Rechercher dans ce blog

jeudi 20 octobre 2022

Eupithecia amplicornuta


Figurines du pilier syrien de l'Euphrate/Figurines du pilier syrien de l'Euphrate :
Les figurines du pilier syrien de l'Euphrate (EU_SPF's) sont des figurines anthropomorphes en argile datant de la fin de l'âge du fer (milieu du VIIIe au VIIe siècle avant notre ère) et produites dans la région du Moyen Euphrate. Ces figurines font partie d'une plus grande production coroplastique composée principalement de figurines de cavaliers faites à la main, c'est-à-dire les chevaux et cavaliers syriens faits à la main de l'Euphrate (EU_HSHR's).
Tunnel de l'Euphrate/Tunnel de l'Euphrate :
Le tunnel de l'Euphrate était un tunnel légendaire prétendument construit entre 2180 et 2160 avant notre ère sous le fleuve Euphrate pour relier les deux moitiés de la ville de Babylone en Mésopotamie. L'existence du tunnel de l'Euphrate n'a pas été confirmée. Le prochain tunnel sous-marin connu pour avoir été construit est le Thames Tunnel, achevé en 1841.
Viaduc de l'Euphrate/Viaduc de l'Euphrate :
Le viaduc de l'Euphrate est un pont autoroutier sur l'Euphrate entre Belkıs, Nizip, province de Gaziantep et Birecik, province de Şanlıurfa en Turquie. Construit jusqu'en 2007, c'est le plus long pont fluvial de Turquie. Les bus et autres voitures allant des trois grandes villes (Istanbul, Ankara et Izmir) à Diyarbakır, jouent un rôle important sur ce viaduc. Les voitures se rendant à Diyarbakır peuvent également utiliser le pont Kömürhan qui porte la route nationale D.300 entre Malatya et Elazığ.
Volcan de l'Euphrate/Volcan de l'Euphrate :
Le volcan de l'Euphrate (arabe : بركان الفرات, romanisé : Burkān al-Furāt) était une salle d'opérations conjointe/coalition établie pendant la guerre civile syrienne. Il était principalement composé des Unités de protection du peuple kurde syrien (YPG) et de certaines factions de l'Armée syrienne libre (ASL). Le groupe s'est battu pour expulser l'État islamique d'Irak et du Levant des provinces d'Alep et de Raqqa. Dans une publication d'octobre 2015, l'Institut pour l'étude de la guerre, basé à Washington DC, considérait le volcan de l'Euphrate comme l'un des "pouvoirs" de la province d'Alep, étant principalement "anti-ISIS" mais pas nécessairement "anti-régime".
Barbeau de l'Euphrate/Barbeau de l'Euphrate :
Le barbeau de l'Euphrate (Luciobarbus mystaceus) est une espèce de poisson cyprinidé que l'on trouve dans le système fluvial Tigre-Euphrate.
Gerboise de l'Euphrate/Gerboise de l'Euphrate :
La gerboise de l'Euphrate (Allactaga euphratica) est un rongeur de la famille des Dipodidae et du genre Allactaga. Ils sont généralement connus sous le nom de rongeurs sautillants. Ils ont été trouvés au Pakistan, en Afghanistan, en Iran, en Irak, en Jordanie, au Koweït, en Arabie Saoudite, en Syrie, et sont également présents de manière très marginale dans le sud-est de la Turquie. Les habitats naturels de la jerboa de l'Euphrate sont les semi-déserts, les prairies de plaine sèches subtropicales ou tropicales et les déserts chauds.
Euphrates softshell_turtle/Tortue molle de l'Euphrate :
La tortue molle de l'Euphrate (Rafetus euphraticus), également connue sous le nom de tortue molle de Mésopotamie, est une espèce de tortue molle de la famille des Trionychidae. On le trouve dans une grande partie du bassin du fleuve Euphrate-Tigre en Irak, en Syrie, en Turquie et dans la province iranienne de Khūzestān. Historiquement, elle a également été signalée en Israël, mais cela implique probablement une confusion avec le très similaire Trionyx triunguis (les deux nécessitent généralement un examen manuel pour être séparés). La tortue molle de l'Euphrate est une espèce en voie de disparition qui est principalement menacée par la perte d'habitat et altération, en particulier la construction de barrages, mais aussi, dans une moindre mesure, la pollution et la tuerie par les pêcheurs.
Euphrate spring_minnow/Euphrate spring minnow :
Le vairon de printemps de l'Euphrate (Pseudophoxinus firati) est une espèce de poisson d'eau douce de la famille des Cyprinidés. On le trouve dans le bassin de l'Euphrate en Turquie.
Euphrate le_stoïcien/Euphrate le stoïcien :
Euphrate ( grec : Εὐφράτης Evfratis ) était un éminent philosophe stoïcien , qui a vécu c. 35–118 après JC.
Euphrictus/Euphrictus :
Euphrictus est un genre de tarentule (famille des Theraphosidae) que l'on trouve en Afrique. Il fait partie de la sous-famille des Selenogyrinae.
Euphrictus spinosus/Euphrictus spinosus :
Euphrictus spinosus est une tarentule (famille des Theraphosidae), sous-famille des Selenogyrinae, décrite pour la première fois par AS Hirst en 1908. Elle n'est connue que du mâle, et du fleuve Dja, au Cameroun.
Euphrictus squamosus/Euphrictus squamosus :
Euphrictus squamosus est une mygale (famille des Theraphosidae) de la sous-famille des Selenogyrinae. Il est originaire du Congo.
Euphron/Euphron :
Euphron était un tyran de l'ancienne cité-état grecque de Sicyon entre 368 et 364 av. Euphron était un citoyen de Sicyone, qui détenait le pouvoir principal pendant la période de sa soumission à Sparte. En 368 avant JC, la ville fut contrainte par Epaminondas de rejoindre l'alliance thébaine, et bien que sa constitution semble être restée inchangée, l'influence d'Euphron fut considérablement diminuée. Pour la reconquérir, il profita du mécontentement des Arcadiens et des Argiens à l'égard de la lignée oligarchique d'Epaminondas, et leur représentant que la suprématie de Lacédémone serait sûrement rétablie à Sicyone si les choses continuaient comme elles étaient, il réussit à établir la démocratie. Dans l'élection des généraux qui suivit, il fut lui-même choisi, avec quatre collègues. Il obtint alors la nomination de son propre fils, Adeas, au commandement des troupes mercenaires au service de la république et il attacha encore celles-ci à sa cause par une utilisation sans ménagement, non seulement de l'argent public et des trésors sacrés, mais de la richesse aussi de beaucoup de ceux qu'il a conduits au bannissement sous l'accusation de laconisme. Sa prochaine étape était de se débarrasser de ses collègues et ayant effectué cela par l'exil de certains et le meurtre du reste, il est devenu le tyran de Sicyon. Il n'était cependant pas tout à fait indépendant, car la citadelle était occupée par un thébain harmost, envoyé là, semble-t-il, après la révolution démocratique. Nous trouvons Euphron coopérant avec cet officier dans une campagne contre Phlius, probablement en 365 av. Peu de temps après, l'oligarchie fut de nouveau établie à Sicyon, par Enée de Stymphale, le général arcadien, et apparemment avec l'accord de l'harmost thébain. Sur ce, Euphron s'enfuit au port, et, ayant envoyé chercher à Corinthe le commandant spartiate Pasimélus, le lui livra, faisant plusieurs professions en même temps d'avoir été influencé dans tout ce qu'il avait fait par l'attachement aux intérêts de Lacédémone, auquel cependant peu de crédit semble avoir été accordé. Pendant ce temps, les luttes de parti continuaient à Sicyon, et il put ainsi, grâce à l'aide d'Athènes, reprendre possession de la ville. Mais il était conscient qu'il ne pouvait pas tenir face à l'opposition de la garnison thébaine (sans parler du fait qu'il avait maintenant encouru de manière décisive l'inimitié de Sparte), et il se rendit donc à Thèbes, espérant obtenir, par la corruption et l'intrigue, le bannissement de ses adversaires et la restauration de son propre pouvoir. Quelques-uns de ses ennemis, cependant, l'y suivirent, et lorsqu'ils virent qu'il s'avançait effectivement vers la réalisation de son but, ils l'assassinèrent dans la Cadmea, tandis que le conseil y était effectivement assemblé. Arrêtés et traduits devant le conseil, ils plaidèrent hardiment leur cause, justifièrent leur action et furent acquittés. Mais les partisans d'Euphron étaient nombreux à Sicyone, et ayant ramené son corps à la maison, ils l'ont enterré dans l'Agora, un honneur inhabituel (cf. Plutarque, Aratus 53) et lui ont rendu un culte en tant que héros et fondateur. En 323 av. J.-C., Euphron le Jeune, fils d'Adéas et petit-fils du tyran Euphron, réintroduisit la démocratie à Sicyon, mais fut bientôt conquis par les Macédoniens.
Euphronarcha/Euphronarcha :
Euphronarcha est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae. Le genre a été décrit par Warren en 1898.
Euphronie/Euphronie :
Euphronia est un genre de trois espèces d'arbustes originaires du nord de l'Amérique du Sud et est le seul genre de la famille des Euphroniaceae. Il était auparavant classé dans la famille des Vochysiaceae et ailleurs en raison de ses caractéristiques florales uniques, mais le système APG III de 2009 a reconnu les Euphroniaceae comme distinctes et y a placé Euphronia. D'après les données moléculaires du gène rbcL, elle est sœur des Chrysobalanaceae.
Euphronia Presbyterian_Church/Église presbytérienne d'Euphronie :
L'église presbytérienne Euphronia est une église presbytérienne historique et un quartier historique national situé au 3800 Steel Bridge Road, près de Sanford, dans le comté de Lee, en Caroline du Nord. Il a été construit en 1886 et est un bâtiment à ossature de deux étages avec un revêtement en bois et une forme de nef à pignon. Il comporte un clocher à deux niveaux s'élevant du faîte du toit. Également sur la propriété se trouve un cimetière d'église contributif. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1994.
