Rechercher dans ce blog

lundi 18 juillet 2022

Château de Courcillon


Ch%C3%A2teau d%27Eu/Château d'Eu :
Le Château d'Eu est une ancienne résidence royale de la ville d'Eu, dans le département français de la Seine-Maritime, en Normandie. Le Château d'Eu se dresse au centre de la ville et a été construit au 16ème siècle pour remplacer un ancien volontairement démoli en 1475 pour empêcher sa capture par les Anglais. La chapelle contient les tombeaux d'Henri Ier, duc de Guise, et de son épouse, Catherine de Clèves, qui entreprirent la construction du château en 1578. L'édifice fut achevé près d'un siècle plus tard par Anne Marie Louise d'Orléans, duchesse de Montpensier, la Grande Mademoiselle. Entre 1830 et 1848, le château, propriété de la famille d'Orléans depuis son acquisition par La Grande Mademoiselle en octobre 1657, servit de résidence d'été au roi Louis-Philippe. Louis-Philippe reçut deux fois la reine Victoria au château, du 3 au 7 septembre 1843 et du 8 au 10 septembre 1845. Le château devint la résidence de la famille impériale brésilienne pendant l'exil. Isabel, princesse impériale du Brésil, qui a mis fin à l'esclavage au Brésil en 1888, est décédée au château en 1921. Son mari était le prince Gaston, comte d'Eu, petit-fils du roi Louis Philippe Ier. Leur fils aîné, Pedro de Alcântara , prince de Grão-Pará, vendit le château à l'entrepreneur brésilien Assis Chateaubriand. En 1964, la ville d'Eu acquiert le château, dans lequel, en 1973, elle installe son Hôtel de Ville et crée le Musée Louis-Philippe. En 1987, le château, ses dépendances et son parc ont été classés Monument historique par le ministère français de la Culture.

Ch%C3%A2teau d%27Excideuil/Château d'Excideuil :
Château d'Excideuil est un château à Excideuil, Dordogne, Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau d%27Eyliac/Château d'Eyliac :
Château d'Eyliac est un château en Dordogne, Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau d%27Eymet/Château d'Eymet :
Château d'Eymet est un château en Dordogne, Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau d%27Harcourt/Château d'Harcourt :
Le château d'Harcourt, situé sur la commune d'Harcourt dans le département français de l'Eure, est un chef-d'œuvre de l'architecture médiévale. Berceau de la famille d'Harcourt, le château est l'un des châteaux les mieux conservés du pays et abrite le plus ancien arboretum de France.
Ch%C3%A2teau d%27Harou%C3%A9/Château d'Haroué :
Le château de Craon, également appelé château d'Haroué ou palais d'Haroué est un château français situé dans une petite vallée au centre du village d'Haroué, dans le Saintois, dans le département de Meurthe-et-Moselle et la région lorraine. Il a été construit entre 1720 et 1732 par Germain Boffrand pendant la période où la Lorraine était indépendante de la France, pour Marc de Beauvau, prince de Craon, vice-roi de Toscane et connétable de Lorraine. Étonnamment, l'architecte a dû intégrer dans ses plans les quatre tours et les douves d'un château médiéval plus ancien, une considération pour les bâtiments médiévaux inhabituelle pour la période classiciste. La conception du château symbolise aussi une année : 365 fenêtres, 52 cheminées, 12 tours (dont plusieurs incluses dans les bâtiments), 4 ponts traversant les douves. La décoration a été en grande partie confiée à des artistes lorrains : Jean Lamour (1698-1771) pour les portails , balcons et escaliers, Pillement (1698-1771) pour le décor peint d'une des tours, Barthélemy Guibal (1699-1757), sculpteur des fontaines de la place Stanislas à Nancy, pour la statuaire. Le parc "à la française" a été conçu par Emilio Terry. Il a depuis été habité par les descendants de Marc de Beauvau. Le château a été classé monument historique en 1983.
Ch%C3%A2teau d%27Hausen/Château d'Hausen :
Le Château d'Hausen est le siège actuel de la mairie de Hombourg-Haut, dans la région historique de la Lorraine, en France. Il est situé sur le rond-point de la rue de Metz (RN3) à l'entrée ouest de la ville. L'histoire de cet hôtel particulier est étroitement liée au passé industriel de la ville. Construit en 1766 pour Jean-Charles de Wendel et son épouse Anne Marguerite d'Hausen de Weidesheim, il était alors situé à proximité de la forge que de Wendel avait érigée quelques années auparavant (1758-1759). Le château (ainsi que la forge) resta dans la famille d'Hausen jusqu'en 1882, date à laquelle il fut acquis par la famille Gouvy. Après la Seconde Guerre mondiale, le Château d'Hausen est devenu la propriété de la HBL, la société charbonnière de l'État de Lorraine, et a servi de siège au conseil d'administration jusqu'en 1996. En 2004, la ville a acheté le bâtiment et l'a transformé pour l'utiliser comme la mairie. Le Château d'Hausen est classé monument historique depuis 2019.
Ch%C3%A2teau d%27Heilly/Château d'Heilly :
Le Château d'Heilly est un château historique en ruine à Heilly, Somme, Hauts-de-France, France.
Ch%C3%A2teau d%27Herbeys/Château d'Herbeys :
Château d'Herbeys est un château historique à Herbeys, Isère, France. Il a été construit au 17ème siècle. Elle est classée monument historique officiel depuis le 14 décembre 1949.
Ch%C3%A2teau d%27Homps/Château d'Homps :
Le Château d'Homps est un château en ruine situé sur la commune de Homps dans le département du Gers en France. La fortification du XIIIe siècle sur un éperon rocheux est abandonnée pour une maison plus confortable construite au XVIe siècle. Il fut vendu comme bien national à la Révolution française et utilisé comme carrière. Seule une tour transformée en pigeonnier a été sauvée intacte. La cour et des parties de l'enceinte sont encore visibles. Le château, propriété privée, est classé depuis 1999 monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau d%27H%C3%A9nencourt/Château d'Hénencourt :
Le Château d'Hénencourt est une maison de campagne historique à Hénencourt, Somme, Hauts-de-France, France.
Ch%C3%A2teau d%27H%C3%A9rouville/Château d'Hérouville :
Le Château d'Hérouville est un château français du XVIIIe siècle situé dans le village d'Hérouville, dans le département du Val d'Oise en France, près de Paris. Le château a été construit en 1740 par "Gaudot", architecte de l'école de Rome, à partir des vestiges d'un château antérieur du XVIe siècle. Au XIXe siècle, il servait de relais de coursiers (entre Versailles et Beauvais) et abritait des centaines de chevaux. avec l'écrivain George Sand. Le château a été peint par Vincent van Gogh, qui est enterré à proximité. Le domaine a également servi de studio d'enregistrement, produisant des disques à succès emblématiques tout au long des années 1970.
Ch%C3%A2teau d%27If/Château d'If :
Le Château d'If (prononciation française : [ʃɑto dif]) est une forteresse et une ancienne prison située sur l'île d'If, la plus petite île de l'archipel du Frioul, située à environ 1,5 kilomètre (7⁄8 mile) au large de Marseille. dans le sud-est de la France. Il est célèbre pour avoir été l'un des décors du roman d'aventures d'Alexandre Dumas Le Comte de Monte Cristo.
Ch%C3%A2teau d%27Ingwiller/Château d'Ingwiller :
Le château d'Ingwiller était un château situé à environ 30 km à l'ouest de Haguenau dans le Bas-Rhin, en Alsace, en France. Le château, avec une tour, qui a été construit vers la fin du XIVe siècle, n'existe plus. Rénovée en profondeur à plusieurs reprises, sa vocation était plus résidentielle que militaire et elle n'a finalement pas survécu à l'histoire mouvementée de l'Alsace. À la fin de la guerre de Trente Ans en 1648, une grande partie du château était en ruine. Au XIXe siècle, la communauté juive d'Ingwiller édifia une synagogue sur une partie des anciennes fondations du château.
Ch%C3%A2teau d%27Issan/Château d'Issan :
Le Château d'Issan est un château et un domaine viticole de l'appellation Margaux de la région de Bordeaux en France. Le vin produit ici a été classé comme l'un des quatorze Troisièmes Crus dans le classement officiel historique des vins de Bordeaux de 1855. La cave est sous la propriété d'Emmanuel Cruse, de la famille Cruse. En février 2013, 50% du domaine est racheté par Jacky Lorenzetti, également propriétaire du Château Pédesclaux à Pauillac & du Château Lilian Ladouys à Saint-Estèphe.
Ch%C3%A2teau d%27Issy/Château d'Issy :
Le Château d'Issy, à Issy-les-Moulineaux, dans le département des Hauts-de-Seine en France, était un petit château baroque français à la périphérie de Paris. Il fut détruit lors de la Commune de Paris de 1871.
Ch%C3%A2teau d%27Ivry-la-Bataille/Château d'Ivry-la-Bataille :
Le château d'Ivry-la-Bataille est un château normand en ruine situé dans la ville d'Ivry-la-Bataille en Normandie. C'est l'un des premiers exemples de donjon ou de donjon en pierre, qui deviendrait une caractéristique commune des châteaux normands ultérieurs dans diverses parties de l'Europe. La construction du donjon date d'environ l'an 1000 ; il a été construit par un architecte nommé Lanfred (ou Lansfred, Lanfrai) sous les ordres du comte Rodulf d'Ivry (français : Raoul d'Ivry). Selon Orderic Vitalis, l'épouse de Rudolf, Aubrey ou Aubrée, aurait fait décapiter l'architecte, afin qu'il ne puisse pas construire un château similaire pour un autre seigneur de guerre. , et en Angleterre notamment le château de Colchester et la tour blanche de la tour de Londres ; il a été suggéré qu'Ivry était le modèle de ces édifices. Le château a été reconstruit à plusieurs reprises jusqu'au XVe siècle et réparé par Philibert de l'Orme en 1553. Il ne reste aujourd'hui que des ruines, mais forment une jolie promenade dominant la vallée de la rivière Eure. C'est un monument historique officiel de la France (MHC).
Ch%C3%A2teau d%27O/Château d'O :
Château d'O (en anglais : Château d'O), également connu sous le nom de Domaine d'O, est l'un des châteaux, anciennes demeures de campagne ou folies, construits par de riches marchands, à partir du XVIIIe siècle, entourant la ville française de Montpellier. L'entrée Sud mène à l'hôtel particulier du XVIIIe siècle, tandis que l'entrée Nord mène aux bâtiments modernes, avec le Théâtre Jean-Claude Carrière. C'est aujourd'hui l'un des principaux sites touristiques de la ville de Montpellier. Une partie du lieu comprend : le château d'O lui-même, avec ses jardins à la française le Théâtre d'O, à ciel ouvert dans le théâtre de verdure le Bassin d'O, l'étang
Ch%C3%A2teau d%27Oche/Château d'Oche :
Château d'Oche peut se référer à : Château d'Oche une montagne en Haute-Savoie, France. Château d'Oche un château en Dordogne, France.
Ch%C3%A2teau d%27Oche_(Saint-Priest-les-Foug%C3%A8res)/Château d'Oche (Saint-Priest-les-Fougères) :
Château d'Oche est un château à Saint-Priest-les-Fougères, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau d%27Oche_(montagne)/Château d'Oche (montagne):
Le Château d'Oche (2 197 m) est une montagne des Alpes du Chablais en Haute-Savoie, en France.
Ch%C3%A2teau d%27Ochsenstein/Château d'Ochsenstein :
Le château d'Ochsenstein est un château en ruine situé dans la commune de Reinhardsmunster, dans le département du Bas-Rhin en France. Elle abritait les Ochsenstein, puissante famille de l'Alsace médiévale. Le château repose sur trois éperons de grès et comprend trois châteaux distincts : le Grand Ochsenstein, le Petit Ochsenstein et un troisième bâtiment, que l'on pense appelé le Château de Wachelheim. Le château d'Ochsenstein est classé monument historique par le ministère français de la Culture depuis 1898.
Ch%C3%A2teau d%27Oigny-en-Valois/Château d'Oigny-en-Valois :
Le Château d'Oigny est un manoir de la région de Villers-Cotterêts, qui a été construit dans le style Louis XII entre 1498 et 1515. Il est situé à Oigny-en-Valois, Aisne et acheté par l'investisseur américain Matthew Le Merle en 2001.
Ch%C3%A2teau d%27Oiron/Château d'Oiron :
Le Château d'Oiron est situé à Oiron, dans le département des Deux-Sèvres de l'ouest de la France. Il a ses origines dans la guerre du 15ème siècle avec les Anglais pour le contrôle de la France quand un Charles VII victorieux de France donna le domaine et la grande forêt d'Oiron à Guillaume Gouffier qui devint gouverneur de Touraine. Ce château est la toile de fond du conte de fées de Charles Perrault, Le Chat Botté. Maîtresse du roi Louis XIV, Madame de Montespan était l'une des résidentes du lieu.
Ch%C3%A2teau d%27Olhain/Château d'Olhain :
Le Château d'Olhain est un château du XVe siècle situé à Olhain, Fresnicourt-le-Dolmen, Pas-de-Calais, Nord-Pas-de-Calais, France. Le château est situé au milieu d'un lac qui reflète ses tours et ses courtines. C'était aussi une place forte majeure de l'Artois à l'époque médiévale et un témoignage de la puissance de la famille Olhain, mentionnée pour la première fois dès le XIIe siècle. Le château existait au moins au début du XIIIe siècle, mais la structure actuelle est en grande partie l'œuvre de Jean de Nielles, qui épousa Marie d'Olhain à la fin du XVe siècle. Le mariage d'Alix Nielles avec Jean de Berghes, Grand Veneur de France du Roi, fait passer le château à cette famille qui le conservera pendant plus de 450 ans. Une fois confisqué par Charles Quint, il a souffert lors des guerres qui ont ravagé l'Artois. Assiégée en 1641 par les Français, elle fut en partie démolie par les Espagnols en 1654, et finalement dynamitée et prise par les Hollandais en 1710. Restaurée en 1830, elle fut abandonnée après 1870, et vendue par le dernier Prince de Berghes en 1900. Il est également prouvé que l'un des occupants du château était lié à Charles de Batz-Castelmore d'Artagnan, la personne sur laquelle Alexandre Dumas a basé son personnage des Trois Mousquetaires d'Artagnan. Pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale, le château est réquisitionné d'abord par les troupes françaises, puis par les soldats canadiens et britanniques. Le propriétaire actuel a entrepris un programme de restauration.
Ch%C3%A2teau d%27Opme/Château d'Opme :
Le Château d'Opme (prononcé 'ome') est un château du XIe siècle, transformé plus tard en un élégant château, situé dans la commune de Romagnat, dans le département du Puy-de-Dôme, dans la région Auvergne en France, neuf kilomètres au sud de Clermont-Ferrand. Le château et le jardin sont tous deux classés Monuments Historiques par le Ministère de la Culture français : les jardins sont classés jardin remarquable (Jardins Remarquables de France) .
Ch%C3%A2teau d%27Orbec/Château d'Orbec :
Le Château d'Orbec était un château à Orbec, Calvados, France. Gilbert, comte de Brionne, a construit un premier château en 1035, qui a été confisqué à Gilbert de Clare, comte de Pembroke, et donné à Robert de Montfort. Robert retenait son oncle Waleran de Beaumont, comte de Meulan, captif dans le château. Il fut restitué à Richard de Clare, comte de Pembroke, après la confiscation de Robert de Montfort en 1173. Le roi Richard Ier d'Angleterre, duc de Normandie, donna la seigneurie d'Orbec à William Marshal, comte de Pembroke. Bertrand du Guesclin, connétable de France, s'empara du château en 1379 et le détruisit.
Ch%C3%A2teau d%27Orcher/Château d'Orcher :
Le Château d'Orcher est un château de la commune de Gonfreville-l'Orcher dans le département de la Seine-Maritime en France. Construit pour protéger l'embouchure de la Seine, il comprend une imposante tour carrée crénelée. Au 18ème siècle, il a été transformé en résidence.
Ch%C3%A2teau d%27Oricourt/Château d'Oricourt :
Le Château d'Oricourt est un château de la commune d'Oricourt dans le département de la Haute-Saône, en région Franche-Comté en France. Le château d'origine sur le site était une motte féodale construite en bois. Le château actuel a été construit au XIIe siècle en bordure d'un plateau, face à la plaine de Lure, le château d'Oricourt est un château à double enceinte. Le mur extérieur enfermait la ferme et le mur intérieur la cour résidentielle. Dans ce dernier se trouvent un ensemble de bâtiments des XIIe et XVe siècles, dont le puits, une citerne, une boulangerie, des caves et une grande salle à manger. Deux tours carrées de 25 m de haut dominent les courtines et les fossés profonds. A l'extérieur, côté village, un imposant pigeonnier a été aménagé. Les premiers propriétaires, la famille Gaucher, ont ajouté "d'Oricourt" à leur nom. Gaucher d'Oricourt était connétable au comte de Bourgogne était le seigneur d'Oricourt vers 1170. Vers 1250, la famille Vaire occupait le château. En 1435, à la Renaissance, le château devient la propriété de Nicolas Rolin, chancelier de Bourgogne, immortalisé par Van Eyck dans le tableau La Vierge avec le chancelier Rolin (Paris, Louvre). Son fils, Guillaume Rolin, en prend possession en 1462 ; c'est probablement Guillaume qui fit édifier la demeure de bon goût contre la courtine nord. L'une des fenêtres est ornée d'un masque de Nicolas Rolin. A la mort de Guillaume, le château passa à son neveu, Antoine d'Oiselay. Les barons d'Oiselay ont gardé Oricourt jusqu'au milieu du XVIIe siècle, mais n'y ont pas habité. Après la guerre de Dix Ans, la Franche-Comté est dévastée. Le manoir d'Oricourt fut mis en vente et repris par Claude François de Cordemoy en 1650. Il y résida pendant 50 ans. Le dernier seigneur d'Oricourt était l'époux de Jeanne Claude de Cordemoy, François Gabriel, marquis de Chapuis Après la Révolution, la ville d'Oricourt fit appel en vain aux autorités pour démolir les fortifications et combler les fossés, symboles de la féodalité. Au XIXème siècle, le château et ses terres sont repris par la famille Grivel qui en fait une simple ferme. Les grands-parents de l'actuel propriétaire, Jean Pierre Cornevaux, acquièrent la propriété en 1932. Certaines parties du château sont protégées au titre des monuments historiques sur la liste du ministère français de la Culture depuis 1913, et dans son intégralité depuis 1984. Le château est ouvert au public.
