Rechercher dans ce blog

vendredi 9 septembre 2022

Dipsas katura


Diptychophora desmoteria/Diptychophora desmoteria :
Diptychophora desmoteria est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1931. On le trouve au Costa Rica.
Diptychophora diasticta/Diptychophora diasticta :
Diptychophora diasticta est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par David E. Gaskin en 1986. On le trouve à Bahia, au Brésil.
Diptychophore galvani/Diptychophore galvani :
Diptychophora galvani est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae. Il mesure environ un centimètre d'envergure et se distingue facilement de toutes les espèces étroitement apparentées par le motif de couleur de ses ailes antérieures. Ceux-ci sont orange à leur base et à leur pointe avec une grande tache grise intermédiaire, un motif que l'on ne trouve chez aucune autre espèce de Diptychophora. La femelle a les ailes postérieures grisâtres, alors qu'elles sont entièrement blanches chez le mâle. Les organes génitaux des mâles et des femelles sont également très différents des autres membres de ce genre. La biologie de l'espèce reste totalement inconnue, y compris la plante hôte du stade larvaire, bien que certaines espèces de la tribu Diptychophorini soient connues pour se nourrir de mousses. Diptychophora galvani n'est connue qu'au Brésil, où elle a été collectée dans les États du Mato Grosso et du Minas Gerais, à une altitude de 700 à 800 m (2 300 à 2 600 pieds). Là, il habite l'écorégion du Cerrado, composée de forêts galeries et de savanes, avec une saison sèche. Il a été collecté pour la première fois en 1982 par Vitor O. Becker, mais sa description par Bernard Landry et Becker n'a été publiée qu'en 2021. Son épithète spécifique, galvani, rend hommage à Ricardo Galvão, physicien brésilien qui a dirigé l'Institut national de Space Research du Brésil et a été démis de ses fonctions en 2019 pour s'être publiquement opposé au président brésilien Jair Bolsonaro, un négationniste notoire du changement climatique. Ce dernier avait affirmé que les données produites par l'institut démontrant l'augmentation substantielle de la déforestation de la forêt amazonienne suite à son arrivée au pouvoir, y compris les incendies dévastateurs en 2019, étaient fausses. Les descripteurs de l'espèce dédient l'espèce à Galvão pour "son courage face à l'adversité professionnelle", mais aussi parce que la couleur des ailes du papillon rappelle celle des feux de forêt. Le papillon est nommé "espèce de l'année 2022 de la Société Suisse de Systématique".
Diptychophora harlequinalis/Diptychophora harlequinalis :
Diptychophora harlequinalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par William Barnes et James Halliday McDunnough en 1914. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Arizona. L'envergure est d'environ 12 mm. Les adultes volent d'août à septembre.
Diptychophora huixtla/Diptychophora huixtla :
Diptychophora huixtla est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Bernard Landry en 1990. On le trouve au Chiapas, au Mexique.
Diptychophora incisalis/Diptychophora incisalis :
Diptychophora incisalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Harrison Gray Dyar Jr. en 1925. On le trouve au Mexique.
Diptychophora kuhlweinii/Diptychophora kuhlweinii :
Diptychophora kuhlweinii est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Zeller en 1866. On le trouve au Brésil (Rio de Janeiro).
Diptychophora kuphitincta/Diptychophora kuphitincta :
Diptychophora kuphitincta est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Thomas Pennington Lucas en 1898. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland.
Diptychophora lojanalis/Diptychophora lojanalis :
Diptychophora lojanalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Paul Dognin en 1905. On le trouve en Equateur (province de Loja).
Diptychophora minimalis/Diptychophora minimalis :
Diptychophora minimalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve en Sierra Leone.
Diptychophora mitis/Diptychophora mitis :
Diptychophora mitis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1931. On le trouve en Assam, en Inde.
Diptychophora muscella/Diptychophora muscella :
Diptychophora muscella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par John Fryer en 1912. On le trouve aux Seychelles, où il a été signalé à Mahé et Silhouette.
Diptychophora powelli/Diptychophora powelli :
Diptychophora powelli est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Bernard Landry en 1990. On le trouve à Guerrero, au Mexique.
Diptychophora subazanalis/Diptychophora subazanalis :
Diptychophora subazanalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1967. On le trouve au Suriname.
Diptyque/Diptyque :
Diptychus est un genre de poissons d'eau douce cyprinidés, composé de deux espèces trouvées dans l'Himalaya et le plateau tibétain de Chine, d'Inde, du Népal et du Pakistan, s'étendant à l'ouest jusqu'aux montagnes du Tien Shan et en Asie centrale. L'espèce type est l'osman écailleux, Diptychus maculatus. Le nom est dérivé du mot grec di, qui signifie "deux", et du mot grec ptyx, qui signifie "plier". Diptychus mesure jusqu'à 70 cm (2,3 pi) de longueur totale. Diptychus fait partie des schizothoracines (truite des neiges et alliés), qui comprend également les genres Aspiorhynchus, Chuanchia, Gymnodiptychus, Gymnocypris, Oxygymnocypris, Platypharodon, Ptychobarbus, Schizopyge, Schizopygopsis et Schizothorax.
Diptychus sewerzowi/Diptychus sewerzowi :
Diptychus sewerzowi est une espèce de poisson d'eau douce cyprinidé que l'on trouve dans les hautes terres d'Asie centrale.
