Rechercher dans ce blog

samedi 24 décembre 2022

Guillaume Dasquie


Guilla de_Provence/Guilla de Provence :
Guilla (ou Willa) de Provence ou de Bourgogne (décédée avant 924) était une reine franque du début du Moyen Âge dans la vallée du Rhône. Il est certain qu'elle fut la première épouse de Rodolphe Ier de Haute-Bourgogne (qui fut proclamé roi en 888 et mort le 25 octobre 911) et plus tard, à partir de 912, épouse d'Hugues d'Arles, comte frontalier de Provence, qui devint en 926 roi d'Italie du Nord. Tout le reste dans sa généalogie est plus ou moins incertain. On pense qu'elle était une fille de Boso de Basse-Bourgogne (Provence) et qu'elle est présumée avoir été la mère du roi Rodolphe II de Bourgogne. Ces deux parentés bénéficient d'un soutien indicatif de sources quasi contemporaines. La parenté mentionnée en premier ferait d'elle au moins la demi-sœur de Louis l'Aveugle. La seconde signifierait qu'elle était une ancêtre de la dernière maison royale bourguignonne indépendante, et à travers elle l'ancêtre des derniers empereurs ottoniens, du dernier roi carolingien de France, d'un certain nombre de ducs de Souabe, de la dernière dynastie de Guelph et de la Maison impériale salienne, ainsi que de pratiquement toutes les familles royales européennes depuis le Haut Moyen Âge. La date de décès de la reine Guilla, après 912 et avant 924, est déterminée en raison d'une charte (l'exprimant comme décédée) datée de 924.
Guillac/Guillac :
Guillac peut faire référence à : Guillac, Gironde, département de la Gironde, Nouvelle-Aquitaine, France Guillac, Morbihan, département du Morbihan, Bretagne, France
Guillac, Gironde/Guillac, Gironde :
Guillac (prononciation française : [ɡijak] ; occitan : Guilhac) est une commune du département de la Gironde dans le sud-ouest de la France. Elle se trouve à 32 km à l'est de Bordeaux, à 13 km au nord-est de Créon et à 5 km au sud-ouest de Branne et de la rivière Dordogne. L'église Saint-Seurin, du nom du premier évêque de Bordeaux, faisait à l'origine partie de l'abbaye de la Grande-Sauve. Le château Rebullide, qui date en partie du XIVe siècle, est l'un des nombreux vignobles locaux.
Guillac, Morbihan/Guillac, Morbihan :
Guillac (prononciation française : [ɡijak] ; breton : Gilieg) est une commune du département du Morbihan en Bretagne, dans le nord-ouest de la France. Les habitants de Guillac sont appelés Guillacois.
Guilladje/Guilladje :
Guilladje est un village et une commune rurale du Niger.
Guillain/Guillain :
Guillain peut faire référence à :
Syndrome de Guillain%E2%80%93Barr%C3%A9/syndrome de Guillain-Barré :
Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) est une faiblesse musculaire d'apparition rapide causée par le système immunitaire endommageant le système nerveux périphérique. En règle générale, les deux côtés du corps sont impliqués et les premiers symptômes sont des changements de sensation ou de douleur souvent dans le dos ainsi qu'une faiblesse musculaire, commençant dans les pieds et les mains, se propageant souvent aux bras et au haut du corps. Les symptômes peuvent se développer en quelques heures à quelques semaines. Pendant la phase aiguë, le trouble peut mettre la vie en danger, avec environ 15 % des personnes développant une faiblesse des muscles respiratoires et, par conséquent, nécessitant une ventilation mécanique. Certains sont affectés par des changements dans la fonction du système nerveux autonome, ce qui peut entraîner de dangereuses anomalies du rythme cardiaque et de la pression artérielle.Bien que la cause soit inconnue, le mécanisme sous-jacent implique une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire du corps attaque par erreur le périphérique nerfs et endommage leur isolation de myéline. Parfois, ce dysfonctionnement immunitaire est déclenché par une infection ou, moins fréquemment, par une intervention chirurgicale et, plus rarement, par une vaccination. Le diagnostic est généralement basé sur les signes et les symptômes en excluant les causes alternatives et étayé par des tests tels que des études de conduction nerveuse et un examen du liquide céphalo-rachidien. Il existe un certain nombre de sous-types basés sur les zones de faiblesse, les résultats des études de conduction nerveuse et la présence de certains anticorps. Elle est classée comme une polyneuropathie aiguë. Chez les personnes présentant une faiblesse sévère, un traitement rapide avec des immunoglobulines intraveineuses ou une plasmaphérèse, associé à des soins de soutien, conduira à une bonne récupération dans la majorité des cas. La récupération peut prendre des semaines à des années, environ un tiers ayant une faiblesse permanente. À l'échelle mondiale, la mort survient chez environ 7,5 % des personnes touchées. Le syndrome de Guillain-Barré est rare, à 1 ou 2 cas pour 100 000 personnes chaque année. Les deux sexes et toutes les régions du monde ont des taux de maladie similaires. Le syndrome porte le nom des neurologues français Georges Guillain et Jean Alexandre Barré, qui, avec le médecin français André Strohl, ont décrit la maladie en 1916.
Guillam Dubois/Guillam Dubois :
Guillam Dubois (1623-1661), était un peintre paysagiste hollandais de l'âge d'or.
Guillam Forchondt_the_Elder/Guillam Forchondt l'Ancien :
Willem Forchondt, ou Guillam Forchondt l'Ancien (1608-1678) était un peintre, ébéniste et marchand d'art flamand. Il exploitait un atelier de peinture prospère et une concession rentable qui s'étendait dans toute l'Europe grâce aux bureaux satellites exploités par ses fils à Vienne, Lisbonne et Cadix. Sa concession d'art internationale a joué un rôle important dans la diffusion de l'art baroque flamand en Europe et en Amérique du Sud. Il a changé la relation entre marchand d'art et artiste en s'impliquant lui-même dans l'organisation du processus de production artistique.
Guillamon/Guillamon :
Guillamon ou Guillamón peut faire référence à : Guillamon Island, Highland, Scotland Costa y Guillamón, La Paz, Canelones Department, Uruguay
Île Guillamon/Île Guillamon :
L'île de Guillamon est une île inhabitée au sud de Scalpay, dans la région du conseil des Highlands, en Écosse. Il a une superficie de 8 acres (3 hectares) et 400 verges (350 mètres) de long dans le sens nord-sud. Il est entièrement en pierre verte. L'origine du nom est obscure. Guillemon a été enregistré comme faisant partie des îles Trap. Il a été acheté pour 11 000 £.
Guillan/Guillan :
Guillan peut faire référence à : Guillan, Burkina Faso, un village du département de Cassou, province de Ziro, Centre-Ouest, Burkina Faso Rivière Guillán, une rivière du canton de Cuenca, province d'Azuay, Équateur
Guillano Grot/Guillano Grot :
Guillano Grot (né le 15 mars 1983) est un footballeur surinamais qui joue comme attaquant pour le Sportclub NEC (NEC Amateurs) dans l' Eerste Klasse néerlandaise , le sixième niveau du football néerlandais.
Guillano %C3%89douard/Guillano Édouard :
Guillano Édouard (né le 19 janvier 1979) est un footballeur international mauricien qui évolue au poste de défenseur. En mai 2011, il a remporté 27 sélections pour l'équipe nationale de football de Maurice.
Guillard/Guillard :
Guillard est un patronyme, et peut faire référence à : Charlotte Guillard, première femme imprimeur d'importance Georges Guillard (né en 1939), ancien titulaire français du Grand Orgue de l'église Notre-Dame de Paris Marie Guillard (née en 1972), actrice française Melvin Guillard, artiste martial mixte américain Nicolas-François Guillard, auteur français de livrets d'opéra Norma Guillard Limonta, psychologue sociale cubaine et chercheuse sur le genre, la sexualité, la race et l'identité Robert Guillard, bobeur français
Guillardia/Guillardia :
Guillardia est un genre d'algues cryptomonades flagellées appartenant à la famille des Geminigeraceae, contenant un plaste secondaire dans un compartiment cytoplasmique réduit qui contient un nucléomorphe résiduel. Il n'y a qu'un seul membre caractérisé de ce genre, Guillardia theta.
Gare de Guillarei/Gare de Guillarei :
La gare de Guillarei est la gare principale de Guillarei en Galice, en Espagne. Il dessert principalement le trafic régional et longue distance dans différentes régions de la Galice et du nord de l'Espagne en général, ainsi que la connexion des services locaux au nord du Portugal.
Guillarmodia/Guillarmodia :
Guillarmodia est un genre d' escargots terrestres prédateurs à respiration aérienne , des mollusques gastéropodes pulmonés terrestres de la famille des Spiraxidae .
Guillaucourt/Guillaucourt :
Guillaucourt (prononciation française : [ɡijokuʁ]) est une commune du département de la Somme dans les Hauts-de-France dans le nord de la France.
Gare de Guillaucourt/Gare de Guillaucourt :
Guillaucourt est une ancienne gare ferroviaire située sur la commune de Guillaucourt dans le département de la Somme, en France. La gare était desservie par les trains TER Picardie d'Amiens à Saint-Quentin.
Guillaume/Guillaume :
Guillaume peut faire référence à :
Guillaume, Grand_Duc_Héritier_de_Luxembourg/Guillaume, Grand-Duc Héritier de Luxembourg :
Le prince Guillaume, grand-duc héritier de Luxembourg (Guillaume Jean Joseph Marie ; né le 11 novembre 1981), est l'héritier présomptif de la couronne de Luxembourg depuis l'avènement de son père en 2000.
Guillaume-Abel Blouet/Guillaume-Abel Blouet :
Guillaume-Abel Blouet (6 octobre 1795 - 7 mai 1853) était un architecte français spécialisé dans la conception des prisons.
Guillaume-Albert de_Grysperre/Guillaume-Albert de Grysperre :
Guillaume-Albert de Grysperre, baron de Goyck et Libersart (1637-1725) était un noble seigneur brabançon qui reçut le titre de baron de Grysperre en 1691.