Euphronios/Euphronios :
Euphronios ( grec : Εὐφρόνιος ; vers 535 - après 470 avant JC) était un ancien peintre de vases et potier grec , actif à Athènes à la fin du 6ème et au début du 5ème siècle avant JC. Faisant partie du soi-disant "Groupe des pionniers" (un nom moderne donné à un groupe de peintres de vases qui ont joué un rôle déterminant dans le passage de la poterie à figures noires à la poterie à figures rouges), Euphronios était l'un des artistes les plus importants de la technique des figures rouges. Ses œuvres le placent à la transition de l'art archaïque tardif à l'art classique ancien, et il est l'un des premiers artistes connus de l'histoire à avoir signé son œuvre.
Cratère d'Euphronios/Cratère d'Euphronios :
Le Euphronios Krater (ou Sarpedon Krater) est un ancien cratère calice en terre cuite grecque, un bol utilisé pour mélanger le vin avec de l'eau. Créé vers l'an 515 av. J.-C., c'est le seul exemple complet des 27 vases survivants peints par le célèbre Euphronios et est considéré comme l'un des plus beaux vases grecs anciens qui existent. Extrait illégalement d'un cimetière étrusque près de Cerveteri, il faisait partie de la collection du Metropolitan Museum of Art de New York de 1972 à 2008, jusqu'à son rapatriement en Italie en vertu d'un accord négocié en février 2006. Il fait maintenant partie de la collection de l'Archaeological Musée de Cerveteri dans le cadre d'une stratégie de retour des œuvres d'art volées à leur lieu d'origine.
Euphronius d'Autun/Euphronius d'Autun :
Saint Euphronius d'Autun (mort après 472) fut évêque d'Autun entre 450 et 490. Il devint évêque en 451 au plus tard. Grégoire de Tours rapporte qu'il avait fait construire une église dédiée à saint Symphorien à Autun. Les lettres de Sidoine Apollinaire notent que vers l'an 470 il accompagna l'évêque de Lyon et d'autres prélats à Chalon-sur-Saône pour consacrer un nouvel évêque. Toujours en 472, Sidoine lui écrivit pour assister au sacre du nouvel évêque de Bourges. En 453, Euphronius composa une lettre, aujourd'hui perdue, à l'évêque d'Angers, Talase. Il est reproduit dans le Concilia Antiquae Galliae.Euphronius a été enterré dans le cimetière de l'Abbaye de rue Symphorian, Autun; son nom est dans le Martyrologe romain du 3 août.
Euphrosina Heldina_von_Dieffenau/Euphrosina Heldina von Dieffenau :
Euphrosina Heldina von Dieffenau, ou Heldin (décédée en 1636), était une courtisane suédoise. Originaire d'Allemagne, elle devint courtisane de Catherine de Suède, comtesse palatine de Kleeburg en 1590. Après la mort de la mère de Catherine, Maria du Palatinat-Simmern, elle devint la dame d'honneur, infirmière et en pratique mère adoptive de Catherine . Elle était la confidente de Catherine et les deux ont eu une relation étroite pour le reste de leur vie, parfois par des lettres, qui sont conservées. Elle a épousé un officier allemand au service de la Suède, mais est restée au service de Catherine également après le mariage de Catherine en tant que maîtresse des robes. Elle a été décrite comme éduquée et considérée comme un modèle pour les femmes nobles à cet égard, pouvait parler latin et s'est vu confier la tâche de pratiquer la lecture et la prière avec l'héritier du trône, Gustav II Adolf de Suède, et de converser avec des ambassadeurs étrangers.
Euphrosine/Euphrosine :
Euphrosine, ou Le tyran corrigé (Euphrosine, ou Le tyran réformé) est un opéra, désigné comme une « comédie mise en musique », par le compositeur français Étienne Nicolas Méhul avec un livret de François-Benoît Hoffman. C'était le premier des opéras de Méhul à être joué et a établi sa réputation de compositeur de premier plan de son temps. La première est donnée par la Comédie-Italienne dans la première salle Favart de Paris le 4 septembre 1790.
Euphrosine (polychète)/Euphrosine (polychète) :
Euphrosine est un genre de polychètes appartenant à la famille des Euphrosinidae.Le genre a une distribution cosmopolite.Espèce : Euphrosine abyssalis Kudenov, 1993 Euphrosine affinis Horst, 1903 Euphrosine arctia Johnson, 1897 Euphrosine arctica Euphrosine armadillo Sars, 1851 Euphrosine armadilloides Ehlers, 1900 Euphrosine armata Kudenovine armata , 1993 Euphrosine aurantiaca Johnson, 1897 Euphrosine balani Euphrosine bicirrata Moore, 1905 Euphrosine borealis Örsted, 1843 Euphrosine calypta Essenberg, 1917 Euphrosine capensis Kinberg, 1857 Euphrosine ceylonica Michaelsen, 1892 Euphrosine cirrata Sars, 1862 Euphrosine cirrataepropinqua Amoureux, 1982 Euphrosine cirribranchis Hartmann-Schröder & Rosenfeldt, 1992 Euphrosine digitalis Imajima, 2009 Euphrosine dumosa Moore, 1911 Euphrosine echidna Kudenov, 1993 Euphrosine filosa Edwards, 1833 Euphrosine foliosa Audouin & H Milne Edwards, 1833 Euphrosine globosa Horst, 1912 Euphrosine heterobranchia Johnson, 1901 Euphrosine 1901 Euphrosine 1901 Euphrosine globosa e hystrix Horst, 1903 Euphrosine keldyshi Detinova, 1986 Euphrosine laureata Lamarck, 1818 Euphrosine laureata Savigny, 1818 Euphrosine limbata Moore, 1911 Euphrosine longesetosa Horst, 1903 Euphrosine maculata Horst, 1903 Euphrosine magellanica Ehlers, 1900 Euphrosine maorica Augener, 1924 Euphrosine mastersi Haswell, 1878 Euphrosine monroi Kudenov, 1993 Euphrosine mucosa Horst, 1903 Euphrosine multibranchiata Essenberg, 1917 Euphrosine myrtosa Lamarck, 1818 Euphrosine myrtosa Savigny, 1818 Euphrosine notialis Ehlers, 1900 Euphrosine obiensis Horst, 1903 Euphrosine orientalis Gustafson, 1930 Euphrosine panamica Chamberlin, 1919 Euphrosine pelagica Horst, 1903 Euphrosine pilosa Horst, 1903 Euphrosine polyclada Imajima, 2003 Euphrosine pseudonotialis Imajima, 2009 Euphrosine ramosa Imajima, 2003 Euphrosine samoana Augener, 1927 Euphrosine setosissima Ehlers, 1900 Euphrosine sibogae Horst, 1903 Euphrosine superba Marenzeller, 1879 Euphrosine tosaensis Imajima, 2001 Euphrosine triloba Ehl ers, 1887 Euphrosine tripartita Hoagland, 1920 Euphrosine uruguayensis Rullier & Amoureux, 1979 Euphrosine zaveruchi (Averincev, 1972)
Euphrosine Beernaert/Euphrosine Beernaert :
Euphrosine Beernaert (11 avril 1831 - 7 juillet 1901) était une peintre paysagiste belge.
Euphrosinia Kolyupanovskaya/Euphrosinia Kolyupanovskaya :
Euphrosinia Kolyupanovskaya (1758-1855), était un courtisan de l'Empire russe, fou du Christ, ermite et saint orthodoxe. A l'origine dame d'honneur de l'impératrice Catherine la Grande, elle quitta la cour pour devenir ermite. Elle a été canonisée sainte en 1988.
Euphrosinidae/Euphrosinidae :
Les Euphrosinidae sont une famille de vers polychètes. Le nom vient du grec Euphrosyne, signifiant gaieté; elle était l'une des trois Grâces. Clade
Euphrosyne/Euphrosyne :
Euphrosyne (; grec ancien : Εὐφροσύνη), dans la religion et la mythologie grecques anciennes, était l'une des Charites, connue dans la Rome antique sous le nom de Gratiae (Grâces). Elle était parfois appelée Euthymia (Εὐθυμία) ou Eutychia (Εὐτυχία).
Euphrosyne (IXe siècle)/Euphrosyne (IXe siècle) :
Euphrosyne ( grec : Εὐφροσύνη ; vers 790 - après 836), était une impératrice byzantine par mariage avec Michel II . Elle était la fille de l'empereur byzantin Constantin VI, dernier représentant de la dynastie isaurienne, et de son impératrice Marie d'Amnie.
Euphrosyne (homonymie)/Euphrosyne (homonymie) :
Euphrosyne fait généralement référence à une déesse grecque et est un nom féminin grec ; Phroso ou Froso est son dérivé le plus courant. Euphrosyne peut également faire référence à : 31 Euphrosyne, l'un des plus grands astéroïdes de la ceinture principale Boloria euphrosyne, le papillon fritillaire bordé de perles Euphrosyne (plante), un genre de plantes à fleurs Euphrosyne, un genre de vers marins polychètes
Euphrosyne (plante)/Euphrosyne (plante) :
Euphrosyne est un genre de plantes à fleurs de la famille des Astéracées.
Euphrosyne Doukaina_Kamatera/Euphrosyne Doukaina Kamatera :
Euphrosyne Doukaina Kamaterina ou mieux Kamatera (grec : Εὐφροσύνη Δούκαινα Καματερίνα ἢ Καματηρά, vers 1155-1211) était une impératrice byzantine par mariage avec l'empereur byzantin Alexios III Angelios. Euphrosyne était la fille d'Andronikos Kamateros, un haut fonctionnaire qui détenait les titres de megas droungarios et pansebastos et sa femme, une Kantakouzène inconnue. Elle était liée à l'empereur Constantin X et à Irène Doukaina, impératrice d'Alexios I Komnenos. Ses deux frères s'étaient rebellés contre Andronikos I Komnenos; l'un a été emprisonné et l'autre a été aveuglé.
Euphrosyne Doxiadis/Euphrosyne Doxiadis :
Euphrosyne Doxiadis (née le 19 avril 1946) est une artiste et écrivaine grecque. Elle est née à Athènes et a étudié l'art à Salzbourg, à la Cranbrook Academy of Art dans le Michigan, à la Slade School of Fine Art et à la Wimbledon School of Art à Londres. En 1995, elle publie un livre sur les portraits du Fayoum, intitulé The Mysterious Fayum Portraits: Faces from Ancient Egypt. Le livre a reçu un large succès critique. Elle vit et travaille à Athènes et à Paris.
