Rechercher dans ce blog

mardi 16 août 2022


C%C3%A2ndido Barbosa/Cândido Barbosa :
Cândido Joaquim Venda Moreira Barbosa (né le 31 décembre 1974 à Rebordosa, Portugal) est un ancien coureur cycliste professionnel de 1995 à 2010, où il a décidé de mettre fin à sa carrière de coureur cycliste professionnel en raison d'une grave blessure à ses deux genoux.

C%C3%A2ndido Costa/Cândido Costa :
Cândido Alves Moreira da Costa (né le 30 avril 1981) est un ancien footballeur portugais qui a joué principalement comme arrière droit. Il a amassé un total de 162 matchs et quatre buts en Primeira Liga en dix saisons, représentant dans la compétition Salgueiros, Porto, Vitória de Setúbal, Braga et Belenenses. Il a également concouru professionnellement en Angleterre et en Roumanie.
C%C3%A2ndido Firmino_de_Mello-Leit%C3%A3o/Cândido Firmino de Mello-Leitão :
Cândido Firmino de Mello-Leitão (17 juillet 1886 - 14 décembre 1948) était un zoologiste brésilien considéré comme le fondateur de l'arachnologie en Amérique du Sud, publiant 198 articles sur la taxonomie des arachnides. Il a également été impliqué dans l'éducation, écrivant des manuels scolaires et a contribué à la biogéographie, avec des essais sur la distribution des arachnides sur le continent sud-américain.
C%C3%A2ndido God%C3%B3i/Cândido Godói :
Cândido Godói (prononciation portugaise : [ˈkɐ̃dʒidu gɔˈdɔj]) est une municipalité de 6 151 habitants située dans l'État de Rio Grande do Sul, au Brésil, près de la frontière argentine, célèbre pour le nombre élevé de jumeaux qui y sont nés. Le phénomène jumeau est centré à Linha São Pedro, une petite colonie de la ville de Cândido Godói, dans une population ethniquement homogène d'origine allemande.
C%C3%A2ndido Jos%C3%A9_de_Ara%C3%BAjo_Viana,_Marquis_of_Sapuca%C3%AD/Cândido José de Araújo Viana, marquis de Sapucaí :
Cândido José de Araújo Viana, marquis de Sapucaí, (Nova Lima, 15 septembre 1793 - Rio de Janeiro, 23 janvier 1875) était un homme politique et juge brésilien.
C%C3%A2ndido Lorenzo_Gonz%C3%A1lez/Cândido Lorenzo González :
Cândido Lorenzo González (23 septembre 1925 - 17 décembre 2019) était un évêque catholique espagnol qui a servi au Brésil. Il était membre de l'Ordre de Notre-Dame de la Miséricorde (Mercédaires). Lorenzo González est né en Espagne et a été ordonné prêtre en 1954. Il a été évêque du diocèse catholique romain de São Raimundo Nonato, Brésil de 1969 à 2002.
C%C3%A2ndido Maia/Cândido Maia :
Cândido Maia (né le 8 février 1969) est un athlète portugais à la retraite spécialisé dans les épreuves de demi-fond. Il a représenté son pays à trois championnats du monde en salle.
C%C3%A2ndido Mendes/Cândido Mendes :
Cândido Mendes peut faire référence à : Cândido Mendes de Almeida (1818–1881), avocat, journaliste et homme politique brésilien Cândido Mendes, Maranhão, une municipalité brésilienne Université Cândido Mendes, une université privée à Rio de Janeiro, Brésil
C%C3%A2ndido Mendes,_Maranh%C3%A3o/Cândido Mendes, Maranhão :
Cândido Mendes est une municipalité brésilienne de l'État du Maranhão. Il a une population de 20 278 (2020) et une superficie de 1641 km2.
C%C3%A2ndido Mendes_de_Almeida/Cândido Mendes de Almeida :
Cândido Mendes de Almeida (14 octobre 1818 - 1er mars 1881) était un avocat, journaliste et homme politique brésilien. Il a été représentant et sénateur de l'Empire du Brésil (1871-1881). Il a été décoré de l'Ordre de Saint Grégoire le Grand et de l'Ordre de la Rose. L'Universidade Cândido Mendes a été nommée en son honneur.
C%C3%A2ndido Mota/Cândido Mota :
Cândido Mota est une municipalité de l'État de São Paulo au Brésil. La population est de 31 346 (est. 2020) dans une zone de 596 km². L'altitude est de 479 m.
C%C3%A2ndido Mota_Filho/Cândido Mota Filho :
Cândido Motta Filho (16 septembre 1897 - 4 février 1977) était un avocat, professeur, journaliste, essayiste et homme politique brésilien.
C%C3%A2ndido Rodrigues/Cândido Rodrigues :
Cândido Rodrigues est une municipalité de l'État de São Paulo au Brésil. La population est de 2 799 habitants (estimation 2020) sur une superficie de 70,9 km². L'altitude est de 610 m.
C%C3%A2ndido Rondon/Cândido Rondon :
Le maréchal Cândido Mariano da Silva Rondon (5 mai 1865 - 19 janvier 1958) était un officier militaire brésilien le plus célèbre pour sa commission télégraphique et son exploration du Mato Grosso et du bassin ouest de l'Amazone, ainsi que pour son soutien de toute une vie aux Brésiliens indigènes. Il a été le premier directeur du Service de protection des Indiens du Brésil ou SPI (plus tard FUNAI) et a soutenu la création du parc national du Xingu. L'État brésilien de Rondônia porte son nom.
C%C3%A2ndido Rubens_Pad%C3%ADn/Cândido Rubens Padín :
Cândido Rubens Padín, OSB, (5 septembre 1915 - 25 janvier 2008) était un évêque brésilien de l'Église catholique romaine. Padín est né à São Carlos, au Brésil, et a été ordonné prêtre le 15 juillet 1946 de l'ordre religieux de l'Ordre de Saint Benoît. Padín a été nommé évêque auxiliaire de l'archidiocèse de São Sebastião do Rio de Janeiro ainsi que évêque titulaire Tremithus, et a été ordonné évêque le 5 août 1962. Le 5 janvier 1966, Padín a été nommé évêque du diocèse de Lorena. Sa dernière nomination est intervenue le 27 avril 1970 dans le diocèse de Bauru dont il prendra sa retraite le 4 septembre 1990. Padín est décédé le 25 janvier 2008 à l'âge de 92 ans.
