Rechercher dans ce blog

samedi 9 juillet 2022

Chenowith


Cheong poong_bridge/Pont Cheong poong :
Le pont Cheong Poong ( coréen : 청풍대교 ) est un pont à haubans qui traverse le lac formé par le barrage de Chungju (partie du système de la rivière Namhan , un affluent de la rivière Han ) dans la province du Chungcheong du Nord , en Corée du Sud sur la route 82 dans ce Région. Le projet de pont a commencé en décembre 2004 et devait être achevé en septembre 2010, pour remplacer un pont à poutres-caissons PSC existant qui avait nécessité des travaux périodiques de réhabilitation et de réparation. Comme la zone où le pont a été construit possède des paysages naturels et des attractions bien connus, il a été conçu pour soutenir les plans de développement touristique.
Cheongam-dong/Cheongam-dong :
Cheongam-dong est un dong, quartier de Yongsan-gu à Séoul, en Corée du Sud. C'est un dong légal (법정동 法定洞) administré sous son dong administratif (행정동 行政洞), Wonhyoro 2-dong
Cheongchun FC_Hungry_Eleven/Cheongchun FC Hungry Eleven :
Cheongchun FC Hungry Eleven ( coréen : 청춘FC 헝그리 일레븐 ) est une émission de variétés de football télévisée sud-coréenne qui a fait ses débuts le 11 juillet 2015 sur KBS2 .
Cheongdam-dong/Cheongdam-dong :
Cheongdam-dong ( coréen : 청담동 ; Hanja : 淸潭洞 ) est un quartier du district de Gangnam à Séoul , en Corée du Sud . La région est surtout connue en Corée du Sud comme un quartier aisé peuplé d'un nombre disproportionnellement élevé de personnes à revenu élevé et pour avoir certains des biens immobiliers les plus chers du pays. Il est connu comme une zone commerçante haut de gamme, avec la principale rue commerçante surnommée Cheongdam Fashion Street. Avec la rue Rodeo d'Apgujeong à Apgujeong-dong et Garosu-gil à Sinsa-dong, qui sont reliées par le principal Apgujeong-ro, elles sont considérées comme des destinations à la mode et avant-gardistes.
Cheongdam-dong 111/Cheongdam-dong 111 :
Cheongdam-dong 111 (청담동 111) est une émission de téléréalité diffusée par la chaîne de télévision sud-coréenne tvN entre le 21 novembre 2013 et le 9 janvier 2014 sur la vie quotidienne et le fonctionnement interne de FNC Entertainment, une maison de disques et une agence artistique. Le titre de l'émission reflète l'emplacement de l'agence à Cheongdam-dong, Gangnam-gu, Séoul.
Cheongdam-dong Alice/Cheongdam-dong Alice :
Cheongdam-dong Alice (coréen : 청담동 앨리스 ; Hanja : 淸潭洞愛麗絲 ; RR : Cheongdamdong Aelliseu) est une série télévisée sud-coréenne de 2012, mettant en vedette Moon Geun-young, Park Si-hoo, So Yi-hyun et Kim Ji- chercher. La série raconte l'histoire du "voyage" d'une jeune femme à Cheongdam-dong ― l'un des quartiers les plus riches du sud de Séoul ― en séduisant un chaebol de deuxième génération à se marier. Il a été diffusé sur SBS du 1er décembre 2012 au 27 janvier 2013 les samedis et dimanches à 21h55 pour 16 épisodes.
Scandale Cheongdam-dong/Scandale Cheongdam-dong :
Cheongdam-dong Scandal ( coréen : 청담동 스캔들 ; RR : Cheongdam-dong Seukaendeul ) est un feuilleton sud-coréen de 2014 mettant en vedette Choi Jung-yoon , Lee Joong-moon , Kang Seong-min , Seo Eun-chae et Lim Seong-eon . Il a été diffusé sur SBS du 21 juillet 2014 au 2 janvier 2015 du lundi au vendredi à 8h30 pour 119 épisodes. Bien qu'il ait été diffusé dans une tranche horaire du matin, Cheongdam-dong Scandal a atteint une note maximale de 22,1% lors de son 112e épisode le 24 décembre 2014 et avait une note moyenne de 14,8%.
Pont Cheongdam/Pont Cheongdam :
Le pont Cheongdam (coréen : 청담대교) est un pont sur la rivière Han à Séoul, en Corée du Sud. C'est le 18e pont à être construit sur la rivière. Le pont relie les districts de Gwangjin et Gangnam. Il porte une section de la ligne 7 du métro de Séoul, entre la station Cheongdam et la station Ttukseom Resort, sur sa face inférieure, ce qui en fait le premier "pont duplex" en Corée du Sud. La portion de route fait partie de l'autoroute Dongbu, qui limite le pont à la circulation automobile uniquement.
Gare de Cheongdam/Gare de Cheongdam :
La station Cheongdam (Korea Gold Exchange) est une station de la ligne 7 du métro de Séoul. L'hôpital Wooridul Spine est situé près de la station.
Comté de Cheongdo/Comté de Cheongdo :
Le comté de Cheongdo (Cheongdo-gun) est un comté de la province du Gyeongsang du Nord, en Corée du Sud. Il est relié au réseau de transport national par le chemin de fer de la ligne Gyeongbu et l'autoroute Daegu-Busan. Le siège du gouvernement est situé au centre du comté, à Hwayang-eup. À l'époque de Samhan, Cheongdo a peut-être été le site de la petite politique de Ieso-guk. Il a ensuite été absorbé par Silla et a acquis son nom actuel de "Cheongdo" en 940. Les neuf subdivisions du comté ont été créées en 1919. Le gouvernement du comté a déménagé à son emplacement actuel en 1961. En 1966, le mouvement du nouveau village a commencé à Sindo 1 -ri, Cheongdo-up. Chaque année, Cheongdo accueille un festival international de tauromachie. Le slogan de Cheongdo est "Singgreen Cheongdo".
Gare de Cheongdo/Gare de Cheongdo :
La gare de Cheongdo est une gare ferroviaire sur la ligne Gyeongbu, située à Cheongdo, dans le Gyeongsang du Nord, en Corée du Sud.
Cheonggu-dong/Cheonggu-dong :
Cheonggu-dong est un dong, quartier de Jung-gu à Séoul, en Corée du Sud.
Lycée de Cheongu/Lycée de Cheongu :
Cheonggu High School est un lycée de Daegu, en Corée du Sud. La fleur qui symbolise l'école est un forsythia et l'arbre symbolique de l'école est un genévrier. L'attaquant de football coréen Park Chu-Young a fréquenté cette école. Le professeur d'anglais américain Joe Francoeur de Braintree, Massachusetts a enseigné la conversation anglaise dans cette école de 1996 à 1998.
Gare de Cheonggu/Gare de Cheonggu :
La gare de Cheonggu est une station de métro située à Jung-gu, un quartier de Séoul, en Corée du Sud. Cette station est desservie par les lignes 5 et 6 du métro de Séoul.
Cheonggukjang/Cheonggukjang :
Cheonggukjang ( coréen : 청국장 ; Hanja : 淸麴醬) est un aliment traditionnel coréen préparé à partir de la fermentation du soja. Il contient des graines de soja entières et moulues.
Cheonggyecheon/Cheonggyecheon :
Cheonggyecheon (Hangul : 청계천, prononciation coréenne : [t͡ɕʰʌ̹ŋ.gje̞.t͡ɕʰʌ̹ːn]) est un espace de loisirs public moderne de 10,9 kilomètres de long (6,8 mi) situé au centre-ville de Séoul, en Corée du Sud. Le projet de rénovation urbaine massive se trouve sur le site d'un ruisseau qui coulait avant que le développement économique rapide d'après-guerre ne l'oblige à être couvert par des infrastructures de transport. Le projet de 900 millions de dollars a initialement suscité de nombreuses critiques du public, mais depuis son ouverture en 2005, il est devenu populaire parmi les résidents et les touristes.
Cheonggyesa/Cheonggyesa :
Cheonggyesa (Hangul : 청계사 ; Hanja : 淸溪寺) est un temple de l'ordre Jogye du bouddhisme coréen à Uiwang, Cheonggyesan (Séoul/Gyeonggi). Le temple a été construit pour la première fois à l'époque du royaume de Silla.
Cheonggyesan/Cheonggyesan :
Cheonggyesan (청계산; 淸溪山) est le nom de plusieurs montagnes en Corée du Sud : Cheonggyesan (Gwacheon/Seongnam) est à Séoul et plusieurs villes du Gyeonggi-do Cheonggyesan (North Gyeongsang) est dans la ville de Sangju, Gyeongsangbuk-do Cheonggyesan (Yangpyeong) est dans le comté de Yangpyeong, Gyeonggi-do Cheonggyesan (Pocheon/Gapyeong) est dans la ville de Pocheon et le comté de Gapyeong, Gyeonggi-do
Cheonggyesan (Yangpyeong)/Cheonggyesan (Yangpyeong) :
Cheonggyesan est une montagne du Gyeonggi-do, en Corée du Sud. Son territoire s'étend sur le comté de Yangpyeong. Cheonggyesan a une altitude de 658,4 m (2160 pieds).
