Rechercher dans ce blog

lundi 25 juillet 2022

Code Page 20105


Signature de code/Signature de code :
La signature de code est le processus de signature numérique des exécutables et des scripts pour confirmer l'auteur du logiciel et garantir que le code n'a pas été modifié ou corrompu depuis sa signature. Le processus utilise l'utilisation d'un hachage cryptographique pour valider l'authenticité et l'intégrité. La signature de code peut fournir plusieurs fonctionnalités utiles. L'utilisation la plus courante de la signature de code consiste à assurer la sécurité lors du déploiement ; dans certains langages de programmation, il peut également être utilisé pour aider à prévenir les conflits d'espace de noms. Presque toutes les implémentations de signature de code fourniront une sorte de mécanisme de signature numérique pour vérifier l'identité de l'auteur ou du système de construction, et une somme de contrôle pour vérifier que l'objet n'a pas été modifié. Il peut également être utilisé pour fournir des informations de version sur un objet ou pour stocker d'autres métadonnées sur un objet. L'efficacité de la signature de code en tant que mécanisme d'authentification pour les logiciels dépend de la sécurité des clés de signature sous-jacentes. Comme pour les autres technologies d'infrastructure à clé publique (PKI), l'intégrité du système repose sur la sécurisation par les éditeurs de leurs clés privées contre tout accès non autorisé. Les clés stockées dans des logiciels sur des ordinateurs à usage général sont susceptibles d'être compromises. Par conséquent, il est plus sûr et recommandé de stocker les clés dans des dispositifs matériels cryptographiques sécurisés et inviolables appelés modules de sécurité matériels ou HSM.
Code odeur/Code odeur :
En programmation informatique, une odeur de code est toute caractéristique dans le code source d'un programme qui indique éventuellement un problème plus profond. Déterminer ce qui est et ce qui n'est pas une odeur de code est subjectif et varie selon la langue, le développeur et la méthodologie de développement. Le terme a été popularisé par Kent Beck sur WardsWiki à la fin des années 1990. L'utilisation du terme a augmenté après sa parution dans le livre de 1999 Refactoring: Improving the Design of Existing Code de Martin Fowler. C'est aussi un terme utilisé par les programmeurs agiles.
Espace de code/Espace de code :
En informatique, l'espace de code peut faire référence à : Dans l'espace d'adressage de la mémoire : l'espace de code, où le code machine est stocké. Pour un encodage de caractères : espace de code (ou codespace), la plage de points de code.
Stylométrie de code/Stylométrie de code :
La stylométrie du code (également appelée attribution de la paternité du programme ou analyse de la paternité du code source) est l'application de la stylométrie au code informatique pour attribuer la paternité à un code binaire ou source anonyme. Cela implique souvent de décomposer et d'examiner les modèles et les caractéristiques distinctifs du code de programmation, puis de les comparer au code informatique dont la paternité est connue. Contrairement à la criminalistique logicielle, la stylométrie de code attribue la paternité à des fins autres que la violation de la propriété intellectuelle, y compris la détection du plagiat, l'enquête sur les droits d'auteur et la vérification de la paternité.
Code talker/Code talker :
Un locuteur de code était une personne employée par l'armée en temps de guerre pour utiliser une langue peu connue comme moyen de communication secrète. Le terme est maintenant généralement associé aux militaires américains pendant les guerres mondiales qui ont utilisé leur connaissance des langues amérindiennes comme base pour transmettre des messages codés. En particulier, il y avait environ 400 à 500 Amérindiens dans le Corps des Marines des États-Unis dont le travail principal était de transmettre des messages tactiques secrets. Les locuteurs de code transmettaient des messages sur des réseaux de communications téléphoniques ou radio militaires en utilisant des codes développés de manière formelle ou informelle basés sur leurs langues maternelles. Les code talkers ont amélioré la vitesse de cryptage et de décryptage des communications dans les opérations de première ligne pendant la Seconde Guerre mondiale. Il y avait deux types de codes utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale. Les codes de type un ont été formellement développés sur la base des langues des peuples Comanche, Hopi, Meskwaki et Navajo. Ils ont utilisé des mots de leurs langues pour chaque lettre de l'alphabet anglais. Les messages pouvaient être codés et décodés en utilisant un chiffrement de substitution simple où le texte chiffré était le mot de la langue maternelle. Le code de type deux était informel et directement traduit de l'anglais vers la langue maternelle. S'il n'y avait pas de mot dans la langue maternelle pour décrire un mot militaire, les locuteurs de code utilisaient des mots descriptifs. Par exemple, les Navajo n'avaient pas de mot pour sous-marin, ils l'ont donc traduit par poisson de fer. Le nom des locuteurs de code est fortement associé aux locuteurs bilingues Navajo spécialement recrutés pendant la Seconde Guerre mondiale par le Corps des Marines des États-Unis pour servir dans leurs unités de communication standard. du théâtre du Pacifique. La conversation codée a été lancée par les peuples Cherokee et Choctaw pendant la Première Guerre mondiale. D'autres locuteurs de code amérindiens ont été déployés par l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, notamment les soldats Lakota, Meskwaki, Mohawk, Comanche, Tlingit, Hopi, Cree et Crow. ; ils ont servi dans les théâtres du Pacifique, d'Afrique du Nord et d'Europe.
Code to_Zero/Code to Zero :
Code to Zero est un roman de l'auteur britannique Ken Follett, publié par Pan Macmillan. L'histoire suit Luke, un amnésique qui passe la durée du livre à apprendre sa vie et à découvrir lentement les secrets d'un complot visant à retenir l'Amérique dans la course à l'espace. Elle est présentée en chapitres et en parties. Il y a six parties dans le livre et un nombre indéterminé de chapitres qui sont intitulés selon l'heure à laquelle ils sont définis, plutôt que le système de numérotation plus courant.
Roue codeuse/Roue codeuse :
Une roue codeuse est un type de protection contre la copie utilisé sur les jeux informatiques plus anciens, souvent ceux publiés à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Il a évolué à partir du système original de "protection manuelle" dans lequel le programme obligeait l'utilisateur à entrer un mot spécifique du manuel avant que le jeu ne démarre ou ne continue au-delà d'un certain point. Ce système était populaire car il permettait de sauvegarder et de remplacer librement les supports réels tout en conservant la sécurité, mais avec la disponibilité accrue des photocopieurs, ceux qui souhaitaient distribuer les jeux ont simplement commencé à copier leurs manuels également pour vaincre la mesure. Bien que des roues de code entières ne puissent pas être directement photocopiées, les roues de composants peuvent être désassemblées et photocopiées individuellement; ces composants pourraient ensuite être fabriqués ensemble dans une roue en double. Le contenu des roues de code pourrait également être copié sur papier et l'utilisateur d'une copie sans licence pourrait simplement appliquer une formule mathématique aux défis présentés pour calculer la réponse correcte. Une fois qu'une formule appropriée a été trouvée, les roues de code ont en fait facilité le processus de copie car la quantité d'informations qu'elles pouvaient contenir était faible par rapport à un manuel de taille potentiellement illimitée. Ainsi, les roues de code ont été rapidement supprimées au profit d'une protection manuelle régulière et d'une protection basée sur la couleur, car l'accès du public à la photocopie couleur à l'époque était coûteux et peu courant. Celui-ci a lui-même été rendu obsolète par un retour à une protection basée sur le support de jeu lui-même, lors de l'introduction des CD-ROM.
Mot de code/Mot de code :
En communication, un mot de code est un élément d'un code ou d'un protocole normalisé. Chaque mot de code est assemblé selon les règles spécifiques du code et se voit attribuer une signification unique. Les mots de code sont généralement utilisés pour des raisons de fiabilité, de clarté, de brièveté ou de secret.
Mot de code_(homonymie)/Mot de code (homonymie) :
Un mot de code est un élément d'un code ou d'un protocole normalisé. Mot de code peut faire référence à : Mot de code (figure de style), conçu pour transmettre une signification prédéterminée à un public réceptif, tout en restant discret pour les autres Mot de procédure, dans la communication vocale Mot de code, un élément d'un livre de codes conçu pour que le sens de le mot de code est opaque sans le livre de code Nom de code, un nom clandestin ou un cryptonyme utilisé pour identifier les informations sensibles
Mot de code_(figure_de_parole)/Mot de code (figure de style) :
Un mot de code est un mot ou une phrase conçu pour transmettre une signification prédéterminée à un public qui connaît la phrase, tout en restant discret pour les non-initiés. Par exemple, un système de sonorisation peut être utilisé pour faire une annonce demandant à «l'inspecteur Sands» de se rendre dans une zone particulière, que le personnel reconnaîtra comme un mot de code pour une alerte à l'incendie ou à la bombe, et que le grand public ignorera.
