Rechercher dans ce blog

dimanche 11 décembre 2022

Glyphipterix miniata


Glyphidocera Democratica/Glyphidocera Democratica :
Glyphidocera Democratica est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été enregistré en Alabama, Arkansas, Floride, Kentucky, Louisiane, Mississippi, Caroline du Nord, Tennessee, Texas et Virginie-Occidentale. L'envergure est de 16 à 18 mm. Les ailes antérieures sont brun ocre clair, finement parsemées de fuscous foncé. Les stigmates sont nuageux, sombres et fuscous, la première tache discale est moyennement grande, la plicale légèrement en avant, la seconde discale légèrement transversale ou indistinctement double. Le bord apical est rempli de fuscous. Les ailes postérieures sont gris clair.

Glyphidocera dentata/Glyphidocera dentata :
Glyphidocera dentata est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski et Brown en 2001. On le trouve au Venezuela. La longueur des ailes antérieures est de 6 mm. La couleur des ailes antérieures se compose d'orange brunâtre pâle entremêlé d'écailles brunes. La cellule discale a deux taches, une près de la base et une près de l'extrémité apicale. Il y a une petite tache basad à la tache près de la base de la cellule et les écailles marginales sont brunes. Les ailes postérieures sont brun pâle.
Glyphidocera diciae/Glyphidocera diciae :
Glyphidocera diciae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera dictionis/Glyphidocera dictionis :
Glyphidocera dictionis est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera digitella/Glyphidocera digitella :
Glyphidocera digitella est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski et Brown en 2001. On le trouve au Venezuela. La longueur des ailes antérieures est de 4,9 mm. La couleur des ailes antérieures se compose de brun pâle entremêlé de quelques écailles brunes. La cellule discale a deux taches, une près de la base, une près de l'extrémité distale. Il y a une tache brune basad à la tache basale près de la cellule et des écailles marginales brunes. Les ailes postérieures sont brun pâle.
Glyphidocera dimorphella/Glyphidocera dimorphella :
Glyphidocera dimorphella est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par August Busck en 1907. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Floride, dans le Maine, dans le Maryland, dans le New Hampshire, en Caroline du Sud et au Texas. L'envergure est de 10 à 11 mm. Les ailes antérieures sont jaune paille clair, parsemées d'atomes brun foncé, avec un point rond brun noirâtre au milieu de la cellule, un autre point similaire à l'extrémité de la cellule et une série plus ou moins complète de points brun noirâtre le long de la bord terminal de l'aile. Les ailes postérieures sont de couleur paille claire.
Glyphidocera dominicella/Glyphidocera dominicella :
Glyphidocera dominicella est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1897. On le trouve aux Antilles, où il a été signalé depuis la Dominique. L'envergure est d'environ 15 mm. Les ailes antérieures sont gris fauve, légèrement saupoudrées de brun olive et avec deux taches brun olive sur le disque, l'une à son extrémité externe, l'autre à mi-chemin entre celui-ci et la base. Les ailes postérieures sont olivâtres brunâtres.
Glyphidocera drosophaea/Glyphidocera drosophaea :
Glyphidocera drosophaea est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve en Colombie.
Glyphidocera elpista/Glyphidocera elpista :
Glyphidocera elpista est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Panama. L'envergure est d'environ 10 mm. Les ailes antérieures sont fauve-ocre, abondamment parsemées de fuscous, surtout sur le tiers externe. Les taches discales ne sont que faiblement indiquées, la tache médiane atteignant le pli, la externe, légèrement plus distincte, à l'extrémité de la cellule. Les ailes postérieures sont gris brunâtre.
Glyphidocera eminetiae/Glyphidocera eminetiae :
Glyphidocera eminetiae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera eurrhipis/Glyphidocera eurrhipis :
Glyphidocera eurrhipis est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve en Colombie.
Glyphidocera exsiccata/Glyphidocera exsiccata :
Glyphidocera exsiccata est un papillon de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est de 9 à 12 mm. Les ailes antérieures sont ocre brun clair, parsemées de fuscous foncé et avec un point fuscous foncé dans le disque au quart. Les stigmates sont nuageux, sombres et fuscous, le plical obliquement avant le premier discal, un point supplémentaire sous le deuxième discal. Il y a quelques points fuscous sombres et nuageux sur le termen. Les ailes postérieures sont grises ou gris blanchâtre.
Glyphidocera fabulae/Glyphidocera fabulae :
Glyphidocera fabulae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera faecis/Glyphidocera faecis :
Glyphidocera faecis est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera ferae/Glyphidocera ferae :
Glyphidocera ferae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera fidem/Glyphidocera fidem :
Glyphidocera fidem est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera floridanella/Glyphidocera floridanella :
Glyphidocera floridanella est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par August Busck en 1901. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Floride et en Géorgie. L'envergure est de 13,5 à 15 mm. Les ailes antérieures sont fuscous jaunâtre clair, recouvertes d'une couche épaisse de brun noirâtre foncé et d'un éclat violet. Les écailles sombres se séparent en grandes plaques mal définies, l'une occupant presque tout le tiers basal de l'aile et la plus proéminente au tiers basal dorsal, une autre formant une bande transversale obscure à travers l'aile au tiers apical, et une troisième occupant le partie apicale de l'aile. Les intervalles entre ces taches montrent la couleur de fond plus claire parsemée de nombreuses écailles sombres simples. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Glyphidocera formae/Glyphidocera formae :
Glyphidocera formae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera garveyi/Glyphidocera garveyi :
Glyphidocera garveyi est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski et Brown en 2001. On le trouve au Venezuela.
Glyphidocera gazae/Glyphidocera gazae :
Glyphidocera gazae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera gemmae/Glyphidocera gemmae :
Glyphidocera gemmae est un papillon de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera glaebae/Glyphidocera glaebae :
Glyphidocera glaebae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera gloriae/Glyphidocera gloriae :
Glyphidocera gloriae est un papillon de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera glowackae/Glyphidocera glowackae :
Glyphidocera glowackae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski et Brown en 2001. On le trouve au Venezuela. La longueur des ailes antérieures est de 10,9-12,2 mm. La couleur des ailes antérieures consiste en un orange brunâtre pâle entremêlé de plusieurs écailles brunes. Il y a deux taches discales brunes, l'une près de la base et l'autre près de l'extrémité apicale. Il y a une tache brune basad à la tache près de la base de la cellule et les écailles marginales sont brunes. Les ailes postérieures sont brun pâle, la zone postérieure au cubitus avec quelques écailles allongées.
Glyphidocera guaroa/Glyphidocera guaroa :
Glyphidocera guaroa est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2002. On le trouve au Costa Rica, où il s'étend de la côte du Pacifique à la côte des Caraïbes, et de la province occidentale de Guanacaste à l'est de la province sud-est de Puntarenas près de Panama.
Glyphidocera hamatella/Glyphidocera hamatella :
Glyphidocera hamatella est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski et Brown en 2001. On le trouve au Venezuela. La longueur des ailes antérieures est de 7,1 à 8 mm. La couleur des ailes antérieures se compose d'écailles brunes à pointes de brun pâle mélangées à du brun et à quelques écailles brun foncé. Il y a deux taches discales brunes, une grande tache, l'autre petite, près de l'extrémité distale de la cellule. Les écailles marginales sont brun foncé. Les ailes postérieures sont brun pâle.
Glyphidocera harenae/Glyphidocera harenae :
Glyphidocera harenae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera hurlberti/Glyphidocera hurlberti :
Glyphidocera hurlberti est un papillon de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2000. On le trouve en Amérique du Nord, où on le trouve au Colorado et en Alberta. L'envergure est de 17 à 19 mm. Les ailes antérieures sont brun grisâtre avec quatre taches brun foncé indistinctes. Les ailes postérieures sont brun pâle.
