Rechercher dans ce blog

vendredi 23 septembre 2022

Dysgonia constricta


Dyschirius ruthmuellerae/Dyschirius ruthmuellerae :
Dyschirius ruthmuellerae est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Bulirsch en 2009.

Dyschirius sabahensis/Dyschirius sabahensis :
Dyschirius sabahensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Bulirsch en 2009.
Dyschirius salinus/Dyschirius salinus :
Dyschirius salinus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Schaum en 1843.
Dyschirius salivagans/Dyschirius salivagans :
Dyschirius salivagans est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par John Lawrence LeConte en 1875.
Dyschirius saudiarabicus/Dyschirius saudiarabicus :
Dyschirius saudiarabicus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Balkenohl en 1994.
Dyschirius scriptifrons/Dyschirius scriptifrons :
Dyschirius scriptifrons est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par A. Fleischer en 1898.
Dyschirius sculptus/Dyschirius sculptus :
Dyschirius sculptus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Bousquet en 1988.
Dyschirius sellatus/Dyschirius sellatus :
Dyschirius sellatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par John Lawrence LeConte en 1857.
Dyschirius semistriatus/Dyschirius semistriatus :
Dyschirius semistriatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Pierre François Marie Auguste Dejean en 1825.
Dyschirius senegalensis/Dyschirius senegalensis :
Dyschirius senegalensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Bruneau de Mire en 1952.
Dyschirius setosus/Dyschirius setosus :
Dyschirius setosus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par John Lawrence LeConte en 1857.
Dyschirius sevanensis/Dyschirius sevanensis :
Dyschirius sevanensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Iablokoff-Khnzorian en 1962.
Dyschirius sextoni/Dyschirius sextoni :
Dyschirius sextoni est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Bousquet en 1987.
Dyschirius shaumii/Dyschirius shaumii :
Dyschirius shaumii est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Jules Putzeys en 1866.
Dyschirius similatus/Dyschirius similatus :
Dyschirius similatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Betta en 1847.
Dyschirius sjoestedti/Dyschirius sjoestedti :
Dyschirius sjoestedti est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par G. Muller en 1935.
Dyschirius smyrnensis/Dyschirius smyrnensis :
Dyschirius smyrnensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Fedorenko en 1996.
Dyschirius soda/Dyschirius soda :
Dyschirius soda est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Dajoz en 2004.
Dyschirius sonamargensis/Dyschirius sonamargensis :
Dyschirius sonamargensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Balkenohl en 1994.
Dyschirius speculifer/Dyschirius speculifer :
Dyschirius speculifer est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Andrewes en 1929.
Dyschirius sphaericollis/Dyschirius sphaericollis :
Dyschirius sphaericollis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Say en 1823.
Dyschirius sphaerulifer/Dyschirius sphaerulifer :
Dyschirius sphaerulifer est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Henry Walter Bates en 1873.
Dyschirius stellula/Dyschirius stellula :
Dyschirius stellula est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Andrewes en 1936.
Dyschirius sténo/Dyschirius sténo :
Dyschirius steno est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Henry Walter Bates en 1873.
Dyschirius stenoderus/Dyschirius stenoderus :
Dyschirius stenoderus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Jules Putzeys en 1873.
Dyschirius strumosus/Dyschirius strumosus :
Dyschirius strumosus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Wilhelm Ferdinand Erichson en 1837.
Dyschirius subarcticus/Dyschirius subarcticus :
Dyschirius subarcticus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Lindroth en 1961.
Dyschirius subcylindricus/Dyschirius subcylindricus :
Dyschirius subcylindricus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Victor Motschulsky en 1849.
Dyschirius sublaevis/Dyschirius sublaevis :
Dyschirius sublaevis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Jules Putzeys en 1846.
Dyschirius substriatus/Dyschirius substriatus :
Dyschirius substriatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Duftschmid en 1812.
Dyschirius syriacus/Dyschirius syriacus :
Dyschirius syriacus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Jules Putzeys en 1866.
Dyschirius szeli/Dyschirius szeli :
Dyschirius szeli est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Bulirsch en 2006.
Dyschirius tamoul/Dyschirius tamoul :
Dyschirius tamil est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Andrewes en 1929.
Dyschirius tardipes/Dyschirius tardipes :
Dyschirius tardipes est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Johannes von Nepomuk Franz Xaver Gistel en 1857.
Dyschirius tenuescens/Dyschirius tenuescens :
Dyschirius tenuescens est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Andrewes en 1929.
Dyschirius tenuispinus/Dyschirius tenuispinus :
Dyschirius tenuispinus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Lindroth en 1961.
Dyschirius terminatus/Dyschirius terminatus :
Dyschirius terminatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par John Lawrence LeConte en 1848.
Dyschirius thailandicus/Dyschirius thailandicus :
Dyschirius thailandicus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Fedorenko en 1996.
Dyschirius thoracicus/Dyschirius thoracicus :
Dyschirius thoracicus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par P. Rossi en 1790.
Dyschirius timidus/Dyschirius timidus :
Dyschirius timidus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Lindroth en 1961.
Dyschirius tricuspis/Dyschirius tricuspis :
Dyschirius tricuspis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Andrewes en 1929.
Dyschirius tridentatus/Dyschirius tridentatus :
Dyschirius tridentatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par John Lawrence LeConte en 1852.
Dyschirius tristis/Dyschirius tristis :
Dyschirius tristis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Stephens en 1827.
Dyschirius truncatus/Dyschirius truncatus :
Dyschirius truncatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par John Lawrence LeConte en 1857.
Dyschirius unipunctatus/Dyschirius unipunctatus :
Dyschirius unipunctatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Fall en 1901.
Dyschirius ussuriensis/Dyschirius ussuriensis :
Dyschirius ussuriensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Fedorenko en 1991.
Dyschirius vadoni/Dyschirius vadoni :
Dyschirius vadoni est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Jeannel en 1946.
Dyschirius vanhillei/Dyschirius vanhillei :
Dyschirius vanhillei est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Basilewsky en 1962.
Dyschirius varidens/Dyschirius varidens :
Dyschirius varidens est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Fall en 1910.
Dyschirius verticalis/Dyschirius verticalis :
Dyschirius verticalis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Jules Putzeys en 1878.
Dyschirius vietnamicus/Dyschirius vietnamicus :
Dyschirius vietnamicus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Fedorenko en 2000.
Dyschirius wayah/Dyschirius wayah :
Dyschirius wayah est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Dajoz en 2005.
Dyschirius weyrauchi/Dyschirius weyrauchi :
Dyschirius weyrauchi est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Kult en 1950.
Dyschirius yezoensis/Dyschirius yezoensis :
Dyschirius yezoensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Henry Walter Bates en 1883.
Dyschirius zambesiensis/Dyschirius zambesiensis :
Dyschirius zambesiensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Fedorenko en 2000.
Dyschirius zanzibaricus/Dyschirius zanzibaricus :
Dyschirius zanzibaricus est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Maximilien Chaudoir en 1878.
Dyschirius zimini/Dyschirius zimini :
Dyschirius zimini est une espèce de carabes de la sous-famille des Scaritinae. Il a été décrit par Znojko en 1928.
Dyschlorodes/Dyschlorodes :
Dyschlorodes est un genre de papillons nocturnes de la famille des Geometridae érigé par Claude Herbulot en 1966. Toutes les espèces de ce genre sont originaires de Madagascar.
Dyschloropsie/Dyschloropsie :
Dyschloropsis est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Dyschoriste/Dyschoriste :
Dyschoriste est un genre de plantes à fleurs de la famille des Acanthaceae. Les membres du genre sont communément appelés snakeherb.
Dyschoriste oblongifolia/Dyschoriste oblongifolia :
Dyschoriste oblongifolia est une espèce du genre Dyschoriste, de la famille des Acanthaceae. Dyschoriste oblongifolia est également appelé serpent à feuilles oblongues ou fleur jumelle.
Dyschoroneure/Dyschoroneure :
Dyschoroneura est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Dyschromatose symétrique héréditaire/Dyschromatose symétrique héréditaire :
La dyschromatose symétrique héréditaire (également appelée « acropigmentation réticulée de Dohi » et « dyschromatose symétrique des extrémités ») est une dermatose rare à transmission autosomique. Elle se caractérise par des macules progressivement pigmentées et dépigmentées, souvent mélangées selon un motif réticulé, concentrées sur les extrémités dorsales.
Dyschromatose universelle héréditaire/Dyschromatose universelle héréditaire :
La dyschromatose universelle héréditaire est une génodermatose rare caractérisée par des macules réticulées hyper- et hypo-pigmentées dans une distribution généralisée. : 856 Une transmission autosomique dominante et récessive a été rapportée avec la maladie. Elle a été associée à des mutations dans les gènes SASH1 et ABCB6.
Dyschromie/Dyschromie :
La dyschromie fait référence à une altération de la couleur de la peau ou des ongles. "L'hyperchromie" peut faire référence à l'hyperpigmentation, et "l'hypochromie" peut faire référence à l'hypopigmentation. Les "dyschromatoses" impliquent à la fois des macules hyperpigmentées et hypopigmentées.
