Rechercher dans ce blog

jeudi 29 décembre 2022

HMCS Magog K673""


NCSM Chignecto_(J160)/NCSM Chignecto (J160) :
Le NCSM Chignecto était un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle n'a servi que sur la côte ouest du Canada pendant la guerre. Elle a été nommée pour Chignecto Bay. Le sort du navire est inconnu.
NCSM Chignecto_(MCB_156)/NCSM Chignecto (MCB 156) :
Le NCSM Chignecto (numéro de coque MCB 156) était un dragueur de mines de la classe Bay qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la guerre froide. Le navire est entré en service en 1953 et en 1954, a été transféré à la Marine nationale française et rebaptisé La Bayonnaise. Servant de dragueur de mines jusqu'en 1973, le navire devient patrouilleur territorial et reste en service jusqu'en 1976. La Bayonnaise est démolie en 1977.
NCSM Chignecto_(MCB_160)/NCSM Chignecto (MCB 160) :
Le NCSM Chignecto (numéro de coque MCB 160) était un dragueur de mines de la classe Bay qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la guerre froide. Entré en service en 1957, le dragueur de mines a été utilisé principalement comme navire-école sur la côte pacifique du Canada. Abandonné en 1998, le navire a été démantelé en 1999.
NCSM Chilliwack/NCSM Chilliwack :
Le NCSM Chilliwack était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a vu l'action principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom de Chilliwack, en Colombie-Britannique.
NCSM Chippawa/NCSM Chippawa :
Le NCSM Chippawa est une division de réserve de la Marine royale canadienne (DRN) située à Winnipeg, au Manitoba. Surnommé une frégate de pierre, le NCSM Chippawa est un établissement naval basé à terre pour les marins à temps partiel ainsi qu'un centre de recrutement local pour la Marine royale canadienne (MRC). Elle est l'unité la plus à l'intérieur des terres des 24 divisions de la Réserve navale situées dans les grandes villes du Canada. Elle a d'abord été formée en février 1923 sous le nom de Winnipeg Company Royal Canadian Naval Volunteer Reserve (RCNVR), puis en 1941 sous le nom de NCSM Chippawa.
NCSM Clayoquot/NCSM Clayoquot :
Le NCSM Clayoquot était un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a vu l'action principalement dans la bataille de l'Atlantique. Elle a été coulée en 1944. Le dragueur de mines a été nommé d'après Clayoquot Sound sur l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique.
NCSM Coaticook/NCSM Coaticook :
Le NCSM Coaticook était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi côtier. Elle a été nommée pour Coaticook, Québec. Coaticook est commandé le 1er février 1943 dans le cadre du programme de construction de la classe River de 1943-1944. Elle a été mise en chantier le 14 juin 1943 par Davie Shipbuilding & Repairing Co. Ltd. à Lauzon, Québec et lancée le 26 novembre 1943. Elle a été mise en service dans la Marine royale canadienne le 25 juillet 1944 à Québec.
NCSM Cobalt/NCSM Cobalt :
Le NCSM Cobalt était une corvette de la classe Flower de la Marine royale canadienne qui a participé à des missions d'escorte de convoi pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement dans la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de Cobalt, en Ontario.
NCSM Cobourg/NCSM Cobourg :
Le NCSM Cobourg était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom de Cobourg, en Ontario.
NCSM Collingwood/NCSM Collingwood :
Le NCSM Collingwood était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement dans la bataille de l'Atlantique, mais a également servi comme navire-école. Elle porte le nom de Collingwood, en Ontario.
NCSM Columbia/NCSM Columbia :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Columbia. Le NCSM Columbia (I49) (I) était un destroyer de classe Town initialement commandé sous le nom d'USS Haraden (DD-183) jusqu'à son transfert à la Marine royale canadienne en 1940 par l'intermédiaire de la Royal Navy. Le NCSM Columbia (DDE 260) (II) était un destroyer de la classe Restigouche qui a servi dans la MRC et les Forces canadiennes de 1959 à 1974.
NCSM Columbia_(DDE_260)/NCSM Columbia (DDE 260) :
Le NCSM Columbia était un destroyer de la classe Restigouche qui a servi dans la Marine royale canadienne et plus tard dans les Forces canadiennes de 1959 à 1974. Le Columbia était le septième et dernier navire de sa classe et la deuxième unité navale canadienne à porter le nom de NCSM Columbia. Après son service, il est gardé à Esquimalt dans un état altéré, incapable de naviguer. Au cours de l'été 1974, avec son navire jumeau, le NCSM Chaudière, il a servi de base d'opérations pour le camp des cadets de la Marine d'Esquimalt tout en étant amarré à la jetée du MDN à Colwood. Cet emplacement se trouvait de l'autre côté du port par rapport au site principal de la BFC Esquimalt. Columbia a été vendu pour être utilisé comme récif artificiel et coulé au large de la Colombie-Britannique en 1996.
NCSM Comox/NCSM Comox :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Comox. Le NCSM Comox (J64) (I) était un dragueur de mines de la classe Fundy qui a servi dans la Marine royale canadienne de 1938 à 1945. Le NCSM Comox (MCB 146) (II) était un dragueur de mines de classe Bay qui a servi la Marine royale canadienne de 1954 à 1957. Elle a été vendue à la Turquie.
NCSM Comox_(J64)/NCSM Comox (J64) :
Le NCSM Comox était un dragueur de mines de la classe Fundy qui a servi dans la Marine royale canadienne de 1938 à 1945. Elle a servi pendant la Seconde Guerre mondiale en tant que patrouilleur local pour Esquimalt, en Colombie-Britannique, avant d'être transférée à Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour effectuer des tâches générales de déminage. Après la guerre, elle a été vendue pour le service commercial et convertie en remorqueur nommé Sung Ming. Le registre du navire a été supprimé en 1993.
NCSM Comox_(MCB_146)/NCSM Comox (MCB 146) :
Le NCSM Comox était un dragueur de mines de la classe Bay construit pour la Marine royale canadienne pendant la guerre froide. Le navire porte le nom de Comox Harbour, une baie de la Colombie-Britannique. Le dragueur de mines a ensuite été transféré à la marine turque où il a été renommé Tirebolu et a servi jusqu'en 1996.
NCSM Constance/NCSM Constance :
Le NCSM Constance était un dragueur de mines commandé par la Marine royale canadienne (MRC) pendant la Première Guerre mondiale. Construit à l'origine comme croiseur de pêche pour le Département de la Marine et de la Pêche, une fois terminé, il a été transféré au Département des Douanes et a été utilisé par le Service de Prévention des Douanes. Constance a passé toute la guerre comme navire de patrouille et d'examen sur la côte est du Canada. Après la guerre, le navire est vendu en 1924.
NCSM Cormorant/NCSM Cormorant :
Le NCSM Cormorant peut faire référence à deux navires qui ont servi dans la Marine royale canadienne et les Forces canadiennes : le NCSM Cormorant (PCS 781), un patrouilleur de classe Bird lancé en 1956 et désarmé en 1963. Le NCSM Cormorant (ASL 20), un navire de plongée navire de soutien lancé en 1965 sous le nom de chalutier Aspa Quarto. Acquis par le Canada en 1975, le navire a servi jusqu'en 1997.
NCSM Cormorant_(ASL_20)/NCSM Cormorant (ASL 20) :
Le NCSM Cormorant était un navire de soutien à la plongée qui a servi dans les Forces canadiennes. Elle était équipée de deux submersibles SDL-1. Le navire a été le premier des Forces canadiennes à avoir des femmes affectées à son équipage. Initialement construit sous le nom de chalutier Aspa Quarto en 1965, le navire a été acquis par les Forces canadiennes en 1975 et rebaptisé Cormorant. Le navire est resté en service jusqu'en 1997, date à laquelle le Cormorant a été vendu à un acheteur américain. Le navire a été désarmé à Bridgewater, en Nouvelle-Écosse, en 2000 et a été retiré le 18 novembre 2020 pour être démoli à Sheet Harbour.
NCSM Cormorant_(PCS_781)/NCSM Cormorant (PCS 781) :
Le NCSM Cormorant (PCS 781) était un patrouilleur de la classe Bird de la Marine royale canadienne. Le patrouilleur est entré en service en 1956 et a été désarmé en 1963. Tenu en réserve, le Cormorant a été abandonné dans les années 1970.
NCSM Corner_Brook/NCSM Corner Brook :
Le NCSM Corner Brook est un sous-marin chasseur-tueur (SSK) à longue portée de la Marine royale canadienne. Il s'agit de l'ancien sous-marin HMS Ursula (S42) de la classe Upholder de la Royal Navy, acheté aux Britanniques à la fin de la guerre froide. C'est le troisième bateau de la classe Victoria et il porte le nom de la ville de Corner Brook, à Terre-Neuve. Le sous-marin a été lancé en 1989 et est entré en service dans la Royal Navy en 1992. La Royal Navy a désarmé Ursula en 1994. En 1998, le Canada a acquis le sous-marin du Royaume-Uni. Le navire est entré en service dans les Forces armées canadiennes en 2003. Rebaptisé Corner Brook, le sous-marin a pris part à plusieurs exercices militaires à la fois internationaux, comme les exercices de l'OTAN, et nationaux, comme l'opération Nanook. En juin 2011, le sous-marin s'est échoué dans la baie Nootka, endommageant la proue du navire. Le sous-marin a été envoyé en radoub en 2014 pour terminer les réparations.
NCSM Courtenay/NCSM Courtenay :
Le NCSM Courtenay (fanion J262) était un dragueur de mines de la classe Bangor construit pour la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Entré en service en 1942, Courtenay a passé toute la guerre sur la côte ouest du Canada. Le navire a été mis hors service en 1945 et vendu pour le service commercial en 1946. Le sort du navire est incertain.
