Rechercher dans ce blog

vendredi 9 septembre 2022

Diploglottis australis


Diploceraspis/Diploceraspis :
Diploceraspis est un genre d'amphibien lépospondyle. Il vivait en Amérique du Nord pendant la période permienne. Il ressemble beaucoup à son parent Diplocaulus. Il arbore généralement les mêmes caractéristiques que Diplocaulus, bien qu'il soit plus petit, mesurant plus de 46 cm. Beerbower reconnaissait à l'origine deux espèces, D.burkei et D.conemaughensis, mais elles ne sont plus considérées comme distinctes l'une de l'autre car leurs gammes de tailles se chevauchaient. D'autres espèces comprennent D. meritae du Nebraska et une espèce indéterminée de l'Oklahoma. Diplocaulus minimus du Maroc du Permien supérieur pourrait appartenir à ce genre.

Diplocercidae/Diplocercidae :
Les Diplocercidae sont une famille éteinte de poissons coelacanthes préhistoriques qui ont vécu pendant la période du Dévonien et du Carbonifère.
Diplocercides/Diplocercides :
Diplocercides est un genre de poissons préhistoriques à nageoires lobées appartenant au groupe des coelacanthes (Actinistia ou Coelacanthimorpha) qui a vécu au Dévonien supérieur (entre 370 et 397 millions d'années). Des fossiles de Diplocercides ont été trouvés en Allemagne, en Iran, en Irlande, en Australie et en Pologne (et peut-être en Afrique du Sud en 1937). En 2010, des fossiles tridimensionnels de Diplocercides ont été décrits dans la formation de Gogo en Australie occidentale.
Diplochète/Diplochète :
Diplochaetus est un genre de coléoptères de la famille des Carabidae, contenant les espèces suivantes : Diplochaetus emaciatus (Bates, 1891) Diplochaetus megacephalus Bousquet & Laplante, 1997 Diplochaetus planatus (G.Horn, 1876) Diplochaetus rutilus (Chevrolat, 1963)
Diplochaetus rutilus/Diplochaetus rutilus :
Diplochaetus rutilus est une espèce de carabes de la famille des Carabidae. On le trouve dans la mer des Caraïbes, en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Diplocheila/Diplocheila :
Diplocheila est un genre de coléoptères de la famille des Carabidae, contenant les 28 espèces suivantes : Diplocheila aegyptiaca Dejean, 1831 Diplocheila assimilis (Leconte, 1844) Diplocheila capensis (Peringuey, 1896) Diplocheila colossus (Bates, 1892) Diplocheila cordicollis Laferte-Senectere, 1851 Diplocheila crossi Will, 1998 Diplocheila daldorfi (Crotch, 1871) Diplocheila distinguenda (Laferte-Senectere, 1851) Diplocheila elongata Bates, 1873 Diplocheila exotique Andrewes, 1931 Diplocheila impressicollis (Dejean, 1831) Lesne, 1896 Diplocheila latifrons Dejean, 1831 Diplocheila macromandibularis Habu & Tanaka, 1956 Diplocheila major (Leconte, 1848) Diplocheila minima Jedlicka, 1931 Diplocheila nupera Casey, 1897 Diplocheila obtusa (Leconte, 1848) Diplocheila oregona (Hatch Diplocheila perscissa) 1921 Diplocheila pinodes Andrewes, 1922 Diplocheila polita (Fabricius, 1792) Diplocheila s triatopunctata (Leconte, 1844) Diplocheila transcaspica Semenov, 1891 Diplocheila undulata Carr, 1920 Diplocheila zeelandica L. Redtenbacher, 1867
Diplocheila assimilis/Diplocheila assimilis :
Diplocheila assimilis est une espèce de carabes de la famille des Carabidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Diplocheila impresicollis/Diplocheila impresicollis :
Diplocheila impressicollis est une espèce de carabes de la famille des Carabidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Diplocheila obtusa/Diplocheila obtusa :
Diplocheila obtusa est une espèce de carabes de la famille des Carabidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Diplocheila oregona/Diplocheila oregona :
Diplocheila oregona est une espèce de carabes de la famille des Carabidae. On le trouve en Amérique du Nord depuis le Nevada et l'Utah jusqu'à la Colombie-Britannique et le Manitoba.
Diplocheila striatopunctata/Diplocheila striatopunctata :
Diplocheila striatopunctata est une espèce de carabes de la famille des Carabidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Diplocheilichthys/Diplocheilichthys :
Diplocheilichthys est un genre de poissons cyprinidés composé de deux espèces, toutes deux endémiques à l'Indonésie.
Diplocheilichthys jentinkii/Diplocheilichthys jentinkii :
Diplocheilichthys jentinkii est une espèce de cyprinidé du genre Diplocheilichthys qui habite l'Indonésie. Son habitat est constitué d'eaux à courant rapide.
Diplocheilichthys pleurotaenia/Diplocheilichthys pleurotaenia :
Diplocheilichthys pleurotaenia est une espèce de cyprinidés du genre Diplocheilichthys. Il habite Bornéo, Sumatra et Java.
Diplochlamys/Diplochlamys :
Diplochlamys peut désigner : un synonyme du genre végétal Mallotus Diplochlamys (protiste), un genre protiste amiboïde de la famille des Microcoryciidae dans l'ordre des Arcellinida
Diplochorde/Diplochorde :
Diplochorda est un genre de tephritidés ou de mouches des fruits de la famille des Tephritidae.
Diplochorine/Diplochorine :
Diplochorina est un genre de champignons de la classe des Dothideomycètes. La relation de ce taxon avec d'autres taxons de la classe est inconnue (incertae sedis). Genre monotypique, il contient la seule espèce Diplochorina naumovii.
Diplochorie/Diplochorie :
La diplochorie , également connue sous le nom de «dispersion secondaire», «dispersion indirecte» ou «dispersion en deux phases», est un mécanisme de dispersion des graines dans lequel la graine d'une plante est déplacée séquentiellement par plus d'un mécanisme ou vecteur de dispersion. L'importance des multiples étapes de dispersion sur l'aptitude des plantes et la dynamique des populations dépend du type de disperseurs impliqués. Dans de nombreux cas, la dispersion secondaire des graines par des invertébrés ou des rongeurs (généralement granivores) déplace les graines sur une distance relativement courte et une grande partie des graines peut être perdue à cause de la prédation des graines au cours de cette étape. Des distances de dispersion plus longues et des conséquences écologiques potentiellement plus importantes découlent de l'endochorie séquentielle de deux animaux différents, à savoir la diploendozoochorie : un disperseur primaire qui consomme initialement la graine, et un animal carnivore secondaire qui tue et mange le consommateur primaire avec les graines dans le tube digestif de la proie. tractus, puis transporte la graine plus loin dans son propre tube digestif. On pense que plus d'un vecteur de dispersion (abiotique ou biotique) est impliqué dans la majorité des événements de dispersion des graines (en moyenne 2,15 vecteurs de dispersion dans les écosystèmes néerlandais). Les graines peuvent être transportées à leur tour par divers mécanismes animaux ou abiotiques tels que le vent ou l'eau.
