Rechercher dans ce blog

dimanche 25 décembre 2022

Guns, Girls and Gambling


Gunniopsis rodwayi/Gunniopsis rodwayi :
Gunniopsis rodwayi est une plante succulente de la famille des plantes à glace, les Aizoaceae. Il est endémique de l'Australie-Occidentale. L'herbe annuelle peut avoir une habitude dressée ou prostrée atteignant généralement une hauteur de 1 à 20 centimètres (0,4 à 7,9 po). Il fleurit entre août et décembre, produisant des fleurs blanches. On le trouve autour des lacs salés et d'autres zones salines et était dispersé dans les régions du Mid West, de Wheatbelt et de Goldfields-Esperance en Australie occidentale, où il pousse dans des sols sablonneux, limoneux ou argileux. L'espèce a d'abord été officiellement nommée Aizoon rodwayi par le botaniste Alfred James Ewart en 1908 dans son ouvrage Contributions à la flore australienne, tel qu'enregistré dans les Actes de la Royal Society of Victoria. Gardner l'a reclassé dans le genre Gunniopsis en 1930 dans l'ouvrage Enumeratio Plantarum Australiae Occidentalis.

Gunniopsis rubra/Gunniopsis rubra :
Gunniopsis rubra est une plante succulente de la famille des plantes à glace, les Aizoaceae. Il est endémique de l'Australie-Occidentale. L'herbe annuelle prostrée atteint généralement une hauteur de 1 à 3 centimètres (0,4 à 1,2 po). Il fleurit en septembre et produit des fleurs vertes. On le trouve dans les régions intérieures des régions du Mid West et de la ceinture de blé de l'Australie occidentale où il pousse dans des sols limoneux. L'espèce a été décrite pour la première fois par Robert Chinnock en 1983 dans l'article Le genre australien Gunniopsis Pax (Aizoaceae) dans le Journal of the Adelaide Botanic Gardens.
Gunniopsis septifraga/Gunniopsis septifraga :
Gunniopsis septifraga, communément appelée face de cochon verte, est une espèce de plante à fleurs de la famille des plantes à glace, Aizoaceae et est endémique à l'Australie. C'est une herbe annuelle prostrée à touffe, avec des feuilles oblongues à lancéolées et de petites fleurs verdâtres, qui pousse autour des lacs salés.
Gunniopsis tenuifolia/Gunniopsis tenuifolia :
Gunniopsis tenuifolia, communément appelée face de cochon à feuilles étroites, est une plante succulente de la famille des plantes à glace, les Aizoaceae. Il est endémique d'Australie. L'arbuste vivace glabre a un port arrondi et atteint généralement une hauteur de 1 mètre (3,3 pieds). Il a une teinte rougeâtre sur les rameaux. Les feuilles cylindriques jaune-vert mesurent environ 62 mm (2,4 po) de long et 2 mm (0,08 po) de large. Il fleurit entre août et janvier, produisant de petites fleurs vert-jaune. On le trouve sur les pentes rocheuses des basses collines, des plaines argileuses et des dépressions qui inondent périodiquement les inondations, généralement dans les zones boisées ouvertes de mallee du centre de l'Australie-Méridionale, entre Leigh Creek et Arckaringa où il pousse dans les sols argileux.
Gunniopsis zygophylloïdes/Gunniopsis zygophylloïdes :
Gunniopsis zygophylloides, communément connu sous le nom de face de cochon à deux feuilles, est une plante succulente de la famille des plantes à glace, Aizoaceae. Il est endémique d'Australie. L'arbuste vivace verdâtre atteint généralement une hauteur de 60 centimètres (24 po). Il a des feuilles vertes à jaune-vert qui sont de forme ovale à obovale. Les feuilles mesurent jusqu'à 58 mm (2,28 po) de long et 24 mm (0,94 po). Il fleurit entre juillet et octobre et produit des fleurs vertes et jaunes solitaires. La plante se trouve dans les zones rocheuses des plages et sur le schiste ou le quartzite. Il est distribué dans les parties centrales nord de l'Australie du Sud et également dans la partie sud du Territoire du Nord. L'espèce a été officiellement décrite par le botaniste Ludwig Diels en 1904 dans son travail avec Georg August Pritzel, Fragmenta Phytographiae Australiae occidentalis. Beitrage zur Kenntnis der Pflanzen Westaustraliens, ihrer Verbreitung und ihrer Lebensverhaltnisse. Botanische Jahrbücher für Systematik, Pflanzengeschichte und Pflanzengeographie. Ce nom est souvent mal appliqué à Gunniopsis calcarea.
Ruisseau Gunnis/ruisseau Gunnis :
Gunnis Creek est un ruisseau du comté de Reynolds dans l'État américain du Missouri. C'est un affluent de Brushy Creek. Un nom de variante était "Gunnets Creek". Le ruisseau porte le nom de la famille locale Gunnet, propriétaire d'origine du site.
Gunnislake/Gunnislake :
Gunnislake ( cornique : Dowrgonna ) est un grand village de l' est des Cornouailles , en Angleterre , au Royaume-Uni . Il est situé dans la vallée de Tamar à environ 16 km au nord de PlymouthGunnislake se trouve dans la paroisse civile de Calstock et est proche de la frontière des Cornouailles avec le Devon qui suit le cours de la rivière Tamar. Il a une circonscription électorale en son nom propre qui comprend une grande partie de Calstock et des environs. La population au recensement de 2011 était de 4 574 habitants. Selon un rapport de l'OCSI, sur la population totale, 562 (18,2 %) sont des enfants, ce qui représente une plus grande proportion de la population que dans les Cornouailles et les îles Scilly (17,3 %). 685 (22,2%) sont des personnes en âge de retraite, ce qui représente une proportion plus faible de la population que dans les Cornouailles et les îles Scilly (24,3%). Le village a une histoire minière bien que cette industrie ne soit plus active dans la région. Pendant le boom minier à l'époque victorienne, plus de 7 000 personnes étaient employées dans les mines de la vallée de Tamar. Pendant cette période, Gunnislake était à égalité parmi les régions minières les plus riches d'Europe.
Gunnislake (division_électorale)/Gunnislake (division électorale) :
Gunnislake était une circonscription électorale de Cornwall au Royaume-Uni. En tant que division du Conseil de Cornwall, il a renvoyé un membre de 2009 à 2013 avant d'être redécoupé vers Gunnislake et Calstock. En tant que division du conseil de district de Caradon, il a renvoyé un membre de 1973 à 2003, lorsque les sièges ont été réorganisés.
Gunnislake et_Calstock_(division_électorale)/Gunnislake et Calstock (division électorale) :
Gunnislake et Calstock ( Cornish : Dowrgonna ha Kalstok ) était une division électorale de Cornwall au Royaume-Uni qui a élu un membre pour siéger au Conseil de Cornwall entre 2013 et 2021. Il a été aboli aux élections locales de 2021, remplacé par Calstock.
Gare_de_Gunnislake/Gare de Gunnislake :
La gare de Gunnislake dessert le village de Gunnislake en Cornouailles, en Angleterre. Il existe également des bus de liaison d'ici à la ville de Tavistock. Cependant, la station est située dans ou plus près des villages de Drakewalls et Albaston. C'est le terminus nord de la Tamar Valley Line depuis Plymouth.
Canon/Canon :
Gunnison peut faire référence à : Foster Gunnison Jr. (1925–1994), militant américain des droits des LGBT et archiviste indépendant John W. Gunnison (1812–1853), explorateur américain dont le nom est utilisé à plusieurs endroits dans les États de l'Ouest La rivière Gunnison au Colorado Parc national de Black Canyon of the Gunnison Gunnison, Colorado Comté de Gunnison, Colorado Gunnison, Mississippi Gunnison, Utah Gunnison Island, Grand Lac Salé, Utah
Gunnison%27s prairie_dog/Chien de prairie de Gunnison :
Le chien de prairie de Gunnison (Cynomys gunnisoni) est l'une des cinq espèces de chiens de prairie. Cette espèce appartient à la famille des écureuils de rongeurs et est principalement apparentée aux écureuils terrestres d'Amérique du Nord et d'Eurasie. Les chiens de prairie de Gunnison sont principalement répartis dans la région des Four Corners aux États-Unis.
Gunnison, Colorado/Gunnison, Colorado :
Gunnison est une municipalité autonome qui est le siège du comté et la municipalité la plus peuplée du comté de Gunnison, au Colorado. La population de la ville était de 6 560 habitants au recensement des États-Unis de 2020. Gunnison a été nommé en l'honneur de John W. Gunnison, un officier de l'armée américaine qui a étudié un chemin de fer transcontinental en 1853.
Gunnison, Mississippi/Gunnison, Mississippi :
Gunnison est une ville du comté de Bolivar, dans le Mississippi, aux États-Unis. Selon le recensement de 2020, la population était de 295. Le maire est Frances L. Ward.
Gunnison, Utah/Gunnison, Utah :
Gunnison est une ville de la vallée de Sevier, dans le sud-ouest du comté de Sanpete, dans l'Utah, aux États-Unis. La population était de 3 509 habitants au recensement de 2020. La ville a été nommée en l'honneur de John W. Gunnison, un officier de l'armée américaine qui a arpenté le chemin de fer transcontinental en 1853.
Plage Gunnison/Plage Gunnison :
Gunnison Beach est une plage située dans l'unité Sandy Hook du Fort Hancock et du quartier historique de Sandy Hook Proving Ground, qui est l'unité Sandy Hook de la Gateway National Recreation Area, sur la côte atlantique du New Jersey. Il est situé dans le canton de Middletown, dans le comté de Monmouth, mais se trouve sur des terres fédérales gérées par le National Park Service. C'est la seule plage légale de vêtements facultatifs du New Jersey. Il tire son nom de la batterie adjacente Gunnison, à côté de laquelle les visiteurs doivent passer pour se rendre à la plage et en revenir.
Comté de Gunnison,_Colorado/Comté de Gunnison, Colorado :
Le comté de Gunnison est un comté situé dans l'État américain du Colorado. Au recensement de 2020, la population était de 16 918 habitants. Le siège du comté est Gunnison. Le comté a été nommé en l'honneur de John W. Gunnison, un officier de l'armée américaine et capitaine des ingénieurs topographiques de l'armée, qui a étudié pour le chemin de fer transcontinental en 1853.
Gunnison Gorge_National_Conservation_Area/Gunnison Gorge National Conservation Area :
La zone de conservation nationale de Gunnison Gorge est une zone de conservation nationale de 62 844 acres (254,32 km2) située dans le centre-ouest du Colorado, près de Montrose. Il est géré par le Bureau of Land Management (BLM) dans le cadre du National Landscape Conservation System. 57 725 acres (233,60 km2) ont été désignés dans le Black Canyon of the Gunnison National Park et Gunnison Gorge National Conservation Area Act de 1999 (Public Law 106-76). Le Black Canyon of the Gunnison Boundary Revision Act de 2003 (Public Law 108-78) a étendu la NCA à sa taille actuelle.
Gunnison Gorge_Wilderness/Gunnison Gorge Wilderness :
Le Gunnison Gorge Wilderness est une zone de nature sauvage américaine située immédiatement au nord-ouest du parc national de Black Canyon of the Gunnison. La zone sauvage de 17 784 acres (71,97 km2) établie en 1999 comprend 14 miles (23 km) de la rivière Gunnison à l'intérieur de la zone de conservation nationale de Gunnison Gorge.
