Rechercher dans ce blog

lundi 26 décembre 2022

Gyitar Hero


Gyeongju Choe_clan/Clan Gyeongju Choe :
Le clan Gyeongju Choe ( coréen : 경주 최씨 ; Hanja : 慶州 崔氏 ) est un clan coréen , avec un bon-gwan situé à Gyeongju , dans la province du Gyeongsang du Nord . Selon un recensement de 2015, la population du clan Gyeongju Choe est de 945 005 en Corée du Sud. L'ancêtre apical du clan Gyeongju Choe est Choe Chiwon, un érudit confucéen et fonctionnaire pendant la période unifiée de Silla.
Gyeongju Citizen_FC/Gyeongju Citizen FC :
Gyeongju Citizen FC était un club de football sud-coréen basé dans la ville de Gyeongju. C'est un ancien membre de la K3 League, le troisième niveau de football de la ligue en Corée du Sud jusqu'à la saison 2020.
Gyeongju Civic_Stadium/Gyeongju Civic Stadium :
Le stade civique de Gyeongju (coréen : 경주시민운동장) est un stade polyvalent situé à Gyeongju, en Corée du Sud. Il est principalement utilisé pour les matchs de football.
Gyeongju Folk_Craft_Village/Village d'artisanat folklorique de Gyeongju :
Le village d'artisanat folklorique de Gyeongju est un village situé au pied de la montagne Toman, dans le quartier de Ha-dong, Gyeongju, province du Gyeongsang du Nord, Corée du Sud. Le village a été créé en 1986 pour préserver et développer l'artisanat du royaume de Silla. Il se compose de hanok ou maisons traditionnelles coréennes dont 45 maisons au toit de chaume (appelées choga) et des maisons à toit titré (giwajip) où vivent et travaillent des artisans d'origine Gyeongju.
Zones_historiques de Gyeongju/Zones historiques de Gyeongju :
Les zones historiques de Gyeongju en Corée du Sud ont été désignées site du patrimoine mondial par l'UNESCO en 2000. Les zones protégées englobent les ruines de temples et de palais, de pagodes et de statues en plein air, ainsi que d'autres artefacts culturels laissés par le royaume de Silla. Les zones historiques sont parfois connues comme l'un des plus grands musées en plein air au monde.
Gyeongju Hyanggyo/Gyeongju Hyanggyo :
Le Gyeongju Hyanggyo est une école provinciale hyanggyo ou gouvernementale pendant les périodes Goryeo et Joseon, située dans le quartier de Gyo-dong, Gyeongju, province du Gyeongsang du Nord, Corée du Sud. La date de fondation est inconnue, mais a été établie pour consacrer la plaque commémorative d'un sage érudit confucéen et pour le commémorer ainsi que pour fournir une éducation de niveau intermédiaire à la population locale pendant la période Goryeo. Le site était à l'origine le lieu où se trouvait le Gukhak, ou académie nationale du royaume de Silla. Le Gukhak a été construit en 682, la deuxième année du règne du roi Sinmun et est l'équivalent des universités nationales actuelles. Il est désigné comme le 191e bien culturel matériel de la province du Nord Gyeongsang.
Gyeongju International_Marathon/Marathon international de Gyeongju :
Le marathon international de Gyeongju est un événement annuel de course sur route sur la distance du marathon (42,195 km) qui se déroule à la mi-octobre à Gyeongju, en Corée du Sud. Il a obtenu le statut de course sur route Silver Label de l'IAAF en 2010. Organisé pour la première fois en 1993, l'événement a commencé comme une compétition amateur pour les habitants de la ville et les coureurs de niveau club. En 1999, plus de 10 000 coureurs ont participé à l'événement de la journée sur une base annuelle. Après une première incorporation d'une course internationale au milieu des années 1990, la course est redevenue une compétition nationale coréenne en raison de contraintes financières. La course a été déplacée à Séoul en 2000, mais le marathon de Gyeongju est réapparu en 2006 et les coureurs étrangers d'élite sont revenus dans la ville l'année suivante. La compétition comprend désormais une course internationale de marathon de niveau élite pour hommes et femmes, ainsi que des amateurs courses amusantes sur les distances du semi-marathon, du 10 km et du 5 km. L'événement fait partie d'une série de courses dans le pays (aux côtés du marathon de Baekje et du marathon international de Séoul) qui sont parrainées par The Dong-a Ilbo, un quotidien coréen. Le concours est l'un des deux festivals annuels de course sur route de la ville, l'autre étant le marathon des fleurs de cerisier de Gyeongjyu qui se tient en avril lorsque les arbres fleurissent. Le parcours du marathon commence dans le parc Hwangseong et se termine sur la piste de course de le stade public de Gyeongju dans le parc. Le record masculin du parcours du marathon est de 2:08:52, établi par Yemane Tsegay en 2008, tandis que le record féminin est détenu par la coureuse nationale Yun Sun-suk, dont la marque de 2:31:21 a été établie en 2007.
Gyeongju Korea_Hydro_%26_Nuclear_Power_FC/Gyeongju Korea Hydro & Nuclear Power FC :
Gyeongju Korea Hydro & Nuclear Power FC ou simplement Gyeongju KHNP est une équipe de football sud-coréenne basée à Gyeongju. Ils participent actuellement à la K3 League. Ils sont dirigés par Korea Hydro & Nuclear Power et jouent leurs matchs à domicile au stade civique de Gyeongju.
Gyeongju Korea_Hydro_%26_Nuclear_Power_WFC/Gyeongju Korea Hydro & Nuclear Power WFC :
Gyeongju Korea Hydro & Nuclear Power WFC (coréen : 경주 한국수력원자력 여자 축구단), également connu sous le nom de Gyeongju KHNP Women's Football Club, est un club de football féminin sud-coréen. Le club a été annoncé en octobre 2016 en tant qu'équipe d'expansion de la WK League. Il est géré par Korea Hydro & Nuclear Power et joue ses matchs à domicile au Gyeongju Football Park.
Musée_national de Gyeongju/Musée national de Gyeongju :
Le musée national de Gyeongju est un musée situé à Gyeongju, dans la province du Gyeongsang du Nord, en Corée du Sud. Ses possessions sont en grande partie consacrées aux reliques du royaume de Silla, dont Gyeongju était la capitale. Le musée est situé juste à côté du complexe de la tombe royale, dans une zone qui comprend également la forêt de Gyerim, l'observatoire Cheomseongdae, le palais Banwolseong et l'étang Anapji.
Parc_national_de_Gyeongju/Parc national de Gyeongju :
Le parc national de Gyeongju (coréen : 경주국립공원, 慶州國立公園) est situé dans la province de Gyeongsangbuk-do, en Corée du Sud, et est le seul parc national historique du pays. Il a été désigné parc national pour la première fois en 1968. Le parc couvre plusieurs des principaux sites historiques de Silla dans la ville de Gyeongju. Il est divisé en plusieurs sections non contiguës : les sections Gumisan et Danseoksan à l'ouest du centre-ville ; les sections Hwarang, Seo-ak, Sogeumgang et Namsan au cœur de Gyeongju ; Section Tohamsan à l'est, et section Daebon sur la côte de la mer du Japon (mer de l'Est).
