Rechercher dans ce blog

mercredi 9 novembre 2022

Focometer


Foc/Foc :
Focé est une commune française du département de la Corse-du-Sud sur l'île de Corse.
Tuco-tuco de Foch/Tuco-tuco de Foch :
Le tuco-tuco de Foch (Ctenomys fochi) est une espèce de rongeur de la famille des Ctenomyidae. Il est endémique du nord-ouest de l'Argentine, où il est connu du sud-ouest de la province de Catamarca. L'espèce porte le nom du général Ferdinand Foch de la Première Guerre mondiale.
Foch, West_Virginia/Foch, Virginie-Occidentale :
Foch est une communauté non constituée en société du comté de Boone, dans l'État américain de Virginie-Occidentale.
Arrondissement Foch-Allenby / Arrondissement Foch-Allenby :
Le district de Foch-Allenby est au cœur du district de Beyrouth, au Liban.
Parc_provincial_Foch-Gilttoyees/Parc provincial Foch-Gilttoyees :
Le parc provincial Foch-Gilttoyees est un parc provincial de la Colombie-Britannique, au Canada. Le parc et la zone protégée englobent 61 089 hectares (150 950 acres) de terrain côtier du niveau de la mer jusqu'aux Alpes. Le parc contient une partie du sentier de déplacement historique des Premières nations entre la rivière Skeena et le chenal Douglas. Le reste du parcours est situé dans le parc provincial Gitnadoiks River. Ensemble, les deux parcs offrent un corridor protégé continu entre la rivière et le chenal.
Foch (homonymie)/Foch (homonymie) :
Foch peut faire référence à :
Hôpital Foch/Hôpital Foch :
L'hôpital Foch ( français : Hôpital Foch ) est un hôpital de Suresnes , en France . Il fait partie de l'Établissement de santé privé d'intérêt collectifIl a été créé en 1929 avec l'aide de Consuelo Vanderbilt et Winnaretta Singer. Il a été nommé en l'honneur de Ferdinand Foch.
Ligne Foch/Ligne Foch :
La ligne Foch était une ligne de démarcation temporaire entre la Pologne et la Lituanie proposée par l'Entente au lendemain de la Première Guerre mondiale. La ligne a été proposée par le maréchal de France Ferdinand Foch et a été acceptée par la Conférence des ambassadeurs en 1919. Avec de petits ajustements, la ligne formé la base de la frontière polono-lituanienne de l'entre-deux-guerres. La ligne partait de Vilnius (Wilno) du côté polonais. Après la Seconde Guerre mondiale, seule sa partie la plus à l'ouest, près de la ville de Suwałki, suit la ligne.
Salon_Foch/Séjour Foch :
Foch Sitting Area est un espace public vert de 0,051 acre (210 m2) situé dans le quartier sud de la Jamaïque du Queens, à New York, à l'angle sud-est du boulevard Foch et de la voie de service en direction nord de l'autoroute Van Wyck. Comme le boulevard Foch adjacent, il porte le nom de Ferdinand Foch, maréchal de France pendant la Première Guerre mondiale. La route, qui relie South Ozone Park et le sud de la Jamaïque, a été nommée après son achèvement en 1919. Le site du Foch Sitting Area a été acquis par la ville de New York en 1946 et développé dans le cadre de l'autoroute Van Wyck. Le large espace d'accotement le long du chemin de l'autoroute a été planté d'arbres comme tampon tandis que les parcelles trop petites pour être développées sont devenues des terrains de jeux et des aires de repos.
Rue Foch/Rue Foch :
La rue Foch est située à Beyrouth, au Liban.
Fochabers / Fochabers :
Fochabers (; gaélique écossais : Fachabair ou Fothabair) est un village de la paroisse de Bellie, à Moray, en Écosse, à 16 km à l'est de la ville cathédrale d'Elgin et situé sur la rive est de la rivière Spey. 1 728 personnes vivent dans le village, qui jouit d'une riche histoire musicale et culturelle. Le village abrite également Baxters, le fabricant familial de produits alimentaires. Le village actuel doit son existence à Alexander Gordon, 4e duc de Gordon (1743-1827). À la fin du XVIIIe siècle, pendant les Lumières écossaises, il était à la mode pour les propriétaires terriens de fonder de nouvelles villes et villages ; ceux-ci peuvent être reconnus dans toute l'Écosse, car contrairement à leurs prédécesseurs, ils ont tous des rues droites et larges dans des dispositions principalement rectangulaires, une place centrale et des maisons construites avec leurs élévations principales parallèles à la rue. Les locataires ont bénéficié de maisons plus spacieuses et le duc, il faut le dire, a bénéficié du fait que les hoi polloi ne vivaient pas dans des taudis juste à la porte du château de Gordon. Fochabers a été fondé en 1776 et est l'un des meilleurs exemples de village planifié. Il s'agit d'une zone de conservation, la plupart des bâtiments de la rue principale étant classés comme présentant un intérêt historique ou architectural, tout comme Bellie Kirk, l'église catholique romaine St. Mary's Fochabers, qui abrite des œuvres d'artisans notables, et l'église épiscopale, Gordon Chapel, qui possède la plus grande collection de vitraux préraphaélites en Écosse. L'électricité a été apportée au village en 1906 par Charles Gordon-Lennox, 7e duc de Richmond, fournie par une petite centrale hydroélectrique construite en 1905 dans les quartiers quartier sur les rives de la Spey au débit rapide. Pendant un certain temps au milieu du XXe siècle, Fochabers était la maison de trois duchesses - Hilda, duchesse de Richmond et Gordon ; Ivy, duchesse de Portland et Helen, duchesse de Northumberland. Entre 1893 et ​​1966, le village avait une gare, Fochabers Town, bien qu'après 1931, celle-ci ne soit ouverte qu'au fret. Pendant près de trois décennies, les habitants de Fochabers ont fait campagne pour un contournement, car le village est situé sur l'A96, la seule route directe d'Aberdeen à Inverness, et a par conséquent souffert de graves problèmes de circulation. Les travaux de construction d'un contournement pour Fochabers et le village voisin de Mosstodloch ont commencé le 2 février 2010 et se sont achevés en janvier 2012, pour un coût de 31 500 000 £. Le projet a été considérablement retardé en raison d'un conflit concernant le tracé proposé et de la découverte d'une colonie néolithique sur le site du contournement.
Fochabers Lhanbryde_ (quartier)/Fochabers Lhanbryde (quartier) :
Fochabers Lhanbryde est l'un des huit quartiers utilisés pour élire les membres du Conseil de Moray. Il élit trois conseillers. Depuis 2022, il est représenté par Marc Macrae (conservateur), Shona Morrison (SNP) et Ben Williams (travailliste).
Fochabers Town_railway_gare/Gare de Fochabers Town :
La gare de Fochabers Town a desservi le village de Fochabers, Moray, en Écosse de 1893 à 1966 sur le chemin de fer Inverness and Aberdeen Junction.
Fochriw/Fochriw :
Fochriw (prononciation galloise : [vɔxˈrɪu̯]) est un village situé dans l'arrondissement du comté de Caerphilly, au Pays de Galles, au Royaume-Uni. Il était bien connu pour ses houillères voisines, qui employaient la quasi-totalité de la population locale au début du XXe siècle. Il se trouve dans les limites historiques du comté de Glamorgan. Le village apparaît comme toile de fond du générique de la sitcom High Hopes de la BBC Wales . La population du village était de 1 250 habitants en 2011.
Focht/Focht :
Focht est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Benjamin K. Focht (1863–1937), membre républicain de la Chambre des représentants des États-Unis de Pennsylvanie Dan Focht (né en 1977), défenseurs canadiens de hockey sur glace Ivan Focht (1927–1992), juif croate et bosniaque philosophe et mycologue James Focht McClure Jr. (1931–2010), juge du tribunal de district des États-Unis pour le district intermédiaire de Pennsylvanie Matt Focht, musicien américain originaire d'Omaha, NebraskaVoir aussi Focht Hill, une basse montagne du comté de Northampton, Pennsylvanie
Focht Hill/Focht Hill :
Focht Hill est une montagne basse du comté de Northampton, en Pennsylvanie. Le pic principal s'élève à 807 pieds (246 m) et est situé dans le canton de Lower Saucon, à l'est de Hellertown. C'est une partie du Reading Prong des Appalaches.
