Rechercher dans ce blog

lundi 5 septembre 2022

Diabolus


Dia dos_Namorados/Dia dos Namorados :
Dia dos Namorados (portugais brésilien: [ˈdʒiɐ dʊs namoˈɾadʊs], Journée des amoureux) est une date spéciale célébrée le 12 juin au Brésil. La date est célébrée avec des cadeaux, des activités romantiques, des décorations et des festivités. La date est le 12 juin puisqu'elle est proche de la Saint-Antoine le 13 juin. Le terme "Dia dos Namorados" est également utilisé dans d'autres pays lusophones pour désigner la Saint-Valentin.
Langue Dia/Langue Dia :
Dia est une langue torricelli de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Dia et la langue Sinagen étroitement apparentée portent les noms d'Alu et de Galu.
Dia libh_a_laochruidh_Gaoidhiol/Dia libh a laochruidh Gaoidhiol :
Dia libh a laochruidh Gaoidhiol est un poème d'Aonghas Mac Daighre Uí Dhálaigh. Le titre peut être traduit par "Dieu soit avec vous, ô bande de guerre des Gaels".
Diaa/Diaa :
Diaa (arabe : ضياء) est un prénom masculin égyptien. Les personnes notables portant ce nom incluent: Ahmed Diaa Eddine (1912–1976), réalisateur égyptien Diaa al-Din Dawoud (1926–2011), homme politique égyptien Diaa Raofat (né en 1988), footballeur égyptien Diaa Rashwan (né en 1960), journaliste égyptien Karim Diaa Eddine, réalisateur égyptien
Diaa Jubaili/Diaa Jubaili :
Diaa Jubaili (arabe : ضياء جبيلي, (Ḍīya Jubaylī) ; né le 23 mai 1977) est un romancier et écrivain irakien de la ville de Bassorah.
Diaa Raofat/Diaa Raofat :
Diaa Raofat (arabe : ضياء رفعت) (née le 21 décembre 1988) est une footballeuse professionnelle égyptienne.
Diaa Rashwan/Diaa Rashwan :
Diaa Rashwan (né le 1er janvier 1960) est un journaliste égyptien, homme politique et actuel président du Service d'information de l'État. Rashwan est diplômé de l'Université du Caire en 1981 avec un baccalauréat en sciences politiques de l'Université du Caire, il a également obtenu une maîtrise dans le même domaine de l'Université de la Sorbonne basée à Paris en 1985. Rashwan a commencé sa carrière au Centre Al-Ahram pour la politique et la stratégie. Des études au début des années 1980 en tant que chercheur et a été un chercheur expert là-bas depuis lors et de nombreuses années plus tard en 2011, il est devenu le directeur du Centre. Rashwan était un dissident à l'époque de Moubarak et un membre fondateur du mouvement Kefaya qui était le germe de la révolution de 2011. Rashwan est également membre du conseil d'administration de l'Organisation égyptienne des droits de l'homme depuis les années 1980. En 2010, il s'est présenté aux élections législatives contre le candidat du Parti national démocrate au pouvoir contestant le siège d'Armant, mais il a perdu face au candidat du NPD en raison du truquage généralisé des élections par le gouvernement de Moubarak. En mars 2013, Rashwan a été élu président du Syndicat de la presse égyptienne, mais il n'a pas réussi à obtenir une réélection pour un second mandat. En tant que chef du Syndicat de la presse, Rashwan s'est fermement opposé au gouvernement dirigé par les Frères musulmans du président Mohamed Morsi et a été un ardent partisan des manifestations de juin 2013 qui ont conduit au renversement de Morsi en juillet de la même année. Rashwan a été choisi pour être nommé au comité de constitution de 50 membres au cours de la deuxième période de transition pour rédiger la constitution actuelle de l'Égypte. La constitution a ensuite été approuvée par référendum populaire en janvier 2014. En juin 2017, Rashwan a été nommé par le président el-Sissi président du service d'information de l'État et plus tard cette année-là, il a été nommé membre du Conseil suprême de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme. En mars 2019, Rashwan est redevenu président du syndicat de la presse après avoir été élu à une majorité écrasante tout en conservant son poste de haut fonctionnaire du gouvernement qui a suscité les critiques de certains observateurs. En avril 2022, le président égyptien a déclaré son intention de tenir un dialogue national en Égypte sous les auspices de l'Académie nationale de formation qui inclura tous les partis politiques, y compris la plupart des forces d'opposition laïques et tous les segments de la société civile égyptienne. En juin de la même année, Diaa Rashwan a été choisi comme coordinateur général du dialogue national en sa qualité de président du SIS et de président du syndicat de la presse. Rashwan est issu d'une famille politique, son père Youssef Rashwan était membre du parlement égyptien représentant le district d'Armant en Haute-Égypte.
Diaa al-Din_Dawoud/Diaa al-Din Dawoud :
Diaa al-Din Dawoud (nom également orthographié Diya el-Din Dawud ou Diaaeddin Dawoud ; 26 mars 1926 - 6 avril 2011) était un homme politique et militant égyptien. Il est le fondateur du Parti nassériste arabe démocratique, dont il a été le secrétaire général entre 1992 et novembre 2010.
Diaaeldin Kamal/Diaaeldin Kamal :
Diaaeldin Kamal Gouda Abdelmottaleb (né le 2 mai 1993) est un lutteur poids lourd égyptien. En 2016, il a remporté les Championnats d'Afrique et a participé aux Jeux olympiques de Rio, s'inclinant lors du deuxième combat face à Komeil Ghasemi.
Diaan Lawrenson/Diaan Lawrenson :
Diaan Lawrenson (née le 4 avril 1978) est une actrice, productrice et conférencière sud-africaine. Elle est surtout connue pour ses rôles dans les films et séries télévisées Raaiselkind, Semi-Soet et 7de Laan. Elle est doyenne de l'AFDA, l'école pour l'économie créative.
Diaan van_Wyk/Diaan van Wyk :
Diaan van Wyk (né le 19 janvier 1981 à Roodepoort, Gauteng) est un batteur et gardien de guichet sud-africain droitier qui joue pour Gauteng dans le cricket national sud-africain.
Diab/Diab :
Diab est un village de la préfecture de Bassar dans la région de Kara au nord-ouest du Togo.
Diab (homonymie)/Diab (homonymie) :
Diab est un village du Togo. Diab peut aussi faire référence à :
Diab al-Mashi/Diab al-Mashi :
Diab al-Mashi (1915 - 11 août 2009) ( arabe : دياب الماشي ) était membre du parlement syrien , pour le district de Manbij , Alep . Il a remporté son premier mandat aux élections législatives de 1954 et a servi sans interruption jusqu'à sa mort. Avec 55 ans de service, il est considéré comme l'un des plus anciens parlementaires de tous les temps.
Diaba Lompo/Diaba Lompo :
Diaba Lompo était un souverain du XIIIe siècle et le fondateur de la ville de Fada N'Gourma, au Burkina Faso. Son nom d'origine pour Fada N'Gourma était Bingo. Fada N'Gourma est la grande ville la plus à l'est du Burkina Faso. De nos jours, il est surnommé Fada.
Diabagbal/Diababal :
Diabagbal est un village de la préfecture de Bassar dans la région de la Kara au nord-ouest du Togo.
Diabaig/Diabaig :
Diabaig ( gaélique écossais : Dìobaig ) est un canton isolé de pêche et de petites exploitations côtières à Wester Ross , dans les Highlands du nord-ouest de l'Écosse . Diabaig se trouve sur la rive nord du loch marin du Loch Diabaig, une entrée du côté nord du Loch Torridon, et se trouve dans la zone du conseil des Highlands. La partie principale de la colonie est connue sous le nom de Lower Diabaig. Upper Diabaig est composé de quelques maisons, à environ 1,6 km à l'est. Le village de Torridon, avec sa jonction avec la route A896, est situé à 13,8 km de Diabaig.
Diaballik / Diaballik :
Diaballik est un jeu de société abstrait de stratégie conçu par Philippe Lefrançois. Il tente de simuler un sport dans lequel 2 équipes tentent simultanément d'amener leur ballon sur la ligne de but de l'équipe adverse. Le plateau représente une grille 7x7.
Diabaly/Diabaly :
Diabaly est une petite ville et une commune rurale du cercle de Niono dans la région de Ségou au Mali. La commune a une superficie d'environ 1 538 kilomètres carrés (594 milles carrés) et comprend 28 villages ainsi que la ville. Au recensement de 2009, la commune comptait 35 266 habitants. La ville se trouve à 50 kilomètres (31 mi) au nord de Niono sur le côté ouest du canal Fala de Molodo qui fait partie du système d'irrigation de l'Office du Niger. Les champs autour de la ville sont irrigués mais une grande partie de la commune se trouve à l'est du Fala de Molodo dans une zone qui manque d'irrigation. Le 8 septembre 2012, lors du conflit du nord du Mali, un groupe de soldats de l'armée malienne a arrêté 17 prédicateurs islamiques en provenance de Mauritanie à un poste de contrôle près du village. Les 17 hommes étaient soupçonnés d'être des militants islamistes et 16 d'entre eux ont été exécutés. Les forces militaires de l'opposition ont occupé Diabaly pendant une semaine à partir du 14 janvier 2013.
Diabantia/Diabantia :
Diabantia est un genre de mantes religieuses de la famille des Thespidae. Il est monotypique, étant représenté par une seule espèce, Diabantia minima.