NCSM Cowichan/NCSM Cowichan :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Cowichan; NCSM Cowichan (J146), dragueur de mines de la classe Bangor mis en service en 1941 et vendu en 1946. NCSM Cowichan (MCB 147), dragueur de mines de la classe Bay mis en service en 1953 et vendu à la France en 1954. NCSM Cowichan (MCB 162), un - dragueur de mines de classe mis en service en 1957 et désarmé en 1997.
NCSM Cowichan_(J146)/NCSM Cowichan (J146) :
Le NCSM Cowichan était un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a participé à la bataille de l'Atlantique et à l'invasion de la Normandie. Après la guerre, elle a été vendue à des fins commerciales. Elle porte le nom de Cowichan Valley en Colombie-Britannique.
NCSM Cowichan_(MCB_147)/NCSM Cowichan (MCB 147) :
Le NCSM Cowichan (numéro de coque MCB 147) était un dragueur de mines de la classe Bay qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la guerre froide. Le dragueur de mines est entré en service en 1953 et a été transféré à la Marine nationale française en 1954. Rebaptisé La Malouine, le navire a été converti en patrouilleur territorial en 1973 et est resté en service jusqu'en 1977. La Malouine a été coulé comme navire cible en 1985.
NCSM Cowichan_(MCB_162)/NCSM Cowichan (MCB 162) :
Le NCSM Cowichan (numéro de coque MCB 162) était un dragueur de mines de la classe Bay qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la guerre froide. Entré en service en 1957, le dragueur de mines a été utilisé principalement comme navire-école sur la côte pacifique du Canada. Désarmé en 1997, le navire a été vendu en 1999 pour être converti en yacht.
NCSM Crescent/NCSM Crescent :
Le NCSM Crescent était un destroyer de classe C qui a été construit pour la Royal Navy, mais a été transféré avant l'achèvement et a servi activement dans la Marine royale canadienne. Elle était l'un des 32 destroyers de cette classe construits entre 1943 et 1945 dans le cadre du programme d'urgence de guerre. Après des discussions sur la flotte actuelle du Canada, le Royaume-Uni a accepté de prêter à la Marine royale canadienne une flottille de destroyers de classe C en janvier 1945. Les navires n'avaient pas encore été construits et la reddition du Japon a mis fin à la guerre avant que l'un des huit ne puisse être achevé. En fin de compte, seuls deux ont été transférés, Crescent et Crusader, tous deux nommés d'après des navires qui avaient déjà été transférés au Canada et renommés. Cette fois, ils ont conservé leur nom car le transfert n'a été rendu permanent qu'en 1951.
NCSM Crusader/NCSM Crusader :
Le NCSM Crusader était un destroyer de classe C initialement commandé par la Royal Navy en 1942 et transféré à la Marine royale canadienne en 1946. Pendant la guerre de Corée, il était le navire de tête du légendaire Trainbuster's Club, détruisant cinq trains nord-coréens au total. Elle a été vendue à la ferraille en 1964.
NCSM Curlew/NCSM Curlew :
Le NCSM Curlew était un dragueur de mines et un navire de patrouille de la Marine royale canadienne (MRC) qui a servi pendant la Première Guerre mondiale. Construit en Ontario en 1892, le Curlew était à l'origine un navire de patrouille des pêches du gouvernement canadien sur la côte est du Canada. En 1912, le navire est équipé comme dragueur de mines et en 1914, rejoint la MRC. Curlew a passé toute la guerre sur la côte est du Canada. Après la guerre, le navire est mis hors service et vendu en 1921.
NCSM Dauphin/NCSM Dauphin :
Le NCSM Dauphin était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi dans la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de Dauphin, au Manitoba.
NCSM Dawson/NCSM Dawson :
Le NCSM Dawson était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne (MRC) pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle était l'une des rares corvettes canadiennes à servir en action dans les deux océans. Elle porte le nom de Dawson City, au Yukon.
NCSM Digby/NCSM Digby :
Le NCSM Digby était un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a participé à la bataille de l'Atlantique et à la bataille du Saint-Laurent. Après la guerre, elle devait être transférée à la Gendarmerie royale du Canada, mais cela a été annulé et a été remis en service dans la Marine royale canadienne, servant jusqu'en 1956.
NCSM Discovery/NCSM Discovery :
Le NCSM Discovery est une division de la Réserve de la Marine royale canadienne et une installation à terre basée à Vancouver, en Colombie-Britannique, au Canada. Créé pendant la Seconde Guerre mondiale à partir de la demi-compagnie de Vancouver de la Royal Naval Canadian Volunteer Reserve, Discovery a été utilisé pour le recrutement et l'entraînement et a fourni près de 8 000 personnes pendant la guerre. Le Discovery a poursuivi son rôle d'entraînement après la guerre et sert également de quartier général à plusieurs unités de réserve et de cadets. La frégate de pierre tire son nom du HMS Discovery, le navire utilisé par George Vancouver pour cartographier la majeure partie de la côte nord-ouest de l'Amérique du Nord. Initialement basé à la caserne du parc Stanley, en 1944, Discovery a déménagé à son emplacement actuel sur l'île Deadman, à Coal Harbour, à côté du parc Stanley.
NCSM Donnacona/NCSM Donnacona :
Le NCSM Donnacona est une division de réserve de la Marine royale canadienne située à Montréal, au Québec. Surnommé une frégate de pierre, le NCSM Donnacona est un établissement naval basé à terre pour la formation et le recrutement principalement de marins à temps partiel pour la Réserve navale du Canada.
NCSM Drumheller/NCSM Drumheller :
Le NCSM Drumheller était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi dans plusieurs théâtres, dont la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte océanique. Elle porte le nom de Drumheller, en Alberta.
NCSM Drummondville/NCSM Drummondville :
Le NCSM Drummondville était un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a vu l'action principalement dans la bataille de l'Atlantique. Entré en service en 1941, il est vendu pour le service commercial après la guerre. En 1963, sous le nom de Fort Albany, le navire a été impliqué dans une collision près de Sorel, Québec et a coulé. Le navire a ensuite été renfloué et démoli.
NCSM Dundas/NCSM Dundas :
Le NCSM Dundas était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a vu l'action dans les théâtres de guerre de l'Atlantique et du Pacifique. Elle porte le nom de Dundas, en Ontario.
NCSM Dunvegan/NCSM Dunvegan :
Le NCSM Dunvegan était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement dans la bataille de l'Atlantique. Après la guerre, elle a été vendue à la marine vénézuélienne. Elle porte le nom de Dunvegan, comté d'Inverness, en Nouvelle-Écosse.
NCSM Dunver_(K03)/NCSM Dunver (K03) :
Le NCSM Dunver était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi dans la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de Verdun, au Québec. Son nom a été modifié pour éviter toute confusion avec d'autres navires de guerre alliés nommés Verdun.Dunver a été commandé comme Verdun en octobre 1941 dans le cadre du programme de construction de classe River 1942-1943. Elle a été posée le 5 mai 1942 par Morton Engineering & Dry Dock Co. à Québec et lancée le 10 novembre plus tard cette année-là. À un moment donné en 1942, son nom a été changé en Dunver. Elle a été mise en service dans la Marine royale canadienne le 11 décembre 1943 à Québec.
NCSM Eastview/NCSM Eastview :
Le NCSM Eastview était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne de 1944 à 1946. Elle a servi comme escorte de convoi lors de la bataille de l'Atlantique. Elle a été nommée d'après la banlieue d'Ottawa d'Eastview (maintenant Vanier). Eastview a été commandé en octobre 1941 dans le cadre du programme de construction 1942-1943. Elle a été mise en chantier le 26 août 1943 par Canadian Vickers Ltd. à Montréal et lancée le 17 novembre 1943. Elle a été mise en service dans la MRC à Montréal le 3 juin 1944 avec le fanion K665.
NCSM Edmonton/NCSM Edmonton :
Le NCSM Edmonton est un navire de défense côtière de la classe Kingston qui sert dans les Forces canadiennes depuis 1997. Edmonton est le quatrième navire de sa classe, tous construits pour le projet de navire de défense côtière maritime. Le navire est le premier navire à utiliser la désignation NCSM Edmonton. Le navire est affecté aux Forces maritimes du Pacifique (MARPAC) et est basé à la BFC Esquimalt.
NCSM Edmundston/NCSM Edmundston :
Le NCSM Edmundston était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom d'Edmundston, au Nouveau-Brunswick.
NCSM Elk/NCSM Elk :
Le NCSM Elk était un yacht armé servant dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Avant le service canadien, le navire s'appelait Arcadia. Elle a d'abord été utilisée comme navire de patrouille, mais a ensuite été utilisée comme navire d'entraînement et de garde pour les sous-marins sur la côte est du Canada. Après la guerre, Elk a été vendu pour un usage commercial et est revenu à son nom d'origine. Il a été rebaptisé Grand Manan III en 1946 et utilisé comme traversier court-courrier avant d'être démantelé en 1968.
NCSM Esquimalt/NCSM Esquimalt :
Le NCSM Esquimalt était un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi dans la bataille de l'Atlantique et dans la bataille du Saint-Laurent. Il a été coulé en 1945, le dernier navire de guerre canadien à subir ce sort. Elle porte le nom d'Esquimalt, en Colombie-Britannique.
NCSM Eyebright/NCSM Eyebright :
Le NCSM Eyebright était une corvette de la classe Flower qui a servi principalement dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale lors de la bataille de l'Atlantique. Elle a été nommée d'après le genre de plantes à fleurs médicinales Euphrasia.
NCSM Fennel/NCSM Fennel :
Le NCSM Fennel était une corvette de la classe Flower qui a servi principalement dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Commandée à l'origine dans la Royal Navy, elle a servi d'escorte océanique lors de la bataille de l'Atlantique.
NCSM Fergus/NCSM Fergus :
Le NCSM Fergus était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom de Fergus, en Ontario. Elle s'appelait à l'origine Fort Frances mais a été renommée avant son lancement. Elle était la dernière corvette lancée par la Marine royale canadienne.