Codea/Codea :
Codea.io est un éditeur de code pour iPad créé par Two Lives Left. Il est conçu pour prototyper rapidement des idées visuelles, en particulier des jeux et des simulations. Les projets finis peuvent être exportés directement de l'application vers Xcode. Il est étroitement lié au langage de programmation Processing , utilisant plusieurs des mêmes méthodes pour dessiner des fonctions que celles trouvées dans Processing . A de nombreux jeux créés avec ce projet.
Coden'importe où/Coden'importe où :
Codeanywhere est un environnement de développement intégré dans le cloud multiplateforme créé par Codeanywhere, Inc. Codeanywhere permet aux utilisateurs d'écrire, de modifier, de collaborer et d'exécuter instantanément des projets de développement Web à partir d'un navigateur Web ou de tout appareil mobile. Codeanywhere est entièrement écrit en JavaScript. L'éditeur est basé sur CodeMirror et utilise des conteneurs OpenVZ pour ses environnements de développement. Codeanywhere est indépendant de la plate-forme, permettant à l'utilisateur d'exécuter du code dans les environnements de Codeanywhere appelés DevBoxes ou de se connecter à ses propres machines virtuelles via le protocole SSH ou FTP et également de se connecter à Dropbox et Google Drive. Il prend en charge plus de 75 langages de programmation, notamment HTML, JavaScript, Node.js, io.js PHP, Ruby, Python et Go. En 2017, la société a acquis Codebender, Arduino IDE dans le cloud et l'une des plus grandes communautés et code référentiels de l'écosystème Arduino.
Code-ball/Code-ball :
Le Codeball est un sport individuel combinant le gameplay du golf et du football.
Base de code/base de code :
Dans le développement de logiciels, une base de code (ou base de code) est une collection de code source utilisée pour créer un système logiciel, une application ou un composant logiciel particulier. En règle générale, une base de code comprend uniquement des fichiers de code source écrits par l'homme ; ainsi, une base de code n'inclut généralement pas les fichiers de code source générés par des outils (fichiers générés) ou les fichiers de bibliothèque binaires (fichiers objet), car ils peuvent être construits à partir du code source écrit par l'homme. Cependant, il inclut généralement les fichiers de configuration et de propriétés, car ce sont les données nécessaires à la construction. Une base de code est généralement stockée dans un référentiel de contrôle de source dans un système de contrôle de version. Pour les petits projets, il peut être conservé comme un simple ensemble de fichiers (même le noyau Linux a été maintenu comme un ensemble de fichiers pendant de nombreuses années). Un référentiel de code source est un endroit où de grandes quantités de code source sont conservées, publiquement ou en privé. Les référentiels de code source sont principalement utilisés pour les sauvegardes et la gestion des versions, et sur les projets multi-développeurs pour gérer diverses versions de code source et pour aider à résoudre les conflits qui surviennent lorsque les développeurs soumettent des modifications qui se chevauchent. Subversion, Git et Mercurial sont des exemples d'outils populaires utilisés pour gérer ce flux de travail, qui sont courants dans les projets open source.
Films Codeblack/Films Codeblack :
Codeblack Films est une société de divertissement américaine. Codeblack se concentre sur les films ciblant le public afro-américain.
Livre de codes/Livre de codes :
Un livre de codes est un type de document utilisé pour collecter et stocker des codes de cryptographie. À l'origine, les livres de codes étaient souvent littéralement des livres, mais aujourd'hui, le livre de codes est synonyme de l'enregistrement complet d'une série de codes, quel que soit le format physique.
Codebook (homonymie)/Codebook (homonymie) :
Un livre de codes est un type de document utilisé pour collecter et stocker des codes. Codebook peut également faire référence à : CodeBook, un logiciel utilisé dans la modélisation des informations de construction. Livre de codes électronique (ECB), un mode de cryptage en cryptographie
Codebreaker (homonymie)/Codebreaker (homonymie) :
Un codebreaker est une personne qui effectue une cryptanalyse. Codebreaker ou Code breaker peut également faire référence à : The Codebreakers, un livre de 1967 sur l'histoire de la cryptographie de David Kahn Code:Breaker, un manga de 2008 d'Akimine Kamijyo Code Breakers (film), un téléfilm américain de 2005 sur West Point The Code-Breakers , un film documentaire britannique de 2006 sur le logiciel Codebreaker (film), un film britannique de 2011 sur Alan Turing Code Breaker, un dispositif de triche de jeu vidéo Codebreaker (jeu vidéo), un jeu vidéo Atari 2600 Codebreaker ou double genou facebreaker, un mouvement de lutte The Code Breaker, un livre de 2021 de Walter Isaacson
Briseur de code (film)/Briseur de code (film) :
Codebreaker , également connu sous le nom de Britain's Greatest Codebreaker , est un docudrame télévisé de 2011 diffusé sur Channel 4 sur la vie d' Alan Turing . Le film a eu une sortie limitée aux États-Unis à partir du 17 octobre 2012. L'histoire est racontée comme une discussion entre Alan Turing et son psychiatre, le Dr Franz Greenbaum. L'histoire est basée sur des revues tenues par le Dr Franz Greenbaum et d'autres qui ont étudié la vie d'Alan Turing ainsi que certains de ses collègues.
Codebreaker (jeu_vidéo)/Codebreaker (jeu vidéo) :
Codebreaker est un jeu vidéo sorti en 1978 par Atari, Inc. pour Atari VCS (rebaptisé plus tard Atari 2600). C'était dans la première vague de jeux Atari VCS à suivre les neuf titres de lancement originaux. C'était l'une des trois cartouches pour accompagner l'introduction du contrôleur de clavier Atari, un module complémentaire lancé en réponse aux allégations de fausse publicité selon lesquelles le VCS est un "ordinateur" (les deux autres étaient Hunt & Score et Brain Games). la pochette du jeu est de Chris Spohn, qui a créé la pochette de nombreux premiers jeux Atari.
Codec/Codec :
Un codec est un appareil ou un programme informatique qui encode ou décode un flux de données ou un signal. Codec est un portemanteau de codeur/décodeur. Dans les communications électroniques, un endec est un appareil qui agit à la fois comme un encodeur et un décodeur sur un signal ou un flux de données, et est donc un type de codec. Endec est un portemanteau d'encodeur/décodeur. Un codeur ou un codeur code un flux de données ou un signal pour transmission ou stockage, éventuellement sous forme cryptée, et la fonction de décodeur inverse le codage pour la lecture ou l'édition. Les codecs sont utilisés dans les applications de vidéoconférence, de diffusion multimédia en continu et de montage vidéo.
Codec (homonymie)/Codec (homonymie) :
Codec peut signifier : un codec audio convertit les représentations analogiques et numériques ou effectue la compression des données. Codec, un dispositif matériel ou un logiciel informatique utilisé pour coder et décoder les transformations de flux de données ou de signaux multimédia Codec, un dispositif radio fictif utilisé dans les jeux Metal Gear Un codec vidéo est un dispositif ou un logiciel qui permet la compression et/ou la décompression vidéo pour les vidéo.
Codec 2/Codec 2 :
Codec 2 est un codec audio vocal à faible débit binaire (codage de la parole) qui est libre de brevet et open source. Le codec 2 compresse la parole à l'aide d'un codage sinusoïdal, une méthode spécialisée pour la parole humaine. Des débits binaires de 3200 à 450 bit/s ont été créés avec succès. Codec 2 a été conçu pour être utilisé pour la radio amateur et d'autres applications vocales à haute compression.
Accélération codec/Accélération codec :
L'accélération de codec décrit le matériel informatique qui décharge la compression ou la décompression intensive en calculs. Cela permet, par exemple, à un téléphone portable de décoder ce qui serait généralement une vidéo très difficile et coûteuse pour la décoder sans bégaiement, et en utilisant moins d'autonomie de batterie qu'un décodage non accéléré aurait pris. Une accélération similaire est utilisée sur une grande variété d'autres appareils et ordinateurs pour des raisons similaires. Ce qui pourrait prendre 100 watts à un processeur à usage général pour décoder sur un processeur à usage général, pourrait prendre 10 W sur une unité de traitement graphique, et encore moins sur un codec matériel dédié.
