Rechercher dans ce blog

mercredi 20 juillet 2022

CityJet New Zealand""


Cit%C3%A9 des_Sciences_et_de_l%27Industrie/Cité des Sciences et de l'Industrie :
La Cité des Sciences et de l'Industrie ("Cité des Sciences et de l'Industrie", en abrégé la CSI) ou simplement CSI est le plus grand musée des sciences d'Europe. Situé dans le Parc de la Villette à Paris, en France, il est l'un des trois douzaines de Centres Culturels Scientifiques, Techniques et Industriels (CCSTI) français, promouvant la science et la culture scientifique. Environ cinq millions de personnes visitent la Cité chaque année. Les attractions comprennent un planétarium, un sous-marin (l'Argonaute), un cinéma IMAX (La Géode) et des espaces spéciaux pour les enfants et les adolescents. Le CSI est classé établissement public à caractère industriel et commercial, établissement spécialisé dans la promotion de la culture scientifique et technique. Créée à l'initiative du président Giscard d'Estaing, la Cité a pour but de diffuser les connaissances scientifiques et techniques auprès du public, notamment auprès des jeunes, et de promouvoir l'intérêt du public pour la science, la recherche et l'industrie. Les caractéristiques les plus remarquables de la "façade bioclimatique" faisant face au parc sont Les Serres - trois espaces de serre de 32 mètres de haut, 32 mètres de large et 8 mètres de profondeur. Les façades des Serres ont été les premières parois vitrées structurelles à être construites sans encadrement ni ailerons porteurs. Du 30 mai au 1er juin 2008, le musée a accueilli le 3e Salon international des initiatives de paix.

Cit%C3%A9 du_Cin%C3%A9ma/Cité du Cinéma :
La Cité du Cinéma ou Studios de Paris est un complexe de studios de cinéma soutenu et fondé à l'origine par le réalisateur et producteur Luc Besson, situé à Saint-Denis, au nord de Paris, dans une centrale électrique rénovée, mise en service en 1933 pour alimenter le métro parisien . Le complexe de studios est destiné à être un concurrent de Cinecittà à Rome, Pinewood à Londres et Babelsberg à Berlin. Il a été inauguré le 21 septembre 2012. En février 2022, le producteur de cinéma franco-tunisien Tarak Ben Ammar a finalisé un accord pour l'achat des Studios de Paris.
Cit%C3%A9 du_Havre/Cité du Havre :
La Cité du Havre est un quartier de l'arrondissement Ville-Marie de la ville de Montréal, Québec, Canada. Il est situé sur une étroite péninsule artificielle, la jetée Mackay (Jetée Mackay), qui a été construite en grande partie pour protéger le Vieux-Port de Montréal des courants du fleuve Saint-Laurent et des bancs de glace et des inondations au printemps. Les 775 résidents vivent dans l'un des trois immeubles résidentiels modernes, Habitat 67, Tropiques Nord et Profil-O. Le reste est principalement utilisé à des fins industrielles légères et constitue la dernière partie fonctionnelle du « Vieux-Port » de Montréal, tandis que les fonctions portuaires modernes se déroulent beaucoup plus en aval dans le nord-est de l'île. C'est l'un des rares quartiers de l'arrondissement où il y a de la place pour de nouvelles constructions et du développement.
Cit%C3%A9 du_Multim%C3%A9dia/Cité du Multimédia :
La Cité du Multimédia est un quartier de Montréal, Québec, Canada, situé entre le Vieux-Montréal, Griffintown et le centre-ville de Montréal. Le quartier est le résultat d'un vaste projet immobilier lancé par le gouvernement du Québec à la fin des années 1990 qui a réaménagé des bâtiments industriels abandonnés du XIXe siècle en un pôle d'affaires pour les entreprises des technologies de l'information. Le Groupe Cardinal Hardy et le Groupe Provencher & Roy architectes ont collaboré à la conception urbaine du quartier.
Cit%C3%A9 du_Train/Cité du Train :
La Cité du Train (en anglais : City of the Train ou Train City), située à Mulhouse, en France, est l'un des dix plus grands musées ferroviaires au monde. Il succède au musée français du chemin de fer, organisme chargé de la conservation des grands équipements ferroviaires historiques de la SNCF.
Cit%C3%A9 du_Vin/Cité du Vin :
La Cité du Vin est un musée ainsi qu'un lieu d'expositions, de spectacles, de projections de films et de séminaires académiques sur le thème du vin situé à Bordeaux, France.
Cit%C3%A9 internationale_des_arts/Cité internationale des arts :
La Cité internationale des arts est une résidence d'artistes qui accueille des artistes de toutes spécialités et nationalités à Paris. Il comprend deux sites, l'un situé dans le Marais et l'autre à Montmartre.
Cit%C3%A9 internationale_universitaire_de_Paris/Cité internationale universitaire de Paris :
La Cité internationale universitaire de Paris (CiuP, Cité U) est un parc privé et une fondation située à Paris, en France. Depuis 1925, elle assure des services généraux et publics, dont l'entretien de plusieurs dizaines de résidences abritant environ 6 000 étudiants et universitaires invités en Île-de-France. Reconnue officiellement comme fondation d'utilité publique, la CIUP favorise les échanges entre étudiants du monde entier dans un esprit de tolérance.
Cit%C3%A9 nationale_de_l%27histoire_de_l%27immigration/Cité nationale de l'histoire de l'immigration :
La Cité nationale de l'histoire de l'immigration est un musée d'histoire de l'immigration situé dans le 12ème arrondissement de Paris au 293, avenue Daumesnil. La station de métro la plus proche est Porte Dorée. Il est ouvert du mardi au vendredi de 10h à 17h30 et le week-end de 10h à 19h ; un droit d'entrée de 4,50 € est facturé. Le musée a été conçu en 1989 par l'immigrant algérien Zaïr Kedadouche, soutenu initialement par des historiens tels que Pierre Milza et Gérard Noiriel, mais l'idée a été interrompue en 1993. La victoire de la Coupe du monde de France en 1998 a réuni le peuple de La France, et l'ancien Premier ministre Lionel Jospin ont approuvé sa création presque immédiatement. Les années ont passé et l'espoir de voir le Musée se concrétiser s'est évanoui jusqu'à ce que le président Jacques Chirac soit réélu en 2002. Il confie à Jacques Toubon la responsabilité de faire vivre le Musée avec pour mission de « contribuer à la reconnaissance de l'intégration des immigrés dans la société française ». et faire avancer les regards et les mentalités sur l'immigration en France ». Il a ouvert sans cérémonie publique fin 2007 sous son successeur, le président Nicolas Sarkozy, au milieu d'une controverse politique au cours de laquelle huit des douze universitaires impliqués dans le projet ont démissionné. Le musée occupe le Palais de la Porte Dorée, monument historique de Paris, qui a été construit en 1931 pour servir de musée de l'Exposition internationale coloniale dédiée aux colonies. En raison de l'histoire coloniale du Palais de la Porte Dorée et de ses liens profonds avec l'Empire français, l'espace du musée est dédié à informer les visiteurs de son histoire, et l'une des premières expositions temporaires date de 1931. Cependant, il y a aussi quelques controverse entourant le thème de la réduction de toute immigration à l'origine colonialiste qui peut être considérée comme dégradante et déroutante pour certains. Le musée était aussi autrefois le siège du Musée national des Arts d'Afrique et d'Océanie, en bordure du bois de Vincennes. Son aquarium tropical est toujours situé dans la cave et reste ouvert au public. Il contient plus de 1100 m² d'espace d'exposition consacré principalement à l'histoire et à la culture de l'immigration en France du début du XIXe siècle à nos jours. Une installation permanente, "Benchmarks", contient des expositions interactives présentant des histoires d'immigrants sous forme multimédia. La maison de la médiathèque Abdelmalek Sayad, située dans le musée, contient une collection diversifiée de livres, de films et d'autres types de médias liés aux thèmes du musée. La collection est accessible en ligne sur le portail du musée. Les collections du musée sont organisées selon trois thèmes principaux : des images dont la photographie d'Eugène Atget, Gérald Bloncourt, Robert Capa, Yves Jackson, Jean Jacques Pottier, etc., ainsi que des estampes, des affiches, dessins de presse, dessins animés, bandes dessinées, matériel audiovisuel ; objets de la vie quotidienne; et des œuvres d'art concernant l'immigration, le territoire, les frontières et les racines. En mai 2019, il a accueilli un événement avec l'artiste Adelaide Damoah pendant la semaine des musées.
Ciuacoatl Mons/Ciuacoatl Mons :
Ciuacoatl Mons est une montagne sur Vénus. Son nom est dérivé de la déesse aztèque de la fertilité.
Ciubota/Ciubota :
La Ciubota est un affluent droit de la rivière Tutova en Roumanie. Il se jette dans la Tutova à Iezer. Sa longueur est de 11 km (6,8 mi) et la taille de son bassin est de 33 km2 (13 milles carrés).
Ciubotaru/Ciubotaru :
Ciubotaru peut faire référence à : Ciubotaru (nom de famille), nom de famille roumain Ciubotaru River, un affluent de la rivière Siret en Roumanie Haloșul Ciubotaru River, un affluent du Caşin en Roumanie
Ciubotaru (nom de famille)/Ciubotaru (nom de famille) :
Ciubotaru, Ciobotariu ou Ciubotaru est un nom de famille professionnel de langue roumaine dérivé de l'occupation de ciubotar, bottier, un emprunt au slave 'Chebotar' Les noms de famille peuvent faire référence au demandeur dans Ciubotaru c.Moldavie Alexandru Ciubotaru, directeur du jardin botanique de Chișinău Ionel Ciubotaru , maire de Roznov, Neamț Liviu Ciobotariu, footballeur roumain Cristian Ciubotariu, footballeur roumain
Ciubotaru c._Moldavie/Ciubotaru c. Moldavie :
Ciubotaru c. Moldova (requête n° 27138/04) était une affaire tranchée par la Cour européenne des droits de l'homme en 2010. Mihai Ciubotaru a demandé à ce que son origine ethnique soit changée de moldave à roumaine sur ses certificats de naissance et de mariage, ce que la Moldavie a refusé. La Cour a conclu que la procédure moldave de changement d'origine ethnique violait l'article 8 (droit à la vie privée) de la Convention européenne des droits de l'homme.
