Rechercher dans ce blog

mardi 5 juillet 2022

Charles-Jean-François Hénault


Charleroi Red_Roosters/Charleroi Red Roosters :
Les Charleroi Red Roosters sont une équipe de hockey sur glace de Charleroi, en Belgique. Ils jouent actuellement dans la Ligue belge de hockey, le plus haut niveau de hockey sur glace en Belgique.
Charleroi School_District/Charleroi School District :
Le district scolaire de Charleroi est un district scolaire public couvrant les arrondissements de Charleroi, Dunlevy, North Charleroi, Speers, Stockdale et Twilight and Fallowfield Township dans le comté de Washington, en Pennsylvanie.
Tigres de Charleroi/Tigres de Charleroi :
Les Charleroi Tigers étaient une équipe de baseball de ligue mineure basée à Charleroi, en Pennsylvanie, de 1934 à 1936. Cependant, l'équipe remonte à 1927 sous le nom de Charleroi Babes de la Middle Atlantic League. Le nom du club a changé en 1929 pour les Gouverneurs de Charleroi. Les gouverneurs ont mis fin au jeu dans la ligue en 1931; cependant, un Charleroi Tigers a commencé à jouer en 1934, en tant qu'affilié des Detroit Tigers, dans la Pennsylvania State Association, et a continué à jouer jusqu'en 1936.
Charleroi%E2%80%93Pont de Monessen/Charleroi–Pont de Monessen :
Le pont Charleroi-Monessen, officiellement le pont commémoratif John K. Tener, est une structure à deux voies enjambant la rivière Monongahela. Le pont relie North Charleroi dans le comté de Washington, Pennsylvanie et Monessen dans le comté de Westmoreland, Pennsylvanie. L'ouvrage relie la route 88 sur la rive ouest du fleuve et la route 906 du côté est. Le pont, qui a ouvert ses portes en 2013, a remplacé une structure de 1906. Le pont d'origine a été fermé en 2009 en raison d'une déficience structurelle.
Charles/Charles :
Charles est un prénom masculin que l'on trouve principalement dans les pays anglophones et francophones. Il est issu de la forme française Charles du nom proto-germanique ᚲᚨᚱᛁᛚᚨᛉ (en alphabet runique) ou *karilaz (en alphabet latin), dont la signification était « homme libre ». Le vieil anglais descendant de ce mot était Ċearl ou Ċeorl, comme le nom du roi Cearl de Mercie, qui a disparu après la conquête normande de l'Angleterre. Le nom était notamment porté par Charlemagne (Charles le Grand), et était à l'époque latinisé comme Karolus (comme dans Vita Karoli Magni), plus tard aussi comme Carolus. Certaines langues germaniques, par exemple le néerlandais et l'allemand, ont conservé le mot dans deux sens distincts. Dans le cas particulier du néerlandais, Karel fait référence au prénom, alors que le nom kerel signifie "un mec, un gars, un homme".
Tante de Charles%27/Tante de Charles :
Charles 'Aunt ( danois : Charles ' tante ) est un film de comédie danois de 1959 réalisé par Poul Bang et mettant en vedette Dirch Passer basé sur Charley's Aunt .
Charles%27 Southern_Style_Kitchen/Cuisine de style sudiste de Charles :
Charles' Country Pan Fried Chicken alias Charles' Southern Style Kitchen, est un restaurant soul food et Southern Food situé au 2461 Frederick Douglass Blvd (entre les 131e et 132e rues), à Harlem à Manhattan, à New York. Il a été présenté dans l'épisode d'Al Roker de My Life in Food.
Église Charles%27s,_Tallinn/Église de Charles, Tallinn :
L'église Saint-Charles ( estonien : Kaarli kirik ) est une église luthérienne de Tallinn , en Estonie , construite de 1862 à 1870 selon les plans d' Otto Pius Hippius . C'est la plus grande église du XIXe siècle de Tallinn. La colline de Tõnismägi abrite une chapelle probablement depuis le XIVe siècle. En 1670, à l'époque de la domination suédoise, le roi de Suède Charles XI a commandé la construction d'une église sur le site, à l'usage de la population estonienne et finlandaise de Tallinn (par opposition à la population balte allemande). L'église porte le nom du roi. En 1710, pendant la Grande Guerre du Nord, cette première église en bois est incendiée. Au XIXe siècle, des plans de reconstruction sont proposés. Des dons d'argent ont commencé dans les années 1850 et la première pierre de la nouvelle église a été posée en 1862. L'église, encore incomplète, a été inaugurée en 1870. Les deux tours du côté ouest ont été agrandies en 1882. L'église est conçue dans le tradition des cathédrales d'Europe occidentale, avec deux tours occidentales flanquant une rosace, et construites dans un style néo-roman. L'église a un plan en croix latine, et est en fait une église-halle, le plafond étant tenu en l'air sans l'utilisation de piliers (selon une solution imaginée par Hippius en collaboration avec R. von Bernhardt). L'abside est ornée d'une fresque de Johann Köler, la première fresque d'Estonie réalisée par un Estonien de souche. L'église abrite encore les cloches de l'église originale en bois, coulée à Stockholm en 1696.
Croix de Charles%27/Croix de Charles :
Au Moyen Âge, la croix de Charles ( latin : Crux Caroli Regis ), haute dans les Pyrénées , marquait la frontière entre le royaume de Navarre et le duché de Gascogne , plus précisément la limite entre le diocèse de Bayonne et le diocèse de Pampelune . Il était situé dans le Col de Cize juste au nord de Roncevaux sur le Chemin de Saint-Jacques.
Loi de Charles/Loi de Charles :
La loi de Charles (également connue sous le nom de loi des volumes) est une loi expérimentale sur les gaz qui décrit comment les gaz ont tendance à se dilater lorsqu'ils sont chauffés. Une déclaration moderne de la loi de Charles est la suivante : lorsque la pression sur un échantillon de gaz sec est maintenue constante, la température Kelvin et le volume seront en proportion directe. Cette relation de proportion directe peut s'écrire : Cela signifie donc : où : V est le volume du gaz, T est la température du gaz (mesurée en kelvins) et k est une constante non nulle. Cette loi décrit comment un gaz se dilate lorsque la température augmente ; à l'inverse, une baisse de température entraînera une baisse de volume. Pour comparer la même substance dans deux ensembles différents de conditions, la loi peut s'écrire : L'équation montre que, à mesure que la température absolue augmente, le volume du gaz augmente également en proportion.