Dyschronométrie/Dyschronométrie :
La dyschronométrie est une condition de dysfonctionnement cérébelleux dans laquelle un individu ne peut pas estimer avec précision le temps qui s'est écoulé (c'est-à-dire une perception du temps déformée). Elle est associée à l'ataxie cérébelleuse, lorsque le cervelet a été endommagé et ne fonctionne pas à sa pleine capacité. Les lésions du cervelet peuvent provoquer une dyssynergie, une dysmétrie, une dysdiadochokinésie, une dysarthrie et une ataxie de la posture et de la démarche. La dyschronométrie peut résulter d'une ataxie cérébelleuse autosomique dominante (ADCA).
Dyscie/Dyscie :
Dyscia est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae érigés par Jacob Hübner en 1825.
Dyscia atlantica/Dyscia atlantica :
Dyscia atlantica est une espèce de papillon de nuit de la famille des Geometridae. Le nom scientifique de cette espèce a été publié pour la première fois en 1933 par Reisser. On le trouve au Maroc. Des larves ont été élevées sur Artemisia campestris.
Dyscia conspersaria/Dyscia conspersaria :
Dyscia conspersaria est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Michael Denis et Ignaz Schiffermüller en 1755. On le trouve dans le sud-est de l'Europe centrale et en Asie Mineure. L'envergure est de 28 à 33 mm. Les adultes volent de mai à juillet en une génération par an. Les larves se nourrissent des feuilles des espèces Salvia et Artemisia. L'espèce hiverne au stade nymphal.
Dyscia fagaria/Dyscia fagaria :
Dyscia fagaria, la barre festonnée grise, est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Carl Peter Thunberg en 1784 et on la trouve en Europe. L'envergure est de 31 à 40 mm (1,2 à 1,6 pouces), les femelles sont un peu plus petites. La couleur des ailes varie du blanchâtre au brun. La ligne transversale extérieure sur les ailes avant est constituée de points sombres (souvent reliés) et est bien développée. La ligne transversale intérieure est similaire à la ligne extérieure, mais seulement faiblement impliquée dans certains spécimens. La tache discale ressort clairement. La ligne transversale extérieure sombre des ailes antérieures se poursuit sous une forme atténuée sur les ailes postérieures. Il y a de fins points noirs sur les marges de toutes les ailes. Un B. alvarensis Wahlgren est plutôt une forme légère et faiblement marquée, les lignes ne se distinguant qu'aux marges ; ab.favillacaria Hbn. est cinereous, pas densément irrorated, les lignes un peu brisées en vein-dots, celle de l'aile postérieure presque ou tout à fait obsolète ; un B. fleischmatini Rbl. est gris-noir presque unicolore; ab.psoficaria Ev. est une forme sombre et densément irritée de l'Oural, de la Transcaucasie et de la Transcaspia ; ab.albidaria Stgr. est presque blanc, avec peu d'irroration, marquages ​​forts. La larve est brun foncé, avec une bande dorsale blanchâtre et quelques marques grises sur les flancs. L'espèce est principalement présente dans le centre-nord de l'Europe et vers l'est jusqu'à l'Oural, principalement dans des habitats de landes sableuses. Il a été trouvé dans les landes ouvertes, les landes et les tourbières dans de nombreuses régions du nord de l'Angleterre et du Pays de Galles, en Écosse et en Irlande. Il a également été trouvé dans l'extrême sud de l'Angleterre. Les papillons volent de juin à juillet, ou plus tôt, selon l'endroit. Les larves se nourrissent d'espèces de bruyère (Calluna) et de bruyère (Erica).
Dyscinetonyssus/Dyscinetonyssus :
Dyscinetonyssus est un genre d'acariens de la famille des Laelapidae.
Dyscinetus/Dyscinetus :
Dyscinetus est un genre de coléoptères du riz de la famille des Scarabaeidae. Il existe plus de 20 espèces décrites dans Dyscinetus.
Dyscinetus morator/Dyscinetus morator :
Dyscinetus morator, le scarabée du riz, est une espèce de scarabée rhinocéros de la famille des Scarabaeidae.
Dyscinetus picipes/Dyscinetus picipes :
Dyscinetus picipes est une espèce de scarabée rhinocéros de la famille des Scarabaeidae.
Dyscolie/Dyscolie :
Dyscolia est un genre de brachiopodes appartenant à la famille des Dyscoliidae. Les espèces de ce genre se trouvent dans tous les océans. )
Dyscoliidés/Dyscoliidés :
Les Dyscoliidae sont une famille de brachiopodes appartenant à l'ordre des Terebratulida.
Dyscolothrips/Dyscolothrips :
Dyscolothrips est un genre de thrips de la famille des Phlaeothripidae.
Dyscolus/Dyscolus :
Dyscolus est un très grand genre de coléoptères de la famille des Carabidae, contenant les espèces suivantes :
Dyscophellus/Dyscophellus :
Dyscophellus est un genre de papillons largement néotropical de la famille des Hesperiidae. Le genre a fait l'objet de révisions récentes basées sur l'analyse du génome. Il est actuellement placé dans la tribu Phocidini au sein de la sous-famille des Eudaminae.
Dyscophus antongilii/Dyscophus antongilii :
Dyscophus antongilii, la grenouille tomate de Madagascar, est une espèce de grenouille de la famille des Microhylidae.
Dyscophus guineti/Dyscophus guineti :
Dyscophus guineti, la fausse grenouille tomate ou la grenouille tomate Sambava, est une espèce de grenouille de la famille des Microhylidae. Elle est endémique de Madagascar. Ses habitats naturels sont les forêts subtropicales ou tropicales humides des basses terres, les marécages subtropicaux ou tropicaux, les marécages, les marais d'eau douce, les marais d'eau douce intermittents et les anciennes forêts fortement dégradées. Il est menacé par la perte de son habitat naturel. Description, Les grenouilles mâles Dyscophus guineti sont jaunâtres et mesurent entre 60 et 65 mm. Les grenouilles femelles sont rouge-orange souvent avec de nombreuses petites réticulations, d'une taille de 90-95 mm. Certaines de ces grenouilles ont un odontome qui sont des tumeurs d'une dent qui contiennent également des tissus. Ceux-ci provoquent une mauvaise éruption dentaire et un déplacement des dents qui ont éclaté.
Dyscophus insularis/Dyscophus insularis :
Dyscophus insularis est une espèce de grenouille de la famille des Microhylidae. Il est endémique de l'ouest de Madagascar (les deux autres espèces de Dyscophus sont originaires de l'est de Madagascar). Ses habitats naturels sont les forêts sèches subtropicales ou tropicales, les forêts subtropicales ou tropicales humides des basses terres, la savane sèche, la savane humide, les rivières intermittentes et les marais d'eau douce intermittents. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Dyscopie/Dyscopie :
Dyscopia se compose de la racine latine copia, qui signifie abondance ou abondance (voir corne d'abondance), et du préfixe grec dys-, qui signifie "mauvais", "anormal", "difficile" ou "altéré". Ce mot a pris deux significations, qui sont essentiellement un jeu de mots basé sur la similitude du son des mots "copier" et "faire face" avec copia. Dans le domaine de la neurologie, la dyscopia est utilisée pour décrire un type de trouble de la coordination du développement lié à la dyslexie et à la dysgraphie ( incapacité à lire ou à écrire). Plus précisément, cela signifie une difficulté à faire face. Parfois, un mot similaire, "acopia", est confondu avec le même sens, bien que ce ne soit pas un terme médical et qu'il n'ait aucune base en latin. Le terme « dyscopie » s'est également glissé dans le langage médical général en tant que notation abrégée ironique pour les patients qui, après avoir été examinés et trouvés sans condition médicale spécifique, sont réputés ne pas faire face à certains aspects de leur vie, et sont présumés chercher un traitement en guise de réconfort auprès de la profession médicale. Plus récemment, et de manière controversée, le terme a été utilisé dans ce contexte comme diagnostic d'admission à l'hôpital. Les mots ont également été utilisés dans des notes médicales comme une indication énigmatique que certains membres de la famille d'un patient gravement malade ne font pas face à la situation et devraient être davantage pris en compte leurs sentiments lorsque le cas est discuté.
Discorde/Discorde :
Dyscord était un groupe de metalcore australien de Perth. En 2006, ils ont sorti leur première pièce de théâtre prolongée, Arming Within, par le biais du label indépendant Prime Cuts et ont fait une tournée en Australie en soutenant des groupes internationaux, God Forbid et The Black Dahlia Murder. En 2008, ils sortent leur premier album complet, Dakota, produit par Adam Spark (de Birds of Tokyo) aux Wing Command Studios. Dakota a été accueilli positivement dans les critiques et a fait une tournée nationale à la fois lors d'une tournée indépendante en tête d'affiche et aux côtés de Whitechapel du Tennessee et de Psycroptic de Tasmanie. Ils ont soutenu des groupes internationaux, Machine Head, Carcass, Arch Enemy, Trivium, Killswitch Engage, Unearth, As I Lay Dying, the Haunted, Mudvayne, Ill Niño, Static-X, Darkest Hour, ainsi que des groupes australiens, Parkway Drive, J'ai tué la reine du bal, Double Dragon et Truth Corroded. Ils ont sorti leur deuxième album, Tirades, en février 2010 via Stomp Entertainment et ont suivi une tournée en mars. Anna Denejkina de VoltageMedia a déclaré: "[c'est] sans aucun doute l'album qui va apporter [au groupe] une reconnaissance mondiale. Avec un son qui leur est propre, [ils] fusionnent des éléments de Death Metal, Thrash, Grind et même Du métal mélodique dans un creuset de métal brutal pour extraire un son qui est uniquement « Dyscord ». » Peu de temps après la tournée, Dyscord s'est dissous pour se concentrer sur d'autres projets.
