Rechercher dans ce blog

vendredi 23 septembre 2022

Dynamic defense


Projet graphique dynamique_Projet/Projet graphique dynamique :
Le Dynamic Graphics Project (communément appelé dgp) est un laboratoire de recherche interdisciplinaire de l'Université de Toronto consacré à des projets impliquant l'infographie, la vision par ordinateur, l'interaction homme-machine et la visualisation. Le laboratoire a commencé en tant que groupe de recherche en infographie du professeur d'informatique Leslie Mezei en 1967. Mezei a invité Bill Buxton, un pionnier de l'interaction homme-ordinateur à se joindre. En 1972, Ronald Baecker, un autre pionnier de la HCI, s'est joint à dgp, établissant dgp en tant que premier groupe universitaire canadien axé sur l'infographie et l'interaction homme-ordinateur. Selon csrankings.org, pour les sous-domaines combinés de l'infographie, de la HCI et de la visualisation, la dgp est la première institution de recherche au monde. Depuis lors, la dgp a accueilli de nombreux professeurs et étudiants bien connus en infographie, vision par ordinateur et HCI. (par exemple, Alain Fournier, Bill Reeves, Jos Stam, Demetri Terzopoulos, Marilyn Tremaine). dgp accueille aussi occasionnellement des artistes en résidence (par exemple, l'oscarisé Chris Landreth). De nombreux chercheurs passés et actuels chez Autodesk (et avant cela, Alias ​​​​Wavefront) ont obtenu leur diplôme après avoir travaillé chez dgp. dgp est situé sur le campus St. George de l'Université de Toronto dans le Bahen Centre for Information Technology. les chercheurs du dgp publient régulièrement à ACM SIGGRAPH, ACM SIGCHI et ICCV. dgp organise la série de conférenciers sur l'expérience utilisateur de Toronto (TUX) et les conférences de la série Sanders.
Grèce dynamique/Grèce dynamique :
Dynamic Greece ( grec : Δυναμική Ελλάδα ) est un mouvement citoyen fondé en 2012. Dynamic Greece fait partie de l' alliance électorale Olive Tree formée pour contester les élections européennes de 2014 .
HTML dynamique/HTML dynamique :
Dynamic HTML, ou DHTML, est un terme utilisé par certains fournisseurs de navigateurs pour décrire la combinaison de HTML, de feuilles de style et de scripts côté client (JavaScript, VBScript ou tout autre script pris en charge) permettant la création de documents interactifs et animés. L'application de DHTML a été introduite par Microsoft avec la sortie d'Internet Explorer 4 en 1997. DHTML permet aux langages de script de modifier les variables dans le langage de définition d'une page Web, ce qui à son tour affecte l'apparence et la fonction du contenu de page HTML autrement "statique", après la page a été entièrement chargée et pendant le processus de visualisation. Ainsi, la caractéristique dynamique de DHTML réside dans la façon dont il fonctionne lorsqu'une page est visualisée, et non dans sa capacité à générer une page unique à chaque chargement de page. En revanche, une page Web dynamique est un concept plus large, couvrant toute page Web générée différemment pour chaque utilisateur, occurrence de chargement ou valeurs de variables spécifiques. Cela inclut les pages créées par des scripts côté client et celles créées par des scripts côté serveur (tels que PHP, Python, JSP ou ASP.NET) où le serveur Web génère du contenu avant de l'envoyer au client. DHTML est le prédécesseur d'Ajax et les pages DHTML sont toujours basées sur les requêtes/rechargements. Sous le modèle DHTML, il se peut qu'il n'y ait aucune interaction entre le client et le serveur après le chargement de la page ; tout le traitement se passe du côté client. En revanche, Ajax étend les fonctionnalités de DHTML pour permettre à la page d'initier des requêtes réseau (ou "sous-requête") au serveur même après le chargement de la page pour effectuer des actions supplémentaires. Par exemple, s'il y a plusieurs onglets sur une page, l'approche DHTML pure chargerait le contenu de tous les onglets, puis n'afficherait dynamiquement que celui qui est actif, tandis qu'AJAX pourrait charger chaque onglet uniquement lorsque cela est vraiment nécessaire.
Hepnotiques dynamiques/Hepnotiques dynamiques :
The Dynamic Hepnotics était un groupe australien de soul, de blues et de funk qui s'est formé en 1979 et s'est dissous en 1986. Pilier, chanteur principal et leader, "Continental" Robert Susz a formé le groupe à Sydney. Ils ont eu du succès dans les charts australiens du Kent Music Report Singles Chart avec un top 5 single, " Soul Kind of Feeling " en 1984. Il a été suivi de " Gotta Be Wrong (Way to Love) " qui a atteint le top 20 en 1985. Leur l'album, Take You Higher, a atteint le top 20 du classement des albums en juin. En 1986, "Soul Kind of Feeling" a remporté le APRA Music Award pour "l'œuvre populaire australasienne la plus jouée".
Dynamic Herb_Sports_Complex/Dynamic Herb Sports Complex :
Dynamic Herb – Borromeo Sports Complex, simplement connu sous le nom de Dynamic Herb Sports Complex, est un stade de football associatif situé à Talisay, Cebu. Le stade abrite Dynamic Herb Cebu, un club de football professionnel évoluant dans la Ligue de football des Philippines.
Héros dynamiques/Héros dynamiques :
Héros dynamiques (japonais: ダイナミック ヒーローズ, Hepburn: Dainamikku hīrōzu), également connu sous le nom de Nagai Go Manga Gaiden - Heroes dynamiques (永井 豪まん 外伝 外伝 ダイナミック ヒーローズ, Nagai Gō Manga Gaiden Dainamikku Hīrōzu) et GO MANGA MANGA HEROES CROSEOR , est un manga japonais basé sur plusieurs œuvres de Go Nagai, comprenant la plupart de ses robots les plus célèbres, tels que Mazinger Z, Getter Robot, Great Mazinger et UFO Robot Grendizer, ainsi que plusieurs personnages d'autres séries telles que Cutie Honey et Devilman. L'artiste du manga est Kazuhiro Ochi et la conception des personnages est principalement basée sur leurs incarnations animées. Il a été initialement publié dans le magazine manga mensuel e-manga de Kodansha, de juin 2004 à juillet 2007. Il a ensuite été compilé dans tankōbon , bien que le tankōbon japonais n'ait pas encore été terminé et ait entièrement imprimé la série. Il a également été publié dans son intégralité par d/visual en Italie et à Hong Kong et Taiwan par d/visual taipei, les deux versions couvrant tous les chapitres originaux, surpassant ainsi le tankōbon japonais. Une édition française a également été planifiée et imprimée par d/visual et était prête à être lancée à la Japan Expo 2008 à Paris, mais en raison d'une situation inconnue, en décembre 2008, la série n'a pas encore été mise en vente, même bien que deux des quatre volumes aient déjà été imprimés et aient un ISBN.
Dynamic Host_Configuration_Protocol/Dynamic Host Configuration Protocol :
Le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) est un protocole de gestion de réseau utilisé sur les réseaux IP (Internet Protocol) pour attribuer automatiquement des adresses IP et d'autres paramètres de communication aux périphériques connectés au réseau à l'aide d'une architecture client-serveur. La technologie élimine le besoin de configuration manuelle des périphériques réseau et se compose de deux composants réseau, un serveur DHCP réseau installé de manière centralisée et des instances clientes de la pile de protocoles sur chaque ordinateur ou périphérique. Lorsqu'il est connecté au réseau, et périodiquement par la suite, un client demande un ensemble de paramètres au serveur à l'aide de DHCP. DHCP peut être implémenté sur des réseaux dont la taille va des réseaux résidentiels aux grands réseaux de campus et aux réseaux ISP régionaux. De nombreux routeurs et passerelles résidentielles ont une capacité de serveur DHCP. La plupart des routeurs de réseau résidentiel reçoivent une adresse IP unique au sein du réseau du FAI. Au sein d'un réseau local, un serveur DHCP attribue une adresse IP locale à chaque appareil. Les services DHCP existent pour les réseaux exécutant le protocole Internet version 4 (IPv4), ainsi que la version 6 (IPv6). La version IPv6 du protocole DHCP est communément appelée DHCPv6.
Dynamic Intelligent_Currency_Encryption/Dynamic Intelligent Currency Encryption :
Dynamic Intelligent Currency Encryption (DICE) est une technologie de sécurité contrôlée par l'IA, qui dévalue à distance les billets de banque et les actifs volés ou illégaux. Le système de sécurité des espèces basé sur des billets de banque identifiables a été inventé et introduit pour la première fois en 2014 par la société de technologie anglo-autrichienne spécialisée dans l'IA EDAQS. Le système prétend que ses billets et autres titres équipés de MRC ou RFID sont enregistrés dans un système centralisé et sûr et peuvent être considérés comme infalsifiables, ce qui contribue à résoudre les problèmes liés aux espèces et aide à lutter contre l'économie souterraine, la criminalité et le terrorisme. . L'un des principaux objectifs de DICE est que l'ensemble du secteur bancaire et du commerce de détail, ainsi que toutes les entités ayant une circulation régulière d'argent liquide, participent à ce système d'argent liquide contrôlé passivement. Dans un second temps, la procédure DICE se veut une alternative à l'abolition du cash en offrant tous les avantages d'une économie sans numéraire, tout en faisant reculer le crime mondial d'obtention violente de cash. À l'instar de l'IBNS, les billets DICE enregistrés qui ont été neutralisés, ne peuvent pas être remis en circulation et peuvent être directement liés à un problème lié à la criminalité.
Dynamic International_University_College/Dynamic International University College :
Dynamic International University College est une université privée située à Addis-Abeba, en Éthiopie. Il a été créé en 2005.
Dynamic Invocation_Interface/Interface d'appel dynamique :
L'interface d'invocation dynamique (DII) est une API qui permet la construction dynamique d'invocations d'objets CORBA. Il est utilisé au moment de la compilation lorsqu'un client n'a pas connaissance de l'objet qu'il veut invoquer. Avec cette interface, une liste d'arguments est rassemblée, une fonction est nommée et une demande de service est envoyée au serveur d'objets. DII aura généralement un mode asynchrone de Les types d'applications suivants nécessiteraient ou bénéficieraient de DII : navigateurs pour les services CORBA, navigateurs d'application, ponts (convertisseurs de protocole), applications accédant à un grand nombre d'interfaces différentes, applications de surveillance. DII fournit également un appel synchrone différé. Les appels synchrones différés sont soumis sans avoir à attendre une réponse. Ceci est similaire à une opération unidirectionnelle, sauf que les valeurs de retour et les paramètres de sortie sont possibles, mais doivent être interrogés.