Diplochre/Diplochre :
Diplochroa est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Diplocidaridae/Diplocidaridae :
Diplocidaridae est une famille éteinte d'oursins. Ces brouteurs-omnivores épifauniques de bas niveau à déplacement lent ont vécu au Jurassique, de 161,2 à 150,8 Ma.
Diplocides/Diplocides :
Diplocidaris est un genre éteint d'oursins appartenant à la famille des Diplocidaridae. L'espèce type de ce genre est Cidaris gigantea Agassiz, 1840. Ces brouteurs-omnivores épifauniques de bas niveau à déplacement lent ont vécu au Jurassique, de 161,2 à 150,8 Ma. Des fossiles de ce genre ont été trouvés dans les sédiments d'Europe, d'Afrique du Nord, de Madagascar.
Diplocirrus/Diplocirrus :
Diplocirrus est un genre d'annélides appartenant à la famille des Flabelligeridae. Le genre a une distribution cosmopolite. Diplocirrus erythroporus Gallardo, 1968 Diplocirrus glaucus (Malmgren, 1867) Diplocirrus imajimai Jimi, Fujiwara & Kajihara, 2017 Diplocirrus incognitus Darbyshire & Mackie, 2009 Diplocirrus kudenovi Salazar-Vallejo & Buzhinskaja, 2011 Diplocirrus mamoid, Fujiwara, 20 1972 Diplocirrus nicolaji (Buzhinskaja, 1994) Diplocirrus normani McIntosh, 1908 Diplocirrus ohtsukai Jimi, Fujiwara & Kajihara, 2017 Diplocirrus rugosus Teixeira, Rizzo & Santos, 2015 Diplocirrus salazarvallejoi Teixeira, Rizzo & Santos, 2015 Diplocirrus seisuiae Jimi, Fujiwara & Kajihara, 2017 Diplocirrus stopbowitzi Darbyshire & Mackie, 2009 Diplocirrus tohokuensis Jimi, Fujiwa ra & Kajihara, 2017 Diplocirrus toyoshioae Jimi, Fujiwara & Kajihara, 2017
Diplocirrus glaucus/Diplocirrus glaucus :
Diplocirrus glaucus est une espèce de polychète marin que l'on trouve dans les fonds océaniques, souvent constitué de boue, de sable, de coquillages ou de gravier. Il mange des détritus et des micro-organismes. On le trouve dans l'Arctique, la Méditerranée et l'est de l'Atlantique Nord jusqu'à une profondeur de 750 mètres.
Diplock/Diplock :
Diplock peut faire référence à :
Glacier Diplock/Glacier Diplock :
Le glacier Diplock (64°3′S 58°50′W) est un étroit glacier rectiligne de 10 miles (16 km) de long, s'écoulant vers l'est depuis le plateau de Détroit, sur la péninsule de Trinity à Graham Land, dans le chenal Prince Gustav à 5 miles (8 km ) au sud de l'île d'Alectoria. Il est situé au sud du glacier Marla et au nord du champ de neige de Zavera. L'élément a été cartographié à partir d'enquêtes menées par le Falkland Islands Dependencies Survey (1960-1961) et a été nommé par le UK Antarctic Place-Names Committee pour Bramah Joseph Diplock, un ingénieur britannique qui a fait des progrès considérables dans la conception de tracteurs à chenilles ( 1885-1913).
Terrain Diplock/Terrain Diplock :
Les tribunaux Diplock étaient des tribunaux pénaux d'Irlande du Nord pour les procès sans jury de crimes graves spécifiés («infractions répertoriées»). Ils ont été introduits par la loi de 1973 sur l'Irlande du Nord (dispositions d'urgence), utilisées pour les affaires politiques et liées au terrorisme pendant les troubles, et abolies par la loi de 2007 sur la justice et la sécurité (Irlande du Nord). Un procès sans jury reste possible en Irlande du Nord le une certification au cas par cas plutôt qu'une demande automatique pour les infractions prévues.
Diplocladius/Diplocladius :
Diplocladius est un genre de moucherons non piqueurs de la sous-famille Orthocladiinae de la famille des vers de vase Chironomidae.
Diplocladius cultriger/Diplocladius cultriger :
Diplocladius cultriger est une espèce de moucheron de la famille des Chironomidae. On le trouve en Europe.
Diploclade/Diploclade :
Diplocladus est une gens de coléoptères de la sous-famille des Tillinae.
Diplocladus kuwerti/Diplocladus kuwerti :
Diplocladus kuwerti est une espèce de coléoptères de la sous-famille des Tillinae.
Diplocléme/Diplocléme :
Diploclema est un genre éteint de bryozoaire appartenant à la famille monotypique Dipoclemidae, trouvé de l'Ordovicien moyen au Silurien moyen. Il a des autozooèces en forme de poire qui poussent selon un schéma biradial, et ses colonies ont une forme de ramification dichotomique. Sa paroi extérieure stratifiée possède une structure prismatique, unique parmi les bryozoaires cyclostome.
Diploclisie/Diploclisie :
Diploclisia est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Menispermaceae. Son aire de répartition naturelle est le sud de la Chine, en Asie tropicale. Espèce : Diploclisia affinis (Oliv.) Diels Diploclisia glaucescens (Blume) Diels
Diploclisia glaucescens/Diploclisia glaucescens :
Diploclisia glaucescens est une plante grimpante très répandue que l'on trouve en Asie du Sud, en Asie du Sud-Est, en Chine, en Indonésie et aux Philippines.
Diplocoque/Diplocoque :
Diplococcium est un genre de champignons appartenant à la famille des Vibrisseaceae. Le genre a une distribution presque cosmopolite.
Diplocoque/Diplocoque :
Un diplocoque (diplocoques pluriel) est une bactérie ronde (un coccus) qui se présente généralement sous la forme de deux cellules jointes.
