Rechercher dans ce blog

mardi 16 août 2022

Czuchow, Czerwionka-Leszczyny


Czeslaw Walek/Czeslaw Walek :
Mgr. Czeslaw Walek (né le 31 janvier 1975) est un avocat tchèque et un militant LGBT d'origine polonaise. Il a été vice-ministre des droits de l'homme et des minorités de 2009 à 2011, et est le fondateur et président de l'association Prague Pride qui organise le festival annuel du même nom.
Czeslaw Znamierowski/Czeslaw Znamierowski :
Czeslaw Viktorovich Znamierowski (23 mai 1890 - 9 août 1977) était un peintre lituanien soviétique renommé, membre de l'Union des artistes de l'URSS, connu pour ses grandes œuvres d'art et son amour de la nature. Znamierowski a combiné ces deux passions pour créer certaines des peintures les plus remarquables de l'Union soviétique, obtenant le titre prestigieux d '"Artiste honorable de LSSR" en 1965. Ses œuvres se trouvent au Musée d'art lituanien, Musée Šiaulių „Aušros", Varsovie Galerie nationale d'art, la galerie Tretiakov ainsi que dans des collections privées et des fonds d'art connus. Il a fréquenté l'Académie d'art de Saint-Pétersbourg à deux reprises entre 1912 et 1917, puis a fréquenté l'Université de Vilnius de 1926 à 1929. Il a étudié avec Ferdynand Ruszczyc, Arkady Rylov, Isaac Levitan et Nicholas Roerich. Znamierowski a vécu à Vilnius le reste de sa vie et a souvent peint des images des paysages de la ville. En 1965, il a peint environ 1400 paysages et réalisé 800 croquis et plus de 3000 œuvres d'art au cours de ses 50 ans de carrière d'artiste. L'art de Znamierowski était populaire dans son pays et à l'étranger. Il était l'un des rares artistes de l'Union soviétique dont l'art a été autorisé à quitter le rideau de fer. Ses œuvres ont été vendues à des musées, des institutions d'État, des galeries et des collections privées de Lituanie, de Lettonie, de Pologne, de Russie (au sein du bloc soviétique) ainsi qu'aux États-Unis, au Canada, en Allemagne, en Suède, en Espagne et en France (en dehors du bloc soviétique). très probablement que son art a été vendu dans de nombreux autres pays : "Ses œuvres [de Czeslaw Znamierowski] ont été acquises par des musées lituaniens et étrangers."
Czestk%C3%B3w-Osiedle/Czestków-Osiedle :
Czestków-Osiedle [ˈt͡ʂɛstkuf ɔˈɕɛdlɛ] est un village du district administratif de Gmina Buczek, dans le comté de Łask, dans la voïvodie de Łódź, dans le centre de la Pologne. Le village compte 290 habitants.
Czestk%C3%B3w A/Czestków A :
Czestków A est un village du district administratif de Gmina Buczek, dans le comté de Łask, dans la voïvodie de Łódź, dans le centre de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au nord de Buczek, 4 km (2 mi) au sud de Łask et 35 km (22 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Łódź.
Czestk%C3%B3w B/Czestków B :
Czestków B est un village du district administratif de Gmina Buczek, dans le comté de Łask, dans la voïvodie de Łódź, dans le centre de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au nord-ouest de Buczek, à 5 km (3 mi) au sud de Łask et à 36 km (22 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Łódź. Le village compte 290 habitants.
Czestk%C3%B3w F/Czestków F :
Czestków F est un village du district administratif de Gmina Buczek, dans le comté de Łask, dans la voïvodie de Łódź, dans le centre de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au nord de Buczek, à 6 km (4 mi) au sud de Łask et à 36 km (22 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Łódź. Le village compte 170 habitants.
Czeszewo/Czeszewo :
Czeszewo peut faire référence à : Czeszewo, comté de Wągrowiec, Pologne Czeszewo, comté de Września, Pologne
Czeszewo, Wrze%C5%9Bnia_County/Czeszewo, Września County :
Czeszewo [t͡ʂɛˈʂɛvɔ] (en allemand : Zeugnersruh) est un village du district administratif de Gmina Miłosław, dans le comté de Września, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au sud de Miłosław, 21 km (13 mi) au sud de Września et 50 km (31 mi) au sud-est de la capitale régionale Poznań. Le village compte 720 habitants.
Czeszewo, W%C4%85growiec_County/Czeszewo, Wągrowiec County :
Czeszewo [t͡ʂɛˈʂɛvɔ] est un village du district administratif de Gmina Gołańcz, dans le comté de Wągrowiec, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au sud-est de Gołańcz, 18 km (11 mi) au nord-est de Wągrowiec et 66 km (41 mi) au nord-est de la capitale régionale Poznań.
Czeszewo-Budy/Czeszewo-Budy :
Czeszewo-Budy [t͡ʂɛˈʂɛvɔ ˈbudɨ] est un village du district administratif de Gmina Miłosław, dans le comté de Września, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne.
Czeszyce/Czeszyce :
Czeszyce [t͡ʂɛˈʂɨt͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Krośnice, dans le comté de Milicz, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Avant 1945, c'était en Allemagne. Il se trouve à environ 13 kilomètres (8 mi) à l'est de Milicz et à 51 kilomètres (32 mi) au nord-est de la capitale régionale Wrocław.
Czesz%C3%B3w/Czeszów :
Czeszów [ˈt͡ʂɛʂuf] est un village du district administratif de Gmina Zawonia, dans le comté de Trzebnica, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 9 kilomètres (6 mi) au nord-est de Zawonia, 16 kilomètres (10 mi) au nord-est de Trzebnica et à 33 kilomètres (21 mi) au nord-est de la capitale régionale Wrocław. Le village a une population approximative de 970.
Czes%C5%82aw/Czesław :
Czesław, (tchèque : Česlav, biélorusse : Časłaŭ ; Česłaŭ, lituanien : Česlovas) est un ancien prénom dérivé des éléments slaves ča : 113 (attendre) et slava : 98 (gloire). Forme féminine : Czesława/Česlava. Le nom peut faire référence à : Ceslaus, Christian Saint Czesław Białobrzeski, physicien polonais Czesław Bieżanko, entomologiste polonais et autorité reconnue sur les papillons sud-américains Czesław Bobrowski, économiste polonais dans la Pologne d'après-guerre Czeslaw Brzozowicz, ingénieur-conseil pour la Tour CN, Centre Toronto-Dominion, première ligne de métro de Toronto Czesław Dźwigaj, artiste et sculpteur polonais Czesław Hoc, homme politique polonais Czeslaw Idzkiewicz, peintre et enseignant polonais Czeslaw Kozon, évêque catholique romain du diocèse de Copenhague Czesław Kiszczak, général et homme politique polonais Czesław Lang, ancien cycliste sur route polonais Czesław Łuczak, historien polonais, ancien recteur de l'Université Adam Mickiewicz Czesław Marchaj, plaisancier polonais Czesław Marek, compositeur polonais, pianiste Czesław Meyer, un personnage fictif qui a acquis l'immortalité dans la série de romans légers japonais Baccano ! Czesław Miłosz, poète polono-américain et lauréat du prix Nobel Czesław Młot-Fijałkowski, officier militaire polonais et général de brigade de l'armée polonaise Czesław Niemen, auteur-compositeur-interprète polonais Czesław Okińczyc, homme politique polono-lituanien Czesław Piątas, général polonais, ancien Chef d'état-major général de l'armée polonaise Czesław Słania , graveur de timbres-poste et de billets de banque polono-suédois Czesław Sobieraj , canoéiste de vitesse polonais Czesław Warsewicz , ancien PDG et président de PKP Intercity SA Czesław Wycech , activiste, homme politique et historien polonais Czesław Zbierański , ingénieur polonais , pionnier de l'aviation polonaise, major de l'armée polonaise
Czes%C5%82aw Baran/Czesław Baran :
Czesław Baran (25 août 1937 - 2 mars 2021) était un homme politique et agronome polonais.
Czes%C5%82aw Bartolik/Czesław Bartolik :
Czesław Bartolik (né le 16 avril 1918 au 29 mars 2008) était un footballeur et entraîneur polonais.
Czes%C5%82aw Bia%C5%82as/Czesław Białas :
Czesław Gerwazy Białas ((1931-06-19)19 juin 1931 à Szopienice - (1991-06-24)24 juin 1991 à Katowice) était un haltérophile polonais, qui a concouru dans la catégorie des poids légers et mi-lourds et a représenté Pologne aux compétitions internationales. Il a remporté la médaille de bronze aux Championnats du monde d'haltérophilie de 1959 dans la catégorie des 90 kg. Il a participé aux Jeux olympiques d'été de 1952 dans l'épreuve des 82,5 kg, aux Jeux olympiques d'été de 1956 dans l'épreuve des 90 kg et aux Jeux olympiques d'été de 1960 dans l'épreuve des 90 kg. Championnats d'Europe catégorie poids léger-lourd (385,0 kg); or dans la catégorie des poids moyens aux Championnats d'Europe de 1957 (420,0 kg) et bronze dans la catégorie des poids moyens aux Championnats d'Europe de 1959 (422,5 kg).
Czes%C5%82aw Bia%C5%82obrzeski/Czesław Białobrzeski :
Czesław Białobrzeski (31 août 1878 à Poshekhonye près de Yaroslavl, Russie - 12 octobre 1953 à Varsovie) était un physicien polonais. Il a étudié 1896-1901 à l'Université de Kyiv, a continué 1908-1810 en tant qu'élève de Paul Langevin au Collège de France, Paris. 1914, il a été nommé professeur à l'Université de Kyiv. 1919, il s'installe en Pologne et devient chef de département à l'Université Jagellonne de Cracovie, 1921 à l'Université de Varsovie. Depuis 1921, il était membre de l'Académie polonaise de l'apprentissage, depuis 1952 de l'Académie polonaise des sciences. Il a été président de la Société polonaise de physique entre 1934 et 1938. Czesław Białobrzeski a écrit environ 100 articles scientifiques sur la thermodynamique, la théorie de la relativité, la théorie quantique, la théorie de l'évolution et de la structure stellaires, la spectrographie, l'astrophysique et la philosophie de la physique. Il fut le premier à prendre en compte l'influence de la pression de radiation sur l'équilibre stellaire.