Guillaume-Alphonse Nantel/Guillaume-Alphonse Nantel :
Guillaume-Alphonse Nantel (4 novembre 1852 - 3 juin 1909) était un avocat, journaliste, auteur, propriétaire de journal et homme politique canadien. Né à Saint-Jérôme, au Québec, il est élu à la Chambre des communes du Canada en tant que candidat conservateur dans la circonscription québécoise de Terrebonne lors des élections fédérales de 1882. Il démissionne moins de deux mois plus tard pour permettre à Joseph-Adolphe Chapleau, secrétaire d'État du Canada, de se présenter aux élections. Lors d'une élection partielle en août 1882, il est acclamé à l'Assemblée législative du Québec dans la circonscription de Terrebonne. Il est réélu en 1886 et 1890. Il est de nouveau acclamé en 1892 et réélu en 1897. Il est commissaire des travaux publics dans les cabinets de Charles-Eugène Boucher de Boucherville et de Louis-Olivier Taillon. Il a également été commissaire des terres de la couronne dans le cabinet d'Edmund James Flynn. Il est battu aux élections de 1900. Il mourut à Montréal en 1909. Son frère, Wilfrid Bruno Nantel, était aussi un politicien.
Guillaume-André%C3%A9-R%C3%A9n%C3%A9 Baston/Guillaume-André-Réné Baston :
Guillaume-André-René Baston (29 novembre 1741, à Rouen - 26 septembre 1825, à Saint-Laurent) était un théologien français.
Guillaume-André%C3%A9 Fauteux/Guillaume-André Fauteux :
Guillaume-André Fauteux (20 octobre 1874 - 10 septembre 1940) était un homme politique canadien. Né à St-Benoît, Québec, conservateur, il a été défait à six reprises (élections partielles de 1908, 1921, 1925, 1925, 1926 et 1930) alors qu'il tentait de devenir député. Du 1er octobre 1921 au 28 décembre 1921, il est solliciteur général du Canada. Du 23 août 1926 au 24 septembre 1926, pendant le deuxième mandat de courte durée d'Arthur Meighen, il a été solliciteur général du Canada. En 1933, il est nommé au Sénat représentant la division sénatoriale de De Salaberry, Québec. Il mourut en fonction en 1940.
Guillaume-Antoine Calvi%C3%A8re/Guillaume-Antoine Calvière :
Guillaume-Antoine Calvière (1695 - 18 avril 1755) était un musicien et compositeur français virtuose qui fut pendant de nombreuses années organiste de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Guillaume-Antoine Delfaud/Guillaume-Antoine Delfaud :
Guillaume-Antoine Delfaud (1733-1792) était un jésuite français.
Guillaume-Antoine Olivier/Guillaume-Antoine Olivier :
Guillaume-Antoine Olivier (prononciation française : [ɡijom ɑ̃twan ɔlivje] ; 19 janvier 1756, Les Arcs près de Toulon - 1er octobre 1814, Lyon) était un entomologiste et naturaliste français.
Guillaume-Charles Faipoult/Guillaume-Charles Faipoult :
Guillaume-Charles Faipoult (anciennement Guillaume-Charles, chevalier Faipoult de Maisoncelle ; 4 décembre 1752 - 8 octobre 1817) était un aristocrate, soldat et homme politique français qui fut ministre des Finances pendant la Révolution française. Il représenta ensuite la France en Italie, où il organisa les républiques nouvellement formées. Sous le Premier Empire français, il est préfet du département de l'Escaut, puis ministre des Finances en Espagne sous Joseph Bonaparte. Faipoult était préfet de Saône-et-Loire pendant les Cent-Jours.
Guillaume-Chr%C3%A9tien de_Lamoignon_de_Malesherbes/Guillaume-Chrétien de Lamoignon de Malesherbes :
Guillaume-Chrétien de Lamoignon de Malesherbes (prononciation française : [ɡijom kʁetjɛ̃ də lamwaɲɔ̃ də malzɛʁb], 6 décembre 1721 - 22 avril 1794), souvent appelé Malesherbes ou Lamoignon-Malesherbes, était un homme d'État et ministre français de l'Ancien Régime , et plus tard avocat de la défense de Louis XVI. Il est connu pour sa critique vigoureuse des abus royaux en tant que président de la Cour des aides et son rôle, en tant que directeur de la censure, dans l'aide à la publication de l'Encyclopédie. Malgré son monarchisme engagé, ses écrits ont contribué au développement du libéralisme au siècle des Lumières.
Guillaume-Fran%C3%A7ois Berthier/Guillaume-François Berthier :
Guillaume-François Berthier (7 avril 1704 - 15 décembre 1782) était un professeur et écrivain jésuite, tuteur des fils du Dauphin français et bibliothécaire de la bibliothèque de la cour. Berthier est né à Issoudun ; il a enseigné la philosophie à Rennes et à Rouen et la théologie à Paris. Berthier était l'un des auteurs de l'Histoire de l'église Gallicane en plusieurs volumes, qui a été lancée par Jacques Longueval. En 1745, il fut nommé rédacteur en chef de l'influent périodique jésuite, le Journal de Trévoux, occupant ce poste jusqu'en 1762 et faisant beaucoup pour en étendre la diffusion. En raison de sa puissante opposition aux « encyclopédistes » infidèles, il est amèrement attaqué, notamment par Voltaire. Les jésuites sont bannis de France en 1762 et Berthier démissionne rapidement. Le Dauphin nomma Berthier tuteur de ses fils et bibliothécaire de la bibliothèque de la cour, mais deux ans plus tard sa position à la cour devint si désagréable qu'il quitta la France et passa les dix années suivantes en Allemagne. A son retour en 1774, il se retira à Bourges, où il mourut le 15 décembre 1782. Après sa mort plusieurs de ses ouvrages furent publiés par le Père de Querbuef : (1) Une traduction des Psaumes avec notes (8 vol.) ; cela a souvent été réimprimé. (2) Cinq volumes sur Isaïe. (3) Cinq volumes de "Réflexions Spiritualles".
Guillaume-Fran%C3%A7ois Colson/Guillaume-François Colson :
Guillaume François Colson, peintre d'histoire français et élève de David, est né à Paris en 1785 et y mourut en 1860. Entre autres œuvres, il a peint "l'Entrée du général Bonaparte à Alexandrie", qui se trouve à Versailles. Il a également peint divers portraits de famille et scènes des classes supérieures dans ses moments d'inactivité, qui pourraient être considérés comme des précurseurs d'artistes tels que Boudin et les impressionnistes qui travaillaient des décennies plus tard.
Guillaume-Fran%C3%A7ois Debure/Guillaume-François Debure :
Guillaume-François Debure (25 janvier 1731 à Paris - 15 février 1782 à Paris) était un imprimeur et bibliographe français. L'imprimeur Guillaume Debure (1734-1820) était son cousin.
Guillaume-Fran%C3%A7ois Le_Trosne/Guillaume-François Le Trosne :
Guillaume-François Le Trosne, né le 13 octobre 1728 à Orléans et mort le 26 mai 1780 à Paris, était un juriste et économiste français. Il est l'une des principales figures de la physiocratie, école de pensée fondée par François Quesnay et le marquis de Mirabeau en juillet 1757.
Guillaume-Fran%C3%A7ois Rouelle/Guillaume-François Rouelle :
Guillaume François Rouelle (prononciation française : [ɡijom fʁɑ̃swa ʁwɛl], 15 septembre 1703 - 3 août 1770) était un chimiste et apothicaire français. En 1754, il introduisit le concept de base en chimie en tant que substance qui réagit avec un acide pour former un sel). Il est connu sous le nom de l'Aîné (l'aîné) pour le distinguer de son frère cadet, Hilaire Rouelle, également chimiste et connu comme le découvreur de l'urée. Il commença un cours public dans son laboratoire en 1738 où il enseigna à de nombreux élèves parmi lesquels Denis Diderot, Antoine-Laurent de Lavoisier, Joseph Proust et Antoine-Augustin Parmentier. Il a été élu membre étranger de l'Académie royale suédoise des sciences en 1749.
Guillaume-Gabriel Nivers/Guillaume-Gabriel Nivers :
Guillaume-Gabriel Nivers (vers 1632, Paris - 13 novembre 1714) était un organiste, compositeur et théoricien français. Son premier livre d'orgue est le plus ancien recueil publié avec les formes traditionnelles de l'école d'orgue française (un recueil de Louis Couperin qui est en manuscrit ne semble pas avoir été publié. Voir Guy Oldham, "Louis Couperin : A New Source of French Keyboard Music of the Mid-17th Century », Recherches sur la musique française classique, Vol. I (1960), pp. 51–59). L'autre musique de Nivers est moins connue ; cependant, ses traités sur le chant grégorien et la basse continue sont toujours considérés comme des sources importantes sur la musique liturgique et la pratique de l'interprétation au XVIIe siècle.
Guillaume-Hugues d%27Estaing/Guillaume-Hugues d'Estaing :
Guillaume-Hugues d'Estaing (mort le 28 octobre 1455) (appelé le cardinal de Metz) était un cardinal et évêque catholique français.
Guillaume-Hyacinthe Bougeant/Guillaume-Hyacinthe Bougeant :
Guillaume-Hyacinthe Bougeant, dit le Père Bougeant (4 novembre 1690, Quimper, Bretagne - 17 janvier 1743, Paris) était un jésuite et historien français. Bougeant entra dans la Compagnie de Jésus en 1706, enseigna les classiques au Collège de Caen et de Nevers et vécut plusieurs années à Paris jusqu'à sa mort. Son Amusement philosophique sur le langage des bêtes , publié en 1737, attira la censure de ses supérieurs, conduisant à son bref exil de Paris. Il a été traduit en anglais, italien et allemand. Ses travaux historiques sur la guerre de Trente Ans et sur le traité de Westphalie ont été considérés comme parmi les meilleurs livres historiques écrits par les jésuites. Ils ont été traduits en allemand. Il est également l'auteur d'un traité théologique sur la forme de la consécration de l'Eucharistie et d'un Catéchisme divisé en trois parties, historique, dogmatique et pratique. Ce catéchisme, traduit en italien et en allemand, connaît de nombreuses éditions et est encore en usage en 1900. Dans ses trois comédies, Le Femme Docteur, Le Saint déniché et Les Quakres français, il fait la satire des jansénistes. Le premier des trois a connu vingt-cinq éditions en quelques mois et a été traduit en italien, polonais, espagnol et néerlandais. Entre 1725 et 1737, il a contribué de nombreux articles aux Mémoires de Trévoux.
