Rechercher dans ce blog

dimanche 4 septembre 2022

Deutsche Staatsoper Berlin


Deutsche Messe/Deutsche Messe :
Deutsche Messe ("Messe allemande"; titre complet: Deutsche Messe und Ordnung des Gottesdiensts, "Messe allemande et ordre du culte") a été publié par Martin Luther en 1526. Il faisait suite à son ouvrage Formula missae de l'année 1523, concernant la célébration d'une messe latine. Ces deux masses n'étaient conçues que comme des suggestions faites sur demande et ne devaient pas être utilisées exactement telles qu'elles étaient, mais pouvaient être modifiées. La fonction de la messe, selon Luther, est de faire entendre la parole. La messe allemande était entièrement chantée, à l'exception du sermon.
Deutsche Messe_(Schubert)/Deutsche Messe (Schubert) :
La Deutsche Messe (messe allemande), D 872, est un cycle d'hymnes de Franz Schubert écrit en 1827. Ni messe ni allemand à proprement parler, il a été publié à Vienne tel qu'il est : Gesänge zur Feier des heiligen Opfers der Messe ( Hymnes pour la célébration de la sainte offrande de la messe). Il définit une séquence de huit poèmes allemands non liturgiques de Johann Philipp Neumann, qui a commandé la musique de Schubert, dont un ou plusieurs pourraient être utilisés séparément pendant la messe. Un neuvième hymne, donné en annexe, traite de la prière du Seigneur, apportant la longueur à environ 35 minutes lorsque la musique est jouée, comme c'est souvent le cas maintenant, comme une grande œuvre de concert. La partition originale du cycle était simple : chœur SATB avec accompagnement d'orgue. Des décennies après la mort de Schubert, une édition plus grandiose a été publiée : chœur SATB, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors, 2 trompettes, 3 trombones, timbales et basse continue. Outre l'appellation erronée désormais standard Deutsche Messe, le cycle est aussi parfois appelé la messe à vent en raison de la prépondérance des instruments à vent dans cette orchestration qui vient d'être répertoriée.
Deutsche Messe_AG/Deutsche Messe AG :
Deutsche Messe AG (en allemand : German Trade Fair Limited) est la société d'exploitation du parc des expositions de Hanovre, basée dans la ville de Hanovre, en Allemagne. Il s'agit du plus grand opérateur de foires commerciales en Allemagne et a été fondé en 1947. L'une des principales foires commerciales organisées est Hannover Messe.
Deutsche Morgenl%C3%A4ndische_Gesellschaft/Deutsche Morgenländische Gesellschaft :
La Deutsche Morgenländische Gesellschaft (en allemand : [ˈdɔʏtʃə ˈmɔʁɡənˌlɛndɪʃə ɡəzɛlʃaft], Société orientale allemande), en abrégé DMG, est une organisation savante dédiée aux études orientales, c'est-à-dire à l'étude des langues et des cultures du Proche-Orient et de l'Extrême-Orient, l'Orient élargi, l'Asie, l'Océanie et l'Afrique. Le DMG a été créé le 2 octobre 1845 à Leipzig par d'éminents érudits orientaux allemands, ainsi que par des membres d'autres sociétés orientalistes telles que les sociétés asiatiques de Paris (la Société Asiatique), de Londres (la Royal Asiatic Society) et de Calcutta (la société asiatique). Elle a été fondée "pour promouvoir tous les aspects de la connaissance de l'Asie et des pays qui lui sont étroitement liés dans tous les aspects, et pour propager la participation de celle-ci dans des cercles plus larges. Par conséquent, la Société ne traitera pas seulement de la littérature orientale (morgenländische Literatur) mais également avec l'histoire de ces pays et la recherche de leur situation à la fois antérieure et plus récente." Le DMG s'est traditionnellement concentré sur "la connaissance des langues, des littératures, de l'histoire, des religions et des philosophies, des formes de droit et de société, de l'archéologie, de l'art et de la culture matérielle des personnes vivant dans ces régions". Ces dernières années, son champ d'action s'est élargi pour inclure également la sociologie et les sciences politiques. Les disciplines académiques représentées dans le DMG comprennent les suivantes : études du Proche-Orient ancien, langues sémitiques, études juives, études arabes, études islamiques, étude du christianisme oriental, études persanes et études iraniennes, indologie, études turques, études d'Asie centrale, études indo -Études européennes, études mongoles, études tibétaines, sinologie, études japonaises, études sud-asiatiques et études africaines. Le programme éditorial de la DMG comprend sa revue de renommée internationale, la Zeitschrift der Deutschen Morgenländischen Gesellschaft (ZDMG), publiée depuis 1847, et sa série de monographies, Abhandlungen für die Kunde des Morgenlandes (AKM), publiée depuis 1857, ainsi que la Beiruter Texte und Studien (BTS), qui sont publiés depuis 1964. En 1870, à l'occasion de leur 25e anniversaire, ils ont commandé une médaille pour honorer leurs premiers secrétaires du DMG Hermann Brockhaus, Emil Rödiger, Heinrich Leberecht Fleischer et August Friedrich Pott. La face avant montre une image de style néo-classique conçue par Theodor Grosse. A partir de 1921, tous les 3 à 5 ans, la DMG organise le "Deutschen Orientalistentag" (DOT), un congrès d'études orientales ouvert à tous les spécialistes allemands et étrangers en le champ. Le DMG est basé depuis 2006 à Halle (Saale). Il y entretient une bibliothèque de recherche avec plus de 66 000 titres et un fonds photographique. La médaille d'or Lidzbarski pour la philologie sémitique est décernée chaque année par la Société orientale allemande pour ses travaux dans les études sémitiques et porte le nom de Mark Lidzbarski.
Deutsche Mythologie/Deutsche Mythologie :
Deutsche Mythologie (allemand : [ˈdɔʏtʃə mytoloˈɡiː], mythologie teutonique) est un traité sur la mythologie germanique de Jacob Grimm. Publié pour la première fois en Allemagne en 1835, l'ouvrage est un traitement exhaustif du sujet, retraçant la mythologie et les croyances des anciens peuples germaniques depuis leurs premières attestations jusqu'à leurs survivances dans les traditions modernes, les contes folkloriques et les expressions populaires. La structure de la Deutsche Mythologie est assez encyclopédique. Les articles et les chapitres traitent des aspects philologiques, historiques, folkloriques et poétiques des religions germaniques préchrétiennes. Les sources sont variées selon les époques et géographiquement. Dans de nombreux cas, Grimm cite les variantes germaniques du nord et de l'ouest d'une entité religieuse; ainsi l'entrée sur Thor est intitulée 'Donar, Thunar (Thôrr)'. Les mots germaniques plus anciens, en particulier ceux concernant le rituel, sont souvent comparés à des équivalents latins, comme en témoigne la table des matières. La traduction anglaise par Stallybrass (3 vol., avec vol. 4, supplément), est basée sur la quatrième édition.
Deutsche Nationalhymne/Deutsche Nationalhymne :
" Deutsche Nationalhymne " est un single du groupe de heavy metal allemand Bonfire qui n'était pas apparu sur un album précédemment sorti. Il est sorti en 2010 par l'éditeur LZ Records et la première sortie du groupe dans le cadre de leur nouveau contrat avec Universal Music. Le single n'était disponible qu'en Allemagne et a été enregistré en soutien à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud pour l'équipe de football allemande. C'était un enregistrement de l'hymne national allemand dans un arrangement de hard rock. La chanson a réussi à entrer dans la liste des 50 meilleures chansons en Allemagne et c'était la première fois qu'un hymne national entrait dans le top 50 d'un palmarès musical.
Deutsche Neurowissenschaften-Olympiade/Deutsche Neurowissenschaften-Olympiade :
La Deutsche Neurowissenschaften-Olympiade (DNO ou Olympiade allemande des neurosciences) est une série de concours pour les élèves de la 8e à la 13e année, visant à promouvoir l'intérêt pour les neurosciences. La compétition se déroule à deux niveaux : municipal et national. Chaque concours est sous forme de questions et réponses et se déroule en anglais. Le gagnant de l'Olympiade nationale allemande des neurosciences représentera l'Allemagne au concours international Brain Bee.