Ciub%C4%83r Vod%C4%83/Ciubăr Vodă :
Ciubăr Vodă (Csupor de Monoszló) était un aristocrate hongrois d'origine croate, un commandant des troupes de John Hunyadi envoyé pour soutenir Petru III pour remplacer le Roman II. Ciubar Voda a gouverné la Moldavie pendant environ deux mois après la mort inattendue de Pierre III avant le 10 octobre et fin décembre 1448 (peut-être fin janvier 1449, car en février 1449, Alexăndrel a pris le trône moldave pour la première fois.) Il n'est mentionné que par Grigore Ureche, en tant que dirigeant de la Moldavie pendant deux mois après Petru III de Moldavie.
Ciuc/Ciuc :
Ciuc peut faire référence à : Ciuc Mountains, une chaîne de montagnes moyennement haute du comté de Harghita en Transylvanie Comté de Ciuc, un ancien comté du Royaume de Roumanie Miercurea Ciuc, siège du comté de Harghita, Roumanie
Comté de Ciuc/Comté de Ciuc :
Le comté de Ciuc était un comté ( roumain : județ ) du Royaume de Roumanie . Sa capitale était Miercurea Ciuc. Son nom est dérivé de l'ancien comté du Royaume de Hongrie, Csík.
Montagnes Ciuc / Montagnes Ciuc :
Les montagnes Ciuc ( roumain Munții Ciucului , hongrois Csíki-havasok ) sont une chaîne de montagnes mi-haute du comté de Harghita en Transylvanie , en Roumanie . Géologiquement, ils appartiennent au groupe des montagnes Căliman-Harghita des Carpates intérieures orientales. En Roumanie, cependant, il est traditionnel de diviser les Carpates orientales ( Carpații Orientali ) en trois groupes géographiques (nord, centre et sud). La catégorisation roumaine comprend les montagnes Ciuc dans les Carpates centrales de Moldavie et de Transylvanie ( Grupa Centrală , Carpaţii Moldo-Transilvani ). La rivière Trotuș émerge de ces montagnes. Le plus haut sommet est Noșcolat, à 1 553 m.
Ciucani/Ciucani :
Ciucani peut faire référence à plusieurs villages de Roumanie : Ciucani, un village de la commune de Răcăciuni, comté de Bacău Ciucani, un village de Sânmartin, Harghita
Ciuca%C8%99/Ciucaş :
Ciucaș peut faire référence à : Ciucaș Mountains, une chaîne de montagnes dans les Carpates du Sud, Roumanie Ciucaș Peak, le plus haut sommet des Ciucaş Mountains Ciucaș, un nom alternatif pour la rivière Homorod, un affluent de l'Olt en Roumanie Ciucaș (site), une réserve naturelle en Roumanie
Montagnes Ciuca%C8%99/Montagnes Ciucaș :
Les montagnes Ciucaș ( roumain : Munții Ciucaș , hongrois : Csukás-hegység ) sont une chaîne de montagnes en Roumanie . Il est situé dans la partie nord du comté de Prahova et chevauche la frontière avec le comté de Brașov. Le plus haut sommet est Vârful Ciucaș (Ciucaș Peak), à 1 954 mètres (6 411 pieds); les autres sommets sont Gropșoare à 1883 mètres (6178 pieds), Tigăile Mari à 1844 mètres (6050 pieds) et Zăganu à 1817 mètres (5961 pieds). La chaîne se compose de deux crêtes - la crête Ciucaș – Bratocea dans la direction sud-ouest-nord-est et la crête Gropșoarele – Zăganu dans la direction nord-ouest-sud-est - reliées par la selle formée par le pic Chirușca. La crête de Ciucaș est au nord et comprend le pic de Ciucaș, tandis que la crête de Bratocea est au sud et a une longueur de plus de 5 kilomètres (3,1 mi). Les sources de la rivière Buzău, de la rivière Teleajen, de la rivière Tărlung et de bien d'autres sont situées dans ces montagnes. En Roumanie, les montagnes de Ciucaș sont considérées comme faisant partie des Carpates de Courbure. Géologiquement, selon les divisions des Carpates, la chaîne fait partie des Carpates moldaves-munteniennes, du groupe plus large des Carpates orientales extérieures. Il est bordé au nord-est par les montagnes Tătaru à l'est, les montagnes Întorsurii au nord et les montagnes Grohotiș à l'ouest. Le village de Cheia est proche de la montagne.
Ciuca%C8%99 Peak/Ciucaș Peak :
Ciucaș Peak ( roumain : Vârful Ciucaș , hongrois : Csukás-hegy , allemand : Krähenstein ) est le plus haut sommet des montagnes Ciucaș , dans les Carpates du Sud . Son altitude est de 1 954 m (6 411 pieds).
Ciucci/Ciucci :
Ciucci est un nom de famille italien. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Alfredo Ciucci (né en 1920), footballeur italien Antonio Filippo Ciucci (décédé vers 1710), médecin italien Pietro Ciucci (né en 1950), homme d'affaires italien
Ciucea/Ciucea :
Ciucea ( prononciation roumaine : [ˈtʃʲutʃe̯a] ; hongrois : Csucsa , prononcé [ˈt͡ʃut͡ʃɒ] ; allemand : Tschetsch ) est une commune du comté de Cluj , Transylvanie , Roumanie , située à 20 km au nord-ouest de Huedin sur la rive droite de la rivière Crișul Repede . Elle est composée de deux villages, Ciucea et Vânători (Börvény). Il comprenait également trois autres villages de 1968 à 2002, date à laquelle ils ont été séparés pour former la commune de Negreni. Endre Ady a vécu dans le château pendant la Première Guerre mondiale, lorsqu'il appartenait à la famille de sa femme Berta Boncza. La maison commémorative Octavian Goga est située à Ciucea.
Ciuchici/Ciuchici :
Ciuchici ( hongrois : Tyukó ) est une commune du comté de Caraș-Severin , dans l'ouest de la Roumanie, avec une population de 1 257 personnes. Elle est composée de quatre villages : Ciuchici, Macoviște (Mákosfalva), Nicolinț (Miklósháza) et Petrilova (Petrilova).
Ciucic/Ciucic :
Le Ciucic ( hongrois : Köcs-patak ) est un affluent droit de la rivière Mureș en Transylvanie , en Roumanie . Il se déverse dans le Mureș à Platonești. Sa longueur est de 9 km (5,6 mi) et la taille de son bassin est de 14 km2 (5,4 milles carrés).
Ciuciuieni/Ciuciuieni :
Ciuciuieni est une commune du district de Sîngerei, en Moldavie. Elle est composée de deux villages, Brejeni et Ciuciuieni.
Ciuciulea/Ciuciulea :
Ciuciulea est un village du district de Glodeni, en Moldavie.
Ciuciulea davidi/Ciuciulea davidi :
Ciuciulea est un genre de mysticètes cétotheriides trouvés dans les dépôts marins du Miocène moyen en Moldavie.
Ciuciuleni/Ciuciuleni :
Ciuciuleni est un village du district de Hîncești, en Moldavie.
Ciucs%C3%A2ngeorgiu/Ciucsângeorgiu :
Ciucsângeorgiu ( hongrois : Csíkszentgyörgy [ˈt͡ʃiːksɛɲɟørɟ] ) est une commune du comté de Harghita , en Roumanie . Il se trouve dans le Székely Land, une région ethnoculturelle de l'est de la Transylvanie.
Ciucur-Mingir/Ciucur-Mingir :
Ciucur-Mingir est un village du district de Cimișlia, en Moldavie.
Ciucurova/Ciucurova :
Ciucurova est une commune du comté de Tulcea, dans le nord de la Dobroudja, en Roumanie. Elle est composée de trois villages : Atmagea, Ciucurova et Fântâna Mare (nom historique : Başpunar). Le nom de la commune vient du turc, Çukurova signifiant basse-plaine (çukur - basse, ova - plaine).
Ciucurova (rivière)/Ciucurova (rivière) :
La Ciucurova (aussi : Slava Cercheză) est un affluent gauche de la rivière Slava en Roumanie. Il se jette dans la Slava à Slava Rusă. Sa longueur est de 24 km (15 mi) et la taille de son bassin est de 119 km2 (46 milles carrés).
Ciuc%C4%83/Ciuca :
Ciucă est un nom de famille roumain. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Eugen Ciucă (1913–2005), artiste roumano-américain Mihai Ciucă (1883–1969), bactériologiste et parasitologue roumain Nicolae Ciucă (né en 1967), général et homme politique roumain
Cabinet Ciuc%C4%83/Cabinet Ciucă :
Le Cabinet Ciucă ( prononciation roumaine: [t͡ʃukə] ) est le 132e et actuel gouvernement de Roumanie dirigé par l'ancien général d'armée des Forces terrestres roumaines Nicolae Ciucă (PNL) depuis le 25 novembre 2021. La grande coalition formant le gouvernement, composée du PSD , PNL , et UDMR / RMDSZ, est également appelée Coalition nationale pour la Roumanie (en roumain : Coaliția Națională pentru România, CNR).
Ciud-siorraig/Ciud-siorraig :
Le ciud-siorraig était une sorte d'enrouleur de laine, avec un arrangement de roues dentées, actionné par l'enrouleur rotatif, et avec un ressort qui fait un bruit lorsque le nombre de fils formant une "coupe" est enroulé autour du bord de l'enrouleur la roue.
