Rechercher dans ce blog

jeudi 29 septembre 2022

Ectopic disambiguation""


Ectoedemia acanthella/Ectoedemia acanthella :
Ectoedemia acanthella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Wilkinson et Newton en 1981. Il est connu du New Jersey. L'envergure est de 7,2 mm.

Ectoedemia admiranda/Ectoedemia admiranda :
Ectoedemia admiranda est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est particulièrement sensible aux déformations des ailes. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia aegaeica/Ectoedemia aegaeica :
Ectoedemia aegaeica est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est endémique de la Grèce continentale et de Rhodes. Les larves se nourrissent de Vitex agnus-castus. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine ressemble fortement à celle d'Ectoedeia groschkei, mais est un peu plus petite.
Ectoedemia aegilopidella/Ectoedemia aegilopidella :
Ectoedemia aegilopidella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est endémique de la Grèce continentale et de Rhodes. L'envergure est de 3,8 à 4,2 mm. Les adultes volent en avril. Il y a probablement une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus macrolepis. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un couloir tortueux qui s'élargit rapidement. Les excréments noirs sont concentrés dans une large bande.
Ectoedemia agrimoniae/Ectoedemia agrimoniae :
Ectoedemia agrimoniae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la Fennoscandie aux Pyrénées, en Italie et en Grèce, et de la Grande-Bretagne à l'Ukraine. L'envergure est de 4 à 6,4 mm. La tête est ferrugineuse ocre à brune, le collet brun foncé. Les coiffes des antennes sont jaunes - blanchâtres. Ailes antérieures grises densément irrouillées de noirâtre ; un étroit fascia incurvé parfois interrompu blanc brillant au milieu ; moitié externe des cils au-delà d'une ligne noire blanche. Ailes postérieures gris clair. Les adultes volent de mai à juillet. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent d'Agrimonia eupatoria et d'Aremonia agrimonioides. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit fortement contorsionné avec une ligne d'excréments linéaire interrompue. Plus tard, la mine devient un large couloir ou une tache allongée avec des excréments dispersés. Il y a souvent plusieurs mines dans une seule feuille. La nymphose a lieu à l'intérieur de la mine, dans un cocon violet à noirâtre.
Ectoedemia albibimaculella/Ectoedemia albibimaculella :
L'ectoedémie albibimaculella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la Fennoscandie à l'Italie. L'envergure est de 5 à 6 mm. Les larves se nourrissent d'Arctostaphylos uva-ursi. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'une galerie élancée qui finit par pénétrer dans un pétiole, d'où elle pénètre dans un bourgeon. La larve hiberne dans le bourgeon, qui est mangé au printemps. Puis la larve creuse dans une jeune pousse, se détournant parfois dans une feuille qui est alors complètement minée. La nymphose a lieu dans un cocon jaune foncé à l'intérieur de la mine.
Ectoedemia albida/Ectoedemia albida :
L'ectoedémie albida est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que du sud du Turkménistan et du nord de l'Iran. L'envergure est d'environ 7,4 mm. Les adultes volent en avril et en mai. La plante hôte est inconnue, mais il s'agit probablement d'une espèce de Populus.
Ectoedemia albifasciella/Ectoedemia albifasciella :
Ectoedemia albifasciella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans toute l'Europe à l'exception des îles méditerranéennes. À l'est, il s'étend jusqu'aux régions de la Volga et de l'Oural en Russie. L'envergure est de 5 à 6 mm. La tête est orange et les ailes antérieures sont brun foncé avec un fascia crémeux cassé. Les adultes volent en juin. Les larves se nourrissent de Quercus petraea, Quercus pubescens, Quercus pyrenaica, Quercus robur, Quercus rubra et parfois aussi de Castanea sativa. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit, avec une large ligne de frass, longeant une veine. Le couloir s'éloigne de la nervure médiane la plupart du temps, mais peut courir le long de la nervure médiane. Le couloir s'élargit brusquement en une tache remplie d'excréments. Il y a plusieurs mines dans une même feuille la plupart du temps. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedémie d'Alexandrie/Ectoedémie d'Alexandrie :
Ectoedemia alexandria est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit dans la province du Cap). Les larves se nourrissent de Scutia myrtina.
Ectoedemia algeriensis/Ectoedemia algeriensis :
Ectoedemia algeriensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Algérie, dans les montagnes de l'Atlas au Maroc et dans le sud de la France. L'envergure est de 5 à 5,6 mm. Les adultes volent en juin. Il y a probablement une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus coccifera, Quercus ilex, Quercus ilex rotundifolia et Quercus suber. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir tortueux, suivant souvent une veine sur une certaine distance. Les excréments sont noirs et laissent des marges étroites et claires.
Ectoedemia aligera/Ectoedemia aligera :
Ectoedemia aligera est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1985. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia alnifoliae/Ectoedemia alnifoliae :
Ectoedemia alnifoliae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans les montagnes de Troödos à Chypre, en Grèce (Samos) et dans le sud de la Turquie. L'envergure est d'environ 6,6 mm. Les adultes volent en avril. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus alnifolia et de Quercus coccifera. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit, très tordu, qui s'élargit en une grande tache contre la marge des feuilles.
Ectoedemia amani/Ectoedemia amani :
Ectoedemia amani est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans le sud de la Norvège, le sud de la Suède, le Danemark (Bornholm et Falster), l'Autriche (région de Vienne) et la Macédoine. L'envergure est de 7,8 à 9,8 mm. Des adultes ont été capturés en juin et juillet. Les larves se nourrissent d'espèces d'Ulmus. Contrairement à la plupart des autres espèces de Nepticulidae, les larves minent l'écorce de leur hôte plutôt que les feuilles. La mine est constituée d'une longue galerie tortueuse en écorce lisse de branches assez fines.
Ectoedemia andalousie/Ectoedémie andalousie :
Ectoedemia andalusiae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la péninsule ibérique, ainsi qu'en France. L'envergure est de 5,4 à 6,9 mm. Des adultes ont été collectés en juin, juillet et septembre. Les larves se nourrissent de Quercus coccifera. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit, rempli d'excréments, qui s'élargit en une grande tache ovale de surface supérieure avec des excréments concentrés dans sa partie basale et le long des côtés.
Ectoedemia andrella/Ectoedemia andrella :
Ectoedemia andrella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Wilkinson en 1981. Il est connu du Maine. L'envergure est d'environ 6 mm.
Ectoedemia anguinella/Ectoedemia anguinella :
Ectoedemia anguinella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par James Brackenridge Clemens en 1864. Il a été décrit dans l'État américain du Kentucky. Cette espèce n'est connue qu'à partir de la description originale de la mine et de la larve se nourrissant d'une espèce de Quercus. Aucun matériel typographique n'a été conservé. Parce que la larve est décrite comme ayant dix taches carrées brun foncé ou noirâtres, cela suggère que l'espèce appartient à l'ectoedémie. Les points noirs sont perdus au moment où la larve au stade final est atteinte. Par conséquent, les mines décrites peuvent également être incomplètes. L'étroite étendue serpentine qui est remplie ou décolorée sur toute sa longueur par des excréments noirs aurait pu, dans une mine mûre, se prolonger en s'ouvrant en une tache. La description originale de Clemens correspond en tous points à la larve juvénile d' Ectoedemia similella et pourrait donc être un synonyme.
Ectoedemia angulifasciella/Ectoedemia angulifasciella :
L'ectoedémie angulifasciella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, à l'exception des îles méditerranéennes. L'envergure est de 5 à 6 mm. Les adultes volent en juillet. La tête est ocre pâle et les coiffes des antennes sont blanc ocre. Les ailes antérieures sont noires avec un fascia argenté brillant quelque peu courbé parfois interrompu au milieu. La moitié externe des cils au-delà d'une ligne noire est blanche. Les ailes postérieures sont grises. Les larves se nourrissent de Filipendula vulgaris, Rosa canina, Rosa pendulina, Rosa sempervirens, Sanguisorba minor et Sanguisorba officinalis. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir fortement tordu, semblable à un intestin, avec des excréments bruns et enroulés. La dernière partie du couloir suit souvent la marge des feuilles sur une certaine distance. Au bout, le couloir s'élargit en une tache allongée. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia arcuatella/Ectoedemia arcuatella :
Ectoedemia arcuatella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, à l'exception de la péninsule ibérique, à l'est des régions de la Volga et de l'Oural en Russie. L'envergure est d'environ 5 mm. Tête ocre-jaunâtre à fuscous. Oeillets des antennes blancs. Ailes antérieures noirâtres ; un fascia argenté brillant quelque peu incurvé oblique au milieu ; moitié externe des cils au-delà d'une ligne noirâtre gris blanchâtre. Ailes postérieures grises. Les adultes volent de juin à juillet. Les larves se nourrissent de Fragaria moschata, Fragaria vesca, Fragaria viridis, Potentilla erecta et Potentilla sterilis. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en une étroite galerie fortement contorsionnée d'excréments gris-brun. La galerie se termine par une tache allongée ou un large couloir qui chevauche fréquemment une partie de la mine antérieure. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia argyropeza/Ectoedemia argyropeza :
Ectoedemia argyropeza est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. C'est une espèce répandue, avec une distribution holarctique. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, ainsi qu'en Amérique du Nord. En Russie, on le trouve à Saint-Pétersbourg, Moscou, Kaluga, Tatarstan et Kaliningrad. Il est également connu du nord-est de la Chine. L'envergure est de 7 mm. La tête est jaune ocre avec un collet blanchâtre. Les œillets des antennes sont également blanchâtres. Ailes antérieures fuscous foncées ; une petite tache costale avant le milieu, et une plus grande tache dorsale avant le tornus blanchâtre ; moitié externe des cils blanchâtres. Ailes postérieures grises. Les adultes volent de mai à juin. C'est une espèce parthénogénétique, les mâles étant extrêmement rares. Les larves se nourrissent de Populus tremula et de Populus tremuloides (ssp. downesi). Ils minent les feuilles de leur plante hôte. Il s'enfonce d'abord dans le pétiole, entraînant un gonflement. Lorsque la larve atteint le disque foliaire, elle forme une tache allongée entre la nervure médiane et la première nervure latérale. Les excréments sont concentrés en deux bandes parallèles aux côtés de la mine. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia arisi/Ectoedemia arisi :
Ectoedemia arisi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe et du Japon.
Ectoedemia asiatica/Ectoedemia asiatica :
Ectoedemia asiatica est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par RK Puplesis en 1988. Il est connu du Tadjikistan.
Ectoedemia atricollis/Ectoedemia atricollis :
Ectoedemia atricollis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la Scandinavie aux Pyrénées, en Italie et en Roumanie et de l'Irlande à l'Ukraine et aux régions de la Volga et de l'Oural en Russie. Il a également été signalé au Tadjikistan, où il s'agit probablement d'une espèce introduite. L'envergure est de 5 à 6 mm. Les adultes volent en juin.Edward Meyrick le décrit ainsi - Tête ferrugineux orangé, collier brun foncé. Oeillets des antennes blancs. Ailes antérieures noires un fascia argenté brillant parfois interrompu légèrement au-delà du milieu; moitié externe des cils au-delà d'une ligne noire blanche. Ailes postérieures grises. Larves verdâtre pâle; tête et plaque de 2 noirâtres. Les larves se nourrissent de Crataegus laevigata, Crataegus monogyna, Malus domestica, Malus sylvestris, Mespilus germanica, Pyrus communis, Prunus avium, Prunus cerasifera, Prunus insititia, Prunus mahaleb et Staphylea pinnata. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un corridor de pleine profondeur qui s'élargit graduellement en une tache elliptique irrégulière. Le couloir suit généralement le bord foliaire sur une longue distance. Les excréments sont brun noirâtre dans le couloir et noirs dans la tache. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia atrifrontella/Ectoedemia atrifrontella :
Ectoedemia atrifrontella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe à l'exception de l'Islande, de l'Irlande, de la Belgique et de la majeure partie de la péninsule balkanique. Il est également présent au Proche-Orient. L'envergure est de 7 à 9 mm. Les adultes volent de juin à septembre. Les larves se nourrissent de diverses espèces de Quercus. Contrairement à la plupart des autres espèces de Nepticulidae, les larves minent l'écorce de leur hôte plutôt que les feuilles. Ils préfèrent les branches plus jeunes. La mine est constituée d'une galerie tordue en écorce lisse de branchages et de troncs fins. La larve se nourrit principalement dans la direction de l'axe principal.
Ectoedemia biarmata/Ectoedemia biarmata :
Ectoedemia biarmata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1994. Il est connu de Géorgie.
Ectoedemia bicarina/Ectoedemia bicarina :
Ectoedemia bicarina est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de la province du Cap).
Ectoedemia canutus/Ectoedemia canutus :
La mineuse du pétiole du peuplier baumier (Ectoedemia canutus) est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Amérique du Nord. Les larves ont été enregistrées sur la secte Populus. Tacamahaca.
Ectoedemia capensis/Ectoedemia capensis :
Ectoedemia capensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de la province du Cap).
Ectoedemia capesella/Ectoedemia capesella :
Ectoedemia capesella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1985. Il est connu de l'Extrême-Orient russe et du Japon. Les larves se nourrissent probablement d'espèces d'Acer.