Guillaume-Isidore Baron_de_Montbel/Guillaume-Isidore Baron de Montbel :
Guillaume-Isidore Baron de Montbel (4 juillet 1787 - 3 février 1861) était un homme politique français qui fut maire de Toulouse, député et ministre du gouvernement français au cours de la dernière année de la Restauration des Bourbons. Il était un royaliste ardent et opposé à la liberté de la presse. Après la Révolution de juillet 1830, il fut jugé par contumace et condamné à mort civile. Il a ensuite été gracié et renvoyé en France.
Guillaume-Jean-No%C3%ABl de_Lavillegris/Guillaume-Jean-Noël de Lavillegris :
Guillaume-Jean-Noël de Lavillegris (Saint-Malo, 20 juillet 1752 - Paris, 21 janvier 1807) était un officier de la marine française.
Guillaume-Joseph Roques/Guillaume-Joseph Roques :
Guillaume-Joseph Roques (1757-1847) était un peintre néoclassique et romantique français. Il enseigne à l'Académie Royale des Arts de Toulouse où Jean Auguste Dominique Ingres compte parmi ses élèves. Il était un artiste prolifique et l'un des représentants les plus notables du néoclassicisme en dehors du centre du mouvement à Paris, bien que plus tard dans la vie, il ait tendance au romantisme. Parmi ses peintures les plus remarquables, on peut citer une copie de La Mort de Marat (1793) de Jacques-Louis David et une série d'œuvres couvrant la vie de la Vierge Marie, peintes de 1810 à 1820 pour le chœur de l'église Notre-Dame de la Daurade à Toulouse.
Guillaume-Lebrecht Petzold/Guillaume-Lebrecht Petzold :
Guillaume-Lebrecht Petzold était facteur de pianos à Paris au début du XIXe siècle. Petzold est né le 2 juillet 1794 à Lichtenhayn, un village de Saxe près de Meissen. Son père, ministre protestant, souhaite qu'il apprenne un métier d'artiste et l'amène en avril 1798 à Dresde où il fait son apprentissage chez Charles Rodolphe August Wenzky, facteur d'orgues et de pianos à la cour. Au bout de cinq ans, Petzold se rendit à Vienne avec une lettre de recommandation de Wenzky à Walther pour qui il travailla jusqu'à son départ pour Paris en décembre 1805. Petzold s'associa avec J. Pfeiffer en avril 1806, et leurs premiers produits furent une armoire verticale[1 ] que Petzold appelait l'harmomelo, et un piano triangulaire bien reçu, suivi d'un carré amélioré. Les partenaires ont établi leurs propres ateliers en 1814, et le son, le réglage et la construction des instruments ultérieurs de Petzold lui ont valu une réputation distinguée. La table d'harmonie agrandie que Petzold a introduite dans les pianos carrés à l' Exposition nationale française de 1806 a reçu peu d'attention. Son but était d'augmenter la quantité de son, mais l'arrangement augmentait la hauteur des cordes et nécessitait un effet de levier d'action plus important que l'action carrée anglaise ne pouvait fournir. Petzold a remplacé une variante d'une grande action anglaise par un échappement à manivelle et des brides de marteau individuelles, mais les coups plus lourds qu'il permettait nécessitaient des cordes plus lourdes, ce qui nécessitait à son tour des cadres plus solides. Ces changements ont donné à ses carrés une plénitude et une capacité d'expression sans précédent, et ont indiqué la direction des changements ultérieurs qui auraient lieu dans l'art de construire, ainsi que dans l'écriture et l'interprétation pour pianos.
Guillaume-Louis du_Tillet/Guillaume-Louis du Tillet :
Guillaume-Louis du Tillet (21 janvier 1730, château de Montramé - 22 décembre 1794, château de Blunay-lès-Melz) était un prélat français, dernier évêque d'Orange, et adjoint clérical aux États généraux en 1789.
Guillaume-Marie-Joseph Labour%C3%A9/Guillaume-Marie-Joseph Labouré :
Guillaume-Marie-Joseph Labouré (27 octobre 1841 - 21 avril 1906) était un archevêque et cardinal français.
Guillaume-Marie-Romain Sourrieu/Guillaume-Marie-Romain Sourrieu :
Guillaume-Marie-Romain Sourrieu (27 février 1825 - 16 juin 1899) était un prélat français de l'Église catholique qui fut évêque de Châlons de 1882 à 1894 et archevêque de Rouen de 1894 jusqu'à sa mort. Il est fait cardinal en 1897.
Guillaume-Mathieu Dumas/Guillaume-Mathieu Dumas :
Mathieu, comte Dumas (23 novembre 1753 - 16 octobre 1837) était un général français.
Guillaume-Philippe, marquis_d'Herzelles/Guillaume-Philippe, marquis d'Herzelles :
Guillaume-Philippe, marquis d'Herzelles (1642-1698), baron de Werchin et Liedekerke, seigneur de Facuwez, était magistrat et homme d'État aux Pays-Bas des Habsbourg.
Guillaume-Ren%C3%A9 Lef%C3%A9bure/Guillaume-René Lefébure :
Guillaume-René Lefébure, baron de Saint-Ildephont (25 septembre 1744 - 27 juillet 1809) était un militaire, historien, médecin, écrivain politique et homme de lettres français des XVIIIe et XIXe siècles.
Guillaume-Ren%C3%A9 Meignan/Guillaume-René Meignan :
Guillaume-René Meignan (12 avril 1817 à Chauvigné, France - 20 janvier 1896 à Tours) était un apologiste catholique français et un exégète scripturaire, archevêque de Tours et cardinal.
Guillaume-Robert de_la_Marck/Guillaume-Robert de la Marck :
Guillaume-Robert de la Marck (c. 1563-11 janvier 1588) était un prince protestant français, duc et commandant militaire. A la mort prématurée de son père Henri-Robert de la Marck en 1574, l'enfant de 11 ans résidait dans sa famille Principauté de Sedan sous la régence de Françoise de Bourbon-Vendôme. À l'expiration de la régence en 1584, il permit à Sedan de devenir un noyau pour les forces protestantes dans leur conflit avec la Ligue catholique, menant des attaques contre Guise à Daigny. En 1587, Guise contre-attaque dans la principauté, mais Bouillon décide de la laisser sous la régence de sa sœur, et part diriger des forces mercenaires en Alsace pour la Navarre, perdant la bataille de Vimory à Guise à la fin de 1587. Ayant eu peu de succès militaire il se retira en Suisse où il mourut en janvier 1588. Faute d'enfants, ses titres et territoires passèrent à sa sœur, qui épousa Turenne mettant ainsi fin au contrôle La Marck de Bouillon et de la Principauté de Sedan.
Guillaume-Xavier Labbey_de_Pompi%C3%A8res/Guillaume-Xavier Labbey de Pompières :
Guillaume-Xavier Labbey de Pompières (3 mai 1751 - 14 mai 1831) était un homme politique français. Il fut député à l'Assemblée législative de 1813 à 1815, représentant à la Chambre pendant les Cent-jours et député de 1819 à 1831.
Guillaume (cratère)/Guillaume (cratère):
Guillaume est un ancien cratère d'impact lunaire situé dans l'hémisphère nord de la Lune et situé de l'autre côté de la Terre. Il se trouve juste au sud-est du cratère légèrement plus grand Perkin. Il s'agit d'une formation usée et érodée, avec des caractéristiques qui se sont adoucies et arrondies au fil du temps. Un groupe de petits cratères couvre la majeure partie du bord nord-est. Plusieurs petits cratères se trouvent le long du bord au sud et à l'ouest. L'intérieur en forme de bol est presque sans relief, avec seulement quelques petits cratères pour marquer la surface.
Guillaume (prénom)/Guillaume (prénom) :
Guillaume est l'équivalent français de William, qui est d'origine germanique ancienne.
Guillaume (nom de famille)/Guillaume (nom de famille) :
Guillaume est l'équivalent français de Guillaume (nom), qui est d'origine germanique ancienne. Parmi ses plus anciens porteurs bien connus se trouvait le cousin de Charlemagne, Guillaume de Gellone.
Guillaume Adam/Guillaume Adam :
Guillaume Adam ( latin : Guillelmus Adae ), également connu en anglais sous le nom de William Adam (mort vers 1341), était un missionnaire dominicain , écrivain et archevêque catholique français . Adam a servi comme missionnaire papal en Perse de 1314 à 1317, l'un des six dominicains envoyés par le pape Jean XXII en Perse. Cependant, on pense maintenant qu'Adam était probablement en Perse avant 1314, pendant le pontificat du pape Clément V. Il fut transféré à Smyrne en 1318 et servit comme évêque. En 1322, il est promu archevêque de Soltaniyeh en Perse. Le 26 octobre 1324, il est élu archevêque d'Antivari dans l'ancienne Doclea. Après un désaccord avec le pape, Adam a démissionné de son poste d'archevêque en 1341. William a écrit un traité sur la récupération de la Terre Sainte - De modo sarracenos extirpandi en 1316/13717 - et il a été présenté comme l'auteur de l'anonyme Directorium ad passagium faciendum, écrit en 1332.
Guillaume Alexis/Guillaume Alexis :
Guillaume Alexis (dates précises de naissance et de décès inconnues) était un moine et poète bénédictin français de la fin du XVe et du début du XVIe siècle, surnommé le "Bon Moine". Son abbaye était celle de Lire (La Vieille-Lyre), dans le diocèse d'Évreux, Il devint prieur de Bussy, dans le Perche. En 1486, il se rendit en pèlerinage à Jérusalem et y mourut, victime des persécutions ottomanes.
Guillaume Allard-Cam%C3%A9us/Guillaume Allard-Caméus :
Guillaume Allard-Caméus (né le 2 novembre 1984) est un ancien arrière de football canadien qui a joué pour les Tiger-Cats de Hamilton et les Alouettes de Montréal de la Ligue canadienne de football (LCF). Il a été sélectionné au cinquième tour du repêchage 2009 de la LCF. Au cours de la saison 2009, il a disputé quatre matchs avec les Tiger-Cats et trois avec les Alouettes. Il a joué au football collégial pour le Rouge et Or de Laval, remportant la Coupe Vanier en 2006 et 2008.
Guillaume Alzingre/Guillaume Alzingre :
Guillaume Alzingre (né le 21 décembre 1983) est un ancien canoéiste français qui a remporté 22 médailles au niveau senior aux Championnats du monde de canoë en eau vive.