Diabari/Diabari :
Diabari (bengali : দিয়াবাড়ি) est un endroit situé à Uttara, Dhaka. C'est une attraction touristique dans l'Uttara. Diabari se compose de plaines des secteurs 15 et 16 dans l'Uttara. Les trains de Dhaka Metro Rail commencent le voyage depuis la région de Diabari. Il y a un canal de 4,34 mètres de long. Selon le plan de zone détaillé de RAJUK, il existe un plan pour construire une route de Diabari à Gazipur. Bien qu'une grande variété d'oiseaux se trouve ici, le nombre d'oiseaux diminue en raison de catastrophes d'origine humaine. En raison de l'environnement rural de la ville, la valeur de cet endroit a augmenté parmi les touristes. Les touristes viennent ici pour voir l'herbe du Kans. Il existe des arrangements de pédalos pour les touristes. Il y a un parc d'attractions pour enfants dans la région nommée Fantasy Island.
Carrière de Diabasbrottet/Carrière de Diabasbrottet :
La carrière de Diabasbrottet (58°21′32.2″N 12°30′08.6″E), située sur le mont Hunneberg, Västergötland, Suède, est l'emplacement de la section et du point du stratotype de limite globale (GSSP) qui marque la limite inférieure de l'étage floien de l'Ordovicien inférieur. La limite inférieure du Floien est définie comme la première apparition de Tetragraptus approximatus, une espèce de graptolite. La section rocheuse appartient à la Formation de Tøyen et est dominée par le schiste. Il est exceptionnellement fossilifère, y compris des restes fossilisés de graptolites, de conodontes et de trilobites. Il est fortement comprimé et la section ordovicienne n'a que 12 m d'épaisseur. L'étape de Floian porte le nom de la paroisse de Flo, village situé à 5 km au sud-est de la carrière de Diabasbrottet. Il a été sélectionné sur "The Ledge" dans l'ouest de Terre-Neuve en 2000 et ratifié comme GSSP par l'Union internationale des sciences géologiques en 2002.
Diabase/Dibase :
La diabase (), également appelée dolérite () ou microgabbro, est une roche mafique, holocristalline, subvolcanique équivalente au basalte volcanique ou au gabbro plutonique. Les dykes et seuils de diabase sont généralement des corps intrusifs peu profonds et présentent souvent des marges refroidies à grains fins à aphanitiques qui peuvent contenir de la tachylite (verre mafique foncé). La diabase est le nom préféré en Amérique du Nord, tandis que la dolérite est le nom préféré dans le reste du monde anglophone, où parfois le nom diabase fait référence à des dolérites et des basaltes altérés. Certains géologues préfèrent éviter toute confusion en utilisant le nom de microgabbro. Le nom diabase vient du français diabase, et finalement du grec διάβασις - signifiant « acte de franchissement, transition ».
Collines de Diabase/Collines de Diabase :
Les Diabase Hills sont une chaîne de montagnes du comté de Washoe, dans le Nevada.
Diabat/Diabat :
Diabat est un village de l'ouest du Maroc près de la côte de l'océan Atlantique à environ cinq kilomètres au sud de la ville d'Essaouira. (Ellingham, 2007) Le Bordj El Berod est une tour de guet en ruine située un peu au sud de l'embouchure de l'oued Ksob (Hogan, 2007) à environ un kilomètre à l'ouest de Diabat.
Diabatique/Diabatique :
L'un des principes directeurs de la dynamique chimique et de la spectroscopie modernes est que le mouvement des noyaux d'une molécule est lent par rapport à celui de ses électrons. Ceci est justifié par la grande disparité entre la masse d'un électron et la masse typique d'un noyau et conduit à l'approximation de Born-Oppenheimer et à l'idée que la structure et la dynamique d'une espèce chimique sont largement déterminées par le mouvement nucléaire sur les surfaces d'énergie potentielle . Les surfaces d'énergie potentielle sont obtenues dans l'approximation adiabatique ou Born-Oppenheimer. Ceci correspond à une représentation de la fonction d'onde moléculaire où les variables correspondant à la géométrie moléculaire et les degrés de liberté électroniques sont séparés. Les termes non séparables sont dus aux termes d'énergie cinétique nucléaire dans l'hamiltonien moléculaire et sont censés coupler les surfaces d'énergie potentielle. Au voisinage d'un croisement évité ou d'une intersection conique, ces termes ne peuvent être négligés. On effectue donc généralement une transformation unitaire de la représentation adiabatique vers la représentation dite diabatique dans laquelle l'opérateur énergie cinétique nucléaire est diagonal. Dans cette représentation, le couplage est dû à l'énergie électronique et est une grandeur scalaire nettement plus facile à estimer numériquement. Dans la représentation diabatique, les surfaces d'énergie potentielle sont plus lisses, de sorte que les expansions en série de Taylor d'ordre inférieur de la surface capturent une grande partie de la complexité du système d'origine. Or les états strictement diabatiques n'existent pas dans le cas général. Par conséquent, les potentiels diabatiques générés par la transformation de plusieurs surfaces d'énergie électronique ensemble ne sont généralement pas exacts. Ceux-ci peuvent être appelés potentiels pseudo-diabatiques, mais généralement le terme n'est utilisé que s'il est nécessaire de mettre en évidence cette subtilité. Par conséquent, les potentiels pseudo-diabatiques sont synonymes de potentiels diabatiques.
Diabatou/Diabatou :
Diabatou est une ville du département de Piéla de la province de la Gnagna à l'est du Burkina Faso. La ville a une population de 3033.
Diabat%C3%A9/Diabaté :
Diabaté est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Abdoulaye Diabaté (né en 1956), le chanteur et guitariste malien Cheick Diabaté (né en 1988), le footballeur malien Cyrille Diabaté (né en 1973), la combattante française d'arts martiaux mixtes Henriette Diabaté (née en 1935), Côte d' Homme politique et écrivain ivoirien Lassina Diabaté (né en 1974), ancien footballeur ivoirien Mamadou Diabaté (né en 1973), joueur de balafon burkinabé Mamadou Diabaté (né en 1975), joueur malien de kora Massa Makan Diabaté (1938-1988), historien malien, auteur et dramaturge Moussa Diabaté (né en 2002), basketteur français Sidiki Diabaté, joueur de kora malien Toumani Diabaté (né en 1965), joueur de kora malien Zié Diabaté (né en 1989), défenseur de football ivoirien
Diabat%C3%A9 Fatoumata_Guindo/Diabaté Fatoumata Guindo :
Diabaté Fatoumata Guindo (née le 28 juin 1973) est une femme politique malienne. Guindo a été ministre malien chargé des relations avec les institutions et porte-parole du gouvernement de 2007 à 2011.
Variations Diabelli/Variations Diabelli :
Les 33 Variations sur une valse d'Anton Diabelli, Op. 120, communément appelées les Variations Diabelli, est un ensemble de variations pour piano écrites entre 1819 et 1823 par Ludwig van Beethoven sur une valse composée par Anton Diabelli. Il forme la première partie de la publication de Diabelli Vaterländischer Künstlerverein, la deuxième partie consistant en 50 variations de 50 autres compositeurs. Il est souvent considéré comme l'un des plus grands ensembles de variations pour clavier avec les Variations Goldberg de JS Bach. L'écrivain musical Donald Tovey l'a appelé "le plus grand ensemble de variations jamais écrites" et le pianiste Alfred Brendel l'a décrit comme "la plus grande de toutes les œuvres pour piano". Il comprend également, selon les mots de Hans von Bülow, "un microcosme de l'art de Beethoven". Dans Beethoven : The Last Decade 1817–1827, Martin Cooper écrit : « La variété de traitement est presque sans parallèle, de sorte que l'œuvre représente un livre d'études avancées sur le mode d'expression de Beethoven et son utilisation du clavier, ainsi qu'un œuvre monumentale à part entière ». Dans ses Fonctions structurelles de l'harmonie, Arnold Schoenberg écrit que les Variations Diabelli "en ce qui concerne son harmonie, méritent d'être appelées l'œuvre la plus aventureuse de Beethoven". L'approche de Beethoven sur le thème consiste à prendre certains de ses plus petits éléments - le tour d'ouverture , la quarte et la quinte descendantes, les notes répétées - et construisent sur elles des morceaux d'une grande imagination, puissance et subtilité. Alfred Brendel a écrit: "Le thème a cessé de régner sur sa progéniture indisciplinée. Au contraire, les variations décident de ce que le thème peut avoir à leur offrir. Au lieu d'être confirmé, orné et glorifié, il est amélioré, parodié, ridiculisé, désavoué, transfiguré , pleuré, écrasé et finalement élevé". Beethoven ne cherche pas la variété en utilisant des changements de tonalité, restant avec le do majeur de Diabelli pendant la majeure partie de l'ensemble : parmi les vingt-huit premières variations, il n'utilise la tonique mineure qu'une seule fois, dans Variation 9. Puis, approchant de la conclusion, Beethoven utilise le do mineur pour les variations 29–31 et pour la variation 32, une triple fugue, il passe en mi ♭ majeur. Arrivant à ce stade tardif, après une si longue période en ut majeur, le changement de tonalité a un effet dramatique accru. À la fin de la fugue, une fioriture culminante consistant en un arpège de septième diminuée est suivie d'une série d'accords calmes ponctués de silences. Ces accords ramènent au do majeur de Diabelli pour la Variation 33, un menuet de clôture.