C%C3%A2ndido Sales/Cândido Sales :
Cândido Sales est une municipalité de l'État de Bahia dans la région nord-est du Brésil.
C%C3%A2ndido S%C3%A1/Cândido Sá :
Cândido Cá e Sá (né le 7 novembre 1992) est un basketteur professionnel portugais du Sporting CP. Il a joué aux États-Unis entre 2014 et 2016 pour les San Jac Ravens et entre 2016 et 2018 pour les Rutgers Scarlet Knights. Je suis retourné au Portugal pour jouer pour la section basket du Sporting CP.
C%C3%A2ndido Tavares/Cândido Tavares :
Cândido Coelho Tavares (30 décembre 1911 - 18 juin 1997) était un gardien et entraîneur de football portugais. Avec une carrière de plus d'une décennie, Tavares a représenté principalement Casa Pia et Benfica, entraînant ce dernier par la suite et remportant une Coupe du Portugal.
C%C3%A2ndido Vaccarezza/Cândido Vaccarezza :
Cândido Elpídio de Souza Vaccarezza (né le 26 septembre 1955) est un gynécologue et homme politique brésilien affilié à Avante (parti politique). Il est né à Senhor do Bonfim, Bahia et a déménagé à São Paulo. Il s'est présenté au poste de représentant de l'État de l'État de São Paulo en 1998, obtenant le poste de substitut. Il a été élu au même poste en 2002. En 2006, il a été élu député fédéral. Il devient chef du parti en février 2009 puis, le 1er janvier 2010, chef de l'administration Luiz Inácio Lula da Silva à la Chambre des représentants. Dans l'administration de Dilma Rousseff, il est resté en poste jusqu'en mars 2012.
C%C3%A2ndido da_Fonseca_Galv%C3%A3o/Cândido da Fonseca Galvão :
Cândido da Fonseca Galvão, également connu sous le nom de Dom Obá II D'África (Lençóis, 1845-1890), était un officier et noble brésilien. Petit-fils de l'Obá Abiodun de l'empire d'Oyo, il détenait le titre d'Omoba parmi le peuple Yoruba d'Afrique de l'Ouest. Le père de Galvão, Benvindo, a été libéré à une date inconnue dans la première moitié du XIXe siècle. Une fois libéré, il a cherché à profiter de la ruée vers le diamant des Lençóis dans le nord-est du Brésil. Les preuves suggèrent qu'il est arrivé vers l'année 1845, bien qu'il n'y ait pas d'actes de naissance pour corroborer, on estime que son fils Cândido da Fonseca Galvão est né peu de temps après. [1]
C%C3%A2ndido de_Abreu/Cândido de Abreu :
Cândido de Abreu est une municipalité de l'État du Paraná dans la région sud du Brésil.
C%C3%A2ndido de_Faria/Cândido de Faria :
Cândido Aragonez de Faria (nom d'artiste Faria, 12 août 1849 à Laranjeiras, Sergipe (Brésil) - 17 décembre 1911 à Paris) était un caricaturiste, peintre, lithographe et affichiste brésilien qui a émigré en France en 1882. Faria a conçu des affiches pour les artistes interprètes ou exécutants en les cafés-chantants et le cinéma mais aussi pour les partitions musicales (lithographies en petits et grands formats). L'œuvre d'art collectif de son atelier, qui se poursuit après sa mort, est signée Atelier Faria.
C%C3%A2ndido de_Figueiredo/Cândido de Figueiredo :
António Pereira Cândido de Figueiredo, généralement appelé Cândido de Figueiredo (Lobão da Beira, 19 septembre 1846 - Lisbonne, 26 septembre 1925) était un avocat et fonctionnaire portugais de métier qui devint plus tard connu comme écrivain, lexicographe, grammairien , et philologue spécialiste de la langue portugaise. Il est l'auteur et est surtout connu pour le Novo Dicionário da Língua Portuguesa ("Nouveau dictionnaire de la langue portugaise"), publié pour la première fois en 1899, puis republié en vingt-cinq éditions jusqu'en 1996. Figueiredo a écrit et traduit en portugais divers ouvrages concernant la philologie et linguistique, ainsi que des œuvres de fiction et de critique sociale. Son livre de fiction le plus connu est peut-être Lisboa no ano 3000 ("Lisbonne en l'an 3000"), un ouvrage publié pour la première fois en 1892 (et récemment réédité et réédité) qui critiquait la société et les institutions portugaises de l'époque. Il a été membre fondateur de la Sociedade de Geografia de Lisboa (Société géographique de Lisbonne) et membre correspondant de l'Academia Brasileira de Letras (Académie brésilienne des lettres).
C%C3%A2ndido de_Oliveira/Cândido de Oliveira :
Cândido Plácido Fernandes de Oliveira (24 septembre 1896 - 23 juin 1958) était un footballeur, entraîneur et journaliste sportif portugais. Le trophée Supertaça Cândido de Oliveira porte son nom.
C%C3%A2ntec batr%C3%A2nesc/Cântec batrânesc :
Cântec batrânesc est une forme traditionnelle de ballade originaire de Roumanie. Il ressemble à un poème épique et c'est l'un des genres les plus typiques de la littérature roumaine.
C%C3%A2ntec de_leag%C4%83n/Cântec de leagan :
Cântec de leagăn ("chanson de berceau") est une berceuse en Roumanie qui est une chanson de forme libre interprétée dans un contexte personnel et non structuré. Il y a un débat quant à savoir si cela a pu ou non avoir engendré le style musical doina.
C%C3%A2ntico da_Liberdade/Cântico da Liberdade :
"Cântico da Liberdade" (en anglais : "Chant of Liberty") est l'hymne national du Cap-Vert. Il a été officialisé en 1996, remplaçant "Esta É a Nossa Pátria Bem Amada", qui était aussi l'hymne national de la Guinée Bissau, héritage de l'indépendance conjointe des deux pays. La musique a été composée par Adalberto Higino Tavares Silva (1961–) et les paroles ont été écrites par Amílcar Spencer Lopes (1948–). L'hymne national doit être joué au début et à la fin de tous les événements publics dans lesquels le chef de l'État est présent et aussi lors des fêtes nationales et des ouvertures et fermetures des émissions de radio et de télévision.
C%C3%A2rcea/Cârcea :
Cârcea est une commune du comté de Dolj, en Olténie, en Roumanie, avec une population de 2 100 personnes. Il est composé d'un seul village, Cârcea, faisant partie de la commune de Coșoveni jusqu'en 2004, date à laquelle il en a été séparé.
