Rechercher dans ce blog

dimanche 4 septembre 2022

Deutscher Langhaariger


Deutsche Stiftung_Denkmalschutz/Deutsche Stiftung Denkmalschutz :
La Deutsche Stiftung Denkmalschutz ("Fondation allemande pour la protection des monuments") est une initiative privée allemande fondée en 1985 qui travaille pour la préservation du patrimoine culturel en Allemagne et pour promouvoir l'idée de la gestion du patrimoine culturel.
Deutsche Stiftung_Musikleben/Deutsche Stiftung Musikleben :
La Deutsche Stiftung Musikleben est une fondation dont le but est la promotion de l'excellence musicale en Allemagne. L'organisation a été fondée en 1962 par Hans Sikorski et Wolfgang Essen et est basée à Hambourg. Le patron de la Fondation est le président de l'Allemagne. De 1971 à 1984, Eduard Söring a dirigé la Fondation. Depuis 1992, la Fondation est dirigée par Irene Schulte-Hillen. La fondation a trois objectifs principaux dans la promotion de jeunes musiciens très talentueux : La fondation prête des instruments historiques du Deutscher Musikinstrumentenfonds à de jeunes artistes. La série de concerts Foyer of Young Artists offre aux jeunes musiciens la possibilité de se produire. Avec des prix, des bourses et des parrainages, les jeunes artistes sont soutenus individuellement. La fondation soutient les activités du Deutscher Musikrat. Depuis 1965, ses principaux donateurs sont les radios et, depuis quelques années, les régies publicitaires de l'ARD.
Deutsche Streicherphilharmonie/Deutsche Streicherphilharmonie :
La Deutsche Streicherphilharmonie (DSP) (German String Philharmonic) est un orchestre de jeunes à cordes allemand, basé à Bonn.
Deutsche Synchronkartei/Deutsche Synchronkartei :
La Deutsche Synchronkartei est une base de données en ligne des acteurs de la voix dans les productions cinématographiques et télévisuelles. Il est répertorié comme source d'information scientifique et librement accessible dans le Datenbank-Infosystem. 40 000 films, près de 7 000 séries, près de 400 000 rôles de films, avec 75 nouveaux rôles de films et 100 nouveaux rôles de séries par jour".
Deutsche Telekom/Deutsche Telekom :
Deutsche Telekom AG (prononciation allemande : [ˌdɔʏtʃə ˈteːləkɔm ʔaːˌɡeː] (écouter) ; forme courte souvent juste Telekom ou DT ; stylisé comme ·T·) est une société de télécommunications allemande dont le siège est à Bonn et qui est le plus grand fournisseur de télécommunications en Europe en termes de chiffre d'affaires . Deutsche Telekom a été créée en 1995 lorsque Deutsche Bundespost (à l'époque un monopole détenu par l'État) a été privatisée. Depuis lors, Deutsche Telekom figure parmi les entreprises du Fortune 500, avec son dernier classement au numéro 62 (en 2022). La société exploite plusieurs filiales dans le monde, dont la marque de communications mobiles T-Mobile. En avril 2020, le gouvernement allemand détient directement une participation de 14,5% dans les actions de la société et 17,4% supplémentaires via la banque gouvernementale KfW. La société fait partie de l'indice boursier EURO STOXX 50.
Deutsche Telekom_AG_v_Commission/Deutsche Telekom AG contre Commission :
Deutsche Telekom AG contre Commission (2010) C-280/08 est une affaire de droit européen de la concurrence pertinente pour le droit britannique des entreprises, concernant les télécommunications.
Deutsche Telekom_eavesdropping_controversy/Controverse sur l'écoute clandestine de Deutsche Telekom :
La polémique sur les écoutes clandestines de Deutsche Telekom est devenue publique fin mai 2008 grâce à un article de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. Le procureur de Bonn a ouvert des enquêtes contre huit anciens membres du conseil consultatif, du conseil d'administration et d'anciens employés de Deutsche Telekom. L'enquête porte sur des écoutes présumées contre des journalistes et des membres des conseils de surveillance de Deutsche Telekom, qui auraient été initiées par le président du conseil de surveillance de l'époque, Klaus Zumwinkel, puis le PDG Kai-Uwe Ricke. L'objectif de l'écoute était de découvrir qui avait divulgué aux médias des informations confidentielles sur les licenciements et les acquisitions prévus en 2005 et 2006. Selon la loi allemande, la moitié des membres du conseil consultatif des grandes sociétés cotées en bourse doivent être des représentants de les employés. Ceux-ci étaient apparemment soupçonnés d'avoir divulgué l'information. René Obermann, PDG de Deutsche Telekom, a coopéré avec le procureur, en communiquant les informations pertinentes et en autorisant la perquisition de ses bureaux. De plus, Obermann a fait appel au prestigieux ancien juge fédéral Dr Gerhard Schäfer pour aider Deutsche Telekom à gérer le scandale. Un membre du Bundestag allemand a comparé l'impact possible du scandale en Allemagne au scandale Spiegel de 1962. Le 24 octobre 2008, le Big Brother Award 2008 dans la catégorie Workplace and Communications a été décerné à Telekom pour le scandale.
Deutsche Tourenwagen_Masters/Deutsche Tourenwagen Masters :
Le Deutsche Tourenwagen Masters (DTM, German Touring Car Masters) est une grande série de voitures de tourisme sanctionnée par ITR eV qui est affiliée à la DMSB-FIA depuis 1984. La série est basée en Allemagne, avec des manches ailleurs en Europe. La série pilote actuellement une version modifiée des voitures de grand tourisme du groupe GT3, remplaçant la silhouette des voitures de tourisme de classe 1 des années précédentes. De 2000 à 2020, le nouveau DTM poursuit l'ancien Deutsche Tourenwagen Meisterschaft (Championnat allemand des voitures de tourisme) et ITC (Championnat international des voitures de tourisme) qui avaient été interrompus après 1996 en raison de coûts élevés. La série a couru des prototypes de voitures de course à silhouette basées sur une voiture de route produite en série à la même période.
Deutsche Tourenwagen_Meisterschaft/Deutsche Tourenwagen Meisterschaft :
La Deutsche Tourenwagen Meisterschaft (Championnat allemand de voitures de tourisme, ou DTM) était une série de courses de voitures de tourisme qui s'est déroulée de 1984 à 1996. Initialement basée en Allemagne, elle a organisé des manches supplémentaires ailleurs en Europe et plus tard dans le monde. Le DTM d'origine avait repris la course avec des voitures basées sur la production, car l'ancienne Deutsche Rennsport Meisterschaft était passée au groupe 5 en 1977 et même aux voitures de sport coûteuses du groupe C en 1982, entraînant son déclin. Depuis 2000, un nouveau DTM a été organisé sous le nom de Deutsche Tourenwagen Masters, à nouveau organisé par ITR.