Czes%C5%82aw Bie%C5%BCanko/Czesław Bieżanko :
Czesław Marian Bieżanko (22 novembre 1895 à Kielce - 1986 à Pelotas, Brésil) était un entomologiste polonais et une autorité reconnue sur les papillons sud-américains. Il a été professeur au Collège d'agronomie de la ville de Pelotas (actuellement Universidade Federal de Pelotas et docteur honoris causa de l'Académie agricole. Bieżanko a travaillé sur la classification générique des lépidoptères. Au moins un genre de papillon a été nommé d'après lui (Biezankoia Strand, 1936) et onze espèces d'insectes portent son nom. En 1964, il publie une liste de ses publications (Biezanko CM, 1964 : Lista das publicacoes de CM Biezanko. Entomologia (Available publications), 8 pp., qui ne comprend pas son dernier Genero e espécies dedicados a CM Biezanko. 1 pp. et Kilka slów o Francesco Stancaro. 4 pp. (tous en 1965).
Czes%C5%82aw Bobrowski/Czesław Bobrowski :
Czesław Bobrowski (17 février 1904, à Sarny - 18 mai 1996, à Varsovie) était un économiste polonais. Dans la Pologne d'après-guerre, il a été directeur du Bureau central de planification ( Centralny Urząd Planowania ) de 1945 à 1948, auteur du plan triennal . Il a également été membre du Conseil national de l'État (1945-1947) et du Parlement (1947-1948). Mis à l'écart par les extrémistes staliniens, il revient à la politique après l'Octobre polonais en tant que vice-président du Comité économique du Conseil des ministres (1957-1963) et professeur à l'Université de Varsovie (à partir de 1958). Dans les années 1970, il a été expert des Nations Unies pour les pays en développement (Algérie, Ghana et Syrie). Président du Conseil consultatif de l'économie de 1981 à 1987, membre du Conseil consultatif du chef de l'État de 1986 à 1990. Il est l'auteur de nombreuses publications académiques dans le domaine de l'économie.
Czes%C5%82aw Boguszewicz/Czesław Boguszewicz :
Czesław Boguszewicz (né le 2 juillet 1950) est un footballeur polonais à la retraite et plus tard entraîneur.
Czes%C5%82aw Centkiewicz/Czesław Centkiewicz :
Czesław Jacek Centkiewicz (18 octobre 1904 - 10 juillet 1996) était un ingénieur, explorateur, écrivain et journaliste polonais. Il est surtout connu pour un certain nombre de livres qu'il a écrits (ou co-écrits avec sa femme Alina Centkiewicz) sur l'histoire de l'exploration des régions polaires et la vie quotidienne des Inuits.
Czes%C5%82aw Ciupa/Czesław Ciupa :
Czesław Ciupa (2 août 1935 - 29 juillet 1988) était un footballeur polonais. Il a disputé trois matches pour l'équipe nationale de football de Pologne de 1956 à 1957.
Czes%C5%82aw Cyraniak/Czesław Cyraniak :
Czesław Cyraniak (1er juin 1914 - 11 septembre 1939) était un boxeur polonais qui a participé aux Jeux olympiques d'été de 1936. Né à Poznań, en 1936, il a été éliminé au deuxième tour de la catégorie des poids légers après avoir perdu son combat contre José Padilla. Cyraniak a combattu dans l'armée polonaise lors de la campagne de septembre et est mort lors de la bataille de Bzura.
Czes%C5%82aw Cywi%C5%84ski/Czesław Cywiński :
Czesław Justyn Cywiński (10 mars 1926 - 10 avril 2010) était le président de l'Association des soldats de l'Armia Krajowa. Il faisait partie des personnes tuées dans le crash du Tu-154 de l'armée de l'air polonaise en 2010.
Czes%C5%82aw Czypicki/Czesław Czypicki :
Czesław Czypicki (1855-1926) était un avocat polonais de Kożmin, militant des sociétés de chanteurs. Son père était forestier. Après avoir été diplômé d'un lycée de Braniewo, il a étudié le droit à Wroclaw. Il a fait son stage dans un tribunal de Jastrowie (Poméranie occidentale), puis s'est installé à Koźmin Wielkopolski. En 1895, il a cofondé l'Association des sociétés industrielles de Poznań. Il a également cofondé la Banque Parcelacyjny à Poznań.
Czes%C5%82aw D%C5%BAwigaj/Czesław Dźwigaj :
Czesław Dźwigaj (né le 18 juin 1950 à Nowy Wiśnicz) est un artiste, sculpteur et professeur polonais. Créateur de nombreux monuments, il est le plus souvent associé aux monuments du pape Jean-Paul II, dont près de 50 sont sortis de son atelier.
Czes%C5%82aw Fiedorowicz/Czesław Fiedorowicz :
Czesław Fiedorowicz [ˈt͡ʂɛswaf fjɛdɔrɔwʲit͡ʂ] (écouter) (né le 21 février 1958 à Gubin) est un homme politique polonais. Il a été élu au Sejm le 25 septembre 2005, obtenant 16 153 voix dans le 8 district de Zielona Góra, en tant que candidat de la liste de la Plateforme civique. Il a également été membre du Sejm 1993-1997 et du Sejm 1997-2001.
Czes%C5%82aw Fory%C5%9B/Czesław Foryś :
Czesław Foryś (10 mai 1905 - 24 février 1966) était un coureur de demi-fond polonais. Il a participé au 1500 mètres masculin aux Jeux olympiques d'été de 1928. Il était diplômé en droit de l'Université de Varsovie.
Czes%C5%82aw Sexea/Czesław Sexea :
Czesław Gendera (14 mai 1918 - 18 novembre 1997) était un footballeur polonais. Il a disputé un match pour l'équipe nationale de football de Pologne en 1938.
Czes%C5%82aw G%C4%99borski/Czesław Gęborski :
Czesław Gęborski ( prononciation polonaise: [ˈt͡ʂɛswaf ɡɛmˈbɔrskʲi] ; 5 juin 1924, Dąbrowa Górnicza - 14 juin 2006) était capitaine des forces de sécurité de la République populaire de Pologne . Il est surtout connu pour son rôle de commandant du camp de transfert et d'internement de Łambinowice créé dans l'ancien Stalag VIII-B allemand. En octobre 1945, il fut démis de ses fonctions et accusé d'avoir mis le feu à l'une des casernes du camp et d'avoir ordonné des coups de feu sur les détenus qui tentaient d'éteindre les flammes, un incident au cours duquel 48 prisonniers moururent.
Czes%C5%82aw G%C5%82%C3%B3wczy%C5%84ski/Czesław Główczyński :
Czesław Marian Główczyński était un as de chasse polonais de l'armée de l'air polonaise pendant la Seconde Guerre mondiale avec 5 victoires confirmées et une partagée.
Czes%C5%82aw Hernas/Czesław Hernas :
Czesław Hernas (12 juillet 1928, Sokal - 11 décembre 2003, Wrocław) était un philologue et folkloriste polonais, professeur à l'Université de Wrocław. Directeur de l'Institut de philologie polonaise (1971-1885), membre du Comité des citoyens de Wroclaw de Solidarité (1989-1990)
Czes%C5%82aw Hoc/Czesław Hoc :
Czesław Hoc (né le 22 février 1954) est un homme politique polonais. Il a été élu au Sejm le 25 septembre 2005, obtenant 10 746 voix dans le district 40-Koszalin, en tant que candidat du Droit et de la Justice. Avant son entrée en politique, Hoc était médecin au centre médical de Kołobrzeg, obtenant son doctorat en médecine de l'Université de médecine de Poméranie en 1979. Lors d'un référendum local, le député Hoc a soutenu le mouvement antinucléaire à Mielno et Gąski où 94 % des habitants a voté contre l'emplacement de la centrale nucléaire du gouvernement polonais. Il est devenu membre du Parlement européen (MPE) en novembre 2015, en remplacement de Marek Gróbarczyk.
Czes%C5%82aw Id%C5%BAkiewicz/Czesław Idźkiewicz :
Czesław Idźkiewicz (21 octobre 1889 - 1er février 1951) était un peintre paysagiste et professeur d'art polonais. Il est né à Różan, en Pologne, de Piotr et Aleksandra née Magnuszewska. Idźkiewicz était l'un des six enfants de l'organiste local Piotr Idźkiewicz. Il est allé à l'école à Pułtusk à proximité. Entre 1908 et 1912, Idźkiewicz étudie le dessin et la peinture à l'École des beaux-arts de Varsovie. En même temps, il participe à la peinture des fresques de la cathédrale de Płock. En 1912, il se rend à Anvers pour étudier à l'Académie Royale des Beaux-Arts, et en 1913 et 1914, il poursuit ses études à Cracovie à l'Académie des Beaux-Arts en tant qu'élève de Józef Mehoffer et Józef Pankiewicz.Pendant la Première Guerre mondiale, le Le peintre principal de la cathédrale de la Bienheureuse Vierge Marie de Mazovie à Płock, Władysław Drapiewski, a été exilé et Idźkiewicz a poursuivi seul les travaux de la chapelle royale. Il gagnait sa vie en tant que professeur de beaux-arts à l'école préparatoire locale et obtint par la suite le certificat d'enseignant du secondaire. Après l'invasion de la Pologne en 1939, toute la collection de peintures à l'huile d'Idźkiewicz a été volée par les nazis et expédiée en Allemagne. Il n'a jamais été récupéré; il ne reste que quelques-unes de ses œuvres. Il a été arrêté et envoyé au camp de concentration de Dachau près de Munich. Idźkiewicz a survécu à la guerre et s'est réinstallé à Płock. Il a travaillé comme éducateur jusqu'à sa mort inattendue le 1er février 1951, à l'âge de 61 ans.
Czes%C5%82aw Jako%C5%82cewicz/Czesław Jakołcewicz :
Czesław Jakołcewicz (né le 18 août 1961) est un défenseur de football polonais puis entraîneur. Il a dirigé de nombreuses équipes à travers la Pologne et a joué dans l'équipe nationale polonaise.
