Rechercher dans ce blog

dimanche 23 octobre 2022

Evolution of the British Empire


Histoire évolutive_des_plantes/Histoire évolutive des plantes :
L'évolution des plantes a entraîné une large gamme de complexité, depuis les premiers tapis d'algues, en passant par les algues vertes marines et d'eau douce multicellulaires, les bryophytes terrestres, les lycopodes et les fougères, jusqu'aux gymnospermes et angiospermes complexes (plantes à fleurs) d'aujourd'hui. Alors que bon nombre des premiers groupes continuent de prospérer, comme en témoignent les algues rouges et vertes dans les environnements marins, des groupes dérivés plus récemment ont remplacé ceux qui étaient auparavant écologiquement dominants; par exemple, l'ascendance des plantes à fleurs sur les gymnospermes dans les environnements terrestres. : 498 Il existe des preuves que les cyanobactéries et les eucaryotes photosynthétiques multicellulaires vivaient dans des communautés d'eau douce sur terre il y a déjà 1 milliard d'années, et que des communautés d'organismes photosynthétiques multicellulaires complexes existaient sur terre à la fin du Précambrien, il y a environ 850 millions d'années. Les preuves de l'émergence de plantes terrestres embryophytes se produisent pour la première fois au milieu de l'Ordovicien (il y a environ 470 millions d'années) et au milieu du Dévonien (il y a environ 390 millions d'années), de nombreuses caractéristiques reconnues dans les plantes terrestres d'aujourd'hui étaient présentes, y compris les racines et les feuilles. Au Dévonien supérieur (il y a environ 370 millions d'années), certaines plantes à spores libres telles que Archaeopteris avaient un tissu vasculaire secondaire qui produisait du bois et avait formé des forêts de grands arbres. Également à la fin du Dévonien, Elkinsia, une fougère à graines précoce, avait développé des graines. L'innovation évolutive s'est poursuivie tout au long du reste de l'éon phanérozoïque et se poursuit encore aujourd'hui. La plupart des groupes de plantes ont été relativement épargnés par l'événement d'extinction du Permo-Trias, bien que les structures des communautés aient changé. Cela a peut-être préparé le terrain pour l'apparition des plantes à fleurs au Trias (il y a environ 200 millions d'années) et leur diversification ultérieure au Crétacé et au Paléogène. Le dernier grand groupe de plantes à avoir évolué était les graminées, qui sont devenues importantes au milieu du Paléogène, il y a environ 40 millions d'années. Les graminées, ainsi que de nombreux autres groupes, ont développé de nouveaux mécanismes de métabolisme pour survivre au faible taux de CO2 et aux conditions chaudes et sèches des tropiques au cours des 10 derniers millions d'années.
Idées évolutives_de_la_Renaissance_et_des_Lumières/Idées évolutives de la Renaissance et des Lumières :
Les idées évolutives des périodes de la Renaissance et des Lumières se sont développées à une époque où l'histoire naturelle est devenue plus sophistiquée au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, et où la révolution scientifique et l'essor de la philosophie mécanique ont encouragé à considérer le monde naturel comme une machine avec des mécanismes capables d'analyse. Mais les idées évolutionnistes du début du XVIIIe siècle étaient de nature religieuse et spirituelle. Dans la seconde moitié du 18e siècle, des idées plus matérialistes et explicites sur l'évolution biologique ont commencé à émerger, ajoutant de nouveaux éléments à l'histoire de la pensée évolutionniste.
Analyse de l'invasion évolutive/Analyse de l'invasion évolutive :
L'analyse de l'invasion évolutive, également connue sous le nom de dynamique adaptative, est un ensemble de techniques de modélisation mathématique qui utilisent des équations différentielles pour étudier l'évolution à long terme des traits dans les populations à reproduction asexuée. Elle repose sur les quatre hypothèses suivantes concernant la mutation et la sélection naturelle dans la population étudiée : Les individus se reproduisent par clonage. Les mutations sont peu fréquentes et la sélection naturelle agit rapidement. On peut supposer que la population est à l'équilibre lorsqu'un nouveau mutant apparaît. Le nombre d'individus porteurs du trait mutant est initialement négligeable dans la grande population résidente établie. Les mutations phénotypiques se produisent par étapes petites mais non infinitésimales. L'analyse de l'invasion évolutive permet d'identifier les conditions sur les paramètres du modèle pour lesquelles la population mutante disparaît, remplace la population résidente et/ou coexiste avec la population résidente. La coexistence à long terme (sur l'échelle de temps évolutive) est connue sous le nom de ramification évolutive. Lorsque la ramification se produit, le mutant s'établit comme un deuxième résident dans l'environnement. L'aptitude à l'invasion du mutant est au cœur de l'analyse de l'invasion évolutive. Il s'agit d'une expression mathématique du taux de croissance exponentiel à long terme du mutant lorsqu'il est introduit en petit nombre dans la population résidente. Si l'aptitude à l'invasion est positive, la population mutante peut se développer dans l'environnement défini par l'organisme résident. Si l'aptitude à l'invasion est négative, la population mutante disparaît rapidement.
Paysage évolutif/Paysage évolutif :
Un paysage évolutif est une métaphore ou une construction utilisée pour penser et visualiser les processus d'évolution (par exemple la sélection naturelle et la dérive génétique) agissant sur une entité biologique (par exemple un gène, une protéine, une population ou une espèce). Cette entité peut être vue comme cherchant ou se déplaçant dans un espace de recherche. Par exemple, l'espace de recherche d'un gène serait toutes les séquences nucléotidiques possibles. L'espace de recherche n'est qu'une partie d'un paysage évolutif. Le composant final est "l'axe des ordonnées", qui est généralement la forme physique. Chaque valeur le long de l'espace de recherche peut entraîner une aptitude élevée ou faible pour l'entité. Si de petits mouvements dans l'espace de recherche entraînent des changements de fitness relativement faibles, le paysage est alors considéré comme lisse. Les paysages lisses se produisent lorsque la plupart des mutations fixes ont peu ou pas d'effet sur la forme physique, ce à quoi on pourrait s'attendre avec la théorie neutre de l'évolution moléculaire. En revanche, si de petits mouvements entraînent de grands changements de fitness, alors le paysage est dit accidenté. Dans les deux cas, le mouvement a tendance à se diriger vers des zones de meilleure condition physique, bien que généralement pas les optima globaux. Ce qui constitue exactement un « paysage évolutif » est souvent confondu dans la littérature ; le terme est souvent utilisé de manière interchangeable avec «paysage adaptatif» et «paysage de fitness», bien que certains auteurs aient des définitions différentes des paysages adaptatifs et de fitness. De plus, il existe un grand désaccord sur la question de savoir si le concept de paysage évolutif doit être utilisé comme une métaphore visuelle déconnectée des mathématiques sous-jacentes, un outil d'évaluation des modèles d'évolution ou un modèle en soi utilisé pour générer des hypothèses et des prédictions.
Théorie du leadership évolutif/Théorie du leadership évolutif :
La théorie du leadership évolutif analyse le leadership dans une perspective évolutive. La psychologie évolutionniste suppose que nos pensées, nos sentiments et nos actions sont le produit de mécanismes psychologiques innés. Ces mécanismes ont évolué parce qu'ils permettent aux gens de faire face efficacement à des situations qui (directement ou indirectement) sont importantes pour la survie et la reproduction (succès reproducteur). La théorie de l'évolution suggère que le leadership et le suivi étaient importants pour le succès reproductif de nos ancêtres. La théorie du leadership évolutif a été introduite par le professeur Mark van Vugt, professeur de psychologie sociale et organisationnelle (VU University Amsterdam et University of Oxford) dans le livre Selected: Why Some People lead, Why Others Follow and Why it Matters (Van Vugt & Ahuja, 2010 ). Dans les premiers livres allemands "Evolutionäre Führung" (2006) et "Natürlich führen" (2013) par Dipl.-Psych. Michael Alznauer (Allemagne) le thème du leadership est également abordé d'un point de vue évolutif mais avec un accent légèrement différent. La théorie se distingue des autres théories du leadership en déclarant que: diriger et suivre sont des stratégies comportementales adaptatives qui ont évolué pour résoudre les problèmes de coordination sociale dans les groupes ancestraux (par exemple, déplacement vers de nouvelles zones, chasse au gros gibier ou conflits avec d'autres groupes). la relation entre leaders et suiveurs est fondamentalement ambivalente. Le leader peut abuser de sa position de pouvoir pour son propre bénéfice aux dépens des autres (voir aussi la section leadership et dominance). les structures organisationnelles modernes sont parfois incompatibles avec les mécanismes psychologiques innés de direction et de suivi. Cette incohérence est une explication possible des problèmes de relation entre managers et subordonnés dans les organisations modernes.
Linguistique évolutive/Linguistique évolutive :
La linguistique évolutive ou linguistique darwinienne est une approche sociobiologique de l'étude du langage. Les linguistes évolutionnistes considèrent la linguistique comme un sous-domaine de la sociobiologie et de la psychologie évolutionniste. L'approche est également étroitement liée à l'anthropologie évolutionniste, à la linguistique cognitive et à la biolinguistique. Étudiant les langues en tant que produits de la nature, il s'intéresse à l'origine biologique et au développement du langage. La linguistique évolutive s'oppose aux approches humanistes, en particulier la linguistique structurale. Un défi majeur dans cette recherche est le manque de données empiriques : il n'y a pas de traces archéologiques du langage humain primitif. La modélisation biologique computationnelle et la recherche clinique avec des langages artificiels ont été utilisées pour combler les lacunes dans les connaissances. Bien que l'on comprenne que la biologie façonne le cerveau, qui traite le langage, il n'y a pas de lien clair entre la biologie et les structures spécifiques du langage humain ou les universaux linguistiques. pourrait être. Certains chercheurs se concentrent sur les aspects innés du langage. Il est suggéré que la grammaire a émergé de manière adaptative du génome humain, provoquant un instinct de langage ; ou qu'elle dépend d'une seule mutation qui a fait apparaître un organe du langage dans le cerveau humain. On suppose que cela se traduit par une structure grammaticale cristalline sous-jacente à toutes les langues humaines. D'autres suggèrent que le langage n'est pas cristallisé, mais fluide et en constante évolution. D'autres encore assimilent les langues à des organismes vivants. Les langues sont considérées comme analogues à un parasite ou à des populations de virus mentaux. Bien qu'il n'y ait aucune preuve scientifique solide pour aucune de ces affirmations, certaines d'entre elles ont été qualifiées de pseudoscience.
