Rechercher dans ce blog

mardi 26 juillet 2022

Cohortatio ad gentiles


Syndrome de Cohen-Gibson/syndrome de Cohen-Gibson :
Le syndrome de Cohen-Gibson est un trouble lié à la prolifération et se caractérise par des traits faciaux dysmorphiques et une déficience intellectuelle variable. La scoliose et d'autres caractéristiques peuvent inclure une hypotonie, des difficultés à marcher en raison d'anomalies squelettiques et une hernie ombilicale.
Cohen@Mushon/Cohen@Mushon :
Cohen @ Mushon ( hébreu : כהן @ מושון ; prononcé Cohen At Mushon ) est un duo de hip hop israélien composé du rappeur et producteur de disques Michael Cohen et de l'acteur Michael Moshonov . leur producteur musical et DJ est DJ Mesh. Les rappeurs se font appeler par les noms de scène "Cohen" et "Mushon" en référence à leurs noms de famille, car ils portent tous les deux le même prénom, "Michael". Le style musical de Cohen@Mushon est principalement influencé par la scène hip hop internationale. . Contraste partie des artistes de rap israéliens qui chantent des chansons de protestation.
Cohen %26_Gresser/Cohen & Gresser :
Cohen & Gresser LLP est un cabinet d'avocats international avec des bureaux à New York, Paris, Washington DC et Londres. Le cabinet représente des clients dans le cadre de litiges complexes et de transactions d'entreprise à travers le monde. Fondé en 2002, le cabinet compte aujourd'hui soixante-dix avocats répartis dans huit groupes de pratique : Droit des sociétés ; Emploi; propriété intellectuelle et technologie ; Contentieux et Arbitrage ; Confidentialité et sécurité des données ; Immobilier; Impôt; Défense des cols blancs. Les clients du cabinet comprennent des entreprises du Fortune 500 et de grandes institutions financières dans un large éventail d'industries à travers le monde, et il a plaidé et négocié contre certains des plus grands cabinets d'avocats du pays. Parmi les clients de Cohen & Gresser figurent Goldman Sachs, Samsung Electronics, LG Electronics, Chesapeake Energy, Hyundai Rotem, Southwest Airlines, Bank of America, L'Oréal et Ghislaine Maxwell.
Cohen (nom de famille)/Cohen (nom de famille) :
Cohen (hébreu : כֹּהֵן, kōhēn, « prêtre ») est un nom de famille samaritain et juif d'origine biblique (voir : Kohen). C'est un nom de famille juif très courant (le plus courant en Israël), et les informations suivantes ne traitent que de cette origine. Des quatre noms de famille samaritains qui existent de nos jours, Cohen en est un. De nombreux immigrants juifs entrant aux États-Unis ou au Royaume-Uni ont changé leur nom de Cohen en Cowan (parfois orthographié «Cowen»), car Cowan était un nom écossais.
Cohen Awards_(Ploughshares)/Cohen Awards (Ploughshares) :
De 1986 à 2010, les Cohen Awards ont récompensé la meilleure nouvelle et le meilleur poème publiés dans la revue littéraire Ploughshares. Les prix ont été parrainés par Denise et Mel Cohen, mécènes de longue date de Ploughshares. Les finalistes ont été nommés par les rédacteurs en chef et les gagnants ont été sélectionnés par les rédacteurs consultatifs. Chaque gagnant a reçu un prix en argent de 600 $. La revue a depuis remplacé le prix par le prix Alice Hoffman pour la fiction.
Cohen Bramall/Cohen Bramall :
Cohen Conrad Bramall (né le 2 avril 1996) est un footballeur professionnel anglais qui joue comme arrière gauche pour Rotherham United. Il a joué au football hors championnat pendant plusieurs années avant de rejoindre Arsenal en 2017. Il a passé la saison 2017-18 en prêt à Birmingham City of the Championship. Après qu'Arsenal l'ait libéré en 2019, il a rejoint Colchester United.
Cohen Center_for_Holocaust_and_Genocide_Studies/Cohen Center for Holocaust and Genocide Studies :
Le Cohen Center for Holocaust and Genocide Studies est l'un des plus anciens centres de ressources sur l'Holocauste aux États-Unis. Fondé en 1983, le centre est situé au Keene State College dans le New Hampshire. Le centre a été fondé par le Dr Charles Hildebrandt.
Cohen Children%27s_Medical_Center/Centre médical pour enfants Cohen :
Steven and Alexandra Cohen Children's Medical Center du Long Island Jewish Medical Center (CCMC), anciennement Schneider Children's Hospital et North Shore-LIJ Children's Hospital, est un hôpital d'enseignement pédiatrique pour enfants en soins aigus situé à New Hyde Park, New York. L'hôpital compte 202 lits pédiatriques et est affilié à la faculté de médecine Donald et Barbara Zucker de Hofstra/Northwell. L'hôpital est membre de Northwell Health et est le seul hôpital pour enfants du réseau. L'hôpital propose des spécialités et des sous-spécialités pédiatriques complètes aux nourrissons, aux enfants, aux adolescents et aux jeunes adultes âgés de 0 à 21 ans dans l'ensemble de Long Island et de l'État de New York. Cohen Children's traite aussi parfois des adultes qui ont besoin de soins pédiatriques. Le centre médical pour enfants Cohen comprend également le plus grand centre de traumatologie pédiatrique de niveau 1 certifié ACS de la région. Le Cohen Children's Medical Center est le plus grand fournisseur de services de santé pédiatrique de l'État de New York. L'hôpital est rattaché au centre médical juif de Long Island et adjacent à la maison Ronald Mcdonald de Long Island.
Cohen College_Prep_High_School/Cohen College Prep High School :
Cohen College Prep High School est une école secondaire préparatoire à l'université de la Nouvelle-Orléans qui accueille des élèves de la 9e à la 12e année dans le centre-ville de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, aux États-Unis. Il porte le nom de Walter L. Cohen, un homme libre de couleur qui est devenu le registraire du US Land Office.
Cohen Film_Collection/Collection de films Cohen :
La Cohen Film Collection est une archive de films actuellement détenue par Cohen Media Group. Contenant plusieurs centaines de films rares et classiques allant de l'ère du cinéma muet à nos jours, elle était auparavant appelée la bibliothèque Rohauer avant la propriété de Cohen Media Group en 2011.
Glacier Cohen/Glacier Cohen :
Le glacier Cohen est un petit glacier qui se draine vers le nord depuis le mont Cohen de la chaîne Herbert pour entrer dans le glacier Strom près de la tête de la plate-forme de glace Ross. Il a été nommé par la partie sud de l'expédition antarctique du New Zealand Geological Survey, 1963–64, en association avec le mont Cohen.
Cohen Griffith/Cohen Griffith :
Cohen Griffith (né le 26 décembre 1962) est un ancien footballeur professionnel.
Maison Cohen/Maison Cohen :
Cohen House peut faire référence à : en AngleterreCohen House, Londres, à Chelseaaux États-UnisAlfred H. Cohen House, Oakland, Californie, inscrite au registre national des lieux historiques (NRHP) dans le comté d'Alameda, Californie Joseph Elliston House, Brentwood, Tennessee, également connue sous le nom de Cohen House, Cohen House cotée au NRHP (Petersburg, Virginie), cotée au NRHP à Petersburg, Virginie
Cohen House,_Londres/Cohen House, Londres :
Cohen House est une maison privée située sur Old Church Street à Chelsea, à Londres. Il a été conçu et construit en 1935-1936 par les architectes Erich Mendelsohn et Serge Chermayeff pour la famille Cohen. Elle jouxte la maison du 66 Old Church Street construite à la même époque par Walter Gropius et Maxwell Fry pour un cousin des Cohen. Cette dernière maison a été altérée au point d'être méconnaissable, mais en comparaison, Cohen House est bien conservée. La grande véranda, conçue par Norman Foster, a été ajoutée à l'extrémité sud de la maison dans les années 1970 pour Sir Paul Hamlyn. La maison et son voisin immédiat étaient des logements modernistes de premier plan dans une ville encore largement épargnée par l'architecture moderne. En 1970, il a été classé Grade II * sur la liste du patrimoine national d'Angleterre.
Cohen House_(Petersburg,_Virginia)/Cohen House (Petersburg, Virginia):
Cohen House est une maison historique située à Petersburg, en Virginie. Le bâtiment d'origine a été construit en 1851. Il a évolué pour devenir une habitation en brique de style Second Empire de trois étages et trois travées. Il a un haut toit en mansarde avec des bardeaux d'ardoise décoratifs ajoutés lors d'une rénovation majeure en 1897-1898. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 2007.
Île Cohen/Île Cohen :
Cohen Island est une île située à l'intérieur des frontières de la ville et de l'arrondissement de Juneau, en Alaska, aux États-Unis. Situé au large de la rive est du canal Favorite, il se trouve à 1,6 km au nord-ouest de Point Stephens et à 26 km au nord-ouest de la ville de Juneau. Il fait partie du parc marin d'État des îles Anglo-Normandes. L'île Cohen est boisée et caractérisée par des falaises et des promontoires autour de son périmètre, dépourvue de sites de débarquement suffisants. Les huîtriers noirs sont souvent vus à la recherche de nourriture dans les environs de l'île. Selon le plan foncier de l'État de Juneau, la location de loisirs commerciaux est interdite sur l'île de Cohen. Elle a été nommée par le National Geodetic Survey des États-Unis et publiée pour la première fois sur une carte en 1893. L'historien RN DeArmond pensait que l'île Cohen portait le nom d'un résident de Juneau et de Sitka.
Îles Cohen/Îles Cohen :
Les îles Cohen sont un groupe de petites îles entre l'île Ponce et l'île Pebbly Mudstone dans la partie sud-est des îles Duroch. Le groupe se trouve à 1 kilomètre (0,5 nmi) à l'ouest-sud-ouest de Halpern Point et a été nommé par le Comité consultatif sur les noms antarctiques pour Theodore J. Cohen, assistant de terrain à l'équipe de l'Université du Wisconsin (USARP) lors de la cartographie géologique de cette zone, 1961–62.
Cohen Jaspe/Cohen Jaspe :
Cohen Jasper (né le 20 juin 2000 le 20 juin 2000) est un joueur de rugby sud-africain des Free State Cheetahs. Son poste régulier est arrière. Jasper a été nommé dans l'équipe des Free State Cheetahs pour la première division de la Currie Cup 2021. Il a fait ses débuts pour le deuxième tour de la première division de la Currie Cup 2021 contre les Griquas.
Cohen en direct/Cohen en direct :
Cohen Live est un album live de Leonard Cohen sorti en 1994. Les chansons ont été enregistrées live en 1988 sur le I'm Your Man Tour et en 1993 sur The Future World Tour. Plusieurs des chansons ont des paroles modifiées, qui sont imprimées dans les notes de la pochette au fur et à mesure qu'elles sont chantées. C'était la première sortie en direct de Cohen depuis Live Songs en 1973. Les critiques étaient mitigées, Time écrivant: "Cette collection sombre et mélancolique ne devrait être dispensée qu'avec de fortes doses de Prozac."