Gyeongju Seokbinggo/Gyeongju Seokbinggo :
Le Gyeongju Seokbinggo est un seokbinggo ou glacière situé dans le quartier d'Inwang-dong, Gyeongju, province du Gyeongsang du Nord, Corée du Sud. Cela signifie littéralement "stockage de glace en pierre" en coréen. Gyeongju Seokbinggo a été construit à l'origine comme un stockage en bois dans la forteresse de Wolseong par le buyun (부윤, magistrat du comté) Jo Myeong-gyeom (조명겸) en 1738, la 14e année du règne du roi Yeongjo. sous la dynastie Joseon. Il a été déplacé à l'endroit actuel quatre ans plus tard, ce qui peut être vérifié par les scripts de clé de voûte sur l'entrée et le monument situé à côté du stockage. L'ancien site de seokbinggo reste encore à environ 100 m à l'ouest de l'actuel. Le Gyeongju Seokbinggo a été désigné comme le 66e trésor de Corée du Sud en 1963 et est géré par le Département de la culture et du tourisme de Gyeongju.
Gyeongju Seol_clan/Clan Gyeongju Seol :
Le clan Gyeongju Sol ( coréen : 경주 설씨 ; Hanja : 慶州 偰氏) est un clan coréen. Leur Bon-gwan se trouve à Gyeongju, dans la province du Gyeongsang du Nord. En 2000, le clan comptait 3269 membres. Leur fondateur était Sol Xun, un descendant d'un membre du clan Sol. Ce clan avait un ancêtre qui était le ministre des Finances du Khaganat ouïghour. Ils ont été naturalisés à Goryeo, afin de ne pas s'impliquer dans la rébellion des Turbans rouges. Le nom de leur clan, "Sol" (偰) provient du fait que ses ancêtres vivaient sur la rivière Xueyanhe (偰輦河江).
Gyeongju Seop_clan/Clan Gyeongju Seop :
Le clan Gyeongju Seop ( coréen : 경주 섭씨 ; Hanja : 慶州 葉氏 ) est l'un des clans coréens. Leur Bon-gwan se trouve à Gyeongju, dans la province du Gyeongsang du Nord. Selon les recherches menées en 2000, le nombre de membres du clan Gyeongju Seop était de 285. Leur fondateur était Seop Gong je qui travaillait comme conseiller Remonstrant (Hanja : 諫議大夫) et à l'Académie Hanlin sous la dynastie Song. Seop Gong je s'est exilé à Goryeo dans l'attente d'un conflit et s'est installé dans le comté de Damyang situé dans la province de Jeolla. Ensuite, Gojong de Goryeo a donné un poste gouvernemental à Seop Gong je. Seop Gong je a retiré sa vie active à Gangneung situé dans la province de Gangwon (historique) via Gyeongju dans la province de Gyeongsang parce que des ennemis de la dynastie Yuan se sont approchés de lui. Un descendant de Seop Gong je a fondé le clan Gyeongju Seop et a fait du comté de Damyang le bon-gwan du clan Gyeongju Seop parce que le comté de Damyang était le premier endroit où il s'est installé.
Gyeongju Sinmun/Gyeongju Sinmun :
Le Gyeongju Sinmun est un journal hebdomadaire publié dans la ville de Gyeongju dans la province du Gyeongsang du Nord, en Corée du Sud. Elle a été fondée dans le district de Dongcheon-dong le 15 novembre 1989 et publie environ 11 000 tirages par semaine. Il fournit diverses nouvelles et critiques sur tout ce qui concerne Gyeongju. Son journal en ligne, Digital Gyeongju Sinmun, a ouvert ses portes en décembre 2000 pour fournir des nouvelles locales en direct hors de la limite en tant que journal hebdomadaire et pour établir des échanges d'informations mutuelles entre les habitants de Gyeongju. La section "Moi aussi je suis journaliste" permet aux personnes d'écrire volontairement des articles. En 2001, Gyeongju Sinmun a commencé à décerner les Gyeongju Citizen Awards aux personnes qui essaient de développer l'industrie et l'économie locales, la culture et l'éducation et les services sociaux. Depuis 2003, le siège de la centrale nucléaire de Wolseong co-organise les prix avec Gyeongju Sinmun.
Tour Gyeongju/Tour Gyeongju :
La tour Gyeongju est une tour d'observation située dans le parc des expositions de Gyeongju, dans la ville de Gyeongju, dans la province du Gyeongsang du Nord, en Corée du Sud. Il a été achevé le 14 août 2007 avec le centre culturel de l'exposition de Gyeongju. La tour est d'une hauteur de 82 mètres comparable à celle d'un appartement de 30 étages.
Université de Gyeongju/Université de Gyeongju :
L'Université de Gyeongju (à l'origine l'Université du tourisme de Corée) est une université privée de 4 ans située à Gyeongju, dans la province du Gyeongsang du Nord, en Corée du Sud.
Monde de Gyeongju/Monde de Gyeongju :
Gyeongju World est un parc à thème à Gyeongju, Gyeongsangbuk-do, Corée du Sud. Gyeongju World est composé de "X-Zone", "Snow Sled Garden" et "Wizard Garden". La X-Zone propose des manèges tels que le Phaethon, le Megadrop, le Tornado et l'Exploration of Grand Canyon. Il y a des traîneaux à ski, des traîneaux pour adultes et des traîneaux pour enfants dans Snow Sled Garden. Wizard Garden est un espace pour enfants avec une grande variété de manèges pour enfants.
Gyeongju Yun_clan/Clan Gyeongju Yun :
Le clan Gyeongju Yun ( coréen : 경주 윤씨 ; Hanja : 慶州 尹氏 ) était l'un des clans coréens. Leur Bon-gwan était à Gyeongju, dans la province du Gyeongsang du Nord. Selon les recherches de 2000, le nombre de membres du clan Gyeongju Yun était de 1684. Le clan Gyeongju Yun était séparé du clan Haeju Yun. Leur fondateur était Yun Tong. Il était un fils de Yun Gong ( Hanja : 尹 恭) qui a immigré de la dynastie Ming à Joseon pendant le règne de Taejo de Joseon. Il était un neveu de Yun Sin (Hanja : 尹信) qui avait un poste gouvernemental nommé (Hanja : 府尹, fuyin) sous la dynastie Ming.
Gare de Gyeongju/Gare de Gyeongju :
La gare de Gyeongju est une gare ferroviaire de la ville de Gyeongju. Il opère sur la ligne Jungang et la ligne Donghae.
Gyeongmun de_Silla/Gyeongmun de Silla :
Gyeongmun de Silla (846–875) (r. 861–875) était le 48e dirigeant du royaume coréen de Silla. Il était le petit-fils du roi Huigang et le fils de l'ichan Gim Gye-myeong. Sa mère était Lady Gwanghwa, la fille du roi Sinmu. Gyeongmun a épousé la reine Munui, qui était la fille du roi Heonan. Le règne de Gyeongmun a vu s'intensifier les conflits internes et la rébellion. Il a cherché à renforcer le royaume à l'intérieur et à l'extérieur, mais a généralement échoué. La famine était généralisée. En 869, il envoya le prince héritier (qui deviendrait le roi Heongang) à Tang Chine avec Gim Yun. Le Samguk Yusa raconte que Gyeongmun est devenu un Hwarang avec 18 ans. Le Samguk Yusa décrit également une histoire similaire à celle des oreilles du roi Midas. Un faiseur de couronnes royales apparaît à la place du barbier. Le faiseur de couronnes a crié le secret à une forêt de bambous. Après la mort du faiseur de couronnes, le roi a remarqué que lorsque le vent souffle, ses secrets résonnent dans la forêt. Il s'est immédiatement senti mal à l'aise et a détruit la forêt de bambous et planté des cornouillers. Sa fille, Jinseong, deviendra plus tard la 51e souveraine de Silla et sa 3e et dernière reine régnante en 887.