Ch%C3%A2teau d%27Orion/Château d'Orion :
Le Château d'Orion est une maison d'hôtes et un lieu événementiel dans la petite ville d'Orion, Pyrénées-Atlantiques, dans le sud-ouest de la France. Il a été construit au 17ème siècle comme un manoir. Depuis sa construction, il est un point de contact pour la population voisine et est ancré dans le Béarn.
Ch%C3%A2teau d%27Orquevaux/Château d'Orquevaux :
Le château d'Orquevaux (prononciation française : [ʃɑ.to də‿ɔʁkəvo]) est un château français et un monument historique. C'est une maison privée et une résidence internationale d'artistes et d'écrivains. Il est situé à Orquevaux, une commune du département de la Haute-Marne dans le nord-est de la France.
Ch%C3%A2teau d%27Orrouy/Château d'Orrouy :
Le Château d'Orrouy est un château historique à Orrouy, Oise, Hauts-de-France, France.
Ch%C3%A2teau d%27Orschwihr/Château d'Orschwihr :
Le château d'Orschwihr est un château de la commune d'Orschwihr, dans le département du Haut-Rhin, en Alsace, en France. Elle est classée monument historique depuis 1988.
Ch%C3%A2teau d%27Ossogne/Château d'Ossogne :
Le Château d'Ossogne est un château situé à Thuillies, dans la province du Hainaut en Belgique.
Ch%C3%A2teau d%27Osthoffen/Château d'Osthoffen :
Le Château d'Osthoffen est un château développé à partir d'un ancien château situé sur la commune d'Osthoffen dans le département du Bas-Rhin en France, situé à environ 15 kilomètres de Strasbourg. Elle est datée du XIIe ou XIIIe siècle. Il est classé depuis 1963 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau d%27Ouchy/Château d'Ouchy :
Le Château d'Ouchy (Château d'Ouchy) est un hôtel construit sur le site d'un ancien château médiéval à Lausanne, en Suisse, par le fr:Jean-Jacques Mercier entre 1889 et 1893. Il appartient à la division hôtelière de la Fondation de Famille Sandoz.
Ch%C3%A2teau d%27Urdain/Château d'Urdain :
Le Château d'Urdain est situé sur la route Bayonne-Ustaritz à proximité de la rive ouest de la Nive. Il a été construit au début du XIXe siècle et fut la demeure de Dominique Joseph Garat, écrivain et homme politique révolutionnaire français qui fut un temps ministre de la Justice. Le château, connu des troupes britanniques sous le nom de "Garat's House", fut occupé par des soldats britanniques pendant L'avancée de Wellington en France à la fin de 1813 alors que le ruisseau Urdain voisin (un affluent ouest de la Nieve) était la ligne de front.
Ch%C3%A2teau d%27Urendorf/Château d'Urendorf :
Le Château d'Urendorf est un château de la commune d'Ernolsheim-Bruche, Bas-Rhin, Alsace, France. Les parties les plus anciennes de l'édifice (trois tours et le corps de logis principal) datent du 3e quart du XVIe siècle. Il a été inscrit comme monument historique en 1936.
Ch%C3%A2teau d%27Uriage/Château d'Uriage :
Le Château d'Uriage est un château historique à Saint-Martin-d'Uriage, Isère, Rhône-Alpes, France.
Ch%C3%A2teau d%27Usson/Château d'Usson :
Le château d'Usson est l'un des châteaux dits cathares de l'actuel sud-ouest de la France. Il est situé sur la commune de Rouze, dans le département de l'Ariège. Il est situé en amont d'Axat, le long des gorges de l'Aude, creusées dans les contreforts des Pyrénées. Il est situé à 920 m d'altitude et domine la vallée de l'Aude. Le château de Puilaurens est à 30 km, le château de Puivert à 49 km et le château de Quéribus à 60 km.
Ch%C3%A2teau d%27Uss%C3%A9/Château d'Ussé :
Ussé est un château du département d'Indre-et-Loire, en France. La place forte à l'orée de la forêt de Chinon dominant la vallée de l'Indre fut d'abord fortifiée au XIe siècle par le seigneur normand d'Ussé, Gueldin de Saumur, qui entoura le fort d'une palissade sur une haute terrasse. Le site passa au Comte de Blois, qui le reconstruisit en pierre. Au XVe siècle, le château en ruine d'Ussé est acheté par Jean V de Bueil, capitaine général de Charles VII qui devient seigneur d'Ussé en 1431 et entreprend sa reconstruction dans les années 1440 ; son fils Antoine de Bueil épousa en 1462 Jeanne de Valois, la fille biologique de Charles VII et d'Agnès Sorel, qui apporta en dot 40000 écus d'or. Antoine est lourdement endetté et vend en 1455 le château à Jacques d'Espinay, fils de chambellan du duc de Bretagne et lui-même chambellan du roi ; Espinay fait construire la chapelle, achevée par son fils Charles en 1612, dans laquelle le style gothique flamboyant se mêle à de nouveaux motifs Renaissance, et entame le processus de reconstruction du château du XVe siècle qui aboutit à l'aspect XVIe-XVIIe siècle de l'édifice à être vu aujourd'hui. Au XVIIe siècle, Louis Ier de Valentinay, contrôleur de la maison royale, fait démolir la rangée nord des bâtiments afin d'ouvrir la cour intérieure à la vue spectaculaire sur la terrasse du parterre, selon une conception attribuée à André Le Nôtre. Le gendre de Valentinay était l'ingénieur militaire Vauban, qui visita Ussé à de nombreuses reprises. Charles Perrault, auteur des versions de plusieurs des contes de fées les plus célèbres connus aujourd'hui, visitait souvent le château et y était invité. Il avait en tête le château d'Ussé en écrivant "La Belle au bois dormant". Plus tard, le château passa aux Rohan. En 1802, Ussé est acheté par le duc de Duras ; dès mars 1813, des réunions discrètes ont lieu à Ussé entre un groupe de fidèles bourboniens qui se réunissent pour sonder les possibilités d'une Restauration bourbonienne : des hommes comme Trémouille, le duc de Fitzjames, le prince de Polignac, Ferrand, Montmorency et le duc de Rochefoucault y assistait. Ici, plus tard, François-René de Chateaubriand a travaillé sur ses Mémoires d'Outre-Tombe en tant qu'invité de la duchesse Claire de Duras. En 1885, la comtesse de la Rochejaquelein lègue Ussé à son petit-neveu, le comte de Blacas. Aujourd'hui, le château appartient à son descendant Casimir de Blacas d'Aulps, 7e duc de Blacas. Célèbre pour son aspect pittoresque, Ussé a fait l'objet d'une affiche ferroviaire française émise par le Chemin de Fer de Paris à Orléans dans les années 1920 et a été l'un des de plusieurs qui ont inspiré Walt Disney dans la création de nombreux châteaux Disney. Ussé a été classé monument historique en 1931 par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau d%27Yquem/Château d'Yquem :
Château d'Yquem ( français: [ʃɑto dikɛm] ) est un vin Premier Cru Supérieur (Fr: "Supérieur Premier Cru") de la région de Sauternes, en Gironde, dans la partie sud du vignoble bordelais connu sous le nom de Graves . Dans le classement officiel des vins de Bordeaux de 1855, Château d'Yquem était le seul Sauternes à avoir reçu cette note, indiquant sa supériorité perçue et ses prix plus élevés sur tous les autres vins de son type. Le succès d'Yquem tient en grande partie à la sensibilité du site aux attaques de "pourriture noble" (type particulier d'infestation par Botrytis cinerea). Les vins du Château d'Yquem se caractérisent par leur complexité, leur concentration et leur sucrosité équilibrée par une acidité relativement élevée. Avec des soins appropriés, une bouteille se conservera pendant un siècle ou plus, et les notes fruitées s'estomperont progressivement et s'intégreront à des saveurs secondaires et tertiaires plus complexes.Depuis 1959, Château d'Yquem produit également un vin blanc sec appelé Ygrec (Fr : la lettre "Y"), composé majoritairement de Sauvignon blanc et de quelques lots de Sémillon. Il n'a été produit à l'origine que certaines années; depuis 2004, il est produit chaque année
Ch%C3%A2teau d%27Y%C3%A8vre-le-Ch%C3%A2tel/Château d'Yèvre-le-Châtel :
Le château d'Yèvre-le-Châtel est un château en ruine situé sur la commune d'Yèvre-la-Ville dans le département du Loiret en France. Le château date du premier quart du XIIIe siècle et se situe dans le hameau de Yèvre-le-Châtel, au nord de la commune. Propriété de la commune, il est classé depuis 1862 monument historique par les Français Ministère de la Culture.
Ch%C3%A2teau d%27%C3%89ch%C3%A9ry/Château d'Échéry :
Le Château d'Échéry est un château en ruine situé dans la commune de Sainte-Croix-aux-Mines dans le département du Haut-Rhin, Alsace, France. Elle est datée du XIIIe siècle. Le château est également connu aujourd'hui sous le nom de Château de Haut-Echery ou Château du Haut Eckerich et s'appelait à l'origine Château de Belmont.
Ch%C3%A2teau d%27%C3%89couen/Château d'Écouen :
Le Château d'Écouen est un château historique de la commune d'Écouen, à environ 20 km au nord de Paris, en France, et un exemple notable de l'architecture de la Renaissance française. Depuis 1975, il abrite les collections du Musée national de la Renaissance. Le château a été construit entre 1539 et 1555 pour Anne de Montmorency, Connétable de France ou Grand Connétable, premier ministre et commandeur de la Armée française pour le roi François Ier, et plus tard pour Henri II. Il contient d'importantes collections de peintures, sculptures, céramiques, vitraux, meubles, textiles et autres arts de la Renaissance française.
Ch%C3%A2teau d%27%C3%89guilly/Château d'Éguilly :
Le Château d'Éguilly est un château de la commune d'Éguilly dans le département de la Côte-d'Or en France, à proximité de l'autoroute A6. Originaire du XIIe siècle, elle est classée monument historique par le ministère français de la Culture.Construite à l'emplacement d'un château gallo-romain (une voie romaine traverse encore la cour actuelle du château), la place forte du XIIe siècle aux solides remparts fut peu à peu modifié vers le XVe siècle pour servir de résidence à un archevêque. La cour possède un puits Renaissance et les écuries sont du XVIIe siècle. En 1983, Roger Aubry, ancien marchand d'art, et son épouse Françoise rachètent le château abandonné. Aujourd'hui restauré, il est devenu un centre international d'art moderne et contemporain où plus de 200 œuvres sont présentées dans un espace d'exposition de 700 m². Une sélection d'artistes du monde y est présentée, et des conférences, concerts ou expositions temporaires sont également régulièrement organisés sur le site.
Ch%C3%A2teau d%27%C3%89tampes/Château d'Étampes :
Le château d'Étampes était un château de la ville d'Étampes dans le département de l'Essonne, en France. Les principaux vestiges sont du donjon du XIIe siècle, la Tour de Guinette.
Ch%C3%A2teau d%27%C3%89telan/Château d'Ételan :
Le château d'Ételan est un bâtiment historique de la commune de Saint-Maurice-d'Ételan dans le département de la Seine-Maritime en Normandie, en France. Situé sur la rive droite de la Seine entre les ponts de Brotonne et de Tancarville, le Château d'Ételan domine un site dominant la dernière boucle de la Seine. Conçu à l'origine comme un château, il a ensuite été converti en un manoir gothique flamboyant du XVe siècle.
Ch%C3%A2teau d%27%C3%89tobon/Château d'Étobon :
Le château d'Étobon est un château en ruine situé sur la commune d'Étobon dans le département de la Haute-Saône, à 6 km de la ville d'Héricourt. Les ruines se dressent sur une colline dominant le village d'Étobon. Sa position et ses travaux de construction considérables ont contribué à sa force. Il est à 167 m au-dessus du village, et mesure 220 m sur 60 m. Brûlé et détruit par le duc de Furstemberg en 1519, il tomba en ruine. Ulrich, duc de Wurtemberg, récupéra le château mais ne croyait pas pouvoir le réparer. A partir du XVIIe siècle, après la guerre de Trente Ans, les villageois, avec l'autorisation du Prince de Montbéliard, prélèvent une grande quantité de ses pierres pour la construction de maisons. Leurs descendants ont continué cette destruction. Aujourd'hui, il ne reste que quelques traces de cet ancien château.
Ch%C3%A2teau de_Bagatelle/Château de Bagatelle :
Le château de Bagatelle est un petit château de style néoclassique avec plusieurs petits jardins à la française, une roseraie et une orangerie. Il est situé sur 59 hectares de jardins de style paysager à la française dans le Bois de Boulogne, situé dans le 16ème arrondissement de Paris. Il y a aussi un Château de Bagatelle situé près d'Abbeville dans le nord de la France.
Ch%C3%A2teau de_Bagnolet,_Paris/Château de Bagnolet, Paris :
Le château de Bagnolet était un château situé dans la banlieue parisienne de Bagnolet, en France, à 5,2 km du centre de la capitale. La propriété faisait partie des biens de la Maison d'Orléans, propriété privée de la Maison d'Orléans de 1719 à 1769.
Ch%C3%A2teau de_Bailleul_(Picardie)/Château de Bailleul (Picardie) :
Château de Bailleul était un château à Bailleul, Picardie, France. C'était la maison ancestrale de la famille anglaise et écossaise Balliol. Le château autrefois propriété d'Enguerrand de Bailleul, amiral de France, a été détruit par le duc de Bourgogne. Le château de Bailleul, a été confisqué à la couronne française en 1330, mais a été tenu en fief par Edouard Balliol jusqu'à sa mort en 1364, après quoi le château passa à Raoul de Coucy.
Ch%C3%A2teau de_Balleroy/Château de Balleroy :
Le château de Balleroy est un château du XVIIe siècle situé à Balleroy, en Normandie.
Ch%C3%A2teau de_Balleure/Château de Balleure :
Le Château de Balleure est un château de la commune d'Étrigny dans le département de la Saône-et-Loire en France.
Ch%C3%A2teau de_Ballon/Château de Ballon :
Le Château de Ballon est un château historique de Ballon, Sarthe, Pays de la Loire, France.
Ch%C3%A2teau de_Baneuil/Château de Baneuil :
Le Château de Baneuil est un château à Baneuil, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Bannegon/Château de Bannegon :
Le château de Bannegon est un château en ruine situé sur la commune de Bannegon dans le département du Cher en France. Il est classé depuis 1965 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Bar-sur-Seine/Château de Bar-sur-Seine :
Les vestiges du château de Bar-sur-Seine sont les ruines d'un château fort médiéval français, détruit au XVIe siècle. Le site est situé sur la commune de Bar-sur-Seine dans l'Aube. L'importance historique du château tient à sa position à la frontière entre la Champagne (comté vassal du roi de France) et la Bourgogne (duché allié des Anglais) pendant la guerre de Cent Ans. A l'époque, le château de Bar-sur-Seine était considéré comme le plus important de Bourgogne. Son architecture est proche de celle du Château de Peyrepertuse dans l'Aude.
Ch%C3%A2teau de_Barbezieux/Château de Barbezieux :
Le château de Barbezieux est un château situé dans la commune de Barbezieux-Saint-Hilaire, dans le département de la Charente en France. Il date de 1453, bien qu'un ancien château, dont il ne reste aucune trace, se dressait sur le site dès le début du XIe siècle. Le château est classé depuis 1913 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Barfleur/Château de Barfleur :
Château de Barfleur était un château à Barfleur, Normandie, France.
Ch%C3%A2teau de_Baronville/Château de Baronville :
Le Château de Baronville est situé entre Paris et Chartres en France entre les communes de Béville-le-Comte et Oinville-sous-Auneau, Eure-et-Loir. Il s'élève au centre d'un vaste parc ancré de plusieurs lacs. Le château a été construit pour de grandes réceptions sous le Second Empire et a accueilli de nombreux invités prestigieux. L'architecture harmonieuse du bâtiment est le résultat d'une union entre l'espace et le raffinement dans le style classique. Le palais peut être visité en visites de groupe et peut être loué en exclusivité. A Baronville, vous pouvez célébrer votre mariage, organiser un séminaire ou une réunion d'affaires, lancer un produit, ou l'utiliser pour un shooting photo ou un tournage de film.
Ch%C3%A2teau de_Baug%C3%A9/Château de Baugé :
Le château de Baugé est un château, largement modifié et restauré pour créer un château, dans la commune de Baugé-en-Anjou dans le département du Maine-et-Loire en France. La construction date du premier quart du XIe siècle, de la seconde moitié du XIVe siècle, des deuxième et troisième quarts du XVe siècle et du deuxième quart du XVIe siècle.
Ch%C3%A2teau de_Bayac/Château de Bayac :
Le Château de Bayac est un château à Bayac, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Bayeux/Château de Bayeux :
Château de Bayeux était un château à Bayeux, Normandie, France.
Ch%C3%A2teau de_Bazoches/Château de Bazoches :
Le Château de Bazoches est situé à Bazoches, la région moderne de Bourgogne-Franche-Comté, faisant historiquement partie de la région Bourgogne en France.
Ch%C3%A2teau de_Beaucaire/Château de Beaucaire :
Le château de Beaucaire (provençal : Castèu de Bèucaire) est un château en ruine de la commune de Beaucaire dans le département du Gard en France. Les structures existantes datent des XIIe et XVIe siècles, avec d'autres éléments de diverses époques du Moyen Âge. D'abord construite au 11 s., elle fut démolie sur ordre de Richelieu. Elle était autrefois protégée par un mur dont on peut encore suivre la trace. Il comprend une étrange tour polygonale perchée sur un éperon rocheux, les façades dominant le dénivelé, et une belle tour d'angle ronde. Une fois à l'intérieur des murs, un escalier mène à une petite chapelle romane au charmant tympan sculpté, puis au musée Auguste Jacquet. Le musée présente des expositions sur l'archéologie de la région (remontant à plus de 40 000 ans) et les arts et traditions populaires. Le château appartient à la commune et est ouvert au public. Il est classé depuis 1875 comme monument historique par le ministère français de la Culture. Cette intercommunalité a entrepris des travaux pour rouvrir la porte principale du château en 2014. Cette porte, qui était destinée à l'entrée des garnisons, surplombe désormais le vide et permet aujourd'hui aux visiteurs d'avoir une vue panoramique sur le paysage. Au-delà de sa fréquentation par les touristes passionné de culture locale, le château est parfois utilisé pour des reconstitutions historiques filmées, des séries ou des films.
