Rechercher dans ce blog

vendredi 23 décembre 2022

Guang Chang


Langue guana/langue guana :
Guana est un nom ethnique générique du Gran Chaco. Il peut faire référence à : la langue guana (Paraguay) la langue guana (Brésil) la langue guana (Argentine)

Guanaba/Guanaba :
Guanaba est une localité semi-rurale de la ville de Gold Coast, Queensland, Australie. Lors du recensement de 2016, Guanaba avait une population de 793 personnes.
Guanabacoa/Guanabacoa :
Guanabacoa est une commune coloniale de l'est de La Havane, à Cuba, et l'une des 15 municipalités (ou arrondissements) de la ville. Il est célèbre pour sa Santería historique et abrite le premier Cabildo africain à La Havane. Guanabacoa a été brièvement la capitale de Cuba en 1555 après que La Havane a été attaquée par le pirate français Jacques de Sores. Cela a donné naissance au dicton cubain "Comme mettre La Havane à Guanabacoa", qui est utilisé pour décrire le fait d'essayer d'intégrer quelque chose de trop grand dans un espace trop petit. Guanabacoa a été le site de la bataille de Guanabacoa, une escarmouche entre les troupes britanniques et espagnoles lors de la bataille de La Havane pendant la guerre de Sept Ans.
Guanabara/Guanabara :
Guanabara peut faire référence à : Guanabara (État), un ancien État du Brésil Baie de Guanabara, une baie du Brésil Guanabara (Joinville), un quartier de l'État de Santa Catarina, Brésil Jardim Guanabara, un quartier de l'État de Rio de Janeiro, Brésil Guanabara Esporte Clube Taça Guanabara MV Guanabara
Guanabara, Santa_Catarina/Guanabara, Santa Catarina :
Guanabara est un quartier de Joinville, Santa Catarina, Brésil. Il est situé au sud-est du centre-ville.
Guanabara (état)/Guanabara (état):
L' État de Guanabara ( portugais : Estado da Guanabara , IPA : [ɡwɐnaˈbaɾɐ] ) était un État de la quatrième République brésilienne de 1960 à 1964 et de la République fédérative du Brésil de 1964 à 1975. Il comprenait la ville de Rio de Janeiro . L'État a été créé en 1960, en remplacement du District fédéral du Brésil, et a existé jusqu'en 1975, date à laquelle il a été fusionné avec l'ancien État de Rio de Janeiro pour créer un nouvel État juridique également appelé État de Rio de Janeiro. Lors de la fusion des États, le territoire de l'ancien État de Guanabara est devenu la municipalité de Rio de Janeiro.
Baie de Guanabara/Baie de Guanabara :
La baie de Guanabara (en portugais : Baía de Guanabara, [ɡwɐ̃nɐˈbaɾɐ]) est une baie océanique située au sud-est du Brésil dans l'État de Rio de Janeiro. Sur sa rive ouest se trouvent les villes de Rio de Janeiro et Duque de Caxias, et sur sa rive est les villes de Niterói et São Gonçalo. Quatre autres municipalités entourent les rives de la baie. La baie de Guanabara est la deuxième plus grande baie du Brésil (après la baie de Tous les Saints), à 412 kilomètres carrés (159 milles carrés), avec un périmètre de 143 kilomètres (89 milles). La baie de Guanabara mesure 31 kilomètres (19 mi) de long et 28 kilomètres (17 mi) de large à son maximum. Sa bouche large de 1,5 kilomètre (0,93 mi) est flanquée à l'extrémité est du Pico do Papagaio (pic du perroquet) et à l'extrémité ouest du Pão de Açúcar (pain de sucre). Le nom Guanabara vient de la langue tupi, goanã-pará, de gwa "baie", plus nã "semblable à" et ba'ra "mer". Traditionnellement, il est également traduit par "le sein de la mer".
Guanabara Bay_oil_spill/Déversement de pétrole dans la baie de Guanabara :
La marée noire de la baie de Guanabara peut être l'une des trois marées noires de la baie de Guanabara : la marée noire de la baie de Guanabara en 1975 la marée noire de la baie de Guanabara en 1997 la marée noire de la baie de Guanabara en 2000
Guanabara City_Futebol_Club/Guanabara City Futebol Club :
Guanabara City Futebol Clube, mieux connu sous le nom de Guanabara City, est un club de football de la ville de Goiânia, dans l'État de Goiás.
Guanabara Confession_of_Faith/Guanabara Confession de Foi :
La confession de foi de Guanabara était un credo calviniste de 1558. Le premier écrit protestant au Brésil et dans toutes les Amériques, il a été écrit par les huguenots français Jean du Bourdel, Matthieu Verneuil, Pierre Bourdon et André la Fon, qui ont été emmenés aux arrêts de Villegaignon. Douze heures après l'avoir écrit, les auteurs ont été pendus.
Guanabara Ecological_Station/Station écologique de Guanabara :
La station écologique de Guanabara (en portugais : Estação Ecológica da Guanabara) est une station écologique de l'État de Rio de Janeiro, au Brésil. Il protège une zone de mangroves dans la baie de Guanabara, non loin de la ville de Rio de Janeiro.
Guanabara Esporte_Club/Guanabara Esporte Clube :
Guanabara Esporte Clube, généralement connu simplement sous le nom de Guanabara, est une équipe de football brésilienne de la ville d'Araruama, dans l'État de Rio de Janeiro. Le club a été fondé le 25 mai 2004.
Palais de Guanabara/Palais de Guanabara :
Le palais de Guanabara (en portugais : Palácio Guanabara, anciennement connu sous le nom de Paço Isabel) est situé dans la rue Pinheiro Machado (anciennement rue Guanabara), dans le quartier de Laranjeiras (bairro), dans la zone sud de Rio de Janeiro, capitale de l'État homonyme. C'est le siège officiel du gouvernement de l'État de Rio de Janeiro. Le palais de Guanabara ne doit pas être confondu avec le palais de Laranjeiras, situé dans le même quartier (rue Paulo Cesar Andrade, 407), qui est la résidence officielle du gouverneur de l'État de Rio de Janeiro.
Guanabenz/Guanabenz :
Le guanabenz (prononcé GWAHN-a-benz, vendu sous le nom commercial Wytensin) est un agoniste alpha sélectif du récepteur adrénergique alpha-2. Le guanabenz est utilisé comme antihypertenseur, c'est-à-dire pour traiter l'hypertension artérielle. Guanabenz peut rendre somnolent ou moins alerte, il n'est donc pas recommandé de conduire ou d'utiliser des machines dangereuses.
Guanabo/Guanabo :
ville de province est une ville balnéaire de la province de Ciudad de la Habana à Cuba. C'est un quartier (consejo popular) situé dans la municipalité de Habana del Este à mi-chemin entre le centre de La Havane et Santa Cruz del Norte, à l'embouchure de la rivière Guanabo, entre la côte de l'océan Atlantique et la Sierra del Canchón (chaîne de montagnes) .
Langue guanaca/langue guanaca :
Guanáca (Guanuco) est une langue éteinte et à peine attestée de Colombie. Il peut avoir été lié à Guambiano.
Guanacaste/Guanacaste :
Guanacaste peut faire référence à : Guanacaste, l'arbre tropical américain commun Enterolobium cyclocarpum
Aéroport de Guanacaste/Aéroport de Guanacaste :
L'aéroport de Guanacaste, connu auparavant sous le nom d'aéroport international Daniel Oduber Quirós (en espagnol : Aeropuerto Internacional Daniel Oduber Quirós) (IATA : LIR, OACI : MRLB), et également connu sous le nom d'aéroport international de Liberia, est l'un des quatre aéroports internationaux du Costa Rica. Il se trouve à 11 kilomètres (7 mi) à l'ouest-sud-ouest de la ville de Liberia dans la province de Guanacaste et sert de plaque tournante touristique pour ceux qui visitent la côte pacifique et l'ouest du Costa Rica.
Zone de conservation de Guanacaste/Zone de conservation de Guanacaste :
La zone de conservation de Guanacaste est une zone administrative gérée par le Sistema Nacional de Areas de Conservacion (SINAC) du Costa Rica pour la conservation dans la partie nord-ouest du Costa Rica. Il contient trois parcs nationaux, ainsi que des refuges fauniques et d'autres réserves naturelles. La zone contient le site du patrimoine mondial Area de Conservación Guanacaste, qui comprend quatre zones.
Journée Guanacaste/Journée Guanacaste :
Guanacaste Day est une fête costaricaine célébrant l'annexion de la province de Guanacaste par le Costa Rica en 1824. Elle est célébrée le 25 juillet.
