Rechercher dans ce blog

jeudi 1 septembre 2022

Democratic Republic of the Congo-Turkey relations


Parti démocrate_Sint_Maarten/Parti démocrate Sint Maarten :
Le Parti démocrate Sint Maarten ( néerlandais : Democratische Partij Sint Maarten ) était un parti politique à Sint Maarten . Le parti a longtemps été associé à son puissant chef, le magnat des affaires Claude Wathey. Wathey a démissionné de son poste de direction en 1992.

Parti démocrate_pour_la_justice/Parti démocrate pour la justice :
Le Parti Démocratique pour la Justice (en français : Parti Démocratique pour la Justice, PDJ) est un parti politique malien dirigé par Abdoul Ba.
Parti démocrate_pour_l'union_nationale/Parti démocrate pour l'union nationale :
Le Parti Démocratique pour l'Union Nationale (en français : Parti Démocratique pour l'Union Nationale, PDUN) était un parti politique béninois dirigé par Vincent Awounou.
Democratic Party_for_Progress_%E2%80%93_Angolan_National_Alliance/Parti démocratique pour le progrès – Alliance nationale angolaise :
Le Parti démocratique pour le progrès - Alliance nationale angolaise (Partido Democrático para o Progresso - Aliança Nacional Angolana) est un parti politique en Angola. Le parti a été fondé à Luanda, le 17 mars 1991. Il était dirigé par Mfulumpinga Landu Victor, un ancien cadre du Front de libération nationale de l'Angola (FNLA) et député du PDP-ANA, jusqu'à ce qu'il soit abattu devant le bureau du parti. en 2004. Il est maintenant dirigé par Francisco Lele. Aux élections législatives de 2008, il obtient 0,51 % des suffrages et aucun siège à l'Assemblée nationale.
Democratic Party_for_a_British_Gibraltar/Parti démocrate pour un Gibraltar britannique :
Le Parti démocrate pour un Gibraltar britannique (DPBG) était un parti politique pro-britannique à Gibraltar.
Parti démocrate_pour_une_nouvelle_société/Parti démocrate pour une nouvelle société :
Le Parti démocrate pour une nouvelle société ( birman : လူ့ဘောင်သစ်ဒီမိုကရက်တစ်ပါတီ ; abbr. DPNS ) est un parti politique enregistré au Myanmar ( Birmanie ), fondé en 1988 par la Ligue des étudiants de Birmanie Moe Thee Zun ). Le parti fait campagne indépendamment des autres partis et n'est pas affilié à la plus influente Ligue nationale pour la démocratie (NLD), malgré le partage d'objectifs similaires.
Parti Démocratique_pour_le_Développement_de_Carchuna/Parti Démocratique pour le Développement de Carchuna :
Le Parti démocratique pour le développement de Carchuna (en espagnol : Partido Democrático para el Desarollo de Carchuna) est un parti politique de Carchuna, municipalité de Motril, en Espagne. PDD Carchuna est en coalition avec le Groupe Indépendant pour l'Autonomie Municipale de Torrenueva.
Parti démocrate_pour_le_peuple/Parti démocrate pour le peuple :
Le Parti démocrate pour le peuple (国民民主党, Kokumin Minshu-tō), abrégé en DPP ou DPFP, est un parti politique de centre à centre droit au Japon. Le parti a été formé le 7 mai 2018 à partir de la fusion du Parti démocrate et du Kibō no Tō (Parti de l'espoir). En septembre 2020, une majorité du parti a conclu un accord pour fusionner avec le Parti constitutionnel démocrate du Japon et le parti d'origine était officiellement dissous le 11 septembre 2020. Cependant, 14 membres du DPP ont refusé de fusionner, dont le chef du parti Yuichiro Tamaki, et ont plutôt formé un nouveau parti conservant le nom et la marque du DPP.
Parti démocratique_d'Abkhazie/Parti démocratique d'Abkhazie :
Le Parti démocratique d'Abkhazie était le premier parti politique moderne d'Abkhazie, existant à l'époque de la dissolution de l'Union soviétique. L'historien Guram Gumba, l'écrivain Daur Zantaria et le poète russe Aleksandr Bardodym ont eu l'idée de créer le parti lors de la visite de ce dernier en Abkhazie en 1990. Le congrès fondateur s'est tenu le 19 janvier 1991 au Théâtre dramatique abkhaze de Soukhoumi, et dirigé par Zantaria, Gumba a été élu premier (et dernier) président du parti. Parmi ses autres membres fondateurs figuraient Natella Akaba, Georgi Gulia, Tamara Shakryl et Boris Kekhir-ipa. Un autre nom suggéré pour le parti était l'Union démocratique d'Abkhazie. De nombreux dirigeants du parti sont devenus actifs à Aidgylara et dans le gouvernement abkhaze, et le parti n'a pas été relancé après la guerre de 1992–1993 avec la Géorgie.
Parti démocratique_d'Albanie/Parti démocratique d'Albanie :
Le Parti démocratique d'Albanie ( albanais : Partia Demokratike e Shqipërisë , PD ou PDSH ) est un parti politique conservateur en Albanie . C'est le plus grand parti d'opposition du pays depuis 2013. Fondé en 1990 en tant que parti fortement anticommuniste, la majorité de ses partisans sont des dissidents politiquement persécutés du régime dictatorial communiste d'Enver Hoxha. Dans les relations internationales, le Parti démocratique d'Albanie est membre associé du Parti populaire européen et membre à part entière de l'Union démocrate internationale.
Parti démocratique_des_Albanais/Parti démocratique des Albanais :
Le Parti démocrate des Albanais ( albanais : Partia Demokratike Shqiptare ; macédonien : Демократска партија на Албанците , Demokratska Partija na Albancite ) ou DPA est un parti politique des Albanais de souche en Macédoine du Nord . Le DPA est une fusion du Parti pour la prospérité démocratique des Albanais (PDPA) et du Parti démocratique du peuple (NDP) qui a eu lieu en juin 1997. L'ancien parti a été créé en 1994 après que certains membres radicaux du Parti pour la prospérité démocratique aient dirigé par Menduh Thaçi et Arbën Xhaferi, a quitté le PDP et ce dernier parti a été fondé en août 1990 en tant qu'opposant plus radical au PDP.
Parti démocrate_de_l'Arkansas/Parti démocrate de l'Arkansas :
Le Parti démocrate de l'Arkansas est l'affilié du Parti démocrate de l'État de l'Arkansas. Le président actuel du parti est Grant Tennille.
Parti démocratique_d'Arménie/Parti démocratique d'Arménie :
Le Parti démocrate d'Arménie (arménien : Հայաստանի ޴եմոկրատական ​​޿ուսակցություն, Hayastani Demokratakan Kusaktsutyun) est un parti politique socialiste démocratique en Arménie. Il a été créé en 1991 par Aram Gaspar Sargsyan, le dernier secrétaire du Parti communiste d'Arménie de l'ère soviétique lorsque le parti a dirigé la République socialiste soviétique d'Arménie (RSS d'Arménie) de 1920 à 1990.
Parti Démocratique_de_l'Artsakh/Parti Démocratique de l'Artsakh :
Le Parti démocrate d'Artsakh ( arménien : ձրցախի ժողովրդավարական կուսակցություն ; DPA , dicated ) est un parti politique de la République d'Artsakh . Elle a été fondée le 30 janvier 2005. Avant cela, en 2000-2005, il y avait une organisation socio-politique active appelée «Union démocratique d'Artsakh». Le président du parti est Ashot Ghoulyan qui est également président de l'Assemblée nationale. À la suite des résultats des élections législatives du 19 juin 2005, le DPA a remporté le plus de voix électorales et a formé la faction « Démocratie » à l'Assemblée nationale. À la suite des élections à l'Assemblée nationale de la 5e convocation, la faction s'est reformée avec 10 membres. Après les élections législatives du 3 mai 2015, le Parti démocratique d'Artsakh a réformé sa faction avec 6 membres (4 députés ont été élus au scrutin proportionnel, 2 députés au scrutin majoritaire).
Parti démocrate_d'Autriche/Parti démocrate d'Autriche :
Le Parti démocrate d'Autriche (en allemand : Demokratische Partei Österreichs ; DPÖ), était un parti politique de courte durée en Autriche entre 1945 et 1949.
Parti Démocratique_du_Bénin/Parti Démocratique du Bénin :
Le Parti démocratique du Bénin ( français : Parti démocratique du Bénin , PDB ) était un parti politique au Bénin .
Parti Démocratique_des_Bosniaques/Parti Démocratique des Bosniaques :
The Democratic Party of Bosniaks (Serbian: Демократска странка Бошњака, romanized: Demokratska stranka Bošnjaka), formerly Democratic Reform Party of Muslims (Serbian: Демократска реформска странка Муслимана, romanized: Demokratska reformska stranka Muslimana) is a left-wing Bosniak minority party in Serbia et le Kosovo. Le parti est entré au parlement serbe lors des élections de 1990 et 1992.
Parti démocrate_du_Canada/Parti démocrate du Canada :
Le Parti démocrate du Canada était un parti politique de courte durée au Canada. Son chef était William Richard Nathaniel Smith. Lors des élections fédérales du 11 juillet 1945, cinq candidats se sont présentés sans succès aux élections dans les circonscriptions de Vancouver, en Colombie-Britannique, en tant que candidats du Parti démocrate. Ensemble, ils ont remporté 2 603 voix, soit 1,3 % des votes populaires dans les circonscriptions où ils se sont présentés. Le Parti démocrate a fait campagne sous les slogans "Votez démocrate et construisez une nation indépendante" et "Des hommes d'action sincères et déterminés avec des projets de nation". Son frère, George Rayburn Johnson Smith, qui a joué au 2e but de l'équipe de baseball semi-professionnelle d'Abbotsford, championne de la Colombie-Britannique en 1926, a recueilli le plus de votes pour ce parti politique de courte durée. "M. Smith croit, comme Abraham Lincoln l'a fait, que le Canada doit devenir une NATION INDÉPENDANTE. Il croit que notre avenir va dans la même direction que les États-Unis. En raison des politiques passées d'autres partis, le Canada est resté petit. C'était bien prouvé à la Conférence de San Francisco. Le Canada, après tout, notre travail est resté sans vote. William Smith s'est également présenté comme candidat du Parti démocrate du Canada aux élections provinciales du 25 octobre 1945 en Colombie-Britannique dans la circonscription de Vancouver-Point Grey, remportant 423 voix, soit 0,43 % du total.