Deutsche Urban_Charts/Deutsche Urban Charts :
Deutsche Urban Charts (DUC), ancien également connu sous divers noms, dont Deutsche Black Charts (DBC) et Deutsche Hip Hop/R&B/Dancehall Singles, est un classement allemand publié chaque semaine par Deutsche Trend Charts (propriété de Public Music & Media Ltd. et délivré et commercialisé à Hambourg). Les palmarès sont largement diffusés et publiés dans divers magazines imprimés, à la radio, à la télévision et sur de nombreux sites Internet en Allemagne. Lancé en 2001, il s'agit du palmarès de musique noire le plus important d'Allemagne et est utilisé pour suivre le succès des chansons de musique populaire en milieu urbain. lieux. Le palmarès est dominé par le R&B contemporain, le rap et le hip-hop. Il répertorie les chansons R&B, dancehall, rap et hip-hop les plus populaires, calculées chaque semaine en fonction de la diffusion sur les radios rythmiques et urbaines et des ventes dans les disquaires urbains et dans les clubs de danse. Pour l'industrie et le commerce de la musique allemande, ils sont devenus une référence respectée et vitale de ce genre musical spécifique depuis sa création et ont trouvé un haut niveau de reconnaissance parmi les DJ et les jeunes consommateurs de ces styles de musique. Une chanson est capable de se classer pendant un maximum de dix semaines avant de devenir un "abandon", permettant aux nouvelles versions de faire leurs débuts dans les semaines suivantes.
Deutsche Vereinigung/Deutsche Vereinigung :
Deutsche Vereinigung (DV), ou l'Union allemande (en polonais : Zjednoczenie Niemieckie), était un parti politique d'extrême droite allemand nazi fondé en 1934 par des membres de la minorité ethnique allemande résidant dans la Deuxième République polonaise.
Deutsche Verkehrsfliegerschule/Deutsche Verkehrsfliegerschule :
La Deutsche Verkehrsfliegerschule (DVS), l'école allemande du transport aérien, était une organisation secrète de formation militaire opérant comme une école de pilotage en Allemagne. Il a commencé pendant la République de Weimar à Staaken, Berlin en 1925 et son siège social a été transféré en 1929 à l'aérodrome de Broitzem près de Braunschweig. Le DVS était en apparence une école de pilotage pour pilotes commerciaux, mais est en fait devenu un bras militaire secret formant des aviateurs militaires pour le future Luftwaffe. Ce centre de formation a pris de l'importance dans les premiers stades de l'Allemagne nazie, tout en se camouflant en une organisation civile inoffensive (Tarnorganisation), au moment du réarmement de l'Allemagne en violation du traité de Versailles.Le 31 mai 1945, après la défaite de l'Allemagne nazie dans le monde Guerre II, le gouvernement militaire américain a publié une loi spéciale interdisant le parti nazi et toutes ses branches. Connu sous le nom de "loi numéro cinq", ce décret de dénazification a dissous la Deutsche Verkehrsfliegschule et ses installations ont été reprises par les forces d'occupation. Certaines écoles de pilotage en Allemagne opèrent sous le même nom dans différents endroits du pays. Tous ont été créés après la guerre.
Deutsche Verm%C3%B6gensberatung/Deutsche Vermögensberatung :
Deutsche Vermögensberatung (DVAG), qui se traduit vaguement en anglais par "conseillers en patrimoine allemands", est une société basée à Francfort, en Allemagne. Le DVAG est actif en Allemagne, en Autriche et en Suisse. La société, fondée en 1975 par Reinfried Pohl, est contrôlée par Deutsche Vermögensberatung Holding et enregistrée en tant qu'intermédiaire d'assurance lié conformément à la directive européenne sur la médiation en assurance auprès de la Chambre de commerce et d'industrie de Francfort/Main. Avec plus de 5 000 divisions et succursales de vente, Deutsche Vermögensberatung sert environ 8 millions de clients. Au cours de l'exercice 2021, la société a enregistré un chiffre d'affaires de 2,24 milliards d'euros et un bénéfice de 241,6 millions d'euros. Le volume total de contrats négociés (portefeuille total) s'élève à 234 milliards d'euros.
Deutsche Versuchs-_und_Pr%C3%BCfanstalt_f%C3%BCr_Jagd-_und_Sportwaffen/Deutsche Versuchs- und Prüfanstalt für Jagd- und Sportwaffen :
L'Institut allemand d'expérimentation et d'essai pour la chasse et les armes à feu sportives (fondé le 26 novembre 1888) ( Deutsche Versuchs- und Prüfanstalt für Jagd- und Sportwaffen eV ), généralement abrégé DEVA , est une association de fabricants allemands dont le but est de fournir des conseils et des tests indépendants pour armes à feu et munitions. DEVA mène son travail de manière indépendante et est détenue en copropriété par la plupart des fabricants d'armes à feu allemands, tels que Blaser, Heckler & Koch, Heym, Mauser, Merkel, Sauer, etc. DEVA se compose aujourd'hui de deux succursales, une à Dune, Altenbeken et une sur Stahnsdorfer Damm, Berlin.
Deutsche Volksliste/Deutsche Volksliste :
La Deutsche Volksliste (liste populaire allemande), institution du parti nazi, visait à classer les habitants des territoires occupés par les nazis (1939-1945) en catégories de désirabilité selon des critères systématisés par le Reichsführer-SS Heinrich Himmler. L'institution est née dans l'ouest de la Pologne occupée (occupée de 1939 à 1945). Des programmes similaires ont ensuite été développés en France occupée (1940-1944) et dans le Reichskommissariat Ukraine (1941-1944). Volksdeutsche (Allemands de souche) arrive en tête de liste en tant que catégorie. Ils comprenaient des personnes sans nationalité allemande mais d'ascendance allemande vivant hors d'Allemagne (contrairement aux expatriés allemands). Bien que la Volksdeutsche n'ait pas la nationalité allemande, le renforcement et le développement des communautés ethniques allemandes dans toute l'Europe du centre-est faisaient partie intégrante de la vision nazie de la création de la Grande Allemagne (Großdeutschland). Dans certaines régions, comme la Roumanie, la Croatie et la Yougoslavie/Serbie, les Allemands de souche étaient légalement reconnus dans la législation comme des groupes privilégiés.
Deutsche Volkszeitung_(1945)/Deutsche Volkszeitung (1945) :
Deutsche Volkszeitung ("Journal du peuple allemand", en abrégé DVZ) était un journal publié quotidiennement à Berlin, en Allemagne, entre 1945 et 1946. C'était l'organe du Comité central du Parti communiste allemand (KPD).
Deutsche Volleyball-Bundesliga/Deutsche Volleyball-Bundesliga :
Volleyball Bundesliga ( allemand : Volleyball Bundesliga der Männer ), est le plus haut niveau de volleyball masculin en Allemagne, une compétition de ligue professionnelle pour les clubs de volleyball situés dans ce pays. Le VfB Friedrichshafen est l'équipe la plus titrée avec 13 victoires en championnat.
