Rechercher dans ce blog

jeudi 15 décembre 2022

Gosenzo-sama Banbanzai


Gosaba/Gosaba :
Gosaba est un village et un gram panchayat relevant de la juridiction du poste de police de Gosaba dans le bloc CD de Gosaba dans la subdivision de Canning du district de South 24 Parganas dans l'État indien du Bengale occidental.
Gosaba (community_development_block)/Gosaba (bloc de développement communautaire) :
Gosaba est un bloc de développement communautaire qui forme une division administrative dans la subdivision de Canning du district de South 24 Parganas dans l'État indien du Bengale occidental.
Circonscription de l'Assemblée de Gosaba/circonscription de l'Assemblée de Gosaba :
La circonscription de l'Assemblée de Gosaba est une circonscription de l'Assemblée législative du district de South 24 Parganas dans l'État indien du Bengale occidental. Il est réservé aux castes répertoriées.
Rivière Gosaba/Rivière Gosaba :
La rivière Gosaba est une rivière estuarienne à marée dans et autour des Sundarbans dans le district de South 24 Parganas dans l'État indien du Bengale occidental. La rivière Gosaba, formée par la confluence des rivières Raimangal et Matla, a un large estuaire vers la mer (Baie du Bengale).
Gosabal/Gosabal :
Gosabal est un village du district de Belagavi dans l'État du Karnataka, au sud de l'Inde.
Gosad/Gosad :
Gosad ( persan : گصاد , également romanisé sous le nom de Goṣād ) est un village du district rural de Seyyed Abbas , district de Shavur , comté de Shush , province du Khouzistan , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 175 habitants, répartis en 26 familles.
Gare de Gosaek/Gare de Gosaek :
La gare de Gosaek est une gare ferroviaire sur la ligne Suin-Bundang du métro métropolitain de Séoul à Suwon, dans la province de Gyeonggi, en Corée du Sud. Il a ouvert le 12 septembre 2020.
Gosagaresvar Siva_Temple/Temple de Gosagaresvar Siva :
Le temple Gosagaresvar Siva est un temple hindou dédié au dieu Shiva situé dans la ville de Bhubaneswar à Orissa, en Inde. Il y a trois sanctuaires hindous dédiés à Shiva dans les murs du complexe du temple.
Gosagarsevara Mandapa/Gosagarsevara Mandapa :
Ce Mandapa est situé dans l'enceinte du temple Gosagaresvara siva, dans la vieille ville de Bhubaneswar. C'est une plate-forme élevée (Mandapa) munie d'un escalier. Il y a seize piliers qui soutiennent la superstructure du toit plat. La construction d'un Mandapa dans une enceinte est une caractéristique du rituel et de l'architecture du temple d'Orissan. Ces Mandapas ont généralement seize piliers qui sont également remarqués dans le Hazari Mandapa dans l'enceinte du temple de Kapilesvara, Jalesvara Mandapa dans l'enceinte du temple Jalesvara de Kalarahanga et MuktiMandapa dans l'enceinte du temple Jagannatha de Puri.
Bâtiment Gosagroprom/Bâtiment Gosagroprom :
Le bâtiment Gosagroprom est un bâtiment situé à Ufa, la capitale de la république du Bachkortostan, en Russie. C'est le siège du Comité de la construction et de l'architecture, du Comité des transports et des routes et du ministère de la Jeunesse et des Sports. Le bâtiment abrite également : Bureau du ministère de l'Industrie et du Commerce de la Russie au Bachkortostan Mission du ministère russe des Affaires étrangères à Ufa Mission du Parti libéral démocrate au Bachkortostan Union des femmes du BachkortostanLe bâtiment est desservi par une entreprise d'État "Immeubles de bureaux de gestion".
Gosahasra/Gosahasra :
Gosahasra ou go-sahasra-dana (littéralement "le don de mille vaches") est un don rituel décrit dans les textes anciens de l'Inde. C'est l'un des seize grands dons (shodasha-mahadana) et il est fréquemment mentionné dans les inscriptions anciennes.
Gosaihat/Gosaihat :
Gosaihat est un village du district rural de Kamrup, dans l'État d'Assam, en Inde, situé sur la rive sud du fleuve Brahmapoutre.
Gosaikunda/Gosaikunda :
Gosaikunda, également orthographié Gosainkunda, également appelé Silu. est un lac alpin oligotrophe d'eau douce dans le parc national du Langtang au Népal, situé à une altitude de 4 380 m (14 370 pieds) dans le district de Rasuwa avec une surface de 13,8 ha (34 acres). Avec les lacs associés, le complexe du lac Gosaikunda a une superficie de 1 030 ha (2 500 acres) et a été désigné site Ramsar le 29 septembre 2007. Le lac fond pour former la rivière Trishuli ; il reste gelé pendant six mois en hiver d'octobre à juin. Il y a 108 lacs dans les environs. Le col Lauribina La à une altitude de 4 610 m (15 120 pieds) se trouve à sa périphérie.
Municipalité_rurale de Gosaikunda/Municipalité rurale de Gosaikunda :
Gosaikunda (népalais : गोसाईंकुण्ड) est une municipalité rurale située dans le district de Rasuwa de la province de Bagmati au Népal. Le district de Rasuwa est divisé en cinq municipalités rurales et Gosaikunda en fait partie. Il est situé près de la frontière du Tibet et de la Chine sur la chaîne himalayenne. Il est entouré par le district de Sindhupalchok à l'est, la municipalité rurale de Naukunda et la municipalité rurale de Kalika au sud et la municipalité rurale d'Uttargaya et la municipalité rurale d'Aamachhodingmo à l'ouest. Le Tibet est situé du côté nord de la municipalité rurale. La superficie totale de la municipalité rurale est de 987,77 kilomètres carrés (381,38 milles carrés) et la population totale est de 7143 personnes. La municipalité rurale a été formée le 10 mars 2017, lorsque le gouvernement du Népal a annoncé 753 unités au niveau local conformément à la nouvelle constitution du Népal 2015 ainsi la commune rurale est née. La municipalité a été formée en fusionnant les anciens VDC : Thuman, Timure, Briddhim Langtang, Syaphru et Dhunche. La municipalité est divisée en 5 quartiers et le centre administratif de la commune rurale est situé à Syaphru (quartier n° 5).
Gosaïn/Gosaïn :
Gosain est un nom de famille indien. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Satpal Gosain (1935–2020), homme politique indien Shivani Gosain (né en 1975), actrice indienne Suhit Gosain (née en 1985), chanteur pop indien, acteur et interprète
Gosain Gaon/Gosain Gaon :
Gosain Gaon est un village de Bhagalpur, Bihar, Inde.
Gosainbaganer Bhoot/Gosainbaganer Bhoot :
Gosaibaganer Bhoot (anglais : The Phantom Of Gosaibagan Grove, bengali : গোঁসাইবাগানের ভূত) est un film de comédie-fantastique bengali réalisé par le directeur artistique, chef décorateur et costumier Nitish Roy, basé sur un roman de l'écrivain bengali Shirshendu Mukhopadhyay. La musique / les paroles ont été composées par la marque bengali Chandrabindoo.
Gosainganj/Gosainganj :
Gosainganj peut faire référence à : Gosainganj, Lucknow Gosainganj, Faizabad Goshainganj (circonscription de l'Assemblée)
Gosainganj, Lucknow/Gosainganj, Lucknow :
Gosainganj, également orthographié Goshainganj ou Gosaiganj, est une ville et un nagar panchayat du district de Lucknow dans l'Uttar Pradesh, en Inde. C'est le siège d'un bloc de développement communautaire, qui est inclus dans le tehsil de Mohanlalganj. En 2011, sa population est de 9 649, dans 1 685 ménages. Le point de départ de l'autoroute Purvanchal, c'est-à-dire le village de Chand Saray, est situé à 2,5 km de Gosainganj.
