Rechercher dans ce blog

mardi 6 septembre 2022

Dichotomius colonicus


Dichomeris quadrifurca/Dichomeris quadrifurca :
Dichomeris quadrifurca est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans les provinces chinoises du Jiangxi et du Fujian.

Dichomeris quadrifurcata/Dichomeris quadrifurcata :
Dichomeris quadrifurcata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1954. On le trouve en Afrique du Sud.
Dichomeris quercicola/Dichomeris quercicola :
Dichomeris quercicola est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. On le trouve dans le nord de l'Inde, la Mongolie, la Transbaïkalie, le sud-est de la Sibérie, la Chine (Pékin, Shaanxi, Hunan, Jiangxi), la Corée et le Japon. L'envergure est d'environ 17 mm (0,67 po) . Les ailes antérieures sont jaune clair ocre avec une étroite strie grise sur le quart basal de la costa. Les stigmates sont noirâtres, le discal approché, le plical un peu avant le premier discal. Il y a une strie grise interrompue oblique traversant le disque entre les stigmates plical et premier discal et il y a une ligne transversale très irrégulière à travers le deuxième discal à partir d'une tache allongée sur la costa. Une certaine irroration grise irrégulière (aspersion) et une suffusion se trouvent vers la costa et le dos sauf en avant, et dans le disque en arrière. Il y a aussi une bande grise irrégulière le long du termen. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre, avec les nervures et l'apex gris. Les larves se nourrissent d'espèces de Quercus et de Lespedeza cyrtoborysa.
Dichomeris rasilella/Dichomeris rasilella :
Dichomeris rasilella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. On le trouve en Chine (Shaanxi, Zhejiang), à Taïwan, en Corée, au Japon, en Russie et en Europe, où il a été signalé en Espagne, en France, en Italie, en Estonie, en Lettonie, en Ukraine, en Biélorussie, en Pologne, en Roumanie, en République tchèque et en Slovaquie. .L'envergure est de 15 à 16 mm (0,59 à 0,63 po). Les larves se nourrissent d'Artemisia vulgaris var. orientalis, Artemisia vulgaris var. indica, Artemisia pontica, les espèces Centaurea et Acosta rhenana.
Dichomeris rectifascia/Dichomeris rectifascia :
Dichomeris rectifascia est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1997. On le trouve dans le Gansu, en Chine. L'envergure est d'environ 15 mm. Les ailes antérieures sont jaunes, mêlées de brun foncé, surtout à la base et au termen, formant presque une tache ou un fascia. La marge costale est noire à la base et il y a un fascia noir aux trois cinquièmes, n'atteignant pas la marge costale, avec une tache noire à l'intérieur de la cellule et au pli respectivement; les cils sont jaunes, mais jaune ocre sur le tornus. Les ailes postérieures sont brun grisâtre.
Dichomeris reducta/Dichomeris reducta :
Dichomeris reducta est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1951. On le trouve en Afrique du Sud.
Dichomeris renascens/Dichomeris renascens :
Dichomeris renascens est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Mexique (Tabasco). L'envergure est d'environ 15 mm (0,59 po). Les ailes antérieures sont cinéreuses brunâtres, avec une ligne ocrée pâle quelque peu brisée le long de la côte, traçable, bien que quelque peu diluée, autour de l'apex et du termen à la base des cils cinéreux pâles. Il y a une petite tache fuscouseuse sous la costa à environ un sixième de la base, en dessous et au-delà, une grande tache brun chocolat recouvre toute la partie médiane du pli et s'étend vers le haut et vers l'extérieur moins largement jusqu'au bord supérieur de la cellule . Une tache brune allongée marque la nervure transversale à l'extrémité de la cellule, et une ligne cinéreuse pâle, légèrement incurvée vers l'intérieur, coupe le sixième apical de l'aile de la costa au dos. Une ligne brisée de la nuance la plus foncée de la couleur de fond longe le termen et une tache pâle est située au bord inférieur de la tache brune sous le pli. Les ailes postérieures sont brun terre d'ombre.
Dichomeris resignata/Dichomeris resignata :
Dichomeris resignata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve sur l'archipel Bismarck et les Nouvelles-Hébrides dans l'océan Pacifique Sud. L'envergure est de 10 à 15 mm (0,39 à 0,59 po). Les ailes antérieures sont ocre blanchâtre, avec quelques légères taches fuscous sur la zone dorsale et très peu de minuscules taches noires sur la côte, ainsi que deux petites marques ou points sombres fuscous au-delà du milieu. Les stigmates sont petits, foncés ou noirâtres, avec le plical plutôt obliquement avant le premier discal, et parfois avec un point supplémentaire à mi-chemin entre le premier discal et la base, ainsi qu'une série marginale de points noirâtres autour de l'apex et du termen. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris rétracta/Dichomeris rétracta :
Dichomeris retracta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve au Brésil (Para). L'envergure est de 13 à 14 mm (0,51 à 0,55 po). Les ailes antérieures sont plutôt gris foncé, plus ou moins abondamment irritées d'ocre blanchâtre avec une tache triangulaire aplatie noirâtre-fusqueuse au-dessus du pli vers la base, et une tache rhomboïdale plutôt oblique dans le disque avant le milieu unie par une strie imprégnée le long le pli. Il y a deux points plus foncés pâles placés transversalement à l'extrémité de la cellule, ainsi qu'un fascia terminal sombre formé par l'absence d'irroration pâle, limité par une ligne pâle obscure des trois quarts de la costa au dos avant le tornus, angulée obtus près de la costa. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris rhizogramma/Dichomeris rhizogramma :
Dichomeris rhizogramma est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve au Brésil. L'envergure est de 16 à 17 mm (0,63 à 0,67 po). Les ailes antérieures sont fuscous, saupoudrées de noirâtre et irrégulièrement striées de suffusion fuscous foncée et de taches noires entre les nervures et sur le pli. Il y a un fascia fuscous sombre plutôt étroit autour de l'apex et du termen. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dichomeris rhodophaea/Dichomeris rhodophaea :
Dichomeris rhodophaea est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1920. On le trouve en Tanzanie.
Dichomeris rubidula/Dichomeris rubidula :
Dichomeris rubidula est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve à Mpumalanga, en Afrique du Sud. L'envergure est d'environ 17 mm. Les ailes antérieures sont fuscous saupoudrées de brun rougeâtre, avec quelques écailles noires. Le bord costal est ocre blanchâtre depuis près de la base jusqu'au-delà du milieu. Les stigmates sont sombres et fuscous, le plical est sous le premier discal. Il y a une nuance transversale indistincte gris-ocre pâle presque droite aux trois quarts, légèrement en retrait au-dessus du milieu. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris rubiginosella/Dichomeris rubiginosella :
Dichomeris rubiginosella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve au Mexique (Tabasco, Veracruz), au Pérou et en Amazonas, au Brésil. L'envergure est d'environ 15 mm. Les ailes antérieures sont brun rougeâtre fauve, la côte étroitement ocre de la base à l'apex. Une légère teinte marron oblique repose sur le pli à un tiers de sa longueur pointant vers l'intérieur, et est suivie d'une tache brun foncé dans le pli au-dessus et à peine devant laquelle se trouve une tache discale brun foncé similaire suivie d'une autre à la fin de la cellule. Environ sept minutes de taches brunâtres se trouvent autour de l'apex et du termen. Les ailes postérieures sont brun ombre foncé.
Dichomeris rufusella/Dichomeris rufusella :
Dichomeris rufusella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ponomarenko et Ueda en 2004. On le trouve en Thaïlande. L'envergure est d'environ 12 mm (0,47 po). Les ailes antérieures sont orange grisâtre avec des écailles brun foncé dispersées formant des stries transversales irrégulières et de petits points. Le motif des ailes antérieures se compose d'une zone brun foncé sur la marge costale et de douze ou treize marques costales brun foncé. Les ailes postérieures sont brun grisâtre, plus foncées distalement et avec la partie basale de la marge costale avec des écailles blanches.
Dichomeris rurigena/Dichomeris rurigena :
Dichomeris rurigena est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est de 17 à 19 mm (0,67 à 0,75 po). Les ailes antérieures sont brunes avec une petite tache noirâtre à la base de la côte. Les stigmates discaux sont minuscules, sombres et fuscous, avec une légère teinte à peine plus pâle légèrement courbée des quatre cinquièmes de la costa au tornus. Il y a aussi une série terminale de minuscules points noirs fuscous. Les ailes postérieures sont plutôt gris foncé.
Dichomeris sacricola/Dichomeris sacricola :
Dichomeris sacricola est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve au Pérou et en Amazonas, au Brésil. L'envergure est de 12 à 13 mm (0,47 à 0,51 po). Les ailes antérieures sont en plomb bleu indigo foncé brillant avec une tache oblongue orange sur le dos au-delà du milieu, les angles supérieurs avec des lobes fasciaux plutôt divergents n'atteignant pas la côte, la partie postérieure comprenant une marque fuscous foncée transversale-linéaire. Il y a une ligne transversale orange angulée aux quatre cinquièmes et un fascia terminal orange étroit, ceux-ci sont parfois imprégnés ensemble ou avec la partie antérieure du disque imprégnée de manière variable de fuscous foncé, parfois avec des points fuscous foncés sur le bord marginal. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Dichomeris sandycitis/Dichomeris sandycitis :
Dichomeris sandycitis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1907. On le trouve en Chine (Hong Kong) et en Inde. L'envergure est de 14 à 16,5 mm. Les ailes antérieures sont brunes à l'exception d'une zone brun foncé le long du quart distal de la marge costale et du termen. Les marques sont rouges, composées d'une tache triangulaire près de la base à travers le pli, une bande légèrement en forme de S aux deux tiers, de grandes taches aux deux cinquièmes et aux deux tiers de la cellule, ainsi qu'aux deux tiers et en dessous du tiers du pli. Il y a aussi un fascia légèrement arqué des trois quarts costaux jusqu'à près du tornus, avec une courte strie jaune à l'intérieur vers l'avant. Les ailes postérieures sont brun grisâtre.
Dichomeris santarosensis/Dichomeris santarosensis :
Dichomeris santarosensis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ronald W. Hodges en 1985. On le trouve au Costa Rica. La longueur des ailes antérieures est de 5,7 à 7 mm. Les ailes antérieures sont striées d'orange, de brun orangé, de gris jaunâtre et de brun gris. Les ailes postérieures sont gris brun, avec des veines plus foncées et plus intensément colorées. Les larves se nourrissent de Quercus oleoides.
Dichomeris saturata/Dichomeris saturata :
Dichomeris saturata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve à Pará, au Brésil. L'envergure est d'environ 15 mm (0,59 po). Les ailes antérieures sont légèrement ocre rougeâtre, fortement mélangées de ferrugineux et avec la moitié basale de la côte imprégnée de ferrugineux avec un brillant bleu. La base du dos est gris foncé. Les stigmates sont noirâtres, le plical et le premier discal plutôt grands, le plical plutôt postérieur, ces deux reliés par une suffusion grise irrégulière, le second discal plus petit. Il y a quelques taches noirâtres vers le termen. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Scénites à dichomeris/scénites à dichomeris :
Dichomeris scenites est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve en Afrique du Sud. L'envergure est d'environ 18 mm. Les ailes antérieures sont pâles et fuscous, avec des écailles fuscous foncées éparses et une courte strigule costale fuscous foncée avant le milieu. Le second stigmate discal est plutôt foncé, fuscous et indistinct. Les ailes postérieures sont gris clair, un peu plus foncées vers l'apex.
Dichomeris scepticopis/Dichomeris scepticopis :
Dichomeris scepticopis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1939. On le trouve à Java en Indonésie.
Dichomeris sciastes/Dichomeris sciastes :
Dichomeris sciastes est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Mexique (Veracruz). L'envergure est d'environ 10 mm (0,39 po). Les ailes antérieures sont brun fauve avec une petite nuance fuscous allongée le long de la base de la costa, suivie d'une nuance triangulaire diffuse de la même couleur au milieu de la costa. Une ombre moins intense, constituée d'une saupoudrage abondante d'écailles fuscous, s'étend de la base du dos à la fin du pli, traversant le milieu du pli presque jusqu'au bord supérieur de la cellule, au-delà l'aile est quelque peu saupoudrée avec fuscous à l'apex et termen. Les taches plicales et discales sont à peine distinguables, mais la première discale semble être un peu au-delà et au-dessus de la seconde plicale. Les ailes postérieures sont gris bleuté.
