Rechercher dans ce blog

lundi 18 juillet 2022

Chyangba


Chu%C3%AD/Chuí :
Chuí (prononciation portugaise : [ʃuˈi]) est une municipalité située dans l'État du Rio Grande do Sul, au Brésil. C'est la municipalité la plus méridionale du Brésil, située aux coordonnées 33°41′0″S . Ville frontalière, elle partage son nom avec la ville sœur de Chuy, en Uruguay. Les deux villes constituent une zone urbaine contiguë, divisée par une rue frontalière appelée Avenida Internacional, une situation également observée dans quelques autres points frontaliers brésiliens, comme entre Santana do Livramento (Brésil) et Rivera (Uruguay). Autrefois village sous la juridiction de la municipalité de Santa Vitória do Palmar, Chuí est devenu la municipalité la plus méridionale du Brésil en 1997, lors de sa sécession. Il est très proche du point le plus méridional du Brésil, situé sur un méandre du fleuve homonyme juste avant son embouchure sur l'océan Atlantique, près du hameau de Barra do Chuí. Le hameau et le point extrême lui-même sont restés sur le territoire de Santa Vitória do Palmar après la sécession de Chuí. Pourtant, Chuí détient le titre de siège urbain le plus méridional d'une municipalité au Brésil. Ses homologues du Nord, de l'Ouest et de l'Est sont respectivement Uiramutã, état du Roraima ; Mâncio Lima, Acre ; et João Pessoa, Paraíba. Le nom "Chuí" (dérivé de l' Arroio Chuí , une petite rivière qui traverse la municipalité) est mentionné dans l'expression portugaise brésilienne répandue " do Oiapoque ao Chuí " ("de l'Oiapoque au Chuí [rivières]"), se référant au fait que les embouchures de ces fleuves sont communément considérées comme les deux points extrêmes du pays au nord et au sud. En fait, ce ne sont que les extrémités de la côte brésilienne. Le dicton a à peu près le même sens que l'expression américaine "d'un océan à l'autre" - c'est-à-dire qu'il est utilisé pour désigner quelque chose qui englobe tout le pays. Chuí a une importante communauté de Brésiliens palestiniens.
Chu%C3%AD (arme_chinoise)/Chuí (arme chinoise) :
Chuí (chinois simplifié : 锤 ; chinois traditionnel : 錘 ; lit. 'Hammer/Mace') est une arme de mêlée chinoise qui se compose d'une grande sphère en métal solide à l'extrémité d'un manche de longueur moyenne. Cette arme était traditionnellement utilisée avec la force brute, car la force nécessaire pour soulever de telles armes était considérable. En conséquence, cette arme n'est pas souvent pratiquée par les amateurs de kung-fu, et les répliques nouvellement fabriquées peuvent être creuses. Cependant, des routines pour cette arme existent toujours dans certains styles. Chuí sont presque toujours utilisés par paires. Une variante du chuí est le liuxingchui, qui est une petite paire de chuí reliés entre eux par une longue corde, utilisée comme une arme de missile qui peut être récupérée.
Phare de Chu%C3%AD/Phare de Chuí :
Le phare de Chuí ( portugais : Farol do Chuí ) est un phare actif à Barra do Chuí , à l'embouchure du ruisseau Chuí , à seulement 1 kilomètre (0,62 mi) de la frontière uruguayenne ; le phare est le plus méridional de tous les feux brésiliens.
Flux Chu%C3%AD/flux Chuí :
Le Chuí, ou Chuy, Stream (portugais : Arroio Chuí [ɐˈʁoju ʃuˈi], espagnol Rioplatense : Arroyo Chuy [aˈroʒo ˈtʃwi] ou [aˈroʃo ˈtʃwi]), est un court ruisseau à la frontière entre le Brésil et l'Uruguay qui est célébré comme le point le plus au sud du Brésil .
Chu%C3%B1o/Chuño :
Chuño (prononciation espagnole: [ˈtʃuɲo]) est un produit de pomme de terre lyophilisé traditionnellement fabriqué par les communautés quechua et aymara de Bolivie et du Pérou, et est connu dans divers pays d'Amérique du Sud, notamment la Bolivie, le Pérou, le Chili et le nord-ouest de l'Argentine. Il s'agit d'un processus de cinq jours, obtenu en exposant une variété de pommes de terre amères et résistantes au gel aux températures nocturnes très basses de l'Altiplano andin, en les congelant, puis en les exposant à la lumière intense du soleil de la journée (c'est la méthode traditionnelle traiter). Le mot vient du quechua ch'uñu, qui signifie « pomme de terre congelée » (« ridée » dans les dialectes de la région de Junín).
Chu%C3%B1una/Chuñuna :
Chuñuna (probablement du quechua ch'uñu une pomme de terre lyophilisée, -na un suffixe, "où le ch'uñu est fabriqué") est une montagne dans la chaîne de montagnes Vilcanota dans les Andes du Pérou, à environ 5 100 mètres (16 732 pieds) de haut. Il est situé dans la région de Cusco, province de Quispicanchi, à la frontière des districts de Marcapata et d'Ocongate. Chuñuna se trouve au sud-ouest d'Ancahuachana et au sud-est de Jolljepunco et Velacota.
Temple Chu%C3%B4ng/Temple Chuông :
Le temple Chuông ( vietnamien : Chùa Chuông , Chữ Hán : 金鐘寺 , sino-vietnamien : Kim Chung Tự ) est un temple bouddhiste , situé dans la ville de Hưng Yên , au Vietnam . On lui donne le titre "Le plus bel endroit pittoresque de Pho Hien". Les autres noms du temple incluent Bell Temple (chuông est le mot vietnamien pour cloche) et Golden Bell Temple.
Chu%C5%8Dji%C7%8Eo/Chuōjiǎo :
Chuōjiǎo ( chinois :戳 腳; pinyin : Chuōjiǎo ; lit. « piquer du pied ») est un art martial chinois qui comprend de nombreux sauts, coups de pied et séquences de poing rapides. Le poing et les pieds travaillent à l'unisson et frappent continuellement vers l'avant, comme des "météorites qui tombent", ne donnant jamais à l'adversaire un moment pour récupérer. La partie qinggong de l'entraînement de ce style implique qu'un pratiquant saute contre un mur avec des poids lourds fixés sur ses mollets. Ce style est pratiqué principalement dans le centre du Hebei, le nord de la Chine, Pékin et le Liaoning dans le nord-est de la Chine.
Conflit Chu%E2%80%93Han/Chu–Han :
La dispute Chu-Han ( chinois :楚漢相爭) ou guerre Chu-Han (楚漢戰爭) était une période interrègne dans la Chine ancienne entre la dynastie Qin déchue et la dynastie Han qui a suivi. Après que le troisième et dernier dirigeant Qin, Ziying, se soit rendu sans condition aux forces rebelles en 206 avant JC, l'ancien empire Qin a été divisé par le chef rebelle Xiang Yu en dix-huit royaumes, qui étaient gouvernés par divers chefs rebelles et se sont rendus aux généraux Qin. Une guerre civile a rapidement éclaté, principalement entre deux grandes puissances rivales - le Chu occidental de Xiang Yu et le Han de Liu Bang. Certains des autres royaumes ont également fait la guerre entre eux, mais ceux-ci étaient largement insignifiants par rapport au conflit principal entre Chu et Han. La guerre s'est terminée en 202 avant JC avec une victoire totale des Han à la bataille de Gaixia , où Xiang Yu s'est enfui à Wujiang et s'est suicidé après une dernière bataille violente. Liu Bang s'est ensuite proclamé empereur et a établi la dynastie Han comme dynastie dirigeante de la Chine.
Chu%E2%80%93Limite de Harrington/Chu–Limite de Harrington :
En génie électrique et en télécommunications, la limite Chu – Harrington ou limite Chu fixe une limite inférieure au facteur Q pour une petite antenne radio. Le théorème a été développé dans plusieurs articles entre 1948 et 1960 par Lan Jen Chu, Harold Wheeler, et plus tard par Roger F. Harrington. La définition d'une petite antenne est celle qui peut tenir à l'intérieur d'une sphère dont le diamètre est 1 π λ {\displaystyle {\tfrac {1}{\pi }}\lambda } (rayon λ 2 π {\displaystyle {\tfrac {\ lambda }{2\pi }}} ) - un peu plus petit que 1⁄3 de longueur d'onde dans sa dimension la plus large. Pour une petite antenne, le Q est proportionnel à l'inverse du volume d'une sphère qui l'entoure. En pratique, cela signifie qu'il existe une limite à la bande passante des données qui peuvent être envoyées et reçues à partir de petites antennes telles que celles utilisées dans les téléphones mobiles. Plus précisément, Chu a établi la limite de Q pour une antenne sans perte comme Q ≥ 1 k 3 a 3 + 1 k a {\displaystyle Q\geq {\frac {1}{k^{3}a^{3}}}+ {\frac {1}{ka}}} pour une antenne polarisée linéaire, où a {\displaystyle a} est le rayon de la plus petite sphère contenant l'antenne et sa distribution actuelle et k = 2 π λ {\displaystyle k={ \frac {2\pi }{\lambda }}} est le nombre d'onde. Une antenne à polarisation circulaire peut être la moitié de la taille. (une extension de la théorie de Chu par Harrington). À mesure que les antennes sont rendues plus petites, la bande passante se rétrécit et la résistance au rayonnement devient plus petite par rapport aux résistances de perte qui peuvent être présentes, réduisant ainsi l'efficacité du rayonnement. Pour les utilisateurs, cela diminue le débit binaire, limite la portée et raccourcit la durée de vie de la batterie.
