Rechercher dans ce blog

jeudi 20 octobre 2022

Euphorbia salota


Euphémie/Euphémie :
Euphemia ( grec : Εὐφημία ; " bien parlé [de] "), connue sous le nom de Tout-loué dans l' Église orthodoxe orientale , était une vierge, qui a été martyrisée pour sa foi à Chalcédoine en 303 après JC. Selon la tradition, Euphémie a été arrêtée pour avoir refusé d'offrir des sacrifices à Ares. Après avoir subi diverses tortures, elle mourut dans l'arène de Chalcédoine d'une blessure subie par un ours. Son tombeau devint un lieu de pèlerinages. Elle est commémorée le 16 septembre.
Euphémie (impératrice)/Euphémie (impératrice) :
Euphemia (grec : Εὐφημία, mort en 520), dont le nom d'origine était Lupicina, était une impératrice de l'Empire romain d'Orient par mariage avec Justin I. L'impératrice Euphemia est créditée de la politique ecclésiastique de Justin et elle a fondé une église de Saint Euphemia, où elle a été enterrée après sa mort, probablement en 523 ou 524. Justin a été enterré à ses côtés en 527.
Euphemia (police de caractères)/Euphemia (police de caractères) :
Euphemia (syllabique : ᐅᕓᒥᐊ) est une police de caractères sans empattement pour la syllabique canadienne unifiée. Cependant, il n'affiche pas correctement les syllabes cries orientales sha et shu.
Euphémie Bakewell/Euphemia Bakewell :
Euphemia Bakewell (1870-1921) était une relieuse américaine.
Euphémie Blenkinsop/Euphémie Blenkinsop :
Euphemia Blenkinsop (18 avril 1816 - 18 mars 1887), née Catherine Blenkinsop, également connue sous le nom de Mère Euphemia, était une religieuse et enseignante américaine d'origine irlandaise, et visitatrice (chef provinciale) des Filles de la Charité aux États-Unis. , de 1866 à sa mort en 1887.
Ponts Euphemia_Bowes/Ponts Euphemia Bowes :
Euphemia Bridges Bowes (née Allen) (1816–1900) était une suffragette et une militante sociale, qui a fait campagne pour le mouvement de tempérance et a contribué à relever l'âge du consentement et à lutter contre la prostitution des enfants.
Euphémie Cowan_Barnett/Euphémie Cowan Barnett :
Euphemia Cowan Barnett (1890–1970) était une botaniste écossaise connue pour ses recherches sur la flore de Thaïlande, en particulier les Fagacées. L'abréviation d'auteur standard Barnett est utilisée pour indiquer cette personne en tant qu'auteur lors de la citation d'un nom botanique.
Euphémie Cunningham/Euphémie Cunningham :
Euphemia Culbert Cunningham OBE BEM (plus tard Baxter ; 1892 - 2 août 1989) était une ouvrière des munitions de la Première Guerre mondiale à l'usine HM, Gretna, qui fut la première personne d'Édimbourg à recevoir une médaille de l'Ordre de l'Empire britannique pour sa bravoure dans le sauvetage de travailleurs blessés, lors d'une explosion dans l'usine de cordite.
Euphémie Davison/Euphémie Davison :
Euphemia Davison (née MacDonald ; 9 octobre 1906-26 novembre 1996), également connue sous le nom de scène May Moxon), était danseuse et chorégraphe. On pense que son nom de scène provient de sa grand-mère May et de son oncle Harold Moxon, un acrobate.
Euphémie Dolomite/Euphémie Dolomite :
L'Euphemia Dolomite est une formation géologique de l'Ohio. Elle remonte au Silurien.
Euphémie Eleanor_Baker/Euphémie Eleanor Baker :
Euphemia Eleanor Baker (alias Effie Baker) (1880–1968) était une photographe australienne, adepte et défenseur de la foi bahá'íe. Au départ, elle a pris des photos de fleurs sauvages australiennes et les a publiées sous forme de livret. Plus tard, après être devenue adepte de la foi bahá'íe en 1922, elle a pris des photos des monuments bahá'ís en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Irak et en Perse, dont certains ont été inclus dans la traduction de Shoghi Effendi du livre The Dawn-Breakers. Elle est devenue l'un des photographes notables de la foi bahá'íe.
Euphémie Elphinstone/Euphémie Elphinstone :
Euphemia Elphinstone (également écrit Euphame ou Eupheme ; né le 11 mai 1509) était une maîtresse de James V d'Écosse et la mère de son fils Robert Stewart, 1er comte d'Orkney, né en 1532, ainsi qu'un autre enfant décédé dans l'enfance. L'un de ses fils avec son mari John Bruce était Laurence Bruce de Cultmalindie (1547–1617), le constructeur du château de Muness. Elle était la deuxième fille d'Alexander Elphinstone, 1er Lord Elphinstone et d'Elizabeth Barlow ou Barlay (vers 1476 - 10 septembre 1518), une Anglaise de la maison de Margaret Tudor. La famille était originaire d'Elphinstone près de Stirling. Son frère Alexander, Lord Elphinstone, est mort à Édimbourg après la bataille de Pinkie Cleugh. Euphemia a épousé John Bruce de Cultmalindie (vers 1507 - mars 1547) et a eu cinq enfants: Laurence Bruce, Robert Bruce (né vers 1536), Henry Bruce (né vers 1538), James Bruce (né vers 1540) et Euphamie Bruce (née vers 1542). Il n'y a aucune preuve solide d'une date de décès. Ses enfants et descendants ont joué un rôle important dans l'histoire des îles Shetland et des îles Orcades. Laurence Bruce et Robert Stewart et leurs familles vont devenir étroitement liés aux îles Shetland, dont Laurence Bruce est nommée shérif par son demi-frère. Selon la légende, de nombreuses personnes dans les îles Shetland descendent d'elle; en particulier, ceux nommés Bruce sont censés être les descendants de ses enfants par John Bruce.
Euphémie Fedorovna_Vsevolozhskaya/Euphémie Fedorovna Vsevolozhskaya :
Euphemia Fedorovna Vsevolozhskaya (russe : Евфимия (Ефимья) Фёдоровна Всеволожская ; 1630–1657), était une noble russe, la fiancée du tsar Alexis de Russie. Euphemia a été choisie pour être la future épouse du tsar en 1647 et amenée à la cour impériale. Cependant, peu de temps après avoir été élue, elle s'est évanouie. En raison d'intrigues politiques à la cour conçues par Boris Morozov, elle a été diagnostiquée épileptique et ainsi disqualifiée en tant que tsarine. Accusée d'avoir caché sa "maladie" au tsar, elle et sa famille ont été exilées à Tyumen (russe : Тюмень), la première colonie russe en Sibérie.
Euphémie Haynes/Euphémie Haynes :
Martha Euphemia Lofton Haynes (11 septembre 1890 - 25 juillet 1980) était une mathématicienne et éducatrice américaine. Elle a été la première femme afro-américaine à obtenir un doctorat en mathématiques, qu'elle a obtenu à l'Université catholique d'Amérique en 1943.
Euphemia I,_Countess_of_Ross/Euphemia I, comtesse de Ross :
Euphemia I (décédée en 1394 x 1398), également appelée Euphemia of Ross et Euphemia Ross, et parfois appelée à tort Euphemia Leslie et Euphemia Stewart (les femmes écossaises de cette période n'abandonnaient pas les noms natals pour les noms mariés), était une comtesse de Ross en son propre droit.
Euphémie II,_comtesse_de_Ross/Euphémie II, comtesse de Ross :
Euphemia II, comtesse de Ross (également Euphemia Leslie) était la fille d'Alexander Leslie, comte de Ross et de son épouse Isabella Stewart, fille de Robert Stewart, 1er duc d'Albany. Elle était la seule enfant et héritière du comte Alexander, et succéda au comté de jure à sa mort en 1402. Elle devint pupille de son grand-père Albany et ne semble jamais avoir exercé beaucoup de pouvoir dans la province de Ross. Il y a eu une tentative infructueuse de la marier à Thomas Dunbar, le fils de Thomas Dunbar, comte de Moray. Le gouverneur Albany l'a persuadée de démissionner du comté à son propre deuxième fils, John Stewart, comte de Buchan. Cette action a été contestée par Domhnall d'Islay, seigneur des îles, qui a revendiqué le comté au nom de sa femme Mariota et qui est devenu un ennemi des Albany Stewarts. Euphemia disparaît par la suite du dossier, se retirant au couvent de North Berwick. Certaines histoires rapportent qu'elle était déformée, apparemment bossue.
Agneau d'Euphémie/Agneau d'Euphémie :
Euphemia Lamb (née Annie Euphemia Forrest ; 1887 - 1957) était un modèle d'artiste anglais et l'épouse du peintre Henry Lamb. Elle a modelé pour Augustus John et Jacob Epstein et est venue illustrer la liberté sexuelle du style de vie bohème du début du XXe siècle. Henry Lamb l'appelait Euphemia, nom sous lequel elle était généralement connue. John Maynard Keynes a commenté qu'Euphemia avait plus une vie sexuelle "que le reste d'entre nous réunis". Elle était l'une des amantes de l'occultiste Aleister Crowley.