Deutsche Waffen-_und_Munitionsfabriken/Deutsche Waffen- und Munitionsfabriken :
Deutsche Waffen- und Munitionsfabriken Aktiengesellschaft (société anonyme allemande d'armes et de munitions), connue sous le nom de DWM, était une société d'armement de l'Allemagne impériale créée en 1896 lorsque Ludwig Loewe & Company a réuni ses installations de production d'armes et de munitions au sein d'une seule entreprise. En 1896, Loewe a fondé Deutsche Waffen- und Munitionsfabriken avec une usine de munitions à Karlsruhe (Bade), anciennement Deutsche Metallpatronenfabrik Lorenz, et l'usine d'armes à Berlin. Les parts que Loewe détenait dans d'autres usines d'armes et de munitions ont été transférées à DWM. Cela comprenait la Waffenfabrik Mauser, la Fabrique Nationale d'Armes de Guerre (FN) en Belgique et la Waffen- und Munitionsfabrik AG à Budapest. Le DWM a été orchestré par Isidor Loewe (1848-1910), son frère Ludwig étant décédé en 1886. Karl Maybach (qui faisait partie de la société Maybach) était employé par la société Loewe en 1901.
Deutsche Wanderjugend/Deutsche Wanderjugend :
Deutsche Wanderjugend (DWJ) est l'organisation de jeunesse de l'Association des associations allemandes de montagne et de randonnée e. V. (Deutscher Wanderverband). DWJ a été fondée en 1952 à Bad Berneck. Actuellement, 58 associations membres en Allemagne sont affiliées à DWJ. DWJ compte actuellement environ 100 000 enfants et jeunes de moins de 26 ans parmi ses membres. Les membres sont organisés en plus de 1 000 groupes d'enfants et de jeunes
Deutsche Wasserball-Liga/Deutsche Wasserball-Liga :
La Deutsche Wasserball-Liga (DWL) est la première catégorie du système de ligue pour les clubs de water-polo en Allemagne. Le championnat masculin a été fondé en 1912, mais seulement deux éditions ont eu lieu. Il a été repris en 1919 et a eu lieu régulièrement depuis, sauf en 1935, 1944 et 1945. Quadruple championne d'Europe, la WF Spandau 04 a dominé le championnat au cours des trois dernières décennies, avec un record de 37 titres depuis 1979. Le championnat féminin a été fondé en 1982. Blau-Weiss Bochum est son équipe de tête, ayant remporté toutes les éditions de 2000 à 2011. Hohenlimburger SV et SG Neukölln étaient les principales forces les années précédentes avec six titres chacun.
Deutsche Welle/Deutsche Welle :
Deutsche Welle (prononcé [ˈdɔʏtʃə ˈvɛlə] (écouter) ; "German Wave" en anglais), abrégé en DW, est un radiodiffuseur international public allemand financé par le budget fiscal fédéral allemand. Le service est disponible en 32 langues. Le service de télévision par satellite de DW comprend des chaînes en anglais, allemand, espagnol et arabe. Le travail de DW est réglementé par la Deutsche Welle Act, ce qui signifie que le contenu est destiné à être indépendant de l'influence du gouvernement. DW est membre de l'Union européenne de radiodiffusion (EBU). DW propose des articles régulièrement mis à jour sur son site Web d'actualités et gère son propre centre de développement international des médias, DW Akademie. Les objectifs déclarés du diffuseur sont de produire une couverture médiatique fiable, de fournir un accès à la langue allemande et de promouvoir la compréhension entre les peuples. C'est également un fournisseur de nouvelles mondiales en direct qui peuvent être consultées via son site Web, YouTube et divers appareils mobiles et lecteurs multimédias numériques. DW diffuse depuis 1953. Son siège est à Bonn, où ses programmes de radio sont produits. Cependant, les émissions de télévision sont produites presque entièrement à Berlin. Les deux sites créent du contenu pour le site Web d'actualités de DW. Depuis 2019, environ 1 500 employés et 1 500 indépendants de 60 pays travaillent pour Deutsche Welle dans ses bureaux de Bonn et de Berlin.
Deutsche Welle_GmbH/Deutsche Welle GmbH :
Deutsche Welle GmbH était une société de radiodiffusion allemande sous licence publique, bien que financée par des fonds privés, active à l'époque de Weimar.
Deutsche Werft/Deutsche Werft :
Deutsche Werft (anglais : chantier naval allemand) était une entreprise de construction navale à Finkenwerder Rüschpark, Hambourg, Allemagne. Elle a été fondée en 1918 par Albert Ballin et avec Gutehoffnungshütte (GHH), Allgemeine Elektricitäts-Gesellschaft (AEG) et Hamburg Amerikanische Packetfahrt Actien Gesellschaft (HAPAG) comme investisseurs. En temps de paix, Deutsche Werft a construit des navires marchands, tels que les cargos turbo-électriques HAPAG Antilla et Orizaba. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Deutsche Werft a construit 113 sous-marins de type IX et XXIII pour la Kriegsmarine. En 1968, Deutsche Werft a été fusionnée et est devenue une partie de Howaldtswerke-Deutsche Werft.
Deutsche Werke/Deutsche Werke :
Deutsche Werke était une entreprise de construction navale allemande fondée en 1925 lorsque Kaiserliche Werft Kiel et d'autres chantiers navals ont été fusionnés. Il est venu à la suite du traité de Versailles après la Première Guerre mondiale qui a forcé l'industrie de la défense allemande à se contracter. L'entreprise appartenait au gouvernement de la République de Weimar et son siège était à Berlin tandis que le site de fabrication était à Kiel. Deutsche Werke a commencé à construire des navires marchands, mais lorsque le parti nazi a pris le pouvoir en 1933, la production a été remplacée par des navires de guerre. Outre la construction navale, Deutsche Werke produisait également des armes à feu. Les pistolets dits Ortgies, particulièrement connus aux États-Unis, sont particulièrement connus. Les pistolets ont été développés par Heinrich Ortgies. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la société s'est étendue à Gdynia, créant Deutsche Werke Gotenhafen. Les installations et les infrastructures de Deutsche Werke ont été détruites pendant la Seconde Guerre mondiale par des bombardements. Certaines parties des travaux ont été réorganisées en Maschinenbau Kiel. En 1955, les chantiers navals ont été achetés par Howaldtswerke.
Deutsche Werkst%C3%A4tten_Hellerau/Deutsche Werkstätten Hellerau :
La Deutsche Werkstätten Hellerau est une entreprise de fabrication de meubles de taille moyenne dans le quartier Hellerau de la ville allemande de Dresde. Les archives de l'entreprise sont considérées comme un bien culturel précieux et bénéficient d'une protection juridique.