Diabelli Variations_(album)/Diabelli Variations (album):
Diabelli Variations est un album d'Uri Caine interprétant les Variations Diabelli de Ludwig van Beethoven avec le Concerto Köln qui a été enregistré en 2002 et sorti sur le label Winter & Winter.
Diabelnica/Diabelnica :
Diabelnica est une rivière de Pologne, affluent de la Chojnówka.
Diabène, Ghana/Diabène, Ghana :
Diabene est une ville de la région occidentale du Ghana. Il est à 15 kilomètres du centre Takoradi la capitale régionale de l'Ouest. Le sert de ville-dortoir pour les travailleurs qui travaillent dans et autour de la métropole de Takoradi.
Diabète/Diabète :
Le diabète sucré, communément appelé diabète, est un groupe de troubles métaboliques caractérisés par un taux élevé de sucre dans le sang (hyperglycémie) sur une période prolongée. Les symptômes comprennent souvent des mictions fréquentes, une soif accrue et une augmentation de l'appétit. S'il n'est pas traité, le diabète peut entraîner de nombreuses complications de santé. Les complications aiguës peuvent inclure une acidocétose diabétique, un état hyperglycémique hyperosmolaire ou la mort. Les complications graves à long terme comprennent les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies rénales chroniques, les ulcères du pied, les lésions nerveuses, les lésions oculaires et les troubles cognitifs. Le diabète est dû soit au pancréas qui ne produit pas suffisamment d'insuline, soit aux cellules du corps qui ne répondre correctement à l'insuline produite. L'insuline est une hormone chargée d'aider le glucose des aliments à pénétrer dans les cellules pour être utilisé comme source d'énergie. Il existe trois principaux types de diabète sucré : Le diabète de type 1 résulte de l'incapacité du pancréas à produire suffisamment d'insuline en raison de la perte de cellules bêta. Cette forme était auparavant appelée "diabète sucré insulino-dépendant" ou "diabète juvénile". La perte de cellules bêta est causée par une réponse auto-immune. La cause de cette réponse auto-immune est inconnue. Bien que le diabète de type 1 apparaisse généralement pendant l'enfance ou l'adolescence, il peut également se développer chez les adultes. Le diabète de type 2 commence par une résistance à l'insuline, une condition dans laquelle les cellules ne répondent pas correctement à l'insuline. Au fur et à mesure que la maladie progresse, un manque d'insuline peut également se développer. Cette forme était auparavant appelée « diabète sucré non insulino-dépendant » ou « diabète de l'adulte ». Le diabète de type 2 est plus fréquent chez les personnes âgées, mais une augmentation significative de la prévalence de l'obésité chez les enfants a entraîné davantage de cas de diabète de type 2 chez les personnes plus jeunes. La cause la plus fréquente est une combinaison de poids corporel excessif et d'exercice insuffisant. Le diabète gestationnel est la troisième forme principale et survient lorsque des femmes enceintes sans antécédents de diabète développent une glycémie élevée. Chez les femmes atteintes de diabète gestationnel, la glycémie revient généralement à la normale peu après l'accouchement. Cependant, les femmes qui ont eu un diabète gestationnel pendant la grossesse ont un risque plus élevé de développer un diabète de type 2 plus tard dans la vie. Le diabète de type 1 doit être géré avec des injections d'insuline. La prévention et le traitement du diabète de type 2 impliquent de maintenir une alimentation saine, de faire de l'exercice physique régulièrement, d'avoir un poids corporel normal et d'éviter de fumer. Le diabète de type 2 peut être traité avec des antidiabétiques oraux, avec ou sans insuline. Le contrôle de la pression artérielle et le maintien de soins appropriés des pieds et des yeux sont importants pour les personnes atteintes de la maladie. L'insuline et certains médicaments oraux peuvent entraîner une hypoglycémie (hypoglycémie). La chirurgie bariatrique chez les personnes obèses est parfois une mesure efficace chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Le diabète gestationnel disparaît généralement après la naissance du bébé. En 2019, environ 463 millions de personnes souffraient de diabète dans le monde (8,8 % de la population adulte), le diabète de type 2 représentant environ 90 % des cas. Les taux sont similaires chez les femmes et les hommes. Les tendances suggèrent que les taux continueront d'augmenter. Le diabète double au moins le risque de décès prématuré d'une personne. En 2019, le diabète a entraîné environ 4,2 millions de décès. C'est la 7e cause de décès dans le monde. Le coût économique mondial des dépenses de santé liées au diabète en 2017 a été estimé à 727 milliards de dollars US. Aux États-Unis, le diabète a coûté près de 327 milliards de dollars américains en 2017. Les dépenses médicales moyennes des personnes atteintes de diabète sont environ 2,3 fois plus élevées.
Diabète, syndrome_métabolique_et_obésité :_cibles_et_thérapie/Diabète, syndrome métabolique et obésité : cibles et thérapie :
Diabetes, Metabolic Syndrome and Obesity: Targets and Therapy est une revue médicale à comité de lecture couvrant la recherche sur le diabète, les syndromes métaboliques et l'obésité. Le journal a été créé en 2008 et est publié par Dove Medical Press.
Diabète, obésité_et_métabolisme/Diabète, obésité et métabolisme :
Diabetes, Obesity and Metabolism est une revue médicale mensuelle à comité de lecture créée en 1999 qui couvre la recherche sur le diabète, l'obésité et le métabolisme. Selon les Journal Citation Reports, la revue avait un facteur d'impact de 6,577 en 2020, se classant 21e sur 146 dans le domaine de l'endocrinologie/métabolisme.
Diabetes.co.uk/Diabetes.co.uk :
Diabetes.co.uk est un site Web basé au Royaume-Uni qui propose des actualités, des informations et des ressources sur le diabète, se décrivant comme « la plus grande communauté européenne de personnes atteintes de diabète ». Son forum, le Diabetes Forum, est un réseau de patients qui vise à améliorer la santé des personnes atteintes de diabète, dans le but déclaré de connecter les personnes atteintes de diabète et de fournir une plate-forme permettant aux diabétiques de partager leurs expériences de gestion du diabète et des complications associées.
Diabète (homonymie)/Diabète (homonymie) :
Le diabète fait généralement référence au diabète sucré, un groupe de maladies métaboliques dans lesquelles une personne a une glycémie élevée pendant une période prolongée. Le diabète peut également désigner un groupe hétérogène de maladies qui n'ont en commun que l'excès d'urine et la soif :
Diabète (journal)/Diabète (journal) :
Diabetes est une revue médicale mensuelle à comité de lecture publiée depuis 1952 par l'American Diabetes Association. Il couvre la recherche sur la physiologie et la physiopathologie du diabète sucré, y compris tout aspect de la recherche en laboratoire, animale ou humaine. L'accent est mis sur les rapports d'investigation axés sur des domaines tels que la pathogenèse du diabète et ses complications, la fonction normale et pathologique des îlots pancréatiques et le métabolisme intermédiaire, les mécanismes pharmacologiques de l'action des médicaments et des hormones, et les aspects biochimiques et moléculaires des processus biologiques normaux et anormaux. Diabetes publie également des résumés présentés lors de la réunion annuelle de l'ADA, Scientific Sessions, en tant que supplément. Selon le Journal Citation Reports, la revue a un facteur d'impact 2017 de 7,273, la classant dixième sur 138 revues dans la catégorie "Endocrinologie & Métabolisme".
Diabète Australie/Diabète Australie :
Diabetes Australia est la troisième plus ancienne association de diabète au monde, après le Royaume-Uni et le Portugal. Créé à l'origine dans l'État de la Nouvelle-Galles du Sud (NSW) en 1937, le siège social de l'organisation se trouve désormais dans la capitale nationale, Canberra. Actuellement, une fédération de dix organisations opérationnelles est supervisée : cinq associations d'État/territoires de Diabetes Australia, l'Australian Diabetes Society, l'Australian Diabetes Educators Association, la Kellion Diabetes Foundation et la Diabetes Research Foundation - Western Australia. Diabetes Australia est une organisation à but non lucratif soutenue financièrement par la communauté. En plus de son mandat initial en tant que groupe de soutien étendu, Diabetes Australia collecte des fonds pour investir dans la recherche, les services de santé, la fourniture de produits et services d'autogestion et les programmes de sensibilisation du public. Il facilite également l'élaboration de politiques nationales sur le diabète. Diabetes Australia assiste le gouvernement australien dans l'administration du National Diabetes Services Scheme.
Diabète Australie_Victoria/Diabète Australie Victoria :
Diabetes Victoria est une organisation caritative australienne qui travaille à réduire l'impact du diabète. Fondée en 1953, elle soutient et fait campagne pour les Victoriens touchés par le diabète de type 1, le diabète gestationnel, le diabète de type 2 et le prédiabète, ainsi que les personnes à risque. Ils visent à réduire les effets du diabète à Victoria, à faciliter l'approvisionnement en médicaments contre le diabète et à trouver un remède contre le diabète. Ils sont membres de Diabetes Australia.
Diabète Canada/Diabète Canada :
Diabète Canada (connu de 1953 à 2017 sous le nom d'Association canadienne du diabète ou ADC) est un organisme de bienfaisance national enregistré dont la mission consiste à servir les 11 millions de Canadiens atteints de diabète ou de prédiabète. Les programmes de Diabète Canada comprennent : Ses programmes, son éducation et ses services soutiennent les personnes vivant avec le diabète dans leur combat quotidien pour vivre le mieux possible avec le diabète; Les Lignes directrices de pratique clinique pour la prévention et le traitement du diabète au Canada représentent la meilleure orientation fondée sur des données probantes pour les professionnels de la santé; investissements de plus de 125 millions de dollars dans la recherche sur le diabète depuis 1975; et Les efforts de plaidoyer ont conduit les gouvernements à élaborer des politiques qui respectent les droits des personnes atteintes de diabète et l'accès aux traitements dont elles ont besoin pour mener une vie saine.