Parc_national_de_Guanacaste/Parc national de Guanacaste :
Le parc national de Guanacaste peut faire référence à : Parc national de Guanacaste (Belize) Parc national de Guanacaste (Costa Rica)
Parc_national_de_Guanacaste_(Belize)/Parc national de Guanacaste (Belize) :
Le parc national de Guanacaste est un parc de 50 acres (20 ha) dans le centre du Belize. Il porte le nom d'un énorme arbre de guanacaste qui a échappé à l'exploitation forestière parce que son tronc s'est divisé en trois bases, ce qui a réduit sa valeur en tant que bois. Le parc national de Guanacaste est situé du côté nord de la Western Highway, juste à l'est du pont de Roaring Creek - à environ 80 km à l'ouest de Belize City, dans le district de Cayo au Belize. En 1973, il a été créé en tant que réserve de la Couronne, mais a finalement obtenu le statut de parc national en 1990. Le parc a ensuite été placé sous la responsabilité de la Belize Audubon Society. Le parc national de Guanacaste est le parc le plus accessible des aires protégées gérées par la Belize Audubon Society. Sa proximité avec les grandes villes du Belize en fait un lieu familial très apprécié. Les transports en commun depuis n'importe quelle ville voisine sont disponibles pour le parc national. Le parc est ouvert au public uniquement pendant la journée. Le parc national de Guanacaste est ouvert de 8h00 à 16h30. Le prix d'entrée est d'environ 1 $ BZD (dollar bélizien) pour les citoyens et de 5 $ BZD pour les touristes. Il y a un centre éducatif, une boutique de cadeaux et plus de 3 km de sentiers entretenus. Les travailleurs du parc recommandent aux visiteurs de porter des chemises à manches longues, des chaussures et des pantalons solides pour éviter tout contact avec des plantes vénéneuses. Outre le célèbre arbre guanacaste, ce parc national abrite également d'autres espèces d'arbres telles que l'arbre à pluie, le mamey sapote, l'arbre à feu brésilien et l'acajou du Honduras, l'arbre national du Belize. La réputation du Belize pour une biodiversité étendue est également évidente dans le large éventail d'animaux du parc que les touristes peuvent observer. Ceux-ci incluent le cerf de Virginie, le jaguarundi, le kinkajou, le tatou à neuf bandes, parmi d'innombrables autres. Ce parc est également un favori pour l'observation des oiseaux. Il y a eu plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux différentes, dont la motmot de Lesson et la fourmilière à face noire. Parmi les autres oiseaux observés au parc Guanacaste, citons le pic brun fumé, le trogon à tête noire, l'amazone à tête rouge, la paruline magnolia, le martin-pêcheur à ceinture et l'attila à croupion brillant.
Parc_national_de_Guanacaste_(Costa_Rica)/Parc national de Guanacaste (Costa Rica) :
Parc national de Guanacaste, en espagnol Parque Nacional Guanacaste est un parc national situé dans la partie nord du Costa Rica. Il fait partie du site du patrimoine mondial Area de Conservación Guanacaste et s'étend des pentes des volcans Orosí et Cacao à l'ouest jusqu'à la route interaméricaine où il est adjacent au parc national de Santa Rosa. Il a été créé en 1989, en partie grâce à la campagne et à la collecte de fonds du Dr Daniel Janzen pour permettre un corridor entre les zones de forêt sèche et de forêt tropicale entre lesquelles de nombreuses espèces migrent de façon saisonnière. Le parc couvre une superficie d'environ 340 kilomètres carrés et comprend 140 espèces de mammifères, plus de 300 oiseaux, 100 amphibiens et reptiles et plus de 10 000 espèces d'insectes qui ont été identifiées. C'est cette haute densité de biodiversité qui a encouragé le gouvernement du Costa Rica à protéger cette zone. Le parc national de Guanacaste tisse le parc national voisin de Santa Rosa avec les forêts de haute altitude des deux volcans, Orosi et Cacao, et la forêt tropicale des Caraïbes dans le nord du pays. La rivière Tempisque traverse les basses terres du parc. Il y a des forêts sèches à basse altitude et des forêts nuageuses à haute altitude. Il y a plusieurs sentiers qui traversent le parc qui offrent de bonnes randonnées. Le sentier menant au volcan Orosi présente des pétroglyphes précolombiens près de la plaine d'El Pedregal. La ville la plus proche est La Cruz au nord-ouest, et le parc contient plusieurs installations, notamment le siège de la zone de conservation de Guanacaste, ainsi que des stations à Pitilla. dans le coin nord-est du parc, Cacao sur le versant sud-ouest du volcan éponyme, et Maritza qui est située à proximité des deux volcans.
Province de Guanacaste/Province de Guanacaste :
Guanacaste (prononciation espagnole : [ɡwanaˈkaste]) est une province du Costa Rica située dans la région nord-ouest du pays, le long de la côte de l'océan Pacifique. Il est bordé par le Nicaragua au nord, la province d'Alajuela à l'est et la province de Puntarenas au sud-est. C'est la plus peu peuplée de toutes les provinces du Costa Rica. La province couvre une superficie de 10 141 kilomètres carrés (3 915 milles carrés) et, en 2010, comptait 354 154 habitants, avec un revenu annuel de 2 millions de dollars. La capitale de Guanacaste est Libéria. D'autres villes importantes incluent Cañas et Nicoya.
Colibri de Guanacaste / Colibri de Guanacaste :
Le colibri guanacaste ou colibri d'Alfero ( Amazilia alfaroana ) est une espèce possible de colibri connue uniquement à partir d'un holotype collecté en 1895 sur le volcan Miravalles au Costa Rica . Il est généralement traité comme une sous-espèce du colibri à tête indigo ou un hybride entre deux espèces de colibri inconnues, mais l'analyse de l'holotype suggère qu'il s'agit de sa propre espèce. Il est peut-être éteint, mais la stabilité de la zone où le spécimen a été trouvé indique une éventuelle population non découverte encore existante. L'UICN le classe en danger critique d'extinction.
Guanacastepène A/Guanacastepène A :
Le guanacastepène A est un composé présentant une activité antibiotique. C'est un diterpène qui a été extrait avec de l'hexane d'un champignon du Costa Rica, CR115, trouvé sur les branches de l'arbre Daphnopsis americana et purifié par chromatographie.
Guanacev%C3%AD/Guanacevi :
Guanaceví est une ville située au nord-ouest de l'État mexicain de Durango. En 2015, la ville de Guanaceví comptait 2 908 habitants. Il sert de siège municipal à la municipalité de Guanaceví, qui, lors du recensement de 2015, comptait 9 851 habitants. Il est rempli de mines qui contiennent de nombreux minéraux tels que l'or, l'argent et le laiton. Il a de nombreuses traditions culinaires qui incluent sopes, enchiladas, chapaneco, tezhuino, queso, chiles rellenos, etc. L'histoire ancienne de cette ville peut être trouvée dans Perez de Ribas Paginas, livre 3.
Municipalité de Guanacev%C3%AD/Municipalité de Guanaceví :
Guanaceví est l'une des 39 municipalités de Durango, au nord-ouest du Mexique. Le siège municipal est à Guanaceví. La commune s'étend sur une superficie de 5246,9 km². En 2010, la municipalité comptait une population totale de 10 149 habitants, contre 10 224 en 2005. En 2010, la ville de Guanaceví comptait 2 908 habitants. Outre la ville de Guanaceví, la municipalité comptait 348 localités, dont aucune ne comptait plus de 1 000 habitants.
Guanaco/Guanaco :
Le guanaco (; Lama guanicoe) est un camélidé originaire d'Amérique du Sud, étroitement apparenté au lama. Les guanacos sont l'un des deux camélidés sauvages d'Amérique du Sud, l'autre étant la vigogne, qui vit à des altitudes plus élevées.
Guanaco (homonymie) / Guanaco (homonymie):
Guanaco est un animal semblable au lama. Guanaco peut également faire référence à : Un terme informel pour les résidents d'El Salvador Guanaco hip hop, un style de musique de la langue El Salvador Guanaca, également orthographié Guanaco Guañacos, un village et une municipalité de la province de Neuquén dans le sud-ouest de l'Argentine
Pic Guanaco / Pic Guanaco :
Guanaco Peak est une montagne de 2 127 mètres (6 978 pieds) située dans les North Cascades du sud-ouest de la Colombie-Britannique, au Canada. C'est le plus haut sommet de l'Anderson River Group, un sous-ensemble des North Cascades. Il est situé à 8 km (5 mi) au nord-ouest de Coquihalla Summit et à 1 km (1 mi) au nord-est de Vicuna Peak. Le ruissellement des précipitations du pic s'écoule vers l'ouest dans les eaux d'amont de la rivière East Anderson ou vers l'est dans les eaux d'amont de la rivière Coldwater. La montagne a été nommée d'après le guanaco, dans le cadre du thème des noms d'animaux pour plusieurs autres sommets voisins qui ont été soumis par Philip Kubik de la première ascension de 1974. Le nom de la montagne a été officiellement adopté le 5 février 1976 par la Commission de toponymie du Canada.
Guanadrel/Guanadrel :
Le guanadrel est un antihypertenseur. Il est utilisé sous la forme de son sulfate.
Guanagazapa/Guanagazapa :
Guanagazapa (prononciation espagnole : [ɡwanaɣaˈsapa]) est une municipalité du département d'Escuintla au Guatemala.
Guanahacabibes/Guanahacabibes :
Guanahacabibes est un mot d'origine Taíno, et peut faire référence à :
Péninsule de Guanahacabibes/Péninsule de Guanahacabibes :
La péninsule de Guanahacabibes est le point le plus à l'ouest de l'île de Cuba. Il est situé dans la province de Pinar del Río, dans la municipalité de Sandino et est peu peuplé. Les eaux entourant la péninsule sont d'importantes zones de pêche à la langouste et au vivaneau rouge. Il possède également la catégorie de réserve de biosphère, classée par l'UNESCO en 1987. Son extrémité ouest, le cap San Antonio (en espagnol : Cabo San Antonio), est le point le plus occidental de Cuba.
Guanahani/Guanahani :
Guanahaní est une île des Bahamas qui a été la première terre du Nouveau Monde aperçue et visitée par le premier voyage de Christophe Colomb, le 12 octobre 1492. C'est une île en forme de haricot que Christophe Colomb a changée de son nom natal Taíno en San Salvador. Guanahaní a traditionnellement été identifiée avec l'île Watlings, qui a été officiellement rebaptisée île de San Salvador en 1925, mais les chercheurs modernes sont divisés sur l'exactitude de cette identification et plusieurs candidats alternatifs dans et autour du sud des Bahamas ont également été proposés.
Guanahatabey/Guanahatabey :
Les Guanahatabey (également orthographiés Guanajatabey) étaient un peuple indigène de l'ouest de Cuba au moment du contact européen. Des études archéologiques et historiques suggèrent que les Guanahatabey étaient des chasseurs-cueilleurs archaïques avec une langue et une culture distinctes de celles de leurs voisins, les Taíno. Ils auraient pu être une relique d'une culture antérieure qui s'est largement répandue dans les Caraïbes avant l'ascension de l'agriculteur Taíno.