Test d'écoute_codec/Test d'écoute codec :
Un test d'écoute de codec est une étude scientifique conçue pour comparer deux ou plusieurs codecs audio avec perte, généralement en ce qui concerne la fidélité perçue ou l'efficacité de la compression. La plupart des tests prennent la forme d'une comparaison en double aveugle. Les méthodes couramment utilisées sont appelées "ABX" ou "ABC/HR" ou "MUSHRA". Il existe différents progiciels disponibles pour permettre aux individus d'effectuer eux-mêmes ce type de test avec une assistance minimale.
Codecademy/Codecademy :
Codecademy est une plateforme interactive en ligne américaine qui propose des cours de codage gratuits dans 12 langages de programmation différents dont Python (librairie pandas-Python, Beautiful Soup-Python Library), Java, Go, JavaScript (jQuery, AngularJS, React.js), Ruby (Ruby sur le framework Rails-Ruby), SQL, C++, C#, Swift et Sass, ainsi que les langages de balisage HTML et CSS. Le site propose également une option "Pro" payante qui permet aux utilisateurs d'accéder à des plans d'apprentissage personnalisés, des quiz et des projets réalistes.
Codecasa/Codecasa :
Codecasa est une entreprise italienne de construction de super yachts de luxe, fondée à Viareggio par Giovanni Battista Codecasa en 1825.
CodedColor PhotoStudio_Pro/CodedColor PhotoStudio Pro :
CodedColor est un éditeur graphique bitmap et un organisateur d'images pour les ordinateurs exécutant le système d'exploitation Microsoft Windows, et est publié par 1STEIN. CodedColor contient différents outils pour l'édition et la visualisation d'images. De plus, il possède d'autres fonctionnalités telles que l'exportation d'albums Web, les annotations, la recherche de bases de données et de mots-clés, les planches de contact, les écrans, la conversion par lots, la finition photo, la correction des yeux rouges, la capture d'écran et l'importation TWAIN.
Armes codées/Armes codées :
Coded Arms est un jeu vidéo de tir à la première personne qui a été développé et publié par Konami pour l'ordinateur de poche PlayStation Portable en 2005.
Armes codées :_Assaut/Armes codées : Assaut :
Coded Arms: Assault était un jeu de tir à la première personne pour la PlayStation 3 développé par Konami. Il s'agit d'une suite de Coded Arms pour la PlayStation Portable, mais n'a aucun rapport avec lui ou la suite directe, Coded Arms : Contagion. Il a été annoncé pour la première fois lors de la conférence de presse Sony E3 2006, où il a été révélé que le jeu prendrait en charge les matchs multijoueurs en ligne à 16 joueurs. La bande-annonce montrait un certain nombre de plans de l'environnement en train de se transformer. Beaucoup de code informatique s'est estompé dans un paysage urbain complet alors que la caméra tournait autour du personnage principal. Cela pourrait indiquer que le jeu inclut à nouveau des environnements générés aléatoirement, bien qu'aucune information spécifique n'ait été donnée. Le jeu a été confirmé annulé par Konami. Un représentant de Konami a publié la déclaration "Il n'y a actuellement aucun projet d'amener Coded Arms: Assault sur PS3 pour le moment."
Armes codées :_Contagion/Armes codées : Contagion :
Coded Arms : Contagion est un jeu vidéo de tir à la première personne développé par le studio russe Creat Studios. C'est la suite de Coded Arms.
Biais codé/biais codé :
Coded Bias est un film documentaire américain réalisé par Shalini Kantayya qui a été présenté en première au Festival du film de Sundance 2020. Le film comprend des contributions des chercheurs Joy Buolamwini, Deborah Raji, Meredith Broussard, Cathy O'Neil, Zeynep Tufekci, Safiya Noble, Timnit Gebru, Virginia Eubanks et Silkie Carlo, et d'autres.
Cultures codées/Cultures codées :
Coded Cultures est une série de conférences et de festivals développée par le collectif d'artistes autrichien 5uper.net et depuis 2016 fait partie de l'Institut de recherche pour les arts et la technologie. Les premières Cultures codées se sont concentrées sur le thème "Décoder la culture numérique" et se sont déroulées pendant deux semaines en mai 2004 au Museumsquartier de Vienne. La version 2009 de la conférence et du festival était un événement binational qui a eu lieu en Autriche et au Japon dans le cadre de l'"Année officielle de l'amitié Japon-Autriche 2009". D'autres mises en œuvre du festival ont abordé des sujets tels que le matériel Open Source, le droit de réparer, l'art des nouveaux médias et l'art numérique en coopération avec le projet apertus AXIOM et l'Université des arts appliqués de Vienne, le Festival Transmediale et l'ISEA (Symposium international sur l'électronique Art). Coded Cultures a débattu publiquement de sujets, et de nombreux artistes, chercheurs et universitaires internationaux tels que Marina Gržinić, Masaki Fujihata, Christa Sommerer, Hans Bernhard et bien d'autres ont discuté de l'histoire, du passé et de l'avenir de Coded Cultures.
Codé Hostile/Codé Hostile :
Coded Hostile est un téléfilm britannique de 1989 réalisé par David Darlow et écrit par Brian Phelan, sur l'abattage réel du vol 007 de Korean Air. Le film met en vedette Michael Murphy, Michael Moriarty, Chris Sarandon, Harris Yulin, Otto Jarman et Bradley. Lavelle. Il a été produit par Granada Television et diffusé pour la première fois sur ITV le 7 septembre 1989. Une version révisée a été diffusée par Channel 4 le 31 août 1993 pour inclure des détails sur les événements ultérieurs.
Illusions codées/Illusions codées :
Coded Illusions était une société de développement de jeux informatiques basée aux Pays-Bas, fondée en août 2005 après avoir été un projet de loisir de deux ans. L'entreprise a été dissoute en septembre 2008.
Codé Smears_and_More_Uncommon_Slurs/Coded Smears and More Uncommon_Slurs :
Coded Smears and More Uncommon Slurs est un album de compilation du groupe britannique de grindcore Napalm Death, sorti le 30 mars 2018 via Century Media. Il contient du matériel inédit de diverses sessions d'enregistrement d'albums, des faces B, des pistes bonus en édition limitée et des enregistrements fractionnés. Un clip pour "Standardization", le morceau d'ouverture de la compilation, est sorti le 8 mai 2018.
Âme codée :_Uketsugareshi_Idée/Âme codée : Idée Uketsugareshi :
Coded Soul: Uketsugareshi Idea (Coded Soul -受け継がれしイデア-) est un jeu de rôle d'action fantastique de 2008 développé par Gaia et Japan Studio.
Anti-piratage codé/Anti-piratage codé :
L'anti-piratage codé (CAP) est une technologie anti-violation du droit d'auteur qui marque chaque impression de film d'un film avec un motif distinctif de points, utilisé comme identifiant médico-légal pour identifier la source des copies illégales. Ils ne doivent pas être confondus avec les repères, qui sont des cercles noirs ou blancs généralement dans le coin supérieur droit du cadre. Une marque de repère est utilisée pour signaler au projectionniste qu'une bobine particulière d'un film se termine, car la plupart des films arrivent en salles sur plusieurs bobines de celluloïd.
Ouverture codée/Ouverture codée :
Les ouvertures codées ou les masques à ouverture codée sont des grilles, des réseaux ou d'autres motifs de matériaux opaques à diverses longueurs d'onde de rayonnement électromagnétique. Les longueurs d'onde sont généralement des rayonnements à haute énergie tels que les rayons X et les rayons gamma. En bloquant le rayonnement selon un motif connu, une "ombre" codée est projetée sur un plan. Les propriétés des sources de rayonnement d'origine peuvent alors être reconstruites mathématiquement à partir de cette ombre. Les ouvertures codées sont utilisées dans les systèmes d'imagerie à rayons X et gamma, car ces rayons à haute énergie ne peuvent pas être focalisés avec des lentilles ou des miroirs qui fonctionnent pour la lumière visible.
