Rechercher dans ce blog

jeudi 18 août 2022

DNA helicase RECQL5beta


DNAJC28/DNAJC28 :
Le membre 28 de la sous-famille C homologue de DnaJ est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DNAJC28. C'est un membre de la famille chaperon DnaJ. La famille est également connue sous le nom de Hsp40 (protéine de choc thermique 40 kDa).

DNAJC3/DNAJC3 :
Le membre 3 de la sous-famille C homologue de DnaJ est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DNAJC3.
DNAJC30/DNAJC30 :
Le membre 30 de la sous-famille C de l'homologue DnaJ (DNAJC30), également connu sous le nom de protéine de la région chromosomique 18 du syndrome de Williams Beuren (WBSCR18), est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DNAJC30. Ce gène sans intron code pour un membre de la famille de protéines contenant un domaine d'homologie chaperon moléculaire DNAJ. Ce gène est délété dans le syndrome de Williams, un trouble du développement multisystémique causé par la délétion de gènes contigus en 7q11.23.
DNAJC5/DNAJC5 :
Le membre 5 de la sous-famille homologue de DnaJ, également connu sous le nom de protéine de chaîne de cystéine ou CSP, est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DNAJC5. Il a été décrit pour la première fois en 1990.
DNAJC7/DNAJC7 :
Le membre 7 de la sous-famille C homologue de DnaJ est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DNAJC7.
DNAL4/DNAL4 :
La chaîne légère 4 de la dynéine, axonémique, est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène DNAL4.
ADNP/ADNP :
L'ADNP peut faire référence à : l'ADN polymérase, une classe d'enzymes DnaP, une enzyme de réplication de l'ADN bactérien Doctor of Nurse Anesthesia Practice, un diplôme universitaire Dyno Nobel Asia Pacific, une filiale de Dyno Nobel DNA Plant Technology (abréviation boursière : DNAP), un Société américaine Deutschnational Arbeiterband, l'un des partis politiques de Weimar
DNAPrint Génomique/DNAPrint Génomique :
DNAPrint Genomics était une société de génétique proposant une large gamme de produits liés au profilage génétique. Ils ont été la première entreprise à introduire des produits de génomique médico-légale et grand public, qui ont été développés immédiatement après la publication de la première ébauche complète du génome humain au début des années 2000. Ils ont recherché, développé et commercialisé le tout premier produit génomique grand public, basé sur des "marqueurs informatifs d'ascendance" qu'ils ont utilisés pour identifier correctement l'ascendance biogéographique (BGA) d'un humain sur la base d'un échantillon de son ADN. Ils ont également recherché, développé et commercialisé le tout premier produit de génomique médico-légale - DNAWITNESS - qui a été utilisé pour créer un profil physique des donneurs d'ADN de scène de crime. La société a atteint un sommet d'environ 3 millions de dollars de revenus par an, mais a cessé ses activités en février 2009.
ADN/ADN :
Dynamic Network Authentication System (DNAS) était un système d'authentification propriétaire créé par Sony Computer Entertainment Inc. DNAS récupérait des informations sur le matériel et les logiciels d'un utilisateur pour l'authentification, la protection contre la copie, le blocage de compte, le système, les règles ou la gestion du jeu et à d'autres fins.DNAS utilisé un ensemble de codes dans une zone protégée du DVD du jeu avec les numéros de série de l'EEPROM de la console pour l'authentification en ligne. Les sauvegardes ou les copies de jeux utilisant des graveurs de DVD-R ordinaires n'ont pas cette zone protégée et les jeux n'ont pas réussi à s'authentifier auprès des serveurs. Pour contourner cela, des programmes ont été mis à disposition qui corrigent la partie client du jeu pour signaler les valeurs codées en dur sans tenter d'accéder à la zone protégée du DVD. Cela a permis de jouer en ligne avec des sauvegardes de jeu et des copies illégales. Certains jeux ont une double vérification ADN pour empêcher les gens de les patcher. Ces techniques ont été introduites par Electronic Arts dans la plupart de leurs jeux récents, mais elles n'ont montré aucun résultat positif. De nombreuses nouvelles techniques d'authentification ont été essayées, avec très peu de succès pour les sociétés de jeux. Le service DNAS a été interrompu le 4 avril 2016 pour les régions NTSC / U et PAL après la mise hors ligne du dernier jeu en ligne officiel, Final Fantasy XI , le 31 mars 2016, mais a continué à prendre en charge les titres NTSC / J PS2 et le PSP Store japonais. Cependant, les serveurs privés non officiels ont autorisé le jeu sur d'autres jeux PS2 jusqu'au 4 avril. Certains jeux ont continué à fonctionner au-delà du 4 avril et sont toujours opérationnels grâce à certaines solutions de contournement.
DNASE1L1/DNASE1L1 :
La désoxyribonucléase-1-like 1 est une enzyme qui, chez l'homme, est codée par le gène DNASE1L1. ont été caractérisés.
DNASE1L2/DNASE1L2 :
La désoxyribonucléase-1-like 2 est une enzyme qui, chez l'homme, est codée par le gène DNASE1L2.
DNASE1L3/DNASE1L3 :
La désoxyribonucléase gamma est une enzyme qui, chez l'homme, est codée par le gène DNASE1L3. Ce gène code pour un membre de la famille des DNases. La protéine hydrolyse l'ADN, n'est pas inhibée par l'actine et intervient dans la dégradation de l'ADN pendant l'apoptose. Des variants d'épissage transcriptionnels alternatifs de ce gène ont été observés mais n'ont pas été complètement caractérisés. L'homozygotie pour un allèle nul entraîne le lupus érythémateux disséminé. Un allèle de perte de fonction dans DNASE1L3 est associé à la polyarthrite rhumatoïde.
ADNSTAR/ADNSTAR :
DNASTAR est une société mondiale de logiciels de bioinformatique constituée en 1984 et dont le siège social est à Madison, dans le Wisconsin. DNASTAR développe et commercialise des logiciels d'analyse de séquences dans les domaines de la génomique, de la biologie moléculaire et de la biologie structurale.
ADN (film_1997)/ADN (film 1997) :
DNA est un film d'horreur et d'action de science-fiction américain de 1997 avec Mark Dacascos et Jürgen Prochnow, et réalisé par William Mesa. Le tournage a eu lieu aux Philippines. Le film a été rebaptisé ADN - La menace pour sa sortie en DVD français, et Scarabée pour sa diffusion télévisée. Il est également connu sous le nom de code génétique dans certaines régions d'Europe.
ADN (film_2020)/ADN (film 2020) :
DNA (français : ADN) est un film dramatique français de 2020 réalisé par Maïwenn, d'après un scénario de Maïwenn et Mathieu Demy. Il met en vedette Fanny Ardant, Louis Garrel, Dylan Robert, Marine Vacth, Caroline Chaniolleau, Alain Françon, Florent Lacger, Henri-Noël Tabary, Omar Marwan et Maïwenn. Le film a eu sa première mondiale au Festival de Deauville le 11 septembre 2020. Il est sorti en France le 19 mai 2021, par Le Pacte.
ADN (bande_américaine)/ADN (bande américaine) :
DNA était un groupe américain no wave formé en 1977 par le guitariste Arto Lindsay et le claviériste Robin Crutchfield, puis rejoints par le batteur Ikue Mori et le bassiste Tim Wright. Ils étaient associés à la scène no wave new-yorkaise de la fin des années 1970 et figuraient sur la compilation No New York de 1978.
ADN (chanson_BTS)/ADN (chanson BTS) :
"DNA" est une chanson enregistrée en deux langues (coréen et japonais) par le boys band sud-coréen BTS. La version coréenne est sortie le 18 septembre 2017, en tant que premier single de la cinquième pièce prolongée du groupe Love Yourself: Her (2017) de Big Hit Entertainment. La version japonaise de la chanson est sortie le 6 décembre 2017 par Universal Music Japan sous la forme d'un triple album simple face A qui comprenait "Mic Drop" et une nouvelle chanson originale "Crystal Snow", toutes deux également en japonais. Les deux versions ont été écrites par "Hitman" Bang, Supreme Boi, KASS, Suga, RM, Pdogg, la dernière des six gérant uniquement la production. Un remix "Pedal 2 LA" du morceau apparaît sur le troisième album de compilation du groupe, Love Yourself: Answer (2018). Une chanson EDM et pop, les paroles parlent du destin et du coup de foudre. La chanson a reçu des critiques généralement favorables de la part des critiques musicaux, qui ont loué sa production, son son et la direction musicale du groupe. Il a également été comparé aux œuvres de Selena Gomez, Shawn Mendes et Avicii. Sur le plan commercial, la version coréenne de "DNA" a fait ses débuts au numéro deux du Gaon Digital Chart et au numéro un du Billboard K-pop Hot 100. Elle s'est depuis vendue à plus de 2,5 millions d'exemplaires numériques en Corée du Sud en février 2019. La chanson a culminé au numéro 67 du Billboard Hot 100 américain et au numéro 90 du UK Singles Chart , devenant ainsi la première entrée du groupe dans les deux charts. La version japonaise a fait ses débuts et a atteint la première place du classement Oricon Singles, devenant ainsi le 13e single le plus vendu de 2017 au Japon. La chanson a été certifiée or par la Recording Industry Association of America (RIAA) et double platine par la Recording Industry Association of Japan (RIAJ). "DNA" a reçu plusieurs distinctions, dont une nomination pour la chanson de l'année aux 15e Korean Music Awards et aux 19e Mnet Asian Music Awards. Le clip a été réalisé par YongSeok Choi et créé en même temps que la sortie de la chanson. La vidéo présente le groupe exécutant une chorégraphie complexe dans divers contextes améliorés par CGI. Après la sortie de Love Yourself: Her, BTS a fait la promotion de la chanson avec des performances télévisées en direct sur plusieurs programmes de musique sud-coréens, dont M! Compte à rebours, Music Bank et Inkigayo. La première performance télévisée américaine du groupe "DNA" aux American Music Awards 2017 a reçu des critiques positives de la part des critiques. Il a également été inclus sur la setlist de leur Love Yourself World Tour (2018-19).
ADN (album_Backstreet_Boys)/ADN (album Backstreet Boys) :
DNA est le neuvième album studio (huitième aux États-Unis) des Backstreet Boys. L'album est sorti pour la première fois au Japon le 23 janvier 2019 et partout ailleurs le 25 janvier 2019, grâce à une collaboration avec le propre label du groupe K-BAHN et RCA Records. L'album contient des morceaux écrits par Edei, Lauv, Andy Grammer, Stuart Crichton, Ryan Tedder et Shawn Mendes. Il s'agit du deuxième album du groupe, après Unbreakable en 2007, sans la participation des producteurs et amis de longue date Max Martin et Kristian Lundin. Il fait également suite à leur huitième album studio (septième aux États-Unis) In a World Like This (2013). Il a été précédé par les singles "Don't Go Breaking My Heart", "Chances", "No Place", et est soutenu par le DNA World Tour, qui est le plus expansif du groupe depuis 18 ans. La tournée a débuté le 11 mai 2019 à Lisbonne, au Portugal, avant de visiter l'Amérique du Nord en juillet 2019. L'album est leur premier sur l'une des filiales de Sony Music après la sortie indépendante de In a World Like This via BMG. Il a fait ses débuts au numéro un du Billboard 200 américain, devenant le troisième album numéro un des Backstreet Boys là-bas et le premier depuis Black & Blue en 2000.