Charles, 2e_duc_d%27Ursel/Charles, 2e duc d'Ursel :
Charles Elisabeth Conrard, 2e duc d'Ursel et de Hoboken, prince d'Arches et de Charleville et comte de Grobbendoncq (1717-1775) était un duc belge. Il succède à son père et devient le deuxième duc d'Ursel en 1738. Il est le premier prince d'Arche et de Charleville de la branche d'Ursel, titres hérités par sa mère la princesse zu Salm. Il fit carrière à la cour impériale de Vienne, fut Imperial Lord Chamberlain et Field Marshall. Il est fait chevalier de la Toison d'or en 1771.
Charles, Cardinal_de_Lorraine/Charles, Cardinal de Lorraine :
Charles de Lorraine (17 février 1524 - 26 décembre 1574), duc de Chevreuse, était un cardinal français, membre de la puissante maison de Guise. Il fut d'abord connu comme cardinal de Guise, puis comme second cardinal de Lorraine, après la mort de son oncle Jean, cardinal de Lorraine (1550). Il fut le protecteur de François Rabelais et de Pierre de Ronsard et fonda l'Université de Reims. Il est parfois connu sous le nom de Cardinal de Lorraine.
Charles, Comte_Alten/Charles, Comte Alten :
Le maréchal Sir Charles (Carl) August von Alten (21 octobre 1764 - 20 avril 1840) était un soldat hanovrien et britannique qui dirigea la célèbre division légère au cours des deux dernières années de la guerre péninsulaire. À la bataille de Waterloo, il commande une division en première ligne, où il est blessé. Il a ensuite atteint le grade de maréchal dans l'armée hanovrienne. Alten était le fils d'August Eberhard von Alten (1722–1789), membre d'une vieille famille hanovrienne, et de la baronne Henriette Philippine Marie Hedwig von Vincke-Ostenwalde. Le frère aîné d'Alten, Victor Alten (1755–1820) commandait une brigade de cavalerie en L'armée de Wellington. Contrairement à son frère Charles, Victor est décrit comme "insatisfaisant".
Charles, comte_de_B%C3%A9thune-Scully/Charles, comte de Béthune-Scully :
Charles, comte de Béthune-Scully (28 novembre 1843 - 26 mars 1908) était un cavalier français. Il a participé à l'épreuve de saut d'obstacles aux Jeux olympiques d'été de 1900.
Charles, comte_d'Angoul%C3%AAme/Charles, comte d'Angoulême :
Charles d'Orléans (1459 - 1er janvier 1496) ( français : Charles d'Orléans ) était le comte d'Angoulême de 1467 jusqu'à sa mort. Il succède à son père, Jean, et est d'abord sous la régence de sa mère, Marguerite de Rohan, assistée de Jean Ier de La Rochefoucauld, l'un de ses vassaux. Charles a commandé les Heures de Charles d'Angoulême luxueusement illustrées.
Charles, comte_d'Armagnac/Charles, comte d'Armagnac :
Charles, comte d'Armagnac peut faire référence à : Charles Ier, comte d'Armagnac (r. 1473-1497) Charles IV, duc d'Alençon et comte d'Armagnac (r. 1509-1525) Charles de Lorraine, comte d'Armagnac (r. 1718 –1751)
Charles, comte_de_Charolais/Charles, comte de Charolais :
Charles, comte de Charolais peut faire référence à : Charles le Téméraire, comte de Charolais à partir de 1433 et duc de Bourgogne à partir de 1467 Charles V, empereur romain germanique, comte de Charolais de 1530 à 1558 Charles III d'Espagne, comte de Charolais de 1665 à 1684 Charles de Bourbon, comte de Charolais de 1710 à 1760
Charles, comte_du_Maine/Charles, comte du Maine :
Charles du Maine (1414-1472) était un prince de sang français et un conseiller de Charles VII de France, son beau-frère, pendant la guerre de Cent Ans. Il était le troisième fils de Louis II, duc d'Anjou et roi de Naples, et de Yolande d'Aragon. En 1434, il épousa Cobella Ruffo (décédée en 1442), comtesse de Montalto et Corigliano. Ils eurent un fils, nommé Jean Louis Marin, qui mourut en bas âge. En 1437, il prend les armes au nom du roi de France Charles VII, participant à la prise de Montereau, et à celle de Pontoise, en 1441. A cette époque, son frère, René d'Anjou, lui cède le comté du Maine. Il a continué à participer aux campagnes du roi Charles. De son second mariage, en 1443, avec Isabelle de Luxembourg (décédée en 1472), fille de Pierre Ier de Luxembourg, comte de Saint-Pol, il eut deux enfants : Louise d'Anjou (1445-1477, Carlat), mariée en 1462 à Poitiers, Jacques d'Armagnac, duc de Nemours (mort en 1477). Charles IV, duc d'Anjou (1446–1481) Un différend sur le comté de Guise entre Charles et le frère d'Isabelle, Louis de Luxembourg, comte de Saint-Pol , fut réglé en le réglant sur Isabelle en dot. Charles a également eu une fille illégitime, Marie d'Anjou, qui a épousé Thomas Courtenay, 6e comte de Devon. Il a dirigé l'arrière-garde du roi Louis XI de France à la bataille de Montlhéry en 1465.
Charles, comte_de_Marsan/Charles, comte de Marsan :
Charles de Lorraine (8 avril 1648 - 13 novembre 1708) était le comte de Marsan. Il était le fils cadet du comte d'Harcourt et frère du chevalier de Lorraine.
Charles, comte_de_Soissons/Charles, comte de Soissons :
Charles de Bourbon (3 novembre 1566 - 1er novembre 1612) était un prince du sang français et commandant militaire pendant les luttes pour la religion et le trône à la fin du XVIe siècle en France. Cousin germain du roi Henri IV de France, il était le fils du chef huguenot Louis Ier de Bourbon, prince de Condé et de sa seconde épouse, Françoise d'Orléans-Longueville (5 avril 1549 - 1601). Il a donné son nom à l'hôtel de Soissons après son titre de comte de Soissons.
Charles, comte_de_Valois/Charles, comte de Valois :
Charles de Valois (12 mars 1270 - 16 décembre 1325), quatrième fils du roi Philippe III de France et d'Isabelle d'Aragon, était membre de la maison des Capet et fondateur de la maison des Valois, dont le règne sur la France commencerait en 1328. Charles régna sur plusieurs principautés. Il tenait en apanage les comtés de Valois, d'Alençon (1285) et du Perche. Par son mariage avec sa première femme, Margaret, comtesse d'Anjou et du Maine, il devient comte d'Anjou et du Maine. Par son mariage avec sa seconde épouse, Catherine I de Courtenay, impératrice de Constantinople, il fut empereur latin titulaire de Constantinople de 1301 à 1307, bien qu'il ait régné depuis l'exil et n'ait eu autorité que sur les États croisés en Grèce. Petit-fils du roi Louis IX de France, Charles de Valois était fils, frère, beau-frère et gendre de rois ou de reines (de France, de Navarre, d'Angleterre et de Naples). Ses descendants, la Maison des Valois, deviendront la maison royale de France trois ans après sa mort, à commencer par son fils aîné, le roi Philippe VI de France.