Exposition codée_photographie/Photographie d'exposition codée :
La photographie à exposition codée, également connue sous le nom d'obturateur flottant, est le nom donné à tout algorithme mathématique qui réduit les effets du flou de mouvement en photographie. L'élément clé du processus d'exposition codé est la formule mathématique qui affecte la fréquence d'obturation. Cela implique le calcul de la relation entre l'exposition aux photons du capteur de lumière et le code randomisé. L'appareil photo est conçu pour prendre une série d'instantanés avec des intervalles de temps aléatoires à l'aide d'un simple ordinateur, cela crée une image floue qui peut être réconciliée en une image claire à l'aide de l'algorithme. La technologie de suppression du flou de mouvement s'est développée en raison de la demande croissante d'images plus claires lors d'événements sportifs et d'autres médias numériques. Le faible coût relatif de la technologie d'exposition codée en fait une alternative viable aux caméras et équipements coûteux conçus pour prendre des millions d'images par seconde.
Marque codée_inversion/Inversion marque codée :
Dans les télécommunications, l'inversion de marque codée (CMI) est un code de ligne sans retour à zéro (NRZ). Il code les bits zéro comme un demi-bit de zéro suivi d'un demi-bit de un, et tandis que les bits un sont codés comme un temps de bit complet d'un niveau constant. Le niveau utilisé pour un bit alterne à chaque fois qu'un bit est codé. Cela rappelle vaguement, mais est assez différent du codage Miller, qui utilise également des impulsions d'un demi-bit et d'un bit complet, mais utilise en outre la combinaison demi-un/demi-zéro et les arrange de sorte que le signal passe toujours au moins un temps de bit complet à un niveau particulier avant de refaire la transition. CMI double la fréquence du flux binaire, par rapport à son simple équivalent NRZ, mais permet une récupération d'horloge simple et fiable.
Oblitérateurs_postaux codés/Oblitérateurs postaux codés :
Les oblitérateurs postaux codés sont un type de cachets postaux qui avaient un oblitérateur codé avec un nombre, une lettre ou des lettres, ou une combinaison de ceux-ci, pour identifier le bureau de poste d'origine. Ils ont été introduits au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande en 1843, trois ans après l'émission du premier timbre. Ils sont devenus courants tout au long du XIXe siècle mais très peu sont restés en usage jusqu'au XXe siècle. La pratique consistant à annuler un timbre sur une lettre avec un dispositif pour empêcher la réutilisation et à appliquer à côté ou au verso de l'article, un timbre daté comprenant le nom du bureau de poste, a commencé en 1840 lorsque les timbres-poste ont été introduits au Royaume-Uni. Bientôt, dans de nombreux pays, divers systèmes se sont développés où l'oblitérateur avait un code identifiant le bureau de poste d'origine. La plupart de ces codes étaient enfermés dans un dessin de points, de rayons, de barres ou de cercles concentriques ou d'ovales pour assurer l'annulation efficace du timbre. Des conceptions similaires sans code inclus sont appelées oblitérateurs muets ou muets. Plus tard, l'oblitérateur duplex avec l'horodatage à gauche et l'oblitérateur à droite est devenu d'usage courant. Les oblitérateurs codés ont été utilisés tout au long du XIXe siècle, mais peu ont persisté jusqu'au XXe siècle. Les oblitérations codées sont collectionnées par les philatélistes et de rares exemplaires peuvent atteindre des prix élevés. Les administrations postales qui utilisaient des oblitérateurs codés comprennent:
Ensemble codé/Ensemble codé :
En télécommunication, un ensemble codé est un ensemble d'éléments sur lequel un autre ensemble d'éléments a été mappé selon un code. Des exemples d'ensembles codés comprennent la liste des noms d'aéroports qui est mappée sur un ensemble de représentations à trois lettres correspondantes des noms d'aéroport, la liste des classes d'émission qui est mappée sur un ensemble de symboles standard correspondants et les noms des mois de l'année cartographié sur un ensemble de nombres décimaux à deux chiffres. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document General Services Administration : "Federal Standard 1037C".
Wire_tag codé / Wire tag codé :
Une étiquette métallique codée (CWT) est un dispositif de marquage d'animaux, le plus souvent utilisé pour identifier des lots de poissons. Il se compose d'une longueur de fil d'acier inoxydable aimanté de 0,25 mm de diamètre et typiquement de 1,1 mm de long. L'étiquette est marquée de rangées de chiffres indiquant des lots spécifiques ou des codes individuels. L'étiquette est généralement injectée dans le museau ou la joue d'un poisson afin qu'il puisse être suivi à des fins de recherche ou de gestion des pêches. Des poissons, des crustacés, des insectes, des gastéropodes et de nombreux autres animaux ont été marqués avec succès avec des étiquettes à fil codées. Le programme d'étiquettes métalliques codées dans le nord-ouest du Pacifique a été décrit comme le plus grand programme d'étiquetage d'animaux de l'histoire, avec plus d'un milliard de saumons étiquetés.
Codefellas/Codefellas :
Codefellas est une série Web de satire politique animée américaine mettant en vedette Emily Heller et John Hodgman distribuée par le magazine Wired. Il a été créé par David Rees et Brian Spinks à partir d'une idée de Robert Green.
Codeforces/Codeforces :
Codeforces est un site Web qui héberge des concours de programmation compétitifs. Il est maintenu par un groupe de programmeurs compétitifs de l'Université ITMO dirigé par Mikhail Mirzayanov. Depuis 2013, Codeforces prétend surpasser Topcoder en termes de concurrents actifs. En 2018, il comptait plus de 600 000 utilisateurs enregistrés. Codeforces ainsi que d'autres sites Web similaires sont utilisés par les meilleurs programmeurs sportifs comme Gennady Korotkevich, Petr Mitrichev, Benjamin Qi et Makoto Soejima, et par d'autres programmeurs intéressés à poursuivre leur carrière.
Codegua/Codegua :
Codegua (prononciation espagnole : [koˈðeɣwa]) est une commune chilienne et une ville de la province de Cachapoal, dans la région d'O'Higgins. Selon le recensement de 2002, la population de la commune était de 10 796 et a une superficie de 286,9 km².
Chasseurs de code/chasseurs de code :
Codehunters est un court métrage de 2006 réalisé et écrit par Ben Hibon, animé par Axis Animation et la musique de Joris de Man. Il a été commandé par MTV Asia et présenté aux MTV Music Awards, il a été visionné plus de 400 millions de fois.
Codéine/Codéine :
La codéine est un opiacé et un promédicament de la morphine utilisé pour traiter la douleur, la toux et la diarrhée. On le trouve naturellement dans la sève du pavot à opium, Papaver somniferum. Il est généralement utilisé pour traiter des degrés de douleur légers à modérés. Un bénéfice plus important peut survenir lorsqu'il est associé au paracétamol (acétaminophène) ou à un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) tel que l'aspirine ou l'ibuprofène. Les preuves ne soutiennent pas son utilisation pour la suppression de la toux aiguë chez les enfants ou les adultes. En Europe, il n'est pas recommandé comme médicament contre la toux chez les moins de 12 ans. Il est généralement pris par voie orale. Il commence généralement à fonctionner après une demi-heure, avec un effet maximal à deux heures. Ses effets durent environ quatre à six heures. La codéine présente un potentiel d'abus similaire à d'autres médicaments opioïdes. Les effets secondaires courants comprennent les vomissements, la constipation, les démangeaisons, les étourdissements et la somnolence. Les effets secondaires graves peuvent inclure des difficultés respiratoires et une dépendance. On ne sait pas si son utilisation pendant la grossesse est sûre. Des précautions doivent être prises pendant l'allaitement, car cela peut entraîner une toxicité des opiacés chez le bébé. Son utilisation à partir de 2016 est déconseillée chez l'enfant. La codéine fonctionne après avoir été décomposée par le foie en morphine; la rapidité avec laquelle cela se produit dépend de la génétique d'une personne. La codéine a été découverte en 1832 par Pierre Jean Robiquet. En 2013, environ 361 000 kg (795 000 lb) de codéine ont été produits tandis que 249 000 kg (549 000 lb) ont été utilisés, ce qui en fait l'opiacé le plus couramment consommé. Il figure sur la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé. La codéine est présente naturellement et représente environ 2 % de l'opium.
Codéine-6-glucuronide/Codéine-6-glucuronide :
La codéine-6-glucuronide (C6G) est un métabolite actif majeur de la codéine et peut être responsable de jusqu'à 60 % des effets analgésiques de la codéine. Le C6G présente des effets immunosuppresseurs réduits par rapport à la codéine. Au cours de son métabolisme, la codéine est conjuguée à l'acide glucuronique par l'enzyme UDP-Glucuronosyltransférase-2B7 (UGT2B7) pour former la codéine-6-glucuronide.