Dynamic Ionosphere_CubeSat_Experiment/Dynamic Ionosphere CubeSat Experiment :
L'expérience Dynamic Ionosphere CubeSat (DICE) est une mission scientifique composée de deux satellites miniaturisés DICE-1 et DICE-2 volant en formation. Les satellites sont une variante 1.5U inhabituelle de la conception CubeSat pour les microsatellites. Les deux satellites ont été lancés depuis la base aérienne de Vandenberg en octobre 2011 au sommet d'une fusée Delta II. Il s'agissait d'une mission multi-charge utile avec quatre autres CubeSats, AubieSat-1, M-Cubed, Explorer-1_Prime et RAX-2. Les satellites sont destinés à cartographier les changements dans la plasmasphère terrestre causés par les orages géomagnétiques. Le contrôle à bord est assuré par un module de contrôle de vol Pumpkin FM430 contenant un microcontrôleur Texas Instruments MPS430. Les communications sont assurées par un modem UHF semi-duplex avec une liaison descendante de 1,5 Mbit/s (465 MHz) et une liaison montante de 19,2 kbit/s (450 MHz). Les satellites embarquent quatre capteurs Electric Field Probe sur des flèches télescopiques, deux sondes DC Langmuir pour la détection des ions et un magnétomètre à trois axes pour la mesure des champs magnétiques.
Prise en charge du module de noyau dynamique/Prise en charge du module de noyau dynamique :
Dynamic Kernel Module Support (DKMS) est un programme/framework qui permet de générer des modules de noyau Linux dont les sources résident généralement en dehors de l'arborescence des sources du noyau. Le concept est d'avoir des modules DKMS automatiquement reconstruits lorsqu'un nouveau noyau est installé.
Langage dynamique_Runtime/Runtime de langage dynamique :
Le Dynamic Language Runtime (DLR) de Microsoft s'exécute au-dessus du Common Language Runtime (CLR) et fournit des services de langage informatique pour les langages dynamiques. Ces services incluent : Un système de type dynamique, à partager par tous les langages utilisant les services DLR Distribution de méthode dynamique Génération de code dynamique API d'hébergement Le DLR est utilisé pour implémenter des langages dynamiques sur le .NET Framework, y compris les projets IronPython et IronRuby. Étant donné que les implémentations de langage dynamique partagent un système sous-jacent commun, il devrait être plus facile pour elles d'interagir les unes avec les autres. Par exemple, il devrait être possible d'utiliser des bibliothèques de n'importe quel langage dynamique dans n'importe quel autre langage dynamique. De plus, l'API d'hébergement permet l'interopérabilité avec les langages CLI typés statiquement comme C# et Visual Basic .NET.
Dynamic Languages_Toolkit/Dynamic Languages ​​Toolkit :
DLTK (Dynamic Languages ​​Toolkit) - est un outil pour les fournisseurs, les chercheurs et les utilisateurs finaux qui s'appuient sur des langages dynamiques. DLTK est un ensemble de frameworks extensibles conçus pour réduire la complexité de la création d'environnements de développement complets pour les langages dynamiques tels que PHP et Perl. Outre un ensemble de frameworks, DLTK fournit des exemples d'environnements de développement Tcl, Ruby, Javascript et Python.
Partitionnement_logique_dynamique/Partitionnement logique dynamique :
Le partitionnement logique dynamique (DLPAR) est la capacité d'une partition logique (LPAR) à être reconfigurée dynamiquement, sans avoir à arrêter le système d'exploitation qui s'exécute dans la LPAR. DLPAR permet de déplacer la mémoire, la capacité du processeur et les interfaces d'E/S sans interruption entre les LPAR au sein d'un même serveur. Depuis lors, DLPAR est pris en charge par les systèmes d'exploitation AIX et IBM i sur presque tous les systèmes POWER4 et POWER suivants. Le noyau Linux pour POWER prenait également en charge DLPAR, mais ses capacités de reconfiguration dynamique étaient limitées à la capacité du processeur et aux périphériques PCI, mais pas à la mémoire. En octobre 2009, sept ans après l'annonce par AIX du DLPAR des emplacements de mémoire, de CPU et d'E/S, Linux a finalement ajouté la capacité à la mémoire DLPAR sur les systèmes POWER. Les principes fondamentaux de DLPAR sont décrits dans l'article d'IBM Systems Journal intitulé : "Dynamic reconfiguration : Basic building blocks for autonomic computing on IBM pSeries Servers". être configuré par processeur, avec un seul serveur multiprocesseur prenant en charge un maximum de 254 LPAR (et donc jusqu'à 254 instances de système d'exploitation indépendantes). Il existe de nombreuses applications intéressantes des capacités DLPAR. Principalement, il est utilisé pour construire des infrastructures agiles, ou pour automatiser l'allocation, la planification et l'approvisionnement des ressources matérielles du système. Cela se traduit par une utilisation accrue du système. Par exemple, la mémoire, le processeur ou les logements d'E/S peuvent être ajoutés, supprimés ou déplacés vers une autre LPAR, sans redémarrer le système d'exploitation ou l'application en cours d'exécution. dans un LPAR. IBM DB2 est une telle application (http://www.ibm.com/developerworks/eserver/articles/db2_dlpar.html), il est conscient de l'événement DLPAR s et s'adapte automatiquement à l'évolution des ressources LPAR. Les mainframes IBM Z et leurs systèmes d'exploitation, y compris Linux sur IBM Z, prennent en charge des formes encore plus sophistiquées de LPAR dynamiques. Les fonctionnalités pertinentes liées au LPAR sur ces plates-formes mainframe incluent Intelligent Resource Director, Sysplex, Parallel Sysplex, Geographically Dispersed Parallel Sysplex et HiperSockets. Le System z9 prend en charge jusqu'à 60 LPAR sur un seul serveur, mais les mainframes prennent également en charge un niveau supplémentaire de virtualisation à l'aide de z/VM avec la possibilité de prendre en charge des milliers d'instances de système d'exploitation sur un seul serveur.
Homme Dynamique/Homme Dynamique :
Dynamic Man était un nom partagé par deux super-héros de l'âge d'or : Dynamic Man (Timely Comics) Dynamic Man (Dynamic Publications)
Dynamic Man_(Dynamic_Publications)/Dynamic Man (Publications dynamiques) :
Dynamic Man est un super-héros androïde fictif publié par Dynamic Publications, Inc., l'une des empreintes de Harry "A" Chesler. Il présente de nombreuses similitudes avec un personnage antérieur du même nom publié par Timely Comics, y compris une histoire d'origine et des pouvoirs similaires. On ne sait pas dans quelle mesure ce personnage a été inspiré du précédent Dynamic Man. Il est apparu dans les numéros 1-3 et 8-24 de Dynamic Comics (1941–48).
Manta dynamique/Manta dynamique :
Dynamic Manta est un exercice militaire annuel organisé par l'OTAN qui "vise à tester les capacités de guerre sous-marine et anti-sous-marine. Il fournit un cadre permettant aux forces navales de maintenir un haut niveau de préparation et de capacité à opérer ensemble". Il se déroule principalement en mer Méditerranée.
Dynamic Markov_compression/Dynamic Markov compression :
La compression dynamique de Markov (DMC) est un algorithme de compression de données sans perte développé par Gordon Cormack et Nigel Horspool. Il utilise un codage arithmétique prédictif similaire à la prédiction par correspondance partielle (PPM), sauf que l'entrée est prédite un bit à la fois (plutôt qu'un octet à la fois). DMC a un bon taux de compression et une vitesse modérée, similaire à PPM, mais nécessite un peu plus de mémoire et n'est pas largement implémenté. Certaines implémentations récentes incluent les programmes de compression expérimentaux hook de Nania Francesco Antonio, ocamyd de Frank Schwellinger et en tant que sous-modèle dans paq8l de Matt Mahoney. Celles-ci sont basées sur l'implémentation de 1993 en C par Gordon Cormack.
Dynamic Materials_Corporation/Dynamic Materials Corporation :
DMC Global Inc. (Nasdaq : BOOM) est une entreprise métallurgique dont le siège est à Broomfield, Colorado. Elle a été créée en 1971, alors connue sous le nom d'Explosive Fabricators Inc. L'entreprise opère dans deux segments, le travail des métaux explosifs et la perforation (puits de pétrole). Le segment de la métallurgie explosive utilise des explosifs pour effectuer le revêtement métallique et la synthèse de choc. Son produit principal est une plaque métallique plaquée soudée par explosion, qui est utilisée dans la construction de récipients sous pression lourds et résistants à la corrosion et d'échangeurs de chaleur pour les industries pétrochimiques, de raffinage et d'hydrométallurgie.
Dynamic Microprocessor_Associates/Dynamic Microprocessor Associates :
Dynamic Microprocessor Associates (DMA) est une société de logiciels aux États-Unis. Bien que mieux connue pour son produit d'administration à distance pcAnywhere, DMA a également développé et commercialisé le système de gestion de bases de données relationnelles Formula IV, le logiciel BBS Chairman et le logiciel de contrôle de modem ASCOM. Il a été acquis par Symantec le 21 août 1991 pour 22 millions de dollars américains.
Dynamic Microsimulation_Model_of_the_Czech_Republic/Dynamic Microsimulation Model of the Czech Republic :
Le modèle de microsimulation dynamique de la République tchèque est un modèle de retraite de microsimulation dynamique simulant le système de retraite de la République tchèque, propriété du ministère du Travail et des Affaires sociales. Le modèle a été développé en 2011 par Deloitte. Le projet a été financé avec le soutien du programme Progress de la Commission européenne, pour des projets liés au développement d'ensembles de données administratives et de modèles pour l'analyse du marché du travail et des pensions.
Dynamique Mobile_Steel_Sculpture/Sculpture en acier mobile dynamique :
Dynamic Mobile Steel Sculpture est une sculpture abstraite de l'artiste canadien George A. Norris, accrochée dans l'atrium de la succursale centrale de la bibliothèque publique du Grand Victoria à Victoria, en Colombie-Britannique, au Canada. L'œuvre est incluse dans au moins une visite à pied publiée par Frommer de Victoria.
Méthode_Monte_Carlo_dynamique/Méthode Monte Carlo dynamique :
En chimie, le Monte Carlo dynamique (DMC) est une méthode de Monte Carlo permettant de modéliser les comportements dynamiques des molécules en comparant les taux d'étapes individuelles avec des nombres aléatoires. C'est essentiellement le même que Kinetic Monte Carlo. Contrairement à la méthode Metropolis Monte Carlo, qui a été utilisée pour étudier des systèmes à l'équilibre, la méthode DMC est utilisée pour étudier des systèmes hors équilibre tels qu'une réaction, une diffusion, etc. (Meng et Weinberg 1994). Cette méthode est principalement appliquée pour analyser le comportement des adsorbats sur les surfaces. Il existe plusieurs méthodes bien connues pour effectuer des simulations DMC, notamment la méthode de première réaction (FRM) et la méthode de sélection aléatoire (RSM). Bien que le FRM et le RSM donnent les mêmes résultats à partir d'un modèle donné, les ressources informatiques sont différentes selon le système appliqué. Dans le FRM, la réaction dont le temps est minimum sur la liste des événements est avancée. Dans la liste des événements, les temps provisoires pour toutes les réactions possibles sont stockés. Après la sélection d'un événement, le temps système est avancé jusqu'au temps de réaction et la liste des événements est recalculée. Cette méthode est efficace en temps de calcul car la réaction se produit toujours en un événement. En revanche, il consomme beaucoup de mémoire informatique à cause de la liste des événements. Par conséquent, il est difficile de l'appliquer à des systèmes à grande échelle. Le RSM décide si la réaction de la molécule sélectionnée se poursuit ou non en comparant la probabilité de transition avec un nombre aléatoire. Dans cette méthode, la réaction ne se déroule pas nécessairement en un seul événement, elle nécessite donc beaucoup plus de temps de calcul que FRM. Cependant, cette méthode économise la mémoire de l'ordinateur car elle n'utilise pas de liste d'événements. Les systèmes à grande échelle peuvent être calculés par cette méthode.
