Rechercher dans ce blog

vendredi 29 juillet 2022

Commercial registrar


Commissariat/Commissariat :
Un commissariat est un département ou une organisation commandée par un commissaire ou par un corps de commissaires. Dans de nombreux pays, le commissaire est un grade de police. Dans ces pays, un commissariat est un poste de police commandé par un commissaire. Dans certaines armées, les commissaires sont des officiers logistiques. Dans ces pays, un commissariat est un département chargé de l'approvisionnement des troupes, tant en vivres qu'en fourrage. La fourniture de fournitures militaires telles que les munitions n'est pas incluse dans les fonctions d'un commissariat. Dans presque toutes les armées, les transports et le ravitaillement sont assurés par le même corps de troupes départementales.
Commissariat général aux_affaires_juives/Commissariat général aux affaires juives :
Le Commissariat général aux affaires juives ( français : Commissariat général aux questions juives ; CGQJ ) était une administration spéciale créée en mars 1941 par le gouvernement collaborationniste de Vichy en France afin d'introduire une législation anti-juive .
Bâtiments de l'intendance/Bâtiments de l'intendance :
Les bâtiments du Commissariat sont un groupe de deux bâtiments situés au 6 Marine Terrace dans le West End de Fremantle, en Australie-Occidentale, qui, avec la construction ayant commencé en 1852, sont l'un des premiers sites construits à l'aide de condamnés dans la colonie de Swan River. Tout au long de leur utilisation, ils ont été utilisés à divers titres par plusieurs organisations gouvernementales, jusqu'en 1979, date à laquelle ils ont commencé à tenir les galeries d'épaves du Western Australian Maritime Museum, ce qu'ils continuent à faire à ce jour.
Commissariat Point,_South_Australia/Commissariat Point, Australie-Méridionale :
Commissariat Point est une localité de l'État australien d'Australie-Méridionale située sur la côte est de la péninsule d'Eyre surplombant le golfe de Spencer à environ 270 kilomètres (170 miles) au nord-nord-ouest de la capitale de l'État d'Adélaïde et à environ 11 kilomètres (6,8 miles) au sud du siège municipal de Port Augusta. Ses limites ont été créées en 1994 pour "le nom établi de longue date" qui est dérivé du promontoire voisin du même nom. La localité comprend l'ancien site de Commissariat Point Shack. Commissariat Point est délimité sur son côté ouest par une route nommée Shack Road qui s'étend de Port Augusta West au nord le long de la côte avec Spencer Gulf jusqu'à la localité de Blanche Harbour et aux localités du au sud dans la ville de Whyalla. Depuis 2012, l'extrémité sud de la localité a été zonée spécifiquement pour le développement résidentiel destiné à être utilisé comme logement de vacances. Le terrain à l'ouest immédiat de Commissariat Point est situé dans la localité de Cultana qui est entièrement occupée par la zone d'entraînement de Cultana, une zone d'entraînement militaire utilisée par l'armée australienne. Commissariat Point est situé dans la division fédérale de Grey, l'état électoral district de Stuart et la zone de gouvernement local de la ville de Port Augusta. Certaines personnes célèbres qui passent leurs vacances ici incluent Mark Ricciuto (footballeur Adelaide Crows), Laura Packard (netballeur australien), Andrew Costello (South Aussie avec Cosi) et Grant Baker (Junior joueur de tennis australien et médecin de club pour le club de football de Glenelg). L'artiste de l'arrière-pays Jack Absolom
Commissariat Store,_Brisbane/Commissariat Store, Brisbane :
Commissariat Store est un entrepôt classé au patrimoine situé au 115-127 William Street, Brisbane City, City of Brisbane, Queensland, Australie. Il est bordé par William Street, Queen's Wharf Road et la rivière Brisbane, et est le berceau du Queensland. Il a été conçu par William John Dumaresq et construit de 1828 à 1913 par des condamnés sous la direction du capitaine Logan en tant que magasin permanent de l'intendance pour la colonie pénitentiaire de Moreton Bay. Il est également connu sous le nom de Government Stores, State Stores Building et Colonial Store. Il a été ajouté au registre du patrimoine du Queensland le 21 octobre 1992. Le bâtiment est l'un des deux seuls bâtiments survivants de la période des condamnés dans le Queensland et l'un des quatre seuls bâtiments de commissariat en Australie. C'est le deuxième bâtiment le plus ancien du Queensland, daté de 1829, le plus ancien bâtiment étant le moulin à vent de Wickham Park, daté de 1828. Cependant, le magasin de l'intendance est le plus ancien bâtiment occupé du Queensland, car il est actuellement occupé par la Royal Historical Society of Queensland (RHSQ), abritant un musée, la bibliothèque Welsby et des espaces de réception.
Commissariat de_l%27arm%C3%A9e_de_terre/Commissariat de l'armée de terre :
Le Commissariat de l'armée de terre (CAT) est la branche de l'intendance de l'armée française. Son équivalent pour la marine française est le Commissariat de la marine (SCM) et pour l'armée de l'air française le Service de l'administration générale et des finances de l'armée de l'air (SAGF) ​​(anciennement connu sous le nom de commissariat de l'air). 'air) - un membre de l'un de ces trois est connu sous le nom de commissaire aux armées (commissaire aux armées). Il assure désormais l'administration générale et les finances de l'armée de terre française. Elle est dirigée par des commissaires ou commissaires, officiers recrutés par concours parmi les diplômés universitaires. Ses rôles étaient exercés depuis au moins le XIVe siècle et la création des commissaires aux guerres par Jean le Bon. Son prédécesseur direct était le corps des inspecteurs aux revues et des commissaires des guerres ou intendance militaire créé par une ordonnance de Louis XVIII de France le 29 juillet 1817. Il a été rebaptisé Commissariat de l'armée de terre en 1984 et existait sous ce nom de Direction centrale de l'armée jusqu'au 1er janvier 2010. A cette date, avec les deux autres commissariats des branches, il est rattaché à la Direction centrale du service du commissariat des armées.
Commissariat de_la_Terre_Sainte/Commissariat de Terre Sainte :
Commissariat de Terre Sainte est le terme dans l'Ordre des Frères Mineurs pour le territoire ou le district attribué à un commissaire, dont le devoir était de collecter des aumônes pour l'entretien des Lieux Saints Catholiques en Palestine/Israël confiés aux soins des Frères Mineure. Le terme désigne également, dans un sens plus restreint, le couvent franciscain où réside ledit commissaire. Le commissaire, toujours membre de l'ordre, reçoit sa nomination par lettres patentes du ministre général, auquel il est tenu de transmettre chaque année un compte détaillé des aumônes reçues. Ces aumônes ne pourront, en aucun cas, sans l'autorisation expresse du Saint-Siège, être appliquées à d'autres fins, si pieuses et méritoires soient-elles, sous peine de graves sanctions ecclésiastiques. Les aumônes prises par les évêques lors des collectes annuelles pour la Terre Sainte sont transmises au custode à Jérusalem par l'intermédiaire du commissaire dans le district duquel se trouvent les diocèses des évêques. Il y avait au début du XXe siècle quarante commissariats à travers le monde chrétien, le plus ancien étant celui de Naples, fondé en 1333, lorsque Robert d'Anjou racheta les Lieux Saints au sultan d'Égypte. Dans les pays anglophones, il y en avait sept — trois aux États-Unis, un au Canada, un en Grande-Bretagne, un en Irlande et un en Australie. Le Commissariat des États-Unis a été fondé en 1882, le commissaire résidant dans le nouveau couvent de Mount St. Sepulchre, Washington, DC En 1902, des commissariats ont été érigés en Californie et à St. Louis.
Commissariato di_notturna/Commissariato di notturna :
Commissariato di notturna est une comédie policière italienne de 1974 réalisée par Guido Leoni. C'était l'un des rares films à essayer de mélanger la commedia all'italiana classique avec le genre poliziottesco.
Commissaire Laurenti/Commissaire Laurenti :
Commissario Laurenti est une série télévisée allemande, avec cinq épisodes diffusés de 2006 à 2009, basée sur les romans policiers de Veit Heinichen. Il a été filmé sur place à Trieste, en Italie.
Commissaire Spada/Commissaire Spada :
The Commissario Spada était une série de bandes dessinées italiennes publiée sur l'hebdomadaire catholique Il Giornalino de 1970 à 1982, créée par Gianluigi Gonano et Gianni De Luca. Présentant les aventures d'un commissaire veuf travaillant dans la police criminelle de Milan et de son fils Mario, c'est l'un des premiers exemples de thèmes réalistes dans la bande dessinée italienne. De Luca a remporté le Yellow Kid Award pour ses dessins pour la première année, le personnage étant défini par le jury "personnage très moderne pour la création graphique, le langage et le contenu".
Commissaris%27s long-tongued_bat/Chauve-souris à longue langue de Commissaris :
La chauve-souris à longue langue de Commissaris (Glossophaga commissarisi) est une espèce de chauve-souris d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale.
