Rechercher dans ce blog

vendredi 16 décembre 2022

Governors of the Province of New Mexico


Gouverneur de_la_région_autonome_de_Mindanao_musulmane/Gouverneur de la région autonome de Mindanao musulmane :
Le gouverneur de la région autonome du Mindanao musulman était le chef exécutif de la région autonome du Mindanao musulman (ARMM) aux Philippines. Le poste était également simplement appelé gouverneur régional ( punong pangrehiyon ) en distinction des gouverneurs provinciaux. Voici la liste des titulaires du poste.
Gouverneur de_the_Bangko_Sentral_ng_Pilipinas/Gouverneur de Bangko Sentral ng Pilipinas :
Le gouverneur de Bangko Sentral ng Pilipinas ( philippin : Tagapangasiwa ng Bangko Sentral ng Pilipinas ) est le directeur général de Bangko Sentral ng Pilipinas , la banque centrale des Philippines . Ce poste succède et remplace l'ancien poste de gouverneur de la Banque centrale des Philippines. Le 30 juin 2022, le président Bongbong Marcos a nommé Felipe Medalla au poste de sixième gouverneur du Bangko Sentral ng Pilipinas, purgeant le mandat non expiré de son prédécesseur (qui prendra fin en juillet 2023), Benjamin Diokno, qui a ensuite été nommé secrétaire aux Finances. .
Gouverneur de_la_Banque_du_Canada/Gouverneur de la Banque du Canada :
Le gouverneur de la Banque du Canada ( français : gouverneur de la Banque du Canada ) est le chef de la direction de la Banque du Canada et agit à titre de président de son conseil d'administration. L'article 6(1) de la Loi sur la Banque du Canada de 1985 prévoit que le gouverneur et le sous-gouverneur sont nommés par les administrateurs avec l'approbation du gouverneur en conseil. Tiff Macklem est l'actuel gouverneur. Il a pris ses fonctions le 3 juin 2020.
Gouverneur de_the_Bank_of_England/Gouverneur de la Banque d'Angleterre :
Le gouverneur de la Banque d'Angleterre est le poste le plus élevé de la Banque d'Angleterre. Il s'agit théoriquement d'un poste de la fonction publique, mais la nomination a tendance à se faire au sein de la banque, le titulaire préparant son successeur. Le gouverneur de la Banque d'Angleterre est également président du Comité de politique monétaire, avec un rôle majeur dans l'orientation de la politique économique et monétaire nationale, et est donc l'un des plus importants fonctionnaires publics du Royaume-Uni. Selon la charte originale du 27 juillet 1694, les affaires de la banque seraient supervisées par un gouverneur, un sous-gouverneur et 24 administrateurs. Dans son incarnation actuelle, la Cour d'administration de la banque compte 12 (ou jusqu'à 14) membres, dont cinq sont divers dirigeants désignés de la banque. Le 121e et actuel gouverneur est Andrew Bailey, qui a commencé son mandat en mars 2020.
Gouverneur de_la_Banque_de_France / Gouverneur de la Banque de France :
Le gouverneur de la Banque de France ( français : Gouverneur de la Banque de France ) est le plus haut fonctionnaire de la Banque de France . Le poste est actuellement occupé par François Villeroy de Galhau, qui a pris ses fonctions le 1er novembre 2015.
Gouverneur de_la_Banque_d'Italie/Gouverneur de la Banque d'Italie :
Le gouverneur de la Banque d'Italie est le poste le plus élevé de la Banque d'Italie. Il s'agit théoriquement d'un poste de la fonction publique, mais la nomination a tendance à se faire au sein de la banque, le titulaire préparant son successeur.
Gouverneur de_la_Banque_de_Namibie/Gouverneur de la Banque de Namibie :
Le gouverneur est le chef officiel de la Banque de Namibie. Ils sont chargés de mettre en œuvre la politique monétaire de la Namibie et de présider les réunions du conseil d'administration de la banque.
Gouverneur de_la_Banque_d'Espagne/Gouverneur de la Banque d'Espagne :
Le gouverneur de la Banque d'Espagne ( espagnol : Gobernador del Banco de España ) est le chef de la Banque d'Espagne , la banque centrale du Royaume d'Espagne . La Banque d'Espagne est intégrée au Système européen de banques centrales et, à ce titre, le gouverneur est membre de droit du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne. Le Gouverneur est nommé par le pouvoir exécutif et rend compte à la fois au Gouvernement et au Parlement. Pour assurer son indépendance, le gouverneur a un mandat de six ans, sans possibilité de renouvellement. De plus, le gouverneur ne peut être limogé que dans des cas exceptionnels. L'actuel et 70e gouverneur est Pablo Hernández de Cos, dont la nomination a été officielle le 31 mai et il a pris ses fonctions le 11 juin 2018.
Gouverneur de_the_Bank_of_Uganda/Gouverneur de la Banque d'Ouganda :
Le gouverneur de la Banque d'Ouganda est directeur général et président du conseil d'administration de la Banque d'Ouganda. Le gouverneur actuel était Emmanuel Tumusiime-Mutebile, qui a été nommé pour la première fois à ce poste le 1er janvier 2001, et a été reconduit pour un deuxième mandat de cinq ans le 1er janvier 2006. En novembre 2010, il a été reconduit pour un troisième mandat de cinq ans, à compter du 12 janvier 2011. En décembre 2015, il a été renommé pour un quatrième mandat de cinq ans, à compter du 12 janvier 2016.
Gouverneur de_la_Bastille/Gouverneur de la Bastille :
La Bastille ou Bastille Saint-Antoine fut achevée en 1383. Le commandant de la Bastille en était le gouverneur, et s'appelait auparavant capitaine.