Euphrosyne Kastamonitissa/Euphrosyne Kastamonitissa :
Euphrosyne Kastamonitissa était une noble byzantine de la famille Kastamonites, épouse d'Andronikos Doukas Angelos (cousin de la dynastie Komnenos au pouvoir) et mère des deux futurs empereurs byzantins de la famille Angelos : Isaac II Angelos et Alexios III Angelos.
Euphrosyne L%C3%B6f/Euphrosyne Löf :
Euphrosyne (Euphrosina) Löf (Stockholm, 1772 - Stockholm, 1er juillet 1828) était une danseuse de ballet et actrice de théâtre suédoise, surtout connue pour sa liaison avec le prince Frederick Adolf de Suède de 1795 à 1800, après sa relation avec Sophie Hagman. Euphrosyne Löf a agi comme son hôtesse à Tullgarn.
Euphrosyne Palaiologina/Euphrosyne Palaiologina :
Euphrosyne Palaiologina (grec : Εὐφροσύνη Παλαιολογίνα) peut faire référence à l'une des nombreuses femmes byzantines liées à la dynastie impériale Palaiologos : Euphrosyne Palaiologina, fille illégitime de l'empereur Michel VIII Palaiologos, épouse de Nogai Khan Euphrosyne Palaiologina, à l'origine nommée empereur Jacobine, a épousé un frère de l'empereur Jacobine Manuel II Palaiologos en 1403 Euphrosyne Komnene Doukaina Palaiologina, fille des mégas stratopédarches John Synadenos et nonne Euphrosyne Doukaina Palaiologina, petite-fille de John Synadenos, épouse du protosebastos Constantin Komnenos Palaiologos Raoul Euphrosyne Palaiologina Leontarina, fille de Demetrios Palaiologos Metochites, épouse de Demetrios Laskaris Léontares
Euphrosyne Palaiologina_(fille_de_Michael_VIII)/Euphrosyne Palaiologina (fille de Michel VIII):
Euphrosyne Palaiologina ( grec : Ευφροσύνη Παλαιολογίνα ) était une fille illégitime de l' empereur byzantin Michael VIII Palaiologos et de sa maîtresse Diplovatatzina , qui a épousé Nogai Khan afin de former une alliance byzantine-mongole . Elle a été nommée d'après la déesse Euphrosyne et était également connue sous le nom d'Irène.
Euphrosyne Parepa-Rosa/Euphrosyne Parepa-Rosa :
Euphrosyne Parepa-Rosa (7 mai 1836 - 21 janvier 1874) était une soprano britannique qui fonda la Carl Rosa Opera Company avec son mari Carl Rosa. Le père aristocratique de Parepa est décédé peu après sa naissance et sa mère s'est tournée vers la scène pour les soutenir. Parepa fait ses débuts à l'opéra en 1855, à l'âge de 16 ans, et obtient rapidement des critiques enthousiastes dans les grands opéras de Londres. En 1867, après la mort de son premier mari, Parepa épouse le violoniste et chef d'orchestre Carl Rosa à New York, et ils fondent une compagnie d'opéra avec Parepa comme actrice principale. Ils ont tourné avec succès en Amérique pendant plusieurs années. Après leur retour en Grande-Bretagne avec des projets ambitieux pour leur compagnie d'opéra, Parepa tomba malade et mourut en 1874 à seulement 37 ans.
Euphrosyne acerosa/Euphrosyne acerosa :
Euphrosyne acerosa, communément appelée cuivrée, est une espèce de plante de la famille des Astéracées. Il est originaire du sud-ouest des États-Unis (Californie (Inyo Co), Nevada (Nye Co), Utah, ouest du Colorado, Arizona et nord-ouest du Nouveau-Mexique).
Euphrosyne dealbata/Euphrosyne dealbata :
Euphrosyne dealbata, communément appelée cuivrée ou aîné des marais laineux, est une espèce de plante de la famille des astéracées. On le trouve dans l'ouest de l'Amérique du Nord où il est originaire du nord du Mexique (Chihuahua, Coahuila, Nuevo León, San Luis Potosí, Durango, Zacatecas) et du sud-ouest des États-Unis (Nouveau-Mexique, ouest du Texas et comté de Cochise dans le sud-est). Arizona).
Euphrosyne nevadensis/Euphrosyne nevadensis :
Euphrosyne nevadensis est une espèce de plante de la famille des Astéracées. Il est originaire de l'ouest des États-Unis où on le trouve dans le Nevada, dans l'est de la Californie (comtés d'Inyo et de Mono).
Euphrosyne d'Alexandrie/Euphrosyne d'Alexandrie :
Euphrosyne d'Alexandrie ( grec : Ἁγία Εὐφροσύνη tr. "Bonne humeur", 410–470), également appelée Euphrosynē, était une sainte qui se déguisait en homme pour entrer dans un monastère et vivre, pendant 38 ans, en ascète. Sa fête est célébrée le 25 septembre par l'Église orthodoxe grecque, l'Église épiscopale, ainsi que les catholiques de rite byzantin, et le 16 janvier par l'Église catholique romaine. Euphrosyne est née dans une famille aisée d'Alexandrie; son père Paphnuce était un fervent chrétien et sa mère mourut quand Euphrosyne avait douze ans. Quand elle avait 18 ans, son père voulait qu'elle se marie, alors elle s'est échappée, déguisée en homme, et est entrée dans le même monastère qu'il visitait souvent pour des conseils spirituels. Elle a passé la plupart de ses années de moine dans l'isolement parce que sa beauté tentait les autres moines. Au cours de la dernière année de sa vie, Euphrosyne est devenue la directrice spirituelle de son père, réconfortant son chagrin d'avoir perdu sa fille unique. Finalement, elle lui a révélé son identité et ils se sont réconciliés. Après sa mort, il entra dans son monastère et devint lui-même un ascète, vivant dans sa cellule jusqu'à sa mort dix ans plus tard.
Euphrosyne de_Bulgarie/Euphrosyne de Bulgarie :
Euphrosyne (décédée avant 1308) était l'épouse de l'impératrice bulgare (tsarine), première épouse du tsar Théodore Svetoslav de Bulgarie. La date de sa naissance est inconnue. Elle était la fille et l'héritière du riche Manux (Mankus), qui était un fils de Pandoleon, un marchand byzantin de Crimée et un ami proche de Nogai Khan, le chef efficace de la Horde d'or mongole. George Pachymeres rapporte que le nom de naissance d'Euphrosyne était Encona ou Enconen mais plus tard, elle a adopté le nom de sa marraine Euphrosyne Palaiologina, l'épouse byzantine de Nogai Khan, qui était elle-même une fille illégitime de l'empereur Michel VIII Palaiologos. Euphrosyne a épousé Théodore Svetoslav de Bulgarie à la cour de Nogai Khan, où il a été envoyé par son père comme otage vers 1289. Peut-être en relation avec les mêmes événements, la sœur de Théodore Svetoslav, Elena, a épousé le fils de Nogai, Chaka. Pendant une partie de son exil, Théodore Svetoslav s'appauvrit et chercha à améliorer sa fortune en épousant la riche Euphrosyne. Le mariage a été arrangé par Euphrosene Palaiologina afin d'améliorer la position de Svetoslav à la cour mongole et d'obtenir le soutien de Svetoslav contre sa cousine Smiltsena Palaiologina, qui régnait à Tarnovo en tant que régent d'Ivan II, fils du défunt tsar Smilets. Le mari d'Euphrosyne sortit de l'obscurité en 1298 ou 1299, quand il, accompagné de son beau-frère Chaka, envahit la Bulgarie. La régence d'Ivan II a fui Tarnovo en 1299, et l'or de la femme de Théodore Svetoslav a convaincu la noblesse bulgare d'ouvrir la porte de la ville et d'accepter Chaka comme dirigeant. Cependant, les armées du nouveau khan de la Horde d'Or Toqta entrèrent en Bulgarie à la poursuite de son ennemi Chaka, et Théodore Svetoslav organisa rapidement un complot, déposant Chaka et le faisant étrangler en prison en 1300. Théodore Svetoslav devint alors empereur de Bulgarie et envoya La tête coupée de Chaka en cadeau à Toqta, qui a retiré ses armées du pays. Après l'ascension de Theodor Svetoslav, Euphrosyne a été proclamée nouvelle épouse impératrice (tsarine) de Bulgarie. Selon l'historien bulgare Plamen Pavlov, à cette époque Euphrosyne était la première femme couronnée de l'Europe médiévale, qui appartenait au tiers état. La date de sa mort est inconnue, mais en 1308, Théodore épousa la princesse byzantine Theodora Palaiologina. La mémoire d'Euphrosyne est honorée dans le Synode de l'Église bulgare (nécrologie de Borill) : Pour Euphrosyne, la pieuse tsarine du tsar Svetoslav, que sa mémoire vive à jamais.
Euphrosyne of_Greater_Pologne/Euphrosyne of Greater Poland :
Euphrosyne de Grande Pologne ( polonais : Eufrozyna wielkopolska ; ​​1247/50 - 17/19 février 1298) était une princesse de Grande Pologne , membre de la maison de Piast et abbesse de Sainte Claire à Trzebnica . Elle était la deuxième fille de Przemysł Ier, duc de Grande-Pologne et de Poznań, par son épouse Elisabeth, fille d'Henri II le Pieux, duc de Wrocław.
Euphrosyne de_Kiev/Euphrosyne de Kiev :
Euphrosyne de Kiev (également Euphrosine de Novgorod ; hongrois : Eufrozina ; vers 1130 - vers 1193) était reine consort de Hongrie par mariage avec le roi Géza II de Hongrie .