Ectoedemia caradjai/Ectoedemia caradjai :
Ectoedemia caradjai est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans le sud et le centre de l'Europe, au nord de l'Autriche, dans le sud de la Moravie en République tchèque et en Ukraine. Il a également été enregistré en Moldavie. Il a été signalé pour la première fois dans le Devonshire en Grande-Bretagne en 2004. L'envergure des ailes est de 4,2 à 5,3 mm pour les mâles et de 5,2 à 5,8 mm pour les femelles. Les larves se nourrissent de Quercus coccifera, Quercus frainetto, Quercus macrolepis, Quercus petraea, Quercus pubescens, Quercus pyrenaica et Quercus robur. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un court couloir fortement sinueux, presque entièrement rempli d'excréments. À la fin, il s'élargit en une tache de la surface supérieure avec des excréments dans la partie basale. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia cerris/Ectoedemia cerris :
Ectoedemia cerris est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la République tchèque et de la Slovaquie à l'Italie et à la Grèce. L'envergure des ailes est de 5 à 5,3 mm. Les adultes volent en mai. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus cerris. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit, souvent en direction de la marge foliaire. Ensuite, soit il court le long d'une veine, soit il est libre, puis il se tord. Les excréments sont concentrés dans une ligne centrale interrompue. Le couloir s'élargit en une grande tache, où les excréments se concentrent dans la partie la plus ancienne.
Ectoedemia cerviparadisicola/Ectoedemia cerviparadisicola :
L'ectoedémie cerviparadisicola est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve au centre du Japon. Les larves se nourrissent de Quercus gilva. Ils minent probablement les feuilles de leur plante hôte.
Ectoedemia chasanella/Ectoedemia chasanella :
Ectoedemia chasanella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia chlorantis/Ectoedemia chlorantis :
Ectoedemia chlorantis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1928. Il est connu de l'Ontario. L'envergure est d'environ 9 mm.
Ectoedemia christopheri/Ectoedemia christopheri :
Ectoedemia christopheri est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1985. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia clemensella/Ectoedemia clemensella :
Ectoedemia clemensella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Pennsylvanie, au Kentucky, au Maryland, en Caroline du Nord et en Ohio. L'envergure est de 4,5 à 5,2 mm. Il y a trois générations par an. Les larves se nourrissent de Platanus occidentalis. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine est linéaire, augmentant progressivement en largeur, avec sa partie terminale élargie en une petite tache trois ou quatre fois le diamètre de l'extrémité de la mine linéaire. Les larves sont vert pâle et le cocon est ocre.
Ectoedemia commiphorella/Ectoedemia commiphorella :
Ectoedemia commiphorella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1978. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit depuis la réserve naturelle de Langjan). Les larves se nourrissent de Commiphora pyracanthoides.
Ectoedemia contorta/Ectoedemia contorta :
Ectoedemia contorta est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la République tchèque et de la Slovaquie à l'Espagne, l'Italie et la Grèce. L'envergure est de 4,6 à 5,6 mm. Les adultes volent en automne. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus pubescens. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine ressemble à celle d'Ectoedemia albifasciella.
Ectoedemia coruscella/Ectoedemia coruscella :
Ectoedemia coruscella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Wilkinson en 1981. Il est connu de l'Illinois. L'envergure est d'environ 7 mm.
Ectoedemia coscoja/Ectoedemia coscoja :
Ectoedemia coscoja est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Elle est endémique d'Espagne (Catalogne, Aragon, Andalousie). L'envergure est de 4,3 à 5,1 mm. Les adultes volent de juin à juillet. Il y a probablement une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus coccifera. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en une galerie sinueuse ou tordue, s'élargissant progressivement, suivant souvent une veine sur une certaine distance, remplie d'excréments bruns ou noirs. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia craspedota/Ectoedemia craspedota :
Ectoedemia craspedota est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Vári en 1963. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit dans la province du Cap). Les larves se nourrissent de Maytenus undata.
Ectoedemia crispae/Ectoedemia crispae :
Ectoedemia crispae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit à Pretoria). Les larves se nourrissent d'Euclea crispa.
Ectoedemia crypsixantha/Ectoedemia crypsixantha :
Ectoedemia crypsixantha est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1918. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria).
Ectoedemia decentella/Ectoedemia decentella :
Ectoedemia decentella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la Suède à la péninsule ibérique, aux Alpes et à la Grèce, et de la Grande-Bretagne à l'Ukraine. L'envergure est de 4,8-8,1 mm. Il y a deux générations par an, avec des adultes en vol en juin et de nouveau en août. Les larves se nourrissent d'Acer monspessulanum, Acer obtusatum, Acer pseudoplatanus et Acer sempervirens. Les larves de la première génération vivent dans les boutons floraux. La larve de deuxième génération fait un couloir dans l'aile de la clé. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia degeeri/Ectoedemia degeeri :
Ectoedemia degeeri est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu qu'en Turquie. L'envergure est de 4,1 à 5,2 mm.
Ectoedemia denticulata/Ectoedemia denticulata :
Ectoedemia denticulata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit dans la province du Cap). Les larves se nourrissent de Diospyros glabra.
Ectoedemia deschkai/Ectoedemia deschkai :
Ectoedemia deschkai est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Grèce (continent et îles de la mer Egée). Les larves se nourrissent d'Hypericum hircinum et d'Hypericum triquetrifolium. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit, principalement tortueux, presque rempli d'excréments. Le couloir s'élargit en une tache, avec les excréments concentrés au centre. La tache peut envahir la majeure partie de l'ancien couloir. La nymphose a lieu à l'intérieur de la mine, dans un cocon de soie allongé. Avant la nymphose, la larve fabrique un tube de soie reliant le cocon à l'endroit situé sous la feuille où apparaît le papillon adulte.
Ectoedemia digitata/Ectoedemia digitata :
Ectoedemia digitata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria).
Ectoedemia diskusi/Ectoedemia diskusi :
Ectoedemia diskusi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis et Robinson en 2000. Il est connu du Belize.
Ectoedemia empetrifolii/Ectoedemia empetrifolii :
Ectoedemia empetrifolii est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Grèce (Péloponnèse). Les larves se nourrissent d'Hypericum empetrifolium. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un couloir étroit, généralement le long de la marge foliaire, s'élargissant en une tache qui occupe presque toute la feuille. Les excréments sont concentrés dans la partie basale de la tache.
Ectoedemia eriki/Ectoedemia eriki :
Ectoedemia eriki est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Macédoine et en Grèce continentale. Les larves se nourrissent d'Hypericum olympicum et d'Hypericum perfoliatum. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un couloir étroit et tortueux, s'élargissant en une grande tache avec une concentration centrale d'excréments.
Ectoedemia ermolaevi/Ectoedemia ermolaevi :
L'ectoedémie ermolaevi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1985. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia erythrogenella/Ectoedemia erythrogenella :
Ectoedemia erythrogenella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve des côtes du sud de la Grande-Bretagne et de l'ouest de la France jusqu'à la péninsule ibérique, la Corse, la Sardaigne, la Sicile, la Grèce et Chypre. L'envergure est de 4,1 à 5,6 mm. Les adultes volent de mai à juillet. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Rubus sanguineus et Rubus ulmifolius. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un couloir étroit, en grande partie rempli d'excréments et suivant une veine. De temps en temps, un virage en épingle à cheveux se produit. Le couloir s'élargit en une tache allongée avec des excréments noirs dispersés à la base ou le long des côtés. Généralement, la feuille autour de la mine est intensément colorée en rouge vin sur une grande surface. Il y a une très longue période d'alimentation des larves. Dans la partie nord de son aire de répartition, les larves de septembre à novembre, mais dans le sud, les larves peuvent être trouvées tout l'hiver jusqu'en mars, avril et parfois plus tard.
Ectoedemia euphorbiella/Ectoedemia euphorbiella :
Ectoedemia euphorbiella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans le sud de l'Europe. Il est confiné aux régions les plus chaudes d'Europe et a une distribution très localisée. On le trouve toujours près de la mer. Les adultes sont de taille et de couleur très variables, probablement en fonction de la taille des feuilles. Les larves se nourrissent d'Euphorbia acanthothamnos, Euphorbia brittingeri, Euphorbia characias, Euphorbia dendroides, Euphorbia fragifera, Euphorbia myrsinites, Euphorbia palustris, Euphorbia rigida, Euphorbia serrata et Euphorbia terracina. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un long couloir fortement tortueux, s'élargissant en une tache allongée. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia expeditionis/Ectoedemia expeditionis :
Ectoedemia expeditionis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Wolfram Mey en 2004. Il est connu de Namibie.
Ectoedemia festivitatis/Ectoedemia festivitatis :
Ectoedemia festivitatis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve au Népal, en Chine (Yunnan) et au nord du Vietnam (Fan Si Pan). Il est probablement plus répandu en Asie du Sud-Est. L'habitat est constitué d'une forêt secondaire ou dégradée ou d'une végétation arbustive dans les zones montagneuses.
Ectoedemia flavimacula/Ectoedemia flavimacula :
Ectoedemia flavimacula est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que de la région montagneuse près de la rivière Varzob et de la vallée méridionale de la rivière Vakhsh au Tadjikistan, près de la frontière avec l'Afghanistan. La longueur des ailes antérieures est de 1,6 à 1,8 mm. Les adultes volent de juin à août. Les larves se nourrissent d'espèces de Populus, dont probablement Populus pruinosa. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en une galerie élancée, sinueuse ou même tordue, qui est presque entièrement remplie d'excréments verts ou brunâtres. La galerie s'agrandit progressivement. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia furcella/Ectoedemia furcella :
Ectoedemia furcella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Transvaal). Les larves se nourrissent de Diospyros lycioides lycioides.
Ectoedemia fuscata/Ectoedemia fuscata :
Ectoedemia fuscata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1948. Il est connu de Namibie.
Ectoedemia fuscivittata/Ectoedemia fuscivittata :
Ectoedemia fuscivittata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que des forêts tropicales du Belize et de l'Équateur. L'envergure des ailes est de 4,1 à 4,3 mm pour les mâles. Les adultes volent en avril au Belize et en janvier en Équateur.
Ectoedemia gambiana/Ectoedemia gambiana :
Ectoedemia gambiana est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Gustafsson en 1972. Il est connu de Gambie.
Ectoedemia gilvipennella/Ectoedemia gilvipennella :
Ectoedemia gilvipennella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la République tchèque et de la Slovaquie à l'Italie et à la Grèce. L'envergure est de 4,4 à 5,4 mm. Les adultes volent d'avril à juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus cerris et de Quercus trojana. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un couloir qui s'élargit progressivement, fortement tordu et froissé en une petite surface. Les excréments sont bruns et dispersés et remplissent presque le couloir.
Ectoedemia glycystrota/Ectoedemia glycystrota :
Ectoedemia glycystrota est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1928. Il est connu de Bombay, en Inde.
Ectoedemia grandinosa/Ectoedemia grandinosa :
Ectoedemia grandinosa est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1911. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent de Diospyros lycioides lycioides.
Ectoedemia grandisella/Ectoedemia grandisella :
Ectoedemia grandisella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve au Texas, aux États-Unis.
Ectoedemia groschkei/Ectoedemia groschkei :
Ectoedemia groschkei est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la région de la Méditerranée orientale. Il y a trois générations par an. Les larves se nourrissent de Vitex agnus-castus. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit et profond, se transformant soudainement en une tache. Les excréments du couloir sont concentrés dans une étroite ligne centrale. Dans la tache, les excréments se trouvent dans la partie la plus ancienne. La pupaison a généralement lieu à l'extérieur de la mine, mais une partie de la génération automnale de larves se pupifie dans un cocon à l'intérieur de la mine.
Ectoedemia guerkiae/Ectoedemia guerkiae :
Ectoedemia guerkiae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent de Diospyros lycioides guerkei.
Ectoedemia gymnosporiae/Ectoedemia gymnosporiae :
Ectoedemia gymnosporiae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Vári en 1955. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent de Maytenus heterophylla.
Ectoedemia hadronycha/Ectoedemia hadronycha :
Ectoedemia hadronycha est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae et appartient au sous-genre Fomoria d'Ectoedemia. Il est endémique d'Australie, où on le trouve le long de la côte nord-est du Queensland. Les larves se nourrissent de Capparis arborea, dont elles extraient les feuilles. Les œufs se trouvent sur la face supérieure des feuilles.
Ectoedemia hannoverella/Ectoedemia hannoverella :
Ectoedemia hannoverella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe (à l'exception de l'Irlande) jusqu'au sud de la Sibérie et de la Russie européenne, mais il est plus courant en Europe centrale. Il n'a été signalé en Grande-Bretagne qu'en 2002, lorsque des mines ont été trouvées dans des feuilles mortes de peuplier italien. L'envergure est de 6–7 mm. Extérieurement facile à confondre avec Ectoedemia turbidella, les deux espèces ayant une tache discale blanche dans la partie basale de l'aile antérieure et de nombreuses écailles blanches dispersées sur un fond sombre. Les organes génitaux diffèrent. Les adultes volent d'avril à mai en Europe occidentale. Les larves se nourrissent de Populus x canadensis et de Populus nigra. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. Ils ne se nourrissent que la nuit. La larve du premier stade creuse le pétiole, provoquant un gonflement local. Une fois que la larve a atteint le disque foliaire, elle commence à former une tache allongée entre le bord de la feuille et la nervure la plus latérale, ou dans certains cas entre la nervure médiane et la première nervure latérale. Les excréments sont concentrés en deux bandes parallèles aux côtés de la mine. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia haraldi/Ectoedemia haraldi :
Ectoedemia haraldi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la région méditerranéenne de la péninsule ibérique et du sud de la France à la Grèce. On le trouve également en Corse et en Crète. L'envergure est de 5,8 à 7,1 mm. Les adultes volent d'avril à juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus coccifera, Quercus ilex, Quercus ilex rotundifolia et Quercus suber. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir rectiligne. Les excréments sont noirs et se concentrent dans une large bande qui remplit presque entièrement le couloir.
