plus tard.
HMS Avon_Vale/HMS Avon Vale :
Le HMS Avon Vale (numéro de fanion L06) était un destroyer d'escorte de la classe Hunt Type II. La Royal Navy a ordonné la construction d'Avon Vale trois jours après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. John Brown Shipbuilding & Engineering Company Ltd a posé sa quille à leur chantier de Clydebank le 12 février 1940, sous le numéro de travail de l'Amirauté J1569. Après une campagne d'épargne nationale réussie pour la Warship Week en février 1942, Avon Vale a été adopté par la communauté civile de Trowbridge, Wiltshire.
HMS Aylmer/HMS Aylmer :
Le HMS Aylmer était une frégate de classe Captain de la Royal Navy qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire porte le nom de Matthew Aylmer, commandant du HMS Royal Katherine à la bataille de Barfleur en 1692 pendant la guerre de la Grande Alliance. Initialement destiné à l'US Navy en tant qu'escorte de destroyer de classe Buckley de type turbo-électrique (TE), le HMS Aylmer reçut provisoirement le nom d'USS Harmon (plus tard, ce nom fut réaffecté à USS Harmon (DE-678), bien que la livraison ait été détournée à la Royal Navy avant le lancement. Ses commandants étaient le Lt Cdr ADP Campbell RN et le Cdr BW Taylor RN (Senior Officer 5th Escort Group) le 30 août 1944 et le Lt Cdr WL Smith RNR en février 1945. Le HMS Aylmer fut adopté par le Boy's Own Paper. Le numéro de mai 1945 contenait des photos du HMS Aylmer dans la cale sèche à Liverpool après qu'il eut percuté et coulé le U-1051 au large d'Anglesey. Dans le numéro de mai 1946, CJ Olivant (l'auteur de l'article) décrivait le service de guerre de Le HMS Aylmer était stationné à Belfast pour la durée de son service en temps de guerre avec le 5th Escort Group.
HMS Azalée/HMS Azalée :
Deux navires de la Royal Navy ont été nommés HMS Azalea : HMS Azalea (1915) un sloop de classe Azalea lancé en 1915 et vendu en 1923 HMS Azalea (K25), une corvette de classe Flower lancée en 1940 et vendue en 1946
HMS Azalée_(K25)/HMS Azalée (K25) :
Le HMS Azalea était une corvette de classe Flower qui a servi dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

House Committee Parliament of Malaysia""

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...