Rechercher dans ce blog

mercredi 19 octobre 2022

Eucalyptus fordeana


Eublemma inconspicua/Eublemma inconspicua :
Eublemma inconspicua est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il est connu d'Australie.

Eublemma latericolor/Eublemma latericolor :
Eublemma latericolor est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. L'espèce a été initialement décrite par Alfred Jefferis Turner en 1945.
Eublemma lozostropha/Eublemma lozostropha :
Eublemma lozostropha est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1902. On le trouve de Kalbarri en Australie occidentale au nord autour du nord de l'Australie, à travers le centre de l'Australie et le long de la côte est jusqu'au sud de la Nouvelle-Galles du Sud.
Eublemma minima/Eublemma minima :
Eublemma minima, la teigne éternelle des bourgeons, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Achille Guenée en 1852. On la trouve au Kenya, à Madagascar, en Afrique du Sud et au Yémen, ainsi qu'aux États-Unis, au Brésil, en Argentine, dans les Caraïbes et au Paraguay.
Eublemma minutata/Eublemma minutata :
Eublemma minutata, le rare marbré, est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve partout en Europe, à l'exception du Luxembourg, des Pays-Bas, du nord de la Russie et de diverses îles. En Asie, on ne le trouve qu'au Liban. L'envergure est de 13 à 15 millimètres (0,51 à 0,59 po). Meyrick le décrit ainsi Tête et thorax blancs. Ailes antérieures blanc ocre, teintées de gris clair sauf vers la base et le long de la côte ; teinte médiane droite, gris ocre ; deuxième ligne droite, blanchâtre, à petite saillie médiane anguleuse, bordée postérieurement de suffusion gris-ocre ; subterminale obscurément blanchâtre, suivie d'une tache costale grise plus foncée. Ailes postérieures fuscous-blanchâtres, devenant fuscous postérieurement. Les papillons sont actifs jour et nuit et volent en juillet et août. Ils visitent occasionnellement les fleurs de Helichrysum arenarium ou volent sur de courtes distances au soleil. La nuit, ils apparaissent à des sources lumineuses artificielles, voire occasionnellement à des appâts. Les chenilles vivent de mai à juin sur Helichrysum arenarium et se nourrissent de préférence de leurs fleurs, de leurs pousses et de leurs pédoncules. Ils aiment se cacher dans une toile blanchâtre sous le capitule.
Eublemma nigrivitta/Eublemma nigrivitta :
Eublemma nigrivita est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve en Somalie et en Afrique du Sud.
Eublemma nyctichroa/Eublemma nyctichroa :
Eublemma nyctichroa est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve au Kenya et en Ethiopie.
Eublemma ornatula/Eublemma ornatula :
Eublemma ornatula est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve au Kenya, au Lesotho, en Tanzanie, en Afrique du Sud, en Ouganda et au Zimbabwe.
Eublemma ostrina/Eublemma ostrina :
Eublemma ostrina, le violet marbré, est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Jacob Hübner en 1808. On la trouve principalement en Europe centrale et méridionale, et plus à l'est, mais c'est aussi un migrant rare au Royaume-Uni, où on la trouve principalement le long de la côte sud.
Eublemma parallela/Eublemma parallela :
Eublemma parallela est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve en Russie, en Ukraine, en Turquie, en Syrie, en Arménie, au Kazakhstan, en Irak et en Iran. L'envergure est de 21 à 27 millimètres (0,83 à 1,06 po). Les adultes volent de juin à juillet en une génération.
Eublemma parva/Eublemma parva :
Eublemma parva, le petit marbré, est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Jacob Hübner en 1808.
Eublemma perobliqua/Eublemma perobliqua :
Eublemma perobliqua est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve au Kenya et en Tanzanie
Eublemma pudica/Eublemma pudica :
Eublemma pudica est un papillon de nuit de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par Snellen en 1880. On le trouve au Sri Lanka, en Inde, aux Fidji et en Australie. L'envergure de l'adulte est de 1,3 cm. Ailes antérieures brun pâle avec une bande foncée ombrée au milieu. Une tache noire trouvée au bout de l'aile. Ailes postérieures brun pâle avec un triangle foncé ombré sur la marge.
Eublemma purpurina/Eublemma purpurina :
Eublemma purpurina, la belle marbrée, est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Michael Denis et Ignaz Schiffermüller en 1775. On la trouve de l'Afrique du Nord à travers la péninsule ibérique et le sud de la France jusqu'à la Roumanie, le sud de la Russie, le sud de la Turquie jusqu'à l'ouest de l'Asie centrale. Au nord, il s'étend jusqu'au Valais, dans l'est de l'Autriche, de la Hongrie et de la République tchèque. L'envergure est de 20 à 26 millimètres (0,79 à 1,02 po). Les adultes volent de mai à juin et d'août à septembre en deux générations. Les larves se nourrissent de chardon rampant (Cirsium arvense).
Eublemma pyrosticta/Eublemma pyrosticta :
Eublemma pyrosticta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. Elle est endémique à la Réunion, où on la trouve en moyenne altitude au centre et au nord de l'île. Ses couleurs de base sont le noir avec du blanc ; l'envergure est d'env. 17 millimètres.
Eublemma recta/Eublemma recta :
Eublemma recta, la teigne des graines à lignes droites, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Achille Guenée en 1852. On la trouve aux États-Unis de la Caroline du Sud à la Floride et à l'ouest jusqu'au Texas. On le trouve également au sud de l'Argentine, à Cuba, en Jamaïque et à Porto Rico. L'envergure est de 16 à 19 millimètres (0,63 à 0,75 po). Les ailes antérieures sont brun clair avec une ligne postmédiale droite brun foncé, bordée distalement de blanc. Les ailes postérieures sont blanches avec une ligne terminale jaune ou brune. Les larves se nourrissent de diverses plantes de la famille des Convolvulaceae, y compris les espèces Ipomoea et Convolvulus.
Eublemma rivula/Eublemma rivula :
Eublemma rivula est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Frederic Moore en 1882. On la trouve dans la majeure partie de l'Asie du Sud-Est, notamment à Hong Kong, en Inde, au Japon, dans les îles de la Société, à Taïwan et en Australie dans le Territoire de la capitale australienne, Nouvelle-Galles du Sud et Queensland. Les larves se nourrissent principalement de Carthamus tinctorius (carthame).
Eublemma roseonivea/Eublemma roseonivea :
Eublemma roseonivea, le papillon prédateur, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Francis Walker en 1863. On la trouve en Chine, à Taïwan, aux Philippines, en Malaisie et à Bornéo. Les larves se nourrissent d'insectes lac.
Eublemma rufipuncta/Eublemma rufipuncta :
Eublemma rufipuncta est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Turner en 1902. On le trouve en Australie.
Eublemma scitulum/Eublemma scitulum :
Eublemma scitulum, l'eublemme gris, est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Rambur en 1833. Elle est répandue en Afrique et en Asie.
Eublemma sperans/Eublemma sperans :
Eublemma sperans est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve en Afrique du Sud.
Eublemma squamilinea/Eublemma squamilinea :
Eublemma squamilinea est un papillon de nuit de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par Felder et Rogenhofer en 1874. On le trouve en Afrique du Sud.
Eublemma staudingeri/Eublemma staudingeri :
Eublemma staudingeri est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve en Erythrée, au Niger, au Nigeria, en Afrique du Sud, au Yémen et au Zimbabwe.
Eublemma trifasciata/Eublemma trifasciata :
Eublemma trifasciata est un papillon de nuit de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par Frederic Moore en 1881. On le trouve au Sri Lanka, en Inde et à Bornéo.
Eublemma vestalis/Eublemma vestalis :
Eublemma vestalis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Arthur Gardiner Butler en 1886. On la trouve dans le Queensland en Australie. Les adultes ont des ailes jaune pâle avec une marge brun foncé et une marque brune supplémentaire près du sommet de l'aile antérieure.
Eublemma viettei/Eublemma viettei :
Eublemma viettei est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve en Éthiopie, à Madagascar, à Maurice, au Zimbabwe et à la Réunion. Sa longueur est d'environ 7–8 mm, avec une envergure d'env. 14–16 millimètres.
Eublemmini/Eublemmini :
Les Eublemmini sont une tribu de noctuelles ("owlet") de la sous-famille des Acontiinae originaires de l'ouest de l'Eurasie n'ont pas encore été attribués aux tribus et cette liste doit donc être considérée comme préliminaire.
Eublemmist/Eublemmistis :
Eublemmistis est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae. Le genre a été érigé par George Hampson en 1902.
Eublemmodes/Eublemmodes :
Eublemmodes est un genre de papillon de nuit monotypique. Il a été décrit par Max Gaede en 1917 et est connu du Cameroun. Il contient l'espèce Eublemmodes contumacialis. Cette espèce a une envergure de 17 à 18 mm.
