Rechercher dans ce blog

jeudi 18 août 2022

DPP4


DQL/DQL :
DQL peut faire référence à : DAML+OIL Query Language, un langage de requête RDF. Langage de requête de données, en particulier pour SQL. Doctrine Query Language, pour Doctrine (PHP).
DQN/DQN :
DQN pourrait faire référence à : Du Quoin station, Amtrak station code DQN Station code for Dhanera station, Gujarat, India - see List of Railway stations in India Deep Q-Network, utilisé dans Deep Q-learning Un argot Internet utilisé comme nom péjoratif au Japon .
DQS/DQS :
DQS Holding GmbH, basée à Francfort-sur-le-Main, est la société holding du groupe mondial DQS. Le groupe fournit des évaluations et des certifications de systèmes et de processus de gestion de tout type.
DQV/DQV :
DQV peut faire référence à : Dragon Quest V : Hand of the Heavenly Bride, un jeu vidéo. Étoile DQV, un type d'étoile naine blanche pulsante.
DQ (chanteur)/DQ (chanteur) :
DQ (né Peter Andersen le 16 février 1973) est une chanteuse et drag queen danoise qui a remporté le Grand Prix danois Melodi 2007 et a donc représenté le Danemark au Concours Eurovision de la chanson 2007 avec la chanson " Drama Queen ". La chanson a été éliminée en demi-finale.
DQ Herculis/DQ Herculis :
DQ Herculis, ou Nova Herculis 1934, était une nova lente et brillante apparaissant dans la constellation nord d'Hercule en décembre 1934. Cette étoile variable cataclysmique a été découverte le 13 décembre 1934 par JPM Prentice de Stowmarket, Suffolk. Il a atteint son pic de luminosité le 22 décembre 1934 avec une magnitude apparente de 1,5. La nova est restée visible à l'œil nu pendant plusieurs mois. Il s'agit d'un système stellaire binaire composé d'une naine blanche primaire avec environ 60 % de la masse du Soleil et d'une naine rouge secondaire avec 40 % de la masse du Soleil. Ils orbitent étroitement avec une période de 4,65 heures. Le système montre une variation de période orbitale, peut-être due à la présence d'un troisième corps. Le plan orbital de la paire est incliné d'un angle de 86,5° par rapport à la ligne de visée depuis la Terre, ce qui fait que la naine blanche subit une profonde éclipse à chaque orbite.DQ Herculis est le prototype d'une catégorie d'étoiles variables cataclysmiques appelées polaires intermédiaires . La naine rouge a rempli son lobe de Roche et la matière est extraite au rythme de 2,7 × 10−9 M☉ an−1, formant un disque d'accrétion en orbite autour du primaire. Ce disque a des températures déduites allant de 5 000 à 13 500 K. Un point lumineux dans le disque interne semble pulser avec une période de 71 secondes. Dans cette classe de variables, la naine blanche est magnétisée, dirigeant la matière qui tombe sur les pôles magnétiques. La coquille de matière éjectée de l'explosion de nova est visible comme une nébuleuse d'émission, semblable en apparence à une nébuleuse planétaire. Cette nébuleuse à peu près elliptique avait une taille de 32,0 × 24,2 secondes d'arc en 2018, et elle s'étend à un rythme d'environ 0,16 seconde d'arc par an.
DR/DR :
DR, Dr, dr, ou variation, peut faire référence à :
DR-1/DR-1 :
DR-1 est une autoroute à deux voies qui fait partie des cinq autoroutes nationales désignées de la République dominicaine. DR-1 assure une connexion rapide entre Saint-Domingue, la capitale, sur la côte sud, et la deuxième ville de Santiago et le reste de la région nord du Cibao, l'une des principales régions du pays. Le terminus sud du DR-1 est l'Expreso John F Kennedy dans la ville de Saint-Domingue. L'autoroute émerge du Grand Saint-Domingue sous le nom d'Autopista Juan Pablo Duarte, et après avoir atteint son point médian, Santiago, elle change de nom pour Autopista Joaquín Balaguer. DR-1 est la plus ancienne et l'une des autoroutes les plus efficaces du pays. La construction de la route initiale de Saint-Domingue à Santiago a commencé en 1917 et s'est achevée en 1922. La construction de la route à deux voies a commencé pendant la période de Joaquín Balaguer et s'est terminée sous Leonel Fernández en 1997. Les rénovations et les améliorations se sont poursuivies depuis, avec de nombreux les futurs comme le viaduc de Los Alcarrizos au district national étant en phase de construction.
DR-12/DR-12 :
La DR-12, mieux connue sous le nom de Carretera de Constanza, est une autoroute signalisée en République dominicaine, qui fait partie du réseau routier national. DR-12 relie l'autoroute principale de la République, DR-1, à la ville de taille moyenne de Constanza. Récemment rénové, DR-12 est la seule connexion à la vallée fertile de Constanza qui est élevée dans la Cordillère Centrale. Il a été récemment rénové en 2010. Il est largement connu pour la beauté naturelle qui l'entoure et aussi pour les dangers de la conduite.
DR-13/DR-13 :
DR-13 est une autoroute en République dominicaine. Il relie Saint-Domingue à la province de Monte Plata et Monseñor Nouel. Ses deux voies traversent principalement la métropole de Saint-Domingue et relient le Distrito Nacional à Santo Domingo Norte et Villa Mella. La DR-13 est la seule autoroute de Saint-Domingue qui traverse le Grand Saint-Domingue dans son intégralité. Il s'étend de la côte jusqu'à Villa Mella où l'autoroute est alors appelée Avenida Maximo Gomez tandis que dans SDN, elle est connue sous le nom d'Avenida Hermanas Mirabal.
