Rechercher dans ce blog

mardi 12 juillet 2022

Chinese spirit possession


Signalisation ferroviaire chinoise/Signalisation ferroviaire chinoise :
Les signaux ferroviaires en Chine sont basés sur les signaux OSShD utilisés par 25 pays de l'ex-URSS, d'Europe de l'Est et des pays adjacents. Il y a quatre pays observateurs.
Rasbora chinois / Rasbora chinois :
Le rasbora chinois (Rasbora steineri) est une espèce de poisson à nageoires rayonnées du genre Rasbora que l'on trouve dans le sud de la Chine, au Laos et dans le centre et le nord du Vietnam.
Mille-pattes chinois à tête rouge/mille-pattes chinois à tête rouge :
Le mille-pattes chinois à tête rouge, également connu sous le nom de tête rouge chinoise, (Scolopendra subspinipes mutilans) est un mille-pattes d'Asie de l'Est et d'Australasie. Il mesure en moyenne 20 cm (8 po) de longueur et vit dans des environnements humides. Dans les anciennes traditions chinoises, ce mille-pattes est utilisé pour ses propriétés curatives. On dit que mettre une tête rouge chinoise sur une éruption cutanée ou une autre maladie de la peau accélère le processus de guérison. Le mille-pattes sec rôti est pulvérisé et utilisé en Corée pour le traitement des maux de dos, des furoncles et des plaies.S. s. mutilans est connu pour héberger peu d'agressivité envers les autres mille-pattes, un trait très rare chez les mille-pattes géants, et lui permet d'être gardé en commun. Les activités antimicrobiennes des composés identifiés ont été signalées contre les bactéries, les champignons, les virus et les parasites Gram-positifs et Gram-négatifs, ce qui explique peut-être la survie du mille-pattes dans des environnements difficiles et pollués. Les femelles sont des mères incubatrices, gardant les œufs en enroulant leur corps autour de leur embrayages jusqu'à ce que les œufs éclosent. Cette sous-espèce diffère des autres sous-espèces de S. subspinipes par la spination du préfémur des pattes ventrales, ventralement, dorsalement et médialement.
Oeufs rouges_chinois/œufs rouges chinois :
Les œufs rouges chinois (紅蛋, 紅雞蛋) sont des œufs de poule cuits de couleur rose vif utilisés dans la cuisine chinoise. Les œufs sont d'abord cuits durs avant qu'un papier de calligraphie rouge humide ne soit essuyé sur les œufs pour créer une coloration rose. Dans la culture chinoise, il est courant d'organiser une fête aux œufs rouges et au gingembre à l'anniversaire de la première année du bébé. Habituellement, le nom du bébé est annoncé aux amis et à la famille lors de cette fête. On peut trouver un bol d'œufs de poule cuits aux couleurs vives sur le buffet des invités ou sur les tables de service, ou les hôtes peuvent distribuer les œufs teints en rouge, symbolisant la joie et la vie renouvelée. Parfois, les œufs rouges sont également donnés à des amis adultes et à des membres de la famille pour leurs anniversaires.
Red_pika chinois/Pika rouge chinois :
Le pika rouge chinois (Ochotona erythrotis) est une espèce de mammifère de la famille des Ochotonidae. Typique d'un pika, il a des membres courts, une petite queue et des oreilles rondes. Spécifique au pika rouge chinois, il a une couleur rouge distinctive dans sa peau. Le pika chinois vit généralement sur un terrain rocheux à des altitudes comprises entre 600 et 1200 mètres. et est endémique des provinces du Qinghai oriental, du Gansu occidental et du nord du Sichuan en Chine et du Tibet oriental.
Pin rouge_chinois/pin rouge chinois :
Le pin rouge chinois est un nom commun pour plusieurs espèces de pins et peut faire référence à : Pinus massoniana Pinus tabuliformis
Arbitres chinois_dans_les_competitions_FIFA/Arbitres chinois dans les compétitions FIFA :
Cet article porte sur les résultats des jugements des arbitres chinois dans les compétitions de la FIFA.
Réformes chinoises/Réformes chinoises :
Les réformes chinoises ou la réforme chinoise peuvent faire référence à un certain nombre d'événements de l'histoire chinoise : la réforme des cent jours, l'échec des réformes de la dynastie Qing lors de la réforme économique chinoise de 1898, une variété de réformes économiques en Chine à partir des années 1940, la réforme de la pensée en Chine, la campagne chinoise axé sur l'acceptation du marxisme-léninisme dans les années 1950 Réforme des soins de santé en Chine, réformes du système de santé chinois 2020-2021 Frénésie de réformes de l'administration Xi Jinping, réformes en cours de l'économie et de la culture de la Chine par le Parti communiste chinois
Cuisine régionale_chinoise/Cuisine régionale chinoise :
Les cuisines régionales chinoises sont les nombreuses cuisines différentes trouvées dans différentes provinces et préfectures de Chine ainsi que dans les grandes communautés chinoises d'outre-mer. Un certain nombre de styles différents contribuent à la cuisine chinoise, mais les plus connus et les plus influents sont peut-être la cuisine cantonaise, la cuisine du Shandong, la cuisine Huaiyang et la cuisine du Sichuan. Ces styles se distinguent les uns des autres en raison de facteurs tels que la disponibilité des ressources, le climat, la géographie, l'histoire, les techniques de cuisson et le mode de vie. Un style peut favoriser l'utilisation généreuse de l'ail et des échalotes plutôt que du piment et des épices, tandis qu'un autre peut favoriser la préparation de fruits de mer plutôt que d'autres viandes et volailles. La cuisine du Jiangsu privilégie les techniques de cuisson telles que le braisage et le ragoût, tandis que la cuisine du Sichuan utilise la cuisson au four, pour n'en nommer que quelques-unes. Le crabe poilu est une spécialité locale très recherchée à Shanghai, car on peut le trouver dans les lacs de la région. Le canard laqué et les dim-sum sont d'autres plats populaires bien connus en dehors de la Chine. Sur la base des matières premières et des ingrédients utilisés, de la méthode de préparation et des différences culturelles, une variété d'aliments aux saveurs et textures différentes sont préparées dans différentes régions du pays. . De nombreuses cuisines régionales traditionnelles reposent sur des méthodes de conservation de base telles que le séchage, le salage, le marinage et la fermentation.