Soins du diabète/Soins du diabète :
Diabetes Care est une revue médicale mensuelle à comité de lecture publiée depuis 1978 par l'American Diabetes Association. La revue couvre la recherche dans les cinq catégories suivantes : 1) soins cliniques/éducation/nutrition/recherche psychosociale, 2) épidémiologie/recherche sur les services de santé, 3) traitements et technologies émergents, 4) physiopathologie/complications et 5) risque cardiovasculaire et métabolique . La revue publie également des articles de synthèse pertinents sur le plan clinique, des lettres à l'éditeur et des commentaires. L'actuel rédacteur en chef est Steven Kahn, MD. La revue a un facteur d'impact 2020 de 19,112.
Diabetes Hands_Foundation/Fondation Diabète Mains :
La Diabetes Hands Foundation était une organisation à but non lucratif 501(c)(3) basée à Berkeley, en Californie, fondée en 2008. Elle était financée par des revenus de parrainage, des dons, des subventions et des revenus gagnés. La Diabetes Hands Foundation a fermé ses portes en juin 2017, neuf ans après sa fondation, confiant l'administration de sa programmation communautaire en ligne à une autre organisation à but non lucratif Beyond Type 1.
Santé du diabète/Santé du diabète :
Le magazine Diabetes Health, publié par King's Publishing en Californie, aux États-Unis, est l'un des plus grands magazines américains axés sur le mode de vie, les actualités, les dispositifs médicaux, les notes d'entreprise, les rubriques de conseils, les tableaux des médicaments contre le diabète et des dispositifs médicaux, les podcasts, les vidéos, les recettes, les dessins animés. et des mots croisés. C'est la principale source pour les personnes et les familles atteintes de diabète de type 1 et de type 2.
Diabetes Health_Profile/Profil de santé du diabète :
Le profil de santé du diabète (DHP) est une mesure des résultats rapportés par le patient (PROM) spécifique au diabète développée pour évaluer la qualité de vie liée à la santé (HRQoL) des personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2 âgées de 16 ans et plus. Il a été utilisé dans des enquêtes communautaires, des études de recherche, des essais cliniques et des interventions éducatives en Europe et dans le monde par plus de 10 000 patients. Le DHP était le PROM spécifique au diabète sélectionné par le ministère de la Santé du Royaume-Uni pour son étude pilote sur les PROM à long terme menée par l'Université d'Oxford.
Mine du diabète/Mine du diabète :
Diabetes Mine est un journal Web 2.0 (Santé 2.0) axé sur les questions liées au diabète. Écrit par Amy Tenderich, DiabetesMine propose des nouvelles, des analyses et des opinions sur des questions liées à la communauté du diabète. En outre, l'auteur offre des perspectives, des expériences et des observations personnelles, et encourage les lecteurs à faire de même. Les lecteurs peuvent contribuer à DiabetesMine en soumettant leurs histoires personnelles de diagnostic et les défis de la vie avec le diabète. Les partenaires et les proches des personnes atteintes de diabète peuvent également participer à une section intitulée "The Diabetic Partner Follies". Mis à jour presque quotidiennement, DiabetesMine est une plateforme en ligne pour la communauté du diabète. En janvier 2015, DiabetesMine a déménagé dans une nouvelle maison sous Healthline. En mars 2022, Healthline a décidé de fermer le contenu éditorial de DiabetesMine. Cela a été annoncé publiquement en avril 2022.
Diabète NSW_%26_ACT/Diabète NSW et ACT :
Diabetes NSW & ACT est une organisation caritative de la Nouvelle-Galles du Sud (NSW) et du Territoire de la capitale australienne (ACT) qui aide les personnes vivant avec ou à risque de diabète, leurs familles et leurs soignants. C'est une organisation membre de Diabetes Australia et c'est la plus ancienne et la plus grande organisation du diabète en Australie.
Diabetes Technology_Society/Société des technologies du diabète :
La Diabetes Technology Society (DTS) est une organisation à but non lucratif qui promeut l'utilisation des nouvelles technologies pour aider les patients atteints de diabète.
Diabète Royaume-Uni/Diabète Royaume-Uni :
Diabetes UK est une organisation caritative basée au Royaume-Uni pour les patients, les professionnels de la santé et la recherche qui a été décrite comme "l'une des principales organisations caritatives du diabète au Royaume-Uni". L'organisation caritative fait campagne pour améliorer les soins et le traitement des personnes atteintes de diabète.
Diabetes alert_dog/Chien d'alerte diabète :
Un chien d'alerte diabétique est un chien d'assistance formé pour détecter les niveaux élevés (hyperglycémie) ou faibles (hypoglycémie) de sucre dans le sang chez les humains atteints de diabète et alerter leurs propriétaires des changements dangereux de la glycémie. Cela permet à leurs propriétaires de prendre des mesures pour ramener leur glycémie à la normale, comme l'utilisation de comprimés de glucose, d'aliments riches en sucre et en glucides. Le chien peut inciter un humain à prendre de l'insuline. Lorsque les propriétaires atteints de diabète commencent à souffrir d'hypoglycémie, les chiens détecteurs effectuent une tâche prédéterminée (par exemple, aboyer, se coucher, s'asseoir) pour informer la personne. Les chiens peuvent sentir directement quelque chose lié à la concentration anormale de glucose, ou peuvent réagir aux symptômes du propriétaire qui sont causés par l'hypoglycémie, comme la transpiration ou les tremblements.
Laboratoire_diabète_et_inflammation/Laboratoire_diabète_et_inflammation :
Le Laboratoire du diabète et de l'inflammation de FRDJ/Wellcome Trust (JDRF/WT DIL), centré au Cambridge Institute for Medical Research, est un programme de recherche multidisciplinaire au sein du département de génétique médicale de l'Université de Cambridge. Le directeur actuel est John Todd FMedSci FRS et professeur de génétique médicale à l'Université de Cambridge. Les objectifs du FRDJ/WT DIL sont d'identifier et de caractériser les effets des gènes de susceptibilité au diabète de type 1 afin de mieux comprendre les premiers événements de la physiologie humaine qui conduisent à la destruction auto-immune des cellules bêta productrices d'insuline du pancréas. Parmi les autres membres notables figurent : - Linda Wicker, professeur d'immunogénétique (codirectrice) David Clayton, professeur de biostatistique
Recherche sur le diabète et les maladies vasculaires/Recherche sur le diabète et les maladies vasculaires :
Diabetes and Vascular Disease Research est une revue universitaire à comité de lecture qui publie des articles dans le domaine des maladies vasculaires périphériques. L'éditeur de la revue est Peter Grant (Université de Leeds). Il est publié depuis 2004 et est actuellement publié par SAGE Publications.
Diabète et_surdité/Diabète et surdité :
Le diabète et la surdité (DAD) ou le diabète et la surdité héréditaires maternels (MIDD) ou le diabète mitochondrial sont un sous-type de diabète qui est causé par une mutation ponctuelle en position 3243 dans l'ADN mitochondrial humain, qui consiste en un génome circulaire. Cela affecte le gène codant pour tRNALeu. Étant donné que l'ADN mitochondrial est apporté à l'embryon par l'ovocyte et non par les spermatozoïdes, cette maladie est héritée uniquement des membres de la famille maternelle. Comme son nom l'indique, MIDD se caractérise par le diabète et la perte auditive neurosensorielle.
Diabète et_exercice/Diabète et exercice :
Cet article décrit l'influence de l'exercice sur les personnes qui souffrent de diabète.
Diabète et_grossesse/Diabète et grossesse :
Pour les femmes enceintes atteintes de diabète, certains défis particuliers existent à la fois pour la mère et l'enfant. Si la femme enceinte souffre de diabète en tant que trouble préexistant, cela peut entraîner un travail précoce, des malformations congénitales et des nourrissons plus gros que la moyenne. Par conséquent, les experts conseillent aux diabétiques de maintenir un taux de sucre dans le sang proche de la normale environ 3 mois avant de planifier une grossesse. Lorsque le diabète sucré de type 1 ou le diabète sucré de type 2 est préexistant, il est important de planifier à l'avance si l'on veut devenir enceinte, et un contrôle rigoureux de la glycémie est nécessaire avant de tomber enceinte.
Diabète en_Australie/Diabète en Australie :
On estime que 275 Australiens développent un diabète chaque jour. L'étude australienne de suivi AusDiab de 2005 (Australian Diabetes, Obesity and Lifestyle Study) a montré que 1,7 million d'Australiens souffrent de diabète, mais que jusqu'à la moitié des cas de diabète de type 2 ne sont pas diagnostiqués.