DR-2/DR-2 :
DR-2 est la deuxième autoroute nationale numérotée en République dominicaine. Son nom commun est Carretera Sánchez en l'honneur de Francisco del Rosario Sánchez, l'un des pères fondateurs. Dans la ville de Saint-Domingue, elle est connue sous le nom d'Autopista 30 de Mayo. L'autoroute sert de connexion principale à la région sud-ouest du pays. Le terminus est de l'autoroute est situé à Saint-Domingue et continue sur une route ouest jusqu'à son extrémité à Comendador sur une longueur totale d'environ 255 kilomètres. La route est principalement une route à deux voies même si elle a été récemment étendue de San Cristobal à Baní et a été largement remplacée par la route DR-6 plus rapide de Saint-Domingue à San Cristobal. En raison de sa localité et de son trafic intense, la DR-2 a fait l'objet d'un projet d'agrandissement pour en faire une autoroute à deux voies et permettre une meilleure fluidité du trafic. DR-2 a un point de péage juste à l'extérieur des limites du Grand Saint-Domingue avant d'entrer dans la ville de Haina.
DR-3/DR-3 :
DR-3 est l'une des trois principales autoroutes à deux voies de la République dominicaine, reliant Saint-Domingue aux villes de l'est de la république. L'autoroute commence à la Plaza de La Bandera, du côté ouest de Saint-Domingue, et se déplace vers l'est à travers le centre-ville de Saint-Domingue et continue vers l'est jusqu'à Saint-Domingue Este. En dehors de Saint-Domingue, il est à peu près parallèle à la mer des Caraïbes vers les villes orientales de la nation. DR-3 crée une connexion rapide à l'aéroport international Las Américas, situé à seulement 30 kilomètres à l'est de Saint-Domingue. DR-3 continue vers l'est jusqu'aux villes balnéaires d'Andrés et de Boca Chica. DR-3 continue ensuite vers l'est et légèrement vers le nord jusqu'aux villes orientales de San Pedro de Macorís, La Romana et Higüey et a des connexions avec les routes qui mènent aux stations balnéaires de Bayahibe, Bávaro et Punta Cana. DR-3 fait partie d'un long programme d'amélioration, d'expansion et de modernisation des autoroutes de la République. La majeure partie du DR-3 a été étendue à deux ou trois voies de circulation dans chaque sens.
DR-4/DR-4 :
DR-4 est la quatrième autoroute numérotée de la République dominicaine. Il part de Saint-Domingue vers l'est jusqu'à San Pedro de Macorís, puis vers le nord jusqu'à Hato Mayor del Rey et de nouveau vers l'est pour se terminer à San Rafael del Yuma (ou Boca de Yuma). *Remarques : Le point de départ de l'autoroute est contesté, certains disent Santo Domingo, d'autres Santo Domingo Este. Il n'y a pas d'informations claires données par SEOPC sur l'endroit où l'autoroute se termine.
DR-4485/DR-4485 :
Le DR-4485 est un composé qui agit comme un antagoniste puissant et sélectif du récepteur 5-HT7, avec une bonne biodisponibilité orale. Il a été utilisé pour rechercher la fonction de ce sous-type de récepteur de la sérotonine encore relativement peu étudié.
DR-5/DR-5 :
DR-5 est l'une des principales autoroutes de la République dominicaine. L'autoroute commence à un échangeur en T avec DR-1 à Villa Bisonó dans la petite ville de Navarrete située à environ 20 kilomètres au nord-ouest de Santiago de los Caballeros. Son point final est le district municipal Las Galeras. Initialement, le DR-5 commence au nord de Santiago avec une jonction avec le DR-1. DR-1 continue vers le nord-ouest jusqu'à Monte Cristi tandis que DR-5 tourne vers le nord-est vers les villes de Puerto Plata, Sosua et son point d'arrivée dans la province de Samana.
DR-6/DR-6 :
La DR-6 est une autoroute à deux voies désignée en République dominicaine et offre à Saint-Domingue une connexion rapide avec la partie sud-ouest de la république en contournant la ville de Bajos de Haina et San Cristobal. Contrairement au DR-2 qui emprunte une route locale à travers le centre de Haina et San Cristobal, le DR-6 contourne les villes légèrement au nord, ce qui permet aux voyageurs d'atteindre plus facilement et plus rapidement des destinations plus à l'ouest de San Cristobal. Après avoir contourné San Cristobal, il fusionne avec DR-2 et se termine. DR-2 continue vers les villes de l'ouest du pays.
DR-7/DR-7 :
La DR-7, également connue sous le nom d'autoroute Saint-Domingue-Samana ou simplement d'autoroute Samana, est le plus récent ajout au réseau routier national de la République dominicaine.
DR-DOS/DR-DOS :
DR-DOS (écrit comme DR DOS, sans trait d'union, dans les versions jusqu'à 6.0 inclus) est un système d'exploitation de disque pour les compatibles IBM PC. Lors de son introduction en 1988, c'était le premier DOS tentant d'être compatible avec IBM PC DOS et MS-DOS (qui étaient le même produit vendu sous des noms différents). DR-DOS a été développé par Digital Research de Gary A. Kildall et dérivé de Concurrent PC DOS 6.0, qui était un successeur avancé de CP/M-86. Au fur et à mesure que la propriété changeait, diverses versions ultérieures ont été produites avec des noms tels que Novell DOS et Caldera OpenDOS.
DR-DP-Matrice/DR-DP-Matrice :
La DR-DP-Matrix résume les principales méthodes de mesure de la fiabilité de livraison (DR) et de la performance de livraison (DP) au sein des chaînes d'approvisionnement. Il catégorise les méthodes selon trois critères : Type de référence : First Confirmed Date (FCD) / Last ou Best Confirmed Date (LCD ou BCD) / Customer Request Date (CRD) Type de mesure : Volume (V) / Singular(S) Type de vue : À l'heure (T) / Livraison (D)
DR-WebSpyder/DR-WebSpyder :
DR-WebSpyder est un navigateur Web DOS, un client de messagerie et un environnement d'exécution de système d'exploitation qui a été développé par Caldera UK en 1997. Il était basé sur le système d'exploitation DR-DOS et les composants réseau de Novell ainsi que sur le navigateur Web Arachne de Michal Polák. du logiciel xChaos. Le système a été conçu pour fonctionner sur des systèmes de bureau bas de gamme, mais étant capable de démarrer et de s'exécuter à partir d'un disque ainsi que d'une ROM ou d'un réseau, il a également été conçu pour les clients légers x86 et les systèmes intégrés avec ou sans disques. Utilisant le navigateur Web comme interface utilisateur principale, il pourrait également être utilisé pour les systèmes de kiosque et les décodeurs. Nommé Embrowser, il a été porté sur Linux en 1999 et s'appelait Embedix Browser depuis 2000.