Langue guanahatabey/langue guanahatabey :
Guanahatabey (Guanajatabey) était la langue du peuple Guanahatabey, une société de chasseurs-cueilleurs qui vivait dans l'ouest de Cuba jusqu'au XVIe siècle. On en sait très peu, car les Guanahatabey sont morts au début de la période de colonisation espagnole avant que des informations substantielles à leur sujet ne soient enregistrées. Les preuves suggèrent qu'elle était distincte de la langue Taíno parlée dans le reste de l'île.
Guanaja/Guanaja :
Guanaja est l'une des îles de la baie du Honduras et se trouve dans les Caraïbes. Il se trouve à environ 70 kilomètres (43 mi) au large de la côte nord du Honduras et à 12 kilomètres (7,5 mi) de l'île de Roatan. L'une des cayes au large de Guanaja, également appelée Guanaja ou Bonacca ou Low Cay (ou simplement The Cay), se trouve près de l'île principale et contient la plupart des quelque 5 538 personnes qui vivent à Guanaja. La caye densément peuplée a été décrite comme la Venise du Honduras en raison des voies navigables qui la traversent. Les deux autres principales colonies de Guanaja sont Mangrove Bight et Savannah Bight. Les petites colonies comprennent Pelican Reef, East End et North East Bight. La principale source de revenus des insulaires est la pêche et la pêche à la crevette. Le tourisme se limite à une poignée de petites stations balnéaires qui s'adressent aux plongeurs, aux plongeurs en apnée et aux voyageurs d'aventure. Les eaux chaudes et claires de l'île abritent un vaste récif corallien qui fait partie de la barrière de corail mésoaméricaine et qui est juste derrière la grande barrière de corail au large des côtes australiennes. Actuellement, il y a toujours accès à l'eau douce sur Guanaja, et plusieurs chutes d'eau peuvent être vues. Depuis 2021, toute l'île et ses cayes ont été désignées site Ramsar protégé.
Aéroport de Guanaja/Aéroport de Guanaja :
L'aéroport de Guanaja (en espagnol : Aeropuerto de Guanaja) (code AITA : GJA code OACI : MHNJ) est un aéroport desservant Guanaja, une île du département des îles de la Baie au Honduras. Guanaja est l'une des îles de la baie (Islas de la Bahía) située dans les Caraïbes, à environ 70 km (38 milles marins; 43 milles) au large de la côte nord du Honduras et à 12 km (6,5 milles marins; 7,5 milles) de l'île de Roatan.
Guanajay/Guanajay :
Guanajay est une ville et une municipalité de la province d'Artemisa dans l'ouest de Cuba, située à environ 58 km (36 mi) au sud-ouest de La Havane. La ville se trouve parmi les collines. Guanajay est la ville jumelle d'Axtla De Terrazas
Guanajay Municipal_Museum/Musée municipal de Guanajay :
Le musée municipal de Guanajay est un musée situé dans la 61e rue de Guanajay, à Cuba. Il a été créé en tant que musée le 13 février 1981. Le musée abrite des collections sur l'histoire et l'armement.
Guanajibo/Guanajibo :
Guanajibo peut faire référence à :
Guanajibo, Cabo_Rojo,_Puerto_Rico/Guanajibo, Cabo Rojo, Porto Rico :
Guanajibo est un barrio de la municipalité de Cabo Rojo, à Porto Rico. Sa population en 2010 était de 4 905 habitants.
Guanajibo, Hormigueros,_Puerto_Rico/Guanajibo, Hormigueros, Porto Rico :
Guanajibo est un barrio de la municipalité de Hormigueros, à Porto Rico. Sa population en 2010 était de 5 959 habitants.
Guanajibo, Mayag%C3%BCez,_Puerto_Rico/Guanajibo, Mayagüez, Porto Rico :
Guanajibo est un barrio de la municipalité de Mayagüez, à Porto Rico. Sa population en 2010 était de 6 029 habitants.
Fleuve Guanajibo/fleuve Guanajibo :
La rivière Guanajibo (en espagnol : Río Guanajibo) est une rivière qui traverse Hormigueros, Cabo Rojo, Mayagüez, San Germán et Sabana Grande à Porto Rico.
Guanajuatillo/Guanajuatillo :
Guanajuatillo est un hameau de la juridiction politique de Huejúcar à Jalisco, au Mexique. La population actuelle est d'environ 35 personnes. L'altitude est d'environ 5800 pieds (1770 m). L'économie de la communauté est basée sur l'agriculture. Guanajuatillo est bordé à l'est par l'état de Zacatecas. Les villages voisins sont Las Huertas, El Fraile, Las Liebres, El Alamo et Tlalcosahua. La municipalité de Santa Maria de los Angeles, Jalisco est à 13 kilomètres au sud. Le centre politique régional de la zone nord de Jalisco, Colotlán, est à 20 kilomètres au sud.
Guanajuato/Guanajuato :
Guanajuato (prononciation espagnole : [gwanaˈxwato] (écouter)), officiellement l'État libre et souverain de Guanajuato (espagnol : Estado Libre y Soberano de Guanajuato), est l'un des 32 États qui composent les entités fédérales du Mexique. Elle est divisée en 46 municipalités et sa capitale est Guanajuato. Guanajuato se trouve au centre du Mexique. Il est bordé par les États de Jalisco à l'ouest, Zacatecas au nord-ouest, San Luis Potosí au nord, Querétaro à l'est et Michoacán au sud. Il couvre une superficie de 30 608 km2 (11 818 milles carrés). L'État abrite plusieurs villes d'importance historique, en particulier celles situées le long de la "Route du bicentenaire", qui retrace le parcours de l'armée insurrectionnelle de Miguel Hidalgo y Costilla au début de la guerre d'indépendance mexicaine. Cet itinéraire commence à Dolores Hidalgo et traverse le sanctuaire d'Atotonilco, San Miguel de Allende, Celaya et la capitale de Guanajuato. Parmi les autres villes importantes de l'État figurent León, la plus grande ville de l'État, Salamanque et Irapuato. La première ville établie par les Espagnols à Guanajuato est Acámbaro tandis que la première à être nommée ville est Salvatierra. Guanajuato se situe entre le nord aride du pays et le sud plus luxuriant, et fait géographiquement partie de la ceinture volcanique transmexicaine, le plateau mexicain. Il a d'abord été colonisé par les Espagnols dans les années 1520 en raison des gisements de minéraux trouvés autour de la ville de Guanajuato, mais des zones telles que la région de Bajío sont également devenues importantes pour l'agriculture et l'élevage. L'exploitation minière et l'agriculture étaient les piliers de l'économie de l'État, mais ont depuis été éclipsées par le secteur secondaire. Guanajuato a particulièrement connu une croissance dans l'industrie automobile. Le nom Guanajuato vient de Purépecha kuanhasï juáta (ou dans l'orthographe plus ancienne "quanax huato"), qui signifie "colline de la grenouille".
Guanajuato, Mexique/Guanajuato, Mexique :
Guanajuato, Mexique, peut faire référence à : L'État de Guanajuato, l'une des 32 entités fédérales qui composent les États-Unis mexicains Guanajuato, Guanajuato, capitale de cet État
Guanajuato (homonymie)/Guanajuato (homonymie) :
Guanajuato est un État mexicain. Guanajuato peut également faire référence à Guanajuato, Guanajuato, la capitale de l'État homonyme Guanajuato River, une rivière du centre du Mexique Universidad de Guanajuato (en anglais, l'Université de Guanajuato), une université basée dans l'État mexicain de Guanajuato ARM Guanajuato, un Navire de patrouille océanique de classe Durango dans la marine mexicaine Tortue de boue Guanajuato ( Kinosternon integrum ), une espèce de tortue de boue de la famille des Kinosternidae
Ville de Guanajuato/Ville de Guanajuato :
Guanajuato (prononciation espagnole : [gwanaˈxwato]) est une ville et le siège municipal de la municipalité de Guanajuato dans le centre du Mexique et la capitale de l'État du même nom. Il fait partie de la macrorégion du Bajío. C'est dans une vallée étroite, ce qui rend ses rues étroites et sinueuses. La plupart sont des ruelles que les voitures ne peuvent pas traverser, et certaines sont de longs escaliers à flanc de montagne. De nombreuses artères de la ville sont partiellement ou entièrement souterraines. Le centre historique compte de nombreuses petites places et manoirs, églises et constructions civiles de l'époque coloniale construits en grès rose ou vert. Le centre historique de la ville et les mines adjacentes ont été proclamés site du patrimoine mondial par l'UNESCO en 1988. La croissance de Guanajuato résulte de l'abondance de minéraux disponibles dans les montagnes qui l'entourent. Les mines étaient si riches que la ville était l'une des plus influentes de la période coloniale. L'une des mines, La Valenciana, représentait les deux tiers de la production mondiale d'argent au plus fort de sa production. La ville abrite le musée de la momie, qui contient des corps naturellement momifiés qui ont été retrouvés dans le cimetière municipal entre le milieu du XIXe et le XXe siècle. Il abrite également le Festival Internacional Cervantino, qui invite des artistes et des interprètes du monde entier ainsi que du Mexique. Guanajuato a été le site de la première bataille de la guerre d'indépendance mexicaine entre les guerriers insurgés mexicains nouvellement assimilés et les troupes royalistes à l'Alhóndiga de Granaditas.