Gunnison High_School/Gunnison High School :
Gunnison High School est un lycée public situé à Gunnison, dans le Colorado.
Île Gunnison/Île Gunnison :
Gunnison Island est située dans le quadrant nord-ouest du Grand Lac Salé dans le comté de Box Elder, Utah, États-Unis, à environ 89 km au nord-ouest de Salt Lake City et à environ 9,7 km à l'est de la rive ouest du lac. et est surtout connu comme une colonie importante pour le pélican blanc d'Amérique (Pelecanus erythrorhynchus). Le goéland de Californie (Larus californicus) niche également sur l'île, et les nicheurs occasionnels comprennent le grand héron (Ardea herodias), le grand corbeau (Corvus corax), le faucon des prairies (Falco mexicanus) et le troglodyte des rochers (Salpinctes obsoltetus). l'île est la zone de gestion de la faune de l'État de Gunnison Island. L'accès à l'île est restreint pour empêcher les touristes curieux de déranger les oiseaux nicheurs. Les biologistes de la faune estiment que la population de l'île Gunnison (environ 10 000) constitue environ 10 à 20% de l'ensemble de la population de pélicans blancs américains; il y a aussi environ 15 000 goélands de Californie qui nichent sur l'île. Historiquement, l'éloignement de l'île la protégeait des prédateurs, ce qui en faisait un endroit idéal pour les oiseaux nichant au sol. Cependant, en raison des faibles niveaux récents du lac, ce n'est plus une île; il est relié au rivage par un pont terrestre que les prédateurs peuvent utiliser. L'éloignement oblige également les pélicans à parcourir 30 miles (48 km) ou plus pour trouver de l'eau douce et de la nourriture. Les pélicans volent généralement vers l'est jusqu'au refuge d'oiseaux migrateurs de Bear River, où la rivière Bear se jette dans le Grand Lac Salé. Dans le refuge pour oiseaux, la salinité de l'eau est suffisamment basse pour que les poissons puissent y vivre. (Le Grand Lac Salé ne contient pas de poisson.) Les pélicans sont également connus pour voler vers le sud jusqu'au lac Utah, à environ 160 km. Pour se rendre à destination, de grands troupeaux de pélicans adultes chevauchent des thermiques à une grande hauteur, puis descendent vers leur destination.
Gunnison Massacre_Site/Site du massacre de Gunnison :
Ensuite, le site du massacre de Gunnison, dans le comté de Millard, dans l'Utah, près de Hinckley, dans l'Utah, a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1976. C'est le site du "massacre de Gunnison" de 1853, dans lequel John W. Gunnison et sept de ses cheminots Une équipe d'enquête a été tuée, prétendument par des Amérindiens Pah Vent, peut-être avec une discorde entre les Amérindiens et les Mormons au sujet de l'eau. Un monument en pierre avec un marqueur en bronze a été placé sur le site en 1927. Le marqueur comprenait une description de l'événement et noms des hommes tués. Le marqueur de bronze a été volé avant l'inscription de 1976. Il est situé à environ 9,7 km au sud-ouest de Hinckley sur la rivière Sevier.
Forêt nationale_de Gunnison/Forêt nationale de Gunnison :
La forêt nationale de Gunnison est une forêt nationale américaine couvrant 1 672 136 acres (2 612,71 milles carrés ou 6 766,89 km²) dans les comtés de Mesa, Gunnison, Hinsdale et Saguache dans la partie occidentale de l'État américain du Colorado. Il borde la forêt nationale de White River au nord, les forêts nationales de Grand Mesa et Uncompahgre à l'ouest, la forêt nationale de San Isabel à l'est et la forêt nationale de Rio Grande au sud. Il se trouve dans des parties de cinq comtés. Par ordre décroissant de superficie dans la forêt, ce sont les comtés de Gunnison, Saguache, Hinsdale, Delta et Montrose. Il partage la Maroon Bells-Snowmass Wilderness avec les forêts nationales de White River et de San Isabel, et la Collegiate Peaks Wilderness Area avec la forêt nationale de San Isabel. La forêt a été créée par Theodore Roosevelt le 13 juin 1905 sous le nom de réserve forestière de Cochetopa et porte le nom de l'explorateur John W. Gunnison. Aujourd'hui, il est administré conjointement avec les forêts nationales de Grand Mesa et d'Uncompahgre à partir des bureaux de Delta. Il existe des bureaux locaux de district de gardes forestiers situés à Gunnison et Paonia.
Rivière Gunnison/rivière Gunnison :
La rivière Gunnison est située dans l'ouest du Colorado, aux États-Unis, et est l'un des plus grands affluents du fleuve Colorado.
Gunnison River_Bridges_I_%26_II/Gunnison River Bridges I & II :
Gunnison River Bridge I et Gunnison River Bridge II sont deux ponts de 129 pieds (39 m) de long construits entre 1926 et 1927. Ils ont été inscrits séparément au registre national des lieux historiques en 2002. Les ponts portent ce qui est maintenant la route de service US Highway 50. Le pont I l'amène au-dessus du débordement de la rivière Gunnison aux bornes kilométriques 155,41 et le pont II, à 155,59, l'amène au-dessus de la rivière Gunnison proprement dite. -106,952259 ( Gunnison River Bridge I ) ( Pont I , plus à l'ouest, enjambant le débordement ) et 38,533947 ° N 106,949168 ° W / 38,533947 ; -106,949168 ( Gunnison River Bridge II ) (Pont II, plus à l'est, enjambant la rivière principale). Les deux ponts sont en treillis Pratt à travers des ponts en treillis, 129 pieds (39 m) de long. Leurs fermes ont été fabriquées par l'American Bridge Company.
Tunnel Gunnison/Tunnel Gunnison :
Le Gunnison Tunnel est un tunnel d'irrigation construit entre 1905 et 1909 par le US Bureau of Reclamation dans le comté de Montrose, au Colorado. Le tunnel de 9,3 km de long détourne l'eau de la rivière Gunnison vers la vallée aride d'Uncompahgre autour de Montrose, au Colorado. Au moment de son achèvement, il s'agissait du plus long tunnel d'irrigation au monde et a rapidement transformé la région de Montrose en terres agricoles rentables. En 1972, le tunnel a été désigné monument historique national du génie civil par l'American Society of Civil Engineers (ASCE). L'idée d'un tunnel est attribuée à Frank Lauzon, mineur et prospecteur. Au début des années 1890, il cultivait à Montrose. La tradition populaire est que l'idée lui est venue dans un rêve que les eaux de la rivière Gunnison devraient être amenées dans la vallée. Au fur et à mesure que la construction a été entreprise, deux avancées technologiques ont rendu le travail plus sûr et plus facile. Des marteaux-piqueurs alimentés par un compresseur ont remplacé les forets tournés à la main pour percer des trous pour les charges de dynamitage. La dynamite a remplacé la poudre noire pour le dynamitage. En 1906, jusqu'à 30 ouvriers travaillaient à la fois dans le tunnel. Le tunnel a ouvert ses portes en 1909 en grande pompe avec une cérémonie d'inauguration en présence du président William Howard Taft. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1979. Le tunnel mesure 9,3 km (5,8 miles) de long et mesure 3,4 m × 3,7 m (11 pieds sur 12 pieds) en coupe transversale, avec des coins carrés en bas et un arc toit. Il chute d'environ 40 pieds (12 m) sur sa longueur. Au plus profond, il se trouve à environ 2 200 pieds (670 m) sous la surface de Vernal Mesa.
Vallée de Gunnison/Vallée de Gunnison :
Gunnison Valley peut faire référence à :
Gunnison Valley_(comtés_de_Sanpete_et_Sevier,_Utah)/Gunnison Valley (comtés de Sanpete et Sevier, Utah) :
Gunnison Valley, est une vallée qui prend sa source dans le comté de Sanpete, à 39°03′46″N 111°32′26″W et dont l'embouchure se trouve dans le comté de Sevier, Utah. Les sources de Salina Creek ont ​​leur origine ici.
Gunnison Valley_High_School/Gunnison Valley High School :
Gunnison Valley High School (GVHS) est un lycée public situé à Gunnison, dans le comté de Sanpete, dans l'Utah, aux États-Unis. Faisant partie du district scolaire de South Sanpete, il a été construit pour desservir les étudiants des villes de Gunnison, Centerfield, Fayette, Mayfield et Axtell. Sa mascotte est le Bulldog. Les couleurs officielles de l'école sont le bleu et le blanc. Depuis 2021, son directeur est Eugene King.
Gunnison Valley_Hôpital/Hôpital de Gunnison Valley :
L'hôpital de Gunnison Valley, situé à Gunnison, dans l'Utah, est un établissement rural avec 25 lits privés, 3 salles de travail/d'accouchement, des salles d'opération et de récupération ultramodernes, une unité de radiologie, des laboratoires, des soins à domicile et des soins palliatifs et un centre de traitement du cancer en plus d'être un hôpital d'accès critique (CAH).
Tétras Gunnison / Tétras Gunnison :
Le tétras Gunnison, Gunnison sage-grouse ou moindre sage-grouse (Centrocercus minimus), est une espèce de tétras endémique aux États-Unis. Il est similaire au grand tétras des armoises ( Centrocercus urophasianus ) étroitement apparenté en apparence, mais environ un tiers plus petit en taille, avec des panaches beaucoup plus épais derrière la tête; il a aussi une danse de cour moins élaborée. Son aire de répartition est limitée au sud-ouest du Colorado et à l'extrême sud-est de l'Utah, la plus grande population résidant dans la région du bassin de Gunnison au Colorado. Bien qu'elle soit originaire d'un pays où l'avifaune est relativement bien connue, elle a été négligée jusque dans les années 1990 en raison de ses similitudes avec le tétras des armoises, et n'a été décrite comme une nouvelle espèce qu'en 2000, ce qui en fait la première nouvelle espèce aviaire à être décrite à partir de aux États-Unis depuis le XIXe siècle. La description de C. minimus en tant qu'espèce distincte est étayée par une étude moléculaire de la variation génétique, montrant que le flux génétique entre les oiseaux de grande taille et les oiseaux de petite taille est absent.