Diabète en_Inde/Diabète en Inde :
L'Inde compte environ 77 millions de personnes (1 Indien sur 11) officiellement diagnostiquées avec le diabète, ce qui en fait le deuxième pays le plus touché au monde, après la Chine. De plus, 700 000 Indiens sont décédés du diabète, de l'hyperglycémie, d'une maladie rénale ou d'autres complications du diabète en 2020. Une personne sur six (17 %) dans le monde atteinte de diabète est originaire d'Inde. (La population indienne, telle que calculée en octobre 2018, représentait environ 17,5 % du total mondial.) Ce nombre devrait augmenter d'ici 2045 pour atteindre 134 millions selon la Fédération internationale du diabète. En Inde, le diabète de type 1 est plus rare que dans les pays occidentaux, et environ 90 à 95 % des Indiens diagnostiqués souffraient de diabète de type 2. Seul un tiers environ des diabétiques de type 2 en Inde ont un indice de masse corporelle supérieur à 25. Une étude de 2004 suggère que la prévalence du diabète de type 2 chez les Indiens pourrait être due à des changements environnementaux et de mode de vie résultant de l'industrialisation et de la migration vers l'environnement urbain depuis les zones rurales. . Ces changements se produisent également plus tôt dans la vie, ce qui signifie que les complications chroniques à long terme sont plus fréquentes.
Diabetes in_Indigenous_Australians/Diabète chez les Australiens indigènes :
Le diabète, en particulier le diabète non insulino-dépendant, est répandu dans les populations aborigènes et insulaires du détroit de Torres en Australie. On dit qu'au moins 1 Australien sur 20 souffre de diabète, et de ce nombre, les Autochtones sont trois fois plus susceptibles de succomber à cette maladie que les non-Autochtones. Contrairement au diabète de type 1, qui est une maladie auto-immune prédisposée, le diabète de type 2 ou diabète insulino-résistant est une maladie évitable, fortement influencée par une multitude de facteurs socio-économiques. Les personnes atteintes de la maladie sont par conséquent plus sensibles aux problèmes de santé chroniques, notamment les maladies cardiaques et l'insuffisance rénale. En conclusion, cela a contribué à l'écart d'espérance de vie de 17 ans entre les Autochtones et les non-Autochtones et, à son tour, a entraîné des disparités et des inégalités en matière de santé entre les Autochtones et les non-Autochtones.
Diabetes in_cats/Diabète chez les chats :
Le diabète sucré est une maladie chronique chez les chats dans laquelle une réponse insuffisante à l'insuline ou une résistance à l'insuline entraîne des concentrations de glucose sanguin constamment élevées. Le diabète affecte jusqu'à 1 chat sur 230 et peut devenir de plus en plus courant. Le diabète sucré est moins fréquent chez les chats que chez les chiens. Quatre-vingt à quatre-vingt-quinze pour cent des chats diabétiques souffrent de quelque chose de similaire au diabète de type 2, mais sont généralement sévèrement dépendants de l'insuline au moment où les symptômes sont diagnostiqués. La condition est traitable, et si elle est traitée correctement, le chat peut connaître une espérance de vie normale. Chez les chats de type 2, un traitement rapide et efficace peut conduire à une rémission diabétique, dans laquelle le chat n'a plus besoin d'injection d'insuline. Non traitée, la maladie conduit à des jambes de plus en plus faibles chez les chats et éventuellement à la malnutrition, à l'acidocétose et/ou à la déshydratation et à la mort.
Diabetes in_dogs/Diabète chez les chiens :
Le diabète sucré est une maladie dans laquelle les cellules bêta du pancréas endocrinien arrêtent de produire de l'insuline ou ne peuvent plus en produire en quantité suffisante pour les besoins de l'organisme. La maladie peut toucher aussi bien les humains que les animaux comme les chiens. La condition est traitable et n'a pas besoin de raccourcir la durée de vie de l'animal ou d'interférer avec la qualité de vie. Si elle n'est pas traitée, la maladie peut entraîner des cataractes, une faiblesse croissante des jambes (neuropathie), une malnutrition, une acidocétose, une déshydratation et la mort. Le diabète touche principalement les chiens d'âge moyen et plus âgés, mais il existe des cas juvéniles. Le patient diabétique canin typique est d'âge moyen, de sexe féminin et en surpoids au moment du diagnostic. Le nombre de chiens diagnostiqués avec le diabète sucré a triplé en trente ans. Dans les taux de survie à peu près au même moment, seuls 50% ont survécu les 60 premiers jours après le diagnostic et ont ensuite été traités avec succès à domicile. Actuellement, les chiens diabétiques recevant un traitement ont la même espérance de vie que les chiens non diabétiques du même âge et du même sexe. La maladie est généralement divisée en deux types, selon l'origine de la maladie : type 1 et type 2. Le diabète de type 1, parfois appelé "diabète juvénile", est causé par la destruction des cellules bêta du pancréas. La condition est également appelée diabète insulino-dépendant, ce qui signifie que les injections d'insuline exogène doivent remplacer l'insuline que le pancréas n'est plus capable de produire pour les besoins de l'organisme. Le type 1 est la forme la plus courante de diabète et affecte environ 0,34 % des chiens. Le diabète de type 2 peut se développer chez les chiens, bien qu'il ne soit pas aussi répandu que le type 1. Pour cette raison, il n'y a aucune possibilité que les cellules bêta pancréatiques endommagées de façon permanente puissent réactiver pour engendrer une rémission, comme cela peut être possible avec certains cas de diabète félin, où le type principal de diabète est le type 2.Deux autres formes de diabète moins courantes sont le diabète insipide, qui est une condition d'hormone antidiurétique insuffisante ou de résistance à celle-ci , et diabète gestationnel. Le diabète gestationnel survient généralement pendant la grossesse. Cela peut être le résultat d'une intolérance au glucose pendant la période de grossesse. Cependant, il peut être prévenu par une gestion comportementale et diététique.
Diabète insipide/diabète insipide :
Le diabète insipide (DI) est une affection caractérisée par de grandes quantités d'urine diluée et une soif accrue. La quantité d'urine produite peut atteindre près de 20 litres par jour. La réduction de liquide a peu d'effet sur la concentration de l'urine. Les complications peuvent inclure une déshydratation ou des convulsions. Il existe quatre types d'ID, chacun ayant un ensemble de causes différent. La DI centrale (CDI) est due à un manque de l'hormone vasopressine (hormone antidiurétique). Cela peut être dû à une blessure à l'hypothalamus ou à l'hypophyse ou à la génétique. Le DI néphrogénique (NDI) survient lorsque les reins ne répondent pas correctement à la vasopressine. L'ID dipsogène est le résultat d'un apport hydrique excessif dû à des dommages au mécanisme hypothalamique de la soif. Il survient plus souvent chez les personnes atteintes de certains troubles psychiatriques ou sous certains médicaments. Le DI gestationnel ne survient que pendant la grossesse. Le diagnostic repose souvent sur des analyses d'urine, des analyses de sang et le test de privation de liquide. Le diabète insipide n'est pas lié au diabète sucré et les conditions ont un mécanisme distinct, bien que les deux puissent entraîner la production de grandes quantités d'urine. Le traitement consiste à boire suffisamment de liquides pour prévenir la déshydratation. Les autres traitements dépendent du type. En cas de DI central et gestationnel, le traitement repose sur la desmopressine. L'ID néphrogénique peut être traitée en s'attaquant à la cause sous-jacente ou en utilisant un thiazidique, de l'aspirine ou de l'ibuprofène. Le nombre de nouveaux cas de diabète insipide chaque année est de 3 sur 100 000. L'ID central commence généralement entre 10 et 20 ans et survient de la même manière chez les hommes et les femmes. L'ID néphrogénique peut débuter à tout âge. Le terme "diabète" est dérivé du mot grec signifiant siphon.
Gestion du diabète/Gestion du diabète :
Le terme diabète comprend plusieurs troubles métaboliques différents qui, s'ils ne sont pas traités, entraînent tous une concentration anormalement élevée d'un sucre appelé glucose dans le sang. Le diabète sucré de type 1 survient lorsque le pancréas ne produit plus de quantités importantes d'hormone insuline, généralement en raison de la destruction auto-immune des cellules bêta productrices d'insuline du pancréas. On pense maintenant que le diabète sucré de type 2 résulte d'attaques auto-immunes sur le pancréas et/ou d'une résistance à l'insuline. Le pancréas d'une personne atteinte de diabète de type 2 peut produire des quantités normales ou même anormalement élevées d'insuline. D'autres formes de diabète sucré, telles que les diverses formes de diabète de la maturité chez les jeunes, peuvent représenter une combinaison de production insuffisante d'insuline et de résistance à l'insuline. Un certain degré de résistance à l'insuline peut également être présent chez une personne atteinte de diabète de type 1. L'objectif principal de la gestion et du contrôle du diabète est, dans la mesure du possible, de restaurer le métabolisme des glucides à un état normal. Pour atteindre cet objectif, les personnes souffrant d'une carence absolue en insuline ont besoin d'une thérapie de remplacement de l'insuline, qui est administrée par des injections ou une pompe à insuline. La résistance à l'insuline, en revanche, peut être corrigée par des modifications alimentaires et de l'exercice. D'autres objectifs de la gestion du diabète sont de prévenir ou de traiter les nombreuses complications qui peuvent résulter de la maladie elle-même et de son traitement.
Logiciel de gestion du diabète/logiciel de gestion du diabète :
Le logiciel de gestion du diabète fait référence à des outils logiciels qui s'exécutent sur des ordinateurs personnels et des assistants numériques personnels pour aider les personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2 à gérer les données associées aux éléments suivants : les résultats des tests sanguins d'un lecteur de glycémie les journaux de bord du diabète les paramètres de base et de bolus pour une pompe à insuline les dossiers de l'administration réelle d'insuline enregistrements des glucides consommés et chemisés pour couvrir l'évaluation statistique entrées manuelles du journal pour l'exercice et d'autres facteurs encadrement des corrections de dose prédiction des futures glycémies, etc.