Gouverneur des_îles_Caïmans/Gouverneur des îles Caïman :
Le gouverneur des îles Caïmans est le représentant du monarque britannique dans le territoire d'outre-mer du Royaume-Uni des îles Caïmans. Le gouverneur, un fonctionnaire qui, à l'époque moderne, était généralement un sujet britannique résidant normalement au Royaume-Uni, est nommé par le monarque parmi le personnel du Foreign, Commonwealth and Development Office sur les conseils du gouvernement britannique. Le rôle du gouverneur est d'agir en tant que chef de l'État de facto et est responsable de la nomination du premier ministre, qui est le chef du parti avec la majorité des sièges à l'Assemblée législative. Le poste de gouverneur est détenu par Martyn Roper depuis octobre 2018. Le gouverneur a son propre drapeau, le drapeau de l'Union dégradé avec les armoiries du territoire. La résidence officielle du gouverneur est Government House à Seven Mile Beach, Grand Cayman.
Gouverneur de_the_Central_Bank_of_Iran/Gouverneur de la Banque centrale d'Iran :
Le gouverneur de la Banque centrale d'Iran ( persan : رئیس کل بانک مرکزی ایران ) est la plus haute autorité administrative de la Banque centrale d'Iran , prenant des décisions concernant toutes les affaires courantes de la banque. Actuellement, le président nomme le gouverneur sur la recommandation du le ministre des Affaires économiques et des Finances, qui doit être vérifié par l'assemblée générale de la CBI. Contrairement à de nombreux pays, le gouverneur de la banque centrale n'est pas mandaté pour décider de la politique monétaire en Iran par lui-même, mais il est à la tête de l'organe avec qui responsabilité, le Conseil de la monnaie et du crédit, un organe au sein de la banque centrale mais contrôlé par le gouvernement. Le gouverneur est assisté d'un conseil d'administration comprenant, en plus de lui-même en tant que président, le sous-gouverneur, les vice-gouverneurs et le secrétaire général du Conseil de la monnaie et du crédit. le titulaire est nommé pour cinq ans.
Gouverneur de_the_Central_Bank_of_Kenya/Gouverneur de la Banque centrale du Kenya :
Le gouverneur de la Banque centrale du Kenya est le directeur général et membre du conseil d'administration de la Banque centrale du Kenya. Le gouverneur actuel est Patrick Ngugi Njoroge, qui a été nommé par Uhuru Kenyatta, le président du Kenya, le 2 juin 2015. Après avoir été examiné par la commission parlementaire des finances, du commerce et de la planification le 17 juin 2015, il a été approuvé par le parlement du Kenya. le 18 juin 2015.
Gouverneur de_the_Central_Bank_of_Malaysia/Gouverneur de la Banque centrale de Malaisie :
Le gouverneur de la Banque centrale de Malaisie est le directeur général de la banque centrale de Malaisie et le président de droit de son conseil d'administration central. Les billets de banque en ringgit malais, émis par la Banque centrale de Malaisie (BNM), portent la signature du gouverneur. Depuis sa création en 1959, le BNM est dirigé par 9 gouverneurs. L'article 15 (1) de la loi de 2009 sur la Banque centrale de Malaisie stipule que le gouverneur est nommé par Yang di-Pertuan Agong, le chef suprême de la Malaisie, tandis que le sous-gouverneur est nommé par le ministre des Finances. L'article 15 (4) de la loi de 2009 sur la Banque centrale de Malaisie stipule que le mandat dure généralement 5 ans pour le gouverneur et 3 ans pour le sous-gouverneur, tous deux éligibles au renouvellement. Le 9e et actuel gouverneur est Nor Shamsiah Mohd Yunus. , qui a succédé à Muhammad Ibrahim le 1er juillet 2018.
Gouverneur de_the_Central_Bank_of_Sri_Lanka/Gouverneur de la Banque centrale de Sri Lanka :
Le gouverneur de la Banque centrale du Sri Lanka (CBSL) est le directeur général de la banque centrale du Sri Lanka. Le poste est le président d'office du Conseil monétaire de la Banque centrale du Sri Lanka. Depuis sa création en 1950, la CBSL a été dirigée par seize gouverneurs. Le gouverneur a deux adjoints et plusieurs sous-gouverneurs. Le premier titulaire était l'Américain John Exter qui a servi le gouvernement du Sri Lanka en aidant à fonder la banque centrale. Le poste est actuellement occupé par Nandalal Weerasinghe qui a été nommé au poste le 8 avril 2022 suite à la démission d'Ajith Nivard Cabraal.
Gouverneur de_the_Eastern_Caribbean_Central_Bank/Gouverneur de la Banque centrale des Caraïbes orientales :
Le «gouverneur de la Banque centrale des Caraïbes orientales est le chef du système bancaire central de la région des Caraïbes orientales. À ce jour, il y a eu trois gouverneurs, le titulaire Timothy Antoine étant en poste depuis février 2016.
Gouverneur des_îles_Falkland/Gouverneur des îles Falkland :
Le gouverneur des îles Falkland est le représentant de la Couronne britannique dans les îles Falkland, agissant "au nom de Sa Majesté et au nom de Sa Majesté" en tant que chef d'État de facto des îles en l'absence du monarque britannique. Le rôle et les pouvoirs du gouverneur sont définis au chapitre II de la Constitution des îles Falkland. Le gouverneur en fonction réside à Government House, qui sert de résidence officielle.