Gare de Cheonggyesan/Gare de Cheonggyesan :
La gare de Cheonggyesan est une gare ferroviaire de Séoul, en Corée du Sud, sur la ligne Shinbundang exploitée par le métro métropolitain de Séoul. Il a ouvert le 28 octobre 2011. Il y a un affichage lumineux entre la gare de Cheonggysean et la gare de Pangyo.
Cheongha/Cheongha :
Cheongha ou Chungha peut faire référence à : Chungha (chanteur), dont le nom est traduit par Cheong-ha dans la romanisation révisée du coréen Cheongha-myeon, une division administrative du canton de Buk-gu, Pohang Cheongha Bridge, un pont sur la route nationale 29 (Sud Corée) dans la province du Jeolla du Nord Plusieurs intersections et échangeurs dans le réseau routier sud-coréen : Deux intersections de la route nationale 7 (Corée du Sud) près de Cheongha-myeon Un échangeur en construction de l'autoroute Donghae avec la route nationale 7 Une intersection de la route nationale 43 ( Corée du Sud) dans la province de Gangwon Cheongha, une marque de Cheongju de la société sud-coréenne Lotte Chilsung
Unité Cheonghae/Unité Cheonghae :
Le groupe de travail d'escorte maritime de la marine de la République de Corée (coréen : 대한민국 해군 소말리아 해역 호송전대), également connu sous le nom d'unité "Cheonghae" (coréen : 청해부대, Hanja : 淸海部隊) a été créé par la marine de la République de Corée pour protéger navires civils près de la côte de la Somalie dans le cadre de la Force opérationnelle combinée 151. La force opérationnelle navale porte le nom de la base militaire coréenne historique du IXe siècle Cheonghaejin. Déployée à partir de la base navale de Jinhae, l'unité moderne est chargée d'escorter en toute sécurité des centaines de navires commerciaux et plusieurs sauvetages impliquant des navires des Bahamas, du Danemark, de Corée du Nord et de Corée du Sud. En janvier 2011, des commandos de l'unité Cheonghae ont exécuté avec succès le sauvetage très médiatisé d'un pétrolier sud-coréen, libérant des membres d'équipage retenus en otage par des pirates somaliens.
Cheonghaejin/Cheonghaejin :
Cheonghaejin (littéralement « quartier général de la mer claire ») était un quartier général militaire majeur et un centre commercial situé sur l'île de Wando, dans la province de Jeolla du Sud en Corée du Sud, et établi par le général coréen Jang Bogo en 828 ACE pendant la période du royaume de Silla. Il faisait principalement du commerce avec la Chine de la dynastie Tang et le Japon et servait de plaque tournante militaire pour combattre diverses factions de pirates.
Navire de sauvetage sous-marin de classe Cheonghaejin / Navire de sauvetage sous-marin de classe Cheonghaejin :
L'ASR de classe Cheonghaejin (Hangul : 청해진급 잠수함 구조함 ; Hanja : 淸海鎭級潛水艦救助艦) est une classe de navires de sauvetage sous-marins de la marine de la République de Corée. Un seul navire a été construit dans sa classe, ROKS Cheonghaejin (ASR 21), en 1995. Ses opérations comprennent le sauvetage de marins piégés dans des sous-marins, le soutien aux opérations navales pour les sous-marins, la recherche sous-marine et le soutien à la cartographie, et la récupération des navires coulés. Il est équipé d'un véhicule de sauvetage en immersion profonde (DSRV) qui fonctionne jusqu'à 500 mètres (1 600 pieds) et d'une chambre de sauvetage pouvant contenir jusqu'à neuf personnes. Une fois que les neuf sous-marins de la classe Son Wonil auront été livrés à la marine de la République de Corée, un autre navire ASR de la même classe devrait être construit. Des opérations notables ont récupéré un sous-marin nord-coréen de la classe Yugo en 1998, récupéré le patrouilleur n ° 357 de la classe Chamsuri qui a été coulé lors de l'affrontement naval en 2002 avec la Corée du Nord.
Cheonghwasan/Cheonghwasan :
Cheonghwasan est une montagne sud-coréenne entre le comté de Goesan, Chungcheongbuk-do et la ville de Sangju, Gyeongsangbuk-do. Il a une altitude de 984 m (3 228 pieds).
Cheongjin-dong/Cheongjin-dong :
Cheongjin-dong est un dong, quartier de Jongno-gu à Séoul, en Corée du Sud. C'est un dong légal (법정동 法定洞) administré sous son dong administratif (행정동 行政洞), Jongno.
Cheongju/Cheongju :
Cheongju (prononciation coréenne : [tɕʰʌŋ.dzu]) est la capitale et la plus grande ville de la province du Chungcheong du Nord en Corée du Sud.
Cheongju (boisson)/Cheongju (boisson) :
Cheongju (청주; 淸酒; littéralement "vin clair"), parfois romanisé comme Chungju, est un vin de riz clair et raffiné d'origine coréenne.
Cheongju (homonymie)/Cheongju (homonymie) :
Chongju peut faire référence à : Chongju, une ville de la province du nord de Pyongan, en Corée du Nord Cheongju, une ville de la province du nord de Chungcheong, en Corée du Sud Cheongju (boisson), une variété de vin de riz coréen
Cheongju Baseball_Stadium/Stade de baseball de Cheongju :
Cheongju Baseball Stadium est un parc de baseball situé à Cheongju, en Corée du Sud. Le stade sert de résidence secondaire aux Hanwha Eagles.
Diffusion Cheongju / Diffusion Cheongju :
Cheongju Broadcasting ou CJB est une station de radio et de télévision à Cheongju, affiliée au réseau SBS.
Cheongju City_FC/Cheongju City FC :
Cheongju City Football Club était un club de football sud-coréen basé dans la ville de Cheongju. Le club, initialement nommé Cheonan FC et basé dans la ville de Cheonan, a été renommé Cheongju City FC en février 2016. En octobre 2018, le club a fusionné avec Cheongju FC.
Cheongju Dongbang_clan/Clan Cheongju Dongbang :
Le clan Cheongju Dongbang ( coréen : 청주 동방씨 ; Hanja : 淸州 東方氏 ) était l'un des clans coréens. Leur Bon-gwan était à Cheongju, dans la province du Chungcheong du Nord. Selon les recherches de 2000, le nombre de membres du clan Cheongju Dongbang était de 119. Le clan Dongbang est né à Jinan, en Chine. Fuxi a pris le nom de famille Est (Hanja : 東) parce qu'il était citoyen de zhèn (Hanja : 震), mais il n'est pas clair que la façon dont le clan Cheongju Dongbang a été établi en Corée et leur fondateur est encore inconnue.
Cheongju Early_Printing_Museum/Musée de l'imprimerie ancienne de Cheongju :
Le Cheongju Early Printing Museum (coréen : 청주고인쇄박물관) est un musée situé à Cheongju, en Corée du Sud. Le musée est consacré à l'histoire de l'imprimerie dans la culture coréenne. C'est le premier musée dédié à l'imprimerie en Corée.
Cheongju FC/Cheongju FC :
Cheongju FC est un club de football sud-coréen, fondé en 2002, basé dans la ville de Cheongju, évoluant actuellement dans la K3 League, la troisième division du football sud-coréen. Le club s'appelait auparavant Chungju Solveig (Cheongju Solweis) et a concouru dans la Ligue amateur. Lors de la saison 2009, le club a rejoint la Ligue K3 après avoir changé son nom en Cheongju Jikji FC. En 2018, le club a fusionné avec Cheongju City FC, se préparant pour la ligue 2019.
Cheongju Han_clan/Clan Cheongju Han :
Le clan Cheongju Han (Hangul : 청주 한씨, Hanja : 淸州 韓氏) est une famille noble coréenne. On l'appelle aussi la Maison des Han ou le clan Han de Cheongju. Il est considéré comme l'un des clans les plus importants depuis la période Gojoseon. Sous la dynastie Silla, tous les Cheongju Hans faisaient partie du rang seonggol. Le clan a fourni le plus grand nombre de généraux pendant la dynastie Joseon et était considéré comme le plus élevé de la classe yangban, à côté du clan royal Jeonju Yi. Les membres du clan Han sont les descendants du sage Jizi (ou Gija), qui était un noble de la dynastie chinoise Shang, et montait son cheval blanc et fondait une nation dans "The Farthest East". Leur fondateur était le roi Jun, le dernier monarque de la période Gija, pendant l'ancien royaume de Gojoseon. Les nobles portant le nom de famille Han étaient très appréciés et ne devaient pas être dérangés. Le clan Cheongju Han est bien connu pour les nombreux membres féminins qui sont devenus des épouses royales. Ils avaient produit six reines, cinq princesses épouses, trois concubines royales, 315 érudits, 12 Sangshin, 14 Gongshin et 1 Daejejak tout au long de la dynastie Joseon. La reine Wisuk, la mère du fondateur de Goryeo, Wang Geon, faisait partie du clan. Un autre membre était la reine Insu, épouse du prince héritier Uigyeong et la première femme auteur de l'histoire coréenne, qui a écrit Naehun, un guide de moralité confucéen pour les femmes. Actuellement, le Cheongju Han est connu comme un clan qui a longtemps joué un rôle important dans la politique coréenne. , la fonction publique, les affaires et les arts.
