Rechercher dans ce blog

samedi 25 juin 2022

Cartel Cartel album""


Carthagène Naval_Museum/Musée naval de Carthagène :
Le musée naval de Carthagène est un musée militaire situé près du port de la ville de Carthagène, en Espagne. Il présente des expositions liées à la construction navale. C'est une filiale du Musée Naval de Madrid.

Protocole de Cartagena_on_Biosafety/Protocole de Cartagena sur la biosécurité :
Le Protocole de Carthagène sur la biosécurité à la Convention sur la diversité biologique est un accord international sur la biosécurité en tant que complément à la Convention sur la diversité biologique (CDB) en vigueur depuis 2003. Le Protocole sur la biosécurité vise à protéger la diversité biologique des risques potentiels posés par les organismes génétiquement modifiés. issus de la biotechnologie moderne. Le protocole sur la biosécurité indique clairement que les produits issus des nouvelles technologies doivent être basés sur le principe de précaution et permettre aux pays en développement de trouver un équilibre entre la santé publique et les avantages économiques. Il permettra par exemple aux pays d'interdire les importations d'organismes génétiquement modifiés s'ils estiment qu'il n'y a pas suffisamment de preuves scientifiques que le produit est sûr et obligera les exportateurs à étiqueter les envois contenant des produits génétiquement modifiés tels que le maïs ou le coton. Le nombre requis de 50 instruments de ratification/adhésion/approbation/acceptation par les pays a été atteint en mai 2003. Conformément aux dispositions de son article 37, le Protocole est entré en vigueur le 11 septembre 2003. En juillet 2020, le Protocole avait 173 parties, dont 170 États membres des Nations Unies, l'État de Palestine, Niue et l'Union européenne.
Province de Carthagène/Province de Carthagène :
La province de Carthagène (en espagnol : Provincia de Cartagena), également appelée Gobierno de Cartagena (gouvernement de Carthagène) à l'époque impériale espagnole, était une division administrative et territoriale de la Nouvelle-Grenade dans la vice-royauté du Pérou. Il a été initialement organisé le 16 février 1533 en tant que capitainerie générale de la partie centrale de la province de Tierra Firme. En 1717, le roi Philippe V d'Espagne a publié un décret royal créant la vice-royauté de la Nouvelle-Grenade, par laquelle la province a été ajoutée à cette dernière. Pendant les guerres d'indépendance hispano-américaines (1810-1833), la province de Carthagène est déclarée État libre et rattachée aux Provinces-Unies de la Nouvelle-Grenade, fédération qui existe de 1811 à 1816, date à laquelle elle est reconquise par l'Espagne. Avec la déclaration de l'ancienne vice-royauté de la Nouvelle-Grenade en tant que république éphémère (1819-1830) de la Grande Colombie en 1819, la province de Carthagène est devenue une partie du département de la Magdalena qui englobait tout ce qui est aujourd'hui la côte caraïbe de la Colombie. Suite à la dissolution de la Grande Colombie en 1830, la province appartenait à la République centralisatrice de la Nouvelle-Grenade jusqu'à ce que le système fédéral soit introduit à la Nouvelle-Grenade en 1857; la province est alors devenue l'État souverain de Bolívar.
Raffinerie de Carthagène/Raffinerie de Carthagène :
La raffinerie de Carthagène est une raffinerie de pétrole située à Carthagène, en Colombie. Il est exploité par Refineria de Cartagena SA (Reficar), une filiale d'Ecopetrol. En 2007, Reficar était le point zéro pour peut-être le pire cas de corruption de l'histoire de la Colombie. Cela équivalait à des pertes de corruption de plus de 8 milliards de dollars, soit le pire scandale de corruption que d'autres comme le Carrusel de la Contratación ou Agro Ingreso Seguro. Le coût pour le pays équivalait à environ 5% du budget national de la Colombie pour 2016 et ne sera récupéré que jusqu'en 2046, selon les comptes nationaux.
Cartagena del_Chair%C3%A1/Cartagena del Chairá :
Cartagena del Chairá (prononciation espagnole : [kaɾtaˈxena ðel tʃajˈɾa]) est une ville et une municipalité du département colombien de Caquetá. La ville a acquis une notoriété lors de l'échec du processus de paix FARC-Gouvernement (1999-2002) entre le gouvernement colombien et le groupe de guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) qui maintient toujours des opérations et une forte influence dans la région malgré la présence du militaire colombien.
Gare ferroviaire de Carthagène/gare ferroviaire de Carthagène :
La gare ferroviaire de Carthagène est la principale gare ferroviaire de la ville espagnole de Carthagène dans la région de Murcie. C'est le terminus du chemin de fer Chinchilla-Carthagène et le bâtiment de la gare actuelle a ouvert ses portes en 1903.
Insurrection de Carthagène / Insurrection de Carthagène :
Le soulèvement de Carthagène a eu lieu du 4 au 7 mars 1939 pendant la guerre civile espagnole. Le transport de troupes SS Castillo de Olite a été coulé pendant la révolte.
Cartagènes / Cartagènes :
Cartageneras (prononciation espagnole : [kaɾtaxeˈneɾas]) est un palo flamenco appartenant à la catégorie des cantes de las minas (en anglais, chansons des mines) ou cantes minero-levantinos (chants de mineurs orientaux). Comme le reste des chansons de cette catégorie, elle dérive d'anciens styles de fandango folklorique. L'origine de ce style particulier est attribuée au fandango traditionnel de la région minière de Carthagène dans la province de Murcie, dans le sud de l'Espagne. Bien que des chanteurs antérieurs comme Rojo el Alpargatero aient contribué à son développement, c'est Antonio Chacón qui a déterminé sa forme définitive de flamenco et l'a rendu populaire dans d'autres régions. La strophe du Cartagenera est habituelle pour le fandango. À l'origine, il était joué dans la même tonalité et le même mode que le reste des fandangos. Mais depuis Ramón Montoya (guitariste habituel de Chacón), tous les Cantes de las minas ont commencé à être chantés dans la tonalité de ré majeur, modulant en fa# phrygien à la fin de la strophe. L'accord utilisé pour le Fa# est en fait un accord rare, formé des notes (de la 6ème à la 1ère corde) Fa#, Ré#, Fa#, Sol, Si, Mi. C'est aussi à cette époque que les cantes de las minas ont commencé à perdre leur schéma rythmique abandolao pour devenir des cantes libres (sans schéma rythmique défini). Ce palo contient une courte liste de chants. Seuls deux ou trois (selon les auteurs) sont classés sous ce nom.
Cartago/Cartago :
Cartago peut faire référence à : Cartago, Valle del Cauca, Colombie Province de Cartago, Costa Rica Cartago, Costa Rica, capitale de la province de Cartago Cartago, Californie, États-Unis
Cartago, Californie/Cartago, Californie :
Cartago (espagnol pour "Carthage") est un lieu désigné par le recensement dans le comté d'Inyo, en Californie, aux États-Unis. Cartago est situé sur le côté ouest du lac Owens à 3 miles (4,8 km) au nord-nord-ouest d'Olancha, à une altitude de 3629 pieds (1106 m). La population était de 92 au recensement de 2010, contre 109 au recensement de 2000.
Cartago, Costa_Rica/Cartago, Costa Rica :
Cartago ( prononciation espagnole: [kaɾˈtaɣo] ) est la ville principale du canton de Cartago de la province de Cartago et est composée des districts oriental et occidental comme indiqué dans les divisions administratives du Costa Rica . C'était la capitale du Costa Rica de 1574 à 1824.
Cartago, Valle_del_Cauca/Cartago, Vallée del Cauca :
Cartago (prononciation espagnole : [kaɾˈtaɣo]) est une ville du sud-ouest de la Colombie, à environ 300 km à l'ouest de Bogotá. C'est dans la partie extrême nord du département de Valle del Cauca. Il est situé très près de la ville de Pereira, à environ 20 minutes en voiture. C'est la sixième plus grande ville de Valle après Cali, Palmira, Buenaventura, Tuluá et Jamundí. En 2019, elle comptait environ 135 000 habitants.
Cartago (canton)/Cartago (canton):
Cartago est un canton de la province de Cartago au Costa Rica. La ville principale est Cartago.
Cartago Agrarian_Union_Party/Parti de l'Union agraire Cartago :
Le Parti de l'Union agraire de Cartago (en espagnol : Partido Unión Agrícola Cartaginés) est un parti politique de la province de Cartago, au Costa Rica. Le parti a été fondé en 1969 par Juan Guillermo Brenes Castillo. Il a d'abord contesté une élection générale en 1970, mais n'a obtenu que 0,5% des voix et n'a pas remporté de siège. En 1974, le soutien au parti a plus que doublé, obtenant 1,2% des voix et remportant son premier siège. Bien qu'il ait vu sa part des voix chuter à 1 %, le parti a conservé son siège aux élections de 1978. Cependant, une nouvelle chute à 0,8% en 1982 a vu le parti perdre sa représentation parlementaire. Il a retrouvé un siège aux élections de 1986, obtenant 1,2% des voix nationales. Le siège a été conservé lors des élections de 1990 et 1994, mais une perte de soutien lors des élections de 1998 a vu sa part des voix tomber à 0,5%, ce qui lui a fait perdre son siège solitaire. Un résultat similaire en 2002 a vu le parti rester sans siège.
Cartago Green_Party/Parti Vert Cartago :
Le Parti vert de Cartago ( espagnol : Partido Verde de Cartago ; initialement nommé Parti vert écologique ) est un parti politique provincial de Cartago , au Costa Rica . Le parti suit les idées et la plate-forme écologistes et est membre à la fois des Verts mondiaux et de la Fédération des partis verts des Amériques. Le parti a également reçu l'approbation de la branche locale de Greenpeace au Costa Rica. Fondée en septembre 2004 par le journaliste Carlos Arrieta et le professeur d'anglais Rodrigo Arias, entre autres. Les dirigeants du parti reconnaissent que certains des principaux partis comme Citizens Action, ont approuvé les politiques écologistes au Congrès et s'opposent aux projets dommageables pour l'environnement, mais assurent la nécessité d'un parti écologique spécifique à l'Assemblée. Avec Arrieta comme candidat au Congrès, le parti a obtenu 1 604 voix en 2006 et 2 901 en 2010 sans siège gagné. Ses meilleurs résultats ont été obtenus lors des élections municipales de 2016, lorsqu'il a reçu un fort soutien dans le canton de Paraiso, obtenant un siège au conseil municipal et au syndic du district central.
Province de Cartago/Province de Cartago :
Cartago (prononciation espagnole : [kaɾˈtaɣo]), qui signifie Carthage en espagnol, est une province du centre du Costa Rica. C'est l'une des plus petites provinces, mais probablement la plus riche des sites et des traditions de l'ère coloniale espagnole.
Gare_de_Cartago/Gare de Cartago :
La gare de Cartago est une gare ferroviaire, gérée par Incofer, située dans le district Occidental, dans le canton de Cartago de la province de Cartago.