Chvala/Chvala :
Chvala est un nom de famille tchèque. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Chuck Chvala (né en 1954), homme d'affaires et homme politique américain Emanuel Chvála (1851–1924), compositeur et critique musical tchèque Milan Chvála, entomologiste tchèque
Chvalatice/Chvalatice :
Chvalatice est un village et une municipalité (obec) du district de Znojmo dans la région de la Moravie du Sud en République tchèque. La municipalité couvre une superficie de 11,81 kilomètres carrés (4,56 milles carrés) et compte 115 habitants (au 28 août 2006). Chvalatice se trouve à environ 24 kilomètres (15 mi) au nord-ouest de Znojmo, 69 km (43 mi) au sud-ouest de Brno, 159 km (99 mi) au sud-est de Prague et 92 km (57 mi) au nord-ouest de Vienne. .
Chvaletice/Chvaletice :
Chvaletice ( prononciation tchèque : [ˈxvalɛcɪtsɛ] ) est une ville du district de Pardubice dans la région de Pardubice en République tchèque . Elle compte environ 2 900 habitants.
Centrale électrique de Chvaletice/Centrale électrique de Chvaletice :
La centrale électrique de Chvaletice est une grande centrale électrique au lignite à Chvaletice en République tchèque, détenue par Pavel Tykač. Sa puissance installée est de 4x 200 MW. Les blocs 3 et 4 utilisent une cheminée de 305 mètres de haut, construite en 1977. C'est la plus haute structure autoportante de la République tchèque.
Chvaleticeite/Chvaleticeite :
La chvaleticeite est un minéral de sulfate de magnésium hexahydrite manganèse monoclinique de formule : (Mn2+, Mg)[SO4]·6(H2O). Il se trouve dans la zone oxydée des gisements de silicate de manganèse avec pyrite et rhodochrosite qui ont subi un métamorphisme régional et de contact. Il est défini comme le membre dominant du manganèse du groupe hexahydrite. Chvaleticeite tire son nom de la ville de Chvaletice, en Bohême, en République tchèque. La chvaleticeite et des minéraux similaires ont été étudiés pour leurs propriétés de liaison hydrogène et de fusion incongrues, car ils devraient se former dans les environnements relatifs de Mars et d'autres corps du système solaire.
Chvale%C4%8D/Chvaleč :
Chvaleč ( allemand : Qualisch ) est une municipalité et un village du district de Trutnov dans la région de Hradec Králové en République tchèque . Elle compte environ 600 habitants. Il est situé à la frontière avec la Pologne.
Chvalkovice/Chvalkovice :
Chvalkovice est le nom de plusieurs localités en République tchèque : Chvalkovice (district de Náchod), un village de la région de Hradec Králové Chvalkovice (district de Vyškov), un village de la région de Moravie du Sud
Chvalkovice (N%C3%A1chod_District)/Chvalkovice (District de Náchod) :
Chvalkovice est une municipalité et un village du district de Náchod dans la région de Hradec Králové en République tchèque. Elle compte environ 800 habitants.
Chvalkovice (Vy%C5%A1kov_District)/Chvalkovice (District de Vyškov):
Chvalkovice est une municipalité et un village du district de Vyškov dans la région de la Moravie du Sud en République tchèque. Elle compte environ 300 habitants. Chvalkovice se trouve à environ 12 kilomètres (7 mi) au sud-est de Vyškov, 36 km (22 mi) à l'est de Brno et 218 km (135 mi) au sud-est de Prague.
Chvalnov-L%C3%ADsky/Chvalnov-Lísky :
Chvalnov-Lísky est un village et une municipalité (obec) du district de Kroměříž dans la région de Zlín en République tchèque. La municipalité couvre une superficie de 8,84 kilomètres carrés (3,41 milles carrés) et compte 258 habitants (au 2 octobre 2006). Chvalnov-Lísky se trouve à environ 19 kilomètres (12 mi) au sud-ouest de Kroměříž, 33 km (21 mi) à l'ouest de Zlín et 227 km (141 mi) au sud-est de Prague.
Chvalovice/Chvalovice :
Chvalovice est le nom de plusieurs localités en République tchèque : Chvalovice (district de Prachatice), un village de la région de Bohême du Sud Chvalovice (district de Znojmo), un village de la région de Moravie du Sud
Chvalovice (Prachatice_District)/Chvalovice (Prachatice District):
Chvalovice est un village et une municipalité (obec) du district de Prachatice dans la région de Bohême du Sud en République tchèque. La municipalité couvre une superficie de 3,97 kilomètres carrés (1,53 milles carrés) et compte 170 habitants (en 2005). Chvalovice se trouve à environ 18 kilomètres (11 mi) à l'est de Prachatice, 19 km (12 mi) à l'ouest de České Budějovice et 121 km (75 mi) au sud de Prague.
Chvalovice (Znojmo_District)/Chvalovice (Znojmo District) :
Chvalovice (en allemand : Kallendorf) est une municipalité et un village du district de Znojmo dans la région de la Moravie du Sud en République tchèque. Elle compte environ 700 habitants.
Chvalov%C3%A1/Chvalova :
Chvalová est un village et une municipalité du district de Revúca dans la région de Banská Bystrica en Slovaquie.
Chval%C3%ADkovice/Chvalíkovice :
Chvalíkovice (en allemand : Chwalkowitz) est une municipalité et un village du district d'Opava dans la région de Moravie-Silésie en République tchèque. Elle compte environ 700 habitants.
Chval%C4%8Dov/Chvalčov :
Chvalčov est une municipalité et un village du district de Kroměříž dans la région de Zlín en République tchèque. Elle compte environ 1 600 habitants. Chvalčov se trouve à environ 25 kilomètres (16 mi) au nord-est de Kroměříž, 18 km (11 mi) au nord de Zlín et 249 km (155 mi) à l'est de Prague.
Chval%C5%A1iny/Chvalšiny :
Chvalšiny (en allemand : Kalsching) est une municipalité et un village du district de Český Krumlov dans la région de Bohême du Sud en République tchèque. Elle compte environ 1 200 habitants. Le centre est bien conservé et est protégé par la loi en tant que zone de monuments urbains.
Chvat%C4%9Bruby/Chvatěruby :
Chvatěruby est une municipalité et un village du district de Mělník dans la région de Bohême centrale de la République tchèque. Elle compte environ 500 habitants.
Chveneburebi/Chveneburebi :
Chveneburebi (géorgien : Our) est une revue publiée en Géorgie. Il est basé dans la ville de Kutaisi. Chveneburebi est la forme plurielle du mot géorgien Chveneburi ("de nous"), et est le nom d'un festival culturel organisé dans divers endroits du monde par le ministère géorgien de la diaspora.
Chvitsa Polychronidis/Chvitsa Polychronidis :
Chvitsa Polychronidis (née le 17 février 1971) est une lutteuse grecque. Il a concouru dans le style libre masculin 58 kg aux Jeux olympiques d'été de 2000.
Chvojenec/Chvojenec :
Chvojenec est une municipalité et un village du district de Pardubice dans la région de Pardubice en République tchèque. Elle compte environ 700 habitants.
Chvojnica/Chvojnica :
Chvojnica peut faire référence à plusieurs endroits de la région de Trenčín en Slovaquie : Chvojnica, district de Myjava Chvojnica, district de Prievidza Chvojnica (rivière)
Chvojnica, Myjava_District/Chvojnica, Myjava District :
Chvojnica ( hongrois : Fenyvesd ) est un village et une municipalité du district de Myjava dans la région de Trenčín au nord-ouest de la Slovaquie .
Chvojnica, Prievidza_District/Chvojnica, Prievidza District :
Chvojnica ( hongrois : Nyitrafenyves ) est un village et une municipalité du district de Prievidza dans la région de Trenčín dans l'ouest de la Slovaquie .
Chvojnica (rivière)/Chvojnica (rivière):
La Chvojnica est une rivière de l'ouest de la Slovaquie. C'est un affluent gauche de la Morava, dans laquelle elle se jette près de la ville de Holíč. Sa source se trouve dans les Carpates Blanches. Il mesure 34,1 km (21,2 mi) de long et la taille de son bassin est de 125 km2 (48 milles carrés).
