Rechercher dans ce blog

jeudi 17 novembre 2022

Free India Legion


Livres d'association gratuits/Livres d'association gratuits :
Free Association Books est un projet lancé à Londres dans les années 1980. Bob Young et ses collègues ont commencé une recherche utilisant la psychanalyse pour comprendre les problèmes de libération. D'autres personnes se sont impliquées dans le mouvement comme Andrew Samuels et Bob Hinshelwood et il est rapidement devenu une maison d'édition qui a produit des livres écrits par de jeunes psychanalystes. Son journal interne était Free Associations, dont la publication a commencé en 1984, initialement sous le nom de "Radical Science 15". Sa conférence annuelle, "La psychanalyse et la sphère publique", s'est déroulée en collaboration avec l'Université d'East London. Les auteurs qui ont publié avec eux incluent Mary Barnes, Martin Bernal, Christopher Bollas, Janine Chasseguet-Smirgel (pour les traductions en anglais), Michael Fordham, André Green, Donna Haraway, Oliver James, Ludmilla Jordanova, Joel Kovel, Michel Odent, Paul Roazen, Adam Jukes et Eugene Victor Wolfenstein Free Association Books appartient désormais à Free Publishing Ltd et continue de publier un large éventail de textes.
Free Association_for_the_Development_and_Dissemination_of_Positive_Science/Association libre pour le développement et la diffusion de la science positive :
L'Association libre pour le développement et la diffusion de la science positive (Svobodnaia Assotsiatsia dlia Razvitiia i Rasprostraneniia Polozhitel'nykh Nauk - SARRPN) était une organisation établie en Russie peu après la révolution de février 1917. Elle a été fondée le 28 mars au Women's Medical Institute , en présence de 96 représentants des scientifiques exacts. Il a été organisé par des membres de l'Académie des sciences de Russie tels que Vladimir Vernadsky, Ivan Borodine, Aleksey Krylov, Vladimir Steklov et Ivan Pavlov. Ils ont été rejoints par le romancier Maxim Gorky, l'ingénieur bolchevique Leonid Krasin et les physiciens Dmitri Egorov et Dimitri Rozhdestvensky. L'association visait à faciliter l'application de la science aux problèmes de retard et d'ignorance de la société russe et ainsi aider à réaliser le potentiel économique du pays. Au cours des deux mois suivants, l'association organisa trois réunions à Petrograd et à Moscou attirant des personnalités politiques telles que Pavel Milyukov, Alexander Kerensky et Nikolai Sukhanov.
Association_libre_des_syndicats_allemands/Association libre des syndicats allemands :
L' Association libre des syndicats allemands ( allemand : Freie Vereinigung deutscher Gewerkschaften ; en abrégé FVdG ; parfois aussi traduit par Association libre des syndicats allemands ou Alliance libre des syndicats allemands ) était une fédération syndicale dans l' Allemagne impériale et au début de Weimar . Elle a été fondée en 1897 à Halle sous le nom de Centralisation des représentants de l'Allemagne en tant qu'organisation faîtière nationale du courant localiste du mouvement ouvrier allemand. Les localistes ont rejeté la centralisation du mouvement ouvrier après le coucher du soleil des lois antisocialistes en 1890 et ont préféré les structures démocratiques de base. L'absence d'un code de grève a rapidement conduit à des conflits au sein de l'organisation. Divers moyens de soutenir financièrement les grèves ont été testés avant qu'un système de solidarité volontaire ne soit convenu en 1903, la même année que le nom d'Association libre des syndicats allemands a été adopté. Dans les années qui suivirent sa formation, la FVdG adopta des positions de plus en plus radicales. Lors du débat du mouvement socialiste allemand sur l'utilisation des grèves de masse, la FVdG a avancé l'idée que la grève générale devait être une arme entre les mains de la classe ouvrière. La fédération croyait que la grève de masse était la dernière étape avant une révolution socialiste et est devenue de plus en plus critique à l'égard de l'action parlementaire. Les différends avec le mouvement ouvrier traditionnel ont finalement conduit à l'expulsion des membres du FVdG du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) en 1908 et à la rupture complète des relations entre les deux organisations. Les positions anarchistes et surtout syndicalistes deviennent de plus en plus populaires au sein de la FVdG. Pendant la Première Guerre mondiale , le FVdG a rejeté la coopération du SPD et du mouvement ouvrier traditionnel avec l'État allemand - connu sous le nom de Burgfrieden - mais n'a pas été en mesure d'organiser une résistance significative ou de poursuivre ses activités régulières pendant la guerre. Immédiatement après la Révolution de novembre, la FVdG devient très vite une organisation de masse. Il était particulièrement attrayant pour les mineurs de la région de la Ruhr opposés aux politiques réformistes des principaux syndicats. En décembre 1919, la fédération fusionne avec plusieurs petits syndicats communistes de gauche pour devenir le Syndicat libre des travailleurs d'Allemagne (FAUD).
Free Baptist_Church/Église baptiste libre :
La Free Baptist Church, également connue sous le nom de Penley Corner Church, est une église historique située sur Riverside Drive à Auburn, dans le Maine. Construit en 1833, l'intérieur du bâtiment a été entièrement redécoré à la fin du XIXe siècle avec des vitraux de la reine Anne, des pochoirs et des peintures multicolores. C'est principalement pour les œuvres d'art intérieures bien conservées que ce bâtiment a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1989.
Free Baptist_Church_of_Great_Pond/Free Baptist Church of Great Pond :
L'église baptiste libre de Great Pond est une église historique située au 1231 Great Pond Road à Great Pond, dans le Maine, une petite communauté rurale du nord du comté de Hancock. Construit c. 1890-95, c'est le seul bâtiment public ou civique d'importance architecturale construit dans la ville, servant d'église jusqu'en 1938 environ. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 2012 et est en cours de restauration par un organisme local à but non lucratif pour une utilisation comme centre communautaire.
Union Baptiste Libre/Union Baptiste Libre :
L'Union baptiste libre (suédois : Fribaptistsamfundet) était une dénomination baptiste suédoise qui a commencé en 1872, lorsque le prédicateur baptiste Helge Åkeson a été expulsé de l'Union baptiste de Suède, après avoir été accusé d'hérésie. L'Union baptiste libre a gagné des adeptes principalement en Scania, Gotland, Dalécarlie, Västmanland et Västergötland. Au début des années 1900, la dénomination a culminé à environ 5000 membres. En 1994, l'Union baptiste libre a fusionné avec l'Union de la sainteté, formant une dénomination qui a fusionné en 1997 avec la mission d'Örebro pour former ce qui est aujourd'hui l'Église évangélique libre en Suède.
Base-ball libre/Base-ball libre :
Free Baseball est un roman pour enfants de Sue Corbett, publié pour la première fois en 2006.
Panier gratuit/Panier gratuit :
Free Basket est une œuvre d'art publique du groupe d'artistes cubains Los Carpinteros, située dans les 100 acres : The Virginia B. Fairbanks Art and Nature Park, à Indianapolis, Indiana, États-Unis. L'œuvre se présente sous la forme d'un terrain de basket international avec vingt-quatre arches en acier rouge ou bleu qui se déplacent sur tout le terrain, imitant la trajectoire de deux ballons de basket rebondissants. Deux des arches se terminent par leur propre panier de basket, filet et panneau de taille réglementaire.
Bière gratuite/Bière gratuite :
La bière gratuite, connue à l'origine sous le nom de Vores øl - Une bière open source (en danois pour : Notre bière), est la première marque de bière avec une marque et une recette "ouvertes"/"libres". La recette et les éléments de la marque sont publiés sous la licence Creative Commons CC BY-SA. monde numérique. Le concept "Free Beer" illustre également le lien entre la longue tradition de partage libre de recettes de cuisine avec le mouvement FOSS, qui tente d'établir cette tradition de partage également pour les "recettes" de logiciels, le code source. Le concept de «bière gratuite» a reçu un accueil globalement positif de la part de la presse et des médias internationaux pour le message politique, a été présenté dans de nombreuses expositions et conférences et a inspiré de nombreuses brasseries à adopter le concept.
Free Beer_(comic_musical_duo)/Free Beer (duo musical comique) :
Free Beer était un duo musical comique canadien, composé de l'artiste terre-neuvien Kevin Blackmore et de Lorne Elliott, originaire de Montréal.
Bière_et_poulet gratuites/Bière et poulet gratuits :
Free Beer and Chicken est un album du musicien de blues John Lee Hooker enregistré en Californie en 1974 et sorti par le label ABC la même année.
Libre d'être_moi/Libre d'être moi :
Free Being Me est un programme éducatif non formel créé en 2013 par l'Association mondiale des guides et des éclaireuses et le Dove Self-Esteem Fund. Le programme vise à renforcer la confiance corporelle et l'estime de soi des enfants grâce à des activités interactives, conçues par experts en confiance corporelle. Le programme a touché des filles et des garçons de plus de 101 pays depuis 2014.
Forces belges libres/Forces belges libres :
Les forces belges libres ( français : Forces belges libres , néerlandais : Vrije Belgische Strijdkrachten ) étaient des soldats de Belgique et de ses colonies qui ont combattu dans le cadre des armées alliées pendant la Seconde Guerre mondiale , après la reddition officielle de la Belgique à l'Allemagne nazie . Elle est distincte de la Résistance belge qui existait dans la Belgique occupée par les Allemands. En 1940, des émigrés belges d'avant-guerre et d'anciens soldats qui avaient fui la Belgique occupée ont été formés en unités au sein de l'armée britannique qui ont ensuite combattu dans les théâtres européens et méditerranéens. Celles-ci comprenaient une formation d'infanterie, qui devint plus tard la brigade Piron, ainsi que des unités de commando et de parachutistes. Les Belges ont également servi dans la Royal Air Force et la Royal Navy, servant dans des unités exclusivement belges ainsi que dans des unités majoritairement britanniques. Un nombre important de soldats du Congo belge ont combattu du côté allié contre les Italiens en Afrique de l'Est. Après la libération de la Belgique en septembre 1944, les forces belges libres forment les fondations de la nouvelle armée belge.
Banc libre/Banc libre :
"Free bench" est un terme juridique faisant référence à une ancienne coutume seigneuriale dans certaines parties de l'Angleterre selon laquelle une veuve, jusqu'à ce qu'elle se remarie, puisse conserver la propriété de la terre de son défunt mari. "Banc libre (Lat. francus bancus). Le droit de la veuve à un droit d'auteur. Ce n'est pas une dot ou un don, mais un droit gratuit indépendant de la volonté du mari. Appelé banc parce que, en accédant à la succession, elle devient un locataire du manoir, et l'un des conseillers, c'est-à-dire les personnes qui siègent sur le banc occupé par les pares curiæ (pairs de la cour) ". La veuve d'un locataire avait généralement droit à son banc libre, tant qu'elle préservait sa chasteté. Mais si des preuves apparaissaient contre elle, ou si elle déclarait son intention de se remarier, elle devait renoncer à ses terres. Les droits au banc libre variaient d'un manoir à l'autre et étaient soumis à la coutume locale. Certains n'avaient pas du tout la coutume. Dans quelques cas, des moyens très inhabituels de contourner le problème ont été enregistrés. Par exemple, la veuve s'est soumise à la peine de monter au tribunal sur un bélier noir tenant sa queue dans sa main et répétant les lignes suivantes d'absurdités (telles qu'elles sont enregistrées dans le n° 614 du Spectateur) : "Me voici, chevauchant un bélier noir, Comme une putain que je suis ; Et pour mon crincum crancum (mauvaise conduite) J'ai perdu mon bincum bancum, (la terre des veuves) Et pour le jeu de ma queue J'ai fait cette honte mondaine ; C'est pourquoi je vous prie, Monsieur l'intendant, Laissez-moi avoir à nouveau ma terre."