Glyphidocera illiterata/Glyphidocera illiterata :
Glyphidocera illiterata est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve au Panama et au Costa Rica.
Glyphidocera indocilis/Glyphidocera indocilis :
Glyphidocera indocilis est un papillon de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1930. On le trouve au Brésil.
Glyphidocera infulae/Glyphidocera infulae :
Glyphidocera infulae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera inurbana/Glyphidocera inurbana :
Glyphidocera inurbana est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est de 12–16 mm. Les ailes antérieures sont ocre grisâtre, irrouillées (saupoudrées) de fuscous foncé. Il y a un point fuscous sombre et nuageux dans le disque au quart. Les stigmates sont nuageux, sombres et fuscous, le plical plutôt obliquement avant le premier discal, le deuxième discal transversal. Les ailes postérieures sont grises.
Glyphidocera janae/Glyphidocera janae :
Glyphidocera janae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski et Brown en 2001. On le trouve au Venezuela. La longueur des ailes antérieures est de 6,1 mm. La couleur des ailes antérieures consiste en un brun pâle entremêlé de quelques écailles brunes. Les écailles marginales sont brunes. Les ailes postérieures sont brun pâle.
Glyphidocera juniperella/Glyphidocera juniperella :
Glyphidocera juniperella, la teigne du genévrier, est un papillon de la famille des Autostichidae. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Alabama, en Floride, en Indiana, en Louisiane, au Maryland, au Mississippi, en Oklahoma, en Caroline du Sud, au Tennessee et en Virginie occidentale. La longueur des ailes antérieures est de 7 à 8,5 mm. Les adultes volent de mars à octobre. Les larves se nourrissent de Juniperus horizontalis.
Glyphidocera lactiflosella/Glyphidocera lactiflosella :
Glyphidocera lactiflosella, le papillon glyphidocera à cinq points, est un papillon de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Vactor Tousey Chambers en 1878. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été enregistré depuis l'Alabama, l'Arkansas, la Floride, la Géorgie, la Louisiane, le Maine, le Mississippi, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, le Tennessee et le Texas. L'envergure est environ 12,7 millimètres. Les ailes antérieures sont de couleur crème pâle, légèrement saupoudrées de brun, avec une petite tache brune touchant le pli au-dessus, près de la base de l'aile, une autre un peu plus en arrière, et encore plus en arrière près du milieu deux taches, une sur le pli, l'autre sur le disque. Parfois ces deux dernières taches sont confluentes. Il y a une strie brune transversale à l'extrémité de la cellule et une ligne brune distincte se courbant autour de la base des cils apicaux. Les ailes postérieures sont blanches, teintées d'argent. Les adultes volent de janvier à octobre.
Glyphidocera lanae/Glyphidocera lanae :
Glyphidocera lanae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera laricae/Glyphidocera laricae :
Glyphidocera laricae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera lawrenceae/Glyphidocera lawrenceae :
Glyphidocera lawrenceae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera lépidocyme/Glyphidocera lépidocyme :
Glyphidocera lepidocyma est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve en Colombie.
Glyphidocera lithodoxa/Glyphidocera lithodoxa :
Glyphidocera lithodoxa est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé dans le Maine, le Massachusetts, l'Ontario, la Pennsylvanie et le Texas. L'envergure est de 14 à 15 mm. Les ailes antérieures sont ocre grisâtre clair parsemé de gris. Les stigmates sont gris, le plical et le premier discal petits, indistincts ou obsolètes, le plical plutôt antérieur, le second discal moyennement grand, rond et distinct. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre, vers l'apex baigné de gris pâle.
Glyphidocera lophandra/Glyphidocera lophandra :
Glyphidocera lophandra est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve au Brésil et au Pérou. L'envergure est de 10–11 mm. Les ailes antérieures sont ocre pâle irrégulièrement irrouillées (saupoudrées) de fuscous et de fuscous foncé, tendant vers l'arrière à former des stries diffuses entre les nervures. Il y a une petite tache foncée allongée dans le disque à un cinquième. Les stigmates forment de petites taches sombres et allongées, la plicale obliquement avant le premier disque, parfois une petite tache similaire sur le pli sous le milieu de l'aile. Il y a une série marginale de petites taches foncées fuscous autour de la partie apicale de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre, plus blanchâtres vers l'avant.
Glyphidocera lunata/Glyphidocera lunata :
Glyphidocera lunata est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski et Brown en 2001. On le trouve au Venezuela.
Glyphidocera lupae/Glyphidocera lupae :
Glyphidocera lupae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera luxuriae/Glyphidocera luxuriae :
Glyphidocera luxuriae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera melithrepta/Glyphidocera melithrepta :
Glyphidocera melithrepta est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve en Colombie.
Glyphidocera meyrickella/Glyphidocera meyrickella :
Glyphidocera meyrickella est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par August Busck en 1907. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Floride, dans le Maine, dans le Maryland, dans l'Oklahoma et en Caroline du Sud. L'envergure est de 14 à 15 mm. Les ailes antérieures sont ocre, régulièrement et abondamment parsemées d'écailles noires et avec une tache discale noirâtre au milieu de la cellule et une autre à l'extrémité de la cellule.
Glyphidocera minarum/Glyphidocera minarum :
Glyphidocera minarum est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera mumiella/Glyphidocera mumiella :
Glyphidocera mumiella est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski et Brown en 2001. On le trouve au Venezuela. La longueur des ailes antérieures est de 7,2 à 7,9 mm. La couleur des ailes antérieures est constituée de brun entremêlé de quelques écailles brun-orange pâle. Les ailes postérieures sont brun pâle, avec une grappe allongée d'écailles surélevées sur la région anale.
Glyphidocera notae/Glyphidocera notae :
Glyphidocera notae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera notolopha/Glyphidocera notolopha :
Glyphidocera notolopha est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve à Pará, au Brésil. L'envergure est d'environ 8 mm. Les ailes antérieures sont ocre blanchâtre, avec quelques petites taches fuscous dispersées et une marque linéaire fuscous sombre dans le disque à un cinquième, les stigmates discaux sont fuscous et il y a une légère marque de suffusion fuscous le long de la côte au-delà du milieu. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre.
Glyphidocera novercae/Glyphidocera novercae :
Glyphidocera Novercae est un papillon jaune brun pâle découvert au Costa Rica en 2005 par David Adamski. Membre de la famille des Autostichidae, le papillon a été localisé dans 5 sites de collecte. G. Novercae (du latin Noverca : belle-mère) diffère de Glyphidocera tibiae (Tibia : signifiant tuyau de roseau) également découvert par Adamski sur des sites de collecte similaires. G. tibiae a cependant une absence d'écailles sexuelles entre les terga 2-3 abdominaux chez le mâle et d'autres attributs différents.
Glyphidocera nubis/Glyphidocera nubis :
Glyphidocera nubis est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera olivae/Glyphidocera olivae :
Glyphidocera olivae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera ollae/Glyphidocera ollae :
Glyphidocera ollae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera operae/Glyphidocera operae :
Glyphidocera operae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera orae/Glyphidocera orae :
Glyphidocera orae est un papillon de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera orthoctenis/Glyphidocera orthoctenis :
Glyphidocera orthoctenis est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve à Pará, au Brésil. L'envergure est d'environ 11 mm. Les ailes antérieures sont jaune ocre pâle, plus ou moins parsemées de fuscous ou de fuscous foncé. Les stigmates discaux sont plutôt petits, sombres et fuscous, les plicales sont peu marquées. Les ailes postérieures sont gris clair, teintées d'ocre blanchâtre sur la moitié antérieure.
Glyphidocera orthotenes/Glyphidocera orthotenes :
Glyphidocera orthotenes est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve en Colombie.