Ville/Ville :
Ciudad (prononciation espagnole : [θjuˈðað]) est le mot espagnol pour City Ciudad peut également faire référence à : La Ciudad (site archéologique), ruines de Hohokam à Phoenix, Arizona La Ciudad, district de Durango City, Mexique La ciudad, roman de Mario Levrero 1970 La Ciudad The City (film de 1998) Ciudad (film), réalisé par Balthasar Burkhard Ciudad (groupe), groupe philippin Rakista série télévisée La Ciudad, surnom de Mexico, Mexique "La Ciudad", chanson d'Odesza de A Moment Apart 2017
Ciudad Acu%C3%B1a/Ciudad Acuña :
Ciudad Acuña, également connue simplement sous le nom d'Acuña, (à l'origine Garza Galán, plus tard Villa Acuña) est une ville située dans l'État mexicain de Coahuila, à 29°19′27″N 100°55′54″W et une hauteur moyenne au-dessus de la mer niveau de 271 m (889 pi). Il se dresse sur le Rio Grande (connu localement sous le nom de Río Bravo), qui marque la frontière américano-mexicaine, et offre deux passages frontaliers via le barrage international du lac Amistad et le pont international Del Río-Ciudad Acuña avec la ville voisine de Del Rio en l'État américain du Texas. Il sert de siège municipal à la municipalité environnante d'Acuña. La population estimée de la ville en 2017 était de 201 778, tandis que la population de la municipalité était de 214 616. La ville est la quatrième plus grande de l'État de Coahuila et la ville à la croissance la plus rapide du Mexique. La zone est desservie par l'aéroport international de Ciudad Acuña. La zone métropolitaine de Del Rio-Ciudad Acuña (DR-CA) est la septième plus grande zone métropolitaine binationale le long de la frontière américano-mexicaine. La ville de Del Rio est située dans l'État américain du Texas sur le côté nord du Rio Grande et Ciudad Acuña est située dans l'État mexicain de Coahuila au sud du fleuve. Cette zone métropolitaine est également connue sous le nom de "Tierra de la Amistad". La population de la zone micropolitaine de Del Rio était de 55 000 personnes en 2015 et la population de la zone métropolitaine de Ciudad Acuña était de 225 000 personnes en 2015. La population de 2015 de la zone métropolitaine binationale du Grand Del Rio-Ciudad Acuña est de 280 000 personnes.
Ciudad Acu%C3%B1a_International_Airport/Aéroport international de Ciudad Acuña :
L'aéroport international de Ciudad Acuña (espagnol : Aeropuerto Internacional de Ciudad Acuña, IATA : ACN, ICAO : MMCC) est un aéroport desservant Ciudad Acuña, une ville de l'État de Coahuila au Mexique.
Ciudad Altamirano/Ciudad Altamirano :
Ciudad Altamiro peut faire référence à l'un des endroits suivants au Mexique : Ciudad Altamirano, Guerrero Ciudad Altamirano, Michoacán
Ciudad Altamirano,_Guerrero/Ciudad Altamirano, Guerrero :
Ciudad Altamirano, anciennement connue sous le nom de Pungarabato (années 1400-1936), est la plus grande ville et sert de siège municipal à Pungarabato de l'État mexicain de Guerrero. Il fait partie de la région de Tierra Caliente. Il se dresse sur la rivière Cutzamala, l'un des principaux affluents de la rivière Balsas, à une hauteur de 230 mètres (755 pieds) au-dessus du niveau de la mer. La population de 2010 était de 37 035 habitants selon le Congrès de Guerrero. Le nom de la ville rend hommage à Ignacio Manuel Altamirano, président de la Cour suprême du XIXe siècle et écrivain né à Tixtla, Guerrero. Altamirano possède un aéroport pavé nommé Santa Barbara Regional Airport. Le nom vient de la ville sœur à côté d'Altamirano. La plupart des gens (sinon tous) l'appellent simplement l'aéroport d'Altamirano, ou "Aeropuerto Altamirano". L'aéroport n'a pas de services aériens, donc les seuls à l'utiliser sont les locaux qui possèdent des avions. Récemment, une petite base militaire a été installée à l'aéroport.
Ciudad Altamirano,_Michoac%C3%A1n/Ciudad Altamirano, Michoacán :
Ciudad Altamirano est un village du Michoacán, au Mexique.
Cathédrale de Ciudad Altamirano/Cathédrale de Ciudad Altamirano :
La cathédrale Saint-Jean-Baptiste (espagnol : Catedral de San Juan Bautista) également la cathédrale de Ciudad Altamirano est un temple catholique situé à Ciudad Altamirano, et est considéré comme l'un des monuments religieux les plus importants de l'état de Guerrero, au Mexique, construit pendant le seizième siècle. C'est un temple qui suit le rite latin ou romain et sert d'église mère du diocèse de Ciudad Altamirano (diocèse Civitatis Altamirensis) créé par le pape Paul VI en 1964 à travers la bulle "Populo Dei". Il est sous la responsabilité pastorale de Mgr Maximino Martínez Miranda.
Ciudad Antigua/Ciudad Antigua :
Ciudad Antigua (prononciation espagnole : [sjuˈðað anˈtiɣwa]) est une municipalité du département de Nueva Segovia au Nicaragua.
Ciudad Arce/Ciudad Arce :
Ciudad Arce est une municipalité du département de La Libertad au Salvador. Il se trouve à environ 25 kilomètres (16 mi) au nord-ouest de la capitale nationale, San Salvador. Il porte le nom de Manuel José Arce.
Ciudad Ayala/Ciudad Ayala :
Ciudad Ayala est une ville du centre-est de l'État mexicain de Morelos. Il se situe à 18°45′59″N 98°59′05″W, à une hauteur moyenne de 1 220 m (4 000 pieds) au-dessus du niveau de la mer. La ville porte le nom du coronel Francisco Ayala (1760-1812) qui a combattu avec José María Morelos pendant le siège de Cuautla en 1812. L'ancien nom de la ville était Mapachtlan. Ayala est devenue une municipalité le 17 avril 1869.Ciudad Ayala avait une population de 6 190 habitants en 2005 et de 6 335 en 2020. La ville sert de siège municipal à la municipalité environnante d'Ayala, avait une population de 85 521 habitants en 2015 et il a une superficie de 345,69 km2 (133,47 milles carrés) et 89 834 en 2020. La municipalité comprend les villes de San Pedro Apatlaco, Anenecuilco et Tenextepango, qui sont toutes plus grandes que Ciudad Ayala. La ville était auparavant connue sous le nom de San Francisco Mapachtlan mais a été renommée en 1868 pour honorer Francisco Ayala (1760–1812), qui fut le premier dirigeant de l'État moderne de Morelos à rejoindre le Cri de Dolores en 1810. La ville d'Anenecuilco, lieu de naissance d'Emiliano Zapata, se trouve dans cette municipalité; tout comme l'Hacienda de San Juan, près de la ville de Chinameca, où il a été trahi et assassiné. Ayala elle-même est surtout connue pour avoir donné son nom au manifeste d'Emiliano Zapata : le Plan d'Ayala.
Ciudad Azteca_metro_station/Station de métro Ciudad Azteca :
Ciudad Azteca (espagnol: [sjuˈðað asˈteka] (écouter) ; espagnol lit. trad. "Aztec City") est une station du métro de Mexico le long de l'avenue Carlos Hank González (autrement connue sous le nom d'avenue centrale), à ​​Ecatepec de Morelos, État du Mexique, dans la zone métropolitaine de Mexico. Il s'agit d'une station à niveau avec deux plates-formes insulaires qui sert de terminus nord de la ligne B (la ligne verte et grise). Elle est suivie par la station Plaza Aragón. Elle dessert la colonia (quartier) de Ciudad Azteca (es), d'où la station tire son nom. Il est adjacent à l'extrémité nord du centre commercial le plus fréquenté du Mexique (à partir de 2018), Multiplaza Aragón. Le pictogramme de la station reprend la silhouette du glyphe du quartier. La gare de Ciudad Azteca a ouvert le 30 novembre 2000 avec un service vers le sud-ouest en direction de Buenavista. En 2019, la gare avait une fréquentation quotidienne moyenne de 58 658 passagers, ce qui en fait la 12e gare la plus fréquentée du réseau et la deuxième la plus utilisée sur la ligne. Les installations sont accessibles aux personnes handicapées. La gare est desservie par le terminal multimodal Azteca Bicentenario (également connu sous le nom de Mexipuerto Ciudad Azteca), un centre commercial et une plaque tournante des transports qui se connecte aux routes locales et la ligne Mexibús I, une ligne de transport en commun rapide qui relie Mexico à l'International Felipe Ángeles. Aéroport.
Ciudad Barrios/Ciudad Barrios :
Ciudad Barrios est une ville du département de San Miguel au Salvador. Ciudad Barrios est l'un des endroits les plus culturels d'El Salvador avec de nombreuses attractions et c'est le lieu de naissance de l'archevêque Óscar Romero, le premier saint d'El Salvador.
Ciudad Barrios_prison/Prison de Ciudad Barrios :
La prison de Ciudad Barrios est une prison de Ciudad Barrios, San Miguel, El Salvador. Entre septembre 2004 et mi-2015, il a abrité exclusivement des membres du gang Mara Salvatrucha. Pendant ce temps, El Salvador avait une politique de ségrégation des membres de gangs dans ses prisons; cette politique a été inversée. La prison de Ciudad Barrios a été militarisée, avec des soldats et des policiers servant de gardiens de prison. En 2012, la prison abritait près de 2 500 prisonniers, malgré une capacité de 800. Les gardiens ont relativement peu de contrôle sur la prison étant donné un ratio prisonnier-gardien de 50 pour un. C'est l'une des prisons les plus violentes du pays.
Ciudad Bendita/Ciudad Bendita :
Ciudad Bendita est une telenovela vénézuélienne produite et diffusée par Venevisión et distribuée à l'international par Venevisión International. La telenovela est une histoire originale écrite par Leonardo Padrón.Marisa Román et Roque Valero sont les principaux protagonistes. Depuis le 9 janvier 2012, la telenovela est diffusée au Venezuela via la chaîne câblée Venevision Plus pour se répéter de 16h à 23h30. Elle est considérée comme la telenovela la plus réussie écrite par Leonardo Padrón, après Cosita rica.
