Rechercher dans ce blog

lundi 1 août 2022

Congregations of the heart of mary


Congregation of_Marian_Fathers_of_the_Immaculate_Conception/Congrégation des Pères mariaux de l'Immaculée Conception :
La Congrégation des Pères mariaux de l'Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge Marie ( latin : Congregatio Clericorum Marianorum ab Immaculata Conceptionis Beatissimae Virginis Mariae ) est une congrégation religieuse cléricale catholique fondée en 1670 en Pologne . Il est également connu sous le nom de Marians de l'Immaculée Conception. Ses membres ajoutent les lettres nominales MIC après leur nom pour indiquer leur appartenance à la Congrégation. La Congrégation d'environ 500 prêtres et frères a des couvents dans 19 pays sur 6 continents. Les Mariens promettent leur soutien au Pape et suivent les enseignements officiels de l'Église catholique et visent à répandre la dévotion à la Bienheureuse Vierge Marie en tant qu'Immaculée Conception, prient pour les âmes du purgatoire et entreprennent une variété de travaux apostoliques. Les Marians ont été le premier institut religieux catholique pour hommes dédié à honorer l'Immaculée Conception de Marie. La communauté trouve ses racines dans Saint Stanislas de Jésus et Marie Papczyński qui a été béatifié dans la basilique Notre-Dame de Licheń, Licheń Stary, Pologne, en 2007, et canonisé le 5 juin 2016 sur la place Saint-Pierre de la Cité du Vatican par le pape François. En tant qu'Institut de vie consacrée, leur devise est Pro Christo et Ecclesia. Ils sont également les promoteurs officiels du message authentique de la Miséricorde Divine depuis 1941.
Congrégation of_Mary_Immaculate_Queen/Congrégation de Marie Immaculée Reine :
La Congrégation de Marie Immaculée Reine (latin : Congregatio Mariae Reginae Immaculatae ; CMRI) est une congrégation religieuse catholique traditionaliste sédévacantiste. Elle se consacre à la promotion du message de Notre-Dame de Fátima et à la dévotion de la pratique de la consécration totale à la Vierge Marie enseignée par Saint Louis Marie de Montfort.
Congrégation of_Mother_of_Carmel/Congrégation de la Mère du Carmel :
La Congrégation de la Mère du Carmel (CMC) est un institut religieux syro-malabare de religieuses carmélites déchaussées fondé en 1866. C'était la première congrégation autochtone pour les femmes de cette église.
Congrégation de_Notre_Dame_de_Montréal/Congrégation de Notre-Dame de Montréal :
La Congrégation de Notre-Dame (CND) est une communauté religieuse pour femmes fondée en 1658 à Ville-Marie (Montréal), dans la colonie de la Nouvelle-France, aujourd'hui partie du Canada. Elle a été fondée par Marguerite Bourgeoys, qui a créé une communauté religieuse pour les femmes qui n'était pas cloîtrée ; les sœurs ont été autorisées à vivre et à travailler à l'extérieur du couvent. La Congrégation a joué un rôle important dans le développement de la Nouvelle-France, car elle a soutenu les femmes et les filles de la colonie et leur a offert des rôles à l'extérieur du foyer. Elle fonde également un pensionnat pour l'éducation des filles, veille sur les filles du roi, femmes immigrées dont le passage dans la colonie est payé par la Couronne, qui souhaite favoriser les mariages et le développement des familles dans la colonie. Certaines filles de roi et sœurs ont servi comme missionnaires auprès des peuples des Premières Nations. La maison-mère de la communauté est établie à Montréal depuis plus de 350 ans. Marguerite Bourgeoys a été canonisée en 1982 par l'Église catholique romaine et est la première sainte au Canada.
Congrégation de_Notre_Dame_du_Calvaire/Congrégation de Notre-Dame du Calvaire :
La Congrégation de Notre-Dame du Calvaire (Filles du Calvaire, Filles du Calvaire, Calvairiennes) est une congrégation religieuse bénédictine catholique romaine, fondée à Poitiers en 1617.
Congrégation de_Notre_Dame_de_Charité_du_Bon_Pasteur/Congrégation de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur :
La Congrégation Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur, également connue sous le nom de Sœurs du Bon Pasteur, est un ordre religieux catholique fondé en 1835 par Marie Euphrasie Pelletier à Angers, en France. Les sœurs religieuses appartiennent à une congrégation catholique internationale de femmes religieuses vouée à la promotion du bien-être des femmes et des filles. La Congrégation a un représentant aux Nations Unies et s'est prononcée contre la traite des êtres humains. sans salaire et beaucoup de mauvais traitements.
Congrégation de_Notre_Dame_de_Sion/Congrégation de Notre-Dame de Sion :
La Congrégation de Notre-Dame de Sion (en français : Congrégation de Notre-Dame de Sion, abrégée par ses membres en NDS) est composée de deux congrégations religieuses catholiques romaines fondées à Paris, en France. L'une est composée de prêtres catholiques et de religieux-frères, fondée en 1852, et l'autre est composée de religieuses, fondée en 1843, toutes deux par Marie Theodor Ratisbonne, avec son frère Marie-Alphonse Ratisbonne, « pour témoigner dans l'Église et dans le monde que Dieu continue d'être fidèle dans son amour pour le peuple juif et de hâter l'accomplissement des promesses concernant les Juifs et les Gentils." (Constitution, article 2).
Congrégation de_Notre_Dame_des_Missions/Congrégation de Notre-Dame des Missions :
La Congrégation de Notre-Dame des Missions , également connue sous le nom de Sœurs de Notre-Dame des Missions (et sous le nom de RNDM du nom français Religieuses de Notre Dame des Missions ), est une congrégation religieuse catholique romaine de femmes. Ils ont été fondés à Lyon, France, en 1861 par Adèle Euphrasie Barbier (1829 - 1893). La congrégation a des missions en Italie, en Australie, au Bangladesh, dans les îles britanniques, au Canada, en France, en Inde, au Kenya, dans des pays d'Amérique latine, au Myanmar, en Nouvelle-Zélande, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux Philippines, aux Samoa, au Sénégal et au Vietnam. dans la gestion des pensionnats canadiens, y compris le pensionnat indien de Marieval. L'école a été fondée par quatre sœurs de la Congrégation Notre-Dame des Missions et a ensuite été dirigée par les sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe.
Congregation of_Pious_Workers_Rural_Catechists/Congregation of Pious_Workers_Rural_Catechists:
La Congrégation des Ouvriers Pieux Catéchistes Ruraux ou Missionnaires Ardorini (en latin Congregatio Piorum Operariorum Catechistarum Ruralium) est un ordre religieux catholique romain. Ils utilisent les initiales post-nominales POCRLa congrégation a été fondée en 1943 par l'union de la Congrégation des Ouvriers Pieux (fondée par Charles Carafa à Naples en 1600 en utilisant les initiales post-nominales CPO) avec la Congrégation des Catéchistes Ruraux (fondée par Gaetano Mauro à Montalto Uffugo en 1928).
Congrégation de_Saint_Maur/Congrégation de Saint Maur :
La Congrégation de Saint-Maur, souvent connue sous le nom de Mauristes, était une congrégation de bénédictins français, établie en 1621, et connue pour son haut niveau d'érudition. La congrégation et ses membres ont été nommés d'après saint Maur (mort en 565), un disciple de saint Benoît crédité d'avoir introduit la règle et la vie bénédictines en Gaule. La congrégation a été supprimée et son supérieur général exécuté pendant la Révolution française.
Congrégation de_Saint_Michel_l'Archange/Congrégation de Saint Michel Archange :
La Congrégation de Saint Michel Archange ( latin : Congregatio Sancti Michaëlis Archangeli ; en abrégé CSMA ), également connue sous le nom de Pères Michaelites , est un institut religieux de l' Église catholique romaine fondé en 1897 par le bienheureux père Bronisław Markiewicz , un prêtre polonais de Miejsce Piastowe, Pologne. La Congrégation de Saint Michel Archange est l'un des 30 groupes officiellement reconnus de la Famille Salésienne de Don Bosco.
Congrégation de_Saint_Th%C3%A9r%C3%A8se_de_Lisieux/Congrégation de Sainte Thérèse de Lisieux :
La Congrégation de Sainte Thérèse de Lisieux est la première congrégation de frères religieux fondée dans l'Église syro-malabare en Inde et la première congrégation au nom de Sainte Thérèse de Lisieux en Inde. La congrégation a également une aile sacerdotale. Elle a été fondée le 19 mars 1931 dans un petit village appelé Mookkannur par Mar Augustine Kandathil ; plus tard, l'archevêque a augmenté la congrégation avec une aile sacerdotale en 1945. Ils sont engagés dans des travaux de catéchèse, des orphelinats, des écoles, des centres de formation industrielle (ITC), des hôpitaux, des centres de production, une bibliothèque, des centres de jeunesse, un ministère pénitentiaire, etc. Balanagar ITC, Mookkannur, est l'un des centres de formation industrielle les plus célèbres gérés par eux.
Congrégation de_Savigny/Congrégation de Savigny :
La Congrégation monastique de Savigny (Ordre de Savigny) est née dans l'abbaye de Savigny, située dans le nord de la France, aux confins de la Normandie et de la Bretagne, dans le diocèse de Coutances. Il trouve son origine en 1105 lorsque Vitalis de Mortain établit un ermitage dans la forêt de Savigny en France.