Religion chinoise/religion chinoise :
La religion chinoise peut désigner : La religion en Chine (République populaire de Chine) La religion à Taïwan (République de Chine) La religion populaire chinoise Les religions d'Asie de l'Est
Religions chinoises_du_jeûne/Religions chinoises du jeûne :
Les religions chinoises du jeûne ( chinois simplifié :斋教; chinois traditionnel :齋教; pinyin : zhāijiāo ; Pe̍h-ōe-jī : chai-kàu ) sont un sous-groupe des religions salutistes chinoises . Leur nom fait référence au régime de jeûne végétarien strict que les croyants suivent. Ce sous-groupe est né de la secte Lǎoguān zhāijiào (老官齋教 "L'enseignement des Vénérables Officiels sur le jeûne") qui s'est écartée de la prolifération orientale du "Grand Véhicule" du Luoïsme au XVIe siècle et a adopté les caractéristiques de la tradition du Lotus Blanc. Les religions chinoises de jeûne sont les trois suivants : la secte Longhua (龍華教 "Dragon Flower"); la secte Jintong (金幢教 "Golden Flag"); et la tradition Xiantiandao (先天道 "Voie de l'ancien paradis"). Dans les années 1890, un groupe de zhaijiao a assumé les fonctions de gouvernement dans le comté de Gutian, menant au massacre de Kucheng.
Théorème du reste_chinois/Théorème du reste chinois :
En mathématiques, le théorème des restes chinois énonce que si l'on connaît les restes de la division euclidienne d'un entier n par plusieurs entiers, alors on peut déterminer de manière unique le reste de la division de n par le produit de ces entiers, à condition que le les diviseurs sont premiers par paires (aucun diviseur ne partage un facteur commun autre que 1). Par exemple, si nous savons que le reste de n divisé par 3 est 2, le reste de n divisé par 5 est 3 et le reste de n divisé par 7 est 2, alors sans connaître la valeur de n, nous pouvons déterminer que le reste de n divisé par 105 (le produit de 3, 5 et 7) est 23. Fait important, cela nous indique que si n est un nombre naturel inférieur à 105, alors 23 est la seule valeur possible de n. La première déclaration connue du théorème est celle du mathématicien chinois Sun-tzu dans le Sun-tzu Suan-ching au 3ème siècle de notre ère. Le théorème des restes chinois est largement utilisé pour le calcul avec de grands entiers, car il permet de remplacer un calcul pour lequel on connaît une borne sur la taille du résultat par plusieurs calculs similaires sur de petits entiers. Le théorème des restes chinois (exprimé en termes de congruences) est vrai sur tout domaine idéal principal. Il a été généralisé à n'importe quel anneau, avec une formulation impliquant des idéaux bilatéraux.
Navire_de_recherche_chinois_Beidiao_992/Navire de recherche chinois Beidiao 992 :
Le navire de recherche chinois Beidiao 992 est un navire auxiliaire naval très peu connu actuellement en service dans la marine de l'Armée populaire de libération (PLAN). Le type exact reste inconnu à la fin des années 2010 malgré des années de service, car les informations gouvernementales officielles détaillées n'ont pas été publiées. Le navire est principalement utilisé pour la recherche océanographique et c'est l'un des premiers navires de la marine chinoise à adopter la conception d'un catamaran. Le navire de recherche Beidiao 992 en service PLAN est désigné par une combinaison de deux caractères chinois suivis d'un nombre à trois chiffres. Le deuxième caractère chinois est Diao (调), signifiant recherche en chinois, car ce navire est un navire de recherche océanographique. Le premier caractère chinois indique la flotte avec laquelle le navire est en service, avec Est (Dong, 东) pour la flotte de la mer de l'Est, le nord (Bei, 北) pour la flotte de la mer du Nord et le sud (Nan, 南) pour la flotte de la mer du Sud.
Navire_de_recherche_chinois_Mirage_Hunter/Navire de recherche chinois Mirage Hunter :
Le navire de recherche technique Mirage Hunter ( chinois :幻影猎手, Hanyu Pinyin : Huan-Ying Lie-Shou ) est un navire auxiliaire naval très peu connu actuellement de la marine de l'Armée populaire de libération (PLAN). Révélé pour la première fois en janvier 2012 avec un camouflage naval chinois standard, une seule unité a été construite au milieu des années 2010. Extérieurement, Mirage Hunter semble identique à Sea Shadow (IX-529), bien que sur une taille beaucoup plus réduite, et les deux navires adoptent la même conception de coque jumelle à petite surface de plan d'eau. Mirage Hunter est construit par un chantier naval à Wuhan, où le 701e Institut de la China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC) a son siège. Le 701st Institute est le principal établissement de recherche chinois menant des recherches sur les fonctionnalités furtives des navires et des bateaux, et il est donc postulé que Mirage Hunter AGTR est utilisé par les Chinois pour rechercher la forme de coque de la technologie furtive navale et des contre-mesures.
Navire_de_recherche_chinois_Xiangyanghong_5/Navire de recherche chinois Xiangyanghong 5 :
Navire de recherche océanographique chinois Xiangyanghong (向阳红, signifiant face au soleil en rouge) 5 en service dans la marine de l'Armée populaire de libération (PLAN). En plus d'effectuer des tâches de recherche océanographique, la mission la plus importante de Xiangyanghong 5 agit en tant que navire de commandement pour les essais de missiles balistiques intercontinentaux chinois en 1980. Construit à l'origine comme un cargo de classe Francesco Nullo par le chantier naval de la Commune de Paris en Pologne, le prédécesseur de l'actuel jour Stocznia Gdynia, le navire a été lancé en 1966 et acheté par la Guangzhou Ocean Shipping Co. Ltd. (广州远洋公司) filiale de COSCO et nommé Changning (长宁). En 1970, il a été décidé de convertir un cargo en navire de recherche océanographique en soutien au projet 718, le projet chinois de développement de son propre missile balistique intercontinental. La conception des travaux de conversion a été réalisée par la China Ship and Maritime Engineering Design and Research Academy (中国船舶及海洋工程设计研究院). également plus communément connu sous le nom de 708th Institute of CSSC. Les travaux ont commencé le 1er juin 1970 au chantier naval international de Guangzhou et se sont achevés le 20 décembre 1972, pour un coût de 2 500 000 ¥. Les changements comprenaient l'augmentation du stockage du ballast et de l'eau douce, et l'équipement nécessaire à la recherche scientifique, comme les équipements de communication, y compris le télécopieur. Divers laboratoires de recherche ont été ajoutés et le système de navigation a été amélioré. Parce que Changning était un cargo avec seulement un équipage minimal, de grands quartiers du personnel ont été ajoutés pour abriter un équipage considérablement accru en raison des chercheurs affectés à bord. Une fois terminé, le navire a été renommé Xiangyanghong 5 et a été immédiatement mis en service. Cependant, en raison des troubles politiques en Chine, à savoir la révolution culturelle, chaque mission était relativement courte et proche des côtes chinoises, car l'économie chinoise à l'époque ne pouvait pas fournir un soutien suffisant pour des missions prolongées plus éloignées des côtes chinoises. La mission prolongée est finalement devenue une réalité après la fin de la Révolution culturelle, et la majorité d'entre elles se sont concentrées en 1977 et 1978, les quatre missions les plus longues s'étalant entre les deux années. L'expérience acquise lors du déploiement de la mission a exigé une autre mise à niveau majeure du navire qui a commencé en décembre 1978, avec plus de 860 mises à niveau et modifications au total. Guangzhou Shipyard International a de nouveau été sélectionné comme entrepreneur principal et les travaux ont été achevés le 17 décembre 1979. Après cette mise à niveau majeure, Xiangyanghong 5 a été chargé de participer à la tâche 580, le transfert du missile balistique intercontinental chinois. Xiangyaonghong 5 a également effectué de nombreuses missions de recherche pour aider à la sélection de zones de test appropriées dans l'océan Pacifique. En juin 1980, le Xiangyanghong 5 est devenu le navire de commandement des essais de missiles balistiques intercontinentaux chinois. Le Xiangyanghong 5 est toujours en service après des décennies d'enrôlement. Spécification : Déplacement (t) : 14 500 Longueur (m) : 152,6 Largeur (m) : 19,5 Tirant d'eau (m) : 8,8 Vitesse (kt) : 16 Autonomie (nm) : 15 000 Propulsion : 1 moteur diesel de 7 200 ch*
Respellation_chinoise_de_l_alphabet_anglais/Réécriture chinoise de l'alphabet anglais :
En Chine, les lettres de l'alphabet anglais se prononcent quelque peu différemment parce qu'elles ont été adaptées à la phonétique (c'est-à-dire la structure des syllabes) de la langue chinoise. La connaissance de cette orthographe peut être utile lors de l'orthographe des noms occidentaux, en particulier au téléphone, car on peut ne pas être compris si les lettres sont prononcées comme elles le sont en anglais. (Les lettres qui se prononcent différemment - sans compter les différences de ton - selon les différentes sources sont indiquées en gras.)