Règle de Chvorinov%27/Règle de Chvorinov :
La règle de Chvorinov est une relation de physique appliquée exprimée pour la première fois par l'ingénieur tchèque Nicolas Chvorinov en 1940, qui relie le temps de solidification d'une simple coulée au volume et à la surface de la coulée. En termes simples, la règle établit que dans des conditions par ailleurs identiques, la pièce coulée avec une grande surface et un petit volume se refroidira plus rapidement qu'une pièce coulée avec une petite surface et un grand volume. La relation peut s'écrire : t = B ( V A ) n , {\displaystyle t=B\left({\frac {V}{A}}\right)^{n},} où t est le temps de solidification, V est le volume de la pièce coulée, A est la surface de la pièce coulée qui entre en contact avec le moule, n est une constante et B est la constante du moule. Le rapport du volume de la pièce coulée à sa surface est le module M : M = ( V A ) . {\displaystyle M=\left({\frac {V}{A}}\right).} La constante de moule B dépend des propriétés du métal, telles que la densité, la capacité calorifique, la chaleur de fusion et de surchauffe, et la moule, comme la température initiale, la densité, la conductivité thermique, la capacité calorifique et l'épaisseur de paroi. Les unités SI de la constante de moule B sont s/m2. Selon Askeland, la constante n est généralement de 2, mais Degarmo affirme qu'elle se situe entre 1,5 et 2. La constante de moule de la règle de Chvorinov, B, peut être calculée à l'aide de la formule suivante : B = [ ρ m L ( T m − T o ) ] 2 [ π 4 k ρ c ] [ 1 + ( c m Δ T s L ) 2 ] , {\displaystyle B=\left[{\frac {\rho _{m}L}{\left(T_{m }-T_{o}\right)}}\right]^{2}\left[{\frac {\pi }{4k\rho c}}\right]\left[1+\left({\frac { c_{m}\Delta T_{s}}{L}}\right)^{2}\right],} où Tm = température de fusion ou de congélation du liquide (en kelvins), To = température initiale du moule ( en kelvins), ΔTs = Tpour − Tm = surchauffe (en kelvins), L = chaleur latente de fusion (en [J·kg−1]), k = conductivité thermique du moule (en [W·m−1·K −1)]), ρ = densité du moule (en [kg·m−3]), c = chaleur spécifique du moule (en [J·kg−1·K−1]), ρm = densité de la métal (en [kg·m−3]), cm = chaleur spécifique du métal (en [J·kg−1·K−1]). Elle est très utile pour déterminer si une colonne montante se solidifiera avant la coulée, car si la colonne montante se solidifie en premier alors des défauts comme le retrait ou la porosité peuvent se former.
Chvostek/Chvostek :
Chvostek peut faire référence au signe Chvostek, un signe clinique d'hyperexcitabilité nerveuse existante Annabelle Chvostek (née en 1973), auteur-compositeur-interprète canadien basé à Milan Chvostek (1932–2018), producteur et réalisateur František Chvostek (1835–1884), militaire tchéco-autrichienne médecin
Panneau Chvostek/Panneau Chvostek :
Le signe de Chvostek () est un signe clinique qu'une personne peut avoir un faible taux de calcium dans le sang (une diminution du calcium sérique, appelée hypocalcémie). Le signe de Chvostek est la contraction anormale des muscles qui sont activés (innervés) par le nerf facial (également connu sous le nom de nerf crânien sept ou CNVII). Lorsque le nerf facial est sollicité devant l'oreille, les muscles faciaux du même côté du visage se contractent sporadiquement (appelé spasme facial ipsilatéral). Les muscles qui contrôlent le nez, les lèvres et les sourcils sont souvent ceux qui provoquent des spasmes. Ces spasmes faciaux sont causés par les nerfs qui contrôlent le muscle qui sont facilement excités (appelés hyperexcitabilité) en raison de l'hypocalcémie. L'hypocalcémie peut être causée par de nombreux facteurs, notamment des affections parathyroïdiennes (par exemple, lorsque la glande parathyroïde ne fonctionne pas correctement, appelée hypoparathyroïdie) et des maladies vitaminiques (telles qu'une carence en vitamine D). Parfois, le signe de Chvostek peut être causé par d'autres conditions qui interfèrent avec l'équilibre du calcium, comme un déséquilibre acide et alcalin dans le sang provoquant une alcalose respiratoire (un pH sanguin alcalin). Le signe de Trousseau de tétanie latente est un autre signe de diminution du calcium dans le sang où les muscles de la main se contractent lorsque l'artère brachiale alimentant la région est obstruée. Le signe de Trousseau de tétanie latente survient également généralement plus tôt que le signe de Chvostek et est un prédicteur plus précis de l'hypocalcémie, permettant aux cliniciens de reconnaître la maladie plus tôt.
Églises/Églises :
Chvrches (stylisé CHVRCHΞS et prononcé "Churches") est un groupe pop écossais de Glasgow, formé en septembre 2011. Le groupe est composé de Lauren Mayberry, Iain Cook, Martin Doherty et, officieusement depuis 2018, Jonny Scott. Dérivant principalement du genre synth-pop, Chvrches intègre également l'indietronica, l'indie pop et la danse électronique dans leur son. Deux ans après leur formation, Chvrches a sorti Recover EP en mars 2013, qui comprenait les tubes "The Mother We Share" et "Recover". Leur premier album studio, The Bones of What You Believe, est sorti le 20 septembre 2013, tandis que le groupe était classé cinquième sur la liste Sound of 2013 par la BBC. Deux ans plus tard, le 25 septembre 2015, le groupe sort son deuxième album, Every Open Eye. Leur troisième album, Love Is Dead, est sorti le 25 mai 2018. Leur quatrième album, Screen Violence, est sorti le 27 août 2021.
Discographie de Chvrches/Discographie de Chvrches :
Le groupe de synth-pop écossais Chvrches a sorti quatre albums studio, trois pièces de théâtre prolongées (EP), 21 singles, deux singles promotionnels et 19 vidéoclips. Chvrches a été formé à Glasgow en 2011 et se compose de Lauren Mayberry (chant principal, synthétiseurs supplémentaires, échantillonneurs), Iain Cook (synthétiseurs, guitare, basse, chant) et Martin Doherty (synthétiseurs, échantillonneurs, chant). La liste Sound of 2013 de la BBC répertorie les nouveaux talents musicaux les plus prometteurs. En mars 2013, ils sortent Recover EP. Leur premier album studio The Bones of What You Believe est sorti le 20 septembre 2013.
Chv%C3%A1lenice/Chvalenice :
Chválenice est une municipalité et un village du district de Plzeň dans la région de Plzeň en République tchèque. Elle compte environ 800 habitants. Chválenice se trouve à environ 14 kilomètres (9 mi) au sud-est de Plzeň et à 84 km (52 ​​mi) au sud-ouest de Prague.