Euphémie Leslie/Euphémie Leslie :
Euphemia Leslie (1508-1570) était une prieure écossaise. Elle était la prieure du prieuré d'Elcho à Perth en 1526-1570.
Euphémie Mary_Goldsborough_Willson/Euphémie Mary Goldsborough Willson :
Euphemia Mary Goldsborough Willson (5 juin 1836 - 10 mars 1896) était infirmière.
Euphémie McNaught/Euphémie McNaught :
Euphemia "Betty" McNaught (8 octobre 1901 - 24 mai 2002) était une peintre impressionniste canadienne qui se concentrait principalement sur les paysages et les modes de vie des pionniers en Alberta. En 1942, McNaught a été mandatée par le premier ministre canadien William Lyon Mackenzie King pour documenter la construction de la route de l'Alaska. Elle a été membre fondatrice du Grande Prairie Art Club et du Beaverlodge Art Club. McNaught est né à Glen Morris, en Ontario, en 1901, et est décédé à l'âge de 100 ans à Beaverlodge, en Alberta.
Euphemia Mondich/Euphemia Mondich :
Euphemia Mondich (1884 - 20 août 1961), connue sous le nom de Lady Bluebeard , était une bigame polono-américaine , meurtrière et tueuse en série présumée qui a tué au moins un mari et un amant à Detroit, Michigan , à deux reprises en 1921. Condamné pour le meurtre final, elle a été condamnée à la réclusion à perpétuité et est restée emprisonnée jusqu'à sa mort en 1961.
Euphémie Sinclair/Euphémie Sinclair :
Lady Euphemia Meredith Sinclair (22 juin 1915 - 2005) était une aristocrate et mondaine britannique. Elle était généralement connue sous son deuxième prénom : Meredith. Elle était la fille du révérend l'hon. Charles Augustus Sinclair, fils du 16e comte de Caithness, et son épouse, l'hon. Mary Ann Harman. Les ancêtres notables incluent James VI et moi, Lady Margaret Beaufort, comtesse de Richmond et Derby, Robert the Bruce et Louis VI de France et son ascendance remonte à plusieurs familles notables dès les années 800. Lorsque son frère a hérité du titre Comte de Caithness de leur oncle (le 18e comte de Caithness) en 1948, George VI accorda à Lady Meredith et à ses sœurs le style et la préséance d'une fille de comte, qu'elle aurait reçue si son père n'était pas décédé avant son frère. Elle a grandi dans le siège familial, Stagenhoe dans le Hertfordshire, où la famille Bowes-Lyon était leurs voisins, et la reine Elizabeth la reine mère était une amie d'enfance. Elle a épousé Thomas Henry Philip Herbert (un descendant de la famille Herbert et héritier de la fortune brassicole de la famille Guinness) lors d'un mariage de grande société en 1934 en présence de George VI et de la reine Elizabeth la reine mère, du prince George, duc de Kent et de la princesse Marina. de Grèce et du Danemark, les membres des deux familles étaient fortement représentés avec de nombreux membres des familles Guinness, Herbert et Sinclair présents, ainsi qu'une grande partie de l'aristocratie. Ils ont eu deux enfants, Margaret Deborah Herbert (née en 1936) et Cordelia Alexandra Herbert (née 1940). La reine Elizabeth était la marraine de son premier enfant, Margaret. Ses descendants : Margaret Deborah Herbert (née en 1936) a épousé Thomas Cavendish (descendant de William Cavendish, 7e duc de Devonshire et a eu un problème : Richard Cavendish (né en 1965) Maria Cavendish (née en 1969) Cordelia Alexandra Herbert (née en 1940) a épousé James Wallace ( descendant de la famille Clan Wallace) et avait un problème : Diana Wallace (née en 1968)
Euphémie Steele_Innes/Euphémie Steele Innes :
Euphemia Steele Innes RRC DN (26 février 1874 - 9 mai 1955) était une infirmière écossaise qui a servi pendant 21 ans comme matrone à l'infirmerie générale de Leeds à Leeds, West Riding of Yorkshire, Angleterre. Elle a été décorée de la Croix-Rouge royale de 1re classe en 1916 pour ses services au Service des soins infirmiers de la Force territoriale pendant la Première Guerre mondiale. Innes était la fille d'un ministre de l'Église libre d'Écosse. Elle a suivi une formation à l'Université de Leeds et a travaillé comme infirmière, assistante matrone puis matrone, principalement à l'infirmerie générale de Leeds (LGI). Elle était déjà matrone au LGI lorsqu'elle a reçu le premier diplôme en sciences infirmières (DN) de l'Université de Leeds en 1921, juste avant que l'université ne commence ses examens officiels de diplôme pour les infirmières. Pendant la Première Guerre mondiale, Innes était matrone principale au 2nd Northern General Hospital, basé à Beckett Park, Leeds. Le poste comprenait la responsabilité de la dotation en personnel de tous les hôpitaux de Leeds qui avaient été repris par le War Office. Innes a fondé la Leeds Infirmary Nurses 'League et a supervisé son affiliation au Conseil national des infirmières formées de Grande-Bretagne et d'Irlande. Elle a été membre du conseil d'administration du Queen Alexandra's Army Nursing Board, en plus d'être membre de diverses autres institutions de soins infirmiers.
Euphemia Stewart,_comtesse_de_Strathearn/Euphemia Stewart, comtesse de Strathearn :
Euphemia Stewart, comtesse de Strathearn (décédée vers 1434) était une noble écossaise médiévale, la fille de David Stewart, comte palatin de Strathearn et de Caithness. Elle succéda aux deux titres de son père après sa mort entre 1385 et 1389, probablement en mars 1386.
Euphemia Vale_Blake/Euphemia Vale Blake :
Euphemia Vale Blake (née, ​​Vale ; noms de plume, E. Vale Smith et E. Vale Blake ; 7 mai 1817 - 21 octobre 1904) était une auteure et critique américaine d'origine britannique. Elle a beaucoup écrit pour la North American Review, le Christian Examiner, le Boston Evening Transcript et d'autres publications bien connues. À partir de 1857, elle vit à Brooklyn, engagée dans le journalisme. Elle était l'auteur d'Arctic Experiences; Dents, éther et chloroforme ; Histoire de Newburyport ; Une histoire de Tammany Hall et Ocean Wonders (sur la vie marine).
Euphémie Welby/Euphémie Welby :
Euphemia Violet Welby, CBE, JP (née Lyon ; 28 septembre 1891 - 6 mai 1987) a été nommée surintendante du Women's Royal Naval Service (WRNS) le 12 juin 1939. Elle a été nommée Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique ( CBE) le 1er janvier 1944.
Euphémie Wilson_Pitblado/Euphémie Wilson Pitblado :
Euphemia Wilson Pitblado (née Wilson ; 1849 - 17 juin 1928) était une militante américaine d'origine écossaise, réformatrice sociale et écrivaine. Elle a voyagé en Europe, au Canada et aux États-Unis, traversant cinq fois l'Atlantique. Pitblado a été déléguée à la convention de la National Woman Suffrage Association à Washington, DC, aux conventions de la New England Woman's Suffrage Association, aux conventions de la National Woman's Christian Temperance Union (WCTU) à New York, Denver et Chicago, et à l'assemblée annuelle de la Woman's Foreign Conventions missionnaires à Boston et Lowell, Massachusetts. Ses principales œuvres littéraires étaient des adresses sur la tempérance, le suffrage, les missions, l'éducation et la religion.
Euphemia and_the_Goth/Euphemia and the Goth :
Euphemia and the Goth est un texte romantique de la littérature syriaque situé à Édesse en 396 après JC mais daté du cinquième siècle après JC. On sait que le texte a survécu dans deux manuscrits syriaques (le plus ancien du IXe siècle) et dans une traduction grecque.
Euphemia de_Ross/Euphemia de Ross :
Euphemia de Ross (1329–1386), membre du clan Ross, était reine d'Écosse en tant que seconde épouse de Robert II d'Écosse.
Euphemia de_Walliers/Euphemia de Walliers :
Euphemia de Walliers (années 1100 - 26 avril 1257) était une religieuse bénédictine d'origine flamande qui devint l'abbesse de l'abbaye de Wherwell. Elle est connue pour avoir construit et reconstruit l'abbaye tandis que le nombre de religieuses est passé de 40 à 80 au cours de sa gestion.