Gunnison%E2%80%93Crested Butte_Regional_Airport/Gunnison–Crested Butte Regional Airport :
L'aéroport régional de Gunnison–Crested Butte (code AITA : GUC code OACI : KGUC code FAA : GUC) est un aéroport public appartenant au comté situé à un mile au sud-ouest de Gunnison, dans le comté de Gunnison, Colorado, États-Unis. Également connu sous le nom d'aéroport du comté de Gunnison, il dessert la vallée et la proximité de Crested Butte, dans le Colorado, avec des vols aériens et d'aviation générale. Cet aéroport fait partie du Plan national des systèmes aéroportuaires intégrés pour 2011-2015, qui l'a qualifié d'aéroport de service commercial principal (plus de 10 000 embarquements par an). Les dossiers de la Federal Aviation Administration indiquent qu'il y avait 36 ​​035 embarquements de passagers (embarquements) au cours de l'année civile 2008, 42 130 en 2009 et 37 316 en 2010. Les passagers de Gunnison sont principalement des vacanciers qui viennent dans la région pour des activités de plein air toute l'année, comme le ski, la motoneige, la raquette , VTT, pêche, rafting, randonnée et camping. Le terminal est un grand bâtiment avec deux portes jetbridge, deux portes au niveau du sol et une variété de sociétés de location de voitures ou de navettes. Une zone de récupération des bagages au niveau inférieur du hall abrite un seul carrousel et un toboggan dédié aux skis/surdimensionnés. L'aéroport voit un service de jet régional limité pendant les mois d'été de Denver sur United Express ; cependant, un service saisonnier assuré par des avions de ligne principaux est assuré pendant les mois d'hiver à partir d'autres villes telles que Dallas/Fort Worth et Houston. Il se situe à 38°32′02″N 106°55′59″W à une altitude de 7678 pieds ou 2340 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer. L'US 50 longe le côté nord-ouest de l'aéroport. Son emplacement proche est dû en partie au réaménagement de terrains anciennement occupés par le chemin de fer à voie étroite Denver & Rio Grande et les gares de triage, abandonnées en 1953. La zone de loisirs de Currecanti et le réservoir Blue Mesa sont situés à neuf miles à l'ouest de Gunnison. Le parc national Black Canyon of the Gunnison, le réservoir Taylor et l'écloserie Roaring Judy se trouvent également à proximité. De nombreuses villes fantômes et routes panoramiques sont également situées dans toute la région. Dans les mois qui ont suivi les attentats du 11 septembre , l'aéroport régional de Gunnison – Crested Butte était l'un des nombreux aéroports à avoir une présence temporaire de la Garde nationale.
Artilleur/Artilleur :
Gunnister est un petit village « abandonné » du nord-ouest des Shetland, en Écosse. Il est surtout connu pour le Gunnister Man - les restes d'un homme de la fin du 17ème siècle qui ont été trouvés par des coupeurs de tourbe dans une tourbière non loin de la jonction de la route A970. Il a été suggéré que le nom Gunnister provienne du vieux norrois / vieux norvégien * Gunna-setr.
Artilleur/Artilleur :
The Gunnister Man est la dépouille d'un homme de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle retrouvé par deux Shetlandais dans une tourbière non loin de la jonction de la route A970 à Gunnister, Shetland, en Écosse. Le corps de la tourbière a été retrouvé le 12 mai 1951 alors que les hommes creusaient de la tourbe pour le carburant. Une pierre placée par le Northmavine History Group marque maintenant l'emplacement de la découverte.
Gunnlaugr Leifsson/Gunnlaugr Leifsson :
Gunnlaugr Leifsson (mort en 1218 ou 1219) était un érudit, auteur et poète islandais. Il était moine bénédictin au monastère de Þingeyraklaustur (Þingeyrarklaustur islandais) dans le nord de l'Islande. De nombreuses sources (y compris Þorvalds þáttur víðförla) se réfèrent à lui simplement comme Gunnlaugr munkr ou Gunnlaugr le moine.
Gunnlaugr ormstunga/Gunnlaugr ormstunga :
Gunnlaugr ormstunga (vieux norrois : [ˈɡunːˌlɔuɣz̠ ˈormsˌtuŋɡɑ] ; islandais : Gunnlaugur ormstunga [ˈkʏnːˌlœiːɣʏr ˈɔ(r)msˌtʰuŋka] ; "langue de serpent") était un skald islandais. Sa vie est décrite dans la saga Gunnlaugs ormstungu, où plusieurs de ses poèmes sont conservés. Gunnlaugr est né ca. 983. Dès son plus jeune âge, il s'est montré impétueux, audacieux, courageux et dur. Il était également un auteur habile de poèmes pour la plupart désobligeants, ce qui lui a valu le surnom ormstunga "langue de lindworm". Après une querelle avec son père, Illugi, Gunnlaugr quitta sa maison à l'âge de douze ans pour séjourner quelque temps à Borg avec Þorsteinn Egilsson, le fils d'Egill Skallagrímsson. Là, il fait la connaissance de la fille de Þorsteinn, Helga la belle, réputée la plus belle femme d'Islande. Ses cheveux étaient si amples qu'elle pouvait s'y dissimuler. Quand Gunnlaugr eut dix-huit ans, il partit à l'étranger. A cette époque, Helga est devenue sa fiancée, à condition qu'elle n'attende pas plus de trois ans pour Gunnlaugr. Il a visité les tribunaux de Norvège, d'Irlande, des Orcades, de Suède et d'Angleterre. En Suède, il visite la cour du roi Óláfr Skötkonung où il rencontre son rival, le champion et skald islandais, Hrafn Önundarson. Le séjour de Gunnlaugr au service du roi Æthelred d'Angleterre retarde son retour en Islande et Helga. Il n'est revenu que quatre ans après (vers 1005). Comme Gunnlaugr était parti plus longtemps que les trois ans qui lui étaient alloués, Helga a été contrainte à un mariage malheureux avec le rival de Gunnlaugr, Hrafn Önundarson. Gunnlaugr et Hrafn se sont rencontrés à l'Althing et Gunnlaugr a défié Hrafn à un hólmganga ou duel d'honneur. Le duel s'est terminé par un match nul et était le dernier autorisé en Islande. À partir de ce moment, les hólmgǫngur furent interdits par les lois de l'oie grise. Afin de régler leur différend dans le sang, les deux champions se rencontrèrent dans le royaume de Norvège au printemps 1008. Là, Gunnlaugr battit Hrafn, mais fut mortellement blessé. Peu de temps après, il mourut. Il avait 25 ans. Helga s'est remariée plus tard, mais ne s'est jamais remise de la mort de Gunnlaug. Son plus grand plaisir était de poser ses yeux sur un somptueux manteau que Gunnlaugr lui avait offert. Un soir, elle posa sa tête sur l'épaule de son mari, étendit le manteau devant elle et le regarda un moment. Par la suite, elle retomba dans les bras de son mari et mourut.
Gunnlaugs saga_ormstungu/Gunnlaugs saga ormstungu :
Gunnlaugs saga ormstungu (écouter) ou la Saga de Gunnlaugur Serpent-Tongue est l'une des sagas islandaises. Composé à la fin du XIIIe siècle, il est conservé complet dans un manuscrit un peu plus jeune. Il contient 25 versets de poésie scaldique attribués aux personnages principaux. C'est une œuvre importante dans l'histoire littéraire norvégienne et islandaise. Gunnlaugur est parfois anglicisé en Gunnlaug. Le cognomen peut également être traduit par Worm-Tongue ou Snake-Tongue. La saga présente des similitudes avec les sagas antérieures de poètes, telles que la saga Kormáks et la saga Bjarnar, mais elle est plus raffinée et élégante avec une forte caractérisation et un impact émotionnel. Longtemps considérée comme un chef-d'œuvre, la saga est souvent lue par les étudiants débutants en littérature en vieux norrois. Imprimé avec une traduction latine et un commentaire en 1775, c'était la première des sagas islandaises à être publiée dans une édition savante.
Gunnlaugsd%C3%B3ttir/Gunnlaugsdóttir :
Gunnlaugsdóttir est un patronyme islandais. Il peut faire référence à : Álfrún Gunnlaugsdóttir (né en 1938), l'écrivain islandais Áslaug Munda Gunnlaugsdóttir (né en 2001), le footballeur islandais Ásta B. Gunnlaugsdóttir (né en 1961), le footballeur islandais Jóhanna Gunnlaugsdóttir, le professeur islandais Pálína Gunnlaugsdóttir (né en 1987), le basketteur islandais Tinna Gunnlaugsdóttir (née en 1954), actrice islandaise
Gunnlaugsson/Gunnlaugsson :
Gunnlaugsson est un patronyme d'origine islandaise, signifiant fils de Gunnlaugur. Dans les noms islandais, le nom n'est pas à proprement parler un nom de famille, mais un patronyme. Les personnes nommées Gunnlaugsson incluent : Arnar Gunnlaugsson (né en 1973), le footballeur professionnel islandais Bjarki Gunnlaugsson (né en 1973), le footballeur professionnel islandais Björn Gunnlaugsson (1788-1876), le mathématicien et cartographe islandais Darryl Gunnlaugson, le curleur canadien Eyþór Ingi Gunnlaugsson (né en 1989 ), chanteur islandais Garðar Gunnlaugsson (né en 1983), footballeur professionnel islandais Hrafn Gunnlaugsson (né en 1948), cinéaste islandais de films vikings Sigmundur Davíð Gunnlaugsson (né en 1975), homme politique islandais, ancien Premier ministre
Gunnlaugur/Gunnlaugur :
Gunnlaugur [ˈkʏnːˌlœiːɣʏr̥] est un prénom islandais, originaire du vieux norrois Gunnlaugr [ˈɡunːˌlɔuɣz̠]. Les personnes notables portant le nom incluent: Gunnlaugur Jónsson (né en 1974), l'entraîneur de football islandais Gunnlaugur Scheving (1904–1972), le peintre islandais Gunnlaugr Leifsson (décédé vers 1218), l'érudit islandais, auteur et poète Gunnlaugr Ormstunga (vers 983–1008 ), poète islandais
Gunnlaugur Halld%C3%B3rsson/Gunnlaugur Halldórsson :
Gunnlaugur Halldórsson (1909-1986) était un architecte islandais. Il est considéré comme le premier architecte moderniste islandais. Il a fait ses études au Danemark.Certaines de ses œuvres notables incluent l'expansion controversée de 1940 de Landsbankinn, Háskólabíó (co-conçu par Guðmundur Kr. Kristinsson) et la refonte de Bessastaðir (la résidence officielle du président de l'Islande) dans le style des manoirs danois. Il a conçu les tours Sólheimar à Reykjavík; le premier du genre.
Gunnlaugur J%C3%B3nasson/Gunnlaugur Jónasson :
Gunnlaugur Jónasson (né le 9 avril 1962) est un marin islandais. Il a participé aux Jeux olympiques d'été de 1984 et aux Jeux olympiques d'été de 1988.
Gunnlaugur J%C3%B3nsson/Gunnlaugur Jónsson :
Gunnlaugur Jónsson (né le 29 novembre 1974) est un entraîneur de football islandais qui a dirigé Þróttur pour la dernière fois dans le 1. deild karla . Au début de sa carrière, il a joué pour ÍA. Après de courts passages chez Motherwell, Kongsvinger et Örebro, il rejoint ÍA et y joue jusqu'en 2005, à l'exception d'un passage au KFC Uerdingen 05. Il joue ensuite avec KR avant de commencer sa carrière de manager chez Selfoss. Lors de sa première saison, Selfoss a été promu à Úrvalsdeild. Cependant, Gunnlaugur a décidé de changer d'équipe, passant deux saisons avec Valur, ainsi que KA pendant encore deux saisons. Gunnlaugur a dirigé HK lors de la saison 2013, avant de revenir une fois de plus à ÍA, de 2013 à 2017. Il a ensuite abandonné une division pour gérer Þróttur pour la saison 2018. Il a été sélectionné 12 fois pour l'équipe nationale islandaise.
Gunnlaugur Scheving/Gunnlaugur Scheving :
Gunnlaugur Óskar Scheving (8 juin 1904 - 9 septembre 1972) était un artiste islandais. Il était l'un des principaux peintres figuratifs islandais et peintres réalistes sociaux du XXe siècle. Son art s'inscrit dans un mouvement des années 1930 qui rompt avec la tradition de la peinture de paysage héritée du tournant du siècle. L'art de Gunnlaugur s'est concentré sur les travailleurs, en particulier les pêcheurs en mer et les personnages en milieu rural.