Glyphidocera paenulae/Glyphidocera paenulae :
Glyphidocera paenulae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera pali/Glyphidocera pali :
Glyphidocera pali est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera percnoleuca/Glyphidocera percnoleuca :
Glyphidocera percnoleuca est un papillon de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve au Brésil. L'envergure est d'environ 10 mm. Les ailes antérieures sont pâles fuscous irrorated (parsemées) de fuscous foncé. Les stigmates discaux sont nuageux et sombres et fuscous. Les ailes postérieures sont blanchâtres ocre.
Glyphidocera perobscura/Glyphidocera perobscura :
Glyphidocera perobscura est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Mexique (Tabasco). L'envergure est d'environ 12 mm. Les ailes antérieures sont fuscous brunâtres, avec une indication à peine perceptible de trois taches discales plus foncées. Les ailes postérieures sont plutôt plus pâles que les antérieures, fuscous brunâtres.
Glyphidocera personae/Glyphidocera personae :
Glyphidocera personae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera pilae/Glyphidocera pilae :
Glyphidocera pilae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera placentae/Glyphidocera placentae :
Glyphidocera placentae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par David Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera plebis/Glyphidocera plebis :
Glyphidocera plebis est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera plicata/Glyphidocera plicata :
Glyphidocera plicata est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Panama. L'envergure est d'environ 13 mm. Les ailes antérieures sont fuscous violacées, plus particulièrement à la base et le long de la face supérieure du pli, passant au brun fauve foncé vers l'extérieur avec une légère teinte d'ocre brunâtre vers le tornus. La seule marque est une faible indication d'une tache sombre à l'extrémité de la cellule. Les ailes postérieures sont brun foncé, tendant à l'ocre brunâtre sur la zone de flexion.
Glyphidocera plumae/Glyphidocera plumae :
Glyphidocera plumae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera positurae/Glyphidocera positurae :
Glyphidocera positurae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera psammolitha/Glyphidocera psammolitha :
Glyphidocera psammolitha est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve à Amazonas, au Brésil. L'envergure est de 11–13 mm. Les ailes antérieures sont ocre grisâtre clair plus ou moins irrouillées (saupoudrées) de fuscous ou de fuscous foncé. Les stigmates forment de petites taches ou points nuageux fuscous ou fuscous foncés, le plical plutôt obliquement avant le premier discal, parfois une tache supplémentaire à mi-chemin entre le premier discal et la base. Il y a parfois des points terminaux de suffusion fuscous foncée. Les ailes postérieures sont blanchâtres ocre, l'apex parfois teinté de grisâtre.
Glyphidocera ptilostoma/Glyphidocera ptilostoma :
Glyphidocera ptilostoma est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1935. On le trouve en Argentine. L'envergure est de 12–13 mm. Les ailes antérieures sont gris brunâtre clair parsemées de fuscous foncé. Les stigmates forment de petites taches très indistinctes d'irroration fuscous foncée (verglas), la plicale plutôt obliquement avant la première discale. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre, légèrement plus grises vers l'apex.
Glyphidocera ptychocryptis/Glyphidocera ptychocryptis :
Glyphidocera ptychocryptis est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve en Colombie.
Glyphidocera raedae/Glyphidocera raedae :
Glyphidocera raedae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera ranae/Glyphidocera ranae :
Glyphidocera ranae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera recticostell/Glyphidocera recticostell :
Glyphidocera recticostell est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1897. On le trouve aux Antilles, où il a été signalé à Grenade. L'envergure est de 23–25 mm. Les ailes antérieures sont fuscous grisâtres avec une légère teinte violacée et une très faible indication d'une tache sombre à l'extrémité de la cellule. Les ailes postérieures sont brun grisâtre.
Glyphidocera reginae/Glyphidocera reginae :
Glyphidocera reginae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera reparabilis/Glyphidocera reparabilis :
Glyphidocera reparabilis est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Panama. L'envergure de Glyphidocera reparabilis est de 9–10 mm. Ses ailes antérieures sont fauve pâle, mais si abondamment parsemées de fuscous brunâtre que la couleur de fond plus pâle est presque entièrement effacée. Les taches discales sur ses ailes sont perceptibles, une est près de la base, une, plus grande, avant le milieu, et une à l'extrémité de la cellule, toutes sombres et fuscous. Les ailes postérieures sont gris brunâtre pâle, sans épaississement considérable près du flexus.
Glyphidocera rhypara/Glyphidocera rhypara :
Glyphidocera rhypara est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Mexique (Sonora, Guerrero). L'envergure est de 14–15 mm. Les ailes antérieures sont ocre-fauve pâle, finement saupoudrées de fuscous. Une tache fuscous près de la base sur le bord supérieur du pli est suivie d'une seconde tache au milieu du pli, une troisième située dans le disque au-dessus et un peu au-delà. Une quatrième tache à l'extrémité de la cellule est produite vers le bas jusqu'à son angle inférieur un peu obliquement vers l'intérieur. Une légère nuance fuscous se produit le long du termen et à l'apex, et se redouble au milieu des cils fauve-ocre pâle. Les ailes postérieures sont pâles cinéreuses.
Glyphidocera rodriguezi/Glyphidocera rodriguezi :
Glyphidocera rodriguezi est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera rubetae/Glyphidocera rubetae :
Glyphidocera rubetae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera salinae/Glyphidocera salinae :
Glyphidocera salinae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Mexique (Oaxaca). L'envergure est d'environ 20 mm. Les ailes antérieures sont uniformes fauve-brunâtres, sans taches, mais avec une très légère teinte à l'extrémité de la cellule. Les ailes postérieures sont brun fauve pâle.
Glyphidocera saphiri/Glyphidocera saphiri :
Glyphidocera saphiri est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera sardae/Glyphidocera sardae :
Glyphidocera sardae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera scuticae/Glyphidocera scuticae :
Glyphidocera scuticae est un papillon de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera septentrionella/Glyphidocera septentrionella :
Glyphidocera septentrionella est un papillon nocturne de la famille des Autostichidae. Il est connu d'Amérique du Nord, notamment de la Colombie-Britannique, de la Californie, de l'Illinois, de New York, de l'Oklahoma, de la Pennsylvanie, de la Caroline du Sud et du Texas. L'envergure est de 18 à 19 mm. Les antennes sont fuscous jaunâtres et le visage et la tête sont jaunâtres. Le thorax et les ailes antérieures sont fuscous jaunâtres, uniformément parsemés d'écailles noires. Il y a une tache ronde noirâtre très faible sur la partie basale de la cellule et une similaire un peu plus prononcée au milieu de la cellule et une double à l'extrémité de la cellule. Les ailes postérieures sont fuscous jaunâtres.
Glyphidocera sollertiae/Glyphidocera sollertiae :
Glyphidocera sollertiae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera spathae/Glyphidocera spathae :
Glyphidocera spathae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera speculae/Glyphidocera speculae :
Glyphidocera speculae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera staerae/Glyphidocera staerae :
Glyphidocera staerae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera stenomorpha/Glyphidocera stenomorpha :
Glyphidocera stenomorpha est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve au Suriname. L'envergure est d'environ 13 mm. Les ailes antérieures sont jaune clair ocre avec quelques points fuscous. Les stigmates forment de petits points ou marques fuscous, le plical obliquement avant le premier discal. Il y a une fine ligne terminale de suffusion fuscous plutôt sombre. Les ailes postérieures sont grises.
Glyphidocera terrae/Glyphidocera terrae :
Glyphidocera terrae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera thyrsogastra/Glyphidocera thyrsogastra :
Glyphidocera thyrsogastra est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve au Pérou. L'envergure est d'environ 11 mm. Les ailes antérieures sont jaune clair ocre, finement parsemées de fuscous. Les stigmates discaux sont petits et gris et il y a trois ou quatre points noirâtres sur le termen. Les ailes postérieures sont gris clair.