Euphemia li_Britannia/Euphemia li Britannia :
Euphemia li Britannia est un personnage fictif qui apparaît dans la série télévisée animée de Sunrise Code Geass: Lelouch of the Rebellion (souvent appelé simplement Code Geass) Dans la série, Omi Minami exprime le personnage, tandis que Michelle Ruff la joue dans le doublage anglais. Née en tant que troisième princesse de la famille impériale britannique, Euphemia est décrite dans Code Geass comme la demi-sœur du protagoniste et anti-héros de la série, Lelouch Lamperouge. De plus, Euphemia développe tout au long de la première saison de l'anime une relation amoureuse avec le personnage Suzaku Kururugi. En plus de l' anime Code Geass , Euphemia est présentée dans les adaptations médiatiques ultérieures de la série, y compris des OVA, des mangas et une comédie musicale dans laquelle elle est jouée par l'acteur masculin Shun Mikami. Le personnage a reçu un accueil critique plutôt positif, les critiques louant sa conception, sa personnalité et sa relation avec Suzaku, tandis que sa mort est considérée comme l'un des moments les plus tristes de la série. par les fans et les critiques.
Euphémie de la_Grande_Pologne/Euphémie de la Grande Pologne :
Euphémie de Grande Pologne ( polonais : Eufemia Odonicówna ) (vers 1230 - 15 février après 1281), était une princesse polonaise membre de la maison de Piast de la branche de la Grande Pologne et par mariage était duchesse de Kalisz , Wieluń et Opole-Racibórz . Euphemia était le plus jeune enfant de Władysław Odonic et de sa femme Jadwiga, fille contestée de Mestwin I, duc de Poméranie et de Swinisław, fille de Mieszko III l'Ancien. La date de naissance d'Euphemia est inconnue. Dans la littérature, il prétend qu'Euphemia est née vers 1230. Il est fort probable qu'elle soit née entre (1226 et 1230), ce qui correspond aux dates de naissance de ses frères et sœurs et aux dates de décès de ses parents.
Euphémie de la_Grande_Pologne_ (1253 % E2 % 80 % 931298) / Euphémie de la Grande Pologne (1253-1298) :
Euphémie de Grande Pologne ( polonais : Eufemia wielkopolska ) (1253 - 5 septembre 1298) était une princesse de Grande Pologne membre de la maison des Piast et religieuse à Sainte Claire à Wrocław . Elle était la quatrième fille (jumelle avec Anna) de Przemysł I, duc de Grande-Pologne et de Poznań, par son épouse Elisabeth, fille d'Henri II le Pieux, duc de Wrocław. Elle porte le nom de sa tante paternelle Euphemia, épouse de Władysław, duc d'Opole. Dans les sources, et comme presque toutes les princesses Piast qui portent ce nom, Euphemia était aussi appelée avec le diminutif Ofka.
Euphémie de_Hongrie/Euphémie de Hongrie :
Euphémie de Hongrie était une fille du roi Béla Ier de Hongrie et de sa femme, Richesa (ou Adélaïde) de Pologne (années 1050 - 11 avril 1111). Elle était l'épouse du duc Otto I d'Olomouc, le deuxième fils du duc de Bohême Bretislav I. Ils se sont mariés avant 1073.Certains chercheurs pensent qu'Euphemia était la fille du frère aîné de Bela Andrew I de Hongrie et de son épouse Anastasia de Kiev, avec le nom alternatif Adelhaid a été proposé, en raison de sources minimales sur sa naissance. Bien que la théorie soutenue par la plupart des érudits et des historiens est qu'Euphemia est née à la suite d'un mariage entre le roi Bela I et une princesse Piast inconnue.Ensemble, ils ont quatre enfants : Svatopluk, duc de Bohême (21 septembre 1109) Otto II le Noir (18 février 1126) Bretislav BoleslavaLeurs deux plus jeunes enfants ont disparu des archives écrites et sont donc supposés être morts à un jeune âge.
Euphémie de_Kiev/Euphémie de Kiev :
Evfimija Vladimirovna ( ukrainien : Євфимія Володимирівна , russe : Евфимия Владимировна ), connue sous le nom d' Euphémie de Kiev (fl. 1112 - décédé le 4 avril 1139) était reine consort de Hongrie par mariage avec Coloman , roi de Hongrie. Euphémie était la fille du grand prince Vladimir II de Kiev et de sa seconde épouse, dont le nom et l'ascendance sont inconnus. Elle a épousé le roi Coloman de Hongrie vers 1112. Cependant, son mari, qui souffrait d'une grave maladie, l'a surprise en adultère et l'a immédiatement renvoyée à Kiev. Euphemia a donné naissance à son fils, Boris (1113 - 1155-1156), à la cour de son père, mais le fils n'a jamais été reconnu par le roi Coloman. Ensuite, elle a vécu dans un monastère près de Kiev jusqu'à sa mort.
Euphémie de_Kuyavia/Euphémie de Kuyavia :
Euphémie de Kuyavia (vers 1265 - 18 mars 1308) était une princesse de Kuyavian, qui était la reine consort de Galice-Volhynie. Elle était la fille de Casimir I de Kuyavia par sa troisième épouse Euphrosyne, fille de Casimir I d'Opole. Euphemia était la sœur de Władysław I le Coude-haut, elle était l'épouse de Yuri I de Galice et la mère d'Andrew de Galice et de Lev II de Galice. La seule preuve conservée de l'existence d'Euphemia provient des Annuaires de Jan Długosz, qui rapportent que le 18 mars 1308, Euphemia est décédée et qu'elle était la fille du prince Casimir et l'épouse de Yuri I, décédé la même année le 21 avril. était aussi son anniversaire.
Euphémie de Mazovie/Euphémie de Mazovie :
Euphémie de Mazovie ( polonais : Eufemia mazowiecka ; 1395/97 - avant le 17 septembre 1447), était duchesse de Cieszyn par mariage avec Bolesław I, duc de Cieszyn , et régente du duché de Cieszyn pendant la minorité de ses fils à partir de 1431. Elle était la troisième fille de Siemowit IV, duc de Mazovie et d'Alexandra, fille d'Algirdas, grand-duc de Lituanie et sœur du roi Władysław II Jagiełło de Pologne, et donc une princesse polonaise membre de la maison de Piast dans la branche de Mazovie.
Euphémie de_M%C3%BCnsterberg/Euphémie de Münsterberg :
Euphémie de Münsterberg (vers 1385 - 17 novembre 1447), également connue sous le nom d'Euphémie, comtesse d'Oettingen, était une princesse de la branche de Münsterberg (Ziębice) de la dynastie Piast, par mariage comtesse d'Öttingen et duchesse souveraine de Münsterberg pendant 1435– 1443. Elle était le troisième enfant et la fille aînée du duc Bolko III de Münsterberg et d'Euphemia, fille du duc Bolesław de Bytom.
Euphémie de_Poméranie/Euphémie de Poméranie :
Euphémie de Poméranie (1285 - 26 juillet 1330) était reine du Danemark en tant qu'épouse du roi Christophe II. Elle était la fille de Bogislaw IV, duc de Poméranie, et de sa deuxième épouse, Margarete de Rügen. Euphemia a épousé Christopher en 1300. Le mariage était probablement un mariage politiquement arrangé pour fournir à Christopher le soutien politique de la dynastie de sa mère ainsi que de celle de son père. On ne sait pas grand-chose de la reine Euphemia. Euphemia a eu au moins six enfants connus: Margarete (1305-1340), mariée à Louis V, duc de Bavière Erik (1307-1331) Otto, duc de Lolland et d'Estonie (né vers 1310 - décédé après 1347) Agnès (décédée en 1312 ), est mort le jeune Heilwig (né vers 1315) Valdemar, roi du Danemark (1320–1375) Elle est enterrée dans l'abbaye de Sorø.
Euphémie de_Racib%C3%B3rz/Euphémie de Racibórz :
Euphemia de Racibórz ( polonais : Eufemia raciborska ) (1299/1301 - 17 janvier 1359) était une princesse polonaise membre de la maison de Piast dans la branche de Racibórz et prieure dominicaine à Racibórz . Elle était le troisième enfant mais la deuxième fille du duc Przemysław de Racibórz par sa femme Anna, fille de Konrad II de Mazovie.
Euphémie de_Ross/Euphémie de Ross :
Euphemia de Ross peut faire référence à : Euphemia I, comtesse de Ross (décédée en 1394-1398) Euphemia II, comtesse de Ross, fille d'Alexander Leslie, comte de Ross et de sa femme Isabella Stewart Euphemia de Ross (décédée en 1386), reine consort de Écosse
Euphémie de_R%C3%BCgen/Euphémie de Rügen :
Euphémie de Rügen (vers 1280 - mai 1312) était reine de Norvège en tant qu'épouse de Håkon V de Norvège. Elle est célèbre dans l'histoire en tant que figure littéraire et connue pour avoir commandé des traductions de romans.
Euphémie de_Sicile/Euphémie de Sicile :
Euphémie de Sicile (1330-1359) était une princesse régente sicilienne. Elle dirigea le royaume de Sicile en tant que régente de 1355 à 1357 pendant le règne minoritaire de son frère, le roi Frédéric le Simple.
Euphémie de Suède/Euphémie de Suède :
Euphémie de Suède ( suédoise : Eufemia Eriksdotter ; 1317 - 16 juin 1370) était une princesse suédoise . Elle était épouse duchesse de Mecklembourg, héritière de Suède et de Norvège, et mère du roi Albert de Suède. (vers 1338-1412) .