Fochteloo/Fochteloo :
Fochteloo ( frison occidental : De Fochtel ) est un village d'environ 400 habitants dans la municipalité d' Ooststellingwerf dans le sud-est de la Frise aux Pays - Bas .
Fochville/Fochville :
Fochville est une ville agricole et minière située dans la province de Gauteng en Afrique du Sud. Il fait partie de la municipalité locale de Merafong City, qui comprend également Kokosi, Carletonville et Khutsong. La zone entourant Fochville contient des ruines Sotho ou Tswana. Les ruines de Tlokwe sont les vestiges de colonies sotho-tswana sur les collines entourant Fochville qui ont été habitées jusqu'aux années 1820. Le héros de la guerre des Boers, Danie Theron, a été tué à 5 km au nord de la ville. La ville elle-même a été établie en tant que centre agricole en 1920 et a été nommée d'après le commandant en chef des forces alliées en France de la Première Guerre mondiale, le maréchal de France Ferdinand Foch.
Focicchia/Focicchia :
Focicchia est une commune française du département de la Haute-Corse sur l'île de Corse.
Focillidia/Focillidia :
Focillidia est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1913.
Focillidia texana/Focillidia texana :
Focillidia texana, le papillon de nuit des focillidies du sud, est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Focillidia texana est 8730.
Focilliste/Focilliste :
Focillistis est un genre de papillon monotypique de la famille des Erebidae érigé par George Hampson en 1926. Sa seule espèce, Focillistis sita, a été décrite pour la première fois par Felder et Rogenhofer en 1874. On le trouve à Sumatra, Nias, Bornéo et Sulawesi.
Focillodes/Focillodes :
Focillodes est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae. Le genre a été érigé par George Thomas Bethune-Baker en 1906.
Focillopis/Focillopis :
Focillopis est un genre de papillon monotypique de la famille des Noctuidae. Sa seule espèce, Focillopis eclipsia, n'est connue que d'Afrique de l'Ouest. Le genre et l'espèce ont été décrits pour la première fois par George Hampson en 1926. Il a une envergure de 35 à 41 mm, une tête brun chocolat, des antennes à cils courts, le thorax et l'abdomen sont brun rougeâtre foncé ou brun grisâtre. La couleur de base des deux ailes est brun grisâtre avec une tache brun chocolat sur la côte. Deux autres espèces ont été décrites comme Focillopis mais ont été transférées à Catada par Martin Lödl en 2001. Catada antevorta (Viette, 1958) Catada dichroana (Viette, 1958)
Fock/Fock :
Fock est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Bror Fock (1888–1964), le coureur de fond suédois Carin Fock (1888–1931), la première épouse d'Hermann Göring Dirk Fock (1858–1941), l'homme politique néerlandais Gorch Fock (auteur), pseudonyme de Johann Wilhelm Kinau (1880-1916), auteur allemand Jenő Fock (1916–2001), président hongrois du Conseil des ministres de 1967 à 1975 Josephine Fock (née en 1965), politicienne danoise Metta Fock (1765–1810), condamnée suédoise meurtrier Vladimir Fock (1898–1974), physicien soviétique Willemijn Fock (1942–2021), historien de l'art néerlandais Wim Fock (1909–1984), boxeur néerlandais
Fock (footballeur) / Fock (footballeur):
Fredson Jorge Ramos Tavares (né le 25 juillet 1982), connu sous le nom de Fock, est un footballeur capverdien qui joue pour le Batuque FC en tant que gardien de but.
Famille Fock/Famille Fock :
Fock est une famille noble suédoise originaire de Westphalie, Saint Empire romain germanique, d'où les membres ont déménagé dans les pays baltes. En 1651, quatre frères ont été naturalisés en tant que noblesse suédoise, dont trois branches de cadets freiherr (baron) ont été issues.
Matrice Fock/Matrice Fock :
Dans la méthode Hartree – Fock de la mécanique quantique , la matrice de Fock est une matrice se rapprochant de l'opérateur d'énergie à un électron d'un système quantique donné dans un ensemble donné de vecteurs de base. Il est le plus souvent formé en chimie computationnelle lors d'une tentative de résolution des équations de Roothaan pour un système atomique ou moléculaire. La matrice de Fock est en fait une approximation du véritable opérateur hamiltonien du système quantique. Il n'inclut les effets de la répulsion électron-électron que de manière moyenne. Comme l'opérateur de Fock est un opérateur à un électron, il n'inclut pas l'énergie de corrélation des électrons. La matrice de Fock est définie par l'opérateur de Fock. Pour le cas restreint qui suppose des orbitales à coque fermée et des fonctions d'onde à un seul déterminant, l'opérateur de Fock pour le i-ième électron est donné par : F ^ ( i ) = h ^ ( i ) + ∑ j = 1 n / 2 [ 2 J ^ j ( je ) - K ^ j ( je ) ] {\displaystyle {\hat {F}}(i)={\hat {h}}(i)+\sum _{j=1}^{n /2}[2{\hat {J}}_{j}(i)-{\hat {K}}_{j}(i)]} où : F ^ ( je ) {\displaystyle {\hat { F}}(i)} est l'opérateur de Fock pour le i-ème électron du système, h ^ ( je ) {\displaystyle {\hat {h}}(i)} est l'hamiltonien à un électron pour le i- n {\displaystyle n} est le nombre d'électrons et n 2 {\displaystyle {\frac {n}{2}}} est le nombre d'orbitales occupées dans le système à coque fermée, J ^ j ( i ) {\displaystyle {\hat {J}}_{j}(i)} est l'opérateur de Coulomb, définissant la force répulsive entre les j-ième et i-ième électrons dans le système, K ^ j ( je ) {\displaystyle {\hat {K}}_{j}(i)} est l'opérateur d'échange, définissant l'effet quantique produit par l'échange de deux électrons. L'opérateur de Coulomb est multiplié par t wo car il y a deux électrons dans chaque orbitale occupée. L'opérateur d'échange n'est pas multiplié par deux puisqu'il n'a un résultat non nul que pour les électrons qui ont le même spin que le ième électron. Pour les systèmes avec des électrons non appariés, il existe de nombreux choix de matrices de Fock.
Espace Fock/Espace Fock :
L'espace de Fock est une construction algébrique utilisée en mécanique quantique pour construire l'espace d'états quantiques d'un nombre variable ou inconnu de particules identiques à partir d'une seule particule Hilbert space H. Il porte le nom de VA Fock qui l'a introduit pour la première fois dans son article de 1932 "Konfigurationsraum und zweite Quantelung". De manière informelle, un espace de Fock est la somme d'un ensemble d'espaces de Hilbert représentant zéro état de particule, un état de particule, deux états de particule, etc. Si les particules identiques sont des bosons, les états de n particules sont des vecteurs dans un produit tensoriel symétrisé de n espaces de Hilbert à une seule particule. Si les particules identiques sont des fermions, les états de n particules sont des vecteurs dans un produit tensoriel antisymétrisé de n espaces de Hilbert simples. -espaces de Hilbert à particule H. (Voir respectivement algèbre symétrique et algèbre extérieure.) Un état général dans l'espace de Fock est une combinaison linéaire d'états à n particules, un pour chaque n. Techniquement, l'espace de Fock est (l'achèvement de l'espace de Hilbert de) la somme directe des tenseurs symétriques ou antisymétriques dans les puissances tensorielles d'un espace de Hilbert à une seule particule H , Ici S ν {\ displaystyle S_ {\ nu }} est l'opérateur qui symétrise ou antisymétrise un tenseur, selon que l'espace de Hilbert décrit des particules obéissant aux statistiques bosoniques ( ν = + ) {\displaystyle (\nu =+)} ou fermioniques ( ν = - ) {\displaystyle (\nu =-)} , et le surlignage représente l'achèvement de l'espace. L'espace de Fock bosonique (resp. fermionique) peut également être construit comme (l'achèvement de l'espace de Hilbert de) les tenseurs symétriques F + ( H ) = S ∗ H ¯ {\ displaystyle F_ {+} (H) = {\ overline {S ^{*}H}}} (resp. tenseurs alternés F − ( H ) = ⋀ ∗ H ¯ {\textstyle F_{-}(H)={\overline {{\bigwedge}^{*}H}}} ). Pour chaque base de H, il existe une base naturelle de l'espace de Fock, les états de Fock.