Commissaire/Commissaire :
Un commissaire est un fonctionnaire du gouvernement chargé de la surveillance ou un fonctionnaire ecclésiastique qui exerce dans des circonstances particulières la juridiction d'un évêque. Dans de nombreux pays, le terme est utilisé comme titre administratif ou policier. Il correspond souvent au commandement d'un commissariat, appelé alors « commissariat ». Dans certaines forces armées, les commissaires sont des fonctionnaires chargés de superviser l'achat et la livraison des fournitures, et ils ont des pouvoirs de contrôle administratif et financier. Ensuite, le "commissariat" est l'organisme associé au corps des commissaires. Par extension, le terme "économat" est venu pour désigner le bâtiment où les fournitures étaient décaissées. Dans certains pays, les deux rôles sont utilisés ; par exemple, la France utilise des «commissaires de police» (commissaires de police) dans la police nationale française et des «commissaires des forces armées» (commissaires des armées) dans les forces armées françaises. Les termes équivalents sont commissaire en français, commissario en italien, Kommissar en allemand standard, Kommissär en suisse allemand et luxembourgeois, comisario en espagnol, commissaris en néerlandais et flamand, komisario en finnois, komisarz en polonais et comissário en portugais. Beaucoup de ces mots peuvent également signifier commissaire, selon le contexte.
Économat (magasin)/Économat (magasin) :
Un économat est un magasin de provisions qui peut inclure des aliments préparés à manger sur place ou hors site. Il est généralement géré au sein d'une organisation telle qu'une exploitation minière, une aciérie, un centre d'entreprise ou une unité gouvernementale ou militaire, et est généralement destiné, principalement, à l'usage des employés. Par exemple, la United States Defence Commissary Agency exploite des économats qui ressemblent à des supermarchés, fournissant aux militaires la plupart des mêmes produits disponibles aux États-Unis, quel que soit leur lieu de résidence à l'étranger. Les commissaires vendent principalement des articles d'épicerie; d'autres articles peuvent être achetés dans un échange de base (BX) ou un échange postal (PX).
Commissaire apostolique/Commissaire apostolique :
Un commissaire apostolique (latin Commissarius Apostolicus) est un commissaire (c'est-à-dire celui qui a reçu le pouvoir d'une autorité supérieure légitime de porter un jugement sur une certaine cause ou de prendre des informations à son sujet) qui a été nommé par le pape, donc commissaire apostolique.
Commissary Corps_of_the_Swedish_Armed_Forces/Commissary Corps_of_the_Swedish_Armed_Forces :
Le corps de commissaire des forces armées suédoises ( suédois : Försvarets intendentkår , Intk ) était un corps administratif conjoint pour les officiers des munitions des forces armées suédoises qui a existé de 1973 à 1990.
Tribunal de l'Économat/Tribunal de l'Économat :
Le terme Commissary Court est utilisé dans la législation écossaise et dans l'Église d'Angleterre.
Billets d'Économat/Billets d'Économat :
Les notes d'économat étaient des certificats financiers délivrés par les départements du quartier-maître et du commissaire général au nom de l'armée continentale pendant la Révolution américaine. En raison de la dépréciation rapide de la monnaie continentale, le Congrès continental a autorisé les soldats à fournir des billets d'économat en compensation des fournitures impressionnées. Cependant, l'utilisation généralisée de ces certificats a encore contribué à la tendance à la dévaluation de la monnaie. Bien que distincts du papier-monnaie émis par le Congrès continental, les billets du commissaire étaient acceptés lors de la collecte des impôts de l'État. Par conséquent, une grande partie des billets continentaux presque sans valeur sont restés en circulation malgré les tentatives du Congrès d'améliorer le crédit par une réduction de la masse monétaire.
Commission/Commission :
La commission ou la mise en service peut faire référence à :
Commission (art)/Commission (art):
En art, une commande est l'acte de demander la création d'une œuvre, souvent au nom d'une autre. Les œuvres d'art peuvent être commandées par des particuliers, par le gouvernement ou des entreprises. Les commissions ressemblent souvent à une approbation ou à un parrainage. Dans la musique classique, les ensembles commandent souvent des pièces aux compositeurs, où l'ensemble sécurise le paiement du compositeur auprès d'organisations ou de donateurs privés ou publics.
Commission (document)/Commission (document):
Une commission est un document officiel délivré pour nommer une personne nommée à de hautes fonctions ou en tant qu'officier commissionné dans les forces armées d'un territoire. Une commission constitue une autorité documentaire dont la personne nommée est investie des pouvoirs de cet office et est habilitée à exécuter des actes officiels. Une commission prend souvent la forme de lettres patentes. Les commissions sont généralement émises au nom ou signées par le chef de l'État. Dans les royaumes du Commonwealth autres que le Royaume-Uni, ils peuvent être signés par le gouverneur général, le représentant du monarque de ce royaume, qui est également commandant en chef dans et sur ce royaume.
Commission (rémunération)/Commission (rémunération) :
Les commissions sont une forme de rémunération variable pour les services rendus ou les produits vendus. Les commissions sont un moyen courant de motiver et de récompenser les vendeurs. Les commissions peuvent également être conçues pour encourager des comportements de vente spécifiques. Par exemple, les commissions peuvent être réduites lors de l'octroi de remises importantes. Ou les commissions peuvent être augmentées lors de la vente de certains produits que l'organisation souhaite promouvoir. Les commissions sont généralement mises en œuvre dans le cadre d'un programme d'incitation à la vente, qui peut inclure un ou plusieurs plans de commission (chacun généralement basé sur une combinaison de territoire, de poste ou de produits). Les paiements sont souvent calculés à l'aide d'un pourcentage des revenus, un moyen pour les entreprises de résoudre le problème principal-agent en tentant de réaligner les intérêts des employés sur ceux de l'entreprise. Cependant, d'autres modèles que les pourcentages sont possibles, tels que les approches basées sur les bénéfices ou les approches basées sur les bonus. Les commissions permettent au personnel de vente d'être payé (en partie ou entièrement) en fonction des produits ou services vendus, plutôt qu'à l'heure ou en fonction des tentatives de vente. Bien qu'il existe de nombreux types de systèmes de commission, une méthodologie commune pour gérer les dépenses totales est connue sous le nom de revenus ciblés. Les revenus ciblés représentent le salaire de base d'un vendeur, plus les commissions attendues (en supposant que le vendeur respecte un quota). Les revenus ciblés aident les vendeurs à estimer leur rémunération totale attendue, s'ils atteignent les objectifs spécifiés par l'entreprise. L'un des moyens les plus courants de tenter d'aligner les intérêts du mandant et de l'agent consiste à concevoir des incitations qui suivent la performance de l'agent. Il existe un degré élevé de variabilité en termes de types de plans de rémunération, tels que le salaire fixe, les commissions directes ou une combinaison des deux. Souvent, des commissions sont attribuées pour atteindre un objectif de vente appelé quota. En outre, les structures de commission peuvent inclure plusieurs niveaux de réussite, chacun avec un seuil différent et des récompenses associées. Une structure de commission peut s'appliquer aux employés ou aux entrepreneurs indépendants. Les industries où les commissions sont courantes comprennent les ventes de voitures, les ventes immobilières, les réservations d'assurance et la plupart des emplois de vente. Aux États-Unis, un courtier immobilier qui vend avec succès une propriété peut percevoir une commission de 6 % du prix de vente.
Commission Against_Corruption_ (Macao)/Commission Against Corruption (Macao) :
La Commission contre la corruption (CCAC, chinois :廉政公署; portugais : Comissariado contra a Corrupção) est un organisme officiel de Macao chargé de la prévention, des enquêtes et (probablement) des poursuites contre les activités de corruption.
Commission E/Commission E :
La Commission E allemande est un conseil consultatif scientifique de l'Institut fédéral des médicaments et des dispositifs médicaux créé en 1978. La commission fournit une expertise scientifique pour l'approbation de substances et de produits précédemment utilisés en médecine traditionnelle, populaire et à base de plantes. La commission s'est fait connaître au-delà de l'Allemagne dans les années 1990 pour avoir compilé et publié 380 monographies évaluant l'innocuité et l'efficacité des herbes pour la prescription médicale autorisée en Allemagne. Les monographies ont été publiées entre 1984 et 1994 dans le Bundesanzeiger ; ils n'ont pas été mis à jour depuis mais sont toujours considérés comme valides. Un résumé des publications est disponible sur le site internet de la commission ; des copies non officielles des monographies sont disponibles à la Heilpflanzen-Welt Bibliothek. Les monographies sont une collection de documents officiels compilés sur près de deux décennies par un comité composé de vingt-quatre experts scientifiques qui a été créé en 1978 pour évaluer l'innocuité et l'efficacité des médicaments à base de plantes en examinant la littérature existante. Il existe une traduction en anglais par l'American Botanical Council.
Commission Enquiring_into_the_Insurance_Industry/Commission Enquiring into the Insurance Industry :
La Commission d'enquête sur le secteur des assurances, également connue sous le nom de Commission Hancox, était une commission gouvernementale du Kenya créée le 17 octobre 1986. Le seul membre de la Commission était le juge Allan Robin Winston Hancox, qui devait être assisté de Mary Ang'awa.
Commission Internationale_de_Karting/Commission Internationale de Karting :
La Commission Internationale de Karting (CIK ou CIK-FIA) est le principal organisme international de sanction des courses de karting. Elle a été fondée en 1962 et a son siège social à Paris, France. En 2000, il rejoint la FIA. Son événement le plus important est le Championnat du Monde de Karting. L'actuel président de la CIK, l'ancien pilote de Formule 1 Felipe Massa, a pris ses fonctions en décembre 2017. Ses prédécesseurs étaient Luigi Macaluso (octobre 2005 - octobre 2009), Nicolas Deschaux (octobre 2009 - octobre 2010). et Cheikh Abdulla bin Isa Al Khalifa.