Glyphidocera tibias/Glyphidocera tibias :
Glyphidocera tibiae (Tibia : signifiant tuyau de roseau) est un papillon nocturne découvert sur deux sites de collecte au Costa Rica en 2005 par David Adamski. Avec une coloration allant du brun foncé sur les pattes à l'aile postérieure brun pâle et au dessous brun jaune, il ressemble à Glyphidocera Novercae (du latin Noverca : belle-mère) également trouvé au Costa Rica à la même époque. G. Noverae a cependant des caractéristiques plus jaunâtres et une furca ventrale plus protubérante, entre autres caractéristiques différentes.
Glyphidocera trachyacma/Glyphidocera trachyacma :
Glyphidocera trachyacma est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1931. On le trouve au Brésil.
Glyphidocera umbrae/Glyphidocera umbrae :
Glyphidocera umbrae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera umbrata/Glyphidocera umbrata :
Glyphidocera umbrata est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Guatemala. L'envergure est d'environ 16 mm. Les ailes antérieures sont brun grisâtre foncé avec des parsemements cinéreux brunâtres plus clairs autour du tiers basal, à travers le milieu de l'aile et étroitement à travers le cinquième apical sur une ligne parallèle au termen. Les ailes postérieures sont cinéreuses brun pâle.
Glyphidocera vappae/Glyphidocera vappae :
Glyphidocera vappae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera vestita/Glyphidocera vestita :
Glyphidocera vestita est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Panama. L'envergure est de 10–12 mm. Les ailes antérieures sont fauve pâle, abondamment parsemées d'une teinte plus foncée ou plus fuscous de la même. Trois taches plus foncées sont faiblement indiquées, une sur la cellule à un cinquième de la base, une autre avant le milieu, allant de la cellule au pli, et une troisième à l'extrémité de la cellule. Les ailes postérieures sont gris brunâtre, assez grossièrement écaillées chez les mâles.
Glyphidocera virgulae/Glyphidocera virgulae :
Glyphidocera virgulae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera vocis/Glyphidocera vocis :
Glyphidocera vocis est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera wrightorum/Glyphidocera wrightorum :
Glyphidocera wrightorum est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski et Metzler en 2000. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé dans l'Indiana et l'Ohio.
Glyphidocera zamiae/Glyphidocera zamiae :
Glyphidocera zamiae est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocera zophocrossa/Glyphidocera zophocrossa :
Glyphidocera zophocrossa est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve à Trinidad et au Costa Rica. L'envergure est de 13–14 mm. Les ailes antérieures sont ocre, finement parsemées de fuscous foncé. Les stigmates sont nuageux, sombres et fuscous, le plical plutôt obliquement avant le premier discal, un point supplémentaire sous et un peu avant le deuxième discal, ou ceux-ci sont parfois connectés. Il y a parfois une suffusion grisâtre vers le termen. Une fine strie nuageuse foncée et fuscousue se trouve le long de la partie supérieure du termen, tendant parfois à former trois points. Les ailes postérieures sont grises.
Glyphidocera zothecuale/Glyphidocera zothecuale :
Glyphidocera zothecuale est un papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il a été décrit par Adamski en 2005. On le trouve au Costa Rica.
Glyphidocerinae/Glyphidocerinae :
Les Glyphidocerinae sont une sous-famille de papillons de nuit de la famille des Autostichidae.
Glyphidomarptis/Glyphidomarptis :
Glyphidomarptis est un genre de papillons de nuit de la famille des Crambidae. Il ne contient qu'une seule espèce, Glyphidomarptis cyphoplaca, que l'on trouve en République Démocratique du Congo.
Glyphidopeza/Glyphidopeza :
Glyphidopeza est un genre de mouches de la famille des Empididae.
Glyphidops/Glyphidops :
Glyphidops est un genre de mouches des cactus de la famille des Neriidae.
Glyphidops flavifrons/Glyphidops flavifrons :
Glyphidops flavifrons fait partie de la famille des Neriidae de l'ordre des diptères. Cette mouche se trouve dans le sud des États-Unis, en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Historiquement, il a également été appelé Oncopsia seductrix Hennig ou Oncopsia mexicana. G. flavifrons vit, se reproduit et pond ses œufs sur l'écorce des arbres aux premiers stades de la décomposition. Chez cette espèce, il est courant de voir les mouches mâles manifester de l'agressivité en présence des femelles. Ces mâles peuvent attaquer le couple en train de s'accoupler pour aider à réduire les chances que d'autres mâles s'accouplent et à augmenter leurs propres chances.
Glyphidoptères/Glyphidoptères :
Glyphidoptera est un genre de papillons nocturnes appartenant à la sous-famille des Tortricinae de la famille des Tortricidae.
Glyphidoptera insignana/Glyphidoptera insignana :
Glyphidoptera insignana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. Il est connu d'Australie, notamment du Territoire de la capitale australienne, de la Tasmanie, de la Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria. L'envergure est d'environ 15 mm. Les adultes ont les ailes antérieures brunes, parsemées de taches rouges aux contours blancs. Il y a deux grandes taches sur la marge intérieure. Dans sa position naturelle de repos, chacune de ces taches semble rejoindre la tache correspondante sur l'autre aile antérieure. Les ailes postérieures sont brun pâle uni avec des veines foncées. Les larves se nourrissent d'espèces d'Eucalyptus et de Syncarpia.
Glyphidoptera polymita/Glyphidoptera polymita :
Glyphidoptera polymita est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est d'environ 22 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres, diffuses et striées de brun rougeâtre. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre.
Glyphidrilus/Glyphidrilus :
Glyphidrilus est un genre de vers de terre d'eau douce semi-aquatiques de la famille des Almidae. Il habite les systèmes d'eau douce comme les berges des rivières, les lacs et les rizières de l'Afrique de l'Est à l'Asie du Sud et du Sud-Est.
Glyphine/Glyphine :
Glyphina est un genre de pucerons appartenant à la famille des Aphididae. Le genre a été décrit pour la première fois par Carl Ludwig Koch en 1856. Les espèces de ce genre se trouvent en Europe et en Amérique du Nord. Espèce : Glyphina betulae Glyphina schrankiana
Glyphiolobines/Glyphiolobines :
Les Glyphiolobinae sont l'une des deux sous-familles de la famille des Dimorphoceratidae. Il s'agit d'un groupe éteint d' ammonoïdes , qui sont des céphalopodes à coquille apparentés aux calmars , aux bélemnites , aux poulpes et aux seiches , et plus éloignés aux nautiloïdes .
Glyphipterigidae/Glyphipterigidae :
Les Glyphipterigidae sont une famille de petits papillons communément appelés papillons des carex, car les larves de nombreuses espèces se nourrissent de carex et de joncs. Plus de 500 espèces ont été décrites dans la famille.
Glyphiptérix/Glyphiptérix :
Glyphipterix est un genre de papillons des carex. Il a été décrit par Jacob Hübner en 1825.
Glyphipterix achlyoessa/Glyphipterix achlyoessa :
Glyphipterix achlyoessa, communément appelé perce-tige du dactyle, est une espèce de papillon de nuit de la famille des Glyphipterigidae. Il est endémique de la Nouvelle-Zélande et peut être trouvé dans tout le pays. Cette espèce habite les prairies et les prairies ouvertes. Les larves sont hébergées par des espèces du genre Juncus ainsi que par l'espèce Dactylis glomerata. Les papillons adultes sont généralement en vol d'octobre à décembre.
Glyphipterix acinacella/Glyphipterix acinacella :
Glyphipterix acinacella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1882. On le trouve dans le Victoria et le Queensland. Les adultes sont noirs ou bruns avec une ligne argentée irisée sur l'aile antérieure. Les ailes postérieures sont brun uni.
Acronome à Glyphiptérix/Acrnome à Glyphiptérix :
Glyphipterix acronoma est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il est endémique de la Nouvelle-Zélande et se trouve dans les îles du Nord et du Sud. Son habitat préféré est les champs ouverts sur les flancs des montagnes et les adultes volent en décembre et janvier.
