Rechercher dans ce blog

vendredi 21 octobre 2022

European Transactions on Telecommunications


Opération_militaire_de_l'Union_européenne_au_Tchad_et_en_République_africaine_centrale/Opération militaire de l'Union européenne au Tchad et en République centrafricaine :
La Force de l'Union européenne au Tchad et en République centrafricaine ( EUFOR Tchad et République centrafricaine ), également EUFOR Tchad / RCA après les Français, était la mission de l'Union européenne au Tchad et en République centrafricaine (RCA), autorisée fin 2007. EUFOR Le Tchad/RCA a été autorisé en vertu de la même résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies qui a mandaté la MINURCAT, une force de l'ONU chargée de former la police et d'améliorer l'infrastructure judiciaire. Le mandat de la Force de l'Union européenne comprenait « de prendre toutes les mesures nécessaires, dans la limite de ses capacités et de sa zone d'opération dans l'est du Tchad et le nord-est de la République centrafricaine » pour protéger les civils, faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire et assurer la sécurité du personnel de l'ONU. L'opération militaire a été approuvée par le Conseil de l'Union européenne le 15 octobre 2007. Le commandant de l'opération de l'UE était le lieutenant-général Patrick Nash des Forces de défense irlandaises. La force a été annoncée à 4 300 hommes. Parmi ceux-ci, 3 700 soldats ont été déployés dans la zone d'opérations et une réserve stratégique de 600 soldats était stationnée en Europe. La mission a commencé à se déployer en février 2008, atteignant sa capacité opérationnelle initiale le 15 mars 2008. Le 15 mars 2009, une force de l'ONU a pris le relais sous le mandat de la MINURCAT.

Opération_militaire_de_l'Union_européenne_en_république_africaine_centrale/Opération militaire de l'Union européenne en République centrafricaine :
La Force de l'Union européenne RCA, communément appelée EUFOR RCA, est la mission de maintien de la paix de l'Union européenne mandatée par les Nations Unies à Bangui, capitale de la République centrafricaine. L'objectif de la mission est de stabiliser la zone après plus d'un an de conflit interne. Un accord sur la mission a été conclu en janvier 2014 et les premières opérations ont commencé fin avril. La mission a terminé son mandat après près d'un an le 15 mars 2015.
Opération_militaire_de_l'Union_européenne_en_république_démocratique_du_Congo_(2006)/Opération militaire de l'Union européenne en République démocratique du Congo (2006) :
La Force de l'Union européenne RD Congo, communément appelée EUFOR RD Congo, était un court déploiement de l'Union européenne en 2006 en République démocratique du Congo. Le 25 avril 2006, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté la résolution 1671 (2006) autorisant le déploiement temporaire d'une force de l'Union européenne en appui à la Mission des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUC) pendant la période englobant les élections générales en RD Congo, qui a débuté le 30 juillet 2006. Le Conseil européen a approuvé le lancement de l'opération militaire de l'UE et a nommé le général de corps d'armée Karlheinz Viereck (Allemagne) commandant de l'opération et le général de division Christian Damay (France) commandant de la force de l'UE. Le quartier général opérationnel était le commandement opérationnel des forces armées nommé par les Allemands - Einsatzführungskommando - (de: Einsatzführungskommando der Bundeswehr) à Potsdam, en Allemagne. La mission était chargée de : soutenir et assurer la sécurité des installations et du personnel de la MONUC ; contribuer à la protection de l'aéroport de Kinshasa ; contribuer à la protection des civils sous la menace imminente de violence physique ; opérations d'évacuation en cas d'urgence. La mission a pris fin le 30 novembre 2006.
Opération_militaire_de_l'Union_européenne_dans_l'ancienne_République_yougoslave_de_Macédoine/Opération militaire de l'Union européenne dans l'ancienne République yougoslave de Macédoine :
L'EUFOR Concordia était une mission de maintien de la paix de l'Union européenne (UE) en République de Macédoine du Nord, qui a débuté le 31 mars 2003. L'UE a pris le relais de l'opération Allied Harmony de l'OTAN et a déployé environ 300 soldats pour assurer la sécurité de l'UE et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération. -l'opération en Europe (OSCE) surveille la mise en œuvre de l'accord-cadre d'Ohrid, un règlement de paix résolvant le conflit entre le gouvernement et la communauté ethnique albanaise du pays. Elle est ainsi devenue la toute première opération militaire de l'UE. Tout en gardant le contrôle de l'UE sur l'ensemble de la chaîne de commandement, la mission a coopéré étroitement avec l'OTAN grâce à la transparence et à des consultations régulières et son quartier général était au Grand Quartier général des puissances alliées en Europe à Mons. La France a suggéré une opération entièrement autonome de l'UE, mais le Royaume-Uni et l'Allemagne craignaient qu'elle ne soit perçue comme antagoniste à l'OTAN. L'EUFOR Concordia a été un événement important dans l'évolution de la coopération sécuritaire de l'UE. Pour reprendre les mots de Javier Solana, alors haut représentant de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité commune, lorsque la politique étrangère et de sécurité commune européenne a commencé seulement une décennie auparavant, en 1992, «[p]eus croyaient alors que... nous enverrait des hommes en armes sous le drapeau de l'UE." Le 15 décembre 2003, l'EUFOR Concordia a été remplacée par une mission de police de l'UE, baptisée EUPOL PROXIMA, et les 400 soldats de l'UE ont été remplacés par 200 policiers de l'UE.
État-major_militaire_de_l'Union_européenne/État-major_militaire_de_l'Union_européenne :
L'État-major de l'Union européenne (EMUE) est la direction générale du Service pour l'action extérieure (SEAE) de l'Union européenne (UE) qui contribue à la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l'UE en fournissant des conseils stratégiques au haut représentant ( HR/VP) et le commandement des opérations par l'intermédiaire de son quartier général opérationnel de la capacité militaire de planification et de conduite (MPCC). À partir de fin 2020, le MPCC sera également capable de mener des opérations exécutives jusqu'à 2500 hommes, soit la taille d'un groupement tactique, ainsi que 3 missions non exécutives. L'EUMS rend également compte au Comité militaire de l'Union européenne (EUMC ), représentant les chefs d'état-major de la défense des États membres, et procède à l'"alerte précoce", à l'évaluation de la situation et à la planification stratégique. L'EMUE se compose actuellement de plus de 200 personnels militaires et civils et est situé dans le bâtiment Kortenberg à Bruxelles.
Mission_de_l'Union_européenne_en_Arménie/Mission de l'Union européenne en Arménie :
Une mission de l'Union européenne en Arménie est un déploiement civil de l'Union européenne sur le territoire de la République d'Arménie qui a été convenu le 6 octobre 2022. La mission, officiellement appelée la capacité de surveillance de l'UE en Arménie, est devenue opérationnelle le 20 octobre 2022.
European Union_Monitoring_Mission_Medal/Médaille de la mission d'observation de l'Union européenne :
La médaille de la mission d'observation de l'Union européenne (EUMM) est une médaille qui récompense le service au sein de la mission d'observation de l'Union européenne dans l'ex-Yougoslavie qui s'est déroulée de 2000 à 2007. Il s'agit de la médaille qui succède à la médaille de la mission d'observation de la Communauté européenne.
European Union_Monitoring_Mission_in_Aceh/Mission de surveillance de l'Union européenne à Aceh :
La mission d'observation d'Aceh (AMM) a été déployée par l'Union européenne après la signature du « mémorandum d'accord entre le gouvernement de la République d'Indonésie et le mouvement pour Aceh libre » le 15 août 2005 à Helsinki, en Finlande. L'AMM est l'une des nombreuses missions relevant de la politique de sécurité et de défense commune de l'UE.
European Union_Monitoring_Mission_in_Georgia/Mission d'observation de l'Union européenne en Géorgie :
La mission d'observation de l'Union européenne en Géorgie (EUMM Georgia) est une mission de maintien de la paix non armée opérée par l'Union européenne en Géorgie. L'EUMM a été conçue en septembre 2008 à la suite de l'accord de cessez-le-feu négocié par l'UE, qui a mis fin à la guerre russo-géorgienne. La mission compte environ 200 moniteurs de différents États membres de l'UE et fonctionne avec un budget annuel d'environ 18 millions d'euros. Son siège est à Tbilissi, avec des bureaux extérieurs à Gori, Mtskheta et Zugdidi. L'EUMM a commencé ses activités de surveillance le 1er octobre 2008 et patrouille depuis jour et nuit, en particulier dans les zones adjacentes aux frontières administratives avec les régions séparatistes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud soutenues par la Russie. La mission de l'organisation est de veiller à ce qu'il n'y ait pas de retour aux hostilités, de faciliter la reprise d'une vie sûre et normale pour les communautés locales vivant dans les zones adjacentes à l'Abkhazie et à l'Ossétie du Sud, et de renforcer la confiance entre les parties au conflit. Le mandat de l'EUMM est valable dans toute la Géorgie. Cependant, en violation de l'accord de cessez-le-feu de 2008, la Russie et les autorités autoproclamées d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud ont jusqu'à présent refusé à l'EUMM l'accès aux territoires sous contrôle séparatiste. L'EUMM opère dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune.
Instituts_nationaux_de_la_culture_de_l'Union_européenne/Instituts nationaux de la culture de l'Union européenne :
Les instituts nationaux de la culture de l'Union européenne (EUNIC) sont un réseau d'instituts nationaux européens de la culture et d'organismes nationaux engagés dans des activités culturelles et connexes au-delà de leurs frontières nationales. EUNIC rassemble des organisations des 27 États membres de l'UE et ajoute de la valeur grâce à son réseau mondial de clusters. En mettant en commun les ressources et l'expertise de ses membres et en menant des travaux communs sur des domaines d'intérêt communs, EUNIC est un partenaire reconnu de l'UE et de ses parties prenantes dans la définition et la mise en œuvre de la politique européenne de la culture à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE.
European Union_Observatory_for_Nanomaterials/Observatoire de l'Union européenne pour les nanomatériaux :
L'Observatoire de l'Union européenne sur les nanomatériaux (EUON) est une initiative qui vise à accroître la transparence et la disponibilité des informations sur les nanomatériaux pour le grand public. Il a été lancé en juin 2017. L'EUON collecte des informations existantes à partir de bases de données, de registres et d'études et génère de nouvelles données par le biais d'études et d'enquêtes supplémentaires sur les nanomatériaux sur le marché de l'UE. activités internationales ainsi que la recherche et l'innovation. Il a été mis en place, géré et maintenu par l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA).
Centre_des_opérations_de_l'Union_européenne/Centre_des_opérations_de_l'Union_européenne :
Le Centre d'opérations de l'Union européenne (EU OPCEN) était un quartier général ad hoc, non permanent et non commandant, facilitant la planification et la conduite des opérations militaires déployées dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune (PESC) de l'Union européenne (UE) qui a été actif entre 2012 et 2016. L'OPCEN serait opérationnel cinq jours après décision du Conseil et atteindrait sa pleine capacité de commandement de l'opération au bout de vingt jours au plus tard. L'OPCEN de l'UE ne faisait pas officiellement partie des chaînes de commandement de l'UE. À partir de 2020, le rôle de l'OPCEN dans les opérations exécutives sera transféré à la capacité militaire de planification et de conduite.
Mission_de_police_de_l'Union_européenne_en_Afghanistan/Mission de police de l'Union européenne en Afghanistan :
EUPOL Afghanistan (2007-2016) était une mission de l'Union européenne soutenant les efforts de réforme du gouvernement afghan dans la construction d'un service de police civile en Afghanistan.
Mission_de_police_de_l'Union_européenne_en_Bosnie_et_Herzégovine/Mission de police de l'Union européenne en Bosnie-Herzégovine :
La Mission de police de l'Union européenne (MPUE) était la mission de l'Union européenne en Bosnie-Herzégovine qui aidait les organisations de police locales et était l'une des nombreuses missions de police de l'Union européenne dans le monde. Il s'agissait de la première mission de ce type entreprise par l'UE dans le cadre de la politique étrangère et de sécurité commune. La MPUE a succédé au Groupe de travail international de police des Nations Unies (qui fait partie de la Mission des Nations Unies en Bosnie-Herzégovine) en Bosnie, dont le mandat a pris fin à la fin de 2002. La MPUE a agi sous la coordination du Représentant spécial de l'Union européenne. , qui a également été haut représentant pour la Bosnie-Herzégovine. La mission s'est terminée le 30 juin 2012.