Chv%C3%A1tal/Chvátal :
Chvátal (féminin Chvátalová) est un nom de famille tchèque. Il est parfois orthographié Chwatal. Les personnes notables incluent: Cynthia Chvatal, une productrice américaine Janet Chvatal (née en 1964), une chanteuse classique américaine, auteure, productrice Juraj Chvátal (née en 1996), la footballeuse slovaque Karin Chvatal (née en 1979), l'actrice autrichienne Martin Ferdinand Chvátal (Quadal) ( 1736–1811), peintre morave-autrichien Václav "Vašek" Chvátal (né en 1946), mathématicien tchéco-canadien Chvátal graphique Théorème Bondy-Chvátal, du nom d'après le théorème de la galerie d'art John Adrian Bondy Chvatal Arno Chwatal (1897–1963), homme politique nazi allemand Carl Joseph Chwatal (1811–1887), facteur d'orgues allemand d'origine bohème Franz Xaver Chwatal (1808–1879), compositeur bohème (tchèque) et professeur de musique
Graphique Chv%C3%A1tal/Graphique Chvátal :
Dans le domaine mathématique de la théorie des graphes, le graphe de Chvátal est un graphe non orienté à 12 sommets et 24 arêtes, découvert par Václav Chvátal (1970). Il est sans triangle : sa circonférence (la longueur de son cycle le plus court) est de quatre. Il est 4-régulier : chaque sommet a exactement quatre voisins. Et son nombre chromatique est 4 : il peut être coloré en utilisant quatre couleurs, mais pas en utilisant seulement trois. C'est, comme l'observe Chvátal, le plus petit graphe sans triangle 4-chromatique 4-régulier possible ; le seul graphe sans triangle 4 chromatique plus petit est le graphe de Grötzsch , qui a 11 sommets mais a un degré maximum 5 et n'est pas régulier. Ce graphe n'est pas sommet-transitif : le groupe des automorphismes a une orbite sur des sommets de taille 8 et une de taille 4. D'après le théorème de Brooks, chaque graphe k-régulier (sauf pour les cycles impairs et les cliques) a un nombre chromatique au plus k . On savait également depuis Erdős (1959) que, pour tout k et l, il existe des graphes k-chromatiques de circonférence l. En lien avec ces deux résultats et plusieurs exemples dont le graphe de Chvátal, Branko Grünbaum (1970) a conjecturé que pour tout k et l il existe des graphes k-chromatiques k-réguliers de circonférence l. Le graphe de Chvátal résout le cas k = l = 4 de cette conjecture. La conjecture de Grünbaum a été réfutée pour un k suffisamment grand par Johannsen (voir Reed 1998), qui a montré que le nombre chromatique d'un graphe sans triangle est O (Δ / log Δ) où Δ est le degré de sommet maximum et le O introduit la grande notation O . Cependant, malgré cette réfutation, il reste intéressant de trouver des exemples tels que le graphe Chvátal de graphes k-chromatiques k-réguliers à haute circonférence pour de petites valeurs de k . Une conjecture alternative de Bruce Reed (1998) stipule que les graphes sans triangle de haut degré doivent avoir un nombre chromatique significativement plus petit que leur degré, et plus généralement qu'un graphe avec un degré maximum Δ et une taille de clique maximale ω doit avoir un nombre chromatique χ ( G ) ≤ ⌈ Δ + ω + 1 2 ⌉ . {\displaystyle \chi (G)\leq \left\lceil {\frac {\Delta +\omega +1}{2}}\right\rceil .} Le cas ω = 2 de cette conjecture s'ensuit, pour un Δ suffisamment grand , à partir du résultat de Johanssen. Le graphe de Chvátal montre que l'arrondi vers le haut dans la conjecture de Reed est nécessaire, car pour le graphe de Chvátal, (Δ + ω + 1)/2 = 7/2, un nombre qui est inférieur au nombre chromatique mais qui devient égal au chromatique nombre une fois arrondi. Le graphe de Chvátal est hamiltonien et joue un rôle clé dans une preuve de Fleischner & Sabidussi (2002) qu'il est NP-complet pour déterminer si un graphe hamiltonien sans triangle est 3-colorable. Le polynôme caractéristique du graphe de Chvátal est ( X - 4 ) ( X - 1 ) 4 X 2 ( X + 1 ) ( X + 3 ) 2 ( X 2 + X - 4 ) {\displaystyle (x-4)(x -1)^{4}x^{2}(x+1)(x+3)^{2}(x^{2}+x-4)} . Le polynôme de Tutte du graphe de Chvátal a été calculé par Björklund et al. (2008). Le nombre d'indépendance de ce graphique est 4.
Chv%C3%A1tal%E2%80%93Constantes de Sankoff/Constantes de Chvátal–Sankoff :
En mathématiques , les constantes de Chvátal – Sankoff sont des constantes mathématiques qui décrivent les longueurs des plus longues sous-séquences communes de chaînes aléatoires. Bien que l'existence de ces constantes ait été prouvée, leurs valeurs exactes sont inconnues. Ils portent le nom de Václav Chvátal et David Sankoff, qui ont commencé à les étudier au milieu des années 1970. Il existe une constante de Chvátal-Sankoff pour chaque entier positif k, où k est le nombre de caractères dans l'alphabet à partir duquel les chaînes aléatoires sont tirées. La séquence de ces nombres croît de façon inversement proportionnelle à la racine carrée de k. Cependant, certains auteurs écrivent "la constante de Chvátal-Sankoff" pour désigner γ 2 {\displaystyle \gamma _{2}} , la constante ainsi définie pour l'alphabet binaire.
Chwa I_of_Buganda/Chwa I du Buganda :
Chwa I Nabakka était Kabaka (roi) du royaume de Buganda. Il régna au milieu du XIVe siècle. Il était le 2ème Kabaka du Buganda.
Chwaka/Chwaka :
Chwaka est une ville de l'île tanzanienne d'Unguja, qui fait partie de Zanzibar. Il est situé sur la côte est de l'île, à l'est de la capitale Zanzibar City, sur la côte de la baie de Chwaka, près du bord du parc national de Jozani-Chwaka Bay.
Baie de Chwaka/Baie de Chwaka :
La baie de Chwaka est une grande échancrure sur la côte centre-est de l'île tanzanienne d'Unguja - la plus grande île de l'archipel de Zanzibar. La baie contient plusieurs petites îles et les villes de Chwaka et Kae sont situées sur sa côte. Le coin sud-ouest de la baie fait partie du parc national de Jozani-Chwaka Bay.
Chwalborzyce/Chwalborzyce :
Chwalborzyce [xfalbɔˈʐɨt͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Świnice Warckie, dans le comté de Łęczyca, dans la voïvodie de Łódź, dans le centre de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au nord-ouest de Świnice Warckie, 26 km (16 mi) à l'ouest de Łęczyca et 54 km (34 mi) au nord-ouest de la capitale régionale Łódź.
Chwale/Chwale :
Chwale est un village de l'île de Pemba à Zanzibar. Il est situé au nord-est de l'île, à huit kilomètres au sud-est de Wete. Ce village est localement célèbre pour ses corridas annuelles en octobre.
Chwalfa/Chwalfa :
Chwalfa est un roman en langue galloise écrit par T. Rowland Hughes en 1946. Le roman raconte l'histoire de la famille Ifans dans la ville imaginaire de Llechfaen. Cependant, l'histoire est basée sur les événements réels de Bethesda, Gwynedd, au moment de la « grande grève » à Penrhyn Quarry entre 1900 et 1903.
Chwalibog/Chwalibog :
Chwalibog peut faire référence à : Chwalibogowice, un village de la voïvodie de Świętokrzyskie, Pologne Chwalibogowo (homonymie), un nom de plusieurs villages de Pologne, Chwalibożyce, un village de la voïvodie de Basse-Silésie, Pologne
Chwalibogowice/Chwalibogowice :
Chwalibogowice [xfalibɔɡɔvit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Opatowiec, dans le comté de Kazimierza, dans la voïvodie de Świętokrzyskie, dans le centre-sud de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au nord-est d'Opatowiec, à 19 km (12 mi) à l'est de Kazimierza Wielka et à 70 km (43 mi) au sud de la capitale régionale Kielce.
Chwalibogowo/Chwalibogowo :
Chwalibogowo peut faire référence aux endroits suivants : Chwalibogowo, comté de Słupca dans la voïvodie de Grande-Pologne (centre-ouest de la Pologne) Chwalibogowo, comté de Września dans la voïvodie de Grande-Pologne (centre-ouest de la Pologne) Chwalibogowo, voïvodie de Couïavie-Poméranie (centre-nord de la Pologne)
Chwalibogowo, Voïvodie de Couïavie-Poméranie/Chwalibogowo, Voïvodie de Couïavie-Poméranie :
Chwalibogowo [xfalibɔˈɡɔvɔ] est un village du district administratif de Gmina Lubień Kujawski, dans le comté de Włocławek, dans la voïvodie de Couïavie-Poméranie, dans le centre-nord de la Pologne. Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) au nord-ouest de Lubień Kujawski, 22 km (14 mi) au sud de Włocławek et 72 km (45 mi) au sud-est de Toruń. Le village compte 90 habitants.
Chwalibogowo, S%C5%82upca_County/Chwalibogowo, comté de Słupca :
Chwalibogowo (allemand 1939-1945 Lobau) [xfalibɔˈɡɔvɔ] est un village du district administratif de Gmina Strzałkowo, dans le comté de Słupca, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au sud de Strzałkowo, 6 km (4 mi) au sud-ouest de Słupca et 62 km (39 mi) à l'est de la capitale régionale Poznań.
Chwalibogowo, Wrze%C5%9Bnia_County/Chwalibogowo, comté de Września :
Chwalibogowo [xfalibɔˈɡɔvɔ] (Allemand 1939-1945 Dietrichsfelde) est un village du district administratif de Gmina Września, dans le comté de Września, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 17 kilomètres (11 mi) au sud-est de Września et à 62 km (39 mi) à l'est de la capitale régionale Poznań. La plus ancienne mention connue du village date de 1335. Chwalibogowo était un village privé, propriété de divers nobles polonais. Au XIXe siècle, la majeure partie de la population adhérait à l'Église catholique, avec de petites minorités protestantes et juives. Le dernier propriétaire d'avant-guerre du palais local était le colonel polonais Aleksander Zygmunt Myszkowski. Pendant l'occupation allemande (Seconde Guerre mondiale), de nombreux habitants ont été tués au cours de batailles et, en 1942, un résident polonais a été exécuté et huit ont été déportés dans des camps de travaux forcés pour avoir aidé des soldats russes, qui étaient prisonniers de guerre selon des sources allemandes. Le Chwalibogowo Le palais est le principal point de repère du village. Il y a aussi un arrêt de train, une école primaire et un centre culturel dans le village.
Palais Chwalibogowo/Palais Chwalibogowo :
Le palais de Chwalibogowo est un palais de Chwalibogowo (comté de Września, Pologne).