Ectoedemia heckfordi/Ectoedemia heckfordi :
Ectoedemia heckfordi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que du Devon en Grande-Bretagne, ayant été découvert en 2004 à Hembury Woods du National Trust par le naturaliste amateur Bob Heckford, dont il porte le nom. L'envergure est de 4,8 à 6,2 mm. Les adultes volent d'avril à mai. Il y a une génération par an. Les larves vert vif se nourrissent de chênes, Quercus petraea et Quercus robur. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'une galerie courte et très tordue, n'occupant qu'un petit espace, remplie d'excréments noirs, plus tard brisés. La mine s'agrandit soudainement en une tache allongée, avec des excréments concentrés en deux lignes le long des bords. Les mines se produisent généralement sur des gaules, des semis ou à faible croissance et à l'ombre. En avril 2010, Heckford a présenté le spécimen type au Natural History Museum de Londres.
Ectoedemia hendrikseni/Ectoedemia hendrikseni :
Ectoedemia hendrikseni est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que d'une petite zone de la région Provence dans le sud de la France (le massif de l'Estérel dans les Alpes-Maritimes et le Var). L'envergure est de 6 à 6,8 mm. Les adultes volent de mai à juin. Un enregistrement individuel en octobre peut représenter une deuxième génération (partielle) ou un spécimen à émergence tardive. Les larves ont été élevées sur Quercus suber. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'une galerie étroite, en partie tordue dans la première moitié qui se transforme brusquement en une grande mine tachetée avec deux bandes latérales d'excréments.
Ectoedemia heringella/Ectoedemia heringella :
Ectoedemia heringella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la région méditerranéenne, du sud de la France, de la Corse, de la Sardaigne et de l'Italie à Chypre. Il a été enregistré pour la première fois en Grande-Bretagne en 2002. L'envergure est de 4,4 à 6 mm. Les adultes volent de la fin avril à la fin juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus alnifolia et de Quercus ilex. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en une galerie fortement tordue, presque entièrement remplie d'excréments noirs. Il y a souvent plusieurs mines dans une seule feuille.
Ectoedemia heringi/Ectoedemia heringi :
Ectoedemia heringi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve du sud de la Grande-Bretagne à la Pologne et plus à l'est jusqu'au centre de la Russie. L'envergure est de 4,2 à 5,3 mm. Les adultes volent en mai dans le sud et en juin et juillet plus dans le nord. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Castanea sativa, Quercus faginea, Quercus macrolepis, Quercus petraea, Quercus pubescens et Quercus robur. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit avec une large ligne de frass, longeant une veine. Normalement, le couloir longe la nervure médiane. Il peut également courir le long d'une veine latérale, auquel cas la direction est généralement vers la nervure médiane. Le couloir s'élargit en une tache s'appuyant contre la nervure médiane. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine. Le nom honore l'entomologiste allemand Erich Martin Hering.
Ectoedemia hexapetalae/Ectoedemia hexapetalae :
Ectoedemia hexapetalae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en France, en Autriche et en Hongrie. L'envergure est de 3,7 à 4,7 mm. Les adultes volent en mai. Il y a probablement deux générations par an. Les larves se nourrissent de Filipendula vulgaris. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit, suivant souvent la marge des feuilles. La première partie est entièrement remplie d'excréments bruns dispersés. Plus tard, les excréments sont noirs, dispersés, mais laissant des marges nettes.
Ectoedemia hispanica/Ectoedemia hispanica :
Ectoedemia hispanica est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est endémique de l'est et du sud de l'Espagne. L'envergure est de 6,2 à 6,8 mm. Des adultes ont été capturés en juillet. Contrairement à la plupart des autres espèces de Nepticulidae, les larves minent l'écorce de leur hôte plutôt que les feuilles. La plante hôte est inconnue, bien que l'emplacement type ait des espèces Castanea et Quercus suber présentes.
Ectoedemia hobohmi/Ectoedemia hobohmi :
Ectoedemia hobohmi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1948. Il est connu de Namibie.
Ectoedemia hypericella/Ectoedemia hypericella :
Ectoedemia hypericella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Annette Frances Braun en 1925. Il est connu d'Amérique du Nord, y compris l'Ohio. L'envergure est de 4-4,8 mm. Les larves se nourrissent d'Hypericum prolificum. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en une étendue très longue et mince sur la surface supérieure. Les excréments sont déposés au centre en une ligne continue dans la première partie mais sont plus généralement dispersés plus tard.
Ectoedemia hypericifolia/Ectoedemia hypericifolia :
Ectoedemia hypericifolia est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par RK Puplesis en 1988. Il a été décrit de Kyushu, au Japon, mais est également connu de Russie et de Chine. Les larves se nourrissent d'Hypericum erectum, d'Hypericum attenuatum et d'Hypericum ascyron gebleri.
Ectoedemia ilicis/Ectoedemia ilicis :
Ectoedemia ilicis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la région méditerranéenne occidentale, dans le sud de la France et la péninsule ibérique. L'envergure est de 5,1 à 7,2 mm. Les adultes volent de mars à fin juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus coccifera, Quercus ilex, Quercus ilex rotundifolia et Quercus suber. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en une galerie assez longue, initialement assez étroite, fortement sinueuse. Les excréments sont concentrés dans une large ligne centrale.
Ectoedemia incisaevora/Ectoedemia incisaevora :
Ectoedemia incisaevora est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit dans la province du Cap). Les larves se nourrissent de Rhus incisa.
Ectoedemia indicaevora/Ectoedemia indicaevora :
Ectoedemia indicaevora est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu du Zimbabwe. Les larves se nourrissent de Flacourtia indica.
Ectoedemia ingloria/Ectoedemia ingloria :
Ectoedemia ingloria est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Rimantas Puplesis en 1988. Il est connu du Tadjikistan.
Ectoedemia insignata/Ectoedemia insignata :
Ectoedemia insignata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Rimantas Puplesis en 1988. Il est connu du Tadjikistan.
Ectoedemia insularis/Ectoedemia insularis :
Ectoedemia insularis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1985. Il est connu de Sakhaline en Russie.
Ectoedemia insulata/Ectoedemia insulata :
Ectoedemia insulata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1911. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de l'ancienne province du Transvaal).
Ectoedemia intime/Ectoedemia intime :
Ectoedemia intimella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae que l'on trouve en Europe. Il vole en juin et juillet et la larve mine les feuilles des saules (espèce Salix) de juillet à novembre.
Ectoedemia ivinskisi/Ectoedemia ivinskisi :
Ectoedemia ivinskisi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia jubae/Ectoedemia jubae :
Ectoedemia jubae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est endémique des îles Canaries. L'envergure est de 4,5 à 5,5 mm. Les larves se nourrissent d'Euphorbia balsamifera, d'Euphorbia obtusifolia et d'Euphorbia regis-jubae. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un couloir étroit et tortueux, s'élargissant en une tache allongée, qui ne traverse généralement pas la nervure médiane. Les mines se trouvent généralement dans les feuilles qui jaunissent déjà. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia jupiteri/Ectoedemia jupiteri :
Ectoedemia jupiteri est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Transvaal).
Ectoedemia kharuxabi/Ectoedemia kharuxabi :
Ectoedemia kharuxabi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Wolfram Mey en 2004. Il est connu de Namibie.
Ectoedemia klimeschi/Ectoedemia klimeschi :
Ectoedemia klimeschi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans l'est et le sud-est de l'Europe, où il est particulièrement commun dans le bassin du Danube, de l'ouest de l'Allemagne à la Roumanie. Il a également été signalé dans l'est de l'Allemagne, la Pologne, la Suisse et le nord de l'Italie. L'envergure est de 6 à 8,2 mm. Les adultes volent en juin et juillet. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Populus alba. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. Il s'enfonce initialement dans le pétiole, provoquant un gonflement semblable à une galle. Après la dernière mue, la larve pénètre dans la feuille et crée une tache. La larve se nourrit principalement la nuit et se retire dans le pétiole le jour. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia knysnaensis/Ectoedemia knysnaensis :
Ectoedemia knysnaensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de la province du Cap).
Ectoedemia kowynensis/Ectoedemia kowynensis :
Ectoedemia kowynensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du col de Kowyn au Transvaal). Les larves se nourrissent de Maytenus peduncularis.
Ectoedemia krugerensis/Ectoedemia krugerensis :
Ectoedemia krugerensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit depuis le parc national Kruger).
Ectoedemia lacrimulae/Ectoedemia lacrimulae :
Ectoedemia lacrimulae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que de la partie ouest de la crête de Kopet Dag au Turkménistan. La longueur des ailes antérieures est de 3,6 à 3,8 mm pour les mâles et de 3,2 mm pour les femelles. Les adultes volent de mai à juin.
Ectoedemia leptodictyae/Ectoedemia leptodictyae :
Ectoedemia leptodictyae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent de Rhus leptodictyae.
Ectoedémie leptognathos/Ectoedémie leptognathos :
Ectoedemia leptognathos est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Rimantas Puplesis et Arunas Diškus en 1996. Il est connu du Turkménistan.
Ectoedémie leucothorax/Ectoedémie leucothorax :
Ectoedemia leucothorax est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que de la Costa del Sol en Espagne. L'envergure est de 5,2 à 6 mm. Les adultes volent de mai à début juillet. La plante hôte est inconnue, mais il s'agit très probablement de Quercus à feuilles persistantes. Ils minent les feuilles de leur plante hôte.
Ectoedemia liebwerdella/Ectoedemia liebwerdella :
Ectoedemia liebwerdella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est présent localement dans le centre et le sud de l'Europe, à l'est des régions de la Volga et de l'Oural en Russie. L'envergure est de 6,6 à 8 mm. Les larves ont normalement un cycle de deux ans, elles se nourrissent pendant deux étés et hivernent deux fois pour se nymphoser en mai-juillet. Les adultes volent de début juillet à août. Les larves se nourrissent de diverses espèces de Fagus et de Quercus. Contrairement à la plupart des autres espèces de Nepticulidae, les larves minent l'écorce de leur hôte plutôt que les feuilles. La mine est constituée d'une galerie tordue en écorce de troncs ou de branches épaisses. La larve se nourrit principalement dans la direction de l'axe principal. Il est particulièrement abondant du côté ensoleillé des arbres.
Ectoedemia liechtensteini/Ectoedemia liechtensteini :
Ectoedemia liechtensteini est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la République tchèque et de la Slovaquie à l'Autriche et à la Serbie. L'envergure est de 4,4 à 5,2 mm. Les adultes volent d'avril à juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus cerris. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine est identique à celle d'Ectoedemia heringi.
Ectoedemia liguricella/Ectoedemia liguricella :
Ectoedemia liguricella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la partie occidentale de la région méditerranéenne, où il est connu de la Riviera italienne, de la France, de l'Espagne et du Maroc. Il se produit du niveau de la mer aux hautes altitudes dans les montagnes. L'envergure est de 7,6 à 9 mm. Les adultes ont été capturés de mai à septembre. On pense que, contrairement à la plupart des autres espèces de Nepticulidae, les larves minent l'écorce de leur hôte plutôt que les feuilles. La plante hôte est inconnue, mais ils pourraient se nourrir d'espèces de Quercus, car il a souvent été collecté parmi ces arbres. Dans l'une des localités proches de Marbella, des mines d'écorce sur Quercus coccifera ont été enregistrées, qui pourraient appartenir à cette espèce.
Ectoedemia limburgensis/Ectoedemia limburgensis :
Ectoedemia limburgensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Transvaal).
Ectoedemia longicaudella/Ectoedemia longicaudella :
Ectoedemia longicaudella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe (à l'exception de l'Islande, de l'Irlande, de la Grande-Bretagne et du Danemark), à l'est jusqu'à Belgorod et Kalouga en Russie. Il est également présent au Proche-Orient. L'envergure est de 7 à 10,5 mm. Les adultes sont en vol en juin et juillet, en Yougoslavie des adultes ont également été enregistrés en mai et occasionnellement au début d'août. Les larves se nourrissent de diverses espèces de Quercus. Contrairement à la plupart des autres espèces de Nepticulidae, les larves minent l'écorce de leur hôte plutôt que les feuilles.
Ectoedemia louisella/Ectoedemia louisella :
Ectoedemia louisella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la Grande-Bretagne à l'Ukraine, et du Danemark à l'Italie. L'envergure des ailes est de 5 à 8 mm. Il y a deux à trois générations par an avec des adultes en vol d'avril à mai et de juillet à octobre. Les larves se nourrissent d'Acer campestre. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un court couloir superficiel courant vers la graine. La graine est mangée. Les fruits attaqués restent sur la plante.