Ch%C3%A2teau de_Beaucastel/Château de Beaucastel :
Le Château de Beaucastel est un domaine viticole situé dans la partie sud de la vallée du Rhône en France, qui se distingue principalement par ses vins de Châteauneuf du Pape produits dans un style de longue durée. Pour son Châteauneuf du Pape rouge, Beaucastel intègre les 13 cépages traditionnellement présents dans l'assemblage et utilise une proportion de Mourvèdre plus élevée qu'à l'accoutumée. La cuvée spéciale Vieilles Vignes du Châteauneuf du Pape blanc de Beaucastel est un vin de cépage Roussanne, rare dans le Rhône et plus rare à Châteauneuf du Pape. Le Château de Beaucastel détient un total de 130 hectares (320 acres) de terres, dont 100 hectares (250 acres) sont plantés de vignes, dont les trois quarts sont en appellation Châteauneuf du Pape.
Ch%C3%A2teau de_Beaucens/Château de Beaucens :
Le château de Beaucens est un château en ruine du XIVe siècle situé sur la commune de Beaucens dans le département des Hautes-Pyrénées en France. Le site a été transformé en parc zoologique, le "Donjon des Aigles", où l'on peut admirer des rapaces en vol autour des ruines du château, avec vue sur la vallée des Gaves.
Ch%C3%A2teau de_Beaufort/Château de Beaufort :
Le Château de Beaufort est un château en ruine situé le long du cours supérieur de la Loire en France. Elle se situe à proximité du village de Goudet dans le département de la Haute-Loire, en région Auvergne. Il a été construit au XIIIe siècle et modifié aux XVe et XVIe siècles. Perchée sur un promontoire rocheux surplombant les roches granitiques de la Margeride, la forteresse est aujourd'hui une coquille en ruine. Robert Louis Stevenson s'y est arrêté lors de son voyage documenté dans Voyages avec un âne dans les Cévennes (1879). "Dans cet humour agréable, je descendis la colline jusqu'à l'endroit où Goudet se dresse dans une extrémité verdoyante d'une vallée, avec Château Beaufort en face sur un escarpement rocheux, et le ruisseau, aussi clair que du cristal, se trouvant dans une piscine profonde entre eux."
Ch%C3%A2teau de_Beaulon/Château de Beaulon :
Le Château de Beaulon est un château-château situé dans la ville de Saint Dizant du Gua, près de la côte sud-ouest dans le département de la Charente-Maritime de la région Poitou-Charentes, en France. Le château privé, les jardins et le parc paysager, classé Monument historique, sont ouverts au public.
Ch%C3%A2teau de_Beaumesnil/Château de Beaumesnil :
Le château de Beaumesnil est un château de style baroque Louis XIII du XVIIe siècle situé dans la commune de et à proximité du village de Beaumesnil dans le département de l'Eure en Normandie dans le nord de la France. Le château, aujourd'hui monument historique officiel de France, est entouré de douves, ayant été construit à l'emplacement d'un château médiéval du même nom.
Ch%C3%A2teau de_Beaumont-sur-Oise/Château de Beaumont-sur-Oise :
Le château de Beaumont-sur-Oise est un château médiéval en ruine situé sur la commune de Beaumont-sur-Oise dans le département du Val-d'Oise en France.
Ch%C3%A2teau de_Beaumont_le_Vieux/Château de Beaumont le Vieux :
Le Château de Beaumont le Vieux est un château en ruine situé sur la commune de Beaumont-du-Ventoux dans le département du Vaucluse en France. Le château a été construit vers la fin du Xe siècle sous le règne des comtes de Toulouse. Elle a probablement été détruite lors des guerres de Religion au XVIe siècle. Il ne reste qu'une tour en ruine.
Ch%C3%A2teau de_Beaupr%C3%A9/Château de Beaupré :
Château de Beaupré est une bastide française, un vignoble et une cave à Saint-Cannat, Bouches-du-Rhône, France.
Ch%C3%A2teau de_Beauregard/Château de Beauregard :
Château de Beauregard peut faire référence à : Château de Beauregard, un château à La Celle-Saint-Cloud, Paris, dans le département des Yvelines Château de Beauregard, à Cellettes, dans la vallée de la Loire Château de Beauregard, à Beauregard-l'Évêque en le département du Puy-de-Dôme Château de Beauregard, à Chens-sur-Léman sur le lac Léman, dans le département de la Haute-Savoie Château de Beauregard, à Juillac-le-Coq, dans le département de la Charente Château de Beauregard, à Mareuil, dans le département de la Dordogne Château de Beauregard, à Mons dans le département du Var Château de Beauregard, à Saint-Jean-de-Beauregard, dans la banlieue sud de Paris, dans le département de l'Essonnes Château de Beauregard, à Saint -Jeoire-en-Faucigny, dans le département de la Haute-Savoie Château de Beauregard (Isère) à Seyssinet-Pariset, Isère, France
Ch%C3%A2teau de_Beauregard,_La_Celle-Saint-Cloud/Château de Beauregard, La Celle-Saint-Cloud :
Le château de Beauregard était un château à La Celle-Saint-Cloud, une banlieue sud-ouest de Paris, en France, à 5 km (3,1 mi) au nord de Versailles.
Ch%C3%A2teau de_Beauregard,_Vallée_de_la_Loire/Château de Beauregard, Vallée de la Loire :
Le Château de Beauregard est un château Renaissance dans la vallée de la Loire en France. Il se situe sur le territoire de la commune de Cellettes, un peu au sud de la ville de Blois et à quelques kilomètres d'autres châteaux de la Loire célèbres comme Cheverny. Bien qu'encore habitée, elle peut être visitée par les touristes. Le château est réputé pour sa galerie de portraits décorée au XVIIe siècle avec 327 portraits de personnages célèbres.
Ch%C3%A2teau de_Beauregard_(Is%C3%A8re)/Château de Beauregard (Isère) :
Le Château de Beauregard est un château historique à Seyssinet-Pariset, Isère, France. Il a été construit au 18ème siècle. Elle est classée monument historique officiel depuis le 15 décembre 1997.
Ch%C3%A2teau de_Beaurepaire/Château de Beaurepaire :
Château de Beaurepaire est un château sur la route D138 entre Montreuil et Campagne-les-Hesdin dans le Pas-de-Calais, France. Il a abrité le quartier général du Corps expéditionnaire britannique pendant la Première Guerre mondiale d'avril 1916 à avril 1919, et a été le quartier général du commandement à cette époque du maréchal Sir Douglas Haig.
Ch%C3%A2teau de_Beaus%C3%A9jour_(Tocane-Saint-Apre)/Château de Beauséjour (Tocane-Saint-Apre) :
Château de Beauséjour est un château à Tocane-Saint-Apre, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Beauvais_(Lussas-et-Nontronneau)/Château de Beauvais (Lussas-et-Nontronneau) :
Le château de Beauvais (français : château de Beauvais) est un château français situé dans la commune de Lussas-et-Nontronneau, département de la Dordogne, région Nouvelle-Aquitaine, France. Le château a été classé monument historique le 19 décembre 1973.
Ch%C3%A2teau de_Beauville/Château de Beauville :
Le château de Beauville est un château de la commune de Beauville dans le département du Lot-et-Garonne en France. Il est situé sur un promontoire rocheux défendant le village.
Ch%C3%A2teau de_Belcastel/Château de Belcastel :
Le château de Belcastel est un château médiéval du village et de la commune de Belcastel, dans le département de l'Aveyron en France. Il est situé au-dessus de la rive nord de la rivière Aveyron, en aval de Rodez. La partie la plus ancienne du château a été construite au IXe siècle et a grandi entre les mains de la famille Belcastel. Plus tard, pendant de nombreuses décennies, ce fut le siège de la célèbre famille Saunhac. Le château de Belcastel est officiellement déclaré monument historique par le ministère français de la Culture en 1928. Le célèbre architecte français Fernand Pouillon (1912-1986) découvre le château en ruine en 1974. Pouillon décide de reconstruire la forteresse abandonnée depuis au moins le 17ème siècle. Pouillon lui-même a entrepris la restauration à la main, avec l'aide d'une douzaine de tailleurs de pierre algériens et de 10 experts en vitraux. Les travaux ont été accomplis en huit ans et ont demandé beaucoup de courage à Pouillon et à ses collègues, en raison de l'ampleur de l'entreprise, de la situation dangereuse du château et du fait qu'aucune machine n'a été utilisée pour la reconstruction. Pouillon a également entrepris la restauration du village, qui est aujourd'hui reconnu avec l'attribution du titre d'un des Plus Beaux Villages de France ("Les Plus Beaux Villages de France"). Le Château de Belcastel est resté la résidence privée de Pouillon jusqu'à il décède à Belcastel le 24 juillet 1986. En 2005, les deux propriétaires de l'AFA Gallery à New York rachètent le château et l'ouvrent au public à la fois comme galerie et comme monument historique. Ils ont embelli l'intérieur avec des artefacts médiévaux et créé des galeries d'art dans le château, tout en permettant à la forteresse médiévale et à l'architecture remarquable de rester intactes. En 2017, la propriétaire Heidi Leigh a créé l'association Héritage de Fernand Pouillon pour réaliser des projets autour de l'art et de l'architecture avec la famille, les amis et les fans de Pouillon. La même année, le ministère français de la Culture l'a honorée d'une médaille et du titre de Chevalier des Arts et des Lettres, pour ses efforts pour amener l'art, la musique et les masterclasses en France par le biais de la Galerie AFA au Château de Belcastel. Le Château de Belcastel fait partie d'un groupe de 23 châteaux en Aveyron qui se sont regroupés pour proposer un itinéraire touristique sous le nom de La Route des Seigneurs du Rouergue.
Ch%C3%A2teau de_Belhade/Château de Belhade :
Château de Belhade est un château des Landes, Nouvelle-Aquitaine, France. Il date du 14ème siècle et est construit dans un style du 13ème siècle.
Ch%C3%A2teau de_Bellegarde/Château de Bellegarde :
Château de Bellegarde peut faire référence à : Château de Bellegarde (Lamonzie-Montastruc) en Dordogne Château de Bellegarde (Loiret) en LoiretVoir aussi : Château Bellegarde en Landes
Ch%C3%A2teau de_Bellegarde_(Lamonzie-Montastruc)/Château de Bellegarde (Lamonzie-Montastruc) :
Le Château de Bellegarde est un château à Lamonzie-Montastruc, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France. La structure date du 14ème siècle bien que les intérieurs soient du 20ème siècle. Elle est classée monument historique depuis 2006.
Ch%C3%A2teau de_Bellegarde_(Loiret)/Château de Bellegarde (Loiret) :
Le Château de Bellegarde, également connu sous le nom de Château des l'Hospital, est un château de la commune de Bellegarde, Loiret, Centre-Val de Loire, France. L'autre nom vient de la famille de l'Hospital, propriétaire aux XVIe et XVIIe siècles. La structure date à l'origine du 14ème siècle, bien qu'il y ait des traces de travaux du 12ème siècle, mais a été maintes fois remaniée par les propriétaires successifs. De grandes parties du château ont été classées monuments historiques, en 1928, 1937 et 1969.
Ch%C3%A2teau de_Bellevue/Château de Bellevue :
Le château de Bellevue ( français: [ʃɑto də bɛlvy] ) était un petit château construit pour Madame de Pompadour en 1750. Il a été construit sur un large plateau à Meudon , au-dessus d'une pente surplombant la Seine à l'est, mais a été démoli en 1823 et peu de restes.
Ch%C3%A2teau de_Bellocq/Château de Bellocq :
Les ruines du château de Bellocq se trouvent sur la commune de Bellocq dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Cette forteresse béarnaise de la fin du XIIIe siècle est constituée d'un quadrilatère irrégulier renforcé de sept tours, reliées à la maison forte construite en 1281 Il a été remanié au XIVe siècle. Le château fut incendié par Louis XIII en 1620 pour empêcher qu'il ne soit utilisé par les protestants.
Ch%C3%A2teau de_Belpuig/Château de Belpuig :
Le château de Belpuig est un château en ruine de la commune de Prunet-et-Belpuig dans le département des Pyrénées-Orientales en France. Le château fut le siège des vicomtes de Castelnou qui régnèrent sur la région du Vallespir du Xe au XIIIe siècle. Le château, à 15 minutes à pied du village, occupe une position stratégique sur un éperon rocheux dominant la campagne environnante. Le vaste panorama embrasse les massifs montagneux du Canigou, les Albères, le massif des Corbières et la côte du Languedoc et du Roussillon.
Ch%C3%A2teau de_Belzunce/Château de Belzunce :
Le château de Belzunce est un château en ruine de la commune d'Ayherre dans le département des Pyrénées-Atlantiques en France. Sa construction date des XIIIe, XIVe et XVIe siècles
Ch%C3%A2teau de_Bel%C5%93il/Château de Belœil :
Le Château de Belœil est un château situé sur la commune de Belœil dans la province du Hainaut, Wallonie, Belgique. Il sert de résidence principale aux princes de Ligne. Le château se trouve au milieu d'un jardin baroque conçu en 1664. Le château et les jardins peuvent être visités au printemps et en été.
Ch%C3%A2teau de_Bercy/Château de Bercy :
Le château de Bercy était un château Louis XIII situé à Bercy, une partie de l'actuel Charenton-le-Pont à Paris, en France.
Ch%C3%A2teau de_Bertangles/Château de Bertangles :
Le Château de Bertangles, également nommé Château de Clermont-Tonnerre, est un château historique à Bertangles, Somme, Hauts-de-France, France.
Ch%C3%A2teau de_Berthier/Château de Berthier :
Le Château de Berthier est un château de la commune de Pinsaguel dans le département de la Haute-Garonne en France. Les origines du château remontent au XIIIe siècle, avec d'importants travaux de construction également aux XIVe et XVIIIe siècles. Propriété privée, le château et sa ferme sont classés depuis 1941 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Beurth%C3%A9/Château de Beurthé :
Le Château de Beurthé ou Château de Steinbach est un château situé à Steinbach, en Belgique, surplombant un vaste parc et la rivière Steinbach.
Ch%C3%A2teau de_Beynac/Château de Beynac :
Le Château de Beynac est un château situé dans la commune de Beynac-et-Cazenac, dans le département de la Dordogne en France. Le château est l'un des mieux conservés et des plus connus de la région. Cette construction moyenâgeuse, à l'aspect austère, est perchée au sommet d'une falaise calcaire, dominant la ville et la rive nord de la Dordogne.
Ch%C3%A2teau de_Beynes/Château de Beynes :
Le château de Beynes est un château en ruine situé sur la commune de Beynes dans le département français des Yvelines.
Ch%C3%A2teau de_Billy/Château de Billy :
Le Château de Billy est un château en ruine du XIIIe au XIVe siècle situé dans la ville de Billy dans le département de l'Allier en France.
Ch%C3%A2teau de_Bilstein/Château de Bilstein :
Le château de Bilstein est une ruine de château dans la commune de Riquewihr dans le département du Haut-Rhin en France. L'origine du château date du 12ème siècle, avec des travaux de construction supplémentaires effectués au 14ème siècle. Le château a été détruit en 1636. Il est classé depuis 1898 comme monument historique par le ministère français de la Culture. La ruine est proche de celle d'une autre ruine de château, le château de Reichenstein, deux destinations de randonnée populaires. La ruine du Château de Bilstein se trouve juste à côté du GR 5. Le Château de Bilstein ne doit pas être confondu avec un autre Château du Bilstein ou Bildstein à Urbeis, Bas-Rhin. Ce château est généralement appelé Château du Bilstein Lorrain pour éviter toute confusion.
Ch%C3%A2teau de_Birkenwald/Château de Birkenwald :
Le château de Birkenwald est un château situé à Birkenwald, dans le département du Bas-Rhin, en France. La construction a commencé en 1562 dans le style Renaissance. Elle est classée monument historique le 16 octobre 1930.
Ch%C3%A2teau de_Biron/Château de Biron :
Le Château de Biron est un château dans la vallée de la Lède dans la commune de Biron dans le département de la Dordogne en France.
Ch%C3%A2teau de_Bity/Château de Bity :
Le Château de Bity est un château à Sarran, Corrèze, Nouvelle-Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Blain/Château de Blain :
Le Château de Blain ou Château de la Groulais, est un château médiéval construit au XIIIe siècle et fortement remanié au XVIe, situé sur la commune de Blain dans le département de la Loire-Atlantique en France. Elle faisait partie des défenses frontalières de la Bretagne avec les villes et châteaux de Vitré, Fougères, Châteaubriant, Ancenis et Clisson.
Ch%C3%A2teau de_Blandy-les-Tours/Château de Blandy-les-Tours :
Le Château de Blandy-les-Tours est un château médiéval du village de Blandy-les-Tours (Seine-et-Marne, France) ; il est à environ 5 km du château de Vaux-le-Vicomte et 10 km de Melun. Le château est au milieu du village. Sa restauration a commencé en 1992.
Ch%C3%A2teau de_Blanquefort/Château de Blanquefort :
Le château de Blanquefort est un château en ruine situé sur la commune de Blanquefort dans le département de la Gironde en France.
Ch%C3%A2teau de_Bl%C3%A2mont/Château de Blâmont :
Le château de Blâmont est un château construit à la fin du XIIIe siècle sur la commune française de Blâmont, dans le département de Meurthe-et-Moselle.Il a subi des remaniements et agrandissements successifs aux XIIIe, XIVe et XVIIe siècles qui en ont fait l'une des plus belles ruines de châteaux médiévaux de Lorraine, grâce à la préservation de cinq tours. Malgré de lourds dégâts dus aux bombardements américains en 1944, l'édifice a survécu. Construit vers 1200, le château a reçu de nouvelles fortifications un siècle plus tard. Au XVIe siècle, un édifice de style Renaissance est construit à l'intérieur des murs. La forteresse a souffert pendant la guerre de Trente Ans. Au XIXe siècle, la partie médiévale est transformée en château romantique, et une partie du site devient un atelier de tissage. En 1912, le château devient la propriété d'un chocolatier, Fernand Burrus, qui lui ajoute deux tours. Aujourd'hui, les membres de l'Association Clef de Voûte entretiennent le site et organisent des événements. Le Château de Blâmont est classé monument historique par le Ministère de la Culture depuis 1994.
Ch%C3%A2teau de_Bois-Briand/Château de Bois-Briand :
Le Château de Bois-Briand est un château situé à Nantes, en France. En 2008, le domaine a été classé "Monument National" par le Ministère de la Culture. Ce label a été attribué grâce à trois considérations principales : l'histoire inspirante de certains propriétaires, la permanence d'une vie sociale consensuelle et la traduction de cette harmonie dans divers jardins, bâtiments et créations botaniques. Le château d'origine s'appelait Bois-Briant, Bois-Brient et Bois-Brillant. Ces noms faisaient référence à un bois éclairé par le soleil car il était (est toujours) exposé au sud. Le château médiéval est devenu un "château" lorsqu'il a été vendu par la famille Charette à la famille Le Meneust des Treilles, en 1699. Le "château" défensif médiéval s'est transformé en une "maison de plaisance" où le plaisir était associé aux productions économiques (vin et fruits secs pour les marins). Ces "châteaux", conçus pour la plaisance, étaient nommés "Folies" en "Pays de Nantes". Ailleurs en France, le terme « Folies » était surtout utilisé pour désigner les ornements monumentaux des parcs du XVIIIe siècle : fausses ruines (pyramides, obélisques), grottes, temples de l'amour, temples de l'amitié et « laiteries ». La rue qui menait au château s'appelait avenue de Bois-Briant. Depuis son acquisition par la ville de Nantes, l'avenue du Bois-Briant est devenue la « rue du Bois-Briand ».