Congrégation des_Sœurs_de_Sainte_Agnès/Congrégation des Sœurs de Sainte Agnès :
La Congrégation des Sœurs de Sainte Agnès est un institut religieux catholique pour femmes fondé en 1858 et nommé en l'honneur de Sainte Agnès. La maison mère est située à Fond du Lac, Wisconsin, dans l'archidiocèse de Milwaukee.
Congrégation de_Saint_Basile/Congrégation de Saint-Basile :
La Congrégation de Saint-Basile ( latin : Congregatio a Sancto Basilio ; abréviation : CSB ), également appelée les Pères basiliens , est une communauté de prêtres catholiques romains , de séminaristes et de laïcs associés . C'est une communauté apostolique dont les membres professent des vœux simples. Les Basiliens recherchent la gloire de Dieu, surtout dans les œuvres d'éducation et d'évangélisation. La congrégation a été fondée en 1822 au lendemain de la Révolution française. Au début du 19e siècle, le travail éducatif et pastoral des Pères basiliens les a amenés dans divers endroits au Canada et aux États-Unis. Dans les années 1960, les prêtres ont commencé à exercer leur ministère au Mexique et en Colombie dans les années 1980.
Congrégation de_Sainte_Vanne/Congrégation de Sainte Vanne :
La Congrégation de Sainte Vanne ou Congrégation de Sainte Vanne et Saint Hydulphe ( français : Congrégation de Saint-Vanne et Saint-Hydulphe ), parfois aussi connue sous le nom de Vannistes ( Vannistes ) était un mouvement de réforme bénédictin centré dans le duché de Lorraine . Elle fut formellement fondée en 1604 à l'initiative de Dom Didier de La Cour, prieur de l'abbaye de Saint-Vanne près de Verdun, réformateur de l'ordre bénédictin après le Concile de Trente. L'abbaye Saint-Hydulphe de Moyenmoutier était un centre secondaire de la réforme.
Congrégation de_Windesheim/Congrégation de Windesheim :
La Congrégation de Windesheim (en latin : Congregatio Vindesemensis) est une congrégation de chanoines augustins réguliers (c'est-à-dire des ecclésiastiques vivant en communauté et liés par des vœux). Il tire son nom de son monastère le plus important, situé à Windesheim, à environ six kilomètres au sud de Zwolle sur l'IJssel, aux Pays-Bas. Cette congrégation de chanoines réguliers, dont c'était la maison principale, était une émanation des Frères de la vie commune et a joué un rôle considérable dans le mouvement de réforme au sein de l'Église catholique hollandaise et allemande au siècle avant la Réforme protestante.
Congrégation de_Xavi%C3%A8res/Congrégation de Xavières :
La congrégation de Xavières est un institut de religieuses reconnu par l'Église catholique le 4 février 1963, lors du Concile Vatican II. L'institut a été fondé en France en 1921 par Claire Monestès avec le soutien du prêtre jésuite Antonin Eymieu et fait partie de la famille ignatienne des congrégations religieuses. Elle est de droit pontifical depuis 2010.
Congrégation de_droit_diocésain/Congrégation de droit diocésain :
Une Congrégation de droit diocésain (ou Institut de droit diocésain) est un type de congrégation religieuse codifiée par les lois de l'Église catholique, dans laquelle la congrégation est sous l'autorité d'un évêque local particulier, plutôt que sous celle du pape. Une congrégation responsable directement devant le pape est une congrégation de droit pontifical. La plupart des grands ordres religieux sont des congrégations de droit pontifical. Les principaux types d'associations religieuses reconnus par le droit canonique sont : 1. L'association publique des fidèles2. Instituts de Vie Consacrée a. Institut de droit diocésain b. Institut de droit pontifical
Congrégation de_l'Annonciation/Congrégation de l'Annonciation :
La Congrégation de l'Annonciation (Congregatio Annuntiationis BMV), anciennement connue sous le nom de Congrégation belge, est une congrégation de monastères au sein de la Confédération bénédictine. Fondée en 1920, la Congrégation comprend quinze monastères masculins indépendants répartis dans dix pays. De plus, deux monastères féminins sont membres de la Congrégation, tandis que dix autres sont affiliés à la Congrégation. L'ancien abbé Ansgar Schmidt de l'abbaye Saint-Matthias de Trèves est l'actuel abbé-président de la Congrégation.
Congrégation du_Saint-Sacrement/Congrégation du Saint-Sacrement :
La Congrégation du Saint-Sacrement (en latin : Congregatio Sanctissimi Sacramenti), communément appelée Sacramentinos, est une Congrégation religieuse cléricale catholique de droit pontifical (pour hommes) composée de prêtres, de diacres et de frères fondée par saint Pierre-Julien Eymard. Ses membres utilisent les lettres nominales SSS qui est l'acronyme de son nom officiel en latin, après leurs noms. Par leur vie et leurs activités, ils assistent l'Église dans ses efforts pour former des communautés chrétiennes dont le centre de vie est l'Eucharistie. Ils s'engagent à la mise en œuvre de cet idéal en collaboration avec des laïcs, hommes et femmes, engagés dans divers ministères.
Congrégation of_the_Companions_of_the_Holy_Saviour/Congrégation des Compagnons du Saint-Sauveur :
La Congrégation des Compagnons du Saint-Sauveur ( CSSS pour Congregatio Sociorum Sancti Salvatoris ) est un ordre religieux dispersé anglo-catholique fondé en 1891 dans l'ancienne église des évangélistes de Philadelphie (aujourd'hui Samuel S. Fleisher Art Memorial ). Il a ensuite été affilié à l'ancienne église S. Elisabeth de Philadelphie. Le fondateur du CSSS, William McGarvey, est devenu catholique en 1908 en raison de l'autorisation accordée au clergé protestant non épiscopal de prêcher dans les églises épiscopales. De nombreux membres du CSSS ont suivi McGarvey dans l'Église catholique, mais plusieurs ont continué comme membres du clergé de l'Église épiscopale protestante aux États-Unis. Les membres principaux de l'ordre sont appelés compagnons et doivent être des hommes célibataires dans les ordres sacrés (ou candidats aux ordres sacrés). Les associés de l'ordre peuvent être des hommes ou des femmes. Il a été officiellement incorporé au Commonwealth de Pennsylvanie le 21 février 1906. Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, plusieurs membres étaient liés à l'Église de l'Annonciation de Philadelphie. En 2022, le maître du CSSS est Mgr Barry E. Yingling de l'Église anglicane unie.
Congrégation des_damnés/Congrégation des damnés :
Congregation of the Damned est le cinquième album studio du groupe de metalcore américain Atreyu. Il est sorti via Hollywood Records et Roadrunner Records le 27 octobre 2009. L'album a fait ses débuts au n ° 18 du Billboard 200, se vendant à 26 000 exemplaires au cours de sa première semaine de sortie. L'album s'est vendu à 121 000 exemplaires aux États-Unis en août 2015.
Congrégation des_Feuillants/Congrégation des Feuillants :
Les Feuillants étaient une congrégation catholique originaire des années 1570 en tant que groupe réformé au sein des cisterciens dans son homonyme Abbaye des Feuillants en France, qui s'est déclarée un ordre indépendant. En 1630, elle se sépare en une branche française (la Congrégation Notre-Dame des Feuillants) et une branche italienne (les Bernardines réformées ou Bernardoni). L'ordre français a été supprimé en 1791 pendant la Révolution française, mais a donné son nom au Club des Feuillants. L'ordre italien rejoignit plus tard les cisterciens.
Congrégation of_the_Holy_Family_of_Nazareth/Congrégation de la Sainte Famille de Nazareth :
Le Piamartini , officiellement connu sous le nom de Congrégation de la Sainte Famille de Nazareth du Bienheureux Père Piamarta ( italien : Congregazione della Sacra Famiglia di Nazareth del Beato Padre Piamarta ; en abrégé FN ) est une congrégation religieuse cléricale catholique de droit pontifical pour les hommes.
Congrégation of_the_Holy_Ghost/Congrégation du Saint-Esprit :
L'appellation Congrégation du Saint-Esprit s'applique à cinq Congrégations catholiques : la Congrégation du Saint-Esprit (Spiritains) et quatre congrégations féminines : Congrégation du Saint-Esprit (CSSp.), également appelées Spiritains ou Pères du Saint-Esprit Filles du Saint-Esprit. Spirit, un ordre mondial de religieuses vouées à l'éducation. les Sœurs du Verbe Divin du Saint-Esprit et de Marie Immaculée, établies en 1886 à San Antonio, Texas
Congrégation of_the_Holy_Spirit/Congrégation du Saint-Esprit :
La Congrégation du Saint-Esprit (latin : Congregatio Sancti Spiritus ; abréviation : CSSp), au complet la Congrégation du Saint-Esprit sous la protection du Cœur Immaculé de la Vierge Marie (latin : Congregatio Sancti Spiritus sub tutela Immaculati Cordis Beatissimae Virginis Mariae ) est une congrégation religieuse masculine de l'Église catholique. En Europe continentale, ils sont connus sous le nom de Spiritains, tandis que dans l'Anglosphère, ils sont connus soit sous le nom de Spiritains, soit sous le nom de Pères du Saint-Esprit.
Congrégation of_the_Immaculate_Conception/Congrégation de l'Immaculée Conception :
Il existe un certain nombre d'ordres ou de congrégations religieuses catholiques romaines portant l'Immaculée Conception en leur nom. Plusieurs d'entre eux sont abordés ici. Il y a des liens vers des articles sur d'autres dans la section "Voir aussi" ci-dessous.