Cohen Milstein/Cohen Milstein :
Cohen Milstein est un cabinet d'avocats américain qui s'engage dans des recours collectifs à grande échelle. La société a déposé un certain nombre de poursuites contre Donald Trump pendant et après sa présidence, y compris une poursuite qui a bloqué avec succès la tentative de l'administration Trump de faire reculer le programme d'action différée pour les arrivées d'enfants (DACA). Cohen Milstein a fait de la mise en œuvre de programmes de diversité, d'équité et d'inclusion (DEI) en entreprise un élément clé de sa stratégie en matière de litiges. Le cabinet a été embauché par divers procureurs généraux des États pour aider dans des litiges complexes, notamment en poursuivant ExxonMobil pour cause de changement climatique. Anita Hill est avocate chez Cohen Milstein.
Cohen Nunatak/Cohen Nunatak :
Cohen Nunatak (85°24′S 136°12′O) est un nunatak situé à 1 mille marin (2 km) à l'ouest de la partie inférieure du glacier Reedy et à 7 milles marins (13 km) à l'est des Berry Peaks. Il a été cartographié par le United States Geological Survey à partir de levés au sol et de photos aériennes de l'US Navy, 1960-1963, et nommé par le Comité consultatif sur les noms antarctiques pour le lieutenant Harvey A. Cohen, US Navy Reserve, officier des affaires publiques de l'état-major de le commandant de la US Naval Support Force, Antarctique, dans l'opération Deep Freeze 1966 et 1967.
Cohen sauve_le_drapeau/Cohen sauve le drapeau :
Cohen sauve le drapeau est une comédie muette américaine de 1913 réalisée et produite par Mack Sennett et mettant en vedette Ford Sterling et Mabel Normand.
Stade Cohen/Stade Cohen :
Le stade Cohen était un stade situé au nord-est d'El Paso, au Texas, près de l'autoroute Patriot, à côté des montagnes Franklin. Il a remplacé Dudley Field et a été remplacé par Southwest University Park. Il était principalement utilisé pour le baseball et était le terrain de jeu de l'équipe de baseball de la ligue mineure El Paso Diablos. Il a ouvert ses portes en 1990 et a accueilli 9 725 personnes. Un contrat de démolition du stade a été attribué le 2 avril 2019, pour être achevé en 120 jours. La démolition a eu lieu le mercredi 5 juin 2019. Le site deviendra le Cohen Entertainment District, avec un parc aquatique, des espaces ouverts, des boutiques et des restaurants. Le parc était connu comme étant un parc extrêmement convivial pour les frappeurs, en raison de sa haute altitude. , une faible humidité et des courants de vent favorables vers le champ extérieur. Principalement utilisé pour le baseball, le stade Cohen a également accueilli des concerts, des matchs de boxe et de football. En 2012, il abritait l'équipe de football de la ligue mineure d'El Paso Santos jouant de février à avril, mais bien qu'ils soient champions de la Pecos Soccer League (PSL), ils ont été déplacés par le départ des Diablos. Le stade Cohen a été nommé en l'honneur de l'ancien Major Les joueurs de la Ligue de baseball Andy Cohen et son frère Syd Cohen qui ont grandi à El Paso. En décembre 2009, la verrière en ciment du stade a été partiellement arrachée par des vents violents à El Paso. Les vents de la tempête qui ont causé les dégâts ont dépassé 70 mph. Le célèbre DJ Tiësto a fait une apparition au stade Cohen le 6 mai 2011 avec une participation estimée à 10 000 personnes. Le stade Cohen a accueilli le premier festival annuel de musique de Sun City les 3 et 4 septembre. , 2011. Le festival était dédié aux plus grands artistes de musique de danse électronique au monde ayant des têtes d'affiche telles que Armin van Buuren, Paul van Dyk, Afrojack, Funkagenda, Sander van Doorn, entre autres. En 2012, SCMF a été déplacé à Ascarate Park.
Cohen Veterans_Network/Réseau des anciens combattants Cohen :
Cohen Veterans Network (CVN) est une organisation philanthropique à but non lucratif qui sert les anciens combattants après le 11 septembre et leurs familles par le biais d'un système national de cliniques de santé mentale. Le siège social de CVN est à Stamford, Connecticut, États-Unis.Cohen Veterans Network est la vision du philanthrope Steven A. Cohen, et a été conçu après que son fils a été déployé en Afghanistan d'août 2010 à février 2011. L'objectif de l'organisation est de renforcer la santé mentale résultats en matière de santé et compléter le soutien existant en mettant particulièrement l'accent sur les anciens combattants de l'après-11 septembre. Il vise à surmonter les obstacles aux soins tels que l'accès aux soins et les stigmates liés à la santé mentale.
Algèbre de Cohen/algèbre de Cohen :
En théorie mathématique des ensembles , une algèbre de Cohen , du nom de Paul Cohen , est un type d' algèbre booléenne utilisée dans la théorie du forçage . Une algèbre de Cohen est une algèbre booléenne dont la complétion est isomorphe à la complétion d'une algèbre booléenne libre (Koppelberg 1993).
Cohen et_Tate/Cohen et Tate :
Cohen and Tate (également connu sous le nom de Cohen & Tate) est un thriller américain de 1989 écrit et réalisé par Eric Red et mettant en vedette Roy Scheider, Adam Baldwin et Harley Cross. C'était le premier long métrage de Red. Le film est considéré comme une version cinématographique de la nouvelle d'O. Henry "La rançon du chef rouge".
Baronnets Cohen / baronnets Cohen :
Le Cohen Baronetcy, de Highfield dans la paroisse de Shoreham et le comté de Kent, était un titre dans le Baronetage du Royaume-Uni. Il a été créé le 19 décembre 1905 pour l'homme d'affaires et homme politique conservateur Benjamin Cohen. Le titre s'est éteint à la mort du deuxième baronnet en 1968.
Cohen sur_le_pont/Cohen sur le pont :
Cohen on the Bridge est un court métrage documentaire d'animation sur l'opération Entebbe du réalisateur Andrew Wainrib. Le film a remporté le prix du festival du festival international du film de St. Louis et a été primé au festival international du short de Palm Springs. Kansas, le Festival international du film de Jérusalem et le Festival international du film de Santa Barbara à Santa Barbara, en Californie.
Cohen au_téléphone/Cohen au téléphone :
"Cohen au téléphone", également connu sous le nom de "Cohen au téléphone" est un monologue comique. Le monologue est sorti sur des disques cylindriques, des disques 78 tours et les premiers films sonores.
Anneau de Cohen/Anneau de Cohen :
En algèbre, un anneau de Cohen est un champ ou un anneau d'évaluation discret complet de caractéristique mixte dont l'idéal maximal est généré par p. Les anneaux de Cohen sont utilisés dans le théorème de structure de Cohen pour les anneaux locaux noethériens complets.
Théorème_de_structure_de_Cohen/Théorème de structure de Cohen :
En mathématiques, le théorème de structure de Cohen, introduit par Cohen (1946), décrit la structure des anneaux locaux noethériens complets. Certaines conséquences du théorème de structure de Cohen incluent trois conjectures de Krull : Tout anneau local noethérien équicaractéristique régulier complet est un anneau de séries de puissance formelles sur un champ. (Équicaractéristique signifie que l'anneau local et son champ résiduel ont la même caractéristique et équivaut à l'anneau local contenant un champ.) Tout anneau local noethérien régulier complet qui n'est pas équicaractéristique mais qui n'est pas ramifié est déterminé de manière unique par son champ résiduel et son dimension. Tout anneau local noethérien complet est l'image d'un anneau local noethérien régulier complet.
Syndrome de Cohen/syndrome de Cohen :
Le syndrome de Cohen (également connu sous le nom de syndrome de Pepper ou syndrome de Cervenka) est une maladie génétique autosomique récessive très rare d'expression variée, caractérisée par l'obésité, une déficience intellectuelle, des anomalies craniofaciales distinctes et un dysfonctionnement oculaire potentiel.
Cohen c._Beneficial_Industrial_Loan_Corp./Cohen c. Beneficial Industrial Loan Corp. :
Cohen v.Beneficial Industrial Loan Corp., 337 US 541 (1949), était une affaire tranchée par la Cour suprême des États-Unis à la suite de la décision Guaranty Trust Co. v.York qui signifiait une grande déférence envers la loi de l'État dans le choix des questions de droit pour les tribunaux fédéraux siégeant en diversité.
Cohen c._Californie/Cohen c. Californie :
Cohen c.Californie, 403 US 15 (1971), était une décision historique de la Cour suprême des États-Unis selon laquelle le premier amendement empêchait la condamnation de Paul Robert Cohen pour le crime d'avoir troublé la paix en portant une veste affichant "Fuck the Draft" dans les couloirs publics d'un palais de justice californien. La Cour a finalement conclu que l'affichage d'un simple mot de quatre lettres n'était pas une justification suffisante pour permettre aux États de restreindre la liberté d'expression et que la liberté d'expression ne peut être restreinte que dans des circonstances graves au-delà de l'offense. La décision a créé un précédent utilisé dans de futures affaires concernant le pouvoir des États de réglementer la liberté d'expression afin de maintenir la civilité publique.
Cohen c._Cowles_Media_Co./Cohen c. Cowles Media Co. :
Cohen v. Cowles Media Co., 501 US 663 (1991), était une affaire de la Cour suprême des États-Unis statuant que la liberté de la presse du premier amendement n'exempte pas les journalistes des lois généralement applicables. Dan Cohen, un républicain associé au Minnesota de 1982 de Wheelock Whitney course au poste de gouverneur, a fourni des informations inculpatoires sur le challenger démocrate pour le lieutenant-gouverneur, Marlene Johnson, au Minneapolis Star Tribune et à St. Paul Pioneer Press en échange d'une promesse que son identité en tant que source ne serait pas publiée. Malgré les objections des journalistes, les rédacteurs en chef des deux journaux ont indépendamment décidé de publier son nom. Cohen a par conséquent perdu son emploi dans une agence de publicité. Il a poursuivi Cowles Media Company, propriétaire du Minneapolis Star Tribune. En 1988, un jury de six personnes s'est prononcé en faveur de Cohen. La Cour suprême du Minnesota a renversé. La Cour suprême des États-Unis, tout en refusant de rétablir les dommages-intérêts, a renvoyé l'affaire à la Cour suprême du Minnesota, qui a rétabli le verdict initial du jury de 200 000 $. La Cowles Media Company a été jugée responsable sur la base d'une théorie de la préclusion promissoire.
Cohen contre Segal/Cohen contre Segal :
Cohen, NO contre Segal est une affaire importante dans le droit sud-africain. Il a été entendu dans la division locale de Witwatersrand par le juge Boshoff le 17 mars 1970, avec un jugement rendu le 28 avril. L'affaire est significative pour sa conclusion qu'un dividende ne peut être déclaré, ce qui a pour effet de détourner une partie du corpus de la société aux actionnaires. Un dividende ne peut donc, en règle générale, être déclaré que sur les bénéfices, et une résolution qui déclare un dividende à payer sur le capital de la société est ultra vires de la société.