Dyscordaxie/Dyscordaxie :
Dyscordaxis est un genre de papillon de nuit de la famille des Autostichidae. Il contient l'espèce Dyscordaxis pygmeus, qui se trouve en République démocratique du Congo (Katanga).
Dyscours/Dyscours :
Dyscourse est un jeu vidéo d'aventure et de survie développé et publié par Owlchemy Labs. Il est sorti le 25 mars 2015 pour Windows, OS X et Linux. Le jeu permet au joueur de jouer le rôle de Rita, une barista coincée sur une île déserte après un accident d'avion. Avec cinq autres, Rita doit diriger le groupe pour survivre. Le jeu a été financé par une campagne Kickstarter, récoltant plus de 40 000 $ auprès de 1 816 contributeurs. Les inspirations pour le jeu vidéo sont The Oregon Trail, le jeu de rôle sur table Werewolf: The Apocalypse et la série télévisée Lost. Il a reçu des critiques moyennes de la part des critiques de jeux vidéo. Après sa sortie, Owlchemy Labs s'est tourné vers la création de jeux conçus pour la réalité virtuelle.
Dyscrasie/Dyscrasie :
En médecine, à la fois ancienne et moderne, une dyscrasie est l'un des divers troubles. Le mot a des racines grecques anciennes signifiant "mauvais mélange". Le concept de dyscrasie a été développé par le médecin grec Galien (129-216 après JC), qui a élaboré un modèle de santé et de maladie comme une structure d'éléments, de qualités, d'humeurs, d'organes et de tempéraments (basé sur l'humorisme antérieur). La santé était comprise dans cette perspective comme une condition d'harmonie ou d'équilibre entre ces composants de base, appelée eucrasie. La maladie a été interprétée comme la disproportion des fluides corporels ou quatre humeurs : le flegme, le sang, la bile jaune et la bile noire. Le déséquilibre s'appelait dyscrasie. En médecine moderne, le terme est encore parfois utilisé dans un contexte médical pour un trouble sanguin non spécifié, tel qu'une dyscrasie plasmocytaire.
Dyscrasis/Dyscrasis :
Dyscrasis est un genre de mouches à ailes d'image de la famille des Ulidiidae.
Dyscrasis hendeli/Dyscrasis hendeli :
Dyscrasis hendeli est une espèce de mouche ailée du genre Dyscrasis de la famille des Ulidiidae.
Dyscrasite/Dyscrasite :
La dyscrasite minérale antimoniure d'argent a la formule chimique Ag3Sb. C'est un minéral métallique blanc argenté opaque qui cristallise dans le système cristallin orthorhombique. Il forme des cristaux pyramidaux jusqu'à 5 cm (2,0 po) et peut également former des cristaux cylindriques et prismatiques.
Dyscravie/Dyscravie :
La dyscravie est une dysgraphie de substitution de la voix, c'est-à-dire un type de trouble de l'écriture dans lequel la personne affectée confond des lettres désignant des sons qui diffèrent par leur attribut de voix (par exemple, écrire "dap" au lieu de "tap" ou "tash" au lieu de "dash"). Il résulte d'un déficit dans le processus de conversion phonème-graphème dans une fonction cognitive spécialisée dans la conversion de la caractéristique vocale des phonèmes en graphèmes - une fonction distincte dans la voie de conversion phonème-graphème. Ce déficit ne résulte pas d'altérations du traitement auditif ou de la production de la parole. Cela peut se produire avec un tampon graphémique, un lexique de sortie phonologique, un tampon de sortie phonologique et un étage allographique complètement intacts - la fonction qui traite la fonction de voisement pour l'écriture peut être sélectivement altérée sans déficits dans d'autres fonctions de la voie de conversion. La dyscravie peut s'accompagner ou non d'un trouble parallèle de la lecture (c'est-à-dire une dyslexie dans laquelle les lettres désignant des consonnes sans voix sont prononcées comme voisées et vice versa).
Dyscritaspis/Dyscritaspis :
Dyscritaspis est un genre d'acariens de la famille des Polyaspididae. Il existe au moins une espèce décrite chez Dyscritaspis, D. whartoni.
Dyscritelle/Dyscritelle :
Dyscritella est un genre éteint de bryozoaires trépostomes qui a connu un grand succès à la fin du Trias, recolonisant les hautes latitudes de l'hémisphère nord après l'extinction des genres de bryozoaires antérieurs. Dyscritella était un "opportuniste écologique" et largement répandu, présent dans toutes les ceintures climatiques.
Dyscritogyne/Dyscritogyne :
Dyscritogyne est un genre de plantes à fleurs mexicaines de la famille des Astéracées. EspèceDyscritogyne adenosperma (Sch.Bip.) RMKing & H.Rob. - Morelos, Nayarit, Durango, Jalisco, Guerrero, État de Mexico, Zacatecas, Michoacán Dyscritogyne dryophila (BLRob.) RMKing & H.Rob. - Nayarit, Zacatecas, Jalisco, Sinaloa
Dyscritothamne/Dyscritothamne :
Dyscritothamnus est un genre de plantes à fleurs mexicaines de la famille des marguerites. EspèceDyscritothamnus filifolius BLRob. - Guanajuato, Hidalgo Dyscritothamnus mirandae Paray - Querétaro
Dysdaemonia/Dysdaemonia :
Dysdaemonia est un genre de papillons de nuit de la famille des Saturniidae décrit pour la première fois par Jacob Hübner en 1819.
Dysdaemonia boreas/Dysdaemonia boreas :
Dysdaemonia boreas est un papillon nocturne de la famille des Saturniidae. On le trouve du Mexique aux Guyanes.
Dysdamartie/Dysdamartie :
Dysdamartia est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Dysdera/Dysdera :
Dysdera est un genre d'araignées chasseuses de cloportes qui a été décrit pour la première fois par Pierre André Latreille en 1804. Ils sont originaires d'Asie centrale jusqu'en Europe centrale. La famille a acquis de nombreux noms communs de leurs espèces individuelles, y compris «l'araignée de jardin européenne», «l'araignée mangeuse de slater», le «tueur de cloportes», le «chasseur de cloportes» et «l'araignée de cloporte». la morsure de l'une de ces araignées peut être douloureuse en raison de leurs gros crocs et de leur large mâchoire. Il peut laisser une bosse qui démange, enflée ou rouge, mais le venin d'une de leurs piqûres n'est pas nocif pour les humains.
Dysdera aberrans/Dysdera aberrans :
Dysdera aberrans est une espèce d'araignée trouvée en Italie.
Dysdera aculeata/Dysdera aculeata :
Dysdera aculeata est une espèce d'araignée trouvée en Asie centrale. Il a été introduit en Croatie.
Dysdera adriatica/Dysdera adriatica :
Dysdera adriatica est une espèce d'araignée trouvée en Autriche et dans les Balkans.
Dysdera affinis/Dysdera affinis :
Dysdera affinis est une espèce d'araignée trouvée en Espagne.
Dysdera alentejana/Dysdera alentejana :
Dysdera alentejana est une espèce d'araignée trouvée au Portugal.
Dysdera ancora/Dysdera ancora :
Dysdera ancora est une espèce d'araignée trouvée en Italie.
Dysdera andreini/Dysdera andreini :
Dysdera andreini est une espèce d'araignée trouvée en Italie.
Dysdera anonyme/Dysdera anonyme :
Dysdera anonyma est une espèce d'araignée trouvée en Espagne.
Dysdera apenninica/Dysdera apenninica :
Dysdera apenninica est une espèce d'araignée trouvée en Italie.
Dysdera arganoi/Dysdera arganoi :
Dysdera arganoi est une espèce d'araignée de la famille des Dysderidae endémique d'Italie.
Dysdera armenica/Dysdera armenica :
Dysdera armenica est une espèce d'araignée trouvée en Arménie et en Géorgie.
Dysdera aurgitana/Dysdera aurgitana :
Dysdera aurgitana est une espèce d'araignée trouvée en Espagne.
Dysdera castillonensis/Dysdera castillonensis :
Dysdera castillonensis est une espèce d'araignée du genre Dysdera, famille des Dysderidae. L'espèce, endémique d'Espagne, a été décrite pour la première fois par Miguel Ferrández en 1996. Aucune sous-espèce n'est répertoriée par le World Spider Catalog.
Dysdera erythrina/Dysdera erythrina :
Dysdera erythrina est une espèce d'araignée de la famille des Dysderidae. Il est presque impossible de la distinguer de l'araignée Dysdera crocata, mais elle est beaucoup moins commune et a une aire géographique beaucoup plus petite. Comme son parent D. crocata, cette araignée utilise ses chélicères disproportionnellement énormes pour tuer les cloportes, ainsi que les poissons d'argent, les perce-oreilles, les mille-pattes, les coléoptères et même les mille-pattes.