C%C3%A2rcinov/Cârcinov :
Le Cârcinov est un affluent gauche de la rivière Argeș en Roumanie. Il se déverse dans l'Argeș près de Topoloveni. Il traverse les villes et villages de Boțești, Dobrești, Beleți, Albotele, Priboieni, Gorănești, Crintești, Boțârcani, Țigănești et Topoloveni. Sa longueur est de 43 km (27 mi) et la taille de son bassin est de 184 km2 (71 milles carrés).
C%C3%A2rgrea/Cârgrea :
La Cârgrea est un affluent gauche de la rivière Cungra en Roumanie. Il se jette dans la Cungra à Sâmburești. Sa longueur est de 27 km (17 mi) et la taille de son bassin est de 61 km2 (24 milles carrés).
C%C3%A2rji%C8%9Bi/Cârjiți :
Cârjiți ( hongrois : Kersec , allemand : Kerschdorf ) est une commune du comté de Hunedoara , en Transylvanie , en Roumanie . Elle est composée de cinq villages : Almașu Sec (Szárazalmás), Cârjiți, Chergheș (Kerges), Cozia (Kozolya) et Popești (Popesd).
C%C3%A2rlibaba/Cârlibaba :
Cârlibaba (en allemand : Mariensee ou Ludwigsdorf) est une commune située dans le comté de Suceava, en Roumanie. Elle est composée de six villages : Cârlibaba, Cârlibaba Nouă, Iedu, Șesuri, Țibău et Valea Stânei. Lors du recensement de 2002, 85,3% des habitants étaient des Roumains, 9% des Allemands (Allemands de Bucovine) et 5,4% des Ukrainiens. 85,8% étaient orthodoxes roumains et 13,1% catholiques romains.
C%C3%A2rlibaba (rivière)/Cârlibaba (rivière) :
Le Cârlibaba est un affluent gauche de la rivière Bistrița en Roumanie. Il se déverse dans la Bistrița dans le village de Cârlibaba. Sa longueur est de 25 km (16 mi) et la taille de son bassin est de 111 km2 (43 milles carrés).
C%C3%A2rlig/Cârlig :
Cârlig peut faire référence à plusieurs villages de Roumanie : Cârlig, un village de la commune de Popricani, département de Iaşi Cârlig, un village de la commune de Dulcești, département de Neamţ
C%C3%A2rliga%C8%9Bi/Cârligați :
Le Cârligați est un affluent droit de la rivière Trebeș en Roumanie. Il se jette dans le Trebeș près de Mărgineni. Sa longueur est de 9 km (5,6 mi) et la taille de son bassin est de 15 km2 (5,8 milles carrés).
C%C3%A2rligei/Cârligei :
Cârligei peut faire référence à plusieurs villages de Roumanie : Cârligei, un village de la commune de Bucovăţ, département de Dolj Cârligei, un village de la commune de Bumbești-Pițic, département de Gorj
C%C3%A2rligele/Cârligele :
Cârligele est une commune située dans le comté de Vrancea, en Roumanie. Elle est composée de quatre villages : Blidari, Bonțești, Cârligele et Dălhăuți.
Rivière C%C3%A2rligele/Rivière Cârligele :
La rivière Cârligele peut faire référence à : Cârligele, un affluent du Sadu dans le comté de Sibiu Cârligele, un affluent du Văsălatu dans le comté d'Argeș
C%C3%A2rligi/Cârligi :
Cârligi peut faire référence à plusieurs villages de Roumanie : Cârligi, un village de la commune de Filipești, département de Bacău Cârligi, un village de la commune de Ştefan cel Mare, département de Neamţ
Rivière C%C3%A2rligu/Rivière Cârligu :
La rivière Cârligu peut faire référence à : Cârligu, un affluent de la Șușița dans le comté de Gorj Cârligu, un affluent de la Zlata dans le comté de Hunedoara
C%C3%A2rlogani/Cârlogani :
Cârlogani est une commune du comté d'Olt, en Olténie, en Roumanie. Elle est composée de cinq villages : Beculești, Cârlogani, Cepari, Scorbura et Stupina.
C%C3%A2rlom%C4%83ne%C8%99ti/Cârlomăneşti :
Cârlomăneşti peut faire référence à plusieurs endroits en Roumanie : Cârlomăneşti, un village de la commune de Vernești, département de Buzău Cârlomăneşti, un village de la commune de Cerțești, département de Galați
C%C3%A2rna/Cârna :
Cârna est une commune du comté de Dolj, en Olténie, en Roumanie, avec une population de 2 550 personnes. Il est composé d'un seul village, Cârna, faisant partie de la commune de Goicea jusqu'en 2004, date à laquelle il en a été séparé.
C%C3%A2rpe%C8%99tii Mici/Cârpeștii Mici :
Le Cârpeștii Mici est un affluent droit de la rivière Topa en Roumanie. Il se jette dans la Topa près de Sâmbăta. Sa longueur est de 21 km (13 mi) et la taille de son bassin est de 84 km2 (32 milles carrés).
C%C3%A2r%C8%9Ba/Cârța :
Cârța peut faire référence à : Cârța, Harghita, une commune du comté de Harghita, Roumanie Cârța, Sibiu, une commune du comté de Sibiu, Roumanie Monastère de Cârța
C%C3%A2r%C8%9Ba, Harghita/Cârța, Harghita :
Cârța (roumain : [ˈkɨrtsa] ; hongrois : Csíkkarcfalva ou Karcfalva [ˈ(t͡ʃiːk)kɒrt͡sfɒlvɒ]) est une commune de Roumanie, située dans le comté de Harghita. Il se trouve dans le Székely Land, une région ethnoculturelle de l'est de la Transylvanie. La commune est composée de deux villages : Cârța / Karcfalva Ineu / Csíkjenőfalva Tomești est une commune indépendante depuis 2004.
C%C3%A2r%C8%9Ba, Sibiu/Cârța, Sibiu :
Cârța (également Cârța Săsească, roumain : [ˈkɨrtsa səˈse̯askə] ; allemand : Kerz ; hongrois : Kerc) est une commune du comté de Sibiu, en Transylvanie, en Roumanie. Elle est composée de deux villages, Cârța et Poienița (Konradsdorf ; Oláhtyúkos).