Etudiants de la Bible gratuits/Etudiants de la Bible gratuits :
Les Étudiants de la Bible libres sont une branche du mouvement des Étudiants de la Bible. Les Étudiants de la Bible libres forment des assemblées indépendantes et autonomes et le nom « Libres » leur est donné pour les distinguer des Étudiants de la Bible avec lesquels ils partagent des racines historiques. Le groupe a rejeté de nombreux enseignements du fondateur des Étudiants de la Bible, Charles Taze Russell.
Oiseau gratuit/oiseau gratuit :
" Free Bird ", également orthographié " Freebird ", est une chanson écrite par Allen Collins et Ronnie Van Zant et interprétée par le groupe de rock américain Lynyrd Skynyrd . La chanson figurait sur le premier album du groupe en 1973. Sorti en single en novembre 1974, "Free Bird" est entré dans le Billboard Hot 100 le 23 novembre au n ° 87 et est devenu le deuxième hit du groupe dans le Top 40 au début de 1975, culminant à No. 19 le 25 janvier. C'est la chanson signature de Lynyrd Skynyrd, la finale lors des performances en direct et leur chanson la plus longue, dépassant souvent 14 minutes lorsqu'elle est jouée en direct.
Oiseaux gratuits_Innovations/Innovations d'oiseaux gratuits :
Free Bird Innovations, Inc. est un avionneur américain basé à Detroit Lakes, Minnesota et formé vers 2003. L'entreprise est spécialisée dans la conception et la fabrication d'avions ultra-légers sous forme de plans et de kits pour la construction amateur et le prêt-à-voler. avions dans la catégorie US FAR 103 Ultralight Vehicles.
Oiseaux gratuits/Oiseaux gratuits :
Free Birds est une comédie américaine de science-fiction animée par ordinateur de 2013 qui suit les deux protagonistes remontant dans le temps jusqu'au premier Thanksgiving pour retirer les dindes du menu. Il a été produit par Reel FX Creative Studios en tant que premier long métrage entièrement animé en salle, et Relativity Media (le quatrième film d'animation de la société après Monster House (2006), The Tale of Despereaux (2008) et 9 (2009). Jimmy Hayward a réalisé le film qu'il a co-écrit avec le producteur du film Scott Mosier.Le film met en vedette les voix d'Owen Wilson, Woody Harrelson et Amy Poehler avec des seconds rôles interprétés par George Takei, Colm Meaney, Keith David, Dan Fogler et Neil Turk. intitulé Turkeys, et prévu pour 2014, le film est sorti le 1er novembre 2013 par Relativity Media (le seul film d'animation que la société s'est auto-distribué).Free Birds a reçu des critiques négatives de la part des critiques et a été une déception au box-office, seulement rapportant 110,4 millions de dollars dans le monde contre un budget de 55 millions de dollars. Cependant, le film a réussi à remporter une nomination aux Annie Award pour la réalisation exceptionnelle de la musique dans une production de longs métrages, perdant face à Frozen de Disney.
Bloc libre/Bloc libre :
Souveraineté tchèque ( tchèque : Česká suverenita ), anciennement Bloc libre ( tchèque : Volný blok ) et Souveraineté - Jana Bobošíková Bloc ( tchèque : SUVERENITA - blok Jany Bobošíkové ), est un petit parti politique tchèque .
Blockbuster gratuit/Blockbuster gratuit :
Free Blockbuster est une organisation à but non lucratif qui promeut les échanges de films de quartier. Il existe plus de 160 boîtes Blockbuster gratuites aux États-Unis. En règle générale, les boîtes à succès gratuites sont fabriquées en recyclant des boîtes de distribution de journaux abandonnées. Ils utilisent le nom de marque Blockbuster sur les boîtes.
Free Bolivia_Movement/Mouvement de la Bolivie libre :
Le Mouvement de la Bolivie libre (en espagnol : Movimiento Bolivia Libre) est un parti politique progressiste en Bolivie. Le parti a été formé le 15 janvier 1985, suite à une scission du MIR. Initialement, le parti était connu sous le nom de MIR Bolivia Libre. Aux élections législatives de 2002, le parti remporte en alliance avec le Mouvement nationaliste révolutionnaire 26,9% du vote populaire et 36 sièges sur 130 à la Chambre des députés et 11 sièges sur 27 au Sénat.
Algèbre_booléenne libre/Algèbre booléenne libre :
En mathématiques, une algèbre booléenne libre est une algèbre booléenne avec un ensemble distingué d'éléments, appelés générateurs, tels que : Chaque élément de l'algèbre booléenne peut être exprimé comme une combinaison finie de générateurs, en utilisant les opérations booléennes, et Les générateurs sont comme indépendants que possible, en ce sens qu'il n'y a pas de relations entre eux (encore une fois en termes d'expressions finies utilisant les opérations booléennes) qui ne tiennent pas dans toutes les algèbres booléennes, quels que soient les éléments choisis.
Bop gratuit !/Bop gratuit ! :
Boum gratuit ! est un album du saxophoniste Charles McPherson enregistré en 1978 et sorti sur le label Xanadu.
Free Borough_of_Llanrwst/Free Borough of Llanrwst :
L'arrondissement libre de Llanrwst était un privilège spécial accordé à la ville galloise de Llanrwst par le prince de Galles. Llanrwst est maintenant une petite ville et une communauté sur la rivière Conwy dans l'arrondissement du comté de Conwy, au Pays de Galles. Il tire son nom du Saint Grwst du Ve au VIe siècle. Llanrwst s'est développé autour du commerce de la laine, en partie à cause d'un édit interdisant à tout Gallois de faire du commerce à moins de 16 km de Conwy, car Llanrwst était à 21 km et bien placé pour en profiter.
Mouvement du Brésil libre/Mouvement du Brésil libre :
Free Brazil Movement ( portugais brésilien : Movimento Brasil Livre , MBL ) est un mouvement brésilien conservateur et économiquement libéral fondé en 2014. Initialement une ramification de la branche brésilienne des étudiants pour la liberté , il a grandi à bord du mécontentement politique après les manifestations de 2013 au Brésil , recevoir des financements de sources externes (par exemple : Atlas Network) et internes (par exemple : Democratas, PSDB, PMDB). Son chef est l'activiste et législateur Kim Kataguiri.Selon le journal Folha de S.Paulo, le MBL était principalement responsable de la convocation des manifestations du 15 mars et du 12 avril 2015 contre l'establishment social gouvernemental de Dilma Rousseff et les Ouvriers ' Faire la fête. Le siège social du groupe est situé à São Paulo et, selon The Economist, a été "fondé l'année dernière pour promouvoir les réponses du marché libre aux problèmes du pays". Dans un manifeste publié sur Internet, le MBL, souvent décrit comme le "thé brésilien Parti", cite ses cinq objectifs, "une presse libre et indépendante, la liberté économique, la séparation des pouvoirs, des élections libres et dignes de confiance, et la fin des subventions directes et indirectes aux dictatures". Le mouvement exprime également une forte opposition aux idées libérales culturelles telles que les droits à l'avortement et les efforts mandatés en faveur de l'égalité des sexes. Il a donc été décrit comme "libéral vis-à-vis de l'économie et conservateur vis-à-vis des habitudes" (sic). De nombreuses pages du mouvement ont été supprimées de Facebook en août 2018, avant les élections de 2018, sous prétexte qu'elles étaient utilisées pour promouvoir de fausses nouvelles.
Table de petit-déjeuner gratuite/Table de petit-déjeuner gratuite :
La table du petit déjeuner gratuit était la demande du libéralisme ouvrier britannique des années 1860 au début du XXe siècle. Il s'agissait de supprimer les droits sur les denrées alimentaires de base car il s'agissait d'impôts indirects et donc régressifs. C'était à la suite de l'abolition du protectionnisme. L'expression aurait été inventée par le député radical John Bright. Il y avait aussi une organisation de campagne appelée Free Breakfast Table Association. L'Union nationale des ouvriers agricoles considérait la Free Breakfast Table comme "un article de foi" et l'idée a aidé à préserver le soutien du Parti libéral dans les zones rurales après la loi de 1884 sur la représentation du peuple. .En 1891, la Fédération nationale libérale s'est réunie à Newcastle et a adopté le programme de Newcastle, qui comprenait un engagement en faveur de la table du petit-déjeuner gratuit. loin de concrétiser l'idée radicale chérie d'une table de petit-déjeuner gratuite ». Snowden avait abaissé les droits sur le thé, le café, le cacao, la chicorée et le sucre. Pas plus tard qu'en 1938, un député travailliste (George Ridley) condamnait le budget des conservateurs en raison de son augmentation "dure et inhumaine" de la taxe sur le thé et trahissait ainsi l'idéal de la table du petit déjeuner gratuit.
Petit-déjeuner gratuit pour les enfants/Petit-déjeuner gratuit pour les enfants :
Le programme Free Breakfast for School Children, ou People's Free Food Program, était un programme de service communautaire géré par le Black Panther Party qui se concentrait sur la fourniture d'un petit-déjeuner gratuit aux enfants avant l'école. Le programme a commencé en janvier 1969 à l'église épiscopale St. Augustine du père Earl A. Neil, située à West Oakland, en Californie, et s'est répandue dans tout le pays. Ce programme était une première manifestation de la mission sociale envisagée par les fondateurs du Black Panther Party, Huey P. Newton et Bobby Seale, ainsi que leur fondation de l'école communautaire d'Oakland, qui offrait une éducation de haut niveau à 150 enfants de quartiers urbains pauvres. Les petits déjeuners ont formé le noyau de ce qui est devenu connu sous le nom de programmes de survie du parti. Inspirés par la recherche contemporaine sur le rôle essentiel du petit-déjeuner pour une scolarisation optimale et la conviction que la réduction de la faim et de la pauvreté était nécessaire pour la libération des Noirs, les Panthers ont cuisiné et servi de la nourriture aux jeunes pauvres du centre-ville de la région. Le service a créé des centres communautaires dans diverses villes pour que les enfants et les parents puissent simultanément manger et en savoir plus sur la libération des Noirs et les efforts du Black Panther Party.
Free Bricks_2K16_(Zone_6_Edition)/Free Bricks 2K16 (Zone 6 Edition) :
Free Bricks 2 : Zone 6 Edition est un EP collaboratif des rappeurs américains Gucci Mane et Future. Il est sorti le 14 novembre 2016. L'EP présente une production de Southside, Londres sur da Track, Metro Boomin et Zaytoven. C'est une suite à leur mixtape Free Bricks de 2011.
Burgers gratuits/Burgers gratuits :
Les Burghers libres ( néerlandais : Vrijburgher , afrikaans : Vryburger ) étaient les premiers colons européens au cap de Bonne-Espérance au 18ème siècle. L'introduction des Free Burghers au Cap est considérée comme le début d'un établissement permanent d'Européens en Afrique du Sud et la création du peuple Boer.
