Rechercher dans ce blog

dimanche 3 juillet 2022

Chalcogenides


Chalbori-ppang/Chalbori-ppang :
Chalbori-ppang (찰보리빵; "pain d'orge gluant") est une confiserie sud-coréenne, composée de deux petites crêpes à base de farine d'orge gluant enroulées autour d'une garniture de pâte de haricots rouges. La confiserie ronde, plate et légèrement sucrée a une texture similaire à celle d'une génoise gluante. Chalbori-ppang, fabriqué et vendu pour la première fois en 2003 dans une boulangerie nommée Danseokga à Gyeongju, dans la province du Nord Gyeongsang, est maintenant une spécialité locale. Il utilise l'orge gluante récoltée dans les champs sous Danseoksan (Mt. Danseok), qui ne contient pas de pesticides car l'orge pousse pendant les mois d'hiver froids pendant lesquels les parasites et les mauvaises herbes ne peuvent pas prospérer.
Chalbury/Chalbury :
Chalbury est un village du comté anglais du Dorset. Il se trouve à la limite sud de Cranborne Chase dans le district administratif d'East Dorset du comté, à quatre milles au nord de Wimborne Minster et à quatre milles à l'ouest de Verwood. Le village est situé sur Chalbury Hill, dont la vue a été décrite comme "l'une des plus fascinantes du comté". Le radiodiffuseur du Dorset Ralph Wightman a écrit à propos de la colline et de sa vue: "Ici, il y a une colline qui ne mesure que trois cents pieds de haut mais qui parvient à donner une vue magnifique sur les bois, la lande, la craie fertile et la lointaine île de Wight. Ce sentiment d'un espace immense vu de collines relativement petites est une particularité bénie du Dorset. "Le village a une population de 140 (2001). La journaliste Mary Frances Billington est née à Chalbury en 1862, alors que son père était recteur de l'église All Saints.
Colline et carrière de Chalbury/Colline et carrière de Chalbury :
Chalbury Hill And Quarry (référence de grille SY694838) est un site biologique et géologique d'intérêt scientifique particulier de 11,9 hectares dans le Dorset, en Angleterre, notifié en 1977. Le site se compose de prairies (10,3 hectares) et d'une carrière de calcaire désaffectée (1,6 hectare). Le SSSI comprend la zone couverte par Chalbury Hill Fort.
Fort de Chalbury/Fort de Chalbury :
Chalbury Hillfort est un fort de l'âge du fer situé à environ 1,6 km au sud-est du village de Bincombe, dans le Dorset, en Angleterre. C'est un monument classé.
Chalcée/Chalcée :
Chalcaea était une ville de l'ancienne Thrace, habitée à l'époque romaine. Son site est situé près de Sırataş en Turquie européenne.
Chalcamistis/Chalcamistis :
Chalcamistis est un genre de papillons de nuit de la famille des Noctuidae.
Chalcangien/Chalcangien :
Chalcangium longipenne est une espèce de coléoptère de la famille des Buprestidae, la seule espèce du genre Chalcangium.
Chalcanthite/Chalcanthite :
La chalcanthite (du grec ancien χάλκανθον (khálkanthon), de χαλκός (khalkós) 'cuivre' et ἄνθος (ánthos) 'fleur, fleur') est un minéral sulfaté soluble dans l'eau bleu-vert richement coloré CuSO4 · 5H2O. On le trouve couramment dans les zones d'oxydation tardive des gisements de cuivre. En raison de sa solubilité immédiate, la chalcanthite est plus courante dans les régions arides. La chalcanthite est un pentahydrate et le membre le plus courant d'un groupe de sulfates hydratés similaires, le groupe de la chalcanthite. Ces autres sulfates ont une composition chimique identique à la chalcanthite, à l'exception du remplacement de l'ion cuivre par du manganèse sous forme de jokokuite, du fer sous forme de mélantérite ou du magnésium sous forme de pentahydrite. D'autres noms incluent la pierre bleue, le vitriol bleu et le vitriol de cuivre.
Chalcanthum/Chalcanthum :
En alchimie, le chalcanthum, également appelé chalcanthe ou calcanthum, était un terme utilisé pour le composé de vitriol bleu (CuSO4) et l'encre fabriquée à partir de celui-ci. Le terme a également été appliqué au vitriol rouge (un sulfate natif de cobalt) et au vitriol vert (sulfate ferreux). Certains soutenaient que le calcanthum était la même chose que le colcothar, tandis que d'autres pensaient qu'il s'agissait simplement de vitriol (acide sulfurique).
Chalcatongo de_Hidalgo/Chalcatongo de Hidalgo :
Chalcatongo de Hidalgo (également, Chalcatongo et Villa Hidalgo) est une municipalité de l'État mexicain d'Oaxaca. Il fait partie du district de Tlaxiaco au sud de la région de Mixteca. C'est le lieu de naissance de l'ancien gouverneur Ulises Ruiz Ortiz.
Chalcatzingo/Chalcatzingo :
Chalcatzingo est un site archéologique mésoaméricain de la vallée de Morelos (municipalité de Jantetelco) datant de la période formative de la chronologie mésoaméricaine. Le site est bien connu pour sa vaste gamme d'art monumental et d'iconographie de style olmèque. Situé dans la partie sud des hauts plateaux du centre du Mexique, Chalcatzingo aurait été colonisé dès 1500 avant notre ère. Les habitants ont commencé à produire et à exposer de l'art et de l'architecture de style olmèque vers 900 avant notre ère. À son apogée entre 700 avant notre ère et 500 avant notre ère, la population de Chalcatzingo est estimée entre cinq cent et mille personnes. En 500 avant notre ère, il était entré en déclin. Le climat de Morelos est généralement plus chaud et plus humide que le reste des Highlands. Le centre de Chalcatzingo couvre environ 100 acres (0,40 km2). Les preuves indiquent qu'il s'agissait d'un site d'importance rituelle. Situé dans la vallée de la rivière Amatzinac, le site se trouve à la base des deux collines massives de granodiorite qui s'élèvent du paysage plat de la vallée. Une source voisine a fourni à ses premiers habitants agricoles un approvisionnement en eau abondant. Chalcatzingo reliait les routes commerciales entre Guerrero, la vallée du Mexique, Oaxaca et les basses terres du golfe.
Chalce Montes/Chalce Montes :
Chalce Montes est une chaîne de montagnes sur la planète Mars. Le nom fait référence à l'albédo martien Chalce, qui a été nommé d'après l'île grecque de Chalki. Il a un diamètre de 95 kilomètres (59 mi); son altitude est de 2 300 mètres (7 500 pieds).
Chalcédoine/Chalcédoine :
Chalcédoine (ou ; grec : Χαλκηδών, parfois translittéré comme Chalkedon) était une ancienne ville maritime de Bithynie, en Asie Mineure. Il était situé presque directement en face de Byzance, au sud de Scutari (Üsküdar moderne) et c'est maintenant un quartier de la ville d'Istanbul nommé Kadıköy. Le nom Chalcedon est une variante de Calchedon, que l'on retrouve sur toutes les pièces de monnaie de la ville ainsi que dans les manuscrits des Histoires d'Hérodote, de l'Hellenica de Xénophon, de l'Anabase d'Arrian et d'autres ouvrages. À l'exception de la tour de la jeune fille, presque aucun vestige aérien de l'ancienne ville ne subsiste aujourd'hui à Kadıköy ; des artefacts découverts à Altıyol et d'autres sites de fouilles sont exposés au musée archéologique d'Istanbul. Le site de Chalcédoine est situé sur une petite péninsule sur la côte nord de la mer de Marmara, près de l'embouchure du Bosphore. Un ruisseau, appelé Chalcis ou Chalcédoine dans l'Antiquité et maintenant connu sous le nom de Kurbağalıdere (turc : ruisseau avec des grenouilles), se jette dans la baie de Fenerbahçe. Là, des colons grecs de Megara en Attique ont fondé la colonie de Chalcédoine en 685 avant JC, quelque dix-sept ans avant Byzance. Le nom grec de l'ancienne ville vient de son nom phénicien qart-ħadaʃt, qui signifie "Nouvelle Ville", d'où Karkhēd (ōn), tout comme le nom de Carthage. La calcédoine minérale porte le nom de la ville.
Fondation Chalcédoine/Fondation Chalcédoine :
La Fondation Chalcedon est une organisation américaine de reconstruction chrétienne fondée par Rousas John Rushdoony en 1965. Nommée d'après le Conseil de Chalcédoine, elle a également inclus des théologiens tels que Gary North, qui a ensuite fondé sa propre organisation, l'Institute for Christian Economics. La Fondation Chalcedon fournit du matériel éducatif sous forme de livres, de bulletins d'information et de divers médias électroniques, pour faire progresser les enseignements théologiques du mouvement de reconstruction chrétienne de Rushdoony. Il est remarquable pour son rôle dans l'influence du christianisme sur la politique aux États-Unis et a été décrit comme «un groupe de réflexion de la droite religieuse». Le fils de Rushdoony, Mark, dirige maintenant la fondation. La Fondation Chalcedon a été répertoriée comme un groupe haineux anti-gay par le Southern Poverty Law Center.