Commission Nationale_de_la_Certification_Professionnelle/Commission Nationale de la Certification Professionnelle :
La Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP, en anglais National Commission for Vocational Certification) est une commission française interministérielle, interprofessionnelle et interservices. Il a été créé par la loi de modernisation sociale (n° 2002-73). Il est placé sous l'autorité du ministre chargé de la formation professionnelle. Il est composé de seize fonctionnaires départementaux, de dix partenaires sociaux, de trois élus de chambres, de trois élus de régions et de douze personnalités qualifiées. Ces commissaires sont nommés par arrêté du Premier ministre pour une durée de cinq ans renouvelable. Elle remplace la Commission technique d'homologation des titres et diplômes de l'enseignement technologique.
Commission Sup%C3%A9rieure_des_Comptes/Commission Supérieure des Comptes :
La Commission Supérieure des Comptes est l'institution supérieure de contrôle public de la Principauté de Monaco. Ses principales attributions sont le contrôle des comptes, la gestion budgétaire et financière de Monaco, de la commune et des établissements publics. La Commission des Comptes est tenue de remettre des rapports annuels au Prince de Monaco. Les rapports présentent l'analyse des comptes de l'Etat Princier et sont disponibles sur le portail officiel de la Commission des Comptes. Le Collège des commissaires aux comptes est membre de l'Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INTOSAI). L'actuel président du conseil d'administration est Jean-Pierre Gastinel, président de chambre honoraire à la Cour des comptes (Paris).
Commission e.a./Kadi/Commission e.a./Kadi :
Commission e.a. contre Kadi (complètement Commission européenne e.a. contre Yassin Abdullah Kadi, C-584/10 P, arrêt ECLI:EU:C:2013:518) était une affaire portée devant la Cour de justice des Communautés européennes, un appel de l'affaire précédente Kadi contre Commission (T-85/09) devant le Tribunal. La Cour de justice, en rejetant le pourvoi, a confirmé l'annulation par le Tribunal des mesures restrictives dirigées contre Yassin Kadi. L'affaire, connue sous le nom de Kadi II, faisait suite à l'affaire Kadi I, dans laquelle les règlements du Conseil fondés sur les décisions du Conseil de sécurité des Nations unies ont été examinés au regard des normes de l'UE en matière de droits de l'homme et par conséquent annulés.
Commission d%27%C3%A9valuation_des_formations_et_dipl%C3%B4mes_de_gestion/Commission d'évaluation des formations et diplômes de gestion :
La Commission d'évaluation des formations et diplômes de gestion (CEFDG, en anglais National Commission for the Evaluation of Training and Qualifications in Management) a été créée par le décret n° 2001-295 du 4 avril 2001 afin d'accréditer en master le français écoles de commerce. Le CEFDG comprend 16 membres du ministère de l'Éducation nationale et un de l'Économie. L'accréditation du master est valable pour une durée maximale de six ans, après le processus d'évaluation.
Commission de_Paris/Commission de Paris :
La Commission de Paris était un corps d'ingénieurs navals français réunis en 1821 pour concevoir les futures frégates et navires de la ligne de la Marine française pour l'ère post-Empire. Présidée par Jacques-Noël Sané, la Commission était composée de Jean-Marguerite Tupinier, Pierre Rolland, Pierre Lair et Jean Lamorinière. Les travaux de la Commission ont conduit à la conception de frégates de 24 livres à double pont, ainsi qu'à quatre rangs de navires de ligne : le 120 canons (le Valmy étant la seule unité construite selon le plan), le 100 canons La classe Hercule, la classe Suffren de 90 canons et un type de 80 canons dont le seul navire jamais démarré, Tour d'Auvergne, n'a jamais été lancé. Ces navires de ligne comportaient des côtés droits au lieu de la conception traditionnelle de tumblehome qui avait prévalu jusque-là; cela avait tendance à élever le centre de gravité des navires, mais offrait beaucoup plus de place pour l'équipement dans les ponts supérieurs. Les problèmes de stabilité ont été résolus avec des stabilisateurs sous-marins. Cependant, ils se sont avérés difficiles à construire dans un contexte financier tendu ; la longue construction qui en a résulté a limité la durée de vie utile des navires, aggravée par leur obsolescence rapide causée par l'introduction du canon Paixhans, des machines à vapeur et du blindage.
Commission de_Supervision_Bancaire_et_Financaire/Commission de Supervision Bancaire et Financaire :
La Commission de Supervision Bancaire et Financière (CSBF), ou Commission de Supervision Bancaire et Financière, est une agence gouvernementale malgache chargée de diriger le cours des affaires bancaires et financières à Madagascar. Ses fonctions comprennent la fourniture et la supervision de la banque centrale de Madagascar, la Banque Centrale de Madagascar. La Commission est définie par une loi de 1995 : « Loi n° 95 - 030 (Loi n° 95 -030) relative à l'activité et au contrôle des établissements de crédit ».
Commission de_Surveillance_du_Secteur_Financier/Commission de Surveillance du Secteur Financier :
La Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) est responsable de la réglementation financière au Luxembourg. La CSSF est chargée de la surveillance des établissements de crédit, des experts du secteur financier, des sociétés d'investissement, des fonds de pension, des marchés réglementés de valeurs mobilières et de leurs opérateurs, des systèmes multilatéraux de négociation et des établissements de paiement. La CSSF est l'autorité compétente pour la surveillance des commissaires aux comptes.
Commission de_la_carte_d%27identit%C3%A9_des_journalistes_professionnels/Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels :
La Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCiJP) est une commission officielle du gouvernement français, composée de 30 personnalités de confiance concernant la presse. Elle régit la condition des journalistes français. Ils éditent une carte annuelle avec un numéro spécifique à chaque membre. Cela permet aux professionnels d'entrer ou/et de franchir les barrières mises en place par les autorités afin de permettre la communication et les communiqués de presse. Il donne également accès gratuitement à la plupart des musées, expositions, théâtres, cinéma, etc.
Commission de_la_construction_du_Qu%C3%A9bec/Commission de la construction du Québec :
La Commission de la construction du Québec (CCQ) est responsable de l'application des lois et règlements qui régissent l'industrie de la construction dans la province de Québec. Financée par les employeurs et les employés de l'industrie, la CCQ offre de nombreux services dans les domaines des services sociaux, de la formation professionnelle, de la gestion de la main-d'œuvre et de l'application des conventions collectives de l'industrie de la construction.
Commission de_la_repr%C3%A9sentation_%C3%A9lectorale/Commission de la représentation électorale :
La Commission de la représentation électorale du Québec (en anglais : Electoral Representation Commission) est l'organisme permanent et indépendant au Québec qui a le pouvoir décisionnel de réviser périodiquement la carte électorale, généralement à la suite de changements de population, afin d'assurer une représentation équitable. La commission est composée de trois personnes, avec le Directeur général des élections du Québec comme président.
Commission de_r%C3%A9cup%C3%A9ration_artistique/Commission de récupération artistique :
La Commission de récupération artistique (CRA) était un organisme public français du ministère de l'Éducation créé le 24 novembre 1944 afin de traiter et de restituer les œuvres d'art et les livres pillés par les nazis pendant l'occupation de la France par l'Allemagne pendant La Seconde Guerre mondiale, découverte par les Alliés après la défaite de l'Allemagne nazie.
Commission de_r%C3%A9gulation_de_l%27%C3%A9nergie/Commission de régulation de l'énergie :
La Commission de régulation de l'énergie (CRE, [kʁø] ou French Energy Regulatory Commission sous son titre officiel anglais) est un organisme indépendant qui régule les marchés français de l'électricité et du gaz. Il est membre de l'organisation de l'Union européenne ACER et du CEER paneuropéen (Council of European Energy Regulators).
Commission de_toponymie_du_Qu%C3%A9bec/Commission de toponymie du Québec :
La Commission de toponymie du Québec est l'organisme public du gouvernement du Québec responsable du catalogage, de la conservation, de l'officialisation et de la diffusion des noms de lieux du Québec et de leurs origines selon les règles de toponymie de la province. Il fournit également des recommandations au gouvernement concernant les changements toponymiques. Son mandat porte sur la dénomination : des éléments géographiques naturels (lacs, rivières, montagnes, etc.) des éléments bâtis (barrages, remblais, ponts, etc.) des unités administratives (réserves fauniques, régions administratives, parcs, etc.) des zones habitées (villages , villes, réserves indiennes, etc.) voies de circulation (rues, routes, boulevards, etc.). Commission de géographie, créée en 1912.
Commission des_Sciences_et_des_Arts/Commission des Sciences et des Arts :
La Commission des Sciences et des Arts (Commission des Sciences et des Arts) était un institut scientifique et artistique français. Créé le 16 mars 1798, il se composait de 167 membres, dont tous sauf 16 rejoignirent la conquête de l'Égypte par Napoléon Bonaparte et produisirent la Description de l'Égypte (publiée en 37 livres de 1809 à 1829 environ). Plus de la moitié étaient des ingénieurs et des techniciens, dont 21 mathématiciens, 3 astronomes, 17 ingénieurs civils, 13 naturalistes et ingénieurs des mines, des géographes, 3 ingénieurs des poudres à canon, 4 architectes, 8 artistes, 10 artistes mécaniciens, 1 sculpteur, 15 interprètes, 10 hommes de lettres, 22 imprimantes en caractères latins, grecs et arabes. Bonaparte organise son « corps » scientifique comme une armée, divisant ses membres en 5 catégories et attribuant à chacun un grade militaire et un rôle militaire défini (ravitaillement, cantonnement) au-delà de sa fonction scientifique.