État Fock/État Fock :
En mécanique quantique, un état de Fock ou état numérique est un état quantique qui est un élément d'un espace de Fock avec un nombre bien défini de particules (ou quanta). Ces états portent le nom du physicien soviétique Vladimir Fock. Les états de Fock jouent un rôle important dans la seconde formulation de quantification de la mécanique quantique. La représentation des particules a d'abord été traitée en détail par Paul Dirac pour les bosons et par Pascual Jordan et Eugene Wigner pour les fermions : 35 Les états de Fock des bosons et des fermions obéissent à des relations utiles vis-à-vis des opérateurs de création et d'annihilation d'espace de Fock.
Fockbek/Fockbek :
Fockbek (danois : Fokbæk) est une municipalité du district de Rendsburg-Eckernförde, dans le Schleswig-Holstein, en Allemagne. Il est situé à environ 5 km à l'ouest de Rendsburg. Fockbek est bien connu dans tout le Schleswig-Holstein pour l'histoire des Aalversupers (noyeurs d'anguilles) et est le siège du plus grand fabricant de caravanes au monde "Hobby Wohnwagen". Fockbek est le siège de l'Amt ("commune collective") Fockbek.
Fockbek (Amt)/Fockbek (Amt) :
Fockbek est un Amt ("commune collective") dans le district de Rendsburg-Eckernförde, dans le Schleswig-Holstein, en Allemagne. Le siège de l'Amt est à Fockbek. L'Amt Fockbek comprend les communes suivantes : Alt Duvenstedt Fockbek Nübbel Rickert
Focke/Focke :
Focke peut signifier :
Soufflerie de Focke%27s/Soufflerie de Focke :
La soufflerie de Focke est une soufflerie entièrement opérationnelle dans l'ancien laboratoire privé du pionnier de l'aviation Henrich Focke (1890–1979), co-fondateur de Focke-Wulf et concepteur du premier hélicoptère entièrement contrôlable, le Focke-Wulf Fw 61. Henrich Focke a construit le laboratoire en 1960 à l'âge de 70 ans dans la ville de Brême. Jusqu'à peu de temps avant sa mort, en 1979, Focke a poursuivi des études aérodynamiques sur les caractéristiques de vol lent et le problème de stabilité des hélicoptères. La redécouverte de son laboratoire aérodynamique, ainsi que sa soufflerie a été considérée comme une sensation pour la science et la technologie. Depuis 2004, le monument technique Focke Flight Laboratory est protégé par la loi.
Focke-Achgelis/Focke-Achgelis :
Focke-Achgelis & Co. GmbH était une société allemande d'hélicoptères fondée en 1937 par Henrich Focke et Gerd Achgelis.
Focke-Achgelis Fa_223_Drache/Focke-Achgelis Fa 223 Drache :
Le Focke-Achgelis Fa 223 Drache (en anglais : Dragon) était un hélicoptère développé par l'Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Un seul moteur radial Bramo 323 de 750 kilowatts (1010 ch) propulsait deux rotors tripales de 11,9 mètres (39 pieds) montés sur deux flèches de chaque côté du fuselage cylindrique de 12,2 mètres de long (40 pieds). Bien que le Fa 223 soit connu pour être le premier hélicoptère à atteindre le statut de production, la production de l'hélicoptère a été entravée par les bombardements alliés de l'usine et seuls 20 ont été construits. Le Fa 223 pouvait naviguer à 175 kilomètres par heure (109 mph) avec une vitesse de pointe de 182 km/h (113 mph) et monter à une altitude de 7 100 m (23 300 pieds). Le Drache pouvait transporter des charges de plus de 1000 kg (2200 lb) à des vitesses de croisière de 121 km / h (75 mph) et des altitudes approchant 2440 m (8010 pieds).
Focke-Achgelis Fa_225/Focke-Achgelis Fa 225 :
Le Focke-Achgelis Fa 225 était un planeur expérimental monoplace à voilure tournante construit en Allemagne nazie par Focke-Achgelis en 1942. Un seul exemplaire a été construit.
Focke-Achgelis Fa_269/Focke-Achgelis Fa 269 :
Le Focke-Achgelis Fa 269 était un projet d'avion VTOL à rotor basculant conçu par Henrich Focke.
Focke-Achgelis Fa_284/Focke-Achgelis Fa 284 :
Le Focke-Achgelis Fa 284 était un projet de développement d'un grand hélicoptère de transport, conçu en 1943 par Focke-Achgelis pour être utilisé par la Luftwaffe. L'hélicoptère était propulsé par deux moteurs radiaux BMW 801, entraînant des rotors montés transversalement, et était équipé d'une grande nacelle de chargement amovible pour transporter des charges. Le projet Fa 284 a été abandonné à la fin de 1943, remplacé par une conception pour une version agrandie du Fa 223 doté d'un arrangement à quatre rotors; ce projet a également été abandonné.
Focke-Achgelis Fa_325/Focke-Achgelis Fa 325 :
Le Focke-Achgelis Fa 325 Krabbe était un projet de transport à voilure tournante conçu dans l'Allemagne nazie par Focke-Achgelis en 1942.
Focke-Achgelis Fa_330/Focke-Achgelis Fa 330 :
Le Focke-Achgelis Fa 330 Bachstelze (en anglais : Wagtail) était un type de cerf-volant à voilure tournante, connu sous le nom de cerf-volant à rotor. Ils ont été remorqués derrière des sous-marins allemands pendant la Seconde Guerre mondiale pour permettre à un guetteur de voir plus loin.
Focke-Wulf/Focke-Wulf :
Focke-Wulf Flugzeugbau AG (prononciation allemande : [ˌfɔkəˈvʊlf]) était un constructeur allemand d'avions civils et militaires avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. De nombreuses conceptions d'avions de combat réussies de la société étaient de légères modifications du Focke-Wulf Fw 190. C'est l'une des sociétés prédécesseurs de l'Airbus d'aujourd'hui.
Focke-Wulf 1000x1000x1000/Focke-Wulf 1000x1000x1000 :
Le Focke-Wulf 1000x1000x1000, également connu sous le nom de Focke-Wulf Fw 239, était un projet de bombardier biréacteur pour la Luftwaffe, conçu par la société de fabrication d'avions Focke-Wulf au cours des dernières années du Troisième Reich. Leur désignation signifiait que ces bombardiers seraient capables d'emporter une bombe de 1000 kg sur une distance de 1000 km à une vitesse de 1000 km/h.
Focke-Wulf A_16/Focke-Wulf A 16 :
Le Focke-Wulf A.16 était un monoplan de transport léger allemand à trois/quatre passagers conçu par Heinrich Focke et Georg Wulf et a été le premier modèle construit par la nouvelle société Focke-Wulf.
Focke-Wulf A_17_M%C3%B6we/Focke-Wulf A 17 Möwe :
Le Focke-Wulf A 17 Möwe (en allemand : « Gull ») était un avion de ligne construit en Allemagne à la fin des années 1920. Il s'agissait d'un monoplan conventionnel en porte-à-faux à aile haute avec train d'atterrissage à roue arrière fixe. L'avion offrait des sièges entièrement fermés pouvant accueillir jusqu'à huit passagers et disposait d'un poste de pilotage séparé et entièrement fermé pour les deux pilotes. La plupart des exemplaires ont volé avec la Deutsche Luft Hansa, jusqu'en 1936 environ. Au début des années 1930, deux A 17 ont été utilisés pour tester le moteur diesel Junkers Jumo 5. En 1929, un exemplaire a été construit avec un moteur BMW VI et aménagé pour la photographie aérienne et les travaux d'arpentage et désigné A 21. La cabine était équipée d'une chambre noire. Plus tard la même année, le moteur BMW a été utilisé sur cinq autres avions de ligne pour Luft Hansa, ceux-ci étant désignés A 29.
Focke-Wulf A_20_Habicht/Focke-Wulf A 20 Habicht :
Le Focke-Wulf A 20 Habicht (allemand : "Hawk") était un avion de ligne développé en Allemagne à la fin des années 1920. Il s'agissait d'un monoplan cantilever à ailes hautes avec train d'atterrissage à patin arrière fixe. Le fuselage était profond et pouvait accueillir quatre passagers dans une cabine entièrement fermée. Le type n'a pas été acheté par les compagnies aériennes et seuls quelques exemplaires ont été construits.