Cohen contre_Rosi/Cohen contre Rosi :
Cohen contre Rosi est une comédie romantique argentine de 1998 réalisée par Daniel Barone et écrite par Jacobo Langsner. Il met en vedette Alfredo Alcón, Adrián Suar et Laura Novoa. Le film a été créé le 28 mai 1998 à Buenos Aires.
Cohenite/Cohenite :
La cohénite est un minéral de carbure de fer naturel avec la structure chimique (Fe, Ni, Co)3C. Cela forme un minéral argenté dur et brillant qui a été nommé par E. Weinschenk en 1889 d'après le minéralogiste allemand Emil Cohen, qui a décrit et analysé pour la première fois le matériel de la météorite Magura trouvée près de Slanica, dans la région de Žilina, en Slovaquie. La cohenite se trouve dans des cristaux en forme de tige dans les météorites de fer. Sur Terre, la cohenite n'est stable que dans les roches qui se sont formées dans un environnement fortement réducteur et contiennent des dépôts de fer natifs. De telles conditions existaient à certains endroits où des magmas en fusion ont envahi les gisements de charbon, par exemple sur l'île de Disko au Groenland ou à Bühl près de Kassel en Allemagne. Les minéraux associés comprennent le fer natif, la schreibersite, la troilite et la wustite. et sont appelés cémentite.
Cohennoz/Cohennoz :
Cohennoz (prononciation française : [kɔ.ɛno]) est une commune du département de la Savoie dans la région Auvergne-Rhône-Alpes dans le sud-est de la France.
Cohens c._Virginie/Cohens c. Virginie :
Cohens c.Virginie, 19 US (6 Wheat.) 264 (1821), est une affaire historique de la Cour suprême des États-Unis qui est surtout remarquable pour l'affirmation par la Cour de son pouvoir de réviser les décisions de la Cour suprême des États en matière de droit pénal. si les accusés prétendent que leurs droits constitutionnels ont été violés. La Cour avait précédemment affirmé une compétence similaire sur les affaires civiles impliquant des parties américaines. Les accusés étaient membres d'une importante famille de banquiers de Baltimore. Un sénateur américain et deux représentants américains ont servi d'avocats pour les parties adverses. Les deux accusés, Mendes I. Cohen et Philip J. Cohen, accéderont plus tard aux postes de colonel de l'armée américaine et de délégué du Maryland (Mendes) et de maître de poste américain (Philip).
Cohen%E2%80%93Daubechies%E2%80%93Ondelette de Feuveau/Ondelette de Cohen–Daubechies–Feauveau :
Les ondelettes de Cohen-Daubechies-Feauveau sont une famille d'ondelettes biorthogonales rendues populaires par Ingrid Daubechies. Ce ne sont pas les mêmes que les ondelettes orthogonales de Daubechies, et aussi pas très similaires en forme et en propriétés. Cependant, leur idée de construction est la même. La norme de compression JPEG 2000 utilise l'ondelette biorthogonale Le Gall – Tabatabai (LGT) 5/3 (développée par D. Le Gall et Ali J. Tabatabai) pour la compression sans perte et une ondelette CDF 9/7 pour la compression avec perte.
Cohen%E2%80%93Théorème de factorisation de Hewitt/Théorème de factorisation de Cohen-Hewitt :
En mathématiques, le théorème de factorisation de Cohen-Hewitt stipule que si est un module gauche sur une algèbre de Banach B {\displaystyle B} avec une unité approchée à gauche ( u je ) je ∈ je {\displaystyle (u_{i })_{i\in I}} , alors un élément peut être factorisé comme un produit v = b w {\displaystyle v=bw} (pour certains b ∈ B { \displaystyle b\in B} et w ∈ V {\displaystyle w\in V} ) chaque fois que lim je ∈ je u je v = v {\displaystyle \displaystyle \lim _{i\in I}u_{i}v=v} . Le théorème a été introduit par Paul Cohen (1959) et Edwin Hewitt (1964).
Anneau Cohen%E2%80%93Macaulay / Anneau Cohen-Macaulay :
En mathématiques , un anneau de Cohen – Macaulay est un anneau commutatif avec certaines des propriétés algébro-géométriques d'une variété lisse, comme l'équidimensionnalité locale. Sous des hypothèses modérées, un anneau local est Cohen – Macaulay exactement lorsqu'il s'agit d'un module libre de génération finie sur un sous-anneau local régulier. Les anneaux de Cohen-Macaulay jouent un rôle central dans l'algèbre commutative : ils forment une classe très large, et pourtant ils sont bien compris à bien des égards. Ils portent le nom de Francis Sowerby Macaulay (1916), qui a prouvé le théorème de non-mélange pour les anneaux polynomiaux, et d'Irvin Cohen (1946), qui a prouvé le théorème de non-mélange pour les anneaux de séries de puissances formelles. Tous les anneaux de Cohen – Macaulay ont la propriété de non mélange. Pour les anneaux locaux noethériens, il existe la chaîne d'inclusions suivante. Anneaux universellement caténaires ⊃ Anneaux de Cohen–Macaulay ⊃ Anneaux de Gorenstein ⊃ Anneaux d'intersection complets ⊃ Anneaux locaux réguliers
Cohen%E2%80%93Algorithme de Sutherland/Algorithme de Cohen-Sutherland :
En infographie , l' algorithme de Cohen – Sutherland est un algorithme utilisé pour le découpage de ligne . L'algorithme divise un espace bidimensionnel en 9 régions, puis détermine efficacement les lignes et les portions de lignes qui sont visibles dans la région centrale d'intérêt (le viewport). L'algorithme a été développé en 1967 lors des travaux sur simulateur de vol de Danny Cohen et Ivan Sutherland.
Cohérer/Cohérer :
Cohere est une startup canadienne qui fournit des modèles de traitement du langage naturel qui aident les entreprises à améliorer les interactions homme-machine. Cohere a été fondée en 2019 par Aidan Gomez, Ivan Zhang et Nick Frosst.
Cohérence/Cohérence :
Cohérence, cohérence ou cohérent peut faire référence à ce qui suit :
Cohérence (Be%27lakor_album)/Cohérence (Be'lakor album):
Coherence est le cinquième album studio du groupe de death metal mélodique australien Be'lakor. Il est sorti par le label de musique Napalm Records le 29 octobre 2021.
Cohérence (équité)/Cohérence (équité) :
La cohérence, également appelée uniformité : Thm.8.3 ou uniformité, est un critère d'évaluation des règles de partage équitable. La cohérence exige que le résultat d'une règle d'équité soit juste non seulement pour le problème global, mais aussi pour chaque sous-problème. Chaque partie d'un partage équitable doit être équitable. L'exigence de cohérence a d'abord été étudiée dans le contexte de la répartition. Dans ce contexte, l'incapacité à satisfaire la cohérence est appelée le paradoxe des nouveaux États : lorsqu'un nouvel État entre dans l'union et que la taille de la maison est agrandie pour accueillir le nombre de sièges attribués à ce nouvel État, certains autres États non liés sont affectés. La cohérence est également pertinente pour d'autres problèmes de partage équitable, tels que les problèmes de faillite.
Cohérence (film)/Cohérence (film) :
Coherence est un thriller psychologique de science-fiction surréaliste américain de 2013 réalisé par James Ward Byrkit à ses débuts en tant que réalisateur. Le film a fait ses débuts mondiaux le 19 septembre 2013 au Fantastic Fest et met en vedette Emily Foxler dans le rôle d'une femme qui doit faire face à des événements étranges après le passage rapproché d'une comète.
Cohérence (linguistique)/Cohérence (linguistique) :
La cohérence en linguistique est ce qui rend un texte sémantiquement significatif. Il est particulièrement traité en linguistique textuelle. La cohérence est obtenue grâce à des caractéristiques syntaxiques telles que l'utilisation d'éléments déictiques, anaphoriques et cataphoriques ou une structure de temps logique, ainsi que des présuppositions et des implications liées à la connaissance générale du monde. Les éléments purement linguistiques qui rendent un texte cohérent sont regroupés sous le terme de cohésion. Cependant, les caractéristiques textuelles qui assurent la cohésion d'un texte n'aident pas nécessairement à atteindre la cohérence, c'est-à-dire qu'elles ne contribuent pas toujours à la signification d'un texte, qu'il soit écrit ou parlé. Il a été dit qu'un texte n'est cohérent que si le monde qui l'entoure est également cohérent. Robert De Beaugrande et Wolfgang U. Dressler définissent la cohérence comme une "continuité des sens" et "l'accès mutuel et la pertinence au sein d'une configuration de concepts et de relations". Ainsi, un monde textuel est créé qui n'a pas à se conformer au monde réel. Mais dans ce monde textuel, les arguments doivent aussi être reliés logiquement pour que le lecteur/auditeur puisse produire de la cohérence. La "continuité des sens" implique un lien entre la cohésion et la théorie des schémas proposée initialement par FC Bartlett en 1932, ce qui crée des implications supplémentaires pour la notion de "texte". Les schémas, subséquemment distingués en schémas formels et de contenu (dans le domaine de TESOL) sont les façons dont le monde est organisé dans nos esprits. En d'autres termes, ce sont des cadres mentaux pour l'organisation de l'information sur le monde. On peut donc supposer qu'un texte n'en est pas toujours un car l'existence d'une cohérence n'est pas toujours une donnée. Au contraire, la cohérence est pertinente en raison de sa dépendance vis-à-vis du contenu et des schémas formels de chacun.
Cohérence (stratégie_philosophique_du_jeu)/Cohérence (stratégie philosophique du jeu) :
Dans une expérience de pensée proposée par le probabiliste italien Bruno de Finetti afin de justifier la probabilité bayésienne, un tableau de paris est cohérent précisément s'il n'expose pas le parieur à une perte certaine quels que soient les résultats des événements sur lesquels il parie, même si son adversaire fait les choix les plus judicieux.
Cohérence (physique)/Cohérence (physique) :
En physique, deux sources d'ondes sont cohérentes si leur fréquence et leur forme d'onde sont identiques. La cohérence est une propriété idéale des ondes qui permet une interférence stationnaire (c'est-à-dire constante dans le temps ou dans l'espace). Il contient plusieurs concepts distincts, qui sont des cas limites qui ne se produisent jamais tout à fait dans la réalité mais permettent de comprendre la physique des ondes, et est devenu un concept très important en physique quantique. Plus généralement, la cohérence décrit toutes les propriétés de la corrélation entre grandeurs physiques d'une même onde, ou entre plusieurs ondes ou paquets d'ondes. L'interférence est l'addition, au sens mathématique, de fonctions d'onde. Une seule onde peut interférer avec elle-même, mais il s'agit toujours d'une addition de deux ondes (voir l'expérience des fentes de Young). Les interférences constructives ou destructives sont des cas limites, et deux ondes interfèrent toujours, même si le résultat de l'addition est compliqué ou non remarquable. Lorsqu'elles interfèrent, deux ondes peuvent s'additionner pour créer une onde de plus grande amplitude que l'une ou l'autre (interférence constructive) ou se soustraire l'une de l'autre pour créer une onde de moindre amplitude que l'une ou l'autre (interférence destructive), en fonction de leur phase relative. Deux ondes sont dites cohérentes si elles ont une phase relative constante. La quantité de cohérence peut être facilement mesurée par la visibilité des interférences, qui examine la taille des franges d'interférence par rapport aux ondes d'entrée (lorsque le décalage de phase varie); une définition mathématique précise du degré de cohérence est donnée au moyen de fonctions de corrélation. La cohérence spatiale décrit la corrélation (ou la relation prévisible) entre les ondes à différents points de l'espace, qu'ils soient latéraux ou longitudinaux. La cohérence temporelle décrit la corrélation entre les ondes observées à différents moments dans le temps. Les deux sont observés dans l'expérience de Michelson-Morley et l'expérience d'interférence de Young. Une fois les franges obtenues dans l'interféromètre de Michelson, lorsque l'un des miroirs s'éloigne progressivement de la lame séparatrice, le temps de parcours du faisceau augmente et les franges s'estompent pour finalement disparaître, montrant une cohérence temporelle. De même, dans une expérience à double fente, si l'espace entre les deux fentes est augmenté, la cohérence meurt progressivement et finalement les franges disparaissent, montrant la cohérence spatiale. Dans les deux cas, l'amplitude des franges disparaît lentement, à mesure que la différence de trajet augmente au-delà de la longueur de cohérence.