Diptyque/Diptyque :
St Germain Diptyque est une marque française de parfums de luxe. Basée à Paris, la société produit des eaux de parfum, des eaux de toilette, des bougies parfumées et des diffuseurs d'huiles de parfum. Sa boutique d'origine est toujours située au 34 boulevard Saint-Germain dans le 5e arrondissement de Paris. Le nom vient du grec ancien (δίπτυχος) signifiant une image à deux panneaux.
Diptyque (Messiaen)/Diptyque (Messiaen):
Diptyque : essai sur la vie terrestre et l'éternité bienheureuse est une pièce pour orgue du compositeur français Olivier Messiaen.
Dipu/Dipu :
Dipu (chinois simplifié : 递铺 ; chinois traditionnel : 遞舖 ; pinyin : Dìpù) est la ville principale et le siège du comté d'Anji, dans le nord-ouest de la province du Zhejiang, en Chine. Il couvre une superficie de 392 km2 (151 milles carrés) et compte 158 000 habitants. Il y a 48 villages et 12 communautés dans sa zone. La route provinciale 4 du Zhejiang traverse la ville. Dipu est à 200 km (120 mi) de Shanghai et à 65 km (40 mi) de Hangzhou, la capitale provinciale. Il se trouve à moins de 3 heures de route de nombreuses autres villes du delta du fleuve Yangtze, notamment Ningbo, Suzhou et Nanjing. Le nom de la ville provient de "Post" car la ville était un poste postal dans la Chine ancienne. Il y a un Post Plaza ( chinois :驿站广场; pinyin : Yìzhàn Guǎngchǎng ) sur la rive du fleuve principal de la ville.
Dipu Ghosh/Dipu Ghosh :
Dipu Ghosh est un ancien joueur de badminton indien qui a brillé dans les années 1960. Son frère Raman Ghosh, son partenaire de longue date en double, était également un talent de badminton de premier plan dans le pays. Ghosh est un ancien champion national à sept reprises, dans les trois catégories possibles. Notamment en simple, il a atteint la finale six fois mais n'a gagné qu'une seule fois en 1969. La plupart du temps, il a terminé deuxième des meilleurs joueurs en simple du pays à cette époque comme Nandu Natekar, Suresh Goel et Dinesh Khanna. En double, les frères Ghosh ont atteint toutes les finales entre 1963 et 1970 en remportant le titre 5 fois durant cette période. Lors du match nul de la Coupe Thomas de 1970, l'Inde a été battue 2 à 7 par l'Indonésie. L'une des victoires a été enregistrée par les frères Ghosh, qui ont vaincu la paire d'Indratno et Mintarja. Ghosh a également joué dans la Coupe Thomas de 1973 où l'Inde a perdu contre le Canada 4–5. Les autres grandes victoires des frères Ghosh ont été contre les finalistes de toute l'Angleterre du Danemark Svend Pri et Per Walsøe lorsqu'ils sont venus en Inde en 1969; un contre Punch Gunalan et Ng Boon Bee, le duo malaisien chez eux ; et l'un contre une autre équipe de Malaisie, Tan Yee Khan et Boon Bee, vainqueurs du All-England en 1966.
Dipu Halder/Dipu Halder :
Dipu Halder (né le 9 mai 2003) est un footballeur professionnel indien qui joue en tant que défenseur du club I-League Mohammedan.
Dipu Mirdha/Dipu Mirdha :
Dipu Mirdha (né le 9 mai 1999) est un footballeur professionnel indien qui joue comme attaquant pour le club de Super League indienne NorthEast United.
Dipu Moni/Dipu Moni :
Dipu Moni (né le 8 décembre 1965) est un homme politique bangladais et est ministre de l'Éducation du Bangladesh depuis janvier 2019 et député représentant la circonscription de Chandpur-3. Elle a été ministre des Affaires étrangères du Bangladesh de 2009 à 2013. Elle a été nommée première femme ministre des Affaires étrangères le 6 janvier 2009 après la victoire de la Grande Alliance dirigée par la Ligue Awami le 29 décembre 2008.
Dipu Number_Two/Dipu Number Two :
Dipu Number Two (bengali : দীপু নাম্বার টু) est un film bangladais de 1996 réalisé par Morshedul Islam. Le scénario était basé sur le roman du même nom de 1984 de Muhammed Zafar Iqbal. Il met en vedette Arun Saha, qui a joué le rôle principal de "Dipu" et Subhashish dans le rôle de Tarique, les acteurs de soutien sont Abul Khair, Masud Ali Khan, Bulbul Ahmed, Dolly Jahur et Bobita. Le film a remporté deux prix nationaux du film pour le meilleur enfant acteur (Arun Saha) et le meilleur acteur de soutien (Bulbul Ahmed).
Dipulus/Dipulus :
Dipulus est un genre de brotulas vivipares.
Dipun/Dipun :
Dipun ( persan : ديپون , également romanisé sous le nom de Dīpūn ) est un village du district rural de Javid-e Mahuri , dans le district central du comté de Mamasani , province du Fars , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 95, dans 23 familles.
Dipuo Letsatsi-Duba/Dipuo Letsatsi-Duba :
Dipuo Bertha Letsatsi-Duba (née le 25 septembre 1965) est une femme politique sud-africaine. Elle a été ministre de la Sécurité d'État dans le premier cabinet du président Cyril Ramaphosa de février 2018 à mai 2019. Elle a précédemment été sous-ministre de la Fonction publique et de l'Administration.