Gunnleifur Gunnleifsson/Gunnleifur Gunnleifsson :
Gunnleifur Vignir Gunnleifsson (né le 14 juillet 1975) est un ancien gardien de but de football islandais, qui a passé la majeure partie de sa carrière avec Breiðablik et HK.
Gunnlod (lune)/Gunnlod (lune) :
Gunnlod (Saturn LXII), provisoirement connu sous le nom de S/2004 S 32, est un satellite naturel de Saturne. Sa découverte a été annoncée par Scott S. Sheppard, David C. Jewitt et Jan Kleyna le 8 octobre 2019 à partir d'observations prises entre le 12 décembre 2004 et le 19 janvier 2007. Il a reçu sa désignation permanente en août 2021. Le 24 août 2022, il a été officiellement nommé d'après Gunnlǫð, un jötunn de la mythologie nordique. Elle est la fille de Suttungr et a gardé l'hydromel de la poésie pour lui. Mais Odin sous la forme d'un serpent a eu accès à la chambre de Hnitbjorg où l'hydromel était conservé, a séduit Gunnlǫð et a dormi avec elle pendant trois nuits. En retour, Gunnlǫð a permis à Odin trois verres d'hydromel, puis il s'est immédiatement envolé de la caverne sous la forme d'un aigle. Gunnlod mesure environ 4 kilomètres de diamètre et orbite autour de Saturne à une distance moyenne de 21,214 Gm en 1153,96 jours, à une inclinaison de 159° sur l'écliptique, dans le sens rétrograde et avec une excentricité de 0,251.
Gunnl%C3%B6%C3%B0/Gunnlöð :
Gunnlǫð (vieux norrois : [ˈɡunːlɔð] ; également Gunnlöd) est un jötunn dans la mythologie nordique. Elle est la fille de Suttungr, pour qui elle garde l'hydromel de la poésie. La lune de Saturne, Gunnlod, porte son nom.
Gunnm : Martian_Memory/Gunnm : Mémoire martienne :
Gunnm: Martian Memory (銃夢 ~火星の記憶~, Ganmu Kasei no Kioku) est un jeu vidéo d'action et de rôle de 1998 pour PlayStation basé sur la série de mangas Battle Angel Alita. Il s'agit à ce jour du seul jeu vidéo Battle Angel Alita, et du seul jeu développé par Yukito Products.
Gunno Dahlstierna/Gunno Dahlstierna :
Gunno Dahlstierna (7 septembre 1661 - 7 septembre 1709) était un poète suédois
Gunnor/Gunnor :
Gunnor ou Gunnora (vers 950 - vers 1031) était duchesse de Normandie par mariage avec Richard Ier de Normandie , après avoir été sa maîtresse de longue date. Elle a exercé les fonctions de régente de Normandie pendant l'absence de son époux, ainsi que de conseiller de celui-ci puis de son successeur, leur fils Richard II.
Gunnr/Gunnr :
Gunnr (alternativement guðr) est un terme en vieux norrois signifiant « bataille ». C'est le nom d'une valkyrie dans la mythologie nordique, et a également été utilisé comme prénom féminin. Les formes modernes Gun et Gunn restent utilisées comme prénom féminin en Scandinavie. Le mot vient du proto-germanique * gunþiz , qui est un élément commun des noms germaniques non seulement en germanique du nord mais aussi en germanique occidental, comme deuxième élément particulièrement fréquent dans les noms féminins (comme dans Hildegund), comme premier élément également dans les noms masculins ( comme chez Gunther). La première attestation du nom se trouve sur la pierre de Rök où il apparaît dans le cadre d'un chenil pour le loup : Þat sagum tvalfta, hvar hæstʀ se Gunnaʀ etu vettvangi a, kunungaʀ tvaiʀ tigiʀ svað a liggia. "Je dis ceci le douzième, où le cheval de Gunnr voit du fourrage sur le champ de bataille, où gisent vingt rois."
Gunns/Gunns :
Gunns Limited était une importante entreprise forestière située en Tasmanie, en Australie. Elle avait des activités d'aménagement forestier, de déchiquetage de bois, de sciage et de production de placage. La société a été mise en liquidation en mars 2013.
Boucle de Gunns/Boucle de Gunns :
Gunns Loop est une station et une boucle de virage au terminus ouest de la ligne de tramway 512 St. Clair de la Toronto Transit Commission (TTC). Il est situé à l'angle nord-ouest de St. Clair Avenue West et Gunns Road, à un pâté de maisons à l'ouest de Keele Street, à Toronto.
Gunns Plains,_Tasmanie/Gunns Plains, Tasmanie :
Gunns Plains est une petite ville située à 20 km au sud d'Ulverstone sur la côte nord-ouest de la Tasmanie, en Australie. La vallée compte environ 171 habitants. La rivière Leven serpente lentement à travers ses pâturages qui abritent une variété de pâturages. Les efforts agricoles sont également très réussis, bénéficiant d'un sol volcanique rouge riche. La ville a été nommée d'après le botaniste Ronald Campbell Gunn, qui a découvert la vallée en 1860. La communauté a été impliquée dans un nombre important d'hommes allant à la Première Guerre mondiale. La vallée avait un vignoble qui produisait du pinot et du chardonnay. Il a fermé en raison de difficultés financières. Les principales attractions de Gunns Plains sont les grottes calcaires, dont plus de cent cinquante ont été découvertes. Le service des parcs et de la faune de Tasmanie administre la grotte de Gunns Plains, qui est ouverte au public avec des visites quotidiennes. Une attraction dans la région est le «Wing's Wildlife Park» qui abrite des animaux locaux tels que des diables de Tasmanie, des quolls, des koalas, des wombats, des échidnés, des bandicoots, des opossums, des écureuils planeurs et de nombreux macropodes (kangourous, wallabies, bettongs); ainsi que des animaux d'outre-mer, notamment des bisons, des buffles d'eau, des chameaux, des ânes, des cerfs, des capybaras, des suricates et des singes capucins, macaques et marmousets. De plus, nombre d'autres animaux, y compris des oiseaux et des reptiles tels que l'autruche, l'émeu, les aigles, les faucons, les hiboux, les cacatoès, les serpents et les lézards. Son bureau de poste a ouvert le 3 avril 1900 et fermé en 1974.
Grotte des plaines de Gunns_Grotte/Grotte des plaines de Gunns :
Gunns Plains Cave est une grotte d'exposition calcaire, près de Gunns Plains au nord-ouest de la Tasmanie, à vingt kilomètres d'Ulverstone.
Gunnstein Akselberg/Gunnstein Akselberg :
Gunnstein Akselberg (né le 20 juillet 1949) est un linguiste norvégien et professeur de linguistique nordique à l'université de Bergen. Akselberg est né à Voss. Il a étudié à l'Université de Bergen et est devenu candidat philologiæ en 1979. Il a obtenu son doctorat en 1995 avec une thèse sur les relations sociolinguistiques dans la municipalité de Voss, intitulée Fenomenologisk de- konstruksjon av del labov-milroyske paradigmet i sosiolingvistikken: Ein analyze av sosiolingvistiske tilhove i Voss kommune (Déconstruction phénoménologique du paradigme Labov-Milroy en sociolinguistique : une analyse des conditions sociolinguistiques dans la municipalité de Voss). Il a été doyen de la Faculté des sciences humaines de l'Université de Bergen de 2005 à 2009. Les intérêts de recherche d'Akselberg incluent la sociolinguistique, la dialectologie et l'onomastique. En plus du norvégien, il travaille également sur le féroïen. Il a été rédacteur en chef des revues Namn og Nemne (Nom et Dénomination) et Nordica Bergensia (Bergen Nordic Studies), et est actif dans le programme linguistique Snakk med oss ​​(Talk with Us) sur la chaîne NRK Hordaland depuis 1997.
Gunnsteinn Sk%C3%BAlason/Gunnsteinn Skúlason :
Gunnsteinn Skúlason (né le 31 octobre 1947) est un ancien handballeur islandais qui a participé aux Jeux olympiques d'été de 1972.
Gunnsteinn %C3%93lafsson/Gunnsteinn Ólafsson :
Gunnsteinn Ólafsson (né en 1962) est un chef d'orchestre islandais, d'ensembles musicaux et d'opéra. Il est le fondateur du Siglufjörður Folk Festival et de l'Iceland Youth Symphony Orchestra.
Cimetière de Gunntown/Cimetière de Gunntown :
Le cimetière de Gunntown est un ancien cimetière de Naugatuck, dans le Connecticut, qui a été créé en 1790. De nombreux citoyens de Naugatuck qui ont soutenu l'indépendance de la domination britannique pendant la guerre d'indépendance sont enterrés dans le cimetière. Le cimetière est également considéré par beaucoup comme hanté.
Gunnvor Advocaat/Gunnvor Advocaat :
Gunnvor Advocaat (17 août 1912 - 26 juillet 1997) était un peintre norvégien. Elle était considérée parmi les pionnières de la peinture abstraite en Norvège.
Gunny (surnom)/Gunny (surnom) :
Gunny est le surnom d'un sergent d'artillerie du Corps des Marines des États-Unis. C'est aussi le surnom de : Les soldats et les personnages fictifs dont le surnom est basé sur leur grade militaire sont exclus, car ils sont trop nombreux. Meurtrier américain en attente d'exécution Thomas Harboe , architecte américain qui a restauré le Marquette Building et le Chicago Board of Trade Building Gunnhildur Yrsa Jónsdóttir (née en 1988), footballeuse islandaise Brochet maillé , une espèce de poisson d'eau douce
Sac de jute/Sac de jute :
Un sac en toile de jute ou un sac de jute, également connu sous le nom de chaussure de jute, sac en toile de jute ou sac de remorquage, est un sac peu coûteux, traditionnellement fait de fibres également appelées "remorquage", comme le tissu de jute (toile de jute) formé de jute, de chanvre ou d'autres fibres naturelles. Les versions modernes de ces sacs sont souvent fabriquées à partir de tissus synthétiques tels que le polypropylène. Le mot gunny, qui signifie tissu grossier, est d'origine indo-aryenne. Les sacs de jute réutilisables, contenant généralement environ 50 kilogrammes (110 lb), étaient traditionnellement utilisés, et continuent de l'être dans une certaine mesure, pour le transport de céréales, de pommes de terre et d'autres produits agricoles. En Australie, ces sacs, en jute indien, étaient traditionnellement connus sous le nom de «sacs en toile de jute», «sacs en toile de jute» ou «sacs à sucre». Le terme sac de remorquage fait référence au fait qu'ils sont faits de remorquage, de fibres brisées filées de chanvre ou d'autres plantes. Les sacs de jute sont parfois utilisés comme sacs de sable pour lutter contre l'érosion, en particulier en cas d'urgence. Jusqu'à la fin du XXe siècle, lorsqu'ils sont devenus moins courants, les sacs étaient l'un des principaux outils de lutte contre les feux d'herbe dans les zones rurales, utilisés lorsqu'ils étaient imbibés d'eau lorsqu'ils étaient disponibles. Les sacs de jute sont également populaires dans le jeu traditionnel des courses de sacs pour enfants.
