Rechercher dans ce blog

vendredi 23 décembre 2022

Guadalupe Carney


Guaco/Guaco :
Guaco, huaco, vejuco et bejuco sont des termes appliqués à diverses plantes grimpantes ressemblant à la vigne d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud et des Antilles, réputées avoir des pouvoirs curatifs. Plusieurs espèces du genre Mikania font partie de celles appelées guaco. Même s'il ne s'agit pas d'une vigne, le guaco est également utilisé pour désigner Cleome serrulata, l'abeille des montagnes Rocheuses. Les Amérindiens et les Colombiens pensent que le guaco a été nommé d'après une espèce de cerf-volant, à l'imitation de son cri, qu'ils disent qu'il utilise pour attirer les serpents dont il se nourrit. La tradition dit que les pouvoirs de la plante en tant qu'antidote ont été découverts en regardant l'oiseau manger les feuilles, et même répandre le jus sur ses ailes, avant d'attaquer les serpents. Toute plante volubile avec une feuille en forme de cœur, blanche et verte au-dessus et violette en dessous, est appelée guaco par les Amérindiens, ce qui ne coïncide pas nécessairement avec les plantes qui sont de "vrais" guacos, en ce qui concerne les naturalistes. Ce qui est le plus communément reconnu en Colombie comme guaco, ou vejuco del guaco, semble être Mikania guaco, une plante composite grimpante de la tribu Eupatorieae, préférant les situations humides et ombragées, et ayant une racine très ramifiée et profonde, panachée , dentelées, feuilles opposées et fleurs blanc mat, en grappes axillaires. Toute la plante dégage une odeur désagréable.
Guaco (groupe)/Guaco (groupe):
Guaco est un groupe de musique tropicale du Venezuela qui a été formé à Maracaibo par Mario Viloria, Alfonso "Pompo" Aguado et Fernando Domínguez en 1968. Viloria, le principal fondateur, a pris sa retraite pour se concentrer sur ses études collégiales ; il a été le compositeur principal du groupe pendant plusieurs années. Sa maison était aussi le lieu principal où se déroulaient les pratiques dans les premières années du groupe. Le nom Guaco est attribué à un oiseau nommé "Guaco" qui survolait la maison de Viloria tous les matins. Le groupe a commencé comme un groupe de gaita zuliana et, au cours des années 70, s'est écarté de la manière traditionnelle de jouer le genre en l'intégrant à des éléments de la musique salsa (tels que des arrangements de cor complexes) et en ajoutant des violons et des guitares électriques qui étaient des instruments très inhabituels. être inclus dans une bande de gaita. Aujourd'hui, le rythme Guaco continue d'évoluer à travers un mélange complexe de gaita, de salsa, de musique pop, de jazz, de funk et même de rythmes rock and roll et vallenato, concoctant un style reconnaissable et unique qui est considéré comme une caractéristique du genre musical tropical. . Guaco a remporté les Pepsi Venezuela Music Awards pour la vidéo tropicale de l'année en 2012, pour l'artiste de l'année, l'album de l'année, la chanson de l'année, la vidéo tropicale de l'année et l'artiste tropical de l'année en 2013, pour le meilleur artiste tropical en 2014, et pour Salsa Song of the Year, Salsa Video of the Year, Tropical Fusion Album of the Year et Album of the Year en 2015.
Guacolda/Guacolda :
Guacolda peut faire référence à: sous-marin chilien Guacolda torpilleur chilien Guacolda Guacolda, épouse du chef araucanien Lautaro 1993 Guacolda, astéroïde de la ceinture principale nommé d'après l'épouse de Lautaro Guacolda Antoine Lazzerini (1908–2015), mathématicien chilien
Guacolda-Leftrar%C3%BA/Guacolda-Leftrarú :
Leftrarú et Guacolda sont une paire de superordinateurs fabriqués respectivement par Hewlett-Packard (actuellement Hewlett Packard Enterprise) et Dell EMC, et installés au Laboratoire national de calcul haute performance (NLHPC), au Centre de modélisation mathématique de l'Université du Chili, étant dans l'ensemble le supercalculateur le plus puissant du Chili et l'un des trois plus puissants d'Amérique du Sud. Il est destiné aux besoins en calcul haute performance des différentes organisations scientifiques et académiques du pays. Ils sont nommés en l'honneur de Lautaro (le chef militaire mapuche) et de Guacolda (l'épouse de Lautaro selon la mythologie mapuche).
Guacolda Antoine_Lazzerini/Guacolda Antoine Lazzerini :
Guacolda Antoine Lazzerini (11 avril 1908 - 22 août 2015) était un mathématicien chilien et professeur de mathématiques.
Guacotecti/Guacotecti :
Guacotecti est une municipalité du département de Cabañas au Salvador.
Guac%C3%A1/Guacá :
Guacá est un corregimiento du district de David, dans la province de Chiriquí, au Panama. Il a une superficie de 69,2 kilomètres carrés (26,7 milles carrés) et comptait 1 891 habitants en 2010, ce qui lui donne une densité de population de 27,3 habitants par kilomètre carré (71 / milles carrés). Sa population en 1990 était de 1 483 habitants; sa population en 2000 était de 1 726 habitants.
Aéroport de Guadaba/Aéroport de Guadaba :
Aéroport de Guadaba Espagnol : Aeropuerto Guadaba, (OACI : SCGB) est une piste d'atterrissage à 8 kilomètres (5,0 mi) à l'ouest de Los Sauces, une ville de la région de La Araucanía au Chili. La piste a 400 mètres supplémentaires (1 300 pieds) de dépassement non pavé à l'extrémité ouest. Il y a des collines à proximité au nord et un terrain en hausse à l'ouest.
Guadacorte/Guadacorte :
Guadacorte est un village et un district de la municipalité espagnole de Los Barrios dans la province de Cadix, en Espagne, entre Gibraltar et Algésiras. Elle est située à huit kilomètres à l'est du chef-lieu de la commune et comptait 1 113 habitants en 2009. Cette commune est située sur la rive droite du fleuve Guadarranque, qui sépare les communes de San Roque et Los Barrios. Taraguilla se trouve au nord de l'autre côté de la rivière, et Los Cortijillos est juste au sud. Il y a une chapelle du XIXe siècle et un parc et une zone humide avec un lac du même nom, qui a une population permanente de canards et de cisnes.
Guadagna/Guadagna :
Guadagna est un quartier de Palerme dans la partie nord de la Sicile.
Guadagnino/Guadagnino :
Guadagnino est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Kathy Guadagnino (née en 1961), le golfeur américain Luca Guadagnino (né en 1971), le réalisateur et scénariste italien Vinny Guadagnino (né en 1987), la star et acteur américain de Jersey Shore
Guadagno/Guadagno :
Guadagno peut faire référence à : Anton Guadagno (1925-2002), un chef d'orchestre italien ; Donald Walter Guadagno (né en 1926) était le nom de naissance de l'américain Don Gordon (acteur) Kim Guadagno, lieutenant-gouverneur du New Jersey depuis 2010
Guadahortuna/Guadahortuna :
Guadahortuna est une municipalité de la province de Grenade, dans la communauté autonome d'Andalousie, en Espagne.
Guadalajara/Guadalajara :
Guadalajara ( GWAH-də-lə-HAR-ə, espagnol : [ɡwaðalaˈxaɾa] (écouter)) est une métropole de l'ouest du Mexique et la capitale de l'État de Jalisco. Selon le recensement de 2020, la ville a une population de 1 385 629 personnes, ce qui en fait la 7e plus grande ville du Mexique en termes de population, tandis que la zone métropolitaine de Guadalajara compte une population de 5 268 642 personnes, ce qui en fait la troisième plus grande zone métropolitaine du pays et la vingtième plus grande région métropolitaine des Amériques Guadalajara a la deuxième densité de population la plus élevée du Mexique, avec plus de 10 361 personnes au kilomètre carré. Au Mexique, Guadalajara est un centre d'affaires, d'arts et de culture, de technologie et de tourisme; ainsi que le centre économique de la région de Bajío. Elle se classe généralement parmi les 100 villes les plus productives et les plus compétitives au monde. Il abrite de nombreux monuments, dont la cathédrale de Guadalajara, le Teatro Degollado, le Templo Expiatorio, le site du patrimoine mondial de l'UNESCO Hospicio Cabañas et le marché de San Juan de Dios, le plus grand marché couvert d'Amérique latine. Guadalajara a été fondée le 14 février 1542. par Cristóbal de Oñate, un conquistador basque, comme capitale du royaume de Nueva Galicia, qui fait partie de la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne. Après 1572, l' Audiencia royale de Guadalajara , auparavant subordonnée à Mexico, devint la seule autorité de Nouvelle-Espagne avec autonomie sur Nueva Galicia , en raison de la richesse croissante du royaume suite à la découverte de l'argent. Au 18e siècle, Guadalajara était devenue la deuxième plus grande ville du Mexique, après les migrations coloniales massives des années 1720 et 1760. Pendant la guerre d'indépendance mexicaine, le leader indépendantiste Miguel Hidalgo y Costilla a établi le premier gouvernement révolutionnaire du Mexique à Guadalajara en 1810. La ville a prospéré pendant le Porfiriato, avec l'avènement de la révolution industrielle, mais sa croissance a été considérablement entravée pendant la révolution mexicaine. En 1929, la guerre des Cristero s'est terminée dans les limites de la ville, lorsque le président Plutarco Elías Calles a proclamé le Grito de Guadalajara. La ville a connu une croissance continue tout au long du 20e siècle, atteignant une population métropolitaine de 1 million dans les années 1960 et dépassant les 3 millions dans les années 1990. Guadalajara est une ville mondiale gamma et l'un des centres culturels les plus importants du Mexique. Il abrite de nombreux piliers de la culture mexicaine, notamment Mariachi, Tequila et Birria, et accueille de nombreux événements notables, notamment le Festival international du film de Guadalajara, le festival du film le plus important d'Amérique latine, et la Foire internationale du livre de Guadalajara, la plus grande foire du livre. dans les Amériques. La ville a été la capitale américaine de la culture en 2005 et a accueilli de nombreux événements mondiaux, dont la Coupe du monde de football de 1970, la Coupe du monde de football de 1986, le 1er sommet ibéro-américain en 1991 et les Jeux panaméricains de 2011. La ville abrite de nombreuses universités et instituts de recherche, dont l'Université de Guadalajara et l'Universidad Autónoma de Guadalajara, deux des universités les mieux classées du Mexique.