Gouverneur des_îles_Gilbert_et_Ellice/Gouverneur des îles Gilbert et Ellice :
Le gouverneur des îles Gilbert et Ellice était le chef colonial de la fonction publique des îles Gilbert et Ellice de 1892 à 1979. Le poste a été créé en 1892 avec le titre de « commissaire résident » par le gouverneur des Fidji John Bates Thurston après la création des îles. un protectorat britannique, ayant été auparavant sous la tutelle du haut-commissaire pour le Pacifique occidental. Le commissaire n'avait initialement juridiction que sur les îles Ellice. Charles Richard Swayne a été nommé premier commissaire, arrivant dans les îles la même année. En 1893, les responsabilités de résident ont été étendues pour couvrir les îles Gilbert, le titre devenant commissaire résident des îles Gilbert et Ellice. Swayne arriva dans les îles en octobre 1893. Son salaire était de 500 £ par an, qui était couvert par les recettes locales. En 1895, le siège du protectorat est établi à Tarawa avant d'être transféré à Ocean Island en 1908, qui restera le siège jusqu'à la Seconde Guerre mondiale et l'occupation japonaise des îles Gilbert. Au début de la guerre du Pacifique, Cyril George Fox Cartwright était commissaire résident par intérim de la colonie des îles Gilbert et Ellice sur Ocean Island de décembre 1941 à août 1942. Il agissait au nom de Vivian Fox-Strangways, qui avait été nommé résident Commissaire, mais à cause de la guerre du Pacifique, Fox-Strangways avait été détaché dans l'armée britannique avec le grade de major et était situé à Tulagi dans les îles Salomon britanniques. Suite à l'occupation d'Ocean Island par les forces japonaises le 26 août 1942, Fox-Strangways établit son bureau et son quartier général à Funafuti dans les îles Ellice. Le 22 novembre 1943, Fox-Strangways débarqua sur l'îlot Betio à la fin de la bataille de Tarawa et commença à établir le centre administratif de la colonie sur Tarawa, d'abord sur l'îlot Betio puis sur l'îlot Bairiki. Le siège provisoire de la colonie est resté à Funafuti jusqu'en 1946 et la reconstruction de Tarawa. Les îles Gilbert et Ellice sont devenues des colonies séparées en 1976, mais sont restées sous un seul gouverneur. Après l'indépendance de Tuvalu (îles Ellice) en 1978, le poste a été rebaptisé gouverneur des îles Gilbert jusqu'à l'indépendance de Kiribati l'année suivante.
Gouverneur de_l'île_de_Man/Gouverneur de l'île de Man :
Le titre de Gouverneur de l'île de Man a existé jusqu'en 1828. D'autres titres ont également été utilisés, surtout avant 1595. Holan (1219– ?), intitulé Sénéchal Liste incomplète Fogall McHascatt (1260– ?), intitulé Sénéchal Godfrey MacManus (1266– ? ), intitulé Bailli Alan de Galloway, intitulé Bailli Maurice Okerfair, intitulé Bailli Reginald l'aumônier, intitulé Bailli Brennus, intitulé Bailli Donald, intitulé Bailli Walter de Huntercombe (1290–93), intitulé Liste des gardiens incomplèteLes suivants étaient les gouverneurs de l'île de Man : Sir Thomas Gerrard (1595–1596) Peter Legh (capitaine; 1596-?) John Ireland John Greenhalgh (1640–51) William Christian (1656–?) James Chaloner (1658–1660) Lord Fairfax (1660) Thomas Cobbe? Isaac Barrow (1664–?) Nicholas Stanley (1696–1701) Charles Zedenno Stanley (1702–1703) Robert Mawdesley (1703–1713) Charles Zedenno Stanley (1713) Alexander Horne (1713–1723) John Lloyd (1723–1725) Thomas Horton (1725–1736) James Murray, 2e duc d'Atholl (1736–1744) Patrick Lindsay (1744–1751) Basil Cochrane (1751–1761) John Wood (1761–1777) Edward Smith (1777–1793) John Murray, 4e Duc d'Atholl (1793–1828)
Gouverneur de_l'Oblast_autonome_juif/Gouverneur de l'Oblast autonome juif :
Le gouverneur de l'oblast autonome juif (en russe : Губернатор Еврейской автономной области) est le chef du pouvoir exécutif de l'oblast autonome juif, considéré comme le Premier ministre de l'oblast autonome juif. Le poste de gouverneur est un poste élu, pour lequel les élus remplissent des mandats de quatre ans. Alors que les politiciens individuels peuvent remplir autant de mandats qu'ils peuvent être élus, les gouverneurs ne peuvent pas être élus pour plus de deux mandats consécutifs. La résidence officielle du gouverneur est située à Birobidjan. Le gouverneur actuel est Rostislav Goldstein. Il a été nommé gouverneur par intérim en décembre 2019 et élu au suffrage universel en septembre 2020 pour un mandat complet de cinq ans.
Gouverneur de_la_Banque_nationale_de_Roumanie/Gouverneur de la Banque nationale de Roumanie :
Le gouverneur de la Banque nationale de Roumanie ( Guvernatorul Băncii Naționale a României ) est le chef de la Banque nationale de Roumanie , étant également le président du Conseil d'administration de la Banque. Le gouverneur est nommé en même temps que le Conseil d'administration par le Parlement en séance commune du Sénat et de la Chambre des députés pour un mandat de cinq ans. L'actuel Conseil d'administration a été élu (nommé) le 6 octobre 2009. Le gouverneur actuel est Mugur Isărescu, le plus ancien gouverneur en service continu, avec une interruption d'un an entre décembre 1999 et décembre 2000, lorsqu'il a été Premier ministre. Au cours de son mandat de premier ministre, le poste a été occupé par intérim par Emil Iota Ghizari.
Gouverneur des_Antilles_néerlandaises/Gouverneur des Antilles néerlandaises :
Le gouverneur des Antilles néerlandaises était le représentant du Royaume des Pays-Bas aux Antilles néerlandaises et le chef du gouvernement des Antilles néerlandaises.