Cohérence (traitement_du_signal)/Cohérence (traitement du signal) :
Dans le traitement du signal, la cohérence est une statistique qui peut être utilisée pour examiner la relation entre deux signaux ou ensembles de données. Il est couramment utilisé pour estimer le transfert de puissance entre l'entrée et la sortie d'un système linéaire. Si les signaux sont ergodiques et que la fonction du système est linéaire, elle peut être utilisée pour estimer la causalité entre l'entrée et la sortie.
Cohérence (statistiques)/Cohérence (statistiques) :
Dans la théorie des probabilités et les statistiques, la cohérence peut avoir plusieurs significations différentes. La cohérence des statistiques est une indication de la qualité des informations, soit au sein d'un même ensemble de données, soit entre des ensembles de données similaires mais non identiques. Les données entièrement cohérentes sont logiquement cohérentes et peuvent être combinées de manière fiable pour l'analyse.
Cohérence (unités_de_mesure)/Cohérence (unités de mesure) :
Un système cohérent d'unités est un système d'unités de mesure utilisé pour exprimer des grandeurs physiques qui sont définies de telle manière que les équations reliant les valeurs numériques exprimées dans les unités du système ont exactement la même forme, y compris les facteurs numériques, que les équations correspondantes reliant directement les grandeurs. Une unité dérivée cohérente est une unité dérivée qui, pour un système de grandeurs donné et pour un ensemble choisi d'unités de base, est un produit de puissances d'unités de base, le facteur de proportionnalité étant égal à un. Si une système de quantités a des équations qui relient les quantités et le système d'unités associé a des unités de base correspondantes, avec une unité de base pour chaque quantité de base, alors il est cohérent si et seulement si chaque unité dérivée du système est cohérente. Le concept de cohérence a été développé au milieu du XIXe siècle par, entre autres, Kelvin et James Clerk Maxwell et promu par la British Science Association. Le concept a été initialement appliqué au centimètre-gramme-seconde (CGS) en 1873 et aux systèmes d'unités pied-livre-seconde (FPS) en 1875. Le Système international d'unités (1960) a été conçu autour du principe de cohérence.
Bande passante de cohérence/Bande passante de cohérence :
La bande passante de cohérence est une mesure statistique de la plage de fréquences sur laquelle le canal peut être considéré comme "plat", ou en d'autres termes la bande passante maximale approximative ou l'intervalle de fréquence sur lequel deux fréquences d'un signal sont susceptibles de subir un évanouissement d'amplitude comparable ou corrélé. Si l'étalement du temps de propagation par trajets multiples est égal à D secondes, alors la largeur de bande de cohérence en rad/s est donnée approximativement par l'équation : W c ≈ 2 π ré {\displaystyle W_{c}\approx {2\pi \over \ D}} La largeur de bande de cohérence en Hz est également donnée approximativement par l'équation : B c {\displaystyle B_{c}} \ D}} On peut raisonnablement supposer que le canal est plat si la largeur de bande de cohérence est supérieure à la largeur de bande du signal de données. La largeur de bande de cohérence varie sur les voies de communication cellulaires ou PCS parce que l'étalement multivoie D varie d'une voie à l'autre.
Condition de cohérence/Condition de cohérence :
En mathématiques , et en particulier en théorie des catégories , une condition de cohérence est un ensemble de conditions exigeant que diverses compositions de morphismes élémentaires soient égales. Typiquement les morphismes élémentaires font partie des données de la catégorie. Un théorème de cohérence énonce que, pour s'assurer que toutes ces égalités tiennent, il suffit de vérifier un petit nombre d'identités.
Longueur de cohérence/Longueur de cohérence :
En physique, la longueur de cohérence est la distance de propagation sur laquelle une onde cohérente (par exemple une onde électromagnétique) maintient un degré de cohérence spécifié. L'interférence des ondes est forte lorsque les chemins empruntés par toutes les ondes interférentes diffèrent de moins que la longueur de cohérence. Une onde avec une longueur de cohérence plus longue est plus proche d'une onde sinusoïdale parfaite. La longueur de cohérence est importante en holographie et en ingénierie des télécommunications. Cet article porte sur la cohérence des champs électromagnétiques classiques. En mécanique quantique, il existe un concept mathématiquement analogue de la longueur de cohérence quantique d'une fonction d'onde.
Coherence scanning_interferometry/Coherence scanning interferometry :
L'interférométrie à balayage de cohérence (CSI) fait partie d'une classe de méthodes de mesure de surface optique dans laquelle la localisation des franges d'interférence lors d'un balayage de la longueur du chemin optique fournit un moyen de déterminer les caractéristiques de surface telles que la topographie, la structure du film transparent et les propriétés optiques. Le CSI est actuellement la technique de microscopie interférentielle la plus courante pour la mesure de la topographie de surface surfacique. Le terme "CSI" a été adopté par l'Organisation internationale de normalisation (ISO). La technique englobe, mais sans s'y limiter, les instruments qui utilisent des sources visibles à large bande spectrale (lumière blanche) pour obtenir une localisation des franges d'interférence. CSI utilise la localisation des franges seule ou en combinaison avec la phase des franges d'interférence, selon le type de surface, la répétabilité de la topographie de surface souhaitée et les capacités logicielles. Le tableau ci-dessous compile des termes alternatifs qui se conforment au moins en partie à la définition ci-dessus.
Théorie de la cohérence/Théorie de la cohérence :
La théorie de la cohérence peut faire référence à la théorie de la cohérence (optique), l'étude des effets optiques résultant d'un rayonnement électromagnétique partiellement cohérent La théorie de la vérité de la cohérence, considère la vérité comme une cohérence dans un ensemble spécifié de phrases, de propositions ou de croyances le spectre de l'autisme n'a qu'une capacité limitée à comprendre le contexte, à "voir la situation dans son ensemble"
Théorie de la cohérence_(optique)/Théorie de la cohérence (optique) :
En physique, la théorie de la cohérence est l'étude des effets optiques résultant de sources lumineuses et radio partiellement cohérentes. Les sources partiellement cohérentes sont des sources où le temps de cohérence ou la longueur de cohérence sont limités par la bande passante, par le bruit thermique ou par un autre effet. De nombreux aspects de la théorie moderne de la cohérence sont étudiés en optique quantique. La théorie de la cohérence partielle a été réveillée dans les années 1930 grâce aux travaux de Pieter Hendrik van Cittert et Frits Zernike.
Coherence theory_of_truth/Théorie de la cohérence de la vérité :
Les théories de cohérence de la vérité caractérisent la vérité comme une propriété de systèmes entiers de propositions qui ne peuvent être attribuées à des propositions individuelles que de manière dérivée en fonction de leur cohérence avec le tout. Alors que les théoriciens modernes de la cohérence soutiennent qu'il existe de nombreux systèmes possibles pour lesquels la détermination de la vérité peut être basée sur la cohérence, d'autres, en particulier ceux qui ont de fortes croyances religieuses, soutiennent que la vérité ne s'applique qu'à un seul système absolu. En général, la vérité exige un bon ajustement des éléments au sein de l'ensemble du système. Très souvent, cependant, la cohérence est considérée comme impliquant quelque chose de plus qu'une simple cohérence formelle. Par exemple, la cohérence de l'ensemble sous-jacent de concepts est considérée comme un facteur critique pour juger de la validité. En d'autres termes, l'ensemble des concepts de base dans un univers de discours doit former un paradigme intelligible avant que de nombreux théoriciens considèrent que la théorie de la cohérence de la vérité est applicable.
Thérapie de cohérence/Thérapie de cohérence :
La thérapie de cohérence est un système de psychothérapie basé sur la théorie selon laquelle les symptômes de l'humeur, de la pensée et du comportement sont produits de manière cohérente selon les modèles mentaux actuels de la réalité de la personne, dont la plupart sont implicites et inconscients. Elle a été fondée par Bruce Ecker et Laurel Hulley dans les années 1990. Elle a été considérée comme l'une des thérapies postmodernes/constructivistes les plus respectées.
Temps de cohérence/Temps de cohérence :
Pour une onde électromagnétique, le temps de cohérence est le temps pendant lequel une onde se propageant (en particulier un faisceau laser ou maser) peut être considérée comme cohérente, c'est-à-dire que sa phase est, en moyenne, prévisible. Dans les systèmes de transmission longue distance, le temps de cohérence peut être réduit par des facteurs de propagation tels que la dispersion, la diffusion et la diffraction. Le temps de cohérence, généralement désigné τ, est calculé en divisant la longueur de cohérence par la vitesse de phase de la lumière dans un milieu ; approximativement donnée par où λ est la longueur d'onde centrale de la source, Δν et Δλ est la largeur spectrale de la source en unités de fréquence et de longueur d'onde respectivement, et c est la vitesse de la lumière dans le vide. Un laser à fibre monomode a une largeur de raie de quelques kHz, correspondant à un temps de cohérence de quelques centaines de microsecondes. Les masers à hydrogène ont une largeur de raie d'environ 1 Hz, correspondant à un temps de cohérence d'environ une seconde. Leur longueur de cohérence correspond approximativement à la distance de la Terre à la Lune.
Temps de cohérence_(systèmes_de_communication)/Temps de cohérence (systèmes de communication) :
Dans les systèmes de communication, un canal de communication peut changer avec le temps. Le temps de cohérence est la durée pendant laquelle la réponse impulsionnelle du canal est considérée comme ne variant pas. Une telle variation de canal est beaucoup plus importante dans les systèmes de communication sans fil, en raison des effets Doppler.
Cohérence (théorie de l'homotopie)/Cohérence (théorie de l'homotopie) :
En mathématiques , en particulier dans la théorie de l'homotopie et la théorie des catégories (supérieures), la cohérence est la norme que les égalités ou les diagrammes doivent satisfaire lorsqu'ils tiennent «jusqu'à l'homotopie» ou «jusqu'à l'isomorphisme». Les adjectifs tels que « pseudo- » et « laxiste- » sont utilisés pour désigner le fait que les égalités sont affaiblies de manière cohérente ; par exemple, pseudo-foncteur, pseudoalgèbre.