Guadalajara, Espagne/Guadalajara, Espagne :
Guadalajara (, espagnol: [ɡwaðalaˈxaɾa] (écouter)) est une ville et une municipalité d'Espagne, située dans la communauté autonome de Castille-La Manche. C'est la capitale de la province de Guadalajara. Située dans la partie centrale de la péninsule ibérique à environ 685 mètres (2 247 pieds) au-dessus du niveau de la mer, la ville chevauche la rivière Henares. En 2018, elle comptait 86 222 habitants, ce qui en fait la deuxième municipalité la plus peuplée de la région.
Guadalajara (congrès_des_députés_circonscription)/Guadalajara (circonscription du Congrès des députés) :
Guadalajara est l'une des 52 circonscriptions (en espagnol : circunscripciones) représentées au Congrès des députés, la chambre basse du parlement espagnol, les Cortes Generales. La circonscription élit actuellement trois députés. Ses limites correspondent à celles de la province espagnole de Guadalajara. Le système électoral utilise la méthode D'Hondt et une représentation proportionnelle à liste fermée, avec un seuil minimum de trois pour cent.
Guadalajara (Cortes_of_Castilla%E2%80%93La_Mancha_constituency)/Guadalajara (circonscription de Cortes of Castilla–La Mancha) :
Guadalajara est l'une des cinq circonscriptions ( espagnoles : circunscripciones ) représentées dans les Cortes de Castille-La Manche , la législature régionale de la communauté autonome de Castille-La Manche . La circonscription élit actuellement cinq députés. Ses limites correspondent à celles de la province espagnole de Guadalajara. Le système électoral utilise la méthode D'Hondt et une représentation proportionnelle à liste fermée, avec un seuil minimum de trois pour cent.
Guadalajara (Sénat_circonscription)/Guadalajara (Sénat_circonscription) :
Guadalajara est l'une des 59 circonscriptions (en espagnol : circunscripciones) représentées au Sénat d'Espagne, la chambre haute du parlement espagnol, les Cortes Generales. La circonscription élit quatre sénateurs. Ses limites correspondent à celles de la province espagnole de Guadalajara. Le système électoral utilise un vote en bloc partiel à liste ouverte, les électeurs votant pour des candidats individuels plutôt que pour des partis. Les électeurs peuvent voter pour un maximum de trois candidats.
Guadalajara (homonymie)/Guadalajara (homonymie) :
Guadalajara est la capitale de l'État de Jalisco, au Mexique. Guadalajara peut également faire référence à :
Guadalajara (chanson)/Guadalajara (chanson) :
" Guadalajara " est une chanson de mariachi bien connue écrite et composée par Pepe Guízar en 1937. Guízar a écrit la chanson en l'honneur de sa ville natale, la ville du même nom et la capitale de l'État mexicain de Jalisco.
Cartel de Guadalajara/Cartel de Guadalajara :
Le cartel de Guadalajara ( espagnol : Cártel de Guadalajara ) également connu sous le nom de The Federation ( espagnol : La Federación ) était un cartel de la drogue mexicain qui a été formé à la fin des années 1970 par Miguel Ángel Félix Gallardo , Rafael Caro Quintero et Ernesto Fonseca Carrillo afin de expédier de la cocaïne et de la marijuana aux États-Unis. Parmi les premiers groupes de trafiquants de drogue mexicains à travailler avec les mafias colombiennes de la cocaïne, le cartel de Guadalajara a prospéré grâce au commerce de la cocaïne. Tout au long des années 1980, le cartel contrôlait une grande partie du trafic de drogue au Mexique et dans les couloirs le long de la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Elle avait des opérations dans diverses régions du Mexique, notamment les États de Jalisco, de Basse-Californie, de Colima, de Sonora, de Chihuahua et de Sinaloa. Plusieurs cartels de la drogue modernes (ou leurs vestiges) tels que les cartels de Tijuana, Juárez et Sinaloa ont commencé à l'origine comme des branches ou des «places» du cartel de Guadalajara avant sa désintégration éventuelle.
Cathédrale de Guadalajara/Cathédrale de Guadalajara :
La cathédrale de Guadalajara ou cathédrale de l'Assomption de Notre-Dame (en espagnol : Catedral de Guadalajara ou Catedral de la Asunción de María Santísima), située à Centro, Guadalajara, Jalisco, est la cathédrale catholique romaine de l'archidiocèse de Guadalajara et une basilique mineure. Elle est construite dans le style de la Renaissance espagnole, à l'exception de ses flèches néo-gothiques.
Guadalajara Centro_metro_station/Station de métro Guadalajara Centro :
La gare de Guadalajara Centro est la neuvième station de la ligne 3 du système de métro léger de Guadalajara du sud-est au nord-ouest, et la dixième dans la direction opposée ; c'est aussi une gare avec un afflux important de passagers car elle fait office de gare de transfert avec Plaza Universidad sur la ligne 2 du système. Cette gare est située sous l'avenue 16 de Septiembre, entre Eje Morelos (qui sépare les secteurs Juárez et Hidalgo Guadalajara) et l'avenue Juárez (sous laquelle passe la ligne 2). Lors de la construction de la ligne 3, il a été nécessaire de renforcer le caisson structurel qui comprend le tunnel de la ligne 2 qui passe au-dessus du tunnel structurel correspondant à la ligne 3 ; pour cela, des sections appelées Milan Walls ont été construites. Le logo de la station est l'image de la cathédrale métropolitaine avec trois couleurs : la première est rose en raison de la couleur de la ligne 3, la deuxième couleur est verte pour le transfert vers la ligne 2 et la dernière la couleur est rouge pour le transfert vers les lignes 1 et 3 du SITREN.
Guadalajara Gay_Pride/Guadalajara Gay Pride :
La Guadalajara Pride connue en espagnol sous le nom de Desfile del Orgullo traduit par "Pride Parade" est un événement qui célèbre la diversité en général et recherche l'égalité des droits pour les gays, les lesbiennes, les bisexuels et les transgenres, est célébrée dans la ville de Guadalajara, au Mexique en 2019 se réunit sa 40e édition. Le défilé a été fondé en 2014 par l'activiste Karina Velasco Michel, après des années de lutte pour lui et après plusieurs mouvements contre l'homophobie dans la ville de Guadalajara, cette ville a été la première ville du pays après Mexico dans laquelle le mouvement ouvertement gay a jailli comme ainsi que des manifestations et des marches réclamant l'égalité des droits pour la communauté LGBT. Alors que les premières manifestations à Guadalajara et les organisations gays se consolidaient fortement dans les années 1980, sévèrement harcelées par le gouvernement ultra-conservateur de l'époque, l'événement est actuellement un défilé gay bien connu et respectable dans le monde et chaque année, la diffusion et la qualité sont observées à chaque édition. Ce défilé gay à Guadalajara est l'une des principales fiertés d'Amérique latine avec des villes comme Mexico, São Paulo et Buenos Aires. Cet événement est célébré chaque semaine avant l'avant-dernière de juin. Les célébrations de la fierté de Guadalajara sont généralement précédées d'une semaine d'événements culturels axés sur la communauté LGBT pour promouvoir les droits de l'homme et pratiquer le droit à la liberté d'expression. Cette semaine s'appelle Semana de la diversidad (semaine de la diversité) et accueille le célèbre Festival MIX qui est le Festival international du film LGBT de Guadalajara (MIX Festival de Diversidad Sexual en Cine y Video), ainsi que plusieurs expositions d'art, des conférences, des marathons sur le sida, des concerts et plusieurs activités artistiques et culturelles qui sont caractéristique bien connue de la ville de Guadalajara, Guadalajara Pride a la particularité de prendre depuis 2014 l'emblématique Glorieta de la Minerva comme point de départ de la Pride et de culminer sur la place principale de Guadalajara appelée Plaza de la Liberación.
Guadalajara International_Book_Fair/Foire internationale du livre de Guadalajara :
La Foire internationale du livre de Guadalajara, mieux connue sous le nom de FIL (de son nom espagnol : Feria Internacional del Libro de Guadalajara) est la plus grande foire du livre des Amériques et la deuxième plus grande foire du livre au monde après celle de Francfort. Il est également considéré comme l'événement culturel annuel le plus important du genre dans le monde hispanophone. L'objectif du FIL est d'offrir un environnement d'affaires optimal aux professionnels du livre et aux exposants présents sur le salon, ainsi qu'au public lecteur désireux de rencontrer des auteurs et de capter les dernières entrées du marché. Créé en 1987, le FIL est organisé par l'Université de Guadalajara et se tient au centre de congrès Expo Guadalajara, qui a 40 000 m2 (430 000 pieds carrés) de surface au sol. FIL a lieu chaque année, à partir du dernier samedi de novembre et pendant neuf jours, à Guadalajara, Jalisco, Mexique. L'actuelle directrice générale de la Foire internationale du livre de Guadalajara est Marisol Schulz et son président est Raúl Padilla López. La foire du livre a remporté le prix Princesse des Asturies pour la communication et les sciences humaines en 2020. En 2022, Guadalajara est devenue la capitale mondiale du livre. A cet égard, le salon du livre se prépare à recevoir le plus grand nombre de pays participant à l'événement. On sait que la maison d'édition du Centre littéraire russe envisage d'envoyer un numéro spécial de son almanach "Saisons russes" à l'exposition.
Guadalajara International_Film_Festival/Festival international du film de Guadalajara :
Le Festival international du film de Guadalajara (espagnol : Festival Internacional de Cine en Guadalajara) est un festival du film d'une semaine qui se tient chaque mois de mars dans la ville mexicaine de Guadalajara depuis 1986. La présence à Guadalajara de délégués d'autres festivals importants du monde entier a aidé Le cinéma mexicain à avoir une forte présence internationale au cours des vingt dernières années. Le festival a également contribué à revitaliser la carrière de certains artistes mexicains et anglophones plus anciens et plus établis comme Arturo Ripstein, Gabriel Figueroa, María Félix, Jaime Humberto Hermosillo, Silvia Pinal, Ignacio López Tarso, Ana Ofelia Murguía, Felipe Cazals, Jorge Fons, Katy Jurado et Ismael Rodríguez ainsi que bien d'autres. Le festival propose une compétition officielle, similaire à d'autres festivals comme Cannes, et un jury international décerne des prix dans plusieurs catégories à la fin de chaque festival, dont beaucoup sont accompagnés de prix en espèces. .