Gunnysacking/Gunnysacking :
Le Gunnysacking, c'est quand quelqu'un recueille silencieusement des irritations et des affronts jusqu'à ce que "la dernière paille soit placée dessus", provoquant une réaction exagérée. Le terme dérive du sac de jute, un récipient en tissu utilisé pour transporter ou stocker des objets. Le Gunnysacking a été décrit comme «une tactique de combat aliénante dans laquelle une personne enregistre, ou des sacs de jute, des griefs jusqu'à ce que le sac devienne trop lourd et éclate, et que les anciennes hostilités se déversent».
Gunn%E2%80%93Creux de Peterson/Creux de Gunn–Peterson :
En spectroscopie astronomique, le creux de Gunn-Peterson est une caractéristique des spectres des quasars en raison de la présence d'hydrogène neutre dans le milieu intergalactique (IGM). Le creux est caractérisé par la suppression de l'émission électromagnétique du quasar à des longueurs d'onde inférieures à celle de la raie Lyman-alpha au décalage vers le rouge de la lumière émise. Cet effet a été initialement prédit en 1965 par James E. Gunn et Bruce Peterson.
Guno/Guno :
Guno peut faire référence à :
Guno Berenstein/Guno Berenstein :
Guno Berenstein (né le 18 décembre 1967 à Nickerie, Suriname) est un judoka néerlandais qui a participé aux Jeux olympiques d'été de 1988 dans la division masculine extra-légère.
Guno Castelen / Guno Castelen :
Guno Henry George Castelen est un législateur du Parti travailliste surinamais et ancien ministre des Transports, des Communications et du Tourisme. Alice Amafo lui a succédé au poste de ministre des Transports, des Communications et du Tourisme.
Guno Hoen / Guno Hoen :
Guno Hoen (26 novembre 1922 - 21 janvier 2010) était un joueur de football surinamais, journaliste sportif et historien du sport. Hoen a joué pour SV Voorwaarts, Politie Voetbal Vereniging et l'équipe nationale du Suriname. En tant que footballeur, il s'est spécialisé dans les tirs au but et n'a raté qu'une seule fois. Après sa carrière de footballeur, Hoen a été actif en tant que commentateur sportif et a couvert la Coupe du Monde de la FIFA à quatre reprises. Plus tard dans sa vie, il était un historien du sport qui a publié un ouvrage en trois volumes sur les sportifs surinamais. Sa collection de photos est exposée au Sports Hall of Fame Suriname.
Guno Kwasie/Guno Kwasie :
Guno Kwasie (né le 13 novembre 1985) est un footballeur surinamais qui joue actuellement pour la Walking Bout Company et l'équipe nationale de football du Suriname.
Gunong/Gunong :
Le gunong est un couteau originaire de Mindanao et des îles Visayas aux Philippines. Dans le passé ancien, il était appelé bunong par le peuple tagalog. C'est essentiellement une forme diminutive du plus grand kalis ou kris. Le gunong sert à la fois de couteau utilitaire et d'arme d'estoc utilisée pour les combats rapprochés, généralement comme dernière défense. Il est le plus souvent associé aux Maranao, parmi lesquels le gunong était traditionnellement porté par les deux sexes, bien qu'il existe dans d'autres cultures à travers Mindanao et les Visayas. L'arme est généralement rangée à l'arrière d'une ceinture. Le gunong est l'une des nombreuses armes blanches représentées sur la plaque "Armes du Moroland" qui est devenue un souvenir courant et une icône de la culture pop aux Philippines. Il est également connu sous le nom de punyal (également connu sous le nom de puñal de kris ou kris knife) parmi les Visayans et le peuple Yakan ; et badao chez les Lumad (qui s'applique également aux poignards balarao).
Gunong Semanggol_(circonscription_état)/Gunong Semanggol (circonscription état) :
Gunong Semanggol est une circonscription de l'État de Perak, en Malaisie, qui a été représentée à l'Assemblée législative de l'État de Perak.
Parc historique de Gunongan/Parc historique de Gunongan :
Le parc historique de Gunongan (Jawoë : ڬونوڠن) est situé dans la province d'Aceh à Sumatra, en Indonésie. Peut-être construit par Iskandar Muda, les terrains du parc historique contiennent un palais du XVIIe siècle, un jardin et une structure circulaire blanche dont le but est inconnu, le Gunongan, d'après lequel le parc a été nommé. Les origines et la fonction du palais Gunongan sont inconnues, bien qu'il soit théoriquement construit sur les vestiges d'une structure plus ancienne ou construit au 17ème siècle qui combinait l'esthétique hindoue et islamique. Sa fonction avait peut-être une signification sacrée, mais elle devint plus tard un lieu de loisirs pour la famille royale d'Aceh.
Gunour/Gunour :
Gunour est une ville et un tehsil situés dans le district de Panna, dans l'État du Madhya Pradesh, dans le centre de l'Inde.
Marche Gunparade / Marche Gunparade:
Gunparade March (ガンパレード・マーチ, Ganparēdo Māchi) est un jeu vidéo japonais. Le jeu vidéo, Kōkidō Gensō Gunparade March (高機動幻想ガンパレード・マーチ), est sorti le 28 septembre 2000 sur PlayStation. Il a été développé par Alfa System et édité par Sony Computer Entertainment. Une adaptation manga de Hiroyuki Sanadura a été publiée en feuilleton dans le magazine Dengeki Daioh. Les trois volumes publiés par MediaWorks entre 2001 et 2003 ont été traduits par ADV Manga entre 2004 et 2005. Une adaptation de série télévisée animée intitulée Gunparade March: The New March (ガ ン パ レ ー ド ・ マ ー チ 〜新 た な る 行 軍 歌 〜, Ganparēdo Māchiō: Aratana ) a été animé par JCStaff et diffusé sur MBS du 6 février 2003 au 23 avril 2003. Il est autorisé à être distribué aux États-Unis par Media Blasters sous le simple nom de "Gunparade March". Un spin-off, Gunparade Orchestra (ガ ン パ レ ー ド ・ オ ー ケ ス ト ラ) , a été animé par Brain's Base et diffusé du 5 octobre 2005 au 29 mars 2006. Une trilogie de jeux, la Gunparade Orchestra Trilogy , est sortie sur PlayStation 2 en 2006.
Gunpei Yokoi/Gunpei Yokoi :
Gunpei Yokoi (横井 軍平, Yokoi Gunpei, 10 septembre 1941 - 4 octobre 1997), parfois translittéré Gumpei Yokoi, était un concepteur de jeux vidéo japonais. Il était un employé de longue date de Nintendo, mieux connu en tant que créateur du système portable Game & Watch, inventeur du pavé de commande en forme de croix, concepteur original de la Game Boy et producteur de quelques vidéos de longue durée et acclamées par la critique. franchises de jeux comme Metroid et Kid Icarus.
Gunpey/Gunpey :
Gunpey ( japonais :グ ン ペ イ, Hepburn : Gunpei ), souvent écrit comme Gun Pey ou GunPey , est une série de jeux de puzzle portables publiée par Bandai . Il a été initialement publié pour le WonderSwan et a été porté sur WonderSwan Color, PlayStation, Nintendo DS et PlayStation Portable. Le jeu a été nommé en hommage au développeur du jeu, Gunpei Yokoi. Il est connu pour avoir développé plusieurs consoles portables telles que Game Boy de Nintendo, Virtual Boy et le système Wonderswan de Bandai. Dans la série, les joueurs déplacent des fragments de ligne verticalement dans une grille afin de faire en sorte qu'une seule ligne de ramification se connecte horizontalement d'une extrémité à l'autre. L'objectif du jeu diffère selon le mode de jeu choisi par les joueurs.
Jeu de tir/coup de feu :
Gunplay peut faire référence à : Gunspinning, l'acte d'un tireur faisant tournoyer son arme de poing autour de son doigt sur la gâchette Shootout, une fusillade entre groupes armés Gunplay (bande dessinée), un roman graphique de 2008 de Jorge Vega Gunplay (film), un western américain de 1951 (rappeur) (né en 1979), rappeur américain " Gunplay ", une chanson de Rick Ross de l'album de 2009 Deeper Than Rap Gun Play , un western américain de 1935
Gunplay (bandes dessinées)/Gunplay (bandes dessinées) :
Gunplay est un roman graphique, écrit par Jorge Vega, avec des dessins de Dominic Vivona. Il a été publié par Platinum Studios en 2008.
Gunplay (film) / Gunplay (film):
Gunplay est un western américain de 1951 réalisé par Lesley Selander. Il met en vedette Tim Holt et Joan Dixon. Il a réuni Holt et Dixon de Law of the Badlands. Le film s'appelait à l'origine Gun Notches. Le tournage a eu lieu fin 1950.
Gunplay (rappeur)/Gunplay (rappeur) :
Richard Morales Jr. (né le 18 juillet 1979), mieux connu sous son nom de scène Gunplay, est un rappeur américain. Morales a entamé sa carrière dans le hip hop, en tant que membre du groupe de hip hop du sud du rappeur Rick Ross basé en Floride, Triple C's. Triple C's a sorti son premier album, Custom Cars & Cycles, en 2009. Après avoir signé avec le label Ross's Maybach Music Group, lors de sa création en 2009, Gunplay annoncerait qu'il avait obtenu un contrat d'enregistrement solo avec Def Jam Recordings, en juillet 2012. Il a sorti plusieurs mixtapes, telles que 601 & Snort. Son premier album studio, intitulé Living Legend, est sorti le 31 juillet 2015.
Discographie de Gunplay/Discographie de Gunplay :
La discographie de l'artiste hip hop américain Gunplay se compose de deux albums studio, trois albums de compilation (avec Maybach Music Group), dix mixtapes et onze singles. Il a également sorti et enregistré de la musique avec le groupe de hip hop du Sud, Triple C's.
Gunple : Gunman%27s_Proof/Gunple : La preuve du tireur :
Gunple: Gunman's Proof (ガ ン プ ル Gunman's Proof Gunman's Proof Ganpuru?) Est un jeu vidéo japonais de 1997 pour la Super Famicom. Il a été développé par Lenar et publié par ASCII. C'était l'une des dernières versions de la Super Famicom et n'est jamais sortie en dehors du Japon. Il s'agit d'un jeu vidéo d'action-aventure en 2D de haut en bas se déroulant dans le Far West américain qui intègre des éléments de science-fiction.