Mission_de_police_de_l'Union_européenne_dans_les_territoires_palestiniens/Mission de police de l'Union européenne dans les territoires palestiniens :
La mission de police et d'état de droit de l'Union européenne pour le territoire palestinien, titre officiel Bureau de coordination de l'UE pour le soutien de la police palestinienne (EUPOL COPPS), est une mission européenne de politique de sécurité et de défense commune (PSDC) pour les territoires palestiniens, basée et opérationnelle en Cisjordanie. Il s'inscrit dans le cadre des efforts plus larges de l'Union européenne à l'appui de l'édification de l'État palestinien dans le contexte de la recherche d'une paix globale fondée sur une solution à deux États. Il s'agit de l'une des deux missions civiles menées par l'UE sur le territoire palestinien, l'autre étant la Mission d'assistance aux frontières de l'Union européenne à Rafah (EU BAM Rafah). L'EUPOL COPPS a son siège à Ramallah et son objectif est d'aider l'Autorité palestinienne à construire les institutions d'un futur État de Palestine dans les domaines de la police et de la justice pénale sous propriété palestinienne et conformément aux meilleures normes internationales. Le soutien de l'UE vise à accroître la sûreté et la sécurité de la population palestinienne et à servir le programme intérieur de l'Autorité palestinienne en renforçant l'État de droit. EUPOL COPPS agit également comme un canal clé pour les efforts de l'UE et de la communauté internationale au sens large, dans son domaine de responsabilité, pour améliorer la situation sur le terrain et obtenir des résultats concrets.
Union européenne_Politique/Politique de l'Union européenne :
European Union Politics (EUP) est une revue universitaire à comité de lecture pour la recherche et l'érudition sur les processus de gouvernement, la politique et la politique dans l'Union européenne. La revue a été créée en 2000. Son rédacteur fondateur, Gerald Schneider (Université de Constance, Allemagne), continue d'en être le rédacteur en chef. EUP est publié sur une base trimestrielle en mars, juin, septembre et décembre par Sage Publications.
European Union_Prize_for_Contemporary_Architecture/Prix de l'Union européenne pour l'architecture contemporaine :
Le Prix de l'Union européenne pour l'architecture contemporaine - Prix Mies van der Rohe est un prix décerné tous les deux ans par l'Union européenne et la Fundació Mies van der Rohe, Barcelone, "pour reconnaître et récompenser la production architecturale de qualité en Europe". Le prix a été créé en 1987 grâce à un partenariat à parts égales entre la Commission européenne, le Parlement européen et la Fundació Mies van der Rohe. Le prix est ouvert à toutes les œuvres achevées en Europe au cours de la période de deux ans précédant l'attribution du prix. Les candidatures sont soumises par des experts indépendants, les associations nationales d'architecture et le comité consultatif du Prix, puis évaluées par un jury organisé pour chaque cycle. Les cinq œuvres finalistes sont visitées par le jury, qui choisit un lauréat et nomme un lauréat Architecte Émergent. Depuis 2016, une nouvelle catégorie, le Young Talent Architecture Award (YTAA), met en lumière les projets de fin d'études d'architectes, paysagistes et urbanistes récemment diplômés. YTAA, en tant que partie intégrante du Prix de l'Union européenne pour l'architecture contemporaine - Prix Mies van der Rohe, est organisé par la Fundació Mies van der Rohe avec le soutien du programme Creative Europe de l'Union européenne. YTAA est organisé en partenariat avec l'Association européenne pour l'enseignement de l'architecture (EAAE) et le Conseil des architectes d'Europe (ACE-CAE) ; World Architects en tant que partenaire fondateur ; le Centre Culturel Européen comme partenaire à Venise ; sponsorisé par Jung, Jansen et Regent ; et avec le soutien de l'USM.
Prix_de_littérature_de_l'Union_européenne/Prix de littérature de l'Union européenne :
Le Prix de littérature de l'Union européenne (EUPL), créé en 2009, est un prix littéraire de l'Union européenne. Son objectif est de reconnaître les nouveaux talents littéraires exceptionnels de toute l'Europe, de promouvoir la circulation et la traduction de la littérature entre les pays européens et de mettre en valeur la créativité et la diversité du continent.
Union_européenne_Public_Licence/Licence publique de l'Union européenne :
La licence publique de l'Union européenne (EUPL) est une licence de logiciel libre qui a été rédigée et approuvée par la Commission européenne. La licence est disponible dans les 23 langues officielles de l'Union européenne. Toutes les versions linguistiques ont la même validité. Sa dernière version, EUPL v1.2, a été publiée en mai 2017. La documentation révisée pour la v1.2 a été publiée fin 2021. Le logiciel, principalement produit par les administrations européennes, est sous licence EUPL depuis le lancement de l'open source européen Observatoire et Référentiel (OSOR) en octobre 2008, désormais intégré à la plateforme collaborative Joinup.
European Union_Referendum_(Date_of_Referendum_etc.)_Regulations_2016/European Union Referendum (Date of Referendum etc.) Regulations 2016 :
Le règlement de 2016 (n° 278) sur le référendum de l'Union européenne (date du référendum, etc.) est un instrument statutaire du Parlement du Royaume-Uni qui a prévu des dispositions légales en vertu des dispositions de la loi de 2015 sur le référendum de l'Union européenne pour la tenue du référendum national à travers le Royaume-Uni et Gibraltar sur la question du maintien de l'adhésion à l'Union européenne le jour fixé du jeudi 23 juin 2016 avec une période de campagne de dix semaines précédant la date du scrutin qui commencera le vendredi 15 avril 2016 et se terminera le scrutin journée. L'instrument statutaire a été rédigé à la suite de l'annonce officielle du Premier ministre conservateur David Cameron, le samedi 20 février 2016 à Downing Street, que le référendum devait se tenir à cette date et est entré en vigueur le 4 mars 2016.
European Union_Referendum_Act_2015/European Union Referendum Act 2015 :
La loi de 2015 sur le référendum de l'Union européenne (c. 36) était une loi du Parlement du Royaume-Uni qui prévoyait la tenue d'un référendum consultatif au Royaume-Uni et à Gibraltar, sur la question de savoir s'il devait rester un État membre de l'Union européenne. Union ou quitter complètement le bloc. Le projet de loi a été présenté à la Chambre des communes par Philip Hammond, ministre des Affaires étrangères, le 28 mai 2015. Deux semaines plus tard, la deuxième lecture du projet de loi a été soutenue par des députés de tous les partis à l'exception du SNP ; le projet de loi a ensuite été adopté en troisième lecture à la Chambre des communes le 7 septembre 2015. Il a été approuvé par la Chambre des lords le 14 décembre 2015 et a reçu la sanction royale le 17 décembre 2015. La loi est entrée en vigueur en partie le même jour et est entrée en vigueur. est entrée en vigueur le 1er février 2016. La loi a donné effet à un engagement manifeste du Parti conservateur lors des élections générales de mai 2015 et a été l'un des textes législatifs les plus importants adoptés par le Parlement 2015-2017. Il exigeait que le secrétaire d'État fixe le jour où le référendum devait avoir lieu, bien qu'il ne puisse pas être plus tard que le 31 décembre 2017 et, le 20 février 2016, David Cameron a annoncé que le référendum aurait lieu le 23 juin 2016. Lors du référendum, l'électorat a voté à 51,9 % contre 48,1 % en faveur de la sortie de l'UE, sur un taux de participation national de 72 %. La loi est devenue caduque à la fin du référendum.
European Union_Rule_of_Law_Mission_in_Kosovo/Mission de l'Union européenne sur l'état de droit au Kosovo :
La mission État de droit de l'Union européenne au Kosovo, connue sous le nom d'EULEX Kosovo ou simplement EULEX, est la plus grande mission civile jamais lancée dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l'Union européenne. EULEX soutient certaines institutions kosovares chargées de l'état de droit sur la voie d'une efficacité, d'une durabilité, d'une multiethnicité et d'une responsabilité accrues, libres de toute ingérence politique et pleinement conformes aux normes internationales relatives aux droits de l'homme et aux meilleures pratiques européennes par le biais d'activités de surveillance et de fonctions exécutives limitées dans le but de confier les tâches restantes à d'autres instruments à long terme de l'UE et de supprimer progressivement les fonctions exécutives résiduelles. Le mandat de la mission couvrait la période allant jusqu'au 14 juin 2020 sur la base de la décision PESC 2018/856 du Conseil et a été prolongé jusqu'au 14 juin 2021 par la décision PESC 2020/792 du Conseil. EULEX travaille dans le cadre de la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies.
Centre_satellite_de_l'Union_européenne/Centre_satellite_de_l'Union_européenne :
Le Centre satellitaire de l'Union européenne (EU SatCen ; anciennement CSUE) est l'agence de l'Union européenne (UE) qui soutient la prise de décision de l'UE dans le domaine de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC), y compris les missions et opérations de gestion de crise, en fournissant des produits et services résultant de l'exploitation des actifs spatiaux pertinents et des données collatérales, y compris l'imagerie satellitaire et aérienne, et les services connexes. SatCen a son siège à la base aérienne de Torrejón, située dans la municipalité espagnole du même nom, à proximité de Madrid. Le personnel du centre, dirigé par le directeur Sorin Dumitru Ducaru, se compose d'analystes d'images expérimentés, de spécialistes géospatiaux et de personnel de soutien, recrutés dans les États membres de l'UE. En outre, des experts détachés des États membres travaillent au SatCen pour des périodes allant de six mois à trois ans, et du personnel temporaire est recruté en fonction des besoins. SatCen assure des activités de développement technique en support direct à ses activités opérationnelles, ainsi que des formations spécialisées pour les analystes d'images. Le SatCen a été initialement fondé en 1992 en tant que Centre satellitaire de l'Union de l'Europe occidentale. Elle a été constituée en tant qu'agence de l'UE le 1er janvier 2002. En juin 2014, une nouvelle décision du Conseil a remplacé l'ancienne action commune du Conseil de 2001 pour modifier la mission de SatCen, en l'alignant sur l'évolution de la demande des utilisateurs et les développements des activités spatiales de l'UE. pertinent pour la PESC (réf. 1), ce qui en fait une interface essentielle avec la communauté européenne du renseignement géospatial (GEOINT, réf. 2).
Union_européenne_Science_Olympiad/Olympiade scientifique de l'Union européenne :
L'Olympiade scientifique de l'Union européenne (EUSO) est un concours scientifique en équipe permettant aux étudiants de l'Union européenne (UE) de montrer leurs capacités en sciences naturelles. L'EUSO annuel a été fondé en 2003 par le Dr Michael A. Cotter, Dublin Irlande ne comprend que les pays membres de l'UE. Le concours est ouvert aux étudiants en sciences du deuxième ou du secondaire âgés de 16 ans ou moins avant le concours. Chaque pays participant envoie deux équipes de trois étudiants qui s'affrontent dans deux tâches intellectuellement stimulantes et collaboratives. Les tâches sont conçues pour relier les branches de la science, fournir des défis pertinents et basés sur la recherche, engager tous les membres de l'équipe, soutenir l'auto-rythme, susciter une réflexion d'ordre supérieur et créative et encourager une communication de fond.
Schéma_de_règlement_de_l'Union_européenne/Schéma de règlement de l'Union européenne :
Le programme de règlement de l'Union européenne est un programme lancé en 2019 par le ministère de l'Intérieur pour traiter l'enregistrement des citoyens de l'UE résidant au Royaume-Uni avant son départ de l'Union européenne. Les candidats retenus reçoivent soit un "statut pré-établi", soit un "statut établi", selon la durée de leur résidence au Royaume-Uni.
