Rechercher dans ce blog

mercredi 17 août 2022

DCH Food Mart


DB (voiture)/DB (voiture) :
DB (jusqu'en 1947 connu sous le nom de Deutsch-Bonnet) était un constructeur automobile français entre 1938 et 1961, basé à Champigny-sur-Marne près de Paris. L'entreprise a été fondée par Charles Deutsch et René Bonnet, une émanation de l'atelier de carrosserie existant de la famille Deutsch qui avait été repris par Bonnet en 1932. Immédiatement avant la guerre, les associés se sont concentrés sur la fabrication de voitures de course légères, mais quelques années après la guerre, en commençant par la présentation d'un cabriolet basé sur Panhard au Mondial de l'Automobile de Paris en 1950, l'entreprise a également commencé à produire de petites voitures de sport routières. En 1952, l'entreprise n'avait plus son propre stand au Mondial de l'Automobile de Paris, mais l'une de leurs voitures est apparue comme une attraction vedette sur le grand stand Panhard, reflétant le niveau de coopération entre les deux entreprises. L'entreprise a disparu en 1961, car Les philosophies de conception différentes de Deutsch et Bonnet ont paralysé la coopération. Le nombre de DB construits n'est pas certain; des estimations allant jusqu'à 2 000 voitures sont mentionnées, mais des chiffres plus conservateurs sont plus proches d'un millier.
DB 601/DB 601 :
DB 601 peut faire référence à: Daimler-Benz DB 601, un moteur d'avion à piston V12 des années 1930 et 1940 DB Class 601, les têtes motrices ou locomotives utilisées pour les trains Trans Europ Express en Allemagne
DB AutoZug/DB AutoZug :
DB AutoZug GmbH était une société de transport ferroviaire allemande qui fournissait des services de trains de passagers automobiles (Motorail) et de nuit pour Deutsche Bahn AG. Elle était basée à Dortmund et était une filiale à 100 % de Deutsche Bahn AG. Le 30 septembre 2013, la société a été fusionnée avec la division longue distance DB Fernverkehr de DB AG. Les trains de nuit étaient exploités avec la société sœur CityNightLine AG (siège social à Zurich, Suisse); jusqu'à ce que CityNightLine AG fusionne avec DB NachtZug. DB AutoZug GmbH et CityNightLine étaient des filiales de DB Fernverkehr AG, qui à son tour était une filiale à 100 % de DB Mobility Logistics AG. DB AutoZug GmbH était également responsable des trains porte-voitures de Niebüll - Westerland, connus sous le nom de SyltShuttle, ainsi que du Schifffahrt und Inselbahn Wangeroogeshipping (chemin de fer insulaire de Wangerooge).
DB Bahn/DB Bahn :
De décembre 2007 à début 2016, DB Bahn était l'une des trois marques de Deutsche Bahn aux côtés de DB Schenker et DB Netze. Elle comprenait tous les services de mobilité de DB et a été dissoute en 2015 dans le cadre d'une réorganisation des marques du groupe DB.
Boulevard DB/boulevard DB :
DB Boulevard était un groupe de rock électronique italien, composé de membres, le chanteur Moony (Monica Bragato), ainsi que les producteurs Alfred Azzetto, Diego Broggio et Mauro Ferrucci. En 2002, leur chanson " Point of View " a culminé au numéro 1 du classement Billboard Hot Dance Club Play aux États-Unis et au numéro 3 du UK Singles Chart . Il contient une version réenregistrée d'une chanson intitulée " Heatwave " du groupe français Phoenix , sortie en single en 1999. Le clip vidéo de la chanson mettait en vedette une femme en carton animée par ordinateur. La chanson a été utilisée par Sky Sports dans leur couverture du Speedway Grand Prix. Il a également été utilisé dans l' épisode " Cover Girl " de la saison cinq de Sex and the City . En Australie, la chanson a été jouée fréquemment sur les identités du Seven Network.
Brasseries DB/Brasseries DB :
DB Breweries est une brasserie basée en Nouvelle-Zélande, détenue par Heineken Asia Pacific. Fondée en 1930 par Sir Henry Kelliher et W Joseph Coutts, les associés ont acheté Levers and Co. et la Waitemata Brewery Co. à Otahuhu. Asia Pacific Breweries a acquis DB Breweries en 2004, qui à son tour a été rachetée par Heineken International en 2012. La société produit principalement de la bière blonde pâle, tandis que sa marque Tui est l'une des bières les plus connues de Nouvelle-Zélande, en partie grâce à une forte publicité. .
DB Burkeman/DB Burkeman :
DB Burkeman (également connu sous le nom de DJ DB) était un DJ britannique de jungle / batterie et basse qui a déménagé de Londres à New York en 1989. Il a été l'un des premiers pionniers de la culture rave aux États-Unis, considéré comme étant en partie responsable de l'introduction de la batterie et de la basse. à l'Amérique. Il a été le co-fondateur de Breakbeat Science Recordings and Store, le premier magasin de disques aux États-Unis à se spécialiser dans la batterie et la basse. Il a également été embauché par des maisons de disques indépendantes et majeures, ainsi que par des agences de réservation de musique pour faire A&R. Depuis 2010, il a principalement pris sa retraite du DJ et a travaillé dans les mondes de l'art et de l'édition, organisant des expositions et auteur de 5 livres axés sur divers aspects de la pop et de la contre-culture. Il travaille actuellement sur plusieurs nouveaux livres et sur sa propre maison d'édition, Blurring Books.
DB Cargo/DB Cargo :
DB Cargo (anciennement Railion et DB Schenker Rail) est une entreprise internationale de transport et de logistique dont le siège social est à Mayence et un autre bureau administratif à Francfort-sur-le-Main. Elle a été fondée dans le cadre de la deuxième étape de la réforme du système ferroviaire allemand (Bahnreform) dans les années 1990. DB Cargo est désormais responsable de toutes les activités de transport de fret ferroviaire de la société ferroviaire allemande Deutsche Bahn (le groupe DB) en Allemagne et au niveau mondial. Sigrid Evelyn Nikutta a assumé le rôle de PDG de DB Cargo en 2020. Les services fournis par DB Cargo comprennent à la fois des services de transport par trains-blocs et par wagons isolés, ces derniers ayant été abandonnés par de nombreux concurrents de l'entreprise. Sur la base du nombre de kilomètres parcourus, DB Cargo est le leader du marché en Allemagne et en Europe, même si ses services de transport sont en déclin depuis plusieurs années. Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, DB Cargo prend cependant de plus en plus d'importance car il propose des options de transport totalement neutres en carbone.
DB Cargo_Company_Train/Train de la société DB Cargo :
Le DB Cargo Company Train (anciennement DB Schenker Company Train et EWS Company Train) est un train spécial exploité au Royaume-Uni par l'opérateur de fret DB Cargo UK (anciennement DB Schenker Rail (UK) anciennement English Welsh & Scottish), une division de la Deutsche Bahn. Il a été construit pour remplacer le salon d'inspection et est également utilisé pour divertir les entreprises clientes. Le train a coûté 3 millions de livres sterling et n'a pris que neuf mois du concept à l'achèvement. Le concept de conception consistant à utiliser une locomotive de classe 67 et Mk3 DVT en mode push pull a ensuite été adopté par des opérateurs de passagers tels que Chiltern Railways, Wrexham & Shropshire et Arriva Trains Wales. pour les opérations commerciales.
DB Cargo_France/DB Cargo France :
DB Cargo France est un opérateur de fret ferroviaire français formé en 2005 par English Welsh & Scottish Railway sous le nom d'Euro Cargo Rail. C'est aujourd'hui une filiale de DB Cargo.
DB Cargo_Polska/DB Cargo Polska :
DB Cargo Polska (anciennement DB Schenker Rail Polska et PCC Rail) est une entreprise ferroviaire polonaise opérant principalement dans le transport de marchandises, détenue par Deutsche Bahn. Les principaux produits transportés par cette société sont le charbon, le gaz, les produits pétroliers et le sable. Le volume de transport en 2008 s'élevait à plus de 90 millions de tonnes.