Codéine-N-oxyde/Codéine-N-oxyde :
La codéine-N-oxyde (génocodéine) est un métabolite actif de la codéine. C'est un opiacé répertorié comme substance contrôlée de l'annexe I. Il a un DEA ACSCN de 9053 et son quota de fabrication annuel pour 2013 était de 602 grammes. Comme la morphine-N-oxyde, il a été étudié comme médicament pharmaceutique potentiel et est considérablement plus faible que la codéine. Les oxydes d'amine de ce type se forment en tant que produits d'oxydation du produit chimique parent; pratiquement tous les opioïdes de la classe morphine / codéine ont un dérivé azoté équivalent tel que l'hydromorphone-N-oxyde.
Codéine (album)/Codéine (album) :
Codeine est le vingt-deuxième album studio du rappeur américain Z-Ro, sorti le 1er décembre 2017 sous 1 Deep Entertainment et distribué par EMPIRE. L'album présente des apparitions invitées de Lil 'Keke, Big Baby Flava, Jhonni Blaze et Lil Flea.
Codéine (bande)/Codéine (bande) :
Codeine était un groupe de rock indépendant américain formé en 1989 à New York. Ils ont sorti deux albums complets - Frigid Stars LP en 1990 et The White Birch en 1994. Le groupe s'est séparé en 1994 peu de temps après la sortie de The White Birch, mais s'est réuni pour jouer une poignée de spectacles en 2012. style musical lent et déprimant, ils sont crédités comme un acte pionnier de ce qu'on appelle "slowcore" ou "sadcore".
Codéine (homonymie)/Codéine (homonymie) :
La codéine est une substance opiacée. Codeine peut aussi faire référence à : Codeine (groupe), groupe de rock américain (1989-1994, 2012) Codeine, KDE Dragon [vidéo] Player "Cod'ine", chanson écrite par Buffy Sainte-Marie
Codéine 3-O-déméthylase/Codéine 3-O-déméthylase :
La codéine 3-O-déméthylase (EC 1.14.11.32, codéine O-déméthylase, CODM) est une enzyme dont le nom systématique est codéine,2-oxoglutarate:oxygène oxydoréductase (3-O-déméthylante). Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante codéine + 2-oxoglutarate + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} morphine + formaldéhyde + succinate + CO2La codéine 3-O-déméthylase contient du Fe2+.
Rêve de codéine/Rêve de codéine :
"Codeine Dreaming" est une chanson du rappeur américain Kodak Black. Sorti en single en novembre 2017, il apparaît sur la version deluxe de sa cinquième mixtape Project Baby 2 (2017) et de sa septième mixtape Heart Break Kodak (2018). La chanson présente des voix du rappeur américain Lil Wayne.
Codéine Velvet_Club/Codéine Velvet Club :
Codeine Velvet Club était un groupe de rock alternatif écossais formé en 2009 par Lou Hickey et Jon Lawler, tandis que le groupe de Lawler, The Fratellis, faisait une pause après leur deuxième album Here We Stand. Seul album de Codeine Velvet Club, leur premier album éponyme est sorti le 28 décembre 2009 au Royaume-Uni et le 6 avril 2010 aux États-Unis. Après avoir sorti leur album et joué une série de dates en direct, début 2010, il a été annoncé que le groupe pas continuer au-delà de leurs dates de tournée prévues. Après la dissolution du groupe, Lawler a pris le groupe de soutien pour travailler sur un projet solo et Hickey est revenue à sa carrière solo.
Codeine Velvet_Club_(album)/Codeine Velvet Club (album):
Codeine Velvet Club est le premier et unique album studio de Codeine Velvet Club. Il est sorti le 28 décembre 2009 par Island Records au Royaume-Uni et le 6 avril 2010 par Dangerbird Records aux États-Unis.
Bromure de méthyle de codéine/Méthylbromure de codéine :
Le bromure de méthyle de codéine (Eucodin) est le sel de bromométhane (bromure de méthyle) de la codéine. Sa possession est interdite dans de nombreuses juridictions. Il est considéré comme une substance contrôlée de l'annexe I aux États-Unis, avec un DEA ACSCN de 9070 et un quota de fabrication global annuel nul. à partir de 2014. Comme il est utilisé d'une manière différente des sels basiques de codéine comme le phosphate ou le chlorhydrate en raison de sa double action mentionnée ci-dessous, il est considéré comme un médicament différent lié à la codéine plutôt qu'un simple sel de celui-ci dans de nombreux contextes. Également connu sous le nom commercial générique d'eucodéine, et le nom de sel aussi parfois donné comme méthobromide, ce médicament a été synthétisé pour la première fois en Autriche-Hongrie en 1903. Comme il s'agit d'un bromure en plus d'un sel de codéine, il a un double effet mécanisme d'action et est indiqué pour les douleurs avec insomnie ou nervosité et toux violente. Ce bromure à base de codéine contient également de la morphine, de la dihydrocodéine, de la dihydromorphine, de l'hydromorphone, de l'isocodéine, de l'hydrocodone et d'autres analogues de ce type; il existe également des barbituriques et des salicylates à base de codéine.
Codéinone/Codéinone :
La codéinone est 1/3 aussi active que la codéine en tant qu'analgésique, mais c'est un intermédiaire important dans la production d'hydrocodone, un analgésique d'environ 3/4 de la puissance de la morphine; ainsi que d'oxycodone. Cependant, ce dernier peut également être synthétisé à partir de la thébaïne.
Codéinone réductase_(NADPH)/Codéinone réductase (NADPH) :
En enzymologie, une codéinone réductase (NADPH) (EC 1.1.1.247) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique codéine + NADP+ ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } codéinone + NADPH + H+Ainsi, les deux substrats de cette enzyme sont la codéine et NADP+, alors que ses 3 produits sont la codéinone, le NADPH et le H+. Cette enzyme appartient à la famille des oxydoréductases, plus précisément celles agissant sur le groupe CH-OH du donneur avec NAD+ ou NADP+ comme accepteur. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est codéine:NADP+ oxydoréductase. Cette enzyme participe à la biosynthèse des alcaloïdes i.
Aéroport de Codela/Aéroport de Codela :
L'aéroport de Codela (code AITA : CSC code OACI : MRCA) est un aéroport desservant la ville de Pocora dans la province de Limón, au Costa Rica. L'aéroport est à mi-chemin entre Guacimo et Siquirres.
Codelco/Codelco :
Codelco (Corporación Nacional del Cobre de Chile ou, en anglais, National Copper Corporation of Chile) est une société minière de cuivre appartenant à l'État chilien. Il a été formé en 1976 à partir de sociétés de cuivre appartenant à des étrangers qui ont été nationalisées en 1971. Le siège social est à Santiago et le conseil d'administration de sept hommes est nommé par le président de la République. Elle a pour président le ministre des Mines et six autres membres, dont le ministre des Finances et un représentant de la Fédération des travailleurs du cuivre et de l'Association nationale des superviseurs du cuivre. Elle est actuellement la plus grande entreprise productrice de cuivre au monde et a produit 1,66 million tonnes de cuivre en 2007, 11% du total mondial. Elle possède les plus grandes réserves et ressources de cuivre connues au monde. À la fin de 2007, elle disposait d'un total de réserves et de ressources de 118 millions de tonnes de cuivre dans son plan minier, suffisant pour plus de 70 ans d'exploitation aux taux de production actuels. Elle dispose également de ressources additionnelles identifiées de 208 millions de tonnes de cuivre, bien qu'on ne puisse dire dans quelle mesure cela pourrait s'avérer économique. Le principal produit de Codelco est le cuivre cathodique. C'est également l'un des plus grands producteurs de molybdène au monde, produisant 27 857 tonnes métriques fines en 2007, et un grand producteur de rhénium, dont le Chili est le premier producteur mondial. Elle produit également de petites quantités d'or et d'argent à partir des boues d'anode de raffinerie, les résidus de l'électroraffinage du cuivre.