Deutsche Oper_(Berlin_U-Bahn)/Deutsche Oper (Berlin U-Bahn) :
Deutsche Oper est une station du U-Bahn de Berlin sur la ligne U2, située dans le quartier de Charlottenburg. Il porte le nom du Deutsche Oper Berlin.
Deutsche Oper_Berlin/Deutsche Oper Berlin :
Le Deutsche Oper Berlin est une compagnie d'opéra allemande située dans le quartier de Charlottenburg à Berlin. Le bâtiment résident est le deuxième plus grand opéra du pays (après celui de Munich) et abrite également le Berlin State Ballet. Depuis 2004, le Deutsche Oper Berlin, comme le Staatsoper Unter den Linden (Berlin State Opera), le Komische Oper Berlin, le Berlin State Ballet et le Bühnenservice Berlin (Stage and Costume Design), est membre de la Fondation de l'Opéra de Berlin. .
Deutsche Oper_am_Rhein/Deutsche Oper am Rhein :
Le Deutsche Oper am Rhein (Opéra allemand sur le Rhin) est une compagnie d'opéra basée à Düsseldorf et Duisburg. L'opéra a également une compagnie de ballet classique associée. Axel Kober en est le directeur musical depuis 2009. L'orchestre résident, le Düsseldorfer Symphoniker, joue à la fois du répertoire lyrique et symphonique. Après la construction en 1875 de ce qui est devenu l'Opernhaus de Düsseldorf, un lien fort entre les opéras des deux villes a existé de 1887 à 1920, et n'a été rétabli qu'en 1955 avec la création du Deutsche Oper am Rhein. La compagnie se produit à l'Opernhaus Düsseldorf, construit en 1875. Il a été partiellement détruit pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruit pour rouvrir officiellement en 1956. Le théâtre Duisburg, construit en 1912, a été détruit et reconstruit en 1950. Pour le 25e anniversaire de la maison, Alexander Goehr a été chargé de composer un opéra. Il a écrit Behold the Sun avec un livret de John McGrath sur les anabaptistes de Münster. Le directeur général actuel est Christoph Meyer ; le chef d'orchestre est Axel Kober. En 2006 et 2007, une réorganisation et une rénovation majeures de l'Opéra de Düsseldorf ont eu lieu. La première représentation d'opéra dans le théâtre récemment rénové était La traviata, dirigée par l'Américain John Fiore. Au cours de l'année 2000 jusqu'en 2005, le photographe allemand Karl Maria Udo Remmes a été invité à représenter les opérations dans les coulisses du Deutsche Oper de Düsseldorf. Deux chanteurs de l'opéra, le membre Oleg Bryjak et l'artiste invitée Maria Radner, ont été tués dans le vol Germanwings 9525. un sinistre.
Deutsche Orient-Gesellschaft/Deutsche Orient-Gesellschaft :
La Deutsche Orient-Gesellschaft ( allemand : [ˈdɔʏtʃə ˈoːʁi̯ɛnt ɡəzɛlʃaft] , en abrégé DOG ), est une association bénévole allemande basée à Berlin dédiée à l'étude du Proche-Orient . Le DOG a été officiellement fondé en janvier 1898 pour stimuler l'intérêt du public pour les antiquités orientales et pour promouvoir la recherche archéologique connexe. Il était en concurrence avec des organismes similaires en France et en Angleterre et reflétait un enthousiasme accru pour en savoir plus sur les terres bibliques à la fin du XIXe siècle. DOG s'est concentré sur les cultures du Moyen-Orient depuis les premiers temps jusqu'à la période islamique. Les fondateurs du DOG comprenaient un certain nombre de membres puissants, bien connectés et riches de la société allemande, dont Henri James Simon et le banquier Franz von Mendelssohn. Leur richesse a permis au DOG d'entreprendre des fouilles coûteuses au Moyen-Orient. Kaiser Wilhelm II a développé un intérêt pour l'archéologie et a pris le DOG sous sa protection à partir de 1901, finançant des fouilles avec des subventions des fonds impériaux. C'était officiellement une filiale de l'administration allemande des musées, de sorte que ses découvertes appartenaient automatiquement à l'État prussien. Son travail a été facilité par les relations amicales établies entre les empires allemand et ottoman. Les travaux sont interrompus par les guerres mondiales. Le DOG a été rétabli en 1947 et a célébré son centenaire au Musée de Pergame en 1998.
Deutsche Ost-Afrika_Linie/Deutsche Ost-Afrika Linie :
Deutsche Ost-Afrika Linie (German East Africa Line) était une compagnie maritime, créée en 1890 comme alternative aux services maritimes existants vers l'Afrique de l'Est, y compris l'Afrique orientale allemande (1891–1919), alors dominée par les compagnies maritimes du Royaume-Uni.
Deutsche Pfadfinderschaft_Sankt_Georg/Deutsche Pfadfinderschaft Sankt Georg :
La Deutsche Pfadfinderschaft Sankt Georg (DPSG, Association scoute allemande Saint George) est la plus grande des nombreuses organisations scoutes d'Allemagne. L'association catholique compte environ 95 000 membres des deux sexes. Via le Ring deutscher Pfadfinderverbände, il est membre de l'Organisation mondiale du mouvement scout. La DPSG est également membre de la Conférence Internationale Catholique du Scoutisme (CICS) et du Bund der Deutschen Katholischen Jugend (BDKJ).
Deutsche Pfandbriefbank/Deutsche Pfandbriefbank :
Deutsche Pfandbriefbank AG est une banque allemande spécialisée dans l'immobilier et le financement du secteur public. Depuis 2016, il fait partie de l'indice de négociation SDAX des sociétés allemandes à petite capitalisation. Elle est basée à Garching en Bavière, une banlieue de Munich. Pfandbriefe est un terme allemand désignant les obligations émises dans le cadre du financement immobilier. PBB faisait partie de Hypo Real Estate (HRE), qui a été nationalisée par le gouvernement allemand lors de la crise financière de 2008. Elle a été créée en 2015 en vertu des règles de l'UE sur les aides d'État aux banques. Il a été noté par Moody's jusqu'en juin 2015. En mai 2018, l'État allemand - via HRE - a placé environ 22 millions d'actions de PBB auprès d'investisseurs institutionnels pour 12,95 euros pièce dans le cadre d'un bookbuilding accéléré ; la vente a levé environ 287 millions d'euros (339,7 millions de dollars) et réduit sa participation dans PBB à 3,5% contre 20%. La fiducie du secteur public allemand RAG Foundation a acheté une participation de 4,5 %.
Deutsche Physik/Deutsche Physik :
Deutsche Physik ( allemand: [ˈdɔʏtʃə fyˈziːk] , lit. " German Physics ") ou Aryan Physics ( allemand : Arische Physik ) était un mouvement nationaliste de la communauté allemande de la physique au début des années 1930 qui avait le soutien de nombreux physiciens éminents en Allemagne. Le terme a été tiré du titre d'un manuel de physique en quatre volumes par le lauréat du prix Nobel Philipp Lenard dans les années 1930. Deutsche Physik était opposé aux travaux d' Albert Einstein et d'autres physiques théoriques modernes, qui étaient étiquetés de manière désobligeante " physique juive " ( allemand : Jüdische Physik ).
Deutsche Phytomedizinische_Gesellschaft/Deutsche Phytomedizinische Gesellschaft :
La Société allemande de phytomédecine (Deutsche Phytomedizinische Gesellschaft eV - DPG) dont le siège est à Braunschweig a été fondée en 1949 à Fulda et est l'association professionnelle des praticiens de la phytomédecine, en tant que successeur de l'Association des médecins allemands des plantes, qui était basée à Berlin de 1928 à 1937.
Deutsche Polizeigewerkschaft/Deutsche Polizeigewerkschaft :
Le syndicat de la police allemande ( allemand : Deutsche Polizeigewerkschaft , DPolG ) est un syndicat en Allemagne . Représentant 94 000 employés de la police, c'est le deuxième plus grand syndicat d'employés de la police en Allemagne, après la Gewerkschaft der Polizei (GdP). Il est affilié à la Fédération allemande de la fonction publique (Deutscher Beamtenbund, DBB). Depuis 2007, le syndicat est dirigé par Rainer Wendt, qui a été réélu en 2011 et – recueillant plus de 98 % des voix des membres – en 2015.