Free Burma_Coalition/Free Burma Coalition :
La Free Burma Coalition a été créée en 1995 en tant qu'organisation faîtière du mouvement Free Burma. Sous la direction de Zarni, alors étudiant diplômé à l'Université du Wisconsin-Madison, il a principalement galvanisé les étudiants américains, attiré l'attention des médias et aidé à forcer plus de quarante sociétés multinationales à se retirer de Birmanie, dont ARCO, PepsiCo et Texaco. Burma Coalition est devenue l'une des campagnes de défense des droits de l'homme les plus importantes et les plus efficaces au monde, reliant des groupes et des individus de nombreux pays à son apogée. Il a utilisé le boycott de Pepsi pour mettre en lumière la complicité des entreprises dans les violations des droits humains par le régime militaire en Birmanie. Le 26 avril 1996, USA Today a publié un article de couverture sur la Free Burma Coalition avec une photo de Zarni en première page. De 1995 à 1997, la Free Burma Coalition a pris la tête du boycott existant de Pepsi. Les militants de la Free Burma Coalition ont intensifié la pression sur PepsiCo jusqu'en 1997, date à laquelle l'entreprise a complètement rompu ses liens commerciaux restants en Birmanie. La Free Burma Coalition a également fait campagne avec succès pour le retrait de plus de quarante sociétés de Birmanie, dont de nombreuses entreprises de vêtements et plusieurs compagnies pétrolières, telles que ARCO, Unocal et Texaco. En 2003, Zarni a commencé à exprimer publiquement sa désillusion croissante envers Aung San Suu. Le leadership de Kyi et sa politique de sanctions et de boycotts. Il a également attaqué ce qu'il considérait comme les «moyens égoïstes» de nombre de ses anciens collègues militants de la Free Burma Coalition et du mouvement en général. Les journaux en Birmanie ont documenté que Zarni avait rencontré des membres de la junte militaire pendant cette période. Parce que, même avant qu'il ne soit perçu comme étant à l'aise avec l'armée et l'USDP (le parti politique de l'armée), Zarni avait été considéré par le réseau central des militants pour la démocratie en Birmanie comme un imposteur largement opportuniste, qui n'avait même pas été en Birmanie pendant le Manifestations de 1988, cela a conduit à des relations tendues entre Zarni et d'autres militants. Il n'était pas clair si Zarni avait exprimé sa supposée désillusion à l'égard de la politique d'Aung San Suu Kyi seulement après avoir été largement ostracisé par les militants de la démocratie à l'intérieur du pays. On ne sait pas non plus si ses rencontres avec l'armée ont contribué à son changement d'avis sur les sanctions et quelles relations il continue d'entretenir avec l'armée et son principal parti politique. Zarni et un groupe de dissidents birmans formés en Occident ont exploré des alternatives à ce qu'ils ont appelé "l'orthodoxie des sanctions et du boycott". En 2003, Zarni a changé de position et a commencé à affirmer que les sanctions économiques et les pressions politiques des pays occidentaux sur la Birmanie étaient contre-productives et futiles tant que la Chine, l'Inde, la Thaïlande et d'autres pays asiatiques continuaient à faire des affaires et à fournir un soutien politique à la Birmanie. le régime en place. Suite au changement de politique de Zarni, le personnel et pratiquement tous les partisans et bailleurs de fonds du groupe ont quitté la Free Burma Coalition et ont fondé la US Campaign for Burma, qui maintient la mission et les politiques de la Free Burma Coalition. Plus récemment, Zarni s'est recréé en tant qu'activiste, qui est la principale voix sur les réseaux sociaux, dans les différentes campagnes et mouvements transnationaux, qui prétendent défendre les Rohingyas. Il a, une fois de plus, changé de position et plaide désormais pour que de nouvelles sanctions soient imposées à la Birmanie. La Free Burma Coalition est aujourd'hui en grande partie moribonde, Zarni étant le seul porte-parole de l'organisation. De plus, Zarni plaide maintenant pour qu'Aung San Suu Kyi et d'autres militants de la démocratie à l'intérieur du pays soient traduits en justice devant un tribunal pénal international pour crimes contre l'humanité contre les Rohingyas. Les mêmes individus et groupes qu'il préconisait auparavant de « libérer » sont maintenant, à son avis, « génocidaires » et méritent d'être emprisonnés.
Free Burma_Rangers/Free Burma Rangers :
Les Free Burma Rangers (FBR) sont un mouvement chrétien multiethnique de services humanitaires. Leur principal domaine de travail est dans toute la Birmanie (également connue sous le nom de Myanmar) mais se concentre principalement sur la région frontalière fortement boisée, fournissant une assistance médicale d'urgence aux personnes déplacées internes (PDI) malades et blessées : une conséquence de la longue campagne de violence par la junte militaire, le Conseil d'État pour la paix et le développement, contre les minorités ethniques de Birmanie. FBR forme des équipes d'hommes et de femmes aux techniques de traitement médical et de reconnaissance de première ligne. En plus de fournir des secours humanitaires, un rôle secondaire des équipes est d'obtenir des preuves de la violence militaire et des violations des droits de l'homme. Ces informations sont ensuite publiées sous la forme de rapports en ligne et/ou transmises à de plus grands groupes internationaux de défense des droits de l'homme, à des organisations intergouvernementales telles que l'ONU et à des agences de presse. FBR est l'une des nombreuses organisations de base (voir Mae Tao Clinic & Back Pack Health Worker Team) qui ont émergé en réponse aux besoins de santé croissants de la sous-classe ethnique persécutée de Birmanie. Le FBR n'est soutenu ni par les autorités thaïlandaises ni par les autorités birmanes et leur activité à l'intérieur de la frontière birmane est clandestine.
Free Buryatia_Foundation/Free Buryatia Foundation :
La Free Buryatia Foundation ( russe : Фонд Свободная Бурятия ) est un groupe de défense axé sur le sujet fédéral russe de la Bouriatie . La fondation est située à Alexandria, Virginie, États-Unis.
Gâteau_gratuit_pour_chaque_créature/Gâteau gratuit pour chaque créature :
Free Cake for Every Creature était le projet de la musicienne de Philadelphie Katie Bennett.
Free Cakes_for_Kids_UK/Free Cakes for Kids UK :
Free Cakes for Kids UK est un service communautaire à but non lucratif destiné aux familles qui ont du mal à offrir un gâteau d'anniversaire à leur enfant. Les gâteaux sont cuits par des bénévoles, qui opèrent dans des groupes locaux et indépendants à travers le pays.
Territoire_catalan libre/Territoire catalan libre :
Le Territoire catalan libre sont les municipalités ou régions déclarées de Catalogne qui ont approuvé une motion en séance plénière par les conseillers de la ville ou du conseil régional, car ils représentent l'autorité locale de la municipalité. De telles motions déclarent que les lois et règlements espagnols sont considérés comme provisoires, attendant que le gouvernement et le parlement de Catalogne promulguent de nouvelles lois catalanes après avoir assumé la souveraineté nationale, et transformant ainsi la Catalogne en un État indépendant. Territoire catalan libre (en catalan, Territori Català Lliure ) a été l'expression choisie par les conseillers de Sant Pere de Torelló pour définir le statu quo de la municipalité le 3 septembre 2012, et a également été la première ville de Catalogne à se donner ce nom. À partir de son nouvel état, le conseil de Sant Pere de Torelló a annoncé que le 12 octobre, jour férié deviendrait un jour de semaine ordinaire, en contradiction directe avec la législation espagnole. Depuis lors, davantage de municipalités ont rejoint cette initiative et ont approuvé des déclarations similaires à celles de Sant Pere de Torelló. De plus, certaines municipalités ont préféré approuver les motions indépendantistes, mais sans se déclarer explicitement Territoire catalan libre, comme Caldes de Montbui ou Tàrrega. Le 11 octobre 2012, la première déclaration comarcale a été approuvée. Le Conseil Comarcal de La Garrotxa a approuvé une motion collective pour déclarer toute cette région "Territoire Catalan Libre et Souverain". De plus, le même jour, le Conseil Comarcal de l'Alt Penedès a approuvé le soutien aux municipalités qui approuvent ce type de mouvement, en accrochant un drapeau Estelada au balcon des bureaux du Conseil Comarcal comme symbole « des désirs de souveraineté du peuple catalan ». Après le premier mois depuis la déclaration de Sant Pere de Torelló, un journal catalan a déclaré qu'il y avait environ 660 000 "citoyens catalans libres", ce qui représente près de 9% de la population totale de la Catalogne.
Free Catholic_Church_in_Germany/Église catholique libre en Allemagne :
L'Église catholique libre d'Allemagne (en allemand : Freikatholische Kirche in Deutschland) est une communauté religieuse chrétienne en Allemagne qui a été légalement enregistrée en 1987. Johannes Peter Meyer-Mendez a amené l'Église catholique apostolique brésilienne (ICAB) en Allemagne en 1949. Elle a été enregistrée comme l'Église catholique libre ("Freikatholische Kirche"). Après la mort de Meyer-Mendez, Georg Fröbrich est devenu le chef, puis Hilarios Karl-Heinz Ungerer est devenu le chef et a déménagé de Cologne à Munich. En 1972, Ungerer a ouvert une église de devanture à Munich. Au cours des 25 années suivantes, il s'efforça d'intégrer des groupes marginaux dans l'Église.
Fête de cause gratuite/Partie de cause gratuite :
Le Parti de la cause libre ( turc : Hür Dava Partisi , abrégé en HÜDA PAR , kurde : Partiya Doza Azadî ) est un parti politique islamiste kurde sunnite en Turquie .
Free Cell_(album)/Free Cell (album):
Free Cell est le deuxième album de la musicienne américaine Lina Tullgren, sorti le 23 août 2019 sur Captured Tracks.
Centre libre/Centre libre :
Le Free Center (hébreu : המרכז החופשי, HaMerkaz HaHofshi) était un parti politique en Israël. C'est l'un des précurseurs du Likoud des temps modernes.
Conférence Free Children_from_War/Free Children from War :
La conférence Free Children from War était une conférence co-organisée par le gouvernement français et l'UNICEF les 5 et 6 février 2007 à Paris, en France. L'objectif de la conférence était de réunir des pays, des organisations non gouvernementales et des organisations internationales pour discuter de la question des enfants soldats . Les 59 pays concernés ont signé les Principes de Paris et les Engagements de Paris, qui mettent à jour les Principes du Cap et décrivent une approche pratique pour prévenir l'utilisation d'enfants soldats et la réintégration des enfants soldats actuels. Les Principes définissent un enfant associé à une force armée ou à un groupe armé comme : ... toute personne âgée de moins de 18 ans qui est ou qui a été recrutée ou utilisée par une force armée ou un groupe armé à quelque titre que ce soit, y compris mais sans s'y limiter enfants, garçons et filles, utilisés comme combattants, cuisiniers, porteurs, messagers, espions ou à des fins sexuelles. Il ne s'agit pas seulement d'un enfant qui prend ou a pris une part directe aux hostilités. (page 7).
Chine libre/Chine libre :
Le terme « Chine libre » peut signifier : Chine libre (Seconde guerre sino-japonaise), zones de Chine non sous le contrôle de l'invasion de la zone libre de l'armée impériale japonaise de la République de Chine, un terme utilisé par le gouvernement de la République de Chine pour se contraster avec la République populaire de Chine et évitent de reconnaître leur contrôle sur la Chine continentale ; souvent abrégé en "Free China" et utilisé par opposition à "Red China" Free China Journal, une ancienne publication du gouvernement de la République de Chine (Taiwan) Free China (junk) (zh:自由中國號), une jonque chinoise bateau The Free China Movement, une coalition d'environ 30 organisations pro-démocratie et des droits de l'homme promouvant la démocratie en Chine Free China: The Courage to Believe un film de 2012. Free China Relief Association, une organisation non gouvernementale.
Chine libre :_Le_courage_de_croire/Chine libre : Le courage de croire :
Free China: The Courage to Believe est un film documentaire de 2012 (61 minutes) sur la persécution du Falun Gong, mettant en vedette Jennifer Zeng et le Dr Charles Lee.
