Rechercher dans ce blog

vendredi 23 septembre 2022

Dysochrysa


Dysgonie coreana/Dysgonie coreana :
Dysgonia coreana est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par John Henry Leech en 1889. On le trouve en Corée et dans l'Extrême-Orient russe (la région de Primorye). Dysgonia coreana est considérée comme un synonyme de Dysgonia obscura par certains auteurs.
Dysgonie correcte/Dysgonie correcte :
Dysgonia correctana est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Francis Walker en 1865. On le trouve du nord des Moluques aux îles Bismarck et probablement aux îles Salomon.
Dysgonie dulcis/Dysgonie dulcis :
Dysgonia dulcis est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Arthur Gardiner Butler en 1878. On le trouve en Corée, en Chine, au Japon (Honshu, Shikoku, Kyushu), dans l'Extrême-Orient russe (la région de Primorye) et à Taïwan.
Dysgonie érigée/Dysgonie érigée :
Dysgonia erectata est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1902. On le trouve en Afrique, notamment au Kenya, en Afrique du Sud et en Zambie.
Dysgonie expediens/Dysgonie expediens :
Dysgonia expediens est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Francis Walker en 1858. On le trouve en Amérique du Sud, notamment au Brésil.
Hercodes de la dysgonie/Hercodes de la dysgonie :
Dysgonia hercodes est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Edward Meyrick en 1902. On le trouve dans l'État australien du Queensland.
Dysgonie hicanora/Dysgonie hicanora :
Dysgonia hicanora est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Turner en 1903. On le trouve en Nouvelle-Guinée et aux Fidji.
Dysgonie humilie/Dysgonie humilie :
Dysgonia humilis est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par William Jacob Holland en 1894. On le trouve en Afrique, notamment à Príncipe et au Gabon.
Dysgonie insignifiante/Dysgonie insignifiante :
Dysgonia insignifica est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Thomas Bethune-Baker en 1906. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Dysgonie interpersa/Dysgonie interpersa :
Dysgonia interpersa est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Achille Guenée en 1852. On le trouve en Indonésie.
Dysgonie latifascia/Dysgonie latifascia :
Dysgonia latifascia est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Warren en 1888. On le trouve en Inde.
Dysgonie leucogramme/Dysgonie leucogramme :
Dysgonia leucogramma est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1913. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Dysgonie lilacea/Dysgonie lilacea :
Dysgonia lilacea est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Thomas Bethune-Baker en 1906. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Dysgonie macrorhyncha/Dysgonie macrorhyncha :
Dysgonia macrorhyncha est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1913. On le trouve en Afrique, notamment en Afrique du Sud et en Zambie.
Dysgonie mandschuriana/Dysgonie mandschuriana :
Dysgonia mandschuriana est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Staudinger en 1892. On le trouve en Chine, au Japon (Honshu, Kyushu), en Corée (Nord, Centre, Sud, île de Jeju) et dans l'Extrême-Orient russe (la région de Primorye) .
Dysgonie monogone/Dysgonie monogone :
Dysgonia monogona est un papillon de nuit de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par Oswald Bertram Lower en 1903. On le trouve dans l'État australien du Queensland.
Dysgonie multilinéaire/Dysgonie multilinéaire :
Dysgonia multilineata est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par William Jacob Holland en 1894. On le trouve en Afrique, y compris en Sierra Leone.
Dysgonie obscure/Dysgonie obscure :
Dysgonia obscura est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Otto Vasilievich Bremer et William Gray en 1853. On le trouve en Corée, en Chine et dans l'Extrême-Orient russe (la région de Primorye). Certains auteurs considèrent Dysgonia coreana comme synonyme de Dysgonia obscura.
Dysgonie prorasigna/Dysgonie prorasigna :
Dysgonia prorasigna est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1913. On le trouve en Afrique, y compris en Ouganda.
Dysgonie pudique/Dysgonie pudique :
Dysgonia pudica est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Heinrich Benno Möschler en 1888. On le trouve principalement au Ghana et en Côte d'Ivoire.
Dysgonie rectivia/Dysgonie rectivia :
Dysgonia rectivia est un papillon nocturne de la famille des Erebidae.
Dysgonie rénale/Dysgonie rénale :
Dysgonia renalis est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1894. On le trouve en Inde.
Dysgonie rigidistria/Dysgonia rigidistria :
Dysgonia rigidistria est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Achille Guenée en 1852. On le trouve dans la péninsule indienne et au Sri Lanka.
Dysgonie rogenhoferi/Dysgonie rogenhoferi :
Dysgonia rogenhoferi est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Otto Bohatsch en 1880. On le trouve au Liban, en Israël, en Irak, en Arabie, au Turkménistan, dans le nord de l'Iran, en Ouzbékistan, dans la partie européenne du sud de la Russie, en Azerbaïdjan et au Pakistan. Il y a probablement une génération par an. Les adultes volent d'avril à juin. Les larves se nourrissent d'espèces de Tamarix.
Dysgonie senex/Dysgonie senex :
Dysgonia senex est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Francis Walker en 1858. On le trouve dans l'État australien du Queensland. L'envergure est d'environ 70 mm.
Dysgonie stuposa/Dysgonie stuposa :
Dysgonia stuposa est un papillon de nuit de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par Johan Christian Fabricius en 1794. On le trouve en Corée, au Cambodge, en Chine, en Inde, en Indonésie (Sumatra et Timor), au Japon (Honshu, Shikoku, Kyushu, îles Ryukyu), au Népal , les Philippines, l'Extrême-Orient russe (la région du Primorye), le Sri Lanka, Taïwan et le Vietnam. L'envergure est de 45 à 49 mm.
Dysgonie torrida/Dysgonie torrida :
Dysgonia torrida, le puzzle, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Achille Guenée en 1852. On la trouve depuis les zones tropicales et subtropicales d'Afrique jusqu'en Espagne, le sud de l'Italie, la Grèce, la Syrie, Israël, l'Iran, l'Ouzbékistan vers l'Inde, le Sri Lanka et le Myanmar.
Dysgonie triplocyme/Dysgonie triplocyme :
Dysgonia triplocyma est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1913. On le trouve en Afrique de l'Est, y compris au Malawi.
Dysgonie trogosème/Dysgonie trogosème :
Dysgonia trogosema est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1913. On le trouve en Afrique, y compris au Nigeria.
Dysgonomonacées/Dysgonomonacées :
Dysgonomonadaceae est une famille de bactéries.
Dysgonomes/Dysgonomes :
Dysgonomonas est un genre Gram-négatif et anaérobie facultatif de la famille des Dysgonomonadaceae qui ont été isolés de sources humaines. La bactérie Dysgonomonas peut provoquer une gastro-entérite chez les personnes immunodéprimées
Dysgonomonas alginatilytica/Dysgonomonas alginatilytica :
Dysgonomonas alginatilytica est une bactérie à Gram négatif, anaérobie facultative, non sporulée et non mobile du genre Dysgonomonas qui a été isolée du sable marin d'Hiroshima au Japon. Dysgonomonas alginatilytica a la capacité de dégrader l'alginate.