Dichomeris sciodora/Dichomeris sciodora :
Dichomeris sciodora est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve dans l'Assam, en Inde. L'envergure est d'environ 13 mm (0,51 po). Les ailes antérieures sont ocre pâle jaunâtre, avec la costa minutieusement strilée de noirâtre depuis la base jusqu'à trois petites marques noirâtres aux deux tiers. Il y a quelques taches grises le long du dos et une tache arrondie de suffusion grisâtre dans le disque à un cinquième. Les stigmates sont sombres et fuscous, le plical sous le premier discal. Il y a aussi une tache médiane transversale de suffusion grisâtre clair traversant l'aile mais n'atteignant pas la côte, ainsi que quelques strigulations grisâtres traversant l'aile aux trois quarts. Il y a une bande terminale irrégulière de marbrures gris noirâtre, plus épaisse sous l'apex. Les ailes postérieures sont grises.
Scirite à dichomeris/scirite à dichomeris :
Dichomeris sciritis est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. On le trouve à Chennai, en Inde. L'envergure est d'environ 11 mm. Les ailes antérieures sont ocre-brunâtre, avec la base du bord costal sombre fuscous et avec une ligne costale blanche de la base au milieu, puis continue autour de la marge d'une fine marque fuscous sombre en forme de coin allongée le long de la costa au-delà du milieu , son extrémité aiguë antérieure. Il y a un petit point apical noir bordé de blanchâtre. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris scrutaria/Dichomeris scrutaria :
Dichomeris scrutaria est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ronald W. Hodges en 1986. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Louisiane.
Dichomeris semicuprata/Dichomeris semicuprata :
Dichomeris semicuprata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922.
Dichomeris seminata/Dichomeris seminata :
Dichomeris seminata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve aux Seychelles, où il a été signalé à Aldabra. L'envergure est de 11–12 mm. Les ailes antérieures sont fuscous cendrées, avec des écailles noires éparses, postérieurement plus nombreuses et tendant à former une série entre les nervures. Le bord costal extrême est ocre blanchâtre de la base au milieu et il y a un point noirâtre dans le disque au quart. Les stigmates sont troubles, noirâtres, le discal approché, le plical petit, plutôt avant le premier discal. Il y a aussi un point nuageux ocre-blanchâtre sur la costa aux deux tiers et une nuance incurvée à peine définie d'irroration noire (arrose) de celle-ci au tornus, ainsi qu'une série de points noirs autour de la partie apicale de la costa et termes. Les ailes postérieures sont plutôt gris foncé.
Dichomeris semnias/Dichomeris semnias :
Dichomeris semnias est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1926. On le trouve dans le nord-est de l'Inde. L'envergure est d'environ 18 mm (0,71 po). Les ailes antérieures sont ardoises fuscous suffisamment irrifiées (saupoudrées) de plus foncé et avec la moitié antérieure de la costa fuscous foncé avec environ huit points ocre-blanchâtres. Les stigmates sont minuscules, gris blanchâtre, le plical plutôt obliquement avant le premier discal. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris serena/Dichomeris serena :
Dichomeris serena est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve en Bolivie. L'envergure est d'environ 17 mm (0,67 po). Les ailes antérieures sont brun jaunâtre, le bord costal parfois jaunâtre pâle. Les stigmates sont sombres et fuscous, avec le pli oblique au-delà du premier disque, le deuxième disque plus grand et indistinctement bordé de jaunâtre pâle. Il y a quelques points jaunâtres pâles indistincts sur la partie postérieure de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont gris noirâtre.
Dichomeris serrativittella/Dichomeris serrativittella :
Dichomeris serrativittella, le dichomeris denté, est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Zeller en 1873. On le trouve dans l'est des États-Unis, où il a été signalé de la Floride, du Mississippi, de l'Illinois, de l'Iowa, du Dakota du Sud à la Louisiane, du sud du Texas, du Nouveau-Mexique et de l'Utah. On le trouve également au Mexique. L'envergure est d'environ 12 mm (0,47 po). La moitié costale des ailes antérieures est blanc crème et la moitié dorsale est brun foncé. Les adultes volent d'avril à octobre. Les larves se nourrissent peut-être d'espèces de Brassica.
Dichomeris setosella/Dichomeris setosella :
Dichomeris setosella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par James Brackenridge Clemens en 1860. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé de New York à la Floride, au Manitoba, à l'est du Kansas, à l'Oklahoma, au Texas et au Kentucky. Les ailes antérieures sont brun foncé, légèrement saupoudrées d'ocre pâle . À la base de la costa se trouve une tache ocre pâle irrégulièrement triangulaire, légèrement saupoudrée de fuscous, angulée sur la partie supérieure du pli. L'angle est bordé en dessous de brun noirâtre, avec une petite tache de la même teinte entre l'angle et la base de l'aile, et une grande derrière celle-ci s'étendant de la nervure sous-costale au pli. À la base des nervules court une ligne ocre pâle, de chaque côté de laquelle l'aile est brun foncé presque uniforme. Les ailes postérieures sont brun jaunâtre. Les adultes volent de mars à novembre. Les larves se nourrissent des espèces Eupatorium et Vernonia, ainsi que Verbesina virginica, Pinus strobus, Thuja occidentalis, Pluchea odorata et Ageratina altissima var. angustate.
Dichomeris sevectella/Dichomeris sevectella :
Dichomeris sevectella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve en Guyane et en Amazonas, au Brésil. L'envergure est de 10 à 14 mm. Les ailes antérieures sont gris clair, striées de plus foncé et quelque peu mêlées de blanchâtre ocre. La costa est largement imprégnée d'ocre blanchâtre de la base aux trois quarts, le bord costal noirâtre vers la base. Il y a une petite tache noire vers la costa près de la base. Les stigmates sont représentés par des taches rondes noirâtres bordées de blanchâtre, la plicale plus petite, légèrement au-delà de la première discale. Il y a aussi un point noir ou une marque sur la costa aux trois cinquièmes et une ligne blanchâtre incurvée de la costa au-delà jusqu'au tornus, ainsi qu'une ligne ocre-blanchâtre autour de la partie postérieure de la costa et du termen, marquée d'un série de points noirâtres. Les ailes postérieures sont plutôt gris foncé.
Dichomeris sexafurca/Dichomeris sexafurca :
Dichomeris sexafurca est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans le Jiangxi, en Chine.
Dichomeris shenae/Dichomeris shenae :
Dichomeris shenae est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans le Jiangxi, en Chine.
Dichomeris sicaellus/Dichomeris sicaellus :
Dichomeris sicaellus est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. On le trouve en Inde (Himachal Pradesh).
Dichomeris sicasymmetria/Dichomeris sicasymmetria :
Dichomeris sicasymmetria est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walia et Wadhawan en 2004. On le trouve en Inde.
Dichomeris simaoensis/Dichomeris simaoensis :
Dichomeris simaoensis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Hong-Jian Wang en 1997. On le trouve en Chine (Hong Kong, Tibet, Yunnan) et en Thaïlande. L'envergure est de 18–21 mm. Les ailes antérieures sont brun ocre avec une tache oblique foncée à un tiers, un petit point aux deux tiers de la cellule et le bord costal avec une tache triangulaire noire médialement. Il y a plusieurs petits points au tiers distal et sur le termen. Les ailes postérieures sont brun grisâtre, avec la moitié basale de la marge costale blanc grisâtre.
Dichomeris simpliciella/Dichomeris simpliciella :
Dichomeris simpliciella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par August Busck en 1904. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé du sud de l'Alberta au Texas, à l'est de Washington, au sud-est du Nevada et à l'Arizona. Il a également été signalé dans le nord du Mexique. L'envergure est d'environ 18 mm. Les ailes antérieures sont divisées en deux parties longitudinales presque égales, la partie costale est ocre clair et la partie dorsale un peu plus grande est fuscous foncé. La ligne de séparation est nette et presque droite de la base de l'aile à l'apex, mais la partie fusqueuse est légèrement recouverte d'ocre dans le tiers apical, sauf le long du termen, où la couleur sombre est plutôt accentuée avant les cils. Au bout de la cellule se trouve un point rond ocre très clair. Les adultes volent d'avril à juin puis d'août à novembre.
Dichomeris simulata/Dichomeris simulata :
Dichomeris simulata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ronald W. Hodges en 1986. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé au Texas, en Géorgie et en Floride.
Dichomeris siranta/Dichomeris siranta :
Dichomeris siranta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve dans l'Assam, en Inde. L'envergure est de 16 à 17 mm (0,63 à 0,67 po). Les ailes antérieures sont ocre, parfois teintées de fuscous et avec le bord costal fuscous. Les stigmates sont sombres et fuscous, le premier discal bien visible, les autres peu marqués, le plical un peu au-delà du premier discal. Il y a un fascia terminal fuscous étroit, le plus large sous l'apex et rétréci jusqu'au tornus. Il y a aussi une ligne terminale sombre et fuscous interrompue. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Sirène dichomeris/Sirène dichomeris :
Dichomeris siren, le papillon le moins dichomeris, est un papillon de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ronald W. Hodges en 1986. On le trouve aux États-Unis, où il a été signalé dans le Maryland, le Connecticut, l'Indiana, le Michigan, le New Jersey, la Virginie, la Caroline du Sud, le Tennessee et la Géorgie. La longueur des ailes antérieures est de 3,1 à 3,8 mm. Les ailes antérieures sont brunes avec une bande continue orange jaunâtre qui commence aux deux tiers environ et longe la côte, en diagonale jusqu'à la marge intérieure, revenant à la côte puis à la base. La zone terminale est orange jaunâtre avec une ligne de taches brunes, et il y a une tache orange jaunâtre le long de la marge intérieure près de la base. Les ailes postérieures sont brun grisâtre. Les adultes volent de mai à octobre.
Dichomeris skukuzae/Dichomeris skukuzae :
Dichomeris skukuzae est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1954. On le trouve en Afrique du Sud.
Dichomeris solatrix/Dichomeris solatrix :
Dichomeris solatrix est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ronald W. Hodges en 1986. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été enregistré dans le canyon Peña Blanca en Arizona.
Dichomeris sparsellus/Dichomeris sparsellus :
Dichomeris sparsellus est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hugo Theodor Christoph en 1882. On le trouve dans le sud-est de la Sibérie, en Chine (Heilongjiang), en Corée et au Japon. La longueur des ailes antérieures est de 10 à 11 mm. Les larves se nourrissent de Pterocarya rhoifolia, Juglans ailanthifolia, Juglans mandschurica et Juglans regia.
Dichomeris specularis/Dichomeris specularis :
Dichomeris specularis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1918. On le trouve dans le sud de l'Inde et au Sri Lanka. L'envergure est de 8 à 9 mm (0,31 à 0,35 po). Les ailes antérieures sont gris pâle avec un point fuscous foncé dans le disque au quart. Les stigmates sont sombres et fuscous, avec le pli sous le premier disque et un point dorsal sous le deuxième disque. Il y a aussi une ligne blanchâtre courbée ou pliée des trois quarts de la costa au tornus, avec la zone apicale au-delà de ce gris violacé foncé. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris sphyrocopa/Dichomeris sphyrocopa :
Dichomeris sphyrocopa est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1918. On le trouve en Guyane française. L'envergure est d'environ 17 mm (0,67 po). Les ailes antérieures sont ocre rosé clair, avec des reflets violets et un petit point noir près de la base au milieu, ainsi que deux grandes taches dorsales noirâtres, finement bordées de blanchâtre ocre, atteignant les quatre cinquièmes à travers l'aile, d'abord subquadrate irrégulièrement, s'étendant sur le dos d'un quart à trois cinquièmes, avec le bord supérieur convexe irrégulier, le second reposant sur le dos avant le tornus, transversal, projetant vers l'avant un grand lobe arrondi dans le disque, suffusé en arrière, la zone terminale au-delà suffuée avec du gris. Il y a des points marginaux connectés gris foncé autour de la partie postérieure de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dichomeris spicans/Dichomeris spicans :
Dichomeris spicans est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans le Jiangxi, en Chine.
Dichomeris spuracuminata/Dichomeris spuracuminata :
Dichomeris spuracuminata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans les provinces chinoises du Shaanxi et du Yunnan.