Gouverneur of_the_South_Seas_Mandate/Mandat du Gouverneur des mers du Sud :
Le gouverneur du mandat des mers du Sud (officiellement connu sous le nom de directeur de l'Agence des mers du Sud) était un fonctionnaire qui administrait le mandat des mers du Sud, un mandat de classe C de la Société des Nations dans l'océan Pacifique sous l'administration de l'Empire du Japon, comme partie de l'empire colonial japonais, entre 1922 et 1944. Le territoire se composait d'îles attribuées au Japon par la Société des Nations après la Première Guerre mondiale, avant laquelle elles faisaient partie de l'empire colonial allemand. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont capturé les îles du Japon. Après la Seconde Guerre mondiale, les Nations Unies ont placé le territoire sous la tutelle des États-Unis en tant que territoire sous tutelle des îles du Pacifique. Les îles font maintenant partie des Palaos, des îles Mariannes du Nord, des États fédérés de Micronésie et des Îles Marshall.
Gouverneur de_l'État_du_Mexique/Gouverneur de l'État du Mexique :
Le gouverneur de l'État de Mexico (en espagnol : Gobernador Constitucional del Estado de México) exerce le pouvoir exécutif dans l'État de Mexico (alias Edomex). Le gouverneur de l'État du Mexique est directement élu par les citoyens, au scrutin secret, pour un mandat de six ans sans possibilité de réélection.
Gouverneur des îles Turques et Caïques/Gouverneur des îles Turques et Caïques :
Le gouverneur des îles Turques et Caïques est le représentant du monarque britannique dans le territoire britannique d'outre-mer des îles Turques et Caïques du Royaume-Uni. Le gouverneur est nommé par le monarque sur avis du gouvernement britannique. Le rôle du gouverneur est d'agir en tant que chef de l'État et de nommer le premier ministre et 5 membres de la Chambre d'assemblée. La résidence officielle du gouverneur est Government House of Turks and Caicos Islands, Waterloo, Grand Turk. En août 2009, le Royaume-Uni a suspendu l'autonomie gouvernementale des îles après des allégations de corruption ministérielle. La prérogative du gouvernement ministériel et de la Chambre d'assemblée était dévolue au gouverneur jusqu'au rétablissement de l'autonomie gouvernementale en 2012. Le gouverneur a son propre drapeau dans les îles Turques et Caïques, le drapeau de l'Union avec les armoiries du territoire superposées.
Gouverneur des_Îles_Vierges/Gouverneur des Îles Vierges :
Le gouverneur des îles Vierges est le représentant du monarque britannique dans le territoire d'outre-mer du Royaume-Uni des îles Vierges britanniques. Le gouverneur est nommé par le monarque sur avis du gouvernement britannique. Le rôle du gouverneur est d'agir en tant que chef de l'État de facto et est responsable de la nomination du ministre en chef et du conseil exécutif. Le gouverneur actuel est John Rankin CMG. Le gouverneur a un drapeau vice-royal, le drapeau de l'Union dégradé avec les armoiries du territoire. La résidence officielle du gouverneur est Government House située à Road Town, Tortola.
Gouverneur de_%C3%87anakkale/Gouverneur de Çanakkale :
Le gouverneur de Çanakkale ( turc : Çanakkale Valiliği ) est le fonctionnaire de l'État responsable à la fois du gouvernement national et des affaires de l'État dans la province de Çanakkale. Semblable aux gouverneurs des 80 autres provinces de Turquie, le gouverneur de Çanakkale est nommé par le gouvernement turc et est responsable de la mise en œuvre de la législation gouvernementale à Çanakkale. Le gouverneur est également le commandant le plus haut gradé de la police provinciale de Çanakkale et de la gendarmerie de Çanakkale.
Gouverneur de_%C3%87ank%C4%B1r%C4%B1/Gouverneur de Çankırı :
Le gouverneur de Çankırı ( turc : Çankırı Valiliği ) est le fonctionnaire bureaucratique responsable à la fois du gouvernement national et des affaires de l'État dans la province de Çankırı. Semblable aux gouverneurs des 80 autres provinces de Turquie, le gouverneur de Çankırı est nommé par le gouvernement turc et est responsable de la mise en œuvre de la législation gouvernementale au sein de Çankırı. Le gouverneur est également le commandant le plus haut gradé de la police provinciale de Çankırı et de la gendarmerie de Çankırı.
Gouverneur de_%C3%87orum/Gouverneur de Çorum :
Le gouverneur de Çorum ( turc : Çorum Valiliği ) est le fonctionnaire de l'État responsable à la fois du gouvernement national et des affaires de l'État dans la province de Çorum. Semblable aux gouverneurs des 80 autres provinces de Turquie, le gouverneur de Çorum est nommé par le gouvernement turc et est responsable de la mise en œuvre de la législation gouvernementale au sein de Çorum. Le gouverneur est également le commandant le plus haut gradé de la police provinciale de Çorum et de la gendarmerie de Çorum.
Gouverneur de_%C4%B0zmir/Gouverneur d'Izmir :
Le gouverneur d'Izmir ( turc : İzmir Valiliği ) est le fonctionnaire bureaucratique responsable à la fois du gouvernement national et des affaires de l'État dans la province d'Izmir . Semblable aux gouverneurs des 80 autres provinces de Turquie, le gouverneur d'Izmir est nommé par le gouvernement turc et est responsable de la mise en œuvre de la législation gouvernementale à Izmir. Le gouverneur est également le commandant le plus haut gradé de la police provinciale d'Izmir et de la gendarmerie d'Izmir.
Gouverneur de_%C5%9Eanl%C4%B1urfa/Gouverneur de Şanlıurfa :
Le gouverneur de Şanlıurfa ( turc : Şanlıurfa Valiliği ) est le fonctionnaire bureaucratique responsable à la fois du gouvernement national et des affaires de l'État dans la province de Şanlıurfa. Semblable aux gouverneurs des 80 autres provinces de Turquie, le gouverneur de Şanlıurfa est nommé par le gouvernement turc et est responsable de la mise en œuvre de la législation gouvernementale au sein de Şanlıurfa. Le gouverneur est également le commandant le plus haut gradé de la police provinciale de Şanlıurfa et de la gendarmerie de Şanlıurfa.