Parti Démocratique_du_Chili_(1988)/Parti Démocratique du Chili (1988):
Le Parti démocrate du Chili ( espagnol : Partido Democrático de Chile , PADECH ) était un parti politique chilien qui a eu une existence légale de 1988 à 1989 sous l'état de " parti en formation ". Il a été créé à l'origine par Apolonides Parra pour rallier les militants de le Parti National Démocratique (PADENA) qui a rejeté la décision de la collectivité de soutenir l'option "Non" lors du plébiscite de 1988. Le PADECH a entamé les préparatifs de sa création le 16 juin 1988 et a été déclaré "parti en formation" le 27 juillet cette année. Il a ouvertement soutenu l'option "Oui" lors du référendum qui réclamait le maintien de la dictature d'Augusto Pinochet le 5 octobre de la même année. À la fin de 1988, il a créé l'éphémère Confédération démocratique (Confederación Democrática) avec le Parti national (faction qui soutenait Pinochet), la Démocratie radicale, le Parti social-démocrate, l'Avance nationale, le Parti libéral-démocrate du Chili, le Parti libéral-démocrate Centre et les Comités Civiques. La confédération a disparu en 1989 lors des négociations pour les candidats parlementaires cette année-là. Après la victoire de l'option "Non" au référendum, le parti a finalement été dissous par le Service électoral le 27 février 1989. des membres rejoignent le Renouveau national (RN).
Parti démocrate_du_Connecticut/Parti démocrate du Connecticut :
Le Comité central de l'État démocratique du Connecticut (CT Dems) est l'affilié du Parti démocrate dans l'État du Connecticut. Son président est Nancy DiNardo. Les démocrates contrôlent les deux chambres de la législature de l'État, tous les bureaux constitutionnels de l'État, les cinq sièges du Connecticut à la Chambre des représentants des États-Unis et ses deux sièges au Sénat des États-Unis.
Parti Démocratique_d'Émilie-Romagne/Parti Démocratique d'Émilie-Romagne :
Le Parti démocrate d'Émilie-Romagne ( italien : Partito Democratico Emilia-Romagna , PDER ) est un parti politique social-démocrate en Italie , agissant en tant que faction régionale du Parti démocrate . Le PD est le plus grand parti de représentation en Émilie-Romagne et il a dirigé une coalition formée par Gauche Écologie Liberté et Italie des valeurs qui avaient une supermajorité à l'Assemblée législative régionale. Le chef du parti était Vasco Errani, qui a été président de l'Émilie-Romagne jusqu'au 14 juillet 2014. Le Parti démocrate est l'héritier du Parti communiste italien qui a gouverné l'Émilie-Romagne pendant près de soixante ans ; en effet, l'Émilie-Romagne est considérée par l'opinion publique comme une "région rouge", ou plutôt une région qui n'a été gouvernée que par des présidents de centre-gauche ou de gauche, et où les partis sociaux-démocrates, socialistes et communistes ont obtenu la majorité votes à toutes les élections. Outre Vasco Errani, les membres éminents du PDER incluent Virginio Merola, Graziano Delrio et Stefano Bonaccini.
Parti démocratique_de_Guinée_équatoriale/Parti démocratique de Guinée équatoriale :
Le Parti démocratique de Guinée équatoriale ( espagnol : Partido Democrático de Guinea Ecuatorial , en abrégé PDGE ) est le parti politique au pouvoir en Guinée équatoriale . Il a été créé par le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo le 11 octobre 1987. Avant 1991, le PDGE était la seule organisation politique légale du pays. Pourtant, le PDGE est le parti dominant depuis sa création et il remporte généralement presque tous les sièges au Parlement. Lors des élections législatives de 2004, 98 des 100 sièges ont été remportés soit par des membres du PDGE, soit par des partis «d'opposition» qui soutiennent Obiang; lors des élections législatives de 2008, le PDGE et ses alliés ont remporté un total de 99 sièges sur 100. De même, Obiang remporte généralement 95 à 99 % des voix aux élections présidentielles, l'opposition appelant régulièrement au boycott. Lors de l'élection présidentielle de 2016, cependant, Obiang a remporté environ 93% des voix, un nouveau creux pour sa présidence. Le parti a une base extrêmement étroite, qui est le clan Esangui de la tribu Fang, situé dans la région Mongomo de Río Muni. Depuis l'indépendance en 1968, la Guinée équatoriale est gouvernée par une seule famille ; le premier président, Francisco Macías Nguema, a été renversé par son neveu, Obiang, lors du coup d'État de 1979. Le parti a été critiqué pour avoir agi de manière très autoritaire et s'être associé au gouvernement pour informer sur les dissidents politiques. Le parti est considéré par la grande majorité des observateurs internationaux comme corrompu.
Parti Démocratique_des_Fédéralistes/Parti Démocratique des Fédéralistes :
Le Parti démocrate des fédéralistes (en serbe : Demokratska stranka federalista, en serbe cyrillique : Демократска Странка Федералиста) est un parti politique de Bosnie-Herzégovine. Elle a été fondée à Sarajevo le 2 mai 1990 par Dragan Đokanović. Le siège du Parti démocrate des fédéralistes est situé dans la ville de Sarajevo-Est depuis 2010. Dragan Đokanović a créé le Parti démocrate des fédéralistes à Belgrade, en Serbie. Le parti a été officiellement enregistré en 2003. Le président du Parti démocratique des fédéralistes est Dragan Đokanović. Le Parti démocratique des fédéralistes a participé à la proclamation de la République de Srpska et a participé à la création des institutions de la République de Srpska. Le président du Parti démocratique des fédéralistes, Dragan Đokanović, était à la présidence de la République de Srpska et il était membre du gouvernement de la République de Srpska. Le Parti démocratique des fédéralistes a quitté l'alliance avec le Parti démocratique serbe de Karadžić pour violation des Conventions de Genève et de la Constitution de la République de Srpska par la majorité du Parti démocratique serbe.
Parti démocrate_de_Géorgie/Parti démocrate de Géorgie :
Le Parti démocrate de Géorgie est l'affilié du Parti démocrate de l'État américain de Géorgie. C'est l'un des deux principaux partis politiques de l'État et il est présidé par Nikema Williams. Le président Jimmy Carter était un démocrate géorgien. Depuis l'adoption de la loi sur les soins abordables, les démocrates de Géorgie ont préconisé l'expansion de Medicaid dans l'État, une politique qui fournirait un régime d'assurance maladie subventionné par le gouvernement fédéral à environ 500 000 Géorgiens. À 5,15 $ de l'heure, la Géorgie est l'un des deux seuls États dont le salaire minimum d'État est inférieur au salaire minimum fédéral ; une priorité pour les démocrates de Géorgie dans les années 2010 et 2020 a été d'augmenter le salaire minimum.
Parti démocrate_d'Allemagne/Parti démocrate d'Allemagne :
Le Parti démocrate d'Allemagne ( allemand : Demokratische Partei Deutschlands , DPD ) a été fondé en 1947 en tant que parti libéral allemand et est le précurseur du Parti libéral démocrate (FDP) dans l'actuelle République fédérale d'Allemagne .
Parti Démocratique_des_Verts/Parti Démocratique des Verts :
Le Parti démocrate des Verts (tchèque : Democratická strana zelených, DSZ) est un parti politique vert et eurosceptique en République tchèque. Il a été fondé le 10 mars 2009 en tant que scission du Parti vert, dirigé par deux députés verts, Olga Zubová et Věra Jakubková, qui s'opposaient à la participation du parti au gouvernement de centre-droit de Mirek Topolánek. Pour les élections législatives tchèques de 2010, le Le parti a créé une alliance avec le Head Up - Bloc électoral, mais n'a pas été qualifié pour être représenté à la Chambre des députés. Pour les élections législatives tchèques de 2017, le parti s'est allié au Parti du bon sens, mais a de nouveau échoué à entrer au parlement.
Parti démocratique_de_Guam/Parti démocratique de Guam :
Le Parti démocrate de Guam est un parti politique de Guam affilié au Parti démocrate américain. Ses origines résident dans le Parti populaire, qui était le seul parti politique de Guam jusqu'en 1956. En plus du gouverneur nommé Manuel FL Guerrero, la première personne d'origine chamorro à accéder à la plus haute fonction du territoire, trois gouverneurs guamaniens ont été affiliés au parti : Ricardo J. Bordallo, Carl TC Gutierrez et Lourdes A. Leon Guerrero. Le parti a également élu quatre de ses membres comme délégués de Guam à la Chambre des représentants des États-Unis : Antonio B. Won Pat, Robert A. Underwood, Madeleine Z. Bordallo et Michael San Nicolas.