Médecine évolutive/Médecine évolutive :
La médecine évolutionniste ou médecine darwinienne est l'application de la théorie évolutionniste moderne à la compréhension de la santé et de la maladie. La recherche et la pratique biomédicales modernes se sont concentrées sur les mécanismes moléculaires et physiologiques sous-jacents à la santé et à la maladie, tandis que la médecine évolutionniste se concentre sur la question de savoir pourquoi l'évolution a façonné ces mécanismes de manière à nous rendre vulnérables aux maladies. L'approche évolutive a entraîné des avancées importantes dans la compréhension du cancer, des maladies auto-immunes et de l'anatomie. Les facultés de médecine ont été plus lentes à intégrer les approches évolutives en raison des limitations sur ce qui peut être ajouté aux programmes de médecine existants. La Société internationale pour l'évolution, la médecine et la santé publique coordonne les efforts pour développer le domaine. Il est propriétaire de la revue Evolution, Medicine and Public Health d'Oxford University Press et de The Evolution and Medicine Review.
Inadéquation évolutive/Inadéquation évolutive :
L'inadéquation évolutive, également connue sous le nom de théorie de l'inadéquation ou piège évolutif, est un concept de biologie évolutive qui fait référence à des traits évolués qui étaient autrefois avantageux mais qui sont devenus inadaptés en raison de changements dans l'environnement. Cela peut se produire chez les humains et les animaux et est souvent attribué à des changements environnementaux rapides. La théorie de l'inadéquation représente l'idée que les traits qui ont évolué dans un organisme dans un environnement peuvent être désavantageux dans un environnement différent. Ce changement environnemental conduisant à un décalage évolutif peut être décomposé en deux grandes catégories : temporel (changement de l'environnement existant dans le temps, par exemple un changement climatique) ou spatial (placement des organismes dans un nouvel environnement, par exemple une population migrante). Étant donné que les changements environnementaux se produisent naturellement et constamment, il y aura certainement des exemples d'inadéquation évolutive au fil du temps. Cependant, parce que les changements environnementaux naturels à grande échelle – comme une catastrophe naturelle – sont souvent rares, ils sont moins souvent observés. Un autre type de changement environnemental plus répandu est anthropique (causé par l'homme). Ces derniers temps, les humains ont eu un impact important, rapide et traçable sur l'environnement, créant ainsi des scénarios dans lesquels il est plus facile d'observer un décalage évolutif. En raison du mécanisme d'évolution par sélection naturelle, l'environnement ("nature") détermine ( "sélectionne") quels traits persisteront dans une population. Par conséquent, il y aura un désherbage progressif des traits désavantageux sur plusieurs générations au fur et à mesure que la population s'adaptera à son environnement. Tout changement significatif dans les traits d'une population qui ne peut être attribué à d'autres facteurs (tels que la dérive génétique et la mutation) répondra à un changement dans l'environnement de cette population; en d'autres termes, la sélection naturelle est intrinsèquement réactive. Peu de temps après un changement environnemental, les traits qui ont évolué dans l'environnement précédent, qu'ils soient avantageux ou neutres, persistent pendant plusieurs générations dans le nouvel environnement. Parce que l'évolution est progressive et que les changements environnementaux se produisent souvent très rapidement à l'échelle géologique, il y a toujours une période de "rattrapage" au fur et à mesure que la population évolue pour s'adapter à l'environnement. C'est cette période temporaire de "déséquilibre" que l'on appelle l'inadéquation. Les traits incompatibles sont finalement traités de l'une des manières possibles : l'organisme peut évoluer de telle sorte que le trait inadapté ne soit plus exprimé, l'organisme peut décliner et/ou s'éteindre en raison du trait désavantageux, ou l'environnement peut changer de telle sorte que le trait n'est plus sélectionné contre.
Modèles évolutifs_de_partage_alimentaire/Modèles évolutifs de partage alimentaire :
Les biologistes évolutionnistes ont développé divers modèles théoriques pour expliquer l'évolution du comportement de partage de la nourriture - "le transfert sans résistance de nourriture d'un individu motivé par la nourriture à un autre" - chez les humains et les autres animaux. Les modèles de partage de la nourriture sont basés sur la théorie générale de l'évolution . Lorsqu'ils sont appliqués au comportement humain, ces modèles sont considérés comme une branche de l'écologie comportementale humaine. Plusieurs types de modèles de partage de nourriture ont été développés, y compris la sélection des parents, l'altruisme réciproque, le vol toléré, la coopération de groupe et la signalisation coûteuse. La sélection des parents et les modèles d'altruisme réciproque du partage de la nourriture sont basés sur des concepts évolutifs de sélection des parents et d'altruisme. Étant donné que la base théorique de ces modèles est formulée autour de la capacité de reproduction, une hypothèse sous-jacente de ces modèles est qu'une plus grande accumulation de ressources augmente la capacité de reproduction. Le partage de la nourriture a été théorisé comme un développement important au début de l'évolution humaine.
Evolutionary models_of_human_drug_use/Evolutionary models of human drug use :
Les modèles évolutifs de consommation de drogues cherchent à expliquer la consommation humaine de drogues du point de vue de l'aptitude évolutive. Les plantes, par exemple, peuvent apporter des bienfaits pour la forme physique en soulageant la douleur. Les partisans de ce modèle d'usage de drogues suggèrent que la consommation de substances pharmacologiques à des fins médicinales a évolué dans le contexte de la coévolution homme-plante comme moyen d'automédication. Les humains ont ainsi appris à ignorer les signaux de toxicité des plantes (par exemple, le goût amer) car ingérer les composés bioactifs des plantes en petites quantités était thérapeutique. Le modèle de détournement de la toxicomanie suggère que les drogues psychoactives agissent sur des mécanismes neuronaux anciens et conservés au cours de l'évolution associés à des émotions positives qui ont évolué pour médier le comportement incitatif. Ils induisent des émotions qui, dans l'histoire de l'évolution humaine, ont signalé un avantage pour le groupe. Les médicaments modernes exploitent ces émotions sans transmettre aucun avantage évolutif. Cela peut expliquer les problèmes modernes de surconsommation et de dépendance.
Optimisation_multimodale évolutive/Optimisation multimodale évolutive :
En mathématiques appliquées, l'optimisation multimodale traite des tâches d'optimisation qui impliquent de trouver toutes ou la plupart des solutions multiples (au moins localement optimales) d'un problème, par opposition à une seule meilleure solution. L'optimisation multimodale évolutive est une branche du calcul évolutif, qui est étroitement liée à l'apprentissage automatique. Wong fournit une brève étude, dans laquelle le chapitre de Shir et le livre de Preuss couvrent le sujet plus en détail.
Musique évolutive/Musique évolutive :
La musique évolutive est la contrepartie audio de l'art évolutif, dans laquelle la musique algorithmique est créée à l'aide d'un algorithme évolutif. Le processus commence avec une population d'individus qui, par un moyen ou un autre, produisent de l'audio (par exemple un morceau, une mélodie ou une boucle), qui est soit initialisé de manière aléatoire, soit basé sur une musique générée par l'homme. Ensuite, grâce à l'application répétée d'étapes de calcul analogues à la sélection biologique, à la recombinaison et à la mutation, l'objectif est que l'audio produit devienne plus musical. La synthèse sonore évolutive est une technique connexe pour générer des sons ou des instruments de synthétiseur. La musique évolutive est généralement générée à l'aide d'un algorithme évolutif interactif où la fonction de fitness est l'utilisateur ou le public, car il est difficile de capturer les qualités esthétiques de la musique par ordinateur. Cependant, la recherche sur les mesures automatisées de la qualité musicale est également active. Des techniques de calcul évolutif ont également été appliquées à des tâches d'harmonisation et d'accompagnement. Les techniques de calcul évolutif les plus couramment utilisées sont les algorithmes génétiques et la programmation génétique.
Musicologie évolutive/Musicologie évolutive :
La musicologie évolutive est un sous-domaine de la biomusicologie qui fonde les mécanismes cognitifs de l'appréciation de la musique et de la création musicale sur la théorie de l'évolution. Il couvre la communication vocale chez d'autres animaux, les théories de l'évolution de la musique humaine et les universaux holoculturels dans la capacité et le traitement musicaux.
Théorie neuroandrogénique évolutive / Théorie neuroandrogénique évolutive :
La théorie évolutive neuroandrogénique (ENA) est un cadre conceptuel qui cherche à expliquer les tendances des comportements violents et criminels d'un point de vue évolutif et biologique. Il a été proposé pour la première fois par le sociologue Lee Ellis en 2005 dans son article « A Theory Explaining Biological Correlates of Criminality » publié dans le European Journal of Criminology. Depuis lors, il s'est développé dans un domaine interdisciplinaire qui croise la biologie, la psychologie et la sociologie. La théorie repose sur deux propositions. La première est que dans le comportement d'accouplement humain, les femelles préfèrent les mâles qui semblent être des fournisseurs de ressources plus compétents, et donc les mâles présentent un comportement compétitif accru que les femelles pour obtenir l'accès à ces ressources. La seconde est que les mécanismes biologiques (à savoir la présence accrue d'androgènes) conduisent à un développement différentiel dans le cerveau masculin qui médiatise ensuite l'augmentation des comportements compétitifs à l'origine de la criminalité. Bien qu'il visait à l'origine à expliquer les taux élevés de criminalité chez les jeunes hommes, il a depuis été utilisé comme cadre pour expliquer le comportement des gangs, le terrorisme et la montée du système de justice pénale. Certains ont remis en question la validité de la théorie de l'ENA, citant littérature mixte sur l'effet de l'exposition prénatale aux androgènes sur le comportement agressif ultérieur.