Guillaume Amfrye_de_Chaulieu/Guillaume Amfrye de Chaulieu :
Guillaume Amfrye de Chaulieu (1639 - 27 juin 1720), poète et esprit français, est né à Fontenay, en Normandie. Son père, maître des Comptes de Rouen, l'envoya étudier au Collège de Navarre. Guillaume montra de bonne heure l'esprit qui devait le distinguer, et gagna la faveur du duc de Vendôme, qui lui procura le monastère d'Aumale et d'autres bénéfices. Louis Joseph, duc de Vendôme, et son frère Philippe, grand prieur des chevaliers de Malte en France, avaient alors un établissement commun au Temple, où ils se réunissaient autour d'eux une course très gaie et téméraire. Charlie est devenu le compagnon et le conseiller constant des deux princes. Il fit un empressement en Pologne dans la suite du marquis de Béthune, espérant faire carrière à sa place à la cour de Jean Sobieski ; il assiste à l'une des campagnes du roi de Pologne en Ukraine, mais rentre à Paris sans s'assurer d'avancement. Saint-Simon dit que l'abbé a aidé son patron le grand prieur à dépouiller le duc de Vendôme et que le roi a envoyé des ordres pour que les princes lui prennent la direction de leurs affaires. Ce récit a été mis en doute par Sainte-Beuve, qui considère Saint-Simon comme un témoin prévenu. Dans ses dernières années, Chaulieu passa beaucoup de temps à la petite cour de la duchesse du Maine à Sceaux. Il y devint l'ami fidèle et dévoué de Mlle Delaunay, avec qui il entretint une intéressante correspondance. Parmi ses poèmes les plus connus sont Fontenay et La Retraite. Ses ouvrages furent édités avec ceux de son ami le marquis de La Fare en 1714, 1750 et 1774. Voir aussi CA Sainte-Beuve, Causeries du lundi, vol. je.; et Lettres inédites (1850), avec une notice de Raymond, marquis de Bérenger.
Guillaume Amontons/Guillaume Amontons :
Guillaume Amontons (31 août 1663 - 11 octobre 1705) était un inventeur et physicien français d'instruments scientifiques. Il a été l'un des pionniers dans l'étude du problème du frottement, qui est la résistance au mouvement lorsque les corps entrent en contact. Il est également connu pour ses travaux sur la thermodynamique, le concept de zéro absolu et les premières conceptions de moteurs.
Guillaume Amyot/Guillaume Amyot :
Guillaume Amyot (10 décembre 1843 - 30 mars 1896) était un homme politique, rédacteur en chef et avocat canadien. Après avoir terminé ses études classiques au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Amyot a choisi une carrière d'avocat. Il a été député à la Chambre des communes du Canada, dans laquelle il est entré en 1881, pour la circonscription de Bellechasse, au Québec, représentant l'historique Parti conservateur. Plus tard, il a changé d'affiliation à nationaliste et a été réélu aux élections de 1887, puis réélu en tant que conservateur nationaliste aux élections de 1891. Avant d'entrer en politique fédérale, il s'est présenté deux fois aux élections générales du Québec de 1875 et 1878, dans la circonscription de Lotbinière. Il a été défait les deux fois par Henri-Gustave Joly de Lotbinière. Amyot a également participé à la rébellion du Nord-Ouest de 1885 et a été lieutenant-colonel du 9e bataillon des Voltigeurs de Québec.
Guillaume André%C3%A9_Villoteau/Guillaume André Villoteau :
Guillaume André Villoteau (19 septembre 1759 à Bellême - 27 avril 1839 à Tours) était un musicologue français.
Guillaume André%C3%A9_d%27H%C3%A9bert/Guillaume André d'Hébert :
Guillaume André d'Hébert (15 janvier 1653, Paris - 6 mai 1725) fut gouverneur général de Pondichéry pendant deux périodes. Il a été précédé par Pierre Dulivier et succédé par Pierre André Prévost de La Prévostière.
Guillaume Apollinaire/Guillaume Apollinaire :
Guillaume Apollinaire (français: [ɡijom apɔlinɛʁ] ; 26 août 1880 - 9 novembre 1918) était un poète, dramaturge, nouvelliste, romancier et critique d'art d'origine polonaise. Apollinaire est considéré comme l'un des plus grands poètes du début du XXe siècle, ainsi que l'un des défenseurs les plus passionnés du cubisme et un ancêtre du surréalisme. Il est crédité d'avoir inventé le terme « cubisme » en 1911 pour décrire le mouvement artistique émergent, le terme orphisme en 1912 et le terme « surréalisme » en 1917 pour décrire les œuvres d'Erik Satie. Il écrivit des poèmes sans ponctuation se voulant résolument modernes dans la forme et le sujet. Apollinaire a écrit l'une des premières œuvres littéraires surréalistes, la pièce Les seins de Tirésias (1917), qui est devenue la base de l'opéra Les mamelles de Tirésias de Francis Poulenc en 1947. Influencé par la poésie symboliste dans sa jeunesse, il fut admiré de son vivant par les jeunes poètes qui formeront plus tard le noyau du groupe surréaliste (Breton, Aragon, Soupault). Il révèle très tôt une originalité qui le libère de toute école d'influence et fait de lui l'un des précurseurs de la révolution littéraire de la première moitié du XXe siècle. Son art ne repose sur aucune théorie, mais sur un principe simple : l'acte de créer doit venir de l'imagination, de l'intuition, car il doit être au plus proche de la vie, de la nature, de l'environnement et de l'être humain. être. Apollinaire a également été journaliste et critique d'art pour Le Matin, L'Intransigeant, L'Esprit nouveau, Mercure de France et Paris Journal. En 1912, Apollinaire cofonde Les Soirées de Paris, revue artistique et littéraire. Deux ans après avoir été blessé pendant la Première Guerre mondiale, Apollinaire est mort lors de la pandémie de grippe espagnole de 1918 et a été reconnu comme « Tombé pour la France » ( Mort pour la France ) en raison de son engagement pendant la guerre.
Guillaume Arnell/Guillaume Arnell :
Guillaume Arnell (né le 19 décembre 1962) est membre du Sénat de France. Il a été élu une première fois en 2014, et représente la Collectivité d'Outre-Mer Saint-Martin. Administrateur de profession, il est membre du Rassemblement Responsabilité Réussite (RRR). Il est vice-président du Conseil territorial de Saint-Martin depuis 2012.
Guillaume Arrufat/Guillaume Arrufat :
Guillaume Arrufat (décédé le 24 février 1311), également connu sous le nom de Guillaume D'Arrufat, Guillaume Ruffat des Forges, Guillelmus Rufati, Guglielmo Rufati, etc., était un cardinal de l'Église catholique romaine. Neveu du pape Clément V, il est ordonné diacre de Saint-Seurin de Bordeaux les 3 mai et 12 juin 1301. Il est ordonné cardinal de Santa Pudenziana en 1306.
Guillaume Asselin/Guillaume Asselin :
Guillaume Asselin (né le 9 septembre 1992) est un ailier droit professionnel canadien de hockey sur glace qui joue actuellement pour le HC Ajoie de la Ligue nationale (NL). Auparavant, il a joué avec le HC Banska Bystrica de l' Extraliga slovaque et avec le HC Sierre de la Ligue suisse de deuxième niveau (SL).
Guillaume Auger/Guillaume Auger :
Guillaume Auger (né le 21 mars 1976) est un ancien cycliste sur route professionnel français. Il a participé au Tour de France 2001 et au Tour de France 2004, terminant 136e au classement général des deux éditions. Sa carrière sportive débute avec le CC Joigny.
Guillaume Bailly/Guillaume Bailly :
Guillaume Bailly (mort en 1696) fut un missionnaire sulpicien au Canada de 1666 à 1691. Durant cette période, Bailly fut associé à la Congrégation de Notre-Dame. Il passa quelque temps à diriger la mission sulpicienne, fondée en 1676, à Mont-Royal. Il y a également enseigné et était un enseignant dévoué et habile dans les langues autochtones. Il a été rappelé au séminaire en raison de problèmes liés à son implication auprès de la population autochtone. Remarqué pour ses talents d'architecte, on lui attribue l'élaboration des plans de l'Hôtel-Dieu de Montréal lors de sa reconstruction en pierre en 1688.
Guillaume Ballu/Guillaume Ballu :
Guillaume Ballu (27 mai 1885, Gournay-sur-Marne - 11 mai 1968) était un homme politique français. Il appartient à l'Alliance républicaine démocratique et rejoint l'Action démocratique et sociale de 1928 à 1932 et le Centre républicain de 1932 à 1936. Il est membre de la Chambre des députés de 1928 à 1936.
Guillaume Barazzone/Guillaume Barazzone :
Guillaume Barazzone (né le 13 janvier 1982 à Genève, Suisse), est un homme politique et membre du Parti chrétien-démocrate suisse (CDP). Il est élu au Conseil d'administration de la Ville de Genève en 2012 et membre du Conseil national suisse depuis décembre 2013.
Guillaume Barberon/Guillaume Barberon :
Guillaume Barberon était un musicien et compositeur mineur du début du XVIIe siècle, actif à Paris.
Guillaume Barthez_de_Marmori%C3%A8res/Guillaume Barthez de Marmorières :
Guillaume Barthez de Marmorières (2 mars 1707 - 11 janvier 1799) était un ingénieur civil français.
Guillaume Bastille/Guillaume Bastille :
Guillaume Bastille (né le 21 juillet 1985) est un patineur de vitesse courte piste canadien de Rivière-du-Loup, Québec. Il a participé aux Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver au 1 500 mètres sur courte piste masculin et au relais masculin de 5 000 mètres. Le 26 février, il remporte une médaille d'or au relais 5000 m avec Charles Hamelin, François Hamelin, François-Louis Tremblay et Olivier Jean.
Guillaume Baudry/Guillaume Baudry :
Guillaume Baudry (2 octobre 1657 - 1732) était armurier et orfèvre du Bas-Canada. Baudry, qui a également été écrit comme Beaudry, est également allé par Des Butes, ou Desbutes. Il épousa la fille d'un armurier à Québec et ils s'établirent à Trois-Rivières. Ils eurent quinze enfants et assurèrent l'avenir de leur famille dans la région. Un fils, Jean-Baptiste, devint armurier et fut l'un des premiers habitants de Détroit.
Guillaume Bautru/Guillaume Bautru :
Guillaume Bautru, comte de Serrant (1588, Angers - 7 mars 1665, Paris) était un poète satirique français, favori de la cour et protégé et agent diplomatique du cardinal de Richelieu.