Gouverneur de_%C5%9E%C4%B1rnak/Gouverneur de Şırnak :
Le gouverneur de Şırnak ( turc : Şırnak Valiliği ) est le fonctionnaire bureaucratique responsable à la fois du gouvernement national et des affaires de l'État dans la province de Şırnak . Semblable aux gouverneurs des 80 autres provinces de Turquie, le gouverneur de Şırnak est nommé par le gouvernement turc et est responsable de la mise en œuvre de la législation gouvernementale au sein de Şırnak. Le gouverneur est également le commandant le plus haut gradé de la police provinciale de Şırnak et de la gendarmerie de Şırnak.
Gouvernorat/Gouvernorat :
Un gouvernorat est une division administrative d'un État. Il est dirigé par un gouverneur. Comme les nations anglophones ont tendance à appeler les régions administrées par des gouverneurs soit des États, soit des provinces, le terme gouvernorat est souvent utilisé dans la traduction des administrations non anglophones. L'utilisation la plus courante est la traduction du persan "Farmandari" ou de l'arabe Muhafazah. Il peut également faire référence au guberniya et au général-gubernatorstvo de la Russie impériale ou aux gobiernos de l'Espagne impériale.
Gouvernorat général (Empire_russe)/Gouvernorat général (Empire russe) :
Les gouvernorats généraux ( russe : генерал-губернаторство ; general-gubernatorstvo ) étaient un type de division administrative-territoriale dans l'Empire russe de 1775 à 1917. Les gouvernorats généraux comprenaient généralement un ensemble de guberniyas et d'oblasts. Le terme était parfois utilisé pour désigner les krais ou les guberniyas militaires. Les gouvernorats de Moscou et de Saint-Pétersbourg ont été placés dans un gouvernorat général distinct.
Gouvernorat (Russie)/Gouvernorat (Russie) :
Un gouvernorat , gubernia , province ou gouvernement ( russe : губе́рния , IPA : [ɡʊˈbʲɛrnʲɪjə] , également romanisé guberniia , guberniya ; ukrainien : губернія , romanisé : huberniia ), était une subdivision administrative majeure et principale de l' Empire russe . Après la fin de l'empire par la révolution, ils sont restés en tant que subdivisions en Biélorussie, dans la république russe, en Ukraine et en Union soviétique depuis sa formation jusqu'en 1929. Le terme est également traduit par gouvernement, gouvernorat ou province. Un gouvernorat était dirigé par un gouverneur (губернатор, gubernator), mot emprunté au latin gubernator, lui-même dérivé du grec κυβερνήτης. Des gouvernorats sélectionnés ont été réunis sous un gouverneur général désigné, comme le Grand-Duché de Finlande, la Pologne du Congrès, le Turkestan russe et d'autres. Il y avait aussi des gouverneurs militaires tels que Kronstadt, Vladivostok et d'autres. Outre les gouvernorats, les autres types de divisions étaient les oblasts (région) et les okrugs (district).
Gouvernorat général_de_Bahia/Gouvernorat général de Bahia :
Le gouvernorat général de Bahia ( portugais : Governo-Geral da Bahia ) était une administration coloniale de l' Empire portugais .
Gouvernorat général_du_Brésil/Gouvernorat général du Brésil :
Le gouvernorat général du Brésil ( Governo-Geral do Brasil ) était une administration coloniale de l' Empire portugais dans le Brésil actuel . Un gouvernorat avait un statut équivalent à une vice-royauté, bien que le titre de vice-roi n'ait été utilisé qu'au début du XVIIIe siècle. Ils étaient dirigés par un gouverneur général qui relevait de la Couronne. Le gouverneur général avait une autorité directe sur les capitaineries royales constituantes et une autorité nominale mais mal définie sur les capitaineries donataires. Une capitainerie, celle de Duarte Coelho à Pernambuco, était exemptée par décret royal de l'autorité des gouverneurs généraux.
Gouvernorat général_de_Rio_de_Janeiro/Gouvernorat général de Rio de Janeiro :
Le gouvernorat général de Rio de Janeiro ( portugais : Governo-Geral do Rio de Janeiro ) était une administration coloniale de l' Empire portugais .
Conseil de gouvernorat_(Jordanie)/Conseil de gouvernorat (Jordanie) :
Le conseil de gouvernorat (arabe : مجلس المحافظة Majlis Al-Muhafaza) est une assemblée locale élue en Jordanie. Le concept a été fondé par une loi de décentralisation de 2015 et a été établi pour la première fois lors des élections locales de 2017. Il existe 12 conseils de gouvernorat composés de 381 membres élus dans 158 circonscriptions. 85% des sièges du conseil sont élus, tandis que 15% sont nommés par le gouvernement central. Le conseil n'a aucune autorité législative et travaille uniquement sur le développement et les services dans leurs gouvernorats respectifs pour réduire la pression sur le parlement.
Gouvernorat d'_Ambon/Gouvernorat d'Ambon :
Ambon était un gouvernorat de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, composé de l'île d'Ambon et de dix îles voisines. Steven van der Hagen a capturé Fort Victoria le 22 février 1605 aux Portugais au nom de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Jusqu'en 1619, Ambon était la capitale des possessions hollandaises en Asie de l'Est. Cette année-là, Batavia a été fondée pour servir de port de base pour la Compagnie néerlandaise des Indes orientales en Asie. L'île était le centre mondial de la production de clous de girofle jusqu'au 19e siècle. Les Hollandais interdisent l'élevage du giroflier dans toutes les autres îles soumises à leur domination, afin d'en assurer le monopole à Ambon.