Dichomeris squalens/Dichomeris squalens :
Dichomeris squalens est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane et au Brésil. L'envergure est de 12 à 13 mm (0,47 à 0,51 po). Les ailes antérieures sont ocre grisâtre ou fuscous pâle, parsemées de fuscous plus foncé. Les marques sont plutôt brun foncé, constituées d'une petite tache sur le pli au quart, les stigmates modérés, la plicale plutôt obliquement avant la première discale. Il y a un point supplémentaire plus ou moins marqué avant et au-dessus du premier discal et il y a une ligne irrégulière plus pâle indistincte des trois quarts de la costa au dos avant le tornus, légèrement incurvée vers l'extérieur et en retrait au-dessus du milieu, bordée de suffusion brune postérieurement. Il y a aussi une série de points noirâtres autour de la partie postérieure de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris stasimopa/Dichomeris stasimopa :
Dichomeris stasimopa est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1937. On le trouve en Afrique du Sud. L'envergure est de 12–13 mm. Les ailes antérieures sont gris bronze. Les stigmates sont gris foncé, le plical légèrement avant le premier discal. Il y a une obscure ligne transversale directe gris-blanchâtre d'environ les trois quarts, droite ou légèrement irrégulière. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris stipendiaria/Dichomeris stipendiaria :
Dichomeris stipendiaria est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Annette Frances Braun en 1925. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé du sud de la Colombie-Britannique à l'Utah, à Washington, en Californie et en Oregon. L'envergure est de 17 à 18 mm. Les adultes volent en juillet et en août. Les larves se nourrissent des espèces Solidago et Erigeron, ainsi que d'Aster Eatonii. Les larves sont blanchâtres pâles, teintées de vert ou de gris et avec une tête noire brillante.
Dichomeris straminis/Dichomeris straminis :
Dichomeris straminis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1881. On le trouve au Mozambique, en Afrique du Sud et au Zimbabwe. L'envergure est d'environ 18 mm. Les ailes antérieures sont de couleur paille pâle, avec une teinte ferrugineuse pâle parallèlement à et près de la marge apicale, s'étendant jusqu'à l'apex, mais pas tout à fait jusqu'à l'angle anal, contenant des écailles métalliques violet bleuâtre brillant sur toute sa longueur. Il y a une tache discale allongée ferrugineuse vers le milieu de l'aile, contenant également des écailles métalliques pourpres bleuâtres brillantes. Entre cette tache discale et l'angle anal se trouve une légère traînée d'écailles brun ferrugineux, une autre légère traînée de la même couleur au-delà du milieu de la cellule, atteignant la teinte marginale foncée. Les ailes postérieures sont de couleur paille pâle plutôt cinéreuse.
Dichomeris stratellus/Dichomeris stratellus :
Dichomeris stratellus est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1897. On le trouve aux Antilles et à Trinidad. L'envergure est d'environ 16 mm (0,63 po). Les ailes antérieures sont ocre brunâtre sur la moitié costale, tandis que la moitié dorsale est ferrugineux foncé se mélangeant au fauve fuscous. Sur la moitié costale pâle, la couleur de fond se mélange et varie avec de nombreuses teintes différentes, une suffusion gris plomb brillant le long de son bord inférieur atteignant presque l'apex se répète près de la base de la costa, tandis que la costa elle-même devient brun rouille pâle plutôt qu'ocre brunâtre. La moitié dorsale sombre varie également en ton et en couleur, son bord supérieur est richement ferrugineux rougeâtre partout, se mélangeant au fuscous fauve foncé le long du dos et devenant encore plus foncé vers le termen et le tornus. Il y a une ligne gris plomb autour de l'apex et du termen. Les ailes postérieures sont gris fauve foncé, semi-transparentes avec des reflets bleutés vers la base.
Dichomeris stratigera/Dichomeris stratigera :
Dichomeris stratigera est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve à Amazonas, au Brésil. L'envergure est d'environ 14 mm (0,55 po). Les ailes antérieures sont lilas violacé pâle avec une strie de suffusion jaune ocre sous la costa de la base jusqu'à près du milieu et une strie fuscous foncée occupant les deux cinquièmes dorsaux de l'aile partout, sa partie supérieure marquée d'une épaisse strie ferrugineuse profonde de la base au milieu, où il forme une courte proéminence triangulaire vers le haut. Le deuxième stigmate discal est ferrugineux et il y a une légère ligne subterminale incurvée pâle bordée de ferrugineux vers l'arrière. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dichomeris strictella/Dichomeris strictella :
Dichomeris strictella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Kyu-Tek Park en 1994. On le trouve en Corée.
Dichomeris stromatias/Dichomeris stromatias :
Dichomeris stromatias est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1918. On le trouve en Afrique du Sud. L'envergure est d'environ 19 mm (0,75 po). Les ailes antérieures sont cramoisi grisâtre terne avec le bord costal jaune ferrugineux de près de la base jusqu'à près de l'apex. Les stigmates sont indiqués par des points blanchâtres, le second discal par deux placés longitudinalement, le plical plutôt obliquement devant le premier discal. Les ailes postérieures sont grises, avec les nervures plus foncées.
Dichomeris stygnota/Dichomeris stygnota :
Dichomeris stygnota est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Panama. L'envergure est d'environ 20 mm (0,79 po). Les ailes antérieures sont fauve pâle, très striées et ombrées de fuscous brunâtre, le milieu de la côte très étroitement ocre blanchâtre. Les stries fuscous brunâtres suivent les lignes des veines, mais l'espace entre eux sur le pli, le long de la cellule, et de la cellule au tornus est bien ombragé avec la même couleur, presque oblitérant une tache discale à un tiers, une autre à la fin de la cellule, et une tache plicale à mi-chemin entre eux. Les ailes postérieures sont gris brunâtre.
Dichomeris subdentata/Dichomeris subdentata :
Dichomeris subdentata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve à Pará, au Brésil. L'envergure est d'environ 10 mm (0,39 po). Les ailes antérieures sont gris plomb avec une tache triangulaire noirâtre finement bordée de blanc partant du dos avant le milieu, atteignant presque la côte. Il y a une tache ronde noirâtre finement bordée de blanc dans le disque touchant le fascia postérieur et aussi un large fascia noirâtre des trois quarts de la costa au tornus, bordé en avant par une fine ligne blanche à peine oblique. Il y a aussi une ligne marginale noirâtre irrégulière autour de l'apex et du terme précédée d'une ligne blanche. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Dichomeris subiridescens/Dichomeris subiridescens :
Dichomeris subiridescens est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1954. On le trouve en Namibie, en Afrique du Sud et en Eswatini.
Dichomeris substratella/Dichomeris substratella :
Dichomeris substratella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Mexique (Veracruz, Tabasco) et en Guyane française. L'envergure est de 15 à 16 mm (0,59 à 0,63 po). Les ailes antérieures sont ocre, avec une suffusion brun rougeâtre le long du dos s'étendant jusqu'à la fin du pli, avec quelques saupoudrages de la même couleur au-delà ainsi que le long de la costa, dont la moitié basale montre une strie bleuâtre en acier brillant, s'estompant vers l'extérieur. Il y a deux taches noirâtres allongées dans le pli, et entre elles, mais plus près de la externe, une tache d'écailles noirâtres repose sur son bord supérieur et est suivie d'une petite tache noire à l'extrémité de la cellule. Il y a aussi une tache noire géminée sur le termen. Les ailes postérieures sont gris brunâtre, quelque peu transparentes, mais pas sensiblement irisées vers la base.
Dichomeris summata/Dichomeris summata :
Dichomeris summata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve dans l'Assam en Inde, le Yunnan en Chine et à Taiwan. L'envergure est de 12 à 16 mm (0,47 à 0,63 po). Les ailes antérieures sont ocreuses blanchâtres ou ocreuses jaunes, parfois parsemées de strigules d'irroration fuscous (verres). Il y a une traînée de suffusion ou d'irroration fuscous sombre le long de la costa de la base aux quatre cinquièmes et un point noir sous la costa près de la base. Les stigmates sont noirs, avec le discal approché, le plical souvent peu marqué, sous le premier discal. Il y a une petite tache apicale de suffusion sombre et fusqueuse. Les ailes postérieures sont gris pâle, finement écaillées vers l'avant.
Dichomeris sumptella/Dichomeris sumptella :
Dichomeris sumpella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve au Pérou et en Amazonas, au Brésil. Les adultes sont noir bleuté, les ailes antérieures avec deux larges bandes ferrugineuses foncées, la première avant le milieu bordée de cinéreux de chaque côté. Il y a un point discal bordé ferrugineux-cinéreux, contigu à la deuxième bande, qui est bordé de cinéreux sur la face interne. La ligne marginale est noire et se compose de points connectés. Les ailes postérieures sont brun cuivre foncé.
Dichomeris sutschanellus/Dichomeris sutschanellus :
Dichomeris sutschanellus est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Aristide Caradja en 1926. On le trouve dans l'Amour dans l'Extrême-Orient russe.
Dichomeris sybille/Dichomeris sybille :
Dichomeris sybilla est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ronald W. Hodges en 1986. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Arizona.
Dichomeris sylphe/Dichomeris sylphe :
Dichomeris sylphe est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ronald W. Hodges en 1986. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Floride.
Dichomeris symétrique/Dichomeris symétrique :
Dichomeris symmetrica est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Kyu-Tek Park et Ronald W. Hodges en 1995. On le trouve à Taiwan. La longueur des ailes antérieures est de 6-6,2 mm. Les ailes antérieures sont orange grisâtre pâle avec des écailles fuscous éparses. Les ailes postérieures sont gris pâle.
Dichomeris synclepta/Dichomeris synclepta :
Dichomeris synclepta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1938. On le trouve dans le Yunnan, en Chine.
Dichomeris syndyas/Dichomeris syndyas :
Dichomeris syndyas est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1926. On le trouve en Asie Mineure. L'envergure est de 20–21 mm. Les ailes antérieures sont gris clair partiellement ou entièrement imprégnées de blanc et légèrement parsemées de fuscous foncé. La costa est plus ou moins fortement et abondamment marbrée de fuscous foncé, et il y a parfois des strigulations grises vers le dos et le termen. Il y a une tache fuscous foncée irrégulière sur le pli d'environ un quart et une tache transversale gris foncé dans le disque à un tiers. Le premier stigmate discal est représenté par deux points sombres grossièrement placés obliquement, le second par une marque transversale. Il y a aussi une série marginale de petits points fuscous foncés autour de l'apex et du termen. Les ailes postérieures sont gris clair.
Dichomeris synergastis/Dichomeris synergastis :
Dichomeris synergastis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ponomarenko et Park en 1996. On le trouve en Corée. L'envergure est de 20 à 22 mm (0,79 à 0,87 po). Les ailes antérieures sont jaune grisâtre, plus foncées vers la partie distale et avec une grande tache brun foncé distincte près de la base, ainsi que deux points discaux à peine visibles. Les ailes postérieures sont gris brunâtre.
Dichomeris syngrapta/Dichomeris syngrapta :
Dichomeris syngrapta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. On le trouve au Zimbabwe. L'envergure est d'environ 17 mm. Les ailes antérieures sont ocre pâle, les nervures sont teintées de ferrugineux et la base du bord costal est fuscous. Il y a une bande de suffusion rougeâtre-fuscous mélangée à plus foncée le long du termen et le bord terminal est blanchâtre ocre. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris syringota/Dichomeris syringota :
Dichomeris syringota est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1926. On le trouve au Pérou. L'envergure est d'environ 15 mm (0,59 po). Les ailes antérieures sont plutôt gris foncé avec une large bande costale à la base occupant la moitié de l'aile mais atténuée à un point aux trois quarts, gris blanchâtre tacheté de gris, la zone dorsale vers la base est également imprégnée de la même manière et entre celles-ci une strie de suffusion fuscous noirâtre le long du pli d'environ un sixième à deux cinquièmes, avec une suffusion fuscous sombre indéfinie s'étendant de cela sous la bande costale jusqu'au-delà du milieu. Il y a un point blanchâtre à l'extrémité de la cellule suivi d'un fascia transversal d'irroration blanchâtre obscure (aspersion) terminé par une teinte plus distincte plutôt incurvée. Les ailes postérieures sont grises, finement écaillées vers la base.
Dichomeris tactica/Dichomeris tactica :
Dichomeris tactica est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1918. On le trouve en Équateur. L'envergure est de 11 à 12 mm (0,43 à 0,47 po). Les ailes antérieures sont grises irrouillées (saupoudrées) de blanchâtre et de noirâtre. Les stigmates sont nuageux et noirs, le plical est sous le premier discal. Il y a des points marginaux noirs nuageux autour de la partie postérieure de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris taïwana/Dichomeris taïwana :
Dichomeris taiwana est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Kyu-Tek Park et Ronald W. Hodges en 1995. On le trouve à Taïwan. La longueur des ailes antérieures est de 6,5 à 7,2 mm. Les ailes antérieures sont orange clair ou orange grisâtre pâle avec des écailles brun foncé dispersées et souvent avec plusieurs stries brunes s'étendant longitudinalement le long du pli. Il y a un fascia brun foncé le long des marges antérieure et postérieure et un fascia fuscous foncé bien développé le long du termen en avant. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris tapinostola/Dichomeris tapinostola :
Dichomeris tapinostola est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1954. On le trouve en Afrique du Sud.