Ciudad Bol%C3%ADvar/Ciudad Bolivar :
Ciudad Bolívar ( prononciation espagnole: [sjuˈðað βoˈliβaɾ] ; espagnol pour " Bolivar City "), anciennement connue sous le nom d' Angostura et St. Thomas de Guyana , est la capitale de l' État de Bolívar au sud-est du Venezuela . Il se trouve à l'endroit où le fleuve Orénoque se rétrécit à environ 1,6 km de largeur, est le site du premier pont sur le fleuve et est un port fluvial majeur pour les régions orientales du Venezuela. L'Angostura historique a donné son nom au Congrès d'Angostura, à l'arbre d'Angostura, à la Maison d'Angostura et aux amers d'Angostura. La Ciudad Bolívar moderne possède un centre historique bien préservé ; une cathédrale et d'autres bâtiments coloniaux originaux entourent la Plaza Bolívar.
Ciudad Bol%C3%ADvar,_Antioquia/Ciudad Bolívar, Antioquia :
Bolívar est une ville et une municipalité du département d'Antioquia, en Colombie. Partie de la sous-région du sud-ouest d'Antioquia. Elle est connue comme le berceau des cyclistes professionnels internationaux Carlos Betancur et Julián Arredondo.
Ciudad Bol%C3%ADvar,_Bogot%C3%A1/Ciudad Bolívar, Bogota :
Ciudad Bolívar est la 19e localité du district de la capitale de la capitale colombienne Bogotá. Ciudad Bolívar est située au sud de la ville, à la frontière sud de la savane de Bogotá. Ce quartier est principalement habité par des habitants de la sous-classe. Alors que la majeure partie de la zone de Ciudad Bolívar est rurale, sa partie urbaine comprend l'un des plus grands méga-bidonvilles du monde. Sa zone urbaine concentre la population la plus pauvre de Bogotá et est connue pour ses niveaux de violence endémiques en raison d'une grande activité de gangs, de mafia et parfois des FARC, le groupe national ex-terroriste de Colombie.
Ciudad Bol%C3%ADvar_(homonymie)/Ciudad Bolívar (homonymie) :
Ciudad Bolívar est la capitale de l'État de Bolívar, au Venezuela. Ciudad Bolívar peut également faire référence à : Ciudad Bolívar, Antioquia, ville et municipalité du département d'Antioquia, Colombie Ciudad Bolívar, Bogotá, localité du district de la capitale Bogotá, Colombie Club Ciudad de Bolívar, club argentin de volleyball basé à San Carlos de Bolívar
Ciudad Bugambilias/Ciudad Bugambilias :
Ciudad Bugambilias (Guadalajara, Mexique) Prononciation espagnole : [sjuˈðað βuɣãmˈbiljas] est un quartier résidentiel fermé exclusif, situé dans la municipalité de Zapopan, qui fait partie de la zone métropolitaine de Guadalajara dans l'État de Jalisco, au Mexique. des premiers quartiers développés vers le sud de la ville en se concentrant sur les zones communales vertes, entourées par la zone forestière protégée polygonale Cerro del Tajo et une partie de la forêt Primavera. Il est connu pour abriter de nombreux particuliers fortunés et aisés familles établies du pays. Son entrée principale est située via l'Avenida López Mateos. La zone est actuellement surveillée par un nouveau système de surveillance C5 mis en place en partenariat avec la police étatique et privée.
Ciudad CCS/Ciudad CCS :
Ciudad CCS est un journal publié à Caracas, au Venezuela. Il a été lancé le 8 août 2009 par Jorge Rodríguez, maire de la municipalité libertador bolivarienne de Caracas pour le PSUV. C'est un journal gratuit financé par la municipalité.
Ciudad Camargo/Ciudad Camargo :
Ciudad Camargo peut faire référence à : Camargo, Chihuahua, Mexique Municipalité de Camargo, Tamaulipas, Mexique
Ciudad Canatl%C3%A1n/Ciudad Canatlán :
Ciudad Canatlán est une ville et le siège de la municipalité de Canatlán, dans l'État de Durango, au nord-ouest du Mexique. En 2010, la ville de Canatlán comptait 11 495 habitants.
Ciudad Caribia/Ciudad Caribia :
Ciudad Caribia est une communauté planifiée au Venezuela, située à l'ouest de Caracas. La ville possède des jardins d'enfants et des écoles, un programme d'éducation des adultes, des terrains de football et de basket-ball, un centre de santé géré par le gouvernement, une boulangerie et un supermarché subventionnés par le gouvernement, et même une zone industrielle, qui n'est pas encore pleinement développée. C'est en grande différence avec la majorité des bidonvilles des collines qui entourent Caracas, où les gens vivent dans des cabanes précaires et ont de longs trajets pour se rendre au travail.
Ciudad Colonial_(Saint-Domingue)/Ciudad Colonial (Saint-Domingue) :
Ciudad Colonial (espagnol pour "ville coloniale") est le quartier central historique de la capitale de la République dominicaine, Saint-Domingue. C'est la plus ancienne colonie européenne habitée en permanence dans les Amériques. La zone a été déclarée site du patrimoine mondial par l'UNESCO. Il est également connu sous le nom de Zona Colonial (zone coloniale) ou plus familièrement sous le nom de "La Zona" (la zone). La Ciudad Colonial est située sur la rive ouest de la rivière Ozama, qui traverse la ville. Il couvre 1,06 km2 (0,41 milles carrés) délimité par un périmètre fortifié. C'est une partie importante de la ville en raison du grand nombre de points de repère, notamment l'Alcázar de Colón, Fortaleza Ozama, la cathédrale de Santa María la Menor et bien d'autres. La zone est la principale attraction touristique de Saint-Domingue, même si les principaux sites d'activité gouvernementale et commerciale se trouvent désormais dans les parties les plus modernes de la ville.
Ciudad Col%C3%B3n/Ciudad Colón :
Colón, connu sous le nom de Ciudad Colón est un district et le chef-lieu du canton de Mora, dans la province de San José au Costa Rica. Elle est célèbre pour son climat chaud, sa proximité avec la nature et ses montagnes environnantes, ses traditions folkloriques, son équitation et son multiculturalisme.
Ciudad Constituci%C3%B3n/Ciudad Constitución :
Ciudad Constitución est une ville de l'État mexicain de Baja California Sur. C'est le siège de la municipalité de Comondú. En 2019, la ville comptait une population totale de 45 888 habitants. Ciudad Constitución est une petite ville qui sert de porte d'entrée à la baie de Magdalena.
Ciudad Constituci%C3%B3n_(Per%C3%BA)/Ciudad Constitución (Pérou):
Ciudad Constitución est une ville de la province d'Oxapampa, dans la région de Pasco, au Pérou. C'est la capitale du district homonyme. La ville se trouve dans le bassin amazonien et chevauche la rivière Palcazu. Elle est desservie par l'aéroport de Ciudad Constitución
Ciudad Constituci%C3%B3n_Airport/Aéroport de Ciudad Constitución :
L'aéroport de Ciudad Constitución (code AITA : CUA code OACI : MMDA) officiellement connu sous le nom d'Aeropuerto Nacional Capitán Jaime Emilio Real Cossio (aéroport national Capitaine Jaime Emilio Real Cossio) est un petit aérodrome situé à 6 km à l'est du quartier central des affaires (CBD) de Ciudad Constitución , Municipalité de Comondú de l'État de Baja California Sur, Mexique. La ville de Ciudad Constitución est située dans la vallée de Saint-Domingue, au centre de l'État. L'aéroport gère à la fois l'aviation commerciale et générale, principalement dans la région. L'aéroport est exploité par le gouvernement de la municipalité de Comondú, mais le 9 octobre 2007, la compagnie aérienne Aéreo Servicio Guerrero a été autorisée à utiliser et à gérer le terrain et les installations de l'aéroport.
Ciudad Constituci%C3%B3n_Airport,_Pérou/Aéroport de Ciudad Constitución, Pérou :
L'aéroport de Ciudad Constitución (OACI : SPCC) est un aéroport desservant la ville de Ciudad Constitución, sur la rivière Palcazu, dans la région de Pasco au Pérou. La piste est à 1,5 kilomètre (0,9 mi) au sud-est de la ville.
Ciudad Cuauht%C3%A9moc,_Chiapas/Ciudad Cuauhtémoc, Chiapas :
Ciudad Cuauhtémoc est une ville de l'état du Chiapas, à l'extrême sud du Mexique. Il fait partie de la municipalité de Frontera Comalapa et est situé à la frontière entre le Guatemala et le Mexique en face de la ville de La Mesilla, Huehuetenango, Guatemala. En 2010, Ciudad Cuauhtémoc comptait 2 325 habitants. Le nom de la ville a été changé d'El Ocotal à Ciudad Cuauhtémoc le 18 novembre 1943 et sert de terminus sud de l'autoroute panaméricaine au Mexique. La ville est connue pour être la dernière destination de la première course sur route Carrera Panamericana de frontière à frontière au Mexique en 1950. À partir de Ciudad Juárez (situé de l'autre côté de la frontière avec El Paso, Texas) dans l'État de Chihuahua, au nord du Mexique, la course a duré six jours, s'étendant sur 2 096 milles (3 373 kilomètres), et a terminé sa course à Ciudad Cuauhtémoc, à la frontière sud du Mexique avec le Guatemala. La Carrera Panamericana a couru pendant cinq années consécutives de 1950 à 1954 et était une célébration de l'achèvement par le Mexique de sa portion de l'autoroute panaméricaine.
Ciudad Cuauht%C3%A9moc,_Chihuahua/Ciudad Cuauhtémoc, Chihuahua :
Cuauhtémoc ( prononciation espagnole : [kwawˈtemok] ; bas allemand mennonite : Cuauhtemoc-Staut ) est une ville située dans la partie centre-ouest de l' État mexicain de Chihuahua . Elle sert de siège à la municipalité de Cuauhtémoc. La ville se trouve à 103 km (64 mi) à l'ouest de la capitale de l'État de Chihuahua. En 2015, la ville de Cuauhtémoc comptait 168 482 habitants. 3 langues sont reconnues comme officielles dans la ville : l'espagnol, l'anglais et le plautdietsch. La population en 1953 était d'un peu moins de 3 000 habitants, composée presque entièrement de Mexicains à l'exception des personnes nées à l'étranger qui s'y sont rendues en tant que commerçants. La ville de Cuauhtémoc s'est développée après l'arrivée des mennonites dans les années 1920, bien que très peu de mennonites vivaient en ville, car c'était le centre commercial mennonite. Un chemin de fer, une autoroute et une ligne de bus reliaient Cuauhtémoc à Chihuahua.