Glyphipterix acrothecta/Glyphipterix acrothecta :
Glyphipterix acrothecta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix actinobola/Glyphipterix actinobola :
Glyphipterix actinobola est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve en Australie.
Glyphipterix aenea/Glyphipterix aenea :
Glyphipterix aenea est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Philpott en 1917. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix aerifera/Glyphipterix aerifera :
Glyphipterix aerifera est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1912. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix affinis/Glyphipterix affinis :
Glyphipterix affinis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphiptérix alpha/Glyphiptérix alpha :
Glyphipterix alpha est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Sigeru Moriuti et Tosihisa Saito en 1964. On le trouve à Honshu, au Japon. L'envergure est de 9 à 10 mm.
Glyphipterix amblycerella/Glyphipterix amblycerella :
Glyphipterix amblycerella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1882. On le trouve en Australie, notamment à Victoria.
Glyphipterix ametris/Glyphipterix ametris :
Glyphipterix ametris est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1979. On le trouve à Taïwan.
Glyphipterix amphipeda/Glyphipterix amphipeda :
Glyphipterix amphipeda est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud.
Glyphipterix amphipoda/Glyphipterix amphipoda :
Glyphipterix amphipoda est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1920.
Glyphipterix amseli/Glyphipterix amseli :
Glyphipterix amseli est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff, 1978. On le trouve en Chine (Chekiang).
Glyphipterix anaclastis/Glyphipterix anaclastis :
Glyphipterix anaclastis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie, notamment à Victoria.
Glyphipterix antidoxa/Glyphipterix antidoxa :
Glyphipterix antidoxa est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve dans le sud de l'Inde et au Sri Lanka.
Glyphipterix archimedica/Glyphipterix archimedica :
Glyphipterix archimedica est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu du Zimbabwe. L'envergure est d'environ 8 mm. Les ailes antérieures sont bronzées-fuscous, les bords de l'aile suffusés de fuscous foncé et les marques bordées de suffusion fuscous foncé. Une strie de fascia blanchâtre légèrement oblique se trouve à partir du dos à un quart atteignant plus de la moitié de l'aile et il y a une tache blanchâtre triangulaire sur le dos au-delà du milieu, son sommet produit dans une projection métallique dorée. Quatre stries blanchâtres minces quelque peu obliques équidistantes partent de la costa, devenant violet-doré-métallique vers le bas, la première d'avant le milieu, atteignant près de la moitié de l'aile, la seconde un peu plus longue, la troisième aussi longue que la première, la quatrième pré- apicale, plus courte et directe. Il y a une strie dressée mince violet-or-métallique passant d'un point blanchâtre pré-tornal, touchant presque l'apex de la deuxième strie costale et une mince strie violet-or-métallique longe la moitié inférieure du termen, et une érection marque du termen sous l'apex. Les ailes postérieures sont grises.
Glyphipterix argophracta/Glyphipterix argophracta :
Glyphipterix argophracta est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud.
Glyphipterix argyrelata/Glyphipterix argyrelata :
Glyphipterix argyrelata est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1932. On le trouve en Australie, notamment dans le Queensland.
Glyphipterix argyroguttella/Glyphipterix argyroguttella :
Glyphipterix argyroguttella est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve en France, en Italie et en Russie. L'envergure est d'environ 18 mm.
Glyphipterix argyromis/Glyphipterix argyromis :
Glyphipterix argyromis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1907. Elle a été décrite par Edward Meyrick en 1907. On la trouve dans le sud de l'Inde et au Sri Lanka.
Glyphipterix argyrosema/Glyphipterix argyrosema :
Glyphipterix argyrosema est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. On le trouve dans l'est de l'Australie, y compris en Tasmanie.
Glyphipterix argyrotoxa/Glyphipterix argyrotoxa :
Glyphipterix argyrotoxa est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1913. On le trouve en Australie, notamment dans le Queensland.
Glyphipterix asterias/Glyphipterix asterias :
Glyphipterix asterias est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Inde (Assam).
Glyphipterix astériella/Glyphipterix astériella :
Glyphipterix astériella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve en Australie, notamment en Nouvelle-Galles du Sud.
Glyphiptérix astrapaea/Glyphipterix astrapaea :
Glyphipterix astrapaea est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix ataracta/Glyphipterix ataracta :
Glyphipterix ataracta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1888. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix atelura/Glyphipterix atelura :
Glyphipterix atelura est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1920. On le trouve au Brésil.
Aulogramme de Glyphipterix/Aulogramme de Glyphipterix :
Glyphipterix aulogramma est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1908. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix autoglypta/Glyphipterix autoglypta :
Glyphipterix autoglypta est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. On le trouve à Java.
Glyphipterix autopetes/Glyphipterix autopetes :
Glyphipterix autopetes est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie, notamment en Nouvelle-Galles du Sud et dans le Queensland.
Glyphipterix bactrias/Glyphipterix bactrias :
Glyphipterix bactrias est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1911. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphiptérix barbata/Glyphiptérix barbata :
Glyphipterix barbata est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Philpott en 1918. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix basifasciata/Glyphipterix basifasciata :
Glyphipterix basifasciata est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Syuti Issiki en 1931. On le trouve au Japon (Hokkaido, Honshu, Shikoku) et sur les îles Kouriles. L'envergure est de 11–15 mm.
Glyphipterix bergstraesserella/Glyphipterix bergstraesserella :
Glyphipterix bergstraesserella est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, à l'exception de l'Irlande, de la Grande-Bretagne, des Pays-Bas, du Portugal, de la majeure partie de la péninsule balkanique et de l'Ukraine. L'envergure est de 10 à 15 mm. Les adultes volent de mai à juillet et en octobre. Les larves se nourrissent de Luzula luzuloides. Ils portaient la tige de leur plante hôte.
Glyphipterix bêta/Glyphipterix bêta :
Glyphipterix beta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. On le trouve au Japon et sur les îles Kouriles. L'envergure est de 12–16 mm.
Glyphipterix bicornis/Glyphipterix bicornis :
Glyphipterix bicornis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve en Inde (Assam).
Glyphipterix bifasciata/Glyphipterix bifasciata :
Glyphipterix bifasciata est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Walsingham en 1881. On le trouve en Amérique du Nord, notamment à Washington, en Californie et en Colombie-Britannique. L'envergure est d'environ 15 mm.
Glyphipterix bifasciella/Glyphipterix bifasciella :
Glyphipterix bifasciella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Hans Georg Amsel en 1959. On le trouve en Irak.
Glyphipterix bizonata/Glyphipterix bizonata :
Glyphipterix bizonata est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphiptérix bohémani/Glyphiptérix bohémani :
Glyphipterix bohemani est un papillon de nuit de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud.
Glyphipterix brachydelta/Glyphipterix brachydelta :
Glyphipterix brachydelta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1916. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix californiae/Glyphipterix californiae :
Glyphipterix californiae est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Walsingham en 1881. On le trouve en Californie.
Glyphipterix calliactis/Glyphipterix calliactis :
Glyphipterix calliactis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix callicrossa/Glyphipterix callicrossa :
Glyphipterix callicrossa est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie, notamment en Australie-Occidentale.
Glyphipterix callidelta/Glyphipterix callidelta :
Glyphipterix callidelta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve en Amérique du Sud.
Glyphipterix calliscopa/Glyphipterix calliscopa :
Glyphipterix calliscopa est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1905. On le trouve en Australie, notamment dans le Victoria et le Queensland.