Neurosciences évolutives/Neurosciences évolutives :
Les neurosciences évolutives sont l'étude scientifique de l'évolution des systèmes nerveux. Les neuroscientifiques évolutionnistes étudient l'évolution et l'histoire naturelle de la structure, des fonctions et des propriétés émergentes du système nerveux. Le domaine s'appuie sur des concepts et des découvertes issus à la fois des neurosciences et de la biologie évolutive. Historiquement, la plupart des travaux empiriques ont été dans le domaine de la neuroanatomie comparée, et les études modernes utilisent souvent des méthodes comparatives phylogénétiques. Les approches d'élevage sélectif et d'évolution expérimentale sont également utilisées plus fréquemment.Conceptuellement et théoriquement, le domaine est lié à des domaines aussi divers que la génomique cognitive, la neurogénétique, les neurosciences du développement, la neuroéthologie, la psychologie comparée, l'évo-dévo, les neurosciences comportementales, les neurosciences cognitives, les écologie, anthropologie biologique et sociobiologie. Les neuroscientifiques évolutionnistes examinent les changements dans les gènes, l'anatomie, la physiologie et le comportement pour étudier l'évolution des changements dans le cerveau. Ils étudient une multitude de processus, notamment l'évolution des systèmes vocaux, visuels, auditifs, gustatifs et d'apprentissage, ainsi que l'évolution et le développement du langage. De plus, les neuroscientifiques évolutionnistes étudient l'évolution de zones ou de structures spécifiques du cerveau telles que l'amygdale, le cerveau antérieur et le cervelet ainsi que le cortex moteur ou visuel.
Origine évolutive_des_religions/Origine évolutive des religions :
L'origine évolutive des religions et du comportement religieux est un domaine d'étude lié à la psychologie évolutive, à l'origine du langage et de la mythologie et à la comparaison interculturelle de l'anthropologie de la religion. Certains sujets d'intérêt incluent la religion néolithique, les preuves de spiritualité ou de comportement cultuel au Paléolithique supérieur et les similitudes dans le comportement des grands singes.
Phonologie évolutive / Phonologie évolutive :
La phonologie évolutive est une approche de la phonologie et de la linguistique historique, basée sur l'idée que les modèles sonores synchroniques récurrents, s'ils ne sont pas hérités de la langue maternelle, sont le résultat de changements sonores récurrents, tandis que les modèles rares sont le produit de changements rares ou d'une combinaison de changements indépendants.
Physiologie évolutive/Physiologie évolutive :
La physiologie évolutive est l'étude de l'évolution biologique des structures et des processus physiologiques ; c'est-à-dire la manière dont les caractéristiques fonctionnelles des individus d'une population d'organismes ont répondu à la sélection naturelle sur plusieurs générations au cours de l'histoire de la population. C'est une sous-discipline de la physiologie et de la biologie évolutive. Les praticiens dans le domaine viennent de divers horizons, y compris la physiologie, la biologie évolutive, l'écologie et la génétique. En conséquence, la gamme de phénotypes étudiés par les physiologistes de l'évolution est large, y compris l'histoire de la vie, le comportement, les performances de l'organisme entier, la morphologie fonctionnelle, la biomécanique, l'anatomie, la physiologie classique, l'endocrinologie, la biochimie et l'évolution moléculaire. Le domaine est étroitement lié à la physiologie comparée et à la physiologie environnementale, et ses découvertes sont une préoccupation majeure de la médecine évolutive. Une définition qui a été proposée est "l'étude de la base physiologique de la condition physique, à savoir l'évolution corrélée (y compris les contraintes et les compromis) de la forme et de la fonction physiologiques associées à l'environnement, à l'alimentation, à l'homéostasie, à la gestion de l'énergie, à la longévité et à la mortalité. et les caractéristiques de l'histoire de la vie ».
Pression évolutive/Pression évolutive :
Toute cause qui réduit ou augmente le succès de reproduction dans une partie d'une population exerce potentiellement une pression évolutive, une pression sélective ou une pression de sélection, entraînant la sélection naturelle. Il s'agit d'une description quantitative de la quantité de changements se produisant dans les processus étudiés par la biologie évolutive, mais le concept formel est souvent étendu à d'autres domaines de recherche. En génétique des populations, la pression sélective est généralement exprimée sous la forme d'un coefficient de sélection.
Programmation évolutive/Programmation évolutive :
La programmation évolutive est l'un des quatre principaux paradigmes d'algorithmes évolutifs. Elle s'apparente à la programmation génétique, mais la structure du programme à optimiser est figée, tandis que ses paramètres numériques sont amenés à évoluer. Il a été utilisé pour la première fois par Lawrence J. Fogel aux États-Unis en 1960 afin d'utiliser l'évolution simulée comme processus d'apprentissage visant à générer de l'intelligence artificielle. Fogel a utilisé des machines à états finis comme prédicteurs et les a fait évoluer. Actuellement, la programmation évolutive est un large dialecte informatique évolutif sans structure ou (représentation) fixe, contrairement à certains des autres dialectes. Il est devenu plus difficile de faire la distinction avec les stratégies évolutives. Son principal opérateur de variation est la mutation ; les membres de la population sont considérés comme faisant partie d'une espèce spécifique plutôt que comme des membres de la même espèce, par conséquent, chaque parent génère une progéniture, en utilisant une sélection de survivants (μ + μ).
Psychiatrie évolutive/Psychiatrie évolutive :
La psychiatrie évolutive, également connue sous le nom de psychiatrie darwinienne, est une approche théorique de la psychiatrie qui vise à expliquer les troubles psychiatriques en termes évolutifs. Branche du domaine de la médecine évolutive, elle se distingue de la pratique médicale de la psychiatrie en mettant l'accent sur la fourniture d'explications scientifiques plutôt que sur les traitements des troubles mentaux. Cela concerne souvent des questions de causalité ultime. Par exemple, la génétique psychiatrique peut découvrir des gènes associés à des troubles mentaux, mais la psychiatrie évolutionniste se demande pourquoi ces gènes persistent dans la population. D'autres questions fondamentales en psychiatrie évolutive sont de savoir pourquoi les troubles mentaux héréditaires sont si courants, comment distinguer la fonction mentale et le dysfonctionnement, et si certaines formes de souffrance véhiculaient un avantage adaptatif. Les troubles couramment considérés sont la dépression, l'anxiété, la schizophrénie, l'autisme, les troubles de l'alimentation et autres. Les principaux concepts explicatifs sont l'inadéquation évolutive (lorsque les environnements modernes provoquent des problèmes de santé mentale) et le fait que l'évolution est guidée par le succès de la reproduction plutôt que par la santé ou le bien-être. Plutôt que de fournir un compte rendu alternatif de la cause du trouble mental, la psychiatrie évolutionnaire cherche à intégrer les découvertes des écoles traditionnelles de psychologie et de psychiatrie telles que la psychologie sociale, le comportementalisme, la psychiatrie biologique et la psychanalyse dans un compte rendu holistique lié à la biologie évolutionniste. En ce sens, il vise à répondre aux critères d'un changement de paradigme kuhnien. Bien que fortement influencée par la psychologie évolutionniste, comme Abed et St John-Smith l'ont noté en 2016, "contrairement à la psychologie évolutionniste, qui est une sous-discipline dynamique et florissante de la psychologie universitaire avec un programme de recherche solide et bien financé, la psychiatrie évolutionniste reste l'intérêt d'un petit nombre de psychiatres dispersés à travers le monde." Il a acquis une reconnaissance institutionnelle croissante ces dernières années, notamment avec la formation d'un groupe d'intérêt spécial sur la psychiatrie évolutive au sein du Royal College of Psychiatrists et de la section sur la psychiatrie évolutive au sein de l'Association mondiale de psychiatrie, et a gagné du terrain avec la publication de textes visant à un public populaire tel que « Good Reasons for Bad Feelings: Insight from the Frontier of Evolutionary Psychiatry » de Randolph Nesse.
Psychologie évolutive/Psychologie évolutive :
La psychologie évolutive est une approche théorique en psychologie qui examine la cognition et le comportement dans une perspective évolutive moderne. Il cherche à identifier quels traits psychologiques humains sont des adaptations évoluées - c'est-à-dire les produits fonctionnels de la sélection naturelle ou de la sélection sexuelle dans l'évolution humaine. La réflexion adaptationniste sur les mécanismes physiologiques, tels que le cœur, les poumons et le système immunitaire, est courante en biologie évolutive. Certains psychologues évolutionnistes appliquent la même pensée à la psychologie, affirmant que la modularité de l'esprit est similaire à celle du corps et avec différentes adaptations modulaires servant différentes fonctions. Ces psychologues évolutionnistes soutiennent qu'une grande partie du comportement humain est le résultat d'adaptations psychologiques qui ont évolué pour résoudre des problèmes récurrents dans les environnements ancestraux humains. Certains psychologues évolutionnistes soutiennent que la théorie évolutionniste peut fournir un cadre métathéorique fondamental qui intègre l'ensemble du domaine de la psychologie dans le même comme la biologie évolutionniste l'a fait pour la biologie. coopérer avec les autres. Des découvertes ont été faites concernant le comportement social humain lié à l'infanticide, à l'intelligence, aux modèles de mariage, à la promiscuité, à la perception de la beauté, au prix de la mariée et à l'investissement parental. Les théories et les découvertes de la psychologie évolutionniste ont des applications dans de nombreux domaines, notamment l'économie, l'environnement, la santé, le droit, la gestion, la psychiatrie, la politique et la littérature. le cerveau, et grande incertitude sur l'environnement ancestral), l'importance des explications non génétiques et non adaptatives, ainsi que les enjeux politiques et éthiques dus aux interprétations des résultats de la recherche.