Ch%C3%A2teau de_Bois-Seigneur-Isaac/Château de Bois-Seigneur-Isaac :
Le château de Bois-Seigneur-Isaac ( français : Château de Bois-Seigneur-Isaac ) est une demeure seigneuriale à Ophain-Bois-Seigneur-Isaac , Wallonie , qui fait partie de la commune de Braine-l'Alleud , Brabant wallon , Belgique . Le bâtiment actuel date de 1737, mais le site est sensiblement plus ancien. Associé à la maison de Snoy, les résidents notables du château incluent le diplomate Jean-Charles Snoy et d'Oppuers (1907-1991),
Ch%C3%A2teau de_Boisclaireau/Château de Boisclaireau :
Le château de Boisclaireau était la résidence de la noble famille Gueroust, qui étaient les comtes de Boisclaireau, à Teillé, Sarthe, Pays de la Loire, France. Le château a accueilli l'archiduc Louis et son frère Johann, fils de l'empereur romain germanique Léopold II d'Autriche, lors d'un de leurs voyages en France.
Ch%C3%A2teau de_Boisgibault/Château de Boisgibault :
Le Château de Boisgibault est situé à 10 kilomètres au sud d'Orléans sur la D168 dans la commune d'Ardon dans le département du Loiret en France.
Ch%C3%A2teau de_Bollwiller/Château de Bollwiller :
Le Château de Bollwiller est un château de la commune de Bollwiller, dans le département du Haut-Rhin, Alsace, France. Daté de 1589, il est devenu Monument historique en 2007.
Ch%C3%A2teau de_Bonaguil/Château de Bonaguil :
Le château de Bonaguil est un château de la commune française de Saint-Front-sur-Lémance, mais en réalité propriété de la commune voisine de Fumel dans le département du Lot-et-Garonne. Il est classé Monument historique depuis 1862. Le château de Bonaguil était le dernier des châteaux forts. Il a été construit au XIIIe siècle, mais a été entièrement restructuré à la fin du XVe et au début du XVIe siècle par Bérenger de Roquefeuil, qui y a ajouté l'ensemble des aménagements défensifs de la fin du Moyen Âge. Merveille d'architecture militaire de 7500 m2, intégrant les dernières évolutions de l'artillerie (tant pour la défense que pour l'adaptation des défenses pour s'en protéger), elle était cependant obsolète une fois achevée. Il n'a jamais été attaqué. Le nom dérive de bonne aiguille et fait référence au site défensif : un promontoire rocheux escarpé parfaitement adapté à l'implantation d'un château.
Ch%C3%A2teau de_Bonnefontaine/Château de Bonnefontaine :
Château de Bonnefontaine peut désigner : Château de Bonnefontaine (Bas-Rhin), un château à Altwiller dans le département du Bas-Rhin, France Château de Bonnefontaine (Ille-et-Vilaine), un château sur la commune d'Antrain, Ille- et-Vilaine, France
Ch%C3%A2teau de_Bonnefontaine_(Bas-Rhin)/Château de Bonnefontaine (Bas-Rhin) :
Le château de Bonnefontaine est un château situé à Altwiller dans le département du Bas-Rhin en France. Il fut achevé entre 1818 et 1822. Son portique palladien néo-classique est orné de sphinx. La source d'eau minérale fut découverte en 1603. Cela donna l'idée en 1816 à un banquier bâlois de construire une station thermale avec château, parc et bal salle, détruite depuis. Le banquier vendit le domaine en 1836. Depuis 1878, il appartient à la famille Schlumberger. Il est devenu monument historique en 1991.
Ch%C3%A2teau de_Bonnefontaine_(Ille-et-Vilaine)/Château de Bonnefontaine (Ille-et-Vilaine) :
Le Château de Bonnefontaine est un château de la commune d'Antrain, Ille-et-Vilaine, France. Elle date du deuxième quart du XVIe siècle. Remarqué pour ses tourelles élégantes et ses hautes fenêtres, il est devenu monument historique le 16 septembre 1943. Le parc a été aménagé par Denis Bühler et Édouard André.<ref>"Château de Bonnefontaine". Parcsetjardins.fr/. Récupéré le 28 avril 2015.</rf>
Ch%C3%A2teau de_Bonneval/Château de Bonneval :
Le château de Bonneval est un château de la commune de Coussac-Bonneval dans le département de la Haute-Vienne en France.Il se distingue par son appartenance à la même famille depuis sa construction, dont Claude-Alexandre de Bonneval (1675-1747), qui fut reçu le titre de Pacha après sa conversion à l'islam et son service dans l'Empire ottoman.
Ch%C3%A2teau de_Bord%C3%A8res-Louron/Château de Bordères-Louron :
Le château de Bordères-Louron est un château en ruine situé sur la commune de Bordères-Louron dans le département des Hautes-Pyrénées en France.
Ch%C3%A2teau de_Bosbomparent/Château de Bosbomparent :
Le Château de Bosbomparent est un château restauré situé sur la commune de Saint-Beauzire dans le département de la Haute-Loire en France. Il a été construit au 14ème siècle, détérioré au 19ème siècle, et a été incendié et abandonné jusqu'en 1976. Il a ensuite été restauré et est maintenant occupé toute l'année. Des concerts et d'autres événements sont organisés pendant l'été.Il se compose d'un bâtiment résidentiel principal avec une tour d'escalier et une grande tour d'angle. Le corps de logis principal est relié par une enceinte à une haute tour carrée. Il est classé depuis 2001 monument historique par le Ministère de la Culture. Les visites du parc et du donjon sont possibles durant les mois d'été.
Ch%C3%A2teau de_Bostfranchet/Château de Bostfranchet :
Les ruines du château de Bostfranchet se trouvent sur le domaine de Bostfranchet dans la commune de Saillant du département du Puy-de-Dôme, France. Occupé dès le XIIème siècle par la famille Pelet, originaire du Narbonnais, Bostfranchet est le berceau de la famille Beaufranchet (ou Pelet de Beaufranchet). Un manoir y fut fortifié sous Charles Ier, duc de Bourbon ; murailles, tours fortifiées et fossés sont construits. Il ne reste plus aujourd'hui qu'une tour en ruine du château. Une ferme occupe l'espace principal. Les armoiries de la famille Beaufranchet sont visibles gravées dans un puits de pierre de la cour centrale.
Ch%C3%A2teau de_Boucard/Château de Boucard :
Le château de Boucard est situé au Noyer (Cher), dans la région naturelle du Pays-Fort, France.
Ch%C3%A2teau de_Bouges/Château de Bouges :
Le Château de Bouges est un manoir du XVIIIe siècle situé dans la ville de Bouges-le-Château, dans le département de l'Indre en France, dans la vallée de la Loire. Il est classé monument historique et les jardins sont classés par le Ministère de la Culture parmi les Jardins Remarquables de France. Le château et les jardins sont ouverts au public.
Ch%C3%A2teau de_Boulogne/Château de Boulogne :
Le château de Boulogne est une ruine de château bien conservée située dans la commune de Saint-Michel-de-Boulogne dans le département de l'Ardèche en France.
Ch%C3%A2teau de_Boulogne-sur-Mer/Château de Boulogne-sur-Mer :
Le château de Boulogne-sur-Mer est un château du port maritime français de Boulogne-sur-Mer, dans le département du Pas-de-Calais. Il abrite le musée de Boulogne. Le château a été construit au XIIIe siècle par Philippe Hurepel (1180-1234), comte de Boulogne et fils de Philippe II de France. Suite à la mort de son demi-frère, le roi Louis VIII après un court règne de trois ans, Hurepel est l'un des meneurs d'une rébellion contre la régente Blanche de Castille, mère du mineur Louis IX. Il construit des châteaux à Calais et Hardelot et refortifie Boulogne. Le château est construit dans le coin oriental des murs médiévaux entourant la Haute Ville (littéralement, ville haute - la partie de Bologne sur la colline). Les murs eux-mêmes ont été reconstruits par Hurepel. La partie orientale du château a été construite sur un angle de l'enceinte romaine, dont des parties sont encore visibles au sous-sol. Abritant à la fois les pouvoirs politique, judiciaire et économique de l'époque, c'était aussi un site résidentiel et défensif. Diverses modifications ont eu lieu. D'importantes transformations sont réalisées par le duc de Berry entre 1394 et 1416. La forme en fer à cheval (caserne, arsenal) est achevée vers 1567. Après avoir été adaptée en raison des développements de l'artillerie au XVIe siècle, elle perd un peu de son caractère médiéval. En 1767, elle devint une caserne et, après la Seconde Guerre mondiale, elle abrita également une prison. En 1974, la mairie reprend possession du château et décide d'y installer ses collections muséographiques. Contrairement à de nombreux autres châteaux contemporains du début du XIIIe siècle, le plan du château ne comporte pas de donjon. Les vestiges du château de Hardelot à Condette à proximité montrent que Hurepel a utilisé ce dessin pour au moins un autre château. Un château similaire est construit à la même époque à Fère-en-Tardenois par les comtes de Dreux. Le Château de Boulogne est classé monument historique par le Ministère de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Bouqu%C3%A9ron/Château de Bouquéron :
Le château de Bouquéron est une forteresse défensive du XVe siècle située sur la commune de Corenc dans le département français de l'Isère. Il a été modernisé et agrandi au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Les façades, la toiture et certaines parties de l'intérieur sont classées monument historique par le ministère français de la Culture depuis 1988. Le château est bâti sur un rocher et entouré d'un parc. A la Révolution française, l'édifice est vendu comme bien national. En 1852, il est transformé en centre d'hydrothérapie. c'est une propriété privée.
Ch%C3%A2teau de_Bourdeilles/Château de Bourdeilles :
Le château de Bourdeilles est un château situé dans la commune de Bourdeilles dans le département de la Dordogne dans le sud-ouest de la France. Un château a peut-être existé à Bourdeilles au IXe siècle, mais les parties les plus anciennes du château actuel datent du début du XIVe siècle. Le château se compose d'un donjon octogonal, relié à un bâtiment à deux étages dont il ne reste que les murs extérieurs. A côté de l'ancien château, un palais Renaissance a été construit à la fin du XVIe siècle. Une grande partie de la décoration intérieure a été conservée. Le château et le palais sont entourés d'un mur. Le portail d'entrée est protégé par deux tours rondes. Depuis 1919, le château est classé monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Bourg-Charente/Château de Bourg-Charente :
Le château de Bourg-Charente est un château du XVIIe siècle construit sur le promontoire rocheux surplombant la Charente dans la ville de Bourg-Charente, département de la Charente dans le sud-ouest de la France. Le château a remplacé l'ancien château détruit pendant la guerre de Cent Ans.
Ch%C3%A2teau de_Bourmont/Château de Bourmont :
Le Château de Bourmont est un ancien château de la commune de Freigné dans le département du Lot en France.
Ch%C3%A2teau de_Bourron/Château de Bourron :
Le Château de Bourron est un château à Bourron-Marlotte, Seine-et-Marne, France.
Ch%C3%A2teau de_Boursault/Château de Boursault :
Le Château de Boursault est un château néo-Renaissance à Boursault, Marne, France. Il a été construit entre 1843 et 1850 par Madame Clicquot Ponsardin, la Veuve Clicquot (Veuve Cliquot) propriétaire de la maison de champagne Veuve Clicquot. Il a été vendu par son héritier à la famille Berry du Canada de 1913 à 1927 et a été utilisé comme hôpital militaire pendant les deux guerres mondiales. Aujourd'hui, la marque de champagne Château de Boursault est élaborée à partir de raisins cultivés dans les vignes autour du château et vieillie dans ses caves.
Ch%C3%A2teau de_Boussan/Château de Boussan :
Le château de Boussan est un château en ruine situé sur la commune de Boussan dans le département de la Haute-Garonne en France. Le château a été construit sur un éperon rocheux dominant la vallée de la Louge. Elle fut abandonnée en 1553. Il ne reste qu'une tour carrée dont le sommet a été enlevé, à laquelle est accolé le mur d'un immeuble d'habitation, un fossé et les vestiges de l'église, elle-même en usage plus tard et abandonnée en 1740. La propriété de la commune, il est classé depuis 1926 monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Bouv%C3%A9es/Château de Bouvées :
Le Château de Bouvées est un château en ruine dans la commune de Labrihe dans le département du Gers en France.Le château a été construit entre 1530 et 1560 par Monseigneur de Saint-Julien, évêque d'Aire-sur-Adour, sur les ruines d'une structure antérieure . A la Révolution française, il fut vendu comme bien national. L'édifice se composait de trois ailes enserrant une cour intérieure, flanquée dans les angles de tours rondes. Seules subsistent les parties est et sud, les bâtiments agricoles accolés aux anciens murs reproduisant le tracé antérieur. Des tours, il ne reste que celle du sud-est et des traces du sud-ouest. Le pigeonnier a été construit sur la base d'une tour. Près de la chapelle, un mur démoli laisse apparaître l'ancien corps de garde qui donnait sur la cour. La chapelle présente encore des sculptures et deux fenêtres à meneaux ornées de moulures. En annexe se trouve une tour ronde reposant sur une base à quatre étages. Une cave voûtée permettait de surveiller les abords par des judas. A l'intérieur, cheminées des XVe et XVIIIe siècles, dallages en faïence, plafonds à poutres apparentes et solives apparentes. Le château est une propriété privée. Il est classé depuis 1990 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Bouxwiller/Château de Bouxwiller :
Le château de Bouxwiller était un château à douves situé dans le département du Bas-Rhin, en Alsace, en France, construit au XVe siècle sous ses seigneurs, la famille von Lichtenberg. Maintes fois remanié, le château servait plus de résidence que de poste militaire. Au XVIIIe siècle, ses beaux jardins en terrasses à la française étaient très connus. Cependant, le bâtiment d'origine n'a pas survécu à la destruction de la Révolution française. Son remplaçant du même nom est situé place du château sur la commune de Bouxwiller.
Ch%C3%A2teau de_Brandon/Château de Brandon :
Le château de Brandon est un château de la commune de Saint-Pierre-de-Varennes dans le département de Saône-et-Loire en France.
Ch%C3%A2teau de_Brantes/Château de Brantes :
Le Château de Brantes est un manoir du XVIIIe siècle avec un jardin contemporain inspiré des jardins de la Toscane, situé sur la commune de Sorgues dans le département du Vaucluse en France. Les jardins sont classés par le Ministère de la Culture parmi les Jardins Remarquables de France.
Ch%C3%A2teau de_Branzac/Château de Branzac :
Le château de Branzac est un château en ruine du XVe siècle situé sur la commune de Pleaux dans le département du Cantal en France. Donjon massif avec des tours d'angle, le château est une ruine pittoresque au bout d'un promontoire. Le château a été construit comme manoir ou pavillon de chasse au XVe siècle. Il a été construit comme un long rectangle de quatre étages, deux pièces par étage. Au centre de la façade principale se trouve une tour avec un escalier et, du côté opposé, deux tours d'angle rondes. Le château a été ruiné lorsque la dynamite a été utilisée pour démolir l'une des tours d'angle, afin que les matériaux puissent être utilisés pour construire un viaduc ferroviaire. Le château est entièrement décoré de fresques réalisées par les Italiens en 1575, partiellement recouvertes de scènes plus légères en 1610. Propriété privée, il est classé depuis 1921 monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Brax/Château de Brax :
Le château de Brax est un château de la commune de Brax dans le département de la Haute-Garonne en France. Construit à l'origine au XIIIe siècle, il y a eu des modifications et des ajouts aux XVIe et XVIIIe siècles.
Ch%C3%A2teau de_Bressuire/Château de Bressuire :
Le château de Bressuire est un château en ruine de la ville de Bressuire dans le département des Deux-Sèvres en France. Le site a été habité sans interruption depuis l'époque celtique. Le château a été construit sur le site d'un oppidum des Gaules et a été documenté pour la première fois en 1029, dans une charte à Saint-Cyprien de Poitiers. Il a appartenu à la famille Beaumont-Bressuire jusqu'au début du XVIe siècle. Le château est un bel exemple d'architecture militaire médiévale. En 1190, le château se composait d'une enceinte de près de 700 mètres de tour, avec 38 tours entourant la première forteresse, elle-même défendue par huit tours. Les vestiges visibles datent essentiellement de la fin du XIIe et du début du XIIIe siècle. La forteresse comprenait trois enceintes, dont la plus externe a aujourd'hui disparu. Le château est démantelé dans la première moitié du XVIIIe siècle. En 1441, Jacques de Beaumont devient seigneur de Bressuire. Il transforma le château en une belle demeure. De cette époque date le grand bâtiment fermant la cour, doté de fenêtres à meneaux, de splendides cheminées en granit dans les pièces privées et d'une élégante galerie, le tout destiné à montrer le raffinement du propriétaire. Le château a ensuite appartenu à plusieurs familles mais son entretien a été ignoré. En 1876, le bâtiment s'effondre en partie. La famille Bernard rachète le château la même année. En 1880, un château néo-gothique est édifié dans la cour du château, en retrait par rapport à l'ancien bâtiment. Le château est acquis par la commune en 1975. Il est classé depuis 1996 monument historique par le ministère français de la Culture. .
Ch%C3%A2teau de_Brest/Château de Brest :
Le Château de Brest est un château à Brest, Finistère, France. Plus ancien monument de la ville, il est situé à l'embouchure de la rivière Penfeld au cœur de la rade de Brest, l'une des plus grandes rades du monde. Du castellum romain à la citadelle de Vauban, le site a plus de 1700 ans d'histoire, conservant jusqu'à nos jours son rôle originel de forteresse militaire et de lieu stratégique de la plus haute importance. C'est ainsi le plus vieux château du monde encore en activité, et il a été classé monument historique le 21 mars 1923. L'architecture hétéroclite de l'édifice est le résultat d'adaptations continuelles aux évolutions de la guerre de siège et de l'armement sur terre et sur mer. Le château se dresse sur la rive opposée à la Tour Tanguy qui s'unit pour défendre l'entrée de la Penfeld.