Guadalajara Mexique_Temple/Guadalajara Mexique Temple :
Le temple de Guadalajara au Mexique est le 105e temple en activité de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (Église SDJ). Le temple de Guadalajara au Mexique est l'un des treize temples en activité au Mexique.
Guadalajara Mi_Macro/Guadalajara Mi Macro :
Le Guadalajara Macrobús (sous la marque Mi Macro) est un système de transport en commun rapide par bus (BRT) à Guadalajara, Jalisco, Mexique. Le lancement des travaux sur le système a été annoncé par le gouverneur de Jalisco, Emilio González Márquez, le 29 février 2008. Le système a été lancé le 11 mars 2009 par lui et le président mexicain Felipe Calderón Hinojosa.
Ouvert de Guadalajara / Ouvert de Guadalajara :
L' Open de Guadalajara est un ancien tournoi de tennis masculin qui a été joué sur le circuit de tennis du Grand Prix en 1978. L'événement a eu lieu à Guadalajara, au Mexique, et s'est joué sur des courts extérieurs en terre battue. Gene Mayer, non classé, a remporté le titre en simple tandis que Sandy Mayer et Sherwood Stewart se sont associés pour remporter le titre en double. Guadalajara accueille actuellement l'Abierto Zapopan et Guadalajara Open Akron.
Guadalajara Open_Akron/Guadalajara Open Akron :
Le Guadalajara Open Akron est un tournoi de tennis féminin professionnel de niveau WTA 1000. Il se déroule sur des terrains durs extérieurs et a été introduit en 2022 pour être joué au mois d'octobre au Panamerican Tennis Center de la ville de Zapopan, au Mexique (région métropolitaine de Guadalajara). Le tournoi a été introduit en raison de la suspension de tous les tournois WTA en Chine à la suite de la controverse sur l'agression sexuelle et la disparition de Peng Shuai. Après avoir organisé avec succès les finales WTA 2021 à Guadalajara, les organisateurs du tournoi espéraient organiser un autre grand événement en 2022 pour lequel ils ont été récompensés par la WTA.
Zoo de Guadalajara/Zoo de Guadalajara :
Zoológico Guadalajara (Zoo de Guadalajara) est le principal parc zoologique de la ville mexicaine de Guadalajara, Jalisco, et est largement considéré comme le plus important d'Amérique latine. C'est le plus grand du pays en ce qui concerne la population d'espèces. Le zoo est situé sur la Barranca de Oblatos (Canyon Huentitan), un parc naturel aux limites de la ville qui est en fait l'un des sites naturels que le zoo s'efforce de préserver.
Guadalajara bid_for_the_2018_Summer_Youth_Olympics/Candidature de Guadalajara pour les Jeux olympiques de la jeunesse d'été de 2018 :
Guadalajara 2018 était une candidature de la ville de Guadalajara et du Comité Olímpico Mexicano pour accueillir les Jeux olympiques de la jeunesse d'été de 2018.
Zone métropolitaine de Guadalajara/zone métropolitaine de Guadalajara :
La zone métropolitaine de Guadalajara (officiellement, en espagnol : Zona Metropolitana de Guadalajara) est la zone métropolitaine la plus peuplée de l'État mexicain de Jalisco et la troisième plus grande du pays après le Grand Mexico et Monterrey. Il comprend la municipalité centrale de Guadalajara et les municipalités environnantes de Zapopan, Tlaquepaque, Tonalá, Tlajomulco de Zúñiga, El Salto, Ixtlahuacán de los Membrillos et Juanacatlán.
Gare ferroviaire de Guadalajara/gare ferroviaire de Guadalajara :
La gare de Guadalajara est une gare appartenant à l'ADIF qui dessert la ville espagnole de Guadalajara. Il existe une autre gare hors des limites urbaines à 5 km de la ville sur la ligne ferroviaire à grande vitesse Madrid-Barcelone appelée gare ferroviaire Guadalajara-Yebes. Le tronçon Madrid-Guadalajara a été ouvert le 3 mai 1859. Inversement, le tronçon Guadalajara-Jadraque a été inauguré le 5 octobre 1860.
Guadalajara train_disaster/catastrophe ferroviaire de Guadalajara :
La catastrophe ferroviaire de Guadalajara s'est produite vers le 22 janvier 1915 au Mexique et a tué plus de 600 personnes. La révolution mexicaine battait son plein en 1915. Après l'assassinat de Francisco Madero deux ans plus tôt, la présidence du pays fut assumée par Victoriano Huerta, mais les forces révolutionnaires dirigées par Venustiano Carranza et Pancho Villa le renversèrent et Carranza devint président en 1914. Villa voulait cependant continuer la révolution et une lutte armée s'ensuivit. Le 18 janvier 1915, les troupes de Carranza ont capturé Guadalajara dans le sud-ouest du Mexique. Il a immédiatement ordonné que les familles de ses troupes soient transportées par train de Colima sur la côte du Pacifique à son bastion nouvellement capturé. Vers le 22 janvier 1915, un train spécial de vingt wagons quitte Colima. C'était plein à craquer, des gens s'accrochant même aux toits et aux trains roulants. Quelque part entre Colima et Guadalajara, l'ingénieur a perdu le contrôle sur une longue descente raide. Au fur et à mesure que le train prenait de la vitesse, de nombreuses personnes ont été éjectées alors que le train négociait des courbes. Finalement, le train entier a plongé hors des rails et dans un profond canyon, avec moins de 300 des 900 à bord survivant à la catastrophe. Certaines des troupes de Carranza, les Indiens Yaqui se sont suicidés en apprenant la mort de leurs familles. D'autres ont juré de se venger de l'équipage du train, mais ils avaient également été tués dans la catastrophe. La tragédie demeure l'accident ferroviaire le plus meurtrier de l'histoire de l'Amérique du Nord.
Gare de Guadalajara%E2%80%93Yebes/Gare de Guadalajara–Yebes :
La gare de Guadalajara–Yebes (en espagnol : Estación de Guadalajara–Yebes) (IATA : GDU) est une gare ferroviaire près de Guadalajara, en Espagne, sur la ligne ferroviaire à grande vitesse Madrid–Barcelone. Un service commercial a débuté en 2003 avec l'ouverture du tronçon entre Madrid et Saragosse. Guadalajara a une autre gare sur la ligne conventionnelle appelée gare ferroviaire de Guadalajara, qui offre une variété d'itinéraires, y compris un service de banlieue vers Madrid. La gare a suscité des critiques car sa construction a coûté 11 millions d'euros, mais n'a été utilisée que par 78 000 passagers en 2016.
Guadalaviar/Guadalaviar :
Guadalaviar est une municipalité située dans la province de Teruel, Aragon, Espagne. Selon le recensement de 2004 (INE), la commune compte une population de 293 habitants.
École Guadalaviar / École Guadalaviar :
Colegio Guadalaviar est une école internationale à Valence, en Espagne. Comprend les étapes d'enseignement de 3 ans au lycée (3 à 18 ans). Elle a été fondée en 1959 par un groupe de parents inspirés par saint Josémaria Escrivá. L'école est considérée comme l'une des meilleures écoles de la Comunidad Valenciana. Le cursus comprend le Double Baccalauréat. Son projet éducatif est basé sur l'écoute personnalisée, le multilinguisme, l'innovation et la collaboration avec les familles.
Guadalcac%C3%ADn/Guadalcacín :
Guadalcacín peut faire référence à : Guadalcacín River ou Majaceite, le principal affluent de la rivière Guadalete en Andalousie, Espagne Embalse de Guadalcacín, un réservoir dans la province de Cadix, Andalousie, Espagne Guadalcacín (Jerez de la Frontera), un district de Jerez de la Frontera, Espagne
Réservoir Guadalcac%C3%ADn/Réservoir Guadalcacín :
Embalse de Guadalcacín est un réservoir dans la province de Cadix, en Andalousie, en Espagne.
Guadalcanal/Guadalcanal :
Guadalcanal (; nom indigène : Isatabu) est la principale île de la province de Guadalcanal des Îles Salomon, située dans le Pacifique sud-ouest, au nord-est de l'Australie. C'est la plus grande île des îles Salomon par sa superficie et la deuxième par sa population (après Malaita). L'île est principalement couverte de forêt tropicale dense et possède un arrière-pays montagneux. La première cartographie de Guadalcanal par des occidentaux a eu lieu sous l'expédition espagnole d'Álvaro de Mendaña en 1568. Le nom vient du village de Guadalcanal, dans la province de Séville, en Andalousie, en Espagne, lieu de naissance de Pedro de Ortega Valencia, membre de l'expédition de Mendaña. De 1942 à 1943, c'était le théâtre de la campagne de Guadalcanal et des combats acharnés entre les troupes japonaises et américaines. Les Américains ont finalement été victorieux. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Honiara, sur la côte nord de Guadalcanal, est devenue la nouvelle capitale du protectorat britannique des îles Salomon.
Guadalcanal, Séville/Guadalcanal, Séville :
Guadalcanal (prononciation espagnole : [ɡwaðalkaˈnal]) est un village de la province de Séville, dans la communauté autonome d'Andalousie, en Espagne. Le nom a été donné à l'île de Guadalcanal dans les îles Salomon en 1568. Le nom a été choisi par Pedro de Ortega Valencia qui était né dans le village. Il était un subordonné de l'explorateur et navigateur espagnol Álvaro de Mendaña de Neira.
Guadalcanal (jeu de 1992)/Guadalcanal (jeu de 1992) :
Guadalcanal est un wargame de société publié par Avalon Hill dans le cadre de la Smithsonian American History Series. Le jeu simule les batailles navales de la Seconde Guerre mondiale près des îles Salomon et est principalement conçu pour deux joueurs. Il utilise la même conception de jeu que l'édition Smithsonian de Midway. Les scénarios incluent les batailles navales de la mer de Corail, de Guadalcanal et de Santa Cruz. Le combat terrestre est retiré du jeu.