Eublemmoides/Eublemmoides :
Eublemmoides est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae érigé par George Thomas Bethune-Baker en 1906.
Eublemmoides apicimacula/Eublemmoides apicimacula :
Eublemmoides apicimacula, également connu sous le nom d'eublemme à pointe de chocolat, est un papillon de nuit de la famille des Noctuidae. On le trouve en Afrique au sud du Sahara, au Sénégal, en Mauritanie, à São Tomé et Principe, au Kenya, en Afrique du Sud, dans les îles de l'océan Indien et au Yémen.
Eublépharidés/Eublépharidés :
Les Eublepharidae sont une famille de geckos (Gekkota) composée de 43 espèces décrites dans six genres. Ils se produisent en Asie, en Afrique et en Amérique du Nord. Les geckos eublépharides n'ont pas de coussinets adhésifs et, contrairement aux autres geckos, ont des paupières mobiles, ainsi communément appelées geckos à paupières. Les geckos léopards (Eublepharis macularius) et les geckos africains à queue grasse (Hemitheconyx caudicinctus) sont des lézards de compagnie populaires.
Eublépharis/Eublépharis :
Eublepharis est un genre de geckos terrestres originaires de l'est et du sud-ouest de l'Asie. Le genre a été décrit pour la première fois par le zoologiste britannique John Edward Gray en 1827. L'étymologie de leur nom est 'eu' = bon (= vrai) |'blephar' = paupière, et tous ont des paupières entièrement fonctionnelles. Les membres de ce genre se trouvent dans l'est et le sud-ouest de l'Asie. Ces geckos sont robustes. Leur queue est plus courte que la longueur de leur museau et leur corps est couvert de nombreuses bosses ressemblant à des verrues. Les orteils n'ont pas de lamelles ni de membranes adhésives (Eublepharis ne peut pas grimper comme ses autres cousins ​​gecko). Comme tous les membres des Eublepharidae, ils sont principalement nocturnes. Inclus dans ce groupe est le populaire gecko léopard Eublepharis macularius.
Eublepharis angramainyu/Eublepharis angramainyu :
Eublepharis angramainyu, également connu sous le nom de gecko à queue grasse iranien ou de gecko à paupières irakien, est un lézard terrestre nocturne originaire d'Irak, d'Iran, de Turquie et de Syrie. Son régime alimentaire est insectivore mais peut manger des vertébrés plus petits. Comme la plupart des lézards, il a la capacité de se débarrasser de sa queue (autotomie).
Eublepharis pictus/Eublepharis pictus :
Eublepharis pictus, le gecko léopard peint, est une espèce de gecko qui vit dans l'Andhra Pradesh et l'Odisha, en Inde. L'espèce E. pictus mesure 117 mm (4,6 pouces) de longueur. L'espèce vit dans une forêt sempervirente sèche mélangée à des broussailles et des prairies. Eublepharis pictus est nocturne et a été observé en train de se nourrir le long des sentiers après le crépuscule en utilisant sa langue comme organe sensoriel en léchant des surfaces. Eublepharis pictus a 23 à 26 rangées de grandes écailles carénées plates en forme de tubercule sur le dos entremêlées d'écailles plus petites. Une seule bande pâle entre l'anse nucale et la constriction caudale. Lamelles sous-digitales lisses sur l'IV numérique du pied 19 ; 17-18 pores précloacaux en série angulée sans diastème. E. pictus a été découvert en 2022 dans l'Andhra Pradesh, en Inde. L'espèce est répandue dans la forêt mais peut être presque menacée en raison du commerce d'espèces sauvages et de la contrebande illégale d'Eublepharis pictus. Eublepharis pictus a été découvert lorsqu'une femelle morte de l'espèce a été retrouvée dans un réservoir d'eau à Vishakhapatnam, Andhra Pradesh, Inde. L'échantillon a été recueilli, lavé puis placé dans du formaldéhyde à 4 % pendant deux jours, puis placé dans de l'éthanol à 70 % et déposé dans la collection du National Center for Biological Sciences, Bangalore, Inde.
Eublepharis satpuraensis/Eublepharis satpuraensis :
Eublepharis satpuraensis, parfois appelé gecko léopard Satpura, est un gecko endémique des États indiens centraux du Madhya Pradesh, du Maharashtra et du Chhattisgarh.
Euboarhexius/Euboarhexius :
Euboarhexius est un genre de coléoptères épris de fourmis de la famille des Staphylinidae. Il y a au moins quatre espèces décrites dans Euboarhexius.
Euboarhexius perscitus / Euboarhexius perscitus :
Euboarhexius perscitus est une espèce de coléoptère épris de fourmis de la famille des Staphylinidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Eubée/Eubée :
Evvia (, EH-vee-ə ; grec : Εύβοια Évvia ; grec ancien : Εὔβοια Eúboia) ou Euboïa (, yoo-BEE-ə) est la deuxième plus grande île grecque en superficie et en population, après la Crète. Il est séparé de la Béotie en Grèce continentale par l'étroit détroit d'Euripus (seulement 40 m (130 pieds) à son point le plus étroit). Dans ses grandes lignes, c'est une île longue et étroite ; il mesure environ 180 km (110 mi) de long et sa largeur varie de 50 km (31 mi) à 6 km (3,7 mi). Son orientation géographique est du nord-ouest au sud-est, et il est traversé sur toute sa longueur par une chaîne de montagnes, qui fait partie de la chaîne qui délimite la Thessalie à l'est, et se poursuit au sud d'Euboia dans les hautes îles d'Andros, Tinos et Mykonos. .Il forme la majeure partie de l'unité régionale d'Eubée, qui comprend également Skyros et une petite zone du continent grec.
Eubée (homonymie)/Eubée (homonymie) :
Eubée est la deuxième plus grande île de Grèce. Le mot peut également faire référence à : Eubée (unité régionale), une division administrative qui comprend l'île Eubée (mythologie), le nom de plusieurs femmes dans les mythes grecs 1119 Eubée, un astéroïde, nommé d'après l'île Eubée Montes, un volcan sur la lune Io, également nommée d'après l'île
Eubée (mythologie)/Eubée (mythologie) :
Eubée (; grec ancien : Εὔβοια signifie « bien-bétail ») était le nom de plusieurs femmes dans la mythologie grecque. Eubée , l'une des filles naïades argiennes du dieu fleuve Asterion . Elle et ses sœurs, Acraea et Prosymna, étaient les infirmières d'Héra. Eubée, mère de Triopas et peut-être d'Arestor par Phorbas. Eubée , l'une des filles naïades du dieu du fleuve Asopus et peut-être Metope , la fille nymphe du fleuve Ladon . Elle était la sœur d'Égine, Thèbe, Platée, Sinope, Thespia, Tanagra, Corcyre et Salamine. Les deux derniers et la "belle" Eubée ont tous été enlevés par Poséidon à leur père. Le dieu l'a amenée en Eubée où elle est devenue l'héroïne éponyme de l'île. Elle peut être identique à Chalcis ou Combe, filles d'Asopus dans certains mythes. Eubée, fille de Larymnus. Elle et Polybus de Sicyon étaient les parents possibles de Glaucus. Eubée, fille de Macareus, roi de Locris. Elle a donné à Apollon un fils, Agreus. La sœur possible d'Eubée était Megaclite, épouse de Zeus. Eubée , une princesse thespienne comme l'une des 50 filles du roi Thespius et Megamede ou par l'une de ses nombreuses épouses. Quand Héraclès a chassé et finalement tué le lion de Cithéron, Eubée avec ses autres sœurs, à l'exception d'une, ont toutes couché avec le héros en une nuit, une semaine ou pendant 50 jours, comme leur père le souhaitait fortement. Eubée a donné à Héraclès un fils, Olympe.
Eubée (unité_régionale)/Eubée (unité régionale) :
L'Eubée (grec : Περιφερειακή ενότητα Εύβοιας) est l'une des unités régionales de la Grèce. Elle fait partie de la région administrative de la Grèce centrale. Il se compose des îles d'Eubée et de Skyros, ainsi que d'une zone de 260 km² sur le continent grec. Sa superficie est de 4 167,449 km², alors que la superficie totale des communes de l'île d'Eubée est de 3 684,848 km², ce qui comprend celle de nombreux petits îlots au large (îles Petalies) près de la pointe sud d'Eubée.
Monts d'Eubée/Monts d'Eubée :
Eubée Montes () est une montagne sur Io, une lune de Jupiter. Ses coordonnées sont à 48,89 ° S 338,77 ° W / -48,89 ; -338,77 ( Eubée Montes ). Il mesure environ 10,5 ± 1 km de haut et a été formé par l'inclinaison d'un bloc crustal, avec une modification ultérieure par un très grand glissement de terrain.