Dichomeris tenextrema/Dichomeris tenextrema :
Dichomeris tenextrema est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li, Hui Zhen et Wolfram Mey en 2013. On le trouve au Kenya. L'envergure est d'environ 12,5 mm. Les deux cinquièmes basaux des ailes antérieures sont brun foncé et les trois cinquièmes distaux brun grisâtre. Il y a une tache jaune sur le tiers distal de la marge costale et un fascia brun foncé discret des trois quarts costaux jusqu'à proximité du tornus. Les ailes postérieures sont brun grisâtre.
Dichomeris tepens/Dichomeris tepens :
Dichomeris tepens est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve à Madagascar. L'envergure est d'environ 17 mm (0,67 po). Les ailes antérieures sont ocre ferrugineux avec un point nuageux ferrugineux-fuscous dans le disque au quart. Le stigmate est modéré, nuageux, ferrugineux fuscous, le plical un peu avant le premier discal, le second discal transversal. Les ailes postérieures sont gris clair.
Téphrodes de Dichomeris/Téphrodes de Dichomeris :
Dichomeris tephrodes est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1909. On le trouve en République du Congo, en République démocratique du Congo (Équateur) et dans le Gauteng en Afrique du Sud. L'envergure est d'environ 17 mm. Les ailes antérieures sont brunâtres ocre, plus ocre vers la costa en avant. Le bord costal est noirâtre vers la base. Les stigmates sont modérés, sombres et fuscous, avec le discal rapproché, la tache plicale est obliquement avant le premier discal. La partie postérieure de l'aile est légèrement infusée d'une nuance transversale indistincte de couleur de fond incurvée aux quatre cinquièmes environ. Les ailes postérieures sont plutôt gris foncé. Les larves se nourrissent de Coffea robusta et de Chomelia laurentii.
Dichomeris tephroxesta/Dichomeris tephroxesta :
Dichomeris tephroxesta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1931. On le trouve au Sikkim, en Inde.
Dichomeris terracocta/Dichomeris terracocta :
Dichomeris terracocta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. Trouvé au Panama, son envergure est d'environ 15 millimètres (0,59 po), les ailes antérieures sont rouge argile et les ailes postérieures sont gris rougeâtre.
Dichomeris tersa/Dichomeris tersa :
Dichomeris tersa est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans le Shaanxi, en Chine.
Dichomeris testudinata/Dichomeris testudinata :
Dichomeris testudinata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1934. On le trouve dans le Guangdong, en Chine.
Dichomeris tetraschema/Dichomeris tetraschema :
Dichomeris tetraschema est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1931. On le trouve à Mahableshwar dans l'ouest de l'Inde. Cette espèce a une envergure de 10 mm (0,39 po).
Dichomeris thalamopa/Dichomeris thalamopa :
Dichomeris thalamopa est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve à Amazonas, au Brésil. L'envergure est d'environ 10 mm (0,39 po). Les ailes antérieures sont violet foncé brillant avec une petite marque orange entourée de noir vers la côte près de la base et un fascia antémédian noir irrégulier légèrement incurvé bordé de chaque côté de lignes orange-noir bordées. La zone apicale est entièrement noirâtre au-delà d'une ligne transversale orange aux quatre cinquièmes, formant une forte boucle arrondie vers l'intérieur dans le disque, son bord costal blanchâtre. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Dichoméris thalpodes/Dichomeris thalpodes :
Dichomeris thalpodes est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve au Pérou et au Pará, au Brésil. L'envergure est de 12 à 13 mm (0,47 à 0,51 po). Les ailes antérieures sont orange, indistinctement et abondamment striées de ferrugineux sur les nervures et avec des stries plus larges de suffusion ferrugineuse profonde le long du dos et des deux tiers postérieurs de la côte, ainsi que quelques stries de suffusion ferrugineuse profonde dans la cellule. Il y a des points marginaux rougeâtres-fuscous plutôt irréguliers autour de l'apex et du termen. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dichomeris thanatopsis/Dichomeris thanatopsis :
Dichomeris thanatopsis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1901. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. L'envergure est d'environ 15 mm. Les ailes antérieures sont gris blanchâtre avec quelques petits points fuscous près de la base sous la côte, et au-dessus et en dessous du pli. Il y a un point sur le pli avant le milieu, les autres points discaux sont obsolètes, mais il y a un point sur le tornus et quelques écailles fuscous avant le termen. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dichomeris themelia/Dichomeris themelia :
Dichomeris themelia est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve à São Paulo, au Brésil. L'envergure est d'environ 17 mm (0,67 po). Les ailes antérieures sont fuscous violacé plutôt foncé avec une tache brunâtre-ocre pâle occupant la moitié costale de l'aile de la base aux trois quarts, en retrait par une grande tache noirâtre trapézoïdale irrégulière du dos avant le milieu atteignant les deux tiers à travers le aile, et une tache noirâtre trilobée irrégulière dans le disque aux deux tiers. Les ailes postérieures sont fuscous.
Dichomeris thermodryas/Dichomeris thermodryas :
Dichomeris thermodryas est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve au Pérou. L'envergure est de 13 à 14 mm (0,51 à 0,55 po). Les ailes antérieures sont fuscous, tachetées de blanchâtre ocre. Les stigmates sont modérés, brun foncé, le plical sous le premier discal, le second discal transversal. Il y a une ligne subterminale brunâtre-ocre clair à peine incurvée, bordée postérieurement de brun foncé. Il y a aussi une série marginale de points sombres fuscous séparés par de l'ocre clair autour d'une partie de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont plutôt gris foncé.
Dichomeris thermophaea/Dichomeris thermophaea :
Dichomeris thermophaea est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve au Brésil et au Pérou. L'envergure est d'environ 11 mm (0,43 po). Les ailes antérieures sont brun ocre. Les stigmates sont plutôt gros, noirâtres, à bords obscurément pâles, le plical légèrement avant le premier discal. Il y a une légère ligne ocreuse incurvée des trois quarts de la costa au tornus et des points marginaux sombres et fuscous autour de la partie postérieure de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dichomeris thrasynta/Dichomeris thrasynta :
Dichomeris thrasynta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est de 8 à 9 mm (0,31 à 0,35 po). Les ailes antérieures sont grises, mêlées de fuscous blanchâtre et foncé et avec un point noirâtre dans le disque au cinquième. Les stigmates sont grands, noirs, à bords pâles, avec le plical plutôt obliquement devant le premier discal, le deuxième discal souvent relié au dos par une marque transversale de suffusion fuscous foncée. Il y a aussi une ligne blanchâtre plus ou moins incurvée des deux tiers ou trois quarts de la costa au tornus. Les ailes postérieures sont grises, chez les mâles avec les bords de la veine médiane inférieure hyaline (comme du verre) vers la base.
Dichomeris thrypsandra/Dichomeris thrypsandra :
Dichomeris thrypsandra est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve en Équateur. L'envergure est de 14 à 15 mm (0,55 à 0,59 po). Les ailes antérieures sont gris foncé, légèrement tachetées de jaune blanchâtre et avec une étroite strie sous-costale jaunâtre clair à partir de la base, devenant obsolète aux quatre cinquièmes environ. Il y a des lignes jaunâtres pâles légèrement obliques du dos avant le milieu et vers le tornus, se terminant par la strie sous-costale, bordée en arrière par une suffusion noirâtre. Il y a une marque transversale indistincte d'écailles noirâtres et jaune-blanchâtre à l'extrémité de la cellule. Les ailes postérieures des mâles sont jaune blanchâtre, avec de longues écailles de poils de chaque côté du pli sous-médian, l'apex baigné de gris clair. Les ailes postérieures de la femelle sont gris clair.
Dichomeris thyrsicola/Dichomeris thyrsicola :
Dichomeris thyrsicola est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve dans l'Assam, en Inde. L'envergure est de 16 à 17 mm (0,63 à 0,67 po). Les ailes antérieures sont ocre grisâtre, avec quelques écailles noires éparses et avec la côte teintée de gris foncé sauf vers l'apex, où elle est teintée de cramoisi. Les stigmates sont indiqués par de petites taches indistinctes de suffusion grise, le discal approché, le plical plutôt avant le premier discal. Les ailes postérieures sont plutôt gris foncé.
Dichomeris tongoborella/Dichomeris tongoborella :
Dichomeris tongoborella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Viette en 1958. On le trouve à Madagascar.
Dichomeris torrefacta/Dichomeris torrefacta :
Dichomeris torrefacta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Afrique du Sud. L'envergure est de 14–15 mm. Les ailes antérieures sont jaune ocre imprégnées de ferrugineux brunâtre. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris torrescens/Dichomeris torrescens :
Dichomeris torrescens est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. On le trouve au Zimbabwe. L'envergure est d'environ 16 mm. Les ailes antérieures sont ferrugineuses irrégulièrement mêlées de ferrugineuses profondes, à irisation violette. Il y a une teinte ferrugineuse-ocreuse claire angulée des trois quarts de la costa au dos avant le tornus. Les ailes postérieures sont ocre clair légèrement teinté de ferrugineux postérieurement.
Dichomeris tostella/Dichomeris tostella :
Dichomeris tostella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Stringer en 1930. On le trouve au Japon, en Corée et dans l'Extrême-Orient russe. L'envergure est de 18 à 23 mm (0,71 à 0,91 po). Les ailes antérieures sont ocre jaunâtre. Les larves se nourrissent de Malus pumila var. dulcissima, Prunus persica et Prunus mume.
Dichomeris toxolyca/Dichomeris toxolyca :
Dichomeris toxolyca est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1934. On le trouve dans le Guangdong, en Chine.
Dichomeris traumatias/Dichomeris traumatias :
Dichomeris traumatias est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1923. On le trouve à Bornéo. L'envergure est d'environ 21 mm (0,83 po). Les ailes antérieures sont violettes fuscous avec le bord costal ferrugineux vif et de courtes stries médianes et subdorsales rouges presque à partir de la base, la première se terminant par une petite tache. Il y a une petite tache rouge sous le pli au quart. Les stigmates forment de petites taches rouges, le pli à peine avant le premier discal. Il y a une tache supplémentaire dans le disque à un quart, tendant à former une strie oblique avec le plical, et une autre tache au-dessous du milieu du disque. Il y a aussi des tirets rouges irrégulièrement disposés sur les nervures postérieures, formant deux séries séparées par une nuance subterminale plutôt incurvée plutôt incurvée pâle ou blanchâtre. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Dichomeris tridentata/Dichomeris tridentata :
Dichomeris tridentata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1954. On le trouve au Mozambique.
Dichomeris trilobella/Dichomeris trilobella :
Dichomeris trilobella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Kyu-Tek Park et Ronald W. Hodges en 1995. On le trouve à Taiwan. La longueur des ailes antérieures est d'environ 9,5 à 10 mm. Les ailes antérieures sont brun grisâtre avec des écailles brun foncé dispersées et une tache brun foncé distincte à la base. La tache costale est brun foncé. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dichomeris triplagella/Dichomeris triplagella :
Dichomeris triplagella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve à Amazonas, au Brésil. Les adultes sont de couleur fauve, les ailes antérieures abondamment tachetées de noirâtre et principalement teintées de chalybeous (bleu acier). Il y a trois taches brunes, la première et la seconde irrégulièrement triangulaires, la première reposant sur la bordure intérieure avant le milieu et la seconde reposant sur la costa au-delà du milieu. Le troisième forme une bande submarginale. Les ailes postérieures sont cuivreuses.
Dichomeris trisignella/Dichomeris trisignella :
Dichomeris trisignella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1960. On le trouve en Afrique du Sud.