Diplocèle/Diplocèle :
Diplocoelus est un genre de coléoptères de la famille des Biphyllidae, contenant les espèces suivantes : Diplocoelus amplicollis Reitter, 1877 Diplocoelus angustulus Blackburn, 1891 Diplocoelus apicicollis Lea, 1921 Diplocoelus atomus Grouvelle, 1916 Diplocoelus bicolor Sharp, 1900 Diplocoelus bombycinus Diplocoelus, brunneucole Grouvelle, 1903 1863 Diplocoelus consobrinus Grouvelle, 1905 Diplocoelus costulatus Chevrolat, 1863 Diplocoelus decemlineatus Lea, 1922 Diplocoelus dilataticollis Lea, 1921 Diplocoelus dubitabilis Grouvelle Diplocoelus exiguus Blackburn, 1891 Diplocoelus fagi Guérin-Méneville, 1838 Diplocoelus fasciatus MacLeay, 1903 Diplocoelus fasciolatus Grouvelle Diplocoelus foveolatus Reitter Diplocoelus hispidus Grouvelle Diplocoelus humerosus Reitter, 1876 Diplocoelus indicus Motschulsky, 1866 Diplocoelus latus Lea, 1895 Diplocoelus leai Blackburn, 1894 Diplocoelus marginatus Grouvelle Diplocoelus mauritii Grouvelle, 1908 Diplocoelus maximus Lea Diplocoelus opacior Blackburn, 1903 diplocoelus ovatus macleay, 1903 diplocoelus parnenoides grouvelle, 1903 diplocoelus parvus sharp, 1900 diplocoelus piinotatus lea, 1922 diplocoelus platysomus lea, 1922 diplocoelus punctatus lea, 1895 diplocoelus rudis (leconte, 1866 Grouvelle Diplocoelus talyshensis Nikitsky, 1993 Diplocoelus tessellatus Reitter Diplocoelus turbinatus Grouvelle, 1905 Diplocoelus villosus Grouvelle, 1905 Diplocoelus xanthorrhoeae Lea, 1921
Diplocoelus brunneus/Diplocoelus brunneus :
Diplocoelus brunneus est une espèce de faux coléoptère de la famille des Biphyllidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Diplocoelus rudis/Diplocoelus rudis :
Diplocoelus rudis est une espèce de faux scarabée de la famille des Biphyllidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Diplocolée/Diplocolée :
Diplocolea est un genre d'hépatiques appartenant à la famille des Solenostomataceae.Espèce : Diplocolea sikkimensis Amakawa
Diploconger/Diploconger :
Diploconger polystigtus, ou congre bandeau, est une espèce d'anguille de la famille des Congridae. C'est le seul membre de son genre. On ne le trouve que dans l'océan Indien au large de l'ouest de l'océan Pacifique à des profondeurs de 37 à 215 mètres.
Diplocratère/Diplocratère :
Diplocraterion est un ichnogenre décrivant des terriers verticaux en forme de U ayant un spreite (construction en forme de toile) entre les deux membres du U. Le spreite d'une trace individuelle de Diplocraterion peut être soit protrusive (entre les tubes appariés) soit rétrusive (sous les tubes appariés) . Certaines ichnoespèces ont les deux types (par exemple, Diplocraterion yoyo). La présence/l'absence d'ouvertures en forme d'entonnoir ne doit pas être utilisée comme ichnotaxobase en raison de la forte probabilité que les parties supérieures de la trace aient pu être érodées. L'observation de l'orientation de Diplocraterion sur le terrain est fréquemment utilisée pour déterminer la montée des strates rocheuses à l'affleurement. Il existe plusieurs ichnoespèces de Diplocraterion.
Diplocténium/Diplocténium :
Diploctenium est un genre éteint de coraux durs appartenant à la famille des Meandrinidae.
Diplocyclos/Diplocyclos :
Diplocyclos est un genre de vigne grimpante ou traînante de la famille des cucurbitacées. Le genre comprend quatre ou cinq espèces. D. palmatus a une distribution pantropicale et les autres espèces sont limitées à l'Afrique. Toutes les espèces se trouvent dans la forêt tropicale et les types de bois plus humides. Diployclos se caractérise par des feuilles simples palmées et des fleurs dioecius, avec des fleurs mâles et femelles en grappes ou racèmes sessiles axillaires. Les Diplocylos produisent des fruits charnus et globuleux avec des motifs rayés ou tachetés distincts. Toutes les parties de la plante sont toxiques en grandes quantités, cependant les feuilles sont consommées en petites quantités comme légume dans certaines parties du monde. Les feuilles et les fruits sont également utilisés à des fins médicinales.
Diplocyclos palmatus/Diplocyclos palmatus :
Diplocyclos palmatus est une liane de la famille des cucurbitacées. Il est communément appelé bryonie indigène ou concombre rayé. En marathi, on l'appelle shivlingi en raison de sa graine qui ressemble à un lingam.
Diplocynodon/Diplocynodon :
Diplocynodon est un genre éteint d'alligatoroïdes qui a vécu du Paléocène au Miocène moyen en Europe. Il ressemblait beaucoup au caïman moderne en ce qu'il était petit et avait des écailles osseuses couvrant son cou, son dos, son ventre et sa queue. Le plus long Diplocynodon récupéré mesurait 4 pieds de long et se nourrissait probablement de petits poissons, de grenouilles et prenait des insectes lorsqu'il était jeune. Au XIXe siècle, D. steineri a été nommé de Styrie, en Autriche et D. styriacus a été nommé d'Autriche et de France. Une troisième espèce autrichienne, Enneodon ungeri, a été placée dans son propre genre. Les espèces autrichienne et française de Diplocynodon ont été synonymes d' E. ungeri en 2011, et parce que le nom Diplocynodon a priorité sur Enneodon, l'espèce s'appelle désormais D. ungeri. D'autres genres se sont récemment révélés synonymes de Diplocynodon. Hispanochampsa muelleri d'Espagne a été déterminé comme synonyme de Diplocynodon en 2006, et Baryphracta deponaie d'Allemagne a été confirmé comme synonyme de Diplocynodon en 2012. Des spécimens bien conservés ont été trouvés dans la fosse de Messel et le gisement de lignite de Geiseltal en Allemagne. La plupart des spécimens articulés de Diplocynodon de ces localités contiennent des gastrolithes. À l'époque éocène, les sites allemands étaient soit un lac d'eau douce marécageux (Messel Pit), soit un marécage tourbeux (Geiseltal).
Diplocystacées/Diplocystacées :
Diplocystaceae (également orthographié Diplocystidaceae ou Diplocystidiaceae) est une famille de champignons de l'ordre des Boletales. La famille a été décrite par le mycologue Hanns Kreisel en 1974.
Diplocystidés/Diplocystidés :
Les Diplocystidae sont une famille d'alvéoles parasites du phylum Apicomplexa.
Diplocystis/Diplocystis :
Diplocystis est un genre de champignons de la famille des Diplocystacées. L'analyse phylogénétique a montré que la seule espèce du genre, Diplocystis wrightii, est un membre du sous-ordre Sclerodermatineae des Boletales. L'espèce a été décrite à l'origine en 1869 par Miles Joseph Berkeley et Moses Ashley Curtis, à partir de spécimens collectés dans les Caraïbes.
Diplodactylidae/Diplodactylidae :
Les Diplodactylidae sont une famille du sous-ordre Gekkota (geckos), avec plus de 150 espèces dans 25 genres. Ces geckos sont présents en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Nouvelle-Calédonie. Les diplodactylides sont la famille de geckos la plus diversifiée et la plus répandue sur le plan écologique en Australie et en Nouvelle-Calédonie, et sont la seule famille de geckos trouvée en Nouvelle-Zélande. Trois genres de diplodactylides (Oedura, Rhacodactylus et Hoplodactylus) ont récemment été divisés en plusieurs nouveaux genres. Dans les classifications précédentes, la famille Diplodactylidae est équivalente à la sous-famille Diplodactylinae.