Ectoedemia lucidae/Ectoedemia lucidae :
Ectoedemia lucidae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Elle a été décrite par Scoble en 1983. Elle est connue d'Afrique du Sud (elle a été décrite dans le parc national du Golden Gate dans l'État libre d'Orange). Les larves se nourrissent de Halleria lucida.
Ectoedemia luisae/Ectoedemia luisae :
Ectoedemia luisae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Turquie. Les larves se nourrissent d'Hypericum calycinum. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un couloir mince et tortueux qui est presque entièrement rempli d'excréments. Le couloir s'élargit en une tache. Ici, les excréments se trouvent au centre. La nymphose a lieu dans un cocon de soie à l'intérieur de la mine, ce qui fait légèrement gonfler la mine. Le cocon est relié par un tube de soie à l'endroit de l'épiderme inférieur où l'imago doit apparaître.
Ectoedemia macrochaeta/Ectoedemia macrochaeta :
Ectoedemia macrochaeta est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent de Diospyros lycioides guerkei.
Ectoedemia maculata/Ectoedemia maculata :
Ectoedemia maculata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1987. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia mahalebella/Ectoedemia mahalebella :
Ectoedemia mahalebella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la République tchèque et de la Slovaquie aux Pyrénées, en Italie et en Grèce. L'envergure est de 4,3 à 5,3 mm. Les adultes volent de mai à juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Prunus avium, Prunus cerasifera, Prunus cerasus, Prunus cocomilia, Prunus domestica, Prunus fruticosa, Prunus mahaleb, Prunus spinosa et Prunus tenella. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit, rempli d'excréments rougeâtres. Normalement, le couloir est fortement tordu, à moins qu'il ne suive le bord de la feuille. Le couloir s'élargit en une petite tache ronde. Dans la tache, les excréments sont noirâtres et concentrés au centre.
Ectoedemia malelanensis/Ectoedemia malelanensis :
Ectoedemia malelanensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit depuis le parc national Kruger).
Ectoedemia maritima/Ectoedemia maritima :
Ectoedemia maritima est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit dans la province du Cap). Les larves se nourrissent de Diospyros villosa.
Ectoedemia marmaropa/Ectoedemia marmaropa :
Ectoedemia marmaropa est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Annette Frances Braun en 1925. Il est connu d'Amérique du Nord, notamment de l'Utah, du Wyoming, de l'Ohio, de l'Alberta, de la Colombie-Britannique, de Terre-Neuve et de la Californie. L'envergure est de 4,2 à 4,4 mm. Les ailes antérieures sont brun foncé avec des reflets bronze et dorés, devenant irrorate (tacheté) distalement. Les larves se nourrissent de Rosa woodsii et Rosa californica. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine commence comme une mine linéaire très étroite, mais s'élargit brusquement en une tache qui peut occuper la moitié de la surface de la feuille. Les excréments sont dispersés dans toute la tache.
Ectoedemia mauni/Ectoedemia mauni :
Ectoedemia mauni est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1979. Il est connu du Botswana. Les larves se nourrissent de Commiphora africana.
Ectoedemia mésoloba/Ectoedemia mésoloba :
Ectoedemia mesoloba est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Floride, aux États-Unis. La longueur des ailes antérieures est d'environ 2,7 mm. Les adultes ont été collectés en novembre.
Ectoedemia minimella/Ectoedemia minimella :
Ectoedemia minimella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est largement distribué dans l'Holarctique. L'envergure est de 5-6 mm. Les adultes sont noirs avec un fascia et des œillets blanchâtres. Les adultes volent de mai à juin avec une génération par an. Les larves sont des mineuses des feuilles et se nourrissent d'espèces de bouleau, d'aulne et de noisetier. La mine consiste en un court couloir tortueux qui s'élargit en une tache, souvent entre deux veines latérales, avec des excréments épars. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine. Cette espèce a été décrite pour la première fois par le naturaliste suédois Johan Wilhelm Zetterstedt en 1839.
Ectoedémie molybdite/Ectoedémie molybdite :
L'ectoedémie molybdite est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Zeller en 1877. Il est connu de Colombie.
Ectoedemia monemvasiae/Ectoedemia monemvasiae :
Ectoedemia monemvasiae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Grèce (Péloponnèse) et en Turquie (Anatolie). L'envergure est de 6,5 à 7,5 mm. Des adultes ont été capturés en juillet et début août. Contrairement à la plupart des autres espèces de Nepticulidae, les larves minent l'écorce de leur hôte plutôt que les feuilles. La plante hôte est probablement une espèce de Fagaceae.
Ectoedemia myrtinaecola/Ectoedemia myrtinaecola :
Ectoedemia myrtinaecola est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit dans la province du Cap). Les larves se nourrissent de Scutia myrtinae.
Ectoedemia nigricapitella/Ectoedemia nigricapitella :
Ectoedemia nigricapitella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1948. Il est connu de Namibie.
Ectoedemia nigrifasciata/Ectoedemia nigrifasciata :
Ectoedemia nigrifasciata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est endémique des îles Canaries. Les larves se nourrissent de Periploca laevigata. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. Au début, la larve vit dans une galle ovale sous la feuille, bordant la nervure médiane. Vers la fin de son développement, il forme une tache elliptique à la surface supérieure, à partir de la galle. Il y a souvent plusieurs mines dans une seule galle. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia nigrimacula/Ectoedemia nigrimacula :
Ectoedemia nigrimacula est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1948. Il est connu de Namibie.
Ectoedemia nigrisquama/Ectoedemia nigrisquama :
Ectoedemia nigrisquama est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria).
Ectoedemia nuristanica/Ectoedemia nuristanica :
Ectoedemia nuristanica est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que du Nuristan, dans l'est de l'Afghanistan. L'envergure est de 6,4 à 7 mm. Des adultes ont été capturés en juillet. On pense que, contrairement à la plupart des autres espèces de Nepticulidae, les larves minent l'écorce de leur hôte plutôt que les feuilles. La plante hôte est inconnue, mais des spécimens ont été prélevés à la lumière dans les montagnes avec de vastes bois de Quercus baloot.
Ectoedemia nylstroomensis/Ectoedemia nylstroomensis :
Ectoedemia nylstroomensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Transvaal).
Ectoedemia nyssaefoliella/Ectoedemia nyssaefoliella :
Ectoedemia nyssaefoliella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans le Kentucky, l'Ohio et la Caroline du Nord aux États-Unis. L'envergure est de 4,5 à 6 mm. Il y a deux ou trois générations par an. Les larves de la première génération deviennent adultes en juin. Les larves se nourrissent de Nyssa sylvatica. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine est d'abord étroite et linéaire, puis s'agrandit brusquement en une tache. Le cocon est brun verdâtre pâle.
Ectoedemia obtusa/Ectoedemia obtusa :
Ectoedemia obtusa est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Espagne, en France, en Italie, en Croatie et au Turkménistan. Il est probablement également présent ailleurs dans la péninsule balkanique ainsi qu'en Turquie et en Iran. Les adultes volent en mai et juin. On pense que les larves se nourrissent d'espèces de Fraxinus.
Ectoedemia occultella/Ectoedemia occultella :
Ectoedemia occultella, la petite mineuse du bouleau, est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a une distribution holarctique. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, à l'est de la Russie (où il a été signalé de Mourmansk, Carélie, Leningrad, Samara et Tatarstan et Sakhaline) jusqu'au Japon. Il est également présent en Amérique du Nord. Des mines très similaires à celle d'Ectoedemia occultella ont été trouvées sur des espèces de Rosacées au Népal et au Japon et celles-ci pourraient appartenir à cette espèce. L'envergure est de 5 à 7 mm. La tête est grise, la face blanchâtre. Les ailes antérieures sont gris clair irritées de fuscous foncé et avec un fascia blanchâtre oblique très indistinct avant le milieu, généralement partiellement ou totalement obsolète ; une petite tache tornale et une plus grande tache triangulaire sur la costa un peu au-delà de celle-ci blanc ocre. Ailes postérieures grises. Les adultes volent de mai à juillet. Les larves se nourrissent de Betula ermani, Betula grossa, Betula humilis, Betula nana, Betula obscura, Betula pendula et Betula pubescens. Il a également été signalé à partir de Salix pentandra en Finlande. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'une tache ronde, primaire, à la surface supérieure sans couloir initial visible. Il y a souvent plusieurs mines dans une même feuille. La mine a un centre sombre, où la larve se retire souvent.
Ectoedemia ochrefasciella/Ectoedemia ochrefasciella :
La teigne de la mineuse des bourgeons de l'érable (Ectoedemia ochrefasciella) est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Amérique du Nord, notamment dans le Kentucky, l'Ohio, la Pennsylvanie et le New Hampshire. L'envergure est de 6,5 à 8 mm. Les larves ont été signalées sur Acer saccharum.
Ectoedemia oleivora/Ectoedemia oleivora :
Ectoedemia oleivora est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Vári en 1955. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent d'Olea chrysophylla.
Ectoedemia olvina/Ectoedemia olvina :
Ectoedemia olvina est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe et du Japon. Les larves se nourrissent d'Acer mono.
Ectoedemia ornatella/Ectoedemia ornatella :
Ectoedemia ornatella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia ortiva/Ectoedemia ortiva :
Ectoedemia ortiva est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans l'Extrême-Orient russe (Primorskiy Kray). L'habitat se compose de forêts denses, principalement de feuillus. L'envergure est d'environ 5,6 mm. Les ailes antérieures sont gris-brun, avec un éclat bronzé distinct. Les ailes postérieures sont fuscous ou gris-brun. Les adultes volent en juillet. Les larves se nourrissent peut-être d'espèces de Quercus et minent probablement les feuilles de leur plante hôte.
Ectoedemia pappeivora/Ectoedemia pappeivora :
Ectoedemia pappeivora est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Vári en 1963. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Transvaal). Les larves se nourrissent de Pappea capensis.
Ectoedemia pelops/Ectoedemia pelops :
Ectoedemia pelops est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve près du bassin Murray-Darling en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Les larves se nourrissent peut-être de Capparis mitchellii. Ils minent probablement les feuilles de leur plante hôte.
Ectoedemia permira/Ectoedemia permira :
Ectoedemia permira est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par RK Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe et de la Chine. Les larves se nourrissent d'Hypericum attenuatum.
Ectoedemia peterseni/Ectoedemia peterseni :
Ectoedemia peterseni est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1985. Il est connu de l'Extrême-Orient russe et du Japon. Les larves se nourrissent probablement d'espèces d'Acer.
Ectoedemia petrosa/Ectoedemia petrosa :
Ectoedemia petrosa est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Rimantas Puplesis en 1988. Il est connu du Tadjikistan.
Ectoedemia phaeolepis/Ectoedemia phaeolepis :
Ectoedemia phaeolepis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est endémique de la péninsule ibérique. L'envergure est de 5,4 à 6 mm. Les adultes volent de la fin mai au début août. Les larves se nourrissent de Quercus ilex et de Quercus rotundifolia. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en une étroite galerie sinueuse qui se transforme plus tard en une large tache avec deux bandes latérales d'excréments.
Ectoedemia philipi/Ectoedemia philipi :
Ectoedemia philipi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia phyllotomella/Ectoedemia phyllotomella :
Ectoedemia phyllotomella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que de la Ligurie et de la Lucanie dans le nord de l'Italie. L'envergure est de 4,6 à 5,2 mm. Les adultes volent d'avril à mai. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus cerris. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit longeant la nervure médiane ou une veine latérale. Plus tard, le couloir devient libre puis est fortement contorsionné, formant souvent une tache secondaire. Les excréments sont concentrés dans une ligne centrale. Une fois adulte, la larve fait une excision ovale dans la mine et s'y pupifie. L'excision ne tombe de la mine qu'avec le flétrissement de la feuille.
Ectoedemia picturata/Ectoedemia picturata :
Ectoedemia picturata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1985. Il est connu de l'Extrême-Orient russe. Les larves se nourrissent de Rosa davurica et de Rosa rugosa.
Ectoedemia pilosae/Ectoedemia pilosae :
Ectoedemia pilosae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe. Les larves se nourrissent d'Agrimonia pilosa.
Ectoedemia piperella/Ectoedemia piperella :
Ectoedemia piperella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Wilkinson et Newton en 1981. Il est connu de l'Arkansas. L'envergure est de 6,4 à 8,2 mm
Ectoedemia platanella/Ectoedemia platanella :
Ectoedemia platanella, la mineuse des taches foliaires du sycomore, est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans l'est des États-Unis. L'envergure est de 5,5 à 7 mm. Les larves se nourrissent d'espèces de Platanus. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'une entrée étroite et est remplie d'excréments au centre. La mine a l'apparence d'une tache circulaire brune juste en dessous de la cuticule de la feuille. Les feuilles fortement minées peuvent tomber prématurément.
Ectoedemia platea/Ectoedemia platea :
L'ectoedémie plate est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par James Brackenridge Clemens en 1861. Il est connu d'Amérique du Nord. Il a été décrit à partir d'une larve se nourrissant d'espèces de Quercus et pourrait n'être qu'un synonyme, probablement d'Ectoedemia anguinella. La larve est décrite comme violacée avec une ligne vasculaire vert pâle et une rangée de tirets dorsaux brun rougeâtre. Cependant, la couleur violette de la larve n'est pas concluante, car la couleur est souvent produite par des larves qui se nourrissent de feuilles à coloration automnale.