Ciudad Cuauht%C3%A9moc,_Veracruz/Ciudad Cuauhtémoc, Veracruz :
Ciudad Cuauhtémoc est une ville de la région de Huasteca Alta dans l'État mexicain de Veracruz. Il sert de siège municipal à la municipalité environnante de Pueblo Viejo. Le nom rend hommage à Cuauhtémoc (vers 1502-1525), dernier tlatoani des Aztèques.
Ciudad Dar%C3%ADo/Ciudad Darío :
Ciudad Darío (prononciation espagnole : [sjuˈðað ðaˈɾi.o]) est une ville et une municipalité du département de Matagalpa au Nicaragua. C'est la ville natale du poète Rubén Darío et du légendaire chef de la guérilla Edén Pastora. Anciennement connue sous le nom de Metapa et Chocoyos, Ciudad Darío est située à 90 km (environ 56 miles) de Managua.
Ciudad Deportiva/Ciudad Deportiva :
Ciudad Deportiva (en anglais : Sports City) peut faire référence à : Ciudad Deportiva, complexe sportif de Madrid, Espagne Ciudad Deportiva, complexe sportif Nuevo Laredo, Mexique Complexe sportif Mexicali#Baseball (Ciudad Deportiva) à Mexicali, Mexique Station de métro Ciudad Deportiva, à Mexico
Ciudad Deportiva,_Madrid/Ciudad Deportiva, Madrid :
Ciudad Deportiva était l'ancien complexe d'entraînement du Real Madrid situé sur le Paseo de la Castellana à Madrid, en Espagne.
Ciudad Deportiva_(Nuevo_Laredo)/Ciudad Deportiva (Nuevo Laredo):
La Ciudad Deportiva (Sports City) est un complexe sportif situé à Nuevo Laredo, au Mexique. Il abrite l' équipe de la Ligue mexicaine de baseball Tecolotes de Nuevo Laredo et l' équipe mexicaine de basket-ball professionnel Toros de Nuevo Laredo de la Liga Nacional de Baloncesto Profesional . L'Estadio Nuevo Laredo (parc de baseball) de Ciudad Deportiva peut accueillir jusqu'à 12 000 fans lors d'un match de baseball et le gymnase multidisciplinaire de Nuevo Laredo peut accueillir 4 000 fans lors d'un match de basket.
Ciudad Deportiva_Andr%C3%A9s_Iniesta/Ciudad Deportiva Andrés Iniesta :
La Ciudad Deportiva Andrés Iniesta, est le terrain d'entraînement d'Albacete Balompié qui évolue actuellement dans la Segunda División espagnole. Occupant une superficie totale de 75 000 m² au sud d'Albacete, la construction du complexe a été lancée en mars 1998 et achevée en avril 2005. Le stade porte le nom du footballeur espagnol Andrés Iniesta.
Ciudad Deportiva_Atl%C3%A9tico_de_Madrid/Ciudad Deportiva Atlético de Madrid :
Ciudad Deportiva Atlético de Madrid, officiellement Ciudad Wanda Deportiva Atlético de Madrid, est le terrain d'entraînement et la base académique du club de football espagnol Atlético Madrid. Il a été officiellement inauguré le 13 septembre 1995. Situé à Majadahonda et couvrant 55 000 m², il est utilisé depuis 1995 pour les entraînements des équipes de jeunes et seniors. Il abrite également le mini Estadio Cerro del Espino, qui est le domicile de l'Atlético Madrid B et du CF Rayo Majadahonda, tous deux évoluant dans la Segunda División B.
Ciudad Deportiva_Getafe_CF/Ciudad Deportiva Getafe CF :
La Ciudad Deportiva Getafe CF est le terrain d'entraînement et la base académique du club de football espagnol Getafe CF. Il a été ouvert en 2005. Situé à Getafe près du Colisée Alfonso Pérez et couvrant une superficie de 70 000 m², il est utilisé pour les entraînements des équipes de jeunes et seniors.
Ciudad Deportiva_Jos%C3%A9_Luis_Compa%C3%B1%C3%B3n/Ciudad Deportiva José Luis Compañón :
La Ciudad Deportiva José Luis Compañón (José Luis Compañón Sport City / basque : José Luis Compañón Kirol Hiria), également connue sous le nom d'Instalaciones de Ibaia (Ibaia Facilities / basque : Ibaia instalazioak) d'après le nom de son emplacement semi-rural, est la principale terrain d'entraînement du club de football professionnel espagnol Deportivo Alavés, situé dans la ville de Vitoria-Gasteiz, Álava (Pays Basque).
Ciudad Deportiva_Jos%C3%A9_Ram%C3%B3n_Cisneros_Palacios/Ciudad Deportiva José Ramón Cisneros Palacios :
La Ciudad Deportiva José Ramón Cisneros Palacios, est le terrain d'entraînement du club de Primera Division Sevilla FC. Situé à Séville, il a été ouvert en 1974.
Ciudad Deportiva_Luis_del_Sol/Ciudad Deportiva Luis del Sol :
La Ciudad Deportiva Luis del Sol est le terrain d'entraînement du club de football espagnol Real Betis. Le centre qui porte le nom de l'ancien joueur du Real Betis, Luis del Sol, est communément surnommé La fábrica verdiblanca.
Ciudad Deportiva_Millito_Navarro/Ciudad Deportiva Millito Navarro :
La Ciudad Deportiva Millito Navarro (Millito Navarro Sports City) est un complexe multisports actuellement en construction à Ponce, Porto Rico. Le complexe comprendra un stade de football, un terrain de baseball, trois courts de tennis, une piste d'athlétisme, un terrain de basket couvert et un gymnase couvert. Il est également prévu d'avoir des installations scolaires, d'entraînement physique et médicales sur les lieux. Son coût prévisionnel est de 32,3 millions USD. Le complexe porte le nom de Millito Navarro de Ponce, le premier Portoricain à jouer au baseball dans les ligues noires et qui, vivant jusqu'à 105 ans, était également le joueur de baseball professionnel le plus âgé à avoir joué dans les ligues noires.
Ciudad Deportiva_Rayo_Vallecano/Ciudad Deportiva Rayo Vallecano :
Ciudad Deportiva Fundación Rayo Vallecano est le terrain d'entraînement de Rayo Vallecano. Il est situé à Madrid.
Ciudad Deportiva_Villarreal_CF/Ciudad Deportiva Villarreal CF :
Ciudad Deportiva Villarreal CF, également connue sous le nom de Ciudad Deportiva Pamesa Cerámica pour des raisons de parrainage, est le terrain d'entraînement de Villarreal CF et est située à Villarreal. Occupant une superficie de 70 000 m², le centre de formation est situé dans la banlieue ouest de Villarreal.
Ciudad Deportiva_de_Bu%C3%B1ol/Ciudad Deportiva de Buñol :
La Ciutat Esportiva de Bunyol, est le terrain d'entraînement du club de Primera Division Levante UD. Situé dans la municipalité de Bunyol à 40 km à l'ouest de València, il a été ouvert en 2003. La construction du centre de formation a commencé le 27 septembre 2002 grâce aux efforts du président du club Antonio Blasco. Près d'un an plus tard, le 26 juin 2003, la Ciutat Esportiva a été officiellement inaugurée. Il occupe une superficie de 95 000 m2.
Ciudad Deportiva_de_El_Viso/Ciudad Deportiva de El Viso :
Ciudad Deportiva de El Viso est le terrain d'entraînement du Málaga CF. Il est situé dans la ville andalouse de Málaga.
Ciudad Deportiva_de_Lanzarote/Ciudad Deportiva de Lanzarote :
Ciudad Deportiva de Lanzarote (littéralement Ville sportive de Lanzarote) est un terrain de sport à Arrecife, la capitale de Lanzarote dans les îles Canaries. C'est le domicile de la principale équipe de football de l'île, l'UD Lanzarote. Il détient environ 7000 spectateurs et accueille également d'autres sports.
Ciudad Deportiva_de_Paterna/Ciudad Deportiva de Paterna :
La Ciudad Deportiva de Paterna est un complexe d'entraînement ultramoderne, qui abrite le club de Primera Division Valencia CF. Situé à Paterna, il a été ouvert en 1992. La Ciudad Deportiva s'étend sur une superficie de 180 000 mètres carrés. Ce n'est pas seulement une école pour les futurs footballeurs et une résidence, mais aussi un centre de rééducation moderne doté de différentes salles pour la récupération des footballeurs blessés ou en période de rééducation. Il y a plusieurs salles spéciales, comme celles pour les physiothérapeutes, pour le jacuzzi, le sauna et la piscine. Le grand gymnase, avec ses machines différentes et modernes, est le complément parfait pour l'entraînement physique approprié des footballeurs. Au premier étage, le bâtiment principal dispose de dix chambres pour loger les footballeurs, ainsi que d'un salon et d'une salle à manger. L'entraîneur peut diffuser des vidéos afin d'analyser le jeu de son équipe et d'étudier leurs équipes rivales dans la salle audiovisuelle. Les vestiaires de la première et de la deuxième équipe se trouvent au rez-de-chaussée.
Ciudad Deportiva_del_Granada_CF/Ciudad Deportiva del Granada CF :
La Ciudad Deportiva del Granada CF est le terrain d'entraînement du club de football espagnol Granada CF, situé à Grenade, en Espagne. Il occupe une superficie de 75 535 m2. La 1ère phase du centre de formation occupant une superficie de 47 833 m², a été achevée plus tôt en 2015. La 2ème phase occupera une superficie de 27 702 m2. Le coût total du projet s'élèvera à environ 8,5 millions d'euros.