Aéroport_international de Cheongju/Aéroport international de Cheongju :
L'aéroport international de Cheongju (Hangul : 청주국제공항 ; Hanja : 淸州國際空港 ; Romanisation révisée : Cheongju Gukje Gonghang ; McCune-Reischauer : Ch'ŏngju Kukche Konghang) (IATA : CJJ, OACI : RKTU) est un aéroport international à Cheongwon- gu, Corée du Sud. Il dessert également les villes de Daejeon et Sejong. En 2018, 2 453 649 passagers ont utilisé l'aéroport. Il abrite également la 17e escadre de chasse de la ROKAF. Il y a une gare à côté de l'aéroport, appelée gare de l'aéroport de Cheongju, qui se trouve sur la ligne Chungbuk.
Cheongju Jeong_clan/Clan Cheongju Jeong :
Le clan Cheongju Jeong ( coréen : 청주 정씨 ; Hanja : 淸州 鄭氏 ) est l'un des clans coréens. Leur bon-gwan est Cheongju, dans la province du Chungcheong du Nord. Selon un recensement de 2015, la population du clan Cheongju Jeong est de 46 419. Leur fondateur était Jeong Geuk-gyeong (Hanja : 鄭克卿), qui était un officier militaire pendant la dynastie Goryeo. L'un de ses descendants était l'érudit néo-confucianiste de la dynastie Joseon, Jeong Gu.
Cheongju KB_Stars/Cheongju KB Stars :
Cheongju KB Stars ( coréen : 청주 KB 스타즈 ) est un club de basket-ball professionnel de la Ligue coréenne de basket-ball féminin en Corée du Sud .
Musée_national de Cheongju/Musée national de Cheongju :
Le musée national de Cheongju est un musée national situé à Sangdang-guCheongju, Chungcheongbuk-do, Corée du Sud. Il a ouvert ses portes le 30 octobre 1987. Kim Swoo Geun, l'architecte le plus renommé de Corée, a conçu le bâtiment.
Université nationale_d'éducation_de_Cheongju/Université nationale d'éducation de Cheongju :
L'Université nationale d'éducation de Cheongju est l'une des nombreuses universités nationales d'éducation en Corée du Sud. Il offre une formation aux enseignants, en particulier ceux qui envisagent d'enseigner dans les écoles élémentaires publiques. Le campus est situé dans la ville de Cheongju, la capitale de la province du nord du Chungcheong. Les installations du campus comprennent une école de laboratoire, une bibliothèque et un centre de diffusion. Le président actuel est Su-Hwan Kim. L'école emploie environ 55 professeurs.
Cheongju Sa_clan/Clan Cheongju Sa :
Le clan Cheongju Sa ( coréen : 청주 사씨 ; Hanja : 靑州 史氏 ) était l'un des clans coréens. Leur Bon-gwan était à Qingzhou , Shandong , Chine , connu sous le nom de Cheongju en coréen ( coréen : 청주 ; Hanja : 青 州). Selon les recherches de 2000, le nombre de membres du clan Cheongju Sa était de 7486. Leur fondateur était Sa Yo, originaire du Shandong et était un Gongsin (Hanja : 功臣) sous la dynastie Ming. Il s'est exilé à Goryeo en 1372 avec son frère aîné Sa Jung parce qu'il était soupçonné de pouvoir aider la rébellion de Ming Yuzhen.
Cheongju Sports_Complex/Complexe sportif de Cheongju :
Le complexe sportif de Cheongju (coréen : 청주종합경기장) est un stade polyvalent situé à Cheongju, en Corée du Sud. Il est actuellement utilisé principalement pour les matchs de football du Cheongju FC. Le stade a une capacité d'accueil de 16 280 spectateurs.
Université de Cheongju/Université de Cheongju :
L'Université de Cheongju est une université privée située dans la ville de Cheongju, capitale de la province du Chungcheong du Nord, en Corée du Sud.
Cheongju Yang_clan/Clan Cheongju Yang :
Le clan Cheongju Yang ( coréen : 청주 양씨 ; Hanja : 淸州 楊氏 ) est l'un des clans coréens. Leur Bon-gwan se trouve à Cheongju, dans la province du Chungcheong du Nord. Selon la recherche menée en 2015, le nombre de membres du clan Cheongju Yang était de 38161. Leur fondateur était Yang Gi qui était un 43 ème descendant de Yang Zhen sous la dynastie Han. Lorsque Yang Gi était un Jinzi Guanglu Daifu (Hanja : 金紫光祿大夫), la reine Noguk avait un mariage avec une personne ordinaire planifié par Gongmin de Goryeo. Pour cette raison, Yang Gi est entré à Goryeo en tant que maître paternel de la reine Noguk. Yang Gi est devenu Gongsin (Hanja : 功臣) parce qu'il a beaucoup contribué à la diplomatie sous les dynasties Goryeo et Yuan. Le descendant de Yang Gi a fondé le clan Cheongju Yang et a fait de Cheongju, le Bon-gwan du clan Cheongju Yang.
Cheongmicheon/Cheongmicheon :
Cheongmicheon est une rivière de Corée du Sud. C'est une rivière du système de la rivière Han.
Gare de Cheongmyeong/Gare de Cheongmyeong :
La gare de Cheongmyeong est une station de métro de la ligne Bundang, la ligne de métro de banlieue de Korail, le chemin de fer national de Corée du Sud. La station a été ouverte en décembre 2012, dans le cadre de la dernière extension vers le sud de la ligne Bundang.
Cheongna Dalton_School/École Cheongna Dalton :
Cheongna Dalton School (CDS) est une école préparatoire à un collège privé international laïque située à Cheongna, Incheon, Corée du Sud, offrant un programme américain suivant le plan Dalton dans un cadre uniquement en anglais. L'école Cheongna Dalton a ouvert ses portes aux élèves le 1er septembre 2011 et propose des classes de la pré-maternelle à la 12e année. Le site actuel est de 46 200 m2 (11,4 acres ou 497,292 pieds carrés) et est situé dans la région de Cheongna. L'école propose des options de dortoir et d'école de jour, mais les élèves du primaire ne peuvent pas utiliser les dortoirs. Ils partagent la philosophie de la Dalton School à New York et acceptent le plan Dalton qu'Helen Parkhurst a établi au cours de sa carrière. Ils sont accrédités par le WASC et l'école propose des cours du système AP. La Western Association of Schools and Colleges (WASC), basée en Californie, a accrédité l'école Cheongna Dalton pour un mandat de six ans le 2 juillet 2012. Pour pouvoir fréquenter l'école, un élève doit avoir au moins un parent qui détient un passeport étranger, ou l'étudiant doit avoir été hors du pays coréen pendant plus de 1 095 jours au moment de l'inscription.
Cheongna Hill_station/Station Cheongna Hill :
Cheongna Hill Station est une station des lignes 2 et 3 du métro de Daegu à Daesin-dong, Dongsan-dong et Namsan-dong, Jung District, Daegu, Corée du Sud.
Ville_internationale de Cheongna/Ville internationale de Cheongna :
Cheong-na International City (également prononcé Cheongla) est un projet de développement à Seo-gu, Incheon, Corée. La ville internationale de Cheong-na est construite sur un terrain de près de deux millions de pieds carrés (5,38 millions de pyongs coréens) qui devrait accueillir une population maximale de 90 000 personnes. En cours de développement dans le centre des affaires et des loisirs internationaux, la ville bénéficie d'un excellent emplacement côtier qui relie l'île de Yeongjong et l'aéroport international d'Incheon à Séoul via l'autoroute de l'aéroport international d'Incheon, l'autoroute Kyeong-in, le chemin de fer de l'aéroport international d'Incheon et le Kyeong. -dans la ligne de ferry.
Cheongna International_City_station/Gare de Cheongna International City :
Cheongna International City ( coréen : 청라국제도시역 ; Hanja : 靑羅國際都市驛) est une station de l'AREX à Gyeongseo-dong, Seo District, Incheon, Corée du Sud. Il est situé près de l'entrée de l'autoroute de l'aéroport international d'Incheon. Il a une conception inhabituelle : le premier bâtiment est construit pour l'accès à la gare, et le deuxième bâtiment, qui abrite les quais, est relié au premier bâtiment par une passerelle.