Euphemian Literary_Society/Euphemian Literary Society :
L'Euphemian Literary Society, fondée en 1839, est la plus ancienne organisation étudiante de Caroline du Sud encore en activité sous sa charte d'origine. Euphemian Hall est situé à Due West, en Caroline du Sud, sur le campus du Erskine College. Les Euphies (Euphemian Literary Society) sont l'une des quatre sociétés littéraires du Erskine College. Les Euphies sont affrétés par l'État de Caroline du Sud. Euphemian Hall est une propriété contributive du quartier historique d'Erskine College-Due West, qui a été ajouté au registre national des lieux historiques le 19 mars 1982. Le bâtiment a été construit dans un style néoclassique.
Euphémisme/euphémisme :
Un euphémisme () est un mot ou une expression anodin utilisé à la place d'un mot jugé offensant ou suggérant quelque chose de désagréable. Certains euphémismes sont destinés à amuser, tandis que d'autres utilisent des termes fades et inoffensifs pour des concepts que l'utilisateur souhaite minimiser. Les euphémismes peuvent être utilisés pour masquer les blasphèmes ou faire référence à des sujets que certains considèrent comme tabous tels que le handicap, le sexe, l'excrétion ou la mort de manière polie.
Euphémismes pour_la_censure_d'Internet_en_Chine/Euphémismes pour la censure d'Internet en Chine :
Le crabe de rivière ( chinois :河蟹; pinyin : héxiè ) et harmonieux / harmoniser / harmoniser ( chinois :和谐; pinyin : héxié ) sont des termes d'argot Internet créés par les internautes chinois en référence à la censure d'Internet ou à d'autres types de censure en Chine. En chinois mandarin , le mot «crabe de rivière» (河蟹), qui signifie à l'origine crabe chinois à mitaine, sonne comme «harmonieux / harmonisation / harmonisation» ( chinois :和谐) dans le mot «société harmonieuse» (和谐 社 会), ex- L'idéologie emblématique du dirigeant chinois Hu Jintao.
Euphémites/Euphémites :
Euphemites est un genre éteint de gastéropodes appartenant à l'ordre des Bellerophontida et à la famille des Euphemitidae. Ils ont peut-être été parmi les premiers gastéropodes fouisseurs.
Euphémitidés/Euphémitidés :
Euphemitidae est une famille éteinte de mollusques fossiles paléozoïques de position incertaine. Ils ont des coquilles isostrophiquement enroulées et peuvent être soit des Gastropoda sea (escargots), soit des Monoplacophora.
Euphémius/Euphémius :
Euphemius ou Euphemios (grec : Εὐφήμιος) peut faire référence à : Euphemius de Constantinople (mort en 515), patriarche de Constantinople en 489-495 Euphemius (Sicile), commandant byzantin et rebelle qui a contribué à la conquête musulmane de l'île
Euphemius (Sicile)/Euphemius (Sicile):
Euphemius ou Euphemios ( grec : Εὐφήμιος ) était un commandant byzantin en Sicile , qui s'est rebellé contre le gouverneur impérial en 826 après JC et a invité les Aghlabides à l'aider, commençant ainsi la conquête musulmane de la Sicile .
Euphémius de_Constantinople/Euphémius de Constantinople :
Euphemius de Constantinople ( grec : Εύφήμιος , mort en 515) était le patriarche œcuménique de Constantinople (490–496). Théophane l'appelle Euthyme. Avant sa nomination, Euphemius était un prêtre de Constantinople, administrateur d'un hôpital pour les pauvres à Neapolis, insoupçonné de toute tendance eutychienne, et est décrit comme savant et très vertueux.
Euphème/Euphème :
Dans la mythologie grecque , Euphème ( grec ancien : Εὔφημος , Eὔphēmos , prononcé [eʊ̯́pʰɛːmos] "réputé") était compté parmi les chasseurs calydoniens et les argonautes , et était lié à la légende de la fondation de Cyrène .
Euphème (archonte)/Euphème (archonte) :
Euphème (grec : Εύφημος) était archonte d'Athènes en 417/416 av. Dans Thucydide, il reçoit un discours qui dépeint Athènes comme une ville tyrannique.
Euphème (mythologie)/Euphème (mythologie) :
Dans la mythologie grecque, Euphème (; Grec ancien : Εὔφημος Eὔphēmos, prononcé [eʊ̯́pʰɛːmos] "de bonne réputation") était le nom de plusieurs personnages distincts : Euphème, fils de Poséidon et d'un Argonaute. Euphème, un descendant du dieu du fleuve Axius et le père du héros Eurybarus qui a vaincu le monstre féminin Sybaris. Euphème, père de Daedalus par Hyginus, peut-être par erreur à la place d'Eupalamus. Euphème, fils de Troezenus et chef des Cicones thraces. Il était un allié des Troyens. Selon des écrivains tardifs, il a été tué soit par Achille, soit par l'un des quatre suivants : Diomède, Idoménée et les deux Ajax qui, à un moment donné, se sont unis pour attaquer les adversaires. Euphème, nom de famille de Zeus à Lesbos.
Euphémystique/euphémystique :
Euphemystic est le premier album complet du groupe américain Son, Ambulance. Il s'agit de la 36e sortie de Saddle Creek Records.
Euphénique/euphénique :
Euphenics, qui signifie littéralement "bonne apparence" ou "apparence normale", est la science qui consiste à apporter des améliorations phénotypiques aux humains après la naissance, généralement pour affecter une condition génétique problématique.
Eupherusa/Eupherusa :
Eupherusa est un genre de colibris de la famille des Trochilidae. Il contient les cinq espèces suivantes : La woodnymph mexicaine était autrefois placée dans le genre Thalurania avec d'autres espèces avec "woodnymph" dans leurs noms anglais. Une étude de phylogénétique moléculaire publiée en 2014 a révélé que Thalurania n'était pas monophylétique et que la nymphe mexicaine est étroitement liée aux espèces d'Eupherusa. Sur la base de ce résultat, la nymphe mexicaine est maintenant placée à Eupherusa.
Peintre Euphiletos / Peintre Euphiletos :
Le peintre Euphiletos était un peintre de vases attique à figures noires actif dans la seconde moitié du VIe siècle av. L'un des peintres de vases de meilleure qualité du style à figures noires à Athènes, il est surtout connu pour ses amphores de prix panathénaïques. En eux, son travail témoigne d'un développement chronologique largement influencé par la peinture de vase à figures rouges, un style qui s'est développé au cours de sa vie. Alors que ses premières œuvres montrent des athlètes dans des positions irréalistes, la qualité des représentations s'est considérablement améliorée au fil du temps, notamment en ce qui concerne son contrôle croissant des détails internes. Cette amélioration est particulièrement visible dans les représentations humaines et dans les dispositifs de protection. Son travail sur des vases autres que des amphores de prix est de moindre qualité et représente souvent le motif alors populaire des courses de chars. La plupart de ses amphores sans prix datent d'environ 520 av. J.-C., mais certaines pièces sont estimées jusqu'à 20 ans plus tôt ou plus tard. Il a collaboré avec le potier Pamphaios.
Euphiletos Painter_Panathenaic_prize_amphora/Euphiletos Painter Panathenaic price amphora :
L' amphore panathénaïque du peintre Euphiletos est une amphore en terre cuite à figures noires de la période archaïque représentant une course à pied, maintenant au Metropolitan Museum of Art de New York. Il a été peint par le peintre Euphiletos comme prix de victoire pour les Jeux panathénaïques à Athènes en 530 av.
Euphilotes / Euphilotes :
Euphilotes est un genre de papillons de la famille des Lycaenidae, qui se compose d'un certain nombre d'espèces trouvées dans l'ouest de l'Amérique du Nord. Certaines espèces sont en voie de disparition, comme le bleu de Smith, Euphilotes enoptes smithi.
Euphilotes ancilla / Euphilotes ancilla :
Euphilotes ancilla, le Rocky Mountain pointillé de bleu, est une espèce de papillon de la famille des Lycaenidae. On le trouve du sud de Washington à la Californie et au sud de l'Alberta et de la Saskatchewan au sud à travers les Rocheuses et les hautes plaines jusqu'au Wyoming, au Colorado, à l'Utah et au nord-ouest du Nouveau-Mexique. L'espèce a été décrite pour la première fois par William Barnes et James Halliday McDunnough en 1918. Son envergure est de 17 à 23 mm. Ses habitats comprennent des pentes rocheuses exposées au soleil et des plaines avec des colonies de plantes hôtes. Les larves se nourrissent de diverses espèces d'Eriogonum, en particulier de la fleur de soufre.