DNA (Empire_of_the_Sun_song)/DNA (Empire of the Sun song):
"DNA" est une chanson du duo australien de musique électronique Empire of the Sun. Il est sorti en tant que deuxième single de leur deuxième album studio, Ice on the Dune le 5 septembre 2013.
ADN (album_Ian_Yates)/ADN (album Ian Yates) :
DNA est le troisième album studio de Ian Yates. 7 Core Music a sorti l'album le 21 juillet 2014.
ADN (album_Jeanette_Biedermann)/ADN (album_Jeanette Biedermann) :
DNA est le huitième album studio de la chanteuse allemande Jeanette Biedermann. Son premier album solo en une décennie et son premier album à être joué en allemand, il est sorti par Columbia Records le 20 septembre 2019, se vendant à plus de 25000 exemplaires en Allemagne, en Autriche et en Suisse.
ADN (Kendrick_Lamar_song)/ADN (chanson de Kendrick Lamar) :
"DNA" (stylisé comme "DNA") est une chanson du rappeur américain Kendrick Lamar de son quatrième album studio Damn. Bien qu'elle ne soit pas sortie en single, la chanson a reçu le soutien de la radio rythmique après la sortie de son clip officiel. Le deuxième morceau de l'album (treizième de l'édition collector de Damn), il a été écrit par Lamar, tandis que la production a été gérée par Mike Will Made It. Le clip de la chanson est sorti le 18 avril 2017 et met en vedette l'acteur américain Don Cheadle.
ADN (Koda_Kumi_album)/ADN (Koda Kumi album) :
DNA est le quinzième album studio de la chanteuse japonaise Koda Kumi, sorti le 22 août 2018, six mois après son précédent album studio, AND, ce qui en fait son deuxième album de 2018. DNA a treize pistes musicales sur le CD, quatre vidéoclips sur le DVD/Blu-ray, la performance de sa tournée Fanclub ~AND~ au DRUM LOGOS à Fukuoka, qui a été réalisée le 29 avril 2018, sur le deuxième DVD, et les coulisses de la tournée et du making of l'album DNA sur le troisième DVD.
DNA (Last_Live_at_CBGB%27s)/DNA (Dernier live au CBGB) :
DNA (Last Live at CBGB's) est un album live de DNA, sorti en 1993 chez Avant Records.
ADN (Little_Mix_album)/ADN (Little_Mix_album) :
DNA est le premier album studio du groupe de filles britannique Little Mix, sorti le 19 novembre 2012 via Syco Music et Columbia Records. Les étapes d'enregistrement de l'album ont eu lieu entre décembre 2011 et se sont terminées en septembre 2012. Tout au long du processus d'enregistrement, le groupe a travaillé avec plusieurs producteurs, l'album étant en grande partie co-écrit par eux et d'autres membres du groupe de filles, Nicola Roberts de Girls Aloud. , Shaznay Lewis de All Saints et T-Boz de TLC. Le groupe a déclaré qu'il était impliqué dans le développement de l'album autant que possible. Lors de sa sortie, l'album a été salué par les critiques de musique. L'album est avant tout un mélange de disques pop et R&B, avec des influences dance-pop, pop rock et hip hop que l'on retrouve sur d'autres chansons. Le contenu lyrique de l'album aborde les thèmes du chagrin, de l'autonomisation, des relations, des amitiés et de la santé mentale. Le premier single de l'album, "Wings", a atteint le numéro un au Royaume-Uni et en Irlande ainsi que des cartes en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Slovaquie, en République tchèque, en Hongrie, en Belgique, au Canada et aux États-Unis. Le deuxième single de l'album "DNA", a atteint la troisième place au Royaume-Uni et a été suivi de deux autres singles "Change Your Life" et d'un remix de "How Ya Doin '?" mettant en vedette la rappeuse américaine Missy Elliott, qui ont toutes deux atteint le top 20 au Royaume-Uni. Sur l' ADN des albums britanniques , a culminé au numéro trois et s'est vendu à plus de 234 000 exemplaires à la fin de 2012. L'album a culminé au numéro deux en République tchèque et a culminé dans le top dix des albums irlandais, italiens, écossais, australiens et norvégiens. . Aux États-Unis, DNA a atteint la quatrième place du Billboard 200 américain, la plus haute entrée dans les charts pour un premier album d'un groupe de filles britanniques, battant un record précédemment détenu par le premier album des Spice Girls Spice (1996). Il y avait également la plus haute entrée dans les charts pour le premier album du groupe féminin depuis Danity Kane en 2006.
ADN (chanson Little_Mix)/ADN (chanson Little Mix):
"DNA" est une chanson du groupe de filles britannique Little Mix. Il est sorti le 9 novembre 2012, via Syco Music, en tant que deuxième single de leur premier album studio du même nom (2012). Il a été écrit par les membres du groupe, aux côtés de l'équipe de production TMS et de l'auteur-compositeur Iain James. "DNA" a rencontré des critiques mitigées de la part des critiques; certains ont comparé son style à la musique de Girls Aloud tandis que d'autres l'ont trouvé sans originalité. Il a été décrit comme un morceau électropop et techno-pop à mi-tempo avec des synthés étranges, une introduction de boîte à musique, un milieu de mots parlés et des éléments de dubstep. Les paroles ont été inspirées par les expériences amoureuses des membres du groupe et ont un thème d'obsession. "DNA" a atteint la troisième place du UK Singles Chart. Il a atteint le top dix en Irlande et en Hongrie, et a culminé au numéro quatorze du Bubbling Under Hot 100 américain. La chanson a également été enregistrée en Australie, en France et en Slovaquie. Le clip a été réalisé par Sarah Chatfield et présente le groupe dépeignant des assassins qui traquent et kidnappent un homme. Il a été inspiré par les bandes dessinées Sin City et Watchmen. Le groupe a fait la promotion de la chanson avec des performances télévisées sur Loose Women et The X Factor UK. La chanson a été interprétée dans le cadre de quatre des tournées de concerts du groupe, dont The Glory Days Tour en 2017. Depuis 2022, elle a été certifiée or au Royaume-Uni, en Australie et au Brésil.
ADN (Matthew_Shipp_and_William_Parker_album)/ADN (Matthew Shipp et William Parker album) :
DNA est un album du pianiste de jazz américain Matthew Shipp avec le bassiste William Parker, enregistré en 1999 et sorti sur Thirsty Ear. C'était leur deuxième enregistrement en duo; le premier était Zo. L'album comprend deux morceaux traditionnels, "When Johnny Comes Marching Home" et "Amazing Grace".
ADN (Red_Dwarf)/ADN (Red Dwarf):
"DNA" est le deuxième épisode de la sitcom de science-fiction Red Dwarf Series IV et le vingtième épisode de la série. Il a été diffusé pour la première fois sur la chaîne de télévision britannique BBC2 le 21 février 1991, bien qu'il devait être diffusé en tant que cinquième épisode, il a été avancé dans le programme par la BBC. Écrit par Rob Grant et Doug Naylor et réalisé par Ed Bye, l'épisode tourne autour de la technologie du génie génétique découverte par l'équipe.
ADN (série_TV)/ADN (série TV) :
DNA (diffusé à l'origine sous le nom de DoNovAn) est un drame policier télévisé britannique, diffusé sur ITV, mettant en vedette Tom Conti et Samantha Bond en tant que protagonistes principaux, Joe et Kate Donovan. Deux séries ont été produites - dont la première est une histoire en deux parties - et la seconde qui présente trois cas sans rapport et entièrement différents. La série initiale suit le travail de Donovan, un médecin légiste de la police à la retraite, dont la vie est bouleversée après avoir été appelé sur une scène de crime, pour trouver son propre nom gribouillé sur le mur avec du sang par la victime. Dans la deuxième série, Donovan sort de sa retraite pour diriger la CRF (Forensics Investigation Unit). La première série est sortie sur DVD au Royaume-Uni le 18 mai 2009. Malgré le texte de présentation, cela ne contient que la première série en deux parties, pas les cinq épisodes comme indiqué. Un coffret complet contenant les deux séries a déjà été publié aux États-Unis le 13 mai 2008.
ADN (Trapt_album)/ADN (Trapt album) :
DNA est le septième album studio du groupe de rock américain Trapt, sorti le 19 août 2016. L'enregistrement de l'album a été en partie financé par une campagne de 2014 sur Indiegogo. Le groupe devait initialement sortir l'album en 2015. Best Buy proposait une édition limitée, qui comprenait les deux titres bonus "Panic Room" et "Chasing Highs", ainsi que la couverture de la pochette d'insertion dédicacée par le groupe. . DNA est devenu le premier album de Trapt depuis Amalgamation à manquer le top 100 du Billboard 200 américain, culminant au numéro 148, ne se vendant qu'à 4 500 exemplaires la première semaine.
ADN (Wanessa_Camargo_album)/ADN (Wanessa Camargo album) :
DNA est le septième album studio de l'artiste brésilien Wanessa, sorti le 28 juillet 2011 par Sony Music Entertainment.
ADN (cytosine-5)-méthyltransférase_3A/ADN (cytosine-5)-méthyltransférase 3A :
L'ADN (cytosine-5)-méthyltransférase 3A est une enzyme qui catalyse le transfert de groupes méthyle vers des structures CpG spécifiques dans l'ADN, un processus appelé méthylation de l'ADN. L'enzyme est codée chez l'homme par le gène DNMT3A. Cette enzyme est responsable de la méthylation de novo de l'ADN. Une telle fonction doit être distinguée de la méthylation d'entretien de l'ADN qui assure la fidélité de la réplication des modèles épigénétiques hérités. DNMT3A fait partie de la famille des enzymes ADN méthyltransférase, qui se compose des protagonistes DNMT1, DNMT3A et DNMT3B. Alors que la méthylation de novo de l'ADN modifie les informations transmises par le parent à la descendance, elle permet des modifications épigénétiques essentielles pour des processus tels que la différenciation et développement embryonnaire, régulation transcriptionnelle, formation d'hétérochromatine, inactivation de X, empreinte et stabilité du génome. les progéniteurs cellulaires contribuent à la formation d'une sous-population génétiquement distincte de cellules sanguines.
ADN (homonymie)/ADN (homonymie) :
L'ADN (acide désoxyribonucléique) est une molécule codant les instructions génétiques pour la vie. ADN peut également faire référence à :
ADN (duo)/ADN (duo) :
DNA était le nom pris par les producteurs de musique électronique anglais Nick Batt et Neal Slateford, surtout connu pour avoir sorti un remix de "Tom's Diner" de Suzanne Vega en 1990. En plus de "Tom's Diner", le duo a remixé deux autres morceaux de Suzanne Vega : " Rusted Pipe" en 1991, et un mix radio de "Rosemary" en 2000. Après une brève accalmie, le duo réapparaît avec un mix du morceau de Loreena McKennitt "The Mummers' Dance", qui atteint la première place du Billboard Hot 100 américain. Tableau Airplay en 1997. Batt a beaucoup travaillé avec Goldfrapp sur leurs albums Felt Mountain , Black Cherry et Supernature , recevant un prix Ivor Novello pour avoir co-écrit le morceau " Strict Machine " de Black Cherry .