Dichomeris trissoxantha/Dichomeris trissoxantha :
Dichomeris trissoxantha est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve au Pérou et en Amazonas, au Brésil. L'envergure est de 12 à 13 mm (0,47 à 0,51 po). Les ailes antérieures sont fuscous violet foncé avec une strie orange plutôt oblique partant de la costa près de la base n'atteignant pas le dos et trois fascias transversaux orange modéré, le premier au quart, marqué d'un ou deux points foncés, le second au-delà du milieu, irrégulièrement interrompue obliquement au-dessous du milieu et la troisième presque terminale, laissant une mince strie terminale sur laquelle se trouvent trois points orange. En alternance avec ceux-ci, trois larges fascias de plomb foncé brillant occupent tout l'espace à l'exception d'étroites stries irrégulières bordant les fasciae. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Dichomeris tristicta/Dichomeris tristicta :
Dichomeris triisticta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par August Busck en 1914. On le trouve au Panama. L'envergure est d'environ 14 mm. Les ailes antérieures sont brun ocre clair avec un point noir rond au milieu de la cellule, un autre à l'extrémité de la cellule et un similaire sur le pli, le tout légèrement bordé de brun rougeâtre. La base du bord côtier est noire et il y a une série de petits points noirs autour du bord apical. Les ailes postérieures sont fuscous brun foncé.
Dichomeris turgida/Dichomeris turgida :
Dichomeris turgida est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1918. On le trouve en Afrique du Sud. L'envergure est d'environ 18 mm (0,71 po). Les ailes antérieures sont ocre blanchâtre avec une petite tache noire à la base de la costa. Les stigmates sont petits, sombres et fuscous, le premier discal représenté par un court tiret linéaire, le plical légèrement au-delà. La costa est finement foncée et fuscouseuse des deux cinquièmes à l'apex, coupée par une ligne blanchâtre qui va des deux tiers de la costa jusqu'à près de l'apex puis fortement incurvée jusqu'au tornus, et en arrière par trois strigules obliques blanchâtres. Il y a une fine ligne terminale blanchâtre marquée de plusieurs petits points noirâtres, l'espace entre celle-ci et la ligne précédente est teinté de brunâtre. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris turrita/Dichomeris turrita :
Dichomeris turrita est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane et au Brésil. L'envergure est de 15 à 17 mm (0,59 à 0,67 po). Les ailes antérieures sont fuscous pâles avec une grande tache transversale noirâtre, bordée de blanchâtre, occupant le tiers médian du dos, le bord supérieur se projetant le plus en arrière, où il atteint les quatre cinquièmes de la largeur de l'aile. Le deuxième stigmate discal est rond, noirâtre et bordé de blanchâtre et il y a une ligne ocre-blanchâtre indistincte plutôt irrégulière des deux tiers de la costa au dos avant le tornus, bordée de fuscous postérieurement. Il y a une série de points sombres et fuscous autour du tiers postérieur de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont plutôt gris foncé.
Dichomeris umbricata/Dichomeris umbricata :
Dichomeris umbricata est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1934. On le trouve en Chine.
Dichomeris uranopis/Dichomeris uranopis :
Dichomeris uranopis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1894. On le trouve au Myanmar. L'envergure est d'environ 15 mm (0,59 po). Les ailes antérieures sont orangées ferrugineuses, les deux cinquièmes apicales cuivrées noirâtres. Les marques sont d'un bleu vert métallique brillant, consistant en une strie le long de la moitié antérieure de la côte et une strie le long du pli sous-médian de la base au milieu de l'aile. Il y a un fascia assez étroit séparant les parties ferrugineuses et noires, interrompu en dessous du milieu et n'atteignant pas la marge interne. Il y a aussi un fascia apical irrégulier, divisé en taches sur la partie inférieure de la marge postérieure. Les ailes postérieures sont fuscous foncées, plus foncées et légèrement cuivrées sur la moitié postérieure.
Dichomeris ustalella/Dichomeris ustalella :
Dichomeris ustalella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. On le trouve dans le sud-est de la Sibérie, le Caucase, la Transcaucasie, la Corée, le Japon, la Chine (Zhejiang, Jiangxi, Yunnan) et l'Europe, où il a été signalé sur la majeure partie du continent, à l'exception de l'Irlande, de la péninsule ibérique et de la Scandinavie. L'envergure est de 15 à 20 mm (0,59 à 0,79 po). Les adultes volent en mai et juin. Les larves se nourrissent de Tilia cordata, Corylus heterophylla var. thunbergii, Betula, Carpinus et Acer, ainsi que Fagus silvatica et Quercus serrata. Ils se nourrissent entre les feuilles filées ensemble. La nymphose a lieu parmi les détritus au sol.
Dichomeris vacciniella/Dichomeris vacciniella :
Dichomeris vacciniella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par August Busck en 1915. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé de la Nouvelle-Écosse, du sud du Québec et du sud de l'Ontario jusqu'à la Floride, le Michigan, le Missouri et l'Arkansas. L'envergure est de 15 à 17 mm. Les ailes antérieures sont brun foncé, peu et irrégulièrement saupoudrées d'écailles noires et de trois petits points ronds noirs bordés d'écailles blanches, un au milieu de la cellule, un obliquement en dessous et devant sur le pli et un à l'extrémité de la cellule. La partie apicale de l'aile est fortement imprégnée d'écailles noires violacées et le bord extrême apical et terminal est noir. Les ailes postérieures sont légèrement fuscous, imprégnées de noir sur la partie costale externe. Les adultes volent de février à octobre. Les larves se nourrissent d'espèces de Vaccinium, dont Vaccinium macrocarpon et Vaccinium pallidum.
Dichomeris vadonella/Dichomeris vadonella :
Dichomeris vadonella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Viette en 1955. On le trouve à Madagascar. L'envergure est d'environ 17 mm. Les ailes antérieures sont brun foncé avec une pointe noire. Les ailes postérieures sont noir brunâtre uniforme.
Dichomeris varifurca/Dichomeris varifurca :
Dichomeris varifurca est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans le Jiangxi, en Chine.
Dichomeris varronia/Dichomeris varronia :
Dichomeris varronia est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par August Busck en 1913. On le trouve au Panama et en Guyane. L'envergure est d'environ 19 mm. Les ailes antérieures sont fuscous noirâtre foncé avec une zone costale brun ocre clair de la base au cinquième apical, la plus large près de la base, où elle occupe la moitié de la largeur de l'aile et s'atténue vers l'apex. Cette zone claire est bordée sur sa moitié basale par une zone brun noirâtre foncé, qui se fond progressivement dans la couleur de fond dorsalement, mais qui, vers la zone claire costale, est nettement dessinée comme un bord ondulé. Il y a une série submarginale de petits traits ocreux autour du bord apical et terminal. Les ailes postérieures sont fuscous brun foncé, plus claires vers la base. Les larves se nourrissent de Varronia curissavaca.
Dichomeris ventosa/Dichomeris ventosa :
Dichomeris ventosa est une espèce de papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve à Mpumalanga, en Afrique du Sud. L'envergure est de 12–14 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres fuscous, irrégulièrement mêlées de fuscous foncé sauf vers la moitié antérieure de la costa. Il y a une tache fuscous foncée imprégnée sur la base de la costa et une tache fuscous foncée imprégnée triangulaire aplatie sur la costa au-delà du milieu. Les stigmates sont noirâtres, le premier discal le plus grand, le plical sous le premier discal. La suffusion fuscous foncée forme parfois une tache irrégulière dans le disque avant ceux-ci. Il y a aussi un fascia terminal fuscous sombre et assez étroit. Les ailes postérieures sont gris clair.
Dichomeris ventrella/Dichomeris ventrella :
Dichomeris ventrella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Asa Fitch en 1854. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été observé du Maine à la Floride, à l'ouest du Texas, de l'Oklahoma, du Kansas, du Wisconsin et du sud de l'Arizona. L'envergure est d'environ 17 mm. Les ailes antérieures sont cinéreuses pâles avec une légère teinte rougeâtre. Les ailes postérieures sont d'un gris pâle brillant. Les larves se nourrissent des espèces Castanea dentata, Betula, Carpinus, Corylus, Carya et Quercus. Ils enroulent les feuilles de leur plante hôte.
Dichomeris ventriprojecta/Dichomeris ventriprojecta :
Dichomeris ventriprojecta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li, Hui Zhen et Wolfram Mey en 2013. On le trouve en Namibie. L'envergure est de 16-16,5 mm. Les ailes antérieures sont jaune grisâtre avec des écailles brunes dispersées. La marge costale est brun foncé à la base, avec des points brun foncé sur le quart distal. Il y a des taches brun foncé à un tiers, deux tiers et près de la fin de la cellule, ainsi qu'une strie brun foncé de la fin de la cellule à la fin du pli. Il y a aussi des points brun foncé sur le termen. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris vernariella/Dichomeris vernariella :
Dichomeris vernariella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Oleksiy V. Bidzilya en 1998. On le trouve dans l'Extrême-Orient russe.
Dichomeris versicolorella/Dichomeris versicolorella :
Dichomeris versicolorella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve à Amazonas, au Brésil. Les adultes sont cuivreux noirâtres, les ailes antérieures cuivreuses violacées avec une bande noirâtre. Les ailes postérieures sont cuivreuses.
Dichomeris vetustella/Dichomeris vetustella :
Dichomeris vetustella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve à Amazonas, au Brésil. Les adultes sont brun-or verdâtre, les ailes antérieures cinéreuses vers les extrémités et avec des veines cinéreuses, ainsi que trois lignes sous-costales jaunâtres légèrement obliques. Il y a aussi une ligne rouge irrégulière le long de l'extrémité du disque. Les ailes postérieures sont dorées verdâtres.
Dichomeris vigilans/Dichomeris vigilans :
Dichomeris vigilans est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est de 9 à 11 mm (0,35 à 0,43 po). Les ailes antérieures sont ocre clair bronzé avec un point noir à la base de la costa et un point noir irrégulier dans le disque au quart. Les stigmates sont noirs, le disque large et pâle, avec le petit plical, sous le premier disque. Il y a une tache blanchâtre-ocre sur la costa aux trois quarts, où une ligne blanchâtre-ocre peu indistincte court vers le tornus. Il y a aussi une rangée de points noirs autour de la partie postérieure de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dichomeris vindex/Dichomeris vindex :
Dichomeris vindex est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ronald W. Hodges en 1986. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé du Manitoba au Nouveau-Brunswick, au sud de la Floride, à l'ouest de la Louisiane et de l'Oklahoma. Les larves se nourrissent d'Helianthus hirsutus.
Dichomeris violacula/Dichomeris violacula :
Dichomeris violacula est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans les provinces chinoises du Gansu et du Shaanxi.
Dichomeris viridella/Dichomeris viridella :
Dichomeris viridella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Snellen en 1901. On le trouve à Java. L'envergure est d'environ 18 mm (0,71 po). Les ailes antérieures sont vertes, mais blanchâtres sur les marges et une marque triangulaire brun noirâtre au milieu. Les ailes postérieures sont gris foncé uniforme.
Dichomeris viridescens/Dichomeris viridescens :
Dichomeris viridescens est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1918. On le trouve dans l'Assam, en Inde. L'envergure est d'environ 12 mm (0,47 po). Les ailes antérieures sont gris lilas avec une strie médiane violacée foncée de la base à un quart et une tache bleu grisâtre dans le disque à un tiers, s'étendant abondamment presque jusqu'au dos. Il y a une large tache fasciée bleu grisâtre plutôt oblique dans le disque au-delà du milieu, s'étendant presque jusqu'aux marges. L'espace discal avant et un fascia au-delà sont fuscous violacés plutôt foncés avec des reflets vert émeraude profonds. Au-delà, une tache trapézoïdale bleu métallique occupe les zones apicale et terminale, précédée sur la côte d'une tache triangulaire noirâtre devant laquelle se trouve une tache blanche. Les ailes postérieures sont ocre terne, le quatrième apical suffusé de fuscous foncé et avec une large tache basale de fines écailles gris clair modifiées.
Dichomeris washingtoniella/Dichomeris washingtoniella :
Dichomeris washingtoniella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par August Busck en 1906. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été observé dans le Connecticut, le sud de l'Ontario, le Kentucky, l'Ohio, le Kansas et l'Oklahoma. L'envergure est d'environ 16 mm. Les ailes antérieures sont brun violacé foncé avec deux taches noires veloutées, rondes et connectées sur le pli, la externe s'étendant jusqu'au milieu de l'aile, contenant quelques écailles ocreuses. A l'extrémité de la cellule se trouve une agrégation un peu plus grande d'écailles ocreuses, formant deux petites taches indistinctes en forme de lune, séparées et en partie entourées d'écailles noires veloutées. Juste avant l'apex se trouve un fascia transversal noir velouté, extérieurement presque droit et parallèle au bord de l'aile, fortement anguleux vers l'intérieur, le point relié indistinctement par des écailles noires à la deuxième tache discale. Les ailes postérieures sont légèrement fuscous, plus foncées vers l'extrémité. Les adultes volent de mai à septembre. Les larves se nourrissent des espèces d'Eupatorium et d'Epilobium, ainsi que de Vernonia missurica et d'Ambrosia artemisifolia.