NCSM Festubert/NCSM Festubert :
Le NCSM Festubert était l'un des douze chalutiers navals de la classe Battle construits et utilisés par la Marine royale canadienne (MRC) pendant la Première Guerre mondiale. Après la guerre, le Festubert est resté au service du Canada en tant que navire-école jusqu'en 1934. Réactivé pour la Seconde Guerre mondiale, le navire a été utilisé comme porte d'embarquement pour la défense d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, et renommé Gate Vessel 17. Après la guerre , le chalutier est vendu à des fins commerciales et rebaptisé Inverleigh. Inverleigh a été sabordé de Burgeo, Terre-Neuve le 30 juin 1971.
NCSM Florence/NCSM Florence :
Le NCSM Florence était un patrouilleur de la Marine royale canadienne qui a servi pendant la Première Guerre mondiale. Initialement lancé sous le nom de yacht Czarina, il a été acquis par John Craig Eaton en 1910 et rebaptisé Florence. Après le déclenchement de la guerre, Eaton a fait don du yacht à la Marine royale canadienne. Le navire a eu une courte carrière et s'est avéré inadapté au travail dans la marine et a été désarmé en septembre 1916. Le navire a ensuite été vendu à des acheteurs en Martinique et aurait été perdu dans la mer des Caraïbes en janvier 1917.
NCSM Forest_Hill/NCSM Forest Hill :
Le NCSM Forest Hill (alias NCSM Forrest Hill) était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi dans la bataille de l'Atlantique. Elle a été initialement établie par la Royal Navy sous le nom de HMS Ceanothos mais n'a jamais été mise en service dans la RN, étant transférée à la MRC avant l'achèvement. Elle porte le nom de Forest Hill, en Ontario, une ville qui a finalement été fusionnée avec la plus grande ville de Toronto, en Ontario.
NCSM Fort_Erie/NCSM Fort Erie :
Le NCSM Fort Erie était une frégate de classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale et comme frégate de classe Prestonian de 1956 à 1965. Elle porte le nom de Fort Erie, en Ontario. Fort Erie a été commandé en juin 1942 dans le cadre du programme de construction 1943-1944. Il a été mis sur cale sous le nom de La Tuque le 3 novembre 1943 par GT Davie Shipbuilding Ltd. à Lauzon et lancé le 27 mai 1944. Son nom a été changé et il a été mis en service sous le nom de Fort Erie à Québec le 27 octobre 1944 avec le fanion K670.
NCSM Fort_Frances/NCSM Fort Frances :
Le NCSM Fort Frances était un dragueur de mines de classe Algerine qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi côtier dans la bataille de l'Atlantique. Le navire porte le nom de Fort Frances, une ville du nord-ouest de l'Ontario. Après la guerre, le navire a été transféré au Département des Mines et des Relevés Techniques et utilisé pour les levés hydrographiques et océanographiques. Le navire a été abandonné en 1974 et démoli pour la ferraille.
NCSM Fort_William/NCSM Fort William :
Deux unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Fort William. Le NCSM Fort William (K236) (I) était une corvette de classe Flower de la Seconde Guerre mondiale renommée La Malbaie avant sa mise en service. Le NCSM Fort William (J311) (II) était un dragueur de mines de classe Bangor de la Seconde Guerre mondiale vendu à la Turquie en 1957 et rebaptisé Bodrum.
NCSM Fort_William_(J311)/NCSM Fort William (J311) :
Le NCSM Fort William (fanion J311) était un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Entré en service en 1942, le dragueur de mines participe à la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi et à l'invasion de la Normandie. Après la guerre, le navire a été désarmé, mais a été racheté pendant la guerre de Corée. Le Fort William n'a jamais repris du service dans la Marine royale canadienne et, en 1957, a été vendu à la Turquie. Rebaptisé Bodrum par la marine turque, le navire a été abandonné en 1971.
NCSM Fortune/NCSM Fortune :
Le NCSM Fortune était un dragueur de mines de classe Bay construit pour la Marine royale canadienne. Portant le nom de Fortune Bay, situé à Terre-Neuve, le navire a servi dans la Marine royale canadienne pendant dix ans avant d'être vendu à des fins commerciales. Rebaptisé MV Edgewater Fortune, il a vu le service comme yacht commercial.
NCSM Fraser/NCSM Fraser :
Deux unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Fraser. Le NCSM Fraser (H48) (I) était un destroyer de classe C lancé en 1932 sous le nom de HMS Crescent et transféré à la MRC en 1937. Il fut perdu le 25 juin 1940 lors d'une collision avec le HMS Calcutta dans l'estuaire de la Gironde. Le NCSM Fraser (DDH 233) (II) était un destroyer de la classe Saint-Laurent de la Marine royale canadienne et plus tard des Forces canadiennes, lancé le 19 février 1953.
NCSM Fraser_(DDH_233)/NCSM Fraser (DDH 233) :
Le NCSM Fraser (DDH 233) était un destroyer de classe St. Laurent qui a servi dans la Marine royale canadienne (MRC) et plus tard dans les Forces canadiennes de 1957 à 1994. Le Fraser était le dernier survivant des destroyers de la classe St. Laurent, qui étaient les premiers navires de guerre conçus et construits au Canada.
NCSM Fredericton/NCSM Fredericton :
NCSM Fredericton peut faire référence à : NCSM Fredericton (K245), était une corvette de classe Flower qui a servi pendant la bataille de l'Atlantique NCSM Fredericton (FFH 337), une frégate de classe Halifax mise en service en 1994
NCSM Fredericton_(FFH_337)/NCSM Fredericton (FFH 337) :
Le NCSM Fredericton est une frégate de la classe Halifax qui sert dans les Forces canadiennes depuis 1994. Le Fredericton est le huitième navire de sa classe basé sur le projet de frégate de patrouille canadienne. Elle est le deuxième navire à porter le nom. Fredericton participe à des missions MARLANT protégeant la souveraineté du Canada dans l'océan Atlantique et appliquant les lois canadiennes dans sa mer territoriale et sa zone économique exclusive. Fredericton a également été déployé dans des missions dans tout l'Atlantique et dans l'océan Indien; spécifiquement le golfe Persique et la mer d'Oman sur les opérations antiterroristes. Fredericton a également participé à plusieurs missions de l'OTAN, patrouillant dans l'océan Atlantique dans le cadre de la Force navale permanente de l'Atlantique (STANAVFORLANT) et de son successeur, le Groupe maritime permanent de la Force de réaction de l'OTAN (SNMG1). La frégate est affectée aux Forces maritimes de l'Atlantique (FMAR(A)) et est basée à la BFC Halifax. Depuis le 8 juillet 2022, Fredericton est commandée par le commandant Matt Mitchell.
NCSM Fredericton_(K245)/NCSM Fredericton (K245) :
Le NCSM Fredericton était une corvette de la classe Flower de la Marine royale canadienne. Elle a été commandée à Marine Industries Ltd. à Sorel, Québec et mise en chantier le 22 mars 1941. Elle a été lancée le 2 septembre 1941 et mise en service le 8 décembre 1941. Elle a été nommée d'après la communauté de Fredericton, Nouveau-Brunswick. La conception du Fredericton a été légèrement révisée par rapport aux premiers navires de la classe Flower. Les corvettes construites avant 1941 se comportaient mal dans une mer agitée, de sorte que sa longueur et son poids ont été augmentés. Elle était également équipée d'une chaudière à tubes d'eau plus puissante et plus stable que les modèles précédents. Son armement était limité à un canon de 4 pouces (100 mm) à l'avant et à un canon à pom-pom de 2 livres (0,9 kg) à l'arrière ainsi qu'à des lanceurs de grenades sous-marines qui convenaient à ses fonctions d'escorte et à ses capacités anti-sous-marines. Plus tard, elle a été équipée du dispositif anti-sous-marin Hedgehog amélioré. Elle était occupée par un équipage de 85 personnes qui comprenait six officiers. Son emblème non officiel était un insigne orné d'un tigre volant lâchant une grenade sous-marine sur un sous-marin. Le Fredericton a servi pendant la bataille de l'Atlantique de 1941 à 1945. En 1942, il a escorté des pétroliers des Caraïbes jusqu'à New York. De 1943 à 1945, elle a escorté des convois dans l'Atlantique Ouest, puis plus tard à travers l'Atlantique jusqu'en Irlande du Nord. Elle a été désarmée le 14 juillet 1945. Certaines questions quant à sa disposition finale reposent sur une erreur possible dans le Lloyd's Register. Soit il a été vendu à la ferraille en 1946, soit il a fini comme baleinier japonais battant pavillon panaméen qui a été utilisé jusqu'en 1979.
NCSM Frontenac/NCSM Frontenac :
Le NCSM Frontenac était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom de Kingston, en Ontario, mais en raison d'un conflit de dénomination avec un navire de la Royal Navy, le nom Frontenac a été choisi pour commémorer la ville au lieu de la nommer directement. Kingston est le siège du comté de Frontenac, en Ontario, et le site de Fort Frontenac.
NCSM Fr%C3%A9d%C3%A9rick_Rolette/NCSM Frédérick Roulette :
Frédérick Roulette (AOPV 434) sera le cinquième patrouilleur hauturier de la classe Harry DeWolf pour la Marine royale canadienne. La classe est dérivée du projet de navire de patrouille extracôtier de l'Arctique dans le cadre de la Stratégie nationale d'approvisionnement en matière de construction navale et est principalement conçue pour la patrouille et le soutien des régions arctiques du Canada. Elle a été nommée en l'honneur du héros naval, le lieutenant Frédérick Roulette.
NCSM Fundy/NCSM Fundy :
Trois unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Fundy. Le NCSM Fundy (J88), un dragueur de mines de la classe Fundy qui a servi la Marine royale canadienne de 1938 à 1945. Le NCSM Fundy (MCB 145), un dragueur de mines de la classe Bay vendu à la France sous le nom de La Dunkerquoise en 1954, frappé en 1984. Le NCSM Fundy (MCB 159), un dragueur de mines de la classe Bay qui a servi le Canada de 1956 à 1996.