Port intérieur de Guanajuato/Port intérieur de Guanajuato :
Le port intérieur de Guanajuato ou port intérieur GTO est une installation portuaire sèche située au centre du Mexique à Guanajuato, au Mexique. Les Guanajuato sont principalement des parcs industriels. Santa Fe I et II ont été conçus et construits en partenariat avec un promoteur industriel mexicain. Il offre des terrains pour les opérations de fabrication et de logistique. Au cours des derniers mois, plusieurs entreprises étrangères et nationales ont décidé de s'implanter dans le parc industriel de Santa Fe. Ces sociétés comprennent Hino Motors (une société Toyota), Guala Dispensing, Mailhot, Samot, Teco Westinghouse, Softer, Hiroshima Aluminium, Volkswagen, Pirelli et les principaux fabricants de chaussures mexicains ; Flexi et Emyco. Il y a une nouvelle extension, le parc industriel Santa Fe II au port intérieur GTO. Une installation photovoltaïque fournira de l'énergie renouvelable aux installations industrielles du complexe et de la région. À côté de l'installation douanière se trouve un parc industriel désigné par l'Agence fédérale des douanes comme un Zone de libre-échange (FTZ). Mis en place pour exploiter davantage les travailleurs de la région et contourner les taxes et les protections des employés du Mexique et des États-Unis. Le FTZ de GTO Inland Port est un nouveau programme fédéral sous douane conçu pour les entreprises de fabrication et de logistique qui utilisent des matières premières et des composants étrangers dans leur processus de fabrication et expédient leurs produits finaux hors du Mexique. Un parc à conteneurs ferroviaires offre désormais des services intermodaux pour le transport ferroviaire. L'installation est exploitée par la plus grande compagnie ferroviaire du Mexique, Ferromex.
Ouvert de Guanajuato / Ouvert de Guanajuato :
L'Open de Guanajuato est un tournoi pour les joueuses de tennis professionnelles qui se joue sur des terrains durs extérieurs. L'événement est classé comme un tournoi du circuit mondial de tennis féminin de l'ITF à 60 000 $ + H et se déroule à Irapuato, au Mexique, depuis 2007.
Rivière Guanajuato / Rivière Guanajuato :
La rivière Guanajuato (en espagnol : Rio Guanajuato) est un affluent de la rivière Lerma dans la région centrale proche du Mexique appelée Bajio (Lowlands). La rivière commence dans les montagnes riches en argent de Guanajuato, près de la capitale de l'État, Guanajuato City. La rivière est alimentée par le bassin de la rivière Guanajuato (en espagnol : cuenca) (un sous-bassin du bassin Lerma-Chapala beaucoup plus grand) et a une superficie de 3 320 km², ce qui représente environ 10,32 % de la superficie totale de l'État. . Environ 900 000 personnes vivent dans la région du bassin du fleuve Guanajuato, dans les municipalités de Guanajuato, Irapuato, Romita, San Francisco del Rincon, Manuel Doblado et Pueblo Nuevo.
Guanambi/Guanambi :
Guanambi est une municipalité de Bahia, au Brésil, d'une superficie de 1 272,367 km², et de 84 928 habitants en 2020, selon les estimations de l'IBGE, ce qui en fait la 20e municipalité la plus peuplée de Bahia. Elle a été fondée en 1919 et Nilo Coelho en est le maire actuel. Elle se trouve à 796 km (environ 498 milles) au sud-ouest de Salvador, la capitale étant reliée par les routes BR-030, BR-262 et BR-324, représentant une forte influence commerciale. La ville est desservie par l'aéroport de Guanambi et abrite le plus grand complexe éolien d'Amérique latine.
Aéroport de Guanambi/Aéroport de Guanambi :
L'aéroport Isaac Moura Rocha (code AITA : GNM code OACI : SNGI) est l'aéroport desservant Guanambi, au Brésil. Il est exploité par Infracea.
Guanambi Atl%C3%A9tico_Clube/Guanambi Atlético Clube :
Guanambi Atlético Clube, communément appelé Guanambi, est un club de football brésilien basé à Guanambi, dans l'État de Bahia.
Guanamine/Guanamine :
En chimie organique, une guanamine est un composé organique de formule (H2NC)2N3CR. Ce sont des hétérocycles de la classe des triazines. Les guanamines sont étroitement liées à la mélamine ((H2NC)3N3), sauf qu'un substituant amino est remplacé par un groupe organique. Avec deux amines, les guanamines sont bifonctionnelles, alors que la mélamine est trifonctionnelle. Cette différence est exploitée dans l'utilisation de guanamines pour modifier la densité de réticulation dans les résines de mélamine. Ce sont des solides blancs ou incolores de faible toxicité. Certaines guanamines populaires sont les dérivés phényle, méthyle et nonyle, appelés benzoguanamine, acétoguanamine et capriguanamine. Ils sont tous préparés par condensation de la cyanoguanidine avec le nitrile correspondant : (H2N)2C=NCN + RCN → (CNH2)2(CR)N3
Guananico/Guananico :
Guananico est une ville de la République dominicaine, située dans la province de Puerto Plata. Il a une superficie de 58,02 kilomètres carrés (22,40 milles carrés) et une population de 8 954 dont 3 025 vivent dans la partie urbaine et 5 929 dans la partie rurale. C'est la plus jeune, la plus petite et la plus peuplée des huit villes de la province de Puerto Plata.
Guanaqueros/Guanaqueros :
Guanaqueros est une ville chilienne de la commune de Coquimbo, province d'Elqui, région de Coquimbo. Il est situé dans la baie de Guanaqueros, à 12 kilomètres au nord-est de Tongoy. C'est une crique de pêcheurs, qui s'étend le long du bord oriental du Cerro Guanaqueros ("collines de Guanaqueros"), et avec ses maisons construites face au nord en direction de l'océan Pacifique. Guanaqueros est situé à côté d'un vaste port océanique du même nom, où se trouvent des dizaines de centres de loisirs, ainsi que des auberges, des auberges et d'autres hébergements pour l'industrie touristique. La ville se trouve à côté de la Carretera Panamericana («autoroute panaméricaine») et, selon le recensement de 2002, elle a une population de 1 395 habitants. Les premiers habitants de la ville étaient les Diaguitas, qui vivaient de l'océan et qui extrayaient et fabriquaient des outils à partir des gisements de cuivre de la région.
Baie de Guanaqueros/Baie de Guanaqueros :
La baie de Guanaqueros (espagnol : Bahía de Guanaqueros) est une baie de la région chilienne de Coquimbo. La baie est en forme de U, ouverte au nord-ouest. Sa limite ouest est constituée par Punta Guanaquero, un éperon du Cerro Guanaqueros. La plage de la baie de Guanaros se trouve à environ 34 km au sud de la ville portuaire de Coquimbo. La zone autour de la baie a un climat désertique froid.
Guanaré/Guanaré :
Guanare (prononciation espagnole : [ɡwaˈnaɾe]) est la capitale et la ville la plus peuplée de l'État de Portuguesa, au Venezuela. C'est là que la Virgen de Coromoto serait apparue à un Indien Coromoto. Guanare a été fondée le 3 novembre 1591 par João Fernandes de Leão Pacheco (1543-1593), un capitaine portugais de Portimão. Situé au bord des plaines inondables du sud-ouest, près des contreforts des Andes, Guanare se trouve dans une région connue pour l'élevage et la production agricole. Guanare est également l'emplacement de l'un des campus d'UNELLEZ
Aéroport de Guanaré/Aéroport de Guanaré :
L'aéroport de Guanare (code AITA : GUQ code OACI : SVGU) est un aéroport desservant Guanare, la capitale de l'État de Portuguesa au Venezuela. La longueur de la piste comprend un seuil décalé de 350 mètres (1 150 pieds) sur la piste 23. La balise non directionnelle de Guanare (Ident: GRE) est située sur le terrain.
Fleuve Guanare / Fleuve Guanare :
La rivière Guanare est une rivière du Venezuela. Il fait partie du bassin de l'Orénoque.
Émeute de la prison de Guanare/émeute de la prison de Guanare :
L'émeute de la prison de Guanare, également connue sous le nom de massacre de Guanare, s'est produite dans la prison de Los Llanos (connue sous le nom de Cepella) à Guanare, dans l'État de Portuguesa, au Venezuela, le 1er mai 2020. Les événements ont fait environ 47 morts et 75 personnes ont été blessées.
Guanay/Guanay :
Guanay est une petite ville sur la rivière Tipuani dans la région des Yungas en Bolivie. C'est le siège de la municipalité de Guanay, la deuxième municipalité de la province de Larecaja. Guanay et la ville voisine de Tipuani se trouvent au bout d'El Camino del Oro (le sentier du chercheur d'or) depuis Sorata. Il y a encore une activité d'extraction d'or dans la région de Guanay-Tipuani. La rivière Tipuani est un affluent de la rivière Beni. Il est possible de voyager en bateau de Guanay à Rurrenabaque.
Municipalité de Guanay/Municipalité de Guanay :
La municipalité de Guanay ( Aymara : Wanay ) est la deuxième section municipale de la province de Larecaja dans le département de La Paz , en Bolivie . Son siège est Guanay.