Codelfa Construction_Pty_Ltd_v_State_Rail_Authority_of_NSW/Codelfa Construction Pty Ltd contre State Rail Authority of NSW :
Codelfa Construction Pty Ltd contre State Rail Authority of New South Wales ("Codelfa") est une affaire de droit des contrats australien largement citée, qui fait autorité pour l'approche moderne de la construction contractuelle. L'affaire a grandement influencé le développement de la ligne de chemin de fer Eastern Suburbs. En termes de droit des contrats, l'affaire aborde les questions de frustration, d'interprétation et de la règle de la preuve parol. L'affaire s'écartait de l'approche anglaise bien établie concernant l'utilisation de preuves extrinsèques dans l'interprétation contractuelle.
Codell, Kansas/Codell, Kansas :
Codell est une communauté non constituée en société dans le comté de Rooks, Kansas, États-Unis. Au recensement de 2020, la population de la communauté et des zones voisines était de 49.
Codelobster/Codelobster :
Codelobster est un environnement de développement intégré (IDE) portable principalement pour PHP, qui prend également en charge le développement HTML, CSS et JavaScript. Des plug-ins sont disponibles pour Drupal, WordPress, Smarty, Joomla, JQuery, Facebook, Codeigniter, Yii et CakePHP. Une inscription gratuite par e-mail est requise après 30 jours d'utilisation du programme, et il existe également des versions payantes ("Lite" et "Professional") pour des fonctionnalités supplémentaires. Le programme manque d'un système d'aide dans sa dernière version. Le programme propose la coloration syntaxique et l'auto-complétion pour SQL, PHP, HTML, CSS, JavaScript et XML, ainsi qu'une vérification automatique de la syntaxe. Il existe un inspecteur HTML et CSS comme Firebug. Il inclut également le support Drupal. Tous les plugins sont payants, mais ils offrent des périodes d'essai de durée variable.
Codemasters/Codemasters :
The Codemasters Software Company Limited (nom commercial : Codemasters) est un développeur et éditeur de jeux vidéo britannique basé à Southam, en Angleterre, qui est une filiale de la société américaine Electronic Arts. Fondé par les frères Richard et David Darling en octobre 1986, Codemasters est l'un des plus anciens studios de jeux vidéo britanniques et, en 2005, il a été nommé meilleur développeur de jeux vidéo indépendant par le magazine Develop.Codemasters Group Holdings plc était la société holding de Codemasters, qui était publiquement a échangé et possédé Codemasters jusqu'à son rachat par EA en 2021 pour 1,2 milliard de dollars.
Codeur/Codeur :
Codementor est une plateforme en ligne permettant aux codeurs de se mettre en relation avec des "mentors" et aux clients d'embaucher des codeurs pour des projets en freelance. La société est basée à Taipei, à Taïwan, et à San Francisco, en Californie.
Codeminion/Codeminion :
Codeminion est un développeur de jeux vidéo polonais basé à Varsovie. Fondé en 2004, Codeminion construit principalement des jeux occasionnels téléchargeables, Magic Match étant leur plus grand succès commercial à ce jour. Magic Match est maintenant la propriété d'Oberon Games et a engendré plusieurs suites.
Coden/Coden :
Coden peut faire référence à : Coden, Alabama, un village de pêcheurs américain Nova Coden, un dessin d'autogire polonais CODEN, un identifiant bibliographique Francille Rusan Coden, historienne américaine
Coden, Alabama/Coden, Alabama :
Coden est un village de pêcheurs côtier communautaire non constitué en société situé dans le sud du comté de Mobile, en Alabama, aux États-Unis. Situé près de Bayou la Batre, il se trouve de l'autre côté du Mississippi Sound depuis l'île Dauphin.
Nom de code : Asero/Nom de code : Asero :
Nom de code : Asero (trad. Nom de code : Steel) est une série de science-fiction dramatique télévisée philippine de 2008 diffusée par GMA Network. Réalisé par Mark A. Reyes et Mike Tuviera, il met en vedette Richard Gutierrez dans le rôle-titre. Il a été créé le 14 juillet 2008 sur la gamme Telebabad du réseau en remplacement de Joaquin Bordado. La série s'est terminée le 14 novembre 2008 avec un total de 90 épisodes. Il a été remplacé par Luna Mystika dans son créneau horaire.
Nom de code : Assassin/Nom de code : Assassin :
Nom de code : Assassin (Jonathan Drew) est un anti-héros fictif, un personnage de bande dessinée publié par DC Comics. Il a fait ses débuts dans le 1er numéro spécial n ° 11 (février 1976) et a été créé par Gerry Conway, Steve Skeates et Nestor Redondo (crédité sous le nom de Redondo Studio). Dans cette première apparition, il s'appelle The Assassin, mais des apparitions ultérieures l'ont renommé "Codename: Assassin" après le long métrage dans lequel il a fait ses débuts. Conway avait été chargé de produire une histoire pour le 11e numéro du 1er numéro spécial, et depuis qu'il travaillait avec Redondo, un artiste qui ne dessinait pas de super-héros, il a décidé de faire quelque chose de similaire à son précédent justicier non super-héros, le Punisher. Dans l'histoire qui en résulte, tout en participant à des études de perception extrasensorielle menées par un docteur Andrew Stone à l'Université fictive d'Antioke, Jonathan Drew développe des pouvoirs de télépathie et de télékinésie qu'il utilise pour punir les meurtriers de sa sœur Marie. La télékinésie de Drew lui permet de marcher dans les airs, de générer des champs de force et de soulever des objets lourds. L'idée de The Assassin courant dans les airs plutôt que d'utiliser un vol traditionnel a été inspirée par les bandes dessinées Superman des années 1950 de Wayne Boring. L'Assassin opère brièvement à Opal City dans les années 1970. Le personnage a reçu un renouveau du 21e siècle dans Superman's Pal Jimmy Olsen Special # 1 (décembre 2008), qui met à jour son origine et présente le personnage sous un nouveau jour. Dans cette nouvelle prise, Drew est un agent du gouvernement américain. Jonathan Drew fait apparemment partie d'un complot dirigé contre Superman et, pour des raisons encore inconnues, était responsable de l'attaque d'Atlas contre Metropolis. Drew est également à l'origine des meurtres du Dr Stone, de la première légion Newsboy et de l'extraterrestre connu sous le nom de Dubbilex. Il tente également d'assassiner le photojournaliste du Daily Planet Jimmy Olsen, qui avait accidentellement découvert le complot. Drew agit en tant qu'agent du général Sam Lane dans le crossover à plusieurs titres Superman: New Krypton. Adventure Comics Special mettant en vedette les one-shots du Guardian Pal de Superman Jimmy Olsen # 2 Superman # 695 Superman: War of the Supermen # 1–4
Nom de code : Dustsucker/Nom de code : Dustsucker :
Nom de code : Dustsucker, stylisé comme ///CODENAME : dustsucker, est le deuxième album studio du groupe post-rock anglais Bark Psychosis. Il est sorti le 28 juillet 2004 sur Fire Records. L'album a été enregistré à DustSuckerSound, un studio privé dirigé par Graham Sutton, membre de Bark Psychosis, dans l'est de Londres, entre 1999 et 2004. Il présente notamment les contributions de Lee Harris, le batteur et percussionniste des premiers fournisseurs de post-rock Talk Talk. "400 Winters", ainsi que des remixes de trois des autres morceaux de l'album, sont sortis sous la forme d'un EP intitulé "400 Winters" en 2005.
Nom de code : Ego_Stripper/Nom de code : Ego Stripper :
Nom de code : Ego Stripper est le cinquième album studio du duo hip hop américain Ces Cru. L'album est sorti le 5 août 2014 chez Strange Music. L'album a fait ses débuts au numéro 40 du palmarès Billboard 200.
Nom de code : ICEMAN/Nom de code : ICEMAN :
Nom de code : ICEMAN (prononcé "Iceman") est un jeu d'aventure graphique réalisé avec le moteur SCI et publié par la société américaine de jeux informatiques Sierra On-Line en 1989. Le concepteur principal était Jim Walls, qui a également créé plusieurs jeux Police Quest. La mention d'un "Codename: PHOENIX" dans le matériel promotionnel de Sierra suggère qu'ICEMAN était censé être la première partie d'une série Codename, mais des ventes décevantes ont mis fin à la franchise potentielle après un match. L'une des caractéristiques les plus remarquables d'ICEMAN est qu'une grande partie de celui-ci se déroule dans un sous-marin; une partie du jeu nécessite également que le joueur navigue dans le sous-marin en utilisant un modèle extrêmement réduit.