Mouvement dynamique/Mouvement dynamique :
Le compositeur américain Henry Cowell a écrit l'une de ses premières pièces pour piano, Dynamic Motion (HC 213), en 1916. Elle est connue comme l'une des premières pièces de l'histoire de la musique à utiliser des groupes de sons violents pour le clavier. Il oblige l'interprète à utiliser divers membres pour jouer des accords secondaires massifs et demande que les touches soient maintenues enfoncées sans sonner pour étendre ses harmoniques dissonantes par résonance sympathique. Certains des groupes décrits dans cette pièce sont ceux écrits pour les poings, les paumes et les avant-bras. La pièce est également connue pour son utilisation prolongée de tuplets, avec des triolets, des quintuplés et des sextuplés dans la ligne mélodique.
Dynamic Multipoint_Virtual_Private_Network/Dynamic Multipoint Virtual Private Network :
Le réseau privé virtuel multipoint dynamique (DMVPN) est une forme de tunneling dynamique d'un réseau privé virtuel (VPN) pris en charge sur les routeurs basés sur Cisco IOS, les routeurs Huawei AR G3 et les systèmes d'exploitation de type Unix.
Musée Dynamique/Musée Dynamique :
Le Musée Dynamique est un musée à Dakar, au Sénégal.
Dynamic Packet_Transport/Dynamic Packet Transport :
Dynamic Packet Transport (DPT) est un protocole de transport Cisco conçu pour être utilisé dans les réseaux en anneau à fibre optique. Dans l'ensemble, il est assez similaire à POS et DTM. C'était l'une des influences majeures sur la norme Resilient Packet Ring/802.17.
Soirée dynamique/Soirée dynamique :
Dynamic Party était un parti politique nigérian dirigé par le mathématicien et érudit Chike Obi. Il a été inauguré à Ibadan le 7 avril 1951. Le parti a embrassé le kémalisme et s'est montré prudent quant au premier mouvement vers l'autonomie gouvernementale. Le parti a été l'un des premiers partis d'avant l'indépendance à publier un manifeste bien organisé. Dans son manifeste, il cherchait à contester la course folle vers l'autonomie du Groupe d'action, à embrasser la coopération avec les Européens et les Américains, à promouvoir la loyauté nationale et à améliorer les communications dans les divisions nigérianes, à commencer par Esan, Egbado et Ekiti. Chike Obi a résumé ses opinions sur le kémalisme nigérian car le kémalisme est une manifestation de ce qui est connu. . . comme « totalitarisme de gauche » par opposition au « totalitarisme de droite », qui diffère du premier en ce que le second croit en la force comme moyen permanent de maintenir l'ordre, tandis que le premier, lorsqu'il recourt à la force, n'est utilisé que pour accélérer le rythme des progrès. . . Le kémalisme est une philosophie qui, en reconnaissant l'urgence vitale pour un pays arriéré d'introduire la technologie occidentale dans ses frontières, reconnaît également la nécessité de l'usage de l'arme de la conscription totale, c'est-à-dire entre autres la nécessité pour le pays arriéré d'introduire dans son territoire frontières de l'administration, de la langue, du mode de vie occidentaux pour autant qu'ils sont inséparables de la technologie occidentale, et la suppression de toutes les prétentions locales qui pourraient faire obstacle au but affiché de l'occidentalisation. Certains des points saillants du parti comprenaient la recommandation et la création de trois écoles de formation militaire et d'un «institut de guérilla». Il préconisait également la formation d'une République ouest-africaine composée de la majeure partie de l'Afrique occidentale française, britannique, espagnole et portugaise, une «doctrine Monroe» ouest-africaine et une alliance défensive avec l'Inde contre l'Afrique du Sud.
Photo dynamique_HDR/Photo dynamique HDR :
Dynamic Photo HDR est un logiciel de photographie développé par Mediachance pour Microsoft Windows, conçu pour créer et colorer des photos à plage dynamique élevée en combinant plusieurs images d'appareils photo JPG ou RAW prises à l'aide de plusieurs expositions. Il utilise la méthode Pin Warping automatique et manuelle pour aligner les images. Il existe également une version Mac qui fonctionne sous virtualisation. Une version d'essai du logiciel est disponible sur le site officiel.
Images dynamiques/Images dynamiques :
Dynamic Pictures Inc. était une société basée à San Jose qui produisait la gamme Oxygen de cartes graphiques 3D haut de gamme. En 1997, ils ont produit trois modèles basés sur PCI : l'Oxygen 102, l'Oxygen 202 et l'Oxygen 402. Les Oxygen 202 et 402 présentaient une conception de type SLI en fournissant deux et quatre unités de traitement graphique identiques pour obtenir des performances supérieures. L'unité de traitement graphique a été conçue par 3D Labs. Les quatre processeurs Oxygen 402 ont reçu un score Viewperf CDRS-03 de 42. En comparaison, une GeForce FX GL beaucoup plus récente (utilisant un GPU de classe Geforce 5800) obtient un 1803 sur le même test. Le prix catalogue de l'Oxygen 102 était de 1495 $ en 1996, plus tard réduit à 399 $.
Planification dynamique/Planification dynamique :
Dynamic Planning Co., Ltd. (ダイナミック企画株式会社, Dainamikku Kikaku Kabushiki-gaisha) est une société de licence détenue par l'artiste manga Go Nagai. Elle a été créée en 1974 en tant que société sœur de Dynamic Productions. Dynamic Planning est crédité dans toutes les œuvres animées de Go Nagai depuis 1974 en tant que "planificateur" et/ou "producteur". Depuis les années 70, Toei a exporté ses collaborations animées avec Dynamic Planning sans leur permission (Go Nagai n'était pas au courant de ce fait) en Europe, en Asie et en Amérique. Mazinger Z est extrêmement populaire en Espagne, en Amérique latine et dans toute l'Asie : UFO Robot Grendizer (alias Goldorak et Goldrake entre 1976 et 1980 a été un énorme succès en Italie et en France ; Groizer X (alias O Pirata do Espaço) a été un succès des années 80 en Brasil. Le jeu de console populaire Super Robot Wars présente la plupart des personnages de robots géants de Dynamic Planning. En 1994, Dynamic Planning a créé une division internationale, dirigée par le frère de Go Nagai, Kenji Nagai (永井謙次) et Federico Colpi, qui a rapidement établi un réseau d'entreprises associées. à travers l'Europe et l'Asie sous le nom de Dynamic Group of Companies. En mars 2001, la division internationale a été constituée sous le nom de d/world, une joint-venture entre Dynamic Planning et la filiale de Marubeni, Omega Project. Suite à la sortie de Marubeni de l'activité anime en 2001, d/ La série télévisée animée Robot Girls Z de 2014 est basée sur Super Robots de Dynamic Planning.
Louange dynamique/Louange dynamique :
Au cours du trimestre d'automne 1988, plusieurs étudiants de première année ont organisé une chorale de première année au Cunningham Hall du Oakwood College, en Alabama. Parmi les organisateurs figuraient Johnny Ramsey, Gerald Morgan, Brian Clifton, Michael Darville, Patrick et Paul Graham, Bobby Anderson, Robert Bell et Owen Simons. Owen Simons a été le premier réalisateur. À la fin de l'année scolaire, la chorale de première année a changé son nom pour se réjouir. Après de longues discussions, le nom Dynamic Praise a été choisi à l'automne 1989. Au cours du semestre de printemps 1996, Owen Simons a confié la direction de la chorale à Andrew Young, affectueusement surnommé Benji. Benji a dirigé la chorale jusqu'en 2011, après quoi Dynamic Praise est passé sous la direction de Bruce Bean. En 2016, Bean a annoncé qu'il quitterait ses fonctions de directeur de choeur. Actuellement, Dynamic Praise est dirigé par Bryce Davis, un ancien de l'Université d'Oakwood. Sa mission est de poursuivre l'héritage de Dynamic Praise de toutes les manières possibles. Le chœur a voyagé à travers le pays et dans les eaux internationales. Dynamic Praise a partagé la scène avec des artistes tels que Richard Smallwood, Kirk Franklin, Yolanda Adams, Donnie McClurkin, CeCe Winans, Dottie Peoples, Byron Cage, Lamar Campbell, Jonathan Nelson, Dathan Thigpen, Kelly Price et bien d'autres. La chorale a également une liste d'anciens élèves composée d'artistes tels que Take 6, Virtue, Sean Simmonds, Duawne Starling, Carmen Hope, Lee Cort, Committed et Grandpa Cletus.
Enregistrements dynamiques/Enregistrements dynamiques :
Dynamic Recordings est une maison de disque canadienne de musique électronique basée à Montréal fondée en 2004 par deux frères, Olivier Sellier et Damien Sellier alias Dynamic Rockers. Principalement axé sur un son de musique house influencé par la soul, le funk et le disco, le label a acquis une popularité significative au milieu des années 2000 dans le cadre du mouvement français de la touch house. Dynamic Recordings a également un sous-label intitulé Stamina Recordings.
Résolution dynamique_Adaptation/Adaptation de résolution dynamique :
Dynamic Resolution Adaptation (DRA) est une spécification de codage audio développée par DigiRise Technology. Il a été sélectionné comme norme de codage audio nationale chinoise et convient également à la diffusion mobile multimédia en Chine et au DVB-H, comme l'indique en détail l'International Journal of Digital Multimedia Broadcasting. C'est l'un des formats standard pour l'audio Blu-ray Disc, introduit avec Blu-ray Disc 2.3. Il n'y a pas encore de disques sortis avec DRA audio, bien qu'il devrait y avoir de tels disques pour le marché chinois.
Bascules dynamiques/Bascules dynamiques :
Dynamic Rockers est un duo de musique électronique franco-canadien de Montréal formé en 2004 par deux frères, Olivier Sellier et Damien Sellier. Doté d'un son de musique house influencé par la soul, le funk et le disco, le duo a acquis une popularité significative au milieu des années 2000 dans le cadre du mouvement français de la touch house. Ils sont également connus pour avoir fondé les labels Dynamic Recordings et Stamina Recordings.
Stéréophotogrammétrie Roentgen_dynamique/Stéréophotogrammétrie Roentgen dynamique :
La stéréophotogrammétrie Roentgen dynamique (également appelée RSA dynamique) est une méthode d'enregistrement de rayons X moderne et sophistiquée, utilisée pour mesurer les mouvements 3D en temps réel des prothèses et des os pendant le mouvement avec une grande précision. Il est principalement utilisé dans les contextes de recherche orthopédique et constitue une avancée de la RSA conventionnelle. Le RSA statique classique est utilisé pour évaluer la migration de la prothèse par rapport à l'os en trois dimensions en fonction du temps. La migration de la prothèse est normale 12 à 24 mois après la chirurgie. La migration continue augmente le risque de descellement aseptique avec une chirurgie de révision en conséquence. La méthode s'est avérée utile dans l'évaluation de la fixation pour l'arthroplastie de la hanche et du genou, car les premières évaluations RSA ont montré une valeur prédictive élevée pour le descellement aseptique ultérieur des composants. En revanche, Dynamic RSA permet d'évaluer avec précision à la fois les micromouvements dans l'interface de fixation et la cinématique des composants prothétiques en trois dimensions, lors des mouvements actifs.