Deutsche Post/Deutsche Post :
Deutsche Post AG, opérant sous le nom commercial Deutsche Post DHL Group, est une société multinationale allemande de livraison de colis et de gestion de la chaîne d'approvisionnement dont le siège est à Bonn, en Allemagne. C'est l'une des plus grandes entreprises de messagerie au monde. La division postale livre 61 millions de lettres chaque jour en Allemagne, ce qui en fait la plus grande entreprise de ce type en Europe. La division Colis de DHL est une filiale à 100 % qui prétend être présente dans plus de 220 pays et territoires. La Deutsche Post est le successeur de l'autorité allemande du courrier Deutsche Bundespost, qui a été privatisée en 1995 et est devenue une société totalement indépendante en 2000. Depuis sa privatisation, Deutsche Post a considérablement élargi son domaine d'activité par le biais d'acquisitions. Fin 2014, le groupe a acquis StreetScooter GmbH, un petit constructeur de véhicules électriques. Deux ans plus tard, le groupe a acquis UK Mail, un service postal axé sur les entreprises au Royaume-Uni pour 315,5 millions de dollars américains (243 millions de livres sterling). L'ancienne société est devenue une division du réseau de colis européen Deutsche Post. Le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) du groupe Deutsche Post DHL en 2016 était de 3,491 milliards d'euros (en hausse de 44,8 % par rapport à 2015), avec un bénéfice net de 2,64 milliards d'euros sur les revenus. de 57,334 milliards d'euros. Le rendement des capitaux propres, avant impôts, était de 27,7 %. La notation de crédit à long terme du groupe, en novembre 2016, était BBB+ avec une perspective stable selon Fitch's.Deutsche Post AG est cotée à la Börse Frankfurt (bourse de Francfort) sous le nom de DPW et fait partie de l'indice boursier Euro Stoxx 50. En 2016, 20,5% des actions du groupe étaient détenues par la banque publique KfW ; 79,5 % étaient flottants : 65,6 % détenus par des investisseurs institutionnels et 10,8 % par des investisseurs privés.
Deutsche Post_(marque)/Deutsche Post (marque) :
Deutsche Post est une marque de Deutsche Post AG utilisée pour ses services de courrier intérieur en Allemagne. Les services offerts sous la marque sont ceux d'un service postal traditionnel, faisant de la marque le successeur de l'ancien monopole d'État du courrier, Deutsche Bundespost. Depuis 2008, le monopole de Deutsche Post sur ces services a expiré. La plupart des entreprises non liées aux services de courrier traditionnels ont été transférées à la marque DHL acquise avec la société DHL d'origine. Le groupe utilise le nom Deutsche Post DHL.
Deutsche Post_(homonymie)/Deutsche Post (homonymie) :
Deutsche Post est un service postal allemand et une société de services de messagerie internationale. Deutsche Post peut également faire référence à : Deutsche Post (marque), services de courrier intérieur de marque de Deutsche Post Deutsche Post de la RDA, monopole d'État des postes et télécommunications de la République démocratique allemande, 1949–1990 Die Deutsche Post, premier service de langue allemande journal en Australie, prédécesseur de l'Australische Zeitung
Deutsche Post_of_the_GDR/Deutsche Post of the GDR :
La Deutsche Post (DP), également Deutsche Post de la RDA (en allemand : Deutsche Post der DDR) était le monopole d'État des postes et télécommunications de la République démocratique allemande (RDA - Allemagne de l'Est). Le DP a été placé sous le contrôle du Ministère des postes et télécommunications de la RDA (Ministerium für Post- und Fernmeldewesen der DDR -(MPF)) - membre du Conseil des ministres de la RDA (Ministerrat der DDR) - et a fonctionné de 1949 jusqu'à la réunification de l'Allemagne le 3 octobre 1990.
Deutsche Post_v_Commission/Deutsche Post contre Commission :
Deutsche Post contre Commission (2011) C-463/10P est une affaire de droit de l'UE, concernant le contrôle juridictionnel dans l'Union européenne.
Deutsche Postbank/Deutsche Postbank :
Postbank est la division de banque de détail de Deutsche Bank, issue de la scission de la division d'épargne postale de Deutsche Bundespost en 1990. Depuis mai 2018, elle fonctionne comme une marque de la branche de détail de Deutsche Bank. Il sert 13 millions de clients dans environ 1 000 agences et 700 centres de conseil.
Deutsche Presse-Agentur/Deutsche Presse-Agentur :
Deutsche Presse-Agentur GmbH (dpa) est une agence de presse allemande fondée en 1949. Basée à Hambourg, elle est devenue une opération mondiale majeure au service de la presse écrite, de la radio, de la télévision, de la téléphonie mobile et des agences de presse nationales. News est disponible en sept langues, dont l'allemand, l'anglais, l'espagnol et l'arabe. dpa est la plus grande agence de presse d'Allemagne dont le siège est à Hambourg et la rédaction centrale à Berlin. Elle est représentée à l'étranger avec environ 100 sites et entretient 12 services publics en Allemagne avec les bureaux correspondants. La dpa compte 660 salariés, le chiffre d'affaires était de 101 millions d'euros en 2021.
Deutsche Radio_Philharmonie_Saarbr%C3%BCcken_Kaiserslautern/Deutsche Radio Philharmonie Sarrebruck Kaiserslautern :
La Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern (Orchestre philharmonique de la radio allemande Saarbrücken Kaiserslautern) est un orchestre radiophonique allemand. Son siège administratif est à Sarrebruck, au Funkhaus Halberg. L'orchestre donne des concerts au Funkhaus Halberg et à la Congresshalle de Sarrebruck, ainsi qu'à la Fruchthalle de Kaiserslautern. L'ensemble précurseur de l'orchestre remonte à 1937. En 1951, Emmerich Smola fonde le Rundfunkorchester Kaiserslautern pour la Südwestfunk (Southwest Radio). Par ailleurs, en 1952, les pénuries de financement au RIAS ont conduit à la réduction des effectifs d'un orchestre symphonique complet dans la région de la Sarre à un orchestre de chambre. Il s'agit du Kammerorchester des Saarländischen Rundfunks, créé en 1957. Cet orchestre de chambre donne des concerts jusqu'en 1972. En 1973, cet orchestre fusionne avec le Rundfunk-Sinfonieorchester Saarbrücken. Avec la consolidation de deux réseaux de diffusion allemands, le Südwestfunk et le SDR dans le SWR nouvellement formé, deux orchestres distincts des anciens réseaux parents, le Rundfunk-Sinfonieorchester Saarbrücken du Saarländischer Rundfunk (SR) et le Rundfunkorchester Kaiserslautern du Südwestrundfunk ont ​​été regroupés en un ensemble unique, et a reçu le nouveau nom de Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern (DRP) (2007). Christoph Poppen a été le premier chef d'orchestre de l'ensemble combiné, jusqu'en 2011. Depuis 2011, le chef d'orchestre de l'orchestre est Karel Mark Chichon. Il devrait quitter son poste après la saison 2016-2017. En septembre 2016, l'orchestre a annoncé la nomination de Pietari Inkinen comme son prochain chef principal, à compter de la saison 2017-2018, avec un contrat initial de 4 ans.
Deutsche Rallye_Meisterschaft/Deutsche Rallye Meisterschaft :
Le Deutsche Rallye Meisterschaft (parfois le championnat allemand des rallyes) est l'Allemagne et était la principale compétition nationale de rallye automobile en Allemagne de l'Ouest. Tout en ayant une expérience dans les événements hors route sur terre battue, le DRM moderne est une compétition de rallye sur asphalte, une condition qu'il partage avec l'événement du Championnat du monde des rallyes en Allemagne, le Rallye Deutschland.