Gyeongmyeong de_Silla/Gyeongmyeong de Silla :
Gyeongmyeong de Silla (mort en 924) (r. 917–924) était le 54e dirigeant du royaume coréen de Silla. Il était le fils aîné du roi Sindeok et de la princesse Uiseong. Il a régné pendant la période des Trois Royaumes ultérieurs, lorsqu'une grande partie de l'ancien domaine de son pays était divisée entre Hubaekje et Taebong. En 918, Wang Geon a renversé Gung Ye, qui avait été le dirigeant de Taebong, et a établi Goryeo. Gyeongmyeong s'est associé à lui en 920 et leurs armées alliées ont pu repousser un assaut de Hubaekje sur le château de Daeya. Cependant, après cela, de nombreux commandants frontaliers ont choisi d'abandonner Silla au profit de Goguryeo ultérieur, de sorte que Gyeongmyeong n'a pas été mieux loti qu'avant. Le roi Gyeongmyeong a cherché à obtenir de l'aide de Tang China et a envoyé des missions en hommage, mais sans succès. Après sa mort en 924, le roi Gyeongmyeong a été enterré au nord du temple Hwangboksa.
Gyeongnam (homonymie)/Gyeongnam (homonymie) :
Gyeongnam peut faire référence à : Gyeongsangnam-do, une province du sud-est de la Corée du Sud Gyeongnam FC, un club de football sud-coréen basé dans la province de Gyeongsangnam-do Gyeongnam Ilbo, est l'un des deux quotidiens de la province de Gyeongsangnam-do
Gyeongnam Art_Museum/Musée d'art de Gyeongnam :
Le Gyeongnam Art Museum est un musée d'art situé à Changwon, en Corée du Sud. La planification initiale a commencé en 1998 et le musée a ouvert ses portes le 23 juin 2004.
Gyeongnam FC/Gyeongnam FC :
Gyeongnam FC ( Hangul : 경남 FC ) est un club de football professionnel sud-coréen basé dans la province du Gyeongsang du Sud qui participe à la K League 2 , le deuxième niveau du football sud-coréen . Son stade d'attache est le Changwon Football Center, situé à Changwon. Le Gyeongnam FC a été fondé en 2006 et a rejoint la K League en tant que 14e club pour la saison 2006.
Gyeongnam Ilbo/Gyeongnam Ilbo :
Le Gyeongnam Ilbo est l'un des deux quotidiens desservant le Gyeongsangnam-do dans le sud-est de la Corée du Sud. Son siège social est à Sangpyeong-dong, Jinju. Son principal concurrent est le Kyongnam Shinmun, basé à Changwon. Le Gyeongnam Ilbo a imprimé son premier numéro le 15 octobre 1909.
Ligne Gyeongnam/Ligne Gyeongnam :
La ligne Gyeongnam (慶南線, Keinan-sen) était une ligne ferroviaire du chemin de fer Chōsen (Chōtetsu) de la Corée de l'époque coloniale, située dans la province du Gyeongsang du Sud.
Gyeongnam National_University_of_Science_and_Technology/Gyeongnam National University of Science and Technology :
L'Université nationale des sciences et technologies de Gyeongnam (GNTECH) est une université nationale située à Jinju, en Corée du Sud.
Gyeongnam Provincial_Geochang_College/Gyeongnam Provincial Geochang College :
Geochang Provincial College est une université publique située à Geochang, en Corée du Sud.
Gyeongnam Provincial_Namhae_College/Gyeongnam Provincial Namhae College :
Le Gyeongnam Provincial Namhae College est la première université provinciale de Corée du Sud fondée par la province du Gyeongsang du Sud visant à favoriser les talents spécialisés dans la région en mars 1996. Il a été ouvert en mars 1996 et a reçu l'accréditation du Namhae Junior College en novembre 1994. En avril 1999, il a ouvert un institut d'éducation permanente. En janvier 2013, elle a signé un traité avec la Shanghai Business School en Chine. Il y a neuf départements, tourisme, cuisine hôtelière, construction navale, mécatronique, électronique, génie logiciel, pratiques commerciales, pratiques de comptabilité financière et conception de paysages touristiques.
Gyeongnidan-gil/Gyeongnidan-gil :
Hoenamu-ro, officieusement appelé Gyeongnidan-gil, est une rue d'Itaewon-dong, Yongsan-gu, Séoul, Corée du Sud, ainsi que la zone entourant la rue principale. La région est connue pour ses restaurants, ses bars et ses cafés. Le nom "Gyeongnidan" est dérivé de l'ancien corps de gestion financière de l'armée de la République de Corée (Yuk-gun-jung-ang-gyeong-ni-dan), qui est maintenant l'Armed Corps de gestion financière des Forces. Très tôt, elle est devenue un quartier résidentiel pour les étrangers sous l'influence des troupes américaines stationnées à proximité, et a progressivement gagné en popularité en attirant des restaurants et des bars adaptés à leurs préférences. Il y a maintenant des pubs, des bars, des cafés et des restaurants alignés.
Gyeongsan/Gyeongsan :
Gyeongsan (prononciation coréenne : [kjʌŋ.san]) est une ville de la province du Gyeongsang du Nord, en Corée du Sud. Sa frontière ouest jouxte la ville métropolitaine de Daegu, et une grande partie de Gyeongsan se trouve dans la zone métropolitaine de Daegu. De nombreuses universités sont situées à Gyeongsan, telles que l'Université Yeungnam, l'Université Daegu, l'Université Daekyeung, l'Université catholique de Daegu, l'Université Daegu Haany et l'Université Gyeongil.
Gyeongsan Science_High_School/Gyeongsan Science High School :
Gyeongsan Science High School (경산과학고등학교, ou simplement 경산과학고 ou 경산과고) est un lycée (15 à 18 ans) à Gapje-dong, Gyeongsan, Corée du Sud. Il a été initialement autorisé sous le nom de Saehan High School le 8 décembre et son nom a été changé en Gyeongsan Science High School le 9 mai 2005. Il a été ouvert le 2 mars 2007 avec la première cérémonie d'entrée. L'école est destinée aux étudiants doués ayant des talents en mathématiques. et sciences. Actuellement, il accueille 140 élèves (110 garçons et 30 filles) avec 55 enseignants.
Gare de Gyeongsan/Gare de Gyeongsan :
La gare de Gyeongsan est une gare ferroviaire sur la ligne Gyeongbu.