Chine libre_(Seconde_guerre_sino-japonaise)/Chine libre (Seconde guerre sino-japonaise) :
Le terme Chine libre, dans le contexte de la seconde guerre sino-japonaise, fait référence aux régions de la Chine qui ne sont pas sous le contrôle de l'armée impériale japonaise ou de l'un de ses gouvernements fantoches, comme le Mandchoukouo, le gouvernement Mengjiang à Suiyuan et Chahar, ou le gouvernement provisoire de la République de Chine à Peiping (aujourd'hui Pékin). Le terme est devenu plus fréquent après la bataille de Nanjing, lorsque Chiang Kai-shek a évacué le gouvernement de la République de Chine vers Chungking (aujourd'hui Chongqing).
Free China_Journal/Free China Journal :
Free China Journal ( chinois :自由中國半月刊) était un périodique parrainé par le Kuomintang qui a été publié à Taiwan après la retraite du Kuomintang après sa défaite dans la guerre civile chinoise . Le premier numéro parut le 20 décembre 1949. L'éditeur était Hu Shih tandis que le directeur et fondateur était Lei Chen, membre du Kuomintang également proche de Chiang Kai-shek. La publication a été parrainée par le gouvernement dirigé par le Kuomintang pour servir de forum de libre pensée et de discussion contre la République populaire de Chine. Sa popularité a grimpé en flèche au fur et à mesure que les éditeurs et les écrivains analysaient les situations politiques de l'époque, conseillant ou critiquant même parfois sérieusement le gouvernement. La publication a cessé en 1960 lorsque le gouvernement a forcé une fermeture après que Lei ait critiqué Chiang Kai-shek pour avoir modifié la constitution afin de lui permettre de se présenter comme président au-delà des deux mandats précédemment mandatés et a cherché à former un parti d'opposition de coalition avec des natifs influents. politiciens taïwanais. Lei a également été accusé de promouvoir la formation d'un « État démocratique de Taiwan chinois » (中華臺灣民主國) pour contrer la République populaire de Chine. Le dernier numéro a été publié le 1er septembre 1960.
Libre choix_2008_Comité/Comité Libre choix 2008 :
Le Comité Libre Choix 2008 est une entité présidée par le champion d'échecs Garry Kasparov et dédiée à une adhésion inconditionnelle aux valeurs démocratiques fondamentales. À cette fin, ils ont publié une déclaration protestant contre ce qu'ils considèrent comme une dérive vers l'autocratie du régime présidentiel de Vladimir Poutine. ... le régime présidentiel a réduit les deux chambres du parlement russe à l'état de marionnettes, et a fait du parquet et du tribunal un instrument de chantage et de répression politique. Au nom du pouvoir, le Kremlin a bafoué le principe d'inviolabilité de la propriété privée, imposé des taxes illégales sur les entreprises et divisé les entrepreneurs en « mauvais » et « bons » en fonction de leur soumission et de leur volonté de soutenir les projets politiques du président. --Extrait de la Déclaration
Chrétiens libres/Chrétiens libres :
Les chrétiens libres peuvent désigner : le christianisme non confessionnel, les églises locales autonomes (congrégations) divers mouvements locaux, notamment : les chrétiens libres (Grande-Bretagne), les individus et les églises locales au sein de l'Assemblée générale des églises chrétiennes unitariennes et libres qui sont membres de l'Union libérale européenne Réseau protestant
Chrétiens libres_(Grande-Bretagne)/Chrétiens libres (Grande-Bretagne) :
En Grande-Bretagne, le terme chrétien libre se réfère spécifiquement aux membres individuels et aux congrégations entières au sein de l'Assemblée générale des églises chrétiennes unitariennes et libres. Ces chrétiens libres ne souscrivent à aucune doctrine ou croyance officielle, comme on en trouve dans d'autres églises. En raison de leurs liens historiques avec l'unitarisme, ils sont particulièrement connus pour permettre la dissidence de la doctrine trinitaire (la croyance que Dieu existe en tant que Trinité). Cependant, ces groupes chrétiens libres accueillent également les personnes qui adhèrent à des croyances plus orthodoxes, car l'accent est mis sur l'inclusivité théologique plutôt que sur la non-conformité en soi.
Free Church,_Great_Charles_Street,_Dublin/Free Church, Great Charles Street, Dublin :
Free Church, Great Charles Street, Dublin était une chapelle épiscopale exclusive à Summerhill, près de Mountjoy Square à Dublin. Construit par les méthodistes, en 1800, conçu par l'architecte Edward Robbins, et initialement connu sous le nom de Wesley Chapel. À la suite d'un schisme dans la congrégation en 1816, un groupe appelé les méthodistes primitifs wesleyens s'est séparé de l'Église méthodiste, il est devenu connu sous le nom d'église libre. En raison de l'église libre étant trop grande pour leur nombre, les méthodistes primitifs wesleyens ont ouvert une nouvelle chapelle à proximité de Langrishe Place, Summerhill, en 1825. L'église libre a été utilisée par la congrégation anglicane de l'église Saint-Georges voisine de Dublin alors qu'elle était en cours de construction. Elle a été reconsacrée en tant qu'église au sein de la communauté anglicane le 4 mai 1828 par l'archevêque Magee. Le propriétaire, l'imprimeur méthodiste (qui était trésorier de la Primitive Methodist Society Home Mission) R. Bennett Dugdale (1756-1826), voulait l'empêcher de devenir une église catholique et la vendit en 1826 à l'Église d'Irlande. Après cela, on l'appelait parfois la chapelle épiscopale libre, rue Great Charles. Le révérend John Hare était aumônier, assisté de l'organiste le révérend Richard William Beaty, de 1828 à 1877, il fut remplacé par son élève Richard Harrison. Le révérend Oswald Garrow Fischer BA, qui a servi comme aumônier des forces, a été attaché à l'Église libre pendant un certain temps, tout comme le révérend Ernest Fischer qui était aumônier. CRR Magrath qui a prêché et a été secrétaire honoraire de l'Église libre (Dublin) a écrit une courte histoire de l'église. Il a servi de chapelle d'aisance pour l'église Saint-Georges de Dublin pendant sa popularité au début du 20e siècle. Elle a fermé ses portes en tant qu'église en 1988. Elle a été rénovée et adaptée vers 1990 pour devenir Pavee Point, pour être utilisée comme groupe d'éducation et de développement des voyageurs de Dublin.
Free Church,_Hampstead_Garden_Suburb/Free Church, Hampstead Garden Suburb :
L'église libre est un bâtiment situé à Hampstead Garden Suburb, Barnet, Londres. Il a été construit selon une conception de Sir Edwin Lutyens à partir de 1911 et, comme l'église St Jude de l'autre côté de la place centrale, est un bâtiment classé Grade I.
Free Church_College/Free Church College :
Free Church College peut faire référence à: L'une des trois institutions de formation ministérielle originales de l'Église libre d'Écosse (1843–1900): Free Church College, Aberdeen, maintenant Christ's College, Aberdeen Free Church College, Édimbourg, maintenant New College, Édimbourg Gratuit Church College, Glasgow, aujourd'hui Trinity College, Glasgow Edinburgh Theological Seminary, qui était dirigé par l'Église libre d'Écosse (depuis 1900) après que l'Église libre unie eut obtenu les bâtiments du New College. Free Church Training College à Glasgow, qui a formé des enseignants Free Church College, Halifax, qui fait maintenant partie de l'Atlantic School of Theology
Église libre_Fédération/Fédération de l'Église libre :
Free Church Federation est une association volontaire d'églises non conformistes britanniques pour la coopération dans le travail social religieux. Elle est l'aboutissement d'une tendance unificatrice affichée durant la dernière partie du XIXe siècle.
Église libre_Parsonage/Parsonage de l'Église libre :
Free Church Parsonage est un presbytère d'église historique situé à la jonction des rues William et Grinnell à Rhinecliff, dans le comté de Dutchess, à New York. Il a été construit vers 1869 et est un cottage à ossature d'un étage et demi avec un revêtement en planches et lattes de style néo-gothique. Il a un toit à pignon à pente moyenne et une véranda à toit en croupe d'un étage. Également sur la propriété se trouve un mur de pierre contributif. Il a été ajouté au registre national des lieux historiques en 1987.
Collège_de_formation_de_l'Église gratuit/Collège de formation de l'Église gratuit :
Le Free Church Training College était un établissement d'enseignement à Glasgow, en Écosse. Il a été créé par l'Église libre d'Écosse en 1845 en tant que collège de formation des enseignants. En 1836, David Stow avait créé une école normale à Glasgow mais, à la suite de la perturbation de 1843, une décision de justice de 1845 obligea les adhérents de l'Église libre à démissionner de ce qui était devenu des postes d'enseignement financés par l'État. Stow a créé un nouveau collège à Glasgow sous le nom de Free Church Normal Seminary. En 1900, il est devenu le United Free Church Training College lorsque l'Église libre a fusionné avec l'Église presbytérienne unie d'Écosse. Le collège est passé sous contrôle séculier en 1907 et a fusionné avec le Glasgow Church of Scotland Training College pour former le Glasgow Provincial Training College, rebaptisé plus tard Jordanhill College of Education. Celle-ci est à son tour devenue une partie de l'Université de Strathclyde en 1993.