Cartagogène/Cartagogène :
Cartagogena est un genre de papillons nocturnes appartenant à la famille des Tortricidae.
Cartagogena februa/Cartagogena februa :
Cartagogena februa est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve au Costa Rica. L'envergure est d'environ 24 mm. La couleur de fond des ailes antérieures est crème jaunâtre, légèrement saupoudrée et strigulée (finement striée) de brun. Les ailes postérieures sont de couleur crème sale, indistinctement réticulées (un motif en forme de filet) avec un brunâtre à l'apex et blanchâtre dans les zones basale et anale.
Cartagogena ferruminata/Cartagogena ferruminata :
Cartagogena ferruminata est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve au Costa Rica. L'envergure est de 23 à 25 mm. La couleur de fond des ailes antérieures est crème brunâtre pâle, imprégnée et strilée (finement striée) de brun rouille foncé. Les ailes postérieures sont de couleur crème brunâtre clair teinté de brun sur le pourtour.
Cartagogena filtrata/Cartagogena filtrata :
Cartagogena filtrata est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve au Costa Rica. L'envergure est d'environ 24 mm. Les ailes antérieures sont monochromes, blanchâtres et légèrement teintées de gris et teintées d'ocre dans la zone de l'apex. Il y a quelques écailles noirâtres dispersées dans la moitié distale de l'aile. Les ailes postérieures sont légèrement plus claires que les ailes antérieures.
Cartajima/Cartajima :
Cartajima est un petit village et municipalité d'Espagne situé dans la province de Malaga, faisant partie de la communauté autonome d'Andalousie. Il est situé à environ 17 kilomètres de Ronda et à 105 km de la capitale provinciale. Il a une superficie totale de 21,47 km2 et, en 2019, une population de 253.
Cartal/Cartal :
Le Cartal est un affluent droit de la rivière Casimcea en Roumanie. Il se jette dans la Casimcea à Pantelimon de Jos. Sa longueur est de 26 km (16 mi) et la taille de son bassin est de 128 km2 (49 milles carrés).
Cartaletis gracilis/Cartaletis gracilis :
Cartaletis gracilis est un papillon nocturne de la famille des Geometridae décrit pour la première fois par Heinrich Benno Möschler en 1887. On le trouve au Cameroun, en République démocratique du Congo, au Ghana et en Sierra Leone.
Cartalk (musicien)/Cartalk (musicien) :
Chuck Moore, mieux connu sous son nom de scène Cartalk, est un musicien de rock indépendant américain.
Cartamundi/Cartamundi :
Cartamundi Group est une société basée à Turnhout, en Belgique, qui fabrique, produit et vend des jeux de société, des jeux de cartes, des jeux de cartes à collectionner, des emballages et des cartes à jouer par l'intermédiaire de ses filiales de fabrication et de vente. Le nom de l'entreprise en latin signifie cartes pour le monde. C'est l'un des plus grands fabricants de cartes à jouer au monde. La société possède également des installations de fabrication à Canvey Island (Royaume-Uni), Altenburg (Allemagne), Saint-Max (France), Cracovie (Pologne), Mumbai (Inde), Sōka (Japon) et Dallas (Texas, États-Unis). En 2015, la société a acquis les usines de jeux de société Hasbro à Waterford, en Irlande, et à East Longmeadow, dans le Massachusetts. Du début au milieu des années 1990, Cartamundi a produit des jeux de cartes à collectionner pour d'autres sociétés. Leur usine belge a imprimé les premières éditions de Magic: The Gathering for Wizards of the Coast et du jeu de cartes personnalisable Star Trek de Decipher, Inc. et du jeu de cartes personnalisable Star Wars, et imprime actuellement des éditions en langue étrangère de Magic. Les sets English Magic sont imprimés à Dallas.
Cartan/Cartan :
Cartan peut faire référence à : Élie Cartan (1869-1951), mathématicien français ayant travaillé avec les groupes de Lie Henri Cartan (1904-2008), mathématicien français ayant travaillé en topologie algébrique, fils d'Élie Cartan Anna Cartan (1878-1923), mathématicienne française et enseignante, sœur d'Élie Cartan Cartan (cratère), un cratère lunaire du nom d'Élie Cartan Badea Cârțan (1849-1911), militant roumain austro-hongrois
Critère de Cartan/Critère de Cartan :
En mathématiques, le critère de Cartan donne des conditions pour qu'une algèbre de Lie en caractéristique 0 soit résoluble, ce qui implique un critère connexe pour que l'algèbre de Lie soit semi-simple. Elle est basée sur la notion de la forme Killing, une forme bilinéaire symétrique sur g {\displaystyle {\mathfrak {g}}} définie par la formule B ( u , v ) = tr ⁡ ( ad ⁡ ( u ) ad ⁡ ( v ) ) , {\displaystyle B(u,v)=\operatorname {tr} (\operatorname {ad} (u)\operatorname {ad} (v)),} où tr désigne la trace d'un opérateur linéaire. Le critère a été introduit par Élie Cartan (1894).
Cartan%27s equivalence_method/Méthode d'équivalence de Cartan :
En mathématiques , la méthode d'équivalence de Cartan est une technique de géométrie différentielle permettant de déterminer si deux structures géométriques sont identiques à un difféomorphisme près . Par exemple, si M et N sont deux variétés riemanniennes de métriques g et h, respectivement, quand y a-t-il un difféomorphisme tel que ϕ : M → N {\displaystyle \phi :M\rightarrow N} tel que ϕ ∗ h = g {\displaystyle \phi ^{*}h=g} ?Bien que la réponse à cette question particulière fût connue en dimension 2 de Gauss et en dimension supérieure de Christoffel et peut-être aussi de Riemann, Élie Cartan et ses héritiers intellectuels ont développé une technique pour répondre à des questions similaires pour des structures géométriques radicalement différentes. (Par exemple, voir l'algorithme de Cartan-Karlhede.) Cartan a appliqué avec succès sa méthode d'équivalence à de nombreuses structures de ce type, y compris les structures projectives, les structures CR et les structures complexes, ainsi que des structures ostensiblement non géométriques telles que l'équivalence des lagrangiens et des différentiels ordinaires. équations. (Ses techniques ont ensuite été développées plus complètement par de nombreux autres, tels que DC Spencer et Shiing-Shen Chern.) La méthode d'équivalence est une procédure essentiellement algorithmique pour déterminer quand deux structures géométriques sont identiques. Pour Cartan, l'information géométrique primaire était exprimée dans une coframe ou une collection de coframes sur une variété différentiable. Voir la méthode de déplacement des cadres.
Lemme de Cartan%27s/Lemme de Cartan :
En mathématiques, le lemme de Cartan fait référence à un certain nombre de résultats nommés d'après Élie Cartan ou son fils Henri Cartan : En algèbre extérieure : Supposons que v1, ..., vp soient des éléments linéairement indépendants d'un espace vectoriel V et w1, ... , wp sont tels que v 1 ∧ w 1 + ⋯ + v p ∧ w p = 0 {\displaystyle v_{1}\wedge w_{1}+\cdots +v_{p}\wedge w_{p}=0} dans ΛV . Alors il existe des scalaires hij = hji tels que w i = ∑ j = 1 p h i j v j . {\displaystyle w_{i}=\sum _{j=1}^{p}h_{ij}v_{j}.} Dans plusieurs variables complexes : Soit a1 < a2 < a3 < a4 et b1 < b2 et définissons des rectangles dans le plan complexe C par K 1 = { z 1 = X 1 + i y 1 | une 2 < X 1 < une 3 , b 1 < y 1 < b 2 } K 1 ′ = { z 1 = X 1 + je y 1 | une 1 < X 1 < une 3 , b 1 < y 1 < b 2 } K 1 ″ = { z 1 = X 1 + je y 1 | une 2 < X 1 < une 4 , b 1 < y 1 < b 2 } {\displaystyle {\begin{aligned}K_{1}&=\{z_{1}=x_{1}+iy_{1}| a_{2}<x_{1}<a_{3},b_{1}<y_{1}<b_{2}\}\\K_{1}'&=\{z_{1}=x_{1 }+iy_{1}|a_{1}<x_{1}<a_{3},b_{1}<y_{1}<b_{2}\}\\K_{1}''&=\{ z_{1}=x_{1}+iy_{1}|a_{2}<x_{1}<a_{4},b_{1}<y_{1}<b_{2}\}\end{aligné }}} de sorte que K 1 = K 1 ′ ∩ K 1 ″ {\displaystyle K_{1}=K_{1}'\cap K_{1}''} . Soit K2, ..., Kn des domaines simplement connexes dans C et soit K = K 1 × K 2 × ⋯ × K n K ′ = K 1 ′ × K 2 × ⋯ × K n K ″ = K 1 ″ × K 2 × ⋯ × K n {\displaystyle {\begin{aligned}K&=K_{1}\times K_{2}\times \cdots \times K_{n}\\K'&=K_{1}'\times K_{2}\times \cdots \times K_{n}\\K''&=K_{1}''\times K_{2}\times \cdots \times K_{n}\end{aligned}}} de sorte que de nouveau K = K ′ ∩ K ″ {\displaystyle K=K'\cap K''} . Supposons que F(z) est une fonction analytique complexe à valeur matricielle sur un rectangle K dans Cn telle que F(z) est une matrice inversible pour chaque z dans K. Alors il existe des fonctions analytiques F ′ {\displaystyle F'} dans K ′ {\displaystyle K'} et F ″ {\displaystyle F''} dans K ″ {\displaystyle K''} tels que F ( z ) = F ′ ( z ) F ″ ( z ) {\displaystyle F( z)=F'(z)F''(z)} dans K. En théorie du potentiel, un résultat qui estime la mesure de Hausdorff de l'ensemble sur lequel un potentiel newtonien logarithmique est petit. Voir le lemme de Cartan (théorie du potentiel).
Lemme de Cartan%27s_(théorie_du_potentiel)/Lemme de Cartan (théorie du potentiel) :
En théorie du potentiel , une branche des mathématiques , le lemme de Cartan , du nom d'Henri Cartan , est une borne sur la mesure et la complexité de l'ensemble sur lequel un potentiel newtonien logarithmique est petit.