Commission des_Titres_d%27Ing%C3%A9nieur/Commission des Titres d'Ingénieur :
La Commission des Titres d'Ingénieur (CTI) est la principale commission chargée de l'évaluation et de l'accréditation des établissements d'enseignement supérieur pour la formation des ingénieurs professionnels en France. Elle réglemente la délivrance du Diplôme d'ingénieur et l'utilisation du titre académique d' « Ingénieur Diplomé ». Créée par la loi du 10 juillet 1934, la CTI n'existe pas en tant qu'autorité administrative indépendante, mais n'en est pas moins une structure autonome au sein du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. En France, la CTI est l'organisme compétent chargé de mener les procédures d'évaluation conduisant à l'accréditation des établissements pour la délivrance du diplôme d'ingénieur « titre d'ingénieur diplômé ». La CTI est membre de l'Association européenne pour l'assurance qualité dans l'enseignement supérieur et est inscrite à l'EQAR, le registre européen de la qualité de l'enseignement supérieur, qui autorise le fonctionnement dans l'ensemble de l'espace européen de l'enseignement supérieur.
Commission des_droits_de_la_personne_et_des_droits_de_la_jeunesse/Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse :
La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) est un organisme gouvernemental créé par la Charte québécoise des droits et libertés de la personne en 1975. Le nom et les responsabilités actuels de la Commission résulte de la fusion en 1995 des mandats de la Commission des droits de la personne et de la Commission de protection des droits de la jeunesse.
Commission des_services_juridiques/Commission des services juridiques :
La Commission des services juridiques (anglais : Commission des services juridiques du Québec) est un organisme gouvernemental de la province canadienne du Québec. Établie avec l'adoption de la Loi sur l'aide juridique de 1972 au Québec, elle est chargée de veiller à ce que l'aide juridique soit fournie à tous ceux qui en font la demande et qui sont financièrement admissibles. En 1986, la commission a soutenu qu'il était inconstitutionnel pour le gouvernement provincial de superviser les inspections domiciliaires des bénéficiaires de l'aide sociale.
Commission des_%C3%A9coles_catholiques_de_Qu%C3%A9bec/Commission des écoles catholiques de Québec :
La Commission des écoles catholiques de Québec (C.É.CQ « Commission des écoles catholiques de Québec ») était un district scolaire catholique qui gérait des écoles à Québec et à Vanier, au Québec. Elle a été créée en 1846. Bien qu'annexée à la ville de Québec, Charlesbourg Ouest, Duberger les Saules et Neufchâtel n'ont pas adhéré à la CECQ. Il a été aboli en 1998. Aujourd'hui, la Commission scolaire de la Capitale exploite des écoles francophones laïques et la Commission scolaire Central Québec exploite des écoles anglophones laïques.
Commission des_%C3%A9coles_catholiques_de_Verdun/Commission des écoles catholiques de Verdun :
La Commission des écoles catholiques de Verdun était un district scolaire catholique romain dont le siège social était à Verdun, au Québec. Elle a été dissoute après 1998. Actuellement, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys gère des écoles francophones laïques à Verdun, tandis que la Commission scolaire Lester B. Pearson gère des écoles anglophones laïques à Verdun. .
Commission for_Academic_Accreditation/Commission for Academic Accreditation :
La Commission for Academic Accreditation (CAA) est l'agence d'assurance qualité du gouvernement fédéral des Émirats arabes unis pour l'enseignement supérieur. Travaillant en collaboration avec les autorités nationales et locales compétentes des Émirats, la CAA joue un rôle de premier plan dans la sécurisation et le développement de la qualité de l'enseignement supérieur aux Émirats arabes unis. En tant que question de la plus haute priorité, il vise à sauvegarder les normes académiques et à assurer et améliorer la qualité des opportunités d'apprentissage offertes aux étudiants dans les établissements d'enseignement supérieur (EES) des EAU. Il s'occupe de l'agrément des établissements d'enseignement supérieur aux Émirats arabes unis et de l'accréditation de leurs programmes universitaires primés. Afin d'être inscrit au registre national et de recevoir la reconnaissance fédérale, tout établissement d'enseignement supérieur offrant un enseignement postsecondaire aux Émirats arabes unis doit recevoir une licence institutionnelle et l'accréditation de ses programmes menant à un grade, un diplôme et un certificat d'une durée d'études d'au moins un an. L'accréditation CAA comprend la reconnaissance du diplôme (diplôme d'associé), du diplôme supérieur (diplôme avancé), du baccalauréat, du diplôme et du certificat de troisième cycle, de la maîtrise et du doctorat. Ces diplômes vont du niveau 5 à 10 selon le cadre national de qualification des EAU (NQF UAE).
Commission pour l'Afrique/Commission pour l'Afrique :
La Commission pour l'Afrique, également connue sous le nom de Commission Blair pour l'Afrique, était une initiative créée par le gouvernement britannique pour examiner et donner une impulsion au développement en Afrique. Lancé au printemps 2004, ses objectifs comprennent la génération de nouvelles idées pour le développement et la mise en œuvre des engagements internationaux existants envers l'Afrique. Les dirigeants africains forment la majorité des 17 commissaires. Le rapport de la Commission a été publié en mars 2005. La publication a été bien accueillie par les agences internationales, qui ont également appelé à la prudence. "La preuve de la valeur de la Commission Afrique sera dans la volonté politique et l'énergie qu'elle réussira à mobiliser pour concrétiser ses recommandations", a déclaré un porte-parole d'Oxfam. La Commission et son rapport ont eu un impact évident sur le débat public au Royaume-Uni, et dans une certaine mesure ailleurs, sur la manière dont le développement en Afrique pourrait être accéléré. Lors du sommet des dirigeants mondiaux du G8 à Gleneagles, en Écosse, cette année-là, le rapport a été considéré comme un plan d'action par le G8. Le sommet de Gleneagles a promis ce que le rapport de la Commission avait demandé en termes de doublement de l'aide et d'extensions significatives de l'allègement de la dette multilatérale. Mais il n'a pas réussi à obtenir ce que la Commission avait demandé sur le commerce – y compris la fin des subventions aux exportations agricoles par les pays riches et la fin de la « réciprocité » dans les négociations commerciales mondiales. Le sommet a cependant promis de mettre en œuvre 50 des 90 recommandations de la Commission, notamment : 36 milliards de dollars d'allégement de la dette en annulation de 100 % de la dette pour 19 pays ; le lancement du Fonds central d'intervention d'urgence des Nations Unies (CERF) ; doubler les niveaux précédents d'aide à l'éducation de base, supprimer les frais de scolarité et intensifier les efforts pour stimuler la participation des filles et l'alphabétisation des femmes ; deux millions d'Africains supplémentaires recevant un traitement antirétroviral pour le VIH/SIDA ; des programmes de vaccination qui ont stoppé la transmission de la poliomyélite partout sauf au Nigeria ; former 20 000 casques bleus africains supplémentaires ; renforcer les contrôles sur le commerce des armes légères ; travailler plus étroitement avec l'Union africaine et son programme du Nouveau partenariat pour l'Afrique (Nepad) pour rendre les gouvernements africains plus responsables envers leurs peuples ; faire pression sur les pays riches pour qu'ils ratifient la Convention des Nations Unies sur la corruption ; mettre en place des mesures pour restituer les liquidités pillées par les dictateurs des banques occidentales aux propriétaires légitimes ; et utiliser les crédits à l'exportation pour réprimer les entreprises occidentales qui versent des pots-de-vin. Après le sommet, cependant, le profil du rapport s'est estompé, mais il a clairement eu un impact majeur sur la mise en œuvre de la politique, bien qu'il ne soit pas clair si toutes les recommandations de la Commission qui ont été promises à Gleneagles seront pleinement mises en œuvre. En avril 2007, l'Africa Progress Panel (APP) a été lancé en tant qu'autorité indépendante sur l'Afrique pour attirer l'attention des dirigeants mondiaux sur la réalisation de leurs engagements envers le continent. Le Panel, présidé par Kofi Annan, est composé de Michel Camdessus, Peter Eigen, Bob Geldof, Graça Machel, Strive Masiyiwa, Linah Mohohlo, Robert Rubin et Tidjane Thiam. Le 13 septembre 2010, la Commission a lancé un deuxième rapport, Toujours notre intérêt commun, examinant ce qui s'était passé depuis le dernier rapport - à la fois en Afrique et par rapport aux recommandations individuelles faites en 2005. Elle a constaté que, malgré des progrès considérables vers l'objectif du Millénaire pour le développement Objectifs Dans de nombreux pays africains, la réussite économique de l'Afrique au cours des cinq années précédentes ne s'est pas encore traduite en avantages économiques pour la majorité des Africains. Le rapport notait qu'il y avait eu des progrès par rapport à de nombreuses recommandations, mais très peu de progrès dans le domaine de la réforme du commerce, en particulier. Il a formulé de nouvelles recommandations sur la manière de garantir que la promesse d'une croissance économique accélérée de l'Afrique se transforme en développement dans toute la région de l'Afrique subsaharienne. Il a appelé les pays africains à poursuivre les réformes qui faciliteraient les investissements et les affaires et les gouvernements africains à respecter leurs engagements en matière de dépenses de santé, d'éducation, d'eau, d'assainissement et d'infrastructures. Il a appelé à une aide continue et croissante de la part des pays développés, mais a réitéré l'importance de progresser dans l'augmentation de la part de l'Afrique dans le commerce mondial. Il est indiqué qu'un pour cent du commerce mondial représente 195 milliards de dollars pour l'Afrique en 2009, soit cinq fois le montant qu'elle a reçu en aide.
Commission des_coûts_et_des_prix_agricoles/Commission des_coûts et des_prix_agricoles :
La Commission des coûts et des prix agricoles (CACP) est une agence décentralisée du gouvernement indien. Elle a été créée en 1965 sous le nom de Commission des prix agricoles et a reçu son nom actuel en 1985. Il s'agit d'un organe consultatif, non statutaire, rattaché au ministère de l'Agriculture et du Bien-être des agriculteurs du gouvernement indien.