Gare de Gosaingram/Gare de Gosaingram :
La gare de Gosaingram est une gare sur l' embranchement Nalhati – Azimganj sous la division ferroviaire de Howrah de la zone ferroviaire orientale . Il est situé à Matiapara, Gosaingram dans le district de Murshidabad dans l'État indien du Bengale occidental.
Gosainkunda/Gosainkunda :
.
Gosainpur Sargaram/Gosainpur Sargaram :
Gosainpur Sargaram est une histoire policière écrite par Satyajit Ray mettant en vedette ses célèbres personnages Feluda et Topshe. Il a été publié pour la première fois dans Sandesh en 1976.
Gosains/Gosains :
Les Gosains, (गोसाईं), également connus sous le nom de Gossains et de Goswami, sont des ascètes hindous de l'Inde. Le terme peut être traduit par maître de la passion. Ils sont parfois appelés plus généralement Sannyasis. Les Gosains étaient de puissants groupes commerciaux nomades et mercenaires qui entreprenaient des pèlerinages à travers d'importantes étendues de terre. Alors que les premiers colons britanniques de la présidence du Bengale les considéraient comme des voleurs en maraude, semblables aux Banjaras, ils étaient également importants pour les économies urbaines et le développement de réseaux commerciaux plus larges. Ces groupes de mendiants religieux itinérants pourraient être très nombreux, avec des chiffres supérieurs à 50 000 étant probables pour ceux dirigés par des personnalités telles que Umrao Giri et Himmat Bahadur à la fin des années 1700. Leur force numérique leur a permis de se protéger eux-mêmes et également de protéger les routes commerciales qu'ils empruntaient, quel que soit le titulaire du pouvoir à un endroit donné. Leurs mouvements étaient souvent dictés par des fêtes religieuses, à la fois de nature villageoise localisée et d'un type plus largement célébré, comme Holi. Comme ces festivals étaient également des occasions de marchés saisonniers, les Gosains ont pu se déplacer et échanger des marchandises entre les régions. confréries martiales comme moyen d'assimiler les éléments hindous influents de la société et de renforcer leurs propres sources de pouvoir. Cette tentative de créer une société plurielle contrastait fortement avec le fanatisme qui avait caractérisé leurs prédécesseurs.
Gosairhat Upazila/Gosairhat Upazila :
Gosairhat ( bengali : গোসাইরহাট ) est un upazila du district de Shariatpur dans la division de Dhaka , dans le centre-sud du Bangladesh .
Gosal, Kapurthala/Gosal, Kapurthala :
Gosal est un village du district de Kapurthala dans l'État du Pendjab, en Inde. Il est situé à 10 kilomètres (6,2 mi) de Kapurthala, qui est à la fois le siège du district et du sous-district de Gosal. Le village est administré par un Sarpanch qui est un représentant élu du village selon la constitution de l'Inde et du Panchayati raj (Inde).
Gosal, SBS_Nagar/Gosal, SBS Nagar :
Gosal est un village du district de Shaheed Bhagat Singh Nagar dans l'État du Pendjab, en Inde. Il est situé à 3,5 kilomètres (2,2 mi) du siège social de Banga, à 15 kilomètres (9,3 mi) de Nawanshahr, à 13 kilomètres (8,1 mi) du siège du district Shaheed Bhagat Singh Nagar et à 108 kilomètres (67 mi) de la capitale de l'État Chandigarh. Le village est administré par Sarpanch un représentant élu du village.
Gosaldo/Gosaldo :
Gosaldo est une commune (municipalité) de la province de Belluno dans la région italienne de la Vénétie, située à environ 90 kilomètres (56 miles) au nord-ouest de Venise et à environ 25 km (16 miles) au nord-ouest de Belluno. Au 31 décembre 2004, elle comptait 843 habitants et une superficie de 48,8 kilomètres carrés (18,8 milles carrés). La municipalité de Gosaldo contient les frazioni (subdivisions, principalement des villages et hameaux) Don, Sarasin et Tiser. Gosaldo borde les communes suivantes : Cesiomaggiore, Rivamonte Agordino, Sagron Mis, Sedico, Sospirolo, Taibon Agordino, Tonadico, Voltago Agordino.
Gosam/Gosam :
Gosam est un conseil syndical du district de Lower Dir à Khyber Pakhtunkhwa, au Pakistan. Le district de Lower Dir compte 6 Tehsils et 37 conseils syndicaux.
Gosamaru/Gosamaru :
Gosamaru (護佐丸, décédé en 1458) était un seigneur Ryukyuan (Aji) de Yomitanzan et, plus tard, de Nakagusuku. Il était également connu sous le nom de Seishun (盛春) et sous le nom chinois de Mao Guoding (毛國鼎, J : Mō Kokutei). Il soutient Shō Hashi, premier roi du royaume Ryukyu, dans sa conquête de Hokuzan et l'unification de l'île d'Okinawa. Il s'est suicidé en 1458 lors d'une bataille avec les Katsuren Aji, Amawari.
Gosan-ri/Gosan-ri :
Gosan-ri ( coréen : 고산리 ) est une division administrative ou un village situé à Onyang , comté d' Ulju , Ulsan , Corée du Sud . Il est situé à l'ouest de l'autoroute Busan-Ulsan et à l'est de Samgwang-ri.
Gosan Seowon/Gosan Seowon :
Gosan Seowon peut faire référence à Gosan Seowon, Andong Gosan Seowon, Yeocheon Gosan Seowon, Uljin Gosan Seowon, Daegu Gosan Seowon, Yeoju
Gosan Seowon,_Andong/Gosan Seowon, Andong :
Le Gosan Seowon est un seowon situé dans le village de Gwangeum-ri, Namhu-myeon d'Andong, province du Gyeongsang du Nord, Corée du Sud. Seowon est un type d'académie locale sous la dynastie Joseon (1392–1897). Il a été créé pour la première fois par des érudits confucéens locaux en 1789, la 13e année du règne du roi Jeongjo, pour commémorer les réalisations savantes et la vertu de l'érudit confucéen Yi Sang-jeong (李象靖 1711-1781).
Gare de Gosan/Gare de Gosan :
La station Gosan est une station de la ligne 2 du métro Daegu à Siji-dong, district de Suseong, Daegu, Corée du Sud. Alors que Siji-dong est un seul dong légal, Gosan-dong est le dong administratif.
Gare de Gosangjeon/Gare de Gosangjeon :
La gare de Gosangjeon est une ancienne gare de la ligne Gyeongchun en Corée du Sud.
Gosanimari/Gosanimari :
Gosanimari (également connu sous le nom de Khalisa Gosanimari) est à la fois un village et un site archéologique du bloc Dinhata I CD, dans la subdivision Dinhata du district de Cooch Behar au Bengale occidental, au nord-est de l'Inde. Le nom de ce site a été tiré du nom grampanchyat moderne de la subdivision de Dinhata.