Théorème de Cartan/Théorème de Cartan :
Le théorème de Cartan peut faire référence à plusieurs résultats mathématiques d'Élie Cartan : Théorème des sous-groupes fermés, 1930, que tout sous-groupe fermé d'un groupe de Lie est un sous-groupe de Lie Théorème de poids le plus élevé, que les représentations irréductibles des algèbres de Lie ou des groupes de Lie sont classées par leurs poids les plus élevés troisième théorème de Lie , une équivalence entre les algèbres de Lie et les groupes de Lie simplement connectés
Théorèmes A et B de Cartan/Théorèmes A et B de Cartan :
En mathématiques, les théorèmes de Cartan A et B sont deux résultats prouvés par Henri Cartan vers 1951, concernant un faisceau cohérent F sur une variété de Stein X. Ils sont significatifs à la fois appliqués à plusieurs variables complexes, et dans le développement général de la cohomologie des faisceaux. Le théorème B est énoncé en termes cohomologiques (formulation que Cartan (1953, p. 51) attribue à J.-P. Serre) : Des propriétés analogues ont été établies par Serre (1957) pour des faisceaux cohérents en géométrie algébrique, lorsque X est un schème. L'analogue du théorème B dans ce contexte est le suivant (Hartshorne 1977, théorème III.3.7) : ces théorèmes ont de nombreuses applications importantes. Par exemple, ils impliquent qu'une fonction holomorphe sur une sous-variété complexe fermée, Z, d'une variété de Stein X peut être étendue à une fonction holomorphe sur tout X. À un niveau plus profond, ces théorèmes ont été utilisés par Jean-Pierre Serre pour prouver le théorème GAGA. Le théorème B est net en ce sens que si H1(X, F) = 0 pour tous les faisceaux cohérents F sur une variété complexe X (resp. faisceaux quasi-cohérents F sur un schéma noethérien X), alors X est Stein (resp. affine ); voir (Serre 1956) (resp. (Serre 1957) et (Hartshorne 1977, Théorème III.3.7)).
Cartan (cratère)/Cartan (cratère):
Cartan est un petit cratère d'impact lunaire situé près du bord oriental de la Lune. Il se trouve juste à l'ouest du plus grand Apollonius. Le rebord est circulaire avec un petit cratère le long du côté est. Le sol intérieur fait environ la moitié du diamètre du cratère. Un cratère plus petit attaché au bord sud est également attaché au bord nord d'Apollonius H, formant une courte chaîne de cratères. Il a été nommé d'après le mathématicien français Élie Cartan en 1976. Auparavant, il s'appelait Apollonius D.
Raccord Cartan/Raccord Cartan :
Dans le domaine mathématique de la géométrie différentielle, une connexion de Cartan est une généralisation flexible de la notion de connexion affine. Il peut également être considéré comme une spécialisation du concept général de connexion principale, dans lequel la géométrie du faisceau principal est liée à la géométrie du collecteur de base à l'aide d'une forme de soudure. Les connexions de Cartan décrivent la géométrie des variétés modélisées sur des espaces homogènes. La théorie des connexions de Cartan a été développée par Élie Cartan, dans le cadre de (et une manière de formuler) sa méthode de déplacement des cadres (repère mobile). L'idée principale est de développer une notion appropriée des formes de connexion et de la courbure à l'aide de cadres mobiles adaptés au problème géométrique particulier à résoudre. En relativité ou en géométrie riemannienne , des cadres orthonormés sont utilisés pour obtenir une description de la connexion Levi-Civita en tant que connexion Cartan . Pour les groupes de Lie, les cadres Maurer – Cartan sont utilisés pour afficher la forme Maurer – Cartan du groupe sous la forme d'une connexion Cartan. Cartan a reformulé la géométrie différentielle de la (pseudo) géométrie riemannienne, ainsi que la géométrie différentielle des variétés équipées d'une structure non métrique, y compris les groupes de Lie et les espaces homogènes. Le terme « connexion de Cartan » fait le plus souvent référence à la formulation de Cartan d'une connexion (pseudo-)riemannienne, affine, projective ou conforme. Bien qu'il s'agisse des connexions Cartan les plus couramment utilisées, ce sont des cas particuliers d'un concept plus général. L'approche de Cartan semble d'abord dépendre des coordonnées en raison du choix des cadres qu'elle implique. Cependant, ce n'est pas le cas, et la notion peut être décrite précisément en utilisant le langage des faisceaux principaux. Les connexions de Cartan induisent des dérivées covariantes et d'autres opérateurs différentiels sur certains faisceaux associés, d'où une notion de transport parallèle. Ils ont de nombreuses applications en géométrie et en physique : voir la méthode des cadres mobiles, le formalisme de Cartan et la théorie d'Einstein-Cartan pour quelques exemples.
Décomposition de Cartan/Décomposition de Cartan :
En mathématiques, la décomposition de Cartan est une décomposition d'un groupe de Lie semi-simple ou d'une algèbre de Lie, qui joue un rôle important dans leur théorie des structures et leur théorie des représentations. Il généralise la décomposition polaire ou décomposition en valeurs singulières des matrices. Son histoire remonte aux travaux d'Élie Cartan et de Wilhelm Killing dans les années 1880.
Formule Cartan/Formule Cartan :
En mathématiques, la formule de Cartan peut signifier : une en géométrie différentielle : L X = ré ι X + ι X ré {\displaystyle {\mathcal {L}}_{X}=\mathrm {d} \,\iota _{X} +\iota _{X}\mathrm {d} } , où L X , ré {\displaystyle {\mathcal {L}}_{X},\mathrm {d} } et ι X {\displaystyle \iota _{ X}} sont respectivement la dérivée de Lie, la dérivée extérieure et le produit intérieur, agissant sur des formes différentielles. Voir le produit intérieur pour le détail. On l'appelle aussi formule d'homotopie de Cartan ou formule magique de Cartan. Cette formule porte le nom d'Élie Cartan.one en topologie algébrique, qui est l'un des cinq axiomes de l'algèbre de Steenrod. Il se lit comme suit : S q n ( X ⌣ y ) = ∑ je + j = n ( S q i x ) ⌣ ( S q j y ) ou P n ( X ⌣ y ) = ∑ i + j = n ( P i x ) ⌣ ( P j y ) {\displaystyle {\begin{aligned}Sq^{n}(x\smile y)&=\sum _{i+j=n}(Sq^{i}x)\smile (Sq^{j}y) \quad {\text{or}}\\P^{n}(x\smile y)&=\sum _{i+j=n}(P^{i}x)\smile (P^{j} y)\end{aligned}}} .Voir l'algèbre de Steenrod pour le détail. Le nom dérive d'Henri Cartan, fils d'Élie.
Matrice de Cartan/Matrice de Cartan :
En mathématiques, le terme matrice de Cartan a trois significations. Tous portent le nom du mathématicien français Élie Cartan. De manière amusante, les matrices de Cartan dans le contexte des algèbres de Lie ont d'abord été étudiées par Wilhelm Killing, alors que la forme de Killing est due à Cartan.
Modèle Cartan/Modèle Cartan :
En mathématiques, le modèle de Cartan est une algèbre différentielle graduée qui calcule la cohomologie équivariante d'un espace.
Paire de Cartan/Paire de Cartan :
Dans les domaines mathématiques de la théorie de Lie et de la topologie algébrique, la notion de paire de Cartan est une condition technique sur la relation entre une algèbre de Lie réductive g {\displaystyle {\mathfrak {g}}} et une sous-algèbre k {\displaystyle {\mathfrak {k}}} réducteur dans g {\displaystyle {\mathfrak {g}}} . Une paire réductive ( g , k ) {\displaystyle ({\mathfrak {g}},{\mathfrak {k}})} est dite Cartan si la cohomologie relative de l'algèbre de Lie H ∗ ( g , k ) {\displaystyle H ^ {*} ({\ mathfrak {g}}, {\ mathfrak {k}})} est isomorphe au produit tensoriel de la sous-algèbre caractéristique je m ( S ( k ∗ ) → H ∗ ( g , k ) ) { \displaystyle \mathrm {im} {\big (}S({\mathfrak {k}}^{*})\to H^{*}({\mathfrak {g}},{\mathfrak {k}}) {\big )}} et une sous-algèbre extérieure ⋀ P ^ {\displaystyle \bigwedge {\hat {P}}} de H ∗ ( g ) {\displaystyle H^{*}({\mathfrak {g}})} , où P ^ {\ displaystyle {\ hat {P}}} , le sous-espace de Samelson, sont les éléments primitifs du noyau de la composition P → τ S ( g ∗ ) → S ( k ∗ ) {\ displaystyle P {\ overset {\tau }{\to }}S({\mathfrak {g}}^{*})\to S({\mathfrak {k}}^{*})} , P {\displaystyle P} est le sous-espace primitif de H ∗ ( g ) {\displaystyle H^{*}({\mathfrak {g}})} , τ {\displaystyle \tau} est la transgression, et la carte S ( g ∗ ) → S ( k ∗ ) {\displaystyle S({\mathfrak {g}}^ {*})\à S({\mathfrak {k}}^{*})} des algèbres symétriques est induite par la carte de restriction des espaces vectoriels duaux g ∗ → k ∗ {\displaystyle {\mathfrak {g}}^ {*}\to {\mathfrak {k}}^{*}} .Au niveau des groupes de Lie, si G est un groupe de Lie compact et connexe et K un sous-groupe connexe fermé, il existe des faisceaux de fibres naturelles G → G K → B K {\displaystyle G\to G_{K}\to BK} , où G K := ( E K × G ) / K ≃ G / K {\displaystyle G_{K} :=(EK\times G)/K\simeq G/K} est le quotient d'homotopie, ici l'homotopie équivalente au quotient régulier, et G / K → χ B K → r B G {\displaystyle G/K{\overset {\chi }{\to}}BK{\overset { r}{\to }}BG} .Alors l'algèbre caractéristique est l'image de χ ∗ : H ∗ ( B K ) → H ∗ ( G / K ) {\displaystyle \chi ^{*}\colon H^{*} (BK)\to H^{*}(G/K)} , la transgression τ : P → H ∗ ( B G ) {\displaystyle \tau \colon P\to H^{*}(BG)} de la primitive le sous-espace P de H ∗ ( G ) {\ displaystyle H ^ {*} (G)} est celui résultant des cartes de bord dans la séquence spectrale de Serre du faisceau universel G → E G → B G {\displaystyle G\to EG\to BG} , et le sous-espace P ^ {\displaystyle {\hat {P}}} de H ∗ ( G / K ) {\displaystyle H^{*}(G/ K)} est le noyau de r ∗ ∘ τ {\displaystyle r^{*}\circ \tau } .
Sous-algèbre de Cartan/Sous-algèbre de Cartan :
En mathématiques, une sous-algèbre de Cartan, souvent abrégée CSA, est une sous-algèbre nilpotente d'une algèbre de Lie g {\displaystyle {\mathfrak {g}}} qui s'auto-normalise ( si [ X , Y ] ∈ h {\displaystyle [X,Y]\in {\mathfrak {h}}} pour tout X ∈ h {\displaystyle X\in {\mathfrak {h}}} , alors Y ∈ h {\displaystyle Y\in {\mathfrak {h}}} ). Ils ont été introduits par Élie Cartan dans sa thèse de doctorat. Il contrôle la théorie de représentation d'une algèbre de Lie semi-simple sur un corps de caractéristique 0 {\displaystyle 0} . Dans une algèbre de Lie semi-simple de dimension finie sur un champ algébriquement clos de caractéristique zéro (par exemple, C {\ displaystyle \ mathbb {C} } ), une sous-algèbre de Cartan est la même chose qu'une sous-algèbre abélienne maximale constituée d'éléments x tels que le l'endomorphisme adjoint ad ⁡ ( X ) : g → g {\displaystyle \operatorname {ad} (x) :{\mathfrak {g}}\to {\mathfrak {g}}} est semi-simple (c'est-à-dire diagonalisable). Parfois, cette caractérisation est simplement prise comme la définition d'une sous-algèbre de Cartan.pg 231En général, une sous-algèbre est dite toral si elle est constituée d'éléments semi-simples. Sur un corps algébriquement clos, une sous-algèbre tonale est automatiquement abélienne. Ainsi, sur un corps algébriquement clos de caractéristique zéro, une sous-algèbre de Cartan peut aussi être définie comme une sous-algèbre torale maximale. Les algèbres de Kac – Moody et les algèbres de Kac – Moody généralisées ont également des sous-algèbres qui jouent le même rôle que les sous-algèbres de Cartan des algèbres de Lie semi-simples (sur un corps de caractéristique nulle).