Dipuo Peters/Dipuo Peters :
Elizabeth Dipuo Peters (née le 13 mai 1960 à Kimberley, Northern Cape) a été ministre des Transports de la République d'Afrique du Sud du 10 juillet 2013 au 30 mars 2017, dans l'administration Zuma, et ancienne ministre de l'Énergie de 2009 à 2013 après avoir servi en tant que successeur de Manne Dipico en tant que deuxième Premier ministre de la province du Cap du Nord, du 22 avril 2004 au 10 mai 2009. Membre du Congrès national africain (ANC), elle siège au comité exécutif national de la Ligue des femmes. Dipuo Peters a démissionné de son poste de député du Congrès national africain en avril 2017.
Dipus/Dipus :
Dipus est un genre de gerboise. Aujourd'hui, une seule espèce existe, la gerboise à trois doigts du nord ( Dipus sagitta ), répandue dans toute l'Asie centrale. Le genre a un registre fossile qui remonte au Miocène, avec plusieurs espèces éteintes connues d'Asie. La plus ancienne espèce datée est Dipus conditor.
Dipya Mongkollugsana/Dipya Mongkollugsana :
Dipya Mongkollugsana (thaï : ทิพย์ มงคลลักษณ์, 12 octobre 1918 - 14 janvier 1984) était un chirurgien buccal thaïlandais, commandant de la marine (à partir de 1969) et ancien tireur sportif. Il a suivi une bourse Fulbright à l'Ohio State University en 1952. Il est membre fondateur de la Skeet & Trap Shooting Association of Thailand et a participé à l'épreuve de trap aux Jeux olympiques d'été de 1968.
Dipyaman Ganguly/Dipyaman Ganguly :
Dipyaman Ganguly est un médecin-chercheur indien immunologiste et biologiste cellulaire, actuellement chercheur principal et boursier Swarnajayanthi au CSIR-Indian Institute of Chemical Biology (IICB). Il dirige le laboratoire de cellules dendritiques de l'IICB, populairement connu sous le nom de Ganguly Lab, où il accueille plusieurs chercheurs impliqués dans la recherche sur la régulation de l'immunité innée et la pathogenèse des troubles inflammatoires. Ganguly est diplômé en médecine du Medical College and Hospital de Kolkata en 2001 mais a changé son se concentrer sur la recherche biomédicale et a rejoint l'Institut de génomique et de biologie intégrative en tant qu'associé clinique. En 2003, il a rejoint l'Institut indien de biologie chimique pour une recherche doctorale en tant que chercheur, ce qui lui a valu son premier doctorat en 2006. Déménageant aux États-Unis, il a poursuivi ses recherches à l'Université du Texas MD Anderson Cancer Center et a obtenu un autre doctorat du Centre des sciences de la santé de l'Université du Texas à Houston. Son travail post-doctoral était au Columbia University Medical Center en tant que boursier de la Fondation SLE et à son retour en Inde, il a rejoint l'IICB où il est chercheur principal. Il est également boursier Swarnajayanti du Département des sciences et de la technologie et était auparavant boursier Ramanujan du Conseil de recherche en sciences et en génie du Département des sciences et de la technologie.
Dipyanone/Dipyanone :
La dipyanone est un analgésique opioïde qui a été vendu comme drogue de synthèse. Il est étroitement apparenté aux médicaments à usage médical tels que la méthadone, la dipipanone et la phénadoxone, mais il est légèrement moins puissant.
Dipygus/Dipygus :
Le dipygus est une malformation congénitale grave où l'axe du corps se divise à gauche et à droite à mi-chemin le long du torse avec l'extrémité postérieure (bassin et jambes) dupliquée. Myrtle Corbin était une dipygue ; elle s'est mariée et a eu cinq enfants. Dans les cas humains, les deux intérieurs des quatre quartiers arrière se développent beaucoup plus petits que la normale. Il s'agit d'un type de "teras catadidymum" ("monstre jumelé en dessous"). Un autre type de difformité avec des jambes supplémentaires peut survenir à partir d'un jumeau siamois dégénéré, comme cela a pu se produire avec Frank Lentini avec sa troisième jambe.
Dipylidium caninum/Dipylidium caninum :
Dipylidium caninum , également appelé ténia des puces , ténia à double pore ou ténia du concombre (en référence à la forme de ses proglottis ressemblant à des graines de concombre , bien que ceux-ci ressemblent également à des grains de riz ou de graines de sésame ), est un cestode cyclophylle qui infecte organismes atteints de puces et de poux broyeurs canins, y compris les chiens, les chats et parfois les propriétaires d'animaux de compagnie humains, en particulier les enfants.
Dipylon/Dipylon :
Le Dipylon ( grec : Δίπυλον , "Two-Gated") était la porte principale de l'enceinte de la ville d'Athènes classique. Situé dans la banlieue moderne de Kerameikos, il menait à l'ancien cimetière du même nom et aux routes reliant Athènes au reste de la Grèce. La porte avait une importance cérémonielle majeure en tant que point de départ de la procession de la Grande Panathénée et, par conséquent, c'était une grande structure monumentale, "la plus grande porte du monde antique". Érigé en 478 avant JC dans le cadre de la fortification d'Athènes par Thémistocle et reconstruit dans les années 300 avant JC, il est resté debout et utilisé jusqu'au 3ème siècle après JC.