Czes%C5%82aw Janczarski/Czesław Janczarski :
Czeslaw Janczarski (2 septembre 1911 dans le village de Hruszwica, gouvernorat de Volhynie - 19 mai 1971 à Varsovie) était un écrivain polonais de livres pour enfants ainsi qu'un traducteur de la langue russe. En 1932, Janczarski a commencé des études à l'Université de Lviv, deux ans plus tard, il a déménagé à l'Université de Varsovie, où il a étudié la philologie polonaise. Là, il est entré en contact avec Józef Czechowicz et d'autres poètes. Janczarski a passé la Seconde Guerre mondiale à Lwów, entre 1944 et 1946, il a vécu à Kurów et a enseigné dans une école de la région de Lublin, puis est retourné à Varsovie. À la fin des années 1940, il a commencé à travailler pour des magazines illustrés pour enfants, tels que Iskierki, Płomyczek et Świerszczyk, a également coopéré avec la radio polonaise. Janczarski est le créateur du bihebdomadaire pour enfants Mis (1957) et, pendant de nombreuses années, il est rédacteur en chef de la publication. Il est également le créateur de Miś Uszatek, l'un des personnages les plus populaires parmi les enfants polonais. Janczarski a écrit plusieurs livres et aidé à créer plusieurs films d'animation sur les aventures d'Uszatek, ils ont été illustrés par Zbigniew Rychlicki. Il est décédé subitement, lors d'une rencontre avec des enfants à Siedlce, il a eu une crise cardiaque et est décédé dans un hôpital de Varsovie quelques jours plus tard. Janczarski, auteur de nombreux livres pour enfants a reçu plusieurs commandes.
Czes%C5%82aw Kiszczak/Czesław Kiszczak :
Czesław Jan Kiszczak [ˈt͡ʂɛswaf ˈkiʂt͡ʂak] (écouter) (19 octobre 1925 - 5 novembre 2015) était un général polonais, ministre de l'intérieur de l'ère communiste (1981-1990) et premier ministre (1989). En 1981, il a joué un rôle clé dans l'imposition loi martiale et répression du mouvement Solidarité en Pologne. Mais huit ans plus tard, il a présidé la transition du pays vers la démocratie en tant que dernier premier ministre communiste et coprésident de la conférence de la table ronde, au cours de laquelle des responsables du Parti ouvrier unifié polonais au pouvoir ont affronté les dirigeants de l'opposition démocratique. La conférence a conduit à la réconciliation et au rétablissement de Solidarité, aux élections de 1989 et à la formation du premier gouvernement non communiste de Pologne depuis 1945.
Czes%C5%82aw Krakowski/Czesław Krakowski :
Czesław Krakowski (7 juin 1950 - 21 janvier 2022) était un homme politique polonais. Membre du Parti populaire polonais , il a siégé au Sénat de Pologne de 1993 à 1997. Il est décédé à Płock le 21 janvier 2022, à l'âge de 71 ans.
Czes%C5%82aw Kubiak/Czesław Kubiak :
Czesław Kubiak (25 mars 1932 - 11 juillet 1996) était un joueur de hockey sur gazon polonais. Il a participé au tournoi masculin des Jeux olympiques d'été de 1960.
Czes%C5%82aw Kukuczka/Czesław Kukuczka :
Czesław Kukuczka (23 juillet 1935 - 29 mars 1974) était un Polonais qui est devenu la cent quatorzième personne connue à mourir au mur de Berlin. Kukuczka a été assassiné lors d'une tentative de menacer l'ambassade de Pologne en Allemagne de l'Est en lui permettant de migrer vers Berlin-Ouest, devenant l'une des trois seules victimes évadées non allemandes du mur de Berlin.
Czes%C5%82aw Kwieci%C5%84ski/Czesław Kwieciński :
Czesław Kwieciński (né le 20 janvier 1943 à Romaškai, Lituanie) est un lutteur polonais qui a participé de 1964 à 1980 aux Jeux olympiques d'été. Médaillé de bronze aux Jeux olympiques d'été de 1972 et aux Jeux olympiques d'été de 1976 en lutte dans la catégorie 90 kg (poids léger-lourd). Il épousa Ewa Gryziecka, détentrice du record du monde du lancer du javelot, et ils eurent trois enfants, s'installant à Gliwice.
Czes%C5%82aw Lang/Czesław Lang :
Czesław Lang (né le 17 mai 1955 à Kołczygłowy) est un ancien coureur cycliste polonais. Il a été médaillé de bronze aux Championnats du Monde Route UCI 1977 à San Cristóbal et médaillé d'argent aux Championnats du Monde Route UCI 1979 à Valkenburg, tous deux dans le contre-la-montre par équipe amateur masculin. Il a également été le vainqueur de l'édition 1980 du Tour de Pologne. Depuis 1993, il est directeur du Tour de Pologne.
Czes%C5%82aw Lejewski/Czesław Lejewski :
Czesław Lejewski (1913–2001) était un philosophe et logicien polonais, membre de l'école de logique Lwow-Warsaw. Il a étudié avec Jan Łukasiewicz et Karl Popper à la London School of Economics et WVO Quine.
Czes%C5%82aw Lenc/Czesław Lenc :
Czesław Lenc (14 avril 1926 - 7 janvier 1998) était un footballeur polonais qui a joué comme arrière gauche en défense. Né à Chojnice, Lenc a commencé à jouer au football avec son équipe locale Chojniczanka Chojnice en 1945, avant de déménager à Lechia Gdańsk en 1948 et de passer 14 saisons avec le club.
Czes%C5%82aw Litwin/Czesław Litwin :
Czesław Litwin (né le 17 mars 1955 à Głogów) est un homme politique polonais. Il a été élu au Sejm le 25 septembre 2005 avec 9902 voix dans le district 1 de Legnica, candidat de la liste Samoobrona Rzeczpospolitej Polskiej.
Czes%C5%82aw Lorenc/Czesław Lorenc :
Czesław Ignacy Lorenc (14 avril 1925 - 30 juillet 2015) était un rameur polonais qui a participé aux Jeux olympiques d'été de 1952.
Czes%C5%82aw Madajczyk/Czesław Madajczyk :
Czesław Madajczyk (27 mai 1921, Jarocin - 15 février 2008) était un historien polonais. Ses études sur l'occupation allemande de l'Europe après 1938, et en particulier sur l'occupation de la Pologne et sur la culture polonaise de la Seconde Guerre mondiale, sont considérées comme particulièrement importantes par la communauté scientifique européenne.
Czes%C5%82aw Malec/Czesław Malec :
Czesław Malec (26 juin 1941 - 18 juillet 2018) était un basketteur polonais. Il a participé au tournoi masculin des Jeux olympiques d'été de 1968. Il est décédé le 18 juillet 2018 à l'âge de 77 ans.
Czes%C5%82aw Marchaj/Czesław Marchaj :
Czesław Antony Marchaj (9 juillet 1918 - 21 juillet 2015), souvent connu en Occident sous le nom de CA Marchaj ou Tony Marchaj, était un plaisancier polono-britannique dont les études scientifiques publiées sur l'aérodynamique et l'hydrodynamique des voiliers ont eu une influence sur le yacht, la voile et les concepteurs de plates-formes. Il est l'auteur de Sailing Theory and Practice et d'environ 60 autres publications sur la voile. Il était membre de l'Institut royal des architectes navals (RINA) et il a reçu la médaille d'argent de la Fédération internationale de voile (ISAF).
Czes%C5%82aw Marchewczyk/Czesław Marchewczyk :
Czesław Karol Marchewczyk (1er octobre 1912 - 11 novembre 2003) était un joueur polonais de hockey sur glace. Il a joué pour le KS Cracovia au cours de sa carrière, ainsi que pour l'équipe nationale polonaise lors de plusieurs championnats du monde ainsi qu'aux Jeux olympiques d'hiver de 1932, 1936 et 1948. Il recevra plus tard la Croix de Chevalier de l'Ordre de Polonia Restituta.
Czes%C5%82aw Marek/Czesław Marek :
Czesław Marek (1891-1985) était un compositeur, pianiste et professeur de piano polonais qui s'est installé en Suisse pendant la Première Guerre mondiale.
Czes%C5%82aw Michniewicz/Czesław Michniewicz :
Czesław Michniewicz ( prononciation polonaise: [ˈt͡ʂɛswaf mʲixˈɲɛvʲit͡ʂ] ; né le 12 février 1970) est un entraîneur de football polonais et ancien joueur qui dirige actuellement l' équipe nationale polonaise de football .
Czes%C5%82aw Mi%C5%82osz/Czesław Miłosz :
Czesław Miłosz (, également US : , polonais : [ˈtʂɛswaf ˈmiwɔʂ] (écouter) ; 30 juin 1911 - 14 août 2004) était un poète, prosateur, traducteur et diplomate polono-américain. Considéré comme l'un des plus grands poètes du XXe siècle, il a remporté le prix Nobel de littérature en 1980. Dans sa citation, l'Académie suédoise a qualifié Miłosz d'écrivain qui "exprime la condition exposée de l'homme dans un monde de conflits graves". Miłosz a survécu à l'occupation allemande de Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale et est devenu un attaché culturel du gouvernement polonais pendant la période d'après-guerre. Lorsque les autorités communistes ont menacé sa sécurité, il a fait défection en France et a finalement choisi l'exil aux États-Unis, où il est devenu professeur à l'Université de Californie à Berkeley. Sa poésie - en particulier sur son expérience de la guerre - et son évaluation du stalinisme dans un livre en prose, The Captive Mind , lui ont valu une renommée en tant qu'artiste et intellectuel émigré de premier plan. Tout au long de sa vie et de son œuvre, Miłosz a abordé des questions de morale, de politique, d'histoire et de foi. En tant que traducteur, il a présenté des œuvres occidentales à un public polonais et, en tant qu'érudit et éditeur, il s'est fait le champion d'une plus grande sensibilisation à la littérature slave en Occident. La foi a joué un rôle dans son travail alors qu'il explorait son catholicisme et son expérience personnelle. Miłosz est décédé à Cracovie, en Pologne, en 2004. Il est enterré à Skałka, une église connue en Pologne comme lieu d'honneur pour les Polonais distingués.