Focke-Wulf A_32_Bussard/Focke-Wulf A 32 Bussard :
Le Focke-Wulf A 32 Bussard (en allemand : "Buzzard") était un petit avion de ligne produit en Allemagne au début des années 1930. Il a été développé rapidement à la demande de NOBA lorsque Messerschmitt n'a pas été en mesure de livrer les avions dans les délais. Basé étroitement sur l'A 20, l'A 32 avait un fuselage révisé avec une plus grande capacité de sièges et un moteur de plus de deux fois la puissance. Les deux exemples exploités par NOBA sont devenus une partie de la flotte de Deutsche Luft Hansa en 1934. Le poste de pilotage était enfermé sur l'A.32 et a été incorporé dans le fuselage en dessous et devant l'aile épaisse montée en hauteur. La cabine passagers était sous et à l'arrière de l'aile. Le train d'atterrissage à patin arrière comportait une bande de roulement plus large sur les roues principales, et ces roues étaient soutenues par des entretoises allant jusqu'au dessous des ailes. Le moteur à pistons monté sur le nez était refroidi par un radiateur, monté dans le courant d'air sur le ventre du fuselage, sous le poste de pilotage.
Focke-Wulf A_33_Sperber/Focke-Wulf A 33 Sperber :
Le Focke-Wulf A 33 Sperber (en allemand : "Sparrowhawk") était un petit avion de ligne, produit en Allemagne au début des années 1930. Il s'agissait d'un monoplan cantilever à aile haute de conception conventionnelle, ressemblant à une version réduite de la conception contemporaine A 32. Seuls trois exemplaires ont été construits, chacun acheté pour des missions de taxi aérien auprès de compagnies aériennes allemandes distinctes. L'un d'eux rejoignit brièvement la flotte de la Deutsche Luft Hansa en 1937.
Focke-Wulf A_38_M%C3%B6we/Focke-Wulf A 38 Möwe :
Le Focke-Wulf A 38 Möwe (en allemand : « Gull ») était un avion de ligne produit en Allemagne au début des années 1930. Il s'agissait d'un développement final de la famille de conceptions qui a commencé avec l'A 17 en 1927. L'A 38 utilisait la même aile en porte-à-faux surélevée que l'A 29, mais l'a couplée à une toute nouvelle conception de fuselage avec des sièges fermés pour dix passagers et trois membres d'équipage. Contrairement aux membres précédents de la famille, le poste de pilotage n'était pas relié à la cabine, séparée maintenant par des toilettes et un compartiment à bagages. Le train de roulement principal a été renforcé et les roues principales équipées de freins, tandis que le sabot arrière a été remplacé par une roue arrière. Les quatre A 38 étaient à l'origine équipés de moteurs Bristol Jupiter construits par Siemens ou Gnome et Rhône (bien que la BMW VI ait été proposée en option), mais en avril 1933, tous les avions ont été rééquipés de moteurs Siemens Sh 20. Au milieu de 1934, ils avaient été relégués à des fonctions de formation.
Focke-Wulf F_19_Ente/Focke-Wulf F 19 Ente :
Le Focke-Wulf F 19 Ente (en allemand : "Duck") était un avion "canard" expérimental allemand à la fin des années 1920.
Focke-Wulf Flitzer/Focke-Wulf Flitzer :
Le Focke-Wulf Flitzer (« streaker » ou « dasher », parfois incorrectement traduit par « madcap ») était un chasseur à réaction en cours de développement en Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Focke-Wulf Fw_159/Focke-Wulf Fw 159 :
Le Focke-Wulf Fw 159 était un chasseur expérimental allemand des années 1930, conçu par Kurt Tank qui n'a jamais atteint la production, car il était considéré comme inférieur aux He 112 et Bf 109. C'était une variante plus lourde du Focke-Wulf Fw 56, avec plusieurs améliorations, comme un train d'atterrissage rétractable et un cockpit fermé.
Focke-Wulf Fw_186/Focke-Wulf Fw 186 :
Le Focke-Wulf Fw 186 était un autogire pour un seul homme, construit par Focke-Wulf en 1937 avec le soutien du RLM (ReichsLuftfahrtMinisterium - ministère de l'aviation du Reich), pour être utilisé comme avion de liaison et de reconnaissance. Il présentait des caractéristiques de décollage et d'atterrissage courts (STOL). Un seul prototype de l'avion a été construit et le projet a été abandonné lorsque le RLM a préféré le Fieseler Fi 156 Storch au Fw 186.
Focke-Wulf Fw_187_Falke/Focke-Wulf Fw 187 Falke :
Le Focke-Wulf Fw 187 Falke ("Falcon") était un avion allemand développé à la fin des années 1930. Il a été conçu par Kurt Tank comme un chasseur bimoteur hautes performances, mais la Luftwaffe n'a vu aucun rôle pour la conception, le percevant comme intermédiaire entre les Messerschmitt Bf 109 et Bf 110. Les prototypes ultérieurs ont été adaptés aux biplaces pour concourir. avec le Bf 110 dans le rôle de Zerstörer (chasseur lourd), mais seuls neuf avions ont été construits au total.
Focke-Wulf Fw_189_Uhu/Focke-Wulf Fw 189 Uhu :
Le Focke-Wulf Fw 189 Uhu ("Eagle Owl") est un avion allemand bimoteur, bipoutre, triplace de reconnaissance tactique et de coopération militaire. Il a volé pour la première fois en 1938 (Fw 189 V1), est entré en service en 1940 et a été produit jusqu'à la mi-1944. De plus, Focke-Wulf a utilisé cette cellule en réponse à un appel d'offres du RLM pour un avion d'attaque au sol dédié, et a ensuite soumis une version blindée pour des essais. Cependant, le Henschel Hs 129 a été choisi à la place.
Focke-Wulf Fw_190/Focke-Wulf Fw 190 :
Le Focke-Wulf Fw 190 (surnommé Würger ; anglais : Shrike) est un avion de chasse monoplace et monomoteur allemand conçu par Kurt Tank à Focke-Wulf à la fin des années 1930 et largement utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale. Avec son homologue bien connu, le Messerschmitt Bf 109, le Fw 190 est devenu l'épine dorsale de la Jagdwaffe (Fighter Force) de la Luftwaffe. Le moteur radial BMW 801 à deux rangées qui alimentait la plupart des versions opérationnelles permettait au Fw 190 de soulever des charges plus importantes que le Bf 109, permettant son utilisation comme chasseur de jour, chasseur-bombardier, avion d'attaque au sol et, dans une moindre mesure, chasseur de nuit. . Le Fw 190A a commencé à voler au-dessus de la France en août 1941 et s'est rapidement avéré supérieur dans tous les rayons sauf le Spitfire Mk. V, le principal chasseur de première ligne de la Royal Air Force (RAF), notamment à basse et moyenne altitude. Le 190 a maintenu sa supériorité sur les chasseurs alliés jusqu'à l'introduction du Spitfire Mk. IX. En novembre/décembre 1942, le Fw 190 fait ses débuts en combat aérien sur le front de l'Est, rencontrant beaucoup de succès dans les ailes de chasse et les unités d'attaque au sol spécialisées ( Schlachtgeschwader - Battle Wings ou Strike Wings) à partir d'octobre 1943. Les performances de la série Fw 190A ont diminué à haute altitude (généralement 6 000 m (20 000 pieds) et plus), ce qui réduisait son efficacité en tant qu'intercepteur à haute altitude. Depuis la création du Fw 190, des efforts continus ont été déployés pour résoudre ce problème avec une BMW 801 turbocompressée dans le modèle B, le modèle C à nez beaucoup plus long avec des efforts pour turbocompresser également son moteur V12 inversé Daimler-Benz DB 603 choisi, et le même modèle D à long nez avec le Junkers Jumo 213. Des problèmes avec les installations de turbocompresseur sur les sous-types -B et -C signifient que seul le modèle D est entré en service en septembre 1944. Ces développements à haute altitude ont finalement conduit au Focke-Wulf Ta 152, qui était capable de vitesses extrêmes à des altitudes moyennes à élevées (755 km / h (408 nœuds; 469 mph) à 13 500 m (44 300 pieds)). Alors que ces variantes "long nez" 190 et le dérivé Ta 152 donnaient surtout aux Allemands la parité avec les adversaires alliés, ils arrivèrent trop tard pour influer sur l'issue de la guerre. Le Fw 190 était très apprécié de ses pilotes. Certains des as de chasse les plus titrés de la Luftwaffe ont remporté bon nombre de leurs victoires en la pilotant, notamment Otto Kittel, Walter Nowotny et Erich Rudorffer. Le Fw 190 avait une puissance de feu supérieure à celle du Bf 109 et, à basse et moyenne altitude, une maniabilité supérieure, de l'avis des pilotes allemands qui pilotaient les deux chasseurs. Il était considéré comme l'un des meilleurs avions de chasse de la Seconde Guerre mondiale.