Dysdercus/Dysdercus :
Dysdercus est un genre répandu de véritables insectes de la famille des Pyrrhocoridae ; un certain nombre d'espèces attaquant les capsules de coton peuvent être appelées "tacheurs de coton".
Dysdercus andreae/Dysdercus andreae :
Dysdercus andreae, ou tache de coton de Saint-André, est une espèce de punaise rouge de la famille des Pyrrhocoridae. On le trouve sur les îles de la mer des Caraïbes et en Amérique du Nord.
Dysdercus bimaculatus/Dysdercus bimaculatus :
Dysdercus bimaculatus, le cotonnier à deux points, est une espèce de punaise rouge de la famille des Pyrrhocoridae. On le trouve en Amérique centrale, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud.
Dysdercus cingulatus/Dysdercus cingulatus :
Dysdercus cingulatus est une espèce de véritable insecte de la famille des Pyrrhocoridae, communément appelée tache de coton rouge. C'est un ravageur sérieux des cultures de coton, les adultes et les nymphes plus âgées se nourrissant des capsules émergentes et des graines de coton à mesure qu'elles mûrissent, transmettant des champignons qui tachent le coton.
Dysdercus concinnus/Dysdercus concinnus :
Dysdercus concinnus , généralement connu sous le nom de punaise rouge pâle ou punaise rouge à capuchon de Turk , est une espèce de punaise rouge de la famille des Pyrrhocoridae . On le trouve en Amérique centrale, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud.
Dysdercus koenigii/Dysdercus koenigii :
Dysdercus koenigii est une espèce de véritable insecte de la famille des Pyrrhocoridae, communément appelée tache de coton rouge. C'est un ravageur sérieux des cultures de coton, les adultes et les nymphes plus âgées se nourrissant des capsules émergentes et des graines de coton à mesure qu'elles mûrissent, transmettant les champignons qui tachent le coton.
Dysdercus mimulus/Dysdercus mimulus :
Dysdercus mimulus est une espèce de punaise rouge de la famille des Pyrrhocoridae. On le trouve dans les Caraïbes, en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Dysdercus suturellus/Dysdercus suturellus :
Dysdercus suturellus est une espèce de véritable insecte de la famille des Pyrrhocoridae, communément appelée tache de coton. L'insecte adulte est mince, d'environ 1 à 1,5 cm (0,4 à 0,6 po) de long, avec un thorax rouge et des ailes brun foncé marquées d'une croix jaune. Il est originaire du sud-est des États-Unis, de la Jamaïque et de Porto Rico. C'est un ravageur des cultures de coton et d'autres plantes, les adultes et les nymphes plus âgées se nourrissant des capsules émergentes et des graines qui mûrissent.
Dysderella/Dysderella :
Dysderella est un genre d'araignées chasseuses de cloportes asiatiques qui a été décrit pour la première fois par PM Dunin en 1992. En mai 2019, il ne contient que deux espèces : D. caspica et D. transcaspica.
Dysderidae/Dysderidae :
Dysderidae, également connu sous le nom de chasseurs de cloportes, d'araignées mangeuses de cloportes et d'araignées cellulaires, est une famille d'araignées aranéomorphes décrite pour la première fois par Carl Ludwig Koch en 1837. On les trouve principalement en Eurasie, s'étendant jusqu'en Afrique du Nord avec très peu d'espèces présentes dans le Sud. Amérique. Dysdera crocata est introduite dans de nombreuses régions du monde. Les dysderides ont six yeux et sont haplogynes, c'est-à-dire que les femelles n'ont pas d'épigyne sclérifié. Il existe un nombre important de genres, mais deux d'entre eux, Dysdera et Harpactea, représentent un très grand nombre d'espèces et sont répandus dans l'aire de répartition de la famille. Une espèce, Dysdera crocata (le chasseur de cloportes), a été transportée sur une grande partie de la planète avec ses aliments préférés, les cloportes. Dysdera se nourrit également de coléoptères. Ces araignées ont de très grandes chélicères, qu'elles utilisent pour percer les corps blindés des cloportes et des coléoptères. Certains rapports indiquent également qu'ils contiennent un venin légèrement toxique pouvant provoquer des réactions locales chez l'homme. Les araignées ont leurs six yeux disposés en demi-cercle comme les ségestrides, mais n'ont que les deux premières paires de pattes produites vers l'avant. Dysdera crocata a une coloration caractéristique, qui ne peut être confondue qu'avec les araignées des genres Trachelas et Meriola : la carapace est brun-rouge terne et l'abdomen gris ou havane.
Dysdérine/Dysdérine :
Dysderina est un genre d'araignée gobeline.
Dysdérocrate/Dysdérocrate :
Dysderocrates est un genre d'araignées chasseuses de cloportes qui a été décrit pour la première fois par Christa L. Deeleman-Reinhold & PR Deeleman en 1988.
Dysdéroidée/Dysdéroidée :
Les Dysderoidea sont un clade ou une superfamille d'araignées aranéomorphes. La monophylie du groupe, initialement composé des quatre familles Dysderidae, Oonopidae, Orsolobidae et Segestriidae, a toujours été retrouvée dans les études phylogénétiques. En 2014, une nouvelle famille, Trogloraptoridae, a été créée pour une espèce Trogloraptor marchingtoni récemment découverte. Il a été suggéré que les Trogloraptoridae pourraient être le membre le plus basal du clade Dysderoidea. Cependant, une étude ultérieure a révélé que les Trogloraptoridae étaient placés en dehors des Dysderoidea et a conclu qu'ils ne faisaient pas partie de ce clade.
Dysdéroïdes/Dysdéroïdes :
Dysderoides est un genre d'araignées de la famille des Oonopidae. Il a été décrit pour la première fois en 1946 par Fage. En 2017, il contient 6 espèces, trouvées en Thaïlande et en Inde.
Dysdiadochokinésie/Dysdiadochokinésie :
La dysdiadochokinésie (DDK) est le terme médical désignant une altération de la capacité à effectuer des mouvements rapides et alternés (c'est-à-dire la diadochokinésie). L'incapacité totale est appelée adiadochokinésie. Le terme vient du grec δυς dys "mauvais", διάδοχος diadochos "réussir", κίνησις kinesis "mouvement".
Dysectopa/Dysectopa :
Dysectopa est un genre de papillons de nuit de la famille des Gracillariidae.
Dysectopa scalifera/Dysectopa scalifera :
Dysectopa scalifera est un papillon nocturne de la famille des Gracillariidae. Il est connu de Namibie.
Tumeur_neuroépithéliale_dysembryoplasique/Tumeur neuroépithéliale dysembryoplasique :
La tumeur neuroépithéliale dysembryoplasique (DNT, DNET) est un type de tumeur cérébrale. Le plus souvent trouvés dans le lobe temporal, les DNT ont été classés comme des tumeurs bénignes. Ce sont des tumeurs glioneuronales comprenant à la fois des cellules gliales et neuronales et ont souvent des liens avec la dysplasie corticale focale. Différentes sous-classes de DNT ont été actuellement identifiées, avec un différend existant dans le domaine sur la façon de regrouper correctement ces classes. L'identification d'éventuels marqueurs génétiques de ces tumeurs est actuellement en cours. Les DNT provoquant souvent des crises d'épilepsie, l'ablation chirurgicale est un traitement courant, offrant des taux de réussite élevés.
Dysénius/Dysénius :
Dysenius est un genre de skippers de la famille des Hesperiidae.
Dysenterie/Dysenterie :
La dysenterie (prononciation britannique : , États-Unis : ), historiquement connue sous le nom de flux sanglant, est un type de gastro-entérite qui se traduit par une diarrhée sanglante. D'autres symptômes peuvent inclure de la fièvre, des douleurs abdominales et une sensation de défécation incomplète. Les complications peuvent inclure la déshydratation. La cause de la dysenterie est généralement la bactérie du genre Shigella, auquel cas elle est connue sous le nom de shigellose, ou l'amibe Entamoeba histolytica ; on parle alors d'amibiase. D'autres causes peuvent inclure certains produits chimiques, d'autres bactéries, d'autres protozoaires ou des vers parasites. Il peut se propager entre les personnes. Les facteurs de risque comprennent la contamination des aliments et de l'eau par des matières fécales en raison d'un mauvais assainissement. Le mécanisme sous-jacent implique une inflammation de l'intestin, en particulier du côlon. Les efforts pour prévenir la dysenterie comprennent le lavage des mains et des mesures de sécurité alimentaire lors de voyages dans des zones à haut risque. Alors que la condition se résout généralement d'elle-même en une semaine, il est important de boire suffisamment de liquides tels qu'une solution de réhydratation orale. Des antibiotiques tels que l'azithromycine peuvent être utilisés pour traiter les cas associés aux voyages dans les pays en développement. Bien que les médicaments utilisés pour diminuer la diarrhée tels que le lopéramide ne soient pas recommandés seuls, ils peuvent être utilisés avec des antibiotiques. Shigella entraîne environ 165 millions de cas de diarrhée et 1,1 million de décès par an avec presque tous les cas dans le monde en développement. Dans les zones où l'assainissement est insuffisant, près de la moitié des cas de diarrhée sont dus à Entamoeba histolytica. Entamoeba histolytica affecte des millions de personnes et entraîne plus de 55 000 décès par an. Il se produit couramment dans les régions moins développées d'Amérique centrale et du Sud, d'Afrique et d'Asie. La dysenterie est décrite au moins depuis l'époque d'Hippocrate.