Chwalibo%C5%BCyce/Chwalibożyce :
Chwalibożyce [xfalibɔʐɨt͡sɛ] (allemand : Frauenhain) est un village du district administratif de Gmina Oława, dans le comté d'Oława, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) au sud d'Oława, et à 35 kilomètres (35 km) au sud-est de la capitale régionale Wrocław.
Chwalim/Chwalim :
Chwalim [ˈxfalim] (allemand : Altreben) est un village du district administratif de Gmina Kargowa, dans le comté de Zielona Góra, dans la voïvodie de Lubusz, dans l'ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 4 kilomètres (2 mi) à l'ouest de Kargowa et à 26 km (16 mi) au nord-est de Zielona Góra.
Chwalimie/Chwalimie :
Chwalimie [xfaˈlimjɛ] ( allemand : Wallachsee ) est un village du district administratif de Gmina Okonek , dans le comté de Złotów , dans la voïvodie de Grande-Pologne , dans le centre-ouest de la Pologne . Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au sud-est d' Okonek , à 19 km (12 mi) au nord-ouest de Złotów et à 123 km (76 mi) au nord de la capitale régionale Poznań . Avant 1648, la région faisait partie du duché de Poméranie, 1648-1945 la Prusse et l'Allemagne. Pour en savoir plus sur son histoire, voir Histoire de la Poméranie. Le village compte 120 habitants.
Chwalimierz/Chwalimierz :
Chwalimierz [xfaˈlimjɛʂ] (en allemand : Frankenthal) est un village du district administratif de Gmina Środa Śląska, dans le comté de Środa Śląska, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 2 kilomètres (1 mi) au sud-est de Środa Śląska et à 31 kilomètres (19 mi) à l'ouest de la capitale régionale Wrocław. Avant 1945, c'était en Allemagne. Le marchand Georg von Kramsta y fit construire un palais néo-Renaissance vers 1885, qui fut détruit pendant la Seconde Guerre mondiale.
Chwalimka/Chwalimka :
Chwalimka [xfaˈlʲimka] est une colonie du district administratif de Gmina Barwice, dans le comté de Szczecinek, dans la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au nord-est de Barwice, 20 km (12 mi) au nord-ouest de Szczecinek et 128 km (80 mi) à l'est de la capitale régionale Szczecin. Pour l'histoire de la région, voir Histoire de la Poméranie.
Chwalimki/Chwalimki :
Chwalimki [xfaˈlʲimkʲi] est un village du district administratif de Gmina Barwice, dans le comté de Szczecinek, dans la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) à l'est de Barwice, 15 km (9 mi) à l'ouest de Szczecinek et 130 km (81 mi) à l'est de la capitale régionale Szczecin. Pour l'histoire de la région, voir Histoire de la Poméranie.
Chwaliszew/Chwaliszew :
Chwaliszew [xfaˈliʂɛf] ( allemand : Chwalischew ) est un village du district administratif de Gmina Krotoszyn , dans le comté de Krotoszyn , dans la voïvodie de Grande-Pologne , dans le centre-ouest de la Pologne . Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) au sud-est de Krotoszyn et à 94 km (58 mi) au sud-est de la capitale régionale Poznań.
Chwaliszewo, Voïvodie de Couïavie-Poméranie/Chwaliszewo, Voïvodie de Couïavie-Poméranie :
Chwaliszewo [xfaliˈʂɛvɔ] est un village du district administratif de Gmina Kcynia, dans le comté de Nakło, dans la voïvodie de Couïavie-Poméranie, dans le centre-nord de la Pologne. Le village compte 410 habitants.
Chwaliszowice/Chwaliszowice :
Chwaliszowice [xfaliʂɔˈvit͡sɛ] (allemand Quolsdorf) est un village du district administratif de Gmina Trzebiel, dans le comté de Żary, dans la voïvodie de Lubusz, dans l'ouest de la Pologne, près de la frontière allemande. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au sud de Trzebiel, 24 km (15 mi) à l'ouest de Żary et 64 km (40 mi) au sud-ouest de Zielona Góra.
Chwalisz%C3%B3w/Chwaliszów :
Chwaliszów [xfaˈliʂuf] (allemand : Quolsdorf) est un village du district administratif de Gmina Stare Bogaczowice, dans le comté de Wałbrzych, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. kilomètres (6 mi) au nord-ouest de Wałbrzych et 64 kilomètres (40 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Wrocław. Le village compte 427 habitants.
Chwalis%C5%82aw/Chwalisław :
Chwalisław peut faire référence aux endroits suivants en Pologne: Chwalisław à Gmina Złoty Stok, comté de Ząbkowice Śląskie dans la voïvodie de Basse-Silésie (sud-ouest de la Pologne) Autres endroits appelés Chwalisław (répertoriés dans Wikipedia polonais)
Chwalis%C5%82aw, Voïvodie_de_Basse_Silésie/Chwalisław, Voïvodie de Basse-Silésie :
Chwalisław [xfaˈliswaf] (allemand : Follmersdorf) est un village du district administratif de Gmina Złoty Stok, dans le comté de Ząbkowice Śląskie, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne, près de la frontière tchèque. Avant 1945, c'était en Allemagne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au sud-ouest de Złoty Stok, 18 kilomètres (11 mi) au sud de Ząbkowice Śląskie et 79 kilomètres (49 mi) au sud de la capitale régionale Wrocław.
Chwal%C4%99cice, Voïvodie de Lubusz/Chwalęcice, Voïvodie de Lubusz :
Chwalęcice [xfalɛnˈt͡ɕit͡sɛ] (allemand : Heinersdorf) est un village du district administratif de Gmina Kłodawa, dans le comté de Gorzów, dans la voïvodie de Lubusz, dans l'ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 3 kilomètres (2 mi) au sud de Kłodawa et à 5 km (3 mi) au nord-ouest de Gorzów Wielkopolski. Le village compte 500 habitants.
Chwal%C4%99cice, %C5%81%C3%B3d%C5%BA_Voïvodie/Chwalęcice, Voïvodie de Łódź :
Chwalęcice [xfalɛnˈt͡ɕit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Goszczanów, dans le comté de Sieradz, dans la voïvodie de Łódź, dans le centre de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au sud-ouest de Goszczanów, 27 km (17 mi) au nord-ouest de Sieradz et 71 km (44 mi) à l'ouest de la capitale régionale Łódź.
Chwal%C4%99cin/Chwalęcin :
Chwalęcin peut faire référence aux endroits suivants en Pologne : Chwalęcin, Voïvodie de Basse-Silésie (sud-ouest de la Pologne) Chwalęcin, Voïvodie de Grande-Pologne (centre-ouest de la Pologne) Chwalęcin, Voïvodie de Varmie-Mazurie (nord de la Pologne)
Chwal%C4%99cin, Voïvodie de Grande-Pologne/Chwalęcin, Voïvodie de Grande-Pologne :
Chwalęcin [xfaˈlɛnt͡ɕin] (allemand : Gerstenfelde) est un village du district administratif de Gmina Nowe Miasto nad Wartą, dans le comté de Środa Wielkopolska, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne.
Chwal%C4%99cin, Voïvodie_de_Basse_Silésie/Chwalęcin, Voïvodie de Basse-Silésie :
Chwalęcin [xfaˈlɛnt͡ɕin] (allemand : Quanzendorf) est un village du district administratif de Gmina Niemcza, dans le comté de Dzierżoniów, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. km (15 mi) à l'est de Dzierżoniów et à 43 km (27 mi) au sud de la capitale régionale Wrocław. Le village compte 70 habitants.
Chwal%C4%99cin, Voïvodie de Varmie-Mazurie/Chwalęcin, Voïvodie de Varmie-Mazurie :
Chwalęcin [xfaˈlɛnt͡ɕin] (en allemand : Stegmannsdorf) est un village du district administratif de Gmina Orneta, dans le comté de Lidzbark, dans la voïvodie de Varmie-Mazurie, dans le nord de la Pologne. Il se trouve à environ 9 kilomètres (6 mi) au nord-ouest d'Orneta, 37 km (23 mi) à l'ouest de Lidzbark Warmiński et 53 km (33 mi) au nord-ouest de la capitale régionale Olsztyn. Avant 1772, la région faisait partie du Royaume de Pologne, 1772-1945 Prusse et Allemagne (Prusse orientale). Le village compte 190 habitants.
Chwarae Teg/Chwarae Teg :
Chwarae Teg (gallois pour "Fair Play") est une organisation caritative basée au Royaume-Uni qui travaille au Pays de Galles pour soutenir le développement économique des femmes et travaille avec des entreprises et des organisations pour développer et améliorer les pratiques de travail.
Carrière_Chwarel Ddu/Carrière Chwarel Ddu :
La carrière de Chwarel Ddu était la plus ancienne carrière d'ardoise de la vallée de Lledr. Il fonctionnait avant 1810 et a continué à fonctionner sporadiquement jusqu'à la fin des années 1920. Il se trouve à environ 0,80 km à l'ouest de Dolwyddelan, juste en dessous du château de Dolwyddelan.