Focke-Wulf Fw_190_operational_history/Focke-Wulf Fw 190 historique opérationnel :
Le Focke-Wulf Fw 190 Würger a été utilisé par la Luftwaffe pendant la Seconde Guerre mondiale dans une variété de rôles. Comme le Messerschmitt Bf 109, le Fw 190 a été employé comme un "cheval de trait" et s'est avéré adapté à une grande variété de rôles, y compris le chasseur de supériorité aérienne, le chasseur d'attaque, l'avion d'attaque au sol, le chasseur d'escorte et a fonctionné avec moins de succès comme un combattant de nuit. Il a servi sur tous les fronts allemands : Front de l'Est, Front de l'Ouest, Campagne d'Afrique du Nord et Défense du Reich. Lorsqu'il a été introduit pour la première fois en août 1941, il s'est rapidement avéré supérieur, sauf en rayon de braquage, au chasseur de première ligne de la Royal Air Force (RAF), le Spitfire Mk. Variante V. Le 190 a arraché la supériorité aérienne à la RAF jusqu'à l'introduction du Spitfire Mk. IX en juillet 1942 rétablit la parité qualitative. Le Fw 190 a fait ses débuts en combat aérien sur le front de l'Est bien plus tard, en novembre/décembre 1942. Le Fw 190 a eu un impact significatif en tant que chasseur et chasseur-bombardier. Le chasseur et ses pilotes se sont avérés tout aussi capables que le Bf 109 en combat aérien, et de l'avis des pilotes allemands qui avaient piloté les deux chasseurs, le Fw 190 présentait une puissance de feu et une maniabilité accrues à basse et moyenne altitude. Le Fw 190 est devenu l'épine dorsale de la Jagdwaffe (Fighter Force) avec le Bf 109. Sur le front de l'Est, en raison de sa polyvalence, le Fw 190 a été utilisé dans les Schlachtgeschwader (Attack Wings) qui étaient des unités d'attaque au sol spécialisées. Les unités ont remporté beaucoup de succès contre les forces terrestres soviétiques. En tant qu'intercepteur, le Fw 190 a subi des améliorations pour le rendre efficace à haute altitude, permettant au 190 de maintenir une parité relative avec ses homologues alliés. Les performances de la série Fw 190 A ont diminué à haute altitude (généralement 6000 m (20000 pieds) et plus), ce qui a réduit son utilité en tant que chasseur à haute altitude, mais ces complications ont été principalement corrigées dans les modèles ultérieurs, notamment le Focke-Wulf Fw Variante 190 D, introduite en septembre 1944. Malgré ses succès, elle ne remplaça jamais entièrement le Bf 109. Le Fw 190 était très apprécié de ses pilotes. Certains des as de chasse les plus titrés de la Luftwaffe ont piloté le Fw 190, notamment Otto Kittel avec 267 victoires, Walter Nowotny avec 258 et Erich Rudorffer avec 222 remportées. Un grand nombre de leurs victimes ont été revendiquées alors qu'ils pilotaient le Fw 190.
Focke-Wulf Fw_191/Focke-Wulf Fw 191 :
Le Focke-Wulf Fw 191 était un prototype de bombardier allemand de la Seconde Guerre mondiale, en tant qu'entrée de la firme Focke-Wulf pour le concours de conception de bombardiers moyens avancés Bomber B. Deux versions devaient être produites, une version bimoteur utilisant le moteur Junkers Jumo 222 et une variante quadrimoteur qui devait utiliser le plus petit moteur Daimler-Benz DB 605. Le projet a finalement été abandonné en raison de difficultés techniques avec les moteurs.
Focke-Wulf Fw_200_Condor/Focke-Wulf Fw 200 Condor :
Le Focke-Wulf Fw 200 Condor, également connu sous le nom de Kurier to the Allies (en anglais : Courier), était un monoplan allemand à quatre moteurs entièrement métallique développé à l'origine par Focke-Wulf comme avion de ligne à long rayon d'action. Une demande japonaise pour un avion de patrouille maritime à longue portée a conduit à des versions militaires qui ont servi avec la Luftwaffe en tant qu'avions de reconnaissance à longue portée et de bombardiers de patrouille anti-navigation / maritime. La Luftwaffe a également largement utilisé le Fw 200 comme avion de transport. Il a connu le succès en tant que raider commercial jusqu'au milieu de 1941, date à laquelle il a été harcelé par des avions à longue portée de la RAF Coastal Command et les chasseurs Hurricane pilotés par des navires CAM.
Focke-Wulf Fw_206/Focke-Wulf Fw 206 :
Le Focke-Wulf Fw 206 était un avion commercial allemand prévu, conçu par Focke-Wulf. L'avion a été conçu pour être un monoplan entièrement métallique à aile basse et devait être propulsé par deux moteurs BMW Bramo 323 R, chacun produisant 1000 chevaux (750 kW). Le prototype n'a cependant pas été produit en raison du début de la Seconde Guerre mondiale. La conception ressemblait fortement au Douglas DC-3.
Focke-Wulf Fw_238/Focke-Wulf Fw 238 :
Le Focke-Wulf Nr. 238 Fernkampfflugzeug était un bombardier stratégique quadrimoteur développé par la société aéronautique allemande Focke-Wulf-Flugzeugbau AG au début des années 1940 et resté au stade de projet. Conçu selon les mêmes spécifications émises par le Reichsluftfahrtministerium (RLM) qui ont conduit aux Focke-Wulf Ta 400 et Junkers Ju 390, son développement a été annulé par le RLM.
Focke-Wulf Fw_260/Focke-Wulf Fw 260 :
Le Focke-Wulf Fw 260 Flamingo et le Focke-Wulf Fw 300 étaient une paire de projets d'avions de ligne VTOL connexes, conçus par Focke-Wulf au début des années 1960. Aucun avion n'a été construit.
Focke-Wulf Fw_300/Focke-Wulf Fw 300 :
Le Focke-Wulf Fw 300 était un avion de ligne civil à très longue portée, un avion de transport, un avion de reconnaissance et un avion anti-navire, conçu par Focke-Wulf en 1941 et 1942. La conception était destinée à remplacer le Focke-Wulf Fw 200 Condor .
Focke-Wulf Fw_42/Focke-Wulf Fw 42 :
Le Focke-Wulf Fw 42 était une conception pour un bombardier moyen bimoteur, de configuration canard, qui a été conçu par Focke-Wulf Flugzeugbau AG en Allemagne au début des années 1930. Plusieurs forces aériennes ont exprimé leur intérêt pour l'avion. Cependant, bien que sa conception avancée ait fait ses preuves lors d'essais en soufflerie, le Fw 42 n'a pas réussi à remporter un contrat de développement et aucun exemplaire de ce type n'a jamais été construit.
Focke-Wulf Fw_43_Falke/Focke-Wulf Fw 43 Falke :
Le Focke-Wulf Fw 43 Falke (en allemand : "Falcon") - connu en interne de Focke-Wulf sous le nom de A 43 - était un avion utilitaire léger développé en Allemagne en 1932. Le dernier projet entrepris par la société sous la direction technique de Henrich Focke, il s'agissait d'un monoplan à contreventement à aile haute de conception conventionnelle, avec un train de roulement à roue arrière fixe. Le pilote et les deux passagers étaient assis dans une cabine entièrement fermée. Un seul exemplaire a été construit.