Dipylon, Carlsberg/Dipylon, Carlsberg :
Le Dipylon , ou la double porte ( danois : Dobbeltporten ), est une structure historique qui s'étend sur Ny Carlsberg Vej dans le quartier Carlsberg de Copenhague , au Danemark . Faisant partie du site désormais désaffecté de la brasserie Carlsberg, il combine une porte à double arche, d'où il tire son nom, avec une tour de l'horloge. Le nom qui signifie simplement "double porte" en grec, fait référence à une porte située au nord-ouest de l'Athènes antique.
Amphore Dipylon/Amphore Dipylon :
Le Dipylon Amphora (également connu sous le nom d'Athènes 804) est un grand vase peint de la Grèce antique, fabriqué vers 750 avant JC, et est maintenant détenu par le Musée archéologique national d'Athènes. Découvert au cimetière du Dipylon, ce vase stylistique appartenant à la période Géométrique est attribué à un artiste inconnu : le Maître Dipylon. L'amphore est entièrement recouverte de motifs ornementaux et géométriques, ainsi que de figures humaines et de motifs animaliers. Il est également structurellement précis, étant donné qu'il est aussi haut que large. Ces décorations utilisent chaque pouce d'espace et sont peintes en utilisant la technique des figures noires pour créer les formes silhouettée. L'inspiration pour le vase grec provient non seulement de sa destination en tant que récipient funéraire, mais aussi des vestiges artistiques de la civilisation mycénienne avant son effondrement vers 1100 av. L'amphore Dipylon signifie le décès d'une femme aristocratique, qui est illustrée avec le cortège de ses funérailles composé de la famille et des amis en deuil situés le long du ventre du vase. La noblesse et le statut de la femme sont encore soulignés par la pléthore de détails et d'animaux caractérisés, qui restent tous en bandes entourant le cou et le ventre de l'amphore.
Maître Dipylon/Maître Dipylon :
Le maître Dipylon était un ancien peintre de vases grec qui était actif d'environ 760 à 750 av. Il a travaillé à Athènes, où lui et son atelier ont produit de grands vases funéraires pour les personnes enterrées dans le cimetière de Dipylon Gate, d'où son nom. Son travail appartient à la phase très tardive du style géométrique. Ses vases servaient de pierres tombales et de réceptacles à libation pour les tombes aristocratiques et à ce titre sont décorés d'une représentation de la scène de la prothèse représentant le deuil du défunt. Près de 50 vases ont été attribués au Maître Dipylon et à son atelier. Les exemples incluent l' amphore Dipylon au Musée archéologique national d'Athènes et l' amphore Elgin au British Museum .
Inscription Dipylon/Inscription Dipylon :
L'inscription Dipylon est un court texte écrit sur un ancien récipient en poterie grecque daté de ca. 740 av. Il est célèbre pour être le plus ancien (ou l'un des plus anciens) échantillons connus de l'utilisation de l'alphabet grec. Le texte est gravé sur un oenochoe, qui a été trouvé en 1871 et porte le nom de l'endroit où il a été trouvé, l'ancien cimetière Dipylon, près de la porte Dipylon dans la région de Kerameikos à Athènes. La cruche est attribuée à la période géométrique tardive (750-700 av. J.-C.). Il se trouve aujourd'hui au Musée Archéologique National d'Athènes (inv. 192).
Cratère Dipylon/Cratère Dipylon :
Les cratères Dipylon sont des vases funéraires grecs en terre cuite de la période géométrique trouvés au cimetière Dipylon; près de la porte Dipylon, à Kerameikos. Kerameikos est connu comme l'ancien quartier des potiers du côté nord-ouest de l'ancienne ville d'Athènes et se traduit par "la ville d'argile". Un cratère est un grand vase peint de la Grèce antique utilisé pour mélanger le vin et l'eau, mais les grands cratères du cimetière de Dipylon servaient de pierres tombales.
Dipyramide (Alaska)/Dipyramide (Alaska) :
Dipyramid est une paire de sommets montagneux dans la ville et l'arrondissement de Juneau, en Alaska, aux États-Unis. C'est une partie des chaînes limitrophes des montagnes côtières dans l'ouest de l'Amérique du Nord. Le sommet est à 34 miles (55 km) au nord-nord-est de la ville de Juneau et à 1 mile au sud-est de la Citadelle. Les sommets sont distants de 322 m (0,2 miles).Dipyramid a été nommé par le Juneau Icefield Research Project en 1964, publié par le United States Geological Survey en 1966 et entré dans le système d'information sur les noms géographiques du Survey le 1er janvier 2000.L'un des deux collectes de données sismiques en août 1999 sur le glacier Demorest voisin ont été menées près de Dipyramid.
Dipyrandium/Dipyrandium :
Le dipyrandium est un agent de blocage neuromusculaire aminostéroïde.
Dipyrène/Dipyrène :
Dipyrena est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Verbenaceae. Son aire de répartition naturelle est le sud de l'Amérique du Sud. Espèce : Dipyrena glaberrima (Gillies & Hook.) Hook. Dipyrena spartioides Ravenne
Dipyrgis/Dipyrgis :
Dipyrgis est un genre de champignons du phylum Ascomycota. La relation de ce taxon avec d'autres taxons au sein du phylum est inconnue ( incertae sedis ), et il n'a pas encore été placé avec certitude dans une classe, un ordre ou une famille.