Parc Gyeongsang-gamyeong/Parc Gyeongsang-gamyeong :
Le parc Gyeongsang Gamyeong est un parc situé à Daegu Jung-gu, en Corée du Sud. La superficie du parc est d'environ 16 500 m². Il s'appelle 'Jungang Park' car situé au milieu de Daegu, il est changé en 'Gyeongsang Gamyeong Park'
Université nationale_de Gyeongsang/Université nationale de Gyeongsang :
L'Université nationale de Gyeongsang (GNU, 경상대학교) est une université nationale régie par le ministère de l'Éducation du gouvernement de la République de Corée et située à Jinju, dans la province du Gyeongsang du Sud. avec l'Université nationale de Cheju, l'Université nationale de Chonbuk, l'Université nationale de Chonnam, l'Université nationale de Chungnam, l'Université nationale de Chungbuk, l'Université nationale de Kangwon, l'Université nationale de Kyungpook, l'Université nationale de Pusan ​​et l'Université nationale de Séoul. L'Université nationale de Gyeongsang compte douze collèges tels que les arts, les sciences sociales, les sciences naturelles, l'ingénierie, l'agriculture et les sciences de la vie, la gestion, la médecine vétérinaire, l'éducation, les soins infirmiers et la médecine et huit écoles supérieures telles que la médecine et la santé publique, l'administration des affaires, l'éducation, l'aérospatiale , industrie, etc. Les autres institutions de l'université sont la bibliothèque universitaire, le musée universitaire, le centre étudiant, le journal universitaire, le centre de diffusion, la société d'édition, l'institut pour l'éducation des talents scientifiques, le centre culturel de langue coréenne, etc. Les statistiques actuelles de l'Université nationale de Gyeongsang montrent qu'elle compte 1 681 membres du personnel académique, dont 808 professeurs à temps plein, 361 membres du personnel administratif et 24 502 étudiants, dont des étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs inscrits. L'université a trois campus et deux d'entre eux sont situés à Jinju, dans la province du Gyeongsang du Sud et l'autre est situé à Tongyeong. Le campus principal est situé à Gajwa-Dong dans la ville de Jinju, le campus de Chilam, Jinju a le collège de médecine et le campus de Tongyeong, à une heure de Jinju en voiture, a le collège des sciences marines. La devise de l'Université nationale de Gyeongsang (GNU) est Pioneer, et elle stipule que les yeux des pionniers voient bien au-delà du présent vers l'avenir. L'histoire de l'université a commencé sous le nom de Jinju Agricultural College fondé à Jinju en 1948, puis accréditée en tant que collège national en 1968 et en 1972, rebaptisée Gyeongsang National College. En 1980, le collège a été accrédité en tant qu'université nationale par le ministère de l'éducation et rebaptisé Université nationale de Gyeongsang. Depuis plus de 60 ans depuis sa fondation, l'Université nationale de Gyeongsang forme des étudiants talentueux qui ont servi non seulement pour la communauté locale mais aussi pour la prospérité nationale en les amenant à être un atout plus important dans de nombreux endroits tels que les communautés, les industries, les entreprises et autour du pays et le monde. L'Université nationale de Gyeongsang est bien connue pour ses nombreuses réalisations en sciences de la vie appliquées ainsi qu'en biochimie, en sciences agricoles et vétérinaires. L'un d'eux est que les chercheurs de l'université ont découvert un moyen de faire briller les chats Angora turcs clonés lorsqu'ils sont exposés à la lumière ultraviolette en 2007. L'École supérieure de médecine et de santé publique de l'Université nationale de Gyeongsang est une institution de formation et de recherche médicale dans province de Gyeongsang. L'hôpital universitaire national de Gyeongsang a été ouvert avec 419 lits en 1987 en tant qu'hôpital universitaire de l'Université nationale de Gyeongsang et est situé à côté de la faculté de médecine du campus de Chilam et est devenu un hôpital médical général et multispécialisé avec 950 lits fonctionnant avec des centres spécialisés tels que le centre local de cancérologie a ouvert ses portes en tant que premier centre local de cancérologie de ce type dans le pays et centre de polyarthrite rhumatoïde. L'hôpital universitaire national de Gyeongsang à Changwon a ouvert ses portes en tant que deuxième hôpital universitaire national de Gyeongsang en février 2016. L'hôpital universitaire de Changwon a commencé avec 208 lits et va se développer en fonction du nombre de patients hospitalisés. Aperçu du passé et du présent de GNU 20 octobre 1948 : Fondé sous le nom de Jinju Agricultural College par le gouvernement provincial du Gyeongsang du Sud 11 juillet 1972 : Accrédité en tant que Gyeongsang National College 1er mars 1975 : Création de l'école doctorale 1er mars 1980 : Accrédité en tant que Gyeongsang Université nationale par le gouvernement de la République de Corée 1er mars 1983 : Création du Collège de médecine 21 février 1987 : Inauguration de l'hôpital universitaire national de Gyeongsang 1er mars 1988 : Création de l'École supérieure de commerce et d'administration publique 1er mars 1989 : Création le College of Veterinary Medicine 1er mars 1993 : Création du College of Business Administration 1er mars 1995 : Création du College of Marine Science en fusionnant le Tong-Yeong Junior College of Fisheries 1er mars 1996 : Création de la Graduate School of Industry 1er mars , 2010 : Création de l'École supérieure de santé publique 16 décembre 2011 : Dr Kwon Soon Ki nommé 9e président 1er mars 2014 : GNU a 10 G écoles supérieures, 12 collèges, 3 divisions (5 majeures) et 87 départements, avec un total de 3 252 nouveaux étudiants chaque année
Province de Gyeongsang/Province de Gyeongsang :
Gyeongsang ( coréen : 경상도 , Gyeongsang-do ; prononciation coréenne : [kjʌ̹ŋ.sa̠ŋ.do̞] ) était l'une des huit provinces de Corée sous la dynastie Joseon . Gyeongsang était situé au sud-est de la Corée. La capitale provinciale était Daegu. La région a été le berceau du royaume de Silla. La région a également un rôle important dans l'histoire coréenne moderne, puisque sept précédents présidents sud-coréens (Park Chung-hee, Roh Tae-woo, Chun Doo-hwan, Kim Young-sam, Roh Moo-hyun, Park Geun-hye et Moon Jae-in) sont nés dans la région de Gyeongsang. Aujourd'hui, la région est divisée en 5 divisions administratives : les trois villes indépendantes de Busan, Daegu et Ulsan, et les deux provinces de Gyeongsangbuk-do et Gyeongsangnam-do. La plus grande ville de la région est Busan, suivie de Daegu. Au niveau sous-régional, la région est également divisée en Gyeongbuk et Gyeongnam. Gyeongbuk comprend Daegu et Gyeongsangbuk-do, tandis que Gyeongnam comprend Busan, Ulsan et Gyeongsangnam-do.