Euphilotes battoides / Euphilotes battoides :
Euphilotes battoides, le bleu tacheté carré ou bleu sarrasin, est une espèce de papillon de la famille des Lycaenidae. On le trouve dans l'ouest de l'Amérique du Nord, de Washington au sud jusqu'à Baja California Norte, puis à l'ouest jusqu'au sud du Colorado et du Nouveau-Mexique. L'envergure est de 16 à 17 mm. Le dessus des femelles est brun souvent avec une bande orange sur le bord externe des ailes postérieures. Les mâles sont bleus avec des bordures sombres et parfois une bande orange sur le bord externe des ailes postérieures. Le dessous est blanc cassé à gris avec des taches noires. Les adultes volent de mi-avril à août en une génération par an. Ils se nourrissent du nectar des fleurs de diverses plantes, mais surtout des espèces d'Eriogonum. Les larves se nourrissent des fleurs et des fruits des espèces d'Eriogonum. La sous-espèce battoides a été signalée sur Eriogonum lobbii var. lobbii, Eriogonum incanum et Eriogonum polypodum, tandis que la sous-espèce glaucon se nourrit d'Eriogonum umbellatum, Eriogonum ovalifolium var. nivale, Eriogonum heracleoides, Eriogonum sphaerocephalum var. halimioides et Eriogonum flavum var. piperi et la sous-espèce comstocki se nourrissent d'Eriogonum umbellatum. La sous-espèce allyni a été signalée se nourrissant d'Eriogonum parvifolium var. parvifolium, mentions d'Eriogonum cinereum et d'Eriogonum fasciculatum var. fasciculatum sont erronés, allyni est limité à E. Parvifolium. Les larves sont soignées par des fourmis. L'espèce hiverne, en chrysalide, dans le sable ou la litière de feuilles.
Euphilotes bernardino / Euphilotes bernardino :
Euphilotes bernardino, le bleu Bernardino, est un papillon de la famille des Lycaenidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par William Barnes et James Halliday McDunnough en 1916. On la trouve en Amérique du Nord.
Euphilotes centralis / Euphilotes centralis :
Euphilotes centralis, le bleu central, est un papillon de la famille des Lycaenidae. Il a été décrit pour la première fois par William Barnes et James Halliday McDunnough en 1917. On le trouve en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Euphilotes centralis est 4366,2.
Euphilotes enoptes / Euphilotes enoptes :
Euphilotes enoptes, le bleu pointillé, est une espèce de papillon bleu (Polyommatinae) de la famille des Lycaenidae. On le trouve en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Euphilotes enoptes est 4367.
Euphilotes mojave / Euphilotes mojave :
Euphilotes mojave, généralement connu sous le nom de bleu pointillé Mojave ou bleu Mojave, est une espèce de bleu de la famille des papillons Lycaenidae. On le trouve en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Euphilotes mojave est 4367.1.
Euphilotes pallescens / Euphilotes pallescens :
Euphilotes pallescens, le bleu pâle, bleu pâle ou bleu pâle pointillé, est une espèce de papillon de la famille des Lycaenidae. On le trouve aux États-Unis dans le sud-est de la Californie, le Nevada, le sud de l'Utah et le nord de l'Arizona. L'envergure est de 16 à 21 mm. Le dessus des mâles est bleu pâle, tandis que celui des femelles est brun grisâtre avec des surécailles grises à la base des ailes. Le dessous est presque blanc avec des taches noires. Il y a généralement une bande marginale orange sur l'aile postérieure. Les adultes volent de juillet à septembre en une génération par an. Ils se nourrissent du nectar des fleurs des espèces d'Eriogonum. Les larves se nourrissent des fleurs et des fruits des espèces d'Eriogonum, dont E. kearneyi, E. microthecum et E. plumatella. Les larves sont soignées par des fourmis.
Euphilotes rita / Euphilotes rita :
Euphilotes rita, le bleu rita ou bleu sarrasin du désert, est une espèce de papillon de la famille des Lycaenidae. On le trouve dans le Wyoming, le Colorado, l'Arizona, le Nouveau-Mexique et le nord du Mexique. L'espèce a été décrite pour la première fois par William Barnes et James Halliday McDunnough en 1916. L'envergure est de 17 à 22 mm. Le dessus des mâles est bleu lilas vif avec des bordures sombres et une petite tache orange au coin des ailes postérieures. Le dessus des femelles est brun avec une bande marginale orange. Le dessous des deux sexes est blanc cassé avec des taches noires. Les adultes volent de juillet à fin septembre en une génération par an. Ils se nourrissent du nectar des fleurs des espèces d'Eriogonum. Ses habitats comprennent des forêts de genévriers-pinyons, des dunes de sable, des forêts de chênes et des prairies. Les larves se nourrissent des fleurs et des fruits des espèces sauvages d'Eriogonum, notamment Eriogonum effusum, Eriogonum flavum, Eriogonum leptocladon, Eriogonum racemosum et Eriogonum wrightii. Les larves sont soignées par des fourmis. Les adultes se nourrissent du nectar des plantes hôtes et du saule suintant.
Euphilotes spaldingi / Euphilotes spaldingi :
Euphilotes spaldingi, ou bleu de Spalding, est un papillon de la famille des Lycaenidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par William Barnes et James Halliday McDunnough en 1917. On la trouve en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Euphilotes spaldingi est 4369,1.
Euphione/Eupione :
Euphione est un genre de polychètes appartenant à la famille des Polynoidae. Les espèces de ce genre se trouvent en Australie, en Malaisie et en Afrique australe. Espèce : Euphione branchifera (Moore, 1903) Euphione chitoniformis (Moore, 1903) Euphione elisabethae McIntosh, 1885 Euphione ornata Knox, 1960 Euphione squamosa (Quatrefages, 1866) Euphione suluensis (Horst, 1917)
Euphiuche/Euphiuche :
Euphiuche est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae. Le genre a été érigé par Jeremy Daniel Holloway en 2008.
Euphiuche apoblepta/Euphiuche apoblepta :
Euphiuche apoblepta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Turner en 1908. Elle est connue de l'État australien du Queensland.
Euphiuche picta/Euphiuche picta :
Euphiuche picta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Noctuidae décrite pour la première fois par Frederic Moore en 1882. Elle est connue de l'Inde, de la Thaïlande, de la Malaisie péninsulaire, de Sumatra, de Java, de Bornéo et de Sulawesi.
Euphiusa/Euphusa :
Euphiusa est un genre monotypique de papillons de nuit de la famille des Erebidae. Sa seule espèce est Euphiusa harmonica (Hampson, 1902).
Euphlyctinides/Euphlyctinides :
Euphlyctinides est un genre de papillons de nuit de la famille des Limacodidae.
Euphlyctinides aeneola/Euphlyctinides aeneola :
Euphlyctinides aeneola est une espèce de papillon de nuit de la famille des Limacodidae. On le trouve dans le nord et l'ouest de la Thaïlande à des altitudes de 400 à 1 400 mètres. L'envergure est de 20 à 22 mm. La tête, le thorax et l'abdomen sont bruns. Les ailes antérieures et postérieures sont brun grisâtre, bien que l'aile antérieure ait une zone costale plus foncée et une cellule discale avec des écailles brun foncé. Le fascia postmédial brun foncé de l'aile antérieure est constitué de taches de dispersion en forme de stries sur les nervures. Les adultes volent de la mi-juin à août et en octobre.
Euphlyctinides albifusum/Euphlyctinides albifusum :
Euphlyctinides albifusum est une espèce de papillon de nuit de la famille des Limacodidae. On le trouve en Inde et au Népal.
Euphlyctinides indi/Euphlyctinides indi :
Euphlyctinides indi est une espèce de papillon de nuit de la famille des Limacodidae. On le trouve dans le nord-est de l'Inde à une altitude de 1 800 mètres. L'envergure est d'environ 22 mm. La tête, le thorax et l'abdomen sont brunâtres. Les ailes antérieures sont brun bronze avec de rares écailles sombres. Les ailes postérieures sont brun foncé, grisâtre. Des adultes ont été enregistrés à la mi-juillet.
Euphlyctinides laika/Euphlyctinides laika :
Euphlyctinides laika est une espèce de papillon de nuit de la famille des Limacodidae. On le trouve au Vietnam.
Euphlyctis/Euphlyctis :
Euphlyctis est un genre de grenouilles de la famille des Dicroglossidae réparties du sud-ouest de la péninsule arabique, du Pakistan et de l'Afghanistan à l'Inde, au Népal, en passant par le Myanmar et la Thaïlande jusqu'en Malaisie et au Sri Lanka. Aucune des quatre espèces évaluées par l'UICN n'est considérée comme menacée.
Euphlyctis aloysii/Euphlyctis aloysii :
Euphlyctis aloysii est une espèce de grenouille de la famille des Dicroglossidae. Il est endémique du Karnataka, dans le sud-ouest de l'Inde. Il a été décrit à partir d'un holotype féminin de Mangalore, Karnataka.
Euphlyctis cyanophlyctis/Euphlyctis cyanophlyctis :
Euphlyctis cyanophlyctis est une grenouille dicroglosside commune trouvée en Asie du Sud. Il est connu sous de nombreux noms communs, y compris la grenouille hespérie indienne ou la grenouille sautillante. On les voit souvent au bord des plans d'eau avec les yeux au-dessus de l'eau. Ils s'éloignent bruyamment du rivage lorsqu'ils sont dérangés, leur donnant leur nom commun. On les voit rarement hors de l'eau.