Sous-groupe Cartan/Sous-groupe Cartan :
En géométrie algébrique , un sous-groupe de Cartan d'un groupe algébrique linéaire connexe sur un corps algébriquement clos est le centralisateur d'un tore maximal (qui s'avère connexe). Les sous-groupes de Cartan sont nilpotents et sont tous conjugués.
Cartanal/Cartanal :
Cartanal est une ville de l'État de Miranda, au Venezuela. Viva Cha
Cartan%E2%80%93Ambrose%E2%80%93Théorème de Hicks/Théorème de Cartan–Ambrose–Hicks :
En mathématiques , le théorème de Cartan – Ambrose – Hicks est un théorème de géométrie riemannienne , selon lequel la métrique riemannienne est déterminée localement par le tenseur de courbure de Riemann , ou en d'autres termes, le comportement du tenseur de courbure sous translation parallèle détermine la métrique. Le théorème porte le nom d'Élie Cartan, de Warren Ambrose et de son doctorant Noel Hicks. Cartan a prouvé la version locale. Ambrose a prouvé une version globale qui permet des isométries entre les variétés riemanniennes générales à courbure variable, en 1956. Cela a été généralisé par Hicks aux variétés générales avec des connexions affines dans leurs faisceaux tangents, en 1959. Un énoncé et une preuve du théorème peuvent être trouvés dans
Cartan%E2%80%93Brauer%E2%80%93Théorème de Hua/Théorème de Cartan–Brauer–Hua :
En algèbre abstraite , le théorème de Cartan – Brauer – Hua (du nom de Richard Brauer , Élie Cartan et Hua Luogeng ) est un théorème relatif aux anneaux de division . Elle dit que étant donnés deux anneaux de division K ⊆ D tels que xKx−1 est contenu dans K pour tout x différent de 0 dans D, soit K est contenu au centre de D, soit K = D. Autrement dit, si le groupe unitaire de K est un sous-groupe normal du groupe unitaire de D, alors soit K = D soit K est central (Lam 2001, p. 211).
Théorème de Cartan%E2%80%93Dieudonn%C3%A9 / Théorème de Cartan–Dieudonné :
En mathématiques, le théorème de Cartan-Dieudonné, nommé d'après Élie Cartan et Jean Dieudonné, établit que toute transformation orthogonale dans un espace bilinéaire symétrique à n dimensions peut être décrite comme la composition d'au plus n réflexions. La notion d'espace bilinéaire symétrique est une généralisation de l'espace euclidien dont la structure est définie par une forme bilinéaire symétrique (qui n'a pas besoin d'être définie positive, donc n'est pas nécessairement un produit interne - par exemple, un espace pseudo-euclidien est aussi un espace symétrique espace bilinéaire). Les transformations orthogonales dans l'espace sont ces automorphismes qui conservent la valeur de la forme bilinéaire entre chaque paire de vecteurs ; dans l'espace euclidien, cela correspond à la conservation des distances et des angles. Ces transformations orthogonales forment un groupe sous composition, appelé groupe orthogonal. Par exemple, dans le plan euclidien bidimensionnel, chaque transformation orthogonale est soit une réflexion sur une ligne passant par l'origine, soit une rotation autour de l'origine (qui peut être écrite comme la composition de deux réflexions). Toute composition arbitraire de telles rotations et réflexions peut être réécrite comme une composition de pas plus de 2 réflexions. De même, dans l'espace euclidien tridimensionnel, chaque transformation orthogonale peut être décrite comme une réflexion unique, une rotation (2 réflexions) ou une rotation incorrecte (3 réflexions). En quatre dimensions, des doubles rotations sont ajoutées qui représentent 4 réflexions.
Résolution Cartan%E2%80%93Eilenberg/Résolution Cartan–Eilenberg :
En algèbre homologique, la résolution de Cartan-Eilenberg est en un sens, une résolution d'un complexe de chaîne. Il peut être utilisé pour construire des foncteurs hyper-dérivés. Il est nommé en l'honneur d'Henri Cartan et de Samuel Eilenberg.
Conjecture de Cartan%E2%80%93Hadamard / Conjecture de Cartan-Hadamard :
En mathématiques , la conjecture de Cartan-Hadamard est un problème fondamental de la géométrie riemannienne et de la théorie des mesures géométriques qui stipule que l' inégalité isopérimétrique classique peut être généralisée à des espaces de courbure en coupe non positive , connus sous le nom de variétés de Cartan-Hadamard . La conjecture, qui porte le nom des mathématiciens français Élie Cartan et Jacques Hadamard , remonte aux travaux d' André Weil en 1926. De manière informelle, la conjecture stipule que la courbure négative permet aux régions avec un périmètre donné de contenir plus de volume. Ce phénomène se manifeste dans la nature par des ondulations sur les récifs coralliens ou des ondulations sur une fleur de pétunia, qui forment certains des exemples les plus simples d'espaces à courbure non positive.
Théorème de Cartan%E2%80%93Hadamard / Théorème de Cartan-Hadamard :
En mathématiques , le théorème de Cartan-Hadamard est une déclaration en géométrie riemannienne concernant la structure des variétés riemanniennes complètes de courbure sectionnelle non positive . Le théorème stipule que la couverture universelle d'une telle variété est difféomorphe à un espace euclidien via la carte exponentielle en tout point. Il a été prouvé pour la première fois par Hans Carl Friedrich von Mangoldt pour les surfaces en 1881, et indépendamment par Jacques Hadamard en 1898. Élie Cartan a généralisé le théorème aux variétés riemanniennes en 1928 (Helgason 1978 ; do Carmo 1992 ; Kobayashi & Nomizu 1969). Le théorème a ensuite été généralisé à une large classe d'espaces métriques par Mikhail Gromov en 1987; des preuves détaillées ont été publiées par Ballmann (1990) pour les espaces métriques de courbure non positive et par Alexander & Bishop (1990) pour les espaces métriques généraux localement convexes.
Algorithme de Cartan%E2%80%93Karlhede/algorithme de Cartan–Karlhede :
L'algorithme de Cartan-Karlhede est une procédure de classification et de comparaison complète des variétés riemanniennes. Étant donné deux variétés riemanniennes de même dimension, il n'est pas toujours évident qu'elles soient localement isométriques. Élie Cartan, utilisant son calcul extérieur avec sa méthode des cadres mobiles, a montré qu'il est toujours possible de comparer les variétés. Carl Brans a développé la méthode plus loin et la première implémentation pratique a été présentée par Anders Karlhede en 1980. La stratégie principale de l'algorithme est de prendre des dérivées covariantes du tenseur de Riemann. Cartan a montré qu'en n dimensions au plus n(n+1)/2 différenciations suffisent. Si le tenseur de Riemann et ses dérivés d'une variété sont algébriquement compatibles avec l'autre, alors les deux variétés sont isométriques. L'algorithme de Cartan-Karlhede agit donc comme une sorte de généralisation de la classification de Petrov. Le nombre potentiellement élevé de dérivées peut être prohibitif en termes de calcul. L'algorithme a été implémenté dans un des premiers moteurs de calcul symbolique, SHEEP, mais la taille des calculs s'est avérée trop difficile à gérer pour les premiers systèmes informatiques. Pour la plupart des problèmes considérés, beaucoup moins de dérivées que le maximum sont réellement nécessaires, et l'algorithme est plus gérable sur les ordinateurs modernes. D'autre part, aucune version accessible au public n'existe dans les logiciels plus modernes.
Cartan%E2%80%93Théorème de prolongation de Kuranishi/Théorème de prolongation de Cartan–Kuranishi :
Étant donné un système différentiel extérieur défini sur une variété M , le théorème de prolongement de Cartan – Kuranishi dit qu'après un nombre fini de prolongements, le système est soit en involution (admet au moins une «grande» variété intégrale), soit impossible.
Théorème de Cartan%E2%80%93K%C3%A4hler/théorème de Cartan-Kähler :
En mathématiques, le théorème de Cartan-Kähler est un résultat majeur sur les conditions d'intégrabilité des systèmes différentiels, dans le cas des fonctions analytiques, pour les idéaux différentiels. I {\displaystyle I} . Il porte le nom d'Élie Cartan et d'Erich Kähler.
Cartas chiliennes/Cartas chiliennes :
Cartas Chilenas (en anglais : Chilean Letters) est une série inachevée de poèmes satiriques dont la paternité est attribuée au poète néoclassique luso-brésilien Tomás António Gonzaga. Les poèmes ont circulé dans la ville de Vila Rica (aujourd'hui Ouro Preto) via des brochures pendant plusieurs années avant la conspiration de Minas de 1789, mais ont été interrompus après le démantèlement de la conspiration, car Gonzaga a été envoyé en exil sur l'île de Mozambique. On dit que les Cartas Chilenas s'inspirent des Lettres persanes de Montesquieu. Les poèmes ont été compilés pour la première fois et publiés en 1863. Ils ont été réédités plusieurs fois par la suite, atteignant leur forme actuelle en 1957 grâce aux recherches approfondies du philologue portugais Manuel Rodrigues Lapa.
Cartas de_Inglaterra/Cartas de Inglaterra :
Cartas de Inglaterra ("Lettres d'Angleterre") est une collection de journalisme de la romancière portugaise du XIXe siècle Eça de Queiroz. Il travailla dans le service consulaire portugais et fut en poste à Newcastle upon Tyne de la fin de 1874 jusqu'en avril 1879 ; de là jusqu'en 1888, il était à Bristol. Au cours de cette période, il publie O Primo Basílio ("Cousin Bazilio") et Os Maias ("The Maias"), mais il écrit également occasionnellement des lettres londoniennes pour le quotidien lisboète Diário de Notícias. Certains d'entre eux sont ensuite apparus sous forme de livre sous le nom de Cartas de Inglaterra. Le recueil a été publié en anglais en 1970 sous le titre Letters from England avec une traduction par Ann Stevens. Six des lettres de ce livre ont ensuite été publiées, ainsi que de nombreuses autres lettres écrites par Eça lorsqu'il vivait au Royaume-Uni, sous le nom de Eça's English Letters, avec des traductions supplémentaires d'Alison Aiken.