Guillaume Beaurpère/Guillaume Beaurpère :
Guillaume N. Beaurpere est un général de brigade de l'armée américaine qui est le général commandant du centre et de l'école de guerre spéciale John F. Kennedy de l'armée américaine. Il était auparavant le général commandant (opérations) du United States Army Space and Missile Defense Command.
Guillaume Béghin/Guillaume Béghin :
Guillaume Beghin (né le 26 avril 1997) est un footballeur professionnel français qui joue pour le club du Championnat National Stade Briochin. Il évolue au poste de milieu de terrain.
Guillaume Belin/Guillaume Belin :
Guillaume Belin (? - 1568) était un chanteur et compositeur français de la Renaissance. Ses compositions connues de chansons datent d'environ 1539. Des morceaux de Belin ont été inclus dans deux des volumes de "Chants nouveaux à quatre parties" publiés en 1543 et 1544 à Paris par Pierre Affeingnant et Hubert Jullet. Il est connu pour avoir été employé comme chanteur à la Chapelle royale vers 1547. Il était plus tard à la Sainte-Chapelle où il a mis en musique "Hymns of the Bible" en français. Il mourut l'an 1568.
Guillaume Beneman/Guillaume Beneman :
Guillaume Beneman ou Benneman (1750 - après 1811) était un éminent ébéniste parisien, l'un des nombreux d'origine allemande, travaillant dans le style néoclassique Louis XVI, qui était déjà pleinement développé à son arrivée à Paris. Beneman est arrivé à Paris déjà formé; il est installé rue du Faubourg Saint-Antoine lorsqu'il est reçu maître en 1785 par ordre royal. Il devient rapidement le dernier des ébénistes royaux avant la Révolution française, travaillant sous la direction (et parfois aux dessins) du sculpteur-entrepreneur Jean Hauré, fournisseur de la cour. Au service du Garde-Meuble de la Couronne, il livre des ouvrages d'un raffinement irréprochable aux résidences royales dans les premières années de la Révolution. Une marque de son humble condition et de sa dépendance à l'égard du patronage du Garde-Meuble est le paiement en 1788 de 1527 livres, pour lui permettre d'acheter des outils d'atelier pour seize artisans. Un exemple de la manière luxueuse antérieure de Beneman est la commode (vers 1785) avec des panneaux italiens de pietra dura au J. Paul Getty Museum. Les tentatives d'économie, alors que la faillite menaçait la France dans les dernières années de l'Ancien Régime, recommandèrent Beneman de préférence à l'extravagant Jean Henri Riesener, en 1785 pour une grande partie de son travail, il fut employé à reconstruire des pièces du mobilier royal ou à fournir des pièces supplémentaires. pièces en suite avec celles existantes, tel le bureau plat livré le 28 décembre 1786 pour le Cabinet Intérieur de Louis XVI à Versailles, qui, sous la direction artistique du sculpteur Jean Hauré, fournisseur de la Cour, suit minutieusement le dessin et le décor des section du Bureau du Roi Oeben/Riesener, ou le secrétaire de la Wrightsman Collection du Metropolitan Museum livré en 1786 par Beneman pour Compiègne, dont le style était « dicté par certaines pièces antérieures de Joubert », note FJB Watson. C'est une caractéristique des arts de cour en général, que la conception et l'artisanat soient de nature collaborative. Beneman a collaboré avec ce que Watson a appelé "une galaxie d'artisans talentueux", notamment l'ébéniste Guillaume Kemp, les bronziers Forestier, Thomire et Bardin, et les sculpteurs Boizot et Martin. On pourrait y ajouter le ciseleur-doreur Galle. Pour une commande unique comme le bureau plat royal de 1786, Martin a fourni un modèle en cire du bureau d'origine, Girard a peint des études de fruits et de fleurs suivies des dessins de Bertrand, qui ont été découpés pour les marqueteurs-tailleurs de l'atelier de Guillaume Kemp, Bardin et Thomire pour la finition et le montage des moulures en myrte en bronze doré, doré par Galle ; Gosselin estampillé en dorure sur la surface d'écriture en cuir du Maroc ; Benneman a sous-traité le travail de serrurerie incorporé dans son ébénisterie ; ses ouvriers sont payés 785 livres et il perçoit personnellement 508 livres. Sous la Révolution, il continue à produire des boîtiers sobres et massifs qui associent la tonalité sombre de l'acajou aux délicates montures en bronze doré du style Directoire. Il fut officiellement employé en 1792 pour retirer des meubles séquestrés des émigrés les chiffres royaux en marqueterie et montures en bronze doré, comme "emblèmes de la féodalité". Après une période d'éclipse sous la Révolution, il connut une nouvelle période de succès sous l'Empire.
Guillaume Benon/Guillaume Benon :
Guillaume Benon (né le 16 mai 1975 à Croix) est un footballeur professionnel français. Actuellement, il joue dans le Championnat de France amateur pour l'USL Dunkerque. Il a joué au niveau professionnel en Ligue 2 pour l'ES Wasquehal et le Dijon FCO.
Guillaume Beno%C3%AEt_Couderc/Guillaume Benoît Couderc :
Guillaume Benoît Couderc (7 juillet 1741 à Lyon - 9 mai 1809 à Lyon), était un homme d'affaires, commerçant et homme politique français. Il fut membre des États généraux de 1789 et de l'Assemblée nationale constituante.
Guillaume Berggren/Guillaume Berggren :
Pehr Vilhelm Berggren, dit Guillaume Berggren, (20 mars 1835, Stockholm - 26 août 1920, Istanbul) était un photographe suédois actif à Istanbul.
Guillaume Bertrand/Guillaume Bertrand :
Guillaume Bertrand (mort le 19 mai 1356) était un prélat français du XIVe siècle.
Guillaume Besauc%C3%A8le/Guillaume Besaucèle :
Guillaume Besaucèle (Saissac, 3 septembre 1712 - Carcassonne, 4 février 1801) était un ecclésiastique qui fut évêque constitutionnel de l'Aude de 1791 à 1801.
Guillaume Besse/Guillaume Besse :
Guillaume Besse peut faire référence à : Guillaume Besse (historien) (fl. XVIIe siècle), historien français Guillaume Besse (entrepreneur) (né en 1971), entrepreneur français Guillaume Besse (hockey sur glace) (né en 1976), lauréat 2001/2002 du Charles Trophée Ramsay
Guillaume Besse_(entrepreneur)/Guillaume Besse (entrepreneur) :
Guillaume Besse (né le 7 août 1971) est un entrepreneur et capital-risqueur français.
Guillaume Besse_(historien)/Guillaume Besse (historien) :
Guillaume Besse (fl. XVIIe siècle) était un historien français. On sait peu de choses sur sa vie. Il était natif de Carcassonne. En 1635, il était avocat, mais il n'est fait aucune mention de lui après 1668. Selon Besse, en 1652, il reçut un bout de parchemin d'un prébendier de Saint-Étienne de Toulouse. Il la publie huit ans plus tard sous le titre "Charte de Niquinta" dans un appendice de trois pages à son Histoire des ducs, marquis et comtes de Narbonne. La "charte" mal écrite prétend être des extraits de trois documents latins copiés par Peire Polhan et Peire Izarn en 1223 ou 1233. Ceux-ci enregistrent un concile cathare tenu à Saint-Félix-de-Caraman en 1167, un sermon donné par un papa ( ou pape) nommé Niquinta (Nicetas) lors de ce concile et la délimitation des nouveaux diocèses cathares à Toulouse, Carcassonne et Agen. Le parchemin original est perdu. Bien que de nombreux historiens aient accordé un grand poids à la "Charte de Niquinta", d'autres l'ont qualifiée de faux, soit de Besse lui-même, soit de Peire Polhan et Peire Izarn au XIIIe siècle.
Guillaume Besse_(ice_hockey)/Guillaume Besse (hockey sur glace) :
Guillaume Besse (né le 26 janvier 1976) est un joueur français de hockey sur glace. Il a participé au tournoi masculin des Jeux olympiques d'hiver de 2002.
Guillaume Beuzelin/Guillaume Beuzelin :
Guillaume Pierre Beuzelin (né le 14 avril 1979) est un entraîneur de football professionnel français et ancien joueur. Il a joué en France pour Le Havre et l'AS Beauvais, en Ecosse pour Hibernian et Hamilton Academical, en Angleterre pour Coventry City et à Chypre pour Olympiakos Nicosia.
Guillaume Bianchi/Guillaume Bianchi :
Guillaume Bianchi (né le 30 juillet 1997) est un escrimeur italien qui a remporté une médaille d'argent individuelle et une médaille d'or par équipe aux Universiades d'été 2019. Son premier podium en Coupe du monde remonte à 2018 à Bonn. Il a également remporté la médaille d'or par équipe aux Championnats d'Europe d'escrime des moins de 23 ans 2018.
Guillaume Bieganski/Guillaume Bieganski :
Guillaume Bieganski (3 novembre 1932 - 8 octobre 2016) était un défenseur de football français d'origine polonaise.
Guillaume Bigot/Guillaume Bigot :
Guillaume Bigot (2 juin 1502 - vers 1550) était écrivain, médecin, humaniste et poète en français et en latin. Son Christianae philosophiae Praeludium (Prélude à la philosophie chrétienne) est publié à Toulouse en 1549. Ses quatre livres sont consacrés à la physiologie du corps humain, et aux différents aspects de l'âme. Il comporte une longue préface, adressée au cardinal Jean du Bellay, dans laquelle Bigot se défend contre ses détracteurs.
Guillaume Bigourdan/Guillaume Bigourdan :
Camille Guillaume Bigourdan (prononciation française : [kamil gijom biguʁdɑ̃] ; 6 avril 1851 - 28 février 1932) était un astronome français.
Guillaume Bijl/Guillaume Bijl :
Guillaume Bijl (né en 1946 à Anvers) est un artiste conceptuel et d'installation belge. Il vit et travaille à Anvers.
Guillaume Blanchard/Guillaume Blanchard :
Guillaume Blanchard (1650 – 1716) était un des premiers colons d'Annapolis Royal, en Nouvelle-Écosse, sur un site de la rivière Petitcodiac. Il a été impliqué dans une lutte pour la terre et les droits seigneuriaux des colons de la région. Les colons ont perdu tout espoir de droits seigneuriaux dans une décision judiciaire, mais ont conservé leurs propriétés. Les Blanchard de la région descendent tous de ce pionnier.