Dipyrgotes/Dipyrgotes :
Dipyrgotes est un genre éteint de trilobite odontopleuride damesellidé. Il a vécu il y a 501 à 490 millions d'années au cours du stade faunistique Dresbachien de la fin du Cambrien.
Dipyridamole/Dipyridamole :
Le dipyridamole (marque déposée sous le nom de Persantine et autres) est un inhibiteur du transport des nucléosides et un médicament inhibiteur de la PDE3 qui inhibe la formation de caillots sanguins lorsqu'il est administré de manière chronique et provoque une dilatation des vaisseaux sanguins lorsqu'il est administré à fortes doses sur une courte période.
Dipyrocétyle/Dipyrocétyle :
Le dipyrocétyle est un médicament pharmaceutique utilisé comme analgésique et antipyrétique.
Dipyrogotes/Dipyrogotes :
Dipyrogotes est un genre éteint d'une classe bien connue d'arthropodes marins fossiles, les trilobites. Il a vécu il y a 501 à 490 millions d'années au cours du stade faunistique Dresbachien de la fin du Cambrien.
Dip%C8%99a/Dipșa :
La Dipșa est un affluent gauche de la rivière Șieu en Roumanie. Il se jette dans le Șieu près de Chiraleș. Sa longueur est de 35 km (22 mi) et la taille de son bassin est de 459 km2 (177 milles carrés).
Aéroport de Diqing Shangri-La/Aéroport de Diqing Shangri-La :
L'aéroport de Diqing Shangri-La (code AITA : DIG code OACI : ZPDQ) est un aéroport desservant la ville de Shangri-La, préfecture autonome tibétaine de Dêqên, province du Yunnan, Chine. L'aéroport ne dispose d'aucune voie de circulation (autre que celle menant à l'aérogare), obligeant les avions qui y atterrissent à revenir en arrière jusqu'à l'aérogare.
Diqo/Diqo :
Diqo (également, Digo) est un village du rayon d'Astara en Azerbaïdjan. Le village fait partie de la municipalité de Şəvqo.
Diquafosol/Diquafosol :
Diquafosol (nom commercial Diquas) est un médicament pharmaceutique pour le traitement de la sécheresse oculaire. Son utilisation a été approuvée au Japon en 2010. Il est formulé sous la forme d'une solution ophtalmique à 3 % de sel tétrasodique. Son mécanisme d'action implique l'agonisme du récepteur purinogène P2Y2.
Diquan Adamson/Diquan Adamson :
Diquan Adamson (né le 10 février 1994) est un footballeur barbadien qui joue comme attaquant. Il a disputé la qualification pour la Coupe du monde de football 2014.
Diquark/Diquark :
En physique des particules, un diquark, ou corrélation/agrégation de diquarks, est un état hypothétique de deux quarks regroupés à l'intérieur d'un baryon (qui se compose de trois quarks) (Lichtenberg 1982). Les modèles correspondants de baryons sont appelés modèles quark-diquark. Le diquark est souvent traité comme une particule subatomique unique avec laquelle le troisième quark interagit via l'interaction forte. L'existence de diquarks à l'intérieur des nucléons est une question controversée, mais elle aide à expliquer certaines propriétés des nucléons et à reproduire des données expérimentales sensibles à la structure du nucléon. Des paires diquark-antidiquark ont ​​également été avancées pour des particules anormales telles que X (3872).
Diquat/Diquat :
Le diquat est le nom commun ISO d'un dication organique qui, en tant que sel avec des contre-ions tels que le bromure ou le chlorure, est utilisé comme herbicide de contact qui produit la dessiccation et la défoliation. Le diquat n'est plus approuvé pour une utilisation dans l'Union européenne, bien que son enregistrement dans de nombreux autres pays, y compris les États-Unis, soit toujours valide.
Dique Luj%C3%A1n/Dique Luján :
Dique Luján est une localité du Tigre Partido, dans la province de Buenos Aires, en Argentine. Il fait partie de l'agglomération urbaine du Grand Buenos Aires. Selon le recensement de 2010, la localité comptait une population totale de 5 650 habitants.
Province de Dique/Province de Dique :
La province de Dique est une sous-région du département de Bolívar en Colombie.
Diquis/Diquis :
La culture Diquis (parfois orthographiée Diquís) était une culture indigène précolombienne du Costa Rica qui a prospéré de 700 à 1530 après JC. Le mot "diquís" signifie "grandes eaux" ou "grand fleuve" en langue Boruca. Les Diquis faisaient partie de la culture du Grand Chiriqui qui s'étendait du sud du Costa Rica à l'ouest du Panama. Delta et sur Isla del Caño. Les sites où les sphères de pierre ont été trouvées contiennent également des monticules artificiels, des zones pavées et des lieux de sépulture.
Rép/Dir :
Dir, dir ou DIR peut faire référence à :
Dir, Cameroun/Dir, Cameroun :
Dir est une ville et une commune du Cameroun.
Dir, Herr,_dir_will_ich_mich_ergeben/Dir, Herr, dir will ich mich ergeben :
Dir, Herr, dir will ich mich ergeben (À Toi, Seigneur, à Toi je m'abandonnerai), WAB 12, est un motet sacré composé par Anton Bruckner en c. 1845.