Restaurant chinois/Restaurant chinois :
Un restaurant chinois est un établissement qui sert une cuisine chinoise. La plupart d'entre eux sont de style cantonais, en raison de l'histoire de la diaspora chinoise et adaptés aux préférences gustatives locales, comme dans la cuisine chinoise américaine et la cuisine chinoise canadienne. Les restaurants chinois aux Pays-Bas combinent généralement des plats cantonais et indonésiens dans leur menu. Les plats à emporter chinois (États-Unis et Canada) ou les plats à emporter chinois (Royaume-Uni et Commonwealth) sont des termes décrivant l'acte de commander le ou les repas avec l'intention de manger la nourriture à un autre endroit, comme au travail ou à la maison. Il peut être trouvé soit en tant qu'option de service des établissements de restauration, soit en tant qu'établissements séparés.
Restaurant chinois_(homonymie)/Restaurant chinois (homonymie) :
Un restaurant chinois est un établissement de restauration servant de la cuisine chinoise. Le terme peut également désigner : Restaurants en Chine Le syndrome du restaurant chinois, une erreur prétendument causée par le glutamate présent naturellement dans les plantes, les viandes et les fruits de mer. Processus de restaurant chinois (un concept en théorie des probabilités) "The Chinese Restaurant", un épisode de la deuxième saison de Seinfeld Chinese Restaurant, une émission de téléréalité présentée par HBS, mettant en vedette Zhao Wei, Huang Xiaoming, Zhou Dongyu Un restaurant cantonais, populaire à Hong Kong et le sud de la Chine
Processus restaurant_chinois/Processus restaurant chinois :
Dans la théorie des probabilités, le processus du restaurant chinois est un processus stochastique en temps discret, analogue aux clients assis à des tables dans un restaurant chinois. Imaginez un restaurant chinois avec un nombre infini de tables circulaires, chacune avec une capacité infinie. Le client 1 est assis à la première table. Le client suivant s'assied soit à la même table que le client 1, soit à la table voisine. Cela continue, chaque client choisissant soit de s'asseoir à une table occupée avec une probabilité proportionnelle au nombre de clients déjà présents (c'est-à-dire qu'ils sont plus susceptibles de s'asseoir à une table avec de nombreux clients que peu), soit à une table inoccupée. A l'instant n, les n clients ont été partitionnés en m ≤ n tables (ou blocs de la partition). Les résultats de ce processus sont échangeables, ce qui signifie que l'ordre dans lequel les clients sont assis n'affecte pas la probabilité de la distribution finale. Cette propriété simplifie grandement un certain nombre de problèmes de génétique des populations, d'analyse linguistique et de reconnaissance d'images. David J. Aldous attribue l'analogie du restaurant à Jim Pitman et Lester Dubins dans son livre de 1983.
Restaurants chinois_en_Australie/Restaurants chinois en Australie :
Au début du 21e siècle, les restaurants chinois sont présents dans une grande majorité des villes et villages australiens depuis plus de cinquante ans, et dans de nombreux endroits depuis plus de cent cinquante ans. Ils sont apparus comme des entreprises commerciales sur les champs aurifères victoriens en 1854.
Vaisseau_spatial_expérimental_réutilisable_chinois/Vaisseau spatial expérimental réutilisable chinois :
Le vaisseau spatial expérimental réutilisable chinois ( chinois :可重复使用试验航天器; pinyin : Kě chóngfù shǐyòng shìyàn hángtiān qì ; lit. 'Reusable Experimental Spacecraft'; CSSHQ) est le premier vaisseau spatial réutilisable chinois. Il a été lancé le 4 septembre 2020 à 07h30 UTC sur une longue marche 2F depuis le centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le désert de Gobi au nord-ouest de la Chine. L'agence de presse Xinhua a déclaré dans un rapport : "Après une période d'opération en orbite, le vaisseau spatial reviendra sur le site d'atterrissage prévu en Chine. Il testera des technologies réutilisables pendant son vol, fournissant un soutien technologique pour l'utilisation pacifique de l'espace". Des rapports non officiels indiquent que le vaisseau spatial fait partie du programme Shenlong, qui serait similaire au Boeing X-37B.
Rhubarbe chinoise/Rhubarbe chinoise :
La rhubarbe chinoise peut désigner l'une ou l'autre des deux espèces de rhubarbe du genre Rheum : Rheum palmatum Linnaeus 1759, également connue sous le nom de rhubarbe de Turquie, rhubarbe des Indes orientales ou rhubarbe palmée Rheum officinale Baillon 1871, également connue sous le nom de rhubarbe indienne, rhubarbe tibétaine ou rhubarbe médicinale
Poisson de riz chinois/poisson de riz chinois :
Le riz chinois (Oryzias sinensis) est une espèce de poisson du genre Oryzias. Ce poisson d'eau douce se trouve dans les marécages, les parties stagnantes des ruisseaux, les rizières et les marais, et mesure jusqu'à 3,1 cm (1,2 po) de long. Il était autrefois considéré comme une sous-espèce du riz japonais (Oryzias latipes). L'aire de répartition naturelle du riz chinois se situe en Asie de l'Est et du Sud-Est, y compris les bassins du Yangtze, du Mékong, de l'Irrawaddy, du Salween, du Fleuve Rouge et du Nanpangjiang. Il a été introduit au Kazakhstan et en Russie (dans le bassin versant inférieur du Kouban); se propage également dans le bassin d'Azov et a été découvert dans la rivière Obytichna en Ukraine.