Ligue eubéenne / Ligue eubéenne :
La Ligue eubéenne ( grec ancien : τὸ κοινὸν τῶν Εὐβοιέων , to koinon tōn Euboieōn ) était une ligue fédérale ( koinon ) des villes d' Eubée dans la Grèce antique , existant du 3ème siècle avant JC au 2ème ou 3ème siècle après JC. La Ligue est attestée pour la première fois sous le règne de Demetrios Poliorketes (r. 294-288 avant JC), mais n'est à nouveau mentionnée qu'à partir de 194 avant JC. Sur la base de sa monnaie, il a survécu jusque bien dans l'Empire romain, peut-être aussi tard que la réorganisation provinciale sous Dioclétien (r. 284-305). C'était une fédération complète ( sympoliteia ) de cités-États, avec sa propre boule et ecclesia , des lois fédérales, une monnaie commune (bien que les villes membres aient continué à frapper leurs propres pièces) et le droit d'accorder la proxenia . La Ligue était dirigée par un fonctionnaire appelé hegemon, dont le nom figurait sur la monnaie fédérale.
Vase eubéen_peinture/Vase eubéen peinture :
La peinture de vase eubéenne était un style régional de la peinture de vase grecque antique, répandu sur l'île d'Eubée. La poterie de l'âge du fer d'Eubée est subdivisée en quatre phases sous-géométriques (1125–1050 avant JC), protogéométriques (1050–900 avant JC), sous-protogéométriques (900–750 avant JC) et géométriques tardives (750–700 avant JC). Les découvertes des cimetières de Toumba, Skoubris et Palia, ainsi que des colonies de Lefkandi et Xeropolis démontrent la richesse de l'île à cette époque. Bien que les conditions aient changé plusieurs fois, positivement et négativement, par la suite, la poterie a peu changé. Le style protogéométrique est resté en existence jusqu'au milieu du 8ème siècle. À partir de 825 av. J.-C. environ, une influence accrue de la poterie attique est notable. Les vases géométriques d'Eubée étaient des produits de haute qualité. Les centres de production étaient à Eretria et Lefkandi. Certains vaisseaux étaient recouverts d'une épaisse barbotine de couleur crème. Initialement, les potiers-peintres ont suivi les précédents attiques, plus tard également corinthiens. Vers 750 av. J.-C., le Peintre de Cesnola, affichant une forte influence attique, était actif. Il a introduit le style attique de la peinture figurative. L'Eubée était la seule région à produire des vases décorés de demi-cercles concentriques suspendus. Ici aussi seulement, de la peinture blanche ou de l'engobe ont été utilisés pour enfermer ou remplir des motifs ornementaux. Le style subgéométrique a ensuite survécu pendant une durée considérable; il a fallu du temps pour que le style orientalisant s'impose. Une fois qu'il l'avait fait, les ornements floraux et autres étaient très populaires. Certaines expérimentations ont eu lieu avec des couleurs ajoutées (rouge et blanc) et avec des motifs figuratifs (animaux et humains). Les influences étaient plus manifestement attiques et grecques orientales que du véritable centre du style orientalisant, Corinthe. La peinture de vase à figures noires d'Eubée a été influencée par Corinthe et principalement par l'Attique. La distinction entre les produits béotiens et attiques n'est pas toujours aisée. Les chercheurs supposent que la majeure partie des découvertes a été produite à Érétrie. Surtout des amphores, des lécythes, des hydres et des assiettes ont été peints. Les amphores de grand format étaient normalement utilisées pour l'imagerie mythologique, comme les aventures d'Héraclès et le Jugement de Paris. De très grandes amphores, dérivées de formes du 7ème siècle, avaient des lèvres coniques et montraient souvent des images liées aux mariages. Il s'agissait probablement de vases funéraires, fabriqués spécialement pour les enfants décédés avant le mariage. L'utilisation restreinte de l'incision et l'utilisation régulière de peinture blanche pour les ornements floraux sont typiques de la poterie à figures noires d'Érétrie. Outre les images orientées vers la tradition attique, il y avait aussi des images plus sauvages, comme le viol d'un cerf par un satyre, ou Héraclès avec des centaures et des daimons. Les vases de la classe des dauphins étaient à l'origine considérés comme attiques par les érudits, mais sont maintenant reconnus comme eubéens. Cependant, leur argile ne ressemble à aucune source connue d'Eretrian, ce qui suggère qu'ils ont été fabriqués à Chalkis. Pour certains styles à figures noires, l'origine est contestée. Ainsi, la peinture de vase chalkidienne était initialement considérée comme eubéenne, mais est maintenant généralement supposée provenir d'Italie.
Eubolie/Eubolie :
Eubolia est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Eubolina/Eubolina :
Eubolina est un genre de papillon monotypique de la famille des Erebidae. Sa seule espèce, Eubolina impartialis, le papillon eubolina, se trouve aux États-Unis, principalement dans le sud du Texas. Le genre et l'espèce ont été décrits pour la première fois par Leon F. Harvey en 1875.
Eubordeta/Eubordeta :
Eubordeta est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae décrit par Rothschild en 1904.
Euborellia/Euborellia :
Euborellia est un genre de perce-oreilles de la sous-famille des Anisolabidinae. Il a été cité par Srivastava dans la partie 2 de Fauna of India. Les Euborellia sont de petits perce-oreilles de couleur foncée. Les espèces peuvent être difficiles à distinguer les unes des autres. Il en existe environ 50 espèces.
Euborellia ambigua/Euborellia ambigua :
Euborellia ambigua est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia annulata/Euborellia annulata :
Euborellia annulata est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae. Il est utilisé pour lutter contre la pyrale asiatique du maïs, un papillon de l'ordre des lépidoptères et un ravageur du maïs en Asie de l'Est.
Aporonome d'Euborellia/Aporonome d'Euborellia :
Euborellia aporonoma est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia brunneri/Euborellia brunneri :
Euborellia brunneri est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia caraïbea/Euborellia caraïbea :
Euborellia caraibea est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia cincticollis/Euborellia cincticollis :
Euborellia cincticollis est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia eteronoma/Euborellia eteronoma :
Euborellia eteronoma est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia fémorale/Euborellia fémorale :
Euborellia femoralis est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia hispanica/Euborellia hispanica :
Euborellia hispanica est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia jeekeli/Euborellia jeekeli :
Euborellia jeekeli est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia moesta/Euborellia moesta :
Euborellia moesta est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia pallipes/Euborellia pallipes :
Euborellia pallipes est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborellia plebeja/Euborellia plebeja :
Euborellia plebeja est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae. Comme les autres membres de la famille des Anisolabididae, cette espèce a une virga allongée, un tube sclérifié qui fait partie des organes génitaux masculins.
Euborellia stali/Euborellia stali :
Euborellia stali est une espèce de perce-oreille de la famille des Anisolabididae.
Euborlasie/Euborlasie :
Euborlasia est un genre de vers appartenant à la famille des Lineidae.Les espèces de ce genre se trouvent en Europe, en Amérique du Nord.Espèce : Euborlasia elizabethae (McIntosh, 1873-1874) Euborlasia gotoensis Iwata, 1952 Euborlasia hancocki Coe, 1940 Euborlasia inmaculata (Bürger , 1892) Euborlasia maxima Coe, 1905 Euborlasia maycoli Hookabe & Kajihara, 2020 Euborlasia nigrocincta Coe, 1940 Euborlasia obscura (Friedrich, 1958) Euborlasia proteres Iwata, 1957 Euborlasia thori Friedrich, 1958 Euborlasia variegata Coe, 1944
Eubostrychoceras/Eubostrychoceras :
Eubostrychoceras est un genre d'ammonite hétéromorphe en forme de tire-bouchon enroulé en hélice qui a vécu pendant le Crétacé supérieur (M Turonien - Campanien). Le genre appartient à la famille des Ancycleratidae Nostoceratidae. La coquille d'Eubostrychoceras est une spirale enroulée de manière lâche à serrée formant un tire-bouchon avec un ombilic ouvert et vide au milieu. l'enroulement est généralement dextre (main droite). Les bobines sont couvertes de nervures transversales droites modérément fortes. L'ouverture, ou extrémité aperturale, inverse la direction générale et pointe vers le haut ou vers l'arrière vers l'apex. Les sutures sont moyennement complexes. Le siphuncle est situé au milieu du flanc. Eubostrychoceras a une distribution étendue dans le Créé supérieur et a été trouvé en Antarctique, au Japon, en Espagne, à l'extrême est de la Russie, en Alaska, sur l'île de Vancouver, à l'intérieur de l'ouest des États-Unis, en Allemagne et à Madagascar. En 2001, il a également été signalé dans la formation de Matanuska en Alaska. E. japonicum est du Turonien et probablement confiné au Turonien moyen. Les genres apparentés comprennent Anaklinoceras, Bostychocdras, Didymoceras et Nostoceras
Eubote/Eubote :
Dans la mythologie grecque , Eubote ( grec ancien : Εὐβώτη ) était une princesse thespienne comme l'une des 50 filles du roi Thespius et Megamede , fille d' Arneus (ou de l'une de ses nombreuses épouses). Elle enfanta Eurypyle au héros Héraclès.