Charles, mort_ou_vivant/Charles, mort ou vivant :
Charles, mort ou vif ( français : Charles mort ou vif ) est un film dramatique suisse de 1969 réalisé par Alain Tanner .
Charles, Devon/Charles, Devon :
Charles est un hameau de la paroisse civile d'East and West Buckland dans le district North Devon du Devon, en Angleterre. Sa ville la plus proche est South Molton, qui se trouve à environ 7,6 km au sud-est du hameau, juste à côté de la route A399.
Charles, duc_d'Aumale/Charles, duc d'Aumale :
Charles de Guise, duc d'Aumale (25 janvier 1555 - 1631, Bruxelles) était le fils de Claude, duc d'Aumale et de Louise de Brézé.
Charles, duc_de_Berry/Charles, duc de Berry :
Charles, duc de Berry peut faire référence à : Charles VII de France (1403-1461) était auparavant Charles, duc de Berry Charles de Valois, duc de Berry (1446-1472), fils de Charles VII de France Charles de France, duc de Berry (1686–1714), petit-fils de Louis XIV de France Charles X de France (1757–1836) était auparavant Charles, duc de Berry Charles Ferdinand (d'Artois), duc de Berry (1778–1820), fils de Charles X de France
Charles, duc_de_Berry_(1686%E2%80%931714)/Charles, duc de Berry (1686–1714) :
Charles de France, duc de Berry, (31 juillet 1686 - 5 mai 1714) était un petit-fils de Louis XIV de France. Bien qu'il ne soit qu'un petit-fils de Louis XIV, Berry avait le rang de fils de France ("fils de France"), plutôt que de petit-fils de France ("petit-fils de France"), en tant que fils du Dauphin, héritier présomptif au trône. Le duc de Berry fut pendant sept ans (1700-1707) héritier présomptif du trône d'Espagne, jusqu'à ce que son frère aîné Philippe V d'Espagne engendre un fils en 1707.
Charles, duc_de_Bourbon/Charles, duc de Bourbon :
Charles, duc de Bourbon peut faire référence à : Charles Ier, duc de Bourbon Charles II, duc de Bourbon Charles III, duc de Bourbon
Charles, duc_de_Bretagne/Charles, duc de Bretagne :
Charles de Blois-Châtillon (1319 - 29 septembre 1364), surnommé "le Saint", fut le duc légaliste de Bretagne de 1341 jusqu'à sa mort, via son mariage avec Jeanne, duchesse de Bretagne et comtesse de Penthièvre, tenant le titre contre le prétentions de Jean de Montfort. La cause de sa possible canonisation a fait l'objet de nombreuses manœuvres politiques de la part de son cousin, Charles V de France, qui l'a approuvée, et de son rival, Montfort, qui s'y est opposé. La cause est tombée en sommeil après le départ d'Avignon du pape Grégoire XI en 1376, mais a été relancée en 1894. Charles de Blois a été béatifié en 1904.
Charles, duc_de_Calabre/Charles, duc de Calabre :
Charles, duc de Calabre (1298 - 9 novembre 1328), était le fils du roi Robert de Naples et de Yolande d'Aragon. Charles est né à Naples en 1298, sous le règne de son grand-père paternel, le roi Charles II, le deuxième roi de la dynastie angevine qui régnait sur Naples depuis 1266. Charles était le fils du troisième fils du roi, le prince Robert, et de son épouse Yolande d'Aragon. . On sait peu de choses sur sa jeunesse, on peut donc supposer qu'il a passé ses premières années à la cour de son grand-père. En 1309, le grand-père de Charles mourut et son père devint le roi Robert le Sage. C'est alors qu'il devient duc de Calabre et est nommé vicaire général du royaume de Sicile (Naples). Son père l'avait destiné à diriger la force envoyée pour aider Florence en 1315, mais a été contraint par le temps d'envoyer son oncle, Philippe Ier de Tarente, à la place. La coalition florentine-napolitaine a été durement battue lors de la bataille de Montecatini qui a suivi. La victoire de Castruccio Castracani à Altopascio en 1325 conduit les Florentins à élire Charles signore (seigneur) de la ville pour dix ans en 1326. A l'époque, il tente sans succès de s'emparer de la Sicile à son cousin germain Frédéric III, et envoie Walter VI de Brienne comme son adjoint jusqu'à ce qu'il puisse arriver, où Walter a fait une impression (trompeuse) favorable. Alors que l'arrivée de Charles contrôlait Castruccio, il exigea des impôts onéreux des Florentins, jusqu'à ce qu'il soit rappelé à Naples en décembre 1327 en raison de l'avancée de l'empereur Louis IV en Italie. Il y mourut en 1328. Il laissa comme héritière sa fille aînée survivante, Joanna Ι; une fille posthume, Marie, est née en 1329. Charles a été enterré dans l'église de Santa Chiara à Naples.
Charles, duc_de_Durazzo/Charles, duc de Durazzo :
Charles de Durazzo (italien : Carlo di Durazzo 1323 - 23 janvier 1348) était un noble napolitain, le fils aîné de Jean, duc de Durazzo et d'Agnès du Périgord.
Charles, Duc_de_Guise/Charles, Duc de Guise :
Charles de Lorraine, 4e duc de Guise et 3e prince de Joinville (20 août 1571 - 30 septembre 1640), était le fils d'Henri Ier, duc de Guise et de Catherine de Clèves, et succéda à son père comme duc de Guise en 1588. Initialement faisant partie de la ligue catholique, il a promis son soutien à Henri IV de France et a été nommé amiral du Levant par Louis XIII de France. Après s'être rangé du côté de la reine mère, Marie de Médicis, contre le cardinal de Richelieu, il s'enfuit en Italie avec sa famille où il mourut en 1640.
Charles, duc_de_Basse_Lorraine/Charles, duc de Basse-Lorraine :
Charles (953 - 22 juin 992 × 995) était le duc de Basse-Lorraine de 977 jusqu'à sa mort.
Charles, duc_de_Mayenne/Charles, duc de Mayenne :
Charles de Lorraine, duc de Mayenne (26 mars 1554 - 3 octobre 1611), ou Charles de Guise, était un noble français de la maison de Guise et un chef militaire de la Ligue catholique, qu'il dirigeait pendant les guerres de religion françaises, à la suite de l'assassinat de ses frères à Blois en 1588. En 1596, lorsqu'il fit la paix avec Henri IV de France, les guerres étaient pratiquement terminées.