Deutsche Rechtspartei/Deutsche Rechtspartei :
Le Parti de droite allemand ( allemand : Deutsche Rechtspartei , DRP ) était un parti politique d' extrême droite qui a émergé dans la zone britannique de l' Allemagne occupée par les Alliés après la Seconde Guerre mondiale . Également connu sous le nom de Deutsche Konservative Partei - Deutsche Rechtspartei (le parti utilisait les deux noms, variant le nom utilisé entre les différents Länder, mais n'avait aucun lien direct avec le Parti conservateur allemand d'avant la Première Guerre mondiale), le parti conservateur national initialement formé en juin 1946 par la fusion de trois petits groupes - le Deutsche Konservative Partei, le Deutsche Aufbaupartei du politicien Völkisch Reinhold Wulle et le Deutsche Bauern- und Landvolk Partei. Son manifeste était en grande partie rédigé par Hans Zehrer. Conçu à l'origine comme une continuation du Parti national populaire allemand (DNVP), il a rapidement attiré un certain nombre d'anciens nazis et son programme a évolué vers une position plus néonazie, tandis que de nombreux membres centristes sont partis rejoindre le Parti allemand (DP). Lors des élections fédérales de 1949 au premier Bundestag, le parti a remporté cinq sièges, parmi les députés se trouvait Fritz Rössler (alias Dr. Franz Richter), qui est rapidement devenu célèbre pour ses positions radicales. Malgré ce succès, le DRP a été affaibli la même année lorsque le Parti socialiste du Reich (Sozialistische Reichspartei, SRP) a été formé et un certain nombre de membres qui soutenaient Otto Ernst Remer et Gerhard Krüger sont partis pour rejoindre le parti plus ouvertement néonazi. En effet, le groupe a perdu deux de ses députés - Rössler et Fritz Dorls - au profit de ce parti plus extrême lors de sa fondation. Ils ont cependant gagné un député lorsque la Wirtschaftliche Aufbau-Vereinigung, un groupe de personnalités disparates qui soutenaient le démagogique avocat munichois Alfred Loritz, s'est désintégrée au début des années 1950. Au sein du Bundestag, le DRP a commencé à travailler en étroite collaboration avec un certain nombre de groupes mineurs d'extrême droite, tels que les démocrates nationaux (un groupe mineur qu'il ne faut pas confondre avec le futur Parti national démocrate d'Allemagne). Entre 1950 et 1951, les députés DRP restants qui soutenaient Fritz Rössler ont cherché à fusionner avec ces groupes afin de former un groupement plus large, ce qui a abouti à la création du Deutsche Reichspartei. Rössler a dû quitter les bureaux de son parti pour ses contacts avec les présidents du SRP, il a rejoint le Parti socialiste du Reich en septembre 1950. Bien qu'effectivement disparu, un rapport sur le parti a été produit par la Cour constitutionnelle fédérale d'Allemagne dans le contexte de l'interdiction du SRP en 1952. Le rapport affirmait que le parti avait activement tenté d'organiser les membres des anciens groupes de droite, bien qu'aucune mesure n'ait été prise car le parti avait cessé d'exister. Quelques membres qui n'avaient pas rejoint le Deutsche Reichspartei ont continué en tant que « nationalistes de droite » ( Nationale Rechte ) et se sont finalement alignés sur le Parti libéral démocrate en 1954.
Deutsche Reichsbahn/Deutsche Reichsbahn :
La Deutsche Reichsbahn, également connue sous le nom de chemin de fer national allemand, chemin de fer de l'État allemand, chemin de fer du Reich allemand et chemin de fer impérial allemand, était le système ferroviaire national allemand créé après la fin de la Première Guerre mondiale à partir des chemins de fer régionaux des États individuels de l'Empire allemand. La Deutsche Reichsbahn a été décrite comme « la plus grande entreprise du monde capitaliste dans les années entre 1920 et 1932 » ; néanmoins son importance « découle principalement du fait que la Reichsbahn était au centre des événements dans une période de grande agitation de l'histoire allemande ».
Deutsche Reichsbahn_(Est_Allemagne)/Deutsche Reichsbahn (Allemagne de l'Est) :
La Deutsche Reichsbahn ou DR (Chemins de fer allemands du Reich) était le nom d'exploitation des chemins de fer appartenant à l'État en République démocratique allemande (Allemagne de l'Est) et après la réunification allemande jusqu'au 1er janvier 1994. En 1949, les chemins de fer allemands occupés ont été remis sous contrôle allemand après quatre années de contrôle allié après la Seconde Guerre mondiale. Ceux de la zone d'occupation soviétique (devenue la République démocratique allemande ou RDA le 7 octobre 1949) ont continué à fonctionner sous le nom de Deutsche Reichsbahn, nom donné aux chemins de fer nationaux allemands en 1937. En Allemagne de l'Ouest, la Reichsbahn a été remplacée par la Deutsche Bundesbahn (DB). La Reichsbahn et la Bundesbahn sont restées des entités distinctes jusqu'en 1994, date à laquelle elles ont fusionné pour former la Deutsche Bahn.
Deutsche Reichsbahn_service_ranks/Deutsche Reichsbahn rangs de service :
Depuis ses débuts jusqu'en 1991, le grade de service était un élément permanent du service à la Deutsche Reichsbahn, que ce soit en tant que fonctionnaire ou en tant qu'employé. Chaque employé de chemin de fer était obligé de porter l'insigne conféré pendant son service et avait le droit de le faire hors service. Le grade de service a été conféré avec un certificat. La première attribution était désignée comme une certification, chaque attribution supplémentaire comme une promotion.
Deutsche Reichspartei/Deutsche Reichspartei :
Le Deutsche Reichspartei (DRP, Parti du Reich allemand, Parti impérial allemand ou Parti de l'Empire allemand) était un parti politique nationaliste, d'extrême droite et plus tard néo-nazi en Allemagne de l'Ouest. Il a été fondé en 1950 par le Parti de la droite allemande ( allemand : Deutsche Rechtspartei ), qui avait été créé en Basse-Saxe en 1946 et comptait cinq membres dans le premier Bundestag .
Deutsche Rennsport_Meisterschaft/Deutsche Rennsport Meisterschaft :
Deutsche Rennsport Meisterschaft (traduit par German Racing Championship) ou simplement DRM comme on l'appelait, était une série de voitures de tourisme et de courses de voitures de sport. Il est considéré comme un prédécesseur de l'actuel DTM en tant que meilleure série nationale d'Allemagne.
Deutsche Rentenbank/Deutsche Rentenbank :
La Deutsche Rentenbank était une banque établie en Allemagne par un règlement du 15 octobre 1923 en tant qu'autorité monétaire publique autorisée à émettre des billets de banque Rentenmark à la suite de l'effondrement de la monnaie Papiermark de la Reichsbank privée. Les réserves de la Rentenbank consistaient en des hypothèques sur des propriétés industrielles de premier plan et le public allemand a accepté ces réserves comme étant saines. Cela signifiait que la crise monétaire provoquée par le manque de confiance du public dans la monnaie de la Reichsbank s'est estompée et que l'hyperinflation a cessé. Les Rentenmarks ont continué à être acceptés comme monnaie en Allemagne jusqu'en 1947.
Deutsche Rotbunte/Deutsche Rotbunte :
Le pied rouge allemand (allemand : Deutsche Rotbunte, Rotbuntes Niederungsvieh ou Rotbuntes Niederungsrind) est une race de bovins d'Allemagne. Le développement de la race s'est produit dans plusieurs régions d'Allemagne au cours du 19ème siècle, et en 1934 le sang Meuse-Rhin-Issel était introduit. Les femelles mesurent en moyenne 1,35 mètre (4 pi 5 po) de hauteur et pèsent 700 kilogrammes (1 500 lb). Les taureaux mesurent en moyenne 1,45 mètre (4 pi 9 po) et 1 000 kilogrammes (2 200 lb).
Deutsche Rundschau/Deutsche Rundschau :
Deutsche Rundschau est un périodique littéraire et politique fondé en 1874 par Julius Rodenberg. Il a fortement influencé la politique, la littérature et la culture allemandes et a été considéré comme l'un des lancements de périodiques les plus réussis en Allemagne. Parmi ses auteurs figuraient Theodor Fontane (Effi Briest), Paul Heyse, Theodor Storm (The Dykemaster), Gottfried Keller et Ernst Robert Curtius. Richard Moritz Meyer, un historien de la littérature allemande, a décrit la Deutsche Rundschau comme l'université imprimée. Il a été diffusé avec des interruptions pendant l'Allemagne nazie jusqu'en 1964.