Gosanke/Gosanke :
Les Tokugawa Gosanke (徳川御三家, "les Trois Maisons des Tokugawa"), aussi appelées simplement Gosanke (御三家, "les Nobles Trois Maisons"), ou encore Sanke (三家, "les trois maisons"), étaient les plus les trois branches nobles du clan Tokugawa du Japon : Owari, Kii et Mito, qui descendent toutes des trois plus jeunes fils du fondateur du clan Tokugawa Ieyasu, Yoshinao, Yorinobu et Yorifusa, et ont été autorisés à fournir un shōgun en cas de besoin. À l'époque d'Edo, le terme gosanke pouvait également désigner diverses autres combinaisons de maisons Tokugawa, notamment (1) les maisons shogunales, Owari et Kii et (2) les maisons Owari, Kii et Suruga (toutes avec la position de cour de dainagon) . Plus tard, les Gosanke sont privés de leur rôle de fournir un shōgun par trois autres branches plus proches de la maison shogunale : les Gosankyō. Même après la chute du shogunat Tokugawa et l'abolition du système de domaines administratifs (han) de la période Edo, les trois maisons ont continué d'exister sous une forme ou une autre, comme elles le font au XXIe siècle.
Gosanky%C5%8D/Gosankyô :
Les Gosankyō (御三卿, "les Trois Seigneurs") étaient trois branches du clan Tokugawa du Japon. Ils descendent du huitième des quinze shōguns Tokugawa, Yoshimune (1684-1751). Yoshimune a établi le Gosankyo pour augmenter (ou peut-être remplacer) le Gosanke, les chefs des puissants han (fiefs) d'Owari, Kishū et Mito. Deux de ses fils, ainsi que le deuxième fils de son successeur Ieshige, ont établi les branches Tayasu, Hitotsubashi et Shimizu des Tokugawa. Contrairement aux Gosanke, ils ne dirigeaient pas un han. Pourtant, ils sont restés importants jusqu'à la fin du règne des Tokugawa, et certains shōguns ultérieurs ont été choisis dans la lignée Hitotsubashi.
Gare de Gosannen/Gare de Gosannen :
La gare de Gosannen (後三年駅, Gosannen-eki) est une gare ferroviaire de la ville de Misato, préfecture d'Akita, au Japon, exploitée par JR East. Le nom de la station provient du champ de bataille historique de la guerre de Gosannen dans la région.
Guerre de Gosannen/Guerre de Gosannen :
La guerre de Gosannen (後三年合戦, gosannen kassen), également connue sous le nom de Guerre de trois ans postérieure, a eu lieu à la fin des années 1080 dans la province japonaise de Mutsu sur l'île de Honshū.
Gosar/Gosar :
Gosar est un patronyme d'origine slovène. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Andrej Gosar (1887–1970), homme politique, économiste et sociologue slovène et yougoslave Paul Gosar (né en 1958), homme politique et dentiste américain, représentant américain de l'Arizona Pete Gosar (né en 1967), homme politique et aviateur américain , candidat au poste de gouverneur du Wyoming et ancien président du Parti démocrate du Wyoming ; frère de Paul
Inscription Gosari/Inscription Gosari :
L'inscription Gosari ou inscription Butulan est une inscription datée de 1298 saka (1376 CE) située dans la grotte Butulan, région montagneuse calcaire du village de Gosari, Ujungpangkah, Gresik, Java oriental. Contrairement à d'autres inscriptions anciennes qui sont généralement gravées sur une grande pierre monolithe, ces inscriptions ont été gravées sur le mur de la grotte. Les villageois des environs étaient déjà au courant de l'existence de l'inscription depuis assez longtemps, mais elle a été officiellement signalée aux autorités locales. en 2004. Depuis 2005, une étude plus approfondie a été menée et a conclu que l'inscription était liée au royaume de Majapahit et écrite sous le règne du roi Hayam Wuruk. A également conclu que l'inscription concernait un ksatrya (chevalier) nommé Sang Rama Samadya qui habitait la grotte parce qu'il était exilé. L'historien a suggéré que Sang Rama Samadya était probablement autrefois un important ksatrya (chevalier), un courtisan du palais ou un fonctionnaire de la cour de Majapahit qui a été vaincu dans la politique de la cour et a perdu la faveur du roi. En conséquence, il a dû endurer un exil dans cette grotte et a effectué un semadi (méditation) probablement pour poursuivre la maîtrise de l'art spirituel ou martial.
Gare de Gosarji/Gare de Gosarji :
La gare de Gosarji ( ourdou : گوسڑجی ریلوے اسٹیشن , Sindhi : گوسڙجي ريلوي اسٽيشن ) est située dans le village de Gosarji , district de Sukkur de la province du Sind au Pakistan .
Gosarling Gewog/Gosarling Gewog :
Gosarling Gewog (Dzongkha : སྒོ་གསར་གླིང་) est un gewog (village) du district de Tsirang, au Bhoutan. Son ancien nom était Goseling.
Gosasi/Gosasi :
Gosasi est un très petit village du Khed (Rajgurunagar) Taluka avec une population de moins de 1 500 habitants. Il est de 13 à 14 km (8,7 mi) de Khed.
Gosau/Gosau :
Gosau est une commune autrichienne du district de Gmunden en Haute-Autriche.
Groupe Gosau/Groupe Gosau :
Le groupe de Gosau (allemand : Gosau-Gruppe) est un groupe stratigraphique géologique en Autriche, en Allemagne et en Slovaquie occidentale dont les strates remontent du Crétacé supérieur à l'Éocène. Il affleure dans de nombreux bassins isolés sporadiques au sein des Alpes calcaires du Nord. Il est divisé en deux sous-groupes, le sous-groupe inférieur de Gosau qui date du Turonien au Campanien, environ 90 à 75 Ma et le sous-groupe supérieur de Gosau qui date du Santonien à l'Éocène, environ 83,5 à 50 Ma. Les formations au sein de chaque sous-unité varient considérablement d'un bassin à l'autre. La séquence est en grande partie marine, mais la Formation de Grünbach représente un dépôt terrestre. De nombreuses unités du groupe sont fossilifères , fournissant généralement des fossiles marins tels que des ammonites , bien que des restes terrestres, y compris ceux de dinosaures, soient connus de la formation de Grünbach et de la formation de Schönleiten .
Gosaukamm/Gosaukamm :
Le Gosaukamm est une chaîne de montagnes autrichienne dans la chaîne du Dachstein des Alpes calcaires du Nord. Bien que relativement courte, la chaîne forme une toile de fond imposante à la vallée et à la ville de Gosau. Son point culminant atteint une altitude de 2 458 mètres (8 064 pieds).
Gosaukammerella/Gosaukammerella :
Gosaukammerella est un genre de brachiopodes strophoménides, avec une espèce Gosaukammerella eomesozoica. On pensait à l'origine qu'il s'agissait d'une algue calcaire problématique et décrite sous le nom de Pycnoporidium eomesozoïcum.
Gosauseen/Gosauseen :
Gosauseen sont trois lacs situés dans la partie sud-ouest alpine de la Haute-Autriche. Ils sont situés près de la ville de Gosau, qui est proche de Salzbourg. Les montagnes qui encerclent les lacs sont appelées les montagnes de Dachstein, dont les glaciers ont partiellement façonné les reliefs et influencent encore l'hydrologie de la région.
Gosaveedu/Gosaveedu :
Gosaveedu est un village du district NTR de l'État indien d'Andhra Pradesh. Il est situé à Gampalagudem mandal de la division des revenus de Tiruvuru.