Euphrosyne de Mazovie/Euphrosyne de Mazovie :
Euphrosyne de Mazovie également connue sous le nom d'Eufrozja (1292–1328/1329) était duchesse d'Oświęcim par son mariage. Euphrosyne était la fille de Boleslas II de Mazovie, prince de Plock et de sa seconde épouse Kunigunde, fille d'Ottokar II de Bohême. La genèse de son nom est inconnue. C'est la première et la dernière fois que la princesse de la lignée masovienne de Piast s'appelait Eufrozyna. Les historiens polonais modernes l'appelaient généralement Eufrozyna, mais dans les sources, elle était principalement mentionnée comme Eufrazja. Son frère cadet était le prince Wenceslaus de Płock (vers 1295-1336). Selon des historiens plus âgés, Euphrosyne avait également la sœur Berta, mais elle était une naine de la cour mère d'Euphrosyne. Eufrozyna avait également des frères et sœurs du mariage du père précédent. Ils étaient Siemowit II, Trojden I et épouse du prince Władysław de Leginca (son nom est inconnu). La date de naissance d'Euphrosyne est inconnue. Ses parents se sont mariés en 1291, elle pouvait donc naître au plus tôt en 1292. Selon le généalogiste Oswald Balzer, Euphrosyne est née en 1292. Cette théorie était basée sur le fait qu'elle devait avoir au moins 14 ans lorsqu'elle se marie en 1306. (son fils Jan I est né en 1307). La date exacte du mariage d'Euphrosyne avec Władysław d'Oświęcim est inconnue. Les généalogistes supposent que le mariage a été conclu entre 1304 et 1309, indiquant l'année 1306. Le couple était déjà lié par un mariage. Le cousin d'Euphrosyne, Wenceslaus III de Bohême, était marié à la sœur de Władysław, Viola Elisabeth de Cieszyn. Le mari d'Euphrosyne mourut entre le 15 décembre 1321 et le 15 mai 1324. Elle participa à la régence de son fils Jean, qui était désormais dirigeant du duché d'Oświęcim. Elle participa au gouvernement jusqu'au 14 novembre 1328 au moins. C'était la dernière fois que elle a été mentionnée dans des documents. Selon Nekrolog dominikanów krakowskich, elle est décédée le 26 décembre. L'année de sa mort est contestée. Elle est peut-être décédée peu après 1327, peut-être encore en 1328.Euphrosyne a été enterrée au monastère dominicain de Cracovie.Euphrosyne et Władysław ont eu deux ou trois enfants: Jan I le Scolaire (né en 1308/10 - décédé le 29 septembre 1372) . Anna (décédée le 19 septembre 1354), a épousé Tamás Szécsényi (Tomasz Szechenyi), obergespan d'Arad, Bács et Szerém. probablement aussi une fille, religieuse au monastère dominicain de Racibórz.
Euphrosyne d'_Opole/Euphrosyne d'Opole :
Euphrosyne d'Opole ( polonais : Eufrozyna opolska ) (1228/30 - 4 novembre 1292) était une fille de Casimir I d'Opole et de sa femme Viola, duchesse d'Opole . Elle était membre de la maison de Piast et est devenue duchesse de Kuyavia de son premier mariage et duchesse de Poméranie de son deuxième mariage.
Euphrosyne de_Polotsk/Euphrosyne de Polotsk :
Sainte Euphrosyne de Polotsk (ou Polatsk, Połack) (biélorusse : Еўфрасіння Полацкая ; 1104-1167) était la petite-fille d'un prince de Polotsk, Vseslav, et la fille du prince Svyatoslav de Polotsk. Elle est depuis longtemps une sainte populaire parmi les fidèles orthodoxes, en particulier ceux de Biélorussie, d'Ukraine et de Russie avec une fête traditionnelle du 23 mai. De plus, depuis 1984, elle est l'une des 15 saintes patronnes de la Biélorussie, dont la vie est célébrée dans l'Église orthodoxe biélorusse, le premier dimanche après la Pentecôte.
Euphrosynos/Euphrosynos :
Euphrosynos ( grec : Ευφρόσυνος , fl. XVIe siècle) était un peintre grec de la Renaissance . Il était prêtre et influencé par l'art byzantin et la première école crétoise. Cinq de ses œuvres ont survécu, toutes en Grèce. Sa technique ressemblait aux œuvres d'Andreas Pavias, d'Angelos Akotantos et d'Andreas Ritzos. Euphrosynos était peut-être un membre de l'éminente famille Klontzas. Ses peintures de la Vierge Marie et de Jésus sont des peintures typiques de l'école crétoise. Sa peinture de Jésus ressemble à la peinture de Pavie Christ Pantocrator. Toutes ses œuvres se trouvent au mont Athos dans le monastère de Dionysiou. Ils décorent l'iconostase. Fragkos Katelanos et Théophane le Crétois travaillaient également au mont Athos à la même époque.
Euphrosynus de_Pskov/Euphrosynus de Pskov :
Saint Euphrosynus de Pskov (vers 1386 - 15 mai 1481) était un moine russe et fondateur d'une communauté monastique. Euphrosynus est né sous le nom d'Eleazar à Videlebe, un village près de Pskov. Il entra au monastère Snetogorsky de Pskov, où il prit le nom monastique d'Euphrosynus. Vers 1425, il a commencé à vivre dans un ermitage, où il a rapporté des visions religieuses, et a commencé à attirer des adeptes. Peu à peu, les novices ont commencé à se rassembler autour de lui, la communauté monastique du futur a commencé à prendre forme Couvent Yelizarov. En 1477, il construisit une église et institua une règle monastique pour la communauté, installant son disciple Ignace comme hégumène. Il mourut quelques années plus tard, en 1481.
Euphryte/Euphryte :
Euphrytus est un genre de coléoptères de la sous-famille des Eumolpinae. Il existe 29 espèces décrites dans Euphrytus d'Amérique centrale et d'Amérique du Nord, dont trois se trouvent au nord du Mexique.
Euphrytus intermédiaire/Euphrytus intermédiaire :
Euphrytus intermedius est une espèce de coléoptère. On le trouve au Mexique et en Arizona.
Euphrytus parvicollis/Euphrytus parvicollis :
Euphrytus parvicollis est une espèce de coléoptère. On le trouve au Mexique et en Arizona.
Euphthiracaridae/Euphthiracaridae :
Euphthiracaridae est une famille d'acariens de l'ordre des Oribatida.
Euphues/Euphues :
Euphues : The Anatomy of Wit, roman didactique écrit par John Lyly, fut inscrit au Stationers' Register le 2 décembre 1578 et publié la même année. Il a été suivi par Euphues et son Angleterre, enregistré le 25 juillet 1579, mais non publié avant le printemps 1580. Le nom Euphues est dérivé du grec ευφυής (euphuēs) signifiant « gracieux, plein d'esprit ». Lyly a adopté le nom de The Scholemaster de Roger Ascham , qui décrit Euphues comme un type d'étudiant qui est "apte par goodnes de witte, et applicable par readines de volonté, à l'apprentissage, ayant toutes les autres qualités de l'esprit et partes du corps, qui doivent apprendre un autre jour, non troublés, mutilés et à moitié, mais sains, entiers, pleins et capables de faire leur office » (194). Le style maniéré de Lyly se caractérise par des arrangements parallèles et des périphrases. Le style de ces romans a donné naissance au terme euphoïsme. Thomas Carlyle a fait référence au personnage dans son essai de critique sociale, "Signs of the Times" (1829).
Euphuisme/Euphuisme :
L'euphuisme est un style particulier de prose anglaise. Il tire son nom d'un roman en prose de John Lyly. Il se compose d'un style précieusement orné et sophistiqué, employant un excès délibéré de dispositifs littéraires tels que les antithèses, les allitérations, les répétitions et les questions rhétoriques. L'apprentissage classique et les connaissances à distance de toutes sortes sont affichés. L'euphuisme était à la mode dans les années 1580, en particulier à la cour élisabéthaine.
Euphyciodes/Euphyciodes :
Euphyciodes est un genre de papillons de nuit de la famille des Crambidae.
Euphyciodes albotessulalis/Euphyciodes albotessulalis :
Euphyciodes albotessulalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Paul Mabille en 1900. On le trouve aux Comores et à Madagascar.
Euphyciodes griveaudalis/Euphyciodes griveaudalis :
Euphyciodes griveaudalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Viette en 1960. On le trouve à Madagascar.
Euphydryas/Euphydryas :
Euphydryas est un genre de papillons Nymphalidae.
Euphydryas anicia/Euphydryas anicia :
Euphydryas anicia, le damier anicia, est une espèce de la famille des papillons connue sous le nom de Nymphalidae. Il a été décrit pour la première fois par Edward Doubleday en 1847 et se trouve en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Euphydryas anicia est 4519.
Euphydryas asiatica/Euphydryas asiatica :
Euphydryas asiatica est un petit papillon du Paléarctique qui appartient à la famille des bruns.
Euphydryas cynthia/Euphydryas cynthia :
Euphydryas cynthia, ou fritillaire de Cynthia, est un papillon de la famille des Nymphalidae. On le trouve dans les Alpes et dans les régions montagneuses de Bulgarie dans les prairies alpines de 400 à 2 300 mètres.
Euphydryas desfontaiii/Euphydryas desfontainii :
Euphydryas desfontainii, la fritillaire espagnole, est une espèce de papillon de la famille des Nymphalidae. On le trouve en France, au Portugal, en Espagne, au Maroc (montagnes du Rif et Moyen Atlas) et dans l'ouest de l'Algérie en Afrique du Nord.
Euphydryas editha_luestherae/Euphydryas editha luestherae :
Euphydryas editha luestherae, ou damier de LuEsther, est un papillon originaire de l'État américain de Californie qui fait partie de la famille des papillons à pieds en brosse Nymphalidae et de la tribu Melitaeini. C'est une sous-espèce du damier d'Edith (Euphydryas editha), et elle a été décrite en 1980 par Dennis D. Murphy et Paul R. Ehrlich. Les noms communs et scientifiques honorent LuEsther Mertz.
Euphydryas editha_taylori/Euphydryas editha taylori :
Euphydryas editha taylori, le damier de Whulge ou le damier de Taylor, est un papillon originaire d'une région du nord-ouest des États-Unis et de l'île de Vancouver.
Euphydryas gillettii/Euphydryas gillettii :
Euphydryas gillettii, ou damier de Gillette, est une espèce de papillon commune dans l'ouest de l'Amérique du Nord, de la Colombie-Britannique à l'Oregon et des montagnes Rocheuses à l'océan Pacifique. L'envergure est de 36 à 45 mm (1,4 à 1,8 po). L'espèce a été décrite pour la première fois par William Barnes en 1897. Les adultes volent de la mi-juin au début août en Alberta. Ses habitats comprennent des vallées, des clairières, des zones boisées ouvertes dans les montagnes et des ruisseaux. Les chenilles se nourrissent de chèvrefeuille à bractées (Lonicera involucrata). Les adultes se nourrissent du nectar d'une variété de fleurs, y compris des géraniums sauvages et des composites jaunes.