DB Cargo_UK/DB Cargo UK :
DB Cargo UK (anciennement DB Schenker Rail UK et English, Welsh & Scottish Railway (EWS)), est une société britannique de fret ferroviaire dont le siège est à Doncaster, en Angleterre. La société a été créée au début de 1995 sous le nom de North & South Railways, acquérant et fusionnant avec succès cinq des six sociétés de fret vendues lors de la privatisation de British Rail. Le 25 avril 1996, la marque EWS a été révélée et mise en œuvre au fil des mois. Fin mars 1997, elle contrôlait 90% du marché britannique du fret ferroviaire, exploitait une flotte de 900 locomotives et 19 000 wagons et comptait 7 000 employés. À la fin des années 1990, EWS a investi massivement dans le renouvellement du matériel roulant, en achetant un grand nombre de locomotives diesel British Rail Class 66, les effectifs ont également été réduits. Il a également acquis l'opérateur de fret à accès libre de National Power en avril 1998. En janvier 2001, le Canadien National a acquis une participation de 42,5% dans l'entreprise via son achat de Wisconsin Central. En 2003, EWS a perdu le contrat Royal Mail pour faire fonctionner des trains de courrier. En octobre 2005, elle a lancé une filiale, Euro Cargo Rail, pour se concentrer sur le marché français ; cette même année, la société a acquis l'entreprise de maintenance de wagons Marcroft. En 2006, l'Office of Rail Regulation a infligé à EWS une amende de 4,1 millions de livres sterling pour pratiques anticoncurrentielles dans le secteur du transport du charbon. En novembre 2007, la société a été vendue à l'opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn en échange de 309 millions de livres sterling. En janvier 2009, EWS a été rebaptisé DB Schenker. En novembre 2011, un service hebdomadaire utilisant des caisses mobiles de taille européenne a commencé entre Barking, Londres et Wroclaw, en Pologne, en utilisant High Speed ​​1. En mars 2016, la société a été rebaptisée DB Cargo UK. En octobre 2016, DB Cargo a annoncé son intention de supprimer 893 emplois en réponse à une forte baisse du trafic de charbon et d'acier. L'année suivante, il a annoncé une perte après impôts pour l'exercice de 57 millions de livres sterling contre un chiffre d'affaires de 325 millions de livres sterling. Au cours des deux années suivantes, la taille de la flotte de l'entreprise a été quelque peu réduite, principalement par l'élimination ou la vente d'éléments plus anciens. En 2019, DB Cargo a signé un accord avec Maritime Transport Ltd pour lancer une nouvelle opération de fret ferroviaire, Maritime Intermodal.
Centre commercial DB City_Mall/Centre commercial DB City :
Le DB City Mall est un complexe commercial situé dans la ville de Bhopal, Madhya Pradesh, Inde. C'est le 7ème plus grand centre commercial d'Inde. Il est situé près de Maharana Pratap Nagar.
DB Classe_10/DB Classe 10 :
Les locomotives à vapeur de la DB Class 10 étaient des locomotives express de la Deutsche Bundesbahn en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale. Ils ont été surnommés 'Black Swans' ('schwarze Schwäne') en raison de leur forme élégante.
Classe DB_101/Classe DB 101 :
La DB Class 101 est une classe de locomotives électriques triphasées construites par Adtranz et exploitées par DB Fernverkehr en Allemagne. 145 locomotives ont été construites entre 1996 et 1999 pour remplacer la classe 103, âgée de 30 ans et vieillissante, en tant que navire amiral de la Deutsche Bahn, transportant principalement des services interurbains. Cette classe comprend la dernière génération de locomotives de la Deutsche Bahn. Aux États-Unis, le Bombardier ALP-46 est dérivé du DB Class 101. Le Bombardier Traxx partage un héritage commun.
Classe DB_103/Classe DB 103 :
La Baureihe 103 est une classe de locomotives électriques en Allemagne, exploitée à l'origine par la Deutsche Bundesbahn. Pendant longtemps, ils ont été perçus comme les fleurons du matériel roulant DB.
Classe DB_111/Classe DB 111 :
La Baureihe 111 est une classe de locomotives électriques construites pour la Deutsche Bundesbahn et maintenant détenues par la Deutsche Bahn AG.
Classe DB_120/Classe DB 120 :
La DB Baureihe 120 est une classe de locomotives électriques exploitées par DB Fernverkehr en Allemagne. Depuis le 5 juillet 2020, presque toutes les locomotives (à l'exception d'une de la sous-série 120.2) ont été retirées.
Classe DB_151/Classe DB 151 :
La Class 151 est une locomotive électrique pour le fret lourd construite pour les chemins de fer fédéraux allemands entre 1972 et 1978. Elle a été construite en remplacement de la vieillissante Class 150, afin de faire face aux exigences accrues de ce type de locomotive, notamment le désir de une vitesse de pointe de 120 km/h (75 mph). Les locomotives de Hector Rail sont désignées comme classe 162.
Classe DB_210/Classe DB 210 :
La classe 210 de la Deutsche Bundesbahn (DB) consistait, en bref, en une série de huit locomotives diesel, avec une vitesse maximale de 160 km/h destinées aux opérations sur les trains express. Les locomotives étaient particulières en ce qu'un moteur à turbine à gaz supplémentaire était capable de fournir une puissance supplémentaire en cas de besoin. La turbine supplémentaire en faisait, à l'époque, la locomotive diesel allemande à quatre essieux la plus puissante. Dérivées d'un prototype, classées DB Class V 169 (appelées plus tard Class 219), les locomotives avaient une durée de vie de dix ans, de ~ 1970 à ~ 1980, date à laquelle elles ont été reconstruites en tant que sous-classe de la DB Class 218 conventionnelle. Un autre ensemble de locomotives, la classe 210.4, portait également le numéro «210», reconstruit à partir des DB classe 218 à la fin des années 1990 pour des opérations de passagers express plus rapides (160 km / h).
Classe DB_215/Classe DB 215 :
La DB Class 215 est une locomotive diesel à 4 essieux de type V 160. Ils ont été construits pour les chemins de fer fédéraux allemands (Deutsche Bundesbahn) pour le service de passagers et de fret de poids moyen sur les routes secondaires et principales, puis sont passés à la Deutsche Bahn AG. Un certain nombre de variantes ont été réalisées par reconstruction; certaines ont été converties en locomotives de classe 225 pour le fret uniquement pour DB Cargo et la sous-classe de classe 215.9 a été modifiée pour être utilisée sur le SyltShuttle.
Classe DB_218/Classe DB 218 :
La DB Class 218 (avant 1968, la DB Class V 164) est une classe de locomotives diesel-hydrauliques à 4 essieux acquises par la Deutsche Bundesbahn pour être utilisées sur les lignes principales et secondaires pour les trains de voyageurs et de marchandises. La classe représente la dernière révision majeure de la famille de locomotives DB V 160; ayant les caractéristiques préférées des locomotives précédentes, y compris un frein hydrodynamique et un seul moteur fournissant le chauffage électrique du train via un générateur ainsi que la puissance de traction. La classe était également la plus nombreuse de la famille, fournissant l'épine dorsale de la traction des locomotives diesel de la Deutsche Bundesbahn des années 1970 jusqu'à la réunification de l'Allemagne. Bien qu'ils aient été déplacés de nombreux travaux par les DMU, ​​l'électrification et les DR Class 130 hérités, à partir de 2009, un nombre important de la classe reste toujours actif dans toute l'Allemagne.
DB Classe_23/DB Classe 23 :
Les locomotives à vapeur de la classe 23 étaient des locomotives de trains de voyageurs allemandes développées dans les années 1950 pour la Deutsche Bundesbahn. Ils avaient une disposition de roues 2-6-2 et étaient équipés d'annexes de classe 2'2' T 31. Ils ont été conçus pour remplacer les moteurs prussiens P 8 autrefois omniprésents qui avaient été construits entre 1908 et 1924 et, à leur époque, constituaient la classe de remplacement la plus nombreuse d'après-guerre.
Classe DB_240/Classe DB 240 :
Les DB Class 240 sont une classe de locomotives diesel-électriques Co′Co′ qui ont été produites dans les années 1980 par MaK en collaboration avec Krupp et ABB sous le nom de DE 1024 en tant que prototypes / démonstrateurs technologiques pour une éventuelle commande future de la Deutsche Bundesbahn. Trois unités ont été fabriquées, mais aucune commande n'a été passée, du moins en partie en raison de la réunification de l'Allemagne, qui a rendu disponibles en grand nombre des DR Class 132 spécifiés de la même manière.
Classe DB_403/Classe DB 403 :
La DB Class 403 était une série de trois unités multiples électriques commandées par la Deutsche Bundesbahn dans les années 1970, un des premiers prédécesseurs de l'Intercity-Express en tant que train à grande vitesse. Les unités étaient principalement utilisées pour les services InterCity et à nouveau par la compagnie aérienne Lufthansa dans les années 1980. En raison du design distinctif de sa partie avant, l'unité a été surnommée le "Donald Duck". Ils ont été conçus pour des vitesses opérationnelles allant jusqu'à 220 km/h, une vitesse qui a également été atteinte lors d'essais intensifs, mais ils étaient limités à 200 km/h en service DB régulier.
Classe DB_420/Classe DB 420 :
La classe 420 ( allemand : Baureihe 420 ) est un train de banlieue électrique de type multiple en service sur les réseaux S-Bahn allemands depuis 1972. Leur utilisation à Munich pendant les Jeux olympiques d'été de 1972 leur a valu le nom familier Olympiatriebwagen (unité multiple olympique).