Monastère C%C3%A2r%C8%9Ba/Monastère de Cârța :
Le monastère de Cârța (roumain : [ˈkɨrtsa]) est un ancien monastère cistercien (bénédictin) de la région de Țara Făgărașului dans le sud de la Transylvanie en Roumanie, actuellement une église évangélique luthérienne appartenant à la communauté saxonne locale. Il se trouve sur la rive gauche de la rivière Olt, entre les villes de Sibiu et Făgăraș, à proximité des villages de Cârța (allemand Kerz, hongrois : Kerc) et Cârțișoara (allemand : Kleinkerz). Le monastère a probablement été fondé en 1202-1206 par des moines de l'abbaye d'Igriș (maison fille de l'abbaye de Pontigny), et a été dissous en 1494, lorsque le légat apostolique Ursus d'Ursinis a ratifié le rattachement de l'abbaye de Cârța à la prévôté nullius de Sibiu. Le monastère cistercien a introduit et contribué au développement de l'art gothique français dans la région.
C%C3%A2r%C8%9Bibavul Mare/Cârțibavul Mare :
Le Cârțibavul Mare est un affluent gauche de la rivière Someșul Mare en Roumanie. Il se déverse dans le Someșul Mare à Șanț. Sa longueur est de 8 km (5,0 mi) et la taille de son bassin est de 29 km2 (11 milles carrés).
C%C3%A2r%C8%9Bi%C8%99oara/Cârțișoara :
Cârțișoara (également Cârța Românească ; allemand : Oberkerz ; hongrois : Kercisóra) est une commune du comté de Sibiu, en Transylvanie, en Roumanie. Il est composé d'un seul village, Cârțișoara. Le lac Bâlea est situé sur le territoire de Cârțișoara. La commune est située dans la partie sud-est du comté, à 48 km (30 mi) du siège du comté, Sibiu, et à 38 km (24 mi) de Făgăraș. Cârțișoara est situé à l'extrémité ouest de Țara Făgărașului, du côté nord des Carpates du Sud, au pied des montagnes Făgăraș ; il se trouve à la frontière avec le comté d'Argeș et près des frontières avec les comtés de Vâlcea et Brașov. La commune est située sur la rive gauche de la rivière Cârțișoara, qui coule du sud au nord et se jette dans la rivière Olt. Lors du recensement de 2011, Cârțișoara avait une population de 1 243 habitants, dont 96,3 % étaient des Roumains de souche.
C%C3%A2r%C8%9Bi%C8%99oara (rivière)/Cârțișoara (rivière) :
Le Cârțișoara ( hongrois : Kerci-patak ) est un affluent gauche de la rivière Olt en Roumanie . Sa source se trouve près du lac Bâlea dans les montagnes Făgăraș. Il se déverse dans l'Olt à Cârța. Sa longueur est de 24 km (15 mi) et la taille de son bassin est de 79 km2 (31 milles carrés).
C%C3%A2t po%C8%9Bi_tu_de_tare/Cât poți tu de tare :
"Cât poți tu de tare" (Aussi dur que tu peux) est le quatrième single de BUG Mafia issu de leur neuvième album studio, Înapoi În Viitor (Retour vers le futur). Il est sorti sur YouTube et sur le site officiel du groupe le 31 décembre 2010. La chanson est produite par Tataee et mixée par Cristi Dobrica. Le kickboxeur Daniel Ghiță est apparu dans la vidéo.
C%C3%A2y %C4%91%C3%A0n_sinh_vi%C3%AAn/Cây đàn sinh viên :
Cây đàn sinh viên (grossièrement traduit par La guitare des étudiants) est une chanson vietnamienne écrite par l'auteur-compositeur Quốc An en 2001, avec des paroles d'un étudiant nommé Thuận Thiên, qui l'a envoyée par e-mail à Quốc An dans l'espoir que l'auteur-compositeur puisse écrire une chanson basé sur son écriture. Cây đàn sinh viên a d'abord été enregistré par Mỹ Tâm via Sài Gòn Vafaco Company et plus tard repris par plusieurs artistes tels que Việt Quang, Groupe 1088,... Depuis sa sortie, la chanson a reçu un accueil positif du public, principalement des adolescents et des étudiants. Le succès de la chanson a également fait les noms de Quốc An et de Mỹ Tâm. En 2002, avec Cây đàn sinh viên, Mỹ Tâm a remporté le prix de l'artiste féminine préférée aux 7e Yellow Mai Awards. Plus tard, la chanson, ainsi que d'autres compositions populaires telles que Hát với dòng sông, Hát cho người ở lại, Đêm cô đơn, etc. ont été interprétées par le trio KTX, qui impliquait trois auteurs-compositeurs nommés Quốc An, Hoài An et Công Tuấn, à de nombreuses reprises dans les auberges de plusieurs universités et ont été accueillis avec enthousiasme. En novembre 2003, Cây đàn sinh viên a été utilisé dans une publicité télévisée sans l'autorisation de l'auteur-compositeur Quốc An. Il a contacté le Vietnam Musical Authorship Rights Protection Center et le problème a été réglé un an plus tard.
C%C3%A2%C8%9Bc%C4%83u/Câțcău :
Câțcău ( hongrois : Kackó ; allemand : Katzendorf ) est une commune du comté de Cluj , en Transylvanie , en Roumanie . Elle est composée de trois villages : Câțcău, Muncel (Kishavas) et Sălișca (Szelecske).
C%C3%A3 Mamudo/Cã Mamudo :
Cã Mamudo est un village de la région de Gabú, au centre-est de la Guinée-Bissau. Il se trouve à l'ouest de Lenquete et au sud-est de Sonaco.
C%C3%A3o!/Cão! :
Cao ! est le premier album studio du groupe de rock portugais Ornatos Violeta, sorti le 15 septembre 1997 par Polygram. Trois singles sont sortis de cet album : "Punk Moda Funk", "A Dama do Sinal" et "Mata-me Outra Vez".
C%C3%A3o de_Gado_Transmontano/Cão de Gado Transmontano :
Le Cão de Gado Transmontano ou Transmontano Mastiff est une race de chien de garde du bétail du Portugal. Il est originaire de la province historique de Trás-os-Montes e Alto Douro au nord-est du Portugal, et est une race rare confinée principalement à cette région.
C%C3%A4cilia B%C3%B6hm-Wendt/Cäcilia Böhm-Wendt :
Cäcilia Böhm-Wendt (née le 4 mai 1875) était une physicienne autrichienne qui a mené des recherches sur la radioactivité.