Tribunal de Chalcédoine/tribunal de Chalcédoine :
Peu de temps après la mort de l'empereur romain Constance II, son successeur Julien tint un tribunal dans la ville de Chalcédoine, qui était alors une banlieue de Constantinople. Saturninius Secundus Salutius, qui a été élevé au rang de préfet du prétoire, a reçu la supervision principale et avec lui étaient associés Claudius Mamertinus (un autre civil) et quatre commandants militaires, Arbitio, Agilo, Nevitta et Jovinus. Les deux premiers étaient d'anciens officiers de Constance, tandis que les deux autres avaient servi avec Julien. A ce tribunal, une grande partie des ministres de Constance furent traduits en justice. Arbitio était responsable des inquisitions quotidiennes, "tandis que les autres n'étaient présents que pour le spectacle" selon l'historien Ammianus Marcellinus. Palladius, Taurus, Euagrius, Saturninus et Cyrinus sont connus pour avoir été exilés. Florentius, Ursulus et Eusèbe sont condamnés à mort. Apodemius et Paulus Catena ont même été brûlés vifs. Un autre Florentius a été emprisonné sur une île dalmate. Constance II est mort le 3 novembre 361, donc tout cela a dû se passer fin 361 et début 362.
Christianisme chalcédonien / Christianisme chalcédonien :
Le christianisme chalcédonien est la branche du christianisme qui accepte et maintient les résolutions théologiques et ecclésiologiques du concile de Chalcédoine, le quatrième concile œcuménique, tenu en 451. Le christianisme chalcédonien accepte la définition christologique de Chalcédoine, une doctrine chrétienne concernant l'union de deux natures (divine et humaine) dans une hypostase de Jésus-Christ, qui est ainsi reconnu comme une seule personne (prosopon). Le christianisme chalcédonien accepte également la confirmation chalcédonienne du credo nicéno-constantinopolitain, reconnaissant ainsi l'engagement du chalcédonisme envers le christianisme nicéen. En ce qui concerne leurs attitudes spécifiques envers les résolutions théologiques du concile de Chalcédoine, les dénominations chrétiennes (tant historiques que modernes) peuvent être divisées en : Chalcédonien – ceux qui acceptent les résolutions théologiques du Concile de Chalcédoine ; Semi-chalcédoniens - ceux dont l'acceptation des résolutions théologiques chalcédoniennes est partielle ou conditionnelle; Non-chalcédonien - ceux qui rejettent les résolutions théologiques du concile de Chalcédoine. Aujourd'hui, le christianisme chalcédonien englobe l'Église catholique, l'Église orthodoxe orientale et les dénominations protestantes, tandis que le christianisme non chalcédonien, ou miaphysite, englobe les Églises orthodoxes orientales.
Définition chalcédonienne/Définition chalcédonienne :
La définition de Chalcédoine (également appelée Credo de Chalcédoine ou Définition de Chalcédoine) est une déclaration de la nature du Christ, adoptée au Concile de Chalcédoine en 451 après JC. Chalcédoine était un des premiers centres du christianisme situé en Asie Mineure (Turquie moderne). Le concile était le quatrième des conciles œcuméniques acceptés par les églises chalcédoniennes qui comprennent les églises catholique, orthodoxe orientale, luthérienne, anglicane et réformée. C'était le premier concile à ne pas être reconnu par une église orthodoxe orientale; pour cette raison, ces églises peuvent être classées comme non chalcédoniennes.
Calcédoine/Calcédoine :
La calcédoine (, kal-SEH-də-nee, ou , KAL-sə-doh-nee) est une forme cryptocristalline de silice, composée d'intercroissances très fines de quartz et de moganite. Ce sont tous deux des minéraux de silice, mais ils diffèrent en ce que le quartz a une structure cristalline trigonale, tandis que la moganite est monoclinique. La structure chimique standard de la calcédoine (basée sur la structure chimique du quartz) est SiO2 (dioxyde de silicium). La calcédoine a un lustre cireux et peut être semi-transparente ou translucide. Il peut prendre une large gamme de couleurs, mais celles que l'on voit le plus souvent sont du blanc au gris, du bleu grisâtre ou une nuance de brun allant du pâle au presque noir. La couleur de la calcédoine vendue dans le commerce est souvent rehaussée par la teinture ou le chauffage. Le nom calcédoine vient du latin chalcedonius (alternativement orthographié calchedonius) et est probablement dérivé de la ville de Chalcédoine en Turquie. Le nom apparaît dans le Naturalis Historia de Pline l'Ancien comme un terme désignant une sorte de jaspis translucide. Une autre référence à une gemme du nom de khalkedon (χαλκηδών) se trouve dans le Livre de l'Apocalypse (21:19) ; cependant, il s'agit d'un hapax legomenon trouvé nulle part ailleurs dans la Bible, il est donc difficile de dire si la gemme précieuse mentionnée dans l'Apocalypse est la même que le minéral connu sous ce nom aujourd'hui. Le terme plasma est parfois utilisé pour désigner la calcédoine verte translucide.
Chalcée/Chalcée :
La fête de Chalkeia (également orthographiée Chalceia), la fête des bronziers, était une fête religieuse consacrée à la déesse Athéna et au dieu Héphaïstos. Elle était célébrée le dernier jour de Pyanepsion (octobre ou novembre dans le calendrier attique). Le festival célébrait Athéna et Héphaïstos, en l'honneur des deux dieux en tant que divinités patronnes d'Athènes et en tant que divinités de l'artisanat.Chaque année, des préparatifs ont commencé pour un peplos spécialisé (un vêtement en robe porté par les femmes grecques), qui a été fait pour être offert à la déesse lors d'une autre fête, les Panathénées.
Chalcéidés/Chalcéidés :
Chalceidae, les tucanfishes, est une famille de poissons d'eau douce décrite pour la première fois par Henry Weed Fowler en 1958. C'est une famille monotypique, qui abrite uniquement le genre incertae sedis Chalceus. Tous les membres de la famille habitent des régions du nord de l'Amérique du Sud, y compris le fleuve Amazone et divers affluents.
Chalcétor/Chalcétor :
Chalcetor ou Chalketor ( grec ancien : Χαλκήτωρ ) était une ville de l' ancienne Carie . Strabon dit que la chaîne de montagnes de Grion est parallèle à Latmus et s'étend à l'est de la Milesia à Caria jusqu'à Euromus et les Chalcetores, c'est-à-dire les habitants de Chalcetor. Dans un autre passage, Strabon nomme la ville Chalcetor, que certains auteurs ont modifiée par erreur en Chalcetora. Il était membre de la Ligue Delian. Son site est situé près de Karakuyu, dans la province de Muğla, en Turquie asiatique.
Chalcée/Chalcée :
Chalceus est un genre de poisson qui habite les habitats d'eau douce en Amérique du Sud. Les membres se trouvent dans les bassins de l'Amazone et de l'Orénoque, ainsi que dans les Guyanes et divers affluents du premier. C'est le seul représentant de la famille des Chalceidae.
Chalceus epakros/Chalceus epakros :
Chalceus epakros est une espèce de poisson d'eau douce de la famille des Chalceidae, que l'on trouve dans le nord de l'Amérique du Sud. C'est un ajout assez récent à son genre, aux côtés des espèces C. guaporensis et C. spilogyros.
Chalceus guaporensis/Chalceus guaporensis :
Chalceus guaporensis est une espèce de poisson d'eau douce de la famille des Chalceidae qui habite le nord de l'Amérique du Sud. Aux côtés de C. epakros et C. spilogyros, il a été ajouté au genre Chalceus en 2004.
Chalceus spilogyros/Chalceus spilogyros :
Chalceus spilogyros, parfois mal orthographié comme Chalceus spilogyrus, est une espèce de poisson d'eau douce de la famille des Chalceidae qui habite le nord de l'Amérique du Sud. C'est un membre relativement nouveau du genre Chalceus, avec C. epakros et C. guaporensis.
Chalchalero viscacha_rat/Chalchalero viscacha rat :
Le rat Chalchalero viscacha ou le rat Chalchalero vizcacha (Tympanoctomys loschalchalerosorum) est une espèce de rongeur caviomorphe de la famille des Octodontidae. Il était autrefois considéré comme monotypique au sein du genre Salinoctomys , mais il a été démontré par une analyse génétique qu'il niche dans Tympanoctomys , et en particulier dans la variation de T. barrerae . L'espèce est endémique d'une petite zone du nord-ouest de l'Argentine, où elle vit dans les arbustes bordant les salines des Salinas Grandes. Son régime alimentaire est composé de plantes halophytes. Il porte le nom d'un groupe musical argentin, Los Chalchaleros, dont les chansons étaient populaires auprès de ses découvreurs.
Chalcheraneh/Chalcheraneh :
Chalcheraneh ( persan : چال چرانه , également romanisé sous le nom de Chālcherāneh ; également connu sous le nom de Chel Charāneh ) est un village du district rural de Poshtkuh-e Mugui , dans le district central du comté de Fereydunshahr , province d'Ispahan , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 70 habitants, répartis en 17 familles.
Municipalité de Chalchicomula de Sesma/Municipalité de Chalchicomula de Sesma :
La municipalité de Chalchicomula de Sesma est une municipalité de Puebla dans le sud-est du Mexique. Le siège est Ciudad Serdán.