Parti Démocratique_de_Guinée_%E2%80%93_Rassemblement_Démocratique_Africain/Parti Démocratique de Guinée – Rassemblement Démocratique Africain :
Le Parti Démocratique de Guinée-Rassemblement Démocratique Africain (Parti Démocratique de Guinée-Rassemblement Démocratique Africain) est un parti politique en Guinée. Le parti a été fondé en tant que branche du Rassemblement démocratique africain (RDA) en juin 1947. Le 19 octobre 1958, le parti a rompu ses liens avec le RDA, dont d'autres membres soutenaient une union plus étroite avec la France. Le chef du parti, Ahmed Sékou Touré, est devenu le premier président du pays. Deux ans plus tard, il déclare que le PDG est le seul parti légal du pays. En tant que président du PDG, Touré était le seul candidat à la présidence de la république et, à ce titre, a été élu sans opposition pour quatre mandats de sept ans. Tous les cinq ans, une seule liste de candidats du PDG était renvoyée à l'Assemblée nationale. Après la mort de Touré et un coup d'État organisé par Lansana Conté en 1984, le PDG a été dissous. En 1992, le PDG-RDA a été relancé sous la direction d'Ismael Gushein. Lors des élections législatives du 30 juin 2002, le parti a remporté 3,4% du vote populaire et 3 sièges sur 114.
Parti démocrate d'Hawaï/Parti démocrate d'Hawaï :
Le Parti démocrate d'Hawaï est l'affilié du Parti démocrate de l'État d'Hawaï. Le parti est une organisation centralisée créée pour promouvoir la plate-forme du parti telle que rédigée en convention tous les deux ans. Il est également chargé d'inscrire les électeurs et de garantir la participation électorale par le biais des organisations de comté pour le comté d'Hawaï, le comté de Kauaʻi, le comté de Maui et la ville et le comté d'Honolulu. Le Parti démocrate d'Hawaï a maintenu le contrôle politique du gouvernement de l'État d'Hawaï pendant plus de quarante ans, de 1962 à 2002. Il est actuellement l'un des affiliés les plus dominants du Parti démocrate.
Parti démocrate_de_l'Illinois/Parti démocrate de l'Illinois :
Le Parti démocrate de l'Illinois est l'affilié du Parti démocrate de l'État américain de l'Illinois. C'est le plus ancien parti d'État existant dans l'Illinois et l'un des deux seuls partis reconnus dans l'État, avec le Parti républicain. Il est actuellement le parti dominant de l'État, contrôlant la majorité des sièges de la Chambre des États-Unis de l'Illinois, les deux sièges du Sénat américain, les deux chambres de la législature de l'État et le poste de gouverneur.
Parti démocrate_de_l'Inde/Parti démocrate de l'Inde :
Le Parti démocrate de l'Inde est un parti politique indien. Il a été formé en 1961. En septembre 1989, le DPI a été officiellement enregistré par la Commission électorale de l'Inde en tant que parti politique enregistré en vertu de l'article 29-A de la loi de 1951 sur la représentation du peuple.
Parti Démocratique_du_Kurdistan_Iranien/Parti Démocratique du Kurdistan Iranien :
The Democratic Party of Iranian Kurdistan (PDKI; Kurdish: پارتی دیموکراتی کوردستانی ئێران, romanized: Hîzbî Dêmukratî Kurdistanî Êran, HDKA; Persian: حزب دموکرات کردستان ایران, romanized: Ḥezb-e Demokrāt-e Kordestān-e Īrān), also known as the Le Parti démocratique kurde d'Iran (KDPI) est un parti ethnique armé de gauche des Kurdes d'Iran, exilés dans le nord de l'Irak. Il est interdit en Iran et ne peut donc pas opérer ouvertement.Le groupe appelle à l'autodétermination du peuple kurde et a été décrit comme recherchant soit le séparatisme, soit l'autonomie au sein d'un système fédéral.Depuis 1979, le KDPI mène une guérilla persistante contre le Gouvernement de la République islamique d'Iran. Cela comprenait l'insurrection kurde de 1979-1983, son insurrection de 1989-1996 et les récents affrontements en 2016. Les responsables du Corps des gardiens de la révolution islamique ont qualifié le parti d'organisation terroriste. tuent moins de 100 et s'abstiennent de tuer pendant plus de la moitié de leurs années d'exploitation. Selon Jo, afin d'acquérir une légitimité nationale et internationale, le KDPI dénonce la violence contre les civils, revendiquant son attachement à la Déclaration universelle des droits de l'homme et à l'article 3 de la Convention de Genève, et depuis 2007 est l'un des signataires de l'interdiction de l'Appel de Genève sur mines antipersonnel.
Parti Démocratique_de_Côte_d'Ivoire_%E2%80%93_Rassemblement_Démocratique_Africain/Parti Démocratique de Côte d'Ivoire - Rassemblement Démocratique Africain :
Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire - Rassemblement démocratique africain ( français : Parti démocratique de la Côte d'Ivoire - Rassemblement démocratique africain ; en abrégé PDCI-RDA ) est un parti politique de centre droit en Côte d'Ivoire .
Parti démocrate_du_Japon/Parti démocrate du Japon :
Le Parti démocrate du Japon (民主党, Minshutō) était un parti politique centriste au Japon de 1998 à 2016. Les origines du parti remontent à l'ancien Parti démocrate du Japon, fondé en septembre 1996 par des politiciens du centre-droit et du centre- gauche avec des racines dans le Parti libéral démocrate et le Parti socialiste japonais. En avril 1998, l'ancien DPJ a fusionné avec des dissidents du New Frontier Party pour créer un nouveau parti qui a conservé le nom de DPJ. En 2003, le parti a été rejoint par le Parti libéral d'Ichirō Ozawa. Après les élections de 2009, le DPJ est devenu le parti au pouvoir à la Chambre des représentants, battant le Parti libéral démocrate (LDP) longtemps dominant et remportant le plus grand nombre de sièges. tant à la Chambre des représentants qu'à la Chambre des conseillers. Le DPJ a été évincé du gouvernement par le LDP lors des élections générales de 2012. Il a conservé 57 sièges à la chambre basse et 88 sièges à la chambre haute. Pendant son mandat, le DPJ a été assailli par des conflits internes et a eu du mal à mettre en œuvre bon nombre de ses politiques proposées, un résultat décrit par les politologues Phillip Lipscy et Ethan Scheiner comme le « paradoxe du changement politique sans changement de politique ». La productivité législative sous le DPJ était particulièrement faible, tombant à des niveaux sans précédent dans l'histoire récente du Japon selon certaines mesures. Cependant, le DPJ a mis en œuvre un certain nombre de mesures progressistes pendant son mandat, telles que la fourniture d'un enseignement public gratuit jusqu'au lycée, l'augmentation des subventions pour l'éducation des enfants, l'extension de la couverture de l'assurance-chômage, la prolongation de la durée d'une allocation de logement et des réglementations plus strictes travailleurs à temps partiel et temporaires. Le 27 mars 2016, le DPJ a fusionné avec le Parti de l'innovation du Japon et Vision de la réforme pour former le Parti démocrate (Minshintō). Il ne doit pas être confondu avec l'ancien Parti démocrate du Japon qui a fusionné avec le Parti libéral en 1955 pour former le Parti libéral démocrate. Il est également différent d'un autre parti démocrate, créé en 1947 et dissous en 1950.
Parti démocratique_du_Kazakhstan/Parti démocratique du Kazakhstan :
Le Parti démocrate du Kazakhstan (Kazakh : Қазақстанның Демократиялық Партиясы, romanisé : Qazaqstannyñ Demokratialyq Partiasy, QDP) est un parti politique non enregistré au Kazakhstan qui a été fondé et dirigé par Janbolat Mamai, ancien journaliste et militant politique. Le parti vise à créer un État indépendant, fort et économiquement développé qui respecte les droits de l'homme conformément à l'État de droit.
Parti démocratique_de_Corée/Parti démocratique de Corée :
Le Parti démocrate de Corée (DPK), anciennement la New Politics Alliance for Democracy (NPAD), est un parti politique sud-coréen. Contrôlant l'Assemblée nationale monocamérale à partir de 2022, le DPK est considéré comme l'un des deux principaux partis de Corée du Sud, avec son rival historique, le People Power Party. Le parti a été fondé le 26 mars 2014 à la suite de la fusion du Parti démocrate et du comité préparatoire du Parti de la nouvelle vision politique (NPVP).
Parti démocratique_du_Kosovo/Parti démocratique du Kosovo :
Le Parti démocratique du Kosovo ( albanais : Partia Demokratike e Kosovës ; abbr. PDK ) est l'un des trois plus grands partis politiques du Kosovo , aux côtés de son rival de longue date, la Ligue démocratique du Kosovo , ainsi que de Vetëvendosje . C'était à l'origine un parti social-démocrate issu de l' Armée de libération du Kosovo démilitarisée après la guerre du Kosovo , la plupart des dirigeants venant de nationalistes albanais et d'anciens membres du Mouvement populaire du Kosovo . Cependant, lors de son congrès en janvier 2013, il s'est positionné comme un parti de centre droit et est considéré comme un parti conservateur. Il est dirigé par Kadri Veseli, un dirigeant de l'ex-Armée de libération du Kosovo et du SHIK. Le premier Premier ministre d'après-guerre du Kosovo, Bajram Rexhepi, appartient au Parti démocratique du Kosovo.
Parti Démocratique_du_Travail/Parti Démocratique du Travail :
Le Parti démocratique du travail (en roumain : Partidul Democrat al Muncii, PDM) était un parti politique roumain.
Parti Démocratique_du_Latium_(Italie)/Parti Démocratique du Latium (Italie) :
Le Parti démocrate du Latium (en italien : Partito Democratico del Lazio, PD Lazio) est l'une des branches régionales du Parti démocrate italien (Partito Democratico), le principal parti de centre-gauche en Italie. Le secrétaire régional du Parti démocrate du Latium est Fabio Melilli élu en février 2014 lors des primaires régionales. Le Parti démocrate du Latium a été fondé le 14 octobre 2007 en même temps que le Parti démocrate italien en tant que fusion de divers partis de gauche et centristes ; sa masse était formée par les démocrates de gauche (héritiers du Parti communiste italien), Democracy is Freedom – The Daisy et les gauchistes chrétiens, héritiers directs de la gauche de feu la démocratie chrétienne.