C%C3%A4cilia Rentmeister/Cäcilia Rentmeister :
Cäcilia (Cillie) Rentmeister (née en 1948 à Berlin) est une historienne de l'art, scientifique de la culture et chercheuse sur les conditions culturelles des femmes et du genre. En plus d'étudier les différentes réalités dans lesquelles vivent les hommes et les femmes, elle s'est intéressée au matriarcat.
C%C3%A4cilia Weber/Cäcilia Weber :
Cäcilia Cordula Weber (née Stamm ; 23 octobre 1727 - 22 août 1793) était la mère de Constanze Weber et la belle-mère de Wolfgang Amadeus Mozart.
C%C3%A4cilie (Strauss)/Cäcilie (Strauss) :
"Cäcilie", op. 27 n ° 2, est la deuxième d'un ensemble de quatre chansons composées par Richard Strauss en 1894. Les paroles sont tirées d'un poème d'amour "Cäcilie" écrit par Heinrich Hart (1855–1906), critique dramatique et journaliste allemand qui a également écrit poésie. Il a été écrit pour la femme du poète Cäcilie. Prononciation allemande: [tsɛːˈtsiː.liːə] , ou anglais britannique comme "Cecilia".
C%C3%A4cilie M./Cäcilie M. :
Cäcilie M. (Anna von Lieben, née Anna von Tedesco ; 1847-1900) est le pseudonyme d'une des premières patientes de Freud, qu'il appela en 1890 sa « cliente principale » et en 1897 son « enseignante ».
C%C3%A4cilienschule Oldenburg/Cäcilienschule Oldenburg :
Cäcilienschule Oldenburg est un gymnase (lycée) à Oldenburg, Basse-Saxe, Allemagne. La Cäcilienschule est l'une des 160 écoles du projet de l'UNESCO en Allemagne.
C%C3%A4mmerer See/Cämmerer See :
Cämmerer See est un lac à Usedom, Mecklenburg-Vorpommern, Allemagne. Son altitude est de 0,3 m (1 pi 0 po) et sa superficie est de 0,18 km2 (0,069 mille carré).
C%C3%A4mmerswalde/Cämmerswalde :
Le village de Cämmerswalde dans la commune de Neuhausen/Erzgeb. se trouve dans le sud du district saxon de Mittelsachsen dans l'est de l'Allemagne. La station thermale reconnue par l'État avec ses 800 ans d'histoire, se trouve près de Seiffen dans la partie orientale des monts Métallifères occidentaux, non loin de la frontière tchèque. Le village est un Waldhufendorf classique, avec une longueur de plus de cinq kilomètres. Cämmerswalde est divisé en Oberdorf, Mitteldorf et Niederdorf (village supérieur, moyen et inférieur). Depuis 1994, Cämmerswalde appartient à la commune de Neuhausen/Erzgeb., mais était autrefois une paroisse indépendante avec les hameaux de Deutschgeorgenthal, Haindorf et, à partir de 1924, Neuwernsdorf et Rauschenbach.
C%C3%A4sar Flaischlen/Cäsar Flaischlen :
Cäsar Flaischlen (12 mai 1864 - 16 octobre 1920) était un poète allemand. Il est surtout connu comme l'auteur de "Hab' Sonne im Herzen" ("Have Sunshine in Your Heart"), qui a été traduit en plusieurs langues.
Cor C%C3%A4sar/Cor Cäsar :
Cäsar Horn (18 mai 1914 - 19 mars 1945) était un communiste allemand et un combattant de la résistance contre le nazisme.
C%C3%A4sar R%C3%BCstow/Cäsar Rüstow :
Cäsar Rüstow (18 juin 1826, Brandenburg an der Havel - 4 juillet 1866) était un soldat et écrivain militaire prussien. Frère de Wilhelm Rüstow et Alexander Rüstow, Cäsar Rüstow était l'un des plus grands experts de son temps dans la conception et la construction de fusils militaires, et l'auteur de plusieurs traités sur ce sujet, notamment Die Kriegshandfeuerwaffen (Berlin, 1857-1864). Alexandre et Cäsar sont tombés sur le champ de bataille lors de la guerre de 1866, Cäsar à la bataille de Dermbach. Il était le grand-père du sociologue Alexander Rüstow.
C%C3%A4sar von_Arx/Cäsar von Arx :
Cäsar von Arx (23 mai 1895 - 14 juillet 1949) était un producteur de théâtre et dramaturge suisse.
C%C3%A4wd%C3%A4t F%C3%A4yzi/Cäwdät Fäyzi :
Fäyzullin Cäwdät Xaris ulı (Tatar: Фәйзуллин Җәүдәт Харис улы, pronounced [fæɪˈzulʲin ʑæʊˈdæt xæˌrisuˈlɯ]) aka Cäwdät Fäyzi (Җәүдәт Фәйзи [ʑæʊˈdæt fæɪˈzɪ], anglicized as Jaudat Faizi; Russian: Файзи́ (Файзу́ллин) Джауда́т Хари́сович Fayzi (Fayzullin) Dzhaudat Kharisovich; 1910-1973) était un compositeur et folkloriste tatar. Artiste du peuple de TASSR (1964), TASSR (1944) et RSFSR (1957) Travailleur émérite de la culture. En 1939-1941, Fäyzi était chef de la division musicale et chef d'orchestre du théâtre académique tatar, en 1944-1947, 1952-1957, il était chef et directeur artistique de la Tatar Philharmonic Society. Œuvres majeures : opéra The Unshipped Letters (1960), 4 comédies musicales (dont la plus célèbre My Slippers), plus de 200 chansons et romances, arrangement de chansons folkloriques. Fäyzi est également connu comme un collectionneur de folklore musical tatar. Ses œuvres comprennent des articles sur la culture musicale tatare, des livrets, des pièces de théâtre, des romans et de la poésie. Ğabdulla Tuqay Lauréat du prix d'État TASSR (1966).
C%C3%A4%C4%9Ff%C3%A4r Tar%C3%ADx%C4%B1/Cäğfär Taríxı :
Le Cäğfär Taríxı ( tatar cyrillique : Җәгъфәр тарихы , prononcé [ʑæɣˈfær tʌrɯɪˈxɯ] ; russe : Джагфар Тарихы , en anglais généralement Djagfar Tarikhy , via la translittération russe du nom tatar a tatar de la Volga ) L' histoire de la langue russe Cäfär est une traduction partielle ; d'une supposée compilation du XVIIe siècle sur les tatars de la Volga des premiers documents historiques sur les Bulgares, les Khazars, les Albanais et d'autres nomades eurasiens. La plupart des chercheurs considèrent le travail comme un mélange de données factuelles (précédemment connues) et de fabrications pures et simples, tandis que d'autres considèrent le travail comme authentique.