Municipalité de Chalchihuites/Municipalité de Chalchihuites :
Chalchihuites est une municipalité de l'État mexicain de Zacatecas, au nord-ouest du Mexique. Le site archéologique d'Altavista, à Chalchihuites, est situé à 137 milles au nord-ouest de la ville de Zacatecas et à 102 milles au sud-est de la ville de Durango. Situé à l'ouest de Sombrerete dans le coin nord-ouest de l'État de Zacatecas, on pense que le site était une oasis culturelle qui a été occupée plus ou moins continuellement de l'an 100 à l'an 1400.
Mine Chalchihuites/Mine Chalchihuites :
La mine Chalchihuites est une grande mine de cuivre située au centre du Mexique à Zacatecas. Chalchihuites représente l'une des plus grandes réserves de cuivre au Mexique et dans le monde avec des réserves estimées à 16 millions de tonnes de minerai titrant 0,69% de cuivre, 3,08% de zinc et 48,6 millions d'onces d'argent.
Chalchihuit%C3%A1n/Chalchihuitán :
Chalchihuitán est une ville et l'une des 119 municipalités du Chiapas, dans le sud du Mexique. Il couvre une superficie de 74,5 km². En 2010, la municipalité comptait une population totale de 14 027 habitants, contre 12 256 en 2005. En 2010, la ville de Chalchihuitán comptait 1 054 habitants. Outre la ville de Chalchihuitán, la municipalité comptait 45 localités, dont les plus importantes (avec 2010 populations entre parenthèses) étaient: Chiquinshulum (1 612), classée comme urbaine, et Joltealal (1 004), classée comme rurale.
Chalchik Chunizhekov/Chalchik Chunizhekov :
Chalchik Anchinovich Chunizhekov (10 novembre 1898, Nizhny Kuyum, Altai - 1973, Gorno-Altaisk) était le plus ancien écrivain et poète de l'Altaï et un collectionneur d'art populaire oral.
Chalchitra/Chalchitra :
Chalchitra (বাংলা- চালচিত্র) fait partie du Bengale Patachitra. Il faisait référence au Debi Chal ou Durga chala, l'arrière-plan de la Durga Pratima ou idole. À l'origine, ceux-ci étaient utilisés pour donner une proportion appropriée à la structure. Cette tradition est très ancienne et est toujours maintenue.
Chalchiuhcozcatzin/Chalchiuhcozcatzin :
Chalchiuhcozcatzin était une reine d'Azcapotzalco en tant qu'épouse du célèbre roi Tezozomoc. Elle était sa femme principale. Son autre épouse était la reine Tzihuacxochitzin I. Chalchiuhcozcatzin était la mère du roi Tayatzin, qui a régné pendant très peu de temps, car son trône a été usurpé par son demi-frère Maxtla.
Chalchiuhnenetzine/Chalchiuhnenetzine :
Ceci est un article sur une reine. Des noms similaires à elle sont ceux des divinités Chalchiuhtotolin et Chalchiuhtlicue et de la reine Chalchiuhcozcatzin. Chalchiuhnenetzin ("noble poupée de jade"; chal-cheeoo-neh-NEH-tseen) était une princesse aztèque de Tenochtitlan et une reine consort de Tlatelolco par mariage avec Moquihuix de Tlatelolco. Elle est surtout connue dans l'histoire pour les légendes célèbres sur ses amants.
Chalchiuhtecolotl/Chalchiuhtecolotl :
Chalchiuhtecolotl était un dieu noctambule de la mythologie aztèque. Son nom signifie "chouette précieuse".
Chalchiuhtlatonac (Tollan)/Chalchiuhtlatonac (Tollan):
Dans la légende toltèque, Chalchiuhtlatonac (Pierre-précieuse-qui-brille) était le deuxième fils d'un dirigeant des Chichémèques qui gouverna les Toltèques pendant 52 ans. Il obtint cette position parce que, dans un pas vers la diplomatie, les Toltèques du sud avaient demandé au souverain de fournir un chef de sa famille, et celui-ci, très flatté, leur donna Chalchiuhtlatonac, son deuxième fils. Il a été couronné à Tollan.
Chalchiuhtlatonal/Chalchiuhtlatonal :
Dans la mythologie aztèque, Chalchiuhtlatonal () était un dieu de l'eau, lié à Chalchiuhtlicue. Il surveille la mer et protège les animaux qui y vivent. On dit qu'il a accordé le don d'eau à un humain en 10 000 ans pour l'aider à s'occuper de la mer.
Chalchiuhtlicue/Chalchiuhtlicue :
Chalchiuhtlicue [t͡ʃaːɬt͡ʃiwˈt͡ɬikʷeː] (de chālchihuitl [t͡ʃaːɬˈt͡ʃiwit͡ɬ] "jade" et cuēitl [kʷeːit͡ɬ] "jupe") (également orthographié chalciuhticuE, chalchiuhcueye, ou chalcihuitlicue les mers, les ruisseaux, les tempêtes et le baptême. Chalchiuhtlicue est associée à la fertilité et elle est la patronne de l'accouchement. Chalchiuhtlicue était très vénérée dans la culture aztèque au moment de la conquête espagnole, et elle était une figure de divinité importante dans le royaume aztèque postclassique du centre du Mexique. Chalchiuhtlicue appartient à un groupe plus large de dieux aztèques de la pluie, et elle est étroitement liée à un autre dieu aztèque de l'eau appelé Chalchiuhtlatonal.
Chalchiuhtotolin/Chalchiuhtotolin :
Dans la mythologie aztèque, Chalchiuhtotolin (; Nahuatl pour "Jade Turkey") était un dieu de la maladie et de la peste. Chalchihuihtotolin, la volaille ornée de bijoux, le nahual de Tezcatlipoca. Chalchihuihtotolin est un symbole de sorcellerie puissante. Tezcatlipoca peut inciter les humains à s'autodétruire, mais lorsqu'il prend sa forme de dinde, il peut également les nettoyer de la contamination, les absoudre de la culpabilité et surmonter leur destin. Dans le tonalpohualli, Chalchihuihtotolin règne sur le jour Tecpatl (couteau de pierre) et sur la trecena 1-Atl (eau). Les treize jours précédents sont gouvernés par Xolotl. Chalchihuihtotolin a un côté particulièrement pervers. Même s'il est représenté avec les plumes vertes habituelles, la plupart des codex le montrent courbé et avec des yeux noirs/blancs, ce qui est un signe réservé aux dieux maléfiques tels que Tezcatlipoca, Mictlantecuhtli et Xolotl. Une autre représentation du côté pervers de Chalchiuhtotolin comprend l'argent tranchant de ses serres. Son nahual est une dinde dans laquelle il terrorise les villages, apportant maladie et maladie.
Chalchuapa/Chalchuapa :
Chalchuapa est une ville et une municipalité située dans le département de Santa Ana au Salvador. La ville de Chalchuapa se trouve dans une large vallée à 650 mètres d'altitude, et arrosée par la rivière Pampe.
Guêpe chalcidienne/Guêpe chalcidienne :
Les guêpes chalcides (du grec khalkos "cuivre", pour leur couleur métallique) sont des insectes de la superfamille Chalcidoidea, qui fait partie de l'ordre des hyménoptères. La superfamille contient quelque 22 500 espèces connues et une diversité totale estimée à plus de 500 000 espèces, ce qui signifie que la grande majorité n'a pas encore été découverte et décrite. Le nom «chalcid» est souvent confondu avec le nom «chalcidid», bien que ce dernier se réfère strictement à une famille constitutive, les Chalcididae, plutôt qu'à la superfamille dans son ensemble; en conséquence, les publications les plus récentes (par exemple,) utilisent le nom "chalcidoïde" lorsqu'elles se réfèrent aux membres de la superfamille. La plupart des espèces sont des parasitoïdes d'autres insectes, attaquant l'œuf ou le stade larvaire de leur hôte, bien que de nombreux autres cycles de vie soient connus. Ces hôtes se trouvent dans au moins 12 ordres d'insectes différents, y compris les lépidoptères (papillons et mites), les diptères (vraies mouches), les coléoptères (coléoptères), les hémiptères (vrais insectes) et d'autres hyménoptères, ainsi que deux ordres d'arachnides, et même une famille de nématodes. Par exemple, la mouche chalcide est responsable d'un petit pourcentage de la mort des œufs chez le papillon blanc des bois (L. sinapis). Lorsque l'hôte est lui-même un parasitoïde, on parle d'hyperparasitoïdes. Un petit pourcentage sont phytophages et les larves se nourrissent à l'intérieur des graines, des tiges et des galles, y compris certaines qui agissent comme pollinisateurs (par exemple, les guêpes figues). Généralement bénéfiques pour les humains en tant que groupe, les chalcidoïdes aident à contrôler divers ravageurs des cultures, et de nombreuses espèces ont été importées comme agents de lutte biologique. Le parasitoïde de papillon de nuit Copidosoma floridanum est l'une de ces espèces, dont le génome est séquencé par le Centre de séquençage du génome humain dans le cadre du projet i5K, qui vise à séquencer les génomes de 5 000 arthropodes. Les chalcidoïdes sont généralement minuscules; la plupart mesurent moins de 3 mm de long. Les mâles adultes de la plus petite espèce connue (Dicopomorpha echmepterygis chez les Mymaridae) ne mesurent que 0,14 mm de long. Cependant, les femelles de l'espèce Doddifoenus wallacei sont les plus grands chalcidoïdes connus, atteignant près de 50 mm (2,0 po) de longueur (ovipositeur compris). La plupart sont des guêpes de couleur foncée, généralement noires ou brunes, mais souvent bleues ou vertes métalliques, avec des sculptures complexes sur le corps. Ils sont également reconnus par la nervation réduite caractéristique des ailes, similaire à celle observée dans d'autres superfamilles de guêpes parasitoïdes.