Eubothrium/Eubothrium :
Eubothrium est un genre de vers plats appartenant à la famille des Triaenophoridae.Les espèces de ce genre se trouvent en Europe et en Amérique du Nord.Espèce : Eubothrium acipenserinum (Cholodkovsky, 1918) Dogiel & Bychowsky, 1939 Eubothrium arcticum Nybelin, 1922
Eubotrys/Eubotrys :
Eubotrys est un genre de plantes de la famille des Ericaceae. Les espèces actuellement acceptées comprennent : Eubotrys racemosa Nutt. Eubotrys recurva (Buckley) Britton
Eubotrys racemosa/Eubotrys racemosa :
Eubotrys racemosa (syn. Leucothoe racemosa) est une espèce de plante à fleurs de la famille des bruyères connue sous les noms communs fetterbush, swamp doghobble et swamp sweetbells. Il est originaire de l'est des États-Unis, où sa distribution s'étend le long de la plaine côtière du Massachusetts à la Floride et au Texas.
Eubotrys recurva/Eubotrys recurva :
Eubotrys recurva est une espèce végétale originaire de l'est des États-Unis. Les noms communs incluent le fetterbush des montagnes à feuilles caduques et le doghobble à brindilles rouges.
Eubrachion/Eubrachion :
Eubrachion est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Santalaceae. Son aire de répartition naturelle s'étend des Caraïbes à l'Amérique tropicale du Sud. Espèce : Eubrachion ambiguum (Hook. & Arn.) Engl. Eubrachion gracile Kuijt
Eubrachiosaure/Eubrachiosaure :
Eubrachiosaurus est un genre éteint de stahleckeriid dicynodont connu du Trias supérieur (stade Carnian) du Wyoming, aux États-Unis.
Eubrachycerque/Eubrachycerque :
Eubrachycercus est un genre monotypique d'araignées trappes brossées d'Afrique de l'Est contenant la seule espèce, Eubrachycercus smithi. Il a été décrit pour la première fois par Reginald Innes Pocock en 1897 et n'a été trouvé qu'en Somalie.
Eubrachylaelaps/Eubrachylaelaps :
Eubrachylaelaps est un genre d'acariens de la famille des Laelapidae.
Eubrachythoraci/Eubrachythoraci :
Eubrachythoraci est un clade éteint de placodermes arthrodires au sein du sous-ordre Brachythoraci, les poissons blindés les plus diversifiés au cours du Dévonien. La plupart sont considérés comme des nageurs de longue distance pélagiques (océan ouvert), ce qui conduit à leur distribution généralisée à partir d'au moins la période du Dévonien moyen.
Eubrachyura/Eubrachyura :
Eubrachyura est un groupe de crustacés décapodes (classé comme une "section") comprenant les crabes les plus dérivés. Il est divisé en deux sous-sections, en fonction de la position des orifices génitaux chez les deux sexes. Chez les Heterotremata, les ouvertures sont sur les pattes chez les mâles, mais sur le sternum chez les femelles, tandis que chez les Thoracotremata, les ouvertures sont sur le sternum chez les deux sexes. Cela contraste avec la situation chez d'autres décapodes, dans lesquels les ouvertures génitales sont toujours sur les pattes. Heterotremata est le plus grand des deux groupes, contenant les superfamilles riches en espèces Xanthoidea et Pilumnoidea et tous les crabes d'eau douce (Gecarcinucoidea, Potamoidea). L'eubrachyura est bien connu pour construire activement et constamment ses propres terriers. Les archives fossiles de l'Eubrachyura remontent au Crétacé ; le supposé représentant du Bathonien (Jurassique moyen) du groupe, Hebertides jurassica, s'est finalement avéré être d'âge cénozoïque.
Eubranchidae/Eubranchidés :
Eubranchidae est une famille taxonomique de limaces de mer, mollusques gastéropodes marins de la superfamille Aeolidioidea, les nudibranches aeolid.
Eubranchipe/Eubranchipe :
Eubranchipus est un genre de crevette de saumure et de crevette féerique de la famille des Chirocephalidae. Il y a environ 16 espèces décrites dans Eubranchipus.
Eubranchipus dentelé/Eubranchipus dentelé :
Eubranchipus serratus, la crevette fée éthologue, est une espèce de branchiopode de la famille des Chirocephalidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Eubranchipus vernalis/Eubranchipus vernalis :
Eubranchipus vernalis , généralement connue sous le nom de crevette féerique orientale ou crevette féerique printanière , est une espèce de crevettes saumurées ou crevettes féeriques de la famille des Chirocephalidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Eubranche/Eubranque :
Eubranchus est un genre de nudibranches éoliens de la famille des Eubranchidae. Le nom Eubranchus a été inscrit sur la liste officielle par l'avis 774 de l'ICZN.
Eubranchus adarensis/Eubranchus adarensis :
Eubranchus adarensis est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae. Les membres de l'espèce sont hermaphrodites. L'espèce dépose ses œufs sur un substrat, où ils éclosent finalement au stade larvaire, atteignant finalement l'âge adulte.
Eubranchus agrius/Eubranchus agrius :
Eubranchus agrius est une espèce de minuscule limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae. C'est un nudibranche éolien, que l'on pense être présent en Nouvelle-Zélande et au Chili.
Eubranchus amazighi/Eubranchus amazighi :
Eubranchus amazighi est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus arci/Eubranchus arci :
Eubranchus arci est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus capellini/Eubranchus capellini :
Eubranchus capellinii est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae. Il a été suggéré qu'il s'agit de la même espèce qu'Eubranchus doriae et que ce nom devrait prévaloir.
Eubranchus cingulatus/Eubranchus cingulatus :
Eubranchus cingulatus est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae. Il est considéré par certains auteurs comme synonyme d'Eubranchus vittatus.
Eubranchus conicla/Eubranchus conicla :
Eubranchus conicla est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus cucullus/Eubranchus cucullus :
Eubranchus cucullus est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus echizenicus/Eubranchus echizenicus :
Eubranchus echizenicus est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus eibesfeldti/Eubranchus eibesfeldti :
Eubranchus eibesfeldti est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus exiguus/Eubranchus exiguus :
Eubranchus exiguus est une espèce de petite limace de mer, un nudibranche aéolide, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus falklandicus/Eubranchus falklandicus :
Eubranchus falklandicus est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus fuegiensis/Eubranchus fuegiensis :
Eubranchus fuegiensis est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus glacialis/Eubranchus glacialis :
Eubranchus glacialis est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus horii/Eubranchus horii :
Eubranchus horii est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus inabai/Eubranchus inabai :
Eubranchus inabai est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus leopoldoi/Eubranchus leopoldoi :
Eubranchus leopoldoi est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus mandapamensis/Eubranchus mandapamensis :
Eubranchus mandapamensis est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus montraveli/Eubranchus montraveli :
Eubranchus montraveli est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus occidentalis/Eubranchus occidentalis :
Eubranchus occidentalis est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus ocellatus/Eubranchus ocellatus :
Eubranchus ocellatus est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus odhneri/Eubranchus odhneri :
Eubranchus odhneri est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus olivaceus/Eubranchus olivaceus :
Eubranchus olivaceus est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus prietoi/Eubranchus prietoi :
Eubranchus prietoi est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus productus/Eubranchus productus :
Eubranchus productus est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus rubeolus/Eubranchus rubeolus :
Eubranchus rubeolus est une espèce de minuscule limace de mer, un nudibranche aeolid, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae. Cette espèce est présente dans le sud-est de l'Australie et l'île du Sud, en Nouvelle-Zélande.
Eubranchus rubrocerata/Eubranchus rubrocerata :
Eubranchus rubrocerata est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus rubropunctatus/Eubranchus rubropunctatus :
Eubranchus rubropunctatus est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus rupium/Eubranchus rupium :
Eubranchus rupium, l'éolide ballon vert, est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus rustyus/Eubranchus rustyus :
Eubranchus rustyus, l'éolide accueillant, est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus sanjuanensis/Eubranchus sanjuanensis :
Eubranchus sanjuanensis est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus steinbecki/Eubranchus steinbecki :
Eubranchus steinbecki est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus tanzanensis/Eubranchus tanzanensis :
Eubranchus tanzanensis est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus telesforoi/Eubranchus telesforoi :
Eubranchus telesforoi est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus toledanoi/Eubranchus toledanoi :
Eubranchus toledanoi est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus tricolore/Eubranchus tricolore :
Eubranchus tricolor, nom commun l'aeolis ballon peint, est une espèce de limace de mer, un nudibranche aéolide, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae. C'est l'espèce type du genre Eubranchus.