DR1/DR1 :
DR1 (DR Et) est la chaîne de télévision phare de la Danish Broadcasting Corporation (DR). Elle est devenue la première chaîne de télévision du Danemark lorsqu'elle a commencé à émettre en 1951 - au début seulement une heure par jour trois fois par semaine. Outre ses propres productions, la chaîne diffuse également des coproductions avec d'autres pays nordiques via Nordvision, ainsi qu'une quantité importante de programmes de pays anglophones comme les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie, le tout dans la langue originale avec le danois. Les sous-titres. Son programme d'information s'appelle TV Avisen.
DR1 (gène)/DR1 (gène) :
La protéine Dr1 est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DR1.
Train_diesel DR1/train diesel DR1 :
La rame diesel DR1 a été fabriquée par Rīgas Vagonbūves Rūpnīca à partir de 1963 pour une utilisation en banlieue au sein de l'Union soviétique. En 2017, les rames DR1 (différentes modifications) sont toujours utilisées en Lettonie, en Lituanie, en Russie, en Biélorussie et en Ukraine. Ils sont restés utilisés par Edelaraudtee en Estonie jusqu'en 2014.
DR2/DR2 :
DR2 (DR To) est la deuxième chaîne de télévision exploitée par la Danish Broadcasting Corporation (DR) au Danemark. Il couvre un large éventail de sujets, mais tend vers des programmes plus "intelligents" que le DR1 plus courant et populaire. Comme les autres chaînes de télévision et de radio de DR, elle est financée par une licence média et est donc sans publicité.
Série DR2700/série DR2700 :
La série DR2700, également connue localement sous le nom affectueux de "White Steel Train", est une série de trains à plusieurs unités diesel utilisés par l'administration des chemins de fer de Taiwan. Ils ont été construits à l'origine par Tokyu Car Corporation du Japon en 1966, en réponse à une commande de l'administration des chemins de fer de Taiwan, en raison de la nécessité de renouveler le matériel roulant du service Flying Formosan Express, alors âgé de 10 ans.
Série DR2800/série DR2800 :
La série DR2800 est une série de trains diesel à unités multiples exploités par l'administration des chemins de fer de Taiwan sous le nom de Tze-chiang limited express sur des lignes principales non électrifiées. Ils ont été construits à l'origine par Tokyu Car Corporation du Japon en 1982 pour l'administration des chemins de fer de Taiwan afin de fournir un meilleur service sur la ligne principale est de Taiwan. Au début des années 1980, la ligne North-link a été achevée, la ligne Yilan a été étendue à la double voie et le gabarit de la ligne Taitung a été modifié à 1067 mm. En réponse à la demande de trains express climatisés dans l'est de Taïwan, l'administration des chemins de fer de Taïwan a commandé 10 ensembles de trains automotrices diesel à Tokyu Car. Ces ensembles de trains étaient fortement spécialisés sous licence de Budd, et chaque ensemble se compose de 2 voitures motrices et d'une remorque. Chaque voiture motrice (désignée DR2800) était équipée d'un moteur diesel Cummins NT855-R4 produisant 310 chevaux (230 kW) pour déplacer le train. La remorque (désignée DR2850) est équipée d'un moteur diesel pour fournir une puissance de tête à l'ensemble des trois voitures. Chaque voiture motrice n'a qu'une cabine à une extrémité et deux voitures motrices supportent une remorque dans un ensemble standard. Pour éviter de dépendre du moteur de la remorque pour le refroidissement, les ventilateurs de refroidissement des voitures du conducteur sont entraînés hydrauliquement plutôt qu'électriquement. En outre, la série DR2800 est la première série de wagons diesel de l'administration des chemins de fer de Taiwan équipés de bogies à suspension pneumatique. La série DR2800 a fonctionné en tant qu'express limité Tze-chiang entre Taipei et Hualien le 1er juin 1982. Avec une vitesse maximale de 110 kilomètres par heure (68 mph) et la climatisation, la demande était si élevée que l'administration des chemins de fer de Taiwan a commandé un autre 5 ensembles (15 voitures) en 1984. L'intérieur a été rénové entre 2001 et 2002. Les moteurs diesel Cummins NT855R-4 d'origine ont été remplacés par Cummins NTA855-R1 en 2002 et 2003, et la puissance totale d'un ensemble est passée à 700 chevaux (520 kW). La série DR2800 fonctionnait principalement en tant que Tze-chiang limited express sur la ligne principale est (y compris la ligne Yilan, la ligne North-link et la ligne Taitung) et la ligne South-link. En 1991, il a même couru sur la ligne ouest pour offrir plus de sièges pendant le Nouvel An chinois. De nos jours, les 15 ensembles sont toujours en service. Mais en raison du plus grand écart entre la plate-forme et la voiture, la série DR2800 fonctionne désormais uniquement sur la ligne Yilan et la ligne North-link.