Guadalcanal (homonymie)/Guadalcanal (homonymie) :
Guadalcanal est une île des îles Salomon Guadalcanal peut également faire référence à :
Guadalcanal American_Memorial/Mémorial américain de Guadalcanal :
Le mémorial américain de Guadalcanal est un monument de la Seconde Guerre mondiale situé à Guadalcanal dans les îles Salomon. Dédiée le 7 août 1992, elle a été créée en hommage aux Américains et à leurs alliés qui ont perdu la vie lors de la campagne de Guadalcanal du 7 août 1942 au 9 février 1943. La capitale, Honiara, se trouve au nord. Pour marquer le 50e anniversaire du débarquement de Red Beach, le mémorial de guerre américain a été inauguré le 7 août 1992. Un récit en est également inscrit sur des tablettes de marbre rouge à l'intérieur de l'enceinte du monument. Le mémorial était un effort conjoint de l'American Battle Monuments Commission (ABMC) et de la Guadalcanal-Solomon Islands Memorial Commission, et était à l'initiative de Robert F Reynolds, chef de Valors Tours Ltd. Le mémorial est entretenu par l'ABMC. Chaque année, le 7 août, une cérémonie commémorative est organisée pour marquer le premier jour de la bataille. Un autre monument, érigé par les Japonais sur le mont Austen, est un hommage aux Japonais qui ont perdu la vie.
Campagne Guadalcanal_(jeu_vidéo)/Campagne Guadalcanal (jeu vidéo) :
Guadalcanal Campaign est un wargame informatique de 1982 développé par Gary Grigsby et publié par Strategic Simulations, Inc. (SSI). C'était le premier jeu sorti par Grigsby et a été cité comme le premier jeu de guerre monstre conçu pour les ordinateurs. La campagne de Guadalcanal a été un succès commercial et critique qui a contribué à établir Grigsby dans l'industrie du jeu. Grigsby l'a suivi avec Bomb Alley. Continuant à travailler avec SSI, il est devenu un nom de premier plan dans le domaine des jeux de guerre informatiques, publiant 23 jeux avec la société en 1996.
Journal de Guadalcanal/Journal de Guadalcanal :
Guadalcanal Diary peut faire référence à : Guadalcanal Diary (livre), un mémoire du correspondant de guerre Richard Tregaskis, publié le 1er janvier 1943 Guadalcanal Diary (film), une adaptation cinématographique de 1943 de la 20th Century Fox du livre Guadalcanal Diary (groupe), un jangle pop alternatif groupe de Marietta, Géorgie
Journal de Guadalcanal_(groupe)/Journal de Guadalcanal (groupe):
Guadalcanal Diary était un groupe de pop rock alternatif américain originaire de Marietta, en Géorgie. Le groupe s'est formé en 1981, a sorti quatre albums de label majeur et s'est dissous en 1989. Ils se sont reformés en 1997, sortant un album live, mais n'ont plus jamais enregistré de nouveau matériel. Après avoir fait une pause en 2000, Guadalcanal Diary s'est temporairement réuni pour la deuxième fois en 2011 pour Athfest, où ils ont célébré leur 30e anniversaire.
Journal de Guadalcanal_(livre)/Journal de Guadalcanal (livre) :
Journal de Guadalcanal est un mémoire écrit par le correspondant de guerre Richard Tregaskis et publié à l'origine par Random House le 1er janvier 1943. Le livre raconte le temps passé par l'auteur avec le Corps des Marines des États-Unis à Guadalcanal au début de la bataille décisive qui a duré des mois. en 1942. Tregaskis raconte le combat et la conversation dans une langue vernaculaire facilement lisible, citant le nom complet, le grade et la ville natale de chacun des Marines qu'il a rencontrés pendant les semaines où il était sur l'île. Le livre a été bien accueilli aux États-Unis lors de sa publication, en particulier pour sa description de la camaraderie entre les Marines. Il a ensuite été rendu obligatoire pour tous les candidats officiers de l'USMC. Presque immédiatement après la publication, les mémoires ont été transformés en un film du même nom mettant en vedette William Bendix, Richard Conte, Anthony Quinn et John Archer, marquant les débuts au cinéma de Richard Jaeckel.
Journal de Guadalcanal_(film)/Journal de Guadalcanal (film) :
Guadalcanal Diary est un film de guerre de 1943 sur la Seconde Guerre mondiale réalisé par Lewis Seiler, mettant en vedette Preston Foster, Lloyd Nolan, William Bendix, Richard Conte, Anthony Quinn et les débuts au cinéma de Richard Jaeckel. Il est basé sur le livre du même nom de Richard Tregaskis. Le film raconte le combat des Marines américains lors de la bataille de Guadalcanal, qui s'est déroulée un an seulement avant la sortie du film. Bien que le film ait des scènes de bataille notables, il se concentre principalement sur les personnages et les histoires des Marines. Le film a été produit par Bryan Foy, qui a également produit Berlin Correspondent (1942), Chetniks! The Fighting Guerrillas (1943) et PT 109 (1963).
Province de Guadalcanal/Province de Guadalcanal :
La province de Guadalcanal est l'une des neuf provinces des îles Salomon, composée de l'île de Guadalcanal. C'est une île de 2 510 milles carrés (5 336 km2) et c'est en grande partie une jungle. Son nom a été donné par Pedro de Ortega Valencia, né dans le village de Guadalcanal, Séville, Espagne. La capitale nationale et la plus grande ville des îles Salomon, Honiara, se trouve sur l'île ; en juillet 1983, il a été désigné territoire de la capitale de 22 km2 (8,5 milles carrés) administré séparément et n'est plus considéré comme faisant partie de la province. La population de la province est de 93 613 habitants (2009), sans compter le territoire de la capitale. La population de l'île (y compris Honiara) est de 161 197 habitants (en 2021). Honiara sert de capitale provinciale. Le climat est de type forêt tropicale humide. L'élévation estimée du terrain au-dessus du niveau de la mer est de 447 mètres (1 467 pieds).
Gecko à doigts d'arc de Guadalcanal/Gecko à doigts d'arc de Guadalcanal :
Le gecko à doigts d'arc de Guadalcanal ( Cyrtodactylus biordinis ) est une espèce de gecko endémique de Guadalcanal dans les îles Salomon .
Campagne Guadalcanal/Campagne Guadalcanal :
La campagne de Guadalcanal , également connue sous le nom de bataille de Guadalcanal et baptisée Operation Watchtower par les forces américaines, était une campagne militaire menée entre le 7 août 1942 et le 9 février 1943 sur et autour de l'île de Guadalcanal dans le théâtre pacifique de la Seconde Guerre mondiale . Ce fut la première grande offensive terrestre des forces alliées contre l'Empire du Japon. Le 7 août 1942, les forces alliées, principalement des Marines des États-Unis, ont débarqué sur Guadalcanal, Tulagi et la Floride dans le sud des îles Salomon, dans le but d'utiliser Guadalcanal et Tulagi comme bases pour soutenir une campagne visant à capturer ou à neutraliser la principale base japonaise. à Rabaul en Nouvelle-Bretagne. Les défenseurs japonais, qui occupaient ces îles depuis mai 1942, étaient en infériorité numérique et submergés par les Alliés, qui capturèrent Tulagi et la Floride, ainsi que l'aérodrome - plus tard nommé Henderson Field - qui était en construction sur Guadalcanal. Surpris par l'offensive alliée, les Japonais tentent à plusieurs reprises entre août et novembre de reprendre Henderson Field. Trois batailles terrestres majeures, sept grandes batailles navales (cinq actions de surface nocturnes et deux batailles de porte-avions) et des batailles aériennes presque quotidiennes ont abouti à la bataille navale décisive de Guadalcanal début novembre, avec la défaite de la dernière tentative japonaise de bombarder Henderson Field à partir de la mer et débarquer assez de troupes pour la reprendre. En décembre, les Japonais abandonnent leurs efforts pour reprendre Guadalcanal et évacuent leurs forces restantes le 7 février 1943, face à une offensive du XIV Corps de l'armée américaine, avec la bataille de Rennell Island, le dernier engagement naval majeur, servant à une protection sécurisée pour que les troupes japonaises puissent évacuer en toute sécurité. La campagne a suivi les actions défensives alliées réussies lors de la bataille de la mer de Corail et de la bataille de Midway en mai et juin 1942. Parallèlement aux batailles de Milne Bay et de Buna-Gona, la campagne de Guadalcanal a marqué la transition des Alliés des opérations défensives. aux offensives et leur a effectivement permis de prendre l'initiative stratégique sur le théâtre du Pacifique aux Japonais. La campagne a été suivie d'autres offensives alliées dans le Pacifique, notamment: la campagne des îles Salomon , la campagne de Nouvelle-Guinée , la campagne des îles Gilbert et Marshall , la campagne des îles Mariannes et Palau , la campagne des Philippines (1944-1945) et le volcan et la campagne des îles Ryukyu avant la capitulation du Japon en août 1945.
Martin-pêcheur nain de Guadalcanal/Martin-pêcheur nain de Guadalcanal :
Le martin-pêcheur nain de Guadalcanal (Ceyx nigromaxilla) est une espèce d'oiseau de la famille des Alcedinidae endémique de l'île de Guadalcanal. Son habitat naturel est constitué de forêts de plaine humides subtropicales ou tropicales. Cette espèce était autrefois considérée comme l'une des 15 sous-espèces reconnues de ce qui était alors connu sous le nom de martin-pêcheur nain variable (Ceyx lepidus ou Alcedo lepidus). Une étude de phylogénétique moléculaire publiée en 2013 a révélé que la plupart des sous-espèces insulaires avaient considérablement divergé les unes des autres. Le martin-pêcheur nain variable a donc été scindé et 12 des sous-espèces, dont le martin-pêcheur nain de Guadalcanal, ont été promues au statut d'espèce. Dans le même temps, le nom du martin-pêcheur nain variable a été changé en martin-pêcheur nain des Moluques.
Méliphage de Guadalcanal / Méliphage de Guadalcanal :
Le Méliphage de Guadalcanal (Guadalcanaria inexpectata) est un oiseau qui appartient à la famille des Méliphagidés. Il est monotypique au sein du genre Guadalcanaria. Il est endémique de Guadalcanal dans les îles Salomon, où on le trouve haut dans la forêt de montagne.