Granule de cohérence/granule de cohérence :
Dans les ordinateurs, il est typique de définir des règles relatives aux transferts de données pour optimiser les considérations globales du système. L'une de ces considérations consiste à définir des granules de cohérence (CG) qui se rapportent à des unités de données stockées en mémoire. Ces unités ont généralement une relation étroite avec les caches qui peuvent être utilisés dans le système. La taille du granule de cohérence correspond généralement à la taille de la ligne de cache dans un système informatique. Le matériel est conçu en supposant que les granules de cohérence seront les paquets de données qui sont généralement transférés dans un système cohérent de cache lors de l'accès à des données cohérentes. L'amplitude du granule de cohérence est généralement nettement supérieure à la taille du bus. Par exemple, dans les systèmes de traitement actuels, le granule de cohérence est généralement de 32 octets et la taille du bus a une largeur de 8 octets. Dans un tel cas, un transfert de données d'un granule de cohérence nécessite 4 cycles sur le bus. Le matériel est conçu pour optimiser, par exemple en utilisant des techniques de salve, les performances de tels transferts. Ainsi, un transfert en rafale d'un granule de cohérence prendra moins de temps que deux transferts chacun d'une moitié d'un granule de cohérence. Les systèmes continuant à devenir de plus en plus complexes, il y a eu une tendance à augmenter la taille des granules de cohérence. Plus la taille des granules de cohérence augmente, plus il y a de données par granule de cohérence. Cela peut compliquer les choses car plus de données doivent être traitées pour chaque opération qui doit maintenir les exigences de cohérence associées aux données.
Coherent, Inc./Coherent, Inc. :
Coherent, Inc., dont le siège est à Santa Clara, en Californie, est une société qui fabrique et prend en charge des équipements et composants laser. Coherent a été fondée en mai 1966 par le physicien James Hobart et cinq cofondateurs. Il est devenu public en 1970. Au fil du temps, Coherent a acquis d'autres activités laser et s'est étendu aux lasers pour différentes industries et applications. De 2004 à 2021, ses revenus sont passés de 400 millions de dollars à près de 2 milliards de dollars, en partie grâce à une série d'acquisitions. En juillet 2022, II-VI Incorporated a finalisé l'acquisition de Coherent, Inc., avec la société combinée nommée Coherent.
Cohérent (système_d'exploitation)/Cohérent (système d'exploitation) :
Coherent est un clone du système d'exploitation Unix pour les compatibles IBM PC et autres micro-ordinateurs, développé et vendu par la défunte Mark Williams Company (MWC). Historiquement, le système d'exploitation était un produit propriétaire, mais il est devenu open source en 2015, publié sous la licence BSD-3-Clause.
Coherent Accelerator_Processor_Interface/Interface du processeur Coherent Accelerator :
Coherent Accelerator Processor Interface (CAPI), est une norme de bus d'extension de processeur à grande vitesse pour une utilisation dans les grands ordinateurs de centre de données, initialement conçue pour être superposée au PCI Express, pour connecter directement les unités centrales de traitement (CPU) aux accélérateurs externes comme les graphiques unités de traitement (GPU), ASIC, FPGA ou stockage rapide. Il offre une connectivité à faible latence, haute vitesse et accès direct à la mémoire entre les dispositifs de différentes architectures de jeux d'instructions.
Coherent Raman_scattering_microscopy/Coherent Raman scattering microscopy :
La microscopie par diffusion Raman cohérente (CRS) est une technique de microscopie multiphotonique basée sur les modes vibrationnels Raman actifs des molécules. Les deux principales techniques de microscopie CRS sont la diffusion Raman stimulée (SRS) et la diffusion Raman cohérente anti-Stokes (CARS). SRS et CARS ont été théoriquement prédits et réalisés expérimentalement dans les années 1960. En 1982, le premier microscope CARS a été démontré. En 1999, la microscopie CARS utilisant une géométrie colinéaire et un objectif à grande ouverture numérique a été développée dans le laboratoire de Xiaoliang Sunney Xie à l'Université de Harvard. Cette avancée a rendu la technique plus compatible avec les microscopes à balayage laser modernes. Depuis lors, la popularité de CRS dans la recherche biomédicale a commencé à croître. Le CRS est principalement utilisé pour imager des lipides, des protéines et d'autres biomolécules dans des cellules ou des tissus vivants ou fixes sans marquage ni coloration. Le CRS peut également être utilisé pour imager des échantillons marqués avec des étiquettes Raman, ce qui peut éviter les interférences d'autres molécules et permet normalement des signaux CRS plus forts que ceux qui seraient normalement obtenus pour des biomolécules courantes. CRS trouve également des applications dans d'autres domaines, tels que la science des matériaux et la science de l'environnement.
Solutions cohérentes/Solutions cohérentes :
Coherent Solutions est une société de développement de produits logiciels et de conseil dont le siège est à Minneapolis, Minnesota, et des bureaux de développement offshore à Minsk, Biélorussie, Sofia, Bulgarie, Lviv, Ukraine, Bucarest, Roumanie, Vilnius, Lituanie, Chișinău, Moldavie et Wroclaw, Pologne . La société fournit des services de développement de logiciels axés sur Microsoft, Java et d'autres technologies pour les solutions Web, mobiles et d'intégration.
Addition cohérente/Addition cohérente :
L'addition cohérente (ou la combinaison cohérente) de lasers est une méthode de mise à l'échelle de la puissance. Il permet d'augmenter la puissance de sortie et la luminosité du laser à mode transversal unique. Habituellement, le terme addition cohérente s'applique aux lasers à fibre. Comme la capacité de pompage et/ou de refroidissement d'un seul laser est saturée, plusieurs lasers similaires peuvent être forcés d'osciller en phase avec un coupleur commun. L'addition cohérente a été démontrée dans la mise à l'échelle de puissance des lasers Raman.
Algèbre cohérente/Algèbre cohérente :
Une algèbre cohérente est une algèbre de matrices carrées complexes qui est fermée sous la multiplication matricielle ordinaire, le produit de Schur, la transposition, et contient à la fois la matrice identité et la matrice tout-un J {\displaystyle J} .
Spectroscopie_Raman_anti-Stokes cohérente/spectroscopie Raman anti-Stokes cohérente :
La spectroscopie Raman anti-Stokes cohérente, également appelée spectroscopie de diffusion Raman anti-Stokes cohérente (CARS), est une forme de spectroscopie utilisée principalement en chimie, en physique et dans des domaines connexes. Il est sensible aux mêmes signatures vibrationnelles des molécules que celles observées dans la spectroscopie Raman, généralement les vibrations nucléaires des liaisons chimiques. Contrairement à la spectroscopie Raman, CARS utilise plusieurs photons pour traiter les vibrations moléculaires et produit un signal cohérent. En conséquence, CARS est des ordres de grandeur plus fort que l'émission Raman spontanée. CARS est un processus optique non linéaire du troisième ordre impliquant trois faisceaux laser : un faisceau pompe de fréquence ωp, un faisceau Stokes de fréquence ωS et un faisceau sonde de fréquence ωpr. Ces faisceaux interagissent avec l'échantillon et génèrent un signal optique cohérent à la fréquence anti-Stokes (ωpr+ωp-ωS). Ce dernier est renforcé en résonance lorsque la différence de fréquence entre la pompe et les faisceaux Stokes (ωp-ωS) coïncide avec la fréquence d'une résonance Raman, qui est à la base du mécanisme de contraste vibrationnel intrinsèque de la technique. Spectroscopie Raman Stokes cohérente (CSRS prononcé comme "ciseaux") est étroitement liée à la spectroscopie Raman et aux processus laser. Il est très similaire à CARS sauf qu'il utilise un faisceau de stimulation de fréquence anti-Stokes et qu'un faisceau de fréquence Stokes est observé (l'opposé de CARS).
Rétrodiffusion cohérente/Rétrodiffusion cohérente :
En physique, la rétrodiffusion cohérente est observée lorsqu'un rayonnement cohérent (comme un faisceau laser) se propage à travers un milieu qui a un grand nombre de centres de diffusion (comme le lait ou un nuage épais) de taille comparable à la longueur d'onde du rayonnement. Les ondes sont diffusées plusieurs fois en traversant le milieu. Même pour un rayonnement incohérent, la diffusion atteint généralement un maximum local dans la direction de la rétrodiffusion. Pour un rayonnement cohérent, cependant, le pic est deux fois plus élevé. La rétrodiffusion cohérente est très difficile à détecter et à mesurer pour deux raisons. Le premier est assez évident, qu'il est difficile de mesurer la rétrodiffusion directe sans bloquer le faisceau, mais il existe des méthodes pour surmonter ce problème. La seconde est que le pic est généralement extrêmement net vers l'arrière, de sorte qu'un très haut niveau de résolution angulaire est nécessaire pour que le détecteur voie le pic sans faire la moyenne de son intensité sur les angles environnants où l'intensité peut subir de grandes baisses. Aux angles autres que la direction de rétrodiffusion, l'intensité lumineuse est sujette à de nombreuses fluctuations essentiellement aléatoires appelées mouchetures. C'est l'un des phénomènes d'interférence les plus robustes qui survivent à la diffusion multiple, et il est considéré comme un aspect d'un phénomène de mécanique quantique connu sous le nom de localisation faible (Akkermans et al. 1986). En localisation faible, l'interférence des trajets direct et inverse conduit à une nette réduction du transport de la lumière vers l'avant. Ce phénomène est typique de toute onde cohérente à diffusion multiple. Il est généralement discuté pour les ondes lumineuses, pour lesquelles il est similaire au phénomène de localisation faible des électrons dans les semi-conducteurs désordonnés et souvent considéré comme le précurseur de la localisation d'Anderson (ou forte) de la lumière. Une faible localisation de la lumière peut être détectée puisqu'elle se manifeste par une augmentation de l'intensité lumineuse dans la direction de rétrodiffusion. Cette amélioration substantielle est appelée le cône de rétrodiffusion cohérente. La rétrodiffusion cohérente trouve son origine dans l'interférence entre les trajets direct et inverse dans le sens de la rétrodiffusion. Lorsqu'un milieu multidiffusant est éclairé par un faisceau laser, l'intensité diffusée résulte de l'interférence entre les amplitudes associées aux différents trajets de diffusion ; pour un milieu désordonné, les termes d'interférence sont délavés lorsqu'ils sont moyennés sur de nombreuses configurations d'échantillons, sauf dans une plage angulaire étroite autour de la rétrodiffusion exacte où l'intensité moyenne est améliorée. Ce phénomène est le résultat de nombreux schémas d'interférence sinusoïdaux à deux ondes qui s'additionnent. Le cône est la transformée de Fourier de la distribution spatiale de l'intensité de la lumière diffusée sur la surface de l'échantillon, lorsque celle-ci est éclairée par une source ponctuelle. La rétrodiffusion améliorée repose sur l'interférence constructive entre les trajets inverses. On peut faire une analogie avec une expérience d'interférence de Young, où deux fentes diffractantes seraient positionnées à la place des diffuseurs "d'entrée" et "de sortie".