ADN (magazine)/ADN (magazine) :
DNA est un magazine mensuel australien destiné aux homosexuels. Le magazine a été fondé par Andrew Creagh en 2000, qui agit également en tant que rédacteur en chef de la publication. Le magazine présente des nouvelles et des histoires d'actualité sur les célébrités, le divertissement, le style de vie, la mode, les critiques de la culture pop, des articles sur la forme physique, le toilettage et des conseils de santé ainsi que des reportages sur la photographie. La publication est actuellement le magazine pour hommes homosexuels le plus vendu d'Australie. Le magazine est disponible en version imprimée dans toutes les agences de presse et librairies sélectionnées en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans toute l'Europe. Le magazine est également disponible en ligne via des magasins de publication en ligne, notamment DNAstore, iTunes, Pocketmags, Amazon Kindle, Windows et Google Play.
DNA Analysis_Backlog_Elimination_Act_of_2000/DNA Analysis Backlog Elimination Act of 2000 :
Le DNA Analysis Backlog Elimination Act de 2000 (HR 4640, 42 USC 14135 et suivants) est une loi du Congrès des États-Unis qui permet principalement aux États américains d'effectuer des analyses d'ADN à utiliser dans le système d'index ADN combiné du FBI et de collecter et d'analyser Échantillons d'ADN. En vertu de la loi de 1994 sur le contrôle des crimes violents et l'application de la loi, 42 USC § 14132, "le Congrès a autorisé le FBI à créer un index national des échantillons d'acide désoxyribonucléique (ADN) prélevés sur des délinquants condamnés, des scènes de crime et des victimes de crime, et des restes humains non identifiés ." En réponse à ce mandat du Congrès, le FBI a créé le Combined DNA Index System (« CODIS »). La base de données CODIS fournit aux laboratoires médico-légaux nationaux et locaux un moyen de partager des profils ADN dans le but de "lier des preuves provenant de scènes de crime pour lesquelles il n'y a pas de suspects à des échantillons d'ADN de condamnés enregistrés dans le système". Cependant, la loi de 1994 a été interprétée par le FBI comme n'autorisant que la création du CODIS, et non le prélèvement d'échantillons d'ADN de personnes reconnues coupables d'infractions fédérales pour les introduire dans le système. Ainsi, "le FBI a demandé que le Congrès promulgue une autorité statutaire pour autoriser le prélèvement d'échantillons d'ADN sur des personnes commettant des crimes fédéraux de violence, de vol et de cambriolage, ou des crimes similaires dans le district de Columbia ou pendant qu'ils étaient dans l'armée, et les autorisant à être inclus dans CODIS." En conséquence, le Congrès a adopté le DNA Analysis Backlog Elimination Act de 2000 ("DNA Act"), 42 USC § 14135 et suivants, qui autorise le "Attorney General à accorder des subventions aux États éligibles... pour effectuer, pour l'inclusion dans le Combined DNA Index System du Federal Bureau of Investigation, analyses ADN d'échantillons prélevés sur des personnes reconnues coupables d'infractions d'un État éligible. 42 USC § 14135(a)(1). En outre, la loi sur l'ADN prévoit que "le directeur du Bureau des prisons prélèvera un échantillon d'ADN sur chaque individu sous la garde du Bureau des prisons qui est ou a été reconnu coupable d'une infraction fédérale éligible" et que "la probation responsable de la surveillance en vertu de la loi fédérale d'un individu en probation, en liberté conditionnelle ou en liberté surveillée prélèvera un échantillon d'ADN de chacun de ces individus qui est ou a été reconnu coupable d'une infraction fédérale admissible." 42 USC § 15135a(a)(1)-(2). En outre, le Congrès a mandaté la collecte d'échantillons d'ADN de "chaque individu sous la garde du Bureau des prisons qui est ou a été reconnu coupable d'une infraction éligible du district de Columbia" ou de tout "individu sous la supervision de l'Agence qui est en libération surveillée, en liberté conditionnelle ou en probation qui est ou a été reconnu coupable d'une infraction admissible dans le district de Columbia. » 42 USC § 14135b(a)(1)-(2). Le Congrès a laissé au District de Columbia la responsabilité de déterminer quelles infractions en vertu du Code du District de Columbia devraient être considérées comme des infractions éligibles. 42 USC § 14135b(d). Le district de Columbia a déterminé que quarante-neuf infractions distinctes sont éligibles à la collecte en vertu de la loi sur l'ADN. Voir, DC Code § 22-4151(1)-(46). Ces infractions admissibles comprennent, par exemple, l'incendie criminel, les voies de fait graves, le cambriolage, l'enlèvement, le vol qualifié, la tentative de vol qualifié et le détournement de voiture. Identifiant. Une fois qu'un échantillon d'ADN est entré dans la base de données CODIS, les informations peuvent être divulguées uniquement (1) "aux agences de justice pénale à des fins d'identification des forces de l'ordre ;" (2) "dans les procédures judiciaires ;" (3) "à des fins de défense pénale, à un prévenu, qui aura accès aux échantillons et analyses effectués dans le cadre de l'affaire dans laquelle ce prévenu est inculpé ;" ou (4) "si des informations personnellement identifiables sont supprimées, pour une base de données de statistiques démographiques, à des fins de recherche d'identification et de développement de protocoles, ou à des fins de contrôle de la qualité." 42 USC § 14132(b)(3). De plus, la Loi sur l'ADN impose des sanctions pénales aux personnes qui divulguent de manière inappropriée les résultats d'un échantillon ou obtiennent ou utilisent de manière inappropriée des échantillons d'ADN. 42 USC § 14135e(c).
Bioscience de l'ADN/Bioscience de l'ADN :
DNA Bioscience est une société de test ADN proposant un service de test de paternité ADN au Royaume-Uni. Il a été fondé en 2003 et a pris fin en deux ans. L'entreprise a gagné beaucoup de presse en 2005 lorsque l'homme politique britannique David Blunkett a acheté des actions de l'entreprise, peu de temps après, il est devenu secrétaire d'État au travail et aux pensions. Il n'a pas déclaré son intérêt pour la société, ce qui a finalement conduit à sa démission du Cabinet en novembre 2005. La société a été mise en liquidation le 8 décembre 2005 et a été rachetée par un laboratoire américain de tests ADN.
Banque de données ADN_du_Japon/Banque de données ADN du Japon :
La DNA Data Bank of Japan (DDBJ) est une base de données biologiques qui recueille des séquences d'ADN. Il est situé à l'Institut national de génétique (NIG) dans la préfecture de Shizuoka au Japon. Il est également membre de l'International Nucleotide Sequence Database Collaboration ou INSDC. Il échange quotidiennement ses données avec le Laboratoire européen de biologie moléculaire de l'Institut européen de bioinformatique et avec GenBank du Centre national d'information sur les biotechnologies. Ainsi, ces trois banques de données contiennent les mêmes données à un instant donné.
Journée ADN/Journée ADN :
La Journée nationale de l'ADN est un jour férié aux États-Unis célébré le 25 avril. Elle commémore le jour de 1953 où James Watson, Francis Crick, Maurice Wilkins, Rosalind Franklin et leurs collègues ont publié des articles dans la revue Nature sur la structure de l'ADN. De plus, au début d'avril 2003, il a été déclaré que le projet du génome humain était sur le point d'être achevé et que "les minuscules lacunes restantes étaient considérées comme trop coûteuses à combler". Aux États-Unis, la Journée de l'ADN a été célébrée pour la première fois le 25 avril 2003, par proclamation du Sénat et de la Chambre des représentants. Cependant, ils n'ont déclaré qu'une célébration unique, pas un congé annuel. Chaque année depuis 2003, des célébrations annuelles de la Journée de l'ADN sont organisées par l'Institut national de recherche sur le génome humain (NHGRI), à partir du 23 avril 2010, du 15 avril 2011 et du 20 avril 2012. Le 25 avril a depuis été déclaré " Journée internationale de l'ADN » et « Journée mondiale de l'ADN » par plusieurs groupes. Les sociétés de tests ADN généalogiques et les éditeurs de généalogie génétique organisent des ventes annuelles autour de la Journée de l'ADN, recherchant l'intérêt du public et faisant la promotion de leurs services.
ADN Doe_Projet/Projet ADN Doe :
DNA Doe Project (également DNA Doe Project, Inc. ou DDP) est une organisation bénévole américaine à but non lucratif créée pour identifier les personnes décédées non identifiées (communément appelées John Doe ou Jane Doe) à l'aide de la généalogie médico-légale. Les bénévoles identifient les victimes d'accidents de la route, d'homicides et de circonstances inhabituelles, ainsi que les personnes qui se sont suicidées sous un pseudonyme. Le groupe a été fondé en 2017 par Colleen Fitzpatrick et Margaret Press.
Secrets de famille_ADN/Secrets de famille ADN :
DNA Family Secrets est une série télévisée britannique qui a commencé à être diffusée sur BBC Two en mars 2021. Le programme est présenté par Stacey Dooley et le généticien, le professeur Turi King, et utilise la dernière technologie ADN pour résoudre les mystères familiaux autour de l'ascendance, des parents disparus et des maladies génétiques. . La deuxième série a commencé à être diffusée le 11 mai 2022.
Films ADN/Films ADN :
DNA Films est une société de production cinématographique britannique fondée par Andrew Macdonald et Duncan Kenworthy en 1997. Ils ont également une division de télévision avec Walt Disney Television appelée DNA TV Limited.
Génétique de l'ADN/Génétique de l'ADN :
DNA Genetics est une société de cannabis qui croise différentes souches de la plante de cannabis. Il a été fondé par Don Morris et Aaron Yarkoni ("D" et "A"). L'entreprise vend également des marchandises, des vêtements et des accessoires. Morris et Yarkoni travaillent également comme consultants pour d'autres professionnels de l'industrie. L'entreprise emploie 40 personnes en Californie, à Amsterdam et au Canada.
Loi sur l'identification par l'ADN (Canada)/Loi sur l'identification par l'ADN (Canada) :
La Loi sur l'identification par l'ADN est une loi canadienne qui prévoit la création d'une banque de données génétiques et permet aux juges d'ordonner des tests ADN pour les suspects criminels. La loi a reçu la sanction royale le 10 décembre 1998. La loi a été confirmée dans l'affaire R. v. Rodgers de la Cour suprême de 2006 .
Salon ADN/Salon ADN :
DNA Lounge est une discothèque et un restaurant/café ouverts tard dans la nuit, pour tous les âges, dans le quartier SoMa de San Francisco, appartenant à Jamie Zawinski, un ancien programmeur de Netscape et pirate de logiciels open source. Le club propose de la danse DJ, de la musique live, des performances burlesques et parfois des conférences, des soirées privées et des premières de films. Il est situé au 375 Eleventh Street, près de Harrison Street. DNA Lounge compte sept bars complets, deux scènes, quatre pistes de danse et une pizzeria et un café à service complet. Depuis 2001, le club propose gratuitement des webdiffusions audio et vidéo continues de tous les événements.