Ectoedemia populella/Ectoedemia populella :
La teigne du pétiole du peuplier (Ectoedemia populella) est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est largement répandu en Amérique du Nord à l'est des montagnes Rocheuses. Il a été décrit pour la première fois par l'entomologiste dano-américain August Busck en 1907. L'envergure adulte 7-8,5 mm. Les larves induisent des galles globuleuses sur les pétioles de plusieurs espèces de Populus. Les larves matures hivernent dans les galles et les adultes émergent au printemps.
Ectoedemia portensis/Ectoedemia portensis :
Ectoedemia portensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de la province du Cap).
Ectoedemia preisseckeri/Ectoedemia preisseckeri :
Ectoedemia preisseckeri est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la République tchèque et de la Slovaquie à l'Italie et à la Grèce. L'envergure est de 5 à 6,6 mm. Les adultes volent en mai et juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent d'Ulmus campestris et d'Ulmus laevis. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit et tordu avec une ligne d'excréments large, mais souvent longue et interrompue, qui s'élargit en une tache ovale qui oblitère souvent en partie le couloir initial. Les excréments de la tache sont noirs et concentrés dans la partie basale et le long des côtés.
Ectoedemia primaria/Ectoedemia primaria :
Ectoedemia primaria est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Barberton).
Psarodes d'ectoedémie/Psarodes d'ectoedémie :
Ectoedemia psarodes est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Vári en 1963. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit dans le district de Soutpansberg au Transvaal). Les larves se nourrissent de Maytenus undatus.
Ectoedemia pseudoilicis/Ectoedemia pseudoilicis :
Ectoedemia pseudoilicis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est répandu en Grèce continentale et également présent en Crète et en Turquie. L'envergure est de 3,8 à 5,9 mm. Les adultes volent d'avril à juillet. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus coccifera. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en une galerie plus ou moins tordue, presque remplie d'excréments noirs. En Grèce, survenant presque toujours avec Ectoedemia haraldi.
Ectoedemia pubescivora/Ectoedemia pubescivora :
Ectoedemia pubescivora est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans le sud de la France, la péninsule ibérique, la Suisse, le nord de l'Italie, la Sardaigne et la Sicile. L'envergure est de 5 à 6 mm. Les adultes volent de mai à la première quinzaine de juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus pubescens. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un corridor, suivant généralement une veine, qui s'élargit brusquement en une tache.
Ectoedemia quadrinotata/Ectoedemia quadrinotata :
Ectoedemia quadrinotata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. L'aire de répartition connue de cette espèce comprend l'Ohio et le Kentucky aux États-Unis, et le Manitoba, l'Ontario et le Québec au Canada. Cette espèce a été décrite pour la première fois par l'entomologiste américaine Annette Frances Braun en 1917. Les larves minent les feuilles de Carpinus caroliniana et Corylus americana. Il y a deux générations par an (bivoltine), avec des mines initiées en juillet et commençant à nouveau fin août. L'envergure est de 4–5 mm.
Ectoedemia quinquella/Ectoedemia quinquella :
Ectoedemia quinquella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la Grande-Bretagne et de la France à l'Italie, la Bulgarie et la Grèce. L'envergure est de 4,2 à 5,6 mm. Tête fuscous foncée. Oeillets a ntennaux blanchâtres. Ailes antérieures bronzées-fuscous foncées ; une tache transversale sur la côte avant le milieu, une tache triangulaire sur le dos avant le tornus et une tache discale aux 3/4 d'un blanc argenté brillant. Ailes postérieures plutôt gris foncé. Les adultes sont en vol dans la deuxième quinzaine de juin et au début de juillet. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus petraea, Quercus pubescens et Quercus robur. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine est constituée d'un couloir fortement sinueux. Il y a souvent plusieurs mines dans une seule feuille. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia reichli/Ectoedemia reichli :
Ectoedemia reichli est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Grèce, en République tchèque, dans le nord de l'Italie, en Slovaquie, en Croatie et en Suisse. L'envergure est de 6,8 à 9,1 mm (0,27 à 0,36 po). Les adultes volent de fin mai à mi-juin en Grèce et de fin juin à début août ailleurs. La plante hôte est inconnue.
Ectoedemia reneella/Ectoedemia reneella :
Ectoedemia reneella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Wilkinson en 1981. Il est connu de Floride. L'envergure est d'environ 6 mm.
Ectoedemia repanda/Ectoedemia repanda :
Ectoedemia repanda est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la forêt amazonienne des basses terres en Équateur. L'envergure des ailes est de 3,7 à 4,4 mm pour les mâles. Les adultes ont été collectés en janvier.
Ectoedemia rhabdophora/Ectoedemia rhabdophora :
Ectoedemia rhabdophora est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Natal). Les larves se nourrissent de Maytenus heterophylla.
Ectoedemia rosae/Ectoedemia rosae :
Ectoedemia rosae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en France (région de Briançon) et en Norvège (Vang). L'envergure des ailes est de 4,5 à 4,7 mm pour les mâles et de 5,0 à 5,2 mm pour les femelles. Les ailes antérieures sont fuscous foncées et grossièrement écaillées. Les ailes postérieures sont gris brun. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Rosa tomentosa et probablement de Rosa majalis. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine commence par une galerie étroite très tordue dans la face inférieure du parenchyme, avec une ligne épaisse d'excréments cassés bruns à noirs. Plus tard, les excréments deviennent plus dispersés et noirs. Au dernier stade, la mine grossit soudainement en une tache arrondie ou allongée et devient une mine de pleine profondeur. Souvent, plusieurs mines se retrouvent sur un même feuillet. La fente de sortie est située sur la face supérieure. La nymphose a lieu dans un cocon sombre et fuscous, filé sur de la litière de feuilles.
Ectoedemia rosiphila/Ectoedemia rosiphila :
Ectoedemia rosiphila est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Rimantas Puplesis en 1990. Il est connu du Kazakhstan et du Tadjikistan. Les larves se nourrissent de Rosa fedtschenkoana. Ils minent les feuilles de leur plante hôte.
Ectoedemia royenicola/Ectoedemia royenicola :
Ectoedemia royenicola est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Vári en 1955. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent de Diospyros whyteana.
Ectoedemia rubifoliella/Ectoedemia rubifoliella :
Ectoedemia rubifoliella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans l'est de l'Amérique du Nord. L'envergure est d'environ 4 mm. Les larves se nourrissent de mûre. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine commence comme une mine linéaire très étroite, qui suit de près une nervure ou le bord de la feuille avant de s'agrandir en une tache irrégulière. Les mines contenant des larves peuvent être ramassées en juillet et septembre. Les larves sont vert pâle et le cocon est brun foncé.
Ectoedemia rubivora/Ectoedemia rubivora :
Ectoedemia rubivora est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la Fennoscandie aux Pyrénées, en Italie et en Serbie, et de l'Irlande au centre de la Russie et à l'Ukraine. L'envergure est de 4,6 à 6 mm. La tête est noire ou parfois d'un brun ferrugineux. Les œillets des antennes sont blancs. La couleur de fond de l'aile antérieure est noire et il y a un fascia argenté brillant quelque peu courbé à peine au-delà du milieu ; moitié externe des cils au-delà d'une ligne noire blanchâtre. Les ailes postérieures sont grises. Les adultes volent de juin à juillet. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Rubus arcticus, Rubus caesius, Rubus chamaemorus, Rubus fruticosus et Rubus saxatilis. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine est constituée d'une galerie fortement contorsionnée, s'élargissant fortement vers la fin. Les excréments de la seconde moitié de la galerie sont dispersés. Les mines larvaires s'éventent vers le haut. Il y a plusieurs mines dans une même feuille la plupart du temps.
Ectoedemia rufifrontella/Ectoedemia rufifrontella :
Ectoedemia rufifrontella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la République tchèque et de la Slovaquie au sud de la France, en Italie et en Grèce. L'envergure est de 4,3 à 6,4 mm. Les adultes sont en vol à la mi-juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus pubescens et parfois aussi de Quercus petraea. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine est constituée d'un couloir si fortement contorsionné qu'il forme une tache secondaire avec des excréments bruns. La partie postérieure de la mine est moins fortement tordue. Ici, les excréments sont dispersés ou enroulés, laissant une marge nette de chaque côté. La mine est souvent située près de la marge foliaire et est compactée sur une petite surface.
Ectoedemia ruwenzoriensis/Ectoedemia ruwenzoriensis :
Ectoedemia ruwenzoriensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que des monts Rwenzori en Ouganda.
Ectoedemia sabina/Ectoedemia sabina :
Ectoedemia sabina est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1985. Il est connu de l'Extrême-Orient russe. Les larves se nourrissent probablement d'espèces d'Acer.
Ectoedemia scabridae/Ectoedemia scabridae :
Ectoedemia scabridae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Natal). Les larves se nourrissent de Diospyros scabrida.
Ectoedemia scobleella/Ectoedemia scobleella :
Ectoedemia scobleella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Elle a été décrite par Joël Minet en 2004. Elle est connue de Madagascar.
Ectoedemia scoblei/Ectoedemia scoblei :
Ectoedemia scoblei est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia septembrella/Ectoedemia septembrella :
Ectoedemia septembrella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, à l'est de la partie orientale du royaume paléarctique. On le trouve également au Proche-Orient. L'envergure est de 5 à 6 mm. La tête est ferrugineuse à ocre avec un collet blanchâtre. Oeillets des antennes blanchâtres. Tarses postérieurs blanchâtres. Ailes antérieures fuscous foncées, légèrement parsemées de pâle et avec une tache tornale blanchâtre sous-triangulaire ; extrémités des cils apicaux blanchâtres. Ailes postérieures grises. Les adultes volent en mai et juin et de nouveau en août. Les larves se nourrissent de Hypericum bupleuroides, Hypericum caprifolium, Hypericum hircinum, Hypericum hirsutum, Hypericum hookerianum, Hypericum inodorum, Hypericum maculatum, Hypericum montanum, Hypericum nummularium, Hypericum patulum, Hypericum perforatum, Hypericum rhodoppeum, Hypericum serpyllifolium, Hypericum tetrapterum, Hypericum undulatum. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un long couloir sinueux avec une large ligne d'excréments. Le couloir s'élargit en une tache légèrement renflée. Dans cette tache, les excréments sont concentrés au centre. La nymphose a lieu dans un cocon à l'intérieur de la tache.
Ectoedemia sericopeza/Ectoedemia sericopeza :
Ectoedemia sericopeza, la mineuse de l'érable de Norvège, est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la Fennoscandinavie aux Pyrénées, en Italie et en Grèce et de la Grande-Bretagne à la Russie et à l'Ukraine. Il est également présent en Amérique du Nord, où il a été signalé au Delaware, au Massachusetts, en Ontario et au Québec. L'envergure est de 6 à 9 mm. Edward Meyrick donne cette description : Tête ferrugineuse-orangée, collet ocre-blanchâtre. Oeillets des antennes ocre-blanchâtre. Ailes antérieures noirâtres ; une tache basale, un fascia courbé avant le milieu, une tache tornale et une tache costale opposée jaune-blanchâtre. Ailes postérieures grises. Les larves se nourrissent d'Acer platanoides. La mine de larves de première génération est constituée d'un court couloir superficiel, menant vers la graine, qui est rongée. Les larves de la deuxième génération font une courte mine dans l'écorce d'un pétiole, et de là pénètrent dans un bourgeon qui est consommé de l'intérieur.
Ectoedemia simiicola/Ectoedemia simiicola :
Ectoedemia simiicola est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit dans la province du Cap). Les larves se nourrissent de Diospyros dichrophylla.
Ectoedemia similella/Ectoedemia similella :
Ectoedemia simililla est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve principalement dans l'est de l'Amérique du Nord. L'envergure est de 5 à 6 mm. Les larves se nourrissent de Quercus palustris. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. L'œuf est placé sur la face supérieure de la feuille. La première partie de la mine est très étroite, complètement remplie de sciure et courbée plusieurs fois en courbes étroites en forme de S. Ensuite, la larve mine juste au-dessus de l'épiderme inférieur, formant une tache à peine visible au-dessus, à l'exception de quelques taches occasionnelles ici et là vers les bords de la tache, où la substance foliaire est plus complètement consommée. Ensuite, une grande tache bien visible se forme là où la mine est transparente et blanchâtre, avec des excréments accumulés vers le début de la tache. Les larves sont vert pâle et le cocon est ocre.
Ectoedemia similigena/Ectoedemia similigena :
Ectoedemia similigena est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que de sa localité type, le jardin botanique de Jalta, en Crimée (Ukraine). L'espèce n'a pas été retrouvée, et il est possible qu'il s'agisse en fait d'une espèce de quelque part en Asie centrale ou orientale, introduite avec des plantes. Les adultes sont en mai. La plante hôte est inconnue, mais il s'agit probablement d'une espèce de Populus.
Ectoedemia sinevi/Ectoedemia sinevi :
Ectoedemia sinevi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1985. On le trouve dans l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia sivickisi/Ectoedemia sivickisi :
Ectoedemia sivickisi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Puplesis en 1984. Il est connu de l'Extrême-Orient russe.