Classe DB_472/Classe DB 472 :
La DB Class 472/473 est une rame automotrice électrique à trois voitures pour le S-Bahn de Hambourg. Ils ont été construits pour desservir les nouvelles lignes à travers le tunnel de la ville (ouvert en 1975), à Harburg (ouvert en 1983) et à Neugraben (ouvert en 1984). La livrée était bleu beige au début, mais elle a été changée en verkehrsrot (rouge trafic) en 1997. La classe 473 est la voiture centrale de la classe 472, elle diffère des voitures centrales précédentes (470 et 471) dans son propre électrique moteurs et ils ont trois paires de portes au lieu de quatre. En 2012, 52 unités ont survécu sur un total de 62 construits. Des unités de remplacement sont en commande dans le cadre de l'appel d'offres de janvier 2012 du réseau S-Bahn, qui devrait fonctionner de 2018 à 2033. Les derniers trains restants ont été retirés le 4 mars 2022 avec un dernier aller-retour à travers le système S-Bahn. de Hambourg, un tout dernier service d'un train a été remarqué le 14 mars 2022. Le plus jeune train de la génération a été choisi pour être conservé comme train musée. Il sera repensé et peint pour retrouver l'aspect d'origine qu'il avait lors de sa mise en service en 1984.
Classe DB_610/Classe DB 610 :
La DB Class 610 est un type de train Diesel Multiple Unit (DMU) exploité par la Deutsche Bahn en Allemagne. Ils ont été construits de 1991 à 1992 par MAN et Duewag. La classe utilise un système Fiat hydraulique inclinable utilisé dans les trains italiens Pendolino.
Classe DB_611/Classe DB 611 :
La DBAG Class 611 est une unité multiple diesel basculante à deux voitures exploitée par la Deutsche Bahn pour des services ferroviaires régionaux rapides sur des lignes non électrifiées.
Classe DB_614/Classe DB 614 :
Les DB Class 614 sont des unités multiples diesel allemandes exploitées par la Deutsche Bundesbahn , comprenant deux unités motrices de classe 614 et jusqu'à deux voitures centrales de classe 914 . Le 1er janvier 1994, la propriété de ces véhicules a été transférée au successeur légal de la DB, Deutsche Bahn, et à ses filiales ou secteurs d'activité. La Class 614 est une évolution directe des Class 624 / 634 et ne s'en différencie que par quelques points de détail. Par conséquent, la section technique ne couvrira que ces différences.
Classe DB_628/Classe DB 628 :
La DB Class 628 est une unité multiple diesel à deux voitures exploitée par la Deutsche Bahn pour les services ferroviaires voyageurs locaux.
Classe DB_65/Classe DB 65 :
Les locomotives à vapeur de la DB Class 65 étaient de nouvelles locomotives-citernes allemandes pour trains de voyageurs, construites pour la Deutsche Bundesbahn après la Seconde Guerre mondiale. Ils étaient destinés aux trains de banlieue et de banlieue desservant les villes allemandes, où ils devaient remplacer les classes 78 et 93.5. En conséquence, ils ont été affectés aux dépôts de locomotives (Bahnbetriebswerke ou BW) à Darmstadt, Düsseldorf et Letmathe. Entre Düsseldorf et Essen, ils ont même été utilisés sur les premiers services de S-Bahn. Et entre Limburg/Lahn et Wiesbaden et dans la région de Darmstadt, ils ont également transporté des trains de marchandises. La firme Krauss-Maffei a initialement livré 13 moteurs en 1951 et 5 autres de 1955 à 1956. Le premier moteur, portant le numéro d'exploitation 65 001, a été retiré dès 1966. Tous les véhicules ont reçu une chaudière soudée à haute performance . Les numéros d'exploitation 65 001 - 65 013 étaient équipés d'un économiseur de surface. Les numéros 65 014 - 65 018 ont reçu un préchauffeur mélangeur. Les numéros 65 012 à 65 018 étaient équipés pour les services push-pull. Il y avait donc trois variantes différentes de ces moteurs à vapeur surchauffés à deux cylindres en service avec la Bundesbahn. Les locomotives de classe 65 se sont avérées être des moteurs exceptionnellement fiables, mais elles ne pouvaient pas être utilisées de manière universelle, car leurs soutes à charbon et leurs réservoirs d'eau étaient petits. En conséquence, ils ne pouvaient être utilisés que pour le trafic de marchandises à courte distance. La locomotive 65 018 a reçu un entraînement léger spécial, qui a ensuite été utilisé sur tous les moteurs. Cette locomotive est la seule représentante de sa classe à avoir survécu en état de marche et appartient à la société Stoom Stichting Nederland aux Pays-Bas, ayant été donnée par un musée ferroviaire allemand en 1981. Elle a été retirée de Bw Aschaffenburg en 1972, la dernière une de ces jolies locomotives à rembourser.
Classe DB_66/Classe DB 66 :
La DB Class 66 (en allemand : Baureihe 66) était une classe de deux locomotives de la Deutsche Bundesbahn (DB) conçues pour les services de trains rapides de marchandises et de trains de voyageurs sur les lignes principales et secondaires de la Deutsche Bundesbahn (DB), le chemin de fer national de l'ancien West Allemagne.
Classe DB_670/Classe DB 670 :
Le DB Class 670 (Baureihe 670) est un bus ferroviaire diesel à deux étages. Il a été créé à la demande de la Deutsche Bahn par les usines Dessau et Halle-Ammendorf de la Deutsche Waggonbau AG (DWA). Il a deux essieux et la construction a réutilisé des composants d'autobus.
Classe DB_724/Classe DB 724 :
La classe 724 exploitée par les chemins de fer nationaux allemands, Deutsche Bundesbahn, était un véhicule du service ferroviaire utilisé pour tester les installations d'Indusi. Seuls trois exemplaires de cette classe existaient.
Classe DB_78.10/Classe DB 78.10 :
Les deux locomotives à vapeur allemandes de la classe DB 78.10, exploitées par la Deutsche Bundesbahn, étaient des reconstructions basées sur deux moteurs prussiens P 8 qui ont été convertis par la firme Krauss-Maffei et l'atelier de réparation Minden. L'objectif était d'améliorer les performances d'accélération des véhicules, en particulier pour les services sur les lignes de banlieue et les lignes urbaines ( Stadtbahn ). Le train roulant, l'entraînement et les chaudières des deux locomotives, qui portaient à l'origine les numéros de roulement 38 2919 et 38 2990, sont restés pratiquement inchangés. La cabine du conducteur a été repensée. Un tender court a été ajouté qui a été couplé au moteur avec un arbre et a amélioré les qualités de conduite lors de la marche arrière. Les locomotives ont été classées comme moteurs de réservoir et ont d'abord travaillé dans la région de Munich, plus tard à Augsbourg et enfin au bord du lac de Constance. Elles sont restées les seules de leur type et ont été retirées dès 1961. Aucune des deux locomotives DB Class 78.10 n'a été conservée.
Classe DB_82/Classe DB 82 :
La DB Class 82 était une locomotive-citerne pour trains de marchandises de la Deutsche Bundesbahn en Allemagne, qui a été construite après la Seconde Guerre mondiale et était destinée aux manœuvres et aux services ferroviaires normaux. Ils devaient remplacer les moteurs des chemins de fer nationaux à dix couplages (Länderbahn) ainsi que la classe 87 DRG Einheitslok (locomotive standard) sujette aux accidents. C'était la première des soi-disant Neubaudampflokomotiven ou locomotives à vapeur nouvellement conçues de la DB, et a été construite par les entreprises Krupp et Henschel en 1950 et 1951 et également par la Maschinenfabrik Esslingen en 1955. Bien qu'il s'agisse de dix coupleurs, les 41 moteurs convenaient également aux lignes aux courbes serrées telles que le chemin de fer du port de Hambourg . Pour améliorer la conduite en courbe, le premier et le dernier essieux ont été équipés de leviers Beugniot. Les deux derniers exemplaires étaient également équipés de freins à contre-pression Riggenbach, ce qui permettait leur fonctionnement sur des lignes escarpées. Les locomotives pouvaient tracter des trains de 800 tonnes jusqu'à 70 km/h.
Classe DB_ETA_150/Classe DB ETA 150 :
Les voitures à accumulateurs de la classe ETA 150 (classe 515 de 1968) étaient des autobus ferroviaires allemands largement utilisés par la Deutsche Bundesbahn (DB) pendant 40 ans. Les wagons étaient très confortables à voyager car ils étaient silencieux (malgré le gémissement typique de leurs moteurs à courant continu), roulaient bien sur les rails en raison du poids des batteries et étaient sans pollution (pas de fumée ni d'émanations). Ils circulaient sur les lignes principales et secondaires. Ils étaient très populaires auprès des passagers, qui les surnommaient Akkublitz (Battery Lightning), Säurebomber (Acid Bombers), Steckdosen-InterCity (Socket InterCitys), Taschenlampen-Express (Pocket Torch Express) ou Biene Maja (Maya l'abeille - à cause de la bruit qu'ils ont fait en cours de route).