Commission_pour_l'architecture_et_l'environnement_construit/Commission pour l'architecture et l'environnement bâti :
La Commission pour l'architecture et l'environnement bâti (CABE) était un organisme public exécutif non ministériel du gouvernement britannique, créé en 1999. Il était financé à la fois par le ministère de la Culture, des Médias et des Sports et le ministère des Communautés et des Gouvernements locaux. Il a été fusionné avec le Design Council le 1er avril 2011.
Commission d'assistance à Cuba libre/Commission d'assistance à Cuba libre :
La Commission des États-Unis pour l'assistance à un Cuba libre (CAFC) a été créée par le président américain George W. Bush le 10 octobre 2003 pour, selon lui, explorer les moyens par lesquels les États-Unis peuvent contribuer à accélérer et à faciliter une transition démocratique à Cuba.
Commission for_Building_Fifty_New_Churches/Commission pour la construction de cinquante nouvelles églises :
La Commission pour la construction de cinquante nouvelles églises (à Londres et dans les environs) était une organisation créée par une loi du Parlement en Angleterre en 1711, la New Churches in London and Westminster Act 1710, dans le but de construire cinquante nouvelles églises pour la croissance rapide agglomération de Londres. Il n'a pas atteint son objectif, mais a construit un certain nombre d'églises, qui deviendront connues sous le nom d'églises Queen Anne.
Commission de_certification_en_pharmacie_gériatrique/Commission de certification en pharmacie gériatrique :
La Commission de certification en pharmacie gériatrique (CCGP) est une organisation à but non lucratif qui a mis en place un programme volontaire de certification professionnelle des pharmaciens. Les pharmaciens doivent réussir un examen écrit pour devenir certifiés et doivent renouveler leur certification tous les cinq ans. Les candidats doivent connaître les principes de la pharmacothérapie gériatrique et la prestation de soins pharmaceutiques aux personnes âgées. Un pharmacien certifié en pharmacie gériatrique est désigné comme « pharmacien gériatrique certifié » et peut utiliser l'acronyme « CGP » comme suffixe à son nom personnel. Le CCGP a été fondé en 1997 par l'American Society of Consultant Pharmacists et R. Tim Webster, et est basé à Alexandria, en Virginie. Depuis 2007, le CCGP a certifié des pharmaciens en Australie, au Canada, au Panama, à Porto Rico, en Suède, à Singapour, aux États-Unis et au Japon. Depuis 2018, le CCGP a fusionné avec le Board of Pharmacy Specialties et le titre CGP est désormais changé en pharmacien gériatrique certifié (BCGP).
Commission de_réglementation_des_communications/Commission de réglementation des communications :
La Commission de régulation des communications ( ComReg ) ( irlandais : An Coimisiún um Rialáil Cumarsáide ) est le régulateur général des communications pour l'Irlande, couvrant presque tous les types de communications possibles. Créée le 1er décembre 2002, la ComReg a succédé, entre autres, à l'Office du directeur de la régulation des télécommunications (ODTR). L'ODTR a été créé en 1997 pour reprendre les fonctions d'octroi de licences et de réglementation du ministre des transports, de l'énergie et des communications, qui concernaient principalement la radiodiffusion et les communications. Le premier (et le seul) directeur de la réglementation des télécommunications était Etain Doyle, qui a ensuite été nommé président de ComReg, lors de sa création. En vertu de la loi de 2002 sur la réglementation des communications, le ministre des Communications, de la Marine et des Ressources naturelles nomme le président et jusqu'à deux autres commissaires de ComReg. Actuellement, les commissaires sont Garrett Blaney, Jeremy Godfrey et Robert Mourik. Les secteurs réglementés par ComReg comprennent la poste, les télécommunications, Internet, la télévision par câble, la télévision terrestre, la radio et les noms de domaine en vertu de la loi de 2002 sur la réglementation des communications (n° 20 de 2002), SI n° 510 of 2002 Communications Regulation Act 2002 (Establishment Day) Order 2002 et autres lois. Pour une liste complète de la législation sous-tendant les responsabilités de ComReg, ComReg fixe les prix, alloue des fréquences et délivre des licences aux personnes impliquées dans ces secteurs et fournit des données statistiques, des comparaisons de prix de produits de consommation pour aider les consommateurs à obtenir un bon rapport qualité-prix sur une base équitable. En ce qui concerne la télévision et la radio terrestres, la commission agit en collaboration avec la Broadcasting Authority of Ireland. Après la promulgation de la loi de 2009 sur la radiodiffusion, les autorités RTÉ et TG4 ont été dissoutes et relèvent désormais de la compétence de la Broadcasting Authority of Ireland. ComReg est également chargé de faire appliquer la législation sur la télégraphie sans fil, en particulier la loi de 1926 sur la télégraphie sans fil, en ce qui concerne l'utilisation du spectre radio, qui comprend des actions contre les stations de radio pirates, les distributeurs de répéteurs de téléphones mobiles et d'autres utilisateurs sans licence du spectre radio.
Commission_des_réclamations_pour_les_services_de_télécom-télévision/Commission des réclamations pour les services_de_télécom-télévision :
La Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision (CCTS; français : Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision, CPRST) est l'organisme national, indépendant et financé par l'industrie du Canada créé pour résoudre les plaintes des consommateurs et des petites entreprises en matière de services de télécommunication et de télévision. équitablement et gratuitement. Le CPRST a été créé en 2007 par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, l'organisme de réglementation des télécommunications et de la radiodiffusion du Canada. Tous les fournisseurs de services de télécommunication et de télévision titulaires d'une licence doivent participer au processus de règlement des plaintes du CPRST. En 2017-2018, le CPRST a traité 14 272 plaintes de consommateurs et réglé 92 % de ces plaintes. Au cours de cette période, 41,5 % des plaintes étaient liées au service sans fil, 29,2 % aux services Internet et 10,6 % aux services de télévision. Prestations de télévision. Bell représentait 20 % de toutes les plaintes, une diminution de 8 % par rapport à l'année précédente. Rogers était deuxième avec 13,9 %, Fido troisième avec 10 % et TELUS quatrième avec 7 % de toutes les plaintes. Le CCTS est accusé d'injustice et il existe de nombreux problèmes de conflits d'intérêts : le CCTS obtient son financement direct des entreprises de télécommunication et paie les salaires du CCTS. Le CCTS a de nombreux employés qui travaillent également pour les entreprises de télécommunication. De nombreux membres du conseil du CCTS sont des employés de ces entreprises de télécommunication. oblige toutes les plaintes télécoms à leur être déposées, même celles qui ont déjà été traitées par une autre agence de plaintes
Commission de_contre_l'extrémisme/Commission de lutte contre l'extrémisme :
La Commission for Countering Extremism est une agence gouvernementale britannique créée sous la direction du Premier ministre Theresa May en réponse à l'attentat à la bombe de Manchester Arena en 2017.
Commission for_Dark_Skies/Commission for Dark Skies :
La Commission for Dark Skies (CfDS) (anciennement Campaign for Dark Skies ; le nom a été changé le 29 mars 2015) est le plus grand groupe de campagne anti-pollution lumineuse du Royaume-Uni faisant partie du mouvement international du ciel noir. Il est géré par la British Astronomical Association (BAA) et affilié à l'International Dark-Sky Association (IDA), et composé d'un réseau d'officiers locaux (et d'autres membres) qui tentent d'améliorer l'éclairage dans leurs régions et conseillent les populations locales. La campagne a été fondée en 1989 par des astronomes amateurs en tant que sous-section de la BAA spécialisée dans la lutte contre le skyglow. Il est désormais ouvert aux non-membres de la BAA, comprend des ingénieurs d'éclairage et des écologistes, et des campagnes sur les effets plus larges de la pollution lumineuse.
Commission de_contrôle_de_la_discipline_de_la_commission_militaire_centrale/Commission de contrôle de la discipline de la Commission militaire centrale :
La Commission de contrôle de la discipline de la Commission militaire centrale ( chinois :中央军委纪律检查委员会; pinyin : Zhōngyāng Jūnwěi Jìlǜ Jiǎnchá Wěiyuánhuì ; en abrégé CMCCDI ) est le principal organe disciplinaire de la Commission militaire centrale de Chine . La CMCCDI a une "double responsabilité" vis-à-vis de la Commission centrale de contrôle de la discipline et de la Commission militaire centrale. Les membres du CMCCDI sont choisis par la Commission militaire centrale. Le premier organe militaire chargé de faire respecter la discipline et le contrôle a été créé en 1955, mais a été dissous pendant la Révolution culturelle. L'incarnation moderne du CMCCDI a été formée en janvier 1980 sous la direction du Comité central du Parti communiste. Depuis 1990, le travail du DICCMC a été en grande partie effectué par le Département du travail politique, l'organe politique suprême de l'armée. Le chef de la CMCDIC est habituellement aussi le chef adjoint du Département politique général et, depuis le 16e Congrès du Parti en 2002, en même temps secrétaire adjoint de la Commission centrale de contrôle de la discipline. La CCDI est parfois intervenue directement dans des affaires concernant des hautes Officiers supérieurs de l'Armée populaire de libération. Cependant, l'implication directe du CCDI n'a été citée que dans des affaires très médiatisées, telles que celles du vice-amiral Wang Shouye en 2005 et du lieutenant-général Gu Junshan en 2012. Habituellement, une fois que le CMCCDI a terminé une enquête, l'affaire est remis aux autorités de poursuite militaire ou à une cour martiale. Contrairement aux affaires du CCDI, dont les conclusions sont généralement annoncées publiquement sous la forme d'un communiqué de presse, les détails spécifiques sur les affaires relevant de la compétence exclusive du CMCCDI apparaissent rarement dans le dossier public. À l'occasion, la CMCCDI mènera «l'enquête initiale» sur les prétendus méfaits d'un officier militaire, puis remettra l'affaire au CCDI pour «une enquête plus approfondie».