Congrégation de_la_Mission/Congrégation de la Mission :
La Congrégation de la Mission (en latin : Congregatio Missionis) est une société catholique romaine de vie apostolique fondée par Vincent de Paul. Il est associé à la Famille Vincentienne, une fédération lâche d'organisations qui revendiquent Vincent de Paul comme leur fondateur ou Patron. Ils sont connus sous le nom de Vincentiens, Paules, Lazarites, Lazaristes ou Lazariens.
Congrégation de_la_Mère_du_Rédempteur/Congrégation de la Mère du Rédempteur :
La Congrégation de la Mère du Rédempteur ( vietnamien : Dòng Mẹ Chúa Cứu Chuộc ; latin : Congregatio Redemptoris Matris , en abrégé CRM ) est un institut religieux au sein de l' Église catholique romaine basé au Vietnam et dominé par le peuple vietnamien . La congrégation est mieux connue sous son ancien nom, la Congrégation de la Mère Coredemptrix ( vietnamien : Dòng Đức Mẹ Đồng Công Cứu Chuộc ou simplement Dòng Đồng Công ; latin : Congregatio Matris Coredemptricis , CMC), qui utilise un titre non officiel appliqué à la Bienheureuse Vierge Marie. Le révérend Dominic Maria Trần Đình Thủ, CMC, est le fondateur et le supérieur de la congrégation. La maison mère de la congrégation est située dans la ville de Thủ Đức à Ho Chi Minh-Ville. La province de l'Assomption des États-Unis maintient un monastère à Carthage, Missouri , où elle accueille un pèlerinage annuel des Journées mariales , le plus grand festival catholique romain annuel aux États-Unis. Avant 1975, la congrégation était relativement petite au Vietnam, éclipsée par les instituts dominicains, franciscains, jésuites et rédemptoristes, entre autres. Cependant, aux États-Unis, pratiquement tous les catholiques romains vietnamiens connaissent la congrégation.
Congrégation of_the_Sacred_Hearts_of_Jesus_and_Mary/Congrégation des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie :
La Congrégation de Picpus, connue officiellement sous le nom de Congrégation des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie et de l'Adoration Perpétuelle du Très Saint-Sacrement de l'Autel (en latin : Congregatio Sacrorum Cordium Iesu et Mariæ necnon adorationis perpetuæ Ss. Sacramenti autelis ; en abrégé SS .CC.), est un institut religieux catholique romain de prêtres, frères et sœurs. L'institut est également connu sous le nom de Picpus car leur première maison était rue de Picpus à Paris, en France.
Congrégation of_the_Servants_of_the_Paraclet/Congregation of the Servants of the Paraclet :
La Congrégation des Serviteurs du Paraclet est une Église latine, congrégation religieuse catholique d'hommes voués au ministère auprès des prêtres et des Frères en difficulté personnelle. La congrégation a été fondée en 1947 par le père Gerald Fitzgerald à Jemez Springs, Nouveau-Mexique ; ils portent le nom du Paraclet - une représentation du Saint-Esprit interprétée comme un avocat ou une aide. Après une série de procès liés à des prêtres abusifs sexuels qui avaient été traités dans ses installations, l'ordre a consolidé ses programmes holistiques au Vianney Renewal Center à Dittmer, Missouri, une zone non constituée en société à l'extérieur de Saint-Louis.
Congrégation of_the_Sisters_of_Merciful_Jesus/Congrégation des Sœurs de Jésus Miséricordieux :
La Congrégation des Sœurs de Jésus Miséricordieux est un ordre religieux féminin catholique. Fondée juste après la Seconde Guerre mondiale par le bienheureux Michał Sopoćko selon les apparitions de Sainte Faustine Kowalska à Myślibórz, son objectif est de promouvoir le message de la Miséricorde Divine. Il a des maisons dans une douzaine de pays, avec le général à Gorzów Wielkopolski.
Congrégation des_Sœurs_de_Misericorde/Congrégation des Sœurs de Misericorde :
Les Sœurs de la Miséricorde étaient une congrégation religieuse fondée par Marie-Rosalie Cadron-Jetté (1794 - 1864) à Montréal, Québec, en 1848 et se consacrait à soigner les pauvres et les mères célibataires.
Congrégation of_the_Sisters_of_Our_Lady_of_Mercy/Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde :
La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde (Congregatio Sororum Beatae Mariae Misericordiae (lat)), (Zgromadzenie Sióstr Matki Bożej Miłosierdzia (pol)) - a été fondée par Mère Teresa Eva Potocka (1814-1881) à Varsovie, Pologne en novembre 1, 1862. Ce fut la première "Mercy House". La commande utilise l'abréviation OLM
Congregation of_the_Sisters_of_St._Ann/Congregation of the Sisters of St. Ann:
La Congrégation des Sœurs de Sainte-Anne, parfois appelées les Sœurs de Sainte-Anne de la Providence, est une congrégation de religieuses catholiques romaines fondée dans le Royaume de Sardaigne en 1834 pour s'occuper des enfants et des pauvres. Les Sœurs utilisent les initiales postnominales de SSA
Congrégation_des_Sœurs_de_Saint_Joseph_de_Bourg/Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Bourg :
La Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Bourg est issue de la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Lyon qui avait été dissoute pendant la Révolution française. Les Sœurs de Saint Joseph ont été reconstituées en tant que congrégation en 1807 à Lyon, sous le régime napoléonien, grâce aux efforts de Mère Saint John Fontbonne. En 1819, une maison fille est établie à Bourg, qui devient une congrégation indépendante en 1823. En 1977, les provinces américaines de la congrégation de Bourg se séparent pour former les Sœurs de Saint Joseph de Médaille. En 1996, la congrégation de Bourg a rejoint la congrégation fondatrice de Lyon, dans le cadre de la province européenne de cette dernière.
Congrégation of_the_Sisters_of_the_Immaculate_Conception_of_the_Blessed_Virgin_Mary/Congrégation des Sœurs de l'Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie :
La Congrégation des Sœurs de l'Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie (en polonais Zgromadzenie Sióstr Niepokalanego Poczęcia Najświętszej Marii Panny) est une congrégation religieuse féminine di diritto pontificio : les membres de cette congrégation ajoutent les initiales CSIC à leur nom
Congrégation of_the_Ursulines_of_the_Agonizing_Heart_of_Jesus/Congrégation des Ursulines du Cœur Agonisant de Jésus :
La Congrégation des Ursulines du Cœur Agonisant de Jésus ( polonais : Zgromadzenie Sióstr Urszulanek Serca Jezusa Konającego ), également connue sous le nom d' Ursulines Grises , est un ordre catholique fondé par sainte Ursula Ledóchowska en Pologne. Actuellement, la Congrégation compte plus de 900 sœurs dans 14 pays. Les sœurs sont engagées au service des pauvres et se spécialisent dans l'offre d'opportunités éducatives.
Congregation of_the_Vatican_Press/Congregation of the Vatican Press:
La Sainte Congrégation des Presses du Vatican (Latin - Congregatio pro typographia vaticana) était un organe de la Curie romaine. La Sainte Congrégation des Presses du Vatican était l'un des organes vaticans créés par le pape Sixte V le 22 janvier 1588 dans sa bulle papale Immensa Aeterni Dei. La Sainte Congrégation des Presses du Vatican était responsable de l'imprimerie qui avait été installée au Vatican par le pape Pie IV, qui imprimait également des ouvrages en chinois et en japonais et employait le célèbre humaniste Paolo Manuzio. Sixte V lui a donné un rôle plus spécifiquement religieux, imprimant tous les ouvrages approuvés par l'Église catholique, en particulier ceux de saint Ambroise, favori particulier de Sixte. Il a été supprimé par le pape Paul V.
Église congrégationaliste presbytérienne / Église congrégationaliste presbytérienne :
L'église congrégationaliste presbytérienne (également connue sous le nom d'église presbytérienne) est un bâtiment d'église historique près de l'Ohio State Route 5 et de l'Ohio State Route 5 à Kinsman, Ohio, États-Unis. C'est l'un des plus anciens édifices religieux du comté de Trumbull. Le bâtiment de l'église néo-grecque a été construit en 1831. Le bâtiment a été ajouté au registre national des lieux historiques en 1971.
Conseil d'éducation de la congrégation/Conseil d'éducation de la congrégation :
Le Congregational Board of Education a été créé en 1843 "pour promouvoir l'éducation populaire, participant à un caractère religieux et ne recevant en aucun cas une aide de l'argent public administré par le gouvernement" (extrait des règles originales).
Chapelle de la congrégation,_Derby/Chapelle de la congrégation, Derby :
La Derby Congregational Chapel a été conçue par l'architecte Henry Isaac Stevens et a été construite en 1843. Elle se trouvait au coin de Traffic Street et de London Road sur un terrain de 1 600 mètres carrés. Il a été construit en brique et en stuc, avec cinq fenêtres à tête circulaire de chaque côté et une grande fenêtre carrée à l'extrémité est. Le portique et le fronton soutenus par quatre colonnes ont été construits dans l'ordre corinthien, avec de la pierre de Hollington. Les entrepreneurs étaient Messieurs Gascoyne. La chapelle était extrêmement populaire auprès des fidèles. La chapelle a été convertie en cinéma Coliseum en 1934. Elle était en concurrence directe avec l'Odéon (aujourd'hui la discothèque de Zanzibar) et faisait pratiquement face à son plus grand rival. Le bâtiment a été fermé en août 1961 lorsque les plans d'élargissement de Traffic Street ont été approuvés. Il a été démoli au début de 1962 et il ne reste aucune trace du bâtiment aujourd'hui.