Glyphipterix callithea/Glyphipterix callithea :
Glyphipterix callithea est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud. L'envergure est d'environ 13 mm. Les ailes antérieures sont fuscous foncées, la moitié antérieure avec des écailles prismatiques bleu-vert-métalliques dispersées. Les marques sont prismatiques violet-vert-métallique, devenant plus dorées vers le sommet de l'aile. Il y a six strigules obliques de la costa en arrière, la première un peu avant le milieu, la troisième s'étendant comme une ligne irrégulière incurvée jusqu'au tornus. Il y a un striga oblique légèrement incurvé dans le disque formant presque une continuation du deuxième strigula costal mais ne le touchant pas tout à fait, entre celui-ci et le dos un groupe de strigulae transversaux et de petits points. Un point se trouve vers le termen au-dessus du milieu et il y a une courte strie dressée du termen au-dessus du tornus, et une courte strie mince le long de la partie apicale du termen. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Canachodes Glyphiptérix / Canachodes Glyphiptérix :
Glyphipterix canachodes est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve dans le sud de l'Inde.
Glyphipterix carenota/Glyphipterix carenota :
Glyphipterix carenota est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve en Inde (Assam).
Glyphipterix caudatella/Glyphipterix caudatella :
Glyphipterix caudatella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Walsingham en 1897. On le trouve aux Antilles.
Glyphipterix cestrota/Glyphipterix cestrota :
Glyphipterix cestrota est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1915. On le trouve au Pérou.
Glyphipterix chalcodaedala/Glyphipterix chalcodaedala :
Glyphipterix chalcodaedala est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1913. On le trouve en Australie, notamment dans le Queensland.
Glyphipterix chalcostrepta/Glyphipterix chalcostrepta :
Glyphipterix chalcostrepta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie, notamment en Tasmanie.
Glyphipterix chionosoma/Glyphipterix chionosoma :
Glyphipterix chionosoma est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1978. On le trouve en Chine.
Glyphipterix chrysallacta/Glyphipterix chrysallacta :
Glyphipterix chrysallacta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve en Amérique du Sud.
Glyphipterix chrysoplanetis/Glyphipterix chrysoplanetis :
Glyphipterix chrysoplanetis est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Australie, notamment de la Nouvelle-Galles du Sud, du Queensland et de Victoria. L'envergure est d'environ 20 mm. Les adultes ont des ailes antérieures noires avec deux bandes blanches. Les ailes postérieures sont brun uni.
Glyphipterix cionophora/Glyphipterix cionophora :
Glyphipterix cionophora est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1888. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix circumscriptella/Glyphipterix circumscriptella :
Glyphipterix circumscriptella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Vactor Tousey Chambers en 1881. On le trouve en Amérique du Nord, notamment dans l'Illinois, le Kentucky, New York, le Québec, le Texas et le Wisconsin.
Glyphipterix clearcha/Glyphipterix clearcha :
Glyphipterix clearcha est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. On le trouve à Java.
Glyphipterix climacaspis/Glyphipterix climacaspis :
Glyphipterix climacaspis est un papillon de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud.
Glyphipterix codonias/Glyphipterix codonias :
Glyphipterix codonias est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix colorata/Glyphipterix colorata :
Glyphipterix colorata est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve en Guyane.
Glyphipterix columnaris/Glyphipterix columnaris :
Glyphipterix columnaris est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve en Guyane.
Glyphipterix cometophora/Glyphipterix cometophora :
Glyphipterix cometophora est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve dans le sud-est de l'Australie, notamment en Tasmanie.
Glyphipterix compastis/Glyphipterix compastis :
Glyphipterix compastis est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve en Inde (Assam).
Glyphipterix conosema/Glyphipterix conosema :
Glyphipterix conosema est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve en Guyane.
Glyphipterix convoluta/Glyphipterix convoluta :
Glyphipterix convoluta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphipterix cornigerella/Glyphipterix cornigerella :
Glyphipterix cornigerella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Philipp Christoph Zeller en 1877. On le trouve en Colombie.
Glyphipterix crinita/Glyphipterix crinita :
Glyphipterix crinita est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve en Guyane.
Glyphipterix crotalotis/Glyphipterix crotalotis :
Glyphipterix crotalotis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve en Inde (Assam).
Glyphipterix cultrata/Glyphipterix cultrata :
Glyphipterix cultrata est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1912. On le trouve en Inde (Assam).
Glyphipterix cyanochalca/Glyphipterix cyanochalca :
Glyphipterix cyanochalca est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1882. On le trouve dans le sud-est de l'Australie.
Glyphipterix cyanophracta/Glyphipterix cyanophracta :
Glyphipterix cyanophracta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1882. On le trouve en Australie, notamment en Nouvelle-Galles du Sud et à Victoria.
Glyphipterix danilevskii/Glyphipterix danilevskii :
Glyphipterix danilevskii est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve en Roumanie.
Glyphipterix decachrysa/Glyphipterix decachrysa :
Glyphipterix decachrysa est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud.
Glyphipterix deliciosa/Glyphipterix deliciosa :
Glyphipterix deliciosa est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1978. On le trouve en Chine.
Glyphiptérix delta/Glyphiptérix delta :
Glyphipterix delta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Sigeru Moriuti et Tosihisa Saito en 1964. On le trouve à Honshu, au Japon. L'envergure est d'environ 9 mm.
Deltodes de Glyphiptérix/deltodes de Glyphiptérix :
Glyphipterix deltodes est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Walsingham en 1914. On le trouve en Amérique centrale.
Glyphipterix deuterastis/Glyphipterix deuterastis :
Glyphipterix deuterastis est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie occidentale.
Glyphiptérix diaphora/Glyphiptérix diaphora :
Glyphipterix diaphora est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve aux Açores et à Madère. L'envergure est de 9–10 mm. Les ailes antérieures sont fuscousées de bronze foncé, presque noires le long des marges d'un certain nombre de stries blanches. Les ailes postérieures sont gris brunâtre.
Glyphipterix dichalina/Glyphipterix dichalina :
Glyphipterix dichalina est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu des Seychelles.
Glyphipterix dichorda/Glyphipterix dichorda :
Glyphipterix dichorda est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1911. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix diplotoxa/Glyphipterix diplotoxa :
Glyphipterix diplotoxa est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud.
Glyphipterix ditiorana/Glyphipterix ditiorana :
Glyphipterix ditiorana est un papillon de nuit de la famille des Glyphipterigidae décrit pour la première fois par Francis Walker en 1863. Il est connu du Japon, de Chine, de Thaïlande, d'Inde, du Sri Lanka, de Bornéo, de Java, de Malaisie, de Maurice et d'Afrique du Sud.
Glyphipterix dolichophyes/Glyphipterix dolichophyes :
Glyphipterix dolichophyes est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1978. On le trouve en Chine (Lungtan, Hungshan, Tien-mu-shan occidental).
Glyphipterix dolichophyses/Glyphipterix dolichophyses :
Glyphipterix dolichophyses est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1978. On le trouve en Chine.
Glyphipterix drosophaes/Glyphipterix drosophaes :
Glyphipterix drosophaes est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve en Australie, notamment en Nouvelle-Galles du Sud et en Tasmanie.
Glyphipterix enclitica/Glyphipterix enclitica :
Glyphipterix enclitica est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve dans le sud de l'Inde.
Glyphiptérix épastra/Glyphiptérix épastra :
Glyphipterix epastra est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve en Amérique du Sud.
Glyphipterix equitella/Glyphipterix equitella :
Glyphipterix equitella est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve de la Fennoscandie à la péninsule ibérique, en Sardaigne, en Sicile et en Crète et de l'Irlande à la Roumanie. L'envergure est de 9 à 10 mm. Les ailes antérieures sont fuscous bronzées foncées; de cinq à sept stries blanches de la moitié postérieure de la costa, d'abord les plus larges et les plus obliques, d'autres parfois brillantes -plombées métalliques dans le disque ; une bande blanche incurvée très oblique du milieu du dos, atteignant la moitié de l'aile ; une marque dressée argentée-métallique avant le tornus ; une marque argentée-métallique le long de la marge tornale ; une tache apicale noirâtre ; ligne sombre de cils en retrait sous l'apex ; un crochet sombre au-dessus de l'apex. Les ailes postérieures sont grises. La larve est jaune pâle; tête et plaque de 2 noirs Les adultes volent de juin à juillet en une génération par an. Les larves se nourrissent de Sedum acre et de Sedum anglicum. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La larve mine complètement une feuille et souvent aussi une partie de la tige. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine. Les larves adultes peuvent être trouvées à la fin mai. Les larves sont jaune pâle avec une tête noire.