Deutsche Sagen/Deutsche Sagen :
Deutsche Sagen ("German Legends") est une publication des frères Grimm, parue en deux volumes en 1816 et 1818. La collection comprend 579 courts résumés de contes et légendes folkloriques allemands (où "allemand" ne se réfère pas seulement à l'Europe germanophone généralement mais inclut également l'histoire germanique ancienne). Deutsche Sagen a suivi la publication en 1812 de Kinder- und Hausmärchen (connu en anglais sous le nom de Contes de fées de Grimm). Il n'a jamais gagné le large attrait populaire et l'influence de ce dernier, bien qu'il ait influencé l'étude savante du récit populaire. Le premier volume contient 362 contes courts, fournis en bref résumé avec une source. La source est dans certains cas "orale", avec la région où elle a été collectée (comme dans le n° 1, Die drei Bergleute im Kuttenberg "les trois mineurs de Kuttenberg", marqué "orale" de Hesse), dans d'autres cas avec un référence à la précédente publication du conte (comme au n° 362, Die drei Alten "Les trois vieillards", attribué à "Schmidt aus Lübek", im Freimüthigen 1809. Nr. 1.) Les contes du premier tome tendent à mêler des préoccupations des classes pauvres et ouvrières avec un réalisme magique, y compris l'obtention de la richesse et du statut, et comprend des références à Frau Holle, la chasse sauvage, les apparitions fantomatiques et la magie, le diable, les nains, les géants, les kobolds, les nixes, etc. Moins de une douzaine de contes populaires contiennent le mot allemand pour sorcière ou sorcellerie (hexen) mais il y a de nombreuses mentions du diable et un conte (#120) mentionne également une vieille femme qui était magicienne ou sorcière (ein altes Weib, das eine Zauberin war ).Le deuxième volume (entrées numérotées de 363 à 579) se concentre sur les légendes historiques, y compris nume rous traductions de sources latines relatives à l'antiquité germanique, en commençant par Tacite (n ° 363. Der heilige Salzfluß "la rivière salée sacrée", Annales XIII. 57), couvrant à la fois la légende médiévale (par exemple, n ° 576. Hungersnoth im Grabfeld "famine à Grabfeld", Annales Fuldenses ad ann. 850) et les premiers documents folkloriques modernes (par exemple, n ° 579 Die Gräfin von Orlamünde "la comtesse d'Orlamünde", attribué à Wolfgang Lazius de migratione gentium libri VII dans l'édition de Waldenfels, antiquitatis selectae libri XII 1677, 4.465-474), brouillant les frontières entre tradition folklorique orale et tradition littéraire. Les numéros 505 à 514 regroupent un certain nombre d'entrées suisses, dont Radbot von Habsburg (505), Rudolf von Strättlingen (506), Idda von Toggenburg (507), Auswanderung der Schweizer (508), Der Bund im Rütli (511) et Wilhelm Tell (512). Un certain nombre d'histoires relatent les croyances antisémites médiévales des peuples germanophones. Par exemple, The Jews' Stone, The Girl Who Was Killed by Jews et Pfefferkorn the Jew at Halle, entre autres. La collection originale est disponible gratuitement en ligne et a également été traduite en anglais par Donald Ward (1979).
Deutsche Sammlung_von_Mikroorganismen_und_Zellkulturen/Deutsche Sammlung von Mikroorganismen und Zellkulturen :
L'Institut Leibniz DSMZ - Collection allemande de micro-organismes et de cultures cellulaires GmbH (en allemand : Leibniz-Institut DSMZ-Deutsche Sammlung von Mikroorganismen und Zellkulturen GmbH), situé à Braunschweig, est une infrastructure de recherche de l'Association Leibniz. De plus, la DSMZ est la collection de bioressources la plus diversifiée au monde (statut 2021 : 75 000 bioressources). Ceux-ci comprennent des micro-organismes (dont plus de 32 000 souches bactériennes, 690 souches d'archées, 7 000 souches de levures et de champignons) ainsi que plus de 840 cultures de cellules humaines et animales, plus de 1. 500 virus de plantes, plus de 940 bactériophages et 250 plasmides (statut 2021). Depuis 2010, le directeur scientifique de l'Institut Leibniz DSMZ est Jörg Overmann, microbiologiste titulaire d'un doctorat. Il est titulaire d'une chaire de microbiologie à l'Université technique de Braunschweig. Depuis août 2018, il dirige l'institut dans une double direction avec Bettina Fischer comme directrice administrative.
Deutsche Schachzeitung/Deutsche Schachzeitung :
Deutsche Schachzeitung (en anglais : "German Chess Paper") a été le premier magazine d'échecs allemand. Fondé en 1846 par Ludwig Bledow sous le titre Schachzeitung der Berliner Schachgesellschaft et paraissant mensuellement, il prit le nom de Deutsche Schachzeitung en 1872. (Un autre magazine utilisa le titre Deutsche Schachzeitung de 1846 à 1848.) Lorsqu'il cessa de paraître en décembre 1988, c'était le le plus ancien magazine existant au monde, ayant été publié régulièrement depuis sa fondation en 1846, à l'exception d'une pause de cinq ans (1945-1949) après la Seconde Guerre mondiale. Depuis janvier 1989, le Deutsche Schachzeitung a été fusionné avec le Deutsche Schachblätter - Schach-Report qui a été édité à Hollfeld. Le magazine résultant est apparu avec les noms des deux anciens magazines sur sa couverture jusqu'en décembre 1996. Depuis janvier 1997, ce magazine a de nouveau été fusionné dans le magazine berlinois Schach. Le magazine qui en a résulté a conservé les noms Schach et Schach-Report sur sa couverture pendant un an, mais le nom Deutsche Schachzeitung avait disparu de la couverture. Depuis 1998, le magazine apparaît sous le simple Schach. Cependant, la table des matières est toujours dirigée par les noms Deutsche Schachzeitung, Deutsche Schachblätter et Schach-Report. La Deutsche Schachzeitung était à son apogée dans les deux premières décennies du XXe siècle.
Deutsche Schiff-_und_Maschinenbau/Deutsche Schiff- und Maschinenbau :
Deutsche Schiff- und Maschinenbau Aktiengesellschaft (en abrégé Deschimag) était une coopération de huit chantiers navals allemands dans la période 1926 à 1945. L'entreprise leader était le chantier naval AG Weser à Brême.
Deutsche Schillerstiftung/Deutsche Schillerstiftung :
La Deutsche Schillerstiftung (Fondation allemande Schiller), dont le siège est à Weimar, est la plus ancienne fondation privée d'aide aux écrivains en Allemagne, fondée en 1855. Elle a été refondée en 1995 sous le nom de Deutsche Schillerstiftung von 1859 (1859 Fondation allemande Schiller). Elle présente plusieurs récompenses et prix pour l'accomplissement littéraire et aussi depuis sa fondation a aidé des écrivains en situation d'urgence financière ou qui ont besoin de soutien.
Deutsche Schule,_Adélaïde/Deutsche Schule, Adélaïde :
Une Deutsche Schule a fonctionné à Adélaïde entre 1851 et 1878, enseignant, entre autres matières, l'allemand aux étudiants anglophones, et vice versa.
Deutsche Schule_Alamogordo/Deutsche Schule Alamogordo :
Deutsche Schule Alamogordo était une école internationale allemande à Alamogordo, au Nouveau-Mexique. Elle était gérée par le gouvernement allemand et était la plus grande école de ce type non exploitée en Allemagne. La plupart des étudiants avaient des parents dans l'armée de l'air allemande stationnée à la base aérienne de Holloman. Il avait plusieurs pistes éducatives vues dans l'éducation en Allemagne.
Deutsche Schule_Alexander_von_Humboldt/Deutsche Schule Alexander von Humboldt :
Deutsche Schule Alexander von Humboldt peut faire référence à : Colegio Alemán Alexander von Humboldt (Mexico City) Colegio Humboldt Puebla Colegio Humboldt (Costa Rica) Deutsche Schule Lima Alexander von Humboldt Alexander von Humboldt Schule Montréal
Deutsche Schule_Algarve/Deutsche Schule Algarve :
Deutsche Schule Algarve (DSA; portugais : Escola Alemã do Algarve est une école internationale allemande à Silves, Algarve, Portugal. Elle dessert la grundschule (école primaire) jusqu'à la 11e et la 12e année.