Moteurs ADN/Moteurs ADN :
DNA Motor (anciennement Daelim Motor Company, Ltd) est un fabricant sud-coréen de motos, scooters et VTT. Elle produit plus de 300 000 véhicules par an depuis le début de la production en 1963. Les produits de Daelim sont populaires en Allemagne, en Espagne, au Royaume-Uni, en Australie, en France, en Italie, en Israël, au Rwanda, au Yémen et au Soudan.
ADN Oyj/ADN Oyj :
DNA Oyj (DNA Plc) est un groupe de télécommunications finlandais qui fournit des services de voix, de données et de télévision. En décembre 2020, il comptait plus de 3,5 millions de clients abonnés. 2,7 millions de clients utilisaient un réseau mobile et 0,9 million utilisaient un réseau fixe. DNA est une filiale à 100 % de Telenor.DNA a fondé ses activités d'opérateur de télécommunications en 2001. Elle produit également des services de télévision par câble. Le groupe comprend également DNA Store, la plus grande chaîne de vente au détail de téléphones portables en Finlande. En avril 2019, Telenor a annoncé qu'elle achèterait la majorité de DNA. DNA a quitté la Bourse d'Helsinki en février 2020.
ADN Plant_Technology/ADN Plant Technology :
DNA Plant Technology a été l'un des premiers pionniers dans l'application de la biotechnologie transgénique aux problèmes de l'agriculture. La société a été fondée à Cinnamonson, dans le New Jersey, et a déménagé en Californie en 1994. Parmi les plantes et les produits qu'ils ont développés, citons les mini-poivrons de vigne, la tomate Fish et le tabac Y1. En 1996, la société a fusionné avec le conglomérat mexicain Empresas La Moderna, via sa filiale Bionovo. En 2002, Bionova a fermé DNA Plant Technology.
ADN Pro_Cycling/ADN Pro Cycling :
DNA Pro Cycling est une équipe professionnelle féminine UCI, basée aux États-Unis. Il participe à des épreuves de cyclisme sur route féminines d'élite. Elle a été fondée en 2012, à la fin de la saison 2015, l'équipe a fusionné avec DNA Cycling p/b K4 pour former l'équipe actuelle de niveau UCI. En octobre 2019, l'équipe a annoncé qu'elle reviendrait au classement UCI.
Productions ADN/Productions ADN :
DNA Productions, Inc. était un studio d'animation et une société de production américaine fondée en 1987 par John A. Davis et Keith Alcorn, qui est surtout connue pour ses films comiques. Il a également fourni la réalisation, l'écriture de scénarios et la production à ses clients.
Publications ADN/Publications ADN :
DNA Publications était une société d'édition américaine qui a existé de 1993 à 2007 et était dirigée par l'équipe mari et femme de Warren Lapine et Angela Kessler. Initialement basée dans le Massachusetts, DNA Publications a déménagé à Radford, en Virginie. En 2004, c'était le deuxième plus grand éditeur de magazines de genre aux États-Unis. Sa première publication, en 1993, fut le magazine Harsh Mistress, que Lapine réalisa en collaboration avec Kevin Rogers et Tim Ballon. KISS Magazine, Science Fiction Chronicle et The Whole Cat Journal. Il a également publié les empreintes de livres Spyre Books et Wilder Publications. Absolute Magnitude a été nominé au prix Hugo 2002 dans la catégorie semiprozine. Parmi les auteurs notables publiés par les magazines DNA Publications figurent Chris Bunch, Hal Clement, Harlan Ellison, Alan Dean Foster et Allen Steele. DNA Publications s'est effondré au début de 2007. Weird Tales avait été racheté en 2005 par Wildside Press et Mythic Delirium, qui se sont séparés de DNA Publications à peu près au même moment. Wilder Publications fait maintenant partie de Tir Na Nog Press.
Réparation de l'ADN_(journal)/Réparation de l'ADN (journal) :
DNA Repair est une revue scientifique à comité de lecture qui couvre les réponses cellulaires aux dommages à l'ADN. Publié mensuellement depuis janvier 2002 par Elsevier dans le prolongement de Mutation Research/DNA Repair, avec Samuel H. Wilson comme rédacteur en chef. La revue publie des articles de recherche originaux, de courtes critiques et des critiques de livres concernant la réparation de l'ADN, la régulation du cycle cellulaire, la mort cellulaire et d'autres réponses biologiques aux dommages génétiques. Selon le Journal Citation Reports, son facteur d'impact en 2020 est de 4,913.
Réparation et mutagenèse de l'ADN/Réparation et mutagenèse de l'ADN :
DNA Repair and Mutagenesis est un manuel universitaire sur la réparation et la mutagenèse de l'ADN écrit par Errol Friedberg, Graham Walker, Wolfram Siede, Richard D. Wood et Roger Schultz. Dans sa deuxième édition en 2009, DNA Repair and Mutagenesis contient plus de 1 000 pages, 10 000 références et 700 illustrations et a été décrit comme «le livre le plus complet disponible dans [le] domaine».
Recherche ADN/Recherche ADN :
DNA Research est une revue internationale à comité de lecture sur la génomique et la recherche sur l'ADN. Le journal a été créé en 1994 et est publié par Oxford University Press au nom du Kazusa DNA Research Institute. La revue est éditée par Michio Oishi.
Spectacle ADN_Vol.1/ Spectacle ADN Vol.1 :
DNA Show Vol.1 (stylisé comme DなSHOW Vol.1) est la quatrième tournée japonaise de Daesung.
Solutions ADN/Solutions ADN :
DNA Solutions est une société de tests ADN créée par le biotechnologue Vern Muir B.Sc. en 1996 et incorporée en 1998. La société a créé un kit de paternité à domicile en 1997 et a depuis élargi ses services pour inclure le stockage d'échantillons d'ADN.
Chansons ADN/Chansons ADN :
DNA Songs est une société d'écriture et de production fondée par Anthony Egizii et David Musumeci en Australie en 2004. Ils ont travaillé avec une variété d'artistes internationaux et locaux, dont Ricky Martin, Geri Halliwell, The Veronicas, Guy Sebastian, Delta Goodrem, The Saturdays, Jessica Mauboy, Timomatic, Shannon Noll et bien d'autres. Ils ont eu sept singles n ° 1 en Australie avec "You Ruin Me" et "In My Blood" des Veronicas, ainsi que le single "Wings" de Delta Goodrem, "Good Night" et "Shout It Out" de Reece Mastin, Samantha « What You've Done to Me » de Jade et « Alive » de Dami Im. DNA Songs a également écrit de nombreuses chansons inscrites au concours Eurovision de la chanson par l'Australie avec « Sound of Silence » de Dami Im en 2016, « Don't Come Easy " d'Isaiah Firebrace en 2017, "We Got Love" de Jessica Mauboy en 2018 et "Don't Break Me" de Montaigne en 2020.
ADN Specimen_Provenance_Assignment/Attribution de provenance d'échantillon d'ADN :
L'attribution de provenance d'échantillon d'ADN (DSPA), également connue sous le nom de test de provenance d'échantillon d'ADN, est un test de diagnostic moléculaire utilisé pour attribuer définitivement l'identité de l'échantillon de biopsie et établir la pureté de l'échantillon pendant le cycle de test de diagnostic du cancer et d'autres conditions histopathologiques. Le terme est apparu pour la première fois dans l'article scientifique de 2011, "The Changing Spectrum of DNA-Based Specimen Provenance Testing in Surgical Pathology", publié dans l'American Journal of Clinical Pathology, qui s'appuyait sur les concepts décrits dans un article antérieur publié dans le Journal of Urology .
Visite ADN/Visite ADN :
Setlist
Tour ADN/Tour ADN :
DNA Tower, une sculpture publique de l'artiste verrier américain Dale Chihuly, se trouve dans l'atrium Morris Mills du VanNuys Medical Science Building, sur le campus de l'Indiana University-Purdue University Indianapolis (IUPUI), qui se trouve près du centre-ville d'Indianapolis, Indiana. Il a été commandé pour l'École de médecine de l'Université de l'Indiana grâce à un don d'un donateur anonyme et a été inauguré le 30 septembre 2003. La tour ADN mesure 20,2 pieds (6,2 m) de haut et 4,7 pieds (1,4 m) de diamètre; sa base en bois mesure 5,4 pieds (1,6 m) de diamètre.
ADN World_Tour/ADN World Tour :
Le DNA World Tour est la onzième tournée de concerts du groupe vocal américain, les Backstreet Boys, en soutien à leur dixième album studio, DNA (2019). La tournée présentera plus de 150 spectacles dans les Amériques, en Europe, en Asie et en Australie. Il s'agissait de la neuvième tournée la plus rentable de 2019, avec une participation totale de 999 242 spectateurs sur 95 spectacles, ainsi qu'un revenu total de 92 310 105 $. La tournée a commencé le 11 mai 2019, mais a été interrompue le 15 mars 2020 en raison de pandémie de coronavirus. Ils ont initialement reprogrammé les dates restantes pour 2021, mais ont finalement dû reprogrammer à nouveau pour 2022 et 2023.
Additif à l'ADN/adduit à l'ADN :
En génétique moléculaire, un adduit à l'ADN est un segment d'ADN lié à un produit chimique cancérigène. Ce processus pourrait conduire au développement de cellules cancéreuses, ou cancérogenèse. Les adduits d'ADN dans les expériences scientifiques sont utilisés comme biomarqueurs d'exposition. Ils sont particulièrement utiles pour quantifier l'exposition d'un organisme à un agent cancérigène. La présence d'un tel produit d'addition indique une exposition antérieure à un cancérogène potentiel, mais n'indique pas nécessairement la présence d'un cancer chez l'animal sujet. Les adduits à l'ADN sont recherchés en laboratoire. Une conception expérimentale typique pour étudier les adduits à l'ADN consiste à les induire avec des cancérogènes connus. Une revue scientifique incorporera souvent le nom du cancérigène à sa conception expérimentale. Par exemple, le terme "adduit DMBA-ADN" dans une revue scientifique fait référence à un morceau d'ADN auquel est attaché du DMBA (7,12-diméthylbenz(a)anthracène).
ADN adénine_méthylase/ADN adénine méthylase :
L'ADN adénine méthylase, (Dam méthylase) (également ADN-méthyltransférase spécifique au site (spécifique à l'adénine), EC 2.1.1.72, modification méthylase, système de restriction-modification) est une enzyme qui ajoute un groupe méthyle à l'adénine de la séquence 5 '-GATC-3' dans l'ADN nouvellement synthétisé. Immédiatement après la synthèse de l'ADN, le brin fille reste non méthylé pendant une courte période. C'est une méthyltransférase orpheline qui ne fait pas partie d'un système de restriction-modification et régule l'expression des gènes. Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante S-adénosyl-L-méthionine + ADN adénine ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} S-adénosyl-L-homocystéine + ADN 6-méthylaminopurineIl s'agit d'un grand groupe d'enzymes propres aux procaryotes et aux bactériophages. L'enzyme ADN adénine méthyltransférase (Dam) de .coli est largement utilisée pour la technique de profilage de la chromatine, DamID. Dans lequel le barrage est fusionné à une protéine d'intérêt se liant à l'ADN et exprimé sous forme de transgène dans un organisme modèle génétiquement traitable pour identifier les sites de liaison aux protéines.