Free Church_in_Southern_Africa/Église libre en Afrique australe :
L'Église libre d'Afrique australe est née du travail des missionnaires de la Glasgow Missionary Society (vers 1823) et, après 1843, elle est passée sous la garde des missionnaires de l'Église libre d'Écosse. Historiquement, l'église a servi principalement les personnes parlant Xhosa dans la région de l'est et de l'ouest du Cap, qui s'étend du Cap au Transkei. En 1900, la majorité de l'Église libre d'Écosse s'est jointe à l'Église presbytérienne unie (Écosse) pour former l'Église libre unie d'Écosse. Tous les missionnaires de l'Église libre ont rejoint l'Église libre unie, ne laissant aucun missionnaire pour servir les nombreux chrétiens Xhosa qui sont restés fidèles à l'ancienne Église libre. En 1908, en réponse à un appel de l'église Xhosa, le révérend Alexander Dewar a été nommé à King William's Town et, pendant les trente-cinq années suivantes, a servi l'église jusqu'à sa mort en 1943. Quatre autres missionnaires, pour plus ou moins longtemps périodes, servi aux côtés de M. Dewar. En 1944, le révérend Joseph McCracken de l'Église évangélique irlandaise a servi avec d'autres comme successeurs de M. Dewar. McCracken a pris sa retraite en 1974 et est décédé en Afrique du Sud en 1987. En 1982, l'église est devenue indépendante, mais reste en lien étroit avec l'Église libre d'Écosse. L'école biblique et l'institut théologique Dumisani ont été formés par son premier directeur, le révérend William (Bill) Graham. de l'Église libre d'Écosse, à King William's Town en 1987, pour former des pasteurs et des employés d'église. L'église compte plus de 63 congrégations et 4 000 membres. La dénomination est presbytérienne évangélique, partageant les mêmes normes doctrinales que l'Église libre d'Écosse, souscrivant à la Confession de foi de Westminster, au Westminster Larger Catechism et au Westminster Shorter Catechism, l'Église libre d'Afrique australe est membre de la Conférence internationale des Églises réformées .L'Institut théologique Dumisani est l'institut officiel de formation théologique de la dénomination. Les convictions de l'Institut reflètent qu'il s'agit d'un partenariat avec l'Église libre d'Écosse et l'Église libre d'Afrique australe et les Églises réformées d'Afrique du Sud. Les normes de Westminster et les trois formes d'unité sont les confessions acceptées. Une histoire de la FCSA a été écrite par Bill et Elizabeth Graham sous le titre The Ochre and the Blue (Édimbourg : Free Church of Scotland Publications, 2009)
Église_libre_d_Antioche/Église libre d'Antioche :
L'Église libre d'Antioche est l'une des nombreuses Églises catholiques indépendantes de «rite malabar» qui revendiquent des lignées valides de succession apostolique dans l'épiscopat historique qui n'est pas en union avec le pape catholique de Rome ou tout patriarche orthodoxe. L'Église libre d'Antioche a reçu plusieurs lignées de cette succession par l'intermédiaire de son fondateur, feu l'archevêque Warren Prall Watters (1890-1992). L'Église libre d'Antioche a été créée le 4 octobre 1992 à Santa Barbara, en Californie, et a été incorporée dans cet État par le biais du Centre d'études ésotériques, dont l'archevêque Watters était le fondateur et le directeur. La ligne de succession la plus importante de l'église est dérivée de l'église vieille-catholique d'Utrecht aux Pays-Bas. Ceci est important pour les catholiques indépendants, car plusieurs centaines d '«évêques errants» ou Episcopi vagantes tirent leur succession de cette église. Certains érudits catholiques romains soutiennent que les Ordres des vieux catholiques sont valides mais illicites. L'archevêque Herman Adrian Spruit, fondateur de l'Église catholique apostolique d'Antioche, a consacré Warren P. Watters à l'épiscopat le 28 avril 1973 à l'église épiscopale Trinity de Santa Barbara, en Californie. Assister l'archevêque Spruit en tant que co-consécrateurs étaient le très révérend Stephan A. Hoeller de l'Ecclesia Gnostica et le très révérend Jay D. Kirby. En 1986, Warren Watters a été élevé au rang d'archevêque et est devenu directeur des études ésotériques de l'Église catholique apostolique d'Antioche. Il a édité et compilé trois magazines qui ont abouti à The Esoteric Review. Il a fondé le Center for Esoteric Studies, Inc., une société religieuse californienne à but non lucratif. Watters, ainsi que les évêques Robert Branch et Torkom Saraydarian, se sont finalement séparés d'Herman Spruit, estimant qu'ils avaient besoin d'une confédération plus libre pour gérer leurs propres ministères. Ces séparations sont intervenues à la suite de certaines actions résultant de la réorganisation de l'église mère, l'Église catholique apostolique d'Antioche. Peu de temps avant sa mort à l'âge de 102 ans, Watters fonda l'Église libre d'Antioche. L'une de ses grandes préoccupations et motivations dans la fondation de l'Église libre d'Antioche était de rétablir ce qu'il croyait être un équilibre nécessaire entre les femmes et les hommes dans le service spirituel. Cette préoccupation s'est reflétée dans l'ordination de nombreuses femmes comme prêtres et dans la consécration de nombreuses femmes comme évêques. À sa mort en 1992, Watters a été remplacé par sa femme, l'archevêque Ellen Watters. À sa mort à l'âge de 95 ans le 12 janvier 2002, les membres du conseil d'administration du Centre d'études ésotériques, Inc. et de l'Église libre d'Antioche ont adopté toutes les légalités et responsabilités du Centre d'études ésotériques, Inc. ., et l'Église libre d'Antioche à l'évêque Michelina T. Foster, directrice de la Desert Light Chapel à Las Vegas, Nevada. L'évêque Michelina T. Foster a été consacré à l'épiscopat de l'Église libre d'Antioche par l'archevêque Warren Prall Watters et l'évêque Ellen Watters.
Free Church_of_England/Free Church of England :
L'Église libre d'Angleterre (FCE) est une église épiscopale basée en Angleterre. L'église a été fondée lorsqu'un certain nombre de congrégations se sont séparées de l'Église d'Angleterre établie au milieu du 19e siècle. il n'est pas membre de la Communion anglicane. Son style de culte suit celui du Book of Common Prayer ou des formes conservatrices de la langue moderne qui appartiennent à la tradition anglicane. Bien qu'il soit antérieur, le FCE est généralement considéré comme faisant partie du mouvement anglican continu. L'Église d'Angleterre reconnaît la FCE comme une église avec des ordres valides et ses canons permettent une gamme d'activités liturgiques et ministérielles partagées.
Free Church_of_Scotland/Free Church of Scotland :
L'Église libre d'Écosse peut faire référence à : l'Église libre d'Écosse (1843-1900), qui a fait sécession en 1843 de l'Église d'Écosse. La majorité a fusionné en 1900 avec l'Église libre unie d'Écosse ; Église libre historique d'Écosse (depuis 1900), restée en dehors de la fusion de 1900; l'Église libre d'Écosse existante (continue), a fait sécession en 2000 de l'Église libre post-1900; existant
Free Church_of_Scotland_(1843%E2%80%931900)/Free Church of Scotland (1843–1900):
L'Église libre d'Écosse est une dénomination écossaise qui a été formée en 1843 par un grand retrait de l'Église établie d'Écosse lors d'un schisme connu sous le nom de perturbation de 1843. En 1900, la grande majorité de l'Église libre d'Écosse s'est jointe à l'United Église presbytérienne d'Écosse pour former l'Église libre unie d'Écosse (qui elle-même s'est en grande partie réunie à l'Église d'Écosse en 1929). En 1904, la Chambre des Lords a jugé que la minorité constitutionnelle qui n'était pas entrée dans l'union de 1900 avait droit à l'ensemble du patrimoine de l'Église, l'Église libre d'Écosse a acquiescé au partage de ces biens, entre elle et ceux qui étaient entrés dans l'union. union, par une commission royale en 1905. Malgré la date de fondation tardive, les dirigeants de l'Église libre d'Écosse revendiquent une succession ininterrompue de dirigeants remontant jusqu'aux apôtres.
Église libre_d'Écosse_ (continue)/Église libre d'Écosse (continue) :
L'Église libre d'Écosse (continue) (gaélique écossais : An Eaglais Shaor Leantainneach) est une dénomination presbytérienne écossaise qui a été formée en janvier 2000. Elle prétend être la véritable continuation de l'Église libre d'Écosse, d'où son nom.
Free Church_of_Scotland_(since_1900)/Free Church of Scotland (depuis 1900) :
L' Église libre d'Écosse ( gaélique écossais : An Eaglais Shaor , écossais : Free Kirk o Scotland ) est une dénomination évangélique calviniste en Écosse . Il faisait historiquement partie de l'Église libre d'Écosse d'origine qui est restée en dehors de l'union avec l'Église presbytérienne unie d'Écosse en 1900. Aujourd'hui, elle reste une dénomination presbytérienne distincte en Écosse. L'Église libre était et est toujours connue familièrement sous le terme The Wee Frees, même si, au 21e siècle en Écosse, c'est la plus grande dénomination presbytérienne après l'Église nationale. Étant donné que ce terme était à l'origine utilisé pour comparer l'Église libre à l'Église libre unie (qui est maintenant une dénomination beaucoup plus petite), l'Église libre d'Écosse désapprouve désormais l'utilisation du terme.
Église libre_de_Tonga/Église libre de Tonga :
L' Église libre des Tonga ( tonguien : Siasi ʻo Tonga Tauʻatāina ) est une dénomination religieuse d' origine méthodiste du Royaume des Tonga . L'Église a été établie en 1885 par le roi George Tupou I et son gouvernement à Lifuka, Ha'apai, en réaction nationaliste aux tentatives de colonisation des Îles Amies (comme Tonga était connue à l'époque). En 1924, son adhésion a été élargie par l'admission de l'intégralité de l'Église wesleyenne de Tonga, dont le synode de district a voté pour se réconcilier avec l'Église libre. Cette union a été rejetée par l'ancien président, Jabez B. Watkin, et une minorité qui a continué sous l'ancienne bannière longtemps après que l'Église unie soit revenue à son nom d'origine, l'Église libre wesleyenne des Tonga. Le nom de l'Église libre est désormais synonyme du groupe qui a répudié l'union des églises de 1924.
Churro gratuit/Churro gratuit :
"Free Churro" est le sixième épisode de la cinquième saison de la série télévisée d'animation américaine BoJack Horseman et le 55e épisode de la série. Il a été écrit par le créateur de la série Raphael Bob-Waksberg et réalisé par Amy Winfrey. L'épisode a été rendu disponible en streaming, avec le reste de la saison cinq, via Netflix le 14 septembre 2018. Dans l'épisode, BoJack Horseman (Will Arnett) prononce l'éloge funèbre de sa mère. Il a du mal à parler d'elle, compte tenu des abus qu'il a subis dans son enfance, et s'égare dans l'humour noir, les anecdotes télévisées et l'histoire d'un caissier qui lui a donné un churro gratuit. Pendant tout ce temps, BoJack a du mal à comprendre le sens des derniers mots de sa mère. Arnett, qui exprime également le père de BoJack Butterscotch dans une brève ouverture à froid, est le seul doubleur à apparaître dans cet épisode. "Free Churro" a été acclamé par la critique pour son exécution d'un concept ambitieux, ainsi que pour la performance vocale d'Arnett. L'épisode a fait plusieurs listes de fin d'année des meilleurs épisodes télévisés de 2018 et a reçu une nomination aux Primetime Emmy Award pour le programme d'animation exceptionnel. La performance d'Arnett a également reçu un Annie Award pour le doublage.
Cinéma gratuit/Ciné gratuit :
Free Cinema était un mouvement de cinéma documentaire qui a émergé au Royaume-Uni au milieu des années 1950. Le terme faisait référence à une absence d'intention de propagande ou d'appel délibéré au box-office. Co-fondé par Lindsay Anderson (bien qu'il ait dédaigné plus tard l'étiquette "mouvement") avec Karel Reisz, Tony Richardson et Lorenza Mazzetti, le mouvement a commencé par un programme de trois courts métrages au National Film Theatre de Londres, le 5 février 1956. Le programme a été un tel succès que cinq autres programmes sont apparus sous la bannière "Free Cinema" avant que les fondateurs ne décident de mettre fin à la série. Le dernier événement a eu lieu en mars 1959. Trois des projections consistaient en des œuvres de cinéastes étrangers.
Citoyens libres/Citoyens libres :
Citoyens libres ( grec : Ελεύθεροι Πολίτες ) est un parti politique fondé en novembre 2011 par le député indépendant Vasilis Oikonomou , qui avait voté «présent» lors du vote pour le mémorandum et a ensuite été expulsé du groupe parlementaire du Parti socialiste panhellénique Mouvement (PASOK), et 250 autres personnes qui se sont retirées du parti politique Panhellenic Citizen Chariot. Outre les députés et anciens ministres, des personnalités de l'autonomie locale ainsi que des représentants de la jeunesse et des mouvements sociaux participent également à l'organisation. Le 22 mars 2012, Vasilis Oikonomou a rejoint le parti de la gauche démocratique (DIMAR) et est membre du groupe parlementaire du parti de la gauche démocratique. Le 4 octobre 2012, V. Oikonomou et 100 autres membres du parti ont rejoint DIMAR en tant que membres. Le 17 décembre 2012, la majorité du parti a décidé d'expulser V. Oikonomou et 26 autres membres, puis a annoncé la dissolution de sa coalition avec DIMAR. Les Citoyens libres (Jeunesse libre) est l'organisation de jeunesse du parti.
Free City_(album)/Free City (album):
Free City est le seul album studio du groupe hip-hop St. Lunatics. Il est sorti le 5 juin 2001, presque un an après la sortie du premier album de Nelly, Country Grammar. L'album a été un succès commercial car il a fait ses débuts au numéro 3 du Billboard 200 avec 196 000 exemplaires vendus la première semaine. L'album a été certifié Platine par la RIAA un mois plus tard. Le titre Free City vient de leur cinquième membre City Spud qui était incarcéré au moment de sa sortie.