Czes%C5%82aw Mordowicz/Czesław Mordowicz :
Czesław Mordowicz (2 août 1919 - 28 octobre 2001) était un juif polonais qui, avec Arnošt Rosin, s'est échappé du camp de concentration d'Auschwitz en Pologne occupée par l'Allemagne le 27 mai 1944, au plus fort de l'Holocauste. Un rapport de sept pages dicté par Mordowicz et Rosin a rejoint le rapport Vrba-Wetzler et un rapport de Jerzy Tabeau pour devenir les Protocoles d'Auschwitz, un récit détaillé du meurtre de masse qui a eu lieu à l'intérieur du camp.
Czes%C5%82aw Mroczek/Czesław Mroczek :
Czesław Mroczek (né le 20 juillet 1964 à Kałuszyn) est un homme politique polonais. Il a été élu au Sejm le 25 septembre 2005, obtenant 8 311 voix dans le 18 district de Siedlce en tant que candidat de la liste de la Plate-forme civique. Il a été réélu avec 33 207 voix.
Czes%C5%82aw M%C4%85czy%C5%84ski/Czesław Mączyński :
Le colonel Czesław Mączyński (9 juillet 1881 à Kaszyce - 15 juillet 1935 à Lwów) était un officier polonais, homme politique de la Deuxième République polonaise et commandant en chef du contingent militaire polonais lors de la défense de Lwów - également appelé le Bataille de Lemberg - tout au long de novembre 1918 (partie de la guerre polono-ukrainienne ), ainsi que de la guerre polono-soviétique de 1920 . Il a reçu certaines des plus hautes distinctions militaires polonaises, dont Virtuti Militari , et un sujet du 2004 monographie de Jacek Miliński de l'Université de Łódź.
Czes%C5%82aw M%C5%82ot-Fija%C5%82kowski/Czesław Młot-Fijałkowski :
Czesław Młot-Fijałkowski (1892–1944) était un officier militaire polonais et un général de brigade de l'armée polonaise. Czesław Fijałkowski est né le 14 avril 1892 à Okalewo (aujourd'hui dans le comté de Rypin ), dans le gouvernorat de Płock du Congrès polonais , alors partie de l' Empire russe . En 1912, il est diplômé d'une école de commerce à Skierniewice et quitte la Pologne du Congrès pour Liège, où il rejoint l'Université de Liège. Là, il a rejoint l'organisation Polish Rifle Squads et est devenu le chef de sa branche locale en Belgique. Après le déclenchement de la Première Guerre mondiale, il retourna en Pologne et rejoignit les légions polonaises dès août 1914. Il servit sur le front, commandant un peloton, une compagnie et finalement un bataillon du 5e régiment d'infanterie de légions. À cette époque, il a gagné le surnom de Młot (polonais pour marteau), qui est ensuite devenu une partie de son nom de famille. Suite à la crise du Serment de 1917, il fut interné à Beniaminów, mais fut libéré en mai 1918 et fut autorisé à rejoindre la Polnische Wehrmacht, coopérant en même temps secrètement avec l'Organisation militaire polonaise. Déjà en novembre 1918, il rejoignit l'armée polonaise renaissante au rang de Kapitan et participa à la défense de Cieszyn Silesia contre l'invasion tchécoslovaque et plus tard à la guerre polono-ukrainienne. Vérifié au grade de major, il est promu en 1920 au grade de lieutenant-colonel. Après presque un an de fonctions d'état-major pendant la guerre polono-soviétique, à la fin de 1920, il devint le commandant du 13e régiment d'infanterie basé à Pułtusk, puis en 1923 promu au grade de colonel. Commandant en temps de paix qualifié, il a occupé des postes de commandement dans la 26e division d'infanterie polonaise (adjoint au commandant; 1926-1928) puis dans la 7e division d'infanterie polonaise (1928-1929). En 1930, il est de nouveau promu, cette fois au grade de général de brigade, et affecté à la 18e division d'infanterie polonaise basée à Łomża, qu'il commande jusqu'à la fin de l'entre-deux-guerres. En 1939, lors de la mobilisation pour la guerre avec l'Allemagne, il fut nommé commandant du groupe opérationnel Narew nouvellement formé, une unité de la taille d'un corps qui devait défendre la frontière polonaise entre la rivière Narew et la frontière avec la Lituanie, le long de la Biebrza. ligne fluviale. Avec deux brigades de cavalerie et deux divisions d'infanterie (11e et 33e) sous son commandement, Młot-Fijałkowski ordonne à ses unités de sonder l'ennemi et de reconnaître le territoire ennemi. Ainsi, son unité est devenue le seul détachement polonais à pénétrer en Allemagne pendant la guerre défensive polonaise. Cependant, l'armée de Modlin stationnée à l'ouest de ses troupes fut forcée de se retirer progressivement vers le sud et, le 7 septembre 1939, l'unité de Młot-Fijałkowski reçut l'ordre de faire de même. Cependant, à ce moment-là, le corps de Guderian a réussi à vaincre la 18e division d'infanterie polonaise et à déborder l'unité polonaise, qui a dû percer avec des pertes importantes des deux côtés. En effet, seules les brigades de cavalerie survécurent et furent désormais commandées par le général Zygmunt Podhorski, tandis que Młot-Fijałkowski devint membre de son état-major. Avec l'unité improvisée de Podhorski, Młot-Fijałkowski atteignit Białowieża le 20 septembre, où une nouvelle division de cavalerie Zaza était en cours de formation. Immédiatement, il a commencé une marche rapide vers le sud afin de rejoindre d'autres unités polonaises combattant dans la région de Lublin et Tomaszów Lubelski. Le 29 septembre, il a finalement atteint la région de la rivière Wieprz, où il est devenu une partie du groupe opérationnel indépendant Polesie du général Franciszek Kleeberg. Avec cette unité, Czesław Młot-Fijałkowski a participé à la bataille de Kock, le dernier engagement majeur de la campagne polonaise. Fait prisonnier de guerre par les Allemands, Młot-Fijałkowski passa le reste de la guerre dans divers camps de prisonniers de guerre allemands. Parmi eux se trouvaient l'Oflag IV-B Koenigstein et l'Oflag VII-A Murnau, où il mourut le 17 avril 1944.
Czes%C5%82aw Nawrot/Czesław Nawrot :
Czesław Nawrot (11 mars 1942 - 20 mai 2019) était un rameur polonais. Il a participé à l'épreuve du couple sans barreur masculin aux Jeux olympiques d'été de 1964.
Czes%C5%82aw Niemen/Czesław Niemen :
Czesław Niemen ( prononciation polonaise: [t͡ʂɛswaf ɲemɛn] ; 16 février 1939 - 17 janvier 2004), né Czesław Juliusz Wydrzycki , et souvent crédité comme juste Niemen , était l'un des auteurs-compositeurs-interprètes polonais les plus importants et les plus originaux. du XXe siècle, chantant principalement en polonais.
Czes%C5%82aw Nowicki/Czesław Nowicki :
Czesław Nowicki (16 septembre 1932 - 5 septembre 2002) était un footballeur polonais qui a passé toute sa carrière professionnelle avec Lechia Gdańsk. Il a été un joueur clé dans les premières décennies de Lechia et figure toujours en bonne place dans de nombreuses statistiques d'apparition et de buts pour le club.
Czes%C5%82aw Olech/Czesław Olech :
Czesław Olech (22 mai 1931 - 1er juillet 2015) était un mathématicien polonais. Il était un représentant de l'école de mathématiques de Cracovie, en particulier de l'école des équations différentielles de Tadeusz Ważewski.
Czes%C5%82aw Petelski/Czesław Petelski :
Czesław Petelski (5 novembre 1922 - 19 septembre 1996) était un réalisateur et scénariste polonais. Il a réalisé 25 films entre 1953 et 1990. Son film de 1963 Black Wings a été inscrit au 3e Festival international du film de Moscou où il a remporté un prix d'argent. En 1965, il est membre du jury du 4e Festival international du film de Moscou. Son film Copernic de 1973 a été inscrit au 8e Festival international du film de Moscou où il a remporté le prix d'argent. Il a souvent travaillé avec sa femme Ewa Petelska.
Czes%C5%82aw Pi%C4%85tas/Czesław Piątas :
Le général Czesław Piątas (né le 20 mars 1946) est un général polonais, ancien chef d'état-major général de l'armée polonaise. Il est l'un des auteurs du plan de modernisation des forces armées polonaises et l'un des artisans de son intégration aux structures de l'OTAN.
Czes%C5%82aw Pr%C4%85dzy%C5%84ski/Czesław Prądzyński :
Czesław Prądzyński (né le 24 août 1960 à Piece) est un ancien sprinteur polonais spécialisé dans le 200 mètres. Il a représenté son pays au relais 4 × 100 mètres aux Championnats du monde de 1983 en terminant sixième de la finale. Il a ensuite remporté une médaille de bronze aux Jeux de l'amitié de 1984 organisés pour les pays boycottant les Jeux olympiques d'été de 1984.
Czes%C5%82aw Rajtar/Czesław Rajtar :
Czesław Rajtar (26 mai 1929 - 20 janvier 2017) était un footballeur polonais. Il a disputé un match pour l'équipe nationale de football de Pologne en 1952.
Czes%C5%82aw Ratka/Czesław Ratka :
Czesław Ratka (né en 1952) est un ingénieur et traducteur polonais. Il est diplômé de Politechnika Śląska (Université de technologie de Silésie) à Gliwice. Il s'est spécialisé dans l'électronique. Il s'occupait surtout de l'hygrométrie. Il s'intéresse à la langue et à la littérature espagnoles depuis quarante ans. Il est célèbre pour avoir traduit deux parties de La Araucana (L'Araucaniade) du poète espagnol du XVIe siècle Alonso de Ercilla y Zúñiga (1533-1594). Pour cette traduction, il a reçu le prix de l'Institut Cervantes. Dans sa traduction, Czesław Ratka a conservé l'ottava rima de l'original. Sa version du poème est considérée comme excellente par les critiques et autres traducteurs, par exemple par Wojciech Charchalis et Florian Śmieja. Le travail de Czesław Ratka a été comparé à la traduction de Piotr Kochanowski de Jérusalem délivrée par Torquato Tasso (1618).