Charles, duc_d'Orl%C3%A9ans/Charles, duc d'Orléans :
Charles d'Orléans (24 novembre 1394 - 5 janvier 1465) était duc d'Orléans à partir de 1407, à la suite du meurtre de son père, Louis Ier, duc d'Orléans. Il était également duc de Valois, comte de Beaumont-sur-Oise et de Blois, seigneur de Coucy, et héritier d'Asti en Italie via sa mère Valentina Visconti. On se souvient maintenant de lui comme d'un poète médiéval accompli, en raison des plus de cinq cents poèmes qu'il a produits, écrits en français et en anglais, au cours de ses 25 années passées comme prisonnier de guerre et après son retour en France.
Charles, duc_de_S%C3%B6dermanland/Charles, duc de Södermanland :
Charles, duc de Södermanland peut faire référence à : Duc Charles, alors roi Charles IX de Suède Charles Philippe, duc de Södermanland, frère de Gustav II Adolf Duc Charles, alors roi Charles XIII de Suède Duc Charles Oscar, fils de Charles XV de Suède
Charles, duc_de_Vend%C3%B4me/Charles, duc de Vendôme :
Charles de Bourbon (2 juin 1489 - 25 mars 1537) était un prince du sang français et commandant militaire à la cour de François Ier de France. Il est connu comme le grand-père paternel du roi Henri IV de France.
Charles, duc_de_W%C3%BCrttemberg-Bernstadt/Charles, duc de Wurtemberg-Bernstadt :
Le duc Charles de Wurtemberg-Bernstadt (11 mars 1682 à Dobroszyce - 8 février 1745 à Bierutów) était duc de Wurtemberg-Bernstadt.
Charles, Electoral_Prince_of_Brandenburg/Charles, Electoral Prince of Brandenburg :
Charles Emil, prince électoral de Brandebourg (16 février 1655, Berlin - 7 décembre 1674, Strasbourg) était un prince allemand en tant qu'héritier présomptif de l'électorat de Brandebourg.
Charles, Grand_Duke_of_Baden/Charles, Grand Duc de Baden :
Charles ( allemand : Karl Ludwig Friedrich ; 8 juillet 1786 - 8 décembre 1818) était grand-duc de Bade du 11 juin 1811 jusqu'à sa mort en 1818. Il est né à Karlsruhe .
Charles, Landgrave_of_Hesse-Philippsthal-Barchfeld/Charles, Landgrave of Hesse-Philippsthal-Barchfeld :
Le landgrave Charles August Ludwig Philip de Hesse-Philippsthal-Barchfeld (27 juin 1784 à Barchfeld - 17 juillet 1854 à Philippsthal) était membre de la maison de Hesse et fut le landgrave au pouvoir de Hesse-Philippsthal-Barchfeld de 1803 à 1806 et de 1813 jusqu'à sa mort.
Charles, Landgrave_of_Hesse-Wanfried/Charles, Landgrave of Hesse-Wanfried :
Charles de Hesse-Wanfried (né le 19 juillet 1649 au château de Rheinfels ; décédé le 3 mars 1711 à Schwalbach), était landgrave de Hesse-Wanfried. Il était le deuxième fils du landgrave Ernest de Hesse-Rheinfels et de Maria Eleonore de Solms-Lich.
Charles, margrave_de_Burgau/Charles, margrave de Burgau :
Charles, margrave de Burgau, également connu sous le nom de Charles d'Autriche, (22 novembre 1560 au château de Křivoklát en Bohême - 30 octobre 1618 à Überlingen), était le fils de l'archiduc Ferdinand II d'Autriche et de son premier mariage morganatique avec Philippine Welser. Il était le frère d'André d'Autriche.
Charles, Prince_Napol%C3%A9on/Charles, Prince Napoléon :
Charles, Prince Napoléon (Charles Marie Jérôme Victor Napoléon ; né le 19 octobre 1950 à Boulogne-Billancourt, France) est un homme politique français, et est le chef contesté de la Maison Impériale de France et en tant qu'héritier des droits et de l'héritage établis par son grand -arrière-grand-oncle, l'empereur Napoléon Ier. D'autres bonapartistes considèrent son fils, Jean-Christophe, comme l'actuel chef de la maison et héritier. Il sera connu sous le nom de Napoléon VII.
Charles, Prince_of_Anhalt-Zerbst/Charles, Prince d'Anhalt-Zerbst :
Charles William, prince d'Anhalt-Zerbst (16 octobre 1652, à Zerbst - 3 novembre 1718, à Zerbst), était un prince allemand de la maison d'Ascanie et souverain de la principauté d'Anhalt-Zerbst. Il était le troisième (mais aîné survivant) fils de Jean VI, prince d'Anhalt-Zerbst, et de Sophie Auguste, fille de Frédéric III, duc de Schleswig-Holstein-Gottorp. Ses deux frères aînés sont morts avant sa naissance.
Charles, Prince_de_Commercy/Charles, Prince de Commercy :
Charles de Lorraine, prince de Commercy (11 juillet 1661 - 15 août 1702), était un maréchal français du Saint Empire romain germanique et un conseiller militaire du prince Eugène de Savoie. Il a acquis une notoriété militaire après avoir dirigé les troupes impériales lors de la Grande Guerre de Turquie, de la Guerre de Neuf Ans et de la Guerre de Succession d'Espagne.
Charles, Prince_of_La_Roche-sur-Yon/Charles, Prince de La Roche-sur-Yon :
Charles de Bourbon, prince de la Roche-sur-Yon, né en 1515, mort en 1565 à Beaupré, était un prince du sang de la maison de Bourbon. Il était le fils cadet de Louis de Bourbon, prince de La Roche-sur-Yon, et de Louise de Bourbon, duchesse de Montpensier. Il a servi avec son frère aîné Louis, duc de Montpensier, dans les guerres contre l'empereur Charles Quint, en Provence (1536), en Artois (1537), en Roussillon (1542) et en Champagne (1544). Il a été capturé près de Châlons-sur-Marne. Libéré, il fait partie de l'expédition chargée de défendre Metz, assiégée par Charles V en 1552, puis il rejoint Henri II assiégeant Renti en Artois. Pendant les guerres de religion françaises, il sert dans l'armée royale et participe aux sièges de Bourges et de Rouen (1562). Familier de la reine Catherine de Médicis, il s'oppose, contrairement à son frère, catholique modéré, au parti de Guise. Il épousa en 1544 Philippe de Montespedon, dame de Beaupré († 1578), mais leurs enfants le précédèrent : Henri, marquis de Beaupré († 1560) Jeanne (1547 † 1548)
Charles, prince_de_L%C3%B6wenstein-Wertheim-Rosenberg_(1834%E2%80%931921)/Charles, prince de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg (1834-1921) :
Charles, prince de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg (allemand : Karl VI, Fürst zu Löwenstein-Wertheim-Rosenberg) (21 mai 1834, Haid, Royaume de Bohême, Empire autrichien - 8 novembre 1921, Cologne, Reich allemand) était un Noble allemand, le prince de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg (1849–1908), homme politique catholique et plus tard frère dominicain. Il fut le premier président de la Société catholique d'Allemagne (1868) et membre du Reichstag à partir de 1871 pour le Parti du centre catholique.