Cormoran Guanay / Cormoran Guanay :
Le cormoran Guanay ou Shag Guanay (Leucocarbo bougainvilliorum) est un membre de la famille des cormorans que l'on trouve sur la côte pacifique du Pérou et du nord du Chili. (La population argentine sur la côte atlantique patagonienne semble avoir disparu.) Après la reproduction, elle s'étend au sud du Chili et au nord de l'Équateur, et a également été enregistrée aussi loin au nord que le Panama et la Colombie - probablement en raison de la dispersion massive due à la pénurie alimentaire des années El Niño. Ses principaux habitats comprennent l'eau de mer peu profonde et les côtes rocheuses. Le cormoran de Guanay a une coloration similaire au cormoran des rochers, Leucocarbo magellanicus, mais plus grand, mesurant 78 cm de l'extrémité du bec à l'extrémité de la queue. Son bec est grisâtre avec un peu de rouge à la base. Le visage est rouge avec un cercle oculaire vert. Il a les pieds rosés. La tête, le cou et le dos sont noirs ainsi que les parties externes des cuisses. La tache sur la gorge, la poitrine et le ventre sont blancs. En plumage nuptial, il a quelques plumes blanches sur les côtés de la tête et du cou. La reproduction a lieu toute l'année avec un pic en novembre et décembre. Le nid est construit de guano sur des surfaces planes sur des îles au large ou des promontoires éloignés. Il y a jusqu'à trois nids par mètre carré dans les colonies à haute densité. Le cormoran de Guanay pond deux ou trois œufs d'environ 63 x 40 mm. Il se nourrit principalement d'anchois du Pérou, Engraulis ringens, et de la capucette du Pérou, Odontesthes regia, qui prospèrent dans le courant froid de Humboldt. Le cormoran Guanay est le principal producteur de guano.La perte et la dégradation de l'habitat et la surpêche ont entraîné un déclin constant de la population d'environ 30 % par rapport à un chiffre estimé à 3 millions d'oiseaux en 1984. Cette espèce est classée comme quasi menacée par UICN. Certaines autorités taxonomiques, dont l'Union internationale des ornithologues, placent cette espèce dans le genre Leucocarbo. D'autres le placent dans le genre Phalacrocorax. Le nom scientifique commémore l'explorateur français Louis Antoine de Bougainville. Les excréments de l'oiseau étaient une source d'engrais si importante pour les peuples des Andes qu'il était protégé par les dirigeants incas, qui auraient rendu le dérangement des cormorans passible de la peine de mort.
Guanazodine/Guanazodine :
La guanazodine est un sympatholytique hypotenseur.
Guanazomus/Guanazomus :
Guanazomus est un genre monotypique de whipscorpions hubbardiidés à queue courte, décrit pour la première fois par Teruel et Armas en 2002. C'est une seule espèce, Guanazomus armatus est distribué à Cuba.
Guanbei/Guanbei :
Guanbei ( chinois :官陂; pinyin : Guānbēi ) est une ville du comté de Zhao'an dans la province la plus méridionale du Fujian , en Chine , près de la frontière avec le Guangdong et à 35 kilomètres (22 mi) au nord-nord-ouest du siège du comté. En 2011, il compte 17 villages sous son administration.
Politique Guanbi/Politique Guanbi :
La politique de guanbi ( chinois :關閉政策; lit. 'politique de fermeture') ou politique de port fermé ( chinois :閉港政策) était une politique de blocus militaire du gouvernement de la République de Chine (ROC) contre le Parti communiste chinois (PCC ) dans la zone contrôlée par les communistes et plus tard, la République populaire de Chine (RPC) nouvellement établie. Le 18 juin 1949, le gouvernement de la République de Chine a annoncé la politique de blocus aérien et naval le long de la côte chinoise de la rivière Liao à la région de la rivière Min à partir du 26 juin. La zone d'application a été étendue plus au sud-ouest pour inclure la province du Guangdong en février 1950. Le Yuan exécutif a approuvé une autre mesure d'urgence visant à interdire les activités des navires nationaux, de l'équipage et des sociétés propriétaires en République populaire de Chine (RPC) le 16 août 1950. , et la mesure complète de blocus du trafic naval le 12 juillet 1962. De plus, le gouvernement du Kuomintang a prolongé la course sur les navires étrangers, même dans les eaux internationales. Le New York Times a rapporté que 67 navires étrangers avaient été interceptés par les forces armées de la ROC à partir de septembre 1949. à octobre 1954, dont la moitié étaient des navires britanniques - 141 incidents d'ingérence selon les statistiques officielles britanniques. La Western Enterprise Incorporated (WEI) soutenue par la Central Intelligence Agency a joué un rôle stratégique dans les opérations. Divers incidents se sont produits avec la fin tragique de vies humaines et de biens perdus au cours des années suivantes. Ce n'est que le 12 septembre 1979 que le statut de blocus du trafic naval a pris fin; et le règlement sur les navires, les équipages et les sociétés propriétaires a été aboli le 15 janvier 1992.
Guancha/Guancha :
Guancha.cn ( chinois :观察者网; allumé 'Observer Net') est un site d'information nationaliste basé en Chine. Il a été fondé par Eric X. Li, un commentateur nationaliste, en 2012. Jin Zhongwei est l'éditeur du site. Il a également été qualifié d'ultranationaliste.
Guancha (homonymie)/Guancha (homonymie) :
Guancha est un site d'information chinois fondé par Eric X. Li. Guancha peut également faire référence à : Clathrina, un genre d'éponges également connu sous le nom de Guancha
Guancha apicalis/Guancha apicalis :
On pensait que Guancha apicalis était une espèce d'éponge calcaire du genre Guancha de l'Antarctique. Il n'a en fait jamais existé.
Guanche/Guanche :
Guanche peut faire référence à : Guanches, le peuple indigène des îles Canaries Langue guanche, une langue berbère éteinte, parlée par les Guanches jusqu'au 16e ou 17e siècle Conus guanche, un escargot de mer de la famille des conidés
Langue Guanche/Langue Guanche :
Le guanche est une langue éteinte qui était parlée par les Guanches des îles Canaries jusqu'au XVIe ou XVIIe siècle. Il s'est éteint après la conquête des îles Canaries lorsque l'ethnie Guanche a été assimilée à la culture espagnole dominante. La langue guanche est connue aujourd'hui par des phrases et des mots individuels qui ont été enregistrés par les premiers géographes, ainsi que par plusieurs noms de lieux et certains mots guanche qui ont été conservés dans l'espagnol des Canaries.
Momies guanches / Momies guanches :
Les momies guanches ( espagnol canarien : xaxos , anciennement ['ʃaʃos] ; mirlados , "embaumés"; enzurronados , "sacs en cuir") sont les restes intentionnellement desséchés de membres du peuple indigène berbère guanche de Tenerife . Les momies Guanche ont été fabriquées à l'époque précédant la colonisation espagnole de la région au XVe siècle. Les méthodes d'embaumement sont similaires à celles utilisées par les anciens Égyptiens, bien qu'il reste moins de momies des Guanches en raison du pillage et de la profanation.
Momies Guanches_de_Necochea/Momies Guanches de Necochea :
Les momies guanches de Necochea sont deux momies d'individus guanches, qui étaient les anciens autochtones berbères des îles Canaries. Les spécimens sont actuellement exposés au Museo de la Naturaleza y el Hombre à Santa Cruz de Tenerife. Les momies Necochea sont ainsi appelées parce qu'elles ont été exposées pour la première fois en 2003 au Museo Civil de Ciencias Naturales à Necochea, Province de Buenos Aires, Argentine.Ces deux individus, homme et femme respectivement, la femme aurait entre 20 et 24 ans et est enveloppé dans un paquet de peau de porc. L'autre momie est un homme entre 25 et 29 ans et a une particularité, sa position avec les jambes fléchies avec ses talons contre ses fesses. Selon les experts, les momies remontent au IXe siècle. L'endroit exact sur l'île d'où viennent les momies n'est pas connu. On pense que l'une des momies pourrait même provenir d'une grotte funéraire du Barranco de Guayonje à Tacoronte et l'autre momie de La Orotava, mais selon d'autres, elle pourrait provenir du Barranco de Herques à Güímar. Ils faisaient partie de la collection d'un musée privé à Tacoronte. Au XIXe siècle, il a été vendu au musée de La Plata en Argentine, atteignant les mains d'un collectionneur non identifié. Ils ont ensuite été transférés dans la ville de Necochea, jusqu'à ce qu'en 2003, ils soient renvoyés à Tenerife. Ce fut le premier retour de restes humains momifiés des Amériques vers l'Europe dans l'histoire de l'archéologie.
Momie Guanche_de_Madrid/ Momie Guanche de Madrid :
La momie Guanche de Madrid ou la momie Guanche de Barranco de Herques, est une momie d'un ancien individu Guanche, qui est maintenant exposée au Musée Archéologique National d'Espagne à Madrid, en Espagne. La momie est un Guanche mâle en excellent état de conservation. On pense qu'elle date des XIIe et XIIIe siècles après JC, et appartient à un homme entre 30 et 34 ans et, selon les experts, serait la momie Guanche la mieux conservée au monde. L'individu en question, a toutes ses dents très bien conservées, sans aucune usure, a des « traits caucusiens » (dont des cheveux bruns roux) et ses mains qui ne révèlent pas qu'il avait fait un travail physique pénible. De la part de la tomographie axiale informatisée (CT) qui a été faite à cette momie a révélé que les viscères n'ont pas été retirés pour la momifier et qu'en fait, elle conserve le cerveau, ce qui contredit certaines chroniques castillanes historiques qui racontent comment s'est déroulé le processus de momification entre les Guanches.La momie a été trouvée à Barranco de Herques, au sud de Tenerife, entre les villes de Fasnia et Güímar. Il est arrivé à Madrid au XVIIIe siècle en cadeau au roi Charles III d'Espagne. Il a d'abord été placé à la Bibliothèque royale, puis au Musée national d'anthropologie. La momie a participé à l'Exposition Universelle de Paris de 1878.Depuis décembre 2015, la momie a été déplacée définitivement au Musée Archéologique National d'Espagne. La momie, est la pièce maîtresse de l'espace dédié à la préhistoire canarienne du musée. Depuis 1976, le gouvernement des îles Canaries et le Cabildo de Tenerife ont demandé à plusieurs reprises, sans succès, le retour de la momie à Tenerife.