Chalcides/Chalcides :
Chalcides est un genre de scinques (famille des Scincidae). Il est généralement placé dans la sous-famille des Scincinae (= Scincidae sensu Hedges 2014), un clade monophylétique de scinques principalement africains.
Chalcides armitagei/Chalcides armitagei :
Chalcides armitagei, également connu sous le nom de scinque cylindrique d'Armitage, est une espèce de lézard de la famille des Scincidae. L'espèce est endémique à l'Afrique de l'Ouest.
Chalcides bedriagai/Chalcides bedriagai :
Chalcides bedriagai, communément appelé scinque de Bedriaga, est une espèce de lézard de la famille des Scincidae. L'espèce est endémique de la péninsule ibérique. Il vit généralement dans des zones sablonneuses avec une végétation clairsemée et une bonne couverture du sol. Il peut également vivre dans les bois ouverts et s'enfouir dans un sol meuble. Les femelles de l'espèce donnent naissance à des jeunes vivants. Ce scinque est actif le jour et au crépuscule, et il est très timide. Il peut atteindre environ 16 cm (6,3 po) de longueur totale (y compris la queue) et il a cinq doigts sur chaque pied. Il se nourrit d'insectes, d'araignées, de limaces et de cloportes.
Chalcides bottegi/Chalcides bottegi :
Chalcides bottegi, également connu sous le nom de scinque cylindrique de Bottego ou de scinque ocellé, est une espèce de lézard de la famille des Scincidae. L'espèce est originaire d'Afrique de l'Est, de la Corne de l'Afrique et de l'Afrique du Nord-Est.
Chalcides boulengeri/Chalcides boulengeri :
Chalcides boulengeri , également connu sous le nom de feylinia de Boulenger et de scinque à museau en coin de Boulenger , est une espèce de lézard de la famille des Scincidae . L'espèce est originaire de la région du Maghreb en Afrique du Nord.
Chalcides chalcides/Chalcides chalcides :
Le scinque italien à trois doigts ou le scinque cylindrique (Chalcides chalcides) est une espèce de lézard que l'on trouve depuis l'Italie (dont la Sicile, la Sardaigne et l'Elbe), jusqu'au nord de l'Algérie, la Libye, le Maroc et la Tunisie. Il est commun dans certains endroits et se trouve généralement dans les zones ensoleillées avec une végétation dense (généralement de l'herbe jusqu'à 40 cm de hauteur) mais peut également être trouvé dans les zones arides. Ils atteignent environ 48 cm de longueur, dont la queue constitue plus de la moitié. Son corps est long et semblable à celui d'un serpent, de couleur généralement entre le brun et l'olive et peut avoir des rayures sombres sur le dos. Chacune des jambes très réduites a trois doigts. Ces scinques sont actifs pendant la journée et se nourrissent principalement d'insectes. Les femelles de l'espèce donnent naissance à des jeunes vivants. La population de ce scinque diminue lentement, mais il a une certaine tolérance à la modification de l'habitat.
Chalcides coeruleopunctatus/Chalcides coeruleopunctatus :
Chalcides coeruleopunctatus est une espèce de lézard de la famille des Scincidae. L'espèce se trouve dans les îles Canaries.
Chalcides colosii/Chalcides colosii :
Chalcides colosii , également connu sous le nom de scinque riffien et scinque cylindrique de Colosi , est une espèce de lézard de taille moyenne de la famille des Scincidae . L'espèce est originaire du Maroc et de certains territoires espagnols du nord-ouest de l'Afrique. Il porte le nom de Giuseppe Colosi, ancien directeur de l'Institut zoologique de l'Université de Florence. Il a été considéré comme une sous-espèce de Chalcides ocellatus. Les femelles de l'espèce donnent naissance à des jeunes vivants.
Chalcides delislei/Chalcides delislei :
Chalcides delislei , ou scinque à museau en coin de Delisle , est une espèce de lézard de la famille des Scincidae . L'espèce se trouve en Mauritanie, au Maroc, au Sahara occidental, en Algérie, au Niger, au Tchad et au Mali.
Chalcides ebneri/Chalcides ebneri :
Chalcides ebneri, ou scinque cylindrique d'Ebner, est une espèce de lézard de la famille des Scincidae. L'espèce est endémique du Maroc.
Chalcides guentheri/Chalcides guentheri :
Chalcides guentheri, ou scinque cylindrique de Günther, est une espèce de scinque, un lézard de la famille des Scincidae. L'espèce est endémique du Proche-Orient.
Chalcides lanzai/Chalcides lanzai :
Chalcides lanzai, ou scinque de Lanza, est une espèce de scinque, un lézard de la famille des Scincidae. L'espèce est endémique du Maroc.
Chalcides levitoni/Chalcides levitoni :
Chalcides levitoni, communément appelé scinque cylindrique de Leviton, est une espèce de lézard de la famille des Scincidae. L'espèce est endémique à l'Arabie Saoudite.
Chalcides manueli/Chalcides manueli :
Chalcides manueli, communément appelé scinque de Manuel, est une espèce de lézard de la sous-famille des Scincinae de la famille des Scincidae.
Chalcides mauritanicus/Chalcides mauritanicus :
Chalcides mauritanicus, ou scinque à deux doigts, est une espèce africaine de scinque que l'on trouve en Algérie et au Maroc. Il est présent dans les zones sablonneuses et les plantations, mais ne peut pas exister dans des habitats sévèrement modifiés. Il nécessite également un bon couvre-sol, mais comme celui-ci se fait de plus en plus rare, l'espèce est en déclin. La répartition de l'espèce est fortement fragmentée. Les femelles de l'espèce donnent naissance à des jeunes vivants.
Chalcides minutus/Chalcides minutus :
Chalcides minutus, ou petit scinque à trois doigts, est une espèce de scinque que l'on trouve au Maroc et dans l'ouest de l'Algérie. Ses effectifs diminuent, mais il est localement commun. On le trouve le plus souvent dans des forêts humides et ensoleillées ou des prairies à végétation épaisse, mais on peut aussi le trouver dans des zones relativement sèches, et sa population est très probablement en déclin. Il est menacé par le surpâturage et la destruction de son habitat en raison d'intérêts agricoles envahissants. Les femelles de l'espèce donnent naissance à des jeunes vivants par ovoviviparité. Des études moléculaires récentes ont révélé que C. minutus pourrait être un composite d'espèces avec des individus de la localité type formant une longue lignée indépendante et le reste le plus étroitement lié à Chalcides mertensi.
Chalcides mionecton/Chalcides mionecton :
Chalcides mionecton, le scinque mionecton ou scinque cylindrique du Maroc, est une espèce de scinque de la famille des Scincidae. On ne le trouve qu'au Maroc. Il existe deux sous-espèces : Chalcides mionecton mionecton (Boettger, 1874) Chalcides mionecton trifasciatus Chabanaud, 1917 Les données génétiques suggèrent que celles-ci doivent être considérées comme des espèces distinctes, mais elles ne sont pas séparables par des caractéristiques morphologiques externes. Ses habitats naturels sont les rivages sablonneux, les terres arables, pâturages et jardins ruraux. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Chalcides montanus/Chalcides montanus :
Le scinque des montagnes de l'Atlas (Chalcides montanus) est une espèce de scinque endémique des montagnes de l'Atlas au Maroc. Il a été initialement décrit comme Chalcides ocellatus ssp. montanus.
Chalcides ocellatus/Chalcides ocellatus :
Chalcides ocellatus, ou le scinque ocellé (également connu sous le nom de scinque aux yeux ou gongilo) est une espèce de scinque que l'on trouve en Grèce, dans le sud de l'Italie, à Malte, au Liban et dans certaines parties de l'Afrique du Nord. Emirats Arabes Unis, Israël, On le trouve également au Pakistan, en Inde et au Sri Lanka.
Chalcides pentadactylus/Chalcides pentadactylus :
Chalcides pentadactylus, ou scinque à cinq doigts, est une espèce de scinque que l'on trouve dans les Ghâts occidentaux de l'Inde. Les femelles des autres espèces du genre sont vivipares, c'est-à-dire qu'elles donnent naissance à des petits vivants. On ne sait presque rien de C. pentadactylus. Il n'est connu que par l'holotype qui est perdu [fide Smith 1935]. En raison de la perte du seul spécimen connu, la véritable identité et l'origine de ce scinque, ainsi que son affectation générique correcte, doivent attendre l'examen de matériel frais (Srinivasulu & Srinivasulu 2013). Localité type : "Kuddle Poondy, une rivière à marée près de Beypore" (= Kadal Undi, Beypur, 11° 11' N; 75° 49' E, dans l'État du Kerala, au sud-ouest de l'Inde), district de Malabar.
Chalcides pulchellus/Chalcides pulchellus :
Le scinque cylindrique de Mocquard (Chalcides pulchellus) est une espèce de scinque qui vit dans le sud-ouest du Burkina Faso. Son nom latin signifie « joli ».