Cheongnyangni-dong/Cheongnyangni-dong :
Cheongnyangni-dong est un quartier, dong de Dongdaemun-gu à Séoul, en Corée du Sud. Dans ce dong, il y a de nombreux bâtiments pratiques comme de nombreux types de sociétés financières et de banques, une succursale du grand magasin Lotte et la gare de Cheongnyangni. Depuis la gare de Cheongnyangni, les trains Mugunghwa-ho partent pour Chuncheon de 6h15 à 22h20 et pour Wonju, Jecheon, Taebaek, Gangneung, Yeongju et Andong de 7h00 à 22h40 toutes les heures sauf 22h00. Il existe de nombreux types d'hôpitaux et de cliniques médicales. En particulier, l'hôpital Saint Paul de l'Université catholique de Corée est le plus grand hôpital de Cheongnyangni-dong. Dans cet hôpital, il existe de nombreuses salles de traitement dans lesquelles traite de nombreux types de maladies, des blocs opératoires et des salles.
Cheongnyangni 588/Cheongnyangni 588 :
Cheongnyangni 588 était un quartier chaud de Séoul, en Corée du Sud, près de la gare de Cheongnyangni. À son apogée dans les années 1980, il abritait 200 bordels et 500 prostituées, et était le plus grand quartier chaud de Séoul. Cheongnyangni est souvent appelé "Oh Pal Pal", ce qui signifie "cinq huit huit" en coréen, peut-être en raison d'un bus qui traversait autrefois la région.
Gare de Cheongnyangni/Gare de Cheongnyangni :
La gare de Cheongnyangni (청량리역) est une importante gare ferroviaire située à Dongdaemun-gu, Séoul, Corée du Sud. Il sert de terminus pour les trains de voyageurs desservant la partie orientale de la Corée du Sud. Les trains KTX, ITX-Cheongchun et Mugunghwa-ho se terminent ou s'arrêtent à cette gare. Plusieurs lignes du métro métropolitain de Séoul desservent la station. Ce sont : la ligne 1 du métro de Séoul, la ligne Gyeongchun, la ligne Suin-Bundang et la ligne Gyeongui-Jungang. La ligne Gyeongchun s'est étendue de la gare de Sangbong à la gare de Cheongnyangni en septembre 2016, offrant un transfert vers la ligne 1, bien que seuls certains services se terminent ici, les autres se terminant à Sangbong. Un transfert physique entre les stations souterraines et en surface a ouvert le 20 août 2010. Les trains de voyageurs desservant les lignes Korail suivantes se terminent à la gare de Cheongnyangni : la ligne Yeongdong et la ligne Taebaek vers Gangneung, dans la province de Gangwon ; La ligne Jungang vers Andong dans la province du Gyeongsang du Nord et Busan, au sud-est de Séoul. De plus, cette gare est desservie par tous les trains ITX vers/depuis la gare de Chuncheon sur la ligne Gyeongchun. Cependant, la majorité des trains ne se terminent pas à cette gare mais continuent jusqu'à la gare de Yongsan.
Cheongnyangsan/Cheongnyangsan :
Cheongnyangsan est une montagne du Gyeongsangbuk-do, à l'est de la Corée du Sud. Il a une altitude de 870 mètres.
Cheongnyeongnopo-dong/Cheongnyeongnopo-dong :
Cheongnyeongnopo est un dong, ou quartier, à Geumjeong-gu, Busan, Corée du Sud. Il a été créé en 1998 lorsque les anciens quartiers Cheongnyeong-dong et Nopo-dong ont été fusionnés.
Cheongnyeonsa/Cheongnyeonsa :
Cheongnyeonsa est un temple situé dans le comté de Yeongdeok, Gyeongsangbuk-do, Corée du Sud.
Cheongoksan/Cheongoksan :
Cheongoksan (청옥산; 靑玉山) fait référence à trois montagnes en Corée du Sud : Cheongoksan (Jeongseon/Pyeongchang) à Gangwon-do Cheongoksan (Donghae/Samcheok) à Gangwon-do Cheongoksan (North Gyeongsang) dans le comté de Bongwha, Gyeongsangbuk-do
Cheongoksan (Nord_Gyeongsang)/Cheongoksan (Nord Gyeongsang) :
Cheongoksan est une montagne du comté de Bonghwa, Gyeongsangbuk-do en Corée du Sud. Il a une altitude de 1 276,5 m (4 188 pieds).
Cheongpa-dong/Cheongpa-dong :
Cheongpa-dong est un dong, quartier de Yongsan-gu à Séoul, en Corée du Sud.
Cheongpung Cultural_Properties/Biens culturels de Cheongpung :
Le complexe des biens culturels de Cheongpung est une reconstruction de Cheongpung, un village qui a été submergé après la construction du barrage de Chungju situé sur une crête au-dessus du lac Chungju, au sud de Jecheon - province de Chungcheong du Nord en Corée du Sud. Le cadre SBS Jecheon est également co-localisé sur le site complexe.
Cheongpyeong/Cheongpyeong :
Cheongpyeong est une petite ville située à environ 1 heure à l'est de Séoul, en Corée du Sud, dans le comté de Gapyeong, dans la province de Gyeonggi. Elle compte environ 20 000 habitants. Elle est desservie par 3 écoles : une primaire, un collège et un lycée. C'est une destination populaire pour les Coréens, surtout en été, car il se trouve sur un magnifique lac avec des montagnes spectaculaires qui l'entourent immédiatement, peuplé de stations balnéaires se concentrant particulièrement sur les sports nautiques. Une retraite à proximité prenant le nom de la ville, Cheongpyeong est aussi la plus sol sacré bien connu de l'Église de l'Unification de Sun Myung Moon en Corée. De nombreux membres de l'Église de l'Unification s'y rendent à l'occasion pour assister à des ateliers de guérison spirituelle et d'efforts physiques au « Cheongpyeong Heaven and Earth Training Center » d'une capacité de 10 000 personnes. Les ateliers sont dirigés par un médium qui, selon les membres, canalise l'esprit de la belle-mère de Moon, Soon Ae Hong (que les membres connaissent sous le titre Dae Mo Nim, qui signifie "Mère exaltée"). Les activités là-bas - chanyang ou "louange", ansu - sont très similaires à celles de nombreux groupes chrétiens en Corée avec des influences chamaniques et pentecôtistes. Au début de 1999, plus de 250 000 personnes avaient participé à des ateliers à Cheongpyeong.
Barrage de Cheongpyeong/Barrage de Cheongpyeong :
Le barrage de Cheongpyeong (coréen : 청평댐) est un barrage situé dans la province de Gyeonggi. Le barrage est situé à 49 m (160 pieds) au-dessus du niveau de la mer, à environ 40 km (25 miles) de Séoul. Situé sur la rivière Bukhan au sud-ouest du comté de Gapyeong, il a été construit en 1943 en tant que centrale hydroélectrique de Cheongpyeong. Cette centrale a une capacité installée de 79 600 kW et une puissance moyenne de 35 000 kW. En tant que barrage de production d'électricité qui produit principalement de l'électricité, il appartient à la Korea Hydro & Nuclear Power Co., Ltd., et non à la Korea Water Resources Corporation. L'électricité produite ici est transmise au district de Bupyeong, et bien que l'énergie électrique soit importante, elle joue également un rôle important dans la régulation du niveau d'eau de la rivière. La dernière unité de production d'énergie a été mise en service en 2011 ; à partir de 2012, il dispose de 4 unités. Le transport vers Séoul attire de nombreux touristes de Gyeongin. En particulier, le barrage de Cheongpyeong possède une station de ski nautique populaire et un parc d'attractions pour étrangers géré par des Américains encore plus célèbre à l'intérieur du barrage. Le paysage autour du barrage de Cheongpyeong est principalement vallonné. Le barrage de Cheongpyeong est situé dans une vallée. Le point culminant à proximité est de 418 m (1 371 pieds), à 1,1 km (0,68 miles) au sud du barrage de Cheongpyeong. Autour du barrage de Cheongpyeong, il est assez densément peuplé, avec 78 habitants par kilomètre carré (200 habitants par mile carré). La grande communauté la plus proche est Hwado, à 12,8 km (8 miles) au sud-ouest du barrage de Cheongpyeong. Dans la zone autour du barrage de Cheongpyeong, il y a principalement des forêts mixtes.
Lac Cheongpyeong/Lac Cheongpyeong :
Le lac Cheongpyeong (Hangul : 청평호, Hanja : 淸平湖) est un lac artificiel qui s'est formé avec la construction du barrage de Cheongpyeong dans la rivière Bukhangang, Cheongpyeong, comté de Gapyeong, province de Gyeonggi, République de Corée. Près du lac Cheongpyeong, il y a un parc d'attractions comme ainsi qu'un certain nombre de résidences d'été. Sur le lac voisin, il y a du ski nautique et d'autres loisirs. Autour du lac Cheongpyeong, il y a environ 30 zones de navigation pour le ski nautique, les bateaux à moteur, les jet-skis, les bateaux bananes et d'autres activités nautiques.