Charles, prince_de_Nassau-Usingen/Charles, prince de Nassau-Usingen :
Charles, prince de Nassau-Usingen (31 décembre 1712 - 21 juin 1775), était de 1718 à 1775 prince de Nassau-Usingen.
Charles, Prince_de_Rochefort/Charles, Prince de Rochefort :
Charles de Rohan (7 août 1693 - 25 février 1766) était un prince de la maison de Rohan. Il fut le fondateur de la lignée Rochefort des Rohan qui continue encore aujourd'hui à vivre. Il a été nommé prince de Rochefort ainsi que prince de Montauban.
Charles, Prince_of_Soubise/Charles, Prince of Soubise :
Charles de Rohan (16 juillet 1715 - 1er juillet 1787), duc de Rohan-Rohan, seigneur de Roberval et maréchal de France à partir de 1758, était militaire et ministre des rois Louis XV et Louis XVI. Dernier mâle de sa branche de la maison de Rohan, il était aussi l'arrière-grand-père du duc d'Enghien, exécuté par Napoléon en 1804. Appelé prince d'Epinoy à la naissance, il devint prince de Soubise après 1749.
Charles, prince_de_Viana/Charles, prince de Viana :
Charles, prince de Viana ( basque : Karlos IV.a ) (29 mai 1421 - 23 septembre 1461), parfois appelé Charles IV de Navarre , était le fils du roi Jean II d'Aragon et de la reine Blanche I de Navarre .
Charles, Prince_of_Wales/Charles, Prince de Galles :
Charles, prince de Galles (Charles Philip Arthur George ; né le 14 novembre 1948), est l'héritier présomptif du trône britannique en tant que fils aîné de la reine Elizabeth II et du prince Philip, duc d'Édimbourg. Il est héritier présomptif ainsi que duc de Cornouailles et duc de Rothesay depuis 1952 et est à la fois le plus ancien et le plus ancien héritier présomptif de l'histoire britannique. Il est le prince de Galles le plus ancien, ayant détenu le titre depuis juillet 1958. À la mort de son père le 9 avril 2021, Charles a également hérité du titre de duc d'Édimbourg.Charles est né au palais de Buckingham en tant que premier petit-enfant de Le roi George VI et la reine Elizabeth. Il a fait ses études dans les écoles Cheam et Gordonstoun, que son père a fréquentées dans son enfance. Il a ensuite passé un an sur le campus Timbertop de la Geelong Grammar School à Victoria, en Australie. Après avoir obtenu un baccalauréat ès arts de l'Université de Cambridge, Charles a servi dans la Royal Air Force et la Royal Navy de 1971 à 1976. En 1981, il a épousé Lady Diana Spencer, avec qui il a eu deux fils : le prince William et le prince Harry. En 1996, le couple a divorcé à la suite de relations extraconjugales très médiatisées par les deux parties. Diana est décédée des suites d'un accident de voiture à Paris l'année suivante. En 2005, Charles a épousé sa partenaire de longue date Camilla Parker Bowles. En tant que prince de Galles, Charles assume des fonctions officielles au nom de la reine. Il a fondé The Prince's Trust en 1976, parraine The Prince's Charities et est mécène, président ou membre de plus de 400 autres organisations caritatives et organisations. En tant qu'écologiste autoproclamé, Charles a parlé publiquement de questions telles que l'agriculture biologique et le changement climatique, ce qui lui a valu des prix et la reconnaissance de groupes environnementaux. Son soutien aux médecines alternatives, dont l'homéopathie, a fait l'objet de critiques. Ses vues sur le rôle de l'architecture dans la société et la conservation des bâtiments historiques ont reçu une attention considérable de la part des architectes britanniques et des critiques de design. Depuis 1993, Charles travaille à la création de Poundbury, une nouvelle ville expérimentale basée sur ses goûts architecturaux. Il est également auteur ou co-auteur de plusieurs livres.
Charles, Prince_of_Wales_(homonymie)/Charles, Prince of Wales (homonymie) :
Charles, prince de Galles peut faire référence à : Charles, prince de Galles (né le 14 novembre 1948), l'actuel prince de Galles, fils et héritier présumé de la reine Elizabeth II Charles Ier d'Angleterre (1600–1649), depuis sa création du prince de Galles de 1616 jusqu'à son accession au trône en 1625 Charles II d'Angleterre (1630-1685), de sa naissance en 1630 jusqu'à la mort de son père en 1649. Bien qu'il ait utilisé le titre, il n'a jamais été formellement investi Charles Edward Stuart (1720 –1788), Jacobite "Young Pretender", souvent appelé Bonnie Prince Charlie, le fils aîné du "Old Pretender"
Charles, Providence,_Rhode_Island/Charles, Providence, Rhode Island :
Charles est un quartier du nord de Providence, Rhode Island. Avec Wanskuck, il comprend ce que l'on appelle parfois le North End. À l'ouest, Charles est séparé de Wanskuck par la route 146, tandis que le complexe de logements sociaux Chad Brown sépare Charles de Smith Hill au sud, et la West River et l'Interstate 95 délimitent la zone à l'est. Les limites de la ville contiguës à la ville de North Providence liaient Charles au nord.
Charles, Wild-_and_Rhinegrave_of_Salm-Dhaun/Charles, Wild- and Rhinegrave of Salm-Dhaun :
Wild- et Rhinegrave Charles de Salm-Dhaun (21 septembre 1675 - 26 mars 1733) était Wild- et Rhinegrave de Salm-Dhaun de 1693 à 1733. Il est né à Hochstetten-Dhaun, le fils de Wild- et Rhinegrave John Philip II de Salm-Dhaun et sa femme, Anna Catherine de Nassau-Ottweiler. Il épousa le 19 janvier 1704 à Ottweiler sa cousine germaine Louise, fille du comte Frederick Louis de Nassau-Ottweiler. Charles et Louise ont eu dix enfants : Catherine Louise (née en 1705) Caroline (née en 1706) Christina (née en 1710) Wilhelmine (née en 1712) Albertine (née en 1716) Charles Auguste (née en 1718) Sophie Charlotte (née en 1712). 1719) Louise (née en 1721) Jean Philippe III (né en 1724) Jeanette Louise (née en 1725) Charles est décédé à Hochstetten-Dhaun, à l'âge de 57 ans.