Parti Démocratique_de_Macédoine/Parti Démocratique de Macédoine :
Le Parti démocrate ( macédonien : Демократска партија на Македонија , Demokratska Partija na Makedonija , DPM ) était un parti politique en Macédoine .
Parti Démocratique_des_Macédoniens/Parti Démocratique des Macédoniens :
Parti démocratique des Macédoniens (Macédonian: демократсase партија на македонци, serbe: демократсase партија македонацц, Romanized: Demokratska parttija makeonaCa; Abbr.
Parti Démocratique_de_Moldova/Parti Démocratique de Moldavie :
Le Parti démocrate de Moldavie (en roumain : Partidul Democrat din Moldova, PDM) est un parti politique social-démocrate populiste de centre-gauche en Moldavie. Créé en 1997, le parti a des opinions pro-européennes et est membre associé du Parti socialiste européen (PSE) et membre à part entière de l'Internationale socialiste. Selon son statut, le PDM plaide que la Moldavie est un État indépendant, souverain et démocratique, fondé sur le droit et intégré dans la famille unie des démocraties européennes. Reflétant les opinions de l'ancien dirigeant Marian Lupu, mais aussi la forte influence de l'Église orthodoxe moldave, le parti est plus conservateur sur les questions sociales, telles que les droits des LGBT.
Parti Démocratique_de_Namibie/Parti Démocratique de Namibie :
Le Parti démocratique de Namibie est un parti politique namibien, lancé en juillet 2008 à Keetmanshoop. Bien qu'il constitue une initiative du peuple Nama, le parti prévoit de se concentrer sur toutes les minorités ethniques de Namibie. Il se positionne en nette opposition à la SWAPO, le parti actuellement au pouvoir en Namibie. Le président par intérim du parti est Salomon Dawid Isaacs.
Parti démocrate_de_la_confiance_nationale/Parti démocrate de la confiance nationale :
Le Parti démocratique de la confiance nationale (espagnol : Partido Demócrata de Confianza Nacional - PDCN) était un parti politique nicaraguayen fondé par Agustín Jarquín et Adán Fletes après une scission du Parti social-chrétien (PSC) en 1986. Le PDCN a reçu un statut juridique en appel en 1989. Il faisait partie de la coalition de l'Union nationale de l'opposition (ONU) en 1990 et avait 5 sièges (sur les 51 de l'ONU) à l'Assemblée nationale. Jarquín était le candidat à la vice-présidence du Front sandiniste de libération nationale (FSLN) aux élections de 2001. En 1992, le PDCN et le Parti Populaire Social Chrétien (PPSC) ont formé l'Union Chrétienne Démocrate (UDC).
Parti Démocratique_de_Nauru/Parti Démocratique de Nauru :
Le Parti démocratique de Nauru (DPN) est un parti politique de la nation océanienne de Nauru.
Parti démocrate_du_Nouveau_Mexique/Parti démocrate du Nouveau-Mexique :
Le Parti démocrate du Nouveau-Mexique (DPNM) est l'affilié du Parti démocrate dans l'État américain du Nouveau-Mexique. Il a son siège à Albuquerque et est dirigé par la présidente Jessica Velasquez, le vice-président Manny Crespin, la secrétaire Pamelya Herndon et la trésorière Rayellen Smith. Il est actuellement le parti dominant de l'État, contrôlant tous les sièges de la Chambre des États-Unis du Nouveau-Mexique sauf un, les deux sièges du Sénat américain, les deux chambres de la législature de l'État et le poste de gouverneur. C'est la principale opposition au Parti républicain du Nouveau-Mexique. Le parti a fourni 19 des 31 gouverneurs du Nouveau-Mexique, dont trois depuis les années 1990 (Bruce King, Bill Richardson et Michelle Lujan Grisham). Parmi les autres personnalités démocrates clés de l'histoire du Nouveau-Mexique figurent David Meriwether, Henry Connelly, Ezequiel Cabeza De Baca, Clyde Tingley, Jerry Apodaca et Toney Anaya. Le Parti démocrate du Nouveau-Mexique est dirigé par Jessica Velasquez, avec d'autres personnalités modernes telles que la gouverneure moderne Michelle Lujan Grisham, Raúl Torrez, Howie Morales, Maggie Toulouse Oliver, Mimi Stewart, Brian Egolf et Tim Keller.
Democratic Party_of_Nigeria_and_the_Cameroons/Parti démocratique du Nigéria et du Cameroun :
Le Parti démocratique du Nigéria et du Cameroun était un parti politique nigérian formé en août 1958. Le parti était une émanation d'un comité de réforme du NCNC dirigé par Tobi Izedonmi qui a lancé un défi infructueux à la direction de Nnamdi Azikiwe. Le schisme qui en a résulté avec les dirigeants politiques du parti dominant Igbo ne s'est pas traduit par un soutien écrasant de la base. Cependant, le parti était considérablement connu dans les districts d'Orlu et d'Onitsha.
Parti démocrate_de_l'Oregon/Parti démocrate de l'Oregon :
Le Parti démocrate de l'Oregon est la filiale de l'Oregon du Parti démocrate. Le Comité central de l'État, composé de deux délégués élus dans chacun des 36 comtés de l'Oregon et d'un délégué supplémentaire pour 15 000 démocrates enregistrés, est le principal organe faisant autorité du parti.Après l'admission de l'Oregon en tant qu'État en 1859, l'Oregon a élu deux fois de nombreux démocrates comme républicains entre 1859 et 1879 lors d'élections à l'échelle de l'État. Il est actuellement le parti dominant de l'État, contrôlant tous les sièges de la Chambre des États-Unis de l'Oregon, sauf un, les deux sièges du Sénat américain, les deux chambres de la législature de l'État et le poste de gouverneur.
Parti démocrate_des_retraités/Parti démocrate des retraités :
Le Parti démocrate des retraités (bosniaque : Demokratska stranka penzionera, DSP) était un parti politique de Bosnie-Herzégovine dirigé par Alojz Knezović.
Parti Démocratique_des_Retraités_de_Slovénie/Parti Démocratique des Retraités de Slovénie :
Le Parti démocratique des retraités de Slovénie ( slovène : Demokratična stranka upokojencev Slovenije , également connu sous l'acronyme DeSUS ) est un parti politique slovène dirigé par Ljubo Jasnič . Le parti revendique des valeurs largement libérales avec un fort accent sur les intérêts des retraités et des personnes âgées. Bien qu'il fasse partie de pratiquement toutes les coalitions gouvernementales de Slovénie depuis qu'il a commencé à apparaître sur les bulletins de vote, le parti n'a obtenu que 0,66% de tous les votes lors des dernières élections législatives slovènes en 2022 et n'a donc obtenu aucun siège à l'Assemblée nationale. Le parti a rejoint le Parti démocrate européen en février 2019.
Parti démocrate_du_progrès/Parti démocrate du progrès :
Le Parti démocratique du progrès (en portugais : Partido Democrático do Progresso, PDP) est un parti politique de Guinée-Bissau.
Parti Démocratique_de_Republika_Srpska/Parti Démocratique de Republika Srpska :
Le Parti démocratique de la Republika Srpska (en serbe : Демократска Странка Републике Српске, Demokratska Stranka Republike Srpske) était un parti politique serbe en Bosnie-Herzégovine.
Parti Démocratique_de_Russie/Parti Démocratique de Russie :
Le Parti démocrate de Russie ou DPR (en russe : Демократическая Партия России, Demokraticheskaya Partiya Rossii) est un parti politique conservateur russe fondé en 1990. Sous la direction d'Andrey Bogdanov, le parti a préconisé l'entrée de la Russie dans l'Union européenne. En 2008, le parti a fusionné avec plusieurs autres pour former la Juste Cause. Il a été rétabli en tant que parti et officiellement enregistré à nouveau en 2012.
Democratic Party_of_Serbs_in_Macedonia/Parti démocratique des Serbes de Macédoine :
The Democratic Party of Serbs in Macedonia (DPSM; Serbian: Демократска партија Срба у Македонији, Demokratska partija Srba u Makedoniji; Macedonian: Демократска партија на Србите во Македонија, Demokratska Partija na Srbite vo Makedonija; abbr. ДПСМ, DPSM) is a political party représentant les intérêts des Serbes de Macédoine du Nord ainsi que d'autres questions politiques, sociales et économiques.
Parti Démocratique_de_Slovénie/Parti Démocratique de Slovénie :
Le Parti démocrate de Slovénie ( slovène : Demokratska stranka Slovenije ) est un parti politique centriste extraparlementaire en Slovénie . Il a été créé en mars 1994, lorsque la majorité du Parti démocrate alors existant ( slovène : Demokratska stranka ) dirigé par Dimitrij Rupel a rejoint la démocratie libérale au pouvoir en Slovénie . Une minorité des membres du parti a décidé de rester dans l'opposition et de poursuivre l'héritage du Parti démocrate. Le Parti démocrate a été créé en octobre 1991 à la suite de la scission au sein de l'Union démocratique slovène. En mai 1992, le parti entre dans le gouvernement de coalition de Janez Drnovšek, soutenu par l'aile gauche de l'ancienne coalition DEMOS (outre le Parti démocrate, également le Parti social-démocrate de Slovénie et les Verts de Slovénie), la Liste unie des sociaux-démocrates et le Parti libéral démocrate. Les démocrates ont conservé trois ministres au gouvernement, Igor Bavčar (Intérieur), Dimitrij Rupel (Extérieur) et Jelko Kacin (Information). Lors des deuxièmes élections libres en Slovénie, célébrées à l'automne 1992, le parti a obtenu 5,01% des voix et 6 députés. En 1994, la majorité des membres du parti et 3 de ses 6 députés ont décidé de rejoindre la démocratie libérale de Slovénie. La minorité du parti a refondé le parti et poursuivi une activité politique indépendante. Lors des élections de 1996, le Parti démocrate a obtenu 3,3% des voix et est resté sans représentation parlementaire. En 2007, le parti a signé un accord de coopération avec les sociaux-démocrates.