Médicaments contre le diabète/Médicaments contre le diabète :
Les médicaments utilisés dans le traitement du diabète traitent le diabète sucré en modifiant le taux de glucose dans le sang. À l'exception de l'insuline, la plupart des agonistes des récepteurs du GLP (liraglutide, exénatide et autres) et le pramlintide, tous sont administrés par voie orale et sont donc également appelés hypoglycémiants oraux ou antihyperglycémiants oraux. Il existe différentes classes de médicaments antidiabétiques, et leur sélection dépend de la nature du diabète, de l'âge et de la situation de la personne, ainsi que d'autres facteurs. Le diabète sucré de type 1 est une maladie causée par le manque d'insuline. L'insuline doit être utilisée dans le type 1, qui doit être injecté. Le diabète sucré de type 2 est une maladie de résistance à l'insuline par les cellules. Le diabète sucré de type 2 est le type de diabète le plus courant. Les traitements comprennent des agents qui (1) augmentent la quantité d'insuline sécrétée par le pancréas, (2) augmentent la sensibilité des organes cibles à l'insuline, (3) diminuent la vitesse à laquelle le glucose est absorbé par le tractus gastro-intestinal et (4) augmentent perte de glucose par la miction. Plusieurs groupes de médicaments, administrés pour la plupart par voie orale, sont efficaces dans le type 2, souvent en association. La combinaison thérapeutique dans le type 2 peut inclure l'insuline, pas nécessairement parce que les agents oraux ont complètement échoué, mais à la recherche d'une combinaison d'effets souhaitée. Le grand avantage de l'insuline injectée dans le type 2 est qu'un patient bien éduqué peut ajuster la dose, voire prendre des doses supplémentaires, lorsque la glycémie mesurée par le patient, généralement avec un simple lecteur, dépend de la quantité de sucre mesurée. Dans le sang.
Diabetic Association_of_Bangladesh/Association des diabétiques du Bangladesh :
Diabetic Association of Bangladesh est une organisation médicale à but non lucratif et est située à Dhaka, au Bangladesh. Le professeur AK Azad Khan est l'actuel président de l'association.
Hypoglycémie diabétique_(journal)/Hypoglycémie diabétique (journal) :
Diabetic Hypoglycemia est une revue médicale triennale en libre accès à comité de lecture publiée par ESP Bioscience. Il publie des articles de synthèse sur tous les aspects de l'hypoglycémie chez les diabétiques, notamment : la science fondamentale, la génétique moléculaire, la physiopathologie, l'épidémiologie et les aspects cliniques de la prévention, du diagnostic et de la gestion de l'hypoglycémie. La revue a été créée en 2008, avec le soutien d'une subvention éducative sans restriction de Novo Nordisk. Il est extrait et indexé dans EMBASE et Scopus.
Angiopathie diabétique/Angiopathie diabétique :
L'angiopathie diabétique est une forme d'angiopathie associée à des complications diabétiques. Bien que non exclusives, les deux formes les plus fréquentes sont la rétinopathie diabétique et la néphropathie diabétique, dont les physiopathologies sont largement identiques. D'autres formes d'angiopathie diabétique comprennent la neuropathie diabétique et la cardiomyopathie diabétique.
Bulle diabétique/bulle diabétique :
Une bulle diabétique est une affection cutanée caractérisée par une cloque non inflammatoire, spontanée et indolore, souvent localisée dans les régions acrales (parties périphériques du corps, telles que les pieds, les orteils, les mains, les doigts, les oreilles ou le nez), observée chez les patients diabétiques : 681 : 467 –8
Cardiomyopathie diabétique/cardiomyopathie diabétique :
La cardiomyopathie diabétique est un trouble du muscle cardiaque chez les personnes atteintes de diabète. Cela peut entraîner une incapacité du cœur à faire circuler efficacement le sang dans le corps, un état connu sous le nom d'insuffisance cardiaque, avec accumulation de liquide dans les poumons (œdème pulmonaire) ou les jambes (œdème périphérique). La plupart des insuffisances cardiaques chez les personnes atteintes de diabète résultent d'une maladie coronarienne, et on dit que la cardiomyopathie diabétique n'existe que s'il n'y a pas de maladie coronarienne pour expliquer le trouble du muscle cardiaque.
Chiroarthropathie diabétique / Chiroarthropathie diabétique :
La chiroarthropathie diabétique, également connue sous le nom de syndrome de la main raide diabétique ou syndrome de mobilité articulaire limitée, est une affection cutanée caractérisée par une peau épaisse et cireuse et une mobilité articulaire limitée des mains et des doigts, entraînant des contractures en flexion, une affection associée au diabète sucré : 681 et elle est observée chez environ 30 % des patients diabétiques atteints d'une maladie de longue date. : 540 Elle peut être un prédicteur d'autres complications liées au diabète et a été l'une des premières complications connues du diabète, documentée pour la première fois en 1974. Dans les doigts, la chéiroarthropathie diabétique peut causent une mobilité tellement limitée que le patient est incapable d'étendre complètement les doigts pour aplatir la main. En règle générale, les deux mains sont atteintes de chéiroarthropathie diabétique, la plupart des patients trouvant une raideur commençant au petit doigt et se propageant au pouce. La plupart du temps, ce ne sont que des articulations plus petites et plus fragiles qui en sont affectées, les articulations plus grosses n'étant généralement affectées que chez les patients atteints de diabète plus grave ou plus avancé. La chéiroarthropathie a été rapportée chez plus de 50 % des patients diabétiques insulino-dépendants et environ 75 % des diabétiques non insulino-dépendants. La chéiroarthropathie survient le plus souvent chez les patients ayant des antécédents de diabète plus longs et chez les patients ayant des antécédents de neuropathie diabétique.
Coma diabétique/Coma diabétique :
Le coma diabétique est une forme de coma potentiellement mortelle mais réversible que l'on trouve chez les personnes atteintes de diabète sucré. Trois types différents de coma diabétique sont identifiés : L'hypoglycémie sévère chez une personne diabétique L'acidocétose diabétique (généralement de type 1) suffisamment avancée pour une combinaison d'une glycémie fortement élevée, d'une déshydratation et d'un état de choc, et d'épuisement Coma hyperosmolaire non cétosique (généralement de type 2) dans lequel une glycémie extrêmement élevée et une déshydratation suffisent à elles seules à provoquer une perte de conscience. Dans la plupart des contextes médicaux, le terme coma diabétique fait référence au dilemme diagnostique posé lorsqu'un médecin est confronté à un patient inconscient dont on ne sait rien si ce n'est qu'il est diabétique. Un exemple pourrait être un médecin travaillant dans un service d'urgence qui reçoit un patient inconscient portant une étiquette d'identification médicale indiquant DIABÉTIQUE. Les ambulanciers paramédicaux peuvent être appelés pour secourir une personne inconsciente par des amis qui les identifient comme diabétiques. De brèves descriptions des trois conditions principales sont suivies d'une discussion sur le processus de diagnostic utilisé pour les distinguer, ainsi que sur quelques autres conditions qui doivent être prises en compte. On estime que 2 à 15 % des personnes atteintes de diabète auront au moins un épisode de coma diabétique au cours de leur vie à la suite d'une hypoglycémie sévère.
Dermadrome diabétique/Dermadrome diabétique :
Les dermadromes diabétiques constituent un groupe d'affections cutanées couramment observées chez les personnes atteintes de diabète atteint d'une maladie de longue date. : 540 Les affections incluses dans ce groupe sont les suivantes : 539–541 : 681 Gangrène sèche acrale Caroténose Dermopathie diabétique Bulle diabétique Chirurgie diabétique Malum perforans Nécrobiose lipidique Mobilité articulaire limitée est observée chez environ 30 % des personnes atteintes de diabète avec une maladie de longue date. : 540 Sclérœdème Une peau cireuse est observée chez environ 50 %.: 540
Dermopathie diabétique/Dermopathie diabétique :
La dermopathie diabétique est un type de lésion cutanée généralement observée chez les personnes atteintes de diabète sucré. Elle se caractérise par des papules rouge terne qui évoluent vers des lésions cutanées hyperpigmentées bien circonscrites, petites, rondes et atrophiques, généralement sur les tibias. Il s'agit de la plus courante : 540 : 681 de plusieurs affections cutanées diabétiques, que l'on retrouve chez jusqu'à 30 % des diabétiques. Des lésions similaires peuvent parfois être trouvées chez les non-diabétiques, généralement à la suite d'un traumatisme ou d'une blessure à la région; cependant, plus de 4 lésions suggèrent fortement le diabète.
Embryopathie diabétique / Embryopathie diabétique :
L'embryopathie diabétique fait référence à des malformations congénitales liées au diabète maternel. L'exposition prénatale à l'hyperglycémie peut entraîner des avortements spontanés, une mortalité périnatale et des malformations. Les grossesses diabétiques de type 1 et de type 2 augmentent toutes deux le risque de tératogénicité induite par le diabète. Le taux de malformations congénitales est similaire chez les mères de type 1 et 2 en raison de l'augmentation de l'adiposité et de l'âge des femmes atteintes de diabète de type 2. La prédisposition génétique et différents facteurs environnementaux jouent tous deux un rôle important dans le développement de l'embryopathie diabétique. Le dysfonctionnement métabolique chez les femmes enceintes augmente également le risque de malformations fœtales.