Fonds_de_solidarité_de_l'Union_européenne/Fonds_de_solidarité_de_l'Union_européenne :
Le Fonds de solidarité de l'Union européenne (FSUE) a été créé en 2002. Son objectif est de fournir une assistance aux États membres de l'Union européenne en cas de catastrophe à grande échelle. Les catastrophes sont considérées comme à grande échelle si le coût direct estimé des dommages dépasse 3 milliards d'euros ou 0,6 % du revenu national brut du pays concerné. Depuis sa création, le Fonds a fourni une assistance aux États membres à la suite de 56 catastrophes, notamment des tremblements de terre, des incendies de forêt, des sécheresses, des tempêtes et des inondations. Selon un rapport de la Commission européenne, l'Italie et l'Allemagne ont été les principaux bénéficiaires de ces fonds d'urgence, même si au total 23 États ont reçu un soutien.
Programme_spatial_de_l'Union_européenne/Programme spatial de l'Union européenne :
Le programme spatial de l'Union européenne est un programme de financement de l'UE créé en 2021 avec son agence de gestion, l'Agence de l'Union européenne pour le programme spatial, afin de mettre en œuvre la politique spatiale européenne préexistante établie le 22 mai 2007 lors d'une réunion conjointe et concomitante au niveau ministériel du Conseil de l'Union européenne et du Conseil de l'Agence spatiale européenne, connus collectivement sous le nom de Conseil européen de l'espace, ont adopté une résolution sur la politique spatiale européenne. La politique avait été rédigée conjointement par la Commission européenne et le directeur général de l'Agence spatiale européenne. Il s'agissait du premier cadre politique commun pour les activités spatiales établi par l'Union européenne (UE). Chacun des États membres a poursuivi dans une certaine mesure sa propre politique spatiale nationale, bien que souvent coordonnée par l'intermédiaire de l'Agence spatiale européenne (ESA) indépendante. Le commissaire aux entreprises et à l'industrie, Günter Verheugen, a déclaré que même si l'UE est "un leader mondial de la technologie, elle est mise sur la défensive par les États-Unis et la Russie et qu'elle n'a qu'un avantage technologique d'environ 10 ans sur la Chine et l'Inde". , qui font la course pour rattraper leur retard."
Représentant_spécial_de_l'Union_européenne/Représentant spécial de l'Union européenne :
Les représentants spéciaux de l'Union européenne (RSUE) sont des émissaires de l'Union européenne chargés de tâches spécifiques à l'étranger. Alors que les ambassadeurs de l'UE sont responsables des affaires avec un seul pays, les représentants spéciaux s'occupent de questions spécifiques, de zones de conflit ou de régions de pays. Ils relèvent directement du haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, actuellement Josep Borrell.
Statistiques_de_l'Union_européenne_sur_le_revenu_et_les_conditions_de_vie/Statistiques de l'Union européenne sur le revenu et les conditions de vie :
Les statistiques de l'Union européenne sur le revenu et les conditions de vie, (également connues sous le nom d'enquête de l'Union européenne sur le revenu et les conditions de vie) en abrégé EU-SILC, sont un service d'enquête de l'UE. Il a remplacé en 2004 le Panel communautaire des ménages (PCM), qui couvrait les années 1994-2003. L'EU-SILC n'inclut que des modifications mineures par rapport à son prédécesseur, le PCM ; plus important encore, cela augmente considérablement le nombre de pays inclus dans l'échantillon.
Association_d'études_de_l'Union_européenne/Association d'études_de_l'Union_européenne :
L'European Union Studies Association (EUSA) (fondée en 1988) est une association universitaire et professionnelle axée sur l'Union européenne, les processus de son intégration et ses relations transatlantiques. Elle note de précieuses contributions aux études européennes via divers prix, dont l'EUSA Prix ​​pour l'ensemble de l'œuvre en études européennes.
Système_d'évaluation_des_substances_de_l'Union_européenne/Système d'évaluation des substances de l'Union européenne :
Le système de l'Union européenne pour l'évaluation des substances (EUSES) est un modèle mathématique pour le calcul des concentrations environnementales prévues (PEC) et de l'exposition humaine. Il peut être utilisé dans les évaluations de la sécurité chimique (CSA) et être cité dans les rapports sur la sécurité chimique (CSR). EUSES est fourni gratuitement sur le site Web du Bureau européen des produits chimiques et se présente sous la forme d'une feuille Microsoft Excel.
Règlement_bois_de_l'Union_européenne/Règlement_bois_de_l'Union_européenne :
Le règlement sur le bois de l'Union européenne (RBUE) vise à lutter contre l'exploitation forestière illégale et le commerce associé de bois et de produits dérivés dans les États membres de l'Union européenne, et à terme contribuer à la gestion durable des forêts et à la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts au-delà des frontières de l'UE. Le RBUE établit des obligations pour les « opérateurs » qui mettent du bois et des produits dérivés sur le marché et pour les « commerçants » qui achètent ou vendent du bois ou des produits dérivés déjà sur le marché intérieur. Gouvernance et commerce) Plan d'action, qui vise à réduire l'exploitation forestière illégale dans le monde. Le Plan d'action reconnaissait la possibilité d'élaborer une nouvelle législation pour répondre à la demande d'exploitation forestière illégale. Cela a abouti à l'adoption du RBUE en décembre 2010. Le RBUE est entré en vigueur le 3 mars 2013. Il est directement applicable dans tous les États membres de l'UE. En février 2016, la Commission européenne a publié une version mise à jour du document d'orientation pour le règlement de l'UE sur le bois.
European Union_Training_Mission_in_Mali/Mission de formation de l'Union européenne au Mali :
EUTM Mali (Mission de formation de l'Union européenne au Mali) est une mission de formation militaire multinationale de l'Union européenne dont le siège est à Bamako, au Mali. 22 membres de l'UE (Autriche, Belgique, Bulgarie, République tchèque, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède) et 3 pays non membres de l'UE (non membres de l'UE : Géorgie, Moldavie, Monténégro) sont engagés dans cette mission et ont envoyé des soldats en République du Mali.
European Union_Training_Mission_in_Mozambique/Mission de formation de l'Union européenne au Mozambique :
EUTM-Moz (mission de formation de l'Union européenne au Mozambique) est une mission de formation militaire multinationale de l'Union européenne dont le siège est à Maputo, au Mozambique.10 membres de l'UE (Portugal, Grèce, Italie, Finlande, Roumanie, Espagne, Belgique, Lituanie, Autriche et Estonie) sont engagés dans cette mission et ont envoyé des soldats en République du Mozambique.
Mission_de_formation_de_l'Union_européenne_en_Somalie/Mission de formation de l'Union européenne en Somalie :
La mission de formation de l'Union européenne en Somalie (EUTM Somalia) est une opération de formation pour les forces armées somaliennes menée par des responsables militaires des États de l'Union européenne.
Mission_de_formation_de_l'Union_europeenne_en_republique_centrafricaine/Mission de formation de l'Union europeenne en Republique centrafricaine :
La Mission de formation de l'Union européenne en République centrafricaine (EUTM-RCA) est une mission de formation multinationale de l'Union européenne dont le siège est à Bangui, en République centrafricaine. 8 États membres de l'UE (France, Italie, Lituanie, Pologne, Portugal, Roumanie, Espagne et Suède), ainsi que 5 pays non membres de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Brésil, Géorgie, Serbie et République de Macédoine du Nord) ont fourni des troupes à la mission. L'EUTM RCA, dans son 3ème mandat, continue de s'appuyer sur trois piliers : le conseil stratégique, l'éducation et la formation. La mission continuera à suivre une approche intégrée, flexible, modulaire et réactive tandis que les activités des Forces Armée Centrafricaine (FACA) seront pleinement intégrées dans cette approche. L'application de l'État de droit, principalement le droit international humanitaire et les droits de l'homme et le volet principal du genre et de la prévention des violences sexuelles dans les conflits, est pris en compte dans le développement de toutes ces activités.
European Union_Withdrawal_Agreement_(Public_Vote)_Bill_2017%E2%80%9319/Projet de loi 2017-2019 sur l'accord de retrait de l'Union européenne (vote public) :
Le projet de loi 2017-2019 sur l'accord de retrait de l'Union européenne (vote public) était un projet de loi d'initiative parlementaire du Parlement du Royaume-Uni visant à prévoir la tenue d'un «vote public» (référendum) au Royaume-Uni et à Gibraltar après la conclusion de négociations entre le gouvernement de Sa Majesté et l'Union européenne sur l'opportunité de soutenir l'accord de sortie proposé pour le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne ou de rester un État membre de l'UE. Le projet de loi a été parrainé par Gareth Thomas, député anglais de la coopérative de travail. Le projet de loi a échoué à la fin de la session parlementaire de novembre 2019 et le retrait a eu lieu le 31 janvier 2020 sans deuxième référendum.
Union_européenne_Youth_Orchestra/Orchestre des jeunes de l'Union européenne :
L'Orchestre des jeunes de l'Union européenne (EUYO) est un orchestre de jeunes composé de membres issus des 27 États membres de l'Union européenne. Depuis sa fondation en 1976, il a relié les écoles de musique et le monde de la musique professionnelle pour des générations de musiciens européens. EUYO est considéré comme l'un des meilleurs orchestres de jeunes au monde, atteignant des "normes extraordinairement élevées" et jouant dans tous les grands festivals européens, y compris les Proms, le Festival de Salzbourg et Young Euro Classic. EUYO est membre associé de la Fédération européenne des orchestres nationaux de jeunes et est soutenu par le programme Creative Europe.
Union_européenne_et_ses_États_membres_%E2%80%94_Certaines_mesures_relatives_au_secteur_de_l'énergie/Union européenne et ses États membres — Certaines mesures relatives au secteur de l'énergie :
Union européenne et ses États membres — Certaines mesures relatives au secteur de l'énergie, DS476, est le nom officiel d'une affaire intentée par la Fédération de Russie contre l'Union européenne et ses États membres devant l'Organe de règlement des différends de l'Organisation mondiale du commerce. L'affaire a été formellement initié avec le dépôt d'une plainte par la Russie (dans les termes de l'OMC, une "demande de consultations") le 30 avril 2014. Le différend concerne le troisième paquet énergétique de l'UE, qui se compose de deux directives et règlements de l'UE. La Russie affirme que les mesures contenues dans l'ensemble violent les articles II, VI, XVI et XVII de l'Accord général sur le commerce des services (AGCS) ; Articles I, III, X et XI de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT) de 1994 ; article 3 de l'Accord sur les subventions et les mesures compensatoires (SMC); et l'article 2 de l'Accord sur les mesures concernant les investissements et liées au commerce (MIC).
L'Union européenne_et_la_Convention_européenne_des_droits_de_l'homme/L'Union européenne et la Convention européenne des droits de l'homme :
Le traité de Lisbonne de l'Union européenne (UE), en vigueur depuis le 1er décembre 2009, oblige l'UE à adhérer à la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH). L'article 6 du traité consolidé sur l'Union européenne stipule que "l'Union adhère à la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Cette adhésion n'affecte pas les compétences de l'Union telles qu'elles sont définies dans les traités." L'UE serait ainsi soumise à son droit relatif aux droits de l'homme et à un contrôle externe comme le sont actuellement ses États membres. Il est en outre proposé que l'UE devienne membre du Conseil de l'Europe maintenant qu'elle a acquis une personnalité juridique unique dans le traité de Lisbonne. Le protocole n° 14 de la CEDH est entré en vigueur le 1er juin 2010. Il permet à l'Union européenne d'adhérer à la Convention européenne des droits de l'homme. Le 5 avril 2013, les négociateurs de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe ont finalisé un projet d'accord pour l'adhésion de l'UE à la Convention européenne des droits de l'homme. Comme prochaines étapes, il est nécessaire que la Cour européenne de justice (CJE) rende un avis, ensuite que les États membres de l'UE fournissent un soutien unanime, que le Parlement européen fournisse un soutien à la majorité des deux tiers et que l'accord soit ratifié par les parlements des États membres du Conseil de l'Europe.Cependant, quelques mois plus tard, la CJCE a déclaré (avis 2/13) le projet d'accord incompatible avec l'article 6, paragraphe 2, du traité sur l'Union européenne, portant ainsi le processus d'adhésion à un arrêt. En 2020, les négociations ont repris pour l'adhésion à l'UE après une pause de plusieurs années suite à l'avis de la CJE.