Ville_libre_de_Besan%C3%A7on/Ville libre de Besançon :
La Ville libre de Besançon était une ville libre autonome entourée par la Franche-Comté. Après avoir perdu son statut de ville impériale libre au sein du Saint-Empire romain germanique en 1654, la Ville de Besançon refusa de reconnaître la souveraineté d'un nouveau protecteur, qu'il s'agisse du roi de France ou d'Espagne, jusqu'à ce que Louis XIV dissolve le gouvernement municipal en 1676. Le gouvernement ne comprenait qu'une petite zone autour de la ville de Besançon en Franche-Comté, ce qui signifiait qu'il avait une indépendance limitée bien qu'il disposait d'une autonomie interne considérable et essayait toujours de revendiquer la neutralité.
Free City_of_Cracow/Free City of Cracovie :
La ville libre, indépendante et strictement neutre de Cracovie avec son territoire, plus connue sous le nom de ville libre de Cracovie, et la République de Cracovie, était une république urbaine créée par le Congrès de Vienne en 1815, qui comprenait la ville polonaise de Cracovie et ses environs. Elle était contrôlée conjointement par ses trois voisins (la Russie, la Prusse et l'Autriche) et était un centre d'agitation pour une Pologne indépendante. En 1846, à la suite de l'échec de l'insurrection de Cracovie, la ville libre de Cracovie est annexée par l'empire autrichien. C'était un vestige du duché de Varsovie, qui a été partagé entre les trois États après le Congrès de 1815. La ville libre de Cracovie était une cité-État majoritairement polonaise ; de sa population, 85% étaient catholiques, 14% étaient juifs, tandis que les autres religions représentaient moins de 1%. La ville de Cracovie elle-même avait une population juive atteignant près de 40%, tandis que le reste était presque exclusivement des catholiques de langue polonaise.
Ville_libre_de_Dantzig/Ville libre de Dantzig :
La ville libre de Danzig ( allemand : Freie Stadt Danzig ; polonais : Wolne Miasto Gdańsk ; cachoube : Wòlny Gard Gduńsk ) était une cité-État sous la protection de la Société des Nations entre 1920 et 1939, composée du port de la mer Baltique de Danzig (aujourd'hui Gdańsk, Pologne) et près de 200 autres petites localités des environs.
Ville libre_de_Dantzig_(napoléonien)/Ville libre de Dantzig (napoléonien) :
La ville libre de Dantzig (français : Ville libre de Dantzig ; allemand : Freie Stadt Danzig ; polonais : Wolne Miasto Gdańsk), parfois appelée la République de Dantzig (français : République de Dantzig ; allemand : Republik Danzig), était un semi -Cité-État indépendante établie par Napoléon le 9 septembre 1807, à l'époque des guerres napoléoniennes suite à la prise de la ville lors du siège de Dantzig en mai. Après le congrès de Vienne de 1814-1815, Danzig est réincorporée au royaume de Prusse. La Prusse avait acquis la ville de Dantzig au cours de la deuxième partition de la Pologne en 1793. Après la défaite du roi Frédéric-Guillaume III de Prusse lors de la bataille d'Iéna-Auerstedt en 1806, selon le traité franco-prussien de Tilsit du 9 juillet 1807, le territoire de l'État libre a été découpé à partir des terres qui faisaient partie de la province de Prusse occidentale. Il se composait de la ville de Danzig (aujourd'hui Gdańsk, Pologne) ainsi que de ses environs ruraux à l'embouchure de la Vistule, y compris Oliva, ainsi que de la péninsule de Hel et de son phare ainsi que de la moitié sud de la Vistule Spit jusqu'à Narmeln. La République est officiellement proclamée le 21 juillet 1807, après la remise de la ville par les troupes françaises le 27 mai. La Prusse et le royaume de Saxe sous Frédéric-Auguste Ier, également duc de Varsovie, sont nommés puissances garantes. Le maréchal François Joseph Lefebvre, commandant du siège de Danzig, a reçu le titre honorifique de duc de Danzig des mains de Napoléon, cependant, le véritable dirigeant de la ville était le gouverneur français général Jean Rapp. Les citoyens devaient accueillir les forces de la Grande Armée de Napoléon et payer de grands tributs dans la préparation de l'invasion française de la Russie en 1812. Après la retraite française, les forces impériales russes assiègent la ville de fin janvier au 29 novembre 1813, et le restant c. 40 000 soldats français se retirent finalement le 2 janvier 1814. Bien que les autorités prussiennes en fassent la capitale de la Prusse occidentale et le centre administratif du Regierungsbezirk Danzig, l'autonomie de la ville est considérablement réduite.
Free City_of_Danzig_Government_in_Exile/Free City of Danzig_Government_in_Exile :
Le gouvernement de la ville libre de Dantzig en exil (en allemand : Regierung der Freien Stadt Danzig im Exil) ou l'État libre de Dantzig, est un gouvernement autoproclamé en exil qui revendique la souveraineté sur le territoire de la défunte ville libre de Dantzig, dont l'ancien le territoire se trouve maintenant en Pologne, autour de la zone de la ville de Gdańsk.
Free City_of_Danzig_Police/Free City of Danzig_Police :
La police de la ville libre de Dantzig (en allemand : Polizei der Freien Stadt Danzig ) ou Schutzpolizei , comme on l'appelait localement, était une gendarmerie d'État et l'agence officielle d'application de la loi au sein de la ville libre de Dantzig , principalement de 1921 à 1939.
Free City_of_Frankfurt/Free City of Frankfurt :
Pendant près de cinq siècles, la ville allemande de Francfort était une cité-État au sein de deux grandes entités germaniques : Le Saint Empire romain germanique en tant que ville impériale libre de Francfort (en allemand : Freie Reichsstadt Frankfurt) (jusqu'en 1806) La Confédération allemande en tant que ville libre de Francfort (Freie Stadt Frankfurt) (1815-1866) Francfort était une grande ville du Saint Empire romain germanique, étant le siège des élections impériales depuis 885 et la ville des couronnements impériaux de 1562 (auparavant dans la ville impériale libre d'Aix-la-Chapelle) jusqu'en 1792 Francfort a été déclarée ville libre impériale (Freie und Reichsstadt) en 1372, faisant de la ville une entité d'immédiateté impériale, c'est-à-dire immédiatement subordonnée à l'empereur romain germanique et non à un dirigeant régional ou à un noble local. En raison de son importance impériale, Francfort a survécu à la médiatisation en 1803. Suite à l'effondrement du Saint Empire romain germanique en 1806, Francfort est tombée sous le règne de Napoléon Ier, qui a accordé la ville à Karl Theodor Anton Maria von Dalberg ; la ville est devenue connue sous le nom de Principauté de Francfort. L'ecclésiastique catholique Dalberg a émancipé les catholiques vivant avec la limite de la ville. En 1810, Dalberg a fusionné Francfort avec la Principauté d'Aschaffenburg, le comté de Wetzlar, Fulda et Hanau pour former le Grand-Duché de Francfort. Après la défaite de Napoléon et l'effondrement de la Confédération du Rhin, Francfort retrouve sa constitution pré-napoléonienne via le Congrès de Vienne de 1815 et devient une cité-État souveraine et membre de la Confédération germanique. Pendant la période de la Confédération allemande, Francfort a continué d'être une grande ville. L'organe directeur de la confédération, le Bundestag (officiellement appelé Bundesversammlung, Assemblée fédérale) était situé dans le palais de Thurn und Taxis au centre-ville de Francfort. Pendant les révolutions de 1848, le Parlement de Francfort a été formé dans le but d'unir les États allemands de manière démocratique. C'est ici que le roi prussien, Frederick William IV a refusé l'offre de la couronne de "Petite Allemagne". En 1866, le royaume de Prusse entre en guerre contre l'empire autrichien au sujet du Schleswig-Holstein, provoquant la guerre austro-prussienne. Francfort, restant fidèle à la Confédération allemande, ne rejoint pas la Prusse, mais reste neutre. Après la victoire de la Prusse, Francfort a été annexée par décret du roi de Prusse le 20 septembre et est devenue une partie de la nouvelle province de Hesse-Nassau.
Cité libre_de_Greyhawk/Cité libre de Greyhawk :
La ville libre de Greyhawk , également connue sous le nom de Greyhawk City et le «Gem of the Flanaess», est une cité-état fictive dans le cadre de la campagne World of Greyhawk pour le jeu de rôle fantastique Dungeons & Dragons . Étant donné que le décor a été initialement publié dans un folio, puis à nouveau dans un coffret intitulé World of Greyhawk, le mot "Greyhawk" est souvent utilisé pour décrire l'ensemble du monde de la campagne, bien que le nom propre de cette partie du monde est la Flanesse. Parfois, les terres contrôlées par la Cité libre sont également appelées Greyhawk, bien que le terme approprié pour la région soit le domaine de Greyhawk.
Ville libre_de_L%C3%BCbeck/Ville libre de Lübeck :
La ville libre et hanséatique de Lübeck (en allemand : Freie und Hansestadt Lübeck) était une cité-État de 1226 à 1937, dans ce qui est aujourd'hui les États allemands de Schleswig-Holstein et de Mecklenburg-Vorpommern.
Ville_libre_de_Trieste/Ville libre de Trieste :
La ville libre de Trieste peut faire référence à : Ville libre impériale de Trieste (1382–1809, 1849–1922), une ville libre du Saint Empire romain germanique et plus tard de l'Empire austro-hongrois Territoire libre de Trieste (1947–1955), un État souverain du début de la guerre froide, finalement divisé entre l'Italie et la Yougoslavie
Cocaïne gratuite/Cocaïne gratuite :
Free Cocaine est un album de compilation du groupe punk rock The Dwarves, sorti sur le label Recess en février 1999. Il comprend leur album Toolin' for a Warm Teabag, ainsi que le Lucifer's Crank EP, et plusieurs autres morceaux. Patrick Kennedy d' Allmusic décrit la compilation comme affichant le meilleur du groupe et l'a décrit comme "un punk hardcore rapide comme l'enfer, accrocheur et torride".
Colchien libre/Colchien libre :
Free Colchian (géorgien : კოლხური, ლაზური) est le nom d'un style de natation de Géorgie. Ce style (alias colchien et ibérique) a été relancé par le nageur Henry Kuprashvili en nageant 2 kilomètres en utilisant le style de nage d'entraînement militaire "Mains et pieds liés colchien" le 28 janvier 2001. En 2002, pour la première fois dans l'histoire, il a traversé le détroit des Dardanelles à la nage en 3 heures et 15 minutes en utilisant « Colchian mains et pieds liés » le 30 août. Henry Kuprashvili a jeté les bases des styles géorgiens du processus d'étude de la natation et a créé l'école de natation. Le style de natation géorgien comprend plusieurs styles propres à la Géorgie : "Lazuri" (colchien libre), "Colchien mains et pieds liés" (colchien militaire), "Apkhazuri" (abkhaze), "Okribula", "Iberiuli" (ibérique), « Takhvia » et en partie « Khashuruli » et « Kizikuri ». Les mouvements plus traditionnels des extrémités sont limités ou interdits et le mouvement vers l'avant est accompli par une ondulation semblable à celle d'un dauphin des hanches et des pieds appariés. Ces styles imitent les mouvements de mammifères tels que le phoque, le dauphin, l'otarie, la baleine et le castor, qui ont développé des adaptations à l'eau qui leur permettent d'atteindre une capacité de nage optimale. Pour ceux qui sont familiers avec les styles de natation de compétition, Free Colchian ressemble le plus à la nage papillon, mais avec les bras restant sur les côtés du nageur.