Ectoedemia spinosella/Ectoedemia spinosella :
Ectoedemia spinosella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans le sud de l'Europe, atteignant au nord jusqu'au sud de la Grande-Bretagne, des Pays-Bas, du centre de l'Allemagne et de la Pologne. Il a également été signalé en Crimée, dans le Caucase et dans la partie européenne de l'ex-Union soviétique. Il est courant dans l'ouest du Turkménistan. L'envergure est de 3,2 à 4,9 mm pour les mâles et de 3,4 à 5 mm pour les femelles. Les adultes volent en août et octobre. Les larves se nourrissent de Prunus cerasifera, Prunus domestica, Prunus dulcis, Prunus fruticosa, Prunus spinosa et Prunus webbii. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'une galerie étroite et tordue, presque entièrement remplie d'excréments rougeâtres, devenant plus tard moins tordue, les excréments laissant des marges claires. Enfin, le couloir s'élargit en une assez petite tache allongée.
Ectoedemia spiraeae/Ectoedemia spiraeae :
Ectoedemia spiraeae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que de Slovaquie et des montagnes Mátra en Hongrie. L'envergure est de 4,8 à 5,6 mm. Les adultes ont été élevés de février à mars et de mai à juin. Il y a probablement une génération par an. Les larves se nourrissent de Spiraea media. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine consiste en un couloir suivant une veine, parfois la marge de la feuille, remplie d'excréments bruns dispersés. Le couloir s'élargit en une grande tache irrégulière avec des excréments dispersés noirâtres.
Ectoedemia sporadopa/Ectoedemia sporadopa :
Ectoedemia sporadopa est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1911. Il est connu du Sri Lanka. Cette espèce a une envergure de 5 mm. Les ailes antérieures sont ocre blanchâtre, parsemées de fuscous foncé.
Ectoedemia squamibunda/Ectoedemia squamibunda :
Ectoedemia squamibunda est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve le long de la côte nord-est du Queensland, en Australie. Les larves se nourrissent de Capparis arborea. Ils minent les feuilles de leur plante hôte.
Ectoedemia stimulata/Ectoedemia stimulata :
Ectoedemia stimulata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de ce qui était alors la province du Transvaal).
Ectoedemia subbimaculella/Ectoedemia subbimaculella :
Ectoedemia subbimaculella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, à l'est jusqu'à Smolensk, Kaluganorth et les régions de la Volga et de l'Oural en Russie. L'envergure est de 5 à 6 mm. La tête est orange. Oeillets des antennes blanchâtres. Les ailes antérieures sont fuscous foncées avec une petite tache basale ocre-blanchâtre, une autre au milieu de la côte et une plus grande tache triangulaire sur le dos avant le tornus; extrémités des cils apicaux blanchâtres. Ailes postérieures grises.Les larves se nourrissent de Castanea sativa, Quercus frainetto, Quercus macranthera, Quercus petraea, Quercus pubescens, Quercus pyrenaica, Quercus robur et Quercus rubra. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine est constituée d'un couloir étroit, rempli d'excréments, courant le long d'une veine (généralement la nervure médiane, mais parfois une veine latérale puis courant en direction de la nervure médiane). Le couloir s'élargit en une tache. La larve fait une fente dans l'épiderme inférieur de la tache, par laquelle une partie des excréments est éjectée. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia suberis/Ectoedemia suberis :
Ectoedemia suberis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la péninsule ibérique, ainsi qu'en France, en Corse, en Sardaigne et en Afrique du Nord. Il n'a pas été signalé en Italie continentale. L'envergure est de 6,4 à 7,2 mm. Les adultes volent de juillet à début octobre, mais quelques spécimens de Marbella ont été capturés en juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Quercus coccifera, Quercus ilex, Quercus ilex rotundifolia et Quercus suber. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un couloir étroit, rempli d'excréments, qui s'élargit en une grande tache ovale de surface supérieure avec des excréments concentrés dans sa partie basale et le long des côtés.
Ectoedemia subnitescens/Ectoedemia subnitescens :
Ectoedemia subnitescens est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1937. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de la province du Cap).
Ectoedemia tabulosa/Ectoedemia tabulosa :
Ectoedemia tabulosa est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la forêt amazonienne des basses terres en Équateur. L'envergure est d'environ 5,6 mm (0,22 po) pour les mâles. Les adultes ont été collectés en janvier.
Ectoedemia tadshikiella/Ectoedemia tadshikiella :
Ectoedemia tadshikiella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Rimantas Puplesis en 1988. Il est connu du Tadjikistan.
Ectoedemia tecomariae/Ectoedemia tecomariae :
Ectoedemia tecomariae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Vári en 1955. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Cap). Les larves se nourrissent de Tecomaria capensis.
Ectoedemia terebinthivora/Ectoedemia terebinthivora :
L'ectoedémie terebinthivora est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu qu'en Grèce (îles ioniennes et égéennes) et en Turquie (Anatolie). L'envergure est de 4,1 à 5,2 mm. Les adultes volent de juin à juillet et de mai à juin. Il y a probablement deux générations par an. Les larves se nourrissent de Pistacia terebinthus. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'une galerie fortement déformée avec une ligne étroite d'excréments bruns. Plus tard, la mine s'élargit en une tache allongée et irrégulière avec des excréments bruns dispersés.
Ectoedemia tersiusi/Ectoedemia tersiusi :
Ectoedemia tersiusi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Wolfram Mey en 2004. Il est connu de Namibie.
Ectoedemia thermae/Ectoedemia thermae :
Ectoedemia thermae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Transvaal). Les larves se nourrissent de Vitex wilmsii.
Ectoedemia tigrinella/Ectoedemia tigrinella :
Ectoedemia tigrinella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans l'Extrême-Orient russe (Primorskiy Kray). Les larves se nourrissent probablement d'espèces d'Acer et minent probablement les feuilles de leur plante hôte.
Ectoedemia trifasciata/Ectoedemia trifasciata :
Ectoedemia trifasciata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Shōnen Matsumura en 1931. Il est connu de l'Extrême-Orient russe et du Japon (y compris Hokkaido).
Ectoedemia trinotata/Ectoedemia trinotata :
Ectoedemia trinotata est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans l'est de l'Amérique du Nord. L'envergure est de 4,5 à 5 mm. Il y a deux générations par an, les mines de la première apparaissant début juillet et celles de la deuxième génération début septembre. Les larves se nourrissent de Carya cordiformis et de Carya ovata. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine commence comme une étendue linéaire extrêmement étroite, qui s'étend ensuite soudainement en une étendue plus large, qui à son tour devient une tache. La mine est presque transparente même dans la première partie linéaire. La larve est d'une couleur grisâtre terne. Le cocon brun rougeâtre.
Ectoedemia turbidella/Ectoedemia turbidella :
Ectoedemia turbidella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe (à l'exception de l'Irlande, de la Grèce et des îles méditerranéennes), à l'est des régions de la Volga et de l'Oural en Russie. L'envergure est de 6 à 7 mm. La couleur de fond des ailes est grise. Il y a des taches d'ailes antérieures blanc crème et la tête a une touffe orange ou jaunâtre et des capuchons oculaires blanchâtres. Les adultes volent de mai à juin. Les larves se nourrissent de Populus alba et de Populus canescens. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. Il fore d'abord dans la partie distale du pétiole, entraînant un gonflement local. Lorsque la larve atteint la feuille, elle forme une tache triangulaire allongée entre le bord de la feuille et la première nervure latérale, ou parfois entre la nervure médiane et la nervure latérale. Les excréments sont concentrés en deux bandes parallèles aux côtés de la mine. Les larves se nourrissent principalement la nuit. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia uisebi/Ectoedemia uisebi :
Ectoedemia uisebi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Wolfram Mey en 2004. Il est connu de Namibie.
Ectoedemia ulmella/Ectoedemia ulmella :
Ectoedemia ulmella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve au Kentucky et en Pennsylvanie aux États-Unis. L'envergure des ailes est de 4 à 5 mm. Il y a deux générations par an. Les larves matures se trouvent en juillet et en septembre. Les larves se nourrissent d'Ulmus fulva et d'Ulmus thomasii. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine commence par une très fine ligne brune, ou rarement blanchâtre, peu sinueuse dans son cours initial, et à environ la moitié de sa longueur s'élargissant brusquement. De là, il continue d'augmenter progressivement en largeur. La large portion de la mine est ordinairement tellement tordue qu'il n'est pas possible de tracer le cours de la mine, le tout ayant l'apparence d'une tache irrégulière. Le cocon est brun rougeâtre. Une grande partie des larves tissent des cocons à l'intérieur des mines, généralement au centre de la tache.
Ectoedemia umdoniella/Ectoedemia umdoniella :
Ectoedemia umdoniella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit du Natal).
Ectoedemia undatae/Ectoedemia undatae :
Ectoedemia undatae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent de Maytenus undulata.
Ectoedemia vannifera/Ectoedemia vannifera :
Ectoedemia vannifera est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent de Boscia oleoides.
Ectoedemia variicapitella/Ectoedemia variicapitella :
Ectoedemia variicapitella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il est endémique des îles Canaries. Les larves se nourrissent d'Hypericum canariense. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'abord d'un couloir étroit, s'élargissant progressivement et se terminant par une tache. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia vincamajorella/Ectoedemia vincamajorella :
Ectoedemia vincamajorella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Elle est endémique du centre de l'Italie. Les larves se nourrissent de Vinca major.
Ectoedemia virgulae/Ectoedemia virgulae :
Ectoedemia virgulae est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Annette Frances Braun en 1927. Il est connu aux États-Unis, notamment dans l'Ohio, le Maryland et la Floride, et au Canada en Ontario et au Québec. Les larves se nourrissent de Corylus americana.
Ectoedemia viridissimella/Ectoedemia viridissimella :
Ectoedemia viridissimella est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve en Pologne, en République tchèque, en Autriche et en Italie. L'envergure est de 5,2 à 5,4 mm. Les adultes volent en mai. Il y a probablement une génération par an. Les larves se nourrissent de cervaria de Peucedanum. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un long couloir élancé, principalement au centre de la feuille. Les excréments sont concentrés dans une ligne centrale étroite, verte et souvent brisée. Le couloir s'élargit en une grande tache d'excréments dispersés. La nymphose a lieu à l'extérieur de la mine.
Ectoedemia vivesi/Ectoedemia vivesi :
Ectoedemia vivesi est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il n'est connu que d'Espagne (Andalousie) et de Chypre. L'envergure est de 6-6,2 mm. Les adultes volent de la fin juin au début juillet. La plante hôte est inconnue.
Ectoedemia weaveri/Ectoedemia weaveri :
Ectoedemia weaveri est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. On le trouve de la Fennoscandie et du nord de la Russie aux Pyrénées et à l'Italie, et de la Grande-Bretagne à travers la Russie (régions de Baïkal, Chita, Yakoutie et Magadan en Sibérie orientale) jusqu'à Hokkaido au Japon. L'envergure est d'environ 7 mm. Les adultes volent d'avril à août en Europe occidentale. Les larves se nourrissent de Vaccinium vitis-idaea. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine se compose d'un long couloir, avec les excréments concentrés dans une large ligne centrale, laissant une marge claire de chaque côté. La galerie s'élargit en une grande tache pleine profondeur, avec une concentration centrale d'excréments. La larve adulte fait une fente de sortie dans l'épiderme inférieur et tisse un cocon jaune orangé dans la mine, qui est relié à la sortie par un tunnel de soie. Le cocon provoque une plaie semblable à une cloque sur la feuille.
Ectoedemia wilkinsoni/Ectoedemia wilkinsoni :
Ectoedemia wilkinsoni est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu d'Afrique du Sud (il a été décrit de Pretoria). Les larves se nourrissent de Diospyros lycioides lycioides.
Ectoedemia zimbabwiensis/Ectoedemia zimbabwiensis :
Ectoedemia zimbabwiensis est un papillon nocturne de la famille des Nepticulidae. Il a été décrit par Scoble en 1983. Il est connu du Zimbabwe.
Ectoganus/Ectoganus :
Ectoganus est un genre fossile de mammifères appartenant à la famille des Stylinodontidae.Les espèces de ce genre se trouvent en Amérique du Nord.Espèce : Ectoganus bighornensis Schoch, 1981 Ectoganus copei Schoch, 1981 Ectoganus gliriformis Cope, 1874
Ectogénèse/ectogenèse :
L'ectogenèse (du grec ἐκτός, "dehors" et genèse) est la croissance d'un organisme dans un environnement artificiel en dehors du corps dans lequel il se trouverait normalement, comme la croissance d'un embryon ou d'un fœtus en dehors du corps de la mère, ou la croissance de bactéries à l'extérieur du corps d'un hôte. Le terme a été inventé par le scientifique britannique JBS Haldane en 1924.
Ectogone/ectogonie :
Ectogonia est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae. Le genre a été érigé par George Hampson en 1896.
Ectogoniella/Ectogoniella :
Ectogoniella est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae. Le genre a été décrit par Strand en 1920.