Ciudad Deportiva_del_Real_Valladolid/Ciudad Deportiva del Real Valladolid :
La Ciudad Deportiva del Real Valladolid, communément appelée Campos Anexos al Estadio José Zorrilla, est le terrain d'entraînement et la base de l'académie du club de football espagnol Real Valladolid. Il a été ouvert en 1988.Situé à quelques mètres à l'ouest de l'Estadio José Zorrilla, il est utilisé pour les entraînements des équipes juniors et seniors.
Ciudad Deportiva_del_Real_Zaragoza/Ciudad Deportiva del Real Saragosse :
La Ciudad Deportiva del Real Zaragoza est le terrain d'entraînement et la base de l'académie du club de football espagnol Real Zaragoza. Il a été ouvert en 1974 grâce aux efforts du président du club de l'époque, Jose Angel Zalba. Il a été conçu par l'architecte Julio Descartín. Situé à Cuarte de Huerva à 8 km au sud de Saragosse et couvrant une superficie de 150 000 m², il est utilisé pour les entraînements des équipes de jeunes et seniors. Actuellement, le coordinateur de la Ciudad Deportiva est Pedro Suñén.
Ciudad Deportiva_metro_station/Station de métro Ciudad Deportiva :
Ciudad Deportiva (espagnol : Estación Ciudad Deportiva) est une station de métro le long de la ligne 9 du métro de Mexico. Il porte le nom de la ville sportive de Magdalena Mixhuca située à proximité. Magdalena Mixuhca Sports City a été agrandie en 1967 dans le cadre du projet de création des sites nécessaires aux Jeux olympiques d'été de 1968. La ville des sports abrite l'Autódromo Hermanos Rodríguez (hippodrome), le Foro Sol (stade de baseball et salle de concert), le vélodrome olympique Agustín Melgar et le Palacio de los Deportes (arène couverte). La station est surélevée et se trouve dans le médiane du Viaducto Río Piedad. Elle a été ouverte le 26 août 1987. Le logo de la station représente un joueur engagé dans un jeu de balle mésoaméricain (un logo similaire est utilisé pour le métro Deportivo 18 de Marzo sur les lignes 3 et 6). En décembre 2009, un homme dans la trentaine a été abattu deux fois. à l'arrière à côté de la gare. Du 23 avril au 15 mai 2020, la station a été temporairement fermée en raison de la pandémie de COVID-19 au Mexique.
Ciudad Encantada/Ciudad Encantada :
La Ciudad Encantada (en anglais : Enchanted City) est un site géologique situé près de la ville de Cuenca, dans la communauté autonome de Castilla-La Mancha, en Espagne, dans lequel les forces érosives du temps et les eaux de la rivière Júcar voisine ont formé des rochers distinctifs. et des formes mémorables.Il a été déclaré Site Naturel d'Intérêt National le 11 juin 1929.
Ciudad Encantada_de_Bolnuevo/Ciudad Encantada de Bolnuevo :
Las Gredas de Bolnuevo, également appelée Ciudad Encantada (ville enchantée), sont des formations de grès fortement érodées le long de la plage de Bolnuevo, Murcie, Espagne. Les formes de grès sont sculptées par l'eau et le vent pendant des milliers d'années et sont considérées comme un monument d'intérêt naturel. La Ciudad Encantada est formée d'argile (gredas). La couleur jaunâtre est causée par la grande quantité de sable contenue dans l'argile. De plus, l'argile est constituée de microfossiles datant de la période pliocène, il y a environ 4,5 millions d'années. Le grès a subi un processus d'érosion par les éléments qui s'est traduit par des champignons et des formes presque verticales qui semblent défier les lois de la gravité.
Ciudad Evita/Ciudad Evita :
Ciudad Evita est une ville du partido de La Matanza dans la province de Buenos Aires, en Argentine, située à 20 kilomètres (13 mi) du centre-ville de Buenos Aires dans la région métropolitaine du Grand Buenos Aires. Ciudad Evita a une population de 68 650 (2001).
Ciudad Expo_(Séville_Métro)/Ciudad Expo (Métro de Séville) :
Ciudad Expo (anglais : Expo City) est l'une des deux stations terminales du métro de Séville sur la ligne 1. Ce sera également un arrêt de tramway de la ligne de tramway Aljarafe. Ciudad Expo est une station au sol située dans l'avenue de Los Descubrimientos dans la municipalité de Mairena del Aljarafe. Il a été inauguré le 2 avril 2009.
Ciudad Fern%C3%A1ndez/Ciudad Fernández :
Ciudad Fernández est une ville et une municipalité de San Luis Potosí au centre du Mexique.
Ciudad Frontera/Ciudad Frontera :
Ciudad Frontera est une ville de l'État de Coahuila, au nord du Mexique. C'est dans la partie centre-est de l'État, juste à l'ouest de la ville de Monclova. Il est situé dans la région centrale de l'État (Región Centro). Il y avait 65 606 habitants dans la ville au recensement de 2005, ce qui en fait la sixième plus grande communauté de l'État. La ville sert de siège municipal à sa municipalité environnante, qui comptait 70 160 habitants et comprend de nombreuses petites communautés périphériques telles que Ocho de Enero. La municipalité fait partie de la zone métropolitaine de Monclova-Frontera.
Ciudad Guadalupe_Victoria/Ciudad Guadalupe Victoria :
Guadalupe Victoria est une ville et le siège de la municipalité de Guadalupe Victoria, dans l'État de Durango, au nord-ouest du Mexique. En 2010, la ville de Guadalupe Victoria comptait 16 506 habitants.
Ciudad Guayana/Ciudad Guayana :
Ciudad Guayana (prononciation espagnole : [sjuˈðað ɣwaˈʝana]) (en anglais Guayana City) est une ville de l'État de Bolívar, au Venezuela. Il s'étend sur 40 kilomètres le long de la rive sud du fleuve Orénoque, au point où il est rejoint par son principal affluent, le fleuve Caroní. Le Caroni traverse la ville sud-nord et la divise en ses deux moitiés principales : la vieille ville de San Félix à l'est, et la nouvelle ville de Puerto Ordaz (prononciation espagnole : [ˈpweɾto oɾˈðas]) à l'ouest. La ville a été officiellement fondée en 1961 par l'unification de ces deux anciennes colonies, mais l'histoire de San Félix remonte à sa fondation en 1724. Dans les limites de la ville se trouvent le site des chutes de Cachamay et des chutes de Llovizna. Il y a trois ponts sur le Caroni et le deuxième passage sur l'Orénoque, le pont Orinoquia, a été inauguré dans la ville en 2006. Avec environ un million d'habitants, c'est la ville à la croissance la plus rapide du Venezuela en raison de son important fer, acier, aluminium et industries hydroélectriques. Ciudad Guayana est l'un des cinq ports les plus importants du Venezuela, car la plupart des marchandises produites dans l'État de Bolívar, riche en industrie, y sont expédiées, car les navires océaniques peuvent y naviguer depuis l'océan Atlantique jusqu'au fleuve Orénoque. En raison de sa nature planifiée, la ville a une sensation radicalement différente de celle de nombreuses autres villes sud-américaines. Les tours du quartier d'Alta Vista rappellent Barranquilla, et de nombreux quartiers résidentiels ont une architecture et un aménagement paysager similaires aux banlieues des États-Unis dans les années 1950, 70 et 80, y compris des maisons à l'emporte-pièce, des trottoirs et des pelouses à motifs. Il s'agit d'un artefact dû à la présence dans les années 1960 et au début des années 1970 de US Steel, une société américaine ayant des opérations d'extraction de fer dans la région. US Steel a construit des logements pour des centaines de ses travailleurs et familles immigrés américains, qui vivaient à Puerto Ordaz et dans d'autres communautés jusqu'à ce que la nationalisation de l'industrie sidérurgique vénézuélienne oblige l'entreprise et ses travailleurs à partir. Puerto Ordaz est l'une des 2 villes les mieux planifiées de toute l'Amérique du Sud, du Mexique à Cabo de Hornos, en Argentine. Il a été conçu par le Massachusetts Institute of Technology et l'Université de Harvard. Ses parcs forestiers internes ressemblent à un pays pleinement développé. Et ses avenues sont extraordinairement planifiées. La ville a de forts descendants d'Européens qui ont contribué à la créer, à la faire grandir et à lui donner un air très différent de n'importe quelle ville d'Amérique du Sud, depuis la Seconde Guerre mondiale. La ville est très stratégique pour le Venezuela. De nombreuses personnalités l'ont visitée au cours de sa jeune histoire, du pape Jean-Paul II jusqu'à de nombreux anciens présidents, tels que GW Bush, des artistes, des cinéastes comme Spielberg qui ont utilisé les parcs de la ville pour faire des tournages de films, et autres. Guayana City est desservie par l'aéroport international Manuel Carlos Piar de Puerto Ordaz.
Ciudad Guzm%C3%A1n/Ciudad Guzmán :
Ciudad Guzmán (également connue sous le nom de Guzmán) est une ville de l'État mexicain de Jalisco. Il se trouve à 124 kilomètres (77 mi) au sud de Guadalajara, à une hauteur de 1 507 mètres (4 944 pieds) au-dessus du niveau de la mer. Sa population s'élevait à 97 750 habitants au recensement de 2010, se classant au huitième rang des villes de l'État. Ciudad Guzmán est le siège municipal de la municipalité de Zapotlán el Grande, qui a une superficie de 295,29 km² (114,0 milles carrés). La population de la municipalité était de 96 050 dans le même recensement.
Ciudad Guzm%C3%A1n_Cathédrale/Cathédrale de Ciudad Guzmán :
La cathédrale Saint-Joseph (en espagnol : Catedral de San José) également la cathédrale de Ciudad Guzmán C'est une cathédrale catholique au Mexique qui sert d'église mère au diocèse catholique romain de Ciudad Guzmán et de siège de son évêque. Construite à la fin du XIXe siècle, elle a été achevée vers 1900. La cathédrale actuelle a été construite en 1866. La première pierre a été posée le 27 mai 1866 par le curé de l'époque, Antonio Zuniga Ibarra. Elle fut consacrée le 8 octobre 1900.