Série DR2900/série DR2900 :
Les séries DR2900 et DR3000 sont deux séries de trains diesel à unités multiples exploités par l'administration des chemins de fer de Taiwan sous le nom de Tze-chiang limited express sur des lignes principales non électrifiées. Ils ont été construits à l'origine par Hitachi en 1986 (DR2900) et 1990 (DR3000) pour l'administration des chemins de fer de Taiwan afin de fournir plus de services sur la ligne principale est de Taiwan. Bien que deux trains portent des noms différents, ils partagent en fait le même design. Chaque voiture motrice (désignée DR2900 ou DR3000) est équipée d'un moteur diesel Cummins NT855-R4 produisant 310 chevaux (230 kW) pour déplacer le train. La remorque (appelée DR2950 ou DR3070) est équipée d'un moteur diesel pour fournir une puissance de tête à l'ensemble des trois voitures. Chaque voiture motrice n'a qu'une cabine à une extrémité et deux voitures motrices supportent une remorque dans un ensemble standard. La formation de train standard est DR2900/3000 + DR2950/3070 + DR2900/3000. Le corps de la série DR2900/DR3000 est également en acier inoxydable, mais il n'y a que 5 élévations longitudinales le long de la paroi extérieure. Les installations de climatisation sont placées sur le toit pour avoir plus de sièges. Il y a des portes aux deux extrémités de la remorque. En 2009, les portes sont modifiées en portes automatiques et l'indicateur de destination a également été remis à neuf. La série DR2900 fonctionnait principalement en tant que express limité Tze-chiang sur la ligne principale est (y compris la ligne Yilan, la ligne de liaison nord et la ligne Taitung) la ligne de liaison sud, la ligne Pingtung et la ligne principale ouest entre la gare de Changhua et la gare principale de Kaohsiung. DR2900 utilisé pour faire fonctionner le train "DuDu" sur la ligne portuaire de Kaohsiung (2003 ~ 2006). Les deux trains servaient auparavant de trains locaux sur la ligne Pingtung. La série DR2900 fonctionne souvent avec la série DR3000.
DR2 (homonymie)/DR2 (homonymie) :
DR2 peut faire référence à : Dead Rising 2, un jeu vidéo de 2010 Danganronpa 2 : Goodbye Despair, un jeu vidéo de 2012 DR-2, une autoroute en République Dominicaine Registre DR2, un registre de débogage de processeurs x86 DR2 (voiture), une automobile italienne par DR Motor Company Demolition Records, un label britannique DR P2, une station de radio danoise de DR DR2, une chaîne de télévision danoise de DR Gaia Data Release 2, la deuxième publication de données astrométriques DR2 (DR pour "Dreieckrechner"), un Ordinateur de vol allemand fabriqué à partir de 1936
DR3/DR3 :
DR3 était une chaîne de télévision nationale danoise, produite par le radiodiffuseur de service public, DR. La chaîne était principalement axée sur le sport, l'humour, la science, la musique, le documentaire et la fiction. Il a été lancé le 28 janvier 2013, en remplacement de DR HD. La programmation de DR3 est destinée au public jeune et jeune adulte, entre 15 et 39 ans. La chaîne diffuse au moins un film chaque soir, pas rarement de la comédie américaine, du thriller-comédie et de l'action. Des séries comme Vikings, The Knick, Ripper Street et Black Sails ont été diffusées sur DR3, tout comme les sports X-game et même des jeux informatiques comme les championnats de Counterstrike. La chaîne ne diffuse pas d'informations. Les documentaires sont pour la plupart de type technique, par exemple "Mayday, Air Disaster" et "Ice Road Truckers". À partir de 2020, DR3 a cessé de diffuser en tant que service de télévision ouvert et est plutôt proposé en tant que service en ligne uniquement. À partir du 5 avril 2022, DR3 a fusionné avec sa station de radio sœur axée sur les jeunes, DR P3.
DR37-P/DR37-P :
Le DR37-P est le premier moniteur HDR au monde produit par BrightSide Technologies Inc. en 2005. Il utilise la technologie IMLED. Les clients ciblés sont des industries comme le médical, la CAO, la post-production de films, les données géophysiques ou l'imagerie par satellite et le coût est de 49 000 $.
DR3 (homonymie)/DR3 (homonymie) :
DR3 peut faire référence à : Récepteur de mort 3, une protéine DR-3, une autoroute dans le registre DR3 de la République dominicaine, un registre de débogage de processeurs x86 DR3 (voiture), une automobile italienne de DR Motor Company DR3, une chaîne de télévision danoise de DR Dead Rising 3, un jeu vidéo pour la console Xbox One Danganronpa 3: The End of Hope's Peak High School, une série animée de la franchise Danganronpa Daniel Ricciardo, pilote de Formule 1 utilisant le numéro de course 3 DR3 (DR pour "Dreieckrechner"), un Ordinateur de vol allemand fabriqué à partir de 1943 DR3 : Gaia Data Release 3
DR4/DR4 :
DR4 peut faire référence à : Récepteur de mort 4, protéine humaine HLA-DR4, sérotype humain Répétition directe 4, séquence d'ADN dans l'élément de réponse aux hormones thyroïdiennes reconnu par le récepteur aux hormones thyroïdiennes DR4, une variante conçue par badge de la voiture Refine S3
DR5/DR5 :
DR5 peut faire référence à : DR5 (voiture), un mini SUV italien de DR Motor Company, basé sur le SUV chinois Chery Tiggo TNFRSF10B, un gène humain dr5 chrome, un processus d'inversion en noir et blanc DR-5, une autoroute dans le Registre DR5 de la République dominicaine, un registre de débogage dans les processeurs x86
DR503/DR503 :
DR503 est le premier album studio de The Dead C, sorti en 1988 par Flying Nun Records.