Dysgonomonas capnocytophagoides/Dysgonomonas capnocytophagoides :
Dysgonomonas capnocytophagoides est une bactérie Gram-négative et anaérobie du genre Dysgonomonas qui a été isolée pour la première fois d'un abcès cutané chez l'homme au Danemark. Dysgonomonas capnocytophagoides peut provoquer des diarrhées et des bactériémies.
Dysgonomonas gadei/Dysgonomonas gadei :
Dysgonomonas gadei est une bactérie Gram-négative et anaérobie facultative du genre Dysgonomonas qui a été isolée de la vésicule biliaire d'un patient à Bergen en Norvège.
Dysgonomonas hofstadii/Dysgonomonas hofstadii :
Dysgonomonas hofstadii est une bactérie Gram-négative et anaérobie facultative du genre Dysgonomonas, qui a été isolée d'une plaie abdominale post-opératoire.
Dysgonomonas macrotermite/Dysgonomonas macrotermite :
Dysgonomonas macrotermitis est une bactérie à Gram négatif, anaérobie facultative et non mobile du genre Dysgonomonas qui a été isolée de l'intestin postérieur du termite Macrotermes barneyi.
Dysgonomonas mossii/Dysgonomonas mossii :
Dysgonomonas mossii est une bactérie Gram-négative et anaérobie facultative du genre Dysgonomonas qui a été isolée à partir d'un drainage abdominal d'un être humain de l'hôpital Holy Cross de Detroit aux États-Unis.
Dysgonomonas oryzarvi/Dysgonomonas oryzarvi :
Dysgonomonas oryzarvi est une bactérie à Gram négatif, en forme de bâtonnet court, anaérobie et non mobile du genre Dysgonomonas.
Dysgonomonas termitidis/Dysgonomonas termitidis :
Dysgonomonas termitidis est une bactérie Gram-négative, anaérobie et non mobile du genre Dysgonomonas qui a été isolée de l'intestin du termite Reticulitermes speratus.
Dysgraphhadena/Dysgraphhadena :
Dysgraphhadena est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae.
Dysgraphie/Dysgraphie :
La dysgraphie est un trouble d'apprentissage de l'expression écrite, qui affecte la capacité à écrire, principalement l'écriture manuscrite, mais aussi la cohérence. Il s'agit d'un trouble d'apprentissage spécifique (TAS) ainsi que d'un trouble de la transcription, ce qui signifie qu'il s'agit d'un trouble de l'écriture associé à une altération de l'écriture manuscrite, du codage orthographique et du séquençage des doigts (mouvement des muscles requis pour écrire). Elle chevauche souvent d'autres troubles d'apprentissage et troubles du développement neurologique tels que les troubles de la parole, le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) ou le trouble développemental de la coordination (DCD). Dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV), la dysgraphie est caractérisée comme une trouble d'apprentissage dans la catégorie de l'expression écrite, lorsque les compétences en écriture d'une personne sont inférieures à celles attendues compte tenu de l'âge d'une personne mesuré par l'intelligence et une éducation adaptée à l'âge. Le DSM n'est pas clair quant à savoir si l'écriture se réfère uniquement aux habiletés motrices impliquées dans l'écriture, ou si elle inclut également les habiletés orthographiques et l'orthographe. La dysgraphie doit être distinguée de l'agraphie (parfois appelée dysgraphie acquise), qui est une perte acquise de la capacité d'écrire. résultant d'une lésion cérébrale, d'une maladie évolutive ou d'un accident vasculaire cérébral. La prévalence de la dysgraphie dans le monde n'est pas connue, en raison des difficultés de diagnostic et du manque de recherche.
Dyshawn Pierre/Dyshawn Pierre :
Dyshawn Pierre (né le 17 novembre 1993) est un basketteur professionnel canadien de Fenerbahçe de la Super League turque de basket-ball turque (BSL) et de l' EuroLeague . Il est originaire de Whitby, en Ontario, et a joué au basketball collégial pour les Flyers de Dayton.
Dychekov/Dychekov :
Dyshekov (masculin, russe : Дышеков) ou Dyshekova (féminin, russe : Дышековa) est un nom de famille russe. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Aslan Dyshekov (né en 1987), footballeur russe Khazret Dyshekov (né en 1965), footballeur et entraîneur russe
Dyshi/Dyshi :
" Dyshi " ( russe : Дыши , Breathe ) est la deuxième chanson sortie en 2007 par le groupe de filles russe Serebro . En raison du fait que leur première chanson s'appelle Song # 1, " Dyshi " est souvent appelée " Song # 2 ", cela compte également pour leur prochaine chanson " Опиум " autrement connue sous le nom de " Song # 3 ".
Dyshidrose/Dyshidrose :
La dyshidrose est un type de dermatite qui se caractérise par des cloques qui démangent sur la paume des mains et la plante des pieds. Les cloques mesurent généralement un à deux millimètres et guérissent en trois semaines. Cependant, ils se reproduisent souvent. La rougeur n'est généralement pas présente. Des attaques répétées peuvent entraîner des fissures et un épaississement de la peau. La cause est inconnue. Les déclencheurs peuvent inclure les allergènes, le stress physique ou mental, le lavage fréquent des mains ou les métaux. Le diagnostic est généralement basé sur son apparence et les symptômes. Des tests d'allergie et une culture peuvent être effectués pour exclure d'autres problèmes. D'autres conditions qui produisent des symptômes similaires comprennent le psoriasis pustuleux et la gale. Il peut être utile d'éviter les déclencheurs, tout comme une crème protectrice. Le traitement est généralement avec une crème stéroïde. Des crèmes stéroïdes à haute concentration peuvent être nécessaires pendant la première semaine ou les deux premières. Les antihistaminiques peuvent être utilisés pour soulager les démangeaisons. Si ce n'est pas efficace, des pilules stéroïdes, du tacrolimus ou du psoralène plus ultraviolet A (PUVA) peuvent être essayés. Environ 1 personne sur 2 000 est touchée en Suède. Les mâles et les femelles semblent être également touchés. Cela explique environ un cas sur cinq de dermatite des mains. La première description remonte à 1873. Le nom vient du mot « dyshidrotique », qui signifie « transpiration difficile », car on croyait autrefois que les problèmes de transpiration en étaient la cause.
Dyshne-Vedeno/Dyshne-Vedeno :
Dyshne-Vedeno (russe : Дышне-Ведено, tchétchène : Дишни-Ведана) est une localité rurale (un selo) du district de Vedensky, en Tchétchénie.