Union européenne_et_le_G7/Union européenne et le G7 :
L'Union européenne (UE) est membre du G7 (le G8, jusqu'à ce que la Russie ne soit pas invitée en 2014). Il a été surnommé son "8e membre", détenant tous les privilèges et obligations de l'adhésion mais sans le droit d'accueillir ou de présider un sommet. Comme le nom complet du G7 est le "Groupe des sept nations", l'UE n'a pas été incluse dans le nombre, d'où le nombre de huit membres du G7. Le président de la Commission européenne est présent depuis qu'il a été invité pour la première fois au troisième sommet du G7 en 1977, Roy Jenkins était alors président. Depuis 1981, le président a assisté à toutes les sessions du G7. L'UE est actuellement représentée par le président de la Commission et le président du Conseil européen. Ce dernier était le président tournant du conseil des chefs d'État de l'UE, avec une participation irrégulière depuis 1982. La présidence du Conseil coïncidait parfois avec l'un des membres du G8, auquel cas ce chef était présent avec son mandat national et européen. Depuis 2009, le président du Conseil européen est un poste permanent, qui assiste toujours aux sommets. En tant que membre de l'UE, ce que les présidents approuvent au G8 est politiquement contraignant pour eux. L'UE y participe en raison de son rôle dans l'économie mondiale et sa pertinence s'est accrue avec l'établissement d'un marché unique, d'une monnaie commune et d'une politique étrangère. Le sommet de Paris de 1989 a été une année charnière pour la participation de l'UE au G7, lorsque le G7 a demandé à l'UE d'assumer la responsabilité de Phare.
L'Union_européenne_et_la_Cour_pénale_internationale/L'Union européenne et la Cour pénale internationale :
En raison de son statut, l'Union européenne (UE) n'est pas partie à la Cour pénale internationale (CPI), mais tous les États membres de l'UE en sont signataires et l'UE a été l'un des plus fervents partisans de la CPI. L'UE a apporté un soutien politique, financier et technique à la Cour, qui est également basée sur son territoire (La Haye, Pays-Bas).
Union européenne_et_les_Nations_unies/Union européenne et les Nations Unies :
L'Union européenne (UE) a le statut d'observateur permanent auprès des Nations unies (ONU) depuis 1974 et ses droits de participation renforcés depuis 2011. L'UE elle-même n'a pas de droit de vote mais elle est représentée aux côtés de ses 27 membres, dont l'un , France, est membre permanent du Conseil de sécurité.
L'Union européenne en tant que superpuissance_émergente/L'Union européenne en tant que superpuissance émergente :
L'Union européenne (UE) a été qualifiée de superpuissance potentielle par des universitaires comme TR Reid, Andrew Reding, Andrew Moravcsik, Mark Leonard, Jeremy Rifkin, John McCormick et certains hommes politiques tels que Romano Prodi et Tony Blair. Ils croient que l'UE est une superpuissance, ou le deviendra, au 21ème siècle - tout en notant que le concept de "superpuissance" a changé en un concept de soft power plutôt que les superpuissances dures (militaires) du 20ème siècle.
European Union_ban_on_seal_products/Interdiction de l'Union européenne sur les produits dérivés du phoque :
L'Union européenne a interdit les produits dérivés du phoque en 2009 pour des raisons de bien-être animal. L'interdiction s'inscrivait dans le prolongement d'une interdiction des peaux de phoque imposée par la Communauté économique européenne en 1983. Les réglementations de l'Union européenne ("EU Seal Regime") interdisant généralement l'importation et la mise sur le marché des produits dérivés du phoque, à quelques exceptions près, notamment pour les produits dérivés du phoque. les produits dérivés des chasses pratiquées par les communautés inuites ou indigènes (exception CI) et des chasses menées à des fins de gestion des ressources marines (exception GRM). Le Canada et la Norvège ont déposé une plainte auprès de l'OMC pour faire annuler l'interdiction, mais celle-ci a été maintenue.
Union européenne_citoyenneté/citoyenneté de l'Union européenne :
La citoyenneté de l'Union européenne est accordée à tous les citoyens des États membres de l'Union européenne (UE). Elle a été formellement créée avec l'adoption du traité de Maastricht en 1992, en même temps que la création de l'UE. La citoyenneté de l'UE s'ajoute à la citoyenneté nationale, car elle ne la remplace pas. Il offre aux citoyens de l'UE les droits, les libertés et les protections juridiques disponibles en vertu du droit de l'UE. Les citoyens de l'UE jouissent de la liberté de circulation ainsi que de la liberté d'établissement et d'emploi dans l'ensemble de l'UE. Ils sont libres de commercer et de transporter des biens, des services et des capitaux à travers les frontières des États de l'UE, sans aucune restriction sur les mouvements de capitaux ou les frais. Les citoyens de l'UE ont le droit de voter et de se porter candidats à certaines élections (souvent locales) dans l'État membre où ils vivent qui n'est pas leur État d'origine, tout en votant également aux élections de l'UE et en participant à une initiative citoyenne européenne (ICE ). La citoyenneté de l'UE confère le droit à la protection consulaire par les ambassades d'autres États membres de l'UE lorsque le pays de citoyenneté d'un individu n'est pas représenté par une ambassade ou un consulat dans le pays étranger dans lequel il a besoin de protection ou d'autres types d'assistance. Les citoyens de l'UE ont le droit de s'adresser directement au Parlement européen, au Médiateur européen et aux agences de l'UE, dans l'une des langues du traité UE, à condition que la question soulevée relève de la compétence de cette institution. Les citoyens de l'UE bénéficient des protections juridiques du droit de l'UE, y compris la Charte des droits fondamentaux de l'UE et des actes et directives concernant la protection des données à caractère personnel, les droits des victimes d'infractions, la prévention et la lutte contre la traite des êtres humains, l'égalité de rémunération, ainsi que la protection contre la discrimination dans l'emploi fondée sur la religion ou les convictions, l'orientation sexuelle Et l'âge. Le bureau du Médiateur européen peut être directement contacté par les citoyens de l'UE.
European Union_climate_and_energy_package/Paquet énergie-climat de l'Union européenne :
Le plan européen sur le changement climatique consiste en un ensemble de mesures adoptées par les membres de l'Union européenne pour lutter contre le changement climatique. Le plan a été lancé en mars 2007, et après des mois de négociations difficiles entre les pays membres, il a été adopté par le Parlement européen en décembre 2008. Le paquet se concentre sur les réductions d'émissions, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique.
Droit_de_la_concurrence_de_l'Union_européenne/Droit de la concurrence de l'Union européenne :
Le droit européen de la concurrence est le droit de la concurrence en vigueur au sein de l'Union européenne. Elle favorise le maintien de la concurrence au sein du marché unique européen en réglementant les comportements anticoncurrentiels des entreprises afin de s'assurer qu'elles ne créent pas de cartels et de monopoles qui porteraient atteinte aux intérêts de la société. Aujourd'hui, le droit européen de la concurrence découle principalement des articles 101 à 109 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE), ainsi que d'une série de règlements et de directives. Les quatre principaux domaines d'action comprennent : Les cartels, ou le contrôle de la collusion et d'autres pratiques anticoncurrentielles, en vertu de l'article 101 du TFUE. Position dominante sur le marché ou prévention de l'abus de la position dominante des entreprises sur le marché en vertu de l'article 102 TFUE. Fusions, contrôle des propositions de fusions, acquisitions et joint-ventures impliquant des sociétés qui réalisent un certain chiffre d'affaires défini dans l'UE, conformément à la loi sur les fusions de l'Union européenne. Aides d'État, contrôle des aides directes et indirectes accordées par les États membres de l'Union européenne aux entreprises en vertu de l'article 107 du TFUE. L'autorité principale pour l'application du droit de la concurrence au sein de l'Union européenne incombe à la Commission européenne et à sa direction générale de la concurrence, bien que les aides d'État dans certains des secteurs, tels que l'agriculture, sont gérés par d'autres directions générales. Les directions peuvent ordonner le remboursement d'aides d'État indûment accordées, comme ce fut le cas en 2012 avec Malev Hungarian Airlines.
European Union_disability_policy/Politique de l'Union européenne en matière de handicap :
La politique de l'Union européenne pour les personnes handicapées garantit la responsabilité gouvernementale pour toutes les personnes handicapées dans l'ensemble des 27 États membres de l'UE. Cette politique s'inscrit dans le cadre du principe de subsidiarité : si possible, il faut s'améliorer au niveau national, bien qu'en principe l'UE s'abstienne de légiférer lourdement dans ce domaine. Grâce aux activités du Conseil de l'Europe et des Nations Unies, la politique de l'UE en matière de handicap est en vigueur depuis des années dans de nombreux pays de l'UE.
Label_énergétique_de_l'Union_européenne/Étiquette énergétique de l'Union européenne :
La directive européenne 92/75/CE a établi un système d'étiquetage de la consommation d'énergie. La directive a été mise en œuvre par plusieurs autres directives. Ainsi, la plupart des produits blancs, des emballages d'ampoules électriques et des voitures doivent avoir une étiquette énergétique de l'UE clairement affichée lorsqu'elles sont proposées à la vente ou à la location. L'efficacité énergétique de l'appareil est évaluée en fonction d'un ensemble de classes d'efficacité énergétique de A à G sur l'étiquette, A étant la plus économe en énergie, G la moins efficace. Les étiquettes donnent également d'autres informations utiles au client lorsqu'il choisit entre différents modèles. Les informations devraient également figurer dans les catalogues et être incluses par les détaillants en ligne sur leurs sites Web. Afin de suivre les progrès en matière d'efficacité énergétique, les grades A+, A++ et A+++ ont ensuite été introduits pour divers produits ; depuis 2010, il existe un nouveau type d'étiquette qui utilise des pictogrammes plutôt que des mots, pour permettre aux fabricants d'utiliser une seule étiquette pour les produits vendus dans différents pays. La directive 92/75/CE a été remplacée par la directive 2010/30/UE, puis à nouveau remplacée par le règlement 2017/1369/UE à partir du 1er août 2017. Les exigences d'étiquetage mises à jour sont entrées en vigueur en 2021, la date exacte dépend du règlement délégué concerné. (par exemple, les étiquettes des lave-vaisselle changent le 1er mars 2021). Il a réintroduit une classification plus simple, en utilisant uniquement les lettres de A à G. Le redimensionnement conduira également à une meilleure différenciation entre les produits qui, sous la classification actuelle des étiquettes, apparaissent tous dans les mêmes catégories supérieures . Cela signifie, par exemple, qu'un réfrigérateur qui a actuellement le label A+++ pourrait devenir une catégorie C, même si le réfrigérateur est tout aussi économe en énergie qu'avant. Le principe de base est que la catégorie A sera vide dans un premier temps, et les catégories B et C peu peuplées, pour ouvrir la voie à l'invention et au développement de nouveaux produits plus économes en énergie.