Gosaveedu Shaik_Hassan/Gosaveedu Shaik Hassan :
Gosaveedu Shaik Hassan (1er janvier 1928 - 23 juin 2021) était un érudit accompli et joueur de Nadaswaram, un instrument classique traditionnel populaire dans le sud de l'Inde. Il avait servi comme Asthana Vidwan (musicien résident et érudit) au temple Sita Ramachandraswamy, Bhadrachalam de 1950 à 1993. Il avait également servi au temple Sri Lakshmi Narasimha Swamy, Yadadri.Gosaveedu Shaik Hassan est né le 1er janvier 1928 à Gosaveedu , Gampalagudem Mandal, district de Krishna, Andhra Pradesh en tant que dernier enfant de Meera Saheb et Hasan Bee. Il a commencé à jouer de la musique à l'âge de huit ans. À l'âge de 14 ans, les autorités britanniques l'ont emprisonné pour avoir scandé des slogans contre eux. Cependant, ils ont aimé sa musique et sa voix et l'ont libéré de prison. Il a appris la musique instrumentale à Chilakaluripet, dans le district de Guntur, auprès du célèbre musicien Sheik Chinna Moulana et la musique vocale du père du célèbre chanteur M. Balamuralikrishna, Mangalampalli Pattabhiramaiah. Il avait également joué Nadaswaram au temple Venkateswara à Tirupati. En plus de former de nombreux étudiants en musique, il a joué pendant près de sept décennies en continu dans le festival annuel Tyagaraja Aradhana à Tiruvaiyaru dans le district de Thanjavur au Tamil Nadu, l'endroit où Tyagaraja a atteint le Samadhi. Les organisateurs du festival l'ont honoré d'un bracelet en or en 1962 et du prix Thyagaraja Paraskar en 2007. Shaik Hassan est décédé le 23 juin 2021. Le gouvernement indien l'a honoré à titre posthume en conférant le prix Padma Shri en 2022.
Gosavianadzor/Gosavianadzor :
Gosavianadzor (Госавианадзор) peut faire référence à : L'Agence nationale de surveillance de la sécurité aérienne, une division du Service fédéral de surveillance des transports Commission nationale de surveillance de la sécurité des vols de l'Union soviétique
Gosaviyeh/Gosaviyeh :
Gosaviyeh ( persan : گساويه , également romanisé sous le nom de Gosāvīyeh ; également connu sous le nom de Kosāvīyeh ) est un village du district rural de Heruz , district de Kuhsaran , comté de Ravar , province de Kerman , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 38, dans 9 familles.
Gosa%C5%84, %C5%9Awi%C4%99tokrzyskie_Voivodeship/Gosań, Świętokrzyskie Voivodeship :
Gosań [ˈɡɔsaɲ] est un village du district administratif de Gmina Stąporków, dans le comté de Końskie, dans la voïvodie de Świętokrzyskie, dans le centre-sud de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au sud de Stąporków, 17 km (11 mi) au sud-est de Końskie et 24 km (15 mi) au nord de la capitale régionale Kielce. Le village compte 650 habitants.
Gosbank/Gosbank :
La Gosbank (russe : Госбанк, Государственный банк СССР, Gosudarstvenny bank SSSR—la Banque d'État de l'URSS) était la banque centrale de l'Union soviétique et la seule banque de tout le pays de 1922 à 1991. La Gosbank était l'une des trois banques économiques soviétiques. autorités compétentes, les deux autres étant le "Gosplan" (Comité d'État de planification) et le "Gossnab" (Comité d'État pour l'approvisionnement technique en matériel). La Gosbank a collaboré étroitement avec le ministère soviétique des Finances pour préparer le budget national de l'État.
Bâtiment Gosbank,_Novosibirsk/Bâtiment Gosbank, Novossibirsk :
Le bâtiment Gosbank ( russe : Здание Госбанка ) est un bâtiment constructiviste conçu par Andrey Kryachkov . Il est situé sur l'avenue Krasny à Novossibirsk, en Russie. Le bâtiment fait partie de l'ensemble architectural de la place Lénine.
Gosbat/Gosbat :
Gosbat (arabe : القصبات) est une ville du nord-est de l'Algérie.
Gosbeck/Gosbeck :
Gosbeck est un village et une paroisse civile du district Mid Suffolk du Suffolk, dans l'est de l'Angleterre. Situé à environ cinq miles au nord d'Ipswich, en 2005, sa population était de 220. La paroisse contient Gosbeck Wood, une ancienne forêt et SSSI.
Bois de Gosbeck/Bois de Gosbeck :
Gosbeck Wood est un site biologique d'intérêt scientifique particulier de 22,8 hectares (56 acres) à l'est de Needham Market dans le Suffolk. Le mercure du chien est dominant dans la flore du sol, et d'autres plantes comprennent le laurier euphorbe, l'euphorbe des bois, l'herbe de Paris et le jonc poilu. Un sentier pédestre traverse le bois.
Gosbert Blandes/Gosbert Blandes :
Gosbert Begumisa Blandes (né le 18 février 1963) est un homme politique tanzanien du CCM et député de la circonscription de Karagwe depuis 2005.
Gosberton/Gosberton :
Gosberton est un village et une paroisse civile du district de South Holland, dans le Lincolnshire, en Angleterre. Il est situé à 9 miles (14,5 km) au sud-ouest de Boston, à 6 miles (10 km) au nord de Spalding et à 8,5 miles (14 km) au nord-ouest de Holbeach. La paroisse comprend les villages de Gosberton Clough et Risegate, et les hameaux de Westhorpe et Gosberton Cheal. La population de Gosberton, qui était d'environ 2 500 habitants, est passée à 2 958 lors du recensement de 2011. Le nom signifiait «l'église de Gosbeorht», qui a ensuite été changé en Gosberton, ce qui signifie «la ville ou la colonie de Gosbeorht». Eilert Ekwall commente : « Gosbeorht est probablement un nom continental (vieux haut allemand Gauzpert, Gosbert de Gautberht). » Le village était contourné par la route A16 mais a été contourné. Le carrefour de la B1397 (route Dowsby à Boston) et de l'A152 (route Donington à Surfleet) se trouve ici. La ligne de chemin de fer de Peterborough à Lincoln traverse la B1397, à un passage à niveau à Risegate, et traverse le hameau de Westhorpe plus au nord. Lorsque cette ligne était connue sous le nom de Great Northern and Great Eastern Joint Railway, elle avait une gare. L'église paroissiale de Gosberton est dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul et relève du diocèse de Lincoln. L'église en bois de Gosberton Clough est dédiée à St Gilbert et St Hugh. Ces deux églises et celle de Quadring font partie du même groupe, basé à Gosberton. L'église baptiste de Gosberton a été fondée en 1666. À l'époque, les chrétiens non conformistes n'avaient aucune protection contre la loi et, comme John Bunyan, pouvaient être emprisonnés. pour leur foi. Le culte a lieu dans la maison de réunion d'origine du XVIIe siècle. L'activité principale de la paroisse est l'agriculture. Certains résidents se rendent à des emplois dans les zones environnantes et les grandes villes de Spalding et Boston. Gosberton House Academy est une école privée pour les enfants ayant des difficultés d'apprentissage. Les maisons publiques de la paroisse sont The Black Horse Inn, The Duke of York et The Five Bells Inn à Risegate, et le Bell Inn dans le village de Gosberton. Juste à l'est du village se trouve une réserve naturelle administrée par le Lincolnshire Wildlife Trust.