Psychologie évolutive_et_culture/Psychologie évolutive et culture :
La psychologie évolutive s'est traditionnellement concentrée sur les comportements au niveau individuel, déterminés par des adaptations psychologiques typiques de l'espèce. Un travail considérable, cependant, a été fait sur la façon dont ces adaptations façonnent et, en fin de compte, gouvernent la culture (Tooby et Cosmides, 1989). Tooby et Cosmides (1989) ont soutenu que l'esprit se compose de nombreuses adaptations psychologiques spécifiques à un domaine, dont certaines peuvent limiter le matériel culturel appris ou enseigné. Contrairement à un programme d'acquisition culturelle de domaine général, où un individu reçoit passivement du groupe du matériel transmis culturellement, Tooby et Cosmides (1989), entre autres, soutiennent que : "la psyché a évolué pour générer un comportement adaptatif plutôt que répétitif, et analyse donc de manière critique le comportement de ceux qui l'entourent de manière hautement structurée et structurée, pour être utilisée comme une riche (mais en aucun cas la seule) source d'informations à partir de laquelle construire une «culture privée» ou un système adaptatif personnalisé ; dans Par conséquent, ce système peut ou non refléter le comportement des autres à un égard donné." (Tooby et Cosmides 1989).
Psychologie évolutive_du_langage/Psychologie évolutive du langage :
La psychologie évolutive du langage est l'étude de l'histoire évolutive du langage en tant que faculté psychologique au sein de la discipline de la psychologie évolutive. Il fait l'hypothèse que le langage est le résultat d'une adaptation darwinienne. Il existe de nombreuses théories concurrentes sur la façon dont le langage aurait pu évoluer, s'il s'agit bien d'une adaptation évolutive. Ils découlent de la croyance que le développement du langage pourrait résulter d'une adaptation, d'une exaptation ou d'un sous-produit. La génétique influence également l'étude de l'évolution du langage. Il a été spéculé que le gène FOXP2 pourrait être ce qui donne aux humains la capacité de développer la grammaire et la syntaxe.
Psychologie évolutive_de_la_parentalité/Psychologie évolutive de la parentalité :
Du point de vue de l'évolution, la progéniture a un plus grand lien avec les mères qu'avec les pères ; les femmes sont universellement connues pour être les dispensatrices de soins directes dans une relation parent-enfant, tandis que les hommes sont considérés comme des fournisseurs de ressources matérielles ou impliqués uniquement dans leur propre succès reproductif. Les femmes ont "l'instinct maternel" pour aider, assister, embrasser et investir dans leur progéniture. Les mâles sont connus de manière évolutive pour investir moins en raison de l'incertitude paternelle et recherchent donc autant de partenaires sexuels et recherchent une augmentation de leurs gènes au sein de la société. décisions lorsqu'ils sont impliqués dans un ménage. Les grandes différences évolutives entre les soins directs et indirects fournis par les mères et les pères, respectivement, sont donc ignorées et les deux parents influencent les décisions de vie de la progéniture. Différents styles parentaux à travers les cultures influencent également le tempérament d'une progéniture. De plus, différents styles d'attachement peuvent influencer le développement d'une progéniture, impactant leurs choix futurs sur leurs propres compagnons et leurs compétences parentales. , de manière à assurer le succès reproducteur des parents ainsi que leur forme physique grâce aux ressources que les descendants obtiennent lors des choix d'accouplement.
Psychologie évolutive_de_la_religion/Psychologie évolutive de la religion :
La psychologie évolutionniste de la religion est l'étude de la croyance religieuse en utilisant les principes de la psychologie évolutionniste. C'est une approche de la psychologie de la religion. Comme pour tous les autres organes et fonctions d'organes, la structure fonctionnelle du cerveau est considérée comme ayant une base génétique et est donc soumise aux effets de la sélection naturelle et de l'évolution. Les psychologues évolutionnistes cherchent à comprendre les processus cognitifs, la religion dans ce cas, en comprenant les fonctions de survie et de reproduction qu'ils pourraient servir.
Psychologie évolutive_research_groups_and_centers/Groupes et centres de recherche en psychologie évolutive :
Voici une liste des groupes et centres de recherche en psychologie évolutionniste.
Rayonnement évolutif/Rayonnement évolutif :
Un rayonnement évolutif est une augmentation de la diversité taxonomique causée par des taux élevés de spéciation, qui peut ou non être associée à une augmentation de la disparité morphologique. Les radiations peuvent affecter un ou plusieurs clade, et être rapides ou graduelles ; là où elles sont rapides et motivées par l'adaptation d'une seule lignée à leur environnement, elles sont appelées radiations adaptatives.
Sauvetage évolutif/Sauvetage évolutif :
Le sauvetage évolutif est un processus par lequel une population - qui aurait disparu en l'absence d'évolution - persiste en raison de la sélection naturelle agissant sur la variation héréditaire. Le terme a été utilisé pour la première fois en 1995 par Gomulkiewicz et Holt dans le contexte d'un changement environnemental soudain, mais le processus a été étudié bien avant dans le contexte d'un changement environnemental continu et, en particulier, de l'évolution de la résistance aux médicaments.
Robotique évolutive / Robotique évolutive :
La robotique évolutive est une approche incarnée de l'intelligence artificielle (IA) dans laquelle les robots sont automatiquement conçus en utilisant les principes darwiniens de la sélection naturelle. La conception d'un robot, ou d'un sous-système d'un robot tel qu'un contrôleur neuronal, est optimisée par rapport à un objectif comportemental (par exemple, courir aussi vite que possible). Habituellement, les conceptions sont évaluées dans des simulations, car fabriquer des milliers ou des millions de conceptions et les tester dans le monde réel est extrêmement coûteux en termes de temps, d'argent et de sécurité. Une expérience de robotique évolutive commence avec une population de modèles de robots générés aléatoirement. Les conceptions les moins performantes sont rejetées et remplacées par des mutations et/ou des combinaisons des meilleures conceptions. Cet algorithme évolutif se poursuit jusqu'à ce qu'un laps de temps prédéfini se soit écoulé ou qu'une mesure de performance cible soit dépassée. Les méthodes de robotique évolutive sont particulièrement utiles pour l'ingénierie des machines qui doivent fonctionner dans des environnements où l'intuition humaine est limitée (échelle nanométrique, espace, etc.). Les robots simulés évolués peuvent également être utilisés comme outils scientifiques pour générer de nouvelles hypothèses en biologie et en sciences cognitives, et pour tester d'anciennes hypothèses qui nécessitent des expériences qui se sont révélées difficiles ou impossibles à réaliser dans la réalité.
Suicide évolutif / Suicide évolutif :
Le suicide évolutif est un phénomène évolutif dans lequel le processus d'adaptation provoque l'extinction de la population. Par exemple, des individus pourraient être sélectionnés pour passer de la consommation de plantes matures à des semis, et ainsi épuiser la population de leurs plantes alimentaires. La sélection sur les individus peut théoriquement produire des adaptations qui menacent la survie de la population. Une grande partie de la recherche sur le suicide évolutif a utilisé la technique de modélisation mathématique de la dynamique adaptative, dans laquelle les changements génétiques sont étudiés en même temps que la dynamique des populations. Cela permet au modèle de prédire comment la densité de population changera lorsqu'un trait donné envahira la population. Le suicide évolutif a également été appelé " extinction darwinienne ", " sélection incontrôlable jusqu'à l'auto-extinction " et " effondrement évolutif ". L'idée est similaire dans son concept à la tragédie des biens communs et à la tendance du taux de profit à baisser, à savoir qu'ils sont tous des exemples d'une accumulation de changements individuels conduisant à un désastre collectif tel qu'il annule ces changements individuels. De nombreuses adaptations ont des effets apparemment négatifs sur la dynamique des populations, par exemple l'infanticide par les lions mâles, ou la production de toxines par les bactéries. Cependant, établir empiriquement qu'un événement d'extinction a été causé sans ambiguïté par le processus d'adaptation n'est pas une tâche triviale.
Systèmes évolutifs/Systèmes évolutifs :
Les systèmes évolutifs sont un type de système qui se reproduit avec des mutations dans lesquelles les éléments les plus adaptés survivent et les moins adaptés meurent. L'un des développeurs de la pensée systémique évolutionniste est Béla H. Bánáthy. Les systèmes évolutifs sont caractérisés par "des équilibres mobiles et la dynamique des interactions coévolutives qui ne peuvent être prévues ex ante". L'étude des systèmes évolutifs est une sous-catégorie importante de la recherche sur les systèmes complexes.