Guillaume Blot/Guillaume Blot :
Guillaume Blot (né le 28 mars 1985 à Saint-Malo) est un ancien coureur cycliste français, qui a couru professionnellement entre 2009 et 2012 pour les équipes Cofidis et Bretagne-Schuller.
Guillaume Bochetel/Guillaume Bochetel :
Guillaume Bochetel, seigneur de Sassy, ​​Brouillamenon, Laforest-Thaumyer (mort en 1558) était un homme d'État et diplomate de la Renaissance française sous les règnes de François Ier et Henri II de France.
Guillaume Bodinier/Guillaume Bodinier :
Guillaume Bodinier (1795-1872), peintre d'histoire et portraitiste français, est né à Angers. Il étudia à Rome sous la direction de Pierre Guérin, et exposa au Salon de 1827 à 1857. Après un long séjour à Rome, il retourna dans sa ville natale, où il devint directeur du Musée, et mourut en 1872. Son meilleur ouvrage est "l'Angélus dans la Gampagne de Rome", peint en 1836, et autrefois dans la collection du duc d'Orléans.
Guillaume Boitel/Guillaume Boitel :
Guillaume Boitel, était chevalier et fidèle compagnon du chevalier français Bertrand Du Guesclin. Il a été initialement envoyé par le roi Charles V de France pour aider Du Guesclin pendant la guerre anglo-française en Normandie et la guerre de succession bretonne entre Charles de Blois et Jean de Montfort (1363-1364). Il a suivi Du Guesclin en tant que chef d'avant-garde en Espagne, aidant Henri II de Castille contre son demi-frère Pierre de Castille, avec des seigneurs de guerre bretons, français et anglais tels que Hugh Calveley. Il a conquis Magallón et Briviesca. Il fut l'un des chefs français lors de la bataille de Montiel. En 1369, après la guerre civile espagnole, il rentre en France quelques mois avant Du Guesclin, nommé connétable de France en mars 1370, pour de nouveaux combats contre les troupes du roi Edouard III d'Angleterre.
Guillaume Boivin/Guillaume Boivin :
Guillaume Boivin (né le 25 mai 1989) est un cycliste sur route professionnel canadien, qui roule actuellement pour l'UCI WorldTeam Israel–Premier Tech.
Guillaume Boni/Guillaume Boni :
Guillaume Boni (vers 1530 - vers 1594) était un compositeur français de la Renaissance. Boni fut maître de chapelle à la cathédrale Saint-Étienne de 1565 jusqu'à sa mort après 1598. Comme Anthoine de Bertrand, il est né en Auvergne et travaillait à Toulouse.
Guillaume Bonnafond/Guillaume Bonnafond :
Guillaume Bonnafond (né le 23 juin 1987) est un ancien coureur cycliste professionnel français, qui a roulé professionnellement entre 2009 et 2018 pour les équipes AG2R La Mondiale et Cofidis. Il avait excellé à la fois au basket-ball et au cyclisme dans sa jeunesse, mais s'est finalement concentré sur ce dernier, s'entraînant avec la Formation Cyclisme Chambéry d' Ag2r – La Mondiale , rejoignant ensuite l'équipe en tant qu'amateur et, en 2009, en tant que professionnel.
Guillaume Bonnet/Guillaume Bonnet :
Guillaume Bonnet (mort le 3 ou le 12 avril 1312) était l'archidiacre de Passais au XIVe siècle.
Guillaume Borne/Guillaume Borne :
Guillaume Borne (né le 12 février 1988) est un footballeur français à la retraite qui a joué comme arrière droit.
Guillaume Boronad/Guillaume Boronad :
Guillaume Boronad (né le 5 mai 1979 à Perpignan) est un footballeur professionnel français. Actuellement, il évolue en Championnat de France amateur pour le Sporting Toulon Var. Il a joué au niveau professionnel en Ligue 2 pour le Sporting Perpignan Roussillon et le FC Rouen et en Liga portugaise pour le FC Penafiel. en 2009, après que des informations aient affirmé qu'il avait signé pour Leeds United, Leeds a démenti les informations affirmant qu'ils n'avaient jamais entendu parler du joueur. Lorsqu'un supporter de Leeds a ensuite demandé au joueur pourquoi il n'avait pas signé pour le club via le site de réseau social Facebook, il a répondu par la désormais célèbre boutade WACCOE "Désolé. Mon agent a trahi".
Guillaume Bosca/Guillaume Bosca :
Guillaume Bosca (né le 23 octobre 1989) est un footballeur professionnel français qui joue comme attaquant pour Marignane Gignac Côte Bleue.
Guillaume Bottazzi/Guillaume Bottazzi :
Guillaume Bottazzi (né en 1971) est un artiste plasticien français.
Guillaume Bouisset/Guillaume Bouisset :
Guillaume Bouisset (né le 7 janvier 1973) est un ancien footballeur professionnel français qui a joué comme défenseur.
Guillaume Bouss%C3%A8s/Guillaume Boussès :
Guillaume Boussès (né le 12 octobre 1981) est un joueur de rugby français qui joue actuellement pour le Racing Metro 92 après avoir signé du Stade Français. Il a décroché sa première et dernière sélection en équipe de France le 5 février 2006 face à l'Ecosse.
Guillaume Bouteiller/Guillaume Bouteiller :
Pierre-Guillaume (de) Bouteiller (28 octobre 1787 - 11 novembre 1860) était un compositeur français.
Guillaume Boutheroue/Guillaume Boutheroue :
Guillaume Boutheroue était un ingénieur français qui a achevé le canal de Briare, à l'origine de Hugues Cosnier. En 1623, il était le taux des pauvres et percepteur à Beaugency. En 1638, avec son beau-frère Jacques Guyon, il a obtenu des lettres patentes de Louis XIII leur permettant de terminer le Canal de Briare. Le canal a été achevé en 1642.
Guillaume Bouzignac/Guillaume Bouzignac :
Guillaume Bouzignac (vers 1587 - vers 1643) était un compositeur français. Bouzignac est probablement né en 1587 à Saint-Nazaire-d'Aude. Il étudia à la cathédrale de Narbonne jusqu'en 1604, et fut maître de chœur aux cathédrales d'Angoulême, de Bourges, de Tours et de Clermont-Ferrand. Ses motets sont conservés dans deux manuscrits. Ses motets sont très distinctifs : "En termes simples, il n'y a pas d'autre musique de l'époque qui se ressemble sur la page ou qui sonne de la même manière que les motets de Bouzignac." "Un nom à cette époque s'élève au-dessus de ceux de ses contemporains pour toute la musique sacrée, y compris les messes : celui de Guillaume Bouzignac." Ses motets dialogués, comme Unus ex vobis et Dum silentium, sont des oratorios à petite échelle qui anticipent Giacomo Carissimi, puis Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) deux générations plus tard.
Guillaume Brac/Guillaume Brac :
Guillaume Brac (né en 1977) est un réalisateur français de Paris. Il a réalisé des films tels que Tonnerre, July Tales, Treasure Island et À L'abordage.
Guillaume Brahimi/Guillaume Brahimi :
Guillaume Brahimi (né le 11 août 1967 à Paris, France) est un chef français basé à Sydney, Australie. Il est actuellement chef cuisinier du Bistro Guillaume Sydney.
Guillaume Brenner/Guillaume Brenner :
Guillaume Walter Brenner (né le 10 février 1986) est un ancien footballeur professionnel qui a joué comme milieu de terrain. Né en France, il a représenté le Togo au niveau international.
Guillaume Bresse/Guillaume Bresse :
Guillaume Bresse (2 février 1833 - 30 janvier 1892) était un fabricant de chaussures et homme politique canadien.
Guillaume Brisebois/Guillaume Brisebois :
Guillaume Brisebois (né le 21 juillet 1997) est un défenseur professionnel canadien de hockey sur glace. Il joue actuellement avec les Canucks d'Abbotsford dans la Ligue américaine de hockey (AHL) en tant qu'espoir pour les Canucks de Vancouver de la Ligue nationale de hockey (LNH).
Guillaume Bri%C3%A7onnet/Guillaume Briçonnet :
Guillaume Briçonnet peut faire référence à Guillaume Briçonnet (cardinal) (1445-1514) Guillaume Briçonnet (évêque de Meaux) (vers 1472-1534) son fils
Guillaume Bri%C3%A7onnet_(évêque_de_Meaux)/Guillaume Briçonnet (évêque de Meaux) :
Guillaume Briçonnet (vers 1472 - 24 janvier 1534) fut évêque de Meaux de 1516 jusqu'à sa mort en 1534.
Guillaume Bri%C3%A7onnet_(cardinal)/Guillaume Briçonnet (cardinal) :
Guillaume Briçonnet (1445-1514) était un cardinal et homme d'État français.
Guillaume Brouscon/Guillaume Brouscon :
Guillaume Brouscon était un cartographe breton de l'école de Dieppe au XVIe siècle. Il était originaire du port du Conquet, près de Brest, qui figure bien en évidence en gros caractères rouges sur sa carte du monde de 1543. Sur sa carte du monde de 1543, la partie nord du promontoire de la TERRE OSTRALE (Australe) est appelée terre de Lucac (le Pays de Locach), et est séparée de La Iave grande et Iave par la R. grande. C'est-à-dire que Brouscon, comme Mercator, identifia la Regio Patalis de Fine non avec Java Major mais avec Locach. Ils permettaient de connaître la direction des courants de marée, et de calculer le niveau des marées en fonction de la phase de la lune.
Guillaume Brune/Guillaume Brune :
Guillaume Marie-Anne Brune, 1er comte Brune (prononciation française : [ɡijom maʁi an bʁyn], 13 mars 1764 - 2 août 1815) était un commandant militaire français, maréchal d'Empire et personnalité politique qui a servi pendant les guerres de la Révolution française et les guerres napoléoniennes.
Guillaume Bud%C3%A9/Guillaume Budé :
Guillaume Budé ( français: [ɡijom byde] ; latinisé comme Guilielmus Budaeus ; 1468 - 1540) était un érudit et humaniste français. Il participe à la fondation du Collegium Trilingue, qui deviendra plus tard le Collège de France. Budé a également été le premier conservateur de la bibliothèque royale du château de Fontainebleau, qui a ensuite été transférée à Paris, où elle est devenue la Bibliothèque nationale de France. Il a été ambassadeur à Rome et a occupé plusieurs postes administratifs judiciaires et civils importants.