DB Classe_E_10/DB Classe E 10 :
La classe E 10 est une locomotive électrique de la Deutsche Bundesbahn, introduite en 1952. Elle appartient au programme Einheits-Elektrolokomotiven (locomotives électriques normalisées) et a été construite pour le service express de voyageurs. En 1968, la série a été renommée classe 110 (E10) et classe 112 (E10.12). En 1988, la dernière série de locomotives de classe 112 a été désignée comme classe 114, et en 1991, les locomotives restantes de la classe 112 ont été désignées comme classe 113. En 2006, 38 locomotives ont été désignées comme classe 115.
DB Classe_E_40/DB Classe E 40 :
La Baureihe E 40 est une locomotive électrique standard allemande (en allemand : Einheits-Elektrolokomotive) commandée par la Deutsche Bundesbahn en 1955, conçue pour les trains de marchandises. Depuis la renumérotation de 1968, il est répertorié comme classe 140 et classe 139.
DB Classe_E_41/DB Classe E 41 :
La classe E 41, également connue sous le nom de DB Class 141, est la première classe d'Einheits-Elektrolokomotive allemande (voir l'article connexe pour plus de détails sur le développement) commandée par la Deutsche Bundesbahn en 1956.
DB Classe_E_50/DB Classe E 50 :
La classe E 50 est une locomotive de fret électrique lourde construite pour les chemins de fer fédéraux allemands entre 1957 et 1973. Elle appartient au programme Einheits-Elektrolokomotiven (locomotives électriques normalisées) et a été construite comme un transporteur de fret lourd à utiliser sur les lignes principales de plus en plus électrifiées. de la DB, où ils devaient remplacer la traction à vapeur. En 1968, la série a été renommée classe 150 (E50). À l'origine, la classe 150 convenait également au service passagers; cependant, il n'avait aucune capacité de chauffage à la vapeur ou à l'électricité pour les voitures de voyageurs.
Classe DB_K%C3%B6f_III/Classe DB Köf III :
Les chemins de fer DB de la classe Köf III (après 1968 appelées classes 331, 332, 333 et 335) sont des locomotives de manœuvre légères à deux essieux de la Deutsche Bahn AG.
Classe DB_VT_10.5/Classe DB VT 10.5 :
Le VT 10.5 était une unité multiple diesel qui a été développée par la Deutsche Bundesbahn au début des années 1950. Il a été présenté pour la première fois en public à l'Exposition internationale des transports de Munich en 1953.
Classe DB_VT_11.5/Classe DB VT 11.5 :
Les rames de la classe VT 11.5 (souvent simplement appelées TEE) étaient des unités multiples diesel construites par la Deutsche Bundesbahn (DB) en 1957 et utilisées pour les services Trans Europ Express (TEE). Perçus comme les fleurons du matériel roulant DB, ils ne transportaient que des sièges de première classe. Lorsque le schéma de numérotation UIC est entré en vigueur le 1er janvier 1968, les têtes motrices des rames ont été renommées en classe 601 tandis que les voitures du milieu sont devenues la classe 901 selon la classification des locomotives DB. Ils ont été utilisés pour le service TEE de 1957 à 1972 et par la suite sur les services InterCity allemands.
DB Classe_VT_12.5/DB Classe VT 12.5 :
Le VT 125 est une ancienne unité multiple diesel mise en service par la Deutsche Bundesbahn à partir de 1953. Il était couramment utilisé avec des configurations à deux ou trois voitures, en utilisant la voiture intermédiaire VM 12 et la remorque de fourgonnette VS 12. Les trains à trois voitures étaient généralement composés de deux unités motrices et d'une voiture intermédiaire non motorisée. Les rames étaient régulièrement composées de douze voitures motrices, quatre voitures de contrôle et 13 voitures intermédiaires et utilisées dans les services express urbains. Le VT 125 était utilisé dans le trafic régional, avec des sièges de berline de première et de deuxième classe.
DB Classe_VT_24/DB Classe VT 24 :
Les classes 624 et 634 sont des types d'unités multiples diesel, exploitées à l'origine par la Deutsche Bahn.
DB Classe_V_100/DB Classe V 100 :
Ces locomotives diesel DB Classe V 100 ont été produites à la fin des années 1950 par la Deutsche Bundesbahn pour les embranchements non électrifiés en remplacement des locomotives à vapeur. La classe V 100 a été construite en trois variantes différentes. Des locomotives désaffectées ont également été utilisées en Autriche par les chemins de fer fédéraux autrichiens dans les années 1990 et au début des années 2000, où elles ont été enregistrées en tant que classe ÖBB 2048.
DB Classe_V_160/DB Classe V 160 :
La classe V 160 (après 1968 : classe 216) est une classe de locomotives diesel-hydrauliques des chemins de fer allemands. Il s'agit de la première variante de la famille V160, construite pour la Deutsche Bundesbahn pour les trains moyens/lourds. La classe était des locomotives à succès, menant finalement à une famille de locomotives similaires (voir la famille DB V 160 ). En raison de leur chauffage à la vapeur et du manque de stock d'entraîneurs approprié au cours des dernières années, ils ont été parmi les premiers de la famille à être retirés, aucun exemple n'étant exploité par la Deutsche Bahn en 2004. Quelques exemples ont été convertis en classe DBAG de courte durée. 226, avec d'autres exemples en cours de reconstruction et toujours en service chez des opérateurs privés.
DB Classe_V_162/DB Classe V 162 :
La DB Class V 162 (nommée après 1968 DB Class 217) est une classe de locomotives diesel-hydraulique à quatre essieux construite comme un développement de la DB Class V 160 pour la Deutsche Bundesbahn de 1965 à 1968. Cette variante a un moteur diesel séparé fournissant l'énergie auxiliaire et le chauffage électrique des trains, remplaçant le générateur de vapeur du V 160 d'origine. Les locomotives ont continué à être utilisées après la création de la Deutsche Bahn AG en 1994; la dernière unité DB Schenker a été retirée en décembre 1997. Deux des prototypes de la classe ont fonctionné comme des locomotives internes et ont été pendant un certain temps classés dans la classe DB 753.
DB Classe_V_169/DB Classe V 169 :
La DB Class V 169 se composait d'un seul exemplaire : le V 169 001, dérivé de la famille DB Class V 160, avec un turbopropulseur supplémentaire à turbine à gaz. Il peut être considéré comme le prototype des locomotives diesel avec une turbine à gaz comme entraînement supplémentaire ; spécifiquement la DB Classe 210. Après 1968, la désignation de la classe a été changée en Classe 219 et la locomotive a été renumérotée 219 001. En 1999, la locomotive a été fortement rénovée pour une entreprise privée et n'a plus de turbine à gaz. Après la fusion de la Deutsche Bundesbahn et de la Deutsche Reichsbahn, une autre locomotive - la DR Class 119 a été affectée à la DB class 219.
DB Classe_V_200/DB Classe V 200 :
DB Class V 200 (également connue sous le nom de Class 220) a été la première locomotive express diesel-hydraulique de série de la Deutsche Bundesbahn allemande et - en tant que Am 4/4 - des SBB-CFF-FFS en Suisse.
DB Classe_V_51_et_V_52/DB Classe V 51 et V 52 :
La DB Class V 51 (à partir de 1968 : DB Class 251) et la DB Class V 52 (à partir de 1968 : DB Class 252) sont des classes de locomotives diesel hydrauliques à 4 essieux à voie étroite presque identiques construites en 1964 pour la Deutsche Bundesbahn, construites pour 750 mm (2 pi 5 + 1⁄2 po) et lignes de jauge de 1 000 mm (3 pi 3 + 3⁄8 po) respectivement. Les deux sont extérieurement similaires à la classe DB V 100 à voie standard et ont été construites pour remplacer les locomotives à vapeur sur les lignes à voie étroite du Bade-Wurtemberg. En raison de fermetures partielles de lignes, les locomotives n'ont pas fonctionné longtemps pour la Deutsche Bundesbahn, travaillant ensuite pour différentes entreprises privées en Italie, en Espagne et en Autriche.
DB Classe_V_60/DB Classe V 60 :
La DB Class V 60 est une locomotive diesel allemande exploitée par la Deutsche Bundesbahn (DB) et plus tard, la Deutsche Bahn AG (DB AG), qui est utilisée notamment pour les manœuvres, mais aussi pour le remorquage de trains de marchandises légères. Dix-sept locomotives ont été achetées utilisées par les chemins de fer norvégiens et désignées NSB Di 5. Les chemins de fer yougoslaves ont également acheté des unités d'occasion et les ont désignées JŽ 734 ; ils ont ensuite été désignés série 2133 par les chemins de fer croates.