Ciudad Hidalgo,_Chiapas/Ciudad Hidalgo, Chiapas :
Ciudad Hidalgo est une ville de l'État mexicain du Chiapas. Il sert de siège municipal à la municipalité environnante de Suchiate, la plus méridionale du Mexique. Lors du recensement INEGI de 2010, elle a fait état d'une population de 14 606 habitants. C'est le principal point de passage à la frontière internationale avec le Guatemala. Le Puente Rodolfo Robles, un pont rail-route, sur le Río Suchiate le relie à la ville guatémaltèque de Ciudad Tecún Umán dans la municipalité d'Ayutla, département de San Marcos.
Ciudad Hidalgo,_Michoac%C3%A1n/Ciudad Hidalgo, Michoacán :
Ciudad Hidalgo, ou simplement Hidalgo, est une ville et le siège municipal de la municipalité d'Hidalgo à l'extrême nord-est de l'État de Michoacán, au Mexique. C'est une ville située dans une région rurale et montagneuse. Alors que la majeure partie de la ville se compose de bâtiments modernes, son principal monument est l'église du XVIe siècle et l'ancien monastère de San José. Autrefois, son nom était Taximaroa, et c'était la partie de l'empire Purépecha la plus proche de l'empire aztèque. Cela a provoqué deux invasions aztèques infructueuses ainsi que la première incursion espagnole dans les terres de Purépecha en 1522. Pour la ville et les communautés rurales qui l'entourent, la foresterie et la fabrication de meubles sont des éléments importants de l'économie, mais la déforestation oblige la région à rechercher des alternatives. comme le tourisme pour profiter de ses ressources naturelles et de ses sites culturels.
Ciudad Insurgentes/Ciudad Insurgentes :
Ciudad Insurgentes est une ville de l'État mexicain de Baja California Sur. C'est la deuxième plus grande communauté de la municipalité de Comondú et est située à 250 kilomètres au nord de La Paz, Baja California Sur, et à 175 kilomètres au sud de Loreto, Baja California Sur. La population de Ciudad Insurgentes était de 11 503 habitants au recensement de 2015.
Ciudad Jard%C3%ADn/Ciudad Jardín :
Ciudad Jardín est la partie la plus méridionale de Santiago de Cali dans l'ouest de la Colombie. Cette communauté abrite certains des plus riches vivant en Colombie aujourd'hui. Il contient de nombreux parcs commerciaux tels que le Jardin Plaza qui est l'un des plus grands centres commerciaux en plein air de Colombie.
Ciudad Jard%C3%ADn_(Madrid)/Ciudad Jardín (Madrid):
Ciudad Jardín (Garden City) est un quartier (barrio) du district de Chamartín, situé dans la partie nord-est de la ville de Madrid et adjacent au quartier de Salamanca. Il est situé entre la Calle Príncipe de Vergara, l'Avenida Ramón y Cajal et la Calle López de Hoyos, cette dernière étant l'une des rues les plus longues de la ville et bien connue pour sa grande activité commerciale. Il a une superficie de 0,762371 km2 (0,294353 milles carrés). Au 1er mars 2020, elle comptait 18 973 habitants.
Ciudad Jard%C3%ADn_(M%C3%A1laga)/Ciudad Jardín (Málaga):
Ciudad Jardín (espagnol pour Garden City), également connu sous le nom de District 3, est l'un des 11 districts de la ville de Málaga, en Espagne. Il comprend les quartiers (barrios) suivants : Alegría de la Huerta, Ciudad Jardín, Cortijo Bazán, Finca La Concepción, Finca San José, Hacienda Los Montes, Herrera Oria, Huerta Nueva, Jardín de Málaga, Jardín Virginia, Las Flores, Los Casinis , Los Cipreses, Los Naranjos, Los Viveros, Mangas Verdes, Monte Dorado, Parque del Sur, Sagrada Familia et San José.
Ciudad Jard%C3%ADn_Bicentenario/Ciudad Jardín Bicentenario :
Ciudad Jardín Bicentenario, également connu sous le nom de Ciudad Jardín, est un complexe sportif et commercial situé à Ciudad Nezahualcóyotl ("Neza"), État de Mexico, qui fait partie du Grand Mexico. Ouvert en mai 2009, il a été développé sur 250 hectares de ce qui était les décharges de Neza I et II, qui au cours de leurs 65 ans d'histoire ont reçu plus de 12 000 tonnes de déchets de Mexico. Sur 60 ha, un centre sportif a été construit, le plus grand du Grand Mexico. Sur le deuxième lot a été construit un centre commercial, inauguré fin 2008, ainsi qu'un institut d'enseignement supérieur, un hôpital, des cabinets médicaux, un centre communautaire et un espace de divertissement.
Ciudad Jard%C3%ADn_El_Libertador/Ciudad Jardín El Libertador :
Ciudad Jardín El Libertador est une ville du General San Martín Partido de la province de Buenos Aires, en Argentine. Il est situé dans la région du Grand Buenos Aires.
Ciudad Jard%C3%ADn_Lomas_del_Palomar/Ciudad Jardín Lomas del Palomar :
Ciudad Jardín Lomas del Palomar est une communauté planifiée, faisant partie du partido de Tres de Febrero dans le Grand Buenos Aires et adjacente à la ville d'El Palomar. Il est desservi par deux lignes de chemin de fer, la ligne San Martín et la ligne Urquiza, qui permettent d'accéder à la capitale à environ 20 kilomètres (12 mi).
Ciudad Jim%C3%A9nez/Ciudad Jiménez :
Jiménez (officiellement, José Mariano Jiménez) est une ville et le siège de la municipalité de Jiménez, dans l'État de Chihuahua, au nord du Mexique. En 2010, la ville comptait 34 281 habitants, contre 33 567 en 2005. Elle a été fondée le 4 janvier 1753 sous le nom de Real Presidio de Santa Maria de las Caldas del Valle de Huejoquilla. Le nom actuel (depuis 1826) rend hommage au héros de la guerre d'indépendance José Mariano Jiménez. Elle a reçu le statut de ville en 1898.
Ciudad Ju%C3%A1rez/Ciudad Juárez :
Ciudad Juárez ( HWAH-rez ; Juarez City. Prononciation espagnole : [sjuˈðað ˈxwaɾes] (écouter)) est la ville la plus peuplée de l'État mexicain de Chihuahua. Il est communément appelé Juárez et était connu sous le nom d'El Paso del Norte (Le col du Nord) jusqu'en 1888. Juárez est le siège de la municipalité de Juárez avec une population estimée à 1,5 million d'habitants. Il se trouve sur la rivière Rio Grande (Río Bravo del Norte), au sud d'El Paso, Texas, États-Unis. Avec les zones environnantes, les villes forment El Paso-Juárez, la deuxième plus grande zone métropolitaine binationale à la frontière entre le Mexique et les États-Unis (après San Diego-Tijuana), avec une population combinée de plus de 2,7 millions de personnes. Quatre points d'entrée internationaux se connectent Ciudad Juárez et El Paso : le pont des Amériques, le pont international Ysleta-Saragosse, le pont Paso del Norte et le pont de la rue Stanton. Ensemble, ces ponts ont permis 22 958 472 traversées en 2008, faisant de Ciudad Juárez un point d'entrée et de transport majeur aux États-Unis pour tout le centre-nord du Mexique. La ville possède un centre industriel en pleine croissance, composé en grande partie de plus de 300 "maquiladoras" (usines d'assemblage) situées dans et autour de la ville. Selon un article du New York Times de 2007, Ciudad Juárez "absorbait plus de nouveaux espaces immobiliers industriels que toute autre ville nord-américaine". En 2008, fDi Magazine a désigné Ciudad Juárez "La ville du futur".
Ciudad Ju%C3%A1rez_Cathedral/Cathédrale de Ciudad Juárez :
La cathédrale Notre-Dame de Guadalupe (en espagnol : Catedral de Nuestra Señora de Guadalupe de Ciudad Juárez) également la cathédrale de Ciudad Juárez est le nom d'une église cathédrale catholique dédiée à la Vierge de Guadalupe, située à Ciudad Juárez dans l'État frontalier de Chihuahua , au Mexique, dans la zone appelée centre historique. Il a été construit au milieu de la seconde moitié du XXe siècle et est rattaché à l'ancienne mission franciscaine encore conservée, fondée au XVIIe siècle, dans l'alors Paso del Norte. La première église de la région, encore conservée, a été érigée par l'ordre des franciscains qui ont commencé à christianiser les indigènes. Le 8 décembre 1659, Fray García de San Francisco fonde la mission Guadalupe de los Mansos sur le fleuve Paso del Norte. L'endroit a pris de l'importance depuis la capitale de la province du Nouveau-Mexique de 1681 à 1693 après le soulèvement indien Pueblo de 1680. Avec la croissance de la ville au XXe siècle à l'initiative du père Baudelio Pelayo la nouvelle cathédrale a été construite attachée à l'ancienne église. Cela a été consacré en 1941. Achevé la construction en 1957, a été désigné le diocèse de Ciudad Juárez.
Ciudad Ju%C3%A1rez_International_Airport/Aéroport international de Ciudad Juárez :
L'aéroport international Abraham González (code AITA : CJS code OACI : MMCS) est un aéroport international situé à Ciudad Juárez, Chihuahua, Mexique, près de la frontière entre le Mexique et les États-Unis, en face d'El Paso, Texas. Il accueille le trafic aérien national et international de la ville de Ciudad Juárez. Il porte le nom du gouverneur Abraham González de l'État de Chihuahua. En 2013, Volaris a lancé plus de 25 vols hebdomadaires au départ de Ciudad Juárez. En 2020, l'aéroport international Abraham González a accueilli 790 009 passagers et en 2021, 1 499 841. L'un des aéroports mexicains à la croissance la plus rapide, le trafic a doublé au cours des cinq dernières années.