Vin de riz chinois/Vin de riz chinois :
Le vin de riz chinois peut faire référence à : Mijiu, fabriqué à partir de riz gluant Huangjiu, fabriqué à partir de riz ou d'autres céréales par un processus différent
Devinettes chinoises/Devinettes chinoises :
Les énigmes chinoises s'inscrivent dans une tradition qui remonte aux environs du deuxième siècle de notre ère. Ils sont en partie connus pour leur utilisation de jeux de mots visuels élaborés sur les caractères chinois. Selon Timothy Wai Keung Chan, « l'énigme chinoise trouve son origine dans l'Antiquité lointaine et a atteint sa forme mature autour de la période des Royaumes combattants (475-221 av. J.-C.) ». considérait la forme comme inappropriée à la littérature savante. L'historien littéraire séminal Liu Xie, écrivant son diaolong Wenxin au Ve siècle de notre ère, situe le début de l'écriture littéraire des énigmes en chinois sous la dynastie Wei (220-65) ; il n'a pas cité d'exemples, mais sa datation est à peu près cohérente avec la datation de l'une des premières énigmes chinoises survivantes, la «Yellow Pongee Riddle».: 54–56 La pose et la résolution d'énigmes ont longtemps été une partie importante de la Chine Festival de la lanterne; "la date de l'origine de l'énigme de la lanterne n'est pas définie, mais selon les écrivains japonais, elle est probablement devenue populaire pour la première fois sous la dynastie Sung du Nord (960-1126), et est devenue associée à la Fête des Lanternes au 17ème siècle".
Bagues chinoises/bagues chinoises :
Les anneaux chinois peuvent faire référence à : des anneaux de liaison chinois, une illusion Baguenaudier, un puzzle également connu sous le nom d'anneaux chinois
Bronzes_rituels chinois/Bronzes rituels chinois :
Des ensembles et des exemples individuels de bronzes rituels survivent depuis qu'ils ont été fabriqués principalement à l'âge du bronze chinois. Les bronzes rituels font forte impression à la fois par leur sophistication de conception et de fabrication, mais aussi par leur remarquable durabilité. À partir d'environ 1650 avant notre ère, ces récipients richement décorés ont été déposés comme objets funéraires dans les tombes de la royauté et de la noblesse, et ont évidemment été produits en très grand nombre, avec des fouilles documentées trouvant plus de 200 pièces dans une seule tombe royale. Ils ont été produits pour un individu ou un groupe social à utiliser pour faire des offrandes rituelles de nourriture et de boisson à ses ancêtres et à d'autres divinités ou esprits. Ces cérémonies se déroulaient généralement dans des temples familiaux ou des salles de cérémonie au-dessus de tombes. Ces cérémonies peuvent être considérées comme des banquets rituels auxquels devaient participer les membres vivants et décédés d'une famille. Les détails de ces cérémonies rituelles sont conservés dans les premiers documents littéraires. À la mort du propriétaire d'un bronze rituel, il était souvent placé dans sa tombe, afin qu'il puisse continuer à rendre hommage dans l'au-delà; d'autres exemples ont été jetés spécifiquement comme objets funéraires. En effet, de nombreux exemples survivants ont été extraits de tombes. Les bronzes rituels n'étaient probablement pas utilisés pour manger et boire normalement; ils représentent des versions plus grandes et plus élaborées des types de récipients utilisés à cet effet, et fabriqués dans des matériaux précieux. De nombreuses formes survivent également dans la poterie, et des versions de poterie ont continué à être fabriquées dans un esprit antiquaire jusqu'aux temps modernes. Outre les récipients de table, les armes et certains autres objets étaient fabriqués sous des formes rituelles spéciales. Une autre classe d'objets rituels sont ceux, y compris les armes, fabriqués en jade, qui était probablement le plus apprécié de tous, et qui avait longtemps été utilisé pour les outils et armes rituelles, depuis environ 4 500 avant notre ère. Au moins au début, la production de le bronze était probablement contrôlé par le souverain, qui donnait du métal non formé à sa noblesse en signe de faveur.
Traditions_maîtrise_rituelles_chinoises/Traditions de maîtrise rituelle chinoise :
Traditions de maîtrise rituelle chinoises, également appelées enseignements rituels ( chinois :法教; pinyin : fǎjiào , parfois traduit par «faïsme»), ou taoïsme populaire (民间道教; Mínjiàn Dàojiào ), ou aussi taoïsme rouge (principalement dans l'est de la Chine et Taiwan), constituent un groupe important d'ordres chinois d'officiers rituels qui opèrent au sein de la religion populaire chinoise mais en dehors des institutions du taoïsme officiel. Les "maîtres des rites", les fashi (法師), sont également connus dans l'est de la Chine sous le nom de hongtou daoshi (紅頭道士), signifiant "rousse" ou "redhat" daoshi ("maîtres du Tao"), contrastant avec le wutou daoshi (烏頭道士), prêtres "tête noire" ou "chapeau noir", du taoïsme Zhengyi qui ont été historiquement ordonnés par le maître céleste.壇). Bien que les deux types de prêtres aient les mêmes rôles dans la société chinoise - en ce sens qu'ils peuvent se marier et qu'ils accomplissent des rituels pour les temples des communautés ou les maisons privées - les Zhengyi daoshi mettent l'accent sur leur tradition taoïste, qui se distingue de la tradition vernaculaire du fashi. Les maîtres rituels peuvent être des pratiquants de la possession tongji, de la guérison, de l'exorcisme et des rituels jiao (bien qu'historiquement ils aient été exclus de l'exécution de la liturgie jiao). Les seuls chamans (wu) sont les fashi de l'école Lushan.
Rock chinois/rock chinois :
Le rock chinois ( chinois :中国摇滚; pinyin : Zhōngguó yáogǔn ; également chinois simplifié :中国摇滚音乐; chinois traditionnel :中國搖滾音樂; pinyin : Zhōngguó yáogǔn yīnyuè , lit. "Musique rock and roll chinoise") est une grande variété de rock et de la musique en rouleau faite par des groupes de rock et des artistes solo de Chine continentale (d'autres régions telles que Taiwan, Hong Kong, Macao sont considérées comme des scènes distinctes). Typiquement, le rock chinois est une fusion de formes accompagnant la grande présentation de la musique traditionnelle chinoise.