Euphydryas iduna/Euphydryas iduna :
Euphydryas iduna est un petit papillon du Paléarctique (Europe Arctique, Asie Arctique, Caucase Majeur, Alatau, Extrême-Orient russe, Altaï, Sayan) qui appartient à la famille des bruns.
Euphydryas intermedia/Euphydryas intermedia :
Euphydryas intermedia est un petit papillon présent dans le Paléarctique (Alpes, Moyen et Sud Oural, dans la zone de la taïga et la Basse Sibérie occidentale, Sibérie méridionale et Extrême-Orient russe, Sakhaline, Mongolie, Chine du Nord-Est, Corée du Nord) qui appartient à la famille des bruns. Il se produit jusqu'à 2200 m d'altitude.
Euphydryas orientalis/Euphydryas orientalis :
Euphydryas orientalis est un petit papillon du Paléarctique qui appartient à la famille des bruns.
Euphydryas sibirica/Euphydryas sibirica :
Euphydryas sibirica est un papillon de la famille des Nymphalidae. On le trouve dans le nord-est de l'Asie, où on le trouve dans les steppes ou les prairies steppiques. Les adultes volent de juin à juillet. Les larves de la sous-espèce eothena se nourrissent de Scabiosa lachnophylla.
Euphyes/Euphyes :
L'Euphyes est un genre de papillon nord-américain de la famille des Hesperiidae (capsules), sous-famille des Hesperiinae (capsules d'herbe).
Euphyes arpa/Euphyes arpa :
Euphyes arpa, l'hespérie palmetto, est un papillon de la famille des Hesperiidae.
Euphyes bayensis/Euphyes bayensis :
Euphyes bayensis, l'hespérie de la baie, est un papillon de la famille des Hesperiidae. On le trouve sur la côte du Mississippi aux États-Unis. L'envergure est de 37 à 44 mm. Les adultes se nourrissent de nectar de fleurs. L'hespérie de la baie est souvent confondue avec l'Euphyes dion.
Euphyes berryi/Euphyes berryi :
Euphyes berryi, connu sous le nom de skipper de Berry, est une espèce rare de papillon de la famille des Hesperiidae, historiquement trouvée dans les zones humides de la Caroline du Nord à la Floride. Un autre nom commun proposé pour l'espèce est Florida swamp skipper, un nom également proposé pour une sous-espèce de Euphyes dukesi, Euphyes dukesi calhouni Shuey, 1996. Shuey a estimé que le nom était "quelque peu inapproprié" proposé par Pyle en 1981 pour Euphyes berryi, une espèce "non endémique de Floride et qui se trouve dans les zones humides ouvertes, pas les marécages".
Euphyes bimacula/Euphyes bimacula :
Euphyes bimacula, l'hespérie à deux points, est un papillon de la famille des Hesperiidae. On le trouve en Amérique du Nord, du nord-est du Colorado et de l'ouest du Nebraska ; l'est du Nebraska vers l'est jusqu'au sud du Québec; sud du Maine jusqu'au centre de la Virginie; plaine côtière au sud de la Géorgie ; et la côte du golfe. L'envergure est de 25 à 30 mm. Elles sont brun foncé sur le dessus et orange fauve pâle en dessous. Les larves se nourrissent de Carex trichocarpa. Les adultes se nourrissent de nectar de fleurs, y compris la brochette d'Amérique, le poivrier doux, le drapeau bleu, l'asclépiade commune et la spirée. L'espèce est répertoriée comme en voie de disparition dans le Connecticut par les autorités de l'État.
Euphyes conspicua/Euphyes conspicua :
Euphyes conspicua, le tiret noir, est un papillon de la famille des Hesperiidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par William Henry Edwards en 1863. On la trouve dans le haut Midwest de l'Amérique du Nord, de l'est du Nebraska jusqu'au sud de l'Ontario et le long de la côte centrale de l'Atlantique, du Massachusetts au sud jusqu'au sud-est de la Virginie. Son habitat comprend des zones humides arbustives ou partiellement boisées. L'envergure est de 32–42 mm. Le dessus est noir. Le dessous des ailes postérieures est brun rougeâtre avec une bande incurvée de taches jaunes. Les adultes volent de juin à août en une génération par an. Ils se nourrissent du nectar de diverses fleurs. Les larves se nourrissent de Carex stricta et éventuellement d'autres espèces de Carex. Les adultes se nourrissent du nectar des fleurs, y compris l'arbuste à boutons, l'herbe à bijoux et le chardon des marais.
Euphyes dion/Euphyes dion :
Euphyes dion, l'hespérie de Dion ou l'hespérie de l'Alabama, est une espèce de papillon de la famille des Hesperiidae. On le trouve dans des populations dispersées le long de la côte atlantique de l'Amérique du Nord, de l'ouest du Massachusetts et du sud-est de New York au sud du nord-est de la Floride, de l'ouest au nord-est du Texas et du nord au sud-est du Dakota du Nord, du nord du Wisconsin, du sud Ontario et sud du Québec. Il est répertorié comme espèce préoccupante dans l'État américain du Connecticut. L'envergure est de 37 à 45 mm. Il y a une génération avec des adultes en vol de juillet à début août dans le nord et deux générations avec des adultes en vol de mai à septembre dans le sud. Les larves se nourrissent de divers carex, dont Scirpus cyperinus, Carex lacustris et Carex hyalinolepis. Les adultes se nourrissent du nectar de diverses fleurs, dont la brochette d'Amérique, l'éternuement, l'arbuste à boutons et le trèfle d'Alsike, entre autres.
Euphyes dukesi/Euphyes dukesi :
Euphyes dukesi, ou Skipper des Ducs, est un papillon de la famille des Hesperiidae. Il vit dans l'est des États-Unis et dans une petite partie du sud de l'Ontario, au Canada, en trois populations distinctes. Les habitats préférés sont les zones humides ombragées (marécages boisés ou côtiers, marais et fossés), avec diverses espèces de plantes de carex qu'il utilise comme plantes hôtes pour ses larves.
Euphyes pilatka/Euphyes pilatka :
Euphyes pilatka, l'hespérie de Palatka ou l'hespérie de l'herbe à scie, est un papillon de la famille des Hesperiidae. On le trouve aux États-Unis du sud-est de la Virginie au sud de la péninsule de Floride et des Florida Keys, puis à l'ouest le long de la côte du golfe jusqu'au sud du Mississippi. Des parasites peuvent être trouvés jusqu'au nord du Maryland et au sud-ouest de la Louisiane. L'envergure est de 45 à 54 mm. Le dessus est orange bordé de noir et le dessous des ailes postérieures est brun terne. Ils se nourrissent du nectar des fleurs de diverses plantes, y compris les espèces de Pontederia. Les larves se nourrissent des feuilles de Cladium jamaicensis. Ils vivent dans des abris de feuilles roulées.
Euphyes vestris/Euphyes vestris :
Euphyes vestris , l' hespérie brune , la sorcière des carex ou l' hespérie des carex dun , est une espèce de papillon de la famille des Hesperiidae . On le trouve en Amérique du Nord, de la Nouvelle-Écosse à l'ouest du sud du Canada au sud de l'Alberta, au sud de la Floride, de la côte du golfe et de l'est du Texas. Il existe des populations disjointes dans les hautes plaines et les montagnes Rocheuses et le long de la côte du Pacifique. L'envergure est de 29 à 35 mm. Les adultes volent en juillet en une génération par an. Ils se nourrissent du nectar de fleurs blanches, roses et violettes, notamment Asclepias syriaca, Vicia americana, Prunella, Mentha × piperita, Apocynum, Ceanothus americanus et Echium vulgare. Les larves se nourrissent de divers carex, dont Cyperus esculentus et Carex heliophila.
Euphyia/Euphyia :
Euphyia est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae érigés par Jacob Hübner en 1825.
Euphyia biangulata/Euphyia biangulata :
Euphyia biangulata, le tapis masqué, est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe (y compris l'ouest de la Russie) et au Moyen-Orient. L'envergure est de 25 à 30 mm. Les ailes antérieures présentent un contraste entre la bande transversale du milieu du champ brun foncé et le champ basal brun plus clair avec la bande crème distale. Il y a deux projections de la bande transversale marron foncé du milieu de terrain dans la bande crème. La bande transversale du milieu de terrain brun foncé a une tache discale oblongue noire. Le champ basal a des écailles verdâtres. Les ailes postérieures sont blanchâtres unies, fuscous pâles ou gris très clair, gris strié; avec une marque discale claire et foncée. La chenille robuste est brun jaunâtre ou parfois brun rougeâtre; il y a une série de taches noirâtres ou brun foncé le long du dos et une bande de taches de rousseur sombres le long de chaque côté ; plus bas se trouvent deux fines lignes ondulées entourant une bande sombre. La tête est brun jaunâtre tachetée de brun plus foncé. Les adultes volent de fin juin à août. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent d'espèces de Stellaria, y compris Stellaria media. Les larves peuvent être trouvées de juillet à septembre. L'espèce hiverne sous forme de nymphe.
Euphyia frustata/Euphyia frustata :
Euphyia frustata est un papillon nocturne de la famille des Geometridae. L'espèce peut être trouvée en Europe. L'envergure est d'environ 28 à 34 mm.
Euphyia impliquée/Euphyia impliquée :
Euphyia implicata est une espèce de papillon géométridé de la famille des Geometridae. On le trouve en Amérique du Nord. Le nombre MONA ou Hodges pour Euphyia implicata est 7400.