Gare de Cheongpyeong/Gare de Cheongpyeong :
La gare de Cheongpyeong est une gare ferroviaire sur la ligne Gyeongchun.
Cheongsachorong/Cheongsachorong :
Un cheongsachorong est une lanterne coréenne traditionnelle. Il est généralement fabriqué en joignant des nuances de soie rouge et bleue et en suspendant une bougie à l'intérieur du corps. Bien qu'utilisé historiquement dans les cérémonies de mariage, il est largement présenté dans diverses expositions culturelles aujourd'hui en Corée du Sud. Un cheongsachorong stylisé a été présenté comme logo du sommet du G-20 à Séoul en 2010.
Cheongsam/Cheongsam :
Cheongsam (Royaume-Uni : , États-Unis : ), également connu sous le nom de qipao () et parfois appelé robe mandarine, est une robe chinoise portée par les femmes qui s'inspire du qizhuang, le vêtement ethnique du peuple mandchou. Le cheongsam est le plus souvent considéré comme un vêtement d'une seule pièce plus long et moulant avec un col montant, une ouverture asymétrique gauche sur droite (youren) et deux fentes latérales, et agrémenté d'attaches grenouille chinoise sur le revers et le col . Il a été développé dans les années 1920 et a évolué dans les formes et le design au fil des ans. Il était populaire en Chine des années 1920 aux années 1940, chevauchant l'ère républicaine, et a été popularisé par les mondains chinois et les femmes de la haute société à Shanghai. Bien que le cheongsam soit parfois perçu comme étant un vêtement traditionnel chinois, le cheongsam continue d'évoluer avec le temps en répondant à la vie moderne contemporaine.
Cheongsando/Cheongsando :
Cheongsando (hangul : 청산도) est une île au large de la côte sud de la République de Corée, étant l'île principale de Cheongsan-myeon, comté de Wando, province de Jeolla du Sud. Accompagnée des quatre îles habitées de Daemodo, Somodo, Yeoseodo et Jangdo et de plusieurs îles inhabitées, elle est appelée Cheongsando ("île de montagne verte") car elle reste verte pendant quatre saisons. Il a longtemps été appelé Seonsan ou Seonwon en ce que l'ermite taoïste habite l'île en raison de la belle vue qui crée une harmonie avec l'archipel clair et bleu.
Cheongshim International_Academy/Académie internationale de Cheongshim :
Cheongshim International Academy ( coréen : 청심국제중고등학교 , Hanja : 淸心國際中高等學校 , en abrégé CSIA ), est un internat privé en Corée du Sud situé dans le comté de Gapyeong , province de Gyeonggi . Le CSIA est classé comme lycée à usages spéciaux (특수목적고등학교) par le gouvernement sud-coréen. Elle est considérée comme l'une des écoles les plus compétitives et les plus prestigieuses à fréquenter en Corée du Sud, en raison de son historique de résultats d'admission à l'université. Les anciens du programme international finissent par s'inscrire dans des universités telles que Yale, Princeton, Stanford, l'Université d'Oxford et des anciens du programme national, à l'Université nationale de Séoul, à l'Université de Corée et à l'Université de Yonsei, y compris de nombreuses autres institutions et programmes compétitifs. L'école propose des programmes nationaux et internationaux. Malgré sa fondation par l'Église de l'Unification, la plupart des étudiants ne sont pas affiliés à la religion et décident principalement de s'inscrire à l'école en raison de son programme compétitif, de ses installations exceptionnelles et de ses excellents résultats d'admission. Le CSIA se compose actuellement d'un collège et d'un lycée. Il y a trois bâtiments : l'école, un dortoir pour les filles et un dortoir pour les garçons. Le collège et le lycée sont situés dans le même bâtiment. Il y a environ une centaine d'élèves dans chaque classe, donc il y a environ six cents élèves au total. Chaque école accepte chaque année environ une centaine d'étudiants et un nombre similaire de diplômés chaque année. Le lycée est divisé en une division internationale et une division nationale et les classes sont spécialisées pour chaque département.
Cheongsimhwan/Cheongsimhwan :
Cheongsimhwan ( coréen : 청심환 , allumé "pilule d'esprit clair"), également appelé uhwang-cheongsimhwan (우황청심환) et cheongsimwon (청심원), est une pilule formulée avec trente herbes étranges, dont des bézoards, du ginseng et de la racine d'igname chinoise, utilisée pour traiter divers symptômes tels que les membres engourdis et les crises d'apoplexie, d'épilepsie, etc. dans la médecine traditionnelle coréenne.
Cheongsin Bas/Cheongsin Bas :
Cheongsin Low ( chinois :刘创新) est un calligraphe et graveur sur pierre malaisien de renommée nationale né à Selangor en 1973. Il est l'un des quatre cents membres de la Xiling Seal Art Society, l'une des plus importantes organisations artistiques chinoises, et le seul membre international de la Malaisie.
Comté de Cheongsong/Comté de Cheongsong :
Le comté de Cheongsong (ou Cheongsong-gun) est un comté de la province du Gyeongsang du Nord, en Corée du Sud.
Cheongun-dong/Cheongun-dong :
Cheongun-dong est un dong, quartier de Jongno-gu à Séoul, en Corée du Sud.
Cheongunhyoja-dong/Cheongunhyoja-dong :
Cheongunhyoja-dong est un dong, quartier de Jongno-gu à Séoul, en Corée du Sud.
Cheongusan/Cheongusan :
Cheongwusan est une montagne du Gyeonggi-do, en Corée du Sud. Il se trouve dans le comté de Gapyeong. Cheongwusan a une altitude de 619 m (2031 pieds).
Cheongwansan/Cheongwansan :
Cheongwansan (천관산 / 天冠山) est une montagne du Jeollanam-do, dans l'ouest de la Corée du Sud. Il a une altitude de 723 mètres (2372 pieds).
Cheongwon-gu/Cheongwon-gu :
Cheongwon-gu ( coréen : 청원구 ; Hanja : 淸原區 ) est un district non autonome de la ville de Cheongju dans la province du Chungcheong du Nord , en Corée du Sud . Cheongwon-gu a été créé à partir d'une partie de Sangdang-gu et d'une partie de Cheongwon-gun en juillet 2014.
Comté de Cheongwon/Comté de Cheongwon :
Le comté de Cheongwon (Cheongwon-gun) était un comté de la province du Chungcheong du Nord, en Corée du Sud. Il a été dissous le 1er juillet 2014 et consolidé à Cheongju. Cheongwon était jumelé avec : Cangzhou, Hebei, Chine Kikuchi, Kumamoto, Japon
Moulin de Cheongwon/Moulin de Cheongwon :
Cheongwon Mill est une usine de pâte à papier et une usine de papier située à Cheongju, en Corée du Sud. Propriété de Jeonju Paper, l'usine tire sa fibre du désencrage pour alimenter une seule machine à papier produisant du papier journal. PM1 a une production annuelle de 183 000 tonnes, avec une largeur coupée de 6 380 millimètres (251 pouces) et un taux de production de 1 300 mètres (4 300 pieds) par minute. L'usine a été créée par Shin Ho Paper, avec une construction commençant en mars 1994. Shin Ho a été durement frappé par la crise financière asiatique de 1997. Ils ont vendu deux de leurs usines, Cheongwon et Singburi Mill en Thaïlande, à la société norvégienne de pâtes et papiers Norske Skog le 18 septembre 1998. Cheongwon Mill est devenue Norske Skog Korea. Ces actifs ont été fusionnés avec PanAsia Paper à partir du 1er février 1999. Les opérations en Corée ont été établies par l'intermédiaire de la société PanAsia Paper Korea, qui, avec Cheongwon, se composait de Jeonju Mill. La propriété est de nouveau passée à Norske Skog en janvier 2006. Les opérations coréennes ont été les premières usines de Norske Skog à être scindées, en juin 2008. Cheongwon est ensuite devenu une partie de Jeonju Paper.
Comté de Cheongyang/Comté de Cheongyang :
Le comté de Cheongyang (Cheongyang-gun) est un comté de la province du Chungcheong du Sud, en Corée du Sud. Zone à prédominance rurale, elle est connue dans toute la Corée pour les piments épicés de Cheongyang qui y sont cultivés. Une autre spécialité locale remarquable est le fruit du gugija. Le comté abrite le Collège provincial de Cheongyang.