Commission for_Diversity_in_the_Public_Realm/Commission pour la diversité dans le domaine public :
La Commission pour la diversité dans le domaine public est une initiative créée le 9 juin 2020 par le maire de Londres, Sadiq Khan, pour examiner les hommages publics dans la capitale britannique, y compris les statues et autres monuments.
Commission de_coopération_environnementale/Commission de coopération environnementale :
La Commission de coopération environnementale ( CCE ; espagnol : Comisión para la Cooperación Ambiental ; français : Commission de coopération environnementale ) a été créée par le Canada, le Mexique et les États-Unis pour mettre en œuvre l' Accord nord-américain de coopération environnementale (ANACDE), le côté environnemental conformément à l'Accord de libre-échange nord-américain. La mission de la CCE est de faciliter la coopération et la participation du public pour favoriser la conservation, la protection et l'amélioration de l'environnement nord-américain au profit des générations présentes et futures, dans le contexte de l'accroissement des liens économiques, commerciaux et sociaux entre le Canada, le Mexique et les États-Unis. .
Commission pour_l'égalité_des_genres/Commission pour l'égalité des genres :
La Commission pour l'égalité des sexes (CGE) est une institution indépendante du chapitre neuf en Afrique du Sud. Il tire son mandat de la Constitution sud-africaine par le biais de la loi de 1996 sur la Commission pour l'égalité des sexes.
Commission pour_l'amélioration_de_la_santé/Commission pour l'amélioration de la santé :
La Commission pour l'amélioration de la santé (CHI) était un organisme public non ministériel parrainé par le ministère de la Santé du Royaume-Uni de 2001 à 2004, date à laquelle ses fonctions ont été reprises par la Healthcare Commission.CHI a été créé par la loi de 1999 sur la santé. a été la première organisation à évaluer les performances cliniques des hôpitaux du National Health Service en Angleterre. Sa présidente était Dame Deirdre Hine, qui était une ancienne médecin-chef du Pays de Galles ; et son directeur général était le Dr Peter Homa CBE, qui est devenu directeur général du St George's Healthcare NHS Trust en novembre 2003. CHI a été aboli le 31 mars 2004.
Commission pour la_recherche_indépendante_et_l'information_sur_la_radioactivité/Commission pour la recherche indépendante et l'information sur la radioactivité :
La Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (nom réel, Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité, ou CRIIRAD) est une ONG française spécialisée dans l'analyse de la radioactivité dans l'environnement. Elle a été créée au lendemain de la catastrophe de Tchernobyl le 26 avril 1986. Elle revendique « son indépendance vis-à-vis des exploitants nucléaires, de l'Etat et de tous les partis politiques ». La CRIIRAD dispose d'un laboratoire d'analyses, équipé pour l'identification des contaminations radioactives (aliments, eau, etc.), qui s'est vu délivrer le certificat de qualification technique par le ministère de la Santé. Elle opère tant en France qu'à l'étranger, et est financée par ses investigations (plus d'un millier d'études depuis sa création) et les adhésions de ses adhérents. Comme toutes les autres ONG françaises, elle est régie par la loi de 1901 sur les associations à but non lucratif. Parmi les autres études de la CRIIRAD, ses enquêtes sur la contamination du territoire français suite à la catastrophe de Tchernobyl en 1986 sont les plus connues, bien qu'elle ait également étudié les conséquences de la centrale nucléaire de Marcoule, les accidents nucléaires de Fukushima I, et publié un atlas des contamination radioactive en Europe et en France.
Commission for_Looted_Art_in_Europe/Commission for Looted Art in Europe :
La Commission for Looted Art in Europe est une organisation à but non lucratif qui recherche l'art pillé et aide à formuler une politique de restitution pour les galeries, les bibliothèques, les archives et les musées. Elle a été organisée en 1999. Anne Webber et David Lewis sont co- chaises. En 2011, ils se sont associés aux Archives nationales du Royaume-Uni, à l'Administration nationale des archives et des archives des États-Unis et aux Archives fédérales allemandes pour créer un portail Web unique sur l'art volé.
Commission for_Missing_Persons_and_Victims_of_Violence/Commission pour les personnes disparues et les victimes de violence :
La Commission pour les personnes disparues et les victimes de violence (en indonésien : Komisi untuk Orang Hilang dan Korban Tindak Kekerasan (KontraS)) est une organisation indonésienne de défense des droits humains créée en 1998 pour enquêter sur les disparitions forcées et les actes de violence. Il a été fondé par le militant des droits de l'homme Munir Said Thalib, qui a été empoisonné en 2004 lors d'un vol à destination d'Amsterdam.
Commission_d'organisation_des_régions_fortifiées/Commission d'organisation des régions fortifiées :
La Commission d'organisation des régions fortifiées (en français : La Commission d'organisation des régions fortifiées (CORF)), est une organisation militaire française créée le 30 septembre 1927 par le ministre de la Guerre Paul Painlevé pour étudier et réaliser la fortification des frontières. Sa création n'a pas été une décision spontanée mais le résultat d'une longue et profonde réflexion sur la meilleure façon de défendre les frontières de la France. dont les plans ont été élaborés par la Commission et constituent la partie la plus puissante de la Ligne Maginot.
Commission for_Organizing_the_Party_of_the_Working_People_of_Ethiopia/Commission pour l'organisation du Parti des travailleurs d'Éthiopie :
La Commission pour l'organisation du Parti des travailleurs d'Éthiopie ( amharique : የኢትዮጵያ ሰራተኞች ፓርቲ አደራጅ ኮሚሽን , romanisée : ye'ītiyop'iya seratenyochi paritī āderaji komīshini ), généralement connue sous l'acronyme COPWE en anglais , était généralement connue sous l'acronyme COPWE en anglais règne du Derg. COPWE était une organisation pré-parti; il avait pour tâche de préparer le peuple éthiopien à la création d'un parti communiste. En l'absence d'un parti communiste, COPWE a fonctionné comme un remplaçant temporaire du parti qu'il créerait.
Commission for_Patient_and_Public_Involvement_in_Health/Commission for_Patient_and_Public_Involvement_in_Health :
La Commission for Patient and Public Involvement in Health (CPPIH) était un organisme public indépendant et non ministériel parrainé par le ministère britannique de la Santé. La Commission a été créée par une loi du Parlement le 10 décembre 2002 avec pour mission "d'établir un nouveau système d'implication des patients et du public dans la santé pour l'Angleterre impliquant des groupes traditionnellement difficiles à atteindre" - cependant, il n'y avait pas de budget ou de structure de gestion convenue dans lieu à ce moment-là. La Commission a fonctionné de septembre 2003 à mars 2008, date à laquelle elle a été remplacée par des réseaux locaux de participation (LINK), des mécanismes de participation qui étendent la participation du public aux soins de santé et sociaux.
Commission for_Polish_Relief/Commission for Polish Relief :
La Commission for Polish Relief (CPR), également connue officieusement sous le nom de Commission Comporel ou Hoover, a été lancée à la fin de 1939 par l'ancien président américain Herbert Hoover, à la suite de l'occupation allemande et soviétique de la Pologne. La Commission a fourni des secours aux territoires occupés par les nazis de la Pologne jusqu'en décembre 1941.
Commission pour la_protection_contre_la_discrimination/Commission pour la protection contre la discrimination :
La Commission pour la protection contre la discrimination (CPD) est l'organisme national de promotion de l'égalité en Bulgarie. Elle a été créée en avril 2005 en vertu de la loi sur la protection contre la discrimination avec pour objectif principal « de prévenir la discrimination, de protéger contre la discrimination et d'assurer l'égalité des chances ». La Commission fonctionne conformément aux Principes de Paris et rend des décisions juridiquement contraignantes. Il peut imposer des amendes et des mesures administratives obligatoires. Le CPD est membre d'Equinet et détient une accréditation de classe B par le Comité international de coordination des institutions nationales des droits de l'homme.
Commission for_Public_Office_and_Elections_of_the_National_Assembly_of_the_Republic_of_Slovenia/Commission pour la_fonction publique et les élections de l'Assemblée nationale de la République de Slovénie :
La Commission de la fonction publique et des élections est l'une des commissions permanentes de l'Assemblée nationale. Il s'agit toujours des premiers noms d'organes, puisqu'il doit confirmer les mandats des députés élus lors de la première session de l'Assemblée.
Commission des_nominations_de_la_fonction_publique/Commission des nominations de la fonction publique :
La Commission des nominations dans la fonction publique ( irlandais : Coimisiúin um Cheapacháin Seirbhíse Poiblí ) est un organisme statutaire irlandais indépendant qui établit des normes de recrutement dans la fonction publique. La Commission ne doit pas être confondue avec le Service des nominations publiques .
Commission pour_l'égalité_raciale/Commission pour l'égalité raciale :
La Commission pour l'égalité raciale (CRE) était un organisme public non ministériel au Royaume-Uni qui visait à lutter contre la discrimination raciale et à promouvoir l'égalité raciale. La commission a été créée en 1976 et dissoute en 2007 lorsque ses fonctions ont été reprises par la nouvelle Commission pour l'égalité et les droits de l'homme.