NCSM Fundy_(J88)/NCSM Fundy (J88) :
Le NCSM Fundy était un dragueur de mines de la classe Fundy qui a servi dans la Marine royale canadienne de 1938 à 1945. Le dragueur de mines a été le premier navire de guerre construit pour le Canada depuis 1918. Il a servi dans l'océan Atlantique pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire porte le nom de la baie de Fundy. Après la guerre, elle a eu une longue carrière civile.
NCSM Fundy_(MCB_145)/NCSM Fundy (MCB 145) :
Le NCSM Fundy (numéro de coque MCB 145) était un dragueur de mines de classe Bay qui a été construit pour la Marine royale canadienne pendant la guerre froide. Le dragueur de mines est entré en service en mars 1954 et a été transféré plus tard ce mois-là à la marine française. Rebaptisé La Dunkerquoise, le navire est converti en patrouilleur territorial en 1973 et reste en service jusqu'en 1984. La Dunkerquoise est abandonnée en 1986.
NCSM Fundy_(MCB_159)/NCSM Fundy (MCB 159) :
Le NCSM Fundy (numéro de coque MCB 159) était un dragueur de mines de classe Bay qui a été construit pour la Marine royale canadienne pendant la guerre froide. Entré en service en 1956, le navire a été utilisé comme navire-école sur la côte ouest du Canada pendant la majeure partie de sa carrière. Le Fundy a été désarmé en 1996 et le sort du navire est inconnu.
NCSM Galiano/NCSM Galiano :
Le NCSM Galiano était un navire de patrouille des pêches du gouvernement canadien mis en service dans la Marine royale canadienne en 1917 pendant la Première Guerre mondiale. Utilisé pour des tâches de patrouille et d'évaluation sur la côte ouest du Canada, le Galiano a disparu dans une tempête en octobre 1918, faisant de lui le seul navire de guerre canadien perdu pendant la Première Guerre mondiale.
NCSM Galt/NCSM Galt :
Le NCSM Galt était une corvette de la classe Flower de la Marine royale canadienne qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a vu l'action principalement dans la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de la ville de Galt, en Ontario.
NCSM Gananoque/NCSM Gananoque :
Le NCSM Gananoque (fanion J259) était un dragueur de mines de la classe Bangor construit pour la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Nommé d'après la ville de Gananoque, en Ontario, située sur le fleuve Saint-Laurent, le dragueur de mines est entré en service en 1941 et a participé à la bataille de l'Atlantique et à la bataille du Saint-Laurent, principalement en tant qu'escorte de convoi. Après la fin de la guerre en 1945, Gananoque a été mis hors service et mis en réserve. Le navire a été racheté en 1952, mais n'a jamais été remis en service et a été vendu à la ferraille en 1959 et démantelé.
NCSM Gasp%C3%A9/NCSM Gaspé :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Gaspé; Le NCSM Gaspé (J94), un dragueur de mines de la classe Fundy entré en service en 1938 et abandonné en 1945. Le NCSM Gaspé (MCB 143), un dragueur de mines de la classe Bay entré en service en 1953 et transféré à la marine turque en 1958 et rebaptisé Trabzon.
NCSM Gasp%C3%A9_(J94)/NCSM Gaspé (J94) :
Le NCSM Gaspé était un dragueur de mines de la classe Fundy qui a servi dans la Marine royale canadienne de 1938 à 1945. Il a servi pendant la Seconde Guerre mondiale dans le cadre de la défense locale d'Halifax, en Nouvelle-Écosse. Elle porte le nom de la baie de Gaspé au Québec. Après la guerre, le navire a été vendu à des fins commerciales, devenant le remorqueur Sung Li. Le registre du navire a été supprimé en 1993.
NCSM Gasp%C3%A9_(MCB_143)/NCSM Gaspé (MCB 143) :
Le NCSM Gaspé (numéro de coque MCB 143) était un dragueur de mines de la classe Bay construit pour la Marine royale canadienne pendant la guerre froide. Le navire est entré en service en 1953 et est resté dans la Marine royale canadienne jusqu'en 1958. Cette année-là, le navire a été transféré à la marine turque et renommé Trabzon. Le navire est resté en service jusqu'en 1991.
NCSM Gatineau/NCSM Gatineau :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Gatineau. Le NCSM Gatineau (H61) (I) était un ancien destroyer de classe E standard de l'entre-deux-guerres de la Royal Navy transféré à la Marine royale canadienne pour servir pendant la Seconde Guerre mondiale. Le NCSM Gatineau (DDE 236) (II) était un destroyer d'escorte de la classe Restigouche qui a servi pendant la guerre froide.
NCSM Gatineau_(DDE_236)/NCSM Gatineau (DDE 236) :
Le NCSM Gatineau était un destroyer de la classe Restigouche qui a servi dans la Marine royale canadienne et plus tard dans les Forces canadiennes pendant la guerre froide de 1959 à 1996. Il était le troisième navire de sa classe et le deuxième navire à porter la désignation NCSM Gatineau. Elle a été vendue à la casse en 2009.
NCSM Georgian/NCSM Georgian :
Le NCSM Georgian (fanion J144) était un dragueur de mines de la classe Bangor construit pour la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Principalement utilisé comme escorte de convoi lors de la bataille de l'Atlantique et de la bataille du Saint-Laurent, le dragueur de mines a eu le malheur de couler par erreur le sous-marin britannique HMS P514 au large de Terre-Neuve. Le Géorgien a également servi dans les eaux européennes, participant à l'invasion de la Normandie. Après la guerre, le navire a été abandonné et vendu à la ferraille.
NCSM Giffard/NCSM Giffard :
Plusieurs unités de la Marine royale canadienne ont été nommées NCSM Giffard. NCSM Giffard (K538), une frégate de classe River renommée Toronto avant sa mise en service. Le navire a servi dans la bataille de l'Atlantique pendant la Seconde Guerre mondiale. NCSM Giffard (K402), une corvette de classe Flower qui a servi dans la bataille de l'Atlantique pendant la Seconde Guerre mondiale.
NCSM Giffard_(K402)/NCSM Giffard (K402) :
Le NCSM Giffard était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi dans la bataille de l'Atlantique. Elle a été initialement établie par la Royal Navy britannique sous le nom de HMS Buddleia, mais n'a jamais été mise en service dans le premier, étant transférée à la Marine royale canadienne avant son achèvement. Elle porte le nom de Giffard, au Québec, qui à l'époque était un petit village, mais qui a finalement été fusionné en premier, Beauport Québec, puis enfin, Québec.
NCSM Givenchy/NCSM Givenchy :
Le NCSM Givenchy était l'un des douze chalutiers navals de la classe Battle construits et utilisés par la Marine royale canadienne (MRC) pendant la Première Guerre mondiale sur la côte est. Après la guerre, le navire a été transféré au ministère de la Marine et des Pêches pour être utilisé comme patrouilleur des pêches sur la côte ouest. Givenchy a repris du service avec la MRC en 1939 en tant que navire d'hébergement pendant la Seconde Guerre mondiale et a été remis en service de 1940 à 1943. Après la guerre, le navire a été vendu et démantelé aux États-Unis en 1952.
NCSM Glace_Bay/NCSM Glace Bay :
Deux unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Glace Bay. Le NCSM Glace Bay (K414) (I), une frégate de la classe River, a été mise en service le 2 septembre 1944 dans la Marine royale canadienne. Il est désarmé le 17 novembre 1945 et vendu à la marine chilienne. NCSM Glace Bay (MM 701) (II), un navire de défense côtière de la classe Kingston des Forces canadiennes, mis en service en 1996.
NCSM Glace_Bay_(K414)/NCSM Glace Bay (K414) :
Le NCSM Glace Bay était une frégate de classe River construite pour la Marine royale canadienne (MRC) en 1943. Mise en service en 1944, elle a servi dans la bataille de l'Atlantique jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, elle a été vendue à la marine chilienne et rebaptisée Esmeralda. Glace Bay a été commandé sous le nom de NCSM Lauzon en juin 1942 dans le cadre du programme de construction de la classe River de 1943-1944. Elle a été mise en chantier le 23 septembre 1943 par Davie Shipbuilding à Lauzon, Québec et lancée le 26 avril 1944. Son nom a été changé pour Glace Bay, et elle a été mise en service dans la MRC le 2 septembre 1944 à Lévis, Québec.
NCSM Glace_Bay_(MM_701)/NCSM Glace Bay (MM 701) :
Le NCSM Glace Bay est un navire de défense côtière de la classe Kingston qui a servi dans les Forces canadiennes et la Marine royale canadienne depuis 1996. Glace Bay est le deuxième navire de sa classe qui est le nom du projet de navire de défense côtière maritime. Elle est le deuxième navire à utiliser la désignation NCSM Glace Bay. Il est affecté aux Forces maritimes de l'Atlantique (FMAR(A)) et est basé à la BFC Halifax.
NCSM Goderich/NCSM Goderich :
Le NCSM Goderich (fanion J260) était un dragueur de mines de la classe Bangor construit pour la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Entré en service en 1941, Goderich a passé toute la guerre comme escorte de convoi local basé à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Le navire a été désarmé en 1945 et mis en réserve. Racheté pendant la guerre de Corée, le navire a été modernisé mais n'a jamais été remis en service et a été vendu à la ferraille et démantelé en 1959.
NCSM Goose_Bay/NCSM Goose Bay :
Le NCSM Goose Bay est un navire de défense côtière de la classe Kingston qui sert dans les Forces canadiennes depuis 1998. Goose Bay est le huitième navire de sa classe, qui est le nom du projet de navire de défense côtière maritime. C'est le premier navire à porter le nom de Goose Bay. Le navire de défense côtière est affecté aux Forces maritimes de l'Atlantique (FMAR(A)) et est basé à la BFC Halifax.