Cheongyang chili_pepper/Cheongyang chili pepper :
Le piment Cheongyang ( coréen : 청양 고추 ) est un cultivar de piment de taille moyenne de l' espèce Capsicum annuum , avec une intensité de 10 000 unités thermiques Scoville . Les piments Cheongyang ressemblent aux piments coréens ordinaires, mais sont plusieurs fois plus épicés. Le piment est une spécialité locale du comté de Cheongyang en Corée du Sud. Cependant, il a été nommé d'après les comtés de Cheongsong et Yeongyang lorsqu'il a été développé par le Dr Yoo Il-Woong, en hybridant le piment Jejudo local avec le piment thaïlandais. Les fruits peuvent être violet clair ou vert lorsqu'ils ne sont pas mûrs et s'assombrir en rouge foncé à mesure qu'ils mûrissent. Les poivrons conservent leur couleur rouge foncé lorsqu'ils sont séchés.
Cheonhado/Cheonhado :
Le Cheonhado (hangul : 천하도, hanja :天下圖, littéralement "Carte du monde sous les cieux"), ou parfois Cheonha jeondo (hangul :천하전도, hanja :天下全圖, littéralement "Carte complète du monde sous les cieux"). ciel"), est un type particulier de carte du monde circulaire développée en Corée au 17ème siècle. Il est basé sur le terme coréen pour carte, jido, traduit grossièrement par "image de la terre".
Cheonho-dong/Cheonho-dong :
Cheonho-dong est un dong, quartier de Gangdong-gu à Séoul, en Corée du Sud.
Pont Cheonho/Pont Cheonho :
Le pont Cheonho traverse la rivière Han en Corée du Sud et relie les districts de Gangdong-gu et Gwangjin-gu. Le pont a été achevé le 5 juillet 1976. Le pont a été construit pour soulager le trafic intense sur le pont de Gwangjin, mais en 1986, le pont connaissait lui-même beaucoup de trafic. Cela a été résolu par la construction du pont olympique en 1988.
Gare de Cheonho/Gare de Cheonho :
La station Cheonho est une station de métro sur les lignes 5 et 8 du métro de Séoul. Son sous-nom est Pungnaptoseong, en référence au Pungnaptoseong qui relie cette station à l'extrémité sud-est du pont olympique.
Cheonhwangsan/Cheonhwangsan :
Cheonhwangsan (천황산; 天皇山) est le nom de deux montagnes de la province de Gyeongsangnam-do, en Corée du Sud : Cheonhwangsan (Gyeongsangnam-do/Ulsan) dans la province de Gyeongsangnam-do et la ville d'Ulsan Cheonhwangsan (Hapcheon, Gyeongsangnam-do) dans le comté de Hapcheon, dans la province de Gyeongsangnam-do
Cascades de Cheonjeyeon/Cascades de Cheonjeyeon :
La cascade Cheonjeyeon est une cascade à trois niveaux située sur l'île de Jeju. De l'eau froide s'écoule du plafond d'une grotte pour former la cascade. Entre le précipice de la cascade et la couche argileuse inférieure, l'eau jaillit. Dans la première cascade, la falaise mesure 22 m (72 pi) de haut et l'eau tombe dans l'étang de Cheonjeyeon qui mesure 21 m (69 pi) de profondeur. De là, l'eau va à la deuxième cascade et tombe de 30 m (98 pieds) et continue jusqu'à la troisième cascade. Finalement, l'eau atteint l'océan. Cheonjeyeon signifie Étang de l'Empereur des Cieux. Selon la légende coréenne, sept nymphes descendraient du ciel la nuit et se baigneraient dans l'étang de la cascade. Les chutes sont une attraction touristique populaire à Jeju-do. La forêt tempérée chaude autour de la cascade Cheonjeyeon a été désignée monument naturel n° 378 en 1993 en raison des plantes rares qu'elle contient et de sa valeur pour la recherche scientifique. Des plantes rares telles que les plantes solipnan (솔잎난) ou la fougère à fourche squelette (Psilotum nudum) peuvent être trouvées autour des chutes dans les crevasses des rochers.Depuis l'Antiquité, on pense que se tenir sous la cascade le 15e jour du septième le mois lunaire peut guérir les maladies au huitième mois lunaire, bien que la baignade soit désormais interdite. Le mois de mai des années paires, le festival Chilseonyeo (Sept nymphes) a lieu à cet endroit. La cascade est l'une des trois célèbres cascades de Jeju, les deux autres étant la cascade Cheonjiyeon et la cascade Jeongbang. Au-dessus des chutes se trouve le pont Seonimgyo, qui symbolise la légende de Cheonjeyeon.
Fast_combat_support_ship de classe Cheonji / Navire de soutien au combat rapide de classe Cheonji :
Le navire de soutien au combat rapide de classe Cheonji (천지급 군수지원함, 天池級軍需支援艦) est un navire de soutien au combat rapide en service dans la marine de la République de Corée. Après leur mise en service dans les années 1990, ils ont considérablement augmenté la capacité d'opérations océaniques de la marine coréenne, en particulier dans les domaines étrangers. Ils ont participé à des événements en utilisant leur large pont et ont contribué au développement des relations civilo-militaires.
Cheonji Nuclear_Power_Centrale/Centrale nucléaire de Cheonji :
La centrale nucléaire de Cheonji (coréen : 천지원자력발전소) est une centrale nucléaire sud-coréenne prévue située dans le comté rural de Yeongdeok. Cheonji serait la première centrale à mettre en œuvre la conception APR+ améliorée avec une puissance de 1 500 MWe. La première unité, Cheonji-1, devait entrer en exploitation commerciale en 2026, suivie de l'unité sœur Cheonji-2 en 2027. Cependant, à la suite de l'élection de Moon Jae-in, qui a fait campagne sur une campagne anti-nucléaire plate-forme, les projets d'acquisition du terrain et de demande de licence ont été suspendus en 2017.
Cheonjibong (Gangwon)/Cheonjibong (Gangwon):
Cheonjibong (Gangwon-do) (천지봉 / 天地峰) est une montagne de Corée du Sud. Il a une altitude de 1087 mètres.
Cascade de Cheonjiyeon/Cascade de Cheonjiyeon :
La cascade de Cheonjiyeon est une chute d'eau sur l'île de Jeju, en Corée du Sud. Littéralement, le nom Cheonjiyeon signifie ciel (Ch'eon) lié à la terre (ji). C'est l'une des principales attractions touristiques de Jeju-do. Il mesure 22 m (72 pi) de haut et 12 m (39 pi) de large. Bien que l'eau tombe toujours dans une zone particulière, selon la quantité de pluie récente, l'eau peut s'étaler. Au bas de la cascade se trouve un étang artificiel de 20 m (66 pi) de profondeur. Deux petits barrages aident à maintenir l'eau à un niveau spécifique. De grandes roches volcaniques forment des ponts terrestres qui permettent aux touristes de poser pour des photos devant les chutes. Ces chutes sont caractérisées par ses roches trachytiques et andésitiques. La source de la cascade Cheonjiyeon est une source qui sort du fond du ruisseau Somban. Le ruisseau Yeonhee-chun est la source de la cascade. La cascade est l'une des trois célèbres cascades de Jeju, les deux autres étant la cascade Cheonjeyeon et la cascade Jeongbang. Pour atteindre la cascade, les visiteurs doivent marcher sur un sentier aménagé. Près du début du chemin se trouve un radeau coréen traditionnel appelé t'e-u (테우), symbolisant la culture coréenne. C'est la plus populaire la nuit, car les chutes sont illuminées. La nuit, la "face cachée", une formation de rochers, peut être visible avec les veilleuses, et les chutes sont appréciées des amoureux. La cascade de Cheonjiyeon est également connue pour sa vie végétale et animale diversifiée, car le chemin menant à la cascade traverse un jardin de plantes subtropicales. Canards migrateurs, Elaeocarpus sylvestris var. ellipticus (Monument naturel n° 163), Psilotum nudum et Castanopsis cuspidata var. sieboldii, Xylosma congestum et Camellia sont quelques exemples de la flore et de la faune autour des chutes. Juste avant d'atteindre les chutes sur le chemin, il faut traverser un pont à partir duquel une grande variété de poissons koi peut être vue ci-dessous. En chemin, trois tas de roches empilées ou équilibrées sont monnaie courante dans toute la Corée du Sud. Autrefois, une personne plaçait une petite pierre sous une pierre plus grande et priait pour la santé et la prospérité de sa famille. Son étang est connu pour être un habitat de l'anguille marbrée (Anguilla marmorata), qui est principalement active la nuit. Connue sous le nom d'anguille Mutae (무태), elle est classée en Corée comme Monument Naturel no. 27.
Cheonjusan/Cheonjusan :
Cheonjusan (천주산 / 天柱山) est une montagne du Gyeongsangbuk-do, dans l'est de la Corée du Sud. Il a une altitude de 824 mètres.