Buisson de dysenterie/buisson de dysenterie :
Le buisson de dysenterie est un nom commun pour plusieurs plantes australiennes et peut faire référence à : Alyxia buxifolia Grewia latifolia, endémique du nord et de l'est de l'Australie Grewia retusifolia
Syndrome de déséquilibre/Syndrome de déséquilibre :
Le syndrome de déséquilibre peut faire référence à : Ataxie cérébelleuse, retard mental et syndrome de déséquilibre 1 (CAMRQ1), une ataxie cérébelleuse autosomique récessive associée au gène VLDLR Ataxie cérébelleuse, retard mental et syndrome de déséquilibre 2 (CAMRQ2), une ataxie cérébelleuse autosomique récessive associée avec le gène WDR81 Ataxie cérébelleuse, retard mental et syndrome de déséquilibre 3 (CAMRQ3), une ataxie cérébelleuse autosomique récessive associée au gène CA8 Ataxie cérébelleuse, retard mental et syndrome de déséquilibre 4 (CAMRQ4), une ataxie cérébelleuse autosomique récessive associée au Gène ATP8A2
Dysériocrânie/Dysériocrânie :
Dyseriocrania est un genre de papillon de nuit de la famille des Eriocraniidae.
Dysériocrânie auricynée/Dysériocrânie auricynée :
Dyseriocrania auricyanea est un papillon nocturne de la famille des Eriocraniidae. Il a été décrit pour la première fois par le baron Walsingham en 1882 et se trouve en Californie. L'envergure est de 10,5 à 13 mm pour les mâles et de 9,3 à 10,5 mm pour les femelles. Les ailes antérieures sont brun doré pâle et assez distinctement marquées de plusieurs petites taches d'écailles violacées plus foncées. Les ailes postérieures sont de couleur légèrement plus foncée et plus brun grisâtre avec un léger éclat violacé. Les adultes volent du début mars à la mi-avril en une génération par an. Les larves se nourrissent peut-être de chêne vivant de la côte ( Quercus agrifolia ), de chêne bleu ( Quercus douglasii ), de chêne de broussailles à sauge côtière ( Quercus dumosa ), de chêne de vallée ( Quercus lobata ) et de chêne vivant de l'intérieur ( Quercus wislizenii ). Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine commence par un passage linéaire ou légèrement incurvé jusqu'au bord de la feuille. Il est ensuite rapidement agrandi en une tache pleine longueur gonflée. Les larves adultes quittent la mine par une fente dans l'épiderme supérieur des feuilles et tombent au sol. Ils s'enfouissent ensuite dans la litière sous la plante hôte et forment un cocon de soie blanchâtre recouvert de particules de sol plus foncées. Les larves ont un corps brunâtre et une tête brun foncé.
Dyseriocrania griseocapitella/Dyseriocrania griseocapitella :
Dyseriocrania griseocapitella (mineuse des feuilles de Chinquapin) est un papillon nocturne de la famille des Eriocraniidae. On le trouve de la Nouvelle-Écosse à la Floride, à l'ouest de l'Illinois et du Mississippi. L'envergure des ailes est de 10 à 13 mm pour les mâles et de 9 à 12,5 mm pour les femelles. Les ailes antérieures sont en bronze doré, fortement marbrées de minuscules taches d'écailles plus foncées. Les ailes postérieures sont plus claires, grisâtres avec un léger éclat violacé, peu couvertes d'écailles moyennement larges. Le papillon vole de fin février à fin mai en une génération par an. Les larves se nourrissent des espèces Castanea et Quercus. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine commence par un étroit passage linéaire s'étendant vers la marge des feuilles. Cette première étape de la mine est généralement effacée à mesure que la mine est agrandie. Immédiatement après le stade serpentin, la mine s'élargit pour former une grande tache quelque peu gonflée. Les larves adultes tombent au sol et s'enfouissent dans le sol. Ici, ils créent un cocon ovale relativement résistant de soie et de petites particules de terre. Les larves ont un corps brun foncé et une tête brun pâle à jaune pâle.
Dyseriocrania subpurpurella/Dyseriocrania subpurpurella :
Dyseriocrania subpurpurella est un papillon diurne de la famille des Eriocraniidae, présent dans la majeure partie de l'Europe. Le papillon a été nommé pour la première fois par l'entomologiste anglais Adrian Hardy Haworth en 1828.
Dysert, comté de Clare/Dysert, comté de Clare :
Dysert ( irlandais : An Díseart , qui signifie «ermitage») est une paroisse civile du comté de Clare , en Irlande . La paroisse s'appelait autrefois Dysert O'Dea, car elle avait été le territoire du sept de ce nom. Il fait partie de la paroisse ecclésiastique de Dysart et Ruan. Les ruines du château d'O'Dea et une église du XIIe siècle du monastère de Dysert O'Dea se trouvent dans la ville du même nom.
Dysert O%27Dea/Dysert O'Dea :
Dysert O'Dea peut faire référence à : Dysert, comté de Clare, une paroisse civile du comté de Clare, Irlande Monastère de Dea Bataille de Dysert O'Dea (10 mai 1318), une bataille menée pendant la campagne de Bruce en Irlande
Dysert O%27Dea_Monastery/Monastère Dysert O'Dea :
L'église Dysert O'Dea ( irlandais : Díseart Uí Dheá - "l'ermitage de Deá") près de Corofin dans le comté de Clare , en Irlande, se dresse sur le site d'un monastère paléochrétien qui aurait été fondé par St. Tola au 8ème siècle. La plupart des structures actuelles datent du XIIe siècle.
Dyserth/Dyserth :
Dyserth ( gallois : Diserth ) est un village, une communauté et une circonscription électorale du Denbighshire , au Pays de Galles . Sa population au recensement de 2011 au Royaume-Uni était de 2 269 et a été estimée par l' Office for National Statistics à 2 271 en 2019. Il se situe dans les limites historiques du comté de Flintshire. Les caractéristiques comprennent des vestiges d'extraction, des cascades et la montagne Moel Hiraddug. Sa ligne de chemin de fer, qui faisait autrefois partie du London and North Western Railway, a finalement fermé ses portes en 1973 et est maintenant un sentier pédestre.
Château de Dyserth/Château de Dyserth :
Le château de Dyserth (gallois : Castell Diserth) est un site de château dans le Denbighshire dans les pays du Pays de Galles. C'est un monument classé ancien bourg protégé sur une crête au nord du village de Dyserth. C'était le dernier château des défenses fortifiées britanniques sur la chaîne de collines de Clwydian au Moyen Âge. Le village voisin de Dyserth tire son nom du château.
Dyserth Quarry_Calcaire/Dyserth Quarry Calcaire :
Le Dyserth Quarry Limestone est une formation géologique au Pays de Galles. Il conserve des fossiles datant de la période carbonifère.
Cascade de Dyserth/Cascade de Dyserth :
La cascade de Dyserth est une chute d'eau à Dyserth, au nord du Pays de Galles. La rivière Ffyddion, un affluent de la rivière Clwyd, tombe sur un rebord de 70 pieds créant la cascade. Dans les années 1880, l'exploitation minière dans la région l'a fait s'assécher, mais lorsque l'exploitation minière s'est arrêtée, la cascade a repris son plein débit.
Dyserth branch_line/Dyserth branch_line :
L'embranchement de Dyserth était un court chemin de fer minéral à écartement standard entre l'extrémité nord de la chaîne de Clwydian à Dyserth et la ligne côtière du nord du Pays de Galles à Prestatyn. La ligne a été construite par le London and North Western Railway en 1869; il a été construit pour transporter la pierre extraite et le charbon. L'essor du tourisme a conduit à l'introduction d'un service de passagers en 1905. Il y avait des gares à Dyserth et Meliden, et des haltes de base ont été construites à d'autres escales. La concurrence du transport routier a conduit au retrait du service de passagers en 1930. Avec la disparition éventuelle de toutes les industries minières autour de Dyserth, toute la ligne a été fermée en septembre 1973.
Gare de Dyserth/Gare de Dyserth :
La gare de Dyserth desservait le village de Dyserth, Flintshire (aujourd'hui Denbighshire), Pays de Galles. C'était le terminus sud de la branche Dyserth de 2 miles 70 chaînes (4,6 km), dont la plupart est maintenant un sentier public. À son apogée, Dyserth comptait des milliers de passagers. En 1930, la ligne et la gare sont fermées aux voyageurs face à la concurrence routière. À un moment donné, quatorze trains par jour faisaient la navette le long de la ligne. Bien que la gare ait été démolie depuis longtemps, une grue de la gare a été installée à la fin de la promenade en tant qu'élément d'intérêt historique, tout comme deux morceaux de voie à Chapel Street. La ligne secondaire vers Dyserth a été ouverte par le LNWR en 1869, initialement pour le trafic de minerai uniquement. Un service de passagers a été institué en 1905 mais n'a duré que jusqu'en 1930, date à laquelle il a été retiré par le LMS. Malgré sa fermeture, le site de la gare a accueilli deux caravanes LMS de 1934 à 1939. La ligne est restée ouverte pour desservir une carrière à Dyserth jusqu'à sa fermeture complète en 1973.