Rock chinois_(homonymie)/rock chinois (homonymie) :
Le rock chinois est un style de musique. Le rock chinois peut également faire référence à: Chinese Rocks , par The Heartbreakers et plus tard par The Ramones Chinese Scholar's Rocks , petits rochers appréciés des érudits chinois
Chambre chinoise/Chambre chinoise :
L'argument de la salle chinoise soutient qu'un ordinateur numérique exécutant un programme ne peut pas avoir un «esprit», une «compréhension» ou une «conscience», quelle que soit l'intelligence ou la ressemblance humaine avec laquelle le programme peut faire se comporter l'ordinateur. L'argument a été présenté par le philosophe John Searle dans son article, "Minds, Brains, and Programs", publié dans Behavioral and Brain Sciences en 1980. Des arguments similaires ont été présentés par Gottfried Leibniz (1714), Anatoly Dneprov (1961), Lawrence Davis ( 1974) et Ned Block (1978). La version de Searle a été largement discutée dans les années qui ont suivi. La pièce maîtresse de l'argument de Searle est une expérience de pensée connue sous le nom de chambre chinoise. L'argument est dirigé contre les positions philosophiques du fonctionnalisme et du computationalisme, qui soutiennent que l'esprit peut être considéré comme un système de traitement de l'information fonctionnant sur des symboles formels, et que la simulation d'un état mental donné suffit à sa présence. Plus précisément, l'argument vise à réfuter une position que Searle appelle une IA forte : "L'ordinateur correctement programmé avec les bonnes entrées et sorties aurait ainsi un esprit exactement dans le même sens que les êtres humains ont un esprit." Bien qu'il ait été présenté à l'origine en réaction à Selon les déclarations des chercheurs en intelligence artificielle (IA), ce n'est pas un argument contre les objectifs de la recherche traditionnelle sur l'IA, car cela ne montre pas de limite dans la quantité de comportements "intelligents" qu'une machine peut afficher. L'argument ne s'applique qu'aux ordinateurs numériques exécutant des programmes et ne s'applique pas aux machines en général.
Rose de Chine/Rose de Chine :
La rose chinoise est un nom commun pour plusieurs plantes et peut faire référence à : Hibiscus rosa-sinensis Rosa chinensis, originaire du sud-ouest de la Chine
Rubythroat chinois / Rubythroat chinois :
Le rubythroat chinois (Calliope tschebaiewi) est un petit passereau de la famille des Muscicapidae. Il est étroitement lié au Rubythroat de Sibérie qui n'a cependant pas les pointes blanches distinctives de la queue et les bases de la queue blanche. Il était également auparavant considéré comme conspécifique avec le rubythroat de l'Himalaya, appelé ensemble le rubythroat à queue blanche. On le trouve le long des chaînes himalayennes du Pakistan au Myanmar.
Chauve-souris en fer à cheval roux chinois / Chauve-souris en fer à cheval roux chinois :
La chauve-souris fer à cheval chinoise (Rhinolophus sinicus) est une espèce de chauve-souris de la famille des Rhinolophidae. On le trouve au Bhoutan, en Chine, en Inde, au Népal et au Vietnam. L'espèce est plus facilement confondue avec R. affinis, dont elle se distingue le mieux par sa lancette droite et la deuxième phalange relativement courte du troisième doigt (< 66 % de la longueur du métacarpien ; Csorba et al. 2003).
Règle chinoise_au_Tibet/Règle chinoise au Tibet :
La domination chinoise au Tibet peut se référer à: Tibet sous la domination Yuan Tibet pendant la dynastie Ming, voir Relations sino-tibétaines pendant la dynastie Ming Tibet sous la domination Qing Tibet pendant la République de Chine (1912–49), voir Tibet (1912–51) Le Tibet sous la domination de la République populaire de Chine
Chinese rural_left_behind_women/Femmes rurales chinoises laissées pour compte :
Les femmes rurales chinoises laissées pour compte ont émergé avec la population rurale qui a migré dans le pays appelé migration interne après la réforme économique chinoise au début des années 1980. Habituellement, les Chinois ruraux qui ont été "laissés pour compte" sont des femmes identifiées généralement comme les épouses dont les maris ont émigré des zones rurales pour travailler ou pour faire des affaires et ayant une absence d'au moins six mois. derrière les épouses avec un âge moyen de 38,29 ans. 82% de cette population était âgée de 31 à 45 ans. On estime que le nombre de femmes laissées pour compte dans les zones rurales chinoises est de 47 à 50 millions.
Sous-marin_sans_voile chinois/Sous-marin sans voile chinois :
Le sous-marin chinois sans voile est un sous-marin construit en République populaire de Chine (RPC) pour la marine de l'Armée populaire de libération (PLAN). , mais à la place, a une petite bosse là où la tourelle est censée se trouver, et donc appelée "sous-marin chinois sans voile" par les analystes et observateurs occidentaux. On suppose que ce sous-marin chinois sans voile est alimenté par des batteries au lithium et utilisé comme banc d'essai pour les technologies sous-marines chinoises. Spécification : Longueur (ft) : 150 Faisceau (ft) : 15
Salamandre chinoise/Salamandre chinoise :
La salamandre de Chine (Hynobius chinensis) est une espèce de salamandre de la famille des Hynobiidae endémique de Chine. Ses habitats naturels sont les forêts subtropicales ou tropicales humides des basses terres, les rivières, les marais d'eau douce, les sources d'eau douce et les terres arables. Il est menacé par la perte de son habitat naturel. La salamandre chinoise est un animal terrestre et ne vit dans l'eau que pendant sa période de reproduction.
Chinese salami_slicing_strategy/Stratégie de tranchage du salami chinois :
Le tranchage du salami chinois ( chinois :蚕 食; pinyin : Cán shí ; trad. «grignoter comme un ver à soie») fait référence à une stratégie par laquelle le gouvernement chinois utiliserait de petites provocations, dont aucune ne constituerait un casus belli en soi, mais produire cumulativement une action ou un résultat beaucoup plus important en faveur de la Chine qui aurait été difficile ou illégal à exécuter en une seule fois. Les analystes pointent vers les «tactiques du salami» chinoises, dans lesquelles la Chine est censée tester les autres demandeurs par des actions agressives, puis recule lorsqu'elle rencontre une résistance importante. position de politique étrangère. Les partisans du terme ont cité des exemples tels que la prétendue stratégie String of Pearls dans l'océan Indien comme manifestations de la stratégie. Le terme a également été comparé à la tactique du chou, qui consiste à envahir une cible maritime avec un grand nombre de bateaux.