Chwarel Pant_Glas/Chwarel Pant Glas :
Chwarel Pant Glas est un site d'intérêt scientifique particulier dans le comté préservé de Clwyd, au nord du Pays de Galles.
Chwarel Singret/Chwarel Singret :
Chwarel Singret est un site d'intérêt scientifique particulier dans le comté préservé de Clwyd, au nord du Pays de Galles.
Chwarel y_Fan/Chwarel y Fan :
Chwarel y Fan est un sommet des Montagnes Noires au sud-est du Pays de Galles. C'est la plus haute élévation de la longue crête qui s'étend vers le sud-est depuis Rhos Dirion. La crête continue vers le sud-est jusqu'au petit sommet de Bal-Mawr dont le sommet est orné d'un point trigonométrique à 607 mètres (1991 pieds) au-dessus du niveau de la mer. Un autre 1 km au sud-est le long de la crête se trouve le petit sommet de Bal-Bach à une hauteur d'un peu plus de 520 mètres (1710 pieds). Chwarel y Fan est le sommet du comté historique de Monmouthshire, et est également le point culminant de l'actuelle zone de gouvernement local de Monmouthshire. Le sommet est sur une fine crête et est couronné par un cairn. De l'autre côté des vallées : à l'ouest se trouve Pen Twyn Mawr et à l'est se trouve Black Mountain.
Chwarstnica/Chwarstnica :
Chwarstnica [xfarstˈnit͡sa] (en allemand : Klein Schönfeld) est un village du district administratif de Gmina Gryfino, dans le comté de Gryfino, dans la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne, près de la frontière allemande. Il se trouve à environ 10 kilomètres (6 mi) à l'est de Gryfino et à 22 km (14 mi) au sud de la capitale régionale Szczecin. Le village compte 315 habitants.
Chwarstno/Chwarstno :
Chwarstno (prononciation polonaise : [ˈxfarstnɔ] ; anciennement allemand : Horst) est un village du district administratif de Gmina Węgorzyno, dans le comté de Łobez, dans la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne. Chwarstno est à environ 8 kilomètres (5 mi) à l'ouest de Węgorzyno, à 16 km (10 mi) au sud-ouest de Łobez et à 59 km (37 mi) à l'est de la capitale régionale Szczecin.
Chwarszczany/Chwarszczany :
Chwarszczany [xfarʂˈt͡ʂanɨ] (en allemand : Quartschen) est un village du district administratif de Gmina Boleszkowice, dans le comté de Myślibórz, dans la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne, près de la frontière allemande. Il se trouve sur la rivière Myśla (en allemand : Mützel), à environ 6 kilomètres (4 mi) au sud-est de Boleszkowice (en allemand : Fürstenfelde), à ​​32 km (20 mi) au sud-ouest de Myślibórz (en allemand : Soldin) et à 82 km (51 km) au sud de la capitale régionale Szczecin (Stettin). Il est situé à la jonction de la route de voïvodie 127 et de la route nationale 31. Le village compte 222 habitants.
Tchwarzenko/Tchwarzenko :
Chwarzenko [xfaˈʐɛnkɔ] (allemand Klein Gwarszno, de 1867 Elsenthal) est un village du district administratif de Gmina Stara Kiszewa, dans le comté de Kościerzyna, dans la voïvodie de Poméranie, dans le nord de la Pologne. Il se trouve à environ 4 kilomètres (2 mi) au nord-ouest de Stara Kiszewa, 16 km (10 mi) au sud-est de Kościerzyna et 52 km (32 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Gdańsk. Pour plus de détails sur l'histoire de la région, voir Histoire de la Poméranie. Le village compte 263 habitants.
Chwarzno, Ko%C5%9Bcierzyna_County/Chwarzno, Kościerzyna County :
Chwarzno [ˈxfaʐnɔ] est un village du district administratif de Gmina Stara Kiszewa, dans le comté de Kościerzyna, dans la voïvodie de Poméranie, dans le nord de la Pologne. Il se trouve à environ 3 kilomètres (2 mi) au sud-est de Stara Kiszewa, 21 km (13 mi) au sud-est de Kościerzyna et 53 km (33 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Gdańsk. Pour plus de détails sur l'histoire de la région, voir Histoire de la Poméranie. Le village compte 184 habitants.
Chwastnica/Chwastnica :
Chwastnica peut faire référence aux endroits suivants en Pologne: Chwastnica à Gmina Domaniów, comté d'Oława dans la voïvodie de Basse-Silésie (sud-ouest de la Pologne) Autres endroits appelés Chwastnica (répertoriés sur Wikipedia polonais)
Chwastnica, Voïvodie_de_Basse_Silésie/Chwastnica, Voïvodie de Basse-Silésie :
Chwastnica [xfastˈnit͡sa] est un village du district administratif de Gmina Domaniów, dans le comté d'Oława, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Oława et à 23 kilomètres (14 mi) au sud de la capitale régionale Wrocław.
Chwaszczewo/Chwaszczewo :
Chwaszczewo (IPA : [xfaʂˈt͡ʂɛvɔ]) est un village du district administratif de Gmina Sidra, dans le comté de Sokółka, dans la voïvodie de Podlachie, dans le nord-est de la Pologne. Il se trouve à environ 9 kilomètres (6 mi) au sud-ouest de Sidra, à 15 km (9 mi) au nord-ouest de Sokółka et à 45 km (28 mi) au nord de la capitale régionale Białystok.
Chwaszczyno/Chwaszczyno :
Chwaszczyno [xfaʂˈt͡ʂɨnɔ] ( kachoube : Chwaszczëno ; allemand : Quaschin ) est un village du district administratif de Gmina Żukowo , dans le comté de Kartuzy , dans la voïvodie de Poméranie , dans le nord de la Pologne . Il se trouve à environ 12 kilomètres (7 mi) au nord de Żukowo, à 19 km (12 mi) au nord-est de Kartuzy et à 17 km (11 mi) au nord-ouest de la capitale régionale Gdańsk. Pour plus de détails sur l'histoire de la région, voir Histoire de la Poméranie. En 2021, le village comptait plus de 3 700 habitants.
Chwa%C5%82ka/Chwałka :
Chwałka [ˈxfau̯ka] est un village du district administratif de Gmina Mrocza, dans le comté de Nakło, dans la voïvodie de Couïavie-Poméranie, dans le centre-nord de la Pologne.
Chwa%C5%82ki, Voïvodie de Grande-Pologne/Chwałki, Voïvodie de Grande-Pologne :
Chwałki [ˈxfau̯ki] est un village du district administratif de Gmina Rozdrażew, dans le comté de Krotoszyn, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Le village compte 51 habitants.
Chwa%C5%82ki, %C5%9Awi%C4%99tokrzyskie_Voivodeship/Chwałki, Świętokrzyskie Voivodeship :
Chwałki [ˈxfau̯ki] est un village du district administratif de Gmina Obrazów, dans le comté de Sandomierz, dans la voïvodie de Świętokrzyskie, dans le centre-sud de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) à l'est d'Obrazów, à 5 km (3 mi) au nord-ouest de Sandomierz et à 80 km (50 mi) à l'est de la capitale régionale Kielce. Le village compte 850 habitants.
Chwa%C5%82kowice/Chwalkowice :
Chwałkowice peut faire référence aux endroits suivants en Pologne : Chwałkowice, Voïvodie de Basse-Silésie (sud-ouest de la Pologne) Chwałkowice, Voïvodie de Grande-Pologne (Pologne du centre-ouest)
Chwa%C5%82kowice, Voïvodie de Grande-Pologne/Chwałkowice, Voïvodie de Grande-Pologne :
Chwałkowice [xfau̯kɔˈvit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Strzałkowo, dans le comté de Słupca, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne.
Chwa%C5%82kowice, Voïvodie_de_Basse_Silésie/Chwałkowice, Voïvodie de Basse-Silésie :
Chwałkowice [xfau̯kɔˈvit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Wińsko, dans le comté de Wołów, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Avant 1945, c'était en Allemagne. Il se trouve à environ 3 kilomètres (2 mi) au sud-ouest de Wińsko, 12 kilomètres (7 mi) au nord de Wołów et 47 kilomètres (29 mi) au nord-ouest de la capitale régionale Wrocław. Le village compte 80 habitants.
Chwa%C5%82kowo, Gosty%C5%84_County/Chwałkowo, Gostyń County :
Chwałkowo [xfau̯ˈkɔvɔ] est un village du district administratif de Gmina Krobia, dans le comté de Gostyń, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au sud-est de Krobia, 17 km (11 mi) au sud de Gostyń et 75 km (47 mi) au sud de la capitale régionale Poznań. Le village compte 646 habitants.