Dialecte Gyeongsang/Dialecte Gyeongsang :
Les dialectes de Gyeongsang (également orthographié Kyŏngsang), ou coréen du sud-est, sont des dialectes de la langue coréenne de la région de Yeongnam, qui comprend les deux provinces de Gyeongsang, du Nord et du Sud. Il y a environ 13 000 000 de locuteurs. Contrairement au coréen standard, la plupart des variantes des dialectes du Gyeongsang sont tonales, ce qui est similaire au moyen coréen. Les dialectes du Gyeongsang varient. Un locuteur natif peut distinguer le dialecte de Daegu de celui de la région de Busan-Ulsan bien que la première ville soit à moins de 100 kilomètres des deux dernières villes. Les formes dialectales sont relativement similaires le long du cours moyen du fleuve Nakdong mais sont différentes près de Busan et Ulsan, Jinju et Pohang ainsi que le long des pentes orientales du mont Jiri.
Conseil provincial de Gyeongsangbuk-do/Conseil provincial de Gyeongsangbuk-do :
Le Conseil provincial de Gyeongsangbuk-do est la principale législature régissant la province sud-coréenne de Gyeongsangbuk-do. Le président actuel du Conseil est Lee Cheol-u. Un président, ainsi que deux vice-présidents, sont élus deux fois pour chaque mandat du conseil, pour une durée de deux ans. Le Conseil compte 339 membres, représentant les différentes villes et comtés de la province. Le plus grand nombre de membres (35) est envoyé par la grande ville industrielle de Pohang. Le plus petit nombre (7) représente le comté isolé d'Ulleung et le comté peu peuplé de Yeongyang. Le Conseil provincial moderne a été établi avec la restauration de l'autonomie locale. Cependant, les trois premiers conseils provinciaux se sont réunis sous les première et deuxième républiques dans les années 1950 et au début des années 1960. Ainsi, c'est le quatrième Conseil qui s'est finalement réuni à nouveau en 1991. Le huitième Conseil provincial commencera à siéger en juillet 2006.
Créature Gyeongseong/Créature Gyeongseong :
Gyeongseong Creature (coréen : 경성크리처 ; RR : Gyeongseongkeuricheo) est une prochaine série télévisée sud-coréenne mettant en vedette Park Seo-joon, Han So-hee, Soo Hyun, Kim Hae-sook, Jo Han-chul et Wi Ha-joon. Se déroulant au printemps 1945, lorsque Gyeongseong (l'ancien nom de Séoul) était dans son ère la plus sombre, la série dépeint l'histoire de personnes qui se battent férocement à la frontière entre la vie et la mort. Il devrait être diffusé sur Netflix au premier semestre 2023. Le 3 novembre 2022, une deuxième saison a été confirmée.
Gyeongsin High_School/Gyeongsin Lycée :
Gyeongsin High School est un lycée situé à Daegu en Corée du Sud. L'école a placé chaque année le coréen dans l'une des écoles privées les plus prestigieuses avec une excellente note et un taux d'entrée à l'université distingué élevé sous l'idéologie de l'école, un esprit d'entreprise. La devise de l'école est "Penser avec justice, travailler dur, se faire confiance et s'entraider". L'objectif éducatif de l'école est de développer une personne talentueuse à l'échelle mondiale, progressiste et créative. Les principes de fonctionnement de l'école sont divisés en trois types, à savoir la gestion démocratique, scientifique et indépendante. Le nombre de salles de classe ordinaires est de 45, celui des classes spéciales est de 13, celui des conciergeries est de 13 et celui des autres établissements est de 13.
Gyeongsun de_Silla/Gyeongsun de Silla :
Gyeongsun de Silla (896–978) était le 56e et dernier dirigeant du royaume coréen de Silla.
Ligne Gyeongui/Ligne Gyeongui :
La ligne Gyeongui est une ligne ferroviaire entre la gare de Séoul et la gare de Dorasan à Paju. Korail exploite le service de métro métropolitain de Séoul entre la gare de Séoul et la gare de Dorasan.
Ligne Gyeongui_(1904%E2%80%931945)/Ligne Gyeongui (1904–1945) :
La ligne Gyeongui était une ligne ferroviaire du chemin de fer du gouvernement choisi allant de Gyeongseong à Sinuiju en Corée. Après la partition de la Corée en 1945, la ligne a été divisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.
Ligne Gyeongui%E2%80%93Jungang/Ligne Gyeongui–Jungang :
La ligne Gyeongui – Jungang est un service de train de banlieue du système de métro métropolitain de Séoul, fonctionnant sur les voies de la ligne Gyeongui (ouverte le 1er juillet 2009) et de la ligne Jungang (ouverte le 16 décembre 2005). Un service fréquent est assuré entre Munsan et Yongmun par des trains de 8 voitures, avec 6 trains en semaine et 5 le week-end desservant une gare à l'est de Yongmun jusqu'à Jipyeong. Cependant, certains services (gérés par des trains à 4 voitures) se séparent pour la gare de Séoul à l'est de Gajwa. De plus, de nombreux trains se terminent à divers endroits sur la ligne, tels qu'Ilsan, Neunggok, Daegok, Yongsan, Cheongnyangni, Deokso et Paldang. Les trains circulent sur les lignes Gyeongui (Munsan-Seoul Station/Gajwa), Yongsan (Gajwa-Yongsan), Gyeongwon (Yongsan-Hoegi) et Jungang (Hoegi-Jipyeong). La ligne passe sur le côté gauche de la voie, comme toutes les autres lignes du métro métropolitain de Séoul gérées par Korail. Le temps de trajet est d'environ 3 heures tout le trajet et de nombreux services express réduisent le temps à 2h 15 min. La couleur indiquée sur la carte est le jade.
Gyeongun-dong/Gyeongun-dong :
Gyeongun-dong est un dong, quartier de Jongno-gu à Séoul, en Corée du Sud. C'est un dong légal (법정동 法定洞) régi par son dong administratif (행정동 行政洞), Jongno 1, 2, 3, 4 ga-dong.
Gyeongwon/Gyeongwon :
Gyeongwon, Kyongwon ou Kyungwon (coréen : 경원 ; également écrit avec des traits d'union) peut faire référence à : Kyung-won (nom), prénom coréen Kyongwon County, North Hamgyong Province, North Korea Gyeongwon Line, ligne de chemin de fer entre Séoul, Corée du Sud et Wonsan, Corée du Nord Gyeongwon, ancien nom d'Incheon, Corée du Sud
Ligne Gyeongwon/Ligne Gyeongwon :
La ligne Gyeongwon est une ligne ferroviaire desservant le nord-est de la province de Gyeonggi en Corée du Sud. La ligne est exploitée par Korail. Le nom de la ligne vient de Gyeongseong (Séoul) et de Wonsan, le terminus d'origine de la ligne, dans l'actuelle Corée du Nord.
Ligne Gyeongwon _ (1911% E2% 80% 931945) / Ligne Gyeongwon (1911–1945):
La ligne Gyeongwon était une ligne ferroviaire du chemin de fer du gouvernement choisi dans le centre de la Corée. Il s'agissait de la première ligne interurbaine est-ouest à être ouverte, reliant la capitale Gyeongseong à l'important port de la côte est de Wonsan. Suite à la partition de la Corée, la ligne a été divisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.
Gyeonmyo jaengju/Gyeonmyo jaengju :
Gyeonmyo jaengju est un conte folklorique coréen qui a été traditionnellement cité comme la raison pour laquelle les chats et les chiens ne s'entendent pas. L'histoire apparaît dans de nombreuses variations dans plusieurs collections de contes folkloriques d'histoire. L'histoire est celle d'une bille précieuse offerte à un pauvre pêcheur par une carpe mythique. Après le vol de la bille, le chien et le chat du pêcheur, par gratitude pour leur maître, reprennent la bille. Sur le chemin du retour, le chat perd la bille et les deux se disputent à ce sujet. Le chat récupère finalement la bille et la rend au pêcheur.