DRA/DRA :
DRA ou Dra peut faire référence à :
DRACO/DRACO :
DRACO (oligomériseur de caspase activé par ARN double brin) est un groupe de médicaments antiviraux expérimentaux anciennement en cours de développement au Massachusetts Institute of Technology. En culture cellulaire, il a été rapporté que DRACO avait une efficacité à large spectre contre de nombreux virus infectieux, notamment le flavivirus de la dengue, l'arénavirus Amapari et Tacaribe, le bunyavirus de Guama, la grippe H1N1 et le rhinovirus, et s'est en outre avéré efficace contre la grippe in vivo chez les souris sevrées. Il a été signalé qu'il induisait une apoptose rapide de manière sélective dans les cellules de mammifères infectées par le virus, tout en laissant les cellules non infectées indemnes. En janvier 2014, les travaux avaient été transférés au laboratoire Draper pour des tests et un développement supplémentaires; "l'équipe attend avec impatience des essais sur des animaux à plus grande échelle et des essais cliniques sur l'homme d'ici une décennie ou moins". Le Dr Todd Rider a fait une présentation à la conférence SENS6 de la Fondation SENS. Il a quitté le laboratoire Draper en mai 2015 et a lancé une campagne de financement participatif chez Indiegogo pour collecter des fonds afin de tester les médicaments contre les familles herpèsvirus et rétrovirus. Au total, il a été prédit que 500 000 $ par an pendant 4 ans seraient nécessaires pour optimiser et démontrer les DRACO contre des virus cliniquement pertinents, cependant, deux campagnes de financement participatif pour 90 000 $ n'ont pas atteint leur objectif en 2016. En 2015, un groupe de recherche indépendant a rapporté à ont observé avec succès une activité antivirale contre le virus du syndrome reproducteur et respiratoire porcin (PRRSV) en utilisant des DRACO in vitro. En décembre 2015, la recherche liée aux DRACO s'était arrêtée en raison d'un manque de financement. En juillet 2020, un article d'un autre groupe de recherche indépendant sur les effets de DRACO in vitro a été publié. Selon l'étude, DRACO n'était pas toxique dans les cellules de mammifères non infectées, et les cellules infectées par le virus de la grippe H1N1 ont montré un niveau d'apoptose "significatif" dépendant de la dose. En août 2020, une société appelée Kimer Med en Nouvelle-Zélande a commencé à développer VTose, un dérivé de DRACO.
DRAG-U-LA/DRAG-U-LA :
DRAG-U-LA, avec le Munster Koach, était l'une des deux voitures de l'émission télévisée The Munsters conçue par le prolifique concepteur de voitures de spectacle Tom Daniel alors qu'il travaillait pour George Barris et Barris Kustom Industries.
DRAGONSat/DRAGONSat :
DRAGONSat (Dual RF Astrodynamic GPS Orbital Navigator Satellite) est une paire de nanosatellites qui feront la démonstration d'un rendez-vous et d'un amarrage autonomes (ARD) en orbite terrestre basse (LEO) pour la NASA. Il collectera des données de vol avec un récepteur de système de positionnement global (GPS) strictement conçu pour les applications spatiales afin de collecter des données de vol dans l'environnement spatial. ARD est la capacité de deux engins spatiaux indépendants à se retrouver en orbite et à s'amarrer sans intervention de l'équipage. Un DRAGONSat a été construit par l'Université du Texas et l'autre a été construit par l'Université Texas A et M, le lanceur de charge utile de la navette spatiale (SSPL). Ces projets de satellites se rencontreront et s'amarreront les uns aux autres dans l'espace sans intervention humaine. DRAGONSat est prévu pour être un programme de huit ans avec un lancement des satellites environ tous les deux ans. Les trois premières missions testeront des composants et des sous-systèmes individuels tandis que la mission finale culminera avec l'amarrage réussi de deux satellites. Chaque mission s'appuie sur la mission précédente aboutissant à une mission de rendez-vous et d'amarrage entièrement autonome. Les deux universités sont tenues d'utiliser des récepteurs GPS conçus par la NASA afin de déterminer sa fonctionnalité. L'un des objectifs est de démontrer une capacité de navigation en temps réel de précision ainsi qu'une navigation relative de précision entre les deux satellites.
DRAKON/DRAKON :
DRAKON est un langage de programmation et de modélisation visuelle algorithmique développé dans le cadre du projet spatial Bourane selon des principes de conception ergonomiques. Le langage fournit une manière uniforme de représenter des organigrammes de toute complexité qui sont faciles à lire et à comprendre. Le nom Drakon est l'acronyme russe pour "држелюбный рсский алгорит démarческий [язык], который оесécu pour" Le mot "наглядность" (prononcé approximativement comme "naa-glya-dno-st-th") fait référence à un concept ou une idée facile à imaginer et à comprendre, et peut être traduit par "clarté". Le langage DRAKON peut être utilisé à la fois comme langage de modélisation/"balisage" (qui est considéré comme un programme autonome "pur DRAKON") et comme langage de programmation (dans le cadre d'un langage hybride). L'intégration d'une variante plus stricte, "académique", d'un langage de balisage dans la programmation, telle que fournie par DRAKON, ajoute du sucre syntaxique permettant aux utilisateurs de différents langages de programmation de comprendre facilement les contributions des autres et de fournir des commentaires si nécessaire.
DRAM price_fixing_scandal/Scandale de fixation des prix DRAM :
En 2002, le ministère de la Justice des États-Unis, en vertu du Sherman Antitrust Act, a lancé une enquête sur les activités des fabricants de mémoire dynamique à accès aléatoire (DRAM) en réponse aux affirmations des fabricants d'ordinateurs américains, dont Dell et Gateway, qui gonflaient les prix de la DRAM. causait des pertes de profits et entravait leur efficacité sur le marché. À ce jour, cinq fabricants ont plaidé coupables de leur implication dans un complot international de fixation des prix entre le 1er juillet 1998 et le 15 juin 2002, dont Hynix, Infineon, Micron Technology, Samsung et Elpida.
DRAP1/DRAP1 :
Le corépresseur associé à Dr1 est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DRAP1. La répression transcriptionnelle est un mécanisme général de régulation de l'initiation de la transcription dans des organismes allant de la levure à l'homme. L'initiation précise de la transcription à partir de gènes codant pour des protéines eucaryotes nécessite l'assemblage d'un grand complexe multiprotéique constitué d'ARN polymérase II et de facteurs de transcription généraux tels que TFIIA, TFIIB et TFIID. DR1 est un répresseur qui interagit avec la protéine de liaison TATA (TBP) de TFIID et empêche la formation d'un complexe de transcription actif en empêchant l'entrée de TFIIA et/ou TFIIB dans le complexe de préinitiation. La protéine codée par ce gène est un corépresseur de la transcription qui interagit avec DR1 pour améliorer la répression médiée par DR1. L'interaction entre ce corépresseur et DR1 est nécessaire à la fonction de corépresseur et semble stabiliser le complexe TBP-DR1-ADN.