Taxonomie évolutive/Taxonomie évolutive :
La taxonomie évolutive , la systématique évolutive ou la classification darwinienne est une branche de la classification biologique qui cherche à classer les organismes en utilisant une combinaison de relation phylogénétique (descendance partagée), de relation progéniteur-descendant (descendance en série) et de degré de changement évolutif. Ce type de taxonomie peut considérer des taxons entiers plutôt qu'une seule espèce, de sorte que des groupes d'espèces peuvent être déduits comme donnant naissance à de nouveaux groupes. Le concept a trouvé sa forme la plus connue dans la synthèse évolutive moderne du début des années 1940. La taxonomie évolutive diffère de la stricte taxonomie linnéenne pré-darwinienne (produisant uniquement des listes ordonnées), en ce qu'elle construit des arbres évolutifs. Alors que dans la nomenclature phylogénétique, chaque taxon doit être constitué d'un seul nœud ancestral et de tous ses descendants, la taxonomie évolutive permet d'exclure des groupes de leurs taxons parents (par exemple, les dinosaures ne sont pas considérés comme comprenant des oiseaux, mais comme les ayant engendrés), ainsi permettant des taxons paraphylétiques.
Théodicée évolutive / Théodicée évolutive :
Les théodicées évolutionnistes sont des réponses à la question de la souffrance animale comme aspect du problème du mal. Ces théodicées affirment qu'un univers qui contient la beauté et la complexité de celui-ci ne peut se produire que par les processus naturels de l'évolution, par conséquent, l'évolution est la seule façon dont le monde que nous avons maintenant aurait pu être créé : la bonté de la création est donc , intrinsèquement lié à la douleur et au mal des processus évolutifs par lesquels une telle bonté est atteinte. Comme le soutient John Polkinghorne, le caractère aléatoire qui est un aspect nécessaire du développement de nouvelles formes de vie est la caractéristique qui crée également la souffrance involontaire de ces formes de vie. La souffrance naturelle est alors définie comme un effet secondaire inévitable et involontaire du développement de la vie. Le problème de la souffrance animale est présenté sous la forme d'un syllogisme logique ou d'un argument probatoire. Ces théodicées incluent des présomptions de base selon lesquelles le mal ne peut pas être défini simplement comme une douleur, que les caractéristiques présumées du Divin sont limitées et que la théorie de l'évolution est factuelle. Les théoriciens évolutionnistes, tels que Christopher Southgate, affirment que Dieu prend soin de toutes les créatures souffrantes et souffre avec elles. Polkinghorne affirme également que le libre arbitre humain est lié au hasard quantique. Les opposants aux théodicées évolutionnistes s'opposent à l'utilisation de l'eschatologie dans le cadre d'une théodicée, demandant pourquoi Dieu n'a pas simplement créé le paradis où il n'y a pas de souffrance en premier lieu. Ils remettent en question les objectifs de Dieu dans la création d'un monde qui nécessite la souffrance, soutiennent qu'il existe des valeurs qui ne nécessitent pas d'évolution pour se développer et s'opposent généralement aux présupposés fondamentaux de la théodicée évolutionniste qui défient la théologie traditionnelle.
Thérapie évolutive/Thérapie évolutive :
La thérapie évolutive est un sous-domaine de la médecine évolutive qui utilise des concepts de la biologie évolutive dans la gestion des maladies causées par des entités évolutives telles que le cancer et les infections microbiennes. Ces agents pathogènes évolutifs s'adaptent à la pression sélective introduite par le traitement, leur permettant de développer une résistance à la thérapie, la rendant inefficace. La thérapie évolutive repose sur la notion que l'évolution darwinienne est la principale raison de la létalité du cancer à un stade avancé et des infections bactériennes multirésistantes. comme Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline. Ainsi, la thérapie évolutive suggère que le traitement de ces maladies évolutives hautement dynamiques devrait changer au fil du temps pour tenir compte des changements dans les populations de maladies. Les stratégies de traitement adaptatif alternent généralement entre différents médicaments ou doses de médicaments pour tirer parti des schémas prévisibles d'évolution de la maladie. Cela contraste avec l'approche de traitement standardisée qui est appliquée à tous les patients et également basée sur leur type et leur grade de cancer. Il existe encore de nombreux obstacles à l'utilisation de la thérapie évolutive en pratique clinique. Ces obstacles comprennent la contingence élevée de la trajectoire, la vitesse d'évolution et l'incapacité de suivre l'état de la maladie de la population au fil du temps.
Toxicologie évolutive / Toxicologie évolutive :
La toxicologie évolutive est un domaine scientifique émergent qui se concentre sur les changements dans la génétique des populations causés par l'introduction de contaminants dans l'environnement. La recherche en toxicologie évolutive combine des aspects de l'écotoxicologie, de la génétique des populations, de la biologie évolutive et de la génétique de la conservation pour former un domaine unifié étudiant les changements à l'échelle du génome et de la population dans la diversité génétique, la fréquence allélique, le flux de gènes et les taux de mutation. Chacun de ces domaines d'investigation est caractérisé comme l'un des quatre principes centraux du domaine, proposé et décrit en détail par John Bickham en 2011. Il existe plusieurs façons par lesquelles un contaminant peut modifier la génétique d'une population. Certains contaminants sont des génotoxiques, provoquant des mutations de l'ADN directement en endommageant la structure de la molécule d'ADN. Ces mutations de l'ADN peuvent prendre plusieurs formes, notamment des délétions, des duplications et des substitutions, qui peuvent toutes être héréditaires. Les contaminants non génotoxiques peuvent avoir un impact négatif tout aussi grave sur les organismes avec une altération du comportement causée par le stress d'un environnement contaminé, entraînant des changements dans le succès de la reproduction. Le changement génétique au niveau de la population est un résultat à long terme de l'exposition à la fois aux génotoxiques et aux non génotoxiques. Des réponses évoluées à un contaminant environnemental sont souvent observées dans le cas d'espèces cibles développant une résistance aux pesticides (y compris les insecticides, les herbicides et les fongicides), mais elles peuvent également être observées dans la réponse d'organismes non ciblés aux pesticides, ainsi que chez des organismes exposés aux déchets toxiques et aux sous-produits des activités industrielles.
Compromis évolutif / Compromis évolutif :
Un compromis évolutif est une situation dans laquelle l'évolution ne peut pas faire progresser une partie d'un système biologique sans en perturber une autre partie. En biologie, et plus spécifiquement en biologie évolutive, les compromis font référence au processus par lequel un trait augmente sa forme physique au détriment d'une diminution de la forme physique d'un autre trait. Une théorie largement acceptée sur les causes des compromis évolutifs est qu'en raison des limitations des ressources (par exemple, l'énergie, l'habitat/l'espace, le temps), l'optimisation simultanée de deux traits ne peut pas être réalisée. Une autre cause communément acceptée des compromis évolutifs est que les caractéristiques d'augmentation de l'aptitude d'un trait affectent négativement l'aptitude d'un autre trait. Cette relation négative se retrouve dans les traits qui sont pléiotropes antagonistes (un gène responsable de plusieurs traits qui ne sont pas tous bénéfiques pour l'organisme) ou lorsqu'un déséquilibre de liaison est présent (association non aléatoire d'allèles à différents loci au cours de la phase gamétique).
Piège évolutif/Piège évolutif :
Le terme piège évolutif a retenu plusieurs définitions associées à différentes disciplines biologiques. Dans la biologie évolutive, ce terme a été utilisé sporadiquement pour désigner des cas dans lesquels un trait évolué, et vraisemblablement adaptatif, est soudainement devenu inadapté, conduisant à l'extinction de l'espèce. Dans les sciences comportementales et écologiques, des pièges évolutifs se produisent lorsque des changements environnementaux rapides incitent les organismes à prendre des décisions comportementales inadaptées. Bien que ces pièges puissent avoir lieu dans n'importe quel type de contexte comportemental (par exemple, sélection du partenaire, navigation, sélection du site de nidification), le type de piège évolutif le mieux compris empiriquement et théoriquement est le piège écologique qui représente un comportement de sélection d'habitat inadapté. Witherington démontre un cas intéressant de "piège de navigation". Au cours de l'évolution, les tortues marines naissantes ont développé la tendance à migrer vers la lumière de la lune en sortant de leurs nids de sable. Cependant, dans le monde moderne, cela les a amenés à s'orienter vers un éclairage lumineux du front de mer, qui est une source de lumière plus intense que la lune. En conséquence, les nouveau-nés migrent vers le haut de la plage et loin de l'océan où ils s'épuisent, se dessèchent et meurent en raison de l'épuisement, de la déshydratation ou de la prédation. La sélection de l'habitat est un processus extrêmement important dans la durée de vie de la plupart des organismes. Ce choix affecte presque tous les choix ultérieurs d'un individu, il n'est donc peut-être pas particulièrement surprenant que le type de piège évolutif avec le meilleur support empirique soit le piège écologique. Même ainsi, les pièges peuvent être relativement difficiles à détecter et donc le manque de preuves pour d'autres types de pièges évolutifs peut être le résultat de la rareté des chercheurs qui les recherchent, couplée aux preuves exigeantes nécessaires pour démontrer leur existence.
Évolutionnisme/Évolutionnisme :
L'évolutionnisme est un terme utilisé (souvent de manière péjorative) pour désigner la théorie de l'évolution. Sa signification exacte a changé au fil du temps au fur et à mesure que l'étude de l'évolution progressait. Au 19e siècle, il était utilisé pour décrire la croyance selon laquelle les organismes s'amélioraient délibérément grâce à un changement héréditaire progressif (orthogenèse). La croyance téléologique a ensuite inclus l'évolution culturelle et l'évolution sociale. Dans les années 1970, le terme "néo-évolutionnisme" a été utilisé pour décrire l'idée que "les êtres humains cherchaient à préserver un style de vie familier à moins que le changement ne leur soit imposé par des facteurs qui échappaient à leur contrôle". Le terme est le plus souvent utilisé par les créationnistes pour décrire l'adhésion au consensus scientifique sur l'évolution comme l'équivalent d'une religion laïque. Le terme est très peu utilisé au sein de la communauté scientifique, car la position scientifique sur l'évolution est acceptée par l'écrasante majorité des scientifiques. Parce que la biologie évolutive est la position scientifique par défaut, on suppose que les « scientifiques » ou les « biologistes » sont des « évolutionnistes », sauf indication contraire. Dans la controverse création-évolution, les créationnistes appellent souvent ceux qui acceptent la validité de la synthèse évolutionniste moderne « évolutionnistes » et la théorie elle-même « évolutionnisme ».