Gyep%C3%BCkaj%C3%A1n/Gyepükaján :
Gyepükaján est un village du comté de Veszprém, en Hongrie.
Gyeran-jjim/Gyeran-jjim :
Gyeran-jjim (계란찜), Dalgyal-jjim (달걀찜) ou œufs cuits à la vapeur est un type de jjim, plat cuit à la vapeur coréen. Il s'agit d'un banchan (plat d'accompagnement) en forme de casserole, souvent assaisonné de saeu-jeot (crevettes salées) ou de myeongnan-jeot (œufs de goberge salés) et garni d'oignons verts et de graines de sésame grillées. Le gyeran-jjim idéal est léger et moelleux.
Gyeran-mari/Gyeran-mari :
Gyeran-mari (계란말이), Dalgyal-mari (달걀말이) ou omelette roulée dans la cuisine coréenne est un savoureux banchan (plat d'accompagnement) à base d'œufs battus mélangés à plusieurs ingrédients finement coupés en dés. Les ingrédients courants comprennent les légumes (oignon, carotte, courgette coréenne, oignons verts, ciboulette à l'ail), les champignons, la viande transformée (jambon, bacon, imitation de chair de crabe, thon en conserve), le sel ou les fruits de mer salés (œufs de goberge salés, crevettes salées) et le fromage. . Facultativement, le gim (algue) est plié avec l'omelette. Lorsqu'elle est servie, l'omelette est coupée en tranches de 2 à 3 centimètres (0,79 à 1,18 po). C'est aussi un anju commun que l'on trouve dans les pojangmacha (étals de rue).
Gyeran-ppang/Gyeran-ppang :
Gyeran-ppang (계란빵; "pain aux œufs") est une collation de rue chaude vendue dans toute la Corée du Sud. Le pain moelleux de forme oblongue est sucré et salé avec un œuf entier à l'intérieur de la pâte à crêpes.
Gyerim/Gyerim :
Le Gyerim est une petite forêt du parc national de Gyeongju, à Gyeongju, en Corée du Sud. Le nom signifie littéralement "forêt de coq". Le bosquet se trouve près de l'ancien site du palais du royaume de Silla, dans le centre de Gyeongju. Les sites d'intérêt à proximité incluent la forteresse de Banwolseong, Cheomseongdae, le musée national de Gyeongju et le complexe des tombes royales.
Poignard et fourreau Gyerim-ro / Poignard et fourreau Gyerim-ro :
Le poignard et le fourreau Gyerim-ro sont des trésors richement décorés qui ont été extraits d'une ancienne tombe coréenne du royaume de Silla (57 avant JC - 935 après JC) en 1973. Ils sont censés provenir de la région de la mer Noire, témoignant de l'étendue de la Réseau de la route de la soie dans le monde antique.
Gyerim Territory_Area_Command/Gyerim Territory Area Command :
Le commandement de la zone du territoire de Gyerim était une administration autonome proposée à établir dans le territoire de Silla par la dynastie Tang. À la place de Baekje et de Goguryeo, les Tang créent le Protectorat général pour pacifier l'Est, la commanderie d'Ungjin.
Gyermely/Gyermely :
Gyermely est un village hongrois du comté de Komárom-Esztergom.
Gyerty%C3%A1nos/Gyertyános :
Gyertyános est le nom hongrois de deux villages de Roumanie : village de Carpenii de Sus, commune de Șpring, comté d'Alba village de Cărpiniş, ville de Simeria, comté de Hunedoara
Gyeru/Gyeru :
Gyeru (계루, 桂婁) était une ancienne cité-état coréenne qui s'est formée dans l'ancien royaume de Gojoseon. Gouverné par le clan Gyeru ( coréen : 계루부, 桂婁部), il devint plus tard membre de la confédération de Jolbon avec Sono, Jeolno, Sun-no et Gwan-no, et fut donné au roi Dongmyeong. Un certain nombre de membres du clan Go de la lignée Gyeru sont devenus rois de Goguyreo, dont le roi Yuri et le roi Taejo, respectivement les deuxième et sixième rois.
Gyeryong/Gyeryong :
Gyeryong (prononciation coréenne : [kje̞.ɾjo̞ŋ], coréen : 계룡시) est une ville du sud-est de la province du Chungcheong du Sud, en Corée du Sud. Le maire actuel est Choi Hong-Mook. La ville a été créée en 2003, par une scission de la ville de Nonsan, suite à une agitation locale prolongée. Situé à la périphérie de la ville se trouve un grand complexe militaire connu sous le nom de Gyeryongdae (Hangul : 계룡대), qui abrite le quartier général des branches des forces armées de la République de Corée. En raison de la proximité de la ville avec Gyeryongdae, environ la moitié (47%) de ses habitants sont liés à l'armée, en tant que personnel de service et leurs personnes à charge ou en tant qu'employés civils. La ville accueille plusieurs grandes conférences militaires coréennes et internationales. De 1989 à 1993, le siège social a déménagé de divers endroits à Séoul dans le complexe intégré nouvellement construit plus spacieux. Le quartier général de l'armée et de l'armée de l'air s'y est installé pour la première fois en 1989, suivi du quartier général de la marine quatre ans plus tard. La montagne Gyeryong (coréen : 계룡산), adjacente à la ville, est considérée comme la montagne avec le plus de qi (énergie spirituelle) en Corée. C'est aussi le cœur du parc national de Gyeryongsan. En décembre 2020, la population totale de la ville était de 42 822 habitants.
Gare de Gyeryong/Gare de Gyeryong :
La station Gyeryong est une station KTX. C'est sur la ligne Honam.
Gyeryongsan/Gyeryongsan :
Gyeryongsan , une montagne de 845 m (2 772 pieds) à Chungcheongnam-do , en Corée du Sud. Il se trouve à la rencontre des limites de plusieurs villes : Gongju, Gyeryong, Nonsan et Daejeon. Il a été traditionnellement considéré comme une montagne sacrée, avec le plus de qi en Corée du Sud. Le nom Gyeryongsan signifie montagne de dragon de poulet. Des parties de la montagne sont incluses dans une réserve militaire sud-coréenne. D'autres parties font partie du parc national de Gyeryongsan. Dans la montagne, il y a des temples bouddhistes célèbres tels que Donghaksa, Gapsa et Sinwonsa, ces deux derniers ayant tous deux plus de mille ans. En plus du plus haut sommet, Cheonhwangbong, il y a sept autres sommets avec une altitude supérieure à 500 m. Le parc a une superficie de 64,6 km2. Outre les insectes, les oiseaux et les petits poissons, la faune du parc comprend des serpents, des hérissons, des cerfs et des écureuils rayés. On dit aussi que des sangliers habitent le parc. Environ 1,4 million de visiteurs viennent au parc chaque année. Il est accessible en bus depuis les villes et villages environnants et dispose d'un terrain de camping. Il existe au total 1 160 espèces de flore et de faune, dont 611 espèces de plantes et 23 espèces d'animaux sauvages, dont le chevreuil et le neoguri. Il y a un total de 42 ressources culturelles, dont 2 trésors nationaux et 10 trésors, dont 18 biens culturels désignés et 24 biens culturels non désignés.