NCSM Granby/NCSM Granby :
Plusieurs unités de la Marine royale canadienne ont été nommées NCSM Granby. Le NCSM Granby (J264), un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale et pendant la guerre froide, a reçu le nouveau numéro de fanion FSE 180. Le NCSM Granby (FSE 180), l'ancienne frégate de la classe Prestonian Victoriaville qui a pris le nom et fonctions du premier Granby.
NCSM Granby_(J264)/NCSM Granby (J264) :
Le NCSM Granby était un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a participé à la bataille de l'Atlantique et à la bataille du Saint-Laurent. Après la guerre, elle a été transférée à la Gendarmerie royale du Canada, mais n'a jamais vu de service avec eux. Elle a été remise en service comme annexe de plongée profonde en 1953 et a servi comme tel jusqu'en 1966. Elle a été nommée pour Granby, Québec.
NCSM Grandm%C3%A8re/NCSM Grandmère :
Le NCSM Grandmère (fanion J258) était un dragueur de mines de la classe Bangor construit pour la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Entré en service en 1941, le dragueur de mines participe à la bataille de l'Atlantique et à la bataille du Saint-Laurent avant d'être mis hors service en 1945. Le navire est vendu pour le service commercial après la guerre, d'abord sous le nom de yacht Elda puis le cargo Jacks Bay. Le navire a été vendu à la ferraille en 1968.
NCSM Griffon/NCSM Griffon :
Le NCSM Griffon est une division de la Réserve navale (DRN) des Forces canadiennes située à Thunder Bay, en Ontario. Surnommé une frégate de pierre, le NCSM Griffon est un établissement naval terrestre pour les marins à temps partiel ainsi qu'un centre de recrutement local pour la Réserve navale canadienne. C'est l'une des 24 divisions de la Réserve navale situées dans les grandes villes du Canada.
NCSM Grilse/NCSM Grilse :
Pour le sous-marin canadien nommé NCSM Grilse, voir NCSM Grilse (SS 71) Le NCSM Grilse était un patrouilleur commandé de la Marine royale canadienne pendant la Première Guerre mondiale. Lancé en 1912 sous le nom de yacht privé Winchester de l'industriel américain Peter Rouss, le navire a été construit sur le modèle d'un destroyer torpilleur contemporain de la Royal Navy. Après le déclenchement de la guerre, les navires pouvant être utilisés par les belligérants ont été interdits par le gouvernement des États-Unis alors neutres. Le millionnaire canadien JKL Ross a acheté Winchester et est retourné au Canada avec le yacht, où il a transféré la propriété du navire à la Marine royale canadienne. Rebaptisé Grilse, un pseudonyme pour le saumon de l'Atlantique et converti en bateau de patrouille, le navire a été déployé dans le cadre de la patrouille de la côte est du Canada pour lutter contre la menace sous-marine allemande. Après la guerre, il a été revendu à des intérêts privés, reconverti en yacht et rebaptisé Trillora. Trillora a sombré en 1938 à Long Island, New York lors d'un ouragan.
NCSM Grizzly/NCSM Grizzly :
Le NCSM Grizzly était un yacht armé acquis par la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale pour la patrouille côtière et la défense anti-sous-marine. Construit en 1909 sous le nom de Machigonne, un yacht pour William L. Douglas, le navire a été acheté par la marine américaine en 1917 pour être utilisé comme patrouilleur sur la côte est des États-Unis pendant la Première Guerre mondiale et nommé USS Machigonne (SP-507) . Après la fin de la guerre, Machigonne est démobilisé et remis en service comme yacht. Au début de la Seconde Guerre mondiale, la Marine royale canadienne cherchait des navires capables de défendre ses ports et, n'en trouvant que peu aux mains des Canadiens, se rendit dans les ports américains et y acheta des navires appropriés. Machigonne a été découvert et acquis. Cependant, un manque de familiarité avec le système de propulsion de Machigonne l'a conduit à être brûlé avant d'entrer en service. Bien que commandé sous le nom de NCSM Grizzly, le yacht armé n'a pas reçu les modifications apportées aux autres yachts armés canadiens et a passé la majeure partie de la guerre ancré dans les passages du port de Prince Rupert, en Colombie-Britannique, en tant que navire de garde. En juin 1944, le Grizzly n'était plus considéré comme sûr et a été vendu pour la ferraille à la Capital Iron and Metal Company de Victoria, en Colombie-Britannique, en décembre.
Groupe NCSM/Groupe NCSM :
Le NCSM Grou était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi océanique lors de la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de Jean Grou, un martyr catholique romain de Pointe-aux-Trembles, au Québec. Le nom de la ville était considéré comme trop long pour un navire de guerre, ils ont donc choisi quelque chose qui y était étroitement lié. Grou a été commandé en octobre 1941 dans le cadre du programme de construction de la classe River de 1942-1943. Elle a été posée le 1er mai 1943 par Canadian Vickers à Montréal et lancée le 7 août 1943. Elle a été mise en service le 4 décembre 1943 à Montréal.
NCSM Guelph/NCSM Guelph :
Le NCSM Guelph était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom de Guelph, en Ontario.
NCSM Gulnare/NCSM Gulnare :
Le NCSM Gulnare était un navire du gouvernement canadien qui a servi de patrouilleur et de navire de garde pour la Marine royale canadienne (MRC) pendant la Première Guerre mondiale. Acquis par le gouvernement canadien en 1902, Gulnare a été utilisé pour les patrouilles de pêche et les levés hydrographiques jusqu'en 1914. Après la guerre, Gulnare a été utilisé pour intercepter les contrebandiers. Remis au service du gouvernement en 1920, le navire est converti en bateau-phare en 1925 et vendu en 1937 à des intérêts privés. Le navire a été démoli à la fin des années 1940.
NCSM Haida/NCSM Haida :
Le NCSM Haida est un destroyer de classe Tribal qui a servi dans la Marine royale canadienne (MRC) de 1943 à 1963, participant à la Seconde Guerre mondiale et à la guerre de Corée. Elle porte le nom du peuple Haida. Le seul destroyer de classe Tribal survivant parmi les 27 navires construits pour la MRC, la Royal Navy et la Royal Australian Navy entre 1937 et 1945, le Haida a coulé plus de tonnage de surface ennemi que tout autre navire de guerre canadien et, à ce titre, il est communément appelé le "Navire le plus combattant de la Marine royale canadienne". Désigné lieu historique national du Canada en 1984, il sert maintenant de navire-musée amarré à côté du NCSM Star, une division active de la Réserve de la Marine royale canadienne, à Hamilton, en Ontario. En 2018, Haida a été désigné fleuron de cérémonie de la MRC.
NCSM Halifax/NCSM Halifax :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Halifax. Le NCSM Halifax (K237) (I) était une corvette de la classe Flower qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Le NCSM Halifax (FFH 330) (II) est le navire de tête des frégates de la classe Halifax.Battle Honors Atlantic, 1942–45 Arabian Sea
NCSM Halifax_(FFH_330)/NCSM Halifax (FFH 330) :
Le NCSM Halifax (FFH 330) est une frégate de classe Halifax qui a servi dans la Marine royale canadienne et les Forces canadiennes depuis 1992. Halifax est le navire de tête de sa classe, qui est le nom du projet de frégate de patrouille canadienne. Elle est le deuxième navire à porter la désignation NCSM Halifax. Elle porte le symbole de classification de coque FFH 330. Elle est affectée aux Forces maritimes de l'Atlantique (FMAR(A)) et est homeported à la BFC Halifax dans sa ville éponyme, Halifax, Nouvelle-Écosse, un nom qui a également été porté par le NCSM Halifax (K237), une fleur -class corvette pendant la Seconde Guerre mondiale ainsi que le premier navire de guerre construit à Halifax, le HMS Halifax (1768).
NCSM Halifax_(K237)/NCSM Halifax (K237) :
Le NCSM Halifax était une corvette révisée de la classe Flower de la Marine royale canadienne qui a participé à des missions d'escorte de convoi pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement dans la bataille de l'Atlantique. Elle a été nommée pour Halifax, en Nouvelle-Écosse.
NCSM Harry_DeWolf/NCSM Harry DeWolf :
Le NCSM Harry DeWolf (AOPV 430) est le premier navire de sa classe de patrouilleurs hauturiers pour la Marine royale canadienne (MRC). La classe découle du projet de navire de patrouille extracôtier de l'Arctique dans le cadre de la Stratégie nationale d'approvisionnement en matière de construction navale et est principalement conçue pour la patrouille et le soutien des régions arctiques du Canada. Nommé d'après le vice-amiral Harry DeWolf, ancien chef de la MRC, le navire a été commandé en 2011, mis en chantier en 2016 et lancé en 2018. Le navire a terminé les essais en mer des entrepreneurs en juillet 2020, a été livré à la MRC le 31 juillet 2020 et a commencé les essais en mer post-acceptation. Harry DeWolf a été mis en service le 26 juin 2021.
NCSM Hawkesbury/NCSM Hawkesbury :
Le NCSM Hawkesbury était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle a été nommée pour Hawkesbury, en Ontario.
NCSM Hepatica/NCSM Hepatica :
Le NCSM Hepatica était une corvette de la classe Flower qui a servi principalement dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte océanique. Initialement mis en service dans la Royal Navy, il a été prêté au Canada en 1941.
NCSM Hespeler/NCSM Hespeler :
Le NCSM Hespeler était une corvette de classe Castle de la Marine royale canadienne qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale en tant qu'escorte de convoi initialement commandée sous le nom de HMS Guildford Castle pour la Royal Navy britannique, mais avant l'achèvement, elle a été transférée et renommée. Après la guerre, le navire a été vendu à des fins commerciales, rebaptisé Chilcotin en 1946, Capri en 1958, Stella Maris en 1960 et Westar en 1965. Le navire a été détruit par un incendie en 1966 alors qu'il se trouvait à Sarroch, en Sardaigne. La carcasse a été emmenée à La Spezia, en Italie, où Westar a été démantelée.