Commission de_réglementation_ferroviaire/Commission de réglementation ferroviaire :
La Commission de réglementation ferroviaire (CRR) (en irlandais : An Coimisiún um Rialáil Iarnróid, CRI), anciennement la Railway Safety Commission (en irlandais : Coimisiún Sábháilteachta Iarnróid, CSI) est une agence du gouvernement de la République d'Irlande. Son siège social est à Temple House à Blackrock. Le CRR réglemente les réseaux ferroviaires irlandais. L'agence a été créée le 1er janvier 2006 dans le cadre de la loi de 2005 sur la sécurité ferroviaire. L'unité d'enquête sur les accidents ferroviaires (RAIU), une unité fonctionnellement indépendante du CRR, enquête sur les accidents et les incidents survenus sur les chemins de fer irlandais. La RSC est devenue la Commission de réglementation des chemins de fer. (CRR) le 29 février 2016 suite à sa désignation en tant qu'organisme de contrôle en vertu du droit de l'UE.
Commission pour_l'accueil, la_vérité_et_la_réconciliation_au_Timor_oriental/Commission pour l'accueil, la vérité et la réconciliation au Timor oriental :
La Commission pour l'accueil, la vérité et la réconciliation au Timor oriental (plus connue sous son acronyme portugais CAVR : Comissão de Acolhimento, Verdade e Reconciliação de Timor Leste) était une commission vérité indépendante établie au Timor oriental en 2001 sous l'Administration transitoire des Nations Unies au Timor (ATNUTO) et chargée « d'enquêter sur les violations des droits de l'homme commises de part et d'autre, entre avril 1974 et octobre 1999, et de faciliter la réconciliation communautaire avec la justice pour ceux qui ont commis des délits moins graves ». L'idée d'une commission vérité au Timor oriental a été acceptée pour la première fois par le Conseil national de la résistance timoraise en 2000. La Commission avait un triple mandat, comme en témoigne son nom, pour traiter : (1) l'accueil (acolhimento), le retour des Timorais déplacés dans le Timor occidental indonésien et leur réintégration dans leurs communautés, que la Commission a décrites comme "des gens s'embrassant comme des Timorais orientaux, de retour à nous-mêmes, vivant sous un même toit, après de nombreuses années de division et de violence" ; (2) la recherche de la vérité, rendant un compte rendu complet des violations des droits de l'homme entre 1974 et 1999 (la fin de la période de domination indonésienne), principalement à travers la collecte de 7 669 déclarations ; et (3) la réconciliation, menée par le biais d'un « programme nouveau et non testé auparavant » appelé Processus de réconciliation communautaire, conçu pour réintégrer les délinquants de bas niveau dans leur communauté. Les commissaires, tous de nationalité timoraise, étaient : Aniceto Guterres Lopes, du groupe "Yayasan Hak" Jacinto Alves Maria Olandina Isabel Caeiro Alves, présidente de "Femmes contre la violence" Isabel Amaral Guterres Père Jovito Araujo, prêtre catholique et ancien membre du groupe de résistance OJETIL (Organização de Jovens e Estudantes de Timor Leste) Jose Estevao Soares Agustino de Vasconcelos, ministre de l'Église protestante du Timor oriental (GKTT) CAVR était hébergé dans la Comarca, une ancienne prison portugaise et indonésienne, qui abrite aujourd'hui le Centro Nacional Chega!, les archives CAVR et un musée ouvert au public Au cours de ses travaux, plus de 10 000 déclarations ont été recueillies auprès de victimes et d'auteurs, et des audiences publiques ont été organisées et diffusées à la télévision et à la radio. La Commission a rendu son rapport de 2 500 pages intitulé Chega! signifiant "stop" ou "assez" en portugais, couvrant les violations des droits de l'homme de 1974 à 1999, au président du Timor oriental le 31 octobre 2005. Le président a ensuite remis le rapport au secrétaire général de l'ONU, comme l'exige la loi, le 20 janvier 2006. Chega! constaté que le Timor oriental avait subi des violations massives des droits de l'homme, notamment des violations du droit à l'autodétermination, des meurtres et des disparitions, des déplacements forcés et la famine, la détention et la torture, des violations des lois de la guerre, des procès politiques, des violences sexuelles, des violations de la droits de l'enfant et les violations des droits économiques et sociaux. Il a déterminé que le nombre de morts pendant la domination indonésienne se situait entre une limite inférieure de 102 800 et pouvait atteindre 183 000. Il a également conclu que la majorité des décès étaient le résultat d'actions de l'armée indonésienne et que la violence de 1999 était le résultat d'une "campagne systématique orchestrée aux plus hauts niveaux du gouvernement indonésien". Les conclusions de Chega ont été confirmées en 2008 par la Commission vérité et amitié Indonésie-Timor Leste. Le Chéga ! rapport a été publié en indonésien puis traduit en anglais par Kompas Gramedia Group. Il se compose de cinq volumes : Vol 1 : Travail et mandat de la CAVR ; histoire du conflit; analyse de la puissance occupante et de la résistance ; profil des violations des droits de l'homme 1974-1999. Vol 2 : Violations des droits de l'homme : autodétermination ; les homicides illégaux et les disparitions forcées ; déplacement forcé et famine. Vol 3 : Violations des droits de l'homme (suite) : détention arbitraire, torture et mauvais traitements ; violations des lois de la guerre; procès politiques; viol, esclavage sexuel et autres formes de violence sexuelle ; violations des droits de l'enfant; droits économiques et sociaux. Vol 4 : Conclusions sur la responsabilité et l'obligation de rendre compte ; le processus de réconciliation communautaire; aide aux victimes; recommandations. Vol 5 : Annexes sur : les crimes contre l'humanité en 1999, les données et les méthodes statistiques, les inculpations par l'Unité des crimes graves et les remerciements (y compris les donateurs) ; glossaire; indice.
Commission de_réglementation_des_services publics/Commission de réglementation des services publics :
La Commission de réglementation des services publics (CRU, irlandais : An Coimisiúin um Rialáil Fóntais), anciennement connue sous le nom de Commission de réglementation de l'énergie (CER, irlandais : An Coimisiún um Rialáil Fuinnimh), est l'organisme de réglementation irlandais des services publics d'énergie et d'eau.
Commission for_Relief_in_Belgium/Commission for_Relief_in_Belgium :
La Commission for Relief in Belgium ou CRB - ​​également connue sous le nom de Belgian Relief - était une organisation internationale (principalement américaine) qui organisait l'approvisionnement en nourriture de la Belgique occupée par l'Allemagne et du nord de la France pendant la Première Guerre mondiale. Son personnage principal était le président et futur président des États-Unis, Herbert Hoover.
Commission des_relations_religieuses_avec_les_musulmans/Commission des relations religieuses avec les musulmans :
La Commission pour les relations religieuses avec les musulmans est un organe au sein de la Curie romaine chargé de maintenir des liens théologiques positifs avec les musulmans. C'est une unité distincte au sein du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, et le président du conseil est également président de la commission. Le secrétaire de la Commission pour les relations religieuses avec les musulmans est Khaled Akasheh, qui est devenu chef du Bureau du Conseil pour l'islam le 16 juin 2003. La commission a ses propres consulteurs, qui sont nommés par le pape. Cornelius Afebu Omonokhua, prêtre et directeur du Département pour le dialogue interreligieux du Secrétariat catholique du Nigeria ; Amir Jaje, prêtre dominicain et secrétaire de la Commission épiscopale pour le dialogue interreligieux de l'Assemblée des évêques catholiques d'Irak ; Felix Korner, prêtre jésuite et professeur de théologie des religions à l'Université pontificale grégorienne ; Rotraud Wielandt, professeur d'études islamiques à l'Université de Bamberg, Allemagne ; Ian Netton, vice-directeur des études arabes et islamiques à l'Université d'Exeter et professeur d'études islamiques à Sharjah, Émirats arabes unis Romana Bashir, responsable du Centre d'études chrétiennes à Rawalpindi, PakistanLe pape François a nommé plusieurs nouveaux consulteurs le 21 février 2020. Ils comprenait un prêtre nigérian; deux jésuites, un français basé à Rome et un indonésien ; et trois universitaires laïcs d'Italie, d'Allemagne et des États-Unis.
Commission des_relations_religieuses_avec_les_juifs/Commission des relations religieuses avec les juifs :
La Commission pour les relations religieuses avec les juifs est une commission pontificale de la Curie romaine chargée de maintenir des liens théologiques positifs avec les juifs et le judaïsme. Créée le 22 octobre 1974, elle travaille aux côtés du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens.
Commission des_communautés_rurales/Commission des_communautés_rurales :
La Commission des communautés rurales (CRC) a été créée en tant que division de l'Agence anglaise de la campagne le 1er avril 2005 et est devenue un organisme public non ministériel le 1er octobre 2006, à la suite de la promulgation de la loi de 2006 sur l'environnement naturel et les communautés rurales. Le président de la commission était Stuart Burgess. Le 29 juin 2010, la secrétaire du Defra, Caroline Spelman, a annoncé la suppression de la Commission dans le cadre des réformes britanniques de 2010 sur le quango. Il a été officiellement aboli le 31 mars 2013.