Gunpo/Gunpo :
Gunpo (군포 ; prononciation coréenne : [kun.pʰo]), anciennement romanisée sous le nom de Kunp'o, est une petite ville de la province sud-coréenne du Gyeonggi, située au sud de Séoul dans la région de la capitale nationale de Séoul. Il borde Anyang au nord, Uiwang à l'est et Ansan au sud et à l'ouest, et est relié à ses voisins et à Séoul par les lignes 1 et 4 du métro métropolitain de Séoul. Gunpo abrite également trois arrêts sur la ligne Gyeongbu, un chemin de fer national qui le relie au reste du pays. Bien que 73,2% de la ville soit constituée d'espaces verts, en grande partie à cause du Surisan et de diverses montagnes plus petites, Gunpo abrite plus de 286 000 habitants dans plusieurs zones urbaines. Le centre-ville de la ville est Sanbon New Town, un centre commercial qui se concentre sur une «rue de la culture» piétonne que Gunpo a désignée comme l'un de ses huit sites pittoresques. Gunpo a été promu de ville en ville en 1989 en raison de la croissance urbaine et industrielle rapide de Séoul, et des projets de logement à grande échelle ont été immédiatement lancés. L'Université Hansei , un institut chrétien d'enseignement postsecondaire, se trouve dans la ville, tout comme quarante-quatre autres écoles publiques et un certain nombre d'académies privées. Avec quatre-vingt-trois pour cent de ses citoyens abonnés à une bibliothèque publique, Gunpo se présente comme une ville de lecture de livres et se présente également comme étant respectueuse de l'environnement et en harmonie avec la nature. Parmi ses résidents figurent la médaillée d'or olympique de patinage artistique de 2010, Yuna Kim, qui a grandi à Gunpo après y avoir déménagé à l'âge de six ans. Les sites touristiques autour de la ville incluent le réservoir de Banwol et la colline royale des azalées, et Surisan est une destination de randonnée.
Gunpo-dong/Gunpo-dong :
Gunpo-dong ( coréen : 군포동 ; Hanja : 軍浦洞 ) est un quartier de Gunpo , province de Gyeonggi , Corée du Sud . Il est officiellement divisé en Gunpo-1-dong et Gunpo-2-dong.
Gare de Gunpo/Gare de Gunpo :
La station Gunpo est une station de la ligne 1 du métro de Séoul. Elle dessert la ville de Gunpo dans le Gyeonggi-do, en Corée du Sud. Le nom de la station est dérivé du nom local.
Arme à feu/Arme à feu :
Gunpoint est la direction vers laquelle pointe une arme. Il peut également faire référence à: "Sous la menace d'une arme", sous la menace d'une arme à feu; voir Coercion#Physical Gunpoint (film), Western de 1966 réalisé par Earl Bellamy avec Audie Murphy Gunpoint (jeu vidéo), jeu vidéo de 2013
La menace d'une arme (film)/La menace d'une arme (film) :
Gunpoint est un western américain de 1966 réalisé par Earl Bellamy et avec Audie Murphy. C'était le dernier film de Murphy pour Universal Pictures.
Gunpoint (jeu_vidéo)/Gunpoint (jeu vidéo) :
Gunpoint est un jeu vidéo de plate-forme de puzzle basé sur la furtivité créé par le développeur indépendant Tom Francis. Le jeu est sorti pour Microsoft Windows le 3 juin 2013 et a rapidement suivi des versions pour OS X et Linux. Le jeu se déroule dans un futur proche et voit les joueurs assumer le rôle de l'espion indépendant Richard Conway, qui est chargé d'infiltrer les bâtiments remplir les mandats de divers clients. Pour ce faire, le joueur doit éviter les gardes et contourner les dispositifs de sécurité à l'aide d'un certain nombre de gadgets de haute technologie, tels que l'outil Crosslink qui est utilisé pour recâbler les circuits électriques. Tout au long du jeu, Conway cherche à blanchir son nom dans le meurtre d'un fabricant d'armes de haut niveau et découvre progressivement un mystère de meurtre dans sa recherche du vrai tueur.
Poudre à canon/Poudre à canon :
La poudre à canon, également connue sous le nom de poudre noire pour la distinguer de la poudre sans fumée moderne, est le premier explosif chimique connu. Il est constitué d'un mélange de soufre, de carbone (sous forme de charbon de bois) et de nitrate de potassium (salpêtre). Le soufre et le carbone agissent comme des combustibles tandis que le salpêtre est un oxydant. La poudre à canon a été largement utilisée comme propulseur dans les armes à feu, l'artillerie, les fusées et la pyrotechnie, y compris comme agent de dynamitage pour les explosifs dans les carrières, les mines, la construction de pipelines et la construction de routes. La poudre à canon est classée comme un explosif faible en raison de sa vitesse de décomposition relativement lente et par conséquent de sa faible brisance. Les explosifs légers déflagrent (c'est-à-dire qu'ils brûlent à des vitesses subsoniques), tandis que les explosifs puissants explosent, produisant une onde de choc supersonique. L'allumage de la poudre à canon emballée derrière un projectile génère suffisamment de pression pour forcer le tir du canon à grande vitesse, mais généralement pas assez de force pour rompre le canon du pistolet. Il fait donc un bon propulseur mais est moins adapté pour briser la roche ou les fortifications avec sa puissance explosive à faible rendement. Néanmoins, il a été largement utilisé pour remplir les obus d'artillerie fondus (et utilisé dans les projets miniers et de génie civil) jusqu'à la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque les premiers explosifs brisants ont été mis en service. Son utilisation dans les armes a diminué en raison de la poudre sans fumée qui la remplace, et elle n'est plus utilisée à des fins industrielles en raison de sa relative inefficacité par rapport aux nouvelles alternatives telles que la dynamite et le nitrate d'ammonium / mazout.
Poudre à canon, Queensland/Poudre à canon, Queensland :
Gunpowder est une ville et une localité de l'arrière-pays de la ville de Mount Isa, dans le Queensland, en Australie. Lors du recensement de 2016, Gunpowder avait une population de 43 personnes.
Poudre à canon, trahison_%26_intrigue/Poudre à canon, trahison et intrigue :
Gunpowder, Treason & Plot est une mini-série de la BBC de 2004 basée sur la vie de Mary, reine d'Écosse et de son fils James VI d'Écosse. Écrite par Jimmy McGovern, la série raconte l'histoire du complot des poudres à canon en deux parties, chacune centrée sur l'un des monarques respectifs. Le premier film met en scène la relation entre Mary (Clémence Poésy) et son troisième mari, James Hepburn, 4e comte de Bothwell (Kevin McKidd). L'acteur écossais Robert Carlyle joue le rôle de James VI dans la deuxième partie, qui se concentre sur le complot des poudres à canon, prévu par Guy Fawkes, pour faire sauter les chambres du Parlement afin de débarrasser la nation d'un monarque protestant.
Poudre à canon %26_plomb/Poudre à canon et plomb :
"Gunpowder & Lead" est une chanson co-écrite et enregistrée par l'artiste de musique country américaine Miranda Lambert. Il est sorti en janvier 2008 en tant que troisième single de son album Crazy Ex-Girlfriend. Troisième single de l'album, il est devenu le premier succès de Lambert dans le Top 10 du Billboard Hot Country Songs en juillet 2008. Avec plus d'un million de téléchargements numériques, "Gunpowder & Lead" a été certifié Platine par la RIAA le 3 décembre 2010. La chanson a été écrite par Lambert et Heather Little. La chanson a été rendue disponible en tant que contenu téléchargeable pour le jeu Rock Band le 16 décembre 2008.
Poudre à canon %26_Ciel/Poudre à canon et ciel :
Gunpowder & Sky est une société de production et de distribution de médias basée aux États-Unis. Il réalise des documentaires et des programmes de fiction destinés à la génération Y. Il a été fondé en janvier 2016 par Van Toffler, avec Floris Bauer et Otter Media, une société américaine de médias numériques qui appartenait à WarnerMedia.
Gunpowder (série_TV)/Gunpowder (série TV) :
Gunpowder est une mini-série télévisée dramatique historique britannique produite par Kudos et Thriker Films de Kit Harington pour BBC One. La série dramatique en trois parties a été créée sur BBC One au Royaume-Uni le 21 octobre 2017 et sur HBO aux États-Unis le 18 décembre 2017. La série a été développée par Ronan Bennett, Kit Harington et Daniel West et est basée sur le Gunpowder Complot à Londres en 1605. Il met en vedette Harington, qui est un descendant direct de son personnage Robert Catesby. J Blakeson a réalisé la série.
Poudre à canon (homonymie)/Gunpowder (homonymie) :
La poudre à canon ou "poudre noire" est un propulseur utilisé dans les premières armes à feu. Poudre à canon peut également faire référence à :
Poudre à canon (film)/Poudre à canon (film) :
Gunpowder (russe : Порох) est un film dramatique soviétique de 1985 réalisé par Viktor Aristov.
Gunpowder (chanson)/Gunpowder (chanson):
"Gunpowder" est le cinquième et dernier single extrait du premier album solo de Wyclef Jean, The Carnival. La chanson a connu un succès aux États-Unis, où elle a atteint la 75e place du palmarès Billboard Hot 100. De plus, il a atteint la 12e place du classement Hot Rap Songs et la 56e place des Hot R&B/Hip-Hop Songs. Le single était accompagné d'un remix de la piste de l'album "No Airplay".
Cave à poudre_de_Tartu/Cave à poudre de Tartu :
La Gunpowder Cellar ( estonien : Püssirohukelder ) est un bâtiment historique de Tartu , en Estonie, qui fonctionne désormais comme un restaurant de bière. Le nom est dérivé de l'emplacement du restaurant : il est situé dans une cave à poudre du XVIIIe siècle construite en 1768-1778 sur ordre de Catherine II de Russie sur le site d'un ancien fort, utilisant la vallée naturelle et préexistant très murs de briques épais pour plus de sécurité. Le bâtiment a servi de cave à poudre jusqu'en 1809, date à laquelle il a été converti en entrepôt de bière. À la fin du XIXe siècle, le bâtiment a commencé à être utilisé par l'Université de Tartu, ce qui signifiait que les conférences et les travaux scientifiques étaient souvent menés au-dessus de barils de poudre à canon. Dans les années 1990, il a fonctionné comme un grand restaurant médiéval avant de rouvrir en 2001 en tant que pub et discothèque tout en conservant une cave à vin. Sa structure unique lui confère également une distinction unique : il figure dans le livre Guinness des records du monde pour avoir le plus haut plafond de pub. dans le monde, à 11 mètres (36 pieds). Le restaurant est un lieu de rencontre populaire parmi la population étudiante de Tartu. Il bénéficie d'un programme culturel régulier, y compris un certain nombre de pièces du théâtre Vanemuine. Ce programme comprend des événements musicaux réguliers en direct.
Empire de la poudre à canon/Empire de la poudre à canon :
Gunpowder Empire est un roman d'histoire alternative de 2003 écrit par Harry Turtledove. C'est la première partie de la série Crosstime Traffic.
Gunpowder Falls_State_Park/Parc d'État de Gunpowder Falls :
Le parc d'État de Gunpowder Falls est une zone de loisirs publique comprenant six zones non contiguës couvrant 18 000 acres (7 300 ha) dans le nord-est du comté de Baltimore et l'ouest du comté de Harford, dans le Maryland. Le parc d'État est principalement composé des vallées fluviales des chutes Big et Little Gunpowder et de la rivière Gunpowder ; ses caractéristiques naturelles vont des marais littoraux aux pentes intérieures accidentées. Le parc compte plus de 120 miles de sentiers pour la randonnée, le vélo, l'équitation et le ski de fond, ainsi que des installations pour pique-niquer, faire du tubing, du canoë et du kayak, de la pêche à marée et du crabe, de la pêche à la mouche et de la chasse, entre autres activités. Il est géré par le Département des ressources naturelles du Maryland.