Diplodactyle/Diplodactyle :
Diplodactylus est un genre de geckos de la famille des Diplodactylidae d'Australie. Ils sont parfois appelés geckos de pierre ou geckos à queue grasse. Les espèces membres sont morphologiquement similaires mais génétiquement distinctes.
Diplodactylus barraganae/Diplodactylus barraganae :
Diplodactylus barraganae, parfois appelé gecko à queue grasse du Golfe, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus bilybara/Diplodactylus bilybara :
Diplodactylus bilybara, parfois appelé le gecko occidental à queue grasse, est un gecko endémique d'Australie. Ce gecko se trouve en Australie occidentale le long de la côte ouest centrale. La longueur moyenne de l'espèce est de 6,3 cm ou 2,48 pouces. Ceux-ci sont généralement brun rougeâtre ou gris. Leur reproduction est ovipare.
Diplodactylus calcicolus/Diplodactylus calcicolus :
Diplodactylus calcicolus, parfois appelé gecko de la côte sud, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus capensis/Diplodactylus capensis :
Diplodactylus capensis, parfois appelé le gecko de pierre Cape Range, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus conspicillatus/Diplodactylus conspicillatus :
Le gecko à queue grasse variable ou gecko à bouchon de terrier ( Diplodactylus conspicillatus ) est un gecko diplodactylid endémique des régions intérieures centrales et arides de l'Australie. Répandue sur tout le continent, la queue grasse variable se trouve le plus souvent dans les habitats désertiques sablonneux dominés par les graminées Spinifex. Ils ont également été élevés en captivité par des zoos et comme animaux de compagnie.
Diplodactylus custos/Diplodactylus custos :
Diplodactylus custos, parfois appelé gecko à queue grasse de Kimberley, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus fulleri/Diplodactylus fulleri :
Diplodactylus fulleri, parfois appelé gecko terrestre du lac Disappointment, est une espèce de gecko, un lézard de la famille des Diplodactylidae. L'espèce est endémique d'Australie.
Diplodactylus furcosus/Diplodactylus furcosus :
Diplodactylus furcosus, parfois appelé gecko de pierre des Ranges ou gecko fourchu, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus galaxias/Diplodactylus galaxias :
Diplodactylus galaxias, parfois appelé le gecko à bec du nord du Pilbara, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus galeatus/Diplodactylus galeatus :
Diplodactylus galeatus, parfois appelé gecko casqué, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus granariensis/Diplodactylus granariensis :
Diplodactylus granariensis, parfois appelé gecko de pierre occidental, gecko de pierre de la ceinture de blé ou gecko de pierre géant, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus hillii/Diplodactylus hillii :
Diplodactylus hillii, parfois appelé gecko à queue grasse du nord, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus kenneallyi/Diplodactylus kenneallyi :
Diplodactylus kenneallyi, parfois appelé gecko de Kenneally, est une espèce de gecko, un lézard de la famille des Gekkonidae. L'espèce est endémique d'Australie.
Diplodactylus klugei/Diplodactylus klugei :
Diplodactylus klugei est une espèce de gecko, un lézard de la famille des Gekkonidae. L'espèce est endémique d'Australie.
Diplodactylus laevis/Diplodactylus laevis :
Diplodactylus laevis, parfois appelé gecko à queue grasse du désert, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus lateroides/Diplodactylus lateroides :
Diplodactylus lateroides, parfois appelé le gecko de pierre moucheté, est une espèce de geckos endémique à l'Australie. Cette espèce se trouve en Australie occidentale, en particulier dans la chaîne Darling, une série de plages basses et accidentées qui s'étendent de près de Perth et à l'extrême sud-ouest de l'ouest. Australie. L'existence d'une population périphérique dans la chaîne de Stirling a été récemment confirmée. Le gecko de pierre moucheté est terrestre et peut être trouvé sous les débris, les bûches et les rochers dans les forêts, les forêts ouvertes et les landes.
Diplodactylus mitchelli/Diplodactylus mitchelli :
Diplodactylus mitchelli, parfois appelé communément le gecko de pierre de Pilbara, est une espèce de lézard de la famille des Diplodactylidae. L'espèce est endémique d'Australie.
Diplodactylus nebulosus/Diplodactylus nebulosus :
Diplodactylus nebulosus est une espèce de geckos endémique d'Australie.
Diplodactylus ornatus/Diplodactylus ornatus :
Diplodactylus ornatus, parfois appelé le gecko de pierre orné, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus platyurus/Diplodactylus platyurus :
Diplodactylus platyurus, parfois appelé gecko à queue grasse orientale, est un gecko endémique d'Australie. On le trouve dans le Queensland et l'Australie du Sud.
Diplodactylus polyophthalmus/Diplodactylus polyophthalmus :
Diplodactylus polyophthalmus, parfois appelé gecko tacheté des plaines de sable, est un gecko endémique d'Australie.
Pulcheur Diplodactylus / Pulcheur Diplodactylus :
Diplodactylus pulcher, parfois appelé gecko à face fine, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodactylus sauvagei/Diplodactylus sauvagei :
Diplodactylus savagei, communément appelé gecko Pilbara à taches jaunes, est une espèce de lézard de la famille des Diplodactylidae. L'espèce est endémique d'Australie.
Diplodactylus tessellatus/Diplodactylus tessellatus :
Diplodactylus tessellatus, communément appelé gecko tessellé, est un petit lézard terrestre présent dans l'intérieur des terres de la Nouvelle-Galles du Sud, du Queensland, du Territoire du Nord, de l'Australie du Sud et du coin nord-ouest de Victoria. Le gecko tessellé est l'une des 26 espèces du genre Diplodactylus qui sont toutes confinées à l'Australie continentale. Un petit gecko dont la couleur varie du gris au brun rougeâtre riche avec un motif dorsal très variable.
Diplodactylus vitatus/Diplodactylus vitatus :
Diplodactylus vittatus, communément appelé gecko de pierre de l'Est, gecko de pierre et gecko des bois, est une espèce de lézards diplodactylides qui se trouve dans les forêts, les arbustes et les régions arides d'Australie. Il est répandu dans les États du Queensland, de Victoria et de la Nouvelle-Galles du Sud, que l'on trouve couramment dans les brousses périphériques sèches. Ce gecko peut être gardé comme animal de compagnie ou vu dans les enclos du zoo.
Diplodactylus wiru/Diplodactylus wiru :
Diplodactylus wiru, parfois appelé gecko des bois du désert, est un gecko endémique d'Australie.