Chwa%C5%82kowo, %C5%9Aroda_Wielkopolska_County/Chwałkowo, Środa Wielkopolska County :
Chwałkowo [xfau̯ˈkɔvɔ] (allemand : Marthashagen) est un village du district administratif de Gmina Środa Wielkopolska, dans le comté de Środa Wielkopolska, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 4 kilomètres (2 mi) au sud de Środa Wielkopolska et à 33 km (21 mi) au sud-est de la capitale régionale Poznań. Le village compte 170 habitants.
Chwa%C5%82kowo Ko%C5%9Bcielne/Chwałkowo Kościelne :
Chwałkowo Kościelne [xfau̯ˈkɔvɔ kɔɕˈt͡ɕɛlnɛ] est un village du district administratif de Gmina Książ Wielkopolski, dans le comté de Śrem, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) au sud-est de Książ Wielkopolski, 21 km (13 mi) à l'est de Śrem et 50 km (31 mi) au sud-est de la capitale régionale Poznań. Le village compte 752 habitants.
Chwa%C5%82k%C3%B3w/Chwałków :
Chwałków [ˈxfau̯kuf] est un village du district administratif de Gmina Marcinowice, dans le comté de Świdnica, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Avant 1945, c'était en Allemagne. Il se trouve à environ 19 kilomètres (12 mi) à l'est de Świdnica et à 36 kilomètres (22 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Wrocław.
Chwa%C5%82k%C3%B3wko/Chwałkówko :
Chwałkówko [xfau̯ˈkufkɔ] est un village du district administratif de Gmina Łubowo, dans le comté de Gniezno, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne.
Chwa%C5%82owice/Chwałowice :
Chwałowice peut faire référence aux endroits suivants en Pologne : Chwałowice, Voïvodie de Basse-Silésie (sud-ouest de la Pologne) Chwałowice, Voïvodie de Świętokrzyskie (centre-sud de la Pologne) Chwałowice, Voïvodie des Basses-Carpates (sud-est de la Pologne) Chwałowice, Voïvodie de Mazovie (centre-est de la Pologne) ) Chwałowice, voïvodie de Lubusz (ouest de la Pologne) Chwałowice, Rybnik dans la voïvodie de Silésie (sud de la Pologne)
Chwa%C5%82owice, Voïvodie_de_Basse_Silésie/Chwałowice, Voïvodie de Basse-Silésie :
Chwałowice [xfawɔˈvit͡sɛ] (en allemand : Quallwitz) est un village du district administratif de Gmina Jelcz-Laskowice, dans le comté d'Oława, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Avant 1945, c'était en Allemagne. Il se trouve à environ 4 kilomètres (2 mi) à l'est de Jelcz-Laskowice, 14 kilomètres (9 mi) au nord-est d'Oława et 26 kilomètres (16 mi) à l'est de la capitale régionale Wrocław.
Chwa%C5%82owice, Voïvodie de Lubusz/Chwałowice, Voïvodie de Lubusz :
Chwałowice [xfawɔˈvit͡sɛ] (en allemand : Landsberger Holländer) est un village du district administratif de Gmina Bogdaniec, dans le comté de Gorzów, dans la voïvodie de Lubusz, dans l'ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au sud-est de Bogdaniec et à 13 km (8 mi) au sud-ouest de Gorzów Wielkopolski.
Chwa%C5%82owice, Voïvodie_de Mazovie/Chwałowice, Voïvodie de Mazovie :
Chwałowice [xfawɔˈvit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Iłża, dans le comté de Radom, dans la voïvodie de Mazovie, dans le centre-est de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au nord-est d'Iłża, 27 km (17 mi) au sud de Radom et 117 km (73 mi) au sud de Varsovie.
Chwa%C5%82owice, Voïvodie_de Podkarpackie/Chwałowice, Voïvodie de Podkarpackie :
Chwałowice [xfawɔˈvit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Radomyśl nad Sanem, dans le comté de Stalowa Wola, dans la voïvodie des Basses-Carpates, dans le sud-est de la Pologne. Il se trouve à environ 10 kilomètres (6 mi) au nord de Radomyśl nad Sanem, à 23 km (14 mi) au nord-ouest de Stalowa Wola et à 82 km (51 mi) au nord de la capitale régionale Rzeszów. Le village est situé dans la région historique de Galice. Le village compte 1 000 habitants.
Chwa%C5%82owice, Rybnik/Chwałowice, Rybnik :
Chwałowice (en allemand : Chwallowitz) est un district de Rybnik, dans la voïvodie de Silésie, dans le sud de la Pologne. Au 31 décembre 2013, elle comptait 7 700 habitants.
Chwa%C5%82owice, %C5%9Awi%C4%99tokrzyskie_Voivodeship/Chwałowice, Świętokrzyskie Voivodeship :
Chwałowice [xfawɔˈvit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Pińczów, dans le comté de Pińczów, dans la voïvodie de Świętokrzyskie, dans le centre-sud de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au nord-est de Pińczów et à 36 km (22 mi) au sud de la capitale régionale Kielce.
Chwa%C5%82owice Coal_Mine/Mine de charbon de Chwałowice :
La mine de charbon de Chwałowice est une grande mine située dans le sud de la Pologne, dans le district de Chwałowice à Rybnik, dans la voïvodie de Silésie, à 294 km au sud-ouest de la capitale, Varsovie. Chwałowice représente l'une des plus grandes réserves de charbon de Pologne avec des réserves estimées à 243,7 millions de tonnes de charbon. La production annuelle de charbon est d'environ 3,7 millions de tonnes.
Chwa%C5%82szyce/Chwałszyce :
Chwałszyce [xfau̯ˈʂɨt͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Nekla, dans le comté de Września, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au sud de Nekla, 11 km (7 mi) à l'ouest de Września et 37 km (23 mi) à l'est de la capitale régionale Poznań. Le village compte 129 habitants.
Chwa%C5%82%C3%B3w/Chwalow :
Chwałów peut faire référence aux endroits suivants en Pologne : Chwałów, Voïvodie de Basse-Silésie (sud-ouest de la Pologne) Chwałów, Voïvodie de Grande-Pologne (Pologne du centre-ouest)
Chwa%C5%82%C3%B3w, Voïvodie de Grande-Pologne/Chwałów, Voïvodie de Grande-Pologne :
Chwałów [ˈxfawuf] est un village du district administratif de Gmina Żerków, dans le comté de Jarocin, dans la voïvodie de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 8 kilomètres (5 mi) au nord-est de Żerków, 19 km (12 mi) au nord-est de Jarocin et 61 km (38 mi) au sud-est de la capitale régionale Poznań.
Chwa%C5%82%C3%B3w, Voïvodie_de_Basse_Silésie/Chwałów, Voïvodie de Basse-Silésie :
Chwałów [ˈxfawuf] est un village du district administratif de Gmina Mietków, dans le comté de Wrocław, dans la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 37 kilomètres (23 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Wrocław.
Chwa%C5%82%C4%99cice/Chwałęcice :
Chwałęcice (en allemand : Chwallentzitz) est un district de Rybnik, dans la voïvodie de Silésie, dans le sud de la Pologne. Fin 2013, elle comptait environ 1 800 habitants.
Chwa%C5%9Bcice/Chwaścice :
Chwaścice [xfaɕˈt͡ɕit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Jędrzejów, dans le comté de Jędrzejów, dans la voïvodie de Świętokrzyskie, dans le centre-sud de la Pologne. Il se trouve à environ 10 kilomètres (6 mi) à l'est de Jędrzejów et à 30 km (19 mi) au sud-ouest de la capitale régionale Kielce. Le village compte 160 habitants.
Chwee kueh/Chwee kueh :
Chwee kueh ( chinois :水 粿; pinyin : shuǐguǒ ; Pe̍h-ōe-jī : chúi-kóe ; lit. 'gâteau de riz à l'eau'), également orthographié chwee kwee ou chwee kweh , est un type de gâteau de riz cuit à la vapeur originaire de la cuisine Teochew qui est servi avec des radis confits.
Chwele/Chwele :
Chwele est une ville du comté de Bungoma, au Kenya. La ville est un centre de commercialisation agricole situé entre Kimilili et Bungoma. Le marché est le principal point de rencontre des agriculteurs des régions environnantes du mont Elgon, Namwela, Sirisia, Lurende, Matibo et Chebukaka, en particulier tous les lundis lorsqu'il y a un jour de marché (marché aux puces). De grandes quantités de maïs, de bananes, de légumes locaux, de sim sim ainsi que du bétail comme des poulets, des chèvres, des bovins et des moutons sont disponibles à la vente. Le marché est le deuxième plus grand marché en plein air du Kenya. La région est habitée par le peuple Bukusu et il y a une population croissante de Saboats, Tesos et même Kikuyus. Les écoles de la région comprennent le lycée Chwele Girls, le lycée Namwela, le lycée Busakala, le lycée Teremi, entre autres. La zone dispose d'un centre de santé qui s'adresse à la communauté locale et dispose d'installations pour patients hospitalisés et ambulatoires. Il s'appuie aujourd'hui sur un institut de formation médicale (Chwele MTC) situé à la jonction de la route Khachonge/Bukembe. Le centre abrite également la société coopérative de café Chwele et la banque de céréales de commercialisation des grains Chwele initiée par SACRED Africa, une ONG locale opérant dans la région. La région possède des sols volcaniques noirs riches qui conviennent à la culture de nombreuses cultures avec de très bons rendements. La région reçoit également plus de 1500 mm de pluie par an, principalement entre les mois de mars et août.