Dir, dir,_Jehova,_will_ich_singen/Dir, dir, Jehova, will ich singen :
"Dir, dir, Jehova, will ich singen" (À toi, à toi, Jéhovah, je veux chanter) est un hymne luthérien, avec un texte de 1695 de Bartholomäus Crasselius. Une mélodie attribuée à Johann Sebastian Bach est apparue dans Schemellis Gesangbuch. Il a été traduit en anglais par Catherine Winkworth en 1863 par "Jéhovah, laisse-moi maintenant t'adorer". La chanson est devenue une partie de nombreux cantiques allemands, tels que Evangelisches Gesangbuch et Gotteslob. À partir des années 1930, l'hymne a souvent été rendu par "Dir, dir, o Höchster, will ich singen".
DirSync Pro/DirSync Pro :
DirSync Pro est un utilitaire open source de synchronisation et de sauvegarde de fichiers pour Windows, Linux et macOS. DirSync Pro est basé sur le programme Directory Synchronize (DirSync), qui a été publié pour la première fois en février 2003 par Elias Gerber. Il l'a ensuite développé avec Frank Gerbig et T. Groetzner. DirSync Pro a été publié par O. Givi en juillet 2008, basé sur une branche du code DirSync. De nombreuses parties de DirSync Pro ont subi une réécriture et une refonte majeures depuis. DirSync Pro offre une interface utilisateur graphique à partir de laquelle l'utilisateur peut gérer et exécuter plusieurs tâches de synchronisation. Depuis la version 1.31, il prend en charge la synchronisation de dossier local à dossier, mais ne prend pas encore en charge la synchronisation via FTP. L'application est autonome dans son propre répertoire et est donc entièrement portable. DirSync Pro permet de comparer deux répertoires et de synchroniser leur contenu. Il peut être utilisé pour créer des sauvegardes incrémentielles. La synchronisation peut être configurée pour mettre en miroir un répertoire dans un autre de manière unidirectionnelle ou pour synchroniser le contenu de deux répertoires de manière bidirectionnelle. Avant la synchronisation, l'utilisateur peut exécuter une analyse sur la source et la destination. DirSync Pro détecte tout type de modification de tout fichier/répertoire dans la source (par exemple, modification de fichier/répertoire, déplacement, suppression, changement de nom) et peut synchroniser la destination en conséquence.
Dir (ville)/Dir (ville) :
Dir ( ourdou , pashto : دیر ) est une ville du district supérieur de Dir , province de Khyber-Pakhtunkhwa , au Pakistan, à une altitude de 1420 m. Il est parfois connu sous le nom de Dir Khas ("Proper Dir") pour le distinguer du quartier. Il se trouve au pied du col de Lowarai, la route principale menant à Chitral, sur la rivière Dir, un affluent de la rivière Panjkora. Dir a été fondée au 17ème siècle. C'était la capitale de l'ancien état princier de Dir, jusqu'à son abolition en 1969. L'ancien palais royal se trouve sur une colline au-dessus de la ville. Dir était alors la capitale du district de Dir, mais a été remplacée comme capitale par Timergara, avant que le district ne soit divisé en 1996.
Directeur (clan)/Directeur (clan) :
Le Dir ( somali : Dir ) est l'un des clans somaliens les plus importants et les plus importants de la Corne de l'Afrique . Ils sont également considérés comme le plus ancien stock somalien à avoir habité la région. Ses membres habitent Djibouti, la Somalie, l'Éthiopie (régions de Somalie, Harar, Dire Dawa, Oromia et Afar) et le nord-est du Kenya (province du Nord-Est).
Dir (commande)/Dir (commande) :
En informatique, dir (répertoire) est une commande dans divers systèmes d'exploitation informatiques utilisés pour la liste des fichiers et des répertoires informatiques. C'est l'une des commandes de base pour aider à naviguer dans le système de fichiers. La commande est généralement implémentée en tant que commande interne dans l'interpréteur de ligne de commande (shell). Sur certains systèmes, une représentation plus graphique de la structure des répertoires peut être affichée à l'aide de la commande tree.
Dir (état_princier)/Dir (état princier) :
Dir était un État princier dans une alliance subsidiaire avec le Raj britannique, situé dans la province de la frontière du Nord-Ouest. Après la partition de l'Inde britannique, Dir est resté indépendant et non aligné jusqu'en février 1948, lorsque le Dominion du Pakistan a accepté son adhésion. L'État princier a cessé d'exister en tant qu'entité politique distincte en 1969, lorsqu'il a été entièrement intégré au Pakistan. Le territoire qu'il couvrait autrefois est aujourd'hui situé dans la province pakistanaise de Khyber Pakhtunkhwa, formant deux districts nord et sud appelés respectivement Upper Dir et Lower Dir.
Dir (syndicat_conseil)/Dir (syndicat conseil) :
Dir est une unité administrative connue sous le nom de "Conseil de l'Union" du district supérieur de Dir dans la province de Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan. Upper Dir est administrativement subdivisé en six tehsils, qui contiennent un total de 28 conseils de l'Union. Le Haut-Dir est représenté à l'Assemblée nationale et à l'Assemblée provinciale respectivement par un député élu et trois députés élus.