Chalcides ragazzii/Chalcides ragazzii :
Chalcides ragazzii, communément appelé scinque cylindrique de Ragazzi, est une espèce de lézard de la famille des Scincidae. L'espèce est endémique d'Afrique.
Chalcides sepsoïdes/Chalcides sepsoïdes :
Le scinque à museau en coin ( Chalcides sepsoides ) est une espèce de scinque commune et répandue de la famille des Scincidae . On le trouve en Égypte, en Israël, en Jordanie, en Libye et dans les territoires palestiniens. Ses habitats naturels sont les arbustes secs subtropicaux ou tropicaux, les prairies de plaine sèches subtropicales ou tropicales, les sources d'eau douce, les déserts chauds et les rivages sablonneux. S. sepsoides est une espèce vivipare, nocturne en été et diurne en hiver. C. sepsoides est subarène et se déplace très efficacement en "nageant" sous le sable. En fait, on le voit rarement sur le sol, et une méthode courante de capture de spécimens consiste à creuser dans les dunes de sable près de la base des buissons ; c'est parce que sa principale tactique d'évasion est de plonger dans le sable. Ses membres sont fortement réduits pour s'adapter à ce mouvement fouisseur. De ce fait, il est souvent considéré comme un spécialiste du sable. L'espèce est menacée par la perte d'habitat, le surpâturage et la collecte commerciale, bien qu'aucune de ces menaces ne soit considérée comme très grave et que la population de l'espèce soit stable.
Chalcides simonyi/Chalcides simonyi :
Le scinque de Fuerteventura (Chalcides simonyi) est une espèce de scinque de la famille des Scincidae. Les scinques sont des lézards appartenant à la famille des Scincidae, une famille de l'infra-ordre Scincomorpha.
Chalcides sphenopsiformis/Chalcides sphenopsiformis :
Chalcides sphenopsiformis, ou scinque à museau en coin de Duméril, est une espèce de lézard de la famille des Scincidae. L'espèce se trouve au Maroc, au Sahara occidental, en Mauritanie et au Sénégal.
Chalcides thierryi/Chalcides thierryi :
Chalcides thierryi, communément appelé scinque cylindrique de Thierry, est une espèce de lézard de la famille des Scincidae. L'espèce est originaire d'Afrique de l'Ouest.
Ligue chalcidienne/Ligue chalcidienne :
La Ligue chalcidienne (grec: κοινόν τῶν χαλκιδέων, Koinon tōn Chalkideōn, "League des Chalcidiens"), également appelée les Olynthiens ou les Chalcidiens dans Thrace (χαλκιδεῖς ἐπί θρᾴκηhern, le chalkide epon ē ἐπί , était un État fédéral qui existait sur la péninsule de Chalcidique, sur les rives du nord-ouest de la mer Égée, d'environ 430 avant notre ère jusqu'à sa destruction par Philippe II de Macédoine en 348 avant notre ère.
Casque chalcidien/Casque chalcidien :
Un casque chalcidien ou casque de type chalcidien était un casque en bronze et porté par les anciens guerriers du monde hellénique, particulièrement populaire en Grèce aux Ve et IVe siècles av. Le casque a également été largement porté dans les régions grecques (sud) de l'Italie à la même période.
Coupe de chalcidianisation/Coupe de chalcidianisation :
Les coupelles chalcidianisantes sont un type spécifique d'œillères attiques. Les coupes à chalcidianiser ont probablement été produites dans l'important atelier du potier Nikosthène et de son successeur Pamphaios, comme on peut le déduire d'au moins deux exemplaires signés réalisés dans cet atelier. Ce type de tasse a un pied bas mais lourd avec un bord concave. Il est apparemment influencé par un type de coupe inventé par les producteurs de poterie chalkidienne du sud de l'Italie. Les tasses à chalcidianisation sont l'un des nombreux exemples de potiers attiques adoptant des formes de vases du sud de l'Italie, afin de pouvoir s'adapter aux goûts du sud de l'Italie et de conserver la domination attique sur ce marché. Leur décoration suit également les goûts du sud de l'Italie, y compris l'ajout de nez entre les yeux et d'oreilles (de satyre) sur le pourtour. À l'exception d'un seul exemple qui a pu être découvert à Athènes, toutes les coupes chalcidianisantes connues ont été trouvées dans le sud de l'Italie. Ils ont été produits vers 530 av.
Chalcidique/Chalcidique :
Chalcidica est un genre de papillons de nuit de la famille des Cossidae.
Chalcidica maculescens/Chalcidica maculescens :
Chalcidica maculescens est un papillon de nuit de la famille des Cossidae. Il a été décrit par Yakovlev en 2011. On le trouve aux Moluques, où il a été signalé depuis les îles Wetar.
Chalcidica minea/Chalcidica minea :
Chalcidica minea est un papillon de nuit de la famille des Cossidae. On le trouve en Inde, au Vietnam, en Thaïlande, aux Moluques, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans le Queensland et sur les îles Salomon. L'habitat se compose de forêts tropicales de plaine. Les adultes ont des ailes rouges avec des taches bleu-noir.
Chalcidica pallescens/Chalcidica pallescens :
Chalcidica pallescens est un papillon de nuit de la famille des Cossidae. Il a été décrit par Roepke en 1955. On le trouve en Nouvelle-Guinée et aux îles Salomon.
Chalcidichthys/Chalcidichthys :
Chalcidichthys malacapterygius est un crinière préhistorique éteint qui a vécu pendant le Miocène supérieur du sud de la Californie. On suppose qu'il s'est attaqué aux siphonophores, comme ses parents vivants.
Chalcididés/Chalcididés :
Les Chalcididae sont une famille de taille moyenne au sein des Chalcidoidea, composée principalement de parasitoïdes et de quelques hyperparasitoïdes. La famille est apparemment polyphylétique, bien que les différentes sous-familles puissent chacune être monophylétiques, et certaines pourraient être élevées au statut de famille dans un proche avenir. Selon la définition actuelle, il existe plus de 85 genres et plus de 1460 espèces dans le monde. Ils sont souvent noirs avec des marques jaunes, rouges ou blanches, rarement brillamment métalliques, avec un mésosome robuste et une sculpture très forte. Les fémurs postérieurs sont souvent considérablement agrandis, avec une rangée de dents ou de dentelures le long de la marge inférieure. L'une des utilisations les plus remarquables des pattes postérieures musculaires est l'espèce Lasiochalcidia igiliensis, qui attaque les larves prédatrices des lions fourmis, tenant les mandibules de la larve s'écarte tandis que la guêpe injecte un œuf dans la membrane de la gorge exposée.
Chalcidinae/Chalcidinae :
Chalcidinae est une sous-famille de guêpes chalcidides de la famille des Chalcididae. Il y a environ 6 genres et 17 espèces décrites chez Chalcidinae.
Chalcidini/Chalcidini :
Chalcidini est une tribu de guêpes de la sous-famille Chalcidinae.
Chalcidoptères/Chalcidoptères :
Chalcidoptera est un genre de papillons de nuit de la famille des Crambidae.
Chalcidoptera alimenalis/Chalcidoptera alimenalis :
Chalcidoptera alimenalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1859. On le trouve en Sierra Leone.
Chalcidoptera appensalis/Chalcidoptera appensalis :
Chalcidoptera appensalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Snellen en 1884. On le trouve en République démocratique du Congo (Orientale), au Togo, en Zambie, en Inde, en Indonésie (Java, Sulawesi), au Myanmar et au Sri Lanka.
Chalcidoptera argyrophoralis/Chalcidoptera argyrophoralis :
Chalcidoptera argyrophoralis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1912. On le trouve au Ghana.
Chalcidoptera atrilobalis/Chalcidoptera atrilobalis :
Chalcidoptera atrilobalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1896. On le trouve au Myanmar et en Thaïlande.
Chalcidoptera bilunalis/Chalcidoptera bilunalis :
Chalcidoptera bilunalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1899. On le trouve en Sierra Leone.
Chalcidoptera contraria/Chalcidoptera contraria :
Chalcidoptera contraria est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Max Gaede en 1917. On le trouve au Cameroun, en République Démocratique du Congo (Equateur, Kasaï oriental) et au Togo.
Chalcidoptera emissalis/Chalcidoptera emissalis :
Chalcidoptera emissalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1866. On le trouve dans le nord-est de l'Inde, au Sri Lanka, en Birmanie, à Singapour, à Bornéo, sur l'île d'Ambon, à Aru, en Nouvelle-Guinée et en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. Les adultes sont sexuellement dimorphes. Les mâles sont brun foncé avec des taches blanches et les femelles ont des ailes transparentes avec des veines brun foncé et des lignes sinueuses.
Chalcidoptera nigricans/Chalcidoptera nigricans :
Chalcidoptera nigricans est un papillon de la famille des Crambidae qui a été décrit pour la première fois par Max Gaede en 1917. Les origines du papillon remontent au Cameroun et à la Guinée équatoriale. L'envergure de cette espèce est d'environ 18 à 20 mm.
Chalcidoptera orbidiscalis/Chalcidoptera orbidiscalis :
Chalcidoptera orbidiscalis est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1918. On le trouve au Cameroun.