Chapelle de la Congrégation,_Nantwich/Chapelle de la Congrégation, Nantwich :
La chapelle de la congrégation, également connue sous le nom de chapelle indépendante, est une ancienne église de la congrégation ou indépendante à Nantwich, Cheshire, Angleterre. Il est situé sur Monks Lane (SJ 65297 52331), maintenant une passerelle piétonne, en face des bâtiments Dysart et immédiatement au nord-est de l'église St Mary. Construit en 1841-1842, il est classé au grade II. La chapelle a fermé à la fin du XXe siècle et le bâtiment a été converti en habitation.
Congregational Christian_Church_in_American_Samoa/Congregational Christian Church in American Samoa :
L'Église chrétienne congrégationaliste des Samoa américaines (CCCAS) ou "Ekalesia Faapotopotoga Kerisiano i Amerika Samoa" (EFKAS) est une dénomination théologiquement calviniste et congrégationnelle des Samoa américaines. Il a été créé en 1980 avec Galea'i Peni Poumele comme premier président. Poumele a joué un rôle déterminant dans la création de l'église au début des années 1980.
Congregational Christian_Church_of_Niue/Église chrétienne congrégationaliste de Niue :
L'Église chrétienne congrégationaliste de Niue (en abrégé CCCN, également connue sous le nom d'Ekalesia Niue ou l'Église de Niue) est une dénomination chrétienne à Niue et en Nouvelle-Zélande. Elle s'enracine dans la partie congrégationaliste de la tradition réformée. C'est la plus grande dénomination religieuse de Niue, revendiquant environ 75% de la population de Niue en tant que membres. À Niue, l'église compte jusqu'à 1 190 membres dans 16 congrégations et 10 communautés de maison avec 12 pasteurs. Il est également présent parmi les quelque 4 500 Niuéens vivant en Nouvelle-Zélande. Le CCCN a été fondé à Niue par des missionnaires samoans de la London Missionary Society (LMS) dans les années 1840 et 1850. Les églises ont été organisées selon les lignes de la congrégation sous le révérend William George Lawes et son frère Frank E. Lawes, ils ont également formé des missionnaires de Niue. Une nouvelle succession de missionnaires entre 1910 et 1970 s'est déplacée vers l'indépendance en étroite association avec les Églises congrégationalistes de Nouvelle-Zélande. En Nouvelle-Zélande, il y a environ 15 000 personnes de Niue, principalement de religion congrégationnelle. L'église de Niue est indépendante depuis 1966. Elle était connue sous le nom d'église LMS de Niue jusqu'en 1970, date à laquelle elle est devenue autonome et a adopté le nom "Ekalesia Niue". Il a depuis changé son nom pour prendre sa forme actuelle. le Conseil national des églises de Niue.
Congregational Christian_Church_of_Samoa/Congregational Christian Church of Samoa :
La Congregational Christian Church Samoa (CCCS) est une église chrétienne évangélique internationale initialement établie à Samoa par des missionnaires de la London Missionary Society.
Congregational Christian_Churches/Congregational Christian Churches :
Les Églises chrétiennes congrégationalistes étaient une dénomination chrétienne protestante qui a fonctionné aux États-Unis de 1931 à 1957. À cette dernière date, la plupart de ses églises ont rejoint l'Église évangélique et réformée lors d'une fusion pour devenir l'Église unie du Christ. D'autres ont créé l'Association nationale des églises chrétiennes congrégationalistes ou ont rejoint la Conférence chrétienne congrégationaliste conservatrice qui s'est formée plus tôt en 1945. Au cours de la période susmentionnée, ses églises ont été organisées à l'échelle nationale en un Conseil général, avec des conférences d'État parallèles, des associations sectorielles et des instruments missionnaires. Les congrégations conservaient cependant leur autonomie locale et ces groupes étaient légalement séparés des congrégations. L'organisme a vu le jour à Seattle, Washington en 1931 par la fusion de deux organismes américains qui pratiquaient la gouvernance de l'Église congrégationnelle, le Conseil national des Églises congrégationalistes des États-Unis et la Convention générale de l'Église chrétienne. Utilisant initialement le mot «et» entre les mots «congrégationaliste» et «chrétien», la nouvelle dénomination a décidé de combiner les identités des églises prédécesseurs en une seule au niveau national, tandis que ses églises constituantes restaient libres de conserver leurs noms d'origine ou d'adopter le nouvel usage .
Congregational Christian_Churches_in_Canada/Congregational Christian Churches in Canada :
Les Églises chrétiennes congrégationalistes au Canada (ou 4C) sont une dénomination chrétienne protestante évangélique, dont le siège social est à Simcoe, en Ontario. Il est membre de la World Evangelical Congregational Fellowship.
Église congrégationaliste,_Hoylake/Église congrégationaliste, Hoylake :
L'église congrégationaliste se trouve à Station Road, Hoylake, Wirral, Merseyside, Angleterre. Il est inscrit sur la liste du patrimoine national d'Angleterre en tant que bâtiment classé classé Grade II.
Église congrégationaliste,_Penge/Église congrégationaliste, Penge :
Penge Congregational Church est une église congrégationaliste à Penge dans le London Borough of Bromley située sur Penge High Street entre Sainsburys et Tesco Express, au coin de Kenilworth Road. Il est organisé selon les principes de la Congrégation pour tous ceux qui croient en Jésus et est géré sur une base de fraternité qui inclut tous les membres de l'église. Il a été construit en 1912 selon les plans de P. Morley Horder "avec des allées de passage et des claire-voies. Des arbres sur de grands corbeaux parfaitement sculptés." La structure ressemble à une forteresse dans sa volumétrie de style architectural néo-roman. Sa situation élevée et sa tour dominent Penge High Street, plus que la flèche en pierre de St. John the Evangelist, Penge. L'église est actuellement entre les ministres (dans un interrègne) mais l'actuelle ministre associée est Pam Owen. Les services du dimanche ont lieu à 10h30 et 18h30. L'église congrégationaliste de Penge fait partie de la fédération congrégationaliste.
Église congrégationaliste,_Turffontein/Église congrégationaliste, Turffontein :
L'église congrégationaliste de Turffontein a été construite en 1897 et ouverte en 1906 par Lord Selborne. La structure est décorée d'éléments gothiques et est devenue à un moment donné une salle communautaire.
Église congrégationaliste-Grand_Isle/Église congrégationaliste-Grand Isle :
L'église méthodiste unie de Grand Isle, anciennement l'église congrégationaliste de Grand Isle, est une église historique de Grand Isle, dans le Vermont. Construit en 1853-1854, c'est un exemple local bien conservé d'architecture néo-grecque et le plus ancien bâtiment d'église de la ville. Construit à l'origine pour un groupe congrégationaliste, il abrite aujourd'hui une congrégation de l'Église méthodiste unie. L'église a été inscrite au registre national des lieux historiques en 2001.
Église congrégationaliste_(Berlin,_New_Hampshire)/Église congrégationaliste (Berlin, New Hampshire) :
L'Église congrégationaliste (également connue sous le nom d'Église unie du Christ) est une église historique située à Berlin, dans le New Hampshire. Construit en 1882, c'était le premier bâtiment d'église de la communauté et c'est un exemple local proéminent de l'architecture victorienne de Stick/Eastlake. Le bâtiment a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1980. La congrégation est affiliée à l'Église unie du Christ.
Église congrégationaliste_(Lafayette,_Colorado)/Église congrégationaliste (Lafayette, Colorado) :
L'église congrégationaliste du 300 E. Simpson St. à Lafayette, Colorado a été inscrite au registre national américain des lieux historiques en 1983 dans le cadre d'une soumission de propriétés multiples, les Lafayette Coal Mining Era Buildings TR. Il a servi d'église, de salle de réunion, d'hôpital et de bibliothèque. Il a été restauré et remodelé pour être utilisé comme théâtre Mary Miller, siège de la Theatre Company of Lafayette.
Église congrégationaliste_(Montclair,_New_Jersey)/Église congrégationaliste (Montclair, New Jersey) :
L'église congrégationaliste (également connue sous le nom de première église congrégationaliste de Montclair) est une église historique située au 40 S. Fullerton Avenue à Montclair, comté d'Essex, New Jersey, États-Unis. Inaugurée en 1916, l'église a été conçue par Bertram Grosvenor Goodhue. Il a été ajouté au registre national des lieux historiques en 1988.