C%C3%A5rrujavrit Hydroelectric_Power_Station/Cårrujavrit Hydroelectric Power Station :
La centrale hydroélectrique de Cårrujavrit ( norvégien : Cårrujavrit kraftverk ou Čårrujavrit kraftverk ) est une centrale hydroélectrique de la municipalité de Kvænangen dans le comté de Troms , en Norvège . Il utilise une chute de 305 mètres (1001 pieds) entre son réservoir d'admission sur la rivière Njemenaiko ( norvégien : Njemenaikoelva , Kven : Niemenaikunjoki , Northern Sami : Njemenjáikojohka ) et Little Lakes ( norvégien : Småvatnan , Kven : Pikkujärvet , Northern Sami : Čorrojávrrit ) , qui est également le réservoir de la centrale hydroélectrique de Kvænangsbotn. Le lac Tjoika ( Kven : Sueikkajärvi ou Hyttysenjärvi , Northern Sami : Šuoikkatjávri ) sert de réservoir pour l'usine et est régulé à un niveau compris entre 529 m (1736 pieds) et 516 m (1693 pieds). La centrale dispose d'une turbine Francis et fonctionne à une capacité installée de 1,7 MW, avec une production annuelle moyenne d'environ 11 GWh. L'usine est contrôlée par Kvænangen Kraftverk AS, avec une part de 48,2 % détenue par Troms Kraft.
C%C3%A6cilie Norby/Cæcilie Norby :
Cæcilie Norby (née le 9 septembre 1964) est une chanteuse danoise de jazz et de rock. Elle est née à Frederiksberg, au Danemark, dans une famille de musiciens. Son père, Erik Norby, est un compositeur classique et sa mère, Solveig Lumholt, est une chanteuse d'opéra. Elle a été membre fondatrice du groupe Street Beat en 1982. Pendant deux ans, elle a été membre du groupe de jazz-rock Frontline. De 1985 à 1993, elle travaille avec la chanteuse Nina Forsberg dans le groupe de rock One-Two. Au cours des années 1990, elle s'est tournée vers le jazz et a sorti son premier album solo pour Blue Note. Le premier enregistrement éponyme a été coproduit par Niels Lan Doky, tout comme son album suivant My Corner of the Sky de 1996, qui mettait en évidence des musiciens américains. comme les pianistes David Kikoski, Joey Calderazzo et Terri Lyne Carrington à la batterie. Scott Robinson et Randy Brecker sont déjà apparus sur ses débuts en tant qu'invités chacun sur une piste. Michael Brecker contribue à un autre morceau. Le répertoire des deux enregistrements ne comprenait que quelques standards de jazz comme "Summertime" ou "Just One of These Things". Au lieu de cela, elle et Lan Doky ont arrangé des chansons populaires classiques pour un line-up de jazz, comme "Wild Is the Wind", "By the Time I Get to Phoenix" et un titre de Curtis Mayfield sur le premier album, "The Look of Love", "Life on Mars", "Spinning Wheel" et "Set Them Free" de Sting sur le second. Pour les deux albums, Norby a également écrit les paroles de compositions de Randy Brecker, Chick Corea, Don Grolnick et Wayne Shorter. Les deux albums ont attiré l'attention et des ventes à cinq chiffres, en particulier au Danemark et aussi au Japon. Son troisième album Queen of Bad Excuses, sorti en 1999, était une collaboration entre elle et Lars Danielsson, qui jouait déjà de la basse dans My Corner of the Sky. . Cette fois, toutes les compositions sont des originaux de Norby, tandis qu'elle et Danielsson ont arrangé, programmé et produit tous les morceaux ensemble. Danielsson a également joué de la guitare, du violoncelle, du piano électrique, des claviers et même de la batterie sur une piste. Avec Ben Besiakov et son compagnon de longue date Lars Jansson au piano, Anders Kjellberg et Per Lindvall de Suède alternant à la batterie avec Billy Hart, qui faisait également partie de son premier enregistrement, le line-up est accentué par la guitare de John Scofield sur plus plus de la moitié de l'album, et le saxophoniste Hans Ulrik et Xavier Desandre Navarre aux percussions.
C%C3%A6dmon/Cædmon :
Cædmon (; fl. C. 657 - 684) est le premier poète anglais dont le nom est connu. Un Northumbrian qui s'est occupé des animaux au double monastère de Streonæshalch (maintenant connu sous le nom de Whitby Abbey) pendant l'abbaye de St. Hilda, il ignorait à l'origine "l'art du chant" mais a appris à composer une nuit au cours d'un rêve, selon l'historien du 8ème siècle Bede. Il devint plus tard un moine zélé et un poète chrétien accompli et inspirant. Cædmon est l'un des douze poètes anglo-saxons identifiés dans les sources médiévales, et l'un des trois seuls d'entre eux pour lesquels des informations biographiques à peu près contemporaines et des exemples de production littéraire ont survécu. Son histoire est relatée dans l'Historia ecclesiastica gentis Anglorum ("Histoire ecclésiastique du peuple anglais") par Bède qui écrivit : "[l]il y avait dans le monastère de cette abbesse un certain frère particulièrement remarquable pour la grâce de Dieu, qui était avait l'habitude de faire des vers religieux, de sorte que tout ce qu'on lui interprétait à partir des Écritures, peu de temps après, il mettait la même chose dans des expressions poétiques d'une grande douceur et d'humilité en vieil anglais, qui était sa langue maternelle. excité de mépriser le monde et d'aspirer au ciel." La seule œuvre survivante connue de Cædmon est Cædmon's Hymn , le poème de louange vernaculaire allitératif de neuf lignes en l'honneur de Dieu qu'il aurait appris à chanter dans son rêve initial. Le poème est l'un des premiers exemples attestés de vieil anglais et est, avec les inscriptions runiques Ruthwell Cross et Franks Casket, l'un des trois candidats pour le premier exemple attesté de poésie en vieil anglais. C'est aussi l'un des premiers exemples enregistrés de poésie soutenue dans une langue germanique. En 1898, la croix de Cædmon a été érigée en son honneur dans le cimetière de l'église St Mary à Whitby. Clare Lees et Gillian Overing ont proposé que l'histoire de Cædmon puisse être lue comme un "mythe patriarcal": une personne appelée Cædmon a probablement existé, mais ils suggérons aux lecteurs de considérer la fonction culturelle, religieuse et politique du personnage de Cædmon telle que décrite par Bede.