Nom de code : Kids_Next_Door/Nom de code : Kids Next Door :
Nom de code : Kids Next Door est une série télévisée d'animation américaine créée par M. Warburton pour Cartoon Network et le 13e des dessins animés du réseau. La série suit les aventures d'un groupe diversifié de cinq enfants de 10 ans qui opèrent à partir d'une cabane dans les arbres de haute technologie, luttant contre des méchants adultes et adolescents avec une technologie 2 × 4 avancée. En utilisant leurs noms de code (Numbuhs 1, 2, 3, 4 et 5), ils font partie du secteur V, qui fait partie d'une organisation mondiale appelée Kids Next Door. Le pilote de la série a été créé sur Cartoon Network à la mi-2001 dans le cadre de The Big Pick II, un événement de diffusion spécial mettant en vedette 11 pilotes pour différentes séries. Le gagnant d'un sondage auprès des téléspectateurs par Cartoon Network déciderait quel pilote serait éclairé pour être une série complète. Après avoir remporté le sondage, la série a été créée le 6 décembre 2002 et s'est terminée le 21 janvier 2008, après six saisons et 78 épisodes. Deux téléfilms ont été diffusés: Operation: ZERO, diffusé en 2006, et Operation: INTERVIEWS, diffusé en finale de la série en 2008. Un épisode spécial croisé d'une demi-heure avec d'autres séries de Cartoon Network, The Grim Adventures of Billy & Mandy , diffusé en 2007. Les médias dérivés comprennent deux jeux vidéo, Operation SODA et Operation VIDEOGAME, ainsi qu'un jeu de cartes à collectionner, des bandes dessinées et des sorties DVD. Nom de code : Kids Next Door est également apparu dans des anthologies de DVD et des jeux vidéo de compilation de Cartoon Network.
Nom de code : Kids_Next_Door_Trading_Card_Game/Nom de code : Jeu de cartes à collectionner Kids Next Door :
Le jeu de cartes à collectionner Codename : Kids Next Door est un jeu de cartes à collectionner d'introduction basé sur le dessin animé Codename : Kids Next Door de Cartoon Network. Le jeu a été lancé en juillet 2005 par Wizards of the Coast.
Nom de code : Kids_Next_Door_%E2%80%93_Operation :_S.ODA/Nom de code : Kids Next Door - Opération : SODA :
Nom de code : Kids Next Door – Operation : SODA est un jeu vidéo de plate-forme de 2004 basé sur la série télévisée d'animation américaine Codename : Kids Next Door sur Cartoon Network. Développé par Vicarious Visions et publié par Global Star Software, il est sorti sur Game Boy Advance exclusivement en Amérique du Nord. Operation : SODA est l'un des deux seuls jeux vidéo à être uniquement basé sur Codename : Kids Next Door. L'autre, Operation: VIDEOGAME, est un jeu de plateforme 3D développé par High Voltage Software pour PlayStation 2, GameCube et Xbox.
Nom de code : Kids_Next_Door_%E2%80%93_Operation :_V.IDEOGAME/Nom de code : Kids Next Door - Opération : VIDEOGAME :
Nom de code : Kids Next Door – Opération : VIDEOGAME (Villains In Detention Escape Outpost Growing Amalgamation Mega Ennormously) est un jeu de plateforme de 2005 développé par High Voltage Software et publié par Global Star Software. Il est sorti sur GameCube, Xbox et PlayStation 2 et est basé sur la série télévisée d'animation américaine Codename: Kids Next Door, diffusée de 2002 à 2008 sur Cartoon Network. Operation: VIDEOGAME est l'un des deux seuls jeux vidéo à être uniquement basé sur Codename: Kids Next Door. L'autre, Operation: SODA, est un jeu de plateforme 2D développé par Vicarious Visions pour la Game Boy Advance.
Nom de code : Knockout/Nom de code : Knockout :
Nom de code : Knockout est une série de bandes dessinées publiée par l'empreinte Vertigo de DC Comics pour 24 numéros (numérotés de 0 à 23) entre juin 2001 et juin 2003. Elle a été créée par l'écrivain Robert Rodi et l'artiste Louis Small, Jr. Le titre était une série humoristique pour "lecteurs matures" mettant en vedette des intrigues d'espionnage absurdes et des œuvres d'art fortement inspirées de l'art des bonnes filles des années 1950 et 1960.
Nom de code : Kyril/Nom de code : Kyril :
Nom de code : Kyril est une mini-série britannique en 4 épisodes, diffusée pour la première fois en 1988 sur deux nuits consécutives. C'est un drame d'espionnage de la guerre froide, mettant en vedette Ian Charleson, Edward Woodward, Denholm Elliott, Joss Ackland et Richard E. Grant. Le thriller d'espionnage a été réalisé par Ian Sharp et le scénario a été écrit par John Hopkins, à partir d'un roman de 1981 de John Trenhaile. L'intrigue assez complexe concerne un espion russe connu («Kyril») envoyé au Royaume-Uni sous des prétextes faussement rapportés afin, espérons-le, de déclencher indirectement une taupe inconnue au KGB pour qu'elle se révèle; l'entreprise finit par avoir des répercussions qu'aucun des premiers acteurs n'aurait pu prévoir.
Nom de code : Éclosion/Nom de code : Éclosion :
Nom de code : Outbreak (connu sous le nom de Venom. Nom de code : Outbreak en Russie) est un jeu vidéo de tir à la première personne développé par l'ukrainien GSC Game World et publié par Virgin Interactive. Il se déroule au début du 21e siècle. Avant le début du jeu, une pluie de météores arrive contenant une forme de vie extraterrestre parasite qui prend le contrôle de leurs hôtes. L'invasion se propage rapidement. Le jeu consiste à combattre cette invasion extraterrestre sur 14 niveaux différents. En Amérique du Nord, le jeu faisait partie d'une gamme de budget de 20 $ de Titus Interactive qui portait la marque Virgin Interactive aux côtés d'Original War, Screamer 4x4 et Nightstone.
Nom de code : Panzers_%E2%80%93_Cold_War/Nom de code : Panzers - Guerre froide :
Nom de code : Panzers – Cold War est un jeu vidéo de stratégie en temps réel développé par le studio hongrois InnoGlow et édité par Atari. Suite de Codename: Panzers, il a été précédemment développé par le logiciel Stormregion, qui sera publié par 10tacle, avant que les deux sociétés ne fassent faillite en 2008.
Nom de code : Panzers_%E2%80%93_Phase_One/Nom de code : Panzers - Phase 1 :
Nom de code : Panzers - Phase One est un jeu vidéo de tactique en temps réel de 2004 développé par le studio hongrois StormRegion et édité par CDV Software Entertainment. Il se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. Nom de code : Panzers a été un succès commercial et a reçu des critiques généralement positives. Il a été suivi par Codename: Panzers - Phase Two (2005) et Codename: Panzers - Cold War. Les droits d'édition actuels de la franchise appartiennent à THQ Nordic après avoir acquis les droits de propriété intellectuelle de l'ancien éditeur, cdv Software Entertainment.
Nom de code : Panzers_%E2%80%93_Phase_Two/Nom de code : Panzers - Phase 2 :
Nom de code : Panzers - Phase Two est un jeu vidéo de tactique en temps réel de 2005 développé par le studio hongrois StormRegion et publié par CDV Software Entertainment. C'est la suite de Codename: Panzers - Phase One. Les deux jeux ont été suivis de Codename: Panzers – Cold War.
Nom de code : Rondo/Nom de code : Rondo :
Nom de code : Rondo est un album de Ghostland Observatory. Il est sorti en 2010 via Red Green Catalog.
Nom de code : Sailor_V/Nom de code : Sailor V :
Nom de code : Sailor V (japonais :コードネームはセーラーV, Hepburn : Kōdonēmu wa Sērā Bui) est un manga créé par Naoko Takeuchi. La série tourne autour du personnage Minako Aino, une écolière joyeuse qui découvre qu'elle a des pouvoirs magiques qu'elle doit utiliser pour protéger les habitants de la Terre. Nom de code : Sailor V est à la base de sa suite, Pretty Soldier Sailor Moon.