Gyeryongsan (Province_du_Gyeongsang_du_Sud)/Gyeryongsan (Province du Gyeongsang du Sud) :
Gyeryongsan est une montagne située à Geoje, dans la province du Gyeongsang du Sud, en Corée du Sud. Il a une altitude de 566 m (1 857 pi).
Parc_national de Gyeryongsan/Parc national de Gyeryongsan :
Le parc national de Gyeryongsan (coréen : 계룡산국립공원, 鷄龍山國立公園) est l'un des 20 parcs nationaux de Corée du Sud. Il a été désigné parc national en 1968, en tant que deuxième parc du pays. Il couvre une superficie de 64,71 km2 (24,98 milles carrés). Une partie de Gyeryongsan, une montagne de 845 mètres de haut (2 772 pieds), est située dans le parc. Le parc abrite un total de 1 121 espèces végétales, 1 867 espèces d'insectes et 645 espèces animales. Parmi les animaux, onze sont en voie de disparition, dont la loutre, la martre, la buse variable et le pic noir.
Gyesan/Gyesan :
Gyesan est un district de Gyeyang qui est un quartier d'Incheon, en Corée du Sud. Il fait 4,55 km². Il a été fondé en 1946. Il y a 95 908 personnes vivant dans le district de Gyesan. La devise de Gyesan est "soyez un citoyen poli". Gyesan est un quartier résidentiel et commercial.
Gare de Gyesan/Gare de Gyesan :
La station Gyesan ( coréen : 임학역 ; Hanja : 林鶴驛) est une station de métro sur la ligne 1 du métro d'Incheon située à Gyesan 1,2 dong, Gyeyang-gu, Incheon. La gare se trouve à proximité du Kyung-in Women's College.
Gyetsa/Gyetsa :
Gyetsa est une ville du district de Bumthang au centre du Bhoutan.
Gyeyang/Gyeyang :
Gyeyang peut faire référence à : Gyeyang District, un district d'Incheon, Corée du Sud Gyeyang Station, une station du métro d'Incheon
District de Gyeyang/District de Gyeyang :
Le district de Gyeyang (Gyeyang-gu) est un quartier d'Incheon, en Corée du Sud.
Gymnase de Gyeyang / Gymnase de Gyeyang :
Gyeyang Gymnasium ( coréen : 계양 체육관 ) est une arène couverte située dans le district de Gyeyang , à Incheon , en Corée du Sud . Il est construit pour accueillir les compétitions de badminton et de karaté des Jeux asiatiques de 2014.
Gare de Gyeyang/Gare de Gyeyang :
La station Gyeyang est le terminus nord de la ligne 1 du métro d'Incheon. C'est aussi une gare sur l'AREX, une voie ferrée reliant la gare de Séoul et l'aéroport international d'Incheon. En 2007, la station de la ligne de métro d'Incheon a ouvert, puis l'AREX a ouvert le 23 mars.
Gyeyangsan/Gyeyangsan :
Gyeyangsan est une montagne située à Incheon, en Corée du Sud. Il a une altitude de 395 m (1 296 pi). Son élévation en fait la deuxième plus haute d'Incheon, après Manisan (Incheon) qui est située sur l'île de Gwanghwa. Du haut de la montagne, l'aéroport de Gimpo est visible, avec une vue sur Séoul à l'est, diverses îles telles que l'île de Gwanghwa et Yeongjongdo à l'ouest, Goyang au nord et une vue d'ensemble sur Incheon au sud. Il est considéré comme un symbole représentant Incheon.
Gyeyul/Gyeyul :
L'école Gyeyul (coréen : 계율종 ; Hanja : 戒律宗 ; RR : Gyeyuljong et Yul jong 律宗, ou Vinaya en sanskrit), fondée par le moine coréen Gyeomik qui se rendit en Inde en 526 CE pour apprendre le sanskrit et étudier le Vinaya, est la Nom coréen appliqué à une branche du bouddhisme qui se spécialise dans l'étude et la mise en œuvre de śīla (yuljang 律藏) la "discipline morale" ou ""l'éthique bouddhiste". Elle dérive directement de l'école indienne Vinaya. Gyeomik est allé en Inde de Baekje à étudier le trepitaka vedatta au "temple Sangana Vinaya", traduire le texte dans un livre appelé "yulmun" en Corée, et transmettre le sanskrit de l'Inde à la Corée. Lorsque Baekje, qui est l'un des Trois Royaumes de Corée, le texte traduit et l'ordre monastique Gyeyul a été perdu. Le moine Vinaya Jajang (590–658 CE), né à Silla en tant que véritable aristocrate osseux (jin'gol), a relancé l'ordre Gyeyul et a construit le temple Woljeongsa en 643 de l'ordre Jogye du bouddhisme coréen sur le pentes orientales d'Odaesan dans le comté de Pyeongchang. En 641 de notre ère, Jajang et son disciple Seungsil s'est rendu en Chine sous la dynastie Tang où il a reçu une relique osseuse de la couronne de Bouddha, des reliques Śarīra et une robe honorifique. Il a également visité le temple Yunju où il est resté jusqu'à son retour à Silla en 643 CE.
Quai_gare_Gyfeillon/Gare Quai Gyfeillon :
La gare de Gyfeillon Platform , également connue sous le nom de gare de Gyfeillon Halt , a desservi la ville de Pontypridd , dans le comté historique de Glamorganshire , au Pays de Galles , de 1905 à 1918 sur le Taff Vale Railway .
Partbooks Gyffard/partbooks Gyffard :
Les Partbooks 'Gyffard' (British Library [GB-Lbl] Add. MS 17802–5; également orthographié Giffard) sont un ensemble important de partbooks choraux de la Renaissance anglaise, contenant des pièces de compositeurs tels que Thomas Tallis et John Sheppard, ainsi que d'autres compositeurs sans nom, qui ne se trouvent pas dans d'autres sources. Cet ensemble de quatre cahiers partiels a probablement été principalement copié sous le règne de Marie I pour être utilisé à la cathédrale Saint-Paul, mais la copie s'est poursuivie jusqu'à environ. 1580. Ils portent le nom de l'un de leurs premiers propriétaires, Philip Gyffard.
Cadeau/Cadeau :
Gyft peut faire référence à : Gyft (application), une application mobile de carte-cadeau et un site Web Gyft (rappeur)
Gyftokampos/Gyftokampos :
Gyftokampos (grec : Γυφτόκαμπος) est une région de la région de Zagori (région de l'Épire), à ​​58 km au nord d'Ioannina. Son nom est dérivé du grec « gyftos » (γύφτος), gitan et « kampos » (latin : campus) qui signifie « champ », et pourrait être rendu en traduction anglaise par « gypsy lea ». Il y avait autrefois un hameau appelé Nouka à cet endroit qui était également utilisé par les Sarakatsani comme pâturage. La zone, située au pied du mont Tymfi, appartient traditionnellement au village de Skamneli et fait partie de la municipalité de Tymfi.