Commission for_Science,_Technology_and_Industry_for_National_Defense/Commission for Science, Technology and Industry for National Defence :
La Commission pour la science, la technologie et l'industrie pour la défense nationale ( COSTIND ; chinois :国防科学技术工业委员会) était un ministère civil au sein du Conseil d'État de la République populaire de Chine , chargé de définir la politique d'approvisionnement en matière de défense. Il était considéré comme le pendant chinois du DARPA des États-Unis. Le ministère a été créé en 1982 pour centraliser les achats et la technologie de la défense chinoise dont la responsabilité avait été répartie entre plusieurs agences. En mars 2008, le COSTIND a été fusionné en une nouvelle super bureaucratie appelée Ministère de l'industrie et des technologies de l'information (MIIT) et rebaptisée Administration d'État pour la science, la technologie et l'industrie pour la défense nationale (SASTIND). L'ancien directeur adjoint de COSTIND, Chen Qiufa, a été nommé à la tête de SASTIND. Selon la Nuclear Threat Initiative, l'Autorité chinoise de l'énergie atomique faisait partie de COSTIND.
Commission for_Scientific_Investigations_in_Greenland/Commission for Scientific Investigations in Groenland :
La Commission pour les enquêtes scientifiques au Groenland ( danois : Kommissionen for Videnskabelige undersøgelser i Grønland - KVUG - groenlandais : Kalaallit Nunaanni Ilisimatusarneq Pillugu Isumalioqatigiissitamut ) est une commission dano-groenlandaise coordonnant la recherche au Groenland , qui existe depuis 1878. Il remplit une fonction consultative pour à la fois le ministre danois des sciences et le gouvernement intérieur du Groenland. La commission est composée de chercheurs actifs des disciplines des sciences humaines, des sciences sociales et des sciences techniques et naturelles avec une représentation égale des deux pays et la chaire alterne entre eux. La commission finance des projets de recherche, notamment pour initier de nouvelles recherches. La commission a publié la revue Meddelelser om Grønland - depuis 1975, publiée en trois séries de monographies distinctes : MoG Geoscience MoG Bioscience MoG Man & Society
Commission d'inspection_de_l'assistance_sociale/Commission d'inspection de l'assistance sociale :
La Commission for Social Care Inspection était un organisme public non ministériel et l'inspection unique et indépendante de la protection sociale en Angleterre. Son ministère parrain était le ministère de la Santé du gouvernement du Royaume-Uni. Il incorporait le travail effectué auparavant par l'Inspection des services sociaux (SSI), l'équipe d'examen conjoint SSI/Audit Commission et la National Care Standards Commission (NCSC).
Commission for_Studying_Constitutional_Government/Commission d'étude du gouvernement constitutionnel :
La Commission d'étude du gouvernement constitutionnel (abrégé en CSCG ; chinois simplifié :宪政编查馆 ; chinois traditionnel :憲政編查館), également connue sous le nom de Commission de compilation de la Constitution, était un organe responsable des affaires constitutionnelles dans tout le pays lors de la préparation de la constitution à la fin de la dynastie Qing. La Commission de compilation de la constitution a été créée par le tribunal Qing en 1907, et son précurseur était le "Comité pour l'étude des voies du gouvernement" (考察政治馆) mis en place par le gouvernement Qing en 1905.
Commission de_réglementation_des_taxis/Commission de réglementation des taxis :
La Commission de réglementation des taxis (également An Coimisiún Um Rialáil Tacsaithe et Taxi Regulator) était un organisme public en Irlande qui existait entre 2004 et 2011 réglementant les petits véhicules de service public (SPSV) - le terme générique pour les taxis, les taxis accessibles en fauteuil roulant, les hackneys et les limousines. .Les taxis et les taxis accessibles aux fauteuils roulants sont autorisés à prendre des passagers dans la rue ou à une station et leurs tarifs sont calculés au mètre ; les hackneys et les limousines n'utilisent pas de compteur et ne sont pas autorisés à prendre des passagers dans la rue ou à un stand. pour donner des pourboires aux chauffeurs. Kathleen Doyle a été nommée commissaire à la réglementation des taxis en 2007. Le premier commissaire, Ger Deering, a été nommé en 2004. Il avait auparavant été directeur adjoint du comté au conseil du comté de Carlow. En 2007, il a quitté la Commission et a été nommé directeur de la National Employment Rights Authority.Avant la création de la Commission, les frais de licence de taxi étaient payés aux autorités locales, mais étaient payés à la Commission tant qu'elle existait.La Commission avait été critiqué pour avoir délivré plus de licences de taxi que certains conducteurs ne jugent approprié. Son commissaire a comparu devant un comité mixte de l'Oireachtas (parlement) d'Irlande pour discuter du travail de la Commission. La Commission a été dissoute lorsque la partie 4 de la loi de 2009 sur la réglementation des transports publics est entré en vigueur le 1er janvier 2011. Ses fonctions ont été transférées à l'Autorité nationale des transports.
Commission pour_l'enseignement_universitaire/Commission pour l'enseignement universitaire :
La Commission pour l'enseignement supérieur est une agence du gouvernement du Kenya, régie par la Commission for University Act No. 42 de 2012 établie par le Parlement kenyan, qui est mandatée pour planifier, surveiller, réglementer, modifier, améliorer et communiquer la politique à parties prenantes, concernant l'enseignement universitaire au Kenya.
Commission for_Youth_Media_Protection/Commission for Youth Media Protection :
La Commission pour la protection des médias de la jeunesse (en allemand : Kommission für Jugendmedienschutz, KJM) est une organisation publique allemande qui vise à réglementer l'exposition des enfants aux médias de masse. Il est chargé de promouvoir le respect du traité d'État sur la protection des médias des jeunes (en allemand : Jugendmedienschutz-Staatsvertrag). En février 2018, elle a commandé des recherches sur les loot boxes dans les jeux vidéo, mais a conclu en mars 2018 que les loot boxes ne constituaient pas à l'époque une menace spécifique pour les enfants. mettre en place une vérification de l'âge pour accéder à leur contenu.
Commission for_constitutional_reform_in_Moldova/Commission pour la réforme constitutionnelle en Moldavie :
La Commission pour la réforme constitutionnelle ( roumain : Comisia pentru reforma constituţională ) est une commission instituée en Moldavie par le président par intérim Mihai Ghimpu pour adopter une nouvelle version de la Constitution de la Moldavie (1994). La commission de réforme constitutionnelle a été créée par décret présidentiel (n° 83) le 1er décembre 2009.
Commission for_the_Administration_of_Justice_of_Malta/Commission for the Administration of Justice of Malta :
Cette Commission pour l'administration de la justice de Malte est le conseil national de la magistrature de Malte. Il est créé en vertu des dispositions pertinentes de la Constitution (art. 101A, modifié en dernier lieu en 2016) et est présidé par le Président de Malte.
Commission for_the_Catholic_Missions_among_the_Colored_People_and_the_Indians/Commission pour les missions catholiques parmi les personnes de couleur et les Indiens :
La Commission pour les missions catholiques parmi les gens de couleur et les Indiens est une institution catholique américaine qui gère un appel national annuel en faveur du travail missionnaire catholique.
Commission for_the_Conservation_of_Southern_Bluefin_Tuna/Commission pour la conservation du thon rouge du Sud :
La Commission pour la conservation du thon rouge du Sud (CCSBT) est une organisation régionale de gestion des pêches et une organisation internationale dont le but est de gérer les stocks de thon rouge du Sud, en danger critique d'extinction. Le secrétariat est situé à Canberra, en Australie. La CCSBT a été créée par un traité international signé à Canberra le 10 mai 1993 par l'Australie, le Japon et la Nouvelle-Zélande, la commission commençant un an plus tard. Au fil des ans, d'autres nations se sont jointes.
Commission pour_la_détermination_des_noms_de_lieux/Commission pour la détermination des noms de lieux :
La Commission pour la détermination des noms de lieux ( polonais : Komisja Ustalania Nazw Miejscowości ) était une commission du Département polonais de l'administration publique , fondée en janvier 1946. Sa mission était l'établissement de toponymes pour les lieux, villages, villes et villes de l'ancien territoires de l'est de l'Allemagne (alors connus en Pologne sous le nom de territoires reconquis).
Commission pour_l'environnement/Commission pour l'environnement :
La Commission pour l'environnement peut faire référence à : Commission néo-zélandaise pour l'environnement Commission centraméricaine pour l'environnement et le développement, une organisation participant au Système mondial des systèmes d'observation de la Terre Commission nationale pour l'environnement, voir Sara Larraín
Commission for_the_Geological_Map_of_the_World/Commission pour la carte géologique du monde :
La Commission de la carte géologique du monde (CCGM ou CCGM) est une association et un organisme de normalisation dans le domaine de la géologie et de la stratigraphie. Son rôle principal est la production de cartes à petite échelle des continents, des océans, des régions de la Terre. Il travaille notamment en collaboration avec la Commission internationale de stratigraphie pour développer une échelle des temps géologiques. La CCGM est l'une des plus anciennes organisations internationales en sciences de la terre : elle a été créée en 1881 lors du deuxième congrès international de géologie, dont elle est en fait une commission. Lors de la création de l'Union internationale des sciences géologiques, elle s'est jointe pour étendre ses travaux cartographiques. Son président actuel est Philippe Rossi. Sa dernière assemblée générale s'est tenue au Cap, en Afrique du Sud, du 27 août au 4 septembre 2016.
Commission pour_la_mise_en_œuvre_de_la_constitution/Commission pour la mise en œuvre de la constitution :
La Commission pour la mise en œuvre de la Constitution (CIC) du Kenya est une commission gouvernementale créée en vertu de la Constitution du Kenya pour assurer la mise en œuvre harmonieuse de la Constitution de 2010 du Kenya.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cyclosporiasis

Cyclopoïdes/Cyclopoïdes : Les Cyclopoida sont un ordre de petits crustacés de la sous-classe Copepoda. Comme beaucoup d'autres copé...