Science-fiction dynamique/Science-fiction dynamique :
Dynamic Science Fiction était un magazine pulp américain qui a publié six numéros de décembre 1952 à janvier 1954. C'était un compagnon de Future Science Fiction , et comme ce magazine a été édité par Robert W. Lowndes et publié par Columbia Publications . Les histoires qui sont apparues dans ses pages incluent "The Duplicated Man" de Lowndes et James Blish, et "The Possessed" d'Arthur C. Clarke. Il a été lancé à la fin de l'ère de la pulpe, et lorsque l'éditeur Louis Silberkleit a converti Future en format digest en 1954, il a décidé de ne pas faire de même avec Dynamic, annulant simplement le magazine.
Dynamic Science_Stories/Dynamic Science Stories :
Dynamic Science Stories était un magazine pulp américain qui a publié deux numéros, datés de février et d'avril 1939. Compagnon de Marvel Science Stories, il a été édité par Robert O. Erisman et publié par Western Fiction Publishing. Parmi les auteurs les plus connus qui figuraient dans ses pages figuraient L. Sprague de Camp et Manly Wade Wellman.
Dynamic Sealing_Technologies,_Inc./Dynamic Sealing Technologies, Inc. :
Dynamic Sealing Technologies, Inc. (DSTI) est une société privée américaine qui conçoit, fabrique et intègre des joints tournants et des joints tournants fluides. Les produits de raccord rotatif de la société sont utilisés pour transférer des huiles hydrauliques, des produits chimiques, de l'eau, de l'air et d'autres liquides et gaz divers des entrées fixes aux sorties rotatives. Lorsqu'ils sont assemblés avec des bagues collectrices électriques, les produits peuvent également transférer de l'énergie électrique, des signaux et des données. Ses produits ont des applications dans les secteurs de l'aérospatiale et de la défense, des énergies alternatives, de la construction et de l'agriculture, de l'automatisation des usines, de l'alimentation et des boissons, de la médecine, du pétrole et du gaz, du moulage plastique et des semi-conducteurs aux États-Unis et à l'international. La société est basée dans la banlieue de Minneapolis. d'Andover, Minnesota.
Dynamic Shooting_Sport_Federation_of_Hungary/Fédération sportive de tir dynamique de Hongrie :
La Fédération hongroise de tir sportif dynamique, Hongroise Magyar Dinamikus Lövészsport Szövetség, est l'association hongroise pour le tir pratique sous la Confédération internationale de tir pratique (IPSC) ainsi que le tir à la carabine de précision sous la Fédération internationale de tir de précision (IPRF) et le tir à silhouette métallique sous l'International Union de tir à silhouette métallique (IMSSU).
Signal dynamique/Signal dynamique :
Dynamic Signal est une entreprise technologique, offrant une plate-forme de communication d'entreprise mobile, basée à San Bruno, en Californie. Russ Fradin, Steve Heyman et Jim Larrison ont fondé la société en 2010. Fradin est le président du conseil d'administration de Dynamic Signal. tandis qu'Eric Brown occupe le poste de PDG.
Ski Dynamique/Ski Dynamique :
Dynamic Ski est un jeu d'arcade de ski sorti par Taiyo System et Nichibutsu en 1984.
Routage_source dynamique/Routage source dynamique :
Dynamic Source Routing (DSR) est un protocole de routage pour les réseaux maillés sans fil. Il est similaire à AODV en ce sens qu'il forme une route à la demande lorsqu'un nœud émetteur en demande une. Cependant, il utilise le routage source au lieu de s'appuyer sur la table de routage de chaque périphérique intermédiaire.
Sport dynamique/Sport dynamique :
Dynamic Sport (parfois appelé DynamicSport) est un constructeur aéronautique polonais basé à Kielce. La société a été fondée en 1995 par l'Aéroclub polonais et Wojtek Pierzyński. Elle est spécialisée dans la conception et la fabrication de paramoteurs et de parachutes motorisés sous forme d'avions prêts à voler pour les règles US FAR 103 Ultralight Vehicles et la catégorie ULM européenne. À un moment donné, il a produit une gamme complète de parapentes.
Dynamic Sport_Climber/Dynamic Sport Climber :
Le Dynamic Sport Climber est une série de paramoteurs polonais conçus et produits par Dynamic Sport de Kielce pour le parapente motorisé. Désormais hors de production, lorsqu'il était disponible, l'avion était livré complet et prêt à voler.
Dynamic Sport_Enigma/Dynamic Sport Enigma :
Le Dynamic Sport Enigma est un parapente monoplace polonais conçu par Wojtek Pierzyński et produit par Dynamic Sport de Kielce. Il est maintenant hors production.
Dynamique Sport_Gravis/Dynamique Sport Gravis :
Le Dynamic Sport Gravis est un parapente monoplace polonais conçu par Wojtek Pierzyński et produit par Dynamic Sport de Kielce. Il est maintenant hors production.
Dynamique Sport_Magnum/Dynamique Sport Magnum :
Le Dynamic Sport Magnum est un parapente monoplace polonais conçu par Wojtek Pierzyński et produit par Dynamic Sport de Kielce. Il est maintenant hors production.
Dynamic Sport_Raven/Dynamic Sport Raven :
Le Dynamic Sport Raven est un parapente monoplace polonais conçu par Wojtek Pierzyński et produit par Dynamic Sport de Kielce. Il est maintenant hors production.
Dynamique Sport_Rocket/Dynamic Sport Rocket :
Le Dynamic Sport Rocket est une série de paramoteurs polonais conçus et produits par Dynamic Sport de Kielce pour le parapente motorisé. Désormais hors de production, lorsqu'il était disponible, l'avion était livré complet et prêt à voler.
Dynamique Sport_Viper/Dynamic Sport Viper :
Le Dynamic Sport Viper est un parapente monoplace polonais conçu par Wojtek Pierzyński et produit par Dynamic Sport de Kielce. Il est maintenant hors production.
Dynamic Sports_Shooting_Norway/Dynamic Sports Shooting Norway :
Dynamic Sports Shooting Norway (DSSN), Norwegian Dynamisk Sportsskyting Norge (DSSN), est l'association norvégienne de tir pratique relevant de la Confédération internationale de tir pratique. Il a été constitué en 1979 sous le nom de Norges Forbund pour Praktisk Skyting (NFPS), et a changé son nom en Dynamisk Sportsskyting Norge en 2013.
Immobilité dynamique/Immobilité dynamique :
Dynamic Stillness est un album de 2 disques du musicien ambiant américain Steve Roach, sorti en 2009.
Structures Dynamiques/Structures Dynamiques :
Dynamic Structures of the World est une société américaine avec une histoire de fabrication d'acier remontant à 1927. Ils créent des manèges, des manèges de parcs à thème, des télescopes d'observatoire et d'autres structures en acier complexes.
Supérieurs Dynamiques/Supérieurs Dynamiques :
Les Dynamic Superiors sont un groupe Motown américain de Washington, DC, États-Unis. Le groupe s'est formé en 1963 avec les membres Tony Washington (lead), George Spann (premier ténor), George Peterback, Jr. (deuxième ténor), Michael McCalpin (baryton) et Maurice Washington (basse). Ils enregistrent un 45 tours sorti sur le label new-yorkais SUE en 1969, "I'd Rather Die". La chanson a été écrite par le bassiste Maurice Washington (frère du chanteur Tony). Ils ont été découverts par le cadre de Motown, Ewart Abner, lors d'une convention de DJ en 1972 à Atlanta et signés sur le label. Après un léger changement de nom en The Dynamic Superiors, il a fallu encore deux ans avant que Motown ne publie un disque du groupe. Les chansons de leurs deux premiers albums ont été principalement écrites par Ashford & Simpson. Ils ont enregistré avec un succès modéré tout au long des années 1970. L'un de leurs succès les plus vendus était " Shoe Shoe Shine " en 1975. Ils étaient uniques en ce que Tony Washington était ouvertement gay et parfois habillé en drag sur scène (en représentant un personnage féminin). Il porte un look incroyablement féminin avec du maquillage et tout le reste. Le dernier enregistrement du groupe remonte à 1980. Le chanteur original Tony Washington est décédé en 1989. Le membre original George Spann a rejoint The Flamingos en 2001. Le groupe a ensuite été reformé par George Spann en 2006, suite à la séparation des Flamingos. Les autres membres étaient trois des autres membres de Flamingos : Larry Jordan, Earnest "Just Mike" Gilbert et James Faison. En 2010, la filiale d'Universal Music, Soul Music.Com Records, a finalement sorti les deux premiers albums Motown de The Dynamic Superiors, The Dynamic Superiors et Pure Pleasure sur CD pour la première fois, dans un set 2 pour 1 (SMCR2 5003).
Tension dynamique/Tension dynamique :
"Dynamic Tension" est le nom que Charles Atlas a donné au système d'exercices physiques qu'il a popularisé pour la première fois dans les années 1920. La tension dynamique est une méthode d'exercice d'auto-résistance qui oppose muscle contre muscle. Le praticien tend les muscles d'une partie du corps donnée, puis déplace la partie du corps contre la tension comme si un poids lourd était soulevé. Les exercices de tension dynamique ne sont pas simplement isométriques, car ils nécessitent du mouvement. Au lieu de cela, la méthode comprend une combinaison d'exercices dans trois disciplines : isotonique, isocinétique et quelques exercices dans la discipline isométrique. Charles Atlas Ltd., qu'Atlas a constituée en société en 1929, est propriétaire de la marque Dynamic Tension.
Togolais dynamique/Togolais dynamique :
Dynamic Togolais (également connu sous le nom de Dyto) est un club de football togolais basé à Lomé.
Tour dynamique/Tour dynamique :
La Dynamic Tower (également connue sous le nom de Dynamic Architecture Building ou Da Vinci Tower) est un projet de gratte-ciel mobile de 420 mètres (1 378 pieds) et de 80 étages, conçu par l'architecte David Fisher. Similaire à la Suite Vollard achevée en 2001 au Brésil, chaque étage est conçu pour tourner indépendamment, ce qui entraîne une forme changeante de la tour. Chaque étage est conçu pour tourner un maximum de 6 mètres (20 pieds) par minute, soit une rotation complète en 180 minutes. Il a été proposé comme le premier gratte-ciel préfabriqué au monde avec 40 modules fabriqués en usine pour chaque étage. Fisher a déclaré que 90% de la tour pourrait être construite dans une usine et expédiée sur le chantier. Cela permettrait à l'ensemble du bâtiment d'être construit plus rapidement. Le noyau de la tour doit être construit sur le chantier. Fisher a déclaré que les parties préfabriquées réduiraient le coût du projet et le nombre de travailleurs, et que la construction prendrait 30% moins de temps qu'un gratte-ciel normal de même taille. La majorité des travailleurs seraient dans des usines, travaillant dans des conditions plus sûres. Les luminaires de la cuisine et de la salle de bain seraient préinstallés. Le noyau desservirait chaque étage avec une connexion spéciale et brevetée pour l'eau propre, basée sur la technologie utilisée pour ravitailler les avions en plein vol. Il est proposé que la tour entière soit alimentée par des éoliennes et des panneaux solaires. Suffisamment d'électricité excédentaire devrait être produite pour alimenter cinq autres bâtiments de taille similaire à proximité. Les turbines seraient situées entre chacun des étages tournants. Fisher a déclaré qu'ils pourraient générer jusqu'à 1 200 000 kilowattheures d'énergie chaque année. Les panneaux solaires devraient couvrir le toit et le haut de chaque étage. En 2008, Fisher a déclaré qu'il s'attendait à ce que le gratte-ciel soit achevé en 2010. où la tour serait construite, [...] parce qu'il voulait que cela reste une surprise." Fisher reconnaît qu'il n'est pas très connu, qu'il n'a jamais construit de gratte-ciel auparavant et qu'il n'a pas pratiqué l'architecture régulièrement depuis des décennies. En 2019, la construction n'avait pas commencé et il n'y a eu aucune annonce officielle du chantier.