Dyshod Carter/Dyshod Carter :
Dyshod Carter (né le 18 juin 1978) est un ancien demi de coin du football américain qui a joué pour les New England Patriots en 2003 avant d'être affecté aux Scottish Claymores de la NFL Europe League. Carter a également joué pour les Browns de Cleveland et les Cardinals de l'Arizona de la NFL. Il a signé en tant qu'agent libre avec les Argonauts de Toronto de la Ligue canadienne de football le 1er avril 2008, mais a été libéré plus d'un mois plus tard le 12 mai, soit également quelques jours après son arrestation au Colorado (voir ci-dessous).[1 ] 2003 Liste des Claymores écossais
Dyshu tishinoi/Dyshu tishinoi :
Dyshu tishinoi (russe : Дышу тишиной ; trad. Breathing the Silence) est le troisième album studio de Nikolai Noskov, sorti en octobre 2000 en Russie. La présentation de l'album a eu lieu le 10 octobre 2000 au Palais du Kremlin. L'orchestre de chambre académique Musica Viva a participé à l'enregistrement de l'album, qui a également accompagné Noskov lors de la présentation de l'album.
Dyshypostène/Dyshypostène :
Dyshypostena est un genre de mouches de la famille des Tachinidae.
Dyshypostena edwardsi/Dyshypostena edwardsi :
Dyshypostena edwardsi est une espèce de mouches tachinides du genre Dyshypostena de la famille des Tachinidae.
Dyshypostena tarsalis/Dyshypostena tarsalis :
Dyshypostena tarsalis est une espèce de mouches tachinides du genre Dyshypostena de la famille des Tachinidae.
Dysidea/Dysidea :
Dysidea est un genre d'éponges appartenant à la famille des Dysideidae.Le genre a une distribution cosmopolite.Espèce : Dysidea aedificanda (Row, 1911) Dysidea amblia (de Laubenfels, 1930) Dysidea anceps (Hyatt, 1877) Dysidea arenaria Bergquist, 1965 Dysidea avara ( Schmidt, 1862) Dysidea cachui Carballo, Zubia & Ortega, 2006 Dysidea cacos (Lendenfeld, 1888) Dysidea cana (Hyatt, 1877) Dysidea chalinoides (Burton, 1931) Dysidea chilensis (Thiele, 1905) Dysidea cinerea Keller, 1889 Dysidea clathrata (Hentschel , 1912) Dysidea conica Bowerbank, 1873 Dysidea corallina Kim, Lee & Sim, 2020 Dysidea crassa (Dendy, 1905) Dysidea cristagalli Bergquist, 1961 Dysidea dakini (Dendy & Frederick, 1924) Dysidea dendyi (Ferrer Hernandez, 1923) Dysidea digitata (Sollas , 1902) Dysidea distans (Lendenfeld, 1889) Dysidea dokdoensis Kang, Lee & Sim, 2020 Dysidea dubia (Hyatt, 1877) Dysidea enormis (Hyatt, 1877) Dysidea etherea Dysidea etheria de Laubenfels, 1936 Dysidea fasciculata (Wilson, 1925) Dysidea flabellum (Lendenfeld, 1886) Dysidea fragilis (Montagu, 1814) Dysidea frondosa Berquist, 1995 Dysidea geomunensis Kim, Lee & Sim, 2020 Dysidea glavea Kim, Lee & Sim, 2020 Dysidea gracilis (Lendenfeld, 1889) Dysidea granulosa Bergquist, 1965 Dysidea gumminea Ridley , 1884 Dysidea hirciniformis Carter, 1885 Dysidea hirsuta Kang, Lee & Sim, 2020 Dysidea horrens (Selenka, 1867) Dysidea hydra Kang, Lee & Sim, 2020 Dysidea implexa (Ridley, 1884) Dysidea incrustans (Schmidt, 1862) Dysidea incrustata (Dendy , 1905) Dysidea janiae (Duchassaing & Michelotti, 1864) Dysidea kenkriegeri Lehnert & Stone, 2015 Dysidea laxa (Lendenfeld, 1889) Dysidea lehnerti Van Soest & Hooper, 2020 Dysidea ligneana (Hyatt, 1877) Dysidea marshalli (Lendenfeld, 1889) Dysidea minna Hoshino, 1985 Dysidea mureungensis Kim, Lee & Sim, 2020 Dysidea navicularis (Lendenfeld, 1888) Dysidea nigrescens Berquist, 1995 Dysidea nivea Kang, Lee & Sim, 2020 Dysidea oculata (Burton, 1929) Dysidea pallescens (Schmidt, 1862) Dysidea perfistulata Pulitzer-Finali & Pronzato, 1980 Dysidea ramoglomerata Carter, 1887 Dysidea ramosa Dysidea ramsayi (Lendenfeld, 1888) Dysidea reformensis Carballo, Zubia & Ortega, 2006 Dysidea robusta Vilanova & Muricy, 2001 Dysidea sabulum Kang, Lee & Sim, 2020 Dysidea sagum (Lendenfeld , 1888) Dysidea septosa (Lamarck, 1814) Dysidea spiculifera (Lendenfeld, 1888) Dysidea spiculivora (Dendy, 1924) Dysidea spinosa (Hyatt, 1877) Dysidea teawanui Kelly, Mc Cormack & Battershill, 2020 Dysidea tenuifibra (Burton, 1932) Dysidea tuapokere Kelly, Mc Cormack & Battershill, 2020 Dysidea tubulata Rutot, 1874 Dysidea tupha (Martens, 1824) Dysidea tupha (Pallas, 1766) Dysidea uriae Carballo, Zubia & Ortega, 2006 Dysidea variabilis (Duchassaing & Michelotti, 1864) Dysidea villosa (Lendenfeld, 1886) Dysidea violata Lee & Sim, 2007
Dysidea arenaria/Dysidea arenaria :
Dysidea arenaria est une espèce d'éponge marine (poriferan) trouvée dans l'océan Pacifique. C'est un membre de l'ordre Dictyoceratida, l'un des deux ordres d'éponges qui composent les éponges kératosiques ou "cornées" dans lesquelles un squelette minéral est absent et un squelette de fibres organiques est présent à la place.
Dysidea etheria/Dysidea etheria :
Dysidea etheria, communément appelée éponge éthérée ou éponge céleste, est une espèce d'éponge lobée de la classe Demospongiae. Cette éponge marine est connue pour sa couleur bleu clair et peut être trouvée dans les Caraïbes ainsi qu'au large des côtes de la Floride et de la Géorgie. Comme tous les autres porifères, D. etheria est capable de reproduction sexuée et asexuée. L'utilisation de la collecte de spicules ainsi que des défenses chimiques permet à D. etheria de se protéger contre les prédateurs tels que le zèbre doris et l'étoile noueuse orange. D. etheria est également connue comme espèce hôte de l'étoile cassante envahissante Ophiothela mirabilis. Enfin, diverses études de biologie moléculaire ont utilisé D. etheria à la fois pour étudier le transport de particules étrangères dans les éponges et pour isoler de nouvelles molécules.
Dysideidés/Dysideidés :
Les Dysideidae sont une famille d'éponges de mer de l'ordre des Dictyoceratida.