Chauve-souris à face de singe de Guadalcanal / Chauve-souris à face de singe de Guadalcanal :
La chauve-souris à face de singe de Guadalcanal ou le singe volant de Guadalcanal (Pteralopex atrata) est un mégabat endémique des Îles Salomon. Il est répertorié comme espèce en voie de disparition. En 2013, Bat Conservation International a classé cette espèce parmi les 35 espèces de sa liste mondiale prioritaire de conservation.
Martin-pêcheur moustachu de Guadalcanal/Martin-pêcheur moustachu de Guadalcanal :
Le martin-pêcheur moustachu de Guadalcanal (Actenoides bougainvillei excelsus) est un martin-pêcheur de la sous-famille des Halcyoninae endémique de Guadalcanal dans les îles Salomon. L'oiseau peut être trouvé dans les forêts à canopée fermée à des altitudes de 900 à 1 100 m (3 000 à 3 600 pieds) et on rapporte qu'il niche dans des trous dans le sol. Il est considéré comme une sous-espèce du martin-pêcheur moustachu (Actenoides bougainvillei) par l'Union internationale des ornithologues, mais certains taxonomistes élèvent le taxon au statut d'espèce. . Les mâles ont un dos bleu, les femelles ont un dos verdâtre. Avant 2015, l'espèce n'avait été enregistrée que deux fois, une seule femelle dans les années 1920 et deux femelles en 1953; aucun mâle n'avait jamais été enregistré et aucun spécimen vivant n'avait été photographié. En 2015, un oiseau mâle a été capturé et photographié pour la première fois dans les forêts de Guadalcanal. L'oiseau a ensuite été tué pour une étude scientifique afin d'obtenir un ensemble de données moléculaires et morphologiques. Le meurtre a été critiqué comme n'étant pas nécessaire pour la science. Le chercheur qui a photographié et tué l'oiseau a estimé qu'il y avait plus de 4000 oiseaux vivants, l'oiseau n'est pas rare et en tuer un ne menaçait pas la viabilité de la population.
Guadalcanal naval_order_of_battle/Ordre de bataille naval de Guadalcanal :
Le 7 août 1942, les forces navales américaines et australiennes ont entrepris l'invasion des îles japonaises de Guadalcanal et Tulagi dans la chaîne inférieure des îles Salomon, la première offensive alliée dans le théâtre du Pacifique. Le débarquement de la 1ère division de marine américaine sur les plages de Savo Sound a commencé la campagne de Guadalcanal étonnamment longue et extrêmement ardue, qui a duré officiellement jusqu'au 9 février 1943. Les forces navales dédiées à l'opération Watchtower étaient minuscules par rapport à celles déployées pour les offensives alliées ultérieures telles que l'invasion des Gilbert et la prise d'Okinawa. Cela est dû à l'engagement que les États-Unis avaient pris envers la Grande-Bretagne d'entreprendre l'invasion de l'Afrique du Nord à l'automne 1942, engagement qui laissait essentiellement l'opération de Guadalcanal avec les restes navals. Pour cette raison, les marins et les Marines américains ont qualifié l'invasion d '"Opération Shoestring". Navires de combat de l'US Navy : 3 porte-avions, 1 cuirassé rapide, 9 croiseurs lourds, 2 croiseurs légers anti-aériens, 31 destroyers Navires d'assaut amphibies : 13 transports, 6 cargos d'attaque, 4 destroyers Auxiliaires : 5 dragueurs de mines rapides, 5 pétroliers australiens Navires de combat de la Marine : 2 croiseurs lourds, 1 croiseur léger
Chouette de Guadalcanal/Chouette de Guadalcanal :
La chouette de Guadalcanal (Athene granti) est une chouette de taille petite à moyenne. Il est endémique de Guadalcanal. Il était autrefois considéré comme une sous-espèce du livre de Salomon.
Rat Guadalcanal/rat Guadalcanal :
Le rat de Guadalcanal (Uromys porculus) est une espèce de rongeur de la famille des Muridae. Il n'a été trouvé que dans les îles Salomon. Depuis que cette espèce a été collectée entre 1886 et 1888, elle n'a plus été revue. Il est peut-être éteint.
Guadalcanal scaly-toed_gecko/Gecko à doigts écailleux de Guadalcanal :
Le gecko à doigts écailleux de Guadalcanal (Lepidodactylus shebae) est une espèce de gecko. Il est endémique de Guadalcanal dans les îles Salomon.
Oiseau fourré de Guadalcanal / Oiseau fourré de Guadalcanal :
Le Cincloramphus turipavae (Cincloramphus turipavae) est une espèce d'oiseau. Il était autrefois placé dans la famille des Sylviidae "paruline de l'Ancien Monde", mais il ne semble pas être un proche parent des parulines typiques; il appartient à la famille des parulines, Locustellidae. On le trouve sur l'île de Guadalcanal aux îles Salomon. Ses habitats naturels sont la forêt de plaine humide subtropicale ou tropicale et la forêt de montagne humide subtropicale ou tropicale. Il était autrefois considéré comme conspécifique avec l'oiseau fourré de Santo (Cincloramphus whitneyi).
Grive de Guadalcanal / Grive de Guadalcanal :
La Grive de Guadalcanal (Zoothera turipavae) est un oiseau qui appartient à la famille des Turdidés. Il est endémique des îles Salomon. Son habitat naturel est constitué de forêts de montagne humides subtropicales ou tropicales.
Oeil blanc de Guadalcanal / Oeil blanc de Guadalcanal :
L'Oeil blanc de Guadalcanal (Zosterops oblitus) est un oiseau qui appartient à la famille des Zosteropidae. Il se trouve sur Guadalcanal. Son habitat naturel se trouve dans les forêts de montagne humides subtropicales ou tropicales. L'œil blanc de Guadalcanal était autrefois considéré comme une sous-espèce de l'œil blanc à gorge grise (Zosterops fuscicapilla).
Guadalc%C3%A1zar/Guadalcázar :
Guadalcázar peut faire référence à : Guadalcázar, San Luis Potosí, Mexique Guadalcázar (Córdoba), Espagne Villa de Santa Catalina de Guadalcázar del Valle de Moquegua, Pérou Santiago de Guadalcázar, Argentine Diego Fernández de Córdoba, marquis de Guadalcázar
Guadalc%C3%A1zar, San_Luis_Potos%C3%AD/Guadalcázar, San Luis Potosí :
Guadalcázar est une municipalité mexicaine, dans l'État de San Luis Potosí, au nord-est du Mexique.
Guadalc%C3%A1zar (C%C3%B3rdoba)/Guadalcázar (Córdoba) :
Guadalcázar est une ville située dans la province de Cordoue, au sud de l'Espagne.
Guadalent%C3%ADn/Guadalentin :
Guadalentín est une rivière en Espagne. C'est un affluent du Segura. La rivière Guadalentín coule dans la région sud-est de l'Espagne. Le bassin du fleuve Guadalentín est l'un des plus grands d'Espagne. Le bassin de Guadalentín est une vallée plate et comprend l'aquifère Alto Guadalentín. La vallée est contiguë au nord-est et au sud-est avec des systèmes de failles.
Guadalete/Guadalete :
La rivière Guadalete est située presque entièrement dans la province espagnole de Cadix , s'élevant dans le parc naturel de la Sierra de Grazalema à une altitude d'environ 1000 mètres (3300 pieds) et s'étendant sur 172 kilomètres (107 mi) dans la baie de Cadix à El Puerto de Santa Maria, au nord de la ville de Cadix. Le nom de la rivière vient de l'expression arabe وادي لكة (Wadi lakath) signifiant "Rivière de l'oubli".
Guadalev%C3%ADn/Guadalevín :
Le Guadalevín est un affluent de la rivière Guadiaro à Malaga, en Andalousie, en Espagne. Sa gorge divise la ville de Ronda où elle est enjambée par trois ponts, Puente Nuevo, Puente Viejo et Puente Romano. Ce qui suit est une traduction de l'article espagnol de Wikipedia sur le Guadalevin. La rivière Guadalevín est une petite rivière du sud de l'Espagne (Andalousie) qui traverse entièrement la Serranía de Ronda, à l'ouest de la province de Malaga, en Espagne. Il prend sa source dans la Sierra de las Nieves, dans la municipalité d'Igualeja, et se termine à la rivière Guadiaro; elle se trouve donc dans les bassins méditerranéens de l'Andalousie et appartient à sa démarcation hydrologique. La quasi-totalité de son parcours a été déclarée Zone Spéciale de Conservation (ZEC). Son nom vient de l'arabe "Wadi-al-Laban" (rivière de lait).
Guadalfeo/Guadalfeo :
Le Guadalfeo est une petite rivière dans la province de Grenade, en Espagne, entre la chaîne de montagnes de la Sierra Nevada et les chaînes côtières de la Sierra de la Contraviesa et de Lújar. Cette rivière est formée par la fusion de trois rivières, le Rio Poqueira, le Río Trevélez et le Cádiar. La Poqueira et la Trevélez se rejoignent peu avant la confluence avec le Cádiar près de la ville d'Órgiva. La rivière traverse la région de La Alpujarra sur une grande partie de son cours et entre dans la mer près de Motril après avoir traversé une gorge spectaculaire entre les montagnes de Lújar et Chaparal. Bien qu'il soit souvent asséché à cet endroit, ses eaux sont souvent utilisées à des fins agricoles. Le barrage de Rules a été récemment construit sur la rivière près de Vélez de Benaudalla à la tête de la gorge, entraînant la création d'un grand réservoir et l'inondation d'une partie de la vallée de la rivière.
Guadalhorce/Guadalhorce :
Le Guadalhorce (de l'arabe وَادِي (wādī), "rivière" + latin forfex, "ciseaux") est le principal fleuve de la province de Malaga dans le sud de l'Espagne. Sa source se trouve dans la Sierra de Alhama dans la province de Grenade , à partir de laquelle il draine la dépression d' Antequera , coulant sur 166 kilomètres (103 mi) à travers le sud de l'Andalousie jusqu'à la Méditerranée à l'ouest de la ville de Malaga . Il a le plus grand débit de toutes les rivières de la région de la Costa del Sol après le Guadiaro. Il forme le canyon de Desfiladero de los Gaitanes, long de 7 kilomètres (4 mi), une gorge spectaculaire avec des parois abruptes s'élevant jusqu'à 400 mètres (1 300 pieds) par endroits, avant de continuer à travers la Hoya de Málaga. Au cours de son parcours, il traverse les villes de Villanueva del Trabuco, Villanueva del Rosario, Archidona, Antequera, Alhaurín el Grande, Alhaurín de la Torre, Almogía, Álora, Cártama, Coín, Pizarra et Valle de Abdalajís, formant la comarca de Valle du Guadalhorce ; puis bifurque peu avant d'atteindre la mer. Une partie de la rivière est détournée pour fournir de l'eau et de l'électricité à la ville de Malaga. Près de son embouchure, les restes d'une colonie phénicienne ont été trouvés à Cerro del Villar.