Dichomeris wuyiensis/Dichomeris wuyiensis :
Dichomeris wuyiensis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans le Jiangxi, en Chine.
Dichomeris xanthoa/Dichomeris xanthoa :
Dichomeris xanthoa est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Ronald W. Hodges en 1986. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé dans le Nebraska, l'Illinois, l'Indiana, la Caroline du Nord, le Tennessee, la Floride, le Mississippi et le Manitoba.
Dichomeris xanthodeta/Dichomeris xanthodeta :
Dichomeris xanthodeta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1913. On le trouve à Mpumalanga, en Afrique du Sud. L'envergure est de 16–17 mm. Les ailes antérieures sont lilas fuscous avec la côte étroitement orange foncé partout et avec une ligne terminale fuscous foncée. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris xanthophylla/Dichomeris xanthophylla :
Dichomeris xanthophylla est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Anthonie Johannes Theodorus Janse en 1963. On le trouve en Afrique du Sud.
Dichomeris xeresella/Dichomeris xeresella :
Dichomeris xeresella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Viette en 1956. On le trouve à Madagascar.
Dichomeris xerodes/Dichomeris xerodes :
Dichomeris xerodes est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Mexique (Tabasco). L'envergure est d'environ 14,5 mm (0,57 po). Les ailes antérieures sont ocre blanchâtre, marbrées et striées de fuscous grisâtre et de riche ferrugineux. Il y a une petite tache fuscous grisâtre à la base de la costa, suivie d'une un peu plus foncée, séparée de la marge par une teinte plus pâle de la même couleur qui suit la costa sur près de la moitié de la longueur de l'aile, où elle se diffuse vers le bas sur la moitié supérieure d'un fascia central pâle incurvé vers l'extérieur. Avant cet espace central, une grande tache fusqueuse grisâtre se trouve près de la base du dos, s'étendant au-dessus du pli et terminée à son bord supérieur par une riche strie ferrugineuse avec des stries ocreuses brillantes au-dessus. L'espace central pâle est bordé sur sa face interne par une tache ferrugineuse riche et diffuse, mélangée à des écailles ocreuses et traversant le pli et il y a une coloration similaire dans une petite tache sous la côte et sur le dos plus près de la base. Au-delà de l'espace central pâle, une bande irrégulière de riches ferrugineux projette des lignes divergentes brisées de la même couleur vers l'apex et le termen, alternant avec des nuances grisâtres fuscous, qui marquent également l'apex et le termen, s'accumulant au niveau du tornus. Les ailes postérieures sont brun fauve.
Dichomeris xestobyrsa/Dichomeris xestobyrsa :
Dichomeris xestobyrsa est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. On le trouve au Zimbabwe. L'envergure est d'environ 15 mm. Les ailes antérieures sont grises avec la base des écailles ocre blanchâtre et avec un point noir à la base de la côte avec une suffusion ocre blanchâtre en dessous. Les stigmates sont petits, sombres et fuscous, le plical légèrement avant le premier discal. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris xuthochyta/Dichomeris xuthochyta :
Dichomeris xuthochyta est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Turner en 1919. On le trouve en Australie, où il a été enregistré dans le Queensland. L'envergure est d'environ 10 mm (0,39 po). Les ailes antérieures sont fuscous avec les points discaux très obscurément plus foncés, le plical au-delà du premier discal. Les ailes postérieures sont fuscous avec une grande tache ocreuse tornale s'étendant du milieu du dos au milieu du terme.
Dichomeris xuthostola/Dichomeris xuthostola :
Dichomeris xuthostola est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Mexique (Tabasco). L'envergure est d'environ 14,5 mm (0,57 po). Les ailes antérieures sont ocre rougeâtre, avec une large nuance ferrugineuse diffuse le long du dos à partir de la base, embrassant la moitié externe du pli, une légère nuance de la même couleur sur la moitié externe de la costa atteignant l'apex. Il y a un seul point fuscous brunâtre à l'extrémité de la cellule et une étroite nuance brisée de la même couleur autour de l'apex et du termen à la base des cils ocreux. Les ailes postérieures sont gris brunâtre.
Dichomeris yanagawanus/Dichomeris yanagawanus :
Dichomeris yanagawanus est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Shōnen Matsumura en 1931. On le trouve au Japon.Lepidoptera and Some Other Life Forms répertorie ce nom comme synonyme de Dichomeris oceanis Meyrick, 1920.
Dichomeris yuebana/Dichomeris yuebana :
Dichomeris yuebana est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans les provinces chinoises du Shaanxi et du Sichuan.
Dichomeris yunnanensis/Dichomeris yunnanensis :
Dichomeris yunnanensis est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Zhe-Min Zheng en 1996. On le trouve dans le Yunnan, en Chine.
Dichomeris zomias/Dichomeris zomias :
Dichomeris zomias est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane et au Brésil. L'envergure est de 13 à 15 mm (0,51 à 0,59 po). Les ailes antérieures sont brun ferrugineux, avec quelques écailles fuscous foncées dispersées. Les stigmates sont obscurs, nuageux, fuscous ou plus foncés, formant parfois des taches allongées. La moitié dorsale de l'aile est parfois très obscurcie par des irrorations fuscous sombres (aspersion) les masquant partiellement. Il y a une bande presque marginale de suffusion fusqueuse foncée juste avant le termen, la plus forte vers le haut. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dichomeris zonaea/Dichomeris zonaea :
Dichomeris zonaea est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. On le trouve au Zimbabwe. L'envergure est de 10 à 11 mm (0,39 à 0,43 po). Les ailes antérieures sont ocre clair, le tiers costal ocre pâle jaunâtre et le bord costal noirâtre à la base. Il y a une teinte transversale brunâtre imprégnée presque droite des deux tiers de la costa au dos avant le tornus, la zone terminale au-delà est ocre jaunâtre parsemée de brunâtre. Il y a quelques points marginaux bruns autour de l'apex et du termen. Les ailes postérieures sont grises.
Dichomeris zonata/Dichomeris zonata :
Dichomeris zonata est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Hou-Hun Li et Hong-Jian Wang en 1997. On le trouve en Chine (Hong Kong, Yunnan). L'envergure est de 17–19 mm. Les ailes antérieures sont brun ocre avec la moitié basale du bord costal et les trois quarts basaux du bord postérieur bruns. Il y a une tache brune dans la cellule à la base et à l'extrémité et il y a deux taches obliques au milieu. Il y a de courtes stries jaune blanchâtre sur le termen, l'intérieur diffusant des écailles brunes. Les ailes postérieures sont brun grisâtre, avec la moitié basale de la marge costale blanc grisâtre. Il y a au moins trois générations par an avec des adultes enregistrés en vol en février et d'avril à novembre. Les larves se nourrissent de Dalbergia benthamii.
Dichomeris zygophorus/Dichomeris zygophorus :
Dichomeris zygophorus est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1904. On le trouve en Australie, où il a été enregistré dans le Queensland. L'envergure est de 11 à 12 mm (0,43 à 0,47 po). Les ailes antérieures sont fuscous pâles, mêlées de blanchâtre et saupoudrées de fuscous foncé, entièrement baignées de blanc vers la côte. Il y a un point sombre fuscous sous la costa à un cinquième et une tache ferrugineuse profonde sous-triangulaire très allongée mélangée à du fuscous sombre le long de la costa d'un quart à cinq sixièmes, coupée par une fine marque oblique blanchâtre aux trois quarts. Les stigmates sont fuscous sombres parfois indistincts, le discal rapproché, le plical obliquement avant le premier discal. Parfois, il y a un point supplémentaire en oblique sous et avant le deuxième discal et il y a une marque ferrugineuse autour de l'apex, bordée d'une ligne terminale noire. Les ailes postérieures sont fuscous, plus pâles et finement écaillées vers l'avant.
Dichomeris zymotella/Dichomeris zymotella :
Dichomeris zymotella est un papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Viette en 1956. On le trouve à Madagascar.
Dichomite/Dichomite :
Dichomitus est un genre de champignons à croûte poroïde de la famille des Polyporaceae. Il a été circonscrit par le mycologue anglais Derek Reid en 1965.
Dichomitus eucalypti/Dichomitus eucalypti :
Dichomitus eucalypti est un champignon de la croûte qui a été décrit comme une nouvelle espèce en 1985 par le mycologue norvégien Leif Ryvarden. Le corps du fruit du champignon mesure 1–2 cm de diamètre et a une surface de pores blanc à crème pâle avec de petits pores ronds au nombre de 2–3 par millimètre. D. eucalypti a une structure hyphale dimitique, contenant à la fois des hyphes génératives et de liaison. Les hyphes génératifs sont à paroi mince avec des pinces et mesurent 2,5 à 4 μm de diamètre. Trouvé dans le contexte, les hyphes de liaison sont solides, hyalins et mesurent 2 à 5 μm. Les spores sont plus ou moins cylindriques, à parois minces et hyalines, et ont des dimensions de 7–8,5 sur 3–4 μm. Eucalyptus camaldulensis). Au moment de sa description, D. eucalypti était, en plus de D. epitephrus et D. leucoplacus, la troisième espèce de Dichomitus trouvée en Australie.
Dichomitus hubeiensis/Dichomitus hubeiensis :
Dichomitus hubeiensis est un champignon de la croûte qui a été décrit comme une nouvelle espèce en 2013. Le champignon se caractérise par une surface de pores crème à jaune paille et de gros pores au nombre de 1 à 2 par millimètre. Les caractéristiques microscopiques comprennent à la fois des hyphes squelettiques inamyloïdes et indextrinoïdes, la présence de cystidioles et de dendrohyphidia dans l'hyménium et des spores à peu près ellipsoïdes qui mesurent 10–14 sur 5,6–7,0 µm. L'épithète spécifique fait référence à la localité type du Hubei, dans le centre de la Chine.
Dichomitus squalens/Dichomitus squalens :
Dichomitus squalens est une espèce de champignon appartenant à la famille des Polyporaceae. Il est originaire d'Eurasie et d'Amérique du Nord.
Dichondre/Dichondre :
Dichondra est un petit genre de plantes à fleurs de la famille des gloires du matin, Convolvulaceae. Ce sont des plantes herbacées vivaces prostrées, avec des tiges rampantes qui s'enracinent facilement aux nœuds des feuilles. Les fleurs sont blanches, verdâtres ou jaunâtres, de 2–3 mm de diamètre. Les membres du genre sont communément appelés ponysfoots et sont originaires des régions tropicales et tempérées fraîches du monde entier.
Dichondra carolinensis/Dichondra carolinensis :
Dichondra carolinensis, communément appelé pied de poney de Caroline, est une petite plante herbacée originaire des Bermudes et du sud-est des États-Unis.
Dichondra repens/Dichondra repens :
Dichondra repens est une petite plante herbacée prostrée originaire de Nouvelle-Zélande et de nombreuses régions d'Australie. Elle est parfois connue sous le nom de mauvaise herbe rénale en Australie et sous le nom de mauvaise herbe de Mercury Bay en Nouvelle-Zélande. Plus communément appelé dichondra en Australie. La plante est souvent présente dans les types d'habitats forestiers, boisés et herbeux. Il peut également être trouvé dans les pelouses, où il peut être délibérément planté ou devenir une mauvaise herbe. En Californie ainsi que dans certaines parties de la Chine, il s'est échappé des jardins et s'est naturalisé dans certains habitats.
Gare de Dichong/Gare de Dichong :
La station Dichong (chinois : 低涌站 ; pinyin : Dīchōng Zhàn ; Jyutping : dai1cung1 zaam6) est une station surélevée de la ligne 4 du métro de Guangzhou. Il a commencé ses opérations le 30 décembre 2006. Il est situé à la jonction de Nande Road et Qianqing Road dans la ville de Shiqi (石碁镇), district de Panyu.
Dichonie/Dichonia :
Dichonia est un genre de papillons de nuit de la famille des Noctuidae. Le genre a été érigé par Jacob Hübner en 1821.
Dichoniopsis/Dichoniopsis :
Dichoniopsis est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae.
Dichonioxa/Dichonioxa :
Dichonioxa est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae.
Dichopetala/Dichopetala :
Dichopetala est un genre de sauterelles à ailes courtes de la famille des Tettigoniidae. Il y a une espèce décrite dans Dichopetala, D. mexicana.