Cartas de_amor/Cartas de amor :
Cartas de amor peut faire référence à : Cartas de amor (film), film argentin, voir Liste des films argentins de 1951 Cartas de amor (telenovela), telenovela mexicaine
Cartas de_amor_(TV_series)/Cartas de amor (série télévisée) :
Cartas de amor, est une telenovela mexicaine diffusée sur Canal 4, Telesistema Mexicano en 1960. Produite par Ernesto Alonso et mettant en vedette Angélica María et Ernesto Alonso.
Cartas para_una_v%C3%ADctima/Cartas para une víctima :
Cartas para una víctima est une telenovela mexicaine produite par Ernesto Alonso pour Televisa en 1978.
Cartas sin_destin/Cartas sin destin :
Cartas sin destino (en anglais : Letters without destiny) est une telenovela mexicaine produite par Ernesto Alonso pour Televisión Independiente de México en 1973.
Cartavio/Cartavio :
Cartavio (variante : Santa María de Cartavio) est l'une des sept paroisses (divisions administratives) de la municipalité de Coaña, dans la province et la communauté autonome des Asturies, dans le nord de l'Espagne. La population est de 602 (INE 2007).
Cartavio, Pérou/Cartavio, Pérou :
Cartavio appartient au district de Santiago de Cao, province d'Ascope, dans le département de La Libertad au Pérou. Son emplacement côtier est au nord de Lima, à une latitude de 7°53'S et une longitude de 79°13W et une altitude de 16m au-dessus du niveau de la mer. La canne à sucre pousse dans la région et Cartavio abrite la Cartavio Sugar Company depuis 1891. Autrefois site de production de rhum pour Ron Cartavio (maintenant produit au Pérou), la sucrerie produit actuellement non seulement du sucre mais aussi jusqu'à 15 millions de litres. d'éthanol par an, qui pourrait être utilisé par les compagnies pétrolières pour remplacer le plomb dans l'essence et réduire ainsi les émissions de polluants atmosphériques.
Cartaxo/Cartaxo :
Cartaxo ( prononciation portugaise: [kɐɾˈtaʃu] (écouter) ) est une municipalité du district de Santarém au Portugal continental . La population en 2011 était de 24 462 habitants, sur une superficie de 158,17 km². Le centre urbanisé de Cartaxo comptait 9 507 habitants en 2001.
Vin Cartaxo/Vin Cartaxo :
Cartaxo est une région viticole portugaise centrée sur la ville de Cartaxo et chevauchant les régions d'Estrémadure et de Ribatejo VR. La région était initialement une région Indicação de Proveniencia Regulamentada (IPR) distincte, mais en 2003, elle est devenue l'une des six sous-régions du Ribatejo DOC, qui a le statut plus élevé de Denominação de Origem Controlada (DOC). Son nom peut encore être indiqué avec celui de Ribatejo, comme Ribatejo-Cartaxo. La région est connue pour ses vins rouges et blancs simples et fruités.
Cartaya/Cartaya :
Cartaya est une localité espagnole et une municipalité de la province de Huelva, (communauté autonome d'Andalousie). En 2010, elle comptait 18 415 habitants. Sa superficie est de 226,4 km2 et sa densité est de 81,34 habitants au km2. La ville actuelle de Cartaya a été fondée au XVe siècle par le marquis de Gibraleón, Don Pedro de Zúñiga. Son nom vient du mot phénicien "Carteia", qui signifie ville, ce qui implique que le site avait été colonisé bien plus tôt. Des traces datant de la fin de l'Empire romain ont été trouvées et il existe des preuves de fermes du début de la période médiévale. L'économie de la municipalité repose principalement sur le secteur primaire. Cependant, un développement plus récent a été encouragé dans le secteur des services axé sur les loisirs et le tourisme. Le revenu par habitant est élevé par rapport aux municipalités voisines. Les nouvelles colonies d'El Rompido et de Nuevo Portil, ainsi que d'autres développements, ont contribué à une croissance démographique importante au cours des dernières décennies. Parmi les attractions remarquables de la région, citons : l'ancien couvent de la Sainte Trinité ; l'église paroissiale; l'Ermitage de Santa María de Consolación; le Château de la Zuñiga; et 4 kilomètres de plages (El Rompido, la plage de San Miguel, la plage de Nuevo Portil et la partie la plus à l'ouest d'El Portil).
Cartaya (nom de famille)/Cartaya (nom de famille) :
Cartaya est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Guillermo Hernández-Cartaya (né en 1932), le banquier cubain Loanny Cartaya (né en 1985), le footballeur cubain Reinier Cartaya (né en 1981), le cycliste cubain
Cartaz/Cartaz :
Le Cartaz (pluriel cartazes, en portugais) était une licence ou un laissez-passer de commerce naval délivré par l'empire portugais dans l'océan Indien au XVIe siècle (vers 1502–1750). Son nom dérive du terme portugais « cartas », qui signifie lettres. Le système navicert britannique de 1939–45 partageait des similitudes avec lui.
Cartazini Art_Award/Prix d'art Cartazini :
Le Cartazini Art Award est un prix biennal à financement privé décerné par la galerie Cartazini à Paris. Il a été créé à l'origine en 1999 et vaut maintenant (2013) 20 000 €. Les deux premiers prix ont été décernés à titre posthume et à des occasions ultérieures au gagnant d'un concours limité par des artistes vivants. Depuis 2009, il s'agit d'un concours ouvert.
Cartazolate/cartazolate :
Le cartazolate (SQ-65,396) est un médicament de la classe des pyrazolopyridines. Il agit comme un modulateur allostérique positif du récepteur GABAA au niveau du site de liaison des barbituriques du complexe et a des effets anxiolytiques chez les animaux. Il est également connu pour agir comme antagoniste de l'adénosine au niveau des sous-types A1 et A2 et comme inhibiteur de la phosphodiestérase. Le cartazolate a été testé dans des essais cliniques sur l'homme et s'est avéré efficace contre l'anxiété, mais n'a jamais été commercialisé. Il a été développé par une équipe d'ER Squibb and Sons dans les années 1970.
Essieu Cartazzi/Essieu Cartazzi :
Un essieu Cartazzi est une conception de support de roue avant ou arrière utilisée dans le monde entier. La conception a été largement utilisée sur les anciennes locomotives à vapeur du Pacifique du LNER et porte le nom de son inventeur FJ Cartazzi, anciennement du Great Northern Railway. Il ne faut pas le confondre avec un pony truck car il ne pivote pas du tout. L'essieu a cependant un jeu latéral intégré pour s'adapter aux courbes serrées. La conception de Cartazzi fait que le poids de la locomotive exerce une action d'auto-centrage sur les roues arrière. La conception de Cartazzi était également parfois appliquée aux essieux des roues motrices sur des locomotives à empattement plus long.
Carte Am%C3%A9thyste/Carte Améthyste :
La Carte Améthyste est un abonnement annuel pour les personnes âgées et handicapées (plus de 20 ans). Il permet la gratuité des transports en seconde classe en Île-de-France sur l'ensemble des services assurés par la RATP et la SNCF.
Carte Blanche/Carte Blanche :
Carte Blanche (français, littéralement « carte vierge/blanche », mais au sens figuré « pouvoir discrétionnaire illimité d'agir ») peut faire référence à : un chèque en blanc, un chèque sans valeur monétaire saisi, au sens figuré un accord à durée indéterminée
Carte Blanche_(exercice_OTAN_1955)/Carte Blanche (exercice OTAN 1955) :
Carte Blanche était le nom d'un exercice d'entraînement sur le terrain (FTX) de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) qui s'est déroulé du 20 au 28 juin 1955 en Allemagne de l'Ouest, aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg et dans une partie de la France. Les forces aériennes de l'OTAN sans armes nucléaires réelles ont répété l'utilisation d'armes nucléaires tactiques pour la défense de l'OTAN. Le nom de l'exercice reflétait leur utilisation théorique étendue autorisée par le Commandant suprême allié en Europe ; 335 ont été utilisés lors du scénario d'invasion du FTX. Ce résultat suggérait que 1,7 million d'Allemands dans les secteurs occidental et soviétique seraient tués et 3,5 millions blessés dans les premiers jours d'une véritable invasion soviétique. Les armes nucléaires utilisées par FTX ont produit 15 kilotonnes, la même que la bombe larguée sur Hiroshima pendant la Seconde Guerre mondiale.
Carte Blanche_(DJ_Snake_album)/Carte Blanche (DJ Snake album):
Carte Blanche est le deuxième album studio du producteur de disques français DJ Snake, sorti le 26 juillet 2019 via Geffen Records. Il comprend les singles "Magenta Riddim", "Taki Taki" (avec Selena Gomez, Ozuna et Cardi B), "Try Me " (avec Plastic Toy), "SouthSide" (avec Eptic), "Enzo" (avec Sheck Wes avec Offset, 21 Savage et Gucci Mane), "Loco Contigo" (avec J Balvin avec Tyga) et "Fuego" (avec Sean Paul et Anitta avec Tainy), ainsi que d'autres collaborations avec Zhu, Anitta, Gashi, Majid Jordan, Bryson Tiller, Zomboy, Tchami, Malaa et Mercer.
Carte Blanche_(Norwegian_dance_company)/Carte Blanche (Norwegian dance company):
Carte Blanche est la compagnie nationale norvégienne de danse contemporaine, basée à Bergen dans l'ouest de la Norvège. Depuis août 2018, la directrice artistique et générale de la compagnie est Annabelle Bonnéry de France. Parmi les chorégraphes qui ont récemment travaillé avec Carte Blanche figurent Ina Christel Johannessen, Alan Lucien Øyen, Sharon Eyal (de la Batsheva Dance Company) et Rui Horta. La compagnie produit un minimum de trois nouvelles œuvres chorégraphiques par an et présente en moyenne quatre à six productions par an. Alors que la base de la compagnie est à Bergen, la compagnie passe beaucoup de temps en tournée ailleurs en Norvège (par exemple l'Opéra d'Oslo), mais aussi à l'étranger. Parmi les performances internationales récentes, citons : « Klokka 3 om ettermiddagen » (3 heures de l'après-midi) d'Ina Christel Johannessen au festival « Ice hot – Nordic dance platform » à Stockholm, Suède, « Corps de Walk » de Sharon Eyal en Turku, Finlande, dans le cadre des activités de la ville en tant que capitale européenne de la culture en 2011 "Ambra" d'Ina Christel Johannessen, une coproduction entre Carte Blanche et Iceland Dance Company présentée au Festival des arts de Reykjavík et au Festival international de Bergen. Johannessen a reçu le prix de la critique norvégienne 2008 pour sa chorégraphie d'Ambra. "Killer Pig" et "Love" de Sharon Eyal au Jacob's Pillow Dance Festival, Becket, MA, USALa compagnie a une équipe internationale d'environ 15 danseurs. Lors de l'audition en janvier 2011, 170 candidats représentant 28 nationalités étaient en compétition pour deux postes vacants. L'histoire de Carte Blanche à Bergen commence en 1989, d'abord en tant que théâtre de danse régional. Après des débuts mouvementés et une faillite, la compagnie a acquis une position solide et est actuellement le théâtre national de danse contemporaine de Norvège. Carte Blanche est détenue et financée par l'État norvégien (70 %), le comté de Hordaland (15 %) et la ville de Bergen (15 %).