Contrôle cohérent/Contrôle cohérent :
Le contrôle cohérent est une méthode basée sur la mécanique quantique pour contrôler les processus dynamiques par la lumière. Le principe de base est de contrôler les phénomènes d'interférences quantiques, typiquement en façonnant la phase des impulsions laser. Les idées de base ont proliféré, trouvant de vastes applications dans les spectres de masse de spectroscopie, le traitement de l'information quantique, le refroidissement laser, la physique ultra-froide et plus encore.
Imagerie par diffraction cohérente/Imagerie par diffraction cohérente :
L'imagerie diffractive cohérente (CDI) est une technique "sans lentille" pour la reconstruction 2D ou 3D de l'image de structures nanométriques telles que des nanotubes, des nanocristaux, des couches nanocristallines poreuses, des défauts, potentiellement des protéines, etc. En CDI, un faisceau hautement cohérent de rayons X, d'électrons ou d'autres particules ondulatoires ou photons est incident sur un objet. Le faisceau diffusé par l'objet produit un diagramme de diffraction en aval qui est ensuite collecté par un détecteur. Ce motif enregistré est ensuite utilisé pour reconstruire une image via un algorithme de rétroaction itératif. En effet, la lentille d'objectif d'un microscope typique est remplacée par un logiciel pour convertir le motif de diffraction de l'espace réciproque en une image spatiale réelle. L'avantage de ne pas utiliser de lentilles est que l'image finale est sans aberration et que la résolution n'est donc limitée que par la diffraction et la dose (en fonction de la longueur d'onde, de la taille de l'ouverture et de l'exposition). L'application d'une simple transformée de Fourier inverse à des informations avec uniquement des intensités est insuffisante pour créer une image à partir du motif de diffraction en raison des informations de phase manquantes. C'est ce qu'on appelle le problème des phases.
Dualité cohérente/Dualité cohérente :
En mathématiques , la dualité cohérente est l'une des nombreuses généralisations de la dualité de Serre , s'appliquant aux faisceaux cohérents , en géométrie algébrique et en théorie des variétés complexes , ainsi qu'à certains aspects de l' algèbre commutative qui font partie de la théorie «locale». Les racines historiques de la théorie résident dans l'idée du système linéaire adjoint d'un système linéaire de diviseurs en géométrie algébrique classique. Cela a été réexprimé, avec l'avènement de la théorie des faisceaux, d'une manière qui a rendu plus apparente une analogie avec la dualité de Poincaré. Puis selon un principe général, le point de vue relatif de Grothendieck, la théorie de Jean-Pierre Serre a été étendue à un morphisme propre ; La dualité de Serre a été récupérée comme le cas du morphisme d'une variété projective non singulière (ou variété complète) vers un point. La théorie qui en résulte est maintenant parfois appelée dualité Serre-Grothendieck-Verdier et est un outil de base en géométrie algébrique. Un traitement de cette théorie, Residues and Duality (1966) par Robin Hartshorne, est devenu une référence. L'une des retombées concrètes était le résidu de Grothendieck. Pour aller au-delà des morphismes propres, comme pour les versions de la dualité de Poincaré qui ne sont pas destinées aux variétés fermées, il faut une version du concept de support compact. Cela a été abordé dans SGA2 en termes de cohomologie locale et de dualité locale de Grothendieck ; et par la suite. La dualité Greenlees-May, formulée pour la première fois en 1976 par Ralf Strebel et en 1978 par Eben Matlis, fait partie de la réflexion continue sur cette zone.
Coherent effects_in_semiconductor_optics/Effets cohérents dans l'optique des semi-conducteurs :
L'interaction de la matière avec la lumière, c'est-à-dire les champs électromagnétiques, est capable de générer une superposition cohérente d'états quantiques excités dans le matériau. Cohérent désigne le fait que les excitations matérielles ont une relation de phase bien définie qui a pour origine la phase de l'onde électromagnétique incidente. Macroscopiquement, l'état de superposition du matériau se traduit par une polarisation optique, c'est-à-dire une densité de dipôles oscillant rapidement. La polarisation optique est une véritable quantité de non-équilibre qui décroît jusqu'à zéro lorsque le système excité se détend jusqu'à son état d'équilibre après l'arrêt de l'impulsion électromagnétique. Du fait de cette décroissance appelée déphasage, des effets cohérents ne sont observables que pendant une certaine durée temporelle après photoexcitation pulsée. Divers matériaux tels que les atomes, les molécules, les métaux, les isolants, les semi-conducteurs sont étudiés à l'aide de la spectroscopie optique cohérente et de telles expériences et leur analyse théorique ont révélé une mine d'informations sur les états de la matière impliqués et leur évolution dynamique. Cet article se concentre sur les effets optiques cohérents dans les semi-conducteurs et les nanostructures semi-conductrices. Après une introduction aux principes de base, les équations de Bloch des semi-conducteurs (en abrégé SBE) qui sont capables de décrire théoriquement l'optique cohérente des semi-conducteurs sur la base d'une théorie quantique à plusieurs corps entièrement microscopique sont introduites. Ensuite, quelques exemples importants d'effets cohérents dans l'optique des semi-conducteurs sont décrits, qui peuvent tous être compris théoriquement sur la base des SBE.
Radiotomographie_électromagnétique cohérente/Radiotomographie électromagnétique cohérente :
La radiotomographie électromagnétique cohérente (CERTO) est une radiobalise qui mesure les paramètres ionosphériques en coordination avec des récepteurs au sol. Le CERTO fournit des cartes ionosphériques mondiales pour faciliter la prédiction de la diffusion des ondes radio. CERTO a été développé par le Naval Research Lab et est l'un des 4 packages d'expérimentation à bord du satellite PicoSAT. Le CERTO fournit des mesures en temps quasi réel de l'ionosphère. CERTO a été utilisé pour l'expérience Equatorial Vortex en 2013.
Coherent file_distribution_protocol/Protocole de distribution de fichiers cohérent :
Le protocole CFDP (Coherent File Distribution Protocol) est un protocole expérimental documenté par l'IETF destiné aux transferts de fichiers un à plusieurs à grande vitesse. La classe 1 est une livraison assurée, la classe 2 est une livraison aveugle non assurée.
Informations cohérentes/Informations cohérentes :
L'information cohérente est une mesure d'entropie utilisée dans la théorie de l'information quantique. C'est une propriété d'un état quantique ρ et d'un canal quantique N {\displaystyle {\mathcal {N}}} ; intuitivement, il tente de décrire la quantité d'informations quantiques dans l'état qui restera après que l'état ait traversé le canal. En ce sens, elle est intuitivement similaire à l'information mutuelle de la théorie classique de l'information. L'information cohérente s'écrit JE ( ρ , N ) {\displaystyle I(\rho ,{\mathcal {N}})} .
Module_optique_cohérent/Module optique cohérent :
Le module optique cohérent fait référence à un émetteur-récepteur optique cohérent généralement enfichable à chaud qui utilise une modulation cohérente et est généralement utilisé dans les applications de communication de données à large bande passante. Les modules optiques ont généralement une interface électrique sur le côté qui se connecte à l'intérieur du système et une interface optique sur le côté qui se connecte au monde extérieur via un câble à fibre optique. Les détails techniques des modules optiques cohérents étaient propriétaires pendant de nombreuses années, mais ont récemment attiré les efforts de groupes d'accords multi-sources (MSA) et d'organisations d'élaboration de normes telles que l'Optical Internetworking Forum. Les modules optiques cohérents peuvent être branchés sur une prise du panneau avant ou sur une prise embarquée. Les modules optiques cohérents forment une petite partie d'une industrie de modules optiques beaucoup plus vaste.
Coherent perfect_absorber/Coherent perfect absorber :
Un absorbeur parfait cohérent (CPA), ou anti-laser, est un dispositif qui absorbe la lumière cohérente et la convertit en une forme d'énergie interne telle que la chaleur ou l'énergie électrique. C'est le pendant inversé d'un laser. Le concept a été publié pour la première fois dans le numéro du 26 juillet 2010 de Physical Review Letters , par une équipe de l'Université de Yale dirigée par le théoricien A. Douglas Stone et le physicien expérimental Hui W. Cao. Dans le numéro du 9 septembre 2010 de Physical Review A, Stefano Longhi de l'Université polytechnique de Milan a montré comment combiner un laser et un anti-laser dans un seul appareil. En février 2011, l'équipe de Yale a construit le premier anti-laser fonctionnel. Il s'agit d'un dispositif CPA à deux canaux qui absorbe la sortie de deux lasers, mais uniquement lorsque les faisceaux ont les phases et les amplitudes correctes. L'appareil initial absorbait 99,4 % de toute la lumière entrante, mais l'équipe à l'origine de l'invention pense qu'il sera possible d'atteindre 99,999 %. À l'origine avec la cavité FP, le CPA optique fonctionne à une fréquence spécifique et au matériau épais en longueur d'onde. En janvier 2012, le CPA à couche mince a été proposé en utilisant la dispersion achromatique du métal, présentant les avantages inégalés de la bande passante et du profil mince. Cette évaluation théorique a fait l'objet d'une démonstration expérimentale en 2014. Dans le numéro du 21 mars 2019 de Nature, une équipe de la TU Wien (Autriche) et de l'Université de Nice (France) a présenté la première réalisation expérimentale d'un CPA multicanal dans un milieu diffusant désordonné, ce qui élargit considérablement le champ des applications possibles. Dans cette première mise en œuvre d'un anti-laser aléatoire (c'est-à-dire l'inverse temporel d'un laser aléatoire), une absorption de plus de 99,78 % de l'intensité entrante a été obtenue.
Coherent potential_approximation/Coherent potential approximation :
L'approximation potentielle cohérente (ou CPA) est une méthode, en physique, pour trouver la fonction de Green d'un milieu effectif. C'est un concept utile pour comprendre comment les ondes sonores se dispersent dans un matériau qui présente une inhomogénéité spatiale. Une version du CPA est une extension aux matériaux aléatoires de l'approximation muffin-étain, utilisée pour calculer la structure de bande électronique dans les solides. Une mise en œuvre variationnelle de l'approximation muffin-étain aux solides cristallins à l'aide des fonctions de Green a été suggérée par Korringa et par Kohn et Rostoker, et est souvent appelée méthode KKR. Pour les matériaux aléatoires, la théorie est appliquée par l'introduction d'un réseau ordonné de potentiels effectifs pour remplacer les potentiels variables dans le matériau aléatoire. Cette approche est appelée approximation potentielle cohérente KKR.
Anneau cohérent/Anneau cohérent :
En mathématiques , un anneau cohérent (à gauche) est un anneau dans lequel chaque idéal à gauche de génération finie est présenté de manière finie. De nombreux théorèmes sur les modules de génération finie sur des anneaux noethériens peuvent être étendus à des modules de présentation finie sur des anneaux cohérents. Tout anneau noethérien gauche est cohérent à gauche. L'anneau de polynômes en un nombre infini de variables sur un anneau noethérien gauche est un exemple d'anneau cohérent gauche qui n'est pas noethérien gauche. Un anneau est cohérent à gauche si et seulement si chaque produit direct de modules droits plats est plat (Chase 1960), (Anderson & Fuller 1992, p. 229). Comparez ceci à : Un anneau est noethérien à gauche si et seulement si chaque somme directe de modules gauches injectifs est injective.