Église congrégationaliste_(Osawatomie,_Kansas)/Église congrégationaliste (Osawatomie, Kansas) :
L'église congrégationaliste d'Osawatomie, Kansas, au 315 6th St., a été construite en 1858-1861. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 2013. Il est associé à l'abolitionniste John Brown, car son premier prédicateur et chef, Samuel L. Adair, était marié à la demi-sœur de John Brown, Florella Brown. Après avoir déménagé dans la région avec sa famille en 1855, Adair a organisé l'église, y compris la première réunion le 13 avril 1856 avec six free-staters. Les services religieux ont eu lieu dans la cabane Adair, qui a ensuite été déplacée et conservée dans le John Brown Memorial Park et est elle-même inscrite au registre national. La nomination au Registre national de cette église se lit comme suit : Les batailles d'Osawatomie du 7 juin au 30 août de la même année ont dévasté la ville, et les procès-verbaux de l'église montrent que les livres de cantiques et la bibliothèque de l'école du dimanche ont été "emportés ou brûlés".... " La congrégation s'est réunie en décembre 1857 et, en 1858, a commencé les travaux de construction d'une église. une grave sécheresse a poussé de nombreux habitants d'Osawatomie et du territoire du Kansas à partir et à revenir un an plus tard. Le recensement de 1860 d'Osawatomie n'a pas fait de distinction entre la ville et le canton, mais a montré une population de 304 -167 hommes et 137 femmes. " Florella est retournée à Ohio sur ce qu'elle a appelé un "voyage d'appel et de mendicité" pour collecter des dons permettant à Adair d'embaucher un artisan local pour aider à terminer l'église. Parmi ceux qui ont contribué à la construction de l'église figuraient le ForeFathers 'Fund, le Aid to Kansas Committee, la Congregational Church of Brookfield, Massachusetts et de nombreuses personnes qui "croyaient que la structure de l'église était cruciale ... en temps de crise ." Le propre compte du révérend Adair a déclaré que le montant total recueilli pour l'église était de 2 045,97,11 $. Il s'agit d'une église congrégationaliste d'une pièce, d'environ 32 pieds sur 60 pieds (9,8 m × 18,3 m) en plan, avec des éléments de conception néo-grec et néo-gothique . Les aspects néo-grecs incluent les retours de corniche. Les aspects néo-gothiques comprennent les fenêtres à plusieurs lumières et le type de garniture de fenêtre intérieure. Il est construit en calcaire du Kansas et possède un toit en bardeaux de cèdre. Les murs intérieurs sont en plâtre ou en mortier et ont des lambris en noyer. Il a un beffroi avec sa cloche en fer d'origine, coulée à Troy, New York en 1868. C'était l'une des trois premières églises congrégationalistes organisées au Kansas; les autres étaient la Plymouth Congregational Church organisée à Lawrence le 15 octobre 1854 et la First Congregational Church organisée à Manhattan le 6 janvier 1856. Une photo datant d'environ 1860 montre l'église et serait la plus ancienne photo qui en ait survécu.
Église congrégationaliste_(Rensselaer_Falls,_New_York)/Église congrégationaliste (Rensselaer Falls, New York) :
L'église congrégationaliste de Rensselaer Falls, New York, est située au 218 Rensselaer St. Elle a été inscrite au registre national des lieux historiques en 2005 pour le mérite architectural de l'église. Elle a été construite dans le style néo-grec.
Église congrégationaliste_(Southbridge,_Massachusetts)/Église congrégationaliste (Southbridge, Massachusetts) :
L'église congrégationaliste d'Elm Street est une église historique de Southbridge, dans le Massachusetts. Construit en 1885, il s'agit d'un exemple local de haute qualité de l'architecture néo-gothique victorienne exécutée en brique. Il a été ajouté au registre national des lieux historiques en 1989. La congrégation, fondée en 1816, est affiliée à l'Église unie du Christ.
Congregational Church_Of_Austinburg/Congregational Church Of Austinburg :
L'église congrégationaliste d'Austinburg (également connue sous le nom de première église unie du Christ, Austinburg) est une église congrégationaliste historique sur OH 307 à Austinburg, Ohio. Il a été construit en 1877 et ajouté au registre national des lieux historiques en 1978. La congrégation est actuellement affiliée à l'Église unie du Christ.
Congregational Church_and_Manse_(Santee,_Nebraska)/Congregational Church and Manse (Santee, Nebraska):
L'église congrégationaliste et presbytère de Santee, Nebraska, sur la réserve de Santee Sioux dans le comté de Knox, Nebraska, est inscrite au registre national des lieux historiques. L'église Pilgrim Congregational et son presbytère sont les deux bâtiments de la liste. Les deux ont été construits en 1870-1871 après l'arrivée du missionnaire révérend Alfred L. Riggs et de son épouse Mme Mary B. Riggs. : 275 Riggs (ou son père ?) était connu sous le nom de "Zitkadanwaste" parmi les Sioux et avait travaillé avec les Santee Sioux dans leur Minnesota natal dès 1837. (?) Le père de Riggs a commencé à travailler avec les Sioux en 1857. Riggs y dirigeait l'école de formation normale Santee. L'école a été fondée par l'American Board en 1870, mais le contrôle a été transféré à l'American Missionary Association (AMA) en 1982. L'église a été agrandie à l'arrière en 1919. La chapelle et le presbytère ont été documentés par l'Historic American Buildings Survey en 1952, qui a produit des dessins mesurés et des photos des deux. En 1970, les deux bâtiments étaient intacts et inchangés; le presbytère avait besoin d'une couche de peinture et l'église avait besoin de réparations mineures à l'intérieur. La paire a été inscrite au NRHP en 1972. L'école de formation normale Santee a fonctionné de 1870 à 1936. Albert Riggs était directeur et avait deux assistants. En 1885, il y avait 18 bâtiments sur les 400 acres (160 ha) de l'école. Riggs mourut en 1916 et fut enterré à environ un mile à l'est. Son fils Frederick Riggs l'a remplacé à la direction de l'école.
Congregational Church_in_India/Église congrégationaliste en Inde :
L'Église congrégationaliste en Inde veut être la continuation de l'ancienne Église indépendante de Maraland. Sous la direction du révérend Mark Lapi, un groupe important a quitté l'Église évangélique de Maraland en 1989. Le siège social est à Serkawr. L'église compte 5 500 membres et 23 congrégations en 2004. Elle est membre de la Communion mondiale des Églises réformées.
Congregational Church_of_Ada/Congregational Church of Ada :
L'église congrégationaliste d'Ada est une église historique sur E. 2nd Avenue et 1st Street à Ada, Minnesota. Conçu par Charles Waterbury, un beau-frère du membre de la congrégation Fred Hampson, il a été construit en 1900 pour un coût de 6 000 $ pour répondre aux besoins d'une réunion de la congrégation dans une école à l'époque. Lors de sa consécration le 25 décembre 1900, le révérend H. William Stiles fut le premier pasteur à servir dans ce bâtiment, la première église en brique d'Ada. Edward F. Wheeler, pasteur de 1886 à 1890, a aidé à acquérir la cloche de l'église en écrivant à sa mère en Nouvelle-Angleterre et en l'informant de leur besoin. Elle a demandé l'aide de plusieurs églises de son voisinage pour obtenir l'argent nécessaire et l'a envoyé à son fils. En avril 1938, on a découvert que les abeilles avaient élu domicile dans le beffroi. Un apiculteur a été appelé pour enfumer les abeilles. Une grande quantité de miel a été révélée, qui a été mise en conserve par le Ladies 'Aid après avoir été extraite des rayons. Près d'une centaine de pintes ont été obtenues et froides dans les magasins locaux. Le 5 juin 1970, la congrégation a voté pour se combiner avec l'Église Méthodiste Unie d'Ada et former une nouvelle congrégation, Faith United Church, dont le bâtiment serait construit du côté ouest. d'Ada sur l'autoroute. 200. Leur bâtiment actuel a été donné à la Norman County Historical Society qui y a hébergé son musée jusqu'au déluge de 1997. Le révérend Rolf Stohler a été le dernier pasteur à servir dans ce bâtiment. En 1984, la Norman County Historical Society a demandé et obtenu l'approbation de la Liste nationale des lieux historiques. PS Avant de concevoir cette église, Charles Waterbury avait fréquenté le MIT et obtenu son diplôme en 1895. Il est devenu membre de l'American Institute of Architects en 1909. et après avoir travaillé à Chicago, il a déménagé à Washington DC en 1918. En mai 1918, il est devenu capitaine de l'armée et a servi dans la division de la construction de l'armée en tant que chef jusqu'à sa mort en octobre de la même année. Références
Congregational Church_of_Chelsea/Congregational Church of Chelsea :
L'église unie de Chelsea, anciennement l'église congrégationaliste de Chelsea, est une église historique située sur Chelsea Green à Chelsea, dans le Vermont. Construit de 1811 à 1813 avec des ajouts stylistiques ultérieurs, c'est un bel exemple d'architecture de la période fédérale avec des modifications néo-grecques. Construit à l'origine pour un groupe congrégationaliste, il sert maintenant d'église syndicale, affiliée à l'Église unie du Christ. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1976.
Congregational Church_of_Christ/Église congrégationaliste du Christ :
L'église congrégationaliste du Christ (également connue sous le nom d'église congrégationaliste du Christ à Oberlin ou première église) est une église historique située dans les rues W. Lorain et N. Main à Oberlin, Ohio. Actuellement, l'église est occupée par une congrégation de l'Église Unie du Christ. Richard Bond (architecte) a dessiné pour l'église. L'église a été construite en 1842. Pendant 37 ans, elle a été dirigée par l'éminent abolitionniste Charles Grandison Finney, qui était également président de l'Oberlin College. D'autres abolitionnistes tels que Frederick Douglass et Ralph Waldo Emerson ont organisé des réunions ici. Parmi les conférenciers éminents figurent le révérend Martin Luther King, Booker T. Washington, Mark Twain et le président Woodrow Wilson. L'église congrégationaliste du Christ a été ajoutée au registre national des lieux historiques en 1974.
Congregational Church_of_Edgecomb/Congregational Church of Edgecomb :
L'église congrégationaliste d'Edgecomb, aujourd'hui l'église communautaire d'Edgecomb, est une église historique située au 15 Cross Point Road à North Edgecomb, dans le Maine. Construit en 1877, c'est le plus bel exemple d'architecture religieuse du XIXe siècle de la communauté rurale et a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1987. La congrégation, établie vers 1783, est affiliée à l'Église unie du Christ ; le pasteur est le révérend Katherine E. Pinkham.
Congregational Church_of_Faribault/Congregational Church of Faribault :
L'église congrégationaliste de Faribault (également connue sous le nom d'église de Plymouth) est une église historique située au 227 3rd Street, NW à Faribault, Minnesota, États-Unis. Il a été construit en 1867 et a été ajouté au registre national des lieux historiques en 1977.