Focke-Wulf Fw_44_Stieglitz/Focke-Wulf Fw 44 Stieglitz :
Le Focke-Wulf Fw 44 Stieglitz ("Chardonneret") est un biplan biplace allemand des années 1930. Une des premières conceptions de Kurt Tank, il a été produit par la société Focke-Wulf en tant qu'avion d'entraînement et de vol sportif. Il a également été construit sous licence dans plusieurs autres pays.
Focke-Wulf Fw_47_H%C3%B6hengeier/Focke-Wulf Fw 47 Höhengeier :
Le Focke-Wulf Fw 47 Höhengeier (allemand: "Vulture"), connu en interne de Focke-Wulf sous le nom de A 47, était un avion météorologique développé en Allemagne en 1931. C'était un monoplan à aile parasol de conception largement conventionnelle, inhabituel seulement dans l'étendue de sa surface alaire. Testé d'abord par le Reichsverband der Deutschen Luftfahrtindustrie, puis par la station météo de Hambourg, le type a été commandé en production pour équiper dix stations météorologiques majeures en Allemagne.
Focke-Wulf Fw_56_St%C3%B6sser/Focke-Wulf Fw 56 Stösser :
Le Focke-Wulf Fw 56 Stösser ( allemand : autour des palombes ) était un monoplan d' entraînement avancé monomoteur parasol , construit dans les années 1930 en Allemagne .
Focke-Wulf Fw_57/Focke-Wulf Fw 57 :
Le Focke-Wulf Fw 57 était un prototype de chasseur lourd et de chasseur-bombardier allemand. Des prototypes ont été construits en 1936 mais n'ont jamais été produits.
Focke-Wulf Fw_58_Weihe/Focke-Wulf Fw 58 Weihe :
Le Focke-Wulf Fw 58 Weihe (Harrier) était un avion allemand, construit pour répondre à une demande de la Luftwaffe pour un avion multi-rôle, à utiliser comme entraîneur avancé pour les pilotes, les artilleurs et les opérateurs radio.
Focke-Wulf Fw_61/Focke-Wulf Fw 61 :
Le Focke-Wulf Fw 61 est souvent considéré comme le premier hélicoptère pratique et fonctionnel, piloté pour la première fois en 1936. Il était également connu sous le nom de Fa 61, car Focke a lancé une nouvelle société, Focke-Achgelis, en 1937.
Focke-Wulf Fw_62/Focke-Wulf Fw 62 :
Le Focke-Wulf Fw 62 était un hydravion de reconnaissance, conçu et construit par Focke-Wulf pour être utilisé par la Kriegsmarine de l'Allemagne nazie. Seuls quatre ont été construits.
Focke-Wulf GL_18/Focke-Wulf GL 18 :
Le Focke-Wulf GL 18 était un monoplan de transport léger allemand des années 1920, conçu et construit par Focke-Wulf.
Projet Focke-Wulf_I/Projet Focke-Wulf I :
Le projet Focke-Wulf I était une étude de conception pour un chasseur à réaction, qui devait être construit en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1942, le Reichsluftministerium (RLM) demanda au professeur Kurt Tank de l'usine Focke-Wulf d'étudier la possibilité d'un chasseur à réaction monomoteur. Il reçoit les plans de développement des moteurs BMW 003, Jumo 004 et Heinkel HeS 011. À la fin de 1942, le bureau de projet, dirigé par Ludwig Mittelhuber, a commencé à travailler sur une série de projets de chasseurs, qui seront propulsés par l'un de ces nouveaux turboréacteurs. La première conception proposée comportait un moteur BMW P.330 2 ou Jumo 004, positionné à l'arrière du fuselage. Le pilote était situé dans le nez du fuselage, et en dessous se trouvaient quatre unités d'armement. Son aile médiane a été balayée vers l'avant et la queue en V a été balayée vers l'arrière. Les roues principales du train d'atterrissage du tricycle étaient placées de telle sorte sous le fuselage qu'elles pouvaient se trouver entre elles, une fois rétractées.
Projet Focke-Wulf_II/Projet Focke-Wulf II :
Le projet Focke-Wulf II était une étude de conception pour un chasseur à réaction monoplace, réalisée en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale.
Projet Focke-Wulf_III/Projet Focke-Wulf III :
Le projet Focke-Wulf III était une étude de conception pour un chasseur à réaction, réalisée en Allemagne en juin 1943. Il visait à réduire le risque de dommages par des corps étrangers au moteur qui avait été prévu pour le projet II, en déplaçant le moteur de sous le fuselage à une position au sommet du fuselage, avec les entrées de jet sur les côtés du fuselage. À bien d'autres égards, il était similaire au projet II, mais en plus du déplacement du moteur, la queue conventionnelle du projet II a été remplacée par des queues jumelles aux extrémités du stabilisateur horizontal, afin de fournir un chemin pour l'échappement du jet. Le projet IV devait être pratiquement identique, mais comprenait un propulseur de fusée à carburant liquide de chaque côté de la nacelle du turboréacteur.
Projet Focke-Wulf_VIII/Projet Focke-Wulf VIII :
Le Focke-Wulf Peterle était une étude de conception pour un chasseur-bombardier à turbopropulseur, entreprise en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale.
Focke-Wulf S_2/Focke-Wulf S 2 :
Le Focke-Wulf S 2 était un avion d'entraînement construit en Allemagne à la fin des années 1920. Il s'agissait d'un monoplan conventionnel à aile parasol avec train d'atterrissage à patin arrière fixe. Le pilote et l'instructeur étaient assis côte à côte dans un cockpit ouvert. Un seul exemplaire a été construit.
Focke-Wulf S_24_Kiebitz/Focke-Wulf S 24 Kiebitz :
Le Focke-Wulf S 24 Kiebitz (en allemand : « Lapwing ») était un avion de sport construit en Allemagne à la fin des années 1920. Il s'agissait d'un biplan à une seule baie de conception conventionnelle avec des ailes non décalées de même envergure, renforcées par des entretoises interplans de type N. Le pilote et un seul passager étaient assis dans des cockpits ouverts en tandem, et il était équipé d'un train d'atterrissage à patin arrière fixe. Les ailes pouvaient être repliées pour le transport ou le stockage, et l'avion était conçu pour être remorqué par une voiture. En 1929, le S 24 a établi un record du monde de distance dans sa catégorie de 1 601 km (995 mi) et en 1931 a été utilisé par Gerd Achgelis pour remporter le championnat allemand de voltige.
Focke-Wulf Super_Lorin/Focke-Wulf Super Lorin :
Le Focke-Wulf Super Lorin était un projet d'intercepteur à réaction allemand. Conçu vers la fin de la Seconde Guerre mondiale par l'ingénieur Heinz von Halen, le projet n'est resté qu'un exercice de conception d'usine et n'a jamais reçu de numéro de cellule RLM avant la reddition de l'Allemagne nazie.
Focke-Wulf Ta_152/Focke-Wulf Ta 152 :
Le Focke-Wulf Ta 152 était un chasseur-intercepteur allemand à haute altitude de la Seconde Guerre mondiale conçu par Kurt Tank et produit par Focke-Wulf. Le Ta 152 était un développement de l'avion Focke-Wulf Fw 190. Il était destiné à être fabriqué en au moins trois versions - le Ta 152H Höhenjäger ("chasseur à haute altitude"); le Ta 152C conçu pour les opérations à moyenne altitude et l'attaque au sol, utilisant un Daimler-Benz DB 603 et des ailes plus petites; et l'avion de chasse-reconnaissance Ta 152E avec le moteur du modèle H et l'aile du modèle C. Le premier Ta 152H est entré en service dans la Luftwaffe en janvier 1945. Le Ta 152 a été produit trop tard et en nombre insuffisant pour avoir un rôle significatif dans la guerre.
Focke-Wulf Ta_153/Focke-Wulf Ta 153 :
Le Focke-Wulf Ta 153 (GH+KV) était un prototype d'avion de chasse allemand construit pendant la Seconde Guerre mondiale. C'était un développement du Fw 190C, un Fw 190A avec un moteur DB 603A. Un projet appelé Ra-4 a été lancé en 1943. L'idée était de créer un nouveau chasseur dérivé du Fw 190 pour les altitudes plus élevées. En ce sens, c'était un concurrent du projet Messerschmitt Me 155B. Le Ta 153A-1 recevrait le moteur Jumo 213A ou C et les nouvelles ailes du prototype Fw 190B. Il y avait aussi le Ta 153D-1, une version haute altitude avec des ailes à longue envergure et à rapport d'aspect élevé et le moteur DB 603G. Bien que dérivé du Fw 190, le Ta 153 était essentiellement un nouvel avion. Cela aurait nécessité une conversion complète des lignes de production avec de nouveaux gabarits et outillages. Pour cette raison, Kurt Tank a décidé de modifier le Fw 190A existant en ajoutant une "prise" de fuselage arrière, créant ainsi le Fw 190D. Plus tard, ce fuselage a été accouplé aux longues ailes du Ta 153D-1 pour le succès du Ta 152H.