Parti Démocratique_des_Socialistes_du_Monténégro/Parti Démocratique des Socialistes du Monténégro :
Le Parti démocrate des socialistes du Monténégro ( monténégrin : Демократска партија социјалиста Црне Горе , romanisé : Demokratska partija socijalista Crne Gore , DPS ) est un parti politique populiste du Monténégro . Ancien parti au pouvoir de longue date siégeant pour la première fois dans l'opposition à partir de 2020, il a été formé le 22 juin 1991 pour succéder à la Ligue des communistes du Monténégro, qui gouvernait le Monténégro au sein de la République fédérative socialiste de Yougoslavie depuis le la Seconde Guerre mondiale, et est resté une force majeure dans le pays depuis. Le parti est membre de l'Internationale socialiste et de l'Alliance progressiste, et associé du Parti des socialistes européens. Au cours des années 1990, le DPS était le principal parti social-démocrate de centre-gauche favorable au syndicalisme serbo-monténégrin. Cependant, depuis 1997, le parti a embrassé l'indépendance monténégrine et a amélioré ses liens avec l'Occident, se transformant lentement en un parti fourre-tout embrassant l'atlantisme, le nationalisme monténégrin, le néolibéralisme et le pro-européanisme. Depuis sa formation et l'introduction d'un multi -système de partis, le DPS a joué un rôle dominant dans la politique monténégrine, formant l'épine dorsale de chaque gouvernement de coalition jusqu'aux élections législatives de 2020, lorsqu'il est entré dans l'opposition. C'était la première fois depuis 1945 que le parti, y compris son prédécesseur, n'était pas au pouvoir. Avant les élections de 2020, le parti soutenait fermement la loi controversée sur la liberté religieuse, provoquant des tensions à travers le Monténégro et la montée de l'Église orthodoxe serbe dans la politique monténégrine. La montée en puissance de l'Église a motivé la montée de la faction nationaliste ethnique dans le parti, avec laquelle certains membres tels que le nationaliste civique Filip Vujanović avaient des problèmes depuis 2011. L'aile nationaliste ethnique du parti a également soutenu le renouvellement de l'Église orthodoxe monténégrine, qui conduit à accuser le DPS de créer une "église du parti".
Parti Démocratique_de_Somalie/Parti Démocratique de Somalie :
Le Parti démocratique de Somalie (DPS) est un parti politique somalien. Elle a été fondée en 2010 par Maslah Mohamed Siad, le fils de l'ancien président somalien Siad Barre. En 2012, le parti avait des bureaux principaux à Nairobi et d'autres succursales aux États-Unis, au Canada et dans certaines parties de l'Europe. Selon le vice-président Dhakane, la plate-forme du parti est centrée sur des élections multipartites.
Parti démocrate_du_Tyrol_du_Sud/Parti démocrate du Tyrol du Sud :
Le Parti démocrate du Tyrol du Sud ( allemand : Demokratische Partei Südtirol , DPS ) était un petit parti politique régionaliste libéral , vert et social-démocrate actif dans le Tyrol du Sud , en Italie . C'était une alternative de gauche au parti dominant du Sud-Tyrol. Le parti a été fondé en 1997, dans la continuité du Parti social-démocrate du Tyrol du Sud, et était dirigé par Roland Girardi. Lors des élections provinciales de 1998, le DPS forme une liste commune avec le Mouvement politique des Ladins, tandis que cinq ans plus tard, il soutient les Verts. En 2008, la plupart des démocrates ont rejoint les Verts.
Parti démocratique_de_Trinité_et_Tobago/Parti démocratique de Trinité-et-Tobago :
Le Parti démocratique de Trinité-et-Tobago (DPTT) est un parti politique formé en 2001 à Trinité-et-Tobago. Il n'a pas de représentation parlementaire. Le parti est dirigé par Steve Alvarez, avec Wayne Rodriguez comme président. Le symbole du parti pour le DPTT est le colibri se nourrissant d'une fleur d'hibiscus. La devise du parti est "La voie à suivre pour Trinité-et-Tobago".
Parti démocratique_du_Turkménistan/Parti démocratique du Turkménistan :
Le Parti démocrate du Turkménistan ( turkmène : Türkmenistanyň Demokratik Partiýasy ; prononciation turkmène : [tyɾkme̞nɪθtɑnɨŋ dɛmokɾɑtɪk pɑɾtɪjɑθɨ] ; TDP ) est le parti au pouvoir au Turkménistan depuis 1991. Le parti était dirigé par l'ancien chef du parti provincial soviétique Saparmurat Niyazov depuis la dissolution du Union soviétique au début des années 1990 jusqu'à sa mort en 2006. En 2013, le président Gurbanguly Berdimuhamedow a suspendu son adhésion au parti pour la durée de sa présidence. Le leader actuel est Ata Serdarov. Leur régime est décrit comme autoritaire.
Parti Démocratique_des_Turcs/Parti Démocratique des Turcs :
Le Parti démocrate turc ( macédonien : Демократска партија на Турците , Demokratska Partija na Turcite ; turc : Türk Demokratik Partisi ) est un parti politique de la minorité turque de Macédoine du Nord . Lors des élections législatives de 2002, le parti a rejoint la coalition dirigée par le SDSM et a remporté 2 sièges. Et lors des élections législatives de 2006 avec une coalition dirigée par le SDSM et a remporté 2 sièges parlementaires. Le Parti a fait partie de la coalition VMRO-DPMNE pendant 8 ans de 2008 à 2016. Le Parti compte un membre, Yusuf Hasani, au parlement macédonien. Le parti a participé à une coalition avec le SDSM-Besa lors des élections législatives de 2020.
Parti Démocratique_d'Ukraine/Parti Démocratique d'Ukraine :
Le Parti démocratique d'Ukraine ( ukrainien : Демократична партія України ; Demokratychna Partiya Ukrayni ) est un parti politique ukrainien enregistré en 1991. Jusqu'en 2006, il avait une représentation parlementaire, mais après s'être associé au Parti démocratique populaire , le Parti démocrate a disparu de la vie politique. arène. Le parti n'a participé ni aux élections législatives de 2012 ni à celles de 2014.
Parti démocrate_de_l'unité/Parti démocrate de l'unité :
Parti démocratique de l'unité ( monténégrin : Демократска странка јединства , Demokratska stranka jedinstva , DSJ ) est un petit parti politique unioniste national conservateur serbo-monténégrin extraparlementaire au Monténégro .
Parti Démocratique_du_Vietnam/Parti Démocratique du Vietnam :
Le Parti démocratique du Vietnam ( vietnamien : Đảng Dân chủ Việt Nam ) était un parti politique de la République démocratique du Vietnam (plus tard uniquement le Nord-Vietnam ). Il a été fondé le 30 juillet 1944 pour unir la petite bourgeoisie et l'intelligentsia en soutien au Vietminh et en fait à son parti satellite. Il était membre du Front de la patrie vietnamienne et était représenté au parlement et au gouvernement vietnamiens. Ses chefs étaient Dương Đức Hiền et Nghiêm Xuân Yêm. Le parti (ainsi que l'autre parti «non communiste» au Vietnam, le Parti socialiste) a été dissous en 1988. En 2006, une organisation dissidente du même nom a été créée. Hoàng Minh Chính, membre de l'ancien Parti démocrate, a participé à sa fondation.
Parti démocrate_de_Virginie/Parti démocrate de Virginie :
Le Parti démocrate de Virginie (DPVA/VA Dems) est l'affilié de Virginie du Parti démocrate basé à Richmond, en Virginie. Historiquement, le Parti démocrate a dominé la politique de Virginie. Depuis l' élection du gouverneur de Virginie de 1851 , la première élection de gouverneur de Virginie au cours de laquelle le gouverneur a été élu au suffrage universel direct, 34 gouverneurs de Virginie ont été démocrates. Depuis l' élection du lieutenant-gouverneur de Virginie de 1851 , la première élection de lieutenant-gouverneur de Virginie au cours de laquelle le lieutenant-gouverneur a été élu au suffrage universel direct, 29 lieutenants-gouverneurs de Virginie ont été démocrates. Depuis l' élection du procureur général de Virginie en 1851 , la première élection du procureur général de Virginie au cours de laquelle le procureur général a été élu au suffrage universel direct, 25 procureurs généraux ont été démocrates. À partir de 2022, les démocrates détiennent la majorité dans la chambre du Sénat de la législature de l'État, contrôlant 21 des 40 sièges du Sénat de Virginie. Au niveau fédéral, la Virginie a voté pour chaque candidat démocrate à la présidentielle depuis 2008 et pour chaque candidat démocrate à l'échelle de l'État depuis 2012. Les démocrates détiennent sept des 11 sièges de l'État à la Chambre des États-Unis et les deux sièges au Sénat américain de l'État.
Parti Démocratique_des_Hongrois_de_Voïvodine/Parti Démocratique des Hongrois de Voïvodine :
Parti démocratique des Hongrois de Voïvodine (hongrois : Vajdasági Magyar Demokrata Párt (VMDP); serbe : Demokratska stranka vojvođanskih Mađara (DSVM), Демократска странка војвођанских Мађара (ДСВатска странка војвођанских Мађара (ДСВ) est un parti politique hongrois en Serbie. C'est un parti conservateur.