Église congrégationaliste_de_Ludlow/Église congrégationaliste de Ludlow :
L'église unie de Ludlow, anciennement l'église congrégationaliste de Ludlow, est une église historique située au 48, rue Pleasant, dans le village de Ludlow, dans le Vermont. Construite en 1891, c'est l'une des seules églises de l'État construites dans une expression pleinement mature de l'architecture de style Shingle. Sa congrégation congrégationaliste a été organisée en 1806 et, en 1930, elle a fusionné avec une congrégation méthodiste pour former une congrégation syndicale. L'église a été inscrite au registre national des lieux historiques en 2004.
Église congrégationaliste_de_Medway/Église congrégationaliste de Medway :
L'ancienne église congrégationaliste de Medway, également connue sous le nom de Wonder Grange, est une église historique située sur Church Street à Medway, dans le Maine. Construit en 1874, il s'agit d'une interprétation vernaculaire bien conservée du style à l'italienne. Le bâtiment privé a récemment été utilisé comme salle Grange. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1977.
Église congrégationaliste_de_Patchogue/Église congrégationaliste de Patchogue :
L'église congrégationaliste de Patchogue est une église historique située au 95 East Main Street à Patchogue, New York. Bien que le bâtiment actuel de l'église ait été construit en 1892, l'église elle-même remonte à 1793 dans un petit bâtiment d'environ 25 pieds sur 20, partagé avec des méthodistes locaux. Même après la construction d'un nouveau bâtiment en 1820, les congrégationalistes et les méthodistes ont partagé le bâtiment de l'église jusqu'en 1832. Un troisième emplacement pour les congrégationalistes a été construit au coin de Lake Street et North Ocean Avenue en 1854. Le quatrième et actuel bâtiment a été ajouté au Registre national des lieux historiques en 1993.
Congregational Church_of_Perth/Congregational Church of Perth :
L'église congrégationaliste de Perth est située à Perth, Perth et Kinross, en Écosse. Situé sur Kinnoull Street, à sa jonction avec Murray Street, il a été achevé en 1899. C'est maintenant un bâtiment classé de catégorie B. Les architectes de l'église étaient Steele et Balfour de Glasgow.
Congregational Church_of_Plainville/Congregational Church of Plainville :
L'église congrégationaliste de Plainville est une église historique située au 130 West Main Street à Plainville, Connecticut. Construit en 1850, il s'agit de l'un des principaux projets d'église de l'architecte du Connecticut Henry Austin, présentant un mélange d'éléments gothiques charpentiers et romans. Il a été construit pour une congrégation officiellement organisée en 1839 qui est maintenant affiliée à l'Église Unie du Christ. L'église a été inscrite au registre national des lieux historiques en 2012.
Congregational Church_of_West_Stockbridge/Congregational Church of West Stockbridge :
L'église congrégationaliste de West Stockbridge est un bâtiment historique de l'église congrégationaliste situé au 45, rue Main, à West Stockbridge, dans le Massachusetts. Achevé en 1882 pour une congrégation fondée en 1774, c'est le meilleur exemple d'architecture de style Stick de la ville. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1996 et continue d'être utilisé par la congrégation d'origine.
Congregational Church_of_the_Evangel/Congregational Church of the Evangel :
L'église congrégationaliste de l'évangile est une église congrégationaliste historique située au 1950 Bedford Ave. à Flatbush, Brooklyn, New York, New York. Il a été construit en 1916-1917 et est un bâtiment de style néo-gothique tardif de masse asymétrique. Il est construit en pierre de taille gris-vert aléatoire avec des garnitures en pierre moulée, un toit en ardoise panachée, des gouttières en cuivre et des vitraux et des vitraux. L'édifice se compose d'une nef avec un toit à pignon à forte pente, un mur latéral bas avec des contreforts engagés, un porche latéral à pignon, un clocher carré et une petite annexe de bureau à pignon. Le mobilier élaboré du chœur et les fenêtres en verre Tiffany ont été installés en 1927. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 2009.
Fédération Congrégationnelle/Fédération Congrégationnelle :
La Fédération congrégationaliste est une petite dénomination chrétienne en Grande-Bretagne comprenant 235 congrégations, contre 294 en avril 2014. La Fédération rassemble des églises congrégationalistes et fournit un soutien et des conseils aux églises membres à la fois financièrement et autrement.
Congregational Federation_of_Australia_and_New_Zealand/Congregational Federation of Australia and New Zealand :
La Fédération congrégationnelle d'Australie et de Nouvelle-Zélande est une dénomination congrégationnelle comprenant à l'origine quatorze congrégations en Nouvelle-Galles du Sud et dans le Queensland, mais comprenant désormais des congrégations en Nouvelle-Zélande.
Congrégational Holiness_Church/Congrégational Holiness Church :
L'église congrégationaliste de la sainteté est une dénomination chrétienne pentecôtiste de la sainteté qui a été formée en 1921.
Congregational LMS_Samoan_Church_(Ekalesia_LMS_Toefuataina_Samoa)/Congregational LMS Samoan Church (Ekalesia LMS Toefuataina Samoa):
L'Église congrégationaliste réformée LMS Samoa (Ekalesia LMS Toefuataina Samoa) trouve ses débuts dans l'Église chrétienne congrégationaliste de Samoa (EFKS). Il s'agit d'un groupe d'Églises congrégationalistes samoanes qui sont adhérentes de l'Église mère EFKS aux Samoa. En raison de désaccords mineurs avec la doctrine de l'église, le fondateur de l'église, le révérend Elder Tepa Faleto'ese, s'est engagé dans la formation d'une nouvelle église qui a travaillé pour soutenir les besoins spirituels de ses fidèles dans une approche plus moderne. L'Église congrégationaliste réformée LMS Samoa partage les mêmes doctrines, règles et rituels que l'église mère EFKS, cependant, ne tient pas le Fa'amati annuel, le Faiga Me ou tout autre événement monétaire en dehors de l'Aso Sa o le Talalelei Taulaga. L'Église maintient l'utilisation de la Bible samoane et de l'EFKS Tusi Pese, et sa Constitution est similaire à celle de l'EFKS. La devise de l'Église est "Fa'afaigofie, Fa'ataugofie, Fa'asa'oloto" qui se traduit par "Culte simple, humble et libre". Le nom de l'Église réformée congrégationaliste LMS Samoan dérive du nom original de la première église chrétienne de Samoa. La London Missionary Society (LMS), bien qu'elle ne soit plus une société active, a été utilisée par l'Église comme un nom pour signifier l'importance de maintenir ses racines remontant à l'arrivée des premiers missionnaires à Samoa. Il a adopté une approche congrégationaliste réformée et a ajouté au témoignage de l'Église et de son peuple.
Bibliothèque de la congrégation_%26_Archives/Bibliothèque et archives de la congrégation :
La bibliothèque et les archives de la congrégation sont une bibliothèque et des archives de collections spéciales indépendantes. Il est situé au deuxième étage de la Congregational House au 14 Beacon Street dans le quartier Beacon Hill de Boston, Massachusetts. La bibliothèque a été fondée en 1853 par un rassemblement de ministres de la congrégation et a depuis évolué pour devenir une bibliothèque et des archives professionnelles qui contiennent plus de 250 000 articles, principalement axés sur l'histoire de la congrégation américaine du 18e au 21e siècle. La salle de lecture de la bibliothèque est gratuite et ouverte au public pour la recherche, mais les piles de la bibliothèque sont fermées et les privilèges d'emprunt de livres sont accordés exclusivement aux membres.
Salle commémorative de la congrégation/Salle commémorative de la congrégation :
Le Congregational Memorial Hall de Farringdon Street, à Londres, a été construit pour commémorer le 200e anniversaire de la grande éjection du jour de Black Bartholomew, résultant de l'Acte d'uniformité de 1662 qui a restauré l'église anglicane. Les deux mille ministres puritains qui ont refusé de prêter le serment de conformité ont ainsi établi le non-conformisme. L'architecte de la salle était John Tarring. La salle a été construite sur le site de la prison de la flotte dans Farringdon Street. Il a ouvert ses portes en 1875 et a servi de lieu de rencontre et de siège à la bibliothèque de la congrégation. D'autres organisations progressistes s'y sont réunies, dont le Parti travailliste qui a été fondé lors d'une réunion là-bas le 27 février 1900 initialement sous le nom de Comité de représentation du travail. La salle a été démolie en 1968 et Caroone House a été construite sur le site - un bureau utilisé par British Telecom pour ses activités internationales et ses écoutes téléphoniques. En 1978, le Congregational Memorial Hall Trust a été créé pour gérer les revenus de Caroone House, puis de la capital issu de sa vente. Les revenus sont utilisés pour entretenir la bibliothèque de la congrégation (hébergée à la bibliothèque du Dr Williams depuis 1982) et accorder des subventions aux trois organismes représentés au sein de la fiducie, l'Église réformée unie, la fédération congrégationaliste et la communauté évangélique des églises congrégationalistes.
Église méthodiste congrégationaliste/Église méthodiste congrégationaliste :
L'Église congrégationaliste méthodiste est une dénomination méthodiste située principalement dans le sud des États-Unis et le nord-est du Mexique. Il fait partie du mouvement de la sainteté et adhère à la théologie wesleyenne-arminienne. En 1995, la dénomination rapportait 14 738 dans 187 églises.