Gyfu/Gyfu :
Gyfu est le nom de la g-rune ᚷ dans le poème runique anglo-saxon, signifiant « cadeau » ou « générosité » : la lettre correspondante de l'alphabet gothique est 𐌲 g, appelée giba. La même rune apparaît également dans l'Ancien Futhark, avec un nom proto-germanique suggéré *gebô 'cadeau'. JH Looijenga spécule que la rune est directement dérivée du latin Χ, dont la prononciation peut avoir été similaire au g germanique au 1er siècle, par exemple, le gothique * reihs comparé au latin rex (par opposition à l'alphabet étrusque, où / 𐌗 avait une valeur de [s]). La rune gyfu est parfois utilisée comme symbole dans le mysticisme moderne, en particulier parmi ceux qui s'intéressent à la mythologie celtique. Il est décrit, par exemple, dans le livre The Runic Tarot comme une représentation de l'équilibre donner-recevoir dans les amitiés.
Gygée/Gygée :
Gygaea ou Gygaia peut faire référence au lac Gygaea, ou Gygaia, un ancien nom du lac Marmara à Manisa en Turquie. Gygaea de Macédoine fille d'Amyntas I
Gygaea (homonymie)/Gygaea (homonymie) :
Ik hoop dat ik dit zo goed doe, vriendelijke groet, mvr. AJ Pekelharing. Gygaia, meernimf. Mesthles en Antifos leidden het volk der Meïonen. Zij(n) beiden zoons van Talaimenes, waren gebaard door de meernimf Gygaia ; zij nu geleidden het volk dat de voet van de Tmolos bewoonde. Bron : Ilias Homerus, de Wrok van Achilles. Blz.120. Auteur : HJ de Roy van Zuydewijn.
Gygaea of_Macedon/Gygaea of ​​Macedon :
Gygaea ( grec : Γυγαίη ) était une fille d' Amyntas I et sœur d' Alexandre I de Macédoine . Elle a été donnée en mariage par son frère au général persan Bubares. Hérodote mentionne également un fils de Bubares et Gygaea, appelé Amyntas, qui reçut plus tard la ville d'Alabanda en Carie par Xerxès I (r. 486-465). Il y a aussi une autre Gygaea, seconde épouse d'Amyntas III de Macédoine, dont le fils Ménélas a été mis à mort par son demi-frère Philippe II en 347 av.
Gygax/Gygax :
Gygax peut faire référence à : Daniel Gygax (né en 1981), le milieu de terrain de football suisse Gary Gygax (1938–2008), l'écrivain et concepteur de jeux américain Jean-Louis Gygax (né en 1935), l'ancien footballeur suisse Markus Gygax (né en 1950), ancien commandant de l'armée de l'air suisse Nicolas Gygax (né en 1996), skieur acrobatique suisse Samuel Gygax (né en 2013), footballeur suisse-anglais-bulgare
Gyger/Gyger :
Gyger est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Patrick Gyger (né en 1971), historien et écrivain suisse Pia Gyger (1940–2014), maître zen suisse Rudolf Gyger (1920–1996), footballeur suisse Walter Gyger, diplomate suisse
Gygès/Gygès :
Gygès peut faire référence à : L'un des Hécatoncheires de la mythologie grecque Le roi Gygès de Lydie L'anneau d'Ogygès de Gygès
Gyges of_Lydia/Gyges of Lydia :
Gygès (, ; Lydien : 𐤨𐤰𐤨𐤠𐤮 Kukaś ; Akkadien : Guggu, Gugu ; Grec ancien : Γύγης, romanisé : Gugēs ; Latin : Gygēs ; régna vers 680-644 av. J.-C.) fut le fondateur de la dynastie Mermnad des rois lydiens et le premier roi du royaume de Lydie pour avoir tenté de le transformer en un puissant empire.
Gigis/Gygis :
Les sternes blanches sont des espèces de sternes appartenant au genre Gygis. L'espèce la plus connue (et autrefois la seule) du genre est la sterne blanche. La petite sterne blanche (Gygis microrhyncha), autrefois considérée comme une sous-espèce de la sterne blanche (Gygis alba microrhyncha), est désormais reconnue comme une espèce à part entière.
Pic Gygra/Pic Gygra :
Gygra Peak (71 ° 58′S 3 ° 16′E) est un pic rocheux de 1 980 mètres (6 500 pieds) de haut, juste à l'ouest de Risen Peak dans les montagnes Gjelsvik de la Terre de la Reine Maud, en Antarctique. Il a été cartographié à partir d'enquêtes et de photos aériennes par la sixième expédition antarctique norvégienne (1956-1960) et nommé Gygra (la géante).
Gyhum/Gyhum :
Gyhum est une commune allemande du district de Rotenburg, en Basse-Saxe. Gyhum appartenait au prince-archevêché de Brême. En 1648, le prince-archevêché a été transformé en duché de Brême, qui a d'abord été gouverné en union personnelle par les Suédois et à partir de 1715 par la couronne hanovrienne. En 1823, le Duché est aboli et son territoire fait partie de la Région du Stade.
Gyi Khin_Pe/Gyi Khin Pe :
Gyi Khin Pe (né le 9 juillet 1916) était un marin birman. Il a participé aux Jeux olympiques d'été de 1956 et aux Jeux olympiques d'été de 1960.
Gyile/Gyile :
Le gyile est un type de xylophone ouest-africain, avec dix-sept touches construites sur des calebasses. Il tient une place dans les traditions musicales des peuples Dagara et Birifor du nord du Ghana et du sud du Burkina Faso. Bernard Woma (décédé en 2018) était un joueur de gyile bien connu de l'Upper West Ghana qui a passé de nombreuses années à enseigner l'instrument et à le présenter au public du monde entier.
Gyimah/Gyimah :
Gyimah est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Dorcas Gyimah (né en 1992), le sprinter ghanéen Sam Gyimah (né en 1976), le politicien anglais Prince Gyimah (né en 1990), le footballeur ghanéen Alexander Jeffrey Obiri Asamoah Gyimah (ou Alex Asamoah) (né en 1986), le Ghanéen footballeur
Rivière Gyimi/Rivière Gyimi :
La rivière Gyimi, également connue sous le nom de rivière Jimi, est un ruisseau de la région d'Ashanti, au Ghana. Il se forme dans la zone d'un règlement Naimakrom. Sa confluence avec la rivière Ofin est près de la ville de Dunkwa-on-Offin. Le mot gyimi dans la langue Twi du peuple Akan peut être grossièrement traduit par une folie ou pas normal.
Canton de Gyinkar/Canton de Gyinkar :
Gyinkar est un village et un canton de la région autonome du Tibet en Chine.
Gyiophis/Gyiophis :
Gyiophis est un genre de serpents de la famille des Homalopsidae. Le genre est endémique au Myanmar.
Gyirm%C3%B3t FC_Gy%C5%91r/Gyirmót FC Győr :
Gyirmót FC Győr est un club de football hongrois basé à Gyirmót [ˈɟirmoːt], une banlieue de Győr. L'équipe évolue actuellement en première division (Nemzeti Bajnokság I) du championnat hongrois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

House at 103 Roslyn Avenue

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...