Pied diabétique/Pied diabétique :
Un pied diabétique est toute pathologie résultant directement d'une maladie artérielle périphérique (MAP) et/ou d'une neuropathie sensorielle affectant les pieds dans le diabète sucré ; c'est une complication à long terme (ou "chronique") du diabète sucré. La présence de plusieurs pathologies caractéristiques du pied diabétique telles que l'infection, l'ulcère du pied diabétique et l'ostéoarthropathie neuropathique est appelée syndrome du pied diabétique. La déformation osseuse qui en résulte est connue sous le nom de pied de Charcot. En raison d'un dysfonctionnement nerveux périphérique avancé associé au diabète (neuropathie diabétique), les pieds des patients présentent une sécheresse de la peau et une capacité réduite à ressentir la douleur (nociception). Par conséquent, des blessures mineures peuvent rester non découvertes et évoluer par la suite vers un ulcère du pied diabétique de pleine épaisseur. De plus, la chirurgie du pied est bien tolérée sans anesthésie. L'insensibilité des pieds à la douleur peut être facilement établie par une stimulation quantitative par piqûre d'épingle de 512 mN. Dans le diabète, un dysfonctionnement des nerfs périphériques peut être associé à une maladie artérielle périphérique (MAP) entraînant une mauvaise circulation sanguine vers les extrémités (angiopathie diabétique). Environ la moitié des patients atteints d'un ulcère du pied diabétique ont une MAP coexistante. On a récemment découvert que la carence en vitamine D était associée à des infections du pied diabétique et à un risque accru d'amputations et de décès. La recherche estime que l'incidence à vie des ulcères du pied au sein de la communauté diabétique est d'environ 15 % et peut atteindre 25 %. Lorsque les plaies mettent beaucoup de temps à cicatriser, une infection peut s'installer, se propager aux os et aux articulations, et l'amputation des membres inférieurs peut être nécessaire. L'infection du pied est la cause la plus fréquente d'amputation non traumatique chez les personnes atteintes de diabète.
Infection du pied diabétique/Infection du pied diabétique :
L'infection du pied diabétique est toute infection du pied chez une personne diabétique. La cause la plus fréquente d'hospitalisation des patients diabétiques est due aux infections des pieds. Les symptômes peuvent inclure du pus provenant d'une plaie, une rougeur, un gonflement, une douleur, une sensation de chaleur, une tachycardie ou une tachypnée. Les complications peuvent inclure une infection de l'os, la mort des tissus, une amputation ou une septicémie. Ils sont fréquents et surviennent aussi fréquemment chez les hommes que chez les femmes. Les personnes âgées sont plus fréquemment touchées. Ils se forment le plus souvent à la suite d'un ulcère du pied diabétique, bien que tous les ulcères du pied ne s'infectent pas. Les ulcères du pied diabétique peuvent être causés par une maladie vasculaire ou une neuropathie et sa prévalence survient chez environ 25 % des diabétiques tout au long de leur vie. Certains facteurs de risque de développer des infections du pied diabétique comprennent des antécédents d'ulcères du pied répétés, des ulcères du pied qui durent plus de 30 jours, un mauvais contrôle de la glycémie, une neuropathie périphérique, une insuffisance rénale, une maladie artérielle périphérique, une blessure ou un traumatisme au pied, marcher pieds nus fréquemment , et antécédents d'amputation des membres inférieurs. La plupart des infections du pied diabétique sont polymicrobiennes (contiennent plusieurs organismes infectieux) et les bactéries couramment impliquées comprennent le staphylocoque, y compris le staphylocoque doré résistant à la méthicilline (SARM), les streptocoques, les pseudomonas et les bactéries gram-négatives. Auparavant, les infections à SARM étaient généralement acquises en milieu hospitalier, cependant, récemment, les infections à SARM acquises dans la communauté sont de plus en plus répandues et sont liées à de mauvais résultats de traitement pour les patients diabétiques. Certains facteurs de risque pour le développement d'infections à SARM comprennent l'utilisation d'antibiotiques qui couvrent un large éventail d'agents pathogènes pendant une longue durée, un séjour prolongé à l'hôpital ou certaines interventions chirurgicales. Le mécanisme sous-jacent des infections du pied diabétique implique souvent une mauvaise circulation sanguine et une neuropathie périphérique. Le diagnostic est basé sur les symptômes et peut être étayé par une culture de tissus profonds. Le traitement implique des soins appropriés des plaies et des antibiotiques. Le traitement empirique par Pseudomonas aeruginosa n'est pas justifié sauf si le patient a déjà eu une infection avec une culture identifiant l'organisme, ou si le patient présente des facteurs de risque tels que l'utilisation fréquente de pansements humides ou la vie dans des climats chauds. Le traitement empirique du SARM n'est pas non plus justifié, sauf si le patient a une infection critique telle qu'une septicémie, si le taux d'infections au SARM est particulièrement élevé dans une zone locale ou si le patient a déjà eu une infection au SARM. La durée des antibiotiques dépend de la gravité de l'infection, allant de 1 à 12 semaines. Le traitement des infections légères à modérées devrait durer 1 à 2 semaines et nécessite généralement des antibiotiques oraux qui couvrent les staphylocoques et les streptocoques. Les infections graves nécessitent généralement des antibiotiques IV qui couvrent plus d'agents pathogènes, tels que les organismes gram positifs, les organismes gram négatifs et les anaérobies obligatoires pour permettre de meilleurs résultats de traitement. Le traitement antibiotique total des infections graves devrait durer environ 2 à 3 semaines ou plus, selon l'étendue de l'infection. La prévention comprend le port de chaussures appropriées, des examens réguliers des pieds et le contrôle des facteurs de risque.
Ulcère du pied diabétique/Ulcère du pied diabétique :
L'ulcère du pied diabétique est une complication majeure du diabète sucré et probablement la principale composante du pied diabétique. La cicatrisation est un mécanisme d'action inné qui fonctionne de manière fiable la plupart du temps. Une caractéristique clé de la cicatrisation des plaies est la réparation par étapes de la matrice extracellulaire perdue (ECM) qui forme le plus grand composant de la couche cutanée dermique. Mais dans certains cas, certains troubles ou agressions physiologiques perturbent le processus de cicatrisation. Le diabète sucré est l'un de ces troubles métaboliques qui entrave les étapes normales du processus de cicatrisation des plaies. De nombreuses études montrent une phase inflammatoire prolongée dans les plaies diabétiques, ce qui entraîne un retard dans la formation de tissu de granulation mature et une réduction parallèle de la résistance à la traction de la plaie. Le traitement des ulcères du pied diabétique doit inclure : le contrôle de la glycémie, l'élimination des tissus morts de la plaie , les pansements et la suppression de la pression de la plaie grâce à des techniques telles que le moulage par contact total. La chirurgie dans certains cas peut améliorer les résultats. L'oxygénothérapie hyperbare peut également être utile, mais elle est coûteuse. Elle survient chez 15 % des personnes atteintes de diabète et précède 84 % de toutes les amputations de la jambe inférieure liées au diabète.
Hypoglycémie diabétique/Hypoglycémie diabétique :
L'hypoglycémie diabétique est un faible taux de glucose sanguin survenant chez une personne atteinte de diabète sucré. C'est l'un des types d'hypoglycémie les plus courants observés dans les services d'urgence et les hôpitaux. Selon le National Electronic Injury Surveillance System-All Injury Program (NEISS-AIP), et sur la base d'un échantillon examiné entre 2004 et 2005, environ 55 819 cas (8,0 % du total des admissions) impliquaient l'insuline, et l'hypoglycémie grave est probablement la seule événement le plus courant. En général, l'hypoglycémie survient lorsqu'un traitement visant à abaisser la glycémie élevée du diabète correspond de manière inexacte aux besoins physiologiques de l'organisme et fait donc chuter la glycémie à un niveau inférieur à la normale.
Acidocétose diabétique/acidocétose diabétique :
L'acidocétose diabétique (ACD) est une complication potentiellement mortelle du diabète sucré. Les signes et symptômes peuvent inclure des vomissements, des douleurs abdominales, une respiration haletante profonde, une augmentation de la miction, une faiblesse, une confusion et parfois une perte de conscience. L'haleine d'une personne peut développer une odeur "fruitée" spécifique. L'apparition des symptômes est généralement rapide. Les personnes sans diagnostic antérieur de diabète peuvent développer l'ACD comme premier symptôme évident. L'ACD survient le plus souvent chez les personnes atteintes de diabète de type 1, mais peut également survenir chez les personnes atteintes d'autres types de diabète dans certaines circonstances. Les déclencheurs peuvent inclure une infection, une mauvaise prise d'insuline, un accident vasculaire cérébral et certains médicaments tels que les stéroïdes. L'ACD résulte d'un manque d'insuline ; en réponse, le corps passe à la combustion d'acides gras, ce qui produit des corps cétoniques acides. L'ACD est généralement diagnostiquée lorsque les tests détectent une glycémie élevée, un pH sanguin faible et des cétoacides dans le sang ou l'urine. Le traitement principal de l'ACD consiste en des liquides intraveineux et de l'insuline. Selon la gravité, l'insuline peut être administrée par voie intraveineuse ou par injection sous la peau. Habituellement, le potassium est également nécessaire pour prévenir le développement d'un faible taux sanguin de potassium. Tout au long du traitement, les taux sanguins de sucre et de potassium doivent être contrôlés régulièrement. Les causes sous-jacentes de l'ACD doivent être identifiées. Chez les personnes dont le pH sanguin est très bas et qui sont gravement malades, du bicarbonate de sodium peut être administré; cependant, son utilisation n'est pas claire et n'est généralement pas recommandée. Les taux d'ACD varient dans le monde. Au Royaume-Uni, environ 4 % des personnes atteintes de diabète de type 1 développent une ACD chaque année, tandis qu'en Malaisie, la maladie affecte environ 25 % des diabétiques de type 1 par an. L'ACD a été décrite pour la première fois en 1886 et, jusqu'à l'introduction de l'insulinothérapie dans les années 1920, elle était presque universellement mortelle. Le risque de décès avec un traitement adéquat et opportun est compris entre <1 % et 5 %.