Eubranchus vascoi/Eubranchus vascoi :
Eubranchus vascoi est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus vittatus/Eubranchus vittatus :
Eubranchus vittatus est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubranchus yolandae/Eubranchus yolandae :
Eubranchus yolandae est une espèce de limace de mer ou nudibranche, un mollusque gastéropode marin de la famille des Eubranchidae.
Eubrie/Eubrie :
Eubria est un genre de coléoptères appartenant à la famille des Psephenidae.Espèce : Eubria palustris
Eubria palustris/Eubria palustris :
Eubria palustris est une espèce de coléoptère appartenant à la famille des Psephenidae.Il est originaire d'Europe.Synonymes : Cyphon palustris Germar, 1818 Eubria marchantiae Jacquelin du Val, 1854
Eubrianax/Eubrianax :
Eubrianax est un genre de coléoptères aquatiques de la famille des Psephenidae. Il y a environ 12 espèces décrites dans Eubrianax.
Eubrianax edwardsii/Eubrianax edwardsii :
Eubrianax edwardsii est une espèce de coléoptère aquatique de la famille des Psephenidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Eubriinae/Eubriinae :
Eubriinae est une sous-famille de coléoptères aquatiques de la famille des Psephenidae.
Eubrochoneura/Eubrochoneura :
Eubrochoneura est un genre de papillons nocturnes appartenant à la sous-famille des Olethreutinae de la famille des Tortricidae.
Eubrontes/Eubrontes :
Eubrontes est le nom d'empreintes fossilisées de dinosaures datant du Trias supérieur et du Jurassique inférieur. Elles ont été identifiées en France, Pologne, Slovaquie, République Tchèque, Italie, Espagne, Suède, Australie (Queensland), USA, Inde et Chine.Eubrontes est le nom des empreintes, identifiées par leur forme, et non du genre ou genre qui les a fabriqués, qui est encore inconnu mais est présumé être similaire à Coelophysis ou Dilophosaurus. Ils sont surtout connus pour leur découverte dans la vallée de la rivière Connecticut au Massachusetts au début du 19e siècle. Entre autres empreintes de pas, elles ont été les premières traces de dinosaures non aviaires connues à être découvertes en Amérique du Nord, même si on pensait initialement qu'elles avaient été faites par de grands oiseaux.
Eubrychius/Eubrychius :
Eubrychius est un genre de coléoptères appartenant à la famille des Curculionidae.Les espèces de ce genre se trouvent en Europe.Espèce : Eubrychius aquaticus Thomson, 1859 Eubrychius lecontei Dietz, 1896
Eubrychius velutus/Eubrychius velutus :
Eubrychius velutus est une espèce de charançon originaire d'Europe.
Eubryopterella/Eubryopterella :
Eubryopterella est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae. Le genre a été décrit par Roepke en 1938.
Eubucco/Eubucco :
Eubucco est un genre d'oiseaux colorés de la famille des Capitonidae. On les trouve dans les forêts humides d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale, et les espèces ont des distributions presque entièrement allo- ou parapatriques. Légèrement plus petits que les membres du genre Capito, les membres du genre Eubucco sont tous sexuellement dimorphes, ont des becs jaunâtres trapus, des dos verts, du jaune au cou ou aux parties inférieures et, au moins chez les mâles, du rouge à la tête. Généralement vus seuls ou en couples, ils sont principalement frugivores, mais consomment également des arthropodes.
Eubule/Eubule :
Eubule peut se référer à : Dans la mythologie grecque (Εὐβούλη) : Eubule, l'une des Danaïdes, fiancée à Demarchus Eubule, l'une des trois filles de LeosEubule, dont le nom personnel comprend : Eubule Thelwall (homonymie) Sir Eubule John Waddington, Gouverneur de la Rhodésie du Nord (1941–1947) Eubule (bug), un genre de bugs de la famille des Coreidae
Eubule (bogue)/Eubule (bogue) :
Eubule est un genre de punaises à pieds foliaires de la famille des Coreidae. Il y a environ 13 espèces décrites dans Eubule.
Eubule (mythologie) / Eubule (mythologie):
Dans la mythologie grecque , Eubule ( grec ancien : Εὐβούλης ) était la fille athénienne de Léos et sœur de Praxithea et Theope .
Eubule Thelwall/Eubule Thelwall :
Eubule Thelwall peut faire référence à : Eubule Thelwall (homme politique) (1557–1630), homme politique et directeur du Jesus College, Oxford 1621–30 Eubule Thelwall (propriétaire foncier) (1622–1695), propriétaire foncier et avocat qui a occupé des bureaux juridiques dans le nord du Pays de Galles et Cheshire Eubule Thelwall (directeur du collège) (1682–?), Directeur du Jesus College, Oxford 1725–27
Eubule Thelwall_(universitaire,_mort_1727)/Eubule Thelwall (universitaire, mort 1727):
Eubule Thelwall (vers 1682 - 20 juin 1727) fut directeur du Jesus College, Oxford, de 1725 à 1727. Thelwall venait de Ruthin, Denbighshire, Pays de Galles et s'inscrivit au St Mary's Hall, Oxford à l'âge de 17 ans en 1699. Il obtint son diplôme avec un baccalauréat en 1702 et est devenu membre du Jesus College la même année. Il passa plus tard par ancienneté à MA en 1705 et obtint son diplôme BD (1713) et DD (1726). Il resta principal jusqu'à sa mort le 20 juin 1727 et fut enterré dans la chapelle du collège.
Eubule Thelwall_(propriétaire foncier)/Eubule Thelwall (propriétaire foncier) :
Eubule Thelwall (1622 - 4 février 1694) était un propriétaire foncier et un avocat qui occupait des bureaux juridiques dans le nord du Pays de Galles et le Cheshire, et le troisième fils de John Thelwall de Bathafarn Park, Ruthin. En 1646, il servit lors du siège du château de Denbigh et fut envoyé par William Salesbury, le gouverneur du château, auprès de Charles Ier pour lui demander la permission de se rendre. Thelwall a épousé Marry Parry, l'héritière du domaine de Nantclwyd en 1653 et a lancé une reconstruction complète du bâtiment et d'un deuxième bâtiment plus petit dans la ville voisine de Ruthin : Nantclwyd y Dre, qui est la plus ancienne maison de ville à colombages datée du Pays de Galles.Sir Eubule Thelwall (vers 1557 - 8 octobre 1630), directeur du Jesus College d'Oxford était son grand-oncle.
Eubule Thelwall_(homme politique)/Eubule Thelwall (homme politique) :
Sir Eubule Thelwall (vers 1562 - 8 octobre 1630) était un avocat, universitaire et homme politique gallois qui siégea à la Chambre des communes entre 1624 et 1629. Il fut directeur du Jesus College d'Oxford de 1621 à 1630.
Eubule spartocerana/Eubule spartocerana :
Eubule spartocerana est une espèce de punaise à pieds foliaires de la famille des Coreidae. On le trouve en Amérique du Sud.
Eubuleus/Eubuleus :
Dans la religion et le mythe grecs anciens, Eubuleus (grec ancien Εὐβουλεύς Eubouleus signifie "bon conseil" ou "sage dans le conseil") est un dieu connu principalement à partir d'inscriptions de dévotion pour les religions mystérieuses. Le nom apparaît plusieurs fois dans le corpus des tablettes d'or dites orphiques orthographiées de différentes manières, avec des formes comprenant Euboulos, Eubouleos et Eubolos. Il peut s'agir d'une épithète du dieu orphique central, Dionysos ou Zagreus, ou de Zeus dans une association inhabituelle avec les mystères éleusiniens. Les érudits de la fin du 20e et du début du 21e siècle ont commencé à considérer Eubuleus indépendamment comme "un dieu majeur" des mystères, sur la base de sa proéminence dans les preuves d'inscription. Sa représentation dans l'art en tant que relayeur suggère que son rôle était de montrer le chemin du retour des enfers.
Eubulides / Eubulides :
Eubulide de Milet ( grec ancien : Εὐβουλίδης ; fl. 4e siècle avant notre ère ) était un philosophe grec de l' école mégarienne , élève d' Euclide de Mégare et contemporain d' Aristote . Il est célèbre pour ses paradoxes logiques.
Eubulides (insecte)/Eubulides (insecte) :
Eubulides est un genre de phasme originaire des Philippines.