Guancheng/Guancheng :
Guancheng peut désigner : Guancheng Hui District (管城回族区), Zhengzhou Guancheng District, Dongguan (莞城区), Guangdong Guancheng, Pingnan County, Guangxi (官成镇), town Guancheng, Guan County (冠城镇), town in Shandong Guancheng , comté de Shen (观 城 镇), ville du Shandong Sichuan Guancheng , Association chinoise de football Jia A League et Chinese Super League Club Fang Guancheng , un noble chinois et haut fonctionnaire du gouvernement de la dynastie Qing
Guancheng, Shandong/Guancheng, Shandong :
Guancheng ( chinois :观城镇) est une ville du comté de Shen, Liaocheng, dans l'ouest de la province du Shandong, en Chine.
Guancheng Hui_District/District de Guancheng Hui :
Le district de Guancheng Hui ( chinois simplifié :管城回族区 ; chinois traditionnel :管城回族區 ; pinyin : Guǎnchéng Huízú Qū ; Xiao'erjing : قُوًاچْع خُوِذُو ٿُو ) est l'un des 6 districts urbains de la ville préfectorale de Zhengzhou , la capitale de la province du Henan, en Chine. Le gouvernement du district est situé dans ce district. Les ruines d'une ville de la dynastie Shang, Ao ( chinois :隞; pinyin : Áo ) se trouvent ici dans le parc de la ville de Shang.
Sous-district de Guancheng/Sous-district de Guancheng :
Le sous-district de Guancheng ( chinois :莞城街道; pinyin : Guǎnchéng Jiēdào ; lit. 'Ville de Scirpus', un genre de carex ") est un sous-district de la province du Guangdong , en Chine, sous l'administration de la ville de Dongguan . Il a une superficie de 11,16 carrés kilomètres (4,31 milles carrés) et une population résidentielle de 230 000, dont 152 000 sont de nouveaux résidents.Guancheng était l'ancien centre politique et culturel de Dongguan, avant que le gouvernement ne déménage dans le nouveau centre du sous-district de Nancheng.
Guanches/Guanches :
Les Guanches étaient les habitants indigènes des îles Canaries dans l'océan Atlantique à environ 100 kilomètres (60 mi) à l'ouest de l'Afrique. On pense qu'ils sont peut-être arrivés sur l'archipel au cours du premier millénaire avant notre ère. Les Guanches étaient le seul peuple autochtone connu pour avoir vécu dans la région de l'archipel macaronésien avant l'arrivée des Européens, car il n'y a aucune preuve acceptée que les autres archipels macaronésiens (les îles du Cap-Vert, Madère et les Açores) étaient habités. Après la conquête espagnole des Canaries à partir du début du XVe siècle, de nombreux indigènes ont été anéantis par les colons espagnols tandis que d'autres se sont croisés avec la population des colons, bien que des éléments de leur culture survivent dans les coutumes et traditions canariennes, comme le silbo (la langue sifflée de l'île de La Gomera). En 2017, les premières données à l'échelle du génome des Guanches ont confirmé une origine nord-africaine et qu'ils étaient génétiquement les plus similaires aux anciens peuples berbères nord-africains du continent africain voisin.
Guanchezia/Guanchezia :
Guanchezia est un genre d'orchidées terrestres. Il n'existe qu'une seule espèce connue, Guanchezia maguirei, endémique du Venezuela.
Guanchia/Guanchia :
Guanchia est un genre de perce-oreilles de la famille des Forficulidae. Il existe plus de 30 espèces décrites à Guanchia.
Guanchulo/Guanchulo :
Guanchulo est un lutteur professionnel chilien, qui travaille actuellement en tant que pigiste et est surtout connu pour son temps avec DDT Pro-Wrestling (DDT). Il est également entraîneur à plein temps sur la scène chilienne de la lutte indépendante.
Guanch%C3%ADn/Guanchin :
Guanchín est une municipalité et un village de la province de La Rioja, dans le nord-ouest de l'Argentine.
Guanciale/Guanciale :
Guanciale ( prononciation italienne: [ɡwanˈtʃaːle] ) est un produit de charcuterie italien préparé à partir de bajoues ou de joues de porc. Son nom est dérivé de guancia, le mot italien pour «joue».
Guandacol/Guandacol :
Guandacol est une municipalité et un village de la province de La Rioja, dans le nord-ouest de l'Argentine.
Guandan/Guandan :
Guandan est un jeu de poker originaire de la province du Jiangsu, en Chine. Le jeu utilise deux jeux de cartes (dont les Jokers) et se joue à quatre joueurs. Les joueurs assis l'un en face de l'autre forment une équipe de deux. La règle de base du jeu est de poser des cartes plus grosses pour battre l'équipe adverse jusqu'à ce que toutes les cartes soient jetées. Le premier à mettre toutes ses cartes gagnera la partie. À Guandan, le score d'une équipe est exprimé en Niveau. il y a 13 niveaux au total, correspondant aux rangs des cartes de 2 à A (2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, J, Q, K, A). Dans un tournoi basé sur le jeu, une équipe ne gagne la partie que si elle gagne au niveau A.
Guandao/Guandao :
Un guandao est un type d'arme chinoise utilisée dans certaines formes d'arts martiaux chinois. En chinois, on l'appelle proprement un yanyuedao (偃月刀; allumé "lame de lune couchée"), le nom sous lequel il apparaît toujours dans les textes des dynasties Song à Qing tels que les Wujing Zongyao et Huangchao Liqi Tushi. Il est comparable au naginata japonais et au fauchard ou glaive européen et se compose d'une lame lourde avec une pointe à l'arrière et parfois aussi une encoche à la base supérieure de la pointe qui peut attraper l'arme d'un adversaire. De plus, il y a souvent des dentelures irrégulières qui mènent le bord arrière de la lame à la pointe. La lame est montée au sommet d'un poteau en bois ou en métal de 1,5 m à 1,8 m (5 à 6 pieds) de long avec un contrepoids métallique pointu utilisé pour équilibrer la lame lourde et pour frapper à l'extrémité opposée. Sur les versions modernes, une ceinture ou un pompon rouge est attaché à l'articulation du mât et de la lame. Les variantes incluent des anneaux sur la longueur du bord arrière droit comme on le trouve dans le guandao à neuf anneaux, la pointe s'enroule en une spirale arrondie comme dans le guandao d'éléphant, ou un design plus orné comme illustré par le guandao à tête de dragon. Cependant, à part le "guandao de l'éléphant", aucune de ces variations ne semble avoir de fondement historique.
Guandera Biological_Station/Guandera Biological Station :
La Station biologique de Guandera est une station biologique établie en 1994 et située dans la vallée inter-andine du nord de l'Équateur. La station est gérée par la Fondation Jatun Sacha et est située dans la province équatorienne de Carchi. Andes tropicales de la Colombie au Pérou. Avec des formes végétales inhabituelles et souvent uniques, l'apparence de Guandera ressemble à celle d'une forêt tropicale de plaine. Cependant, cette forêt est à près de 2 ½ miles au-dessus du niveau de la mer et les températures nocturnes oscillent autour du point de congélation. S'étendant également au-dessus de la limite des arbres, la zone protégée de Guandera comprend un vaste et unique páramo - un type de prairie alpine humide dont les formes végétales bizarres créent un paysage presque surnaturel. Un dernier refuge pour l'ours à lunettes des Andes, le renard des Andes, le lion des montagnes et le toucan des montagnes à poitrine grise, ainsi que des espèces que l'on ne trouve qu'ici - comme un cotinga endémique, c'est le dernier endroit de son espèce. En Équateur, les Andes sont divisées en deux cordillères parallèles - des chaînes de hautes montagnes séparées uniquement par des cols occasionnels et des strato-volcans massifs recouverts de dômes glaciaires. Entre ces deux grandes chaînes se trouve la vallée centrale, dont les sols riches et les climats tempérés soutiennent une grande partie de la population moderne du pays. En fait, c'est le cas depuis des millénaires. Les civilisations précolombiennes ont longtemps travaillé les riches sols volcaniques trouvés ici pour des cultures telles que le maïs, les légumineuses, les pommes de terre et autres tubercules indigènes ainsi que pour produire des textiles dérivés de la laine des alpagas et des lamas, des camélidés indigènes domestiqués par ces peuples. Juste avant le contact européen, Guandera se trouvait dans la partie la plus septentrionale de l'empire inca et est à ce jour perchée au-dessus de l'une des zones agricoles les plus riches de l'Équateur. La vallée en contrebas est intensément cultivée par des agriculteurs métis – descendants des Incas dont le sang est mêlé à celui de leurs conquérants européens. Alors que les populations et la demande de cultures industrialisées continuent d'augmenter, la zone cultivée de la vallée continue d'empiéter sur la forêt restante entourant la station biologique protégée de Guandera. En raison de sa haute altitude et de son éloignement relatif des anciens sièges du pouvoir de l'Empire inca ainsi que des centres de population équatoriens et colombiens modernes, une petite bande de forêt indigène dans la vallée inter-andine de l'Équateur a pu persister à travers les temps modernes. Cette forêt résiduelle est située sur les flancs de la vallée de la Cordillère andine orientale dans la province de Carchi, au nord de l'Équateur. L'intégralité de la forêt restante, en grande partie encore non protégée et dans un état constant de conversion en terres agricoles, s'étend du sud de la frontière avec la Colombie vers le sud jusqu'à la ville de Bolivar, où la vallée centrale plonge à des altitudes considérablement basses, ce qui entraîne un environnement naturel. transition de la forme de forêt humide de montagne de Guandera à une végétation de broussailles arides, maintenant fortement dégradée après des centaines d'années d'habitation afro-équatorienne. La station biologique de Guandera, d'une superficie de 10 km2, protège le cœur de cette forêt résiduelle et étend cette protection au-delà de la réserve privée grâce à des efforts actifs d'extension communautaire et à l'engagement régulier du ministère équatorien de l'environnement, qui gère le parc national d'El Angel, protégeant une vaste prairie páramo sur la Cordillère Occidentale, face à la Station Biologique de Guandera. Guandera a été fondée en 1994, après que le Dr Michael McColm, directeur exécutif de la Fondation Jatun Sacha de l'Équateur, ait été informé de la présence de cette forêt par des botanistes de terrain nationaux. Peu de temps après sa visite initiale, le Dr McColm a pris la décision de protéger la partie de la forêt qui se trouve actuellement dans la station biologique et, avec des achats ultérieurs de terres privées, l'ensemble de la zone protégée occupe maintenant 10 km2 de forêt primaire inter-andine humide et montagnarde. paramo.