DB Classe_V_65/DB Classe V 65 :
Les locomotives DB Classe V 65 (à partir de 1968 : Classe 265) étaient des locomotives diesel allemandes à huit roues et à tiges couplées exploitées par la Deutsche Bundesbahn (DB) destinées aux services ferroviaires légers et aux tâches de manœuvre moyennement lourdes. Les 15 locomotives ont été livrées en 1956 par MaK (Kiel) à la DB.
DB Classe_V_80/DB Classe V 80 :
La classe V 80 est un type de locomotive diesel-hydraulique allemande exploitée par la Deutsche Bundesbahn, qui a été rebaptisée classe 280 à partir de 1968. Il s'agissait de la première locomotive diesel de ligne principale à transmission hydraulique.
DB Classe_V_90/DB Classe V 90 :
La locomotive DB Class V90 (après 1968, la DB Class 290) est une locomotive diesel-hydraulique allemande de manœuvre pour les manœuvres et le transport de marchandises.
DB Corp/DB Corp :
DB Corp Ltd., officieusement connu sous le nom de Dainik Bhaskar Group, est le plus grand groupe de journaux indien avec 66 éditions publiées en 4 langues, lues par 4,4 lecteurs (IRS Q4, 2012) dans 12 États. Les principaux journaux publiés par le groupe sont Dainik Bhaskar (quotidien hindi), Divya Bhaskar (quotidien gujarati), Dainik Divya Marathi (quotidien marathi), Saurashtra Samachar, DB Post (quotidien anglais) et DB Star. Le Groupe édite également 3 magazines ; Ah ! Zindagi (un magazine familial mensuel en hindi), Bal Bhaskar (magazine pour enfants en hindi) et Young Bhaskar (magazine pour enfants en anglais) sont également publiés par le groupe. Coté à la Bourse de Bombay, le groupe est majoritairement détenu par la famille Agarwal basée à Bhopal.
DB Draft_Classic/DB Draft Classic :
La DB Draft Classic était une importante course de chevaux pur-sang en Nouvelle-Zélande. Organisée à l'hippodrome d'Ellerslie début mars, elle a été qualifiée de première course d'un million de dollars en Nouvelle-Zélande. Cependant, il n'a été exécuté que deux fois, 1989 et 1990, pour un montant total de mise de 950 000 $ et 970 000 $ respectivement. La course avait le statut de Groupe 1 et se déroulait sur 2100m. Les deux éditions ont été remportées par Horlicks, vainqueur de la Coupe du Japon en 1989.
Tirage DB/Tirage DB :
DB Draw est un pont tournant ferroviaire traversant la rivière Hackensack entre Secaucus et Kearny, dans le New Jersey, aux États-Unis. Il a été construit en 1889 par le New York, Lake Erie and Western Railroad (réorganisé en 1895 sous le nom d'Erie Railroad) et a été utilisé par le New York and Greenwood Lake et la Newark Branch. Le pont a ensuite transporté la ligne Boonton de New Jersey Transit jusqu'à ce que la ligne soit reliée à la succursale de Montclair via la connexion Montclair, pour former la ligne Montclair-Boonton. Le pont est ensuite revenu au contrôle du Norfolk Southern Railway, qui l'a depuis mis hors service. Il a été désaffecté en octobre 2002 et laissé en position ouverte pour le trafic fluvial.
DB Fernverkehr/DB Fernverkehr :
DB Fernverkehr AG (allemand pour "DB Long-Distance Traffic") est une division semi-indépendante de Deutsche Bahn qui exploite des trains de voyageurs longue distance en Allemagne. Elle a été fondée en 1999 lors de la deuxième étape de la privatisation de la Deutsche Bahn, sous le nom de DB Reise&Touristik et a été renommée en 2003.
Groupe de bases de données/Groupe de bases de données :
DB Group, anciennement Dongbu Group, est un grand chaebol (conglomérat) sud-coréen, produisant des produits industriels, chimiques, d'assurance et financiers. Elle a été créée en janvier 1969 par Junki Kim sous le nom de Miryung Construction Company, Ltd.
DB HBR_5/DB HBR 5 :
Le modèle HBR 5 (1954–1959) était le projet le plus réussi de Deutsch et Bonnet (DB) à ce jour, avec plusieurs centaines de voitures produites jusqu'en 1959. Une autre petite série de voitures abaissées et allégées appelée "Super Rallye" a eu lieu en 1960 et 1961. Environ 660 Mille Miles, Coach et HBR 4/5 ont été construits au total. D'autres sources (un décompte des clubs DB-Panhard de France, d'Allemagne, de Suisse et des États-Unis) représentent 950 coupés DB, dont presque tous seraient des HBR et leurs prédécesseurs conçus par Frua.
Assurance PD/Assurance PD :
DB Insurance Co, Ltd. (coréen : DB손해보험), anciennement Hankook Automobile Insurance (coréen : 한국자동차보험), est une compagnie d'assurance sud-coréenne. Son siège social est à Séoul et a été créé en 1963. La division du groupe d'assurance incendie de la société contrôle une grande partie du marché sud-coréen des cartes d'appel sous la marque d'assurance Promy.
DB Insurance_Promy_Open/DB Insurance Promy Open :
Le DB Insurance Promy Open est un tournoi de golf professionnel qui se déroule en Corée du Sud parrainé par DB Insurance. Jusqu'en 2017, il s'appelait le Dongbu Insurance Promy Open. Il a eu lieu au Montvert Country Club de 2015 à 2019. Depuis 2014, c'est l'événement d'ouverture de la saison, qui se tient en avril. En 2010 et 2011, l'événement avait un prix en argent de 300 000 000 ₩, passant à 400 000 000 ₩ en 2012 et 500 000 000 ₩ en 2016. L'événement a été annulé en 2020 mais est revenu en 2021 avec un prix en argent de 700 000 000 ₩ et un nouveau lieu, Oak Valley Country Club . En 2008 et 2009, Dongbu Insurance a parrainé un événement de match play, le championnat SBS Dongbu Insurance Matchplay, le précurseur du championnat Munsingwear qui a débuté en 2010. Le prix en argent était de 300 000 000 ₩ les deux années. En 2006 et 2007, ils ont parrainé un événement sur invitation de fin de saison de 36 trous qui comprenait des seniors. Ils ont également parrainé le championnat KPGA en 2005.
DB Le_Mans/DB Le Mans :
La DB Le Mans (plus tard également vendue sous le nom de René Bonnet Le Mans et René Bonnet Missile) est une voiture de sport à deux portes à carrosserie en fibre de verre et à traction avant, construite en France de 1959 à 1964. Équipée à l'origine d'un moteur Panhard à deux cylindres boxeurs, les voitures construites par René Bonnet étaient équipées de moteurs Renault quatre cylindres. La voiture, avec des ailerons arrière prononcés et plus confortable que les efforts précédents de DB, visait carrément le marché américain.
DB Museum,_Coblence/DB Museum, Coblence :
Le musée DB de Coblence a été inauguré le 21 avril 2001 en tant que premier site distant du musée des transports de Nuremberg. Il est géré par des bénévoles dans le cadre de la Stiftung Bahn-Sozialwerk (BSW), une sorte d'organisation de services sociaux des cheminots, et trouve ses origines dans un «groupe pour la préservation des véhicules ferroviaires historiques» d'un BSW à Coblence.
Réseaux DB/Réseaux DB :
DB Networks est une société privée de sécurité de l'information fondée aux États-Unis. La société a son siège social à San Diego, en Californie, et ses bureaux régionaux sont situés à Palo Alto, en Californie, et à Seattle, dans l'État de Washington. En mai 2018, DB Networks a annoncé qu'elle changer sa raison sociale en DB CyberTech.
DBNetz/DBNetz :
DB Netz AG est une filiale majeure de la Deutsche Bahn qui possède et exploite la majorité du système ferroviaire allemand (2019 : 33 291 km). C'est l'un des plus grands gestionnaires d'infrastructures ferroviaires par la longueur et le volume de transport de son réseau. L'entreprise a été créée au cours de la deuxième étape de la réforme ferroviaire allemande en tant que filiale de Deutsche Bahn AG. DB Netz a son siège social à Francfort et compte sept divisions régionales ("Regionalbereiche", RB) et une division centrale. Les sites de son siège régional sont Berlin (RB est), Francfort (RB centre), Duisburg (RB ouest), Hanovre (RB nord), Karlsruhe (RB sud-ouest), Leipzig (RB sud-est) et Munich (RB sud). DB Netz AG tire profit des redevances d'itinéraire, mais reçoit d'importants fonds publics pour entretenir, développer et étendre le réseau d'itinéraires de transport européens et fédéraux. Il a été inclus dans la marque DB Netze lorsque la Deutsche Bahn a été réorganisée en trois grandes divisions couvrant les passagers, la logistique et les infrastructures. Cependant, son entité juridique est restée. Bien qu'elle fasse partie intégrante de Deutsche Bahn AG et de l'une de ses principales filiales, DB Netz AG doit accorder un accès non discriminatoire aux autres prestataires de services ferroviaires qui sont en concurrence avec les autres grandes unités commerciales de Deutsche Bahn. C'est pourquoi DB Netz AG est supervisée par l'Agence fédérale des réseaux.