ADN adénine_méthyltransférase_identification/identification de l'ADN adénine méthyltransférase :
L'identification de l'ADN adénine méthyltransférase, souvent abrégée DamID, est un protocole de biologie moléculaire utilisé pour cartographier les sites de liaison des protéines de liaison à l'ADN et à la chromatine chez les eucaryotes. DamID identifie les sites de liaison en exprimant la protéine de liaison à l'ADN proposée en tant que protéine de fusion avec l'ADN méthyltransférase. La liaison de la protéine d'intérêt à l'ADN localise la méthyltransférase dans la région du site de liaison. La méthylation de l'adénine ne se produit pas naturellement chez les eucaryotes et, par conséquent, la méthylation de l'adénine dans n'importe quelle région peut être conclue comme ayant été causée par la protéine de fusion, ce qui implique que la région est située près d'un site de liaison. DamID est une méthode alternative à ChIP-on-chip ou ChIP-seq.
ADN alpha-glucosyltransférase/ADN alpha-glucosyltransférase :
En enzymologie, une ADN alpha-glucosyltransférase (EC 2.4.1.26) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique dans laquelle un résidu alpha-D-glucosyle est transféré de l'UDP-glucose à un résidu hydroxyméthylcytosine dans l'ADN. Cette enzyme appartient à la famille des glycosyltransférases, plus précisément les hexosyltransférases. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est UDP-glucose:ADN alpha-D-glucosyltransférase. D'autres noms couramment utilisés comprennent l'uridine diphosphoglucose-désoxyribonucléate, l'alpha-glucosyltransférase, l'UDP-glucose-ADN alpha-glucosyltransférase, l'uridine diphosphoglucose-désoxyribonucléate, l'alpha-glucosyltransférase, la T2-HMC-alpha-glucosyl transférase, la T4-HMC-alpha-glucosyl transférase , et T6-HMC-alpha-glucosyl transférase.
Analyseur d'ADN/analyseur d'ADN :
Un analyseur d'ADN est un appareil utilisé pour déterminer les caractéristiques de l'ADN d'une personne. Par exemple, l'empreinte génétique peut être effectuée avec un analyseur d'ADN portable.
ADN et_Biologie_Cellulaire/ADN et Biologie Cellulaire :
DNA and Cell Biology est une revue scientifique publiée par Mary Ann Liebert, Inc., et couvre des sujets liés à l'ADN et à la biologie cellulaire, tels que : Structure, fonction et régulation des gènes Médecine moléculaire Organites cellulaires Biosynthèse et dégradation des protéines Inflammation cellulaire autonome et hôte réponse cellulaire à l'infectionLes articles produits grâce au financement des NIH apparaissent dans PubMed Central un an après leur publication, à partir du volume 27 (2008).
DNA and_RNA_codon_tables/DNA and RNA codon tables :
Une table de codons peut être utilisée pour traduire un code génétique en une séquence d'acides aminés. Le code génétique standard est traditionnellement représenté par une table de codons d'ARN, car lorsque les protéines sont fabriquées dans une cellule par les ribosomes, c'est l'ARN messager (ARNm) qui dirige la synthèse des protéines. La séquence d'ARNm est déterminée par la séquence d'ADN génomique. Dans ce contexte, le code génétique standard est appelé table de traduction 1. Il peut également être représenté dans une table de codons d'ADN. Les codons d'ADN dans ces tableaux se trouvent sur le brin d'ADN sens et sont disposés dans une direction 5 'vers 3'. Différents tableaux avec des codons alternatifs sont utilisés en fonction de la source du code génétique, par exemple à partir d'un noyau cellulaire, d'une mitochondrie, d'un plaste ou d'un hydrogénosome. Il existe 64 codons différents dans le code génétique et les tableaux ci-dessous ; la plupart spécifient un acide aminé. Trois séquences, UAG, UGA et UAA, connues sous le nom de codons stop, ne codent pas pour un acide aminé mais signalent plutôt la libération du polypeptide naissant du ribosome. Dans le code standard, la séquence AUG - lue comme méthionine - peut servir de codon d'initiation et, avec des séquences telles qu'un facteur d'initiation, initie la traduction. Dans de rares cas, les codons de départ dans le code standard peuvent également inclure GUG ou UUG ; ces codons représentent normalement la valine et la leucine, respectivement, mais en tant que codons de départ, ils sont traduits en méthionine ou formylméthionine. Le premier tableau - le tableau standard - peut être utilisé pour traduire des triplets de nucléotides en l'acide aminé correspondant ou en un signal approprié ou codon d'arrêt. Le deuxième tableau, appelé à juste titre l'inverse, fait l'inverse : il peut être utilisé pour déduire un éventuel code triplet si l'acide aminé est connu. Comme plusieurs codons peuvent coder pour le même acide aminé, la notation des acides nucléiques de l'Union internationale de chimie pure et appliquée (IUPAC) est donnée dans certains cas.
Annotation ADN/annotation ADN :
L'annotation de l'ADN ou l'annotation du génome est le processus d'identification des emplacements des gènes et de toutes les régions codantes d'un génome et de la détermination de ce que font ces gènes. Une annotation (indépendamment du contexte) est une note ajoutée à titre d'explication ou de commentaire. Une fois qu'un génome est séquencé, il doit être annoté pour lui donner un sens. Les gènes d'un génome eucaryote peuvent être annotés à l'aide de divers outils d'annotation tels que FINDER. Un pipeline d'annotation moderne peut prendre en charge une interface Web conviviale et une conteneurisation de logiciels tels que MOSGA. noms et produits protéiques. Cette annotation est stockée dans des bases de données génomiques telles que Mouse Genome Informatics, FlyBase et WormBase. Du matériel pédagogique sur certains aspects de l'annotation biologique du camp d'annotation Gene Ontology 2006 et d'événements similaires est disponible sur le site Web Gene Ontology. Le National Center for Biomedical Ontology (www.bioontology.org) développe des outils pour l'annotation automatisée des enregistrements descriptions textuelles de ces documents. En tant que méthode générale, dcGO dispose d'une procédure automatisée pour déduire statistiquement les associations entre les termes d'ontologie et les domaines protéiques ou les combinaisons de domaines à partir des annotations existantes au niveau des gènes/protéines.
Banque d'ADN/Banque d'ADN :
La banque d'ADN est le stockage sécurisé et à long terme du matériel génétique d'un individu. L'ADN est le plus souvent extrait du sang, mais peut également être obtenu à partir de la salive et d'autres tissus. Les banques d'ADN permettent la conservation du matériel génétique et l'analyse comparative de l'information génétique d'un individu. L'analyse de l'ADN d'un individu peut permettre aux scientifiques de prédire les troubles génétiques, tels qu'utilisés dans la génétique préventive ou la thérapie génique, et de prouver l'identité de cette personne, telle qu'utilisée dans le système de justice pénale. Il existe plusieurs méthodes pour tester et analyser les informations génétiques, notamment le polymorphisme de longueur des fragments de restriction (RFLP) et les réactions en chaîne par polymérase (PCR).
Code-barres ADN/code-barres ADN :
Le code-barres ADN est une méthode d'identification des espèces utilisant une courte section d'ADN d'un gène ou de gènes spécifiques. Le principe du code-barres d'ADN est que, par comparaison avec une bibliothèque de référence de telles sections d'ADN (également appelées "séquences"), une séquence individuelle peut être utilisée pour identifier de manière unique un organisme à une espèce, de la même manière qu'un scanner de supermarché utilise le bandes noires familières du code-barres UPC pour identifier un article dans son stock par rapport à sa base de données de référence. Ces «codes à barres» sont parfois utilisés dans le but d'identifier des espèces inconnues, des parties d'un organisme, ou simplement de cataloguer autant de taxons que possible, ou de comparer avec la taxonomie traditionnelle dans le but de déterminer les limites des espèces. Différentes régions de gènes sont utilisées pour identifier les différents groupes d'organismes à l'aide de codes à barres. La région de code à barres la plus couramment utilisée pour les animaux et certains protistes est une partie du gène de la cytochrome c oxydase I (COI ou COX1), présent dans l'ADN mitochondrial. D'autres gènes adaptés au code-barres ADN sont l'ARNr de l'espaceur transcrit interne (ITS) souvent utilisé pour les champignons et le RuBisCO utilisé pour les plantes. Les micro-organismes sont détectés à l'aide de différentes régions de gènes. Le gène de l'ARNr 16S, par exemple, est largement utilisé dans l'identification des procaryotes, tandis que le gène de l'ARNr 18S est principalement utilisé pour détecter les eucaryotes microbiens. Ces régions géniques sont choisies parce qu'elles présentent moins de variations intraspécifiques (au sein des espèces) que de variations interspécifiques (entre espèces), connues sous le nom de " Barcoding Gap ". disponible; identifier le pollen collecté sur le corps des animaux pollinisateurs ; identifier les larves d'insectes qui peuvent avoir moins de caractères diagnostiques que les adultes ; ou étudier le régime alimentaire d'un animal en fonction de son contenu stomacal, de sa salive ou de ses matières fécales. Lorsque le code-barres est utilisé pour identifier des organismes à partir d'un échantillon contenant de l'ADN de plusieurs organismes, le terme métabarcodage ADN est utilisé, par exemple le métabarcodage ADN des communautés de diatomées dans les rivières et les ruisseaux, qui est utilisé pour évaluer la qualité de l'eau.
DNA barcoding_in_diet_assessment/DNA barcoding in diet assessment :
Le code-barres ADN dans l'évaluation de l'alimentation est l'utilisation du code-barres ADN pour analyser le régime alimentaire des organismes. et plus loin détecter et décrire leurs interactions trophiques. Cette approche est basée sur l'identification des espèces consommées par la caractérisation de l'ADN présent dans les échantillons alimentaires, par exemple les restes alimentaires individuels, les régurgitations, les échantillons intestinaux et fécaux, le corps homogénéisé de l'organisme hôte, la cible de l'étude du régime alimentaire (par exemple avec le corps entier de insectes). L'approche de séquençage de l'ADN à adopter dépend de l'ampleur du régime alimentaire du consommateur cible. Pour les organismes se nourrissant d'une ou de quelques espèces seulement, les techniques traditionnelles de séquençage de Sanger peuvent être utilisées. Pour les espèces polyphages avec des éléments de régime plus difficiles à identifier, il est concevable de déterminer toutes les espèces consommées à l'aide de la méthodologie NGS. Les marqueurs de code-barres utilisés pour l'amplification différeront en fonction du régime alimentaire de l'organisme cible. Pour les régimes herbivores, les locus de code-barres ADN standard différeront considérablement en fonction du niveau taxonomique de la plante. Par conséquent, pour identifier les tissus végétaux au niveau de la famille taxonomique ou du genre, les marqueurs rbcL et trn-L-intron sont utilisés, qui diffèrent des locus ITS2, matK, trnH-psbA (espaceur intergénique non codant) utilisés pour identifier les aliments au genre. et au niveau des espèces. Pour les proies animales, les marqueurs de code-barres ADN les plus largement utilisés pour identifier les régimes alimentaires sont la cytocrome C oxydase mitochondriale (COI) et le cytochrome b (cytb). Lorsque le régime alimentaire est large et diversifié, le métabarcodage ADN est utilisé pour identifier la plupart des aliments consommés.