Deutsche WertpapierService_Bank/Deutsche WertpapierService Banque :
En tant que banque de transaction, la Deutsche WertpapierService Bank AG (dwpbank) gère le traitement des titres pour les institutions financières du secteur des caisses d'épargne et des coopératives, mais aussi du secteur bancaire privé et commercial. La dwpbank gère actuellement environ 5,34 millions de comptes-titres.
Deutsche Wertungszahl/Deutsche Wertungszahl :
Le Deutsche Wertungszahl (abréviation : DWZ, ger. German Evaluation Number) est un système de classement des échecs utilisé en Allemagne. C'est un nombre d'évaluation aux échecs pour comparer les performances de jeu de joueurs individuels. Un numéro de classement plus élevé correspond à un joueur plus fort. Un débutant est coté autour de 500 et un champion du monde autour de 2800.
Deutsche Wirtschaftsbetriebe/Deutsche Wirtschaftsbetriebe :
Deutsche Wirtschaftsbetriebe (en allemand : pour « entreprises économiques allemandes »), en abrégé DWB, était un projet lancé par l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Organisé et géré par l'Allgemeine SS, son objectif était de profiter de l'utilisation de la main-d'œuvre esclave extraite des détenus des camps de concentration nazis.
Deutsche Wohnen/Deutsche Wohnen :
Deutsche Wohnen SE est une société immobilière allemande et l'une des 30 sociétés qui composent l'indice DAX. La position dans le DAX a été atteinte en juin 2020 par rapport à la position précédente du MDAX après que Lufthansa a été rétrogradée au MDAX en raison de pertes lors de la pandémie de COVID-19. En juillet 2015, il a été signalé que Deutsche Wohnen disposait d'environ 600 millions d'euros, et pourrait être cherchant à acquérir 8 000 à 9 000 appartements. En septembre 2021, un référendum public portant le nom de l'entreprise a eu lieu, demandant aux habitants de Berlin si les grands propriétaires d'entreprise devaient être expropriés de leurs appartements résidentiels. Plus de 56% des électeurs étaient d'accord et la décision a été soumise au gouvernement local nouvellement élu.
Deutsche Zeichentrickfilme_GmbH/Deutsche Zeichentrickfilme GmbH :
La Deutsche Zeichentrickfilme GmbH (DZF) (films d'animation allemands GmbH) était une société de production d'animation fondée le 25 juin 1941 par le ministre de la propagande du Reich, Joseph Goebbels. Il a été créé comme une alternative à Disney, tentant de rivaliser avec des films tels que Mickey Mouse, tout en diffusant l'idéologie et la propagande nazies par le biais d'une source de divertissement moins agressive.
Deutsche Zeitschrift_f%C3%BCr_Philosophie/Deutsche Zeitschrift für Philosophie :
La Deutsche Zeitschrift für Philosophie ( allemand : revue allemande de philosophie ) est une revue académique bimestrielle de philosophie publiant en allemand. Il a été créé en 1953.
Deutsche Zeitung_Bessarabiens/Deutsche Zeitung Bessarabiens :
Le Deutsche Zeitung Bessarabiens (journal allemand de Bessarabie) était un journal de langue allemande de Bessarabie (aujourd'hui : Ukraine), fondé en 1919.
Deutsche Zeitung_in_Norwegen/Deutsche Zeitung en Norvège :
Deutsche Zeitung in Norwegen (anglais : journal allemand en Norvège) était un quotidien basé à Oslo et publié en Norvège pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été publié par la filiale Europa-Verlag de Franz Eher Nachfolger, sous contrôle nazi, et avait un tirage d'environ 40 000 exemplaires. Le journal a servi de modèle au Deutsche Zeitung in den Niederlanden basé à Amsterdam . Une différence appréciable entre Deutsche Zeitung en Norvège et Deutsche Zeitung in den Niederlanden était leur lectorat divergent; le premier était principalement lu par des soldats allemands en Norvège, tandis que le second avait principalement un lectorat civil. Un journal concurrent en Norvège était le Wacht im Norden, qui était distribué gratuitement aux soldats. Vers la fin de 1940, il fut décidé d'établir une filiale du journal à Tromsø. En raison d'un manque de rédacteurs allemands compétents, le journal de Tromsø n'a pas été créé avant février 1941. Il a été fusionné avec Lappland-Kurier lors de la trêve de la Finlande avec l'Union soviétique en septembre 1944. Selon l'éditeur Max Amann, les rédacteurs de Deutsche Zeitung en Norvège bénéficiaient d'une plus grande liberté éditoriale que les rédacteurs en chef des journaux de l'Allemagne nazie. Oron Hale écrit, cependant, qu'à y regarder de plus près, les différences entre le journal norvégien et les journaux allemands étaient minimes. Jusqu'en juin 1940, le Deutsche Zeitung en Norvège était soumis à la censure militaire par le département de propagande allemand en Norvège. Le journal et ses ramifications ont été interrompus lors du cessez-le-feu en Europe le 8 mai 1945.
Deutsche Zeitung_in_den_Niederlanden/Deutsche Zeitung in den Niederlanden :
Le Deutsche Zeitung in den Niederlanden (DZN, journal allemand aux Pays-Bas) était un journal national de langue allemande basé à Amsterdam, qui a été publié pendant presque toute l'occupation des Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale du 5 juin 1940 au 5 mai. 1945, le jour de la capitulation allemande dans la "Forteresse Hollande". Son objectif était d'influencer l'opinion publique aux Pays-Bas, en particulier celle des Allemands de ce pays (habitants, personnel travaillant pour la puissance occupante, militaires). Le DZN faisait partie d'un groupe de journaux d'occupation allemands publiés par l'Europa- Verlag. Ce groupe a été établi systématiquement pendant les campagnes allemandes et s'est ensuite effondré progressivement en raison des reprises des forces alliées. À leur apogée, ces journaux dépassaient un tirage total de plus d'un million d'exemplaires.
Deutsche Zentral-Zeitung/Deutsche Zentral-Zeitung :
Le Deutsche Zentral-Zeitung (DZZ; journal central allemand) était le journal de langue allemande publié à Moscou par la section germanophone de l'Internationale communiste. Le type du journal était établi à Fraktur (voir image) et contenait des traductions d'articles et de discours russes, des critiques, des articles de et sur d'autres pays, et il publiait des déclarations et des informations du Parti communiste. Publié pendant un peu plus d'une décennie, le journal a cessé de paraître en 1939 après que la police secrète soviétique (NKVD) ait arrêté tant de membres du personnel qu'il n'y avait plus assez de personnel pour continuer à fonctionner. Le journal est resté sans successeur jusqu'en 1957.