DRASH/DRASH :
DRASH (Deployable Rapid Assembly Shelter) est un abri géodésique portable qui peut être mis en place après son arrivée sur site sans outils spéciaux. La structure est soutenue par des entretoises composites.
DRASTIQUE/DRASTIQUE :
DRASTIC (Decentralized Radical Autonomous Search Team Investigating COVID-19) est une collection lâche d'activistes Internet enquêtant sur les origines de COVID-19, en particulier la théorie des fuites de laboratoire. DRASTIC est composé d'environ 30 membres principaux, dont l'activité est principalement organisée via le site de médias sociaux Twitter. Ils se sont formés en février 2020, au début de la pandémie de COVID-19. Les membres de DRASTIC ont appelé à une "enquête complète et sans restriction" sur les origines du COVID-19, menée indépendamment de l'Organisation mondiale de la santé. La plupart des scientifiques pensent que le COVID-19 avait probablement une origine naturelle, et certains ont estimé qu'une fuite potentielle de laboratoire méritait d'être étudiée. De nombreux membres de DRASTIC utilisent des pseudonymes, tandis que les membres identifiés ont des antécédents tels que la mycologie, les neurosciences et la science des données. Des membres de DRASTIC se sont livrés à des attaques personnelles contre des virologues et des épidémiologistes sur Twitter, accusant à tort certains de travailler pour le Parti communiste chinois.
DRB-HICOM/DRB-HICOM :
DRB-HICOM Berhad (MYX : 1619) est l'une des principales sociétés de Malaisie, impliquée dans l'industrie de la fabrication, de l'assemblage et de la distribution automobiles grâce à son implication dans le segment du marché des voitures particulières et des véhicules à quatre roues motrices, le projet national de camions et le projet national de motos. . DRB-HICOM est l'actionnaire majoritaire de la société automobile nationale malaisienne, Proton, avec le groupe chinois Zhejiang Geely Holding comme autre actionnaire depuis une vente d'actions en 2017. Le groupe possède également la société nationale de motos Modenas, avec le géant japonais des deux-roues Kawasaki comme partenaire. . DRB-HICOM assemble des voitures en Malaisie pour Tata Motors, Honda, Isuzu, Mercedes-Benz et Volkswagen, avec des plans d'expansion. Le Groupe commercialise également diverses marques telles que Audi (via Euromobil Sdn Bhd), Mitsubishi (via EON Auto Mart Sdn Bhd) et Volkswagen (via HICOM Auto Sdn Bhd). Outre les entreprises automobiles, le cœur de métier de DRB-HICOM se situe dans les secteurs des services (poste, banque, inspection des véhicules) et de l'immobilier et des infrastructures. Celles-ci sont menées via plusieurs sociétés telles que Pos Malaysia, Bank Muamalat et Puspakom. Il est également propriétaire de deux établissements d'enseignement, à savoir DRB-HICOM University of Automotive Malaysia et Akademi Saga à Pekan, Pahang. Ce dernier est un centre de formation professionnelle qui produit des mécaniciens formés. Le Groupe est également très présent dans l'industrie de la défense. Par l'intermédiaire de DRB-HICOM Defence Technologies, elle conçoit, développe, fabrique et fournit des véhicules blindés et logistiques à usage militaire et de sécurité intérieure. Elle approvisionne principalement le gouvernement malaisien.
DRB-HICOM Defense_Technologies/DRB-HICOM Defense Technologies :
DRB-HICOM Defence Technologies Sdn Bhd, officiellement connu sous le nom de DefTech, est un entrepreneur de défense malaisien impliqué dans le développement, la fabrication et la fourniture de véhicules blindés et logistiques pour l'armée et la sécurité intérieure. DefTech est également un fournisseur de véhicules spécialisés et d'autobus commerciaux. Deftech franchit une étape importante dans l'industrie de l'aérospatiale et des véhicules aériens sans pilote après l'acquisition de Composites Technology Research Malaysia (CTRM). Les divisions DefTech comprennent les technologies de défense, les services de défense, l'intégration de systèmes DefTech, les systèmes sans pilote DefTech et l'aviation DefTech.
DRB-Hicom FC/DRB-Hicom FC :
DRB-HICOM Football Club est un club de football créé pour participer à la ligue de football de Malaisie. L'équipe a joué dans la Malaysia Premier League (le deuxième niveau de la ligue professionnelle du pays - Liga M) de 2010 à 2016 avant de se retirer de la ligue. Il a été simultanément décidé que la 2e équipe du club (anciennement connue sous le nom de DRB-HICOM 2) resterait en compétition dans une ligue amateur. Par conséquent, le DRB-HICOM FC est resté en compétition dans la Ligue de l'Association de football de Kuala Lumpur (KLFA), où il joue depuis 2014. Cette équipe est composée d'employés du groupe d'entreprises DRB-HICOM et de joueurs locaux expérimentés. Le club est communément connu sous le nom de The Great Bees (D'GreatBees) et utilisait auparavant le stade Proton City à Tanjung Malim comme terrain officiel. Le stade bien aménagé a actuellement une capacité de 3 000 fans. Cependant, puisqu'il joue désormais dans une ligue de la vallée de Klang, le DRB-HICOM FC est désormais basé à Glenmarie, Shah Alam ; le champ PROTON Casting Plant est à environ 3 km du siège de DRB-HICOM Berhad. Le conglomérat détient 50,1% du constructeur automobile national PROTON.