Gosberton Clough/Gosberton Clough :
Gosberton Clough est un village de la paroisse civile de Gosberton et du district South Holland du Lincolnshire, en Angleterre. Il se trouve à 30 miles (50 km) au sud-est de la ville et du chef-lieu de Lincoln, à 5 miles (8 km) au nord de la grande ville la plus proche de Spalding et à 3 miles (5 km) à l'ouest-sud-ouest du village paroissial de Gosberton .Gosberton Clough et le village de Risegate à l'est sont réunis en une colonie linéaire de 2 miles (3 km) sur la route B1397 d'est en ouest qui longe le côté sud de Risegate Eau (drain). Dans Gosberton Clough, la B1397 s'appelle `` Clough Road '', et à Risegate, `` Risegate Road '', les villages se sont séparés par un pont sur la Risegate Eau à la jonction avec Chesboule Lane, au nord, et Beach Lane, au sud. La B1397 et le village se reflètent au nord de Risegate Eau par le parallèle « Siltside » (route). L'eau de Risegate commence à 3 km à l'ouest au drain sud de quarante pieds, puis traverse le village et atteint la rivière Welland à l'écluse de l'exutoire de Risegate dans le marais d'Algarkirk, à 11 km à l'est. Du nord au sud, Hammond Beck croise Risegate Eau à l'ouest du village, à côté duquel se trouve Beck Bank (route). Les commodités, les installations et les entreprises comprennent, sur Clough Rd, l'école primaire Gosberton Clough & Risegate County (construite en 1878 pour 200 enfants), et un petit parc d'activités avec des points de vente de pneus et de bois, une société de transport et un entrepôt. Une autre société de transport pour les mini-bus, les taxis et le transport léger se trouve à l'ouest du village. Il y a aussi l'église paroissiale de St Gilbert et St Hugues avec sa salle paroissiale. Sur Siltside se trouvent deux fermes de village, un magasin de sports automobiles et, à l'extrémité ouest de Siltside, où la route tourne vers le nord pour devenir Beck Bank, l'église méthodiste du centenaire. Gosberton Clough est relié par bus à Gosberton, Quadring et Spalding. En 1872 Gosberton Clough a été décrit comme contenant une salle de mission, qui a été construite en 1858 et agrandie en 1861. Le seul métier répertorié à l'époque était un forgeron.
Gare_de_Gosberton/Gare de Gosberton :
La gare de Gosberton était une gare de Gosberton, dans le Lincolnshire. Il a été ouvert en 1882 et fermé aux passagers le 11 septembre 1961 et au fret le 7 décembre 1964.
Gosby House_Inn/Gosby House Inn :
Le Gosby House Inn, à Pacific Grove, en Californie, est un manoir victorien de deux étages qui a été construit en 1887 par JF Gosby. L'auberge a évolué architecturalement par étapes, d'une pension vernaculaire servant une retraite religieuse à un hôtel Queen Anne accueillant des vacanciers. Le Victorian a été inscrit au registre national des lieux historiques le 2 décembre 1980. En 2022, il fonctionne toujours comme un établissement d'hébergement en chambres d'hôtes.
Gocelin/Goscelin :
Goscelin de Saint-Bertin (ou Goscelin de Cantorbéry, né vers 1040, mort en 1106 ou après) était un écrivain hagiographique bénédictin. Il était Flamand ou Brabançon de naissance et devint moine de Saint-Bertin à Saint-Omer avant de se rendre en Angleterre pour occuper un poste dans la maison d'Herman, évêque de Ramsbury dans le Wiltshire (1058-1078). Pendant son séjour en Angleterre, il a séjourné dans de nombreux monastères et partout où il est allé, il a rassemblé des matériaux pour ses nombreuses hagiographies de saints anglais.
Gosch/Gosch :
Gosch est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Brian Gosch (né en 1971), l'homme politique américain Florian Gosch (né en 1980), la joueuse de beach-volley Ingrid Gosch (née en 1949), l'escrimeur autrichien Johnny Gosch (né en 1969), la personne disparue Paul Gosch (1885-1940 ), artiste allemand
Goschen/Goschen :
Goschen ou Göschen est un patronyme d'origine allemande. Il peut faire référence à :
Goschen, Victoria/Goschen, Victoria :
Goschen est une localité de Victoria, en Australie, située à environ 20 km de Swan Hill, Victoria. Le bureau de poste de Goschen a ouvert le 6 novembre 1901 et fermé en 1942.
Baronnets Goschen / Baronnets Goschen :
Il y a eu deux baronnets créés pour les personnes portant le nom de famille Goschen, tous deux dans le Baronetage du Royaume-Uni. Une création existe depuis 2017. La baronnie Goschen , de Beacon Lodge , dans la paroisse de Highcliffe , dans le comté de Southampton , a été créée au Baronetage du Royaume-Uni le 17 janvier 1916 pour le diplomate Sir Edward Goschen . Il a été ambassadeur britannique en Allemagne de 1908 jusqu'au déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914. Depuis 2016, le titre est détenu par son arrière-petit-fils, le quatrième baronnet, qui a succédé à son père en 2001. L'homme politique conservateur George Goschen , 1er vicomte Goschen, était le frère aîné du premier baronnet et l'oncle du premier baronnet de la création de 1927 (voir ci-dessous). La baronnie Goschen, de Durrington House dans la paroisse de Sheering et le comté d'Essex, a été créée dans Baronetage du Royaume-Uni dans les honneurs d'anniversaire de 1927 le 27 juin 1927 pour l'homme d'affaires Sir Harry Goschen, pour les services publics. Il était le fils d'Henry Goschen, frère cadet de George Goschen, 1er vicomte Goschen, et frère aîné du premier baronnet de la création de 1916 (voir ci-dessus). Le titre s'est éteint à sa mort en 1945. Le major-général Arthur Goschen était un frère cadet de Sir Harry.
Formule de Goschen/Formule de Goschen :
La formule de Goschen (ou proportions de Goschen) était un ratio conçu par George Goschen lorsqu'il était chancelier de l'Échiquier, pour allouer des fonds aux services en Écosse et en Irlande par rapport à l'Angleterre et au Pays de Galles, et utilisé à partir de 1888.
Chemin Goschgoschink/Chemin Goschgoschink :
Le chemin Goschgoschink, plus tard connu sous le nom de chemin de Mead, commence à la jonction du chemin Great Shamokin à The Big Spring près de Luthersburg, canton de Brady, comté de Clearfield, Pennsylvanie. Le chemin se poursuit ensuite vers Thunderbird Spring, Sandy Valley Station, au nord de Reynoldsville, comté de Jefferson, puis à travers la colonie de Horme et légèrement au nord d'Emerickville jusqu'à Brookville; au nord de Clarion, jusqu'à West Hickory, en Pennsylvanie, dans le comté de Forest et la rivière Allegheny. De là, les voyageurs pouvaient se rendre à Fort Le Boeuf et au lac Érié.
Goschwin Nickel/Goschwin Nickel :
Goswin Nickel (1582 - 31 juillet 1664) était un prêtre jésuite allemand et le dixième supérieur général de la Compagnie de Jésus. Goswin est né à Koslar, Nord-Westphalie (Allemagne). Il étudia à Paderborn et à Mayence (1611-1615), où il fut promu prêtre le 28 octobre 1614. Il fut élu supérieur général moins d'une semaine après la mort de son prédécesseur Aloysius Gottifredi, le 17 mars 1652. Au cours de ces années, le les querelles avec les théologiens jansénistes devenaient de plus en plus acrimonieuses, surtout en France où Blaise Pascal, scientifique français, philosophe et sympathisant janséniste menait l'attaque contre les jésuites. La grande controverse sur les rites chinois (1645) continua. En raison de son grand âge, le Père Nickel obtient de la XIe Congrégation générale l'élection de Gian Paolo Oliva comme vicaire général avec droit de succession (le 7 juin 1661). Cela a été approuvé par Alexandre VII. Le romancier allemand Thomas Mann mentionne Nickel dans son célèbre livre The Magic Mountain , évoquant une citation relativement oubliée du Supérieur général sur l'amour pour sa patrie, que Nickel a qualifiée de "peste avec la mort la plus certaine de l'amour chrétien". Cette notion de Nickel a déjà été abordée dans le livre du philosophe finlandais Edward Westermark, L'origine et le développement des idées morales, en 1917. Nickel est mort à Rome.