Glyphiptérix érastis/Glyphiptérix érastis :
Glyphipterix erastis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1911. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix erebanassa/Glyphipterix erebanassa :
Glyphipterix erebanassa est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1934. On le trouve en Chine, notamment dans le Guangdong.
Glyphipterix euastera/Glyphipterix euastera :
Glyphipterix euastera est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il est endémique de la Nouvelle-Zélande. Cette espèce est classée « en péril, naturellement peu commune » par le ministère de la Conservation.
Glyphipterix euleucotome/Glyphipterix euleucotome :
Glyphipterix euleucotoma est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1976. On le trouve au Japon. L'envergure est de 9 à 14 mm.
Glyphipterix eumitrella/Glyphipterix eumitrella :
Glyphipterix eumitrella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par August Busck en 1914. On le trouve au Panama.
Glyphipterix euthybelemna/Glyphipterix euthybelemna :
Glyphipterix euthybelemna est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve en Australie, notamment dans le sud-est de l'Australie et en Tasmanie.
Glyphipterix expurgata/Glyphipterix expurgata :
Glyphipterix expurgata est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve en Amérique du Sud.
Glyphipterix falcigera/Glyphipterix falcigera :
Glyphipterix falcigera est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve en Guyane.
Glyphipterix formosametron/Glyphipterix formosametron :
Glyphipterix formosametron est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphipterix formosensis/Glyphipterix formosensis :
Glyphipterix formosensis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphipterix forsterella/Glyphipterix forsterella :
Glyphipterix forsterella est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe (à l'exception de la majeure partie de la péninsule balkanique, du Portugal et de l'Ukraine), à ​​l'est du Japon. L'envergure est de 11 à 15 mm (0,43 à 0,59 po). Les ailes antérieures sont assez larges, bronzées foncées - fuscous ; cinq stries blanches de la moitié postérieure de la costa, la seconde devenant argenté-métallique et s'étendant au-delà du milieu ; une marque blanche oblique légèrement incurvée plus large à partir du milieu du dos, atteignant la moitié de l'aile une courte marque blanche avant le tornus ; deux ou trois points argentés-métalliques autour du tornus ; une tache apicale noire entourant un point métallique argenté ; ligne sombre de cils en retrait sous l'apex ; un crochet sombre au-dessus de l'apex. Les ailes postérieures sont grises. Les adultes volent de mai à juin et se nourrissent des fleurs de la plante hôte larvaire. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent des graines des espèces de Carex, dont Carex vulpina et Carex remota. L'espèce hiverne au stade larvaire dans les épis de la plante hôte.
Glyphipterix luckylla/Glyphipterix luckylla :
Glyphipterix luckylla est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve aux îles Canaries. L'envergure est de 6 à 6,5 mm. Les ailes antérieures sont bronzées fuscous, se mélangeant au cuivre brunâtre au-delà du milieu. Les ailes postérieures sont gris bronze.
Glyphipterix fondatrice/Glyphipterix fondatrice :
Glyphipterix funditrix est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1976. On le trouve au Japon (Hokkaido). L'envergure est de 8–11 mm.
Glyphipterix fuscoviridella/Glyphipterix fuscoviridella :
Glyphipterix fuscoviridella est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve en Grande-Bretagne, en Belgique, en France, au Portugal, en Espagne, en Suisse, en Italie, en Serbie-Monténégro et en Bulgarie. L'envergure est de 10–16 mm. Les adultes volent de mai à juin. Les larves se nourrissent de Luzula campestris. Ils portent principalement la tige de leur plante hôte, mais peuvent aussi miner la base d'une feuille. La nymphose a lieu entre les racines de la plante hôte. Les larves ont un corps rose pâle et une tête ambrée brillante. On les trouve en mars et avril.
Glyphiptérix gamma/Glyphiptérix gamma :
Glyphipterix gamma est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Sigeru Moriuti et Tosihisa Saito en 1964. On le trouve au Japon. L'envergure est de 10–11 mm.
Glyphipterix gaudialis/Glyphipterix gaudialis :
Glyphipterix gaudialis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1976. On le trouve au Japon. L'envergure est de 11 à 14 mm.
Glyphipterix gemmatella/Glyphipterix gemmatella :
Glyphipterix gemmatella est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu de la République du Congo et de la Sierra Leone.
Glyphipterix gemmipunctella/Glyphipterix gemmipunctella :
Glyphipterix gemmipunctella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. On le trouve en Australie, où on le trouve sur le plateau d'Atherton dans le Queensland et du sud du Queensland à Victoria.
Glyphipterix gemmula/Glyphipterix gemmula :
Glyphipterix gemmula est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1976. On le trouve au Japon et à Taïwan. L'envergure est de 7–8 mm.
Glyphipterix gianelliella/Glyphipterix gianelliella :
Glyphipterix gianelliella est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve en France, en Espagne, en Suisse, en Autriche, en Italie et dans le Caucase. L'envergure est d'environ 14 mm.
Glyphipterix gonoteles/Glyphipterix gonoteles :
Glyphipterix gonoteles est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie, notamment à Victoria et en Tasmanie.
Glyphipterix grandis/Glyphipterix grandis :
Glyphipterix grandis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphipterix grapholithoides/Glyphipterix grapholithoides :
Glyphipterix grapholithoides est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud.
Glyphipterix gypsonota/Glyphipterix gypsonota :
Glyphipterix gypsonota est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1926. On le trouve en Australie, notamment en Tasmanie. L'envergure est de 16 à 18 mm. Les ailes antérieures sont gris ocre pâle, avec des marques blanc argenté brillantes. Il y a deux stries dorsales courtes, larges et très obliques, la première de la base au pli et la seconde du milieu traversant juste le pli. Il y a aussi sept fines stries costales partiellement bordées de dark-fuscous, la première d'un quart, fortement oblique vers l'extérieur, atteignant environ la moitié de l'aile, la deuxième courte et la troisième du milieu de la costa au tornus, interrompue au milieu du disque, avant l'interruption est une tache blanche. Le quatrième est sinueux, atteignant les deux tiers sur le disque et les cinquième et sixième sont très courts. Le septième atteint l'incision terminale. Il y a une strie du tornus vers, mais n'atteignant pas la sixième strie costale et il y a souvent une suffusion fuscouseuse dans la partie postérieure du disque, mais pas de marques définies. Les ailes postérieures sont grises.
Glyphipterix halimophila/Glyphipterix halimophila :
Glyphipterix halimophila est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1893. On le trouve dans le sud-est et l'ouest de l'Australie.
Glyphipterix hannemanni/Glyphipterix hannemanni :
Glyphipterix hannemanni est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Wolfram Mey en 1991. On le trouve aux Philippines.
Glyphipterix haplographa/Glyphipterix haplographa :
Glyphipterix haplographa est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Turner en 1926. On le trouve en Australie, notamment en Tasmanie. L'envergure est d'environ 10 mm. Les ailes antérieures sont noirâtres avec deux minces fascias transversaux blancs, le premier à un tiers et le second à deux tiers. Il y a un point costal blanc avant l'apex, en partie dans les cils. Les ailes postérieures sont grises.
Glyphipterix harpogramma/Glyphipterix harpogramma :
Glyphipterix harpogramma est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Turner en 1913. On le trouve en Australie, notamment dans le Queensland.