Dysidenine/Dysidenine :
La dysidénine est une toxine de l'éponge Lamellodysidea herbacea. Il a un effet létal sur les poissons et certains organismes marins. Il a été constaté qu'il inhibe le transport de l'iodure dans les cellules thyroïdiennes. Étant donné que les métabolites de l'éponge présentent des variations régionales, il a été isolé à partir d'échantillons de la Grande Barrière de Corail, tout en étant absent des échantillons des îles Caroline. Il a été isolé pour la première fois en 1977.
Dysidinae/Dysidinae :
Dysidinae est une sous-famille de coléoptères.
Dysiek/Dysiek :
Dysiek [ˈdɨɕek] ( allemand : Düsteln ) est un village du district administratif de Gmina Trzemeszno , dans le comté de Gniezno , dans la voïvodie de Grande-Pologne , dans le centre-ouest de la Pologne . Il se trouve à environ 9 kilomètres (6 mi) à l'est de Trzemeszno, 23 km (14 mi) à l'est de Gniezno et 71 km (44 mi) à l'est de la capitale régionale Poznań.
Dysin Mayo/Dysin Mayo :
Dysin Mayo (né le 22 mai 1997) est un défenseur professionnel canadien de hockey sur glace qui joue actuellement pour les Coyotes de l'Arizona de la Ligue nationale de hockey (LNH).
Dysinger, New_York/Dysinger, New York :
Dysinger est un hameau de la ville de Royalton dans le comté de Niagara, New York, États-Unis.
Dysithamne/Dysithamne :
Dysithamnus est un genre de passereaux insectivores de la famille des fourmiliers, les Thamnophilidae. Les espèces de ce genre sont connues sous le nom d'antvireos. Le genre Dysithamnus a été introduit par l'ornithologue allemand Jean Cabanis en 1847. Le nom combine les mots grecs anciens duō « plonger » et thamnos « buisson ». L'espèce type a ensuite été désignée sous le nom d'antvireo à poitrine tachetée. Antvireo, Dysithamnus xanthopterus Antvireo strié de blanc, Dysithamnus leucostictus Antvireo plumeux, Dysithamnus plumbeus Antvireo bicolore, Dysithamnus occidentalis
Dyskaryose/Dyskaryose :
La dyscaryose (dis-kār-ĭ-ó-sis) est une modification cytologique anormale des cellules épithéliales squameuses caractérisée par des noyaux hyperchromatiques et/ou une chromatine nucléaire irrégulière. Cela peut être suivi par le développement d'un néoplasme malin. La dyscaryose est utilisée comme synonyme de dysplasie, qui est le terme le plus courant. Le terme « dyscaryose » ne doit pas être confondu avec « dyskératose ». "Dyskaryose" est un terme utilisé pour toutes les surfaces muqueuses squameuses et couramment utilisé pour l'état du col de l'utérus dans lequel certaines des cellules épithéliales proches de l'orifice externe présentent des anomalies dans leurs noyaux cellulaires. Ces changements sont souvent assez subtils ; souvent considérés comme des changements temporaires entre quinze et vingt-cinq ans. La dyscaryose apparente en dessous de l'âge de vingt-cinq ans n'est pas considérée comme significative, et dans de nombreux pays où des programmes de dépistage cervical existent, l'âge d'entrée dans le programme est d'environ 25 ans. Le programme se termine souvent vers l'âge de 65 ans, en supposant qu'aucun frottis anormal n'a été trouvé auparavant sur une période de dix ans. La dyscaryose cervicale est classée en trois degrés de gravité : dyscaryose légère, modérée et sévère. Une autre catégorie est utilisée pour définir les cellules qui ne présentent pas d'anomalie nucléaire significative et qui ne peuvent pas être décrites comme « dyskaryotes ». Cette catégorie est appelée "modifications limites" cellulaires [épithéliales]. Comme l'épithélium dyscaryote trouvé dans le col de l'utérus a un potentiel malin, la plupart des cas de dyscaryose seront généralement suivis et référés. Le risque est de plus en plus élevé avec des grades plus élevés de dyscaryose. La plupart des changements limites se résoudront spontanément, tout comme de nombreux changements légers. Les modifications modérées et sévères sont généralement traitées par électrocoagulation, cryocoagulation ou excision de l'anse, dans le but d'éliminer complètement la zone anormale. La dyscaryose peut être causée par une infection par le virus du papillome humain (VPH), qui existe dans un certain nombre de souches différentes ; les types 16 et 18 provoquent une dyscaryose plus fréquemment et plus facilement que les autres types. Ces virus sont presque toujours transmis sexuellement. La vaccination, désormais disponible contre les VPH 16 et 18, empêchera une nouvelle infection par ces souches. Mais si l'infection s'est produite avant la vaccination et qu'un changement cellulaire s'est déjà produit, le vaccin ne réduit pas le risque de développer un changement dyscaryote. Dyskaryose signifie noyau anormal et fait référence à la cellule épithéliale anormale qui peut être trouvée dans un échantillon cervical. Il est classé de bas en haut en fonction du degré d'anomalie. Tous ces changements sont traitables sans récidive.
Dyskératose/Dyskératose :
La dyskératose est une kératinisation anormale survenant prématurément dans des cellules individuelles ou des groupes de cellules sous la couche granuleuse. La dyskératose congénitale est une maladie congénitale caractérisée par une pigmentation réticulaire de la peau, une dégénérescence des ongles et une leucoplasie des muqueuses associées à des télomères courts.
Dyskératose congénitale/Dyskératose congénitale :
La dyskératose congénitale (DKC), également connue sous le nom de syndrome de Zinsser-Engman-Cole, est une maladie congénitale progressive rare avec un phénotype très variable. L'entité était classiquement définie par la triade pigmentation anormale de la peau, dystrophie unguéale et leucoplasie de la muqueuse buccale, mais ces composantes ne se produisent pas toujours. Le DKC est caractérisé par des télomères courts. Certaines des manifestations ressemblent au vieillissement prématuré (similaire à la progeria). La maladie affecte initialement principalement la peau, mais une conséquence majeure est une insuffisance médullaire progressive qui survient dans plus de 80% des cas, entraînant une mortalité précoce.
Dyskérine/Dyskérine :
La sous-unité 4 du complexe ribonucléoprotéique H/ACA est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DKC1. Ce gène fait partie de la famille des gènes H/ACA snoRNPs (petites ribonucléoprotéines nucléolaires). Les snoRNP sont impliqués dans divers aspects du traitement et de la modification de l'ARNr et ont été classés en deux familles : C/D et H/ACA. Les snoRNP H/ACA comprennent également les protéines NOLA1, 2 et 3. La protéine codée par ce gène et les trois protéines NOLA se localisent dans les composants fibrillaires denses des nucléoles et dans les corps enroulés (Cajal) du noyau. La production d'ARNr 18S et la pseudo-uridylation d'ARNr sont altérées si l'une des quatre protéines est épuisée. La protéine codée par ce gène est apparentée aux protéines Saccharomyces cerevisiae Cbf5p et Drosophila melanogaster Nop60B. Le gène se trouve dans une orientation queue-à-queue avec le gène de la protéine membranaire des érythrocytes palmitoylés (MPP1) et est transcrit dans une direction télomère à centromère. Des substitutions de nucléotides et des polymorphismes répétés de trinucléotides simples ont été trouvés dans ce gène. Des mutations de ce gène provoquent une dyskératose congénitale liée à l'X.