Guandi (homonymie)/Guandi (homonymie) :
Guandi peut faire référence à : Guan Yu (mort en 220), général sous Liu Bei à la fin de la dynastie Han, déifié plus tard comme un dieu connu sous le nom de Guandi Guandi, Mongolie intérieure (官地), une ville du comté de Linxi, Mongolie intérieure, Chine Guandi , Jilin (官地), une ville de Dunhua, Jilin, Chine Canton de Guandi (关堤乡), un canton de Xinxiang, Henan, Chine Barrage de Guandi, un barrage-poids sur la rivière Yalong dans le Sichuan, Chine
Barrage de Guandi/Barrage de Guandi :
Le barrage de Guandi ( chinois simplifié :官地大坝 ; chinois traditionnel :官地大壩 ; pinyin : Guāndì Dàbà ) est un barrage-poids sur la rivière Yalong , un affluent du fleuve Yangtze dans la province du Sichuan au sud-ouest de la Chine . Il alimente en eau quatre générateurs hydroélectriques, chacun d'une capacité de production de 600 MW. La capacité de production totale du projet est de 2 400 MW. La construction a commencé le 20 octobre 2010, avec une cérémonie d'inauguration des travaux. Le 9 février 2012, le barrage a commencé à mettre en eau le réservoir et le dernier des quatre générateurs a été mis en service le 28 mars 2013.
Temple Guandi/Temple Guandi :
Le temple Guandi sur la rue de la Ligue de la jeunesse communiste ( chinois :共青团路关帝庙; pinyin : Gòngqīngtuán Lù Guāndì Miào ) est un temple historique dédié à Guan Yu dans le district de Tianqiao à Jinan , province du Shandong , Chine . C'est l'un des trois temples Guanyu les mieux conservés de la région de Jinan, les deux autres sont le temple Guandi dans la rue Water Lily et dans l'allée Xianxi (县西巷).
Guandiping, Sangzhi/Guandiping, Sangzhi :
La ville de Guandiping ( chinois simplifié :官地坪镇 ; chinois traditionnel :官地坪鎮 ; pinyin : Guandiping Zhen ) est une ville urbaine du comté de Sangzhi , Zhangjiajie , province du Hunan , en Chine .
Guandong/Guandong :
Guandong peut faire référence à : Guandong ou Kwantung (關東), un nom historique pour la Mandchourie, c'est-à-dire "à l'est du col de Shanhai" Kwantung Leased Territory, une petite partie de la région ci-dessus contrôlée par la Russie puis le Japon de 1898 à 1945 Guandong (關東), un nom historique pour la plaine de Chine du Nord, c'est-à-dire "à l'est du col de Tong"
Guandong, Guangxi/Guandong, Guangxi :
Guandong (chinois : 官垌) est une ville chinoise située au nord-est de Pubei, Qinzhou, Guangxi, célèbre pour le poisson Guandong.
Guandong, Guizhou/Guandong, Guizhou :
Guandong (chinois : 贯洞镇) est une ville du comté de Congjiang, Guizhou, Chine. Il est situé au nord-est du comté, à l'ouest de la route provinciale 202.
Gare de Guandong/Gare de Guandong :
Guandong Station est une station de métro à Chengdu, Sichuan, Chine. Il est ouvert le 18 décembre 2020 avec l'ouverture de la ligne 6 du métro de Chengdu.
Sous-district de Guandou/Sous-district de Guandou :
Le sous-district de Guandou est une division au niveau du canton située dans le district de Jiujiang, Wuhu, Anhui, Chine.
Guandu/Guandu :
Guandu peut faire référence à : Bataille de Guandu (官渡之戰), une bataille entre Cao Cao et Yuan Shao dans la période des Trois Royaumes Guandu Station (關渡站), une station du district de Guandu du métro de Taipei (官渡区), Kunming, les gens de la République de Chine
Guandu, Liuyang/Guandu, Liuyang :
La ville de Guandu ( chinois simplifié :官渡镇 ; chinois traditionnel :官渡鎮 ; pinyin : Guāndù Zhèn ) est une ville rurale de la ville de Liuyang , province du Hunan , République populaire de Chine . Au recensement de 2015, elle comptait 31 300 habitants et une superficie de 106,3 kilomètres carrés (41,0 milles carrés). Il est entouré par la ville de Dahu au nord, la ville de Yanxi à l'ouest, la ville de Zhangfang à l'est et Yonghe au sud.
Rivière Guandu-Mirim / Rivière Guandu-Mirim :
La rivière Guandu-Mirim se trouve dans l'État de Rio de Janeiro, au sud-est du Brésil.
Pont Guandu/Pont Guandu :
Le pont Guandu ( chinois :關渡大橋; pinyin : Guāndù Dàqiáo ; Pe̍h-ōe-jī : Koan To Toa Kio ) est un pont à New Taipei , Taiwan . Il s'étend sur la rivière Tamsui et relie le district de Bali et le district de Tamsui. Le pont est un pont en arc traversant de 165 mètres de long conçu par Tung-Yen Lin sous TY Lin International. Il porte maintenant la route provinciale 15.
District de Guandu/District de Guandu :
Le district de Guandu ( chinois :官渡区 ; pinyin : Guāndù Qū ) est l'un des sept districts de la ville-préfecture de Kunming , la capitale de la province du Yunnan , dans le sud-ouest de la Chine .
Parc naturel de Guandu/Parc naturel de Guandu :
Le parc naturel de Guandu ( chinois traditionnel :關渡自然公園 ; chinois simplifié :关渡自然公园 ; pinyin : Guāndù Zìrán Gōngyuán ) est un parc du district de Beitou , Taipei , Taiwan .
Rivière Guandu / Rivière Guandu :
Il existe plusieurs rivières nommées Guandu River Brazil. Fleuve Guandu (Espírito Santo) Fleuve Guandu (Paraíba) Fleuve Guandu (Rio de Janeiro) Fleuve Guandu-Mirim
Rivière Guandu_(Esp%C3%ADrito_Santo)/Rivière Guandu (Espírito Santo):
La rivière Guandu est une rivière de l'État d'Espírito Santo dans l'est du Brésil.
Rivière Guandu_(Para%C3%ADba)/Rivière Guandu (Paraíba) :
La rivière Guandu est une rivière de l'État de Paraíba dans le nord-est du Brésil.
Rivière Guandu_(Rio_de_Janeiro)/Rivière Guandu (Rio de Janeiro) :
La rivière Guandu est une rivière de l'État de Rio de Janeiro dans le sud-est du Brésil. Cette rivière et la rivière Paraíba do Sul sont les plus importantes de l'État de Rio de Janeiro. La rivière alimente en eau 9 millions de personnes dans le Grand Rio de Janeiro. De nombreux affluents de la rivière montent dans les 4 398 hectares (10 870 acres) du parc d'État de Mendanha, créé en 2013. Un aqueduc transporte l'eau à travers le parc d'État de Pedra Branca jusqu'à la zone sud de Rio.
Temple Guandu/Temple Guandu :
Le temple Guandu ( chinois :關渡宮; pinyin : Guāndù Gōng ) est un important temple chinois du district de Beitou à Taipei , à Taïwan , dédié à la déesse Mazu .
Station_de_métro Guandu/Station de métro Guandu :
La station de métro Guandu de Taipei (anciennement translittérée en tant que station Kuantu jusqu'en 2003) est située dans le district de Beitou, Taipei, Taiwan. C'est une station sur la ligne Tamsui. Dans le passé, la station appartenait à la ligne TRA Tamsui, aujourd'hui disparue.
Guandulito/Guandulito :
Dionisio Mejia, populairement connu sous le nom de Guandulito, (23 mars 1911 - juin 1979) était un chanteur et accordéoniste de la République dominicaine, qui a contribué à populariser le genre merengue tipico.
Guane/Guane :
Guane est une municipalité et une ville de la province de Pinar del Río à Cuba. Elle a été fondée en 1602.
Guane 1/Guane 1 :
Guane 1 est un quartier (consejo popular) de Guane, Cuba.
Musée_municipal de Guane/Musée municipal de Guane :
Le musée municipal de Guane est un musée situé dans la rue Isabel Rubio à Guane, Cuba. Il a été érigé en musée le 14 décembre 1979. Il contient des sections sur l'histoire, l'archéologie, la numismatique, l'armement et l'ethnologie.
Peuple Guane/peuple Guane :
Les Guane étaient un peuple sud-américain qui vivait principalement dans la région de Santander et au nord de Boyacá, deux départements de l'actuelle Colombie centrale. C'étaient des agriculteurs qui cultivaient le coton, l'ananas et d'autres cultures, et des artisans qualifiés travaillant dans les textiles de coton. Les Guane vivaient au nord de la rivière Chicamocha, autour du canyon Chicamocha dans une zone s'étendant de Vélez au sud jusqu'à la capitale de Santander ; Bucaramanga au nord. D'autres sources affirment que leur territoire ne s'étendait pas aussi loin au nord. Guane, un corregimiento de Barichara, Santander, aurait été la capitale du peuple Guane.