Eubule/Eubule :
Eubulus est le nom de : Personnes : Eubulus (banquier), banquier bithynien du 4ème siècle avant JC et souverain d'Atarneus Eubulus (homme d'État) (vers 405 avant JC - vers 335 avant JC), homme d'État athénien Eubulus (poète), poète athénien du 4ème siècle avant JC Saint Eubulus (mort en 308), martyr chrétien grec Eubulus, préfet prétorien d'Illyricum (dans l'Empire romain) en 436 Eubulus le Strange, 1er baron Strange (mort en 1335), baron anglais Eubulus ou Eubule Thelwall (vers 1557 - 1630) , avocat, universitaire et homme politique gallois qui siégeait à la Chambre des communes. Personnages en anglais : Eubulus, de la pièce de 1561 Gorboduc Eubulus, de la pièce de 1673 Marriage à la mode de John Dryden Eubulus, de la pièce du XVIIe siècle The CoronationOther use : Eubulus , un associé de l'apôtre Paul mentionné dans la deuxième épître à Timothée (4:21) Eubulus, vainqueur en 1913 de l'Australian VRC Sires Produce Stakes Race de chevaux pur-sang Eubulus (coléoptère), un genre de charançons de la famille des Curculionidae
Eubulus (banquier) / Eubulus (banquier):
Eubulus ( grec : Εὔβουλος Euboulos ; fl. IVe siècle avant notre ère) était un banquier de Bithynie , une région de la rive sud de la mer Noire . Une fois, il a prêté de l'argent à un fonctionnaire persan, prenant les terres d'Assos et d'Atarneus à Aiolis (Aeolis) en Asie Mineure à titre de garantie, et est ainsi devenu le dirigeant des deux royaumes. Il est surtout connu pour son lien avec son esclave Hermias, qui a hérité du poste de dirigeant de la ville. C'est Hermias qui a invité Xénocrate et Aristote à sa cour, et est devenu plus tard le beau-père d'Aristote.
Eubulus (coléoptère)/Eubulus (coléoptère) :
Eubulus est un genre de charançons cachés du museau de la famille des coléoptères connus sous le nom de Curculionidae. Il y a au moins 200 espèces décrites dans Eubulus.
Eubulus (poète) / Eubulus (poète):
Eubulus ( grec : Εὔβουλος , Euboulos ) était un poète athénien de la comédie moyenne , victorieux six fois à la Lenaia , d'abord probablement à la fin des années 370 ou 360 avant JC ( IG II2 2325.144 ; juste avant Ephippus ) Selon la Suda ( test. 1 ), qui le date de la 101e Olympiade (soit 376/2) et l'identifie comme "à la frontière entre le Moyen et l'Ancienne Comédie", il a produit 104 comédies et remporté six victoires à la Lenaia. Une notice obscure dans une scholie sur Platon (test. 4) semble suggérer que certaines de ses pièces ont été mises en scène par le fils d'Aristophane, Philippus. Il attaqua Philocrate, Callimédon, Cydias et Denys le tyran de Syracuse. Les pièces d'Eubulus portaient principalement sur des sujets mythologiques et parodiaient souvent les dramaturges tragiques, en particulier Euripide.
Eubulus (homme d'État) / Eubulus (homme d'État):
Eubulus ( grec : Εὔβουλος , Euboulos ; vers 405 - vers 335 avant JC) était un homme d'État de l' Athènes antique , qui était très influent dans la politique athénienne pendant la période 355 avant JC à 342 avant JC et se distinguait par ses capacités à gérer les finances athéniennes. La jeunesse d'Eubulus est inconnue, si ce n'est qu'il était du dème Anaphlystus. Avec l'homme politique athénien Diophante de Sphettus comme patron, il devint commissaire en chef de l'important Fonds Théorique, qui offrait des places gratuites aux spectacles publics. Il a utilisé cette position pour prendre progressivement le contrôle des finances d'Athènes et est crédité d'avoir apporté un degré de prospérité jamais vu depuis de nombreuses années. À titre d'exemple de son approche, il a introduit une loi rendant difficile l'utilisation de l'argent public pour des opérations militaires mineures, ce qui garantissait qu'un excédent était disponible pour les travaux publics. Eubule était généralement considéré comme un membre du "parti de la paix", en opposition à Démosthène. Au cours de la troisième guerre sacrée, Eubule a tenté d'empêcher Philippe de Macédoine d'intervenir dans les affaires grecques en formant une paix commune, avec le soutien de Meidias, Eschine et Phocion. Les résultats de sa politique comprenaient une expédition aux Thermopyles en 352 avant JC et une intervention en Eubée en 348 avant JC. En 346 avant JC, cependant, lors des délibérations sur la paix de Philocrate, que Démosthène et Philocrate avaient négociées avec Philippe, il conseilla au peuple athénien qu'il devait accepter la paix car l'état de ses finances signifiait qu'il ne pouvait pas se permettre de continuer la guerre. .Lorsque Démosthène a voulu reprendre la guerre après que Philippe soit allé en Phocide, Eubule et ses partisans ont plaidé pour la paix. Mais à partir de 344 avant JC, l'influence d'Eubule déclinait et en 342 avant JC, le parti de Démosthène était aux commandes. Après la bataille de Chaeronea, on n'entend plus parler d'Eubulus.
Eubulus bissignatus/Eubulus bissignatus :
Eubulus bisignatus est une espèce de charançon du museau caché de la famille des coléoptères Curculionidae.
Eubulus le_Strange,_1st_Baron_Strange/Eubulus le Strange, 1st Baron Strange :
Eubulus le Strange, 1er baron Strange (mort en 1335) était un baron anglais et un officier militaire particulièrement compétent et de confiance pour le roi Édouard III. Il a épousé Alice de Lacy, comtesse de Lincoln (1281-1348) comme son deuxième mari en 1324, et a été considérée de manière incongrue comme son amant lors de son premier mariage malheureux et sans enfant (1294-1322, divorcé en 1318 après un enlèvement 1317) avec elle. premier mari royal, Thomas, 2e comte de Lancastre (exécuté en 1322). Ils n'avaient pas d'enfants. Il mourut lors d'une campagne de la Seconde Guerre d'indépendance écossaise (1332-1357) le 8 septembre 1335. Son neveu, Roger le Strange, 4e baron Strange de Knockyn, âgé de quarante ans et plus, était son héritier.
Eubulus parochus/Eubulus parochus :
Eubulus parochus est une espèce de charançon du museau caché de la famille des coléoptères Curculionidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Eucacopinae/Eucacopinae :
Eucacopinae est un clade éteint (groupement évolutif) de temnospondyles dissorophidés. Les eucacopines diffèrent de l'autre groupe principal de dissorophides, les Dissorophinae, en ayant des squelettes plus légèrement construits et des crânes plus noueux. La sous-famille s'appelait à l'origine Cacopinae, mais comme le nom était déjà établi pour un groupe de grenouilles microhylidées vivantes en 1931, le nom a été changé en Eucacopinae en 2013. Eucacopinae est un taxon à base de tige défini comme le clade le plus inclusif contenant l'espèce Cacops apsidephorus mais pas Dissorophus multicinctus, qui appartient à Dissorophinae. D'après les analyses phylogénétiques les plus récentes des Dissorophidae, Eucacopinae comprend les espèces basales ("primitives") Conjunctio multidens et Scapanops negligea du sud-ouest des États-Unis et un groupe plus dérivé ("avancé") comprenant plusieurs espèces de Cacops (également du sud-ouest États-Unis) et les genres russes Kamacops et Zygosaurus. Les eucacopines dérivées ont deux rangées de plaques osseuses appelées ostéodermes qui coulent sur leur dos, tandis que les eucacopines plus basales n'ont qu'une seule rangée. Les dissorophines ont également une double rangée d'ostéodermes mais les ont probablement évoluées indépendamment car l'ancêtre commun le plus récent des deux groupes avait une seule rangée d'ostéodermes.
Eucademix/Eucademix :
Eucademix est un album de Yuka Honda.