Ch%C3%A2teau de_Breteuil/Château de Breteuil :
Le Château de Breteuil (anciennement Château de Bevilliers) est un château situé dans la Vallée de Chevreuse dans le département français des Yvelines, à 35 km (22 mi) au sud-ouest de Paris. Le château a été classé monument historique en 1973. La famille du marquis de Breteuil a donné trois ministres aux rois de France. Le château appartient toujours à la famille de Breteuil. La conception est similaire au Château de Dampierre-en-Yvelines de Jules Hardouin-Mansart.
Ch%C3%A2teau de_Breuschwickersheim/Château de Breuschwickersheim :
Le Château de Breuschwickersheim est un château à Breuschwickersheim, Bas-Rhin, Alsace, France. Il est devenu monument historique en 1929.
Ch%C3%A2teau de_Bricquebec/Château de Bricquebec :
Le Château de Bricquebec est un château dans le département de la Manche en France. Le château est classé Monument historique depuis 1840 par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Bridoire/Château de Bridoire :
Château de Bridoire est un château à Ribagnac, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Brie-Comte-Robert/Château de Brie-Comte-Robert :
Le château de Brie-Comte-Robert est un château de la commune de Brie-Comte-Robert dans le département de Seine-et-Marne en France.
Ch%C3%A2teau de_Brieudet/Château de Brieudet :
Château de Brieudet est un château à Saint-Estèphe, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Brissac/Château de Brissac :
Le Château de Brissac est un château français dans la région de Brissac-Quincé de la commune de Brissac Loire Aubance, située dans le département du Maine-et-Loire, France. La propriété appartient à la famille Cossé-Brissac, dont le chef porte le titre noble français de duc de Brissac. Le château est classé monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Brix/Château de Brix :
Le Château de Brix, également connu sous le nom de Château d'Adam, était un château à Brix, en Normandie, en France.
Ch%C3%A2teau de_Brosse/Château de Brosse :
Le château de Brosse est un château en ruine situé sur la commune de Chaillac, près de Saint-Benoît-du-Sault dans le département de l'Indre en France.
Ch%C3%A2teau de_Bruniquel/Château de Bruniquel :
Le château de Bruniquel est un château de la commune française de Bruniquel, dans le département du Tarn-et-Garonne de la région Occitanie en France.
Ch%C3%A2teau de_Bruy%C3%A8res/Château de Bruyères :
Le château de Bruyères est un château en ruine situé dans la ville de Bruyères, dans le département des Vosges de l'est de la France.
Ch%C3%A2teau de_Bruzac/Château de Bruzac :
Château de Bruzac est un château en ruine à Saint-Pierre-de-Côle, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Br%C3%A9court/Château de Brécourt :
Le château de Brécourt est un château du XVIIe siècle entouré de douves, situé dans un grand parc forestier, entre Vernon et Douains (anciennement Brécourt) dans le département de l'Eure, à 70 km à l'ouest de Paris.
Ch%C3%A2teau de_Br%C3%A9sis/Château de Brésis :
Le château de Brésis (également connu sous le nom de Brisis) est un château en ruine situé sur la commune de Ponteils-et-Brésis dans le département du Gard en France. Les ruines consistent en un donjon de quatre étages entouré d'une enceinte.
Ch%C3%A2teau de_Br%C3%A9z%C3%A9/Château de Brézé :
Le Château de Brézé est un petit château à douves sèches situé à Brézé, près de Saumur dans la vallée de la Loire, en France. Le château a été transformé au cours des XVIe et XIXe siècles. La structure actuelle est de style Renaissance tout en conservant des éléments médiévaux, notamment un pont-levis et un sous-sol troglodytique du XIIe siècle. Probablement construit comme un refuge et un abri contre les raids vikings, les caves du château contiennent 3 km (2 mi) de galeries (dont 1 km (0,6 mi) est actuellement accessible) qui comprennent des espaces de vie, des zones de stockage et des zones d'élevage. Le château est un monument antique classé datant à l'origine de 1060. Aujourd'hui, c'est la résidence des descendants des anciens seigneurs. Une gamme de vins est produite au château qui compte 30 ha (70 acres) de vignes.
Ch%C3%A2teau de_Bucey-en-Othe/Château de Bucey-en-Othe :
Le château de Bucey-en-Othe est un château de la commune de Bucey-en-Othe dans le département de l'Aube en France.
Ch%C3%A2teau de_Buchenek/Château de Buchenek :
Le château de Buchenek est un château de la commune de Soultz-Haut-Rhin dans le département du Haut-Rhin en France. Datant de la seconde moitié du XIIIe siècle, il a été remanié, peut-être au XIVe siècle, et au XVIe siècle. Le château a été signalé pour la première fois en 1251. Le logis, de plan rectangulaire, date peut-être encore de cette époque au niveau inférieur; elle a été remaniée au XIVe siècle (il y a des traces de travaux) ainsi que dans la seconde moitié du XVIe siècle (tour à escalier). Restauré après la guerre de Trente Ans, le château est vendu comme bien national. Au XIXe siècle, il servait d'usine. Racheté par la commune en 1976, le château a fait l'objet d'une importante restauration et abrite depuis 1990 le musée municipal. Il est classé depuis 1984 monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Budos/Château de Budos :
Le Château de Budos est un château en ruine au nord du village de Budos, dans le département de la Gironde en France.
Ch%C3%A2teau de_Busset/Château de Busset :
Le Château de Busset est un château qui a été transformé en château dans la commune de Busset dans le département de l'Allier en France. C'est la demeure ancestrale de la famille Bourbon-Busset. Il appartient actuellement à une famille suisse. Le château n'est pas ouvert au public. Il est classé depuis 1981 monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Bussy-Rabutin/Château de Bussy-Rabutin :
Le château de Bussy-Rabutin, également appelé château de Bussy-le-Grand, est un château issu d'un château du XIIe siècle, situé sur la commune de Bussy-le-Grand, dans le département de la Côte-d'Or, Bourgogne, Est de la France.
Ch%C3%A2teau de_Butenheim/Château de Butenheim :
Le château de Butenheim est une ruine de château du XIIIe siècle située dans la commune de Petit-Landau, dans le département du Haut-Rhin, en Alsace, en France. Elle est classée monument historique depuis 1932.
Ch%C3%A2teau de_B%C3%A9duer/Château de Béduer :
Le château de Béduer est un château féodal du XIIIe siècle situé sur la commune de Béduer dans le département du Lot en France. Le château et ses dépendances dominent le village de Béduer et dominent la vallée de la rivière Célé. Les bâtiments témoignent d'une construction du XIIIe au XVIIe siècle avec une architecture à la fois romane et du XVIIe siècle. Il est situé sur un terrain de 40 acres. Le château est une propriété privée. Avec un certain nombre de maisons de vacances autour du château, il peut être loué pour des vacances, des mariages ou d'autres événements spéciaux.
Ch%C3%A2teau de_B%C3%A9larga/Château de Bélarga :
Le Château de Bélarga est un château construit au XVIIème siècle. Une partie du bâtiment provient d'un ancien château datant des XIVe et XVe siècles. Il est situé sur la rive gauche du fleuve Hérault dans la commune de Bélarga dans le département de l'Hérault en France.
Ch%C3%A2teau de_B%C3%A9nouville/Château de Bénouville :
Le Château de Bénouville est un édifice situé à Bénouville, en Normandie, près de Caen (nord de la France). Il a été conçu en 1769 par l'architecte Claude Nicolas Ledoux et construit en 1770-74 et 1776-80 à la demande d'Hyppolite-François Sanguin, marquis de Livry (1715-1789) et de sa marquise Thérèse Bonne Gillain de Bénouville, héritière de la propriété . L'intérieur est en construction de 1778 à 1780 sous la direction de Jean-François-Étienne Gilet, l'architecte de Caen. En 1792, il est acheté à la marquise veuve par un fermier général qui est guillotiné en 1794. Sa fille hérite de la propriété qui restera dans cette famille jusqu'en 1927. Elle devient ensuite la propriété du conseil général du Calvados qui devient en maternité (le chanteur Gérard Lenorman y est né). En 1980, il est réhabilité et restauré, ouvrant ses portes au public en 1990. Ce château est l'une des œuvres les mieux conservées de Ledoux, ce qui en fait un monument majeur de l'architecture néoclassique de la fin du XVIIIe siècle. Son escalier monumental et son architecture extérieure étaient très modernes pour l'époque.
Ch%C3%A2teau de_Cabrerets/Château de Cabrerets :
Le Château de Cabrerets est un château de la commune de Cabrerets dans le département du Lot en France. Il est classé depuis 1996 monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Cabri%C3%A8s/Château de Cabriès :
Le Château de Cabriès est un château historique à Cabriès, Bouches-du-Rhône, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France. Il abrite le Musée Edgar Mélik.
Ch%C3%A2teau de_Caen/Château de Caen :
Le château de Caen est un château de la ville normande de Caen dans le département du Calvados (Normandie). Il est officiellement classé Monument historique depuis 1997.
Ch%C3%A2teau de_Calais/Château de Calais :
Château de Calais était un château du 13ème siècle construit pour défendre le port de Calais, France. Elle fut rasée en 1558, après avoir été reprise aux Anglais par les Français et une citadelle fut construite sur ses ruines.
Ch%C3%A2teau de_Calamane/Château de Calamane :
Le château de Calamane est un château de la commune de Calamane dans le département du Lot en France. Le château a été construit à la fin du XVe siècle et a été vendu comme bien national en 1796. Il est formé d'un corps de logis quadrangulaire flanqué , côté nord, par deux grosses tours cylindriques ; les sommets ont été enlevés pendant la Révolution française. Le côté sud est flanqué d'une tour polygonale avec un escalier à vis. Le portail d'entrée et la baie qui s'ouvre au-dessus, sont encadrés de pilastres à pinacles et décorés de choux. Le château a subi de nombreux dégâts et dégradations au cours des siècles, de la guerre de Cent Ans à la Révolution française. Les ruines ont été achetées en 1862 par l'arrière-arrière-grand-père de l'actuel propriétaire, qui les a restaurées. A l'intérieur se trouvent des cheminées et un plafond à la française (plafond à la française : solives de même largeur que les interstices ; voir Plafond à la française dans Wikipedia français). Le Château de Calamane est une propriété privée. Il est classé depuis 1929 comme monument historique par le ministère français de la Culture. Bien qu'elles ne soient généralement pas ouvertes au public, certaines parties sont ouvertes lors de journées spéciales du patrimoine.
Ch%C3%A2teau de_Calberte/Château de Calberte :
Le Château de Calberte, ou Château Saint-Pierre est un château de la commune de Saint-Germain-de-Calberte dans le département de la Lozère en France.
Ch%C3%A2teau de_Calmont/Château de Calmont :
Le château de Calmont est un château en ruine du XIVe siècle situé sur la commune de Calmont dans le département de la Haute-Garonne en France. Propriété de la commune, il est classé depuis 1927 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Calmont_d%27Olt/Château de Calmont d'Olt :
Le Château de Calmont d'Olt est un château situé en France, dans le département de l'Aveyron sur la commune d'Espalion. Perché au sommet d'une digue basaltique à 535 m d'altitude, il surplombe de 100 m la ville d'Espalion et la vallée du Lot. Il offre une vue panoramique sur les hauts plateaux de l'Aubrac.
Ch%C3%A2teau de_Cambiac/Château de Cambiac :
Le château de Cambiac est un château du XVe siècle situé sur la commune de Cambiac dans le département de la Haute-Garonne en France. À l'origine une vaste résidence du XVe siècle, il a probablement été construit sur les fondations d'une structure antérieure. Il fut donné au sieur Milhau, connétable de Montauban, par Marguerite de Navarre. A la fin du XIXe siècle, d'importants travaux de restauration donnèrent au château un étage supplémentaire et un pavillon. Un style Louis XII a été intégré tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Propriété privée, il est classé depuis 2001 monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Camensac/Château de Camensac :
Le Château de Camensac est un domaine viticole de l'appellation Haut-Médoc de la région de Bordeaux en France. Château de Camensac est aussi le nom du vin rouge produit par cette propriété. Le vin produit ici a été classé comme l'un des dix-huit Cinquièmes Crus (Cinquième Crus) dans le Classement Officiel des Vins de Bordeaux de 1855.
Ch%C3%A2teau de_Campagne/Château de Campagne :
Château de Campagne est un château en Dordogne, Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Candale/Château de Candale :
Château de Candale est un château de la commune de Doazit dans le département des Landes, Nouvelle-Aquitaine, France. Le château fut édifié à la fin du XVIe siècle par les seigneurs de Foix-Candale, qui se rendirent maîtres de la baronnie de Doazit dès le XVe siècle.
Ch%C3%A2teau de_Cand%C3%A9/Château de Candé :
Le Château de Candé est un château situé sur la commune de Monts, Indre-et-Loire, France. Il est situé à 10 km au sud de Tours sur la rive nord de l'Indre.
Ch%C3%A2teau de_Canisy/Château de Canisy :
Le Château de Canisy est un château construit sur le site d'un ancien château de la commune de Canisy, dans le département de la Manche en France. Le bâtiment actuel a été construit au XVIe siècle. Elle est située à environ 300 km de Paris et 8 km de Saint-Lô, au centre de la Normandie. Le château est entouré de 740 acres de forêts, d'étangs, de lacs, de jardins et de pelouses bien entretenues. Les membres de la famille Kergorlay sont propriétaires du domaine depuis 1 000 ans. La propriété du château a été transmise au plus vieil héritier mâle de la famille depuis sa construction. A l'heure actuelle, le Comte Denis de Kergolay est le propriétaire président du Château de Canisy.
Ch%C3%A2teau de_Canon/Château de Canon :
Le Château de Canon est un château du XVIIIe siècle situé sur la commune de Mézidon Vallée d'Auge, en Pays d'Auge, dans le département du Calvados, Normandie, France. Le château a été inscrit (inscrit) comme monument historique le 11 juin 1941.
Ch%C3%A2teau de_Cany/Château de Cany :
Le Château de Cany est un château situé à Cany-Barville, commune française du département de la Seine-Maritime. Il a été construit par Pierre Le Marinier vers la fin du règne de Louis XIII et a servi de résidence familiale. Seuls des changements mineurs ont été apportés dans les années suivantes et il n'a même pas été endommagé pendant la Révolution française. Vers 1830, la Maison de Montmorency fait rénover et modifier partiellement le bâtiment. Plus tard, le domaine passa aux mains de la Maison Hunolstein et enfin, dans le premier quart du XXe siècle, il passa aux mains de la famille Dreux-Brézé, dont les descendants sont toujours propriétaires du château aujourd'hui. Certaines parties du château, situé à environ deux kilomètres au sud du centre de Cany-Barville, ont été classées "monument historique" et conservées comme patrimoine culturel le 14 avril 1930. Le 7 décembre 1990, d'autres parties du domaine est devenu partie intégrante de la gestion du patrimoine culturel.
Ch%C3%A2teau de_Carbonat/Château de Carbonat :
Le Château de Carbonat est un château français situé à Arpajon-sur-Cère, dans le Cantal (Auvergne). Il est progressivement tombé en ruines, mais a été largement restauré au début du XXe siècle. Il possède des jardins en terrasses à la française et un parc emblématique. Des archives indiquent qu'elle servait autrefois à protéger l'entrée nord du bassin d'Aurillac.
Ch%C3%A2teau de_Careil/Château de Careil :
Le Château de Careil est une maison forte de la commune de Guérande dans le département de la Loire-Atlantique en France.
Ch%C3%A2teau de_Carentan/Château de Carentan :
Château de Carentan était un château à Carentan, Manche, France. Un château existe à Carentan depuis le XIème siècle. Le château fut assiégé par Jean de Vienne en juillet 1375, la garnison anglaise se rendant. Le roi Henri IV de France donna l'ordre de détruire les fortifications et le château en 1595.
Ch%C3%A2teau de_Carros/Château de Carros :
Le château de Carros est situé au sommet de l'ancien village de Carros, dans le département des Alpes-Maritimes, région Provence-Alpes-Côte d'Azur, France.
Ch%C3%A2teau de_Carrouges/Château de Carrouges :
Le château de Carrouges est un château, datant en partie du XIVe siècle, situé sur la commune de Carrouges, dans le département de l'Orne, en Normandie, dans le nord de la France. Il est inhabituel dans sa combinaison d'une forteresse austère avec une résidence confortable. Les fortifications d'origine de Carrouges ont été assiégées et détruites par les forces anglaises pendant la guerre de Cent Ans. Après la guerre, le château est reconstruit par Jean Blosset, grand sénéchal de Normandie, au XVe siècle. Au XVIe siècle, la famille de Le Veneur de Tillières entre en possession du château. Il a été agrandi plusieurs fois jusqu'au XVIIe siècle, avec des ajouts notables, notamment une guérite, le bastion ouest et les grands appartements. L'intérieur a été remanié au XVIIIe siècle, lors de la construction de la salle de musique. Le dernier Le Veneur vendit le château à l'état français, et à partir de 1944 il fut restauré. Il est aujourd'hui géré par le Centre des monuments nationaux et est ouvert au public.
Ch%C3%A2teau de_Castagnac/Château de Castagnac :
Le château de Castagnac est un château de la commune de Castagnac dans le département de la Haute-Garonne en France, à 40 km au sud de Toulouse.
Ch%C3%A2teau de_Castanet/Château de Castanet :
Le château de Castanet est un château français construit au XVIe siècle à Pourcharesses près de Villefort en Lozère, en France.
Ch%C3%A2teau de_Castelnau-Bretenoux/Château de Castelnau-Bretenoux :
Le château de Castelnau-Bretenoux est un château de la commune de Prudhomat, département du Lot, France. L'un des plus impressionnants du Quercy, il est classé monument historique par le ministère français de la Culture depuis 1862.
Ch%C3%A2teau de_Castelnau-Montratier/Château de Castelnau-Montratier :
Le château de Castelnau-Montratier était à l'origine un château du XIIIe siècle situé sur la commune de Castelnau-Montratier dans le département du Lot en France.Le château a une façade du XIIIe siècle, construite en pierre et dans laquelle se trouvent trois doubles fenêtres, chacune surmontée d'un arc reposant sur un chapiteau sculpté.Le château est une propriété privée. Il est classé depuis 1924 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Castelnau-de-L%C3%A9vis/Château de Castelnau-de-Lévis :
Le château de Castelnau-de-Lévis est un château de la commune de Castelnau-de-Lévis dans le département du Tarn en France. Le château a été construit au début du XIIIe siècle par Gicard Alamon, et s'appelait Castelnau de Bonnafonds. Elle fut reconstruite par les Lévis au XVe siècle, lorsque la seigneurie passa en possession d'Hugues d'Amboise, baron d'Aubijoux; le fief est resté avec ses descendants jusqu'au XVIIe siècle. Le petit-fils d'Hugues, Louis d'Amboise, comte d'Aubijoux et baron de Castelnau-de Bonnafous, restaura le château et y habita. L'étroite tour de guet carrée (tour de guet) mesure 40 m de haut. En dehors de la tour de guet, il ne reste aujourd'hui que les vestiges d'autres bâtiments. Du château, belle vue sur Albi et la vallée du Tarn. Le château est une propriété privée. Il est classé depuis 1909 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Castelnaud-la-Chapelle/Château de Castelnaud-la-Chapelle :
Le château de Castelnaud est une forteresse médiévale située sur la commune de Castelnaud-la-Chapelle, surplombant la rivière Dordogne en Périgord, dans le sud de la France. Il a été érigé pour faire face à son rival, le Château de Beynac.