Deutsche Zeppelin-Reederei/Deutsche Zeppelin-Reederei :
Deutsche Zeppelin-Reederei (lit. 'German Zeppelin Transport Company'), en abrégé DZR, est une société allemande à responsabilité limitée qui exploite des vols commerciaux de passagers en zeppelin. L'incarnation actuelle du DZR a été fondée en 2001 et est basée à Friedrichshafen. C'est une filiale de Zeppelin Luftschifftechnik et exploite des dirigeables Zeppelin NT "Next Generation". En 2009, le DZR avait transporté plus de 55 000 passagers. Depuis 2012, le DZR propose un programme de 12 itinéraires touristiques entre mars et novembre dans le sud de l'Allemagne. La société exploite également des vols vers d'autres villes sélectionnées ainsi que des vols charters. Au milieu des années 1930, la DZR était une compagnie aérienne commerciale basée à Francfort qui exploitait des zeppelins en service transatlantique régulier, dont le célèbre LZ 129 Hindenburg. Suite à la catastrophe de Hindenburg en 1937, le DZR a arrêté le service transatlantique, bien qu'il ait lancé un nouveau dirigeable en 1938 et en ait commandé un autre. Les plans pour d'autres opérations ont pris fin au début de la Seconde Guerre mondiale et ses zeppelins ont été abandonnés en 1940. La DZR d'aujourd'hui se considère comme le successeur de cette compagnie aérienne d'origine et est constituée sous le même nom.
Deutscheinsiedel/Deutscheinsiedel :
Deutscheinsiedel est un village de la commune saxonne de Deutschneudorf dans le district d'Erzgebirgskreis en Allemagne de l'Est.
Deutscher/Deutscher :
Deutscher est un nom de famille allemand. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Alma Deutscher, musicien et compositeur britannique Drafi Deutscher, chanteur et compositeur allemand Guy Deutscher (linguiste) Guy Deutscher (physicien) Isaac Deutscher, journaliste britannique, historien et militant politique Tamara Deutscher, écrivain et éditeur britannique
Deutscher Amateur-Radio-Club/Deutscher Amateur-Radio-Club :
Le Deutscher Amateur Radio Club eV (DARC) (en anglais, allemand Amateur Radio Club) est une organisation nationale à but non lucratif pour les amateurs de radio amateur en Allemagne. Au 9 juillet 2019, l'organisation comptait 34009 membres, soit environ 53% de tous les opérateurs de radio amateur agréés en Allemagne. Les principaux avantages offerts aux membres de l'organisation comprennent les services du bureau QSL, un magazine mensuel des membres appelé CQ DL, ainsi que la promotion et le parrainage de concours radio. DARC promeut la radio amateur en organisant des cours et un support technique pour aider les passionnés à obtenir leur licence de radio amateur. Le DARC représente également les intérêts des radioamateurs allemands et des auditeurs d'ondes courtes devant les autorités de régulation des télécommunications allemandes et internationales. DARC est la société membre nationale représentant l'Allemagne au sein de l'Union internationale des radioamateurs.
Deutscher Anglerverband/Deutscher Anglerverband :
Le Deutscher Anglerverband (DAV) était une association de pêcheurs en Allemagne qui existait de 1958 à 2013. Jusqu'à la réunification allemande en 1990, le DAV était l'organe directeur du sport de la pêche à la ligne en Allemagne de l'Est et était une organisation constitutive au sein du Deutscher Turn- et Sportbund. Après la réunification, le DAV s'est étendu aux anciens États ouest-allemands. En 2013, le DAV a fusionné avec le Verband Deutscher Sportfischer (VDSF) pour former le Deutscher Angelfischerverband, unissant ainsi les deux principales organisations de pêche à la ligne du pays.
Deutscher Apothekerverband_v_0800_DocMorris_NV/Deutscher Apothekerverband v 0800 DocMorris NV :
Deutscher Apothekerverband contre 0800 DocMorris NV (2003) C-322/01 est une affaire de droit de l'UE, concernant la libre circulation des marchandises dans l'Union européenne.
Deutscher Aufbaudienst/Deutscher Aufbaudienst :
Deutscher Aufbaudienst ("Service allemand de la construction", en abrégé DAD) était une organisation d'Allemands de souche en Slovaquie pendant la Seconde Guerre mondiale, organisant du travail bénévole pour les efforts de construction. Des sources allemandes ont affirmé que 19 725 personnes ont participé aux brigades DAD de 1941. À l'été 1941, une aile féminine du DAD a été créée sous la direction d'Edith Neumann. Parmi les bâtiments construits par les brigades de travail DAD se trouvait un stade de sport à Bratislava. Les participants aux brigades de travail ont reçu des épinglettes avec le symbole DAD en bronze, argent ou doré, selon le nombre d'heures de travail bénévole avec lesquelles ils ont contribué.
Deutscher Bauernverband/Deutscher Bauernverband :
Le Deutscher Bauernverband) (DBV - Association des agriculteurs allemands) est la plus grande association professionnelle agricole et forestière de la République fédérale d'Allemagne. C'est l'organisation faîtière des 18 associations régionales d'agriculteurs. Plus de 90% de toutes les exploitations agricoles allemandes (environ 270.000, 380.000 agriculteurs) sont membres de DBV sur une base volontaire. Outre son siège à Berlin, le DBV a également un bureau à Bruxelles. Le DBV est le principal groupe d'intérêt allemand, lobbying et association professionnelle d'agriculteurs en Allemagne. L'Association des agriculteurs allemands (DBV) représente les agriculteurs conventionnels et écologiques. Cependant, l'accent politique est mis sur l'agriculture conventionnelle. Les agriculteurs biologiques sont organisés au sein du Bund Ökologische Lebensmittelwirtschaft (BÖLW).
Deutscher Brauer-Bund/Deutscher Brauer-Bund :
Deutscher Brauer-Bund eV ("DBB, "Fédération des brasseurs allemands"), basée à Berlin est "une fédération de fédérations", dans laquelle les membres ne sont pas des brasseurs individuels mais uniquement des fédérations techniques et régionales de membres. Deutscher Brauer-Bund est membre des Brasseurs d'Europe.
Deutscher Bridge_Verband/Deutscher Bridge Verband :
Le Deutscher Bridge-Verband (DBV, Association allemande de bridge) est une association de joueurs de bridge et de clubs de bridge en Allemagne. Elle a été fondée en 1949 et comprend 14 associations régionales avec environ 29 000 membres (sur environ 500 000 joueurs de bridge en Allemagne) et environ 500 clubs. Le DBV promeut le bridge en Allemagne et représente le pays au niveau international. Jusqu'à présent, il a été joué au niveau national : 75 championnats allemands en couple 71 championnats allemands en équipe 58 championnats allemands en couple mixte 12 championnats allemands en équipe mixte Marie Eggeling a été la présidente de DBV depuis août 2020.