Colliers gratuits_Royaume/Royaume des colliers gratuits :
Free Collars Kingdom (フ リ ー カ ラ ー ズ キ ン グ ダ ム, Furī Karāzu Kingudamu ) est une série de mangas japonais écrite et illustrée par Fujima Takuya. Les chapitres individuels ont été sérialisés dans le magazine Z et compilés en trois volumes tankōbon publiés par Kodansha de février 2003 à mars 2004. Située à Ikebukuro, au Japon, la série tourne autour de la lutte de deux groupes de chats errants. Cyan, un jeune chat nouvellement abandonné, rejoint l'un d'entre eux, les Free Collars. Chaque chat a deux apparences ; pour les humains, ils apparaissent comme des chats normaux, mais pour les autres chats, ils apparaissent comme des catboys et des catgirls. Chaque chat a sa propre attaque, et certains portent des armes. En dessinant la série, Fujima a changé son style artistique par rapport à celui utilisé précédemment, bien qu'il lui ait été demandé d'utiliser son style d'origine. Il a également noté que la série était différente de ses autres œuvres et n'était pas sûr de la façon dont le public y réagirait. Free Collars Kingdom est autorisé pour une sortie en anglais aux États-Unis par Del Rey, qui a publié la série en 2007, et au Royaume-Uni par Tanoshimi, qui l'a publiée en 2008. Il a été autorisé pour une sortie régionale par Tong Li Publishing à Taiwan. , Jonesky à Hong Kong et Star Comics en Italie. Free Collars Kingdom a recueilli des critiques mitigées de la part des critiques. La série a été louée pour ses illustrations et son humour, mais critiquée pour son intrigue et ses personnages.
Free Comic_Book_Day/Free Comic Book Day :
Free Comic Book Day (FCBD) est un effort promotionnel annuel de l'industrie nord-américaine de la bande dessinée pour attirer de nouveaux lecteurs dans les magasins de bandes dessinées indépendants. Il a généralement lieu le premier samedi de mai et fait souvent l'objet d'une promotion croisée avec la sortie d'un film de super-héros. Plus de deux mille magasins participants donnent des millions de bandes dessinées chaque année. L'événement a été proposé par Joe Field dans le numéro d'août 2001 du magazine Comics & Games Retailer et le Free Comic Book Day a été lancé en 2002, coordonné par le seul grand distributeur de l'industrie, Diamond Comic Distributors. La FCBD est devenue un événement officiel de la Semaine du livre pour enfants et a inspiré des événements similaires pour les industries de la bande dessinée en langue allemande et néerlandaise. La vingtième édition du FCBD s'est tenue le 7 mai 2022.
Compagnie Libre_des_Volontaires_de_Catalogne/Compagnie Libre des Volontaires de Catalogne :
La Compagnie libre des volontaires de Catalogne (en espagnol : Compañía Franca de Voluntarios de Cataluña) était une compagnie militaire de l'armée espagnole servant dans l'empire colonial espagnol.
Free Component_Library/Bibliothèque de composants gratuits :
La bibliothèque de composants libres, en abrégé FCL, est une bibliothèque de composants logiciels pour Free Pascal. Le FCL se compose d'un ensemble d'unités qui fournissent des composants et des classes pour les tâches de programmation générales. Bien qu'il soit destiné à être compatible avec la bibliothèque de composants visuels (VCL) de Delphi, le FCL est limité aux composants non visuels. En revanche, sa fonctionnalité dépasse en partie celle de la VCL. Les composants visuels sont fournis par la bibliothèque de composants Lazarus (LCL). Le FCL est basé sur la bibliothèque d'exécution Free Pascal (RTL).
Composition libre/Composition libre :
Free Composition ( Der freie Satz ) est un traité de Heinrich Schenker , et peut-être l'œuvre la plus connue de Schenker. Le troisième volume de New Musical Theories and Fantasies (précédé de Harmony and Counterpoint), il a été publié pour la première fois à titre posthume par Universal Edition à Vienne en 1935. Une deuxième édition allemande d'Oswald Jonas est apparue à Vienne en 1956. La traduction américaine d'Ernst Oster était publié par Longman, New York et Londres, en 1979. On pense souvent que la composition libre présente un aperçu complet et systématique de la théorie mature de Schenker, mais elle s'appuie fortement sur ses écrits antérieurs, en particulier Der Tonwille (traduction anglaise, OUP, 2004) et Das Meisterwerk in der Musik (The Masterwork in Music, traduction anglaise, OUP, 1997) et ne peut être pleinement apprécié sans une certaine connaissance de ces publications. Le mot Satz ne se traduit pas facilement en anglais. La "composition libre" implique apparemment qu'il puisse exister une "composition stricte", mais Schenker considérait que la composition, par définition, est libre, par opposition au contrepoint strict. La traduction française propose L'Écriture libre ("Free writing"). Aucune des deux solutions n'est entièrement satisfaisante. Free Composition se compose de deux volumes, un volume de texte et un volume d'exemples musicaux. Il est divisé en trois parties, traitant respectivement des niveaux de structure d'arrière-plan, de plan intermédiaire et de premier plan. Les derniers chapitres de la partie III sont consacrés au mètre et au rythme et à la forme.
Confédération_libre_des_travailleurs_tchadiens/Confédération_libre_des_travailleurs_tchadiens :
La Confédération libre des travailleurs tchadiens (CLTT) est une centrale syndicale au Tchad. Il a été formé en 1991 par des membres de la Confédération nationale des syndicats du Tchad dissoute. La CLTT est affiliée à la Confédération syndicale internationale.
Confédération_libre_des_travailleurs_mauritaniens/Confédération_libre_des_travailleurs_mauritaniens :
La Confédération libre des travailleurs mauritaniens (CLTM) est une centrale syndicale nationale en Mauritanie. Elle est affiliée à la Confédération syndicale internationale.
Free Congress_Foundation/Free Congress Foundation :
Free Congress Foundation peut faire référence à : Free Congress Research and Education Foundation, fondée par Paul Weyrich, qui était une voix conservatrice de premier plan dans les communautés chrétiennes américaines pendant plusieurs décennies American Opportunity, une continuation de ce qui précède sous une nouvelle direction qui se concentre sur les politiques économiques
Free Congress_Research_and_Education_Foundation/Free Congress Research and Education Foundation :
La Free Congress Research and Education Foundation, également connue sous le nom de Free Congress Foundation ou FCF, était un groupe de réflexion conservateur fondé par Paul Weyrich. Elle était basée près de Capitol Hill à Washington, DC Après la mort de Paul Weyrich en 2008, la Fondation était dirigée par l'ancien gouverneur de Virginie Jim Gilmore. Sous la direction de Gilmore, la Free Congress Foundation a été recentrée sur les questions économiques et non sur les questions sociales. Finalement, toute l'organisation a été renommée American Opportunity et est maintenant basée à Alexandria, en Virginie.
Parti conservateur_libre/Parti conservateur libre :
Le Parti conservateur libre ( allemand : Freikonservative Partei , FKP ) était un parti politique libéral-conservateur en Prusse et dans l' Empire allemand qui a émergé du Parti conservateur prussien dans le Landtag prussien en 1866. Lors des élections fédérales au parlement du Reichstag à partir de 1871, il s'est présenté sous le nom de Parti du Reich allemand ( allemand : Deutsche Reichspartei , DRP ). Le DRP était classé comme centriste ou centre-droit selon les normes politiques de l'époque, et il a également mis en avant le slogan "progrès conservateur". Duc Victor de Ratibor et Karl Rudolf Friedenthal, des industriels et des fonctionnaires comme Johann Viktor Bredt, Hermann von Hatzfeldt, Hermann von Dechend, le prince Karl Max von Lichnowsky ou le général Hans Hartwig von Beseler et des universitaires comme Hans Delbrück et Otto Hoetzsch. Il se distinguait du parti conservateur allemand créé en 1876 par son soutien inconditionnel à l'unification allemande et était considéré comme le parti politique qui, à côté des nationaux-libéraux, était le plus proche de ceux du chancelier Otto von Bismarck, y compris ses lois antisocialistes et Kulturkampf. Stratégies. Le parti était généralement dominé par des industriels conservateurs et s'il s'opposait au libéralisme politique, il avait également tendance à soutenir le libre-échange et le développement de l'industrie. Lors de l'accession de l'empereur Guillaume II en 1888, le parti a soutenu sa politique navale et la formation de l'empire colonial allemand, se rapprochant du groupe de pression nationaliste allemand de la Ligue pangermanique tandis que les centristes comme Adolf Grabowsky ne l'ont pas emporté. Le parti s'est dissous en novembre 1918 après la fin de la monarchie des Hohenzollern et de la Révolution allemande. Plusieurs membres avaient soutenu la formation du Parti de la patrie allemande en 1917, maintenant la plupart de ses électeurs se sont tournés vers le Parti populaire national allemand nouvellement créé tandis que certains ont également rejoint le Parti populaire national allemand libéral .
Conservateurs libres/conservateurs libres :
Les conservateurs libres ( danois : De Frikonservative ) étaient un parti politique au Danemark , avec une influence significative dans la vie politique du pays au début du XXe siècle, en particulier sous le cabinet JC Christensen . Le principal chef du parti était le comte Mogens Frijs-Frijsenborg. D'autres personnalités importantes étaient Tage Reedtz-Thott, Hans Nicolai Hansen et Christian Michael Rottbøll. Le parti s'oppose au socialisme mais ses fondateurs ne parviennent pas à se réconcilier avec la ligne politique du principal parti conservateur Højre sous la direction de Jacob Estrup. Les conservateurs libres ont travaillé pour l'unité entre Folketinget et Landstinget.
Free Corps_Danemark/Free Corps Danemark :
Free Corps Denmark ( danois : Frikorps Danmark ) était une unité de la Waffen-SS pendant la Seconde Guerre mondiale composée de volontaires collaborationnistes du Danemark . Il a été créé à la suite d'une initiative du Parti national-socialiste ouvrier du Danemark (DNSAP) au lendemain de l'invasion allemande de l'Union soviétique en juin 1941 et par la suite approuvé par le gouvernement danois qui a autorisé les officiers de l'armée royale danoise à s'enrôler dans l'unité. Il a participé aux combats sur le front de l'Est et a été dissous en 1943. Au cours de la guerre, environ 6 000 Danois ont rejoint le corps, dont 77 officiers de l'armée royale danoise.
Cosaques libres/Cosaques libres :
Les cosaques libres ( ukrainien : Вільне козацтво ) étaient des cosaques ukrainiens qui ont été organisés en unités de milice de volontaires au printemps 1917 dans la République populaire ukrainienne . Les cosaques libres sont considérés comme des précurseurs des organisations nationales ukrainiennes modernes d'application de la loi telles que la garde nationale d'Ukraine ou les troupes internes d'Ukraine. L'objectif principal de ces formations de milices était d'assurer la sécurité et l'ordre civil pour la population locale. Le processus de consolidation de diverses unités plus petites a commencé en avril près de la ville de Zvenyhorodka, dans le gouvernorat de Kiev, lors de l'assemblée locale des cosaques libres qui a créé le Zvenyhorodka Kosh (bataillon). L'assemblée a élu Semen Hryzlo le Kosh Otaman, qui est devenu l'otaman de Kalnyboloto Kurin (compagnie). Sous ce titre, il fut délégué au 2e congrès militaire panukrainien à Kiev en juin 1917. Hryzlo fut également l'un des organisateurs du 1er congrès panukrainien des cosaques libres qui eut lieu le 3 octobre 1917 dans l'ancien Capitale cosaque de Chyhyryn. Le congrès a élu le Hetman de toute l'Ukraine, qui est devenu le général Pavlo Skoropadskyi. Hryzlo a été élu général Yesaul. Les unités de cosaques libres se sont distinguées pendant la guerre ukraino-soviétique (en particulier de décembre 1917 à avril 1918) et ont été dissoutes vers mai et juin 1918. En janvier-avril 1918, le gouvernement ukrainien a tenté de créer les troupes cosaques enregistrées libres pour la sécurité du comté, mais après le coup d'État d'avril dirigé par Pavlo Skoropadsky, toutes les formations de cosaques libres ont été officiellement dissoutes.