Gosciécine/Gosciécine :
Chińska Wioska.
Goscombe/Goscombe :
Goscombe peut faire référence à : John Goscombe Goscombe John
Goscombe John/Goscombe John :
Sir William Goscombe John (21 février 1860 - 15 décembre 1952) était un sculpteur gallois prolifique connu pour ses nombreux monuments commémoratifs publics. En tant que sculpteur, John a développé son propre style tout en respectant les traditions et les formes classiques de la sculpture. Il a attiré l'attention nationale avec des statues d'éminents Victoriens à Londres et à Cardiff et par la suite, après la Seconde Guerre des Boers et la Première Guerre mondiale, a créé un grand nombre de monuments aux morts. Celles-ci comprenaient les deux grandes œuvres de groupe, The Response 1914 à Newcastle upon Tyne et le Port Sunlight War Memorial, qui sont considérés comme les plus beaux ensembles sculpturaux de tous les monuments britanniques. Bien qu'en tant que jeune homme, il ait adopté le prénom Goscombe, tiré du nom de un village du Gloucestershire près de la maison de sa mère, il a été activement engagé dans sa culture natale du Pays de Galles et galloise tout au long de sa carrière.
Goscote, Walsall/Goscote, Walsall :
Goscote est un quartier résidentiel de Walsall dans les West Midlands de l'Angleterre. Le nom Goscote remonte à plusieurs siècles et aussi récemment que dans les années 1920, c'était une zone largement rurale qui avait survécu à la récente révolution industrielle qui a radicalement changé le visage de la région.
Goscote Wapentake/Goscote Wapentake :
Goscote était un wapentake dans le comté de Leicestershire, en Angleterre ; composé du nord et du nord-ouest du comté. Il a été enregistré dans le Domesday Book, mais au fur et à mesure que les wapentakes ont évolué pour former des centaines, il a été divisé en East Goscote Hundred et West Goscote Hundred en 1346.
Goden/Goden :
Gosden est le nom de famille de : Andrew Gosden (né en 1993), disparu à Londres à l'âge de 14 ans Chris Gosden, archéologue britannique, professeur d'archéologie à Oxford Christine Gosden (née en 1939), nageur britannique Freeman Gosden (1899–1992), comédien de radio américain John Gosden (né en 1951), entraîneur de chevaux de course britannique Roger Gosden (né en 1948), physiologiste britannique concerné par la médecine de la reproduction Towser Gosden (1904-1967), entraîneur de chevaux de course britannique
Gosder Cherilus/Gosder Cherilus :
Gosder Cherilus (; né le 28 juin 1984) est un ancien plaqueur offensif de football américain de la National Football League (NFL). Il a joué au football universitaire au Boston College et a été repêché par les Lions de Detroit 17e au total lors du repêchage de la NFL en 2008. Cherilus a également joué pour les Colts d'Indianapolis et les Buccaneers de Tampa Bay.
Fondation Gosder Cherilus/Fondation Gosder Cherilus :
La Fondation Gosder Cherilus est une organisation caritative américaine à but non lucratif enregistrée 501(c)(3). Avant de recevoir le statut 501(c)(3), l'entité a d'abord été fondée et constituée en tant qu'organisme de bienfaisance en septembre 2009 par le footballeur américain Gosder Cherilus. Selon son énoncé de mission, l'objectif principal de la fondation est de s'engager dans des efforts visant à "améliorer la vie des populations mal desservies et défavorisées aux États-Unis et en Haïti". Depuis sa création, la fondation s'est engagée et continue de poursuivre plusieurs projets caritatifs, notamment un effort de sauvetage et de secours en Haïti (avec Haïti Outreach Mission) en réponse au tremblement de terre en Haïti de 2010. L'organisation continue de financer les efforts en Haïti et détient deux camps annuels de football pour les jeunes.
Gosdorf/Gosdorf :
Gosdorf est une municipalité du district de Südoststeiermark dans l'État autrichien de Styrie. Le 1er janvier 2015, des actions de réforme administrative en Styrie ont fusionné les villes de Mureck, Gosdorf et Eichfeld, qui comprend les villages de Hainsdorf-Brunnsee et Oberrakitsch. La nouvelle municipalité s'appelle Mureck.
Gose/Gose :
Gose () est une bière chaude fermentée originaire de Goslar, en Allemagne. Il est généralement brassé avec au moins 50% de la facture céréalière étant du blé malté. Les saveurs dominantes du gose comprennent une acidité citronnée, une caractéristique à base de plantes et une forte salinité (résultat de sources d'eau locales ou de sel ajouté). Les bières Gose n'ont généralement pas d'amertume, de saveurs ou d'arômes de houblon importants. Les bières ont généralement une teneur en alcool modérée de 4 à 5% ABV. En raison de l'utilisation de coriandre et de sel, le gose n'est pas conforme aux réglementations traditionnelles sur les ingrédients dans les pays germanophones, mais il bénéficie d'une dérogation au motif qu'il s'agit d'une spécialité régionale. Elle acquiert son acidité caractéristique par inoculation avec la bactérie Lactobacillus. La Gose appartient à la même famille de bières de blé acidulées qui étaient autrefois brassées dans le nord de l'Allemagne et les Pays-Bas. Les autres bières de cette famille sont la Witbier belge, la Berliner Weisse et la Hannover Broyhan.
Gose, Nara/Gose, Nara :
Gose (御所市, Gose-shi) est une ville située dans la préfecture de Nara, au Japon. La ville a été fondée le 31 mars 1958. Au 1er septembre 2014, la ville avait une population estimée à 27 950 et une densité de population estimée à 440 personnes par km². La superficie totale est de 60,58 km².
Gose (homonymie)/Gose (homonymie) :
Gose ou GOSE peut faire référence à : Gose (nom de famille), un nom de famille Gose, un style de bière allemande Gose, Nara, une ville de la préfecture de Nara, au Japon Gosë, une municipalité de l'ouest de l'Albanie Gose (rivière), en Basse-Saxe, en Allemagne GOSE, signifiant un Grand Officier de l'Ordre Militaire de Saint-Jacques de l'Épée, un ordre portugais de chevalerie
Gose (rivière)/Gose (rivière) :
La Gose est une petite rivière de Basse-Saxe, en Allemagne. C'est un affluent gauche de l'Abzucht. La rivière mesure 7,1 kilomètres (4,4 mi) de long avec un bassin versant de 10 km2 (3,9 milles carrés). Sa source se situe au nord d'Auerhahn dans les montagnes du Harz, sur le versant oriental du Bocksberg. La rivière coule vers le nord-est à travers une vallée escarpée et étroite et rencontre l' Abzucht à l'ouest de Goslar, qui porte le nom de la rivière. Ses eaux étaient autrefois utilisées dans le brassage de la bière traditionnelle Gose.
Gose (nom de famille)/Gose (nom de famille) :
Gose est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Anthony Gose (né en 1990), la joueuse de baseball américaine Isabel Marie Gose (née en 2002), le nageur allemand Stephen M. Gose, le pétrolier et joueur de polo américain
Gose Elbe/Gose Elbe :
Gose Elbe est une rivière de Hambourg, en Allemagne. C'était une anabranche de l'Elbe, mais l'afflux s'est fermé par une digue en 1390. Il se jette dans l'Elbe Dove près de Reitbrook.