Hymne C%C3%A6dmon%27s/Hymne de Cædmon :
L'hymne de Cædmon est un court poème en vieil anglais attribué à Cædmon, un éleveur de vaches soi-disant analphabète et non musical qui était, selon le moine de Northumbrie Bede (décédé en 731), miraculeusement habilité à chanter en l'honneur de Dieu le Créateur. Le poème est la seule composition connue de Cædmon. Le poème prétend être le plus ancien poème anglais survivant: si le récit de Bede est correct, le poème a été composé entre 658 et 680, aux premiers stades de la christianisation de l'Angleterre anglo-saxonne; même sur la base des manuscrits survivants, le poème est le premier exemple daté en toute sécurité de vers en vieil anglais. En conséquence, il s'agit de l'un des plus anciens échantillons de vers allitératifs germaniques, constituant un point de repère important pour l'étude de la littérature en vieil anglais et pour l'utilisation précoce de la forme poétique traditionnelle pour les thèmes chrétiens après la conversion de l'Angleterre du début du Moyen Âge au christianisme. En effet, un érudit a soutenu que Bede le percevait comme une continuation de la poésie de louange germanique, ce qui l'a amené à inclure une traduction latine mais pas le poème original. Le poème est aussi le poème en vieil anglais attesté dans le plus grand nombre de manuscrits - vingt- un - après le chant de la mort de Bede. Ce sont tous des manuscrits de Bede's Ecclesiastical History of the English People. Ces manuscrits montrent des variations significatives dans la forme du texte, ce qui en fait une étude de cas importante pour la transmission par les scribes des vers en vieil anglais.
C%C3%A6dwalla of_Wessex/Cædwalla of Wessex :
Cædwalla (; vers 659 - 20 avril 689 après JC) était le roi du Wessex d'environ 685 jusqu'à ce qu'il abdique en 688. Son nom est dérivé du gallois Cadwallon . Il a été exilé du Wessex dans sa jeunesse et pendant cette période a rassemblé des forces et a attaqué les Saxons du Sud, tuant leur roi, Æthelwealh, dans ce qui est maintenant le Sussex. Cependant, Cædwalla n'a pas pu tenir le territoire de la Saxe du Sud et a été chassée par les ealdormen d'Æthelwealh. En 685 ou 686, il devint roi du Wessex. Il a peut-être été impliqué dans la suppression de dynasties rivales à cette époque, car une première source rapporte que le Wessex était gouverné par des sous-rois jusqu'à Cædwalla. Après son accession, Cædwalla retourna dans le Sussex et gagna à nouveau le territoire. Il a également conquis l'île de Wight, pris le contrôle du Surrey et du royaume de Kent et, en 686, il a installé son frère Mul comme roi du Kent. Mul a été brûlé dans une révolte du Kent un an plus tard, et Cædwalla est revenu, dirigeant peut-être directement le Kent pendant un certain temps. Cædwalla a été blessé lors de la conquête de l'île de Wight, et c'est peut-être pour cette raison qu'il a abdiqué en 688 pour se rendre à Rome pour le baptême. Il atteignit Rome en avril 689 et fut baptisé par le pape Serge Ier le samedi avant Pâques, mourant dix jours plus tard le 20 avril 689. Il fut remplacé par Ine.
C%C3%A6lin/Cælin :
Cælin était l'un des quatre frères nommés par Bède comme actifs dans la première Église anglo-saxonne. Les autres étaient Cedd, Chad et Cynibil. Le nom Caelin est une variante orthographique du nom d'un roi de Saxe occidental Ceawlin, et est de dérivation celtique plutôt qu'anglo-saxonne. Bede dépeint Cælin comme un aumônier à la cour d'Ethelwald, un neveu du roi Oswiu de Northumbrie. Ethelwald a été nommé pour administrer la zone côtière de Deira. C'est à l'initiative de Cælin qu'Ethelwald fit don d'un terrain pour la construction d'un monastère à Lastingham dans les North York Moors. Le monastère est devenu une base pour Cedd, qui servait comme évêque missionnaire dans l'Essex, et pour Chad, qui lui a succédé comme abbé.
C%C3%A6sar Bang/César Bang :
Cæsar Boeck Bang (8 février 1870 - octobre 1951) était un homme d'affaires norvégien.
C%C3%A6sar Clément/César Clément :
Cæsar Clement (mort le 28 août 1626) était un récusant catholique anglais.
C%C3%A6sar Peter_M%C3%B8ller_Boeck/Cæsar Peter Møller Boeck :
Cæsar Peter Møller Boeck (28 septembre 1845 - 17 mars 1917) était un dermatologue norvégien né à Lier, en Norvège. Il était le neveu du dermatologue Carl Wilhelm Boeck (1808-1875) et du zoologiste Christian Peder Bianco Boeck (1798-1877). En 1871, il est diplômé de la Christiania (Oslo) Medical School et a fait des études supérieures à Vienne sous Ferdinand von Hebra (1816-1880). En 1889, il est nommé chef de la dermatologie au Rikshospitalet de Kristiania, puis devient professeur associé (1895). Spécialiste de la recherche histologique, Boeck est connu pour avoir décrit une maladie granulomateuse qui affecte les ganglions lymphatiques, ainsi que d'autres parties du corps. En 1899, il a fourni une description complète des changements cutanés ainsi que de la destruction générale des ganglions lymphatiques associée à la maladie. La condition a ensuite été nommée sarcoïdose de Boeck et est parfois appelée «maladie de Besnier-Boeck-Schaumann» (nommée en collaboration avec Ernest Henri Besnier et Jörgen Nilsen Schaumann). Boeck a publié ses découvertes sur le trouble dans un article intitulé "Multiple sarcoïde bénin de la peau". Boeck parlait couramment l'allemand, l'anglais et le français et a beaucoup voyagé à travers l'Europe au cours de sa carrière. Il était un passionné d'art et passait une grande partie de son temps libre dans les musées d'art. En 1917, il publie un traité sur Rembrandt intitulé Rembrandt og Saskia i deres hjem (Rembrandt et Saskia chez eux). Dans son testament, il a fait don de sa collection d'art au musée de la ville de Drammen. Il a été co-fondateur du magazine Tidsskrift pour praktisk Medicin (1881–1886).