Guillaume Burger/Guillaume Burger :
Guillaume Burger (né le 25 janvier 1989) est un canoéiste de vitesse français qui a concouru depuis la fin des années 2000.
Guillaume B%C3%A9libaste/Guillaume Bélibaste :
Guillaume Bélibaste (occitan : Guilhèm Belibasta) aurait été le dernier parfait cathare du Languedoc. Il a été brûlé sur le bûcher en 1321, à la suite de l'Inquisition à Pamiers menée par Jacques Fournier (plus tard le pape Benoît XII). Une grande partie de la biographie de Bélibaste se trouve dans les pages de Montaillou d' Emmanuel Le Roy Ladurie ; bien que Bélibaste n'ait jamais vécu à Montaillou, il est fréquemment mentionné dans les interrogatoires d'hérétiques présumés de Montaillou. Il était le fils et homonyme de Guillaume Bélibaste, riche fermier de Cubières. Après avoir tué un berger, il dut quitter Cubières et devint lui-même berger, et, le moment venu, parfait. Prédicateur cathare, il fut l'élève de Pierre et Jacques Authié. Il finit par s'installer dans le royaume de Valence à Sant Mateu puis à Morella dans le Maestrazgo, où il fabrique des paniers et des peignes à carder et devient le mentor d'une communauté de cathares, dont certains ont fui les persécutions dans le Languedoc. D'autres migraient régulièrement entre les deux régions. L'un de ces derniers était Pierre Maury, natif de Montaillou. Quand, en 1320, son amante, Raymonde Piquier, tombe enceinte, Bélibaste persuade Pierre Maury de l'épouser. Puis, quelques jours plus tard, il dissout le mariage et sauve sa propre réputation en faisant croire que l'enfant était celui de Maury. Il finit par être trahi par l'espion Arnaud Sicre au service de l'Inquisition. Bélibaste est conduit à Villerouge Termenes, interrogé et brûlé sur le bûcher.
Guillaume B%C3%A9rard/Guillaume Bérard :
Guillaume Bérard était un consul français établi à Fès, au Maroc, en 1577 par Henri III de France. Il fut le premier Européen à être nommé Consul au Maroc. Sa nomination fait suite à la mission de Louis Cabrette, un capitaine français qui avait été utilisé comme envoyé en France par le sultan Al-Malek en 1576. Guillaume Bérard est né à Saorge près de Nice. Guillaume Bérard était un médecin de profession, qui s'est d'abord installé à Constantinople. En 1574, il sauva la vie du prince marocain Abd al-Malik lors d'une épidémie à Constantinople, où il était alors en exil depuis la mort de Moulay Abdallah en janvier 1574. Ils devinrent plus tard amis grâce à cet événement. Quand Abd al-Malik devient Sultan, il demande à Henri III de France que Guillaume Bérard soit nommé Consul de France. Bérard, sujet du duc de Savoie, est alors naturalisé français et, le 10 juin 1577, il est élevé au poste de consul de France « auprès du roi de Fès et du Maroc ». Après la bataille de Ksar el Kebir en 1578, Guillaume Bérard revient en France pour annoncer l'intronisation du successeur d'Abd al-Malik, Moulay Ahmad al-Mansur. Guillaume Bérard est remplacé par Arnoult de Lisle comme médecin du Sultan en 1588. La première mission marocaine en France sera celle d'Al-Hajari en 1610-11, suivie d'Ahmed el-Guezouli en 1612-1613.
Guillaume Cailleau/Guillaume Cailleau :
Guillaume Cailleau (né le 15 février 1978 à Saumur) est un artiste et cinéaste français.
Guillaume Calé/Guillaume Calé :
Guillaume Cale (parfois anglicisé en William Kale, également connu sous le nom de Guillaume Caillet, populairement connu sous le nom de Jacques Bonhomme ("Jack Goodfellow") ou Callet) était un riche paysan du village de Mello près de Beauvais, qui est devenu le chef de la paysanne Jacquerie qui a éclaté sorti en mai 1358 et a continué pendant un mois sans contrôle jusqu'à la bataille de Mello le 10 juin. Les origines de Cale sont inconnues; on ne sait pas quel âge il avait au moment du soulèvement, ni rien de connu sur ses liens familiaux et commerciaux, sauf qu'il était un agriculteur raisonnablement aisé.
Guillaume Cammas/Guillaume Cammas :
Guillaume Cammas (1688-1777) était un peintre et architecte français.
Guillaume Candelon/Guillaume Candelon :
Guillaume Candelon (né le 19 novembre 1886, date de décès inconnue) était un pentathlète moderne français. Il a participé aux Jeux olympiques d'été de 1920.
Guillaume Canet/Guillaume Canet :
Guillaume Canet (prononciation française : [ɡijom kanɛ] ; né le 10 avril 1973) est un acteur, réalisateur et scénariste français, et sauteur de chevaux. Canet a commencé sa carrière au théâtre et à la télévision avant de passer au cinéma. Il a joué dans plusieurs films comme Joyeux Noël, Love Me If You Dare et The Beach. En 2006, il se tourne vers l'écriture et la réalisation avec Ne le dis à personne et remporte le César du meilleur réalisateur.
Guillaume Caoursin/Guillaume Caoursin :
Guillaume Caoursin, également appelé Gulielmus Caoursin (1430, Douai - 1501, Rhodes), était vice-chancelier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, ou Chevaliers Hospitaliers. Il fut témoin oculaire du siège de Rhodes en 1480, une attaque infructueuse contre la garnison hospitalière dirigée par Pierre d'Aubusson par une flotte ottomane de 160 navires et une armée de 70 000 hommes sous le commandement de l'amiral Mesih Pacha.
Guillaume Capelle/Guillaume Capelle :
Guillaume-Antoine-Benoît, baron Capelle (9 septembre 1775 - 25 octobre 1843) était un administrateur et homme politique français. Il a servi sous Napoléon et sous la Restauration des Bourbons. En 1830, il est brièvement ministre des Travaux publics à la veille de la Révolution de juillet.
Guillaume Carlier/Guillaume Carlier :
Guillaume Carlier est un mathématicien français. La plupart de ses travaux se situent dans le domaine du calcul de la variation et de l'optimisation. Il est professeur de mathématiques appliquées à l'Université Paris Dauphine et chercheur à Mokaplan, une équipe mixte INRIA-CNRS-Université Paris-Dauphine dédiée à la recherche dans le domaine du transport optimal.
Guillaume Casman/Guillaume Casman :
Guillaume-Camille Casman (23 novembre 1854 - 14 mai 1885) était un soldat belge, explorateur et administrateur de l'Association africaine internationale et de l'État indépendant du Congo. Il fut brièvement commandant de la station de l'Équateur sur le haut Congo.
Guillaume Cassuto/Guillaume Cassuto :
Guillaume Cassuto est un réalisateur, scénariste et artiste d'effets visuels français basé à Londres, en Angleterre. Il est surtout connu pour être le créateur et ancien showrunner de la série animée Elliott from Earth de Cartoon Network. Il est également connu pour son travail sur The Amazing World of Gumball en tant que superviseur de composition et écrivain.
Guillaume Cerutti/Guillaume Cerutti :
Guillaume Cerutti (né le 20 mars 1966 à La Ciotat, France) est un dirigeant d'entreprise et ancien haut fonctionnaire. Depuis 2017, il est directeur général de Christie's.
Guillaume Chaine/Guillaume Chaine :
Guillaume Chaine (né le 24 octobre 1986) est un judoka français. Il a participé aux Championnats du monde de judo 2018, remportant une médaille. Le 12 novembre 2022, il a remporté une médaille d'or aux Championnats d'Europe de judo par équipes mixtes 2022 au sein de l'équipe de France.
Guillaume Charlier/Guillaume Charlier :
Guillaume Charlier (1854-1925) était un sculpteur belge, dont la plupart des œuvres sont aujourd'hui conservées au musée Charlier à Saint-Josse-ten-Noode.
Guillaume Chartier/Guillaume Chartier :
Guillaume Chartier peut faire référence à : Guillaume Chartier (évêque) (décédé le 1er mai 1472), évêque français Guillaume Chartier (théologien) (fl. 1555-1560), théologien suisse et pasteur protestant
Guillaume Chartier_(évêque)/Guillaume Chartier (évêque) :
Guillaume Chartier (vers 1386 - 1er mai 1472) était un évêque français.
Guillaume Chartier_(théologien)/Guillaume Chartier (théologien) :
Guillaume Chartier était un théologien calviniste et pasteur protestant de Genève, actif entre 1555 et 1560.
Guillaume Chastagnol/Guillaume Chastagnol :
Guillaume Chastagnol (né le 12 décembre 1974) est un snowboardeur français. Il a participé à l'épreuve masculine de demi-lune aux Jeux olympiques d'hiver de 1998.
Guillaume Chasteau/Guillaume Chasteau :
Guillaume Chasteau (1635-1683) était un graveur français. Chasteau est né à Orléans. Il a été instruit par Greuter, mais a ensuite étudié sous Cornelis Bloemaert et est allé se perfectionner en Italie. Après avoir passé plusieurs années à Rome, il revient à Paris, où il est employé par Colbert. Ses premières productions sont des portraits de Papes. Il grave ensuite plusieurs estampes d'après N. Poussin et quelques-uns des peintres italiens, dont certaines sont entièrement exécutées au burin, dans le goût de Poilly et de Bloemaert, tandis que d'autres sont l'œuvre de la pointe, qu'il manie avec esprit et goût. . En effet, il est regrettable qu'il n'ait pas toujours suivi ce style, comme étant plus pittoresque et plus libre. Les planches qu'il a gravées à Rome sont généralement marquées Gulielmvs Castellus Gallus. Il devint académicien en 1663 et mourut à Paris en 1683. Voici ses principaux ouvrages : Un ensemble de Portraits des papes. Portrait de Jean Baptiste Colbert ; ovale. Portrait de l'évêque de Ruette. La Vierge avec l'Enfant Jésus, embrassant une croix. La vie de sainte Thérèse. Le projet miraculeux de poissons ; après Raphaël. Le Baptême du Christ; après Albani. Saint Paul rendu à la vue par Ananias ; d'après Pietro da Cortona. Le Martyre de saint Étienne ; d'après Annibale Carracci. L'Assomption de la Vierge ; après le même. le Christ apparaissant à saint Pierre ; après le même. Le Repos en Egypte ; après le Corrège. La Sainte Famille, avec saint Jean ; d'après N. Poussin. Les Israélites rassemblant la Manne dans le Désert ; après le même. Christ guérissant les aveugles ; après le même saint Paul enlevé au ciel ; après le même. La préservation du jeune Pyrrhus ; après le même. Rinaldo et Armida ; après le même. La Mort de Germanicus ; après le même. La Vierge et l'Enfant Jésus ; d'après Noël Coypel. La Sainte Famille; après le même.