Dir District/Dir District :
Dir est une région du nord-ouest du Pakistan dans le Khyber Pakhtunkhwa, dans les contreforts de l'Himalaya. Avant la création du Pakistan, Dir était un État princier, et il le resta jusqu'en 1969, date à laquelle il fut aboli par une déclaration présidentielle, et le district de Dir fut créé l'année suivante. La zone couvre 5 280 kilomètres carrés. En 1996, le district de Dir a été officiellement divisé en district inférieur de Dir et district supérieur de Dir. Le district se situe entre Chitral et Peshawar. Il est bordé par Chitral au nord-ouest et au nord, Swat à l'est, Malakand au sud, Bajaur au sud-ouest et l'Afghanistan à l'ouest.
Dir El_Ksiba/Dir El Ksiba :
Dir El Ksiba est une ville et une commune rurale de la province de Béni Mellal, Béni Mellal-Khénifra, Maroc. Au moment du recensement de 2004, la commune comptait une population totale de 19 130 personnes vivant dans 3 626 ménages.
Dir En_Gris/Dir En Gris :
Dir En Grey (stylisé comme DIR EN GREY et auparavant comme Dir en grey) est un groupe de heavy metal japonais formé en février 1997 et actuellement signé avec Firewall Div., une sous-division de Free-Will. Avec une formation cohérente de guitaristes Kaoru et Die, du chanteur Kyo, du batteur Shinya et du bassiste Toshiya, ils ont sorti onze albums complets. De nombreux changements stylistiques ont rendu le genre de leur musique difficile à déterminer, bien qu'il soit généralement considéré comme une forme de métal. À l'origine un groupe de visual kei, les membres ont ensuite opté pour une tenue plus subtile, mais ont continué à maintenir une image dramatique sur scène.
Discographie de Dir En_Grey/Dir En Grey :
Voici la discographie de Dir En Grey, un groupe de métal japonais. Ils ont enregistré onze albums studio originaux, trois EP et trente et un singles au cours de leurs vingt-quatre années ensemble. Chacune des sorties du groupe a figuré sur les charts Oricon du Japon. Dir En Gray a fait ses premières sorties en tant que groupe indépendant avec Free-Will, signant finalement un accord temporaire avec Warner Music Japan. Les premières sorties de Dir En Grey ont été autoproduites, cependant, ils ont travaillé avec un producteur, le batteur de X Japan Yoshiki Hayashi, pour une série de cinq singles précédant Gauze. Avec la sortie de Macabre, Dir En Grey a commencé à sortir en coopération entre Firewall Division, une filiale de Free-Will, et Sony Music Entertainment Japan. En 2005, Dir En Grey signe sur le label européen Gan-Shin. L'année suivante, ils sortiront aux États-Unis sous Warcon Enterprises et Fontana Distribution, tout en étant gérés par la branche américaine de Free-Will. Sur les deux labels étrangers, la sortie initiale du groupe était Withering to Death., et suivi de The Marrow of a Bone. Leur septième album Uroboros est prévu pour une sortie européenne (Gan-Shin) et américaine (The End Records). Dir En Grey n'a sorti qu'une seule sortie sur son label indépendant, Free-Will, depuis ses débuts en major ; ils ont sorti leur compilation de clips vidéo, Average Psycho via le label indépendant en raison d'un contenu graphique, non autorisé par Sony.
Dir Prélèvements/Dir Prélèvements :
Le Dir Levies est une force paramilitaire du district de Dir de la province pakistanaise de Khyber Pakhtunkhwa. Il fonctionne comme le principal organisme d'application de la loi chargé de maintenir la loi et l'ordre au sein de la division. La force a ses origines à l'époque du Raj britannique et a continué à fonctionner pendant plus d'un siècle.
Dir Mawas/Dir Mawas :
Deir Mawas ou Deir Muas (ديرمواس) est une ville d'Égypte. Il est situé dans le gouvernorat de Minya, sur la rive ouest du Nil.
Dir Musée/Dir Musée :
Le musée Dir, également connu sous le nom de musée Chakdara, est situé à Chakdara, dans le district inférieur de Dir, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan. Le musée offre une belle et unique collection d'art gandharien.
Dir Tehsil/Dir Tehsil :
Dir est un tehsil situé dans le district supérieur de Dir, Khyber Pakhtunkhwa, au Pakistan. La population est de 439 577 selon le recensement de 2017.
Dir zuliebe/Dir zuliebe :
Dir zuliebe est une comédie allemande de 1944 réalisée par Martin Frič.
Dira/Dira :
Dira peut faire référence à :
Dira, Burkina_Faso/Dira, Burkina Faso :
Dira est une ville du département de Solenzo de la province de Banwa à l'ouest du Burkina Faso. En 2005, elle comptait 3 209 habitants.
Dira (papillon)/Dira (papillon) :
Dira est un genre de papillons de la sous-famille des Satyrinae de la famille des Nymphalidae.
Dira Abu_Zahar/Dira Abu Zahar :
Datuk Khaidhirah Abu Zahar (né le 2 mars 1984) est un homme politique malaisien, animateur, réalisateur et ancienne actrice qui a été vice-président de l'Assemblée législative de l'État de Melaka depuis décembre 2021 et membre de l'Assemblée législative de l'État de Melaka (MLA) pour Rim depuis Novembre 2021. Elle est membre de l'Organisation nationale malaise unie (UMNO), un parti composant de la coalition au pouvoir Barisan Nasional (BN). Elle est également connue sous son nom d'écran, à savoir Dira. Elle est la fille du 8e et ancien ministre en chef de Melaka, Abu Zahar Ithnin. Elle est également la première actrice à être élue en tant que représentante élue après avoir remporté les élections de l'État de Malacca en 2021.