Glyphipterix haworthana/Glyphipterix haworthana :
Glyphipterix haworthana , le papillon glyphipterid de Haworth , est un papillon de nuit de la famille des Glyphipterigidae . On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, ainsi qu'en Amérique du Nord. L'envergure est de 11 à 15 mm. Les ailes antérieures sont assez larges, bronze doré foncé ; cinq strigules blanches brillantes sur la moitié postérieure de la costa, trois antérieures se terminant par des marques métalliques plombées ; une épaisse strie blanche pointue incurvée oblique du milieu du dos, atteignant plus de la moitié de l'aile; une marque tornale métallique plombée, blanche sur la marge ; trois points métalliques plombés sur termen ; une tache apicale sombre indéfinie ; ligne sombre de cils en retrait sous l'apex ; un crochet sombre au-dessus de l'apex. Les ailes postérieures sont suboblongues, grises ; cils chez le mâle blanchâtre.La larve est ocre pâle ; tête brun foncé : plaque de 2 ocres-brunâtres. Les adultes sont en vol en mai. C'est une espèce qui vole de jour. Les larves se nourrissent des espèces d'Eriophorum. Ils se nourrissent des graines de leur plante hôte, faisant tourner les têtes de coton ensemble ou à la végétation voisine. Le nom honore Adrian Hardy Haworth.
Glyphipterix hemipempta/Glyphipterix hemipempta :
Glyphipterix hemipempta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve dans le sud de l'Inde et au Sri Lanka.
Glyphipterix heptaglyphella/Glyphipterix heptaglyphella :
Glyphipterix heptaglyphella est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve en Belgique, en France, en Italie et en Sardaigne.
Holodesme de Glyphiptérix/Holodesma de Glyphiptérix :
Glyphipterix holodesma est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1882. On le trouve en Australie, notamment en Tasmanie.
Hologramme de Glyphipterix/hologramme de Glyphipterix :
Glyphipterix hologramma est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1920. On le trouve au Brésil.
Glyphiptérix hyperlampra/Glyphiptérix hyperlampra :
Glyphipterix hyperlampra est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1913. On le trouve en Australie.
Glyphipterix idiomorpha/Glyphipterix idiomorpha :
Glyphipterix idiomorpha est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud.
Glyphipterix imparfasciata/Glyphipterix imparfasciata :
Glyphipterix imparfasciata est une espèce de papillons des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita en 1979. On le trouve au Japon. L'envergure est d'environ 10 mm.
Glyphipterix indomita/Glyphipterix indomita :
Glyphipterix indomita est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve en Amérique du Sud.
Glyphipterix invicta/Glyphipterix invicta :
Glyphipterix invicta est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1920. On le trouve au Brésil.
Glyphipterix iocheaera/Glyphipterix iocheaera :
Glyphipterix iocheaera est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix ioclista/Glyphipterix ioclista :
Glyphipterix ioclista est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve en Guyane.
Glyphipterix iometalla/Glyphipterix iometalla :
Glyphipterix iometalla est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve en Australie, notamment dans le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud.
Glyphipterix isoclista/Glyphipterix isoclista :
Glyphipterix isoclista est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1925. On le trouve aux Fidji.
Glyphipterix isozela/Glyphipterix isozela :
Glyphipterix isozela est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie, notamment en Nouvelle-Galles du Sud et en Tasmanie.
Glyphipterix issikii/Glyphipterix issikii :
Glyphipterix issikii est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphipterix japonicella/Glyphipterix japonicella :
Glyphipterix japonicella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Philipp Christoph Zeller en 1877. On le trouve au Japon. L'envergure est de 12–16 mm.
Lamprocome à Glyphiptérix/Lamprocome à Glyphiptérix :
Glyphipterix lamprocoma est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie-Méridionale.
Glyphipterix lamprosema/Glyphipterix lamprosema :
Glyphipterix lamprosema est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1926. On le trouve en Australie, notamment en Nouvelle-Galles du Sud.
Glyphipterix leptocone/Glyphipterix leptocone :
Glyphipterix leptocona est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve en Amérique du Sud.
Glyphipterix leptosema/Glyphipterix leptosema :
Glyphipterix leptosema est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1888. On le trouve en Nouvelle-Zélande.
Glyphipterix leucocerastes/Glyphipterix leucocerastes :
Glyphipterix leucocerastes est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1880. On le trouve en Australie, notamment en Nouvelle-Galles du Sud.
Glyphipterix leucophragma/Glyphipterix leucophragma :
Glyphipterix leucophragma est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Angola.
Glyphipterix leucoplaca/Glyphipterix leucoplaca :
Glyphipterix leucoplaca est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1913. On le trouve en Australie, notamment dans le Queensland.
Glyphipterix lineovalvae/Glyphipterix lineovalvae :
Glyphipterix lineovalvae est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphipterix loricatella/Glyphipterix loricatella :
Glyphipterix loricatella est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. On le trouve en Hongrie, en Roumanie et en Albanie. En Hongrie, l'espèce n'a été signalée que dans trois localités de Budapest et une légèrement plus au nord. L'habitat est constitué de clairières en steppe boisée de chênes sur sol calcaire.
Glyphipterix lunaris/Glyphipterix lunaris :
Glyphipterix lunaris est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. Il est endémique à Taiwan.
Glyphipterix luteocapitella/Glyphipterix luteocapitella :
Glyphipterix luteocapitella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Aristide Caradja en 1926. On le trouve en Russie (Amour).
Glyphipterix luteomaculata/Glyphipterix luteomaculata :
Glyphipterix luteomaculata est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita en 1979. On le trouve au Japon (Ryukyu) et à Taïwan. L'envergure 9–13 mm.
Glyphipterix lycnophora/Glyphipterix lycnophora :
Glyphipterix lycnophora est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1913. On le trouve en Australie. Le Global Lepidoptera Names Index le considère comme un synonyme de Glyphipterix autopetes.
Glyphipterix macrantha/Glyphipterix macrantha :
Glyphipterix macrantha est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1905. On le trouve en Australie, notamment à Victoria.
Glyphiptérix macraula/Glyphipterix macraula :
Glyphipterix macraula est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie, notamment en Tasmanie.
Macrodrachme de Glyphipterix/Macrodrachme de Glyphipterix :
Glyphipterix macrodrachma est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1979. On le trouve en Chine.
Glyphipterix maculata/Glyphipterix maculata :
Glyphipterix maculata est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphipterix madagascariensis/Glyphipterix madagascariensis :
Glyphipterix madagascariensis est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu de Madagascar. Les larves se nourrissent d'espèces de Kalanchoe.
Glyphiptérix magnatella/Glyphiptérix magnatella :
Glyphipterix magnatella est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Nikolay Grigoryevich Erschoff en 1877. On le trouve en Sibérie, en Russie.
Glyphipterix marinae/Glyphipterix marinae :
Glyphipterix marinae est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Yutaka Arita et John B. Heppner en 1992. On le trouve à Taiwan.
Glyphipterix maritima/Glyphipterix maritima :
Glyphipterix maritima est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1979. On le trouve en Russie.
Glyphiptérix marmaropa/Glyphiptérix marmaropa :
Glyphipterix marmaropa est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve en Australie, notamment dans le Queensland.
Glyphipterix maschalis/Glyphipterix maschalis :
Glyphipterix maschalis est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve au Sri Lanka.
Glyphipterix medica/Glyphipterix medica :
Glyphipterix medica est un papillon nocturne de la famille des Glyphipterigidae. Il est connu d'Afrique du Sud et des Seychelles.
Glyphipterix melania/Glyphipterix melania :
Glyphipterix melania est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1976. On le trouve au Japon.
Glyphiptérix mésaula/Glyphiptérix mésaula :
Glyphipterix mesaula est une espèce de teigne des carex du genre Glyphipterix. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Australie-Méridionale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Hugh Adair

Wikipédia : À propos/Wikipédia : À propos : Wikipédia est une encyclopédie que tout le monde peut modifier, et des dizaines de millions...