Nom de code : Strykeforce/Nom de code : Strykeforce :
Nom de code : Strykeforce était une série de bandes dessinées de Top Cow et Image Comics, sur une équipe de super-héros mercenaires. Nom de code : Strykeforce était une ramification d'une autre série appelée Cyberforce, qui parlait d'un groupe de troupes de choc cyborg. La série a duré quatorze numéros. Les neuf premiers ont été écrits par David Wohl et Marc Silvestri et illustrés par Brandon Peterson, les cinq derniers étant écrits par Steve Gerber et illustrés par Billy Tan Mung Khoy. Quelques artistes de remplacement comprenaient Joe Benitez dans le numéro 8 et Michael Turner dans le numéro 14. Un numéro 0 a été publié entre les numéros 13 et 14 avec une histoire de Mike Heisler et des illustrations d'Anthony Wynn. Gerber et Tan ont également géré le crossover en deux parties Cyberforce / Codename: Strykeforce, qui s'est terminé par la dissolution du personnage Stryker Codename: Strykeforce. La bande dessinée a été relancée en 2004 sous le nom de Strykeforce qui a duré 5 numéros. La relance a été écrite par Jay Faerber et dessinée par Tyler Kirkham.
Nom de code (série_TV)/Nom de code (série TV) :
Codename était une série télévisée britannique de courte durée produite par la BBC en 1970. Une série de thrillers d'espionnage, Codename racontait les activités d'une organisation secrète, le MI17, dirigée depuis une résidence de l'Université de Cambridge. Le programme, d'une durée d'une série de treize épisodes, a été produit par Gerard Glaister et mettait en vedette Clifford Evans, Alexandra Bastedo, Anthony Valentine et Brian Peck. Il a été précédé d'une pièce pilote unique, avec un casting différent. Les pistes étaient bien connues d'autres séries lorsque cette série a été transmise à l'origine, Valentine de Callan, Bastedo de The Champions et Evans de The Power Game, et le premier épisode présenté sur la couverture du Radio Times. Cependant, l'émission n'a pas réussi à captiver l'imagination du public et aucune autre série n'a été réalisée. Aucun épisode ne survit dans les archives de la BBC, bien qu'il existe un enregistrement du pilote.
Nom de code Coq_Rouge/Nom de code Coq Rouge :
Nom de code Coq Rouge ( suédois : Täcknamn Coq Rouge ) est un thriller suédois de 1989 réalisé par Per Berglund . Stellan Skarsgård a remporté le prix du meilleur acteur et Göran Nilsson a remporté le prix de la meilleure photographie aux 25e Guldbagge Awards.
Nom de code Cougar/Nom de code Cougar :
Codename Cougar (également connu sous le nom de Codename: Cougar, Operation Cougar ou The Puma Action) est un thriller chinois de 1989. Il a été co-dirigé par Zhang Yimou et Yang Fengliang. Contrairement à la plupart des premières œuvres de Zhang (allant de Red Sorghum de 1986 à Shanghai Triad de 1995), qui étaient toutes des pièces historiques, Codename Cougar est un thriller moderne impliquant un avion de ligne détourné et une intrigue politique. Le film a été réalisé en tant qu'investissement privé par un ami de Zhang, mais certaines parties de leurs idées initiales ont été censurées par les autorités chinoises. En fin de compte, le film a atteint le seuil de rentabilité mais n'a réalisé aucun profit. Zhang l'a appelé "un film de chasse au pistolet purement commercial".
Nom de code Eagle/Nom de code Eagle :
Codename Eagle est un jeu vidéo de tir à la première personne développé par Refraction Games et édité par Take-Two Interactive. Codename Eagle est sorti initialement au Royaume-Uni en novembre 1999, puis en Amérique du Nord en mars 2000. En 2000, DICE a acquis Refraction Games et a hérité du Battlefield 1942 en développement. Codename Eagle est considéré comme un prédécesseur spirituel de Battlefield 1942.
Nom de code Europa/Nom de code Europa :
"Codename Europa" est le 30e épisode de Captain Scarlet and the Mysterons, une série télévisée britannique Supermarionation créée par Gerry et Sylvia Anderson et filmée par leur société de production Century 21 Productions. Écrit par David Lee et réalisé par Alan Perry, il a été diffusé pour la première fois le 21 mars 1968 sur Granada Television. Se déroulant en 2068, la série dépeint une « guerre des nerfs » entre la Terre et les Mysterons : une race de Martiens avec le pouvoir de créer des copies fonctionnelles de personnes ou d'objets détruits et les utiliser pour commettre des actes d'agression contre l'humanité. La Terre est défendue par une organisation militaire appelée Spectrum, dont le principal agent, le capitaine Scarlet, a été tué par les Mysterons et remplacé par une reconstruction qui s'est ensuite libérée de leur contrôle. Le double de Scarlet a un pouvoir d'auto-guérison qui lui permet de se remettre de blessures qui seraient fatales à n'importe qui d'autre, faisant de lui le meilleur atout de Spectrum dans sa lutte contre les Mysterons. Dans "Codename Europa", les Mysterons tuent et reconstruisent un professeur d'électronique dans le cadre d'un complot visant à assassiner le Triumvirat d'Europe, les trois politiciens les plus puissants de la Terre après le président mondial.
Nom de code Icarus/Nom de code Icarus :
Nom de code Icarus est une série dramatique télévisée pour enfants britannique en cinq parties écrite par Richard Cooper, qui a été produite par la BBC en 1981. La série combinait des éléments de drame pour adolescents et de thriller de complot, et impliquait des enfants prodiges manipulés comme base d'un schéma complexe. impliquant des missiles nucléaires et le complot de la mystérieuse Fondation Icarus pour conquérir le monde. Il mettait en vedette Barry Angel dans le rôle de l'enfant prodige Martin Smith et Philip Locke dans le rôle de John Doll. Cooper a également romancé la série, qui a été publiée par la BBC et Knight Books en 1981. La série a été publiée sur VHS sous forme de compilation par BBC Video en 1985 au Royaume-Uni, et en 2006, elle a été mise à disposition dans son format épisodique original non édité. sur DVD Région 1 par Home Vision Entertainment aux États-Unis. Le lieu des scènes où les enfants étaient à l'école était le Redrice, juste à l'extérieur d'Andover, Hampshire, Royaume-Uni. Cette école a depuis été rebaptisée Farleigh School. Tous les enfants supplémentaires venaient de l'école communautaire Harrow Way à Andover. Le générique des cinq épisodes de la série portait les légendes "Conseils scientifiques - Le professeur John Taylor" et "La BBC souhaite remercier : Imperial War Museum, Duxford". La musique titre était la danse infernale de Koschei tirée de L'Oiseau de feu d'Igor Stravinsky. L'épisode 3 "Harlequin" a été nominé pour "Meilleur drame/divertissement léger" aux BAFTA Awards 1982. La série a été diffusée deux fois par semaine, les mardis et mercredis, les dates de transmission originales étant les suivantes : Première partie - 8 décembre 1981 Deuxième partie - 9 décembre 1981 Troisième partie - 15 décembre 1981 Quatrième partie - 16 décembre 1981 Cinquième partie - 22 Décembre 1981
Nom de code MAT/Nom de code MAT :
Codename MAT est un simulateur de combat spatial édité en 1984 par Micromega pour le ZX Spectrum et Amstrad CPC. Il a été écrit par Derek Brewster. Le jeu est similaire à Star Raiders d'Atari, Inc. Les deux jeux incluent la possibilité de basculer entre les vues avant et arrière et ont des modes de carte stratégique et de numérisation. Alors que dans Star Raiders, le joueur combat des Zylons, dans Codename MAT, les ennemis sont Myons.
Nom de code un/Nom de code un :
Codename One est un framework multiplateforme open source visant à fournir du code à écriture unique et à exécuter n'importe où pour divers systèmes d'exploitation mobiles et de bureau (comme Android, iOS, Windows, MacOS et autres). Il a été créé par les co-fondateurs du projet LWUIT (Chen Fishbein et Shai Almog) et a été annoncé pour la première fois le 13 janvier 2012. Il a été décrit à l'époque par les auteurs comme "une plate-forme multi-appareils qui vous permet d'écrire votre code une fois dans Java et le faire fonctionner sur tous les appareils en particulier : iPhone/iPad, Android, Blackberry, Windows Phone 7 et 8, appareils J2ME, Windows Desktop, Mac OS et Web. Les principaux objectifs du projet sont la facilité d'utilisation/RAD (développement rapide d'applications), intégration profonde avec la plate-forme native et vitesse native." Codename One a pris l'abstraction de la plate-forme LWUIT et l'a étendue en ajoutant un simulateur et un ensemble de serveurs de construction basés sur le cloud qui construisent les applications natives réelles à partir du bytecode Java.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Culver Junction station