Dynamic Trunking_Protocol/Dynamic Trunking Protocol :
Le protocole DTP (Dynamic Trunking Protocol) est un protocole réseau propriétaire développé par Cisco Systems dans le but de négocier l'agrégation sur une liaison entre deux commutateurs compatibles VLAN et de négocier le type d'encapsulation d'agrégation à utiliser. Il fonctionne sur la couche 2 du modèle OSI. Les jonctions VLAN formées à l'aide de DTP peuvent utiliser les protocoles de jonction IEEE 802.1Q ou Cisco ISL. DTP ne doit pas être confondu avec VTP, car ils servent à des fins différentes. VTP communique les informations d'existence du VLAN entre les commutateurs. DTP facilite l'établissement du port de liaison. Aucun des deux protocoles ne transmet les trames de données transportées par les lignes réseau.
Jumeaux dynamiques/jumeaux dynamiques :
Les Dynamic Twins étaient un groupe de rap chrétien né dans le Bronx composé de jumeaux identiques Noel et Robbie Arthurton.
Accumulateur dynamique/accumulateur dynamique :
Les accumulateurs dynamiques sont un terme utilisé dans la littérature sur la permaculture et l'agriculture biologique pour désigner les plantes qui recueillent certains minéraux ou nutriments du sol et les stockent sous une forme plus biodisponible et en concentration élevée dans leurs tissus, puis utilisées comme engrais ou simplement pour améliorer le paillis. Bien que cette idée soit assez courante et que des plantes à racines pivotantes soient souvent utilisées pour cette raison dans la plantation d'accompagnement, il n'y a pas de données scientifiques à l'appui, et la définition elle-même varie assez selon l'auteur. La chose la plus proche avec une base scientifique éprouvée sont les hyperaccumulateurs. Le premier à utiliser le terme accumulateur dynamique dans la définition ci-dessus est probablement Robert Kourik dans son livre Designing and Maintaining Your Edible Landscape—Naturally (1986). Après lui, de nombreux permaculteurs importants ont utilisé des accumulateurs dynamiques dans leurs systèmes et méthodes de conception, tels qu'Eric Toensmeier, Dave Jake et Toby Hemenway.
Dynamic amplification_factor/Facteur d'amplification dynamique :
Le facteur d'amplification dynamique (DAF) ou le facteur d'augmentation dynamique (DIF) est un nombre sans dimension qui décrit combien de fois les déviations ou les contraintes doivent être multipliées par les déviations ou les contraintes causées par les charges statiques lorsqu'une charge dynamique est appliquée sur une structure .Lors du levage d'un objet lors d'une opération sous-marine, le DAF est calculé sur la base des forces hydrauliques dynamiques ou des forces d'encliquetage. ré UNE F = F t o t une l M g {\displaystyle DAF={\frac {F_{total}}{Mg}}} Où : M {\displaystyle M} est la masse de l'objet dans l'air (kg) g {\displaystyle g} ou F s t une t je c - m une X + F s n une p {\ displaystyle F_ {static-max} + F_ {snap}} (N)
Équivalence_dynamique_et_formelle/Équivalence_dynamique et_formelle :
Les termes équivalence dynamique et équivalence formelle, inventés par Eugene Nida, sont associés à deux approches de traduction dissemblables qui sont employées pour atteindre différents niveaux de littéralité entre le texte source et le texte cible, comme en témoigne la traduction biblique. Les deux ont été compris fondamentalement, avec l'équivalence dynamique comme traduction sens pour sens (traduire le sens de phrases ou de phrases entières) avec la lisibilité à l'esprit, et avec l'équivalence formelle comme traduction mot à mot (traduire le sens des mots et phrases d'une manière plus littérale), en gardant la fidélité littérale.
Angiothermographie dynamique/angiothermographie dynamique :
L'angiothermographie dynamique (DATG) est une technique de diagnostic du cancer du sein. Cette technique, bien que issue de la thermographie de conception ancienne, repose sur un tout autre principe. Le DATG enregistre les variations de température liées aux modifications vasculaires du sein dues à l'angiogenèse. La présence, le changement et la croissance de tumeurs et de lésions dans le tissu mammaire modifient le réseau vasculaire du sein. Par conséquent, en mesurant la structure vasculaire au fil du temps, le DATG surveille efficacement l'évolution du tissu mammaire due aux tumeurs et aux lésions. Elle est actuellement utilisée en association avec d'autres techniques de diagnostic du cancer du sein. Cette méthode de diagnostic est peu coûteuse par rapport aux autres techniques. L'angiothermographie n'est pas un test qui se substitue à d'autres tests, mais se place par rapport à eux comme une technique qui donne des informations supplémentaires pour clarifier le tableau clinique et améliorer la qualité du diagnostic.
Antisymétrie dynamique/Antisymétrie dynamique :
L'antisymétrie dynamique est une théorie du mouvement syntaxique présentée dans la monographie Dynamic Antisymmetry d' Andrea Moro en 2000 basée sur les travaux présentés dans la monographie de 1994 de Richard S. Kayne , The Antisymmetry of Syntax . Une prémisse : l'antisymétrie de la syntaxe Le nœud de la théorie de Kayne est que la structure hiérarchique dans le langage naturel correspond universellement à une linéarisation de surface particulière, à savoir l'ordre de branchement spécificateur-tête-complément. Pour comprendre ce que l'on entend par structure hiérarchique, considérons la phrase, Le roi d'Angleterre aime les pommes. Nous pouvons remplacer cela par, Il aime les pommes. Puisque l'expression le roi d'Angleterre peut être remplacée par un pronom, on dit qu'il constitue une unité hiérarchique (appelée un constituant). D'autres tests de circonscription révèlent que l'expression aime les pommes pour être un électeur. Les unités hiérarchiques sont construites selon les principes de la structure de la phrase dans une formation arborescente plutôt que dans un ordre linéaire. Les théories plus anciennes de la linéarisation postulaient divers algorithmes pour traduire la structure hiérarchique en un ordre linéaire; cependant, l'antisymétrie soutient que l'ordre linéaire découle des relations hiérarchiques entre les constituants. Dans ce cas particulier, il existe une relation de c-commande asymétrique entre le constituant le roi d'Angleterre et aime les pommes. Par conséquent, le premier constituant est ordonné linéairement avant le second. D'autres tests donnent finalement lieu à un ordre linéaire pour les parties internes de ces constituants. La théorie de l'antisymétrie de la syntaxe a un double objectif. D'une part, il dérive une version de la théorie X-bar, une théorie formelle de la structure de la phrase dans la grammaire générative transformationnelle, au moyen d'un principe unique : l'axiome de correspondance linéaire (LCA). Selon ce principe - en simplifiant - un mot W précède un mot W' si et seulement si W est contenu dans un nœud Q qui c-commande asymétriquement un nœud R contenant W'. Il s'ensuit qu'il ne peut y avoir deux nœuds qui se c-commandent mutuellement, à moins que l'un d'eux ne contienne un autre nœud, sinon les mots qui sont contenus dans les deux nœuds ne pourraient pas être linéarisés. D'autre part, il capture le fait que de nombreuses structures et dérivations que l'on trouve dans certaines langues n'ont pas d'équivalents miroirs dans d'autres langues par le même principe. Kayne a émis l'hypothèse que toutes les phrases dont l'ordre de surface n'est pas le complément de la tête du spécificateur ont subi des mouvements qui perturbent cet ordre sous-jacent. Par la suite, il y a également eu des tentatives pour dériver specifier-complement-head comme ordre de base des mots. L'antisymétrie et la linéarisation dynamiques sont une version faible de la théorie de l'antisymétrie développée par Andrea Moro et permettent la génération de structures non compatibles LCA (points de symétrie) avant que la structure hiérarchique ne soit linéarisée à la forme phonétique. L'ACV n'est active qu'en cas de besoin : autrement dit, la grammaire universelle est plus parcimonieuse que dans l'autre modèle, en ce sens qu'elle n'impose pas de restrictions lorsqu'elles ne sont pas détectables, c'est-à-dire une linéarisation avant l'interface articulatoire-perceptif. En fait, l'antisymétrie dynamique considère le mouvement comme un moyen de sauver les structures d'un crash à l'interface articulatoire-perceptive. Les structures indésirables sont sauvées par le mouvement : supprimer le contenu phonétique de l'élément déplacé neutraliserait le problème de linéarisation. De ce point de vue, l'antisymétrie dynamique vise à unifier le mouvement et la structure de la phrase qui seraient autrement deux propriétés indépendantes qui caractérisent toutes les grammaires du langage humain. Antisymétrie dynamique et étiquetage : le principe de l'antisymétrie dynamique a également été interprété en termes informatiques. Plus précisément : lorsque deux XP sont fusionnés et qu'aucun ne suit le principe de projection, alors la structure ne peut pas être calculée à moins que l'un ne bouge, forçant ainsi l'autre à se projeter. C'est parce qu'un seul exemplaire n'est qu'un maillon d'une plus grande chaîne. Cette proposition a été formulée sous la forme d'un article maintenant rassemblé dans Moro 2013 ; voir Chomsky 2013 pour la proposition de généraliser ce principe et de l'inclure dans la théorie standard.
Ouverture dynamique/Ouverture dynamique :
En acoustique, l'ouverture dynamique est analogue à l'ouverture en photographie. Les réseaux du sonar à balayage latéral peuvent être programmés pour ne transmettre que quelques éléments à la fois ou tous les éléments à la fois. Plus il y a d'éléments transmettant, plus le faisceau est étroit et meilleure est la résolution. Le rapport entre la profondeur d'imagerie et la taille de l'ouverture est appelé nombre F. L'ouverture dynamique maintient ce nombre constant en augmentant l'ouverture avec la profondeur d'imagerie jusqu'à ce que l'ouverture physique ne puisse pas être augmentée. Un échographe médical moderne a un nombre F typique de 0,5. Les systèmes de sonar à balayage latéral produisent des images en formant des « faisceaux » angulaires. La largeur du faisceau est déterminée par la longueur du réseau de sonars, des faisceaux plus étroits résolvent des détails plus fins. Des réseaux plus longs avec des faisceaux plus étroits offrent une résolution spatiale plus fine.