Gouvernorat de_Chilo%C3%A9/Gouvernorat de Chiloé :
Le gouvernorat de Chiloé était une subdivision politique et militaire de l'empire espagnol qui existait, avec un interrègne de 1784 à 1789, de 1567 à 1826. Le gouvernorat de Chiloé dépendait de la capitainerie générale du Chili jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, date à laquelle il a été rendu dépendant directement. sur la vice-royauté du Pérou. Le changement administratif s'est fait simultanément lorsque la capitale de l'archipel a été déplacée de Castro à Ancud en 1768. Le dernier gouverneur royal de Chiloé, Antonio de Quintanilla, dépendait directement du gouvernement central de Madrid.
Gouvernorat de_Cuba/Gouvernorat de Cuba :
Depuis le XVIe siècle, l'île de Cuba était sous le contrôle du gouverneur-capitaine général de Saint-Domingue. La conquête de Cuba fut organisée en 1510 par le vice-roi des Indes récemment restauré, Diego Colón, sous le commandement de Diego Velázquez de Cuéllar, qui devint le premier gouverneur de Cuba jusqu'à sa mort en 1524. Velázquez fonda la ville de Nuestra Señora de la Asunción de Baracoa en 1511 et convoqua un cabildo général (un conseil de gouvernement local) pour gouverner Cuba, ce qui fut autorisé par le roi d'Espagne. La conquête espagnole de l'empire aztèque par Hernán Cortés a été entreprise depuis Cuba. Cuba a été incorporée à la Nouvelle-Espagne après la conquête du Mexique.
Gouvernorat de_Dalmatie/Gouvernorat de Dalmatie :
Le gouvernorat de Dalmatie ( italien : Governatorato di Dalmazia ) était un territoire divisé en trois provinces d'Italie à l' époque du royaume italien et de l' empire italien . Il a été créé plus tard en tant qu'entité en avril 1941 au début de la Seconde Guerre mondiale en Yougoslavie, en unissant la province existante de Zara avec le territoire yougoslave occupé annexé par l'Italie après l'invasion de la Yougoslavie par les puissances de l'Axe et la signature de l'Accord de Rome. Traités.
Gouvernorat d'Estonie/Gouvernorat d'Estonie :
Le gouvernorat d'Estonie , également connu sous le nom de gouvernorat d'Estonie ( russe pré-réformé : Эстля́ндская губе́рнія , tr. Estlyandskaya guberniya ) était un gouvernorat de la région baltique , avec les gouvernorats de Livonie et de Courlande . Il fait partie de l'administration impériale russe (guberniya), qui est située dans le nord de l'Estonie moderne et sur certaines îles de l'archipel estonien occidental, notamment les îles de Hiiumaa (Dagö) et Vormsi (Worms). Le gouvernorat a été créé en 1796 lorsque la réforme de Paul I a aboli la vice-royauté (namestnik). Auparavant, le gouvernorat de Reval existait sous le règne de Pierre I depuis le traité de Nystad, qui cédait le territoire de la Suède au nouvel Empire russe, jusqu'à son inexistence en 1783. Des années 1850 à 1914, le réveil national estonien a été influencé et caractérisé le gouvernorat. par la modernisation générale, la réorganisation en une société européenne moderne et le succès de la conscience nationaliste nouvellement émergée, qui s'est réalisée en tant qu'Estoniens. L'avènement d'Alexandre III en 1881 marqua le début d'une période de russification plus rigide. Les précédents codes civil et pénal baltes ont été remplacés par des codes russes, et la langue russe a remplacé les langues allemande et estonienne. Lorsque la révolution russe de 1905 s'étendit en Estonie, Jaan Tõnisson fonda le Parti national libéral et organisa son premier congrès à Tallinn le 27 novembre, réclamant l'autonomie politique de l'Estonie. En réponse, le gouvernement russe a réprimé la révolution en déclarant la loi martiale. Suite à cela, 328 Estoniens ont été réprimés en étant fusillés ou pendus, et Konstantin Päts et le leader radical Jaan Teemant ont fui à l'étranger. Avril 1917, formant le gouvernorat autonome d'Estonie. Ce qui a duré des années, jusqu'au 24 février 1918. Lorsque le Comité a déclaré l'indépendance de la nation dans la ville de Pärnu, le gouvernorat a été entièrement aboli. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, le gouvernorat était administré de manière indépendante par la noblesse allemande balte locale par l'intermédiaire d'un conseil régional féodal ( allemand : Landtag ).
Gouvernorat de_Livonie/Gouvernorat de Livonie :
Le gouvernorat de Livonie, également connu sous le nom de gouvernorat de Livonie, était un gouvernorat balte de l'Empire russe, maintenant divisé entre la Lettonie et l'Estonie.
Gouvernorat du_Mato_Grosso_do_Sul/Gouvernorat du Mato Grosso do Sul :
Le gouvernorat du Mato Grosso do Sul est le lieu de travail du gouverneur de l'État et le siège du gouvernement. Situé à Parque dos Poderes, le bâtiment abrite également le siège du secrétaire d'État au gouvernement et à la gestion stratégique et le sous-secrétaire à la communication. Conçu par l'architecte Élvio Garabini, qui a également conçu la plupart des bâtiments du Parque dos Poderes, il a été inauguré en 1983, avec l'ensemble des organismes publics. Le gouvernorat abrite uniquement le bureau du gouverneur, qui a sa propre maison.
Gouvernorat de_Nouvelle_Andalousie/Gouvernorat de Nouvelle-Andalousie :
Le gouvernorat de Nouvelle-Andalousie était un gouvernorat espagnol de la couronne de Castille en Amérique du Sud qui existait entre 1534 et 1617.