Deutscher Bund_G%C3%A4lischer_Sportarten/Deutscher Bund Gälischer Sportarten :
Le Deutscher Bund Gälischer Sportarten (également GAA allemand) est une union de clubs allemands, qui jouent au hurling, à la camogie, au football gaélique, au handball gaélique et aux rounders. Actuellement, cette union se compose de 11 clubs de l'Association allemande d'athlétisme gaélique. Le Bund a été fondé en 2015. Il organise les coupes allemandes de football gaélique, de hurling et de camogie et est également responsable de la sélection de l'équipe nationale allemande pour les coupes internationales.
Deutscher B%C3%BCcherpreis/Deutscher Bücherpreis :
Le Deutscher Bücherpreis (anglais : prix du livre allemand) était un prix non monétaire pour la littérature qui a été décerné à la Foire du livre de Leipzig par l'Association allemande des éditeurs et libraires de 2002 à 2004. Après septembre 2004, l'Association a cessé de décerner le prix. À partir de l'automne 2005, l'Association a plutôt décerné le Deutscher Buchpreis du même nom à la Foire du livre de Francfort , à un seul roman en langue allemande chaque année. A la Foire du livre de Leipzig, le Prix de la Foire du livre de Leipzig est décerné depuis le printemps 2005, dans trois catégories : fiction, non-fiction et traduction. Voici la liste des lauréats du prix par catégorie. Le Deutscher Buchpreis, qui a remplacé le prix, est décerné chaque année à un seul livre en langue allemande.
Deutscher B%C3%BChnenverein/Deutscher Bühnenverein :
Le Deutscher Bühnenverein est une organisation représentant 430 théâtres, opéras, compagnies de théâtre, de ballet et d'opéra et orchestres en Allemagne. Elle s'implique dans les questions artistiques, juridiques, organisationnelles et politiques intéressant ses membres et publie des rapports annuels. Le Deutscher Bühnenverein est basé à Cologne.
Deutscher Chor_Londres/Deutscher Chor Londres :
Le Deutscher Chor London (DCL), également connu sous le nom de German Choir of London, est un chœur amateur à voix mixtes basé à Londres avec un répertoire de base de pièces chorales classiques allemandes et un intérêt particulier pour les œuvres contemporaines. Le chœur a été fondé en 2009 par sa directrice musicale actuelle Barbara Höfling. DCL donne environ douze représentations chaque année et a sorti deux enregistrements sur CD.
Deutscher Comedypreis/Deutscher Comedypreis :
Le Deutscher Comedypreis ("German Comedy Award") est décerné par Brainpool TV. Parce que les productions internes de Brainpool ont reçu de nombreuses récompenses, la désignation en tant que prix allemand de la comédie est controversée. La cérémonie de remise des prix a lieu chaque année à Cologne.
Deutscher Computerspielpreis/Deutscher Computerspielpreis :
Le Deutscher Computerspielpreis (DCP, German Video Game Awards) est un prix décerné à l'industrie allemande du jeu et est décerné depuis 2009. Le DCP est décerné par la République fédérale d'Allemagne, représentée par le ministère d'État à la Numérisation et le ministère fédéral de Transport et infrastructure numérique, et jeu – l'Association allemande de l'industrie des jeux.
Deutscher Dirigentenpreis/Deutscher Dirigentenpreis :
Le Deutscher Dirigentenpreis (DDP) est un concours international de direction de concert et d'opéra et sert à promouvoir les jeunes chefs d'orchestre de toutes les nations âgés de moins de 32 ans.
Deutscher Eisenbahn-Verein/Deutscher Eisenbahn-Verein :
La Deutscher Eisenbahn-Verein (Société allemande des chemins de fer) ou DEV a été fondée en novembre 1964 sous le nom de Deutscher Kleinbahn-Verein ("Société allemande de la Kleinbahn"). Son but était la préservation d'un embranchement en activité avec toutes ses installations en tant que musée vivant à ciel ouvert. Le terme Kleinbahn était principalement un concept prussien qui faisait référence à des embranchements légers avec des demandes de trafic plus faibles et de construction plus légère que les lignes principales ou les embranchements normaux, d'où les Kleinbahnen se trouvaient principalement dans le nord de l'Allemagne.
Deutscher Entwicklungsdienst/Deutscher Entwicklungsdienst :
Le Deutscher Entwicklungsdienst (DED) (Service allemand de développement) était une organisation de développement allemande active entre 1963 et 2010. C'était l'un des principaux services européens de développement pour la coopération du personnel. Il était axé sur l'envoi d'Allemands professionnels pour travailler dans les pays en développement sur de petits projets de développement. C'était une société à but non lucratif détenue à 95% par le gouvernement allemand et à 5% par l'ONG "Learning and Helping Overseas". Il fait désormais partie de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (Société allemande pour la coopération internationale) (GIZ).
Deutscher Erz%C3%A4hlerpreis/Deutscher Erzählerpreis :
Deutscher Erzählerpreis peut faire référence à : Deutscher Erzählerpreis (1962) Deutscher Erzählerpreis (2008)
Deutscher Erz%C3%A4hlerpreis_(2008)/Deutscher Erzählerpreis (2008):
Deutscher Erzählerpreis (2008) est un prix littéraire allemand.
Deutscher Fachverlag/Deutscher Fachverlag :
Le Deutsche Fachverlag (acronyme : dfv) publie avec ses filiales et participations en Allemagne et à l'étranger environ 90 publications spécialisées, plus de 90 offres numériques ainsi que des livres spécialisés. Séminaires, congrès, salons ainsi que symposiums complètent le programme.
Deutscher Fantasy_Preis/Deutscher Fantasy Preis :
Deutscher Fantasy Preis est un prix littéraire allemand. Il a été créé en 1979 par le Ersten Deutscher Fantasy Club (First German Fantasy Club) et est décerné aux auteurs, éditeurs et traducteurs germanophones dans le domaine de la littérature fantastique. De 1992 à 2008, le prix a été doté tous les quatre ans par la ville de Passau lors de sa remise lors de la convention Kongresse der Phantasie (Congrès de la Fantaisie).
Deutscher Fecht-Verband/Deutscher Fecht-Verband :
Le Deutscher Fecht-Verband (DFV) était l'organe du plus grand Deutscher Turn- und Sportbund chargé de régir le sport du tir à l'arc en Allemagne de l'Est. L'une des plus petites associations sportives du pays, en 1988, l'organisation comptait 6 584 athlètes inscrits et 673 entraîneurs. Après la réunification allemande à la fin de 1990, la DFV a été absorbée par la Fédération allemande d'escrime (DFB). Bien que ses membres soient relativement peu nombreux, la DFV a produit plusieurs athlètes de premier plan, dont les olympiens Udo Wagner, Mandy Niklaus et Klaus Haertter.