Dichopetala brevihastata/Dichopetala brevihastata :
Dichopetala brevihastata , le katydid commun à ailes courtes , est une espèce de phaneropterine katydid de la famille des Tettigoniidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Dichopetala catinata/Dichopetala catinata :
Dichopetala catinata , le katydid à queue de cuillère à ailes courtes , est une espèce de katydid phaneropterine de la famille des Tettigoniidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Dichopetala emarginata/Dichopetala emarginata :
Obolopteryx emarginata (synonyme Dichopetala emarginata), le katydid à queue de cuillère à ailes courtes, est l'espèce type de katydids phaneropterine de son genre et de la famille des Tettigoniidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Dichopetala oreoeca/Dichopetala oreoeca :
Dichopetala oreoeca , le katydid montagnard à ailes courtes , est une espèce de katydid phaneropterine de la famille des Tettigoniidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Dichopleuropus/Dichopleuropus :
Dichopleuropus est un genre fongique de la famille des Lachnocladiaceae. Genre monotypique, il contient la seule espèce Dichopleuropus spathulatus, trouvée en Malaisie. Dichopleuropus a été circonscrit par le mycologue anglais Derek Reid en 1965.
Dichopogon/Dichopogon :
Dichopogon est un genre d'herbes vivaces, originaire d'Australie et de Nouvelle-Guinée. Il est inclus dans le genre Arthropodium par certaines autorités, bien que reconnu comme un genre distinct par d'autres. Dans le système de classification APG III, il est placé dans la famille des Asparagacées, sous-famille des Lomandroideae (anciennement la famille des Laxmanniaceae). Le nom est dérivé des mots grecs δίχα (dicha, "dupliquer") et πώγων (pogon, "barbe"). EspèceDichopogon capillipes (Endl.) Brittan - Australie occidentale Dichopogon fimbriatus (R.Br.) JFMacbr. = Arthropodium fimbriatum R.Br. - Nouvelle-Galles du Sud, Australie-Méridionale, Victoria, Australie-Occidentale Dichopogon preissii (Endl.) Brittan - Australie-Occidentale Dichopogon strictus (R.Br.) Baker = Arthropodium strictum R.Br. Nouvelle-Guinée, Nouvelle-Galles du Sud, Australie-Méridionale, Victoria Dichopogon tyleri Brittan - Australie occidentale
Dichopogon strictus/Dichopogon strictus :
Dichopogon strictus (syn. Arthropodium strictum), communément appelé lys chocolat, est une espèce de plante vivace herbacée originaire d'Australie.
Dichoptères/Dichoptères :
Les Dichoptères sont un genre de cicadelles que l'on trouve en Asie tropicale. Ils étaient autrefois placés dans la famille des Dictyopharidae mais sont maintenant considérés comme des membres de la famille des Fulgoridae. Ils ont un corps large et robuste avec de longues ailes antérieures membraneuses. La tête est courte et peut avoir un long processus. Il existe 11 espèces dans le genre. Souvent trouvés sur l'écorce des arbres Ficus, ils sont soignés par des fourmis et parfois parasités par des Dryinidae.
Dichoptique/Dichoptique :
Dichoptique peut faire référence à : disposition dichoptique, distribution des yeux qui sont des yeux appariés latéralement et situés séparément, dans la morphologie d'animaux tels que les vertébrés et la plupart des arthropodes. La présentation dichoptique est la présentation de stimuli visuels indépendants plutôt que coordonnés aux deux yeux d'un organisme.
Présentation dichoptique/Présentation dichoptique :
Dichoptique (des mots grecs δίχα dicha, signifiant "en deux", et ὀπτικός optikos, "relatif à la vue") consiste à voir un champ séparé et indépendant par chaque œil. Dans la présentation dichoptique, le stimulus A est présenté à l'œil gauche et un autre stimulus B est présenté à l'œil droit.
Dichorde/Dichorde :
Dichorda est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae.
Dichorda consequaria/Dichorda consequaria :
Dichorda consequaria est une espèce de papillon émeraude de la famille des Geometridae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Dichorda consequaria est 7054.
Dichorda illustraria/Dichorda illustraria :
Dichorda illustraria est une espèce de papillon émeraude de la famille des Geometridae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Dichorda illustraria est 7055.
Dichorda iridaria/Dichorda iridaria :
Dichorda iridaria, le papillon émeraude voyant, est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Achille Guenée en 1857. On la trouve en Amérique du Nord, où elle a été enregistrée en Alabama, Arkansas, Floride, Géorgie, Illinois, Indiana, Iowa, Kentucky, Maryland, Massachusetts, Mississippi, New Hampshire, New Jersey, New York, Caroline du Nord, Ohio, Oklahoma, Ontario, Pennsylvanie, Québec, Caroline du Sud, Tennessee, Texas, Virginie, Virginie occidentale et Wisconsin. L'envergure est d'environ 25 à 28 mm. Les larves se nourrissent d'espèces Rhus, y compris Rhus typhina et Rhus copallina. et Toxicodendron radicans.
Dichorda rectaria/Dichorda rectaria :
Dichorda rectaria est une espèce de papillon émeraude de la famille des Geometridae. On le trouve en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Dichorda rectaria est 7056.
Dichorda rhodocephala/Dichorda rhodocephala :
Dichorda rhodocephala est un papillon de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Louis Beethoven Prout en 1916. On le trouve en Jamaïque.
Dichordophore/Dichordophore :
Dichordophora est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Louis Beethoven Prout en 1913. C'est le seul genre de la tribu Dichordophorini.
Dichordophora phénix/Dichordophora phénix :
Dichordophora phoenix, l'émeraude phénix, est une espèce de papillon émeraude de la famille des Geometridae. On le trouve en Amérique du Nord. Le numéro MONA ou Hodges pour Dichordophora phoenix est 7057.
Dichorhavirus/Dichorhavirus :
Dichorhavirus est un genre de virus à ARN monocaténaire de sens négatif de plantes de la famille des Rhabdoviridae. Les Dichorhavirus ont des génomes segmentés et leurs virions bacilliformes courts ne sont pas enveloppés. Les Dichorhavirus sont transmis par des acariens.
Dichorisandra/Dichorisandra :
Dichorisandra est un genre de plantes à fleurs monocotylédones vivaces de la famille des fleurs du jour (Commelinaceae). On le trouve dans les Néotropiques. Le genre se caractérise par ses fleurs légèrement zygomorphes avec de grandes anthères libérant généralement du pollen au moyen de pores à l'apex, ainsi que par ses graines qui sont enchâssées dans un arille rouge ou parfois blanc, et des tubercules qui se forment souvent à l'extrémité des les racines. La morphologie et une analyse des séquences d'ADN indiquent qu'il est très étroitement lié au genre Siderasis. EspèceDichorisandra acaulis Cogn. - Bahia Dichorisandra alba Seub. & Chaleureuse. - Minas Gerais Dichorisandra amabilis JRGrant - sud du Mexique, Amérique centrale Dichorisandra angustifolia L.Linden & Rodigas - Equateur Dichorisandra begoniifolia Kunth - sud du Brésil Dichorisandra bonitana Philipson - Equateur, Colombie Dichorisandra conglomerata Aona & MCEAmaral - Bahia Dichorisandra densiflora Ule - nord-ouest du Brésil Dichorisandra diederichsanae Steyerm . - Guyana, Venezuela Dichorisandra fluminensis Brade - Rio de Janeiro Dichorisandra foliosa Kunth - Est du Brésil Dichorisandra gaudichaudiana Kunth - Brésil Dichorisandra glaziovii Taub. - sud du Brésil Dichorisandra gracilis Nees & Mart - est du Brésil Dichorisandra hexandra (Aubl.) Standl. - répandu du sud du Mexique à l'Argentine Dichorisandra hirtella Mart. - Est du Brésil Dichorisandra incurva Mart. - Brésil Dichorisandra interrupta Mart. - Est du Brésil Dichorisandra jardimii Aona & MCEAmaral - Bahia Dichorisandra leonii Aona & MCEAmaral - Minas Gerais Dichorisandra leucophthalmos Hook. - sud du Brésil Dichorisandra macrophylla Gleason - Minas Gerais Dichorisandra micans CBClarke - Minas Gerais Dichorisandra mosaica Linden ex K.Koch - Pérou Dichorisandra negligea Brade - Espírito Santo Dichorisandra nutabilis Aona & MCEAmaral - Espírito Santo Dichorisandra ordinatiflora Aona & Faden - Bahia Dichorisandra oxypetala Hook. - sud du Brésil Dichorisandra paranaensis D.Maia, Cervi & Tardivo - Paraná Dichorisandra penduliflora Kunth - est du Brésil Dichorisandra perforans CBClarke - Brésil Dichorisandra picta G.Lodd. - sud du Brésil Dichorisandra procera Mart. - Est du Brésil Dichorisandra puberula Nees & Mart. - Est du Brésil Dichorisandra pubescens Mart. - sud-est du Brésil Dichorisandra radicalis Nees & Mart. - Minas Gerais Dichorisandra reginae (L.Linden & Rodigas) HEMoore - Pérou Dichorisandra rhizophya Mart. - est du Brésil Dichorisandra rupicola Aona & MCEAmaral - Minas Gerais †Dichorisandra saundersii Hook.f. - Brésil mais éteinte Dichorisandra tenuior Mart. - sud du Brésil Dichorisandra thyrsiflora JCMikan - sud-est du Brésil ; naturalisé au Pérou + Java Dichorisandra ulei JFMacbr. - Pérou, Equateur Dichorisandra variegata Aona & Faden - Bahia Dichorisandra velutina Aona & MCEAmaral - Espírito Santo Dichorisandra villosula Mart. - Brésil, Venezuela, Bolivie
Dichorisandra thyrsiflora/Dichorisandra thyrsiflora :
Dichorisandra thyrsiflora ou gingembre bleu est une espèce de plante à fleurs tropicales qui ressemble au gingembre en termes de croissance et d'habitude, mais qui est en fait apparentée aux spiderworts (le genre Tradescantia). La plante est originaire des forêts tropicales d'Amérique du Nord, centrale et du Sud, en particulier dans la végétation de la forêt atlantique au Brésil. De la famille des Commelinaceae, elle est cultivée pour ses belles tiges tachetées et son grand feuillage brillant qui se tient horizontalement, surmonté de fleurs bleues saisissantes. Elle a été décrite pour la première fois par le naturaliste Johann Christian Mikan en 1823.D. thyrsiflora a été cultivé pour la première fois en Angleterre en 1822 et est enregistré dans le catalogue de Sir William MacArthur en 1857 des plantes qu'il a cultivées à Camden au sud-ouest de Sydney. Il s'est naturalisé dans une petite région du nord-est de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie. L'épithète spécifique latine thyrsiflora signifie "avec des grappes de fleurs ressemblant au thym". Cette plante a remporté le prix du mérite du jardin de la Royal Horticultural Society.
Dichorisandrinae/Dichorisandrinae :
Dichorisandrinae est une sous-tribu de la tribu Tradescantieae de la famille des plantes à fleurs Commelinaceae. Il se compose de 5 genres et d'environ 51 espèces. La sous-tribu représente un assemblage diversifié originaire d'Amérique du Sud tropicale et d'une partie contiguë de l'Amérique centrale. Non seulement cette sous-tribu est remarquable pour la gamme de variations morphologiques et écologiques en son sein, mais elle comprend également des espèces qui représentent de nouvelles exceptions à l'habitude terrestre, des anthères à déhiscence longitudinale et / ou des graines exarillées typiques de la famille. Les taxons exceptionnels comprennent Dichorisandra, caractérisé par la combinaison inhabituelle d'un port de vigne, d'anthères poricides et de graines arillées. Cochliostema est atypique en ce qu'il a un port épiphyte et des fleurs avec des anthères enroulées en spirale dissimulées dans des extensions pétaloïdes du filament. Geogenanthus se distingue par un complexe stomatique particulier à 6 cellules et des inflorescences axillaires basales. Plowmanianthus se compose d'herbes prostrées profondément enracinées dans la couche de litière de feuilles des sols de la forêt tropicale, et les fleurs de la plupart des espèces de Plowmanianthus sont principalement cleistogames.
Dichoropétale/Dichoropétale :
Dichoropetalum est un genre de plantes à fleurs de la famille des carottes. Les espèces suivantes sont acceptées : L'hybride suivant est accepté : Dichoropetalum × zirnichii (Cohrs) Reduron
Dichoropetalum alanyensis/Dichoropetalum alanyensis :
Dichoropetalum alanyensis est une espèce de plante à fleurs de la famille des carottes du sud de l'Anatolie, en Turquie. Il est similaire à Dichoropetalum chryseum.