Euphlyctis ehrenbergii/Euphlyctis ehrenbergii :
Euphlyctis ehrenbergii (grenouille arabe à cinq doigts ou grenouille sauteuse arabe) est une espèce de grenouille de la famille des Dicroglossidae. Il est endémique du sud-ouest de la péninsule arabique en Arabie saoudite et au Yémen. Il a été traité comme une sous-espèce d' Euphlyctis cyanophlyctis , mais est maintenant considéré comme une espèce valide. Le nom spécifique ehrenbergii rend hommage à Christian Gottfried Ehrenberg (1795–1876), un naturaliste allemand.E. ehrenbergii est limité aux zones d'eau permanentes et temporaires de la côte de la mer Rouge au Yémen et en Arabie saoudite. Espèce très aquatique, elle peut aussi être présente dans les périmètres irrigués.
Euphlyctis ghoshi/Euphlyctis ghoshi :
Euphlyctis ghoshi (grenouille de Manipur, grenouille de Ghosh) est une espèce de grenouille trouvée à Manipur, en Inde. Il n'est connu que de sa localité type dans la forêt de réserve de Khugairk, Manipur.
Euphlyctis hexadactylus/Euphlyctis hexadactylus :
Euphlyctis hexadactylus, également connue sous le nom de grenouille verte de l'étang, de grenouille verte indienne et de grenouille indienne à cinq doigts, est une espèce commune de grenouille aquatique que l'on trouve au Pakistan, en Inde, au Bangladesh et au Sri Lanka. Le taxon nominal représente probablement un complexe d'espèces.
Euphlyctis karaavali/Euphlyctis karaavali :
Euphlyctis karaavali (grenouille sautillante Karaavali) est une espèce de grenouille de la famille des Dicroglossidae. Il est endémique de la côte sud-ouest de l'Inde dans le Karnataka.
Euphoberie/Euphoberie :
Euphoberia est un genre éteint de mille - pattes de l' époque pennsylvanienne du Carbonifère supérieur , mesurant jusqu'à 15 centimètres (5,9 pouces) de longueur, c'est-à-dire petit chez les Euphoberiidae , avec une longueur de la plus grande espèce d'environ 30 centimètres (12 pouces). Des fossiles ont été trouvés en Europe et en Amérique du Nord. Il y a eu une incertitude quant à la classification appropriée d'Euphoberia depuis sa description en 1868 : elle a été qualifiée de mille-pattes, de mille-pattes ou d'un groupe séparé et indépendant au sein des myriapodes. Il est actuellement placé dans les Archipolypodes, un groupe éteint de mille-pattes. Plusieurs espèces décrites à la fin du XIXe siècle ont depuis été attribuées aux genres apparentés Myriacantherpestes et Acantherpestes.
Euphoberia armigera/Euphoberia armigera :
Euphoberia armigera est une espèce de mille-pattes qui a vécu jusqu'à l'époque pennsylvanienne il y a 332 à 318 millions d'années. L'espèce a atteint environ 10 centimètres (3,9 po).
Euphoberiidae/Euphoberiidae :
Euphoberiidae est une famille éteinte de mille-pattes archipolypodes connue du Pennsylvanien supérieur d'Europe et d'Amérique du Nord. La famille comprend des mille-pattes relativement grands mesurant jusqu'à 30 cm (12 po) de long portant des épines distinctives et étaient les mille-pattes dominants du Pennsylvanien.
Eupholidoptères/Eupholidoptères :
Eupholidoptera est un genre de grillons de brousse appartenant à la sous-famille des Tettigoniinae.
Eupholidoptera chabrieri/Eupholidoptera chabrieri :
Eupholidoptera chabrieri est une espèce de katydid appartenant à la sous-famille des Tettigoniinae.
Eupholidoptera megastyla/Eupholidoptera megastyla :
Eupholidoptera megastyla ou cricket de brousse marbré grec est une espèce de `` grillons katydids '' appartenant à la sous-famille des Tettigoniidae Tettigoniinae.
Eupholidota/Eupholidota :
Eupholidota ("vrais pangolins") est un sous-ordre de pangolins qui comprend deux superfamilles : les Manoidea existantes et les Eomanoidea éteintes.
Eupholini/Eupholini :
Eupholini est une tribu de charançons de la sous-famille des Entiminae.
Eupholus/Eupholus :
Eupholus est un genre de coléoptère de la famille des Curculionidae. Le genre comprend certains des charançons les plus colorés. La couleur peut servir d'avertissement aux prédateurs qu'ils sont désagréables. La plupart des espèces se nourrissent de feuilles d'igname, dont certaines sont toxiques pour d'autres animaux. L'espèce est présente en Nouvelle-Guinée et dans les îles adjacentes. Ce genre a été décrit par l'entomologiste français Jean-Baptiste Alphonse Dechauffour de Boisduval en 1835.
Eupholus azureus/Eupholus azureus :
Eupholus azureus est une espèce de coléoptères appartenant à la famille des Curculionidae.
Eupholus bennetti/Eupholus bennetti :
Eupholus bennetti est une espèce de coléoptère appartenant à la famille des Curculionidae.
Eupholus chevrolati/Eupholus chevrolati :
Eupholus chevrolati est une espèce de coléoptère appartenant à la famille des Curculionidae.
Eupholus geoffroyi/Eupholus geoffroyi :
Eupholus geoffroyi est une espèce de coléoptère appartenant à la famille des Curculionidae.
Eupholus humeridens/Eupholus humeridens :
Eupholus humeridens est une espèce de coléoptère appartenant à la famille des Curculionidae.
Eupholus magnificus/Eupholus magnificus :
Eupholus magnificus est une espèce de coléoptère appartenant à la famille des Curculionidae.
Eupholus nickelerli/Eupholus nickelerli :
Eupholus nickelerli est une espèce de coléoptère appartenant à la famille des Curculionidae.
Eupholus petitii/Eupholus petitii :
Eupholus petitii est une espèce contestée de coléoptère appartenant à la famille des Curculionidae.
Eupholus schoenherrii/Eupholus schoenherrii :
Eupholus schoenherri est une espèce de coléoptère appartenant à la famille des Curculionidae. Eupholus petitii est parfois inclus ici en tant que sous-espèce.
Eupholus tupinierii/Eupholus tupinierii :
Eupholus tupinierii est une espèce de coléoptère appartenant à la famille des Curculionidae.
Euphonie/Euphonia :
Les Euphonias font partie du genre Euphonia, un groupe d'oiseaux néotropicaux de la famille des pinsons. Eux et les chlorophonies forment la sous-famille des Euphoniinae. Le nom du genre est d'origine grecque et fait référence au chant agréable des oiseaux, signifiant "à voix douce" (εὖ eu signifie "bien" ou "bon" et φωνή phōnē signifie "son", donc "de bon son"). La plupart des euphonies mâles sont bleu métallique foncé dessus et jaune vif dessous. Beaucoup ont des fronts pâles contrastants et des sous-caudales blanches. Certains ont des taches bleu clair sur la tête et/ou les parties inférieures orangées. Femelles beaucoup plus unies, à dominante vert olive partout. Leur longueur totale varie de 9 à 11 cm (3 + 1⁄2 à 4 + 1⁄2 po). Ils mangent des petits fruits et des baies, en particulier le gui (Loranthaceae). Certaines espèces peuvent également manger des insectes. Les Euphonias étaient autrefois considérés comme des membres de la famille des Tangara, les Thraupidae. Une étude phylogénétique moléculaire de la famille des pinsons Fringillidae publiée en 2012 comprenait 9 espèces du genre Euphonia et une seule espèce du genre Chlorophonia, la chlorophonie à nuque bleue. Le cladogramme résultant a montré la chlorophonie à nuque bleue imbriquée dans le clade Euphonia, ce qui implique que le genre Euphonia est paraphylétique. Le genre a été introduit en 1806 par le zoologiste français Anselme Gaëtan Desmarest dans son Histoire naturelle des tangaras, des manakins et des todiers avec l'euphonie à ventilation blanche comme espèce type. Une analyse taxonomique publiée en 2020 a révélé que le genre Euphonia était paraphylétique avec rapport à la chlorophonie. Pour résoudre la paraphylie, les auteurs de l'étude ont proposé la résurrection du genre Cyanophonia qui avait été introduit en 1851 par Charles Lucien Bonaparte. Ils ont suggéré que l'euphonie antillaise (Cyanophonia musica) soit l'espèce type. Le genre proposé contiendrait trois espèces : l'euphonie antillaise, l'euphonie à croupion doré et l'euphonie élégante. Une manière alternative et plus simple de résoudre la paraphylie serait de déplacer les trois espèces d'Euphonia vers Chlorophonia, ce qui a été suivi par le CIO.
Euphonie (album)/Euphonia (album):
Euphonia est le deuxième album studio de Perceptual Outer Dimensions, sorti le 19 septembre 1995 par Fifth Colvmn Records.