NCSM Hochelaga/NCSM Hochelaga :
Le NCSM Hochelaga était un navire de patrouille commandé de la Marine royale canadienne (MRC) qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et l'après-guerre jusqu'en 1920. Hochelaga est un nom historique associé au Canada, aux voyages de Jacques Cartier et à la ville de Montréal. Initialement construit sous le nom de yacht Waturus (alternativement orthographié Walrus ou Waterus) en 1900 en Europe, le navire a été vendu à un Américain en 1902. Le navire a été acquis en 1914 pour être utilisé comme patrouilleur sur la côte est du Canada. Après la Première Guerre mondiale, le navire est devenu un traversier entre l'Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse. Après la Seconde Guerre mondiale, le navire a été rebaptisé HaChayal Ha'Ivri (en anglais : soldat juif) et utilisé pour l'immigration juive illégale en Palestine. Le navire a été démoli en 1950.
NCSM Hunter/NCSM Hunter :
Le NCSM Hunter est une division de la Réserve navale (DRN) des Forces canadiennes située à Windsor, en Ontario. Surnommé une frégate de pierre, le NCSM Hunter est un établissement d'entraînement naval basé à terre avec un équipage de marins à temps partiel et sert également de centre de recrutement local pour la Réserve navale des Forces canadiennes. C'est l'une des 24 divisions de la Réserve navale situées dans les grandes villes du Canada.
NCSM Huron/NCSM Huron :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Huron. Le NCSM Huron (G24) était un destroyer de classe Tribal de la Seconde Guerre mondiale. Le NCSM Huron (DDG 281) était un destroyer de classe Iroquois actif de 1972 à 2005.Battle Honors Atlantic, 1943 Arctic, 1943–1945 Biscay, 1943–1944 Norway, 1945 Korea, 1952–1953
NCSM Huron_(DDG_281)/NCSM Huron (DDG 281) :
Le NCSM Huron était un destroyer de classe Iroquois qui a servi dans les Forces canadiennes du 16 décembre 1972 au 23 octobre 2000. Il a servi principalement sur la côte ouest du Canada. Après la mise hors service, sa coque a été dépouillée pour être utilisée dans un exercice de tir réel. La carcasse du navire a finalement été coulée par les tirs de son navire jumeau, le NCSM Algonquin. Huron était le deuxième navire de sa classe et le deuxième navire à utiliser la désignation NCSM Huron.
NCSM Huron_(G24)/NCSM Huron (G24) :
Le NCSM Huron était un destroyer de classe Tribal qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée. Il fut le premier navire à porter ce nom, entrant en service en 1943. Il porte le nom du peuple huron. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le navire a participé à l'opération Neptune dans le golfe de Gascogne et le long des côtes françaises à l'appui de l'invasion de la Normandie et a escorté des convois vers l'Union soviétique. Après la guerre, le navire est mis en réserve. Le destroyer a été activé en 1950 en tant que navire-école, mais avec le début de la guerre de Corée, il a été modernisé et déployé deux fois en Corée. Après la guerre, le Huron est redevenu un navire-école et a participé aux exercices navals de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) de l'époque de la guerre froide jusqu'à ce qu'il soit payé pour la dernière fois en 1963 et démoli en 1965.
NCSM Husky/NCSM Husky :
Le NCSM Husky était un yacht armé utilisé à des fins de patrouille et d'entraînement pendant la Seconde Guerre mondiale par la Marine royale canadienne. Le navire a été construit sous le nom de yacht Wild Duck en 1930 à Bay City, Michigan. Ayant plusieurs propriétaires dans les années 1930, le navire a été rebaptisé Xania II. Acquis par la Marine royale du Canada en 1940 pour des fonctions de patrouille, d'escorte et d'entraînement dans le Canada atlantique, le navire a été retiré du service à la fin de la guerre et vendu au service commercial. Le navire a été acheté par le port de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, pour être utilisé comme navire d'inspection. En 1967, le navire a été revendu, rebaptisé Aquarius n ° 2 et utilisé comme annexe de plongée basée au Honduras. En 1979, le navire a été acquis par des intérêts américains qui ont ramené le navire à la Nouvelle-Orléans et l'ont converti en restaurant flottant.
NCSM Inch_Arran/NCSM Inch Arran :
Le NCSM Inch Arran était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale, puis de 1954 à 1965, lorsqu'elle a été convertie en frégate de la classe Prestonian. Elle a été nommée d'après Inch Arran Point à Dalhousie, Nouveau-Brunswick, Canada. Cela était dû à l'incapacité de deux navires de guerre alliés à porter le même nom. La MRC utiliserait alors plutôt des points de repère ou des zones importantes associées à la communauté. Inch Arran a été commandé le 1er février 1943 dans le cadre du programme de construction de classe River 1943-1944 . Elle a été mise en chantier le 25 octobre 1943 par Davie Shipbuilding and Repairing Co. Ltd. à Lauzon, Québec, et lancée le 6 juin 1944. Elle a été mise en service le 18 novembre 1944 à Québec avec le fanion numéro K667.
NCSM Ingonish/NCSM Ingonish :
Le NCSM Ingonish (fanion J69) était un dragueur de mines de la classe Bangor initialement construit pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Prêté à la Marine royale canadienne en 1942, le navire a servi sur les deux côtes du Canada en tant qu'escorte de convoi et navire de patrouille. Après la guerre, le dragueur de mines a été rendu à la Royal Navy et désarmé. Ingonish a été abandonné en 1948.
NCSM Integrity_(1804)/NCSM Integrity (1804) :
Le NCSM Integrity était un cotre construit par le gouvernement colonial de la Nouvelle-Galles du Sud en 1804. Il était le premier navire jamais lancé à partir d'un chantier naval de la Nouvelle-Galles du Sud et transportait des marchandises entre les colonies côtières de la colonie de l'île Norfolk, Newcastle, Nouvelle-Galles du Sud, Van Diemen's Terre et Port Jackson. En 1804, elle a participé à une série de voyages à Van Diemen's Land dans le but de fonder une colonie à Port Dalrymple, le site de la colonie moderne de George Town, en Tasmanie. En 1805, Integrity rencontra et reprit un brick espagnol qui avait été illégalement saisi par des corsaires et dissimulé dans le groupe d'îles de Kent dans le détroit de Bass. Après avoir rendu le navire espagnol au contrôle colonial, Integrity a été chargé de naviguer vers le Chili pour négocier son retour en Espagne. Elle a mis les voiles pour Valparaíso, au Chili, en juin 1805, mais n'a pas été revue et a probablement coulé pendant le voyage.
NCSM Iroquois/NCSM Iroquois :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Iroquois. NCSM Iroquois (G89), un destroyer de classe Tribal de la Seconde Guerre mondiale. NCSM Iroquois (DDG 280), un destroyer de classe Iroquois (ou de classe New-Tribal) mis en service en 1972. La bataille honore l'Atlantique, 1943 l'Arctique, 1943-1945 Gascogne, 1943-1944 Norvège, 1945 Corée, 1952-1953 Mer d'Oman
NCSM Iroquois_(DDG_280)/NCSM Iroquois (DDG 280) :
Le NCSM Iroquois était le navire de tête des destroyers de la classe Iroquois de la Marine royale canadienne, également connue sous le nom de classe Tribal ou classe 280. Deuxième navire à porter ce nom, il portait le numéro de coque DDG 280. Entré en service en 1972, il a été affecté aux Forces maritimes de l'Atlantique (FMAR(A)) et a été affecté à la BFC Halifax. Iroquois a été déployé à l'étranger pour des missions de blocus et de lutte contre le terrorisme, notamment en participant à l'opération Apollo en 2002-2003. Désarmé en 2014 et désarmé en 2015, le navire est actuellement en attente de cession. L'Iroquois était un destroyer de défense aérienne de zone. Elle a participé à des missions MARLANT protégeant la souveraineté du Canada dans l'océan Atlantique et appliquant les lois canadiennes dans sa mer territoriale et sa zone économique exclusive. Iroquois a été déployé dans des missions dans tout l'Atlantique et dans l'océan Indien; spécifiquement le golfe Persique et la mer d'Oman sur les opérations antiterroristes. Elle a également participé à des opérations de lutte contre les stupéfiants dans le bassin des Caraïbes. Le destroyer a participé à plusieurs missions de l'OTAN, patrouillant dans l'océan Atlantique dans le cadre de la Force navale permanente de l'Atlantique (STANAVFORLANT) et de son successeur, le Groupe maritime permanent de la Force de réaction de l'OTAN (SNMG1).
NCSM Iroquois_(G89)/NCSM Iroquois (G89) :
Le NCSM Iroquois était un destroyer de classe Tribal qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée. Elle porte le nom des Premières nations iroquoises. L'Iroquois a été le premier navire à porter ce nom et le premier navire de la classe à servir dans la Marine royale canadienne.
NCSM James_Bay/NCSM James Bay :
Le NCSM James Bay (numéro de coque MCB 152) était un dragueur de mines de la classe Bay qui a été construit pour la Marine royale canadienne pendant la guerre froide. Entré en service en 1954, le navire a servi sur la côte ouest du Canada jusqu'en 1964, date à laquelle la baie James a été désaffectée. Le dragueur de mines a été vendu en 1966 pour être utilisé comme navire d'exploration pétrolière offshore.
NCSM Joliette/NCSM Joliette :
Le NCSM Joliette était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi dans la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de Joliette, Québec. Après la guerre, elle a été transférée à la marine chilienne en 1946 et rebaptisée Iquique. Elle a servi dans la marine chilienne jusqu'en 1968. Joliette a été commandée en octobre 1941 dans le cadre du programme de construction de la classe River. Il a été mis en chantier le 19 juillet 1943 par Morton Engineering & Dry Dock Co. à Québec et lancé le 12 novembre 1943. Il a été mis en service dans la MRC le 14 juin 1944 à Québec.