Gouvernorat de_Nouvelle_Andalousie_ (1501 % E2 % 80 % 931513) / Gouvernorat de Nouvelle-Andalousie (1501-1513) :
Le gouvernorat de Nouvelle-Andalousie (en espagnol : Gobernación de Nueva Andalucía, prononcé [ɡoβeɾnaˈθjon de ˈnweβa andaluˈθi.a]) était une entité coloniale espagnole dans ce qui constitue aujourd'hui les territoires côtiers des Caraïbes d'Amérique centrale, de Colombie et du Venezuela, et les îles de ce qu'aujourd'hui sont la Jamaïque, Cuba, Haïti, la République dominicaine et Porto Rico. Le gouvernement de Nueva Andalucia a été établi au Venezuela de 1501 à 1513.
Gouvernorat de_Nouvelle_Castille/Gouvernorat de Nouvelle Castille :
Le gouvernorat de Nouvelle Castille ( Gobernación de Nueva Castilla , prononcé [ɡoβeɾnaˈθjon de ˈnweβa kasˈtiʎa] ) était la région de gouverneur administrée à Francisco Pizarro en 1529 par le roi Charles Ier d'Espagne , dont il fut nommé gouverneur. La région se composait à peu près du Pérou moderne et était, après la fondation de Lima en 1535, divisée. La conquête de l'empire inca en 1531-1533, réalisée par Pizarro et ses frères, a jeté les bases des limites territoriales de la Nouvelle Castille.
Gouvernorat de_New_Le%C3%B3n/Gouvernorat de New León :
Le gouvernorat de New León était un gouvernorat de la couronne de Castille créé en 1534. Il a été accordé à Simón de Alcazaba y Sotomayor et plus tard à Francisco de Camargo, étendant le territoire jusqu'au détroit de Magellan bordant le gouvernorat de Terra Australis depuis 1539 .
Gouvernorat de_Nouvelle_Tolède/Gouvernorat de Nouvelle-Tolède :
Le gouvernorat de New Tolède était un gouvernorat espagnol de la couronne de Castille formé à partir de l'ancienne moitié sud de l'empire inca, s'étendant vers le sud jusqu'au centre du Chili actuel et vers l'est jusqu'au centre du Brésil actuel. Il a été créé par le roi Charles Ier d'Espagne en 1528. Diego de Almagro était le gouverneur royal espagnol nommé. Il a été remplacé par la vice-royauté espagnole du Pérou en 1542.
Gouvernorat du_Paraguay/Gouvernorat du Paraguay :
Le gouvernorat du Paraguay ( espagnol : Gobernación del Paraguay ), appelé à l'origine le gouvernorat de Guayrá , était un gouvernorat de l' Empire espagnol et faisait partie de la vice - royauté du Pérou . Son siège était la ville d'Asunción ; son territoire englobait à peu près le pays moderne du Paraguay. Le gouvernorat a été créé le 16 décembre 1617 par décret royal du roi Philippe III en tant que scission du gouvernorat du Río de la Plata et du Paraguay en ses moitiés respectives. Le gouvernorat a duré jusqu'en 1782, après quoi l'énorme vice-royauté du Pérou a été scindée, et le Paraguay est devenu une intendance (intendencia) de la nouvelle vice-royauté du Río de la Plata.
Gouvernorat de_Terra_Australis/Gouvernorat de Terra Australis :
Le gouvernorat de Terra Australis ou gouvernorat de Pedro Sancho de la Hoz était un gouvernorat espagnol de la couronne de Castille créé en 1539 qui a été accordé à Pedro Sancho de la Hoz et comprenait tous les territoires au sud du détroit de Magellan jusqu'à la Pôle Sud et à l'Est et à l'Ouest les frontières étaient celles spécifiées dans le Traité de Tordesillas et Saragosse et respectivement.
Gouvernorat_des_îles_Banda/Gouvernorat des îles Banda :
Les îles Banda étaient un gouvernorat de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Le gouvernorat comprenait Banda Neira, Banda Besar, Pulau Ai, Run, Banda Api et quelques îles plus petites. Les îles Banda étaient le centre de la production de noix de muscade.
Gouvernorat de_la_R%C3%ADo_de_la_Plata/Gouvernorat du Río de la Plata :
Le gouvernorat du Río de la Plata (1549−1776) (espagnol : Gobernación del Río de la Plata, prononcé [goβeɾnaˈsjon ðel ˈri.o ðe la ˈplata]) était l'un des gouvernorats de l'Empire espagnol. Il a été créé en 1549 par l'Espagne dans la zone autour du Río de la Plata. Il s'agissait d'abord simplement d'un changement de nom du gouvernorat de la Nouvelle-Andalousie et comprenait toutes les terres entre 470 et 670 lieues au sud de l'embouchure du Río Santiago le long de la côte pacifique. Après 1617, le Paraguay fut séparé sous une administration distincte (Asunción était la capitale du gouvernorat depuis Juan de Ayolas.) Après la fondation de la vice-royauté du Pérou en 1542, le gouvernorat fut depuis sa naissance sous son autorité jusqu'à la formation du Vice-royauté indépendante du Rio de la Plata en 1776. De même, elle était sous la juridiction de l'Audience Royale de Charcas jusqu'à la formation de l'Audience Royale indépendante de Buenos Aires de 1661 à 1671 et après 1783.
Gouvernorats de Bahreïn/Gouvernorats de Bahreïn :
Bahreïn est divisé en quatre gouvernorats : la capitale, le nord, le sud et Muharraq. Jusqu'en septembre 2014, il y en avait cinq, lorsque le gouvernorat central a été aboli. Chaque gouvernorat est gouverné par un gouverneur, nommé par le Premier ministre, et possède son propre conseil municipal, avec des élections séparées pour eux. Les premières élections municipales à Bahreïn tenues après l'indépendance en 1971 ont eu lieu en même temps que les élections générales bahreïniennes de 2002. La plus récente a eu lieu en même temps que les élections générales bahreïniennes de 2018.