Czes%C5%82aw Ryll-Nardzewski/Czesław Ryll-Nardzewski :
Czesław Ryll-Nardzewski ( polonais : [ˈt͡ʂɛswav ˈrɨl narˈd͡zɛfskʲi] ; 7 octobre 1926 - 18 septembre 2015) était un mathématicien polonais. Né à Wilno, Deuxième République polonaise (aujourd'hui Vilnius, Lituanie), il était l'élève d'Hugo Steinhaus. A 26 ans, il devient professeur à l'Université de Varsovie. En 1959, il devient professeur à l'Université de technologie de Wrocław. Il a dirigé 18 thèses de doctorat. Ses principaux domaines de recherche sont la théorie de la mesure, l'analyse fonctionnelle, les fondements des mathématiques et la théorie des probabilités. Plusieurs théorèmes portent son nom : le théorème du point fixe de Ryll-Nardzewski, le théorème de Ryll-Nardzewski en théorie des modèles et le théorème de sélection mesurable de Kuratowski et Ryll-Nardzewski. Il devient membre de l'Académie polonaise des sciences en 1967. Il meurt en 2015 à l'âge de 88 ans et il est enterré à Wrocław, cm. Grabiszyński.
Czes%C5%82aw Siekierski/Czesław Siekierski :
Czesław Adam Siekierski (né le 8 octobre 1952 à Stopnica ) est un homme politique polonais et membre du Parlement européen (MPE) pour la voïvodie de Petite-Pologne et la voïvodie de Swietokrzyskie avec le Parti populaire polonais , qui fait partie du Parti populaire européen . Le 7 juillet 2014, Czesław Siekierski a été élu président de la commission de l'agriculture et du développement rural du Parlement européen. Siekierski est membre de la Conférence des présidents des commissions et de la délégation pour les relations avec le Canada et suppléant de la commission du contrôle budgétaire et de la délégation pour les relations avec la République populaire de Chine.
Czes%C5%82aw Skonieczny/Czesław Skonieczny :
Czesław Skonieczny (7 juillet 1894 - 27 mars 1946) était un acteur de cinéma polonais. Il est apparu dans plus de 25 films entre 1918 et 1941.
Czes%C5%82aw Sobieraj/Czesław Sobieraj :
Czesław Sobieraj (17 juillet 1914 - 25 juillet 1985) était un canoéiste de vitesse polonais qui a concouru de la fin des années 1930 à la fin des années 1940. Il a remporté une médaille d'argent dans l'épreuve K-1 10000 m aux Championnats du monde de canoë de vitesse de la FIC de 1938 à Vaxholm. Sobieraj a également participé aux Jeux olympiques d'été de 1948 à Londres, terminant septième de l'épreuve K-1 10000 m tout en étant éliminé en demi-finale de l'épreuve K-1 1000 m.
Czes%C5%82aw Spycha%C5%82a/Czesław Spychała :
Czesław Spychała ( prononciation polonaise: [t͡ʂɛswaf spɨˈxawa] ; 1er janvier 1917 - 25 décembre 1994) était un joueur de tennis polonais actif dans la décennie avant et après la Seconde Guerre mondiale .
Czes%C5%82aw Stanjek/Czesław Stanjek :
Czesław Stanjek (né le 29 novembre 1952) est un lutteur polonais. Il a participé à l'épreuve gréco-romaine masculine de 52 kg aux Jeux olympiques d'été de 1976.
Czes%C5%82aw Stanula/Czesław Stanula :
Czesław Stanula C.Ss.R. (27 mars 1940 - 14 mai 2020) était un évêque catholique polono-brésilien. Stanula est né en Pologne et a été ordonné prêtre en 1964. Il a été évêque du diocèse catholique romain de Floresta, Brésil de 1989 à 1997 et évêque du diocèse catholique romain d'Itabuna, Brésil, de 1997 à 2017.
Czes%C5%82aw Strumi%C5%82%C5%82o/Czesław Strumiłło :
Czesław Strumiłło (17 février 1930 - 30 septembre 2018) était un ingénieur chimiste polonais, fondateur d'une théorie scientifique dans le domaine des processus de séchage et ancien recteur de l'Université de technologie de Lodz. En 1952, il est diplômé de la Faculté de chimie de l'Université de technologie de Lodz. En 1960, il a obtenu le doctorat en sciences, en 1966 ses qualifications scientifiques postdoctorales et ses diplômes de professeur associé et de professeur en 1974 et 1981, respectivement. Il est docteur honoris causa de l'Université Strathclyde en Grande-Bretagne, de l'Université de technologie de Lodz et de de la Hongrie occidentale. Il est membre ordinaire de l'Académie polonaise des sciences. Il a été nommé à deux reprises membre du Comité d'État pour la recherche scientifique, de 1993 à 1996, il a été vice-président de ce comité. Il est vice-président de l'Institut de Lodz de l'Académie polonaise des sciences, vice-président du comité du génie chimique et des procédés de l'Académie polonaise des sciences, représentant polonais du groupe de travail sur le séchage et du comité consultatif scientifique de la Fédération européenne de génie chimique. . En 1995, il a reçu le titre de professeur honoraire de l'Université de Tianjin en Chine. De 1984 à 1987, il a été vice-recteur et de 1987 à 1990, recteur de l'Université de technologie de Lodz. De 1993 à 1999, il a été doyen de la Faculté de génie des procédés et de l'environnement.
Czes%C5%82aw Suszczyk/Czesław Suszczyk :
Czesław Suszczyk (4 janvier 1922 - 1er avril 1993) était un footballeur polonais qui a participé aux Jeux olympiques d'été de 1952.
Czes%C5%82aw S%C5%82ania/Czesław Słania :
Czesław Słania (22 octobre 1921 Czeladź ; 17 mars 2005 Cracovie) était un graveur de timbres-poste et de billets de banque d'origine polonaise, vivant en Suède à partir de 1956. Selon le Livre Guinness des records du monde, Słania était le plus qualifié et le plus prolifique de tous les graveurs de timbres. , avec plus de 1000 timbres à son actif. Son 1000e timbre gravé, basé sur le tableau du XVIIe siècle "Grands actes des rois suédois" de David Klöcker Ehrenstrahl (2000), figure dans le livre Guinness comme le plus grand timbre gravé jamais émis.
Czes%C5%82aw Uzna%C5%84ski/Czesław Uznański :
Czesław Uznański (7 décembre 1930 - 19 mars 2014) était un footballeur polonais. Il a disputé trois matches pour l'équipe nationale de football de Pologne en 1956.
Czes%C5%82aw Varsovie/Czesław Varsovie :
Czesław Warsewicz (né en 1969) est un homme d'affaires et entrepreneur polonais.
Czes%C5%82aw Wo%C5%82%C5%82ejko/Czesław Wołłejko :
Czesław Wołłejko (17 mars 1916 - 7 février 1987) était un acteur polonais. Il est apparu dans plus de vingt films de 1952 à 1984.
Czes%C5%82aw Wycech/Czesław Wycech :
Czesław Wycech (1899–1977) était un activiste, homme politique et historien polonais. Il était membre des partis paysans polonais : le Parti populaire polonais " Wyzwolenie ", le Parti populaire , le Parti populaire polonais et le Parti populaire uni . Pendant la Seconde Guerre mondiale, il était membre de l'État polonais clandestin, responsable de l'organisation de l'éducation clandestine. Il a été ministre de l'Éducation au Conseil de l'unité nationale (1945-1947). Au sein de la République populaire de Pologne, il a été membre du parlement polonais (Sejm) et a également occupé d'autres postes gouvernementaux.
Czes%C5%82aw Zajac/Czesław Zajac :
Czesław Zajac (né le 12 juillet 1968) est un ancien footballeur polonais.
Czes%C5%82aw Zaj%C4%85c/Czesław Zając :
Czesław Zając (né le 20 janvier 1927) est un ancien tireur sportif polonais. Il a participé à l'épreuve du pistolet à 25 mètres aux Jeux olympiques d'été de 1960.
Czes%C5%82aw Zakaszewski/Czesław Zakaszewski :
Czesław Zakaszewski (19 juillet 1886 à Varsovie - 2 février 1959 à Varsovie) était un hydrotechnicien et méliorateur polonais. Professeur à l'Université de Technologie de Varsovie, membre de la Société Scientifique de Varsovie. Il était l'auteur de nombreux projets techniques, thèses et manuels.
Czes%C5%82aw Zbiera%C5%84ski/Czesław Zbierański :
Czesław Michał Zbierański (1885–1982) était un ingénieur polonais, pionnier de l'aviation polonaise, major de l'armée polonaise. En 1910-1911, avec Stanisław Cywiński, il construit un avion à deux paires d'ailes, le premier avion polonais construit partiellement en métal. Dans les années 1920, Zbierański produisait des voitures, des motos et des draisines ferroviaires. Il était également un activiste de Polonia et le fondateur d'une collection de livres en anglais de l'Institut de l'aviation de Varsovie (1962). Il a reçu la 5e classe Virtuti Militari.
Czes%C5%82aw Znamierowski/Czesław Znamierowski :
Czesław Znamierowski (1888-1967) était un philosophe, juriste et sociologue polonais. Il a été professeur de jurisprudence à l'Université de Poznań et a présidé son département de théorie juridique et de philosophie du droit. Znamierowski est connu dans le droit polonais pour ses contributions aux sciences sociales ( ontologie sociale ) et à la jurisprudence , en particulier le concept de système juridique qui est similaire aux idées de HLA Hart , mais a été publié près de quarante ans avant Hart's The Concept of Law .