Diplodasys/Diplodasys :
Diplodasys est un genre de vers appartenant à la famille des Thaumastodermatidae. Les espèces de ce genre se trouvent en Europe. Schmidt, 1974 Diplodasys platydasyoides Remane, 1927 Diplodasys remanei Rao & Ganapati, 1968 Diplodasys rothei Kieneke, Narkus, Hochberg & Schmidt-Rhaesa, 2013 Diplodasys sanctimariae Hummon & Todaro, 2009 Diplodasys swedmarki Kisielewski, 1987
Diploderme/Diploderme :
Diploderma est un genre de lézards de la famille des Agamidae. Les espèces de Diploderma sont originaires du Myanmar, de la Chine, du Vietnam, de Taïwan et du Japon. La plupart des espèces se trouvent en Chine, y compris de nombreuses espèces endémiques.
Diploderma angustelinea/Diploderma angustelinea :
Diploderma angustelinea, le dragon de montagne à rayures étroites, est endémique de Chine.
Diploderma aorun/Diploderma aorun :
Diploderma aorun, le dragon des montagnes d'Aorun, est endémique de Chine.
Diploderma batangense/Diploderma batangense :
Diploderma batangense est endémique de Chine.
Diploderma bowoense/Diploderma bowoense :
Diploderma bowoense, le dragon des montagnes Bowo, est endémique de Chine.
Diploderma brevicauda/Diploderma brevicauda :
Diploderma brevicauda est endémique de Chine.
Diploderma chapaense/Diploderma chapaense :
Diploderma chapaense est endémique du Vietnam.
Diploderme drukdaypo/Diploderme drukdaypo :
Diploderma drukdaypo, également connu sous le nom de dragon de montagne nain, est une espèce de lézard originaire du Tibet.
Diploderma dymondi/Diploderma dymondi :
Diploderma dymondi, le japalure de Dymond, est endémique de Chine.
Diploderme flaviceps/Diploderme flaviceps :
Diploderma flaviceps, le japalure du Sichuan, est endémique de Chine.
Diploderma flavilabre/Diploderma flavilabre :
Diploderma flavilabre, le dragon de montagne aux lèvres jaunes, est endémique de Chine.
Diploderma formosgulae/Diploderma formosgulae :
Diploderma formosgulae, le dragon de montagne aux gulares vibrantes, est endémique de Chine.
Diploderme grahami/Diploderme grahami :
Diploderma grahami, le japalure de Graham, est endémique de Chine.
Diploderme hamtoni/Diploderme hamtoni :
Diploderma hamptoni, le japalure de Hampton, est endémique du Myanmar.
Diploderma iadinum/Diploderma iadinum :
Diploderma iadinum, également connu sous le nom de dragon de montagne émeraude, est une espèce de lézard. Il est endémique du Yunnan, en Chine.
Diploderma laeviventre/Diploderma laeviventre :
Diploderma laeviventre, également connu sous le nom de dragon de montagne à ventre lisse, est une espèce de lézard. Il est endémique au Tibet, en Chine.
Diploderma luei/Diploderma luei :
Diploderma luei est une espèce de lézard de la famille des Agamidae. L'espèce est endémique de Taïwan.
Diploderma makii/Diploderma makii :
Diploderma makii, également connu sous le nom de japalure d'Ota, est une espèce de lézard originaire de Taïwan. Le lézard est également étroitement lié à Diploderma swinhonis.
Diploderma menghaiense/Diploderma menghaiense :
Diploderma menghaiense, également connu sous le nom de lézard des montagnes de Menghai, est une espèce de lézard originaire de Chine.
Diploderma micangshanense/Diploderma micangshanense :
Diploderma micangshanense est une espèce de lézard originaire de Chine.
Diploderma ngoclinense/Diploderma ngoclinense :
Diploderma ngoclinense est une espèce de lézard originaire du Vietnam.
Diploderma panchi/Diploderma panchi :
Diploderma panchi, le dragon de montagne Panchi, est endémique de Chine.
Diploderme panlong/Diploderme panlong :
Diploderma panlong, le dragon des montagnes de Pan Long, est endémique de Chine.
Diploderma polygonatum/Diploderma polygonatum :
Diploderma polygonatum, également connu sous le nom de Ryukyu japalure et de lézard des arbres d'Okinawa, est une espèce de lézard que l'on trouve dans les îles Ryukyu et à Taïwan. Il est diurne et arboricole. Un mâle adulte Diploderma polygonatum mesure "61 mm du museau à l'évent et 152 mm de l'évent au bout de la queue; longueur totale 213 mm." Le splénial de ce lézard est court, tout comme celui de Trapelus agilis. Le lézard est également étroitement lié à Diploderma swinhonis.
Diploderma qilin/Diploderma qilin :
Diploderma qilin, le dragon de montagne Qilin, est endémique de Chine.
Diploderma slowinskii/Diploderma slowinskii :
Diploderma slowinskii est une espèce de lézard qui a été identifiée pour la première fois dans la province chinoise du Yunnan en 2017. Le lézard porte le nom de l'herpétologue américain Joseph Bruno Slowinski.
Diploderme splendide/Diploderme splendide :
Diploderma Splendium, le dragon arboricole à rayures vertes, également appelé splendide japalure, est un lézard agamidé trouvé dans le bassin du fleuve Yangtze, dans le sud-ouest de la Chine. Ils sont vendus comme animaux de compagnie dans le monde entier.
Diploderma swild/Diploderma swild :
Diploderma swild, le dragon de montagne Swild, est une espèce de lézard, qui a été identifiée pour la première fois en Chine en 2019.
Diploderma swinhonis/Diploderma swinhonis :
Diploderma swinhonis , également connu sous le nom de japalure de Taiwan , japalure de Swinhoe , lézard de Swinhoe et lézard arboricole de Swinhoe ( chinois :斯文豪氏攀蜥 ), est une espèce de lézard de la famille des Agamidae . L'espèce est originaire de Taïwan. Il est considéré comme une espèce exotique envahissante au Japon après avoir probablement été transporté de Taïwan par des humains. Prédateur d'embuscade en quête de nourriture, ce lézard se nourrit principalement d'arthropodes et reste donc au fond des forêts perché sur des arbres où la lumière du soleil est présente. Diploderma swinhonis n'est pas une menace majeure pour l'homme et est capable de s'adapter à une variété d'habitats, y compris les environnements urbains. Les mâles Diploderma swinhonis sont physiquement distincts des femelles, leur taille corporelle étant beaucoup plus grande et ayant une bande jaune. Ces lézards se reproduisent sexuellement sur une base saisonnière et hibernent pendant l'hiver.
Diploderma varcoae/Diploderma varcoae :
Diploderma varcoae, le japalure chinois, est endémique de Chine.
Diploderma vela/Diploderma vela :
Diploderma vela, également connu sous le nom de lézard des montagnes à voile ou japalura à voile, est une espèce de lézard endémique de Chine. On le trouve au Tibet et au Yunnan à une altitude de 2370 mètres.
Diploderme yangi/Diploderme yangi :
Diploderma yangi est endémique de Chine.