Coherent risk_measure/Mesure de risque cohérente :
Dans les domaines de la science actuarielle et de l'économie financière, il existe un certain nombre de façons de définir le risque; Pour clarifier le concept, les théoriciens ont décrit un certain nombre de propriétés qu'une mesure de risque peut avoir ou non. Une mesure de risque cohérente est une fonction qui satisfait les propriétés de monotonie, de sous-additivité, d'homogénéité et d'invariance translationnelle.
Coherent set_of_characters/Ensemble cohérent de caractères :
Dans la théorie mathématique des représentations, la cohérence est une propriété des ensembles de caractères qui permet d'étendre une isométrie du sous-espace degré zéro d'un espace de caractères à l'ensemble de l'espace. La notion générale de cohérence a été développée par Feit (1960, 1962), comme une généralisation de la preuve par Frobenius de l'existence d'un noyau de Frobenius d'un groupe de Frobenius et des travaux de Brauer et Suzuki sur les caractères exceptionnels. Feit & Thompson (1963, chapitre 3) ont développé davantage la cohérence dans la preuve du théorème de Feit-Thompson selon lequel tous les groupes d'ordre impair sont résolubles.
Faisceau cohérent/Faisceau cohérent :
En mathématiques , en particulier en géométrie algébrique et en théorie des variétés complexes , les faisceaux cohérents sont une classe de faisceaux étroitement liés aux propriétés géométriques de l'espace sous-jacent. La définition de faisceaux cohérents est faite en référence à un faisceau d'anneaux qui codifie cette information géométrique. Les faisceaux cohérents peuvent être vus comme une généralisation des faisceaux vectoriels. Contrairement aux faisceaux vectoriels, ils forment une catégorie abélienne et sont donc fermés sous des opérations telles que la prise de noyaux, d'images et de conoyaux. Les faisceaux quasi-cohérents sont une généralisation des faisceaux cohérents et incluent les faisceaux localement libres de rang infini. La cohomologie des faisceaux cohérents est une technique puissante, notamment pour étudier les sections d'un faisceau cohérent donné.
Cohomologie du faisceau cohérent/Cohomologie du faisceau cohérent :
En mathématiques , en particulier en géométrie algébrique et en théorie des variétés complexes , la cohomologie cohérente des faisceaux est une technique permettant de produire des fonctions avec des propriétés spécifiées. De nombreuses questions géométriques peuvent être formulées comme des questions sur l'existence de sections de faisceaux de lignes ou de faisceaux cohérents plus généraux ; ces sections peuvent être considérées comme des fonctions généralisées. La cohomologie fournit des outils calculables pour produire des sections, ou expliquer pourquoi elles n'existent pas. Il fournit également des invariants pour distinguer une variété algébrique d'une autre. Une grande partie de la géométrie algébrique et de la géométrie analytique complexe est formulée en termes de faisceaux cohérents et de leur cohomologie.
Espace cohérent/Espace cohérent :
En théorie de la preuve, un espace cohérent (également espace de cohérence) est un concept introduit dans l'étude sémantique de la logique linéaire. Soit un ensemble C donné. Deux sous-ensembles S,T ⊆ C sont dits orthogonaux, notés S ⊥ T, si S ∩ T est ∅ ou un singleton. Le dual d'une famille F ⊆ ℘(C) est la famille F ⊥ de tous les sous-ensembles S ⊆ C orthogonaux à tout membre de F, c'est-à-dire tels que S ⊥ T pour tout T ∈ F. Un espace cohérent F sur C est un famille de C-sous-ensembles pour lesquels F = (F ⊥) ⊥. Dans Preuves et Types, les espaces cohérents sont appelés espaces de cohérence. Une note de bas de page explique que bien que dans l'original français, il s'agissait d'espaces cohérents, la traduction de l'espace de cohérence a été utilisée car les espaces spectraux sont parfois appelés espaces cohérents.
État cohérent/État cohérent :
En physique, en particulier en mécanique quantique, un état cohérent est l'état quantique spécifique de l'oscillateur harmonique quantique, souvent décrit comme un état dont la dynamique ressemble le plus au comportement oscillatoire d'un oscillateur harmonique classique. C'était le premier exemple de dynamique quantique lorsqu'Erwin Schrödinger l'a dérivé en 1926, tout en recherchant des solutions de l'équation de Schrödinger qui satisfont au principe de correspondance. L'oscillateur harmonique quantique (et donc les états cohérents) apparaît dans la théorie quantique d'un large éventail de systèmes physiques. Par exemple, un état cohérent décrit le mouvement oscillant d'une particule confinée dans un puits de potentiel quadratique (pour une première référence, voir par exemple le manuel de Schiff). L'état cohérent décrit un état dans un système pour lequel le paquet d'ondes de l'état fondamental est déplacé depuis l'origine du système. Cet état peut être relié aux solutions classiques par une particule oscillant avec une amplitude équivalente au déplacement. Ces états, exprimés sous forme de vecteurs propres de l'opérateur d'abaissement et formant une famille surcomplète, ont été introduits dans les premiers articles de John R. Klauder, par exemple dans la théorie quantique de la lumière (électrodynamique quantique) et d'autres théories bosoniques des champs quantiques, des états cohérents ont été introduits. par les travaux de Roy J. Glauber en 1963 et sont également connus sous le nom d'états de Glauber. Le concept d'états cohérents a été considérablement abstrait ; il est devenu un sujet majeur en physique mathématique et en mathématiques appliquées, avec des applications allant de la quantification au traitement du signal et au traitement des images (voir États cohérents en physique mathématique). Pour cette raison, les états cohérents associés à l'oscillateur harmonique quantique sont parfois appelés états cohérents canoniques (CCS), états cohérents standard, états gaussiens ou états d'oscillateur.
Coherent states_in_mathematical_physics/États cohérents en physique mathématique :
Les états cohérents ont été introduits dans un contexte physique, d'abord en tant qu'états quasi-classiques en mécanique quantique, puis en tant que colonne vertébrale de l'optique quantique et ils sont décrits dans cet esprit dans l'article États cohérents (voir aussi). Cependant, ils ont généré une grande variété de généralisations, qui ont conduit à une énorme quantité de littérature en physique mathématique. Dans cet article, nous esquissons les principales directions de recherche sur cette ligne. Pour plus de détails, nous renvoyons à plusieurs enquêtes existantes.
Topologie cohérente/Topologie cohérente :
En topologie, une topologie cohérente est une topologie déterminée de manière unique par une famille de sous-espaces. En gros, un espace topologique est cohérent avec une famille de sous-espaces s'il s'agit d'une union topologique de ces sous-espaces. On l'appelle aussi parfois la topologie faible générée par la famille de sous-espaces, une notion assez différente de la notion de topologie faible générée par un ensemble de cartes.
Topos cohérents/Topos cohérents :
En mathématiques, un topos cohérent est un topos engendré par une collection d'objets quasi-compacts quasi-séparés fermés par des produits finis.
Structure_turbulente cohérente/Structure turbulente cohérente :
Les écoulements turbulents sont des mouvements complexes multi-échelles et chaotiques qui doivent être classés en composants plus élémentaires, appelés structures turbulentes cohérentes. Une telle structure doit avoir une cohérence temporelle, c'est-à-dire qu'elle doit persister dans sa forme pendant des périodes suffisamment longues pour que les méthodes de statistiques moyennées dans le temps puissent être appliquées. Les structures cohérentes sont généralement étudiées à très grande échelle, mais peuvent être décomposées en structures plus élémentaires avec leurs propres propriétés cohérentes, de tels exemples incluent les tourbillons en épingle à cheveux. Les épingles à cheveux et les structures cohérentes ont été étudiées et remarquées dans les données depuis les années 1930, et ont depuis été citées dans des milliers d'articles et de revues scientifiques. Les expériences de visualisation de flux, utilisant de la fumée et des colorants comme traceurs, ont été historiquement utilisées pour simuler des structures cohérentes et vérifier des théories, mais les modèles informatiques sont maintenant les outils dominants largement utilisés sur le terrain pour vérifier et comprendre la formation, l'évolution et d'autres propriétés de tels structures. Les propriétés cinématiques de ces mouvements comprennent la taille, l'échelle, la forme, la vorticité, l'énergie et les propriétés dynamiques régissent la façon dont les structures cohérentes se développent, évoluent et se décomposent. La plupart des structures cohérentes ne sont étudiées que dans les formes confinées de turbulence de paroi simple, ce qui se rapproche de la cohérence pour être stable, pleinement développée, incompressible et avec un gradient de pression nul dans la couche limite. Bien que de telles approximations s'écartent de la réalité, elles contiennent suffisamment de paramètres nécessaires pour comprendre les structures cohérentes turbulentes à un degré hautement conceptuel.
Cohérentisme/Cohérentisme :
En épistémologie philosophique, il existe deux types de cohérentisme : la théorie de la cohérence de la vérité ; et la théorie de la cohérence de la justification (également connue sous le nom de cohérence épistémique). une approche qui est jugée sur la base d'universaux, tels que des ensembles catégoriels. L'approche anthropologique appartient plus proprement à la théorie des correspondances de la vérité, tandis que les théories universelles sont un petit développement au sein de la philosophie analytique. La théorie cohérente de la justification, qui peut être interprétée comme se rapportant à l'une ou l'autre des théories de la vérité cohérente, caractérise la justification épistémique comme une propriété d'une croyance uniquement si cette croyance fait partie d'un ensemble cohérent. Ce qui distingue le cohérentisme des autres théories de la justification est que l'ensemble est le principal porteur de la justification. En tant que théorie épistémologique, le cohérentisme s'oppose au fondationnalisme dogmatique et aussi à l'infinitisme par son insistance sur les définitions. Il tente également d'offrir une solution à l'argument de la régression qui empoisonne la théorie des correspondances. Dans un sens épistémologique, c'est une théorie sur la façon dont la croyance peut être justifiée par la théorie de la preuve. Le cohérentisme est une vision de la structure et du système de connaissances, ou bien une croyance justifiée. La thèse du cohérentiste est normalement formulée en termes de déni de son contraire, comme le fondationnalisme dogmatique, qui manque d'un cadre théorique de preuve, ou la théorie des correspondances, qui manque d'universalisme. Le contrefactualisme, à travers un vocabulaire développé par David K. Lewis et sa théorie des nombreux mondes bien que populaire auprès des philosophes, a eu pour effet de créer une large incrédulité envers les universaux parmi les universitaires. De nombreuses difficultés se situent entre la cohérence hypothétique et sa réalisation effective. Le cohérentisme prétend, au minimum, que toutes les connaissances et croyances justifiées ne reposent finalement pas sur un fondement de connaissances non inférentielles ou de croyances justifiées. Pour défendre ce point de vue, ils peuvent soutenir que les conjonctions (et) sont plus spécifiques, et donc d'une certaine manière plus défendables, que les disjonctions (ou). Après avoir répondu au fondationnalisme, les cohérentistes caractérisent normalement leur point de vue positivement en remplaçant la métaphore du fondationnalisme d'un bâtiment comme modèle de structure de la connaissance par différentes métaphores, comme la métaphore qui modélise notre connaissance sur un navire en mer dont la navigabilité doit être assurée par réparations à toute pièce qui en a besoin. Cette métaphore remplit le but d'expliquer le problème de l'incohérence, qui s'est d'abord posé en mathématiques. Les cohérentistes soutiennent généralement que la justification est uniquement fonction d'une relation entre les croyances, dont aucune n'est une croyance privilégiée de la manière maintenue par les fondationnalistes dogmatiques. De cette façon, les vérités universelles sont plus proches. Différentes variétés de cohérentisme sont individualisées par la relation spécifique entre un système de connaissances et une croyance justifiée, qui peut être interprétée en termes de logique des prédicats ou, idéalement, de théorie de la preuve.