Dysérythropoïèse/Dysérythropoïèse :
La dysérythropoïèse fait référence au développement défectueux des globules rouges, également appelés érythrocytes. Ce problème peut être congénital, acquis ou héréditaire. Certains globules rouges peuvent être détruits dans la moelle osseuse au cours du processus de maturation, tandis que d'autres peuvent entrer dans la circulation avec des anomalies. Ces anomalies peuvent être fonctionnelles et/ou morphologiques, ce qui peut entraîner une anémie car il peut y avoir un renouvellement accru des globules rouges. Il existe un certain nombre de maladies qui causent la dysérythropoïèse. Les causes congénitales/héréditaires comprennent l'anémie dysérythropoïétique congénitale, la thalassémie, le déficit en pyruvate kinase, la pyropoïkilocytose héréditaire et l'abétalipoprotéinémie. Les causes acquises comprennent la carence en nutriments/la malnutrition (par exemple, la cobalamine, l'acide folique et le fer), la myélodysplasie, l'infection par le VIH et certains médicaments (par exemple, la zidovudine).
Dysesthésie/Dyesthésie :
La dysesthésie est un sens du toucher désagréable et anormal. Son étymologie vient du mot grec "dys", qui signifie "mauvais", et "aesthesis", qui signifie "sensation" (sensation anormale). Elle se présente souvent sous forme de douleur, mais peut également se présenter sous la forme d'une sensation inappropriée, mais non gênante. Elle est causée par des lésions du système nerveux, périphérique ou central, et implique des sensations, qu'elles soient spontanées ou évoquées, telles que brûlure, humidité, démangeaisons, décharge électrique et fourmillements. La dysesthésie peut inclure des sensations dans n'importe quel tissu corporel, y compris le plus souvent la bouche, le cuir chevelu, la peau ou les jambes. Elle est parfois décrite comme une sensation d'acide sous la peau. La dysesthésie brûlante pourrait refléter avec précision un état acidotique dans les synapses et l'espace périneural. Certains canaux ioniques s'ouvriront à un pH bas, et il a été démontré que le canal ionique de détection d'acide s'ouvre à la température du corps, dans un modèle de douleur par lésion nerveuse. Des décharges inappropriées et spontanées dans les récepteurs de la douleur ont également été impliquées comme cause de dysesthésie. Les personnes atteintes de dysesthésie peuvent devenir inaptes à la douleur, malgré l'absence de dommages apparents à la peau ou à d'autres tissus.
Dysethie/Dysethie :
Dysethia est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Dyséthiodes/Dyséthiodes :
Dysethiodes est un genre de papillons de la famille des Geometridae.
Dyseuaresta/Dyseuaresta :
Dyseuaresta est un genre de tephritidés ou de mouches des fruits de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta adelphica/Dyseuaresta adelphica :
Dyseuaresta adelphica est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta apicalis/Dyseuaresta apicalis :
Dyseuaresta apicalis est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta bilineata/Dyseuaresta bilineata :
Dyseuaresta bilineata est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta caracasana/Dyseuaresta caracasana :
Dyseuaresta caracasana est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta fuscoapicalis/Dyseuaresta fuscoapicalis :
Dyseuaresta fuscoapicalis est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta gephyrae/Dyseuaresta gephyrae :
Dyseuaresta gephyrae est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta impluviata/Dyseuaresta impluviata :
Dyseuaresta impluviata est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta mexicana/Dyseuaresta mexicana :
Dyseuaresta mexicana est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta signifera/Dyseuaresta signifera :
Dyseuaresta signifera est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta sobrinata/Dyseuaresta sobrinata :
Dyseuaresta sobrinata est une espèce de tephritidés ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta tenuis/Dyseuaresta tenuis :
Dyseuaresta tenuis est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Dyseuaresta trinotata/Dyseuaresta trinotata :
Dyseuaresta trinotata est une espèce de tephritidae ou de mouches des fruits du genre Dyseuaresta de la famille des Tephritidae.
Syndrome dysexécutif/syndrome dysexécutif :
Le syndrome dysexécutif (DES) consiste en un groupe de symptômes, résultant généralement de lésions cérébrales, qui appartiennent à des catégories cognitives, comportementales et émotionnelles et ont tendance à se produire ensemble. Le terme a été introduit par Alan Baddeley pour décrire un modèle courant de dysfonctionnement dans les fonctions exécutives, telles que la planification, la pensée abstraite, la flexibilité et le contrôle comportemental. On pense que c'est le système de mémoire de travail hypothétique de Baddeley et l'exécutif central qui sont les systèmes hypothétiques altérés dans le DES. Le syndrome était autrefois connu sous le nom de syndrome du lobe frontal; cependant, le «syndrome dysexécutif» est préféré car il met l'accent sur le schéma fonctionnel des déficits (les symptômes) plutôt que sur la localisation du syndrome dans le lobe frontal, qui n'est souvent pas la seule zone touchée. Code de classification dans la CIM-10 - F07
Dysferline/Dysferline :
La dysferline, également connue sous le nom de protéine de type fer-1 associée à la dystrophie, est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DYSF. La dysferline est liée à la réparation des muscles squelettiques. Un défaut du gène DYSF, situé sur le chromosome 2p12-14, entraîne plusieurs types de dystrophie musculaire ; y compris la myopathie de Miyoshi (MM), la dystrophie musculaire des ceintures de type 2B (LGMD2B) et la myopathie distale (DM). Une réduction ou une absence de dysferline, appelée dysferlinopathie, devient généralement apparente au cours de la troisième ou de la quatrième décennie de la vie et se caractérise par une faiblesse et une atrophie de divers muscles squelettiques volontaires.
Dysfibrinogénémie/Dysfibrinogénémie :
Les dysfibrinogénémies consistent en trois types de troubles du fibrinogène dans lesquels un facteur de coagulation sanguine critique, le fibrinogène, circule à des niveaux normaux mais est dysfonctionnel. La dysfibrinogénémie congénitale est une maladie héréditaire dans laquelle l'un des gènes parentaux produit un fibrinogène anormal. Ce fibrinogène interfère avec la coagulation sanguine normale et/ou la lyse des caillots sanguins. La condition peut donc provoquer des saignements pathologiques et/ou une thrombose. La dysfibrinogénémie acquise est une maladie non héréditaire dans laquelle le fibrinogène est dysfonctionnel en raison de la présence d'une maladie du foie, d'une maladie auto-immune, d'une dyscrasie plasmocytaire ou de certains cancers. Elle est principalement associée à des saignements pathologiques. L'amylose héréditaire du fibrinogène Aα-Chain est une sous-catégorie de dysfibrinogénémie congénitale dans laquelle le fibrinogène dysfonctionnel ne provoque pas de saignement ou de thrombose, mais s'accumule progressivement dans le rein et perturbe sa fonction. La dysfibrinogénémie congénitale est la plus courante de ces trois troubles. Quelque 100 mutations génétiques différentes survenant dans plus de 400 familles en sont la cause. Toutes ces mutations ainsi que celles qui causent l'amylose héréditaire du fibrinogène à chaîne Aα présentent une pénétrance partielle, c'est-à-dire que seuls certains membres de la famille porteurs de l'un de ces gènes mutants développent des symptômes liés à la dysfibrinogénémie. Bien que ces deux troubles congénitaux ainsi que la dysfibrinogénémie acquise soient considérés comme très rares, on estime qu'environ 0,8 % des personnes atteintes de thrombose veineuse ont une dysfibrinogénémie congénitale ou acquise. Par conséquent, les troubles de dysfibrinogénémie peuvent être des affections fortement sous-diagnostiquées en raison d'événements thrombotiques isolés qui ne sont pas appréciés comme reflétant un trouble sous-jacent du fibrinogène. La dysfibrinogénémie congénitale se distingue d'un trouble héréditaire similaire, l'hypodysfibrinogénémie congénitale. Les deux troubles impliquent la circulation de fibrinogène dysfonctionnel, mais dans l'hypodysfibrinogénémie congénitale, les taux plasmatiques de fibrinogène sont faibles alors qu'ils sont normaux dans la dysfibrinogénémie congénitale. De plus, les deux troubles impliquent des mutations génétiques et des modes de transmission différents ainsi que des symptômes quelque peu différents.