Diploderma yulongense/Diploderma yulongense :
Diploderma yulongense est une espèce de lézard trouvée dans la province du Yunnan en Chine. Il a été collecté pour la première fois en 1914, mais n'a été enregistré à nouveau dans la nature qu'en 2012, date à laquelle il a été décrit sur la base des spécimens originaux et nouveaux.
Diploderma zhaoermii/Diploderma zhaoermii :
Diploderma zhaoermii est une espèce de lézard de la famille des Agamidae. L'espèce est endémique du Sichuan, en Chine.
Diplodia/Diplodia :
Diplodia est un genre de champignons anamorphiques de la famille des Botryosphaeriaceae.
Diplodia allocellula/Diplodia allocellula :
Diplodia allocellula est un champignon endophyte qui pourrait être un agent pathogène latent. Il a été trouvé sur Acacia karroo, un arbre commun en Afrique australe.
Diplodia laelio-cattleyae/Diplodia laelio-cattleyae :
Diplodia laelio-cattleyae est un phytopathogène fongique.
Diplodia manihoti/Diplodia manihoti :
Diplodia manihoti est un phytopathogène.
Diplodia paraphysaire/Diplodia paraphysaire :
Diplodia paraphysaria est un phytopathogène fongique.
Diplodia seriata/Diplodia seriata :
Diplodia seriata est une espèce de champignon anamorphique du genre Diplodia. C'est une cause de bot chancre de la vigne au Mexique.
Diplodia theae-sinensis/Diplodia theae-sinensis :
Diplodia theae-sinensis est un phytopathogène.
Diplodia tip_blight/Diplodia tip blight :
La brûlure de la pointe de Diplodia, également connue sous le nom de brûlure de Sphaeropsis, est une maladie répandue affectant les conifères causée par un pathogène fongique opportuniste, Diplodia sapinea. On le trouve dans "les deux hémisphères entre les latitudes 30° et 50° nord et sud". Les symptômes de la maladie comprennent : la fonte des semis et la pourriture du collet des semis, le chancre de la tige, la maladie des racines et, le plus souvent, la brûlure des pousses. Ces symptômes ont causé des pertes économiques importantes aux pépinières et aux plantations de pins. Dans une pépinière du centre-nord des États-Unis, des pertes de 35 % ont été signalées. La brûlure des pousses et le dépérissement éventuel peuvent entraîner une réduction du volume commercialisable de bois de 63 %. les pousses terminales peuvent entraîner une cime morte qui limite considérablement la longueur utilisable du tronc de l'arbre. La présence de l'agent pathogène de concert avec des conditions météorologiques extrêmes peut entraîner des pertes extrêmes. Suite à une violente tempête de grêle en Afrique du Sud, près de 5 000 acres de plantation de pins ont été infectés par la brûlure de la pointe de Diplodia. Il a été nécessaire de récolter prématurément de larges pans des plantations, ce qui a entraîné une perte de 45 %. Les zones qui n'ont pas été récoltées prématurément ont tout de même subi une perte moyenne de bois. s de 11 %.
Diplodine/Diplodine :
Diplodina peut désigner : Diplodina (champignon), un genre de champignons de la famille des Gnomoniaceae Diplodina, un genre de papillons, taxon non résolu, décrit en 1916 par Schaus Diplodina, un genre de protistes de la famille des Urosporidae ; synonyme de Gonospora
Diplodina (champignon)/Diplodina (champignon) :
Diplodina est un genre de champignons appartenant à la famille des Gnomoniaceae. Espèce : Diplodina acerina Diplodina calamagrostidis Diplodina grossulariae Diplodina moelleriana
Diplodira/Diplodira :
Diplodira est un genre de papillon monotypique de la famille des Erebidae. Sa seule espèce, Diplodira jamaicalis, est endémique de la Jamaïque. Le genre et l'espèce ont été décrits pour la première fois par William Schaus en 1916.
Diplodiscidés/Diplodiscidés :
Diplodiscidae est une famille de vers plats appartenant à l'ordre Plagiorchiida.Genera : Catadiscus Cohn, 1904 Diplodiscus Diesing, 1836 Homalogaster Poirier, 1883 Megalodiscus Pseudodiplodiscus Manter, 1962
Diplodisque/Diplodisque :
Diplodiscus est un genre de plantes à fleurs de la famille des Malvaceae sensu lato ou Tiliacées. Il y a environ 9 ou 10 espèces. Ce sont des arbres et des arbustes à fleurs en forme de cloche.
Diplodiscus hookerianus/Diplodiscus hookerianus :
Diplodiscus hookerianus est une espèce de plante à fleurs de la famille des Malvaceae sensu lato ou Tiliacées. C'est un arbre endémique de la péninsule malaise.
Diplodiscus paniculatus/Diplodiscus paniculatus :
Diplodiscus paniculatus est une espèce de plante à fleurs de la famille des Malvaceae sensu lato ou Tiliacées. On ne le trouve qu'aux Philippines. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Diplodiscus scortechinii/Diplodiscus scortechinii :
Diplodiscus scortechinii est une espèce de plante à fleurs de la famille des Malvaceae sensu lato ou Tiliacées. C'est un arbre trouvé en Malaisie péninsulaire et à Bornéo.
Diplodiscus verrucosus/Diplodiscus verrucosus :
Diplodiscus verrucosus est une espèce de plante à fleurs de la famille des Malvaceae sensu lato ou Tiliacées. On ne le trouve qu'au Sri Lanka.
Diplodocidae/Diplodocidae :
Les Diplodocidés, ou membres de la famille des Diplodocidae ("double faisceaux"), sont un groupe de dinosaures sauropodes. La famille comprend certaines des créatures les plus longues à avoir jamais parcouru la Terre, notamment Diplodocus et Supersaurus, dont certaines peuvent avoir atteint des longueurs allant jusqu'à 42 mètres (138 pieds).
Diplodocinae/Diplodocinae :
Diplodocinae est une sous-famille éteinte de sauropodes diplodocidés qui existait du Jurassique supérieur au Crétacé inférieur d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Sud, il y a environ 161,2 à 136,4 millions d'années. Les genres de la sous-famille comprennent Tornieria, Supersaurus, Leinkupal, Galeamopus, Diplodocus et Barosaurus. Cladogramme des Diplodocidae d'après Tschopp, Mateus et Benson (2015).