Basculement de base d'ADN/basculement de base d'ADN :
Le retournement de base d'ADN, ou retournement de nucléotide, est un mécanisme dans lequel une seule base de nucléotide, ou nucléobase, est tournée à l'extérieur de la double hélice de l'acide nucléique. Cela se produit lorsqu'une enzyme de traitement d'acide nucléique a besoin d'accéder à la base pour effectuer un travail dessus, comme son excision pour le remplacer par une autre base pendant la réparation de l'ADN. Il a été observé pour la première fois en 1994 en utilisant la cristallographie aux rayons X dans une enzyme méthyltransférase catalysant la méthylation d'une base cytosine dans l'ADN. Depuis lors, il a été démontré qu'il est utilisé par différentes enzymes dans de nombreux processus biologiques tels que la méthylation de l'ADN, divers mécanismes de réparation de l'ADN et la réplication de l'ADN. Il peut également se produire dans les doubles hélices d'ARN ou dans les intermédiaires ADN:ARN formés lors de la transcription de l'ARN. Le retournement des bases de l'ADN se produit en rompant les liaisons hydrogène entre les bases et en détachant la base de ses voisines. Cela pourrait se produire par un processus actif, où une enzyme se lie à l'ADN et facilite ensuite la rotation de la base, ou un processus passif, où la base tourne spontanément, et cet état est reconnu et lié par une enzyme. Il peut être détecté à l'aide de la cristallographie aux rayons X, de la spectroscopie RMN, de la spectroscopie de fluorescence ou de sondes d'hybridation.
ADN bêta-glucosyltransférase/ADN bêta-glucosyltransférase :
En enzymologie, une ADN bêta-glucosyltransférase (EC 2.4.1.27) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique dans laquelle un résidu bêta-D-glucosyle est transféré de l'UDP-glucose à un résidu hydroxyméthylcytosine dans l'ADN. Il est analogue à l'enzyme ADN alpha-glucosyltransférase. Cette enzyme appartient à la famille des glycosyltransférases, plus précisément les hexosyltransférases. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est UDP-glucose:ADN bêta-D-glucosyltransférase. D'autres noms couramment utilisés comprennent la T4-HMC-bêta-glucosyl transférase, la T4-bêta-glucosyl transférase, la bêta-glucosyltransférase du phage T4, l'UDP glucose-ADN bêta-glucosyltransférase et l'uridine diphosphoglucose-désoxyribonucléate bêta-glucosyltransférase.
Site_liaison_ADN/site de liaison ADN :
Les sites de liaison à l'ADN sont un type de site de liaison trouvé dans l'ADN où d'autres molécules peuvent se lier. Les sites de liaison à l'ADN sont distincts des autres sites de liaison en ce que (1) ils font partie d'une séquence d'ADN (par exemple un génome) et (2) ils sont liés par des protéines de liaison à l'ADN. Les sites de liaison à l'ADN sont souvent associés à des protéines spécialisées appelées facteurs de transcription et sont donc liés à la régulation transcriptionnelle. La somme des sites de liaison à l'ADN d'un facteur de transcription spécifique est appelée son cistrome. Les sites de liaison à l'ADN englobent également les cibles d'autres protéines, comme les enzymes de restriction, les recombinases spécifiques au site (voir recombinaison spécifique au site) et les méthyltransférases. Les sites de liaison à l'ADN peuvent ainsi être définis comme de courtes séquences d'ADN (généralement de 4 à 30 paires de bases de long, mais jusqu'à 200 pb pour les sites de recombinaison) qui sont spécifiquement liés par une ou plusieurs protéines ou complexes protéiques de liaison à l'ADN. Il a été rapporté que certains sites de liaison ont le potentiel de subir des changements évolutifs rapides.
Pince à ADN/pince à ADN :
Une pince à ADN, également connue sous le nom de pince coulissante, est un complexe protéique qui sert de facteur favorisant la processivité dans la réplication de l'ADN. En tant que composant essentiel de l'holoenzyme de l'ADN polymérase III, la protéine de serrage se lie à l'ADN polymérase et empêche cette enzyme de se dissocier du brin d'ADN matrice. Les interactions protéine-protéine clamp-polymérase sont plus fortes et plus spécifiques que les interactions directes entre la polymérase et le brin d'ADN matrice; parce que l'une des étapes limitantes de la réaction de synthèse d'ADN est l'association de la polymérase avec la matrice d'ADN, la présence de la pince coulissante augmente considérablement le nombre de nucléotides que la polymérase peut ajouter au brin en croissance par événement d'association. La présence de la pince à ADN peut augmenter le taux de synthèse d'ADN jusqu'à 1 000 fois par rapport à une polymérase non processive.
Calcul ADN/calcul ADN :
L'informatique ADN est une branche émergente de l'informatique non conventionnelle qui utilise du matériel d'ADN, de biochimie et de biologie moléculaire, au lieu de l'informatique électronique traditionnelle. La recherche et le développement dans ce domaine concernent la théorie, les expériences et les applications de l'informatique ADN. Bien que le domaine ait commencé à l'origine avec la démonstration d'une application informatique par Len Adleman en 1994, il s'est maintenant étendu à plusieurs autres avenues telles que le développement de technologies de stockage, de modalités d'imagerie à l'échelle nanométrique, de contrôleurs synthétiques et de réseaux de réaction, etc.
Condensation d'ADN/condensation d'ADN :
La condensation de l'ADN fait référence au processus de compactage des molécules d'ADN in vitro ou in vivo. Les détails mécanistiques de l'emballage de l'ADN sont essentiels pour son fonctionnement dans le processus de régulation des gènes dans les systèmes vivants. L'ADN condensé a souvent des propriétés surprenantes, que l'on ne prédirait pas à partir des concepts classiques de solutions diluées. Par conséquent, la condensation d'ADN in vitro sert de système modèle pour de nombreux processus de physique, de biochimie et de biologie. De plus, la condensation d'ADN a de nombreuses applications potentielles en médecine et en biotechnologie. Le diamètre de l'ADN est d'environ 2 nm, tandis que la longueur d'une seule molécule étirée peut atteindre plusieurs dizaines de centimètres selon l'organisme. De nombreuses caractéristiques de la double hélice d'ADN contribuent à sa grande rigidité, notamment les propriétés mécaniques du squelette sucre-phosphate, la répulsion électrostatique entre les phosphates (l'ADN porte en moyenne une charge négative élémentaire pour chaque 0,17 nm de la double hélice), les interactions d'empilement entre les bases de chaque brin individuel et les interactions brin-brin. L'ADN est l'un des polymères naturels les plus rigides, mais c'est aussi l'une des molécules les plus longues. Cela signifie qu'à grande distance, l'ADN peut être considéré comme une corde flexible, et à courte échelle comme une tige rigide. Comme un tuyau d'arrosage, l'ADN déballé occuperait au hasard un volume beaucoup plus important que lorsqu'il est emballé de manière ordonnée. Mathématiquement, pour une chaîne flexible sans interaction diffusant de manière aléatoire en 3D, la distance de bout en bout serait mise à l'échelle comme une racine carrée de la longueur du polymère. Pour les vrais polymères tels que l'ADN, cela ne donne qu'une estimation très approximative; ce qui est important, c'est que l'espace disponible pour l'ADN in vivo est beaucoup plus petit que l'espace qu'il occuperait dans le cas d'une libre diffusion dans la solution. Pour faire face aux contraintes de volume, l'ADN peut s'emballer dans les conditions de solution appropriées à l'aide d'ions et d'autres molécules. Habituellement, la condensation d'ADN est définie comme "l'effondrement de chaînes d'ADN étendues en particules compactes et ordonnées ne contenant qu'une ou quelques molécules". Cette définition s'applique à de nombreuses situations in vitro et est également proche de la définition de la condensation de l'ADN chez les bactéries comme "l'adoption d'un état relativement concentré et compact occupant une fraction du volume disponible". Chez les eucaryotes, la taille de l'ADN et le nombre d'autres acteurs participants sont beaucoup plus importants, et une molécule d'ADN forme des millions de particules de nucléoprotéines ordonnées, les nucléosomes, qui ne sont que le premier des nombreux niveaux d'emballage de l'ADN.
Construction d'ADN/construction d'ADN :
Une construction d'ADN est un segment d'ADN conçu artificiellement porté sur un vecteur qui peut être utilisé pour incorporer du matériel génétique dans un tissu ou une cellule cible. Une construction d'ADN contient un insert d'ADN, appelé transgène, délivré via un vecteur de transformation qui permet à la séquence d'insert d'être répliquée et/ou exprimée dans la cellule cible. Ce gène peut être cloné à partir d'un gène naturel ou construit par synthèse. Le vecteur peut être délivré par des méthodes physiques, chimiques ou virales. Typiquement, les vecteurs utilisés dans les constructions d'ADN contiennent une origine de réplication, un site de clonage multiple et un marqueur sélectionnable. Certains vecteurs peuvent transporter des éléments régulateurs supplémentaires basés sur le système d'expression impliqué. kbp pour des études génomiques à grande échelle utilisant un chromosome artificiel. Une construction d'ADN peut exprimer une protéine de type sauvage, empêcher l'expression de certains gènes en exprimant des concurrents ou des inhibiteurs, ou exprimer des protéines mutantes, telles que des mutations par délétion ou des mutations faux-sens. Les constructions d'ADN sont largement adaptées dans la recherche en biologie moléculaire pour des techniques telles que le séquençage d'ADN, l'expression de protéines et les études d'ARN.
Protéine de liaison aux dommages à l'ADN/protéine de liaison aux dommages à l'ADN :
La protéine de liaison aux dommages à l'ADN ou UV-DDB est un complexe protéique responsable de la réparation de l'ADN endommagé par les UV. Ce complexe est composé de deux sous-unités protéiques, une grande sous-unité DDB1 (p127) et une petite sous-unité DDB2 (p48). Lorsque les cellules sont exposées aux rayons UV, DDB1 se déplace du cytosol vers le noyau et se lie à DDB2, formant ainsi le complexe UV-DDB. Cette formation de complexe est très favorable et elle est démontrée par la préférence de liaison de l'UV-DDB et sa haute affinité pour les lésions UV dans l'ADN. Ce complexe fonctionne dans la réparation par excision des nucléotides, reconnaissant les photoproduits de pyrimidine-pyrimidone induits par les UV (6-4) et les dimères de pyrimidine de cyclobutane.
ADN dommages-inductible_transcript_3/ADN dommages-inductible transcrit 3 :
Le transcrit 3 inductible par des dommages à l'ADN, également connu sous le nom de protéine homologue C/EBP (CHOP), est un facteur de transcription pro-apoptotique codé par le gène DDIT3. Il fait partie de la famille CCAAT/enhancer-binding protein (C/EBP) des facteurs de transcription de liaison à l'ADN. La protéine fonctionne comme un inhibiteur dominant négatif en formant des hétérodimères avec d'autres membres C/EBP, empêchant leur activité de liaison à l'ADN. La protéine est impliquée dans l'adipogenèse et l'érythropoïèse et joue un rôle important dans la réponse au stress de la cellule.