Charles, duc_d%27Orl%C3%A9ans_(homonymie)/Charles, duc d'Orléans (homonymie) :
Charles, duc d'Orléans peut faire référence à : Charles Ier de Valois, duc d'Orléans (1394-1465) Charles II de Valois, duc d'Orléans (1522-1545), fils du roi François Ier de France Charles Maximilien de Valois, Duc d'Orléans, futur Charles IX de France (1550-1574)
Charles, marquis_de_La_Valette/Charles, marquis de La Valette :
Charles-Jean-Marie-Félix, marquis de La Valette (25 novembre 1806 - 2 mai 1881) était un homme politique et diplomate français.
Charles, marquis_de_Villette/Charles, marquis de Villette :
Charles Michel, marquis de Villette (4 décembre 1736 - 7 juillet 1793) était un écrivain et homme politique français.
Charles-Adolphe Stein/Charles-Adolphe Stein :
Charles-Adolphe Stein (1er août 1878 - 27 février 1938) était un homme politique, avocat et juge québécois. Il est né à Québec de l'agent d'immigration Léonce Stein et d'Alma Baillairgé. Stein étudie au Séminaire de Québec et à l'Université Laval où il étudie le droit et reçoit la Médaille académique du Gouverneur général en 1902. Il est admis au Barreau du Québec la même année et devient conseiller du roi en 1912. Stein pratique le droit à Rivière-du-Loup , Québec aux côtés d'Ernest Lapointe et de Léon Casgrain qui serviront tous deux comme ministres principaux du cabinet aux gouvernements fédéral et provincial respectivement. Il a été élu à l'Assemblée législative du Québec en tant que député du Parti libéral du Québec pour Kamouraska lors des élections provinciales de 1912 et a été réélu en 1916 et 1919. Il a démissionné de son siège provincial le 31 mars 1920 afin d'entrer en politique fédérale lorsque son associé et député de Kamouraska, Ernest Lapointe, a démissionné de son siège afin de se présenter dans Québec-Est, devenu vacant en raison du décès de sir Wilfrid Laurier. Stein a été élu à la Chambre des communes du Canada lors d'une élection partielle de 1920 et a été réélu lors de l'élection générale fédérale de 1921 en tant que député du Parti libéral fédéral pour la circonscription fédérale de Kamouraska. Il a démissionné de son siège en 1922 pour accepter une nomination à la Cour supérieure du Québec.
Charles-Aim%C3%A9 Kirkland/Charles-Aimé Kirkland :
Charles-Aimé Kirkland (16 novembre 1896 - 9 août 1961) était un homme politique canadien siégeant en tant que membre libéral de l'Assemblée législative du Québec dans la circonscription provinciale de Jacques-Cartier de 1939 à 1961. Kirkland était le fils de Joseph Kirkland , une employée du Canadien Pacifique, et Rosalie Lanctôt. Kirkland a servi pendant la Première Guerre mondiale avec les Royal Canadian Engineers, puis a étudié la médecine à Laval et à Harvard. La ville de Kirkland est nommée en son honneur, ainsi que l'école primaire Charles A. Kirkland, maintenant fermée, à Roxboro, au Québec. Il était le père de Marie-Claire Kirkland.
Charles-Albert Demoustier/Charles-Albert Demoustier :
Charles-Albert Demoustier (13 mars 1760 - 2 mars 1801) était un écrivain français. Il prétendait à tort être un descendant de La Fontaine par sa mère et de Racine par son père. Demoustier est né à Villers-Cotterêts. Il a travaillé comme avocat, mais a ensuite décidé de devenir écrivain. En 1786, il publie la première partie des Lettres à Emilie sur la mythologie. La sixième partie fut publiée en 1798. Ces ouvrages, alternant prose et vers de type madrigal, connurent un grand succès. Demoustier a essayé d'éditer Lettres à Emilie sur la mythologie, mais le libraire qui en détenait les droits d'auteur a refusé de le laisser faire, peut-être parce qu'il avait un stock d'exemplaires antérieurs dont il voulait se débarrasser en premier. Demoustier n'a pas pu attendre, car il est mort d'une mort douloureuse et prématurée, à Paris, peu de temps après. Il a également écrit des comédies, parmi lesquelles : Conciliateur ou l'Homme aimable, en 5 actes et en vers, 1791 Femmes, en 3 actes et en vers Alceste ou le misanthrope corrigé, en 3 actes et en versDemoustier a également écrit des livrets pour quelques opéras ( ex. Épicure, 1800), un Cours de morale, Opuscules et Poèmes courts, 1804.
Charles-Albert Poissant/Charles-Albert Poissant :
Charles-Albert Poissant (Montréal, 1925-2011) était un philanthrope et homme d'affaires québécois.
Charles-Alexandre, Marquis_de_Ganay/Charles-Alexandre, Marquis de Ganay :
Charles-Alexandre de Ganay, 3e marquis de Ganay (29 avril 1803 - 4 janvier 1881) était un aristocrate, diplomate et collectionneur d'art français.
Charles-Alexandre Co%C3%ABssin_de_la_Fosse/Charles-Alexandre Coëssin de la Fosse :
Charles-Alexandre Coëssin de la Fosse (1829-1910) était un peintre et graveur néoclassique français.
Charles-Alexandre Debacq/Charles-Alexandre Debacq :
Charles-Alexandre Debacq (Paris 1804 - Paris 1853) était un peintre historique et portraitiste français. Il devint l'élève de Gros et fut très apprécié dans son pays. Il y a plusieurs tableaux de lui à Versailles.
Charles-Alexandre Fessy/Charles-Alexandre Fessy :
Charles-Alexandre (Alexandre-Charles) Fessy (18 octobre 1804 - 30 novembre 1856) était un organiste et compositeur français. Il entre au Conservatoire de Paris en 1813 pour étudier l'harmonie et le piano. Il rejoint plus tard la classe d'orgue de Benoist et obtient le premier prix d'orgue en 1826. Il est organiste du petit orgue de l'Assomption avant de devenir le premier organiste de la Madeleine en 1846. L'année suivante, il échange son poste avec Lefébure-Wély le organiste de Saint-Roch. Fessy resta à Saint-Roch jusqu'à sa mort en 1856. En plus d'être organiste, il servit également comme chef d'orchestre de la 5e Légion de la Garde nationale à Paris.