Ch%C3%A2teau de_Castelnou/Château de Castelnou :
Le Château de Castelnou (aussi appelé Château Vicomtal) est un château médiéval de la commune de Castelnou (en catalan : Castellnou dels Aspres) dans le département français des Pyrénées-Orientales. Le village de Castelnou tire son nom du château. Le latin castellum novum est devenu en catalan castell nou, le « nouveau château ».
Ch%C3%A2teau de_Castillon/Château de Castillon :
Château de Castillon est un château des Landes, Nouvelle-Aquitaine, France. Il est construit dans le style Louis XIII XVIIIe siècle.
Ch%C3%A2teau de_Castries/Château de Castries :
Le Château de Castries est un château à Castries, Hérault, France.
Ch%C3%A2teau de_Caudon/Château de Caudon :
Le Château de Caudon est un château situé près de la ville de Domme, dans le département de la Dordogne de la région Aquitaine en France. Situé sur une colline au-dessus de la rive gauche de la Dordogne, le château date de la période Louis XVI-Empire français. Un Jardin à la française et un jardin paysager à la française ont été créés autour du château entre 1808 et 1814 par le marquis Jacques de Malville, l'un des auteurs du Code civil français. Le jardin comporte une allée de trente-deux platanes, tous presque bicentenaires ; un jardin topiaire de haies de buis, et labyrinthe ; un cèdre du Liban et un séquoia géant. Les jardins sont classés par le ministère français de la Culture comme l'un des jardins remarquables de France.
Ch%C3%A2teau de_Caumale/Château de Caumale :
Le Château de Caumale est un château à Escalans, Landes, Nouvelle-Aquitaine, France. Il a été achevé au 12ème siècle.
Ch%C3%A2teau de_Cayx/Château de Cayx :
Le Palais de Cayx (danois : Château de Cayx, français : Château de Caïx) est une résidence de la famille royale danoise située dans le quartier viticole de Cahors dans le sud de la France. À l'époque médiévale, le château faisait partie des défenses de la ville de Luzech en raison de sa dominance de la rivière Lot. Au XVe siècle, le château appartenait à la famille Couderc, notaire à Luzech, et au XVIe siècle, la famille Courtois en détenait la seigneurie. Par son mariage avec Hélène de Courtois en 1640, Gérard Lefranc devient seigneur du domaine. Il fut le premier président héréditaire du Cours des Aides de la ville voisine de Cahors. Son petit-fils, Jacques Lefrance, est président lorsque la cour est transférée à Montauban en 1709, lorsqu'il achète une propriété à Pompignan. Le fils aîné de Jacques, le célèbre poète français Jean-Jacques Lefranc, marquis de Pompignan a passé la première moitié de sa vie à Cayx et a reçu une partie de l'inspiration pour son jardin au château de Pompignan à partir de l'emplacement et des vues (mais pas l'architecture , alors démodé) de Cayx. Le deuxième fils de Jacques, Jean-Georges, évêque de Vienne et également figure des Lumières y a également été élevé. La vente de Cayx a peut-être financé une partie des travaux de construction de Pompignan, elle-même vendue par le petit-fils de Jean-Jacques en 1833. Le château a d'abord été fortifié au XIVe siècle. Depuis lors, il a été reconstruit et rénové plusieurs fois. Les Lefranc ont construit les vastes caves à vin sous le château. L'infestation de phylloxéra ravagea le vignoble à la fin du XIXe siècle et les propriétaires émigrèrent en Indochine. Ils ne revinrent en Europe qu'en 1955. En 1967, l'héritier de la famille, Henri Marie Jean André de Laborde de Monpezat, épousa la princesse Margrethe, alors héritière présomptive du trône du Danemark, devenant prince consort du Danemark après avoir succédé au trône du Danemark. Le couple royal rachète le château et le domaine en 1974. Depuis, ils l'ont largement rénové. Selon le site officiel de la monarchie danoise, la résidence est devenue un "cadre décontracté pour les réunions de toute la famille royale danoise et de leurs proches français". Il a été le cadre de photocalls de vacances pour la famille royale danoise, notamment pour le 80e anniversaire du prince Henrik. La résidence n'est pas ouverte au public. Une visite guidée des jardins est disponible pendant l'été. Le château produit toujours du vin.
Ch%C3%A2teau de_Cazeneuve/Château de Cazeneuve :
Le Château de Cazeneuve est un château, transformé en un château confortable, sur la commune de Préchac dans le département de la Gironde en France. Le château a été construit le long des gorges du Ciron et du ruisseau d'Honburens.
Ch%C3%A2teau de_Chaban/Château de Chaban :
Le Château de Chaban, également Château de Chabans, est un château à Saint-Léon-sur-Vézère, Dordogne, Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Chabannes/Château de Chabannes :
Le Château de Chabannes était un orphelinat dans le village de Chabannes (qui fait partie de l'actuel Saint-Pierre-de-Fursac) à Vichy en France où environ 400 enfants réfugiés juifs ont été sauvés de l'Holocauste grâce aux efforts de son directeur, Félix Chevrier et d'autres enseignants. Il fut exploité par l'Œuvre de secours aux enfants (OSE) de 1940 à 1943. Il fait l'objet d'un documentaire de 1999, Les Enfants de Chabannes, des cinéastes Lisa Gossels (dont le père et l'oncle figuraient parmi les survivants) et Dean Wetherell.
Ch%C3%A2teau de_Chabrillan/Château de Chabrillan :
Le château de Chabrillan est un château en ruine situé sur la commune de Chabrillan dans le département de la Drôme en France.Le château a été mentionné pour la première fois en 1150, appartenant à la famille "Chabreihha", qui possédait également Autichamp.Sur le côté nord du château, le le donjon carré mesure 20 m de haut avec des murs de près de 2 m d'épaisseur. Construit au 12ème siècle pour protéger le seigneur et sa famille, il ne contient aucun confort et était uniquement destiné à servir de refuge. La seule entrée du donjon se faisait par une porte à peu près à mi-hauteur, accessible par une échelle en bois. Au sud, une tour ronde est plus récente. Entre les deux se trouvaient un autre donjon et d'autres bâtiments qui furent ajoutés plus tard pour former une forteresse complète et servir de résidence. A l'est, un puits fournissait de l'eau. Un document de 1634 mentionne une salle pour jouer aux dizaines. La famille Moreton quitta le château vers 1650 (leurs descendants en sont toujours propriétaires). Au moment de la Révolution française, son toit avait disparu. Il a été déclaré bien national et a été utilisé comme carrière, ses pierres étant réutilisées dans les bâtiments de la commune. Le château est une propriété privée. Il est classé depuis 1926 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Chacenay/Château de Chacenay :
Le Château de Chacenay est un château situé sur la commune de Chacenay, dans le département de l'Aube en France.
Ch%C3%A2teau de_Chaintr%C3%A9/Château de Chaintré :
Le Château de Chaintré est un château historique à Crêches-sur-Saône, Saône-et-Loire, France.
Ch%C3%A2teau de_Chalencon/Château de Chalencon :
Le château de Chalencon est un monument féodal situé dans le hameau de Chalencon, à environ 1 kilomètre au nord-est du village de Saint-André-de-Chalencon, dans le département de la Haute-Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes en France.
Ch%C3%A2teau de_Challeau/Château de Challeau :
Le Château de Challeau (ou Challuau) fait référence à deux châteaux dans les communes voisines de Dormelles et Villecerf, près de Fontainebleau dans le département de Seine et Marne, France. Le premier château de Challeau était un édifice fortifié construit du XIe au XIIe siècle. Il a un mur-rideau de 6 m de haut et 1,3 m d'épaisseur qui entoure une zone d'environ 30 m sur 24 m, avec des tours de guet arrondies aux angles. Exceptionnellement, il ne possédait pas de donjon central et les bâtiments intérieurs semblent s'être limités à des abris temporaires. Elle fut modifiée au XVe siècle, pendant la guerre de Cent Ans. Après la Révolution française, il fut confisqué comme bien national et vendu à Guillot de Blancheville. Il a été récupéré par les descendants de ses premiers propriétaires en 1937, et restauré. Le deuxième château a été construit près de Fontainebleau dans les années 1540, pour Anne de Pisseleu, duchesse d'Étampes, maîtresse de François Ier de France, sur un dessin de Pierre Chambiges. Chambiges a créé plus tard le premier Château de la Muette selon une conception similaire. La nièce d'Anne de Pisseleu, Marguerite Hurault, a vendu Dormelles et Challeau à Pierre Le Charron, un courtisan du roi Henri IV, au 17ème siècle, et il a été modifié pour devenir la maison de Gabrielle d'Estrées (car Voltaire a composé son poème La Henriade ). Louis XIII permit plus tard à Claude Le Charron de commémorer son mandat d'ambassadeur de France au Château Saint-Ange de Rome en rebaptisant le château Château de Saint-Ange. Le Château est détruit en 1803, et un nouveau bâtiment est ensuite construit dans le parc, également appelé Château de Saint-Ange. Le parc autour des ruines a reçu un statut protégé en 1951.
Ch%C3%A2teau de_Chalmazel/Château de Chalmazel :
Le Château de Chalmazel, ou Château des Talaru est un château situé dans la commune de Chalmazel, dans le département de la Loire en France. Elle est située dans le Haut-Forez, entre les communes de Saint-Étienne et de Thiers. Son nom à l'époque médiévale était Saint-Jehan-des-Neiges. Le château domine la vallée du Lignon et il a été construit pour être une forteresse imprenable sur les instructions du comte de Forez.
Ch%C3%A2teau de_Chamarande/Château de Chamarande :
Le château de Chamarande est un château français du XVIIe siècle situé à Chamarande, dans le département de l'Essonne.
Ch%C3%A2teau de_Chambonneau/Château de Chambonneau :
Le Château de Chambonneau est un château de la commune de Gizay dans le département de la Vienne en France qui montre encore de bonnes parties du "château fort" d'origine. Elle est bâtie au pied d'une colline, à proximité du Miosson (affluent du Clain). Le château d'origine date de l'époque de Philippe VI, début du XIVe siècle. Le château actuel date de 1335 à 1609. Les parties d'origine restantes représentent le donjon et 75% des tours et bâtiments inférieurs.
Ch%C3%A2teau de_Chambord/Château de Chambord :
Le Château de Chambord (prononciation française : [ʃɑto d(ə) ʃɑ̃bɔʁ]) à Chambord, Centre-Val de Loire, France, est l'un des châteaux les plus reconnaissables au monde en raison de son architecture Renaissance française très distinctive qui allie tradition Formes médiévales françaises avec des structures classiques de la Renaissance. Le bâtiment, qui n'a jamais été achevé, a été construit par François I.Chambord est le plus grand château de la vallée de la Loire ; il a été construit pour servir de pavillon de chasse à François Ier, qui entretenait ses résidences royales au château de Blois et à Amboise. La conception originale du château de Chambord est attribuée à l'architecte italien Domenico da Cortona ; Léonard de Vinci peut également avoir été impliqué ou influencé la conception. Chambord a été considérablement modifié au cours des vingt-huit années de sa construction (1519-1547), au cours desquelles il a été supervisé sur place par Pierre Nepveu. Le château étant en voie d'achèvement, François a montré son énorme symbole de richesse et de pouvoir en accueillant son ancien rival, l'empereur Charles V, à Chambord. En 1792, au lendemain de la Révolution française, une partie du mobilier est vendue et le bois enlevé. Pendant un certain temps, le bâtiment a été laissé à l'abandon, bien qu'au XIXe siècle, des tentatives de restauration aient été faites. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les œuvres d'art des collections du Louvre et du château de Compiègne sont transférées au château de Chambord. Le château est maintenant ouvert au public, recevant 700 000 visiteurs en 2007. Les inondations de juin 2016 ont endommagé le parc mais pas le château lui-même.
Ch%C3%A2teau de_Chamirey/Château de Chamirey :
Château de Chamirey est un producteur de vin dans la ville de Mercurey, en Bourgogne, France qui produit du vin blanc et rouge. Ils sont surtout connus pour leurs vins Monopole, le 1er cru rouge Les Ruelles et le 1er cru blanc La Mission. Le domaine détient 37,7 hectares (93 acres) à Mercurey. 8,55 hectares (21,1 acres) des exploitations du domaine sont des premiers crus, dont 3,3 hectares (8,2 acres) sont des vignobles en monopole
Ch%C3%A2teau de_Champs-sur-Marne/Château de Champs-sur-Marne :
Le Château de Champs est un château néoclassique à Champs-sur-Marne, France. Il a été construit sous sa forme actuelle pour le trésorier Charles Renouard de la Touane en 1699 par Pierre Bullet, architecte du roi. Après la faillite du premier propriétaire, un autre financier, Paul Poisson de Bourvalais, reprend le projet. Jean-Baptiste Bullet de Chamblain, fils de Pierre Bullet, termine Champs en 1706. Dix ans plus tard, Paul Poisson est à la Bastille pour détournement de fonds et le château est saisi par la Couronne. En 1718, il est vendu à la princesse de Conti, fille naturelle du roi de France Louis XIV et de sa première maîtresse officielle, Louise de La Vallière. Cette même année, cependant, la princesse annule une dette en cédant Champs à son cousin germain, le duc de La Vallière. A la mort du duc en 1739, il lègue le château à son fils et héritier, le célèbre bibliophile, Louis César de La Baume Le Blanc. Le nouveau duc de La Vallière deviendra plus tard un ami fidèle du roi Louis XV et de sa maîtresse, Madame de Pompadour. Vers 1750, le duc a ajouté un beau salon chinois rococo au château avec des peintures murales du célèbre artiste Christophe Huet. Au château, Louis César reçoit de nombreux écrivains célèbres de l'époque, dont Diderot, Voltaire, d'Alembert et François-Augustin de Paradis de Moncrif, avec qui il correspond également régulièrement. Après la construction d'un magnifique château neuf à Montrouge vers 1750, le duc abandonne cependant progressivement le château de Champs-sur-Marne. Finalement, il a essayé de vendre le domaine, mais il n'a pas trouvé d'acheteur et a été contraint de le louer. Entre juillet 1757 et janvier 1759, il loue le domaine à Madame de Pompadour pour 12 000 livres par an. La marquise dépense 200 000 livres en moins de dix-huit mois pour rénover le château. En novembre 1757, elle y reçoit le prince de Soubise après sa défaite à la bataille de Rossbach. Le roi n'aimant pas le château, la marquise le quitte au début de 1759. En 1763, le duc vend finalement Champs à Gabriel Michel de Tharon (1702-1765), riche armateur. En 1820, Armand Santerre, neveu du général révolutionnaire Antoine Joseph Santerre, achète le parc Saint Martin entourant le château. En 1855, son frère Ernest Santerre rachète également le château. Plus tard, en 1895, il fut finalement vendu au comte Louis Cahen d'Anvers, qui le restaura en profondeur, installa des boiseries conçues par Germain Boffrand qui avaient été retirées de l'Hôtel de Mayenne à Paris et recréa ses jardins de parterre entre les mains d'Achille. Duchêne. Marcel Proust était parmi les invités de cette époque à Champs. Le fils de Louis Cahen d'Anvers, Charles, en fit don à l'État en 1935. La résidence fut modernisée en 1959 pour l'accueillir en visite des chefs d'État de l'Union française. En 1974, il a été ouvert au public et a cessé sa capacité officielle. Il a servi de lieu de tournage à de nombreux films depuis lors, tandis que les Monuments Historiques utilisent certaines dépendances comme installations de recherche. Le château donne sur un grand parterre à deux bassins et un axe central prolongé qui descend jusqu'à la Marne, aménagé vers 1710 par Claude Desgotz, neveu et élève d'André Le Nôtre ; il est entouré d'un parc paysager aménagé au XIXe siècle à l'anglaise. L'ouragan Lothar, la tempête du 26 décembre 1999, a fait beaucoup de dégâts dans les forêts matures du parc.
Ch%C3%A2teau de_Chandioux/Château de Chandioux :
Le château de Chandioux est un château en ruine situé sur la commune de Maux dans le département de la Nièvre en France. Le château a été construit au 14ème siècle et remanié aux 15ème et 16ème siècles. Selon Victor Moreau, une fenêtre aujourd'hui masquée par la végétation porte la date de 1585. Les vestiges du château comprennent la basse cour, le donjon et la guérite. Il est classé depuis 1970 comme monument historique par le ministère français de la Culture. Selon M. Colas, vers 1786, Jacques de la Ferté-Meun a partiellement démoli le château pour construire le Château de Solières ou Saulières dans le canton de Château -Chinon dans le village de Saint-Péreuse.
Ch%C3%A2teau de_Chanteloup/Château de Chanteloup :
Le château de Chanteloup était un imposant château français du XVIIIe siècle avec des jardins élaborés, comparé par certains contemporains à Versailles. Il était situé dans la vallée de la Loire sur la rive sud de la Loire, en aval de la ville d'Amboise et à environ 2,3 kilomètres (1,4 mi) au sud-ouest du château royal d'Amboise. De 1761 à 1785, Chanteloup appartient au premier ministre du roi Louis XV, le duc de Choiseul. Le château a été en grande partie démoli en 1823, mais certaines caractéristiques du parc subsistent, notamment la pagode de Chanteloup, une attraction touristique importante.
Ch%C3%A2teau de_Chantemerle/Château de Chantemerle :
Le château de Chantemerle est un château en ruine situé sur la commune de La Bâthie dans le département de la Savoie en France. Il est également connu localement sous le nom de Château de Saint-Didier.
Ch%C3%A2teau de_Chantilly/Château de Chantilly :
Le Château de Chantilly (prononcé [ʃɑto d(ə) ʃɑ̃tiji]) est un château historique français situé dans la ville de Chantilly, Oise, à environ 50 kilomètres (30 miles) au nord de Paris. Le site comprend deux bâtiments attenants : le Petit Château construit vers 1560 pour Anne de Montmorency et le Grand Château, détruit à la Révolution française et reconstruit dans les années 1870. Il appartient à l'Institut de France, qui l'a reçu d'Henri d'Orléans, duc d'Aumale. Classé monument historique depuis 1988, il est ouvert au public. La galerie d'art du château, le musée Condé, abrite l'une des plus belles collections de peintures de France. Il est spécialisé dans les peintures françaises et les enluminures de livres des XVe et XVIe siècles.