Deutscher Fernseh-Rundfunk/Deutscher Fernseh-Rundfunk :
Deutscher Fernseh-Rundfunk (télédiffusion allemande) était un service de télévision allemand qui a été diffusé pour la première fois le 22 mars 1935. Il utilisait un système électromécanique précoce, basé sur la technique du film intermédiaire et le disque Nipkow, à une résolution de 180 lignes. Transmission de Berlin, via le Fernsehsender Paul Nipkow, initialement trois fois par semaine pendant quatre-vingt-dix minutes, il fut diffusé jusqu'en novembre 1944. Cependant, comme les téléviseurs étaient chers au milieu des années 1930 et que peu appartenaient à des particuliers, le service était principalement regardé dans les salons de télévision publics (fernsehstuben) dans la zone de service du Grand Berlin.
Deutscher Fernsehfunk/Deutscher Fernsehfunk :
Deutscher Fernsehfunk (DFF; allemand pour "German Television Broadcasting") était le diffuseur de télévision d'État de la République démocratique allemande (RDA ou Allemagne de l'Est) de 1952 à 1991. DFF a produit une programmation de télévision terrestre gratuite approuvée par l'unité socialiste au pouvoir. Parti de l'Allemagne (SED) et diffusé au public en Allemagne de l'Est et dans certaines parties de l'Allemagne de l'Ouest. DFF a servi de principal média de propagande télévisée du SED avec des programmes politiques et non politiques censurés présentant un parti pris envers l'idéologie marxiste-léniniste du bloc de l'Est. DFF était connue sous le nom de Fernsehen der DDR (DDR-FS ; "GDR Television" ou "Television of [the] GDR") de 1972 jusqu'à la réunification allemande en 1990, et les actifs de DFF ont été remplacés par le réseau ouest-allemand avant sa dissolution le 31 Décembre 1991.
Deutscher Fernsehpreis/Deutscher Fernsehpreis :
Le Deutscher Fernsehpreis (Prix de la télévision allemande) est un prix allemand annuel pour la programmation télévisuelle, créé en 1999 par les chaînes de télévision allemandes Das Erste, ZDF, RTL et Sat.1. Il a été créé pour être l'équivalent des Emmy Awards, bien qu'il ne soit pas organisé par une académie. Le Fernsehpreis est le successeur des prix Telestar (Das Erste et ZDF) et Goldener Löwe (RTL).
Deutscher Fichte-Bund/Deutscher Fichte-Bund :
La Deutscher Fichte-Bund (Fédération allemande de Fichte), souvent simplement appelée Fichte-Bund, était une agence de propagande allemande basée à Hambourg. Elle a été fondée le 29 janvier 1914 sous le nom de "Reichsbund für Deutschtumsarbeit" (Fédération du Reich pour les études allemandes) par Heinrich Kessemeier et du nom du philosophe Johann Gottlieb Fichte, fondateur du mouvement idéaliste allemand. Plus tard, il était sous la direction du fils de Heinrich, Theodore Kessemeier.
Deutscher Fotobuchpreis/Deutscher Fotobuchpreis :
Le Deutscher Fotobuchpreis ou German Photobook Prize est un groupe annuel de récompenses décernées par un jury sélectionné, dans le but de célébrer et d'honorer des projets exemplaires dans le domaine de l'édition de livres visuels originaires d'Allemagne. Les catégories de prix incluent l'auteur, l'éditeur et le graphiste. Le jury 2010 était composé de : Carolin Ellwanger (Fotofestival MA_LU_HD) ; Werner Götze (Lindemanns Fotobuchhandlung, Stuttgart); Hans-Michael Koetzle (Kurator, Munich); Andreas Langen (Fotograf, Stuttgart); Ulrich Lobstädt (Imageservice Werbeagentur, Stuttgart); Ursula Moll (Galerie Lumas, Stuttgart); Norbert Waning (BFF Bund Freischaffender Foto-Designer, Stuttgart); Kerstin Weidemeyer (Agent Foessel Weidemeyer, Munich).
Deutscher Frauenring/Deutscher Frauenring :
Deutscher Frauenring eV (DFR) est une organisation de défense politique non partisane et la principale organisation de femmes en Allemagne, fondée en 1949 à Bad Pyrmont pour promouvoir les intérêts des femmes dans tous les domaines de la société. Pendant la guerre froide, il n'existait qu'en Allemagne de l'Ouest (y compris Berlin-Ouest). L'association est membre de l'Alliance Internationale des Femmes, ONG dotée du statut consultatif général auprès des Nations Unies. Il a des chapitres d'État dans les 16 États, 40 branches locales et environ 50 000 membres. Il a publié la revue Grüne Reihe.
Deutscher Fussball_Klub/Deutscher Fussball Klub :
Le Deutscher Fussball Klub était un club de football uruguayen basé à Montevideo. Le club a été l'un des membres fondateurs de l'Association uruguayenne de football (AUF) avec CURCC, Albion et Uruguay AC, en 1900. L'équipe a participé à la Primera División de 1900 à 1909 avant d'être dissoute la même année.
Deutscher Fu%C3%9Fball-Verband_der_DDR/Deutscher Fußball-Verband der DDR :
Le Deutscher Fußball-Verband der DDR (DFV) était à partir de 1958 l'association de football de la République démocratique (est) allemande, alignant l'équipe nationale de football d'Allemagne de l'Est jusqu'en 1990 avant de rejoindre son homologue, la Fédération allemande de football (DFB), qui avait été fondée en 1900. La DFV a été dissoute le 20 novembre 1990 à Leipzig et à sa place l'Association de football d'Allemagne du Nord-Est a été formée et a rejoint l'Association allemande de football le même jour et au même endroit, quelques semaines après que l'Allemagne de l'Est elle-même eut a cessé d'exister avec la réunification allemande le 3 octobre 1990.
Deutscher Geh%C3%B6rlosen-Sportverband/Deutscher Gehörlosen-Sportverband :
Deutscher Gehörlosen Sportverband (DGS) est l'organisation faîtière allemande pour le sport des sourds et des personnes malentendantes. Le DGS est une organisation enregistrée dont le siège est à Essen.
Deutscher Genossenschafts-_und_Raiffeisenverband/Deutscher Genossenschafts- und Raiffeisenverband :
La Deutsche Genossenschafts- und Raiffeisenverband eV (DGRV) est la fédération coopérative des coopératives allemandes. Depuis 1972, la fédération est basée à Berlin. Berlin. Elle est issue de l'union des deux centrales coopératives de l'époque, Deutscher Raiffeisenverband et Deutscher Genossenschaftsverband eV, et est chargée de promouvoir les idéaux coopératifs.
Deutscher Girls/Deutscher Girls :
"Deutscher Girls" est une chanson d'Adam et les fourmis. Inclus dans le film Jubilee de Derek Jarman de 1978 , dans lequel Adam Ant apparaît comme "The Kid", il n'est sorti en single que le 12 février 1982.