Charles-Alexandre L%C3%A9on_Durand_Linois/Charles-Alexandre Léon Durand Linois :
Charles-Alexandre Léon Durand, comte de Linois (27 janvier 1761 - 2 décembre 1848) était un amiral français qui a servi dans la marine française sous le règne de Napoléon Bonaparte. Il commanda la flotte combinée franco-espagnole pendant la campagne d'Algésiras en 1801, remportant la première bataille d'Algésiras avant de perdre la deuxième bataille d'Algésiras. Il a ensuite mené une campagne infructueuse contre le commerce britannique dans l'océan Indien et la mer de Chine méridionale en 1803, étant vaincu par une flotte inoffensive de la Compagnie des Indes orientales lors de la bataille de Pulo Aura et mettant fin à sa croisière et à sa carrière en étant battu au combat par John Warren. dans l'action du 13 mars 1806.
Charles-Alexandre Steinh%C3%A4uslin/Charles-Alexandre Steinhäuslin :
Charles-Alexandre Steinhäuslin (4 avril 1827 - 17 août 1890) était un artiste, soldat, homme d'affaires et homme politique suisse. Né au Locle en tant que fils de pasteur, il fit ses études à Berne et, après avoir découvert son talent artistique, commença à fréquenter la Städelschule de Francfort-sur-le-Main en octobre 1846.Avec le déclenchement de la guerre du Sonderbund à l'automne 1847, Steinhäuslin fut rappelé en Suisse . Il sert comme lieutenant dans une unité bernoise du côté fédéral (le 19e bataillon, 2e brigade, IIe division), qui participe aux campagnes contre Fribourg et Lucerne sans avoir à engager de combat. Sur le terrain, il réalise de nombreux dessins à l'encre illustrant les actions de son unité ainsi que les grands engagements de la guerre, à partir de témoignages de camarades. Après la guerre, il poursuit sa carrière militaire, atteignant le grade de lieutenant-colonel commandant une brigade lors de la mobilisation de l'armée de 1870. Promu colonel trois ans plus tard, son état de santé l'empêche de prendre le commandement d'une division. vie, Steinhäuslin a vécu et travaillé à Berne comme inspecteur général de la Société d'assurance mobilière pour la partie romande de la Suisse. Il a été élu au conseil municipal et au Grand Conseil de Berne, où il a siégé avec les conservateurs. On peut déduire des nécrologies après sa mort en 1890 qu'il devait être une personnalité des plus attachantes.
Charles-Alexandre de_H%C3%A9nin-Li%C3%A9tard_d%27Alsace/Charles-Alexandre de Hénin-Liétard d'Alsace :
Charles Alexandre Marc Marcelin de Hénin-Liétard d'Alsace (1744-1794), prince d'Hénin et comte de Beaumont, était un prince du Saint Empire romain germanique qui prit la nationalité française. Pendant la Révolution française, il a été exécuté par guillotine pour complot contre-révolutionnaire.
Charles-Alexandre de_Maurville_de_Langle/Charles-Alexandre de Maurville de Langle :
Charles-Alexandre de Maurville de Langle était un officier de la marine française. Il a combattu dans l'océan Indien sous Suffren pendant la guerre d'indépendance américaine, commandant le 64 canons Sévère à la bataille de Trincomalee du 25 août au 3 septembre 1782 et à la bataille de Cuddalore le 20 juin 1783.
Charles-Alexis-Adrien Duh%C3%A9rissier_de_Gerville/Charles-Alexis-Adrien Duhérissier de Gerville :
Charles-Alexis-Adrien Duhérissier de Gerville (Gerville-la-Forêt (Manche) 19 septembre 1769 - Valognes (Manche) 26 juillet 1853) était un savant antiquaire, historien, naturaliste et archéologue français issu d'une famille aristocratique de Normandie. Ses premières préoccupations étaient l'histoire naturelle et la botanique et sa collection numismatique, mais il est devenu l'un des petits groupes formant les premiers historiens de l'architecture en France.
Charles-Alexis Chauvet/Charles-Alexis Chauvet :
Charles-Alexis Chauvet (7 juin 1837 - 29 janvier 1871) était un organiste et compositeur français.
Charles-Alfred Desjardins/Charles-Alfred Desjardins :
Charles-Alfred Desjardins (26 janvier 1846 - 6 septembre 1934) était un agriculteur, un marchand, un manufacturier et une personnalité politique au Québec. Il a représenté Kamouraska à l'Assemblée législative du Québec de 1890 à 1897 en tant que conservateur. Il était également connu sous le nom de Charles-Alfred Roy dit Desjardins. Il est né à Kamouraska, Canada-Est, fils de Joseph Roy dit Desjardins et de Rose Ouellet, et y a fait ses études. Il a d'abord travaillé comme navigateur comme son père, puis a acheté une fabrique d'horloges qu'il a convertie pour fabriquer du matériel agricole. Il s'est ensuite impliqué dans la production d'automobiles. Desjardin est maître de poste et télégraphe à Saint-André de 1884 à 1913. Il construit et exploite les aqueducs de Saint-André et de Cabano, ainsi que le réseau téléphonique de Kamouraska. Desjardins fut un candidat malheureux à un siège à l'Assemblée de Québec en 1886. Il reçut le prix de Commandeur de l'Ordre de Saint Grégoire le Grand. Il s'est marié deux fois : avec Émilie Dumont en 1867 et avec Eugénie Godbout en 1913. Desjardins est décédé à Saint-André à l'âge de 88 ans.
Charles-Amable Battaille/Charles-Amable Battaille :
Charles-Amable Battaille (30 septembre 1822 - 2 mai 1872) était une basse d'opéra française. Apprécié à la fois pour sa voix et ses talents d'acteur, il crée les principaux rôles de basse des œuvres représentées à l'Opéra-Comique entre 1848 et 1857, et se fait surtout remarquer en tant que premier interprète du rôle de Pierre le Grand dans L'Étoile de Meyerbeer. du nord (1854).
Charles-Amable Lenoir/Charles-Amable Lenoir :
Charles-Amable Lenoir (22 octobre 1860 - 1926) était un peintre français. Comme son mentor, William-Adolphe Bouguereau, il est un peintre académique et peint des portraits réalistes ainsi que des scènes mythologiques et religieuses. Sa carrière artistique est si prestigieuse qu'il remporte deux fois le Prix de Rome et reçoit la Légion d'honneur.
Charles-Amador Martin/Charles-Amador Martin :
Charles-Amador Martin (7 mars 1648 – 19 juin 1711) était prêtre, chanteur et compositeur de musique sacrée en Nouvelle-France. Il a été le deuxième prêtre à être ordonné dans ce qui est aujourd'hui le Canada, le premier étant Germain Morin. Il a passé la majeure partie de son sacerdoce à Québec ou à proximité, où il s'est fait connaître pour sa participation aux services religieux en tant que musicien.