Euphyia intermediata/Euphyia intermediata :
Euphyia intermediata, le tapis aux angles vifs, est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Achille Guenée en 1858. On la trouve d'un océan à l'autre dans le sud du Canada et le nord des États-Unis, au sud à l'est jusqu'en Caroline du Nord, au sud à l'ouest jusqu'en Californie, en Utah et peut-être en Arizona. On le trouve également au nord des Territoires du Nord-Ouest et de l'Alaska. L'espèce européenne Euphyia unangulata était auparavant considérée comme holarctique. Le nom a donc également été appliqué aux populations nord-américaines. Malcolm J. Scoble et al. dans Geometrid Moths of the World (1999) les divisent en espèces distinctes. L'envergure est de 21 à 27 mm. Les adultes volent d'avril à septembre. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de diverses plantes, dont le gaillet, l'œillet, la stellaire moyenne, l'orme et la moutarde.
Euphyia swetti/Euphyia swetti :
Euphyia swetti est une espèce de papillon géométrique de la famille des Geometridae. On le trouve en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Euphyia swetti est 7398.
Euphyia unangulata/Euphyia unangulata :
Euphyia unangulata, le tapis aux angles vifs, est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. Il partage son nom commun avec le Néoarctique de couleur similaire, Euphyia intermediata.
Euphylidorée/Euphylidorée :
Euphylidorea est un genre de tipule de la famille des Limoniidae.
Euphylidorea aperta/Euphylidorea aperta :
Euphylidorea aperta est une espèce paléarctique de tipule de la famille des Limoniidae. On le trouve dans un large éventail d'habitats et de micro-habitats : dans les terres riches en humus, dans les marécages et les marais, dans la litière de feuilles et dans les zones humides des bois.
Euphylidorea meigenii/Euphylidorea meigenii :
Euphylidorea meigenii est une espèce de mouche de la famille des Limoniidae. On le trouve au Paléarctique.
Euphyllia/Euphyllia :
Euphyllia est un genre de coraux durs à gros polypes. Plusieurs espèces se trouvent couramment dans les aquariums marins. Le genre comprend les espèces suivantes : Euphyllia baliensis Turak, Devantier & Erdman, 2012 – corail bulle Euphyllia cristata Chevalier, 1971 – corail raisin Euphyllia glabrescens (Chamisso & Eysenhardt, 1821) – corail torche Euphyllia paraglabrescens Veron, 1990 reclassé dans le genre Fimbriaphyllia sous la famille des Caryophylliidae Euphyllia ancora (reclassé en Fimbriaphyllia ancora) Veron & Pichon, 1980 – corail marteau Euphyllia divisa (reclassé en Fimbriaphyllia divisa) Veron & Pichon, 1980 – corail de grenouille Euphyllia paraancora (reclassé en Fimbriaphyllia paraancora) Veron , 1990 – corail marteau ramifié Euphyllia paradivisa (reclassé en tant que Fimbriaphyllia paradivisa) Veron, 1990 – corail ramifié en frai de grenouille Euphyllia yaeyamaensis (reclassé en Fimbriaphyllia yaeyamaensis) (Shirai, 1980) - Corail ramifié en frai de grenouille épais
Euphyllia ancora/Euphyllia ancora :
Euphyllia ancora (reclassée en 2017 sous le nom de Fimbriaphyllia ancora) est une espèce de corail dur de la famille des Caryophylliidae. Il est connu sous plusieurs noms communs, notamment le corail d'ancrage et le corail marteau, ou moins fréquemment le corail saucisse, le corail de crête ou le corail en nid d'abeille à bulles.
Euphyllia baliensis/Euphyllia baliensis :
Euphyllia baliensis, communément appelé corail bulle, est une espèce de corail pierreux à gros polypes appartenant à la famille des Euphylliidae.
Euphyllia cristata/Euphyllia cristata :
Euphyllia cristata est communément appelée corail raisin. E. cristata est une sorte de corail pierreux ou dur de la famille des Euphylliidae ; il appartient également au genre Euphyllia dans l'ordre des Scleractinia. E. cristata a une large gamme de distribution dans les eaux tropicales de la zone Indo-Ouest Pacifique avec une forte présence en Indonésie. Cependant, malgré cette large gamme de distribution, E. cristata a une abondance légèrement inférieure par rapport aux autres espèces, ce qui les rend un peu plus rares à trouver. On les trouve généralement dans les eaux peu profondes de 1 à 35 mètres de profondeur.
Euphyllia divisa/Euphyllia divisa :
Euphyllia divisa (reclassée en 2017 sous le nom de Fimbriaphyllia divisa), communément appelée corail de grenouille et parfois mal orthographiée Euphyllia divisia, est un corail pierreux à gros polypes originaire des îles Indo-Pacifiques. C'est une espèce couramment gardée dans l'aquariophilie marine. Le corail apparenté Fimbriaphyllia paradivisa est souvent identifié à tort comme un frai de grenouille, ce qui entraîne une certaine confusion. Fimbriaphyllia divisa a un squelette de corallite avec une structure de "paroi" flabello-méandroïde tandis que Fimbriaphyllia paradivisa a une structure ramifiée en forme d'arbre avec des coralites séparées.
Euphyllia glabrescens/Euphyllia glabrescens :
Euphyllia glabrescens est une espèce de corail pierreux à gros polypes appartenant à la famille des Caryophylliidae. Son nom commun est le corail torche en raison de ses longs tentacules balayeurs munis de puissants cnidocytes. C'est une espèce couramment gardée dans l'aquariophilie marine, en particulier des spécimens d'Indonésie et des Fidji, qui ont rempli des quotas d'exportation annuels de 28 000 et 6 000 pièces, respectivement, en 2005.
Euphyllia paradivisa/Euphyllia paradivisa :
Euphyllia paradivisa, ou corail ramifié de grenouilles, est une espèce de corail pierreux à gros polypes appartenant à la famille des Euphylliidae. Il partage le nom commun de "frogspawn coral" avec Euphyllia divisa , mais se différencie en tant que frogspawn "ramifié" alors qu'Eupyllia divisa a une structure "murale". C'est une espèce couramment gardée dans l'aquariophilie marine. Euphyllia paradivisa est considérée comme une espèce vulnérable par la liste rouge de l'UICN. Il est menacé par de nombreux problèmes environnementaux liés aux récifs coralliens, tels que l'augmentation de la température de la surface de la mer, l'acidification des océans et la surpêche pour le commerce des aquariums marins. La National Oceanic and Atmospheric Administration a déclaré qu'il existe "un risque d'extinction dans un avenir prévisible pour Euphyllia paradivisa".
Euphyllia paraglabrescens/Euphyllia paraglabrescens :
Euphyllia paraglabrescens est une espèce de corail pierreux à gros polypes appartenant à la famille des Euphylliidae. L'Union internationale pour la conservation de la nature l'a classée comme espèce vulnérable, déclarant que "sa sensibilité aux menaces augmente la probabilité d'être perdue en une génération".
Euphylliidae/Euphylliidae :
Les Euphylliidae (grec eu-, vrai ; grec phyllon, feuille) sont connus comme une famille de coraux durs polypés sous l'ordre des Scleractinia. Cette famille se compose de plusieurs genres (plus d'un genre) et de diverses espèces que l'on trouve au fond de l'océan. Ces coraux peuvent être clairsemés ou bien visibles à l'état sauvage. Cependant, ils sont généralement conservés dans des aquariums domestiques pour être appréciés pour leur beauté et leur protection par de nombreux poissons et leurs propriétaires.
Euphyllophyte/Euphyllophyte :
Les euphyllophytes sont un clade de plantes au sein des trachéophytes (les plantes vasculaires). Le groupe peut être traité comme un clade non classé, une division sous le nom d'Eupyllophyta ou une subdivision sous le nom d'Eupyllophytina. Les euphyllophytes sont caractérisés par la possession de vraies feuilles («mégaphylles») et comprennent l'une des deux principales lignées de plantes vasculaires existantes. Comme le montre le cladogramme ci-dessous, les euphyllophytes ont une relation sœur avec les lycopodiophytes ou les lycopsides. Contrairement aux lycopodiophytes, qui se composent de relativement peu de taxons actuellement vivants ou existants, les euphyllophytes comprennent la grande majorité des lignées de plantes vasculaires qui ont évolué depuis que les deux groupes ont partagé un ancêtre commun il y a plus de 400 millions d'années. Les euphyllophytes se composent de deux lignées, les spermatophytes ou plantes à graines telles que les plantes à fleurs (angiospermes) et les gymnospermes (conifères et groupes apparentés), et les polypodiophytes ou fougères, ainsi qu'un certain nombre de groupes fossiles éteints. La division des trachéophytes existants en trois lignées monophylétiques est pris en charge dans de multiples études moléculaires. D'autres chercheurs soutiennent que les phylogénies basées uniquement sur des données moléculaires sans l'inclusion de données fossiles soigneusement évaluées basées sur des reconstructions de plantes entières, ne résolvent pas nécessairement complètement et avec précision l'histoire évolutive de groupes comme les euphyllophytes. Le cladogramme suivant montre une vue des relations évolutives parmi les taxons décrits ci-dessus. Une phylogénie mise à jour des Euphyllophytes vivants et éteints avec les auteurs de taxons végétaux d'Anderson, Anderson & Cleal 2007 et quelques noms de clade de Pelletier 2012.
Euphyse/Euphyse :
Euphysa est un genre d'hydrozoaires appartenant à la famille des Corymorphidae.Le genre a une distribution cosmopolite.Espèce : Euphysa aurata Forbes, 1848 Euphysa australis von Lendenfeld, 1885 Euphysa brevia (Uchida, 1947)
Euph%C3%A9mie Daguilh/Euphémie Daguilh :
Euphémie Daguilh (décédée aux Cayes, Haïti, 1834), était une compositrice et chorégraphe haïtienne, maîtresse royale de l'empereur Jean-Jacques Dessalines et célèbre pour ses soins intrépides aux blessés pendant la campagne de 1805. L'historienne juridique haïtienne Mirlande Manigat fait référence à elle dans le rôle d'Euphémie Daguile. On pense qu'elle a été la maîtresse la plus influente de Dessalines.
Euph%C3%A9mie Muraton/Euphémie Muraton :
Euphémie Muraton (née Duhanot ; 1836-1914) était une peintre française.
Eupilaire/Eupilaire :
Eupilaria est un genre de tipule de la famille des Limoniidae.
Eupilema inexpectata/Eupilema inexpectata :
La méduse à bouche racine (Eupilema inexpectata) est une espèce de cnidaire, une méduse de la petite famille des Rhizostomatidae. C'est le seul membre du genre Eupilema.