Czes%C5%82aw %C5%81uczak/Czesław Łuczak :
Czesław Łuczak (né le 19 février 1922 à Kruszwica - 10 août 2002 à Poznań) était un historien polonais spécialisé dans la Seconde Guerre mondiale. Il a été recteur de l'Université Adam Mickiewicz de Poznań de 1965 à 1972 ; et, de 1969 à 1981 et de 1987 à 1991, comme directeur de l'Institut d'histoire de l'Université. Il était membre du Parti ouvrier unifié polonais dans la Pologne communiste. En tant que chercheur, il s'est spécialisé dans l'histoire économique moderne de la Pologne, de l'Allemagne et des relations polono-allemandes. Il a publié plus de 50 livres et des centaines d'articles.
Czes%C5%82aw %C5%9Apiewa/Czesław Śpiewa :
Czesław Śpiewa (Traduction : Czesław Sings, né Czesław Mozil le 12 avril 1979 à Zabrze) est un chanteur et musicien polono-danois (utilisant principalement l'accordéon) et diplômé de l'Académie royale danoise de musique.
Czes%C5%82awa Ko%C5%9Bcia%C5%84ska/Czesława Kościańska :
Czesława Helena Kościańska-Szczepińska (née le 22 mai 1959 à Tczew) est une rameuse polonaise.
Czes%C5%82awa Kwoka/Czesława Kwoka :
Czesława Kwoka (15 août 1928 - 12 mars 1943) était une jeune fille catholique polonaise décédée à l'âge de 14 ans à Auschwitz. L'une des milliers d'enfants et d'adolescents mineurs victimes de crimes de guerre allemands de la Seconde Guerre mondiale contre des Polonais de souche dans la Pologne occupée par l'Allemagne, elle fait partie de ceux commémorés dans une exposition du musée d'État d'Auschwitz-Birkenau, "Block no. 6: Exhibition: The Life des prisonniers". Des photographies de Kwoka et d'autres, prises par le "célèbre photographe d'Auschwitz", Wilhelm Brasse, entre 1940 et 1945, sont exposées dans le mémorial photographique du Musée. Brasse discute de plusieurs des photographies de The Portraitist , un documentaire télévisé de 2005 sur lui. Ils sont devenus le centre d'entretiens avec lui qui ont été cités dans divers articles et livres.
Czes%C5%82awa Pilarska/Czesława Pilarska :
Czesława Pilarska (née le 2 décembre 1966), née Grochot, est une joueuse d'échecs polonaise qui a remporté le championnat polonais d'échecs féminin en 1991 et une économiste. Maître International FIDE Femme (1993).
Czes%C5%82awa Stopka/Czesława Stopka :
Czesława Stopka (21 décembre 1937 - 5 mars 2021) était une skieuse de fond polonaise. Elle a participé à trois épreuves aux Jeux olympiques d'hiver de 1964.
Czes%C5%82awice/Czesławice :
Czesławice peut faire référence aux endroits suivants en Pologne : Czesławice, Voïvodie de Basse-Silésie (sud-ouest de la Pologne) Czesławice, Voïvodie de Lublin (est de la Pologne) Czesławice, Comté d'Ostrów Wielkopolski dans la Voïvodie de Grande-Pologne (centre-ouest de la Pologne) Czesławice, Comté de Wągrowiec dans la Grande Voïvodie de Pologne (Pologne du centre-ouest)
Czes%C5%82awice, Voïvodie_de_Basse_Silésie/Czesławice, Voïvodie de Basse-Silésie :
Czesławice [t͡ʂɛswaˈvit͡sɛ] (en allemand : Czeslawitz) est un village du district administratif de Gmina Ciepłowody, dans le comté de Ząbkowice Śląskie, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) à l'est de Ciepłowody, 15 kilomètres (9 mi) au nord-est de Ząbkowice Śląskie et 53 kilomètres (33 mi) au sud de la capitale régionale Wrocław.
Czes%C5%82awice, Voïvodie_de Lublin/Czesławice, Voïvodie de Lublin :
Czesławice [t͡ʂɛswaˈvit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Nałęczów, dans le comté de Puławy, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au nord-est de Nałęczów, 25 km (16 mi) au sud-est de Puławy et 23 km (14 mi) à l'ouest de la capitale régionale Lublin.
Czes%C5%82awice, Ostr%C3%B3w_Wielkopolski_County/Czesławice, Ostrów Wielkopolski County :
Czesławice [t͡ʂɛswaˈvit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Sośnie, dans le comté d'Ostrów Wielkopolski, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) à l'ouest de Sośnie, 22 km (14 mi) au sud-ouest d'Ostrów Wielkopolski et 112 km (70 mi) au sud-est de la capitale régionale Poznań.
Czes%C5%82awice, W%C4%85growiec_County/Czesławice, Wągrowiec County :
Czesławice [t͡ʂɛswaˈvit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Gołańcz, dans le comté de Wągrowiec, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au nord-ouest de Gołańcz, 21 km (13 mi) au nord de Wągrowiec et 69 km (43 mi) au nord de la capitale régionale Poznań.
Czes%C5%82awin/Czesławin :
Czesławin [t͡ʂɛˈswavin] est un village du district administratif de Gmina Błędów, dans le comté de Grójec, dans la voïvodie de Mazovie, dans le centre-est de la Pologne. Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) au nord-ouest de Błędów, 18 km (11 mi) à l'ouest de Grójec et 51 km (32 mi) au sud-ouest de Varsovie.
Czes%C5%82awowo/Czesławowo :
Czesławowo [t͡ʂɛswaˈvɔvɔ] est un village du district administratif de Gmina Słupca, dans le comté de Słupca, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) à l'est de Słupca et à 73 km (45 mi) à l'est de la capitale régionale Poznań. Le village compte 30 habitants.
Czes%C5%82aw%C3%B3w, %C5%81%C3%B3d%C5%BA_Voïvodie/Czesławów, Voïvodie de Łódź :
Czesławów [t͡ʂɛˈswavuf] est un village du district administratif de Gmina Żychlin, dans le comté de Kutno, dans la voïvodie de Łódź, dans le centre de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) à l'ouest de Żychlin, 13 km (8 mi) à l'est de Kutno et 51 km (32 mi) au nord de la capitale régionale Łódź.
Czetowice/Czetowice :
Czetowice [t͡ʂɛtɔˈvit͡sɛ] (en allemand : Zettitz) est un village du district administratif de Gmina Krosno Odrzańskie, dans le comté de Krosno Odrzańskie, dans la voïvodie de Lubusz, dans l'ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) au nord de Krosno Odrzańskie, à 35 km (22 mi) au nord-ouest de Zielona Góra et à 72 km (45 mi) au sud de Gorzów Wielkopolski.
Famille Czetwerty%C5%84ski/Famille Czetwertyński :
La maison de Czetwertyński ou Chetvertynsky (également Czetwertyński-Światopełk et Sviatopolk-Chetvertynsky) est une famille princière polonaise d'origine ruthène qui a été fondée dans la Volhynie moderne au sein de la couronne du Royaume de Pologne, aujourd'hui Ukraine. La famille tire son nom du village de Chetvertnia, comté de Lutsk, dans l'actuel Manevychi Raion, Volyn Oblast.
Czewoja II_coat_of_arms/Czewoja II armoiries :
Czewoja II est un blason polonais. Il a été utilisé par plusieurs familles szlachta à l'époque du Royaume de Pologne et du Commonwealth polono-lituanien. Une variante des armoiries de Czewoja.
Czewoja coat_of_arms/Czewoja armoiries :
Czewoja est un blason polonais. Il a été utilisé par plusieurs familles szlachta.
Czewujewo/Czewujewo :
Czewujewo [t͡ʂɛvuˈjɛvɔ] est un village du district administratif de Gmina Rogowo, dans le comté d'Żnin, dans la voïvodie de Couïavie-Poméranie, dans le centre-nord de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au nord de Rogowo, 8 km (5 mi) au sud de Żnin et 44 km (27 mi) au sud-ouest de Bydgoszcz.
Cze%C5%9Bniki/Cześniki :
Cześniki [t͡ʂɛɕˈniki] est un village du district administratif de Gmina Sitno, dans le comté de Zamość, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne. Il se trouve à environ 9 kilomètres (6 mi) au sud-est de Sitno, 14 km (9 mi) à l'est de Zamość et 86 km (53 mi) au sud-est de la capitale régionale Lublin. Le village compte 1 460 habitants.
Cze%C5%9Bniki-Kolonia/Cześniki-Kolonia :
Cześniki-Kolonia [t͡ʂɛɕˈniki kɔˈlɔɲa] est un village du district administratif de Gmina Sitno, dans le comté de Zamość, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne.
Cze%C5%9Bniki-Kolonia G%C3%B3rna/Cześniki-Kolonia Górna :
Cześniki-Kolonia Górna [t͡ʂɛɕˈniki kɔˈlɔɲa ˈɡurna] est un village du district administratif de Gmina Sitno, dans le comté de Zamość, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne.
Cziffra/Cziffra :
Cziffra (prononciation hongroise : [ˈt͡sifrɒ]) est un nom de famille hongrois. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Géza von Cziffra (1900–1989), réalisateur et scénariste hongrois et autrichien György Cziffra (1921–1994), pianiste virtuose hongrois György Cziffra Jr. (1943–1981), chef d'orchestre hongrois Shirin Aumeeruddy-Cziffra Zoltán Cziffra (né en 1942), triple sauteur hongrois
Aéroglisseur de classe Czilim / aéroglisseur de classe Czilim :
L'ACV de classe Czilim (projet 20910) est un petit aéroglisseur de patrouille exploité par le service des gardes-frontières de Russie.
Czimislav/Czimislav :
Czimislav ( latin : Cimusclus ) était un roi des Sorabes du IXe siècle . Les Saxons ont remporté une bataille à Kesigesburg et Czimislav a été tué en 840. Il faisait partie des Colodici, une sous-tribu sorabe.
Czinège/Czinège :
Czinege est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Juraj Czinege (né en 1977), footballeur slovaque Lajos Czinege (1924–1998), officier militaire et homme politique hongrois
Czinger/Czinger :
Czinger Vehicles Inc., communément appelé Czinger, est un constructeur automobile américain de voitures de sport hybrides basé à Los Angeles, en Californie, opérant depuis 2019.