Dysfonctionnement/Dysfonctionnement :
Le dysfonctionnement peut faire référence à : Anormalité (comportement) Famille dysfonctionnelle Dysfonctionnement sexuel Dysfonction (album), un album du groupe de rock Staind Fonctions et dysfonctionnements manifestes et latents (théorie sociologique) Dysfonctionnement de la mesure
Dysfonctionnement (album)/Dysfonctionnement (album) :
Dysfunction est le deuxième album studio du groupe de rock américain Staind, sorti le 13 avril 1999 par Flip Records et Elektra Records. Il s'agit du premier album studio du groupe sorti sur une maison de disques. Trois singles sont sortis pour l'album: " Just Go ", " Mudshovel " et " Home ". Staind a auto-publié Tormented en 1996. Le 23 octobre 1997, le groupe a rencontré le chanteur de Limp Bizkit, Fred Durst. Durst a d'abord été consterné par les illustrations graphiques de Tormented et a refusé de signer Staind, mais a changé d'avis après avoir été impressionné par la performance du groupe. Durst a signé le groupe avec Flip/Elektra et a aidé le groupe à enregistrer Dysfunction. Staind a promu Dysfunction à travers des tournées et des cassettes d'échantillonneur. Poursuivant le son sombre du métal alternatif et du nu métal affiché sur Tormented, Dysfunction présente des chants et des cris occasionnels ainsi que des paroles en colère ou déprimantes inspirées de la vie du chanteur Aaron Lewis, avec une augmentation notable des sections mélodiques. Bien que toujours similaire à Tormented, Dysfunction est plus mélodique, a une absence de production lo-fi et, malgré des cris occasionnels, présente un chant plus clair que Tormented. Les critiques ont comparé Dysfunction à divers groupes, dont Korn, Coal Chamber, Spineshank, Nothingface, Deftones, Tool et Alice in Chains. Malgré peu de succès à sa sortie, Dysfunction est ensuite devenu populaire à la fin de 1999 et a continué à connaître un succès grand public en 2000. Finalement, l'album a été certifié double platine par la Recording Industry Association of America (RIAA). Des chansons comme "Mudshovel" et "Home" ont connu un succès dans les charts Billboard et ont souvent été diffusées sur les stations de radio rock. Dysfunction a de nouveau connu un succès grand public en 2001 lors de la sortie du prochain album de Staind, Break the Cycle, lorsque Break the Cycle a amené Staind au sommet de la popularité du groupe. En conséquence, Dysfunction a culminé au numéro 1 du classement des meilleurs albums du catalogue pop de Billboard. Dysfunction a reçu des critiques mitigées, certains critiques faisant l'éloge de la voix et des riffs de guitare.
Dysfonctionnel (Bachelor_Girl_album)/Dysfonctionnel (Bachelor Girl album):
"Dysfunctional" est le deuxième album studio du groupe australien Bachelor Girl, sorti en Australie via Gotham Records le 5 août 2002 (voir 2002 dans la musique).
Dysfonctionnel (Dokken_album)/Dysfonctionnel (Dokken album) :
Dysfunctional est le cinquième album studio du groupe de heavy metal Dokken, sorti en 1995. C'était la première sortie du groupe après sa réunion en 1993. Initialement destiné à être un album solo de Don Dokken, il s'est transformé en un album Dokken lorsque le guitariste George Lynch a été ramené. dans le giron, avec Jeff Pilson et Mick Brown déjà à bord. L'album original a été produit pour le marché japonais et y est sorti en décembre 1994 sur JVC/Victor, simplement intitulé Dokken. Lorsque Sony Music a signé le groupe sur le label international, l'album a été remixé et trois chansons supplémentaires ont été enregistrées, "Hole In My Head", une reprise de "From the Beginning" d'Emerson, Lake & Palmer et "If the Good Die Young" (le titre bonus de la version japonaise). Cette dernière chanson est une nouvelle version fortement retravaillée de la chanson "Snake Eyes", que Jeff Pilson avait enregistrée avec son groupe post-Dokken, Flesh & Blood (rebaptisé par la suite War & Peace). "Snake Eyes" est finalement sorti en 1999 dans le cadre de l'album War & Peace - The Flesh and Blood Sessions. abandonné et n'étaient pas suffisants pour atteindre la certification or RIAA. Dans une interview ultérieure, Don Dokken a affirmé que l'album s'était vendu à 400 000 exemplaires. La chanson "Too High to Fly" est sortie en tant que single promotionnel de l'album et a été un petit succès. C'est l'une des chansons de Dokken post-années 80 qui est régulièrement jouée en direct.
Dysfonctionnel (homonymie)/Dysfonctionnel (homonymie) :
Dysfonctionnel fait référence à un comportement anormal. Famille dysfonctionnelleDysfonctionnel peut aussi faire référence à : Dysfonctionnel (album Dokken) Dysfonctionnel (album Bachelor Girl) Dysfonctionnel (chanson Tech N9ne)
Cirque familial dysfonctionnel/Cirque familial dysfonctionnel :
The Dysfunctional Family Circus était le nom de plusieurs parodies de longue date de la bande dessinée syndiquée The Family Circus , mettant en vedette soit les illustrations de Bil Keane avec des légendes modifiées, soit (moins souvent) des illustrations originales conçues pour ressembler aux bandes ciblées. Distribué pour la première fois de manière anonyme par courrier et par fax en 1989, en 1994, diverses versions de celui-ci ont commencé à apparaître sur le World Wide Web. La version la plus populaire, éditée par Greg Galcik, a commencé en 1995 et a cessé en 1999 suite à une conversation téléphonique entre Galcik et Keane.
Famille dysfonctionnelle_Pique-nique/Pique-nique familial dysfonctionnel :
Dysfunctional Family Picnic était un concert de rock alternatif multi-artistes, présenté chaque année par la station de radio K-Rock de New York, New York, États-Unis, à partir de 1997. Son concert "sœur" de la côte ouest est le KROQ Weenie Roast.
Amis dysfonctionnels/Amis dysfonctionnels :
Dysfunctional Friends est une comédie dramatique américaine de 2012 avec Stacey Dash, Reagan Gomez-Preston, Wesley Jonathan, Datari Turner, Tatyana Ali, Meagan Good, Jason Weaver, Persia White, Terrell Owens, Stacy Keibler, Hosea Chanchez, Meghan Markle et Christian. Keyes. Le film est sorti en salles le 3 février 2012.
Systèmes dysfonctionnels/Systèmes dysfonctionnels :
Dysfunctional Systems est un roman visuel créé par le studio canadien Dischan Media. L'histoire suit Winter Harrison, une "médiatrice" en formation, alors qu'elle tente de résoudre des situations chaotiques dans différents mondes. Le premier de plusieurs épisodes prévus, Apprendre à gérer le chaos , est sorti le 4 avril 2013. En février 2014, Dischan a lancé une campagne Kickstarter pour collecter des fonds pour deux autres épisodes de l'histoire. Bien que la campagne ait atteint et dépassé ses objectifs de financement, le projet a été annulé le 2 janvier 2015. La série a été relancée avec la sortie d'un épisode préquel, Dysfunctional Systems: Orientation le 24 juillet 2017.
Famille dysfonctionnelle/Famille dysfonctionnelle :
Une famille dysfonctionnelle est une famille dans laquelle les conflits, la mauvaise conduite et souvent la négligence ou la maltraitance des enfants de la part des parents individuels se produisent continuellement et régulièrement, amenant les autres membres à s'adapter à de telles actions. Les enfants grandissent parfois dans de telles familles en sachant qu'une telle situation est normale. Les familles dysfonctionnelles sont principalement le résultat de deux adultes, l'un généralement ouvertement violent et l'autre codépendant, et peuvent également être affectées par la toxicomanie ou d'autres formes de dépendance, ou parfois par une maladie mentale non traitée. Les parents ayant grandi dans une famille dysfonctionnelle peuvent sur-corriger ou imiter leurs propres parents. Dans certains cas, le parent dominant maltraitera ou négligera ses enfants et l'autre parent ne s'y opposera pas, induisant un enfant en erreur pour qu'il assume le blâme.
Impulsivité dysfonctionnelle/Impulsivité dysfonctionnelle :
L'impulsivité dysfonctionnelle est un type d'impulsivité qui est associé à une tendance à prendre des décisions rapides lorsque ce type de prise de décision n'est pas optimal. Cela diffère de l'impulsivité fonctionnelle qui est une tendance à prendre des décisions rapides là où cela est optimal. Comme l'impulsivité dysfonctionnelle est souvent associée à une incapacité à considérer les conséquences de son comportement, elle peut souvent entraîner des difficultés dans la vie.
Famille dysfonctionnelle/Famille dysfonctionnelle :
Dysfunktional Family est un film documentaire et humoristique américain écrit, produit et mettant en vedette le comédien Eddie Griffin et réalisé par George Gallo. Il est sorti en salles par Miramax Films le 4 avril 2003 et est resté en salles jusqu'au 18 mai 2003. Le film a rapporté 2 255 000 $, sa sortie la plus large étant dans 602 salles. Dysfunktional Family est principalement un concert mettant en vedette Eddie Griffin filmé en direct au Star Plaza Theatre de Merrillville, dans l'Indiana, qui comprend également des séquences documentaires filmées en coulisses à Kansas City, dans le Missouri, détaillant la vie personnelle et la famille de l'humoriste alors qu'il voyage. à une réunion de famille pour retrouver le casting de personnages qui sont à l'origine de sa comédie : sa mère, un oncle qui était un ex-proxénète, et son oncle Curtis, qui pontifie sur sa carrière de réalisateur porno.