Guanella/Guanella :
Guanella est un nom de famille italien. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Gustav Guanella (1909–1982), inventeur suisse Luigi Guanella (1842–1915), prêtre catholique italien
Passe Guanella/Passe Guanella :
Le col de Guanella (altitude 11 669 pieds ou 3 557 m) est un col de haute montagne situé dans le centre du Colorado, dans les montagnes Rocheuses de l'ouest des États-Unis. Le col est situé dans le sud-ouest du comté de Clear Creek, dans le Front Range à l'ouest de Denver et au sud de Georgetown. Le col a été nommé en 1953 en l'honneur de Byron Guanella, superviseur des routes et commissaire du comté de Clear Creek pendant près de 50 ans. Le col offre une route entre Georgetown dans la vallée de Clear Creek au nord et Grant dans la vallée de Geneva Creek, un affluent de la North Fork South Platte River, au sud. Le col est traversé par la Guanella Pass Scenic Byway. La route assure un lien entre l'Interstate 70 au nord et l'US Highway 285 au sud. L'itinéraire entier de Georgetown à l'US Highway 285 est pavé. La route n'est plus entretenue en hiver et devrait être fermée après les premières fortes chutes de neige de l'hiver. Il y a une aire de stationnement à la porte de fermeture du côté Georgetown du col pour permettre l'accès au col à pied ou en motoneige pendant l'hiver. Au sommet du col, des sentiers de randonnée mènent vers l'est jusqu'au mont Bierstadt (altitude 14 060 pieds (4 290 m)), entre autres. Le domaine skiable du bassin genevois qui existait de 1963 à 1984 était situé à quelques kilomètres au sud du col.
Guanella Pass_Scenic_Byway/Guanella Pass Scenic Byway :
La Guanella Pass Scenic Byway est une route panoramique de la forêt nationale et une route panoramique et historique du Colorado située dans les comtés de Clear Creek et Park, Colorado, États-Unis. La route traverse le col de Guanella à une altitude de 11 670 pieds (3 557 m) dans les forêts nationales d'Arapaho et de Pike. Le col se trouve au-dessus de la limite forestière entourée par Grays Peak à une altitude de 14 278 pieds (4 352 m), Torreys Peak à 14 275 pieds (4 351 m), le mont Evans à 14 271 pieds (4 350 m) et le mont Bierstadt à 14 065 pieds (4 287 m). La route traverse le quartier historique de Georgetown – Silver Plume et donne accès au Georgetown Loop Historic Mining & Railroad Park et au Georgetown Loop Railroad. La route est réputée pour ses spectaculaires couleurs d'automne lors du changement de couleur du tremble du 10 septembre au 10 octobre de chaque année.
Province de Guanent%C3%A1/Province de Guanentá :
La province de Guanentá est une province du département de Santander, en Colombie. La province a été nommée d'après le chef amérindien Guanentá, chef des Guanes, qui étaient les premiers habitants de la région.
Guanéthidine/Guanethidine :
La guanéthidine est un médicament antihypertenseur qui réduit la libération de catécholamines, telles que la noradrénaline. La guanéthidine est transportée à travers la membrane nerveuse sympathique par le même mécanisme qui transporte la noradrénaline elle-même (NET, absorption 1), et l'absorption est essentielle à l'action du médicament. Une fois que la guanéthidine a pénétré dans le nerf, elle se concentre dans les vésicules émettrices, où elle remplace la noradrénaline. Il peut également inhiber la libération de granules en diminuant la noradrénaline.
Guanfacine/Guanfacine :
La guanfacine, vendue entre autres sous le nom de marque Tenex, est un médicament oral utilisé pour traiter le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) et l'hypertension artérielle. La guanfacine est approuvée par la FDA pour le traitement en monothérapie du TDAH ainsi que pour l'augmentation d'autres traitements, tels que les stimulants. La guanfacine est également utilisée hors AMM pour traiter les tics, les troubles anxieux et le SSPT. Les effets secondaires courants comprennent la somnolence, la constipation et la bouche sèche. D'autres effets secondaires peuvent inclure une pression artérielle basse et des problèmes urinaires. La FDA a classé la guanfacine dans la "catégorie B" pendant la grossesse, ce qui signifie que les études de reproduction animale n'ont pas démontré de risque fœtal ni d'effet indésirable pendant la grossesse ou l'allaitement. Il semble fonctionner en activant les récepteurs α2A dans le cerveau, diminuant ainsi l'activité du système nerveux sympathique. La guanfacine a été approuvée pour un usage médical aux États-Unis en 1986. Elle est disponible sous forme de médicament générique. En 2020, c'était le 300e médicament le plus couramment prescrit aux États-Unis, avec plus d'un million d'ordonnances.
Musée Guanfu/Musée Guanfu :
Le musée Guanfu ( chinois :观复博物馆; pinyin : Guānfù Bówùguǎn) est un musée d'art à Pékin, en Chine. Il a été fondé par Ma Weidu le 30 octobre 1996 et a été l'un des premiers musées privés de la République populaire de Chine. Le Musée Guanfu est une organisation à but non lucratif et il a une qualification d'entité juridique indépendante.
Guang/Guang :
Guang peut faire référence à : Guang (vaisseau), un ancien récipient à boire chinois Guang, groupe ethnique du nord du Ghana Langues Guang, langues parlées par le peuple Guang Guangzhou, ville du Guangdong, Chine Liangguang, Guangdong et Guangxi en Chine Helü, roi de Wu, nom personnel Guang Guang (film), un film malaisien en mandarin de 2018
Guang%27an/Guang'an :
Guang'an ( chinois simplifié :广安; chinois traditionnel :廣安; pinyin : Guǎng'ān ; Wade – Giles : kwang-an ) est une ville de niveau préfectoral dans la province orientale du Sichuan . Il est surtout connu comme le lieu de naissance de l'ancien chef suprême de la Chine, Deng Xiaoping. Guang'an se situe entre les collines du centre du Sichuan et la région des gorges à l'est. Il a été intégré au cercle économique d'une heure de Chongqing. En raison de son emplacement stratégique, on l'appelle la "Porte de l'Est du Sichuan". Sa population au recensement de 2020 était de 3 254 883 habitants, dont 976 370 vivaient dans la zone bâtie (ou métropolitaine) composée de 2 districts urbains.
District de Guang%27an/District de Guang'an :
Le district de Guang'an ( chinois simplifié :广安区 ; chinois traditionnel :廣安區 ; pinyin : Guǎng'ān Qū ) est un district de la ville de Guang'an , province du Sichuan , en Chine . C'est l'un des deux quartiers urbains de la ville.
Métro Guang%27an/Métro Guang'an :
Guang'an Metro ou Guang'an Rail Transit (chinois simplifié : 广安轨道交通 ; chinois traditionnel : 廣安軌道交通 ; pinyin : Guǎng'ān Guǐdào Jiāotōng) ou Guang'an SkyRail est un système monorail de métro léger utilisant la technologie monorail BYD SkyRail dans Guang'an, province du Sichuan, Chine. La première ligne est en construction depuis février 2017. La première ligne devait commencer les essais en juin 2020 et ouvrir en octobre 2020, mais le calendrier des essais a été reporté. Une deuxième ligne est prévue.
Sous-district de Guang%27an/Sous-district de Guang'an :
Le sous-district de Guang'an ( chinois simplifié :广安街道; chinois traditionnel :廣安街道; pinyin : Guǎng'ān Jiēdào ) est un sous-district et le siège du district de Chang'an , au cœur de Shijiazhuang , Hebei , République populaire de Chine . En 2011, il compte 8 communautés résidentielles (社区) sous son administration.
Guang%27anmen/Guang'anmen :
Guang'anmen, également connue sous le nom de porte de la paix expansive, Guangningmen et Zhangyimen, était une porte de la ville du vieux Pékin, construite sous le règne de l'empereur Jiajing (1521-1567) de la dynastie Ming. Cette porte faisait partie de l'enceinte de la ville de Pékin, située au sud-ouest du centre-ville et faisant face à l'est. Guang'anmen servait d'entrée principale à Pékin.
Sous-district de Guang%27anmennei/Sous-district de Guang'anmennei :
Le sous-district de Guang'anmennei ( chinois :广安门内街道; pinyin : Guǎng'ānménnèi Jiēdào) est un sous-district de la moitié sud du district de Xicheng, à Pékin, en Chine. En 2020, il comptait une population totale de 60 318 habitants. Le sous-district tire son nom du fait qu'il est situé dans Guang'anmen ( chinois :广安门 ; lit. `` Porte de la paix expansive '') et l'ancien mur de la ville de Pékin .
Gare de Guang%27anmennei/Gare de Guang'anmennei :
La station Guang'anmennei ( chinois simplifié :广安门内站 ; chinois traditionnel :廣安門內站 ; pinyin : Guǎng'ānménnèi Zhàn ) est une station de la ligne 7 du métro de Pékin . Il a été ouvert le 28 décembre 2014 dans le cadre du tronçon entre la gare de Pékin Ouest et Jiaohuachang et est situé entre Daguanying et Caishikou.
Sous-district de Guang%27anmenwai/Sous-district de Guang'anmenwai :
Le sous-district de Guang'anmenwai ( chinois :广安门外街道; pinyin : Guǎng'ānménwài Jiēdào) est un sous-district situé à l'angle sud-ouest du district de Xicheng, à Pékin, en Chine. En 2020, il comptait une population totale de 198 657 habitants. Le sous-district tire son nom de son emplacement à l'extérieur de Guang'anmen ( chinois :广安门; lit. `` Porte de la paix expansive '') et de l'ancien mur de la ville de Pékin .
Guang-Yu Guo/Guang-Yu Guo :
Guang-Yu Guo ( chinois :郭光宇) de l' Université nationale de Taiwan , a reçu le statut de membre de l' American Physical Society , après avoir été nommé par leur division de physique computationnelle en 2005, pour ses contributions à notre compréhension de la relativité - phénomènes induits dans les solides magnétiques et propriétés physiques des matériaux, y compris les oxydes de métaux de transition et les structures de nanotubes de carbone, grâce à des calculs de structure électronique de premier principe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Hour of Darkness

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...