Deutsche Schule_Bilbao/Deutsche Schule Bilbao :
Deutsche Schule Bilbao (en espagnol : Colegio Alemán Bilbao) est une école internationale allemande à Bilbao, en Espagne. Il dessert la maternelle, la Grundschule/Primaria, la Sekundarstufe/Secundaria et l'Oberstufe/Bachillerato. Elle était auparavant connue sous le nom de Deutsche Schule San Bonifacio.
Deutsche Schule_Bogot%C3%A1/Deutsche Schule Bogota :
Deutsche Schule Bogotá (espagnol : Colegio Andino) est une école internationale allemande à Bogota, en Colombie. Il dessert les niveaux de la maternelle au Bachillerato/Sekundarstufe (lycée).
Deutsche Schule_Bratislava/Deutsche Schule Bratislava :
Deutsche Schule Bratislava (DSB; slovaque : Nemecká škola Bratislava) est une école internationale allemande à Bratislava, en Slovaquie. Il dessert la maternelle (jardin d'enfants), la Vorschule (préscolaire) en passant par le gymnase.
Deutsche Schule_Bucarest/Deutsche Schule Bucarest :
Deutsche Schule Bukarest ( DSBU ; roumain : Şcoala Germană București ) est une école internationale allemande à Bucarest , Roumanie , créée en 2007. Elle comprend une école maternelle ( Kinderkrippe ), une maternelle , une école primaire ( Grundschule ) et un lycée ( Gymnasium ). Elle est accréditée par l'Agence centrale du gouvernement allemand pour les écoles allemandes à l'étranger, en tant que Deutsche Schule im Ausland («école allemande à l'étranger»), étant l'une des 143 écoles actuellement établies à l'échelle internationale pour promouvoir la culture et la langue allemandes dans d'autres pays.
Deutsche Schule_Durban/Deutsche Schule Durban :
La Deutsche Schule Durban (DSD) est une école privée allemande de la banlieue de Westville, Durban, KwaZulu-Natal, Afrique du Sud, qui éduque les enfants de 18 mois à la 7e année en allemand mais enseigne également de la 5e à la 7e année en anglais. L'école a été fondée en 1971 pour enseigner aux élèves de la maternelle à la 7e année. L'école appartient à l'Association des écoles indépendantes d'Afrique australe. La plupart des 150 élèves viennent d'un foyer dont au moins un des parents parle allemand. Néanmoins, les familles non germanophones en profitent également pour exposer leurs enfants à cette langue en les inscrivant au DSD. L'école ne reçoit aucun soutien financier des gouvernements sud-africain ou allemand.Le programme préscolaire offre à environ 45 élèves allemands et non allemands âgés de trois à six ans la possibilité d'apprendre la langue.Les cours sont dispensés en allemand jusqu'à la 4e année, mais de la 5e à la 7e année, l'anglais avec des cours mensuels d'allemand est la norme. L'anglais est proposé comme matière à partir de la 3e année et l'afrikaans à partir de la 4e année. Les élèves de la 6e à la 7e année suivent également des cours en zoulou.
Deutsche Schule_Genf/Deutsche Schule Genf :
Deutsche Schule Genf (DSG; français : École Allemande de Genève) est une école internationale allemande à Vernier, en Suisse, dans la région métropolitaine de Genève. Il dessert les niveaux de la maternelle à Sekundarstufe II (Oberstufe).
Deutsche Schule_Genua/Deutsche Schule Genua :
Deutsche Schule Genua (italien : Scuola Germanica di Genova ; "École allemande de Gênes") est une école internationale allemande à Gênes, en Italie. L'école sert de la maternelle au gymnase.
Deutsche Schule_Helsinki/Deutsche Schule Helsinki :
Deutsche Schule Helsinki ( DSH ; finnois : Helsingin Saksalainen koulu , allemand pour «école allemande Helsinki») est une école partiellement bilingue , germanophone et finnois à Helsinki , la capitale de la Finlande . Il est membre du DAS du réseau des écoles allemandes à l'étranger. Elle a été fondée en 1881 grâce au financement du consul allemand Freiherr Ferdinand von Lamezan, de riches familles allemandes et de l'Église protestante. Il se tenait à l'origine dans divers appartements privés, mais dispose désormais de ses propres installations à Kamppi. L'école est ouverte à tous ceux qui s'intéressent à la langue allemande. Dans le passé, la plupart de ses étudiants étaient des enfants de familles allemandes vivant en Finlande. 80% de ses élèves sont désormais des citoyens finlandais. Les programmes scolaires comprennent l'allemand et l'anglais obligatoires, et le suédois, le français, le latin et le russe (volontaires). Les élèves peuvent décider en 7e année s'ils veulent étudier le suédois ou le français. Le latin est disponible à partir de la 8e année. DSH propose deux filières d'enseignement de la 1re à la 9e année, avec le finnois ou l'allemand comme langue d'enseignement. L'enseignement secondaire supérieur (Oberstufe de la 10e à la 12e année) est également proposé en allemand, culminant avec la Reifeprüfung der Deutschen Schule Helsinki, qui permet aux diplômés de s'inscrire dans une université en Finlande ou en Allemagne.
Deutsche Schule_Hermannsburg/Deutsche Schule Hermannsburg :
L'école Hermannsburg (Deutsche Schule Hermannsburg) est une école privée à Hermannsburg, KwaZulu-Natal, Afrique du Sud. Il dessert les niveaux scolaires RRRR (18 mois) à la 12e année (18 ans). Elle a été fondée en 1856, ce qui en fait la plus ancienne école privée de la province. Hermannsburg a l'anglais comme langue d'enseignement principale, bien qu'il ait un programme intensif de langue allemande. La langue zoulou, en tant que matière, est également proposée à l'école, en tant que deuxième langue aux côtés de l'afrikaans. La musique et les activités de plein air sont d'autres domaines d'intérêt, en plus du programme académique. L'école propose des internats et les étudiants de jour de Greytown, à 25 kilomètres (16 mi), et de Kranskop, à 15 kilomètres (9,3 mi) peuvent utiliser un service de bus fourni par l'école.
Deutsche Schule_Istanbul/Deutsche Schule Istanbul :
Deutsche Schule Istanbul (anglais: école allemande d'Istanbul, abrégé en DSI), avec le nom turc officiel Özel Alman Lisesi (anglais: lycée privé allemand) ou İstanbul Alman Lisesi (anglais: lycée allemand d'Istanbul) ou simplement Alman Lisesi (anglais : Lycée allemand) est un lycée international privé du district de Beyoğlu à Istanbul, en Turquie. Il relève à la fois du ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche d'Allemagne et du ministère de l'Éducation nationale de Turquie. Elle a été créée en 1868 en tant qu'école des citoyens allemands et suisses basée sur le principe d'égalité, pour servir la communauté germanophone de la ville. En 1871, un bâtiment près de la tour de Galata a été construit pour l'école. Le bâtiment a subi de graves dommages lors du tremblement de terre d'Istanbul de 1894. Par conséquent, en 1897, l'école a déménagé dans un autre bâtiment qui est toujours utilisé par l'école. Après quelques années, l'école a également commencé à accepter des étudiants turcophones. En 1918, après la Première Guerre mondiale, l'école a été fermée et le bâtiment a été utilisé par les forces d'occupation. Après la déclaration de la République sur la Turquie en 1923, l'école a été rouverte en 1924. En 1925, elle a déménagé dans son bâtiment actuel. Il a été fermé une fois de plus en 1945 en raison de la position politique de la Turquie contre l'Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale, et le bâtiment a été utilisé par le lycée pour filles de Beyoğlu. En 1953, le bâtiment a été rendu à la Deutsche Schule Istanbul et l'école utilise le même bâtiment depuis lors. Chaque ancien élève de l'école a la possibilité de passer un examen d'inscription pour obtenir un diplôme Abitur. Les anciens élèves titulaires du diplôme Abitur peuvent postuler dans n'importe quelle université en Autriche, en Allemagne ou en Suisse. Deutsche Schule Istanbul est l'un des deux établissements d'enseignement en Turquie qui a le droit de délivrer ce diplôme, avec le lycée d'Istanbul.