Famille dysfonctionnelle_(bande-son)/Famille dysfonctionnelle (bande-son) :
Dysfunktional Family est la bande originale du film documentaire de 2003 réalisé par George Gallo Dysfunktional Family. Il est sorti le 11 mars 2003 via le nouveau Death Row Records, qui à l'époque était connu sous le nom de Tha Row Records. La production a été gérée par l'équipe de production du label, Tha Row Hitters, ainsi que par China Black, Flash Technology, Irv Gotti, Just Blaze, Juvenile, Sir Jinx et Skip "17 Freeze" Wayne. Il présente des contributions de Crooked I, Eastwood, Danny Boy, Ganxsta Ridd, Kurupt, Spider Loc, Ashanti, Gail Gotti, Ja Rule, Jay-Z, Juvenile, Michel'le, NINA, Virginya Slim, Phobia, Skip "17 Freeze" Wayne, Young Buck et la star de cinéma Eddie Griffin. L'album a été un succès mineur, culminant à la 95e place du Billboard 200, à la 14e place des meilleurs albums R&B/Hip-Hop, à la 6e place des meilleures bandes sonores et à la 4e place des albums indépendants.
Dysgammaglobulinémie/Dysgammaglobulinémie :
La dysgammaglobulinémie est un type de trouble immunitaire caractérisé par une réduction de certains types de gamma globulines, entraînant une sensibilité accrue à certaines maladies infectieuses où l'immunité primaire est basée sur les anticorps. Elle se distingue de l'hypogammaglobulinémie, qui est une réduction de tous les types de gamma globulines. Le syndrome hyper IgM peut être considéré comme une forme de dysgammaglobulinémie, car il résulte d'un échec de la transformation de la production d'IgM en production d'autres anticorps, et donc la condition peut être interprétée comme une réduction des autres types.
Dysgane/Dysgane :
Dysganus (dis-GANN-us) (qui signifie "émail rugueux") est un genre douteux de dinosaure cératopsien du stade campanien du Crétacé supérieur. Les dents fossiles référées à Dysganus ont d'abord été collectées par Charles Sternberg dans la formation crétacée de Judith River au Montana et décrites plus tard par Edward Drinker Cope. Toutes les espèces sont maintenant considérées comme des cératopsiens douteux, bien que du matériel référé de tyrannosauridés et d'hadrosauridés ait été trouvé au Nouveau-Mexique.
Dysgedydd y_Plant/Dysgedydd y Plant :
Dysgedydd y Plant était un périodique en langue galloise produit à l'usage des écoles du dimanche de l'Église congrégationaliste. Il a été publié pour la première fois à Dolgellau par W Hughes en 1871. Les articles qu'il contenait couvraient des sujets religieux et éducatifs généraux, y compris des biographies. Ses éditeurs comprenaient David Griffith (1823–1913) et Richard Roberts (1871–1935). À une époque où les écoles publiques punissaient les enfants parce qu'ils parlaient gallois, les publications pour enfants comme celle-ci étaient importantes pour préserver les compétences de lecture et d'écriture dans la langue galloise.
Dysgénésie/Dysgénésie :
La dysgénésie peut faire référence à : la dysgénésie (embryologie), qui indique un développement anormal des organes au cours de la croissance et du développement embryonnaires. La dysgénésie du segment antérieur, un échec du développement normal des tissus du segment antérieur de l'œil. taux de mutation dans certaines souches de drosophile causées par la transposition d'éléments P L'étude des dysgéniques, une théorie selon laquelle la détérioration des qualités héréditaires peut survenir chez la progéniture en raison de la survie ou de la reproduction d'individus moins bien adaptés
Dysgénésie (embryologie)/Dysgénésie (embryologie) :
La dysgénésie est un développement anormal d'un organe au cours de la croissance et du développement embryonnaires. Contrairement à l'agénésie, qui fait référence à l'échec complet d'un organe à se développer, la dysgénésie implique généralement un développement désordonné ou une malformation et, dans certains cas, représente l'extrémité la plus bénigne d'un spectre d'anomalies. La dysgénésie survient au cours du développement fœtal immédiatement après la conception.
Dysgéniques/Dysgéniques :
Le dysgénique (également appelé cacogène) est la diminution de la prévalence de traits jugés soit socialement désirables, soit bien adaptés à leur environnement en raison d'une pression sélective défavorisant la reproduction de ces traits. L'adjectif "dysgénique" est l'antonyme d'"eugénique". En 1915, le terme a été utilisé par David Starr Jordan pour décrire les effets délétères supposés de la guerre moderne sur l'aptitude génétique au niveau du groupe en raison de sa tendance à tuer des hommes physiquement sains tout en préservant les handicapés à la maison. Des préoccupations similaires avaient été soulevées par les premiers eugénistes et les darwinistes sociaux au cours du 19ème siècle, et ont continué à jouer un rôle dans les débats scientifiques et politiques publics tout au long du 20ème siècle. Des préoccupations plus récentes concernant les effets dysgéniques supposés dans les populations humaines ont été avancées par le psychologue controversé Richard Lynn, notamment dans son livre de 1996 Dysgenics : Genetic Deterioration in Modern Populations, qui soutenait qu'une réduction des pressions de sélection et une diminution de la mortalité infantile depuis la révolution industrielle ont a entraîné une propagation accrue de traits délétères et de troubles génétiques. Dans la culture populaire, les préoccupations concernant les dysgéniques ont également constitué la base de la fiction spéculative, notamment le film Idiocracy de 2006. Malgré ces préoccupations, les études génétiques n'ont montré aucune preuve d'effets dysgéniques dans les populations humaines.
Dysgerminome/Dysgerminome :
Un dysgerminome est un type de tumeur germinale; il est généralement malin et se produit généralement dans l'ovaire. Une tumeur d'histologie identique mais ne se produisant pas dans l'ovaire peut être décrite par un autre nom : séminome dans le testicule ou germinome dans le système nerveux central ou d'autres parties du corps. Le dysgerminome représente moins de 1 % de l'ensemble des tumeurs ovariennes. Le dysgerminome survient généralement à l'adolescence et au début de la vie adulte; environ 5 % surviennent chez des enfants prépubères. Le dysgerminome est extrêmement rare après 50 ans. Le dysgerminome survient dans les deux ovaires chez 10 % des patientes et, chez 10 % des patientes, il existe une tumeur microscopique dans l'autre ovaire. Les gonades anormales (dues à la dysgénésie gonadique et au syndrome d'insensibilité aux androgènes) ont un risque élevé de développer un dysgerminome. La plupart des dysgerminomes sont associés à une élévation de la déshydrogénase lactique (LDH) sérique, qui est parfois utilisée comme marqueur tumoral.
Dysgueusie/Dysgueusie :
La dysgueusie, également connue sous le nom de parageusie, est une distorsion du sens du goût. La dysgueusie est également souvent associée à l'agueusie, qui est l'absence totale de goût, et à l'hypogueusie, qui est une diminution de la sensibilité au goût. Une altération du goût ou de l'odorat peut être un processus secondaire dans divers états pathologiques, ou il peut s'agir du symptôme principal. La distorsion du sens du goût est le seul symptôme, et le diagnostic est généralement compliqué car le sens du goût est lié à d'autres systèmes sensoriels. Les causes courantes de dysgueusie comprennent la chimiothérapie, le traitement de l'asthme avec de l'albutérol et une carence en zinc. Les maladies du foie, l'hypothyroïdie et, rarement, certains types de convulsions peuvent également entraîner une dysgueusie. Différents médicaments pourraient également être responsables de l'altération du goût et entraîner une dysgueusie. En raison de la variété des causes de la dysgueusie, il existe de nombreux traitements possibles qui sont efficaces pour soulager ou mettre fin aux symptômes de la dysgueusie. Ceux-ci comprennent la salive artificielle, la pilocarpine, la supplémentation en zinc, les modifications de la pharmacothérapie et l'acide alpha-lipoïque.
Dysglycémie/Dysglycémie :
La dysglycémie est une définition générale de toute anomalie de la glycémie. Ils comprennent l'hyperglycémie, l'hypoglycémie, l'altération du test de tolérance au glucose, l'altération de la glycémie à jeun, entre autres.
Dysglyptogone/Dysglyptogone :
Dysglyptogona est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae. Le genre a été décrit par Warren en 1889.
Dysgnathie/Dysgnathie :
La dysgnathie est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae. Le genre a été décrit par Warren en 1913.
Dysgonie/Dysgonie :
Dysgonia est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae. Le genre a été érigé par Jacob Hübner en 1823.
Dysgonie abnégane/Dysgonie abnégane :
Dysgonia abnegans est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Francis Walker en 1858. On le trouve en Afrique, notamment au Kenya et en Afrique du Sud.
Dysgonie albocincta/Dysgonie albocincta :
Dysgonia albocincta est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Francis Walker en 1865. On le trouve en Indonésie.
Dysgonie algire/Dysgonie algire :
Dysgonia algira, la passagère, est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Carl Linnaeus en 1767 et se trouve dans le Paléarctique - de la moitié sud de l'Europe et de certaines parties de l'Afrique du Nord à travers l'Asie occidentale, centrale et méridionale.
Dysgonie arcifère/Dysgonie arcifère :
Dysgonia arcifera est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Herbert Druce en 1912. On le trouve en Afrique de l'Ouest.
Dysgonie caléfascienne/Dysgonie caléfascienne :
Dysgonia calefasciens est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Achille Guenée en 1852. On le trouve du nord-est de l'Himalaya, de la Thaïlande, du Sundaland, du Sri Lanka, des Philippines jusqu'à l'île de Seram.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Elena Bryukhovets

Trilogie des éléments/Trilogie des éléments : La trilogie Elements est une trilogie de films de la cinéaste indo-canadienne Deepa Mehta...