Parti démocrate_du_Wisconsin/Parti démocrate du Wisconsin :
Le Parti démocrate du Wisconsin est l'affilié du Parti démocrate dans l'État américain du Wisconsin. Il est actuellement dirigé par le président Ben Wikler. Les questions importantes pour l'État partie comprennent le soutien aux travailleurs et aux syndicats, une solide éducation du public et la protection de l'environnement. Depuis l'adoption en 2010 de la loi sur les soins abordables, les démocrates du Wisconsin ont donné la priorité à l'expansion complète de Medicaid dans l'État, une politique que les républicains ont bloquée.
Parti Démocratique_de_Zagorje/Parti Démocratique de Zagorje :
Le Parti démocratique de Zagorje ( croate : Zagorska demokratska stranka ou ZDS ) est un parti politique de droite des comtés de Krapina-Zagorje et Varaždin en Croatie . Membres : 1998 (5 250), 1999 (5 250), 2002 (5 500). ZDS a été créé le 5 février 1997 à Oroslavje. Aux élections législatives de 2003, une alliance du Parti croate des droits (Hrvatska stranka prava, HSP), du Parti Međimurje (Međimurska stranka) et du Parti démocratique de Zagorje a obtenu 6,4 % des voix et 8 sièges sur 151. Les sièges ont tous été attribués à HSP. Lors des dernières élections locales en Croatie en 2005, une alliance du ZDS et du HSLS a remporté 10 % des voix dans le comté de Krapina-Zagorje et 5 sièges sur 51 au Parlement régional. Une alliance du ZDS et de ses partenaires a remporté les élections dans les villes de Klanjec et Donja Stubica et les municipalités de Desinić, Budinščina, Krapinske Toplice et Tuhelj. Une fête régionale du comté de Zagorje (au nord de Zagreb) et du comté de Varaždin. Ce parti n'a pas un seul représentant au Parlement, mais la commission électorale nationale et la commission constitutionnelle parlementaire ont décidé qu'il devait être considéré comme un parti parlementaire. À savoir, le parti s'est présenté aux élections de 2004 sur une liste commune avec le HSP et ils ont ensemble remporté un siège occupé par un représentant sans parti. Le président élu à l'assemblée générale en 2006 est le docteur Stanko Belina de Zabok, Croatie. Les vice-présidents élus sont : le docteur Viseslav Cuk, Dragutin Burek, Darko Potocki, Dragutin Babic et Zeljko Belina. Le secrétaire général du parti est Zvonko Zupanic. Lors des dernières élections locales, ZDS a remporté cinq sièges au Parlement régional avec HSLS (coalition ZDS-HSLS). La politique de ZDS est la promotion de l'écologie - des actions primaires anti-OGM, la protection de l'approvisionnement en eau à Zagorje et dans le nord-ouest de la Croatie ainsi que la protection des intérêts généraux des citoyens de Zagorje et du comté de Varaždin. En 2016, ZDS a changé son nom en Croate Kajkavian Party ( croate : Hrvatska kajkavska stranka ), cherchant à étendre son influence dans 11 comtés croates où le kajkavian est parlé, mais est revenu à son nom d'origine un an plus tard.
Parti démocrate_de_l'Atlantique/Parti démocrate de l'Atlantique :
Le Parti démocrate de l'Atlantique ( portugais : Partido Democrático do Atlântico , prononciation portugaise: [pɐɾˈtidu dɨmuˈkɾatiku du ɐˈtlɐ̃tiku] ) était un parti politique basé dans l' archipel portugais des Açores . Parti régional, dont l'électorat était concentré sur les îles de São Miguel, il a été créé par d'anciens partisans du Nouvel État. il a rarement obtenu plus de 1% des voix aux élections régionales ou nationales (même aux Açores).
Parti Démocratique_de_la_Ville_de_Buenos_Aires/Parti Démocratique de la Ville de Buenos Aires :
Le Parti démocrate de la ville de Buenos Aires (en espagnol : Partido Demócrata de la Ciudad de Buenos Aires) est un parti politique provincial conservateur de la ville de Buenos Aires, en Argentine. Elle a été fondée vers 1930. Elle était membre de l'alliance électorale nationale Recreate for Growth dirigée par Ricardo López Murphy. Il soutient Mauricio Macri à Buenos Aires depuis 2003 et est un allié de la Proposition républicaine dans ce quartier. C'est un parti frère du Parti démocrate plus prospère dans la province de Mendoza. Le Parti démocrate reconnaît comme référence l'ancien président provisoire du Sénat, Federico Pinedo.
Democratic Party_of_the_Friendly_Islands/Parti démocratique des îles amicales :
Le Parti démocratique des îles amicales ( tonguien : Paati Temokalati ʻa e ʻOtu Motu ʻAngaʻofa ) est un parti politique aux Tonga . Le chef du parti à sa fondation était 'Akilisi Pohiva. Le parti a été lancé en septembre 2010 et comprenait plusieurs représentants du peuple en exercice qui faisaient partie du mouvement des droits de l'homme et de la démocratie. Ses objectifs lors de sa fondation comprenaient la transparence du gouvernement et la réforme économique. Les "îles amicales" sont un nom donné à l'origine aux Tonga par le capitaine James Cook.
Parti démocrate_de_la_gauche/Parti démocrate de gauche :
Le Parti démocrate de gauche ( italien : Partito Democratico della Sinistra , PDS ) était un parti politique démocratique socialiste et social-démocrate en Italie . Fondé en février 1991 dans le cadre de l'évolution post-communiste du Parti communiste italien, le parti était le plus important des coalitions Alliance des progressistes et L'Olivier. En février 1998, le parti a fusionné avec des partis mineurs pour former les Démocrates de gauche.
Parti démocratique_des_Macédoniens_(Kosovo)/Parti démocratique des Macédoniens (Kosovo) :
The Democratic Party of the Macedonians in Kosovo (Macedonian: Демократска партија на Македонците во Косово Albanian: Partia Demokratike e maqedonasve të Kosovës Serbian: Демократска странка Македонаца у Косову) - also known as DPM - is a Macedonian Gorani political party in the disputed territory of Kosovo qui représente les musulmans de langue macédonienne de la région de Gora. Le président du parti est Ismail Boyda qui est également le président de la Société musulmane macédonienne. L'objectif du parti est plus de droits pour les Macédoniens à Gora où, selon les revendications de l'Association des Macédoniens de Gora, les Macédoniens constituent 82%, et des droits pour les Macédoniens dans toute la région du Kosovo.
Parti démocrate_de_la_nouvelle_gauche/Parti démocrate de la nouvelle gauche :
Parti démocrate de la nouvelle gauche (en espagnol : Partido Democrático de la Nueva Izquierda ; PDNI) était un parti politique social-démocrate et écologiste en Espagne. Il a été créé en 1996 par un groupe qui s'est séparé de la Gauche unie (IU) dirigé par Cristina Almeida et Diego López Garrido.
Parti démocrate_des_Philippines/Parti démocrate des Philippines :
Le Parti démocrate des Philippines est un parti politique populiste de centre-droit aux Philippines fondé en 2010 par le Dr Ernesto G. Ramos. Il se veut une alternative à la politique traditionnelle.
Parti démocrate_de_la_droite/Parti démocrate de droite :
Le Parti démocratique de droite est un parti politique en Albanie. Il a été créé en 1994 en tant que scission du Parti démocrate.
Democratic Party_of_the_Virgin_Islands/Parti démocrate des îles Vierges :
Le Parti démocrate des îles Vierges est un parti politique des îles Vierges américaines et est affilié au Parti démocrate au niveau national. Il a remporté les élections au poste de gouverneur de 2018 lorsque son candidat Albert Bryan a été élu avec 54,5 %. Lors des dernières élections de novembre 2018, le parti a remporté 13 sièges sur 15 à l'Assemblée législative des îles Vierges. Sur 51 000 électeurs inscrits dans les îles Vierges américaines, environ 30 000 électeurs sont des démocrates inscrits. Selon le politologue Malik Sekou de l'Université des îles Vierges, le Parti démocrate des îles Vierges est le parti le plus puissant des îles Vierges américaines, avec les autres partis importants (le Mouvement des citoyens indépendants et le Parti républicain des îles Vierges) n'ont pas été compétitifs lors des élections au poste de gouverneur pendant plus de trois décennies. Les politiciens affiliés au parti ont dominé la législature au cours des 30 dernières années, ont été gouverneurs pendant 25 ans sur 33 ans de 1987 à 2020 et ont été délégués au Congrès 29 ans sur 33 ans au cours de la même période.
Democratic Party_presidential_debates/Débats présidentiels du Parti démocrate :
Depuis 1983, le Parti démocrate des États-Unis organise quelques débats entre candidats à l'investiture démocrate aux élections présidentielles lors de la saison des élections primaires. Contrairement aux débats entre candidats nommés par les partis, qui sont organisés par la Commission bipartite sur les débats présidentiels depuis 1988, les débats entre candidats à l'investiture des partis sont organisés par les médias. Les débats présidentiels des partis n'ont généralement pas lieu lorsqu'un président sortant brigue un second mandat.
Parti Démocratique_%E2%80%93_Italie_Démocratique_et_Progressive/Parti Démocratique – Italie Démocratique et Progressiste :
Parti démocrate - Italie démocrate et progressiste ( italien : Partito Democratico - Italia Democratica e Progressista ; PD-IDP ) est la première liste électorale de la coalition de centre-gauche en lice pour les élections générales italiennes de 2022 . La liste est conduite par le Parti démocrate et comprend également plusieurs petits partis.