Religions_salutistes chinoises/Religions salutistes chinoises :
Les religions salutistes chinoises ou sectes religieuses folkloriques chinoises sont une tradition religieuse chinoise caractérisée par un souci de salut (épanouissement moral) de la personne et de la société. Ils se distinguent par un égalitarisme, une personne charismatique fondatrice souvent éclairée par une révélation divine, une théologie spécifique écrite dans des textes saints, une eschatologie millénariste et une voie volontaire de salut, une expérience incarnée du numineux par la guérison et la culture de soi, et une orientation expansive par l'évangélisation et la philanthropie. Certains chercheurs considèrent ces religions comme un phénomène unique, et d'autres les considèrent comme la quatrième grande catégorie religieuse chinoise aux côtés du confucianisme, du bouddhisme et du taoïsme bien établis. Généralement, ces religions se concentrent sur le culte du Dieu universel, représenté comme étant masculin, féminin ou asexué, et considèrent leurs saints patriarches comme des incarnations de Dieu.
Saucisse chinoise/saucisse chinoise :
La saucisse chinoise est un terme générique faisant référence aux nombreux types de saucisses originaires de Chine. La saveur méridionale de la saucisse chinoise est communément connue sous son nom cantonais lap cheong (ou lap chong ) ( chinois simplifié :腊肠; chinois traditionnel :臘腸; pinyin : làcháng ; Jyutping : laap6 coeng2 ; cantonais Yale : laahp chéung ).
École chinoise/École chinoise :
Une école chinoise (chinois simplifié : 中文学校 ; chinois traditionnel : 中文學校 ; pinyin : zhōngwén xuéxiào ; cantonais Yale : jūngmán hohk'haauh) est une école créée dans le but d'enseigner les variétés de chinois (en particulier le mandarin et cantonais), bien que le but puisse varier pour enseigner différents aspects de la culture chinoise tels que l'art chinois, la calligraphie, l'histoire et les arts martiaux. Les programmes peuvent être soit une institution indépendante, soit une partie d'un établissement d'enseignement existant. De nombreuses écoles chinoises ont pour but de préserver la langue et la culture chinoises traditionnelles. En 2007, USA Today a surnommé le chinois "... est le nouvel anglais". Une tendance récente en 2011 montre que le gouvernement chinois a également fourni un financement aux districts scolaires américains avec un financement supplémentaire en plus du financement qu'ils reçoivent déjà du gouvernement américain. En conséquence, on craint également que le gouvernement chinois ne s'infiltre également dans le système éducatif en dehors de ses frontières, comme certaines personnes d'un district scolaire de Columbus, dans l'Ohio, pensent qu'il l'a fait.
École chinoise_(homonymie)/École chinoise (homonymie) :
Une école chinoise est une école hors de Chine qui enseigne la langue et la culture chinoises. L'école chinoise peut également faire référence à : Éducation en Chine un institut enseignant le chinois comme langue étrangère
Science_fiction chinoise/Science-fiction chinoise :
La science-fiction chinoise (chinois traditionnel :科學幻想, chinois simplifié :科学幻想, pinyin : kēxué huànxiǎng, communément abrégé en科幻 kēhuàn, littéralement fantaisie scientifique) est un genre de littérature qui se préoccupe d'hypothétiques futurs développements sociaux et technologiques dans la sinosphère.
Styles_d'écriture chinoise/Styles d'écriture chinoise :
En calligraphie chinoise, les caractères chinois peuvent être écrits selon cinq grands styles. Ces styles sont intrinsèquement liés à l'histoire de l'écriture chinoise.
Campagnol des broussailles chinois / Campagnol des broussailles chinois :
Le campagnol des broussailles chinois, ou campagnol des montagnes d'Irène, (Neodon irene) est une espèce de rongeurs de la famille des Cricetidae. Il est endémique des régions montagneuses du sud de la Chine et ressemble beaucoup au campagnol des montagnes du Sikkim en apparence. L'Union internationale pour la conservation de la nature a évalué son état de conservation comme étant « le moins préoccupant ».
Établissements chinois_au_Tibet/Établissements chinois au Tibet :
Les colonies chinoises au Tibet sont des colonies construites par des Chinois au Tibet. De nombreux groupes indépendantistes tibétains affirment que le gouvernement chinois a établi ces colonies au Tibet dans le but de siniser la région.
Chamanisme chinois/Chamanisme chinois :
Le chamanisme chinois , alternativement appelé Wuism ( chinois :巫教; pinyin : wū jiào ; lit. 'wu religion, chamanisme, sorcellerie'; alternativement巫觋宗教 wū xí zōngjiào ), fait référence à la tradition religieuse chamanique de la Chine. Ses caractéristiques sont particulièrement liées aux anciennes cultures néolithiques telles que la culture Hongshan. Les traditions chamaniques chinoises sont intrinsèques à la religion populaire chinoise. Diverses traditions rituelles sont enracinées dans le chamanisme chinois d'origine : les maîtres rituels chinois contemporains sont parfois identifiés comme wu par des étrangers, bien que la plupart des ordres ne s'identifient pas comme tels. Le taoïsme tire également certaines de ses origines du chamanisme chinois : il s'est développé autour de la poursuite d'une longue vie (shou 壽/寿), ou du statut de xian (仙, "homme de la montagne", "homme saint").
Navire chinois_Chaganhu/Navire chinois Chaganhu :
Chaganhu (967) est un navire de soutien au combat rapide de type 901 de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Chang_Da_Long/Navire chinois Chang Da Long :
Le navire roulier chinois Chang Da Long (长达隆) est un cargo militaire/civil à double usage construit en République populaire de Chine (RPC) pour la marine de l'Armée populaire de libération (PLAN). Construit par le chantier naval Jinling (金陵) à Nanjing, le navire a commencé ses essais en mer en novembre 2012 et est entré pour la première fois en service civil l'année suivante. Chang Da Long est un pur transporteur de voitures et de camions (PCTC), capable de transporter 2200 voitures à sa capacité maximale. Sur ses huit ponts, le dégagement maximal des troisième et cinquième ponts est de 4,5 mètres, ce qui lui permet de transporter du matériel en vrac et de gros véhicules. Le navire est également équipé d'un pont d'hélicoptère et est capable de transporter deux bataillons mécanisés entièrement équipés. Habituellement déployé en tant que PCTC à usage civil en temps de paix, le navire sera activé lors d'une urgence nationale pour une mission gouvernementale et militaire, ce rôle ayant été joué pour la première fois avec succès lors d'un exercice militaire en 2015. Spécification : Longueur : 140,5 mètres Largeur : 24,4 mètres Tonnage : 20000 tonnes brutes
Navire chinois_Changsha/navire chinois Changsha :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Changsha, d'après la capitale Changsha. Frégate chinoise Changsha (516), une frégate de type 053H, en service de 1975 à 2018. Plus tard rebaptisée Jiujiang en 1981. Destroyer chinois Changsha (161), un destroyer de type 051, en service en 1973. Peut-être mis hors service. Le destroyer chinois Changsha (153), un destroyer de type 052D, en service depuis 2015.