European Union_financial_transaction_tax/Taxe sur les transactions financières de l'Union européenne :
La taxe sur les transactions financières de l'Union européenne (FTT UE) est une proposition de la Commission européenne visant à introduire une taxe sur les transactions financières (TTF) dans certains États membres de l'Union européenne (UE). La taxe européenne sur les transactions financières proposée serait distincte d'une taxe bancaire, ou d'une taxe de résolution, que certains gouvernements proposent d'imposer aux banques pour les assurer contre les coûts de tout futur renflouement. Il a été initialement affirmé que la taxe, telle que proposée, rapporterait 57 milliards d'euros par an si elle était appliquée dans toute l'UE. La première proposition pour l'ensemble de l'UE a été présentée par la Commission européenne en 2011 mais n'a pas atteint la majorité. Au lieu de cela, le Conseil de l'Union européenne a autorisé les États membres qui souhaitaient introduire la TTF de l'UE à recourir à la coopération renforcée. La Commission a proposé une directive pour une TTF européenne en 2013, mais la proposition a été bloquée. En 2019, l'Allemagne et la France ont publié une proposition basée sur la taxe française sur les transactions financières et les ministres des finances des États participant à la coopération renforcée sont parvenus à un consensus sur le fait que la TTF de l'UE devrait être négociée en utilisant cette proposition. Selon les premiers plans, la taxe serait impact sur les transactions financières entre institutions financières en facturant 0,1 % sur l'échange d'actions et d'obligations et 0,01 % sur les contrats dérivés, si une seule des institutions financières réside dans un État membre de la TTF de l'UE. Pour éviter un impact négatif indésirable sur l'économie réelle, la TTF ne s'appliquera pas aux : Activités financières quotidiennes des citoyens et des entreprises (par exemple, prêts, paiements, assurances, dépôts, etc.). Activités de banque d'investissement dans le cadre de levées de fonds. Opérations réalisées dans le cadre d'opérations de restructuration. Opérations de refinancement avec les banques centrales et la BCE, avec le FESF et le MES, et opérations avec l'UE.
European Union_food_quality_scandal/Scandale de la qualité des aliments dans l'Union européenne :
Le scandale de la qualité des aliments de l'Union européenne est une controverse affirmant que certaines marques et certains produits alimentaires destinés aux marchés des pays de l'Union de l'Europe centrale et orientale sont de qualité inférieure à leur équivalent exact produit pour les marchés de l'Union de l'Europe occidentale. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a reconnu la question dans son discours sur l'état de l'Union promettant des fonds pour aider les autorités alimentaires nationales à tester les produits de qualité inférieure et à commencer à lutter contre l'inégalité alimentaire et en avril 2018, la commissaire européenne à la justice et aux consommateurs, Věra Jourová, a déclaré que « Nous allons intensifier la lutte contre la double alimentation Nous avons modifié la directive sur les pratiques commerciales déloyales pour qu'il soit noir sur blanc que la double qualité alimentaire soit interdite."
Accords_de_libre_échange_de_l'Union_européenne/Accords_de_libre-échange_de_l'Union_européenne :
L'Union européenne a conclu des accords de libre-échange (ALE) et d'autres accords comportant une composante commerciale avec de nombreux pays dans le monde et négocie avec de nombreux autres. L'Union européenne négocie des accords de libre-échange au nom de tous ses États membres, car les États membres ont accordé à l'UE une "compétence exclusive" pour conclure des accords commerciaux. Même ainsi, les gouvernements des États membres contrôlent chaque étape du processus (via le Conseil de l'Union européenne, dont les membres sont les ministres nationaux de chaque gouvernement national) : avant le début des négociations, les gouvernements des États membres (via le Conseil des ministres) approuvent la mandat de négociation; Pendant les négociations, les gouvernements des États membres sont régulièrement informés de l'avancement des négociations et peuvent mettre à jour le mandat des négociations ou suspendre les négociations ; À la conclusion des négociations, les gouvernements des États membres décident si l'accord doit être signé ; Après approbation du Parlement européen et (au cas où l'accord couvre des domaines autres que le commerce, tels que la protection des investissements) après ratification par le parlement de chaque État membre, les gouvernements des États membres décident si l'accord doit être conclu et entrer en vigueur.
European Union_international_calls_regulations/Règlement de l'Union européenne sur les appels internationaux :
Le règlement 2018/1971 fixe les prix plafonds maximaux pour les communications internationales intra-UE effectuées à partir des pays du réseau d'origine des abonnés. Le règlement est en vigueur depuis le 15 mai 2019.
Union européenne_laissez-passer/laissez-passer de l'Union européenne :
Un laissez-passer de l'Union européenne est un document de voyage délivré aux fonctionnaires et aux membres des institutions de l'Union européenne. C'est la preuve des privilèges et immunités dont jouissent les titulaires. Le document est valable dans tous les pays de l'Union européenne ainsi que dans plus de 100 autres pays. En 2006, la Commission européenne a délivré ou renouvelé 2 200 laissez-passer, et d'autres agences peuvent également délivrer le document. Le présent règlement a été proposé par la Commission européenne mettant en œuvre un laissez-passer lisible par machine conformément à la norme OACI 9303 comprenant une photo numérisée le visage et les empreintes digitales du porteur. Le nombre de champs de données a été réduit et le document ne contient plus d'informations sur l'adresse et l'apparence physique.
Droit de l'Union européenne/Droit de l'Union européenne :
Le droit de l'Union européenne est un système de règles opérant au sein des États membres de l'Union européenne (UE). Depuis la création de la Communauté européenne du charbon et de l'acier après la Seconde Guerre mondiale, l'UE s'est fixé pour objectif de "promouvoir la paix, ses valeurs et le bien-être de ses peuples". L'UE a des institutions politiques, des politiques sociales et économiques qui transcendent les États-nations dans un but de coopération et de développement humain. Selon sa Cour de justice, l'UE représente "un nouvel ordre juridique du droit international". Les fondements juridiques de l'UE sont le traité sur l'Union européenne et le traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, actuellement adoptés à l'unanimité par les gouvernements des 27 États membres. États. Les nouveaux membres peuvent adhérer s'ils acceptent de suivre les règles de l'union, et les États existants peuvent partir en fonction de leurs "propres exigences constitutionnelles". Les citoyens ont le droit de participer par l'intermédiaire du Parlement et leurs gouvernements respectifs par l'intermédiaire du Conseil à l'élaboration de la législation que l'UE élabore. La Commission a le droit de proposer de nouvelles lois (le droit d'initiative), le Conseil de l'Union européenne représente les gouvernements élus des États membres, le Parlement est élu par les citoyens européens et la Cour de justice est censée faire respecter la règle de le droit et les droits de l'homme. Comme l'a dit la Cour de justice, l'UE n'est "pas seulement une union économique" mais est destinée à "assurer le progrès social et rechercher l'amélioration constante des conditions de vie et de travail de leurs peuples".
procédure_législative_de_l'Union_européenne/procédure_législative_de_l'Union_européenne :
L'Union européenne adopte la législation à travers une variété de procédures législatives. La procédure utilisée pour une proposition législative donnée dépend du domaine politique en question. La plupart des lois doivent être proposées par la Commission européenne et approuvées par le Conseil de l'Union européenne et le Parlement européen pour devenir loi. Au fil des années, le pouvoir du Parlement européen au sein du processus législatif s'est considérablement accru, passant d'un pouvoir limité à donner son avis non contraignant ou complètement exclu du processus législatif, à une participation à égalité avec le Conseil au processus législatif. Le pouvoir de modifier les traités de l'Union européenne, parfois désignés comme le droit primaire de l'Union, voire comme sa constitution de facto, est réservé aux États membres et doit être ratifié par eux conformément à leurs règles constitutionnelles respectives. Une exception à cette règle sont les clauses dites passerelles dans lesquelles la procédure législative utilisée pour un certain domaine politique peut être modifiée sans modifier formellement les traités.
Lobbying_Union européenne/Lobbying Union européenne :
Le lobbying au sein de l'Union européenne, également appelé officiellement représentation des intérêts européens, est l'activité de représentants de divers groupes d'intérêts ou lobbies qui tentent d'influencer les autorités exécutives et législatives de l'Union européenne par le biais de relations publiques ou d'un travail d'affaires publiques. Le traité de Lisbonne a introduit une nouvelle dimension du lobbying au niveau européen, différente de la plupart des lobbyings nationaux. Au niveau national, le lobbying relève davantage de relations personnelles et informelles entre les fonctionnaires des autorités nationales, mais le lobbying au niveau de l'Union européenne fait de plus en plus partie du processus décisionnel politique et donc du processus législatif. La «représentation des intérêts européens» fait partie d'une nouvelle démocratie participative au sein de l'Union européenne. Le premier pas vers une réglementation spécialisée du lobbying dans l'Union européenne a été une question écrite posée par Alman Metten, en 1989. En 1991, Marc Galle, président de la commission du règlement, de la vérification des pouvoirs et des immunités, a été nommé pour soumettre des propositions pour un code de conduite et un registre des lobbyistes. Aujourd'hui, le lobbying au sein de l'Union européenne fait partie intégrante et est important du processus décisionnel au sein de l'UE. D'année en année, la réglementation du lobbying dans l'UE s'améliore constamment et le nombre de lobbyistes augmente.
Droit_des_fusions_de_l'Union_européenne/Droit de l'Union européenne sur les fusions :
Le droit de l'Union européenne sur les fusions fait partie du droit de l'Union européenne. Il est chargé de réglementer les fusions entre deux ou plusieurs entités dans une structure sociétaire. Cette institution est compétente pour les concentrations susceptibles ou non d'entraver la concurrence. Bien que les fusions doivent se conformer aux politiques et règlements établis par la commission ; certaines fusions sont exemptées si elles favorisent le bien-être des consommateurs. Les fusions non conformes au marché commun peuvent être bloquées. Elle fait partie du droit de la concurrence et vise à garantir que les entreprises n'acquièrent pas sur le marché libre un pouvoir de marché tel qu'il nuise aux intérêts des consommateurs, de l'économie et de la société dans son ensemble. Plus précisément, le niveau de contrôle peut entraîner des prix plus élevés, moins d'innovation et de production. Les fusions et acquisitions sont réglementées par les lois sur la concurrence car elles peuvent concentrer le pouvoir économique entre les mains d'un nombre plus restreint de parties. Supervisées par l'Union européenne, les lois sur la concurrence ont été promulguées en vertu de la directive 2005/56/CE sur les fusions transfrontalières et du règlement sur la concentration économique 139/2004, connu sous le nom de "RMUE". La loi exige que les entreprises qui envisagent de fusionner demandent l'approbation préalable de la Commission. La Commission européenne (CE) a une compétence exclusive sur les concentrations qui respectent certains seuils. C'est ce qu'on appelle la dimension communautaire. Une concentration avec un chiffre d'affaires de ce qui suit déclenchera la compétence de la commission. Les fusions qui transcendent les frontières nationales et dont le chiffre d'affaires annuel de l'entreprise combinée dépasse un chiffre d'affaires mondial de plus de 5000 millions d'euros et un chiffre d'affaires communautaire de plus de 250 millions d'euros doivent être notifiées et examinées par la Commission européenne. La réglementation des fusions implique donc de prévoir les conditions potentielles du marché qui s'appliqueraient après la fusion. La norme fixée par la loi est de savoir si un regroupement « entraverait de manière significative une concurrence effective... notamment du fait de la création ou du renforcement d'une position dominante... ». Une des raisons pour lesquelles les entreprises peuvent être incitées à fusionner est de réduire les coûts de transaction liés à la négociation de contrats bilatéraux. Une autre consiste à tirer parti des économies d'échelle accrues. Cependant, l'augmentation de la part de marché et de la taille peut également accroître le pouvoir de marché, renforçant ainsi la position de négociation de l'entreprise. C'est bon pour l'entreprise, mais cela peut être mauvais pour les concurrents et les entités en aval (comme les distributeurs ou les consommateurs). Un monopole est le cas le plus extrême, où les prix peuvent être portés au prix de monopole au lieu du prix d'équilibre inférieur. Un oligopole est une autre situation potentiellement indésirable dans laquelle une concurrence limitée peut permettre des prix plus élevés qu'un marché avec plus de participants.
European Union_negotiating_directives_for_Brexit/Directives de négociation de l'Union européenne pour le Brexit :
Les directives de négociation de l'Union européenne (UE) sont des directives de négociation approuvées le 22 mai 2017 et habilitent le Conseil de l'Union européenne à négocier avec le Royaume-Uni (UK) concernant la sortie du Royaume-Uni de l'UE (Brexit). Des directives supplémentaires ont été ajoutées le 20 décembre 2017 sur la base des négociations à cette date.
Union_européenne_de_futsal/Union européenne_de_futsal :
L'Association européenne de futsal ou Union européenne de futsal (UEFS) était l'association sportive internationale du futsal en Europe. Son nom a été directement traduit dans de nombreuses langues et, en anglais, il est connu à la fois sous le nom d'Association européenne de futsal et d'Union européenne de futsal. Elle a été fondée en 1985 à Madrid, puis transférée à Moscou. L'UEFS était affiliée à l'Asociación Mundial de Futsal (AMF) jusqu'en 2017. Cependant, l'UEFS a été désaffiliée et la Fédération européenne de futsal a été créée pour la remplacer.