Ouverture dynamique_(physique_accélérateur)/Ouverture dynamique (physique accélérateur) :
L'ouverture dynamique est la région de stabilité de l'espace des phases dans un accélérateur circulaire.
Apnée dynamique/Apnée dynamique :
L'apnée dynamique est une discipline de l'apnée compétitive, également connue sous le nom d'apnée compétitive. L'apnée dynamique couvre deux des huit catégories d'apnée compétitive reconnues par l'AIDA International (International Association for Development of Apnea) : dynamique avec palmes (DYN) et dynamique sans palmes (DNF). Les deux disciplines nécessitent des plongées en apnée où le plongeur se déplace en position horizontale sous l'eau par ses propres moyens sans aide / contact physique d'une surface statique, à l'exception du mur de la piscine lorsqu'il est effectué à l'intérieur. Les records ne peuvent être reconnus que dans des piscines de 25 m ou plus. Lors de la plongée dans la catégorie dynamique sans palmes, les plongeurs préféreront généralement les piscines plus courtes de 25 m, afin de pouvoir profiter du coup de pied au mur. Cependant, lors de la plongée dans la catégorie dynamique avec palmes, les plongeurs préféreront généralement les bassins plus longs de 50 m, de sorte que le virage au mur ne les ralentira pas. Les autres catégories reconnues sont : apnée statique, no limit, poids variable, immersion libre, poids constant, poids constant sans palmes,
Application_security_testing dynamique/Test de sécurité d'application dynamique :
Un test dynamique de sécurité des applications (DAST) est un processus de test non fonctionnel dans lequel on peut évaluer une application à l'aide de certaines techniques et le résultat final d'un tel processus de test couvre les faiblesses et les vulnérabilités de sécurité présentes dans une application. Ce processus de test peut être effectué de manière manuelle ou à l'aide d'outils automatisés. L'évaluation manuelle d'une application implique une intervention plus humaine pour identifier les failles de sécurité qui pourraient échapper à un outil automatisé. Habituellement, les erreurs de logique métier, les vérifications des conditions de concurrence et certaines vulnérabilités du jour zéro ne peuvent être identifiées qu'à l'aide d'évaluations manuelles. D'autre part, un outil DAST est un programme qui communique avec une application Web via le frontal Web afin d'identifier les vulnérabilités de sécurité potentielles de l'application Web et les faiblesses architecturales. Il effectue un test de boîte noire. Contrairement aux outils de test de sécurité des applications statiques, les outils DAST n'ont pas accès au code source et détectent donc les vulnérabilités en réalisant réellement des attaques. Les outils DAST permettent des analyses sophistiquées, détectant les vulnérabilités avec un minimum d'interactions avec l'utilisateur une fois configurés avec le nom d'hôte, les paramètres d'exploration et les identifiants d'authentification. Ces outils tenteront de détecter les vulnérabilités dans les chaînes de requête, les en-têtes, les fragments, les verbes (GET/POST/PUT) et l'injection DOM.
Tableau dynamique/Tableau dynamique :
En informatique , un tableau dynamique , un tableau évolutif , un tableau redimensionnable , une table dynamique , un tableau mutable ou une liste de tableaux est une structure de données de liste à accès aléatoire et de taille variable qui permet d'ajouter ou de supprimer des éléments. Il est fourni avec des bibliothèques standard dans de nombreux langages de programmation courants modernes. Les tableaux dynamiques dépassent une limite de tableaux statiques, qui ont une capacité fixe qui doit être spécifiée lors de l'allocation. Un tableau dynamique n'est pas la même chose qu'un tableau alloué dynamiquement ou un tableau de longueur variable, l'un ou l'autre étant un tableau dont la taille est fixe lorsque le tableau est alloué, bien qu'un tableau dynamique puisse utiliser un tel tableau de taille fixe comme arrière-plan. fin.
Évaluation dynamique/Évaluation dynamique :
L'évaluation dynamique est une sorte d'évaluation interactive utilisée dans l'éducation et les professions d'aide. L'évaluation dynamique est un produit de la recherche menée par le psychologue du développement Lev Vygotsky. Il identifie les constructions qu'un étudiant a maîtrisées (la zone de développement réel) les constructions qu'un étudiant est actuellement capable de comprendre ou les tâches qu'un étudiant peut faire avec un échafaudage (la zone de développement proximal). Constructions qu'un étudiant ne peut pas faire du tout Les comptes rendus de procédure d'évaluation dynamique sont hautement interactifs et axés sur les processus. Ils sont devenus populaires parmi les éducateurs, les psychologues et les orthophonistes. C'est une alternative au large éventail de mesures basées sur la maîtrise, bien que le coût ait toujours été prohibitif pour une adoption à grande échelle. Pour donner un exemple concret, considérons une évaluation demandant à des enfants de résoudre un problème impliquant l'aire d'un cercle : Un enfant qui n'a pas encore rencontré le concept d'aire ou de multiplication ne sera pas capable de résoudre le problème, avec ou sans échafaudages et supports. (pas de développement) Un enfant qui, par exemple, comprend les concepts sous-jacents impliqués, mais n'a pas vu ou a oublié l'équation A=πr² peut être capable de résoudre le problème à l'aide d'une feuille de formule, d'un exemple travaillé similaire, ou d'une illustration montrant comment calculer cette aire. (ZPD) Un enfant qui est capable de résoudre le problème, mais qui a fait une erreur et n'a pas pu détecter l'erreur de manière indépendante pourrait être en mesure de résoudre le problème si l'erreur est signalée, ou s'il est au moins conscient qu'il a fait une erreur . (ZPD) Un enfant qui a maîtrisé ce concept sera capable de résoudre ce problème sans aide. (ZAD/maîtrise) L'évaluation traditionnelle identifierait le dernier enfant comme résolvant correctement le problème, tandis que les enfants avec des erreurs ou sans réponse ne recevraient aucun crédit. Une évaluation dynamique placerait les enfants dans trois catégories différentes : ceux qui ne peuvent pas résoudre le problème, ceux qui peuvent le faire avec de l'aide et ceux qui peuvent le faire de façon autonome. La théorie de Vygotsky est qu'une mesure de la limite extérieure de la ZPD est une mesure plus précise du développement des enfants qu'une mesure de la limite extérieure de la ZAD, puisque les concepts de la ZPD se déplacent dans la ZAD en quelques années.
Allocation_d'actifs_dynamique/Allocation d'actifs dynamique :
L'allocation d'actifs dynamique est une stratégie utilisée par les produits d'investissement tels que les fonds spéculatifs, les fonds communs de placement, les dérivés de crédit, les fonds indiciels, les billets à capital protégé (également appelés billets liés garantis) et d'autres produits d'investissement structurés pour obtenir une exposition à diverses opportunités d'investissement et fournir 100 % protection principale. L'allocation d'actifs dynamique comprend le CPPI, qui consiste en une garantie théoriquement liée à une obligation à coupon zéro et à un investissement sous-jacent. Les actifs sont dynamiquement déplacés (ou répartis) entre ces deux composantes en fonction largement de la performance des investissements sous-jacents. Dans certains cas, certains produits peuvent utiliser une facilité d'emprunt pour améliorer l'exposition si les investissements sous-jacents affichent de solides rendements. Si la valeur des investissements sous-jacents baisse, CPPI se désendette automatiquement, réduisant ainsi l'exposition aux marchés en baisse. Le terme « allocation dynamique d'actifs » (DAA) peut également désigner une stratégie d'investissement qui cherche à produire des rendements totaux élevés indépendamment de la performance des indices de marché en utilisant les outils d'allocation d'actifs tactique/allocation d'actifs tactique globale (TAA/GTAA) autour d'un repère stratégique. En effet, de nombreuses sociétés d'investissement et commentateurs utilisent les termes TAA, DAA et GTAA de manière interchangeable. Dans le domaine de la gestion d'actifs institutionnels, les mandats DAA ont tendance à avoir des objectifs de rendement absolu qui ne sont pas liés aux rendements des indices de marché (par exemple LIBOR USD + 500 points de base), tandis que Les mandats TAA auront tendance à avoir des objectifs de performance qui référencent les indices de marché (par exemple 50 % S&P 500/ 50 % Barclays Capital Aggregate Bond Index + 200 points de base).
Équilibre dynamique/Équilibre dynamique :
L'équilibre dynamique est la branche de la mécanique qui s'intéresse aux effets des forces sur le mouvement d'un corps ou d'un système de corps, en particulier des forces qui ne proviennent pas du système lui-même, également appelé cinétique. L'équilibre dynamique est la capacité de un objet à équilibrer en mouvement ou en passant d'une position à l'autre.
Allocation_bande passante dynamique/Allocation de bande passante dynamique :
L'allocation dynamique de bande passante est une technique par laquelle la bande passante du trafic dans un support de télécommunication partagé peut être allouée à la demande et équitablement entre différents utilisateurs de cette bande passante. Il s'agit d'une forme de gestion de la bande passante, et c'est essentiellement la même chose que le multiplexage statistique. Où le partage d'un lien s'adapte d'une certaine manière aux demandes de trafic instantanées des nœuds connectés au lien. L'allocation dynamique de la bande passante tire parti de plusieurs attributs des réseaux partagés : tous les utilisateurs ne sont généralement pas connectés au réseau en même temps, même lorsqu'ils sont connectés, les utilisateurs ne transmettent pas de données (ou voix ou vidéo) à tout moment la plupart du trafic se produit en rafales - il y a espaces entre les paquets d'informations qui peuvent être comblés par d'autres trafics d'utilisateurs Différents protocoles réseau implémentent l'allocation dynamique de la bande passante de différentes manières. Ces méthodes sont généralement définies dans des normes élaborées par des organismes de normalisation tels que l'UIT, l'IEEE, le FSAN ou l'IETF. Un exemple est défini dans la spécification ITU G.983 pour le réseau optique passif (PON).
Liaison dynamique/Liaison dynamique :
La liaison dynamique peut faire référence à : la liaison dynamique (informatique), également connue sous le nom de liaison tardive la portée dynamique dans les langages de programmation la liaison dynamique (chimie)
Liaison dynamique_(chimie)/Liaison dynamique (chimie) :
En catalyse de complexation, le terme liaison dynamique fait référence à toute interaction stabilisante qui est plus forte au niveau de l'état de transition que dans le complexe réactif-catalyseur. Étant directement liée à la stabilisation de l'état de transition, la liaison dynamique est le cœur même de la catalyse de complexation. Elle a été définie par AJ Kirby en 1996 par opposition à la liaison passive, c'est-à-dire l'ensemble des interactions qui sont également fortes au niveau du réactif et de l'état de transition.
Freinage dynamique/Freinage dynamique :
Le freinage dynamique est l'utilisation d'un moteur de traction électrique comme générateur lors du ralentissement d'un véhicule tel qu'une locomotive électrique ou diesel-électrique. Elle est dite "rhéostatique" si la puissance électrique générée est dissipée sous forme de chaleur dans des résistances de grille de freinage, et "régénérative" si la puissance est renvoyée vers la ligne d'alimentation. Le freinage dynamique réduit l'usure des composants de freinage basés sur la friction et la régénération réduit la consommation d'énergie nette. Le freinage dynamique peut également être utilisé sur les autorails à unités multiples, les véhicules légers sur rail, les tramways électriques, les trolleybus et les automobiles électriques et hybrides.