Euphonie (appareil)/Euphonia (appareil) :
L'Euphonia était une machine parlante créée du début au milieu du XIXe siècle par l'inventeur autrichien Joseph Faber et exposée en 1845 à Philadelphie et en 1846 à l'Egyptian Hall de Londres. Une version antérieure de l'invention avait été détruite en 1844 par Faber.
Montage euphonique/Montage euphonique :
Euphonicmontage est le neuvième album studio d'Echo Orbiter. Il est sorti sur Looking Glass Workshop en 2010. L'album a été décrit comme "un repère innovant dans le monde du rock indépendant". Avec une nature expérimentale mélangeant une gamme d'influences allant de l'écrivain Ayn Rand à The Flaming Lips, Euphonicmontage a été enregistré pour refléter le même style cubiste des peintures de Picasso sous forme musicale. L'effort hautement artistique a démontré qu'Echo Orbiter "prend son art au sérieux et cela se voit sur sa dernière sortie, Euphonicmontage".
Euphonicon/Euphonicon :
Un euphonicon est une variété de piano droit. La caractéristique distinctive de l'euphonicon est que le cadre de la harpe en fer dépasse du corps sur la gauche, de sorte que les cordes graves sont ouvertes à la vue. Il a également des arrangements de cordes et d'accord inhabituels, et un exemple précoce d'action de chute. Plutôt qu'une table d'harmonie unique, il possède trois bases sonores qui imitent l'apparence du violoncelle (derrière les cordes graves), de l'alto (derrière les cordes ténor) et du violon (derrière les cordes aiguës). Bien que l'euphonicon ressemble à un piano harpe (claviharpe) en apparence, l'action frappe les cordes avec des marteaux plutôt que de les pincer. L'euphonicon a été inventé par John Steward, Wolverhampton, en 1841 (brevet n° 9023, accordé en 1841) et fabriqué par Frederick Beale and Company. Il n'a jamais été populaire, mais un certain nombre d'exemples existent en bon état dans les collections des musées. Un instrument annoncé à Sydney comme "Beal's [sic] Royal Patent Grand Pianoforte Euphonicon" avec une boussole de sept octaves, C à C, a été décrit comme "l'instrument qui a attiré l'attention universelle du monde musical à la Grande Exposition... (avoir) la corde pleine longueur du piano à queue horizontal sans occuper plus d'espace qu'un semi-cottage... la plus riche qualité de ton et d'élasticité de toucher, (et) ne se désaccorde presque jamais, l'atmosphère n'ayant aucun effet sur elle ."
Euphoniinae/Euphoniinae :
Euphoniinae est une sous-famille de pinsons endémiques des néotropiques. Il contient deux genres, Euphonia et Chlorophonia. Les deux genres étaient à un moment donné inclus dans la famille des Tangara Thraupidae. Dans une vaste étude phylogénétique de la famille des pinsons utilisant des séquences d'ADN mitochondrial et nucléaire publiée en 2012, Zuccon et ses collègues ont découvert que la seule espèce de Chlorophonia incluse dans leur analyse, la chlorophonie à nuque bleue, était nichée dans l'Euphonia. Cela indiquait que le genre Euphonia était paraphylétique. Une étude avec plus d'espèces serait nécessaire pour résoudre la taxonomie de la sous-famille.
Euphonie/Euphonie :
DJ Themba, également connu sous le nom d'Euphonik (né le 6 décembre 1983), est un DJ, producteur de musique et présentateur de radio sud-africain. Il est surtout connu pour jouer de la musique house sous le pseudonyme Euphonik.
Euphonium/Euphonium :
L'euphonium est un instrument de cuivre de taille moyenne, à 3 ou 4 pistons, souvent compensateur, à alésage conique et à voix de ténor qui tire son nom du mot grec ancien εὔφωνος euphōnos, qui signifie « sonne bien » ou « voix douce ». (εὖ eu signifie "bien" ou "bon" et φωνή phōnē signifie "son", donc "de bon son"). L'euphonium est un instrument à valve. Presque tous les modèles actuels ont des vannes à piston, bien que certains modèles avec vannes rotatives existent. La musique euphonium peut être notée en clé de fa comme instrument non transposable ou en clé de sol comme instrument transpositeur en B ♭ . Dans les fanfares britanniques, il est généralement traité comme un instrument à clé de sol, tandis que dans la musique de groupe américaine, les parties peuvent être écrites en clé de sol ou en clé de fa, ou les deux.
Répertoire d'euphonium/Répertoire d'euphonium :
Le répertoire de l'euphonium se compose de littérature solo et de parties d'orchestre ou, moins fréquemment, de musique orchestrale écrite pour l'euphonium. Depuis son invention en 1843, l'euphonium a toujours joué un rôle important dans les ensembles, mais la littérature soliste a tardé à apparaître, ne comprenant qu'une poignée de solos plus légers jusqu'aux années 1960. Depuis lors, cependant, l'étendue et la profondeur du répertoire solo d'euphonium ont considérablement augmenté.
Euphonix/Euphonix :
Euphonix était une société audio professionnelle située à Mountain View, Californie, États-Unis. Euphonix a produit la première gamme réussie de grandes consoles de mixage audio analogiques à commande numérique à la fin des années 1980 et est depuis passée aux systèmes entièrement numériques. En 2010, il a été racheté par Avid.
Euphonie (Casiopea_album)/Euphonie (Casiopea album) :
Euphony est le 18e album sorti par le groupe de jazz fusion Casiopea en 1988.
Euphonie (homonymie)/Euphonie (homonymie) :
L'euphonie est la démonstration d'une phonesthésie agréable. Euphony peut également faire référence à : Euphony (Casiopea album) (1988) Euphony (Matthew Good album) (1994) Euphony Communications Ltd, une société de télécommunications
Communications Euphony/Communications Euphony :
Euphony Communications Ltd était une société privée de marketing à plusieurs niveaux basée à High Wycombe puis à Reading, au Royaume-Uni. Elle vendait à l'origine des produits et des services sur le marché des communications. Euphony a été fondée en 1998 par Dan Robison Sr., né aux États-Unis, suite au succès d'une entreprise similaire aux États-Unis, qui a nommé son fils Dan Robison Jr. au poste de PDG. Il a mis en place un système de marketing à plusieurs niveaux pour attirer les revendeurs, qui ont ensuite été récompensés à la fois pour le recrutement et les ventes. Euphony a vendu des services de téléphonie en accord avec Cable & Wireless Telecoms, sur un tarif spécial business-to-business, qui a ensuite été majoré jusqu'au client final, tout en maintenant des prix compétitifs et une tarification attractive. Euphony a figuré dans les journaux nationaux du Royaume-Uni, qui ont fait référence à son expansion rapide et à son succès depuis son rachat par Giles Redpath qui a pris ses fonctions de PDG en 2004 pour mettre l'entreprise dans la bonne direction, l'a élargie pour vendre des produits et services dans les communications et marchés des services publics et l'a déplacé à Basingstoke, au Royaume-Uni. Les actions sont ainsi détenues ; Giles Redpath (53%), Penta Capital (35%), management (2%), autres (10%).
Euphorbe/Euphorbe :
Euphorbia est un genre très vaste et diversifié de plantes à fleurs, communément appelée euphorbe, de la famille des euphorbes (Euphorbiaceae). "Euphorbia" est parfois utilisé en anglais ordinaire pour désigner collectivement tous les membres d'Euphorbiaceae (par déférence pour le genre type), pas seulement pour les membres du genre. Certaines euphorbes sont largement disponibles dans le commerce, comme les poinsettias à Noël. Certains sont couramment cultivés comme plantes ornementales, ou collectés et très appréciés pour l'aspect esthétique de leurs structures florales uniques, comme la couronne d'épines (Euphorbia milii). Les euphorbes des déserts d'Afrique australe et de Madagascar ont développé des caractéristiques physiques et des formes similaires aux cactus d'Amérique du Nord et du Sud, de sorte qu'elles (ainsi que divers autres types de plantes) sont souvent appelées à tort cactus. Certains sont utilisés comme plantes ornementales dans l'aménagement paysager, en raison de leurs formes générales magnifiques ou frappantes, et de leur tolérance à la sécheresse et à la chaleur. Les euphorbes vont des minuscules plantes annuelles aux grands arbres à longue durée de vie. Le genre compte plus de 2 000 membres ou environ, ce qui en fait l'un des plus grands genres de plantes à fleurs. Il possède également l'une des plus grandes gammes de nombres de chromosomes, avec Rumex et Senecio. Euphorbia antiquorum est l'espèce type du genre Euphorbia. Il a été décrit pour la première fois par Carl Linnaeus en 1753 dans Species Plantarum. Les plantes partagent la caractéristique d'avoir une sève vénéneuse, laiteuse, blanche, ressemblant à du latex, et des structures florales inhabituelles et uniques. Le genre peut être décrit par les propriétés des séquences génétiques de ses membres, ou par la forme et la forme (morphologie) de ses têtes de fleurs. Vu dans son ensemble, le capitule ressemble à une seule fleur (un pseudanthium). Il possède un type unique de pseudanthium, appelé cyathium, où chaque fleur de la tête est réduite à sa partie essentielle la plus élémentaire nécessaire à la reproduction sexuée. Les fleurs individuelles sont mâles ou femelles, les fleurs mâles étant réduites uniquement à l'étamine et les femelles au pistil. Ces fleurs n'ont pas de sépales, de pétales ou d'autres parties typiques des fleurs d'autres types de plantes. Les structures soutenant le capitule et d'autres structures en dessous ont évolué pour attirer les pollinisateurs avec du nectar, et avec des formes et des couleurs qui fonctionnent de la même manière que les pétales et autres parties de fleurs le font dans d'autres fleurs. C'est le seul genre de plantes qui possède les trois types de photosynthèse, CAM, C3 et C4.