Parti démocrate_%E2%80%93_demokraci.pl/Parti démocrate – demokraci.pl :
Le Parti démocrate ( polonais : Partia Demokratyczna - demokraci.pl ), en abrégé PD , était un petit parti politique social-libéral en Pologne. Il n'avait aucun membre du Sejm, du Sénat ou du Parlement européen. Sa fondation a été annoncée publiquement le 28 février 2005 et officiellement établie le 9 mai 2005 en tant qu '«élargissement» de l'Union de la liberté, à laquelle elle a légalement succédé. Lors de l'élection de 2007 au Sejm, le parti s'est présenté dans le cadre de la liste Gauche et démocrates (LiD) et a remporté trois des 53 sièges de l'alliance. Ces membres ont quitté le parti en 2009 pour rejoindre le Parti démocrate nouvellement relancé. Le parti a été dissous le 12 novembre 2016 pour former l'Union des démocrates européens. Le parti était membre du parti Alliance des libéraux et démocrates pour l'Europe (ALDE).
Alliance_patriotique_démocrate_du_Kurdistan/Alliance patriotique démocratique du Kurdistan :
L'Alliance patriotique démocratique du Kurdistan (DPAK), parfois simplement appelée Alliance du Kurdistan (KA), est le nom de la coalition électorale présentée pour la première fois sous la forme d'une liste kurde unie lors des élections de janvier 2005 en Irak. Des élections ont eu lieu simultanément pour l'assemblée de la région du Kurdistan. L'Alliance représente une coalition des deux principaux partis kurdes, le Parti démocratique du Kurdistan et l'Union patriotique du Parti démocratique du Kurdistan Union patriotique du Kurdistan Union islamique du Kurdistan Parti communiste du Kurdistan Parti des travailleurs du Kurdistan Parti socialiste démocratique du Kurdistan Parti national démocratique du KurdistanL'alliance a reçu 1 570 665 voix à l'Assemblée nationale du Kurdistan, soit 90% des voix. Au niveau fédéral, le DPAK a recueilli près de 26 % des suffrages et remporté 75 sièges sur 275 à l'Assemblée nationale irakienne. Ils ont réussi à obtenir la sélection de Jalal Talabani (le chef de l'UPK) comme président de l'Irak, tandis que Massoud Barzani (chef du PDK) est devenu président de la région du Kurdistan.
Patriotes démocrates%27_Parti_unifié/Parti unifié des patriotes démocrates :
Le Parti unifié des patriotes démocrates (en arabe : حزب الوطنيين الديمقراطيين الموحد), anciennement le Mouvement des patriotes démocrates, est un parti communiste tunisien. Créé en 1981, le mouvement n'a été légalisé qu'en 2011 après la Révolution tunisienne. Le mouvement prône principalement un système parlementaire, le développement équilibré de la paysannerie et de l'industrie légère, et fait campagne contre l'exploitation des classes ouvrières de Tunisie. Lors des élections de 2011, ils ont remporté un siège à l'Assemblée constituante tunisienne, Mongi Rahoui de la circonscription de Jendouba. En octobre 2012, le parti a formé une coalition de gauche, le Front populaire, avec le Parti des travailleurs, le Parti vert tunisien, le Mouvement des démocrates socialistes, le Mouvement Baas tunisien (une branche dirigée par l'Irak du Parti Baas ), et d'autres partis progressistes. Le Mouvement est fortement anti-islamiste. Son secrétaire général, Chokri Belaid, a été abattu le 6 février 2013.
Parti de la paix démocratique/Parti de la paix démocratique :
Le Parti de la paix démocratique (arabe : حزب السلام الديمقراطي) est un petit parti politique égyptien qui a été formé en 2005. Selon son président sur Al-Faraeen TV (programme Parlement et partis), il a déclaré qu'il y avait environ un million de membres dans le parti. . Le parti a été décrit comme un parti "à tendance laïque mais embrassant une identité islamique". Le parti fait pression pour établir la paix dans la région et dans le monde. Le parti a été considéré comme un vestige de l'ancien Parti national démocrate au pouvoir.
Paysans démocrates%27_Parti/Parti paysan démocrate :
Parti paysan démocratique peut faire référence à : Parti paysan démocratique (Bucovine) Parti paysan démocratique–Lupu Parti paysan démocratique–Stere
Paysans démocrates%27_Party_(Bucovine)/Parti paysan démocrate (Bucovine) :
Le Parti paysan démocrate ( roumain : Partidul Țărănesc Democrat , PȚD ; allemand : Demokratische Bauernpartei ; ukrainien : Демократична селянська партія , Demokratychna selyans'ka partiya ), également connu sous le nom de Parti démocrate , Parti paysan , Parti national démocrate ou Société Unirea , était un parti provincial de Bucovine , en Autriche-Hongrie , l'un des nombreux groupes prétendant représenter les Roumains de souche. Il avait un programme national libéral et populiste de gauche et était principalement soutenu par «les paysans, les enseignants du village et certains intellectuels». Son leader était Aurel Onciul, secondé par Florea Lupu, tous deux adversaires du Parti populaire national roumain (PNPR), conservateur et élitiste. Rejetant le sectarisme, le PȚD a combiné les nationalismes autrichien et roumain, car Onciul a soutenu que les aspirations roumaines ne pouvaient être satisfaites qu'à l'intérieur de l'empire multiethnique. Pour cette raison, et pour son rôle dans la division du vote roumain, le parti a souvent été accusé de double jeu. En 1902-1905, le PȚD a poursuivi une politique d'alliance avec des politiciens des autres groupes ethniques - y compris, le plus controversé, les nationalistes ukrainiens. Cela a abouti à la création d'une Communauté progressiste des paysans , qui a dominé la Diète de Bucovine et, en 1904, a adopté un projet de réforme électorale rédigé par Benno Straucher . Les rivalités ethniques ont repoussé le groupe dans la politique sectaire avant les élections législatives de 1907. Le PȚD a embrassé l'antisémitisme économique et, avec le PNPR, a fusionné avec le Parti chrétien-social roumain en 1908. Il a continué à avoir une existence autonome, avec son élite contrôlant la Bucovine. Banque d'État et coopérative de crédit Raiffeisen. Ses pratiques commerciales ont presque conduit l'économie de Bucovine à l'insolvabilité, retournant d'autres Roumains contre l'Onciul. Le PȚD réapparut de manière informelle lors des élections de juillet 1911, puis formellement en avril 1914. À ce stade, il embrassa l'agrarisme et l'anticléricalisme, tout en réaffirmant sa loyauté envers l'Autriche et son opposition au Royaume de Roumanie. Il s'endort quelques mois plus tard, avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale et l'offensive russe, au cours de laquelle les militants du parti opposent une résistance paramilitaire inefficace. Onciul a continué à représenter le PȚD à la Chambre des députés autrichienne jusqu'en 1918, singulier parmi ses collègues roumains pour avoir approuvé une partition roumano-ukrainienne de la Bucovine. Sa coopération avec l' armée galicienne ukrainienne a entraîné sa disgrâce et celle de son parti, mais le contrecoup a contribué à l'incorporation de la Bucovine à la Grande Roumanie. Lupu a assumé la direction du PȚD dans son avatar final, qui a finalement fusionné avec le Parti de l'Union démocratique en 1919. Ses paramilitaires Arcași, réformés en un ensemble de clubs indépendants, puis en tant qu'organisation officielle de l'État roumain, étaient en quasi-continuité. existence jusqu'en 1944.
Paysans démocrates%27_Party%E2%80%93Lupu/Parti paysan démocrate–Lupu :
Le Parti des paysans démocrates-Lupu (en roumain : Partidul Țărănesc Democrat-Lupu) était un parti politique roumain.
Paysans démocrates%27_Party%E2%80%93Stéré/Parti paysan démocrate–Stéré :
Le Parti paysan démocrate–Stere (roumain : Partidul Țărănesc-Democrat–Stere, PȚD–Stere) était un parti politique roumain.
Democratic People%27s_Alliance/Alliance populaire démocratique :
L'Alliance nationale démocratique ou Alliance populaire démocratique (en serbe : Демократски народни савез/Demokratski narodni savez ou DNS) est un parti politique en République de Srpska et en Bosnie-Herzégovine. Le chef du DNS est Nenad Nešić.
Democratic People%27s_Congress/Congrès populaire démocratique :
Le Congrès populaire démocratique était un parti politique en Sierra Leone. Il a été fondé en juillet 1965 par des éléments restants du Mouvement pour l'indépendance progressive de la Sierra Leone à Kono. DPC se composait d'une génération d'anciens cadres plus jeunes du SLPIM. À la fin du mois de juillet, le DPC a déclaré qu'il travaillerait en alliance avec le All People's Congress. Lors des élections de 1967, la coalition APC-DPC a battu le parti au pouvoir, le Sierra Leone People's Party. Dans la circonscription de Kono Nord-Est, le SLPP a fait disqualifier le candidat du DPC SGM Fania au motif qu'il purgeait une peine de 12 mois de prison (pour crimes politiques). Cependant, Fania a contesté sa disqualification et une élection partielle a eu lieu au cours de laquelle Fania a battu le candidat du SLPP TR Beinda. La campagne électorale dans la région a parfois été violente, avec des affrontements entre les partisans de l'APC/DPC et du SLPP. Plus tard, DPC a fusionné avec APC.
Democratic People%27s_Federation/Fédération populaire démocratique :
La Fédération populaire démocratique (en espagnol : Federación Popular Democrática, FPD) était une organisation politique chrétienne-démocrate créée en 1975 par José María Gil-Robles, héritier de la social-démocratie chrétienne de José María Gil-Robles y Quiñones. La fédération était composée de la Fédération populaire démocratique, de la Démocratie chrétienne basque, du Parti démocratique d'Andalousie, du Parti populaire démocratique de Castille et de l'Association populaire occidentale. Il a tenu son premier et unique Congrès les 29 et 30 janvier 1977.Il a formé, avec la Gauche démocratique de Joaquín Ruiz-Giménez, la Fédération de la démocratie chrétienne le 27 mars 1977, qui faisait partie de l'équipe chrétienne-démocrate de l'État espagnol. . Aux élections générales de 1977, où il n'obtint que 1,18 % des voix, si peu de temps après la dissolution des deux.