Dynamic business_process_management/Gestion dynamique des processus métier :
La gestion dynamique des processus métier (BPM dynamique) est une solution qui permet aux entreprises de réagir à l'évolution des conditions de fonctionnement (à la fois intérieures et/ou extérieures) et de répondre aux besoins individuels de leurs clients en temps opportun (et même de fournir une réponse pratiquement instantanée en cas de conditions critiques), conformément aux adaptations de processus exécutées en temps réel par leurs propriétaires directs de processus ayant accès à la connaissance codifiée de leurs entreprises. Le concept de BPM dynamique est une extension de la gestion traditionnelle (statique) des processus métier adaptée aux organisations apprenantes.
Capacités dynamiques/Capacités dynamiques :
Dans la théorie organisationnelle, la capacité dynamique est la capacité d'une organisation à adapter délibérément la base de ressources d'une organisation. Le concept a été défini par David Teece, Gary Pisano et Amy Shuen, dans leur article de 1997, Dynamic Capabilities and Strategic Management, comme "la capacité de l'entreprise à intégrer, construire et reconfigurer des compétences internes et externes pour faire face à des environnements en évolution rapide". souvent utilisé au pluriel, capacités dynamiques, soulignant que la capacité de réagir de manière adéquate et opportune aux changements externes nécessite une combinaison de plusieurs capacités.
Contrôle_opérateur_dynamique/Contrôle de l'opérateur dynamique :
Le contrôle dynamique de la porteuse (DCC) est une méthode de réduction de la consommation d'énergie des émetteurs radio pendant les périodes de faible activité audio ou de silence. Il s'agit d'un type de contrôle de niveau de porteuse dépendant de la modulation, ou MDCL. Tous les émetteurs radio à ondes courtes modernes de haute puissance (> 50 kW) intègrent une sorte de DCC, ainsi que certains émetteurs à ondes moyennes (MW). DCC entraîne la réduction automatique du niveau d'onde porteuse lorsque le son est très faible ou qu'aucun son n'est présent. Pendant les périodes de silence (pas d'audio), la puissance de la porteuse est réduite de 50 %, de sorte que l'émetteur de 250 kW émet une porteuse de 125 kW pendant les pauses audio. Cette réduction de puissance porteuse permet d'économiser de l'électricité.
Modélisation_causale_dynamique/Modélisation causale dynamique :
La modélisation causale dynamique (DCM) est un cadre permettant de spécifier des modèles, de les ajuster aux données et de comparer leurs preuves à l'aide de la comparaison de modèles bayésiens. Il utilise des modèles d'espace d'états non linéaires en temps continu, spécifiés à l'aide d'équations différentielles stochastiques ou ordinaires. DCM a été initialement développé pour tester des hypothèses sur la dynamique neuronale. Dans ce contexte, les équations différentielles décrivent l'interaction des populations neuronales, qui donnent lieu directement ou indirectement à des données de neuroimagerie fonctionnelle, par exemple l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), la magnétoencéphalographie (MEG) ou l'électroencéphalographie (EEG). Les paramètres de ces modèles quantifient les influences dirigées ou la connectivité effective entre les populations neuronales, qui sont estimées à partir des données à l'aide de méthodes statistiques bayésiennes.
Réseau_circuit_dynamique/Réseau de circuit dynamique :
Un réseau de circuits dynamiques (DCN) est une technologie de réseautage informatique avancée qui combine la communication à commutation de paquets traditionnelle basée sur le protocole Internet, tel qu'utilisé sur Internet, avec les technologies à commutation de circuits caractéristiques des systèmes de réseaux téléphoniques traditionnels. Cette combinaison permet une allocation ad hoc dédiée de la bande passante du réseau initiée par l'utilisateur pour les applications et les services réseau en temps réel à forte demande, fournis sur une infrastructure de fibre optique.
Cognition dynamique/Cognition dynamique :
.
Chimie_combinatoire_dynamique/Chimie combinatoire dynamique :
Chimie combinatoire dynamique (DCC); également connue sous le nom de chimie dynamique constitutionnelle (CDC) est une méthode de génération de nouvelles molécules formées par réaction réversible de blocs de construction simples sous contrôle thermodynamique. La bibliothèque de ces blocs de construction réversiblement interconvertis est appelée une bibliothèque combinatoire dynamique (DCL). Tous les constituants d'un DCL sont en équilibre et leur distribution est déterminée par leur stabilité thermodynamique au sein du DCL. L'interconversion de ces blocs de construction peut impliquer des interactions covalentes ou non covalentes. Lorsqu'un DCL est exposé à une influence externe (telle que des protéines ou des acides nucléiques), l'équilibre se déplace et les composants qui interagissent avec l'influence externe sont stabilisés et amplifiés, permettant la formation d'une plus grande quantité de composé actif.
Compactage dynamique/Compactionnement dynamique :
Le compactage dynamique est une méthode utilisée pour augmenter la densité du sol lorsque certaines contraintes du sous-sol rendent les autres méthodes inappropriées. C'est une méthode qui est utilisée pour augmenter la densité des dépôts de sol. Le processus consiste à laisser tomber un poids lourd à plusieurs reprises sur le sol à intervalles réguliers. Le poids et la hauteur déterminent la quantité de compactage qui se produirait. Le poids utilisé dépend du degré de compactage souhaité et se situe entre 8 et 36 tonnes. La hauteur varie de 1m à 30m. L'impact de la chute libre crée des ondes de stress qui contribuent à la densification du sol. Ces ondes de stress peuvent pénétrer jusqu'à 10 m. Dans les sols sans cohésion, ces ondes créent une liquéfaction qui est suivie du compactage du sol, et dans les sols cohésifs, elles créent une augmentation de la pression interstitielle qui est suivie du compactage du sol. La pression interstitielle est la pression de l'eau emprisonnée dans les particules de roches et de sols. Le degré de compactage dépend du poids du marteau, de la hauteur à partir de laquelle le marteau est lâché et de l'espacement des emplacements auxquels le marteau est lâché. La chute de poids initiale a le plus d'impact et pénètre jusqu'à une plus grande profondeur. Les gouttes suivantes, si elles sont plus espacées les unes des autres, compactent les couches les moins profondes et le processus est complété par le compactage du sol en surface. La plupart des types de sol peuvent être améliorés avec un compactage dynamique. Les anciens remblais et les sols granuleux sont le plus souvent traités. Les sols situés sous la nappe phréatique doivent être traités avec soin pour permettre l'émission de l'excès de pression interstitielle qui se crée lorsque le poids est déposé sur la surface.
Compilation dynamique/Compilation dynamique :
La compilation dynamique est un processus utilisé par certaines implémentations de langage de programmation pour gagner en performance lors de l'exécution du programme. Bien que la technique soit issue de Smalltalk, le langage le plus connu qui utilise cette technique est Java. Étant donné que le code machine émis par un compilateur dynamique est construit et optimisé au moment de l'exécution du programme, l'utilisation de la compilation dynamique permet des optimisations pour une efficacité non disponible pour les programmes compilés statiquement (c'est-à-dire ceux compilés par un soi-disant "compilateur batch", comme écrit ci-dessous ) sauf par duplication de code ou métaprogrammation. Les environnements d'exécution utilisant la compilation dynamique ont généralement des programmes exécutés lentement pendant les premières minutes, puis après cela, la plupart de la compilation et de la recompilation sont effectuées et s'exécutent rapidement. En raison de ce décalage de performances initial, la compilation dynamique n'est pas souhaitable dans certains cas. Dans la plupart des implémentations de compilation dynamique, certaines optimisations qui pourraient être effectuées au moment de la compilation initiale sont retardées jusqu'à une compilation ultérieure au moment de l'exécution, ce qui provoque d'autres ralentissements inutiles. La compilation juste-à-temps est une forme de compilation dynamique.
Compression_dynamique_des_voies_aeriennes/Compression dynamique des voies respiratoires :
La compression dynamique des voies respiratoires se produit lorsque la pression intrapleurale est égale ou supérieure à la pression alvéolaire, ce qui provoque un affaissement dynamique des voies respiratoires pulmonaires. Elle est dite dynamique étant donné que la pression transpulmonaire (pression alvéolaire - pression intrapleurale) varie en fonction de facteurs tels que le volume pulmonaire, la compliance, la résistance, les pathologies existantes, etc. Elle survient lors d'une expiration forcée lorsque la pression intrapleurale est supérieure à la pression atmosphérique (valeurs barométriques positives). , et non pendant l'expiration passive lorsque la pression intrapleurale reste à des pressions subatmosphériques (valeurs barométriques négatives). Cliniquement, la compression dynamique est le plus souvent associée au sifflement lors de l'expiration forcée, comme chez les personnes atteintes de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).
Plaque de compression dynamique/Plaque de compression dynamique :
Une plaque de compression dynamique (DCP) est une plaque métallique utilisée en orthopédie pour la fixation interne de l'os, généralement après des fractures. Comme son nom l'indique, il est conçu pour exercer une pression dynamique entre les fragments osseux à transfixer. La compression dynamique est obtenue soit en fixant un dispositif de tension à une plaque, soit en utilisant une plaque de compression dynamique spéciale. Cependant, le placage par compression nécessite une incision chirurgicale plus longue pour permettre l'insertion du dispositif de tension et la possibilité d'une réfraction après le retrait de la plaque. Une plaque de neutralisation est utilisée pour ponter une fracture comminutive; il transmet également les forces de flexion ou de torsion du fragment proximal au fragment distal. Les plaques utilisées pour renforcer empêchent l'affaissement en soutenant une zone de cortex fin ou de greffe d'os spongieux. Lorsque des plaques sont utilisées, l'atrophie de l'os sous la plaque peut prédisposer l'os à la fracture. Après le retrait des plaques, des fractures peuvent se produire à travers les trous de vis.
Connectivité dynamique/Connectivité dynamique :
En informatique et en théorie des graphes , une structure de connectivité dynamique est une structure de données qui conserve dynamiquement des informations sur les composants connectés d'un graphe. L'ensemble V des sommets du graphe est fixe, mais l'ensemble E des arêtes peut changer. Les trois cas, par ordre de difficulté, sont : les arêtes ne sont ajoutées qu'au graphe (cela peut être appelé connectivité incrémentale) ; Les arêtes sont uniquement supprimées du graphe (cela peut être appelé connectivité décrémentielle) ; Les bords peuvent être ajoutés ou supprimés (cela peut être appelé connectivité entièrement dynamique). Après chaque ajout/suppression d'un bord, la structure de connectivité dynamique doit s'adapter de manière à pouvoir donner des réponses rapides aux requêtes de la forme "y a-t-il un chemin entre x et y?" (équivalent : "les sommets x et y appartiennent-ils au même composant connexe ?").