Euphorbe %27Efanthia%27/Euphorbe 'Efanthia' :
Euphorbia 'Efanthia' est une plante vivace, un hybride d'Euphorbia amygdaloides et d'Euphorbia X martini. Elle a des feuilles vert foncé ou marron en forme de lance, qui s'estompent en bleu-vert et des fleurs jaune-vert vif, qui sont sur des tiges rouges. Il peut atteindre 50 cm de haut (12 à 36 po). Il fleurit au printemps. Cette plante tolère les conditions sèches et a un feuillage de couleur foncée à l'automne. Il est préférable de le cultiver dans des sols bien drainés en plein soleil. Il est rustique dans les zones USDA 4 à 11. C'est un nom accepté par le RHS.
Euphorbia (bande)/Euphorbia (bande) :
Euphorbia est un groupe de musique brésilien formé en 2005 et originaire de Porto Alegre, au Brésil. Le groupe est l'un des pionniers de la dark electro au Brésil. Leur musique est dans le genre électro-industriel. Leur nom provient de la chanson Einstürzende Neubauten Blume.
Euphorbia aaron-rossii/Euphorbia aaron-rossii :
Euphorbia aaron-rossii, également connue sous le nom d'euphorbe de Marble Canyon, est une espèce de plante herbacée vivace d'Euphorbia originaire de l'Arizona. Il est le plus étroitement lié à E. strictior et E. wrightii, mais nécessite plus d'études.
Euphorbia abdelkuri/Euphorbia abdelkuri :
Euphorbia abdelkuri est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. Il est endémique d'Abd al Kuri, une île au sud du Yémen. Son habitat naturel est constitué de zones rocheuses. Le latex de la plante est toxique.
Euphorbia abramsiana/Euphorbia abramsiana :
Euphorbia abramsiana , communément appelée euphorbe d'Abram ou tapis de sable d'Abram , est une espèce de plante de la famille des Euphorbiaceae originaire de Californie .
Euphorbia abyssinica/Euphorbia abyssinica :
Euphorbia abyssinica, communément appelée bougie du désert ou euphorbe candélabre, est une espèce de plante de la famille des Euphorbiaceae. E. abyssinica est endémique d'Éthiopie, de Somalie, du Soudan et d'Érythrée. Il a été décrit pour la première fois en 1791 par le botaniste allemand Johann Friedrich Gmelin. Dans son habitat d'origine, il peut atteindre jusqu'à 10 m (33 pi) de hauteur. La tige ligneuse est utilisée pour le bois de chauffage et comme bois d'œuvre pour les toitures, les meubles et d'autres articles, et la sève est utilisée en médecine traditionnelle. Il est également cultivé comme plante ornementale d'intérieur.
Euphorbia acalyphoides/Euphorbia acalyphoides :
Euphorbia acalyphoides est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. Il est originaire d'Angola, du Tchad, de Djibouti, d'Érythrée, d'Éthiopie, du Kenya, d'Arabie saoudite, de Somalie, du Soudan, de Tanzanie et du Yémen. Deux sous-espèces sont reconnues : E. a. acalyphoides et "E. a. cicatricosa. La plante est une herbe annuelle qui atteint 45 cm de haut avec des branches étalées. Les feuilles mesurent 4 × 2 cm.
Euphorbia acanthothamnos/Euphorbia acanthothamnos :
Euphorbia acanthothamnos, est une espèce de plante à fleurs, appartenant à la famille des Euphorbiaceae.
Euphorbia actinoclada/Euphorbia actinoclada :
Euphorbia actinoclada est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. Il est endémique du Kenya, de la Somalie et de l'Ethiopie.
Euphorbia adenopoda/Euphorbia adenopoda :
Euphorbia adenopoda est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. Elle est endémique de Madagascar. Ses habitats naturels sont les forêts de plaine humides subtropicales ou tropicales et les forêts de montagne humides subtropicales ou tropicales. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Euphorbia aeruginosa/Euphorbia aeruginosa :
Euphorbia aeruginosa est un membre succulent de la famille des euphorbes originaire d'Afrique du Sud. Il pousse comme un petit arbuste, dans les sols sablonneux et dans les fractures des roches, envoyant de multiples tiges photosynthétiques épineuses bleu-vert. La plante produit des cyathes jaunes ou des têtes fleuries.
Euphorbia albomarginata/Euphorbia albomarginata :
Euphorbia albomarginata (anciennement Chamaesyce albomarginata), tapis de sable à marge blanche ou mauvaise herbe de serpent à sonnettes, est une petite plante vivace à faible croissance, de la famille des euphorbes (Euphorbia, Euphorbiaceae) originaire des habitats du désert, du chaparral et des prairies du sud-ouest de l'Amérique du Nord, du sud et du centre de la Californie vers le nord du Mexique et la Louisiane. Il peut être facilement identifié par sa petite taille, ses feuilles vert poussiéreux, son modèle de croissance très aplati et la marge circulaire blanche autour du bord de ses fleurs centrées bordeaux. C'est l'un des quatre membres de l'ancien genre Chamaesyce qui sont originaires des montagnes de Santa Monica, en plus de trois espèces qui y ont été introduites, dont la plupart partagent à un degré ou à un autre la marge blanche de la fleur. Comme pour les autres membres typiques de la famille Euphorbia, il a une sève laiteuse blanche et est toxique. C'est l'un des 11 membres de l'Euphorbia originaire de Californie et l'un des quatre originaires des montagnes de Santa Monica.
Euphorbia alcicornis/Euphorbia alcicornis :
Euphorbia alcicornis est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. Elle est endémique de Madagascar. Son habitat naturel est constitué de zones rocheuses. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Euphorbia aleppica/Euphorbia aleppica :
Euphorbia aleppica est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées.
Euphorbia alfredii/Euphorbia alfredii :
Euphorbia alfredii est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. Elle est endémique de Madagascar. Ses habitats naturels sont les forêts sèches subtropicales ou tropicales, les arbustes secs subtropicaux ou tropicaux et les zones rocheuses. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Euphorbia alluaudii/Euphorbia alluaudii :
Euphorbia alluaudii est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. Elle est endémique de Madagascar. Ses habitats naturels sont les forêts sèches subtropicales ou tropicales, les arbustes secs subtropicaux ou tropicaux et les zones rocheuses. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Euphorbia alsiniflora/Euphorbia alsiniflora :
Euphorbia alsiniflora, est une espèce de plante à fleurs, appartenant à la famille des Euphorbiaceae. Il est originaire d'Australie dans le Territoire du Nord et du Queensland. À Kew, il est considéré comme un synonyme d'Euphorbia filipes Benth., Fl. Austral. 6:51 (1873).
Euphorbia ambarivatoensis/Euphorbia ambarivatoensis :
Euphorbia ambarivatoensis est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. Elle est endémique de Madagascar. Son habitat naturel est constitué de zones rocheuses. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Euphorbia ambovombensis/Euphorbia ambovombensis :
Euphorbia ambovombensis est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. Elle est endémique de Madagascar. Il est originaire de la région autour d'Ambovombe à l'extrémité sud de l'île, où il est localement commun. Ses habitats naturels sont les forêts sèches subtropicales ou tropicales et les maquis secs subtropicaux ou tropicaux. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Euphorbia ammak/Euphorbia ammak :
Euphorbia ammak est une espèce de plante de la famille des Euphorbiacées. On le trouve en Arabie Saoudite et au Yémen.
Euphorbia ampliphylla/Euphorbia ampliphylla :
Euphorbia ampliphylla est un arbre succulent de la forêt tropicale des montagnes d'Afrique de l'Est. Les branches sont succulentes et à trois ailes et pachycauleuses. Comme la plupart des euphorbes, il a une sève blanche laiteuse. Il est particulièrement remarquable pour deux choses : c'est la plus haute de toutes les plantes succulentes connues, certainement jusqu'à 98 pieds (30 mètres) et indiquée sur un diagramme soigneusement mis à l'échelle comme atteignant 105 pieds (32 mètres). C'est aussi le seul arbre succulent de la forêt pluviale connu au monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gladiator 2000 film 2005 soundtrack""

Heureux d'être_gay / Heureux d'être gay : " Glad to Be Gay " est une chanson du groupe britannique de punk rock / new...