Diplodocoïdes/Diplodocoïdes :
Diplodocoidea est une superfamille de dinosaures sauropodes, qui comprenait certains des animaux les plus longs de tous les temps, y compris des géants élancés comme Supersaurus, Diplodocus, Apatosaurus et Amphicoelias. La plupart avaient de très longs cous et de longues queues en forme de fouet; cependant, une famille (les dicraeosauridés) sont les seuls sauropodes connus à avoir réévolué un cou court, vraisemblablement une adaptation pour se nourrir au ras du sol. Cette adaptation a été poussée à l'extrême chez le sauropode hautement spécialisé Brachytrachelopan. Une étude de la forme du museau et des micro-usures dentaires chez les diplodocoïdes a montré que les museaux carrés, la grande proportion de fosses et les fines rayures sous-parallèles chez Apatosaurus, Diplodocus, Nigersaurus et Rebbachisaurus suggèrent un broutage non sélectif à hauteur du sol; les museaux étroits de Dicraeosaurus , Suuwassea et Tornieria et les égratignures et gouges grossières sur les dents de Dicraeosaurus suggèrent un broutage sélectif à mi-hauteur chez ces taxons. Ce taxon est également remarquable car les sauropodes diplodocoïdes avaient les taux de remplacement des dents les plus élevés de tous les vertébrés, comme l'illustre le Nigersaurus, qui avait de nouvelles dents en éruption tous les 30 jours. La plupart des diplodocoïdes appartiennent à Diplodocimorpha, un nom utilisé pour la première fois par Calvo & Salgado (1995), qui l'a défini comme "Rebbachisaurus tessonei sp. Nov., Diplodocidae, et tous les descendants de leur ancêtre commun." Le groupe n'était pas souvent utilisé et était synonyme de Diplodocoidea car les groupes se sont souvent avérés avoir le même contenu. En 2005, Mike P. Taylor et Darren Naish ont passé en revue la phylogénie et la taxonomie des diplodocoïdes et ont réalisé que Diplodocimorpha ne pouvait pas être synonyme de Diplodocoidea. Alors que le premier était défini basé sur un nœud, le second était basé sur une branche. Haplocanthosaurus et peut-être Amphicoelias sont des diplodocoïdes non diplodocimorphes.
Diplodocus/Diplodocus :
Diplodocus (, , ou ) est un genre de dinosaures sauropodes diplodocides, dont les fossiles ont été découverts pour la première fois en 1877 par SW Williston. Le nom générique, inventé par Othniel Charles Marsh en 1878, est un terme néo-latin dérivé du grec διπλός (diplos) "double" et δοκός (dokos) "poutre", en référence aux chevrons à double poutre situés dans le dessous de la queue, qui étaient alors considérés comme uniques. Le genre de dinosaures vivait dans ce qui est aujourd'hui le centre-ouest de l'Amérique du Nord, à la fin de la période jurassique. C'est l'un des fossiles de dinosaures les plus courants trouvés dans la formation moyenne à supérieure de Morrison, il y a environ 154 à 152 millions d'années, à la fin de l'âge kimméridgien. La formation de Morrison enregistre un environnement et une époque dominés par de gigantesques dinosaures sauropodes, tels que Apatosaurus, Barosaurus, Brachiosaurus, Brontosaurus et Camarasaurus. Sa grande taille a pu avoir un effet dissuasif sur les prédateurs Allosaurus et Ceratosaurus : leurs restes ont été retrouvés dans les mêmes strates, ce qui suggère qu'ils ont coexisté avec Diplodocus. Diplodocus est l'un des dinosaures les plus facilement identifiables, avec sa forme typique de sauropode, son long cou et sa longue queue et ses quatre pattes robustes. Pendant de nombreuses années, ce fut le plus long dinosaure connu.
Diplodome/Diplodome :
Diplodoma est un petit genre de la famille des papillons de nuit, les Psychidae. En cela, il appartient aux Taleporiinae. Certains auteurs considèrent Diplodoma comme un synonyme junior de Narycia, mais cela n'est pas largement accepté.
Diplodome adspersella/Diplodome adspersella :
Diplodoma adspersella est un papillon nocturne de la famille des Psychidae. On le trouve en Allemagne, en Autriche, en Italie, en Hongrie et en Roumanie. Les ailes antérieures sont gris brunâtre avec un éclat jaune et de petites taches jaunâtres pâles. Les ailes postérieures sont gris clair. Les larves se nourrissent de mousses, de lichens et d'insectes morts.
Diplodoma laichartingella/Diplodoma laichartingella :
Diplodoma laichartingella est un papillon nocturne appartenant au genre Diplodoma. L'espèce a été décrite pour la première fois par Johann August Ephraim Goeze en 1783. Elle est originaire d'Europe. L'envergure du papillon est de 11 à 13 mm. La tête est ocre jaunâtre clair. Ailes antérieures fuscous foncées, avec quelques points et strigules épars blanchâtres-jaunâtres ; une tache dorsale subquadrate blanchâtre-jaunâtre avant le milieu. Ailes postérieures gris foncé. Larve blanchâtre terne; tête brun pâle; plaque de 2 brun plus foncé; 3 et 4 latéralement teintées de brunâtre : dans une caisse à trois côtés, enfermée dans une caisse extérieure plus courte, couverte de fragments de détritus, sur des insectes morts, des champignons, etc.
Diplodon/Diplodon :
Diplodon est un genre de moule perlée d'eau douce, un bivalve aquatique de la famille des Hyriidae. Le genre comprend les espèces suivantes : Diplodon chilensis Diplodon dunkerianus Diplodon expansus Diplodon fontaineanus Diplodon granosus Diplodon pfeifferiDiplodon websteri est synonyme de Cucumerunio websteri.
Diplodon dunkerianus/Diplodon dunkerianus :
Diplodon dunkerianus est une espèce de bivalve de la famille des Hyriidae. Elle est endémique du Brésil.
Diplodon expansus/Diplodon expansus :
Diplodon expansus est une espèce de moules d'eau douce de la famille des Hyriidae. Elle est endémique du Brésil.
Diplodon fontaineanus/Diplodon fontaineanus :
Diplodon fontaineanus est une espèce de bivalve de la famille des Hyriidae. Elle est endémique du Brésil.
Diplodon pfeifferi/Diplodon pfeifferi :
Diplodon pfeifferi est une espèce de bivalve de la famille des Hyriidae. Elle est endémique du Brésil.