Cheonma/Cheonma :
Cheonma ou Chonma peut faire référence à :
Cheonmachong/Cheonmachong :
Cheonmachong, anciennement Tomb No.155 en Corée du Sud, est un tumulus situé à Gyeongju, en Corée du Sud. Le nom "Cheonmachong" signifie tombeau du cheval céleste. Ce tombeau a été construit dans le style de Silla. Les fouilles de la tombe ont commencé le 16 avril 1973 et dateraient probablement du Ve siècle mais peut-être du VIe siècle de notre ère. La tombe était celle d'un roi inconnu du royaume de Silla. La tombe, de style typique de Silla, est une chambre bordée de bois allant d'est en ouest et est recouverte d'un monticule de rochers et de terre. On dit que ce type de tombe suit le modèle d'une tombe scytho-iranienne à Pazyryk, en Russie. La tombe mesure 47 mètres de diamètre, 157 mètres de circonférence et 12,7 mètres de hauteur. La chambre de la tombe contenait un cercueil en bois laqué entouré d'objets funéraires. Au total, 11 500 artefacts ont été récupérés de la tombe. Le nom de la tombe dérive d'une célèbre peinture d'un cheval blanc qui est représenté sur un rabat de selle en écorce de bouleau, également appelé garde-boue. Le cheval, un Cheonma (cheval volant coréen), a huit pattes et est représenté avec des ailes aux pieds. Cette peinture est un rare exemple de peinture Silla existante et indique une forte influence du royaume coréen de Goguryeo. L'enterrement d'apparats de chevaux et le sacrifice d'un cheval avec le roi montre l'importance de la culture du cheval dans la société Silla et indique le rôle central du roi dans le chamanisme pratiqué par le peuple. L'autre côté des rabats de selle représente des cavaliers et le phénix. La tombe a également livré de nombreux autres trésors, notamment une couronne en or et une ceinture en or, toutes deux remplies de perles de jade en forme de virgule. Ces signes extérieurs de la royauté indiquent qu'un roi a été enterré dans la tombe. De plus, le fait que la ceinture de la tombe du cheval céleste est similaire à une ceinture trouvée dans la tombe de la couronne d'or et l'utilisation du motif du dragon dans les plaques d'or qui correspond aux trésors du roi Baekje Muryeong indiquent également qu'un roi royal a été enterré dans le tombeau. Outre la couronne et la ceinture, la chambre contenait également des bracelets en or et des bagues en or pour chaque doigt du roi enterré. La tombe contenait également un coffre plein de biens funéraires, y compris le rabat de selle peint susmentionné, ainsi que des bouilloires en fer, de la poterie, des récipients en bronze, de la laque, des selles et une épée de 98 centimètres de long. La couronne est considérée comme l'une des couronnes en or les plus précieuses. à Silla. Il comporte un grand groupe avec trois ornements en forme de branche et deux ornements en forme de corne de cerf, et il est plein de jade et de paillettes. La couronne et le capuchon ont été fabriqués en combinant quatre plaques d'or décorées de motifs d'alésage. On pense qu'il a été placé sur un chapeau en écorce de bouleau. Différents types de motifs ont été percés avec précision pour le rendre magnifique, y compris le motif de charge en T, le motif en forme de diamant et le motif de dragon torsadé. Actuellement en rénovation.
Cheonmasan/Cheonmasan :
Cheonmasan est une montagne du Gyeonggi-do, en Corée du Sud. Il se trouve dans les limites de la ville de Namyangju. Cheonmasan a une altitude de 810,2 m (2 658 pieds).
Gare de Cheonmasan/Gare de Cheonmasan :
La gare de Cheonmasan (coréen : 천마산역} ; Hanja : 天摩山驛) est une gare de la ligne Gyeongchun à Hwado-eup, Namyangju, Gyeonggi, Corée du Sud. Le nom de la station vient de Cheonmasan. En raison de l'approbation, la station a confirmé, date d'ouverture fixée au 29 juin 2013, mais l'ouverture était déjà retardée de plusieurs mois. La station a été inaugurée le 31 décembre 2014.
Cheonmin/Cheonmin :
Cheonmin ( coréen : 천민 ; Hanja : 賤 民), ou «roturiers vulgaires», était la caste la plus basse de roturiers en Corée dynastique. Ils abondaient pendant les périodes Goryeo (918–1392) et Joseon (1392–1897) de la bureaucratie agraire coréenne.
Cheonsa Misonyeo/Cheonsa Misonyeo :
Cheonsa Misonyeo (coréen 천사 미소녀 ; également commercialisé en chinois pinyin : Tiānshǐ Měishàonǚ, japonais : Tenshi Bishōjo, anglais : Angel Prettygirl) est un album pop en langue coréenne de la chanteuse/actrice/mannequin taïwanaise Vivian Hsu, sorti le 10 octobre 1996 sur le SAMPONY étiquette. C'est la première et, à partir de 2005, la seule incursion de Vivian dans la langue coréenne. C'est aussi de loin le plus rare des albums solo de Vivian. Certains des morceaux sont des traductions coréennes de chansons de son premier album, 天使想 (py. Tiānshǐ Xiǎng, jp. Tenshi Sou, en. Angel Dreaming), tandis que d'autres sont des originaux.
Cheonsang Yeolchabunyajido/Cheonsang Yeolchabunyajido :
Cheonsang Yeolcha Bunyajido ( coréen : 천상열차분야지도 ; Hanja : 天象列次分野之圖 ; prononciation coréenne : [t͡ɕʰʌnsɐŋ jʌɭt͡ɕʰɐ puȵɐd͡ʑido] Le nom est parfois traduit par "la carte des constellations et des régions qu'elles gouvernent". [1] Le roi Taejo a ordonné aux astronomes royaux de graver les constellations sur une pierre noire plate en décembre 1395. La pierre mesure environ 122,5 cm de largeur, 211 cm de hauteur et 12 cm de profondeur. La pierre gravée montre les 1 467 étoiles visibles de Corée, 264 constellations et leurs noms, les lignes écliptiques et équatoriales, et 365 échelles autour. Il a été compilé grâce à une combinaison d'une carte d'étoiles Goguryeo avec des observations plus récentes. [2] Le graphique montre les positions des corps célestes dans leur ordre naturel, réparties sur leurs champs célestes respectifs. Sa loi de projection cartographique se trouve être la projection polaire équatoriale et équidistante : la distance linéaire d'un objet sur la carte à partir du centre est linéairement proportionnelle à la distance angulaire polaire nord. L'époque des positions stellaires est estimée être proche de la première Siècle pour les étoiles de déclinaison inférieure à cinquante degrés, et proche de 1395 après JC pour les étoiles de déclinaison supérieure à cinquante degrés. Cette carte est devenue la norme sous la dynastie Joseon, avec de nombreuses copies imprimées et diffusées dans tout le royaume, jusqu'à ce qu'elle soit remplacée par les planisphères occidentaux au XIXe siècle. La carte est le 228e trésor national de la Corée du Sud et est exposée au Musée national du palais de Séoul. La carte est maintenant utilisée comme image d'arrière-plan au verso des billets de 10 000 won émis en 2007 et a été présentée lors des cérémonies d'ouverture du Jeux olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang.
Cheonseongjinseong/Cheonseongjinseong :
Le Cheonseongjinseong est situé sur l'île de Gadeokdo, Gangseo-gu, ville métropolitaine de Busan, République de Corée. La région de l'île de Gadeokdo était stratégiquement importante, étant située au bout de la route maritime des îles Tsushima du Japon à Busan et Jinhae, et était donc vulnérable aux maraudeurs japonais depuis les temps anciens. Après les émeutes de 1510 par les résidents japonais dans les trois ports du sud qui étaient ouverts au commerce avec le Japon, des projets de construction d'une forteresse pour défendre la région ont été sérieusement discutés. Le besoin d'une forteresse s'est fait sentir avec encore plus d'acuité après l'agression japonaise de Saryangjin en 1544. Un brise-lames a donc été construit pour abriter les navires de guerre et une forteresse a été construite pour accueillir les forces navales. Il est tombé aux mains des Japonais, cependant, lors de leurs invasions de 1592–98 et a été réparé plus tard. Le mur restant de la forteresse mesure 960 m de circonférence, 4,5 m d'épaisseur et 3,5 m de hauteur. Des portes renforcées de barbacanes sont situées aux pointes ouest, sud et nord. La partie est de la forteresse est entourée de murs à double étage sans porte. Il y a des redoutes aux angles du mur et de chaque côté des portes pour rendre la forteresse plus facilement défendable. Il y a aussi des traces de douves à l'extérieur du mur. Cette forteresse est un vestige précieux révélant de nombreuses informations sur les constructions de la forteresse au cours de la période Joseon moyenne.
Cheonseongsan/Cheonseongsan :
Cheonseongsan (천성산 / 千聖山) est une montagne du Gyeongsangnam-do, au sud-est de la Corée du Sud. Il a une altitude de 812 mètres.