Guillaume Chavard/Guillaume Chavard :
Guillaume Chavard (23 juillet 1911 - 9 décembre 1973) était un coureur cycliste français. Il participe au Tour de France 1936.
Guillaume Cheval_dit_St-Jacques/Guillaume Cheval dit St-Jacques :
Guillaume Cheval dit St-Jacques (17 avril 1828 - 29 avril 1880) était un homme d'affaires et homme politique québécois. Il représenta Rouville à la Chambre des communes du Canada en tant que député libéral de 1867 à 1872 et de 1874 à 1878. Il est né à Beloeil, Bas-Canada en 1828, fils de Louis Cheval dit St-Jacques et de Rosalie Cherrier (cousine de Louis-Joseph Papineau) et fait ses études à Saint-Denis. Il a été maire de Saint-Hilaire pendant quatre ans. En 1852, il épouse Hermélimbe Richer. Il décède à Saint-Hilaire à l'âge de 52 ans.
Guillaume Chiche/Guillaume Chiche :
Guillaume Chiche (né le 30 mars 1986) est un homme politique français élu à l'Assemblée nationale française le 18 juin 2017, représentant le département des Deux-Sèvres. Il était considéré comme un proche du président Emmanuel Macron. Il a été élu membre de La République En Marche !, mais a quitté le parti et en mai 2020, il était l'un des 17 premiers membres qui ont formé l'éphémère groupe Écologie Démocratie Solidarité. Depuis 2020, il est membre du NPD.
Guillaume Cizeron/Guillaume Cizeron :
Guillaume Cizeron (né le 12 novembre 1994) est un danseur sur glace français. Avec sa compagne, Gabriella Papadakis, il est champion olympique 2022, médaillé d'argent olympique 2018, quintuple champion du monde (2015-2016, 2018-2019, 2022), quintuple champion d'Europe consécutif (2015-2019) , champion de la Finale du Grand Prix 2017 et 2019 et septuple champion de France (2015-2020, 2022). Ils ont remporté dix médailles d'or dans la série Grand Prix. Plus tôt dans leur carrière, ils ont remporté l'argent à la finale du Grand Prix junior 2012 et aux Championnats du monde juniors 2013. Papadakis et Cizeron ont battu des records du monde 28 fois, ce qui est en soi un record dans toutes les disciplines de patinage artistique depuis l'introduction du système de jugement de l'ISU en 2004. Ils sont les détenteurs actuels et historiques des records du monde en danse courte/rythmique, danse libre, et le total combiné. Ils sont la première équipe à avoir franchi la barrière des 90 points en danse rythmique, les barrières des 120 points et 130 points en danse libre, et la première équipe à marquer au-dessus des 200 points, 210 points et 220 points. -barrières de points dans le score total combiné. La paire est reconnue pour son style gracieux et dansant. Leurs programmes, inspirés de la danse moderne, ont été qualifiés de lyriques et les commentateurs ont souvent salué la qualité de leur patinage.
Guillaume Coeckelberg/Guillaume Coeckelberg :
Guillaume Coeckelberg (1885 – 1953) était un cycliste belge. Il a participé à deux épreuves aux Jeux olympiques d'été de 1908.
Guillaume Coelho/Guillaume Coelho :
Guillaume Coelho (né le 19 mars 1986 au Puy-en-Velay) est un footballeur professionnel français. Actuellement, il évolue en Championnat National 2 pour Le Puy Foot 43 Auvergne. Il a évolué au niveau professionnel en Ligue 2 pour le LB Châteauroux.
Guillaume Colletet/Guillaume Colletet :
Guillaume Colletet (12 mars 1598 - 11 février 1659) était un poète français et membre fondateur de l'Académie française. Son fils était François Colletet.
Guillaume Connesson/Guillaume Connesson :
Guillaume Connesson (français : [gijom kɔnɛsɔ̃]) est un compositeur français né en 1970 à Boulogne-Billancourt.
Guillaume Flic/Guillaume Flic :
Guillaume Cop (en allemand Wilhelm Kopp, en latin Gulielmus Copus), né à Bâle dans les années 1460, mort à Paris le 2 décembre 1532, était un médecin et humaniste de la Renaissance.
Guillaume Cossou/Guillaume Cossou :
Guillaume Cossou (né le 29 juin 1979) est un karatéka français qui a remporté une médaille de bronze en kumité ouvert masculin aux Championnats d'Europe de karaté 2004. Le frère de Guillaume, Mathieu Cossou, est également karatéka.
Guillaume Costeley/Guillaume Costeley :
Guillaume Costeley [prononcé Cotelay] (1530, peut-être 1531 - 28 janvier 1606) était un compositeur français de la Renaissance. Il était l'organiste de la cour de Charles IX de France et célèbre pour ses nombreuses chansons, représentatives du développement tardif de la forme; son travail à cet égard faisait partie des premiers développements du style connu sous le nom de musique mesurée. Il était également l'un des rares compositeurs français de musique pour clavier du XVIe siècle. En outre, il a été membre fondateur de l'Académie de Poésie et de Musique avec le poète Jean-Antoine de Baïf, et il a été l'un des premiers compositeurs à expérimenter la composition microtonale.
Guillaume Couillard/Guillaume Couillard :
Guillaume Couillard (né le 10 décembre 1975) est un joueur de tennis professionnel monégasque.
Cour Guillaume/Cour Guillaume :
Guillaume Court (mort en 1361) était un théologien et cardinal cistercien français. Il fut brièvement évêque de Nîmes, puis évêque d'Albi, en 1337, mais seulement pendant un an, le pape Benoît XII l'élevant peu après au rang de cardinalat. Il était le neveu de Benoît, qui comme Jacques Fournier avait été un évêque de Mirepoix actif dans la chasse à l'hérésie dans le sud-ouest de la France ; et en tout cas était un compatriote et partisan de ces activités. Par la suite, il a enquêté sur plusieurs cas de spirituals franciscains suspects. L'œuvre majeure Liber secretorum eventuum de Joannes de Rupescissa a été écrite sur son ordre. Dans les décisions d'un tribun théologique d'Avignon qu'il dirigeait en 1354, Jeanne de Rupescissa fut innocentée ; Jean de Castillon et François d'Arquata sont condamnés et brûlés.
Guillaume Courtet/Guillaume Courtet :
Guillaume Courtet, OP (1589-1637) était un prêtre dominicain français qui a été décrit comme le premier Français à avoir visité le Japon. Il fut martyrisé en 1637 et canonisé en 1987.
Guillaume Courtois/Guillaume Courtois :
Guillaume Courtois ou italianisé comme Guglielmo Cortese, dit Il Borgognone ou Le Bourguignon ("le Bourguignon"), (1628 - 14 ou 15 juin 1679) était un peintre, dessinateur et graveur franc-comtois-italien. Il était principalement actif à Rome en tant que peintre d'histoire et d'état-major et bénéficiait d'un mécénat de haut niveau. Il était le frère des peintres Jacques Courtois (Giacomo Cortese) et Jean-François Courtois.
Guillaume Cousinot_de_Montreuil/Guillaume Cousinot de Montreuil :
Guillaume Cousinet de Montreuil (1400-1484) était un diplomate, magistrat et fonctionnaire français. Il a servi comme représentant diplomatique de la France en Angleterre entre 1444 et 1449, pendant une période de trêve entre les deux pays.
Guillaume Coustou_l'Ancien/Guillaume Coustou l'Ancien :
Guillaume Coustou l'Ancien (29 novembre 1677, Lyon - 22 février 1746, Paris) était un sculpteur français de style baroque et Louis XIV. Il fut sculpteur royal pour Louis XIV et Louis XV et devint directeur de l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1735. Il est surtout connu pour ses statues monumentales de chevaux réalisées pour le château de Marly, dont les répliques se trouvent aujourd'hui place de la Concorde à Paris.
Guillaume Coustou_le_Jeune/Guillaume Coustou le Jeune :
Guillaume Coustou le Jeune (19 mars 1716 - 13 juillet 1777) était un sculpteur français de la fin du baroque français ou de style Louis XIV et du début du néo-classicisme.
Guillaume Coutu_Dumont/Guillaume Coutu Dumont :
Guillaume Coutu Dumont est un musicien électronique de Montréal, Québec, Canada, basé à Berlin, Allemagne. Il se distingue par ses diverses collaborations avec des musiciens tels que Julien Roy, David Fafard et Vincent Lemieux dans le cadre de son association avec MUTEK et est l'un des premiers interprètes du Festival MUTEK à Montréal.
Guillaume Couture/Guillaume Couture :
Guillaume Couture (14 janvier 1618 - 4 avril 1701) était citoyen de la Nouvelle-France. Au cours de sa vie, il fut missionnaire laïc chez les Jésuites, rescapé de la torture, membre d'un conseil iroquois, traducteur, diplomate, capitaine de milice et chef laïc parmi les colons de la Pointe-Lévy (aujourd'hui Lévis ville) dans la Seigneurie de Lauzon, un district de la Nouvelle-France situé du côté sud de la ville de Québec.
Guillaume Couture_(musicien)/Guillaume Couture (musicien):
Guillaume Couture (23 octobre 1851 - 15 janvier 1915) était un chef de chœur, compositeur, critique musical et professeur de musique canadien. Bien qu'il n'ait jamais poursuivi une carrière d'interprète, on se souvient particulièrement de lui pour son travail de professeur de chant, ayant enseigné à de nombreux chanteurs canadiens notables. Il est le grand-père du compositeur Jean Papineau-Couture.
Guillaume Cros/Guillaume Cros :
Guillaume Cros (né le 19 avril 1995) est un footballeur professionnel français qui évolue au poste d'arrière gauche du RCO Agde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

IPGCL

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...