Chalcidoptera pryeri/Chalcidoptera pryeri :
Chalcidoptera pryeri est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1898. On le trouve à Bornéo. L'envergure est d'environ 20 mm. Les ailes antérieures sont rouge foncé avec une costa fuscous et une petite tache jaune à l'extrémité de la cellule, ainsi qu'une grande tache lunulée (en forme de croissant) au-delà de la cellule. Les zones côtières et intérieures et les termes sur les ailes postérieures sont fuscous.
Chalcidoptera rufilinealis/Chalcidoptera rufilinealis :
Chalcidoptera rufilinealis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Charles Swinhoe en 1895. On le trouve en Inde.
Chalcidoptera thermographa/Chalcidoptera thermographa :
Chalcidoptera thermographa est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1912. On le trouve dans l'ancienne province du Katanga en République démocratique du Congo, en Éthiopie, en Afrique du Sud et en Zambie.
Chalcidoptera thermographalis/Chalcidoptera thermographalis :
Chalcidoptera thermographalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Strand en 1920. On le trouve au Cameroun.
Chalcidoptera trogobasalis/Chalcidoptera trogobasalis :
Chalcidoptera trogobasalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1912. On le trouve au Nigeria.
Chalcionellus/Chalcionellus :
Chalcionellus est un genre de coléoptères appartenant à la famille des Histeridae. Le genre a été décrit pour la première fois par Reichardt en 1932. Les espèces de ce genre se trouvent en Europe et en Afrique du Nord. Espèce : Chalcionellus decemstriatus (Rossi, 1792)
Chalciope/Chalciope :
Chalciope (; grec ancien : Χαλκιόπη, romanisé : Khalkiópē signifie "visage de bronze"), dans la mythologie grecque, est un nom qui peut faire référence à plusieurs personnages. Chalciope, fille du roi Aeetes de Colchis, sœur de Médée et épouse de Phrixus, dont elle eut quatre fils : Argus, Phrontis, Melas et Cytisorus (certains auteurs ajoutent Presbon). Quand Aeetes a été détrôné et banni par son frère Perses, Chalciope a exprimé une grande dévotion filiale et est restée aux côtés de son père, même s'il avait tué son mari. Hésiode l'a appelée Iophossa et Pherecydes comme Euenia. Chalciope, fille de Rhexenor (ou du roi Chalcodon d'Eubée) et seconde épouse d'Égée. Elle ne lui a donné aucun héritier. Chalciope, fille d'Eurypyle de Cos, mère de Thessale par Héraclès. Chalciope, épouse du susmentionné Thessalus, mère de son fils Antiphus, vraisemblablement aussi de Pheidippus et Nesson. Chalciope ou Chalcippe, fille de Phalère. Chalciope, mère du musicien Linus d'Apollon.
Chalciope (papillon)/Chalciope (papillon) :
Chalciope est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae.
Chalciope alcyona/Chalciope alcyona :
Chalciope alcyona est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par Herbert Druce en 1888. On le trouve dans le Pacifique sud, notamment aux Fidji, en Nouvelle-Guinée, en Nouvelle-Calédonie et en Australie. Les larves peuvent devenir nuisibles pour Oryza sativa.
Chalciope erecta/Chalciope erecta :
Chalciope erecta est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1902. On le trouve en Afrique du Sud, au Kenya et en Somalie.
Chalciope mygdon/Chalciope mygdon :
Chalciope mygdon, le papillon à rayures triangulaires, est un papillon de nuit de la famille des Noctuidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Pieter Cramer en 1777. On la trouve de la région orientale au Sundaland.
Chalciope pusilla/Chalciope pusilla :
Chalciope pusilla est un papillon nocturne de la famille des Noctuidae décrit pour la première fois par William Jacob Holland en 1894. On le trouve au Gabon et en Afrique du Sud.
Chalcipore/Chalcipore :
Chalciporus est un genre de champignons de la famille des Boletaceae (sous-ordre Boletineae). Il y a environ 25 espèces dans le genre. Le mycologue français Frédéric Bataille a érigé le genre en 1908, bien qu'il n'ait pas été généralement accepté pendant plusieurs décennies et a souvent été classé comme une section (Piperati) du genre Suillus ou apparenté au genre Pulveroboletus. L'espèce type est Chalciporus piperatus. Rolf Singer a ressuscité le genre en 1973, séparant l'espèce du genre Suillus sur la base de pigments distincts. Le nom est dérivé du grec ancien khalkos "cuivre" et se traduit par "pores de cuivre". Le genre Chalciporus, avec le genre Buchwaldoboletus, forme un groupe de champignons qui est une ramification précoce des Boletaceae. De nombreux membres du groupe semblent être des parasites. Wu et Yang ont proposé que ce clade soit appelé la sous-famille Chalciporoideae. Le genre Rubinoboletus a été fusionné dans ce genre en raison de leur similitude morphologique et de l'analyse génétique ultérieure, principalement en raison du fait que Rubinoboletus (maintenant Chalciporus) rubinus est niché dans Chalciporus. Les membres du genre Chalciporus ont des corps de fruits boletoïdes avec des pores qui sont différentes nuances de rouge à rose, pieds dépourvus de réticulations, mycélium jaune et spores ovales lisses. . piperatus et C. piperatoides ont un goût poivré, le premier est comestible tandis que le second est inconnu. C. rubinellus et C. pseudorubinellus ont un goût plus doux et sont comestibles.
Chalciporus amarellus/Chalciporus amarellus :
Chalciporus amarellus est un champignon bolet de la famille des Boletaceae, originaire d'Europe. Il a été décrit pour la première fois en 1883 par le mycologue français Lucien Quélet sous le nom de Boletus amarellus, puis transféré dans le genre Chalciporus par Frédéric Bataille en 1908. Génétiquement, cette espèce est étroitement liée à Chalciporus rubinellus.
Chalciporus chontae/Chalciporus chontae :
Chalciporus chontae est un petit champignon poreux de la famille des Boletaceae originaire du Costa Rica.
Chalciporus piperatoides/Chalciporus piperatoides :
Chalciporus (anciennement Boletus) piperatoides est un petit champignon poreux de la famille des Boletaceae que l'on trouve dans les forêts d'Amérique du Nord. Il ressemble beaucoup à Chalciporus piperatus mais se distingue par sa chair et ses pores qui se colorent en bleu après avoir été coupés ou meurtris. Il a un goût moins poivré.
Chalciporus piperatus/Chalciporus piperatus :
Chalciporus piperatus, communément appelé bolet poivré, est un petit champignon poreux de la famille des Boletaceae que l'on trouve dans les forêts mixtes d'Europe et d'Amérique du Nord. Il a été enregistré sous des arbres introduits au Brésil, et s'est naturalisé en Tasmanie et s'est propagé sous des arbres indigènes Nothofagus cunninghamii. Un petit bolet, le corps du fruit a une calotte fauve orange de 1,6–9 cm (5⁄8–3 + 1⁄2 po) avec des pores cannelle à bruns en dessous, et un 4–9,5 cm (1 + 5⁄8–3 +3⁄4 po) de hauteur sur 0,6–1,2 cm (1⁄4–1⁄2 po) d'épaisseur. La chair a un goût très poivré. La variété rare hypochryseus, trouvée uniquement en Europe, a des pores et des tubes jaunes. Décrit par Pierre Bulliard en 1790 sous le nom de Boletus piperatus, il n'est apparenté que de loin aux autres membres du genre Boletus et a été reclassé en Chalciporus piperatus par Frédéric Bataille en 1908. Le genre Chalciporus était une lignée de ramification précoce des Boletaceae et semble être apparenté aux bolets aux propriétés parasitaires. Auparavant considéré comme ectomycorhizien (une relation symbiotique qui se produit entre un champignon et les racines de diverses espèces végétales), C. piperatus est maintenant soupçonné d'être parasitaire sur Amanita muscaria.
Chalciporus pseudorubinellus/Chalciporus pseudorubinellus :
Chalciporus pseudorubinellus est un champignon bolet de la famille des Boletaceae. On le trouve en Amérique du Nord et en Amérique centrale.
Chalciporus radiatus/Chalciporus radiatus :
Chalciporus radiatus est un champignon bolet de la famille des Boletaceae. Trouvé dans le sud de la Chine, il a été décrit comme nouveau pour la science en 2015 par Ming Zhang et Tai-Hui Li. L'épithète spécifique radiatus fait référence à la disposition radiale distincte de l'hyménophore.
Chalciporus rubinellus/Chalciporus rubinellus :
Chalciporus rubinellus, communément connu sous le nom de bolet rouge-violet, est un champignon bolet de la famille des Boletaceae. Il a été décrit pour la première fois en 1879 sous le nom de Boletus rubinellus, puis transféré au genre Chalciporus en 1973. Génétiquement, il est étroitement lié à Chalciporus amarellus.
Chalcis/Chalcis :
Chalcis ( KAL-siss ; grec ancien & Katharevousa : Χαλκίς, romanisé : Chalkís) ou Chalkida (grec moderne : Χαλκίδα, romanisé : Halkídha, prononcé [xalˈciða]), est le chef-lieu de l'île d'Eubée ou Eubée en Grèce, située sur le détroit Euripus à son point le plus étroit. Le nom est préservé de l'antiquité et est dérivé du grec χαλκός (cuivre, bronze), bien qu'il n'y ait aucune trace de mines dans la région. À la fin du Moyen Âge, il était connu sous le nom de Negropont(e), un nom italien qui a également été appliqué à toute l'île d'Eubée.