Dyskinésie/Dyskinésie :
La dyskinésie fait référence à une catégorie de troubles du mouvement caractérisés par des mouvements musculaires involontaires, y compris des mouvements similaires aux tics ou à la chorée et des mouvements volontaires diminués. La dyskinésie peut aller d'un léger tremblement des mains à un mouvement incontrôlable du haut du corps ou des membres inférieurs. La discoordination peut également se produire en interne, en particulier avec les muscles respiratoires, et elle passe souvent inaperçue. La dyskinésie est un symptôme de plusieurs troubles médicaux qui se distinguent par leur cause sous-jacente.
Paralysie_cérébrale_dyskinétique/Paralysie cérébrale dyskinétique :
La paralysie cérébrale dyskinétique (DCP) est un sous-type de paralysie cérébrale (PC) et se caractérise par une altération de la régulation du tonus musculaire, de la coordination et du contrôle des mouvements. La dystonie et la choréoathétose sont les deux troubles du mouvement les plus dominants chez les patients atteints de DCP.
Dyskobolie Grodzisk_Wielkopolski/Dyskobolie Grodzisk Wielkopolski :
Dyskobolia Grodzisk Wielkopolski ( prononciation polonaise: [dɨskɔˈbɔʎa ˈɡrɔdʑisk fʲɛlkɔˈpɔlski] ), anciennement Groclin Grodzisk Wielkopolski , était un club de football polonais basé à Grodzisk Wielkopolski , dans la voïvodie de Grande-Pologne .
Dyskolos/Dyskolos :
Dyskolos (grec : Δύσκολος, prononcé [dýskolos], traduit par The Grouch, The Misanthrope, The Curmudgeon, The Bad-tempered Man ou Old Cantankerous) est une comédie grecque antique de Ménandre, la seule de ses pièces, et de l'ensemble Nouvelle Comédie, qui a survécu sous une forme presque complète. Il a été présenté pour la première fois au festival Lenaian en 317-316 avant JC, où il a valu à Ménandre le premier prix. Elle n'a longtemps été connue que par des citations fragmentaires ; mais un manuscrit en papyrus du Dyskolos presque complet, datant du IIIe siècle, a été retrouvé en Égypte en 1952 et fait partie des Bodmer Papyri et Oxyrhynchus Papyri. La pièce est publiée en 1958 par Victor Martin. Les Dyskolos inspirent Molière, qui ne connaît que le thème de la pièce, car il n'a pas encore été retrouvé, dans son écriture du Misanthrope (1666).
Dyskolos Kairos_Gia_Pringipes/Dyskolos Kairos Gia Pringipes :
Dyskolos Keros Ya Pringipes ( grec : Δύσκολος Καιρός Για Πρίγκιπες ; anglais : Une période difficile pour les princes ) est le nom du premier album du groupe musical grec Onirama . L'album est sorti le 7 décembre 2005 chez Lyra Records.
Dyskritodon/Dyskritodon :
Dyskritodon ("dent d'origine inconnue", du grec δυσκρίτος, "dyskritos") est un genre de mammifère éteint du Crétacé inférieur du Maroc, et peut-être du Jurassique inférieur de l'Inde. D'affinités incertaines, il est provisoirement décrit comme un eutriconodonte.
Dyslalie/Dyslalie :
La dyslalie signifie des difficultés à parler dues à des défauts structurels des organes de la parole, tels que le sigmatisme (prononciation défectueuse des sons sifflants, par exemple "S" prononcé comme "TH") et le rhotacisme, dans lequel la lettre "R" prononcée comme "I ou Y ". Il n'inclut pas les troubles de la parole dus à des facteurs neurologiques ou autres.
Dyslexie/Dyslexie :
La dyslexie, également connue sous le nom de trouble de la lecture, est un trouble caractérisé par une lecture inférieure au niveau attendu pour son âge. Différentes personnes sont touchées à des degrés divers. Les problèmes peuvent inclure des difficultés à épeler des mots, à lire rapidement, à écrire des mots, à "prononcer" des mots dans la tête, à prononcer des mots lors de la lecture à haute voix et à comprendre ce que l'on lit. Souvent, ces difficultés sont remarquées pour la première fois à l'école. Les difficultés sont involontaires et les personnes atteintes de ce trouble ont un désir normal d'apprendre. Les personnes atteintes de dyslexie ont des taux plus élevés de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), de troubles du développement du langage et de difficultés avec les nombres. On pense que la dyslexie est causée par l'interaction de facteurs génétiques et environnementaux. Certains cas sont héréditaires. La dyslexie qui se développe en raison d'une lésion cérébrale traumatique, d'un accident vasculaire cérébral ou d'une démence est parfois appelée « dyslexie acquise » ou alexie. Les mécanismes sous-jacents de la dyslexie résultent de différences dans le traitement du langage par le cerveau. La dyslexie est diagnostiquée par une série de tests de mémoire, de vision, d'orthographe et de lecture. La dyslexie est distincte des difficultés de lecture causées par des problèmes auditifs ou visuels ou par un enseignement ou des possibilités d'apprentissage insuffisants. Le traitement consiste à ajuster les méthodes d'enseignement pour répondre aux besoins de la personne. Bien qu'il ne guérisse pas le problème sous-jacent, il peut diminuer le degré ou l'impact des symptômes. Les traitements ciblant la vision ne sont pas efficaces. La dyslexie est le trouble d'apprentissage le plus courant et survient dans toutes les régions du monde. Elle touche 3 à 7 % de la population ; cependant, jusqu'à 20 % de la population générale peut avoir un certain degré de symptômes. Si la dyslexie est plus souvent diagnostiquée chez les garçons, cela s'explique en partie par un biais d'orientation auto-réalisatrice chez les enseignants et les professionnels. Il a même été suggéré que la condition affecte les hommes et les femmes de manière égale. Certains pensent que la dyslexie est mieux considérée comme une manière différente d'apprendre, avec à la fois des avantages et des inconvénients.
Protéine associée à la dyslexie/protéine associée à la dyslexie :
La protéine associée à la dyslexie KIAA0319 est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène KIAA0319.