Free Costa_Rica_Movement/Free Costa Rica Movement :
Le Mouvement libre du Costa Rica (Movimiento Costa Rica Libre) était une association politique d'extrême droite anti-communiste et ultra-conservatrice au Costa Rica. Le groupe a été fondé en 1961 sous le nom de Mouvement nationaliste (Movimiento Nacionalista). Certaines de ses actions les plus notables ont eu lieu sous le gouvernement sandiniste du Nicaragua voisin dans les années 80, car le groupe était fortement anti-sandiniste et considérait le Nicaragua sandiniste comme une menace pour le Costa Rica. Le groupe a attaqué l'ambassade du Nicaragua en 1981. Outre le FSLN, le groupe était également ennemi de plusieurs partis de gauche costariciens comme United People et de plusieurs organisations d'agriculteurs et de travailleurs. Il était également membre de la Ligue anticommuniste mondiale.
Pays libre/Pays libre :
Free Country peut faire référence à : Free Country (série télévisée), 1978 sitcom américaine Free Country (album), 2003 album de Joel Harrison Free Country, États-Unis, le cadre fictif de la série de dessins animés Homestar Runner Free Country (politique), description d'un notion politique
Free Country_(TV_series)/Free Country (séries TV) :
Free Country est une sitcom américaine diffusée sur ABC à l'été 1978. L'émission mettait en vedette Rob Reiner dans le rôle de Joseph Bresner, le chef d'une famille lituanienne qui a émigré à New York au début des années 1900. Chaque épisode mettait en vedette Bresner, âgé de 89 ans, de nos jours (c'est-à-dire dans les années 1970) se remémorant les événements du début des années 1900. L'essentiel de l'émission consisterait alors à montrer ces événements. La série a duré cinq épisodes.
Pays libre_(album)/Pays libre (album) :
Free Country est un album du guitariste et arrangeur de jazz américain Joel Harrison sorti en juin 2003. Il se compose d'interprétations jazz de chansons country et folk. L'album contient des contributions musicales de David Binney, Uri Caine et, en tant que chanteuse invitée, Norah Jones. Free Country a reçu les éloges des critiques de musique pour son succès dans la fusion des genres jazz et country.
Crack gratuit/Crack gratuit :
Free Crack est la première mixtape du rappeur américain Lil Bibby et est sortie le 29 novembre 2013. La mixtape a été téléchargée plus de 225 000 fois sur DatPiff.
Free Crack_ (homonymie)/Free Crack (homonymie) :
Free Crack fait référence à
Crack gratuit_2/Crack gratuit 2 :
Free Crack 2 est la deuxième mixtape de l'artiste hip hop américain Lil Bibby. La mixtape est hébergée par DJ Drama. En août 2016, la mixtape a été téléchargée plus de 349 000 fois sur DatPiff.
Crack gratuit_3/Crack gratuit 3 :
Free Crack 3 est la troisième mixtape de l'artiste hip hop américain Lil Bibby. En janvier 2017, la mixtape avait été téléchargée plus de 272 000 fois sur DatPiff.
Ruisseau libre/ruisseau libre :
Free Creek était un groupe composé de nombreux artistes musicaux de renommée internationale, dont Eric Clapton, Jeff Beck, Keith Emerson, Mitch Mitchell et Linda Ronstadt, qui ont enregistré un album, en 1969, dans un format "super session".
Cuba libre/Cuba libre :
Cuba libre peut faire référence à : la République de Cuba, une période entre 1902 et 1959 avant la Révolution cubaine Centre pour un Cuba libre
Culture libre/Culture libre :
Free Culture peut faire référence à : Free Culture (livre) de Lawrence Lessig Free-culture movement, un mouvement social pour la culture libre (inspiré en partie par le livre) Students for Free Culture, anciennement FreeCulture.org, une organisation étudiante internationale soutenant la culture libre
Culture libre_(livre)/Culture libre (livre) :
Free Culture: How Big Media Uses Technology and the Law to Lock Down Culture and Control Creativity (publié en poche sous le titre Free Culture: The Nature and Future of Creativity) est un livre de 2004 du professeur de droit Lawrence Lessig qui a été publié sur Internet sous le nom de Free Culture: The Nature and Future of Creativity. Creative Commons Attribution/Licence non commerciale le 25 mars 2004. Ce livre documente comment le pouvoir du droit d'auteur s'est considérablement développé depuis 1974 dans cinq dimensions critiques : durée (de 32 à 95 ans), portée (des éditeurs à pratiquement tout le monde), portée ( à chaque vue sur un ordinateur), le contrôle (y compris les « œuvres dérivées » définies de manière si large que pratiquement tout nouveau contenu pourrait être poursuivi par un détenteur de droits d'auteur en tant qu'« œuvre dérivée » de quelque chose), et la concentration et l'intégration de l'industrie des médias. documente également comment cette industrie a utilisé avec succès le système juridique pour limiter la concurrence aux grandes sociétés de médias par le biais de poursuites judiciaires contre : des étudiants universitaires pour près de 100 milliards de dollars, parce que leur les améliorations des moteurs de recherche ont permis aux utilisateurs d'un intranet universitaire de trouver plus facilement de la musique protégée par des droits d'auteur placée par d'autres dans leur dossier «public». Les avocats qui ont informé MP3.com qu'ils avaient des motifs raisonnables de croire que la diffusion en continu d'un MP3 téléchargé par un client uniquement sur des ordinateurs sur lesquels le client s'est connecté pour le service est légale, et les investisseurs en capital-risque qui ont financé Napster. environnement économique qui étouffe "le Progrès de la Science et des Arts utiles", exactement à l'opposé de la finalité citée dans la Constitution américaine. Il n'est peut-être pas possible aujourd'hui de produire un autre Mickey Mouse, car bon nombre de ses premiers thèmes de dessins animés pourraient être considérés comme des "œuvres dérivées" de certains éléments protégés par le droit d'auteur (comme indiqué dans le sous-titre de l'édition cartonnée et dans de nombreux exemples de ce livre).
Culture libre_Forum/Forum de la culture libre :
Le Free Culture Forum (FCForum) était une réunion internationale d'organisations et d'individus concernés par la culture libre, les droits numériques et l'accès au savoir. Il a eu lieu à Barcelone tous les ans de 2009 à 2015, conjointement avec les oXcars, un festival culturel gratuit. Les oXcars (ou OXcars) sont une cérémonie de remise de prix non compétitive qui se tient à Sala Apolo à Barcelone, en Espagne, en octobre de chaque année. Elles sont une vitrine publique qui met en lumière la création et la diffusion culturelle réalisées sous les paradigmes de la culture partagée. À travers des présentations et des mentions symboliques d'œuvres dans une série de catégories, des situations juridiques réelles impliquant la culture libre sont montrées à l'aide de la parodie.
CC gratuit !/CC gratuit ! :
DC gratuit ! est un jeu vidéo de 1991 édité par Cineplay Interactive.
Daces libres/Daces libres :
Les soi-disant Daces libres ( roumain : Daci liberi ) sont le nom donné par certains historiens modernes aux Daces qui sont supposément restés à l'extérieur de l'Empire romain ou ont émigré de celui-ci après les guerres daces de l'empereur Trajan (101-6 après JC). Dio Cassius les nomma Dakoi prosoroi ( latin : Daci limitanei ) signifiant " Daces voisins ". Une population de Daces existait en marge des provinces romaines des Balkans , en particulier dans les Carpates orientales , au moins jusqu'à environ 340 après JC. Ils étaient responsables de une série d'incursions en Dacie romaine dans la période 120-272 après JC, et dans l'Empire romain au sud du Danube après l'abandon de la province de Dacie par les Romains vers 275 après JC.
Libérez Dadra_and_Nagar_Haveli/Libérez Dadra et Nagar Haveli :
Free Dadra et Nagar Haveli étaient un État de facto qui existait dans le sous-continent indien entre 1954 et 1961. Il a été déclaré par les forces pro-indiennes qui avaient pris le contrôle de la région depuis le Portugal en 1954 et a cessé d'exister après avoir été officiellement annexé. par l'Inde le 11 août 1961 en tant que Territoire de l'Union de Dadra et Nagar Haveli.
Free Dem_Boyz/Free Dem Boyz :
Free Dem Boyz est la quatrième mixtape du rappeur américain 42 Dugg. Il est sorti le 21 mai 2021 par 4 Pockets Full (4PF), Collective Music Group (CMG) et Interscope Records. La mixtape présente des apparitions invitées de Roddy Ricch, Future, Lil Durk, Rylo Rodriguez, EST Gee, Fivio Foreign et Rowdy Rebel. Produit exécutif par les rappeurs et chefs de label Lil Baby et Yo Gotti, les producteurs de disques qui contribuent à la mixtape se composent de TayTayMadeIt, DJ Swift, Helluva, Einer Bankz, Section 8, AnttBeatz, TyyMachine, Carlo Anthony, 808Melo, Taz Taylor, Murda Beatz, Pooh Beatz, Flex OTB, et plus encore. Le titre de la mixtape fait référence à la plaidoirie pour 42 amis et la famille de Dugg qui sont actuellement incarcérés pour être libérés de prison ou de prison.
Mouvement_démocratique libre/Mouvement démocratique libre :
Le Mouvement démocratique libre (FDM) est le plus récent des trois partis politiques des Bermudes. Il a été fondé par l'ancien chef du Parti travailliste progressiste Marc Bean en septembre 2020 pour contester les élections générales des Bermudes de 2020 le 1er octobre 2020. Il a présenté 14 candidats à la législature de 36 sièges, ne remportant aucun siège et se classant deuxième en 4 courses, avec 5 % des voix. Le parti n'a eu aucune activité médiatisée depuis les élections de 2020.
Parti_Libre_Démocratique/Parti Libre Démocratique :
Parti démocrate libre est le nom de plusieurs partis politiques à travers le monde. Il désigne généralement un parti idéologiquement fondé sur le libéralisme. Les partis actuels portant ce nom incluent : Parti démocrate libre (Allemagne), un parti politique libéral en Allemagne Parti démocrate libre (Libéria) FDP. Les libéraux, un parti politique libéral conservateur en Suisse Démocrates libres (Arménie) Les partis historiques du nom incluent : Parti libre démocrate (RDA) Parti libre démocrate (Chypre du Nord) Parti libre démocrate de Suisse Parti libre démocrate (Turquie)
Parti_Libre_Démocratique_(RDA)/Parti Libre Démocratique (RDA) :
Le Parti libéral-démocrate (RDA) (en allemand : Freie Demokratische Partei, DDR) était un parti politique d'opposition en Allemagne de l'Est. L'appel à sa formation a été lancé le 25 novembre 1989 à Berlin par les libéraux est-allemands qui doutaient de la capacité de l'ancien parti de bloc, le Parti libéral-démocrate d'Allemagne, à se réformer. Il a été officiellement fondé le 4 février 1990 et le 12 février 1990, il a rejoint l'Association des démocrates libres pour les élections Volkskammer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gladiator 2000 film 2005 soundtrack""

Heureux d'être_gay / Heureux d'être gay : " Glad to Be Gay " est une chanson du groupe britannique de punk rock / new...