Guadalimar/Guadalimar :
Le Guadalimar (prononciation espagnole : [ɡwaðaliˈmaɾ]) est une rivière de la péninsule ibérique, un affluent de la rive droite du Guadalquivir. Son parcours de 180 km s'étend sur les provinces espagnoles d'Albacete et de Jaén. Les principaux affluents du fleuve sont le Guadalmena, le Giribaile et le Guadalén.
Guadalinex/Guadalinex :
Guadalinex est un système d'exploitation basé sur Ubuntu promu par le gouvernement d'Andalousie (Espagne). Il est utilisé dans les écoles, les bibliothèques publiques, les centres pour personnes âgées et les centres Guadalinfo. Il existe cinq versions différentes de Guadalinex : Guadalinex EDU (spécialement développé pour les écoles par le CGA), comprend Gnome Nanny Guadalinex CDM (pour les centres de personnes âgées) Guadalinex Guadalinfo (utilisé uniquement dans les centres Guadalinfo, où toute personne vivant dans les zones rurales andalouses peut accéder gratuitement à Internet) Guadalinex Bibliotecas (version spéciale pour les bibliothèques publiques) Guadalinex Mini (distribution minimaliste de Guadalinex, adaptée aux anciens ordinateurs et aux netbooks)
Guadalix/Guadalix :
Le Guadalix est un fleuve d'Espagne situé au centre de la péninsule ibérique, un affluent de la rive droite du Jarama. Il jaillit de la Sierra de Guadarrama, dans la vallée flanquée du Pic de La Najarra, du Puerto de la Morcuera, de l'Alto de la Genciana et du Cordal de la Vaqueriza. D'une longueur totale de 42 km, il s'étend vers le sud-est à travers la Communauté de Madrid jusqu'à se décharger dans le Jarama près du lotissement de Saint-Domingue (Algete), à ​​côté du circuit du Jarama. Ses eaux sont retenues par le réservoir El Vellón.En ce qui concerne l'étymologie de l'hidronyme Guadalix; le préfixe vient de l'arabe wadi («rivière») tandis que le suffixe -alix a été identifié soit comme un anthroponyme arabe présumé, soit comme peut-être pré-arabe.
Guadalix de_la_Sierra/Guadalix de la Sierra :
Guadalix de la Sierra est une municipalité de la Communauté de Madrid, en Espagne. Selon le recensement de 2014, la commune compte une population de 6 057 habitants.
Guadalmedina/Guadalmedina :
La Guadalmedina (de l'arabe وَادِي (wādī), « rivière » + médina, « ville » ; « rivière de la ville ») est une rivière qui traverse la ville de Malaga, en Espagne. Historiquement, il a joué un rôle important dans l'histoire de la ville et a divisé la ville en deux moitiés. Le centre historique de la ville se trouve sur sa rive gauche.
Guadalmellato/Guadalmellato :
Le Guadalmellato est un fleuve de 110,5 km de long en Andalousie, en Espagne. C'est un affluent droit du Guadalquivir. La rivière Guadalmellato a deux barrages.
Réservoir Guadalmellato/Réservoir Guadalmellato :
Le réservoir de Guadalmellato est un réservoir situé à Adamuz, dans la province de Cordoue, en Andalousie, en Espagne. En 2009, le lynx ibérique qui était au bord de l'extinction a été réintroduit dans la zone de l'Embalse de Guadalmellato, résultant en une population de 23 en 2013.
Guadalmena/Guadalmena :
Guadalmena est une rivière de la province d'Albacete, en Espagne.
Guadalmez/Guadalmez :
Guadalmez est une municipalité de Ciudad Real, Castille-La Manche, Espagne. Elle compte 996 habitants.
Guadalmina/Guadalmina :
La rivière Guadalmina (de l'arabe pour "Wadi (rivière) du port") est une courte rivière côtière du bassin méditerranéen dans le sud de l'Espagne qui coule entièrement dans la province andalouse de Málaga. D'une longueur de seulement 28 kilomètres (17 mi), le Guadalmina prend sa source dans la Sierra Bermeja, dans la municipalité d'Igualeja, mais son cours principal commence sous les montagnes de la municipalité de Benahavís, formant un aquifère karstique dans une zone connue sous le nom de Las Angosturas ( le goulet). La rivière se jette dans la municipalité de Marbella près de San Pedro de Alcántara et sert à délimiter sa frontière de celle de la municipalité d'Estepona. La Guadalmina était autrefois d'une importance stratégique défensive pour les habitants de Marbella; ses eaux servaient également à alimenter des moulins à eau pour moudre le grain en farine. Le réservoir de La Concepción est la principale source d'eau de cette commune ; il est formé par un barrage de dérivation sur le Río Verde, où les eaux des rivières Guadalmina, Guadalmansa et Guadaiza se rejoignent et sont captées, puis transportées pour fournir l'approvisionnement en eau des villes de la Costa del Sol de Benalmadena, Fuengirola, Mijas, Benahavís, Marbella, Casares et Manilva. Le cours inférieur du fleuve est fortement urbanisé ; de nombreuses maisons y présentent un risque élevé d'inondation. Près de l'embouchure de la rivière, à côté de San Pedro de Alcántara, se trouvent les sites archéologiques importants de l'église chrétienne Basílica de Vega del Mar du début du IVe siècle, les thermes romains voûtés du IIIe siècle de Las Bóvedas (les Dômes) et la tour de guet éponyme de Torre de Las Bóvedas.
Guadalope/Guadalope :
Le Guadalope (Guadalop en catalan et en aragonais) est une rivière d'Aragon, en Espagne. C'est un affluent de l'Èbre (Ebre en catalan).
Comté de Guadaloupe,_Territoire_du_Colorado/Comté de Guadalupe, Territoire du Colorado :
Le comté de Guadalupe était l'un des 17 comtés originaux créés par le territoire du Colorado en 1861. Le comté de Guadalupe n'a existé que six jours avant d'être renommé comté de Conejos.
Guadeloupe Loma/Guadaloupe Loma :
Guadaloupe Loma (née le 12 décembre 1967) est une coureuse de fond mexicaine. Elle a participé au marathon féminin aux Jeux olympiques d'été de 1996.
Guadalquivir/Guadalquivir :
Le Guadalquivir (, également au Royaume-Uni : , États-Unis : , espagnol : [ɡwaðalkiˈβiɾ]) est le cinquième plus long fleuve de la péninsule ibérique et le deuxième plus long fleuve sur toute sa longueur en Espagne. Le Guadalquivir est le seul grand fleuve navigable d'Espagne. Actuellement, il est navigable du golfe de Cadix à Séville, mais à l'époque romaine, il était navigable jusqu'à Cordoue.
Marais du Guadalquivir/Marais du Guadalquivir :
Les marais du Guadalquivir (en espagnol : Marismas del Guadalquivir ou simplement Las Marismas) sont une région naturelle de basses terres marécageuses sur le cours inférieur du Guadalquivir. La zone de Las Marismas forme une grande partie de la province de Huelva, de la province de Séville et de la province de Cadix en Andalousie, en Espagne. La zone comprend des parties des municipalités d'Isla Mayor, Los Palacios y Villafranca, La Puebla del Río, Utrera, Las Cabezas de San Juan et Lebrija. La riziculture dans cette zone produit 40% de la récolte nationale espagnole. Certaines zones sont protégées pour la faune et l'habitat, y compris les dunes.
Fleuve Guadalquivir_(Bolivie)/Fleuve Guadalquivir (Bolivie) :
Le fleuve Guadalquivir (en espagnol, Río Guadalquivir) est un fleuve de Bolivie. C'est un affluent du Río Grande de Tarija, qui se jette dans le fleuve Bermejo et le fleuve Paraguay. La rivière coule près de la ville de Tarija.
Guadeloupe/Guadalupe :
Guadalupe ou Guadeloupe peut faire référence à :
Guadeloupe, Antioquia/Guadalupe, Antioquia :
Guadalupe est une ville et une municipalité du département colombien d'Antioquia. Partie de la sous-région du nord d'Antioquia.
Guadalupe, Arizona/Guadalupe, Arizona :
Guadalupe est une ville du comté de Maricopa, en Arizona, aux États-Unis, et fait partie de la grande région métropolitaine de Phoenix. La devise de la ville, "où trois cultures s'épanouissent", reconnaît les racines de la ville dans les Yaquis, les Mexicains et les descendants des agriculteurs d'origine. Depuis sa fondation, Guadalupe est connue comme un centre de la culture Yaqui et abrite de nombreuses fêtes religieuses. Nichée entre Phoenix et Tempe, le recensement de 2020 a répertorié la population de la ville à 5 322 habitants. Guadalupe a été fondée vers 1900 par des Indiens Yaqui, qui ont fui leur patrie à Sonora pour éviter l'oppression du gouvernement mexicain de Porfirio Díaz. Le cimetière de Guadalupe a été créé en 1904, dans le village d'origine. Le cimetière est désormais officiellement situé à Tempe, en raison de l'annexion par cette ville des terres entourant le cimetière; cependant, il est toujours administré par le bureau du greffier de Guadalupe. Guadalupe est avant tout une zone résidentielle ; la plupart des résidents se rendent dans d'autres parties de la région de Phoenix pour travailler.
Guadalupe, Californie/Guadalupe, Californie :
Guadalupe est une petite ville située dans le comté de Santa Barbara, en Californie. Selon le recensement américain de 2010, la ville compte 7 080 habitants. Guadalupe est économiquement et socialement liée à la ville de Santa Maria, située à environ 13 km à l'est. Il est situé à l'intersection de l'autoroute 1 et de l'autoroute 166, immédiatement au sud de la rivière Santa Maria et à 8 km à l'est de l'océan Pacifique.