Navire chinois_Chaohu/navire chinois Chaohu :
Chaohu (890) est un navire de ravitaillement de type 903A de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Dongpinghu/navire chinois Dongpinghu :
Le Dongpinghu (960) est un navire de ravitaillement de type 903A de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Gaoyouhu/navire chinois Gaoyouhu :
Gaoyouhu (966) est un navire de ravitaillement de type 903A de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Guangzhou/navire chinois Guangzhou :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Guangzhou, d'après la capitale Guangzhou. Le destroyer chinois Guangzhou (160), un destroyer de type 051, en service de 1973 à 1978. Le destroyer chinois Guangzhou (168), un destroyer de type 052B, en service depuis 2004.
Navire chinois_Hefei/navire chinois Hefei :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Hefei, d'après la capitale Hefei. Le destroyer chinois Hefei (132), un destroyer de type 051Z. En service de 1980 à 2013. Destroyer chinois Hefei (174), un destroyer de type 052D, en service depuis 2015.
Navire chinois_Honghu/navire chinois Honghu :
Honghu (963) est un navire de ravitaillement de type 903A de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Hulunhu/navire chinois Hulunhu :
Hulunhu (965) est le navire de tête du navire de soutien au combat rapide de type 901 de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Jinan/Navire chinois Jinan :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Jinan, d'après la capitale Jinan. Le destroyer chinois Jinan (105), un destroyer de type 051. Maintenant un bateau-musée à Qingdao. Le destroyer chinois Jinan (152), un destroyer de type 052C, en service depuis 2014.
Navire chinois_Kekexilihu/Navire chinois Kekexilihu :
Kekexilihu (968) est un navire de ravitaillement de type 903A de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Luomahu/Navire chinois Luomahu :
Luomahu (964) est un navire de ravitaillement de type 903A de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Nanchang/Navire chinois Nanchang :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Nanchang, d'après la capitale Nanchang. Le destroyer chinois Nanchang (163), en service de 1982 à 2016. Maintenant un navire musée à Nanchang. Le destroyer chinois Nanchang (101), un destroyer Type 055, en service depuis 2020.
Navire chinois_Nanjing/Navire chinois Nanjing :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Nanjing, d'après la capitale Nanjing. Destroyer chinois Nanjing (131), en service de 1977 à 2012. Maintenant un navire musée à Shanghai. Le destroyer chinois Nanjing (155), un destroyer de type 052D, en service depuis 2018.
Navire chinois_Nanning/Navire chinois Nanning :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Nanning, d'après la ville de Nanning. Le destroyer chinois Nanning (1976), un destroyer de type 051, en service en 1973. Maintenant utilisé comme navire de surveillance. Le destroyer chinois Nanning (2019), un destroyer de type 052D, en service depuis 2021.
Navire chinois_Nantong/Navire chinois Nantong :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Nantong, d'après la capitale Nantong. Frégate chinoise Nantong (511), une frégate Type 053H. En service de 1977 à 2012. Frégate chinoise Nantong (601), une frégate Type 054A, en service depuis 2019.
Navire chinois_Qiandaohu/navire chinois Qiandaohu :
Qiandaohu (886) est le navire de tête du navire de ravitaillement de type 903 de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Taihu/navire chinois Taihu :
Taihu (889) est un navire de ravitaillement de type 903A de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Taizhou/navire chinois Taizhou :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Taizhou, d'après la capitale Taizhou. Frégate chinoise Taizhou (533), une frégate de type 053H1. En service de 1982 à 2019. Renommé de Ningbo en 2003. Destroyer chinois Taizhou (138), un destroyer de type 956EM, en service depuis 2005.
Navire chinois_Weishanhu/navire chinois Weishanhu :
Le Weishanhu (887) est un navire de ravitaillement de type 903 de la marine de l'Armée populaire de libération.
Navire chinois_Xi%27an/Navire chinois Xi'an :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Xi'an, d'après la capitale Xi'an. Le destroyer chinois Xi'an (106), un destroyer de type 051, en service en 1972. Maintenant conservé comme navire-musée. Le destroyer chinois Xi'an (153), un destroyer de type 052C, en service depuis 2015.
Navire chinois_Xiangtan/Navire chinois Xiangtan :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Xiangtan, d'après la ville de Xiangtan. Frégate chinoise Xiangtan (556), une frégate Type 053H1. Transféré à la marine du Bangladesh en 1989 et renommé BNS Osman. La frégate chinoise Xiangtan (531), une frégate Type 054A, en service depuis 2016.
Navire chinois_Xining/Navire chinois Xining :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Xining, d'après la capitale Xining. Destroyer chinois Xining (108), en service de 1989 à 2013. Maintenant un bateau-musée à Taizhou. Le destroyer chinois Xining (117), un destroyer de type 052D, en service depuis 2017.
Navire chinois_Yinchuan/navire chinois Yinchuan :
Un certain nombre de navires de la marine de l'Armée populaire de libération ont porté le nom de Yinchuan, d'après la capitale Yinchuan. Destroyer chinois Yinchuan (107), en service de 1971 à 2007. Maintenant un navire musée à Yinchuan. Le destroyer chinois Yinchuan (175), un destroyer Type 052D, en service depuis 2016.
Sablé chinois/sablé chinois :
Le sablé chinois ( chinois :光酥餅), est une collation chinoise. Il est de forme ronde et de couleur blanche ou jaune. Il peut y avoir des craquelures à la surface des sablés. Il a une texture moelleuse et un goût sucré.
Aile courte chinoise/Aile courte chinoise :
L'aile courte chinoise (Brachypteryx sinensis) est une espèce de chat. Cette espèce est maintenant classée dans la famille des Muscicapidae. On le trouve dans le sud de la Chine. Son habitat naturel est constitué de forêts de montagne humides subtropicales ou tropicales. C'est un skulker timide, préférant être sur ou près du sol, dans les profondeurs de la végétation sombre, où il se nourrit de petits insectes, de larves, de baies, de graines, de pousses et de nouveaux bourgeons de plantes. Le nid est constitué de tiges de mousse et d'herbe, placées dans un arbuste dense.