Chalcis (Aeolis)/Chalcis (Aeolis):
Chalcis ( grec ancien : Χαλκίς ) était une ville de l' ancienne Aeolis , placée par Stephanus de Byzance en face de Lesbos . Des monnaies en bronze datées du IVe siècle avant notre ère portant l'inscription « ΧΑ » sont attribuées à la commune. Son emplacement n'est pas localisé ; cependant, il a été suggéré qu'il pourrait être situé sur l'île turque de Çiplak Ada, située parmi un archipel de nombreuses îles entre Lesbos et l'Asie Mineure. Hérodote connaissait cet archipel comme celui des "Cent Îles" ( grec ancien : Ἑκατόννησοι , romanisé : Hekatonesoi ) et mentionne qu'il y avait des villes éoliennes mais il ne mentionne les noms d'aucune d'entre elles.
Chalcis (Étolie)/Chalcis (Étolie):
Chalcis ou Chalkis (grec ancien : Χαλκίς), également appelée Chalceia (Χάλκεια) et Hypochalcis (Ὑποχαλκίς), était une ville de l'ancienne Étolie, située sur la côte, à une courte distance à l'est de l'embouchure de l'Événus, et au pied d'une montagne du même nom, d'où il a été appelé Hypochalcis. Chalcis est l'une des cinq villes étoliennes dont parle Homère, qui lui donne l'épithète de ἀγχίαλος (anchialos, « près de la côte »), dans le Catalogue des navires de l'Iliade. Il a continué à être mentionné dans la période historique, par Thucydide, Polybe et Strabon. Son site est identifié comme proche du Kato Vasiliki moderne.
Chalcis (Élis)/Chalcis (Élis):
Chalcis ou Chalkis ( grec ancien : Χαλκίς ) était une ville de l'ancienne Elis . Strabon le situe dans une zone de la région de Triphylia appelée Macistia, près d'une rivière également appelée Chalcis, d'une source appelée Cruni (actuellement appelée Tavla) et non loin de la ville de Samicum. Cruni et Chalcis sont nommés par Homère dans l' Odyssée , et tous deux sont également cités dans l' hymne homérique à Apollon .
Chalcis (Épire)/Chalcis (Épire) :
Chalcis ou Chalkis ( grec ancien : Χαλκίς ) était une ville de l' ancienne Épire sur le mont Pinde , près de laquelle s'élève la rivière Achelous . Elle est appelée à tort par Stephanus de Byzance une ville d'Étolie. Son site est provisoirement identifié comme près de Khaliki.
Chalcis (homonymie) / Chalcis (homonymie):
Chalcis (grec : Χαλκίς) est une ville sur le détroit d'Euripus entre l'île d'Eubée et le continent grec. Autres villes de l'Antiquité : Chalcis (Aeolis), une ville de l'ancienne Aeolis, aujourd'hui en Turquie Chalcis (Aetolia), une ville de l'ancienne Aetolia Chalcis (Elis), une ville de l'ancienne Elis Chalcis (Epirus), une ville de l'ancienne Epirus Chalcis , Syrie, Qinnasrin Chalcis moderne (Thrace), Inecik moderne en Turquie européenne Chalcis sub Libanum, Capitale du Royaume de ChalcisCe peut être aussi : Mont Chalcis, près de Chalcis dans la province d'Étolie Chalcis, une province d'Eubée, région centrale dans l'administration décentralisée de Thessalie et Grèce centrale Chalcis (guêpe), un genre de guêpe chalcidienne
Chalcis (guêpe)/Chalcis (guêpe) :
Chalcis est un genre de guêpe de la tribu Chalcidini.
Décret de Chalcis/Décret de Chalcis :
Le décret de Chalcis était un serment de loyauté que les habitants de la ville de Chalcis sur l'île d'Eubée ont été contraints de prêter après l'échec d'une révolte de l'empire athénien en 446/5 av. Le décret est difficile à dater mais il a suivi la révolte des villes d'Eubée en 446. Les insulaires ont été irrités par l'impérialisme de plus en plus dur d'Athènes et ont tenté de profiter de la défaite d'Athènes lors de la bataille de Coronea en Béotie voisine (c 447 av. J.-C.) qui entraîna la perte de « l'empire terrestre » athénien. La révolte est écrasée par les Athéniens menés par Périclès. D'autres villes d'Eubée, comme Érétrie, avaient adopté des décrets contenant exactement les mêmes dispositions. Le décret est considéré comme un point où il n'y avait plus aucun doute sur le pouvoir impérial détenu par Athènes sur ses alliés de la Ligue de Délos. Je ne me révolterai pas contre le peuple d'Athènes par quelque moyen ou dispositif que ce soit, ni en paroles ni en paroles. acte, et je n'obéirai à personne qui se révolte, et si quelqu'un se révolte, je le dénoncerai aux Athéniens. et je serai le meilleur et le plus juste allié que je puisse être et j'aiderai et défendrai le peuple athénien, au cas où quelqu'un ferait du tort au peuple athénien, et j'obéirai au peuple athénien. les procédures judiciaires de la ville de Chalcis ayant pour effet de restreindre sévèrement les actions des tribunaux locaux. Le décret autorisait les habitants de Chalcis à punir leurs propres citoyens, sauf dans les cas impliquant la mort, l'exil ou la perte de leurs droits en tant que citoyens. Le droit d'appel à l'Heliaia d'Athènes a été autorisé. Cela visait en grande partie les riches oligarchiques qui espéraient obtenir l'aide de Sparte ou de la Perse dans leurs révoltes.
Province de Chalcis/Province de Chalcis :
La province de Chalcis était l'une des provinces de la préfecture d'Eubée, en Grèce. Son territoire correspondait à celui des communes actuelles Chalcis, Dirfys-Messapia, Eretria, et Mantoudi-Limni-Agia Anna. Il a été aboli en 2006.
Gare_de_Chalcis/Gare de Chalcis :
La gare de Chalcis (en grec : Σιδηροδρομικός σταθμός Χαλκίδος, romanisé : Sidirodromikos stathmos Chalkídos) est une gare ferroviaire de la ville de Chalcis, en Eubée, en Grèce. Inaugurée le 8 mars 1904, elle est aujourd'hui la gare terminus nord du service Athènes - Chalcis de Proastiakos. La gare se trouve à proximité du front de mer, avec une petite promenade parallèle aux quais. Il appartient à OSE, mais le service est fourni par TrainOSE, via Proastiakos jusqu'à Oinoi et Athènes.
Chalco/Chalco :
Chalco peut faire référence à : Chalco de Díaz Covarrubias, ou simplement Chalco, siège de la municipalité de Chalco, État de México Chalco (altépetl), un altépetl ou cité-état précolombienne du centre du Mexique Lac Chalco, lac endoréique autrefois situé dans le Vallée de Mexico Chalco, Nebraska, dans le nord du comté de Sarpy, Nebraska, États-Unis Chalco Hills Recreation Area dans le Nebraska Valle de Chalco Solidaridad, une municipalité située dans l'État de Mexico, au Mexique Chalco, Aluminium Corporation of China Limited Le système Chalco dans The Last d'AA Attanasio Légendes de la Terre
Chalco, Nebraska/Chalco, Nebraska :
Chalco est un lieu désigné par recensement (CDP) dans le nord du comté de Sarpy, Nebraska, États-Unis, et une banlieue adjacente d'Omaha, avec La Vista située au sud-est. La population était de 10 994 au recensement de 2010.
Chalco (alt%C3%A9petl)/Chalco (altépetl):
Chālco [ˈt͡ʃaːɬko] était un altepetl ou une confédération nahua précolombienne complexe dans le centre du Mexique. Il était divisé en quatre sous-altepetl de Tlalmanalco/Tlacochcalco, Amaquemecan, Tenanco Texopalco Tepopolla et Chimalhuacan-Chalco, eux-mêmes subdivisés en altepetl tlayacatl, chacun avec son propre tlatoani (roi). Ses habitants étaient connus sous le nom de Chālcatl [ˈt͡ʃaːɬkat͡ɬ] (singulier) ou Chālcah [ˈt͡ʃaːɬkaʔ] (pluriel). Au 14e et au début du 15e siècle, des guerres de fleurs ont eu lieu entre les Chalques et les Aztèques. Une guerre grave a éclaté en 1446. Selon l'historien Amaqueme Chimalpahin, c'était parce que les Chalca avaient refusé une demande mexicaine de fournir des matériaux de construction pour le temple de Huitzilopochtli. Chalco a finalement été conquise par les Aztèques sous Moctezuma I vers 1465, et les rois de Chalco ont été exilés à Huexotzinco. Les dominations ont été restaurées par Tizoc en 1486, qui a installé un nouveau tlatoque. Cela a été réalisé, en partie, grâce au travail diplomatique effectué par le musicien chalcan Quecholcohuatl lorsqu'il a interprété une composition à caractère politique pour Axayacatl en 1479. Cette histoire a été enregistrée par Chimalpahin dans la septième de ses huit relations (voir La libération de Chalco ). Chalco a rendu plus hommage à Tenochtitlan sous forme de nourriture que toute autre région de la vallée du Mexique, probablement en raison de son sol fertile et de son emplacement. Les conquistadors espagnols Pedro de Alvarado et Bernardino Vázquez de Tapia ont atteint Chalco à l'automne 1519. Le Chalca s'est allié avec les Espagnols et a participé à la défaite des Aztèques.: 320 Hernán Cortés a réclamé Chalco pour lui-même en tant qu'encomienda, mais n'a pas réussi à en conserver la possession. Chalco a été désigné corregimiento en 1533. Plusieurs endroits en dehors de la région traditionnelle de Chalco lui ont été ajoutés à l'époque coloniale.