Cheontae/Cheontae :
Cheontae est le descendant coréen de l'école bouddhiste chinoise Tiantai. Tiantai a été introduit en Corée à quelques reprises au cours de périodes antérieures, mais n'a été fermement établi qu'à l'époque d'Uicheon (1055-1101) qui a établi Cheontae à Goryeo en tant qu'école indépendante. En raison de l'influence d'Uicheon, il est devenu une force majeure. dans le monde du bouddhisme Goryeo. Après son retour de la Chine Song en 1086, Uicheon a cherché à apaiser les conflits entre les écoles doctrinales Gyo (教) et les écoles Seon (禪), estimant que la doctrine Cheontae serait efficace à cette fin. La doctrine Cheontae considère le Sutra du Lotus comme le sommet des enseignements du Bouddha et postule ce qui suit : Toutes les choses sont vides et sans réalité essentielle. Toutes choses ont une réalité provisoire. Toutes les choses sont à la fois absolument irréelles et provisoirement réelles. Conformément à la doctrine Cheontae, toutes les expériences dans le monde sensoriel sont en fait des expressions de la loi bouddhiste (Dharma), et contiennent donc la clé de l'illumination. Cela explique les autels extravagants et le dynamisme coloré que l'on trouve dans les temples Seon en utilisant la coloration Dancheong, différente de l'esthétique austère et monochromatique de l'école Zen, intellectuellement prédominante au Japon à partir de la période Kamakura. Cheontae en tant qu'école a été largement absorbée par le Jogye La tradition Seon, mais une école Cheontae indépendante a été relancée et compte environ 2 millions d'adhérents. Le siège de l'école est à Guinsa à Chungcheongbuk-do, près de Danyang. L'école finance et gère également l'université bouddhiste, l'université de Geumgang.
Cheontaesan/Cheontaesan :
Cheontaesan peut faire référence à : Cheontaesan (Chungcheong), une montagne dans les provinces du Chungcheong du Nord et du Chungcheong du Sud, Corée du Sud Cheontaesan (Gyeongsang du Sud), une montagne dans la province du Gyeongsang du Sud, Corée du Sud
Cheontaesan (Chungcheong)/Cheontaesan (Chungcheong):
Cheontaesan est une montagne sud-coréenne située dans les comtés de Geumsan, Chungcheongnam-do et Yeongdong, Chungcheongbuk-do en Corée du Sud. Il a une altitude de 714,7 m (2345 pieds).
Cheontaesan (Sud_Gyeongsang)/Cheontaesan (Sud Gyeongsang) :
Cheontaesan est une montagne de 631 mètres de haut située dans le Gyeongsangnam-do, en Corée du Sud, à la frontière entre les villes de Miryang et de Yangsan. Il se trouve près de l'extrémité sud des Alpes de Yeongnam et regarde vers le sud à travers la rivière Nakdong jusqu'à Gimhae. Cheontaesan est relié à Geumosan (730 m (2 400 pieds)) au nord. Les touristes atteignent le flanc sud de la montagne sur l'autoroute locale qui relie Wondong-myeon à Yangsan à Samnangjin-eup à Miryang. Il y a de nombreuses chutes d'eau sur Cheontaesan. Il s'agit notamment de la cascade Ungyeon, qui se trouve sur le flanc sud juste en dessous du réservoir Cheontaeho. Le temple bouddhiste Cheontaesa est également situé sur le flanc sud. Le nom "Cheontaesan" vient de l'ordre bouddhiste Cheontae, qui a été établi ici au 7ème siècle.
Cheonwang-dong/Cheonwang-dong :
Cheonwang-dong est un dong, une partie de Guro-gu à Séoul, en Corée du Sud. C'est un dong légal (법정동 法定洞) administré sous son dong administratif (행정동 行政洞), Oryu 2-dong. ) location.
Gare de Cheonwang/Gare de Cheonwang :
La gare de Cheonwang est une station de métro de la ligne 7 du métro de Séoul. Les trains de la ligne 7 sont desservis au dépôt de trains de Gwangmyeong, situé entre la gare d'Onsu et la précédente gare de Gwangmyeongsageori.
Cheonyeon-dong/Cheonyeon-dong :
Cheonyeon-dong est un dong, quartier de Seodaemun-gu à Séoul, en Corée du Sud.
Cheopji/Cheopji :
Cheopji (hangul : 첩지 ; hanja : 疊紙) est un accessoire capillaire coréen ornant le chignon des dames. Les caractéristiques fonctionnelles du cheopji étaient d'afficher le statut social en fonction des matériaux utilisés et de maintenir le jokduri en place lorsqu'il portait une robe de cérémonie. Il est généralement fait d'argent, et une forme de grenouille est sa forme commune. L'utilisation du cheopji a commencé après Baljaegaeheok (hangul : 발제개혁 ; hanja : 髮制改革 ; une réforme qui interdisait la coiffure Gache, puis promouvait la coiffure Chignon) proclamée par Yeongjo de Joseon. Il était utilisé couramment à la cour, mais les gens ordinaires ne devaient l'utiliser que lorsqu'ils portaient une tenue de cérémonie.
Cheops (homonymie)/Cheops (homonymie) :
Cheops ou Khufu, était un ancien monarque égyptien. Cheops ou CHEOPS peut également faire référence à : CHEOPS, un télescope spatial Khéops, le nom de scène du disc-jockey français Éric Mazel Cheops, un rocher à la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko
Montagne de Khéops/Montagne de Khéops :
Cheops Mountain est un sommet montagneux de 2 581 mètres (8 468 pieds) situé dans le parc national des Glaciers, dans les montagnes Selkirk de la Colombie-Britannique, au Canada. Cheops Mountain est situé dans la chaîne Hermit, et le sommet offre une bonne vue sur les chaînes Hermit et Sir Donald. Son sommet le plus élevé le plus proche est la montagne Ursus Major, à 4,0 km (2,5 mi) au nord-ouest. Cheops est visible depuis la route 1, la route transcanadienne au col Rogers.
Pyramide de Khéops/Pyramide de Khéops :
La pyramide de Khéops est un sommet de 5 401 pieds (1 646 mètres) situé dans le Grand Canyon, dans le comté de Coconino en Arizona, aux États-Unis. Cette butte est située à quatre milles au nord du village de Grand Canyon, à 2,5 milles au sud-sud-ouest du temple de Bouddha et à 1,7 mille au sud-sud-est du temple d'Isis, qui est le voisin supérieur le plus proche. Le relief topographique est important car il s'élève à 3 000 pieds (914 mètres) au-dessus du fleuve Colorado sur 1,5 mile. Il a été nommé par George Wharton James pour sa ressemblance fantaisiste avec la célèbre pyramide construite par le pharaon égyptien Khéops. Cela était conforme à la tradition de Clarence Dutton de nommer les caractéristiques géographiques du Grand Canyon d'après des divinités mythologiques. Le nom de cette butte a été officiellement adopté en 1906 par le US Board on Geographic Names. Selon le système de classification climatique de Köppen, la pyramide de Khéops est située dans une zone climatique semi-aride froide.
Loi Khéops/Loi Khéops :
La loi de Khéops est un adage ou une épigramme qui est généralement énoncé comme suit : Rien n'est jamais construit dans les délais ou dans les limites du budget. Écrit par Robert A. Heinlein ; attribué à son personnage fictif Lazarus Long dans Time Enough for Love (1973) et plus tard dans The Notebooks Of Lazarus Long.
Cheoptics360/Cheoptics360 :
Le Cheoptics360 affiche des animations 3D tournantes ou des séquences vidéo spéciales à l'intérieur d'une pyramide transparente à quatre côtés. L'appareil a été développé en 2004 par des ingénieurs et designers néerlandais de viZoo et Ramboll.
Union Cheora/Union Cheora :
Cheora Union ( bengali : চিওড়া ) est un syndicat parishad de Chauddagram Upazila dans le district de Comilla au Bangladesh .
Comté de Cheorwon/Comté de Cheorwon :
Le comté de Cheorwon (Cheorwon-gun [ˈtɕʰʌ̹ɾwʌ̹n‿ɡun]), également orthographié Chorwon, est un comté de la province de Gangwon, en Corée du Sud. Il est situé juste à côté de la frontière avec la Corée du Nord.
Gare de Cheorwon/Gare de Cheorwon :
La gare de Cheorwon est une gare fermée sur la ligne Gyeongwon en Corée du Sud. Cette gare était également le point de départ de l'ancienne ligne Geumgangsan. Elle a été initialement ouverte par le chemin de fer du gouvernement choisi le 21 octobre 1912 dans le cadre du tronçon Yeoncheon – Cheorwon de 24,1 km (15,0 mi) de long de la ligne Gyeongwon. Après la partition de la Corée en 1945, la gare était située en Corée du Nord, où elle était exploitée par le Korean State Railway dans le cadre de la section nord de la ligne Gyeongwon jusqu'en septembre 1950. Elle a été fermée en 1950 en raison de la guerre de Corée, mais a été restauré et rouvert en tant que musée en 1988.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Daily Post London newspaper""

Émeraude quotidienne/Émeraude quotidienne : The Daily Emerald est l'hebdomadaire indépendant dirigé par des étudiants et produit à ...