Incident de poudre à canon/Incident de poudre à canon :
L'incident de la poudre à canon (ou affaire de la poudre à canon) était un conflit au début de la guerre d'indépendance américaine entre Lord Dunmore, le gouverneur royal de la colonie de Virginie, et la milice dirigée par Patrick Henry. Le 20 avril 1775, un jour après les batailles de Lexington et de Concord (et bien avant que la nouvelle de ces événements n'atteigne la Virginie), Lord Dunmore ordonna le retrait de la poudre à canon du magasin de Williamsburg, en Virginie, sur un navire de la Royal Navy. Cette action a déclenché des troubles locaux et des compagnies de milice ont commencé à se rassembler dans toute la colonie. Patrick Henry a dirigé une petite milice vers Williamsburg pour forcer le retour de la poudre à canon sous le contrôle de la colonie. L'affaire a été résolue sans conflit lorsqu'un paiement de 330 £ a été effectué à Henry. Dunmore, craignant pour sa sécurité personnelle, se retira plus tard sur un navire de la marine, mettant fin au contrôle royal de la colonie.
Lieu de réunion de la poudre à canon / Lieu de réunion de la poudre à canon :
Gunpowder Meetinghouse est une église méthodiste historique située à Aberdeen Proving Ground, comté de Harford, Maryland. Il s'agit d'une structure en brique d'une pièce qui peut dater de 1773. Elle a été inscrite au registre national des lieux historiques en 1974.
Milkshake à la poudre à canon / Milkshake à la poudre à canon :
Gunpowder Milkshake est un thriller d'action de 2021 réalisé par Navot Papushado, avec un scénario co-écrit par Papushado et Ehud Lavski. Le film met en vedette Karen Gillan dans le rôle d'une jeune tueuse à gages qui doit faire équipe avec sa mère (Lena Headey) et ses anciens collègues (Carla Gugino, Michelle Yeoh et Angela Bassett) afin de sauver une jeune fille (Chloe Coleman) d'assassins rivaux. dirigé par le chef du service RH de The Firm, Nathan (Paul Giamatti). La production du film a été annoncée à l' American Film Market en 2018. Des annonces de casting ont été faites tout au long de 2019, à commencer par Gillan en janvier, et la photographie principale a eu lieu de juin à août 2019 à Berlin. Il s'agit d'une coproduction entre The Picture Company, Babelsberg Studio et la filiale allemande de StudioCanal avec la participation des chaînes de télévision françaises Canal+ et Ciné+. Gunpowder Milkshake est sorti aux États-Unis le 14 juillet 2021 par Netflix avec une sortie en salles limitée simultanée. Il est sorti en salles par StudioCanal en France le 21 juillet et en Allemagne le 2 décembre 2021. Le film a reçu des critiques mitigées de la part des critiques. Une suite est en développement.
Moulins à poudre/moulins à poudre :
Un moulin à poudre est un moulin où la poudre à canon est fabriquée. Moulins à poudre peut faire référence à :
Complot de poudre à canon/complot de poudre à canon :
Le complot de la poudre à canon de 1605, souvent appelé au cours des siècles précédents le complot de trahison de la poudre à canon ou la trahison des jésuites, était une tentative d'assassinat ratée contre le roi Jacques Ier par un groupe de catholiques anglais provinciaux dirigé par Robert Catesby qui cherchait à restaurer la monarchie catholique en Angleterre après décennies de persécution contre les catholiques. Le plan était de faire sauter la Chambre des Lords lors de l'ouverture officielle du Parlement le 5 novembre 1605, comme prélude à une révolte populaire dans les Midlands au cours de laquelle la fille de neuf ans du roi James, Elizabeth, devait être installée comme la Chef d'État catholique. Catesby s'est peut-être lancé dans le projet après que les espoirs d'obtenir une plus grande tolérance religieuse sous le roi Jacques Ier se soient estompés, laissant de nombreux catholiques anglais déçus. Ses collègues contributeurs étaient John et Christopher Wright, Robert et Thomas Wintour, Thomas Percy, Guy Fawkes, Robert Keyes, Thomas Bates, John Grant, Ambrose Rookwood, Sir Everard Digby et Francis Tresham. Fawkes, qui avait 10 ans d'expérience militaire dans les combats aux Pays-Bas espagnols lors de la répression ratée de la révolte hollandaise, a été chargé des explosifs. Le complot a été révélé aux autorités dans une lettre anonyme envoyée à William Parker, 4e baron de Monteagle, le 26 octobre 1605. Lors d'une perquisition à la Chambre des lords dans la soirée du 4 novembre 1605, Fawkes a été découvert gardant 36 barils de poudre à canon - assez pour réduire la Chambre des Lords en décombres et arrêté. La plupart des conspirateurs ont fui Londres en apprenant que le complot avait été découvert, essayant d'obtenir un soutien en cours de route. Plusieurs ont pris position contre le shérif poursuivant de Worcester et ses hommes à Holbeche House; dans la bataille qui a suivi, Catesby a été l'un de ceux qui ont été abattus. Lors de leur procès le 27 janvier 1606, huit des survivants, dont Fumseck, furent reconnus coupables et condamnés à être pendus, tirés au sort et écartelés. Les détails de la tentative d'assassinat auraient été connus du principal jésuite d'Angleterre, le père Henry Garnet. Bien qu'il ait été reconnu coupable de trahison et condamné à mort, des doutes ont été émis sur sa connaissance réelle du complot. Comme son existence lui a été révélée par la confession, Garnet a été empêché d'informer les autorités par la confidentialité absolue du confessionnal. Bien qu'une législation anti-catholique ait été introduite peu de temps après la découverte du complot, de nombreux catholiques importants et loyaux ont conservé de hautes fonctions pendant le règne du roi Jacques Ier. L'échec du complot des poudres à canon a été commémoré pendant de nombreuses années par des sermons spéciaux et d'autres événements publics tels que la sonnerie des cloches de l'église, qui a évolué pour devenir la variante britannique de Bonfire Night d'aujourd'hui.
Complot de poudre à canon_ (homonymie) / Complot de poudre à canon (homonymie) :
Le complot de poudre à canon de 1605 était une tentative d'assassinat ratée contre le roi Jacques Ier d'Angleterre et VI d'Écosse. Gunpowder Plot peut également faire référence à: The Gunpowder Plot: Exploding the Legend, une émission de télévision britannique de 2005 The Gunpowder Plot: Terror and Faith in 1605, un livre de 1996 d'Antonia Fraser Gunpowder Plot dans la culture populaire
Gunpowder Plot_in_popular_culture/Gunpowder Plot dans la culture populaire :
Le complot des poudres à canon était une tentative d'assassinat ratée contre le roi Jacques VI d'Écosse et moi d'Angleterre par un groupe de catholiques anglais provinciaux dirigé par Robert Catesby. Le but des conspirateurs était de faire sauter la Chambre des lords lors de l'ouverture officielle du Parlement le 5 novembre 1605, alors que le roi et de nombreux autres membres importants de l'aristocratie et de la noblesse étaient à l'intérieur. Le conspirateur qui est devenu le plus étroitement associé au complot dans l'imagination populaire était Guy Fawkes, qui avait été chargé d'allumer la mèche des explosifs.
Rivière Gunpowder / Rivière Gunpowder:
La rivière Gunpowder est un bras de marée de 10,9 km (6,8 miles) de long sur le côté ouest de la baie de Chesapeake dans le Maryland, aux États-Unis. Il est formé par la jonction de deux rivières d'eau douce, Gunpowder Falls (souvent appelées localement "Big Gunpowder Falls") et Little Gunpowder Falls.
Artillerie à poudre_au_moyen_âge/Artillerie à poudre au Moyen Âge :
L'artillerie à poudre au Moyen Âge consistait principalement en l'introduction du canon, de grandes armes à feu tubulaires conçues pour tirer un projectile lourd sur une longue distance. Les armes à feu, les bombes, les roquettes et les canons ont d'abord été inventés en Chine sous les dynasties Han et Song, puis se sont ensuite répandus en Europe et au Moyen-Orient au cours de cette période. Bien que la poudre à canon était connue en Europe au Haut Moyen Âge en raison de l'utilisation d'armes à feu et d'explosifs par les Mongols et les experts chinois en armes à feu employés par eux comme mercenaires lors des conquêtes mongoles de l'Europe, ce n'est qu'à la fin du Moyen Âge que les versions européennes de canons ont été largement développés. Leur utilisation a également été documentée pour la première fois au Moyen-Orient à cette époque. Les canons anglais sont apparus pour la première fois en 1327, et ont ensuite été utilisés plus généralement pendant la guerre de Cent Ans , lorsque des canons primitifs ont été employés à la bataille de Crécy en 1346. À la fin du 14ème siècle, l'utilisation de canons a également été enregistrée comme étant utilisé par les Suédois, les Polonais, les Russes, les Byzantins et les Ottomans. Le premier canon médiéval, le pot-de-fer, avait une forme bulbeuse en forme de vase et était davantage utilisé pour un effet psychologique que pour des dommages physiques. Le dernier ponceau servait de transition entre l'arme de poing et le canon complet et était utilisé comme arme antipersonnel. Au 15ème siècle, le canon a considérablement progressé, de sorte que les bombardes étaient des engins de siège efficaces. Vers la fin de la période, le canon a progressivement remplacé les engins de siège - parmi d'autres formes d'armement vieillissant - sur le champ de bataille. Le mot moyen anglais Canon est dérivé du mot toscan cannone, signifiant grand tube, qui vient du latin canna, signifiant canne ou roseau. Le mot latinisé canon est utilisé pour une arme à feu depuis 1326 en Italie et depuis 1418 en anglais. Le mot Bombardum, ou "bombarde", était le premier terme utilisé pour "canon", mais à partir de 1430, il en vint à désigner uniquement les plus grosses armes.
Empires de la poudre à canon/empires de la poudre à canon :
Les empires de la poudre à canon, ou empires islamiques de la poudre à canon, est un terme collectif inventé par le maréchal GS Hodgson et William H. McNeill de l'Université de Chicago, faisant référence à trois empires musulmans : l'Empire ottoman, l'Empire safavide et l'Empire moghol, à l'époque où ils prospéra du XVIe au XVIIIe siècle. Ces trois empires figuraient parmi les économies les plus fortes et les plus stables du début de la période moderne, conduisant à une expansion commerciale et à un plus grand mécénat de la culture, tandis que leurs institutions politiques et juridiques étaient consolidées avec un degré croissant de centralisation. Les empires ont connu une augmentation significative du revenu par habitant et de la population, ainsi qu'un rythme soutenu d'innovation technologique. Ils s'étendaient de l'Europe centrale et de l'Afrique du Nord à l'ouest jusqu'au Bengale et à l'Arakan à l'est. Le collègue de Hodgson, William H. McNeill, a développé l'histoire de l'utilisation de la poudre à canon dans plusieurs civilisations, y compris les puissances d'Asie de l'Est, d'Asie du Sud et d'Europe dans son "L'âge des empires de la poudre à canon". De vastes étendues de territoire ont été conquises par les empires islamiques de la poudre à canon avec l'utilisation et le développement des armes à feu nouvellement inventées, en particulier les canons et les armes légères, au cours de l'expansion impériale. Comme en Europe, l'introduction des armes à poudre a provoqué des changements tels que la montée d'États monarchiques centralisés. Selon GS Hodgson, dans les empires de la poudre à canon, ces changements allaient bien au-delà de l'organisation militaire. Les Moghols, basés dans le sous-continent indien, ont hérité en partie de la Renaissance timuride, et sont reconnus pour leur architecture somptueuse et pour avoir annoncé au Bengale une ère de ce que certains qualifient de proto-industrialisation. Les Safavides ont créé une administration d'État efficace et moderne pour l'Iran et ont parrainé des développements majeurs dans les beaux-arts. Les sultans de l'Empire ottoman, également connus sous le nom de Kaysar-i Rûm, contrôlaient les villes saintes de La Mecque et de Médine, et étaient donc les califes reconnus de l'Islam ; leurs pouvoirs, leur richesse, leur architecture et leurs diverses contributions ont considérablement influencé le cours de l'histoire eurasienne. Le collègue de Hodgson, William H. McNeill, a développé l'histoire de l'utilisation de la poudre à canon dans plusieurs civilisations, y compris les puissances d'Asie de l'Est, d'Europe et d'Asie du Sud dans son ouvrage de 1993 "The Age of Gunpowder Empires".