Union_européenne_des_étudiants_juifs/Union européenne des étudiants juifs :
L'Union européenne des étudiants juifs (EUJS) est une organisation qui chapeaute 34 syndicats nationaux d'étudiants juifs en Europe et dans les États post-soviétiques, représentant plus de 200 000 étudiants juifs.
Union_européenne_des_médecins_spécialistes/Union européenne des médecins spécialistes :
L'Union Européenne des Médecins Spécialistes (UEMS : Union Européenne des Médecins Spécialistes) est une organisation professionnelle de médecins représentant les médecins spécialistes de l'Union européenne, qui a été fondée en 1958. C'est la plus ancienne organisation médicale d'Europe, et représente environ 1,6 million de médecins spécialistes. spécialistes.. Il promeut des niveaux élevés de formation et de pratique médicale, pour améliorer et garantir le meilleur niveau de soins aux patients. Avec une adhésion actuelle de 41 pays, c'est l'organisation représentative des associations nationales de médecins spécialistes de l'Union européenne et de ses pays associés. Plus de cinquante disciplines et compétences médicales sont représentées au sein de l'organisation. Parmi elles, il y a 43 sections spécialisées qui représentent des spécialités médicales complètes reconnues dans tous les pays européens. En collaboration avec les sociétés scientifiques européennes, ils ont créé des conseils européens dans le but de définir des normes européennes de formation médicale, à travers la création d'exigences de formation européennes et d'examens européens. Les sections contribuent également aux travaux des comités mixtes multidisciplinaires qui traitent de domaines à caractère multidisciplinaire. L'Union européenne des médecins spécialistes est responsable de l'accréditation de la formation médicale continue par le biais de l'EACCME®.
Union_européenne_des_concours_musicaux_pour_la_jeunesse/Union européenne des concours musicaux pour la jeunesse :
L'Union européenne des concours musicaux pour la jeunesse (EMCY) est une organisation faîtière européenne regroupant une cinquantaine de concours nationaux et internationaux de musique pour la jeunesse. Fondée dans les années 1960 afin de développer l'éducation musicale des jeunes Européens, EMCY organise des concerts (avec et sans orchestre), des émissions, des tournées, des remises de prix, des master classes et des stages pour les lauréats de concours dans toute l'Europe. Chaque année, des milliers de musiciens de moins de vingt-cinq ans participent aux concours des membres de l'EMCY. EMCY est une association enregistrée de droit allemand avec un conseil international élu de cinq représentants, dirigé depuis 2012 par le président Paul Scholer. Son siège social est à Munich, en Allemagne. En 2020, EMCY a fêté ses 50 ans. Une brochure anniversaire a été créée pour souligner les événements des cinq dernières décennies.
Union_européenne_des_associations_de_gestion_de_l'eau/Union européenne des associations de gestion de l'eau :
Les membres de l'Union européenne des associations de gestion de l'eau (EUWMA) sont des organisations (faîtières) dans les États membres de l'UE représentant des organisations de droit public responsables de la gestion régionale et locale de l'eau (protection contre les inondations, drainage des terres, gestion du niveau de l'eau, irrigation) comme le drainage interne conseils d'administration ou Waterschappen. À l'heure actuelle, des organisations de Belgique, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Espagne et Royaume-Uni sont membres de l'EUWMA. L'EUWMA représente plus de 8 600 organisations individuelles, couvrant plus de 50 millions. Ha.
Union_européenne_de_yoga/Union européenne de yoga :
L'Union Européenne de Yoga (EUY) est une organisation internationale à but non lucratif qui coordonne un réseau de professeurs de yoga, d'écoles de formation et de fédérations de yoga. Il a été fondé en 1971 et organise depuis 1973 un congrès annuel à Zinal, en Suisse, où les professeurs de yoga et les praticiens peuvent se rencontrer dans un environnement multilingue et interculturel et entendre des professeurs de yoga indiens invités.
Union_européenne_des_sourds/Union européenne des sourds :
L'Union européenne des sourds (EUD) est une supra-organisation comprenant chaque association nationale de sourds respective des États membres de l'Union européenne. L'EUD est une organisation à but non lucratif fondée en 1985 et est membre coopérant régional de la Fédération mondiale des sourds (WFD), membre à part entière du Forum européen des personnes handicapées (EDF) et a un statut participatif auprès du Conseil de l'Europe ( CdE).
Mécanisme_de_réaction_rapide_de_l'Union_européenne/Mécanisme de réaction rapide de l'Union européenne :
Le mécanisme de réaction rapide de l'Union européenne (RRM) est une rationalisation de la législation et de la loi-cadre existantes de l'Union européenne concernant "l'atténuation des crises, par le travail sur les droits de l'homme, la surveillance des élections, le renforcement des institutions, le soutien aux médias, la gestion des frontières, les missions humanitaires, la formation de la police et l'équipement de la police, l'assistance civile d'urgence, la réhabilitation, la reconstruction, la pacification, la réinstallation et la médiation ». En 2007, le RRM a été remplacé par l'Instrument de stabilité.
European Union_response_to_the_COVID-19_pandemic/Réaction de l'Union européenne à la pandémie de COVID-19 :
La pandémie de COVID-19 et sa propagation en Europe ont eu des effets significatifs sur certains grands pays membres de l'UE et sur les institutions de l'Union européenne, en particulier dans les domaines de la finance, des libertés civiles et des relations entre les États membres.
Règlements_d'itinérance_de_l'Union_européenne/Règlements d'itinérance de l'Union européenne :
Le règlement (UE) n° 531/2012, abrégé Roaming Regulation, réglemente l'imposition de frais d'itinérance (eurotarif) au sein de l'Espace économique européen (EEE), qui comprend les États membres de l'Union européenne, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Cela réglemente à la fois les frais que l'opérateur de réseau mobile peut imposer à ses abonnés pour l'utilisation des services téléphoniques et de données en dehors de l'État membre du réseau, et les tarifs de gros que les réseaux peuvent facturer mutuellement pour permettre à leurs abonnés d'accéder aux réseaux les uns des autres. Le règlement a depuis été modifié et des règlements d'application ont été promulgués (voir ci-dessous). Depuis 2007, les réglementations sur l'itinérance ont régulièrement abaissé les frais d'itinérance maximum autorisés. En décembre 2016, les représentants des États membres ont voté la suppression de tous les frais d'itinérance d'ici juin 2017, ce qui a finalement conduit à la suppression de tous les frais d'itinérance pour l'itinérance temporaire au sein de l'EEE à compter du 15 juin 2017. Les dispositions régissant les frais d'itinérance figurent dans plusieurs règlements. : Règlement n° 531/2012 relatif à l'itinérance sur les réseaux publics de communications mobiles à l'intérieur de l'Union, Règlement 2015/2120 et Règlement 2017/920 le modifiant, ainsi que Règlement 2016/2286 fixant les modalités d'application de la politique d'utilisation loyale et Règlement 2021/2228 fixant la moyenne pondérée des tarifs maximaux de terminaison mobile. En ce qui concerne les règles du marché de gros de l'itinérance, celles-ci sont modifiées par le règlement 2017/920. Initialement prévu pour expirer après le 30 juin 2022, une prolongation de 10 ans a été convenue en avril 2022. Le règlement actuel sur l'itinérance expire après le 30 juin 2032.
European Union_shipping_law/Législation maritime de l'Union européenne :
Le droit maritime de l'Union européenne est l'ensemble des lois élaborées par l'Union européenne (« UE ») relatives à la navigation ou aux questions maritimes.
Statistiques_Union européenne/Statistiques de l'Union européenne :
Les statistiques de l'Union européenne sont collectées par Eurostat (organisme statistique européen).
European Union_tax_haven_blacklist/Liste noire des paradis fiscaux de l'Union européenne :
La liste noire des paradis fiscaux de l'Union européenne, officiellement la liste de l'UE des juridictions fiscales non coopératives, est un outil de l'Union européenne (UE) qui répertorie les paradis fiscaux. Il est utilisé par les États membres pour lutter contre les risques externes d'abus fiscaux et de concurrence fiscale déloyale. Il a été adopté pour la première fois en 2017 en réponse à l'évasion fiscale dans l'UE, en examinant 92 pays. Les processus de sélection n'incluent pas les pays de l'UE. Il est géré par le groupe Code de conduite pour la fiscalité des entreprises et contrôlé par la Commission européenne (CE). La révision la plus récente a été publiée le 6 octobre 2020. La liste est mise à jour deux fois par an.
Marque_commerciale_de_l'Union_européenne/Marque de l'Union européenne :
Une marque de l'Union européenne ou une marque de l'UE (en abrégé MUE ; dénommée marque communautaire (MC) jusqu'au 23 mars 2016) est une marque qui est en instance d'enregistrement ou qui a été enregistrée dans l'ensemble de l'Union européenne (plutôt que sur un au sein de l'UE). Le système des marques de l'UE crée un système d'enregistrement des marques unifié en Europe, dans lequel un enregistrement offre une protection dans tous les États membres de l'UE. Le système de la marque de l'UE a un caractère unitaire. Ainsi, une objection contre une demande de marque de l'UE dans n'importe quel État membre peut rejeter l'ensemble de la demande, un enregistrement de marque de l'UE est exécutoire dans tous les États membres. Le système des marques de l'UE est administré par l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO), situé à Alicante, en Espagne (voir également la législation sur les marques de l'Union européenne).
Union_européenne_value_added_tax/Taxe sur la valeur ajoutée de l'Union européenne :
La taxe sur la valeur ajoutée de l'Union européenne (ou TVA UE) est une taxe sur la valeur ajoutée sur les biens et services au sein de l'Union européenne (UE). Les institutions de l'UE ne perçoivent pas la taxe, mais les États membres de l'UE sont chacun tenus d'adopter dans leur législation nationale une taxe sur la valeur ajoutée conforme au code de la TVA de l'UE. Différents taux de TVA s'appliquent dans les différents États membres de l'UE, allant de 17 % au Luxembourg à 27 % en Hongrie. La TVA totale collectée par les États membres est utilisée dans le cadre du calcul pour déterminer la contribution de chaque État au budget de l'UE.
Zones_viticoles_de_l'Union_européenne/Zones viticoles de l'Union européenne :
Les zones viticoles de l'Union européenne sont utilisées dans la réglementation viticole commune de l'Union européenne pour réglementer certains aspects de la vinification. Les zones diffèrent en termes de climat et des exemples de ce qui est réglementé par zone viticole sont la maturité requise des raisins à la récolte et les niveaux de chaptalisation autorisés. Il y a 21 pays producteurs de vin dans l'Union européenne, dont 14 ont des niveaux de production importants. Au cours du millésime 2004-2005, la production totale de vin de l'Union européenne était d'environ 184 millions d'hectolitres (4,8 milliards de gallons), ce qui représentait près de 70 % de la production mondiale totale. Sur ce total, près de 55% ont été classés comme vins de table et 4% ont été utilisés dans la production d'alcools distillés à base de raisins tels que l'Armagnac et le Cognac. Les 41 % restants ont été produits en tant que "vin de qualité", c'est-à-dire un vin produit sous l'une des appellations de vin de qualité dans les systèmes d'appellation d'un pays, tels que les classifications allemandes QmP et QbA, l'Appellation d'origine contrôlée (AOC) française, l'Appellation d'origine espagnole ( DO) et les systèmes italiens Denominazione di origine controllata (DOC). En 1997, l'Union européenne comptait plus de 3,4 millions d'hectares (8,4 millions d'acres) plantés en vigne, ce qui représentait près de 44 % de la production mondiale de vins, de raisins de table et de raisins secs.