Action Dyslexie/Action Dyslexie :
Dyslexia Action (anciennement Dyslexia Institute) fondée en 1972 est une organisation basée à Staines, au Royaume-Uni, avec trois divisions principales : Dyslexia Training Dyslexia Guild Dyslexia ShopDyslexia Training propose une formation en ligne à différents niveaux pour aider les professionnels de l'éducation à faire face à la dyslexie et aux difficultés à tous les niveaux et aussi un certain nombre de services pour ceux qui sont déjà formés comme enseignants et évaluateurs spécialisés en SpLD. La Guilde est un groupe d'adhésion ouvert dont les membres travaillent et apprennent dans un large éventail de contextes. La Guilde accueille tous les professionnels ayant un intérêt pour la dyslexie/SpLD et propose un tarif spécialisé pour les organisations. The Dyslexia Shop est une ressource en ligne offrant aux éducateurs et aux parents des outils pour aider à créer les meilleurs résultats possibles pour les personnes atteintes de dyslexie et de défis concomitants.
Dyslexie dans_la_culture_populaire/Dyslexie dans la culture populaire :
Ceci est une liste de représentations artistiques de la dyslexie.
Recherche sur la dyslexie/Recherche sur la dyslexie :
La dyslexie est un trouble de la lecture dans lequel un individu éprouve des difficultés à lire. Les personnes atteintes de dyslexie ont des niveaux d'intelligence normaux, mais peuvent présenter des difficultés d'orthographe, de fluidité de lecture, de prononciation, de "prononciation" des mots, d'écriture des mots et de compréhension de la lecture. La nature neurologique et les causes sous-jacentes de la dyslexie sont un domaine de recherche actif. Cependant, certains experts estiment que la distinction de la dyslexie en tant que trouble de la lecture distinct et donc handicap reconnu est un sujet de controverse.
Prise en charge de la dyslexie_en_republique_d'Irlande/Prise en charge de la dyslexie en République d'Irlande :
En République d'Irlande, les personnes atteintes de dyslexie, en particulier les écoliers, peuvent bénéficier d'une gamme de techniques de soutien, y compris un soutien individuel supplémentaire en matière d'alphabétisation par des enseignants spécialisés, des outils informatiques avec synthèse vocale, correction orthographique et prédiction de mots ; verres colorés, et bien d'autres méthodes. Les techniques choisies pour un individu varient en fonction de ses conditions particulières. Les habitants d'Irlande du Nord sont aidés par le service disponible auprès de l'assistance Dyslexia au Royaume-Uni.
Prise en charge de la dyslexie_aux_États-Unis/Prise en charge de la dyslexie aux États-Unis :
Certaines organisations caritatives comme la Scottish Rite Foundation ont entrepris de tester la dyslexie et de mettre à disposition des cours et du matériel de formation, souvent sans frais, pour les enseignants et les étudiants.
Dyslexique/Dyslexique :
Dyslexicon est le deuxième et dernier album du groupe grunge de Philadelphie Dandelion, sorti en 1995. Le groupe a fait la promotion de l'album en tournée avec Quicksand ; ils ont également joué au festival Lollapalooza de 1995. Son premier single, "Weird-Out", a atteint la 14e place du palmarès Billboard Modern Rock Tracks.
Dyslexie/Dyslexie :
Dyslexie est une police de caractères conçue dans le but d'atténuer certains des problèmes rencontrés par les dyslexiques lors de la lecture. Comme bon nombre des vingt-six lettres de l'alphabet latin de base sont visuellement très similaires, la police de caractères met l'accent sur les parties de la lettre qui sont différentes les unes des autres. Il n'y a aucune preuve que la police facilite la lecture, ni dans celles avec, ni sans , dyslexie.
Dyslipidémie/dyslipidémie :
La dyslipidémie est une quantité anormale de lipides (par exemple, triglycérides, cholestérol et/ou lipides phospholipides) dans le sang. La dyslipidémie est un facteur de risque pour le développement de la maladie cardiovasculaire athéroscléreuse (ASCVD). L'ASCVD comprend la maladie coronarienne, la maladie cérébrovasculaire et la maladie artérielle périphérique. Bien que la dyslipidémie soit un facteur de risque d'ASCVD, des niveaux anormaux ne signifient pas que des agents hypolipidémiants doivent être commencés. D'autres facteurs, tels que les conditions comorbides et le mode de vie en plus de la dyslipidémie, sont pris en compte dans une évaluation du risque cardiovasculaire. Dans les pays développés, la plupart des dyslipidémies sont des hyperlipidémies ; c'est-à-dire une élévation des lipides dans le sang. Cela est souvent dû au régime alimentaire et au mode de vie. Une élévation prolongée de la résistance à l'insuline peut également entraîner une dyslipidémie. De même, des taux accrus d'O-GlcNAc transférase (OGT) peuvent provoquer une dyslipidémie.
Dyslocosaure/Dyslocosaure :
Dyslocosaurus (qui signifie "lézard difficile à placer") est le nom donné en 1992 à un genre de dinosaure sauropode de la période du Jurassique supérieur du Wyoming, en Amérique du Nord. L'holotype ou spécimen type sur lequel le genre est basé, AC 663, fait partie de la collection du Amherst College Museum of Natural History. Il a été recueilli par le professeur Frederic Brewster Loomis. Cependant, la seule information disponible concernant sa provenance est celle donnée sur l'étiquette : "Lance Creek", un comté de l'est du Wyoming. Loomis lui-même pensait qu'il provenait de la Formation de Lance, datant du Maastrichtien du Crétacé supérieur.
Dysmaque/Dysmaque :
Dysmachus est un genre de mouches appartenant à la famille des Asilidae. Les espèces de ce genre se trouvent en Europe.
Dysmachus trigonus/Dysmachus trigonus :
Dysmachus trigonus , la mouche voleuse à poils en éventail , est une espèce de mouche voleuse (famille Asilidae ). Il se nourrit d'autres insectes en vol.
Dysmas (nom)/Dysmas (nom) :
Dysmas ou Dismas est un prénom masculin d'origine grecque, dérivé du mot grec « Δυσμάς » dysmas, signifiant « à l'ouest ». Un nom apparenté est Dimas. Le nom peut faire référence à : Dismas Becker (1936–2010), homme politique américain Dismas Hataš (1724–1777), compositeur bohème Dismas Nsengiyaremye (né en 1945), homme politique rwandais et Premier ministre
Dysmathosome/Dysmathosome :
Dysmathosoma est un genre de coléoptères de la famille des Cerambycidae, contenant les espèces suivantes : Dysmathosoma lucidus Vives, 2004 Dysmathosoma picipes Waterhouse, 1882
Dysmathosoma lucidus/Dysmathosoma lucidus :
Dysmathosoma lucidus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Vives en 2004.
Dysmathosoma picipes/Dysmathosoma picipes :
Dysmathosoma picipes est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Waterhouse en 1882.
Dysmélie/Dysmélie :
La dysmélie (du grec dys (δυσ-), "bad" + mélos (μέλος), "limb" + suffixe anglais -ia) est une affection congénitale d'un membre résultant d'une perturbation du développement embryonnaire.