Eucaerus (coléoptère)/Eucaerus (coléoptère) :
Eucaerus est un genre de coléoptères de la famille des Carabidae contenant les espèces suivantes : Eucaerus badistrinus (Bates, 1872) Eucaerus geminatus Bates, 1871 Eucaerus haitianus Darlington, 1935 Eucaerus hilaris Bates, 1871 Eucaerus insularis Darlington, 1934 Eucaerus lebioides Bates, 1871 Eucaerus Bates olisthopoides , 1872 Eucaerus opacicollis (Bates, 1872) Eucaerus pulchripennis Bates, 1871 Eucaerus sericatus Ball & Hilchie, 1983 Eucaerus sericeus Bates, 1871 Eucaerus striatus Bates, 1871 Eucaerus sublimbatus Motschulsky, 1862 Eucaerus sulcatus Lecontevaricorne 1871 Bates, 1871 Bates
Eucaerus varicornis/Eucaerus varicornis :
Eucaerus varicornis est une espèce de carabes de la famille des Carabidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Eucaïne/Eucaïne :
L'eucaïne (bêta-eucaïne) est un médicament qui était auparavant utilisé comme anesthésique local. Il a été conçu comme un analogue de la cocaïne et a été l'un des premiers composés chimiques synthétiques à trouver une utilisation générale comme anesthésique. C'est un solide cristallin blanc. Avant la Première Guerre mondiale, la Grande-Bretagne importait de l'eucaïne d'Allemagne. Pendant la guerre, une équipe comprenant Jocelyn Field Thorpe et Martha Annie Whiteley a développé une synthèse en Grande-Bretagne. Le nom de marque Betacaine peut parfois faire référence à une préparation contenant de la lidocaïne, et non de l'eucaïne.
Eucalanidés/Eucalanidés :
Eucalanidae est une famille de copépodes appartenant à l'ordre Calanoida.Genera : Eucalanus Dana, 1852 Pareucalanus Geletin, 1976
Eucalantica/Eucalantica :
Eucalantica est un genre de papillons nocturnes de la famille des Yponomeutidae. Les espèces du genre sont superficiellement similaires aux espèces de Thecobathra , qui ont également un corps et des ailes antérieures blanc argenté, mais diffèrent de ces dernières par une strie costale brun foncé dans l'aile antérieure. Au repos, les papillons Eucalantica pondent leur corps parallèlement au substrat avec leurs pattes antérieures étendues vers l'avant.
Eucalantica costaricae/Eucalantica costaricae :
Eucalantica costaricae est un papillon nocturne de la famille des Yponomeutidae. On le trouve au Costa Rica (hautes altitudes du Cerro de la Muerte de la chaîne de montagnes de Talamancan dans les provinces de Cartago et de San José). La longueur des ailes antérieures est de 6,5 à 8 mm. Les adultes ont été collectés exclusivement dans les forêts de haute altitude du Cerro de la Muerte où les chênes dominent en dessous de 3 300 mètres. Un individu a été trouvé reposant sur la face inférieure d'une feuille de Vaccinium floribundum, qui est probablement l'hôte larvaire.
Eucalantica ehecatlella/Eucalantica ehecatlella :
Eucalantica ehecatlella est un papillon nocturne de la famille des Yponomeutidae. On le trouve au Costa Rica (chaîne volcanique centrale dans la province de Heredia). La longueur des ailes antérieures est de 5 à 6,2 mm.
Eucalantica icarusella/Eucalantica icarusella :
Eucalantica icarusella est un papillon nocturne de la famille des Yponomeutidae. On le trouve au Costa Rica (hautes altitudes des provinces de Cartago, Heredia et San José). La longueur des ailes antérieures est de 5,3 à 7,9 mm.
Eucalantica polita/Eucalantica polita :
Eucalantica polita est un papillon nocturne de la famille des Yponomeutidae. On le trouve du côté Pacifique des régions côtières du Canada (Colombie-Britannique) et des États-Unis (Washington, Oregon et Californie). La longueur des ailes antérieures est de 5,5 à 8 mm. Les larves se nourrissent des fleurs et des feuilles de Vaccinium ovatum et peut-être de Rhododendron pacificum. Ce sont principalement des mangeoires externes qui se faufilent parmi les inflorescences ou les jeunes terminaux végétatifs de leur plante hôte.
Eucalantica powelli/Eucalantica powelli :
Eucalantica powelli est un papillon nocturne de la famille des Yponomeutidae. On le trouve au Costa Rica (hautes altitudes de la province de Cartago). La longueur des ailes antérieures est de 7–10 mm.
Eucalantica pumila/Eucalantica pumila :
Eucalantica pumila est un papillon nocturne de la famille des Yponomeutidae. On le trouve au Costa Rica (Heredia, volcan Barva). La longueur des ailes antérieures est d'environ 5,8 mm.
Eucalantica vaquero/Eucalantica vaquero :
Eucalantica vaquero est un papillon nocturne de la famille des Yponomeutidae. On le trouve aux États-Unis (Nouveau-Mexique et Arizona) et au Mexique. La longueur des ailes antérieures est de 7,5 à 8 mm.
Eucalanus bungii/Eucalanus bungii :
Eucalanus bungii est un copépode trouvé dans le Pacifique nord et les eaux environnantes.
Eucalathis/Eucalathis :
Eucalathis est un genre de brachiopodes appartenant à la famille des Chlidonophoridae.Le genre a une distribution presque cosmopolite.Espèce : Eucalathis cubensis Cooper, 1977 Eucalathis daphneae Bitner & Logan, 2016 Eucalathis ergastica Fischer & Öhlert, 1890 Eucalathis fasciculata Cooper, 1973 Eucalathis floridensis Cooper, 1977 Eucalathis inflata Cooper, 1973 Eucalathis macrorhynchus Forster, 1974 Eucalathis magna Cooper, 1981 Eucalathis malgachensis Bitner & Logan, 2016 Eucalathis methanophila Kaim et al., 2010 Eucalathis murrayi (Davidson, 1878) Eucalathis rugosa Cooper, 1973 Eucalathis trigona (Jeffreys, Jeffreys) tuberata (Jeffreys, 1878)
Eucaliptos (S%C3%A3o_Paulo_Metro)/Eucaliptos (métro de São Paulo) :
Eucaliptos est une station de métro sur la ligne 5 (lilas) du métro de São Paulo dans le quartier Moema de São Paulo, au Brésil.
Eucaliptus/Eucaliptus :
Eucaliptus est une petite ville de Bolivie. En 2010, elle avait une population estimée à 2354.
Eucalliathla/Eucalliathla :
Eucalliathla est un genre de papillons de nuit de la famille des Yponomeutidae.
Eucallipterus/Eucalipterus :
Eucallipterus est un genre de véritables punaises appartenant à la famille des Aphididae.Les espèces de ce genre se trouvent en Europe, en Australie et en Amérique du Nord.Espèce : Eucallipterus tiliae (Linnaeus, 1758) Eucallipterus tilicola
Eucallipterus tiliae/Eucallipterus tiliae :
Eucallipterus tiliae, également connu sous le nom de puceron du tilleul ou puceron du tilleul, fait partie de la famille des Aphididae. Originaire d'Eurasie ces derniers temps, on le trouve maintenant dans le monde entier partout où les espèces de Tilia se trouvent. Les adultes sont facilement identifiables par une bande noire le long du corps et un bord d'aile noir nuageux. Les arbres d'ornement le long des rues et des aires de stationnement sont souvent peuplés par ces insectes, laissant un résidu collant (miellat) sur le sol en dessous et provoquant la croissance d'une moisissure noire sur les feuilles. Les nombres augmentent continuellement au cours de la saison de croissance de la plante hôte et, en raison de la nature grégaire de ces insectes, de grandes agrégations sont courantes. Dix espèces d'Ichneumonoidea, neuf de Chalcidoidea, divers Coccinellidae et Trioxys curvicaudus sont enregistrées comme parasitoïdes sur Eucallipterus. La répartition des pucerons jeunes et matures sur la surface des feuilles est dictée par la longueur de leur stylet - les stylets courts des jeunes pucerons ne peuvent pas pénétrer la lignine du sclérenchyme des grosses veines et sont donc limités à se nourrir de veines plus petites. Antennes considérablement plus longues que le corps, souvent aussi longues que les ailes, sétacées et nues, insérées près du bord interne des yeux devant le visage, composées de 7 articulations, deux basales fortes et oblongues, la 1ère la plus forte, le reste grêle , 3e très longue, 4e moitié moins longue, 5e et 6e à peu près de la même longueur, 7e considérablement plus courte et plus élancée, avec quelques poils à l'apex (4). Trophi apparaissant à la partie inférieure du visage entre les coxae antérieurs (F). Labre court large et subconique (3). Mandibules et maxillaires grêles. Labium recourbé sous la poitrine, et uni à l'antépectus, pas plus long que la tête et assez trapu chez les mâles (2 de profil), composé de 4 ? Articulations oblongues courtes, la 2ème la plus robuste et recourbée, la 4ème la plus petite ovale-conique et pileuse : plus longue et plus élancée chez la femelle (F). Tête immobile, transverse-convexe (1 vue de face) : face transverse-ovale et très fléchie dessous (1 u, face inférieure de la tête) : yeux globuleux, éloignés, latéraux, peu saillants : ocelles éloignés, 1 placé près de l'intérieur marge des yeux, la 3ème près du bord antérieur du front. Thorax oblong, le collier très long chez le mâle : scutellum semiorbiculaire. Abdomen allongé-conique avec 2 tubercules ou tubes au 5ème ? segment chez les mâles, toujours allongé chez les femelles avec un processus corné sous l'apex (F). Ailes membraneuses, fléchies au repos ; supérieur deux fois plus long que le corps, ample, les cellules marginalfurcate courtes ; inférieure beaucoup plus petite, à 2 nervures légèrement obliques, éloignées sur la côte : Femelles généralement aptères (F). Pattes fines et longues, surtout la paire postérieure : cuisses allongées chez les femelles ainsi que les tibias, surtout dans la paire postérieure, qui ne sont pas recourbés : tarses courts, bi-articulés, articulation basale minute, 2e longue et clavée : griffes recourbées et aigu (6, patte antérieure)
Eucallopistus / Eucallopistus :
Eucallopistus est un genre de coléoptères de la famille des Buprestidae, contenant les espèces suivantes : Eucallopistus carteri (Kerremans, 1908) Eucallopistus castelnaudii (Deyrolle, 1864) Eucallopistus moultoni (Kerremans, 1910) Eucallopistus purpuriceps (Thery, 1923) Eucallopistus triangularis (Kerremans, 1909) )
Eucalodiidés/Eucalodiidés :
Eucalodiidae est une famille d' escargots terrestres à respiration aérienne , des mollusques gastéropodes terrestres de la superfamille Urocoptoidea .