Focke-Wulf Ta_154_Moskito/Focke-Wulf Ta 154 Moskito :
Le Focke-Wulf Ta 154 Moskito était un avion de chasse de nuit allemand bimoteur rapide conçu par Kurt Tank et produit par Focke-Wulf à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Seuls quelques-uns ont été produits, se révélant avoir des performances moins impressionnantes que les prototypes.
Focke-Wulf Ta_183/Focke-Wulf Ta 183 :
Le Focke-Wulf Ta 183 Huckebein était une conception pour un avion de chasse à réaction destiné à succéder au Messerschmitt Me 262 et à d'autres chasseurs de jour au service de la Luftwaffe pendant la Seconde Guerre mondiale. Il n'avait été développé que dans la mesure des modèles de soufflerie à la fin de la guerre, mais la conception de base a été développée après la guerre en Argentine sous le nom de FMA IAe 33 Pulqui II. Le nom Huckebein est une référence à un corbeau fauteur de troubles (Hans Huckebein der Unglücksrabe) d'une histoire illustrée en 1867 par Wilhelm Busch.
Focke-Wulf Ta_254/Focke-Wulf Ta 254 :
Le Focke-Wulf Ta 254 était un développement allemand proposé du chasseur Ta 154, qui aurait été produit par Focke-Wulf.
Focke-Wulf Ta_283/Focke-Wulf Ta 283 :
Le Focke-Wulf Strahlrohrjager était une proposition allemande d'avion intercepteur à statoréacteur à voilure en flèche pendant la Seconde Guerre mondiale. Le projet a été proposé en même temps que le Focke-Wulf Super Lorin et n'est resté qu'une étude de conception jusqu'à la reddition de l'Allemagne nazie.
Focke-Wulf Ta_400/Focke-Wulf Ta 400 :
Le Focke-Wulf Ta 400 était un gros bombardier lourd à six moteurs développé en Allemagne nazie en 1943 par Focke-Wulf en tant que concurrent sérieux pour le projet Amerikabomber. L'un des premiers avions à être développé à partir de composants de plusieurs pays, c'était également l'une des conceptions Focke-Wulf les plus avancées de la Seconde Guerre mondiale, bien qu'il n'ait jamais progressé au-delà d'un modèle de soufflerie. Conçu comme un bombardier et un avion de reconnaissance à long rayon d'action par Kurt Tank, le Ta 400 avait une aile montée sur l'épaule avec un dièdre de 4°. L'une des caractéristiques les plus frappantes était les six moteurs radiaux BMW 801D, auxquels deux moteurs à réaction Jumo 004 ont ensuite été ajoutés.
Focke-Wulf Triebfl%C3%BCgel/Focke-Wulf Triebflügel :
Le Focke-Wulf Triebflügel, ou Triebflügeljäger, qui signifie littéralement "chasseur à aile poussée", était un concept allemand d'avion conçu en 1944, pendant la phase finale de la Seconde Guerre mondiale, comme moyen de défense contre les bombardements alliés toujours plus nombreux sur le centre-ville. Allemagne. Il s'agissait d'un intercepteur à décollage et atterrissage verticaux pour la défense locale d'usines ou de zones importantes qui n'avaient que peu ou pas d'aérodromes. Le Triebflügel n'avait atteint les essais en soufflerie que lorsque les forces alliées ont atteint les installations de production. Aucun prototype complet n'a jamais été construit.
Focke-Wulf Volksj%C3%A4ger/Focke-Wulf Volksjäger :
Le Focke-Wulf Volksjäger, qui signifie "combattant du peuple" en allemand, était un projet de chasse d'urgence allemand pour la Luftwaffe. Il a été conçu par les industries Focke-Wulf vers la fin de la Seconde Guerre mondiale dans le cadre de l'effort de défense contre les bombardements dévastateurs des Alliés.
Musée Focke/Musée Focke :
Le musée Focke est le musée d'histoire et d'histoire de l'art de la ville et de l'état de Brême. Il a été formé en 1924 par la fusion d'un musée de l'industrie et du commerce et de l'ancien musée historique, et porte le nom du fondateur de ce dernier, Johann Focke (1848–1922), conseiller privé de Brême (en allemand : Senatssyndikus) et père de Henrich Focke. Il est situé sur un terrain de 4,5 hectares (11 acres) dans le quartier Riensberg de la ville. Outre un bâtiment principal inauguré en 1964 et agrandi en 2002, l'ensemble muséal comprend des bâtiments datant du XVIe au XIXe siècle.
Focke Rochen/Focke Rochen :
Le Focke Rochen, également connu sous le nom de Focke-Wulf Schnellflugzeug ou Focke-Wulf VTOL était un projet d'avion VTOL allemand. Conçu par Heinrich Focke de la société Focke-Wulf vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, le projet est resté non construit avant la reddition de l'Allemagne nazie, mais a connu un certain développement dans les années d'après-guerre. Les informations sur ce projet sont limitées ; il a été nommé d'après le rayon en raison de sa forme inhabituelle. L'avion avait une section de profil aérodynamique avec deux énormes hélices au centre.
Fockéa/Fockéa :
Fockea est un genre de broussailles succulentes originaire d'Afrique australe. connus collectivement sous le nom de racines d'eau, une référence à leur caudex bulbeux caractéristique, qui est comestible chez au moins certaines espèces.
Fockea edulis/Fockea edulis :
Fockea edulis est une espèce de plante caudiciforme de la famille des Apocynaceae originaire d'Afrique du Sud et de Namibie.
Fockéa multiflore/Fockéa multiflore :
Fockea multiflora, ou python vine/creeper, est une grande liane succulente, atteignant environ 15 m de long et jusqu'à 60 cm de diamètre, et trouvée au Kenya, en Tanzanie, au Malawi, en Zambie, au Zimbabwe, au Mozambique, au Botswana, en Namibie et en Angola. Fockea comprend 6 espèces, toutes présentes au sud de l'équateur en Afrique. Cette espèce a une base tubéreuse gonflée (caudex) avec des branches tentaculaires sur le sol ou enroulées sur tout support disponible, le caudex variant considérablement en forme et contenant de grandes quantités de sève toxique et laiteuse. Les feuilles sont grandes (100 mm x 80 mm), largement elliptiques, opposées, avec des dessous distinctement feutrés de blanc. Ces feuilles, ainsi que les fruits et les graines, sont beaucoup plus grandes que les autres espèces de Fockea. La floraison peut avoir lieu en l'absence de feuilles. Un nombre inhabituellement élevé de 15 mm de diamètre, des fleurs jaune-vert sont portées sur les jeunes pousses. Les fleurs sont bisexuées et régulières, 5-mères, parfumées ; le pédicelle hispide mesure 5–13 mm de long ; les sépales sont lancéolés, d'environ 2,5 mm de long et hispides sur la surface externe ; le tube de la corolle est campanulé, de 15–25 mm de long, à lobes oblongs avec des marges et un apex légèrement révoluté ; la couronne est blanche et glabre ; ovaire supérieur. Les fruits sont lisses, appariés et en forme de corne, de 10–22 cm × 1,5–3 cm, se déhiscent pour libérer de multiples graines ailées ; les graines sont ovales et aplaties, de 10 mm × 7–8 mm, à ailes courtes.Pousse dans la plage d'altitude de 500–1200 mètres, elle est répandue et fréquemment trouvée dans les endroits rocheux sur ou au pied des collines basses, à Mopane ou Brachystegia bois ou au bord d'une rivière. Cette espèce est cultivée et commercialisée comme plante ornementale par les amateurs de succulentes.
Fockeberg/Fockeberg :
Fockeberg est un Schuttberg dans le sud de la Saxe de Leipzig, dans le sud-est de l'Allemagne, et est en fait un tas de gravats laissés par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale.