Guadalupe, Chihuahua/Guadalupe, Chihuahua :
Guadalupe est une ville et le siège de la municipalité de Guadalupe, dans l'État de Chihuahua, au nord du Mexique. En 2010, la ville comptait une population totale de 3 022 habitants. Depuis la disparition du policier Ericka Gandara le 23 décembre 2010, la ville n'a plus de policiers. On ignore si elle a été kidnappée ou non.
Guadalupe, Colorado/Guadalupe, Colorado :
Guadalupe est une communauté non constituée en société du comté de Conejos, dans l'État américain du Colorado. La communauté, qui est centrée sur une place herbeuse, est située sur la rive nord de la rivière Conejos, juste au nord de Conejos, Colorado, le long de Conejos County Road 13 .
Guadalupe, Costa_Rica/Guadalupe, Costa Rica :
Guadalupe est un district du canton de Goicoechea, dans la province de San José au Costa Rica. C'est la ville principale du canton de Goicoechea, et maintenant entièrement incorporée dans la zone métropolitaine de San Jose.
Guadalupe, C%C3%A1ceres/Guadalupe, Cáceres :
Guadalupe est une municipalité d'Espagne située dans la province de Cáceres, en Estrémadure. Il a une superficie totale de 68,19 km2 et, au 1er janvier 2021, une population enregistrée de 1 822. Le monastère de Santa María de Guadalupe est situé ici.
Guadalupe, Huila/Guadalupe, Huila :
Guadalupe est une ville et une municipalité du département de Huila, en Colombie.
Guadalupe, La_Chorrera/Guadalupe, La Chorrera :
Guadalupe est un corregimiento du district de La Chorrera au Panama. Guadalupe avait une population de 34 242 personnes en 2010 et sa représentante est Sumaya Judith Cedeño (2009-2012). Il fait partie de la zone urbaine de La Chorrera.
Guadalupe, Murcie/Guadalupe, Murcie :
Guadalupe est une pedanía (village/district de banlieue) de la municipalité de Murcie dans la région de Murcie, en Espagne. La principale zone peuplée est connue sous le nom de Guadalupe de Maciascoque. El Escorial Murciano, le complexe qui contient l'Universidad Católica San Antonio de Murcia et le Monasterio de los Jerónimos de San Pedro de la Ñora, un monastère hiéronymite historique, se trouve ici.
Guadalupe, Nuevo_Le%C3%B3n/Guadalupe, Nuevo León :
Guadalupe est une ville et une municipalité environnante située dans l'État de Nuevo León, au nord du Mexique. Il fait partie de la région métropolitaine du Grand Monterrey. La municipalité de Guadalupe, adjacente au côté est de Monterrey, borde également les municipalités de San Nicolás de los Garza, Apodaca, Pesquería et Juárez. Couvrant un territoire de 151,3 km2 (58,4 milles carrés), il est situé à 25°40′39″N 100°15′35″W, à une altitude de 500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Au recensement de 2005, sa population officielle était de 691 434 habitants dans la ville et de 691 931 dans toute la municipalité. C'est la deuxième plus grande ville et municipalité de l'État. La municipalité a une superficie de 151,3 km2 (58,4 milles carrés) (58,42 milles carrés). La ville a été fondée le 4 janvier 1716, mais la terre était habitée bien avant cela. Lors de la fondation de Monterrey en 1596, la terre, qui était peuplée de diverses tribus indigènes, a été cédée à Diego de Montemayor, le fondateur de Monterrey, mais il n'a pas utilisé la terre. En 1627, la terre a été transformée en grandes plantations, où la canne à sucre et le maïs ont été cultivés. Le propriétaire du terrain à peu près au tournant du XVIIIe siècle s'appelait Capitán Nicolás Ochoa de Elejalde, mais le terrain lui a été pris par le gouvernement espagnol et transformé en mission en février 1715. En 1756, la ville a été rebaptisé "Pueblo de la Nueva Tlaxcala de Nuestra Señora de Guadalupe de Horcasitas". Le 5 mars 1825, la ville a été déclarée municipalité de Nuevo León et classée comme villa, même si pendant de nombreuses années, elle a continué à s'appeler la "Villa de Guadalupe".
Guadalupe, Panama/Guadalupe, Panama :
Guadalupe est un corregimiento du district de La Chorrera, dans la province de Panamá Oeste, au Panama, avec une population de 34 242 habitants en 2010. Sa population en 1990 était de 18 015 habitants; sa population en 2000 était de 26 857 habitants.
Guadalupe, Pérou/Guadalupe, Pérou :
Guadalupe est une ville du nord du Pérou, capitale du district de Guadalupe dans la région de La Libertad. Cette ville est située à environ 127 km au nord de la ville de Trujillo et est principalement un centre agricole de la vallée de Jequetepeque. L'Universidad Nacional de Trujillo possède un petit campus au nord-est de Guadalupe.
Guadalupe, Piau%C3%AD/Guadalupe, Piauí :
Guadalupe est une municipalité de l'État brésilien du Piaui. Il est situé à 06° 47' 13" de latitude sud et 43° 34' 09" de longitude ouest, avec une altitude de 177 mètres. La centrale hydroélectrique de Boa Esperança se trouve à Guadalupe et fournit de l'électricité à l'État de Piauí.
Guadalupe, Rio_de_Janeiro/Guadalupe, Rio de Janeiro :
Guadalupe est un quartier situé dans la zone nord de Rio de Janeiro, au Brésil. Il est entouré par Barros Filho, Honório Gurgel, Marechal Hermes, Deodoro, Ricardo de Albuquerque, Costa Barros et Anchieta. Sa désignation est un hommage à Notre-Dame de Guadalupe dont l'église principale de Rio de Janeiro est située dans ce quartier. Le quartier a été construit comme un projet de l'ancienne Fondation Casa Popular et il a été inauguré par le président Getúlio Vargas. Sont également remarquables dans le quartier les "Igloos de Guadalupe", un ensemble de maisons en forme d'hémisphère, ressemblant à des igloos, et construites à la fin des années 1940 sur la rue Calama. À Guadalupe, il existe de nombreux magasins de détail, banques, centre commercial, garderie municipale, cours, laboratoires, cinéma, clubs sociaux, clubs de santé, usines, le centre culturel Terra, restaurants, hypermarché, pharmacies, cliniques, collège, l'Augusto Clinique Amaral Peixoto et de nombreuses écoles municipales et privées. Guadalupe est traversée par l'Avenida Brasil, qui relie le centre-ville à la zone ouest de la ville. Pour cette raison, de nombreuses lignes de bus qui traversent la ville sont disponibles à Guadalupe. D'autres voies notables dans le quartier sont la rue Marcos de Macedo, la route Camboatá, la rue Francisco Portela et la rue Luís Coutinho Cavalcanti. Les principales entreprises situées à Guadalupe sont : Pimaco (détenue par la Société Bic), l'usine Perdigão, Casa & Video (entrepôt et magasin de détail), l'hypermarché Atacadão, l'hypermarché Prezunic, Cacau Show, C&A, Casas Bahia, McDonald's et O Boticário. Il y a aussi une branche de Fisk Language Course, le Labormed (laboratoire médical), le Guadalupe Shopping (centre commercial), Bob's, la banque Bradesco, l'Université Estácio de Sá, Ponto Cine (cinéma), l'école Pio XII et autres. En décembre 2009, l'entrepreneur Saphyr a annoncé le projet de construire un important centre commercial à l'endroit précédemment occupé par l'ancienne industrie pharmaceutique Melhoral. Le centre commercial a ouvert ses portes le 24 novembre 2011 et s'appelle Shopping Jardim Guadalupe.
Guadalupe, San_Vicente/Guadalupe, San Vicente :
Guadalupe est une municipalité du département de San Vicente au Salvador. Guadalupe est une petite ville. Guadalupe a une église catholique, une école secondaire (secundaria), une école primaire (primaria), une clinique ouverte uniquement certains jours de la semaine.
Guadalupe, Santander/Guadalupe, Santander :
Guadalupe est une ville et une municipalité du département de Santander, dans le nord-est de la Colombie. Elle a été fondée en 1715 par la famille Camacho Sabidos, sous la direction du capitaine espagnol José Camacho Sabidos et de la direction de Don Juan de Herrera et Tovar, selon les registres paroissiaux de l'année 1713.
Guadalupe, Espagne/Guadalupe, Espagne :
Guadalupe, Espagne peut signifier : Guadalupe (Espagne), une rivière Guadalupe, Cáceres, une municipalité d'Estrémadure Santa María de Guadalupe, un monastère de Guadalupe, Extremadura, Espagne Guadalupe, Murcie, un village de la municipalité et de la région de Murcie
Guadalupe, Sud_L%C3%ADpez/Guadalupe, Sud Lipez :
Guadalupe est un village du département bolivien de Potosí. C'est le siège du canton de Guadalupe, l'un des deux cantons de la municipalité de San Antonio de Esmoruco qui est la troisième section municipale de la province du Sud Lípez. Le village est situé à 40 km au sud-est de la capitale provinciale San Pablo de Lípez à une altitude de 4 173 m au niveau d'un affluent du Río San Juan del Oro.
Guadalupe, S%C3%A3o_Tom%C3%A9_and_Pr%C3%ADncipe/Guadalupe, São Tomé et Príncipe :
Guadalupe est une ville située dans la partie nord de l'île de São Tomé, qui fait partie de la nation insulaire de São Tomé et Príncipe. C'est le siège du district de Lobata. Sa population est de 7 604 habitants (recensement de 2012). Guadalupe se trouve à 1,5 km au nord-ouest d'Agostinho Neto, à 10 km à l'est de Neves et à 11 km au nord-ouest de la capitale São Tomé.
Guadalupe, Vallegrande/Guadalupe, Vallegrande :
Guadalupe (Vallegrande) est une petite ville de Santa Cruz, en Bolivie.
Guadalupe, Zacatecas/Guadalupe, Zacatecas :
Guadalupe est la troisième plus grande ville de l'État de Zacatecas au Mexique. Il est adjacent au côté est de la ville de Zacatecas et fait partie de la zone métropolitaine de Zacatecas-Guadalupe. La ville avait une population de recensement de 2018 de 215 000 habitants et sert de siège municipal de la municipalité de Guadalupe.