Barrage de Gose Khurd/Barrage de Gose Khurd :
Le barrage de Gosekhurd (Marathi : गोसे खुर्द धरण) est un barrage en terre sur la rivière Wainganga près de Pauni dans le district de Bhandara, dans l'État du Maharashtra en Inde. Le barrage contient 33 vannes de déversoir pour réguler le débit d'eau dans la rivière pour l'irrigation tout au long de l'année. La hauteur du barrage au-dessus de la fondation la plus basse est de 22,55 m (74,0 pi) tandis que la longueur est de 11 350 m (37 240 pi). Le volume du barrage est de 3,83 × 10 ^ 6 m3 (135 × 10 ^ 6 pi cu) et la capacité brute de stockage d'eau est de 1 146 × 10 ^ 6 m3 (40,5 × 10 ^ 9 pi cu). Son but est l'irrigation et la production d'hydroélectricité, ainsi que de jouer un rôle dans les systèmes d'eau potable pour le conseil municipal voisin ainsi que Grampanchayat. Le barrage a été achevé en 2008 et le réservoir de Gosekhurd a commencé à retenir l'eau en 2009. En raison de retards de construction dus à des problèmes de réhabilitation, le réservoir n'a pas pu être rempli à 100% de sa capacité; le projet a été achevé et le réservoir rempli à 100 % en janvier 2022.
Ligne Gose/Ligne Gose :
La ligne Gose (御所線, Gose sen) est une ligne ferroviaire de Kintetsu Corporation dans la préfecture de Nara, au Japon, reliant la gare de Shakudo à Katsuragi et la gare de Gose à Gose. La ligne compte quatre stations dont le terminal Gose et la station de transfert Shakudo. Il est principalement utilisé par les navetteurs vers Osaka, ainsi que par ceux qui accèdent au mont Katsuragi. À Gose, un bus se dirige vers le téléphérique du mont Katsuragi, qui est également géré par Kintetsu.
Gare de Gose/Gare de Gose :
La gare de Gose (御所駅, Gose-eki) est une gare ferroviaire de Gose, Nara, au Japon. La gare de Kintetsu Gose est située près de la gare.
Goseck/Goseck :
Goseck est une municipalité située sur la rivière Saale, dans le district de Burgenlandkreis de l'état allemand de Saxe-Anhalt.
Cercle de Goseck/Cercle de Goseck :
Le cercle de Goseck (en allemand : Sonnenobservatorium Goseck) est une structure néolithique à Goseck dans le district de Burgenlandkreis en Saxe-Anhalt, en Allemagne. Sa construction est datée d'environ 4900 av. J.-C. et semble être restée en usage jusqu'à environ 4700 av. J.-C. Ainsi, il pourrait s'agir de la plus ancienne et la plus connue des enceintes circulaires associées au néolithique d'Europe centrale. Actuellement, le site est présenté officiellement par les archéologues de l'Etat et l'association locale qui en a la garde comme une structure rituelle ou cultuelle. Le cercle se compose d'un fossé concentrique de 75 mètres (246 pieds) de diamètre et de deux anneaux de palissade contenant des entrées dans des endroits alignés avec le lever et le coucher du soleil les jours du solstice d'hiver et des entrées plus petites alignées avec le solstice d'été. Les documents de marketing ont décrit le site comme l'un des plus anciens «observatoires solaires» au monde, mais le lever et le coucher du soleil pendant les solstices d'hiver et d'été sont les seuls alignements astronomiques évidents mis en évidence dans les vestiges de la structure. L'existence du site a été rendue publique en août 2003. Il a été ouvert aux visiteurs en décembre 2005.
Goseda Yoshimatsu/Goseda Yoshimatsu :
Goseda Yoshimatsu (japonais : 五姓田義松, 12 juin 1855 - 4 septembre 1915) était un peintre japonais principalement actif à l'ère Meiji (1868-1912).
Gosei/Gosei :
Gosei peut faire référence à : Gosei (concours) (碁聖), un concours de Go au Japon, un concours "le meilleur des cinq" Gosei (cinquième génération Nikkei) (五世), terme décrivant les descendants de cinquième génération d'émigrants du Japon Gosei ( méditation) (五省), cinq questions pour l'autoréflexion dans la vie quotidienne, traditionnelle à l'Académie navale du Japon Gosei (megaforce) (Gosei), un personnage de l'émission télévisée Power Rangers Megaforce
Gosei (diaspora_japonaise)/Gosei (diaspora japonaise) :
Gosei (五世, "cinquième génération") est un terme diasporique japonais utilisé dans les pays, en particulier en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, pour désigner les arrière-arrière-petits-enfants d'immigrants japonais (Issei). Les enfants d'Issei sont Nisei (la deuxième génération). Sansei est la troisième génération et leur progéniture est Yonsei. Les enfants d'au moins un parent Yonsei sont appelés Gosei. Le caractère et l'unicité du Gosei sont reconnus dans son histoire sociale. Les Gosei font l'objet de recherches universitaires en cours aux États-Unis et au Japon.
Gosei (compétition)/Gosei (compétition) :
Le Gosei (碁聖, littéralement Go sage) est un concours de Go au Japon ou un titre du vainqueur du concours.
Gosei (méditation)/Gosei (méditation) :
Les Gosei (五省, go-sei, lit., cinq réflexions) sont des sujets de méditation quotidiens à l'Académie navale du Japon.
Gosei Sentai_Dairanger/Gosei Sentai Dairanger :
Gosei Sentai Dairanger (五星戦隊ダイレンジャー, Gosei Sentai Dairenjā, Five Stars Squad Dairanger) est une série télévisée japonaise tokusatsu. Il s'agissait de la dix-septième production de la longue métasérie Super Sentai de drames télévisés tokusatsu produits par Toei Company, après Kyōryū Sentai Zyuranger. Il a été initialement diffusé du 19 février 1993 au 11 février 1994. Toei a donné à cette série le nom de Star Rangers pour une distribution internationale. Des éléments de Dairanger ont été adaptés dans la deuxième saison de Mighty Morphin Power Rangers, en particulier les séquences d'action entre le géant robots (qui sont devenus les Thunderzords des Power Rangers) et certains des monstres. Aucun des costumes de Dairanger n'a été utilisé dans Power Rangers, à l'exception de Kiba Ranger, qui a été adapté dans le costume de White Ranger pour Mighty Morphin Power Rangers pour le reste de la saison 2 et tout au long de la saison 3, tandis que les costumes de la saison précédente, Kyōryū Sentai Zyuranger ont été utilisés à la place pour les autres Rangers de cette émission (le générique de fin indiquait l'émission sous le titre Dai Rangers ). Bien que l'Aura Changer ait été adapté en tant que Magna Morpher dans "Power Rangers Lost Galaxy", les principaux costumes de Dairanger dans les images n'ont pas été utilisés dans Power Rangers jusqu'à Power Rangers Super Megaforce. En juillet 2015, Criez ! Factory a annoncé qu'elle sortirait "Gosei Sentai Dairanger: The Complete Series" sur DVD en Amérique du Nord. Le 10 novembre 2015, Dairanger est sorti sur DVD en Amérique du Nord. Il s'agit de la deuxième série Super Sentai à sortir en Amérique du Nord. De plus le 23 mai 2016, Shout! diffusé la série sur leur site Web.