Ch%C3%A2teau de_Chant%C3%A9rac/Château de Chantérac :
Le Château de Chantérac est un château à Chantérac, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, France.
Ch%C3%A2teau de_Charbonni%C3%A8res_(Eure-et-Loir)/Château de Charbonnières (Eure-et-Loir) :
Le château de Charbonnières est un château néo-gothique situé dans le parc naturel du Perche sur la commune de Charbonnières dans le département d'Eure-et-Loir dans le nord de la France.
Ch%C3%A2teau de_Chareil-Cintrat/Château de Chareil-Cintrat :
Le Château de Chareil-Cintrat, également connu sous le nom de Château du Bas-Chareil est un château médiéval tardif en France. Elle est située près de Chareil-Cintrat, dans le département de l'Allier, en Auvergne. Le château a été construit à la fin du Moyen Age par la famille Chareil. Au début du XVIe siècle, c'était la demeure de Claude Morin, contrôleur ordinaire des guerres, qui commanda les décorations intérieures Renaissance, au retour des campagnes militaires des guerres d'Italie. A la Révolution française, la propriété est vendue par le gouvernement révolutionnaire. Il a été acheté par l'État français le 10 octobre 1958, la même année où il a été désigné monument historique. Le château est aujourd'hui sous la garde du Centre des monuments nationaux, et est ouvert au public. Il comprend un corps de logis rectangulaire, avec des tours rondes aux angles nord-ouest et sud-ouest.
Ch%C3%A2teau de_Charry/Château de Charry :
Le Château de Charry est un château, à l'origine du XVe siècle, situé sur la commune de Montcuq dans le département du Lot en France. Le château a été construit en trois étapes. C'était d'abord un donjon dont la maçonnerie principale était flanquée de deux tours polygonales. Elle était entourée d'une courtine fortifiée ; les vestiges de celle-ci sont la troisième tour, bien que non reliée au bâtiment principal, et une barbacane rectangulaire. Des positions de canon défendaient l'accès au puits. Un passage souterrain reliait la barbacane à l'une des tours du donjon.Au XVIIe siècle, une seconde période de construction ajouta le corps de logis central au droit de la tour et des bâtiments formant la cour.Au XIXe siècle, le corps de logis fut accolé à la tour ronde des remparts. Ce donjon assurait une ligne de tir entre Montcuq et le donjon de Marcilhac, et garantissait la défense de la vallée de Charry. Le château est une propriété privée. Il est classé depuis 1976 comme monument historique par le ministère français de la Culture. après sa séparation d'avec sa femme, Angelica. Il y mourut en 1981.
Ch%C3%A2teau de_Chastellux/Château de Chastellux :
Le château de Chastellux (prononciation française : [ʃato də ʃatly]) est un château français avec des éléments des XIe, XIIIe, XVe et XIXe siècles. Il est situé à Chastellux-sur-Cure dans l'Yonne, Bourgogne-Franche-Comté. Ce château est toujours habité par la famille qui l'a construit, une rareté en France. La plus ancienne partie existante du bâtiment, la tour Saint-Jean, a été construite c. 1080 après JC. Le bâtiment principal a été la première partie à être inscrite au titre des monuments historiques en 1925. La tour Saint-Jean et les bâtiments environnants ont ensuite été classés respectivement en 1976 et 1989.
Ch%C3%A2teau de_Chaumont/Château de Chaumont :
Le Château de Chaumont (prononciation française : [ʃɑto də ʃomɔ̃]), officiellement Château de Chaumont-sur-Loire, est un château (château) à Chaumont-sur-Loire, Centre-Val de Loire, France. Le château a été fondé au 10ème siècle par Odo Ier, comte de Blois. Suite à la révolte de Pierre d'Amboise contre Louis XI, le roi ordonna la destruction du château. Plus tard au XVe siècle, le Château de Chaumont fut reconstruit par Charles Ier d'Amboise. Protégé au titre des monuments historiques depuis 1840, le château est devenu propriété de l'Etat en 1938 et est aujourd'hui ouvert au public.
Ch%C3%A2teau de_Chaumont-la-Guiche/Château de Chaumont-la-Guiche :
Le château français de Chaumont-la-Guiche [ou -Laguiche], situé à Saint-Bonnet-de-Joux (Saône-et-Loire), dans une région anciennement connue sous le nom de Charolais dans le sud de la Bourgogne, a été construit à partir de 1500 pour le Famille La Guiche. L'élément le plus célèbre du château est l'écurie monumentale du XVIIe siècle, conçue par le célèbre architecte français François Blondel.
Ch%C3%A2teau de_Chavaniac/Château de Chavaniac :
Le Château de Chavaniac dit Château Lafayette est un manoir fortifié de dix-huit pièces meublées dans le style Louis XIII situé à Chavaniac-Lafayette, Haute-Loire, en Auvergne, France. Flanqué de deux tours de pierre noire, il a été construit au 14ème siècle et a été le lieu de naissance du général Lafayette en 1757. En 1916, un groupe de riches philanthropes dirigé par l'industriel américain d'origine écossaise John C. Moffat a acheté le château pour servir de un centre de philanthropie pour les personnes touchées par la Première Guerre mondiale. Après la guerre, il l'a entièrement rénové pour conserver des documents et des objets relatifs au général Lafayette. Le Château de Chavaniac est aujourd'hui un musée ouvert au public.
Ch%C3%A2teau de_Chazeron/Château de Chazeron :
Le château de Chazeron est un château situé sur la commune de Loubeyrat dans le département français du Puy-de-Dôme, à 3 km au nord-ouest de Châtel-Guyon. A l'origine un château médiéval, Chazeron a été remanié au XVIIe siècle par l'architecte Jules Hardouin-Mansart. Il construit un escalier à l'emplacement du donjon et ajoute une galerie à arcades. Les douves sont comblées, trois des murs extérieurs sont démolis et deux ailes sont ajoutées.Pendant la Seconde Guerre mondiale, Léon Blum, Georges Mandel, Édouard Daladier, Paul Reynaud et Maurice Gamelin sont emprisonnés au château en 1942 avant leur apparition à le Procès de Riom. Aujourd'hui, le château est un centre culturel, exposant dessins et mobilier d'avant-garde. Le donjon offre une vue sur la vallée du Sardon et la plaine de la Limagne. Le château est classé monument historique par le ministère français de la Culture depuis 1944.
Ch%C3%A2teau de_Chennebrun/Château de Chennebrun :
Château de Chennebrun est un château à Chennebrun, Eure, France. Le château actuel a été construit au 17ème siècle. Il a remplacé un ancien château sur le site. Les Français ont méprisé le château en 1168. Le roi Henri Ier d'Angleterre a riposté en 1169, a méprisé le château français de Châteauneuf.
Ch%C3%A2teau de_Chenonceau/Château de Chenonceau :
Le Château de Chenonceau (français: [ʃɑto də ʃənɔ̃so]) est un château français enjambant la rivière Cher, près du petit village de Chenonceaux, Indre-et-Loire, Centre-Val de Loire. C'est l'un des châteaux les plus connus du Val de Loire. Le domaine de Chenonceau est mentionné pour la première fois par écrit au XIème siècle. Le château actuel a été construit en 1514-1522 sur les fondations d'un ancien moulin et a ensuite été agrandi pour enjamber la rivière. Le pont sur la rivière a été construit (1556-1559) selon les plans de l'architecte de la Renaissance française Philibert de l'Orme, et la galerie sur le pont, construite de 1570 à 1576 selon les plans de Jean Bullant.
Ch%C3%A2teau de_Cherbourg/Château de Cherbourg :
Le château de Cherbourg était un château à Cherbourg, en Normandie, en France. Un château existe à Cherbourg depuis le Xème siècle. Le château a été assiégé et capturé par les Français de la garnison anglaise en 1450.
Ch%C3%A2teau de_Cheverny/Château de Cheverny :
Le Château de Cheverny (prononcé [ʃɑto də ʃəvɛʁni]) est situé à Cheverny, Loir-et-Cher, France. C'est l'un des châteaux de la vallée de la Loire.
Ch%C3%A2teau de_Chevreaux/Château de Chevreaux :
Le château de Chevreaux est un château en ruine situé sur la commune de Chevreaux dans le département du Jura en France. A 473 m d'altitude, le château domine la plaine de la Bresse.
Ch%C3%A2teau de_Chevron/Château de Chevron :
Le Château de Chevron est un château repensé et remodelé situé sur la commune de Mercure dans le département de la Savoie en France. Il appartenait à la puissante famille Quilliard.
Ch%C3%A2teau de_Chinon/Château de Chinon :
Château de Chinon est un château situé sur la rive de la rivière Vienne à Chinon, France. Elle a été fondée par Théobald Ier, comte de Blois. Au XIe siècle, le château devient la propriété des comtes d'Anjou. En 1156, Henri II d'Angleterre, membre de la maison d'Anjou, prend le château à son frère Geoffroy, comte de Nantes, après que Geoffrey se soit rebellé pour la seconde fois. Henry a privilégié le château de Chinon comme résidence. La majeure partie de la structure debout peut être attribuée à son règne; il y mourut en 1189. Au début du XIIIe siècle, le roi Philippe II de France harcelait les terres anglaises en France et, en 1205, il s'empara de Chinon après un siège qui dura plusieurs mois. Par la suite, le château est resté sous contrôle français. Lorsque le roi Philippe IV accusa les Templiers d'hérésie au cours de la première décennie du XIVe siècle, plusieurs membres éminents de l'ordre y furent emprisonnés. Servant de résidence à Charles VII au XVe siècle, le château de Chinon devint une prison dans la seconde moitié du XVIe siècle, mais tomba ensuite en désuétude et fut laissé à la décrépitude. Il a été reconnu monument historique par le ministère français de la Culture en 1840. Le château, qui abrite un musée, est aujourd'hui la propriété et la gestion du Conseil général d'Indre-et-Loire et constitue une attraction touristique majeure. Il a été restauré au début du XXIe siècle, pour un coût de 14,5 millions d'euros.
Ch%C3%A2teau de_Choisy/Château de Choisy :
Le château de Choisy était une résidence royale française dans la commune de Choisy-le-Roi dans le département du Val-de-Marne, non loin de Paris. La commune reçut son nom actuel par Louis XV, lorsqu'il acheta le manoir de Choisy et son château en octobre 1739.
Ch%C3%A2teau de_Chouvigny/Château de Chouvigny :
Château de Chouvigny est un château à Chouvigny dans la vallée de la Sioule dans le département de l'Allier en France.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2lucet/Château de Châlucet :
Le château de Châlucet (parfois écrit Chalusset), château en ruine, est situé sur la commune de Saint-Jean-Ligoure, à environ 10 km au sud de Limoges, dans le département de la Haute-Vienne, et à moins de 2 km de la Pôle de Lanaud. Les ruines dominent le confluent des rivières Briance et Ligoure.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2lus-Chabrol/Château de Châlus-Chabrol :
Le Château de Châlus-Chabrol (Occitan Limousin : Chasteu de Chasluç-Chabròl) est un château de la commune de Châlus dans le département de la Haute-Vienne, France. Le château domine la ville de Châlus. Il se compose aujourd'hui d'un donjon circulaire isolé (XIIe siècle) et d'un bâtiment d'habitation construit entre les XIe et XIIIe siècles, agrandi au XVIIe siècle. Le château protégeait l'approche sud de Limoges et l'axe nord-sud entre Paris et l'Espagne, ainsi que l'ancienne route est-ouest reliant la Méditerranée et l'Atlantique. Il est surtout célèbre pour la mort du roi Richard Cœur de Lion, qui y mourut en assiégeant le château en 1199 d'un coup d'arbalète tiré, selon la légende, par l'un des défenseurs nommé Bertrand de Gourdon. Ses entrailles sont enterrées dans la chapelle du château. Les propriétaires du château étaient Charlotte d'Albret et Louise Borgia, respectivement épouse et fille de Cesare Borgia. Le château de Chalus-Chabrol est classé monument historique par le ministère français de la Culture depuis 1925.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2teaubriant/Château de Châteaubriant :
Le château de Châteaubriant est un château médiéval fortement remanié à la Renaissance, situé sur la commune de Châteaubriant dans le département de la Loire-Atlantique. Le château d'origine a été fondé au XIe siècle à la frontière orientale de la Bretagne et, comme les forteresses de Vitré, Fougères, Ancenis et Clisson, il défendait le duché contre l'Anjou et le Royaume de France. Le château a été rénové à plusieurs reprises au cours du Moyen Âge et la ville de Châteaubriant s'est développée à ses côtés. Pendant la guerre folle, le château est saisi par les Français après un siège. Le donjon et les halles, partiellement détruits, ont été rénovés dans le style flamboyant. Finalement, au XVIe siècle, le château prend son aspect définitif avec l'édification du nouveau palais Renaissance contre l'enceinte médiévale. Après la Révolution française, le château fut vendu et divisé à plusieurs reprises, et fut finalement transformé en centre administratif, avec le siège de la sous-préfecture, un tribunal et un commissariat. Tous ces bureaux ont fermé après 1970, et aujourd'hui le château est en partie ouvert aux visiteurs.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2teaudun/Château de Châteaudun :
Le château de Châteaudun est un château situé sur la commune de Châteaudun dans le département français de l'Eure-et-Loir.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2teauneuf/Château de Châteauneuf :
Le Château de Châteauneuf, également connu sous le nom de Château de Châteauneuf-en-Auxois, est une forteresse du XVe siècle située sur la commune de Châteauneuf, à 43 km de Dijon, dans le département de la Côte-d'Or. C'est un vaste édifice en pierre de 75 mètres de long et 35 mètres de large, situé sur un éperon rocheux à 475 mètres au-dessus des plaines environnantes. Il domine la vallée du Canal de Bourgogne.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2teauneuf-sur-Loire/Château de Châteauneuf-sur-Loire :
Le château de Châteauneuf-sur-Loire est un château français, construit aux XVIIe et XVIIIe siècles, situé à Châteauneuf-sur-Loire dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire. Le Musée de la Marine de la Loire (en français : Musée de la Marine de Loire) est situé dans les anciennes écuries du château.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2teauneuf_(Eure-et-Loir)/Château de Châteauneuf (Eure-et-Loir) :
Château de Châteauneuf était un château à Châteauneuf-en-Thymerais, Eure-et-Loir, France. Elle a été détruite au XVIe siècle.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2tearenard/Château de Châteaurenard :
Le château de Châteaurenard est un château en ruine situé sur la commune de Château-Renard dans le département du Loiret en France.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2tenay-en-France/Château de Châtenay-en-France :
Le Château de Châtenay est situé à Châtenay-en-France, à 24 kilomètres (15 mi) au nord de Paris. Le domaine s'étend sur plus de 19 hectares de terres et abrite un château du XIXe siècle, une ferme du XVIIIe siècle et l'orangerie. Son jardin romantique est resté essentiellement inchangé pendant plus d'un siècle.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2tillon/Château de Châtillon :
Château de Châtillon peut faire référence à : Château de Châtillon-Coligny, un château à Châtillon-Coligny, Loiret, France Château de Châtillon-d'Azergues, un château à Châtillon, Rhône, France Château de Châtillon-sur-Chalaronne, un château à Châtillon-sur-Chalaronne, Ain, France
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2tillon-Coligny/Château de Châtillon-Coligny :
Le château de Châtillon-Coligny est un château, plus tard remplacé par un château plus petit, dans la commune de Châtillon-Coligny dans le département du Loiret en France. La structure actuelle est fortement modifiée. A l'origine une forteresse médiévale dont le donjon est construit vers 1180. Le château est reconstruit à la Renaissance et démoli à partir de 1798. Un nouveau château plus modeste est construit en 1854. De l'original, le donjon et un puits Renaissance, attribués à Jean Goujon, sont les seuls vestiges.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2tillon-d%27Azergues/Château de Châtillon-d'Azergues :
Le château de Châtillon-d'Azergues est un château en ruine de la commune de Châtillon (anciennement Châtillon-d'Azergues) dans le département du Rhône en France. La construction du château date des XIIIe et XVe siècles. Il ne reste du château que le donjon et une tour. La chapelle Saint-Barthélémy du XIIe siècle, dite Notre-Dame-de-Bon-Secours, est à côté du château.
Ch%C3%A2teau de_Ch%C3%A2tillon-sur-Chalaronne/Château de Châtillon-sur-Chalaronne :
Le château de Châtillon-sur-Chalaronne est un château en ruine de la commune de Châtillon-sur-Chalaronne dans le département de l'Ain en France.
Ch%C3%A2teau de_Cinq-Mars/Château de Cinq-Mars :
Le Château de Cinq-Mars est un château de la commune de Cinq-Mars-la-Pile dans le département d'Indre-et-Loire en France.Le château a été construit au XIIe siècle, avec des ajouts et des modifications importants des XIIIe, XVe et XVIe siècles.
Ch%C3%A2teau de_Clagny/Château de Clagny :
Le château de Clagny était une maison de campagne française située au nord-est du château de Versailles ; il a été conçu par Jules Hardouin-Mansart pour Madame de Montespan entre 1674 et 1680. Bien que parmi les plus importantes des résidences privées conçues par ce grand architecte, il a été démoli en 1769 après des années d'abandon. Son apparition ne peut être retracée qu'à travers les gravures qui en ont été faites, et des références éparses dans les archives des Bâtiments du Roi.
Ch%C3%A2teau de_Clavi%C3%A8res/Château de Clavières :
Le château de Clavières était un château à Ayrens, une commune du département du Cantal en région Auvergne en France.
Ch%C3%A2teau de_Clermont/Château de Clermont :
Le château de Clermont, construit entre 1643 et 1649, est situé sur la commune du Cellier, à 27 kilomètres de Nantes en France. Il a appartenu à la famille Maupassant avant de devenir la propriété de l'acteur Louis de Funès.