Autorité du fleuve Guadalupe-Blanco/Autorité du fleuve Guadalupe-Blanco :
La Guadalupe-Blanco River Authority ou GBRA a été créée en 1933 par la législature du Texas. Ses principales préoccupations sont l'approvisionnement en eau et la conservation de l'eau dans le bassin de la rivière Guadalupe, qui comprend les rivières Blanco, Comal et San Marcos. L'autorité s'étend sur dix comtés. Les bureaux généraux de la régie sont situés au 933, rue East Court à Seguin.
Guadalupe-Guerra, Texas/Guadalupe-Guerra, Texas :
Guadalupe-Guerra est une localité désignée par le recensement (CDP) du comté de Starr, au Texas, aux États-Unis. Il s'agit d'un nouveau CDP formé d'une partie du Fronton CDP avant le recensement de 2010 avec une population de 37 habitants.
Dunes de Guadalupe-Nipomo/Dunes de Guadalupe-Nipomo :
Guadalupe-Nipomo Dunes est le plus grand système de dunes restant au sud de San Francisco et le deuxième plus grand de l'État américain de Californie. Il englobe une bande côtière de 18 miles (29 km) sur la côte centrale de la Californie et s'étend du sud du comté de San Luis Obispo au nord du comté de Santa Barbara. Le complexe de dunes de Guadalupe-Nipomo abrite un écosystème de dunes unique ainsi que de nombreux espèces de plantes et d'animaux en voie de disparition et menacées. Pour protéger l'environnement des dunes, une grande partie du complexe a été mise de côté pour la conservation. En outre, il est reconnu comme un site naturel national. Une autre partie des dunes est utilisée à des fins récréatives, telles que le camping et l'utilisation de véhicules hors route (VHR). Les dunes de Guadalupe-Nipomo appartiennent à un certain nombre d'agences fédérales, étatiques et locales, ainsi qu'à des entreprises privées, des organisations et des particuliers. Il s'agit notamment des comtés de San Luis Obispo et de Santa Barbara, des parcs d'État de Californie, du US Fish and Wildlife Service et de la Land Conservancy du comté de San Luis Obispo.
Guadalupe-Nipomo Dunes_National_Wildlife_Refuge/Guadalupe-Nipomo Dunes National Wildlife Refuge :
Le refuge national de faune de Guadalupe-Nipomo Dunes est une zone protégée de 2 553 acres (10,33 km2) située le long de la côte centrale de la Californie, dans le sud des comtés de San Luis Obispo et du nord de Santa Barbara.
Marathon Guadalupe-Reyes/Marathon Guadalupe-Reyes :
Le Marathon Guadalupe-Reyes est un concept typique de la culture mexicaine. Il a commencé dans la décennie des années 1990 et fait référence de manière informelle à la période festive du 12 décembre (Jour de la Vierge de Guadalupe) au 6 janvier (Jour de l'Épiphanie, populairement connu sous le nom de "Reyes Magos" ou Rois Mages). Pendant cette période, il y a plusieurs jours fériés qui, liés ensemble, créent un "marathon" de festivités. Pendant cette période, le défi n'est pas seulement d'assister aux festivités mais de boire au moins n'importe quel type de boisson alcoolisée tous les jours. Ce Marathon ne fait pas partie du Folklore Mexicain ; c'est simplement une activité de culture pop. Les célébrations liées entre elles par le Marathon Guadalupe-Reyes sont : 12 décembre : Fête de la Vierge de Guadalupe. Tous les soirs du 16 décembre au 24 décembre : Les neuf soirées Posadas. 24 décembre : Dernière posada et veille de Noël (Nochebuena). 25 décembre : Noël 28 décembre : Jour de Saint Innocent, semblable au poisson d'avril, dont on se souvient au Mexique en jouant des farces. 31 décembre : Saint-Sylvestre 1er janvier : Jour de l'An 6 janvier : Jour de l'Épiphanie ou Rois Mages ("Reyes Magos") La dernière célébration de la saison est le Jour de la Candelaria le 2 février. Au Mexique, cette fête est liée à la fête des mages le 6 janvier par la traditionnelle rosca de reyes. Il est également courant de célébrer la consommation de l'atole et des tamales traditionnels. Cependant, étant à près d'un mois de toutes les festivités qui se déroulent fin décembre et début janvier, il est exclu du "Marathon". Les célébrations courantes incluent la consommation quotidienne de boissons alcoolisées avant une célébration de masse le dernier jour du festival. Le nom du marathon (Guadalupe Reyes) a également été utilisé dans la publicité. Certaines comédies présentent parfois le personnage fictif de "Guadalupe Reyes", un nom propre mexicain qui peut appartenir soit à un homme, soit à une femme.
Guadalupe (série_tv_américaine)/Guadalupe (série télévisée américaine) :
Guadalupe est une telenovela en espagnol produite par le réseau de télévision américain Telemundo, en collaboration avec Capitalvision International Corp. et Televisión Española (TVE), à partir de 1993, avec Adela Noriega et Eduardo Yáñez.
Guadalupe (Mexican_TV_series)/Guadalupe (série télévisée mexicaine) :
Guadalupe est une telenovela mexicaine produite par Valentín Pimstein pour Televisa en 1984. Est une adaptation de la telenovela argentine du même nom produite en 1972. Alma Delfina et Jaime Garza ont joué le rôle des protagonistes, tandis qu'Oscar Morelli et Rebecca Rambal ont joué le rôle des antagonistes.
Guadalupe (Santa_Cruz_da_Graciosa)/Guadalupe (Santa Cruz da Graciosa) :
Guadalupe est une paroisse civile de la municipalité de Santa Cruz da Graciosa, sur l'île de Graciosa dans l'archipel portugais des Açores. La population en 2011 était de 1096 habitants, occupant une superficie de 20,62 kilomètres carrés (7,96 milles carrés).
Guadalupe (Espagne)/Guadalupe (Espagne) :
La rivière Guadalupe ou Guadalupejo (en espagnol : Río Guadalupe) est un affluent droit du Guadiana, en Espagne. La francisation du toponyme a donné son nom à l'île de la Guadeloupe dans les Caraïbes.
Guadalupe (film)/Guadalupe (film) :
Guadalupe est un film de 2006 sur le drame familial et l'histoire fantastique.
Guadalupe (nom)/Guadalupe (nom) :
Guadalupe est un prénom unisexe en espagnol. Le nom désignait initialement la rivière Guadalupe dans la province d'Estrémadure, en Espagne. Voir l'article sur la rivière pour les hypothèses sur l'origine du nom. Le nom est devenu célèbre à la suite d'une apparition mariale du XVIe siècle et d'un lieu de pèlerinage associé, situé dans une ville appelée Guadalupe près de la source de la rivière Guadalupe. L'apparition, et la statue qui lui est associée, était à l'origine connue sous le nom de "Notre-Dame de Guadalupe" et est maintenant connue sous le nom de "Notre-Dame de Guadalupe, Extremadura" ou "Notre-Dame d'Extremadura". Deux siècles plus tard, le nom a acquis une renommée supplémentaire grâce à l'association avec une autre apparition mariale au Mexique associée au nom de Guadalupe. L'apparition et l'image qu'elle a rendue célèbre sont devenues connues sous le nom de Notre-Dame de Guadalupe. La Guadalupe mexicaine a supplanté son original espagnol tant par son nom que par sa renommée. Certains prétendent que le "Guadalupe" mexicain est en fait une corruption d'un mot dans la langue native nahuatl. Néanmoins, il est assez certain que le nom mexicain "Guadalupe", en tant que titre de la Vierge Marie, dérive en fait du nom de lieu espagnol, probablement par une association de la Vierge avec le culte de Notre-Dame de Guadalupe, Estrémadure, qui aurait été forte au moment de la Conquista espagnole du Mexique, et qui revendiquait sa propre apparition, sanctuaire et pèlerinage. L'utilisation du nom en relation avec l'apparition mariale au Mexique a conduit à une controverse concernant son origine et sa signification. La similitude du nom avec une variété de mots et de phrases nahuatl a donné lieu à diverses hypothèses selon lesquelles "Guadalupe" était une corruption de ces phrases nahuatl - l'idée étant que les Espagnols du Mexique du XVIe siècle avaient du mal à prononcer le nahuatl. Ces phrases nahuatl incluent Coatlaxopeuh ("Celle (femelle) qui vainc le serpent", interprétée comme une référence au serpent-diable dans le livre de la Genèse ); Tequatlanopeuh ("celle dont les origines étaient dans le sommet rocheux"), et Tequantlaxopeuh ("Celle qui bannit ceux qui nous ont dévorés"). Le premier à suggérer la théorie de la corruption derrière le nom fut Bercera Tanco, en 1675. Cependant, chaque manuscrit des 150 premières années suivant l'apparition utilise le nom "Guadalupe", y compris le texte original en nahuatl, amenant les chercheurs à conclure que le temps fournit "aucune preuve historique indiquant que la Vierge a été appelée par l'un des noms proposés". En fait, les récits de la réponse des Espagnols à l'histoire des apparitions montrent que ce sont les Mexicains indigènes qui ont insisté pour utiliser le nom "Guadalupe" pour Marie. Un certain nombre d'Espagnols avaient insisté pour que "Guadalupe" soit abandonnée pour un nom nahuatl, comme Tepeaquilla ou Tepeaca. un nom de lieu. En tant que nom personnel, il peut être donné aux garçons et aux filles. Des exemples notables d'hommes nommés Guadalupe sont Guadalupe Victoria, le premier président du Mexique, et Guadalupe Acosta Naranjo, un politicien mexicain.
Guadalupe Acosta_Naranjo/Guadalupe Acosta Naranjo :
Guadalupe Acosta Naranjo (née le 3 juin 1964) est une femme politique mexicaine affiliée au Parti de la révolution démocratique. Il représente Nayarit et la première région électorale en tant que député à la LXIII Législature du Congrès mexicain.
Guadalupe Adorno/Guadalupe Adorno :
Guadalupe Adorno (née le 21 février 2000) est une joueuse argentine de hockey sur gazon.
Guadalupe Arizpe_de_la_Vega/Guadalupe Arizpe de la Vega :
Guadalupe Arizpe De La Vega est une humanitaire mexicaine qui a fondé la Federación Mexicana de Asociaciones y Empresas Privadas (FEMAP), qui soutient deux hôpitaux et une école d'infirmières Ciudad Juárez. Elle est partisane du droit des femmes à accéder au contrôle des naissances.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

IPGCL

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...