Dysménorrhée/Dysménorrhée :
La dysménorrhée, également connue sous le nom de règles douloureuses ou de crampes menstruelles, est une douleur pendant les menstruations. Son apparition habituelle se produit au moment où les menstruations commencent. Les symptômes durent généralement moins de trois jours. La douleur est généralement dans le bassin ou le bas-ventre. D'autres symptômes peuvent inclure des maux de dos, de la diarrhée ou des nausées. La dysménorrhée peut survenir sans problème sous-jacent. Les problèmes sous-jacents pouvant causer la dysménorrhée comprennent les fibromes utérins, l'adénomyose et, le plus souvent, l'endométriose. Elle est plus fréquente chez les personnes ayant des règles abondantes, des règles irrégulières, celles dont les règles ont commencé avant l'âge de douze ans et celles qui ont un faible poids corporel. Un examen pelvien et une échographie chez les personnes sexuellement actives peuvent être utiles pour le diagnostic. Les conditions qui devraient être exclues comprennent la grossesse extra-utérine, la maladie inflammatoire pelvienne, la cystite interstitielle et la douleur pelvienne chronique. La dysménorrhée survient moins souvent chez les personnes qui font de l'exercice régulièrement et chez celles qui ont des enfants tôt dans la vie. Le traitement peut inclure l'utilisation d'un coussin chauffant. Les médicaments qui peuvent aider comprennent les AINS tels que l'ibuprofène, les contraceptifs hormonaux et le DIU avec progestatif. Prendre de la vitamine B1 ou du magnésium peut aider. Les preuves pour le yoga, l'acupuncture et le massage sont insuffisantes. La chirurgie peut être utile si certains problèmes sous-jacents sont présents. Les estimations du pourcentage de femmes en âge de procréer touchées varient de 20 % à 90 %. C'est le trouble menstruel le plus courant. En règle générale, il commence dans l'année suivant la première période menstruelle. Lorsqu'il n'y a pas de cause sous-jacente, la douleur s'améliore souvent avec l'âge ou après avoir eu un enfant.
Dysmerus/Dysmerus :
Dysmerus est un genre de coléoptères de la famille des Laemophloeidae. Limité au Nouveau Monde, Dysmerus ne comprenait jusqu'à récemment que l'espèce type, D. basalis, décrite de Floride à la fin du 19e siècle. Une révision récente a ressuscité deux espèces incorrectement synonymes et reconnu 12 nouvelles espèces supplémentaires, de sorte que le genre contient actuellement 15 espèces. Les membres de Dysmerus sont de petits coléoptères (~ 2 mm de longueur), allongés, subcylindriques, brunâtres et pubescents avec des cavités procoxales fermées, un processus intercoxal étroit du premier ventrite et dépourvus de suture clypéale. Le caractère saillant des membres de Dysmerus est la possession par les mâles d'une hampe antennaire grotesquement modifiée et, chez les deux sexes, la position du pédicelle, qui découle latéralement de l'hampe. La fonction du scape masculin modifié est inconnue. Ces coléoptères sont rarement collectés, bien que les adultes soient parfois attirés par la lumière la nuit. Ils ont été trouvés dans les terriers de scolytes ( Curculionidae : Scolytinae ) et peuvent être prédateurs sur eux. Les larves de Dysmerus n'ont pas été complètement décrites, mais possèdent des mandibules avec une dent basale aiguë à la place de la mola broyeuse plus habituelle, ce qui peut être une modification pour la prédation. Les espèces de Dysmerus sont présentes du sud-est des États-Unis jusqu'en Bolivie et aux Antilles. Le genre comprend les espèces suivantes : Dysmerus basalis Casey Dysmerus boliviensis Thomas Dysmerus caseyi (Grouvelle) Dysmerus curvicornis Thomas Dysmerus genaspinosus Thomas Dysmerus hamaticornis Thomas Dysmerus impolitus Thomas Dysmerus skelleyi Thomas Dysmerus mexicanus Thomas Dysmerus monstrosus Thomas Dysmerus politus Thomas Dysmerus symphilus sulcicollis Thomas Dysmerus trinidadensis Thomas
Dysmerus basalis/Dysmerus basalis :
Dysmerus basalis est une espèce de scolytes plats lignés de la famille des Laemophloeidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Dysmétrie/Dysmétrie :
La dysmétrie (en anglais : mauvaise longueur) est un manque de coordination des mouvements caractérisé par le sous-dépassement ou le dépassement de la position prévue avec la main, le bras, la jambe ou l'œil. C'est un type d'ataxie. Cela peut également inclure une incapacité à juger de la distance ou de l'échelle. L'hypermétrie et l'hypométrie sont, respectivement, supérieures et inférieures à la position prévue.
Dysmicoccus/Dysmicoccus :
Dysmicoccus est un genre de cochenilles et de cochenilles de la famille des Pseudococcidae. Il y a au moins 110 espèces décrites dans Dysmicoccus.
Dysmicoccus brevipes/Dysmicoccus brevipes :
Dysmicoccus brevipes est une cochenille. Le nom scientifique a été publié pour la première fois par Theodore Dru Alison Cockerell en 1893. L'espèce se trouve principalement sur l'ananas et d'autres espèces du genre Ananas, mais infeste également les agrumes, le coton, la banane, le café et d'autres plantes.
Dysmicohermes/Dysmicohermes :
Dysmicohermes est un genre de mouches à poisson de la famille des Corydalidae. Il existe au moins deux espèces décrites dans Dysmicohermes.
Dysmicohermes disjunctus/Dysmicohermes disjunctus :
Dysmicohermes disjunctus est une espèce de mouche à poisson de la famille des Corydalidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Dysmicohermes ingens/Dysmicohermes ingens :
Dysmicohermes ingens est une espèce de mouche à poisson de la famille des Corydalidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Dysmigie/Dysmigie :
Dysmigia est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Dysmilichie/Dysmilichie :
Dysmilichia est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae.