DB Netze/DB Netze :
DB Netze (en anglais : DB Networks) est une marque de la holding ferroviaire nationale allemande Deutsche Bahn (DB). Il a été formé en décembre 2007 avec DB Schenker, le département logistique, et DB Bahn, la branche des services aux passagers. L'intention initiale était que DB Netze coordonne la livraison des infrastructures et des opérations afin de fournir des systèmes de transport à long terme. En tant que filiale de DB, elle devait développer et exploiter une gamme complète de réseaux de transport, d'énergie, de données et de services. En juin 2008, cependant, à la lumière du projet de privatisation partielle des services, le conseil d'administration de la DB a décidé de séparer les prestataires de services de la marque DB Netze et de ne lui laisser que les éléments d'infrastructure. Les prestataires de services sont désormais regroupés au sein du domaine d'activité DB Dienstleistungen sous la marque DB. Aujourd'hui, DB Netze comprend les secteurs d'activité suivants : DB Netze Fahrweg DB Netze Personenbahnhöfe DB Netze Energie DB Netze Projektbau DB Station&Service AGDB Station&Service gère environ 5 400 stations avec 2 400 bâtiments. Elle fournit des services aux voyageurs, loue des biens immobiliers en gare et commercialise des arrêts en gare même pour d'autres compagnies de chemin de fer. DB Energie fournit de l'électricité et du diesel pour les moteurs et les utilisateurs stationnaires de l'ensemble du groupe DB. Ses clients comprennent également d'autres entreprises.
DB ProjektBau/DB ProjektBau :
DB ProjektBau GmbH était une société allemande qui réalisait et soutenait des projets ferroviaires à grande échelle pour le transporteur ferroviaire national allemand, Deutsche Bahn (DB). Elle a été créée le 1er janvier 2003 en tant que filiale de la DB. En 2016, elle a fusionné avec DB international pour devenir DB Engineering & Consulting GmbH.
Enregistrements BD/Enregistrements BD :
DB Records (stylisé comme DB RECS) était un label détenu par Danny Beard, actif de 1978 à 1997. Le label était exploité à partir du magasin de disques Wax'n'Facts dans le quartier d'Atlanta, en Géorgie, à Little Five Points. Au cours des années 1980, le label s'est fait connaître comme une source de musique régionale du sud.
DB Regio/DB Regio :
DB Regio AG est une filiale de la Deutsche Bahn qui exploite des services de trains régionaux et de banlieue en Allemagne. DB Regio AG, dont le siège est à Francfort-sur-le-Main. Elle est une filiale à 100 % du groupe Deutsche Bahn et fait partie du segment d'activité DB Regio, qui comprend également DB Regionnetz Verkehrs GmbH et d'autres filiales indépendantes. L'entreprise, en tant qu'entreprise opérationnelle principalement nationale, est responsable de toutes les activités de transport régional (rail et bus) du groupe DB en Allemagne. Cela inclut le trafic dans les pays voisins. Pour l'entretien du parc de véhicules, l'entreprise exploite ses propres ateliers. L'entreprise dessert 310 lignes avec 22 800 trains et 295 000 arrêts chaque jour. Elle compte une dizaine de millions de clients.
DB Regio_Oberfranken/DB Regio Oberfranken :
DB Regio Oberfranken est un domaine d'activité de la société nationale des chemins de fer allemands, Deutsche Bahn, dont le siège est à Hof (Saale). Elle est responsable de la majorité des services ferroviaires régionaux et locaux dans la province bavaroise de Haute-Franconie (Oberfranken).
DB Schenker/DB Schenker :
DB Schenker est une division de l'opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn qui se concentre sur la logistique. La société a été acquise par Deutsche Bahn sous le nom de Schenker-Stinnes en 2002. Elle comprend des divisions pour le fret aérien, terrestre, maritime et la logistique contractuelle.
DB Schenker_Rail_Rybnik/DB Schenker Rail Rybnik :
DB Schenker Rail Rybnik SA, jusqu'en 2009 PCC RAIL RYBNIK SA, anciennement Przedsiębiorstwo Transportu Kolejowego i Gospodarki Kamieniem w Rybniku, PTKiGK Rybnik (Rail Transport and Stone Management Company in Rybnik), est une société ferroviaire polonaise opérant principalement dans le transport de marchandises. L'entreprise possède 110 locomotives et 1577 wagons de marchandises. En 2005, il a transporté plus de 52 700 000 tonnes de marchandises. Les locomotives sont peintes en rouge et jaune clair (la livrée PTKiGK), mais les couleurs doivent être changées en livrée bleu-orange PCC Rail.
Services de base de données/Services de base de données :
DB Services est une filiale de la Deutsche Bahn AG composée de six divisions régionales qui sont responsables de l'entretien des bâtiments de l'infrastructure ferroviaire (par exemple les gares). Les divisions régionales fournissent des services tels que le nettoyage des véhicules et des bâtiments, l'entretien des bâtiments, la gestion immobilière, la fourniture de transport et la gestion des routes. Le groupe fait partie de la division DB Dienstleistungen de la Deutsche Bahn.
DB Station%26Service/DB Station&Service :
DB Station&Service AG est une filiale de Deutsche Bahn, responsable de la gestion de plus de 5 400 gares sur le réseau ferroviaire allemand.
Famille_DB V_160/Famille DB V 160 :
La famille de locomotives DB V 160 comprend plusieurs classes de locomotives diesel-hydrauliques à 4 essieux étroitement apparentées construites dans les années 1960 et 1970 pour la Deutsche Bundesbahn qui tirent le nom de famille du premier modèle construit : la « DB Class V 160 ». Les DB Classes V 160 (plus tard 216), 215, V 162 (plus tard 217), V 164 (plus tard 218), V 169 (plus tard 219) et DB Classe 210 composent la famille, complétées par les DBAG Classes 225 et 226, formé à partir de machines reconstruites originales. Ils ont formé l'épine dorsale de la traction diesel des locomotives sans manœuvre en Allemagne jusqu'aux années 1990, et ont continué à le faire avec les locomotives de classe 232 de l'ancienne Deutsche Reichsbahn dans les années 2000.
DB Vertrieb/DB Vertrieb :
DB Vertrieb GmbH, basée à Francfort, est une filiale à 100 % de Deutsche Bahn AG. Il est né en 2005 de DB Passenger Traffic GmbH.
DB drag_racing/DB drag_racing :
dB drag racing est une compétition récompensant la personne qui peut produire le son le plus fort à l'intérieur d'un véhicule. Le "dB" signifie décibels de niveau de pression acoustique (SPL). Dans ces compétitions, un SPL de plus de 140 décibels est courant ; et le record international en 2003 était de 171,5, avec des records allant jusqu'à 180 dB réclamés plus récemment. batteries et avec un câblage électrique et des alternateurs améliorés. Il y avait 10 000 concurrents en 2003 et 300 "courses". Les championnats nationaux américains ont eu lieu au Tennessee. Lors d'une compétition, le véhicule doit rouler sur 20 pieds. Personne n'est autorisé à s'asseoir dans le véhicule pendant les essais car une blessure serait certaine. Les véhicules sont scellés hermétiquement pour maximiser le confinement de l'énergie sonore pour le compteur de décibels. Le concurrent se tient à l'écart du véhicule avec un interrupteur de commande marche/arrêt tandis qu'une voix de synthèse annonce les étapes des "courses". La tonalité de test consiste en une tonalité de résonance très courte entre 30 Hz et 70 Hz, appelée "le rot".
DB locomotive_classification/DB locomotive classification :
À l'origine, la Deutsche Bundesbahn et la Deutsche Reichsbahn ont continué le système de classification de la Deutsche Reichsbahn (DRG) - voir aussi un bref aperçu du système de numérotation des chemins de fer allemands. Lorsque l'UIC a introduit un nouveau système de classification pouvant être traité par les ordinateurs de la fin des années 1960, la DB a procédé à une modification majeure de son système, à compter du 1er janvier 1968. Ce système est toujours utilisé et comprend désormais les moteurs des anciens chemins de fer de la RDA comme bien. (Voir la liste des locomotives et des bus ferroviaires de la Deutsche Bahn AG pour une liste à jour.)