Ciudad Ju%C3%A1rez_Mexico_Temple/Temple de Ciudad Juárez Mexique :
Le temple Ciudad Juárez Mexico est le 71e temple en activité de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (Église SDJ). Le temple Ciudad Juárez Mexico est situé dans la ville frontalière de Ciudad Juárez, Chihuahua, et dessert environ 12 000 le nord du Mexique et l'État américain voisin du Texas.
Ciudad Ju%C3%A1rez_cobalt-60_contamination_incident/Ciudad Juárez incident de contamination au cobalt-60 :
Un incident de contamination radioactive s'est produit en 1984 à Ciudad Juárez, au Mexique, provenant d'une unité de radiothérapie achetée illégalement par une société médicale privée puis démantelée faute de personnel pour la faire fonctionner. La matière radioactive, le cobalt 60, s'est retrouvée dans une casse, où elle a été vendue à des fonderies qui l'ont fondue par inadvertance avec d'autres métaux et ont produit environ 6 000 tonnes de barres d'armature contaminées. Ceux-ci ont été distribués dans 17 États mexicains et plusieurs villes des États-Unis. On estime que 4 000 personnes ont été exposées aux radiations à la suite de cet incident.
Ciudad Ju%C3%A1rez_rehab_center_attack / Attaque du centre de réadaptation de Ciudad Juárez :
L'attaque du centre de désintoxication de Ciudad Juárez est une fusillade qui s'est produite à 19 h 15 le 2 septembre 2009 à la clinique de traitement de la toxicomanie El Aliviane dans la ville de Ciudad Juárez, au Mexique. Dix-sept hommes ont été tués dans l'attaque, et un autre est mort le lendemain des suites de ses blessures, portant le nombre de morts à dix-huit. Répression de 2006 contre les gangs de drogue. Le même jour que l'attaque, le directeur adjoint de la sécurité publique du Michoacán, José Manuel Revuelta, a été tué aux côtés de deux gardes du corps après deux semaines à ce poste, la personne la plus en vue à avoir été tuée dans la violence liée à la drogue au Mexique. Cette fusillade dans un centre de réadaptation a été décrite comme un "incident de copie" à celui où huit personnes ont été tuées dans une fusillade similaire en 2008.
Ciudad Libertad_Aéroport/Aéroport de Ciudad Libertad :
L'aéroport de Ciudad Libertad (OACI : MULB) est un ancien aéroport situé près de La Havane, à Cuba. et anciennement connu sous le nom d'El Aeropuerto de Columbia. Situé dans l'arrondissement de Playa, c'était le principal aéroport de Cuba jusqu'en 1930, date à laquelle il a été remplacé par l'aéroport international José Martí. L'aéroport a également été le lieu du Grand Prix de Cuba de 1960. Deux jours avant l'invasion de la Baie des Cochons en 1961, l'aéroport a été bombardé par des avions américains. Il avait auparavant deux pistes, mais il n'en reste qu'une. C'est maintenant une école.
Ciudad Lineal/Ciudad Lineal :
Ciudad Lineal (anglais : ville linéaire) est un quartier de Madrid, en Espagne.
Ciudad Lineal_(Madrid_Metro)/Ciudad Lineal (Madrid Metro):
Ciudad Lineal est une station de la ligne 5 du métro de Madrid. Elle est située dans la zone tarifaire A. La gare dessert un important terminal de bus urbain et régional.
Ciudad L%C3%B3pez_Mateos/Ciudad López Mateos :
Ciudad López Mateos (plus communément appelée "Atizapán") est une ville de l'État de Mexico, au Mexique, et le siège municipal de la municipalité appelée Atizapán de Zaragoza. La ville s'appelait auparavant San Francisco Atizapán, mais le nom officiel a été changé après le président Adolfo López Mateos, né dans cette ville. Cependant, la ville est encore connue sous le nom d'Atizapán. Il y avait 489 160 habitants selon le recensement de 2010. C'est la septième plus grande ville de l'État. Il comprend le quartier chic Zona Esmeralda. C'était la ville natale du président mexicain Adolfo López Mateos, et un mausolée a été construit pour sa dépouille au centre-ville d'Atizapán de Zaragoza.
Ciudad Madera/Ciudad Madera :
Madera, également connue sous le nom de Ciudad Madera, est une ville et le siège de la municipalité de Madera dans les montagnes de l'État de Chihuahua, au nord-ouest du Mexique. En 2010, la ville de Madera comptait 15 447 habitants, contre 15 267 en 2005. C'est une ville forestière, située dans les montagnes et l'industrie du bois est toujours très importante. Madera est l'espagnol pour "bois", et il y avait autrefois une grande entreprise américaine avec de grandes scieries, il y a encore une partie de la ville appelée "barrio americano" où certaines maisons en bois de style américain survivent encore. De nouvelles industries manufacturières ont créé de nouveaux emplois pour les résidents. Il est à 2 112 mètres (6 929 pieds) au-dessus du niveau de la mer et a été fondé en 1906. La ville est située à 276 kilomètres au nord-ouest de la capitale de l'État, Chihuahua, et à 536 km au sud-ouest de Ciudad Juárez à la frontière américaine.
Ciudad Madero/Ciudad Madero :
Ciudad Madero est une ville côtière située au sud-est de Tamaulipas dans le golfe du Mexique. C'est la septième ville la plus peuplée de l'État, avec une population estimée à 209 175 habitants en 2015 dans une zone de 18,0 miles carrés (46,6 km2), la ville est la troisième plus grande de la région métropolitaine de Tampico. C'est aussi un important centre de raffinage du pétrole au Mexique. Ciudad Madero possède une plage nommée "Playa Miramar", qui, ces dernières années, a élargi ses services avec de nouveaux hôtels et restaurants. Près de la plage, il y a un phare, nommé "Faro de Ciudad Madero" - bien qu'il ait été remplacé par un phare rouge au sommet d'une petite tour, pour guider les navires qui approchent dans le chenal du Río Pánuco. Cependant, en octobre 2006, la Commission d'aménagement de Ciudad Madero a signalé son intention de construire un nouveau phare en raison des valeurs culturelles et touristiques qu'il apporterait.
Ciudad Madero,_Buenos_Aires/Ciudad Madero, Buenos Aires :
Ciudad Madero, également connue sous le nom de Villa Eduardo Madero, est une ville du Partido de La Matanza, dans la province de Buenos Aires, en Argentine. Il est situé dans la zone métropolitaine du Grand Buenos Aires. Peuplée à l'origine par le peuple Querandí, une partie des terres aujourd'hui occupées par la ville a été cédée à Pedro Gutiérrez par le gouverneur Hernando Arias de Saavedra en 1615. Elle a été ajoutée aux vastes propriétés de Martín José de Altolaguirre (qui occuperaient la majeure partie du nord de La Matanza County) en 1775, et fut à son tour acheté par Francisco Ramos Mejía en 1808. Avant la mort de Mme Ramos Mejía en 1860, elle légua la propriété à ses quatre enfants, dont le deuxième (sa fille, Marta) épousa un allié de la famille dans leurs luttes contre le gouverneur Juan Manuel de Rosas, Francisco Bernabé Madero. Les Maderos vivaient dans la campagne Dolores Partido ; ils ont cependant conservé la propriété de La Matanza comme investissement et ont loué des parcelles à des raffineurs de suif. Après la mort de Madero en 1896, ces terres ont été réparties entre d'autres fabricants et, en 1900, un établissement informel (Villa Las Fabricas, ou "Factory Town") avait été construit par le nombre croissant d'ouvriers immigrés sur le site. La première école y fut construite en 1905 et l'arrivée du chemin de fer de l'ouest de Buenos Aires en 1908 provoqua la création de la première colonie officiellement établie sur le site : Villa Circunvalación. La Villa Circunvalación est née de la vente de terrains par La Franco Argentina, l'un des principaux promoteurs de Buenos Aires qui a établi d'autres villes voisines et dont les familles Madero et Ramos Mejía étaient actionnaires. Les colonies de Circunvalación et Fabricas sont devenues connues sous le nom de Villa Eduardo Madero lorsque la gare locale a été renommée en 1913 en l'honneur du neveu de l'ancien propriétaire terrien, Eduardo Madero; Madero, décédé en 1894, avait développé ce qui est devenu connu sous le nom de Puerto Madero, les premiers quais maritimes du pays. L'économie de la ville est devenue relativement diversifiée; sa base de fabrication repose sur un certain nombre d'outilleurs et de fabricants de matrices, ainsi que sur des usines de transformation des aliments.
Ciudad Magazine/Ciudad Magazine :
Ciudad Magazine est une chaîne de télévision câblée argentine détenue et exploitée par Grupo Clarín de Buenos Aires. Il est accessible dans tout le pays via la télévision par abonnement.
Ciudad Mante/Ciudad Mante :
Mante, anciennement Ciudad Mante, est une ville de l'État mexicain de Tamaulipas. La ville est le siège municipal de la municipalité d'El Mante dans l'extrême sud de Tamaulipas et se situe dans la partie nord-ouest de la municipalité. Il avait une population de recensement de 2005 de 81 884 habitants, soit environ 73 pour cent du total d'El Mante de 112 061. La ville est la neuvième plus grande communauté de l'État en termes de population. El Mante a une superficie de 1 699,98 km2 (656,37 milles carrés) et comprend de petites communautés périphériques telles que Celaya, El Limón, El Abra, Nueva Apolonia et El Naranjo. Ciudad Mante est desservie par l'aéroport national de Ciudad Mante. Le slogan officiel de Mante est Donde el Azucar es mas Dulce que la Miel. ("Où le sucre est plus doux que le miel.")
Ciudad Mante_National_Airport/Aéroport national de Ciudad Mante :
L'aéroport national de Ciudad Mante (code AITA : MMC code OACI : MMDM) est un petit aéroport situé à Ciudad Mante, Tamaulipas, Mexique. Il est situé dans le sud de Tamaulipas et gère le trafic régional.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cross rhythm

Touches croisées/Touches croisées : Cross Keys ou Crosskeys peut faire référence à : Liste croisée/Liste croisée : La cotation croisée...