Musaraigne chinoise/Musaraigne chinoise :
La musaraigne chinoise ou musaraigne sombre (Sorex sinalis) est une espèce de mammifère de la famille des Soricidae. Il est endémique de Chine, où il est présent dans le Gansu, le Sichuan (y compris Jiuzhaigou) et le Shaanxi. Son habitat naturel est constitué de forêts sèches subtropicales ou tropicales. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Musaraigne_taupe chinoise/Taupe musaraigne chinoise :
La taupe musaraigne chinoise (Uropsilus soricipes) est une espèce de mammifère de la famille des Talpidae. Il est endémique de Chine, province du Sichuan. Son habitat naturel est la forêt tempérée.
Armes_de_siège_chinoises/Armes de siège chinoises :
Ceci est un aperçu des armes de siège chinoises.
Sillago chinois/Sillago chinois :
Le sillago chinois (Sillago sinica) est une espèce de poisson marin côtier récemment décrite dans la famille des Sillaginidae. On sait que l'espèce n'habite que les eaux côtières de la Chine, principalement dans les vasières estuariennes près de Wenzhou, dans la province du Zhejiang. Le sillago chinois a été décrit en 2011 sur la base de l'analyse morphologique et des codes-barres ADN de plusieurs spécimens. Plusieurs caractéristiques anatomiques détaillées le distinguent des autres sillaginidés, avec Sillago parvisquamis son parent le plus proche basé sur l'analyse phylogénétique. On ne sait rien de l'écologie ou de l'importance pour la pêche du sillago chinois.
Argent chinois/argent chinois :
L'argent chinois est un alliage utilisé pour les bijoux. Sa composition est de 38 % de cuivre, 17,5 % de zinc, 11,5 % de nickel, 11 % de cobalt et 2 % d'argent.
Simplification chinoise/Simplification chinoise :
La simplification chinoise peut faire référence aux caractères chinois simplifiés, caractères chinois standardisés promulgués par le schéma de simplification des caractères chinois de la République populaire de Chine, schéma visant à introduire les caractères chinois simplifiés Shinjitai, caractères chinois simplifiés ou kanji utilisés au Japon.
Argot chinois/argot chinois :
L'argot chinois peut faire référence à : Langage chinois mandarin Langage cantonais Diu (cantonais) Argot Internet chinois
Dormeuse chinoise/dormeuse chinoise :
Le dormeur chinois (Perccottus glenii), également connu sous le nom de dormeur de l'Amour, est une espèce de dormeur d'eau douce originaire du bassin du fleuve Amour en Asie orientale avec des populations introduites dans d'autres régions d'Eurasie. C'est actuellement le seul membre connu de son genre.
Relations_sociales chinoises/Relations sociales chinoises :
Les relations sociales chinoises sont caractérisées par un réseau social réciproque. Souvent, les obligations sociales au sein du réseau sont caractérisées en termes familiaux. Le lien individuel au sein du réseau social est connu sous le nom de guanxi (关系/關係) et le sentiment au sein du lien est connu sous le terme de ganqing (感情). Un concept important dans les relations sociales chinoises est le concept de visage, comme dans de nombreuses autres cultures asiatiques. Un concept lié au bouddhisme est le yuanfen (缘分/緣分). Comme l'indiquent les travaux sociologiques de l'éminent universitaire chinois Fei Xiaotong, les Chinois - contrairement à d'autres sociétés - ont tendance à voir les relations sociales en termes de réseaux plutôt que de boîtes. Par conséquent, les gens sont perçus comme étant "proches" ou "éloignés" plutôt que "dedans" ou "dehors".
Socialisme chinois/socialisme chinois :
Le socialisme chinois peut faire référence à : l'idéologie du Parti communiste chinois, l'histoire de l'idéologie du parti au pouvoir actuel de la Chine Le socialisme aux caractéristiques chinoises, l'idéologie actuelle du Parti communiste chinois L'économie de marché socialiste, la forme d'économie socialiste en Chine aujourd'hui L'idéologie socialiste de le Kuomintang, de la période de la République de Chine avant 1949
Tortue molle chinoise/Tortue molle chinoise :
La tortue molle de Chine (Pelodiscus sinensis) est une espèce de tortue molle originaire de Chine (de la Mongolie intérieure au Guangxi, y compris Hong Kong) et de Taïwan, avec des enregistrements d'évadés - dont certains ont établi des populations introduites - dans un large éventail de d'autres pays asiatiques, ainsi que l'Espagne, le Brésil et Hawaï. Les populations originaires du nord-est de la Chine, de la Russie, de la Corée et du Japon étaient autrefois incluses dans cette espèce, mais sont maintenant considérées comme distinctes de la tortue molle du nord de la Chine (P. maackii). En outre, des populations localisées dans le Guangxi et le Hunan (où la tortue molle chinoise est également présente), ainsi qu'au Vietnam, sont reconnues comme la petite tortue molle chinoise (P. parviformis) et la tortue molle du Hunan (P. axenaria). La tortue est une espèce vulnérable, menacée par la maladie, la perte d'habitat et la collecte de nourriture comme la soupe de tortue. Les tortues à carapace molle chinoises ont été la première espèce de tortue à subir une épidémie à grande échelle de maladie bactérienne à carapace molle, entraînant une croissance plus lente et une mortalité accrue. Cela a non seulement entraîné un déclin de P. sinensis, mais a également causé de graves pertes économiques à l'industrie de l'élevage des tortues. De plus, des millions de tortues sont maintenant élevées, en particulier en Chine, pour soutenir l'industrie alimentaire, et c'est la tortue la plus économiquement importante au monde.
Sonar_trials_ship_Beidiao_993 chinois/Navire d'essais sonar chinois Beidiao 993 :
Beidiao 993 ( chinois :北 调 993 ) est un navire expérimental affrété par la marine de l' Armée de libération du peuple chinois (PLAN) et exploité par le 760e Institut de recherche de la China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC), recevant le nom de rapport OTAN Kantan 勘 探 en chinois, signifiant Exploration. Beidiao 993 est spécifiquement conçu pour effectuer des expériences d'équipements acoustiques, tels que le sonar, et son équipage est souvent composé à la fois de personnel naval et civil. Construit par la Tongfang Jiangxin Shipbuilding Company (同方江新造船有限公司) à Jiangxi, les essais débutent en décembre 2000 à Dalian et le navire entre en service le même mois. En plus de soutenir le développement du sonar, ce navire est également équipé pour effectuer diverses autres tâches de recherche et a donc également reçu la classification de coque de navire de recherche scientifique général (AGE/AG). Le nom Beidiao signifie North (Sea Fleet) Investigation (Ship).
Souverain chinois/Souverain chinois :
Le souverain chinois était le dirigeant d'un régime monarchique particulier dans les périodes historiques de la Chine ancienne et de la Chine impériale. Les souverains gouvernant le même régime, et descendant de la même lignée paternelle, constituaient une dynastie. Plusieurs titres et schémas de dénomination ont été utilisés tout au long de l'histoire chinoise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Culver Junction station