Eupileta/Eupileta :
Eupileta est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Eupilio/Eupilio :
Eupilio ( Brianzöö : Eüpili [eyˈpiːli] ) est une commune (municipalité) de la province de Côme dans la région italienne de Lombardie , située à environ 40 kilomètres (25 mi) au nord de Milan et à environ 14 kilomètres (9 mi) à l'est de Côme . Eupilio borde les municipalités suivantes : Bosisio Parini, Canzo, Cesana Brianza, Erba, Longone al Segrino, Merone, Pusiano, Rogeno.
Eupilocères/Eupilocères :
Eupilocera est un genre de papillon de nuit monotypique. Il a été décrit par Paul Dognin en 1909, et contient l'espèce Eupilocera gravidalis. On le trouve en Guyane française.
Eupines bituberculata/Eupines bituberculata :
Eupines bituberculata est un coléoptère de la famille des Staphylinidae, que l'on trouve en Nouvelle-Galles du Sud. Il a été décrit pour la première fois par Arthur Mills Lea en 1911.
Eupines inermis/Eupines inermis :
Eupines inermis est un coléoptère de la famille des Staphylinidae, que l'on trouve en Nouvelle-Galles du Sud. Il a été décrit pour la première fois par Arthur Mills Lea en 1911.
Eupinivore/Eupinivore :
Eupinivora est un genre de papillons nocturnes appartenant à la famille des Tortricidae.
Eupinivora albolineana/Eupinivora albolineana :
Eupinivora albolineana est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve dans les montagnes de Durango au Mexique. La longueur des ailes antérieures est de 10 à 10,5 mm. La partie basale des ailes antérieures est orange rouille pâle, mais orange légèrement plus pâle le long du dos. La partie inférieure de la cellule discale présente une tache longitudinale blanche. Les ailes postérieures sont gris pâle. Des larves ont été élevées sur Pinus arizonica var. tonnelier.
Eupinivora angulicosta/Eupinivora angulicosta :
Eupinivora angulicosta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve à Nuevo León, au Mexique. La longueur des ailes antérieures est d'environ 12 mm. La partie basale des ailes antérieures est orange, mais légèrement plus claire le long du dos. La partie inférieure de la cellule discale présente une tache longitudinale blanche. Les ailes postérieures sont gris pâle.
Eupinivora hamartopenis/Eupinivora hamartopenis :
Eupinivora hamartopenis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve à Durango, au Mexique. La longueur des ailes antérieures est de 7,5 à 8,5 mm pour les mâles et de 8,5 à 9 mm pour les femelles. La couleur de fond des ailes antérieures est blanchâtre sous la forme d'un fascia longitudinal s'étendant de près de la base jusqu'au milieu de l'aile. Le reste de l'aile est orange foncé ferrugineux à orange doré. Les ailes postérieures sont brun grisâtre pâle. Les larves se nourrissent probablement d'espèces de Pinus.
Eupinivora ponderosae/Eupinivora ponderosae :
Eupinivora ponderosae est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve dans les régions montagneuses de l'ouest des États-Unis, du Nevada, de l'Utah, du Wyoming et du Colorado, au sud de l'Arizona et du Nouveau-Mexique et à l'est du Texas. L'habitat se compose de zones dominées par les conifères à des altitudes allant de 1 700 à 2 700 mètres. La longueur des ailes antérieures est de 7,5 à 9 mm pour les mâles et de 8,5 à 9,5 mm pour les femelles. La partie basale des ailes antérieures est orange pâle, mais orange légèrement plus pâle le long du dos. Il y a une tache orange légèrement plus foncée dans la moitié distale supérieure de la cellule discale. Le reste de l'aile est blanc avec des taches éparses d'orange pâle. Les ailes postérieures sont gris pâle. Des adultes ont été observés en vol de juin à juillet, bien qu'il n'y ait qu'un seul enregistrement de fin mai (Texas). Les larves ont été élevées à partir de Pinus ponderosa
Eupinivora rufofascia/Eupinivora rufofascia :
Eupinivora rufofascia est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve dans les montagnes de Durango au Mexique. La longueur des ailes antérieures est de 9 à 10,5 mm pour les mâles et de 10,5 mm pour les femelles. La couleur de fond des ailes antérieures est rouille pâle avec des fascias basaux, médians et subterminaux indistincts de rouille foncée. Les ailes postérieures sont brun grisâtre. Les larves ont été élevées sur Pinus arizonica var. cuivrei.
Eupinivora thaumantias/Eupinivora thaumantias :
Eupinivora thaumantias est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve au Mexique. La longueur des ailes antérieures est de 10 à 10,8 mm pour les mâles et de 10 à 11 mm pour les femelles. La couleur de fond des ailes antérieures est de la rouille cannelle brillante avec un trait longitudinal blanc étroit dans la partie distale de la cellule discale. Les ailes postérieures sont gris pâle. Les larves se nourrissent probablement d'espèces de Pinus.
Eupinivora unicolora/Eupinivora unicolora :
Eupinivora unicolora est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve dans les montagnes de Durango au Mexique. La longueur des ailes antérieures est de 7 à 9 mm pour les mâles et de 8 à 9 mm pour les femelles. Les ailes antérieures sont de couleur rouille presque uniforme, avec une étroite tache crème dans la partie distale de la cellule discale et une zone diffuse d'écailles crème à mi-parcours. Les ailes postérieures sont brun grisâtre pâle. Les larves ont été élevées sur Pinus arizonica var. cuivrei.
Eupion/Eupion :
L'eupione, ou eupion, est un hydrocarbure de la série des paraffines, probablement un pentane, C5H12, découvert par Carl Reichenbach dans le goudron de bois. Il se forme aussi dans la distillation destructive de plusieurs substances, comme le bois, le charbon, le caoutchouc, les os, la résine et les huiles fixes. C'est un liquide incolore, hautement volatil et inflammable, ayant à 20 °C une densité de 0,65.
Eupistérie/Eupisteria :
Eupisteria est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Eupithèce/Eupithèce :
Eupithecia est un grand genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae. Il existe des centaines d'espèces décrites, trouvées dans toutes les régions du monde (dont 45 dans les seules îles britanniques), et de nouvelles espèces sont régulièrement découvertes. Les espèces d'Eupithecia forment la majeure partie du groupe communément appelé carlins. Ils sont généralement petits avec des couleurs atténuées et une identification spécifique peut être difficile. En tant que groupe, ils sont facilement identifiables par leurs ailes étroites maintenues à plat à 90° par rapport au corps avec les ailes postérieures presque cachées derrière les ailes antérieures. Les larves de nombreuses espèces se nourrissent des fleurs et des graines de leurs plantes alimentaires plutôt que du feuillage. De nombreuses espèces ont une plante alimentaire très spécifique. Certaines eupithécies hawaïennes en tant que chenilles sont des prédateurs d'autres insectes (E. orichloris, E. staurophragma, E. scoriodes). Ils imitent les brindilles mais lorsque les poils sensibles de leur dos sont déclenchés, ils attrapent rapidement les insectes qui les touchent. Le comportement défensif de la rupture peut avoir pré-adapté l'Eupithecia ancestrale d'Hawaï pour passer à la prédation en se nourrissant de pollen. De plus, les prédateurs d'insectes qui se comportent de cette manière font défaut dans la faune d'Hawaï.
Eupithecia abdera/Eupithecia abdera :
Eupithecia abdera est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Equateur.
Eupithecia abrepta/Eupithecia abrepta :
Eupithecia abrepta est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Chine.
Eupithèques exactes/Eupithèces exactes :
Eupithecia accurata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Iran.
Eupithecia acerba/Eupithecia acerba :
Eupithecia acerba est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Chine.
Eupithecia achyrdaghica/Eupithecia achyrdaghica :
Eupithecia achyrdaghica est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Wehrli en 1929. On le trouve en Turquie et en Syrie. La couleur de fond des ailes antérieures est gris blanchâtre très finement ponctuée de noir. Les ailes postérieures sont similaires à l'aile antérieure, bien que la costa soit un peu plus brillante.
Eupithecia acidalioides/Eupithecia acidalioides :
Eupithecia acidalioides est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Guadeloupe, à Saint Martin, à Trinidad et en Guyane française.
Eupithecia acolpodes/Eupithecia acolpodes :
Eupithecia acolpodes est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Inde et au Pakistan.
Eupithecia acosmos/Eupithecia acosmos :
Eupithecia acosmos est un papillon de nuit de la famille des Geometridae.
Eupithecia acragas/Eupithecia acragas :
Eupithecia acragas est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Bolivie et en Equateur.
Eupithecia actaeata/Eupithecia actaeata :
Eupithecia actaeata est un papillon nocturne de la famille des Geometridae. L'espèce peut être trouvée de l'Europe occidentale au Japon. En Europe, on le trouve de la Fennoscandie aux Alpes. L'envergure est de 19 à 24 mm. Il y a deux générations par an avec des adultes en vol de fin mai à août. Les larves se nourrissent d'Actaea spicata. Les larves peuvent être trouvées de juin à septembre. Il hiverne sous forme de nymphe.
Eupithecia actrix/Eupithecia actrix :
Eupithecia actrix est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve dans le centre de la Chine (Shaanxi). L'envergure est d'environ 17 millimètres (0,67 po). Les ailes antérieures et postérieures sont gris brunâtre pâle.
Eupithecia acuminata/Eupithecia acuminata :
Eupithecia acuminata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve dans l'ouest de la Chine (Tibet). L'envergure est d'environ 21 mm. Les ailes antérieures et postérieures sont brun pâle.
Eupithecia acutangula/Eupithecia acutangula :
Eupithecia acutangula est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par George Hampson en 1895. On le trouve au Pakistan et en Inde. Il y a au moins deux générations par an.
Eupithecia acutipapillata/Eupithecia acutipapillata :
Eupithecia acutipapillata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve à Taïwan.
Eupithecia acutipennis/Eupithecia acutipennis :
Eupithecia acutipennis est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par George Duryea Hulst en 1898. On le trouve dans l'État américain de Californie. L'envergure est d'environ 22 mm. Les ailes antérieures sont légèrement ocre fumé. Des adultes ont été observés en vol d'octobre à avril.