Consentement dynamique/Consentement dynamique :
Le consentement dynamique est une approche du consentement éclairé qui permet un engagement et une communication continus entre les individus et les utilisateurs et les dépositaires de leurs données. Il est conçu pour répondre aux nombreux problèmes soulevés par l'utilisation des technologies numériques dans la recherche et les soins cliniques qui permettent l'utilisation, le couplage, l'analyse et l'intégration à grande échelle de divers ensembles de données et l'utilisation de l'IA et des analyses de mégadonnées. Ces questions comprennent comment obtenir un consentement éclairé dans un environnement en évolution rapide ; les attentes croissantes selon lesquelles les gens devraient savoir comment leurs données sont utilisées ; augmentation des exigences légales et réglementaires pour la gestion de l'utilisation secondaire des données dans les biobanques et autres infrastructures de recherche médicale. Le consentement dynamique est une interface numérique personnalisée qui permet une communication bidirectionnelle entre les participants et les chercheurs et est un exemple pratique de la façon dont un logiciel peut être développé pour donner aux participants à la recherche une meilleure compréhension et un meilleur contrôle sur la façon dont leurs données sont utilisées. Il permet également aux gestionnaires d'essais cliniques, aux chercheurs et aux cliniciens de savoir quel type de consentement est attaché à l'utilisation des données qu'ils détiennent et d'avoir un moyen simple de demander un nouveau consentement si l'utilisation des données change. Il est en mesure de soutenir une plus grande responsabilité et transparence, en rationalisant les processus de consentement pour permettre la conformité aux exigences réglementaires.
Contagion_process dynamique/Processus de contagion dynamique :
En probabilité appliquée, un processus de contagion dynamique est un processus ponctuel d'intensité stochastique qui généralise le processus de Hawkes et le processus de Cox avec une intensité de bruit de tir décroissante de manière exponentielle.
Coque_convexe dynamique/Coque convexe dynamique :
Le problème dynamique de la coque convexe est une classe de problèmes dynamiques en géométrie computationnelle. Le problème consiste dans la maintenance, c'est-à-dire le suivi, de l'enveloppe convexe pour les données d'entrée subissant une séquence de changements discrets, c'est-à-dire lorsque des éléments de données d'entrée peuvent être insérés, supprimés ou modifiés. Elle doit être distinguée de l'enveloppe convexe cinétique, qui étudie des problèmes similaires pour des points en mouvement continu. Les problèmes de coque convexe dynamique peuvent être distingués par les types de données d'entrée et les types de modification autorisés des données d'entrée.
Chimie_covalente dynamique/Chimie covalente dynamique :
La chimie covalente dynamique (DCvC) est une stratégie de synthèse employée par les chimistes pour fabriquer des assemblages supramoléculaires complexes à partir de blocs de construction moléculaires discrets. DCvC a permis l'accès à des assemblages complexes tels que des cadres organiques covalents, des nœuds moléculaires, des polymères et de nouveaux macrocycles. A ne pas confondre avec la chimie combinatoire dynamique, la DCvC ne concerne que les interactions de liaison covalente. En tant que tel, il n'englobe qu'un sous-ensemble de chimies supramoléculaires. L'idée sous-jacente est qu'un équilibrage rapide permet la coexistence d'une variété d'espèces différentes parmi lesquelles des molécules peuvent être sélectionnées avec les propriétés chimiques, pharmaceutiques et biologiques souhaitées. Par exemple, l'ajout d'un modèle approprié déplacera l'équilibre vers le composant qui forme le complexe de plus grande stabilité (effet de modèle thermodynamique). Une fois le nouvel équilibre établi, les conditions de réaction sont modifiées pour arrêter l'équilibrage. Le liant optimal pour la matrice est ensuite extrait du mélange réactionnel par les procédures de laboratoire habituelles. La propriété d'auto-assemblage et de correction d'erreur qui permet au DCvC d'être utile en chimie supramoléculaire repose sur la propriété dynamique
Optimisation des créations dynamiques/Optimisation des créations dynamiques :
L'optimisation dynamique des créations (DCO) est une forme de publicité programmatique qui permet aux annonceurs d'optimiser les performances de leurs créations à l'aide de la technologie en temps réel. Dans DCO, une variété de composants publicitaires (arrière-plans, images principales, texte, propositions de valeur, appel à l'action, etc.) sont assemblés dynamiquement sur le flight, lorsque l'annonce est diffusée, en fonction des besoins particuliers de l'impression. Le développement créatif se fait à l'aide d'outils de studio de création comme Adobe Photoshop. Il peut inclure des vidéos, des animations, des composants natifs et des éléments interactifs. Bien que les approches d'optimisation réelles puissent varier, elles impliquent presque toujours l'utilisation de tests multivariés. Le processus DCO comprend le développement créatif, l'identification des variables de test, la définition de l'objectif d'optimisation et la méthode d'optimisation. Les variables de test représentent les parties de la création publicitaire qui varient dans le cadre de test multivarié. Ceux-ci incluent généralement des éléments graphiques, des textes publicitaires, des couleurs et des actions de clic. Il est utile que les actifs numériques soient gérés dans un système de gestion des actifs numériques, en particulier lorsque les droits numériques doivent être appliqués. L'objectif d'optimisation peut être l'engagement initial, une action de l'utilisateur (telle qu'un clic ou une installation) ou une métrique post-installation (telle qu'un achat, une inscription ou une valeur à vie). L'optimisation de cet objectif est réalisée à l'aide d'une certaine forme d'optimisation discrète ou combinatoire.
Conversion_devise_dynamique/Conversion de devise dynamique :
La conversion dynamique de devises (DCC) ou la devise préférée du titulaire de carte (CPC) est un processus par lequel le montant d'une transaction par carte de crédit est converti au point de vente, au guichet automatique ou sur Internet dans la devise du pays d'émission de la carte. Le DCC est généralement fourni par des opérateurs tiers en association avec le commerçant, et non par un émetteur de carte. Les émetteurs de cartes permettent aux opérateurs DCC d'offrir DCC conformément aux règles de traitement des émetteurs de cartes. Cependant, en utilisant DCC, le client est généralement facturé un montant supérieur au montant de la transaction converti au taux de change normal, bien que cela puisse ne pas être clairement divulgué au client à ce moment-là. Le commerçant, la banque du commerçant ou l'opérateur de guichet automatique imposent généralement une majoration sur la transaction, en plus du taux de change qui s'appliquerait normalement, parfois jusqu'à 18 %. Sans DCC, la conversion de devise serait effectuée par l'émetteur de la carte lorsque la transaction est imputée au relevé du titulaire de la carte, généralement un jour ou deux plus tard, mais pour un nombre croissant de cartes en temps réel. Même si l'émetteur de la carte publiera le taux de change utilisé pour la conversion sur le relevé, la plupart ne divulguent pas le taux de change utilisé pour convertir une transaction au moment du paiement. Visa et Mastercard déclarent toutes deux que les taux qu'elles publient avant l'enregistrement d'une transaction sur le relevé d'un titulaire de carte sont indicatifs, puisque les taux qu'elles utilisent pour la conversion correspondent à la date et à l'heure auxquelles elles traitent la transaction, par opposition à la date réelle de la transaction. Avec DCC, la conversion des devises s'effectue au point de vente. Contrairement à une société de carte de crédit, un opérateur DCC doit divulguer le taux de change utilisé pour la conversion au moment de la transaction conformément aux règles de la société de carte de crédit qui régissent la manière dont DCC est proposé. Le taux de change DCC doit être basé sur un taux interbancaire de gros, auquel toute majoration supplémentaire est ensuite appliquée. Visa exige que cette majoration soit divulguée au titulaire de la carte. La société de carte de crédit peut toujours facturer des frais supplémentaires pour les frais effectués en dehors du pays d'origine du titulaire de la carte, même lorsque la transaction a été traitée dans sa devise d'origine avec DCC. Les partisans du DCC soutiennent que les clients peuvent mieux comprendre les prix dans leur devise nationale, ce qui permet aux voyageurs d'affaires de suivre plus facilement leurs dépenses. Ils soulignent également que le client bénéficie d'une transparence totale, y compris les frais de conversion, et peut faire un choix éclairé d'utiliser ou non DCC. L'avantage financier pour le commerçant ou son processeur de carte peut être une incitation pour le commerçant à offrir le DCC même si cela serait désavantageux pour le client. Les opposants au DCC soutiennent que de nombreux clients ne comprennent pas le DCC et soulignent que les majorations du DCC sont généralement plus élevées que les frais de conversion de devise des émetteurs de cartes et que, par conséquent, dans presque tous les cas, opter pour le DCC entraînera un coût plus élevé pour le titulaire de la carte. . En raison de la menace stratégique posée par DCC sur les revenus de base de Visa (à savoir, les conversions de devises), Visa a tenté en 2010 d'interdire DCC. Cependant, la Cour fédérale d'Australie a conclu que Visa avait agi de manière anticoncurrentielle pour protéger ses propres revenus et a été condamnée à une amende de 18 millions de dollars australiens.
Données dynamiques/Données dynamiques :
Dans la gestion des données, l'échelle de temps des données détermine la manière dont elles sont traitées et stockées. Les données dynamiques ou données transactionnelles sont des informations mises à jour périodiquement, ce qui signifie qu'elles changent de manière asynchrone au fil du temps à mesure que de nouvelles informations deviennent disponibles. Les données qui ne sont pas dynamiques sont considérées comme statiques (immuables) ou persistantes, c'est-à-dire les données auxquelles on accède rarement et qui ne sont pas susceptibles d'être modifiées. Les données dynamiques sont également différentes des données en continu, qui sont un flux constant d'informations. Les données dynamiques peuvent être mises à jour à tout moment, avec des périodes d'inactivité entre les deux. Dans la gestion des données d'entreprise, les données dynamiques sont susceptibles d'être transactionnelles, mais elles ne se limitent pas aux transactions financières ou commerciales. Il peut également inclure des transactions d'ingénierie, telles qu'un diagramme schématique révisé ou un document architectural. Dans ce contexte, les données statiques sont soit inchangées, soit si rarement modifiées qu'elles peuvent être stockées à distance ("au sous-sol" ou à distance), tandis que les données dynamiques sont réutilisées ou modifiées fréquemment et nécessitent donc un stockage en ligne ("au bureau" ou à proximité). Une copie originale d'un schéma de câblage passera de dynamique à statique à mesure que les nouvelles versions la rendront obsolète. Il est toujours possible de réutiliser l'original, mais dans le cours normal des affaires, il est rarement nécessaire d'accéder à des données obsolètes. La version actuelle du schéma de câblage est considérée comme dynamique ou modifiable. Ces deux contextes différents pour "dynamique" sont similaires, mais diffèrent par leur échelle de temps. Les données dynamiques peuvent devenir statiques. Les données persistantes sont ou sont susceptibles d'être dans le contexte de l'exécution d'un programme. Les données statiques sont dans le contexte des données historiques de l'entreprise, indépendamment d'une application ou d'un programme. Les données "dynamiques" sont les données nouvelles/mises à jour/révisées/supprimées dans les deux cas, mais encore une fois sur des horizons temporels différents. Votre talon de chèque de paie est une donnée dynamique pendant 1 semaine ou 1 jour, puis il devient en lecture seule et en lecture rare, ce qui serait à la fois statique et persistant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Edward Rutter

Edward Rich,_8e_comte_de_Warwick/Edward Rich, 8e comte de Warwick : Edward Henry Rich, 10e baron Rich, 8e comte de Warwick et 5e comte ...