Chalco FC/Chalco FC :
Le Chalco Fútbol Club, communément appelé Chalco FC, est un club de football mexicain basé à Chalco de Díaz Covarrubias. Le club a été fondé en 2008 et joue actuellement en Serie B de Liga Premier.
Chalco Hills_Recreation_Area/Chalco Hills Recreation Area :
La zone de loisirs de Chalco Hills est située dans le nord-ouest du comté de Sarpy, dans le Nebraska, et à environ 19 km à l'ouest du centre-ville d'Omaha. Chalco Hills se compose de 1 186 acres (4,80 km2) dont 246 acres (1,00 km2) sont couverts par le lac Wehrspann, un réservoir artificiel. La zone de loisirs a été ouverte en 1988 dans le cadre des efforts du district des ressources naturelles de la rivière Papio-Missouri pour contrôler les inondations et améliorer les possibilités de loisirs. Le barrage a été construit par le US Army Corps of Engineers et la zone de loisirs est gérée par le Natural Resources District.
Chalco de_D%C3%ADaz_Covarrubias/Chalco de Díaz Covarrubias :
Chalco de Díaz Covarrubias ( prononciation nahuatl : [ɕaɫko] ) est une ville qui est le siège municipal de la municipalité environnante de Chalco . Il se situe dans la partie orientale de l'État de Mexico, juste à l'est du district fédéral de Mexico et est considéré comme faisant partie de la zone métropolitaine de Mexico. Le nom de Chalco est Nahuatl, et vient de Challi : "bord du lac", et Co : "lieu" donc les deux mots ensemble signifient "au bord du lac". Le chef municipal, porte le nom de Diaz Covarrubias, en l'honneur de Juan Díaz Covarrubias, l'un des praticiens de la médecine qui a été héroïquement fusillé à Tacubaya en 1859.
Chalcochreux/Chalcochreux :
Chalcochrous est un genre de coléoptères de la famille des Carabidae, contenant les espèces suivantes : Chalcochrous brevithorax Straneo, 1995 Chalcochrous degener (Peringuey, 1896) Chalcochrous hera (Tschitscherine, 1901) Chalcochrous lenis (Germar, 1824) Chalcochrous otiosus (Tschitscherine, 1898) Chalcochrous strictobase Straneo, 1975
Chalcocite/Chalcocite :
La chalcocite (), sulfure de cuivre (I) (Cu2S), est un minerai de cuivre important. Il est opaque et gris foncé à noir, avec un éclat métallique. Il a une dureté de 2,5 à 3 sur l'échelle de Mohs. C'est un sulfure avec un système cristallin monoclinique. Le terme chalcocite vient de l'altération du nom obsolète chalcosine, du grec khalkos, signifiant "cuivre". Il est également connu sous le nom de redruthite, de cuivre vitreux ou de cuivre-coup d'œil.
Chalcocolone/Chalcocolone :
Chalcocolona est un genre de papillons de nuit de la famille des Cosmopterigidae. Il ne contient qu'une seule espèce, Chalcocolona cyananthes, que l'on trouve en Afrique du Sud et au Zimbabwe.
Chalcocopris/Chalcocopris :
Chalcocopris est un genre de Scarabaeidae ou scarabée.
Chalcodermus/Chalcodermus :
Chalcodermus est un genre de coléoptères du museau et de l'écorce de la famille des Curculionidae. Il y a au moins 110 espèces décrites dans Chalcodermus.
Chalcodermus aeneus/Chalcodermus aeneus :
Chalcodermus aeneus, le charançon du niébé, est une espèce de véritable charançon de la famille des coléoptères Curculionidae.
Chalcodermus collaris/Chalcodermus collaris :
Chalcodermus collaris , le charançon du pois perdrix , est une espèce de scolyte ou de scolyte de la famille des Curculionidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Chalcodermus inaequicollis/Chalcodermus inaequicollis :
Chalcodermus inaequicollis est une espèce de véritable charançon de la famille des coléoptères Curculionidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Chalcodermus martini/Chalcodermus martini :
Chalcodermus martini est une espèce de véritable charançon de la famille des coléoptères Curculionidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Chalcodermus semicostatus/Chalcodermus semicostatus :
Chalcodermus semicostatus est une espèce de véritable charançon de la famille des coléoptères Curculionidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Chalcodermus serripes/Chalcodermus serripes :
Chalcodermus serripes, le charançon des graines vertes du mimosa, est une espèce de véritable charançon de la famille des coléoptères Curculionidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Chalcodermus vittatus/Chalcodermus vittatus :
Chalcodermus vittatus est une espèce de véritable charançon de la famille des coléoptères Curculionidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Chalcodon/Chalcodon :
Dans la mythologie grecque, le nom Chalcodon (grec ancien : Χαλκώδων, gén. : Χαλκώδοντος signifie « dent de cuivre » ou « dent de fer », de χαλκός = cuivre et généralement métal + ὀδών, type ionique de ὀδούς = dent)[1] ] peut se référer à : Chalcodon, un prince égyptien comme l'un des fils du roi Aegyptus. Il a subi le même sort que ses autres frères, à l'exception de Lynceus, lorsqu'ils ont été tués lors de leur nuit de noces par leurs épouses qui ont obéi à l'ordre de leur père, le roi Danaus de Libye. Chalcodon était le fils d'Aegyptus par une femme arabe et donc le propre frère d'Istrus, Agenor, Chaetus, Diocorystes, Alces, Alcmenor, Hippothous, Euchenor et Hippolytus. Dans certains récits, il pourrait être un fils d'Aegyptus soit par Eurryroe, fille du dieu du fleuve Nilus, soit par Isaie, fille du roi Agenor de Tyr. Chalcodon a épousé la Danaid Rhodia, fille de Danaus soit par les hamadryades Atlanteia ou Phoebe. Chalcodon, fils d'Abas et roi des Abantes. Lui et Telamon ont aidé Héraclès dans sa campagne contre Elis. Alors qu'il dirigeait son peuple dans une attaque contre Thèbes, en Grèce, il a été tué par Amphitryon. Son fils était Elephenor par Imenarete, Melanippe ou Alcyone. Il eut également plusieurs filles, dont l'une, Chalciope, épousa Égée. Chalcodon de Cos , qui a blessé Héraclès dans une bataille qui a éclaté lorsque les Coans ont pris Héraclès pour un pirate. Aussi connu sous le nom de Chalcon. Chalcodon, prétendant d'Hippodamie devant Pélops, fut tué par Oenomaus.
Chalcodryidés/Chalcodryidés :
Les Chalcodryidae sont une famille de coléoptères du grand sous-ordre Polyphaga.
Chalcoecia/Chalcoecia :
Chalcoecia est un genre de papillons de nuit de la famille des Noctuidae. Le genre a été érigé par George Hampson en 1908.
Chalcoela/Chalcoela :
Chalcoela est un genre de papillons de nuit de la famille des Crambidae.
Chalcoela iphitalis/Chalcoela iphitalis :
Chalcoela iphitalis, la chalcoela aux ailes fuligineuses, est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae présente dans toute l'Amérique du Nord. On les voit aussi loin au sud que la Californie, l'Arizona et la Caroline du Sud et aussi loin au nord que l'Ontario. Les adultes peuvent être vus de mai à août. La tête, le corps et la partie avant des ailes antérieures sont jaune-orange tandis que l'aile postérieure et la partie arrière des ailes antérieures sont grises et argentées. Le bord arrière de l'aile postérieure est tacheté de noir. Il a été décrit pour la première fois sous le nom de Cataclysta iphitalis par Francis Walker en 1859. Les larves sont des parasitoïdes, se nourrissant des larves de guêpes cartonnières, y compris des espèces telles que Polistes dominulus, P. exclamans, P. metricus, Mischocyttarus flavitarsis et P. apachus. Par exemple, les cellules du nid de M. flavitarsis sont souvent envahies par les larves la nuit car les guêpes ne peuvent pas les voir. Les larves migrent entre les cellules, consommant des larves et des pupes de guêpes. Ils se nymphosent ensuite, faisant tourner leurs cocons dans des cellules vides. M. flavitarsis n'essaye pas de débarrasser le nid du parasite. Au lieu de cela, ils continueront comme un nid ou abandonneront et se reposeront ailleurs.
Chalcoela pegasalis/Chalcoela pegasalis :
Chalcoela pegasalis, le papillon parasite des guêpes, est un papillon de la famille des Crambidae. Elle a été décrite par Francis Walker en 1859. On la trouve à Cuba, en Jamaïque, aux Antilles françaises, à Porto Rico mais aussi aux États-Unis et au Canada. Les adultes volent de mai à septembre. Les larves sont des parasitoïdes des larves de l'espèce Polistes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Culver Junction station