Ectogramme/ectogramme :
Ectogram était un groupe gallois de Bangor, au Pays de Galles. Ann Matthews et Alan Holmes étaient auparavant membres du groupe post-punk de langue galloise Fflaps entre 1987 et 1993, faisant une tournée en Europe, sortant trois LP et enregistrant deux John Peel Sessions pendant cette période. Lorsque le batteur du groupe, Jonny Evans, est parti en 1993, ils ont recruté un vieil ami Maeyc Hewitt et se sont transformés en Ectogram, un son assez différent. Le groupe a d'abord enregistré deux singles pour le petit label indépendant gallois, Atol, avant d'être signé sur le label plus connu Ankst, pour lequel ils ont enregistré un album et deux EP. Lorsque ce label a été dissous en 1998, Ectogram est resté avec Ankstmusik, le label créé par l'un des anciens partenaires d'Ankst. Leur musique combine des éléments rock conventionnels tels que des rythmes répétitifs et des mélodies vocales avec une discorde atonale et de l'improvisation. Leur style a été influencé par des groupes tels que Sonic Youth, Faust, Pere Ubu, My Bloody Valentine et Acid Mothers Temple. Le DJ de la BBC Radio Wales, Adam Walton, a décrit leur style de guitare comme "des textures sans ego et des sons exploratoires". Les trois membres d'Ectogram étaient également membres du supergroupe de rock expérimental The Serpents, qui a sorti un album sur le label Ochre en 1999. Ectogram a joué une série de concerts avec le groupe de krautrock Faust, les rejoignant parfois sur scène pour une performance collaborative, et en 2012, ils ont joué le rôle de groupe d'accompagnement pour une performance de l'ancien membre de Can Damo Suzuki. Fin 2015, Gigwise a répertorié Ectogram comme l'un de leurs 27 plus grands groupes gallois de tous les temps. Le batteur Maeyc Hewitt est décédé d'un cancer le 2 octobre 2015 et le site Web du groupe a suggéré que c'était peut-être la fin d'Ectogram en tant que groupe.
Ectohoméosome/ectohoméosome :
Ectohomoeosoma est un genre de papillons de nuit. Il a été décrit par Roesler en 1965 et est connu de Hongrie. Il contient l'espèce E. kasyellum. On le trouve en Autriche, en Slovaquie, en Hongrie et en Roumanie.
Ectoine/Ectoine :
L'ectoïne (acide 1,4,5,6-tétrahydro-2-méthyl-4-pyrimidinecarboxylique) est un composé naturel présent dans plusieurs espèces de bactéries. C'est un soluté compatible qui sert de substance protectrice en agissant comme un osmolyte et aide ainsi les organismes à survivre à un stress osmotique extrême. L'ectoïne se trouve à des concentrations élevées dans les micro-organismes halophiles et confère une résistance au stress salin et thermique. L'ectoïne a été identifiée pour la première fois dans le micro-organisme Ectothiorhodospira halochloris, mais a depuis été trouvée dans un large éventail de bactéries Gram-négatives et Gram-positives. D'autres espèces de bactéries dans lesquelles l'ectoïne a été trouvée comprennent : Brevibacterium linens Halomonas elongata Marinococcus halophilus Pseudomonas stutzeri Halomonas titanicae Halorhodospira halophila Halomonas ventosae
Ectoine synthase/Ectoine synthase :
L'enzyme ectoine synthase (EC [1]) catalyse la réaction chimique (2S)-4-acetamido-2-aminobutanoate ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} L-ectoine + H2OCette enzyme appartient à la famille des lyases, en particulier les hydro-lyases , qui clivent les liaisons carbone-oxygène. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est le (2S)-4-acétamido-2-aminobutanoate (formant de la L-ectoïne). D'autres noms couramment utilisés comprennent la N-acétyldiaminobutyrate déshydratase, la N-acétyldiaminobutanoate déshydratase, la L-ectoine synthase, EctC et la 4-N-acétyl-L-2,4-diaminobutanoate hydro-lyase (formant L-ectoine). Cette enzyme participe au métabolisme de la glycine, de la sérine et de la thréonine.
Ectokid/Ectokid :
Ectokid est une série de bandes dessinées de super-héros publiée par l'empreinte Razorline de Marvel Comics qui s'est déroulée de 1993 à 1994. Créée par le cinéaste et romancier d'horreur/fantastique Clive Barker comme l'une des quatre séries interconnectées de l'empreinte, elle mettait en vedette l'adolescent Dexter Mungo, l'enfant d'un mortel et un fantôme, qui est capable de voir et d'interagir avec la dangereuse ectosphère interdimensionnelle.
Ectolophe/Ectolophe :
Ectolopha est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae.
Tumeur_chondromyxoïde ectomesenchymateuse/Tumeur chondromyxoïde ectomesenchymateuse :
La tumeur chondromyxoïde ectomesenchymateuse (ECT) est une tumeur intrabuccale bénigne dont l'origine présumée est constituée de cellules (ecto)mésenchymateuses indifférenciées. Certains pensent qu'il s'agit d'un type de tumeur myoépithéliale.
Ectomesenchyme/ectomesenchyme :
L'ectomesenchyme a des propriétés similaires au mésenchyme. L'origine de l'ectomesenchyme est contestée. Il est soit comme le mésenchyme, issu des cellules mésodermiques, soit à l'inverse issu des cellules de la crête neurale. La crête neurale est un groupe critique de cellules qui se forment dans la région crânienne au début du développement des vertébrés. L'ectomesenchyme joue un rôle essentiel dans la formation des tissus durs et mous de la tête et du cou tels que les os, les muscles, les dents et, notamment, les arcs pharyngés.
Ectomesenchymome/Ectomesenchymome :
L'ectomesenchymome est une tumeur rare à croissance rapide du système nerveux ou des tissus mous qui survient principalement chez les enfants, bien que des cas aient été signalés chez des patients jusqu'à l'âge de 60 ans. membres. Aussi appelé ectomesenchymome malin. L'ectomésenchyme malin (MEM) est une tumeur rare des tissus mous ou du SNC, qui est composée à la fois d'éléments neuroectodermiques [représentés par des cellules ganglionnaires et/ou de cellules neuroblastiques bien différenciées ou peu différenciées telles que ganglioneurome, ganglioneuroblastome, neuroblastome, neuroectodermique primitif périphérique tumorales – PNET] et un ou plusieurs éléments néoplasiques mésenchymateux, généralement un rhabdomyosarcome. La théorie la plus acceptée suggère que cette tumeur provient de restes de cellules migratrices de la crête neurale et donc de l'ectomesenchyme.
Ectomis/ectomis :
Ectomis est un genre de papillon de la famille des Hesperiidae (Eudaminae).
Ectomobile/Ectomobile :
L'Ectomobile (également connu sous le nom d'Ecto-1) est un véhicule fictif de la franchise Ghostbusters. Il apparaît dans les films Ghostbusters (1984), Ghostbusters II (1989), le remake Ghostbusters (2016), Ghostbusters : Afterlife (2021), dans la série télévisée d'animation : The Real Ghostbusters, Slimer ! et Extreme Ghostbusters, et dans les jeux vidéo Ghostbusters : The Video Game et Beeline's Ghostbusters.
Ectomomyrmex/Ectomomyrmex :
Ectomomyrmex est un genre ponerine de fourmis trouvé en Asie et en Australie. On sait peu de choses sur leur biologie, mais ils semblent être des prédateurs généralistes de proies arthropodes.
Ectomomyrmex astutus/Ectomomyrmex astutus :
Ectomomyrmex astutus est une espèce de fourmi du genre Ectomomyrmex. Décrite par Smith en 1858, l'espèce est endémique d'Asie et d'Australie.
Œuvres ectomorphes/Œuvres ectomorphes :
Ectomorphed Works est un album de remix sorti par L'Arc-en-Ciel le 28 juin 2000. Tous les mix ont été créés par le batteur du groupe, Yukihiro.
Ectomycorhize/ectomycorhize :
Une ectomycorhize (du grec ἐκτός ektos, "dehors", μύκης mykes, "champignon" et ῥίζα rhiza, "racine"; pl. ectomycorhizes ou ectomycorhizes, abrégé EcM) est une forme de relation symbiotique qui se produit entre un symbiote fongique, ou mycobiont et les racines de diverses espèces végétales. Le mycobionte est souvent issu des embranchements Basidiomycota et Ascomycota, et plus rarement des Zygomycota. Les ectomycorhizes se forment sur les racines d'environ 2% des espèces végétales, généralement des plantes ligneuses, y compris des espèces des familles du bouleau, du diptérocarpe, du myrte, du hêtre, du saule, du pin et du rosier. La recherche sur les ectomycorhizes est de plus en plus importante dans des domaines tels que la gestion et la restauration des écosystèmes, la foresterie et l'agriculture. Contrairement à d'autres relations mycorhiziennes, telles que la mycorhize arbusculaire et la mycorhize éricoïde, les champignons ectomycorhiziens ne pénètrent pas les parois cellulaires de leur hôte. Au lieu de cela, ils forment une interface entièrement intercellulaire connue sous le nom de réseau de Hartig, constitué d'hyphes hautement ramifiés formant un treillis entre les cellules racinaires épidermiques et corticales. Les ectomycorhizes se différencient davantage des autres mycorhizes par la formation d'une gaine hyphale dense, connue sous le nom de manteau, entourant la surface de la racine. Ce manteau de revêtement peut avoir jusqu'à 40 µm d'épaisseur, avec des hyphes s'étendant jusqu'à plusieurs centimètres dans le sol environnant. Le réseau d'hyphes aide la plante à absorber les nutriments, y compris l'eau et les minéraux, aidant souvent la plante hôte à survivre à des conditions défavorables. En échange, le symbiote fongique a accès aux glucides. Les fructifications fongiques EcM bien connues comprennent la truffe économiquement importante et comestible (Tuber) et les calottes mortelles mortelles et les anges destructeurs (Amanita).
Mycélium extramatriciel_ectomycorhizien/Mycélium extramatriciel ectomycorhizien :
Le mycélium extramatriciel ectomycorhizien (également connu sous le nom de mycélium extraradical) est la collection d'hyphes fongiques filamenteux émanant des ectomycorhizes. Il peut être composé d'hyphes fins et hydrophiles qui se ramifient fréquemment pour explorer et exploiter la matrice du sol ou peuvent s'agréger pour former des rhizomorphes ; structures de transport hautement différenciées, hydrophobes et durables.
Ectomyelois/Ectomyelois :
Ectomyelois est un genre de petits papillons nocturnes appartenant à la famille des Pyralidae.
Ectomyelois bipectinalis/Ectomyelois bipectinalis :
Ectomyelois bipectinalis est une espèce de teigne du museau. On le trouve en Chine (Fujian, Gansu, Guangxi, Hainan, Yunnan). L'envergure est de 19,5 à 28 mm. Les ailes antérieures sont fuscous grisâtre foncé, brun noirâtre le long des nervures. La ligne antémédiane est invisible et les taches discales sont brun noirâtre et séparées. La ligne postmédiale est faible, blanc grisâtre et dentelée. La ligne terminale est noire et interrompue. Les ailes postérieures sont blanc grisâtre, brun pâle le long de la côte, des termes et des nervures.
Ectomyelois ceratoniae/Ectomyelois ceratoniae :
Ectomyelois ceratoniae, la teigne de la caroube, plus ambiguë connue sous le nom de "teigne de la caroube", est un papillon de nuit de la famille des Pyralidae. Il a une distribution presque cosmopolite. Les adultes ont des ailes antérieures avec un motif brun pâle et des ailes postérieures blanches unies. Les papillons femelles trouvent des fruits ou des noix appropriés sur lesquels pondre leurs œufs en utilisant des substances volatiles émises par des champignons qui infectent le matériau. Les larves sont d'un blanc translucide, avec les organes internes visibles de l'extérieur. Ils se nourrissent des graines et des gousses d'un large éventail de plantes, y compris Punica granatum, Citrus fruit, Pistacia vera, Juglans regia, Prunus dulcis, Macadamia integrifolia, Acacia farnesiana, Caesalpinia sappan, Cassia bicapsularis, Ricinus, Erythrina monosperma, Haematoxylum campechianum, Prosopis juliflora, Samanea saman, Phoenix dactylifera et Ceratonia siliqua. C'est un ravageur agricole considérable, reconnu comme le ravageur le plus dommageable économiquement de l'industrie de la datte en Californie. Dans de nombreuses régions du monde, il endommage également de nombreux autres produits à base de noix et de fruits de grande valeur tels que les amandes, les pistaches, les noix de macadamia, les grenades et les fruits à noyau et à pépins. Des leurres imitant les phéromones sont disponibles dans le commerce. En 2007, l'industrie californienne des dattes Phoenix dactylifera a produit 17 700 tonnes de dattes sur 5 900 acres, d'une valeur brute d'environ 31,86 millions de dollars. Au cours des 25 dernières années, la pyrale du caroube a causé annuellement entre 10 et 40 % de dégâts sur les cultures récoltables, ce qui équivaut à environ 3,1 à 12,7 millions de dollars de pertes économiques, sans compter les coûts de lutte. Jusqu'à récemment, le seul courant de lutte contre la pyrale du caroube était le saupoudrage de malathion, trois ou quatre fois par saison de croissance. En raison de la hauteur des palmiers (parfois plus de 50 pieds), les traitements commerciaux ont été appliqués exclusivement par un équipement de poudrage puissant qui délivre la poussière insecticide à travers un tube dirigé à la main. Cela produit un «brouillard» d'insecticide lors de l'application qui recouvre essentiellement le sol de malathion, ce qui est un gaspillage et crée des effets non ciblés non intentionnels sur d'autres espèces animales, ainsi qu'une «pollution de l'environnement». De plus, l'accumulation de la poussière de malathion sur la peau des dattes crée des problèmes de dessiccation du fruit, réduisant la qualité globale du produit. L'empiètement des jardins de dattes et des zones urbaines a forcé les producteurs de dattes de Californie à s'éloigner du saupoudrage au malathion, mais jusqu'à récemment, aucune autre alternative pour le contrôle de la teigne du caroube n'était disponible. La phéromone mimétique utilisée dans la surveillance des leurres a également fourni une alternative non toxique viable au contrôle de la teigne de la caroube. Lorsque la phéromone mimétique est formulée dans SPLAT, elle peut être utilisée pour contrôler les populations de papillons nocturnes par "perturbation sexuelle" dans les jardins de dattiers et les vergers de grenades et d'amandiers. Des essais approfondis sur le terrain avec la formulation de phéromone mimétique SPLAT EC et son homologue biologique, SPLAT EC-Organic, ont prouvé qu'un contrôle efficace des populations dans les jardins de dattes tout au long de la saison est obtenu après une seule application de la formulation mimétique de phéromone. SPLAT EC ou SPLAT EC-Organic sont déployés à titre préventif pour protéger une zone contre l'infestation de la pyrale du caroube. Les produits ne "tuent" pas les papillons nocturnes, ils contrôlent les populations en perturbant leur accouplement avec les volatils de la phéromone mimique émise par SPLAT EC et SPLAT EC-O. Par conséquent, le moment de l'application du produit est important pour cibler de manière optimale la saison des amours.