Gouvernorats d'Égypte/Gouvernorats d'Égypte :
À des fins administratives, l'Égypte est divisée en vingt-sept gouvernorats (محافظة muḥāfaẓah ; prononciation arabe égyptienne : [moˈħɑfzˤɑ] ; cas génitif : muḥāfaẓat [moˈħɑfzˤet] ; pluriel : محافظات muḥāfaẓāt [moħɑfˈzˤ]ɤ). Les gouvernorats égyptiens constituent le niveau supérieur de la hiérarchie juridictionnelle du pays. Un gouvernorat est administré par un gouverneur, qui est nommé par le président égyptien et sert à la discrétion du président. La plupart des gouvernorats ont une densité de population inférieure à mille personnes par km2, tandis que les trois plus grands ont une densité de population inférieure à trois personnes par km2.
Gouvernorats d'Irak/Gouvernorats d'Irak :
L'Irak se compose de 19 gouvernorats ( arabe : محافظة , romanisé : muḥāfażah ; kurde sorani : پارێزگا , romanisé : parêzgeh ), également appelés «provinces». Selon la constitution irakienne, les gouvernorats peuvent former une région autonome. Quatre gouvernorats, Erbil, Sulaymaniyah, Duhok et Halabja, constituent la région autonome du Kurdistan. Bagdad (qui est la plus peuplée) et Bassorah sont les provinces les plus anciennes d'Irak. La deuxième province la plus peuplée, Ninive (également appelée Ninive) se trouve dans les hautes terres et au climat assez frais du nord-ouest. Au début de 2014, le Conseil des ministres du gouvernement irakien a approuvé des propositions visant à ajouter les trois nouveaux gouvernorats: Tal Afar, d'une partie du gouvernorat de Ninive Tuz Khurmatu, d'une partie du gouvernorat de Saladin Halabja d'une partie du gouvernorat de Sulaymaniyah. Une autre proposition existe pour ajouter un 20e : Fallujah, de la partie pertinente de l'Al Anbar. Cela ne s'est en grande partie pas produit en raison de l'insurrection de l'EI. Suite à la défaite de l'Etat islamique lors de la bataille de Fallujah (2016), la proposition peut refaire surface ou Al-Anbar peut rester indivise.
Gouvernorats de_l'Afrique_orientale_italienne/Gouvernorats de l'Afrique orientale italienne :
La colonie italienne de l'Afrique orientale italienne ( italien : Africa Orientale Italiana ) était composée de six gouvernorats qui constituaient le premier niveau de subdivisions de pays pour la colonie. Les gouvernorats d'Amhara, Galla-Sidamo, Harar et Scioa constituaient «l'empire italien d'Éthiopie», qui couvrait environ la moitié de l'ancien empire éthiopien. Les gouvernorats d'Érythrée et de Somalie ont été formés à partir des colonies auparavant séparées de l'Érythrée italienne et du Somaliland, agrandies avec le reste du territoire éthiopien. Les gouvernorats ont été divisés en commissariats de gouverneur, gouvernés par un gouverneur-commissaire assisté d'un vice-commissaire. Les commissariats étaient divisés en résidences, parfois divisées en vice-résidences. Les gouverneurs-commissaires étaient généralement aussi les propriétaires de la résidence dont le siège se trouvait dans la capitale des commissariats. En règle générale, le siège des commissariats était doté d'écoles primaires, de bureaux de poste et de télégraphes, d'infirmeries avec un médecin et de pistes pour les avions. Les résidences étaient équipées d'un bureau de poste, d'un télégraphe et d'une infirmerie avec un médecin.
Gouvernorats de_Jordanie/Gouvernorats de Jordanie :
La Jordanie est divisée en trois régions, puis en douze gouvernorats (muhafatha), subdivisées en districts (liwa) et souvent en sous-districts (qada).
Gouvernorats du_Koweït/Gouvernorats du Koweït :
Le Koweït est divisé en 6 gouvernorats (muhafazah). Les gouvernorats sont subdivisés en zones. Le gouvernorat est dirigé par un gouverneur nommé par arrêté ministériel pour une durée de 4 ans renouvelable sur proposition du Premier ministre.
Gouvernorats du_Liban/Gouvernorats du Liban :
Le Liban est divisé en neuf gouvernorats (muhafazah). Chaque gouvernorat est dirigé par un gouverneur (muhafiz): Tous les gouvernorats, à l'exception de Beyrouth et du Akkar, sont divisés en districts, eux-mêmes subdivisés en municipalités. Le gouvernorat le plus récent est Keserwan-Jbeil, qui a été publié le 7 septembre 2017 mais dont le premier gouverneur, Pauline Deeb, n'a été nommé qu'en 2020. La mise en œuvre des gouvernorats suivants les plus récemment créés, Akkar et Baalbek-Hermel, se poursuit également depuis la nomination. de leurs premiers gouverneurs en 2014.
Gouvernorats de_Libye/Gouvernorats de Libye :
Les gouvernorats de Libye (muhafazah) étaient une division administrative de haut niveau de la Libye de 1963 à 1983. Ils ont vu le jour le 27 avril 1963. En 1970, après le coup d'État du Mouvement des officiers libres du 1er septembre 1969, il y a eu une réorganisation administrative qui a donné aux autorités locales plus de pouvoir pour mettre en œuvre les politiques du gouvernement national et a redésigné certains des noms et des limites des dix gouvernorats. En février 1975, la Libye a promulgué une loi qui a aboli les gouvernorats et leurs directions de service, mais ils ont continué à fonctionner jusqu'à leur remplacement complet en 1983 par les districts du système baladiyat. Historiquement, les trois provinces de la Libye (la Tripolitaine au nord-ouest, la Cyrénaïque au l'est et le Fezzan au sud-ouest) étaient parfois appelés gouvernorats.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Humiko Hayasi mayor""

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...