Chwihui de_Geumgwan_Gaya/Chwihui de Geumgwan Gaya :
Chwihui de Geumgwan Gaya (mort en 451) (r. 421–451) était le septième souverain de Geumgwan Gaya, un état Gaya de l'ancienne Corée. Il était le fils du roi Jwaji et de la reine Boksu.
Chwilog/Chwilog :
Chwilog est un village d'Eifionydd sur la péninsule de Llŷn dans le comté gallois de Gwynedd. Il fait partie de la communauté de Llanystumdwy. Le nom signifie «abondant en coléoptères» et a peut-être été transféré d'un nom antérieur de la rivière (ou d'une partie de celle-ci). Elle comptait 640 habitants au recensement britannique de 2011, dont 78% nés au Pays de Galles.
Gare de Chwilog/Gare de Chwilog :
La gare de Chwilog desservait le village de Chwilog, Gwynedd, Pays de Galles. Elle a été ouverte en 1867 par le Carnarvonshire Railway, qui a ensuite été repris par le LNWR, passant au LMSR lors du groupement de 1923. La gare est passée sous la région de London Midland des chemins de fer britanniques depuis la nationalisation en 1948. Un an après la gare ouvert 100 £ ont été dépensés pour améliorer son hébergement pour les passagers. Outre les services de marchandises et de passagers normaux pour une gare de campagne, un fort trafic de lait s'est développé, aboutissant à un train de cinq fourgons de barattes envoyés quotidiennement à Liverpool de 1943 à 1949. La voie d'évitement à Chwilog ne pouvait accueillir que cinq camionnettes, de sorte que l'opportunité d'étendre l'activité a été perdue au profit du trafic routier en hiver 1949–50. La ligne et la gare ont fermé en décembre 1964. En 2015, la zone de la gare était couverte par une gare routière, mais la plate-forme était toujours en place derrière un nouveau lotissement et la maison du chef de gare servait de résidence privée.
Chwinamul/Chwinamul :
Chwinamul (취나물) est un légume-feuille parfumé aux feuilles dentelées en forme de cœur qui pousse dans les montagnes et les champs de Corée. Le mot chwinamul dans son sens strict se réfère uniquement au chamchwi (참취, "aster comestible"), littéralement traduit par "vrai chwi". Cependant, il existe une centaine de variétés de chwinamul qui poussent naturellement en Corée, dont une soixantaine de variétés comestibles. Parmi eux, gomchwi (곰취, "séneçon de Fischer"), gaemichwi (개미취, "aster de Tatarinow"), miyeokchwi (미역취, "verge d'or asiatique"), surichwi (수리취, "deltoïde synurus"), matari (마타리, "dentelle dorée "), et gaksichwi (각시취, "maiden saussurea") sont les variétés les plus consommées.
Chwiram/Chwiram :
Chwiram [ˈxfiram] est un village du district administratif de Gmina Wałcz, dans le comté de Wałcz, dans la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 4 kilomètres (2 mi) au sud de Wałcz et à 127 km (79 mi) à l'est de la capitale régionale Szczecin. Le village compte 790 habitants.
Chwiszczej/Chwiszczej :
Chwiszczej est une rivière de Pologne, un affluent de la Leśna Prawa dans la forêt de Białowieża.
Chwi%C5%82y/Chwiły :
Chwiły [ˈxfiwɨ] est un village du district administratif de Gmina Rudniki, dans le comté d'Olesno, dans la voïvodie d'Opole, dans le sud-ouest de la Pologne. Il se trouve à environ 4 kilomètres (2 mi) à l'ouest de Rudniki, à 20 km (12 mi) au nord-est d'Olesno et à 60 km (37 mi) au nord-est de la capitale régionale Opole. Le village compte 130 habitants.
Chwojnowszczyzna/Chwojnowszczyzna :
Chwojnowszczyzna [xfɔi̯nɔfʂˈt͡ʂɨzna] est une colonie du district administratif de Gmina Nowy Dwór, dans le comté de Sokółka, dans la voïvodie de Podlachie, dans le nord-est de la Pologne, près de la frontière avec la Biélorussie. Il se trouve à environ 29 kilomètres (18 mi) au nord de Sokółka et à 65 km (40 mi) au nord-est de la capitale régionale Białystok.
Chwolson/Chwolson :
Chwolson est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Daniel Chwolson (1819–1911), orientaliste juif russe Orest Chwolson (1852–1934), physicien russe, l'un des premiers à étudier l'effet de lentille gravitationnelle
Chworo%C5%9Bciany/Chworościany :
Chworościany [xfɔrɔɕˈt͡ɕanɨ] est un village du district administratif de Gmina Nowy Dwór, dans le comté de Sokółka, dans la voïvodie de Podlachie, dans le nord-est de la Pologne, près de la frontière avec la Biélorussie. Il se trouve à environ 25 kilomètres (16 mi) au nord de Sokółka et à 63 km (39 mi) au nord-est de la capitale régionale Białystok.
Chwostek/Chwostek :
Chwostek [ˈxfɔstɛk] est un village du district administratif de Gmina Herby, dans le comté de Lubliniec, dans la voïvodie de Silésie, dans le sud de la Pologne. Il se trouve à environ 10 kilomètres (6 mi) au nord-est de Lubliniec et à 54 km (34 mi) au nord de la capitale régionale Katowice. Le village compte 415 habitants.
Chwoszcz/Chwoszcz :
Chwoszcz [xfɔʂt͡ʂ] (allemand : Koppenfeld) est un village du district administratif de Gmina Wielowieś, dans le comté de Gliwice, dans la voïvodie de Silésie, dans le sud de la Pologne. Il se trouve à environ 6 kilomètres (4 mi) au sud de Wielowieś, 21 km (13 mi) au nord de Gliwice et 36 km (22 mi) au nord-ouest de la capitale régionale Katowice.
Chwytowo/Chwytowo :
Chwytowo [xfɨˈtɔvɔ] est un village du district administratif de Gmina Strzelce Krajeńskie, dans le comté de Strzelce-Drezdenko, dans la voïvodie de Lubusz, dans l'ouest de la Pologne.
Chy/Chy :
Chy ou CHY peut faire référence à : Chy Davidson (né en 1959), joueur de football américain Chysis, un genre d'orchidées abrégé en langue Chy Cheyenne, par le code ISO 639 CHY Gare de Chertsey, avec le code de station CHY Choiseul Bay Airport, dans les Îles Salomon par Code IATA CHY FM, une station de radio communautaire dirigée par des jeunes à Coffs Harbour, Nouvelle-Galles du Sud, Australie
Chy Davidson/Chy Davidson :
Chy Davidson (né le 9 mai 1959) est un ancien receveur de football américain qui a joué deux saisons avec les Jets de New York de la National Football League (NFL). Il a été repêché par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre au onzième tour du repêchage supplémentaire de la NFL en 1981. Il a joué au football universitaire à l'Université de Rhode Island et a fréquenté le Bayside High School dans le Queens, New York. Davidson était également membre des Washington Redskins et des Washington Federals.
Chy Lung_v._Freeman/Chy Lung contre Freeman :
Chy Lung v. Freeman, 92 US 275 (1876), était une affaire de la Cour suprême des États-Unis qui a statué que les pouvoirs d'établir des règles entourant l'immigration et de gérer les relations étrangères appartenaient au gouvernement fédéral américain, plutôt qu'à celui des États. L'affaire a été citée dans d'autres affaires de la Cour suprême liées à l'autorité gouvernementale sur des questions relatives à la politique d'immigration et à l'application de la loi en matière d'immigration, plus récemment dans Arizona c. États-Unis (2012).
Chy Sila/Chy Sila :
Chy Sila (né en 1974) est un homme d'affaires cambodgien. Il est le PDG de Sabay Digital Media, une société qu'il a fondée en 2007.
Chyabrung/Chyabrung :
Le Chyabrung également Kay/Ke en langue Limbu est un tambour traditionnel de la communauté Limbu au Népal, au Sikkim, dans les collines de Darjeeling et dans le nord-est de l'Inde. Le Chyabrung est un tambour creux en bois oblong d'environ deux mètres de diamètre et deux pieds de longueur. Le tambour est enfilé autour du cou avec une corde à hauteur d'estomac et joué lors des festivals de bon augure Chasok Tangnam de la communauté Limbu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Crinala

Crimson Architectural_Historians/Crimson Architectural Historians : Crimson Historians & Urbanists (anciennement connu sous le nom ...