DRBA/DRBA :
DRBA peut faire référence à : Dharma Realm Buddhist Association, une organisation bouddhiste internationale basée aux États-Unis Delaware River and Bay Authority, une agence gouvernementale bi-étatique exploitant des ponts et des aéroports dans le Delaware et le New Jersey Antagoniste de la dopamine (ou agent bloquant les récepteurs de la dopamine), un type de médicament qui bloque les récepteurs de la dopamine par antagonisme des récepteurs
DRBC/DRBC :
DRBC peut signifier : Democratic Reform British Columbia, un parti politique canadien Delaware River Basin Commission, une agence américaine de gestion de l'eau
DRB (homonymie)/DRB (homonymie) :
DRB peut faire référence à : Recherche et développement pour la défense Canada, le Conseil canadien de recherches pour la défense Deshastha Rigvedi Brahmins Deutsche Reichsbahn, les chemins de fer impériaux allemands ou ses classes de locomotives de guerre telles que la classe DRB 50 Deutscher Richterbund, l'Association allemande des juges 5,6-Dichloro -1-beta-D-ribofuranosylbenzimidazole, un composé chimique qui inhibe la transcription des gènes Digital Radio Broadcast Specialist, un titre professionnel réglementé par la Society of Broadcast Engineers Distributed Ruby Douay–Rheims Bible DRB-HICOM, une société automobile malaisienne DRB Sports Cars, une Société australienne de voitures de sport The Dublin Review of Books, une publication littéraire basée en Irlande Le code IATA de l'aéroport de Derby (Australie) en Australie occidentale
Classe DRB_01.10/Classe DRB 01.10 :
La Deutsche Reichsbahn Class 01.10 était une série de locomotives à vapeur express. Développé à la fin des années 1930, il faisait partie du programme de locomotive standard (Einheitsdampflokomotiven). Modernisée dans les années 1950, la classe a duré presque jusqu'à la fin de l'exploitation à la vapeur à la Deutsche Bundesbahn (DB) ouest-allemande.
Classe DRB_03.10/Classe DRB 03.10 :
Les moteurs allemands de classe 03.10 (Baureihe 03.10 ou BR 03.10) étaient des locomotives à vapeur standard (Einheitsdampflokomotiven) appartenant à la Deutsche Reichsbahn et conçues pour le transport de trains express.
DRB Classe_06/DRB Classe 06 :
Les moteurs allemands DRB Classe 06 étaient des locomotives à vapeur standard ( Einheitsdampflokomotiven ) avec la Deutsche Reichsbahn (DRB) conçues pour transporter des services de train express. C'étaient les seules locomotives allemandes avec une disposition de roues 4-8-4 (nord).
Classe DRB_19.10/Classe DRB 19.10 :
La locomotive à vapeur no. 19 1001 était une locomotive à vapeur allemande de train express de la Deutsche Reichsbahn. En 1941, Henschel a livré cette locomotive d'essai entièrement rationalisée avec le numéro d'usine 25000. La méthode éprouvée d'un entraînement à un essieu sur chaque essieu utilisé sur les locomotives électriques a été adoptée pour cette locomotive. Les quatre essieux moteurs étaient donc entraînés chacun par un moteur à vapeur séparé.
DRB Classe_41/DRB Classe 41 :
Les locomotives à vapeur allemandes de classe 41 étaient des locomotives de train de marchandises standard ( Einheitslokomotiven ) exploitées par la Deutsche Reichsbahn (DRB) et construites de 1937 à 1941.
DRB Classe_42/DRB Classe 42 :
La DRB Class 42 était un type de locomotive à vapeur produite pour la Deutsche Reichsbahn. C'est l'une des trois classes principales des soi-disant locomotives de guerre ( Kriegslokomotiven ), les deux autres étant les classes 50 et 52. Soixante-dix de la classe ont été capturées pendant la Seconde Guerre mondiale par l'Union soviétique ; sous propriété russe, ils ont reçu la classification TL (ТЛ).
DRB Classe_50/DRB Classe 50 :
La DRB Class 50 est une locomotive allemande de la classe 2-10-0, construite à partir de 1939 en tant que locomotive standard (Einheitsdampflokomotive) pour le transport de trains de marchandises. Il avait un essieu avant et cinq essieux couplés et était l'un des modèles les plus réussis produits pour la Deutsche Reichsbahn. Cette classe a été achetée dans le cadre des préparatifs de guerre du parti nazi allemand qui a conduit à la Seconde Guerre mondiale. Jusqu'en 1948, 3 164 moteurs de classe 50 ont été construits par presque toutes les usines de locomotives européennes - vers la fin en tant que locomotives de guerre dites provisoires (Übergangskriegslokomotiven) et classées comme 50 ÜK. À la fin de l'ère des locomotives à vapeur, elles sont devenues pratiquement une classe universelle de machines à vapeur à trafic mixte qui, grâce à leur faible charge à l'essieu, pouvaient même être utilisées sur des embranchements avec des lits de voie légers. La Deutsche Bundesbahn a regroupé les locomotives en classes 050, 051, 052 et 053 à partir de 1968 afin que les numéros soient compatibles avec l'ordinateur. Certains de la classe ont été utilisés par les chemins de fer polonais comme type Ty5.
DRB Classe_52/DRB Classe 52 :
La Class 52 de la Deutsche Reichsbahn est une locomotive à vapeur allemande construite en grand nombre pendant la Seconde Guerre mondiale. C'était le type le plus produit des soi-disant Kriegslokomotiven ou Kriegsloks (locomotives de guerre). La classe 52 était un développement en temps de guerre de la classe 50 DRG d'avant-guerre, utilisant moins de pièces et des matériaux moins chers pour accélérer la production. Ils ont été conçus par Richard Wagner, ingénieur en chef du Bureau central d'études du Bureau des normes des locomotives de la DRG. Environ une douzaine de classes de locomotives étaient appelées Kriegslokomotiven ; cependant, les trois classes principales étaient les classes 52, 50 et 42. Elles étaient numérotées 52 1-52 7794. Au total, 20 sont conservées en Allemagne. De nombreuses locomotives sont passées aux mains des Russes après la Seconde Guerre mondiale. En URSS, la classe était désignée TE (TЭ). D'autres opérateurs de ce type comprenaient la Pologne, la Roumanie, la Bulgarie, la Norvège et la Turquie, entre autres.