Eucalodium/Eucalodium :
Eucalodium est un genre d'escargots terrestres de la famille des Eucalodiidae.
Eucalosphaera/Eucalosphaera :
Eucalosphaera est un genre de coléoptères de la sous-famille des Cryptarchinae.
Eucalosphaera elegans/Eucalosphaera elegans :
Eucalosphaera elegans est une espèce de coléoptères, insectes de la famille des Nitidulidae. On le trouve à Perak, en Malaisie.
Eucalybites/Eucalybites :
Eucalybites est un genre de papillons de nuit de la famille des Gracillariidae.
Eucalybites aureola/Eucalybites aureola :
Eucalybites aureola est un papillon nocturne de la famille des Gracillariidae. Il est connu de l'île Hokkaidō du Japon et des îles Kouriles. L'envergure est de 8 à 10,2 mm. Les larves se nourrissent d'Hypericum erectum. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La larve est une mineuse des feuilles aux stades précoces et une tordeuse aux stades ultérieurs. La mine est d'un petit type tentiforme et se trouve sur la face inférieure de la feuille. Le rouleau de feuilles est en forme de cône et enroulé vers le bas à partir de l'extrémité de la feuille. Lorsque la larve fabrique le cône, elle ne coupe pas la feuille en une bande étroite. Le cocon est situé sur la face inférieure de la feuille, généralement sur la nervure médiane près de l'extrémité. Il est en forme de bateau.
Eucalycoceras/Eucalycoceras :
Eucalycoceras est un genre éteint de céphalopodes appartenant à la sous-classe Ammonite.
Eucalyptus/Eucalyptus :
Eucalypt est un nom descriptif pour les plantes ligneuses avec des fructifications en capsule appartenant à sept genres étroitement apparentés (de la tribu Eucalypteae) trouvés à travers l'Australasie : Eucalyptus, Corymbia, Angophora, Stockwellia, Allosyncarpia, Eucalyptopsis et Arillastrum.
Eucalyptus/Eucalyptus :
Eucalypteae est une grande tribu de plantes à fleurs de la famille des Myrtaceae ; les membres de cette tribu sont connus sous le nom d'eucalyptus. En Australie, les genres Angophora, Corymbia et Eucalyptus sont communément appelés gommiers, pour la substance collante qui s'échappe du tronc de certaines espèces. En 2020, la tribu comprenait environ 860 espèces, toutes originaires d'Asie du Sud-Est et d'Océanie, avec un principal centre de diversité en Australie.
Eucalyptocrinites/Eucalyptocrinites :
Les eucalyptocrinites sont un genre éteint de crinoïdes qui a vécu du Silurien au Dévonien moyen. Ses restes ont été retrouvés en Asie, en Australie, en Europe et en Amérique du Nord.
Eucalyptol/Eucalyptol :
L'eucalyptol est un monoterpénoïde. Liquide incolore, c'est un éther bicyclique. L'eucalyptol a une odeur de menthe fraîche et un goût épicé et rafraîchissant. Il est insoluble dans l'eau, mais miscible avec les solvants organiques. L'eucalyptol constitue 90% de l'huile d'eucalyptus. L'eucalyptol forme des adduits cristallins avec les acides halohydriques, l'o-crésol, le résorcinol et l'acide phosphorique. La formation de ces adduits est utile pour la purification. En 1870, FS Cloez a identifié et attribué le nom "eucalyptol" à la partie dominante de l'huile d'Eucalyptus globulus.
Eucalyptops/Eucalyptops :
Eucalyptopsis est un genre décrivant deux espèces d'arbres, faisant partie de la famille des plantes Myrtaceae et inclus dans le groupe des eucalyptus. Ils ont des archives botaniques de croissance naturelle en Nouvelle-Guinée et aux Moluques, dans la région de Malaisie. Les phytogénéticiens ont trouvé leurs plus proches parents évolutifs dans les genres et espèces monotypiques Stockwellia quadrifida et Allosyncarpia ternata.
Eucalyptopsis papuana/Eucalyptopsis papuana :
Eucalyptopsis papuana est une espèce de plante de la famille des Myrtacées. On le trouve à Maluku et en Nouvelle-Guinée. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Eucalyptra/Eucalyptra :
Eucalyptra est un genre de papillon monotypique de la famille des Heliodinidae. Sa seule espèce, Eucalyptra picractis, est connue de Java. Le genre et l'espèce ont été décrits pour la première fois par Edward Meyrick en 1921.
Eucalyptus/Eucalyptus :
Eucalyptus () est un genre de plus de sept cents espèces d'arbres à fleurs, d'arbustes ou de mallees de la famille des myrtes, Myrtaceae. Avec plusieurs autres genres de la tribu Eucalypteae, y compris Corymbia, ils sont communément appelés eucalyptus. Les plantes du genre Eucalyptus ont une écorce lisse, fibreuse, dure ou filandreuse, des feuilles avec des glandes sébacées, et des sépales et des pétales qui sont fusionnés pour former une "coiffe" ou un opercule sur les étamines. Le fruit est une capsule ligneuse communément appelée "gumnut". La plupart des espèces d'eucalyptus sont originaires d'Australie, et chaque état et territoire a des espèces représentatives. Environ les trois quarts des forêts australiennes sont des forêts d'eucalyptus. Les incendies de forêt sont une caractéristique du paysage australien et de nombreuses espèces d'eucalyptus sont adaptées au feu et repoussent après un incendie ou ont des graines qui survivent au feu. Quelques espèces sont originaires des îles au nord de l'Australie et un plus petit nombre ne se trouve qu'en dehors du continent. Les eucalyptus ont été cultivés dans des plantations dans de nombreux autres pays parce qu'ils poussent rapidement et ont un bois précieux, ou peuvent être utilisés pour le bois à pâte, pour la production de miel ou d'huiles essentielles. Dans certains pays, cependant, ils ont été retirés en raison du danger d'incendies de forêt en raison de leur grande inflammabilité.
Eucalyptus (Avey_Tare_album)/Eucalyptus (Avey_Tare_album) :
Eucalyptus est le deuxième album studio solo de l'artiste américain Avey Tare. Il est sorti le 21 juillet 2017 dans le prolongement de ses débuts solo en 2010 Down There, Eucalyptus est sa première sortie solo après la formation de son groupe Avey Tare's Slasher Flicks. Il a été enregistré par Joshua Dibb, coéquipier d'Animal Collective, et met en vedette d'anciens collaborateurs Eyvind Kang et Angel Deradoorian.
Eucalyptus (Pitchfork_album)/Eucalyptus (Pitchfork album) :
Eucalyptus est un album studio du groupe post-hardcore Pitchfork. Il est sorti en 1990 via Nemesis Records et réédité en 2003 par Swami Records. L'album est le seul album studio complet du groupe. Il a été produit par le guitariste John Reis et ses illustrations ont été créées par le chanteur Rick Froberg, qui à l'époque utilisait le nom de scène Rick Fork. L'album est initialement sorti sous forme de LP en nombre limité et est rapidement épuisé. En 2003, Reis l'a réédité au format CD sur son label Swami Records, y compris les morceaux de Saturn Outhouse 7 "du groupe également.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gladiator 2000 film 2005 soundtrack""

Heureux d'être_gay / Heureux d'être gay : " Glad to Be Gay " est une chanson du groupe britannique de punk rock / new...