Ch%C3%A2teau de_Clermont_(Is%C3%A8re)/Château de Clermont (Isère) :
Le Château de Clermont (également connu localement sous le nom de Tour de Clermont) est un château en ruine du XIe siècle situé sur la commune de Chirens dans le département de l'Isère en France. Depuis le Xe siècle, Chirens appartenait à la famille Clermont-Tonnerre. Ils construisent un château sur la colline de Clermont dominant la vallée de Chirens. Le château a été construit avec une triple enceinte et un donjon pentagonal irrégulier. Le château semble avoir été abandonné au début du XVIe siècle et a été démantelé en 1626 par ordre royal inspiré par le cardinal de Richelieu, ainsi que d'autres châteaux qui ne servaient plus à défendre la France. Seul le donjon (qui appartient toujours à la famille de Clermont-Tonnerre) existe aujourd'hui. Il est classé depuis 1983 monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Clermont_(Lot)/Château de Clermont (Lot) :
Le château de Clermont est un château de la commune de Concorès dans le département du Lot en France. Une tour du XIIIe siècle contient une chapelle. Des modifications et des ajouts importants ont été apportés aux XVIe et XVIIe siècles. Le château a été ruiné pendant la guerre de Cent Ans et reconstruit à la fin du XVe siècle ou au début du XVIe. Pillé et transformé en carrière à la Révolution française, le bâtiment a été en grande partie détruit. Des travaux de restauration ont été menés au XIXème siècle (tour carrée, portail du corps de logis). Le château conserve son caractère défensif. Il forme un quadrilatère flanqué de quatre tours rondes. Il y a une courtine au nord-est contre laquelle sont adossés de petits bâtiments plus anciens. Le corps de logis principal est en vis-à-vis tandis que les deux autres côtés étaient occupés par des bâtiments aujourd'hui détruits. Le sud-est est occupé par des écuries construites après la Révolution française et reliées au corps de logis par une tour d'escalier carrée. Les tours sont plus basses qu'à l'origine. Des travaux du XVIe siècle sont visibles dans les vestiges du corps de logis principal. Après d'importants travaux de gros œuvre au début des années 2000, le château et la grange ont été largement rénovés depuis, notamment par la construction d'un bassin. Les propriétaires ont accueilli une série de festivals de musique classique dans le parc depuis 2007.Le Château de Clermont est une propriété privée et il n'y a pas d'accès public. Il est classé depuis 1932 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Clisson/Château de Clisson :
Le château de Clisson est un château de la commune de Clisson dans le département de la Loire-Atlantique en France. Il se dresse sur la rive droite de la Sèvre Nantaise.
Ch%C3%A2teau de_Cl%C3%A9rans_(Cause-de-Cl%C3%A9rans)/Château de Clérans (Cause-de-Clérans) :
Le Château de Clérans est un château de la commune de Cause-de-Clérans dans le département de la Dordogne en France. Il a été construit aux XIIe, XIIIe et XIVe siècles.
Ch%C3%A2teau de_Cl%C3%A9ron/Château de Cléron :
Le château de Cléron est un château du XIVe siècle situé sur la commune de Cléron, à 25 km au sud de Besançon, dans le département du Doubs en France.
Ch%C3%A2teau de_Cognac/Château de Cognac :
Château de Cognac, également connu sous le nom de Château de Valois et Château François, est un château à Cognac, Nouvelle-Aquitaine, France. Le château a été reconstruit plusieurs fois au cours des siècles. Les fortifications existent depuis qu'Hélie de Villebois, 1er seigneur de Cognac a construit un fort vers 950. Vers l'an 1000, Itier et Arnaud de Villebois s'installent sur le site de Cognac et y fondent leur dynastie. Cette construction nous est connue par une charte de 1030 et des documents concernant l'église Saint Léger et les bâtiments conventuels qui lui sont attenants, construits à partir de 1031 par les bénédictins. Une petite ville s'est formée autour du fort et du prieuré. Vers 1200, le château est reconstruit en pierre, sur les rives de la Charente face aux quais et remparts édifiés pour encercler la ville. Cognac est passé par mariage d'Amélie de Cognac à Philippe de Falcombridge, le fils illégitime du roi Richard Ier d'Angleterre. Philippe vendit la seigneurie de à Jean, roi d'Angleterre. En 1202, Jean, roi d'Angleterre, confie le château et ses dépendances à Renaud II de Pons, Pons de Mirebeau et Robert de Torneham, alors sénéchal du Poitou. C'était un territoire qui appartenait de droit au comte d'Angoulême mais était contrôlé par son suzerain, le comte de Poiou depuis les années 1180.Après la mort du roi Jean en octobre 1216, Hubert de Burgh, sénéchal de Poitou, fit saisir Cognac, déclenchant une guerre avec Renaud II. Le cognac sera une source de frictions pendant de nombreuses années. La veuve du roi Jean, Isabelle, héritière d'Anoulême, réaffirme ses droits sur Cognac et inféodie son nouvel époux, Hugues X de Lusignan. Renaud continua à faire la guerre pour garder le contrôle de Cognac et de ses dépendances. De Lusignan prend le château de Cognac malgré les menaces, dont celle d'excommunication par le pape Honorius III. Les Lusignan entreprennent des extensions du château au XIIIème siècle. Entre 1366 et 1370, le château de Cognac était, avec le château d'Angoulême, les résidences principales d'Edouard, prince d'Aquitaine et de Galles, fils du roi Edouard III d'Angleterre. Le roi Philippe IV de France a lié la seigneurie de Cognac à la couronne de France, cependant pendant la guerre de Cent Ans, le château a changé de mains lors des sièges et des traités. A la sortie de captivité en Angleterre de Jean, comte d'Angoulême, après 33 ans, Jean trouve le château abandonné et dans un état de ruine. La reconstruction du château débute en 1450. Son fils Charles, comte d'Angoulême et Louise de Savoie font de Cognac un centre intellectuel et artistique. Leur fils, le roi François Ier de France, a construit la longue façade du château face aux rives en 1517. Faute d'entretien, le château est devenu ruineux à la fin du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle. Le propriétaire Charles, comte d'Artois a vendu quelques bâtiments pour financer des réparations. Le château fut vendu comme bien national pour démolition, mais en 1795 fut racheté par les négociants Messieurs Otard et Dupuy, pour y installer des caves. Au cours du XIXe siècle, des rénovations ont entraîné la destruction de pans du château, mais d'importants travaux de restauration, de conservation et de restauration, ont également été entrepris.
Ch%C3%A2teau de_Colombi%C3%A8res/Château de Colombières :
Le Château de Colombières est un château médiéval construit au XIVe siècle à Colombières, Calvados, Normandie, France.
Ch%C3%A2teau de_Combourg/Château de Combourg :
Le château de Combourg est un château médiéval de la commune de Combourg dans le département d'Ille-et-Vilaine en Bretagne, en France. Le château se dresse sur une petite colline à côté du lac Tranquille ("Lac Tranquille") dans la ville de Combourg.
Ch%C3%A2teau de_Commarin/Château de Commarin :
Le Château de Commarin dans la commune de Commarin dans le département de la Côte-d'Or, Bourgogne, France, a traversé 26 générations dans la même famille; jamais vendue, bien qu'elle soit souvent passée par des héritières, Commarin est aujourd'hui un siège du comte de Vogüé. Elle est classée Monument Historique depuis 1949.Bien que le site tire probablement ses origines d'une villa gallo-romaine, Commarin est mentionnée pour la première fois, comme maison forte, dans un document de 1214. Ses seigneurs étaient une branche cadette des seigneurs de Sombernon, de la lignée des premiers ducs de Bourgogne. En 1346, Jean et son fils Jacques de Cortiamble, chambellan de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, reconstruisirent Commarin en siège fortifié ; la taille et la disposition de cette forteresse entourée de douves ont établi l'emplacement et la taille des futures reconstructions. Les deux tours cylindriques aux toits coniques datent de cette reconstruction, ainsi que la chapelle voûtée. Commarin passa à Agnès de Cortiamble, la fille aînée de Jacques, qui l'apporta en dot à Jean de Dinteville, seigneur des Chenets. Au XVIe siècle, Commarin subit des transformations radicales pour en faire une habitation moderne. La chapelle de l'aile est a été redécorée de sculptures et d'un tombeau en terre cuite. Une série de tapisseries héraldiques tissées vers 1515-1522, dans lesquelles les armoiries de la famille des Dinteville-Pontailler alternent avec des symboles alchimiques, subsistent dans la maison. Un triptyque est exécuté en 1526, avec les portraits de Girard de Vienne et de sa dame. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, Commarin a été en grande partie reconstruite à l'intérieur de ses anciennes murailles entourées de ses douves traversées par un pont à six arches. Au début du XVIIe siècle, Charles de Vienne reconstruit l'aile est puis démolit l'aile nord ; la maison en forme de U qui en résulte renferme une cour d'honneur orientée au nord. Il construisit une belle aile d'écurie, remplaça l'ancien jeu de paume dans la cour extérieure (la basse-cour) se terminant par deux pavillons (1622-1623). Suite à l'effondrement d'une tour d'angle, les corps de logis sud et les rangées ouest de la cour médiévale close sont reconstruits et dotés des façades classicisantes actuelles, sur les plans du Dijonnais Philippe Pâris (1702-13). Son ameublement au début du XVIIIe siècle par Marie-Judith de Vienne, marquise de Damas d'Antigny, la grand-mère de Talleyrand - dont la mère a passé son enfance à Commarin - l'a rendu sensiblement tel qu'il existe aujourd'hui. D'autres dépendances sont construites autour du château. Commarin a évité le pillage pendant la Révolution française et bien que les Allemands l'aient occupé pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été traité avec respect et a conservé ses magnifiques parquets et tapisseries. Au XIXe siècle, les jardins du parterre à la française sont balayés au profit d'un parc à l'anglaise à la mode. En 2004, la croissance dense des arbres immédiatement autour du château a été abattue et une reconstruction des anciens jardins à la française a été entreprise. Le Château de Commarin est ouvert aux visiteurs d'avril à novembre.
Ch%C3%A2teau de_Commarque/Château de Commarque :
Le Château de Commarque est un château à flanc de colline situé entre Sarlat et Les Eyzies, dans la commune des Eyzies dans le département de la Dordogne dans le sud de la France. Il se dresse sur un éperon rocheux dans la vallée de la rivière La Beune dans la région de la vallée de la Vézère.
Ch%C3%A2teau de_Commequiers/Château de Commequiers :
Le Château de Commequiers est un château à Commequiers en Vendée, France. L'emplacement d'origine et l'heure de construction du château d'origine sont inconnus. Certains érudits prétendent qu'il aurait été construit au XIe siècle, en même temps que les châteaux de La Chaize-le-Vicomte et de Tiffauges, sous la commande du vicomte de Thouars, qui a eu une influence sur ce qui est aujourd'hui la partie nord de Vendée. Le château a été construit par Louis de Beaumont entre la seconde moitié du XVe siècle et le début du XVIe en pierre blanche de Sallertaine. En 1628, sous les ordres du cardinal de Richilieu, le château est démantelé ainsi que tous les autres châteaux de son époque dans la région. Il devint la propriété de nobles historiquement protestants, la famille de la Trémoille. En 1926, le château est inscrit au titre des monuments historiques. Chaque année, l'association « Les Amis du vieux château de Commequiers » organise diverses manifestations, dont les « Médievales », une fête de deux jours autour des costumes d'époque. Le premier seigneur connu de Commequiers (orthographié Quemeiquiers à l'époque) est Urvoidus. En 1093, il participe à la fondation du prieuré Saint-Nicolas à Chaize-le-Vicomte par Aimery IV de Thouars. Urvoidus était presque certainement un vassal des Thouars et fut nommé en 1099 baron de Commequiers. Sa baronnie comprenait les paroisses de Soullans, Saint-Christophe-du-Ligneron, Maché et le Perrier. De plus, cinq châtelaines ont été ajoutées dont La Vérie, près de Challans. Par un mariage arrangé, la baronnie de Commequiers est rattachée à la seigneurie de Montaigue à la fin du XIIe siècle. Au début du XIVe siècle, le nouveau baron de Commequiers est le seigneur de Forêt-sur-Sèvres, Josselin.
Ch%C3%A2teau de_Commercy/Château de Commercy :
Le château de Commercy est un château de la ville de Commercy, dans le département de la Meuse en France. Elle fut la résidence principale du prince régnant de Commercy et fut construite par Charles Henri de Lorraine. Le site, château et parc, a été classé Monument historique en 1960, les toitures et façades des ailes étant classées en 1972.
Ch%C3%A2teau de_Comper/Château de Comper :
Le Château de Comper est un ancien château situé dans la forêt de Paimpont (anciennement connue sous le nom de Brocéliande), à ​​trois kilomètres à l'est du village de Concoret dans le département du Morbihan en région Bretagne, France. Il a été reconstruit en château. Le nom Comper, comme Quimper, vient probablement du mot breton kemper, qui signifie confluence. Il est entouré de plusieurs ruisseaux et lacs.
Ch%C3%A2teau de_Compi%C3%A8gne/Château de Compiègne :
Le château de Compiègne est un château français, résidence royale construite pour Louis XV et restaurée par Napoléon. Compiègne était l'un des trois sièges du gouvernement royal, les autres étant Versailles et Fontainebleau. Il est situé à Compiègne dans l'Oise et est ouvert au public.
Ch%C3%A2teau de_Conches-en-Ouche/Château de Conches-en-Ouche :
Le château de Conches-en-Ouche est un château en ruine de la commune de Conches-en-Ouche dans le département de l'Eure en France, démoli au XVIe siècle.
Ch%C3%A2teau de_Condat/Château de Condat :
Le château de Condat est un manoir qui a été développé à partir d'un château du XVe siècle dans la commune de Bouziès dans le département du Lot en France. La construction date des XVe, XVIIe et XVIIIe siècles. Le château actuel se compose de deux bâtiments, de tailles différentes, réunis à angle droit. Il faisait partie d'une structure plus importante et beaucoup plus ancienne. Le rez-de-chaussée est occupé par des caves dont une voûtée. A proximité se trouve un pigeonnier cylindrique qui appartient au château. Le château est une propriété privée. Il est classé depuis 1987 comme monument historique par le ministère français de la Culture.
Ch%C3%A2teau de_Condat,_Dordogne/Château de Condat, Dordogne :
Le Château de Condat est une ancienne commanderie fortifiée des Chevaliers Hospitaliers située dans la commune de Condat-sur-Vézère dans le département de la Dordogne en France.
Ch%C3%A2teau de_Cond%C3%A9/Château de Condé :
Le Château de Condé est un domaine privé à Condé-en-Brie, Aisne, France, situé dans un parc sur la route du Champagne à 100 km de Paris. Le Château de Condé est un domaine privé, classé monument historique et habité à l'année. Ses intérieurs des XVIIe et XVIIIe siècles ont été créés par des artistes (Watteau, Boucher, Oudry, Servandoni…) à la demande des Princes de Savoie puis du Marquis de la Faye. Ce château évoque une partie de l'histoire de France, à travers des personnages illustres comme les Condés, les Savoie, Jean de La Fontaine, le Cardinal de Richelieu, Mazarin, sans oublier Olympe et ses "poudres" suspectes. A l'honneur, l'aile "Watteau" et ses fresques récemment découvertes, la chambre à coucher de Richelieu, les magnifiques trompe-l'œil de Servandoni, les "petits appartements particuliers" et l'exceptionnel salon décoré par Oudry.
Ch%C3%A2teau de_Conros/Château de Conros :
Le Château de Conros est un château médiéval, plus tard fortement modifié, situé à Arpajon-sur-Cère dans le département du Cantal en France.Robert d'Humières, grand-père des propriétaires actuels, est né ici. Il était une figure littéraire notoire qui a traduit les œuvres de Rudyard Kipling en français.
Ch%C3%A2teau de_Cons-la-Grandville/Château de Cons-la-Grandville :
Le château de Cons-la-Grandville est un château situé sur la commune de Cons-la-Grandville dans le département français de Meurthe-et-Moselle.
Ch%C3%A2teau de_Corcelle/Château de Corcelle :
Le Château de Corcelle est un château situé sur la commune de Bourgvilain en Saône-et-Loire, sur un petit plateau dominant la vallée de la Valouze.
Ch%C3%A2teau de_Cordon/Château de Cordon :
Le château de Cordon est un château féodal en ruine situé sur la commune de Brégnier-Cordon dans le département de l'Ain en France.
Ch%C3%A2teau de_Cord%C3%A8s/Château de Cordès :
Le Château de Cordès est un château situé sur la commune d'Orcival, dans le département du Puy-de-Dôme en France. Le château est une propriété privée et ouverte au public. Il est classé monument historique et le jardin est classé par le Ministère de la Culture comme l'un des Jardins Remarquables de France.
Ch%C3%A2teau de_Cornod/Château de Cornod :
Le Château de Cornod est un château néo-gothique à Cornod, Jura, Franche-Comté, France.
Ch%C3%A2teau de_Corroy-le-Ch%C3%A2teau/Château de Corroy-le-Château :
Le Château de Corroy-le-Château (en français : Château de Corroy-le-Château) est un château médiéval du village de Corroy-le-Château, près de Gembloux, dans la province de Namur, Wallonie, Belgique. Construit à l'origine entre 1220 et 1230 par Guillaume de Brabant, le château est l'un des édifices médiévaux les mieux conservés de Belgique, avec de gigantesques tours rondes et un fossé.
Ch%C3%A2teau de_Costa%C3%A9r%C3%A8s/Château de Costaérès :
Le Château de Costaérès est situé sur l'île de Costaérès sur le territoire de la commune française de Trégastel, dans les Côtes-d'Armor, en Bretagne.
Ch%C3%A2teau de_Couanac/Château de Couanac :
Le Château de Couanac est un château de la commune de Varaire dans le département du Lot en France.Il a été construit au XVIe siècle par la puissante famille d'Hébrard de Saint-Sulpice, incorporant une partie d'une ancienne église romane dédiée à Saint George.Le château est composé de deux corps de logis. Le logis principal est flanqué de deux tours, l'une ronde et l'autre carrée surmontée de mâchicoulis. Au pied de la tour se trouve le portail de la chapelle, située en partie sous la tour, qui a conservé son transept roman. A l'origine, l'abside de l'église était à l'est. Les colonnes de l'arc de triomphe reposent dans la crypte et sont surmontées de chapiteaux romans sculptés. Les corps des anciens propriétaires sont inhumés dans la crypte. La façade sud Renaissance présente plusieurs fenêtres à meneaux et des lucarnes surmontées de frontons. Plusieurs pièces ont encore des plafonds à la française (plafonds à la française : solives de même largeur que les espaces entre elles ; voir Plafond à la française sur Wikipedia français). La deuxième rangée de bâtiments, connue sous le nom de Château Bouscary, est au sud et a une tour ronde. Dans la cour, le portail d'entrée est composé de segments de cercle, avec un encadrement sculpté en forme d'arbre élagué. Après restauration, l'arc gothique à l'entrée de l'enceinte est transformé en anse de panier. Dans la cour du château se trouve un puits en partie creusé dans la roche et couvert d'un toit conique. Le Château de Couanac est une propriété privée et est ouvert au public. Il est classé depuis 1974 comme monument historique par le ministère français de la Culture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Culver Junction station