Cohérent/Cohérent :
Le cohéreur était une forme primitive de détecteur de signal radio utilisé dans les premiers récepteurs radio à l'époque de la télégraphie sans fil au début du 20e siècle. Son utilisation en radio était basée sur les découvertes de 1890 du physicien français Édouard Branly et adaptées par d'autres physiciens et inventeurs au cours des dix années suivantes. L'appareil se compose d'un tube ou d'une capsule contenant deux électrodes espacées d'une petite distance avec de la limaille de métal en vrac dans l'espace entre elles. Lorsqu'un signal radiofréquence est appliqué à l'appareil, les particules métalliques s'accrochent ensemble ou "cohèrent", réduisant la haute résistance initiale de l'appareil, permettant ainsi à un courant continu beaucoup plus important de le traverser. Dans un récepteur, le courant activerait une cloche ou un magnétophone Morse pour enregistrer le signal reçu. La limaille de métal dans le cohéreur est restée conductrice après la fin du signal (impulsion) de sorte que le cohéreur a dû être "décohéré" en le tapotant avec un battant actionné par un électroaimant, chaque fois qu'un signal était reçu, restaurant ainsi le cohéreur à son original Etat. Les cohéreurs sont restés largement utilisés jusqu'en 1907 environ, date à laquelle ils ont été remplacés par des détecteurs électrolytiques et à cristaux plus sensibles.
Cohésine/Cohésine :
La cohésine est un complexe protéique qui assure la cohésion des chromatides sœurs, la recombinaison homologue et la boucle d'ADN. La cohésine est formée de SMC3, SMC1, SCC1 et SCC3 (SA1 ou SA2 chez l'homme). La cohésine maintient les chromatides soeurs ensemble après la réplication de l'ADN jusqu'à l'anaphase, lorsque l'élimination de la cohésine conduit à la séparation des chromatides soeurs. Le complexe forme une structure en forme d'anneau et on pense que les chromatides soeurs sont maintenues ensemble par piégeage à l'intérieur de l'anneau de cohésine. Cohesin est un membre de la famille SMC de complexes protéiques qui comprend Condensin, MukBEF et SMC-ScpAB. La cohésine a été découverte séparément dans la levure bourgeonnante par Douglas Koshland et Kim Nasmyth.
Domaine cohésine/domaine cohésine :
En biologie moléculaire, le domaine cohésine est un domaine protéique. Il interagit avec un domaine complémentaire, appelé domaine dockerin. L'interaction cohésine-dockerine est l'interaction cruciale pour la formation de complexes dans le cellulosome. Le composant d'échafaudage de la bactérie cellulolytique Clostridium thermocellum est une protéine non hydrolytique qui organise les enzymes hydrolytiques en un grand complexe, appelé cellulosome. L'échafaudage comprend une série de domaines fonctionnels, parmi lesquels un seul domaine de liaison à la cellulose et neuf domaines de cohésine qui sont responsables de l'intégration des sous-unités enzymatiques individuelles dans le complexe.
Cohésion/Cohésion :
La cohésion peut faire référence à : La cohésion (chimie), l'attraction intermoléculaire entre des molécules similaires La cohésion (informatique), une mesure de la façon dont les lignes de code source d'un module fonctionnent ensemble La cohésion (géologie), la partie de la résistance au cisaillement qui est indépendant du stress effectif normal dans les mouvements de masse Cohésion (linguistique), les éléments linguistiques qui rendent un discours sémantiquement cohérent Cohésion (politique sociale), les liens entre les membres d'une communauté ou d'une société et la vie Cohésion (album), le quatrième album studio de Groupe australien Gyroscope Cohesion (groupe), un groupe musical de Surrey, Angleterre
Cohésion (album)/Cohésion (album) :
Cohesion est le quatrième album studio du groupe de rock australien Gyroscope, sorti par Island Records le 9 avril 2010. Il a culminé au n ° 3 du classement des albums ARIA. Le premier single de l'album "Some of the Places I Know" est sorti le 1er février 2010, et le deuxième single "Baby, I'm Gettin' Better" est sorti le 17 mai. Le troisième single, Que sais-je de la douleur ? est sorti le 1er octobre 2010. Les trois chansons ont été accompagnées de vidéoclips. Les deux premiers singles ont atteint un sommet dans le top 40 des ARIA Singles Charts.
Cohésion (bande)/Cohésion (bande) :
Cohesion est un groupe de rock indépendant composé de quatre musiciens de Manchester. Le groupe est composé de : Andrew O'Hara - chant, guitare. Kevin McPhillips - guitare solo. Simon Harrison - basse. Geoff Burroughs - batterie, percussions.Le groupe a été formé par O'Hara et McPhillips en 2003. Burroughs a rejoint le duo en 2004, Harrison complétant le line-up en 2005. Après une longue période de concerts dans des lieux locaux, le groupe ont sorti deux EP indépendamment, Cohesion EP et Shadows In The Shade EP (du nom d'un lyrique de la chanson 'Can't Ignore') acclamés par la critique dans la presse locale et les sites de musique sur Internet. Le groupe considère que ses influences sont des groupes tels que The La's, Coldplay, The Flaming Lips, David Bowie, The Beach Boys, entre autres. Les critiques du groupe ont noté le son distinctif de la «côte ouest» du groupe. Cohesion réside actuellement à Levenshulme, Manchester.
Cohésion (chimie)/Cohésion (chimie) :
La cohésion (du latin cohaesiō «cohésion, unité»), également appelée attraction cohésive ou force cohésive, est l'action ou la propriété de molécules similaires qui se collent les unes aux autres, s'attirant mutuellement. C'est une propriété intrinsèque d'une substance qui est causée par la forme et la structure de ses molécules, ce qui rend la distribution des électrons environnants irrégulière lorsque les molécules se rapprochent les unes des autres, créant une attraction électrique qui peut maintenir une structure microscopique telle qu'une goutte d'eau. . En d'autres termes, la cohésion permet la tension superficielle, créant un état "semblable à un solide" sur lequel des matériaux légers ou à faible densité peuvent être placés. L'eau, par exemple, est fortement cohésive car chaque molécule peut établir quatre liaisons hydrogène avec d'autres molécules d'eau dans une configuration tétraédrique. Il en résulte une force coulombienne relativement forte entre les molécules. En termes simples, la polarité (un état dans lequel une molécule est chargée de manière opposée sur ses pôles) des molécules d'eau leur permet d'être attirées les unes vers les autres. La polarité est due à l'électronégativité de l'atome d'oxygène : l'oxygène est plus électronégatif que les atomes d'hydrogène, donc les électrons qu'ils partagent à travers les liaisons covalentes sont plus souvent proches de l'oxygène que de l'hydrogène. On les appelle des liaisons covalentes polaires, des liaisons covalentes entre des atomes qui deviennent ainsi chargés de manière opposée. Dans le cas d'une molécule d'eau, les atomes d'hydrogène portent des charges positives tandis que l'atome d'oxygène a une charge négative. Cette polarisation de charge au sein de la molécule lui permet de s'aligner avec les molécules adjacentes grâce à une forte liaison hydrogène intermoléculaire, rendant le liquide en vrac cohésif. Les gaz de Van der Waals tels que le méthane, cependant, ont une faible cohésion due uniquement aux forces de van der Waals qui fonctionnent par polarité induite dans les molécules non polaires. La cohésion, ainsi que l'adhérence (attraction entre des molécules différentes), aident à expliquer des phénomènes tels que le ménisque, la tension superficielle et l'action capillaire. Le mercure dans un flacon en verre est un bon exemple des effets du rapport entre les forces de cohésion et d'adhérence. En raison de sa forte cohésion et de sa faible adhérence au verre, le mercure ne s'étale pas pour recouvrir le fond du flacon, et si suffisamment est placé dans le flacon pour couvrir le fond, il présente un ménisque fortement convexe, alors que le ménisque de l'eau est concave. Le mercure ne mouillera pas le verre, contrairement à l'eau et à de nombreux autres liquides, et si le verre est incliné, il "roulera" à l'intérieur.
Cohésion (sciences_informatiques)/Cohésion (sciences_informatiques) :
En programmation informatique, la cohésion fait référence à la mesure dans laquelle les éléments à l'intérieur d'un module appartiennent ensemble. Dans un sens, c'est une mesure de la force de la relation entre les méthodes et les données d'une classe et un objectif ou un concept unificateur servi par cette classe. Dans un autre sens, c'est une mesure de la force de la relation entre les méthodes de la classe et les données elles-mêmes. La cohésion est un type ordinal de mesure et est généralement décrite comme « cohésion élevée » ou « cohésion faible ». Les modules à forte cohésion ont tendance à être préférables, car une cohésion élevée est associée à plusieurs caractéristiques souhaitables du logiciel, notamment la robustesse, la fiabilité, la réutilisabilité et la compréhensibilité. En revanche, une faible cohésion est associée à des caractéristiques indésirables telles que la difficulté à maintenir, tester, réutiliser ou même comprendre. La cohésion est souvent opposée au couplage, un concept différent. Une cohésion élevée est souvent corrélée à un couplage lâche, et vice versa. Les métriques logicielles de couplage et de cohésion ont été inventées par Larry Constantine à la fin des années 1960 dans le cadre de la conception structurée, basées sur les caractéristiques des «bonnes» pratiques de programmation qui réduisaient les coûts de maintenance et de modification. Design structuré, cohésion et couplage ont été publiés dans l'article Stevens, Myers & Constantine (1974) et le livre Yourdon & Constantine (1979) ; les deux derniers sont ensuite devenus des termes standard en génie logiciel.
Cohésion (géologie)/Cohésion (géologie) :
La cohésion est la composante de la résistance au cisaillement d'une roche ou d'un sol qui est indépendante du frottement interparticulaire. Dans les sols, la véritable cohésion est causée par les éléments suivants : Forces électrostatiques dans les argiles rigides surconsolidées (qui peuvent être perdues par les intempéries) Cimentation par Fe2O3, Ca CO3, Na Cl, etc. Il peut également y avoir une cohésion apparente. Ceci est causé par : La pression capillaire négative (qui est perdue lors du mouillage) La réponse de la pression interstitielle pendant le chargement non drainé (qui est perdue avec le temps) La cohésion racinaire (qui peut être perdue par l'exploitation forestière ou le feu des plantes contributrices, ou par la dissolution)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cross rhythm

Touches croisées/Touches croisées : Cross Keys ou Crosskeys peut faire référence à : Liste croisée/Liste croisée : La cotation croisée...