Czinger 21C/Czinger 21C :
La Czinger 21C est une voiture de sport hybride développée grâce à l'intelligence artificielle et imprimée en 3D par le constructeur automobile américain Czinger Vehicles. La fabrication a commencé en 2021, avec une production prévue de 80 unités et des livraisons à partir du premier trimestre 2023.
Czmoniec/Czmoniec :
Czmoniec [ˈt͡ʂmɔɲet͡s] (allemand : Schöntal) est un village du district administratif de Gmina Kórnik, dans le comté de Poznań, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 9 kilomètres (6 mi) au sud-ouest de Kórnik et à 25 km (16 mi) au sud de la capitale régionale Poznań. Le village compte 220 habitants.
Czmo%C5%84/Czmoń :
Czmoń [t͡ʂmɔɲ] ( allemand : Schmentau ) est un village du district administratif de Gmina Kórnik , dans le comté de Poznań , dans la voïvodie de Grande-Pologne , dans le centre-ouest de la Pologne . Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au sud-ouest de Kórnik et à 26 km (16 mi) au sud de la capitale régionale Poznań. Le village compte 335 habitants.
Château de Czocha/Château de Czocha :
Le château de Czocha (prononcé Cho-ha [ˈt͡ʂɔxa], allemand : Tzschocha, latin : Caychow) est un château défensif du village de Czocha (Gmina Lesna), comté de Lubań, voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Le château est situé sur le lac Leśnia, près de la rivière Kwisa, dans ce qui est aujourd'hui la partie polonaise de la Haute-Lusace. Le château de Czocha a été construit sur une roche de gneiss, et sa partie la plus ancienne est le donjon, auquel des structures d'habitation ont ensuite été ajoutées.
Czochanie-G%C3%B3ra/Czochanie-Góra :
Czochanie-Góra [t͡ʂɔˈxaɲe ˈɡura] est un village du district administratif de Gmina Rutki, dans le comté de Zambrów, dans la voïvodie de Podlachie, dans le nord-est de la Pologne. Il se trouve à environ 9 kilomètres (6 mi) à l'est de Rutki-Kossaki, 24 km (15 mi) au nord-est de Zambrów et 41 km (25 mi) à l'ouest de la capitale régionale Białystok.
Méthode Czochralski/Méthode Czochralski :
La méthode Czochralski, également technique Czochralski ou procédé Czochralski, est une méthode de croissance cristalline utilisée pour obtenir des monocristaux de semi-conducteurs (par exemple, silicium, germanium et arséniure de gallium), de métaux (par exemple, palladium, platine, argent, or), de sels et de pierres précieuses synthétiques. . La méthode porte le nom du scientifique polonais Jan Czochralski, qui a inventé la méthode en 1915 alors qu'il enquêtait sur les taux de cristallisation des métaux. Il a fait cette découverte par accident : au lieu de plonger sa plume dans son encrier, il l'a trempée dans de l'étain fondu et a dessiné un filament d'étain, qui s'est avéré plus tard être un monocristal. L'application la plus importante peut être la croissance de gros lingots cylindriques. , ou boules, de silicium monocristallin utilisé dans l'industrie électronique pour fabriquer des dispositifs semi-conducteurs tels que des circuits intégrés. D'autres semi-conducteurs, tels que l'arséniure de gallium, peuvent également être développés par cette méthode, bien que des densités de défauts plus faibles dans ce cas puissent être obtenues en utilisant des variantes de la méthode Bridgman – Stockbarger. Le procédé n'est pas limité à la production de cristaux de métal ou de métalloïde. Par exemple, il est utilisé pour fabriquer des cristaux de sels de très haute pureté, y compris des matériaux à composition isotopique contrôlée, destinés à être utilisés dans des expériences de physique des particules, avec des contrôles stricts (partie par milliard de mesures) sur les ions métalliques confondants et l'eau absorbée pendant la fabrication.
Czochry%C5%84/Czochryń :
Czochryń [ˈt͡ʂɔxrɨɲ] est un village du district administratif de Gmina Borne Sulinowo, dans le comté de Szczecinek, dans la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au sud-ouest de Borne Sulinowo, 25 km (16 mi) au sud-ouest de Szczecinek et 126 km (78 mi) à l'est de la capitale régionale Szczecin. Avant 1648, la région faisait partie du duché de Poméranie, 1648-1945 la Prusse et l'Allemagne. Pour l'histoire de la région, voir Histoire de la Poméranie. Le village compte 10 habitants.
Czolna/Czolna :
Czolna peut faire référence aux endroits suivants en Pologne : Czołna, Voïvodie de Lublin Czółna, Voïvodie de Lublin Czółna, Voïvodie de Łódź
Czon/Czon :
Czon (alias Czon von Underground) est un artiste suédois pseudonyme qui travaille avec des images, du street art, de la guérilla et des installations. Ses œuvres de commentaires politiques et sociaux ont été présentées par sa propre création "Underground Girl" dans les rues, les murs de toute l'Europe et aussi sur les tours de guet de l'ancienne RDA.
Czopy/Czopy :
Czopy [ˈt͡ʂɔpɨ] est un village du district administratif de Gmina Wielkie Oczy, dans le comté de Lubaczów, dans la voïvodie des Basses-Carpates, dans le sud-est de la Pologne, près de la frontière avec l'Ukraine. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au nord-ouest de Wielkie Oczy, à 10 km (6 mi) au sud de Lubaczów et à 80 km (50 mi) à l'est de la capitale régionale Rzeszów.
Czorneboh/Czorneboh :
Czorneboh ( prononciation allemande : [(t)ʃɔɐ̯nəbo : (ç)] ; haut sorabe : Čornobóh ) est une montagne entre Hochkirch et Cunewalde en Haute - Lusace . Czorneboh est situé à 10 km. de la frontière germano-tchèque au nord de Šluknov et à 8 km. au sud-est de Bautzen et à une altitude de 555,7 m, c'est le point culminant de ce contrefort des hautes terres de Lusace. Le pic du Czorneboh se situe dans l'arrondissement de Meschwitz (commune de Hochkirch). Au sommet, il y a une auberge de montagne et une tour d'observation.
Czorsztyn/Czorsztyn :
Czorsztyn [ˈt͡ʂɔrʂtɨn] (allemand : Schorstin) est un village de Pologne, dans la voïvodie de Petite-Pologne, dans le comté de Nowy Targ. Le village se trouve à Pieniny, la chaîne de montagnes à l'actuelle frontière polono-slovaque. Il est célèbre pour les ruines d'un château du XIVe au XVIIe siècle, qui fut le théâtre de l'insurrection de Kostka-Napierski en 1651.
Château de Czorsztyn/Château de Czorsztyn :
Les ruines du château de Czorsztyn (en allemand : Sub-Arx Oberschloss, Arx Czorstein) sont situées dans la partie la plus méridionale de la Pologne à Czorsztyn (comté de Nowy Targ dans la Petite Pologne), au bord du lac Czorsztyn, à l'intérieur des limites du parc national Pieniny. De l'autre côté du lac Czorsztyn se trouve le château de Niedzica.
Insurrection de Czortk%C3%B3w/Insurrection de Czortków :
Le soulèvement de Czortków ( polonais : Powstanie Czortkowskie ) était une tentative ratée de résistance à la répression de l'État soviétique par les jeunes Polonais antisoviétiques, dont la plupart étaient des étudiants d'avant-guerre du lycée local. Le soulèvement a eu lieu dans la ville polonaise occupée par les Soviétiques de Czortków (aujourd'hui Chortkiv, Ukraine) pendant la Seconde Guerre mondiale. Les insurgés ont tenté de prendre d'assaut la caserne locale de l'Armée rouge et une prison afin de libérer les soldats polonais incarcérés là-bas. L'attaque a eu lieu dans la nuit du 21 au 22 janvier 1940. C'était le premier soulèvement civil polonais contre l'occupation nazie-soviétique de la Pologne.
Czortowice/Czortowice :
Czortowice [t͡ʂɔrtɔvʲit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Hrubieszów, dans le comté de Hrubieszów, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne, près de la frontière avec l'Ukraine. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au nord de Hrubieszów et à 101 km (63 mi) au sud-est de la capitale régionale Lublin. Le village compte 109 habitants.
Czosaki-D%C4%85b/Czosaki-Dąb :
Czosaki-Dąb [t͡ʂɔˈsaki ˈdɔmp] est un village du district administratif de Gmina Kołaki Kościelne, dans le comté de Zambrów, dans la voïvodie de Podlachie, dans le nord-est de la Pologne.
Czosnowo/Czosnowo :
Czosnowo peut faire référence aux villages suivants : Czosnowo, Voïvodie de Poméranie (nord de la Pologne) Czosnowo, Voïvodie de Varmie-Mazurie (nord-est de la Pologne)
Czosnowo, Voïvodie_de Poméranie/Czosnowo, Voïvodie de Poméranie :
Czosnowo [t͡ʂɔsˈnɔvɔ] est un village du district administratif de Gmina Przechlewo, dans le comté de Człuchów, dans la voïvodie de Poméranie, dans le nord de la Pologne. Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) à l'est de Przechlewo, 17 km (11 mi) au nord de Człuchów et 104 km (65 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Gdańsk. Pour plus de détails sur l'histoire de la région, voir Histoire de la Poméranie. Le village compte 32 habitants.
Czosnowo, Voïvodie de Varmie-Mazurie/Czosnowo, Voïvodie de Varmie-Mazurie :
Czosnowo [t͡ʂɔsˈnɔvɔ] (en allemand : Knobloch) est un village du district administratif de Gmina Płoskinia, dans le comté de Braniewo, dans la voïvodie de Varmie-Mazurie, dans le nord de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au nord-ouest de Płoskinia, 11 km (7 mi) au sud-est de Braniewo et 70 km (43 mi) au nord-ouest de la capitale régionale Olsztyn. Avant 1772, la région faisait partie du Royaume de Pologne, 1772-1945 Prusse et Allemagne (Prusse orientale).
Gare_Czosnowo/Gare Czosnowo :
Czosnowo est une ancienne gare ferroviaire PKP à Czosnowo (voïvodie de Poméranie), en Pologne.