Dira Betachtonim/Dira Betachtonim :
Dira Betachtonim ( hébreu : דירה בתחתונים ) est un concept de la philosophie Habad décrivant le processus de manifestation de la présence de Dieu dans le monde. Dirah Batachtonim est discuté principalement par le cinquième Chabad Rebbe, le rabbin Sholom Dovber Schneersohn, dans sa série Samech Vov de traités hassidiques. Dans la série Samech Vov, cette idée est prononcée comme le but ultime de la création. Au centre du concept Dirah Betachtonim se trouve la notion de sublimer les aspects physiques de l'existence.
Dira Paes/Dira Paes :
Ecleidira Maria Fonseca Paes (née le 30 juin 1968), connue professionnellement sous le nom de Dira Paes, est une actrice et présentatrice de télévision brésilienne. Parmi les nombreux prix et nominations qu'elle a reçus, Paes a remporté la meilleure actrice et la meilleure actrice dans un second rôle au Festival de Brasília pour Corisco & Dadá et Anahy de las Misiones, respectivement, ainsi que la meilleure actrice au Grande Prêmio do Cinema Brasileiro 2013. pour À Beira do Caminho.
Dira Sugandi/Dira Sugandi :
Dira Sugandi ou DIRA (née le 29 juillet 1979) est une chanteuse et actrice indonésienne.
Dira clytus/Dira clytus :
Dira clytus, la veuve automnale du Cap, est un papillon de la famille des Nymphalidae. On le trouve en Afrique du Sud. L'envergure est de 45–55 mm. Les adultes de ssp. clytus sont en vol de fin février à avril et de ssp. eurina de fin février à fin mars. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de diverses espèces de Poaceae, dont Ehrharta erecta, Pennisetum clandestinum, Stipa dregeana, Panicum deustrum, Stenotaphrum glabrum et Stenotaphrum secundatum.
Dira jansei/Dira jansei :
Dira jansei, ou veuve de Janse, est un papillon de la famille des Nymphalidae. On le trouve sur les coteaux boisés de l'écotone savane/prairie du Strydpoortberg et du Drakensberg du Limpopo et de la grotte de Makapans à Mariepskop. L'envergure des ailes est de 48 à 55 mm pour les mâles et de 52 à 58 mm pour les femelles. Les adultes volent de la fin février à la mi-mars. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de diverses espèces de Poacées, dont Ehrharta erecta et Pennisetum clandestinum.
Dira oxylus/Dira oxylus :
Dira oxylus, la veuve du Pondoland, est un papillon de la famille des Nymphalidae. On le trouve depuis les contreforts inférieurs du Drakensberg, du Cap oriental au KwaZulu-Natal en Afrique du Sud. L'envergure est de 50 à 60 mm pour les mâles et de 55 à 65 mm pour les femelles. Les adultes volent de fin décembre à début mars. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de diverses espèces de Poacées, dont Ehrharta erecta.
Dira swanepoeli/Dira swanepoeli :
Dira swanepoeli, ou veuve de Swanepoel, est un papillon de la famille des Nymphalidae. On le trouve sur les pentes sud de la chaîne de Blouberg dans le Limpopo, en Afrique du Sud. L'envergure est de 58 à 65 mm pour les mâles et de 60 à 68 mm pour les femelles. Les adultes volent de fin février à début mars. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de diverses espèces de Poacées, dont Eragrostis aspera, Ehrharta erecta et Pennisetum clandestinum.
Dirabius/Dirabius :
Dirabius est un genre de charançons des fleurs de la famille des coléoptères Curculionidae. Il y a environ 11 espèces décrites dans Dirabius.
Dirabius rectirostris/Dirabius rectirostris :
Dirabius rectirostris est une espèce de charançon des fleurs de la famille des coléoptères Curculionidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Dirabius rotundicollis/Dirabius rotundicollis :
Dirabius rotundicollis est une espèce de charançon des fleurs de la famille des coléoptères Curculionidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Théorème de Dirac/Théorème de Dirac :
Le théorème de Dirac peut faire référence au: théorème de Dirac sur les cycles hamiltoniens , l'affirmation selon laquelle un graphe à n sommets dans lequel chaque sommet a un degré d'au moins n / 2 doit avoir un cycle hamiltonien théorème de Dirac sur les graphes d'accords , la caractérisation des graphes d'accords comme des graphes dans où tous les séparateurs minimaux sont des cliques Théorème de Dirac sur les cycles dans les graphes k-connexes, le résultat que pour chaque ensemble de k sommets dans un graphe k-connexe il existe un cycle qui passe par tous les sommets de l'ensemble
Dirac, Charente/Dirac, Charente:
Dirac (prononciation française : [diʁak] (écouter)) est une commune du département de la Charente dans la région Nouvelle-Aquitaine dans le sud-ouest de la France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ecebalia thyrraenica

Ecclesine/Ecclesine : Ecclesine est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Patrick Ecclesine, ph...