Dommages à l'ADN_(naturellement_survenant)/Dommages à l'ADN (naturels) :
Les dommages à l'ADN sont une altération de la structure chimique de l'ADN, telle qu'une rupture d'un brin d'ADN, une nucléobase manquante dans le squelette de l'ADN ou une base chimiquement modifiée telle que le 8-OHdG. Les dommages à l'ADN peuvent se produire naturellement ou via des facteurs environnementaux, mais sont nettement différents de la mutation, bien que les deux soient des types d'erreur dans l'ADN. Les dommages à l'ADN sont une structure chimique anormale de l'ADN, tandis qu'une mutation est un changement dans la séquence des paires de bases. Les dommages à l'ADN provoquent des changements dans la structure du matériel génétique et empêchent le mécanisme de réplication de fonctionner et de fonctionner correctement. La réponse aux dommages de l'ADN (DDR) est une voie de transduction de signal complexe qui reconnaît le moment où l'ADN est endommagé et initie la réponse cellulaire aux dommages. Les dommages et la mutation de l'ADN ont des conséquences biologiques différentes. Alors que la plupart des dommages à l'ADN peuvent subir une réparation de l'ADN, une telle réparation n'est pas efficace à 100 %. Les dommages à l'ADN non réparés s'accumulent dans les cellules qui ne se répliquent pas, telles que les cellules du cerveau ou des muscles des mammifères adultes, et peuvent provoquer le vieillissement. (Voir également la théorie du vieillissement des dommages à l'ADN.) Dans la réplication des cellules, telles que les cellules tapissant le côlon, des erreurs se produisent lors de la réplication après les dommages dans le brin matrice de l'ADN ou lors de la réparation des dommages à l'ADN. Ces erreurs peuvent donner lieu à des mutations ou à des altérations épigénétiques. Ces deux types d'altération peuvent être reproduits et transmis aux générations cellulaires suivantes. Ces altérations peuvent modifier la fonction des gènes ou la régulation de l'expression des gènes et éventuellement contribuer à la progression vers le cancer. Tout au long du cycle cellulaire, il existe différents points de contrôle pour s'assurer que la cellule est en bon état pour progresser vers la mitose. Les trois points de contrôle principaux sont à G1/s, G2/m et au point de contrôle de l'assemblage de la broche régulant la progression en anaphase. Les points de contrôle G1 et G2 impliquent la recherche d'ADN endommagé. Pendant la phase S, la cellule est plus vulnérable aux dommages à l'ADN que toute autre partie du cycle cellulaire. Le point de contrôle G2 vérifie l'intégrité de l'ADN endommagé et de la réplication de l'ADN.
Théorie des dommages à l'ADN_du_vieillissement/Théorie des dommages à l'ADN du vieillissement :
La théorie des dommages à l'ADN du vieillissement propose que le vieillissement est une conséquence de l'accumulation non réparée de dommages naturels à l'ADN. Les dommages dans ce contexte sont une altération de l'ADN qui a une structure anormale. Bien que les dommages à l'ADN mitochondrial et nucléaire puissent contribuer au vieillissement, l'ADN nucléaire est le sujet principal de cette analyse. Les dommages nucléaires à l'ADN peuvent contribuer au vieillissement soit indirectement (en augmentant l'apoptose ou la sénescence cellulaire) soit directement (en augmentant le dysfonctionnement cellulaire). et cette réparation accrue de l'ADN facilite une plus grande longévité. Des modèles murins de syndromes d'excision-réparation de nucléotides révèlent une corrélation frappante entre le degré auquel des voies de réparation spécifiques de l'ADN sont compromises et la gravité du vieillissement accéléré, ce qui suggère fortement une relation causale. Des études sur la population humaine montrent que les polymorphismes mononucléotidiques dans les gènes de réparation de l'ADN, provoquant une régulation à la hausse de leur expression, sont en corrélation avec des augmentations de la longévité. Lombard et al. ont compilé une longue liste de modèles mutationnels de souris présentant des caractéristiques pathologiques de vieillissement prématuré, tous causés par différents défauts de réparation de l'ADN. Freitas et de Magalhães ont présenté un examen et une évaluation complets de la théorie des dommages à l'ADN du vieillissement, y compris une analyse détaillée de nombreuses formes de preuves reliant les dommages à l'ADN au vieillissement. À titre d'exemple, ils ont décrit une étude montrant que les centenaires de 100 à 107 ans avaient des niveaux plus élevés de deux enzymes de réparation de l'ADN, PARP1 et Ku70, que les personnes âgées de 69 à 75 ans de la population générale. Leur analyse a soutenu l'hypothèse selon laquelle l'amélioration de la réparation de l'ADN conduit à une durée de vie plus longue. Dans l'ensemble, ils ont conclu que si la complexité des réponses aux dommages à l'ADN n'est que partiellement comprise, l'idée que l'accumulation de dommages à l'ADN avec l'âge est la principale cause du vieillissement reste intuitive et puissante. Chez les humains et les autres mammifères, les dommages à l'ADN se produisent fréquemment et Les processus de réparation de l'ADN ont évolué pour compenser. Dans les estimations faites pour les souris, les lésions de l'ADN se produisent en moyenne 25 à 115 fois par minute dans chaque cellule, soit environ 36 000 à 160 000 par cellule par jour. Certains dommages à l'ADN peuvent rester dans n'importe quelle cellule malgré l'action des processus de réparation. L'accumulation de dommages à l'ADN non réparés est plus fréquente dans certains types de cellules, en particulier dans les cellules qui ne se répliquent pas ou qui se répliquent lentement, telles que les cellules du cerveau, des muscles squelettiques et cardiaques.
Base de données ADN/base de données ADN :
Une base de données ADN ou banque de données ADN est une base de données de profils ADN qui peut être utilisée dans l'analyse de maladies génétiques, l'empreinte génétique pour la criminologie ou la généalogie génétique. Les bases de données ADN peuvent être publiques ou privées, les plus importantes étant les bases de données ADN nationales. Les bases de données ADN sont souvent utilisées dans les enquêtes médico-légales. Lorsqu'une correspondance est établie à partir d'une base de données ADN nationale pour relier une scène de crime à une personne dont le profil ADN est stocké dans une base de données, ce lien est souvent appelé un coup froid. Un coup froid est particulièrement utile pour relier une personne spécifique à une scène de crime, mais a moins de valeur probante qu'une correspondance ADN effectuée sans l'utilisation d'une base de données ADN. La recherche montre que les bases de données ADN des délinquants criminels réduisent les taux de criminalité.
Déméthylation de l'ADN/déméthylation de l'ADN :
Pour la biologie moléculaire chez les mammifères, la déméthylation de l'ADN provoque le remplacement de la 5-méthylcytosine (5mC) dans une séquence d'ADN par la cytosine (C) (voir figure de 5mC et C). La déméthylation de l'ADN peut se produire par un processus actif au site d'un 5mC dans une séquence d'ADN ou, dans les cellules en réplication, en empêchant l'ajout de groupes méthyle à l'ADN de sorte que l'ADN répliqué aura en grande partie de la cytosine dans la séquence d'ADN (5mC sera dilué dehors). La cytosine méthylée est fréquemment présente dans la séquence d'ADN linéaire où une cytosine est suivie d'une guanine dans une direction 5' → 3' (un site CpG). Chez les mammifères, les ADN méthyltransférases (qui ajoutent des groupes méthyle aux bases de l'ADN) présentent une forte préférence de séquence pour les cytosines au niveau des sites CpG. Il semble y avoir plus de 20 millions de dinucléotides CpG dans le génome humain (voir distribution génomique). Chez les mammifères, en moyenne, 70% à 80% des cytosines CpG sont méthylées, bien que le niveau de méthylation varie selon les tissus. Les cytosines méthylées se produisent souvent en groupes ou en îlots CpG dans les régions promotrices des gènes, où une telle méthylation peut réduire ou faire taire l'expression génique (voir expression génique ). Cependant, les cytosines méthylées dans le corps du gène sont positivement corrélées à l'expression. La déméthylation de l'ADN à près de 100 % se produit par une combinaison de dilution passive et d'élimination enzymatique active lors de la reprogrammation qui se produit au début de l'embryogenèse et de la gamétogenèse. Une autre déméthylation importante, d'environ 3% de tous les gènes, peut se produire par déméthylation active dans les neurones lors de la formation d'une mémoire forte. Après la chirurgie, des déméthylations sont trouvées dans les cellules mononucléaires du sang périphérique sur des sites annotés aux gènes du système immunitaire. Des déméthylations se produisent également lors de la formation de cancers. Au cours de l'hypométhylation globale de l'ADN des génomes tumoraux, il y a une réduction mineure à modérée du nombre de cytosines méthylées (5mC) équivalant à une perte d'environ 5% à 20% en moyenne des bases 5mC.
stockage_de_données_numériques_ADN/stockage de données numériques ADN :
Le stockage de données numériques d'ADN est le processus de codage et de décodage de données binaires vers et à partir de brins d'ADN synthétisés. Alors que l'ADN en tant que support de stockage a un potentiel énorme en raison de sa densité de stockage élevée, son utilisation pratique est actuellement très limitée en raison de son coût élevé et temps de lecture et d'écriture très lents. En juin 2019, des scientifiques ont signalé que les 16 Go de texte de la version anglaise de Wikipédia avaient été encodés dans de l'ADN synthétique. En 2021, des scientifiques ont rapporté qu'un graveur de données ADN personnalisé avait été développé, capable d'écrire des données dans l'ADN à 18 Mbps.
Perturbateur d'ADN/perturbateur d'ADN :
Un perturbateur de l'ADN peut faire référence à : Un mutagène, un agent qui provoque des mutations génétiques Tout agent qui cause des dommages à l'ADN
Cryptage ADN/Cryptage ADN :
Le cryptage de l'ADN est le processus de dissimulation ou de confusion des informations génétiques par une méthode de calcul afin d'améliorer la confidentialité génétique dans les processus de séquençage de l'ADN. Le génome humain est complexe et long, mais il est tout à fait possible d'interpréter des informations importantes et identifiantes à partir de variabilités plus petites, plutôt que de lire le génome entier. Un génome humain entier est une chaîne de 3,2 milliards de nucléotides appariés de bases, les éléments constitutifs de la vie, mais entre les individus, la variation génétique ne diffère que de 0,5 %, un important 0,5 % qui représente toute la diversité humaine, la pathologie de différentes maladies, et histoire ancestrale. Les stratégies émergentes intègrent différentes méthodes, telles que des algorithmes de randomisation et des approches cryptographiques, pour anonymiser la séquence génétique de l'individu et, fondamentalement, isoler uniquement les informations nécessaires tout en protégeant le reste du génome d'une enquête inutile. La priorité est maintenant de déterminer quelles méthodes sont robustes et comment la politique devrait assurer la protection continue de la confidentialité génétique.
End_resection de l'ADN/résection de l'extrémité de l'ADN :
La résection de l'extrémité de l'ADN, également appelée dégradation 5′–3′, est un processus biochimique dans lequel l'extrémité franche d'une section d'ADN double brin (dsDNA) est modifiée en coupant certains nucléotides de l'extrémité 5 'pour produire un seul 3' -séquence brin. La présence d'une section d'ADN simple brin (ssDNA) permet à l'extrémité cassée de l'ADN de s'aligner avec précision avec une séquence correspondante, de sorte qu'elle puisse être réparée avec précision. Les cassures double brin (DSB) peuvent se produire à n'importe quelle phase de le cycle cellulaire provoquant les activités de résection et de réparation de l'extrémité de l'ADN, mais ce sont également des intermédiaires normaux dans la recombinaison de la mitose. De plus, les extrémités naturelles des chromosomes linéaires ressemblent aux DSB, et bien que les ruptures d'ADN puissent endommager l'intégrité de l'ADN génomique, les extrémités naturelles sont emballées dans des ensembles protecteurs d'ADN spécialisés complexes appelés télomères qui empêchent les activités de réparation de l'ADN. Les télomères et les DSB mitotiques ont des fonctionnalités différentes, mais les deux subissent le même processus de dégradation 5′–3′.