Fockenbach/Fockenbach :
Fockenbach est une rivière de Rhénanie-Palatinat, en Allemagne. Le Fockenbach jaillit à l'est de Straßenhaus et au sud-est de Niederhonnefeld (un quartier de Straßenhaus). Il se déverse à Niederbreitbach dans le Wied.
Fockendorf/Fockendorf :
Fockendorf est une municipalité située dans le district d'Altenburger Land, en Thuringe, en Allemagne.
Fockenstein/Fockenstein :
Fockenstein est une montagne de 1 564 mètres de haut située en Bavière, en Allemagne. Il est situé dans ce qu'on appelle les Préalpes bavaroises, à l'ouest du lac Tegernsee.
Focker/Focker :
Focker peut faire référence à: "Focker" (chanson), une chanson de 2008 du groupe britannique Late of the Pier Fockers, une famille fictive des films de comédie américains Meet the Fockers et Little Fockers Gaylord "Greg" Focker, personnage fictif des deux ci-dessus films et de leur prédécesseur Meet the Parents Roy Focker, un personnage fictif de la série animée japonaise Macross
Fockerby/Fockerby :
Fockerby est un village du nord du Lincolnshire, en Angleterre. Il est situé à environ 8 miles (13 km) au sud-est de Goole et à 1 mile (1,6 km) à l'ouest de la rivière Trent. Fockerby fait partie de l'île d'Axholme et est proche de la frontière avec l'East Riding of Yorkshire. Le village est dans la paroisse civile de Garthorpe et Fockerby, et est contigu au village de Garthorpe au nord-est, avec lequel il forme une communauté reliée par un tronçon de route qui traverse le cours précédent de la rivière Don. En 1872, Fockerby était dans le Yorkshire, séparé de Garthorpe par le "Old Don". En 1881, le village était un canton de la paroisse d'Adlingfleet dans le West Riding of Yorkshire, et "sur la rive ouest de l'ancienne rivière Don, qui est maintenant rempli et cultivé". Les seigneurs du manoir et les principaux propriétaires fonciers étaient le maître et les boursiers du St Catharine's College de Cambridge. Les principales cultures cultivées étaient le lin, les pommes de terre, le blé et les haricots sur une superficie de 910 acres (3,7 km2). Les professions à l'époque comprenaient un arpenteur-géomètre, un tailleur, un meunier et trois agriculteurs, dont l'un était un propriétaire foncier qui vivait au Hall et employait un huissier de ferme. La population de Fockerby en 1871 était de 88. Fockerby était autrefois desservie par la gare de Fockerby, le terminus d'une ligne secondaire de Goole.
Gare_de_Fockerby/Gare de Fockerby :
La gare de Fockerby était une gare de Fockerby, dans le Lincolnshire. Il a servi de terminus d'une branche du Axholme Joint Railway. Elle est aujourd'hui fermée. La gare a ouvert avec la ligne le 10 août 1903, et fermée avec la fin des services voyageurs le 17 juillet 1933.
Focko Ukena/Focko Ukena :
Focko Ukena (Neermoor, 1360 ou 1370 - 1435) était un chef de la Frise orientale (hovetling) qui a joué un rôle important dans la lutte entre les Vetkopers et les Schieringers dans les provinces de Groningue et de Frise. En plus de cela, il était l'une des figures de proue de la résistance contre les forts de l'autorité seigneuriale en Frise orientale de la famille Tom Brok.
Fock%E2%80%93Symétrie de Lorentz/Symétrie Fock-Lorentz :
L'invariance de Lorentz découle de deux postulats indépendants : le principe de relativité et le principe de constance de la vitesse de la lumière. L'abandon de ce dernier tout en conservant le premier conduit à une nouvelle invariance, connue sous le nom de symétrie de Fock-Lorentz ou transformation projective de Lorentz. L'étude générale de ces théories a commencé avec Fock, qui était motivé par la recherche du groupe de symétrie générale préservant la relativité sans supposer la constance de c. Cette invariance ne fait pas de distinction entre les référentiels inertiels (et satisfait donc le principe de relativité) mais elle permet une vitesse variable de la lumière dans l'espace, c ; en effet, il permet un c non invariant. Selon les équations de Maxwell, la vitesse de la lumière satisfait c = 1 ε 0 μ 0 , {\displaystyle c={\frac {1}{\sqrt {\varepsilon _{0}\mu _{0}}}},} où ε0 et μ0 sont la constante électrique et la constante magnétique. Si la vitesse de la lumière dépend des coordonnées spatio-temporelles du milieu, disons x, alors c ( X ) = 1 χ ( X ) , {\displaystyle c(x)={\frac {1}{\sqrt {\chi ( x)}}},} où χ ( x ) {\displaystyle \chi (x)} représente le vide en tant que milieu variable.
Foclut/Foclut :
Focluth était le nom d'une ancienne forêt d'Irlande. Saint Patrick fait référence à Focluth dans la partie autobiographique de sa Confession : ... J'ai entendu les voix de ces Irlandais qui vivent près des bois de Focluth près de la mer de l'Ouest. Ils m'ont crié d'une seule voix : « Nous t'en supplions, saint garçon, viens ici et marche parmi nous ! Parce que Patrick était originaire de la Grande-Bretagne romaine qui a été emmené en Irlande en tant qu'esclave, la plupart des études modernes supposent que Focluth était le site de sa captivité.
Focl%C3%B3ir Stairi%C3%BAil_na_Nua-Ghaeilge/Foclóir Stairiúil na Nua-Ghaeilge :
Le projet Foclóir Stairiúil na Nua-Ghaeilge ( prononciation irlandaise: [ˈfˠɔkl̪ˠoːˠɾʲ ˈsˠt̪ˠaɾʲuːlʲ n̪ˠə n̪ˠuəˈɣeːlʲɟə] ; "Historical Dictionary of Modern Irish Modern") a été lancé en 1976 dans le but de créer un dictionnaire historique. Le dictionnaire couvrira une période allant de 1600 à nos jours. Contrairement à la plupart des dictionnaires irlandais existants, ce sera un dictionnaire irlandais-irlandais. La plupart des autres, y compris les très appréciés dictionnaires de Bhaldraithe et Ó Dónail, sont des dictionnaires bilingues irlandais-anglais. On utilisera les sources écrites, la langue parlée et le folklore afin de collecter les mots-clés pour le dictionnaire. Plus de 4 000 textes en langue irlandaise, comprenant quelque 19 millions de mots, constituent le corpus historique de la langue irlandaise. The Corpus Of Irish 1600–1882 a été publié sur CD-ROM en 2004. Des travaux sont en cours sur la version en ligne, à Donegal et à Dublin ; c'est le Corpus Of Irish 1882–2000. Le projet est hébergé à la Royal Irish Academy de Dublin et à Ionad Fiontraíochta Shliabh Liag, An Charraig, Co. Dhún na nGall. Ce corpus en ligne de prose et de poésie tiré de documents publiés et manuscrits permet aux utilisateurs de lire et de télécharger des textes, ainsi que de rechercher des mots dans toute la gamme de textes de différentes manières. En 2019, il a été annoncé que le projet recevrait un financement gouvernemental de 920 000 € pour les cinq prochaines années.
Foco/Foco :
La théorie foco de la révolution par le biais de la guérilla , également connue sous le nom de foquismo ( espagnol : [foˈkismo] ), a été formulée par l'intellectuel français et fonctionnaire du gouvernement Régis Debray , dont la principale source d'inspiration était les expériences du révolutionnaire marxiste Che Guevara entourant la victoire de son armée rebelle. lors de la révolution cubaine de 1959. Son principe central est que l'avant-garde des cadres de petits groupes paramilitaires rapides peut fournir un foyer (en espagnol foco) au mécontentement populaire contre un régime en place et ainsi mener une rébellion générale. Bien que l'approche originale consistait à mobiliser et à lancer des attaques depuis les zones rurales, de nombreuses idées de foco ont été adaptées aux mouvements de guérilla urbaine à la fin des années 1960.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gila band""

Gilanlar/Gilanlar : Mets Gilanlar (également, Mets-Gilaylar et Bol'shoy Gilanlar) est un hameau de la province d'Ararat en Armé...