Parti_libéral évolutionniste/Parti libéral évolutionniste :
Parti libéral évolutionniste (espagnol : Partido Liberal Evolucionista) était un parti politique en République dominicaine, fondé par Fernando Amiama Tió. Au moment de la guerre d'avril 1965, le secrétaire général du PLE, Héctor Aristy, a rejoint les forces rebelles exigeant le remplacement du cabinet Juan Bosch et a confirmé la Constitution progressiste de 1963. Aux élections de 1966, le parti a obtenu 6 540 voix (0,49 %).
Parti_libéral_évolutionniste_du_Cear%C3%A1/Parti libéral évolutionniste du Ceará :
Le Parti libéral évolutionniste du Ceará (en portugais : Partido Liberal Evolucionista do Ceará) était un parti politique du Ceará, au Brésil. Le parti a contesté les élections du 14 octobre 1934 à la Chambre fédérale et à l'Assemblée constituante du Ceará. Le parti a nommé 11 candidats aux élections fédérales et 30 candidats à l'assemblée de l'État. L'une des 30 candidates aux élections d'État du parti était Adilia de Albuquerque Moraes, l'une des cinq candidates en lice. Albuquerque a contesté sur le slogan "Pour la défense des femmes". Aucun de ses candidats n'a été élu.
Parti évolutionniste/Parti évolutionniste :
Le Parti républicain évolutionniste ( portugais : Partido Republicano Evolucionista , PRE ), communément appelé Parti évolutionniste , était un parti politique au Portugal dirigé par António José de Almeida .
Télévision Évolutions/Télévision Évolutions :
Evolutions Television, communément appelée Evolutions (ou plus simplement Evos), est une société de post-production télévisuelle basée à Londres, en Angleterre. Il a trois sites à travers Soho : Great Pulteney Street, Sheraton Street et un centre de design sur Wells Street appelé Earth. Evolutions a été utilisé pour des programmes tels que The Apprentice, The F Word et Top Gear. La société a remporté le prix de diffusion 2007 pour la maison de poste de l'année et, en 2010, elle a été classée neuvième sur la liste "Facilities 50" du magazine télévisuel. Evolutions avait un bâtiment à Soho Square qu'elle a quitté en 2011, à peu près au même moment l'équipe de direction a racheté la participation d'Albion Ventures dans l'entreprise.
Évolution de l'espèce/Évolution de l'espèce :
Evoluzione della specie est le cinquième album studio de l'auteur-compositeur-interprète italien Dolcenera, sorti le 17 mai 2011 par EMI Music Italy. Il a été précédé du single "Il sole di domenica", sorti le 7 avril 2011 et écrit par Finaz, membre de Dolcenera et Bandabardò. Le deuxième single de l'album, "L'amore è un gioco", est sorti en Italie le 26 août 2011. Suite à la participation de Dolcenera au Festival de musique de Sanremo 2012, l'album a été réédité avec le titre Evoluzione della specie². La version 2012 de l'album comprend les singles "Read All About It (Tutto quello che devi sapere)", "Ci vediamo a casa" et "Un sogno di libertà", ainsi que le nouveau morceau supplémentaire "Sarà un giorno bellissimo" .
Evolva/Evolva :
Evolva est un jeu d'action à la troisième personne créé par l'artiste informatique britannique William Latham et le concepteur/programmeur de jeux Mark Atkinson, et sorti en 2000.
Évolutivité/Évolutivité :
L'évolutivité est définie comme la capacité d'un système à évoluer de manière adaptative. L'évolutivité est la capacité d'une population d'organismes non seulement à générer de la diversité génétique, mais à générer une diversité génétique adaptative, et donc à évoluer par sélection naturelle. Pour qu'un organisme biologique évolue par sélection naturelle, il doit y avoir une certaine probabilité minimale que de nouvelles variantes héréditaires sont bénéfiques. Les mutations aléatoires, à moins qu'elles ne se produisent dans des séquences d'ADN sans fonction, devraient être principalement préjudiciables. Les mutations bénéfiques sont toujours rares, mais si elles sont trop rares, l'adaptation ne peut pas se produire. Les premiers efforts infructueux pour faire évoluer les programmes informatiques par mutation et sélection aléatoires ont montré que l'évolutivité n'est pas une donnée, mais dépend de la représentation du programme en tant que structure de données, car cela détermine comment les changements dans le programme correspondent aux changements de son comportement. De manière analogue, l'évolutivité des organismes dépend de leur carte génotype-phénotype. Cela signifie que les génomes sont structurés de manière à rendre les changements bénéfiques plus probables. Cela a été considéré comme la preuve que l'évolution a créé non seulement des organismes plus aptes, mais des populations d'organismes plus aptes à évoluer.
Evolvability (computer_science)/Evolvability (informatique):
Le terme évolutivité est utilisé pour un cadre récent d'apprentissage informatique introduit par Leslie Valiant dans son article du même nom et décrit ci-dessous. Le but de cette théorie est de modéliser l'évolution biologique et de catégoriser quels types de mécanismes sont évolutifs. Evolution est une extension de l'apprentissage PAC et de l'apprentissage à partir de requêtes statistiques.
Matériel évolutif/Matériel évolutif :
Le matériel évolutif (EH) est un domaine axé sur l'utilisation d'algorithmes évolutifs (EA) pour créer de l'électronique spécialisée sans ingénierie manuelle. Il associe matériel reconfigurable, calcul évolutif, tolérance aux pannes et systèmes autonomes. Le matériel évolutif fait référence au matériel qui peut modifier son architecture et son comportement de manière dynamique et autonome en interagissant avec son environnement.
Évoluer/Évoluer :
Evolve peut faire référence au processus d'évolution, au changement progressif dans le temps. Évoluer peut aussi faire référence à :
Évoluer (Ani_DiFranco_album)/Évoluer (Ani DiFranco album):
Evolve est le 12e album studio de l'auteur-compositeur-interprète Ani DiFranco, sorti en 2003 (voir 2003 dans la musique). L'album a remporté à DiFranco et Brian Grunert un Grammy Award du meilleur enregistrement en 2004. Cet album est plus éclectique et stylistiquement aventureux que les œuvres précédentes de DiFranco, expérimentant des styles tels que le jazz et le funk.
Évoluer (album_Coldrain)/Évoluer (album Coldrain) :
Evolve est le deuxième DVD live du groupe de rock japonais Coldrain, sorti le 30 avril 2014. Le Blu-ray contient le making of de l'album The Revelation. Le générique de fin du DVD/Blu-ray est la chanson "Believe" du deuxième maxi-single "8AM". En raison de la pandémie de COVID-19, de nombreux concerts de Coldrain ont été contraints d'être reportés ou annulés. Pour divertir les fans pendant la période de verrouillage, ils ont publié Evolve gratuitement sur YouTube pendant une durée limitée.
Évoluer (EP)/Évoluer (EP) :
Evolve est le deuxième EP du groupe de deathcore américain Chelsea Grin, sorti le 19 juin 2012 via Artery Recordings. Il s'agit de la première sortie du groupe avec le guitariste Jason Richardson à la guitare depuis son départ de Born of Osiris et la dernière sortie avec Andrew Carlston à la batterie. Evolve a été mixé par Jason Suecof et a été conçu par le célèbre producteur de métal et guitariste de Dååth, Eyal Levi.
Évoluer (Endo_album)/Évoluer (Endo album) :
Evolve (v3.0) est le premier album du groupe de musique nu metal Endo basé en Floride. L'album est sorti le 20 mars 2001 via DV8/Columbia Records (une division de Sony Music). Le morceau "Malice" est présent sur la bande originale du film Dracula 2000.
Évoluer (Imagine_Dragons_album)/Évoluer (Imagine Dragons album) :
Evolve (stylisé comme ƎVOLVE) est le troisième album studio du groupe de pop rock américain Imagine Dragons, sorti le 23 juin 2017 par Kidinakorner et Interscope Records. Après la sortie de leur précédent album Smoke + Mirrors (2015) et sa tournée mondiale respective, une pause auto-imposée pour 2016 et des messages cryptés du groupe via leurs réseaux sociaux ont suscité l'anticipation de leur troisième album; il a finalement été annoncé le 9 mai 2017, avec le lancement de sa précommande. En comparaison avec Smoke + Mirrors et leurs débuts en 2012 Night Visions, le leader Dan Reynolds a qualifié l'album d'"évolution" pour le groupe. Evolve a culminé au numéro 2 du Billboard 200 américain et a reçu des critiques mitigées de la part des critiques; certains ont reconnu la revendication d'évolution du groupe, tandis que d'autres l'ont décrit comme sans vie et à vocation commerciale. Il a été promu avec les singles "Believer", "Thunder", "Whatever It Takes" et "Next to Me", ainsi qu'une tournée mondiale produite par Live Nation et soutenue par Grouplove et K.Flay qui a débuté en septembre 2017 L'album a également été nominé pour le Grammy Award du meilleur album vocal pop lors de la 60e édition des Grammy Awards.
Evolve (série_TV)/Evolve (série TV) :
Evolve est une série télévisée documentaire de 2008 sur l'Histoire. La première de la série, "Eyes", a été nominée pour un Emmy pour une programmation scientifique, technologique et naturelle exceptionnelle. Des coussinets d'orteils "de type velcro" et la vision "télescopique" du pygargue à tête blanche capable de repérer un lièvre à un mile de distance.