Église congrégationaliste réformée/Église congrégationaliste réformée :
L'Église réformée congrégationaliste est une petite église protestante congrégationaliste basée à l'est de Belfast, en Irlande du Nord. L'église est dirigée par le révérend Dr William J. Malcolmson, un militant de l'Ordre d'Orange et de la Royal Black Institution qui est également président de l'Evangelical Protestant Society (EPS). Raymond Pulman, un ancien ministre adjoint de l'église, a également été impliqué dans l'EPS à partir de 1997, servant pendant un certain temps comme secrétaire général; il était un ancien secrétaire d'ILOL6, une loge membre de la Grande Loge Indépendante d'Orange, mais en 2001 a abandonné l'Orangeisme pour des raisons théologiques. Pulman était également membre de l'Association des fondamentalistes évangélisateurs catholiques. La norme subordonnée suivie par l'église est la Déclaration de foi et d'ordre de Savoie, rédigée en 1658. Elle utilise la version King James de la Bible et les fidèles chantent des psaumes, des hymnes et des paraphrases sans accompagnement musical. L'église est associée à la Sovereign Grace Mission et à l'Institut biblique.
Magasin de la congrégation/magasin de la congrégation :
Congregational Store, également connu sous le nom de Wolle's Store, est un bâtiment commercial historique situé à Lititz, dans le comté de Lancaster, en Pennsylvanie. Le bâtiment d'origine a été construit en 1762 et est un bâtiment en calcaire de deux étages et cinq baies de large. Entre 1854 et 1859 environ, une extension de trois étages et trois baies a été ajoutée à l'est. À cette époque, le bâtiment d'origine a été recouvert de stuc et un portique d'entrée avec des colonnes d'ordre toscan a été ajouté. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1983. Il est situé dans le quartier historique de Lititz Moravian.
Congregational Union_of_Australia/Congregational Union of Australia :
L'Union congrégationaliste d'Australie était une dénomination congrégationnelle en Australie qui découlait de l'Église congrégationaliste en Angleterre alors que les colons migraient de là vers l'Australie. Les églises congrégationalistes existaient dans tous les États et territoires d'Australie à un moment donné. La plus ancienne église congrégationaliste a été fondée à Hobart en 1830 par Frederick Miller.
Congregational Union_of_England_and_Wales/Congregational Union of England and Wales :
L'Union congrégationaliste d'Angleterre et du Pays de Galles a réuni des églises d'Angleterre et du Pays de Galles dans la tradition congrégationaliste entre 1831 et 1966. Les églises congrégationalistes sont issues du mouvement puritain, chaque église fonctionnant de manière indépendante et autonome. Le mouvement s'est développé avec le renouveau évangélique du XVIIIe siècle et dans les zones urbaines après la révolution industrielle. Malgré leur indépendance, de nombreuses églises ont établi des liens entre elles et plusieurs unions de comté d'églises ont été formées. En 1831, l'Union congrégationaliste d'Angleterre et du Pays de Galles a été créée. Il n'avait aucune autorité sur les églises affiliées, mais visait plutôt à les conseiller et à les soutenir. En 1901, il revendiquait 400 000 membres et 2 806 ministres. Cette année-là, son président, Joseph Parker, proposa que les Églises mettent de côté leur indépendance pour devenir la « United Congregational Church », mais l'idée fut rejetée. En 1966, l'organisation est devenue l'Église congrégationaliste en Angleterre et au Pays de Galles, un changement qui a incité quelques églises à partir et à former l'Evangelical Fellowship of Congregational Churches. En 1972, elle a fusionné avec l'Église presbytérienne d'Angleterre pour former l'Église réformée unie. Beaucoup de ces églises qui ne souhaitaient pas rejoindre le nouvel organe ont plutôt formé la Fédération congrégationaliste.
Congregational Union_of_Ireland/Congregational Union of Ireland :
L'Union congrégationaliste d'Irlande est fortement associée aux puritains et à Oliver Cromwell. L'Église congrégationaliste irlandaise a été formée en 1829. En 1899, elle a absorbé l'Irish Evangelical Society. En 1927, il y avait environ 10 000 membres en Irlande. La dénomination affirme la Déclaration de Savoie. Elle entretient des contacts étroits avec la Communauté évangélique des églises congrégationalistes. L'adhésion à l'église est d'environ 3 200 dans 26 congrégations. La plupart des membres sont en Irlande du Nord ; le recensement de la République d'Irlande de 2016 a dénombré 68 congrégationalistes. Le président est le révérend Nigel Kissing.
Congregational Union_of_New_Zealand/Congregational Union of New Zealand :
La première église congrégationaliste de Nouvelle-Zélande a été formée en 1840 par le révérend Barzillai Quaife, qui était missionnaire auprès des Maoris. Cette cause n'a donné lieu à aucune église durable, et aucune ne s'est formée à New Plymouth en février 1842. M. Jonas Woodward, un homme d'affaires de premier plan à Wellington, a fondé l'église congrégationaliste à Wellington en mai 1842, et parce que cela a donné lieu à une église de longue date, elle est considérée par tous comme la première. Il y a eu une croissance considérable dans les îles du Nord et du Sud avec des églises établies à Auckland en 1851, à Dunedin en 1862 et à Christchurch en 1864 et dans de nombreux autres endroits également. Le recensement de 1875 répertorie les indépendants de la congrégation comme la quatrième plus grande dénomination protestante d'Auckland et la cinquième plus grande de «The Colony». D'abord à cause du manque de routes, deux syndicats se sont formés, l'un dans l'île du Nord l'autre principalement dans l'île du Sud. Celles-ci ont fusionné pour former l'Union congrégationaliste de Nouvelle-Zélande (CUNZ) en 1884. Dans les années 1890, les femmes ont été admises à l'Assemblée en tant que membres à part entière. En 1902, l'église presbytérienne a fait des ouvertures au CUNZ et aux églises méthodistes concernant l'union des églises. Des discussions à ce sujet ont eu lieu occasionnellement pendant de nombreuses années, mais aucune action réelle n'a été entreprise. Cependant, en 1943, l'église Raglan Congregational a fusionné avec l'église presbytérienne pour former la première église de l'Union en Nouvelle-Zélande. En 2019, cette église a rompu tous les liens avec les églises presbytériennes et méthodistes et est redevenue une église congrégationaliste. Quelques mois plus tard, l'Assemblée du CUNZ a rompu tous les liens avec les Églises unifiantes d'Aotearoa Nouvelle-Zélande (UCANZ), comme l'organisme s'appelait maintenant. Dès le début, la CUNZ avait eu des liens étroits avec la London Missionary Society, à la fois en envoyant et en soutenant des missionnaires, de sorte qu'en 1947, elle a accepté la responsabilité de leur travail dans les églises des îles du Pacifique de Samoa, des îles Cook et de Niue. En 1969, la majorité des ministres et des églises associés au CUNZ, y compris les Églises congrégationalistes des îles du Pacifique, se sont séparés et ont fusionné avec l'Église presbytérienne d'Aotearoa en Nouvelle-Zélande. La minorité est restée en tant qu'Union congrégationaliste de Nouvelle-Zélande. Au cours des 50 années qui ont suivi cette scission, le nombre d'églises a augmenté bien qu'il soit encore petit et fluctuant, comptant actuellement 670 membres et 13 congrégations. Il est membre de la World Evangelical Congregational Fellowship et de la Evangelical Fellowship of Congregational Churches.
Congregational Union_of_Scotland/Congregational Union of Scotland :
La Congregational Union of Scotland était une église protestante de tradition réformée. L'union a été établie en 1812, par 53 églises en Ecosse. Son objectif était de mener des missions en Écosse et de soutenir les églises congrégationalistes existantes. Une grande partie de l'impulsion pour sa formation est venue de Greville Ewing, qui a formé de nombreuses congrégations, ainsi que de la Glasgow Theological Academy. L'union s'est développée rapidement, avec 72 églises membres en 1824 et plus d'une centaine à la fin de la décennie. En 1841, James Morison de l'Église unie de la sécession a été accusé d'arminianisme et a été expulsé. En 1843, il dirigea quatre églises de la Sécession unie pour former la nouvelle Union évangélique. Deux ans plus tard, cela a été rejoint par neuf églises de l'Union congrégationaliste qui ont soutenu John Kirk. Initialement fortement calviniste, l'Union évangélique s'en est éloignée et a concentré son activité sur la promotion de l'abstentionnisme. En 1896, elle comptait 98 églises membres et décida de rejoindre l'Union congrégationaliste. L'Union congrégationaliste discuta pour la première fois d'une éventuelle fusion avec l'Union congrégationaliste d'Angleterre et du Pays de Galles en 1929, mais elle préféra finalement rester indépendante. Il a été membre fondateur du Scottish Churches Council et a ensuite fourni le secrétariat des conventions multilatérales des églises qui se sont déroulées des années 1960 aux années 1990. L'église a également joué un rôle de premier plan dans Christian Aid Scotland. En 1928, l'Union congrégationaliste a nommé la première femme ministre de toute église écossaise, Vera Finlay. En 2000, l'union a fusionné avec l'Église réformée unie, avec une minorité d'églises dissidentes et au lieu de rejoindre la Fédération de la Congrégation.
Congregational United_Church_of_Christ_(Iowa_City,_Iowa)/Congregational United Church of Christ (Iowa City, Iowa) :
La Congregational United Church of Christ est située dans le centre-ville d'Iowa City, Iowa, États-Unis, près du campus de l'Université de l'Iowa. La congrégation a été organisée en 1856 et le bâtiment de l'église a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1973. En 2004, il a été inclus en tant que propriété contributive dans le quartier historique de Jefferson Street.