Czosn%C3%B3w/Czosnów :
Czosnów [ˈt͡ʂɔsnuf] est un village du comté de Nowy Dwór Mazowiecki, dans la voïvodie de Mazovie, dans le centre-est de la Pologne. C'est le siège de la gmina (district administratif) appelée Gmina Czosnów. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au sud-est de Nowy Dwór Mazowiecki et à 26 km (16 mi) au nord-ouest de Varsovie. Le village compte 420 habitants.
Czosn%C3%B3wka/Czosnówka :
Czosnówka [t͡ʂɔsˈnufka] ( ukrainien : Часнівка , Chasnivka ) est un village du district administratif de Gmina Biała Podlaska , dans le comté de Biała Podlaska , dans la voïvodie de Lublin , dans l'est de la Pologne . Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) au sud-est de Biała Podlaska et à 95 km (59 mi) au nord-est de la capitale régionale Lublin. Le village compte 561 habitants.
Czostk%C3%B3w, Podlaskie_Voivodeship/Czostków, Podlaskie Voivodeship :
Czostków [ˈt͡ʂɔstkuf] est un village du district administratif de Gmina Filipów, dans le comté de Suwałki, dans la voïvodie de Podlaskie, dans le nord-est de la Pologne.
Czostk%C3%B3w, %C5%9Awi%C4%99tokrzyskie_Voivodeship/Czostków, Świętokrzyskie Voivodeship :
Czostków [ˈt͡ʂɔstkuf] est un village du district administratif de Gmina Krasocin, dans le comté de Włoszczowa, dans la voïvodie de Świętokrzyskie, dans le centre-sud de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au sud-est de Krasocin, 14 km (9 mi) à l'est de Włoszczowa et 33 km (21 mi) à l'ouest de la capitale régionale Kielce. Le village compte 698 habitants.
Czo%C5%82czyn/Czołczyn :
Czołczyn [ˈt͡ʂɔu̯t͡ʂɨn] est un village du district administratif de Gmina Lutomiersk, dans le comté de Pabianice, dans la voïvodie de Łódź, dans le centre de la Pologne. Il se trouve à environ 3 kilomètres (2 mi) au nord-ouest de Lutomiersk, à 20 km (12 mi) au nord-ouest de Pabianice et à 21 km (13 mi) à l'ouest de la capitale régionale Łódź. Le village compte environ 200 habitants.
Czo%C5%82ki/Czołki :
Czołki [ˈt͡ʂɔu̯ki] est un village du district administratif de Gmina Sitno, dans le comté de Zamość, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne. Il se trouve à environ 4 kilomètres (2 mi) à l'ouest de Sitno, 7 km (4 mi) au nord-est de Zamość et 75 km (47 mi) au sud-est de la capitale régionale Lublin.
Czo%C5%82na/Czołna :
Czołna [ˈt͡ʂɔu̯na] est un village du district administratif de Gmina Baranów, dans le comté de Puławy, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne. Il se trouve à environ 3 kilomètres (2 mi) à l'est de Baranów, 21 km (13 mi) au nord-est de Puławy et 44 km (27 mi) au nord-ouest de la capitale régionale Lublin. Le village compte 251 habitants.
Czo%C5%82noch%C3%B3w/Czołnochów :
Czołnochów [t͡ʂɔu̯ˈnɔxuf] est un village du district administratif de Gizałki, dans le comté de Pleszew, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de l'Égypte. Il se trouve à environ 3 kilomètres (2 mi) à l'ouest de Gizałki, 19 km (12 mi) au sud de Pleszew et 68 km (42 mi) au sud-est de la capitale régionale Poznań.
Czo%C5%82nowo/Czołnowo :
Czołnowo [t͡ʂɔu̯ˈnɔvɔ] est une colonie du district administratif de Gmina Supraśl, dans le comté de Białystok, dans la voïvodie de Podlachie, dans le nord-est de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au nord-est de Supraśl et à 21 km (13 mi) au nord-est de la capitale régionale Białystok.
Czo%C5%82omyje/Czołomyje :
Czołomyje [t͡ʂɔwɔˈmɨjɛ] est un village du district administratif de Gmina Mordy, dans le comté de Siedlce, dans la voïvodie de Mazovie, dans le centre-est de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au nord-ouest de Mordy, 16 km (10 mi) au nord-est de Siedlce et 101 km (63 mi) à l'est de Varsovie.
Czo%C5%82owo/Czołowo :
Czołowo peut désigner les lieux suivants : Czołowo, comté de Koło dans la voïvodie de Grande-Pologne (centre-ouest de la Pologne) Czołowo, comté de Poznań dans la voïvodie de Grande-Pologne (centre-ouest de la Pologne) Czołowo, voïvodie de Couïavie-Poméranie (centre-nord de la Pologne)
Czo%C5%82owo, Ko%C5%82o_County/Czołowo, Koło County :
Czołowo [t͡ʂɔˈwɔvɔ] est un village du district administratif de Gmina Koło, dans le comté de Koło, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au nord de Koło et 121 km (75 mi) à l'est de la capitale régionale Poznań. Le village compte 230 habitants.
Czo%C5%82owo, Voïvodie de Couïavie-Poméranie/Czołowo, Voïvodie de Couïavie-Poméranie :
Czołowo [t͡ʂɔˈwɔvɔ] est un village du district administratif de Gmina Radziejów, dans le comté de Radziejów, dans la voïvodie de Couïavie-Poméranie, dans le centre-nord de la Pologne. Il se trouve à environ 3 kilomètres (2 mi) au sud-ouest de Radziejów et à 47 km (29 mi) au sud de Toruń.
Czo%C5%82owo, Pozna%C5%84_County/Czołowo, Poznań County :
Czołowo [t͡ʂɔˈwɔvɔ] (en allemand : Schmiedsruh) est un village du district administratif de Gmina Kórnik, dans le comté de Poznań, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) à l'ouest de Kórnik et à 21 km (13 mi) au sud-est de la capitale régionale Poznań. Le village compte 80 habitants.
Czo%C5%82owo-Kolonia/Czołowo-Kolonia :
Czołowo-Kolonia [t͡ʂɔˈwɔvɔ kɔˈlɔɲa] est un village du district administratif de Gmina Koło, dans le comté de Koło, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Le village compte 200 habitants.
Czo%C5%82pin/Czołpin :
Czołpin [ˈt͡ʂɔu̯pin] est un village du district administratif de Gmina Dobre, dans le comté de Radziejów, dans la voïvodie de Couïavie-Poméranie, dans le centre-nord de la Pologne. Il se trouve à environ 13 kilomètres (8 mi) au nord-est de Radziejów et à 36 km (22 mi) au sud de Toruń.
Czo%C5%82pino/Czołpino :
Czołpino [t͡ʂɔu̯ˈpinɔ] (en allemand : Scholpin) est un village du district administratif de Gmina Smołdzino, dans le comté de Słupsk, dans la voïvodie de Poméranie, dans le nord de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au nord de Smołdzino, 31 km (19 mi) au nord-est de Słupsk et 98 km (61 mi) au nord-ouest de la capitale régionale Gdańsk. Il se trouve dans le parc national slovène, sur la côte slovène, dans la région historique de Poméranie.
Phare de Czo%C5%82pino/Phare de Czołpino :
Le phare de Czołpino (en polonais : Latarnia Morska Czołpino) est un phare situé sur la côte polonaise de la mer Baltique, au nord du village de Czołpino, dans la voïvodie de Poméranie. Le phare est situé entre les phares d'Ustka et de Stilo.
Czo%C5%82%C3%B3wek/Czołówek :
Czołówek [t͡ʂɔˈwuvɛk] est un village du district administratif de Gmina Radziejów, dans le comté de Radziejów, dans la voïvodie de Couïavie-Poméranie, dans le centre-nord de la Pologne.
Czterdziestolatek/Czterdziestolatek :
Czterdziestolatek ou 40-latek (anglais: The Forty-Year-Old); diffusée en anglais par TVP Polonia sous le nom de Being Forty est une série comique télévisée polonaise diffusée à l'origine en Pologne entre 1975 et 1978. La série initiale a connu une telle popularité qu'elle a été poursuivie et a conduit à la sortie d'un long métrage I'm a Butterfly, d'une histoire d'amour de 40 ans et d'une émission télévisée du Nouvel An en 1975. La série a été écrite par Jerzy Gruza et Krzysztof Teodor Toeplitz et a été diffusé sur Telewizja Polska. Au total, 21 épisodes ont été produits. La série a suivi le destin d'une famille de Varsovie et a exploré des sujets liés à la crise de la quarantaine, tels que les affaires extraconjugales, les tentatives d'arrêter de fumer, l'obsession de la perte de cheveux, les efforts pour maintenir la forme physique, la fierté de réalisations et vie professionnelle, envie de se réaliser par des activités sociales, etc. 20 ans plus tard, la série est refaite au milieu des années 1990 avec au casting Joanna Kurowska, Wojciech Mann et Wojciech Malajkat.
Czterdziesty pierwszy/Czterdziesty pierwszy :
Czterdzisty pierwszy est un album de Kazik, sorti le 1er octobre 2004 chez SP Records.
Cztery Kopce/Cztery Kopce :
Cztery Kopce [ˈt͡ʂtɛrɨ ˈkɔpt͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Kozienice, dans le comté de Kozienice, dans la voïvodie de Mazovie, dans le centre-est de la Pologne.
Cztery Copie/Cztery Copie :
Cztery Kopy [ˈt͡ʂtɛrɨ ˈkɔpɨ] est une colonie du district administratif de Gmina Herby, dans le comté de Lubliniec, dans la voïvodie de Silésie, dans le sud de la Pologne. Il se trouve à environ 18 kilomètres (11 mi) à l'est de Lubliniec et à 54 km (34 mi) au nord de la capitale régionale Katowice. Le village compte 9 habitants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Edward Rutter

Edward Rich,_8e_comte_de_Warwick/Edward Rich, 8e comte de Warwick : Edward Henry Rich, 10e baron Rich, 8e comte de Warwick et 5e comte ...