Réglementations_vinicoles_de_l'Union_européenne/Réglementations viticoles de l'Union européenne :
La réglementation vitivinicole de l'Union européenne est une législation commune relative au vin existant au sein de l'Union européenne (UE), dont les États membres représentent près des deux tiers de la production mondiale de vin. Ces réglementations font partie de la politique agricole commune (PAC) de l'UE et réglementent des éléments tels que la surface maximale de vignobles autorisée pour chaque État membre de l'UE, les pratiques de vinification autorisées et les principes de classification et d'étiquetage des vins. La réglementation vitivinicole existe pour réglementer la production totale afin de lutter contre la surproduction de vin et de fournir un fondement aux appellations d'origine protégées (AOP), entre autres. Dans un sens, la réglementation vitivinicole cherche donc à protéger à la fois le producteur et le consommateur. La réglementation européenne sur le vin, dans le cadre de la PAC, n'inclut pas les réglementations sur les limites d'âge pour acheter ou boire de l'alcool, les réglementations sur la publicité ou la vente au détail du vin et d'autres aspects des politiques nationales sociales ou de santé publique des différents États membres de l'UE.
European Union_withholding_tax/Retenue à la source de l'Union européenne :
La retenue à la source de l'Union européenne est le nom commun d'une retenue à la source qui est déduite des intérêts perçus par les résidents de l'Union européenne sur leurs investissements réalisés dans un autre État membre, par l'État dans lequel l'investissement est détenu. L'Union européenne elle-même n'a pas de pouvoir fiscal, donc le nom est strictement un abus de langage. L'objectif de la taxe est de garantir que les citoyens d'un État membre n'échappent pas à l'impôt en déposant des fonds en dehors de leur juridiction de résidence et faussent ainsi le marché unique. L'impôt est retenu à la source et répercuté sur le pays de résidence de l'UE. Tous les États membres sauf trois divulguent le bénéficiaire de l'intérêt concerné. La plupart des États de l'UE appliquent déjà une retenue à la source sur les revenus d'épargne et d'investissement gagnés par leurs ressortissants sur les dépôts et les investissements dans leur propre État. La directive vise à intégrer les revenus interétatiques dans le même arrangement, dans le cadre de la politique du marché unique.
Union européenne%E2%80%93Relations_Mercosur/Relations Union européenne-Mercosur :
Les relations entre l'Union européenne et le Mercosur ont été établies peu après l'entrée en vigueur de ce dernier bloc. Étant à la fois les unions douanières de l'Union européenne (UE) et du Marché commun du Sud (Mercosur), leur relation a cependant été qualifiée d '«asymétrique», à la fois en termes de stade de développement économique et de degré d'institutionnalisation contrastés. L'"accord-cadre interrégional de coopération UE-Mercosur" a été signé le 15 décembre 1995 à Madrid, traitant du commerce, de l'économie et de l'échange d'informations entre les deux blocs. Bien que le cadre soit une étape préliminaire à la libéralisation des échanges, en 1998, la plupart des ministres de l'agriculture des États membres de l'UE s'opposaient toujours à l'ouverture de négociations avec le Mercosur. Le cadre est pleinement entré en vigueur le 1er juillet 1999. En juin 2019, dans le cadre du sommet du G20 d'Osaka en 2019, les représentants des deux blocs ont annoncé qu'ils étaient parvenus à un accord "historique" vis-à-vis d'un traité de libre-échange. S'il est ratifié, l'accord de libre-échange Union européenne-Mercosur devrait devenir le premier traité de libre-échange signé par le Mercosur avec un bloc commercial majeur, dans ce cas l'UE était à l'époque son plus grand partenaire commercial et d'investissement.
Union européenne%E2%80%93Moldova_Deep_and_Comprehensive_Free_Trade_Area/Union européenne–Moldavie Zone de libre-échange approfondi et complet :
La zone de libre-échange approfondi et complet entre l'Union européenne et la Moldavie ou DCFTA UE-Moldavie est une zone de libre-échange entre l'Union européenne et la Moldavie. Le DCFTA fait partie de l'accord d'association de la Moldavie avec l'UE. Il permet à la Moldavie d'accéder au marché unique européen dans certains secteurs et accorde aux investisseurs de l'UE le même environnement réglementaire dans le pays associé que dans l'UE. Les premiers pays à ratifier l'accord avec l'UE ont été la Moldavie et la Géorgie. L'accord est donc officiellement entré en vigueur en juillet 2016, même si certains d'entre eux étaient déjà appliqués à titre provisoire. Cependant, en raison de l'instabilité politique en Ukraine, l'accord avec l'Ukraine a été appliqué à titre provisoire le 1er janvier 2016. Seulement près d'un an après l'entrée en vigueur officielle de l'accord en Moldavie et en Géorgie, l'accord est finalement entré en vigueur le 1er septembre 2017. en Ukraine. L'objectif principal du DCFTA est d'offrir des relations plus étroites et plus solides entre l'UE et les pays qui ont ratifié l'accord dans le marché unique de l'UE. Le DCFTA est censé offrir la libre circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes. Toutefois, la circulation des personnes prend la forme d'un régime d'exemption de visa pour les voyages de courte durée, tandis que la circulation des travailleurs reste du ressort des États membres de l'UE. Le DCFTA est un "exemple d'intégration d'un non-membre de l'EEE dans le marché unique de l'UE".
Union européenne%E2%80%93Relations_OTAN/Relations Union européenne-OTAN :
L'Union européenne (UE) et l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) sont deux principales organisations occidentales fondées sur des traités pour la coopération entre les États membres, toutes deux basées à Bruxelles, en Belgique. Leurs natures sont différentes et elles opèrent dans des sphères différentes : L'OTAN est une organisation purement intergouvernementale fonctionnant comme une alliance militaire dont la tâche principale est de mettre en œuvre l'article 5 du Traité de l'Atlantique Nord sur la défense territoriale collective. L'UE, quant à elle, est une entité sui generis en partie supranationale et en partie intergouvernementale qui s'apparente à une confédération qui implique une intégration économique et politique plus large. Contrairement à l'OTAN, l'UE mène une politique étrangère à part entière, fondée sur le consensus, et les États membres l'ont dotée d'outils dans le domaine de la défense et de la gestion des crises ; structure de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC). Les adhésions à l'UE et à l'OTAN sont distinctes et certains États membres de l'UE sont traditionnellement neutres sur les questions de défense. L'UE et l'OTAN comptent respectivement 27 et 30 États membres, dont 21 sont membres des deux. Quatre autres membres de l'OTAN sont des candidats à l'UE - l'Albanie, le Monténégro, la Macédoine du Nord et la Turquie - et un autre, le Royaume-Uni, est un ancien membre de l'UE. Deux autres - l'Islande et la Norvège - ont choisi de rester en dehors de l'UE, mais participent au marché unique de l'UE dans le cadre de leur adhésion à l'Espace économique européen (EEE). Deux États membres de l'UE - la Suède et la Finlande - ont postulé à l'OTAN et sont en cours de ratification en tant que membres, laissant quatre États non membres de l'OTAN dans l'UE : l'Autriche, l'Irlande, Chypre et Malte. Plusieurs États membres de l'UE et de l'OTAN étaient auparavant membres du Pacte de Varsovie. L'UE a sa propre clause de défense mutuelle dans les articles 42, paragraphe 7, et 222 du traité sur l'Union européenne (TUE) et du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne ( TFUE), respectivement. La structure de commandement et de contrôle de la PSDC est cependant beaucoup plus petite que la structure de commandement de l'OTAN (NCS), et la mesure dans laquelle la PSDC devrait évoluer pour former une arme de défense complète pour l'UE, capable de mettre en œuvre la clause de défense mutuelle de l'UE dans son propre droit est un point de discorde, et le Royaume-Uni (RU) s'y est opposé. Sur l'insistance du Royaume-Uni dans les négociations menant au traité de Lisbonne, l'article 42.2 du TUE précise également que l'OTAN doit être le principal forum de mise en œuvre de l'autodéfense collective pour les États membres de l'UE qui sont également membres de l'OTAN. L'accord Berlin Plus de 2002 et la déclaration commune de 2018 prévoient une coopération entre l'UE et l'OTAN, y compris que les ressources du SNC peuvent être utilisées pour la conduite des missions PSDC de l'UE.
Union européenne%E2%80%93Northern_Cyprus_relations/Union européenne–Northern Chypre relations :
Les Chypriotes turcs et l'Union européenne ont des relations quelque peu tendues parce que l'Union européenne (UE) ne reconnaît pas la République turque autoproclamée de Chypre du Nord.
Union européenne%E2%80%93Singapore_Free_Trade_Agreement/Accord de libre-échange Union européenne-Singapour :
L'accord de libre-échange UE-Singapour, acronyme EUSFTA, est un traité de libre-échange et d'investissement bilatéral signé et ratifié entre l'Union européenne et Singapour. L'EUSFTA est négocié depuis mars 2010 et son texte est accessible au public depuis juin 2015. Les négociations sur les biens et services se sont achevées en 2012, sur la protection des investissements le 17 octobre 2014. L'accord devrait être le premier accord de libre-échange avec un membre de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est et le troisième accord avec un pays asiatique après la Corée du Sud et le Japon du point de vue de l'UE. Singapour est le 14e partenaire commercial de l'UE. Le 19 octobre 2018, trois accords ont été signés entre les parties, l'accord commercial UE-Singapour, l'accord de protection des investissements UE-Singapour et l'accord-cadre de partenariat et de coopération. L'accord a ensuite été approuvé par le Parlement européen le 13 février 2019. Le 8 novembre 2019, il a été annoncé que l'accord entrerait en vigueur à partir du 21 novembre 2019. Cela intervient après que le Conseil de l'Union européenne a approuvé l'accord.
Union européenne%E2%80%93South_Korea_Free_Trade_Agreement/Accord de libre-échange Union européenne-Corée du Sud :
L'accord de libre-échange Union européenne-Corée du Sud est un accord de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et la Corée du Sud. L'accord a été signé le 15 octobre 2009. L'accord a été appliqué à titre provisoire à partir du 1er juillet 2011 et est entré en vigueur le 13 décembre 2015, après avoir été ratifié par tous les signataires. L'accord était le plus complet que l'UE ait jamais négocié jusqu'à cette date. point : les droits d'importation sont presque éliminés sur tous les produits et il y a une profonde libéralisation du commerce des services. Il comprend des dispositions relatives à la propriété intellectuelle (y compris les indications géographiques), aux marchés publics, à la concurrence, à la transparence de la réglementation et au développement durable. Il existe également des engagements spécifiques contre les obstacles non tarifaires dans des secteurs tels que l'automobile, les produits pharmaceutiques et l'électronique.
Union européenne%E2%80%93Sudan_relations/Relations Union européenne-Soudan :
Les relations Union européenne-Soudan sont les relations internationales entre l'Union européenne (UE) et la République du Soudan.
Union européenne%E2%80%93Thailand_Intervarsity_Debate_Championship/Championnat de débat interuniversitaire Union européenne-Thaïlande :
Le championnat national de débat inter-universitaire de l'UE en Thaïlande, plus communément appelé EU-TH, est un tournoi de débat purement étudiant, issu à l'origine du championnat de débat intra-universitaire Union européenne-Université Thammasat (EU-TU) en 2004 à l'Université Thammasat. et était ouvert aux étudiants universitaires de toute la Thaïlande. À partir de 2005, pendant cinq ans, l'Université Thammasat a accueilli le tournoi et l'a dirigé pour qu'il grandisse en taille et en qualité en incluant d'autres universités, notamment l'Université Assumption, l'Université Chulalongkorn, l'Université Kasetsart et le Mahidol University International College. En 2008, avec la popularité croissante et les normes élevées du débat, la portée de l'événement a été encore plus élargie pour inclure des équipes d'élèves du secondaire. Chaque année, la délégation de l'Union européenne en Thaïlande est le principal sponsor en titre de l'événement et membre du jury de la grande finale. En 2010, le Mahidol University International College (MUIC) a été sélectionné pour être l'hôte et le co-organisateur de l'événement dans le cadre d'un processus d'appel d'offres ouvert lors du Conseil national du débat thaïlandais. C'était la première fois que des ateliers de formation étaient organisés dans quatre provinces différentes de la Thaïlande (sud, centre, nord-est et nord) en vue de la phase finale du championnat à Bangkok. Plus de 300 étudiants de 26 universités y ont participé, représentant toutes les régions du Royaume. En conséquence, le niveau des débats et les performances des participants ont continué de s'améliorer. De plus, pour la première fois, le tournoi s'est déroulé sous le thème soucieux de l'environnement "Compenser le carbone, compenser l'ignorance". Avec le nombre croissant de participants à l'échelle nationale, le tournoi en 2012 a été organisé pour la première fois en dehors de Bangkok dans la province de Khon Kaen. par l'Université de Khon Kaen. Ce tournoi est également le premier à recevoir le patronage royal de la princesse héritière Maha Chakri Sirindhorn dans ses trophées aux vainqueurs. En 2015, le tournoi a été renvoyé à l'Université Thammasat en tant qu'hôte. Le championnat de débat interuniversitaire de l'UE en Thaïlande est désormais le tournoi national de débat interuniversitaire en anglais le plus important et le plus attendu en Thaïlande, impliquant plus de 500 étudiants dans plus de 20 établissements universitaires. C'est un canal direct permettant aux jeunes de s'engager dans des échanges d'idées culturels, politiques et économiques productifs.