NCSM Jolliet/NCSM Jolliet :
Le NCSM Jolliet est une division de la Réserve navale (DRN) des Forces canadiennes située à Sept-Îles, au Québec. Surnommé une frégate de pierre, le NCSM Jolliet est un établissement d'entraînement naval basé à terre avec un équipage de marins à temps partiel et sert également de centre de recrutement local pour la Réserve navale des Forces canadiennes. C'est l'une des 24 divisions de la Réserve navale situées dans les grandes villes du Canada.
NCSM Jonquière/NCSM Jonquière :
Le NCSM Jonquière était une frégate de classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale et de nouveau de 1954 à 1966 en tant que frégate de classe Prestonian. Elle porte le nom de Jonquière, Québec. Le Jonquière est commandé en juin 1942 dans le cadre du programme de construction de la classe River de 1942-1943. Il a été mis en chantier le 26 janvier 1943 par GT Davie Shipbuilding Ltd. à Lauzon et lancé le 28 octobre 1943. Il a été mis en service dans la Marine royale canadienne le 10 mai 1944 à Québec.
NCSM Kamloops/NCSM Kamloops :
Le NCSM Kamloops était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte océanique. Elle porte le nom de Kamloops, en Colombie-Britannique.
NCSM Kamsack/NCSM Kamsack :
Le NCSM Kamsack était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte océanique. Elle porte le nom de Kamsack, en Saskatchewan.
NCSM Kapuskasing/NCSM Kapuskasing :
Le NCSM Kapuskasing était un dragueur de mines de la classe Algerine qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire a été principalement utilisé comme escorte de convoi lors de la bataille de l'Atlantique. Après la guerre, elle a vu le service comme navire d'étude hydrographique avec le Département des Mines. Elle porte le nom de Kapuskasing, en Ontario.
NCSM Karluk/NCSM Karluk :
Karluk était un brigantin de construction américaine qui, après de nombreuses années de service comme baleinier, a été acquis par le gouvernement canadien en 1913 pour servir de navire amiral à l'Expédition canadienne dans l'Arctique. Alors qu'elle se rendait au rendez-vous de l'expédition à l'île Herschel, Karluk s'est retrouvé piégé dans la banquise arctique et, après avoir dérivé pendant plusieurs mois, a été écrasé et a coulé en janvier 1914. Sur les 25 à bord (équipage et personnel de l'expédition), onze sont morts, soit lors des tentatives d'atteindre la terre en marchant sur la glace, soit après l'arrivée au refuge temporaire de l'île Wrangel.
NCSM Kelowna/NCSM Kelowna :
Le NCSM Kelowna (fanion J261) était un dragueur de mines de la classe Bangor construit pour la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Entré en service en 1942, le dragueur de mines a passé toute la guerre sur la côte ouest du Canada, principalement comme patrouilleur. Après la guerre, Kelowna a été vendue pour une conversion commerciale. Rebaptisé Hung Hsin et Condor, la disposition finale du navire est contestée.
NCSM Kenogami/NCSM Kenogami :
Le NCSM Kenogami était une corvette de la classe Flower de la Marine royale canadienne qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. La corvette a servi principalement dans des fonctions d'escorte de convoi pendant la bataille de l'Atlantique. Après la guerre, le navire a été vendu à la ferraille et démantelé.
NCSM Kenora/NCSM Kenora :
Le NCSM Kenora (fanion J281) était un dragueur de mines de la classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Entré en service en 1942, le dragueur de mines participe à la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi et à l'invasion de la Normandie. Après la guerre, le navire a été désarmé jusqu'à sa réacquisition en 1952 pendant la guerre de Corée. N'ayant jamais repris du service dans la Marine royale canadienne, le Kenora a été vendu à la marine turque en 1957. Rebaptisé Bandirma par la marine turque, le navire a été abandonné en 1972.
NCSM Kentville/NCSM Kentville :
Le NCSM Kentville était un dragueur de mines de classe Bangor qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a participé à la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de Kentville, en Nouvelle-Écosse. Après la guerre, il est remis en service pour une courte période dans la Marine royale du Canada avant d'être vendu à la Turquie en 1957 et rebaptisé Bartin. Elle a servi dans les forces navales turques jusqu'en 1972.
NCSM Kingston/NCSM Kingston :
Le NCSM Kingston est un navire de défense côtière de la classe Kingston qui sert dans les Forces canadiennes depuis 1996. Le Kingston est le navire de tête de sa classe, commandé dans le cadre du projet de navire de défense côtière maritime. Elle est le premier navire à utiliser la désignation NCSM Kingston. Il est affecté aux Forces maritimes de l'Atlantique (FMAR(A)) et est basé à la BFC Halifax.
NCSM Kirkland_Lake/NCSM Kirkland Lake :
Le NCSM Kirkland Lake était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi dans la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de Kirkland Lake, en Ontario. Initialement nommée St. Jerome, elle a été commandée en juin 1942 dans le cadre du programme de construction de la classe River 1942-1943. Elle a été mise en chantier le 16 novembre 1943 par Morton Engineering & Dry Dock Co. à Québec et lancée le 27 avril 1944. Son nom a été changé pour Kirkland Lake et elle a été mise en service dans la Marine royale canadienne le 21 août 1944 à Québec.
NCSM Kitchener/NCSM Kitchener :
Plusieurs unités de la Marine royale canadienne ont été nommées NCSM Kitchener. NCSM Kitchener (K240), une corvette de la classe Flower renommée Vancouver avant son lancement. Le navire a servi dans la bataille de l'Atlantique pendant la Seconde Guerre mondiale. NCSM Kitchener (K225), une corvette de classe Flower commandée sous le nom de Vancouver (K225) et renommée avant son lancement qui a servi dans la bataille de l'Atlantique pendant la Seconde Guerre mondiale.
NCSM Kitchener_(K225)/NCSM Kitchener (K225) :
Le NCSM Kitchener était une corvette révisée de la classe Flower de la Marine royale canadienne qui a participé à des missions d'escorte de convoi pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique. Elle a été nommée pour Kitchener, Ontario. Le navire s'appelait à l'origine NCSM Vancouver, mais a été renommé en novembre 1941 avant le lancement du navire.
NCSM Kokanee/NCSM Kokanee :
Le NCSM Kokanee était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a vu l'action principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Après la guerre, il a été vendu à l'Inde et transformé en navire-pilote. Kokanee a été commandé en octobre 1941 dans le cadre du programme de construction 1942-1943. Nommé d'après le lac Kokanee dans le sud-est de la Colombie-Britannique, il a été mis en chantier le 25 août 1943 à Yarrows Ltd., Esquimalt et lancé le 27 novembre 1943. Il a été mis en service dans la MRC avec le fanion numéro K419 le 6 juin 1944 à la base navale d'Esquimalt. Il partit pour la côte atlantique, arriva au chantier naval HMC à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 24 juillet 1944 et fut envoyé aux Bermudes en août 1944 pour former son nouvel équipage.
NCSM Kootenay/NCSM Kootenay :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Kootenay. Le NCSM Kootenay (H75) (I) était autrefois le HMS Decoy (H75), un ancien destroyer d'escorte de la Royal Navy, qui a servi dans la Marine royale canadienne de 1943 à 1945 et a été démantelé en 1946. HMCS Kootenay (DDE 258) (II) était un destroyer de la classe Restigouche qui a servi de 1959 à 1995
NCSM Kootenay_(DDE_258)/NCSM Kootenay (DDE 258) :
Le NCSM Kootenay était un destroyer d'escorte de la classe Restigouche qui a servi dans la Marine royale canadienne et les Forces canadiennes de 1959 à 1996. Il était le cinquième navire de sa classe et le deuxième navire à porter la désignation NCSM Kootenay. Le navire a subi deux incidents graves au cours de sa carrière : une explosion en 1969 et un incendie qui a fait neuf morts, et une collision en 1989 qui a nécessité le remplacement complet de sa proue. Après son service, le navire a été coulé en tant que récif artificiel.
NCSM La_Hulloise/NCSM La Hulloise :
Le NCSM La Hulloise était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale et à nouveau comme navire-école et frégate de la classe Prestonian de 1957 à 1965. Elle porte le nom de Hull, au Québec, mais en raison d'une possible confusion avec l'USS Hull, son nom est modifié. La Hulloise est commandée en octobre 1941 dans le cadre du programme de construction de la classe River de 1942-1943. Elle a été posée le 10 août 1943 par Canadian Vickers Ltd. à Montréal, Québec et lancée le 29 octobre 1943. Elle a été mise en service le 20 mai 1944 à Montréal avec le fanion K 668.
NCSM La_Malbaie/NCSM La Malbaie :
Le NCSM La Malbaie était une corvette révisée de la classe Flower de la Marine royale canadienne qui a participé à des missions d'escorte de convoi pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de La Malbaie, Québec. Elle s'appelait à l'origine Fort William mais son nom a été changé avant sa mise en service.
NCSM Lachine/NCSM Lachine :
Le NCSM Lachine était un dragueur de mines de la classe Bangor de la Marine royale canadienne qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, un transfert proposé à la Gendarmerie royale du Canada sous le nom de Starnes a été annulé et le navire a été vendu à la place pour être converti en remorqueur de sauvetage en 1945. Le navire a été démoli au Royaume-Uni en 1955.
NCSM Lachute/NCSM Lachute :
Le NCSM Lachute était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a vu l'action principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom de Lachute, Québec. Après la guerre, il a été vendu à la marine dominicaine.
NCSM Lady_Evelyn/NCSM Lady Evelyn :
Le NCSM Lady Evelyn était un patrouilleur de la Marine royale canadienne pendant la Première Guerre mondiale. Construit à l'origine comme un paquebot, le Deerhound, il a été acquis en 1907 par le gouvernement canadien et rebaptisé Lady Evelyn pour être utilisé par le bureau de poste. Après la guerre, elle est vendue pour le service civil et ferraillée en 1936.