Trait dysmorphique/Trait dysmorphique :
Une caractéristique dysmorphique est une différence anormale dans la structure corporelle. Il peut s'agir d'une découverte isolée chez un individu par ailleurs normal, ou elle peut être liée à une maladie congénitale, un syndrome génétique ou une anomalie congénitale. La dysmorphologie est l'étude des caractéristiques dysmorphiques, de leurs origines et de leur nomenclature appropriée. L'un des principaux défis dans l'identification et la description des caractéristiques dysmorphiques est l'utilisation et la compréhension de termes spécifiques entre différents individus. Les généticiens cliniciens et les pédiatres sont généralement ceux qui sont le plus étroitement impliqués dans l'identification et la description des caractéristiques dysmorphiques, car la plupart sont apparentes pendant l'enfance. Les caractéristiques dysmorphiques peuvent varier d'anomalies isolées et légères telles que la clinodactylie ou la synophryse à des anomalies congénitales graves, telles que des malformations cardiaques et l'holoprosencéphalie. Dans certains cas, les caractéristiques dysmorphiques font partie d'un tableau clinique plus large, parfois appelé séquence, syndrome ou association. Reconnaître les modèles de caractéristiques dysmorphiques est une partie importante du processus de diagnostic d'un généticien, car de nombreuses maladies génétiques présentent un ensemble commun de caractéristiques. Il existe plusieurs bases de données disponibles dans le commerce qui permettent aux cliniciens de saisir leurs caractéristiques observées chez un patient pour générer un diagnostic différentiel. Ces bases de données ne sont pas infaillibles, car elles demandent au clinicien de fournir sa propre expérience, notamment lorsque les caractéristiques cliniques observées sont générales. Un enfant de sexe masculin avec une petite taille et un hypertélorisme pourrait avoir plusieurs troubles différents, car ces résultats ne sont pas très spécifiques. Cependant, une découverte telle que la syndactylie à 2,3 orteils augmente l'indice de suspicion du syndrome de Smith-Lemli-Opitz. Ce vocabulaire contrôlé peut être utilisé pour décrire les caractéristiques cliniques d'un patient et convient aux approches d'apprentissage automatique. Les bases de données accessibles au public que les laboratoires utilisent pour déposer leurs résultats de diagnostic, telles que ClinVar, peuvent être utilisées pour créer des graphiques de connaissances afin d'explorer l'espace des caractéristiques cliniques. Les caractéristiques dysmorphiques sont invariablement présentes dès la naissance, bien que certaines ne soient pas immédiatement apparentes lors d'une inspection visuelle. Ils peuvent être divisés en groupes en fonction de leur origine, y compris les malformations (développement anormal), les perturbations (dommages aux tissus auparavant normaux), les déformations (dommages causés par une force physique extérieure) et les dysplasies (croissance ou organisation anormale au sein d'un tissu).
Dysmorphocoque/Dysmorphocoque :
Dysmorphococcus est un genre d'algues vertes de l'ordre des Chlamydomonadales.
Dysmorphopsie/Dysmorphopsie :
La dysmorphopsie, au sens large, est une condition dans laquelle une personne est incapable de percevoir correctement les objets. Il s'agit d'une distorsion visuelle, utilisée pour désigner une variante de la métamorphopsie dans laquelle les lignes apparaissent ondulées. Ces illusions peuvent être limitées à certaines zones visuelles ou affecter l'ensemble du champ visuel. Elles ont été associées à des méningiomes et à des lésions bilatérales du coritum occipital latéral, par exemple après une intoxication au monoxyde de carbone ou une toxicomanie.
Dysna/Dysna :
La Dysna ( biélorusse : Дзісна Dzisna ; russe : Дисна Disna ) est une rivière qui traverse la Lituanie et la Biélorussie dans la rivière Daugava près de la ville de Dzisna . La rivière prend sa source dans le lac Parsvėtas, près de Dūkštas, municipalité du district d'Ignalina. Il traverse le lac Dysnai et le lac Dysnykštis. Près de Kačergiškės, il tourne vers l'est et coule sur 39 km à la frontière lituanienne-biélorusse. La longueur en Lituanie est de 17 km. L'un des lacs de la zone du bassin est le lac Drūkšiai qui soutient la centrale nucléaire d'Ignalina. Ses plus grands affluents sont Birvėta, Golbica, Janka, Berezovka, Mnuta.
Dysna (village)/Dysna (village) :
Dysna (polonais : Dzisna) est un village situé dans la partie orientale du district d'Ignalina en Lituanie. Selon le recensement de 2011, elle comptait 62 habitants. Il est situé à 12 kilomètres (7,5 mi) à l'est de Tverečius, près de la frontière avec la Biélorussie. Le village est situé sur la rive droite de la rivière Dysna, qui donne son nom au village. Le village a une chapelle, une section de l'école Didžiasalis et une bibliothèque publique. Le gisement d'argile voisin est l'un des trois plus grands de Lituanie et a été utilisé commercialement en 1974–95. L'activiste national et politique lituanien et député Augustinas Voldemaras est né et a vécu dans le village.
Dysnai/Dysnai :
Le lac Dysnai est le deuxième plus grand lac de Lituanie. Avec une profondeur moyenne de seulement 6 m (20 pieds), c'est l'un des lacs les moins profonds de Lituanie. Il est situé dans la municipalité du district d'Ignalina, à environ 3 km (1,9 mi) au sud de la ville de Dūkštas. La gare de Dūkštas est la gare la plus proche du lac Dysnai (route Vilnius-Turmantas). Il se trouve à environ 2 heures de train de Vilnius, la capitale de la Lituanie. Dysnai est relié au lac Dysnykštis. La rivière Dysna, affluent de la rivière Daugava, traverse le lac Dysnai. Depuis 1988, le lac accueille le festival annuel Dysnai par les travailleurs de la centrale nucléaire voisine d'Ignalina.
Dysnectes brevis/Dysnectes brevis :
Dysnectes brevis est membre de Fornicata.
Dysnomie/Dysnomie :
Dysnomia peut faire référence à ce qui suit : Aphasie anomique, également connue sous le nom de Dysnomia, une condition affectant la mémoire Dysnomia, un album de Dawn of Midi Dysnomia (divinité), "Lawlessness" - un enfant de la mythologique déesse grecque Eris Dysnomia (genre), un genre de moules d'eau douce maintenant connu sous le nom d'Epioblasma Dysnomia (lune), une lune de la planète naine Eris
Dysnomie (divinité)/Dysnomie (divinité) :
Dans la mythologie grecque, Dysnomia (; grec ancien : Δυσνομία signifie « anarchie ») était le démon de « l'anarchie », qui partage sa nature avec Atë (« ruine »). Elle était une compagne de cette dernière divinité, Adikia (Injustice) et Hybris (Violence). La dysnomie fait de rares apparitions parmi d'autres personnifications dans des contextes poétiques marginaux dans la religion grecque antique mais devenus centraux dans la philosophie grecque: voir les lois de Platon .
Dysnomie (lune)/Dysnomie (lune) :
Dysnomia (anciennement (136199) Eris I Dysnomia) est la seule lune connue de la planète naine Eris et probablement la deuxième plus grande lune connue d'une planète naine, après Pluton I Charon. Il a été découvert en 2005 par Mike Brown et l'équipe d'optique adaptative d'étoile guide laser à l'observatoire WM Keck, et a porté la désignation provisoire de S/2005 (2003 UB313) 1 jusqu'à ce qu'il soit officiellement nommé Dysnomia (du mot grec ancien Δυσνομία signifiant anarchie/ l'anarchie) après la fille de la déesse grecque Eris. Dysnomia a un diamètre estimé à 700 ± 115 km (25% à 35% du diamètre d'Eris) et fait partie de la douzaine d'objets les plus gros de la région trans-neptunienne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ecebalia thyrraenica

Ecclesine/Ecclesine : Ecclesine est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Patrick Ecclesine, ph...