Eupithecia acutula/Eupithecia acutula :
L'Eupithecia acutula est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Libye.
Eupithecia acrytoterma/Eupithecia acrytoterma :
Eupithecia acrytoterma est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve dans le nord du Myanmar. Les adultes sont gris pâle sur les ailes antérieures et postérieures.
Eupithecia addictata/Eupithecia addictata :
Eupithecia addictata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve du nord-est de l'Italie, en passant par l'Autriche, le nord de la Hongrie et le sud de la Slovaquie jusqu'à l'Ukraine, la Russie et le Japon. On le trouve également dans le sud de la péninsule des Balkans (y compris la Macédoine du Nord, la Grèce et probablement aussi la Bulgarie). L'envergure est d'environ 18 mm. Les adultes volent de la mi-juin au début août. Les larves se nourrissent d'espèces de Thalictrum, dont Thalictrum minus et Thalictrum foetidum. L'espèce hiverne au stade nymphal.
Eupithecia adelpha/Eupithecia adelpha :
Eupithecia adelpha est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Arménie.
Eupithecia adequata/Eupithecia adequata :
Eupithecia adequata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Pearsall en 1910. On le trouve aux États-Unis, de l'Utah et du Colorado au Nevada, en passant par la Californie et l'Arizona. L'envergure est d'environ 21 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres ternes. Les lignes transversales sont fortement inclinées vers l'extérieur sous la costa, puis fortement vers l'intérieur. Des adultes ont été observés en vol de mars à mai et en juillet.
Eupithecia adjemica/Eupithecia adjemica :
Eupithecia adjemica est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Iran.
Eupithecia admiranda/Eupithecia admiranda :
Eupithecia admiranda est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Chine.
Eupithecia adoranda/Eupithecia adoranda :
Eupithecia adoranda est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Chine.
Eupithecia adspersata/Eupithecia adspersata :
Eupithecia adspersata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Equateur.
Eupithecia aduncata/Eupithecia aduncata :
Eupithecia aduncata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Iran.
Eupithecia aegyptiaca/Eupithecia aegyptiaca :
Eupithecia aegyptiaca est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Egypte.
Eupithecia aella/Eupithecia aella :
Eupithecia aella est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Equateur.
Eupithecia aenigma/Eupithecia aenigma :
Eupithecia aenigma est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve dans le sud-ouest de la Chine (Yunnan). L'envergure est d'environ 14 mm. Les ailes antérieures et postérieures sont brun clair chaud.
Eupithecia aequabila/Eupithecia aequabila :
Eupithecia aequabila est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Iran.
Eupithecia affinata/Eupithecia affinata :
Eupithecia affinata est un papillon de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Pearsall en 1908. On le trouve en Amérique du Nord, notamment en Pennsylvanie, au New Jersey, à New York, au Maryland, au Maine, au Michigan, en Caroline du Nord, en Virginie-Occidentale, au Kentucky, en Ontario et au Québec. Il a également été enregistré en Arizona et en Californie. Les adultes sont gris fauve clair avec un point discal noir proéminent sur les ailes antérieures.
Eupithecia affinitata/Eupithecia affinitata :
Eupithecia affinitata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Colombie.
Eupithecia agnesata/Eupithecia agnesata :
Eupithecia agnesata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Taylor en 1908. On le trouve en Amérique du Nord, de la Californie au Wyoming, en Oregon et à Washington jusqu'en Colombie-Britannique. L'envergure est d'environ 18 mm. La couleur de fond de l'aile antérieure est grise mélangée à des écailles sombres et des lignes transversales noires avec des nuances brunes dans la région discale. Les adultes volent d'avril à septembre.
Eupithecia albertiata/Eupithecia albertiata :
Eupithecia albertiata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Tadjikistan. L'envergure est d'environ 18 mm. La couleur de fond des ailes antérieures est blanc grisâtre et les ailes postérieures sont blanchâtres avec une suffusion gris foncé.
Eupithecia albibaltea/Eupithecia albibaltea :
Eupithecia albibaltea est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve dans le nord-est de l'Inde et au Sikkim.
Eupithecia albibasalis/Eupithecia albibasalis :
Eupithecia albibasalis est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Costa Rica.
Eupithecia albibisecta/Eupithecia albibisecta :
Eupithecia albibisecta est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Eupithecia albicapitata/Eupithecia albicapitata :
Eupithecia albicapitata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Alpheus Spring Packard en 1876. On le trouve de Terre-Neuve-et-Labrador à l'ouest de la Colombie-Britannique, au nord de l'Alaska et de l'Alberta, au sud de la Nouvelle-Angleterre et de New York. L'envergure est de 14 à 18 mm. Les ailes antérieures sont traversées par des bandes basales et subterminales orange-marron assez larges. Les ailes postérieures sont traversées par un certain nombre de lignes partielles étroites et parallèles. Il y a une génération par an avec des adultes en vol de juillet à août. Les larves portaient les cônes de divers conifères, dont Picea glauca, Picea engelmannii, Pseudotsuga menziesii, Abies balsamea, Pinus resinosa et Pinus banksiana. L'espèce hiverne au stade nymphal.
Eupithecia albicarnea/Eupithecia albicarnea :
Eupithecia albicarnea est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Pérou.
Eupithecia albicentralis/Eupithecia albicentralis :
Eupithecia albicentralis est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Népal.
Eupithecia albiceps/Eupithecia albiceps :
Eupithecia albiceps est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Pérou.
Eupithecia albicristulata/Eupithecia albicristulata :
Eupithecia albicristulata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Afrique du Sud.
Eupithecia albidulata/Eupithecia albidulata :
Eupithecia albidulata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve dans le Caucase.
Eupithecia albifurva/Eupithecia albifurva :
Eupithecia albifurva est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Sri Lanka.
Eupithecia albifusca/Eupithecia albifusca :
Eupithecia albifusca est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Pérou et en Equateur.
Eupithecia albigrisata/Eupithecia albigrisata :
Eupithecia albigrisata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Virginie-Occidentale et en Géorgie.
Eupithecia albigutta/Eupithecia albigutta :
Eupithecia albigutta est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve dans l'Himalaya et à Taïwan.
Eupithecia albimaculata/Eupithecia albimaculata :
Eupithecia albimaculata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. Il a été décrit par David Stephen Fletcher en 1956 et on le trouve au Kenya.
Eupithecia albimedia/Eupithecia albimedia :
Eupithecia albimedia est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve dans le sud-ouest de la Chine (Sichuan, Yunnan). L'envergure est d'environ 18–21 mm. Les ailes antérieures sont brun jaunâtre et les ailes postérieures sont d'un blanc sale, s'assombrissant quelque peu vers la zone terminale.
Eupithecia albimixta/Eupithecia albimixta :
Eupithecia albimixta est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Costa Rica.
Eupithecia albimontanata/Eupithecia albimontanata :
Eupithecia albimontanata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Amérique du Nord, notamment en Arizona, en Californie, au Colorado et en Utah. L'envergure est d'environ 19 mm.
Eupithecia albirasa/Eupithecia albirasa :
Eupithecia albirasa est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Pérou et en Equateur.
Eupithecia albirivata/Eupithecia albirivata :
Eupithecia albirivata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Pérou et en Equateur.
Eupithecia albisecta/Eupithecia albisecta :
Eupithecia albisecta est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Colombie.
Eupithecia albispumata/Eupithecia albispumata :
Eupithecia albispumata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve du sud et de l'ouest de l'Himalaya (Népal et Assam) au sud de la Chine (Yunnan) et au nord du Myanmar.
Eupithecia albistillata/Eupithecia albistillata :
Eupithecia albistillata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Kenya.
Eupithecia albistrigata/Eupithecia albistrigata :
Eupithecia albistrigata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. Il a été décrit par David Stephen Fletcher en 1958 et on le trouve en Ouganda.
Eupithecia albursi/Eupithecia albursi :
Eupithecia albursi est un papillon de nuit de la famille des Geometridae.
Eupithecia albuta/Eupithecia albuta :
Eupithecia albuta est un papillon de nuit de la famille des Geometridae.
Eupithecia alexiae/Eupithecia alexiae :
Eupithecia alexiae est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Cachemire. L'envergure est d'environ 19 mm. Les ailes antérieures et postérieures sont brun chaud.
Eupithecia aliena/Eupithecia aliena :
Eupithecia aliena est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Russie (Daghestan).
Eupithecia alishana/Eupithecia alishana :
Eupithecia alishana est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve à Taïwan.
Eupithecia alliaria/Eupithecia alliaria :
Eupithecia alliaria est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve de la France et de la péninsule ibérique à l'est du centre-sud de l'Europe jusqu'à la Russie et la majeure partie de la péninsule balkanique. On le trouve également au Proche-Orient et en Afrique du Nord. L'envergure est de 24–28 mm. Les adultes volent de mai à août. Les larves se nourrissent d'espèces d'Allium.
Eupithecia alogista/Eupithecia alogista :
Eupithecia alogista est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Mexique.
Eupithecia alpinata/Eupithecia alpinata :
Eupithecia alpinata est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Samuel E. Cassino en 1927. On le trouve dans les États américains du Texas et de l'Arizona. L'envergure est d'environ 17 mm. Les ailes antérieures sont fortement teintées de brun fumé ou de gris. Des adultes ont été observés en vol de mars à mai.
Eupithecia alticomora/Eupithecia alticomora :
Eupithecia alticomora est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve aux Comores.
Eupithecia altitudinis/Eupithecia altitudinis :
Eupithecia altitudinis est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve au Lesotho et en Afrique du Sud.
Eupithecia amandae/Eupithecia amandae :
Eupithecia amandae est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. On le trouve en Chine.
Eupithecia amasina/Eupithecia amasina :
Eupithecia amasina est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Otto Bohatsch en 1893. On le trouve en Russie, en Turquie, au Liban et en Syrie.
Eupithecia amathes/Eupithecia amathes :
Eupithecia amathes est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Louis Beethoven Prout en 1926. On le trouve en République démocratique du Congo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gernon Bay

Allemand%E2%80%93Guerre polonaise/Guerre germano-polonaise : Guerre germano-polonaise peut faire référence à : Guerre germano-polonaise...