Myonécrose diabétique/Myonécrose diabétique :
La myonécrose diabétique est une complication du diabète. Elle est causée par un tissu musculaire infarci, généralement dans la cuisse.
Néphropathie diabétique/néphropathie diabétique :
La néphropathie diabétique, également connue sous le nom de maladie rénale diabétique, est la perte chronique de la fonction rénale survenant chez les personnes atteintes de diabète sucré. La néphropathie diabétique est la principale cause d'insuffisance rénale chronique (IRC) et d'insuffisance rénale terminale (IRT) dans le monde. La triade de protéines s'échappant dans l'urine (protéinurie ou albuminurie), d'augmentation de la pression artérielle avec hypertension puis de diminution de la fonction rénale est commune à de nombreuses formes d'IRC. La perte de protéines dans l'urine due à des lésions des glomérules peut devenir massive et entraîner une faible albumine sérique avec pour résultat un gonflement généralisé du corps (œdème) appelé syndrome néphrotique. De même, le débit de filtration glomérulaire estimé (eGFR) peut progressivement chuter d'une normale de plus de 90 ml/min/1,73 m2 à moins de 15, moment auquel le patient est considéré comme atteint d'insuffisance rénale terminale. Elle évolue généralement lentement au fil des ans. Les anomalies physiopathologiques de la néphropathie diabétique commencent généralement par des taux de glycémie mal contrôlés de longue date. Ceci est suivi de multiples changements dans les unités de filtration des reins, les néphrons. (Il y a normalement environ 750 000 à 1,5 million de néphrons dans chaque rein adulte). Initialement, il y a une constriction des artérioles efférentes et une dilatation des artérioles afférentes, entraînant une hypertension capillaire glomérulaire et une hyperfiltration, en particulier à mesure que les néphrons deviennent obsolètes et que l'adaptation de l'hyperfiltration provoque paradoxalement d'autres dommages liés au stress de cisaillement aux capillaires glomérulaires délicats. et un cercle vicieux de dommages supplémentaires au néphron et de déclin de la fonction rénale globale. Parallèlement, il y a des changements dans le glomérule lui-même : ceux-ci comprennent un épaississement de la membrane basale, un élargissement des membranes fendues des podocytes, une augmentation du nombre de cellules mésangiales et une augmentation de la matrice mésangiale. Cette matrice envahit les capillaires glomérulaires et produit des dépôts appelés nodules de Kimmelstiel-Wilson. Les cellules mésangiales et la matrice peuvent progressivement se dilater et consommer tout le glomérule, interrompant la filtration. L'état de la néphropathie diabétique peut être surveillé en mesurant deux valeurs : la quantité de protéines dans l'urine - protéinurie ; et un test sanguin appelé la créatinine sérique. La quantité de protéinurie reflète le degré d'endommagement de tout glomérule encore fonctionnel. La valeur de la créatinine sérique peut être utilisée pour calculer le débit de filtration glomérulaire estimé (eGFR), qui reflète le pourcentage de glomérules qui ne filtrent plus le sang. Traitement avec un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine ou un bloqueur des récepteurs de l'angiotensine, qui dilate l'artériole sortant du glomérule, réduisant ainsi la pression artérielle dans les capillaires glomérulaires, ce qui peut ralentir (mais pas arrêter) la progression de la maladie. On pense également que trois classes de médicaments contre le diabète - les agonistes du GLP-1, les inhibiteurs de la DPP-4 et les inhibiteurs du SGLT2 - ralentissent la progression de la néphropathie diabétique. La néphropathie diabétique est la cause la plus fréquente d'insuffisance rénale terminale et constitue une complication grave qui affecte environ un quart des adultes atteints de diabète aux États-Unis. Les personnes atteintes d'insuffisance rénale terminale nécessitent souvent une hémodialyse et éventuellement une transplantation rénale pour remplacer la fonction rénale défaillante. La néphropathie diabétique est associée à un risque accru de décès en général, en particulier par maladie cardiovasculaire.
Neuropathie diabétique/Neuropathie diabétique :
La neuropathie diabétique fait référence à divers types de lésions nerveuses associées au diabète sucré. Les symptômes dépendent du site de lésion nerveuse et peuvent inclure des modifications motrices telles qu'une faiblesse ; des symptômes sensoriels tels que des engourdissements, des picotements ou des douleurs ; ou des changements autonomes tels que des symptômes urinaires. On pense que ces changements résultent d'une lésion microvasculaire impliquant de petits vaisseaux sanguins qui irriguent les nerfs (vasa nervorum). Les affections relativement courantes qui peuvent être associées à la neuropathie diabétique comprennent la polyneuropathie symétrique distale ; paralysie du troisième, quatrième ou sixième nerf crânien ; mononeuropathie; multiplex mononeuropathie; amyotrophie diabétique; et la neuropathie autonome.
Papillopathie diabétique / Papillopathie diabétique :
La papillopathie diabétique (également connue sous le nom de papillite diabétique) est une complication oculaire du diabète sucré caractérisée par un gonflement du disque optique et un œdème de la tête du nerf optique. La condition peut affecter les patients diabétiques de type 1 et de type 2.
Rétinopathie diabétique/Rétinopathie diabétique :
La rétinopathie diabétique, également connue sous le nom de maladie oculaire diabétique (DED), est une condition médicale dans laquelle des dommages se produisent à la rétine en raison du diabète sucré. C'est l'une des principales causes de cécité dans les pays développés. La rétinopathie diabétique affecte jusqu'à 80 % des personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2 depuis 20 ans ou plus. Dans au moins 90 % des nouveaux cas, la progression vers des formes plus agressives de rétinopathie et de maculopathie menaçant la vue pourrait être réduite grâce à un traitement et à une surveillance appropriés des yeux. Plus une personne souffre de diabète depuis longtemps, plus ses risques de développer une rétinopathie diabétique sont élevés. Chaque année aux États-Unis, la rétinopathie diabétique représente 12 % de tous les nouveaux cas de cécité. C'est aussi la principale cause de cécité chez les personnes âgées de 20 à 64 ans.
Chaussure pour diabétique/chaussure pour diabétique :
Les chaussures pour diabétiques sont parfois appelées chaussures de profondeur supplémentaire, chaussures thérapeutiques ou chaussures de sucre. Ce sont des chaussures spécialement conçues, ou des inserts de chaussures, destinés à réduire le risque de lésions cutanées chez les diabétiques souffrant déjà d'une maladie du pied. Les personnes atteintes de neuropathie diabétique aux pieds peuvent avoir un faux sentiment de sécurité quant au degré de risque réel de leurs pieds. Un ulcère sous le pied peut se développer en quelques heures. L'objectif principal des chaussures thérapeutiques est de prévenir les complications, qui peuvent inclure des foulures, des ulcères, des callosités ou même des amputations pour les patients atteints de diabète et de mauvaise circulation. La neuropathie peut également modifier la forme des pieds d'une personne, ce qui limite la gamme de chaussures pouvant être portées confortablement. En plus de respecter des directives strictes, les chaussures pour diabétiques doivent être prescrites par un médecin et ajustées par une personne certifiée, comme un orthésiste, un podiatre, un ajusteur de chaussures thérapeutiques ou un podo-orthésiste. Les chaussures doivent également être équipées d'une orthèse amovible. Les orthèses plantaires sont des dispositifs tels que des inserts de chaussures, des supports de voûte plantaire ou des remplisseurs de chaussures tels que des ascenseurs, des cales et des talons. Les chaussures pour diabétiques et les inserts moulés sur mesure fonctionnent ensemble comme un système préventif pour aider les diabétiques à éviter les blessures au pied et à améliorer leur mobilité. Aux États-Unis, les chaussures pour diabétiques peuvent être couvertes par Medicare.
Chaussette diabétique/chaussette diabétique :
Les personnes atteintes de diabète ont plus de risques de développer une neuropathie, une maladie vasculaire et des infections, en particulier dans les jambes. Il est donc important de porter des chaussettes et des chaussures qui réduisent ou éliminent les pressions ou les points chauds. Une chaussette pour diabétique est une chaussette non restrictive, mais bien ajustée, conçue pour soulager les pressions exercées sur le pied ou la jambe. Généralement, les diabétiques sont les utilisateurs les plus courants de ce type de chaussettes. Le diabète augmente le taux de sucre dans le sang, ce qui peut augmenter le risque d'ulcères du pied. Les chaussettes diabétiques sont conçues pour ne pas restreindre la circulation, mais si elles incluent une compression de gradient de qualité médicale, réglementée par la FDA, elles peuvent inclure une compression veineuse pour une meilleure circulation sanguine. Les chaussettes diabétiques appropriées aident également à gérer l'humidité, une caractéristique qui peut réduire le risque. d'infection. Une autre caractéristique bénéfique des chaussettes pour diabétiques est la fermeture sans couture des orteils pour éviter la pression, les points chauds potentiels et les cloques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ecebalia thyrraenica

Ecclesine/Ecclesine : Ecclesine est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Patrick Ecclesine, ph...