Diplodonte/Diplodonte :
Diplodonta est un genre de bivalves appartenant à la famille des Ungulinidae.Le genre a une distribution cosmopolite.Espèce : Diplodonta aleutica Dall, 1901 Diplodonta alta (Dall, 1890) Diplodonta amboinensis EASmith, 1885 Diplodonta annandalei Preston, 1914 Diplodonta balcombensis Pritchard, 1906 Diplodonta brocchii ( Deshayes, 1850) Diplodonta buwaldana (Anderson & Martin, 1914) Diplodonta chilkaensis Preston, 1914 Diplodonta collina (Olsson, 1922) Diplodonta cornea (Reeve, 1850) Diplodonta cretacea (Gabb, 1864) Diplodonta dilatata Wood, 1840 Diplodonta dissona Olsson, 1928 Diplodonta enigmatica Cosel, 1995 Diplodonta ferruginata Makiyama, 1926 Diplodonta gabbi Dall, 1900 Diplodonta guaraniana (d'Orbigny, 1846) Diplodonta harfordi (Anderson, 1905) Diplodonta homalostriata Woodring, 1925 Diplodonta hopkinsiensis Clark, 1895 Diplodonta insula, 1922 Diplodonta insula (Ol22) , 1908 Diplodonta intermedia Biondi-Giunti, 1859 Diplodonta lateralis EASmith, 1876 Diplodonta minor (Dall, 1900 ) Diplodonta nizeryi Cosel & Gofas, 2018 Diplodonta notata Dall & Simpson, 1901 Diplodonta kernelformis (W.Wagner, 1840) Diplodonta paralta Gardner, 1926 Diplodonta patagonica (d'Orbigny, 1842) Diplodonta planissima Kilburn, 1996 Diplodonta portesiana (d'Orbigny, 1846) Diplodonta proxima whturton, 1932 Diplodonta punctata (Say, 1822) Diplodonta puncturella dall, 1899 Diplodonta rosacea thiele, 1930 Diplodonta rotundata (Montagu, 1803) DiPlodonta Scalipta Easmith, 1885 diplodonta shilohensis dall, 1900 DiPOLADA, 1885 1884 Diplodonta subrotunda Issel, 1869 Diplodonta subrugosa Dunker, 1849 Diplodonta thetis WHTurton, 1932 Diplodonta torelli Jeffreys, 1876 Diplodonta transversaria Cossmann, 1883 Diplodonta trigonula Bronn, 1831 Diplodonta undata Cosel, 1995 Diplodonta ungulina Andersoni31, 1995 Woodring Diplodonta ungulina31 Conrad, 1995
Diplodonta globus/Diplodonta globus :
Diplodonta globus est une espèce de mollusque bivalve marin de la famille des Ungulinidae.
Diplodonta punctata/Diplodonta punctata :
Diplodonta punctata, ou diplodon atlantique, est une espèce de mollusque bivalve de la famille des Ungulinidae. On le trouve le long de la côte atlantique de l'Amérique du Nord, allant de la Caroline du Nord aux Antilles et aux Bermudes.
Diplodonta semiaspera/Diplodonta semiaspera :
Diplodonta semiaspera, ou diplodon à boutons, est une espèce de mollusque bivalve de la famille des Ungulinidae. On le trouve dans les eaux des Caraïbes, allant du sud de la Floride aux Antilles.
Diplodonta verrilli/Diplodonta verrilli :
Diplodonta verrilli, ou diplodon de Verrill, est une espèce de mollusque bivalve de la famille des Ungulinidae. On le trouve le long de la côte atlantique de l'Amérique du Nord, allant du Massachusetts à la Caroline du Nord.
Diplodos/Diplodos :
Diplodo est une série animée diffusée pour la première fois en 1988. Elle a été produite par Saban International & C&D (Créativité et Développement), société fondée par Jean Chalopin après son départ de DIC. Il est basé sur la toyline japonaise Pocket Zaurus de Bandai.
Diplodoselachidés/Diplodoselachidés :
Diplodoselachidae est une famille de requins xénacanthides éteints qui s'étendait du Permien au Trias moyen.
Diplode/Diplode :
Diplodus est un genre de poisson de la famille des Sparidae, présent dans l'océan Atlantique et l'océan Indien.
Diplodus annularis/Diplodus annularis :
La dorade royale (Diplodus annularis) est une espèce de dorade royale appartenant à la famille des Sparidae.
Diplodus cervinus/Diplodus cervinus :
Diplodus cervinus, la dorade zébrée, est une espèce de dorade appartenant à la famille des Sparidae.
Diplodus Prayensis/Diplodus Prayensis :
Diplodus prayensis, la dorade à deux bandes, est une espèce de poisson marin de la famille des Sparidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Jean Cadenat en 1964. Le nom d'espèce "prayensis" fait référence à Praia, la capitale du Cap-Vert.
Diplodus puntazzo/Diplodus puntazzo :
Diplodus puntazzo , également connu sous son nom commun de dorade mouton , est une espèce du genre Diplodus .
Diplodus vulgaris/Diplodus vulgaris :
Diplodus vulgaris, la dorade commune à deux bandes, est une espèce de dorade appartenant à la famille des Sparidae.
Diplogatre/Diplogaster :
Diplogaster est un genre de nématodes appartenant à la famille Diplogastridae.Les espèces de ce genre se trouvent en Europe, en Afrique et en Amérique du Nord.Espèce : Diplogaster australis Cobb, 1893 Diplogaster gagarini (Tsalolichin, 1980) Sudhaus & Fürst von Lieven, 2003 Diplogaster intermedia Cobb, 1906 Diplogaster Labiata Cobb, 1916 Diplogaster Macrura Hoeppli, 1926 Diplogaster Pararmatus Schneider, 1938 Diplogaster Parasitica von Linstow, 1907 Diplogaster Parvus Cobb, 1893 DiPlogaster Pterygatus Timm, 1961 Diplogaster rivalis (Leydig, 1854) Bütsch, 1873 spirifère Skwarra, 1921
Diplogasterida/Diplogasterida :
Diplogasterida était un ordre de nématodes. Il était parfois placé dans une sous-classe monotypique Diplogasteria , mais des preuves phylogénétiques moléculaires ont montré qu'il était intégré à la famille des Rhabditidae (anciennement Rhabditina). La confusion d'avoir une imbrication hiérarchique de groupes qui étaient autrefois mutuellement exclusifs a conduit à une profusion de noms. Bien qu'une taxonomie complètement révisée des nématodes qui s'appuie sur des systèmes de classification récents ainsi que sur des preuves phylogénétiques récentes soit encore nécessaire, la plupart des études taxonomiques contemporaines traitent désormais tous les groupes répertoriés sous "Diplogasterina" ci-dessous comme une seule famille, Diplogastridae.
Diplogasteridae/Diplogasteridae :
Les Diplogastridae, anciennement Diplogasteridae, sont une famille de nématodes (vers ronds) connus dans un large éventail d'habitats, souvent en association commensale ou parasitaire avec des insectes.
Diplogasteroididae/Diplogasteroididae :
Diplogasteroididae est une famille de nématodes appartenant à l'ordre Diplogasterida. Genre : Dirhabdilaimus
Diplogelasinospora/Diplogelasinospora :
Diplogelasinospora est un genre de champignons de la famille des Lasiosphaeriaceae.
Diploglène/Diploglène :
Diploglena est un genre d'araignées aranéomorphes africaines de la famille des Caponiidae, décrit pour la première fois par William Frederick Purcell en 1904.
Diploglena capensis/Diploglena capensis :
Diploglena capensis est une espèce d'araignées de la famille des Caponiidae trouvée en Afrique du Sud.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

E. Wayne Abercrombie

ER_Bills/ER Factures : ER Bills (né en 1967) est un auteur et journaliste américain. ER_Braithwaite/ER Braithwaite : Eustace Edward Ri...