Église congrégationnelle/Église congrégationnelle :
Les églises congrégationalistes (également églises congrégationalistes ; congrégationalisme ) sont des églises protestantes de la tradition calviniste pratiquant la gouvernance de l'église congrégationaliste , dans laquelle chaque congrégation gère de manière indépendante et autonome ses propres affaires. On estime que le congrégationalisme, tel que défini par le Pew Research Center, représente 0,5 % de la population protestante mondiale ; bien que leurs coutumes organisationnelles et d'autres idées aient influencé des parties importantes du protestantisme, ainsi que d'autres congrégations chrétiennes. Le rapport le définit de manière très étroite, englobant principalement les dénominations aux États-Unis et au Royaume-Uni, qui peuvent retracer leur histoire jusqu'aux protestants non conformes, aux puritains, aux séparatistes, aux indépendants, aux groupes religieux anglais sortant de la guerre civile anglaise et à d'autres dissidents anglais. pas satisfait du degré de réforme de l'Église d'Angleterre. La tradition congrégationaliste est présente aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, au Canada, en Afrique du Sud, en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans divers pays insulaires de la région du Pacifique. Il a été introduit soit par des protestants immigrés dissidents, soit par des organisations missionnaires telles que la London Missionary Society. Un certain nombre d'églises congrégationalistes évangéliques sont membres de la World Evangelical Congregational Fellowship. Au Royaume-Uni, de nombreuses églises congrégationalistes revendiquent leur descendance de dénominations protestantes formées sur une théorie de l'union publiée par le théologien et séparatiste anglais Robert Browne en 1582. D'autres récits font remonter ces origines à la London Underground Church des années 1560. Les idées de protestants non conformes lors de la Réforme puritaine de l'Église d'Angleterre ont jeté les bases de ces églises. En Angleterre, les premiers congrégationalistes étaient appelés séparatistes ou indépendants pour les distinguer des presbytériens calvinistes similaires, dont les églises adoptent un régime basé sur la gouvernance des anciens. Les congrégationalistes différaient également des églises réformées utilisant la gouvernance de l'église épiscopale, qui est généralement dirigée par un évêque. Le congrégationalisme aux États-Unis trouve ses origines dans les puritains de la Nouvelle-Angleterre, qui ont écrit la plate-forme de Cambridge de 1648 pour décrire l'autonomie de l'église et son association avec les autres. Aux États-Unis, le modèle des églises congrégationalistes a été porté par les colons migrants de la Nouvelle-Angleterre à New York, puis dans le Vieux Nord-Ouest, et plus loin.
Église congrégationaliste_(homonymie)/Église congrégationnelle (homonymie) :
Les églises congrégationalistes sont des églises protestantes de tradition réformée qui pratiquent une politique congrégationaliste. Église congréganiste peut également faire référence à :
Mosquée de la congrégation/Mosquée de la congrégation :
Une mosquée congrégationnelle ou mosquée du vendredi (arabe : مَسْجِد جَامِع, masjid jāmi', ou simplement : جَامِع, jāmi' ; turc : Cami), ou parfois grande mosquée ou grande mosquée (arabe : جامع كبير, jāmi' kabir ; turc : Ulu Cami ), est une mosquée pour accueillir les prières du vendredi midi connues sous le nom de jumu'ah. Il peut également accueillir les prières de l'Aïd dans des situations où il n'y a pas de musalla ou d'eidgah disponible à proximité pour accueillir les prières. Au début de l'histoire islamique, le nombre de mosquées de congrégation dans une ville était strictement limité. Au fur et à mesure que les villes et les populations augmentaient au fil du temps, il est devenu plus courant pour de nombreuses mosquées d'accueillir les prières du vendredi dans la même zone.
Prière en assemblée/Prière en assemblée :
La prière en assemblée peut faire référence à : Prière dite collectivement par une congrégation d'église Salah al jama'ah dans l'Islam.
Prière en assemblée_(Islam)/Prière en assemblée (Islam) :
Salat al-jama'ah (prière en congrégation) ou la prière en congrégation (jama'ah) est considérée comme ayant plus d'avantages sociaux et spirituels que la prière par soi-même. Lors de la prière en congrégation, les gens se tiennent en rangées parallèles droites derrière l'imam choisi, face à la qibla. L'imam, qui dirige la congrégation dans la salat, est généralement choisi pour être un érudit ou celui qui a la meilleure connaissance du Coran, de préférence quelqu'un qui l'a mémorisé dans son intégralité (un hafiz). Au premier rang derrière l'imam, si disponible, se trouverait un autre hafiz pour corriger l'imam au cas où une erreur serait commise lors de l'exécution de la salat. La prière est effectuée normalement, la congrégation suivant les actions et les mouvements de l'imam pendant qu'il accomplit la salat.
Chant de congrégation/Chant de congrégation :
Le chant de congrégation est la pratique de la congrégation participant à la musique d'une église, soit sous la forme d'hymnes, soit sous la forme de l'office de la liturgie (par exemple les chants grégoriens). Cela contraste avec la musique chantée exclusivement par une chorale ou un chantre (s).
Congrégationalisme (homonymie) / Congrégationalisme (homonymie):
Le congrégationalisme fait référence à la politique congrégationaliste, une forme de gouvernance de l'église basée sur la congrégation locale. Il peut également faire référence à : Les églises congrégationalistes, une famille de dénominations au sein de la tradition réformée connue pour une forme de gouvernance congrégationaliste Le congrégationalisme aux États-Unis, la tradition congrégationaliste aux États-Unis
Congrégationalisme aux_États-Unis/Congrégationalisme aux États-Unis :
Le congrégationalisme aux États-Unis se compose d'églises protestantes de tradition réformée qui ont une forme congrégationaliste de gouvernement d'église et retracent leurs origines principalement aux colons puritains de la Nouvelle-Angleterre coloniale. Les églises congrégationnelles d'autres parties du monde sont souvent liées à celles-ci aux États-Unis en raison des activités missionnaires américaines. Les églises congrégationalistes ont eu un impact important sur l'histoire religieuse, politique et culturelle des États-Unis. Les pratiques de la congrégation concernant la gouvernance de l'église ont influencé le développement précoce des institutions démocratiques en Nouvelle-Angleterre. Bon nombre des plus anciens établissements d'enseignement du pays, tels que l'Université de Harvard, le Bowdoin College et l'Université de Yale, ont été fondés pour former le clergé de la Congrégation. Les églises et les ministres de la congrégation ont influencé les premier et deuxième grands réveils et ont été les premiers promoteurs du mouvement missionnaire du XIXe siècle. La tradition congrégationaliste a façonné à la fois le protestantisme principal et le protestantisme évangélique aux États-Unis. Il a également influencé le développement de l'unitarisme américain et de l'universalisme unitaire. Au XXe siècle, la tradition congrégationaliste en Amérique s'est fragmentée en trois dénominations différentes. La plus grande d'entre elles est l'Église unie du Christ, issue d'une fusion en 1957 avec l'Église évangélique et réformée. Les congrégationalistes qui ont choisi de ne pas rejoindre l'Église unie du Christ ont fondé deux dénominations alternatives: l'Association nationale des églises chrétiennes congrégationalistes et la Conférence chrétienne congrégationaliste conservatrice.
Cimetière congrégationaliste,_Ponsharden/Cimetière congrégationaliste, Ponsharden :
Le cimetière congrégationaliste (également connu sous le nom de « cimetière indépendant » ou « cimetière des dissidents ») à Ponsharden, Cornwall a été ouvert en 1808 pour servir les congrégations chrétiennes dissidentes de Falmouth et Penryn. Il a reçu environ 587 sépultures sur une période de 120 ans, avant d'être abandonné dans les années 1930. Au cours du 20e siècle, le site a connu une négligence importante et un vandalisme important. En mai 2012, un groupe de bénévoles a commencé à restaurer le cimetière qui (combiné à un cimetière juif adjacent) est maintenant un monument classé protégé d'importance nationale. Le nom de lieu Ponsharden est enregistré en 1677 sous le nom de "Ponshardy"; sa signification est le pont de Hardy.
Régime congrégationaliste / Régime congrégationaliste :
La politique congrégationaliste , ou politique congrégationaliste , souvent connue sous le nom de congrégationalisme , est un système de politique ecclésiastique dans lequel chaque église locale (congrégation) est indépendante, ecclésiastiquement souveraine ou «autonome». Sa première articulation écrite est la plate-forme de Cambridge de 1648 en Nouvelle-Angleterre. Les principales traditions chrétiennes protestantes qui emploient le congrégationalisme comprennent le quakerisme , les églises baptistes , l' Église congrégationaliste méthodiste et les églises congrégationalistes connues sous le nom de congrégationaliste et descendantes de l' aile réformée indépendante du mouvement puritain anglo-américain du 17e siècle. Les générations plus récentes ont été témoins d'un nombre croissant d'églises non confessionnelles, qui sont souvent congrégationalistes dans leur gouvernance. autorité considérable sur les congrégations individuelles. Le congrégationalisme ne se limite pas seulement à l'organisation de congrégations chrétiennes. Les principes du congrégationalisme ont été hérités par l'Unitarian Universalist Association et le Canadian Unitarian Council. La plupart des synagogues juives, de nombreux gurdwaras sikhs et la plupart des mosquées islamiques aux États-Unis fonctionnent sous un gouvernement congréganiste, sans hiérarchie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cyklokros Pilsen

Cydosia nobilitella/Cydosia nobilitella : Cydosia nobilitella , la cydosie aux lignes courbes ou la cydosie royale , est un papillon de...