Carte Blanche_(Phat_Kat_album)/Carte Blanche (Phat Kat album):
Carte Blanche est le deuxième album studio du rappeur américain Phat Kat, basé à Detroit. Il est sorti le 3 avril 2007 via Look Records. La production a été gérée par J Dilla, Black Milk, Young RJ et Nick Speed. Il présente des apparitions invitées de Black Milk, Elzhi, Fat Ray, Guilty Simpson, House Shoes, Lo Louis, Melanie Rutherford, T3 et Truth Hurts.
Carte Blanche_(Rachid_Taha_album)/Carte Blanche (Rachid Taha album):
Carte Blanche est un album de compilation de l'artiste raï algérien Rachid Taha, composé de chansons qu'il a enregistrées avec Mohammed Amini, Mokthar Amini et Jérôme Savy lorsqu'ils ont formé un groupe appelé Carte de Séjour, ainsi que des chansons de ses albums solo plus récents. Il a été publié en 1997 par Barclay et produit par Steve Hillage. Valence présente le chant de Kirsty Hawkshaw. Un clip vidéo a été réalisé pour "Ya Rayah" Taha et Bruno Maman a co-écrit "Indie (1+1+1)", pour lequel un clip vidéo a également été réalisé.
Carte Blanche_(séries_TV)/Carte Blanche (séries TV) :
Carte Blanche est une série télévisée de journalisme d'investigation sud-africaine diffusée sur M-Net aux heures de grande écoute le dimanche soir, actuellement à 19h00. Il a été lancé en 1988 et a depuis gagné en crédibilité auprès des téléspectateurs sud-africains pour son enquête sur la corruption, les problèmes de consommation et l'actualité. La série a également reçu de nombreux prix.
Carte Blanche_(roman)/Carte Blanche (roman):
Carte Blanche est un roman de James Bond écrit par Jeffery Deaver. Commandé par Ian Fleming Publications, il a été publié au Royaume-Uni par Hodder & Stoughton le 26 mai 2011 et aux États-Unis par Simon & Schuster le 14 juin 2011. Carte Blanche est le trente-septième roman original de James Bond et le premier à avoir un cadre contemporain depuis la publication de The Man with the Red Tattoo de Raymond Benson en 2002. Le titre et la couverture ont été dévoilés le 17 janvier 2011, lors d'un événement de lancement spécial à l'hôtel InterContinental de Dubaï.
Carte Bleue/Carte Bleue :
Carte Bleue (en anglais : Blue Card) était un important système de paiement par carte de débit opérant en France. Contrairement aux cartes de débit Visa Electron ou Maestro, la Carte Bleue permettait des transactions sans nécessiter l'autorisation de la banque du titulaire de la carte. Dans de nombreuses situations, la carte fonctionnait comme une carte de crédit mais sans frais pour le titulaire de la carte. Le système est désormais intégré dans un schéma plus large appelé CB ou carte bancaire (« carte bancaire »). Toutes les cartes Carte Bleue faisaient partie de CB, mais toutes les cartes CB n'étaient pas Carte Bleue. Le système était national et les cartes Carte Bleue pures ne fonctionnaient pas hors de France. Cependant, il est possible et courant de se procurer une carte CB Visa qui opère hors de France. Carte Bleue était, techniquement parlant, la filiale locale de Visa. La Carte Bleue a débuté en 1967, associant six banques françaises : BNP, CCF, Crédit du Nord, CIC, Crédit Lyonnais et Société Générale. Les cartes Visa combinées existent depuis 1973 sous le nom de Carte Bleue Internationale, devenue Carte Bleue Visa en 1976. Depuis 1992, toutes les Cartes Bleues / CB sont des cartes à puce. Lors de l'utilisation d'une Carte Bleue chez un commerçant français, le code PIN de la carte doit être utilisé, et une puce sur la carte vérifie et authentifie la transaction. Seules quelques transactions très limitées, telles que les péages autoroutiers ou les frais de stationnement, sont payées sans code PIN. Étant donné que les guichets automatiques vérifient également le code PIN, cette mesure réduit fortement l'incitation à voler des cartes bleues, car les cartes sont essentiellement inutiles sans le code PIN (bien que l'on puisse essayer d'utiliser le numéro de carte pour la vente par correspondance ou la vente au détail en ligne). Les cartes étrangères sans puce peuvent toujours être utilisées chez les commerçants français s'ils les acceptent, avec la procédure habituelle de glisser la bande magnétique et de signer le reçu. En 2000, Serge Humpich, après avoir échoué à convaincre les fabricants d'un grave défaut qu'il avait découvert deux ans auparavant, achète des tickets de métro pour le prouver. Il a envoyé le justificatif au Groupement des Cartes Bancaires. Ils ont alors engagé des poursuites pénales à son encontre, et il a été reconnu coupable et condamné à une peine de dix mois de prison avec sursis. 2010, la marque Carte Bleue a été supprimée au profit de Visa ; cependant, le terme carte bleue continue d'être utilisé comme terme générique pour les cartes de paiement basées sur le TEF, y compris les cartes de débit et de crédit.
Carte Goodwin/Carte Goodwin :
Carte Patrick Goodwin (né le 27 février 1974) est un avocat et homme politique américain qui a été sénateur américain de Virginie-Occidentale en 2010. Membre du Parti démocrate, il a été nommé par le gouverneur Joe Manchin le 16 juillet 2010 pour remplir la vacance créée par le décès de Robert Byrd. Il a choisi de ne pas se présenter aux élections spéciales du 2 novembre 2010 et a été remplacé par Manchin lui-même pour servir les deux années restantes du mandat de Byrd. Son mandat a expiré le 15 novembre 2010, lorsque Manchin a prêté serment. Avant sa nomination au poste de sénateur des États-Unis, il a été avocat en chef de Manchin, avant de retourner à sa pratique privée en tant qu'avocat. En 2008, il a été nommé l'un des « dix jeunes cadres les plus prospères de Virginie-Occidentale » par le magazine Executive ; et en 2010, Time l'a nommé l'une des étoiles montantes de la politique américaine des moins de 40 ans, dans leur liste des « 40 moins de 40 ans ». Depuis sa retraite du Sénat, Goodwin a rejoint le cabinet d'avocats Frost Brown Todd, où il est membre- Responsable de leur bureau de Charleston, Virginie-Occidentale et vice-président du groupe national de pratique en appel du cabinet. De 2011 à 2021, Goodwin a été commissaire à la Commission d'examen de l'économie et de la sécurité entre les États-Unis et la Chine.
Carte Imagine%27R/Carte Imagine'R :
La Carte Imagine'R est un titre de transport permettant aux étudiants et jeunes de 12 à 25 ans de se déplacer en région Paris Île-de-France. Valable un an, il permet de voyager dans les transports en commun comme le Métro, les bus ou le RER. En semaine, ses utilisateurs peuvent circuler librement dans les zones définies par son abonnement. Les week-ends, jours fériés et pendant les vacances scolaires, la carte est « dézonée », autorisant son porteur à circuler dans toutes les zones de la région Paris Île-de-France. La carte permet également à son titulaire de bénéficier de diverses réductions sur d'autres services. Depuis 2003, la carte Imagine'R est chargée sur une carte Navigo, qui doit être scannée sur un lecteur de carte à chaque trajet.
Carte Int%C3%A9grale/Carte Intégrale :
La carte Intégrale est un titre de transport annuel qui permet à son titulaire de se déplacer librement en région Paris Île-de-France dans les zones de son abonnement (hors Orlyval). L'abonnement peut débuter chaque 1er mois de l'année. Pour pouvoir bénéficier de la carte Intégrale, l'utilisateur doit résider et/ou travailler en région parisienne Île-de-France. Le coût de l'abonnement est proportionnel au nombre de zones sélectionnées. Le prix peut être payé en une seule fois ou en 11 versements. Depuis 2001, la carte Intégrale est chargée sur une carte Navigo, qui doit être scannée sur un lecteur de carte à chaque trajet.
Manuscrits de carte/Manuscrits de carte :
Les manuscrits de la Carte sont des documents historiques archivés recueillis par Thomas Carte (1686–1754). Ils sont conservés à la Bodleian Library, à l'Université d'Oxford, en Angleterre. Parmi la collection de Carte se trouvaient de nombreux documents relatifs à l'histoire de l'Irlande. Thomas Carte a donné une première tranche de papiers irlandais au Bodleian en 1753. Les papiers de Carte ont été organisés pour être reliés en 276 volumes en 1862, et en 1871, Charles William Russell et John Patrick Prendergast ont édité le rapport en huit volumes sur les manuscrits de la Carte dans le Bodleian Bibliothèque. Un catalogue des papiers de la carte est disponible via les catalogues en ligne des manuscrits occidentaux à la Bodleian Library. Un calendrier manuscrit des Papiers de la Carte, produits entre 1878 et 1883, est disponible à la Bibliothèque. La section 1660-1687 du calendrier de la carte est publiée en ligne.
Carte Rom%C3%A2neasc%C4%83_de_%C3%8Env%C4%83%C8%9B%C4%83tur%C4%83/Carte Românească de Învățătură :
Carte Românească de Învățătură (Livre d'apprentissage roumain) est le titre original de deux livres roumains du XVIIe siècle, tous deux commandés par le prince Vasile Lupu de Moldavie et imprimés à Iași. Cazania lui Varlaam (L'Homiliaire de Varlaam), un recueil d'homélies compilées par le métropolite Varlaam de Moldavie, publié en 1643 Pravila lui Vasile Lupu (Le Code de Vasile Lupu), un code de droit, imprimé en 1646
Carte Saïd/Carte Saïd :
Carte Said Mhando, connue sous le nom de Carte Said (née le 15 avril 1997) est un footballeur tanzanien d'origine italienne. Il joue pour le club suisse de Chiasso.
Carte Vitale/Carte Vitale :
La Carte Vitale est la carte d'assurance maladie du système national de santé en France. Il a été introduit en 1998 pour permettre un règlement direct avec la branche médicale du système d'assurance sociale. La déclaration d'une caisse primaire d'assurance maladie se substitue à l'utilisation de la carte. fonctions supplémentaires d'une carte d'assurance maladie électronique pour transporter des documents électroniques du processus de traitement. La première génération était une carte familiale portant le nom de tous les membres de la famille, déclarant ainsi simplement qu'ils sont couverts par la sécurité sociale française, tandis que les non-résidents devaient utiliser la carte européenne d'assurance maladie pour prouver leur statut d'assurance maladie. Pour être éligible à une Carte Vitale, vous devez être citoyen français depuis 3 ans ou plus. une Carte Vitale peut être commandée sur le site officiel de la sécurité sociale française et vous sera envoyée par la poste dans un délai de 1 à 2 mois.