Preuve ADN_in_the_O._J._Simpson_murder_case/Preuve ADN dans l'affaire du meurtre d'OJ Simpson :
En l'absence de témoins des meurtres de Nicole Brown Simpson et de Ron Goldman, les preuves ADN dans l'affaire du meurtre d'OJ Simpson ont été la principale preuve physique utilisée par l'accusation pour lier OJ Simpson au crime. En neuf semaines de témoignages, 108 pièces à conviction ADN, dont 61 gouttes de sang, ont été présentées au procès. Les tests ont été recoupés et validés dans trois laboratoires distincts à l'aide de tests différents sans aucune anomalie trouvée. L'accusation a offert à la défense l'accès aux échantillons de preuves pour effectuer ses propres tests, mais ils ont refusé. La défense a résumé sa théorie du doute raisonnable comme « compromise, contaminée, corrompue ». Ils ont fait valoir que, pendant la phase de collecte de preuves, les preuves avaient été compromises par une mauvaise manipulation et 100% de l'ADN du vrai tueur avait été perdu; puis contaminé pendant la phase de traitement, l'ADN préservé de Simpson étant transféré à toutes les pièces sauf trois. Ils ont allégué que les trois autres avaient été corrompus lorsque la police a déposé cette preuve de sang. En raison de son abondance et de sa validation exhaustive, l'accusation a considéré la preuve ADN comme infaillible. Cependant, à cette époque, le public n'était pas familier avec la précision et l'importance de la correspondance ADN, et l'accusation a eu du mal à faire comprendre cela au jury. La défense, d'autre part, a dû changer de stratégie après qu'aucun de leurs experts médico-légaux en ADN n'ait soutenu leur théorie. La nouvelle stratégie, selon l'avocat de la défense Alan Dershowitz, visait à susciter une réponse sélective du jury par laquelle ils élimineraient toute la "montagne" de preuves ADN contre Simpson s'ils pouvaient montrer que "quelques-unes des collines" étaient corrompues. par une fraude policière entraînant l'annulation par le jury des meurtres via une erreur d'impunité. Bien que trois pièces à conviction aient été prétendument déposées, par ses plaidoiries, l'avocat principal de la défense, Johnnie Cochran, s'était concentré sur une seule pièce à conviction : le gant ensanglanté trouvé par le détective Mark Fuhrman au domicile de Simpson à Rockingham. Après son acquittement, tous les experts en ADN sont revenus témoigner dans le procès civil pour mort injustifiée.
Extraction d'ADN/extraction d'ADN :
Le premier isolement de l'acide désoxyribonucléique (ADN) a été réalisé en 1869 par Friedrich Miescher. Actuellement, il s'agit d'une procédure de routine en biologie moléculaire ou en analyses médico-légales. Pour la méthode chimique, il existe de nombreux kits différents utilisés pour l'extraction, et la sélection du bon vous fera gagner du temps sur les procédures d'optimisation et d'extraction du kit. La détection de sensibilité par PCR est considérée comme montrant la variation entre les kits commerciaux.
Transistor à effet de champ ADN/transistor à effet de champ ADN :
Un transistor à effet de champ à ADN (DNAFET) est un transistor à effet de champ qui utilise l'effet de champ dû aux charges partielles des molécules d'ADN pour fonctionner comme un biocapteur. La structure des DNAFET est similaire à celle des MOSFET, à l'exception de la structure de grille qui, dans les DNAFET, est remplacée par une couche de molécules d'ADNsb (ADN simple brin) immobilisées qui agissent comme des récepteurs de surface. Lorsque des brins d'ADN complémentaires s'hybrident aux récepteurs, la distribution de charge près de la surface change, ce qui module à son tour le transport du courant à travers le transducteur semi-conducteur. Les réseaux de DNAFET peuvent être utilisés pour détecter des polymorphismes de nucléotide unique (causant de nombreuses maladies héréditaires) et pour le séquençage de l'ADN. Leur principal avantage par rapport aux méthodes de détection optique couramment utilisées aujourd'hui est qu'elles ne nécessitent pas de marquage des molécules. De plus, ils fonctionnent en continu et (presque) en temps réel. Les DNAFET sont hautement sélectifs car seule une liaison spécifique module le transport de charge.
Empreinte ADN/Empreinte ADN :
L'empreinte ADN est une méthode d'étude de la spécificité de séquence des protéines de liaison à l'ADN in vitro. Cette technique peut être utilisée pour étudier les interactions protéine-ADN à la fois à l'extérieur et à l'intérieur des cellules. La régulation de la transcription a été largement étudiée, et pourtant il reste encore beaucoup d'inconnues. Les facteurs de transcription et les protéines associées qui lient les promoteurs, les amplificateurs ou les silencieux pour conduire ou réprimer la transcription sont fondamentaux pour comprendre la régulation unique des gènes individuels au sein du génome. Des techniques telles que l'empreinte ADN aident à élucider les protéines qui se lient à ces régions associées de l'ADN et à démêler les complexités du contrôle transcriptionnel.
ADN pour_débutants/ADN pour débutants :
DNA for Beginners, republié sous le titre DNA: A Graphic Guide to the Molecule that Shook the World, est un guide d'étude graphique de 1983 sur l'ADN écrit par le professeur Israel Rosenfield de la City University of New York avec le professeur Edward Ziff de la New York University School of Médecine, et illustré par Borin Van Loon. Le contenu du livre porte sur la découverte et l'importance de l'ADN, examine l'impact de la recherche sur l'ADN sur la société et discute de son importance dans l'histoire et pour l'avenir de la vie sur Terre. Le livre, selon ses auteurs, "combine humour, profondeur scientifique et aperçus philosophiques et historiques". dans l'espoir que "cela intéressera un large éventail de lecteurs".
Fragmentation de l'ADN/fragmentation de l'ADN :
La fragmentation de l'ADN est la séparation ou la rupture des brins d'ADN en morceaux. Cela peut être fait intentionnellement par le personnel du laboratoire ou par des cellules, ou peut se produire spontanément. La fragmentation spontanée ou accidentelle de l'ADN est une fragmentation qui s'accumule progressivement dans une cellule. Il peut être mesuré par exemple par le test Comet ou par le test TUNEL. Les hommes présentant des défauts de motilité des spermatozoïdes ont souvent des niveaux élevés de fragmentation de l'ADN des spermatozoïdes. Le degré de fragmentation de l'ADN dans les spermatozoïdes peut prédire les résultats de la fécondation in vitro (FIV) et de son expansion par injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI). Le test de dispersion de la chromatine du sperme (SCD) et le test TUNEL sont tous deux efficaces pour détecter les dommages à l'ADN du sperme. Utilisant la microscopie à fond clair, le test SCD semble être plus sensible que le test TUNEL. Ses principales unités de mesure sont l'indice de fragmentation de l'ADN (DFI). Un DFI de 20 % ou plus réduit de manière significative les taux de réussite après l'ICSI. La fragmentation de l'ADN a été documentée pour la première fois par Williamson en 1970 lorsqu'il a observé des fragments oligomères discrets se produisant pendant la mort cellulaire dans des cultures primaires de foie néonatal. Il a décrit l'ADN cytoplasmique isolé à partir de cellules hépatiques de souris après culture, caractérisé par des fragments d'ADN d'un poids moléculaire composé de multiples de 135 kDa. Cette découverte était cohérente avec l'hypothèse que ces fragments d'ADN étaient un produit de dégradation spécifique de l'ADN nucléaire.
ADN glycosylase/ADN glycosylase :
Les ADN glycosylases sont une famille d'enzymes impliquées dans la réparation par excision de bases, classées sous le numéro EC EC 3.2.2. La réparation par excision de base est le mécanisme par lequel les bases endommagées de l'ADN sont supprimées et remplacées. Les ADN glycosylases catalysent la première étape de ce processus. Ils éliminent la base azotée endommagée tout en laissant intact le squelette sucre-phosphate, créant un site apurinique/apyrimidique, communément appelé site AP. Ceci est accompli en retournant la base endommagée hors de la double hélice, suivi du clivage de la liaison N-glycosidique. Les glycosylases ont été découvertes pour la première fois dans les bactéries et ont depuis été trouvées dans tous les règnes de la vie. En plus de leur rôle dans la réparation par excision de base, les enzymes ADN glycosylase ont été impliquées dans la répression du silençage génique chez A. thaliana, N. tabacum et d'autres plantes par déméthylation active. Les résidus de 5-méthylcytosine sont excisés et remplacés par des cytosines non méthylées permettant l'accès à la structure chromatinienne des enzymes et des protéines nécessaires à la transcription et à la traduction ultérieure.
ADN gyrase/ADN gyrase :
L'ADN gyrase, ou simplement gyrase, est une enzyme de la classe des topoisomérases et est une sous-classe des topoisomérases de type II qui réduit la tension topologique de manière dépendante de l'ATP tandis que l'ADN double brin est déroulé par l'allongement de l'ARN-polymérase ou par l'hélicase devant de la fourche de réplication progressive. L'enzyme provoque un superenroulement négatif de l'ADN ou détend les superenroulements positifs. Pour ce faire, il boucle le gabarit de manière à former un croisement, puis coupe l'une des doubles hélices et y fait passer l'autre avant de relâcher la cassure, changeant le nombre de liaison par deux à chaque étape enzymatique. Ce processus se produit chez les bactéries, dont l'ADN circulaire unique est coupé par l'ADN gyrase et les deux extrémités sont ensuite enroulées l'une autour de l'autre pour former des superenroulements. La gyrase est également présente dans les plastes eucaryotes : elle a été trouvée dans l'apicoplaste du parasite du paludisme Plasmodium falciparum et dans les chloroplastes de plusieurs plantes. L'ADN gyrase bactérienne est la cible de nombreux antibiotiques, dont l'acide nalidixique, la novobiocine et la ciprofloxacine. La capacité unique de la gyrase à introduire des superbobines négatives dans l'ADN au détriment de l'hydrolyse de l'ATP est ce qui permet à l'ADN bactérien d'avoir des superbobines négatives libres. La capacité de la gyrase à détendre les superenroulements positifs entre en jeu lors de la réplication de l'ADN et de la transcription procaryote. La nature hélicoïdale de l'ADN provoque l'accumulation de superenroulements positifs devant une enzyme de translocation, dans le cas de la réplication de l'ADN, une ADN polymérase. La capacité de la gyrase (et de la topoisomérase IV) à détendre les superenroulements positifs permet de libérer la tension superhélicoïdale avant la polymérase afin que la réplication puisse continuer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

E. Wayne Abercrombie

ER_Bills/ER Factures : ER Bills (né en 1967) est un auteur et journaliste américain. ER_Braithwaite/ER Braithwaite : Eustace Edward Ri...