DB v_The_Minister_for_Health/DB v Le Ministre de la Santé :
DB v The Minister for Health [2003] 3 IR 12, est une affaire de la Cour suprême irlandaise dans laquelle la Cour suprême a souligné que l'approche littérale (la formulation est interprétée en utilisant le sens "naturel" et "ordinaire" du langage) doit toujours être utilisée d'abord lorsqu'il s'agit d'interpréter les lois. La Cour a également souligné dans cette affaire que le seul cas où l'approche téléologique (où l'intention du législateur prime) devrait être utilisée est si l'approche littérale conduit à l'ambiguïté ou au manque de clarté.
Base de données/Base de données :
dBase (également stylisé dBASE) a été l'un des premiers systèmes de gestion de bases de données pour micro-ordinateurs et le plus réussi à son époque. Le système dBase comprend le moteur de base de données principal, un système de requête, un moteur de formulaires et un langage de programmation qui relie tous ces composants. Le format de fichier sous-jacent de dBase, le fichier .dbf, est largement utilisé dans les applications nécessitant un format simple pour stocker des données structurées. Initialement publié sous le nom de Vulcan pour PTDOS en 1978, le port CP/M a attiré l'attention d'Ashton-Tate en 1980. Ils ont autorisé et l'a réédité sous le nom de dBASE II, puis porté sur des ordinateurs Apple II et IBM PC exécutant DOS. Sur la plate-forme PC, en particulier, dBase est devenu l'un des titres de logiciels les plus vendus pendant plusieurs années. Une mise à niveau majeure a été publiée sous le nom de dBase III et portée sur une plus grande variété de plates-formes, en ajoutant UNIX et VMS. Au milieu des années 1980, Ashton-Tate était l'un des "trois grands" éditeurs de logiciels sur le marché des premiers logiciels d'entreprise, les autres étant Lotus Development et WordPerfect. À partir du milieu des années 1980, plusieurs sociétés ont produit leurs propres variations sur le dBase produit et en particulier le langage de programmation dBase. Ceux-ci comprenaient FoxBASE + (rebaptisé plus tard FoxPro), Clipper et d'autres produits dits xBase. Beaucoup d'entre eux étaient techniquement plus puissants que dBase, mais ne pouvaient pas le mettre de côté sur le marché. Cela a changé avec la mauvaise réception de dBase IV, dont la conception et la stabilité manquaient tellement que de nombreux utilisateurs se sont tournés vers d'autres produits. Dans le même temps, les produits de bases de données utilisaient de plus en plus le SQL (Structured Query Language) inventé par IBM. Un autre facteur a été l'adoption de Microsoft Windows par les utilisateurs sur les ordinateurs de bureau. L'évolution vers SQL et Windows a poussé les fabricants de produits xBase à investir dans une refonte majeure pour fournir de nouvelles fonctionnalités. Au début des années 1990, les produits xBase constituaient la principale plate-forme de base de données pour la mise en œuvre d'applications métier. La taille et l'impact du marché xBase ne sont pas passés inaperçus et, en l'espace d'un an, les trois principales sociétés xBase ont été acquises par de plus grands éditeurs de logiciels : Borland a acheté Ashton-Tate Microsoft a acheté Fox Software Computer Associates a acquis NantucketAu début de la décennie du 21e siècle , la plupart des produits xBase originaux avaient perdu de leur importance et beaucoup avaient complètement disparu. Les produits connus sous le nom de dBase existent toujours, propriété de dBase LLC.
DBc/DBc :
dBc (décibels relatifs à la porteuse) est le rapport de puissance d'un signal sur un signal porteur, exprimé en décibels. Par exemple, le bruit de phase est exprimé en dBc/Hz à un décalage de fréquence donné par rapport à la porteuse. dBc peut également être utilisé comme mesure de la plage dynamique sans parasites (SFDR) entre le signal souhaité et les sorties parasites indésirables résultant de l'utilisation de convertisseurs de signaux tels qu'un convertisseur numérique-analogique ou un mélangeur de fréquences. Si le chiffre dBc est positif, l'intensité relative du signal est supérieure à l'intensité du signal de la porteuse. Si le chiffre dBc est négatif, l'intensité relative du signal est inférieure à l'intensité du signal de la porteuse. Bien que le décibel (dB) soit autorisé pour une utilisation avec les unités SI, le dBc ne l'est pas.
DBeaver/DBeaver :
DBeaver est une application logicielle client SQL et un outil d'administration de base de données. Pour les bases de données relationnelles, il utilise l'interface de programmation d'application (API) JDBC pour interagir avec les bases de données via un pilote JDBC. Pour les autres bases de données (NoSQL), il utilise des pilotes de base de données propriétaires. Il fournit un éditeur qui prend en charge la complétion de code et la coloration syntaxique. Il fournit une architecture de plug-in (basée sur l'architecture des plug-ins Eclipse) qui permet aux utilisateurs de modifier une grande partie du comportement de l'application pour fournir des fonctionnalités spécifiques à la base de données ou des fonctionnalités indépendantes de la base de données. Il s'agit d'une application de bureau écrite en Java et basée sur la plate-forme Eclipse. L'édition communautaire (CE) de DBeaver est un logiciel libre et open source distribué sous la licence Apache. Une édition d'entreprise à source fermée de DBeaver est distribuée sous une licence commerciale.
DBi/DBi :
dBi est différent de dB.
DBm/DBm :
dBm ou dBmW (décibel-milliwatts) est une unité de niveau utilisée pour indiquer qu'un niveau de puissance est exprimé en décibels (dB) par rapport à un milliwatt (mW). Il est utilisé dans les réseaux de communication radio, micro-ondes et fibre optique comme mesure pratique de la puissance absolue en raison de sa capacité à exprimer des valeurs très grandes et très petites sous une forme courte. dBW est une unité similaire, référencée à un watt (1000 mW). Le décibel (dB) est une unité sans dimension, utilisée pour quantifier le rapport entre deux valeurs, comme le rapport signal sur bruit. Le dBm est également sans dimension, mais comme il se compare à une valeur de référence fixe, la cote dBm est absolue. Le dBm ne fait pas partie du Système international d'unités (SI) et son utilisation est donc déconseillée dans les documents ou les systèmes qui adhèrent aux unités SI (l'unité SI correspondante est le watt). Cependant, l'unité décibel (dB), sans le suffixe «m», est autorisée pour les quantités relatives, mais n'est pas acceptée pour une utilisation directement à côté des unités SI. 10 dBm peut être écrit 10 dB (1 mW) en SI. : 7,4 En audio et en téléphonie, le dBm est généralement référencé par rapport à une impédance de 600 ohms, tandis que dans le travail radiofréquence, le dBm est généralement référencé par rapport à une impédance de 50 ohms .