Carte de_S%C3%A9jour/Carte de Séjour :
Carte de Séjour était un groupe français composé de Rachid Taha (chant), Mohamed Amini (guitare), Moktar Amini (basse) et Jérôme Savy (guitare solo).
Carte de_l%27%C3%89gypte_(Description_de_l%27%C3%89gypte)/Carte de l'Égypte (Description de l'Égypte) :
La Carte de l'Égypte (en anglais : Map of Egypt ), tirée de la Description de l'Égypte , a été la première carte basée sur la triangulation de l'Égypte, de la Syrie et de la Palestine. L'expédition de cartographie était dirigée par Pierre Jacotin. Il a été utilisé comme base pour la plupart des cartes de la région pendant une grande partie du XIXe siècle. Il a été initialement préparé pendant la campagne française de 1799-1800 en Égypte et en Syrie. Bien que les cartes soient datées de 1818 et 1826, elles n'ont été publiées qu'en 1828-1830. Les cartes peuvent être vues en détail sur Wikimedia Commons : Carte topographique de l'Égypte.
Carte de_visite/Carte de visite :
La carte de visite ( français: [kaʁt də vizit] , carte de visite ), abrégée CdV , était un type de petite photographie brevetée à Paris par le photographe André Adolphe Eugène Disdéri en 1854, bien qu'utilisée pour la première fois par Louis Dodero . Chaque photographie avait la taille d'une carte de visite, et ces cartes photographiques étaient couramment échangées entre amis et visiteurs dans les années 1860. Les albums pour la collection et l'affichage des cartes sont devenus un élément courant dans les salons victoriens. L'immense popularité de ces photographies sur cartes a conduit à la publication et à la collecte de photographies de personnalités.
Carte du_Ciel/Carte du Ciel :
La Carte du Ciel (littéralement, "Carte du Ciel") et le Catalogue Astrographique (ou Carte Astrographique) étaient deux composants distincts mais liés d'un vaste projet astronomique international, lancé à la fin du 19ème siècle, pour cataloguer et cartographier les positions de des millions d'étoiles aussi faibles que la 11e ou la 12e magnitude. Vingt observatoires du monde entier ont participé à l'exposition et à la mesure de plus de 22 000 plaques photographiques (en verre) dans le cadre d'un énorme programme d'observation s'étendant sur plusieurs décennies. Malgré ou à cause de sa grande envergure, le projet n'a jamais été un succès partiel - la composante Carte du Ciel n'a jamais été achevée et pendant près d'un demi-siècle la partie Catalogue Astrographique a été largement ignorée. Cependant, l'apparition du catalogue Hipparcos en 1997 a conduit à un développement important dans l'utilisation de ce matériau de plaque historique.
Réseau Carte/Réseau Carte :
Le réseau Carte ou circuit Carte ou organisation Carte était une tentative précoce et illusoire d'organiser la résistance française à l'occupation de la France par l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Le créateur de Carte, André Girard, a affirmé avoir "des plans en main pour préparer d'abord des équipes de sabotage, puis des groupes de guérilla plus importants, et enfin une armée privée de quelque 300 000 hommes" pour libérer la France. L'armée de Girard existait principalement sur le papier et dans l'esprit d'une communauté d'artistes, de musiciens et d'étudiants vivant sur la Côte d'Azur. Girard a persuadé l'organisation clandestine du Royaume-Uni, le Special Operations Executive (SOE), que son plan méritait l'aide britannique. Carte a finalement été supprimée par les Allemands et nombre de ses membres se sont retrouvés dans des camps de concentration ou ont été exécutés.
Carte orange/Carte orange :
La carte orange (Orange Card) était un laissez-passer pour le système de transport en commun de Paris et de la région Île-de-France environnante. Le détenteur du laissez-passer avait droit à une utilisation illimitée du système de transport en commun dans un délai donné, les Cartes oranges étant disponibles pour des durées d'une semaine ou d'un mois. La carte orange a été supprimée en février 2009 et remplacée par le Navigo semaine (abonnement semaine) et le Navigo mois (abonnement mois) sur carte Navigo. La région Île-de-France, en ce qui concerne les transports en commun, est divisée en six zones concentriques, la première étant la ville de Paris. Le pass le plus basique pour Paris et sa proche banlieue couvre les zones 1 à 2, coûtant 17,20 € pour un pass d'une semaine et 56,60 € pour un pass d'un mois.
Cartea/Cartea :
Cartea est un genre de papillon de la famille des Riodinidae. Ils résident dans les néotropiques.
Cartea Rom%C3%A2neasc%C4%83/Cartea Românească :
Cartea Românească ("Le livre roumain") est une maison d'édition de Bucarest, en Roumanie, fondée en 1919. Dissoute par le régime communiste en 1948, elle a été restaurée sous le communisme ultérieur, en 1970, lorsqu'elle a fonctionné comme l'empreinte officielle des écrivains. ' Union de la Roumanie (USR). L'USR a maintenu son contrôle sur l'entreprise après la révolution roumaine de 1989 et, de 2005 à 2016, a partagé la marque avec une société privée, Polirom. En 2016, cette entreprise se fait remarquer pour les séries de ses auteurs, dont notamment Gheorghe Crăciun et Octavian Soviany. Le protocole avec l'USR n'a pas été renouvelé cette année-là et, depuis 2017, Cartea Românească est une marque partagée entre l'USR et Editura Paralela 45.
Cartecay Methodist_Church_and_Cemetery/Cartecay Methodist Church and Cemetery :
L'église et le cimetière méthodistes de Cartecay, dans le comté de Gilmer, en Géorgie, près d'Ellijay, en Géorgie, ont été inscrits au registre national des lieux historiques en 2001. L'église méthodiste de Cartecay a été organisée en 1834. Le bâtiment de l'église classé a été construit sur deux acres de terrain qui ont été donnés par Barnett Wilson en 1859. L'église, construite vers 1859, est une structure à ossature avec une construction à mortaise et tenon, faite de pin vierge taillé à la main. Environ 60 ans plus tard, un artisan local et membre de la congrégation nommé Frank B. Haigler a ajouté une finition en faux bois inhabituelle à toutes les surfaces intérieures autres que le sol. Le bâtiment a été agrandi par deux salles d'école du dimanche ajoutées après la Seconde Guerre mondiale. 7629 Highway 52 East, à Ellijay, a un nouveau bâtiment derrière l'historique.
Rivière Cartecay/Rivière Cartecay :
La rivière Cartecay est une rivière longue de 19,1 milles (30,7 km) qui se jette dans Ellijay, en Géorgie, dans le comté de Gilmer. C'est le site d'une course d'eau vive de classe II. Les rivières Cartecay et Ellijay se rencontrent à Ellijay pour former la rivière Coosawattee. Le Cartecay et la majeure partie de son bassin versant sont situés dans le coin sud-est du comté de Gilmer, en Géorgie, mais il existe de petites sections du bassin versant dans les comtés de Fannin, Pickens et Dawson. Une grande partie de la rivière coule d'est en ouest et est bordée par la Georgia State Route 52. Le bassin de la rivière Cartecay couvre une superficie totale de 86 734 acres (351,0 km2). Les principaux affluents sont Clear Creek, Licklog Creek, Owltown Creek, Anderson Creek et Tickanetley Creek. Le terrain est pour la plupart non aménagé, mais la rivière traverse quelques développements résidentiels. Le cours supérieur de la rivière Cartecay commence dans la forêt nationale de Chattahoochee. La rivière Cartecay est une rivière récréative pour le kayak, le canoë et le tubing.
Carteia/Carteia :
Carteia ( grec ancien : Καρτηίᾳ ) était une ville phénicienne et romaine à la tête de la baie de Gibraltar en Espagne . Il a été établi au point le plus au nord de la baie, à côté de la ville de San Roque, à peu près à mi-chemin entre les villes modernes d'Algésiras et de Gibraltar, surplombant la mer sur un terrain surélevé au confluent de deux rivières, aujourd'hui appelées Guadarranque et Cachon. Selon Strabon, elle a été fondée vers 940 avant JC en tant que colonie commerciale de Kʿrt (qui signifie «ville» en langue phénicienne ; comparez Carthage et Carthagène). La région avait beaucoup à offrir à un commerçant ; l'arrière-pays derrière Carteia, dans le sud moderne de l'Andalousie, était riche en bois, céréales, oranges, citrons, plomb, fer, cuivre et argent. Les colorants étaient un autre produit très recherché, en particulier ceux des coquillages murex, utilisés pour fabriquer le précieux violet tyrien. Strabo et Pomponius Mela, mentionnent que certains pensent que Carteia était autrefois les Tartessos. Pline l'Ancien écrit que Carteia était appelée par les Grecs Tartessos. L'emplacement stratégique de la ville signifiait qu'elle joua un rôle important dans les guerres entre Carthage et la République romaine aux IIe et IIIe siècles av. Il a peut-être été le site du débarquement d'Hamilcar avec son armée et ses éléphants en 237 avant JC, et en 206 avant JC, l'amiral carthaginois Adherbal s'y est retiré avec les restes de sa flotte après avoir été vaincu par Gaius Laelius lors de la bataille de Carteia. Vers 190 av. J.-C., la ville est prise par les Romains.
Carteia gens/Carteia gens :
La gens Carteia était une famille romaine vers la fin de la République. On se souvient surtout d'un seul individu, Lucius Carteius, un ami de Gaius Cassius Longinus, qui était avec Cassius en Syrie en 43 av.
Entente/Entente :
Un cartel est un groupe d'acteurs indépendants du marché qui s'entendent pour améliorer leurs profits et dominer le marché. Les cartels sont généralement des associations dans le même domaine d'activité, et donc une alliance de rivaux. La plupart des juridictions considèrent qu'il s'agit d'un comportement anticoncurrentiel et ont interdit de telles pratiques. Le comportement des cartels comprend la fixation des prix, le truquage des offres et la réduction de la production. La doctrine économique qui analyse les cartels est la théorie des cartels. Les cartels se distinguent des autres formes de collusion ou d'organisation anticoncurrentielle telles que les fusions d'entreprises.
Cartel : The_Coming_Invasion_of_Mexico%27s_Drug_Wars/Cartel : L'invasion à venir des guerres contre la drogue au Mexique :
Cartel: The Coming Invasion of Mexico's Drug Wars est un livre non romanesque sur la guerre contre la drogue au Mexique écrit par Sylvia Longmire, consultante indépendante, écrivaine indépendante et ancienne capitaine de l'armée de l'air. Dans son livre, Longmire donne un aperçu de la guerre contre la drogue au Mexique et décrit l'impact qu'elle a sur la sécurité nationale des États-Unis. S'appuyant sur son expérience en tant qu'analyste du renseignement sur le trafic de drogue et la sécurité des frontières, l'auteur détaille les lacunes de la politique actuelle en matière de drogue des États-Unis et du Mexique. Le livre couvre également «l'effet d'entraînement» de la violence liée à la drogue au Mexique aux États-Unis. , et comment la distribution de stupéfiants s'est développée sur le sol américain. Les principales contributions de Longmire décrivaient les «tactiques, techniques et procédures» des organisations mexicaines de trafic de drogue, en particulier dans les enlèvements, où l'auteur consacre un chapitre entier à la manière dont les cartels les matérialisent. Elle met également en contraste le modus operandi des gangs de la drogue colombiens avec les groupes criminels mexicains et soutient que les cartels au Mexique sont plus violents et erratiques. En outre, elle plaide pour l'exploration d'"options réglementaires pour la production, la vente et la distribution de marijuana aux États-Unis" et propose des stratégies axées sur la demande pour contrôler la consommation de marijuana. Dans une interview, l'auteur a précisé que le terme "invasion " n'est pas lié à une incursion de guerre des cartels de la drogue mexicains en Amérique, mais plutôt à leur " influence corruptrice sur l'application de la loi américaine et à une lente augmentation des débordements de violence". Le livre, cependant, souligne que le Mexique n'est pas un État en faillite et qu'une coopération efficace avec les États-Unis est possible, à condition qu'ils en fassent une priorité absolue.