NCSM Lanark/NCSM Lanark :
Le NCSM Lanark était une frégate de classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale et de nouveau de 1956 à 1965 en tant que frégate de classe Prestonian. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom de Lanark, en Ontario. Lanark a été commandé en juin 1942 dans le cadre du programme de construction de classe River 1942-1943 . Elle a été déposée le 25 septembre 1943 par Canadian Vickers Ltd. à Montréal, Québec et lancée le 10 décembre 1943. Elle a été mise en service dans la MRC le 6 juillet 1944 à Montréal.
NCSM Lasalle/NCSM Lasalle :
Le NCSM LaSalle était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi dans la bataille de l'Atlantique et dans la bataille du Saint-Laurent. Elle porte le nom de LaSalle, Québec. LaSalle a été commandé le 1er février 1943 dans le cadre du programme de construction de la classe River 1943-1944 . Il a été mis en chantier le 4 juin 1943 par Davie Shipbuilding & Repairing Co. Ltd. à Lauzon et lancé le 11 décembre 1943. Il a été mis en service dans la MRC le 29 juin 1944 à Québec.
NCSM Laurentian/NCSM Laurentian :
Le NCSM Laurentian était un navire de patrouille commandé par la Marine royale canadienne qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et l'après-guerre jusqu'en 1919. Avant le service naval canadien, le navire était utilisé par le Service préventif des douanes du Canada. Après la guerre, le Laurentian a été transféré au ministère de la Marine et des Pêcheries et utilisé comme baliseur et ravitailleur de phare jusqu'à ce qu'il soit mis hors service en 1946 et démoli en 1947.
NCSM Lauzon/NCSM Lauzon :
Le NCSM Lauzon était le nom de plusieurs navires de la Marine royale canadienne : le NCSM Lauzon (K371), une frégate de la classe River, convertie plus tard en frégate de la classe Prestonian avec le numéro de fanion FFE 321 HMCS Lauzon (K414), une frégate de la classe River frégate renommée Glace Bay
NCSM Lauzon_(K371)/NCSM Lauzon (K371) :
Le NCSM Lauzon était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale et à nouveau comme frégate de la classe Prestonian de 1953 à 1963. Pendant la guerre, elle a servi principalement d'escorte océanique pour les convois. Elle porte le nom de Lauzon, Québec. Le Lauzon est commandé en juin 1942 dans le cadre du programme de construction de la classe River de 1943-1944. Elle a été mise sur cale sous le nom de Glace Bay le 2 juillet 1943 par le chantier naval George T. Davie à Lauzon, Québec et lancée le 10 juin 1944. Son nom a été changé et elle a été mise en service sous le nom de Lauzon le 30 août 1944 à Québec.
NCSM Lethbridge/NCSM Lethbridge :
Le NCSM Lethbridge était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte océanique. Elle porte le nom de Lethbridge, en Alberta.
NCSM Lévis/NCSM Lévis :
Plusieurs unités navales canadiennes ont été nommées NCSM Lévis d'après Lévis, Québec. NCSM Levis (K115) (I), une corvette de classe Flower mise en service le 16 mai 1941 et torpillée et coulée au sud du cap Farewell le 19 septembre 1941. NCSM Levis (K400) (II), une frégate de classe River mise en service le 21 juillet 1944 et mis hors service le 21 février 1946.
NCSM Lévis_(K400)/NCSM Lévis (K400) :
Le NCSM Lévis était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement comme escorte de convoi lors de la bataille du Saint-Laurent et de la bataille de l'Atlantique. C'était le deuxième navire à porter le nom de Lévis, le premier étant une corvette de la classe Flower qui avait été coulée plus tôt dans la guerre. Elle porte le nom de Lévis, Québec. Lévis est commandé en juin 1942 dans le cadre du programme de construction de la classe River 1942-1943. Il a été mis en chantier le 25 février 1943 par Davie Shipbuilding & Repairing Co. Ltd. à Lauzon et lancé le 26 novembre 1943. Il a été mis en service dans la Marine royale canadienne le 21 juillet 1944 à Québec.
NCSM Lindsay/NCSM Lindsay :
Le NCSM Lindsay était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom de Lindsay, en Ontario.
Port d'écluse du NCSM/Port d'écluse du NCSM :
Le NCSM Lockeport (fanion J100) était un dragueur de mines de classe Bangor initialement construit pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Prêté à la Marine royale canadienne en 1942, le dragueur de mines servit sur les deux côtes du Canada comme patrouilleur et escorteur de convoi. De retour dans la Royal Navy en 1945, le Lockeport est abandonné en 1948.
NCSM Long_Branch/NCSM Long Branch :
Le NCSM Long Branch (parfois orthographié Longbranch) était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été utilisée principalement comme escorte de convoi lors de la bataille de l'Atlantique. Elle a été déposée sous le nom de HMS Candytuft mais a été transférée à la MRC le 5 janvier 1944 avant l'achèvement. Elle a été nommée pour Long Branch, Ontario, un village qui a finalement été fusionné avec Toronto, Ontario.
NCSM Longueuil_(K672)/NCSM Longueuil (K672) :
Le NCSM Longueuil était une frégate de la classe River qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a servi principalement d'escorte de convoi dans la bataille de l'Atlantique. Elle porte le nom de Longueuil, Québec. Longueuil est commandé en octobre 1941 dans le cadre du programme de construction de classe River 1942-1943. Il est mis en chantier le 17 juillet 1943 par Canadian Vickers Ltd. à Montréal et lancé le 30 octobre 1943. Longueuil est mis en service dans la MRC à Québec le 18 mai 1944 avec le fanion K672.
NCSM Loon_(PCS_780)/NCSM Loon (PCS 780) :
Le NCSM Loon était un patrouilleur de la classe Bird de la Marine royale canadienne. Le navire a servi de 1955 à 1965 avant d'être abandonné. La classe a été conçue pour la patrouille portuaire.
NCSM Loos/NCSM Loos :
Le NCSM Loos était l'un des douze chalutiers navals de la classe Battle utilisés par la Marine royale canadienne (MRC). Construit par la Kingston Shipbuilding Company et lancé en septembre 1917, il est mis en service en août 1918. Désarmé en 1920, le Loos est transféré au ministère de la Marine et des Pêches, où il sert de ravitailleur de phare. Vendu en 1937, il a été racheté par la MRC en décembre 1940 et converti en navire porte, passant une partie de la guerre à Shelburne, en Nouvelle-Écosse. Retourné à Marine Industries Limited en 1945, Loos a été démantelé en 1949.
NCSM Louisburg/NCSM Louisburg :
Deux navires de la Marine royale canadienne portent le nom de NCSM Louisburg : Le NCSM Louisburg (K143) (I) était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la bataille de l'Atlantique avant d'être coulé en 1943. Le NCSM Louisburg (K401) (II) était une corvette de classe Flower modifiée qui a servi dans la bataille de l'Atlantique de 1943 à 1945.
NCSM Louisburg_(K143)/NCSM Louisburg (K143) :
Le NCSM Louisburg était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement comme escorte océanique pendant la bataille de l'Atlantique. Elle a été coulée en 1943. Elle porte le nom de Louisburg, en Nouvelle-Écosse.
NCSM Louisburg_(K401)/NCSM Louisburg (K401) :
Le NCSM Louisburg était une corvette modifiée de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte de convoi. Elle porte le nom de Louisburg, en Nouvelle-Écosse. C'était le deuxième navire portant le nom de la ville, le premier ayant été coulé plus tôt dans la guerre. Elle a été vendue à la marine dominicaine après la guerre.
NCSM Lunenburg/NCSM Lunenburg :
Le NCSM Lunenburg était une corvette de la classe Flower qui a servi dans la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a combattu principalement dans la bataille de l'Atlantique en tant qu'escorte océanique. Elle porte le nom de Lunenburg, en Nouvelle-Écosse.
NCSM Lynx/NCSM Lynx :
Le NCSM Lynx était un yacht armé en service dans la Marine royale canadienne (MRC) pendant la Seconde Guerre mondiale. Le navire a été construit à Newport News Shipbuilding sous le nom de yacht Dolphin en 1922. Le yacht a été vendu en 1929, devenant Ramona. En 1940, la MRC a acquis le navire dans le cadre de l'effort de renforcement de ses forces de patrouille, a armé et renommé le navire Lynx. Cependant, le navire a subi une série de problèmes mécaniques et a été mis hors service en 1943 et vendu pour un service commercial. Rebaptisé Elena puis Samana Queen, le navire a été utilisé dans le commerce des bateaux bananes, prenant son nom définitif Rican Star en 1952. Le navire a été converti en chalutier de pêche en 1959 avant de couler le 25 mai 1960 au large de Hummocky Island, Queensland.
NCSM L%C3%A9vis_(K115)/NCSM Lévis (K115) :
Le NCSM Lévis était une corvette de la classe Flower de la Marine royale canadienne qui a participé à des missions d'escorte de convoi pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été coulée en 1941. Elle porte le nom de Lévis, Québec.
NCSM Mackenzie/NCSM Mackenzie :
Le NCSM Mackenzie était un destroyer de classe Mackenzie qui a servi dans la Marine royale canadienne (MRC) et plus tard dans les Forces canadiennes. Elle était le premier navire de sa classe et est la première unité navale canadienne à porter ce nom. Le navire porte le nom du fleuve Mackenzie, le plus grand système fluvial du Canada et traverse principalement les Territoires du Nord-Ouest. Entré en service en 1962, le Mackenzie a servi jusqu'en 1993, principalement comme navire-école. Il a été vendu pour être utilisé comme récif artificiel en 1995 et coulé comme tel la même année au large de la Colombie-Britannique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Hurlet

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...