DRB LasGidi/DRB LasGidi :
DRB LasGidi (anciennement connu sous le nom de "Rap Royals") est un groupe musical nigérian. Il a été formé en 2007 par Tobi Ajayi, Tobenna Ofili et Ladi Lanre. Teniola Zaccheaus a rejoint plus tard.
DRB Tadjenanet/DRB Tadjenanet :
Difaa Riadhi Baladiat Tadjenanet (arabe : الدفاع الرياضي لبلدية تاجنانت), plus communément appelé DRB Tadjenanet, est un club de football basé à Tadjenanet, en Algérie. Le club a été fondé en 1971 et ses couleurs sont le bleu et le blanc. Leur stade natal, le stade Lahoua Smaïl, a une capacité d'environ 9 000 spectateurs. Le club évolue actuellement en Ligue 2 algérienne.
RDC, Inc./RDC, Inc. :
DRC Emergency Services est une entreprise d'enlèvement de débris d'ouragan dont le siège est à Mobile, en Alabama.
DRCL minuit_enfants/RDCL minuit enfants :
DRCL Midnight Children est une série de mangas japonais écrite et illustrée par Shin-ichi Sakamoto, basée sur le livre de Bram Stoker, Dracula. Il est sérialisé mensuellement dans le Grand Jump de Shueisha. Les enfants de minuit #RDCL est une histoire se déroulant dans la Grande-Bretagne du XIXe siècle qui va au-delà du sexe, des frontières et du statut social, à la suite de Mina Murray et de ses collègues alors qu'ils tentent d'obtenir la victoire contre un ennemi d'un pays lointain à l'Est.
DRCOG/RDCOG :
DRCOG peut faire référence à l'un ou l'autre : Conseil régional des gouvernements de Denver DObst RCOG, Diplôme du Collège royal des obstétriciens et gynécologues
RDC (homonymie)/RDC (homonymie) :
La RDC ou République démocratique du Congo est un pays d'Afrique centrale. RDC peut aussi faire référence à :
RDC Hanovre/RDC Hanovre :
Le DRC Hannover est un club allemand de rugby à XV de Hanovre, évoluant actuellement en Rugby-Regionalliga. Le club ne doit pas être confondu avec le DRC 1884 Hanovre, un club d'aviron et une entité distincte.
DRC Mapping_Exercise_Report/DRC Mapping Exercise Report :
Le DRC Mapping Exercise Report, ou the Democratic Republic of the Congo 1993-2003 UN Mapping Report, était un rapport des Nations Unies au sein de la République démocratique du Congo à la suite des agressions armées et de la guerre qui ont eu lieu entre mars 1993 et Juin 2003. Son objectif était de cartographier les violations les plus graves des droits de l'homme, ainsi que les violations du droit international humanitaire, commises à l'intérieur de la République démocratique du Congo. Ce faisant, il s'agissait d'évaluer les capacités du système judiciaire national à traiter de manière appropriée ces violations des droits de l'homme et de formuler une série d'options visant à aider le gouvernement de la République démocratique du Congo à identifier les mécanismes de justice transitionnelle appropriés pour faire face à ces violations. l'héritage de ces violations. Il contenait 550 pages et contenait des descriptions de 617 incidents violents présumés. L'exercice de cartographie a commencé en 2008, avec 33 employés travaillant sur le projet en République démocratique du Congo, y compris des experts congolais et internationaux des droits de l'homme. Le rapport a été soumis à la Haut-Commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay, en 2009. Le rapport contient un compte rendu détaillé de l'éclatement des camps de réfugiés hutus dans l'est du Congo au début de la première guerre du Congo en octobre 1996, suivi de la poursuite de centaines de réfugiés. de milliers de réfugiés hutus et de la population hutu à travers le vaste arrière-pays du pays par des équipes de soldats rwandais, burundais et ougandais et leurs substituts rebelles congolais, l'Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo.
Wagon RDC/Wagon RDC :
Le DRC (Diesel Rail Car) était une classe de moteurs ferroviaires exploités par les chemins de fer victoriens sur son réseau ferroviaire national à Victoria, en Australie. Les voitures ont été construites par Tulloch Limited en Nouvelle-Galles du Sud et comportaient une construction en aluminium et en acier, la climatisation et deux moteurs diesel avec transmissions hydrauliques.
DRD/DRD :
DRD peut faire référence à : la directive sur la conservation des données, une directive de l'Union européenne sur le stockage des communications téléphoniques, les diagrammes d'exigences de décision, une partie du modèle de décision et de la norme de notation Defending Rights & Dissent Denver Roller Dolls, patin à roulettes Department of Rural Development, une division du ministère du Département de l'élevage, de la pêche et du développement rural du Myanmar pour le développement régional, un ancien département exécutif d'Irlande du Nord Design Requirements Document, génie logiciel ; similaire à un document sur les exigences de l'utilisateur Dividendes reçus déduction, un terme financier Drones de réparation de diagnostic, robots fictifs de Farscape Dystonie sensible à la dopamine, une maladie Disque racine dynamique, informatique
DRDA/DRDA :
L'architecture de base de données relationnelle distribuée (DRDA) est une norme d'interopérabilité de base de données de The Open Group. DRDA décrit l'architecture des bases de données relationnelles distribuées. Il définit les règles d'accès aux données distribuées, mais il ne fournit pas les interfaces de programmation d'application (API) réelles pour effectuer l'accès. Il a été utilisé pour la première fois dans DB2 2.3. DRDA a été conçu par un groupe de travail au sein d'IBM entre 1988 et 1994. Les messages, protocoles et composants structurels de DRDA sont définis par l'architecture de gestion des données distribuées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

E. Wayne Abercrombie

ER_Bills/ER Factures : ER Bills (né en 1967) est un auteur et journaliste américain. ER_Braithwaite/ER Braithwaite : Eustace Edward Ri...