Deutsche Schule_Kiew/Deutsche Schule Kiew :
Deutsche Schule Kiew (DSK; Німецька школа в Києві "Nimetska shkola v Kiyevi") est une école internationale allemande à Kyiv, en Ukraine. Il sert de grundschule et de gymnase.
Deutsche Schule_Kobe_International/Deutsche Schule Kobe International :
DSK International (DSKI ; 神戸ドイツ学院 Kobe Doitsu Gakuin) est une école internationale située sur l'île de Rokkō, à Higashinada-ku, Kobe, au Japon. DSK International est une école internationale de l'IB à Kobe pour les enfants de 2 à 12 ans. L'école propose un programme en trois langues : allemand, anglais et japonais dans deux branches (allemand et international). DSK International propose trois programmes pour les apprenants âgés de 2 à 12 ans : Playgroup, Early Years and Primary Years Program (PPP).
Deutsche Schule_La_Paz/Deutsche Schule La Paz :
Deutsche Schule La Paz (en espagnol : Colegio Alemán "Mariscal Braun") est une école internationale allemande à La Paz, en Bolivie. L'école dessert la maternelle jusqu'à la 12e année (Sekundarstufe/Secundaria 12). L'école a été fondée le 10 mai 1923.
Deutsche Schule_Las_Palmas/Deutsche Schule Las Palmas :
Deutsche Schule Las Palmas de Gran Canaria (DSLPA ; espagnol : Colegio Oficial Alemán de las Palmas de Gran Canaria) est une école internationale allemande à Las Palmas, îles Canaries, Espagne. école secondaire (sekundaria) niveaux 5 à 12. Elle a été fondée en 1920.
Deutsche Schule_Lima_Alexander_von_Humboldt/Deutsche Schule Lima Alexander von Humboldt :
Deutsche Schule Alexander von Humboldt Lima ( espagnol : Colegio Peruano Alemán Alexander von Humboldt ) est une école internationale allemande avec deux campus à Lima , au Pérou : un à Miraflores et un à Surco , avec un centre de loisirs à Huampaní . L'école dessert des niveaux allant de la maternelle à Abitur et au bachillerato péruvien. Elle a été créée en mars 1910 après des décennies d'organisation. Son premier directeur était Erich Zurkalowski. L'école a été fermée de 1942 à 1952 en raison de la Seconde Guerre mondiale et a rouvert sous son nom actuel.
Deutsche Schule_Lissabon/Deutsche Schule Lissabon :
Deutsche Schule Lissabon ( portugais : Escola Alemã de Lisboa , EAL ; École allemande de Lisbonne ) est une école internationale privée allemande située dans le quartier Lumiar de Lisbonne , au Portugal . Fondée en 1848, la Deutsche Schule Lissabon est la plus ancienne école allemande de la péninsule ibérique. L'école se compose d'une école primaire avec maternelle et d'une école secondaire. Alors que l'école primaire est majoritairement fréquentée par des élèves allemands, l'école secondaire ne l'est pas. En plus du campus principal de Lisbonne, il existe également un campus à Estoril, Cascais.
Deutsche Schule_Madrid/Deutsche Schule Madrid :
Deutsche Schule Madrid (DSM : espagnol : Colegio Alemán Madrid) est une école internationale allemande à Madrid, en Espagne. Il comprend à la fois les niveaux primaire et secondaire, se terminant par l'Abitur. L'école internationale allemande de Madrid était située Avenida Concha Espina 32 à 28016 Madrid. Au cours de l'été 2015, l'école a déménagé dans de nouveaux locaux au Monasterio de Guadalupe 7, 28049 Montecarmelo, Fuencarral-El Pardo. C'était le plus grand projet civil d'Allemagne situé en dehors du territoire allemand. L'ouverture officielle en octobre 2015 a réuni le maire de Madrid Manuela Carmena , le ministre allemand des Affaires étrangères de l'époque Frank-Walter Steinmeier , l'homme politique espagnol et ancien élève du DSM Íñigo Méndez de Vigo et la femme d'affaires Esther Alcocer .
Deutsche Schule_Melbourne/Deutsche Schule Melbourne :
Deutsche Schule Melbourne (DSM) est une école allemande accréditée à l'étranger qui a ouvert ses portes en 2008. L'école offre le plus haut niveau d'éducation bilingue pour les enfants du primaire jusqu'à la 6e année et est située à North Fitzroy, une banlieue nord de Melbourne, Victoria , Australie.DSM est membre de Schools: Partners of the Future, une initiative du ministère fédéral allemand des Affaires étrangères.
Deutsche Schule_M%C3%A1laga/Deutsche Schule Málaga :
Deutsche Schule in der Provinz Málaga ou Deutsche Schule Málaga ( DS Málaga ; espagnol : Colegio Alemán de Málaga ) est une école internationale privée allemande à Marbella , province de Malaga , Espagne . Il dessert les années 1 à 12, l'éducation commence dans la petite enfance et se termine par Oberstufe/Bachillerato. Le pasteur de l'Église évangélique allemande et l'ancien consul de l'Empire d'Allemagne ont créé l'école, qui a éduqué des enfants allemands et espagnols et a été fondée en 1898. Il ferma en 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, mais fut rétabli en 1967 par Hans (Juan) Hoffmann Heinkeder (Berlin, 1916-Málaga, 1998), alors consul général d'Allemagne à Malaga.
Deutsche Schule_Prag/Deutsche Schule Prag :
Deutsche Schule Prag (DSP; tchèque : Německá Škola v Praze) est une école de Jinonice, district 5, Prague, République tchèque. Il comprend les niveaux maternelle, grundschule (école primaire) et gymnase (école secondaire). Il a été créé en 1989 en tant que premier projet bilatéral entre l'Allemagne de l'Est et la Tchécoslovaquie.
Deutsche Schule_Quito/Deutsche Schule Quito :
Deutsche Schule Quito ( espagnol : Colegio Alemán Quito ; CAQ ) est une école internationale allemande à Quito , en Équateur . Il dessert les niveaux de la maternelle à la dernière année du lycée (Bachillerato/Sekundarstufe II - Deutsches Abitur).
Deutsche Schule_Rio_de_Janeiro/Deutsche Schule Rio de Janeiro :
Deutsche Schule Rio de Janeiro ( portugais : Escola Alemã Corcovado ) est une école internationale allemande à Botafogo , Rio de Janeiro , Brésil . Il dessert les niveaux de la maternelle / Educação Infantil à la klasse 12 / turma 12 (une partie de Sekundarstufe II, ou lycée / sixième forme). Il est situé dans l'ancienne ambassade des États-Unis. Il y a deux divisions : une division allemande et une division brésilienne. La division allemande, utilisée par les Brésiliens parlant déjà l'allemand et les expatriés allemands, compte environ les deux tiers de ses cours dispensés en allemand. Dans la division brésilienne, environ un tiers des cours sont dispensés en allemand. Le gouvernement allemand apporte son soutien et 15 enseignants allemands font partie de la faculté. L'école a été fondée par Helle Tirler en 1965. En 2014, les frais de scolarité mensuels étaient de 2 000 reals brésiliens.
Deutsche Schule_Rom/Deutsche Schule Rom :
Deutsche Schule Rom ( DS Rom ; italien : Scuola Germanica Roma , lit. «École allemande de Rome») est une école internationale allemande à Rome , en Italie . Il dessert les niveaux de la maternelle au gymnase. Elle compte actuellement environ 900 élèves. Les examens finaux sont reconnus en Allemagne, en Autriche et en Italie. Le DS Rom est situé à Rome Via Aurelia Antica 397 à l'ouest de la Villa Doria Pamphili. Il dispose d'une salle de natation et de nombreuses installations sportives. Dans l'après-midi, un riche programme de sports et de musique est proposé, notamment un certain nombre de chœurs, d'orchestres et également des cours pour musiciens solistes.
Deutsche Schule_San_Alberto_Magno/Deutsche Schule San Alberto Magno :
Deutsche Schule San Alberto Magno S. Coop ( espagnol : Colegio Alemán San Alberto Magno ) est une école internationale allemande à San Sebastián , en Espagne . Il dessert les niveaux de la maternelle à l'oberstufe (bachillerato/batxilergoa).