Moteur à poudre/Moteur à poudre :
Un moteur à poudre, également connu sous le nom de moteur à explosion ou moteur Huygens, est un type de moteur à combustion interne utilisant la poudre à canon comme carburant. Le concept a été exploré pour la première fois au cours des années 1600, notamment par le célèbre polymathe hollandais Christiaan Huygens. George Cayley a également expérimenté la conception au début des années 1800 en tant que moteur d'avion et prétend avoir fabriqué des modèles qui ont fonctionné pendant une courte période. Il existe également une affirmation persistante selon laquelle un moteur à essence à carborette conventionnel peut fonctionner à la poudre à canon, mais aucun exemple de conversion réussie ne peut être documenté.
Magazine de poudre à canon/magazine de poudre à canon :
Un magasin de poudre à canon est un magasin (bâtiment) conçu pour stocker la poudre à canon explosive dans des fûts en bois pour des raisons de sécurité. La poudre à canon, jusqu'à son remplacement, était un explosif universel utilisé dans l'armée et pour le génie civil : les deux applications nécessitaient des magasins de stockage. La plupart des magazines étaient purement fonctionnels et avaient tendance à se trouver dans des endroits éloignés et sécurisés. Ils succèdent aux anciennes tours à poudre et poudrières.
Thé Gunpowder/Thé Gunpowder :
Le thé à la poudre à canon ( chinois :珠 茶; pinyin : zhū chá ; lit. «thé de perles»; prononcé [ʈʂú ʈʂʰǎ] ) est une forme de thé dans laquelle chaque feuille a été roulée en une petite pastille ronde. Son nom anglais vient de sa ressemblance avec des grains de poudre à canon. Cette méthode de roulage pour façonner le thé est le plus souvent appliquée soit au thé vert séché (la variété la plus couramment rencontrée en dehors de la Chine), soit au thé oolong. La production de thé à la poudre à canon remonte à la dynastie Tang 618–907. Il a été introduit pour la première fois à Taïwan au XIXe siècle. Les feuilles de thé Gunpowder sont flétries, cuites à la vapeur, roulées puis séchées. Bien que les feuilles individuelles étaient autrefois roulées à la main, aujourd'hui, tous les thés à la poudre à canon, sauf les plus hauts de gamme, sont roulés par des machines. Le roulage rend les feuilles moins sensibles aux dommages physiques et à la casse et leur permet de conserver davantage leur saveur et leur arôme. De plus, il permet à certains types de thés oolong de vieillir pendant des décennies s'ils sont soignés en étant occasionnellement torréfiés. Des pastilles brillantes indiquent que le thé est relativement frais. La taille des granulés est également associée à la qualité, des granulés plus gros étant considérés comme une marque de thé de qualité inférieure. Le thé en poudre de haute qualité aura de petites pastilles bien roulées. Le thé est divisé en plusieurs grades en utilisant une combinaison de chiffres et de lettres. Par exemple, 3505AAA est considéré comme le grade le plus élevé tandis que 9375 est un grade relativement inférieur.
Gunpowder weapon_in_the_Ming_dynasty/Armes à poudre sous la dynastie Ming :
La dynastie Ming a continué à améliorer les armes à poudre des dynasties Yuan et Song. Au début de la période Ming, des canons de plus en plus gros étaient utilisés dans la guerre. Au début du XVIe siècle, des fusils pivotants turcs et portugais à chargement par la culasse et des armes à feu à mèche ont été incorporés dans l'arsenal Ming. Au 17ème siècle, les ponceaux hollandais ont également été incorporés et sont devenus connus sous le nom de hongyipao. À la toute fin de la dynastie Ming, vers 1642, les Chinois ont combiné des conceptions de canons européens avec des méthodes de moulage indigènes pour créer des canons en métal composite qui illustraient les meilleurs attributs des canons en fer et en bronze. Alors que les armes à feu n'ont jamais complètement remplacé l'arc et la flèche, à la fin du XVIe siècle, plus d'armes à feu que d'arcs étaient commandées pour la production par le gouvernement, et aucune arbalète n'était mentionnée du tout.
Gunpowder weapon_in_the_Song_dynasty/Armes à poudre sous la dynastie Song :
Les armes à poudre sous la dynastie Song comprenaient des flèches de feu, des lance-flammes allumés à la poudre à canon, des bombes à coquille molle, des bombes en fer à coquille dure, des lances à feu et peut-être les premiers canons appelés « érupteurs ». Les érupteurs, tels que les « érupteurs à plusieurs balles » (bǎi-zi lián zhū pào, 百子連珠炮), constitués d'un tube de bronze ou de fonte rempli d'environ 100 billes de plomb, et le « coup de tonnerre en nuage volant » eruptor" (fēi yún pī-lì pào, 飛雲霹靂炮), étaient les premiers proto-canons en fonte qui n'incluaient pas de coups simples qui obstruaient le canon (ainsi appelés armes "co-viatives"). L'utilisation de proto-canons et d'autres armes à poudre a permis à la dynastie Song de conjurer ses ennemis généralement supérieurs sur le plan militaire - les Khitan menaient Liao, les Tangut menaient les Xia occidentaux et les Jurchen menaient les Jin - jusqu'à son effondrement final sous l'assaut des Mongols. forces de Kublai Khan et de sa dynastie Yuan à la fin du XIIIe siècle.
Gunrock/Gunrock :
Gunrock est la mascotte officielle des UC Davis Aggies. Il porte le nom de Gun Rock, qui est né en 1914 et était le descendant du vainqueur anglais de la triple couronne Rock Sand et de la jument de course Gunfire. Ses lignées sont similaires à celles du cheval de course Man O' War. En 1921, il a été amené par la cavalerie de l'armée américaine sur le campus de l'Université de Californie à Davis, qui élevait des chevaux pour la cavalerie à l'époque. En 1924, il est adopté comme mascotte officielle de l'équipe masculine de basket-ball et accompagne l'équipe lors de matchs et de rallyes. Plus tard, une mascotte traditionnelle a été créée et nommée Gunrock par les étudiants. Cette mascotte a persisté dans les années 1970, lorsqu'il a été remplacé par Ollie le Mustang. Ollie n'a pas duré longtemps, car une période de confusion à propos de la mascotte et du surnom de l'école s'est installée, durant la première décennie du 21e siècle. En 2003, après que la mascotte officielle de l'école ait été officiellement identifiée comme le mustang, le nom Gunrock est revenu. https://www.ucdavis.edu/news/whats-gunrock-name-100-years-history==References==
Canne à canon/Canon :
Gundered ( espagnol : Gunderedo ; supposément vieux norrois : Guðrǫðr ; parfois rendu Gunrod ou Gunrød ) était un seigneur de guerre viking , connu uniquement d'un groupe de chroniques latines espagnoles du XIIe siècle qui dérivent toutes de la Chronique perdue du XIe siècle de Sampiro : le Historia Silense, le Liber chronicorum de Pelayo d'Oviedo et Chronica Naierense. Dans le récit de l'Historia Silense : Dans la deuxième année de son règne (Ramiro III, c'est-à-dire 968) cent navires de Vikings (Normani) avec leur roi Gundered pénétrèrent dans les villes de Galice et avec beaucoup de carnage dans les terres de Santiago, dont l'évêque Sisnando périt par l'épée. Ils mirent à sac toute la Galice jusqu'aux Pirineos montes Ezebrarii. Dans la troisième année de leur établissement, Dieu, à qui rien n'est caché, fit venir sur eux sa vengeance ; car de même qu'ils avaient emmené les chrétiens captifs et en avaient passé plusieurs par l'épée, tant de maux tombèrent sur eux, jusqu'à ce qu'ils fussent forcés de quitter la Galice. Le comte Guillelmus Sánchez, au nom du Seigneur et avec l'aide de l'apôtre Santiago dont ils avaient dévasté les terres, sortit avec une grande armée et avec l'aide divine tua tous les païens, y compris leur roi, et brûla leurs navires. Aucune des personnes mentionnées ici, ni les lieux précis, ne peuvent être identifiés avec certitude en dehors de l'évêque Sisnando Menéndez, bien que Guillelmus Sánchez puisse être identifié comme un obscur comte galicien d'origine wisigothique, Gonzalo Sánchez, ou comme William Sánchez de Gascogne. a empêché les spéculations sur l'identité de Gundered. Les suggestions incluent qu'il était l'un des deux fils du roi norvégien (peut-être fictif) Haraldr inn hárfagri nommé Guðrøðr dans le Heimskringla islandais du XIIIe siècle ; ou qu'il était un "Sea-King" ( sækonungr ), peut-être un cousin ou un frère de Harald II de Norvège .
Salle d'armes/salle d'armes :
Une salle d'armes est le mess des officiers subalternes sur un navire de la marine. Il était occupé par les officiers au-dessous du grade de lieutenant. Dans les voiliers en bois, il se trouvait sur le pont inférieur et était à l'origine les quartiers du mitrailleur, mais sous sa forme de mess, on n'y trouvait normalement pas d'armes à feu. L'équivalent des officiers supérieurs est le carré. Dans les grands navires de guerre, la salle des armes à feu était un compartiment occupé à l'origine par le tireur et ses compagnons, mais maintenant aménagé pour le logement des officiers subalternes; dans des navires plus petits, qui servaient de réfectoire aux lieutenants. Dans une maison de campagne anglaise, la salle des armes à feu est un coffre-fort sécurisé dans lequel sont conservés des fusils de sport, des fusils de chasse, des munitions et d'autres accessoires de tir. Ils sont enfermés en partie pour des raisons de sécurité, en partie parce que certaines marques telles que Holland & Holland ou Purdey sont très précieuses (coûtant jusqu'à 60 000 £ pour les fusils de chasse et 100 000 £ pour les carabines et avec une liste d'attente de 2 à 3 ans de la commande à livraison).
Gunrunner (homonymie)/Gunrunner (homonymie) :
Un trafiquant d'armes est quelqu'un qui s'occupe de trafic d'armes. Gunrunner ou Gun Runner peut également faire référence à :
Armes ! Armes !_Armes !/Armes ! Armes ! Armes ! :
Armes ! Armes ! Armes ! est un supplément publié par le Blacksburg Tactical Research Center en 1991 à utiliser avec n'importe quel système de jeu de rôle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Hugh Clifford, 7th Baron Clifford of Chudleigh

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...