Charles-Am%C3%A9d%C3%A9e-Philippe van_Loo/Charles-Amédée-Philippe van Loo :
Charles-Amédée-Philippe van Loo (25 août 1719 - 15 novembre 1795) était un peintre français de scènes allégoriques et de portraits. Il étudie auprès de son père, le peintre Jean-Baptiste van Loo, à Turin et à Rome, où il remporte en 1738 le prix de Rome, puis à Aix-en-Provence, avant de revenir à Paris en 1745. Il est invité à rejoindre la Académie Royale de Peinture et de Sculpture en 1747, et cette année-là il épouse sa cousine Marie-Marguerite Lebrun, fille du peintre Michel Lebrun (mort en 1753). Il est l'auteur du seul portrait réel connu du marquis de Sade. Parmi ses frères se trouvaient les peintres François van Loo (1708-1732) et Louis-Michel van Loo (1707-1771).
Charles-Am%C3%A9d%C3%A9e ​​Kohler/Charles-Amédée Kohler :
Charles-Amédée Kohler (né Charles-Gottlieb Kohler ; 15 juin 1790 - 15 septembre 1874) était un chocolatier et entrepreneur suisse qui a fondé Chocolats Kohler. Il inventa notamment le chocolat aux noisettes, dans sa fabrique créée en 1830 à Lausanne. Après sa mort, la société Kohler a continué dans l'industrie suisse du chocolat. Elle fusionne en 1904 avec les marques de chocolat Peter et en 1911 avec les marques de chocolat Cailler ; avant d'être finalement racheté par Nestlé en 1929.
Charles-Andréas Brym/Charles-Andréas Brym :
Charles-Andreas Brym (né le 8 août 1998) est un footballeur professionnel canadien qui joue comme attaquant pour le club Eredivisie Sparta Rotterdam et l'équipe nationale du Canada.
Charles-André%C3%A9-Toussaint-Bruno de_Ramond-Lalande/Charles-André-Toussaint-Bruno de Ramond-Lalande :
Charles-André-Toussaint-Bruno de Ramond-Lalande (1er novembre 1761, Montauban - 10 avril 1830, Paris) était un ecclésiastique et évêque catholique. Il fut évêque de Rodez de 1817 à 1830 et archevêque désigné de Sens en 1830.
Charles-André%C3%A9 Doudin/Charles-André Doudin :
Charles-André Doudin (né le 12 septembre 1986) est un footballeur professionnel suisse qui évolue au poste de milieu offensif.
Charles-André%C3%A9 Hamelin/Charles-André Hamelin :
Charles-André Hamelin (20 avril 1947 - 29 juillet 1993) était un membre du Parti progressiste-conservateur de la Chambre des communes du Canada. Il était homme d'affaires et journaliste de carrière. Il a été élu dans la circonscription de Charlevoix lors des élections fédérales de 1984 et a ainsi siégé au 33e Parlement canadien. Aux élections fédérales de 1988, Hamelin fait campagne dans la circonscription de Laurier—Sainte-Marie mais est défait par Jean-Claude Malépart du Parti libéral. Le premier ministre Brian Mulroney a contesté et remporté Charlevoix en 1988 à la place de Hamelin.
Charles-André%C3%A9 Julien/Charles-André Julien :
Charles-André Julien (2 septembre 1891 - 19 juillet 1991) était un journaliste et historien français spécialisé dans l'histoire du Maghreb, son ouvrage le plus célèbre est Histoire de l'Afrique du Nord : Des origines à 1830. les origines à 1830).Charles-André Julien est né à Caen, dans le nord de la France et a émigré avec sa famille en Algérie (alors sous occupation française) à l'âge de 15 ans, où il s'est intéressé à l'histoire de la région. L'Histoire de l'Afrique du Nord de Julien a servi d'ouvrage de référence standard sur le sujet pendant des décennies. Ses engagements politiques et sa connaissance pointue de l'Afrique du Nord ont contribué à sa place au sein du Haut Comité méditerranéen et de l'Afrique du Nord du Front populaire de 1936 à 1939 et à son élection au Conseil de l'Union française de 1946 à 1958. Julien s'est opposé au colonialisme français, arguant que les droits politiques devaient être étendus aux sujets colonisés. Charles-André Julien a enseigné à l'Université Mohammed V de Rabat et à la Sorbonne de Paris. Il était également chroniqueur régulier au quotidien français Le Monde.
Charles-André%C3%A9 Merda/Charles-André Merda :
Le général de brigade Charles André Merda, baron Meda (10 janvier 1770 - 8 septembre 1812) était un soldat français. Garde national dans la garde nationale parisienne à partir de septembre 1789, puis gendarme à partir de 1794, il participe à l'arrestation de Maximilien de Robespierre dans la nuit du 9/10 thermidor an II (27 juillet 1794) et prétend avoir tiré le coup de pistolet qui brisa la mâchoire de Robespierre et frappa l'aide de Couthon à la jambe. Sous le Premier Empire français, il est fait baron et change son nom de famille en Meda (parfois orthographié Méda). Alors qu'il combattait comme colonel du 1er régiment de chasseurs à cheval (France), il fut mortellement blessé par une balle de mousquet à la bataille de Borodino et fut nommé général sur son lit de mort. Il laisse dans le deuil sa femme et ses deux fils.
Charles-André%C3%A9 de_La_Jaille/Charles-André de La Jaille :
Le vicomte Charles-André de La Jaille (15 avril 1824 - 5 août 1892) était un général français qui a fait campagne en Crimée, en Italie et au Mexique, a combattu dans la guerre franco-prussienne de 1870 et a aidé à réprimer la Commune de Paris l'année suivante. Il fut sénateur monarchiste de la Guadeloupe de 1876 à 1885.
Charles-André%C3%A9 van_Loo/Charles-André van Loo :
Carle ou Charles-André van Loo (prononciation française : [ʃaʁl ɑ̃dʁe vɑ̃ lo] ; 15 février 1705 - 15 juillet 1765) était un peintre français, fils du peintre Louis-Abraham van Loo, frère cadet de Jean-Baptiste van Loo et petit-fils de Jacob van Loo. Il était le membre le plus célèbre d'une dynastie prospère de peintres d'origine hollandaise. Son œuvre comprend toutes les catégories : religion, peinture d'histoire, mythologie, portrait, allégorie et scènes de genre.
Charles-Ange Laisant/Charles-Ange Laisant :
Charles-Ange Laisant (1er novembre 1841 - 5 mai 1920), homme politique et mathématicien français, est né dans l'Indre, près de Nantes, le 1er novembre 1841, et a fait ses études à l'École polytechnique en tant qu'ingénieur militaire. Il était franc-maçon et socialiste libertaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Crioceratidae

Crinalium epipsammum/Crinalium epipsammum : Crinalium epipsammum est une cyanobactérie terrestre filamenteuse non hétérokystique. L'...