Union européenne%E2%80%93Turkey_Customs_Union/Union européenne–Union douanière de la Turquie :
L'Union douanière entre l'Union européenne et la Turquie est un accord commercial entre l'Union européenne (UE) et la Turquie. L'accord est entré en vigueur le 31 décembre 1995, à la suite d'une décision du 6 mars 1995 du Conseil d'association Communauté européenne-Turquie de mettre en œuvre une union douanière ( turc : Gümrük Birliği ) entre les deux parties. Les marchandises peuvent voyager entre les deux entités sans aucune restriction douanière. L'union douanière ne couvre pas les domaines économiques essentiels tels que l'agriculture (auxquelle s'appliquent les concessions commerciales bilatérales), les services ou les marchés publics. En 1996, une zone de libre-échange a été établie entre la Turquie et l'Union européenne pour les produits couverts par la Communauté européenne du charbon et de l'acier. La décision 1/98 du Conseil d'association porte sur les échanges de produits agricoles. En plus de prévoir un tarif extérieur commun pour les produits couverts, l'union douanière prévoit que la Turquie doit s'aligner sur l'acquis communautaire dans plusieurs domaines essentiels du marché intérieur, notamment en ce qui concerne les normes industrielles. Selon une étude de 2020, l'accord a stimulé les échanges entre l'UE et la Turquie. Dans le secteur manufacturier, les échanges entre l'UE et la Turquie ont augmenté de 55 à 65 % par rapport à l'accord d'Ankara.
Union européenne%E2%80%93Ukraine_Association_Agreement/Accord d'association Union européenne-Ukraine :
L'accord d'association Union européenne-Ukraine est un accord d'association de l'Union européenne entre l'Union européenne (UE), la Communauté européenne de l'énergie atomique (Euratom), l'Ukraine et les 28 États membres de l'UE à l'époque (qui sont des parties distinctes en plus de l'UE et Euratom). Il établit une association politique et économique entre les partis. L'accord est entré en vigueur le 1er septembre 2017; auparavant, certaines parties avaient été appliquées à titre provisoire. Les parties se sont engagées à coopérer et à faire converger la politique économique, la législation ainsi que la réglementation dans un large éventail de domaines, y compris l'égalité des droits pour les travailleurs, les étapes vers la libre circulation des personnes, l'échange d'informations et de personnel dans le domaine de la la justice, la modernisation des infrastructures énergétiques de l'Ukraine et l'accès à la Banque européenne d'investissement (BEI). Les parties se sont engagées à organiser régulièrement des réunions au sommet et des réunions entre ministres, autres responsables et experts. L'accord établit en outre une zone de libre-échange approfondi et complet entre les parties. L'accord engage l'Ukraine dans des réformes économiques, judiciaires et financières pour faire converger ses politiques et sa législation vers celles de l'Union européenne. L'Ukraine s'engage à se conformer progressivement aux normes techniques et de consommation de l'UE. L'UE s'engage à fournir à l'Ukraine un soutien politique et financier, un accès à la recherche et à la connaissance, et un accès préférentiel aux marchés de l'UE. L'accord engage les deux parties à promouvoir une convergence progressive vers la politique de sécurité et de défense commune de l'UE et les politiques de l'Agence européenne de défense. L'accord intervient après plus de deux décennies au cours desquelles les deux parties ont cherché à établir des liens plus étroits. D'une part, l'Union européenne veut s'assurer que ses importations de céréales et de gaz naturel en provenance d'Ukraine, ainsi que ses exportations de marchandises vers l'Ukraine, ne soient pas menacées par l'instabilité dans la région, estimant que l'instabilité pourrait éventuellement être réduite par des mesures sociopolitiques et les réformes économiques en Ukraine. L'Ukraine, en revanche, souhaite accroître ses exportations en bénéficiant du libre-échange avec l'Union européenne tout en attirant des investissements extérieurs souhaitables, ainsi qu'en établissant des liens plus étroits avec une entité sociopolitique à laquelle de nombreux Ukrainiens ressentent un lien culturel fort. L'ouest de l'Ukraine se révèle généralement plus enthousiaste à l'égard de l'adhésion à l'UE que l'est de l'Ukraine. Président de l'Ukraine, Viktor Ianoukovitch. Cette éviction a été déclenchée par le refus de dernière minute de Ianoukovitch de signer l'accord. La Russie, deuxième partenaire commercial de l'Ukraine, a plutôt présenté une association avec l'Union douanière existante de la Russie, de la Biélorussie et du Kazakhstan comme alternative. Après le 21 mars 2014, les questions relatives à l'intégration commerciale ont été temporairement mises de côté (en attendant les résultats des élections présidentielles ukrainiennes du 25 mai 2014) jusqu'à ce que l'Union européenne et le nouveau président ukrainien Petro Porochenko signent le volet économique de l'accord d'association Ukraine-Union européenne le 27 juin 2014, et l'a décrit comme le « premier pas, mais le plus décisif » de l'Ukraine vers l'adhésion à l'UE. IV est appliqué depuis le 1er janvier 2016, dans la mesure où les dispositions concernent les compétences de l'UE. Les dispositions sont officiellement entrées en vigueur le 1er septembre 2017 après la ratification de l'accord par tous les signataires.
Union européenne%E2%80%93Relations_États-Unis/Relations Union européenne–États-Unis :
Les relations entre l'Union européenne et les États-Unis ont commencé en 1953, lorsque des diplomates américains ont visité la Communauté européenne du charbon et de l'acier (précurseur de l'UE, créée en 1951) ainsi que les gouvernements nationaux de ses six pays fondateurs (Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Allemagne de l'Ouest). Les deux parties partagent une bonne relation qui est renforcée par l'OTAN (une alliance militaire), la coopération commerciale et des valeurs partagées.
Union européenne%E2%80%93Vietnam_Free_Trade_Agreement/Accord de libre-échange Union européenne-Vietnam :
L'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) est un accord de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et la République socialiste du Vietnam. L'accord de protection des investissements UE-Vietnam (EVIPA) a également été convenu, qui est un traité bilatéral d'investissement. L'accord approfondit les relations entre le Vietnam et l'Union européenne et a été adopté par la décision (UE) 2020/753 du Conseil du 30 mars 2020 sur la conclusion l'accord de libre-échange entre l'UE et le Vietnam. L'accord a été adopté au Vietnam le 8 juin 2020 à l'Assemblée nationale vietnamienne et est entré en vigueur le 1er août de la même année. Les deux accords ont été approuvés par les législateurs vietnamiens avec une large majorité d'environ 95 % des voix.Selon la Commission européenne, les accords offriront des possibilités d'accroître le commerce et de soutenir les emplois et la croissance des deux côtés, en éliminant 99 % de tous les droits de douane en réduisant barrières réglementaires et chevauchement des formalités administratives Assurer la protection des indications géographiques Ouvrir les marchés des services et des marchés publics Veiller à ce que les règles convenues soient applicables
Unité_de_compte_européenne/Unité de compte européenne :
L'unité de compte européenne (UCE) était une unité de compte utilisée notamment dans les Communautés européennes de 1975 à 1979, date à laquelle elle a été remplacée à parité par l'unité monétaire européenne, elle-même remplacée à parité en 1999 par l'euro. L'EUA a été introduite comme unité de compte interne de l'Union européenne des paiements lorsque cette organisation a été créée en 1950. L'EUA était définie comme 0,888671 gramme d'or, soit un dollar américain. L'unité a été utilisée pour la première fois en dehors de l'UEP en 1961, lorsque la Kredietbank Luxembourgeoise a émis une obligation libellée en EUA. Après l'effondrement du système de Bretton Woods, l'EUA a été redéfinie comme un panier de devises européennes. L'unité de compte européenne a été utilisée pour les opérations de la convention de Lomé et de la Banque européenne d'investissement avant d'être progressivement introduite dans d'autres secteurs d'activité communautaire. ils se sont immédiatement écartés en valeur. Différentes unités de compte étaient auparavant utilisées à des fins différentes, notamment le budget, la Communauté européenne du charbon et de l'acier et la politique agricole commune à la suite de l'abandon de l'unité de compte paritaire-or au début des années 1970 à la suite de l'effondrement du système de Bretton Woods.
Unitariens Européens_Universalistes/Universalistes Unitaires Européens :
Les European Unitarian Universalists (EUU) sont un réseau de communautés et d'individus unitariens universalistes anglophones en Europe continentale occidentale. Il a été fondé en 1982 pour fournir un soutien et une communauté religieuse aux universalistes unitariens américains expatriés en Europe, bien qu'il comprenne de plus en plus des natifs européens. Environ la moitié des plus de 200 membres appartiennent à des fraternités dirigées par des laïcs qui partagent des ressources et des programmes. La plus grande bourse est à Paris (France). D'autres bourses sont situées dans différentes villes d'Allemagne, des Pays-Bas, de Belgique, de Suisse et d'autres pays. L'EUU parraine deux rassemblements continentaux par an et publie un bulletin d'information bimensuel.
Unitaire européen_Gauche/Gauche unitaire européenne :
La Gauche unitaire européenne peut désigner l'un des trois groupes politiques du Parlement européen : Gauche unitaire européenne-Gauche verte nordique Gauche unitaire européenne (1989-1993) Gauche unitaire européenne (1994-1995)
Gauche_unitaire_européenne_(1989%E2%80%931993)/Gauche unitaire européenne (1989–1993) :
Le Groupe pour la gauche unitaire européenne était un groupe politique de gauche qui a siégé au Parlement européen entre 1989 et 1993.
Gauche_unitaire_européenne_(1994%E2%80%931995)/Gauche unitaire européenne (1994–1995) :
Le groupe confédéral de la gauche unitaire européenne était un groupe politique socialiste et communiste avec des sièges au Parlement européen entre 1994 et 1995.
Championnats d'Europe Universitaires_Badminton/Championnats Européens Universitaires de Badminton :
Les championnats européens de badminton universitaires ont été les premiers organisés en 2004 et sont organisés chaque année depuis. Les Championnats d'Europe Universitaires de Badminton sont coordonnés par l'Association Européenne du Sport Universitaire avec les 18 autres sports inscrits au programme des Championnats d'Europe Universitaires.
Championnats_d'Europe_universitaires_de_basketball/Championnats européens universitaires de basket-ball :
Les Championnats d'Europe de basketball universitaire ont été les premiers championnats, avec les Championnats d'Europe de volleyball universitaire, à être inclus dans le programme sportif de l'EUSA. Organisés chaque année depuis 2001, les Championnats d'Europe Universitaires de Basketball sont coordonnés par l'Association Européenne du Sport Universitaire, avec les 18 autres sports au programme des Championnats d'Europe Universitaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Germany at the 2006-2008 European Nations Cup

Allemagne. A_Winter%27s_Tale/Allemagne. Conte d'hiver: Allemagne. A Winter's Tale ( allemand : Deutschland . Ein Wintermärchen ...