Democratic People%27s_Front/Front populaire démocratique :
Le Front du peuple occidental, actuellement nommé le Front populaire démocrate (tamoul: ஜனநாயக மக்கள் முன்னணி, romanisé: jaṉanāyaka makkaḷ muṉṉaṇi; cinghalais: ප්රජාතන්ත්රවාදී ජනතා පෙරමුණේ Prajathanthravadi Janatha Peramunay), est un parti politique à Sri Lanka actif dans la province occidentale. Le WPF était à l'origine un syndicat, puis transformé en parti politique. Il bénéficie du soutien de la population tamoule de Colombo. Le chef du parti, l'hon. Manoharan Ganesan ( Mano Ganesan ) ( tamoul : மனோ கணேசன் ) est un ancien député , élu sur une liste du Parti national uni . Aujourd'hui, ce parti a un siège au conseil provincial et quatre sièges au conseil municipal, et le parti a beaucoup grandi avec le recrutement de plus de membres et de sympathisants.
Democratic People%27s_Liberation_Front/Front de libération du peuple démocratique :
Front de libération du peuple démocratique - DPLF ( tamoul : ஜனநாயக மக்கள் விடுதலை முன்னணி ), un parti politique enregistré au Sri Lanka et un front de l' Organisation de libération du peuple de l'Eelam tamoul (PLOTE).
Democratic People%27s_Movement/Mouvement populaire démocratique :
Le Mouvement populaire démocratique (en espagnol : Movimiento Popular Democrático, MPD) était l'aile électorale du Parti communiste marxiste-léniniste de l'Équateur (affilié à l'ICMLPO-U&S) et un parti politique en Équateur depuis 1978. Aux élections législatives du 20 octobre 2002, le parti a remporté au moins 3 sièges sur 100. Il a de nouveau remporté 3 sièges aux élections de 2006, où son candidat à la présidence Luis Villacis est arrivé à la 9e place avec 1,33 % des voix. Lors des élections à l'Assemblée nationale de 2009, il a remporté 5 sièges sur 124 avec 4,05 % des voix. Dans les 26 ans suivant sa fondation, le MPD a atteint 29 députés nationaux et provinciaux, un préfet, 33 conseillers provinciaux, 21 maires et présidents de conseil, 285 conseillers et 313 membres du conseil paroissial. Les principes du parti peuvent se résumer dans son slogan : la « conquête d'un gouvernement populaire, patriotique, démocratique et révolutionnaire qui applique résolument son programme et jette les bases de la conquête du socialisme ». Le MPD était un parti à présence syndicale et joue un rôle de premier plan dans l'organisation des grèves et la politisation des entités éducatives de l'État à travers sa participation au Syndicat national des éducateurs. Cela lui a valu le succès au sein des syndicats. Du 9 au 13 juillet 2007, le MPD et le PCMLE ont organisé conjointement le XI Séminaire international "Problèmes de la révolution en Amérique latine", auquel ont participé, outre le MPD et le PCMLE, des organisations telles que les FARC, l'Armée de libération populaire de Colombie , le Front patriotique Manuel Rodriguez du Chili, le Parti communiste du Pérou - Patrie rouge et plusieurs autres organisations en Équateur, dont la Jeunesse révolutionnaire de l'Équateur, la Fédération des étudiants universitaires de l'Équateur, le Syndicat général des travailleurs de l'Équateur et le United Fédération des affiliés de la sécurité sociale paysanne.MPD a publié Patria Nueva.
Democratic People%27s_Party/Parti populaire démocratique :
Parti populaire démocratique peut faire référence à : Parti démocratique populaire d'Afghanistan, maintenant aboli Parti populaire démocratique (Allemagne) Parti populaire démocratique (Ghana) Parti populaire démocratique (Mauritanie) Parti populaire démocratique (Monténégro), membre de la coalition du Front démocratique Parti populaire démocratique (Namibie) Parti populaire démocratique (Chypre du Nord) Parti populaire démocratique (Nigéria) Parti social-démocrate (Portugal), connu sous le nom de Parti populaire démocratique de 1974 à 1976 Parti populaire démocratique (Saint-Marin) Parti populaire démocratique (Corée du Sud) Parti populaire démocratique Fête (Turquie)
Democratic People%27s_Party_(Allemagne)/Parti populaire démocratique (Allemagne) :
Parti populaire démocrate (Demokratische Volkspartei, DVP) était le nom de deux partis libéraux du sud de l'Allemagne. Il ne doit pas être confondu avec le Deutsche Volkspartei de 1918 qui utilisait la même abréviation DVP. En 1863–1866, un Demokratische Volkspartei ou Württembergische Volkspartei s'établit dans le royaume de Wurtemberg, un parti libéral plus à gauche descendant du Parti du progrès allemand de 1861. Il devint le Deutsche Volkspartei (Parti populaire allemand) pour les régions du sud de l'Allemagne en 1868. En 1910, ce parti a fusionné avec deux partis similaires au Parti populaire progressiste, Fortschrittliche Volkspartei. En 1918, il est devenu le Parti démocrate allemand, dissous en 1933. Après la Seconde Guerre mondiale, les libéraux du Land de Wurtemberg-Bade ont refondé un parti sous le nom de Demokratische Volkspartei. En 1948, il s'est joint à d'autres partis d'État dans le Parti libéral démocrate. Pour des raisons historiques, l'État partie du Bade-Wurtemberg utilise toujours l'ancien nom avec le nom national (FDP/DVP).
Democratic People%27s_Party_(Ghana)/Parti démocratique du peuple (Ghana) :
Le Parti populaire démocratique est un parti politique ghanéen formé en 1992 après la levée de l'interdiction des activités des partis politiques par le gouvernement du Conseil provisoire de la défense nationale du Ghana. Le parti prétend suivre la tradition nkrumahiste avec la Convention nationale populaire (PNC), le Grand Parti populaire consolidé (GCPP), le Parti national de la réforme (NRP) et le Parti populaire de la Convention (CPP).
Democratic People%27s_Party_(Mauritanie)/Parti Démocratique du Peuple (Mauritanie):
Le Parti populaire démocratique (français : Parti du Peuple Démocratique, PPD) est un parti politique mauritanien.
Democratic People%27s_Party_(Monténégro)/Parti populaire démocratique (Monténégro) :
Le Parti populaire démocrate ( serbe : Демократска народна партија / Demokratska narodna partija , DNP ) est un parti politique populiste et social conservateur au Monténégro .
Democratic People%27s_Party_(Namibie)/Parti démocratique du peuple (Namibie) :
Le Parti populaire démocratique était un parti politique de courte durée en Afrique du Sud-Ouest dirigé par Joey Julius. Julius s'est séparé du Parti libéral en 1982 en réaction à l'élection de Barney Barnes à la tête du parti l'année précédente. Peu de temps après sa formation, il a fusionné avec l'Union chrétienne-démocrate.
Democratic People%27s_Party_(Nigéria)/Parti démocratique du peuple (Nigéria) :
Le Democratic People's Party est un parti politique nigérian fondé en 2006 par une faction lésée du All Nigeria Peoples Party. Le parti, qui a une large base politique, soutient la déréglementation économique, les droits de l'homme et un financement accru des soins de santé et de l'éducation, entre autres objectifs. Lors des élections présidentielles du 21 avril 2007, le vainqueur est Umaru Musa Yar'Adua du Parti démocratique populaire (PDP) avec 24 638 063 voix. Muhammadu Buhari du All Nigeria People's Party (ANPP) a remporté 6 605 299 voix, Atiku Abubakar du Action Congress (AC) a remporté 2 637 848 voix et Orji Uzor Kalu de l'Alliance progressiste des peuples (PPA) a remporté 608 803 voix. Attahiru Bafarawa du Parti populaire démocrate (DPP) est arrivé dernier avec 289 324 voix. Jeremiah Useni, président fondateur du parti, était un ancien ministre du gouvernement militaire du général Sani Abacha. Il a été suspendu indéfiniment en décembre 2008 pour avoir déclaré que la mort de Ken Sara-Wiwa était un sacrifice national. Il a été remplacé par Biodun Ogunbiyi, qui a critiqué la mauvaise direction d'Useni qui n'a remporté aucun siège au Sénat ou à la Chambre des représentants lors des élections d'avril 2007.
Democratic People%27s_Party_(Northern_Cyprus)/Parti populaire démocratique (Northern_Cyprus) :
Le Parti populaire démocrate ( turc : Demokratik Halk Partisi ) était un parti politique conservateur du nord de Chypre .
Democratic People%27s_Party_(San_Marino)/Parti populaire démocratique (Saint-Marin) :
Le Parti populaire démocrate (en italien : Partito Democratico Popolare, PDP) était un parti politique de Saint-Marin.
Democratic People%27s_Party_(South_Korea)/Parti démocratique du peuple (Corée du Sud) :
Le Parti populaire démocrate est un petit parti politique conservateur de Corée du Sud. Il a été formé en 2000 par des membres mécontents du Grand Parti National. Lors des élections de 2000, deux députés ont été élus à l'Assemblée nationale. Un parti politique du même nom existait dans les années 1950, sous la Première République de Corée du Sud.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

E. Wayne Abercrombie

ER_Bills/ER Factures : ER Bills (né en 1967) est un auteur et journaliste américain. ER_Braithwaite/ER Braithwaite : Eustace Edward Ri...