Ectomyelois furvivena/Ectomyelois furvivena :
Ectomyelois furvivena est une espèce de teigne du museau. On le trouve en Chine (Gansu, Yunnan). L'envergure des ailes est de 25 à 30 mm. Les ailes antérieures sont brun grisâtre foncé avec un peu de poudre blanche, noir le long des nervures. La ligne antémédiane est invisible et les taches discales sont brun noirâtre et séparées. La ligne postmédiale est faible, blanc grisâtre et dentelée, légèrement incurvée vers l'intérieur du cinquième costal au dos au cinquième. La ligne terminale est noire et interrompue. Les ailes postérieures sont blanc grisâtre, brun clair le long de la côte et des nervures.
Ectomyelois muriscis/Ectomyelois muriscis :
Ectomyelois muriscis est une espèce de teigne du museau. Il a été décrit par Harrison Gray Dyar Jr. en 1914 et est largement répandu en Amérique centrale, dans le nord de l'Amérique du Sud et dans l'archipel des Antilles. Les larves se nourrissent dans les gousses de Theobroma cacao, Theobroma simiarum et d'autres fruits.
Ecton/Ecton :
Etton peut faire référence à :
Ecton, Northamptonshire/Ecton, Northamptonshire :
Ecton est un village et une paroisse civile du North Northamptonshire, en Angleterre. Le village est juste à l'est de Northampton, juste à côté de la route A4500. C'était l'un des premiers villages du Northamptonshire à recevoir un statut de conservation. Le toponyme est dérivé des anciens mots anglais Ecca et tun, qui signifient "la ferme/l'établissement d'Ecca". le pub dans lequel il y a eu une bataille où le fils du roi a rejoint l'équipe adverse et s'est battu contre lui ; la raison pour laquelle on l'appelle la fin du monde est que les gens pensaient que le monde allait se terminer lorsque la bataille a eu lieu.
Ecton, Staffordshire/Ecton, Staffordshire :
Ecton est un hameau du Staffordshire Peak District (référence de grille SK096584). Il se trouve sur le Manifold Way, une piste cyclable et piétonne de 13 km qui suit la ligne de l'ancien chemin de fer léger Leek and Manifold Valley. Les détails de la population au recensement de 2011 peuvent être trouvés sous Ilam.
Ecton (physique)/Ecton (physique) :
Les ectons sont des émissions explosives d'électrons observées sous forme de paquets individuels ou d'avalanches d'électrons, se produisant sous forme de microexplosions à la cathode. Le courant d'électrons dans un ecton commence à circuler à la suite d'une surchauffe de la cathode métallique en raison de la densité d'énergie élevée (104Jg-1), et s'arrête lorsque la zone d'émission se refroidit. Les ectons se produisent dans les phénomènes impliquant le plasma, tels que : les décharges électriques dans le vide, les taches cathodiques des arcs sous vide, les décharges volumétriques dans les gaz, les pseudo-étincelles, les couronnes, les arcs unipolaires, etc. Un ecton est constitué de portions individuelles d'électrons (1011-1012 particules) . Le temps de formation est de l'ordre de la nanoseconde.
Mines Ecton/Mines Ecton :
Un groupe de mines sur Ecton Hill, Staffordshire, est inhabituel pour le Peak District en produisant principalement du cuivre plutôt que du plomb et du zinc. La mine la plus importante, Deep Ecton, est exploitée depuis l'âge du bronze et, au XVIIIe siècle, elle était un important producteur de cuivre et la mine la plus profonde de Grande-Bretagne. L'exploitation minière sous le niveau de la rivière a cessé dans les années 1850 et toute la production s'est arrêtée dans les années 1890. La mine est maintenant une ressource éducative importante, gérée par l'Ecton Mine Educational Trust, et avec un enseignement dispensé par l'Ecton Hill Field Studies Association.
Gare_d'Ecton/Gare d'Ecton :
La gare d'Ecton était une gare du Leek and Manifold Light Railway. Il desservait le hameau d'Ecton, dans le Staffordshire. Aujourd'hui, le site fait désormais partie du Manifold Way entre Hulme End et Waterhouses.
Ectonucléoside triphosphate_diphosphohydrolase_4/Ectonucléoside triphosphate diphosphohydrolase 4 :
L'ectonucléoside triphosphate diphosphohydrolase 4 est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène ENTPD4.
Ectonucléoside triphosphate_diphosphohydrolase_7/Ectonucléoside triphosphate diphosphohydrolase 7 :
L'ectonucléoside triphosphate diphosphohydrolase 7 est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène ENTPD7.
Ectonucléotidase/Ectonucléotidase :
Les ectonucléotidases consistent en des familles d'enzymes métabolisant les nucléotides qui sont exprimées sur la membrane plasmique et ont des sites actifs orientés vers l'extérieur. Ces enzymes métabolisent les nucléotides en nucléosides. La contribution des ectonucléotidases dans la modulation de la signalisation purinergique dépend de la disponibilité et de la préférence des substrats et de la distribution cellulaire et tissulaire.
Ectonville, Missouri/Ectonville, Missouri :
Ectonville est une communauté non constituée en société du comté de Clay, dans le Missouri, aux États-Unis. Il fait partie de la zone métropolitaine de Kansas City. Ectonville est située à 39°22′04″N 94°28′41″W (39.367779, -94.478007). Son altitude est de 1 020 pieds (310 m). La communauté a été nommée d'après Dillie Ecton, un commerçant local dans les années 1930.
Infestation ectoparasitaire/Infestation ectoparasitaire :
Une infestation ectoparasitaire est une maladie parasitaire causée par des organismes qui vivent principalement à la surface de l'hôte.
Ectoparasiticide/Ectoparasiticide :
Un ectoparasiticide est un médicament antiparasitaire utilisé dans le traitement des infestations ectoparasitaires. Ces médicaments sont utilisés pour tuer les parasites qui vivent à la surface du corps. La perméthrine, le soufre, le lindane, le dicophane, le benzoate de benzyle, l'ivermectine et le crotamiton sont des ectoparasiticides bien connus.
Ectopatrie/Ectopatrie :
Ectopatria est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae. Le genre a été érigé par George Hampson en 1903.
Ectopatrie aspera/Ectopatrie aspera :
Ectopatria aspera est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie-Méridionale, à Victoria, en Australie-Occidentale et en Nouvelle-Zélande. Il est considéré comme une espèce migratrice. L'envergure est de 36–38 mm. Les ailes antérieures et le thorax sont gris blanchâtre. Les ailes postérieures sont blanches avec une large zone fuscous autour de l'apex et du termen chez les mâles et entièrement fuscous chez les femelles. Les mâles ont une touffe dense de poils tronqués sur le tibia moyen.
Ectopatria clavigera/Ectopatria clavigera :
Ectopatria clavigera est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Australie occidentale.
Ectopatria contrasta/Ectopatria contrasta :
Ectopatria contrasta est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Australie occidentale.
Ectopatria deloptis/Ectopatria deloptis :
Ectopatria deloptis est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Nouvelle-Galles du Sud et en Australie occidentale.
Ectopatria euglypta/Ectopatria euglypta :
Ectopatria euglypta est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Australie-Méridionale et en Australie-Occidentale.
Ectopatria horologa/Ectopatria horologa :
Ectopatria horologa est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve dans le Territoire de la capitale australienne, la Nouvelle-Galles du Sud, le Queensland, l'Australie du Sud, la Tasmanie, Victoria et l'Australie occidentale. Des larves ont été observées se nourrissant de Rhagodia parabolica.
Ectopatria loxonephra/Ectopatria loxonephra :
Ectopatria loxonephra est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Australie-Méridionale et en Australie-Occidentale.
Mniodes d'ectopatrie/Mniodes d'ectopatrie :
Ectopatria mniodes est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve dans le Territoire de la capitale australienne, la Nouvelle-Galles du Sud, le Territoire du Nord et le Queensland.
Ectopatria mundoides/Ectopatria mundoides :
Ectopatria mundoides est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve dans toute l'Australie continentale.
Ectopatria neuroides/Ectopatria neuroides :
Ectopatria neuroides est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Territoire du Nord, dans le Queensland, en Australie-Méridionale et en Australie-Occidentale.
Ectopatria ochroleuca/Ectopatria ochroleuca :
Ectopatria ochroleuca est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Nouvelle-Galles du Sud et en Australie occidentale.
Ectopatria paurogramma/Ectopatria paurogramma :
Ectopatria paurogramma est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve dans toute l'Australie continentale.
Ectopatria pelosticta/Ectopatria pelosticta :
Ectopatria pelosticta est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Queensland, en Australie-Méridionale et en Australie-Occidentale.
Ectopatria plinthina/Ectopatria plinthina :
Ectopatria plinthina est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Australie occidentale.
Ectopatria spilonata/Ectopatria spilonata :
Ectopatria spilonata est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Nouvelle-Galles du Sud et en Australie-Méridionale. Les larves se nourrissent d'Atriplex vesicaria.
Ectopatria subrufescens/Ectopatria subrufescens :
Ectopatria subrufescens est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Australie-Méridionale, à Victoria et en Australie-Occidentale. L'envergure est d'environ 30 mm. Les larves se nourrissent de Bromus unioloides.
Ectopatria umbrosa/Ectopatria umbrosa :
Ectopatria umbrosa est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve dans le Queensland.
Ectopatria virginea/Ectopatria virginea :
Ectopatria virginea est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Australie-Méridionale.
Ectopatria xerampelina/Ectopatria xerampelina :
Ectopatria xerampelina est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. On le trouve en Australie-Occidentale et en Australie-Méridionale.
Ectophasie/ectophasie :
Ectophasia est un genre de mouches de la famille des Tachinidae.
Ectophasia crassipennis/Ectophasia crassipennis :
Ectophasia crassipennis est une espèce de «mouches parasites» de la famille des Tachinidae, sous-famille des Phasiinae.
Ectopie/Ectopie :
Ectopie, ectopique ou ectopie peut faire référence à : Ectopie (médicament), y compris une liste des utilisations médicales de l'ectopie ou de l'ectopie Grossesse extra-utérine, une grossesse qui se produit en dehors de l'utérus Battement ectopique ou ectopie cardiaque, une perturbation du rythme cardiaque Ectopie (album ), de Steroid Maximus, 2002 Ectopic Entertainment, une maison de disques Ectopia, un roman de 2014 de Martin J. Goodman
Ectopie (album)/Ectopie (album) :
Ectopie est un album de Steroid Maximus. Il est sorti le 28 mai 2002 par Ipecac Recordings. Ectopia est Ectopic Entertainment #ECT ENTS 023.
Ectopie (médecine)/Ectopie (médecine) :
Une ectopie () est un déplacement ou une malposition d'un organe ou d'une autre partie du corps, qui est alors appelée ectopique (). La plupart des ectopies sont congénitales, mais certaines peuvent survenir plus tard dans la vie.
Ectopie cordis/Ectopie cordis :
L'ectopie cordis (grec : "loin / hors de place" + latin : "cœur") ou cœur ectopique est une malformation congénitale dans laquelle le cœur est anormalement situé partiellement ou totalement à l'extérieur du thorax. Le cœur ectopique peut être trouvé le long d'un éventail d'emplacements anatomiques, y compris le cou, la poitrine ou l'abdomen. Dans la plupart des cas, le cœur fait saillie à l'extérieur de la poitrine à travers un sternum fendu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gladiator 2000 film 2005 soundtrack""

Heureux d'être_gay / Heureux d'être gay : " Glad to Be Gay " est une chanson du groupe britannique de punk rock / new...