Deutsche Schule_Sankt_Petersburg/Deutsche Schule Sankt Petersburg :
Deutsche Schule Sankt Petersburg (DSP) est une école internationale allemande à Saint-Pétersbourg, en Russie. Depuis 2010, il dessert les niveaux Vorschule (préscolaire) jusqu'à la 10e année, avec des plans pour s'étendre à la 12e année et à l'Abitur. Le gouvernement allemand et l'Agence centrale des écoles allemandes à l'étranger soutiennent l'école, qui a été fondée en septembre 2009.
Deutsche Schule_Santa_Cruz/Deutsche Schule Santa Cruz :
Deutsche Schule Santa Cruz (en espagnol : Colegio Alemán Santa Cruz) est une école internationale allemande située à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie. Elle dessert les niveaux de la maternelle à la sixième année du secondaire.
Deutsche Schule_Santa_Cruz_de_Tenerife/Deutsche Schule Santa Cruz de Ténérife :
Deutsche Schule Santa Cruz de Tenerife (DST espagnol : Colegio Alemán de Santa Cruz de Tenerife) est une école internationale allemande située dans la section Tabaita Alta d'El Rosario, sur l'île de Tenerife en Espagne, près de Santa Cruz de Tenerife. Il dessert les années 1 à 12, desservant la maternelle jusqu'à Oberstufe II.
Deutsche Schule_Santiago/Deutsche Schule Santiago :
Deutsche Schule Santiago ( DS ; espagnol : Colegio Alemán de Santiago ) est une école internationale allemande à Santiago du Chili . Les années 7 à 12 et l'administration de l'école se trouvent sur le campus de Las Condes. Les années un à six se déroulent sur le campus Vitacura. Les cours préscolaires ont lieu sur le campus de Cerro Colorado à Las Condes. Les premiers cours ont eu lieu le 3 mars 1891.
Deutsche Schule_Sevilla/Deutsche Schule Sevilla :
Deutsche Schule Albrecht Dürer ou Deutsche Schule Sevilla (espagnol : Colegio Alemán Alberto Durero de Sevilla) est une école internationale allemande à Séville, Andalousie, Espagne. En 2016, il y avait 58 enseignants et 741 élèves. Il a été créé en 1921. Il dessert la maternelle-deuxième année de bachillerato.
Deutsche Schule_Sofia/Deutsche Schule Sofia :
Deutsche Schule Sofia (bulgare : Немско училище София) est une école internationale allemande à Sofia, en Bulgarie. Il dessert la vorschule (crèche), la grundschule (école primaire) et le gymnase.
Deutsche Schule_Stockholm/Deutsche Schule Stockholm :
Deutsche Schule Stockholm (suédois : Tyska skolan Stockholm) est une école internationale allemande à Stockholm, en Suède. Il dessert les niveaux Vorschule jusqu'à l'année 12 du gymnase.
Deutsche Schule_Toulouse/Deutsche Schule Toulouse :
Deutsche Schule Toulouse est une école internationale allemande à Colomiers, en France, près de Toulouse, desservant les années 1 à 12. Il dispose de deux campus: l'administration scolaire, la maternelle et l'école primaire sont situées à l'Eurocampus 2, le campus est partagé avec l'École internationale de Toulouse. Les classes secondaires des années 6-12 (collège ou collège et lycée ou lycée/sixième) sont situées au Lycée International Victor-Hugo.
Deutsche Schule_Valence/Deutsche Schule Valence :
La Deutsche Schule Valencia (DSV ; espagnol : Colegio Alemán de Valencia, CAV ; catalan : Col·legi Alemany de València) est une école internationale allemande à Valence, en Espagne. Il dessert le préscolaire au lycée.
Deutsche Schule_der_Borrom%C3%A4erinnen/Deutsche Schule der Borromäerinnen :
Deutsche Schule der Borromäerinnen peut faire référence à : Deutsche Schule der Borromäerinnen Kairo (École internationale allemande du Caire) Deutsche Schule der Borromäerinnen Alexandrie
Deutsche Schule_der_Borrom%C3%A4erinnen_Alexandria/Deutsche Schule der Borromäerinnen Alexandrie :
Deutsche Schule der Borromäerinnen Alexandria (DSBA; Arabic: المدرسة الألمانية للقديس سان شارل بورومي بالإسكندرية) is a German-Egyptian school of encounter (dt. Begegnungsschule), which is supported by the Federal Office of Administration in Cologne, both in personnel and funding terms . Il est principalement fréquenté par des élèves égyptiennes. L'école est dirigée par les Sœurs de la Miséricorde de Saint-Charles Borromée, basées à Kloster Grafschaft. Elle a été reconnue comme école allemande à l'étranger par l'Agence centrale des écoles allemandes à l'étranger (ZfA).
Deutsche Schule_der_Borrom%C3%A4erinnen_Kairo/Deutsche Schule der Borromäerinnen Kairo :
Deutsche Schule der Borromäerinnen Kairo (DSB, arabe : المدرسة الألمانیة سان شارل بالقاهرة) est l'une des principales écoles allemandes d'Égypte au Caire, en Égypte. C'est une école privée qui suit le système académique allemand. À partir de septembre 2019, Franz Baur succède à Georg Leber en tant que directeur de l'école. Depuis 1946, c'est une école pour filles.
Deutsche Schule_zu_Porto/Deutsche Schule zu Porto :
Deutsche Schule zu Porto ( portugais : Colégio Alemão do Porto ), en anglais allemand école de Porto ou simplement DSP , est une école allemande située à Porto , au Portugal . Au Portugal, elle est considérée comme une école privée, comme en Allemagne elle correspond à une école publique.
Deutsche Shakespeare-Gesellschaft/Deutsche Shakespeare-Gesellschaft :
La Deutsche Shakespeare-Gesellschaft (Société allemande de Shakespeare) a été fondée à l'occasion du 300e anniversaire de William Shakespeare le 23 avril 1864. C'était la première association scientifique et culturelle de ce type à Weimar, et c'est l'une des plus anciennes sociétés littéraires en activité. dans le monde.
Deutsche Shanghai_Zeitung/Deutsche Shanghai Zeitung :
Le Deutsche Shanghai Zeitung (DSZ), plus tard Der Ostasiatische Lloyd, était un journal de langue allemande publié à Shanghai, en Chine. Cette publication était associée au parti nazi.
Deutsche Sinfonie/Deutsche Sinfonie :
Deutsche Sinfonie, Op. 50, est une composition pour solistes, chœur et orchestre de Hanns Eisler. Malgré son titre, on considère qu'il s'agit plus d'une cantate que d'une symphonie. Principalement composé entre 1935 et 1947, mais non achevé avant 1957, il s'agit d'une mise en musique en onze mouvements de poèmes de Bertolt Brecht, tirés principalement des Chansons, poèmes et chœurs de Brecht de 1934, et d'Ignazio Silone, adapté par Eisler. Il a été créé dans sa forme complète à l'Opéra d'État de Berlin, Berlin-Est, le 24 avril 1959. Brecht était mort en 1956. Le thème d'Eisler était l'avancée du nazisme en Allemagne. Pourtant, le compositeur a rencontré des difficultés à la fois dans la réception et l'exécution de l'œuvre tout au long de sa longue période de composition et de développement. Lorsque les deux premiers mouvements (à ce stade sous-titrés An Anti-Hitler Symphony) remportèrent un prix au 15e Festival de la Société internationale de musique contemporaine, obtenant une interprétation promise à l'Exposition universelle de Paris de 1937, le régime nazi persuada les Français gouvernement de faire annuler la représentation. Et ce n'est qu'en 1995 que l'œuvre a finalement été enregistrée en studio, avec des solistes et l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Lothar Zagrosek ; cela a été publié dans la série Entartete Musik de Decca Records.
Deutsche Singmesse/Deutsche Singmesse :
La Deutsche Singmesse est une forme de messe basse (tridentine) qui s'est développée dans les pays germanophones.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Elementary OS

Élément 21_(société)/Élément 21 (société) : Element 21 est une entreprise de fabrication d'équipements de golf et de pêche basée à ...