Évoluer (lutte_professionnelle)/Évoluer (lutte professionnelle) :
Evolve Wrestling (stylisé comme EVOLVE) était une promotion de lutte professionnelle américaine fondée en 2010 par l'ancien booker de Ring of Honor et vice-président de Dragon Gate USA, Gabe Sapolsky. La société présentait une liste de lutteurs de toute l'Amérique, ainsi que plusieurs concurrents du Japon. La promotion avait une relation de travail étroite avec la promotion sœur Dragon Gate USA jusqu'à la fermeture de Dragon Gate USA en août 2015. En 2015, Evolve a noué une relation avec la WWE, permettant à la WWE de rechercher les talents d'Evolve et potentiellement de les signer. Le 2 juillet 2020, Evolve a été officiellement acheté par la WWE.
Évoluer (jeu_vidéo)/Évoluer (jeu vidéo) :
Evolve était un jeu vidéo de tir à la première personne développé par Turtle Rock Studios et édité par 2K Games. Annoncé en janvier 2014, le jeu est sorti dans le monde entier pour Microsoft Windows, PlayStation 4 et Xbox One en février 2015. Evolve utilise une structure multijoueur asymétrique, où cinq joueurs, quatre jouant en tant que chasseurs et un en tant que monstre, s'affrontent sur une planète extraterrestre industrialisée appelée Shear. Le gameplay des chasseurs est basé sur la conception du jeu de tir à la première personne, tandis que les monstres sont contrôlés du point de vue de la troisième personne. Le but des chasseurs est d'éliminer le monstre, tandis que le but du monstre est de consommer la faune et d'évoluer pour se rendre plus fort avant d'éliminer les chasseurs ou de détruire avec succès l'objectif. Evolve était le premier projet majeur de Turtle Rock Studios après la séparation de la société de Valve en 2010. Le concept d'Evolve existait avant le développement de leur jeu précédent, Left 4 Dead. Inspiré des jeux de chasse tels que Cabela's Big Game Hunter et Deer Hunter, l'idée est d'avoir des proies qui peuvent riposter aux chasseurs. La conception du monstre était à l'origine destinée à être ésotérique, mais a ensuite été atténuée. Turtle Rock a rencontré des difficultés lors de la recherche d'éditeurs capables de financer et de commercialiser le jeu. THQ devait initialement servir d'éditeur du jeu, mais les droits de la franchise et les droits d'édition ont été transférés à Take-Two Interactive après le dépôt de bilan de THQ fin 2012. Avant sa sortie, Evolve a reçu un accueil largement positif et a remporté le prix du meilleur des Show Awards à l' Electronic Entertainment Expo 2014 et à la Gamescom 2014 . À sa sortie, le jeu a reçu des critiques positives de la part des critiques, avec des éloges principalement dirigés vers la structure asymétrique, les commandes et les conceptions du jeu. Cependant, il a reçu des critiques pour son système de progression et sa narration légère, son gameplay, ainsi qu'une grande quantité de contenu téléchargeable préparé. Evolve a été un succès commercial, bien que la base de joueurs ait considérablement diminué peu de temps après sa sortie. Le jeu avait brièvement fait la transition pour devenir un titre gratuit connu sous le nom d'Evolve Stage 2 avant que 2K Games ne ferme les serveurs dédiés du jeu en septembre 2018.
Évoluer 131/Évoluer 131 :
Evolve 131, également connu sous le nom de célébration du 10e anniversaire d'Evolve, était un événement de diffusion en direct de lutte professionnelle produit par la promotion américaine Evolve en partenariat avec la WWE. L'événement a été diffusé sur le réseau WWE, ce qui en fait la première émission Evolve et la première émission de lutte indépendante à être diffusée en direct sur la plateforme. Il a eu lieu le 13 juillet 2019 au 2300 Arena de Philadelphie, en Pennsylvanie. L'émission présentait des lutteurs et anciens élèves actuels d'Evolve, ainsi que des lutteurs des divisions de la marque NXT et 205 Live de la WWE.
Championnat Évoluer/Championnat Évoluer :
Le championnat Evolve était un championnat de lutte professionnelle appartenant à la promotion Evolve. Le premier champion a été couronné le 5 avril 2013, lorsque AR Fox a battu Sami Callihan en finale d'un tournoi à huit. Comme la plupart des championnats de lutte professionnelle, le titre a été remporté à la suite d'un match scénarisé. Il y a eu dix règnes partagés entre dix lutteurs.
Festival Évoluer/Festival Évoluer :
Evolve Festival est un festival annuel de musique et de culture multigenre au Nouveau-Brunswick. Le festival est dédié à la promotion d'un mode de vie durable et à la sensibilisation à l'environnement. Il utilise des sources d'énergie renouvelables (aidées par des générateurs diesel), des produits recyclés et biodégradables et des efforts (aidés par du polystyrène) pour limiter les déchets solides.Le festival a eu lieu à l'origine près d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse, jusqu'en 2016, lorsque le permis du festival a été révoqué en raison aux problèmes liés à la consommation généralisée de drogues parmi les participants ; il a ensuite déménagé à Beersville, au Nouveau-Brunswick. En 2010, Evolve Festival a remporté le vote du concours CBC Radio 3 pour le "Meilleur festival au Canada". Le festival présente une programmation diversifiée d'artistes rock, jazz, funk, musique du monde, hip hop, bluegrass et électronique.
Évoluer MMA/Évoluer MMA :
Evolve Mixed Martial Arts (non associé à Evolve Brazilian Jiu-Jitsu) est une chaîne d'académies d'arts martiaux. Fondé par Chatri Sityodtong, il a ouvert ses portes en janvier 2009. Le gymnase comprend plusieurs anciens champions du monde UFC et ONE Championship, dont Demetrious Johnson, Rafael Dos Anjos, Shinya Aoki, Angela Lee, Marcus Almeida et plus encore, sur sa liste.
Evolve Motos/Evolve Motos :
Evolve Motorcycles était un fabricant et distributeur américain de scooters et de motos électriques privé et exploité basé à Jersey City, NJ, avec des installations d'assemblage et de distribution situées à Brooklyn, New York.
Faire évoluer la politique/faire évoluer la politique :
Evolve Politics est un site Web britannique d'actualités et d'actualités de gauche créé en septembre 2015. Le site Web se décrit comme "un média véritablement indépendant et à équité partagée, fournissant des reportages incisifs et un journalisme d'investigation qui met en évidence et expose l'injustice, l'inégalité et l'injustice au sein de la politique britannique, et dans toute la société en général."
Evolve Tag_Team_Championship/Evolve Tag Team Championship :
Le championnat par équipe Evolve était un championnat par équipe de lutte professionnelle appartenant à la promotion Evolve. Les premiers champions ont été couronnés le 24 janvier 2016, à l'issue d'un tournoi à huit équipes. Comme la plupart des championnats de lutte professionnelle, le titre a été remporté à la suite d'un match scénarisé. Il y a eu 13 règnes partagés entre 12 équipes et 21 lutteurs.
Évoluer aux États-Unis/Évoluer aux États-Unis :
Evolve USA est une organisation à but non lucratif 501(c)(3) qui défend la sécurité des armes à feu. Contrairement à de nombreux groupes impliqués dans la politique des armes à feu aux États-Unis, Evolve se concentre sur des actions individuelles et volontaires pour prévenir les tirs accidentels. Elle a été fondée en 2013, après la fusillade de l'école primaire de Sandy Hook. En 2015, ils ont lancé une campagne publicitaire qui a attiré l'attention des médias pour son humour, en utilisant "des faux pas sociaux hilarants pour illustrer le danger de garder des armes à feu dans la maison".
Evolve World_Tour/Evolve World Tour :
L'Evolve World Tour (stylisé comme ƎVOLVE World Tour) était la troisième tournée de concerts du groupe de pop rock américain Imagine Dragons à l'appui de leur troisième album studio Evolve (2017). La tournée a débuté le 26 septembre 2017 à Phoenix, en Arizona et s'est terminée le 18 novembre 2018 à Mexico.
Evolve or_Be_Extinct/Evolve or Be Extinct :
Evolve or Be Extinct est le huitième album studio de l'artiste grime anglais Wiley. L'album est sorti le 19 janvier 2012 sous la forme d'un album double disque. Deux singles sont sortis de l'album, "Link Up" et "Boom Blast". L'album est entré dans le UK Albums Chart au numéro 97 le 22 janvier 2012, puis a grimpé au numéro 86 dans les UK Charts au cours de sa deuxième semaine. En discutant de l'album, Wiley a déclaré: "Je suis arrivé à un moment de ma vie où j'ai réalisé que [je devais] évoluer et j'essayais juste de me mettre à l'épreuve et de faire un véritable album que je ferais. J'avais l'habitude de faire des choses et de ne pas les terminer. Cette fois-ci, j'ai fait de la concentration dès le début. Si quelque chose n'allait pas, je revenais en arrière et je disais : "Wiley, ce n'est pas bien." Je ne veux pas dire que sur les autres [albums] je n'ai pas travaillé dur, mais c'est juste que cette fois je me suis vraiment concentré, et c'est probablement la première fois que je le fais."