Goseibai Shikimoku/Goseibai Shikimoku :
Le Goseibai Shikimoku (御成敗式目) ou Formulary of Adjudications était le code juridique du shogunat de Kamakura au Japon, promulgué par le troisième shikken Hōjō Yasutoki le 27 août 1232. Il est aussi appelé Jōei Shikimoku (貞永式目) d'après le nom d'époque. Avant de promulguer le Goseibai Shikimoku, le shogunat de Kamakura a mené des procès sans lois formelles. Après la guerre de Jōkyū, un nombre croissant de conflits fonciers entre ses vassaux, aristocrates et paysans rendit indispensables des procès équitables. Par la suite, Hōjō Yasutoki a compilé le plan avec 51 titres d'articles et 13 Hyojoshu (conseillers) l'ont complété. Des articles supplémentaires au Goseibai Shikimoku, appelés Tsuika (追加), ont été publiés par la suite. Le shogunat Muromachi a également adopté le Goseibai Shikimoku comme loi fondamentale. Le Goseibai Shikimoku a été en grande partie abrogé pendant la période Edo, bien que certaines parties en soient restées utilisées jusqu'en 1868, mais il a été largement utilisé comme manuel d'écriture dans les écoles du temple.
Goseki Kojima/Goseki Kojima :
Goseki Kojima (小島 剛夕, Kojima Gōseki, 3 novembre 1928 - 5 janvier 2000) était un mangaka japonais. Il est connu pour ses collaborations avec l'auteur de manga Kazuo Koike, le plus célèbre d'entre eux étant Lone Wolf et Cub.
Gosekku/Gosekku :
Les Gosekku (五節句), également connus sous le nom de sekku (節句), sont les cinq cérémonies annuelles qui se tenaient traditionnellement à la cour impériale japonaise. Les origines étaient des pratiques japonaises fusionnées avec des pratiques chinoises et célébrées au Japon depuis la période Nara au 8ème siècle de notre ère. La culture et la tradition japonaises l'ont intégré d'une manière unique qui s'est répandue dans tout le pays. Les festivals ont eu lieu jusqu'au début de l'ère Meiji. Certains d'entre eux sont encore célébrés par le public aujourd'hui. Kochōhai : au Nouvel An, les nobles se produisaient devant l'empereur lors des célébrations du Jinjitsu. Kyokusui : le troisième jour du troisième mois lunaire, les courtisans ont fait flotter du vin de riz dans un ruisseau dans le jardin du palais. Chaque invité prenait une gorgée puis écrivait un poème. Le festival Hinamatsuri continue aujourd'hui. Ayame no hi : le cinquième jour du cinquième mois, l'armoise était suspendue pour chasser les mauvais esprits. Célébré comme le festival japonais de l'iris (ayame) à la cour, il est aujourd'hui connu sous le nom de Tango no sekku. Kikkoden : le septième jour du septième mois, des offrandes étaient faites lors du festival de Tanabata, qui célébrait la traversée annuelle des constellations Weaver (Vega) et Cowherd (Altair). Chōyō no en : le neuvième jour du neuvième mois, une célébration a eu lieu qui comportait à l'origine du vin de chrysanthème, mais qui a ensuite été associée à la récolte de riz d'automne. Il est aujourd'hui connu sous le nom de Kiku no sekku. L'artiste Ikeda Koson (1801-1866) a peint cinq rouleaux suspendus vers 1830, qui représentent les fêtes.
Gosela/Gosela :
Gosela est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Scrophulariaceae.Son aire de répartition d'origine est la République sud-africaine.Espèce : Gosela eckloniana Choisy
Gosen/Gosen :
Gosen peut faire référence à : Gosen, Niigata, Japon Gosen-Neu Zittau, Brandebourg, Allemagne Gosen (Société), un fabricant japonais d'équipements sportifs Gosen Wakashū, une ancienne anthologie de poésie japonaise Land of Goshen, une région de l'Égypte biblique
Gosen, Niigata/Gosen, Niigata :
Gosen (五泉市, Gosen-shi) est une ville située dans la préfecture de Niigata, au Japon. Au 1er juillet 2019, la ville avait une population estimée à 48 458 habitants dans 188 703 ménages et une densité de population de 138 personnes par km². La superficie totale de la ville est de 351,91 kilomètres carrés (135,87 milles carrés).
Gosen-Neu Zittau/Gosen-Neu Zittau :
Gosen-Neu Zittau est une commune allemande de l'arrondissement de l'Oder-Spree, dans le Brandebourg. Neu Zittau est situé dans la vallée de la Spree, près du canal Oder-Spree.
Gosen (entreprise)/Gosen (entreprise) :
Gosen Co., Ltd. (株式会社ゴーセン, Kabushiki-gaisha Gōsen) est une société japonaise qui produit des cordes synthétiques pour les industries de la pêche, de la fabrication et des sports de raquette (plus précisément le tennis, le tennis doux et le badminton).
Canal de Gosen/Canal de Gosen :
Le canal Gosen (en allemand : Gosener Kanal) est un canal situé dans la banlieue est de Berlin, la capitale de l'Allemagne. Il tire son nom du village de Gosen, à l'extrémité sud du canal. Il mesure 4 kilomètres (2,5 mi) de long et relie les lacs Dämeritzsee et Seddinsee. Le Dämeritzsee et le Seddinsee sont tous deux navigables, le Seddinsee assurant un lien vers la rivière Dahme et le canal Oder-Spree, et le Dämeritzsee fournissant un lien vers le tronçon Müggelspree de la rivière Spree et vers le Flakensee.Bien que le plan du Gosen Canal remonte à 1872, la construction n'a commencé qu'en 1933, et le canal a ouvert en 1936. La raison principale de la construction était de fournir une route alternative pour la navigation commerciale entre Berlin (via le Dämeritzsee) et le canal Oder-Spree (via le Seddinsee) pendant les Jeux olympiques d'été de 1936, lorsque la route plus normale via le Langer See a été fermée afin d'utiliser le parcours de régate de Grünau pour les épreuves olympiques de canoë et d'aviron. Une autre explication est que le canal a été construit pour amener le charbon de Königs Wusterhausen à la centrale électrique de Klingenberg à Berlin-Rummelsburg. Le canal est navigable par des bateaux avec un tirant d'eau allant jusqu'à 2 mètres (6 pieds 7 pouces). Il n'a pas d'écluses, mais est traversé par un seul pont (qui devrait être reconstruit d'ici 2022), avec un dégagement maximal de 4,3 mètres (14 pieds). Les petites embarcations peuvent également naviguer entre les deux lacs en utilisant le Gosener Graben à peu près parallèle. une écluse à Woltersdorf.
Gare de Gosen/Gare de Gosen :
La gare de Gosen (五泉駅, Gosen-eki) est une gare ferroviaire de la ville de Gosen, Niigata, préfecture de Niigata, Japon, exploitée par East Japan Railway Company (JR East).
Gosen Wakash%C5%AB/Gosen Wakashū :
Le Gosen Wakashū (後撰和歌集, Collection ultérieure de poèmes japonais), souvent abrégé en Gosenshū ("Collection ultérieure"), est une anthologie impériale de waka japonais compilée en 951 à la demande de l'empereur Murakami par les cinq hommes de la chambre des poires : Ōnakatomi no Yoshinobu (922-991), Kiyohara no Motosuke (908-990), Minamoto no Shitagō (911-983), Ki no Tokibumi (florissant ~950), et Sakanoue no Mochiki (florissant ~950). Il se compose de vingt volumes contenant 1 426 poèmes. La collection n'a pas de préface et il n'y a pas d'écrits contemporains qui expliquent les intentions des compilateurs, ni aucune preuve qu'elle ait été officiellement présentée à l'empereur. Par rapport au Kokin Wakashū qui l'a précédé, le Gosenshū se concentre davantage sur les poèmes privés, en particulier les échanges de poésie. Il contient un grand nombre de poèmes qui ressemblent davantage à des contes de poèmes fictifs, et même les poèmes d'auteurs nommés ont souvent de longues préfaces en prose.
Gosenbach/Gosenbach :
Gosenbach est une rivière de Bavière, en Allemagne. Il se jette dans le Red Main près de Creußen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Huppert's reagent

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...