DBm0/DBm0 :
dBm0 est une abréviation pour la puissance en dBm mesurée à un point de niveau de transmission zéro. dBm0 est un concept utilisé (entre autres) dans le traitement audio/téléphonique car il permet une intégration fluide des chaînes analogiques et numériques. Notamment, pour les codecs loi A et loi μ, les normes définissent une séquence qui a une sortie de 0 dBm0. Remarque 1 : Une conséquence pour les codecs loi A et loi μ de la définition 0 dBm0 est qu'ils ont un niveau de signal maximal respectif de 3,14 dBm0 et 3,17 dBm0 (rapport entre l'amplitude d'onde sinusoïdale maximale pouvant être obtenue et la référence spécifiée de 0 dBm0 amplitude des vagues). Remarque 2 : 0 dBm0 est souvent remplacé ou utilisé à la place du milliwatt numérique ou du point de niveau de transmission zéro. L'"unité" dBm0 est utilisée pour décrire les niveaux des signaux numériques. Par exemple, le niveau nominal de liaison descendante dans les télécommunications de téléphonie mobile au point d'interconnexion (POI) est de -16 dBm0. L'unité est dérivée de son homologue dBm. Même si les signaux représentés numériquement n'ont rien à voir avec les niveaux de puissance absolus et ne peuvent pas être exprimés en dBm, les dinosaures de la téléphonométrie avaient des problèmes à penser en niveaux par rapport à la pleine échelle, ils ont donc introduit l'unité pseudo-numérique complètement redondante de "dBm0". Il relie en fait les deux, l'ancien monde des télécommunications analogiques et le nouveau monde des communications numériques d'une manière étrange et non naturelle. Le niveau 0 dBm0 correspond au milliwatt numérique (DMW) et est défini comme le niveau de puissance absolu à un point de référence numérique du même signal qui serait mesuré comme niveau de puissance absolu, en dBm, si le point de référence était analogique. La puissance absolue en dBm est définie comme 10 log (puissance en mW/1 mW). Lorsque l'impédance de test est de 600 Ω résistifs, 0 dBm peut être référé à une tension de 775 mV, ce qui se traduit par une puissance active de référence de 1 mW. 0 dBm0 correspond à un niveau de surcharge d'environ 3 dBm dans la conversion A/N. Étant donné un signal sinusoïdal de tension efficace de 0,775 [V], la puissance à ZLP en [W] est : P = ( 0,775 [ V ] ) 2 600 [ Ω ] = 0,001 [ W ] = 1 [ m W ] = 0 [ ré B m ] {\displaystyle P={\frac {(0,775[\mathrm {V} ])^{2}}{600[\Omega ]}}=0,001[\mathrm {W} ]=1[\mathrm {mW} ] = 0 [\ mathrm {dBm} ]} et le niveau à ZLP dans [ ré B V ] {\ displaystyle [\ mathrm {dBV} ]} est : L = 10 ∗ log 10 ⁡ ( 0,775 [ V ] 1 [ V ] ) 2 ≈ − 2,214 [ ré B V ] . {\displaystyle L=10*\log _{10}\left({\frac {0.775[\mathrm {V} ]}{1[\mathrm {V} ]}}\right)^{2}\approx - 2,214[\mathrm {dBV} ].} TIA-810 se caractérise : "Lorsqu'un signal analogique de 0,775 volt efficace est appliqué à l'entrée du codeur, un code numérique de 0 dBm0 est présent à la référence numérique. En général, lorsqu'un signal numérique de 0 dBm0 code est appliqué au décodeur, un signal analogique de 0,775 volt efficace apparaît à la sortie du décodeur. Plus précisément, lorsque la séquence périodique de 0 dBm0 telle qu'indiquée dans le tableau 2, en loi mu ou en loi A selon le cas, est appliquée au décodeur au point de référence numérique, un signal sinusoïdal de 1 kHz, 0,775 volt efficace apparaît à la sortie du décodeur. 0 dBm0 correspond à 3,14 (loi A) ou 3,17 (loi mu) dB en dessous de la pleine échelle numérique. Une unité plus couramment utilisée pour les niveaux de signal numérique est dB Full Scale ou dBFS. La relation entre dBm0 et dBFS est malheureusement ambiguë. Cela dépend de la façon dont vous définissez les niveaux rms et crête dans un système échantillonné. Le niveau de 0 dBm0 est défini comme modèle spécifique dans un système échantillonné (voir les normes référencées ci-dessous). Cependant, dans un système codé selon la loi A, le niveau maximal d'une sinusoïdale dans un tel système est de +3,14 dBm0. L'ambiguïté est de savoir si le niveau est une valeur crête ou efficace. Aujourd'hui, l'interprétation par de nombreuses entreprises tend à aller vers l'interprétation rms. Cela signifie que +3,14 dBm0 = 0dBFS crête et -3dBFS rms. Cela signifie également que le même signal a un niveau de crête de +6,14 dBm0 crête. Cela signifie que le niveau de point d'interconnexion couramment utilisé de -16 dBm0 peut être transformé en -22,14 dBFS rms dans un système de codec A-law. (-22,17 dBFS rms dans un système de codec loi μ).
DBmaestro/DBmaestro :
DBmaestro est une société de logiciels informatiques dont le siège social est à Boston et le développement en Israël. Elle commercialise ses services pour le DevOps : collaboration entre les équipes de développement et d'exploitation informatique. DBmaestro a été fondé en 2012 par Yariv Tabac et Yaniv Yehuda. À ce jour, la société a levé un financement en capital-risque de 7,5 millions de dollars.
DBox/DBox :
DBox peut faire référence à : DBox2, un décodeur D-Box Technologies, des systèmes de mouvement pour le divertissement, etc.
DBox2/DBox2 :
La DBox est un décodeur récepteur intégré de télévision numérique satellite et câble DVB (décodeur). Ils ont été largement distribués pour être utilisés avec les chaînes de télévision payantes. Il a été commandé par DF1 du groupe Kirch, un des premiers fournisseurs allemands de télévision numérique qui a ensuite fusionné avec Premiere. Le matériel a été développé et produit par Nokia, mais plus tard également produit par Philips et Sagem sous licence. La combinaison de développeurs tiers et de la connectivité réseau qui facilite le partage de cartes, rend l'utilisation de DBox2 (et de la Dreambox basée sur DBox2) particulièrement courante chez les passionnés et ceux qui ont l'intention d'obtenir des services sans paiement. Il permet également au récepteur de stocker des copies numériques des flux de transport DVB MPEG sur des systèmes de fichiers en réseau ou de diffuser les flux en tant qu'IPTV vers les clients VideoLAN et XBMC Media Center. En 2001, suite à la faillite de Kirch Media, la production de la D-box a cessé. Cependant, de nombreux appareils continuent d'être échangés d'occasion (souvent via des sites d'enchères en ligne) et des prix assez élevés sont payés en raison de la possibilité d'obtenir des services sans paiement. Pour cette raison, il existe également un nombre important de sites Web et de forums, principalement en allemand, consacrés aux appareils.
DBpédia/DBpédia :
DBpedia (de « DB » pour « base de données ») est un projet visant à extraire un contenu structuré à partir des informations créées dans le projet Wikipedia. Ces informations structurées sont mises à disposition sur le World Wide Web. DBpedia permet aux utilisateurs d'interroger sémantiquement les relations et les propriétés des ressources Wikipédia, y compris des liens vers d'autres ensembles de données connexes. En 2008, Tim Berners-Lee a décrit DBpedia comme l'une des parties les plus célèbres de l'effort décentralisé de données liées.
Enregistrements DBpm/Enregistrements DBpm :
dBpm Records est une maison de disques américaine basée à Chicago, dans l'Illinois, et fondée en 2011 par le groupe de rock alternatif Wilco, lauréat d'un Grammy Award. Le label a sorti tous les albums de Wilco depuis The Whole Love en 2011. Il est aidé par ADA pour la distribution. Le label a également sorti Don't Lose This de Pop Staples ; Sukierae, un album créé par Jeff Tweedy et son fils Spencer Tweedy ; un ensemble d'albums solo de Jeff Tweedy appelé WARM + WARMER ; et plus récemment, le dernier album live de feu Daniel Johnston, Chicago 2017.
DBridge/DBridge :
dBridge, également connu sous le nom de Velvit (né Darren White), est un producteur de disques de batterie et de basse anglais dont la carrière a commencé lors de la conception du genre au début des années 1990. dBridge faisait partie du duo Future Forces Inc., un projet réalisé avec DJ Maldini, avec des sorties sur le label Renegade Hardware. Plus tard, ils ont rejoint Fresh et Vegas pour former le supergroupe de batterie et de basse Bad Company, dont dBridge était membre à la fin des années 1990 et au début des années 2000. Pendant son temps avec Bad Company, ils ont sorti les morceaux "Planet Dust", "Nitrous" et "The Nine". dBridge a sorti son premier album solo, The Gemini Principle, en 2008. dBridge possède sa propre marque de disques, Exit Records. En 2011, Exit a sorti une compilation intitulée Mosaic Vol 1. Mosaic Vol 2 a suivi en 2013. En 2013, il a collaboré avec Kid Drama sur Heart Drive, un projet consistant en une série de podcasts présentant des pistes autonomes du duo. dBridge a commencé à créer de la musique techno et house en 2015 sous le pseudonyme de Velvit. Ses autres projets incluent des collaborations avec les producteurs Instra:mental (voir les podcasts autonomes), Fierce, Break, Survival, Calibre et Skream.
DBrn/DBrn :
Le symbole dBrn ou dB(rn) est une abréviation pour les décibels au-dessus du bruit de référence. La puissance de bruit pondérée en dB est référée à 1,0 picowatt. Ainsi, 0 dBrn = -90 dBm. L'utilisation d'une pondération de 144 lignes, d'un récepteur 144 ou d'un message C, ou d'une pondération plate, peut être indiquée entre parenthèses. Avec la pondération du message C, une tonalité d'un milliwatt à 1000 Hz affichera +90 dBrn, mais la même puissance que le bruit blanc, distribuée de manière aléatoire sur une bande de 3 kHz, affichera environ +88,5 dBrn, en raison de la pondération en fréquence. Avec 144 pondérations, une tonalité de bruit blanc d'un milliwatt et 1000 Hz affichera également +90 dBrn, mais la même puissance de 3 kHz ne lira que +82 dBrn, en raison de la pondération de fréquence différente. Remarque : En télécommunications, dBrn ajusté aussi appelé dBa désigne des "décibels ajustés", c'est-à-dire une puissance de bruit absolue pondérée. Ceci est totalement indépendant et n'est pas un synonyme de dB(A).
CC/CC :
DC, DC, D/C, Dc ou dc peut faire référence à :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

E. Wayne Abercrombie

ER_Bills/ER Factures : ER Bills (né en 1967) est un auteur et journaliste américain. ER_Braithwaite/ER Braithwaite : Eustace Edward Ri...