Accès_paquet_haut_débit_évolué/Accès_paquet_haut_débit évolué :
Evolved High Speed ​​Packet Access, HSPA+, HSPA (Plus) ou HSPAP, est une norme technique pour les télécommunications sans fil à large bande. Il s'agit de la deuxième phase de HSPA qui a été introduite dans la version 7 du 3GPP et qui est encore améliorée dans les versions ultérieures du 3GPP. HSPA+ peut atteindre des débits de données allant jusqu'à 42,2 Mbit/s. Il introduit des technologies de réseau d'antennes telles que la formation de faisceaux et les communications à entrées multiples et à sorties multiples (MIMO). La formation de faisceau focalise la puissance transmise d'une antenne dans un faisceau vers la direction de l'utilisateur. MIMO utilise plusieurs antennes côté émission et réception. D'autres versions de la norme ont introduit le fonctionnement à double porteuse, c'est-à-dire l'utilisation simultanée de deux porteuses de 5 MHz. HSPA+ est une évolution du HSPA qui met à niveau le réseau 3G existant et fournit une méthode permettant aux opérateurs de télécommunications de migrer vers des vitesses 4G plus comparables aux vitesses initialement disponibles des nouveaux réseaux LTE sans déployer une nouvelle interface radio. Cependant, HSPA+ ne doit pas être confondu avec LTE, qui utilise une interface hertzienne basée sur la modulation par répartition orthogonale de la fréquence et l'accès multiple.Advanced HSPA+ est une évolution supplémentaire de HSPA+ et fournit des débits de données allant jusqu'à 84,4 et 168 mégabits par seconde (Mbit/s) vers l'appareil mobile (liaison descendante) et 22 Mbit/s depuis l'appareil mobile (liaison montante) dans des conditions de signal idéales. Techniquement, ceux-ci sont obtenus grâce à l'utilisation d'une technique à plusieurs antennes connue sous le nom de MIMO (pour "multiple-input and multiple-output") et une modulation d'ordre supérieur (64QAM) ou en combinant plusieurs cellules en une seule avec une technique connue sous le nom de Dual-Cell HSDPA .
Antenne évoluée/Antenne évoluée :
Dans les communications radio, une antenne évoluée est une antenne conçue entièrement ou en grande partie par un programme de conception informatique automatique qui utilise un algorithme évolutif qui imite l'évolution darwinienne. Cette procédure a été utilisée ces dernières années pour concevoir quelques antennes pour des applications critiques impliquant des exigences de conception strictes, contradictoires ou inhabituelles, telles que des diagrammes de rayonnement inhabituels, pour lesquels aucun des nombreux types d'antennes existants n'est adéquat.
Analyse_des gaz émis/Analyse des gaz émis :
L'analyse des gaz émis (EGA) est une méthode utilisée pour étudier le gaz dégagé à partir d'un échantillon chauffé qui subit une décomposition ou une désorption. Il est possible soit de détecter uniquement les gaz dégagés à l'aide de la détection des gaz dégagés (EGD), soit d'analyser explicitement les gaz dégagés à l'aide de l'analyse des gaz dégagés (EGA). Par conséquent, différentes méthodes analytiques peuvent être utilisées telles que la spectrométrie de masse, la spectroscopie à transformée de Fourier, la chromatographie en phase gazeuse ou l'analyse optique in situ des gaz dégagés. En couplant l'instrument d'analyse thermique, p. signaux d'analyse. Le DSC/TGA-QMS ou TGA-QMS fournit des informations sur la composition (nombres massiques d'éléments et de molécules) des gaz dégagés. Il permet une interprétation rapide et facile des vapeurs atomiques/inorganiques et des gaz standards comme H2, H2O, CO2, etc. La fragmentation, l'interprétation des molécules organiques est parfois difficile. La combinaison avec un FTIR (spectromètre infrarouge à transformée de Fourier) est devenue populaire, en particulier dans l'industrie de la production de polymères, chimique et pharmaceutique. La DSC/TGA-FTIR ou TGA-FTIR donne des informations sur la composition (bandes d'absorption) des gaz dégagés (conditions de liaison). L'avantage est une interprétation facile (bases de données spectrales) des vapeurs organiques sans fragmentation. Les molécules symétriques ne peuvent pas être détectées. Un instrument EGA nommé Thermal and Evolved-Gas Analyzer a été embarqué sur la sonde Phoenix Lander qui a atteint Mars en mai 2008. Son objectif était d'étudier des échantillons de sol martien. Un instrument EGA était contenu dans la suite d'instruments SAM (Sample Analysis at Mars). à bord de Curiosity Rover qui a atterri sur Mars en 2012. L'objectif de l'instrument était de comprendre l'habitabilité et les climats passés de Mars. SAM a détecté du carbone organique complexe à la surface de Mars à Gale Crater dans un mudstone vieux de 3,5 milliards d'années.
Évolué/Évolué :
Evolven est une entreprise technologique qui fournit des analyses d'opérations informatiques (ITOA) aux entreprises. Fondée en 2007, Evolven a son siège à Jersey City, New Jersey, avec des bureaux en Europe et en Israël.
Evolveo/Evolveo :
Evolveo est une marque tchèque d'électronique grand public créée en 2005. Elle appartient à la société Abacus Electric basée à České Budějovice, qui est un distributeur dans le domaine des technologies de l'information depuis 1992. Au début, elle n'opérait qu'en Europe centrale. Jusqu'en 2013, il s'appelait Evolve, et après être entré dans les pays anglophones, il a été renommé Evolveo.
Evolver/Evolver :
Evolver peut faire référence à :
Evolver (album_311)/Evolver (album 311) :
Evolver est le septième album studio de 311 et le deuxième enregistré dans le studio d'enregistrement de 311 The Hive à North Hollywood, en Californie. Evolver est un "Enhanced CD" contenant une featurette sur la réalisation de la pochette de l'album.
Evolver (Godhead_album)/Evolver (Godhead album):
Evolver est le cinquième album studio du groupe de rock industriel américain Godhead, sorti par Reality Entertainment le 15 juillet 2003. L'album s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires aux États-Unis à ce jour. " The Hate in Me " et " Far Too Long " ont été sorti en single.
Evolver (album_John_Legend)/Evolver (album John Legend) :
Evolver est le troisième album studio du chanteur américain John Legend, sorti par GOOD Music et Sony Music Entertainment le 28 octobre 2008 aux États-Unis et le 20 octobre au Royaume-Uni. Il présente des apparitions invitées de Kanye West, Brandy, Estelle et Andre 3000, entre autres. L'album a fait ses débuts au numéro 4 du Billboard 200 américain avec des ventes de 132 823 exemplaires. Il est également entré dans le classement britannique des albums au numéro 21 et a atteint le numéro 26 du classement national des albums japonais, ainsi que le numéro 5 du classement étranger japonais. L'album a reçu des critiques positives de la part des critiques de musique. Depuis la sortie de l'album, il a été certifié Or par la RIAA. En mai 2009, la chanson " This Time " figurait en bonne place dans les scènes de clôture de la finale de la troisième saison de la série télévisée comique dramatique CW / BET The Game .
Evolver (The_Choirboys_album)/Evolver (The Choirboys_album) :
Evolver est le sixième CD studio des Choirboys. Il est sorti 8 ans après leur dernier effort en studio Yo-Yo. Les 10 morceaux de l'album sont écrits par Gable et Hulme dans le cadre d'un partenariat d'écriture qui s'étend sur plus de deux décennies.
Evolver (album_The_Grid)/Evolver (album The Grid) :
Evolver est le troisième album du groupe de danse électronique anglais The Grid. Il est sorti en 1994. "Swamp Thing" est la chanson la plus connue de l'album. Il est devenu un favori des clubs de danse et un succès dans les charts au Royaume-Uni, en Europe et en Australie. "Texas Cowboys" et "Rollercoaster" sont également sortis en single. Evolver a atteint la 14e place du classement britannique des albums.
Evolver (The_Mammals_album)/Evolver (The_Mammals_album) :
Evolver est un album de The Mammals, sorti en 2002 (voir 2002 en musique). Evolver est le premier album studio du groupe et le deuxième sorti, avec l'album de compilation live Born Live. Evolver a été enregistré à Humble Abode Music par Max Feldman avec des apparitions invitées par Ken Maiuri, Jay Ungar, Pete Seeger et plus encore.
Evolver (film) / Evolver (film):
Evolver est un film d'horreur/science-fiction américain de 1995 réalisé par Mark Rosman. Il mettait en vedette Ethan Embry, Cassidy Rae, Cindy Pickett et John de Lancie. William H. Macy a exprimé Evolver (et a été crédité comme WH Macy).
Evolver (logiciel)/Evolver (logiciel) :
Evolver est un progiciel qui permet aux utilisateurs de résoudre une grande variété de problèmes d'optimisation à l'aide d'un algorithme génétique. Lancé en 1989, il s'agissait du premier package d'algorithmes génétiques disponible dans le commerce pour les ordinateurs personnels et fait partie de la collection permanente du Computer History Museum. Le programme a été initialement développé par Axcelis, Inc. et codé par Matt Jensen et Ayanna Howard. Evolver a été acquis par Palisade Corporation, qui continue de mettre à niveau et de vendre le logiciel à ce jour. Evolver a été créé à l'origine par Matthew Jensen.
Evolver (synthétiseur)/Evolver (synthétiseur) :
L'Evolver est un synthétiseur hybride analogique-numérique conçu par Dave Smith et fabriqué par Dave Smith Instruments. Il a d'abord été publié en version de bureau en 2002, puis plus tard, un clavier à 37 touches portant le même moteur de synthé que le bureau Evolver a également été publié. Une version polyphonique de l'Evolver, baptisée Poly Evolver, est sortie en 2004 en version rackable, puis une version clavier 61 touches du Poly Evolver est sortie en 2005. Les Evolvers ont été remplacés par de nouveaux modèles haut de gamme, le Prophet 12 et le Pro 2.
Evolver 1/Evolver 1 :
Evolver One est un groupe de rock sud-africain. Établi à Port Elizabeth en 2001 sous le nom d'Evolver, il s'est rebaptisé Evolver One en 2010. Son single "Criminal" a atteint le top 40 en juin 2010. Il a eu deux albums en tête des charts.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gladiator 2000 film 2005 soundtrack""

Heureux d'être_gay / Heureux d'être gay : " Glad to Be Gay " est une chanson du groupe britannique de punk rock / new...