Cartel (Cartel_album)/Cartel (Cartel_album) :
Cartel est le deuxième album studio du groupe de rock américain Cartel. Il est sorti dans les magasins le 21 août 2007, bien qu'il ait été annoncé par le chanteur principal du groupe comme sortant le 24 juillet 2007. Il a été officiellement achevé vers 20h00 le 10 juin 2007 et présente "Lose It" comme premier single.
Cartel (groupe)/Cartel (groupe):
Cartel est un groupe de pop punk américain de Conyers, Géorgie, États-Unis, qui s'est formé en 2003. Le groupe a été présenté dans la série télévisée MTV Band in a Bubble en 2007 dans le cadre d'une expérience où ils ont eu 20 jours pour écrire et enregistrer. un album complet. Les membres actuels du groupe comprennent le chanteur/bassiste Will Pugh, le guitariste principal Joseph Pepper, le guitariste Nic Hudson et le batteur Kevin Sanders. En avril 2020, Pugh a sorti un EP pour un nouveau projet parallèle, TAURIDS, avec les autres résidents de Nashville, Bobby Holland et Adam Bokesch, tous deux musiciens et producteurs/ingénieurs audio du groupe The Daybreaks.
Cartel (concept)/Cartel (concept) :
Le cartel est un concept ambigu, qui fait généralement référence à une combinaison ou à un accord entre rivaux, mais - dérivé de celui-ci - désigne également le crime organisé. L'utilisation principale du « cartel » est celle d'une association anticoncurrentielle dans l'économie. En politique, il fait référence à une alliance temporaire de plusieurs partis lors de campagnes électorales, par exemple. L'analyse scientifique des cartels est faite par la théorie des cartels.
Cartel (homonymie)/Cartel (homonymie) :
Un cartel est une organisation étroite basée sur un accord formel entre des entreprises commerciales aux intérêts divergents. Cartel peut également faire référence à :
Cartel (album_hip_hop)/Cartel (album hip-hop) :
Cartel est un album de hip hop allemand sorti en 1995 avec divers artistes d'origine turque. La compilation contient cinq titres de l'artiste de Nuremberg Karakan, trois chansons du groupe de Kiel Da Crime Posse, trois chansons d'Erci E. de Berlin-Ouest et un enregistrement commun de tous les artistes intitulé Cartel. Spyce Records a facilité l'enregistrement de cet album sous la supervision de leur manager Ozan Sinan. Cartel a été initialement publié par Mercury/Polygram et par RAKS/Polygram en Turquie. Le marché turc a consommé plus de 300 000 exemplaires, assurant une large notoriété à chacun des artistes contributeurs. La communauté germano-turque a également accueilli l'album avec enthousiasme, bien que seulement 20 000 exemplaires aient été vendus en Allemagne. La pochette de l'album est une allusion flagrante au drapeau turc dans la mesure où le "c" se manifeste par le croissant de l'Islam. Le directeur de l'album Oznan Sinan justifie ce symbolisme en déclarant que "Notre groupe cible sont les Turcs et non la société allemande". De même, les rythmes ont été enrichis d'échantillons de musique folklorique turque et ont tenté d'unifier une minorité ethnique en Allemagne.
Cartel (accord_intergouvernemental)/Cartel (accord intergouvernemental) :
Les cartels ("Cartells", "Cartell" ou "Kartell-Konventionen" dans d'autres langues) étaient un type particulier de traité dans le droit international des XVIIe au XIXe siècles. Leur but était de réglementer des activités spécifiques d'intérêt commun entre États contractants qui, autrement, restaient rivaux dans d'autres domaines. Ils étaient généralement mis en œuvre au niveau administratif. Semblables aux « cartels » des duels et des tournois, ces accords intergouvernementaux représentaient des accords d'équité ou des gentlemen's agreement entre États. Aux États-Unis, les cartels régissaient les actions humanitaires généralement menées par des navires du cartel et étaient envoyés pour des missions, telles que le transport de communications ou de prisonniers entre belligérants. De l'histoire européenne, un éventail plus large d'objectifs est connu. Ces « cartels » reflétaient souvent la cohésion des classes dirigeantes autoritaires contre leurs propres citoyens indisciplinés. Généralement, les gouvernements européens concluaient - tout en freinant partiellement leurs rivalités mutuelles - des accords de coopération, qui devaient s'appliquer de manière générale ou seulement en cas de guerre : les déserteurs, les serfs en fuite et les criminels devaient être mutuellement extradés. Les prisonniers de guerre doivent être répartis selon leur rang dans différents rapports d'échange. Le maintien du trafic postal et commercial, y compris l'entrée et la sortie des courriers, devrait être garanti dans les domaines des communications et des transports. Les « cartels douaniers » (« Zollkartelle ») et les « cartels monétaires » (« Münzkartelle ») étaient des accords « réglementaires » entre les États d'Europe continentale au XIXe siècle. Contre les contrebandiers et les contrefacteurs, une approche d'action conjointe a été adoptée par les gouvernements contractant des traités commerciaux internationaux. Ces dernières contenaient souvent dans leurs annexes les réglementations pertinentes relatives aux « cartels ». Les mesures contre les criminels et les citoyens indisciplinés devaient être prises quelles que soient la nationalité et l'origine des personnes concernées. Si nécessaire, les frontières nationales pourraient être franchies par les forces de police du pays voisin respectif pour être capturées et arrêtées. Au cours du XIXe siècle, le terme « cartel » (ou « Cartell ») a progressivement disparu pour les accords intergouvernementaux de droit international. Au lieu de cela, le terme "convention" a été utilisé.
Cartel (rap_group)/Cartel (groupe de rap) :
Cartel est un projet de CD hip hop turc de 1995 impliquant trois groupes de rappeurs de différentes villes allemandes, qui a attiré l'attention et la popularité en Turquie et en Allemagne. Il était remarquable pour l'utilisation d'échantillons d'instruments de musique traditionnels turcs dans la musique hip hop. Cartel a été le premier projet en langue turque à démarrer et souvent considéré comme le groupe qui a enflammé le "hip hop oriental". Au cours de la courte carrière de Cartel, le groupe a donné environ 120 concerts extrêmement réussis en Turquie, en Allemagne, en Suisse, en Autriche, aux Pays-Bas et en France. Cartel est le seul groupe de hip-hop à avoir réussi à remplir le stade İnönü d'Istanbul (en décembre 2006). En plus des médias germanophones et turcophones, BBC London a également rendu compte du groupe, tout comme les chaînes musicales VIVA et MTV. En Turquie, où le groupe, qui apparaît également en anglais, en espagnol et en allemand, a connu le plus de succès, Cartel a vendu plus d'un demi-million de CD via les ventes officielles à ce jour. Le 4 février 2011, le groupe sort son nouvel album Bugünkü Neşen Cartel'den et son nouveau clip Bir Oluruz, mais sans Kabus Kerim.
Cartel (navire)/Cartel (navire) :
Les navires du cartel, en droit international, sont des navires affectés à des voyages humanitaires, notamment pour transporter des communications ou des prisonniers entre belligérants. Ils arborent des drapeaux distinctifs, dont un drapeau de trêve. Traditionnellement, ils n'étaient pas armés mais pour un seul canon retenu à des fins de signalisation. Les navires du cartel étaient utilisés sur la base d'accords intergouvernementaux, appelés «cartels» entre le XVIIe et le XIXe siècle. Un navire servant de cartel n'était pas susceptible d'être saisi ou capturé. Cependant, s'il se livrait au commerce ou à des actes de guerre tels que le transport de dépêches officielles ou de messagers, il perdait son caractère d'inviolabilité et serait alors sujet à capture. La protection du cartel s'étendait au voyage de retour. En outre, les prisonniers emmenés pour échange étaient tenus de ne pas engager d'hostilités envers leurs ravisseurs. S'ils devaient capturer le navire du cartel, ils n'auraient aucun droit de sauvetage, et le propriétaire du navire, s'il s'agissait d'un navire de leur pays, n'aurait aucun droit de récupérer le navire. Pendant la guerre de 1812, l'Amirauté britannique écrivit au gouvernement des États-Unis que la Grande-Bretagne n'accepterait pas comme valables les accords de cartel conclus en haute mer. Le 10 juin 1813, le président de l'USS captura le paquet sortant de Falmouth, le duc de Montrose, le capitaine Aaron Groub Blewett, qui réussit à jeter ses courriers par-dessus bord avant que le président ne puisse envoyer un équipage de prix à bord. Le président a formé un cartel du duc de Montrose, mettant à bord tous les prisonniers du président des trois captures précédentes, puis l'envoyant avec ses 79 passagers et membres d'équipage à Falmouth sous le commandement d'un officier américain. Là, le gouvernement britannique a refusé de reconnaître l'accord de cartel que Blewett, son équipage et ses passagers avaient signé. Plutôt que de confier le duc de Montrose à l'agent des prisonniers américains, le gouvernement britannique ordonna à Blewett de reprendre le commandement de son navire et de le préparer à repartir. La dernière utilisation moderne connue du titre de "navire du cartel" fait référence au SS Canberra. , un paquebot de croisière britannique P&O utilisé par le Royaume-Uni en 1982 lors de la guerre des Malouines. Connu familièrement sous le nom de "La Grande Baleine Blanche", Canberra a transporté 4 000 prisonniers de guerre argentins des îles à Puerto Madryn, en Argentine, depuis East Falkland après la cessation des hostilités, et a été nommé navire du cartel par le représentant de la Croix-Rouge Hugo Berchtold, puis présents dans les îles.
Cartel (web_série)/Cartel (série web) :
Cartel est une websérie dramatique d'action indienne produite par Ekta Kapoor sous la bannière de Balaji Telefilms. Il met en vedette Supriya Pathak, Rithvik Dhanjani, Jitendra Joshi, Tanuj Virwani et Divya Agarwal. Il est sorti le 20 août 2021.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Daily Post London newspaper""

Émeraude quotidienne/Émeraude quotidienne : The Daily Emerald est l'hebdomadaire indépendant dirigé par des étudiants et produit à ...