C%C3%A8dre Gouraud_Forest/Cèdre Gouraud Forest :
La forêt de Cèdre Gouraud est une zone boisée de la chaîne de montagnes du Moyen Atlas au Maroc. Il porte le nom du général français Henri Gouraud. Cette forêt est située sur la Route Nationale 8 entre Azrou et Ifrane. La forêt est remarquable en tant qu'habitat pour une sous-population de macaques de Barbarie, Macaca sylvanus.
C%C3%A8ilidh/Cèilidh :
Un cèilidh ( KAY-lee , gaélique écossais : [ˈkʲʰeːlɪ] ) ou céilí ( irlandais : [ˈceːlʲiː] ) est un rassemblement social écossais ou irlandais traditionnel. Dans sa forme la plus élémentaire, cela signifie simplement une visite sociale. Dans l'usage contemporain, cela implique généralement de danser et de jouer de la musique folklorique gaélique, soit lors d'une fête à la maison, soit lors d'un concert plus important dans une salle sociale ou un autre lieu de rassemblement communautaire. Cèilidhean (pluriel de cèilidh) et céilithe (pluriel de céilí) sont originaires des régions gaéliques d'Écosse et d'Irlande et sont par conséquent courants dans les diasporas écossaise et irlandaise. Ils sont similaires aux traditions Troyl à Cornwall et aux événements Twmpath et Noson Lawen au Pays de Galles, ainsi qu'aux danses country anglaises dans toute l'Angleterre qui ont dans certaines régions subi une fusion avec le céilithe .
C%C3%A8ilidh Club/Cèilidh Club :
Le Ceilidh Club est un club de danse à Londres créé en 1998. La nuit est basée sur un cèilidh écossais traditionnel. Le mot ceilidh est le mot gaélique pour «rassemblement» et décrit un événement social où les gens se réunissent et se divertissent les uns les autres. Plus récemment, il est devenu synonyme de danser sur un groupe live. Le Ceilidh Club fonctionne 2 à 3 fois par mois, souvent le vendredi. Autour de Burns Night, des événements plus importants sont organisés où des haggis, des neeps (navets) et des tatties (pommes de terre) sont servis. Le Ceilidh Club a été couvert à plusieurs reprises dans la presse, notamment Time Out, Financial Times, The Guardian et le London Evening Standard.
C%C3%A8lia Su%C3%B1ol_i_Pla/Cèlia Suñol i Pla :
Cèlia Suñol i Pla (Barcelone, 5 mai 1899 - Ametlla del Vallès, 8 juin 1986) était une écrivaine catalane.
C%C3%A8lia S%C3%A0nchez-M%C3%BAstich/Cèlia Sànchez-Mústich :
Cèlia Sànchez-Mústich (née le 9 décembre 1954 à Barcelone, Espagne) est une poétesse et écrivaine espagnole de langue catalane. Elle vit à Sitges depuis 2001.
C%C3%A8llere Codex/Cellere Codex :
Le Cèllere Codex (officiellement, Del Viaggio del Verrazzano Nobile Fiorentino al Servizio di Francesco I, Ri de Francia, fatto nel 1524 all'America Settentrionale, également Morgan MS. MA. 776) est l'un des trois exemplaires survivants d'un manuscrit créé à l'origine en 1524. Ce manuscrit était une lettre envoyée par Giovanni da Verrazzano (1481-1528) au roi François Ier de France décrivant la navigation de l'ancien sur la côte est des États-Unis. Verrazzano était un Italien qui vivait en France, et il entreprit son voyage au service de François. Le roi, poussé par la communauté marchande française, chargea Verrazzano de découvrir s'il existait un passage direct de l'Atlantique vers la Chine et le Japon. C'étaient d'importants partenaires commerciaux - en particulier dans les soies et les épices - pour la plupart des nations européennes. Le Codex est considéré par les chercheurs comme le plus important des trois exemplaires, bien qu'il y ait un débat sur le poids à accorder à certains des détails qu'il fournit. Sur douze pages, le Codex décrit comment Verrazzano a navigué plein ouest de Madère en décembre 1523 et, en un peu plus d'un mois, était arrivé en Caroline du Nord. De là, ils ont voyagé vers le sud, vers la Floride. Cette direction n'était pas sans danger, car la Floride représentait la pointe nord de l'empire espagnol et des navires de guerre espagnols patrouillaient en mer. Verrazzano a ensuite tourné à nouveau vers le nord et, longeant la côte, a dépassé la Virginie, le New Jersey et finalement New York, où il a jeté l'ancre dans l'actuel port de New York. Il a ensuite continué vers le nord autour de la Nouvelle-Angleterre, jusqu'à Terre-Neuve, où, les provisions s'épuisant, il s'est dirigé vers l'est. Verrazzano et son équipage retournèrent à Dieppe en juillet 1524. Le Codex décrit le voyage de Verrazzano avec beaucoup plus de détails que les autres versions de sa lettre, peut-être parce qu'elle a été transcrite à l'origine par le frère de Verrazzano, puis annotée par Verrazzano lui-même. Il a été envoyé via une série de lettres à des collègues de Verrazzano en France puis en Italie, où il est ensuite resté inconnu dans une bibliothèque de Viterbe jusqu'au début du XXe siècle. Jusqu'à sa découverte, il y avait eu des doutes quant à savoir si Verrazzano avait jamais fait le voyage du tout.
Langue C%C3%A8muh%C3%AE/langue Cèmuhî :
Le cèmuhî (camuhi, camuki, tyamuhi, wagap) est une langue océanienne parlée sur l'île de Nouvelle-Calédonie, dans la région de Poindimié, Koné et Touho. La langue compte environ 3 300 locuteurs et est considérée comme une langue régionale de la France.
C%C3%A8ntric (métro de Barcelone)/Cèntric (métro de Barcelone) :
Cèntric est une station de métro de Barcelone, située dans la municipalité d'El Prat de Llobregat, dans la zone métropolitaine de Barcelone. La gare est desservie par la ligne L9. La gare est située sous la Plaça de Catalunya locale. Il y a deux entrées sur la même place, une au centre et l'autre près de la Carrer de Lleida, qui desservent une billetterie souterraine. Les deux plates-formes latérales de 100 mètres de long sont à un niveau inférieur. La station a été ouverte en 2016, lorsque la ligne L9 a été prolongée de la station Zona Universitaria à la station Aeroport T1.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Elena Bryukhovets

Trilogie des éléments/Trilogie des éléments : La trilogie Elements est une trilogie de films de la cinéaste indo-canadienne Deepa Mehta...