Deutscher Herold/Deutscher Herold :
Deutscher Herold Versicherungsgruppe était un groupe d'assurance allemand. L'entreprise, fondée en 1922, a été intégrée au Zurich Gruppe Deutschland en 2006, après que le Zurich Insurance Group – alors connu sous le nom de Zurich Financial Services – avait déjà repris la majorité de l'entreprise en 2002. Le nom a été partiellement conservé en la nouvelle société car, d'une part, la division d'assurance-vie est gérée par Zurich Deutscher Herold Lebensversicherung AG et, d'autre part, la marque commerciale Zurich Deutscher Herold est utilisée.
Deutscher Historikertag/Deutscher Historikertag :
Le Deutscher Historikertag (ou, généralement, simplement Historikertag ; Conférence des historiens allemands) est l'une des plus grandes conventions des sciences humaines en Europe. Il est organisé par l'Association allemande des historiens et l'Association des professeurs d'histoire. La convention a eu lieu pour la première fois en 1893. L'événement est organisé tous les deux ans dans une ville universitaire allemande, et rassemble c. 3000 historiens pour la plupart des pays germanophones. L'orateur à l'ouverture est généralement un homme politique allemand de haut rang tel que le président ou le chancelier d'Allemagne.
Deutscher H%C3%B6rbuchpreis/Deutscher Hörbuchpreis :
Deutscher Hörbuchpreis (Prix allemand du livre audio) est un prix littéraire allemand.
Deutscher JKA-Karate_Bund/Deutscher JKA-Karate Bund :
Le Deutsche JKA-Karate Bund a été créé en 1993 par Hideo Ochi en tant que branche allemande de la Japan Karate Association (JKA). La raison de la fondation du Deutsche JKA-Karate Bund était des désaccords avec le Deutscher Karate Verband sur l'importance du traditionnel valeurs du karaté Shōtōkan. Aujourd'hui, le Deutsche JKA-Karate Bund est une confédération indépendante et non affiliée à la Confédération allemande des sports olympiques avec plus de 21 000 membres et 450 dojos et clubs.
Deutscher Journalisten-Verband/Deutscher Journalisten-Verband :
Le Deutscher Journalisten-Verband (DJV) ou Association des journalistes allemands est l'une des plus grandes organisations de journalistes en Europe. Le DJV a son siège à Berlin et compte environ 38 000 membres. Le président depuis 2003 est le journaliste Michael Konken, tandis que la vice-présidente nationale depuis 2007 est Ulrike Kaiser. L'exécutif fédéral de l'organisation est Kajo Dohring, tandis que de 1989 à 1998, Hermann Meyn a été président de l'association.
Deutscher Jugendliteraturpreis/Deutscher Jugendliteraturpreis :
Le Deutscher Jugendliteraturpreis (Prix de la littérature jeunesse allemande) est un prix annuel créé en 1956 par le ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse pour récompenser les œuvres exceptionnelles de la littérature pour enfants et jeunes adultes. Il s'agit du seul prix littéraire allemand financé par l'État. Dans le passé, des auteurs de nombreux pays ont été reconnus, y compris des non-germanophones.
Deutscher Jugendtheaterpreis/Deutscher Jugendtheaterpreis :
Der Deutsche Jugendtheaterpreis et der Deutsche Kindertheaterpreis sont des prix de théâtre littéraire d'Allemagne, Jugend for Youth et Kinder for Children. ; 1996 ; Kindertheaterpreis Rudolf Herfurtner, Mention spéciale Waldkinder ('Lobende Erwähnung') Guy Krneta, Ursel ; Jugendtheaterpreis Oliver Bukowski, Ob so oder so Mention spéciale Ljudmila Rasumowskaja, Nach Hause ; 1998 ; Kindertheaterpreis Ad de Bont, Die Tochter des Ganovenkönigs et Barbara Buri pour la traduction ; Jugendtheaterpreis Lutz Hübner, Das Herz eines Boxers ; 2000 ; Kindertheaterpreis Jonna Nordenskiöld, Jonna Ponna! (de Swedush de Verena Reichel) ; Jugendtheaterpreis Thomas Oberender, Nachtschwärmer Mention spéciale Lisa Rose-Cameron, pas d'escalier vers le paradis ; 2002 ; Kindertheaterpreis Kerstin Specht, Wieland ; Jugendtheaterpreis Kai Hensel, Klamms Krieg ; 2004 ; Kindertheaterpreis Heleen Verburg, Katharina Katharina im Gänsespiel ; Jugendtheaterpreis Andri Beyeler, Le tueur en moi est le tueur en toi mon amour ; 2006 ; Kindertheaterpreis Ulrich Hub, An der Arche um acht ; Jugendtheaterpreis Jan Liedtke, Kamikaze Pictures ; 2008 ; Kindertheaterpreis Katrin Lange, Unter hohem Himmel: Parzival ; Jugendtheaterpreis Daniel Danis, Kiwi et Tina Müller Bikini (Prix divisé) ; 2010 ; Kindertheaterpreis Charles Way, Verschwunden ; Jugendtheaterpreis Martin Baltscheit, Die besseren Wälder ; 2012 ; Kindertheaterpreis Mike Kenny, Nachtgeknister (Electric Darkness) ; Jugendtheaterpreis Björn Bicker, Déportation Distribution ; 2014 ; Kindertheaterpreis Jens Raschke, Was das Nashorn sah, als es auf die andere Seite des Zauns schaute ; Jugendtheaterpreis David Greig, Monster (The Monster in the Hall) et Barbara Christ pour la traduction de l'anglais ; 2016 ; Kindertheaterpreis Martin Baltscheit, Krähe und Bär oder: Die Sonne scheint für uns alle ; Jugendtheaterpreis Jörg Menke-Peitzmeyer, The Working Dead. Ein hartes Stück Arbeit ; 2018 ; Kindertheaterpreis Fabrice Melquiot, Die Zertrennlichen, traduit par Leyla-Claire Rabih, Frank Weigand ; Jugendtheaterpreis Dino Pešut, Der (vorletzte) Panda oder Die Statik, traduit par Alida Bremer soutenu par Sonja Anders et Friederike Heller ; 2020 ; Kindertheaterpreis Theo Fransz, Liebe Grüße oder Wohin das Leben fällt ; Jugendtheaterpreis Rabiah Hussain, Absprung (Orig. Spun)
Deutscher Konsumentenbund/Deutscher Konsumentenbund :
Deutscher Konsumentenbund (Fédération allemande des consommateurs) est un groupe européen de défense des consommateurs basé à Kassel. Il s'agit d'une organisation à but non lucratif enregistrée auprès de la Commission européenne en tant que groupe de pression pour les droits des consommateurs avec 2 500 membres revendiqués. Il soumet les avis des parties prenantes à la Commission européenne et a comparu devant le gouvernement de l'État de Hesse lors d'une audition des parties prenantes et de l'autorité nationale antitrust de Hesse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Edward Smith Illinois politician""

Edward Scolnick/Edward Scolnick : Edward Scolnick est chercheur principal au Broad Institute, ancien directeur fondateur du Stanley Cen...