Dichoropetalum stridii/Dichoropetalum stridii :
Dichoropetalum stridii est une plante à fleurs vivaces de la famille des Apiacées, endémique du nord-ouest de la Grèce. On le trouve dans les pâturages, les endroits rocheux et graveleux sur substrats ophiolithiques et occasionnellement sur schiste. Il fleurit de juillet à août. Il a d'abord été collecté par Elli Stamatiadou et l'holotype est conservé à l'herbier du Muséum d'Histoire Naturelle Goulandris (ATH). Il a été nommé d'après Arne Strid, un botaniste suédois, expert de la flore grecque.
Dichorragie/Dichorragie :
Dichorragia est un genre de papillons de la famille des Nymphalidae (sous-famille des Cyrestinae)
Dichorragia nesimachus/Dichorragia nesimachus :
Dichorragia nesimachus, le connétable, est une espèce de papillon nymphalidé trouvée en Asie. Le genre était auparavant considéré comme appartenant à la sous-famille des Cyrestinae et parfois aux Apaturinae, mais est maintenant considéré comme une sœur du genre Stibochiona dans la sous-famille des Pseudergolinae. Plusieurs formes géographiques avec des variations de couleur sont notées dans la large aire de répartition s'étendant de l'Inde à l'ouest au Japon à l'est. Au Vietnam, on pense qu'il montre un comportement de sommet de colline et se trouve généralement dans les habitats forestiers denses. Ils peuvent également être trouvés dans la boue en train de former des flaques d'eau avec d'autres espèces. Une espèce étroitement apparentée, Dichorragia ninus, se trouve en Nouvelle-Guinée et dans les îles environnantes, bien que certains auteurs l'incluent comme une sous-espèce de D. nesimachus.
Dichosciadium/Dichosciadium :
Dichosciadium est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Apiacées.Son aire de répartition d'origine est le sud-est de l'Australie.Espèce : Dichosciadium ranunculaceum (F.Muell.) Domin
Dichosporidium/Dichosporidium :
Dichosporidium est un genre de champignons lichénisés de la famille des Roccellaceae.
Dichostates/Dichostates :
Dichostates est un genre de longicornes de la sous-famille des Lamiinae. Dichostates ayresi Distant, 1898 Dichostates biflavoplagiatus Lepesme & Breuning, 1952 Dichostates camerunensis Breuning, 1954 Dichostates compactus Fairmaire, 1887 Dichostates concretus (Pascoe, 1857) Dichostates corticarius Hintz, 1910 Dichostates depressus Báguena, 1952 Dichostates flavoguttatus Hintz, 1912 Dichostates flavopictus (Quedenfeldt, 1882 ) Dichostates hauseri Hintz, 1910 Dichostates kuntzeni Hintz, 1912 Dichostates lignarius (Guérin-Méneville, 1850) Dichostates lobatus Jordan, 1894 Dichostates magnus Aurivillius, 1925 Dichostates muelleri Quedenfeldt, 1888 Dichostates nigroguttatus Jordan, 1894 Dichostates obliquelineatus Breuning, 1942 Dichostates occidentalis Breuning, 1954 Dichostates partealbicollis Breuning, 1978 Dichostates pygmaeus Téocchi, 2001 Dichostates quadripunctatus (Chevrolat, 1855) Dichostates quadrisignatus Hintz, 1912 Dichostates rougeoti Breuning, 1977 Dichostates rubromaculatus Breuning, 1938 Dichostates strandi Breuning, 1935 Dichostates strandi Breuning, 1935 Dichostates strandi Breuning, 1935 be, 1897 Dichostates trifasciculatus Teocchi, Jiroux & Sudre, 2004 Dichostates trilineatus Hintz, 1912 Dichostates ugandae Breuning, 1935
Dichostates ayresi/Dichostates ayresi :
Dichostates ayresi est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par William Lucas Distant en 1898.
Dichostates biflavoplagiatus/Dichostates biflavoplagiatus :
Dichostates biflavoplagiatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Lepesme et Breuning en 1952.
Dichostates camerunensis/Dichostates camerunensis :
Dichostates camerunensis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1954. Il est connu du Cameroun.
Dichostates compactus/Dichostates compactus :
Dichostates compactus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Fairmaire en 1887.
Dichostates concretus/Dichostates concretus :
Dichostates concretus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Pascoe en 1857. Il est connu de Tanzanie, de République démocratique du Congo et d'Afrique du Sud.
Dichostates corticarius/Dichostates corticarius :
Dichostates corticarius est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Hintz en 1910.
Dichostates dépressus/Dichostates dépressus :
Dichostates depressus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Báguena en 1952.
Dichostates flavoguttatus/Dichostates flavoguttatus :
Dichostates flavoguttatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Hintz en 1912.
Dichostates flavopictus/Dichostates flavopictus :
Dichostates flavopictus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Quedenfeldt en 1882. Il contient la varietas Dichostates flavopictus var. bimaculatus.
Dichostates hauseri/Dichostates hauseri :
Dichostates hauseri est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Hintz en 1910.
Dichostates kuntzeni/Dichostates kuntzeni :
Dichostates kuntzeni est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Hintz en 1912. Il est connu du Cameroun, de la Guinée équatoriale, du Gabon, de la République démocratique du Congo, de l'Ouganda et de la Sierra Leone. Il contient les varietas Dichostates kuntzeni var. ochreicollis.
Dichostates lignarius/Dichostates lignarius :
Dichostates lignarius est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Félix Édouard Guérin-Méneville en 1850. Il est connu du Botswana, de la Namibie, de l'Éthiopie, du Mozambique, de la Somalie, du Kenya, du Zimbabwe et de l'Afrique du Sud.
Dichostates lobatus/Dichostates lobatus :
Dichostates lobatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Karl Jordan en 1894.
Dichostates magnus/Dichostates magnus :
Dichostates magnus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Per Olof Christopher Aurivillius en 1925.
Dichostates muelleri/Dichostates muelleri :
Dichostates muelleri est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Quedenfeldt en 1888. Il est connu de la République démocratique du Congo.
Dichostates nigroguttatus/Dichostates nigroguttatus :
Dichostates nigroguttatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Karl Jordan en 1894.
Dichostates obliquelineatus/Dichostates obliquelineatus :
Dichostates obliquelineatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1942.
Dichostates occidentalis/Dichostates occidentalis :
Dichostates occidentalis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1954.
Dichostates partealbicollis/Dichostates partealbicollis :
Dichostates partealbicollis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1978.
Dichostates pygmaeus/Dichostates pygmaeus :
Dichostates pygmaeus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Téocchi en 2001.
Dichostates quadripunctatus/Dichostates quadripunctatus :
Dichostates quadripunctatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Chevrolat en 1855. Il est connu du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, de la République démocratique du Congo, de la Sierra Leone, du Nigeria et du Togo. Il contient la variété Dichostates quadripunctatus var. fulvomaculatus.
Dichostates quadrisignatus/Dichostates quadrisignatus :
Dichostates quadrisignatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Hintz en 1912. Il est connu de la République démocratique du Congo.
Dichostates rougeoti/Dichostates rougeoti :
Dichostates rougeoti est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1977.
Dichostates rubromaculatus/Dichostates rubromaculatus :
Dichostates rubromaculatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1938. Il est connu de Côte d'Ivoire et du Nigeria.
Dichostates strandi/Dichostates strandi :
Dichostates strandi est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1935.
Dichostates tabularis/Dichostates tabularis :
Dichostates tabularis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Kolbe en 1897.
Dichostates trifasciculatus/Dichostates trifasciculatus :
Dichostates trifasciculatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Teocchi, Jiroux et Sudre en 2004.
Dichostates trilineatus/Dichostates trilineatus :
Dichostates trilineatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Hintz en 1912. Il est connu du Kenya, de la République démocratique du Congo, de la Somalie, de l'Ouganda et de la Tanzanie.
Dichostates ougandae/Dichostates ougandae :
Dichostates ugandae est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1935. Il est connu de la République démocratique du Congo et de l'Ouganda.
Dichostemme/Dichostemme :
Dichostemma est un genre de plantes à fleurs de la famille des Euphorbiaceae décrit pour la première fois en tant que genre en 1896. Il est originaire d'Afrique tropicale occidentale et centrale. EspèceDichostemma glaucescens Pierre - Nigéria, Cameroun, Gabon, République du Congo, République centrafricaine, Cabinda, République démocratique du Congo Dichostemma zenkeri Pax - Cameroun
Dichostère/Dichostère :
Dichostereum est un genre de champignons de la famille des Lachnocladiaceae. Le genre contient 13 espèces qui ont une distribution étendue.
Écoute dichotique/Écoute dichotique :
L'écoute dichotique est un test psychologique couramment utilisé pour étudier l'attention sélective et la latéralisation de la fonction cérébrale dans le système auditif. Il est utilisé dans les domaines de la psychologie cognitive et des neurosciences. Dans un test d'écoute dichotique standard, un participant reçoit simultanément deux stimuli auditifs différents (généralement de la parole), dirigés vers différentes oreilles via des écouteurs. Dans un type de test, les participants sont invités à prêter attention à l'un ou aux deux stimuli; plus tard, ils sont interrogés sur le contenu soit du stimulus auquel ils ont été chargés de s'occuper, soit du stimulus qu'ils ont été chargés d'ignorer.
Pas dichotique/Pas dichotique :
La hauteur dichotique (ou le phénomène de hauteur dichotique ) est une hauteur entendue en raison du traitement binaural , lorsque le cerveau combine deux bruits présentés simultanément aux oreilles. En d'autres termes, il ne peut pas être entendu lorsque le stimulus sonore est présenté de manière monaurale (à une oreille) mais, lorsqu'il est présenté de manière binaurale (simultanément, aux deux oreilles), une sensation de hauteur peut être entendue. Le stimulus binaural est présenté simultanément aux deux oreilles via des écouteurs et est le même à plusieurs égards, à l'exception d'une bande de fréquences étroite qui est manipulée. La variation la plus courante est le Huggins Pitch, qui présente un bruit blanc qui ne diffère que par la relation de phase interaurale sur une plage étroite de fréquences. Pour l'homme, ce phénomène est limité aux fréquences fondamentales inférieures à 330 Hz et à des niveaux de pression acoustique extrêmement bas. Les experts étudient les effets de la hauteur dichotique sur le cerveau. Par exemple, certaines études suggèrent qu'il évoque une activation à l'extrémité latérale du gyrus de Heschl.
Dichotomanthes/Dichotomanthes :
Dichotomanthes est un genre monotypique de plantes à fleurs appartenant à la famille des Rosacées. La seule espèce est Dichotomanthes tristaniaecarpa. La fleur est périgyne (sépales, pétales et étamines autour du bord de l'ovaire) l'ovaire est supère. Le fruit de la plante est un akène sec.
Recherche dichotomique/Recherche dichotomique :
En informatique, une recherche dichotomique est un algorithme de recherche qui opère en choisissant entre deux alternatives distinctes (dichotomies) à chaque étape. Il s'agit d'un type spécifique d'algorithme de division pour mieux régner. Un exemple bien connu est la recherche binaire. De manière abstraite, une recherche dichotomique peut être considérée comme suivant les bords d'une structure arborescente binaire implicite jusqu'à ce qu'elle atteigne une feuille (un but ou un état final). Cela crée un compromis théorique entre le nombre d'états possibles et le temps d'exécution : étant donné k comparaisons, l'algorithme ne peut atteindre que O(2k) états possibles et/ou buts possibles. Certaines recherches dichotomiques n'ont de résultats qu'aux feuilles de l'arbre, comme l'arbre de Huffman utilisé dans le codage de Huffman ou l'arbre de classification implicite utilisé dans Twenty Questions. D'autres recherches dichotomiques ont également des résultats dans au moins certains nœuds internes de l'arbre, comme une table de recherche dichotomique pour le code Morse. Il y a donc un certain flou dans la définition. S'il ne peut en effet y avoir que deux chemins à partir d'un nœud, il y a donc trois possibilités à chaque étape : choisir l'un ou l'autre chemin, ou s'arrêter à ce nœud. Les recherches dichotomiques sont souvent utilisées dans les manuels de réparation, parfois illustrées graphiquement par un organigramme semblable à un arbre de défaillances.
Dichotomicrobium/Dichotomicrobium :
Dichotomicrobium est un genre de bactéries de la famille des Hyphomicrobiaceae. Actuellement, il n'y a qu'une seule espèce connue de ce genre (Dichotomicrobium thermohalophilum)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Edward Rutter

Edward Rich,_8e_comte_de_Warwick/Edward Rich, 8e comte de Warwick : Edward Henry Rich, 10e baron Rich, 8e comte de Warwick et 5e comte ...